sur l économie Les effets du tourisme Gros Plan : Roger Faligot P. 32 Enquête : Les entreprises s investissent dans le culturel P.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "sur l économie Les effets du tourisme Gros Plan : Roger Faligot P. 32 Enquête : Les entreprises s investissent dans le culturel P."

Transcription

1 Gros Plan : Roger Faligot P. 32 Enquête : Les entreprises s investissent dans le culturel P. 36 N 173 JUIN-JUILLET ,20 DOSSIER Les effets du tourisme sur l économie

2

3 édito sommaire ACTUALITÉS A L AFFICHE... 5 FOCUS : Le polar, une littérature bretonne à succès BRETAGNE EN RÉSEAU : Courants porteurs, le business au cœur du réseau AILLEURS : Agro-ressources en Champagne-Ardennes et Picardie ENTREPRISES Reprise réussie pour la Cidrerie du Terroir Memometal technologies tient la forme Harris-Briochin, la droguerie haut de gamme en GMS Cap Diana lance une gamme de protéines fonctionnelles.. 23 DOSSIER Les effets du tourisme sur l économie régionale Entretien : Hervé Le Bras, démographe et directeur d études à l EHESS à Paris GROS PLAN Roger Faligot, journaliste écrivain RÉGION Le pôle agro-alimentaire Valorial labellise 27 projets AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE : Le SRDE en PRATIQUES ENQUÊTE : Le mécénat culturel FORMATION : Le suivi personnalisé des demandeurs d emploi JURIDIQUE : L éolien à l épreuve du contentieux CULTURE EDITION «BRETAGNE ECONOMIQUE» CRCI : 1, RUE DU GÉNÉRAL GUILLAUDOT CS RENNES CEDEX Rédaction : Tél Fax fr Directeur de la publication : JEAN-FRANÇOIS LE TALLEC Directeur délégué : RÉMI BILGER Comité de rédaction : RÉMI BONNET - FRANÇOIS CLÉMENT VANESSA ERMEL - RONAN PERENNOU PATRICK SOLO Responsable Publication : VÉRONIQUE MAIGNANT Assistante rédaction et développement : ANNIE RENAULT Ont collaboré à ce numéro : C.CHERON - A.L.GROSMOLARD - V. MAIGNANT S. MARSHALL - Y.POUCHARD - V.ROLLAND C.VIART Publicité : Couverture : GERARD CAZADE / Création, maquette & photogravure : ODÉBI Impression : CALLIGRAPHY PRINT Un tourisme durable pour la Bretagne Le tourisme est une source importante de richesses et d emplois et la concurrence farouche et croissante de nouvelles destinations à la météo et aux tarifs alléchants est souvent invoquée pour illustrer les dangers qui menacent l attractivité de la Bretagne. Mais notre région a une personnalité très affirmée et elle ne doit pas céder aux sirènes du tourisme de masse : qualité des prestations, préservation de notre environnement naturel, gestion concertée des flux, l avenir appartient au tourisme durable. Aujourd hui, le tourisme représente en Bretagne plus de emplois en moyenne annuelle, soit 2,8 % de l emploi salarié régional total et jusqu à 6 % de l emploi salarié régional total en haute saison. La consommation touristique de 5,49 milliards d euros en 2004 place la Bretagne au 6 ème rang des régions françaises 1. En 2005, la Bretagne se place au premier rang des séjours à la mer du marché français (source ORTB). Du nord au sud, les côtes et les îles bretonnes fascinent par leur diversité et leur exceptionnelle beauté. L Argoat, le pays de l intérieur ne doit pas être oublié : landes ensorcelées, odeur de terre et de sous-bois, chapelles isolées et calvaires sculptés, la Bretagne intérieure recèle mille richesses qui méritent d être valorisées. La Bretagne s illustre également par sa gastronomie : 1 ère région étoilée de France, elle est également fière de la troisième étoile du grand chef cancalais Olivier Roellinger des Maisons de Bricourt. Youenn LE BOULC H Président de la CCI du Pays de Saint-Malo 1 source : comptes économiques du tourisme/ Direction du Tourisme. 3

4 Commandez le fichier des 600 premières entreprises bretonnes Les classements, par chiffre d affaires et par secteur d activités Les coordonnées des entreprises (noms des dirigeants, adresses, téléphones, fax ) Sur CD-rom PC Tél ABONNEZ-VOUS À BRETAGNE ÉCONOMIQUE 35 au lieu de 41,20 Bulletin d abonnement à retourner à Bretagne Économique 1, rue du Général-Guillaudot - CS RENNES Cedex - Tél an d abonnement = 35 * Je joins mon règlement à l ordre de Bretagne Économique - *TVA 5,5 % incluse 8 numéros Société... Destinataire... Adresse... Ville... Code postal... Tél.... Fax... Code APE... Date :... /... /... Signature ou cachet

5 Le réseau des CCI FINISTÈRE PAYS DU CENTRE OUEST BRETAGNE Les CCI regroupent leurs forces La dynamique des Pays bat son plein au Centre Ouest Bretagne. Ce territoire, qui fut l un des premiers à s engager dans la création d un de ces espaces de projets, est aussi le plus étendu des 21 Pays bretons, autour de sa ville centre Carhaix. Aujourd hui, les quatre CCI de Morlaix, des Côtes d Armor, du Morbihan et de Brest s engagent dans une collaboration renforcée. Grâce à une nouvelle convention de partenariat, elles se présentent comme un interlocuteur unique, représenté par Jean Jaffrennou, vice-président de la CCI de Morlaix. A la clé : un programme d actions concrètes mêlant observation, information et promotion économique, et des initiatives dans les domaines de l emploi et la formation (création d une Alef), la poursuite du transfert des savoir-faire et du rapprochement interentreprises (groupes Plato) ou encore la diffusion des usages professionnels des Tic. CONTACT : CCI de Morlaix MORBIHAN INFRASTRUCTURES Le port de Lorient investit Le port de commerce de Lorient va prochainement accroître ses capacités. L Etat, en concertation avec la Région Bretagne, a décidé de lancer le programme d investissements indispensable pour conforter la situation du 1 er port de commerce breton (2,7 millions de tonnes en 2005). Il s agit de permettre l accueil à chaque marée de navires de type Panamax à pleine charge ( tonnes) en établissant un poste à - 13 m par extension du quai et creusement du chenal d accès. Le nombre de places à quai sera ainsi porté de 3 à 4. Corrélativement, la reconstruction de l appontement pétrolier, qui reçoit plus d un million de tonnes d hydrocarbures par an, permettra l accueil des navires jusqu à tonnes. Les travaux, d un montant total de 28 millions d euros, seront réalisés en deux tranches à partir de la fin Outre l Etat, maître d ouvrage, ils sont co-financés par les fonds européens et les partenaires habituels que sont le Conseil régional de Bretagne, le Conseil général du Morbihan et la Chambre de commerce et d industrie du Morbihan, concessionnaire du port. CONTACT : CCI du Morbihan ILLE-ET-VILAINE FORMATION Bernard Angot, nouveau président de l ESC Rennes Bernard Angot a été nommé président de l ESC Rennes School of business. Il succède à Patrick de Villepin. Physicien de formation, Bernard Angot a créé son entreprise, la Sofrel, spécialisée dans l équipement électronique et les télécommunications, il y a 30 ans. Elle compte aujourd hui salariés. Depuis 2001, il est président de Bretagne International. Son ambition est de hisser l ESC Rennes au 1 er tiers des écoles de commerce et de créer un espace de formation et de culture entrepreneuriale à vocation internationale. L école accueille étudiants dont 30 % d étrangers et propose des filières adaptées aux besoins des entreprises de la région (nouvelles technologies, sports, loisirs, culture, restauration, agroalimentaire, tourisme). CONTACT : ESC Rennes - School of business : Photo : Hervé Ronné À L AFFICHE CÔTES-D ARMOR PÊCHE Les criées des Côtes-d Armor en réseau Depuis le 3 juin, les criées de Saint-Quay-Portrieux et Erquy utilisent un nouvel outil informatique qui facilite le travail des acheteurs. Ce système plus moderne apporte de nouveaux services et un plus grand confort d utilisation : un écran personnalisé est attribué à chaque mareyeur ou poissonnier, lui permettant d acheter ou encore d obtenir des statistiques en temps réel Ces acheteurs peuvent également bénéficier d une nouvelle fonctionnalité permettant de suivre les ventes des deux criées simultanément. Ainsi, un professionnel présent sur le site de Saint-Quay-Portrieux peut suivre les ventes d Erquy et acheter la marchandise à distance. La criée de Loguivy bénéficie également de cette mise en réseau tout en conservant la vente aux enchères traditionnelle, à la voix du crieur. CONTACT : CCI des Côtes-d Armor

6 CARNET ACTUALITÉS A 45 ans, Pascal Gourain succède à la direction de la CCI de Morlaix à Jacques Grésil, qui prend sa retraite. Il a débuté sa carrière à Quimper, au sein du Crédit Agricole, puis au sein des groupes Pinault et Roullier, avant de rejoindre le monde coopératif agricole dans l île de la Réunion pour le compte du groupe Urcoopa. Thierry Gallou prend, à 34 ans, le poste de directeur de la Coopérative Léon- Tréguier (siège basé à Landivisiau), 4 ème groupement de producteurs de porcs de France avec 1 million de porcs charcutiers produits en 2005, 125 adhérents et une trentaine de salariés. A la tête de Thermodynamique de Bretagne (Trégunc-29), Claude Chatron devient à 55 ans le nouveau président de la Technopole Quimper-Cornouaille. Fort de son expérience en matière de transmission et création d entreprises, il saura soutenir les jeunes entreprises innovantes. Il succède à Alain Binet parti à la retraite. Jean-Luc Monjaret, 57 ans, vient d être nommé par le groupe Ouest France, PDG des journaux de l Ouest. Ancien directeur de la SDR de Bretagne, il pilote désormais les trois titres : Le courrier de l Ouest, Presse Océan et le Maine Libre rachetés au début de l année à la Socpresse. DEVELOPPEMENT Notre principal concurrent est une filiale américaine installée à Vannes, avec des paiements qui se font en dollars. Même si nous nous portons bien, il nous faut toujours réagir. Et la réaction, pour Incidences-Brest (31 salariés), cela passe par l innovation et l association. On continue toujours à faire évoluer nos produits, confirme Christophe Cudennec. Ici, tout le monde fait de la R&D au quotidien en vue de trouver de nouveaux matériaux et optimiser ceux qui existent. D où une bonne année 2005 avec 4 millions d euros de CA et une année 2006 qui travaille les marins sur les courses, passe par la présence sur les salons professionnels mais aussi par la collaboration avec une voilerie de La Rochelle pour le développement de notre marque Incidences. Un groupement qui présente un intérêt technique et commercial indéniable. Une association qui pourrait être dupliquée aux USA ou ailleurs où l entreprise aimerait trouver ce type de relais sur place. Contact : Un camping-car où tout fonctionne au diesel et au solaire Créée en 2004, l entreprise Bolloré Motorhome (Mantallot- 22) est en pleine levée de fonds, avec la participation de Bretagne Venture à son capital ( euros) et en phase de commercialisation. Son produit : un camping-car nouvelle génération avec structure porteuse très différente de celles des caravanes en panneauxsandwiches, détaille Patrick Bolloré, créateur. Des matériaux composite moulés et teintés dans la masse, un véhicule 100 % imputrescible, une sécurité abordée comme pour une automobile et un brevet déposé pour notre système d énergie : tout fonctionne au diesel et au solaire. Dans un marché français qui reste le premier en Europe pour l achat de camping-cars la société (7 personnes), toujours très axée sur la R&D, donne un coup d accélération cette année avec une participation à des salons régionaux et la mise sur pied de son réseau de distribution : agents et concessionnaires pour la France et homologation avec accord de distribution signé en Belgique. Contact : Jampi ne gèle pas. Toujours positionnée sur la glace traditionnelle, l entreprise de 14 personnes (Bohars-29) s est aussi développée dans la glace bio (20 % de son chiffre, 1,5 million d euros), un marché qui progresse mais ne peut se comparer encore au conventionnel explique Anne Lallemand, co-dirigeante, dont les glaces bio sont notamment distribuées dans le réseau Biocoop. Rodée à la distribution directe en home-service, la PME s appuie aussi sur deux grossistes pour le marché national. Avec un outil de production aujourd hui refait à neuf et une nouvelle chaîne de production, Jampi entend bien dépasser une capacité de production déjà estimée à litres. Contact :

7 DEVELOPPEMENT Productivité en hausse pour l Atelier du Garo (Plougin-29). Avec un CA en hausse de 7,5 % (1,07 million d euros), la PME spécialisée dans le mobilier contemporain sur mesure (cuisine et salle de bain) retire tout le bénéfice de son plan de quatre ans destiné à améliorer les conditions de travail de ses 15 salariés. Agrandissement du site de production (1 600 m 2 ), recours aux transpalettes, déchargement électrique des billes de bois, aspiration revue et corrigée de tous les rejets, nette amélioration au niveau des décibels avec isolation phonique, pour Ghislain Gary, gérant, l action entamée avec le concours de la Cram de Bretagne porte ses fruits pour un budget de euros auquel vient aussi s ajouter l investissement en machines à commandes numériques et dans une toute récente cabine à peinture à euros. Contact : Du goret à la salle blanche! Créée en 1973, la Société bretonne de tuyauterie et chaudronnerie industrielle (SBTCI, Goven-35) cible l agro-alimentaire sur le Grand Ouest et l hexagone. Ses clients : les abattoirs, charcuteries mais aussi STMicroelectronics. On peut dire qu on remplit tout bâtiment neuf. Prenez un abattoir, on fait de l ajustement au niveau des machines par exemple explique Jean Monviola, dirigeant de la PME (10 salariés, 1,2 million d euros de CA, près de 16% de progression). Et STMicroelectronics? On suit nos donneurs d ordres. Dans le cas présent, à Tours mais aussi à Grenoble. Il s agissait d aménagements pour une salle blanche de façon à réduire toute poussière. Et pour bien différencier son activité micro de l agro, la PME va elle-même s équiper d une salle blanche car il faut toujours savoir se diversifier. La concurrence a toujours existé. Le recrutement d un nouveau chargé d affaires devrait développer ce nouveau relais de croissance. Contact : ACTUALITÉS 7

8 ACTUALITÉS DEVELOPPEMENT Dépollution de sites industriels, interventions dans le cadre de marées noires (Erika, Prestige), traitement des boues, dragages et curages après cinq années de recherche et de positionnement sur le marché, Idra Environnement (10 salariés à Bruz-35) est aujourd hui bien perçue note Fabrice Béraud, fondateur. Avec un dernier CA de presque 2 millions d euros (+ 9 %), la société a réussi à se positionner dans des métiers verrouillés par les grands groupes. On a dû pas mal pédaler pour se faire connaître et reconnaître. Un courage qui lui vaut de compter parmi ses clients, la DCN de Lorient, des (sites) industriels (la CIM du Havre, dépôt pétrolier) et quelques particuliers. Le CA 2006 devrait être en progression de 10 % tandis qu Idra a déjà recruté deux nouveaux ingénieurs. Contact : Grosse colère chez Technature (Dirinon-29). Co-dirigeant de cette entreprise de cosmétiques (55 salariés, 5,8 millions d euros de CA) qui formule des masques pour le visage et le corps pour le compte de grandes marques, Philippe Le Fur ne décolère pas depuis que le gouvernement français oblige toutes les entreprises du secteur à divulguer à leurs clients leurs secrets de fabrication sous prétexte de protection du consommateur. Nous avons beaucoup de clients en Chine : on nous demande de leur adresser nos formules et fiches de fabrication. Mais ils n ont plus qu à la transmettre à un façonnier local! Pour trois fois moins cher et le tout en trois semaines! Avec 115 palettes de produits parfois exportées pour un seul client, la perte risque d être lourde. Pourquoi développer des brevets? On n a plus qu à faire des shampooings, du lait et des produits pour le bain : ça, tout le monde sait déjà le faire! Pire, si on ne s exécute pas, on court au pénal! Contact : Sauts de gazelle pour Iroise Ventilation (Brest), entreprise qui traque les bactéries partout où elles se nichent. Avec une agence à Vannes et une dernière ouverte à Nantes, l entreprise de 25 personnes (1,3 million d euros de CA) travaille sur tout le Grand Ouest mais aussi à Toulon, en région parisienne ou encore à Dunkerque où elle est intervenue sur des bateaux. On essaie d avoir les meilleurs outils et de se tenir toujours informés des dernières innovations pour proposer toujours plus de qualité en nettoyage explique Philippe Rodallec, dirigeant. Sans négliger la formation. On voit parfois des gens se lancer sur le marché. Ça ne dure jamais très longtemps. Il faut des connaissances particulières : quand il s agit de décontaminer un réseau dans un hôpital pour éviter tout risque de légionellose, je dois proposer des gens formés qui savent manier des produits bactériologiques. Une exigence qui paie : Philippe Rodallec vient de se voir remettre par Dominique de Villepin le Label Gazelle 2005 (prix national pour toute PME de moins de 250 salariés ayant vu son CA croître d au moins 35 % ces deux dernières années). Au nom d un CA régulièrement multiplié ces trois dernières années. Contact : Le groupe Stalaven (salades et plats préparés- Yffiniac-22), qui annonce un chiffre d affaires 2005 de 163 millions d euros (+ 10 millions d euros par rapport à 2004), construit actuellement Argoat Salades à Saint-Agathon, près de Guingamp. Cette usine de fabrication de salades, destinées à la grande distribution, devrait permettre la création d une centaine d emplois et être opérationnelle d ici le printemps Contact :

9 Céline Rochefort entend passer de 500 à hectolitres cette année DEVELOPPEMENT Ça chauffe pour Couleur & Verre (Quimper). Et pour cause : spécialisée dans la technique du fusing, l atelier réalise des cadeaux d entreprise et des trophées tous sur mesure. Du cadeau de bureau (porteclef, presse-papier ) aux pièces avec logo pour tournois en interne ou anniversaires d entreprise, tous portent la valeur ajoutée de la créatrice qui, à côté de cette branche d activité se développe dans le funéraire. Toujours avec des plaques en verre réalisées sur mesure, Je grave un paysage ou tout sujet en rapport avec les passions du défunt. Intervenant pour une clientèle de particuliers ou intermédiaires de distributeur, je participe activement aux salons spécialisés. Sur le dernier salon auquel je me suis rendue à Paris, du très haut de gamme dans le cadeau d entreprise, j ai eu accès au fichier-clients de toutes les entreprises présentes. Un très bon outil à côté du ing qui a permis à la structure de multiplier ses résultats par plus de deux en quatre ans. Contact : Après avoir loué une salle de brassage à ses débuts, en vue de se concentrer sur la commercialisation de ses bières, la Brasserie artisanale des remparts (Quévert, 22) a acquis un outil de production de près de 600 m 2. Après 500 hectolitres l an passé, l entreprise entend en faire couler entre à cette année. Notre distribution se fait soit en direct, notamment pour les professionnels de la restauration et des bars, soit par le biais de France Boissons, pour les Côtes d Armor et l Ille-et-Vilaine, explique Céline Rochefort, jeune dirigeante de 27 ans. Cela demande une bonne organisation au niveau de la production et un très bon contact commercial pour faire les tournées avec eux. Autre relais : Les Celliers Bretons, un grossiste parisien qui intervient sur toute l Ile de France auprès des restaurateurs et bars. Dans mon activité, chacun a ses réseaux, j essaie juste de ne pas trop travailler avec la GMS conclut Céline Rochefort, concentrée à produire 3 bières de base non alcoolisées, et d autres de saison, toujours avec un goût bien prononcée. Contact : ACTUALITÉS 9

10 ACTUALITÉS DEVELOPPEMENT Le portage salarial se développe en région. Créée en 1998 sur Paris par deux associés, dont le Breton Antoine Catta, Links Conseil a ouvert quatre antennes régionales. La délégation Grand Ouest, couvrant la Bretagne, les Pays de Loire et la Basse Normandie, est implantée à Rennes depuis janvier Elle compte 150 consultants qualifiés d autonomes dont la moitié sur la Bretagne. Leurs compétences se répartissent selon 7 secteurs d activité : conseil, ingénierie, informatique, développement, RH, services et formation. L essentiel des consultants qui viennent à nous ont entre 40 et 45 ans et sont dans une phase de repositionnement. Mais les séniors (55-60 ans) désireux de poursuivre une activité lucrative après le départ en retraite de leur entreprise sont de plus en plus nombreux. Après un long entretien, si j estime que le candidat est en mesure de s appuyer sur ses propres compétences, nous signons une convention cadre d une durée maximale de 6 mois au cours de laquelle il va pouvoir démarcher au nom de Links et bénéficier de mes conseils et de ceux des autres consultants. La synergie entre tous est primordiale! A la signature de sa première commande, nous signons un contrat de travail et, en échange de la prise en charge de toute sa comptabilité, gestion ainsi que la mise à disposition d un service juridique pour valider toutes ses commandes-clients, il nous verse 10 % de son montant (de 0 à euros) avec des paliers dégressifs explique Claude Boidart, délégué régional, satisfait de souligner qu il a réalisé en 2005 un CA de 3, 4 millions d euros dont 45 % sur la Bretagne. Contact : Ecole-vitrine pour Blé Noir en galettes de blé noir par crêperie, crêpes de froment, bouteilles de cidre : des chiffres qui donnent le tournis? Normal, ça tourne rond pour Blé Noir (1,2 million d euros de CA, 16 salariés à Brest), entreprise née en mai 1986 et qui fête ses 20 ans. Deux décennies pendant lesquelles la crêperie a développé un service traiteur, ouvert une école de formation (pour son personnel mais aussi tout créateur) soit 50 stagiaires par an, indique Brigitte Pronost, gérante. Pour des ouvertures nationales voire internationales, de Nice, Nancy à Santa Monica en Californie. Prochain défi : ouvrir une école, vitrine de notre savoir-faire. Recherche d un site afin de sortir du laboratoire où sont actuellement dispensés les cours : le projet est prévu pour Renforcée de 8 personnes en été pour faire face à la saison, l entreprise (qui a aussi un restaurant où s activent 6 personnes) joue la carte sociale avec accord d annualisation du temps de travail, 6 ème semaine de travail et intéressement au bout de trois ans d embauche qui introduit une variable collective et incite les salariés à mieux travailler ensemble analyse la gérante. Contact : Suivie dès ses débuts par l Adit pour un bon mûrissement technique, commercial et marketing, la start-up Smart Quantum (Lannion-22) est en pleine phase de commercialisation de son bébé. Une solution innovante pour les PME et institutionnels qui veulent préserver leurs secrets de fabrication, explique Frédéric Costé, co-créateur de cette société spécialisée dans les nouvelles technologies (protection du réseau de télécoms optiques et de données sensibles). Idée? deux boîtiers à chaque extrémité de la fibre avec capacité de brouillage et repérage de toute intrusion. Démonstration à Bruxelles et à Paris : dans un marché des boîtiers de chiffrement sur réseaux optiques estimé à 1 milliard de dollars d ici 2008, Smart Quantum, en pleine levée de fonds, espère croquer une part du gâteau avec 38 embauches prévues sur trois ans. Quatre ingénieurs viennent d être embauchés, ce qui porte les effectifs à 9 salariés. Contact : Photo : France Telecom / Michel Le Gal On est sur la bonne voie. Après une période difficile entre 2002 et 2004, due à la méfiance des gens envers Internet, nous constatons aujourd hui une maturation sur le sujet. Avec un dernier CA de euros (1 million d euros espéré cette année), Comptanoo (12 salariés à Cesson-Sévigné, 35) est optimiste. L éditeur de logiciels de comptabilité et gestion pour la TPE a toujours proposé des produits qui fonctionnent via Internet, explique Laurent Raison, dirigeant. Il fallait juste que les clients reprennent confiance dans la Toile. Ce développement est aussi dû au dynamisme de la société qui se fait connaître par son portail Internet mais aussi via de grands acteurs (Master Card, BNP Paribas ou encore Wanadoo). Nous proposons des solutions innovantes orientées TPE. Et c est justement leur public! Comptanoo annonce déjà des recrutements au niveau technologique et du commerce. Contact :

11

12 FOCUS ACTUALITÉS (LE POLAR, UNE LITTÉRATURE BRETONNE À SUCCÈS Vous avez demandé la police, ne quittez pas Né en Bretagne, le polar régional a gagné tout l Hexagone. Il a, entre-temps, pris ici toute la place de la littérature romanesque. Au point que certains éditeurs en ont gommé les références régionales pour privilégier l intrigue, sans perdre de lecteurs. Plongée dans le noir. De gauche à droite : Carl et Alain Bargain à Quimper Avec 163 structures éditoriales, la Bretagne s affiche première région du livre en France après Paris. Une réalité, certes, mais à pondérer. Nombre de ces éditeurs ne produisent que de façon aléatoire, parfois moins d un livre par an. Nous sommes dans une région de militants de la lecture, se réjouit Catherine Renard, directrice du Centre régional du livre. Sortir un jour un livre est une volonté que l on rencontre chez beaucoup de gens en Bretagne et il faut s en féliciter. Une trentaine d éditeurs (c est déjà important) travaillent en réalité au quotidien de façon professionnelle, générant 170 emplois directs. L histoire et les beaux-livres y tiennent le haut du pavé alors que la littérature générale, le roman, n a pas trouvé sa place. Un espace qu accapare un genre particulier, le polar, spécificité régionale. On y trouve de tout, poursuit Catherine Renard, du bon et du moins bon, mais c est loin d être un art mineur. En Bretagne, des gens ont su adapter cette façon de décrire le monde, qui a un succès grandissant sur la planète. La diaspora et les touristes apprécient de se plonger dans des énigmes où le cadre local joue un rôle. Mais ce n est pas tout : la qualité des intrigues voulue par certains éditeurs bretons n a pas à rougir de la comparaison avec des maisons nationales. Et dans ce domaine du polar, les Bretons adoptent une vraie démarche économique : à l inverse des autres styles de livres, les éditeurs de polars ne demandent pas de subventions et assument des choix stratégiques qui peuvent être très différents comme on le voit chez les ténors, Liv éditions, Astoure, Terre de Brume et Bargain, plus gros vendeurs, tous genres confondus, chaque année sur le stand régional au Salon du livre de Paris. 12 Photo : CRB / Martine Jamin

13 Bargain du Finistère Le premier à se lancer dès 1992, Alain Bargain à Quimper, ne s est pas fait que des amis. On a sourit à son idée avant de lui emboîter le pas et aujourd hui encore de lui reprocher de privilégier dans ses titres une accroche très locale. Les derniers parus le confirment : Lettres de sang sur la Côte sauvage de Solenn Colleter ou Le mulon rouge de Guérande de Françoise Le Mer. Une Françoise Le Mer devenue une vraie star maison avec pas moins de préventes avant même la sortie de ce dernier livre. Chacun de ses polars dépasse allègrement les ventes. A 6 personnes, Bargain a réalisé l an passé un CA de euros, à 90 % issus des collections de policiers. Depuis cinq ans, nous avons de 15 à 20 % de progression et déjà plus 16% rien que pour ce début d année. Spécificité de l entreprise, une diffusion assurée en interne. Aujourd hui, une trentaine d auteurs y ont signé les 115 titres du catalogue polar. Astoure des Côtes d Armor Éric et Pascale Rondel fêteront en juillet prochain les 20 ans de leur maison d édition. Spécialisés dans l histoire de leur région de Sablesd or-les-pins, ils ne sont venus que doucement au polar, Éric se chargeant d écrire les premières aventures de Victor Tarin, journaliste enquêteur. Aujourd hui, vingt auteurs ont signé les 48 titres avec des héros récurrents, Léon Sublet, garde-champêtre, David Sarel, avocat, Marie-Jeanne Paémé, médecin de campagne, et bien sûr Victor Tarin. Nous recevons deux manuscrits par semaine. Un chiffre qui correspond à nos sorties mensuelles! Distribués par Coop-Breizh, les polars d Astoure génèrent euros de CA pour les deux patrons, seuls salariés. Derniers parus : God save the crime, vengeance in Loudéac de Guénolé Troudet et Vingt ans pour une vengeance de Bruno Ségalotti. Eric et Pascale Rondel, fondateurs des Editions Astoure Liv éditions du Morbihan Avec 100 titres écrits par 70 auteurs, Liv poch, la collection polar de Liv éditions, réalise 30 % du CA de euros de la maison. Si une distribution est assurée sur toute la France par Ouest-France- Edilarge, 70 % des ventes se font en Bretagne auprès de lecteurs fidèles. Notre critère est uniquement l intérêt de l intrigue. La référence à un lieu régional avait du bon pour récupérer des gens qui sans cela n auraient pas lu : maintenant nous voulons les séduire par la seule qualité de l énigme ou de l ambiance. C est pour cela que nous ne publions qu une dizaine de polars par an et que la moitié ne se passe même pas en Bretagne, explique Lionel Forlot. Liv éditions, 5 personnes, s appuie aussi sur une valeur sûre, Jean-François Coatmeur, auteur brestois d envergure internationale. Nous rééditons avec lui en poche les livres dont il récupère les droits chez ses éditeurs parisiens à raison de deux par an. Dernière ressortie de l excellent Coatmeur : on l appelait Johnny. ACTUALITÉS Dominique Poisson, Terre de Brume Terre de Brume d Ille-et-Vilaine Je suis un éditeur en région, pas un éditeur régional. Où qu il se passe, tant mieux si c est en Bretagne, un manuscrit ne me séduit que par son style ou sa langue. Dominique Poisson, patron de Terre de Brume, fait primer l histoire dans sa collection Granit noir. Je n édite un polar que lorsque l auteur m a convaincu, pas pour faire du local ou du chiffre. A trois permanents, Terre de Brume, diffusé nationalement, en Belgique, Suisse et Québec, par Harmonia-mundi-livres, propose 40 titres policiers par une trentaine d auteurs, soit 15 % du CA de euros. Dernier paru : Le chant du baltringue par Patrick Delahais, en qui certains voient le nouvel Audiard. Yves Pouchard 13

14 BRETAGNE EN RÉSEAU ACTUALITÉS AGENDA Fine food fair, salon des industries agro-alimentaires, les 18 et 19 juin à Harrogate au Royaume Uni Contact : CCI International Le tour de France des bonnes pratiques numériques mapetite entreprise.net tour 2006 parc Le Chorus à Vannes les 19 et 20 juin Contact : Sports et lettres, 1 er salon national de la littérature sportive, du 8 au 10 septembre à la Salle de Robien à Saint-Brieuc Contact : Space, salon des productions animales, du 12 au 15 septembre au parc expo de Rennes Aéroport Contact : ( COURANTS PORTEURS AGIT SUR LA BRETAGNE Que le business soit au cœur du réseau Déjà implanté dans le Finistère et les Côtes d Armor, le réseau d affaires Courants porteurs 1 s implante aujourd hui en Ille-et-Vilaine et dans le Morbihan. Avec un objectif clairement revendiqué : favoriser le B2B entre ses membres mais aussi sur toute la région. Equipmag, salon professionnel de l équipement et des technologies des points de vente, du 11 au 14 septembre Paris Expo Porte de Versailles Contact : èmes rencontres des entreprises innovantes du Grand Ouest et des Investisseurs (RGO) le 26 septembre à Rennes Contact : ème congrès du Conseil national des économies régionales, sur le thème : les services, quels enjeux pour le développement de nos territoires? Centre des congrès Equinoxe à Saint-Brieuc les 21 et 22 septembre Contact : Salon des comités d entreprise, les 12 et 13 octobre au parc expo de Rennes Aéroport Contact : Viv expo, le salon de la vie écologique, du 13 au 15 octobre au parc expo de Rennes Aéroport Contact : Qu on arrête d être hypocrites! Le B2B, une maladie encore honteuse? A écouter Guy Mordret lui-même à la tête d Anaximandre (Landerneau-29), le doute ne subsiste pas : Valérie Viel, consultante en organisation commerciale à Brest, et moi-même appartenions à d autres réseaux qui ne nous donnaient pas satisfaction. Nos attentes n étaient pas comblées, je le dis tout net. On a alors eu l idée de constituer notre réseau à l échelle régionale. Mais de manière très structurée avec des missions et des objectifs clairement définis, des rythmes de réunion bien établis, un calendrier rigoureux, le tout appuyé sur une charte : que le business soit au cœur du réseau! Ouvert à tous, Courants porteurs joue de fait la différence : On gère aussi la concurrence entre les membres. On peut être plusieurs sur le même métier. On n a pas joué la cooptation ou la limitation au niveau des secteurs présents. On ne voulait pas d un club sélect où l on n aurait accepté que les membres qui nous plaisaient. Avec, en début de printemps, 45 membres déjà inscrits sur les 3 départements, Courants porteurs témoigne d une belle santé. Liste de diffusion interne pour les membres afin d identifier une compétence recherchée Site Internet avec zone privative pour une plus grande confidentialité Il s agit de se recommander les uns aux autres quand il y a une demande à pourvoir mais pas seulement : un membre m a, par exemple, recommandé auprès d un de ses clients. C est comme ça qu on entend favoriser le business à l échelle régionale, ou encore via des clusters, en répondant groupés à des appels d offre. Avec, à sa tête, un coordinateur, chaque département, point d ancrage local, permet de résoudre le problème de la distance géographique insiste Guy Mordret. Le 8 juin dernier, sur la base d une toutes les six semaines pour garder le rythme, une première réunion s est tenue à Rennes. Plus-value de Courants porteurs : ses ateliers suivis parfois par 20 membres. On entend les demandes, on les passe sur le site et on les organise. Les réunions ne débordent jamais au-delà de 17h45. Un pragmatisme très féminin. Une nouvelle génération de décideurs qui ont entre 35 et 45 ans et qui ont compris que le B2B ne doit pas empêcher de mettre bébé au lit. Serge Marshall 1 14

15 LES INTÉGRALES DE LA POSTE PERMETTENT AUX ENTREPRISES D OPTIMISER LEURS RELATIONS CLIENTS ET DE SE RECENTRER SUR LEUR CŒUR DE MÉTIER Avec La Poste, Armor Lux part à la conquête de nouveaux marchés Aujourd hui, Armor Lux habille les facteurs Chaque entreprise cherche à réduire les coûts de transport de son courrier. Or, ce n est qu une étape dans une chaîne de valeur qui, de surcroît, véhicule l image de l émetteur. Optimiser les autres maillons de cette chaîne conception, fabrication des documents, gestion des retours, archivage, suivis des bases de données peut être à l origine de substantielles économies, en temps et en argent. PUBLI-INFO Un diagnostic Intégral s impose Forts de leur expérience, les conseillers de La Poste analysent les besoins, actuels ou à venir, en matière de gestion de courriers, de colis, comme de marketing direct. Aujourd hui des solutions performantes existent pour mieux gérer les documents et optimiser leur efficacité. Formation aux outils du marketing, création de mailings, qualification de bases de données l offre est complète et sur mesure. L un des maillons essentiels du média Courrier est la base de données. Les adresses erronées ou mal formulées génèrent des surcoûts du fait des retours. Les doublons donnent une mauvaise image de l émetteur. Sachant qu un mailing (conception, routage et envoi) revient en moyenne à 1 euro l unité et que 12 % des particuliers et 3 % des entreprises changent d adresse chaque année Alors, sur adresses, le calcul est rapide à euros de perte! explique Karim Aït-Maden, chargé de compte à la Direction Courrier Ouest Bretagne. 85 % des gens qui déménagent fournissent leurs nouvelles coordonnées à La Poste. Des solutions comme Charade optimisent les bases de données, permettent de retrouver les adresses des particuliers qui ont déménagé et donc de renouer le contact avec les clients perdus. Cette fabrique de vêtements de qualité est propriétaire de plusieurs marques et d un réseau de huit magasins d usine et d une vingtaine de boutiques. Elle se positionne sur le marché du vêtement professionnel depuis qu elle habille les agents de La Poste. C est dire si ses besoins en marketing direct et en gestion de colis sont importants! L entreprise du Finistère, Armor Lux a bien compris ces enjeux! A l occasion de notre braderie de juin, nous nous sommes appuyés sur le fichier nouveaux voisins de La Poste pour cibler et capter les nouveaux arrivants aux revenus moyens et élevés, habitant à une heure de route maximum de notre magasin d usine de Quimper. Les flux migratoires étant très importants en Bretagne, cela représente un total de adresses détaille Thierry Berlamont, responsable de l administration des ventes chez Armor Lux. Croiser des données sociologiques ou comportementales à des critères géomarketing est une compétence de La Poste encore trop méconnue. Et pourtant, c est une carte maîtresse pour cibler efficacement sa communication et obtenir les meilleurs résultats à moindre coût. En matière de routage et de gestion des retours, Armor Lux a également fait confiance au professionnalisme de La Poste. Grâce à Maileva, nous avons pu adresser en un temps record bons de commande personnalisés, avec coupon-réponses poursuit Thierry Berlamont. Il faut dire que les accélérateurs de réponses tels que l enveloppe T ou la libre réponse portent bien leur nom, 10 % de retours en plus, par envoi en moyenne, selon La Poste. Le traitement du retour des bons de commande, par le biais de la technologie LAD/RAD, est géré par un partenaire. Toutes les informations des clients sont inscrites dans un code barre dont la lecture évite toute ressaisie. Le gain de temps est considérable. Devenu un vrai partenaire, le chargé du compte Armor Lux à La Poste n a pas hésité à proposer à 3 personnes de l entreprise finistérienne une formation dispensée par le Cégos sur les essentiels du marketing direct avec une prise en charge à hauteur de 40 % du coût. C est un pari sur l avenir : la volonté de travailler ensemble plus souvent. Plus ils maîtriseront le travail en amont, à savoir la qualification de leurs bases de données et la démarche marketing dans son ensemble, plus ils gagneront en temps et en coût. Les économies ainsi générées pourront être investies dans de nouvelles opérations de développement! Pour toute demande de diagnostic ou renseignement sur les solutions Courrier du groupe La Poste, n hésitez pas à composer le (0,225 euro TTC la minute à partir d un téléphone fixe) Karim Aït-Maden, chargé de compte à la Direction Courrier Ouest Bretagne

16 ACTUALITÉS DEVELOPPEMENT On grandit, on embauche, on est en forte croissance. Belle satisfaction du côté de Dougnac Electricité (Saint-Malo). Reprise en juin 2005 par Gérard Perrot, la PME va passer de 12 à 15 salariés en déménageant dans un hangar tout neuf de 550 m 2, sur l ancien site Alstom, en bord du bassin Jacques Cartier. Déménagement et logistique, on se fait accompagner par Performance Bretagne PSA, explique Gérard Perrot. Une grande aide nous est apportée au niveau de notre management industriel, notamment sur la façon d utiliser ce nouvel espace. Si le précédent CA, clos en mars 2005, s établissait à euros, la PME aura atteint en juin prochain, sur les douze derniers mois, un résultat d environ 1 million d euros. Près de 50 % de progression, se réjouit le Dg qui vient de remporter un appel d offre pour la maintenance des pompes SNCF de Bretagne Nord. Contact : Depuis le 1 er juin, Groupama Loire Bretagne propose le compte rémunéré. Avec un résultat net de 15 millions d euros en hausse de 6,4 % du, entre autres, aux bonnes performances de l assurance automobile, Patrice Chéreau, directeur de Groupama Loire Bretagne, a de quoi être satisfait : Même si la Bretagne n a pas marqué le pas par rapport aux autres régions en matière d accidents de voiture, la maitrîse de la sinistralité chez nos clients, conjuguée à celles de nos coûts de gestion, a permis d enregistrer de très bons résultats. 75 % des règlements automobiles sont aujourd hui traités via nos plates-formes téléphoniques. Notre développement passe par un investissement accru dans ces outils, plutôt que par l ouverture de nouvelles agences, tant pour les produits assurances que bancaires. L approche est complémentaire. D ailleurs, depuis le 1 er juin, nous proposons à nos clients d ouvrir un compte rémunéré. Autre fait marquant dans les mois à venir sera : l ouverture du capital de Groupama Loire Bretagne à l externe, mais tout en restant une mutuelle, nous y sommes très attachés Patrice Chéreau précise Patrice Chéreau. FINANCE Banque de Bretagne : un résultat net de 28 millions d euros. Les flux migratoires bretons, pour la première fois, supérieurs à ceux enregistrés dans le midi de la France, ont dopé nos résultats notamment en matière de crédits immobiliers dont le montant total a augmenté de 18 % en 2005, année record (moyennes nationale et régionale, +16 %) explique Jean-Claude Lallemant, président. L assurance-vie en hausse de 14 % et l activité boursière (+23 % au niveau national) ont, elles aussi, connu des niveaux historiques. Seul bémol à ce bilan très positif qui affiche un PNB en hausse de 3,8 % (soit 85,6 millions d euros), les crédits d équipement aux entreprises ont chuté de 10 % pour la banque pendant qu ils augmentaient de 6,5 % en région et de 8 % sur le plan national. Raisons avancées par son président : Nous avons géré plus de dossiers mais les opérations étaient beaucoup moins grosses. Les PME, notamment dans l agro-alimentaire, ont freiné leurs investissements en Avec sept nouvelles agences en 2005 (5 à Nantes et 2 dans la couronne rennaise) et 2 programmées cette année (Rennes et Liffré), la Banque de Bretagne souhaite à nouveau conquérir la clientèle des particuliers. Cette dernière s est enrichie de nouveaux clients, ce qui porte son nombre total à Jean-Claude Lallemant 16

17 LE CHIFFRE Près de 10 millions d euros investis dans Equinoxe. Avec touristes d affaires accueillis chaque année sur les différents pôles économiques de l agglomération, Saint-Brieuc entend bien s affirmer comme destination Congrès. C est à cette fin que la Cabri envisage de procéder à l agrandissement et à la modernisation de son centre Equinoxe. Doté d un budget de 9,8 millions d euros, le projet consiste à créer une salle auditorium de 700 places assises (1 200 debout), un hall multifonctions qui permette la distribution des usagers vers les trois espaces composant le centre des congrès, équiper Equinoxe d outils techniques supplémentaires en vue de conquérir de nouveaux marchés, mais aussi d aménager les lieux pour pouvoir gérer en simultané deux manifestations ou encore d améliorer l aménagement du site de Brézillet. Les travaux viennent de débuter. Remise du chantier fin Contact : Premier au classement national avec connexions par mois, le nouveau portail Internet des services de l Etat en Bretagne est opérationnel. Huit foyers français sur dix connectés à Internet en 2005 surfent en haut débit. Cette révolution culturelle, prise en compte par l Etat en 2002, a permis à la France de rattraper son retard et d arriver aujourd hui 3 ème meilleure e-administration sur 22 pays de l OCDE. Unique en France, le site breton regroupe cinquante services de l Etat dont les activités sont déclinées en 14 thèmes (8 correspondent aux pôles régionaux du Paser). Ses objectifs sont bien sûr d informer, de développer l interactivité entre l Etat et les citoyens à travers des forums et foires aux questions, mais surtout de développer l offre de services en ligne. Et il semble que sur ce dernier point, la déclaration des revenus en ligne rencontre un vif succès auprès des internautes bretons. Avec déclarations adressées par internet en 2005, les premières tendances font penser que ce chiffre sera doublé le 27 juin prochain, dernier jour pour bénéficier d une réduction de 20 euros. Contact : 2 millions d euros en 2006, tel est le montant de la politique d aide aux grands projets industriels annoncé par le Conseil général des Côtes-d Armor. Une politique à laquelle le département a prévu de consacrer 2 millions d euros en 2006 contre euros en Une nette augmentation qui permettra d aider trois fois plus d entreprises cette année. A moyen terme, dix-neuf entreprises des Côtesd Armor projettent la création de plus d un millier d emplois. CRÉATION Vivre uniquement sur son réseau, c est courir le risque qu il s appauvrisse. Il faut donc en trouver d autres. Assistante administrative et commerciale pour le compte d entreprises, Christine de Oliveira ne souffre pas d isolement mais reste convaincue que ne compter que sur la prescription de gens qui me connaissent a ses limites. Son constat : en France, les délais de décision sont plus longs. J ai un client anglais : là-bas, quand vous obtenez un rendez-vous, l affaire est gagnée. Pas ici où il faut des mois avant que les affaires se concrétisent. Son action : rentrer dans les clubs d affaires B2B les vrais, ceux qui n ont pas peur d annoncer la couleur. (Cf voir rubrique Bretagne en réseau.) Contact : ACTUALITÉS Esquisse du futur projet Equinoxe à Saint-Brieuc 17

18 ACTUALITÉS CRÉATION Le 6 ème challenge des Espoirs de l économie initié par les trois CCI du Finistère est sur les rails. Il s adresse principalement à tous les créateurs et repreneurs d entreprise installés dans le Finistère pouvant justifier d un premier bilan comptable de 10 mois minimum. Les six chefs d entreprise lauréats recevront un chèque de euros et pourront effectuer une formation d une valeur de euros dans un établissement consulaire de leur choix. Soutenu par le Conseil général du Finistère, ce concours entend saluer l audace de celles et ceux qui osent se lancer dans l aventure de la création ou de la reprise. Les dossiers de candidature sont à retirer auprès de l espace entreprendre des CCI ou sur leur site Internet. La date limite de leur dépôt est le 15 septembre prochain. Contact : REPRISE Thermofrigor, société spécialisée en construction et maintenance de bâtiments d élevage basée à Kerfourn (56) a été reprise par Patrice Le Guyadec qui affiche de nouvelles ambitions pour la PME dont l action rayonne à 50 kms autour de Pontivy : un fort bassin pour notre activité. On pense qu avec les nouvelles mises aux normes en matière de bien-être animal, les éleveurs vont avoir de nouveaux besoins afin de donner plus de place aux animaux. Réorganisation et réaménagement des bâtiments, nous sommes les seuls à disposer en interne de tous les corps de métier, électricité, charpente, plomberie De 13 personnes, l entreprise devrait passer très vite à 17 salariés (25 à terme) tandis que le nouveau dirigeant envisage un CA de 1,7 million d euros cette année contre 1,4 en Contact : INTERNATIONAL Cuir et Tradition, une TPE à la conquête de l Amérique. Le succès de sa dalle en cuir auprès des grands joailliers comme Mauboussin à Paris ou le propriétaire du grand hôtel Hyatt à Dubaï a permis à Pierre-Marie Dufour de se faire connaître auprès des plus grands architectes d intérieur. Dans sa boutique, ouverte à Rennes dès 1981, il a commencé par vendre fauteuils et canapés en cuir, réalisés sur mesure ou à rénover. Puis très vite, ce fils de tanneur (d origine fougeraise), technicien du cuir, hyper créatif et amoureux du travail bien fait, a bénéficié d un excellent bouche à oreille auprès des architectes d intérieur. Dans son atelier situé au premier étage, aidé d un technicien, il a commencé à imaginer le cuir comme un revêtement adaptable sur toutes les surfaces : tables et bibliothèques gainées en cuir, broderies et dentelles sur cuir, et dans les années 2000 le carrelage version cuir. Le savoir-faire de cet artisan haut de gamme, lui permettent de commercialiser sa dalle toute en cuir de taureau, quatre ans après sa création, à l échelle internationale. Un commercial vient d être embauché aux Etats-Unis pour conquérir les plus riches. Après avoir habillé de cuir plusieurs hôtels particuliers à Paris et à Cannes, un des salons du Queen Mary 2 ou encore les boutiques de quelques grands joailliers, de gros projets à Singapour, en Suisse et en Belgique se profilent à moyen terme. Contact : Metaphone vise l Allemagne et la Suisse. Créée en avril 2004 et reconnue dans les domaines de téléphonie (fabrication, intégration, installation), de réseau et sécurité (conception, administration, organisation) et de développement web (réalisation de développements sur mesure), Metaphone (2 sites de production/r&d à Brest- Plouzané et Rennes-Acigné) dispose aujourd hui d un catalogue regroupant une dizaine de produits innovants. Fabrication, assemblage, tests ; configuration en usine ; déploiement sur site en 3 semaines. Une expertise qui, explique Pierre Cabon, dirigeant, lui vaut de compter des clients en Bretagne et de viser la diffusion de ses produits dans l Hexagone. Aujourd hui, elle lui donne toute latitude pour viser l international, l Allemagne et la Suisse notamment. Contact :

19 AILLEURS ( De la betterave au biocarburant PÔLE DE COMPÉTITIVITÉ AGRO-RESSOURCES : L AVENIR DANS LA BIOMASSE Photo : CRT Picardie / Guy François Photo : Jean-Pierre Gilson Photo : E. Georges / CVG Le pôle de compétitivité Industries et Agro-ressources des régions Champagne-Ardenne et Picardie surfe plus que jamais sur l intérêt pour les biomatériaux et autres biocombustibles A l heure où le blé monte en graine, où la betterave prend des couleurs et où le lin ne s effiloche plus, le pôle est assailli de demandes de chercheurs du monde entier, tous intéressés par son expertise sur les biomasses. Nous voulons utiliser tous les déchets agricoles dans une démarche de développement durable. Mais attention, notre centre de gravité est avant tout non-alimentaire. Nous travaillons avec la chimie. Et la demande pour nos recherches en molécules est tout à la fois nationale et internationale. Le discours est vif comme l air de nos bords de côtes et le verbe est franc. Sont-ce ses origines bretonnes, héritées du sud des Côtes-d Armor? Toujours est-il qu au moment de vous présenter la mission du pôle, Daniel Thomas 1, l un des principaux porteurs du projet, ne coupe pas le chanvre en quatre! Ce qui intéresse, ce sont avant tout les nouveaux matériaux et les polymères issus du végétal. Pour des applications sur l habitat simple, auprès des équipementiers automobiles mais aussi en termes de biocarburants. C est simple : certes le baril de pétrole s enflamme mais le pétrole participe aussi comme constituants de matériaux. Bref! Tout le monde se réveille. Il est temps. Rien qu en Picardie, cela fait plus de vingt ans qu avec le Centre national de recherche technologique Alternoval pour nouvelles valorisations, on réfléchit au sujet d énergies alternatives. Mieux encore, la contribution à l effet de serre des molécules carbonées issues du végétal est de zéro! souligne encore Daniel Thomas fier de rappeler que le pôle interpelle tout à la fois sur des axes économiques, énergétiques et environnementaux. Pour quelle interaction avec le tissu loco-régional? Notre action sur le sujet remonte donc à deux décennies. Ajoutez à cela qu ici le monde agricole est très bien structuré avec les 3/4 des transformations agricoles non-alimentaires issus de nos deux régions. A nous de traiter tous les aspects technologiques, de transferts, de recherche entre les uns et les autres. Sur la question des pôles, on entend toujours : vous avez une grosse multinationale qui le pilote. C est un faux nez pour son activité! Pas de ça ici : on monte des projets sur la base de la complémentarité. Prenez les biolubrifiants : une société de taille significative, sans être une multinationale pour autant, travaille avec des PME qui ont toutes leur place : équipements, mécanique, chimistes, transformateurs de 1 er rang semenciers! C est lorsqu il y a similarité que la plus grosse écrase les plus modestes. De la pertinence de la recherche coopérative et non pas collective où au nom de, tous les sujets les plus intéressants sont écartés, c est en ces termes que Daniel Thomas vante sa méthode. Information, description des projets, communication des éléments clé et confidentialité : on doit gérer les flux de demandes. Le travail des chambres consulaires a été tel que là aussi, on a énormément de demandes. On fonctionne donc par tâches. Six au total 2 dont la formation. Plus qu un sujet sensible, une vraie stratégie. Du BEP à la thèse, on interagit avec les structures de formation initiale ou continue. On a un souci dans la région avec trop de formations en chimie qui n ont pas appris aux étudiants à travailler sur autre chose que la molécule pétrolière. Vaste chantier Le temps de poser une dernière question à celui qui est aussi président du Comité scientifique de l Adria de Quimper : de tels axes de développement sur la valorisation des biomasses sont-ils déclinables en Bretagne? La Bretagne doit garder sa vocation agroalimentaire. Mais il peut y avoir aussi valorisation, de la plante à l alimentation animale. On n a pas assez travaillé sur la question. Or, il faut réduire les déchets mais aussi les sous-produits. Quand nous travaillons le lin ici, nous pensons aussi tourteaux, fibres qu il faudra recycler. Pour rentrer dans une logique de développement durable. A bons entendeurs Serge Marshall 1 Vice-président de l Université de technologie de Compiègne (UTC) 2 Mise en place des axes du pôle, définition de la demande des axes industriels et sociaux - mobilisation et adaptation des agro-ressources (en biomasse, qu est-ce qui est disponible par exemple?) en collaboration avec l Isap de Beauvais, l Inra valorisation de la plante entière et respect de tous ses constituants comment dégager de la valeur ajoutée choix technologiques et en matière de développement durable ACTUALITÉS 19

20 ENTREPRISES REPRISE RÉUSSIE POUR LA CIDRERIE DU TERROIR Alain Le Roux, la quarantaine et toujours le goût d apprendre Rachetée en 2003 par Alain Le Roux, la cidrerie morbihannaise poursuit rapidement son développement. Un succès dû à son nouveau dirigeant qui a mis sa connaissance du marketing et son amour des produits de terroir au service de son cidre. En tournée pour livrer son cidre, Alain Le Roux ne s embête pas avec les bons de livraison et autres papiers. Pour lui, les Bretons ont le sens de la parole donnée, ils la respecteront toujours. Cela vient sans doute de la culture paysanne, profondément ancrée en Bretagne. Ainsi, le jeune chef d entreprise préfère encore fonctionner à l intuition et croire aux engagements que ses clients prennent envers lui. Une méthode qui semblerait à certains risquée mais qui, pour lui, est payante. Quand Alain Le Roux cherche à créer son entreprise, c est totalement par hasard qu il entend parler de la Cidrerie du terroir. En quête d une société à reprendre, l ancien directeur régional de l Affichage Giraudy avait missionné un professionnel de la transmission d entreprise. Bien sûr, à l époque, il pensait principalement à des entreprises émanant du secteur de la communication ou de la publicité. Alors, quand ce professionnel lui annonce qu il vient juste de rentrer une petite cidrerie artisanale, le Morlaisien de naissance pense, dans un premier temps, que ce n est pas pour lui. Se faire plaisir en travaillant Mais l idée lui trotte dans la tête. L amoureux de la Bretagne, de sa musique et de ses produits est loin d être indifférent au sort de cette petite cidrerie artisanale. Lui qui ne connaît rien au métier, mais qui a toujours aimé le travail de la terre et la notion de terroir, se met en contact avec le vendeur. De très nombreuses personnes étaient intéressées. Mais le feeling est tout de suite passé avec Alain, se souvient encore aujourd hui Daniel Teurtrie, fondateur de la Cidrerie du terroir en Il était vraiment enjoué et avait beaucoup d atouts pour réussir. La volonté, surtout, et le goût d apprendre. S il imagine très vite ce qu il peut apporter en matière de marketing et de promotion des ventes, le futur repreneur n a aucune connaissance cidricole. Une formation de six mois dans une école agricole du Pays d Auge, en Normandie, et, surtout, les précieux conseils soufflés par Daniel Teurtrie, resté salarié pendant l année qui suit la reprise lui apporteront le bagage nécessaire pour poursuivre seul l aventure. Au début, même mes parents, agriculteurs à Morlaix, se demandaient si je n étais pas un peu fou. Aujourd hui, mon père m aide à livrer les clients dans le Finistère. Et il adore ça, s amuse Alain Le Roux. La petite entreprise tourne bien. Les clients de la cidrerie ont augmenté de 177 %, le chiffre d affaires est passé de euros en 2003 à euros l an dernier et elle emploie 6 personnes. Si le jeune quadragénaire est heureux de ce succès, il est surtout ravi de faire un métier qu il aime et de vivre en Bretagne, région qu il a toujours du mal à quitter, sauf peut-être l hiver quand il part quelques jours surfer sur la neige. Aujourd hui, près de 20 % de sa production partent à l étranger, en Irlande principalement où ils ne savent pas faire du bon cidre, mais aussi en Angleterre, en Italie ou en Suisse. L été, le féru de musique bretonne, joueur à ses heures et surtout grand fan des Rolling Stones, sponsorise la scène des jeunes talents au Festival interceltique de Lorient. Un bon moyen de se faire connaître partout dans le monde tout en passant un moment très agréable et riche de rencontres. Anne-Laure Grosmolard 20

Salon professionnel PRORESTEL 07-09 MARS 2016 TENDANCES ÉCHANGES RENDEZ-VOUS D AFFAIRES. Toutes les infos sur www.prorestel.com

Salon professionnel PRORESTEL 07-09 MARS 2016 TENDANCES ÉCHANGES RENDEZ-VOUS D AFFAIRES. Toutes les infos sur www.prorestel.com Salon professionnel DE LA RESTAURATION HORS DOMICILE PRORESTEL 07-09 MARS 2016 saint-malo TENDANCES ÉCHANGES RENDEZ-VOUS D AFFAIRES Toutes les infos sur www.prorestel.com Le salon professionnel de la Restauration

Plus en détail

Dossier de Presse. Déploiement du Très Haut Débit en Bretagne

Dossier de Presse. Déploiement du Très Haut Débit en Bretagne Dossier de Presse Déploiement du Très Haut Débit en Bretagne 13 octobre 2014 Communiqué de presse «Bretagne Très Haut Débit» Rennes, le 13 octobre 2014 Le projet «Bretagne Très Haut Débit», porté par Mégalis

Plus en détail

POLES DE COMPETITIVITE. et CENTRES D INNOVATION TECHNOLOGIQUES : OBJECTIF INNOVATION

POLES DE COMPETITIVITE. et CENTRES D INNOVATION TECHNOLOGIQUES : OBJECTIF INNOVATION POLES DE COMPETITIVITE et CENTRES D INNOVATION TECHNOLOGIQUES : OBJECTIF INNOVATION Plan - Qu est-ce qu un pôle de compétitivité? - Qu est-ce qu un centre d innovation technologique? - Zoom sur Valorial

Plus en détail

Actualité. Edito. Reprise d entreprise : Sentiers battus et marché caché!

Actualité. Edito. Reprise d entreprise : Sentiers battus et marché caché! N 06 NOV. 04 Actualité Reprise d entreprise : Sentiers battus et marché caché! Bernard S., ex cadre supérieur d un groupe international rentre chez lui à la nuit tombée, après une journée de rendez- vous

Plus en détail

LA FRANCHISE YVES ROCHER

LA FRANCHISE YVES ROCHER Créateur de la Cosmétique Végétale LA FRANCHISE YVES ROCHER Marque déposée par Yves Rocher ENTREPRENEZ BEAUCOUP, PASSIONNÉMENT 1ère entreprise préférée des Français dans le secteur de la beauté*, 2ème

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse : Haute Bretagne Evénements Olivier WATINE : 02 99 78 50 35 contact@haute-bretagne-evenements.

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse : Haute Bretagne Evénements Olivier WATINE : 02 99 78 50 35 contact@haute-bretagne-evenements. DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE COMUNIQUÉ... page 1 LE MEET PRO un nouveau salon pour le tourisme d Affaires en Bretagne... page 2 UNE ORGANISATION Haute Bretagne Evénement... page 3 UN PROGRAMME dédié aux

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015]

DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015] DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015] Organisateur du salon 7 rue du Faubourg Poissonnière 75009 Paris www.restauco.fr Contacts presse : agence becom! T. 01 42 09 04 34 Mathilde Heidary

Plus en détail

La stratégie du pôle de compétitivité «Industries et Agro Ressources» ---------------

La stratégie du pôle de compétitivité «Industries et Agro Ressources» --------------- La stratégie du pôle de compétitivité «Industries et Agro Ressources» --------------- A l heure où l activité économique doit prendre en compte la préservation de l environnement, la Picardie et la Champagne

Plus en détail

Atelier Groupe. Rennes, le 2 novembre 2009. Atelier Groupe. 02/11/2009, Rennes

Atelier Groupe. Rennes, le 2 novembre 2009. Atelier Groupe. 02/11/2009, Rennes Rennes, le 2 novembre 2009 Objectifs : Renforcer la notoriété de la Bretagne auprès des prescripteurs groupes en présentant une image dynamique, moderne et des infrastructures de qualité. Etablir et affiner

Plus en détail

Les solutions pour amorcer et héberger son entreprise

Les solutions pour amorcer et héberger son entreprise Les solutions pour amorcer et héberger son entreprise Animé par: Malo BOUESSEL DU BOURG - PRODUIT EN BRETAGNE Christine LEGAUD - CCI RENNES Annie LAUNAY - AD MISSIONS Différentes solutions pour accueillir

Plus en détail

Qui mieux qu un chef d entreprise peut accompagner un nouvel entrepreneur?

Qui mieux qu un chef d entreprise peut accompagner un nouvel entrepreneur? DOSSIER DE PRESSE Qui mieux qu un chef d entreprise peut accompagner un nouvel entrepreneur? Contact presse : Corinne PRIGENT Directrice 06 73 11 17 85 cprigent@reseau-entreprendre.org Sommaire Sommaire...

Plus en détail

Les objectifs de Rennes Métropole

Les objectifs de Rennes Métropole 12 Décembre 2012 Les objectifs de Rennes Métropole Se doter d une fonction métropolitaine nouvelle pour : Renforcer son attractivité internationale - favoriser le développement économique culturel et social

Plus en détail

Private Equity FCPI & FIP. Deux produits de défiscalisation complémentaires gérés par le groupe Oddo

Private Equity FCPI & FIP. Deux produits de défiscalisation complémentaires gérés par le groupe Oddo FCPI & FIP Deux produits de défiscalisation complémentaires gérés par le groupe Oddo Septembre 2007 Sommaire 1. 2. Oddo et le 3. Offre et convictions 4. Conclusion Septembre 2007 2 Définitions préliminaires

Plus en détail

Charte d engagement. Filières alimentaires de proximité du Pays de Brest

Charte d engagement. Filières alimentaires de proximité du Pays de Brest Charte d engagement Filières alimentaires de proximité du Pays de Brest 2 un marché à fort potentiel DICIMEME.BZH, C EST QUOI QUELS PROFESSIONNELS SUR DICIMEME.BZH POURQUOI S ENGAGER SUR DICIMEME.BZH POURQUOI

Plus en détail

ANALYSE COMMERCIALE STRUCTUREE ET ACTUELLE DE L ENTREPRISE

ANALYSE COMMERCIALE STRUCTUREE ET ACTUELLE DE L ENTREPRISE ANALYSE COMMERCIALE STRUCTUREE ET ACTUELLE DE L ENTREPRISE CAMIF : Coopérative des Adhérents de la Mutualité des Instituteurs de France 1.1-Présentation de CAMIF Habitat La CAMIF Habitat a été créée en

Plus en détail

La stratégie du Groupe BPCE

La stratégie du Groupe BPCE La stratégie du Groupe BPCE 2 edito Groupe BPCE est né en juillet 2009 de la volonté des groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne de construire ensemble le deuxième groupe bancaire en France, un groupe

Plus en détail

Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture

Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture Communiqué de presse Rennes, le 18 avril 2014 Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture En 2013, la Banque Populaire de l Ouest a injecté 1,5 milliard de nouveaux financements dans

Plus en détail

un parc de 16 Ha vous attend pour implanter votre entreprise en Pays de Caulnes

un parc de 16 Ha vous attend pour implanter votre entreprise en Pays de Caulnes chefs d entreprises, porteurs de projets un parc de 16 Ha vous attend pour implanter votre entreprise en Pays de Caulnes UNE VOCATION LOGISTIQUE, INDUSTRIELLE et agro-alimentaire le parc de kergoët au

Plus en détail

La FNPL lance une démarche fédératrice pour soutenir le lait des «Eleveurs Laitiers de France»

La FNPL lance une démarche fédératrice pour soutenir le lait des «Eleveurs Laitiers de France» La FNPL lance une démarche fédératrice pour soutenir le lait des «Eleveurs Laitiers de France» Depuis plusieurs années, le secteur laitier subit des crises de plus en plus profondes, conséquences, notamment,

Plus en détail

Dossier de presse LE GROUPE STALAVEN À LA CONQUÊTE DE PLUSIEURS LEADERSHIPS

Dossier de presse LE GROUPE STALAVEN À LA CONQUÊTE DE PLUSIEURS LEADERSHIPS Dossier de presse LE GROUPE STALAVEN À LA CONQUÊTE DE PLUSIEURS LEADERSHIPS Sommaire PRÉSENTATION DE STALAVEN p. 1. Sa production, ses marchés. Chiffre d affaires 2009. Les effectifs. Des investissements

Plus en détail

S implanter en Ille-et-Vilaine!

S implanter en Ille-et-Vilaine! Les Centres de Relation Clients Idea 35, l agence de développement économique d Ille-et-Vilaine LES ATOUTS DE L ILLE-ET-VILAINE Les Centres de Relation Clients en Ille-et-Vilaine Les Centres de Relation

Plus en détail

Compte-rendu de la Table Ronde «Comment et pourquoi innover?» Assemblée Générale du 20 mai 2014 ENSAP Bordeaux

Compte-rendu de la Table Ronde «Comment et pourquoi innover?» Assemblée Générale du 20 mai 2014 ENSAP Bordeaux Compte-rendu de la Table Ronde «Comment et pourquoi innover?» Assemblée Générale du 20 mai 2014 ENSAP Bordeaux Intervenants : Alain DENAT, pôle CREAHd Ferran YUSTA GARCIA, ENSAP Bordeaux Gérard LIBEROS,

Plus en détail

Développement économique et emploi

Développement économique et emploi Angers Loire Métropole Ville d Angers Développement économique et emploi Plan d actions territorial 2009 Sommaire I - Un plan d action territorial d urgence de soutien aux entreprises et à l emploi : Un

Plus en détail

Montpellier Agglomération et le labex Entreprendre remettent les 1ers diplômes universitaires de la formation "Stratégie de Croissance des PME"

Montpellier Agglomération et le labex Entreprendre remettent les 1ers diplômes universitaires de la formation Stratégie de Croissance des PME Mardi 1er octobre 2013 Montpellier Agglomération et le labex Entreprendre remettent les 1ers diplômes universitaires de la formation "Stratégie de Croissance des PME" Les sept chefs d entreprises, au cours

Plus en détail

Un e-commerce de proximité à Levallois. Constats tirés des enquêtes commerçants et consommateurs Enjeux et facteurs clés de succès

Un e-commerce de proximité à Levallois. Constats tirés des enquêtes commerçants et consommateurs Enjeux et facteurs clés de succès Un e-commerce de proximité à Levallois Constats tirés des enquêtes commerçants et consommateurs Enjeux et facteurs clés de succès Attentes et perspectives des commerçants et artisans levalloisiens 2 Un

Plus en détail

ENSEMBLE, PARTENAIRES D AFFAIRES POUR UNE FILIÈRE PORCINE AU SOMMET

ENSEMBLE, PARTENAIRES D AFFAIRES POUR UNE FILIÈRE PORCINE AU SOMMET ENSEMBLE, PARTENAIRES D AFFAIRES POUR UNE FILIÈRE PORCINE AU SOMMET UNE INITIATIVE DE LA FILIÈRE PORCINE QUÉBÉCOISE UN CONTEXTE PROPICE À L INVESTISSEMENT L es perspectives économiques entourant l industrie

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire)

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) Sommaire Journée Créer, reprendre une entreprise en Normandie Une journée consacrée à la création, à la reprise

Plus en détail

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER...

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... SIMPLIFIER ET ACCÉLÉRER LA RÉALISATION DE VOS PROJETS WWW.BUSINESSFRANCE.FR CHIFFRES-CLÉS 1 500 collaborateurs expérimentés à votre écoute et prêts à se mobiliser

Plus en détail

Sustainable Success Stories. Laurent Minguet. Laurent Minguet 39. Entrepreneur dans le Développement durable. Laurent Minguet Muriel Thies

Sustainable Success Stories. Laurent Minguet. Laurent Minguet 39. Entrepreneur dans le Développement durable. Laurent Minguet Muriel Thies 39. Laurent Minguet Entrepreneur dans le Développement durable Laurent Minguet Muriel Thies 1 2 Dès qu on le lance sur le sujet du développement durable, Laurent Minguet est intarissable. Le multi-chef

Plus en détail

Dossier de presse Région Centre

Dossier de presse Région Centre Juin 2013 Dossier de presse Région Centre Contacts presse : Agence Profile PR : 01 56 26 72 00 Olivia Chabbert ochabbert@profilepr.fr et Stéphanie Noel snoel@profilepr.fr 3 Sommaire I. Présence régionale

Plus en détail

Plateforme Régionale d Innovation alimentaire «Nov alim» à Laval

Plateforme Régionale d Innovation alimentaire «Nov alim» à Laval Plateforme Régionale d Innovation alimentaire «Nov alim» à Laval Le 9 décembre 2010 P.R.I. «Nov alim» Lycée agricole Laval (53) Visite en présence de Jacques Auxiette, Président du Conseil régional des

Plus en détail

Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble!

Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble! Le Livret d accueil du Repreneur Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble! 2 3. Sommaire Le CRA Ce livret a pour vocation de vous aider à utiliser d une manière optimale l

Plus en détail

cours quatrième année séminaires transversaux annuel Discipline : Géographie

cours quatrième année séminaires transversaux annuel Discipline : Géographie cours quatrième année séminaires transversaux annuel Projet Bretagne Discipline : Géographie Nom des enseignants : Jean OLLIVRO Nombre d heures : 48 H - Semestres 1 & 2 Nature et forme de l épreuve: CT

Plus en détail

Les bons critères pour choisir son lieu d implantation. Animé par : Laurent LÉTHOREY Véronique-Anne HOURDIN Pierre-Yves LE BRUN

Les bons critères pour choisir son lieu d implantation. Animé par : Laurent LÉTHOREY Véronique-Anne HOURDIN Pierre-Yves LE BRUN Les bons critères pour choisir son lieu d implantation Animé par : Laurent LÉTHOREY Véronique-Anne HOURDIN Pierre-Yves LE BRUN Les critères de choix : Le couple projet/lieu d implantation 1. La localisation

Plus en détail

Groupe Alain Guiboud

Groupe Alain Guiboud Groupe Alain Guiboud A chacun ses objectifs, A chacun son opportunité. Frédéric M, Leader depuis 25 ans en vente directe dans le secteur des Produits de Beauté Naturels, du bien-être, des Parfums et des

Plus en détail

Proposition de Destination Touristique de Bretagne «Côte de Granit Rose - Baie de Morlaix»

Proposition de Destination Touristique de Bretagne «Côte de Granit Rose - Baie de Morlaix» Proposition de Destination Touristique de Bretagne «Côte de Granit Rose - Baie de Morlaix» Vendredi 6 février 2015-15h Pôle Phoenix à Pleumeur-Bodou Journée de Lancement Proposition de Destination Touristique

Plus en détail

MISSION DE PROSPECTION. Côte Est Amérique du Nord Canada - USA

MISSION DE PROSPECTION. Côte Est Amérique du Nord Canada - USA MISSION DE PROSPECTION Côte Est Amérique du Nord Canada - USA 31 janvier 6 Février 2016 Date limite d'inscription : 31 octobre 2015 Vos interlocuteurs : Manon BROCHEC Conseiller en Développement International

Plus en détail

Origine : site Internet de la Chambre de Métiers et de l'artisanat : cma-haute-marne.fr

Origine : site Internet de la Chambre de Métiers et de l'artisanat : cma-haute-marne.fr Origine : site Internet de la Chambre de Métiers et de l'artisanat : cma-haute-marne.fr OPÉRATION JEUNES-ARTISANAT Spécial entreprises POURQUOI CETTE OPÉRATION? La force économique d un pays, ce sont ses

Plus en détail

2011-2013 Retour sur 3 ans de déploiement de la marque Bretagne

2011-2013 Retour sur 3 ans de déploiement de la marque Bretagne 2011-2013 Retour sur 3 ans de déploiement de la marque Bretagne Sommaire Chiffres et données-clés... 3 414 partenaires... 4 Un réseau miroir des forces vives de la région... 4 La marque d une stratégie

Plus en détail

Huttepain Aliments et Prios Groupe : une relation de confiance dans la durée

Huttepain Aliments et Prios Groupe : une relation de confiance dans la durée Huttepain Aliments et Prios Groupe : une relation de confiance dans la durée En optant pour le progiciel Déclic de Prios Groupe, Huttepain Aliments s est doté d une solution métier taillée sur-mesure,

Plus en détail

INTERVIEW. YANN DE NANTEUIL, Directeur Général de la Société Générale de Banques Au Sénégal (SGBS)

INTERVIEW. YANN DE NANTEUIL, Directeur Général de la Société Générale de Banques Au Sénégal (SGBS) INTERVIEW YANN DE NANTEUIL, Directeur Général de la Société Générale de Banques Au Sénégal (SGBS) «Faire de la SGBS, la banque de référence dans la qualité de service clients» Arrivé fin Novembre à Dakar

Plus en détail

Création du Conseil supérieur de l œnotourisme

Création du Conseil supérieur de l œnotourisme Création du Conseil supérieur de l œnotourisme de la réflexion à la distinction de l offre œnotourisme La France est le premier producteur de vins au monde et la première destination touristique mondiale.

Plus en détail

Document édité par S.P. DPE FREDERICM Groupe AX101 pour reseau83 site info : www.reseau38.com

Document édité par S.P. DPE FREDERICM Groupe AX101 pour reseau83 site info : www.reseau38.com Document édité par S.P. DPE FREDERICM Groupe AX101 pour reseau83 site info : www.reseau38.com A chacun ses objectifs, A chacun son opportunité. Frédéric M, Leader depuis 25 ans en vente directe dans le

Plus en détail

MEETIC PROFITE DU NOUVEAU POSITIONNEMENT STRATÉGIQUE DE MISMO : Une offre orientée «Forget Technology» et «usage»

MEETIC PROFITE DU NOUVEAU POSITIONNEMENT STRATÉGIQUE DE MISMO : Une offre orientée «Forget Technology» et «usage» MEETIC PROFITE DU NOUVEAU POSITIONNEMENT STRATÉGIQUE DE MISMO : Une offre orientée «Forget Technology» et «usage» DOSSIER DE PRESSE Nantes, le 15 janvier 2014 Sommaire I. 20 ans de croissance et d innovation

Plus en détail

18/19/20 MARS 2014 PARC DES EXPOSITIONS - NANTES. www.industrie-nantes.com @IndustrieNantes #industrie2014_nantes

18/19/20 MARS 2014 PARC DES EXPOSITIONS - NANTES. www.industrie-nantes.com @IndustrieNantes #industrie2014_nantes 18/19/20 MARS 2014 PARC DES EXPOSITIONS - NANTES www.industrie-nantes.com @IndustrieNantes #industrie2014_nantes Vos partenaires pour les solutions de demain! Tous les deux ans à Nantes et depuis plus

Plus en détail

Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise»

Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise» DOSSIER DE PRESSE Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise» Mardi 9 octobre 2012 CONTACTS PRESSE : CG74 ALEXANDRA CARRAZ 04 50 33 50 02 CCI MAGALI SERRANO 04 50 33 71 30

Plus en détail

La création d entreprises et l innovation pour développer l économie du territoire

La création d entreprises et l innovation pour développer l économie du territoire DOSSIER DE PRESSE Jeudi 29 novembre 2012 Forum développement économique CREA / Région Haute-Normandie La création d entreprises et l innovation pour développer l économie du territoire La CREA s est dotée

Plus en détail

Management de la distribution

Management de la distribution NOUVELLE FORMATION RENTRÉE 2013 Master 2 Alternance Contrat PRO À LYON Management de la distribution C est quoi l IMMD? 30 130 ans d existence enseignants professionnels 4SITES à Roubaix, Lille, Paris,

Plus en détail

2011/2015. La CCI, ICI IL S ENTREPREND NOUVELLE MANDATURE L AVENIR NE SE PRÉDIT PAS AVEC LES ENTREPRISES BRETAGNE AMBITION

2011/2015. La CCI, ICI IL S ENTREPREND NOUVELLE MANDATURE L AVENIR NE SE PRÉDIT PAS AVEC LES ENTREPRISES BRETAGNE AMBITION BRETAGNE AMBITION 2011/2015 NOUVELLE MANDATURE L AVENIR NE SE PRÉDIT PAS IL S ENTREPREND La CCI, ICI AVEC LES ENTREPRISES NOUVELLE ÉQUIPE ÉLUE : UN NOUVEL ÉLAN, UNE AMBITION EMMANUEL THAUNIER Président

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

Choisir son logiciel de caisse

Choisir son logiciel de caisse GUIDE PRATIQUE Choisir son logiciel de caisse Qu est-ce qu un logiciel de caisse? Un logiciel de caisse, aussi appelé caisse enregistreuse ou caisse tactile est un programme informatique qui vous permet

Plus en détail

Route d Illins 38200 Luzinay Vienne 04.74.57.05.01 06.89.23.26.82. La communication : un outil de vente ouvert à tous

Route d Illins 38200 Luzinay Vienne 04.74.57.05.01 06.89.23.26.82. La communication : un outil de vente ouvert à tous Route d Illins 38200 Luzinay Vienne 04.74.57.05.01 06.89.23.26.82 La communication : un outil de vente ouvert à tous jeudi 6 mars 2008 Go Between - Christian Fabre Plan de la présentation Pourquoi communiquer?

Plus en détail

GOUVERNANCE ET AUTONOMIE DES UNIVERSITÉS ET CONSEQUENCES SUR LE SYSTÈME FRANÇAIS DE RECHERCHE ET D INNOVATION

GOUVERNANCE ET AUTONOMIE DES UNIVERSITÉS ET CONSEQUENCES SUR LE SYSTÈME FRANÇAIS DE RECHERCHE ET D INNOVATION Colloque FutuRIS du 21 juin 2007 QUELLES PERSPECTIVES POUR UN SYSTÈME FRANÇAIS de RECHERCHE et d'innovation en MUTATION? GOUVERNANCE ET AUTONOMIE DES UNIVERSITÉS ET CONSEQUENCES SUR LE SYSTÈME FRANÇAIS

Plus en détail

Les bons critères pour choisir son lieu d implantation. Animé par :

Les bons critères pour choisir son lieu d implantation. Animé par : Les bons critères pour choisir son lieu d implantation Animé par : Laurent LETHOREY Agnès CAVART Pierre-Yves LE BRUN Laurent GAUDICHEAU Les critères de choix : Le couple projet/lieu d implantation 1. La

Plus en détail

Communauté Finance & Gestion Table ronde

Communauté Finance & Gestion Table ronde Communauté Finance & Gestion Table ronde Quand le réseau se met au service du financement Marie FAGUET notrepetiteentreprise.com Thierry BONNET - Finance Utile Pierre Henri SOLER UNILEND Pascal SANCHEZ

Plus en détail

Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014

Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014 Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014 Le sens de notre action Les questions relatives à l amélioration du cadre de vie et au bien-être des hommes sont des préoccupations sociétales

Plus en détail

Cahier des charges & Règlement

Cahier des charges & Règlement Concours Affiche Evènement «Le mois des Monts» Cahier des charges & Règlement A lire attentivement & à retourner signé Toute affiche ne respectant pas l un des points de ce règlement ne pourra être retenue.

Plus en détail

la voie "pro" CAP BTS Bac Pro pour une insertion réussie la voie professionnelle,

la voie pro CAP BTS Bac Pro pour une insertion réussie la voie professionnelle, la voie "pro" la voie professionnelle, pour une insertion réussie Bac Pro BTS Se former au lycée avec l'entreprise, pour exercer un métier avec un diplôme adapté rubrique "enseignement et formation" >

Plus en détail

Actualité. Edito. Reprise d entreprise : Pourquoi se faire accompagner?

Actualité. Edito. Reprise d entreprise : Pourquoi se faire accompagner? N 07 JAN. 05 Actualité Reprise d entreprise : Pourquoi se faire accompagner? Débusquer les bons dossiers : bonnes affaires sont rares. Un professionnel accède à des dossiers que vous ne pouvez pas débusquer

Plus en détail

PROFESSIONNELS DU TOURISME LE PARCOURS GAGNANT

PROFESSIONNELS DU TOURISME LE PARCOURS GAGNANT PROFESSIONNELS DU TOURISME LE PARCOURS GAGNANT POUR FAIRE FACE AUX CHANGEMENTS DES MODES DE CONSOMMATION INSCRIVEZ-VOUS LUNDI 7 OCTOBRE. 14H30 A SAINT-BRIEUC Programme détaillé Table ronde Ateliers Echanges

Plus en détail

Cometik, le partenaire incontournable de la communication Web

Cometik, le partenaire incontournable de la communication Web Cometik, le partenaire incontournable de la communication Web www.cometik.com 2010-2011 SOMMAIRE CARTE D IDENTITE COMETIK GROUP COMETIK GROUP EN QUELQUES MOTS p 2 p 3 De deux associés à plus de 120 collaborateurs,

Plus en détail

Dossier de presse. La Carsat Bretagne : les derniers chiffres et les nouveaux services en ligne

Dossier de presse. La Carsat Bretagne : les derniers chiffres et les nouveaux services en ligne Dossier de presse La Carsat Bretagne : les derniers chiffres et les nouveaux services en ligne Contacts presse: Delphine Frezel / Ghislaine Le Roux Mels. : delphine.frezel@carsat-bretagne.fr ; ghislaine.le-roux@carsat-bretagne.fr

Plus en détail

Inventons l avenir ensemble. Fonds de dotation. de l École des Mines de Nantes

Inventons l avenir ensemble. Fonds de dotation. de l École des Mines de Nantes Inventons l avenir ensemble Fonds de dotation de l École des Mines de Nantes Imaginons et construisons l avenir ensemble Dans un monde hautement concurrentiel et globalisé, sujet à de profondes mutations

Plus en détail

11 114 annexe 1. Appel à projets «Circuits alimentaires de proximité et de qualité» de la Région des Pays de la Loire

11 114 annexe 1. Appel à projets «Circuits alimentaires de proximité et de qualité» de la Région des Pays de la Loire Appel à projets «Circuits alimentaires de proximité et de qualité» de la Région des Pays de la Loire 1. Contexte et objectifs visés par l appel à projets Menée dans le cadre du Schéma Régional de l Economie

Plus en détail

Prix «Stars et Métiers 2014» Sarthe. Dossier de Presse

Prix «Stars et Métiers 2014» Sarthe. Dossier de Presse Prix «Stars et Métiers 2014» Sarthe Dossier de Presse Le 25 mars 2014 Prix «STARS et METIERS» 3 artisans sarthois valorisés par la Banque Populaire de l Ouest Le Prix «Stars et Métiers» est destiné à promouvoir

Plus en détail

Ligne 100 pour PME-PMI. La référence pour vos solutions de gestion d entreprise SERVICE. La solution de gestion commerciale avancée pour le Service

Ligne 100 pour PME-PMI. La référence pour vos solutions de gestion d entreprise SERVICE. La solution de gestion commerciale avancée pour le Service Ligne 100 pour PME-PMI La référence pour vos solutions de gestion d entreprise SERVICE La solution de gestion commerciale avancée pour le Service L éditeur partenaire des PME Capitalisez sur l expertise

Plus en détail

Pari réussi : le visitorat en hausse de 10% valide l attractivité d une programmation renouvelée, marquée par :

Pari réussi : le visitorat en hausse de 10% valide l attractivité d une programmation renouvelée, marquée par : # COMMUNIQUE DE PRESSE // 18 septembre 2014 BILAN DE LA 8 ème EDITION DU SALON CREER Avec 16 192 participants contre 14 830 en 2013 : le Salon Créer «nouvelle formule» clôture une 8 ème édition sous le

Plus en détail

Gestion de l activité commerciale

Gestion de l activité commerciale 12 13 Gestion de l activité commerciale Gérez efficacement votre activité de négoce, services ou industrie L activité commerciale, c est le nerf de la guerre : prospection, réalisation de devis, facturation,

Plus en détail

Chap 20 : Les stratégies de communication

Chap 20 : Les stratégies de communication Chap 20 : Les stratégies de communication I. Les bases de la communication A. Les objectifs de la communication B. Les conditions de validité des objectifs Pour être valides, les objectifs de communication

Plus en détail

Dossier de candidature du Comité Départemental du Tourisme Haute Bretagne Ille-et-Vilaine

Dossier de candidature du Comité Départemental du Tourisme Haute Bretagne Ille-et-Vilaine Dossier de candidature du Comité Départemental du Tourisme Haute Bretagne Ille-et-Vilaine «Les interconnectés 2014» Coordonnées : Comité Départemental du Tourisme Haute Bretagne Ille-et-Vilaine 5 rue du

Plus en détail

A Saint-Nazaire. Découvrez la maison qu il vous faut! Domaine. L Etier

A Saint-Nazaire. Découvrez la maison qu il vous faut! Domaine. L Etier A Saint-Nazaire Découvrez la maison qu il vous faut! le Domaine de L Etier Bien vivre à Saint-Nazaire Saint-Nazaire se situe à 60 kilomètres à l Ouest de Nantes, à deux heures trente minutes de Paris

Plus en détail

L HABITAT PARTICIPATIF UNE RÉPONSE POUR L HABITAT 2.0

L HABITAT PARTICIPATIF UNE RÉPONSE POUR L HABITAT 2.0 Communiqué de presse Paris, le 25 mars 2015 L HABITAT PARTICIPATIF UNE RÉPONSE POUR L HABITAT 2.0 SUR L ÎLE-SAINT-DENIS (93), L ARCHE EN L ÎLE INVENTE UN MODÈLE POUR L HABITAT DE DEMAIN EN RUPTURE AVEC

Plus en détail

Territoire de compétences Votre trait d union entre Nantes et Rennes. En contact direct : Les chiffres clés du succès :

Territoire de compétences Votre trait d union entre Nantes et Rennes. En contact direct : Les chiffres clés du succès : Les chiffres clés du succès : 105 hectares dédiés à l activité économique + 40 hectares de réserves foncières Sur l axe Nantes-Rennes : 12 500 véhicules/jour dont 200 camions assurant une liaison internationale

Plus en détail

Groupements d employeurs, compétences en temps partagé, portage salarial : Une forme d emploi novatrice? Club RH 1 octobre 2009

Groupements d employeurs, compétences en temps partagé, portage salarial : Une forme d emploi novatrice? Club RH 1 octobre 2009 Groupements d employeurs, compétences en temps partagé, portage salarial : Une forme d emploi novatrice? Club RH 1 octobre 2009 Le portage salarial Isabelle DEJEAN, AGC Groupe PROMAN - Besançon Qui est

Plus en détail

«COMMENT AIDER LES PME ET LES TPE A SURMONTER LA CRISE ET A SE DEVELOPPER? :

«COMMENT AIDER LES PME ET LES TPE A SURMONTER LA CRISE ET A SE DEVELOPPER? : «COMMENT AIDER LES PME ET LES TPE A SURMONTER LA CRISE ET A SE DEVELOPPER? : MISE EN ŒUVRE DE MESURES SPECIFIQUES, SOUTIEN DE L INNOVATION, VALORISATION DE LA RECHERCHE ET DU DEVELOPPEMENT, EXPLOITATION

Plus en détail

NOS ACTIONS 2014 NOS PROJETS 2015 EN IMAGES

NOS ACTIONS 2014 NOS PROJETS 2015 EN IMAGES NOS ACTIONS 2014 NOS PROJETS 2015 EN IMAGES NOUVEL AXE STRATÉGIQUE VALORISER L IMAGE MODERNE, QUALITATIVE ET RESPONSABLE DES AGRICULTEURS BRETONS L IMAGE DE L AGRICULTURE EST UN BIEN PRÉCIEUX, PRENONS-LA

Plus en détail

Le Printemps Agile Caennais

Le Printemps Agile Caennais Le Printemps Agile Caennais Professionnels, institutionnel et étudiants se mobilisent pour faire de la Normandie une «Terre d Agilité» Le Club Agile, après deux ans d existence et de succès croissant,

Plus en détail

Projet de dossier FISAC transversal Territoire du SEGH

Projet de dossier FISAC transversal Territoire du SEGH Projet de dossier FISAC transversal Territoire du SEGH Partie II : «fiches-actions» Document annexé à la délibération du conseil communautaire de la Communauté de communes de l agglomération annemassienne

Plus en détail

LE SALON DE L ENTREPRISE AQUITAINE

LE SALON DE L ENTREPRISE AQUITAINE LE SALON DE L ENTREPRISE AQUITAINE Evénement référent pour la création et le développement d entreprises Le Salon de l Entreprise Aquitaine accompagne, informe et conseille les entreprises dans leurs différentes

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Roselyne Belz Chargée de communication Tél. 02.97.01.70.52 Mél. roselyne.belz@univ-ubs.fr www.univ-ubs.fr

DOSSIER DE PRESSE. Roselyne Belz Chargée de communication Tél. 02.97.01.70.52 Mél. roselyne.belz@univ-ubs.fr www.univ-ubs.fr Roselyne Belz Chargée de communication Tél. 02.97.01.70.52 Mél. roselyne.belz@univ-ubs.fr www.univ-ubs.fr Vannes, le 21 janvier 2014 DOSSIER DE PRESSE Start UBS : L Université de Bretagne-Sud et Pégasus

Plus en détail

Conseil d Orientation et de Surveillance (COS) Directoire. Didier Patault. Pascal Chabot. Victor Hamon. Martine Poignonnec.

Conseil d Orientation et de Surveillance (COS) Directoire. Didier Patault. Pascal Chabot. Victor Hamon. Martine Poignonnec. CAISSE D EPARGNE : banque régionale qui finance l économie locale LA BANQUE. NOUVELLE DÉFINITION. LE MESSAGE DES PRÉSIDENTS En 2011, la Caisse d Epargne Bretagne Pays de Loire, malgré un contexte de tension

Plus en détail

des logotypes. Rexel Energy in Motion Français

des logotypes. Rexel Energy in Motion Français rotection igoureusement. Celle-ci se définie essous. Aucun visuel ou texte ne doit des logotypes. Rexel Energy in Motion Français Rexel, Building the future together Notre mission La mission de Rexel est

Plus en détail

Investir l excellence et la solidarité

Investir l excellence et la solidarité Investir l excellence et la solidarité www.fondation.dauphine.fr CULTURE. ÉGALITÉ DES CHANCES. CAMPUS. RECHERCHE. INTERNATIONAL. ENTREPRENEURIAT La Fondation Dauphine Notre vision La Fondation Dauphine

Plus en détail

concours ITA innov 2015 DOSSIER DE PARTENARIAT Associez votre image à l innovation et au progrès des filières agricoles ITA innov 2015.

concours ITA innov 2015 DOSSIER DE PARTENARIAT Associez votre image à l innovation et au progrès des filières agricoles ITA innov 2015. ITA innov 0. ère édition concours ITA innov 0 Associez votre image à l innovation et au progrès des filières agricoles DOSSIER DE PARTENARIAT www.acta-itainnov.com ITA innov 0. ère édition Découvertes,

Plus en détail

ÈME RENCONTRE. Hébergements touristiques meublés et chambres d hôtes Hôtel-restaurant l Albatros, Morlaix le 3 décembre 2014

ÈME RENCONTRE. Hébergements touristiques meublés et chambres d hôtes Hôtel-restaurant l Albatros, Morlaix le 3 décembre 2014 3 ÈME RENCONTRE Hébergements touristiques meublés et chambres d hôtes Hôtel-restaurant l Albatros, Morlaix le 3 décembre 2014 ORDRE DU JOUR! Accueil à parti de 9h 30! Mot d accueil de Mme Agnès le Brun,

Plus en détail

Créateur de Voyage à Destination Inconnue DOSSIER DE PRESSE SEPTEMBRE 2015

Créateur de Voyage à Destination Inconnue DOSSIER DE PRESSE SEPTEMBRE 2015 Créateur de Voyage à Destination Inconnue DOSSIER DE PRESSE SEPTEMBRE 2015 DES VOYAGES MYSTÈRES À DESTINATION INCONNUE «Un des grands malheurs de la vie moderne, c'est le manque d'imprévu, l'absence d'aventures.

Plus en détail

Le portail clients QWE

Le portail clients QWE ROFESSION OMPTABLE Le portail collaboratif clients QWE 1 LE PORTAIL COLLABORATIF CLIENT le moteur de votre développement La réponse à vos missions de conseil en informatique Partager la même solution entre

Plus en détail

Le grand rendez-vous des exportateurs à ne pas manquer!

Le grand rendez-vous des exportateurs à ne pas manquer! Le grand rendez-vous des exportateurs à ne pas manquer! www.forum-export.ca Palais des Congrès de Montréal Montréal (Québec) 12 et 13 novembre 2003 Un forum de mobilisation des exportateurs québécois Paul-Arthur

Plus en détail

Simplifiez-vous les RH à international

Simplifiez-vous les RH à international Simplifiez-vous les RH à international VOUS SOUHAITEZ Etudier ou prospecter de nouveaux marchés Construire ou dynamiser un réseau d agents ou distributeurs locaux Créer et mettre en place une structure

Plus en détail

Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013.

Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013. Dossier de Presse La communauté de communes de Mimizan participe au Salon PROVEMPLOI, à Paris, le 15 octobre 2013. Contact presse : Julie LECOEUR Responsable Communication 05 47 81 70 14 communication@cc-mimizan.fr

Plus en détail

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 «seul le prononcé fait foi» Mesdames et Messieurs les présidents, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014 Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014 Objet du Marché Contenus formatifs des prestations Déroulement des actions de formation 1 I OBJET DU MARCHE Le présent marché a pour

Plus en détail

N 3 EDITO. Madame, Mademoiselle, Monsieur,

N 3 EDITO. Madame, Mademoiselle, Monsieur, N 3 EDITO Madame, Mademoiselle, Monsieur, Depuis plusieurs années, la Communauté de Communes du Pays de Lamastre assure le portage de l Opération Rurale Collective (O.R.C) qui a pour but d aider les commerçants

Plus en détail

Fête de la Science Saint-Etienne 13 octobre 2011. Les enjeux du design sensoriel

Fête de la Science Saint-Etienne 13 octobre 2011. Les enjeux du design sensoriel Fête de la Science Saint-Etienne 13 octobre 2011 Les enjeux du design sensoriel Comment et pourquoi intégrer la qualité perçue dans la conception des produits? Claude CHERON Présidente de VALESENS Association

Plus en détail

Finistère N 8 - AVRIL 2008 UNE PUBLICATION DU COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME

Finistère N 8 - AVRIL 2008 UNE PUBLICATION DU COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME Finistère N 8 - AVRIL 2008 La fréquentation touristique selon le moyen de transport : le train UNE PUBLICATION DU COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME SOMMAIRE 02 Sommaire 03 Données de cadrage 04 L origine

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Conférence sociale. Table ronde N 5 «Réunir les conditions du redressement productif» Contribution des CCI DE FRANCE. Juillet 2012.

Conférence sociale. Table ronde N 5 «Réunir les conditions du redressement productif» Contribution des CCI DE FRANCE. Juillet 2012. Conférence sociale Table ronde N 5 «Réunir les conditions du redressement productif» Contribution des CCI DE FRANCE Juillet 2012 Page 1 Introduction Si la production va mal en France, c est d abord en

Plus en détail

Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1)

Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1) 16 mars 2011 Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1) Résultat net total 3 026 M (+61 %) Résultat

Plus en détail

PROMOUVOIR LES USAGES INNOVANTS DU NUMERIQUE, LEVIERS DE COMPETITIVITE DES ENTREPRISES

PROMOUVOIR LES USAGES INNOVANTS DU NUMERIQUE, LEVIERS DE COMPETITIVITE DES ENTREPRISES DOSSIER DE PRESENTATION 2014 2EME EDITION MARS - OCTOBRE 2014 PROMOUVOIR LES USAGES INNOVANTS DU NUMERIQUE, LEVIERS DE COMPETITIVITE DES ENTREPRISES www.crisalide-numerique.fr UNE OPERATON ORGANISEE PAR

Plus en détail

Université Normande du Numérique

Université Normande du Numérique Université Normande du Numérique 15 et 16 avril 2014, Caen Le Club TIC de Normandie invite ses partenaires institutionnels, associatifs, académiques et entrepreneuriaux à s associer à l organisation de

Plus en détail