AVIGNON ACTUALITÉ. avance et se rénove. Monclar BUDGET 2012 : PAS DE HAUSSE D IMPOTS MALGRÉ LA CRISE LES BENEVOLES MIS À L HONNEUR

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "AVIGNON ACTUALITÉ. avance et se rénove. Monclar BUDGET 2012 : PAS DE HAUSSE D IMPOTS MALGRÉ LA CRISE LES BENEVOLES MIS À L HONNEUR"

Transcription

1 N 113 JANVIER 2012 LE MENSUEL D INFORMATION DE LA VILLE D AVIGNON AVIGNON ACTUALITÉ Monclar avance et se rénove BUDGET 2012 : PAS DE HAUSSE D IMPOTS MALGRÉ LA CRISE LES BENEVOLES MIS À L HONNEUR SPORT : 50 CHAMPIONS HONORÉS avignon.fr

2 2 - Janvier 2012 Dossier Rénovation urbaine Monclar avance et s Débutée en 2004 par la démolition des Baux, la rénovation urbaine et sociale de Monclar se poursuit à un rythme soutenu. En témoigne l inauguration des résidences Petite Ourse et Céphée, composées de logements collectifs et de maisons individuelles, et du square des musiciens, implanté sur l ancienne place Jean-Philippe Rameau. 48 millions d euros sont consacrés à la transformation de ce quartier jusqu ici trop enclavé et souffrant d une image peu positive. Une transformation qui comprend la résidentialisation du parc HLM, la construction de nouveaux logements, le réaménagement de l avenue Monclar, la pérennisation du marché et la poursuite des actions de proximité. L objectif est d améliorer durablement les conditions de vie des habitants et favoriser l attractivité du quartier. Q u il semble loin le temps de Guillaume Apollinaire et des Baux, ces verrues de béton érigées dans les années 60-70, tours inhumaines qui défiguraient la Rocade et le quartier Monclar! Place aujourd - hui à des maisons individuelles ou à des petits collectifs, à l image de Céphée et de Petite Ourse, les deux dernières résidences réalisées par l OPH de la Ville d Avignon dans le cadre de l ANRU et inaugurées début décembre (lire ci-dessous). Commencée en 2004 par la démolition des Baux, un symbole des errements urbanistiques de la fin du 20ème siècle, la rénovation urbaine et sociale de Monclar affiche aujourd hui un bilan éloquent. La présidente du Grand Avignon, accompagnée du préfet de Vaucluse François Burdeyron, de Philippe Marcucci, vice-président du Grand Avignon en charge de l ANRU, Christian Bonnet, président de l OPH de la Ville d Avignon et de plusieurs élus locaux, a pu s en féliciter lors d une visite effectuée sur place et ponctuée de plusieurs inaugurations. «Aujourd hui, 98% du programme de démolition est achevé et plus de 140 logements reconstruits. La plupart des réhabilitations des 635 logements gérés par l OPH vont se terminer d ici la fin de l année», a expliqué Christian Bonnet. Par ailleurs, un important travail de résidentialisation a été conduit par le Grand Avignon. Ce programme d investissement de 6 millions d euros a permis de créer de véritables espaces résidentiels, d améliorer l identification des habitants à leur environnement proche et de contribuer à une meilleure appropriation de l espace par les résidents. L objectif de ces aménagements extérieurs est tout à la fois de traiter la question du stationnement, celle de la collecte des déchets et du tri sélectif, et de réaliser des espaces publics, végétalisés ou non, pour créer de la convivialité. «L attention portée aux espaces publics est fondamentale et ce square des grands musiciens, dont le nom a été choisi par les enfants des écoles du quartier, en est aujourd hui une illustration», a souligné Philippe Marcucci, en charge de l ANRU. Concertation Travail d ensemble mêlant démolition (Les Baux), rénovation (de logements existants), reconstruction (de logements neufs), aménagement (d espaces verts, de lieu de vie, de voiries), résidentialisation (à l instar de l Athénée) et insertion (via des chantiers), la rénovation urbaine de Monclar n a pu bien sûr se réaliser sans concertation avec la population. Dans cette perspective, le Grand Avignon et l OPH ont animé des réunions publiques par unité résidentielle, afin de prendre en compte les attentes et les préoccupations des habitants. Car ce gigantesque chantier de 48 millions d euros ne saurait se limiter à une action sur le bâti et le cadre de vie. «C est une politique ambitieuse, qui se construit avec, et pour les habitants», rappelle Philippe Marcucci. Avec pour objectif de casser définitivement l image négative du quartier et redonner espoir aux habitants. LA LOCALISATION DES TRAVAUX PAR SECTEUR

3 Janvier rénove Monclar en chiffres Un square au cœur du quartier Réalisé sur l ancienne place Jean-Philippe Rameau, le square des grands musiciens est un nouvel espace piéton réalisé en béton désactivé, un produit noble. Il est agrémenté de mobilier urbain, bancs et poubelles, ainsi que d arbres de grande taille et d un éclairage sur mât. Situé au cœur du quartier, ce square pourra accueillir les terrasses des futurs commerçants qui s installeront en rez-de-chaussée des nouvelles résidences. La partie Nord de cet espace sera définitivement achevée après la construction de la résidence sociale Cassiopée que l OPH réalisera en Le quartier de Monclar est une extension urbaine des années 60, construite sur un plan masse type Charte d Athènes. Le quartier de Monclar, suivant l îlot INSEE, est composé de logements sociaux, propriété de trois bailleurs et d environ 600 logements de copropriétés et logements pavillonnaires. Il est également doté de divers équipements publics et établissements scolaires. Sa population compte 5984 habitants en Le taux de chômage atteint 25,9 % contre 11,4 % pour l ensemble du bassin d Avignon. Une des réponses apportées a été le lancement d une Zone Franche Urbaine (ZFU) par la Ville d Avignon qui a déjà permis la création de 657 emplois depuis sa mise en place le 31 décembre Le Grand Avignon soutient aussi des actions en faveur de l insertion par l économie, grâce au dispositif du PLIE et la Mission Locale Jeunes. UNE RÉNOVATION URBAINE QUI A FAIT L OBJET D UNE LARGE CONSULTATION ET QUI S ACCOMPAGNE D ACTIONS DE PROXIMITÉ. Une avenue totalement réaménagée autour du marché L avenue Monclar est le cœur du quartier. Elle est une artère importante à l échelle des faubourgs Sud d Avignon. Surtout, elle abrite l un des plus importants marchés de plein air de la ville. D où la volonté du Grand Avignon, dans le cadre de l ANRU, de la recalibrer, de la reconfigurer, afin de lui donner un caractère plus urbain que routier. Débutés au premier trimestre 2008 et achevés au 1er trimestre 2011, ces travaux d aménagement ont permis de mettre en valeur cet axe essentiel. Un mail central de 12m de large a été créé, il donne sa direction et son gabarit à l avenue par les doubles plantations d alignement. Le mail central se différencie des circulations piétonnes par son revêtement de sol en béton désactivé. L éclairage urbain a été entièrement repensé. Les intersections ont été traitées en plateaux surélevés, ce qui permet de ralentir la circulation automobile et de donner la priorité aux piétons. Après l achèvement des travaux de voiries et réseaux en 2010, les plantations sur la partie Sud de l avenue ont été réalisées au cœur du 1er semestre Réorganisé en concertation avec les forains et les habitants, le marché du vendredi matin a retrouvé sa place d origine depuis décembre 2010, sur la nouvelle esplanade centrale. Il accueille désormais 131 forains abonnés. Deux parkings de 69 places ont été créés à proximité. Les grands axes du projet de rénovation - démolition, en trois temps, de 164 logements, dont 144 logements du groupe des Baux (en 2004) et 20 logements individuels préfabriqués, - reconstruction de 237 logements, dont 93 locatifs sociaux sur le quartier, 58 logements à loyer libre par la Foncière Logement conformément à la convention ANRU, 86 logements sociaux au titre du programme de compensation dans d autres quartiers d Avignon, le Pontet et Morières - réhabilitation des 635 logements locatifs sociaux et aménagement d unités résidentielles - restructuration de l avenue Monclar, espace public multi usages, permettant d accueillir le marché forain hebdomadaire sur son esplanade centrale. Le projet intègre également le plan de sauvegarde de la copropriété de l Athénée, située à l Est du quartier, qui concerne 169 logements.

4 4 - Janvier 2012 Dossier Des résidences à visage humain à l emplacement des Baux Après Les Bugadières, avenue Martelange, la construction de nouveaux logements se poursuit sur Monclar avec les résidences Petite Ourse et Céphée, édifiées à l emplacement des Baux et inaugurées début décembre. C onformément au principe du «un pour un» (un logement démoli, un logement reconstruit), l OPH de la Ville d Avignon doit reconstruire in situ 67 logements locatifs sociaux. «Deux nouvelles résidences ont ainsi été réalisées en lieu et place de l ancienne résidence des Baux. Le moins que l on puisse dire, c est que les résidents ne perdront pas au change» souligne Christian Bonnet, Président de l OPH. RESIDENCE PETITE OURSE Situé au cœur du quartier de Monclar, entre les rues Verdi, Bizet, 27e RTA et l avenue Monclar, la résidence Petite Ourse est composée de 16 maisons individuelles en R+1 et 8 logements collectifs en R+2, tous en PLAI (Prêt Locatif Aidé d Intégration), sur un terrain de m2. Chaque logement individuel dispose d un jardin d environ 90 m2. Les logements collectifs disposent d une terrasse de 8,5 m2 en moyenne et également d un cellier. Chaque logement dispose d une place de stationnement. En matière de réduction des consommations, tous les logements sont dotés de chaudière à micro-accumulation, de chasse d eau à double débit et de douchette. Un local de service est réalisé dans le bâtiment collectif pour les déchets ménagers. Les bâtiments sont réalisés en béton banché avec isolation intérieure et les menuiseries sont en PVC. L accès à cette nouvelle résidence s effectue depuis les rues Giuseppe Verdi et Johann Strauss. «Cette opération bénéficie de la certification Habitat et Environnement qui prend en compte les thèmes suivants : aménagement environnemental de l opération, chantier propre, énergie, eau, confort et santé, gestes verts», souligne Christian Bonnet. Coût : euros RESIDENCE CEPHEE La résidence Céphée se compose de 19 logements en collectif en R+4 répartis en 11 PLAI (Prêt Locatif Aidé d Intégration) et 8 PLUS (Prêt Locatif à Usage Social) et de 3 locaux d activités, dont l agence de proximité de l OPH, sur une parcelle de m2. Chaque logement dispose d un balcon de 9 m2 et d une place de stationnement. Tous les logements sont dotés de chaudières individuelles au gaz. 3 logements, dont l entrée donne sur le square des Grands Musiciens, répondent aux conditions d accessibilités indispensables aux personnes handicapées. Les bâtiments sont réalisés en béton banché avec isolation intérieure et les menuiseries sont en PVC. Un abri container est positionné à l entrée de la résidence. L accès à cette nouvelle résidence s effectue depuis la rue Franz Schubert. Cette opération bénéficie également de la certification Habitat et Environnement Coût : euros CI-DESSUS, LE LONG DE L AVENUE MONCLAR : LA RÉSIDENCE CÉPHÉE. CI-DESSOUS : LA RÉSIDENCE PETITE OURSE. Les activités sociales maintenues sur le terrain avant un nouveau départ Suite à la perte d agrément de l IFAC dans la gestion de l EPT Monclar, le 30 juin 2011, l association CVL (centre de vacances et de loisirs) assure le portage de l ensemble des activités sociales sur le quartier Monclar. Une consultation est actuellement menée sous l expertise de la Fédération des centres sociaux en vue de créer une structure pérenne opérationnelle le 1er janvier Président de l association des CVL, Pierre Dumas répond aux questions d Avignon Actualité. Quelle est la nature de la mission confiée à l association CVL? Pierre Dumas : «suite aux difficultés connues par l IFAC, qui perdu son agrément, et dans l attente de la création d une structure pérenne, l ACVL assure la permanence des activités sur le terrain, avec l aide efficace de Chokri Boughetas, chargé de mission sur la conception d un nouveau centre social, et de Jefel Goudjil. Les anciens employés de l IFAC, Mmes Ouahiba Boudendani, Aïcha Joudars, Linda Lemrini et M. Rémy Martinez se sont engagés à nos côtés pour poursuivre et développer au quotidien les actions sur les différents sites». Quelles sont les activités proposées et où se déroulent-elles? Pierre Dumas : «Nous assurons ces activités dans les locaux des 94 et 118 avenue Monclar, locaux mis à disposition par les bailleurs sociaux et aménagés par les services techniques de la Ville, ainsi que dans les écoles Scheppler et Louis Gros. S y déroulent les cours d alphabétisation, l accueil de médiation sociale et animation famille, l atelier couture, la gym douce, les soutiens scolaires et les centres de loisirs. Au total, cela concerne 540 personnes. Je tiens à dire que nous avons été très bien accueillis. Nous ressentons très fortement le besoin de ces activités et d une présence quotidienne dans le quartier». Quel est le rôle du chargé de mission? Pierre Dumas : «Il a été recruté par la Fédération des centres sociaux en vue de proposer un nouveau projet pérenne. Il procède à une consultation auprès des différents acteurs et de la population en vue de mettre en place une équipe opérationnelle à compter du 1 janvier 2013, l ACVL assurant ce rôle jusqu au 31 décembre 2012».

5 janvier Des travaux dans les autres quartiers Si Monclar est en pleine transformation, l ensemble des quartiers d Avignon bénéficient des efforts de la Ville. Revue de détail des chantiers en cours. Pont des Deux Eaux Le parking entièrement réaménagé Des places de stationnement en plus grand nombre, des déplacements doux favorisés, une continuité piétonne assurée, une sécurité accrue grâce à la mise en place de la vidéo-surveillance : le parking du centre commercial du Pont des Deux Eaux a subi une profonde transformation qui profite à l ensemble des usagers ont été consacrés à ce chantier qui a duré huit mois. Saint-Chamand Les places se refont une beauté Saint-Exupéry et Paul Claudel, deux places au cœur du quartier Saint-Chamand. Dans les deux cas, il s agit d une réorganisation des parkings et d un réaménagement des espaces verts, ceci afin de donner plus de confort et d espace aux usagers. Le chantier de Saint-Exupéry, d un coût de , est achevé. Concernant Paul Claudel, le chantier a débuté le 19 septembre 2011 et devait durer jusqu à la fin de l année. Coût global : Nord La piscine Stuart Mill fonctionne depuis l été Reconstruite dans une démarche de développement durable, la piscine Stuart Mill accueille depuis cet été plus de personnes par mois. Equipée de panneaux photovoltaïques, dotée de capteurs solaires ECS, elle comprend un bassin sportif couvert de 25x12,5m, un bassin couvert de 10x5m, une tribune de 100 places pour les spectateurs, des plages extérieures minérales et végétales et 2 nouveaux parkings. Durance Les digues renforcées Le renforcement des digues de la Durance, qui datent du 19ème siècle, se poursuit, ceci afin d améliorer la protection d Avignon contre les crues. La dernière tranche de travaux (1,2 millions d ), entre le chemin de la Croix-Rouge et le raccordement TGV Ouest, a débuté en septembre 2011 pour s achever au printemps Au total, le chantier de renforcement des digues s étend du viaduc de la voie ferrée PLM au chemin de Bompas pour un coût global de Montfavet Les abords de l école Sainte-Catherine sécurisés Les travaux d aménagement réalisés autour de l école Sainte-Catherine sont quasiment achevés. D une durée de cinq mois, le chantier de sécurisation des abords de l école Sainte-Catherine avait pour objectif principal d améliorer la sécurité autour de l établissement scolaire. Ainsi, une voie de circulation a été créée le long de la rive droite du canal de l hôpital, avec une quarantaine de places de stationnement (dont 2 pour handicapés). Un pont pour les véhicules a été édifié à l extrémité Sud de cette voie, il aboutit sur un mini rond point situé à l entrée de la rue des Rêveuses et de la rue des Filles d Avignon. Enfin, les clôtures en protection du canal de l hôpital, ainsi que l éclairage public sur les 2 rives, ont été repris. Saint-Jean L école réaménagée et agrandie Pour faire face à l augmentation constante de la population du quartier, la Ville entame l extension et la réhabilitation de l école Saint-Jean. Débuté en octobre 2011, ce chantier ambitieux d un coût de 4 millions d euros est réalisé en concertation avec les parents d élèves. Exemplaire en terme environnemental, il va permettre de mieux accueillir les enfants et d offrir de meilleures conditions de travail aux enseignants.

6 6 - Janvier 2012 Actualités du mois ANIMATIONS De belles fêtes de fin d année Du marché de Noël aux crèches provençales, de la place de l Horloge à la place Pie, des balades en calèches aux illuminations, des parades musicales aux lumières du mur végétal, de la patinoire à la découverte des musées, les fêtes de fin d année ont permis aux Avignonnais de vivre des moments de convivialité en famille, bien loin des soucis du quotidien. L a morosité ambiante liée à la crise n a pas douché l enthousiasme des Avignonnais pendant les fêtes de fin d année. Bien au contraire, peut-on même affirmer, comme si cette période de fêtes restait un ilot de joie et de convivialité dans un monde de plus en plus angoissant et complexe. Dans une ville revêtue de ses plus atours (300 guirlandes, 10 kms de câbles), ils étaient des milliers à sillonner le marché de Noël, à admirer les crèches provençales de l hôtel de ville et du palais du Roure, à patiner sur la place Pie, à faire des balades en calèches ou a admirer les grandes parades à travers les rues de la cité et la fédération des commerçants. Autant d animations organisées par la Ville en partenariat avec Avignon Côté Cité et la fédération des commerçants. Comme l an passé, 10 stewards de Noël, facilement reconnaissables avec leurs parkas rouges, ont aidé la population à faire ses emplettes, et ce 7j/7 du 6 au 24 décembre. Même si le marché de Noël constituait, comme chaque année, le point névralgique de ces festivités, la Ville avait souhaité multiplier les sites en créant des animations sur toutes les places. Ainsi, la place Pie rénovée a été le théâtre d une animation lumineuse très appréciée sur le mur végétal des Halles. Un événement qui a attiré beaucoup de curieux chaque soir, entre 17h et 20h. Et pour les amateurs de culture et d expositions, les nombreux monuments et musées de la Ville proposaient de quoi assouvir leur passion.

7 Janvier Solidarité en musique Trois concerts au profit d associations caritatives La Lutte contre le sida, les restos du cœur, la banque alimentaire et Imagine 84 ont bénéficié des dons collectés lors de trois concerts organisés par la Ville. Un événement original qui a su marier le festif au caritatif. Collection Lambert Une double exposition haute en couleur Avec Lawrence Weiner, pape de l art conceptuel et Vik Muniz, photographe contemporain de génie qui revisite les grandes œuvres de l histoire de l art, la Collection Lambert propose une double exposition de grande valeur. C hose promise chose due : comme il s y était engagé, Tomas Redondo, adjoint à la musique et à l économie sociale et solidaire, a lancé le 13 décembre dernier la première édition de la manifestation «La solidarité en musique». Ce jour là, la classe d harmonie du conservatoire du Grand Avignon, sous la direction d Eric Sombret, régalait un public d amateurs de musique classique et de Sécurité La Ville poursuit l aménagement du tour des remparts musique de films dans la salle des fêtes de l hôtel de ville, au profit de la lutte contre le sida. Deux autres concerts ont été donnés par la suite : le 14 décembre à la médiathèque de la Rocade (musiques actuelles/slam avec Dizzyler et Skub), au profit des Restos du cœur et le 15 décembre au complexe Saint-Jean (musiques symphoniques par la classe de cor du conservatoire), au profit de la banque alimentaire et de l association Imagine 84. «Le principe de cette manifestation est simple : favoriser la récolte de dons pour des associations caritatives avignonnaises grâce à des concerts de jeunes musiciens», souligne l élu. Un principe qui permet de mettre en avant des artistes et des cultures musicales différentes tout en irriguant l ensemble des quartiers. Pour une première, ce fut un grand succès. Suite à l effondrement - du à de fortes précipitations début novembre - d une partie de remparts, la Ville a été contrainte de prendre des mesures de stationnement drastiques pour préserver la sécurité des usagers tout autour des remparts. Un grand nombre d automobilistes ne respectant pas cette interdiction, la ville anticipe la poursuite des travaux d aménagement paysager - servant à préserver les remparts contre les agressions dues à la pollution automobile - déjà effectués sur la partie Sud. La partie concernée par ce nouvel aménagement est situé entre la porte de l Oulle et la porte du Rhône. Le décaissement en cours sur le pied des remparts constitue la première phase de travaux avant l'aménagement en pelouse et cheminement piétons + vélos (sur le même principe que sur le tour de ville Sud) qui sera réalisé au premier trimestre Le montant de cette opération se monte à Depuis son ouverture en 2000, la Collection Lambert a souvent fait l événement. Depuis douze ans, d immenses artistes contemporains y ont été exposés, comme Cy Twombly, Andres Serrano ou Miquel Barcelo. La Collection permanente compte 350 œuvres et 1200 références parmi lesquelles des noms prestigieux comme Jean-Michel Basquiat, Nan Goldin, Anselm Kiefer, Niele Toroni ou Sol Lewitt. La double exposition inaugurée début décembre par le maire, en présence d Yvon Lambert et Eric Mézil, fera date. Elle offre un double parcours dans des univers très différents, celui de Lawrence Weiner, père fondateur de l art conceptuel dans les années soixante, et celui de Vik Muniz, photographe contemporain et ambassadeur auprès de l UNESCO. Le premier réactive des pièces de textes créées en France tout au long de la relation qu il a entretenu avec son marchand, Yvon Lambert ; le second nous emmène dans son musée imaginaire, où il revisite avec un immense talent les chefs-d œuvre de Van Gogh, Cézanne, Picasso, Warhol et autres grands noms de l histoire de l art à travers des photographies de pièces reconstitués avec des matériaux incongrus : laine, ketchup, sauce chocolat, pigment, végétaux séchés, magazines découpés, détritus. Avec Lawrence Weiner et Vik Muniz, dont les œuvres sont présentées jusqu au 13 mai 2012, la Collection Lambert renoue avec les double monographies qui ont permis par le passé de découvrir des artistes émergeants ou de présenter le travail d artistes confirmés (Salla Tykka/Francis Alys en 2003 Sol Lewitt/Christian Marclay en 2004). Une «renaissance» qui coïncide avec l annonce par l Etat d une aide de 8 millions d pour l extension du musée dans les locaux de l école d art.

8 8 - Janvier 2012 Qu est-ce que la Ville fait pour moi? Prison Sainte-Anne L hôtel Marriott ouvrira en 2014 Lors d une conférence de presse, le PDG du groupe Generim, promoteur et maître d ouvrage du futur hôtel Marriott, a confirmé la réalisation de ce complexe touristique et hôtelier haut de gamme dans l enceinte de l ex-prison Sainte-Anne. La livraison sera simplement retardée en raison d un contexte économique et financier particulièrement difficile. La phase de fouilles archéologiques a débuté en novembre dernier. L HÔTEL SERA COMPOSÉ DE 114 CHAMBRES SUR 3 NIVEAUX. Plus de deux ans de travaux Le chantier de réhabilitation en hôtel de luxe de l ancienne prison Sainte- Anne devrait durer vingt deux mois. Le début des travaux de ce futur complexe hôtelier est programmé au printemps 2012 pour une date d ouverture prévisionnelle au premier trimestre LEO Marie-Josée Roig écrit à Guérini et rencontre Mariani La présidente du Grand Avignon a écrit le 7 décembre dernier à Jean- Noël Guérini, président du conseil général des Bouches du Rhône, au sujet de la Liaison Est-Ouest. Dans ce courrier, le député-maire d Avignon regrette l absence de positionnement du conseil général des Bouches du Rhône alors que la DUP arrive à terme en octobre 2013 et demande un rendez-vous urgent à Jean-Noël Guérini «afin que nous puissions discuter ensemble de l impérieuse nécessité d une participation de votre collectivité à la réalisation de la 2ème tranche de la LEO». Marie-Josée Roig rappelle que lors du lancement de l opération, le choix d un tracé de la LEO passant par les Bouches du Rhône a été fait par l Etat «avec l assentiment de toutes les collectivités locales». «Ce tracé correspond à une vision qui intégrait déjà la notion de bassin de vie d Avignon dont une partie se situe au nord des Bouches du Rhône. Ainsi, toutes les études prospectives l ont montré depuis, sur chacun des deux ponts franchissant la Durance, un automobiliste sur deux ira ou viendra des Bouches du Rhône!», ajoute-t-elle. Une vision partagée par Thierry Mariani, ministre des Transports, présent dans le Vaucluse le 8 décembre. «On ne peut pas stopper ce projet parce qu il manque un acteur. Sans le conseil général des Bouches du Rhône, ce sera très difficile mais il n y a aucune raison pour qu il ne participe pas. On n est pas encore à Noël mais j ai bon espoir qu il y ait un cadeau de Noël», a déclaré le ministre lors d une conférence de presse initialement consacrée au Tramway et au port du Pontet. Il ne reste plus que quelques semaines pour trouver les 30 millions d euros manquant sur les 60 millions nécessaires à la réalisation de la deuxième tranche. «Le projet n est absolument pas remis en question, il prendra simplement plus de temps». Entouré de son directeur technique, M. Charpentier, et de l architecte Georges Varnitzky, Philippe Baude, PDG de Generim a tenu un discours très clair lors de la conférence de presse qu il a donné début décembre à Avignon. Le promoteur-concepteur chargé de construire le futur complexe hôtelier pour le compte du groupe Marriott, a rassuré sur ses intentions. Oui, le permis de construire a été obtenu, non sans difficulté, en raison des contraintes du périmètre sauvegardé. Oui, l hôtel 5 étoiles, géré Des architectes de renom La société Generim a confié l architecture du futur établissement au cabinet Michel Macary assisté du cabinet Georges Varnitzky. Michel Macary est un architecte international de très grand renom qui a conçu et réalisé le Grand Stade à Saint-Denis et la Pyramide du Louvre, en association avec le Chinois Pei. Architecte avignonnais, spécialiste de projet hôtelier, Georges Varnitzky a notamment réalisé l hôtel Hilton d Evian les Bains. L architecture d intérieur et la décoration ont été confiées à Jean-Philippe Nuel. par le groupe international Marriott, verra bien le jour dans l enceinte de l ancienne prison Sainte-Anne. Simplement, quelques modifications ont été opérées par rapport au projet initial, avec notamment une compression des surfaces et une salle de séminaires ramenée à 550 places.«les données ont changé», a expliqué Philippe Baude. Ce qui a changé? La crise économique, profonde et violente, que l Europe subit depuis plusieurs mois. «Aujourd hui, avec le contexte économique et le marché inter-bancaire qui ne fonctionne pas, les exigences ne sont plus les mêmes, ce qui retarde l avancée du projet». Alors que les travaux devaient démarrer après la campagne de fouilles archéologiques (lire par ailleurs), il faudra sans doute patienter quelques mois supplémentaires pour boucler la totalité du financement. «Nous avons un beau site, une belle situation, une belle enseigne, mais le marché est bloqué», a résumé le PDG. L avènement de l hôtel Marriott «Renaissance» n est donc qu une question de patience et de temps. Car la clientèle est là, comme en témoigne une année hôtelière 2011 de très bonne facture, avec une hausse de la fréquentation de 15% sur les 4 et 5 étoiles avignonnais. Les fouilles archéologiques ont débuté La campagne de fouilles archéologiques a débuté en novembre, sous le contrôle de la DRAC, et les contraintes et prescriptions devraient être connues en janvier Selon Philippe Baude, les services archéologiques recherchent des vestiges d une faïencerie du XIVème siècle. Le mur des offrandes préservé A la demande expresse du maire, le PDG de Generim s est engagé à conserver le mur des offrandes, un témoignage précieux de la vie carcérale. Ce mur sera donc cerclé par module pour ne pas être cassé et sera enchâssé dans une partie aveugle du mur de l hôtel.

9 Conseil municipal Janvier Un désendettement qui se poursuit (en millions d euros) 314 Nîmes Marseille Arles Avignon Cannes Toulon Aix 265, ,1 190, Budget principal - Evolution du capital restant dû au 1er janvier entre 1996 et 2012 (en millions d euros) Taux d imposition de la Taxe d Habitation Avignon : 2011 / Autres villes : ,33 % 26,83 % 24,33 % 20,49 % 19,72 % 19,35 % 18,94 % Débat d orientation budgétaire Pas de hausse d impôts malgré la crise Intervenant dans un contexte économique et financier particulièrement difficile qui oblige l Etat à diminuer ses dotations, la Ville fait le choix de ne pas augmenter les impôts tout en maintenant un niveau d équipement important. Une équation rendue possible par la poursuite du plan d économie sur les charges de fonctionnement mis en place depuis 2009 et par un désendettement continu. P our la quatrième année consécutive, le débat d orientation budgétaire intervient dans un contexte de crise économique et financière marquée par une raréfaction des ressources. Une crise amplifiée par la crise de la dette souveraine en zone euro et qui fait craindre une contraction de l activité en «Les dotations provenant de l État sont, sans surprise, en baisse, pesant sur l évolution globale de nos recettes qui ne progresseront que faiblement en 2012 et ce constat est généralisable à l ensemble des grandes villes», a souligné le maire en préambule de ce débat. Ainsi, les collectivités et donc la Ville d Avignon doivent prendre part à l effort d ajustement des finances publiques. Face à cette crise des ressources, plusieurs réponses sont possibles. Avignon et son maire ont fait le choix de ne pas recourir à une augmentation des impôts en «Cela n aurait pas été compris en ces temps de crise où la préservation du pouvoir d achat de nos concitoyens doit être une priorité», a déclaré le premier magistrat de la Ville. Comme l a rappelé Frédéric Rogier, rapporteur du budget, la municipalité a fait de la modération fiscale un axe prioritaire et intangible de sa politique. Ce cap sera tenu en la ville de se transformer profondément, de s embellir, d être plus attractive et plus agréable à vivre. «Avignon 2012 n a plus rien à voir avec Avignon 1995, je crois que tout le monde le reconnaît». Partager les charges de centralité Cette politique volontariste d investissement contribue bien évidemment au maintien de l activité économique local. La Ville souhaite maintenir cette orientation qui permet de faire vivre de nombreux secteurs d activité. Mais pour trouver les ressources nécessaires, il conviendra demain de partager les charges de centralité avec l ensemble du bassin de vie. 0% 10% 20% 30% 40% Effort d équipement annuel moyen par mandature (en millions d euros) ,9 + 10,8 % 27,6+ 16,6 % 32, Maîtriser les charges de fonctionnement Pour répondre à la stagnation des recettes, la Ville préfère maîtriser ses charges de fonctionnement. Une politique menée depuis trois ans avec la mise en place d un plan d économies qui concerne tous les postes : personnel, achat, subventions. «Nous obtenons avec le concours de toutes les bonnes volontés (je veux ici remercier chefs de service, agents et élus tant pour leur compréhension que pour leur engagement) des résultats, nos dépenses de fonctionnement augmentant ces trois derniers exercices à un rythme inférieur à celui de l inflation», a précisé le maire. Ainsi, depuis 2007, la masse salariale a été stabilisée et l objectif de ce poste est de +1% en Des économies sont également réalisées sur les achats et les dépenses de fluides. Poursuivre l embellissement de la Ville Maîtrise des charges, stagnation des ressources et maintien de la fiscalité ne signifient nullement que la Ville hypothèque son avenir. La hausse des taxes liés aux droits de mutation prouve le dynamisme de la Ville. En 2011, pour la sixième année consécutive, les dépenses d équipement ont dépassé le seuil des 30 millions d, seuil jamais atteint auparavant. Cet effort sans précédent a permis à Trouver de nouveaux financements Dans un contexte de raréfaction et de renchérissement de l offre de crédits, il faut trouver de nouvelles solutions. «2012 sera dans ce domaine une année de refondation, a souligné le maire, notamment par la constitution d un pôle public, adossé à la Caisse des Dépôts et à la Banque Postale, dédié aux collectivités locales qui assurent dans notre pays les trois quarts de l investissement public. Le financement obligataire peut également être pour nous une solution».

10 10 - Janvier 2012 Vivre ensemble Les bénévoles associatifs mis à l honneur Les vœux dans les mairies annexes Corps constitués, personnel municipal, hôpital : janvier est la traditionnelle période des vœux pour le maire d Avignon. Et chaque année, ces vœux se déploient dans tous les quartiers de la Ville. Ils auront lieu à 19h aux dates et lieux suivants... Est : jeudi 5 janvier au moulin du parc Chico Mendes, Barthelasse : vendredi 6 janvier en mairie annexe villa Avenio, Nord : jeudi 12 janvier au complexe Saint-Jean, Saint-Chamand : lundi 16 janvier au château, Ouest : mercredi 18 janvier en mairie annexe, Intra-Muros : vendredi 20 janvier à l ex-caserne des Pompiers, Sud-Rocade : lundi 23 janvier en mairie annexe, Nord-Rocade : vendredi 27 janvier en mairie annexe, Montfavet : lundi 30 janvier à la salle de la rue Félicien Florent. 4èmes Assises de la vie associative L'intergénération au service des associations Les 4ème Assises de la Vie Associative de la Ville d Avignon auront lieu le samedi 18 février 2012 à la salle polyvalente de Montfavet, de 9h à 13h. Thème : l intergénération au service des associations. Toutes les associations sont cordialement invitées à cette manifestation, mais aussi les Avignonnais qui souhaitent consacrer du temps pour partager leur savoir ou tout simplement aider une association dans son projet. Le verre de l amitié clôturera cette rencontre. LES BÉNÉVOLES HONORÉS ENTOURENT L ÉLUE À LA VIE ASSOCIATIVE. Dans une salle des fêtes archi-comble, quinze bénévoles du monde associatif avignonnais oeuvrant dans des secteurs divers ont reçu un diplôme d honneur des mains d Anne-Marie Jouffroy-Bologna, adjointe à la vie associative. «Notre société actuelle, parfois gangrénée par l individualisme et l indifférence aux autres qui est son corollaire, commence à réaliser la richesse que représente l action de ces bénévoles dans nos villes modernes. Nous mesurons mieux, en effet, leur apport essentiel pour le lien social et le capital de dynamisme et de générosité qu ils offrent à leurs concitoyens». Maître de cérémonie de cette soirée annuelle en l honneur des bénévoles, Anne- Marie Jouffroy-Bologna leur a rendu un hommage appuyé. Et pour cause. A Avignon, les bénévoles des 1800 associations locales ne ménagent pas leur temps et leur compétence au service du plus grand nombre, et souvent sans en attendre aucune reconnaissance. Au cours de cette soirée qui s est tenue dans une salle des fêtes comble, 15 bénévoles œuvrant dans le secteur de l action sociale, de la santé, de l humanitaire, de l animation de quartier, du sport et de la culture ont reçu un diplôme d honneur accompagné d un livre sur l histoire d Avignon et d une photo souvenir de la manifestation. De plus, les dames ont un bouquet de fleurs et les messieurs une bouteille de Côtes du Rhône. Ces 15 bénévoles ont été choisis par un jury composé d élus, de directeurs de services municipaux et du représentant de «France Bénévolat» suite à un appel à candidatures lancé en septembre dernier par la Ville. En conclusion de cette belle soirée, Anne-Marie Jouffroy-Bologna a rappelé la tenue, le 18 février prochain, des Assises prévues à la salle polyvalente de Montfavet, sur le thème de l intergénérationnel. Un rendez-vous de plus pour le monde associatif avignonnais.

11 Janvier La Ville aux petits soins pour ses seniors Vaincre la peur de l eau Comme pour l informatique, beaucoup de seniors ne savent pas nager. Pour satisfaire cette demande la Ville, via son service des sports, a mis en place des cours de natation et d aquagym qui connaissent un vif succès. Depuis deux ans, le service des sports s est même intéressé aux personnes qui ressentent un véritable blocage avec l eau : l aquaphobie. Des cours sont dispensés par trimestre, à raison de 10 séances. Trois maîtres nageurs sont affectés à ces cours qui concernent trois sortes d appréhensions : la peur de mettre la tête sous l eau la peur de la profondeur la peur de s allonger dans l eau Il s agit d un travail de fond, qui peut s échelonner sur deux ans ou plus. L ambiance y est très conviviale. Dispensée dans deux piscines, Montfavet et Stuart Mill, cette formation connaît un taux de 100% de contentement pour 80% de réussite. Renseignements et inscriptions auprès du Service des sports de la Ville d Avignon 20, boulevard Jules Ferry Avignon Tél : Les seniors en février 2012 LES COURS D INFORMATIQUE SONT DISPENSÉS AVEC LE MATÉRIEL PERSONNEL DES PARTICIPANTS. Maîtriser l informatique, vaincre l aquaphobie : deux activités proposées par le CCAS et le service des sports à l intention des retraités. Succès garanti. A vignon compte séniors (7951 hommes/ femmes), ce qui représente 21,40% de la population. Pour la municipalité, est senior toute personne qui est à la retraite. Si cette retraite est généralement une période attendue et préparée, pour certains elle peut être synonyme d isolement et de difficultés. D où les efforts réalisés par le CCAS à travers son service animations seniors qui propose tout au long de l année, un éventail de manifestations festives et ludiques. Parmi ces activités, il en est une qui connaît un grand succès : l initiation à l informatique. Un succès qui ne fait que croître, d autant que la personne peut désormais suivre sa formation sur son propre matériel portable. L informatique à la portée de tous «Si nos seniors reconnaissent avoir l envie de pianoter, bien souvent ils n osent pas franchir le pas de peur de ne pas savoir appréhender la technique», souligne Christiane Gontard, conseillère municipale déléguée aux personnes âgées et présidente du CCAS. Depuis octobre dernier, sous l impulsion de Josette Goilliot, conseillère municipale, le service animations seniors a mis en place, en partenariat avec Avenir 84, des ateliers informatiques sur ordinateurs portables (6 ateliers de 2h). De la mise en route de l appareil à l envoi de mail en passant par l utilisation d internet ou l archivage de photos, les participants deviennent rapidement des «pros» de l informatique. Et ceci pour une participation modeste de 30 pour le cycle complet. Devant l engouement suscité par cet atelier, un nouveau cycle est d ores et déjà prévu en janvier et pour les mois à venir, les lundis et vendredis, de 14h à 16h. Renseignements et inscriptions auprès du CCAS d Avignon Service Animations Seniors 4, avenue Saint Jean Tél : , rue Collège de la Croix Livrée de Viviers Tél : Service animation seniors C.C.AS Avignon 4 avenue de Saint Jean T Vendredi 3 février Festival des soupes en ribambelle avec la finale prévue le samedi 18 février à Piolenc. Foyer restaurant de la Livrée de Viviers : manifestation avec notre partenaire «La confrérie des amis des loucheurs». Si vous souhaitez participer et venir faire déguster une soupe de votre composition et vous qualifier pour la finale, renseignements et inscriptions auprès du service animations seniors. Lundi 6 février La mémoire en chansons Foyer restaurant de la Livrée de Viviers 5 rue collège de la Croix - Avignon Un après midi récréatif et gustatif avec Isabelle et Thierry Alario. Participation : 6,70 Mardi 7 et 14 février Atelier «Harmonie corporelle & bien être par le chant» Proposé par Maguy Villette, professeur de technique vocale. Participation : 10 Jeudi 16 février Repas dansant Salle polyvalente de Montfavet, rue Félicien Florent de 12h à 18h30 Participation : 16,20 Vendredi 24 février Les conférences du vendredi (nouveau) Au Château de la Barbière : repas servi à midi suivi d une conférence à 14h «Vincent Scotto, le compositeur aux 4000 chansons» illustrée par des extraits musicaux, animée par Joseph Coste directeur d école honoraire. En partenariat avec l association Fonseca. Participation : 11,70 Dates des prochaines conférences : 23 mars - 20 avril et 18 mai Poursuite des ateliers (renseignements ) Atelier WII sur console de jeux Proposé par le CCAS de la Ville d Avignon en partenariat avec les élèves de 1ère. SPLV du Lycée Professionnel René Char aux seniors. Atelier informatique sur ordinateurs portables en partenariat avec l association Avenir 84.

12 Sports Janvier Les champions récompensés Sports mécaniques Tous derrière Zarco Dans les sports mécaniques, il fut un temps où la presse et les médias parlaient de «Jean d Avignon», Jean Alesi qui exportait à travers le monde l image de la ville. Maintenant, il faudra compter avec «Johann d Avignon». Johann Zarco, vice-champion du monde dans la catégorie GP 125 pour la saison dernière et qui a signé en Moto 2 pour Une catégorie qui est l antichambre de la Moto Grand Prix, qu il ne tardera pas à rejoindre. 12 février : 34 ème Tour des Remparts Attendu de tous les sportifs de la cité des Papes et de la région, cette manifestation ouvre la saison des courses hors stades et propose des parcours pour tous, des plus jeunes «Ecole Athlétisme» aux plus expérimentés «Vétérans» dans une ambiance sportive conviviale et familiale. Trois itinéraires selon les catégories avec comme point de départ la rue de la République et point d arrivée la place de l Horloge. Renseignements et inscriptions : Service Municipal des Sports 74 bd Jules Ferry - Avignon. Tél. : *par courrier avant le 30 janvier. *de 9h à 11h30 / de 14h à 17h ainsi que le samedi 11 février. Site Internet : / actualité Rubrique : avignon bouge / Sport Kms : / Tél. : (0,34euros/mn). Lors d une soirée à la salle polyvalente de Montfavet, une cinquantaine de sportifs et dirigeants de clubs a été honorée par le maire et l adjoint aux sports. Un événement qui reflète le dynamisme sportif d une ville réputée pour sa culture. La grande famille du sport avignonnais était rassemblée fin novembre pour assister au trophée des champions Des récompenses décernées par la Ville d Avignon aux sportifs, dirigeants et performers les plus méritants. «Aujourd hui, j ai devant moi le meilleur du monde sportif avignonnais, et je vous avoue que je suis fière d être le maire d une ville où le dynamisme culturel et le dynamisme sportif sont les piliers de sa notoriété. Une notoriété saluée par la presse et les médias, comme le magazine L Etudiant, qui a consacré, l année dernière, Avignon comme première ville sportive étudiante de France». Car Avignon la culturelle elle recevait quelques jours auparavant le Forum européen en présence de Frédéric Mitterrand et Nicolas Sarkozy est aussi une cité sportive, avec plus de 200 clubs et licenciés, dont certains évoluent au plus haut niveau régional, national voire international. Des sportifs à qui la Ville d Avignon offre les meilleures infrastructures possibles pour s entraîner et s épanouir, comme en témoignent les efforts d équipement réalisés chaque année. Des sportifs qui accumulent titres et performances sous le regard connaisseur d Alain Bompard, adjoint aux sports et ancien dirigeant de l ASSE. «Alors bravo à vous tous, qui êtes à l honneur ce soir parce que vous avez su mettre à l honneur notre ville en portant ses couleurs au plus haut niveau. Bravo, entre autres, à Julien Sauvage, pour le Cercle des Nageurs Avignonnais, à Mark Givern et Nathan French pour l Avignon Volley Ball, à Charlotte Culty et Jérémie Azou en aviron (CNA), à Guillaume Mautz, de la SNA, section handisport, tous trois prétendant à une sélection pour les Jeux Olympiques de Londres. Bravo encore à Johann Zarco, vice-champion du monde en moto 125cm3, et puis à tous les joueurs et dirigeants du SOA XIII qui se retrouvent dans la pole position de l Elite 1. Et bravo à tous les nominés de cette soirée de fête!», a souligné le maire. Avignon peut être fière de son champion qui a toujours sa licence dans le plus vieux club de France, le Moto Club Avignonnais, qui affichera bientôt ses 110 ans d existence! Pour son président, Xavier Sevat, Johann est un garçon charmant, plein de talent, doté d un savoir-vivre exemplaire. «C est sûr, ce sera un grand champion!». Une autre rencontre importante pour Johann, celle de son coach Laurent Fellon, ancien champion lui aussi, qui joue auprès du pilote un rôle de grand frère tout en gérant sa carrière. Début à 14 ans Et quelle carrière! Après avoir commencé à 14 ans dans les mini motos, appelées également «pocket bikes» au Moto club, où il obtient deux titres de vice-champion d Europe, le voilà qui frappe à la porte des grands. Avec notamment cette saison 2011, où il s est approché au plus près du titre détenu par l Espagnol Nicolas Terol. 17 courses et 11 podiums avec une victoire au Japon. Pour la saison prochaine, il a signé avec le team «Japan Italie Racing» (JIR), particulièrement réputé. En Moto 2, il évoluera sur tous les circuits du monde (une seule épreuve dans l hexagone au mois de mai, le grand prix de France). Ca va aller très vite car il pilotera une 600 cm3, moteur Honda 4 temps (280km/h en vitesse de pointe). Johann à la rage de gagner, de s imposer et surtout de prendre sa revanche sur Nicolas Terol. Plus que jamais en 2012, pour l encourager, on pourra dire «Tous derrière Zarco!». CLUB des PARTENAIRES DU SPORT AVIGNONNAIS L esprit gagnant! CITÉOS GUERIPEL - INEO - KAEFER WANNER - GAUTHIER SECURITÉ PRÉVENTION - CARREFOUR - ODONTOS - QUICK - CITADIS ORANGE bleue - TCRA - ARNAUD VOYAGES - boulangerie MARIE - CASTORAMA - DILILOG CAbINET CAUSSE ET ASSOCIÉS - CAVES CHANTECÔTES - LA MÉDICALE - EOLE RES Avignon Ville de sport avignon.fr

13 14 - Janvier 2012 Expression politique Expression des groupes politiques Pour cette nouvelle formule d Avignon Actualité, le maire a décidé d octroyer davantage de place à l expression politique. En 2012, tournons la page Pour illustrer le désarroi moral lors du passage du Moyen âge à la Renaissance, un romancier SERGE LENTZ a produit ce petit texte qui pourrait tout aussi bien décrire notre triste actualité néolibérale, ce Moyen âge de l économie. Actualité marquée par la rupture avec le contrat social de notre démocratie qu avait voulu le Conseil National de la Resistance. Volonté d imposer à tous les niveaux de notre vie le règne de la concurrence généralisée, de l avidité et de l oubli de l autre. La Bonté a été chassée de ce monde, La Vertu se livre à la mendicité, La Charité est en état d arrestation, Le Bon sens est à la maison de fous, La Justice est enterrée sous les ruines de la Loi, Le Crédit est en faillite, La Conscience est devenue folle, La Foi s est enfuie, L Espoir avec son ancre repose au fond de la mer, L Honneur a du prendre sa retraite Et la Patience sera bientôt épuisée En 2012, commençons à remettre les choses à l endroit. C est l économie qui est au service de l homme et non l inverse. Préparons le changement. A Avignon. A Paris. Il y a urgence. Groupe Radical-Citoyen Jean Loup BERKO - Joël PEYRE Bonne année 2012!!! oui bof!!! L économie politique dit le contraire!!! Nous aurions aimé en cette nouvelle année 2012 vous présenter des vœux de prospérité, de travail, de santé, des vœux individuels et des bons vœux communs pour notre société, notre ville, notre pays la France. Mais malheureusement comme nous ne voulons pas vous bercer d illusions, vu les orientations que développe le pouvoir des amis de Mme Roig et qui sont le contexte qui entoure notre vie, 2012 sera une année de régression, d austérité voire de récession économique,vu que rien n est fait pour casser la spéculation financière et faire cesser le pouvoir des banques, des spéculateurs de l économie casino et des 1% de riches qui seront toujours plus riches alors que le plus grand nombre du peuple va se serrer la ceinture. Et pourtant il est possible de faire autrement et de répartir plus équitablement les richesses. C est ce que proposent nos amis du Front de Gauche et Jean-Luc Mélenchon. Nous on peut faire autrement que l austérité, la régression, la récession. Comment!!! -Faire cesser la peur et la propagande sur la soit disant «terrible dette» qui en fait est là parce que elle a été construite pendant 10 ans par les amis de Mme Roig,cadeaux fiscaux aux riches, cadeaux aux grandes entreprises, absence de recettes pour le service public. En fait cette dette actuelle représente 12% du PIB et est remboursable en 7 ans et demi. -Si on récupère les niches fiscales, l argent des 10% que le capital à pris sur le travail en 10 ans, si on bloque le laisser faire de la finance par une Banque publique qui finance les collectivités territoriales, les TPE, les PME - Si on fait cesser la spéculation bancaire en faisant en sorte que la Banque Centrale Européenne serve en direct l Etat pour les investissements au lieu de passer par les banques privées qui se goinfrent au passage. -Si on envoie les agences de notations à la niche, curieux thermomètre économique qui donne la fièvre aux taux des crédits, vous avez compris il s agit des mêmes, les uns effrayent, les autres «capturent», banques et agences de notation, c est bonnet blanc et blanc bonnets. Et si on sépare banque de dépôts pour les petites économies du peuple et banques de spéculations boursières, les petits épargnants sont garantis - Si on démonte la pseudo règle d or, qui en fait est la règle des ânes en économie,il est facile de comprendre qu il y a de la bonne dette quand on investit dans les services publics, dans les grands projets on peut sans problèmes dépasser 3% pendant un temps et revenir vers 0% un autre temps, d autant plus si on emprunte à 0% auprès de la BCE. -Si on laisse aller un peu d inflation qui aide à user les rentiers, et si on fait de la relance par les salaires en protégeant nos territoires contre tous les dumpings. Bref la régression, la récession n est pas une fatalité mais une construction politique destinée à tondre le peuple, classe moyenne et populaire ensemble et vu que les orientations choisies par les pouvoirs actuels ne font rien dans le sens de contraindre l argent et les personnes qui le manipulent, chassez vos illusions 2012 va encore être une année de privations organisées par SARKOSY et ses amis. Groupe d Opposition Municipale RGEA - Rassemblement de la Gauche, des Ecologistes et Alter Mondialistes A.Castelli - M.Clavel - Z.Haddaoui - M.Rieux Contacts : / Le tram...mouais! Cette année nouvelle verra s achever l élaboration du plan de financement et de l avant projet de l opération Tram du grand Avignon, soumis à enquête publique au dernier trimestre Alors que la mise en service est prévue pour 2016, pourquoi n a-t-il jamais été question d un débat sur le type d alternatives à la voiture individuelle possibles sur Avignon? Pourquoi se lancer dans un projet que le Grand Avignon ne pourra financer seul malgré un emprunt de 130 millions d euros alors que sa Présidente/Députée/Maire milite pour la suppression des financements croisés? 2011 a vu se tenir quelques rares réunions publiques sans grands échanges avec les habitants dont beaucoup ont eu le sentiment que la Maire était venue leur faire la leçon. A ce jour, les éléments dont nous disposons s appuient sur une analyse qui jongle avec les échelles (SCOT, Agglo, Ville), les modes de déplacement (train, LEO). Plus que la cohérence, c est un sentiment d extrême complexité qui perdure. La consultation des habitants s est cantonnée à des périmètres prédéfinis sur lesquels le débat devait obligatoirement s orienter tout en y opposant l impérieuse nécessité de ne pas remettre en cause (au nom de contraintes techniques forcément indépassables) des choix désormais arrêtés, énoncés et non négociables. On fait un tram pour faire un tram en espérant une complémentarité avec un réseau de bus reconfiguré (quand? comment? financé par qui? pour desservir qui?). Est-ce pour cela que la COGA vient de reconduire VEOLIA Transdev et sa filiale locale, TCRA comme opérateurs des transports en commun? Nous attendons de la COGA et de TCRA un gros effort en matière d amplitude horaire, de cadencement, de lignes nouvelles mais aussi d aménagement de sites propres ou de voies prioritaires. Nul besoin d attendre 2016 et les premiers tours de roue du Tram pour avoir un réseau de bus réellement à la hauteur des besoins spécifiques des usagers : salariés, jeunes, retraités, familles et touristes. Pour cela, rien ne doit se décider en catimini, dans le confort d un bureau d étude ou la politesse technocratique d une commission. Nous souhaitons la création d un comité permanent, véritablement consultatif des usagers. La SNCF l a accepté des Régions, pourquoi TCRA le refuserait aux Avignonnais. Loin des consultations téléphonées, nous, élus socialistes, voulons FAIRE UNE VILLE PLUS DOUCE POUR FAIRE UNE VILLE MEILLEURE. Cela ne peut pas se faire sans vous à l image des illuminations de Noël qui sont limitées à des lieux exposés mais absentes de là où vivent vraiment les Avignonnais. Bonne année Vos élus socialistes David FOURNIER, Michèle FOURNIER ARMAND, Paul HERMELIN, Christine LAGRANGE, Chantal LAMOUROUX / LA VILLE PRATIQUE ALLO MAIRIE Répond à vos demandes pour différents types de préoccupations : voirie, circulation, collecte, encombrants, propreté, transport des seniors, démarches administratives HOTEL DE VILLE Place de l Horloge Avignon Cedex 9 T MAIRIES ANNEXES QUARTIER INTRA-MUROS : Maison Manon 12, place des Carmes T QUARTIER EST : 7, rue Laurent Fauchier T QUARTIER NORD : Avenue Jean Boccace T QUARTIER OUEST : 30, avenue Monclar T QUARTIER NORD ROCADE : 106, avenue de la Trillade T QUARTIER SUD ROCADE : 1, place A. Farnèse, immeuble Giotto T QUARTIER SAINT-CHAMAND : 8, rue François Mauriac T ILES BARTHELASSE ET PIOT : Villa Avenio T MONTFAVET : Square des Cigales T POLICE MUNICIPALE T ter, quai de Saint Lazare OBJETS TROUVÉS : T FOURRIÈRE : T , boulevard André Delorme CCAS CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE 4, avenue Saint-Jean T

14 16 - JANVIER 2012 Sortir OPÉRA THEATRE OPERA THEATRE D AVIGNON ET DES PAYS DE VAUCLUSE Réservation au l LE NOZZE DI FIGARO OPERA BOUFFE DE MOZART Mise en scène Christian Gangneron Orchestre-Lyrique de Région Avignon Provence Chœurs de l Opéra Théâtre d Avignon Mardi 3 et vendredi 6 janvier à 20h30 Dimanche 8 janvier à 14h30 l JEAN-LOUIS TRINTIGNANT «Trois poètes libertaires» : Prévert, Vian, Desnos Samedi 7 janvier à 20h30 l CONCERT LYRIQUE Samedi 14 janvier à 17h l ORCHESTRE LYRIQUE DE REGION AVIGNON PROVENCE Concert du nouvel an «De Vienne à Buenos-Aire» Samedi 14 janvier à 20h30 l ANTOINE TAMESTIT & NICHOLAS AN- GELICH Musique de Chambre Mardi 17 janvier à 20h30 l MARC JOLIVET Fête ses quarante ans de scène Sous l égide du Rotary Club d Avignon au profit des Restos du Cœur Mercredi 18 janvier à 20h30 l CONCERT LYRIQUE Orchestre Lyrique de Région Avignon- Provence Vendredi 20 janvier à 20h30 l DANSE : LE LAC DES CYGNES Ballet de l Opéra National Tchaïkovski de Perm Samedi 21 janvier à 20h30 Dimanche 22 janvier à 14h30 THEATRE ATP / AMIS DU THEATRE POPULAIRE Salle Benoit XII Rue des Teinturiers T l BUILDING De Léonore Confino Mise en scène Catherine Schaub Mardi 24 janvier à 20h30 THEATRE DU CHENE NOIR 8 bis, rue Sainte Catherine T l PACO IBANEZ EN CONCERT Vendredi 13 janvier à 19h l BIG OU LES MEMOIRES D UN SINGE SAVANT D après le texte de Henri Frédéric Blanc Nouvelle création de Gérard Gelas Jeudi 26 janvier à 19h Vendredi 27 janvier à 14h et 20h Samedi 28 janvier à 20h Dimanche 29 janvier à 16h THEATRE DU CHIEN QUI FUME 75, rue des Teinturiers T l CHARLI ENCOR To fou or not to fou Cie association de malfaiteurs Samedi 21 janvier à 20h30 THEATRE DES DOMS 1 bis rue des escaliers Sainte-Anne T l NES LES POUMONS NOIRS Slam / Musique / Vidéo Présentation de fin de résidence du collectif Poumon Noir Vendredi 20 et samedi 21 janvier à 19h THEÂTRE GOLOVINE 1bis, rue Sainte-Catherine T l JEUNES PUBLICS Mercredi 25 janvier à 16h l LES MARDIFF Atelier impro-danse Mardi 31 janvier à partir d e18h30 THEATRE DES VENTS 63, rue Guillaume Puy T l DUO D IMPRO Vendredi 13 janvier à 20h30 l CONCERT DECOUVERTE Jeudi 19 janvier à 20h30 l LES 24H D UNE FEMME SENSIBLE Mardi 20 et mercredi 21 janvier à 20h30 Jeudi 22 janvier à 17h l TOUT LE MONDE CHANTE DUTRONC Mercredi 25 janvier à 20h30` LE PARIS 5, rue Henri Fabre T l COUPLE MODE D EMPLOI Les vendredis et samedi, du 13 janvier au 4 février, à 21h l LAMINE LEZGHAD Samedi 21 janvier à 20h30 l FULL METAL MOLIERE Vendredi 27 et samedi 28 janvier à 20h30 Responsable de la publication : Fabien STRACK Responsable de la communication : Philippe DEBONDUE Service Communication Ville d Avignon T Fax : Rédacteur en chef : Philippe BRIDOUX-MARTINET T Rédaction : Philippe BRIDOUX-MARTINET Jean-Michel CABANNES Marion WAYSENSON Sortir : Colette SIBILLE Maquette : Gérard GUILLOT Photographes : Christophe AUBRY Grégory QUITTARD Impression : IPS Châteaurenard Régie publicitaire : AECP Philippe VIOLIER MUSIQUE ET DANSE ECHO MUSICAL DE MONTFAVET l CONCERT DU NOUVEL AN Orchestre vents et cordes Avignon-Montfavet (Direction Ph. Brouard) Chorale Aria Volubilis (Direction O. Sick) Quatuor saxophones (Direction B. Rouger) Samedi 28 janvier à 17h Salle des fêtes de l Hôtel de Ville CONSERVATOIRE A RAYONNEMENT REGIONAL DU GRAND AVIGNON 1, 3 rue du Général Leclerc T l CONCERT DE MUSIQUE DE CHAMBRE Par les musiciens de l OLRAP Lundi 23 janvier à 19h AJMI 4, rue des Escaliers Sainte-Anne T l TEA JAZZ / PIANO SOLO Stéphan Olivia Film noir : dimanche 8 janvier à 17h Edouard Ferlet Upside Bach : dimanche 15 janvier à 17h Joël Forrestier : dimanche 22 janvier à 17h Frank Amsallem : dimanche 29 janvier à 17h l JAM SESSION Jeudi 12 janvier à 20h30 l PRESENTATION DES ATELIERS DE L AJMI Jeudi 19 janvier dès 19h l JAZZ STORY N 3 «UN PIANISTE NOMME ELLINGTON» Jeudi 26 janvier à 20h30 LES PASSAGERS DU ZINC 23, route de Montfavet T l SOIREE AVIGNONNAISE n 26 Vendredi 20 janvier, ouverture des portes à 18h30 l CLAIRE DENAMUR Mercredi 25 janvier, ouverture à 20h l LES TAMBOURS DU BRONX + ONSTAP Vendredi 27 janvier, ouverture à 20h MUSIQUE SACREE EN AVIGNON T l LA MUSIQUE SACREE EN ALLEMAGNE DU NORD AU 17ème Collégiale Saint-Pierre Dimanche 29 janvier à 16h SAISON INTERNATIONALE D ORGUE Proposée par Orgue en Avigno et dans les Pays de Vaucluse l LISZT ET LA TRANSCRIPTION Collégiale Saint-Agricol Samedi 22 janvier à 15h30 CONFERENCES ET RENCONTRES MEDIATHEQUE CECCANO 2, rue du Laboureur T l L AS TU LU? Venez partagez vos découvertes littéraires Samedi 14 janvier, de 10h à 11h30 Mercredi 18 janvier, de 18h30 à 20h EXPOSITION COLLECTION LAMBERT EN AVIGNON l ŒUVRES D ART CONTEMPORAIN DES ANNES 60 A NOS JOURS 5, rue Violette T Du mardi au dimanche, 11h à 18h l VIK MUNIZ : «LE MUSEE IMAGINAIRE» LAWRENCE WEINER : «AFTERCROSSING THE RIVER» Jusqu au 13 mai MUSEE REQUIEN MUSEE D HISTOIRE NATURELLE 67, rue Joseph-Vernet T Du mardi au samedi 10h à 13h et 14h à 18h Réservé aux scolaires le lundi l CAROLE CHALLEAU «MONTS ET MERVEILLES» Du 21 janvier au 21 avril MUSÉE DU MONT DE PIÉTÉ & DE LA CONDITION DES SOIES 6, rue Saluces T Lundi, 10h à 12h et 13h30 à 17h Du mardi au vendredi, 8h30 à 12h et 13h30 à 17h l CARTES ET PLANS D AVIGNON XVIème XXème SIECLE Jusqu au printemps 2012 MUSEE ANGLADON L ESPRIT D UNE COLLECTION Hôtel de Massillan 5, rue Laboureur T Du mercredi au dimanche, 13h à 18h Fermé le 25 décembre et 1er janvier l TRESORS D UN COLLECTIONNEUR DE BAUDELAIRE AUX SURREALISTES Jusqu au 8 janvier MUSEE LOUIS VOULAND UNE MAISON DU XVIII SIECLE Hôtel de Villeneuve-Esclapon 17, rue Victor Hugo T Du mardi au dimanche, 14h à 18h Fest hiver Du théâtre, rien que du théâtre Les Scènes d Avignon, Théâtre du Chêne noir (Cie Gérard Gélas), Théâtre des Halles (Cie Alain Timar), Théâtre du Chien qui fume (Cie Gérard Vantaggioli) et Théâtre du Balcon (Cie Serge Barbuscia), toujours soucieuses de développer le théâtre, renouvellent, avec la 4ème édition Fest hiver, un beau moment de découvertes théâtrales. Un pari osé et une belle démarche pour ces acteurs du théâtre vivant qui permettra de découvrir les créations de quatre compagnies de la région : Antigone (Création collective orchestrée par Marie Vauzelle), La Farce de Maître Pathelin (Cie du Jour au Lendemain), Dans le tourbillon de l amour (Cie Cocktail Théâtre), Onysos le furieux (Cie de l Éternel Été). Lundi 30 janvier 19h, place de l Horloge à Avignon : ouverture en musique avec La Fanfare des Dix Vins Mardi 31 janvier 19h,Théâtre du Balcon : Antigone 21h,Théâtre des Halles : La Farce de Maître Pathelin Mercredi 1er février 19h,Théâtre du Chien qui fume : Dans le tourbillon de l amour 21h,Théâtre du Balcon : Antigone Jeudi 2 février 19h,Théâtre des Halles : La Farce de Maître Pathelin 21h,Théâtre du Chêne Noir : Onysos l EXPOSITION Jean-Marie Granier Jusqu au 30 janvier l VISITES GUIDÉES Granier, une vie en peintures Jeudis 5, 12, 19 et 26 janvier à 15h PARCOURS DE L ART 69, rue Bonneterie T / l PETITS FORMATS Exposition collective : Anne Julien, le furieux Vendredi 3 février 19h,Théâtre du Chêne Noir : Onysos le furieux 21h,Théâtre du Chien qui fume : Dans le tourbillon de l amour Renseignements et réservations Théâtre du Balcon : T Théâtre du Chêne Noir : T Théâtre du Chien qui Fume : T Théâtre des Halles : T Dominique Limon, Françoise Rohmer, Margaux Tartarotti Jusqu au 14 janvier Du mardi au samedi, de 14h à 18h ESPACE SAINT-LOUIS D AVIGNON 20, rue Portail Boquier l DE LA CITE INTERDITE A LA CITE DES PAPES Raymond Fung, Juanli Jia, Shuang Li Du 8 janvier au 19 février Tous les jours, sauf le lundi, de 14h à 18h CHEVAL PASSION Une grande fête qui rassemble les cavaliers de tous les horizons Durant cinq jours, du 18 au 22 janvier, la Ville d Avignon devient la capitale européenne du monde équestre à travers la 28ème édition «Cheval Passion» organisée par Avignon Organisation Avignon Tourisme. Outre le mythique Gala des Crinières d Or et de multiples animations, le public pourra découvrir 250 exposants, chevaux et poneys, plusieurs dizaines de races équines présentées lors des shows d élevage et tous les métiers de la filière cheval. Le gala réunit les artistes, chevaux et cavaliers, les plus talentueux du moment. De la voltige et de la poésie, du dressage de haut niveau et du hip hop, des chevaux en liberté et des vaches aux grandes cornes et plusieurs surprises sont annoncées au programme de ce nouveau spectacle qui a présenté depuis sa création plus de 300 numéros dont certains ont fait le tour du monde. Une belle reconnaissance pour l équipe de Cheval Passion et pour la Ville d Avignon qui œuvrent depuis bientôt 30 ans à la promotion de l équitation français inscrite depuis novembre dernier par l Unesco au patrimoine culturel immatériel de l - humanité. Horaires du spectacle Les Crinières d Or Jeudi 19 et vendredi 20 à 21h Samedi 21 à 15h et à 21h Dimanche 22 à 16h30 Réservations : Horaires d ouverture du Salon Mercredi 18 : 9h30 à 19h Jeudi 19 au samedi 21 : 9h à 20h30 Dimanche 22 : 9h à 19h30 Renseignements

Les habitants acteurs de la transformation

Les habitants acteurs de la transformation Les habitants acteurs de la transformation Placer l habitant au cœur des réflexions Actions de concertation et de participation Développer le lien social Favoriser le développement économique et l insertion

Plus en détail

favoriser l attractivite du

favoriser l attractivite du Le point sur les actions menées par la Ville pour favoriser l attractivite du centre ville et la redynamisation du commerce DOSSIER DE PRESSE L exemples des festivités de noël Salle de réception - Hôtel

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale. Ministre délégué au Logement et à la Ville

Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale. Ministre délégué au Logement et à la Ville Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale Ministre délégué au Logement et à la Ville Paris, le 9 novembre 2004 Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale Ministre délégué

Plus en détail

Le budget 2013. Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances. Conseil Municipal du

Le budget 2013. Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances. Conseil Municipal du Le budget 2013 Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances Conseil Municipal du 8 février 2013 Les documents budgétaires : Le budget selon la nomenclature M14; Les documents annexes; Le budget

Plus en détail

l indépendance en toute sérénité

l indépendance en toute sérénité A P P A R T S E N I O R S N A N T E S S E N g h O R VIVRE à NANTES l indépendance en toute sérénité appart séniors une nouvelle solution d habitat Ici, j ai choisi un logement fonctionnel et sécurisant,

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

LA NAVETTE DES PLAGES

LA NAVETTE DES PLAGES LA NAVETTE DES PLAGES Laissez-vous conduire, c est gratuit, pratique et écologique MISE EN PLACE DʼUN NOUVEAU SYSTEME DE NAVETTE GRATUITE AVEC UNE OFFRE DE PARKINGS RELAIS La Navette des Plages 2 bus facilement

Plus en détail

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013 Lauréat du DUA février 2011 Z.A.C Cœur de Ville Créer un centre-ville pour tous Horizon > 2013 Périmètre de la ZAC Cœur de Ville 2 Rappel des objectifs de la ZAC CŒUR DE VILLE Renforcer le Cœur de Ville

Plus en détail

(Mise à jour : Mars 2013)

(Mise à jour : Mars 2013) LE PROJET DE RENOUVELLEMENT URBAIN DE GENICART (Mise à jour : Mars 0) Elaboré au niveau local, le projet de renouvellement urbain de Génicart est entré en phase opérationnelle depuis ans, la convention

Plus en détail

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES Résidence Seniors LES PERVENCHES RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES Livret d accueil RPA Les Pervenches Quartier Villaine 4 rue Jean Rostand 91300 Massy 01 60 11 16 00 www.residences-massy.fr édito BIENVENUE

Plus en détail

appart séniors une nouvelle solution d habitat

appart séniors une nouvelle solution d habitat appart séniors une nouvelle solution d habitat Ici, j ai choisi un logement fonctionnel et sécurisant. Et mon balcon offre des vues vers la Loire! Ici, je profite des commerces à 150 mètres mais aussi

Plus en détail

Les Vallons de la Tour rénovent le centre nautique intercommunal

Les Vallons de la Tour rénovent le centre nautique intercommunal Les Vallons de la Tour rénovent le centre nautique intercommunal APPEL A PROJET Centre nautique de la Tour du Pin Local commercial à louer pour activité de loisirs, Bien - être, sport, détente Rendre l

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 27 mai à 17h00 S AV I G N Y - L E - T E M P L E. Allée de la Perspective 77176 Savigny-le-Temple

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 27 mai à 17h00 S AV I G N Y - L E - T E M P L E. Allée de la Perspective 77176 Savigny-le-Temple DOSSIER DE PRESSE PREMIERE PIERRE Mardi 27 mai à 17h00 Allée de la Perspective 77176 Savigny-le-Temple Communiqué de presse 27 mai 2014 CONSTRUCTA Promotion et Les Villages d Or posent la première pierre

Plus en détail

L E S AVOIR R ÉNOVER. Pierre & Vacances

L E S AVOIR R ÉNOVER. Pierre & Vacances L E S AVOIR R ÉNOVER Pierre & Vacances PIERRE &VACANCES, Leader Européen de l immobilier de loisirs L E GROUPE PIERRE &VACANCES, en constante croissance depuis sa création en 1967, est devenu la référence

Plus en détail

Dossier de presse. Création d un. à Haguenau INNOVATION. par induction en lieu public. 1 ère mondiale de recharge

Dossier de presse. Création d un. à Haguenau INNOVATION. par induction en lieu public. 1 ère mondiale de recharge Dossier de presse Création d un INNOVATION 1 ère mondiale de recharge par induction en lieu public La recharge par induction en lieu public, une 1ère mondiale Ville de Haguenau & SEW Usocome La mobilité

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET Composition du dossier (Arrêté Ministériel du 21 août 2009) Transmis en douze exemplaires ou par voie électronique, plus deux exemplaires supplémentaires par département limitrophe concerné par le projet

Plus en détail

Les déplacements sur le territoire angevin

Les déplacements sur le territoire angevin Les déplacements sur le territoire angevin Conseil des Jeunes Angevins 24 janvier 2011 Bernadette CAILLARD-HUMEAU Première adjointe au Maire Vice-présidente Angers Loire Métropole Transports Déplacements

Plus en détail

09.05.2007 Projet d hôtel, OS maths/physique et économie

09.05.2007 Projet d hôtel, OS maths/physique et économie 09.05.2007 Projet d hôtel, OS maths/physique et économie Société XAJE Collège de l Ochette 1510 Moudon DIRECTION de la société Grosbenefs S.A Messieurs Besson & Hilfiker Route Bobizness 56400 Iles Caïmans

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

DOSSIER D ENQUETE PUBLIQUE. Aménagement De la place de la Gare de Clamart Dans le cadre de l arrivée de la ligne 15 Grand Paris Express

DOSSIER D ENQUETE PUBLIQUE. Aménagement De la place de la Gare de Clamart Dans le cadre de l arrivée de la ligne 15 Grand Paris Express Ville de CLAMART DOSSIER D ENQUETE PUBLIQUE Aménagement De la place de la Gare de Clamart Dans le cadre de l arrivée de la ligne 15 Grand Paris Express RELATIF AU DECLASSEMENT D UNE EMPRISE COMMUNALE située

Plus en détail

Championnat de France Canoë-Kayak

Championnat de France Canoë-Kayak Championnat de France Canoë-Kayak 8 au 12 juillet 2015 Lac de Gérardmer Site internet : www.gerardmer-canoekayak.com Buvette et Restauration sur place Editos C est avec un immense plaisir que Gérardmer

Plus en détail

Visite inaugurale du quartier Saint-Joseph rénové

Visite inaugurale du quartier Saint-Joseph rénové Dossier de Presse Mai 2013 Visite inaugurale du quartier Saint-Joseph rénové Contact presse : Ville de Haguenau Direction de la Communication Anne Constancio 03 88 90 68 64 anne.constancio@haguenau.fr

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CONSTRUCTION D UNE SECTION D ÉDUCATION MOTRICE AU COLLEGE DU MARAIS DE CAUFFRY UN PROJET RARE EN FRANCE

DOSSIER DE PRESSE CONSTRUCTION D UNE SECTION D ÉDUCATION MOTRICE AU COLLEGE DU MARAIS DE CAUFFRY UN PROJET RARE EN FRANCE DOSSIER DE PRESSE CONSTRUCTION D UNE SECTION D ÉDUCATION MOTRICE AU COLLEGE DU MARAIS DE CAUFFRY UN PROJET RARE EN FRANCE La rentrée scolaire 2015-2016 sera marquée par la construction d un bâtiment destiné

Plus en détail

Les Villages d Or de Magny-le-Hongre Des résidences accessibles au plus grand nombre architecture sobre et élégante

Les Villages d Or de Magny-le-Hongre Des résidences accessibles au plus grand nombre architecture sobre et élégante Avec ses 7000 habitants, la commune de Magny-le-Hongre se trouve à seulement 35 mn de Paris et fait partie des 5 communes du Syndicat d'agglomération Nouvelle (SAN) du Val d' Europe qui compte au total

Plus en détail

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance plénière du 5 décembre 2005 AVIS 1 Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance du 5 décembre

Plus en détail

Nombre de réponses par quartiers

Nombre de réponses par quartiers Quartier 10 Nombre de réponses par quartiers Quartier 16 Quartier 15 165 176 Quartier 14 94 Quartier 13 156 Quartier 12 229 Quartier 11 201 Quartier 10 252 Quartier 9 344 Quartier 8 200 Quartier 7 236

Plus en détail

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Discours d ouverture du Forum des Associations 2009 Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les responsables associatifs,

Plus en détail

http://www.economie.gouv.fr

http://www.economie.gouv.fr PIERRE MOSCOVICI MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES http://www.economie.gouv.fr Discours de Pierre MOSCOVICI, Ministre de l Economie et des Finances Conférence de presse pour le lancement de la Banque

Plus en détail

Argenteuil (95) le Bâtiment Ouest. Immobilier d entreprise en ZFU et au cœur du projet de rénovation urbaine

Argenteuil (95) le Bâtiment Ouest. Immobilier d entreprise en ZFU et au cœur du projet de rénovation urbaine Argenteuil (95) le Bâtiment Ouest Immobilier d entreprise en ZFU et au cœur du projet de rénovation urbaine La localisation La ville d Argenteuil, 100 000 habitants, 3ème ville d Ile de France, est située

Plus en détail

Réunion publique du 14 Juin 2011. Équo-quartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées

Réunion publique du 14 Juin 2011. Équo-quartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées Réunion publique du 14 Juin 2011 Équoquartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées Les temps du projet de la Remise CONCERTATION pendant toute la phase d élaboration du projet Les temps

Plus en détail

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil AGO BIAT du 28 Mai 2010 Allocution d ouverture Allocution d ouverture de Monsieur le Président du Conseil Chers Actionnaires, Mesdames, Messieurs : L année 2009 a été globalement une année très positive

Plus en détail

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS Les Personnes Agées, de 60 ans et plus, représentent déjà plus de 11,2% de la population du Département et vers 2020 plus de 20%. Pour

Plus en détail

Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon.

Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon. Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon.fr Dans le cadre du Pacte régional, la Région a mis en place

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Programme National de Requalification des Quartiers Anciens Dégradés - PNRQAD Notre-Dame / Thiers / Vernier

DOSSIER DE PRESSE Programme National de Requalification des Quartiers Anciens Dégradés - PNRQAD Notre-Dame / Thiers / Vernier DOSSIER DE PRESSE Programme National de Requalification des Quartiers Anciens Dégradés - PNRQAD Notre-Dame / Thiers / Vernier Contacts presse : Emmanuelle Gantié 04 97 13 42 12 - emmanuelle.gantie@nicecotedazur.org

Plus en détail

Discours de M. Sauvadet, Ministre de la Fonction publique. Mesdames, Messieurs,

Discours de M. Sauvadet, Ministre de la Fonction publique. Mesdames, Messieurs, Discours de M. Sauvadet, Ministre de la Fonction publique Mesdames, Messieurs, J ai tout d abord une bonne nouvelle à vous avancer, une bonne nouvelle pour la Fonction publique, c est l adoption par l

Plus en détail

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions.

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. Paris, le 4 Février 2013 La Caisse d Epargne dispose depuis plus de vingt

Plus en détail

RENTRÉE 2014-2015 À ÉVRY : UN PROJET ÉDUCATIF À LA POINTE

RENTRÉE 2014-2015 À ÉVRY : UN PROJET ÉDUCATIF À LA POINTE Dossier de presse De Francis CHOUAT Maire d Evry, Président de la Communauté d Agglomération Evry Centre Essonne Evry, le 26 août 2014 RENTRÉE 2014-2015 À ÉVRY : UN PROJET ÉDUCATIF À LA POINTE Contact

Plus en détail

Octobre 2012. Résidence «Les Ombrelles» 73 logements à Miramas Certifiés QUALITEL Habitat Performance Energétique (HPE 2005)

Octobre 2012. Résidence «Les Ombrelles» 73 logements à Miramas Certifiés QUALITEL Habitat Performance Energétique (HPE 2005) Octobre 2012 Résidence «Les Ombrelles» 73 logements à Miramas Certifiés QUALITEL Habitat Performance Energétique (HPE 2005) SOMMAIRE Le Projet Le programme ANRU Les Remparts La priorité au relogement La

Plus en détail

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé.

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé. é t n a S n o i La Miss p a c i d n a H & s n a é l r O d e i r de la mai Édito Depuis 2002, la mairie d Orléans s est dotée d un service «Mission Santé et Handicap» avec l objectif de prendre en compte

Plus en détail

LMNP PARIS. Maisons-Laffitte (78) Censi-bouvard / CLASSIQUE

LMNP PARIS. Maisons-Laffitte (78) Censi-bouvard / CLASSIQUE LMNP Censi-bouvard / CLASSIQUE PARIS Maisons-Laffitte (78) MAISONS-LAFFITTE A seulement quelques kilomètres à l ouest de Paris, dans le département des Yvelines, Maisons-Laffitte jouit d une situation

Plus en détail

Dossier de Presse. 22 logements accompagnés* en construction à Aix-en-Provence. Pension de Famille «LES PLEIADES»

Dossier de Presse. 22 logements accompagnés* en construction à Aix-en-Provence. Pension de Famille «LES PLEIADES» Dossier de Presse Pension de Famille «LES PLEIADES» 22 logements accompagnés* en construction à Aix-en-Provence. Juin 2014 - Construction de la Pension de Famille «LES PLEIADES», Aix-en-Provence (route

Plus en détail

Les hauts de Chambéry

Les hauts de Chambéry Les hauts de Chambéry JANVIER 011 Les hauts de Chambéry Un quartier de ville, un quartier de vie La rénovation urbaine des Hauts de Chambéry vient de franchir une étape capitale. Parallèlement à la réalisation

Plus en détail

Le compte administratif 2012 de la Région Alsace. Avis

Le compte administratif 2012 de la Région Alsace. Avis Le compte administratif 2012 de la Région Alsace Avis 24 juin 2013 Avis Le compte administratif 2012 de la Région Alsace Avis du 24 juin 2013 Vu la Loi n 82-213 du 2 mars 1982 relative aux droits et libertés

Plus en détail

Tramway Garonne Visite de chantier du 8 octobre

Tramway Garonne Visite de chantier du 8 octobre Mardi 8 octobre 2013 Tramway Garonne Visite de chantier du 8 octobre Dossier de presse SOMMAIRE Présentation de la future ligne de Tram Garonne 1. Le tracé 2. Les chiffres et les dates Point d avancement

Plus en détail

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Juin 2015 Ce document a pour vocation à recenser les principaux services et aides proposés dans le cadre de la lutte contre l isolement il

Plus en détail

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE CAFE DD n 6 : Cohésion sociale entre les populations, les territoires et les générations L atelier se déroule à la brasserie au «Cœur de Saint-Brice» de 19 h à 21 h. COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

Plus en détail

Budget 2016 DOSSIER DE PRESSE DP 05-2016. Point presse du lundi 21 mars 2016 à 10 h 30 Salle L'Eglantier. Contact Presse

Budget 2016 DOSSIER DE PRESSE DP 05-2016. Point presse du lundi 21 mars 2016 à 10 h 30 Salle L'Eglantier. Contact Presse DOSSIER DE PRESSE DP 05-2016 Budget 2016 Point presse du lundi 21 mars 2016 à 10 h 30 Salle L'Eglantier Contact Presse Corinne GROHEUX Service Communication Mairie de Challans 02 51 49 79 66 et 06 18 01

Plus en détail

FINANCES LOCALES supplément septembre 2015

FINANCES LOCALES supplément septembre 2015 SPÉCIAL FINANCES LOCALES supplément septembre 2015 L État réduit son aide financière aux communes Quelles conséquences pour Meudon et les Meudonnais? La commune reste la collectivité de proximité par excellence

Plus en détail

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 La Madeleine Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal Sommaire I - Introduction - Le contexte : un ancien bâtiment

Plus en détail

Le Musée d Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye offre la possibilité de louer certaines salles pour toute manifestation

Le Musée d Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye offre la possibilité de louer certaines salles pour toute manifestation Le Musée d Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye offre la possibilité de louer certaines salles pour toute manifestation publique ou associative, à l exclusion des activités

Plus en détail

Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014

Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014 Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014 LES PARTENAIRES DU CADRE D INTERVENTION GUP 2013-2014 L Etat, représenté

Plus en détail

TARTERÊTS. La lettre du Maire EN COURS ET FINANCÉS. La rénovation urbaine du quartier des Tarterêts est AMÉNAGEMENT DU QUARTIER : DES CHANTIERS

TARTERÊTS. La lettre du Maire EN COURS ET FINANCÉS. La rénovation urbaine du quartier des Tarterêts est AMÉNAGEMENT DU QUARTIER : DES CHANTIERS Novembre 2013 La lettre du Maire Edito JEAN-PIERRE BECHTER Votre Maire TARTERÊTS AMÉNAGEMENT DU QUARTIER : DES CHANTIERS EN COURS ET FINANCÉS La rénovation urbaine du quartier des Tarterêts est une réalité.

Plus en détail

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver Septembre à décembre 2014 Le TEMPS des SENIORS saison automne hiver Ensemble aux Des activités et des animations quotidiennes sont organisées au salon de la résidence des. Les animations au quotidien Jeux

Plus en détail

Dossier de presse Pose de la première pierre Groupe scolaire Léo-Lagrange. Septembre 2012

Dossier de presse Pose de la première pierre Groupe scolaire Léo-Lagrange. Septembre 2012 Dossier de presse Pose de la première pierre Groupe scolaire Léo-Lagrange Septembre 2012 Sommaire Le projet Retour au naturel Les travaux Historique et calendrier des travaux L inauguration p. 3 p. 4 p.

Plus en détail

MARQUETTE-LEZ-LILLE / SAINT ANDRÉ-LEZ-LILLE PROJET DE REQUALIFICATION DU GRAND RHODIA

MARQUETTE-LEZ-LILLE / SAINT ANDRÉ-LEZ-LILLE PROJET DE REQUALIFICATION DU GRAND RHODIA PÔLE AMÉNAGEMENT ET HABITAT DOSSIER DE PRESENTATION MARQUETTE-LEZ-LILLE / SAINT ANDRÉ-LEZ-LILLE PROJET DE REQUALIFICATION DU GRAND RHODIA Développement Urbain & Grands Projets Espace Naturel & Urbain Un

Plus en détail

PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS

PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS Note : La consultation publique a lieu le lundi, 27 mars, 18

Plus en détail

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Conférence de presse lundi 22 septembre 2014 à l Hôtel de Région, 1/10 Sommaire : Introduction...

Plus en détail

Vénissy, Un nouveau quartier se dessine

Vénissy, Un nouveau quartier se dessine Dossier de Presse Vénissy, Un nouveau quartier se dessine GRAND LYON Marie-Laure OUDJERIT Tel. 04 78 63 40 40 Mél. MOUDJERIT@grandlyon.org SERL - Peggy LECUELLE Tel. 04 72 61 50 39 GSM 06 03 98 55 71 Mél.

Plus en détail

COMPRÉHENSION ÉCRITE

COMPRÉHENSION ÉCRITE 035240_001-050 16/08/05 20:14 Page 7 CHAPITRE 1 En quoi consiste l épreuve? Vous devez répondre à des questions portant sur quatre ou cinq brefs documents ayant trait à des situations de la vie quotidienne.

Plus en détail

Le financement de l ESS par la BPI en France

Le financement de l ESS par la BPI en France 1 Le financement de l ESS par la BPI en France Encourager un moteur du développement urbain local Cette fiche utile se propose de revenir sur l importance de l Economie Sociale et Solidaire pour les territoires

Plus en détail

Séance du lundi 16 juin 2008. DELEGATION DE M. Jean Charles BRON

Séance du lundi 16 juin 2008. DELEGATION DE M. Jean Charles BRON DELEGATION DE M. Jean Charles BRON 338 D -20080325 Soutien au développement du commerce, de l artisanat et des services de la Ville de Bordeaux. Action de promotion et de prospection d enseignes présentée

Plus en détail

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE Principes fondateurs L es communes de BAUGE, MONTPOLLIN, PONTIGNE, SAINT MARTIN D ARCE, LE VIEIL- BAUGE, sont situées au centre du canton de Baugé. Partageant un passé historique

Plus en détail

Bernard LAPORTE Secrétaire d Etat chargé des Sports

Bernard LAPORTE Secrétaire d Etat chargé des Sports Conférence de presse du jeudi 5 mars 2009 Fédération Française de Football Bernard LAPORTE Secrétaire d Etat chargé des Sports Monsieur le président, mesdames et messieurs, L Euro de football est le troisième

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

Rapport d utilitésociale

Rapport d utilitésociale Rapport d utilitésociale 2013 RAPPORT D UTILITÉ SOCIALE 2013-3 Aiguillon construction, c est : Une Entreprise Sociale pour l Habitat implantée dans l ouest depuis 1902. Filiale du groupe Arcade, Aiguillon

Plus en détail

Agora 2012. Prix d architecture

Agora 2012. Prix d architecture Agora 2012 Prix d architecture Règlement du concours Présentation...3 Objet du concours...3 Cahier des Charges...3 Conditions de participation...3 Candidature...3 Modalités d inscription et de participation...4

Plus en détail

Le projet d aménagement et de développement durable

Le projet d aménagement et de développement durable 5 Améliorer l accessibilité des territoires en diversifiant les modes de déplacement et réaménager le cadre de vie Les transformations de la ville, et plus spécifiquement encore ses extensions périphériques,

Plus en détail

CONSEIL DE QUARTIER PERRALIÈRE GRANDCLÉMENT CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES

CONSEIL DE QUARTIER PERRALIÈRE GRANDCLÉMENT CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES CONSEIL DE QUARTIER PERRALIÈRE GRANDCLÉMENT CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES Préambule Dans notre quartier, le défi pour les prochaines décennies est de faire

Plus en détail

Les Strelitzias LIVRET D ACCUEIL. www.residence-seniors-lesstrelitzias.com

Les Strelitzias LIVRET D ACCUEIL. www.residence-seniors-lesstrelitzias.com Les Strelitzias LIVRET D ACCUEIL www.residence-seniors-lesstrelitzias.com Bienvenue à la résidence Les Strelitzias Vous avez choisi de résider aux Strelitzias, résidence seniors avec services, et je souhaite

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Reims, vendredi 20 décembre 2013

DOSSIER DE PRESSE. Reims, vendredi 20 décembre 2013 DOSSIER DE PRESSE Reims, vendredi 20 décembre 2013 Croix-Rouge : inauguration de la nouvelle antenne municipale et de la nouvelle antenne du C. C.A.S. Vendredi 20 décembre 2013 Sommaire Communiqué Un nouveau

Plus en détail

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com DOSSIER DE PRESSE La Ville d ANGERS, Angers Loire Métropole, Angers Loire Tourisme, Angers Expo Congrès et la Chambre de Commerce et d Industrie de Maine et Loire ont décidé de créer à ANGERS un BUREAU

Plus en détail

Information presse 15 juin 2015

Information presse 15 juin 2015 Le vendredi 12 juin, le PEC a ouvert ses portes Inauguration officielle du Porsche Experience Center Le Mans (PEC) A la veille du départ de la 83 éme édition des 24 Heures du Mans, s est ouvert officiellement

Plus en détail

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse INSEE Aquitaine 33 rue de Saget 33 076 Bordeaux Cedex www.insee.fr Contact : Michèle CHARPENTIER Tél. : 05 57 95 03 89 Mail : michele.charpentier@insee.fr

Plus en détail

Crédit Agricole Franche-Comté Chiffres clés de la politique sociale

Crédit Agricole Franche-Comté Chiffres clés de la politique sociale Crédit Agricole Franche-Comté Chiffres clés de la politique sociale 2011 Le Crédit Agricole Franche-Comté, acteur majeur de l emploi local Présente sur l ensemble du territoire franc-comtois avec près

Plus en détail

Promoteur national intégré 25 années d expérience 20 filiales au service de l immobilier Près de 800 personnes à votre service

Promoteur national intégré 25 années d expérience 20 filiales au service de l immobilier Près de 800 personnes à votre service ORLY RUNGIS Promoteur national intégré 25 années d expérience 20 filiales au service de l immobilier Près de 800 personnes à votre service Financière Pichet 20-24 Av. de Canteranne 33608 Pessac Cedex S.A.

Plus en détail

RECULER L A7 POUR RÉAMÉNAGER LE QUARTIER SAINT-CHARLES / PORTE D AIX

RECULER L A7 POUR RÉAMÉNAGER LE QUARTIER SAINT-CHARLES / PORTE D AIX Dossier de presse - juin 2009 RECULER L A7 POUR RÉAMÉNAGER LE QUARTIER SAINT-CHARLES / PORTE D AIX Les phases de travaux 2009/2013 Contact : Anthony Abihssira anthony.abihssira@euromediterranee.fr Tél.

Plus en détail

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Paris, mardi 12 juillet 2011 SEMINAIRE «THE GREATER PARIS PROJECT : FINANCIAL AND REAL ESTATE INVESTMENT OPPOTUNITIES» LONDRES, ROYAUME

Plus en détail

Orgères quartier des Prairies d orgères. Habitez un quartier Haut en couleur

Orgères quartier des Prairies d orgères. Habitez un quartier Haut en couleur Orgères quartier des Prairies d orgères Habitez un quartier Haut en couleur Une ville d histoire tournée vers l avenir entre bois et cours d eau, champs et haies bocagères, vergers et jardins familiaux,

Plus en détail

Les Foires de. Bien se renseigner pour réussir sa foire. Montargis. Contacts

Les Foires de. Bien se renseigner pour réussir sa foire. Montargis. Contacts 2015 Les Foires de Montargis Bien se renseigner pour réussir sa foire Contacts Foire Gastronomique de Printemps La foire gastronomique est LE rendez-vous du printemps depuis bientôt une cinquantaine d

Plus en détail

La lettre. n 7 municipale. Réaménagement. de la mairie... un nouvel accueil! septembre 2010. La mairie fait peau neuve.

La lettre. n 7 municipale. Réaménagement. de la mairie... un nouvel accueil! septembre 2010. La mairie fait peau neuve. Lettre d information municipale de la commune de Savigneux p 2 La lettre n 7 municipale septembre 2010 La mairie fait peau neuve Le projet de réaménagement de la mairie s inscrit dans une volonté de favoriser

Plus en détail

L avenir de notre ville, parlons-en. publique. Projet de. hôtel de ville. Enquête

L avenir de notre ville, parlons-en. publique. Projet de. hôtel de ville. Enquête L avenir de notre ville, parlons-en Projet de > Enquête publique 5 MARS > 5 AVRIL 2012 hôtel de ville QU EST-CE QUE LE PLU? 2 3 AMÉNAGEMENT ET DÉVELOPPEMENT DURABLE LES OBJECTIFS DU PADD (Projet d aménagement

Plus en détail

Grand Projet de Ville d Orléans

Grand Projet de Ville d Orléans Grand Projet de Ville d Orléans quartier de La Source La Gestion Urbaine de Proximité Signature d un convention de Gestion urbaine de proximité autour de 7 thématiques 1 - Veiller à la qualité des investissements

Plus en détail

résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard

résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard Sommaire La résidence au cœur d un quartier en plein essor P03 plan d accès à la résidence P04 La résidence et les étudiants

Plus en détail

LE SAVOIR RÉNOVER Pierre & Vacances

LE SAVOIR RÉNOVER Pierre & Vacances LE SAVOIR RÉNOVER Pierre & Vacances PIERRE & VACANCES, Leader européen L e Groupe Pierre & Vacances, en constante croissance depuis sa création en 1967, est devenu la référence européenne de la construction

Plus en détail

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 2 28/01/15 16:59 SOMMAIRE

Plus en détail

OBJET : Fonds interministériel de prévention de la délinquance Vidéoprotection 2015

OBJET : Fonds interministériel de prévention de la délinquance Vidéoprotection 2015 PREFET DU LOIRET Préfecture Bureau du cabinet Pôle de sécurité intérieure AFFAIRE SUIVIE PAR : M. MATTHIEU LEDORÉ TÉLÉPHONE : 02.38.81.40.23 COURRIEL : PREF-CABINET@LOIRET.GOUV.FR LE PRÉFET DU LOIRET à

Plus en détail

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST ENQUÊTE PUBLIQUE DE DÉCLASSEMENT DE LA PORTION DE LA RUE DES HALLES SAINT-LOUIS SITUÉE AU DROIT DE LA RUE DUQUESNE NOTICE EXPLICATIVE 1 LE DECLIN DES HALLES

Plus en détail

La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire La vie associative Ville-associations en dialogue continu page 4 La participation des associations à la vie locale page

Plus en détail

Présentation du budget de la commune

Présentation du budget de la commune AVIS MAI à la population de Quincy-Voisins Présentation du budget de la commune P. 2 P. 4 P. 5 ff LE BUDGET DE LA COMMUNE ff RÉSULTATS DES ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES ff DATE LIMITE D INSCRIPTIONS POUR LE

Plus en détail

La Fondation Société Générale pour la solidarité

La Fondation Société Générale pour la solidarité La Fondation Société Générale pour la solidarité F O N D A T I O N P O U R L A S O L I D A R I T É La Fondation d entreprise Société Générale pour la Solidarité Elle intervient en faveur de l insertion

Plus en détail

L'INVITE DE L'ECONOMIE Le 12/12/2014 20 :18 :27 Invitée : Marie-Anne BARBAT-LAYANI, directrice générale de la FEDERATION BANCAIRE FRANÇAISE

L'INVITE DE L'ECONOMIE Le 12/12/2014 20 :18 :27 Invitée : Marie-Anne BARBAT-LAYANI, directrice générale de la FEDERATION BANCAIRE FRANÇAISE 1/5 Marie-Anne Barbat-Layani : «C est le bon moment pour investir, pour aller voir sa banque avec un projet». Retrouvez l interview de Marie-Anne Barbat-Layani, directrice générale de la FBF, qui était

Plus en détail

Concertation sur le développement de la zone balnéaire. Pôle Loisirs Actions de sensibilisation

Concertation sur le développement de la zone balnéaire. Pôle Loisirs Actions de sensibilisation Concertation sur le développement de la zone balnéaire Pôle Loisirs Actions de sensibilisation Le développement durable au cœur de la démarche OBJECTIF: réduire la pression anthropique sur les plages avec

Plus en détail

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations DÉFIS Climat 1. Pensez-vous que ce soit utile de réduire nos déplacements afin de lutter contre les changements

Plus en détail

Questionnaire et Réponses ville de Bergues (59) liste Divers Gauche (tête de liste: José Szymaniak, adjoint au maire ex-eelv)

Questionnaire et Réponses ville de Bergues (59) liste Divers Gauche (tête de liste: José Szymaniak, adjoint au maire ex-eelv) Questionnaire et Réponses ville de Bergues (59) liste Divers Gauche (tête de liste: José Szymaniak, adjoint au maire ex-eelv) Signataires du manifeste du collectif Roosevelt, rassemblant plus de 110 000

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

Dossier de presse Contact presse :

Dossier de presse Contact presse : Dossier de presse Contact presse : Corine Busson-Benhammou, responsable des relations presse Ville d Angers - Angers Loire Métropole Tél. : 02 41 05 40 33 - corine.busson-benhammou@ville.angers.fr 1 Sommaire

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail