Estivales UCM, 21 août 2011, Gesves

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Estivales UCM, 21 août 2011, Gesves"

Transcription

1 A.S.B.L. UNION DES ARTISANS DU PATRIMOINE rue de Barisart,87, B-4900 SPA Secrétariat : Estivales UCM, 21 août 2011, Gesves 1. Atelier 5 : Comment développer mon entreprise grâce aux nouvelles technologies Atelier animé par Fred Colantonio, expert en webmarketing Voici l adresse internet du site de Fred Colantonio : Voici le lien pour consulter la présentation ppt de la conférence résumée ci-dessous : 1) Le site internet seul, cela ne fonctionne plus pour se faire connaître car : Il y a pléthore de sites sur le net Tout le monde a son site web L environnement est extrêmement concurrentiel : internet ouvre la fenêtre sur le monde Il existe à présent des réseaux sociaux IL FAUT ETRE PRESENT SUR LES SUPPORT MOBILES CAR CELA SERA LA NORME D ICI 2 OU 3 ANS 2) Internet est à utiliser comme un canal de communication interactif à l opposé de la télévision, de la radio, de la presse écrite, INTEGRER LA DIMENSION INTERACTIVE EST ESSENTIEL 3) Comment faire pour utiliser l outil internet Le site web doit être visible dans les moteurs de recherche car cela peut augmenter le trafic sur le site de 20 à 80% Une présence dans les réseaux sociaux est indispensable : les moteurs de recherche ont annoncé fin 2010 qu ils allaient changer leur manière de référencer les sites web en tenant compte de la présence de la personne ou de l entreprise dans les réseaux sociaux.

2 4) Quelle est la place du site web? C est la base de l identité numérique : les gens recherchent de moins en moins des coordonnées dans les bottins de téléphones mais passent de plus en plus systématiquement par internet C est un entonnoir, le point de chute officiel de la recherche des internautes C est ce qui va valider la valeur de l entreprise 5) Un site internet efficace en trois étapes : En premier lieu, il est nécessaire de penser en terme de stratégie : savoir ce qu on veut soi-même, identifier les besoins (nom de domaine, ) intégrer ce qui existe déjà dans l entreprise au site web (comptabilité, encodage, gestion des stocks, ), planifier le suivi. Inspirer confiance aux consommateurs en montrant la fiabilité de l entreprise Etre facile à trouver, être visible (les gens doivent trouver le site sans le chercher), parler du site autour de soi. 6) La 10 ème clé du succès : l approche participative, c est-à-dire les réseaux sociaux 7) Visibilité dans les moteurs de recherche (en Belgique, le principal est Google) Référencement naturel : Dans ce cas, il est intéressant de consulter la base de données «AdWords» pour vérifier la justesse des mots clés choisis (ex. «chaussure femme» est nettement plus utilisé par les internautes que «chaussure dame»). Référencement payant : Bien qu onéreuse, cette formule est efficace. De plus, il est possible d indiquer un plafond maximal quotidien de dépense qui permet de ne jamais dépasser le budget prévu. Occupation du terrain : C est être visible là où les gens se trouvent sur internet, c est-à-dire sur les réseaux sociaux. You Tube, par exemple, est le second moteur de recherche au monde. De nombreux entrepreneurs mettent en ligne des vidéos dans lesquelles ils expliquent leur métier. Cette démarche tient de l ubiquité numérique puisque la vidéo peut être présente à la fois sur le site de l entreprise, sur You Tube et dans les réseaux sociaux. Offrir la possibilité aux gens de partager une vidéo, c est leur permettre de faire fonctionner le boucheà-oreilles.

3 8) Réseaux sociaux Le langage utilisé et les informations proposées seront différents suivant les réseaux. Il faut toujours garder à l esprit que le Web est à la fois un amplificateur de visibilité, d audience et de bruits (=parasites). Le tout en temps réel. Pour bénéficier au maximum de l apport de chacun des réseaux sociaux, il faut se mettre au diapason et jouer le jeu propre à chaque réseau. Facebook : «mentalité apéro ou barbecue», le plus relax LinkedIn : «bureau, costume cravate», le plus professionnel. Dans ce réseau social, il est très intéressant de détailler son expérience professionnelle y compris l expérience passée même si elle ne correspond pas au travail actuel. Cela permet de renouer des liens avec d anciennes connaissances et d agrandir le réseau. Twitter : «le terrain de golf». Ce réseau nécessite une connexion permanente via un smart phone, par exemple. C est le réseau le plus ouvert, le plus performant : on peut s en servir pour dire tout et n importe quoi. Les jeunes, par exemple, s en serve en lieu et place de la communication par SMS. Les entreprises utilisent souvent Twitter pour faire des promotions ciblées. Pour être efficace sur les réseaux sociaux, il faut : Individualiser au maximum la communication Se positionner d égal à égal Prendre en compte le fait que le site web est la base de l identité numérique de l entreprise mais que ce sont les réseaux sociaux qui permettent l interactivité et la communication.

4 2. Atelier 6 : J envisage d engager du personnel, les 20 pièges à éviter. Atelier animé par Damien Abels, juriste au secrétariat social de l UCM Cet atelier est envisagé en rapport avec les difficultés rencontrées par les PME. 1) Pourquoi engager du personnel? Les questions à se poser avant l engagement de personnel supplémentaire : Y a-t-il d autres moyens pour diminuer la charge de travail que d engager du personnel? Le fait d engager quelqu un va-t-il augmenter la marge bénéficiaire de la structure? Ai-je du temps et/ou de l argent à consacrer à la gestion de l engagement du travailleur? Si j engage du personnel, mon entreprise sera-t-elle toujours rentable? Les pièces à éviter en engageant du personnel : Ne pas grandir trop vite Les relations entre travailleurs et employeurs doivent rester des relations de travail : «Des amis en affaires, mais pas d affaires avec des amis» Il est préférable d être tout de suite très clair quant aux exigences par rapport au travailleur. Si l employeur a des reproches à faire à un employé, il est préférable de les mettre par écrit et de les faire signer par l employer même s il s agit d une simple feuille glissée dans son dossier. 2) Le coût de l engagement de personnel Le coût est à la fois direct (salaire, sécurité sociale, ) et indirect (vêtements de travail, formation, matériel de bureau, ). Avant tout engagement, il est indispensable de : Chiffrer l ensemble de ces éléments Répercuter ces coûts sur les fournisseurs, les clients, les heures payées,

5 3) Avant la signature du contrat de travail Candidat : S informer sur le candidat, interroger le candidat, examiner attentivement son C.V. Vérifier et croiser les informations disponibles. N.B. Il n est pas permis d interroger les anciens employeurs du candidat sans son autorisation formelle. Test non rémunéré : Ce type de test est une construction de la jurisprudence, il n existe aucune loi sur le sujet. Un test de ce type peut se faire avant le début d un contrat même si le contrat comporte une période d essai. Il est soumis à 3 conditions : o Il est limité dans le temps (généralement quelques heures) o Il n est ni rémunéré ni défrayé o Le test ne peut pas être productif : son résultat ne peut entrer dans le chiffre d affaire de l entreprise Si ce test est effectué, il vaut mieux établir une convention avec le candidat pour qu il n y ait pas de malentendu sur la qualité administrative des heures prestées 4) Les aides à l emploi : «Bon marché peut se révéler cher!» Sélectionner d abord les candidatures suivant leur correspondance avec le profil recherché et ensuite, éventuellement, faire un choix sur le coût du travailleur Il existe des aides proposées à divers niveaux : Fédéral, Régional, Locales, Sectorielles,... Ces aides sont souvent cumulables, mais il faut les demander car elles ne sont pas automatiques. L UCM propose un dossier sur l aide à l emploi. Il est disponible au format Pdf à l adresse suivante : AB/$file/Les%20aides%20a%20l_emploi%20-%20dossier.pdf?openelement

6 5) Le Contrat Il existe différents types de contrats : PFI (Programme de Formation et d Insertion) : o Il offre la possibilité d occuper quelqu un en vue d une mise à l emploi. Le travailleur se trouve physiquement dans l entreprise. o Sa durée est de 6 mois maximum. o Son coût est minime : Il n y a pas de sécurité sociale à payer et, s il bénéficie d allocations de chômage ou du CPAS, le travailleur continue à les percevoir. L entreprise complète sa rémunération imposable. o Le PFI n est pas considéré comme un contrat de travail. Par conséquent, au terme de ce contrat, le travailleur est toujours considéré comme étant au chômage et peut bénéficier des aides à l emploi voir bénéficier d aides supplémentaires. o Au terme de ce contrat, l entreprise est tenue d engager la personne au minimum pour une durée équivalente à celle du PFI. o N.B. Il faut prendre en compte le PFI pour les sauts de barèmes. Cela peut poser problème notamment dans le domaine de la construction. En effet, il arrive que l employé gagne plus en PFI que sous contrat de travail car le PFI est précompté à 11% comme les allocations de chômage. o Il faut bien avoir en tête le délai de 2 à 3 semaines pour obtenir les documents du Forem. o Le contrat de travail suivant le PFI peut comporter une période d essai, mais elle ne peut pas être utilisée dans la durée correspondant à la durée du PFI. Intérim : o C est un contrat souple facile à résilier mais qui coûte plus cher à cause du rôle d intermédiaire joué par la Société d Intérim. Contrat de remplacement : o Bon à savoir : il n y a pas d obligation de remplacer dans la même fonction. CDD : o Il n y a pas de possibilité pour l employeur d arrêter le contrat en cours de route. CDI : o Mettre un terme à un CDI est nettement plus simple que de mettre un terme à un CDD. o C est le contrat le plus motivant pour le travailleur.

7 N.B. Il est possible d engager une personne sous condition. Dans ce cas, il faut prévoir dans le contrat de travail des clauses résolutoires comme, par exemple, «sous réserve de passer votre permis de conduire dans les 6 mois». Dans ce cas, si après 6 mois de travail, la personne n a toujours pas de permis de conduire, le contrat peut être rompu sans préavis et sans indemnités. Le contrat de travail doit être signé avant le début du travail sans quoi il équivaut d office à un CDI sans période d essai. 6) Les démarches administratives : DIMONA Assurance accident de travail Contrat de travail écrit et signé avant l entrée en service Règlement de travail 7) Temps de travail : Temps partiel : Les horaires doivent être publiés une semaine à l avance et l employeur doit les conserver pendant un an. Temps plein : Les heures supplémentaires doivent être faites à la demande du patron. Quoi qu il arrive, c est celui qui avance quelque chose qui doit le prouver. Il n est pas permis d établir un contrat de travail pour moins de 13h/semaine.

Créer votre propre emploi? Relevez le défi!

Créer votre propre emploi? Relevez le défi! Créer votre propre emploi? Relevez le défi! chapitre 5 Créer son propre emploi. Beaucoup en rêvent mais peu en font une réalité. Pourtant, devenir indépendant peut être un moyen de créer son emploi. Les

Plus en détail

Le Contrat premier emploi

Le Contrat premier emploi www.far.be Le Contrat premier emploi Marie Greffe Septembre 06 Historique En 1999, afin de stimuler le travail des jeunes, Laurette Onkelinx (PS), alors ministre de l Emploi, lance l idée d un «Plan Rosetta»,

Plus en détail

LE CONTRAT DE TRAVAIL

LE CONTRAT DE TRAVAIL LE CONTRAT DE TRAVAIL I. Introduction Le contrat de travail définit les conditions de travail et de rémunération du salarié. Il ne peut être contraire à la loi, aux conventions collectives ou aux usages

Plus en détail

23 Octobre 2014 à 15h. Comment faire de la publicité en ligne pour développer votre entreprise?

23 Octobre 2014 à 15h. Comment faire de la publicité en ligne pour développer votre entreprise? 23 Octobre 2014 à 15h Comment faire de la publicité en ligne pour développer votre entreprise? Yannick MOREL Consultant Stratégie Web yannick-morel@web-alliance.fr Référencement Google AdWords Réseaux

Plus en détail

L asbl Microbus vous propose sa nouvelle collection de formations à destination des personnes travaillant dans les secteurs non marchands.

L asbl Microbus vous propose sa nouvelle collection de formations à destination des personnes travaillant dans les secteurs non marchands. L asbl Microbus vous propose sa nouvelle collection de formations à destination des personnes travaillant dans les secteurs non marchands. Découvrez tout ce que le monde du gratuit peut vous offrir! Il

Plus en détail

THEMATIQUE J : COMMUNICATION DIGITALE 1

THEMATIQUE J : COMMUNICATION DIGITALE 1 ANNEXES 1. LA COMMANDE DE LA BRANCHE 2. LE DOSSIER DE CANDIDATURE OFFRE DE FORMATIONS 2015 A DESTINATION DES ENTREPRISES DE LA BRANCHE DU GOLF ADHÉRENTES A UNIFORMATION THEMATIQUE J : COMMUNICATION DIGITALE

Plus en détail

Nouvelle Loi sur le Volontariat Droits et Devoirs. Elleboudt Laetitia

Nouvelle Loi sur le Volontariat Droits et Devoirs. Elleboudt Laetitia Nouvelle Loi sur le Volontariat Droits et Devoirs 2008 Elleboudt Laetitia La nouvelle Loi relative aux droits des volontaires A qui, à quoi et où s applique la nouvelle loi? Quel traitement fiscal pour

Plus en détail

L essentiel du référencement

L essentiel du référencement L essentiel du référencement Généralités Pourcentage de recherche via les différents moteurs Google : 90% Bing : 2% Yahoo : 2% Autres : 6% Visualisation des résultats de Google par les internautes 1 ère

Plus en détail

DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE)

DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) Fiche pratique A qui s adresse le contrat d accompagnement dans l emploi? Quels employeurs? Quel type de

Plus en détail

Retrouver les informations demandées dans les différents rapports Utiliser les fonctionnalités des rapports Utiliser la segmentation avancée

Retrouver les informations demandées dans les différents rapports Utiliser les fonctionnalités des rapports Utiliser la segmentation avancée Objectifs : Retrouver les informations demandées dans les différents rapports Utiliser les fonctionnalités des rapports Utiliser la segmentation avancée Étapes à suivre : Formez des groupes de 2 étudiants

Plus en détail

Frédéric PERES - CCI Bayonne Pays Basque

Frédéric PERES - CCI Bayonne Pays Basque Frédéric PERES - CCI Bayonne Pays Basque Mardi 05 mars 2013 - Conférence "CREER DU TRAFIC SUR SON SITE INTERNET..." Mardi 05 mars 2013 - Conférence "CREER DU TRAFIC SUR SON SITE INTERNET..." Mardi 05 mars

Plus en détail

Stratégie webmarketing

Stratégie webmarketing Stratégie webmarketing OBJECTIFS - Comprendre et maîtriser les différents techniques et leviers de promotion online utilisés par les professionnels Chefs d entreprise, créateurs d entreprise, webmasters,

Plus en détail

Déborah Pam. Consultante en Communication. Web - Réseaux Sociaux Print Photos - Relations Presse

Déborah Pam. Consultante en Communication. Web - Réseaux Sociaux Print Photos - Relations Presse Déborah Pam Consultante en Communication Web - Réseaux Sociaux Print Photos - Relations Presse Que vous soyez une entreprise, une marque ou une activité de service, il est devenu indispensable pour vous

Plus en détail

La réforme des pensions expliquée

La réforme des pensions expliquée La réforme des pensions expliquée TABLE DES MATIÈRES 1. LA PENSION ANTICIPÉE... 2 1.1. SITUATION AVANT LA RÉFORME... 2 1.2. SITUATION À PARTIR DU 1 ER JANVIER 2013... 2 1.3. LES MESURES DE TRANSITION...

Plus en détail

Intérimaire? Vous avez des droits! FGTB. Coordination intérim Ensemble, on est plus fort

Intérimaire? Vous avez des droits! FGTB. Coordination intérim Ensemble, on est plus fort Intérimaire? Vous avez des droits! FGTB Coordination intérim Ensemble, on est plus fort contenu au travail p. 5 le contrat de travail p. 6 salaire et avantages p. 7 primes p. 8 durée du travail p. 10 santé

Plus en détail

Les allocations familiales après 18 ans : pour qui et comment?

Les allocations familiales après 18 ans : pour qui et comment? Les allocations familiales après 18 ans : pour qui et comment? chapitre 1 Dix-huit ans! âge de la majorité, de l autonomisation, des premiers pas dans la vie adulte. Mais aussi de toute une série de droits

Plus en détail

CATALOGUE FORMATION DEVENEZ EXPERT DE VOTRE STRATÉGIE DIGITALE!

CATALOGUE FORMATION DEVENEZ EXPERT DE VOTRE STRATÉGIE DIGITALE! DEVENEZ EXPERT DE VOTRE STRATÉGIE DIGITALE! RéFéRENCEMENT NATUREL RéFéRENCEMENT PUBLICITAIRE RESEAUX SOCIAUX GOOGLE ANALYTICS E-MAIL MARKETING STRATéGIE DIGITALE écriture WEB VEILLE ET E-RéPUTATION CATALOGUE

Plus en détail

LICENCIEMENT COLLECTIF, FERMETURE D ENTREPRISE, FAILLITE : QUELS DROITS POUR LES TRAVAILLEURS CONCERNES?

LICENCIEMENT COLLECTIF, FERMETURE D ENTREPRISE, FAILLITE : QUELS DROITS POUR LES TRAVAILLEURS CONCERNES? LICENCIEMENT COLLECTIF, FERMETURE D ENTREPRISE, FAILLITE : QUELS DROITS POUR LES TRAVAILLEURS CONCERNES? Etude Par Herbert MAUS, Form Action André Renard. et ceux confrontés à cette problématique disposent

Plus en détail

L e-recrutement Réseaux Sociaux et Jobboards. Thierry DUFOUR Conférence ANDRH Présentation du 17 Novembre 2011

L e-recrutement Réseaux Sociaux et Jobboards. Thierry DUFOUR Conférence ANDRH Présentation du 17 Novembre 2011 L e-recrutement Réseaux Sociaux et Jobboards Thierry DUFOUR Conférence ANDRH Présentation du 17 Novembre 2011 Déroulement de la présentation Etat des lieux du marché des Job boards et Médias Sociaux Les

Plus en détail

Sommaire. L entrée en vigueur de l avenant n 21 sur les salaires minima au 1 er novembre 2013

Sommaire. L entrée en vigueur de l avenant n 21 sur les salaires minima au 1 er novembre 2013 informations sociales octobre novembre décembre 2013 Dans le cadre du mandat qu elle reçoit du FNCIP-HT, la Fédération Nationale de l Habillement informe chaque trimestre les entreprises à jour de paiement

Plus en détail

NOS SERVICES NOTRE METHODOLOGIE

NOS SERVICES NOTRE METHODOLOGIE 1 1 NOS SERVICES Nous vous proposons nos services pour renforcer et optimiser votre trafic sur internet et augmenter votre chiffre d affaires Search Engine Marketing * REFERENCEMENT NATUREL (SEO) * REFERENCEMENT

Plus en détail

Atelier Webmarketing. Les outils à votre disposition pour faire parler de vous sur internet. Présentation des outils de promotion d'un site internet

Atelier Webmarketing. Les outils à votre disposition pour faire parler de vous sur internet. Présentation des outils de promotion d'un site internet Atelier Webmarketing Les outils à votre disposition pour faire parler de vous sur internet Présentation des outils de promotion d'un site internet Sommaire 1/ Les liens sponsorisés/ Liens commerciaux/

Plus en détail

Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE)

Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) Fiche pratique A qui s adresse le contrat d accompagnement dans l emploi? Quels employeurs? Quel type de

Plus en détail

Les Réunions Info Tonic. Améliorer la visibilité de son site internet Mardi 10 décembre 2013

Les Réunions Info Tonic. Améliorer la visibilité de son site internet Mardi 10 décembre 2013 Les Réunions Info Tonic Améliorer la visibilité de son site internet Mardi 10 décembre 2013 Améliorer la visibilité de son site web 01 Préambule Préambule Avoir un site plus visité c est bien, encore faut-il

Plus en détail

Fermeture? Faillite? Le Syndicat libéral est là pour vous aider. Le Syndicat libéral est là pour vous aider. fermeture de votre entreprise

Fermeture? Faillite? Le Syndicat libéral est là pour vous aider. Le Syndicat libéral est là pour vous aider. fermeture de votre entreprise Fermeture? Faillite? Le Syndicat libéral est là pour vous aider Le Syndicat libéral est là pour vous aider Introduction L entreprise qui vous occupe a été déclarée en faillite. Certes, il s agit d un coup

Plus en détail

Maitre de conférences associé en e-marketing à l'université d'angers. Responsable webmarketing International chez Jymeo

Maitre de conférences associé en e-marketing à l'université d'angers. Responsable webmarketing International chez Jymeo Maitre de conférences associé en e-marketing à l'université d'angers Responsable webmarketing International chez Jymeo Auteur de deux livres en web analytique aux éditions ENI Formateur et consultant indépendant

Plus en détail

Dossier de presse 25 septembre 2013. Partenaire de l

Dossier de presse 25 septembre 2013. Partenaire de l Dossier de presse 25 septembre 2013 Partenaire de l Communiqué de presse Une fédération pour défendre les entreprises de titres-services Les titres-services connaissent un succès croissant. Près d un habitant

Plus en détail

Les nouvelles méthodes de recrutement

Les nouvelles méthodes de recrutement Les nouvelles méthodes de recrutement Eveilleurs de potentiel Extend Coaching éveille le potentiel des personnes et des organisations pour faciliter leur succès professionnel Notre vision est un monde

Plus en détail

Cours de Community Management Master 2 CAWEB

Cours de Community Management Master 2 CAWEB Cours proposé le 19 novembre 2014 Cours de Community Management Master 2 CAWEB Chargé d enseignement : Max Schleiffer, consultant social media Tour de table Quelques mots avant de commencer... Notre programme

Plus en détail

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION DROIT

Plus en détail

La nouvelle convention relative au contrat de sécurisation professionnelle

La nouvelle convention relative au contrat de sécurisation professionnelle les infos DAS - n 035 12 février 2015 La nouvelle convention relative au contrat de sécurisation professionnelle Le 26 janvier 2015, les partenaires sociaux ont conclu une nouvelle convention relative

Plus en détail

Connaissez-vous Google? Le 2 avril 2015

Connaissez-vous Google? Le 2 avril 2015 Connaissez-vous Google? Le 2 avril 2015 Je google, tu googles, il google On se présente! Je google, tu googles, il google Le Géant 94 % des recherches effectuées sur la Toile 40 000 requêtes sur Google

Plus en détail

Procédure de Saisies de votre fiche

Procédure de Saisies de votre fiche Procédure de Saisies de votre fiche Verbatim «Les Petites Entreprises Innovantes ont un talent Incroyable et un savoir faire unique! Sauf qu elles n ont pas forcément les moyens (humains et financiers)

Plus en détail

CALENDRIER 2015-2016 Ateliers et conférences

CALENDRIER 2015-2016 Ateliers et conférences ACTIVITÉS À VENIR Dernière mise à jour : le 1 er juin 2015 Atelier Date Région Positionnement d une entreprise : Comment se démarquer de ses concurrents Gestion du temps et des priorités : Comment faire

Plus en détail

demander pourquoi mon site n'apparaît pas sur google ou pourquoi mon site n'est pas référencé par les moteurs de recherche?

demander pourquoi mon site n'apparaît pas sur google ou pourquoi mon site n'est pas référencé par les moteurs de recherche? 50 questions essentielles à vous poser avant la mise en ligne de votre site pour ne plus vous demander pourquoi mon site n'apparaît pas sur google ou pourquoi mon site n'est pas référencé par les moteurs

Plus en détail

Programme de formations Webmarketing & Réseaux sociaux

Programme de formations Webmarketing & Réseaux sociaux Programme de formations Webmarketing & Réseaux sociaux La Team Web Organisme de formation enregistré sous le numéro 91 34 08306 34 La Team Web SAS au capital de 10 000 8 rue de la Mairie / 34120 Lézignan

Plus en détail

Dossier d information. DROITS RECHARGEABLES Elargissement de l accès au droit d option pour prendre en compte les difficultés d application

Dossier d information. DROITS RECHARGEABLES Elargissement de l accès au droit d option pour prendre en compte les difficultés d application DROITS RECHARGEABLES Elargissement de l accès au droit d option pour prendre en compte les difficultés d application MARS 2015 DROITS RECHARGEABLES Mars 2015 SOMMAIRE Une application problématique dans

Plus en détail

Créer et animer une boutique en ligne avec Wordpress (environnement PC et MAC)

Créer et animer une boutique en ligne avec Wordpress (environnement PC et MAC) Créer et animer une boutique en ligne avec Wordpress (environnement PC et MAC) OBJECTIFS - Créer une boutique sous wordpress et la référencer. - Mise en place du contenu, des articles Une bonne connaissance

Plus en détail

Générer du trafic sur son site gratuitement

Générer du trafic sur son site gratuitement Générer du trafic sur son site gratuitement Un composant essentiel de «La Liste en Or", pour générer des visites qualifiées vers votre site. Avoir un blog, une squeeze page, un auto répondeur en place

Plus en détail

II. LE CONTRAT DE TRAVAIL, CONSEQUENCE DU LIEN DE SUBORDINATION

II. LE CONTRAT DE TRAVAIL, CONSEQUENCE DU LIEN DE SUBORDINATION CHAPITRE 8 LE LIEN DE SUBORDINATION : LE CONTRAT DE TRAVAIL ET LES POUVOIRS DE L EMPLOYEUR I. LA DISTINCTION ENTRE LE TRAVAIL SUBORDONNE ET LE TRAVAIL INDEPENDANT La loi n a pas défini la notion de salarié.

Plus en détail

Eurateach labellisé par la région et le FAFIEC. Si vous remplissez les conditions suivantes : Votre entreprise compte moins de 250 salariés

Eurateach labellisé par la région et le FAFIEC. Si vous remplissez les conditions suivantes : Votre entreprise compte moins de 250 salariés > FORMATIONS CLES EN MAIN > FORMATIONS SUR MESURE Eurateach labellisé par la région et le FAFIEC Dans le cadre du Pacte Régional de Continuité Professionnelle signé par l Etat, la Région et les Partenaires

Plus en détail

SEARCH MARKETING DISPLAY & SOCIAL ADVERTISING

SEARCH MARKETING DISPLAY & SOCIAL ADVERTISING SEARCH MARKETING DISPLAY & SOCIAL ADVERTISING Mieux vaut faire une seule chose et la faire bien. Le cœur de métier d Ad s up est le Search Engine Advertising. Grâce à notre équipe expérimentée et au développement

Plus en détail

CONFÉRENCES ET FORMATIONS 2014

CONFÉRENCES ET FORMATIONS 2014 CONFÉRENCES ET FORMATIONS 2014 Isaq, création graphique et technologie web RedactEvent, conception et rédaction de contenus Votre plateforme de développement marketing et communication Sommaire 01. NEATA

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été établit en juin 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction des lois

Plus en détail

Nous contacter : Documentation disponible au BIJ :

Nous contacter : Documentation disponible au BIJ : UE Q I T A R P E D I U G IER 2013 VERSION JANV Ce document a été réalisé à partir des sources documentaires suivantes : Huet Marion, L abécédaire du baby-sitting, Paris, Mutandis, 2004. Le petit guide

Plus en détail

Vous n avez aucune installation à faire et aucune mise à niveau ne vous complique la vie. Vous allez adorer votre nouveau site.

Vous n avez aucune installation à faire et aucune mise à niveau ne vous complique la vie. Vous allez adorer votre nouveau site. Vous souhaitez obtenir plus de clients? Découvrez comment multiplier vos contacts grâce aux 38 millions d internautes français. Aujourd hui il ne suffit plus d avoir un site internet. Il faut un site avec

Plus en détail

www.breizhconsulting.fr Centre de formation digital et communication : www. Komelya.fr

www.breizhconsulting.fr Centre de formation digital et communication : www. Komelya.fr «Optimiser une campagne google adwords» Merci de mettre votre portable en mode silencieux Mais vous pouvez twitter C est au programme Comment ça fonctionne? À quoi devez-vous faire attention? Comment trouver

Plus en détail

Les employeurs dont les salariés entrent dans le champ de l'assurance chômage. A NOTER :

Les employeurs dont les salariés entrent dans le champ de l'assurance chômage. A NOTER : Loi n 2003-47 du 17 janvier 2003 Décret 2003-487 du 11 juin 2003 Loi n 2004-1484 du 30 décembre 2004 Décret 2007-968 du 15 mai 2007 Décret n 2007-1380 du 24 septembre 2007 Loi n 2010-1594 du 20 décembre

Plus en détail

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 Les salaires minima applicables à compter du 1 er janvier 2015 CCN n 3241 En résumé : I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 L avenant n 21 sur les salaires minima

Plus en détail

Référencement et visibilité sur Internet Comment améliorer la visibilité de son site internet sur les principaux moteurs de recherche?

Référencement et visibilité sur Internet Comment améliorer la visibilité de son site internet sur les principaux moteurs de recherche? 9 Référencement et visibilité sur Internet Comment améliorer la visibilité de son site internet sur les principaux moteurs de recherche? Le trafic d un site internet Le référencement naturel Les freins

Plus en détail

BENCHMARK DES SOLUTIONS DISPLAY. Adwords, Facebook, Yahoo, Microsoft, Ligatus

BENCHMARK DES SOLUTIONS DISPLAY. Adwords, Facebook, Yahoo, Microsoft, Ligatus BENCHMARK DES SOLUTIONS DISPLAY Adwords, Facebook, Yahoo, Microsoft, Ligatus LES FORMATS PUBLICITAIRES CLASSIQUES Bannière simple (480x60) : Disposé en général en haut de page, le format permet la diffusion

Plus en détail

http://myriam-webmarketing.blogspot.com myriam@fcwebmarketing.fr 06.63.93.14.86

http://myriam-webmarketing.blogspot.com myriam@fcwebmarketing.fr 06.63.93.14.86 1 Formations & Conseils Web Marketing Myriam GHARBI Formations & Conseils Web Marketing Vous êtes Auto-entrepreneur, Créateur d'entreprise, Salarié au sein d'une TPE, PME ou dans une Collectivité? Vous

Plus en détail

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Si vous vous posez des questions en matière de PROCESSUS DE FORMATION, voyez les rubriques

Plus en détail

Flash News. Mesures de politique sociale et nouvel impôt pour les personnes physiques en 2015

Flash News. Mesures de politique sociale et nouvel impôt pour les personnes physiques en 2015 www.pwc.lu/hrs Flash News Mesures de politique sociale et nouvel impôt pour les personnes physiques en 2015 24 mars 2015 Le 19 décembre dernier a été voté le premier volet des mesures retenues dans le

Plus en détail

Étude Olfeo 2013 : La réalité de l utilisation d Internet au bureau page : 1/15

Étude Olfeo 2013 : La réalité de l utilisation d Internet au bureau page : 1/15 Étude Olfeo 2013 : La réalité de l utilisation d Internet au bureau page : 1/15 SOMMAIRE A PRÉSENTATION DE L ÉTUDE OLFEO... 3 A.1 LES OBJECTIFS... 3 A.2 LE CONTEXTE... 3 A.3 LA MÉTHODOLOGIE DE L ÉTUDE...

Plus en détail

DOCUMENTATION. Le site www.partenaires.lu vous informe également.

DOCUMENTATION. Le site www.partenaires.lu vous informe également. DOCUMENTATION Le site www.partenaires.lu vous informe également. La Société Partenaires Sociaux SA a été créée à Luxembourg, en 1999. Son activité est de développer des Solutions informatiques pour les

Plus en détail

Stratégie de développement des partenariats chez Viadeo. Maxime THOMAS Directeur des Partenariats - mthomas@viadeoteam.com GFII - 08/12/2014

Stratégie de développement des partenariats chez Viadeo. Maxime THOMAS Directeur des Partenariats - mthomas@viadeoteam.com GFII - 08/12/2014 Stratégie de développement des partenariats chez Viadeo Maxime THOMAS Directeur des Partenariats - mthomas@viadeoteam.com GFII - 08/12/2014 Écosystème des APIs Une API n est qu une interface Principe des

Plus en détail

INDEMNISATION DES SÉQUELLES EN DROIT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE

INDEMNISATION DES SÉQUELLES EN DROIT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE 5. INDEMNISATION DES SÉQUELLES EN DROIT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Dr Jacqueline Cardona L INCAPACITÉ PERMANENTE (IP) EN ACCIDENT DU TRAVAIL Principe juridique Article L 434-2 du code de la sécurité sociale

Plus en détail

COMETIK, le partenaire incontournable de la communication Web

COMETIK, le partenaire incontournable de la communication Web COMETIK, le partenaire incontournable de la communication Web Dossier de presse 2012-2013 Réussite, Dynamisme, Prospérité COMETIK en 3 mots Réussite, proximité et dynamisme REUSSITE Cometik est une agence

Plus en détail

CALENDRIER 2015-2016 Ateliers et conférences

CALENDRIER 2015-2016 Ateliers et conférences ACTIVITÉS À VENIR Dernière mise à jour : le 2 juillet 2015 Atelier Date Région Positionnement d une entreprise : Comment se démarquer de ses concurrents Gestion du temps et des priorités : Comment faire

Plus en détail

les agences de recrutement romandes sont- elles assez connectées?

les agences de recrutement romandes sont- elles assez connectées? les agences de recrutement romandes sont- elles assez connectées? Face à un domaine de plus en plus concurrentiel, les méthodes de recrutement évoluent avec leur temps. Mais qu en est-il des agences suisses?

Plus en détail

Convention Collective du Golf du 13 juillet 1998

Convention Collective du Golf du 13 juillet 1998 Convention Collective du Golf du 13 juillet 1998 Avenant n 51 du 22 juin 2010 portant modification de l article 11.1 «Prévoyance» du Chapitre 11 «Prévoyance Mutuelle Retraite» de la Convention Collective

Plus en détail

REMPLISSAGE DE L'ENQUÊTE SUR LA STRUCTURE ET LA RÉPARTITION DES SALAIRES AU MOYEN DU FORMULAIRE ÉLECTRONIQUE

REMPLISSAGE DE L'ENQUÊTE SUR LA STRUCTURE ET LA RÉPARTITION DES SALAIRES AU MOYEN DU FORMULAIRE ÉLECTRONIQUE Direction générale Statistique REMPLISSAGE DE L'ENQUÊTE SUR LA STRUCTURE ET LA RÉPARTITION DES SALAIRES AU MOYEN DU FORMULAIRE ÉLECTRONIQUE Année de référence 2014 1.0. L information reprise dans ce manuel

Plus en détail

Portabilité des couvertures «prévoyance et santé» Art. 14 de l ANI du 11 janvier 2008 et avenant du 18 mai 2009

Portabilité des couvertures «prévoyance et santé» Art. 14 de l ANI du 11 janvier 2008 et avenant du 18 mai 2009 Portabilité des couvertures «prévoyance et santé» Art. 14 de l ANI du 11 janvier 2008 et avenant du 18 mai 2009 30 juin 2009 SOMMAIRE 1. Bénéficiaires de la portabilité 2. Renonciation à la portabilité

Plus en détail

DÉBUTER AVEC LES RÉSEAUX SOCIAUX

DÉBUTER AVEC LES RÉSEAUX SOCIAUX DÉBUTER AVEC LES RÉSEAUX SOCIAUX Le rôle des réseaux sociaux est de chercher à se faire connaître afin d agrandir ses relations amicales ou professionnelles. Ainsi, grâce à divers réseaux sociaux vous

Plus en détail

Pass / 28 Novembre 2012. By Philippe Coudol

Pass / 28 Novembre 2012. By Philippe Coudol Pass / 28 Novembre 2012 By Philippe Coudol Un peu d histoire Quelques chiffres Les leviers de la stratégie digitale Les 10 secrets d un bon dispositif La visibilité Sur les moteurs Sur les médias sociaux

Plus en détail

Par M e Marc-André Laroche, CRIA

Par M e Marc-André Laroche, CRIA CONTRAT DE TRAVAIL OU CONTRAT DE SERVICE? COMMENT DÉTERMINER LA VÉRITABLE NATURE D UNE RELATION CONTRACTUELLE ET SES CONSÉQUENCES Par M e Marc-André Laroche, CRIA lecorre.com Le 29 novembre 2013 PLAN DE

Plus en détail

Se doter d un site web: par où commencer?

Se doter d un site web: par où commencer? Se doter d un site web: par où commencer? Table des matières Définitions L importance d avoir un site web Les éléments indispensables Le commerce électronique Les 5 pièges à éviter lors de la création

Plus en détail

MAÎTRISER LE CHANGEMENT RECRUTER DIFFÉREMMENT

MAÎTRISER LE CHANGEMENT RECRUTER DIFFÉREMMENT emploisinfirmieres.com emploisprofessionnelsensante.com emploisenmedecine.com emploisendentisterie.com emploisenpharmacie.com MAÎTRISER LE CHANGEMENT RECRUTER DIFFÉREMMENT emploisenactuariat.com emploisencomptabilite.com

Plus en détail

Stratégie de contenus

Stratégie de contenus Stéphanie Labé Consultante. GOODNESS Optimisez votre stratégie webmarketing grâce au contenu Stéphanie Labé Consultante. GOODNESS L importance de la stratégie marketing Point sur le marketing de contenu

Plus en détail

INCITANTS FISCAUX EN FAVEUR DE LA RECHERCHE & DEVELOPPEMENT

INCITANTS FISCAUX EN FAVEUR DE LA RECHERCHE & DEVELOPPEMENT L UNION FAIT LA FORCE Service Public Fédéral FINANCES INCITANTS FISCAUX EN FAVEUR DE LA RECHERCHE & DEVELOPPEMENT Exercice d imposition 2016 - Année de revenus 2015 10 raisons d investir en R&D en Belgique

Plus en détail

A Absence lors de la journée de solidarité... 3

A Absence lors de la journée de solidarité... 3 Partie 1 - L actualité 2011.... 1 A Absence lors de la journée de solidarité... 3 Absence pour maladie sans justification... 9 Absences répétées pour maladie et évolution professionnelle.... 10 Accident

Plus en détail

en avant pour l'emploi et le pouvoir d'achat voor werk en koopkracht Samedi 10.10.2015

en avant pour l'emploi et le pouvoir d'achat voor werk en koopkracht Samedi 10.10.2015 en avant pour l'emploi et le pouvoir d'achat voor werk en koopkracht Samedi 10.10.2015 soutenir l'emploi et augmenter le pouvoir d'achat objectifs 1 2 3 4 5 6 7 Respecter nos engagements budgétaires Soutenir

Plus en détail

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes SOMMAIRE LES CONSTATS... 3 LA METHODOLOGIE... 3 CE QU IL FAUT RETENIR... 4 Google? Oui, mais pas que...4 Connectés, même en vacances!...4

Plus en détail

Le Recrutement. Nicolas Spindelböck

Le Recrutement. Nicolas Spindelböck Le Recrutement Nicolas Spindelböck Bon Jour! Agenda 1.Processus de recrutement Standard 1.0 2.0 2.Questions / réponses Processus de recrutement «standard» Décision et proposition contractuelle Engagement

Plus en détail

Les bonnes pratiques du recrutement en ligne

Les bonnes pratiques du recrutement en ligne POUR VOUS ÉCLAIRER DANS LE COMMERCE DE DÉTAIL Les bonnes pratiques du recrutement en ligne Avant-propos Au Québec, le commerce de détail compte près de 24 000 établissements et 300 000 employés. Les jeunes

Plus en détail

Modules de formation H R S E R V I C E S

Modules de formation H R S E R V I C E S Modules de formation H R S E R V I C E S C est en s inspirant de la collaboration avec ses partenaires professionnels que Securex a conçu ce catalogue de formations dédié aux différents aspects de la gestion

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Préface 7. Préambule 11. Première partie Réflexions à propos du télétravail (à domicile) 15

TABLE DES MATIÈRES. Préface 7. Préambule 11. Première partie Réflexions à propos du télétravail (à domicile) 15 300 Robert 17/12/04 11:13 Page 235 Préface 7 Préambule 11 Première partie Réflexions à propos du télétravail (à domicile) 15 EN GUISE D INTRODUCTION 17 TÉLÉTRAVAIL LES ENJEUX 20 TÉLÉTRAVAIL UNE NOTION

Plus en détail

Plan de communication et Web marketing

Plan de communication et Web marketing Plan de communication et Web marketing 2030, boul. Pie-IX, bureau 430 Montréal (Québec) H1V 2C8 Pie-IX Téléphone 514 254-7131 poste 4811 Courriel sfc@cmaisonneuve.qc.ca Notre site Web : http://fc.cmaisonneuve.qc.ca/

Plus en détail

A LA UNE JANVIER 2015

A LA UNE JANVIER 2015 JANVIER 2015 Toute notre équipe vous souhaite une belle et heureuse année 2015 et vous remercie, toutes et tous, pour votre fidélité sans laquelle nous ne serions pas là. Nous voici donc repartis pour

Plus en détail

Préparer une licence professionnelle en Contrat de Professionnalisation à l IUT de RENNES

Préparer une licence professionnelle en Contrat de Professionnalisation à l IUT de RENNES IUT RENNES SERVICE FORMATION CONTINUE ET ALTERNANCE (Certifié AFAQ ISO 9001 : 2008) Préparer une licence professionnelle en Contrat de Professionnalisation à l IUT de RENNES - Bénéficiaires : Personnes

Plus en détail

Le Recrutement 2.0-31 Octobre 2012 -

Le Recrutement 2.0-31 Octobre 2012 - COMPTE RENDU 3ème Petit-déjeuner thématique d Abaka Conseil Le Recrutement 2.0-31 Octobre 2012 - INTERVENANTS Marie-Laure COLLET Abaka Conseil Laurent BROUAT Link Humans INTRODUCTION Les réseaux inventent

Plus en détail

2ème trimestre 2015 COMPTE DE PRÉVENTION PÉNIBILITÉ. Paiement des cotisations au plus tard le 17 août 2015

2ème trimestre 2015 COMPTE DE PRÉVENTION PÉNIBILITÉ. Paiement des cotisations au plus tard le 17 août 2015 Attention, cette notice d information n est plus transmise sous forme papier. En cas de besoin, elle pourra vous être adressée (uniquement sur demande). 2ème trimestre 2015 V ous recevez votre déclaration

Plus en détail

Le markéting en ligne. Joanie Mailhot Agente aux communications chez Mon Réseau Plus

Le markéting en ligne. Joanie Mailhot Agente aux communications chez Mon Réseau Plus Le markéting en ligne Joanie Mailhot Agente aux communications chez Mon Réseau Plus Plan de la présentation Introduction Naissance des réseaux sociaux L influence des relations en ligne L importance d

Plus en détail

Fiche pratique. A qui s adresse les emplois d avenir? Quels employeurs?

Fiche pratique. A qui s adresse les emplois d avenir? Quels employeurs? Fiche pratique A qui s adresse l'emploi d'avenir? Quels employeurs? Quel type de contrat de travail? Quelle durée de contrat dans le cas du CDD? Quels engagements? Quel suivi? Quel financement du contrat?

Plus en détail

QUI SOMMES NOUS? Notre équipe se tient à votre disposition pour vous apporter de plus amples informations et vous conseiller.

QUI SOMMES NOUS? Notre équipe se tient à votre disposition pour vous apporter de plus amples informations et vous conseiller. QUI SOMMES NOUS? La CCI Tarbes et Hautes-Pyrénées propose une offre variée de formations s adressant à la fois aux jeunes à la recherche d un métier et aux salariés / Chefs d entreprise en recherche de

Plus en détail

Les heures supplémenta ires. Février 2014. Consultez notre site ucm.be

Les heures supplémenta ires. Février 2014. Consultez notre site ucm.be Les heures supplémenta ires Février 2014 Editeur responsable : Secrétariat social des Classes Moyennes de la Province de Liège, Joëlle Pirlet, administrateur délégué, boulevard d Avroy 44, 4000 Liège Date

Plus en détail

: «GESTIONNAIRE DE PAIE»

: «GESTIONNAIRE DE PAIE» Titre professionnel : «GESTIONNAIRE DE PAIE» Niveau III Code NSF : 315 t Ressources humaines, gestion du personnel, organisation du travail Code Rome : M1501, M1203 - Formacode : 32663 Date de l arrêté

Plus en détail

L évolution des formes

L évolution des formes L évolution des formes d emploi Présentation du rapport du COE du 8 avril 2014 Commission «emploi, qualification et revenus du travail» CNIS 14 novembre 2014 Conseil d orientation pour l emploi Plan de

Plus en détail

Cometik, le partenaire incontournable de la communication Web

Cometik, le partenaire incontournable de la communication Web Cometik, le partenaire incontournable de la communication Web www.cometik.com 2010-2011 SOMMAIRE CARTE D IDENTITE COMETIK GROUP COMETIK GROUP EN QUELQUES MOTS p 2 p 3 De deux associés à plus de 120 collaborateurs,

Plus en détail

Comment communiquer en ligne? Votre salon en Ligne

Comment communiquer en ligne? Votre salon en Ligne Comment communiquer en ligne? Votre salon en Ligne Introduction Qui suis-je? Stéphane de MyHairdresser Objectif de la présentation: Comprendre le Web comme un outil pour: 1. Communiquer avec ses clients

Plus en détail

LES TYPOLOGIES DE LOCATAIRES ELIGIBLES AUX OFFRES LOGIS-ZEN GRL & LOGIS ZEN GRL PLUS

LES TYPOLOGIES DE LOCATAIRES ELIGIBLES AUX OFFRES LOGIS-ZEN GRL & LOGIS ZEN GRL PLUS 1 LES TYPOLOGIES DE LOCATAIRES ELIGIBLES AUX OFFRES LOGIS-ZEN GRL & LOGIS ZEN GRL PLUS Seuls les locataires définis comme «nouveaux locataires» sont éligibles à ces offres. Notion de «nouveau locataire»

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. www.vu-du-web.com

DOSSIER DE PRESSE. www.vu-du-web.com DOSSIER DE PRESSE www.vu-du-web.com 1 SOMMAIRE PRESENTATION DE VU DU WEB LES METIERS VU DU WEB Stratégie Web Référencement naturel Autres solutions de référencement Référencement payant Référencement social

Plus en détail

Consultation 2015 Programme Formations Tourisme

Consultation 2015 Programme Formations Tourisme Consultation 2015 Programme Formations Tourisme Contact : Karel CHAUCHEPRAT Plan de Formation régional CRDT Auvergne Parc Technologique la Pardieu 7 allée Pierre de Fermat - CS 50502 63178 Aubière Cedex

Plus en détail

La publicité multimédia (internet)

La publicité multimédia (internet) 7 La publicité multimédia (internet) Comment utiliser les leviers offerts par la publicité sur internet pour améliorer votre visibilité? oi Les encarts publicitaires L affiliation Les liens sponsorisés

Plus en détail

268 Boulevard Clemenceau Sac postal 23 59708 Marcq en Baroeul Cedex. Mél : contact@cibtp-nord.fr Tél : 03 20 66 89 20 Fax : 03 20 66 89 22

268 Boulevard Clemenceau Sac postal 23 59708 Marcq en Baroeul Cedex. Mél : contact@cibtp-nord.fr Tél : 03 20 66 89 20 Fax : 03 20 66 89 22 268 Boulevard Clemenceau Sac postal 23 59708 Marcq en Baroeul Cedex Mél : contact@cibtp-nord.fr Tél : 03 20 66 89 20 Fax : 03 20 66 89 22 Tableau des assiettes des cotisations dans le secteur du BTP AVRIL

Plus en détail