PREMIER ROMAN Bonnes lectures!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PREMIER ROMAN Bonnes lectures!"

Transcription

1 PREMIER ROMAN La Médiathèque arrête cette année sa participation au Festival du Premier Roman en partenariat avec l Association Lecture en tête de Laval. Nous avons dû avec regrets constater que la participation de nos lecteurs était en chute libre, pas tant au niveau des lectures que du remplissage des petites fiches de lecture à remettre à l association. La conclusion est nette : les premiers romans sont majoritairement lus par l ensemble du lectorat à l instar de leurs lectures habituelles, sans que le statut de premier roman participant au festival ne soit même remarqué. Nos quelques fidèles, mus par une véritable volonté de découverte et l envie de participer, par leur critique, au Festival, ne sont plus assez nombreux pour justifier l adhésion à cet évènement complexe et au calendrier étalé sur 2 années (de septembre à avril) Par ailleurs la situation éditoriale a beaucoup évolué : Il y a une dizaine d année la production de premiers romans tournait autour d une petite trentaine par an, soigneusement sélectionnés. De nos jours, elle atteint près de 200 ouvrages (dont une centaine rien qu en septembre!).le choix est devenue difficile, voire très aléatoire. 16 ouvrages seulement sont retenus! Enfin, les critères de choix des responsables du Festival insistent davantage sur la qualité assez classique du style littéraire, pour découvrir un peut-être futur grand écrivain. Nos lecteurs privilégient d autres critères : d abord le thème du livre, en phase avec son temps, puis le style, avec une volonté de découvrir «du nouveau», même un peu maladroit ou iconoclaste, et en dernier lieu l histoire : si l on veut lire un bon roman d aventures ou du terroir, un bon polar ou un roman de genre, on ne cherche pas prioritairement dans les sélections de premiers romans. Nous continuerons donc, bien entendu, à proposer des premiers romans de facture assez classique, et de lecture aisée, dans nos bulletins de nouveautés fiction. Mais nous avons souhaité préserver pour certains de nos lecteurs la découverte de romans vraiment différents, nécessitant parfois un réel effort d adaptation à des circonvolutions stylistiques, des romans traitant de façon souvent dure et crue des sujets collectifs ou des tourments individuels de notre époque. Pas question de rechercher un futur prix Goncourt. Et plus d obligation de remplir «une fiche de lecture» : d une part, noyées dans la masse d un millier environ de fiches, elles ne pesaient pas de beaucoup de poids au Festival, d autre part il semble que beaucoup de nos lecteurs aient fini par considérer cela comme un pensum. Nous serions malvenus de le leur reprocher. Amateurs de vraies découvertes, réjouissez-vous donc. Voici des romans ouvertement nombrilistes, probablement autobiographiques, donc centrés sur des narrateurs derrière lesquels se camouflent à peine leurs auteurs. On écrit souvent à la première personne. On décrit son temps, son époque, on y évoque les excès et les faiblesses du monde et des gens. Les nôtres, donc, souvent poussés à leur paroxysme.. Mais on est toujours dans la littérature et dans les beautés que crée la langue. Car on innove, on parle cru, on joue avec la syntaxe, on ignore les règles du bon goût, on va au plus près des choses.. Du coup il faut accepter d abandonner ses codes et ses repères de lecture traditionnels. Se mettre stylistiquement en danger. Une forme d aventure finalement Un premier roman c est forcément narcissique. C est ce qu on nous dit de tous les premiers romans depuis qu on les a «découverts». Mais le narcissisme s offre toujours en miroir pour les voyeurs que sont les lecteurs, non? Alors bonnes découvertes et attention à la marche : l époque est ce qu elle est. Ces jeunes auteurs en sont le reflet. Donc Les thèmes des sélections qui suivent : Adolescent, collège des cités, parkings de béton, assassinat, incendie et prison Suicide adolescent par défenestration, deuil familial difficile, comment survivre après? Vivre sa transsexualité féminine dans la ville de Tours, y chercher une reconnaissance Mort de sa mère accident de voiture, enterrement, funérarium, formalités, retour sur soi Solitude affective, addiction aux sites de rencontres, Internet leurre, l envers du décor Grande, belle et sexy, mais pas d ovaires et un utérus d enfant. Vivre la différence Oui, ça «déchire» un peu, comme on dit maintenant, sur les thèmes comme sur les styles, mais c est le reflet de 80% de la production éditoriale. C est une première toute petite sélection de 6 titres seulement. Normal, on a tenté de choisir les meilleurs Surtout, donnez-nous votre avis. Bonnes lectures!

2 R KAL PREMIERS ROMANS 2009 Abreuvons nos sillons / Skander Kali.- Rodez : Rouergue, : Le destin dramatique de Cissé, jeune homme d origine africaine, depuis son collège de Vitry jusqu à sa mort en prison : sa scolarité ratée, l atmosphère de violence, l ennui des cours et l amour qu il porte à une monitrice de colonie rencontrée durant l été, dont l assassinat le conduit en prison Roman sélectionné au 22 ème Festival du Premier Roman de Chambery. L auteur explore les limites de la violence et de la folie, dans un langage d une précision redoutable. Avec, pour toile de fond, le béton des parkings de Vitry ou celui qui fait les murs d une prison. (Grand corps malade) Extrait : «Ca brûlait. Ca illuminait les immeubles de la cité. Je n étais pas étonné. Personne n était étonné. Parce que le feu est partout. Dans la monotonie, dans la nausée, dans la glande. Dans la folie des gens qui disent une chose et en font une autre. Le feu est là, dans chacune des choses. Et il n y a qu à attendre lentement que les braises deviennent des flammes et que les centres commerciaux se consument en cendres. Et ce feu-là, celui qui éclairait le monde depuis toujours, était en moi. Il ne demandait qu à s allumer». Plus qu une tendance sociale, la littérature urbaine, sous-genre du roman social, jusqu ici qualifiée de «littérature de banlieue» s est affirmée ces dernières années comme un vrai mouvement littéraire (voir Faïza Guene par exemple), avec ses propres codes stylistiques, ses références et ses objectifs. Elle donne une représentation de la ville, ses mœurs, ses évolutions, et peint le foisonnement de ses habitants et de leurs histoires. Ce n est pas un genre totalement nouveau :, Que l on songe à la virulence de Céline, à la légèreté de Queneau, à l insolence de Boris Vian Comme leurs prédécesseurs, les auteurs de la littérature urbaine d aujourd hui s illustrent par un travail sur le style : ils détournent la belle langue, font éclater le langage courant pour lui rendre plus de force. R BOI Et le jour pour eux sera comme la nuit / Ariane Bois.- Paris : Ramsay, p. ; 21 x 14 cm.- (Littérature). Le titre de ce livre est inspiré du vers de Victor Hugo : «Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit» (in «Demain dès l aube»). Ce poème a été écrit en mémoire de sa fille Léopoldine, morte noyée à 19ans. : Un jeune homme de vingt ans se suicide en se jetant par la fenêtre de son studio, au-dessus de l appartement de ses parents. 7 étages. Ils assistent à sa chute et sont les premiers à découvrir son corps. Le livre est inauguré par cette scène, et va ensuite se dérouler au sein de cette famille, de ce premier jour de drame, aux prémices d un possible espoir de reconstruction pour ellemême, et chacun de ses membres (le jeune homme était le cadet d une fratrie de trois, il reste un frère plus jeune et une sœur aînée). Le récit est composé de toutes les voix, les protagonistes de ce drame s enfermant dans leur douleur, puis essayant de faire surface chacun à leur façon. Le livre s achève alors que le travail de deuil peut enfin commencer. Que s est-il passé exactement? Quels secrets Denis pouvait-il bien garder? Doit-on dire toute la vérité à Alexandre qui n a que 9 ans?

3 «Sobre mais sans sécheresse, économe, mais généreux, le ton de ce premier roman est d une justesse impressionnante... J ignore ce qu Ariane Bois écrira après cela, mais je sais qu elle a écrit là un texte rare dont les blancs hurlent des «pourquoi?» auxquels les phrases ont la délicatesse de ne jamais apporter de «parce que». «(Pierre Assouline) «Est-ce qu une famille peut encore être une famille après la perte de l être aimé? Est-ce qu une famille sait encore, ce qu est une famille? Est-ce qu une famille en a encore envie? Oui, répond l auteur avec une grande délicatesse dans le style et quelque chose de fou qui ressemble à l espoir, à un sourire aussi Qui a parlé de deuil? Ce n est que la vie» (Stéphanie des Horts) Un roman qui pose la question : comment continuer à vivre après un tel drame? Roman sur le suicide et sur le deuil bien sûr, mais surtout sur la résilience. 125 pages percutantes. R JOU Le choix de Juliette / Juliette Jourdan.- Paris : Dilettante, Pour son premier roman, Juliette Jourdan a choisi de faire découvrir à ses lecteurs le milieu transsexuel de la ville de Tours. Juliette, son héroïne et narratrice, a une vingtaine d années et jongle entre la rédaction de son mémoire et son emploi du temps de serveuse. Elle partage un appartement cossu du centre de Tours avec Zaza, un(e) prof d université qui prépare un colloque sur les problèmes et les enjeux de la trans-identité. Juliette est au centre d un petit monde autour duquel gravitent, pêle-mêle, sa colocataire, ses copines, Tours, sa mère, son chat. Avec en fil rouge les questions liées à la féminité : qu est-ce qu être une femme? comment et pourquoi devenir une femme? «L écriture de Juliette Jourdan me semble tenter de réintroduire, au rythme de la sensation grandissante d échec, d un mauvais choix, d un ratage, de souffrance, d une vie artificielle et caricaturale, la résistance, la pulsion de mort, bref l apoptose programmée de la dictature de l identité assignée ici si bien décrite par le cas particulier de la transsexualité en fin de compte si douloureuse. Transsexualité qui, dans notre société de la marchandise et de traitement de masse des humains, me semble concerner chacun de nous. Un beau témoignage, ce travail écrit pour avoir une licence, et qui s avère un vrai livre courageux. Et une belle écriture! «(Alice Granger Guitard) «Bienvenue dans le monde des she-males : la fiction française ne s était (à ma connaissance) jamais aventurée dans un terrain aussi casse-gueule. Juliette Jourdan y rentre pourtant de plein fouet, en jouant la carte du romanesque, parfois de la futilité qui le dispute à la gravité des situations que connaissent ces nouvelles femmes qui veulent une seule chose finalement : la reconnaissance. Et elle réussit son pari. Car loin de l auteure l idée de faire de son ouvrage une thèse sur ce sujet encore un peu tabou, aucune trace d un quelconque militantisme forcené à sa lecture, et il n est pas non plus question ici de lire un journal intime inintéressant sur une transsexuelle qui a du mal à s assumer : Le choix de Juliette a le bon goût de mélanger les genres sans céder au pensum ennuyeux» (Jean-François Lahorgue) Extrait : J avais quitté le rôle de la petite étudiante qui va chercher les enfants à la sortie de l école et les emmène le samedi à la piscine de Saint-Cyr ; j étais soudain devenue une

4 copine, une intime. Andromaque tapota le coussin à côté d elle pour m inviter à la rejoindre sur le sofa. Une pénombre légère comme de la mousseline nous enveloppait. La voix d Andromaque était douce et elle me disait des choses un peu tristes. - Je n en finis pas de me remettre en question. De me chercher une excuse, une légitimité. J ai l impression que je devrai toujours me justifier. Ne me demande pas pourquoi j ai franchi le pas. Je l ai su, peut-être... Quand je l ai fait, ça me paraissait évident, lumineux... Je ne regrette pas mon choix, non. Mais choisir, c est renoncer. En même temps, est-ce qu on a réellement le choix? On a beau ne pas regretter, c est quand même une amputation, quoiqu on dise. Moi, j en rêve encore... de mon pénis, de mes érections... de faire l amour à une femme... À ma femme... Ça m arrive de me réveiller en pleine nuit comme si j étais en train de me noyer, comme si j allais mourir d un instant à l autre. Je suffoque, j ai le cœur qui bat tellement fort qu il pourrait exploser... Il n y a pas photo, je me préfère en femme. C est ce qui me va le mieux. Mais cela a un prix. Et on paie en larmes... Un livre courageux car l auteure n a sans doute pas choisi la facilité. Sortir la communauté transsexuelle du genre du témoignage, dans lequel elle est habituellement cantonnée, était déjà un défi en soi. Un premier roman, indéniablement autobiographique, sur la transsexualité et le corps féminin, et sans tomber dans tous les clichés faciles sur la communauté transsexuelle : Pas de doute, le livre mérite largement le détour. R RON Ce matin / Sébastien Rongier.- Paris : Flammarion, p. ; :Un matin, un homme apprend la mort de sa mère dans un accident de voiture. Choqué par sa disparition brutale, il quitte Paris pour aller prévenir sa sœur, se rendre aux Sables-d Olonne où la défunte habitait, s occuper des formalités administratives, de l enterrement, du déménagement... Premier roman de cet enseignant à la Sorbonne et animateur du site remue.net. «Un récit triangulé entre trois villes, Paris, Sens et Les Sables d Olonne et entre elles des routes, et sur une autre route un samedi matin un accident dans lequel une femme, qui en a connu des villes, rentrant chez elle sa nuit de travail au chevet d un vieillard achevée, perd la vie. Son fils vit à Paris, sa fille plus jeune à Sens avec leur père et la femme vivait, elle, aux Sables d Olonne, revenue de trop de routes auprès de ses parents. A la première personne, c est le fils qui parle, le roman dira sobrement ce qu il advient d eux tous, ce cynique samedi - veille de fête des mères - et les jours d après. Un accident révélateur du fils en responsable légal ; lui tout à sa métamorphose récente de porteur de lunettes en porteur de lentilles, ce qu il lui sera donné à voir, à reconnaître contre toute vraisemblance et à décider, dans l adversité des tiraillements familiaux. Jusqu à la fracture des cendres en deux urnes.» Les phrases courtes de Sébastien Rongier sont terriblement efficaces, posent un pied devant l autre, dans la rue Beauséjour où se trouve le funérarium (!), comme vers l appartement qu il conviendra de vider et l inconnu(e) rencontrée là. Des phrases brèves pour avancer pas à pas dans la réalisation du nouveau monde qui entoure le fils. Sans le flou sur les bords que laissaient passer les verres de lunettes et sans mère, d un seul coup. Et puis après, on verra bien. ( Martine Sonnet) Extrait :«Prolonger ces premiers instants. On sait que bientôt tout se perdra dans l habitude. Regarder encore les passants, avec une insistance qu on ne sait pas. Et un sourire qui ne s efface pas. Moment banal d un monde changé. Étourdissement du visible. Le soleil frappe déjà. Et la fatigue n est pas retombée. La belle fatigue de la veille. La tête tourne. Encore. Rentrer. Rentrer et se reposer.»

5 Un livre dont le thème principal est, comme celui d Ariane Bois: comment continuer à vivre après cela. Mais dans un style assez étonnant, parfois déroutant, syncopé, souvent réduit à l essentiel. Une découverte stylistique à faire, (avec un petit effort), sur un sujet difficile et finalement rarement abordé sous cet angle trop dérangeant. A lire, surtout si ce quotidien vous renvoie à votre vécu. On s y retrouve sans peine RMIN Fake / Giulio Minghini.- Paris : Allia, p. ; 19 x 12 cm. Après une rupture douloureuse, un jeune Italien installé à Paris s inscrit sur un site de rencontres fondées sur les affinités culturelles. Traducteur désœuvré d un roman de R. Crevel, il finit par se consacrer exclusivement à rencontrer des femmes et restitue les impressions que cette nouvelle vie lui inspire. Ces rencontres mettent en lumière sa propre solitude affective. Premier roman écrit directement en français par l auteur d origine italienne, traducteur de Simenon et Mac Orlan à la ville. «Sur les douze millions de célibataires français, une moitié s est déjà inscrite sur un site de rencontre. Soit beaucoup d internautes en recherche d amour La littérature s est pourtant tenue bien éloignée du phénomène : nul livre pour décrire ces lieux, nul personnage pour se perdre dans les cartes numérique du tendre. Un oubli désormais réparé : avec le très bon «Fake», Giulio Minghini signe le premier roman du genre. Passionnant.» (Article XI) Extrait : «Je me suis vomi, je me suis créé, transformé, recraché, et cela à plusieurs reprises. Ma dose était la suivante : cinq bouteilles de Wyborowa par semaine, trois paquets de Marlboro sénégalaises par jour, deux Prozac. Lexomil pour dormir, trois quarts. Le dernier quart au réveil, avant d allumer mon ordinateur. J avais le visage ravagé de griffures, ma peau s écaillait : dans la glace, un masque épouvantable faisait mine de me sourire. Mes ongles ressemblaient à des virgules, et ça saignait. Une fois réveillé, j allais vérifier mon courrier. Lire, répondre, relancer, inventer des pièges, mentir encore. Percer du regard des photos un peu floues, essayer de deviner des intentions derrière des annonces creuses ou coquines, des annonces qui en disaient trop, ou pas assez. J étais nu devant l écran, je transpirais, je voulais aller plus vite, je ne mangeais presque plus. Des œufs crus mélangés à du poivre, j avalais ça pour tenir. Et j avançais. Personne ne me l avait dit, ça, qu il y avait une entrée et peut-être pas de sortie, et pas de monstre au centre de ce labyrinthe.» Un premier vrai livre sur l univers des sites de rencontre et sur l addiction à Internet. Bref : l envers du décor. Pas rose. Original, bien écrit, court et dense. Avec le côté glauque des huis clos où l on se retrouve face à soimême sans pouvoir en sortir sans casse. 138 pages seulement, mais denses, crues, violentes.

6 RMOU Une femme sans qualités / Virginie Mouzat.- Paris : Albin Michel, p. ; 20 x 13 cm.- (Romans français). Elle est belle, grande, sexy et sait qu elle plaît aux hommes. Mais elle n a pas d ovaires et possède un utérus d enfant. Elle est ce corps parfait qu elle n habite pas. En voyage à Shanghai, elle confie son récit à un homme. Ils se retrouvent à Paris où elle vit avec un Suédois une sorte de cohabitation sans projet «C est un premier roman, écrit à la première personne sous la forme d une lettre adressée à un homme. Une mise au point autant qu une mise à nue, le portrait au scanner d une grande et belle jeune femme désirée par les hommes et qui avoue son incomplétude au seul qui émeut peut être son âme. Sincère et dégagée des artifices elle lui parle d Elle qu il ne connaît pas. Dotée de tous les attributs de la fille sexy, la narratrice avoue que son utérus est celui d une petite fille et qu une opération chirurgicale lui a ôté les ovaires à l âge de 18 ans. Conclusion, une stérilité irréversible et le sentiment de ne pas appartenir, malgré des apparences trompeuses, au clan des femelles. Seules les hormones ingurgitées lui garantissent une vie au féminin. Une rage sourde fait d elle un être atypique, qui ne connaît, ni le désir ni le plaisir, et s octroie le luxe vengeur de le provoquer chez les autres. Aucune parcelle d elle-même ne s abandonne dans son parcours et la colère qu engendre sa différence ne lui sert qu à mépriser le reste du genre humain, si bien déterminé. Le personnage tend vers la mort à chaque page, roulé en boule dans une dissemblance érigée au rang de mode de vie, dans un univers stylé et fêtard où chacun se distrait vaillamment de sa solitude. En cherchant un refuge dans l achat d une maison en bord de mer, la jeune femme devra pourtant renoncer à son «in-utéro» programmé, pour affronter enfin l existence qui sera la sienne. Comme un cri de nouveau né, les mots de la longue missive déchireront le silence pour peut- être s ouvrir enfin à la vie.» (La Muse agitée) Extrait : Je suis infiniment seule, ça ne se voit pas. Enfin, je préfère croire que ça ne se voit pas. Et je suis plutôt douée pour ça. J ai commencé très tôt à être seule, bien avant de découvrir que le monde se partageait en deux. J avais découvert qu il fallait un passeport pour être admise par le monde. Certaines préfèrent qu on dise d elles, c est une salope, d autres, elle est gentille. Pour la première catégorie, il faut des nerfs d acier. Je ne les ai pas. Quoique. J ai donc opté pour la gentillesse, un trait de caractère poreux, une qualité passe-muraille qui permet de distribuer des coups sans que ça se voie et qui ménage mon état nerveux. Le risque? S entendre dire qu on est ennuyeuse. Mais si je n étais pas ennuyeuse. Je ne le suis pas et ne veux pas l être, je m en vais avant. Je ne donne pas de mes nouvelles. Je n appelle pas pour en demander. Je peux faire semblant de rire et de parler, de m intéresser, mais en vérité rien ne m intéresse.» Ce livre pose réellement des questions essentielles sur la sexualité féminine dont la partie immergée est en adéquation avec une réalité physiologique. Dans une société où l érotisme et le corps des femmes est à la portée des yeux, reste t-il un moyen d être «entière». Un roman dérangeant sur la norme et la différence. L écriture est parfois très crue, sans tabous, mais toujours extrêmement intelligente et percutante., au contenu bien éloigné des «histoires de nanas». Un livre très féminin, qui plaira notamment à ceux qui ont aimé par exemple «Mes mauvaises pensées» de Nina Bouraoui (Renaudot 2005, présent à la Mediathèque).

7 PREMIERS ROMANS livraison, septembre R MOR L héritier des pagans / Anne-Laure Morata.- Paris : Ed. du Masque, p. ; 18 x 11 cm.- (Labyrinthes ; 179). A l automne 1629, l orage et la tempête se déchaînent sur les côtes bretonnes du pays Léon. Le drame est inévitable et un splendide trois-mâts vient s abîmer sur les rochers où l attendent les pagans, ces pilleurs de navires tant redoutés des marins. Les détrousseurs ont tôt fait d emporter leur butin laissant derrière eux un témoin d à peine trois ans, recueilli par la femme de l un d entre eux. Elevé en petit paysan breton le jeune Gilles Le Bars se retrouve à la fête du village avec Gaël, son ami de toujours. Les jeunes gens finissent la nuit, ivres au bord du lavoir. Au réveil, Gilles est couvert de sang et, à son côté, gît le corps sans vie de Gaël. Accusé du meurtre, trahi par les siens et jeté dans une geôle, il sera miraculeusement sauvé du bagne. Il cherchera à comprendre qui et surtout pourquoi on lui a fait porter ce crime mais surtout pourquoi sa mère l a abandonné lors du procès. Après bien des péripéties, il arrive à Paris pour découvrir le secret de ses origines. En pleine Fronde, alors que le pays est dans la tourmente, il va tenter de retrouver, à défaut de sa fortune, au moins son identité. L auteure : Depuis toujours l écriture accompagne au quotidien Anne-Laure Morata, jeune conseillère en ressources humaines de la région parisienne. Férue d histoire et de littérature, elle nous livre aujourd hui un premier livre dans la veine des grands romans d aventure et de suspense, et un regard historique original sur la période de la Fronde. Une intrigue qui tient en haleine, des personnages attachants, une belle écriture: une réussite de la première à la dernière ligne. (La Liseuse) Anne-Laure Morata Il est assez rare de voir du roman d aventures, et plus généralement de la littérature dite «de genre» proposée dans une sélection de premiers romans. Il parait que ça ne fait pas très sérieux! Encore moins quand on sait qu Anne- Laure Morata est l une des gagnantes d un petit concours de province ayant pour thème les romans historiques. Cette passionnée d Histoire, au terme de trois mois de fructueuses recherches, poussée par son inspiration et son envie d écrire, et largement soutenue par sa famille, a fini par nous pondre une petite merveille, aussi érudite que respectueuse des meilleurs codes du roman d aventures. Ne boudons donc pas notre plaisir

8 R BOI L imposteur / François Marchand: le Cherche Midi, 2009 Un imposteur total court-circuite avec maestria la haute administration française Lorsque le nouveau directeur des relations professionnelles au sein du ministère du Travail, Charles Legrandin, prend ses fonctions en janvier 2001, nul ne soupçonne une quelconque imposture. La carrière de Legrandin a été effectuée à l étranger ; personne ne le connaît au ministère et il aurait même disparu définitivement du bottin administratif si son assassinat quelques jours plus tôt par sa femme n avait eu un témoin : le narrateur qui, un peu forcé au début, puis se prenant au jeu, usurpe froidement la fonction. Le nouveau Legrandin se révèle bien vite performant : prenant conscience de l incroyable absurdité de la vie bureaucratique, il conçoit l idée d installer un vaste système de corruption au profit d un certain nombre d officines patronales. Maître du code du travail, des procédures entre salariés et employeurs, il devient, via son compte bancaire, le passage obligé de toutes les fraudes de la vie économique. Car le narrateur devra, malgré son caractère pacifique, se défendre contre des intrusions non désirées sur sa véritable identité. Quant à celle du vrai Legrandin, et à ses activités réelles avant sa mort prématurée, elle ressurgira pour plonger notre escroc, dont la seule vocation est de fumer des cigares sans être dérangé, dans la confusion. L auteur : François Marchand a passé une quinzaine d années au sein du ministère du Travail, ce qui lui a permis d observer de très près le non-fonctionnement de l État.. Il vit à Paris.» Dans la lignée du Couperet, de Donald Westlake, et du Petit Boulot, de Iain Levinson, le livre est une version française de ces romans américains irrévérencieux qui décrassent les consensus et osent prôner l amoralité... puisque notre monde est amoral. Satire aussi drôle que méchante du (non-)fonctionnement de l Etat, de ses hauts fonctionnaires repus, L Imposteur ne raconte finalement que le déraillement inéluctable de notre société. ( ) ce livre a deux atouts forts : la passion de la stratégie, qu il manie en littérature tel un démiurge, et l immersion dans la fonction publique, qu il dissèque avec un cynisme réjouissant. (Télérama) Commentaires de l auteur : «Le droit du travail a connu depuis une dizaine d années une dévastation sans précédent dans ce pays. Je décris quelques-unes de ces dévastations 35 heures, marchandisage, portage salarial, licenciement de salariés protégés, externalisation et suppression du salariat grâce à des systèmes bidons de franchise ou de gérance-mandat, détachement transnational frauduleux de travailleurs, mais il y a bien pire que cela. Comme je voulais faire un roman, et en aucun cas un pamphlet, je n ai pas dressé un panorama exhaustif de la situation et ai surtout ajouté l idée de la corruption. Dans la réalité, la haute administration en question avalise les dévastations par inertie ou pour des renvois d ascenseur, des stratégies de carrière. Dans le secret des bureaux. Sans apparemment qu il y ait des valises de billets. Mais je précise que mon livre ne fait pas de leçon de morale ; il a surtout pour but de faire rire de l absurdité de la vie.»(bibliosurf.com/interview-de-francois-marchand)»une dénonciation assez forte et noire de l absurdité des rouages bureaucratiques et de ses dérives. Si l humour noir de l auteur fait merveille dans ce premier roman hilarant, il ne faut le lire qu au deuxième degré, sinon gare aux grincements de dents.une occasion en tous cas de relire Westlake, (Le Couperet, tourné par Costa-Gavras en 2005) disponible à la Mediathèque. Et dans un autre genre le célèbre essai «Bonjour paresse» de Corinne Maier.

9 R JOU Kart / Frédéric Junqua.- Paris : Léo Scheer, p. ; 21 x 14 cm.- (Laureli). Dans le métro parisien, un jeune homme assiste à la mort d une jeune femme, poussée sur les rails. Accusé d être l auteur du crime, il va subir pendant plusieurs jours tortures, emprisonnement et violences de toutes sortes avant d être conditionné à la barbarie et envoyé aux confins de la ville pour chasser les animaux : «Les animaux sont des êtres humains qui se privent de langage et retournent à un état premier imaginaire, plus encore, littéraire, car les règles qu ils s imposent proviennent de textes ou de films, tous du siècle précédent.». Efficace dans la traque, le jeune homme grimpe les échelons, entraînant avec lui Kart, un être faible et transparent. Jusqu au moment où il s enfuit, disparaît et ré-apprend l humanité, jusqu à risquer sa vie pour témoigner son amour à Kart, condamné à mort. «Kart fait partie de ces œuvres à part, dérangeantes et incroyablement puissantes. Un voyage étourdissant et sensoriel dans l expérience d un homme qui, loin de chercher à fuir sa terrible réalité, est résolu à s y engager le plus possible. De l absurde à la violence, Kart est un voyage cauchemardesque, purement émotionnel, débordant de vie» (Fluctuat.net) «Kart apparaît comme un roman violent et sombre, marqué très fortement par une écriture très particulière, qui pourra gêner certains lecteurs. Ce travers est regrettable, d autant plus qu il ressort de Kart des images fortes et poignantes sur l horreur qui peut être instituée par ces régimes. Notamment sa découverte d enfants aux yeux percés utilisés comme appât pour l attirer et le mettre à la merci d une milice à sa recherche. D autant plus que même si le thème du régime dictatorial n a rien d original, Frédéric Junqua parvient à ne pas tomber dans une pâle copie d un 1984 moderne» (Léa, sur Discordance) «L originalité du livre tient aussi dans l atmosphère que fait naître l auteur. Dans les cités crépusculaires de ces dictatures techno, la musique, la drogue, le sexe composent un paysage trash, où les actes les plus cruels deviennent le pain quotidien des bourreaux et des victimes... C est aussi une fiction traversée d images fulgurantes, de scènes cruelles, avec, au sein des forêts ou au bord de l océan, de clairières ou de plages apaisées. L intensité de la narration reste cependant proche du maximum tout au long de ces pages inspirées, où coule un «sang métal» qui situe assez bien l esthétique de Frédéric Junqua. Un pari audacieux, tenu, et servi par une écriture virtuose, qui fait de ce premier roman, qui demande beaucoup à son lecteur, un des plus aboutis de cette rentrée.» (Alain Nicolas, L Humanité) Extrait : Je participe à ma première chasse alors que je ne suis encore qu une fraîche recrue. Je porte les insignes du rang le plus infime de la hiérarchie, un uniforme bien coupé, ne me rappelle pas les circonstances de mon embrigadement, ressens un confort moral précis. À vingt-deux ans, je suis aisément le plus âgé de ma troupe et l on m y considère soit comme un attardé soit comme un modèle. Un message assez clair pour ce court roman d atmosphère courageux et puissant : Dans une société post apocalyptique, comment un homme transformé en machine à tuer se ré-humanise. Toutefois, âmes sensibles s abstenir. Images fortes et descriptions sans concessions. Et il faudra faire un effort pour accepter le style de l auteur. Un roman qui a été retenu pour le prochain Prix Wepler.

10 R DAN La tangente / Amina Danton.- Paris : Gallimard, p. ; 21 x 14 cm.- (Blanche). La narratrice, née dans les années 1970, a passé son enfance auprès d une mère envahissante et négative. A l adolescence, l univers mental de la jeune fille sage se dérègle. Elle devient obèse, se réfugie dans la lecture, engage une correspondance avec un écrivain qu elle finit par rencontrer, Pierre R. L écrivain ne perçoit pas l être humain caché sous l épaisseur de la graisse. «La narratrice est jeune et cultivée. Fascinée par un texte, La vie rêvée, elle écrit à son auteur Pierre R. Ils se rencontrent et là si elle l a séduit par des mots, elle le repousse par son corps obèse. Sa vie bascule vers un objectif, se rendre fascinante, comme Nadja l héroïne d André Breton et pour cela s invente un personnage Genica. Genica, la séductrice devenue mince, belle attire les hommes que la narratrice accueille dans son lit mais continue d avoir un seul but capter le regard de l écrivain sans qui elle n existe pas. Elle a eu un parcours chaotique, douloureux : «la vie est une tartine de merde». Attirée par l image, la narratrice rentre à l Idhec, filme une histoire de personnages agissant comme des ombres dans la ville ou le désert sans reconnaissance humaine. Rassurez-vous cette histoire racontée avec humour, une distance qui rend le lecteur complice de ses aventures est délicieusement ironique. Un premier roman très inspiré de Nadja ou d héroïnes de Duras. (Dominique Paschal) Le livre que l on aura pas fini de relire car tellement riche en réflexions sur l importance des apparences (souvent trompeuses), la poursuite de nos rêves et la fragilité des sentiments humains.( ) Certes, pour l héroïne commence le combat contre elle, elle se crée un personnage de Génica, femme fatale, idéale, belle pour retrouver Pierre R. Mais ne va-t-elle au devant d autres déceptions? Ce livre pose des questions essentielles de notre société obnubilée par les apparences, la fausseté des relations humaines. Les combats, les remises en cause de nos existences... Cioran avait raison de citer dans son fabuleux livre «de l inconvénient d être né «Certains ont des malheurs. D autres, des obsessions. Lesquels sont le plus à plaindre?.» (Lire l excellente critique de Sab la Challandaise sur Sablachallandaise ) Extraits :Au premier regard qu il pose sur elle, elle sait. Elle sait qu il ne s attendait pas à se retrouver face à un gros bébé joufflu. Et quand il lui dit au revoir sur le boulevard Montparnasse, elle jure de ne plus jamais revivre cet abandon, cette solitude où il la laisse. Oui, elle se jure, en le regardant disparaître, de devenir belle. C est ainsi que naît Génica. ( )«Le rêve qui avait pris ma vie était toute ma vie. Sans Génica, sans Pierre R au firmament de mes jours, elle aurait été soudain fauchée par l absurdité. L absurdité était pour moi une chose très réelle, très menaçante, qui pouvait tomber du ciel comme de la grêle et bousiller les récoltes. Mais si je ne savais pas me mettre nue, Génica n existerait pas totalement, elle ne pouvait pas convaincre l écrivain. En m abritant derrière elle, je creusais ma tombe. Mais je voulais qu elle existe. Je n allais tout de même pas redevenir une grosse fille abandonnée sur son trottoir. J étais devant Serve pour me muscler, pour avoir la force de revenir un jour dans la vie de Pïerre R.

11 Un premier roman psychologique, non autobiographique, qui décline d une façon originale, plus émouvante que révoltée, le thème, devenu assez classique de «la grosse». Se transformer en prédatrice dans le seul but de revivre une passion ancienne et déçue Un roman au style assez sophistiqué qui nous dépeint la vie d une femme qui peine à s incarner. Lire aussi «Mais tu t es vue, Lulu» de Françoise Fraioli (premier roman 2005) R ICA Les lits en diagonale / Anne Icart.- Paris : R. Laffont, Pour son premier roman Anne Icart nous parle du héros de son enfance : son frère Philippe. Comme toutes les petites filles, elle vouait une admiration sans borne pour ce grand frère de cinq ans son aîné, mais à 7 ans, Anne comprend que son frère est différent des autres, qu il ne sera jamais normal et qu elle devra toujours le protéger. Dans Les lits en diagonale, récit autobiographique, Anne Icart parle donc des liens qui unissent les frères et sœurs quand l un des deux est handicapé mental : l admiration, l envie de protéger, la honte, le rejet, la jalousie mais aussi l incapacité d admettre que l on fera mieux que ce frère qui ne deviendra jamais vraiment adulte. Ce récit, Anne l adresse à son frère et toute la narration s effectue donc à la deuxième personne Il a cinq ans de plus qu elle, ils dorment dans la même chambre, leurs lits en diagonale, et il est son grand frère adoré, son héros. Anne a à peine sept ans» l âge de raison» quand sa mère lui dit que Philippe est malade, et qu il ne guérira pas. Elle ne comprend pas tout, elle est trop petite, mais elle reçoit l essentiel, de plein fouet : elle comprend qu il faudra toujours veiller sur lui. Ne jamais le laisser seul. L aimer plus fort que les autres. De ce jour, elle va grandir le cœur accroché à son frère,» son héros aux ailes brisées «, handicapé mental à cause d une césarienne faite trop tard lors de sa naissance. Comme des instantanés ultrasensibles de leurs vies, les souvenirs affluent, mêlant passé et présent, parfois cruels et douloureux, le plus souvent tendres et joyeux, voire cocasses. Et avec eux des sentiments extrêmement forts, le désir sauvage de protéger, la honte, le remords, la rage impuissante, la culpabilité, la peur, la difficulté à construire sa vie à soi, à aimer d autres hommes mais surtout l amour, cet amour plus fort que les autres.». Portée par une écriture lumineuse, l émotion vous prend dès les premières pages et vous mène d une traite jusqu à la dernière ligne de ce récit aussi fort que bref : c est rare (Editeur) Extrait : Je me tiens debout à côté de Maman, mais je suis trop petite, je ne vois pas l évier. Je ne vois que la fenêtre au-dessus, et le ciel et le profil de maman. Et le monticule de mousse. Elle me parle. Comme à une grande, c est ce qu elle dit. J ai l âge de raison maintenant. Elle dit aussi que tu n es pas comme les autres enfants, que tu es malade et que tu as besoin qu on s occupe davantage de toi. Moi, je crois que tu as un rhume, comme moi parfois, et qu on va faire venir le docteur Viterbo, et qu il va te guérir. Il me guérit bien, même si je ne veux pas enlever ma culotte quand il veut m ausculter. Ça le fait beaucoup rire. Donc ce n est pas grave. Un court roman psychologique, bourré de souvenirs, de cartes postales, de souvenirs de vacances, mais avec aussi des moments de forte émotion. On aime ou pas. Ce qui est certain, c est que le roman, que l on sait être autobiographique, recèle une véritable sincérité et ne tombe pas dans le pathos larmoyant. L auteure ne cherche pas à racoler le lecteur en le faisant s apitoyer sur son sort.

12 R LEG La peine du menuisier / Marie Le Gall.- Paris : Phébus, 2009, 280 p. Marie, née dans le Finistère des années 1950, vit entourée de son père, ouvrier à l arsenal de Brest, muré dans le silence, sa mère Louise et sa grand-mère Mélie, figées dans un deuil éternel, et sa sœur aînée, Jeanne, simple d esprit et sujette à des accès de rage. Elle se construit au milieu des non-dits et tente de percer le mystère qui entoure son ascendance. Un Premier roman qui décrypte l échec d une relation père-fille. La narratrice est née sur le tard dans une famille où elle n était pas la bienvenue. Nous sommes en Bretagne dans les années 50. Entourée d une sœur souffrant d un handicap mental, d une mère triste et d un père peu causant (surtout avec elle), son enfance est d une monotonie à mourir. La seule personne un peu gaie qu elle côtoie est sa grand-mère Mélie. Pour s occuper, Marie s évade par les livres, regarde inlassablement une photo accrochée au mur : celle d un jeune enfant, le frère de sa mère, mort alors qu il était enfant. La mort l obsède, notamment celle des enfants. Ce livre relate les souvenirs d enfance de la narratrice, mais il serait bien réducteur de limiter ce livre à un recueil de souvenirs car c est bien plus que cela. Marie relate avec pudeur et douleur la longue enquête familiale qui l a conduite à la découverte des lourds secrets du «Menuisier» (elle ne le nomme qu ainsi). Cette quête fut difficile mais elle était vitale.. Il lui fallait connaître l histoire de sa famille. ( )Les regrets, exprimés ou sous-entendus, rendent le récit profondément émouvant. Marie s en veut de n avoir rien tenté pour aller vers son père, refusant même de répondre aux tentatives de rapprochement qu il manifestait vers la fin de sa vie. Il n a peut-être pas su qu elle l aimait, ça la rend inconsolable. C est une lecture prenante et très éprouvante. L écriture est d une grande finesse, les mots d une justesse incroyable. C est un très beau livre dans lequel bon nombre d entre nous se retrouveront. (Sylire) Au total, au-delà de la description d un destin individuel, et de l impossibilité d une rencontre, c est un ouvrage que l on pourrait aussi décrire comme un roman sur les silences, les secrets de famille...mais aussi sur une époque, et sur la Bretagne, extrêmement présente, notamment dans le choix des mots.

MEDIATHEQUE MICHEL-NICOLAS

MEDIATHEQUE MICHEL-NICOLAS MEDIATHEQUE MICHEL-NICOLAS Deuxième Sélection Septembre 2009 PREMIERS ROMANS 2009 2 livraison, septembre R MOR L'héritier des pagans / Anne-Laure Morata.- Paris : Ed. du Masque, 2009.- 285 p. ; 18 x 11

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit.

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit. Lola Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin www.majuscrit.fr www.majuscrit.fr Marcus Papa Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

Les 100 plus belles façons. François Gagol

Les 100 plus belles façons. François Gagol Les 100 plus belles façons d'aimer François Gagol Les 100 plus belles façons d Aimer François Gagol François Gagol, 2003. Toute reproduction ou publication, même partielle, de cet ouvrage est interdite

Plus en détail

Origines possibles et solutions

Origines possibles et solutions Ne plus avoir peur de vieillir «Prends soin de ton corps comme si tu allais vivre éternellement, Prends soin de ton âme comme si tu allais mourir demain.» Introduction Ce petit document est la résultante

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS Je suis une poupée dans une maison de poupée. Un jour j ai quitté mari et enfants, pourquoi? je ne sais plus très bien. À peine le portail s était-il refermé derrière

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

Manque de reconnaissance. Manque de contrôle

Manque de reconnaissance. Manque de contrôle CONTRE-VALEURS 7 octobre 2014 Les contre-valeurs représentent ce que l on cherche à fuir. Elles nous motivent négativement en ce sens où elles incarnent des situations que nous évitons ou que nous cherchons

Plus en détail

Quelqu un qui t attend

Quelqu un qui t attend Quelqu un qui t attend (Hervé Paul Kent Cokenstock / Hervé Paul Jacques Bastello) Seul au monde Au milieu De la foule Si tu veux Délaissé Incompris Aujourd hui tout te rends malheureux Si tu l dis Pourtant

Plus en détail

Souvenir de la nuit du 4 1

Souvenir de la nuit du 4 1 SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 2 : SOUVENIR DE LA NUIT DU 4 1 / 5 Souvenir de la nuit du 4 1 Conforme aux nouvelles dispositions de l épreuve du nouveau brevet des collèges [...] Est-ce que ce n est pas

Plus en détail

Parent avant tout Parent malgré tout. Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille.

Parent avant tout Parent malgré tout. Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille. Parent avant tout Parent malgré tout Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille. Edition: Addiction Suisse, Lausanne 2012 Que vous soyez directement concerné-e ou que

Plus en détail

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Estime de soi MOI Affirmation de soi AUTRES Confiance en soi ACTION Contexte Règles fondamentales de la communication 1) On ne peut pas décider, par

Plus en détail

Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie.

Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie. Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie. Sarah CAILLOT, Psychologue Réseau Breizh IMC- Pôle MPR St-Hélier (Rennes)- Journée Inter-régionale

Plus en détail

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à :

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à : Ma vie Mon plan Cette brochure est pour les adolescents(es). Elle t aidera à penser à la façon dont tes décisions actuelles peuvent t aider à mener une vie saine et heureuse, aujourd hui et demain. Cette

Plus en détail

Concours AEFE Paroles de Presse Edition 2015

Concours AEFE Paroles de Presse Edition 2015 Concours AEFE Paroles de Presse Edition 2015 Cette année, dans le cadre du concours Parole de Presse, la classe de CE2 de M. Sébastien Allaire de la Petite Ecole d Hydra d Alger (école d Entreprise du

Plus en détail

L auteure. L illustrateur

L auteure. L illustrateur Nouveauté jeunesse L histoire Dans le centre historique de Milan, Emma, dix ans, habite avec ses parents et son chat dans un immeuble ancien qui renferme un jardin secret. Son souhait le plus cher est

Plus en détail

N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011

N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011 N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE L article choisi de la semaine : Es-tu plutôt roman, BD, conte ou poésie? FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE ACTIVITE 1 : JE ME RAPPELLE Voici

Plus en détail

5 à 8 ans. N oublie pas de te laver les dents! de Philippe Corentin. Amorce

5 à 8 ans. N oublie pas de te laver les dents! de Philippe Corentin. Amorce 5 à 8 ans Amorce «Ça a quel goût, une petite fille? demande le bébé crocodile. Écœurant et sucré», lui répond son papa Pour en être certain, bébé croco part en expédition chez sa jeune voisine. Elle est

Plus en détail

5 clés pour plus de confiance en soi

5 clés pour plus de confiance en soi ASSOCIATION JEUNESSE ET ENTREPRISES Club SEINE-ET- MARNE 5 clés pour plus de confiance en soi Extrait du guide : «Vie Explosive, Devenez l acteur de votre vie» de Charles Hutin Contact : Monsieur Jackie

Plus en détail

Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE

Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE PARTIE 1 Complétez les pointillés par une des réponses ci-dessus de manière que les phrases obtenues

Plus en détail

Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 PAU 2015 Criteris de correcció ALERTE AUX «BIG MOTHERS»

Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 PAU 2015 Criteris de correcció ALERTE AUX «BIG MOTHERS» Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 SÈRIE 2 Comprensió escrita ALERTE AUX «BIG MOTHERS» 1. Oui, leur utilisation augmente progressivement. 2. Pour savoir si sa fille est rentrée à l heure prévue.

Plus en détail

001_004_VIVRE.qxd 21/07/2008 15:35 Page 1 Vivre avec soi

001_004_VIVRE.qxd 21/07/2008 15:35 Page 1 Vivre avec soi Vivre avec soi Du même auteur aux Éditions J ai lu Papa, maman, écoutez-moi vraiment, J ai lu 7112 Apprivoiser la tendresse, J ai lu 7134 JACQUES SALOMÉ Vivre avec soi Chaque jour... la vie Les Éditions

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document La rue Grandir, qu est-ce que cela signifie vraiment? Un jeune qui a vécu isolé dans les rues de Paris témoigne. Cette fiche pédagogique propose de découvrir une réalité peu connue de la France d aujourd

Plus en détail

AMÉLIE NOTHOMB. Tuer le père ROMAN ALBIN MICHEL

AMÉLIE NOTHOMB. Tuer le père ROMAN ALBIN MICHEL AMÉLIE NOTHOMB Tuer le père ROMAN ALBIN MICHEL Éditions Albin Michel, 2011. ISBN : 978-2-253-17415-8 1 re publication LGF. «L obstination est contraire à la nature, contraire à la vie. Les seules personnes

Plus en détail

TOUS MALADES! (Texte de M.-A. Ard) - Le Médecin : -----------------------------------------------------------------------------

TOUS MALADES! (Texte de M.-A. Ard) - Le Médecin : ----------------------------------------------------------------------------- L ATELIER du COQUELICOT 1 «Spectacle marionnettes», juillet 2015 TOUS MALADES! (Texte de M.-A. Ard) Personnages : - Le Médecin : -----------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Journée sans maquillage : une entrevue entre ÉquiLibre et ELLE Québec

Journée sans maquillage : une entrevue entre ÉquiLibre et ELLE Québec Journée sans maquillage : une entrevue entre ÉquiLibre et ELLE Québec Cette semaine, Fannie Dagenais, la directrice générale d ÉquiLibre, et Louise Dugas, la rédactrice en chef reportage, culture et style

Plus en détail

Poèmes. Même si tu perds, persévère. Par Maude-Lanui Baillargeon 2 e secondaire. Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère

Poèmes. Même si tu perds, persévère. Par Maude-Lanui Baillargeon 2 e secondaire. Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère Poèmes École : Polyvalente de Normandin Commission scolaire : Du Pays des Bleuets Même si tu perds, persévère Par Maude-Lanui Baillargeon Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère Ne

Plus en détail

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.com et Pony Production mise en scène : Stéphanie Marino Texte et Interprètation : Nicolas Devort Résumé Colin fait sa rentrée dans un nouveau collège. Pas

Plus en détail

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants Lorsqu une personne chère vit avec la SLA Guide à l intention des enfants 2 SLA Société canadienne de la SLA 3000, avenue Steeles Est, bureau 200, Markham, Ontario L3R 4T9 Sans frais : 1-800-267-4257 Téléphone

Plus en détail

FICHE PÉDAGOGIQUE -Fiche d enseignant-

FICHE PÉDAGOGIQUE -Fiche d enseignant- FICHE PÉDAGOGIQUE -Fiche d enseignant- o Thème : o Objectifs pédagogiques : o Nievau : o Public : o Durée : o Matériel nécessaire : o Source : o Disposition de la classe : travail avec le livre Et si c

Plus en détail

Le jogging d écriture

Le jogging d écriture Le jogging d écriture Ce projet, intitulé «jogging d écriture» d après une pratique québécoise s inscrit dans une pratique d ateliers d écriture. La pratique d ateliers d écriture doit se concevoir à partir

Plus en détail

QUELQUES MOTS SUR L AUTEURE DANIELLE MALENFANT

QUELQUES MOTS SUR L AUTEURE DANIELLE MALENFANT Activité pédagogique autour du roman, de Danielle Malenfant ISBN 978-2-922976-38-0 ( 2013, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités autour du roman RÉSUMÉ DU

Plus en détail

V3 - LE PASSE COMPOSE

V3 - LE PASSE COMPOSE CM1 V.3 LE PASSE COMPOSE DE L INDICATIF Il s agit de mettre en évidence la conjugaison des verbes en «er», en «ir-iss» des verbes être, avoir, faire, prendre, aller, pouvoir. On mettra en évidence le fait

Plus en détail

Séance 1 - Classe de 1 ère. Cours - Application Introduction à la typologie et à l analyse des figures de style

Séance 1 - Classe de 1 ère. Cours - Application Introduction à la typologie et à l analyse des figures de style Séance 1 - Classe de 1 ère Cours - Application Introduction à la typologie et à l analyse des figures de style I) Rappel définition d une figure de style A) Définition d une figure de style. - Le langage

Plus en détail

Nom : Prénom : Date :

Nom : Prénom : Date : J observe le livre dans son ensemble, je le feuillette et je réponds aux 1) Je complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Collection Genre 2) Qui

Plus en détail

Trait et ligne. La ligne avance, Elle indique une direction, Elle déroule une histoire, Le haut ou le bas, la gauche et la droite Une évolution.

Trait et ligne. La ligne avance, Elle indique une direction, Elle déroule une histoire, Le haut ou le bas, la gauche et la droite Une évolution. Trait et ligne I La ligne me fascine. Le trait qui relie ou qui sépare Qui déchire le néant et marque une trace Qui me fait entrer dans l univers des signes. La ligne avance, Elle indique une direction,

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer Découverte Complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Que voit- on sur la 1 ère page de couverture? C est l histoire q d un poisson q d une souris

Plus en détail

Conseil général du Lot. Le Conseil général, plus proche de vous, plus solidaire.

Conseil général du Lot. Le Conseil général, plus proche de vous, plus solidaire. Conseil général du Lot é t e r p o La pr chez l enfant s n a 6 à 0 de Le Conseil général, plus proche de vous, plus solidaire. La propreté, cela ne s apprend pas! Maman, je vais certainement te surprendre,

Plus en détail

La diablesse et son enfant (Étude réalisée par C. Blanchard, CPC Contres)

La diablesse et son enfant (Étude réalisée par C. Blanchard, CPC Contres) La diablesse et son enfant (Étude réalisée par C. Blanchard, CPC Contres) Auteur Marie Ndiaye Nadja Mouche de l école des loisirs, 39 pages, 2002 niveau 2 Mots clés : Différences, enfants, handicap, rumeur

Plus en détail

Laurent Bérubé, S.C.

Laurent Bérubé, S.C. ANNEXE II La mission aujourd hui Chapitre provincial, 3 e session 18 avril 2009 L ADOLESCENCE Laurent Bérubé, S.C. I. Profil «Ce qu il y a d émouvant avec les adolescents, c est que tout ce qu ils font,

Plus en détail

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent 1 Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent Mini livre gratuit Sherpa Consult Bruxelles, Mai 2012 Tous droits de reproduction, d'adaptation et de traduction

Plus en détail

LEARNING BY EAR. Sécurité routière EPISODE 4 : «Permis de conduire»

LEARNING BY EAR. Sécurité routière EPISODE 4 : «Permis de conduire» LEARNING BY EAR Sécurité routière EPISODE 4 : «Permis de conduire» Auteur : Victoria Averill Editeurs : Johannes Beck, Katrin Ogunsade Correction : Martin Vogl Traduction : Aude Gensbittel Personnages

Plus en détail

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée.

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée. PRÉSCOLAIRE Enfants qui chantent Une tête remplie d idées Qui me permet de rêver Qui me permet d inventer Imagine. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà

Plus en détail

Sommaire DITES-MOI UN PEU

Sommaire DITES-MOI UN PEU 168 Sommaire L amour....................................page 5 Les superstitions...............................page 13 La gastronomie...............................page 23 L argent....................................page

Plus en détail

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE Fiche n 1 : Les 4 types de texte Fiche n 2 : La situation d énonciation 1- Le texte narratif qui sert à raconter 2- Le texte descriptif qui sert à faire voir 3- Le texte explicatif qui sert à faire comprendre

Plus en détail

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL Répondez aux questions suivantes : 1. Où habitez-vous? 2. Quand êtes-vous arrivé à Paris? 3. Quelle est votre profession? Complétez les phrases : 1. Je ne (être) pas français. 2. Je (parler) un peu le

Plus en détail

Macmine et ses bons compagnons. CCéélleessttiinn

Macmine et ses bons compagnons. CCéélleessttiinn Macmine et ses bons compagnons CCéélleessttiinn Il était une fois une petite ambulance très intelligente. Elle vivait dans une petite maison en paille. Elle s amusait drôlement avec les autres voitures,

Plus en détail

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital.

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital. 27 juin 2015 Le partage est un élément vital. Notre démarche Notre chemin Dans un premier temps, nous sommes partis de mots qui expriment ce qui est essentiel pour nous, indispensable pour bien vivre.

Plus en détail

C est dur d être un vampire

C est dur d être un vampire C est dur d être un vampire 1/6 Pascale Wrzecz Lis les pages 5 à 8. Tu peux garder ton livre ouvert. 1 Retrouve les mots dans ta lecture et complète les cases. C est une histoire de. Prénom du héros ;

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici».

Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici». 1. Apprenez à votre enfant la Règle «On ne touche pas ici». Près d un enfant sur cinq est victime de violence sexuelle, y compris d abus sexuels. Vous pouvez empêcher que cela arrive à votre enfant. Apprenez

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

Problèmes de rejet, de confiance, d intimité et de loyauté

Problèmes de rejet, de confiance, d intimité et de loyauté Chapitre 7 Problèmes de rejet, de confiance, d intimité et de loyauté Il y a en moi un désir profond d avoir une relation longue et pleine de sens avec quelqu un, mais cela me fait peur, parce que si vous

Plus en détail

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE 52 INSIDE Un autre regard sur Michel R. WALTHER Directeur général de la Clinique de La Source Directeur général de la Clinique de La Source, Michel R. Walther est né en 1949 au Maroc de parents suisses.

Plus en détail

Alex Beaupain. Chanson. Plus de peur que de mal

Alex Beaupain. Chanson. Plus de peur que de mal Chanson Alex Beaupain Plus de peur que de mal Au premier toboggan 1 Déjà tu savais bien Les risques que l on prend Les paris 2 que l on tient Voler chez le marchand À vélo sans les mains Tirer 3 sur cette

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2014 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text M: Bonjour Yasmine. Ça va? F: Ah bonjour! Oui, ça va bien. Écoute, ce weekend

Plus en détail

Institut Supérieur des Langues Université de Damas

Institut Supérieur des Langues Université de Damas Institut Supérieur des Langues Université de Damas Texte 1: Chère Josette, Il a de grands yeux bleus et une mèche blonde qui lui tombe sur le front. Il s appelle Alain, Alain et Aline, c est joli, n est-ce

Plus en détail

Elisabeth Vroege. Ariane et sa vie. Roman. Editions Persée

Elisabeth Vroege. Ariane et sa vie. Roman. Editions Persée ARIANE ET SA VIE Elisabeth Vroege Ariane et sa vie Roman Editions Persée Ce livre est une œuvre de fiction. Les noms, les personnages et les événements sont le fruit de l imagination de l auteur et toute

Plus en détail

Réactions de deuil des enfants

Réactions de deuil des enfants Le deuil et ses effets 91 Réactions de deuil des enfants Rôle des parents en assistant les enfants dans le deuil Les enfants n ont pas la force émotionnelle de faire seuls leur deuil. Ils ont besoin de

Plus en détail

Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus

Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus Chers fidèles du Christ, Chers séminaristes, La fête de Sainte Thérèse de l Enfant Jésus, patronne de votre séminaire, permet chaque

Plus en détail

LA BALADE DE LA PETITE BALLE JAUNE

LA BALADE DE LA PETITE BALLE JAUNE LA BALADE DE LA PETITE BALLE JAUNE C est l histoire d une balle jaune en mousse. Coralie Guye et Hubert Chèvre. Avec la participation des élèves. Octobre 2011 Un beau matin d automne......notre classe

Plus en détail

Cours de Leadership G.Zara «LEADERSHIP»

Cours de Leadership G.Zara «LEADERSHIP» «LEADERSHIP» Est-il possible de DÉVELOPPER LES COMPÉTENCES DE LEADERSHIP? PROGRAMME DU COURS 1. Introduction 2. Les fondamentaux du Leadership 3. Valeurs, attitudes et comportements 4. Les 10 devoirs du

Plus en détail

NOUVEAU TEST DE PLACEMENT. Niveau A1

NOUVEAU TEST DE PLACEMENT. Niveau A1 NOUVEAU TEST DE PLACEMENT Compréhension écrite et structure de la langue Pour chaque question, choisissez la bonne réponse parmi les lettres A, B, C et D. Ne répondez pas au hasard ; passez à la question

Plus en détail

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e 1O e 2O e 3O e La fleur du soleil : 4O e 5O e 6O e Originaire du Pérou et introduite en Europe à la fin du 17e siècle, le tournesol est une plante qui porte merveilleusement son nom puisqu elle se tourne

Plus en détail

Rencontre avec Younil par Bouba Tabti-Mohammedi

Rencontre avec Younil par Bouba Tabti-Mohammedi NOUVEAUTÉ Entretien Rencontre avec Younil par Bouba Tabti-Mohammedi Younil, L œil du chacal. Alger : Éditions Barzakh, 2000. Nous avons rencontré à Alger, où elle est née en 1965, où elle est allée à l

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS Strasbourg, 17 février 2010 [cdcj/cdcj et comités subordonnés/ documents de travail/cj-s-ch (2010) 4F final] CJ-S-CH (2010) 4F FINAL GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH)

Plus en détail

Paye Bah. Ibrahim Touré

Paye Bah. Ibrahim Touré Mon pays est immense comme un continent A cause de la guerre, les gens sont mécontents. La guerre a tout détruit au nord Personne n ose sortir dehors Même les ampoules la nuit ne s allument plus Le jour

Plus en détail

De l idée au livre Expérience d un auteur, conseils d un éditeur

De l idée au livre Expérience d un auteur, conseils d un éditeur La Master Class de Grégoire Solotareff, auteur-illustrateur et responsable de la collection Salon du livre - mars 2015 De l idée au livre Expérience d un auteur, conseils d un éditeur Mon expérience d

Plus en détail

JE CHLOÉ COLÈRE. PAS_GRAVE_INT4.indd 7 27/11/13 12:22

JE CHLOÉ COLÈRE. PAS_GRAVE_INT4.indd 7 27/11/13 12:22 JE CHLOÉ COLÈRE PAS_GRAVE_INT4.indd 7 27/11/13 12:22 Non, je ne l ouvrirai pas, cette porte! Je m en fiche de rater le bus. Je m en fiche du collège, des cours, de ma moyenne, des contrôles, de mon avenir!

Plus en détail

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 Salut! Est-ce que tu as un bon copain? Un meilleur ami? Est-ce que tu peux parler avec lui ou avec elle de tout? Est-ce

Plus en détail

Texte à reconstituer : un passage de La Mère aux monstres de Maupassant

Texte à reconstituer : un passage de La Mère aux monstres de Maupassant Texte à reconstituer : un passage de La Mère aux monstres de Maupassant Construire le plan : fixer l ordre des événements, fixer l ordre de la narration Pour ne pas vous perdre dans votre histoire, demandez-vous

Plus en détail

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE!

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! rétablissement et psychose / Fiche 1 JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! JJérôme s énerve : «Je ne suis pas psychotique! Vous ne dites que des conneries! Je suis moi, Jérôme, et je ne vois pas le monde comme vous,

Plus en détail

Choisir et décider ensemble

Choisir et décider ensemble Choisir et décider ensemble Catherine Ollivet Présidente de l'association France Alzheimer 93, coordinatrice du groupe de réflexion et de recherche "éthique et vieillesse", Espace éthique/ap-hp, membre

Plus en détail

Correction sujet type bac p224

Correction sujet type bac p224 Correction sujet type bac p224 Tragique : ne peut pas échapper à son destin. Pathétique : inspire la compassion, la pitié du lecteur envers le personnage. Poignant. Méthode : Pour la question, être synthétique,

Plus en détail

Blessure : LA TRAHISON - Masque : de contrôlant Structure de caractère : Psychopathe

Blessure : LA TRAHISON - Masque : de contrôlant Structure de caractère : Psychopathe Po/Gi Blessure : LA TRAHISON - Masque : de contrôlant Structure de caractère : Psychopathe 1. Trahison Cesser d être fidèle à quelqu un ou à une cause ; livrer quelqu un. 2. Réveil de la blessure Entre

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Rien n est grave, car tout est grave

Rien n est grave, car tout est grave Rien n est grave, car tout est grave La vision de la vie par un handicap ou une situation désavantageuse, mais qui montre les points positifs pas forcément évoqués. On peut voir que rien n est tout blanc

Plus en détail

Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Tétanisés par la spirale de la violence? Non! MERCREDI DES CENDRES B Frère Antoine-Emmanuel Jl 2, 12-18 ; Ps 50 2 Co 5, 20 6,2 ; Mt 6, 1-6.16-18 18 février 2015 Sanctuaire du Saint Sacrement, Montréal Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Plus en détail

Ne vas pas en enfer!

Ne vas pas en enfer! Ne vas pas en enfer! Une artiste de Corée du Sud emmenée en enfer www.divinerevelations.info/pit En 2009, une jeune artiste de Corée du Sud qui participait à une nuit de prière a été visitée par JésusChrist.

Plus en détail

La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles

La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles RWANDA NEWS AGENCY GRANDS LACS HEBDO La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles Tuesday, 05 March 2013 17:49 by Gakwaya André La Fondatrice de l Edition Bakame au Rwanda

Plus en détail

VAGINISME. Quelques pistes pour avancer?

VAGINISME. Quelques pistes pour avancer? VAGINISME Quelques pistes pour avancer? Vaginisme Pendant longtemps, pénétration vaginale quasi impossible car trop douloureuse : brûlures. Et même pas de nom pour ça. Un jour : un mot. VAGINISME. Vaginisme

Plus en détail

Rappels. Prenons par exemple cet extrait : Récit / roman

Rappels. Prenons par exemple cet extrait : Récit / roman Les genres littéraires d un texte (1) Rappels Les genres littéraires sont une classifi cation qui permet de distinguer les textes en fonction de certaines caractéristiques d écriture. Voici les principaux

Plus en détail

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas LIVRET DE VISITE musée des beaux-arts de Nancy place Stanislas Autoportraits du musée d Orsay L exposition Au fil du temps Bienvenue au Musée des Beaux-Arts de Nancy! Les tableaux que tu vois ici viennent

Plus en détail

concours sois intense au naturel

concours sois intense au naturel concours sois intense Tu veux participer? Rends-toi sur le site, réponds au jeu-concours et cours la chance de gagner le grand prix, d une valeur approximative de 2 000 $, ou encore l une des nombreuses

Plus en détail

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI Durant 3 semaines j étais { Hiratsuka, près de Yokohama où j allais tous les jours au lycée. Ma famille d accueil se composait du père, de la mère, de ma

Plus en détail

POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS?

POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS? POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS? Pourquoi vivons-nous des émotions? Voilà une excellente question! Avez-vous pensé: «Les émotions nous rendent humains» ou : «Elles nous permettent de sentir ce qui

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur.

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur. AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Guide Confiance en soi

Guide Confiance en soi Guide Confiance en soi Phase Être en relation avec soi Guide.Confiance-juillet 2014.doc 27-07-14 Ce document, créé par ÉCOUTE TON CORPS, est destiné pour votre usage personnel seulement. Seuls nos diplômés

Plus en détail

LIVRET PÉDAGOGIQUE AUTOUR DE L OUVRAGE UNE BANDE DESSINÉE DE LOÏC DAUVILLIER, MARC LIZANO & GREG SALSEDO, PUBLIÉE AUX ÉDITIONS DU LOMBARD.

LIVRET PÉDAGOGIQUE AUTOUR DE L OUVRAGE UNE BANDE DESSINÉE DE LOÏC DAUVILLIER, MARC LIZANO & GREG SALSEDO, PUBLIÉE AUX ÉDITIONS DU LOMBARD. LIVRET PÉDAGOGIQUE AUTOUR DE L OUVRAGE UNE BANDE DESSINÉE DE LOÏC DAUVILLIER, MARC LIZANO & GREG SALSEDO, PUBLIÉE AUX ÉDITIONS DU LOMBARD. est une bande dessinée publiée par les éditions Lombard. - scénario

Plus en détail

Rencontre avec Mylène, le 10.03.15

Rencontre avec Mylène, le 10.03.15 Rencontre avec Mylène, le 10.03.15 Mylène : Bonjour, j ai 24 ans. Je suis Asperger. Je l ai découvert il y a deux ans ; le cours «acquisition et dysfonctionnement» m a aidée à en savoir plus. J ai rencontré

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail