SOMMAIRE. À la rencontre de l AFPA Centre avec Laurent CUEILLE LE JOURNAL DES ENTREPRENEURS DE LA RÉGION CENTRE 3 ÉDITO 4 ACTUALITÉS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOMMAIRE. À la rencontre de l AFPA Centre avec Laurent CUEILLE LE JOURNAL DES ENTREPRENEURS DE LA RÉGION CENTRE 3 ÉDITO 4 ACTUALITÉS"

Transcription

1 JUIN #4 LE JOURNAL DES ENTREPRENEURS DE LA RÉGION CENTRE SOMMAIRE 3 ÉDITO 4 ACTUALITÉS 6 ACTUS DES ENTREPRISES 8 CONCOURS 10 ZOOM SUR VIE DES ENTREPRISES 15 MARKETING 16 SOCIAL & FISCAL 18 AGENDA & VIE DES CLUBS 20 RENCONTRE À LA UNE 22 MANAGEMENT 27 RESSOURCES HUMAINES 28 JURIDIQUE 30 GREEN BUSINESS 31 CÔTÉ PSYCHO 32 FORME & BIEN-ÊTRE 34 CULTURE 36 CÔTÉ LECTURE 38 ÉVASION À la une À la rencontre de l AFPA Centre avec Laurent CUEILLE ADIE AFCI AFPA CENTRE ARDAN CENTRE ARITT CENTRE ARTI CLUB ASSELINE AUREL M AUTO-TOURS AVÉO AVERE FRANCE B2B EN TRADE BAB S BAZARLAND BPW CHARTRES BUZZ NATIVE CABINET YAECHE CAISSE DES DÉPÔTS CARAVANE DES ENTREPRENEURS CENTRE NEWS CITERNO CJD ORLÉANS CNAM CENTRE COMMUNAUTÉ D AGGLO D ORLÉANS COMPTOIR SABBE CONSEIL GÉNÉRAL DU LOIRET CONSEIL RÉGIONAL DU CENTRE COROLLE CRÉASCOMÈTE CS DÉVELOPPEMENT DALE CARNEGIE DELVILLE MANAGEMENT DREAM ACCES EAT SUSHI ROLLING BAR EDEN-CRM EDILE ESAT DENIS PAPIN FARGO FÉDÉRATION DES AUTO ENTREPRISES FORMATIC CENTRE FSI RÉGIONS GABS / EDITIONS EYROLLES GALERIE DU VITRAIL GREENEO H.FIRST HANDIRECT SERVICES ORLÉANS HÉ OH HISTOIRE DE JOUETS JCE ORLÉANS JOSEPH MELLOT KIABI LA POSTE LAITERIE DE SAINT DENIS DE L HÔTEL LE VIEUX COMPTOIR MEMPHIS COFFEE MOUNTERA NEMOPSY NIANG COUTURE NOMINATION OBK FORMATIONS LINGUISTIQUES OFFICE DU TOURISME DE CHARTRES OLIVIER RIVIÈRE CONSULTING ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES - ORLÉANS OSEO PLANET ADAM PÔLE DREAM PRINCESSE GAB CRÉATIONS PROPULSE RCOL SOLEN SYNDICAT DÉPARTEMENTAL D ENERGIE DU CHER TAO TOURS PLUS UBIFRANCE UDEL / MEDEF LOIRET UIC UMIH BERRY UN CHAT QU À SA PUCE UNIVERSITÉ DE TOURS VER DI VIN VERTICAL C VINOMANIA BLOIS VOY ELLES VOYAGES CONFIDENTIELS ZEGREENWEB

2 ÉDITO Centre News, votre journal économique en région Centre Le groupe Caisse des Dépôts Le groupe Caisse des Dépôts La Caisse des Dépôts et ses filiales constituent un groupe public au service de l intérêt général et du développement économique du La pays. Caisse des Dépôts et ses filiales constituent un groupe public au service de l intérêt général et du développement économique du pays. Investisseur de long terme, la Caisse des Dépôts est le gestionnaire de confiance de l épargne des Français, de régimes de retraite et le Investisseur banquier du de service long public terme, de la Caisse la Justice. des Dépôts est le gestionnaire de confiance de Le groupe l épargne Caisse des des Français, Dépôts de apporte régimes des de retraite solutions et le banquier durables du et invente service en public permanence de la Justice. de nouvelles manières d appuyer les politiques publiques Le groupe nationales Caisse et des locales. Dépôts apporte des solutions durables et invente en permanence Il anticipe, de nouvelles innove manières et adapte d appuyer ses activités les pour politiques répondre publiques aux défis nationales de demain et locales. : > insertion des entreprises dans l économiemonde Il anticipe, innove et adapte ses activités pour répondre aux défis de demain : > insertion des entreprises dans l économiemonde > renforcement de la compétitivité des territoires > soutien aux universités et à l économie de > la renforcement connaissancede la compétitivité des > promotion territoires d un modèle de développement durable > soutien aux universités et à l économie > conception de la connaissance de la ville durable > accompagnement > promotion d un du modèle vieillissement de développement et de la durable dépendance > conception de la ville durable Le réseau > accompagnement des 25 directions du régionales vieillissement et de la Caisse de la dépendance des Dépôts, en métropole et outremer, mobilise l ensemble des savoir-faire et des Le financements réseau des 25 du directions Groupe. régionales de la Caisse des Dépôts, en métropole et outremer, mobilise l ensemble des savoir-faire et des financements du Groupe. J ai le plaisir de vous faire parvenir le numéro 4 de Centre News qui vous informe de l actualité en région Centre pour les mois de Juin, Juillet, Août et début Septembre. Dans ce numéro, toujours les agendas sur les actualités de la région Centre mais aussi des articles d experts sur le domaine juridique, ressources humaines, social et fiscal, management... Retrouvez également en rubrique culture (p. 34) les dates des différentes soirées réseautage Centre News et les thématiques des conférences (à Blois et à Orléans). Des ateliers pratiques animés par des professionnels vous seront désormais proposés tous les mois. Les ateliers du mois de Juin auront lieu à Formatic Centre : Le 26 Juin, un atelier sur Piloter votre boîte à outils Gestion de Carrière : de l intégration des nouveaux embauchés à la mise en place de formations pour les seniors, comment et quand accompagner la carrière, sécuriser les parcours professionnels de vos salariés, pour relever les défis RH de votre entreprise? BULLETIN D ABONNEMENT Le 28 Juin, 2 ateliers : - Faire d Outlook un allié pour le développement de son business ; comment utiliser les réseaux sociaux professionnels pour développer son business. - Comment gagner du temps avec Outlook et la vidéo sur Internet : un levier commercial accessible, simple et puissant. Vous pouvez retrouver toutes les informations pratiques dans l agenda en ligne sur notre site Internet et accédez aux archives en version numérique (rubrique téléchargements). Ce journal est le vôtre, n hésitez pas à me soumettre vos remarques et suggestions d articles. Je suis disponible pour rencontrer ceux et celles qui le souhaitent, afin de mieux vous connaître. Si vous n en avez pas le temps pour le moment, rendez-vous sur notre site pour vous inscrire dans l annuaire des décideurs de la région Centre et pour diffuser gratuitement vos communiqués de presse (rubrique soumettre article). Je m abonne à CENTRE NEWS pour 12 numéros au prix unitaire de 5 soit 55 (45,99 H.T) Je joins mon règlement par chèque bancaire ou postal à l ordre de SARL VDCOM. Nom : Prénom : Entreprise : Virginie DO CARMO Et comme les vacances arrivent à grands pas, je vous souhaite une bonne lecture de Centre News sur la plage ou à la montagne et j attends par mail les photos souvenirs de Centre News voyageant! Économiquement vôtre, Virginie Do Carmo Rédactrice en chef de Centre News. Contact : Également disponible sur rubrique téléchargements Adresse : Code postal : Ville : Fonction : Téléphone : Date : / / Signature : Bulletin à retourner avec votre règlement à : SARL VDCOM - 23, RUE DU COQ ST MARCEAU ORLÉANS. 2 Direction régionale Centre «Le primat» 2 avenue de Paris Orléans cedex 01 Direction régionale Centre «Le primat» 2 avenue de Paris Orléans cedex Juin 2012 Juin 2012 DIRECTRICE DE LA PUBLICATION : VIRGINIE DO CARMO MAQUETTE : ERWIN ROUSSEAU - ÉDITÉ PAR : SARL VDCOM au capital de RCS Orléans , rue du Coq Saint-Marceau Orléans Tél : IMPRIMEUR : APC LA COURONNERIE INFORMATIONS LÉGALES : Ce mensuel est imprimé à 400 exemplaires DÉPÔT LÉGAL À PARUTION 3

3 ACTUALITÉS Les 20 et 21 Juin : Le 5 Juillet : 26 Juin à Orléans et 27 Juin à Tours Le 22 Juin : Seconde édition du salon EDILE Centre à Orléans. C est le rendez-vous des collectivités et des entreprises partenaires, issues des secteurs des BTP, de l énergie ou de l environnement. Des questions comme «Comment les collectivités mutualisentelles leurs achats? Comment les marchés se négocient-ils?» seront évoquées. Ce sera journées ouvertes pour fêter les 30 ans de l ESAT Denis PAPIN. De 9h à 11h, des visites des ateliers et de l établissement seront organisées. De 10h à 10h30, aura lieu une table ronde sur le thème de la reconnaissance de compétences des travailleurs d ESAT dans le cadre de la démarche «Différent & Compétent» avec la participation de travailleurs des ESAT de l APHL et des moniteurs d atelier. L après-midi sera un temps convivial d échanges informels avec le personnel d encadrement et aussi- un concours de pétanque et des jeux divers. Inscription : Les 26,27 et 28 Juin : Comment accélérer sa Réussite? Cette conférence Dale Carnegie présente la méthode Dale Carnegie présentera les 5 leviers de la réussite pour les professionnels. Au programme de cette soirée : Les clés de la Réussite Accomplir plus, en moins de temps Les 12 habitudes des Leaders Ces conférences auront lieu le 26 Juin de 18h30 à 20h00 à Orléans, le 27 Juin de 19h à 20h30 à Chartres et le 28 Juin de 19h à 20h30 à Tours. Pour s inscrire : orleans.dale-carnegie.fr Jusqu au 29 Juin : Appel à projets «Ambre» : La stratégie régionale de la biodiversité vise à préserver et développer le potentiel de biodiversité régional en sensibilisant et mobilisant l ensemble des acteurs régionaux. Afin de promouvoir et traduire concrètement la notion de développement durable au sein des activités des communes, de leurs intercommunalités, des bailleurs sociaux, des associations et des entreprises, la Région Centre lance l appels à projets Actions pour le Maintien de la Biodiversité et la Restauration des Ecosystèmes. Les dossiers porteurs de projets exemplaires et innovants pourront être déposés jusqu au 29 Juin. Du 3 au 4 Juillet : Formation «Découverte de SAP» au Formatic Centre d Orléans : Comprendre la structure et l organisation du progiciel ainsi que la logique des processus de gestion dans les différentes applications Ventes, Achats, Comptabilité et Ressources Humaines. Apprendre à se connecter et à «naviguer» dans les différentes applications pour réaliser des opérations courantes. Plus d infos : Le réseau EEN organise, pour les entreprises innovantes du Loiret, un petitdéjeuner d information, de 8h45 à 10h, sur les opportunités de financements européens pour les projets de R&D, le 5 Juillet, à l ARITT Centre. Pour s inscrire : Nathalie Vigot au Le 10 Juillet : DREAM et le cluster de recherche RESONAT organisent une Journée Scientifique et Technique le mardi 10 juillet 2012, à l Université d Orléans (ISTO, 1A rue de la Férolerie). Cette journée a pour objectif de développer des collaborations entre les entreprises et les chercheurs, au travers de projets pouvant avoir des applications industrielles, sur les thématiques suivantes : la dépollution et la remédiation, l optimisation et la gestion de l eau, ainsi que les molécules émergentes dans les milieux. Des stands seront également mis en place pour présenter l offre de formation initiale ou continue des organismes de recherche. L offre recherche (projets, plateformes, outils, formations) sera présentée sous forme de présentations flash, poster ou stand. Pour faciliter la mise en relation des acteurs, des rencontres B to B seront organisées en amont entre les entreprises et les organismes. Pour s inscrire : ou Du 8 au 22 Septembre : Forum du CNAM région Centre : Orléans et Tours : les 12, 14, 19 et 21 Septembre de 16h à 19h. les 15 et 22 Septembre de 9h30 à 12h. Chartres : le 15 Septembre de 10h à 17h. Blois : le 13 Septembre de 17h à 19h (à confirmer). Bourges : les 15 et 22 Septembre de 10h à 17h30. Châteauroux : le 8 Sept. de 10h à 17h30 et le 12 Sept. de 17h à 19h. Ce forum d information a pour but de permettre aux visiteurs de rencontrer un formateur en vue de construire leur parcours de formation. Plus d infos : 31 La Caravane des Entrepreneurs, spécialisée en conseils en création d entreprise, reprise d entreprise, franchise, développement d entreprise et cession d entreprise fera halte le 26 Juin à Orléans (Place du Martroi) et le 27 Juin à Tours (Boulevard Heurteloup) pour vous permettre de rencontrer des experts (Experts-comptables, Avocats, Spécialistes de la protection sociale, Gestionnaires de patrimoine, Banquiers, Intermédiaires en transmission d entreprises, Sociétés de portage salarial, Consultants en communication et développement commercial, SSII, etc), d assister à des conférences et des formations de 8h45 à 17h. CONFÉRENCES & ATELIERS : 8H45 : Reprendre une entreprise saine ou en difficulté : Le nombre d entreprises en difficulté est en forte augmentation. A l inverse les transmissions d entreprises saines diminuent. ATPME répond aux questions suivantes pour les 2 cas : reprise entreprise saine / reprise entreprise en difficultés. Le niveau de risques La difficulté à trouver la cible Les interlocuteurs Les critères de négociation Le coût Les possibilités de financements La prise en main de la cible Animation : conseil en transmission d entreprises. 10H00 : Choisir le bon franchiseur : La franchise est en développement continu, avec l apparition de nouveaux concepts, plus de réseaux existent en France. Lequel choisir? Présentation des avantages de la franchise La loi Doubin, le contrat de franchise La perception de la franchise par les banques Présentation des réseaux présents ou représentés Questions / réponses Animation : Yves Chabert consultant de la Caravane des Entrepreneurs. 11H15 : Bien transmettre son entreprise malgré la crise : Prendre la décision de vendre son entreprise n est pas facile pour un dirigeant d entreprise. Il doit répondre à des questions personnelles mais aussi à 3 questions techniques traitées dans cette conférence : Combien puis-je vendre mon entreprise : les principales méthodes d évaluation d entreprises Combien d impôts aurais-je à payer : règles générales et régimes de faveur en cas de départ à la retraite Comment gérer mon départ à la retraite Animation : conseil en transmission d entreprises 12H45 : Speed dating Femmes & Entrepreneures : Des Entrepreneures confirmées de la région, dirigeantes de PME de plus de 20 salariés se tiendront à disposition des porteuses de projets et des femmes souhaitant développer leur entreprise. Questions / réponses, échanges, recommandations, entraide, bonnes adresses, etc. Animation : Maïté Debeuret créatrice de le portail de l entrepreneuriat féminin. 14H00 : Internet > arme anticrise : En 2011, les ventes sur Internet ont atteint 37,7 milliards d Euros, en hausse de 22 % sur un an. Cette progression confirme la bonne tenue de la croissance globale des ventes en ligne, malgré la dégradation du contexte économique. Réseautage, publicité ciblée, création d un site vitrine, devenir e-commerçant : Internet offre de multiples possibilités pour toutes les bourses. Ces solutions sont présentées dans cette conférence avec illustration par des exemples pratiques. Animation : Yves Chabert consultant de la Caravane des Entrepreneurs et chef de projet de 15H30 : Trouver l argent nécessaire pour entreprendre ou développer son entreprise : Pour débuter son activité et ensuite pour la développer, le dirigeant d entreprise a toujours besoin d argent. Cette conférence fait l inventaire des différents modes de financements et explique comment présenter intelligemment une demande de financement. Les différents outils de financement à disposition Monter un dossier de financement vendeur qui convaincra les banques Animation : conseil en montages de dossiers financiers et en recherche de financements Plus d informations sur le site : 4 5

4 ACTUS DES ENTREPRISES L UAE et la RAM s engagent auprès des auto-entrepreneurs en région : Conformément à leur convention de partenariat signée en Décembre 2011, l UAE (Union des auto-entrepreneurs) et la RAM (gestionnaire d assurance santé pour les exploitants agricoles, artisans, commerçants et professionnels libéraux) s engagent à rendre accessibles les informations relatives au régime de l auto-entrepreneur et à l assurance santé obligatoire. Ce partenariat se traduit notamment par la mise en place, dès Juin 2012, de points d information UAE dédiés aux auto-entrepreneurs dans les 80 bureaux régionaux de la RAM. Plus d infos : Covoiturage Loiret : Le Conseil Général du Loiret propose des solutions de covoiturage sur l ensemble du territoire. Le dispositif comprend un site Internet dédié au covoiturage : un fil Twitter : #covoit45 et la mise à disposition de parkings gratuits. Emploi Centre : Qapa s appuie sur Mondial Relay pour entrer en contact avec les personnes en recherche d emploi dans plus de 4300 points physiques. Un partenariat unique dans le monde de l emploi qui va permettre à tous les candidats sur l ensemble du territoire d être mis en relation avec les recruteurs de leur région. Les actus de l emploi dans le Centre : Toutes les offres d emplois : Création du «CAP SCOP» : Dans le cadre de son action en faveur de la pérennisation des activités économiques et l ancrage des emplois sur ses territoires, la Région Centre a décidé de créer le «CAP SCOP». Il s agit d un accompagnement spécifique destiné aux salariés candidats à la reprise (transmission de SCOP / transformation d entreprise en SCOP / transformation d association en SCOP) et des porteurs de projet de création d entreprise. Ce dispositif tend à faciliter la reprise des entreprises par les salariés et vise à augmenter le nombre de coopérateurs et d entreprises coopératives. Auto-Tours : Ce site propose un service complet qui permet aux recruteurs de déposer des offres directement depuis leur mobile, et aux candidats d y répondre toujours depuis leur téléphone, sans jamais utiliser un ordinateur. Plus d infos : Ce concessionnaire Avis, a quitté Tours Nord pour s installer à Parçay-Meslay sur la zone du Papillon. «You Buy France», le portail des exportateurs français : Création d un site inédit de mise en relation directe et instantanée entre entreprises et candidats pour les missions ponctuelles de niveaux cadres et techniciens experts. L ambition est double : Proposer une nouvelle relation à l emploi pour les personnes qui recherchent le bon équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle. Apporter une solution simple aux entreprises qui cherchent à développer la flexibilité sur les profils de management intermédiaire. Plus d infos : Lancement d un nouvel outil de «e-business» destiné à promouvoir l offre des entreprises françaises sur les marchés étrangers. Ce site a été conçu par UBIFRANCE, l Agence française pour le développement international des entreprises. Plus d infos : Autociti : Ce nouveau système d autopartage dans l agglomération tourangelle a été inauguré le 5 Avril dernier et est le fruit d un partenariat entre le Sitcat, France Autopartage et Tour(s)plus. La voiture en libre-service est disponible pour 1 heure, 1 jour, 1 week-end avec : 6 stations au centre de Tours Une voiture adaptée à chaque besoin : mini, citadine, ludospace Un abonnement et une facturation à l heure et au kilomètre (à partir 8 /mois, 2,50 l heure et 0,35 le km) Plus d infos : SOLen : Cette association accompagne les dirigeantes, chefs d entreprise, cadres et responsables de services dans la création des conditions de bien-être au travail, pour anticiper, gérer et trouver des solutions satisfaisantes pour tous et proposent des journées de formations sur les risques psychosociaux. Plus d infos : ou OBK Formations Linguistiques inaugure ses nouveaux bureaux : L Agence OBK Formations Linguistiques s agrandit et a ouvert les portes de sa nouvelle adresse au cœur de la ville le 1er Mai 2012 au 2 Avenue de la Libération à Vatan (36) Elibe : Label Origine France Garantie pour Citerneo : Spécialisée dans la conception de citernes souples de stockage et de récupération de l eau, l entreprise tourangelle Citerneo vient de recevoir le label Origine France Garantie. Réalisées dans une toile technique 100 % recyclable, ces citernes constituent une solution efficace et faible pour économiser l eau, que ce soit pour des usages domestiques ou industriels. Ce label a pour objectif de donner l information sur les origines. Certifié par un organisme indépendant Véritas, il s appuie sur deux critères : «le lieu où le produit prend ses caractéristiques essentielles doit être situé en France» et «50 % au moins du prix de revient unitaire est acquis en France». Indiscrétions : La commission de la CDAC s est réunie le 11 Mai dernier et a autorisée la création prochaine de 5 moyennes surfaces dans un bâtiment commercial de m² de surface de vente à Olivet La commission de la CDAC s est réunie le 16 Mars et a voté la création d un ensemble commercial de 5 436,30 m² de surface de vente à St Pryvé St Mesmin ; l extension de la zone commerciale «La Guignardière» par la création d un commerce spécialisé dans l équipement de la personne de 883 m² de surface de vente à Chécy ; l extension de m² par la création de 8 cellules de l ensemble commercial «KAEM 110» d une surface de vente de m² à Amilly. 6 Liens utiles : Service en ligne gratuit, OSEO capital PME a pour objectif de faciliter la mise en relation entre investisseurs et entreprises à la recherche de fonds propres Plus d informations sur le site : Catalogue de formation inter entreprises «Supply Chain» : Recherche de formations en région Centre : Site de recherche d emploi par affinités au service des TPE/PME : Enquête de l APEC sur le recrutement des cadres en 2012 : rubrique : Accueil > Marché de l emploi > Enquêtes Apec > Enquêtes 2012 > L emploi cadre 2012 Site de réseau social pour les auto-entrepreneurs : social.federation-auto-entrepreneur.fr Magazines Eco Loiret écoutable en podcast sur : podcast.rcf.fr/emission/ Actualités du réseau TAO (Orléans) : Newsletter sur l entrepreneuriat, Marketing et Geekeries 2.0. : haroldparis.fr Besoin de financement? Un répertoire des aides publiques pour vous guider : CABINET DE SERVICES RH FORMATION OUTPLACEMENT Associez les talents de vos cadres à la réussite du plan d'action de votre entreprise Le cabinet H.First est le premier cabinet de services en ressources humaines qui structure, positionne et met les qualités intellectuelles et professionnelles des managers et dirigeants, en adéquation avec l efficience de l Entreprise. Tous droits réservés. Zegreenweb : L espace dédié aux emplois verts sera gratuit pour toute l année 2012 pour les recruteurs. La plateforme a pour objectif de mettre en relation dans les métiers de l environnement des candidats qui peuvent consulter des offres d emploi et de stage, mettre en ligne leur CV et parcourir des fiches métiers, avec des recruteurs qui peuvent mettre en ligne des annonces et consulter la CVthèque. Plus d infos : T Cette structure vient d être reconnue entreprise adaptée par la DIRECCTE Centre. Une entreprise adaptée est un organisme qui emploie au moins 80% de personnes handicapées. Par ailleurs, les entreprises qui ne remplissent pas totalement leur obligation légale en matière d emploi de personnes handicapées, peuvent imputer une partie du prix de la prestation d une entreprise adaptée sur leur taxe AGEFIPH. Plus d infos : 16 Rue de l Emploi : (SPVQF &Z SPMMF Handirect Services Orléans : Il a littéralement transposé l analyse stratégique d entreprise enseignée en Exécutive MBA, à la valorisation de l Humain. Son équipe préconise la cohérence de l équilibre, entre les besoins en ressources humaines, et les désirs des hommes, en corrélation avec la réalisation du couple, objectifs/moyens fixé par l entreprise. Quelques avantages concurrentiels de cette démarche : Validez le placement de vos collaborateurs désireux de réussir aux postes où ils seront les meilleurs. Créez votre plan d'action sur mesure, pour que les différents acteurs de votre entreprise s'approprient les changements opérationnels et humains mis en œuvre. Human First, le capital humain comme source d'énergie puissante indispensable à l'alimentation du moteur de votre entreprise... 7

5 CONCOURS RÉSULTATS CONCOURS 15 Challenge innovation Carrefour 2012 : Startup Contest : de l auto-entrepreneur à la PME : Concours Talents de la création d entreprise 2012 : Ce concours est ouvert aux entreprises basées en France, qui emploient moins de 250 personnes et dont le chiffre d affaires annuel est inférieur à 50 millions d Euros ou un total de bilan n excédant pas 43 millions d Euros. Il s adresse à tous les projets innovants et non-alimentaires parmi les 8 catégories suivantes : Jouet/Sport, Auto/ Brico/Jardin, Electroménager, Informatique/Photo/ Ciné/Son, Textile, Maison/Déco, Cuisine, Autres. Le lauréat remportera son produit vendu sur Internet et dans plus de 200 magasins Carrefour en France. La date limite des inscriptions est fixée au 30 Juin L inscription se fait en ligne : Prix des techniques innovantes pour l Environnement 2012 : L ADEME et Reed Expositions France lancent un appel à candidatures incitant les laboratoires de recherche publique à présenter, au cours du salon POLLUTEC Lyon 2012, les travaux pouvant déboucher sur des applications ou développements industriels à court ou moyen terme. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au mercredi 18 Juillet Plus d infos : Trophées régionaux de l innovation 2012 : L ARITT Centre, L Etat et la Région Centre récompenseront les meilleures initiatives d entreprises de la région en terme d innovation à l issue des Trophées Régionaux de l innovation. Le dossier de candidature est téléchargeable sur le site : et est à renvoyer par mail à l adresse : avant le 13 Juillet Trophée du Directeur Financier de l année : Le jury composé de professionnels de la finance et de la gestion sélectionne les candidats sur dossier en apportant parmi tous les critères, une attention toute particulière à la qualité de leur parcours professionnel et à la réussite économique de leur entreprise. L appréciation de leurs métiers porte sur leur contribution à l élaboration de la stratégie jusqu à la qualité de la mise en œuvre de cette dernière. Les critères du jury reposent autant sur des volets financiers que sur l organisation des fonctions dont les Directeurs financiers ont la charge. Pour concourir : Le Grand Prix de l Auto-entrepreneur change de nom pour sa 3 ème édition et devient Startup Contest : de l auto-entrepreneur à la PME. Ce concours est gratuit et ouvert à tous (quelque soit la forme juridique). Il a pour vocation de soutenir les créateurs d entreprises de la définition du projet à la levée de fonds. Il contribue également, depuis sa création, à la reconnaissance des auto-entrepreneurs et des startups créées, qui peuvent ainsi mettre en avant leur projet construit et élaboré et qui ont pour objectif de créer de l emploi. Postulez avant le 30 Septembre 2012 en rédigeant votre business plan sur le site : Concours européen de l entreprise innovante 2012 : Conçu en partenariat avec OSEO, l APCE, France Initiative, le réseau BGE et les CCI, ce concours récompense les meilleurs projets proposant une solution innovante et pérenne. Date limite de dépôt des dossiers : 30 Juin 2012 Réunion du jury : 14 Septembre 2012 à Paris. Remise des prix : 5 Octobre 2012 à Tours, à l occasion du 58 ème congrès national de la JCEF. Téléchargement des dossiers et informations : Plus d infos : Palmarès de la Construction Bois : Ce palmarès ouvert aux architectes, entreprises, bureaux d études, maîtres d ouvrage, maîtres d œuvre a pour finalité d illustrer et de promouvoir l utilisation du bois dans la construction en région Centre. L objectif est : d identifier des réalisations dans différentes catégories de bâtiments sur l ensemble du territoire régional de sélectionner des opérations qui pourront constituer des références propres à illustrer et valoriser l usage du bois dans la construction de valoriser le maître d ouvrage, le concepteur et les entreprises des constructions lauréates. Date limite de candidature : 27 Juillet 2012 Talents des Services : Virginie Do Carmo VD-COM (Centre News) - ADIE 45 Talents du Commerce : Julien Carsoule Mounter A - CCI Loiret / Scop Talents de l Innovation : Betty Codan Eirl Codan France détection Fuites Environnement - BGE Cher Anna Talents de l Artisanat : Claire Salin La Manufacture - BGE Cher Anna Talents des Dynamiques Rurales : Angèle Satche Angèle Satche Traiteur Bio - BGE Cher Anna Mention spéciale du Jury : Talents des Services : Sigrid Campourcy Vertical C- accompagnée par la BGE Ismer Talents des Dynamiques Rurales : Nathalie Vachon Proxi Services- accompagnée par la CCI du Cher 2 èmes Trophées de l entreprise familiale 2012 : L innovation managériale : Laiterie de Saint Denis de l Hôtel à Saint Denis de l Hôtel (45). Le jury a apprécié : La performance sociale et globale de l entreprise La cohérence et l ambition de sa politique managériale Son attachement aux compétences individuelles et collectives Prix spécial du jury : Joseph Mellot à Sancerre (18), production & négoce de vin. Le jury a apprécié : L attachement de l entreprise à son territoire depuis 500 ans Une énergie consacrée au métier sans cesse renouvelée La fierté d un savoir-faire français exporté à l international Grands Prix des Régions du magazine Ville, Rail & Transports : La Région Centre vient de recevoir le prix de la Mobilité Durable pour son action et son engagement dans le maintien de la desserte ferroviaire du Blanc-Argent (entre Salbris et Valençay) via la signature d une convention de financement d un montant de 13,6 millions d Euros avec Réseau Ferré de France (dont une contribution financière du Conseil Régional du Centre d un montant de 9 millions d Euros). Prix Elle Créa : L association Voy Elles et le RCOL (Réseau Création Orléans Loiret) ont remis un prix Elle Créa à une créatrice d entreprise, à une repreneuse et à un manager promouvant l égalité hommes-femmes. Prix Elle Créa de la créatrice d entreprise : Sara Denoize, créatrice de la marque «Un chat qu à sa puce» (marque de déco et accessoires de mode) Prix Elle Créa de la repreneuse d entreprise : Florence Cabart, agricultrice Prix Elle Créa du manager prônant l égalité hommes-femmes : Yves Maitre, PDG d Asseline Concours Lumières 2012 : Concours national Jeunes Talents Caisse d Epargne : Destiné à la promotion de la jeune scène musicale française, Scènes en Régions a pour objectif de donner une plus grande visibilité aux salles régionales et aux artistes tout au long de l année. La deuxième édition du concours sera lancée dès le début du mois de Septembre 2012! Plus d infos : Mise en valeur «raisonnée» du patrimoine historique et de l espace public. Syndicat Départemental d Energie du Cher (18) pour le Parcours Lumière à Saint-Amand-Montrond. Ce parcours est un chemin de lumière matérialisé au sol par des petits plots solaires à LED bleus qui jalonnent la ville et mène le visiteur aux différents sites remarquables de la cité. Appel à projet «Investir dans la formation en alternance» : L Université de Tours est lauréate pour le programme des Investissements d avenir pour l IFBC : Institut Français des Biomédicaments et des Bioactifs Cosmétiques et va créer un outil structurant de formation pour les régions Centre et Normandie. 8 9

6 ZOOM SUR... La JCE d Orléans crée Made In Loiret ZOOM SUR... Dale Carnegie, intégrateur de capital humain! Rencontre avec Laurent LEFEVRE, dirigeant-associé de Dale Carnegie Publireportage Depuis plus de 50 ans, les membres de la Jeune Chambre Économique Française (JCEF), citoyens âgés de 18 à 40 ans, s investissent pour le bien de leurs cités. Ils proposent des solutions innovantes aux problèmes de la société, les testent et les transmettent ensuite à des partenaires privés. En 2012, la JCE d Orléans a crée Made In Loiret. Ce projet a pour mission la promotion des produits et savoir-faire du Loiret par la réalisation d une exposition photos itinérante pendant 4 semaines, d un livre, d un site Internet mettant à l honneur 45 produits Made In Loiret ainsi que la création d un label «Made In Loiret». 45 PRODUITS MADE IN LOIRET DOSSIER DE PARTENARIAT SALON LIVRE SITE INTERNET Créé en Juin 2010 pour répondre à des besoins en ressources humaines dans des domaines d expertise pointue et dans les différentes phases de développement de projets innovants, le nouveau dispositif Ardan Innovation accompagne avec succès les projets d innovation de 11 PME de la région Centre. Ardan Innovation est l un des nouveaux outils mis à disposition des entreprises pour favoriser l émergence de projets innovants, faciliter l intégration de ressources humaines qui leur font défaut, augmenter leur capital de savoir-faire et de compétences en interne. Ardan Innovation s adresse aux entreprises de la région Centre de moins de 250 salariés et de plus d un an d existence qui ont un projet de développement par l innovation : recherche et développement de nouveaux produits ou services, mises en place de nouvelles fonctions structurantes permettant de mettre sur le marché le produit ou service issu de l innovation. Un(e) stagiaire développeur, jeune diplômé(e) ou toute personne à la recherche d un emploi, ayant les compétences pour conduire le projet, est mis à disposition de l entreprise dans le cadre d une mission Ardan Innovation de douze mois. Pourquoi un label Made In Loiret? Le Loiret compte un grand nombre d entreprises leader dans leur secteur. Leur maillage avec un réseau de PME performantes a permis de constituer huit pôles d excellence : Agroalimentaire, Industrie graphique, Logistique et transports, Matériaux composites, Informatique et électronique, Pharmacie, Construction mécanique et équipementiers. De nombreuses entreprises départementales sont également parties prenantes de deux pôles de compétitivité à rayonnement international : «Cosmetic Valley» (beauté et bien être) et le pôle «Sciences et systèmes de l énergie électrique». Pourtant, notre département souffre d un manque de visibilité au plan national nuisant à son attractivité. L objectif de Made In Loiret est d utiliser ces produits et savoirs-faire comme vecteurs de développement de l image du département et de son attractivité. La sélection des produits se base autour de 3 critères majeurs : leur prestige, leur forte popularité et leur clientèle particulière. Avec l apport de nouvelles compétences et la prise en charge par Ardan Centre d une partie de la rémunération, le projet se développe plus vite et l entreprise renforce son capital de ressources humaines. L enjeu est la réussite du projet qui se traduira par l embauche du stagiaire développeur et d autres emplois induits par le développement de la nouvelle activité. Quelques statistiques : Les projets sont répartis sur tout le territoire régional, sauf le Cher Les projets Ardan Innovation sont portés par des entreprises de petite taille : 7 entreprises ont des effectifs de 0 à 4 salariés, 4 entreprises de 5 à 9 salariés, 1 entreprise de 10 à 19 salariés, 3 entreprises de 20 à 49 salariés. Les entreprises qui ont déposé un projet sont souvent très jeunes, la moitié n a pas plus de 3 ans d existence. Les entreprises qui ont présenté des projets exercent principalement des activités de production (petite industrie) et de services aux entreprises (création de logiciels et services en ligne). Les chefs d entreprise interrogés ont indiqué qu ils souhaitaient embaucher en fin de mission et ont fait part de leur satisfaction par rapport aux objectifs et aux modalités pratiques du dispositif. Un projet construit autour de 3 piliers Expositions itinérantes dans 3 villes du Loiret (Montargis, Gien, Orléans) les 14, 15, et 16 Septembre 2012 pour présenter : Les produits/savoir-faire sélectionnés Le livre Un jeu-concours à destination des écoles du Loiret La Création d un site Internet présentant. Les produits/savoir-faire sélectionnés Les partenaires Le programme des expositions Le livre (achat possible en ligne) La Création d un livre présentant sur une double page les produits/ savoir-faire sélectionnés et l entreprise. Si vous pensez que votre entreprise peut-être labellisée Made In Loiret, contactez David Baulande : Présentation du dispositif Ardan Innovation Les développeurs en mission Ardan Innovation interrogés ont indiqué qu ils sont bien intégrés dans leur entreprise. Ils pensent qu Ardan Innovation est un bon tremplin pour de jeunes diplômés pour valoriser leurs compétences sur un vrai projet d entreprise par le biais d une mission rémunérée à hauteur du salaire d embauche future. Pour les demandeurs d emploi, Ardan Innovation permet de s intégrer dans la stratégie de développement de l entreprise en apportant les compétences et l expérience qui lui faisait défaut. ARDAN CENTRE > Elisabeth CHAYRIGUES / Laurent Lefevre, vous êtes Dirigeant-associé de Dale Carnegie Training Région Centre, présentez-nous cette structure : C est le premier réseau mondial de formation continue ; Dale Carnegie, son fondateur a été l inventeur de la formation professionnelle en Nous fêtons d ailleurs le centenaire du Groupe cette année. Dale Carnegie est aussi l auteur du best seller «Comment se faire des amis», la 10 ème plus grande vente de l histoire du livre avec 50 millions d exemplaires vendus. Pourquoi avez-vous choisi de développer en région Centre la marque Dale Carnegie? J ai acquis 12 ans d expérience chez Mars (1000 personnes en région Centre) en vente, achats, logistique, Ressources Humaines. Dans ma dernière fonction chez Mars, en tant que responsable formation Europe du Sud (gestion de 6 pays et 600 managers), j étais sollicité 2 à 3 fois par jour par des centres de formation. Le marché de la formation est atomisé, très peu ont des centres de recherche et il faut savoir qu il n y a pas besoin d avoir un diplôme pour être coach. Il y a centres de formation et coachs en France. Je leur demandais «qu est ce qui vous rend unique?» Seuls deux en 3 ans ont su répondre à cette simple question. Je me suis donc dit que je pouvais apporter une valeur ajoutée en Région Centre en proposant aux entreprises et individuels des modules de renforcement comportemental en communication, management et vente car cela existait faiblement dans cette région. J ai aussi voulu acheter une marque avec une histoire qui avait une envergure internationale. Dale Carnegie Région Centre est aujourd hui une alternative locale à des acteurs parisiens de premier plan. En quoi Dale Carnegie propose des formations uniques? Nous avons recensé plus de 15 arguments prouvant notre unicité. Déjà nos animateurs sont tous des professionnels formateurs qui ont une activité parallèlement à leur activité de formation (managers de production, management qualité, comptable, directeur d usine, directeur commercial) et non pas des formateurs professionnels. La méthode de sélection de nos formateurs est unique. Ils deviennent formateurs Carnegie à l issue d un processus unique de certification de 180 heures. Nous calculons le ROI (retour sur investissement) de chaque formation et pour chaque programme. La spécificité de Dale Carnegie est la mise en place systématique d indicateurs de mesure du retour sur investissement des actions. Par exemple, pour mesurer le ROI d une action management, nous mesurerons les bénéfices en terme d absentéisme ou de turnover. Nous obtenons en outre 96% de taux de satisfaction en moyenne sur l ensemble de nos programmes. En chiffres, Dale Carnegie représente : Qui sont vos clients? Nous travaillons avec des groupes internationaux comme Mars, Hitachi, Honda, Lexmark, Mr Bricolage, FCI automobiles, SECO Tools, ZF NACAM, mais aussi des directions régionales comme la Caisse d Epargne et des TPE-PME car nos modules sont déployables quelque soit la taille de l entreprise. Un dernier mot à nos lecteurs? Laurent LEFEVRE Notre but : identifier vos enjeux d entreprise et ce qui vous empêche de les atteindre ; nous établirons alors le programme adapté en combinant nos 160 modules et déterminerons les indicateurs de performance pour le calcul du ROI. Notre leitmotiv est d aider les entreprises et salariés à atteindre leurs propres objectifs de développement, à tous les niveaux de l organisation. Les entreprises viennent nous voir avec une envie d atteindre un objectif, nous les aidons à le réaliser. 8 millions de personnes formées dans le Monde depuis 1960 Présence dans 80 pays Possibilité d animer dans 23 langues Certification Iso centres de recherche au niveau international (de nouveaux modules sont régulièrement mis en place comme le dernier sur le bien-être au travail, ou la transmission d une entreprise familiale). Pour contacter Dale Carnegie Région Centre : Tél :

7 ZOOM SUR... VIE DES ENTREPRISES Découvrez L ADIE Région Centre, acteur majeur du micro-crédit pour la création d entreprise Le micro-crédit a vu le jour il y a plus de 30 ans. Il s agissait de rendre accessible le crédit aux populations les plus démunies, exclues du système bancaire et obligées de recourir à des prêts usuraires. C est pour aider ces populations que Muhamad Yunus et Maria Nowak ont crée, en 1985, l ADIE. Ses missions consistent à financer les micro-entrepreneurs, plus spécialement les chômeurs et allocataires des minima sociaux, accompagner les créateurs pour pérenniser leur activité, contribuer à l amélioration de l environnement institutionnel en faveur du micro-crédit et de la création d entreprise. Le micro-crédit est un crédit qui présente des caractéristiques spécifiques : Les prêts : il s adresse à des personnes exclues du système bancaire classique son montant est faible (norme européenne : inférieur à ) son usage est limité dans le temps il fait l objet d un accompagnement et de formations gratuits Il existe deux types de micro-crédit : le micro-crédit professionnel pour la création d une activité indépendante (achat de matériel, de marchandises ) le micro-crédit personnel qui a pour objet de favoriser l accès ou le retour à l emploi (formation, permis de conduire, véhicule ) L Adie est une association reconnue d utilité publique. Elle est aussi la seule association de microcrédit habilitée par la Banque De France à distribuer directement les prêts. À travers l accompagnement, l ADIE vise à : favoriser l autonomie et l insertion professionnelle des personnes financées ; maximiser les chances de réussite des projets ; faciliter le développement du microcrédit. L attribution d un microcrédit est donc une condition nécessaire mais non suffisante du succès : il est généralement indispensable de la compléter par un accompagnement adapté, permettant de faire les bons choix au démarrage de l activité, de respecter les obligations légales, d anticiper les charges sociales et fiscales, de préparer le développement de l entreprise grâce à une bonne relation bancaire, et d identifier les perspectives commerciales au-delà de l intuition initiale. COMPTOIR SABBE : Magasin de literie Rue de l industrie SAINT-LAURENT NOUAN Z BAZARLAND : Équipement de la maison et de la personne 2200, Route Nationale SARAN Z VERTICAL C : Ils peuvent atteindre avec les financements complémentaires (prêt d honneur, prime spécifique..). Ils se situent entre 4 et 6 000, le prêt moyen étant de sur 18 mois. L accompagnement est l une des missions de l ADIE, basée sur la confiance dans les capacités de chacun et le droit fondamental d entreprendre, mais aussi celle d accompagner les micro-entrepreneurs avant, pendant et après la création de leur entreprise pour en assurer la pérennité. Les nouveaux entrepreneurs de la région Centre Consultante et formatrice 11, route de Fougères OUCHAMPS AUREL M : Liste des antennes pour la région Centre : BOURGES : 36, rue Paul Verlaine BOURGES SAINT-JEAN-LE-BLANC : 16, rue Adèle Lanson Chenault SAINT-JEAN-LE-BLANC TOURS : 8, rue des Granges Galland SAINT AVERTIN BLOIS : 15, avenue de Vendome BLOIS Salon de coiffure 15, rue des Minimes Z NIANG COUTURE : Couture, mode africaine et retouche Rue Monseigneur Vié Passionnée de cuisine depuis toujours, Sylvie va abandonner son travail salarié pour reprendre l établissement dans lequel elle travaille. Mais reste à trouver de l argent. «Je connaissais l ADIE par le biais des assistantes sociales quand j étais secrétaire. J ai vu Planet Adam qui m a conseillé de prendre contact avec l Adie.» Elle va bénéficier d un microcrédit accompagné pour lancer son activité. Si j avais un conseil à donner : «Ce n est pas plus difficile pour une femme. Je ne m arrête pas devant les problèmes. Avec l ADIE, on trouve toujours une solution!» 12 32, rue Louis Roguet Z DREAM ACCES : Maroquinerie et accessoires 282, rue de Bourgogne Z EAT SUSHI ROLLING BAR : Restaurant 3, rue Marceau TOURS Z LE VIEUX COMPTOIR : Bar 1, rue Pothier Z HISTOIRE DE JOUETS : Vente de jouets anciens 32, avenue de Saint-Mesmin ORLÉANS Z BAB S 974 : Restaurant réunionnais 1, rue de la Poule Blanche ORMES Z AVEO : Home Staging Parc d activités Les Vallées - RN20 - Bât Sud SARAN Z MOUNTERA : Équipements pour la randonnée, le trek et la marche nordique 11, rue Claude Lewy ORLÉANS Z CREASCOMETE : Création de bijoux 114, rue des 3 Fossés Clos des Hortensias LA CHAPELLE SAINT-MESMIN Z Rubrique réalisée avec Kiabi (groupe Consofond) > Directeur opérationnel Ouest : Tél : Yaya, 45 ans > Couturier en vêtements africains : Couturier dans son pays natal, Yaya a occupé plusieurs autres emplois en France mais gardait toujours en tête le projet d avoir sa propre boutique pour exercer son métier. «Sans l ADIE, je n aurai jamais franchi le pas de créer mon entreprise» Yaya, souvent demandeur de conseils, ne rate (presque) jamais son rendez-vous mensuel. «Sur les conseils de l ADIE, j ai ajouté à mon activité de couturier celle de la vente de tissus africains qui m a permis de développer encore plus mon chiffre d affaires». Ses yeux qui s illuminent quand il parle de sa boutique sont la meilleure des récompenses pour l ADIE... Restaurant Les nominations & changements de dirigeants Témoignage de créateurs accompagnés par l ADIE région Centre : Sylvie, 41 ans > Restaurateur spécialiste de la cuisine réunionnaise : MEMPHIS COFFEE : FSI Régions > Directeur de participations : Jean-Yves CAPO est nommé directeur de participations de FSI Régions au sein d Oséo Centre. À ce poste depuis Février 2012, il est sous la responsabilité directe de Monsieur Hervé Bazin, directeur régional. Il est ainsi chargé d apporter des solutions complémentaires en fonds propres et quasi fonds propres aux entreprises, pour leurs projets de développement sur toutes zones géographiques et situées principalement sur les régions Centre et Limousin. Jean-Yves CAPO, 49 ans, ESC Marseille, a réalisé le parcours suivant : : Oséo, délégué régional Paris Nord : Oséo, responsable France du développement des financements à court terme : BDPME, responsable régional des financements court terme. Début de carrière comme chargé d affaires au CEPME entre 1989 et Mélanie MARSEAULT est promue directeur opérationnel Ouest de Kiabi (groupe Consofond). À ce poste depuis Janvier 2012, Mélanie Marseault, licence de droit de l université Brest Bretagne Occidentale (2000), ESC Brest (2003), a réalisé le parcours suivant : : Kiabi, directeur régional Bretagne : Kiabi, directeur régional Lyon : Kiabi, directeur régional Auvergne : Kiabi, directeur magasin Montivilliers Le Havre : Kiabi, manager ventes. Hé oh > Directeur général associé : Pierre-Yves BOUDET est nommé directeur général associé de Hé oh. À ce poste depuis Février 2012, il est ainsi en charge, notamment, du développement commercial et de la gestion de projets de clients. Pierre-Yves BOUDET, Escem Tours (2004), DESS ressources humaines de l université Paris-Dauphine (2006), a réalisé le parcours suivant : : Cargill, responsable ressources humaines : SCA France, responsable ressources humaines. Corolle (groupe Mattel) > Directeur général : Mathilde DEZALYS-GAILLY est promue directeur général de Corolle (groupe Mattel) depuis le 1er Février 2012, en remplacement de Madame Catherine PetotTerras qui a fait valoir ses droits à la retraite. Mathilde DEZALYS-GAILLY, 31 ans, HEC (2003), a réalisé le parcours suivant : : Corolle (groupe Mattel), directeur marketing, commercial et développement : Corolle, directeur marketing et commercial : Corolle, responsable marketing : Danone (LU), assistant chef de produit sur la marque Crackers Belin : Danone (LU), chef de secteur commercial à Paris, en supermarché, puis à Rennes, en hypermarché Nomination.fr VOUS AVEZ CHANGÉ DE FONCTION? Faites part de votre Nomination à la presse et aux acteurs clés du marché sur Nomination, les décideurs qui font le business en France! 13

8 MARKETING Qu est-ce que le Street Marketing? Par Maxime MOIRE > Directeur Associé de Buzznative Maxime MOIRE Présente CARTE DE VISITE Présente Présente LA CARTE DE VISITE NUMERIQUE NUMERIQUE WILDBOX PRODUCTIONS vous présente la carte de visite en format vidéo pour les professionnels : Utile quelque soit votre secteur d activité, elle vous offre une interface moderne et séduisante pour maximiser votre visibilité et améliorer votre notoriété à l ensemble de votre réseau. OFFRE SPÉCIALE CENTRE NEWS : Votre carte de visite vidéo + une 1/2 page publicitaire dans Centre News + la création de votre QR code + le référencement de votre carte de visite numérique sur Internet. Wild Box Productions - Brochure 2011 / 2012 Wild Box Productions - Brochure 2011 / 2012 Vous pourrez ainsi : développer votre notoriété sur Internet et agrandir votre réseau être visible par tous, tout le temps et gratuitement UMERIQUE acquérir une meilleure communication auprès de vos clients, partenaires et fournisseurs Pour bénéficier de cette offre exceptionnelle, contactez Frédéric Boismal en mentionnant le code promotionnel CN04 (valable jusqu au 31 Juillet 2012). Tél : Dans une société où nous sommes chaque jour soumis à plus de 3000 sollicitations publicitaires, il est primordial pour les marques d adopter une communication impactante pour marquer davantage leur cœur de cible. Le Street Marketing également appelé «marketing de rue» en France est une technique de promotion qui utilise la rue comme support de communication. De la simple distribution d imprimés publicitaires (flyers) aux animations de rue en passant par de l échantillonnage de produits, cette technique nécessite la présence d hôtesses ou d animateurs qui ont pour mission de diffuser un message vers une cible définie en amont de la manifestation. Les actions de Street Marketing sont ciblées selon les habitudes des consommateurs et les lieux de forte fréquentation. Les marques ou entreprises qui optent pour le Street Marketing bénéficient ainsi de plusieurs avantages. C est avant tout le moyen pour elles d aller au contact d une cible qualifiée. On retrouve ainsi la notion de proximité et la possibilité de créer un lien affectif fort avec les consommateurs. Ces actions permettent également de maîtriser le discours lié à une marque ou à un produit. En effet, contrairement à une campagne d affichage classique, les animateurs diffusent un message précis à la cible de consommateurs visée évitant ainsi toute interprétation erronée du message. A l aide de supports publicitaires originaux ou encore de tenues personnalisées, les campagnes de Street Marketing permettent aux marques de créer l événement dans la rue et donc d accroître leur visibilité auprès du public. Pourquoi utiliser le Street Marketing? Le Street Marketing est principalement utilisé pour les lancements de produits ou ouverture de magasin, les opérations de promotion commerciale. Il est également utilisé pour générer du trafic en point de vente et booster les ventes en proposant de tester un produit directement dans la rue. Le Street-Marketing, pour qui? Le Street Marketing est une solution pour les annonceurs, les PME et les commerçants désireux de communiquer à moindre coût en évaluant un retour sur investissement. Comment mettre en place une stratégie de Street Marketing? Comme pour toute stratégie marketing, le Street Marketing est constitué d étapes fondamentales qu il faut suivre minutieusement pour assurer la réalisation d objectifs définis en amont : Proposer une offre nette et précise : Cela se fait, généralement, par le biais de tracts ou de brochures publicitaires bénéficiant d offres promotionnelles. Fixer le lieu, le moment et le type de distribution : Il s agit de déterminer les moyens qui permettent au marketing de rue d atteindre les clients ciblés. Il faut choisir les lieux et les horaires en cohérence avec ces derniers. Privilégier la qualité à la quantité : Les distributeurs de prospectus doivent être identifiés, surtout s ils ont pour mission d interpeller les passants. Ils doivent, également, être briefés sur le produit dont ils font la promotion de façon à adopter le bon discours face au prospect. Distribuer beaucoup de flyers n est pas une finalité. L important est de distribuer aux personnes susceptibles d être intéressées par l offre ou le produit. Faire un bilan : À la fin de l opération, il est primordial de faire un bilan en estimant le nombre de flyers ou d échantillons distribués. Ce bilan renseigne sur le nombre de personnes qui ont été exposées ou en contact direct avec la marque et permet donc de calculer un retour sur investissement pour le commanditaire. A cela s ajoutent toutes les personnes qui auront vu le dispositif (donc la marque) sans pour autant avoir eu l occasion d être en contact avec les animateurs

9 SOCIAL & FISCAL SOCIAL & FISCAL Qu est ce que le mécénat d art? Stage en entreprise : Les précautions à prendre Gabrielle BONNETY > Mosaïste et fondatrice de Princesse Gab Créations Gabrielle BONNETY Par Serge AUBAILLY > Président de l Ordre des Experts Comptables de la région d Orléans Serge AUBAILLY Un peu d histoire : Le mot «mécénat» se réfère au personnage de Caius Cilnius Maecenas, protecteur des arts et des lettres dans la Rome Antique. Il s est progressivement élargi pour désigner dans le langage courant une personne physique ou une entreprise qui soutient par son influence ou par des moyens financiers un projet culturel ou un artiste. En utilisant le parrainage ou le mécénat d art, l entreprise valorise son image et acquiert une notoriété nouvelle. Le mécénat et le parrainage pour l art contemporain, ne sont pas uniquement réservés aux grandes entreprises. Même à petite échelle, il peut apporter du prestige à votre communication. L art constitue en effet un outil de management, un moyen de communiquer en interne ou en externe. Les objectifs sont multiples : améliorer le bien-être des salariés dans les locaux, dynamiser les équipes, développer un esprit positif, véhiculer la culture de l entreprise ou encore séduire les clients. Certains groupes vont plus loin encore et organisent pour leurs salariés des ateliers de créativité ou de réflexion autour d œuvres d art, des conférences animées par des artistes. Une manière plus douce de faire passer les valeurs et les idées de l entreprise auprès des équipes, ou de resserrer les liens entre collègues de travail. De plus, après des années de retard, la France s est enfin dotée d un système juridique et fiscal incitatif en matière de mécénat avec la loi du 1 er Août 2003 : Réduction d impôt, amortissement et déductibilité... Une entreprise qui investit dans l Art et expose ses acquisitions peut donc effectuer des déductions fiscales sur le résultat de l exercice d acquisition et sur les quatre années suivantes. Ce que dit la loi : L article 238 bis AB du code général des impôts, issu de l article 7 de la loi du 23 Juillet 1987 prévoit que les entreprises faisant l acquisition d œuvres originales d artistes vivants, peuvent déduire dans certaines conditions, une somme égale au prix d acquisition des œuvres concernées. Cette déduction qui est pratiquée par fractions égales pendant cinq ans au titre de l exercice d acquisition et des quatre années suivantes ne peut excéder au titre de chaque exercice la limite de 3,25 pour mille du chiffre d affaires, minorée du total des déductions mentionnées à l article 238 bis AA du CGI, et doit être affectée à un compte de réserve spéciale figurant au passif du bilan. En contre-partie de cette déduction fiscale, l entreprise doit exposer l œuvre acquise dans un lieu accessible au public et aux salariés. La durée de cette obligation correspond à celle de la période de déduction (5 ans). Une réduction d impôts de 60 % du montant des dons est aussi accordée dans la limite de 5/1000 du chiffre d affaires avec possibilité de report sur 5 exercices en cas de situation déficitaire. La réduction est également accordée pour les versements faits à des festivals organisés par des associations ou des personnes de droit public. Afin d inciter à l acquisition d œuvres d art ou de trésors nationaux, les entreprises se voient exonérer de la taxe professionnelle. En cas de changement d affectation ou de cession de l œuvre ou de prélèvement sur le compte de réserve, les déductions pratiquées sont immédiatement réintégrées. Les sociétés qui recourent aux stagiaires doivent prendre des précautions pour éviter toute requalification de la convention de stage en contrat de travail. Les nouvelles dispositions issues de la loi du 28 Juillet 2011 prévoient expressément que les stages ne peuvent avoir pour objet l exécution d une tâche régulière correspondant à un poste de travail permanent de l entreprise. 1 - Conditions d embauche du stagiaire : Les stages concernés sont tous les stages en entreprise, qu ils soient obligatoires ou non, excepté les stages entrant dans le cadre de la formation professionnelle et des stages d initiation ou d observation en entreprise réalisés par des jeunes de moins de 16 ans. L employeur doit s assurer que le stage est intégré à un cursus pédagogique. 2 - Convention de stage : Les stages doivent obligatoirement faire l objet d une convention de stage conclue entre le stagiaire, l entreprise d accueil et l établissement d enseignement. Le stagiaire n a pas la qualité de salarié ; en conséquence, l employeur ne doit pas faire de déclaration unique d embauche. Il devra tenir un registre des conventions de stage distinct du registre unique du personnel (un décret est attendu sur ce point). La convention de stage doit comporter un certain nombre de mentions obligatoires, définies par le décret du 29 Août Ceci est indispensable afin d éviter une requalification en CDI. 3 - Gratification du stagiaire : Le stagiaire doit bénéficier d une gratification lorsque la durée du ou des stages est supérieure à 2 mois consécutifs ou, au cours d une même année scolaire ou universitaire, à 2 mois consécutifs ou non. Son montant peut être fixé par convention de branche ou par accord professionnel étendu ; à défaut, le montant horaire de cette gratification est fixé à 12,5 % du plafond horaire de la sécurité sociale. Le stagiaire peut, au même titre que les salariés, bénéficier des activités sociales et culturelles de la société. Il peut aussi profiter des titres restaurant dans le cas où la société n a pas de cantine. 4 - Cotisations sociales : La gratification n est pas un salaire. Les sommes versées aux stagiaires ne sont pas soumises à cotisations sociales et contributions de sécurité sociale dans la limite de 12,5 % du plafond horaire de la sécurité sociale. Les sommes versées au stagiaire ne sont pas soumises aux cotisations de chômage et aux cotisations de retraite complémentaire même si la gratification dépasse le plafond horaire de la sécurité sociale. La cession de l œuvre d art acquise dans ce cas par une entreprise est soumise à la TVA à taux réduit. L article 7 de la loi du 23 Juillet 1987 prévoit également la possibilité de créer une provision pour dépréciation de l œuvre dans le cas où la dépréciation constatée excéderait les déductions déjà opérées. L entreprise qui décide de pratiquer cette déduction doit joindre à sa déclaration de résultats un document conforme au modèle présenté par l administration. Pour en savoir plus sur le mécénat d art : Crédit photos : Princesse Gab Créations Aides à l embauche de salariés en contrats de professionnalisation : Pour toute embauche d un jeune sous contrat de professionnalisation supplémentaire dans les entreprises de moins de 250 salariés, prorogation de l aide à l embauche jusqu au 30/06/12. Pour toute embauche de demandeurs d emploi de 45 ans et plus en contrat de professionnalisation, aide à l embauche de Une aide forfaitaire à l employeur peut être versée aux employeurs qui procèdent à une embauche dans le cadre d un contrat de professionnalisation d un demandeur d emploi inscrit à Pôle Emploi, âgé de + de 26 ans (se rapprocher de Pôle Emploi pour connaître les modalités d attribution). Les embauches en contrat de professionnalisation de demandeurs d emploi âgés de 45 ans et + ouvrent droit à une exonération de cotisations patronales d assurances sociales et d allocations familiales. Les embauches de jeunes âgés de 16 à 25 ans et de demandeurs d emploi de 45 ans et plus par des groupements d employeurs ouvrent également droit à cette exonération. Les actions de formations sont financées par les OPCA au titre des contrats : le financement s effectue sur la base des forfaits horaires fixés par accord conventionnel ou à défaut d un tel accord, sur la base de 9,15 de l heure

10 AGENDA & VIE DES CLUBS 6 Les matinales de l Udel : Le 4 Décembre : 5 ans pour REACH : De 8h30 à 10h, ces rencontres ont pour vocation de répondre aux attentes des chefs d entreprises sur des sujets précis d actualités. Heures supplémentaires, développement durable, management Retrouvez dans ces réunions d information des thèmes décryptés par des intervenants experts et débattez avec eux autour d un petit déjeuner. Prochaines dates et thématiques : 20 Juin : TPE et PME à l international : une utopie ou une opportunité? 21 Juin : Mettre en musique la collaboration et la productivité de votre entreprise grâce aux solutions Social Business 26 Juin : le management des achats en PME : un levier de création de valeur sous exploité dans un contexte économique difficile. Contact : Pierre Baumert au ou Les 14, 15 et 16 Septembre 2012 : Démarrage de l exposition itinérante Made In Loiret au Campo-Santo d Orléans qui sillonnera 3 villes du Loiret (Montargis, Gien, Orléans) en présentant sur 2 à 3 jours : Les produits/savoir-faire sélectionnés Le livre Un jeu concours à destination des écoles du Loiret. Contact : Premier Congrès Annuel des Collectivités Electromobiles. Il se tiendra à la Rochelle et exposera les comptes-rendus des travaux menés par le Cercle Clé des Collectivités Electromobiles. Lors de cette manifestation seront remis les Trophées AVERE des Villes Electromobiles. Made In Loiret : La JCE Orléans est en train de créer le label Made In Loiret pour valoriser ou augmenter la visibilité des produits du Loiret. Made In Loiret vous propose de promouvoir votre savoir-faire avec : Des stands de dégustation et présentation de produits Made In Loiret les 14,15 et 16 Septembre 2012 au Campo Santo d Orléans, 1 livre (avec 2 pages par produit), 1 exposition photos des 45 produits Made In Loiret, les 14, 15 et 16 Septembre au Campo Santo ainsi que le 20 Octobre à Montargis, 1 site Internet représentant et détaillant les produits Made In Loiret, 1 label et de la communication dans La République du Centre, Radio France Orléans, Méga FM,l agglo, l UDEL, La CCI du Loiret, Centre News, Terre de Loire, Facebook... Plus d infos : ou Club BPW Chartres : L objectif de REACH est d améliorer la protection de la santé humaine et de l environnement grâce à une meilleure connaissance des produits chimiques utilisés en Europe mais REACH vise également à favoriser la compétitivité des entreprises. Cinq années d applications et défis relevés par l industrie chimique qui a su respecter les échéances fixées et intégrer REACH : substances étaient enregistrées au niveau européen le 30 Novembre Une convention a même été signée le 27 Avril avec le Ministère de l Ecologie pour réussir les prochaines échéances, dont l échéance d enregistrement de Mai Plus d infos : Centre des Jeunes Dirigeants Orléans : Au 1 er Juillet 2012, Emmanuelle Lesoil remplacera Sylvie Lefèvre au poste de Présidente de la section orléanaise du Centre des jeunes dirigeants. Pascal Arrondeau deviendra quant à lui Vice-Président. AFCI : L Association française de communication interne (Afci) vient de créer une antenne dans le Loiret à l initiative de Michel Slimani, Responsable de la Communication Interne de la CCI du Loiret. Espace de professionnalisation, d échanges, de rencontres et d ouverture, l Afci s est donné pour mission de permettre à chacun d interroger ses pratiques, d élargir son champ d action et d offrir un espace d échange de pratiques entre communicants. Plus d infos : Club Partenaires JCEO : Ce club initié il y a un an a pour vocation d aider la JCEF à mener à bien ses actions. A l occasion de la soirée de gala célébrant cet anniversaire, plus de 100 partenaires institutionnels et privés étaient réunis dans la Galerie du Lion. Ce fut pour tous l occasion de découvrir les nouveaux projets mis en place par la JCEO (Made In Loiret, Eco-énergies, Sam Ramène, Osez Citoyens, RésOnor, l organisation du Congrès National de la JCEF en 2013). Plus d infos : Le 25 Septembre : Une réunion aura lieu sur le thème REACH, CLP et l Impact sur la nomenclature des Installations classées pour la protection de l environnement. Plus d infos : JCE Orléans : «Osez Citoyens!». Cette action à l initiative de le Jeune Chambre Economique d Orléans a reçu le prix de meilleure action pour la jeunesse lors de la 59 ème convention de la Jeune Chambre Economique française qui se déroulait ce weekend à Marseille. Osez Citoyens est une action qui vise à faire la promotion du bénévolat auprès des jeunes, en leur expliquant tout l intérêt personnel et professionnel qu ils ont à en tirer. La première édition a eu lieu à Orléans en Octobre 2011, et a réuni 45 témoignages de jeunes engagés dans le bénévolat, au travers d une exposition photo dans la ville, d une conférence débat et d une remise de prix. Suite à la reprise du projet en région Centre à Orléans par le CRIJ, c est aujourd hui Chartres, Sully/Gien, Montargis, Blois et Romorantin qui reprennent l action. Prochaine date : 7 Juin 2012 à Chartres. A l occasion de la journée internationale de l égalité salariale homme-femme le 15 Mars, le Club BPW de Chartres avec sa Présidente Mme Odile Bordier, a sensibilisé durant la pause déjeuner au restaurant-cafétéria le Papooze, plus de 240 salariés sur la question de l écart des salaires des femmes. Au cours de cette opération, le club BPW Chartres a rappelé que la féminisation des emplois, qui est aujourd hui une réalité, ne suffit pas encore à garantir une pleine égalité professionnelle entre les hommes et les femmes dont les questions d inégalité salariale. L objectif de cette opération était d avoir un impact fort en termes de prise de conscience des entreprises sur ce sujet notamment. Participaient à cette opération plusieurs membres du Club BPW Chartres de professions diverses : avocate, notaire, clerc administratif, infirmière, dirigeante, consultante, directrice, commerçante, gestionnaire d activités associatives Le compte-rendu de la journée de l égalité salariale est disponible sur : ARTI CLUB 45 : Cette association regroupant des jeunes créateurs et des repreneurs d entreprises de la Chambre de Métiers et de l artisanat du Loiret a désormais son site Internet : Contact : ou Association des Vendeurs à Domicile Indépendants du Centre : Mylène Côme vient d être nommée Présidente de cette jeune association. 51 Fédération Des Auto Entreprises Cyrille DARRIGADE, 28 ans, chef d entreprise, est nommé vice-président de la Fédération Des Auto Entreprises. Un poste qui lui a été confié par Grégoire Leclercq, Président de la FEDAE suite à la fusion de leurs deux associations intervenue tout récemment. Diplômé en sciences de l information et de la communication, Cyrille DARRIGADE est en charge des délégations régionales. UMIH Berry : Les Unions des Métiers et des Industries de l Indre et du Cher ont fusionné pour donner naissance à l UMIH Berry. Pour le Cher, les permanences se feront maintenant le jeudi dans les locaux de la CCIT du Cher. Cercle Clé des Collectivités Electromobiles : Pour contribuer au développement de la mobilité électrique dans les territoires, l Avere-France vient de lancer le Cercle Clé des Collectivités Electromobiles. Il a pour objectif le partage d expérience des collectivités déjà engagées dans la mobilité électrique et l essaimage de bonnes pratiques auprès de collectivités désireuses de mettre en œuvre leurs propres projets et souhaitant bénéficier de l expérience des «pionnières». Le Cercle Clé se réunira tous les deux mois pour faire le point sur différents aspects généraux ou très spécifiques liés au développement des véhicules électriques et hybrides : infrastructures de charge, autopartage, livraison de marchandises, incitations locales à l acquisition, cadre juridique des projets, modèles économiques, intermodalités, actions de sensibilisation auprès du public Plus d infos :

11 RENCONTRE À LA UNE A la rencontre de l AFPA avec Laurent CUEILLE, Directeur Régional de L AFPA Centre Comment est née l AFPA? Née en 1949 pour répondre aux besoins de la France en pleine reconstruction, l AFPA (Association pour la Formation Professionnelle des Adultes) est aujourd hui le 1 er organisme de formation qualifiante des actifs en France, et le seul opérateur intégré du secteur. L Association Nationale Interprofessionnelle pour la Formation Rationnelle de la Main d Œuvre a été créée en 1949, après la 2 ème guerre mondiale. De nombreux bâtiments et structures étaient à reconstruire dans cette période post conflit, l Etat a souhaité se doter d une structure capable de répondre à deux exigences: Former de la main d œuvre sur les principaux métiers du BTP et en même temps, proposer de l emploi à une population qui subissait le contrecoup de la guerre et l exode rurale Fournir rapidement une solution aux employeurs, qui font face à une pénurie de main d œuvre qualifiée. Le sigle AFPA et l appellation Association pour la Formation Professionnelle des Adultes sont apparus en Pour accompagner le développement économique de la France, des établissements AFPA sont créés dans l ensemble des régions. 186 campus de formation sont aujourd hui implantés sur tout le territoire national. Et l AFPA Centre? Les premières formations en région Centre concernaient le secteur du bâtiment et ont été dispensées dès le début des années 50. Au fil du temps et des besoins de l environnement économique, l AFPA Centre s est structurée : elle dispose aujourd hui de 7 campus répartis sur Tours, Veigné (37), Blois, Orléans-Olivet, Bourges, Châteauroux, Chartres, et 4 sites annexes (Montargis, Le Blanc, Issoudun Dreux). Ces établissements dispensent 80 parcours qualifiants (titres professionnels validés par le Ministère en charge de l Emploi du niveau V au niveau III) et de nombreuses actions de perfectionnement, dans les secteurs du Bâtiment, de l Industrie, et du Tertiaire. Le taux d accès à l emploi, après avoir effectué une formation à l AFPA Centre, est un indicateur pertinent de notre performance : il est de 69% en région Centre. Plus d infos sur l AFPA Centre : Quel est le mode d organisation de l AFPA? L AFPA est le premier organisme européen de formation professionnelle pour adultes. Il propose un réseau national de distribution de son offres. C est un organisme de formation engagé qui défend l égalité d accès à la formation pour lutter contre les exclusions. Il accueille des salariés et des demandeurs d emploi en reconversion professionnelle, des salariés en alternance ou en formation continue. L AFPA est une association loi 1901, organisée sous un mode paritaire qui a tenu compte de la décentralisation de la formation professionnelle en intégrant dans ses membres des représentants des conseils régionaux. Quelles sont ses missions? La mission principale de l AFPA reste la même depuis plus de 60 ans : développer les compétences des personnes éloignées de l emploi, perfectionner les salariés pour sécuriser leur parcours professionnel, favoriser l insertion professionnelle et le maintien dans l emploi. Laurent CUEILLE Bien évidemment, nous adaptons cette mission aux évolutions économiques et aux demandes de nos commanditaires. L AFPA est engagée, elle assure une mission d intérêt générale : offrir à tous les actifs y compris aux personnes les plus éloignées de l emploi l opportunité d acquérir une qualification qui débouche sur l emploi. A ce titre, l AFPA est le 1 er organisme de formation professionnelle pour les personnes en situation de handicap (toutes les formations leur sont ouvertes), elle accueille un nombre très important de femmes et les incite à se lancer dans des métiers perçus comme traditionnellement masculins. Enfin nous favorisons l insertion professionnelle intergénérationnelle en accueillant un nombre grandissant de seniors et de jeunes, qui représentent plus de 25% des publics accueillis. Nous formons les salariés en formation continue sur des périodes plus ou moins longues, qui peuvent s étaler d une journée à 8 mois, et qui sont financées par le DIF le CIF ou par le plan de formation de l entreprise. Pour plus d infos sur le financement par le DIF ou le CIF : Notre pédagogie met en œuvre des méthodes spécifiquement adaptée aux adultes : Des mises en situations professionnelles pour confronter le stagiaire à des situations réelles de travail. Des techniques et des équipements identiques à ceux en usage dans les entreprises et actualisés régulièrement. Un ou plusieurs stages d application en entreprise. Des formateurs issus du monde de l entreprise. Laurent Cueille, quelles sont vos missions au sein de l AFPA Centre? Ma mission principale est de porter un projet de développement sur le territoire de la région Centre, à partir des orientations stratégiques décidées au niveau national. Elle est aussi d adapter notre offre de formation en fonction des besoins repérés et exprimés sur le territoire en restant à l écoute de nos clients, et en leur garantissant une qualité de service. Elle est également de proposer à nos partenaires, des solutions concrètes aux problématiques posées par l évolution de l emploi dans un contexte économique à forte variabilité. Enfin, je dois accompagner l évolution interne de l AFPA et faire en sorte que les 320 collaborateurs de l AFPA Centre puissent accomplir leur mission dans un modèle économique nouveau. Comment l AFPA Centre est-elle financée? Jusqu en 2010, notre financement était composé de 75% de subventions acquises en début d année et de 25% de chiffres d affaires à conquérir. Dorénavant, l ensemble de nos financements est ouvert à la concurrence. Il s agit donc pour nous de répondre à des appels d offres nationaux, régionaux ou plus territorialisés. Enfin, nous devons conquérir un chiffre d affaires auprès de l ensemble des autres financeurs de la formation professionnels que sont les OPCA et les entreprises. Il s agit donc d un changement de modèle économique radical dans un temps de mise en œuvre très court, voire brutal. Notre financeur principal demeure le Conseil région Centre, mais nous travaillons également avec Pôle Emploi, les conseils généraux Quels sont les projets en cours? Nous avons des projets autour du développement de prestations à destination des demandeurs d emploi et des entreprises qui recrutent. Nous développons, avec le concours de Pôle Emploi et des OPCA (FORCO, AGEFOS, ANFA, ) le dispositif POEC (Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective) qui concerne près de 200 demandeurs d emploi. Le contrat de professionnalisation est pour nous une priorité de développement : nous accompagnons un nombre important d entreprises implantées dans la région (AUCHAN, INEO ) qui nous font confiance pour le recrutement et la formation de leurs salariés en alternance. Les besoins des clients évoluent, l adaptation de notre pédagogie est pour nous une priorité : nous portons avec le Fongécif Centre, un projet d ingénierie pédagogique et nous contribuerons activement aux travaux initiés dans ce domaine par le Conseil régional. A l interne, nous terminons notre mutation définie par le plan stratégique de l AFPA, initié en OFFRES INTER ET INTRA 2012 C o nse i l l se r e m pl o i - f o r m a t i o n Pro fes s ion n e ls del orie n t a ti on O F F R E Plus d informations sur le site : Les catalogues 2012 des formations continues et qualifiantes sont disponibles : Présentez-nous votre dernière actualité : Réussir la préparation et la formation des salariés qui vont intégrer le chantier LGV (Ligne à Grande Vitesse) ouest sur la zone de Tours Veigné. Dans le cadre d un projet national porté par COSEA et l AFPA, à partir de mi Juin, et jusqu en Mars 2013, en proximité du campus de Veigné, nous allons accueillir et former près de 250 ouvriers des travaux publics sur notre campus de Veigné : ces personnes construiront les ouvrages d art de la LGV. Ce projet mobilise les principaux acteurs de l emploi et du secteur des Travaux Publics : Pôle Emploi et Constructys.La diversité des profils des stagiaires se retrouve dans les graphiques ci-dessous : Répartition par genre : Une forte proportion masculine parmi les stagiaires accueillis, même si la part féminine progresse chaque année. Répartition par secteur d activité : Le secteur du BTP accueille le plus grand nombre de stagiaires, suivi du secteur Tertiaire Services, ces deux secteurs représentant près de 75% des entrées en formation. L AFPA en chiffres : Répartition par âge : La tranche des 26/35 est la plus représentée, mais les Jeunes et les Séniors sont également très présents. Répartition par niveau d entrée : Les formations de niveau V accueillent très majoritairement les stagiaires souhaitant se qualifier pour l emploi. 60 années d expérience 700 formations en catalogue 300 métiers dispensés 5000 formateurs professionnels en France 5210 stagiaires dont 3128 demandeurs d emplois et 2082 salariés stagiaires accueillis en 2011 dans les 11 campus de formation répartis sur la région Centre Formations dispensées en région Centre : 80 parcours qualifiants, 30 parcours de formation continue (essentiellement dans le domaine de la réglementation : habilitations électriques, licences de soudage, CACES ) L AFPA en Région Centre : 18 - CHER : Campus de Bourges 6, chemin de Villeneuve Bourges Z EURE-ET-LOIR : Campus de Chartres 2, rue Gaston Planté Chartres Cedex Z Campus de Dreux 13, rue De Lattre de Tassigny Dreux Z INDRE : Campus de Blanc Aérodrome Bergereau Le Blanc Z Campus de Châteauroux 134, rue de Vaugirard Châteauroux Cedex Z Campus d Issoudun Rue Georges Brassens Issoudun Z INDRE-ET-LOIRE Campus de Tours 56, avenue du Danemark Tours Cedex 2 Z Campus de Veigné Le Passoir Veigné Z LOIR-ET-CHER Campus de Blois 1 à 5, rue de l Érigny Blois Cedex 9 Z LOIRET Campus de Montargis 88, av. De Lattre de Tassigny Montargis Z Campus d Olivet Rue de Basse Mouillère Olivet Z

12 MANAGEMENT L étude de satisfaction client, outil de développement d affaires Améliorer la relation avec ses clients, les fidéliser sur le long terme, les amener à augmenter leur volume d achat sont des facteurs clefs du succès d une entreprise. L étude de satisfaction client offre un excellent moyen d obtenir une image précise de la qualité de cette relation et une opportunité d approfondir le dialogue avec chaque client. Une bonne étude de satisfaction client (en B2B) comprend trois parties : La première partie «les questions basiques» explore les différentes dimensions de la perception de chaque personne interrogée vis à vis de votre entreprise : Satisfaction vis-à-vis de l offre ; produits ou services Satisfaction vis-vis-à-vis de la qualité de la relation (aspects humains) Satisfaction vis-à-vis des aspects administratifs de la relation Les points forts tels que les ressentis des clients Les points d amélioration ou points faibles La deuxième partie explore la connaissance et la perception de votre offre par le client et sa perception de ses besoins actuels et futurs : Connaissance de votre offre par le client Perception relative par rapport à vos principaux compétiteurs Projets et besoins majeurs pour le court et long terme Évolutions majeures dans le secteur du client Thèmes que le client souhaite explorer (recherche d information, veille, prospective ) Enfin la troisième partie revient à des aspects relationnels et explore votre positionnement, la fidélité et la loyauté du client : Votre positionnement en tant que fournisseur : commodité, fournisseur important, partenaire, codéveloppeur? Le client est-il content d avoir décidé de travailler avec vous? Prendrait-il facilement à nouveau la même décision? Serait-il prêt à vous recommander à quelqu un d autre? Sur quels sujets souhaite-t-il un échange plus approfondi lié aux projets futurs? L importance du processus de mise en œuvre : Dans une étude de satisfaction client en environnement B2B, le processus que vous utilisez est aussi important que la nature des questions. En demandant leur avis aux personnes qui sont vos clients, vous leur envoyez un signal fort. De plus, la mesure de la satisfaction doit être l affaire de tous. A cet effet, impliquez l ensemble de votre organisation dans la conception et la réalisation de l étude. Demandez aux commerciaux et aux équipes au contact des clients de construire la liste des personnes à interroger. Ne vous contentez pas d un seul contact par client, et consultez des personnes de différentes fonctions (n oubliez pas les acheteurs!) et de tous niveaux hiérarchiques. De nos jours, un formulaire Internet est la solution la plus souple pour réaliser une étude ou une consultation rapide. Si vous avez un nombre important de personnes à consulter, choisissez donc cette approche. Cependant, pour vos contacts les plus importants, privilégiez le contact direct, par exemple par un entretien téléphonique. Si possible, faites réaliser l entretien par un manager de haut niveau ou un dirigeant qui n est pas impliqué de façon très régulière dans les opérations avec le client. En procédant ainsi, vous montrez l intérêt porté au client par le top management de votre entreprise, vous donnez à la personne interrogée plus de liberté pour répondre car elle ne s adresse pas à son interlocuteur privilégié habituel, et vous créez d emblée la possibilité pour la personne en charge de ce client de provoquer un «débriefing» sur cette conversation. Traiter les résultats de façon statistique et individuelle : Une fois l étude réalisée, vous disposez d une quantité d information de grande qualité. Bien entendu, vous allez faire un traitement statistique des résultats pour toute l entreprise et au niveau des différentes entités (divisions, départements, filiales). Faites également un traitement individuel par client, au moins pour chaque client important. Le traitement statistique vous donne une image générale et vous permet de décider des actions à mener qui devront irriguer toute l organisation. Le traitement individuel par client vous permet de décider d actions très spécifiques. Bien entendu, les résultats de l étude doivent être communiqués largement en interne afin de célébrer les succès et de fédérer autour des actions correctrices et des opportunités de développement. L ensemble des équipes doit être impliqué dans l analyse des résultats et dans la mise en place et la réalisation des plans d action. Au niveau de chaque client, le responsable du compte doit revenir vers le client et discuter avec lui des actions de suivi. Quelle que soit la nature des commentaires et des actions décidées, ce comportement renforce la crédibilité du responsable de compte et de son entreprise. Enfin, lorsque des dirigeants ont été impliqués dans l étude, il est bon qu après quelques mois, ils rappellent les personnes qu ils ont interviewées pour une brève conversation sur l évolution générale de la situation. Ceci doit bien entendu être cordonné avec les responsables de comptes. L étude de satisfaction client doit devenir une habitude de votre organisation. Elle doit avoir lieu une fois par an. Les résultats statistiques doivent influencer les plans par fonction et faire partie de l évaluation de la performance de l entreprise. Les résultats individuels doivent influencer les plans de comptes et les données essentielles doivent figurer dans les systèmes de CRM et d automatisation du marketing. Au final, l étude de satisfaction doit devenir l un de vos processus clefs, manifestation d une culture réellement tournée vers la qualité de la relation client. Olivier RIVIÈRE Par Olivier RIVIÈRE > Fondateur de Olivier Rivière Consulting. Créateur de la méthode KAM/GAM Reloaded, co-fondateur des cabinets OR Consulting (développement des PME et ETI ) et ATOEM Consulting (conduite du changement). MANAGEMENT Les 6 pièges d une entreprise bien établie Par Éric HILARIO > Du Cabinet ProPulse 1 - La suffisance : Quand une entreprise est solidement établie sur sa niche, il est très facile de stagner par conservatisme et de maintenir des pratiques commerciales devenues moins efficaces ou inappropriées. Une entreprise mature doit maintenir un état d esprit de start-up et en permanence monter la barre pour ses produits et ses services. Ne plus avancer c est reculer. 2 - Des salaires inadaptés : Alors que la société a prospéré au fil du temps, le niveau de salaire de certains employés a également progressé et a pu atteindre des montants qui vont bien au delà de ce qui cohérent. Évaluer régulièrement la compétitivité et la performance des équipes permet de mieux contrôler cela et de rester attentif à la cohérence emploi / salaire. 3 - Pas de plan B : C est surtout quand tout va bien que les entreprises doivent développer un plan de secours pour faire face aux éventuelles urgences, récessions et crises. Il est crucial d établir des réserves de trésorerie, d évaluer certains risques potentiels pour prendre des assurances adéquates Anticiper plutôt que subir. Prévenir plutôt que guérir. 4 - Perdre de vue la valeur à long terme de l entreprise : Les entrepreneurs qui développent «leur chiffre» mais qui ne se préoccupe pas de la valeur à long terme de leur entreprise peuvent se retrouver sans réelle plus values au moment de la revente. Environ 1 petite entreprise sur 3 ferme sa porte quand le fondateur ou dirigeant s en va en retraite, tout simplement parce que l entreprise ne peut fonctionner sans lui. 5 - Ignorer ses objectifs personnels : Au fur et à mesure que votre société se développe, (re)voyez comment cette évolution s intègre avec votre équilibre personnel et vos objectifs de vie. Celui qui ne sait pas où il va est toujours surpris de se retrouver ailleurs. 6 - La fixation familiale : Éric HILARIO La réussite durable d une entreprise peut conduire son dirigeant, s il n y prend pas garde, à une certaine suffisance, à un manque de vigilance et/ou de préparation aux changements et à un décalage avec ses objectifs personnels. Voici quelques pièges que la réussite peut générer et comment les éviter. C est presque une erreur systématique! Supposer que vos enfants veulent prendre la suite dans votre société et qu ils sont équipés pour réussir. Et bien non, à moins qu ils ne soient volontaires, entrepreneurs dans l âme, formés (pas seulement sur les aspects techniques) et suffisamment éduqués pour revitaliser votre entreprise pour du long terme, préparer une sortie réaliste qui n implique pas vos enfants

13 MANAGEMENT MANAGEMENT Découvrez les nombreux avantages d utiliser un CRM Par Rémi CABRIT > Fondateur d Eden CRM Rémi CABRIT Une seconde chance de faire bonne impression Par Éric HILARIO > Du Cabinet ProPulse Éric HILARIO Assurer la qualité de service client et la continuité de l information dans l entreprise est une difficulté importante notamment à cause du roulement de personnel, du développement de l entreprise et des processus. Cette difficulté peut être surmonté en utilisant des logiciels dédiés appelés CRM (Customer Relationship Management). Commençons par comprendre ce qu est un CRM : Les données possédées sur les clients font partie des ressources les plus précieuses pour une entreprise. Elles doivent donc être gérées, stockées et organisées. Un CRM est un logiciel de gestion de la relation clients, c est à dire gérer l information que l on détient sur un client pour mieux répondre à ses problématiques. Il a pour objectif d optimiser et d améliorer l approche client afin de le fidéliser et d améliorer le service apporté en instaurant une relation de confiance. Un CRM présente ainsi de nombreux avantages : Pour un essai gratuit : En général, on dit que l on n a pas deux fois l occasion de faire une bonne (première) impression. C est vrai. Sauf lorsqu il s agit de traiter les insatisfactions des clients! En effet, lorsque cela se produit, si vous répondez rapidement et très efficacement pour résoudre le problème, votre client sera probablement satisfait et favorablement impressionné. Si la satisfaction est totale, vous venez de refaire chez ce client une bonne impression. Des études sur les comportements d achats ont même montré que le client initialement insatisfait pour qui le mécontentement a été résolu totalement et efficacement, non seulement continuera d acheter les produits ou services de l entreprise mais achètera davantage. En revanche, en cas de récidive, le client ne reviendra plus pour se plaindre à nouveau et choisira d acheter ailleurs. Cela signifie, d une part, que vous avez perdu un client mais aussi que vous ne pourrez peut-être pas savoir ce qu il convient de faire pour éviter que cela se reproduise. Voici 3 pistes de réflexion et d actions pour remédier à cette situation : Augmenter la satisfaction clients Gagner du temps Gagner en réactivité en analysant les données clients, les problèmes et incidents potentiellement remontés par les équipes commerciales et le service administratif ou livraison Faciliter l accès et le partage des informations clients Simplifier la maîtrise de la relation client Accroître les connaissances des besoins et préférences clients Améliorer le ciblage des campagnes marketing Entretenir des rapports de confiance Planifier au mieux son action marketing En somme, un CRM permet de connaître la situation d un client en temps réel en centralisant : Les données générales et les coordonnées (adresse, téléphone, nom ) L ensemble des échanges que vous avez eu avec lui Les tâches que vous avez à faire pour lui (réunion, rendez-vous, visite ) Les rappels Les opportunités (informations récoltées par les différents services à l occasion d un échange) Les données récupérées lors de campagnes de prospection ou marketing Les transactions effectuées De plus, il n est pas uniquement un logiciel de gestion de la relation clients, il permet aussi de gérer ses prospects, et ses campagnes pour trouver de nouveaux clients : Gérer les prospects (comme vous gérez les clients) Faire des campagnes marketing ou de prospection Obtenir des statistiques sur l efficacité de vos employés Planifier les différentes tâches de vos salariés Toutefois, la mise en place d un CRM ne se limite pas à une question technique, elle peut aussi impliquer un changement de manière de travailler pour les entreprises afin d avoir une vision client avec une stratégie adaptée... Assurez-vous de la satisfaction totale de votre client «insatisfait» : Agissez de façon à régler le problème et plus si possible. Dès que vous pensez que vous avez résolu la problématique, vérifiez et demandez à vos clients s ils sont totalement satisfaits. S ils ne le sont pas, identifiez ce que vous pouvez faire pour transformer le «non» en «OUI». Notez que la solution n est pas toujours «technique» ou liée au produit. N oubliez cependant pas que le client ne vous donnera pas une 3 ème chance. Prenez personnellement la responsabilité : Prenez en charge le dossier et pour le client, soyez son interlocuteur, celui en charge de résoudre le différent. Utilisez plutôt «Je», «Moi» et «Mon» au lieu de «Nous», «Notre équipe», «Notre établissement». C est le manque de considération vis à vis du client, un numéro parmi d autres, et de prise de responsabilité par quelqu un, qui la plupart du temps est la raison du départ d un client. Soyez pro-actifs avec vos clients réguliers : Vous avez un système de suivi de vos clients (un logiciel par exemple), regardez les clients réguliers qui ne sont pas venus depuis un certain temps. Contactez ces «ex-clients fidèles» pour leur demander s il y a une raison pour laquelle ils ne sont pas revenus. Vous avez tout à y gagner. Soit vous vous rappelez à eux et ils reviennent, soit vous apprenez pourquoi ils hésitent ou encore pourquoi ils sont partis et dans les deux cas, vous pouvez agir

14 MANAGEMENT RESSOURCES HUMAINES L amélioration de la rentabilité par l optimisation des achats Par Anthony BARON > Dirigeant de Delville Management. ANTHONY BARON Et si le bien-être au travail était avant tout une question de bon sens? Par Karine MERLE > Professeur de gestion des ressources humaines à l Idrac Lyon Karine MERLE À l heure où les entreprises sont en proie à des difficultés de rentabilité, la réduction des coûts peut passer par la structuration des achats. En effet, alors qu en cette période où les marchés et clients tendent à diminuer inéluctablement, les achats sont en revanche la possibilité d impacter directement le compte de résultat de l entreprise. C est d autant plus vrai que dans de nombreuses entreprises et grandes sociétés, la fonction achat n est pas ou peu valorisée ; si d ailleurs elle existe! Pourtant, si les entreprises attachent beaucoup d importance aux ventes, les fournisseurs représentent malgré tout entre 20 et 80% du chiffre d affaires final. Par exemple, la voiture d un constructeur automobile est sous-traitée à 75% chez les équipementiers. La fonction achat est donc primordiale car toute modification des coûts d achat est directement retranscrite sur le compte de résultat. Chaque gain permet donc d augmenter la rentabilité de l entreprise. Mais encore faut-il savoir réduire les coûts de manière à ne pas pénaliser la productivité de l entreprise ou la qualité des biens et services vendus. Qu est-ce que bien acheter? Optimiser les achats de manière intelligente, c est d abord affecter un homme, une équipe ou une structure à cette fonction. Dans les PME, la fonction est prise en charge par les cadres techniques de la production pour lesquels ce n est pas le métier. Acheter moins cher que l année précédente n est pas une bonne affaire si la baisse des prix du marché est plus importante encore. De plus, au fil des années, le personnel acquiert bien souvent des relations privilégiées avec les fournisseurs et le faux-sentiment d ascendance sur ce dernier doit parfois être remis en cause. L achat routinier sans regard sur les prix peut même générer une perte importante de rentabilité, surtout quand ils sont fortement influencés par le cours des matières premières. En revanche, l acheteur étudie et connaît la vision du marché. Il est tout à fait possible, en faisant le tour des fournisseurs, de baisser de 15% le prix des matières premières. Enfin, toute approche et toute négociation est construite et menée par un professionnel de la négociation aux processus aguerris. De par sa nature, cette fonction support permet également de mutualiser de manière non négligeable les différentes directions et ainsi dégager des économies d échelle sur les achats directs ou les achats généraux. Comment acheter? L une des premières actions à mettre en place pour optimiser ses achats est de raisonner en termes de familles d achats. Il ne suffit pas de connaître les fournisseurs. Segmenter en catégories donne une meilleure visibilité et un plus proche suivi des dépenses afférentes. L étape de la négociation doit être préparée en amont et suit un cheminement. Il faut en premier lieu connaître son besoin, puis le marché produit et fournisseur et établir une stratégie. La définition du besoin est en fait l étape la plus délicate car on se rend compte que l on ne le connaît pas vraiment. C est ce qui coûte cher! Il faut supprimer ce qui est inutile et retenir ce qui est indispensable. Les étapes du processus d achat pourraient se résumer ainsi : Déterminer les familles d achat et identifier les dépenses afférentes Faire un état des lieux du marché produits et fournisseurs Conduire des appels d offre et mettre en concurrence les fournisseurs Établir une stratégie globale et définir les leviers d achat Négocier Mettre en place des outils de suivi et de gestion des stocks Les lettres de noblesse de la Direction des Achats est à venir : En étroite relation avec la logistique et l approvisionnement, les entreprises d une taille modeste peuvent se renforcer autour d un unique pôle qui regroupe ces activités. Sur un marché tendu, l optimisation de la rentabilité permet de diminuer l incidence de la réduction des coûts au sein même de l entreprise. La première zone de dépense qui est généralement touchée et que l on peut alors épargner est le coût du personnel. Il est en effet préférable de diminuer en premier lieu ses prix d achats que le nombre de ses salariés Aujourd hui, le secteur commence à prendre conscience de l importance et de la valeur des acheteurs. Même les secteurs à l abri des difficultés économiques tendent à se structurer. C est par exemple le cas du secteur du luxe, où être précurseur fait partie de sa génétique. Un important groupe du luxe s est par exemple dotée il y a une dizaine d années seulement d une direction des Achats Bon nombre de travaux scientifiques et d investigations «terrain» tentent d établir un lien entre performance de l entreprise et l implication positive des hommes au travail (ou dit autrement la qualité des Ressources Humaines). Si le bon sens nous amène tous (chefs d entreprise, chercheurs, consultants ) à établir un lien entre les deux facteurs, il reste impossible d établir le sens de la relation avec précision. Est-ce que c est le fait de travailler dans une organisation performante et aux résultats florissants qui stimule l individu à s engager plus dans son travail et pour son organisation? Ou est-ce le fait d avoir un personnel impliqué et motivé qui génère la performance? Quoi qu il en soit, il est alors intéressant de s interroger sur le sens donné à ces deux notions, qu estce qu on entend par performance de l organisation? Qu est-ce qu on entend par qualité des RH? Une définition restreinte, nous amènerait à considérer que la performance se mesure aux résultats financiers et économiques mais à ce moment-là on parle de performance économique. Sous la poussée des injonctions à adopter une démarche de RSE, sous la pression des enquêtes et investigations journalistiques sur les thèmes du bien-être ou du mal-être au travail et de la satisfaction des salariés, il est nécessaire d élargir le champ à la performance sociale. Derrière l idée de qualité des RH, il s agit alors pour l entreprise de s assurer d un personnel compétent, c est-àdire bien formé, opérationnel, impliqué et bien dans son organisation. Ainsi une organisation performante serait une organisation qui assure à la fois sa performance économique mais aussi sociale, ou plus globalement sociétale. Depuis une vingtaine d années, un nouveau thème s impose, celui de développement durable et qui, ramené à l échelle de l entreprise, se décline en démarche de RSE. L entreprise désormais doit s interroger sur la conséquence de ses actes, doit des comptes à l ensemble de ses parties prenantes (actionnaires, salariés, clients, fournisseurs, État et collectivités locales ). En interne, elle doit inscrire ses choix stratégiques dans la durée et favoriser le développement d une conscience éthique. Du fait des nombreux dévoiements permis par le système et sous la pression de nombreux scandales, très médiatisés, et celle plus concrète de ses conséquences en terme de crise financière et économique, il devient impératif pour l organisation, quelle que soit sa taille, de lutter contre une tendance à la pratique d un management amoral, justifié par le simple fait que l unique finalité de l entreprise est de générer des profits. On assiste ainsi depuis quelques années à la nécessaire réaffirmation du principe de responsabilité. La RSE devient explicite. La plupart du temps, elle découle de principes de bon sens, elle s appuie sur une conscience éthique allant de soi, mais que la sphère économique semble avoir perdue de vue. Du point de vue managérial et concernant directement la gestion des RH, le parfait exemple de cet état de fait est résumé dans la déclaration de Stéphane Richard au moment de sa nomination à la tête de France Télécom : «remettre l humain au cœur de l entreprise». A y réfléchir, cette déclaration apparaît lourde de sous-entendus. Cela dit, compte tenu de l actualité sociale que connaît l entreprise depuis plusieurs années, cela semble «logique», mais au-delà de cette entreprise, et de la spécificité de son Business model, n est-ce pas le problème de beaucoup d entreprises? S agit-il alors d inventer des recettes miracles pour garantir la qualité de ses ressources humaines, s agit-il de créer de nouvelles contraintes pour le chef d entreprise? Pas si sûr... Certains considèrent ainsi que la problématique du bien-être au travail est une problématique de riches, il est alors facile d arguer que faute de moyens (mise à disposition d une salle de sport pour ses salariés, création de services de conciergerie, création d une crèche d entreprise, aménagement design des locaux...), on ne peut mettre en place un bien-être au travail. C est commettre la grossière erreur de confondre facteurs de satisfaction et facteurs d insatisfaction, distinction déjà établie par Herzberg au milieu du 20 ème siècle. C est peut-être aussi plus facile, que remettre à plat certaines habitudes prises en matière de pratiques managériales. Les conditions économiques imposent un rythme toujours plus soutenu, la pression temporelle fait oublier que de simples marques de reconnaissance font du bien. Marquer par des encouragements et de la délégation sa confiance stimulent et encouragent le dépassement. Un objectif pour être motivant doit être réalisable. Un individu, s il veut être un bon salarié doit pouvoir donner du sens à ce qu il fait. L action doit faire sens, sinon elle frustre, elle crée des tensions internes, elle «détruit». L erreur de Taylor fut de considérer le travailleur comme un simple facteur de production interchangeable. Quand bien même certains principes organisationnels semblent immuables, ne persistons pas dans l erreur. Il suffit de regarder les nombreux travaux menés tout au long du 20 ème siècle en psychologie, en sociologie, en gestion, l essentiel semble avoir été dit. Il serait un comble alors de croire qu il faille réinventer l eau chaude 26 27

15 JURIDIQUE JURIDIQUE Cession de droit au bail, cession de fonds de commerce, quelles différences? Par Jean-Christophe YAECHE > Avocat Jean-Christophe YAECHE Qu y a-t-il derrière la loi du 11 Février 2005 sur l accessibilité? Par Mikaël JOSSELIN > Du réseau GREENEO Mikaël JOSSELIN Les confusions entre ces deux notions sont fréquentes. Pour beaucoup, il s agit de la même opération juridique : par exemple, la vente d une boutique. Pourtant, ces deux notions sont différentes, et les règles juridiques applicables aussi. Cession de fonds de commerce : Le repreneur reprend la même activité. La cession de fonds de commerce, c est d un point de vue juridique, la cession de clientèle. Exemple : Un boulanger vend son magasin à un nouveau boulanger, celui-ci récupère la clientèle. Dans cette hypothèse, il existe une règle très importante : le propriétaire des murs, celui qui a consenti la location de ses murs pour l activité commerciale (bail commercial) ne peut pas s opposer à cette cession, et ne peut pas s opposer à avoir un nouveau locataire. C est donc une règle très importante, car il s agit d une véritable contrainte pour le propriétaire. Pour se protéger, les propriétaires doivent insérer certaines règles dans le bail, dont la plus importante est de prévoir que l ancien locataire restera caution solidaire de l ensemble des successeurs dans son fonds de commerce pour ce qui est du paiement des loyers, ce qui limitera la tentation, pour le locataire, de vendre son fonds à un incompétent qui ne paiera pas les loyers, et le contraindra, au contraire, à trouver comme successeur une personne sérieuse. Cession de droit au bail : La différence est qu elle n entraîne pas de cession de clientèle. En effet, cette cession, par définition, entraîne la mise en place d une activité nouvelle. Exemple : je vends des chaussures, et je cède mon droit au bail à une banque qui va ouvrir une agence bancaire. Ou : J ai une agence immobilière, et je vends à une personne qui va vendre des articles de décoration intérieure. Dans ce cas, la vente est possible mais uniquement avec l accord du propriétaire des murs, qui va donc pouvoir poser ses conditions : Il pourra refuser un locataire qui ne lui inspirera pas confiance, il pourra demander à être indemnisé pour cette opération (ce qui sera comparable à un pas de porte), il pourra en profiter (ce qui est assez souvent le cas) pour augmenter le loyer. Il faudra donc avoir son écrit, et, dans l idéal, profiter de l occasion pour mettre en place un nouveau bail commercial au profit de l acquéreur du droit au bail, qui verra ainsi sa situation juridique de locataire complètement sécurisée. La loi du 11 Février 2005, qui doit entrer en vigueur au 1 er Janvier 2013, et qui concerne toutes les entreprises, instaure : l égalité des droits et des chances, la citoyenneté des personnes handicapées et leur participation à notre société. Elle vise à rendre accessible tous les ERP (Établissement Recevant du Public) mais aussi la voirie et les bâtiments en général, qu ils soient construit ou à construire. Depuis le 1 er Janvier 2007, les textes d application de cette loi ont ainsi rendu obligatoires des règles de construction et des prescriptions techniques qui imposent l accessibilité des logements neufs mais aussi celle des logements existants dans lesquels sont réalisés des travaux. L esprit de la réglementation est de supprimer les obstacles entravant le déplacement et l usage des bâtiments et de leurs équipements pour les personnes ayant une déficience motrice, sensorielle ou intellectuelle, mais pouvant vivre de façon indépendante et autonome. Les exigences d accessibilité n intègrent pas les besoins spécifiques des personnes non autonomes tributaires d un accompagnement humain permanent. Il s agit d un enjeu de société et non d un enjeu catégoriel. L accessibilité est un moyen d améliorer la qualité de vie et le confort de tous (personne âgée, personne avec poussette, personne handicapée temporairement...) et pas seulement d une partie de la population. Selon l INSEE, en 2020, les plus de 65 ans représenteront 30% de la population française. Les plus de 75 ans représentant 5 millions d individus aujourd hui devrait doubler en Des populations qui vont venir grossir les rangs des personnes aujourd hui «handicapées», que l on estime à plus de 5 millions en France. Et des publics pour qui l accessibilité sera un argument majeur de qualité de vie mais aussi d autonomie. Pour répondre à cet enjeu, les professionnels doivent intégrer l accessibilité et le handicap dans la façon de concevoir et de rénover la voirie, les espaces extérieurs et le bâti, tant au niveau des ERP que de l habitat collectif et individuel. Chacun doit s informer et se former, l échéance de 2015 n étant pas négociable pour le gouvernement. Contrainte ou opportunité : Se conformer à la loi sans une approche globale pour un bâtiment peut-être une erreur, par exemple les travaux effectués pouvant empêcher une rénovation énergétique efficace ultérieure : cas de la largeur d une rampe d accès dont la largeur ne sera plus réglementaire après ajout d une épaisseur d isolant. Un projet pensé globalement réduit considérablement les coûts car une bonne accessibilité est bien souvent synonyme de sécurité et permet une mise à niveau réglementaire en matière de sécurité incendie. Les travaux d efficacité énergétique sont aussi l occasion d apporter une réponse à certaines déficiences (amélioration acoustique par exemple ou aux prochaines obligations sur la qualité de l air). Avoir un établissement accessible donne accès à de nouveaux marchés, qu il s agisse d activités de loisirs, de tourisme, ou d un commerce de proximité. L occasion, si le projet est intégré dans un ensemble, de transformer une contrainte en une opportunité. Prendre les devants, anticiper les futures réglementations est le meilleur moyen de réussir. Outre l avantage concurrentiel pour le secteur privé, des aides et subventions sont généralement accordées pour ces projets, mais celles-ci diminuent à l approche des échéances

16 GREEN BUSINESS CÔTÉ PSYCHO EMAS, système de management environnemental Les différentes sortes de modelés du visage Par Yannick GUÉRIN > Directeur du Développement International FARGO et Auditeur RSE à l ISEADD Yannick GUÉRIN Par Gilbert PRIEUR > Morphopsychologue conseil Gilbert PRIEUR ISO 26000, label Lucie, SA 8000, OHSAS 18001, label diversité, label QualEthique, norme Good Corporation, ISO 14001, EMAS C est à en perdre son latin tant l éventail des normes, labels et autres certifications couvrant aujourd hui les différents volets de la Responsabilité Sociétale de l Entreprise est large. La peau constitue un élément important du visage. Son épaisseur, son aspect, les reliefs qui sont inscrits (les rides) sont autant d éléments qui aident l observateur attentif à «comprendre» la personnalité qui se cache. Corman a classé les modelés en quatre catégories (il faut bien des références) : MODELÉ PLAT : Le modelé présente des surfaces planes sans relief MODELÉ ROND : Le modelé est en courbes MODELÉ PLAT-ONDULÉ : L aspect est fait de creux et bosses légers sans grandes variations MODELÉ RÉTRACTÉ-BOSSUÉ : Les différences sont très marqués entre les creux et les bosses. Le salon Produrable (www.produrable.com), référence en matière de RSE, qui se tenait au Palais des Congrès de Paris les 28 et 29 Mars dernier, permettait précisément de mieux comprendre ces démarches et leurs engagements. S agissant du volet environnemental, l EMAS (Eco Management and Audit Scheme) constitue probablement l engagement le plus exigeant. Bien souvent présenté comme l équivalent de l ISO en plus drastique, l EMAS est un règlement européen mis en place par l Union Européenne en L EMAS intègre ainsi l ensemble des obligations de l ISO et s en démarque principalement par 5 exigences complémentaires : Modelé plat Modelé rond Modelé plat-ondulé Modelé rétracté-bossué Une analyse environnementale initiale, Un contrôle gouvernemental assurant la conformité juridique, Un engagement à améliorer les performances environnementales de manière continue, La participation des employés et l ouverture vers le public, Une déclaration environnementale validée. Considéré comme la référence européenne en matière de gestion environnementale, l EMAS repose sur 2 principes essentiels : l exemplarité et la transparence. L entreprise doit ainsi rendre publique une «déclaration environnementale», laquelle souligne les objectifs fixés en terme d amélioration des performances environnementales et les résultats effectivement atteints. En France, l enregistrement EMAS fait l objet d une demande adressée à l ACFCI (Assemblée des Chambres Françaises de Commerce et d Industrie). Pour constituer son dossier de demande, l entreprise aura préalablement réalisé un audit externe de son Système de Management Environnemental et rédigé sa déclaration environnementale. Ces deux démarches devant être validées par un organisme accrédité COFRAC. Elle pourra alors apposer le logo EMAS sur ses documents (pas sur les produits). Valable 3 ans, l enregistrement fait l objet d un audit de suivi annuel et, le cas échéant, d un audit de renouvellement la 3 ème année. Particulièrement répandu en Allemagne (avec 1877 sites certifiés), en Italie (1705 sites) et en Espagne (1568 sites), l EMAS reste encore discret en France avec seulement 21 sites certifiés au 30 Mars dernier. Peut-être faut-il y voir la possibilité d un avantage concurrentiel pour les entreprises de l hexagone? Pour le moins, l EMAS est un atout en terme de communication. Par ailleurs, le projet de décret relatif aux obligations de transparence des entreprises en matière de RSE (article 225 de la loi Grenelle 2) prévoit que les entreprises enregistrées EMAS seront dispensées de la vérification du volet environnemental de leur rapport extra-financier. A noter enfin qu il existe une formule EMAS simplifiée à destination notamment des PME : EMAS Easy (www.emaseasy.eu). Deux autres outils sont également à la disposition des entreprises pour permettre un déploiement progressif et faciliter la mise en œuvre de démarches environnementales : et Le management environnemental et la prise en compte de nos impacts deviennent désormais accessible à tous Bien entendu, le visage n est que le reflet de la personnalité, c est la conséquence et non la cause. La «lecture» du visage s inscrit dans une démarche de compréhension mais aussi de décryptage. Il ne s agit en aucun cas d un jugement porté sur tel ou tel critère arbitraire et ségrégationniste. On n est pas responsable du visage que l on a mais les éléments constitutifs de ce visage sont la conséquence de ce que l on est réellement. Ainsi le modelé renseigne effectivement sur la personnalité sous-jacente et permet de mieux comprendre la personne qui est là, pour mieux communiquer avec elle et l aider. Une terre plate, aride ne laissera passer que très peu d eau en cas de pluie. Le sol est trop dur et imperméable. Il en sera de même du modelé plat qui fera barrage à l information que ce soit dans le sens entrant ou sortant. La communication sera donc difficile avec une personne au modelé plat. A l inverse, le modelé rond se comportera comme une terre meuble qui laisse l eau pénétrer et la bonifier. La personne sera perméable aux informations et stockera ces informations (parfois sans discernement). La communication sera aisée même si elle ne permet pas toujours un réel échange. L article suivant traitera de la «tonicité» dans le visage. Nous verrons qu il existe souvent un lien entre modelé et tonicité mais qu il ne faut surtout pas «classer», étiqueter les personnes. Chacune est unique et les classifications (segmentations) sont réductrices et conduisent à des erreurs dommageables. En attendant, découvrez le site : Le modelé plat-ondulé présente des caractéristiques du modelé rond dans la perméabilité et du modelé plat dans la sélectivité. Ce modelé «intermédiaire» est le reflet d une personnalité pragmatique qui s adapte aux circonstances pour en tirer le meilleur profit. Le contact avec une telle personne permettra des échanges variés et fructueux. Lorsqu il est «rétracté-bossué», le modelé invite à la prudence. La gestion des émotions est délicate et la réaction fasse aux autres et aux événements ne se fait pas sans heurts. Les indications qui sont fournies ici ne peuvent pas remplacer des séances de formation et/ou d exercices. Ces articles constituent une introduction à la lecture des visages. Néanmoins, l œil averti pourra tirer profit de ces quelques lignes. On notera avec intérêt que le visage n étant pas monolithe, le modelé n est pas identique sur toute sa surface. Nous verrons ensemble comment le visage est divisé pour correspondre aux différents domaines de la vie de chacun. Le guide pour comprendre la Psychologie Faciale est en ligne. Incontournable pour lire un visage en un clin d œil. Tout ce qu il faut savoir, initiation. Ce premier volume vous entraîne dans l univers fascinant de la vraie communication avec les autres et avec vous-mêmes. Suivez le lien : alturl.com/jm9t

17 FORME & BIEN-ÊTRE FORME & BIEN-ÊTRE Stress et troubles musculo-squelettiques et autres RPS... Découvrez le stretching postural Par Sandrine GAULTIER > Dirigeante de CS Développement France Sandrine GAULTIER Par Liliane EVE > Licenciée en Stretching Postural, professeur de danse, Brevet État Educateur Sportif. Liliane EVE Avez-vous entendu parler des TMS, du stress et de la dépression comme étant la première cause d absentéisme au travail? Si oui, y avez-vous répondu de manière efficace et qualitative? Le coût du stress et des TMS est exorbitant, souvent chiffrable en millions d Euros pour les moyennes et grandes entreprises et ce, à l insu de la plupart des dirigeants. Un nouveau défi pour les entreprises : concilier valorisation des ressources humaines, performance et productivité De plus en plus d entreprises européennes et internationales font un bond en avant magistral au niveau social : elles ont compris l importance de gérer le stress, la pénibilité au travail et les risques psychosociaux, cherchant ainsi à concilier qualité de vie au travail, performance et productivité. Elles répondent ainsi aux dispositions mises en place par la Commission Européenne et le Parlement européen sur la nécessité de prendre en compte la gestion du stress et des RPS, tant les dommages sont importants aussi bien en terme de souffrance humaine au travail que de pertes financières pour les États et les entreprises. Ces dispositions ont été rendues effectives par l Accord-cadre européen de signé à Bruxelles avec les représentants des syndicats patronaux et des syndicats sociaux. Cet Accord a donné lieu à une transcription en France avec l Accord National Interprofessionnel (ANI) du et son Arrêté du qui enjoint toutes les entreprises à s engager et agir dans une démarche de prévention centrée à la fois sur le diagnostic des conditions de réalisation du travail, du stress et des RPS et sur la mise en place d actions de prévention et de formation. Or, il se trouve que la plupart des chefs d entreprise et DRH se disent être désemparés face à cette question. Pour remédier à ce fléau, en accord avec les préconisations de l ANACT, la démarche à suivre est la suivante : Un questionnaire et un audit simplifié, afin de permettre une évaluation des RPS ; La mise en place d une commission paritaire réunissant les acteurs de la santé et de la prévention (CHSCT) ainsi qu une délégation managériale qui travaillera à l élaboration de solutions dans une démarche de prévention concertée. Ceci afin de garantir une qualité de vie au travail tout en tenant compte des enjeux stratégiques de l entreprise. Pérénniser les solutions et créer des indicateurs ; Mettre en place des formations en gestion du stress pour l ensemble du personnel et surtout des formations en management durable pour le personnel d encadrement ; Mettre en place des consultations individuelles de prévention sur le stress et les TMS en partenariat avec le médecin de l entreprise. Les objectifs sont multiples : Améliorer la réalisation des conditions de travail Prévenir le stress et la pénibilité au travail Favoriser la cohésion et la coordination des équipes Valoriser la tâche et les ressources humaines Prévenir les RPS et créer une qualité de vie au travail Promouvoir l égalité des chances et la diversité Promouvoir les différences culturelles Réduire l absentéisme Réduire les coûts de l entreprise liés à l absentéisme de manière significative Construire une communication éco-sociale et un style de management durable Créer les conditions nécessaires à l accroissement de la performance, la motivation des salariés, l intérêt à la vie économique et au développement de l entreprise. Le Stretching Postural est «un ensemble de postures d auto-étirements et de techniques respiratoires dont le but est de favoriser une régulation tonique grâce à des contractions musculaires profondes». Cette technique corporelle est accessible à toutes et tous, et l approche étant personnelle, vous ferez des progrès par rapport à vous-même et vous agirez sur votre tonus musculaire. Stretching Postural au bureau : Au bureau, l attention permanente face à l écran peut provoquer, de par l activité soutenue des yeux et le positionnement des mains et des avantbras, des tensions musculaires des trapèzes, et des retentissements sur les vertèbres dorsales. Vous n êtes pas toujours assis «en éveil» mais souvent avachi. Pour une pause «bien-être» : Le stretch tonique proposé sur la chaise a pour but de vous étirer en gardant la conscience de votre verticalité, le dos ne repose pas sur le dossier, vos épaules sont détendues, vos bras ouverts, vous pousserez dans les deux paumes de mains, dans le but d éloigner les mains lentement et progressivement de vous, en respirant régulièrement, et à la fin de la posture, vous rentrerez le ventre. Retrouvez plus de postures sur le site : Nous devons donc apprendre à gérer notre potentiel santé en préparant et en préservant notre corps par rapport à l ergonomie de notre profession. Je vous propose donc deux postures, pour vous étirer et vous détendre, facilement réalisables au bureau. Une telle mission n est toutefois possible qu avec une forte implication de la Direction, des partenaires sociaux et des acteurs de la santé de l entreprise. La finalité de cette démarche est de vous engager dans une véritable politique de mieux-être pour vos salariés, une politique de gagnant à gagnant, conciliant à la fois la valorisation de vos ressources humaines et les enjeux stratégiques de votre entreprise. Le stretch lourd assis permet un relâchement de la nuque et du haut du dos, les mains sont placées derrière la tête, doigts croisés. Les coudes sont relâchés pour agir sur la zone concernée, les pieds à plat au sol, le dos arrondi. La petite respiration est primordiale dans cet étirement, pour favoriser la détente

18 CULTURE 23 Jusqu au 16 Septembre : Le 29 Juin : De 16h à 21h, sur 8 stations réparties sur les communes de l AgglO, la ligne B du tramway sera inaugurée et vous pourrez profiter d animations spécialement conçues pour les petits et les plus grands. Suivez aussi l inauguration en direct sur France Bleu Orléans (100.9 FM) de 13h30 à 16h30. Plus d infos : 120 fragments de vitraux anciens sont exposés par Micheline Loire à la Galerie du Vitrail à Chartres. Rendez-vous face à la cathédrale au 17, Cloître Notre-Dame. Plus d infos : Été 2012 : conférences et visites sur Chartres : Vendredis 22 et 29 Juin : visite «Chartres en Lumières Privilège», Samedis 23 et 30 Juin : visite «Chartres en Lumières». Pour ces visites, un programme soirée «Chartres en Lumières» incluant le dîner dans un restaurant du centre-ville suivi de la visite «Chartres en Lumières» est également proposé. Mercredi 27 Juin : visites «Le Jardin d Horticulture» et «Il était une fois la Porte Guillaume». Plus d infos : ou 24 ou par à : Le 21 Juin : Le restaurant Verdivin accueillera à 20 heures à l occasion de la Fête de la Musique une bande de Copains sur un registre français, Pascal Couture (Guitariste & voix) ; Dominique Chobert (Guitariste & voix) ; Nicolas Le Guillare (Percussions). Plus d infos : Les 22, 23 et 24 Juin : Organisées par le Ministère de la Culture et de la Communication et coordonnées par l Inrap, les Journées nationales de l Archéologie ont pour ambition de sensibiliser les publics les plus divers à l archéologie, à ses enjeux, à ses métiers, à ses méthodes et à ses lieux. Ces journées sont l occasion de mieux connaître les sites archéologiques et les collections des musées et de rencontrer des archéologues et des chercheurs. Pour consulter le programme : journees-archeologie.inrap.fr Du 22 Juin au 16 Septembre : La 8 ème édition des Promenades Photographiques, dirigée par Odile Andrieu, se tiendra à Vendôme et proposera plus de 20 expositions. L inauguration des Promenades Photographiques aura lieu le week-end du 22 au 24 Juin. Une vente aux enchères exceptionnelle «L Âge d or de la photographie» se déroulera le 22 Juin à Vendôme sous la houlette d Aymeric et Philippe Rouillac, commissaires-priseurs et Yves Di Maria expert en photographie. Programme complet sur : Le 1 er Juillet : Des animations dansantes, musicales, théâtrales, de rue, un marché regroupant des artistes, des artisans d art et produits d antan, ainsi qu un spectacle de rapaces seront proposées pour mettre en lumière les grandes heures de la ville de Romorantin-Lantenay à la Renaissance. Parmi les artisans d Art, des coutelier-forgeron, vitrailliste, couturière, enlumineuse-calligraphe, émailleuse sur cuivre, dentelière et dentelier aux fuseaux, maroquinier-bourrelier Des associations pour la promotion de l époque Médiévale et Renaissance seront aussi présentes. Contact : Mairie de Romorantin-Lanthenay au Du 5 au 8 Juillet : La 13 ème édition du festival Avoine Zone Blues aura cette année pour thème «Revival and Tribute» avec l occasion de réentendre des groupes mythiques (Rolling Stones, Phil Collins, Rory Gallagher, Beatles...). Plus d infos et programmation : Du 10 au 15 Juillet : L école du cirque de Bourges «Le nez dans les étoiles» organise une tournée d été dans la région Centre. Cette aventure humaine vise à faire vivre à une sélection d élèves la vie du cirque dans son ensemble. Pratiquant tour à tour, acrobatie, trapèze, tissu, diabolo, mât chinois, antipodisme, jonglage, monocycle, main à main..., ils virevolteront avec enthousiasme sur la piste et dans les airs. La Charité sur Loire : 10 et 11 Juillet à 20h30 Baugy : 13 et 14 Juillet à 20h30 Contact : ou CONFÉRENCES & SOIRÉES RÉSEAUTAGE LES BONNES TABLES Les différentes formes de financement des entreprises : En présence de l ADIE, d Ardan Centre, d OSEO et de FSI Régions, cette conférence aura lieu le mardi 19 Juin à 19h30 à Formatic Centre rue du Nécotin à Orléans. Conférence sur les réseaux sociaux : Cette conférence aura lieu le mardi 26 Juin à 19h30 à Vinomania Blois et aura pour thématique la spécificité de chaque réseau social (Viadéo, Twitter, Facebook, Linkedin) et ses atouts pour augmenter la notoriété de votre entreprise. Conférence sur le marketing : Cette conférence animée par Myriam Vandenbroucque de la société Mon coach marketing aura pour thématique les 4 secrets d une communication efficace de l Entrepreneur ; les clés pour gagner en temps, en cohérence et en efficacité dans vos actions marketing. Rendez-vous le 17 Juillet à 19h30 à Vinomania Blois / 19 Juillet à 19h30 au CESI d Orléans. Conférence sur le marketing pour le web : Animée par Expert in box et Buzz Native à Formatic Centre (Orléans) le 9 Août à 19h30. En Septembre : La gestion de patrimoine par le Cabinet Luc Girard (dates non définies) Inscrivez-vous via notre site Internet : ou envoyez un mail à l adresse : Chaque conférence est suivie d une soirée «échanges cartes de visite» vers 20h30. Entrée gratuite pour les abonnés Centre News (version papier), 5 pour les non-abonnés. LE COSY : 9 bis, avenue de Paris Z Budget : VINOMANIA BLOIS : 12, rue du Poids du Roi BLOIS Z Budget : LE TONNELIER : 5, rue Alsace Lorraine Z Budget : AU COIN D TABLE : 9, rue Henri Drussy BLOIS Z Budget : TEX-MEX : 21, rue Bannier Z Budget : LE CALIFORNIA : Rue Alfred Kastler CHECY Z Budget : CHEZ LOUCAS : 118, Faubourg Bannier Z Budget : Marquages verres, tablier, chemise... LE COMPTOIR DES HALLES : 3, place Gaston Paillhou TOURS Z Budget : L ARLEQUIN : 4, rue d Illiers Z Budget : Sommelier L ITALIEN : 17, rue du Faubourg Madeleine Z Budget : Collection LE RENDEZ-VOUS DE LA DÉGUSTATION 34 35

19 CÔTÉ LECTURE Guide des plus belles adresses écolo-bio : A travers leurs analyses approfondies, les contributeurs de ce livre, sous la direction de David Thesmar, rappellent que les marchés restent utiles mais en diagnostiquent les dysfonctionnements. Ils déduisent aussi des pistes de régulation pour des marchés utiles, encadrés et réconcisociété... liés avec la société. Près de 200 maisons d hôtes, gîtes, hôtels, cabanes perchées, roulottes, yourtes... engagés pour le respect de l environnement en France sont répertoriées dans ce guide afin que vous passiez des vacances écologiques et bio pour vous ressourcer à deux ou en famille. La fin de la dictature des marchés? Mame : deux siècles d édition pour la jeunesse : FA ISSN FD X Janvier 2012 Indice de classement : X ICS : Guide «Qualité Progressive» pour démystifier l ISO 9001 : Qualité et Management Tous droits réservés E : Quality management Guide to improve the performance of SME by using a progressive quality approach D : Qualität und Management Leitfaden für das Verbessern der Leistung von Kleinstunternehmen sowie kleinen und mittleren Unternehmen mittels eines progressiven Qualitätsansatzes AFNOR Ce livre s attache à reconstituer l histoire de l entreprise à travers 200 ans d histoire économique et sociale. Paru en coédition entre les Presses Universitaires de Rennes et les Presses Universitaires FrançoisRabelais de Tours, il est dédié aux hommes et aux femmes qui, de 1796 à Juin 2011, ont fait des livres chez Mame à Tours. Guide pour l'amélioration de la performance des TPE/PME par une démarche qualité progressive Fascicule de documentation publié par AFNOR en janvier Remplace l Accord AC X , de septembre Correspondance À la date de publication du présent document, il n'existe pas de travaux de normalisation internationaux ou européens traitant du même sujet. Analyse Le présent document s applique à toute entreprise qui souhaite mettre en place une organisation interne destinée à améliorer son fonctionnement, sa relation avec ses clients et sa performance. Il a été spécialement élaboré à l attention des TPE et PME, notamment dans les termes employés et les exemples proposés mais les plus grandes entreprises pourront l utiliser, notamment pour la mise en œuvre dans leurs filiales décentralisées. La démarche proposée ne remet pas en cause les principes de l ISO 9001 tels qu ils sont appliqués dans les entreprises qui ont déjà un système de management. Descripteurs Thésaurus International Technique : qualité, entreprise, produit industriel, service, organisation, processus, gestion, principe, mise en œuvre, code de bonnes pratiques, relation client-fournisseur, efficacité. Modifications Par rapport au document remplacé, révision du document et changement de statut. Corrections Par rapport au 1er tirage, modification des codes couleurs dans les quatre dernières colonnes du niveau 3, au Tableau A.1. Éditée et diffusée par l Association Française de Normalisation (AFNOR) 11, rue Francis de Pressensé La Plaine Saint-Denis Cedex Tél. : + 33 (0) Fax : + 33 (0) AFNOR AFNOR 2012 Didactique, ce guide édité par l AFNOR démystifie la norme ISO 9001 en offrant aux TPE-PME une méthode chronologique et progressive préparant à la certification ISO 9001 : 2008 et leur permettant de déployer une démarche qualité à leur rythme, en s appuyant sur les bonnes pratiques déjà existantes dans leurs organisations. Bibliographie de GABS :. Réunions y en a marre!!!. Management, je me marre!!!. Nouveaux lapsus révélateurs de la vie de bureau!!! (Gabs.Jissey) Eyrolles, 1992 (Gabs. Jissey) Eyrolles, Commercial, je me marre!!! (Gabs. Jissey) Eyrolles, Entreprise, le climat pourrait bien s améliorer!!! (Gabs. Jissey) Eyrolles, Changement, je me marre!!! (Gabs. Jissey) Eyrolles, Lapsus révélateurs de la vie de bureau!!! (Gabs. Millet) Eyrolles, Tout est psy dans la vie? (Gabs. Lauru.Berriau.Gabillet) Eyrolles, Clients y en a marre!!! (Gabs) Eyrolles, En attendant le week-end, Anti-dictionnaire de l entreprise : Samuel Marckett est cadre dirigeant dans une multinationale basée en France. Son livre est une synthèse humoristique de 20 ans d expérience du monde de l entreprise en France et à l étranger. Business plan, réunion, collègues, marxisme, entreprise citoyenne, salaire, contrôle de gestion, licenciement, parachute doré, brainstorming, voici en 500 mots tout ce qu il faut connaître du monde de l entreprise. Réduire et optimiser les coûts : Cet ouvrage montre qu au-delà des seules économies, une action globale de maîtrise des coûts, menée avec une méthode et des outils appropriés, permet d améliorer l organisation et la productivité de l entreprise. Un livre de Daniel Boéri qui répond aux nécessités économiques en temps de crise. Une typologie des méthodes et outils à appliquer selon les objectifs poursuivis. 2e tirage F Présentation de l auteur : GABS est dessinateur et auteur de nombreux livres. Il travaille pour la presse magazine, l édition et la communication. Ses dessins, toujours drôles et impertinents, parlent d eux-mêmes. Plus d infos sur le site : Communication, je me marre!!! (Gabs) Eyrolles, 2003 (Gabs. Millet) Eyrolles, Au lit. (Gabs) Glénat, Tout est psy en vacances? Apprentissage - Le guide régional : Téléchargeable, l édition 2012 du guide de l apprentissage détaille les 300 formations proposées en région Centre. CAP, BTS mais aussi licence et diplôme d ingénieur, le niveau de qualification des apprentis ne cesse d augmenter. documents/guide-apprentissage-2011.pdf (Gabs. Lauru.Berriau.Gabillet) Albin Michel, 2004 Votre argent mérite de vous rapporter plus : L auteur propose un parcours pédagogique pour apprendre comment investir en bourse et en comprendre les risques afin de mieux les maîtriser. L auteur préconise aussi une méthodologie précise en 4 étapes. Mathieu Bouville guide ainsi ses lecteurs à choisir leurs placements et à les mettre en place concrètement en toute indépendance et en toute simplicité. Jeanne d Arc : Pour le 600ème anniversaire de la naissance de Jeanne d Arc, Corsaire Éditions vient de publier une monographie en couleur de la vie de Jeanne d Arc écrite par Alain Hartog. Alain Hartog est également l auteur de «Le Premier des Mohicans», «De Gaulle autrement» et a dirigé l anthologie «Je voudrais» de Charles de Gaulle. Pensez à nous les jeunes entreprises : Partant du constat que entreprises ont été créées en 2011, les auteurs Frédéric Cameo Ponz, Président du réseau national des BGE, et Alain Lebaude, ancien journaliste du Monde ont profité de la période électorale et des débats politiques sur l avenir de la France pour interpeller les candidats sur la nécessité d encourager l entrepreneuriat et formulent des propositions, regroupées en huit «familles».. Le vin, j y connais rien! (Gabs.Millet) Eyrolles Entretien individuel je me marre!!! (Gabs) Eyrolles Conventions, séminaires et congrès je me marre!!! (Gabs) Eyrolles La crise, je me marre!!! (Gabs) Eyrolles Mon père a un cancer. (Gabs) La Martinière 2009 Châteaux de la Loire : Les bons plans et les meilleures adresses : Pour cette 9ème édition, Le Petit Futé vous invite au voyage en mettant le cap sur les Châteaux de la Loire. Au programme, toujours ses châteaux prestigieux d Angers à Tours et Blois ; en passant par Chartres, Orléans, Châteauroux ou Bourges, admirez les sites et les monuments immanquables ; Découvrez aussi le patrimoine culturel et historique, les traditions locales et modes de vie... Management 2.0, performance économique et capital humain : Utile aussi bien aux dirigeants qu aux managers, l objectif de cet ouvrage de Daniel Ollivier, paru aux éditions AFNOR formule des hypothèses neuves sur ce que devraient être les caractéristiques organisationnelles et managériales des entreprises de demain et a pour but de permettre d utiliser au mieux le capital humain et les outils du web

20 ÉVASION Une Egypte confidentielle Le Coup de Cœur de Myriam GUYON : Créatrice de Voyages Confidentiels (spécialisée dans l organisation de voyages sur mesure), Myriam Guyon nous fait partager régulièrement sa passion des voyages et son expertise des vacances sur mesure en nous dévoilant les dernières tendances et les lieux insolites à découvrir. J ai la passion des voyages depuis toujours, une vraie boulimie de découverte mais toujours de façon unique et de préférence loin des foules. Quand je ne voyage pas, je prépare des idées de voyages pour mes clients et toujours en mettant mon sens créatif à l honneur. C est une vraie passion de faire en sorte que chaque voyage soit unique! Je vais vous conter l Egypte puisque j en reviens, où comme à mon habitude je suis partie chiner des adresses insolites et hors du commun. ASSEYEZ-VOUS À LA TABLE DE DÉCIDEURS EN RÉGION CENTRE! Pour développer votre entreprise et les ventes de vos produits ou de vos services, vous savez qu il est primordial de vous adresser aux bons interlocuteurs! Vous souhaitez développer la notoriété de votre entreprise et communiquer auprès de décideurs de la région? Vous souhaitez recruter vos futurs talents pour vous accompagner dans votre développement? Vous souhaitez vendre vos produits et services auprès d une audience hautement qualifiée? Aujourd hui, CENTRE NEWS vous propose de présenter votre offre et votre entreprise auprès de décideurs de la Région Centre. Après 4h30 de vol depuis Paris, me voici arrivée dans la plus grande ville d Afrique : Le Caire Ville incroyable, qui bouge dans tous les sens, mais qui reste incontournable par sa richesse culturelle. Le Caire, c est bien évidemment les Pyramides de Gizeh situé à 40 minutes du centre ville, voire une heure en fonction de la circulation au Caire. Ces grandes Pyramides, font partie des 7 merveilles du monde antique, elles sont les plus impressionnantes et les plus emblématiques de cette civilisation. Si vous n êtes pas claustrophobe, il est possible d entrer à l intérieur des pyramides, descente très abrupte, limite accroupi, mais quelle expérience! Le Musée du Caire, quant à lui, est un emblème du patrimoine culturel de l Egypte, malheureusement le musée est en très mauvais état, mais cela n empêche pas d admirer des trésors, comme celui de Toutankhamon, découvert par Howard Carter en C est un vrai moment d émerveillement! Si vous souhaitez visiter le musée sans la foule, Voyages Confidentiels vous le permettra ayant un accès privilégié et c est un vrai moment d exception! Après Le Caire, mon périple continue vers la Nubie, Assouan, il faut compter une heure de vol. Le calme, et la douceur du Nil sont omniprésents. J embarque sur un bateau de 32 cabines uniquement, à la décoration tendance et chic. Un service exceptionnel, et très raffiné, qui permet une découverte confidentielle de la vallée du Nil. C est une exception sur le Nil, où 350 bateaux naviguent, dont la plupart sont de catégorie médiocre, et comptent des centaines de cabines. Cette croisière m a fait découvrir, les sites les plus mythiques du Nil, de Philae, à KomOmbo, Edfu, Louxor, Vallée des Rois et des Reines... Après une dernière journée au Caire et un dernier repas dans une des meilleures tables de la ville, mon voyage touche à sa fin mais je reviendrais car le pays des Pharaons a encore plein de trésors cachés à me faire découvrir. Centre News est diffusé auprès d un public de cadres dirigeants, directeurs régionaux, élus, artisans, commerçants, autoentrepreneurs, leaders d opinions (présidents d associations économiques), professions libérales, dirigeants de TPE, TPI, responsables des institutions, collectivités locales, administrations, organismes économiques et sociaux, universités et grandes écoles. Journal d information économique en Région Centre, Centre News crée du lien entre les acteurs économiques des départements de l Indre, du Loir-et-Cher, du Loiret, de la Touraine, du Cher et de l Eure-et-Loir. Centre News,, c est l actu, la culture, les rencontres, l emploi et la vie des entreprises en Région Centre. Centre News propose à ses lecteurs une véritable plate-forme d échange et de communication pour le tissu économique régional. Centre News, c est aussi un site internet, un annuaire des professionnels, des petites annonces et une plateforme de blogs! Bonjour, Je m appelle Virginie DO CARMO et je suis la Rédactrice en Chef du journal économique Centre News. Vous ne connaissez pas encore notre journal économique? Pour le découvrir, j ai le plaisir de vous offrir la version PDF, du dernier numéro de Centre News. Téléchargez-le directement à cette adresse : Pour fêter les 1 an du journal, une remise de 20% vous est offerte sur votre prochaine commande pour communiquer sur nos pages! Pour bénéficier de cette offre, inscrivez clairement le code CNHP7 sur votre Bon de Commande disponible à l adresse : ; rubrique téléchargements. Attention, cette remise exceptionnelle n est valable que jusqu au 31 Juillet 2012 inclus. Profitez-en vite! COMMUNIQUEZ DÈS MAINTENANT DANS VOTRE JOURNAL ÉCONOMIQUE CENTRE NEWS! Rejoignez-nous sur nos réseaux sociaux : 38 CENTRE NEWS édité par SARL VDCOM : Virginie Do Carmo - 23 rue du Coq Saint-Marceau Orléans - Tél : Contact : RCS ORLÉANS : SIRET : TVA INTRACOMMUNAUTAIRE : FR

FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville

FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville Ma 28/5 Me 29/5 J 30/5 V 31/5 S 1/6 Lyon Place de la République Marseille Place Léon Blum (Devant la Mairie du 1 er et 7 éme arrondissement) Montpellier Place Paul Bec (Antigone) Toulouse Place Olivier

Plus en détail

13 novembre 2014 CRÉA PLANÈTE INVITATION. Centre de Congrès > CAEN. De 9h30 à 18h30. Salon organisé par la CCI CAEN NORMANDIE. Salon.

13 novembre 2014 CRÉA PLANÈTE INVITATION. Centre de Congrès > CAEN. De 9h30 à 18h30. Salon organisé par la CCI CAEN NORMANDIE. Salon. INVITATION Salon organisé par la CCI CAEN NORMANDIE 13 novembre 2014 Centre de Congrès > CAEN De 9h30 à 18h30 Fair Business Conférence INPI Salon PLANÈTE www.planetecrea.com CRÉA Événements & Temps forts

Plus en détail

LES SITES D INFORMATION

LES SITES D INFORMATION LES SITES D INFORMATION http://www.actinbusiness.com p. 2 http://www.actoria.fr p. 4 http://www.caravanedesentrepreneurs.com p. 6 http://www.coachinvest.com p. 8 http://www.mbcapital.com p. 10 http://www.netpme.fr

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire)

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) Sommaire Journée Créer, reprendre une entreprise en Normandie Une journée consacrée à la création, à la reprise

Plus en détail

le mois de la création!

le mois de la création! du 1 er Au 30 novembre 2014 7 e édition programme plus de 100 rendez-vous... forums / conférences / formations rendez-vous experts / ateliers le mois de la création! organisateur les CCi, un réseau d appui,

Plus en détail

Catalogue du réseau UBIFRANCE et les Missions Economiques

Catalogue du réseau UBIFRANCE et les Missions Economiques Catalogue du réseau UBIFRANCE et les Missions Economiques UBIFRANCE et les Missions Economiques constituent ensemble le réseau public d appui au développement international des entreprises françaises,

Plus en détail

Accompagnement et financements solidaires : quels organismes?

Accompagnement et financements solidaires : quels organismes? Accompagnement et financements solidaires : quels organismes? Animé par : ADIE Association des CIGALES de Bretagne BCS BGE Ille & Vilaine Bretagne Active Les CAE d Ille & Vilaine PRESOL L AGORA, autour

Plus en détail

www.aldatu.org ALDATU un facteur clé de réussite au service des porteurs de projet, des entreprises et du territoire

www.aldatu.org ALDATU un facteur clé de réussite au service des porteurs de projet, des entreprises et du territoire ALDATU un facteur clé de réussite au service des porteurs de projet, des entreprises et du territoire Sommaire 1. Centre d Appui aux Entreprises ALDATU 1.1 Présentation 1.2 Structure 1.3 Carte d identité

Plus en détail

Dossier de Presse. Contact : Luc Petit Tél. : 06 07 28 92 33 E-mail : lpetit@forces.fr. FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville

Dossier de Presse. Contact : Luc Petit Tél. : 06 07 28 92 33 E-mail : lpetit@forces.fr. FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville Dossier de Presse Contact : Luc Petit Tél. : 06 07 28 92 33 E-mail : lpetit@forces.fr FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville Historique Jean-Paul Debeuret, diplômé d'expertise comptable,

Plus en détail

Les Rencontres de la création et de la reprise d entreprise

Les Rencontres de la création et de la reprise d entreprise DOSSIER DE PRESSE La 6 e édition des Rencontres de la création et de la reprise d entreprise se tiendra le jeudi 12 février 2009 au Zénith de Limoges, de 8h30 à 18h. L accès est gratuit et ouvert à tous,

Plus en détail

salon 14 e édition l entreprise LE RENDEZ-VOUS DES ENTREPRENEURS www.salon-entreprise17.fr

salon 14 e édition l entreprise LE RENDEZ-VOUS DES ENTREPRENEURS www.salon-entreprise17.fr DOSSIER > PRESSE salon 14 e édition de l entreprise LE RENDEZ-VOUS DES ENTREPRENEURS www.salon-entreprise17.fr Conception & organisation : Atlantika Événements 05 46 28 97 70 www.atlantika-evenements.com

Plus en détail

Organisation? Pour qui? Entrée libre Où? Organisation? ADIE, PlaNET ADAM, CitésLab. Pour qui? Organisation? Chambre de Métiers d Alsace. Pour qui?

Organisation? Pour qui? Entrée libre Où? Organisation? ADIE, PlaNET ADAM, CitésLab. Pour qui? Organisation? Chambre de Métiers d Alsace. Pour qui? 03/03 03/03 9h 03/03 05/03 06/03-11h30 PORTES OUVERTES DE LA CREATION pour les créateurs et repreneurs d entreprise ADIE, PlaNET ADAM, CitésLab 48, rue Franklin www.planetadam- mulhouse.org / 03 59 61

Plus en détail

Création d activité : chacun a-t-il sa chance? Tours 8 juillet 2009

Création d activité : chacun a-t-il sa chance? Tours 8 juillet 2009 Création d activité : chacun a-t-il sa chance? 1 Objectifs Améliorer la lisibilité des structures d aide à la création d activité : rôles et spécificités Comprendre comment les publics plus fragiles, mais

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Le mardi 19 mai 2015 à Nantes. Les membres des Sup Porteurs de la création 44 :

DOSSIER DE PRESSE. Le mardi 19 mai 2015 à Nantes. Les membres des Sup Porteurs de la création 44 : DOSSIER DE PRESSE Le mardi 19 mai 2015 à Nantes 1 Les membres des Sup Porteurs de la création 44 : Le réseau des Sup'Porteurs de la Création 44 est soutenu par : Contact Presse : Marie Le Saint CCI Nantes

Plus en détail

Rapport d activité 2012

Rapport d activité 2012 79% Hommes 53% Indépendants 5% Créer du lien, favoriser les échanges entre entrepreneurs, rompre la solitude des chefs d entreprise, tels sont les enjeux des Réseaux des créateurs BGE : Oxygène. entreprises

Plus en détail

Dynamisez vos ventes Négociez vos achats Améliorez votre management. Jeudi 28 mai 2015. Palais des Congrès Antibes Juan Les Pins

Dynamisez vos ventes Négociez vos achats Améliorez votre management. Jeudi 28 mai 2015. Palais des Congrès Antibes Juan Les Pins Le Salon des Décideurs de la Côte d Azur Dynamisez vos ventes Négociez vos achats Améliorez votre management Jeudi 28 mai 2015 Palais des Congrès Antibes Juan Les Pins www.riviera-network.org > VENEZ PRÉSENTER

Plus en détail

salon 15 e édition l entreprise LE RENDEZ-VOUS DES ENTREPRENEURS 14-15 octobre 2014 ESPACE ENCAN - LA ROCHELLE NUMÉRIQUE www.salon-entreprise17.

salon 15 e édition l entreprise LE RENDEZ-VOUS DES ENTREPRENEURS 14-15 octobre 2014 ESPACE ENCAN - LA ROCHELLE NUMÉRIQUE www.salon-entreprise17. DOSSIER > PRESSE salon 15 e édition de l entreprise LE RENDEZ-VOUS DES ENTREPRENEURS 15 14-15 octobre 2014 ESPACE ENCAN - LA ROCHELLE VENTE DIRECTE NUMÉRIQUE www.salon-entreprise17.fr Conception & organisation

Plus en détail

Forum. 16 et 17 novembre 2011. www.osezlentreprise.com. www.osezlentreprise.com. Contacts presse

Forum. 16 et 17 novembre 2011. www.osezlentreprise.com. www.osezlentreprise.com. Contacts presse Forum 16 et 17 novembre 2011 à la Chambre de commerce et d industrie, 1 place André-Malraux à Grenoble. www.osezlentreprise.com www.osezlentreprise.com Contacts presse Laure Hochereau, 04 76 28 28 65,

Plus en détail

Rencontrez vos futurs clients

Rencontrez vos futurs clients Rencontrez vos futurs clients www.salons-immobilier.com/lyon #LesSalonsImmo Le plus grand RDV régional dédié à l immobilier et à la maison individuelle Depuis 28 ans, le Salon de l Immobilier Rhône-Alpes

Plus en détail

Mardi 23 octobre 2012

Mardi 23 octobre 2012 Dossier de presse Mardi 23 octobre 2012 1 Conférence de presse mardi 23 octobre 2012 Les points abordés : - point sur la conjoncture dans la région grenobloise, - les chiffres de la création d entreprises

Plus en détail

A cet égard, ImportExport.fr se positionne comme le facilitateur du commerce international!

A cet égard, ImportExport.fr se positionne comme le facilitateur du commerce international! Offre de lancement : Edition 2015 2015 Réussir à l import ou à l export, c est avant tout une affaire de réseaux et de partenaires capables de répondre rapidement et efficacement aux besoins divers des

Plus en détail

Réussir. en toute indépendance

Réussir. en toute indépendance Réussir en toute indépendance notre mission Acteur reconnu dans la distribution spécialisée Nature et Jardin, le Groupe Inédis fédère aujourd hui près de 400 commerçants indépendants sur l ensemble du

Plus en détail

Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise»

Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise» DOSSIER DE PRESSE Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise» Mardi 9 octobre 2012 CONTACTS PRESSE : CG74 ALEXANDRA CARRAZ 04 50 33 50 02 CCI MAGALI SERRANO 04 50 33 71 30

Plus en détail

CHARTE de développement durable

CHARTE de développement durable CHARTE de développement durable Nos engagements Politique des Ressources Humaines (GPEC) Depuis 2010, Umanis a nitié une politique de Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC). La GPEC

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Communiqué de presse Semaine nationale de l apprentissage du 18 au 22 mai 2015

Communiqué de presse Semaine nationale de l apprentissage du 18 au 22 mai 2015 Dossier de presse Mai 2015 Sommaire 1) Communiqué de presse 2) Présentation de l opération semaine nationale de l apprentissage 3) La formation en apprentissage : une priorité pour les CCI 4) Les développeurs

Plus en détail

«Mode, luxe, métiers d art : comment transmettre votre PME?» Présentation du guide pratique du cédant

«Mode, luxe, métiers d art : comment transmettre votre PME?» Présentation du guide pratique du cédant Dossier de presse Sommaire «Mode, luxe, métiers d art : comment transmettre votre PME?» : Un guide pratique à l issue du dispositif de soutien aux TPE/PME Conférence du 5 mars 2014 Communiqué de presse

Plus en détail

LE SALON DE L ENTREPRISE AQUITAINE

LE SALON DE L ENTREPRISE AQUITAINE LE SALON DE L ENTREPRISE AQUITAINE Evénement référent pour la création et le développement d entreprises Le Salon de l Entreprise Aquitaine accompagne, informe et conseille les entreprises dans leurs différentes

Plus en détail

1 - Innovation technologique 2 - Stratégie globale d innovation 3 Management des ressources humaines 4 Dynamique commerciale

1 - Innovation technologique 2 - Stratégie globale d innovation 3 Management des ressources humaines 4 Dynamique commerciale Cochez la catégorie dans laquelle vous souhaitez concourir (une seule catégorie possible), complétez la partie relative à la la présentation de l entreprise («l entreprise», «les hommes dans l entreprise»,

Plus en détail

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME création oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6522-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME création oser pour gagner! Que la création porte sur une activité traditionnelle avec un

Plus en détail

Dossier de Presse Contact : Raphael Alibert 06 82 93 35 09 ralibert@forces.fr FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville

Dossier de Presse Contact : Raphael Alibert 06 82 93 35 09 ralibert@forces.fr FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville Dossier de Presse Contact : Raphael Alibert Tél. : 06 82 93 35 09 E-mail : ralibert@forces.fr FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville Historique Jean-Paul Debeuret, diplômé d'expertise

Plus en détail

Dossier Partenariat. un évènement organisé par le réseau Drôles d EntrepreneurEs

Dossier Partenariat. un évènement organisé par le réseau Drôles d EntrepreneurEs Dossier Partenariat un évènement organisé par le réseau Drôles d EntrepreneurEs Made in Local Le savoir faire et les produits des territoires aquitains seront au coeur de cette 4ème édition du forum de

Plus en détail

Le dispositif de financement des jeunes entreprises de création

Le dispositif de financement des jeunes entreprises de création Le dispositif de financement des jeunes entreprises de création Pour la première fois en association avec le ministère du Redressement productif, des établissements bancaires associés, le DEFI (comité

Plus en détail

9 ème Printemps de l Entreprise Artisanale

9 ème Printemps de l Entreprise Artisanale 9 ème Printemps de l Entreprise Artisanale Du 13 au 21 mars 2008 Sommaire 1. Programme du 9 ème Printemps de l Entreprise artisanale p. 2 2. «L artisanat, les métiers d une vie» p. 4 3. Le Centre d aide

Plus en détail

La création reprise d entreprise artisanale. Comment financer une création reprise d entreprise artisanale?

La création reprise d entreprise artisanale. Comment financer une création reprise d entreprise artisanale? La création reprise d entreprise artisanale Comment financer une création reprise d entreprise artisanale? Comment financer une création reprise d entreprise artisanale? 2 Editorial L artisanat, première

Plus en détail

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création.

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création. SERVICES DE LA Colloque #TendancesNumériques 19 mars 2015 Rappel A l occasion de la Semaine nationale de l artisanat et en partenariat avec l Institut supérieur des métiers (ISM), la CMAP organise, le

Plus en détail

Dossier de Partenariat

Dossier de Partenariat L Entrepreneuriat des jeunes en milieu rural Partenaire officiel Sponsor officiel Dossier de Partenariat CONTEXTE Au niveau mondial, l Organisation Internationale du Travail publia le 12 août 2010, jour

Plus en détail

Simplifiez-vous les RH à international

Simplifiez-vous les RH à international Simplifiez-vous les RH à international VOUS SOUHAITEZ Etudier ou prospecter de nouveaux marchés Construire ou dynamiser un réseau d agents ou distributeurs locaux Créer et mettre en place une structure

Plus en détail

11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise

11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise 11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise en Loir-et-Cher Vendredi 5 octobre 2012 de 9h à 18h Maison des Entreprises 16 rue de la Vallée Maillard à Blois Une opération organisée conjointement par

Plus en détail

POSITIONNEMENT. L événement des entrepreneurs connectés!

POSITIONNEMENT. L événement des entrepreneurs connectés! POSITIONNEMENT Un salon dédié au développement des jeunes entreprises/tpe/pme et aux dispositifs de croissance A travers des conférences techniques, des ateliers pratiques, des consultations d experts

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015]

DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015] DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015] Organisateur du salon 7 rue du Faubourg Poissonnière 75009 Paris www.restauco.fr Contacts presse : agence becom! T. 01 42 09 04 34 Mathilde Heidary

Plus en détail

PRODUITS COMMUNICATION

PRODUITS COMMUNICATION PRODUITS DE COMMUNICATION SUR EMPLOI LR SARL ADCI - La Cardonille C 4032 bd Paul Valéry 34070 - Montpellier RCS Montpellier : 435.113.360 Tél : 04.67.60.46.43 Fax : 04.99.06.92.47 Emploi LR : Audience

Plus en détail

Licence professionnelle Logistique globale

Licence professionnelle Logistique globale Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Logistique globale Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

PIMENT AND CO, QUI SOMMES-NOUS?

PIMENT AND CO, QUI SOMMES-NOUS? PIMENT AND CO, QUI SOMMES-NOUS? Comme de nombreuses TPE et PME, vous ne pouvez pas franchir le pas du recrutement d un collaborateur de direction à plein temps. Ainsi faute de ressources internes en matière

Plus en détail

Accompagnement et financements solidaires : quels organismes?

Accompagnement et financements solidaires : quels organismes? Accompagnement et financements solidaires : quels organismes? Animé par : ADIE Association des CIGALES de Bretagne BCS BGE Ille & Vilaine Bretagne Active Les CAE d Ille & Vilaine PRESOL Huit acteurs de

Plus en détail

Prestation proposée : Au cours d une séance individuelle de 2h00 :

Prestation proposée : Au cours d une séance individuelle de 2h00 : AVEC LE LOGICIEL «TRANSFERENCE» IDENTIFIER VOS COMPETENCES TRANSFERABLES Pour mieux vous connaître, découvrir les métiers, évoluer ou envisager une reconversion professionnelle Prestation proposée : Au

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Le partage de solutions RH Partageons nos solutions RH... Dans chaque collectivité, la collaboration active entre élus et personnels est la clé de

Plus en détail

L incubateur des métiers de création PROGRAMME DES FORMATIONS

L incubateur des métiers de création PROGRAMME DES FORMATIONS L incubateur des métiers de création PROGRAMME DES FORMATIONS SEPTEMBRE-DÉCEMBRE 2011 L ACCUEIL AUX ATELIERS DE PARIS Les Ateliers de Paris, un service de la ville de Paris dédié aux porteurs de projet

Plus en détail

Salon professionnel PRORESTEL 07-09 MARS 2016 TENDANCES ÉCHANGES RENDEZ-VOUS D AFFAIRES. Toutes les infos sur www.prorestel.com

Salon professionnel PRORESTEL 07-09 MARS 2016 TENDANCES ÉCHANGES RENDEZ-VOUS D AFFAIRES. Toutes les infos sur www.prorestel.com Salon professionnel DE LA RESTAURATION HORS DOMICILE PRORESTEL 07-09 MARS 2016 saint-malo TENDANCES ÉCHANGES RENDEZ-VOUS D AFFAIRES Toutes les infos sur www.prorestel.com Le salon professionnel de la Restauration

Plus en détail

Communication Opérationnelle Franchises et Réseaux

Communication Opérationnelle Franchises et Réseaux Communication Opérationnelle Franchises et Réseaux Matérialiser votre concept CONSTRUCTION DE L IMAGE ET DE LA COMMUNICATION Traduire votre concept en véritable projet d entreprise >> Confirmer votre offre

Plus en détail

Communauté Finance & Gestion Table ronde

Communauté Finance & Gestion Table ronde Communauté Finance & Gestion Table ronde Quand le réseau se met au service du financement Marie FAGUET notrepetiteentreprise.com Thierry BONNET - Finance Utile Pierre Henri SOLER UNILEND Pascal SANCHEZ

Plus en détail

Entreprise du Patrimoine Vivant. L excellence des savoir-faire français. Mars 2015 DOSSIER DE PRESSE

Entreprise du Patrimoine Vivant. L excellence des savoir-faire français. Mars 2015 DOSSIER DE PRESSE Entreprise du Patrimoine Vivant L excellence des savoir-faire français Mars 2015 DOSSIER DE PRESSE 2 UNIVERS : Équipements professionnels Un label original Le label «Entreprise du Patrimoine Vivant» (EPV)

Plus en détail

La Maison du Transport :

La Maison du Transport : La Maison du Transport : Lieu d accueil des structures de représentation et services pour les entreprises de transport routier de la Loire Un syndicat professionnel : le cœur de métier FNTR LOIRE, déclinaison

Plus en détail

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création.

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création. SERVICES DE LA FORMATION Prospecter et fidéliser grâce aux réseaux sociaux- Facebook 29 et 30 juin 2015 Aujourd hui, les réseaux sociaux font partie de notre quotidien pour un usage privé ou professionnel.

Plus en détail

Management de la distribution

Management de la distribution NOUVELLE FORMATION RENTRÉE 2013 Master 2 Alternance Contrat PRO À LYON Management de la distribution C est quoi l IMMD? 30 130 ans d existence enseignants professionnels 4SITES à Roubaix, Lille, Paris,

Plus en détail

Comité syndical 29 avril 2015 à Janzé

Comité syndical 29 avril 2015 à Janzé Comité syndical 29 avril 2015 à Janzé Les missions du Pays touristique (inscrites dans les statuts du Syndicat Mixte). 1. Élaborer et participer à la mise en œuvre d un projet de développement touristique

Plus en détail

BULLETIN DE PRE-INSCRIPTION AUX FORMATIONS

BULLETIN DE PRE-INSCRIPTION AUX FORMATIONS BULLETIN DE PRE-INSCRIPTION AUX FORMATIONS NOM NOM DE JEUNE FILLE PRENOM DATE DE NAISSANCE / / STATUT Artisan Conjoint(e) Conjoint(e) collaborateur Associé non salarié Autres Si Artisan, préciser la date

Plus en détail

Quick recrute et a besoin de vous!

Quick recrute et a besoin de vous! Communiqué de presse Octobre 2011 Quick recrute et a besoin de vous! Quick France recrute actuellement + de 2000 postes dans toute la France. Intégrer Quick, c est un gage de possibilité d évolution de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2011

DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2011 Accélérateur de croissance DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2011 Contact presse : Johann Fourmond Tél. : 02 99 65 05 47 - Port. : 06 07 89 09 44 j.fourmond@releasepresse.com Sommaire Communiqué de presse p 3-4

Plus en détail

Développement économique et emploi

Développement économique et emploi Angers Loire Métropole Ville d Angers Développement économique et emploi Plan d actions territorial 2009 Sommaire I - Un plan d action territorial d urgence de soutien aux entreprises et à l emploi : Un

Plus en détail

Paris, 23 Novembre 2015

Paris, 23 Novembre 2015 Paris, 23 Novembre 2015 Le concept de l évènement Créés il y a 26 ans, les Trophées Action Co sont une manifestation professionnelle reconnue dont l objectif est de mettre en lumière les initiatives commerciales

Plus en détail

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER...

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... SIMPLIFIER ET ACCÉLÉRER LA RÉALISATION DE VOS PROJETS WWW.BUSINESSFRANCE.FR CHIFFRES-CLÉS 1 500 collaborateurs expérimentés à votre écoute et prêts à se mobiliser

Plus en détail

Devenir chef d entreprise

Devenir chef d entreprise Devenir chef d entreprise CATALOGUE DE FORMATION pour les créateurs et repreneurs d entreprise Édito Opérateur Nacre 1 2 3 Prêter une oreille attentive à chaque idée, développer l esprit créatif, encourager

Plus en détail

Trouver les accompagnements et financements solidaires adaptés à votre projet

Trouver les accompagnements et financements solidaires adaptés à votre projet Trouver les accompagnements et financements solidaires adaptés à votre projet Animé par : ADIE Association des CIGALES de Bretagne BGE Bretagne Active Bretagne Capital Solidaire Les CAE Elan Créateur et

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014 Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014 Objet du Marché Contenus formatifs des prestations Déroulement des actions de formation 1 I OBJET DU MARCHE Le présent marché a pour

Plus en détail

Un e-commerce de proximité à Levallois. Constats tirés des enquêtes commerçants et consommateurs Enjeux et facteurs clés de succès

Un e-commerce de proximité à Levallois. Constats tirés des enquêtes commerçants et consommateurs Enjeux et facteurs clés de succès Un e-commerce de proximité à Levallois Constats tirés des enquêtes commerçants et consommateurs Enjeux et facteurs clés de succès Attentes et perspectives des commerçants et artisans levalloisiens 2 Un

Plus en détail

Business Trophy 2014. Coiffure de Paris. A qui s adresse ce concours? Pourquoi participer? Combien ça coûte? Les grandes dates à retenir.

Business Trophy 2014. Coiffure de Paris. A qui s adresse ce concours? Pourquoi participer? Combien ça coûte? Les grandes dates à retenir. Pour la 5 e année, Coiffure de Paris organise le «Business Trophy», un concours national en sept catégories destiné à récompenser les chefs d entreprises et les managers de salons indépendants et franchisés

Plus en détail

Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1

Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1 Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1 PLAN DE FINANCEMENT DU PROJET FONDS PROPRES = APPORT PERSONNEL CREDIT AIDES FINANCIERES - SUBVENTIONS Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois

Plus en détail

Cabinet d Expert Comptable inscrit au tableau de l Ordre des Experts Comptable de Paris

Cabinet d Expert Comptable inscrit au tableau de l Ordre des Experts Comptable de Paris Axess Conseil est un cabinet d Expertise Comptable, d Audit, et de Commissariat aux Comptes. Cette structure à taille humaine a pour vocation principale d accompagner les Entreprises qui lui font confiance.

Plus en détail

Par mail Via notre site Internet Par téléphone Par courrier Par fax

Par mail Via notre site Internet Par téléphone Par courrier Par fax www.vog.fr sommaire Vog, un salon à votre image Vog, un groupe à vos côtés 1. 30 ans d expérience au service de votre salon Vog Coiffure 2. Un accompagnement sur tous les terrains 3. Une formation à volonté

Plus en détail

CERTIFICATION DE SERVICES FORMATION RECHERCHE. www.qualicert.fr. 12, rue de Kergoat

CERTIFICATION DE SERVICES FORMATION RECHERCHE. www.qualicert.fr. 12, rue de Kergoat Poursuites d études La sortie de cette formation est l insertion professionnelle même si une poursuite d études en M2 recherche en Sciences de Gestion et/ou en thèse peut être envisagée. insertion professionnelle

Plus en détail

CREATIVE WORK VALORISATION DE LA PI

CREATIVE WORK VALORISATION DE LA PI CREATIVE WORK VALORISATION DE LA PI ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES REGION TOULOUSE MIDI-PYRENEES Julien DUFFAU, Expert-Comptable Les facteurs de croissance et de compétitivité de nos PME se déplacent aujourd

Plus en détail

PROGRAMME & MODALITÉS D INSCRIPTION

PROGRAMME & MODALITÉS D INSCRIPTION Le 15 Novembre 2014 à Paris 2ème journée organisée par Cercle Assist Pro pour les secrétaires, assistant(e)s et office managers en poste, en recherche d emploi, indépendant(e)s ou en reconversion PROGRAMME

Plus en détail

Inauguration de la Maison Régionale des Entreprises DOSSIER DE PRESSE

Inauguration de la Maison Régionale des Entreprises DOSSIER DE PRESSE Inauguration de la Maison Régionale des Entreprises DOSSIER DE PRESSE 14 novembre 2007 Le contexte La Région Guadeloupe a mis en place son Schéma Régional de Développement Economique (S.R.D.E). Ce schéma

Plus en détail

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours. Le guide

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours. Le guide Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours à l Université de Cergy-Pontoise Le guide du SCUIO-IP Service commun universitaire d information, d orientation et d insertion professionnelle

Plus en détail

Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013.

Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013. Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013. Contact presse : Julie LECOEUR Responsable Communication 05 47 81 70 14 communication@cc-mimizan.fr

Plus en détail

3 ème édition. Avec :

3 ème édition. Avec : 3 ème édition Avec : Concept et Positionnement Evénement leader dédié aux créateurs d entreprises et repreneurs, le Salon des Entrepreneurs de Paris organise pour la 3 ème année consécutive l événement

Plus en détail

LE PORTAGE SIMPLEMENT

LE PORTAGE SIMPLEMENT LE PORTAGE SIMPLEMENT L équipe de CAREER BOOSTER apporte une démarche personnalisée et éthique à l égard des clients, collaborateurs et des partenaires qui la rejoignent. SUCCESS PORTAGE Résidence Gambetta

Plus en détail

Réseau et Licence de Marque. Spécialiste de la livraison de repas à Domicile & Généraliste des services d Aide à Domicile

Réseau et Licence de Marque. Spécialiste de la livraison de repas à Domicile & Généraliste des services d Aide à Domicile Réseau et Licence de Marque Spécialiste de la livraison de repas à Domicile & Généraliste des services d Aide à Domicile Réseau et Licence de Marque Spécialiste de la livraison de repas à Domicile & Généraliste

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS CREATION REPRISE DEVELOPPEMENT D ENTREPRISE

CATALOGUE DE FORMATIONS CREATION REPRISE DEVELOPPEMENT D ENTREPRISE 2014 CATALOGUE DE FORMATIONS CREATION REPRISE DEVELOPPEMENT D ENTREPRISE La solution pour ouvrir votre boite BGE Morbihan 02 97 21 25 25 www.bge-morbihan.com Chaque année, plus de 300 entreprises sont

Plus en détail

Nous donnons les moyens d entreprendre à ceux qui n ont pas les moyens

Nous donnons les moyens d entreprendre à ceux qui n ont pas les moyens Nous donnons les moyens d entreprendre à ceux qui n ont pas les moyens Le micro-crédit ou la finance autrement : de M. YUNUS à M. N0WAK La naissance du micro-crédit : des pays émergents vers les pays développés

Plus en détail

bretagne Les rencontres emploi du maritime - Mardi 10 mai 2011- Palais des congrès de Lorient (56) Dossier de presse

bretagne Les rencontres emploi du maritime - Mardi 10 mai 2011- Palais des congrès de Lorient (56) Dossier de presse en partenariat avec Dossier de presse Les rencontres emploi du maritime bretagne 1 er salon du recrutement maritime en région - Mardi 10 mai 2011- Palais des congrès de Lorient (56) Contact presse : Alexandra

Plus en détail

Préprogramme thématique

Préprogramme thématique Préprogramme thématique Avec plus de 100 conférences et ateliers sur 2 jours, le Salon des Entrepreneurs s impose comme un lieu de formation, d information et d échanges, incontournable pour les créateurs

Plus en détail

Sommaire. - Le communiqué de presse des «24 Heures pour l Emploi» - Les exposants des «24 Heures pour l Emploi»

Sommaire. - Le communiqué de presse des «24 Heures pour l Emploi» - Les exposants des «24 Heures pour l Emploi» Sommaire 2 p.3 p.4 p.5 p.6-7 p.8 - Le communiqué de presse des «24 Heures pour l Emploi» - Les exposants des «24 Heures pour l Emploi» - Le site dédié à l événement - Le témoignage de deux exposants Marion

Plus en détail

Organisme de formation enregistré sous le N 91 34 06 39 334 Siret : 503 371 940 00019. NAF 7022Z contact@afaconseils.fr. http://www.afaconseils.

Organisme de formation enregistré sous le N 91 34 06 39 334 Siret : 503 371 940 00019. NAF 7022Z contact@afaconseils.fr. http://www.afaconseils. Organisme de formation enregistré sous le N 91 34 06 39 334 Siret : 503 371 940 00019. NAF 7022Z contact@afaconseils.fr. http://www.afaconseils.fr 3, rue Jean Giono, 34130, Candillargues Téléphone : 00.336.1998.44.48

Plus en détail

Agence pour la création d entreprise

Agence pour la création d entreprise Agence pour la création d entreprise d SYNTHÈSE SE DU PLAN STRATÉGIQUE 2010 2012 Les éléments majeurs du contexte ayant un impact sur l APCE Ces éléments de contexte conditionnent le positionnement et

Plus en détail

La création d entreprises et l innovation pour développer l économie du territoire

La création d entreprises et l innovation pour développer l économie du territoire DOSSIER DE PRESSE Jeudi 29 novembre 2012 Forum développement économique CREA / Région Haute-Normandie La création d entreprises et l innovation pour développer l économie du territoire La CREA s est dotée

Plus en détail

Groupements d employeurs, compétences en temps partagé, portage salarial : Une forme d emploi novatrice? Club RH 1 octobre 2009

Groupements d employeurs, compétences en temps partagé, portage salarial : Une forme d emploi novatrice? Club RH 1 octobre 2009 Groupements d employeurs, compétences en temps partagé, portage salarial : Une forme d emploi novatrice? Club RH 1 octobre 2009 Le portage salarial Isabelle DEJEAN, AGC Groupe PROMAN - Besançon Qui est

Plus en détail

:: LA CGPME MET LES FEMMES A L'HONNEUR MANIFESTATIONS DANS LE CADRE DE LA JOURNEE MONDIALE DE LA FEMME :

:: LA CGPME MET LES FEMMES A L'HONNEUR MANIFESTATIONS DANS LE CADRE DE LA JOURNEE MONDIALE DE LA FEMME : La newsletter des TPE et PME à Paris et en Ile-de-France - mars 2014 :: ACTU ET POSITIONS DE LA CGPME Accès au crédit : et si un des verrous de la reprise se trouvait là? Lire la suite Genevière ROY, Vice-Présidente

Plus en détail

GUIDE DE COMMUNICATION

GUIDE DE COMMUNICATION GUIDE DE COMMUNICATION Optimisez votre participation au salon Saveurs des Plaisirs Gourmands 2012. Édition de Juin www.salon-saveurs.com Salon Saveurs des Plaisirs Gourmands 01-04 Juin 2012 Paris Espace

Plus en détail

Montpellier Agglomération et le labex Entreprendre remettent les 1ers diplômes universitaires de la formation "Stratégie de Croissance des PME"

Montpellier Agglomération et le labex Entreprendre remettent les 1ers diplômes universitaires de la formation Stratégie de Croissance des PME Mardi 1er octobre 2013 Montpellier Agglomération et le labex Entreprendre remettent les 1ers diplômes universitaires de la formation "Stratégie de Croissance des PME" Les sept chefs d entreprises, au cours

Plus en détail

www.crealim.com JEUDI 29 AVRIL 2010 8h30 > 18h15 ZÉNITH de LIMOGES entrée gratuite Inscription souhaitée sur organisées par

www.crealim.com JEUDI 29 AVRIL 2010 8h30 > 18h15 ZÉNITH de LIMOGES entrée gratuite Inscription souhaitée sur organisées par JEUDI 29 AVRIL 2010 8h30 > 18h15 ZÉNITH de LIMOGES organisées par avec le concours financier de entrée gratuite Inscription souhaitée sur www.crealim.com UNE JOURNÉE OUVERTE A TOUS! FUTUR CREATEUR OU REPRENEUR

Plus en détail

Le salon de la PME au service de l entreprise!

Le salon de la PME au service de l entreprise! Le salon de la PME au service de l entreprise! Un salon avec conférences et ateliers destinés aux fournisseurs et prestataires de services et de biens d équipement pour les PME Expo Beaulieu Lausanne Palexpo

Plus en détail

3 ème. 280 000 salariés gérés. collaborateurs. de bulletins produits par mois. partenaires. en france. acteur de. distributeurs

3 ème. 280 000 salariés gérés. collaborateurs. de bulletins produits par mois. partenaires. en france. acteur de. distributeurs Intelligence RH 1 Yourcegid Ressources Humaines Spécialiste des logiciels de gestion de la Paie et des Ressources Humaines, Cegid répond aux exigences de l entreprise d aujourd hui, quel que soit le secteur

Plus en détail

«Créer et gérer son entreprise»

«Créer et gérer son entreprise» FORMATION CREATION D ENTREPRISE Vous voulez créer ou reprendre une entreprise? (services, commerce, artisanat, activité libérale...) Vous souhaitez vous préparer à votre futur métier de chef d entreprise?

Plus en détail

Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs. [ pour un tourisme innovant et durable ]

Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs. [ pour un tourisme innovant et durable ] Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs [ pour un tourisme innovant et durable ] Sommaire Un véritable enjeu Construire un tourisme innovant et durable Engager une démarche participative

Plus en détail

1. ACCESS CREDITS PRO Premier réseau national d experts en financement des Entrepreneurs

1. ACCESS CREDITS PRO Premier réseau national d experts en financement des Entrepreneurs Sommaire 1. ACCESS CREDITS PRO Premier réseau national d experts en financement des Entrepreneurs 1.1 Les fondateurs 1.2 Historique 1.3 ACCESS CREDITS PRO, les données clés 1.4 Les agences 2. ACCESS CREDITS

Plus en détail

Pour vous aider à développer votre portefeuille de partenaires et clients,

Pour vous aider à développer votre portefeuille de partenaires et clients, Pour vous aider à développer votre portefeuille de partenaires et clients, ADVANCITY vous accompagne au Canada, SALON AMERICANA - Montréal 17-18 -19 mars 2015 Présentation du salon : Le salon AMERICANA

Plus en détail