APPLICATIONS MOBILES :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "APPLICATIONS MOBILES :"

Transcription

1 APPLICATIONS MOBILES : ACCOMPAGNER L EVOLUTION DES ENTREPRISES Réalisé par Dominique Dupuis Directrice de la Recherche, le CXP

2 Applications mobiles : LE CXP 2013 Page 2

3 accompagner l évolution des entreprises SOMMAIRE SOMMAIRE INTRODUCTION EN SYNTHÈSE 6 3 UN ETAT DES LIEUX DE LA MOBILITE 8 Un saut vers la mobilité 8 Une démarche mobilité pour le business 11 Des applications mobiles très diverses 15 Une démarche et des scénarios en construction 23 4 CONCLUSION : VERS UNE TRANSFORMATION DES PROCESSUS MÉTHODOLOGIE & RÉPONDANTS 32 Enquête auprès des entreprises utilisatrices 33 Enquête auprès des éditeurs 35 LE CXP 2013 Page 3

4 Applications mobiles : LE CXP 2013 Page 4

5 accompagner l évolution des entreprises 1 - INTRODUCTION Ce document constitue la présentation de résultats issus de deux enquêtes menées par le CXP et de nombreux échanges avec les acteurs sur le sujet. La mobilité est en effet un sujet important, le développement des écrans tactiles exploités dans les applications grand public a ouvert un potentiel pour de nouvelles applications d entreprise innovantes pour les consommateurs, les citoyens et les employés. La mobilité est aussi un phénomène récent, fortement médiatisé par le phénomène du BYOD. Comment les entreprises intègrent-elles cette nouvelle donne, entre contrainte et opportunité de business? Quelle est la vision des éditeurs quant à leur rôle et que proposent-ils pour intégrer la mobilité à leur offre? La mise en parallèle de ces deux enquêtes réalisées toutes les deux au printemps 2013 permet une mise en parallèle riche d enseignements sur ce marché au développement rapide et un premier éclairage sur les évolutions des toutes prochaines années. LE CXP 2013 Page 5

6 Applications mobiles : 2 - EN SYNTHÈSE La mobilité est un sujet émergeant de ces toutes dernières années. Levier de transformation, elle va modifier de façon importante notre rapport avec les applications de gestion dans les années à venir. Si elle se dispute les Unes avec le Cloud, son objet premier est différent puisqu il concerne avant tout l utilisateur quand le Cloud concerne la production de services IT. Tous les deux vont cependant finalement impacter les modes de travail et les processus dans les entreprises. De premières initiatives permettent d entrouvrir la porte de ce que sera la real time enterprise de demain. Les entreprises et les éditeurs ne s y trompent pas et, démarrée il y a tout juste 3 à 5 ans, l adoption des applications mobiles est rapide et motivée par des objectifs business avant tout. Les éditeurs sont aujourd hui 55% à avoir au moins une application mobile à leur portefeuille et 24% sont en cours d adoption tandis que 27% des entreprises ont aujourd hui déployé au moins une application mobile et 28% supplémentaires mènent un projet en ce sens. Ce mouvement n est pas motivé principalement par des contraintes mais bien par les opportunités que représentent les applications mobiles d améliorer les performances de l entreprise, notamment la réactivité et l agilité (65% des entreprises de +500 salariés) et de répondre aux exigences des clients (51% des entreprises et 88% des éditeurs). Les applications envisagées sont de natures variées, pour les clients ou pour les employés, pour consulter des données, disposer d un bureau mobile ou gérer les activités des travailleurs nomades tous les types d applications sont envisagés par un grand nombre d entreprises, entre 67 et 82% des répondants, quelle que soit leur taille. Sans surprise les salariés les plus concernés sont les managers (81% des entreprises prévoient des applications pour leur donner accès aux données) et les commerciaux, pour accéder aux données (63% des répondants) et/ou pour gérer leurs activités en lien avec les processus opérationnels (76%) et enfin les techniciens pour la gestion de leurs activités (51%). LE CXP 2013 Page 6

7 accompagner l évolution des entreprises Concernant le bureau mobile, c est clairement la collaboration qui est recherchée grâce à des fonctions de messagerie (envisagées par 89% des répondants), d agenda d entreprise (75%) et de partage de fichiers (72%) tandis que les services RH, tels que la gestion des congés, sont beaucoup moins ciblés (23 à 32% des répondants). Pourtant les éditeurs de progiciels de gestion des ressources humaines sont nombreux investir pour proposer des applications mobiles. C est là le principal écart révélé par cette enquête entre la réponse des éditeurs et les projets des entreprises. La comparaison montre un autre écart concernant la Business Intelligence qui est dans le top 5 des entreprises mais pas dans celui des éditeurs. La gestion de contenu / les outils collaboratifs, la gestion commerciale / relation client sont quant à eux des domaines fortement investis par les entreprises comme par les éditeurs. Les entreprises (52%) comme les éditeurs (100%) privilégient leurs propres ressources pour le développement de ces applications mais pas de façon exclusive. Difficile de prédire quels seront les scénarios demain et à quelle spécialisation ils répondront mais on peut penser que les agences de développement mobile garderont une légitimité pour développer des applications qui ne sont pas des extensions de progiciels existants ou pour accéder aux données de l entreprise. Elles pourront cependant être concurrencées sur ce dernier type par les clients de ces applications (une ressource de développement envisagée par 18% des éditeurs) ou par les éditeurs qui réfléchissent aujourd hui à des interfaces utilisateurs polyvalentes pour s affranchir des types d équipements et des différents OS d aujourd hui et de demain. Par ailleurs, si les éditeurs réussissent le développement d applications mobiles pour accompagner le travailleur nomade dans son activité, lui permettant d interagir avec les fonctions du progiciel de gestion, ils seront alors clairement les mieux positionnés pour équiper en mobilité les commerciaux ou les techniciens. Un enjeu alors que les éditeurs sont nombreux à faire un bilan mitigé de leur projet «mobilité» (28% ont choisi une note de 1 ou 2 sur une échelle de 0 à 5). Un indice que si l adoption de la mobilité dans les entreprises est rapide elle n est pas encore maîtrisée. LE CXP 2013 Page 7

8 Applications mobiles : 3 UN ETAT DES LIEUX DE LA MOBILITE UN SAUT VERS LA MOBILITE Alors que certaines découvrent l ampleur de la pénétration des équipements mobiles utilisés par leurs employés, les entreprises sont nombreuses à s être saisies du sujet et les éditeurs ne sont pas en reste. Un mouvement rapide des entreprises pour adopter des applications mobiles Part des entreprises qui proposent des applications mobiles à leurs employés ou leurs clients (n=451 répondants entreprises) Toutes tailles 27% 28% 44% Plus de salariés 39% 28% 33% 500 à % 29% 41% 50 à % 29% 51% Moins de 50 15% 28% 57% Oui aujourd'hui En projet Pas de projet 27% des répondants à notre enquête ont indiqué avoir d ores et déjà dans leur entreprise au moins une application mobile déployée pour les employés ou les clients. Certains secteurs d activité se distinguent de ce résultat global, notamment la Distribution, avec 47% d entreprises qui ont déjà au moins une application mobile (38 répondants) et 43% pour les Télécom (23 répondants). Si ce 2 ème cas de figure LE CXP 2013 Page 8

9 accompagner l évolution des entreprises peut aisément se comprendre du fait du lien entre l activité de l entreprise et la question, la situation de la Distribution peut être également due à la préexistence de la mobilité en logistique (mais aussi en maintenance) qui ne date pas des smartphones et des tablettes. En effet, des applications mobiles sont proposées sur PDA depuis de nombreuses années. A contrario, les secteurs les moins investis sont le Tourisme, le Conseil et l Education avec chacun moins de 10% des entreprises qui ont au moins une application mobile. L Industrie (72 répondants) présente également un % relativement faible avec 19% des entreprises engagées dans la mobilité. Mais le plus intéressant sur ce graphique est le % d entreprises qui ont le projet de déployer une application mobile, qui ferait doubler, à court terme donc, la proportion d entreprises engagées dans la mobilité pour arriver à plus d une entreprise sur deux! Là aussi on note des différences sensibles par secteur d activité, certains dépassant nettement ce taux de 1 sur 2 pour atteindre 2 sur 3 voire 3 sur 4 (Télécom, Média) et inversement certains qui restent très en retrait comme le Conseil (mais seulement 15 répondants) avec un taux de 1 sur 5. Des différences sont également notables en fonction de la taille des entreprises avec un % d entreprises sans projet de mobilité de 33% pour les entreprises de plus de employés et de 57% pour les plus petites qui comptent moins de 50 employés. LE CXP 2013 Page 9

10 Applications mobiles : Une prise en compte déjà significative par les éditeurs Une proportion importante des éditeurs (55%) indique avoir aujourd hui à leur portefeuille au moins une application mobile et encore près de 25% ont le projet de s engager dans la mobilité. Au total 3 éditeurs sur 4 devraient prochainement être actifs sur le marché de la mobilité. Un mouvement qui a démarré en 2008/2010, date à partir de laquelle le nombre d éditeurs qui commercialisent des applications mobiles est en forte croissance, soit seulement depuis environ 5 ans. Part des éditeurs qui proposent des offres mobiles dans leur portefeuille d'offres (n=117 éditeurs) Oui, aujourd'hui 55% En projet 24% Non 21% Il est important de préciser que le % des offres disponibles en mobilité est inférieur aux résultats ci-dessus. En effet, les éditeurs déclarent en moyenne près de 3 offres chacun et ils n ont pas encore développé des applications mobiles sur chacune de leurs offres. Au global, 36% des applications sont aujourd hui proposées en mobilité et des projets sont déclarés par les éditeurs pour 11% de plus. La situation est évidemment différenciée selon le domaine fonctionnel couvert avec, sans surprise, un taux particulièrement important dans le domaine du CRM et significativement plus faible en gestion financière comme on le verra plus loin. LE CXP 2013 Page 10

11 accompagner l évolution des entreprises UNE DEMARCHE MOBILITE POUR LE BUSINESS Les entreprises, comme les éditeurs, s intéressent à la mobilité d abord pour des motifs business, que se soit dans une préoccupation client ou pour améliorer leurs performances. Le BYOD n est pas l objet principal de la réflexion des entreprises La moitié des répondants à notre enquête a initié une réflexion sur la mobilité et pour 2/3 de ceux-là, le sujet est stratégique. On voit sur le graphique ci-dessous que cette réflexion a principalement porté sur le déploiement d applications pour les employés et dans une moindre mesure la gestion du phénomène du BYOD (Bring Your Own device, en français : Apportez votre propre appareil), un sujet pourtant très médiatisé. Si vous avez initié une réflexion sur la mobilité, sur quoi porte cette réflexion? (n=215 entreprises) Proposer des applications mobiles pour nos employés Comment gérer le phénomène du BYOD ou du BYOA Proposer une application mobile à nos clients Autres 5% 38% 41% 64% On note toutefois que le BYOD est une préoccupation plus marquée dans L industrie et la Distribution que dans les sociétés de service et particulièrement dans les plus grandes entreprises. En effet, 46% des grandes entreprises ont initié une réflexion sur le BYOD contre seulement 26% des entreprises de moins de 500 salariés. Un écart que l on retrouve aussi concernant les applications pour les clients, qui font LE CXP 2013 Page 11

12 Applications mobiles : l objet d une réflexion dans 48% des petites en moyennes entreprises contre seulement 32% des entreprises de plus de 500 salariés. Pour répondre aux exigences clients et pour une meilleure performance De façon attendue compte tenu des réponses à la question précédente, l enjeu ou l objectif prioritaire associé à la mobilité n est pas de Répondre aux exigences des salariés, qui n apparaît qu en 5 ème position, mais d abord un enjeu de performance d entreprise. Les enjeux et les objectifs prioritaires liés à la mobilité (n=87 entreprises) Permettre une plus grande réactivité et donc une plus grande agilité Répondre aux exigences de nos clients 53% 51% Améliorer la productivité des salariés Répondre aux demandes d innovation de nos clients Répondre aux exigences des salariés Disposer d informations de qualité sur les opérations réalisées en Animer notre communauté de clients Ne pas laisser le champ libre à nos concurrents 22% 21% 18% 15% 10% 39% Autres 1% LE CXP 2013 Page 12

13 accompagner l évolution des entreprises Avec des nuances apportées par la taille des entreprises, les plus grandes ayant davantage indiqué des objectifs liés aux ressources internes : agilité, productivité, exigence des salariés et les plus petites ayant davantage déclaré vouloir répondre aux demandes d innovation de leurs clients. Impact de la taille des entreprises sur leurs objectifs "mobilité" Permettre une plus grande réactivité et donc une plus grande agilité Répondre aux exigences de nos clients Améliorer la productivité des salariés Répondre aux demandes d innovation de nos clients Répondre aux exigences des salariés 43% 51% 51% 35% 43% 27% 16% 10% 35% 65% de 0 à 500 salariés Plus de 500 salariés LE CXP 2013 Page 13

14 Applications mobiles : Une exigence client, reprise par les éditeurs Interrogés sur ce même sujet des objectifs associés aux applications mobiles, les éditeurs historiques qui commercialisent des progiciels de gestion répondent également Exigences clients avant tout, pour 88% des répondants. Mais ils sont aussi 57% à positionner la mobilité comme un nouveau marché sur lequel il faut prendre position. Objectifs business / mobilité (n= 86 éditeurs historiques) Répondre aux exigences de mes clients 88% Prendre une position stratégique sur un nouveau marché 57% Ne pas laisser le champ libre à mes concurrents 31% Animer ma communauté de clients 21% LE CXP 2013 Page 14

15 accompagner l évolution des entreprises DES APPLICATIONS MOBILES TRES DIVERSES Outre la nécessité de proposer des applications mobiles pour les différents types d équipements et les différents OS qui sont adoptés aujourd hui, plusieurs types d applications peuvent être identifiés, constituant in fine une grande diversité dans les applications proposées. Un léger avantage aux applications B2E Dans le graphique ci-après, les applications B2C ou B2B sont des applications mobiles dont les utilisateurs sont les clients, qu il s agisse d entreprises ou de consommateurs, tandis que les applications B2E sont destinées aux employés. - Les applications de gestion des interactions clients permettent de faire une demande d information, de poser une réclamation, de demander une assistance,, - les applications commerciales permettent de consulter un catalogue produits, de passer ou de suivre une commande,, - les applications de type Etendre les processus opérationnels accompagnent les travailleurs nomades dans leurs activités quotidiennes, - les applications de type Disposer d un bureau mobile permettent de réaliser les tâches «bureau» en mobilité, - les applications de type Accéder aux données de l entreprise permettent aux salariés nomades de disposer des informations dont ils ont besoin en mobilité. LE CXP 2013 Page 15

16 Applications mobiles : Les principaux types d'applications mobiles (n=91 entreprises) B2C ou B2B Gérer les interactions clients 18% 49% 33% B2C ou B2B Application commerciale 30% 39% 31% B2E Etendre les processus opérationnels 24% 57% 19% B2E Disposer d un bureau mobile 32% 48% 20% B2E Accéder aux données de l entreprise 33% 49% 18% Aujourd hui En projet Non Si l on tient compte ci-dessus des réponses indiquant que le type d application est déjà déployé dans l entreprise ou qu il est en projet, on voit que les applications B2E l emportent d une dizaine de points sur les applications destinées aux clients. Notons également que la proportion de projets est très importante pour tous les types d application. A nouveau la taille des entreprises impacte les résultats surtout entre les plus petites structures (moins de 50 salariés) et les autres comme le montre le graphique ciaprès. Des petites entreprises qui semblent très engagées dans leur projet de transition vers la mobilité. LE CXP 2013 Page 16

17 accompagner l évolution des entreprises part des entreprises ayant au moins une application mobile ou un projet en cours B2C ou B2B Gérer les interactions clients B2C ou B2B Application commerciale B2E Etendre les processus opérationnels 68% 67% 61% 81% 83% 79% B2E Disposer d un bureau mobile 73% 92% B2E Accéder aux données de l entreprise 88% 78% Moins de 50 salariés Plus de 50 salariés Sur ce graphique, Gérer les interactions clients est le type d application le moins envisagé. C est tout de même un enjeu fort pour les entreprises qui doivent répondre à la digitalisation des modes de consommation dont le mobile devient la télécommande. Les solutions pour répondre à ce besoin sont sans doute les plus complexes à concevoir parce qu elles font appel à des données non structurées, plus difficile à gérer. Par ailleurs l entreprise doit être en mesure de réagir sans délai aux sollicitations des clients et doit donc mettre en place une organisation ad-hoc. C est un des impacts des applications mobiles que l on voit ici de façon évidente : si la mobilité permet d être plus agile (c est l objectif principal relevé plus haut), elle l impose également en retour. LE CXP 2013 Page 17

18 Applications mobiles : Pour donner accès aux données, aux managers et aux commerciaux Les entreprises qui ont déployé des applications pour Accéder aux données de l entreprise les destinent principalement aux managers (81%) et aux commerciaux (63%) : Les employés concernés par les application de type 'accéder aux données' (n=54 entreprises) Managers 81% Commerciaux 63% Employés sur le terrain Autres 17% 17% Pour répondre aux besoins des travailleurs nomades Les entreprises qui ont déployé des applications pour Etendre les processus opérationnels les destinent principalement aux Commerciaux (76%) et aux techniciens (51%) : LE CXP 2013 Page 18

19 accompagner l évolution des entreprises Les employés concernés par les applications de type 'étendre les processus opérationnels' (n= 49 entreprises) Commerciaux 76% Techniciens 51% Autres professions nomades 22% Pour collaborer Concernant les fonctions proposées pour Disposer d un bureau mobile, on peut clairement distinguer 3 groupes : - des fonctions bureautiques qui sont déployées ou envisagées par un grand nombre d entreprises qui souhaitent proposer un bureau mobile à leurs employés (72 à 89% des répondants selon les items), - des fonctions liées à la dématérialisation qui permettent de consulter des documents et qui sont envisagées par une petite moitié des répondants (47%), - des fonctions liées à la gestion des ressources humaines, pour permettre aux salariés de gérer en mobilité leurs demandes de congés, leurs notes de frais ou encore de déclarer leurs temps de travail et activité. Ces dernières sont nettement moins plébiscitées par les entreprises (seulement 23 à 32% des répondants les envisagent). LE CXP 2013 Page 19

20 Applications mobiles : Les fonctions proposées pour disposer d'un bureau mobile (n=53 entreprises) Messagerie d entreprise 89% Agenda d entreprise Partage de fichiers Consultation de courriers, des délibérations Demandes de congés Saisie des temps et activité Notes de frais Demandes de formation 32% 30% 26% 23% 47% 75% 72% Dématérialisation Ressources humaines Bureau tique Des perspectives parfois en décalage avec les projets des éditeurs C est surtout sur le dernier point vu ci-avant qu il y a un décalage entre les attentes exprimées par les entreprises et les réponses des éditeurs. En effet, interrogés sur leur offre actuelle ou en cours de développement, les éditeurs qui commercialisent une offre dans le domaine de gestion des ressources humaines sont nombreux à commercialiser une application mobile (51%) et encore 13% ont ce projet. Inversement, la business intelligence est exploitée ou envisagée en mobilité par 50% des répondants entreprises (2 ème graphique ci-après) alors qu elle fait l objet d un investissement réduit de la part des éditeurs au regard des autres domaines fonctionnels. Dans les autres domaines fonctionnels, les éditeurs sont assez proches des entreprises avec, dans le groupe de tête, les outils collaboratifs et la gestion commerciale. LE CXP 2013 Page 20

21 accompagner l évolution des entreprises Part des offres faisant l'objet d'une application mobile (n=388 offres d'éditeurs) CRM 58% 13% 29% Gestion des Ressources Humaines 51% 13% 36% Gestion de contenu 55% 5% 41% Gestion de processus 36% 21% 43% Focntions logistiques et/ou industrielles 30% 20% 50% Fonctions de distribution 45% 3% 52% Gestion des achats 41% 7% 52% ERP 23% 14% 64% Businesss Intelligence 21% 10% 69% Gestion comptable & financière 14% 7% 79% Aujourd'hui En projet Non LE CXP 2013 Page 21

22 Applications mobiles : Domaines dans lesquels des applications mobiles sont proposées ou prévues (n= 117 entreprises) Outils collaboratifs (messagerie, fichiers,...) 38% 31% 32% Gestion commerciale (CRM mobile) 38% 17% 44% Gestion des relations client (application pour les clients) 37% 15% 48% Business intelligence 28% 22% 50% Services RH (congés, notes de frais,...) 5% 36% 59% Fonctions logistiques 15% 21% 63% Fonctions industrielles 14% 15% 72% Stratégique Non stratégique Sans objet LE CXP 2013 Page 22

23 accompagner l évolution des entreprises UNE DEMARCHE ET DES SCENARIOS EN CONSTRUCTION Les rôles respectifs des éditeurs, des agences de développement, des fournisseurs de plate-forme de développement et même des clients dans la production et le développement des applications mobiles ne sont pas stabilisés et les bilans des projets «mobilité» menés par les éditeurs sont mitigés. Pour répondre aux différents besoins associés aux applications mobiles, la réponse du marché doit encore se construire et plusieurs scénarios devraient vraisemblablement émerger. De multiples acteurs du développement Les entreprises privilégient a priori leurs ressources internes pour le développement d applications mobiles (52%) mais pas exclusivement et toutes les possibilités sont même envisagées. Les ressources de développement auxquelles les entreprises font appel (n=110 entreprises) Ressources internes (dév. spécifiques) 52% Des éditeurs d applications mobiles Des agences de développement mobile (dév. spécifiques) Les éditeurs de nos progiciels actuels 35% 30% 39% De leur côté, les éditeurs privilégient également leurs propres ressources mais dans une proportion beaucoup plus large (85%), intégrant donc de fait ces nouveaux développements à leur métier d éditeur. Mais cette perspective n est pas exclusive et des partenariats avec des éditeurs ou des agences de développement ne sont pas exclus. LE CXP 2013 Page 23

24 Applications mobiles : Notons que 8% des éditeurs ont indiqué faire appel à leurs clients (et 10% le projettent), des initiatives encore peu nombreuses mais intéressantes que nous évoqueront plus loin. Les ressources de développement auxquelles les éditeurs font appel (n= 72 éditeurs historiques) R&D interne 85% 15% Des éditeurs partenaires 21% 11% 68% Des agences de développement d'applications mobiles 12% 12% 76% Leurs clients 8% 10% 82% Aujourd hui En projet Non 28% des éditeurs considèrent que leur projet «mobilité» est en échec aujourd hui Au travers de notre enquête, les éditeurs ont été amenés à faire le bilan de leur projet «mobilité» et nous leur avons demandé de le noter. Concernant leur avancement, on voit au travers de ces notations que les éditeurs sont pour la plupart en cours de projet, reflet de la dynamique de ce marché émergeant. Concernant les résultats obtenus, le bilan est très mitigé. Sur une échelle de 0 à 5, 28% des répondants ont choisi les notes 1 ou 2 indiquant si ce n est un échec au moins une forte déception. Seuls 45% des répondants, soit moins de 1 sur 2, est suffisamment satisfait pour avoir choisi une note de 4 ou 5. LE CXP 2013 Page 24

25 accompagner l évolution des entreprises Bilan des projets menés par les éditeurs (n= 71 & 60 éditeurs historiques) Avancement de votre projet 0 = pas démarré, 5 = achevé 3% 10% 24% 25% 24% 14% Résultats obtenus 0= échec complet, 5 = Succès incontestable 5% 23% 27% 37% 8% Une implication des clients L implication des clients a été évoquée à deux reprises dans les pages précédentes. D une part concernant la relation client, impactée par la digitalisation des modes de consommation et l adoption des équipements mobiles comme télécommande de cette relation. D autre part, concernant l appel aux clients comme ressources de développement par un faible % d éditeurs mais tout de même significatif (8% aujourd hui et 10% en projet). Ci-après le graphique est construit sur la base des résultats d une étude réalisée début 2013 auprès de 121 entreprises. Ce graphique montre les fonctions envisagées par ces entreprises pour des applications mobiles de gestion de la relation client. Deux fonctions principales sont ainsi envisagées par les entreprises : la gestion des demandes d information et la consultation des comptes client. Dans cette enquête, le développement d applications mobiles apparaissait en 2 ème position quant aux projets d investissement, avec 40% des répondants, après l évolution du CRM. LE CXP 2013 Page 25

26 Applications mobiles : Fonctions proposées pour les applications mobiles de gestion de la relation client Demande d information 51% 15% 8% Consultation du compte 44% 20% 8% Demande d assistance 35% 19% 9% Réclamation 34% 13% 14% Achat 34% 15% 11% Suivi de la commande 26% 21% 14% 0% 20% 40% 60% 80% 100% Oui Prévu en 2013 Prévu plus tard L implication des clients dans le développement des applications mobiles se fait au travers d initiatives intéressantes, généralement autour d une plate-forme SaaS dans un modèle qui peut rappeler le modèle open source : un SDK est fourni aux clients qui peuvent développer des applications dans l environnement de l application. Ces applications peuvent ensuite faire l objet d une certification par l éditeur qui les met à disposition de l ensemble de la communauté de clients, permettant à chacun d être contributeur et de bénéficier du travail des autres membres. Un scénario qui a priori convient bien aux applications qui permettent d accéder aux données pour les consulter et un premier niveau d exploitation ; visualiser la situation de son compte bancaire ou d un stock, calculer les mensualités d un remboursement de prêt, disposer d une alerte sur son Smartphone ou sa tablette, Notons que ce principe est aussi proposé par des entreprises pour leurs propres clients comme Crédit Agricole dont le CA Store se présente comme «une plateforme de co-création de services bancaires». LE CXP 2013 Page 26

27 accompagner l évolution des entreprises Une généralisation d interfaces utilisateurs mobiles Et si demain l interface utilisateur était conçue pour s adapter à tous types d équipement, mobile ou non? C est un scénario que certains éditeurs préparent. Le rôle de l éditeur sera alors de mettre à disposition un code unique qui sera repris par une plate-forme ad-hoc capable de déployer ce code dans le format associé à chaque équipement et chaque OS, qu il s agisse d une tablette, d un Smartphone, d un PC portable ou fixe ou d un équipement de demain. Ce scénario repose sur deux idées : - Les usages en mobilité ne font qu émerger et ils seront vraisemblablement beaucoup plus nombreux que ce que l on imagine aujourd hui. Certains acteurs anticipent donc la nécessité d une réponse globale, qu il soit éditeur d un progiciel de gestion, et envisage la polyvalence la plus large de l interface utilisateur, ou qu il soit éditeur d une plate-forme de développement d applications mobiles, et garantisse le portage sur tout nouvel OS ou équipement. - La mobilité impose une convergence sur un équipement a priori peu ergonomique du fait de sa taille et impose une nouvelle façon de penser l interface, beaucoup plus centrée sur l utilisateur. Les progrès qui sont réalisés ici sont également bénéfiques sur les postes fixes si on les «traite» de la même façon. Une façon de répondre à la demande des utilisateurs qui est bien d avoir pour leurs usages professionnels, une proposition d une aussi grande qualité que pour leurs usages personnels. C est aussi un scénario qui permet de répondre à la problématique de la diversité des équipements et des OS, une préoccupation partagée par un grand nombre d éditeurs comme on le voit ci-après avec bientôt 100% des éditeurs qui proposeront des applications pour les deux équipements «nouvelle génération» que sont les smartphones et les tablettes. LE CXP 2013 Page 27

28 Applications mobiles : EQUIPEMENTS ENVISAGÉS PAR LES ÉDITEURS (n= 106 éditeurs) Tablettes 72% 26% 2% Smartphones 66% 30% 4% PDA 52% 16% 32% Un scénario qui convient a priori très bien pour les usages en mobilité d applications existantes telles que CRM, GMAO, mais aussi la messagerie, les services RH, ainsi que les outils de restitution pour les logiciels décisionnels qui permettent la consultation et la manipulation de données nombreuses et/ou complexes. Aujourd hui En projet Non Encore de beaux jours pour les agences de développement mobile La pénétration des applications mobiles dans les usages professionnels même s il y a un temps de retard sur les usages personnels, va très vite. Sur ce marché émergeant, les agences de développement d applications mobiles ont de l avance, certaines travaillant depuis plus de 10 ans sur des applications spécifiquement mobiles. Elles ont donc développé un vrai savoir-faire sur lequel elles peuvent capitaliser pour, par exemple, proposer des applications pré-packagées. Par ailleurs, on trouve sur le marché des applications mobiles packagées qui ne seront pas concurrencées par des extensions en mobilité d applications existantes. C est le cas par exemple de la gestion des voyages, de la collecte de déchets ou encore de l informatique embarquée dans les camions. Par contre Le marché sera beaucoup plus concurrencé pour, par exemple, des applications mobiles de gestion des tâches des techniciens de maintenance qui peuvent être également proposées par des éditeurs de GMAO. Ces applications, surtout si elles permettent d accompagner le technicien dans son activité et d interagir (et non pas seulement consulter des informations) gagneront beaucoup à LE CXP 2013 Page 28

29 accompagner l évolution des entreprises être intimement liées avec le progiciel de gestion. Dans notre enquête, 33% des éditeurs déclarent que leurs applications mobiles sont de nouvelles applications à part entière, autrement dit avec de nouvelles fonctions liées à la mobilité de l utilisateur. C est bien là l idée. LE CXP 2013 Page 29

30 Applications mobiles : 4 CONCLUSION : VERS UNE TRANSFORMATION DES PROCESSUS Dès lors que l application mobile proposée est une extension d un progiciel de gestion sur un équipement mobile, on peut anticiper un impact sur le progiciel d origine et par extension sur le processus pris en charge dans ce progiciel. Cet impact est déjà vécu par les éditeurs qui sont 60% à indiquer que le développement d applications mobiles a un impact rétroactif sur leur progiciel de gestion d origine : Part des éditeurs pour qui l'offre mobile a un impact sur la road map de leur progiciel (n=70 éditeurs historiques) A un impact 60% N'a pas d'impact 40% LE CXP 2013 Page 30

31 accompagner l évolution des entreprises Deux exemples peuvent illustrer cette situation : - Dans une entreprise internationale les acteurs impliqués dans la chaine d approvisionnement sont nombreux et dispersés géographiquement. Lorsqu un dysfonctionnement survient, le processus décisionnel pour y remédier mettra en jeu une collaboration entre ces différents acteurs. Les applications mobiles permettent alors une nouvelle façon de travailler en facilitant la synchronisation des acteurs et en garantissant leur accès aux mêmes informations où qu ils soient. - L utilisation d une application en mobilité permet de disposer d un retour d information quasi temps réel sur ce qui a été réalisé. Comme pour le suivi d un colis il est alors possible de développer des services exploitant ces nouvelles données. L enjeu est alors que ces informations soient fiables, ce qui impose bel et bien de concevoir une application qui soit véritablement le compagnon du travailleur nomade. Dans ces deux cas de figure, c est le temps réel qui est apporté par la mobilité. Les applications mobiles deviennent ainsi l instrument de la Real Time Enterprise, aussi bien du côté des clients qui peuvent sans attente, commander sur leur Smartphone et leur tablette, que du côté du management d entreprise. LE CXP 2013 Page 31

32 Applications mobiles : 5 - MÉTHODOLOGIE & RÉPONDANTS Les deux études présentées dans ce document ont été réalisées sur la base de questionnaires en ligne qui ont permis d aborder les thèmes suivants : Pour les éditeurs : leurs offres : indication des domaines dans lesquels des offres sont commercialisées et existence d applications mobiles dans ce domaine, les objectifs associés à l activité mobilité lorsqu elle existe, les types d applications développées, les équipements, les OS ciblés, les ressources de développement et les partenariats, le bilan du projet de développement d une activité mobilité. Pour les entreprises : l existence d une réflexion sur la mobilité et ce sur quoi elle porte, les applications mobiles déployées ou envisagées dans l entreprise, leurs objectifs, les employés concernés, les fonctions proposées., les domaines fonctionnels dans lesquelles des applications sont envisagées, les ressources de développement. Ces enquêtes ont été réalisées par le CXP, en France, entre avril et juin Après nettoyage des données, nous avons validé 135 réponses éditeurs et 451 réponses d entreprises utilisatrices. LE CXP 2013 Page 32

33 accompagner l évolution des entreprises ENQUETE AUPRES DES ENTREPRISES UTILISATRICES Les répondants à notre enquête représentent un grand nombre de secteurs d activité. Quatre secteurs sont particulièrement présents : l industrie (16%) ; le secteur public (15 %), les autres sociétés de services (14%) et la banque, assurance (11%). 3% 3% 4% 4% 4% 5% Secteur d'activité (n=451 entreprises) 7% 8% 2% 1% 2% 11% 16% 14% 15% Industrie Secteur public Autres sociétés de services Banque, Assurance Distribution, Retail High Tech Télécommunications Média Santé Fournisseurs d énergie Conseil Education Tourisme, Loisir Transport Autres LE CXP 2013 Page 33

34 Applications mobiles : De même les différentes tailles d entreprises sont représentées dans notre panel : Taille des entreprises (n=451 entrteprises) 1% 27% 22% Non indiqué moins de 50 31% 19% 50 à à plus de Enfin, les différentes directions métier de l entreprise ont répondu, un répondant sur deux travaillant pour le département informatique : Directions métier (n=451 entreprises) 8% 11% 8% 5% 16% 3% 50% Direction informatique Direction Générale Direction commercial ou marketing Direction financière Direction des ressources humaines Direction opérationnelle Autres LE CXP 2013 Page 34

35 accompagner l évolution des entreprises ENQUETE AUPRES DES EDITEURS Les éditeurs qui ont répondu à notre enquête sont de tailles variées, évidemment différentes de celles des entreprises : Taille des entreprises (n=135 éditeurs) 20% 16% 17% 30% <10 11 à à 100 >100 Non indiqué 17% Les répondants sont majoritairement des directeurs généraux (51%), qui sont souvent nos interlocuteurs directs dans ces petites structures. Les fonctions marketing et commercial sont les principales autres fonctions des répondants : Direction Générale Fonctions des répondants (n=135 éditeurs) 51% Marketing Non indiqué 19% 17% commercial ou avant-vente 10% Service / Support Recherche et Développement 1% 1% LE CXP 2013 Page 35

36 Exploit & Prod. ITM PPM, PLM réseaux & EDI ECM BPM Compta Fi Achats CRM Log. & Indus. Distib. Ventes BI & Data Mgt GRH ERP Applications mobiles : Dans le graphique ci-dessous, les domaines fonctionnels dans lesquels les répondants commercialisent des progiciels sont représentés avec le nombre d offres et le % d applications mobiles pour chacun. Nbre d'offres par domaine et % de mobilité (n=388 offres commercialisées) 50 70% % 50% % 30% 20% 10% 0% nombre offres % mobilité LE CXP 2013 Page 36

37 accompagner l évolution des entreprises LE CXP 2013 Page 37

38 Applications mobiles : LE CXP 2013 Page 38

39 accompagner l évolution des entreprises LE CXP 2013 Page 39

40

41 A propos du CXP Le CXP est un cabinet européen indépendant d analyse et de conseil en logiciels applicatifs. Leader en Europe, le CXP offre à ses clients un service complet d assistance pour l évaluation, la sélection et l optimisation de solutions logicielles : des études de benchmarking produits, des prestations personnalisées (audit du système d information, rédaction de cahiers des charges, consultations d'éditeurs, assistance à maîtrise d ouvrage...), et des études de marché. Le CXP intervient dans plus d une dizaine de domaines (BI, SIRH, gestion de contenu, IT management, finance, ERP, CRM ). Chaque année, le groupe CXP apporte son expertise à plus de 1500 DSI et directions fonctionnelles de grands comptes et entreprises du mid-market. Basé à Paris, le CXP est présent sous la marque BARC (Business Application Research Center) en Allemagne, en Autriche et en Grande-Bretagne.

42 IBM MobileFirst, le portefeuille mobile le plus complet de l industrie à ce jour, combine les dernières solutions en matière de sécurité mobile, d analyse de données, de développement d applications avec des services dans le cloud et une expertise pointue des services mobiles. En utilisant l IBM MobileFirst, les entreprises peuvent désormais tout rationnaliser, de la gestion des terminaux mobiles des employés, jusqu à la création d une nouvelle application de commerce mobile susceptible de transformer leur modèle économique dans son ensemble. IBM utilise son expérience acquise en aidant près de 1000 clients à devenir des entreprises mobiles. Elle s appuie pour cela sur des milliers d experts mobiles, 270 brevets dans les technologies sans-fil et sur les 10 acquisitions, réalisées sur les 4 dernières années, dans le domaine du mobile. Un large portefeuille de solutions mobiles La plate-forme IBM MobileFirst De nouvelles mises à jour permettent d étendre les capacités actuelles d IBM Worklight pour simplifier le déploiement d applications. Il dispose aussi d un système d identification unique pour des applications multiples. Une nouvelle version du Rational Test Workbench for mobile aide à améliorer la qualité et la fiabilité des applications mobiles. L IBM MobileFirst Security IBM étend ses solutions de contrôle de l accès mobile, fondées sur le contexte d utilisation, pour ajouter de nouvelles capacités de détection des vulnérabilités sur AppScan, qui équipe déjà les versions actuelles des principales plates-formes de système d exploitation. L IBM MobileFirst Management La solution IBM Endpoint Manager intègre désormais un support optimisé pour gérer les programmes en matière de BYOD (Bring Your Own Device) et des standards de sécurité revus à la hausse, qui sont critiques pour les gouvernements et les environnements régulés.

43 Avec l offre cloud MaaS360 de Fiberlink, IBM renforce son offre BYOD (Bring Your Own Device) pour fournir une gestion complète des terminaux ainsi que la sécurité associée au travers de son initiative MobileFirst. MobileFirst couvre les transactions sécurisées et les fonctionnalités de sécurité intelligente pour les applications mobiles, les utilisateurs, le contenu et les données. L IBM MobileFirst Analytics IBM étend sa solution Tealeaf CX Mobile pour donner aux entreprises une vision plus complète sur les comportements mobiles. Ainsi, ils peuvent mieux comprendre quelles sont les axes d améliorations possibles et créer des expériences client exceptionnelles et cohérentes sur l ensemble des dispositifs mobiles. Pour apporter aux organisations un maximum de flexibilité et accélérer leur adoption du mobile, toutes ces solutions peuvent également être accessibles via le cloud et les services managés. Un large éventail de services mobiles pour les clients Les entreprises adoptent la révolution mobile à un rythme soutenu. Dans un monde où l engagement avec les clients se fera avec le mobile, IBM dispose de milliers d experts mobiles pour aider les clients à comprendre comment leurs secteurs d industrie seront transformés. Le portefeuille IBM MobileFirst intègre plusieurs services pour aider les clients à établir des stratégies mobiles, à concevoir et mettre en œuvre des projets mobiles. Pour plus d information : ibm.com/fr IBM 17 avenue de l Europe Bois Colombes

44 Pour toute information : Le Service Clients CXP +33 (0)

LES ENTREPRISES A L HEURE DE LA MOBILITÉ

LES ENTREPRISES A L HEURE DE LA MOBILITÉ Marketing Services LES ENTREPRISES A L HEURE DE LA MOBILITÉ Une étude réalisée en collaboration avec ! Objectif L ÉTUDE Ø Faire le point sur l utilisation des terminaux mobiles en entreprise par des populations

Plus en détail

pour Une étude LES DÉFIS DES DSI Avril 2013

pour Une étude LES DÉFIS DES DSI Avril 2013 Une étude pour LES DÉFIS DES DSI Avril 2013 Présentation de l étude Objectifs : Faire le point sur les orientations IT des DSI : cloud, mobilité, sécurité, poste de travail Identifier les principaux défis

Plus en détail

Présentation Etude Multi Clients Sponsorisée 2015. Camille Marchand, Account Manager c.marchand@pac-online.com 07 63 23 01 82

Présentation Etude Multi Clients Sponsorisée 2015. Camille Marchand, Account Manager c.marchand@pac-online.com 07 63 23 01 82 La transformation numérique des banques : Un levier d innovation pour les banques traditionnelles et en ligne qui souhaitent répondre aux nouveaux enjeux de leurs clients. Présentation Etude Multi Clients

Plus en détail

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Patrick CONVERTY Directeur Commercial www.cibeo-consulting.com Approche globale de la performance Stratégie Système

Plus en détail

ERP SURVEY 2014 1 ÈRE ENQUÊTE EN FRANCE AUTOUR DE LA SATISFACTION DES UTILISATEURS D ERP ET DE PROGICIELS DE GESTION

ERP SURVEY 2014 1 ÈRE ENQUÊTE EN FRANCE AUTOUR DE LA SATISFACTION DES UTILISATEURS D ERP ET DE PROGICIELS DE GESTION ERP SURVEY 2014 1 ÈRE ENQUÊTE EN FRANCE AUTOUR DE LA SATISFACTION DES UTILISATEURS D ERP ET DE PROGICIELS DE GESTION SURVEY ERP : LES OBJECTIFS Mesurer la satisfaction des utilisateurs d ERP / de progiciels

Plus en détail

CONCEPTION D APPLICATIONS METIERS SUR MESURE. Comment concilier autonomie des utilisateurs & gouvernance IT?

CONCEPTION D APPLICATIONS METIERS SUR MESURE. Comment concilier autonomie des utilisateurs & gouvernance IT? CONCEPTION D APPLICATIONS METIERS SUR MESURE Comment concilier autonomie des utilisateurs & gouvernance IT? S adapter ou périr : la pérennité des entreprises dépend plus que jamais de leur capacité à évoluer

Plus en détail

Qui sommes-nous? Expertises. Chiffres clé. Premier intégrateur mondial des technologies Microsoft. Références. 2015 Avanade Inc. All Rights Reserved.

Qui sommes-nous? Expertises. Chiffres clé. Premier intégrateur mondial des technologies Microsoft. Références. 2015 Avanade Inc. All Rights Reserved. Qui sommes-nous? Chiffres clé Expertises Premier intégrateur mondial des technologies Microsoft Références 2015 Avanade Inc. All Rights Reserved. 1 Avanade en quelques chiffres Plus de 25 000 collaborateurs

Plus en détail

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel des périphériques et des applications des périphériques et des applications La

Plus en détail

7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES SERVICES PAIE ET RH

7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES SERVICES PAIE ET RH 7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES SERVICES PAIE ET RH LES 7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES RH C est en 1970 qu apparurent les premiers logiciels destinés au monde des ressources humaines et plus particulièrement

Plus en détail

Transformation digitale et communication interne

Transformation digitale et communication interne Transformation digitale et communication interne Présentation des résultats de l enquête en ligne Novembre 2015 Sommaire 1 2 3 4 Profil des répondants et de leur organisation Position et rôle : perception

Plus en détail

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES CBRH Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines CBRH : Paie et administration du personnel Activité GPEC : Compétences et carrière / Entretien / Formation IDR Contrôle de

Plus en détail

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM 2 À PROPOS De nos jours, il est essentiel pour les entreprises de définir une stratégie marketing précise et efficace.

Plus en détail

Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data

Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data Approches & opportunités face aux enjeux de volume, variété et vélocité France, 2012-2014 28 mars 2013 Ce document

Plus en détail

Des solutions d affaires, performantes et évolutives

Des solutions d affaires, performantes et évolutives Bureau de Prestation de Services Informatiques Votre partenaire Odoo, en Solutions d Affaires BP: 12719 Niamey Niger Quartier Yantala (entre CSI et Commissariat) E-mail: info@bpsiniger.com Tél: 96 99 18

Plus en détail

AMUE 2012-2016 : Nouveaux enjeux et nouvelles méthodes Claude RONCERAY, Directeur Journées ABES, juin 2012

AMUE 2012-2016 : Nouveaux enjeux et nouvelles méthodes Claude RONCERAY, Directeur Journées ABES, juin 2012 université de Nantes AMUE 2012-2016 : Nouveaux enjeux et nouvelles méthodes Claude RONCERAY, Directeur Journées ABES, juin 2012 cnam SOMMAIRE 1. Présentation 2. Mutualisation? 3. La nouvelle offre 4. Quelques

Plus en détail

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME PACK ON DEMAND Solution SaaS pour PME 1 Yourcegid RH Pack On Demand : Solution de gestion de la Paie et des Ressources Humaines, dédiée aux PME, en mode SaaS. Un grand souffle sur les ressources humaines

Plus en détail

LES ENTREPRISES A L HEURE DE LA MOBILITÉ

LES ENTREPRISES A L HEURE DE LA MOBILITÉ Marketing Services LES ENTREPRISES A L HEURE DE LA MOBILITÉ Une étude réalisée en collaboration avec Objectif L ÉTUDE Faire le point sur l utilisation des terminaux mobiles en entreprise par des populations

Plus en détail

Veille technologique - BYOD

Veille technologique - BYOD Veille technologique - BYOD Présentation : L acronyme BYOD signifie Bring Your Own Device. En fait, ce principe récent est de partager vie privée et professionnelle sur un même appareil mobile (Smartphone,

Plus en détail

Le cloud conçu pour votre organisation.

Le cloud conçu pour votre organisation. Le cloud conçu pour votre organisation. C est le Cloud Microsoft. Chaque organisation est unique. De la santé à la grande distribution, de l industrie à la finance - il n y a pas deux organisations qui

Plus en détail

Yourcegid Services, optimiser le pilotage de votre activité. De la planification à l analyse de la rentabilité. SERVICES

Yourcegid Services, optimiser le pilotage de votre activité. De la planification à l analyse de la rentabilité. SERVICES Yourcegid Services, optimiser le pilotage de votre activité. De la planification à l analyse de la rentabilité. SERVICES Parce que votre entreprise est unique, parce que vos besoins sont propres à votre

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR D ADMINISTRATION DES ENTREPRISES DE GAFSA Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 6 : PGI : Progiciels de Gestion Intégrés ERP : Enterprise

Plus en détail

pour réussir Conseils vos projets de de dématérialisation de documents et processus Démarrez

pour réussir Conseils vos projets de de dématérialisation de documents et processus Démarrez pour réussir vos projets de de dématérialisation de documents et processus Conseils Démarrez 10 conseils pour réussir son projet 2 1. Faire une étude d opportunité 2. Définir le cadre de son projet 3.

Plus en détail

INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir?

INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir? INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir? étude Bird & Bird et Buy.O Group Empower your Business Relationships Edito Globalisation, démocratisation de

Plus en détail

Banque Accord redonne de l agilité à son système d information avec l aide de MEGA

Banque Accord redonne de l agilité à son système d information avec l aide de MEGA redonne de l agilité à son système d information avec l aide de MEGA À propos de Banque Accord : Filiale financière du groupe Auchan Seule banque française détenue à 100% par un distributeur 3 activités

Plus en détail

Transformation IT de l entreprise ANALYTIQUE: L ÈRE WATSON

Transformation IT de l entreprise ANALYTIQUE: L ÈRE WATSON Transformation IT de l entreprise ANALYTIQUE: L ÈRE WATSON L analytique joue un rôle désormais primordial dans la réussite d une entreprise. Les pouvoirs qu elle délivre sont incontestables, cependant

Plus en détail

Secteur Finance - Assurance

Secteur Finance - Assurance Secteur Finance - Assurance isatech est spécialiste des solutions de gestion d entreprise Microsoft Dynamics ERP, CRM et Office365 Les problématiques du secteur financier Selon l INSEE, en 2011, le secteur

Plus en détail

Sage CRM SalesLogix. Gagnez en compétitivité. Sage CRM Solutions

Sage CRM SalesLogix. Gagnez en compétitivité. Sage CRM Solutions Sage CRM Solutions Sage CRM SalesLogix Gagnez en compétitivité Sage CRM SalesLogix est une solution complète, conçue pour permettre à vos équipes commerciales, marketing et service d optimiser la gestion

Plus en détail

Sage ERP X3 Standard Edition Eclosion du 1 er ERP 100% pré-paramétré

Sage ERP X3 Standard Edition Eclosion du 1 er ERP 100% pré-paramétré Sage ERP 3 Standard Edition Eclosion du 1 er ERP 100% pré-paramétré TOUTES LES FONCTIONS DE VOTRE ENTREPRISE VONT S ÉPANOUIR! Les atouts qui font la différence Une large couverture fonctionnelle. Des processus

Plus en détail

La Gouvernance IT en France : de nombreuses avancées, encore beaucoup à faire

La Gouvernance IT en France : de nombreuses avancées, encore beaucoup à faire La Gouvernance IT en France : de nombreuses avancées, encore beaucoup à faire IDC France, Conférence Gouvernance IT 6 Avril 2011 www.idc.fr Cyril Meunier IDC France Research & Consulting Manager Copyright

Plus en détail

La Gestion de la Relation Client n est pas un luxe : c est une nécessité pour gagner en efficacité

La Gestion de la Relation Client n est pas un luxe : c est une nécessité pour gagner en efficacité SAGE CRM EXPRESS La Gestion de la Relation Client n est pas un luxe : c est une nécessité pour gagner en efficacité Titre de la rubrique Pourquoi un logiciel de Gestion de la Relation Client? Découvrir

Plus en détail

Securex : L humain avant tout

Securex : L humain avant tout Securex : L humain avant tout Qui sommes-nous? Spécialistes des ressources humaines, nous sommes à vos côtés pour vous conseiller et ce, quelles que soient les questions que vous vous posez en la matière.

Plus en détail

Associer nos savoir-faire

Associer nos savoir-faire MAC-ERCI International, cabinet spécialisé en recrutement, évaluation et gestion des compétences, a été créé début 2007. En croissance depuis notre création, nous n avons de cesse de nous remettre en question

Plus en détail

LES INTERMEDIAIRES de l ASSURANCE. Etat des lieux et perspectives

LES INTERMEDIAIRES de l ASSURANCE. Etat des lieux et perspectives LES INTERMEDIAIRES de l ASSURANCE Etat des lieux et perspectives Contexte de l étude Plus de 30 000 courtiers et agents généraux en France sont au cœur des transformations en cours dans le secteur de l

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

Les logicels de gestion en mode cloud computing

Les logicels de gestion en mode cloud computing Les logicels de gestion en mode cloud computing 2 Le groupe Divalto solutions de gestion pour toutes les entreprises Créé en 1982, le groupe Divalto propose des solutions de gestion adaptées à toutes les

Plus en détail

Le Cabinet Communicant. Un site Internet à votre image La plate-forme de communication et de services en ligne de votre cabinet pour vos clients

Le Cabinet Communicant. Un site Internet à votre image La plate-forme de communication et de services en ligne de votre cabinet pour vos clients Le Cabinet Communicant Un site Internet à votre image La plate-forme de communication et de services en ligne de votre cabinet pour vos clients Vivez autrement Un site vitrine à l image de votre cabinet

Plus en détail

L essentiel de la gestion pour PME-PMI

L essentiel de la gestion pour PME-PMI L essentiel de la gestion pour PME-PMI Le groupe Divalto, solutions de gestion pour toutes les entreprises 30% du CA en R&D Créé en 1982, le groupe Divalto propose des solutions de gestion adaptées à

Plus en détail

L ecoute, Le service, l echange,

L ecoute, Le service, l echange, L ecoute, Le service, l accompagnement, L assistance, l echange, la formation, le partenariat Acquérir nos solutions, ce n est pas seulement obtenir un outil informatique, c est également accéder à de

Plus en détail

Financial Insurance Management Corp.

Financial Insurance Management Corp. Financial Insurance Management Corp. Augmenter le taux de renouvellement grâce à une solution mobile fournie en tout juste trois mois Les faits Le besoin FIMC souhaitait offrir une meilleure valeur ajoutée

Plus en détail

Transformation IT de l entreprise MOBILITÉ : ACCOMPAGNEZ L OUVERTURE DE VOTRE SI

Transformation IT de l entreprise MOBILITÉ : ACCOMPAGNEZ L OUVERTURE DE VOTRE SI Transformation IT de l entreprise MOBILITÉ : ACCOMPAGNEZ L OUVERTURE DE VOTRE SI Q ue ce soit avec leurs clients ou leurs partenaires, les entreprises ont commencé à ouvrir leur système d information.

Plus en détail

L OPTIMISATION DU MARKETING GRÂCE À PIVOTAL CRM

L OPTIMISATION DU MARKETING GRÂCE À PIVOTAL CRM LIVRE BLANC L OPTIMISATION DU MARKETING GRÂCE À PIVOTAL CRM Une situation optimale pour la force de vente et pour le marketing LIVRE BLANC OPTIMISATION DU MARKETING 2 A PROPOS Au cours des dernières années,

Plus en détail

Le Cabinet Communicant

Le Cabinet Communicant Le Cabinet Communicant Un site Internet à votre image La plate-forme QuadraWebExpert du cabinet et l espace de communication Les services de gestion QuadraWebServices pour les clients et les collaborateurs

Plus en détail

Association ESSONNE CADRES

Association ESSONNE CADRES Association ESSONNE CADRES 10 avenue du Noyer Lambert - 91300 MASSY : 01 60 12 01 45 Email : competences91@essonnecadres.org Site web : www.essonnecadres.org Besoin d un Professionnel pour une situation

Plus en détail

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS Novembre 11 Plus de la moitié des cadres en poste envisage une mobilité professionnelle dans un avenir proche, que ce soit un changement de poste dans

Plus en détail

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBALISATION ET TRANSFORMATION RH UNE RÉPONSE FACE À L EXIGENCE DE PERFORMANCE ET DE COMPÉTITIVITÉ La globalisation des entreprises, accélérée par

Plus en détail

LeaderSHIP BPM TIBCO iprocess Suite The Forrester Wave : Human-Centric Business Process Management Suites, Q1 2006 www.tibco.com TIBCO Software Inc

LeaderSHIP BPM TIBCO iprocess Suite The Forrester Wave : Human-Centric Business Process Management Suites, Q1 2006 www.tibco.com TIBCO Software Inc TIBCO PM iprocess Suite «TIBCO est le seul fournisseur capable de prendre en charge l éventail complet des processus orientés systèmes et humains.» The Forrester Wave : Human-Centric Business Process Management

Plus en détail

Big Data : se préparer au Big Bang

Big Data : se préparer au Big Bang Big Data : se préparer au Big Bang Initialement confinées au cœur des moteurs de recherche et des réseaux sociaux, les technologies du Big Data s'exportent désormais avec succès dans de nombreux secteurs

Plus en détail

Solution PLM pour la vente au détail de PTC

Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM de PTC pour la vente au détail Dans les délais. À la mode. Dans le budget. La solution PLM de PTC pour la vente au détail transforme la manière

Plus en détail

Sage CRM Sage CRM.com

Sage CRM Sage CRM.com Sage CRM Solutions Sage CRM Sage CRM.com Parce que vous souhaitez > Développer votre portefeuille de prospects > Entretenir une relation régulière avec vos clients > Disposer d outils pour vous organiser

Plus en détail

Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik?

Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik? Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik? Nuukik est un moteur de recommandation de produit aidant les e-commerçants à dynamiser et personnaliser leur offre commerciale afin de

Plus en détail

LE SNESSII IMPRIME SA MARQUE DANS LES IT SERVICES

LE SNESSII IMPRIME SA MARQUE DANS LES IT SERVICES SYNDICAT NATIONAL DES ENTREPRISES DE SOLUTIONS ET SYSTÈMES D INFORMATION ET D IMPRESSION LE SNESSII IMPRIME SA MARQUE DANS LES IT SERVICES COMMISSION MARCHÉS ET PROSPECTIVES Préface Ce document a été élaboré

Plus en détail

L offre de gestion de la relation client adaptée à vos besoins. Sage CRM. et Sage CRM.com

L offre de gestion de la relation client adaptée à vos besoins. Sage CRM. et Sage CRM.com L offre de gestion de la relation client adaptée à vos besoins Sage CRM et Sage CRM.com Sage CRM, le CRM * à votre mesure LA TECHNOLOGIE AU SERVICE DE L EFFICACITÉ Sage CRM dispose d une architecture technique

Plus en détail

Dossier de Presse. ZOOM 3 rue Titon 75011 Paris Contact Gilles Pellegrini Tél : 01 40 09 02 01 Fax : 01 40 09 02 23 contact@zoom.fr www.zoom.

Dossier de Presse. ZOOM 3 rue Titon 75011 Paris Contact Gilles Pellegrini Tél : 01 40 09 02 01 Fax : 01 40 09 02 23 contact@zoom.fr www.zoom. Dossier de Presse ZOOM 3 rue Titon 75011 Paris Contact Gilles Pellegrini Tél : 01 40 09 02 01 Fax : 01 40 09 02 23 contact@zoom.fr www.zoom.fr sommaire Société 3 Services 3 Expertise 4 Conseil 5 Formation

Plus en détail

FORUM CXP GROUP JEUDI 11 JUIN 2015, PARIS LE NUMÉRIQUE AU SERVICE DES MÉTIERS

FORUM CXP GROUP JEUDI 11 JUIN 2015, PARIS LE NUMÉRIQUE AU SERVICE DES MÉTIERS FORUM CXP GROUP JEUDI 11 JUIN 2015, PARIS LE NUMÉRIQUE AU SERVICE DES MÉTIERS FORUM CXP GROUP JEUDI 11 JUIN 2015, PARIS REPOUSSER LES LIMITES DE L ERP Frantz KILLI Directeur de mission, le CXP CXP GROUP

Plus en détail

Le cloud qui transforme les données en décisions stratégiques.

Le cloud qui transforme les données en décisions stratégiques. Le cloud qui transforme les données en décisions stratégiques. L essor des technologies sociales, mobiles et cloud a créé un monde de données en perpétuelle croissance. Comment tirer le meilleur parti

Plus en détail

Stratégie projet pour valoriser l'apport des technologies mobiles. Fréderic FADDA. Mobility GBS Leader, IBM

Stratégie projet pour valoriser l'apport des technologies mobiles. Fréderic FADDA. Mobility GBS Leader, IBM Stratégie projet pour valoriser l'apport des technologies mobiles Fréderic FADDA Mobility GBS Leader, IBM L introduction des technologies Mobiles, un accélérateur Business, Opérationnel et IT L introduction

Plus en détail

Des collaborateurs mobiles sans infrastructure sur site complexe et coûteuse

Des collaborateurs mobiles sans infrastructure sur site complexe et coûteuse Présentation de la solution SAP SAP Afaria, édition cloud Objectifs Des collaborateurs mobiles sans infrastructure sur site complexe et coûteuse Un faible investissement à forte rentabilité Objectifs Un

Plus en détail

La matrice Indicateurs ou

La matrice Indicateurs ou La matrice Indicateurs ou Un outil simple pour bien démarrer sa démarche ISO 9001:2000 Actions Services Qualité Philippe Engrand / Consultant Associé - Auditeur ICA philippe. engrand @ as-qualite. com

Plus en détail

Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud

Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud Présentation de la solution SAP s SAP pour les PME SAP Business One Cloud Objectifs Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud Favorisez une croissance rentable simplement et à moindre

Plus en détail

Comment appliquer la révolution tactile et la mobilité au marché de l assurance?

Comment appliquer la révolution tactile et la mobilité au marché de l assurance? Comment appliquer la révolution tactile et la mobilité au marché de l assurance? 26 mars 2013 Christophe Quesne, Président Kapia Yohann Niddam, Associé Périclès Consulting Périclès Group!! Groupe de conseil

Plus en détail

Offre Education Sage. Gilles Soaleh - Responsable Education. Thierry Ruggieri - Consultant Formateur. Académie de Montpellier 08 décembre 2011

Offre Education Sage. Gilles Soaleh - Responsable Education. Thierry Ruggieri - Consultant Formateur. Académie de Montpellier 08 décembre 2011 Offre Education Sage Gilles Soaleh - Responsable Education Thierry Ruggieri - Consultant Formateur Académie de Montpellier 08 décembre 2011 Sommaire Sage La nouvelle offre Education : Sage 100 Entreprise

Plus en détail

Sécuriser. connecter. simplifier. Your multi-channel payment partner.

Sécuriser. connecter. simplifier. Your multi-channel payment partner. Sécuriser. connecter. simplifier. Your multi-channel payment partner. Anticiper l innovation pour offrir à nos clients une technologie de pointe. Technologies de proximité Le groupe Verifone est leader

Plus en détail

quels enjeux pour le secteur financier?

quels enjeux pour le secteur financier? Préambule 2 Auteurs de l enquête Cette étude a été conduite par le pôle développement durable d Equinox Consulting Sophie Madet, associée Blandine Sébileau, senior manager Sybille Brugues et Sophie Pornin,

Plus en détail

CQPI Technicien qualité

CQPI Technicien qualité CQPI Technicien qualité Public concerné Salariés ou futurs salariés qui auront pour mission d assurer le contrôle de la qualité et de participer à l amélioration des modes de production et/ou à la mise

Plus en détail

s o l u t i o n s * * *

s o l u t i o n s * * * Sommaire Qui sommes nous? Notre métier Notre positionnement Une solution complète Notre champ d intervention Notre process Cas clients Nos références Contacts Qui sommes nous? Un éditeur de logiciels spécialisé

Plus en détail

FORUM CXP CONSULTANTS JEUDI 3 JUILLET 2014, PARIS

FORUM CXP CONSULTANTS JEUDI 3 JUILLET 2014, PARIS FORUM CXP CONSULTANTS JEUDI 3 JUILLET 2014, PARIS ACCÉLÉRER LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE ERP, SIRH, SOCIAL, MOBILITÉ, ANALYTIQUE, CLOUD Une matinée pour découvrir les nouveautés du marché du logiciel LE

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional

Rapport pour la commission permanente du conseil régional Rapport pour la commission permanente du conseil régional NOVEMBRE 2010 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france EVOLUTIONS DU LOGICIEL FINANCIER CORIOLIS

Plus en détail

Baromètre des investissements numériques en France

Baromètre des investissements numériques en France Baromètre des investissements numériques en France Novembre 2015 Objectifs Baromètre des investissements numériques en France avec pour objectifs : de suivre l évolution de l opinion des responsables informatique

Plus en détail

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Document G Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Page 1 sur 7 Parmi les objectifs des Instituts de recherche technologique (IRT) figurent

Plus en détail

Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution

Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution Les secteurs qui recrutent Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution On trouve des diplômés des écoles de commerce dans tous les secteurs d activité. C est l avantage qu offrent

Plus en détail

FORUM CXP CONSULTANTS JEUDI 4 DÉCEMBRE 2014, PARIS

FORUM CXP CONSULTANTS JEUDI 4 DÉCEMBRE 2014, PARIS FORUM CXP CONSULTANTS JEUDI 4 DÉCEMBRE 2014, PARIS Une matinée pour découvrir les nouveautés du marché du logiciel ERP SIRH Applications Métier Social Sécurité Mobilité Analytics Cloud UNE MATINÉE POUR

Plus en détail

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

LE SOULEVEMENT DES MACHINES : Étude européenne sur les préférences des utilisateurs professionnels de technologies mobiles

LE SOULEVEMENT DES MACHINES : Étude européenne sur les préférences des utilisateurs professionnels de technologies mobiles LE SOULEVEMENT DES MACHINES : Étude européenne sur les préférences des utilisateurs professionnels de technologies mobiles Les PC hybrides menacent la domination des PC portables professionnels en Europe

Plus en détail

LIVRE BLANC ENJEUX DES APPLICATIONS DE GESTION EN MODE SAAS

LIVRE BLANC ENJEUX DES APPLICATIONS DE GESTION EN MODE SAAS LIVRE BLANC ENJEUX DES APPLICATIONS DE GESTION EN MODE SAAS SOMMAIRE I. Pourquoi héberger ses applications de gestion?... 3 a. La disponibilité b. Actualisations du logiciel c. Simplicité d. Coût II. SaaS

Plus en détail

Atelier du 22 août 2012 «Comment améliorer la gestion interne de mon entreprise avec un ERP, une plateforme e-commerce ou les deux?

Atelier du 22 août 2012 «Comment améliorer la gestion interne de mon entreprise avec un ERP, une plateforme e-commerce ou les deux? Atelier du 22 août 2012 «Comment améliorer la gestion interne de mon entreprise avec un ERP, une plateforme e-commerce ou les deux?» Club Agenda de l atelier Introduction Retour d expérience : New Idea

Plus en détail

COMPTE ÉPARGNE TEMPS Parce que le temps est une vraie valeur

COMPTE ÉPARGNE TEMPS Parce que le temps est une vraie valeur COMPTE ÉPARGNE TEMPS Parce que le temps est une vraie valeur Nous confier votre Compte Épargne Temps, c est gagner bien plus que du temps. Le Compte Épargne Temps est pour l entreprise une véritable opportunité.

Plus en détail

un interlocuteur unique pour un projet global

un interlocuteur unique pour un projet global un interlocuteur unique pour un projet global www.ceicom-solutions.fr CEICOM Solutions Depuis 1971, CEICOM Solutions édite, développe et intègre des solutions informatiques pour acompagner les professionnels

Plus en détail

Etat des lieux et enjeux actuels des SIRH dans les collectivités territoriales

Etat des lieux et enjeux actuels des SIRH dans les collectivités territoriales Etat des lieux et enjeux actuels des SIRH dans les collectivités territoriales Présentation des résultats de l enquête menée par Ineum Consulting sur les SIRH Collectivités Territoriales Paris, 30 mars

Plus en détail

quelques chiffres clés

quelques chiffres clés d i v i s i o n d u g r o u p e Pa r t e n a i r e d e v o t r e t ra n s fo r m a t i o n v e r s l e " M o b i l e I T " quelques chiffres clés 15 ans d expérience 140 collaborateurs U N E T R A N S

Plus en détail

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle

La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle La réponse aux enjeux des RH du 21 ème siècle Comment répondre aux nouveaux enjeux des DRH du 21 ème siècle? Besoin n 1 : innover et développer de nouveaux usages métier en décloisonnant les différents

Plus en détail

Mieux être, recrutement, information et management des talents: Les préférences des employés

Mieux être, recrutement, information et management des talents: Les préférences des employés 16ème Université d'été: Mieux être au travail et performance de l entreprise Mieux être, recrutement, information et management des talents: Les préférences des employés Raouf Mhenni, General Manager HR

Plus en détail

Analyse des coûts projetés de la plate-forme SAP HANA

Analyse des coûts projetés de la plate-forme SAP HANA Étude Total Economic Impact réalisée par Forrester Pour SAP Directrice du projet : Shaheen Parks Avril 2014 Analyse des coûts projetés de SAP HANA Économies réalisables en migrant vers SAP HANA Synthèse

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION

REFERENTIEL DE CERTIFICATION COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C Dernière modification : 12/06/2008 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Technico-commercial industriel I OBJECTIF

Plus en détail

LA TECHNOLOGIE DU LENDEMAIN

LA TECHNOLOGIE DU LENDEMAIN LA TECHNOLOGIE DU LENDEMAIN Société : VNEXT est une société de conseil et d expertises technologiques dans le domaine de l infrastructure IT, le développement des logiciels et la formation professionnelle.

Plus en détail

L e-procurement, vision d une entreprise cliente. Operations Support (nils.panchaud@epfl.ch) Le conférencier. EPFL en bref

L e-procurement, vision d une entreprise cliente. Operations Support (nils.panchaud@epfl.ch) Le conférencier. EPFL en bref L e-procurement, vision d une entreprise cliente Nils Panchaud, Chef de service, EPFL Lausanne Le conférencier Nils Panchaud, Chef de service Operations Support (nils.panchaud@epfl.ch) Recherche de solutions

Plus en détail

TABLETTE EN ENTREPRISE OÙ EN EST-ON?

TABLETTE EN ENTREPRISE OÙ EN EST-ON? Une étude pour TABLETTE EN ENTREPRISE OÙ EN EST-ON? Novembre 2013 Descriptif de l'étude Objectifs : Connaître le degré d'adoption de la tablette en entreprise. Savoir à quelles applications ces nouveaux

Plus en détail

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT Conquérir un prospect coûte beaucoup plus cher que de fidéliser un client. C est la raison pour laquelle un grand nombre d entreprises orientent leur stratégie autour des services proposés à leurs clients.

Plus en détail

La Gestion d'affaires

La Gestion d'affaires Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ La Gestion d'affaires Copyright 2009 CXP. 1 All rights reserved. Reproduction or distribution of this document, in any form, is expressly prohibited without the advance

Plus en détail

Club Etablissements Financiers & Assurances

Club Etablissements Financiers & Assurances Club Etablissements Financiers & Assurances Enquête sur le thème «PME banque : vers une recomposition de l équilibre relationnel liée aux évolutions réglementaires Bâle III» Présentation des résultats,

Plus en détail

La Politique Qualité des Agences Selectour

La Politique Qualité des Agences Selectour La Politique Qualité des Agences Selectour Les agences Selectour : Avec près de 550 agences de voyages et 2 000 experts, nous offrons la garantie pour nos clients d être proches d un de nos points de vente

Plus en détail

«Nous vous proposons l équipe et les solutions clé en main qui vont doper les performances de votre entreprise.»

«Nous vous proposons l équipe et les solutions clé en main qui vont doper les performances de votre entreprise.» «Nous vous proposons l équipe et les solutions clé en main qui vont doper les performances de votre entreprise.» Conseil en systèmes et logiciels informatiques FBCOM est une société de conseil en systèmes

Plus en détail

Etude sur le marché et les métiers de la mobilité numérique Enquête terrain auprès des entreprises utilisatrices

Etude sur le marché et les métiers de la mobilité numérique Enquête terrain auprès des entreprises utilisatrices Etude sur le marché et les métiers de la mobilité numérique Enquête terrain auprès des entreprises utilisatrices Mai 2010 Sommaire Présentation de l échantillon p. 3 Equipements et usages de la mobilité

Plus en détail

LA DÉMARCHE DE VEILLE S.A. MARCHAND PREMIERE PARTIE : AUDIT SUR LA COMMUNICATION INTERNE

LA DÉMARCHE DE VEILLE S.A. MARCHAND PREMIERE PARTIE : AUDIT SUR LA COMMUNICATION INTERNE LA DÉMARCHE DE VEILLE S.A. MARCHAND PREMIERE PARTIE : AUDIT SUR LA COMMUNICATION INTERNE La question posée s inscrit dans une démarche d amélioration de la circulation de l information. questionnaire d

Plus en détail

Le Cisco Smart Business Communications System

Le Cisco Smart Business Communications System Le Cisco Smart Business Communications System Smart Business Brochure Le Cisco Smart Business Communications System Aujourd hui, les petites entreprises sont confrontées à une concurrence accrue. Une

Plus en détail

Exploitation, maintenance & sécurité des infrastructures Prenez de l altitude en toute sérénité

Exploitation, maintenance & sécurité des infrastructures Prenez de l altitude en toute sérénité Exploitation, maintenance & sécurité des infrastructures Prenez de l altitude en toute sérénité www.imagina-international.com Aten Altitude, la solution intégrée pour l exploitation, la maintenance et

Plus en détail

Lettre d informations

Lettre d informations Juillet 2015 Lettre d informations Edito Nouveautés : Sage Génération i7 V8 Infos : Tableaux des dernières versions Fiche pratique : Echéance de vos codes annuels Chers Clients, A l arrivée de l été, vous

Plus en détail

Résultats de l Observatoire 2015 de l ITSM en France. Focus Automatisation des SI et Mobilité

Résultats de l Observatoire 2015 de l ITSM en France. Focus Automatisation des SI et Mobilité Résultats de l Observatoire 2015 de l ITSM en France Focus Automatisation des SI et Mobilité 1 Méthodologie : L édition 2015 de l Observatoire de l ITSM en France a été réalisée par sondage en ligne auprès

Plus en détail

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting Mathis BAKARY 11/01/2013 Sommaire I. Présentation... 3 1. Activités... 3 2. Objectifs... 4 3. Localisation en Europe... 4 4. Localisation en France... 5 II. Stratégie...

Plus en détail

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Neuf pôles d activité La majorité des assistantes ont des activités couvrant ces différents pôles, à des niveaux différents, à l exception

Plus en détail