Diversité du cortège mycorhizien de deux espèces de peuplier dans la région de la Kabylie(Algérie), en rapport avec certains facteurs écologiques.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Diversité du cortège mycorhizien de deux espèces de peuplier dans la région de la Kabylie(Algérie), en rapport avec certains facteurs écologiques."

Transcription

1 Diversité du cortège mycorhizien de deux espèces de peuplier dans la région de la Kabylie(Algérie), en rapport avec certains facteurs écologiques. Bournine-Harchaoui Chafia ; Adjoud-saddadou Djamila; Benane-Kadi Saliha ; Mezaour Najet Laboratoire Mycorhizes. Faculté des Sciences Biologiques et des Sciences Agronomiques. Université M. Mammeri. Tizi-Ouzou. Algérie. Résumé En Algérie, pays en pleine expansion démographique et économique, la demande en bois est toujours croissante. L importation de bois devient nécessaire pour pallier la production forestière locale. Le peuplier, par sa croissance rapide et sa facilité de culture, est l essence la plus appropriée en culture intensive pour la production de biomasse. Le peuplier est une espèce naturelle et très ancienne du bassin méditerranéen. La préservation de cette espèce est de ce fait importante surtout si on sait que l Algérie connait de plus en plus des longues périodes de sécheresse. La mycorhization pourrait constituée un moyen naturel pour préserver le peuplier. La mycorhization est une association intime entre un champignon non pathogène et une racine des plantes supérieurs. Cette association procure pour les plantes diverse bénéfices : une meilleure nutrition minérale, une résistance à la sécheresse et à la salinité et une protection contre les agents pathogènes du sol. Elle peut se présenter sous différentes formes : les ectomycorhizes, les endomycorhizes et les ectoendomycorhizes. La connaissance et la détermination des ces différents types ainsi que les facteurs influençant leur formation est important pour préserver nos ressources naturelles. Nous nous somme intéresser à l étudier des mycorhizes de deux espèces de Peuplier : Populus nigra et Populus alba. Deux stations d études ont été choisies dans la région de Tizi ouzou (Algérie). Le prélèvement des racines est effectué à environ 1m50 du tronc de chaque arbre et à une profondeur de 20cm. Les prélèvements ont été réalisés à différentes périodes. L observation à la loupe binoculaire des racines non colorées des deux espèces a montré une diversité de types ectomycorhiziens. Permis les champignons impliqués surtout pour les mycorhizes lisses : Lactarius, Russula, Boletus et Cenoccocum. L observation des racines colorées (technique de Phillips et Hayman), révélé la présence de differentes structures endomycorhiziennes. Les champignons impliqués appartiendraient au genre Glomus. L étude quantitative de la mycorhization du peuplier montre une meilleur mycorhization durant les périodes les plus sèches. Cette mycorhization semble être influencer par : -les conditions climatiques (essentiellement la pluviométrie); -les conditions édaphiques (composition chimique du sol). Mots clé: peuplier, mycorhization, conditions climatiques et édaphiques. Introduction En Algérie, pays en pleine expansion démographique et économique, la demande en bois est toujours croissante. L importation de bois devient nécessaire pour pallier la production forestière locale. Le peuplier, par sa croissance rapide et sa facilité de culture, est l essence la plus appropriée en culture intensive pour la production de biomasse. Le peuplier est une espèce naturelle et

2 très ancienne du bassin méditerranéen. La préservation de cette espèce est de ce fait importante surtout si on sait que l Algérie connait de plus en plus des longues périodes de sécheresse. La mycorhization pourrait constituée un moyen naturel pour préserver le peuplier. La mycorhization est une association intime entre un champignon non pathogène et une racine des plantes supérieurs Cette association procure pour les plantes diverse bénéfices : une meilleure nutrition minérale, une résistance à la sécheresse et à la salinité et une protection contre les agents pathogènes du sol. Elle peut se présenter sous différentes formes : les ectomycorhizes, les endomycorhizes et les ecto-endomycorhizes. La connaissance et la détermination des ces différents types ainsi que les facteurs influençant leur formation est important pour préserver nos ressources naturelles. Matériels et méthodes Nous nous somme intéresser à l étudier des mycorhizes de deux espèces de Peuplier : Populus nigra et Populus alba. Deux stations d études ont été choisies dans la région de Tizi ouzou (Algérie) : une station située à ait zikki(bouzguene) de coordonnées géographiques 36 34'0" N et 4 31'0" E en DMS (degrés, minutes, secondes) avec un sol limoneux pauvre en phosphore et en azote (normes de Calvet et Villeman,1986), une autre à Oued Aissi de coordonnées géographiques 36 42'51" N et 4 5'57" E en DMS avec un sol de texture sablolimoneuse pauvre en azote et en phosphore. Le prélèvement des racines est effectué à environ 1m50 du tronc de chaque arbre et à une profondeur de 20cm. Les prélèvements ont été réalisés à différentes périodes sèche et humide. Résultats et discussion L observation à la loupe binoculaire des racines non colorées des deux espèces a montré une diversité de types ectomycorhiziens (ECM). Permis les champignons impliqués surtout pour les mycorhizes lisses : Lactarius, Russula, Boletus et Cenoccocum (Agerer, 1991).

3 L observation des racines colorées (technique de Phillips et Heymann), révélé la présence de différentes structures endomycorhiziennes (AM). Les champignons impliqués appartiendraient au genre Glomus. L étude quantitative de la mycorhization des deux espèces de peupliers à différentes périodes a révélé une meilleur mycorhization durant les périodes caractérisées par de faibles précipitations. Un tel résultat a été cité par certains auteurs chez certaines espèces (Duddrige& al ; Letacon & Garbaye, 1986). La mycorhization améliore la nutrition hydrique des plantes en période sèche. Selon l échelle proposée par Gonçalves et al. (1994), la mycorhization des arbres étudiés est modérée. Elle est en effet supérieure à 10%. Les structures endomycorhiziennes sont non seulement présentes dans les racines des deux espèces de Peupliers mais l étude quantitative par la méthode de GIOVANNETTI ET MOSSE (grid line intersect method) montre quelles sont plus abondantes que les Ectomycorhizes. Longueur des racines endomycorhizées et ectomycorhizées de Populus nigra de oued aissi pour trois périodes d échantillonnage A, B, C: Differents arbres 1, 2, 3: Périodes de prélevements

4 Longueur des racines endomycorhizées et ectomycorhizées de Populus alba de oued aissi pour deux périodes d échantillonnage. a: arbre de Populus alba 1,2 : périodes de prélèvement. Lodge (1985) en étudiant l influence de l humidité du sol sur la mycorhization de certaines espèces de peuplier et de saule, a observé que la colonisation ectomycorhizienne était faible dans les sols très humides ou très sec contrairement à la colonisation endomycorhizienne. Il conclue que les champignons endomycorhiziens sont résistants aux extrêmes d humidité. Conclusion L observation des racines des deux espèces de peuplier à montré une diversité de morphotypes ectomycorhiziens ainsi qu une diversité de structures endomycorhiziennes. L étude quantitative de la mycorhization du peuplier montre une meilleur mycorhization durant les périodes les plus sèches. Cette mycorhization semble être influencer par : les conditions climatiques (essentiellement la pluviométrie); les conditions édaphiques (composition chimique du sol). Les endomycorhizes sont dominantes aux extrêmes d humidité et elles seraient plus performantes dans l absorption du phosphore dans les sols appauvris en cet élément. Par contre les ectomycorhizes sont très sensibles aux excès d humidité ainsi qu à la sécheresse et elles seraient plus performantes dans l absorption de l azote dans les sols où cet élément fait défaut. Références bibliographiques Agerer,R.(1988) Colour atlas of ectomycorrhizae. Ed.prof Dr Reinhord. Institute for systematic botanic universitat. Munchen: Agerer,R.(1991) characterization of ectomycorrhiza. Methods in Mcrobiology. 23: Calvet, G., Villeman, P. (1986) Interprétation des analyses de terre. Division technique. S.C.P.A. 24p. Garbaye, J. (1986) les plantations forestières tropicales. Un champ d application privilégié pour la mycorhization contrôlée. In : Bois et foret des tropiques. 216:

5 Gonçalves, M.T. et al. (1994) Mycotrophic conditions of Populus nigra and Populus.x euramericana. Evaluation of vs ectomycorrhiza. In : Procceding of fourth European symposium on Mycorhizas. Granada. Giovanett,M.,Mosse, B. (1980) An evaluation of techniques for measuring vesicular mycorrhizal infection in roots. New phytol. 84: Lodge, D.J., (1985) Ecology of ecto- and endomycorrhizal fungi associated with eastern cottonwood roots. Ph. D. thesis, DEPT. BOTANY, N.C. State Univ., Raleigh, NC, USA. Phillips et Hayman, D.S (1970) improved procedure for clearing and staining parasitic and vesicular arbiscular fungi for rapid assessment of infection. Tranc. Mycol. Soc. 55:

Mycorhizes: Diagnostic et inoculation

Mycorhizes: Diagnostic et inoculation Mycorhizes: Diagnostic et inoculation Mycorhizes, auxiliaires discrètes du jardinier par Marie-Line Haimet mars - avril 2013 Mycorhizes : Intérêts d un diagnostic Connus principalement pour les bénéfices

Plus en détail

Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015

Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015 Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015 Mise en contexte Résultats des essais du CETAB+ Méthodologie; Biomasse et facteurs de variation; Rendements en maïs et corrélations avec l azote apporté;

Plus en détail

LE MONITORING DE LA BIODIVERSITE EN SUISSE. Hervé LETHIER, EMC2I

LE MONITORING DE LA BIODIVERSITE EN SUISSE. Hervé LETHIER, EMC2I LE MONITORING DE LA BIODIVERSITE EN SUISSE Hervé LETHIER, EMC2I INTRODUCTION OBJECTIFS L INSTRUMENT LES INDICATEURS UN PREMIER BILAN INTRODUCTION OBJECTIF De simples inventaires spécialisés et ciblés Combler

Plus en détail

Le suivi des écosystèmes forestiers, une démarche indispensable à l approche écosystémique

Le suivi des écosystèmes forestiers, une démarche indispensable à l approche écosystémique Le suivi des écosystèmes forestiers, une démarche indispensable à l approche écosystémique Atelier Aménagement écosystémique : s inspirer des perturbations naturelles - Gaspésie Rock Ouimet, Ing.f., Ph.D.

Plus en détail

PROTOCOLE DE RECHERCHE

PROTOCOLE DE RECHERCHE PROTOCOLE DE RECHERCHE ESSAIS D ADAPTATION DE LA PLANTE NEPETA CATARIA AU BURUNDI La Nepeta cataria est une plante originaire de l Europe et l Asie, qui s est également bien établie en Amérique du Nord.

Plus en détail

Connaître les structures de la plante responsables de la transpiration. Identifier les facteurs qui influencent la transpiration

Connaître les structures de la plante responsables de la transpiration. Identifier les facteurs qui influencent la transpiration 1. Objectifs : Objectifs de savoir: Connaître les structures de la plante responsables de la transpiration Identifier les facteurs qui influencent la transpiration Etablir la relation entre l'absorption

Plus en détail

Les communautés de nématodes en tant que bioindicateurs potentiels de la santé des sols urbain

Les communautés de nématodes en tant que bioindicateurs potentiels de la santé des sols urbain Les communautés de nématodes en tant que bioindicateurs potentiels de la santé des sols urbain Rochat Guy* *Laboratoires Biologie du sol et Sol & végétation, Institut de Biologie, Université de Neuchâtel

Plus en détail

Entre sol et forêt : les champignons Par Marie-France Gévry, M.Sc. biologie

Entre sol et forêt : les champignons Par Marie-France Gévry, M.Sc. biologie Entre sol et forêt : les champignons Par Marie-France Gévry, M.Sc. biologie Séminaire final Projet européen Micosylva Valladolid, Espagne 9-11 juin 2011 Plan de la présentation La symbiose et son importance

Plus en détail

Forum d échanges sur la résistance des ennemis des cultures

Forum d échanges sur la résistance des ennemis des cultures Forum d échanges sur la résistance des ennemis des cultures Danielle Bernier Agronome-malherbologiste Direction de la phytoprotection 30 octobre 2012 Comment identifier un problème de résistance? Sommes-nous

Plus en détail

Etude de la stratégie de gestion des risques d insécurité alimentaire. Groupe 3

Etude de la stratégie de gestion des risques d insécurité alimentaire. Groupe 3 Etude de la stratégie de gestion des risques d insécurité alimentaire Groupe 3 Plan de l exposl exposé Introduction Méthodologie Résultats : Présentation de l Union paysanne Diagnostic sur les changements

Plus en détail

Comment planter un arbre *

Comment planter un arbre * Comment planter un arbre * 1. Avant la plantation Gardez la motte de racines humide. Gardez l arbre dans un endroit ombragé jusqu à la plantation. 2. Préparez le site pour la plantation Enlevez le gazon,

Plus en détail

UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES

UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES Avant-propos: Le sol est un milieu vivant et fragile en constante évolution. On pourra l améliorer ou le détruire en fonction des actions que l on effectuera sur

Plus en détail

Conférence d orientation du Gis Sol 5 juin 2007 INRA Paris

Conférence d orientation du Gis Sol 5 juin 2007 INRA Paris Exploitation et valorisation des données pédologiques pour l aménagement à l échelle régionale Christian THIBAULT, directeur de l environnement urbain et rural à l IAURIF Conférence d orientation du Gis

Plus en détail

PNV 2009. Travaux dirigés n 1

PNV 2009. Travaux dirigés n 1 PNV 2009 Travaux dirigés n 1 Le maintien du statut hydrique est une contrainte majeure pour la croissance et le développement des plantes terrestres. Ces organismes peuvent en particulier être soumis à

Plus en détail

Impact de la disponibilité en azote sur la formation du bois: une analyse fonctionnelle

Impact de la disponibilité en azote sur la formation du bois: une analyse fonctionnelle Impact de la disponibilité en azote sur la formation du bois: une analyse fonctionnelle Frédéric Pitre Laboratoire de Chimie Biologique GDR-AMV, Pessac 2005 Plantations (quelque part en Normandie) Introduction

Plus en détail

Évolution du climat et désertification

Évolution du climat et désertification Évolution du climat et désertification FACTEURS HUMAINS ET NATURELS DE L ÉVOLUTION DU CLIMAT Les activités humaines essentiellement l exploitation de combustibles fossiles et la modification de la couverture

Plus en détail

EFFET DE LA CARIE SUR LA QUALITÉ DU BOIS DU THUYA OCCIDENTAL (THUJA OCCIDENTALIS. L): Propriétés Anatomiques, Chimiques et Mécaniques.

EFFET DE LA CARIE SUR LA QUALITÉ DU BOIS DU THUYA OCCIDENTAL (THUJA OCCIDENTALIS. L): Propriétés Anatomiques, Chimiques et Mécaniques. EFFET DE LA CARIE SUR LA QUALITÉ DU BOIS DU THUYA OCCIDENTAL (THUJA OCCIDENTALIS. L): Propriétés Anatomiques, Chimiques et Mécaniques. Besma Bouslimi 1, 2, 3, Ahmed Koubaa 1, 2, 3 et Yves Bergeron 2, 3

Plus en détail

Formation «Compost & Co»

Formation «Compost & Co» Formation «Compost & Co» Techniques de valorisation des déchets organiques chez soi Mercredi 08 avril 2015 Le sol : un milieu vivant dont il faut profiter Pas simplement un support «éponge» pour nos plantes.

Plus en détail

Régionalisation des régimes de perturbations et implications pour l aménagement dans un contexte de changement climatique

Régionalisation des régimes de perturbations et implications pour l aménagement dans un contexte de changement climatique Régionalisation des régimes de perturbations et implications pour l aménagement dans un contexte de changement climatique Sylvie Gauthier, Chercheuse scientifique, successions forestières RNCan-SCF-CFL

Plus en détail

Le merisier. (Prunus avium) à bois

Le merisier. (Prunus avium) à bois Le merisier (Prunus avium) à bois 13 2 Le merisier (Prunus avium) Le merisier (Prunus avium) est un arbre de la famille des Rosacées, tout comme le poirier, le pommier et autres fruitiers. Il se distribue

Plus en détail

Comportement de Miscanthus cultivé sur des sols fortement contaminés en Cd, Pb et Zn

Comportement de Miscanthus cultivé sur des sols fortement contaminés en Cd, Pb et Zn 25 & 26 septembre 2014 Cité scientifique - Villeneuve d Ascq Gestion et requalification durable des sites et sols pollués: Expériences en Nord - Pas de Calais Comportement de Miscanthus cultivé sur des

Plus en détail

Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques. 21 et 23 février 2005

Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques. 21 et 23 février 2005 Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques 21 et 23 février 2005 Marc F. Clément, agronome Qui a bonnes plantes a bonnes vaches!

Plus en détail

Rotations dans la culture de pomme de terre : bilans humiques et logiciel de calcul

Rotations dans la culture de pomme de terre : bilans humiques et logiciel de calcul Colloque sur la pomme de terre Une production à protéger 13 novembre 2009, Québec Rotations dans la culture de pomme de terre : bilans humiques et logiciel de calcul Marc F. CLÉMENT., agronome, conseiller

Plus en détail

Incertitude et variabilité : la nécessité de les intégrer dans les modèles

Incertitude et variabilité : la nécessité de les intégrer dans les modèles Incertitude et variabilité : la nécessité de les intégrer dans les modèles M. L. Delignette-Muller Laboratoire de Biométrie et Biologie Evolutive VetAgro Sup - Université de Lyon - CNRS UMR 5558 24 novembre

Plus en détail

Les ressources documentaires d aide au diagnostic ouvrages et bases de données

Les ressources documentaires d aide au diagnostic ouvrages et bases de données Les ressources documentaires d aide au diagnostic ouvrages et bases de données P GENTIT Equipe de Virologie Unité BVO ANSES/ Laboratoire de la santé des végétaux 7 rue jean Dixméras 49044 Angers Cedex

Plus en détail

Raisonnement de la fertilisation des prairies

Raisonnement de la fertilisation des prairies Raisonnement de la fertilisation des prairies Un outil de caractérisation des pratiques de fertilisation : les indices de nutrition (analyses d herbe) Mise au point de l outil : l équipe ORPHEE de l INRA

Plus en détail

Outil de gestion de l azote pour le blé tendre d hiver biologique en Ile-de-France

Outil de gestion de l azote pour le blé tendre d hiver biologique en Ile-de-France Outil de gestion de l azote pour le blé tendre d hiver biologique en Ile-de-France Prévoir la fertilisation en sortie d hiver à l échelle de l exploitation Charlotte Glachant, Claude Aubert, Chambre d

Plus en détail

Evaluation de la production de Bois Raméal Fragmenté (B.R.F.) à partir d une coupe de peupliers issue d une parcelle en agroforesterie

Evaluation de la production de Bois Raméal Fragmenté (B.R.F.) à partir d une coupe de peupliers issue d une parcelle en agroforesterie Evaluation de la production de Bois Raméal Fragmenté (B.R.F.) à partir d une coupe de peupliers issue d une parcelle en agroforesterie Compte-rendu d expérimentation Service Développement économique des

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. Profession : Géologue, spécialiste en pédologie appliquée et assainissement-dépollution des sols

CURRICULUM VITAE. Profession : Géologue, spécialiste en pédologie appliquée et assainissement-dépollution des sols CURRICULUM VITAE Nom : NYAMA ATIBAGOUA Bienvenu Employeur actuel : Depuis août 2002 à ce jour, MINRESI / Institut de Recherches Géologiques et Minières (IRGM) / Centre de Recherches Géologiques et Minières

Plus en détail

Prospection de zones pour la production de Semence de Pomme de Terre Projet SAGRODEV

Prospection de zones pour la production de Semence de Pomme de Terre Projet SAGRODEV Prospection de zones pour la production de Semence de Pomme de Terre Projet SAGRODEV Introduction Cette étude de diagnostic a été réalisée suite à une demande exprimée par le Président Directeur Général

Plus en détail

ANALYSE DU BASSIN D APPROVISIONNEMENT DE BANGUI

ANALYSE DU BASSIN D APPROVISIONNEMENT DE BANGUI Appuiàlaformulationd unestratégienationaleetd unprogrammedeforesterieurbaineetpériurbaineàbangui ANALYSEDUBASSIND APPROVISIONNEMENT DEBANGUI DÉFINITIONPRÉLIMINAIREDUBASSIND APPROVISIONNEMENT Le bassin

Plus en détail

Gestion de la matière organique des sols en parcelle viticole

Gestion de la matière organique des sols en parcelle viticole Gestion de la matière organique des sols en parcelle viticole Nathalie Goma-Fortin, Sitevi, 1 décembre 2009 Rôles de la matière organique dans les sols Réseau régional de sites d expérimentations Faible

Plus en détail

Une image des sols de France à travers la Base de Données d'analyse de Terre.

Une image des sols de France à travers la Base de Données d'analyse de Terre. Une image des sols de France à travers la Base de Données d'analyse de Terre. Walter C. 1, Arrouays D. 2, Lemercier B. 1, Pachot P. 1, Saby N. 2, Schvartz C., B. Toutain 2 1. INRA Agrocampus Ouest, UMR

Plus en détail

Université CADI AYYAD master tourisme, patrimoine et développement durable

Université CADI AYYAD master tourisme, patrimoine et développement durable Université CADI AYYAD master tourisme, patrimoine et développement durable Protection de la faune et de la flore au Maroc :Encadré par DR. Mr EL AKLAA plan Introduction I- La biodiversité au Maroc III-La

Plus en détail

SYLVABIOM. Programme Bioénergies Edition 2008 novembre 2008 mai 2013

SYLVABIOM. Programme Bioénergies Edition 2008 novembre 2008 mai 2013 Nouveaux concepts de cultures ligneuses durables pour la production de biomasse à des fins énergétiques Programme Bioénergies Edition 2008 novembre 2008 mai 2013 Le Bois : une énergie renouvelable en France

Plus en détail

La signature d un bois de chauffage de qualité

La signature d un bois de chauffage de qualité La signature d un bois de chauffage de qualité Un gage de qualité pour le consommateur La charte Normandie Bois Bûche a été réalisée afin : de promouvoir un bois bûche de qualité en termes de rendement

Plus en détail

Phénologie de fructification des champignons comestibles dans les forêts de l Est du Canada. Samuel Pinna, M.-F. Gévry, M. Côté et L.

Phénologie de fructification des champignons comestibles dans les forêts de l Est du Canada. Samuel Pinna, M.-F. Gévry, M. Côté et L. Phénologie de fructification des champignons comestibles dans les forêts de l Est du Canada Samuel Pinna, M.-F. Gévry, M. Côté et L. Sirois Contexte dans l Est du Canada Plusieurs champignons d intérêt

Plus en détail

Inventaire par télédétection des pelouses sèches du Bas-Vivarais

Inventaire par télédétection des pelouses sèches du Bas-Vivarais Inventaire par télédétection des pelouses sèches du Bas-Vivarais Conservatoire d Espaces Naturels Rhône Alpes - Cermosem Gustave Coste - Stagiaire Montpellier SupAgro gustavecoste@gmail.com Nicolas Robinet

Plus en détail

Rencontres Bois Energie Intervention réalisée par ProfessionsBois lors du Mois du Bois. Avec le soutient de

Rencontres Bois Energie Intervention réalisée par ProfessionsBois lors du Mois du Bois. Avec le soutient de Rencontres Bois Energie Intervention réalisée par ProfessionsBois lors du Mois du Bois Avec le soutient de Les atouts du bois-énergie Une combustion neutre vis-à-vis des émissions de gaz à effet de serre

Plus en détail

Office National des Forêts (2011). Les forêts du monde.

Office National des Forêts (2011). Les forêts du monde. Les concepts généraux et les caractéristiques de la situation actuelle des forêts au monde Résumé introductoire préparé par Luisa Elena Molina, PhD. Universidad de Los Andes; Mérida Venezuela. Professeur

Plus en détail

Visite terrain de plantations expérimentales d'essences à croissance rapide.

Visite terrain de plantations expérimentales d'essences à croissance rapide. Visite terrain de plantations expérimentales d'essences à croissance rapide. 10 ans de recherche en Abitibi-Témiscamingue 6 septembre 2012 PROGRAMME - Jeudi 6 septembre 2012 MRC d Abitibi et MRC de la

Plus en détail

COMPARATIF ENTRE LES POLITIQUES D AMÉNAGEMENT BRÉSIL / BASSIN DU CONGO

COMPARATIF ENTRE LES POLITIQUES D AMÉNAGEMENT BRÉSIL / BASSIN DU CONGO Certification et légalité dans la filière bois du Bassin du Congo COMPARATIF ENTRE LES POLITIQUES D AMÉNAGEMENT BRÉSIL / BASSIN DU CONGO Par Dr Bernard CASSAGNE Expert Aménagiste - Directeur FRM PRÉSIDENT

Plus en détail

Amendement & Fertilisation du noyer

Amendement & Fertilisation du noyer FICHE TECHNIQUE NOIX N 16 Creysse Amendement & Fertilisation du noyer Avril 2008 Fiche élaborée en collaboration avec la coordination technique noix sud-ouest Implantation du verger de noyers Les trois

Plus en détail

Pièce E : Etude d impact

Pièce E : Etude d impact Pièce E : Etude d impact 130/357 E4.3. Environnement naturel E4.3.1. Grands ensembles naturels Dans l aire d étude, la matrice de cultures industrielles (céréales) ou spécialisées (tabac, houblon) domine

Plus en détail

Comment maintenir l approvisionnement bois des industries en dépit de conditions météorologiques défavorables sur de longues périodes?

Comment maintenir l approvisionnement bois des industries en dépit de conditions météorologiques défavorables sur de longues périodes? Commission Professionnelle Approvisionnement Ateliers thématiques 24/06/2014 Comment maintenir l approvisionnement bois des industries en dépit de conditions météorologiques défavorables sur de longues

Plus en détail

CHAPITRE 14 Dispositions relatives à la propreté, à l'aménagement paysager et à l'abattage d'arbres

CHAPITRE 14 Dispositions relatives à la propreté, à l'aménagement paysager et à l'abattage d'arbres CHAPITRE 14 Dispositions relatives à la propreté, à l'aménagement paysager et à l'abattage d'arbres Page 179 CHAPITRE 14 DISPOSITIONS RELATIVES À LA PROPRETÉ, À L'AMÉNAGEMENT PAYSAGER ET À L'ABATTAGE D'ARBRES

Plus en détail

1. L'été le plus chaud que la France ait connu ces cinquante dernières années.

1. L'été le plus chaud que la France ait connu ces cinquante dernières années. 1. L'été le plus chaud que la France ait connu ces cinquante dernières années. La figure ci-dessous présente la moyenne sur la France des températures minimales et maximales de l'été (période du 1 er juin

Plus en détail

environnement architecture

environnement architecture architecture environnement les fonctions du paillis organique 1 la définition du paillis organique L e paillis organique est une couche de matériaux naturels protecteurs posés sur le sol dans le but d

Plus en détail

Les avantages de la culture des champignons en agriculture

Les avantages de la culture des champignons en agriculture Les avantages de la culture des champignons en agriculture Par Vincent Leblanc, agronome, M.Sc. La méthode de production en laboratoire La multiplication se fait par spores ou par tissus Stérilisation

Plus en détail

Trucs et astuces pour trouver des champignons

Trucs et astuces pour trouver des champignons Trucs et astuces pour trouver des champignons Dermatose des russules (Hypomyces lactifluorum) Pied-de-mouton (Hydnum repandum) Cèpe d Amérique (Boletus chippewaensis) Lesquels ne fructifient qu au printemps?

Plus en détail

L évidence écologique Une station d assainissement où il fait bon se

L évidence écologique Une station d assainissement où il fait bon se PHYTOREM S.A. L évidence écologique Une station d assainissement où il fait bon se Le BAMBOU-ASSAINISSEMENT Le Procédé Sol EFFLUENTS EXPORTATION VERS LA TIGE Chaume ou tige Pollution organique et minérale

Plus en détail

TEXTE POUR LA S.I.A.Q.

TEXTE POUR LA S.I.A.Q. TEXTE POUR LA S.I.A.Q. Ce texte se veut un condensé de la conférence du 15 novembre 2007, donnée par Robert Langlois, Contremaître en foresterie urbaine et Directeur du C.E.R.V.E.A.U à la ville de Boisbriand.

Plus en détail

PREVENTION DES RISQUES DUS AU CHANGEMENT CLIMATIQUE

PREVENTION DES RISQUES DUS AU CHANGEMENT CLIMATIQUE SOURCES : PREVENTION DES RISQUES DUS - «Climat : le vrai et le faux» Valérie Masson-Delmotte (paléo-climatologue, directrice de recherche au LSCE/CEA- Saclay) Ed «Le pommier» -«Le réchauffement climatique»

Plus en détail

Évaluation de l effet des mycorhizes dans le gazon en plaques en post-production

Évaluation de l effet des mycorhizes dans le gazon en plaques en post-production Évaluation de l effet des mycorhizes dans le gazon en plaques en post-production Rapport final Projet réalisé dans le cadre du Programme d appui financier aux associations de producteurs désignées Volet

Plus en détail

C Table des matières

C Table des matières C Table des matières Les auteurs... 3 Introduction L ambivalence de la forêt, entre ressource économique à valoriser et patrimoine naturel à protéger...5 1. La forêt, un objet géographique complexe et

Plus en détail

La Veille environnementale au Centre de suivi écologique (CSE) Utilisation des images d estimation des pluies dans le suivi de la campagne agricole.

La Veille environnementale au Centre de suivi écologique (CSE) Utilisation des images d estimation des pluies dans le suivi de la campagne agricole. La Veille environnementale au Centre de suivi écologique (CSE) Utilisation des images d estimation des pluies dans le suivi de la campagne agricole. Par Papa Boubacar Soumaré 12 et Massimo Martini 13 Résumé

Plus en détail

ORIENTATION SYLVICOLE / Guide n 007

ORIENTATION SYLVICOLE / Guide n 007 ORIENTATION SYLVICOLE / Guide n 007 Peuplements mélangés, modalités, perspectives La diversité des exigences des essences pour la lumière, l eau et les éléments minéraux, nécessite toutefois de prendre

Plus en détail

Agriculture et changement climatique au Sénégal : les réponses de la recherche. Dr Mbaye DIOP ISRA

Agriculture et changement climatique au Sénégal : les réponses de la recherche. Dr Mbaye DIOP ISRA Agriculture et changement climatique au Sénégal : les réponses de la recherche Dr Mbaye DIOP ISRA 1 Comprendre le changement climatique Définition des changement climatiques (CC) La variabilité naturelle

Plus en détail

LES ARBRES Plantation, soins et entretien

LES ARBRES Plantation, soins et entretien LES ARBRES Plantation, soins et entretien Dans le cadre de son plan de communication 2014, la Ville de Prévost publie, chaque mois, une rubrique d information sur les arbres. Éléments importants de notre

Plus en détail

Situations illustrées au champ et outils de diagnostic

Situations illustrées au champ et outils de diagnostic Situations illustrées au champ et outils de diagnostic Pierre MORTREUX Chambre d Agriculture du Nord Pas de Calais PROSENSOLS.EU Chantiers d arrachage de Objectifs? Contexte Sol de limon argileux sur craie

Plus en détail

Traits fonctionnels : concepts et caractérisation exemples des prairies Marie-Laure Navas, Eric Garnier, Cyrille Violle, Equipe ECOPAR

Traits fonctionnels : concepts et caractérisation exemples des prairies Marie-Laure Navas, Eric Garnier, Cyrille Violle, Equipe ECOPAR Traits fonctionnels : concepts et caractérisation exemples des prairies Marie-Laure Navas, Eric Garnier, Cyrille Violle, Equipe ECOPAR Ecole Chercheurs AgroEcologie 5-8 Juin 2012 1 Diversité spécifique

Plus en détail

Assainissement : des roseaux pour les particuliers : assainissement par filtres à roseaux phragmite

Assainissement : des roseaux pour les particuliers : assainissement par filtres à roseaux phragmite http://www.univers-nature.com/habitat-sain/assainissement-filtre-a-roseaux-particuliers.html Assainissement : des roseaux pour les particuliers : assainissement par filtres à roseaux phragmite Depuis le

Plus en détail

Analyses de sol et interprétation 4des résultats

Analyses de sol et interprétation 4des résultats Analyses de sol et interprétation 4des résultats 4 Analyses de sol et interprétation des résultats Pour optimiser la fumure, il faut prendre en considération, en plus du besoin des plantes, différentes

Plus en détail

DESIGNER D AMÉNAGEMENTS EXTÉRIEURS

DESIGNER D AMÉNAGEMENTS EXTÉRIEURS DESIGNER D AMÉNAGEMENTS EXTÉRIEURS Profil de la société VERDA New Zealand Limited Verda New Zealand Limited est créateur d aménagements extérieurs en bois. L entreprise, créée en 2001, est fondée sur le

Plus en détail

CITER SES SOURCES : TRUCS ET ASTUCES

CITER SES SOURCES : TRUCS ET ASTUCES CITER SES SOURCES : TRUCS ET ASTUCES Monica Audet Technicienne en documentation Bibliothèque du Campus de Laval Automne 2015 QUESTIONS QUIZ AVANT DE COMMENCER QUELQUES RESSOURCES UTILES Guide Introduction

Plus en détail

Strasbourg PARTENARIAT PROTECTION ET GESTION DURABLE DU PATRIMOINE NATUREL. Communauté Urbaine de Strasbourg & Conservatoire des Sites Alsaciens

Strasbourg PARTENARIAT PROTECTION ET GESTION DURABLE DU PATRIMOINE NATUREL. Communauté Urbaine de Strasbourg & Conservatoire des Sites Alsaciens Dossier de presse PARTENARIAT Communauté Urbaine de Strasbourg & Conservatoire des Sites Alsaciens PROTECTION ET GESTION DURABLE DU PATRIMOINE NATUREL ELLO-RHÉNAN - LE BOHRIE, À OSTWALD Strasbourg Communauté

Plus en détail

I VOYAGE AU CENTRE DE L ARBRE

I VOYAGE AU CENTRE DE L ARBRE GENERALITES Motifs de la formation I VOYAGE AU CENTRE DE L ARBRE Un nouveau regard sur les arbres. Une connaissance directement applicable dans l expertise, la gestion et les soins aux arbres. Un partage

Plus en détail

Estimation des stocks de carbone à l échelle d une concession forestière

Estimation des stocks de carbone à l échelle d une concession forestière Estimation des stocks de carbone Exemple des concessions forestières de Bétou et Missa - Congo 595 948 ha Février 2010 FICHE D IDENTITÉ DES CONCESSIONS BÉTOU ET MISSA Unités Forestières d Aménagement situées

Plus en détail

ECOULEMENT DE L EAU DANS LES SOLS

ECOULEMENT DE L EAU DANS LES SOLS Unité d hydrologie et d hydraulique agricole Génie rural et environnemental ECOULEMENT DE L EAU DANS LES SOLS Notes de cours provisoires année académique 2010-2011 Aurore Degré Table des matières CHAPITRE

Plus en détail

Indices agroclimatiques

Indices agroclimatiques Indices agroclimatiques pour faciliter la prise de décision en agriculture Dominique Plouffe, Gaétan Bourgeois, René Audet Marie-Pier Lepage Indices agroclimatiques ± 1920 : apparition de l agrométéorologie

Plus en détail

Comparaison de la croissance de 4 types de plants de peuplier hybride dans les sols argileux de l Abitibi- Témiscamingue résultats après 2 ans

Comparaison de la croissance de 4 types de plants de peuplier hybride dans les sols argileux de l Abitibi- Témiscamingue résultats après 2 ans Comparaison de la croissance de 4 types de plants de peuplier hybride dans les sols argileux de l Abitibi- Témiscamingue résultats après 2 ans Fiche technique SABRINA MORISSETTE, Ing.f. ANNIE DESROCHERS,

Plus en détail

Moutarde blanche - Brassicacées Sinapsis alba

Moutarde blanche - Brassicacées Sinapsis alba synthèse Engazonnement hivernal Moutarde blanche - Brassicacées Sinapsis alba Caractéristiques de la moutarde : Brassicacée 1, sélectionnée pour sa capacité à produire du fourrage. Système racinaire pivotant

Plus en détail

Diver e s r it i é t é e t e t s tr t u r ct c u t re r e g é g n é ét é i t que e d e d s e p o p p o u p la l ti t on o s d u d

Diver e s r it i é t é e t e t s tr t u r ct c u t re r e g é g n é ét é i t que e d e d s e p o p p o u p la l ti t on o s d u d Diversité et structure génétique des populations du puceron lanigère du peuplier Phloeomyzus passerinii Stéphanie Bankhead, Sophie Pointeau, Carine Martin, François Lieutier Université d Orléans Laboratoire

Plus en détail

Supports de formation du GCE Inventaires nationaux de gaz à effet de serre

Supports de formation du GCE Inventaires nationaux de gaz à effet de serre Supports de formation du GCE Inventaires nationaux de gaz à effet de serre CCNUCC Logiciel d inventaire des GES (parties NAI) Secteur UTCATF Étude de cas La «République mondiale» Version 2, avril 2012

Plus en détail

LA PREMIÈRE GAMME D ALOE VERA CONCENTRÉE LA NATURE 2X PLUS EFFICACE

LA PREMIÈRE GAMME D ALOE VERA CONCENTRÉE LA NATURE 2X PLUS EFFICACE LA PREMIÈRE GAMME D ALOE VERA CONCENTRÉE LA NATURE 2X PLUS EFFICACE L ALOE VERA UNE PLANTE CAPABLE DE RÉGULER SA PROPRE HYDRATATION L aloe vera, ou Aloe Barbadensis Miller est une plante succulente vivace

Plus en détail

Présenté par : Dr Asmae Nouira. Novembre Hanoi -2007. Journées Scientifiques Inter-Réseaux AUF

Présenté par : Dr Asmae Nouira. Novembre Hanoi -2007. Journées Scientifiques Inter-Réseaux AUF Efficacité du semis direct à contrer l érosion hydrique en milieu agricole : mise en évidence à l'aide des techniques de radioéléments, de modélisation et de mesures aux champs (MAROC-CANADA) Présenté

Plus en détail

Techniques culturales de captage des eaux pluviales

Techniques culturales de captage des eaux pluviales KHARMOUCH Mohamed: Ingénieur en Génie Rural Direction de l Irrigation et de l Aménagement de l Espace Agricole Techniques culturales de captage des eaux pluviales PLAN 1- L EAU RESSOURCE RARE 2- PESPECTIVES/LA

Plus en détail

RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS. Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013

RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS. Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013 RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS Les résultats : B51 - Champagne humide Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013 Table des matières 1 Le territoire... 4 Surface par occupation

Plus en détail

Aménagements favorisant la biodiversité

Aménagements favorisant la biodiversité Aménagements favorisant la biodiversité 2013-2018 Programme d appui en agroenvironnement Volet 1 Interventions en agroenvironnement par une exploitation agricole Objet de l aide financière Appuyer les

Plus en détail

Nom : Groupe : La lithosphère, se compose de la croûte terrestre (continentale et océanique) et de la partie supérieure du manteau.

Nom : Groupe : La lithosphère, se compose de la croûte terrestre (continentale et océanique) et de la partie supérieure du manteau. Nom : Groupe : Date : THÉORIE UNIVERS TERRE-ESPACE, ST-STE, 4 e secondaire La lithosphère La lithosphère, se compose de la croûte terrestre (continentale et océanique) et de la partie supérieure du manteau.

Plus en détail

Printemps des sciences 2008. Faculté Polytechnique de Mons 11 mars 2008

Printemps des sciences 2008. Faculté Polytechnique de Mons 11 mars 2008 Printemps des sciences 2008 Faculté Polytechnique de Mons 11 mars 2008 Objectifs L objectif de cette petite démonstration est double : 1. Démontrer l importance d une bonne isolation thermique sur les

Plus en détail

PLAN D ACTIONS EN FAVEUR DE L ARBRE FICHES AMENAGEURS : CAHIER DES PRESCRIPTIONS GENERALES

PLAN D ACTIONS EN FAVEUR DE L ARBRE FICHES AMENAGEURS : CAHIER DES PRESCRIPTIONS GENERALES PLAN D ACTIONS EN FAVEUR DE L ARBRE FICHES AMENAGEURS : CAHIER DES PRESCRIPTIONS GENERALES Direction des services de l environnement Mission écologie urbaine nov. 2008 PREAMBULE Qu il soit planté en alignement

Plus en détail

Développement durable

Développement durable Développement durable Parcours élèves Correction Jusqu à la 4 è D E V E L O P P E M E N T 2 0 1 5 U R A B L E Département éducation formation Avenue Franklin D. Roosevelt 75008 Paris www.palais-decouverte.fr

Plus en détail

Evaluation de la population de Coquilles Saint-Jacques Pecten maximus dans la zone de prospection dite «Poweo».

Evaluation de la population de Coquilles Saint-Jacques Pecten maximus dans la zone de prospection dite «Poweo». Département Halieutique Manche Mer-du-Nord Laboratoire Ressources Halieutiques de Port-en-Bessin Station de Normandie Avenue du Général de Gaulle, BP 32 14520 PORT-EN-BESSIN Eric FOUCHER Décembre 2008

Plus en détail

MOOC Agroécologie Séquence 1 Septembre 2015. Application pour l enherbement des cultures pérennes. Elena Kazakou

MOOC Agroécologie Séquence 1 Septembre 2015. Application pour l enherbement des cultures pérennes. Elena Kazakou CONCEPT DES TRAITS FONCTIONNELS Application pour l enherbement des cultures pérennes Elena Kazakou Dans cet exemple je vais vous présenter le concept des traits fonctionnels et vous illustrer comment on

Plus en détail

FICHE DE PROJET CONTEXTE :...2 JUSTIFICATION...2 GROUPES CIBLES...2. OBJECTIFS / ACTIVITES RESULTATS (Cf. tableau 2)...3 APPORTS...3 COUT...

FICHE DE PROJET CONTEXTE :...2 JUSTIFICATION...2 GROUPES CIBLES...2. OBJECTIFS / ACTIVITES RESULTATS (Cf. tableau 2)...3 APPORTS...3 COUT... FICHE DE PROJET SOMMAIRE CONTEXTE :...2 JUSTIFICATION...2 GROUPES CIBLES...2 OBJECTIFS / ACTIVITES RESULTATS (Cf. tableau 2)...3 APPORTS...3 COUT...3 CHRONOGRAMME DES ACTIVITES (Cf. Tableau 3)...3 Tableau

Plus en détail

Sommaire INTRODUCTION GÉNÉRALE... 5 CHAPITRE I : L ACTIVITÉ ANTICANCÉREUSE DES COMPLEXES DE PLATINE... 8. A Le cisplatine... 8

Sommaire INTRODUCTION GÉNÉRALE... 5 CHAPITRE I : L ACTIVITÉ ANTICANCÉREUSE DES COMPLEXES DE PLATINE... 8. A Le cisplatine... 8 Sommaire INTRODUCTION GÉNÉRALE... 5 CHAPITRE I : L ACTIVITÉ ANTICANCÉREUSE DES COMPLEXES DE PLATINE... 8 A Le cisplatine.... 8 A.I Découverte de l activité anti-tumorale du cisplatine... 8 A.II Activité

Plus en détail

CHAPITRE 13. Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres. ZONAGE Page 188

CHAPITRE 13. Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres. ZONAGE Page 188 CHAPITRE 13 Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres Page 188 CHAPITRE 13 DISPOSITIONS RELATIVES À L'ABATTAGE ET À LA PLANTATION D'ARBRES Sauf lorsque spécifiquement stipulé, tout

Plus en détail

Des outils bien adaptés à une régie de l irrigation efficace

Des outils bien adaptés à une régie de l irrigation efficace Des outils bien adaptés à une régie de l irrigation efficace JÉRÉMIE VALLÉE, agr., Attaché de recherche - IRDA Hôtel Gouverneurs, Trois-Rivières, 17 février 2015 Plan de présentation Caractérisation du

Plus en détail

Projet MERINOVA : Les risques météorologiques comme moteurs d innovation environnementale dans la gestion des agro-écosystèmes

Projet MERINOVA : Les risques météorologiques comme moteurs d innovation environnementale dans la gestion des agro-écosystèmes Projet MERINOVA : Les risques météorologiques comme moteurs d innovation environnementale dans la gestion des agro-écosystèmes Y. Curnel 1, F. Vanwindekens 1, A. Gobin 2, S. Zamani 3, H. Van de Vijver

Plus en détail

Protocole d inventaire de la ressource

Protocole d inventaire de la ressource Protocole d inventaire de la ressource L inventaire L inventaire se réalise en trois étapes qui consistent en : 1. L analyse cartographique du territoire à inventorier et la première visite sur le terrain

Plus en détail

FRANCE CATALOGUE 2013 WWW.FRANCEORGANIQUE.COM

FRANCE CATALOGUE 2013 WWW.FRANCEORGANIQUE.COM FRANCE CATALOGUE 2013 WWW.FRANCEORGANIQUE.COM FRANCE SOMMAIRE L Agriculture Biologique 4 O Roots 6 O Grow 7 O Bloom 8 O Boost 9 Terra Master 3 10 Schedules 12 Calendrier 13 3 L AGRICULTURE BIOLOGIQUE Les

Plus en détail

Modélisation 3D de la stabilité mécanique des pentes forestières & application à l éco-

Modélisation 3D de la stabilité mécanique des pentes forestières & application à l éco- Modélisation pour les ressources naturelles INRA, Montpellier 18-20 juin 2008 Labo Bot Modélisation 3D de la stabilité mécanique des pentes forestières & application à l éco- ingéni niérie & Eco Vég N.

Plus en détail

Abschlusskonferenz OUI Biomasse / Conférence de clôture OUI Biomasse. www.oui-biomasse.info 1 26.06.2015

Abschlusskonferenz OUI Biomasse / Conférence de clôture OUI Biomasse. www.oui-biomasse.info 1 26.06.2015 Umweltauswirkungen durch Biomassenutzung Etude d impact de l utilisation de la biomasse sur l environnement 26.Juni 2015 / 26 juin 2015 Akademiehotel Karlsruhe Abschlusskonferenz OUI Biomasse / Conférence

Plus en détail

1. Description du programme... 2. 2. Volets du programme... 3. 2.1 Volet municipal... 3. 2.2 Volet communautaire... 3. 2.3 Volet citoyen...

1. Description du programme... 2. 2. Volets du programme... 3. 2.1 Volet municipal... 3. 2.2 Volet communautaire... 3. 2.3 Volet citoyen... Table des matières 1. Description du programme... 2 2. Volets du programme... 3 2.1 Volet municipal... 3 2.2 Volet communautaire... 3 2.3 Volet citoyen... 4 2.4 Volet institutionnel... 4 3. Contribution

Plus en détail

Discours d ouverture de l atelier de Validation du Plan d Action pour la protection des Paysages aquatiques de Bugesera

Discours d ouverture de l atelier de Validation du Plan d Action pour la protection des Paysages aquatiques de Bugesera 1 Discours d ouverture de l atelier de Validation du Plan d Action pour la protection des Paysages aquatiques de Bugesera Par Madame Odette KAYITESI, Ministre de l Agriculture et de l Elevage Kirundo,

Plus en détail

Contenu Les valeurs d'humuforte

Contenu Les valeurs d'humuforte Contenu Les valeurs d'humuforte Nos icones Le jardinage naturel et durable La nature comme maitre La qualité par le contrôle et la sûreté Label de qualité 'Quality Mark Good Soit' Une avancée par la recherche

Plus en détail

Mesure de l'impact climatique de projets de développement du terrain au système d'information

Mesure de l'impact climatique de projets de développement du terrain au système d'information Mesure de l'impact climatique de projets de développement du terrain au système d'information Clovis GRINAND GeONG 2012 Chambéry 6 novembre 2012 Plan Changement d utilisation des terres et changement climatique

Plus en détail

Utilisation du Numérique pour l Enseignement et l Evaluation des Compétences à l Université

Utilisation du Numérique pour l Enseignement et l Evaluation des Compétences à l Université 1er Colloque International sur l Usage du Numérique dans l Enseignement Supérieur Utilisation du Numérique pour l Enseignement et l Evaluation des Compétences à l Université Farida Bouarab-Dahmani Maitre

Plus en détail

Bordures de champs. Définition

Bordures de champs. Définition Territ'Eau - Agro-Transfert Bretagne - version du 09/11/2009 Bordures de champs CréditsphotosCA56 Définition C. Grimaldi, J. Baudry et C. Gascuel 1- Définitiond'une"borduredechamp" Touteslesparcellessontentouréesdeborduresdechampquitraduisentleslimitesdemiseencultureetde

Plus en détail