CPMinfos. Confort et réconfort VÉTIFUTÉ. VACANCES Madère, un jardin sur l eau LE POINT SUR... MÉDÉRIC, au cœur de l économie sociale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CPMinfos. Confort et réconfort VÉTIFUTÉ. VACANCES Madère, un jardin sur l eau LE POINT SUR... MÉDÉRIC, au cœur de l économie sociale"

Transcription

1 CPMinfos PLUS PROCHE DE VOUS R E T R A I T E P R É V O Y A N C E S A N T É VACANCES Madère, un jardin sur l eau LE POINT SUR... MÉDÉRIC, au cœur de l économie sociale VÉTIFUTÉ Confort et réconfort N U M É R O 2 7 M A I M A G A Z I N E S E M E S T R I E L

2 ÉDITORIAL CPM, MÉDÉRIC et CHORUM Depuis le 1 er janvier 2005, la CPM, votre caisse de retraite complémentaire ARRCO, est gérée par MÉDÉRIC, un des tout premiers groupes de protection sociale complémentaire en France. Cette évolution marque une étape nouvelle dans la construction du pôle de l économie sociale auquel nous avons souhaité, à cette occasion, donner un nom, porteur de ses ambitions de rassemblement, de solidarité et d efficacité. CHORUM est aujourd hui la marque sous laquelle nous entendons poursuivre le développement d une offre de services et de garanties dédiée aux acteurs de l économie sociale, adaptée à leurs besoins particuliers et à leur identité professionnelle spécifique. Cette naissance de CHORUM s inscrit dans un contexte particulièrement riche pour nos activités avec la réforme de l assurance maladie, la loi sur le handicap et la loi de cohésion sociale. Nous vous présentons, dans CPM Atouts, les grandes lignes de cette réforme de l assurance maladie et les changements qu elle implique. Le volet principal, pour tous les assurés sociaux de plus de 16 ans, est la désignation de leur médecin traitant avant le 1 er juillet Dans cette même rubrique, un article est consacré aux médicaments génériques pour que vous appreniez à bien les connaître. Proche de l actualité, la rubrique «Nos adhérents en direct» vous propose un reportage sur l association VêtiFuté. Cette association offre aux personnes handicapées ou à mobilité réduite un accès au prêt-à-porter par la modification et l adaptation du vêtement. Enfin, vous partirez découvrir l île de Madère et, bien plus loin, l Ouest américain. Bonne lecture! 3

3 BREF BREF Augmentation de la CSG au 1 er janvier 2005 Depuis le 1 er janvier 2005, la part prélevée sur vos allocations trimestrielles au titre de la Contribution sociale généralisée (CSG) est passée de 6,2 % à 6,6 %. Créée en 1991, la CSG est une contribution prélevée à la source sur la plupart des revenus (revenus d activité et du patrimoine, retraites, indemnités chômage ). Elle se décompose en deux parties : une première fraction déductible du revenu imposable, qui passe de 3,8 % à 4,2 %. À noter que cette augmentation est appliquée aux revenus perçus à compter du 1 er janvier une seconde fraction, non déductible celle-là, qui équivaut à 2,4% du revenu. Date des prochains paiements trimestriels des allocations de retraite : 1 er juillet octobre 2005 Revalorisation des retraites : Les retraites complémentaires ARRCO ont été revalorisées de 2 % au 1er avril La valeur du point est portée de 1,0886 à 1,1104 dans les institutions du régime unique ARRCO dont relève la CPM. Soutien à l Asie du sud-est La CPM s est mobilisée face au séisme qu a connu l Asie du Sud-Est le 26 décembre Son choix s est porté naturellement sur la Croix-Rouge française un de ses principaux adhérents et une ONG de référence dans ce type d intervention. Le 17 février dernier, les présidents de la CPM, Jean-Louis Bancel et Jean-Marie Prouteau, ont remis en main propre au président de la Croix-Rouge française, Jean-François Mattei, un chèque d un montant de euros. Vous changez de situation? Prévenez la CPM Pour assurer la continuité de vos droits de retraite, pensez à informer la CPM, votre caisse de retraite, de tous changements de situation : d adresse, de domiciliation bancaire ou postale, de situation familiale (mariage, situation d un enfant à charge ). Prix accompagnement à domicile 2005 La CPM, dans sa volonté d aider l évolution du secteur non lucratif de l accompagnement à domicile, pérennise le prix «Accompagnement à domicile». Il vise à récompenser des structures de ce secteur pour des actions montrant la spécificité et la qualité des services rendus aux personnes fragilisées. Ce prix est organisé en partenariat avec: ADESSA, ADMR, FNAID, GÉRIAPA, Unassad et UNMPAPH (Mutualité Française). Neuf prix de seront décernés et seront remis le 20 juin 2005 à Paris, au cours de la journée Accompagnement à domicile. Cette journée aura pour thème «la nuit à domicile». Lancement de l annuaire du mouvement associatif La conférence permanente des coordinations associatives (CPCA) agit pour la défense et la promotion de la vie associative et de ses acteurs. Elle vient de publier la première édition de l annuaire du mouvement associatif. Cet outil D. R. De gauche à droite : Simone Preyssas, présidente de la Commission des questions sociales de la CPM et de la Commission nationale de surveillance de la Croix-Rouge française, Jean-François Mattei, président de la Croix-Rouge française, Jean-Louis Bancel, ancien président de la CPM, Jean-Marie Prouteau, vice-président de la CPM. permettra au grand public, aux professionnels du monde associatif et aux nombreux bénévoles de mieux connaître et comprendre l organisation du monde associatif aujourd hui, soit plus de associations en France. Cet annuaire a pu être édité grâce au soutien des partenaires dont faisait partie la CPM. Contact : CPCA, 28, place Saint-Georges, Paris. Tél : Internet : Associations d aide à domicile Pour vous permettre de vivre chez vous dans les meilleures conditions, la CPM signe des conventions avec des associations d aide et d assistance à domicile. Dès lors que vous faites appel à ces organismes, la CPM participe aux frais à hauteur de 50 % du coût de la dépense restant à votre charge dans la limite de 100 euros par mois. De nouvelles conventions viennent d être signées: ADAR de Dourgne (81) L association cantonale d aide à domicile en activités regroupées de Dourgne vous propose les services de garde à domicile et de compagnie dans 2 départements : le Tarn (81) : canton de Dourgne, canton de Labruguière, Blan, Lescout, Saint- Germain-des-prés, Viviers-les- Montagnes, la Haute-Garonne (31): canton de Revel. Contact : ADAR, 18, rue Rome, Dourgne. Tél : Association Garonne Multiservices à Toulouse (31) La CPM a signé une convention avec Garonne Multiservice qui porte sur trois activité : garde à domicile, auxiliaire de vie et compagnie. Elle s étend à toute l agglomération de Toulouse (31000, et 31500). Contact: Association Garonne Multiservices, 93, rue Saint-Roch, Toulouse. Tél : Association nationale «Présence verte» «Présence verte» vous propose les services de téléassistance et de téléalarme sur tout le territoire Français. En quoi cela consiste-t-il? La personne abonnée est reliée chez elle à un réseau de personnes désignées et aux services d urgence. La téléassistance permet aux personnes âgées de continuer à vivre sans crainte seules chez elles et sécurise leurs familles en donnant l assurance que la personne qui leur est chère sera vite secourue en Imagesource cas de besoin. Elle s adresse aussi à tous ceux qui, fragiles, telles les personnes atteintes de maladies chroniques et les personnes handicapées, ont besoin de pouvoir appeler une aide physique à tout moment. Contact : Association Nationale «Présence verte», Les Mercuriales, 40, rue Jean-Jaurès, Bagnolet Cedex. Tél : Association Trait d union à Marciac (32) Dans le canton de Marciac, l association Trait d union assure les services suivants: portage de repas à domicile, auxiliaire de vie, compagnie, accompagnement à l extérieur, déplacements. Contact : Chemin de Ronde, Marciac. Tél : Association Proxim Services 81 à Lavaur et à Castres (81) L association Proxim Services 81 intervient dans de nombreux domaines: lavage de linge, blanchissage, garde à domicile, auxiliaire de vie, démarches administratives, compagnie, transport et accompagnement à l extérieur, entretien du jardin, manutentions diverses, sécurité à domicile (surveillance, gardiennage, maintenance de l habitat en cas d absence). Deux agences sont à votre service : agence de Lavaur : cantons de Gaillac, Graulhet, Lavaur, Lisle-sur-Tarn, Puylaurens, Rabastens et Saint-Paul-Capde- Jou; agence de Castres : Cantons de Brassac, Castres, Dourgne, Labruguière, Mazamet, Montredon Labessonnie, Puylaurens, Roquecourbe et Vielmur. Contact : Proxim services 81, 22, rue des Capucins, Castres. Tél : Association Vie et Santé à Domicile à Saint- Peray (07) Cette association est sous convention avec la CPM pour la garde itinérante de nuit qui consiste à prendre en charge un certain nombre d actes de la vie quotidienne que les personnes ne peuvent accomplir seules. La mission de la garde de nuit est également d assurer une présence, de rassurer, de soutenir psychologiquement et de permettre une intervention rapide en cas d incident. Cette association intervient dans plusieurs communes : Chateaubourg, Cornas, Guiherand-Granges, Saint-Péray, Saint-Romain-de-Lerps, Soyons, Toulaud. Contact : L association Vie et Santé à Domicile, 48, rue de la République, Saint-Peray. Tél : Revue semestrielle de la Caisse de retraites du personnel des organismes sociaux et de mutualité, 56-60, rue Nationale, Paris Cedex 13, tél.: N ISSN : Directeur de la publication: Jean-Claude Genêt. Tous droits de reproduction réservés. Conception et réalisation: Bayard, Senior Presse Service. Laurence Valentini (rédactrice en chef adjointe) ; Richard Gillery (1 er rédacteur graphiste) ; Olivier Duron (rédacteur graphiste) ; Bérénice Cannavo (secrétaire de rédaction) ; France-Noëlle Pellecer (rédactrice graphiste photo) ; Jürgen Botzké (responsable de la fabrication). Prépresse : Hafiba. Impression : Brodard Graphique. Photo de couverture : Jean-Claude Jaffré.

4 LE POINT SUR Le pôle de l éco nomie sociale CHORUM MÉDÉRIC,au cœur de l action Une nouvelle marque pour porter l offre et les développements de pôle de l économie sociale et traduire ainsi la volonté commune des partenaires de constituer un ensemble de référence pour la protection sociale complémentaire du secteur de l économie sociale. L intégration de la CPM dans le groupe MÉDÉRIC marque une nouvelle étape dans la construction de CHORUM, pôle de protection sociale dédié aux acteurs de l économie sociale. Régis de Laroullière, délégué général de MÉDÉRIC, revient, pour CPM Infos, sur la genèse de ce grand projet et sur ses développements actuels et à venir. Pourquoi le pôle de l économie sociale CHORUM a-t-il été créé? La création de CHORUM répond avant tout à la volonté de ses partenaires fondateurs (le groupe CPM, MÉDÉRIC et la Mutualité Française) de développer une offre de services et de garanties dédiée aux acteurs de l économie sociale, adaptée à leurs besoins particuliers et à leur identité professionnelle spécifique. Elle constitue une nouvelle étape dans l évolution des coopérations entre des partenaires qui servent, ensemble, les acteurs de l économie sociale depuis très longtemps. Un engagement commun qui remonte, en effet, à la création même de la CPM en 1949, à laquelle le groupe MÉDÉRIC a participé au côté de la Mutualité, et qu illustre également le fait que 80 % des cadres affiliés à la CPM sont aujourd hui également affiliés à la CIPC-R, caisse AGIRC de MÉDÉRIC. Cette proximité forte a trouvé un prolongement naturel, en 2004, avec l intégration de la CPM au sein du groupe MÉDÉRIC, dans le mouvement de regroupement des caisses de retraite complémentaire décidé par les partenaires sociaux. La CPM est donc aujourd hui une caisse de retraite du groupe MÉDÉRIC, aux côtés de la CIPC-R et de la CIPS. Depuis le 1 er janvier 2004, les nouveaux retraités cadres de l économie sociale peuvent ainsi obtenir la liquidation de leur retraite ARRCO et de leur retraite AGIRC en effectuant une demande groupée auprès des services D. R. Des valeurs communes MÉDÉRIC de la rue Nationale (centre de gestion MÉDÉRIC CPM/CIPC-R). De même, l adhésion des organismes en création auprès de la CPM et de la CIPC-R, s effectue aujourd hui en un guichet unique, simplifiant ainsi les démarches administratives au moment du démarrage de leurs activités. Au-delà du domaine de la retraite complémentaire, le développement des MÉDÉRIC développe ses activités en s appuyant sur des valeurs qui sont celles de l économie sociale : LA SOLIDARITÉ, qui repose sur le système de la répartition en retraite, sur une large mutualisation des risques en assurances de personnes et sur une action sociale de proximité. L ATTENTION PORTÉE À LA PERSONNE, en inscrivant son offre de prestations et de services dans le cadre d une approche globale des besoins de chacun, salarié, retraité et employeur. LA PERFORMANCE DU SERVICE RENDU, qui vise à toujours mieux répondre aux besoins de ses clients et à garantir le maintien d une solidarité élargie. Ces valeurs ont été inscrites en 2003 dans la charte éthique de MÉDÉRIC, qui constitue un cadre de référence pour l ensemble des collaborateurs du groupe dans l exercice de leurs activités. synergies, dans le cadre de CHORUM, doit contribuer à améliorer la qualité du service rendu à nos clients, adhérents et participants, par la mise en œuvre généralisée d une unicité de service et d interlocution. Nous travaillons par ailleurs à la constitution d une offre commune de prévoyance complémentaire pour toujours mieux répondre aux besoins des employeurs et des salariés, mais également à ceux des retraités. Quel est le rôle de MÉDÉRIC au sein de CHORUM? Il est double. MÉDÉRIC assure tout d abord l ensemble des services en matière de retraite complémentaire ARRCO et AGIRC, à travers la CPM et la CIPC-R, pour les ressortissants de l économie sociale. Par ailleurs, MÉDÉRIC Prévoyance, l institution de prévoyance du groupe, participe à l offre en matière d assurances de personnes pour le secteur de l économie sociale. Quelles sont aujourd hui les priorités de CHORUM? Beaucoup de choses sont en cours, je l évoquais, en matière d unicité de service et de construction d une offre commune d assurances de personnes. CHORUM a également créé un observatoire des secteurs de l économie sociale qui réalise des études de fond sur les attentes et les besoins des ressortissants de l économie sociale. Cet observatoire doit, notamment, permettre d accompagner les partenaires sociaux des branches professionnelles dans MÉDÉRIC en quelques dates 1920 : MÉDÉRIC est l initiateur des premiers systèmes d allocations familiales : création de la première structure mutualiste du groupe MÉDÉRIC : avec la création de la CIPC-R, caisse AGIRC, le groupe se recentre sur la retraite complémentaire, puis sur la prévoyance et la couverture santé des salariés cadres : création de la CIPS, caisse de retraite des salariés : création de structures d épargne salariale : MÉDÉRIC développe une offre de services, puis d assurances individuelles, spécialement conçue pour les seniors : la CPM et 5 autres caisses de retraite ARRCO rejoignent le groupe MÉDÉRIC. MÉDÉRIC en quelques chiffres MÉDÉRIC est le 2 e groupe interprofessionnel de retraite complémentaire en France. Il assure et accompagne plus de : entreprises - 3 millions de personnes. Il regroupe collaborateurs présents dans 42 villes en France. MÉDÉRIC, un groupe paritaire et mutualiste, non lucratif et indépendant Dès l origine, MÉDÉRIC a souhaité associer les bénéficiaires de la protection sociale à la gestion de celle-ci. C est pourquoi les instances de ses organismes sont soit paritaires, c est-à-dire composées de représentants des employeurs et des salariés, soit mutualistes, c est-à-dire composées d assurés. Groupe non lucratif, MÉDÉRIC conduit son action au seul bénéfice de ses clients, entreprises et particuliers. MÉDÉRIC tire son indépendance du niveau de ses fonds propres, de l importance de son réseau salarié et d un recours très limité à la réassurance. leurs réflexions sur l évolution des dispositifs de protection sociale. La CPM et la CIPC-R, sont, quant à elles, associées à des projets de construction de résidences pour personnes âgées. Un projet de maison d accueil à Massy nous réunit, et nous projetons aussi la construction d une maison pour handicapés adultes. Nous travaillons, par ailleurs, à un rapprochement de nos réseaux d action sociale, qui représentent ensemble une centaine de personnes, afin de mieux couvrir le territoire et offrir des services d action sociale élargis aux ressortissants de l économie sociale. Toutes ces initiatives s inscrivent dans notre philosophie ancienne et commune de solidarité et d attention aux plus faibles. Elles témoignent également de notre engagement, en tant qu organisme à but non lucratif, d orienter nos actions, par priorité, vers le service apporté à nos clients. Propos recueillis par Corinne Renou-Nativel 4 5

5 NOS ADHÉRENTS EN DIRECT VétiFuté Confort et réc onfort les challenges, il n y a rien de pire que de ne pas essayer», s exclame Marie-Paule Bayle, tout sourire, avec la passion qui la caractérise. Elle a de quoi être comblée : créer l association VêtiFuté* constituait un challenge, et pas des moindres! Simplifier la vie des personnes à mobilité réduite (plus ou moins jeunes, atteintes de maladies invalidantes ou handicapées suite à un accident de la vie, ou des personnes simplement vieillissantes) et, du même coup, celle de leur entourage (proches, personnel soignant, auxiliaires de vie ) en adaptant leurs vêtements à leur handicap: tel est l objectif de VêtiFuté, Association nationale pour le développement du vêtement adapté (ANDVA). «C est tout simple, encore fallait-il y penser», sourit Pierre Revial, membre du conseil d administration de la CPM, président de la commission des questions sociales (voir interview p. 9). Ne dit-on pas qu avec «J aime En deux temps trois mouvements, grâce à l association VêtiFuté, les personnes à mobilité réduite se sentent mieux dans les vêtements qu ils aiment. Simple comme bonjour. À condition d y mettre un peu d amour 6 Toujours en liaison avec des professionnels de la santé, Christelle Gouais (ici avec Isabelle Boutin, infirmière) met toute son ingéniosité de couturière au service des personnes à mobilité réduite. trois fois rien, on peut faire beaucoup? Lorsqu elles se sont lancées dans l aventure, il y a un peu plus de deux ans, Marie-Paule Bayle et Christelle Gouais elles se connaissent depuis plus de dix ans pour avoir travaillé ensemble dans un atelier de réinsertion où l on confectionnait des costumes pour des spectacles historiques, ces deux sacrées bonnes femmes auraient pu, après tout, créer une ligne de vêtements pour personnes à mobilité réduite. C eût été sans doute plus lucratif, peut-être pas évident, d accord, mais plus en vue, plus tonitruant, plus spectaculaire Pas si sûr. Car le spectaculaire, on est en plein dedans avec VêtiFuté. Mais dans la meilleure acception du terme. Dans le sens d exceptionnel, de formidable. Avec trois fois rien, oui, Marie-Paule et Christelle font beaucoup. À l origine du projet, Christelle Gouais (au fond) et Marie- Paule Bayle dans leur atelier. D abord, elles aident les adultes, personnes âgées, adolescents qui souffrent d un handicap moteur ou mental à cause d une maladie ou de séquelles d accidents de la route, à mieux vivre leurs déficiences, leurs problèmes de motricité et leur malêtre. Ça n est déjà pas rien. Mais et ce n est pas le moins important elles le font avec le souci de respecter la personne, de lui redonner une dignité. «Un vêtement, rappellent Patricia et Robert, deux clients de VétiFuté, c est une carte d identité, une vitrine, on le porte parce qu on l aime, qu il exprime vos goûts, votre façon de vivre. On s y sent bien, il a une valeur sentimentale. Il n y a rien de plus frustrant, de plus réducteur que de ne pas pouvoir le porter, que de ne pas pouvoir suivre la mode sous prétexte qu on est handicapé.» D où l idée d utiliser chemises, pantalons, blousons ou chemises de nuit traditionnels, confectionnés en 7 ÉTABLIR DES PARTENARIATS DURABLES POUR POUVOIR GRANDIR L association VêtiFuté est soutenue, par le biais de subventions, par la Fondation MACIF, la Fondation de France (qui a financé notamment la location du véhicule qui permet à Christelle Gouais d aller faire des démonstrations dans les établissements et chez les particuliers), le conseil général d Indre-et-Loire, le conseil régional du Centre et la Caisse d épargne. Mais l objectif de Marie-Paule Bayle n est pas de faire la chasse aux subventions. Ce qu elle souhaite, c est établir des partenariats durables avec les caisses de retraites, les mutuelles qui pourraient prendre en charge une partie du coût de la prestation. «La convention signée avec la CPM a été un véritable événement pour nous. La CPM est la première caisse de retraite à s être engagée durablement à nos côtés. Et nous y sommes très sensibles», estime Marie-Paule. Parvenir à une prise en charge comme les caisses de retraite et l assurance maladie financent les prestations d aide à domicile, par exemple reviendrait à officialiser la démarche, à en reconnaître officiellement, financièrement, le bien-fondé. Cette étape franchie, VêtiFuté pourrait dépasser le seul département d Indre-et-Loire, faire des petits dans la région Centre pour commencer, puis dans toute la France afin que toutes les personnes à mobilité réduite vivant dans l Hexagone puissent bénéficier des astuces et de l aide de l association. Ce n est pas pour rien que VêtiFuté se veut et est déclarée association nationale, tout de même! D autres couturières pourraient alors, ici et là, reproduire les gestes de Christelle Gouais, avec le même talent et, surtout, la même générosité, conditions essentielles pour être sélectionnées, formées, embauchées. Parions qu on n a pas fini d entendre parler de VêtiFuté dans les mois, les années qui viennent

6 prêt-à-porter, que la personne mettait lorsqu elle était en bonne santé et relégués au fond de l armoire parce qu ils sont devenus inadaptés ou trop difficiles à utiliser. Une souffrance. Une de plus. On imagine le désarroi du malade lorsque parfois, à l hôpital ou en maison de retraite, le personnel soignant, pour faciliter les soins, découpe telle ou telle partie du vêtement. Ce coup de ciseaux-là est comme un coup de couteau. Pour le malade, pour ses proches. On le sait, on ne le fait pas de bon cœur, difficile de faire autrement. VêtiFuté a déclaré la guerre à de telles situations. Avec sa paire de ciseaux, sa machine à coudre, sa surfileuse, ses fermetures-éclair dotées d un anneau pour faciliter la préhension, ses scratches, ses boutons-pression, quelques centimètres carrés de tissu, Christelle la «transformeuse», la magicienne, «délivre» la personne, lui redonne une autonomie et facilite la tâche de ceux qui la soignent. À chaque client, à chaque pathologie, sa solution. Pour cette vieille dame désorientée qui se déshabille en pleine nuit, Christelle a imaginé de coudre entre elles les deux pièces du pyjama, de le doter d une fermeture-éclair dorsale en diagonale s ouvrant du bas vers le haut, ce qui la rend plus inacessible encore à la malade. Une jolie paire de Dès le premier essayage, c est magique, la personne revit littéralement! socquettes cousues au bas du pantalon achève de composer une sorte de grenouillère qui n a rien d une camisole, et ne va surtout pas «rabaisser» la patiente bien au contraire, grâce à de belles couleurs et à un style très frais, mais faciliter le travail de la surveillante de nuit. Moins de manipulation pour l infirmière ou l aide-soignante, c est moins de tension, un gain de temps aussi, du temps que l on peut réinvestir dans la relation avec la personne. Un bénéfice non dénué d intérêt pour le chef d établissement. Ici encore, c est la façon de mettre le vêtement qui est modifié le blouson s enfile comme un poncho par exemple, là, de nouvelles ouvertures Les mannequins permettent de tester les vêtements recréés, mais ne remplacent pas les indispensables essayages sur mesure. sont pratiquées, les poches déplacées, dans tel autre cas plusieurs vêtements sont associés Malin, non? Et sur le plan de l économie, de la chasse au gaspi et du développement durable (eh oui!), qui dit mieux? Avec Vêti- Futé, le vêtement fait peau neuve, entame une seconde vie. Sous le signe de la couleur et avec des tissus à la mode, jean en tête. Amoureuses des «fringues» depuis toujours, Christelle et Marie- Paule privilégient les tons vifs. Le handicap, la maladie ne doivent pas l emporter sur la vie. Christelle recherche la meilleure solution ergonomique, toujours en liaison avec des professionnels de la santé (médecins, ergothérapeutes, kinésithérapeutes, infirmières, etc.), l auxiliaire de vie, les proches de la personne. Isabelle Boutin, infirmière coordinatrice à l hôpital de Loches, a ainsi été associée. «Nous avions le cas d une dame affectée par une infirmité ventrale très pénible, témoigne-t-elle. La ceinture proposée par le fournisseur de matériel médical la faisait souffrir. Tout le monde était démuni, la dame n osait parler de son problème, elle avait des complexes terribles. Nous avons fait appel à VêtiFuté, nous avons beaucoup discuté avec Christelle qui, après de nombreux essais, a trouvé la solution : un gilet assorti d une poche. Aujourd hui, la dame est soulagée et son entourage aussi.» INTERVIEW PIERRE REVIAL «Améliorer la relation avec la personne» Pierre Revial est membre du conseil d administration de la CPM et président de la commission des questions sociales. La CPM a signé, le 3 février dernier, une convention avec l association VêtiFuté. Que prévoit cette convention? La CPM accorde à ses ressortissants bénéficiant des services de VêtiFuté, dans le département d Indre-et-Loire où intervient l association, une participation à hauteur de 50 % du coût de la dépense restant à leur charge, dans la limite de 650 par an et par personne. L aide porte sur les services suivants : déplacement au domicile du demandeur, évaluation du besoin, recherche de la solution technique. Les techniques apportées sur les vêtements de jour comme de nuit répondent à une problématique de vie prenant en compte la déficience de la personne, son degré d autonomie et son environnement (intervention ou non d une tierce personne, apport de soins ). La contribution de la CPM porte également sur l application de la technique sur le ou les vêtements concernés, et la livraison ou l expédition de la commande. Pourquoi cet engagement? Le problème du handicap a toujours été l une des préoccupations de la CPM. Nous comptons, rien que parmi nos cotisants, 12 % de personnes en situation de handicap qui seront demain à la retraite. Il est de notre devoir d agir. Qu est-ce qui a séduit la commission? Plusieurs éléments : le coût de la prestation, Depuis sa création en mars 2003, des appréciations comme celle-là, VêtiFuté en recueille beaucoup. La toute première est venue de la maman de Marie-Paule elle-même, qui souffrait de polyarthrite rhumatoïde et qui apprécia considérablement l aide apportée. Guy Legay, directeur d un établissement pour adultes handicapés, le «Hameau de l Arc-en-ciel», fit d emblée confiance à l association. «L ouvrage est bien fini, esthétique, observe-t-il, ce qui est très important, car lorsque les résidents sortent de l établissement, les relativement modeste par rapport à d autres types d interventions, le fait que l association évalue les besoins de la personne en associant les professionnels de la santé Ce qui est très intéressant également, c est qu on part de vêtements courants, choisis par la personne. Autres atouts de poids : le confort apporté au malade (on le dérange moins puisqu il y a moins de manipulations), et le gain de temps que cela représente pour l entourage ou le personnel soignant. Ce temps gagné profite à la relation sociale et affective que l on a avec la personne, la qualité de vie s en trouve améliorée. Propos recueillis par P. Coudreau gens les regardent et le fait d être présentables compte beaucoup. De plus, le vêtement adapté évite aux jeunes de se déshabiller et de se souiller. Pour l équipe d encadrement, c est un gain de temps.» Ce témoignage encore, d une personne à mobilité réduite, clouée à son fauteuil roulant : «J avais beaucoup de mal à trouver des vêtements prêt-à-porter me convenant. VêtiFuté a trouvé la solution.» De vrais petits miracles. À un prix dérisoire : 30 en moyenne pour une prestation simple, prix du déplacement compris. Car Christelle fait tous ses essais sur place, sur la personne (les quatre mannequins Christelle, doigts de fée et cœur «gros comme ça», est toujours à l affût d une amélioration possible pour adapter un vêtement et le rendre pratique. qu on voit dans le petit atelier qui a des airs de ludothèque ne servent qu aux démonstrations dans le cadre de démarchage de nouveaux clients). Tout commence par une première visite, en établissement ou au domicile. «J ai besoin de bien connaître mon interlocuteur, explique-t-elle. Je lui demande simplement ce qu il ressent, ou ce qui lui est arrivé, il apprécie et il me parle sans détours. J écoute, on discute, il me dit: Si vous pouviez modifier ce vêtement-là, j aimerais bien le remettre, je réfléchis et la solution s impose comme une évidence» Comme tout paraît simple. Parce que Marie-Paule a toujours été attentive aux personnes en difficulté, sans doute. Et parce que Christelle la couturière n a pas que des doigts de fée, mais aussi un cœur «gros comme ça». Elle n hésite d ailleurs pas à parler d altruisme. «Je ne supporte pas de voir les gens souffrir, confie-t-elle. La personne me voit arriver avec beaucoup d espoir. Elle se dit : En plus des soins précieux qui me sont apportés, voilà quelqu un qui apporte de l extérieur une attention toute particulière à mon confort. Tout passe par le regard, c est par lui qu on arrive à se comprendre.» La première séance d essayage qui a toujours lieu en présence d un professionnel de la santé est un moment tout aussi inoubliable. «C est magique, s émeut Christelle. La plupart du temps, la personne revit littéralement. Fini le jogging porté à longueur de journée, les mêmes vêtements informes et tristes, le vêtement retouché lui fait presque oublier son invalidité, lui permet de recréer un lien avec le monde extérieur, avec sa vie d avant. Le client, c est vraiment notre richesse, à Marie-Paule et à moi. Je me sens bien auprès des gens qui souffrent, ils m encouragent à continuer, à faire toujours mieux.» VêtiFuté, ou le cœur à l ouvrage Patrick Coudreau Photos : Jean-Claude Jaffré *VêtiFuté, 10, rue du 11-Novembre, Loches, tél.fax :

7 CPM ATOUTS Depuis le 1 er janvier dernier, la réforme de l assurance maladie est entrée en vigueur. Elle entraîne de nombreux changements et touche aussi bien les médicaments, l hospitalisation que les consultations. Les six mesures qui vous concernent. Assurance maladie Ce qui a changé 1Retraités, salariés, employeurs, rentiers, tout le monde doit faire un effort. Un exemple, le taux de la CSG sur les retraites est passé à 6,6 %, contre 6,2 auparavant (voir page 15). 2Vous conservez un euro à votre charge, non remboursable par votre mutuelle, pour tous les actes médicaux (consultation, radio, analyse). Cette mesure ne concerne pas les enfants de moins de 18 ans, les bénéficiaires de la CMU et les femmes enceintes. À savoir : cette participation d un euro par acte médical est plafonnée à 50 euros par an et par personne. 3Vous devez choisir un médecin traitant (le plus souvent, il s agit d un généraliste). À cet effet, vous avez reçu un formu- Burger/Phanie laire à renvoyer à votre caisse au plus tard le 1 er juillet prochain, rempli par vous et signé par le médecin que vous avez choisi. C est à lui qu il reviendra, à partir de cette date, de décider des mesures à prendre concernant votre pathologie. Vous devez donc le consulter avant toute visite chez un spécialiste (un médecin «correspondant»), le remboursement de vos dépenses au meilleur taux en dépendant. Bien sûr, vous êtes libre de ne pas adhérer à ce système.mais, dans ce cas, vous vous exposez à un moindre remboursement (de 5 à 10%). Il existe cependant des exceptions : vous n êtes pas obligé de passer par votre médecin traitant pour vos problèmes de vue, de dents, neurologiques, ainsi que votre suivi gynécologique. Vous pouvez consulter un autre médecin en cas d absence de votre médecin traitant, si vous êtes en vacances ou en déplacement et dans des situations d urgence médicalement justifiée. À savoir : vous avez le droit de changer de médecin traitant, à condition d en informer votre caisse de Sécurité sociale et de remplir un nouveau formulaire. 4Le forfait hospitalier est passé de 13 à 14 euros par jour. 5Un nouveau dossier médical personnel et confidentiel est mis en place pour, notamment, éviter le gaspillage dû aux actes inutiles. Vous devriez en disposer courant juillet Il comportera les principales informations médicales vous concernant. À SAVOIR Une indispensable complémentaire santé Cette réforme nécessite, plus que jamais, la souscription d une complémentaire santé. La loi prévoit donc une aide pour les plus démunis (ressources inférieures à 651,47 euros par mois pour une personne seule) : 75 euros par an pour les moins de 25 ans, 150 euros par an pour les personnes de 25 à 59 ans et 250 euros par an pour les plus de 60 ans. La demande est à adresser à sa caisse d assurance maladie. Les personnes bénéficiant de la Couverture maladie universelle complémentaire (CMUC) ne peuvent prétendre à cette aide. 6Une nouvelle carte Vitale vous sera attribuée, en 2007, avec votre photo, pour mettre un terme aux fraudes actuelles. Mais, dès maintenant, un professionnel de santé peut vous demander une pièce d identité à l appui de votre carte Vitale. Dernier point, cette fois non imposé par la loi, mais indispensable à la baisse du déficit de la Sécurité sociale: privilégier les médicaments génériques! Martine Favarcq Pour plus d information Composez le (0,12 /min depuis un poste fixe) ou le site Les génériques, mode d emploi Un constat : les médicaments génériques coûtent moins cher que leurs équivalents de marque. Une question, donc, légitime : sont-ils aussi efficaces? Oui, preuves à l appui. On peut s interroger sur la prolifération des médicaments génériques mis en vente sur le marché. La raison en est simple : ils sont élaborés à partir de formules connues depuis plus de vingt ans et dont le brevet est tombé dans le domaine public. En termes d économies pour la santé publique, le bénéfice est évident : le prix de vente du médicament générique, s il continue à supporter les coûts de fabrication, n a plus, en revanche, à intégrer les frais de recherche et développement ni de lancement. Au total, l économie ainsi réalisée par rapport au médicament de marque s élève, environ, à 30 % Pour autant, peut-on faire totalement confiance à un médicament générique? La réponse est oui: lorsque votre médecin, ou votre pharmacien, vous recommande un médicament générique, vous allez vous soigner avec un produit qui est la copie conforme d un médicament de marque. Les génériques contiennent en effet, dosées dans les mêmes proportions, exactement les mêmes molécules la molécule est la formule chimique d un produit pur, c est-à-dire le «principe actif» que leurs équivalents de marque. Démonstration est ainsi faite que vous pouvez faire entière confiance aux génériques. Il convient juste de signaler que les excipients ou «diluants» peuvent être différents. Mais, en pratique, les formules d excipient sont peu nombreuses et elles n ont pas d action notable: on utilise généralement de l amidon, parfois du glucose ou du fructose, etc., autant de matières premières très simples, en tout cas sans influence sur la molécule, que le médicament soit générique ou non. Un dernier argument, d importance, en faveur du choix des génériques : outre qu il contribue à la sauvegarde de notre système de santé, il pèse moins lourd sur votre propre budget santé car le tarif de remboursement par la Sécurité sociale ne s appuie plus, pour certains médicaments, sur le prix de vente du médicament prescrit mais sur celui de son équivalent générique Martine Favarcq PhotoDisc 10 11

8 V ACANCES Simeone/Photononstop Hugues Piolet Madère Sur cette petite île portugaise, déposée sur l Atlantique au large de l Afrique, paysages et couleurs varient à l infini au rythme de milliers de fleurs. Vue du ciel, Madère ressemble à une émeraude sertie dans l Océan. De son origine volcanique, celle que l on surnomme la perle de l Atlantique a hérité d un relief tourmenté avec des pics sauvages, des vallées profondes et des falaises escarpées. Les paysages sont aussi étonnants que variés. Cabo Girao, le plus haut cap d Europe, surgit en fond de décor. De son sommet, à 580 mètres au-dessus de la mer, on surplombe d étonnantes petites criques formant des piscines naturelles et offrant une eau verte et transparente. Montagne-jardin, Madère est superbement fleurie et ressemble à un énorme bouquet multicolore. Les amaryllis rouges et les hortensias bleus bordent les routes et les sentiers, surtout en altitude, où la température plus fraîche leur convient mieux. Ils sont souvent accompagnés de rhododendrons, de Un jardin sur l eau R. Mazin/Photononstop roses, de géraniums, d azalées, de bégonias, de camélias et de fuchsias arborescents, ainsi que des bougainvillées qui se déversent par-dessus les murs des maisons. Mimosas et hibiscus foisonnent. Dans les coins frais poussent myosotis, arums et digitales, tandis que des terrasses entières sont recouvertes de strelitzias. Les moindres 12 places de village sont ornées de flamboyants, frangipaniers, magnolias ou tulipiers, le plus souvent en fleurs. Pour aimer Madère, il faut être curieux, et la meilleure façon de pénétrer au cœur de l île est de suivre le tracé des levadas. Ces petits canaux d irrigation (on en compte près de mille kilomètres), créés par les agriculteurs, courent à travers la montagne de ferme en village. Étroites et peu profondes, ces rigoles accompagnent des sentiers moussus bordés d arbres et de fleurs, un vrai régal pour les amoureux de la nature et Les petites maisons triangulaires à toit de chaume les palheiros sont typiques du village de Santana, dans le nord de l île. des randonnées. À cette occasion, le promeneur découvre aussi les poios : les terrasses cultivées. Souvent accrochées à des pentes vertigineuses, elles sont un des spectacles inoubliables de Madère et l on se demande comment des bananiers peuvent pousser si haut. La canne à sucre a déserté l île, qui s est spécialisée dans la production de fruits tropicaux : ananas, mangues, fruits de la passion et avocats, que l on mange ici, sucré, en dessert. On trouve aussi un bel artisanat. La ville de Camacha est réputée pour être le centre principal de la vannerie, mais de nombreux villages de l intérieur cultivent l osier qu on voit sécher, en grands faisceaux, devant les portes des maisons. Quand ils sont bien secs, les rameaux sont bouillis pendant des heures pour leur donner la flexibilité nécessaire. Les vanniers confectionnent des paniers, des tabourets, des meubles de jardin, etc. La capitale Funchal, dont le nom signifie «champ de fenouil», se visite à pied à travers les ruelles des vieux quartiers. Sur la façade crépie de blanc du château de Sao Lourenço ressortent les encadrements de lave noire des fe- Age Fotostock/Hoa-Qui Cette île de 742 km 2 offre des paysages étonnants et variés, fleuris toute l année. À gauche, Faial, petit village au nord. Ci-contre, les célèbres traîneaux d osier qui dévalent la colline en partant de l église de Monte, au-dessus de Funchal. nêtres. Derrière la cathédrale se tient le marché aux fleurs où des femmes en costume, corselet et ample jupe aux rayures multicolores, préparent de magnifiques bouquets. Monte, au-dessus de Funchal est le point de départ de l attraction principale de Madère : une descente en traîneaux d osier. Ces engins rudimentaires appelés toboggans sont des sièges montés sur des patins en fer. Guidés par deux hommes, ils dévalent à grande vitesse les rues pavées. Frissons garantis. Chantal Manoncourt Un vin célèbre L histoire du vin de Madère, unique par son goût, est assez romanesque. Les premiers ceps de vigne furent amenés de Chypre au XVI e siècle. Rapidement, l île produisit un vin de bonne qualité dont François I er, dit-on, était amoureux. Mais ce vin, un malvoisie, était différent de celui qui a fait la réputation de l île par la suite. En effet, au fil des ans s établit une vinification tout à fait extraordinaire. À cette époque, afin de fortifier les vins en vue du long voyage en bateau qu on leur faisait subir vers les Amériques, les négociants renforçaient les barriques de vin local avec de l eau-de-vie. Sur la mer, chauffés par un soleil brûlant et secoués par les vagues, eau-de-vie et vin mélangés donnaient, arrivés à destination, une mixture très différente de ce qu était le produit embarqué à Madère. L habitude fut alors prise de réchauffer le vin. On distingue ainsi quatre qualités de madère : le sercial (pour l apéritif, sec et amer), M. Gonzalez/Réa 13 G. Standl/Visum/Askimages PARTEZ AVEC LA CPM Île de Madère 8 jours 7 nuits 4 au 11 juin : 989, 17 au 24 septembre : Pension complète du dîner du 1 er jour au petit déjeuner du dernier jour. Supplément chambre individuelle en nombre limité : 105. Jour 1 : Paris ou Nantes/Funchal Jour 2 : Quinta Magnolia/Eira do Serrado Jour 3 : grand tour de l est/camacha Jour 4 : Funchal traditionnel Jour 5 : grand tour de l ouest Jour 6 : Funchal flore et culture/soirée folklorique Jour 7 : Monte Jour 8 : Funchal/Paris ou Nantes Vous serez logé à l hôtel Dom Pedro Baia 4* (normes locales). Chambres avec salle de bains, téléphone direct, télévision satellite, vue mer de côté, mini coffre-fort individuel (payant). À votre disposition : une grande piscine extérieure d eau de mer, bar, solarium, restaurant (repas sous forme de buffet). Sports et loisirs : tennis, badminton, ping-pong, tir à l arc, jeux de société, fléchettes, pétanque. Avec supplément : golf (à 8 km de l hôtel), plongée sous-marine (initiation en piscine et sortie en mer), billard. Animations : soirées thématiques au restaurant, spectacles variés. Informations et réservations : VTA, 26, bd de Sébastopol, Paris, tél. : Code : CPM. le bual (délicieux avec le fromage), le verdelho (servi avec les entremets), enfin le malvoisie (dégusté avec le café).

9 V ACANCES Il était une fois dans l Ouest Sur la piste des cow-boys et des Indiens, de canyons en déserts, l Ouest américain offre d éblouissants et gigantesques paysages. Monument Valley, en territoire indien, symbole incontesté de l Ouest américain. Pays des grands espaces intacts et superbes, l Ouest américain est celui de notre enfance, des chercheurs d or, du Far West, où cow-boys, shérifs et Indiens perpétuent la tradition du western. C est aussi le pays de fabuleux horizons sans fin, où les canyons couleur sang voisinent avec des cactus hauts comme des immeubles de trois étages! De l Arizona au Colorado en passant par l Utah, les paysages lunaires et les régions désertiques rivalisent de beautés sauvages autant qu éblouissantes. L Arizona a un slogan, c est «L État du Grand Canyon!». Il rend ainsi hommage à ce miracle de la nature qui draine ici des centaines de milliers de touristes toujours aussi impressionnés. Époustouflant par ses formes et par ses couleurs, le Grand Canyon, déclaré Parc national en 1920, mérite amplement l engouement qu il suscite dans le monde entier depuis des siècles. Six millions d années de convulsion et d érosion ravageuses ont été nécessaires pour sculpter cette petite merveille unique au monde. L indispen- sable survol, en petit avion ou en hélicoptère, laisse d impérissables souvenirs devant ce spectacle où la nature expose ses œuvres brutes : amphithéâtres, ponts naturels, tours, cheminées, pitons, rochers aux formes extravagantes dans un incroyable dégradé de rouge, ocre et violet. Avec Monument Valley, qui s étend sur plus de 120 km 2, le canyon de Chelly et la Forêt pétrifiée, l Arizona à lui seul offre les plus beaux décors qu un amateur de beautés naturelles puisse rêver. C est là que vit, la plus grande tribu américaine, les Indiens navajos. Ils sont bergers, tisserands, bijoutiers, mais aussi guides touristiques et continuent à vivre selon leurs traditions et leurs coutumes. Fidèle à sa légende, le Far West est toujours là. Pour les amoureux du western, Old Tucson, surnommée «Hollywood dans le désert» mérite le détour. Entièrement construite en 1939 pour les besoins du film Arizona, la ville serait tombée en ruine si elle n avait servi par la suite de véritable décor pour d autres tournages de 14 Askimages PARTEZ AVEC LA CPM Circuit Ouest américain 11 jours-9 nuits 26 mai au 5 juin 21 septembre au 1 er octobre 5 au 15 octobre Prix par personne : en chambre double Supplément chambre individuelle : 225 Supplément préacheminement au départ de la province vols Air France : 90 aller et retour (hors taxes d aéroport). Jour 1 : Paris/Los Angeles Jour 2 : Los Angeles Jour 3 : Los Angeles/Calico/Laughlin Jour 4 : Laughlin/Grand Canyon/Flagstaff Jour 5 : Flagstaff/Monument Valley/ Lake Powell/Kanab Jour 6 : Kanab/Bryce Canyon/ Zion/Las Vegas Jour 7 : Las Vegas/Vallée de la Mort/ Baskerfield Jour 8 : Baskersfield/Yosemite/Merced Jour 9 : Merced/San Francisco Jour 10 : San Francisco/Paris Jour 11 : Paris Information et réservations : Dinamic Voyages, Jean-Claude Dubuisson, tél. : Code : CPM. films. Saloons, prison, diligences, tout évoque une petite ville du XIX e siècle à l époque des chercheurs d or. Des comédiens cascadeurs y donnent régulièrement des spectacles avec musique, rodéo, attaque de la banque et vol de bétail. Tout est aussi vrai que nature et se termine par quelques échanges de balles (à blanc!), pour le plus grand bonheur du public, heureux et ravi d avoir réalisé un si joli rêve. Chantal Manoncourt SI VOUS SOUHAITEZ PARTICIPER À UN AUTRE SÉJOUR OU VOYAGE ORGANISÉ PAR LA CPM, DEMANDEZ NOTRE CATALOGUE AU :

Mutex Indépendance Services - 10 % si vous adhérez en couple. Gardez le contrôle de votre vie!

Mutex Indépendance Services - 10 % si vous adhérez en couple. Gardez le contrôle de votre vie! - 10 % si vous adhérez en couple Mutex Indépendance Services Gardez le contrôle de votre vie! Les 10 raisons de souscrire Mutex Indépendance Services Une rente mensuelle de 300 f à 2000 f en fonction de

Plus en détail

COMPLÉMENTAIRE SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE ACTION SOCIALE. klesia.fr

COMPLÉMENTAIRE SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE ACTION SOCIALE. klesia.fr COMPLÉMENTAIRE SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE ACTION SOCIALE klesia.fr KLESIA Une expertise plurielle au service de la protection sociale Partenaire et conseil des entreprises, des salariés et des particuliers,

Plus en détail

PASS INDÉPENDANCE. tous pour un!

PASS INDÉPENDANCE. tous pour un! PASS INDÉPENDANCE ne laissez pas vos salariés devenir dépendants de leur situation familiale tous pour un! LA DÉPENDANCE : DE PLUS EN PLUS DE PERSONNES TOUCHÉES Le nombre de personnes dépendantes devrait

Plus en détail

INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES. Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs

INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES. Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs En urgence, en consultation, en hospitalisation, que payerez-vous? Quels frais

Plus en détail

SwissLife Prévoyance TNS Spécial Artisans et Commerçants. Une offre complète, adaptée à votre activité et votre statut

SwissLife Prévoyance TNS Spécial Artisans et Commerçants. Une offre complète, adaptée à votre activité et votre statut SwissLife Prévoyance TNS Spécial Artisans et Commerçants Une offre complète, adaptée à votre activité et votre statut La prévoyance : une préoccupation pour les indépendants Tout comme deux tiers des Français,

Plus en détail

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui Avec la Mutualité Française, la santé avance Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI L engagement de la Mutualité en matière

Plus en détail

au départ en vacances www.francealzheimer.org Un malade, c est toute une famille qui a besoin d aide

au départ en vacances www.francealzheimer.org Un malade, c est toute une famille qui a besoin d aide VOS aides au départ en vacances www.francealzheimer.org Un malade, c est toute une famille qui a besoin d aide Cabourg, Autrans, Grasse, Pornichet, La Rochelle, La carte des destinations de vacances laisse

Plus en détail

La Maison. Départementale. des Personnes. Handicapées

La Maison. Départementale. des Personnes. Handicapées La Maison Départementale des Personnes Handicapées 0 800 31 01 31 Depuis son installation en 2006, la Maison Départementale des Personnes Handicapées assure le rôle de guichet unique départemental pour

Plus en détail

Coiffeurs. Travailleurs non salariés

Coiffeurs. Travailleurs non salariés Coiffeurs Travailleurs non salariés Coiffeurs, travailleurs non salariés une protection sociale optimale Depuis plus de dix ans, vous nous faites confiance pour assurer le régime frais de santé des salariés

Plus en détail

SANTÉ 2012 LES PROPOSITIONS DE LA MUTUALITÉ FRANÇAISE. Face au problème de l accès aux soins, des solutions existent.

SANTÉ 2012 LES PROPOSITIONS DE LA MUTUALITÉ FRANÇAISE. Face au problème de l accès aux soins, des solutions existent. SANTÉ 2012 LES PROPOSITIONS DE LA MUTUALITÉ FRANÇAISE Face au problème de l accès aux soins, des solutions existent. Dans la France de 2012, de plus en plus de Français doivent renoncer à des soins ou

Plus en détail

des associations locales

des associations locales Pour en savoir plus www.credit-agricole.fr Guide de la nouvelle des associations locales les réponses à toutes vos questions Le contrat Complémentaire Santé associations est assuré par PACIFICA, filiale

Plus en détail

Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors

Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors www.residence-senior-de-la-gare.com Bienvenue À la Résidence de la Gare L Aveyron est une terre d accueil reconnue! Saint-Affrique

Plus en détail

La prise en charge d e v o t r e a f f e c t i o n d e l o n g u e d u r é e

La prise en charge d e v o t r e a f f e c t i o n d e l o n g u e d u r é e La prise en charge d e v o t r e a f f e c t i o n d e l o n g u e d u r é e Comment fonctionne la prise en charge à 100 %? Quels sont les avantages pour vous? À quoi vous engagez-vous? Comment êtes-vous

Plus en détail

GUIDE DE LA NOUVELLE. des professionnels. Guide de la nouvelle. les réponses à toutes vos questions

GUIDE DE LA NOUVELLE. des professionnels. Guide de la nouvelle. les réponses à toutes vos questions GUIDE DE LA NOUVELLE Guide de la nouvelle des professionnels les réponses à toutes vos questions SI ON PARLAIT «COMPLÉMENTAIRE SANTÉ COLLECTIVE»? Avant le 1 er janvier 2016, toutes les entreprises devront

Plus en détail

SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS

SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS L ACTION SOCIALE AU SERVICE DES SALARIÉS Une difficulté passagère? Faites appel à l action sociale Maternité, chômage, divorce, handicap, retraite, dépendance Chaque moment sensible de la vie suscite des

Plus en détail

au libre choix des salariés de votre entreprise Mornay Initiative santé Prenez soin de vos salariés en toute liberté

au libre choix des salariés de votre entreprise Mornay Initiative santé Prenez soin de vos salariés en toute liberté au libre choix des salariés de votre entreprise Mornay Initiative santé Prenez soin de vos salariés en toute liberté Laurie Maillard Directeur général du Groupe Mornay Madame, Monsieur, Vous êtes dirigeant

Plus en détail

Pouvoir bénéficier. de différents droits et prestations

Pouvoir bénéficier. de différents droits et prestations LES DOCUMENTS de la Maison Départementale des Personnes Handicapées du Fiche > 2 Pouvoir bénéficier de différents droits et prestations Sommaire A L Allocation d Education de l Enfant Handicapé (AEEH)

Plus en détail

Vous accompagner pour bien vivre votre retraite. Retraite Santé et prévention Prévoyance et assurance de personnes Accompagnement solidaire et social

Vous accompagner pour bien vivre votre retraite. Retraite Santé et prévention Prévoyance et assurance de personnes Accompagnement solidaire et social Vous accompagner pour bien vivre votre retraite Retraite Santé et prévention Prévoyance et assurance de personnes Accompagnement solidaire et social Sommaire Pour Audiens, votre groupe de protection sociale,

Plus en détail

pour tous les salariés de votre entreprise Mornay Entreprise santé Prenez soin de vos salariés

pour tous les salariés de votre entreprise Mornay Entreprise santé Prenez soin de vos salariés pour tous les salariés de votre entreprise Mornay Entreprise santé Prenez soin de vos salariés Laurie Maillard Directeur général du Groupe Mornay Madame, Monsieur, Vous êtes dirigeant de PME-PMI et l évolution

Plus en détail

GUIDE DE LA NOUVELLE. des professionnels. Guide de la nouvelle. les réponses à toutes vos questions

GUIDE DE LA NOUVELLE. des professionnels. Guide de la nouvelle. les réponses à toutes vos questions GUIDE DE LA NOUVELLE Guide de la nouvelle des professionnels les réponses à toutes vos questions SI ON PARLAIT «COMPLÉMENTAIRE SANTÉ COLLECTIVE»? QUE DIT LA NOUVELLE LOI? Avant le 1 er janvier 2016, toutes

Plus en détail

Idées reçues sur la Sécurité sociale

Idées reçues sur la Sécurité sociale Idées reçues sur la Sécurité sociale Idée reçue n 1 : «La Sécu, c est la carte Vitale» La carte Vitale est sans doute le symbole le plus connu de la Sécurité sociale, mais la Sécurité sociale ne se limite

Plus en détail

Nos 6 engagements de services. Entreprises

Nos 6 engagements de services. Entreprises RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Nos 6 engagements de services Entreprises Déclaration des salaires 2011 Deux moyens existent : la déclaration en ligne (aucune inscription préalable). le dépôt d une DADS-U sur

Plus en détail

POUR RENDRE L HÔPITAL UN PEU PLUS HOSPITALIER ASSURANCE HOSPITALISATION

POUR RENDRE L HÔPITAL UN PEU PLUS HOSPITALIER ASSURANCE HOSPITALISATION POUR RENDRE L HÔPITAL UN PEU PLUS HOSPITALIER ASSURANCE HOSPITALISATION ASSURANCE HOSPITALISATION LE PLUS QUI REND VOS SÉJOURS À L HÔPITAL PLUS HUMAINS Pour quels risques? Cette garantie vous couvre en

Plus en détail

Le financement des soins de santé en France

Le financement des soins de santé en France Le financement des soins de santé en France Présenté par Hans-Martin Späth Maître de Conférences en Economie de la Santé Département pharmaceutique de Santé Publique Plan La protection sociale en France

Plus en détail

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants DOSSIER DE PRESSE L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants PARIS Mercredi 29 février 2012 Communiqué de presse p.2 L Association Française des AIDANTS

Plus en détail

Retraités du Régime Agricole

Retraités du Régime Agricole Retraités du Régime Agricole Des aides pour vivre à domicile 2015 www.msa49.fr Favoriser le maintien à domicile des personnes retraitées C est : Aider, à leur domicile, en foyer logement ou en MARPA *,

Plus en détail

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points. n o 9. Majorations pour enfants et retraite complémentaire

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points. n o 9. Majorations pour enfants et retraite complémentaire Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points Guide salariés n o 9 avril 2014 Majorations pour enfants et retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés...

Plus en détail

Radiance Humanis Vie

Radiance Humanis Vie ÉPARGNE Radiance Humanis Vie Et votre avenir prend des forces Taux du fonds en euros de Radiance Humanis Vie : 3,50 %* * Taux de rémunération 2013 du fonds en euros Apicil Euro Garanti. Taux net de frais

Plus en détail

L Enseigne CNP Services à la personne

L Enseigne CNP Services à la personne «Profession: Faciliteur de vie» Laboratoire Assurance Banque Offres de services à la personne Impact des services à la personne sur le marketing-mix mix L Enseigne CNP Services à la personne Christophe

Plus en détail

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française

Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires. Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Les services de soins et d accompagnement de la Mutualité Française Prévenir - Soigner - Accompagner Votre partenaire pour construire une offre de santé adaptée aux territoires Qui est la Mutualité Française?

Plus en détail

Dossier de presse 2013

Dossier de presse 2013 Dossier de presse 2013 Immeuble Le Méliès, 261 rue de Paris 93100 Montreuil Tél. 0142853952 Fax 0149950601 www.vacancesetfamilles.fr fede@vacancesetfamilles.asso.frfr 1 SOMMAIRE Présentation Vacances et

Plus en détail

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS Les Personnes Agées, de 60 ans et plus, représentent déjà plus de 11,2% de la population du Département et vers 2020 plus de 20%. Pour

Plus en détail

Mutualia devient un Groupe

Mutualia devient un Groupe Mutualia devient un Groupe Dossier de presse 2013 Contact Presse Maider GAICOTCHEA Tél. 01 41 63 77 82 gaicotchea.maider@mutualia.fr Dossier de presse Naissance Dossier de du presse Groupe sponsoring Mutualia

Plus en détail

CMUC OU ACS PEUT-ÊTRE Y AVEZ VOUS DROIT?

CMUC OU ACS PEUT-ÊTRE Y AVEZ VOUS DROIT? Des aides existent pour financer votre complémentaire santé. CMUC OU ACS PEUT-ÊTRE Y AVEZ VOUS DROIT? Parlez-en avec votre conseiller. SANTÉ PRÉVOYANCE PRÉVENTION CMUC OU ACS LA MUTUELLE FAMILIALE VOUS

Plus en détail

débat carité : Constats»

débat carité : Constats» MUTUALITE FRANCAISE CÔTE-D OR YONNE Dr Nathalie Arnould Conférence débat «Santé Précarit carité : Constats» Samedi 18 octobre 2008 La Mutualité Française aise? Elle fédère la quasi-totalité des mutuelles

Plus en détail

L indépendance, c est l affaire de tous

L indépendance, c est l affaire de tous Entreprises OFFRE DÉPENDANCE COLLECTIVE L indépendance, c est l affaire de tous Humanis vous présente une garantie Dépendance collective s adaptant aux besoins de vos salariés et à la hauteur des ambitions

Plus en détail

AMENAGER LE QUOTIDIEN

AMENAGER LE QUOTIDIEN AMENAGER LE QUOTIDIEN Aides financières, humaines et matérielles Formation Aide aux Aidants / Octobre 2008 Syndicat Intercommunal de la Vallée de l'ondaine, 44 Rue e la Tour de Varan, 42700 FIRMINY 1 Aides

Plus en détail

Pensions de réversion de la retraite complémentaire. n o 8

Pensions de réversion de la retraite complémentaire. n o 8 GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO PENSIONS DE RÉVERSION DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 8 JUIN 2015 Pensions de réversion de la retraite complémentaire Sommaire La retraite,

Plus en détail

Recevez une aide financière indispensable en cas d hospitalisation

Recevez une aide financière indispensable en cas d hospitalisation Pour vous jusqu à 120 par jour* Recevez une aide financière indispensable en cas d hospitalisation * pour la souscription de l option 60 et suite à une hospitalisation due à un accident L hospitalisation

Plus en détail

Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ

Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ Édition 2015 ENVIRONNEMENT DE LA PROTECTION SOCIALE Le déficit du régime général En milliards d 2012 2013 Prévisions 2014 0,6 0,2-0,2-2,5-3,2-2,9-5,9-6,8-6

Plus en détail

La prise en charge. de votre affection de longue durée

La prise en charge. de votre affection de longue durée La prise en charge de votre affection de longue durée Comment fonctionne la prise en charge à 100 %? Quels sont les avantages pour vous? À quoi vous engagez-vous? Comment êtes-vous remboursé? Votre médecin

Plus en détail

Lettre d information. Demain est souscriptrice de la

Lettre d information. Demain est souscriptrice de la L association Demain est souscriptrice de la plupart des contrats d assurance santé, prévoyance et retraite assurés par Groupama Gan Vie et distribués par Gan Assurances. Gan Evolution Santé, Gan Alterego

Plus en détail

L ACTION SOCIALE À VOS CÔTÉS. Établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées CCN 66

L ACTION SOCIALE À VOS CÔTÉS. Établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées CCN 66 L ACTION SOCIALE À VOS CÔTÉS Établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées CCN 66 L Action Sociale, à vos côtés "Protéger c'est s'engager" Une valeur fondamentale mise en œuvre par

Plus en détail

réservé aux établissements sanitaires et sociaux privés. Pour protéger vos salariés consultez les experts.

réservé aux établissements sanitaires et sociaux privés. Pour protéger vos salariés consultez les experts. réservé aux établissements sanitaires et sociaux privés. Pour protéger vos salariés consultez les experts. une expertise issue de l union des deux leaders de la protection des professionnels de la santé

Plus en détail

Obsèques. (Financement) L assurance tranquillité pour vos proches. Prévoyance. Seniors. Vos Garanties - 2007. Garantie Viagère

Obsèques. (Financement) L assurance tranquillité pour vos proches. Prévoyance. Seniors. Vos Garanties - 2007. Garantie Viagère P R É V O Y A N C E Prévoyance (Financement) Obsèques Seniors L assurance tranquillité pour vos proches Vos Garanties - 2007 Garantie Viagère Souscription possible jusqu à 84 ans Aucune formalité médicale

Plus en détail

UN NOUVEAU DEPART POUR LA LMDE

UN NOUVEAU DEPART POUR LA LMDE DOSSIER DE PRESSE 24 OCTOBRE 2014 UN NOUVEAU DEPART POUR LA LMDE «Le régime étudiant comme pilier d une politique de santé des jeunes» CONTACT PRESSE LISA RIBEAUD 06 15 86 43 41 lribeaud@unef.fr presse@unef.fr

Plus en détail

EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil.

EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil. EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil.fr REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU SERVICE DE SOINS INFIRMIERS

Plus en détail

CHAPITRE 10 ACTION SOCIALE

CHAPITRE 10 ACTION SOCIALE CHAPITRE ACTION SOCIALE L USM est depuis de nombreuses années investie dans les instances de l action sociale pour préserver et développer les dispositifs dont les magistrats peuvent bénéficier, qu ils

Plus en détail

Avis relatif au projet de loi de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2014

Avis relatif au projet de loi de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2014 Paris, le 12 juin 2014 Avis relatif au projet de loi de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2014 Délibération n CONS. 13 12 juin 2014 Projet de loi de financement rectificative de la

Plus en détail

PROFESSIONNELS INDEPENDANTS OPTIMISER LA PROTECTION DU CHEF D ENTREPRISE. Santé Prévoyance & Retraite

PROFESSIONNELS INDEPENDANTS OPTIMISER LA PROTECTION DU CHEF D ENTREPRISE. Santé Prévoyance & Retraite PRÉVOYANCE - RETRAITE PROFESSIONNELS INDEPENDANTS OPTIMISER LA PROTECTION DU CHEF D ENTREPRISE Santé Prévoyance & Retraite Matinale de l entrepreneur CCI 11 JUIN 2013 LE REGIME SOCIAL DES INDEPENDANTS

Plus en détail

PRÉVOYANCE. Suralia. Epargnez tout souci financier à ceux que vous aimez

PRÉVOYANCE. Suralia. Epargnez tout souci financier à ceux que vous aimez PRÉVOYANCE Suralia Epargnez tout souci financier à ceux que vous aimez Suralia pour protéger votre famille et votre patrimoine Pour vous, il n y a rien de plus important que votre famille. Vous souhaitez

Plus en détail

Maternité, maladie et points de retraite complémentaire. n o 6

Maternité, maladie et points de retraite complémentaire. n o 6 GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO MATERNITÉ, MALADIE ET POINTS DE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 6 JUIN 2015 Maternité, maladie et points de retraite complémentaire Sommaire La retraite,

Plus en détail

Dépasser. Avancer. HSBC Horizon 360. Atteindre

Dépasser. Avancer. HSBC Horizon 360. Atteindre HSBC Horizon 360 Avancer Atteindre Dépasser Francfort est un carrefour majeur européen. La ville qui 50ºN abrite un nombre important de gratte-ciels, est parfois Francfort Allemagne surnommée Mainhattan

Plus en détail

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Juin 2015 Ce document a pour vocation à recenser les principaux services et aides proposés dans le cadre de la lutte contre l isolement il

Plus en détail

GARDE D ENFANTS. Tout savoir sur la PAJE

GARDE D ENFANTS. Tout savoir sur la PAJE GARDE D ENFANTS Tout savoir sur la PAJE Sommaire Qu est-ce que la PAJE? Page 2 La prime à la naissance ou à l adoption Page 3 L allocation de base Page 4 Le complément de libre choix du mode de garde Page

Plus en détail

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO CHÔMAGE ET POINTS DE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE. n o 7. Chômage et points de retraite complémentaire

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO CHÔMAGE ET POINTS DE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE. n o 7. Chômage et points de retraite complémentaire GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO CHÔMAGE ET POINTS DE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 7 JUIN 2015 Chômage et points de retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref... 3

Plus en détail

BIENVENUE SUR LA PLATEFORME RSA. Cette action est cofinancée par l Union Européenne

BIENVENUE SUR LA PLATEFORME RSA. Cette action est cofinancée par l Union Européenne BIENVENUE SUR LA PLATEFORME RSA Cette action est cofinancée par l Union Européenne Présentation de la plateforme Vous êtes nouvellement bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (RSA). Les partenaires

Plus en détail

A. HERICORD, M.-F. WILMOTTE

A. HERICORD, M.-F. WILMOTTE Chapitre 116 La Permanence d Accès aux Soins de Santé A. HERICORD, M.-F. WILMOTTE 1. La loi d orientation du 29 juillet 1998 La loi d orientation du 29 juillet 1998 relative à la lutte contre les exclusions

Plus en détail

CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES

CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES La présente convention est conclue entre : AMILOR Association des Missions Locales de Lorraine 10 rue Mazagran BP 10676 54063 Nancy Cedex Représentée par Gilles DEVRET

Plus en détail

Vous avez toujours su trouver les bonnes recettes.

Vous avez toujours su trouver les bonnes recettes. Vous avez toujours su trouver les bonnes recettes. ENTREPRISES ET PROFESSIONNELS Pour faciliter la restauration de vos salariés CHÈQUE DE TABLE www.banquepopulaire.fr LE CHÈQUE DE TABLE : UNE SOLUTION

Plus en détail

Qu est-ce que le CCAS?

Qu est-ce que le CCAS? Qu est-ce que le CCAS? Le centre Communal d Action Sociale est un établissement public chargé d exercer les compétences détenues par la commune en matière d action sociale. C est un établissement ayant

Plus en détail

PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE

PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE Rencontre presse Jeudi 12 septembre 2013 PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE Plus de 4 millions de Français1

Plus en détail

Entrepreneur du paysage. non salarié (TNS) Dossier Santé - Prévoyance Retraite - Dépendance

Entrepreneur du paysage. non salarié (TNS) Dossier Santé - Prévoyance Retraite - Dépendance Entrepreneur du paysage non salarié (TNS) Dossier Santé - Prévoyance Retraite - Dépendance Entrepreneur du paysage non salariés (TNS), une protection sociale optimale Mutex vous propose, en partenariat

Plus en détail

Entrepreneur du paysage non salarié (TNS), et bien assuré

Entrepreneur du paysage non salarié (TNS), et bien assuré Entrepreneur du paysage non salarié (TNS), et bien assuré Travailleur non salarié vous protégez votre famille, votre revenu, votre avenir. Pourquoi ne pas aller plus loin et bénéficier, vous aussi de l

Plus en détail

PARTICULIERS APICIL DÉPENDANCE. Préservez l harmonie de votre vie! Ensemble, dessinons votre Protection Sociale Durable

PARTICULIERS APICIL DÉPENDANCE. Préservez l harmonie de votre vie! Ensemble, dessinons votre Protection Sociale Durable PARTICULIERS APICIL DÉPENDANCE Préservez l harmonie de votre vie! Ensemble, dessinons votre Protection Sociale Durable APICIL DÉPENDANCE Aujourd hui, la dépendance touche 1 personne sur 10 à l âge de 60

Plus en détail

AGENCE NATIONALE DES SERVICES À LA PERSONNE. Comment rémunérer votre intervenant à domicile en Cesu préfinancés?

AGENCE NATIONALE DES SERVICES À LA PERSONNE. Comment rémunérer votre intervenant à domicile en Cesu préfinancés? AGENCE NATIONALE DES SERVICES À LA PERSONNE Comment rémunérer votre intervenant à domicile en Cesu préfinancés? Préfinancé par votre organisme de prestations sociales (caisse d allocations familiales,

Plus en détail

Garanties 2010 Garantie Hospitalisation

Garanties 2010 Garantie Hospitalisation [ La Prévoyance ] Particulier Garanties 2010 Garantie [ Des solutions ] pour tous Un forfait journalier en cas d hospitalisation Garantie Points forts l Allocations journalières jusqu à 92 l Adhésion possible

Plus en détail

santé AIDE pour votre

santé AIDE pour votre santé AIDE pour financer votre complémentaire santé Le chèque santé, une démarche simple et immédiate L Aide POUR UNE Complémentaire Santé (A.C.S.), un soutien pour protéger votre santé Il s agit d une

Plus en détail

CONCOURS PHOTOS. Photographier le travail dans l'économie sociale et solidaire

CONCOURS PHOTOS. Photographier le travail dans l'économie sociale et solidaire CONCOURS PHOTOS Photographier le travail dans l'économie sociale et solidaire Photographier le travail dans l'économie sociale et solidaire Partenaires historiques du secteur de l économie sociale en protection

Plus en détail

AIDES SOCIALES 2015 NOTICE D INFORMATION. Service Action Sanitaire et Sociale VOUS SOUHAITEZ BÉNÉFICIER D UNE AIDE DE LA CRPCEN

AIDES SOCIALES 2015 NOTICE D INFORMATION. Service Action Sanitaire et Sociale VOUS SOUHAITEZ BÉNÉFICIER D UNE AIDE DE LA CRPCEN NOTICE D INFORMATION Pour tout renseignement, contacter le Centre de la Relation Clients : Tél. 01 44 90 13 33 Fax 01 44 90 20 15 Formulaire de contact accessible sur notre site Internet www.crpcen.fr

Plus en détail

Conférence Débat AFTA. Conférence

Conférence Débat AFTA. Conférence Conférence Conférence Débat AFTA PRÉVOYANCE SANTÉ DES SALARIES DES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF Vos interlocuteurs : Alexandra REPIQUET Jean-Philippe FERRANDIS : 01 49 64 45 15 : 01 49 64 12 88 : 01 49

Plus en détail

Garanties 2008 Garantie Hospitalisation

Garanties 2008 Garantie Hospitalisation [ La Prévoyance ] Particulier Garanties 2008 Garantie Hospitalisation [ des solutions ] pour tous Un forfait journalier en cas d hospitalisation Un contrat vous garantissant une allocation journalière

Plus en détail

Les recettes de la journée de solidarité 2014

Les recettes de la journée de solidarité 2014 Dossier 20 mai 2015 Les recettes de la journée de solidarité 2014 Depuis son instauration en 2004 et jusqu en 2014, la journée de solidarité, initialement fixée au lundi de Pentecôte, a rapporté au total

Plus en détail

Ce PDF est dynamique, vous pouvez naviguer en cliquant sur les boutons du sommaire. Les outils d informations

Ce PDF est dynamique, vous pouvez naviguer en cliquant sur les boutons du sommaire. Les outils d informations Ce PDF est dynamique, vous pouvez naviguer en cliquant sur les boutons du sommaire. L expertise ESEF International AVEC HUMANIS, VOTRE ENTREPRISE PROFITE D UNE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ SIMPLE ET EFFICACE.

Plus en détail

Logement. Maintien à domicile. Alimentation. Transport. Budget

Logement. Maintien à domicile. Alimentation. Transport. Budget SOMMAIRE Logement Maintien à domicile Santé Alimentation Transport Budget LOGEMENT PACT Pays-Basque Le PACT vous aide à adapter votre logement : un diagnostic accessibilité réalisé par le PACT. Évaluation

Plus en détail

Artisans, industriels et commerçants. Votre assurance invalidité

Artisans, industriels et commerçants. Votre assurance invalidité Artisans, industriels et commerçants Votre assurance invalidité Édition 2015 ARTISANS, INDUSTRIELS ET COMMERÇANTS VOTRE ASSURANCE INVALIDITÉ L assurance invalidité permet de couvrir le risque «invalidité»

Plus en détail

Guide. du Correspondant Mutualiste

Guide. du Correspondant Mutualiste Guide du Correspondant Mutualiste Version 2 - Janvier 2011 La Mutuelle Nationale Territoriale - Mutuelle soumise aux dispositions du Code de la Mutualité - RNM 775 678 587 - Document non contractuel -

Plus en détail

.. Le complément de libre choix d activité 07.. Questions / Réponses.. 09.. Exemples chiffrés... 010. Sommaire. Pages

.. Le complément de libre choix d activité 07.. Questions / Réponses.. 09.. Exemples chiffrés... 010. Sommaire. Pages Sommaire Pages.. Qu est-ce que la PAJE 02.. La prime à la naissance ou à l adoption 03.. L allocation de base 04.. Le complément de libre choix du mode de garde Vous en bénéficiez quels que soient vos

Plus en détail

santé AIDE POUR FINANCER VOTRE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ

santé AIDE POUR FINANCER VOTRE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ santé AIDE POUR FINANCER VOTRE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ LE CHÈQUE SANTÉ, UNE DÉMARCHE SIMPLE ET IMMÉDIATE L AIDE POUR UNE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ (A.C.S.), UN SOUTIEN POUR PROTÉGER VOTRE SANTÉ Il s agit d une

Plus en détail

Comment nous protéger en cas d accident de la vie courante?

Comment nous protéger en cas d accident de la vie courante? Prévoyance Comment nous protéger en cas d accident de la vie courante? Protection Familiale Seniors Une indemnité financière et des services d assistance. Pourquoi se protéger en cas d accident de la vie

Plus en détail

Françoise TRUFFY, Présidente de la CDAPH 94. Bonjour,

Françoise TRUFFY, Présidente de la CDAPH 94. Bonjour, Françoise TRUFFY, Présidente de la CDAPH 94 Bonjour, Je me présente : J ai une formation de base d ergothérapeute et d infirmièreassistante sociale spécialisée en psychiatrie et comme pour faire, j ai

Plus en détail

infirmier kinésithérapeute AMPLI-INDEMNITÉS JOURNALIÈRES TNS avocat La protection de votre revenu, à la carte

infirmier kinésithérapeute AMPLI-INDEMNITÉS JOURNALIÈRES TNS avocat La protection de votre revenu, à la carte 2015 INDEMNITÉS JOURNALIÈRES Professions Libérales Artisans & Commerçants La mutuelle des professions libérales et indépendantes AMPLI-INDEMNITÉS JOURNALIÈRES TNS médecin La protection de votre revenu,

Plus en détail

Bien comprendre et bien choisir votre complémentaire santé

Bien comprendre et bien choisir votre complémentaire santé Bien comprendre et bien choisir votre complémentaire santé Forfait 18 euros Parodontologie Auxiliaires médicaux Bien comprendre et bien choisir votre complémentaire santé SOMMAIRE P. 3 A quoi sert une

Plus en détail

Les prestations sociales LA COUVERTURE MALADIE

Les prestations sociales LA COUVERTURE MALADIE Fonds européen pour les réfugiés Les prestations sociales LA COUVERTURE MALADIE La Convention de Genève reconnaît aux réfugiés les mêmes droits qu'aux nationaux en matière d'assistance publique et de sécurité

Plus en détail

JE SUIS SOCIALE MA PROTECTION EST-ELLE MENACÉE? UN AGENT PUBLIC

JE SUIS SOCIALE MA PROTECTION EST-ELLE MENACÉE? UN AGENT PUBLIC JE SUIS UN AGENT PUBLIC MA PROTECTION SOCIALE EST-ELLE MENACÉE? AGENTS PUBLICS, NOTRE PROTECTION SOCIALE EST-ELLE MENACÉE? DEVRA-T-ON SE RÉSIGNER À TOUJOURS MOINS DE SOINS? Dépassements d honoraires, franchises,

Plus en détail

Cultiver la solidarité www.contrelecancer.ma

Cultiver la solidarité www.contrelecancer.ma LE BÉNÉVOLAT Cultiver la solidarité www.contrelecancer.ma le bénévolat CULTIVER LA SOLIDARITÉ La mobilisation dans la lutte contre le cancer, à laquelle a appelé Son Altesse Royale la Princesse Lalla Salma

Plus en détail

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012 Suisse Suisse : le système de retraite en 212 Le système de retraite suisse comporte trois composantes.le régime public est lié à la rémunération, mais selon une formule progressive.il existe également

Plus en détail

NATAL Emotions d Afrique en terre brésilienne Magnifique et... Quand on admire la côte de NATAL depuis l avion, on a l impression de survoler l Afrique : d énormes dunes de sable blanc dominent le paysage

Plus en détail

révoyance ro active Une protection complète et adaptée, tout au long de votre vie Pour les travailleurs indépendants

révoyance ro active Une protection complète et adaptée, tout au long de votre vie Pour les travailleurs indépendants révoyance ro active Une protection complète et adaptée, tout au long de votre vie Pour les travailleurs indépendants Vous êtes artisan, commerçant ou profession libérale. En cas d arrêt de travail, l indemnisation

Plus en détail

Mon contrat santé «L OFFRE SANTÉ PRO» Mes infos santé. 36 20 dites Mutuelle Mcd. Pour obtenir des renseignements sur mes garanties et remboursements

Mon contrat santé «L OFFRE SANTÉ PRO» Mes infos santé. 36 20 dites Mutuelle Mcd. Pour obtenir des renseignements sur mes garanties et remboursements Mes infos santé Pour obtenir des renseignements sur mes garanties et remboursements 36 20 dites Mutuelle Mcd Appel Gratuit hors surcoûts éventuels des opérateurs www.mutuelle-mcd.fr Mon agence répond à

Plus en détail

La mutualité. Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf. Date de création du document 2011-1012. - Support de Cours (Version PDF) -

La mutualité. Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf. Date de création du document 2011-1012. - Support de Cours (Version PDF) - La mutualité Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf Date de création du document 2011-1012 1/10 Table des matières SPECIFIQUES :... 3 I Introduction et historique :... 4 II Objet d une mutuelle :...4

Plus en détail

Assurer la retraite & protéger la santé

Assurer la retraite & protéger la santé Assurer la retraite & protéger la santé La Carsat aux côtés : des salariés, des entreprises et des retraités La Caisse d assurance retraite et de la santé au travail 4 valeurs : service solidarité avenir

Plus en détail

SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE MON COUPLE. MA Protection Sociale ESSENTIELLE ET DURABLE! APICILPARTICULIERS EXCLUSIVITÉ APICIL

SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE MON COUPLE. MA Protection Sociale ESSENTIELLE ET DURABLE! APICILPARTICULIERS EXCLUSIVITÉ APICIL SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE MON COUPLE MA Protection Sociale ESSENTIELLE ET DURABLE! EXCLUSIVITÉ APICIL APICILPARTICULIERS MA PROTECTION SOCIALE Pour MON couple, une BONNE couverture sociale, c est Me garantir

Plus en détail

Faciliter l adhésion à une complémentaire santé

Faciliter l adhésion à une complémentaire santé Faciliter l adhésion à une complémentaire santé la CPAM de l Oise aide financièrement les assurés qui en ont besoin 4 octobre 2011 Contacts presse : Françoise De Rocker 03 44 10 11 12 francoise.de-rocker@cpam-oise.cnamts.fr

Plus en détail

Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ

Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ Les chiffres de la santé LES DÉPENSES D ASSURANCE SANTÉ Édition 2011 Environnement de la protection sociale Le déficit du régime général En milliards d euros 2009 2010 Prévisions 2011-0,7-0,7 0-1,8-2,7-2,6-7,2-6,1-8,9-10,6-9,9-11,6-20,3-23,9-18,6

Plus en détail

RETRAITE PRÉVOYANCE SANTÉ ACTION SOCIALE POUR NOUS, L ESSENTIEL, C EST L HUMAIN

RETRAITE PRÉVOYANCE SANTÉ ACTION SOCIALE POUR NOUS, L ESSENTIEL, C EST L HUMAIN RETRAITE PRÉVOYANCE SANTÉ ACTION SOCIALE POUR NOUS, L ESSENTIEL, C EST L HUMAIN EFFECTIF RETRAITE 537 COLLABORATEURS (383 femmes et 154 hommes) 30 000 bénéficiaires 11 M de budget B2V EN CHIFFRES ACTION

Plus en détail

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Catalogue des prestations d action sociale et prévention

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Catalogue des prestations d action sociale et prévention CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES Catalogue des prestations d action sociale et prévention Décembre 2014 L action sociale et prévention Préambule Animée par la volonté de développer sa politique

Plus en détail

Action sociale de la Mutuelle Audiens. de la presse, du spectacle et de la communication. Notice d information. À vos côtés tout au long de la vie

Action sociale de la Mutuelle Audiens. de la presse, du spectacle et de la communication. Notice d information. À vos côtés tout au long de la vie Action sociale de la Mutuelle Audiens de la presse, du spectacle et de la communication Notice d information À vos côtés tout au long de la vie Les aides complémentaires aux dépenses de santé Nature de

Plus en détail

Assurance dépendance. Swiss autonomie. «Être à la charge de mes proches?ça, jamais! Voilà pourquoi j ai choisi Swiss autonomie.»

Assurance dépendance. Swiss autonomie. «Être à la charge de mes proches?ça, jamais! Voilà pourquoi j ai choisi Swiss autonomie.» Assurance dépendance Swiss autonomie «Être à la charge de mes proches?ça, jamais! Voilà pourquoi j ai choisi Swiss autonomie.» Les conséquences d une longévité naturelle Notre espérance de vie s est considérablement

Plus en détail

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013 Nantes, le 11 mars 2013 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014 v Dossier de presse Contact service presse Tél. : 02 40 41 64 36 Fax : 02 40 41 64 10 presse@mairie-nantes.fr 1000

Plus en détail