à votre service Le personnel municipal DOSSIER MAGAZINE INITIATIVES Il y a 70 ans, la tragédie du Villard INITIATIVES La famille Muffat à l Abbaye

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "à votre service Le personnel municipal DOSSIER MAGAZINE INITIATIVES Il y a 70 ans, la tragédie du Villard INITIATIVES La famille Muffat à l Abbaye"

Transcription

1 VIE MUNICIPALE Internet : le haut débit enfin disponible! INITIATIVES Il y a 70 ans, la tragédie du Villard INITIATIVES La famille Muffat à l Abbaye SEMESTRIEL MUNICIPAL - N 63 - NOVEMBRE 2014 MAGAZINE DOSSIER Le personnel municipal à votre service

2 Le Cheylas pratique SERVICES Mairie - Rue de la Poste Tél Fax Ouverture du lundi au vendredi 8h30 / 11h30-13h30 / 17h30 (19h le mardi) Groupe scolaire Belledonne 120, route du Rompay Maternelle, Tél Élémentaire, Tél Groupe scolaire Chartreuse Maternelle, 88, place de l'hôtel de ville Tél Élémentaire, rue de la Poste Tél Multiaccueil «Les P tits Loups» 385, route du Rompay Tél Ouverture du lundi au vendredi de 8h à 18h Bibliothèque municipale Rue de la Poste Tél Mercredi, de 10 h à 12h et de 14h à 18h Vendredi, de 15h30 à 17h Samedi, de 10h à 12h Centre de loisirs Place de l'hôtel de ville Tél Déchetterie «la Rolande» Route de La Buissière Lundi, de 14h à 18h (19h en été) Mardi et jeudi, de 8h à 12h Samedi, de 8h à 12h et de 14h à 18h (19h en été) Fermée les jours fériés Communauté de communes Le Grésivaudan 390 rue Henri Fabre Crolles Tél Fax PERMANENCES EN MAIRIE Avocat conseil Maître Boyer-Besson 1 er vendredi du mois de 15h à 16h Prendre rendez-vous au Architecte conseil Pierre Devouassoux 1 er mardi du mois de 14h à 17h Prendre rendez-vous au PERMANENCES AU CENTRE SOCIAL DE LA GARE 385 route du Rompay Relais assistants maternels Corinne Lugand Permanence animation pour assistantes maternelles et enfants: tous les mardis de 9h à 12h. Information pour assistantes maternelles et parents: le lundi de 16h à 19h, sur rendez-vous Tél Protection maternelle et infantile - Consultation des nourrissons Médecin et puéricultrice, prendre rendez-vous au centre social de Bernin au PERMANENCES À L ESPACE COLLECTIF 47, place de l hôtel de ville OPAC 38 Georges Lalouette Le mardi de 10h30 à 11h30, sans rendez-vous. Tél Consommation logement cadre de vie Association de défense des consommateurs et des usagers : droit, consommation, logement, environnement, développement durable, etc. 4 e jeudi du mois de 17h à 18h Prendre rendez-vous au AUTRES SERVICES Mission locale du Grésivaudan 147, rue du pré de l Horme Crolles Prendre rendez-vous au Service d aide ménagère ADPA - Aurélie Masnada Tél ou Centre social René Cassin 21, rue Laurent Gayet Pontcharra - Tél Ouverture du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h Centre de planification Agathe 16, place de la Résistance Pontcharra - Tél NUMÉROS D URGENCE Pompiers : 18 Urgences/SAMU : 15 Police / Gendarmerie : 17 N d urgence européen : 112 Conseils médicaux visite à domicile : Urgences dentaires : Pharmacies de garde : Centre anti-poison : GDF urgence gaz : Urgence dépannage électricité : Urgence Veolia eau : Le Cheylas Magazine n 63 - Novembre 2014 Directeur de la publication : Roger COHARD Directeur de la rédaction: André PLISSON - Rédacteurs: Jean BÉREZNÉ, Cédric CONSTANTIN, Philippe DALBON, Delphine DUMINI, Valérie GUGLIELMO-VIRET, André PLISSON. Photos: Jean BÉREZNÉ, Cédric CONSTANTIN, Alain DARAMY, Delphine DUMINI, Robert MOUTARD, André PLISSON. Secrétariat de rédaction, conception et réalisation : Barraux (38), Tél Imprimé à 1100 exemplaires sur papier recyclé avec des encres végétales par Alias à Poisat (38) certifié Imprim Vert. 2 Novembre 2014 Le Cheylas Magazine

3 SOMMAIRE ÉDITO VIE MUNICIPALE Les actualités municipales 4 Accès Internet ADSL Le haut débit enfin disponible! Rythmes scolaires La réforme en application Aménagement Le Plan local d urbanisme est opérationnel Le point sur les travaux LE DOSSIER 10 Le personnel municipal : à votre service INITIATIVES La vie associative et locale Associations Flèche ou boule, l essentiel est de bien viser! Mémoire Il y a 70 ans, la tragédie du hameau du Villard Histoire de familles La famille Muffat à l Abbaye Animation Un semestre très musical Forum des associations Incontournable! PHOTO MYSTÈRE Par Roger Cohard Maire Nos services publics municipaux font tellement partie du fonctionnement quotidien des uns et des autres que nous avons parfois des oublis quant à leur fonction indispensable. Imaginez un instant la vie de la commune sans ses agents qui interviennent dans les services scolaires et périscolaires, enfance et jeunesse, personnes âgées, entretien des équipements et bâtiments, de la voirie et des réseaux, des espaces publics, pour la prévention et la sécurité et également pour tous les actes administratifs nécessaires. Et bien sans ce travail de tous, ce serait le chaos! Mon propos n est pas de crier au catastrophisme, mais de pointer l utilité et l efficacité de notre fonction publique y compris d ailleurs pour l économie générale. Rappelons que les collectivités locales sont à l origine de 73 % des investissements dans les équipements collectifs. D autre part aucune entreprise ne peut se passer des infrastructures que les collectivités locales fournissent. Le discours qui consiste à opposer le secteur public au secteur privé contribue à nous mener dans l impasse. Sans compter l utilité que ces services publics apportent à la cohésion sociale, à la lutte contre les inégalités territoriales et sociales. Pour toutes ces raisons, je vous invite à prendre connaissance au travers de cette publication de l ensemble des services et des agents qui en assurent le fonctionnement. Le Cheylas Magazine Novembre

4 VIE MUNICIPALE Accès Internet ADSL Le haut débit enfin disponible! Depuis le mois de juin dernier, la commune bénéficie du haut débit ADSL. N ous en parlions depuis plusieurs années ; grâce à l installation d un nouveau central téléphonique (appelé encore répartiteur ou NRA) à Le Cheylas, le haut débit ADSL est enfin disponible. POURQUOI N AVIONS-NOUS PAS L ADSL HAUT DÉBIT? Les 1026 lignes téléphoniques que compte la commune étaient auparavant reliées au central de Goncelin, ce qui mettait chaque abonné à une distance importante. Or le débit ADSL est fonction de celle-ci, ce qui explique les faibles débits dont nous disposions jusque-là sur notre commune : - 98 % des lignes étaient éligibles à un débit de 512 Kbits/s max ; - 36 % des lignes étaient éligibles à un débit de 2 Mbits/s max ; - 20 % des lignes étaient éligibles à un débit de 8 Mbits/s max. QU EST-CE QUI A CHANGÉ? La municipalité s est préoccupée depuis plusieurs années de cette inégalité d accès à l ADSL sur la commune. Malgré de nombreux contacts (Orange, conseil général de l Isère ) aucune solution LE BASCULEMENT N EST PAS AUTOMATIQUE Même si vous bénéficiez déjà d'un abonnement ADSL, l'augmentation de débit n a pas forcément été automatique. Par exemple, les personnes titulaires d'un abonnement indiquant un débit maximum (ex : Internet 8 mégamax) verront leur débit bridé, même si leur ligne permet une vitesse plus élevée. Votre débit dépend également de la distance vous séparant du central, ainsi que de la qualité de la ligne. Il appartient donc à chaque utilisateur de contacter son fournisseur d'accès afin de vérifier les conditions dans lesquelles il peut bénéficier d'une amélioration de débit. Pour connaître le débit théorique de votre ligne, vous pouvez utiliser les tests d éligibilité et de débit disponibles sur les sites des fournisseurs d'accès ou sur les sites spécialisés. Certains fournisseurs semblent renvoyer leurs utilisateurs vers la mairie, qui n a, à ce niveau aucun moyen d'intervenir. N'hésitez donc pas à insister auprès de votre interlocuteur pour qu'il fasse les démarches nécessaires, en lui indiquant si besoin le code du nouveau central : 38100LYL LYL38. satisfaisante n avait jusqu'alors pu être trouvée. Soit du fait d un coût restant à la charge de la commune trop élevé comme la solution NRA-Z0 proposée par Orange, soit parce que la solution n'aurait concerné qu une petite partie de la commune comme la solution «wifi» du conseil général. C'est finalement l électrification de la voie ferrée Gières-Montmélian qui a rendu indirectement possible cette évolution heureuse. En effet, ces travaux étaient susceptibles d entraîner de graves perturbations sur les lignes téléphoniques du fait de leur proximité avec la ligne SNCF. Une convention cadre a donc été signée entre RFF (Réseau ferré de France) et Orange pour élaborer et financer des solutions à ces problèmes. Il a ainsi été décidé de mettre en place un nouveau central téléphonique à Le Cheylas pour lequel la commune a mis à disposition un petit espace, près du bâtiment Aulp du Seuil. Ce nouveau central est entré en fonction en juin dernier. QUELS AVANTAGES MAINTENANT? Ce nouveau central améliore significativement la vitesse de l'adsl sur la commune. Toutes les lignes téléphoniques cheylasiennes y sont à présent reliées. Elles sont donc plus courtes de plusieurs kilomètres ce qui améliore le débit. Les Cheylasiens peuvent maintenant bénéficier de l'adsl avec un débit de 2 à 20 Mbits/s. À noter que ce nouvel équipement ne nous permet pas de bénéficier de la fibre optique. En effet, si le central est bien connecté au réseau via la fibre optique, la connexion entre le central et chaque foyer passe toujours par une ligne téléphonique classique. 4 Novembre 2014 Le Cheylas Magazine

5 Rythmes scolaires La réforme en application Les Temps d activités périscolaires (TAP) sont effectifs à Le Cheylas depuis cette rentrée. Le point sur cette mise en place. Le décret relatif à l organisation du temps scolaire dans les écoles maternelles et élémentaires est paru le 24 janvier L objectif de cette réforme est de mieux répartir les heures d'apprentissage. Ainsi, si le nombre d heures de cours dans la semaine ne change pas (24 heures), la semaine passe de 4 à 4,5 jours. 3 heures par semaine sont dédiées aux TAP. Elles sont à la charge des municipalités. Pour la demi-journée supplémentaire, la commune a choisi d'ouvrir les classes le mercredi matin. Malgré une forte incitation de la part de l'état à appliquer cette réforme dès la rentrée 2013, le conseil municipal, par délibération du 5 février 2013, en demandait le report pour une mise en place en septembre Ce délai supplémentaire a permis la constitution d un groupe de travail réunissant enseignants, parents d élèves et associations afin d imaginer une organisation respectueuse du rythme de l enfant. UN TRAVAIL DE CONCERTATION Ce groupe de travail s est donc réuni à plusieurs reprises afin d établir le Projet éducatif territorial (PEDT) dans le cadre duquel les activités périscolaires doivent être organisées (Art. 46 de la loi pour la refondation de l école), effectuer l inventaire des ressources mobilisées en terme de structure d accueil et d intervenants potentiels, décider des créneaux horaires et des activités proposées, définir le cadre de fonctionnement des TAP. Parallèlement à cette concertation, une réunion publique était organisée en novembre 2013 et plusieurs informations étaient diffusées aux Cheylasiens via le magazine mensuel et le semestriel. En décembre 2013, le groupe de travail avait opté pour une mise en place des TAP en fin de journée avec une répartition sur 4 jours. Cependant, le décret dit «Hamon» paru le 7 mai 2014 autorisant le groupement des TAP sur un seul après-midi, il a finalement été préféré une autre organisation. La mise en place des TAP se fait donc le jeudi après-midi. L accord ayant été donné fin juin 2014, les parents ont été avertis par courrier distribué aux élèves via les écoles. LE MERCREDI APRÈS-MIDI TAP : JEUDI DE 13H30 À 16H30 Les enfants ont école de 8h20 à 11h20. Un accueil périscolaire est ouvert à tous les écoliers de 11h20 à 12h30. Ceci permet aux parents qui travaillent le mercredi matin de pouvoir venir chercher leurs enfants en fin de matinée, et aux enfants qui vont à l accueil de loisirs intercommunal de Saint-Maximin d être entourés en attendant le bus. Le restaurant scolaire étant fermé le mercredi, les enfants inscrits à Saint- Maximin déjeunent là-bas. Les TAP sont gérés par le Pôle enfance jeunesse dirigé par Christine Marcellot. Les activités sont proposées par sessions de vacances à vacances. Les TAP sont gratuits mais l inscription est obligatoire. Déclarés auprès de Jeunesse et Sport, les TAP répondent à tous les critères d encadrement nécessaires. Les enfants arrivent à l école à partir de 13h20 et c est à l école que les parents viennent les chercher à partir de 16h20. Afin de ne pas perturber leur rythme habituel, les enfants de maternelle font la sieste avant de participer aux activités proposées. Les élèves sont répartis par classe. Les animations sont organisées autour d une activité principale complétée d'autres animations respectant l'âge et le rythme de l'enfant. Exemple : Si l activité principale est karaté, les enfants font entre 1 heure et 1h15 de karaté, et d'autres activités, sachant qu'il peut également y avoir les temps de déplacement, récréation... Le Cheylas Magazine Novembre

6 VIE MUNICIPALE Aménagement Le Plan local d urbanisme est opé Après plus de 3 ans de travaux, le Plan local d urbanisme a été approuvé en conseil municipal le 11 mars Il est désormais consultable par tous. Le PLU est maintenant le document de référence pour la planification de l urbanisme au niveau communal et remplace le Plan d occupation des sols mis en place en On peut le consulter en mairie ou via le site internet de la commune*. Le PLU est composé de plusieurs éléments. LE RAPPORT DE PRÉSENTATION Le rapport de présentation expose le diagnostic établi en fonction des prévisions économiques et démographiques. Il précise les besoins en matière de développement économique, d'aménagement de l'espace, d'environnement, d'équilibre social de l'habitat, de transports, d'équipements et de services. Il expose les choix retenus pour établir le Projet d'aménagement et de développement durable (PADD) ainsi que les limitations administratives à l'utilisation des sols. LE PROJET D'AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLE (PADD) Le PADD définit les orientations générales d'urbanisme et d'aménagement retenues par la commune. Le plan de zonage. Il traduit notamment la volonté communale, en concertation avec la population, de mieux maîtriser le développement de l'urbanisation. LES ORIENTATIONS D'AMÉNAGEMENT Elles définissent, pour des quartiers ou des secteurs, les actions de mise en valeur, les schémas d'aménagement et les voies et espaces publics. LES DOCUMENTS GRAPHIQUES Ils doivent faire apparaître les différentes zones concernées. Les zones urbaines : secteurs où les équipements publics existants suffisent à desservir les constructions à implanter. Les zones à urbaniser : secteurs destinés à être ouverts à l'urbanisation. UNE LONGUE ÉLABORATION Décidée en 2010 par le conseil municipal, la rédaction du PLU a été réalisée par un groupe de travail et appuyée par un cabinet d études mandaté. Le travail d élaboration a démarré en novembre 2010 pour s achever le 11 mars Il a nécessité pas moins de 57 réunions : - 25 réunions du groupe de travail, - 16 réunions de travail du conseil municipal, - 3 réunions publiques du conseil municipal, 6 Novembre 2014 Le Cheylas Magazine

7 rationnel À QUOI SERT LE PLU? Le PLU couvre tout le territoire de la commune. Il fixe les règles générales d utilisation des sols et permet aux élus d élaborer une politique globale pour l aménagement et le renouvellement de la commune. Il sert de base à la délivrance des autorisations d'occupation des sols, qui doivent obligatoirement lui être conformes. C est aussi une expression vivante de la commune dans toutes ses composantes humaines, sociales, économiques, culturelles, environnementales et paysagères. Le PLU assure un développement urbain harmonieux. ment, etc.). Sont également localisés les éléments de paysage, immeubles, monuments, sites et secteurs à protéger. - 5 réunions thématiques (logement, environnement, économie, réseaux ) - 4 réunions publiques, - 4 réunions avec les personnes publiques associées (préfecture, direction départementale de l'agriculture, chambres consulaires, communauté de communes ). Une visite des quartiers a également été effectuée à la rencontre des habitants. Les zones agricoles : secteurs à protéger en raison du potentiel agronomique, biologique ou économique des terres agricoles. Les zones naturelles et forestières : secteurs à protéger de l'urbanisation. Les secteurs présentant une caractéristique spéciale sont identifiés de façon particulière (risques naturels, emplacements réservés aux ouvrages publics, espaces verts, programmes de loge- LE RÈGLEMENT Le règlement fixe les règles applicables aux terrains compris dans les différentes zones. Il se compose de dispositions générales et de chapitres pour chaque type de zone. Ces articles définissent notamment : types d'utilisation du sol interdits ou soumis à des conditions particulières, accès et voirie, desserte par les réseaux, caractéristiques des bâtiments (emplacement, taille, aspect, etc.), stationnement, espaces occupés et libres, plantations. LES ANNEXES Les annexes regroupent les contraintes résultant d'autres réglementations, que le PLU à lui seul ne peut contenir : servitudes d'utilité publique, zonage d'assainissement, etc. *Rubrique Vivre à Le Cheylas/ Urbanisme/PLU en ligne. Le Cheylas Magazine Novembre

8 VIE MUNICIPALE LE POINT SUR LES TRAVAUX b b c b CENTRE COMMERCIAL DE LA TOUR Les aménagements de voirie du centre commercial de la Tour, débutés cet été, ont été terminés en octobre. L'accès aux commerces est désormais facilité aussi bien pour les véhicules, avec plus de places de stationnement, que pour les piétons, qui bénéficient de trottoirs plus larges. L'entreprise Colas a réalisé les travaux de voirie : trottoirs, voie de circulation, stationnement,ainsi que la réfection du réseau d'eaux pluviales ( ). La société Id Verde a réalisé l'espace piéton en béton désactivé, aménagé les espaces verts et remplacé le mobilier urbain ( ). Enfin, EGPI s'est chargé de la réfection de l éclairage public ( ). c ARRÊTS DE BUS DES MEYANNES Ces arrêts ont été rendus accessibles aux personnes à mobilité réduite. Les aménagements réalisés (nouveaux abribus, rampes, bandes de guidage, dalles en relief...) permettent désormais à tous d'accéder aux bus le plus aisément possible. Travaux réalisés par la société Colas ( ). 8 Novembre 2014 Le Cheylas Magazine

9 d d ACCESSIBILITÉ DES BÂTIMENTS Suivant la réglementation en vigueur, une mise aux normes d'accessibilité des bâtiments communaux recevant du public a été engagée, afin que les personnes handicapées et à mobilité réduite puissent y accéder. Le boulodrome, le gymnase, la salle des fêtes, le groupe scolaire Chartreuse, la maison de quartier et l'église font ainsi l'objet de travaux : serrurerie (barrières et mains courantes), maçonnerie et signalétique au niveau des accès. Les aménagements, réalisés en plusieurs phases et répartis entre plusieurs entreprises selon la nature des travaux, ont déjà été effectués ou le seront prochainement ( ). ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE CHARTREUSE Trois salles de classe ont été repeintes durant l'été par l'entreprise Sabella ( ). À noter : les montants sont indiqués TTC. Le Cheylas Magazine Novembre

10 DOSSIER Le personnel municipal : à votre service Le Cheylas bénéficie d un cadre de vie de qualité et l écrin formé par la vallée du Grésivaudan joue en cela un rôle certain. Mais c est aussi en grande partie grâce aux services proposés aux habitants qu il fait bon vivre dans notre commune. Découvrez dans ce dossier les agents qui en assurent le fonctionnement. Les services municipaux, portés par la volonté des municipalités successives d offrir aux Cheylasiens un large choix de prestations, nécessitent pour leur fonctionnement un personnel qualifié, dont on a souvent du mal à imaginer le nombre et les activités. Ainsi dans notre commune, le personnel municipal compte actuellement 40 agents titulaires (statut de fonctionnaire territorial), plus une dizaine d agents contractuels, placés sous l autorité du maire. Tous ne sont pas à temps complet, aussi il est plus parlant d utiliser l équivalent temps plein (ETP) pour se rendre compte de la charge de travail réelle de la collectivité. On l obtient en divisant le nombre d heures de travail de tous les agents sur un an par la durée légale annuelle du travail. Dans notre commune, le temps de travail des agents équivaut à environ 39 ETP (il faudrait donc 39 agents à temps plein pour effectuer le même nombre d heures que le personnel communal). Les agents sont chargés de mettre en œuvre les décisions prises par le conseil municipal et d assurer la gestion et le fonctionnement des services municipaux. Ce dossier vous présente l ensemble de l effectif communal à l heure actuelle, regroupé pour plus de clarté en trois grands secteurs : service administratif, services techniques et services d accueil du public. 10 Novembre 2014 Le Cheylas Magazine

11 DOSSIER B C D E F G H I J 1) Le service administratif Ses agents travaillent en mairie et assurent plusieurs missions : répondre aux besoins de la population pour tout ce qui concerne les démarches administratives : état-civil, urbanisme, élections, etc. assurer l administration générale de la commune et de tous ses services : finances, personnel, communication, etc. faire le lien entre les élus, les habitants et les différents services municipaux. Cendrine CHABANNE J Directrice générale des services, principale collaboratrice du maire Responsable du personnel communal : assure l animation, la coordination et le bon fonctionnement de tous les services communaux. Responsable du service administratif : supervision de la gestion des différents secteurs. Tenue des conseils municipaux : préparation des séances du conseil, rédaction des délibérations et des comptes-rendus. Responsable du suivi et de la mise en œuvre des décisions municipales par les agents municipaux. Responsable de l élaboration, du suivi et du contrôle du budget : préparation, suivi de l exécution des dépenses et des recettes, gestion des emprunts et subventions. Le Cheylas Magazine Novembre

12 DOSSIER Marie-Annick BEVILACQUA E Responsable du service des ressources humaines. Responsable du personnel communal : Offres d'emploi, recrutement et contrats. Gestion du déroulement de carrière : avancement, congés et arrêts de travail, saisie des instances consultatives (Commission administrative paritaire, comité médical, etc.), retraite. Élaboration de la paie : salaire des agents, indemnités des élus. Organisation des services : emplois du temps, remplacements. Gestion des effectifs et des compétences : bilan social, masse salariale, formation. Santé et sécurité au travail : suivi médical, risques professionnels, conditions de travail. Protection sociale des agents, couverture des risques statutaires pour la collectivité. Relations sociales : chèques déjeuner, Comité des œuvres sociales. Opérations comptables en collaboration avec Jeannine DEBERNARDI. Marie-Annick DAVAGNIER F Comptabilité : aide à la mise en place du Protocole d échange sécurisé, mandatement des dépenses. Assistance administrative : participation à l exécution des tâches des autres services administratifs municipaux. Jeannine DEBERNARDI Comptabilité : mandatement des dépenses et encaissement des recettes, révision des loyers et des emprunts, gestion de la TVA et FCTVA, suivi du paiement des marchés publics, mise en place du Protocole d échange sécurisé. Budget : participe à l élaboration, au suivi et au contrôle budgétaire. Ressources humaines : en collaboration avec Marie- Annick Bevilacqua, élaboration de la paie, déclarations maladies, gestion des visites médicales. Comité des œuvres sociales. Isabelle MOLLARD C Aide sociale : gestion du Centre communal d action sociale (CCAS) et coordination de l ensemble des interventions communales ou extérieures, accueil des usagers et analyse de leurs demandes et besoins : suivi des familles en lien avec les assistantes sociales de secteur, logements sociaux : réception des dossiers en liaison avec le Comité local de l habitat de la communauté de communes Le Grésivaudan, aides sociales : familles en difficulté, colonies de vacances, voyages scolaires, transports, personnes âgées : constitution des dossiers d aide sociale, service d aide ménagère, téléalarme, portage des repas, organisation d activités et du repas des seniors, personnes handicapées : constitution des dossiers de cartes d invalidité, stationnement, prestations compensatoires du handicap. Élections politiques et professionnelles : gestion des listes (inscriptions, radiations), organisation des scrutins. Gestion des assurances : gestion des sinistres en collaboration avec les services techniques et la police municipale. Gestion du planning des rendez-vous avec le maire. 12 Novembre 2014 Le Cheylas Magazine

13 Cédric CONSTANTIN 1) Communication : conception (rédaction, mise en page) des publications communales en collaboration avec la commission Communication et distribution avec Sylvie BELLEMAIN, conception de documents pour les services municipaux ou à l occasion de manifestations, réalisation et maintenance du site internet de la commune, annonces des journaux d information électroniques. Informatique-téléphones : achats et maintenance du parc communal (ordinateurs, logiciels, photocopieurs), gestion du réseau informatique et du parc de téléphones. Gestion des archives communales. Comité des œuvres sociales. Najwa EL BOUK D, Nadia CERAN I En poste à l accueil de la mairie, elles aident les administrés à effectuer leurs démarches administratives ou les orientent vers le service adéquat. Bernadette BOUZIAT H Urbanisme : renseignement du public, délivrance de documents (extraits de plans cadastraux, matrices cadastrales aux propriétaires), enregistrement, instruction et suivi des dossiers d urbanisme (déclaration préalable de travaux, certificats d urbanisme ), enregistrement et suivi des demandes de permis de construire, participation à l élaboration de dossiers et documents d urbanisme (PLU, plans de prévention des risques ). Foncier : gestion administrative des achats et ventes de terrains et propriétés bâties, dossiers SAFER, gestion des déclarations d intention d aliéner, baux communaux Cimetière : gestion des concessions. Environnement : suivi des dossiers de la commission municipale Environnement (Espace naturel sensible, forêts communales, journée citoyenne de l environnement ). Scolaire et périscolaire : relais entre les enseignants et les élus, suivi du budget des écoles, commandes, activités, régies, suivi des inscriptions et dérogations scolaires. Transports scolaires pour les écoles maternelles et élémentaires. COMMUNES Accueil du public, standard. Courrier : enregistrement et distribution dans les services, prise en charge des envois. État-civil : enregistrement des naissances, mariages, décès, demandes de carte d identité, réponse aux demandes des notaires, etc. Service périscolaire : gestion des inscriptions et de la facturation. Suivi des plannings : location de salles, de matériel par les associations, utilisation du véhicule municipal, débit de boisson. Extranet des élus : mise à jour des dates et comptes rendus de réunions. PARTICULIÈRES Najwa aide à la préparation du conseil municipal (diaporamas, envoi des délibérations), s occupe de la déclaration à l URSSAF des animateurs et de la gestion administrative du dossier feux d artifice. Nadia est quant à elle chargée de l inscription des nouveaux électeurs et participe à l organisation du scrutin. Elle prépare également les fêtes et cérémonies organisées par la commune. Bernard HUMBERTCLAUDE G Policier municipal, chargé de l'application des pouvoirs de police du maire sur le territoire de la commune. Son bureau est situé en mairie. La police municipale veille au respect de l'ordre, de la tranquillité, de la salubrité et de la sécurité publics. Elle travaille en étroite collaboration avec la Gendarmerie Nationale et est compétente (entre autres) en matière de : police de la circulation routière, police de l'environnement, police de l'urbanisme, police des marchés, police funéraire. Le Cheylas Magazine Novembre

14 DOSSIER 1! 1# 1$ 1% 1^ 1& 1* 1( Les services techniques Ses agents assurent l entretien des espaces verts, de la voirie et des bâtiments communaux. Alain DARAMY B Directeur des services techniques, il dirige et coordonne le personnel du service ainsi que l ensemble des missions techniques. Gestion des travaux neufs et d entretien dans les domaines suivants : voirie et réseaux divers, bâtiments, espaces verts, environnement. Cela comprend notamment la conception des projets, les études, la consultation des entreprises, les marchés publics, le suivi des chantiers, etc. Christian AVONDO-BEDONE Responsable du centre technique municipal et de l organisation des équipes d entretien. Suivi des chantiers avec les entreprises. Gestion des travaux. Planification des interventions. Gestion et organisation du planning des agents. Approvisionnement du matériel et des fournitures techniques. Gestion et achat des produits d entretien. Centre technique municipal Jean-Paul MARION-GALLOIS 1!, Yves PERONI Anthony CASSETTARI (apprenti) 1#, Julien ALIKOFF 1$, Pierre PEYCELLIER 1%, Joëlle DE BENEDITTIS 1&, Rémi MICHALLON 1*, Hervé BELLEMAIN 1(. Créations, entretien, rénovation et réparations dans les domaines suivants : espaces verts (gazons, massifs ), voirie, chemins, bâtiments communaux, jeux d enfants, réseaux (eaux usées, eaux pluviales, feux tricolores, illuminations), signalisation, cimetière. Gardiennage et entretien Jean-Charles RICARD 1^ et Françoise DELAVIGNE 2( gèrent le fonctionnement de la salle des fêtes, l ensemble sportif et la maison de quartier. Entretien, surveillance, location aux particuliers, planning d utilisation des salles. 14 Novembre 2014 Le Cheylas Magazine

15 Les services d accueil du public La diversité et la complémentarité des services proposés au public permettent aux Cheylasiens de bénéficier de nombreuses prestations, dans les domaines éducatifs, culturels ou de loisirs. Pôle Enfance-Jeunesse Dirigé par Christine Marcellot il est chargé de coordonner les différents services municipaux destinés à l'enfance et la jeunesse. Direction du restaurant scolaire collectif, de l accueil périscolaire et des Temps d activités périscolaires (TAP). Échanges avec le multiaccueil, le Centre de loisirs et les services municipaux rattachés à l enfance-jeunesse. Participation aux réunions des commissions ayant trait à l Enfance et à la Jeunesse. Aide à la mise en place de jeux et d activités au restaurant scolaire et mise en place de règles de bonne conduite. Gestion du programme d activités et choix des intervenants pour les TAP. 2) 2! 2# 2$ 2% Le Centre de loisirs Supervisé par la commission Centre de loisirs, le Centre propose et accompagne des activités et projets de loisirs pour les enfants et jeunes de la commune. Elian DEBORD 2%, directeur, gère le secteur Jeunesse (11/17 ans), Magali CHATAIN 2#, directrice adjointe, gère le secteur Enfance (6/10 ans). Sylvie BELLEMAIN 2) s occupe des tâches administratives. Gérard JACQUEMOUD-COLLET 2$ et Camille ZEHR sont animateurs. Accueil de loisirs pendant les vacances scolaires réalisation des programmes d activités : animations, sorties et séjours, présentation à la commission Centre de loisirs, recrutement de l équipe d'animation, réunions avec les animateurs (préparation des activités, analyse en cours d activité et ajustements si nécessaire, bilan. Le travail en équipe est une des clés de la réussite des vacances), inscription des enfants et rencontre avec les parents, suivi financier (traitement des factures, encaissements ), bilan avec la commission (analyse chiffrée, retours des différents acteurs). Suivi des ateliers : contacts avec les intervenants et les familles, fourniture du matériel Gestion et animation de l Accueil jeunes : rencontre entre jeunes et animateurs, jeux, repas, information et prévention (santé, emploi, formation, études). (suite page suivante) Voyage à Paris des CM2 : préparation, définition du programme des visites et encadrement. Le Cheylas Magazine Novembre

16 DOSSIER 3! 2^ 2& 2* 2( 3) Secteur périscolaire Le périscolaire regroupe le restaurant scolaire collectif, l accueil périscolaire, les temps d activités périscolaires et le restaurant scolaire à domicile (repas de midi pris chez les assistantes maternelles). Les agents du périscolaire interviennent dans un ou plusieurs de ces services : Liliane ALLARD 4(, Marie-Pierre BELLEMAIN 4%, Sylvie BELLEMAIN 3), Nathalie BRUNET MANQUAT 4$, Farida CAPARROS 4!, Françoise DELAVIGNE 2(, Mounia EL BOUK 2&, Charlène FERNANDEZ 2*, Magali GARNIER 4^, Gérard JACQUEMOUD-COLLET 2$, Édith PAPOT, Corinne PEYCELLIER 4&, Stéphanie PEYCELLIER 3!, Patricia PITAVAL, Marie-Ange SPOLITINI 4*, Catherine STEFANI 2^, Marie-Josée YVRAI 2!, Camille ZEHR Les restaurants scolaires Le suivi du service est assuré par Stéphanie PEYCELLIER. Prise en charge des enfants à la sortie des cours. Réchauffage des repas et service. Surveillance durant le temps du repas et encadrement des activités. Accueil périscolaire Le suivi du service est assuré par Marie-Josée YVRAI. Prise en charge des enfants dès la sortie des cours. Surveillance des enfants, encadrement des activités proposées. Les TAP L encadrement des Temps d activités périscolaires est assuré, en plus des agents municipaux, par des bénévoles et des intervenants rémunérés par la commune. Organisation et animation des activités. 16 Novembre 2014 Le Cheylas Magazine

17 Le Multiaccueil Le multiaccueil «les P tits Loups» accueille les enfants de 3 mois à 4 ans. Lieu d échanges et de découvertes, il est dirigé par Sylvie GONNET 3&, infirmière puéricultrice. L équipe est également composée d Emmanuelle LIEZE 4) (éducatrice de jeunes enfants et directrice adjointe), Delphine LEGRIS 3# (auxiliaire de puériculture). Régine BUISSON 3(, Nadine PATRICELLI 3*, Radhia DUPONT 3% et Christelle CASSEBRAS 3$ (CAP petite enfance). 3# 3$ 3% 3& Organisation, mise en place et évaluation du projet de service en concertation avec les partenaires internes, externes et avec les familles. Mise en place des mesures de santé, d hygiène, de sécurité. Gestion administrative et financière du multiaccueil. Élaboration des plannings de travail, d accueil, de protocoles et règlements divers. Encadrement du personnel et des stagiaires. 3* 3( 4) Bibliothèque Le fonctionnement de la bibliothèque municipale est assuré par Chantal RAPPIN 4# et Danielle DOREY assistées de Farida CAPARROS 4!. 4! 4# Gestion des collections (choix des documents, achat, classement et référencement dans la base de données informatisée, restauration des livres), accueil et prêt des documents aux utilisateurs, accueil des scolaires, du multiaccueil et des enfants inscrits aux Temps d activités périscolaires (TAP), expositions, lectures de contes et rencontres avec des auteurs. Le Cheylas Magazine Novembre

18 DOSSIER Les écoles 4$ 4% Au sein des écoles maternelles, les enseignants sont assistés par des ATSEM* employés par la commune : Marie-Pierre BELLEMAIN 4%, Nathalie BRUNET- MANQUAT 4$, et Magali GARNIER 4^ à la maternelle Chartreuse, Corinne PEYCELLIER 4& et Marie-Ange SPOLITINI 4*** à la maternelle Belledonne. Les ATSEM sont chargées de réparer et entretenir le matériel d animation, participer aux ateliers, surveiller les enfants lors de la sieste et nettoyer les locaux. Les élèves d élémentaire bénéficient de cours d'éducation physique et sportive dispensés par Marie-Josée YVRAI. En concertation avec les enseignants, elle établit un programme d'activités, propose des contenus de séance et met en place la progression de chaque classe. Une initiation à la musique avec Yves GRIMOPONT est également proposée aux élèves de maternelle et élémentaire (18 séances par classe et par an). *Agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles **Remplace actuellement Nelly GOLETTO 4^ 4& L entretien 4* L utilisation intensive des nombreux locaux municipaux nécessite un nettoyage fréquent et un personnel nombreux. Il est assuré par : Charlène FERNANDEZ 2*, Khadoudja BOUSSOUF, Camille ZEHR Catherine STEFANI 5), Liliane ALLARD 4(, Hélène FERREIRA 5!, Dominique ACQUADRO, Gérard JACQUEMOUD- COLLET 2$, Magali GARNIER 4^ et Laure PAQUIER 4( 5) 5! Entretien régulier des locaux de la mairie, des écoles, de la maison communale, de l espace collectif des personnes âgées (résidence Chartreuse), de la salle de poterie, de l Accueil Jeunes, de la lingerie, du dojo, du centre technique, du boulodrome, des bureaux du centre de loisirs, de la bibliothèque, des bureaux de l Aulp du seuil, des vestiaires du football. 18 Novembre 2014 Le Cheylas Magazine

19 INITIATIVES Associations Flèche ou boule, l essentiel est de bien viser! L Amicale Boule Le Cheylas et Les Archers de La Tour se partagent l utilisation du boulodrome. Elles proposent toutes deux la pratique d un sport aux adultes et aux enfants, de l initiation à la compétition, en toute convivialité. L AMICALE BOULE LE CHEYLAS Créée il y a plus de soixante-dix ans, cette association est gérée par un bureau de 5 personnes (voir encadré). Elle compte 40 sociétaires et abonnés et 41 licenciés dont une équipe féminine qui s est qualifiée pour les championnats de France. Les adhérents sont seniors et vétérans, évoluant en 3 e et en 4 e division ou en catégorie loisirs, un niveau récemment créé pour les joueurs ne pouvant plus concourir. Cette saison a vu le nombre de licences et d abonnements baisser, un constat identique au secteur du Haut Grésivaudan qui a perdu plus de 20% de fréquentation. L amicale Boule Le Cheylas fait partie de l Association sportive du Haut Grésivaudan (avec Pontcharra, Allevard, St Pierre d Allevard et Theys) qui fait ellemême partie du comité bouliste de l Isère, deuxième fédération la plus fréquentée de France derrière celle du Rhône. Ces deux fédérations composent le comité bouliste régional, luimême dépendant de la Fédération AMICALE BOULE Bureau : Jean-Pierre TANSKY (président), Luc BEYDON (vice-président), Gérard GASPARRO (secrétaire) Madeleine LAMBERT (vice-secrétaire) Jocelyne UGHETTO (trésorière) Contacts : Site : Horaires : Du lundi au samedi entre 14h et 19h. Dimanche de 14h30 à 18h30. Nocturne le mercredi de 17h à 23h. École de boules le mardi de 17h50 à 19h, féminines 19h-23h. française de boules (FFB) qui compte environ licenciés. L association est soutenue par des sponsors, artisans et commerçants de Le Cheylas, Pontcharra, La Terrasse et du Touvet. LE SPORT BOULES Le sport-boules (encore appelé boule lyonnaise, jeu de boules, jeu national, la lyonnaise, jeu lyonnais ou la longue) est un sport d'équipe qui consiste à placer le maximum de boules le plus près possible d'une petite bille de bois servant de but. Il se pratique sur des terrains aux dimensions réglementées, aménagés dans le boulodrome et en extérieur. Il est surtout pratiqué dans la région de Lyon, en Dauphiné, Savoie, Auvergne, Pyrénées et Île de France. Il peut se jouer en simple (1 contre 1-4 boules / joueur), en double (2 contre 2-3 boules / joueur), en triplette (3 contre 3-2 boules / joueur), ou en quadrette (4 contre 4-2 boules / joueur). Le score à atteindre est fixé à l'avance - 11 ou 13 points -, avec ou sans limite de temps. Un arbitre est nécessaire en compétition. La FFSB (depuis 1981 «Fédération Le Cheylas Magazine Novembre

20 INITIATIVES Associations Flèche ou boule, l essentiel est de b française du sport-boules») est affiliée au ministère de la Jeunesse et des Sports. Depuis 1997, le sport-boules est au programme des jeux méditerranéens et des jeux mondiaux. L ÉCOLE DE BOULES L école de boules, créée en 2005, compte une quinzaine de jeunes répartis par catégories d âge. Ils s entraînent au boulodrome le mardi de 17h à 19h, encadrés par des bénévoles et se mesurent sur les concours de leurs catégories. L équipe engrange de jolis succès et se situe parmi les meilleures du département. LES ARCHERS DE LA TOUR L association des Archers de la Tour est un club de loisir créé en 1997 dont l'activité est centrée sur la pratique du tir à l'arc. Elle compte 58 adhérents : 30 adultes et 28 enfants ou adolescents. L animation est assurée par Christophe Ducourtil, moniteur diplômé d état. LES ANIMATIONS L année est rythmée par des rencontres et concours : au cours de la saison , huit concours officiels et douze concours sociétaires ont été organisés au boulodrome de Le Cheylas. Les joueurs se déplacent également pour participer à des concours aux quatre coins de France. Des moments conviviaux sont également proposés, pour partager la galette des rois ou le beaujolais nouveau. Pour le Téléthon, l Amicale Boule profite de l affluence du public lors des concours pour récolter des fonds dans des urnes mises à disposition. LES PROJETS Cette année un club affilié à la fédération française de pétanque a été créé et les terrains ont été ouverts à la pratique de la pétanque, aux horaires habituels. L idée d une journée «portes ouvertes» a été émise afin de faire connaître le jeu de boule lyonnaise à la population sous forme de parties alliant les habitués et les novices. Les bénévoles ont également le souhait de faire connaître l activité aux scolaires. Depuis la réforme des rythmes scolaires, le boulodrome est ainsi ouvert le jeudi après-midi pour les écoliers. A noter : l Amicale Boule recherche un coach pour son équipe féminine. LES ACTIVITÉS Les activités sont proposées au boulodrome, ce qui permet de les pratiquer quelles que soient les conditions météo. Le pas de tir est accessible aux personnes à mobilité réduite. Elles ont lieu deux soirées par semaine ainsi que le samedi matin pour les adultes et les ados, qui peuvent bénéficier des conseils d un moniteur une fois par mois et évaluer leur progression technique une fois par trimestre lors d épreuves du «passage de flèche». Hormis pendant le deuxième trimestre, libéré pour permettre la pratique des sports d hiver, le mercredi après-midi est le créneau dédié aux enfants et collégiens. Dirigés par un moniteur, par groupe de dix, les enfants suivent des cours pour apprendre et perfectionner la gestuelle, rechercher la précision du tir en pratiquant différents jeux d adresse. Les règles de sécurité sont prises en compte dès la première séance et appliquées au quotidien. Le matériel est prêté par le club, ce qui permet d une part d amoindrir l investissement lié à la pratique du tir à l arc, d autre part de prendre le temps de choisir la variante de tir à l'arc (tir classique, tir instinctif, tir avec viseur, tir chasse) ainsi que le type d'arc (arc droit, recurve, mongol, à poulies ou ''chasse'') qui conviennent le mieux. LES ANIMATIONS Les archers de la Tour proposent ou participent à des animations tout au long de l année. La rentrée commence par les forums des associations, où des bénévoles présentent le club aux visiteurs désireux de découvrir le tir à l arc. En septembre, les archers participent à la fête du sport à La Terrasse, où un stand est installé pour permettre aux visiteurs de découvrir le tir à l arc et de tester leur habileté avec une carabine à air comprimé, et à la Fête Country des Mollettes. 20 Novembre 2014 Le Cheylas Magazine

Anne PELLETIER LE BARBIER Maire de Bièvres

Anne PELLETIER LE BARBIER Maire de Bièvres Un an après la mise en œuvre des nouveaux horaires scolaires à Bièvres, nous souhaitons vous donner une information précise sur l ensemble des acteurs qui interviennent auprès de vos enfants tout au long

Plus en détail

Rapport d activités 2013

Rapport d activités 2013 PRESENTATION DU C.C.A.S. Le Centre Communal d Action Sociale (C.C.A.S.) est un établissement public administratif ayant une personnalité juridique distincte de la commune. Il est géré par un Conseil d

Plus en détail

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS Les Personnes Agées, de 60 ans et plus, représentent déjà plus de 11,2% de la population du Département et vers 2020 plus de 20%. Pour

Plus en détail

Prolongation!!! A chacun son rythme!!!!! FEVRIER 2013. Vacances de. Le fonctionnement d un club de vacances dans votre accueil de loisirs

Prolongation!!! A chacun son rythme!!!!! FEVRIER 2013. Vacances de. Le fonctionnement d un club de vacances dans votre accueil de loisirs Prolongation!!! Vacances de FEVRIER 2013 A chacun son rythme!!!!! Le fonctionnement d un club de vacances dans votre accueil de loisirs 1 SOMMAIRE I. L organisateur 1) Intentions 2) Lieu d accueil 3) Jours

Plus en détail

Relations internationales Coordonne les actions de jumelage et de coopération.

Relations internationales Coordonne les actions de jumelage et de coopération. Le Cabinet du Maire Directeur de Cabinet : Maxime LECHARPENTIER Secrétariat -Tél : 02.31.45. 33.14 Chef de Cabinet : Nourdine BARQI Secrétariat -Tél : 02.31.45. 33.14 Direction de la Communication Directrice

Plus en détail

Pole enfance jeunesse. Projet éducatif de territoire 2014-2015

Pole enfance jeunesse. Projet éducatif de territoire 2014-2015 Pole enfance jeunesse Projet éducatif de territoire 2014-2015 2 Sommaire Cadre légal de la réforme des rythmes scolaires page 3 Diagnostic page 4 à 6 Présentation de la communauté de communes Périmètre

Plus en détail

COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011

COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011 COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011 Objet : Demande de subvention Chaufferie bois Conseil Régional du Limousin FEDER DETR Le Maire expose au Conseil Municipal qu'il

Plus en détail

REFONTE DU SITE INTERNET

REFONTE DU SITE INTERNET Commune de Lannilis REFONTE DU SITE INTERNET CAHIER DES CHARGES Maitrise d ouvrage : Commune de LANNILIS - Mairie 19 rue de la Mairie 29870 Lannilis Tél. 02 98 04 00 11 - Email : mairie.lannilis.m@wanadoo.fr

Plus en détail

COMMUNE DE FEUCHEROLLES

COMMUNE DE FEUCHEROLLES COMMUNE DE FEUCHEROLLES PORTANT REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT - RESTAURATION SCOLAIRE ETUDE DIRIGEE - TEMPS D ACTIVITES PERISCOLAIRES - RENSEIGNEMENTS : Mairie de Feucherollles 39 Grande rue 78810 FEUCHEROLLES

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE PREAMBULE : La ville de GODERVILLE organise au sein de ses écoles un service d accueil périscolaire. Ces prestations regroupent : les activités périscolaires mises

Plus en détail

CULTURELLE ET SOLIDAIRE

CULTURELLE ET SOLIDAIRE NOTRE POLITIQUE SOCIALE CULTURELLE POUR 2013 ET SOLIDAIRE A l aube de cette nouvelle année 2013, j ai souhaité, avec l ensemble de l équipe municipale, vous présenter en détail notre politique sociale,

Plus en détail

Guide du représentant des parents d élèves au conseil d école

Guide du représentant des parents d élèves au conseil d école Guide du représentant des parents d élèves au conseil d école ÉDITO Vous êtes élu au conseil d école et nous vous en félicitons. Les partenaires éducatifs dans leur diversité et au premier plan la famille,

Plus en détail

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE BAGNEUX (Hauts-de-Seine) ------- Exécution de l'article 56 de la Loi du 05 avril 1884 AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Le Conseil Municipal légalement convoqué le : VENDREDI 4 DECEMBRE 2015

Plus en détail

SECRETAIRE DE CENTRE MEDICO-SOCIAL

SECRETAIRE DE CENTRE MEDICO-SOCIAL Direction des Ressources humaines SECRETAIRE MEDICO-SOCIALE H SECRETAIRE DE CENTRE MEDICO-SOCIAL POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction des Solidarités Service : Direction des

Plus en détail

[FICHE DE POSTE COMPTABLE ET GESTIONNAIRE DE CARRIERES] 13 mai 2014

[FICHE DE POSTE COMPTABLE ET GESTIONNAIRE DE CARRIERES] 13 mai 2014 FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE Comptable et gestionnaire de carrières CADRE STATUTAIRE Agent titulaire de la Fonction Publique Territoriale Catégorie : B Filière : Administrative Cadre d emploi : Rédacteur

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

Multi-accueil Blé en Herbe à Châteauneuf-sur-Sarthe

Multi-accueil Blé en Herbe à Châteauneuf-sur-Sarthe PETITE ENFANCE STRUCTURES D'ACCUEIL PETITE ENFANCE Multiaccueil Blé en Herbe à ChâteauneufsurSarthe Structure collective de 36 places Fonctionnement : 1/ Accueil Régulier : «Crèche» Accueil d enfants âgés

Plus en détail

INFORMATION FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CENTRE DE GESTION DE MAINE ET LOIRE. Service Paye. I Subvention aux mutuelles

INFORMATION FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CENTRE DE GESTION DE MAINE ET LOIRE. Service Paye. I Subvention aux mutuelles FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CENTRE DE GESTION DE MAINE ET LOIRE Service Paye INFORMATION I Subvention aux mutuelles Le décret n 2006-689 du 13 juin 2006 modifie le code de la mutualité (abrogation des

Plus en détail

La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues

La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues Contact Presse : Laurie Carrias Service Communication Mairie de Baillargues Tél. 04 67 87 48 60 laurie.carrias@ville-baillargues.fr SOMMAIRE

Plus en détail

Les Rythmes scolaires

Les Rythmes scolaires Les Rythmes scolaires 1 1. C E Q U E D I T L E D É C R E T D U 2 4 J A N V I E R 2 0 1 3 2. E T A L O R S, À S TE J A M M E - S U R - S A R T H E? Ce que dit le décret n 2013-77 du 24 janvier 2013 2 1.

Plus en détail

Écoles publiques. Inscriptions scolaires et accueils périscolaires

Écoles publiques. Inscriptions scolaires et accueils périscolaires Écoles publiques Inscriptions scolaires et accueils périscolaires 2015/2016 5 Vous allez inscrire votre enfant à l école pour la première fois ou le changer d établissement suite à un déménagement. Si

Plus en détail

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS Règlement approuvé par délibération du Conseil Municipal en date du 29 juin 2015 Les parents devront en

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

NOTE D INFORMATION L AGENT TERRITORIAL SPÉCIALISÉ DES ÉCOLES

NOTE D INFORMATION L AGENT TERRITORIAL SPÉCIALISÉ DES ÉCOLES L AGENT TERRITORIAL SPÉCIALISÉ DES ÉCOLES M AT E RNE L L E S Note d information réalisée par le rectorat de l académie de Montpellier, le centre national de la fonction publique territoriale, le centre

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS ET PERISCOLAIRE ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 REGLEMENT INTERIEUR ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

ACCUEIL DE LOISIRS ET PERISCOLAIRE ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 REGLEMENT INTERIEUR ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES ACCUEIL DE LOISIRS ET PERISCOLAIRE ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 REGLEMENT INTERIEUR ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES L accueil périscolaire est un service de qualité mis à disposition des familles. C est un lieu

Plus en détail

Service Municipal d Accueil Postscolaire

Service Municipal d Accueil Postscolaire Service Municipal d Accueil Postscolaire Règlement intérieur 2013-2014 Direction de la Vie Scolaire et de la Petite Enfance 15 mail d Allagnat 63000 Clermont-Ferrand mail : dvspe-secretariat@ville-clermont-ferrand.fr

Plus en détail

Réglementation des séjours spécifiques sportifs

Réglementation des séjours spécifiques sportifs Réglementation des séjours spécifiques sportifs Modification du code de l action sociale et des familles concernant les accueils de mineurs en dehors du domicile parental Direction des Sports DSB2 Sommaire

Plus en détail

NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES

NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE NOUVEAUX ANNÉE SCOLAIRE 2014-2015 VENDREDI 4 JUILLET 2014-14H SALLE HENRI-MARTIN - HÔTEL DE VILLE CAHORS SOMMAIRE Communiqué de presse page 3 Les axes du projet éducatif

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents

REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents de la RESTAURATION SCOLAIRE MATERNELLE/ELEMENTAIRE Direction de l Education, de l Enfance et de la Réussite Educative Approuvé au Conseil Municipal

Plus en détail

Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections

Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections 1 Une bibliothèque publique est un Etablissement Recevant du Public (ERP) Les réglementations en vigueur prévoient des

Plus en détail

Formation ALS AGEE 2014

Formation ALS AGEE 2014 Formation ALS AGEE 2014 Programme : Repérer les comportements à risques et veiller à l intégrité physique et psychologique des participants Assurer la protection des participants et des tiers 03/04/2014

Plus en détail

Dossier de presse Contact presse :

Dossier de presse Contact presse : Dossier de presse Contact presse : Corine Busson-Benhammou, responsable des relations presse Ville d Angers - Angers Loire Métropole Tél. : 02 41 05 40 33 - corine.busson-benhammou@ville.angers.fr 1 Sommaire

Plus en détail

ANALYSE des BESOINS SOCIAUX

ANALYSE des BESOINS SOCIAUX ANALYSE des BESOINS SOCIAUX d.soufflard-antony@laposte.net Commune de ROUSSET (13) Présentation aux Elus 29 septembre 2011 Préalable la commune de ROUSSET (13) 2 Diplômes Master² en Consultation des Organisations

Plus en détail

Pause Méridienne et Restaurant Scolaire Municipal

Pause Méridienne et Restaurant Scolaire Municipal Pause Méridienne et Restaurant Scolaire Municipal Rue des Ecoles 37210 PARCAY-MESLAY Tel : 02 47 29 18 98 Règlement Intérieur La pause méridienne et le restaurant scolaire sont des activités gérées par

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE. Un secrétariat général, trois directions, un service et trois missions lui sont directement rattachés.

REPUBLIQUE FRANCAISE. Un secrétariat général, trois directions, un service et trois missions lui sont directement rattachés. REPUBLIQUE FRANCAISE Décision n 2014.0019/DP/SG du 30 avril 2014 du président de la Haute Autorité de santé portant organisation générale des services de la Haute Autorité de santé Le président de la Haute

Plus en détail

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Juin 2015 Ce document a pour vocation à recenser les principaux services et aides proposés dans le cadre de la lutte contre l isolement il

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 Introduction Depuis plusieurs années, CHAULGNES s est fortement engagée en faveur de la jeunesse considérée comme un champ d action

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Le Centre communal d action sociale (CCAS) de Vernillet est un établissement public autonome chargé d assurer une action générale de prévention et de développement social,

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL du 23 Mai 2015

CONSEIL MUNICIPAL du 23 Mai 2015 CONSEIL MUNICIPAL du 23 Mai 2015 Délib. 23.05.15.001 OBJET : EDIFICATION DU MONUMENT AUX MORTS DE LA GUERRE 1914-1918 DEMANDE D UNE SUBVENTION EXCEPTIONNELLE M. Le Maire expose qu à l occasion de la commémoration

Plus en détail

DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 14 avril 2015

DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 14 avril 2015 REPUBLIQUE FRANCAISE --------------------- DEPARTEMENT DU TARN 2015-007 COMMUNE DE RIVIERES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 14 avril 2015 L'an deux mille quinze, le quatorze avril à 18h30,

Plus en détail

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Depuis 2006, la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin a repris les activités de l association Vièvre Lieuvin Enfance

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION CONTINUE 2015-2016. GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE

OFFRE DE FORMATION CONTINUE 2015-2016. GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE OFFRE DE FORMATION CONTINUE 205-206 GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE SOMMAIRE THÉMATIQUE COORDINATION Le Groupe d Appui Départemental (GAD) du Gard, instance

Plus en détail

VOS DEMARCHES. En cas de garde alternée, chaque parent complète un dossier d inscription et indique le planning prévisionnel de réservation.

VOS DEMARCHES. En cas de garde alternée, chaque parent complète un dossier d inscription et indique le planning prévisionnel de réservation. DOSSIER D INSCRIPTION RESTAURATION SCOLAIRE GARDERIES ANNEE SCOLAIRE 2013-2014 VOS DEMARCHES 1 Merci de bien vouloir remplir et rapporter ce dossier avec les pièces justificatives qui permettront de calculer

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES - ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) - RESTAURATION SCOLAIRE - TAP MATERNEL (Temps d

RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES - ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) - RESTAURATION SCOLAIRE - TAP MATERNEL (Temps d RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) RESTAURATION SCOLAIRE TAP MATERNEL (Temps d Accueil Périscolaire) ANNEE 2013 2014 La ville de JACOU organise

Plus en détail

les les Nouvelles Périscolaires

les les Nouvelles Périscolaires les les Nouvelles 2014 Activités 2015 Périscolaires Introduction La Ville de Blanzy s engage pour les enfants. En complément et autour de l école, elle offre des services périscolaires, la restauration

Plus en détail

Règlement Intérieur Accueil de Loisirs Sans Hébergement (dès 3 ans)

Règlement Intérieur Accueil de Loisirs Sans Hébergement (dès 3 ans) Règlement Intérieur Accueil de Loisirs Sans Hébergement (dès 3 ans) Bébé en Ville 9 rue Gustave Flaubert 66 000 Perpignan 04 68 86 43 46 www.bebeenville.fr Présentation de Gestionnaire L Accueil de Loisirs

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES»

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» ALSH Municipal 3-12 ans «Les P tits Diables» GUIDE PRATIQUE 2014-2015 Rue Jules Ferry 35420 Louvigné du Désert ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» MERCREDIS ET VACANCES SCOLAIRES Organisateur

Plus en détail

Le Conseil Municipal,

Le Conseil Municipal, MF/EG SEANCE DU 16 DÉCEMBRE 2003 2003/3336 - ACTUALISATION DES TARIFS D'ENTRÉE DANS LES PISCINES MUNICIPALES DE LA VILLE DE LYON À COMPTER DU 1ER JANVIER 2004 (DIRECTION DES SPORTS) Le Conseil Municipal,

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II (Code du tourisme : art. L.133-1 et suivants, D. 133-20 et

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

MAIRIE DE MOGNEVILLE

MAIRIE DE MOGNEVILLE MAIRIE DE MOGNEVILLE ACCUEIL PERISCOLAIRE (MATIN CANTINE SOIR) REGLEMENT INTERIEUR INTRODUCTION : Afin de permettre aux parents de gérer au mieux leurs obligations professionnelles et familiales, un accueil

Plus en détail

Réunion d échanges sur la mise en place de la réforme des rythmes scolaires

Réunion d échanges sur la mise en place de la réforme des rythmes scolaires Réunion d échanges sur la mise en place de la réforme des rythmes scolaires Jeudi 15 janvier 2015 BOUXIERES-AUX-DAMES La réforme des rythmes scolaires Décret n 2013-77 du 24 janvier 2013 9 demi-journées

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES

REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES RESTAURANTS SCOLAIRES, GARDERIES ET TEMPS D ACTIVITES PERISCOLAIRES Introduction La commune de Bassens organise les services périscolaires : restaurants,

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 EXPOSE DES MOTIFS

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 EXPOSE DES MOTIFS SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 POINT EMPLOI GIP Ivry-Vitry Actions Mission Locale, PLIE, Cellule Insertion Participations pour l année 2014 EXPOSE DES MOTIFS La Ville participe à des actions

Plus en détail

SPORT-ÉTUDES FOOTBALL

SPORT-ÉTUDES FOOTBALL SPORT-ÉTUDES FOOTBALL Depuis 1983, l équipe d enseignants d Energy Academy transmet sa pasdernes. Si votre enfant est passionné par le football et qu il souhaite le pratiquer quotidiennement pour son simple

Plus en détail

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser Édito Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter dans ce document le fruit de presque deux longues années de concertation

Plus en détail

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES Résidence Seniors LES PERVENCHES RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES Livret d accueil RPA Les Pervenches Quartier Villaine 4 rue Jean Rostand 91300 Massy 01 60 11 16 00 www.residences-massy.fr édito BIENVENUE

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS B - TECHNICIEN TERRITORIAL BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS B - TECHNICIEN TERRITORIAL BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/LL/FG/DEJ/N 13-25 (1 bis) Equipe RH4 01 43 93 82 93 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL PROJET EDUCATIF TERRITORIAL Mairie de WAVRIN 1 Place de la République 59136 WAVRIN Tél : 03.20.58.57.57 Représentée par : Monsieur Alain BLONDEAU, Maire Madame Cécile LAMBRAY, adjointe à la vie scolaire

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU 19 DECEMBRE 2014

CONSEIL MUNICIPAL DU 19 DECEMBRE 2014 CONSEIL MUNICIPAL DU 19 DECEMBRE 2014 - tarifs municipaux - tarifs eau - tarifs assainissement collectif - tarifs assainissement non collectif - tarifs contrôle branchement assainissement collectif eaux

Plus en détail

Du personnel d encadrement des commissions scolaires

Du personnel d encadrement des commissions scolaires DE S C R I P T IO N D E S E M P L O I S G É NÉ R I Q U E S Du personnel d encadrement des commissions scolaires Direction générale des relations du travail Ministère de l Éducation Juillet 2002 TABLE DES

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE CENTRE COMMUNAL ENFANCE JEUNESSE PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE PREAMBULE L Accueil Périscolaire est un lieu d accueil qui fait l objet d une déclaration à la Direction Régionale et Départementale

Plus en détail

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 La Madeleine Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal Sommaire I - Introduction - Le contexte : un ancien bâtiment

Plus en détail

OBJET : DECISIONS MODIFICATIVES ET TRANSFERTS DE CREDITS N 2

OBJET : DECISIONS MODIFICATIVES ET TRANSFERTS DE CREDITS N 2 CONSEIL MUNICIPAL 22 DECEMBRE 2006 OBJET : DECISIONS MODIFICATIVES ET TRANSFERTS DE CREDITS N 2 Monsieur AUMON, Premier Maire-Adjoint chargé des Finances et des Affaires Générales, expose : Conformément

Plus en détail

La politique sportive municipale

La politique sportive municipale Quelques chiffres pour commencer : La politique sportive municipale La Ville consacre 7% de son budget aux Sports 22 salles de sports 7 stades - 20 terrains 1 piscine (Danielle Lesaffre) 150 agents municipaux

Plus en détail

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION GRATUITE DE LA SALLE DES ASSOCIATIONS, DES VESTIAIRES ET DES TERRAINS A et B POUR L ASSOCIATION...

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION GRATUITE DE LA SALLE DES ASSOCIATIONS, DES VESTIAIRES ET DES TERRAINS A et B POUR L ASSOCIATION... CONVENTION DE MISE A DISPOSITION GRATUITE DE LA SALLE DES ASSOCIATIONS, DES VESTIAIRES ET DES TERRAINS A et B POUR L ASSOCIATION... Entre : La ville de, ci-après dénommée «La commune», représentée par

Plus en détail

Nombre de réponses par quartiers

Nombre de réponses par quartiers Quartier 10 Nombre de réponses par quartiers Quartier 16 Quartier 15 165 176 Quartier 14 94 Quartier 13 156 Quartier 12 229 Quartier 11 201 Quartier 10 252 Quartier 9 344 Quartier 8 200 Quartier 7 236

Plus en détail

TEXTE ADOPTE no 511 Petite loi ASSEMBLEE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 ONZIEME LEGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 1999-2000 23 mai 2000 PROJET DE LOI ADOPTE PAR L ASSEMBLEE NATIONALE EN NOUVELLE

Plus en détail

PÔLE ESPOIR MASCULIN D ÎLE-DE-FRANCE. Centre Départemental de Formation et d Animation Sportives (CDFAS) 64 Rue des Bouquinvilles, 95600 Eaubonne

PÔLE ESPOIR MASCULIN D ÎLE-DE-FRANCE. Centre Départemental de Formation et d Animation Sportives (CDFAS) 64 Rue des Bouquinvilles, 95600 Eaubonne PÔLE ESPOIR MASCULIN D ÎLE-DE-FRANCE Centre Départemental de Formation et d Animation Sportives (CDFAS) 64 Rue des Bouquinvilles, 95600 Eaubonne PRÉSENTATION Les jeunes garçons intègrent la structure du

Plus en détail

Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre 2014. Sommaire

Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre 2014. Sommaire Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre 2014 Sommaire Délibérations : Séance du conseil municipal du 1 er juillet 2014 2014/96 Adoption du règlement intérieur du conseil municipal de la

Plus en détail

Copropriété JE SUIS COPROPRIETAIRE QU EST-CE QUE LE CONSEIL SYNDICAL?

Copropriété JE SUIS COPROPRIETAIRE QU EST-CE QUE LE CONSEIL SYNDICAL? Copropriété Le Conseil Syndical en 10 Questions JE SUIS COPROPRIETAIRE QU EST-CE QUE LE CONSEIL SYNDICAL? Association des Responsables de Copropriété 29, rue Joseph Python 75020 PARIS Tél. : 01 40 30 12

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

Exercice de la police spéciale des établissements recevant du public (ERP)

Exercice de la police spéciale des établissements recevant du public (ERP) Exercice de la police spéciale des établissements recevant du public (ERP) Pour éviter qu un incident ne se transforme en tragédie, les commissions pour la sécurité contre les risques d incendie et de

Plus en détail

Sommaire. Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants

Sommaire. Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants Sommaire Enfance Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants 4 7 8 Jeunesse Accueil de Loisirs 9 Vie Scolaire Coordonnées des écoles Inscriptions

Plus en détail

RELAIS PARENTS ASSISTANTES MATERNELLES

RELAIS PARENTS ASSISTANTES MATERNELLES COMMUNAUTE DU PAYS DE VENDOME Direction Enfance Jeunesse Service Petite Enfance REGLEMENT INTERIEUR RELAIS PARENTS ASSISTANTES MATERNELLES 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 I. PREAMBULE... 3 II. LES ETABLISSEMENTS

Plus en détail

DOSSIER UNIQUE D INSCRIPTION

DOSSIER UNIQUE D INSCRIPTION Commune d Ornex République Française Département de l Ain DOSSIER UNIQUE D INSCRIPTION Service scolaire / périscolaire / extrascolaire Valable pour l année scolaire 2015/2016 1 Informations destinées à

Plus en détail

Règlement Maison Relais 07-08

Règlement Maison Relais 07-08 Règlement Maison Relais 07-08 I. Les enfants 1. La population cible 2. L admission a. Les critères d admission b. Les priorités d admission 3. Les heures d ouverture a. Foyer Scolaire b. Foyer de Midi

Plus en détail

FORMATION QUALIFIANTE CAP Petite Enfance 2015-2016

FORMATION QUALIFIANTE CAP Petite Enfance 2015-2016 FORMATION CONTINUE La formation aux métiers éducatifs et sociaux FORMATION QUALIFIANTE CAP Petite Enfance 2015-2016 www.arifts.fr Formation en alternance en 1 an CAP Petite enfance Objectifs Former des

Plus en détail

Nurse. Description générale du métier. Profil de la formation

Nurse. Description générale du métier. Profil de la formation Nurse La Nurse est une professionnelle chargée de l accueil des invités. Elle possède des notions élémentaires de cuisine marocaine et européenne, des connaissances des travaux de ménage et de couture.

Plus en détail

LE PLAN LOCAL D URBANISME

LE PLAN LOCAL D URBANISME LE PLAN LOCAL D URBANISME PRESENTATION DU 4 février 2009 Conseil Municipal LE DOCUMENT ACTUEL: LE POS PLAN D OCCUPATION DES SOLS: Issu de la Loi d Orientation Foncière du 30 Décembre 1967, les POS fixe

Plus en détail

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL Le vote du budget constitue l acte politique majeur de la vie de la collectivité. Il doit impérativement être voté avant le 31 mars de l année qu il intéresse. Toutefois,

Plus en détail

ANIMATEUR LUDOTHEQUE

ANIMATEUR LUDOTHEQUE ANIMATEUR LUDOTHEQUE Renseignements relatifs à l agent : Nom : Prénom : Catégorie : B Coefficient : 255 Sous la responsabilité et l autorité de la directrice de l Association Enfance du Biollay et de son

Plus en détail

T a r. i f s. N o u v e a u x. i c i p a u x

T a r. i f s. N o u v e a u x. i c i p a u x N o u v e a u x T a r i f s M u n i c i p a u x E D I T O municipaux liés à l enfance et à la jeunesse. Le Conseil municipal a décidé d harmoniser les tarifs des services Le nouveau dispositif, applicable

Plus en détail

édito Sommaire Trois ans déjà que je suis arrivé à ta maison!!!

édito Sommaire Trois ans déjà que je suis arrivé à ta maison!!! édito Sommaire Les services de la Communauté de Communes p3 La profession d Assistante Maternelle Une journée chez nounou Trois ans déjà que je suis arrivé à ta maison!!! p4 Mois après mois, tu as su t

Plus en détail

Résidence Clairefontaine

Résidence Clairefontaine Résidence Clairefontaine Bienvenue Madame, Monsieur, Vous venez de retirer un dossier de demande de pré-admission pour intégrer la Résidence Clairefontaine. Le Conseil d administration, la direction, tout

Plus en détail

Lycée des Métiers de la Santé et du Social

Lycée des Métiers de la Santé et du Social B.T.S ECONOMIE SOCIALE ET FAMILIALE Lycée des Métiers de la Santé et du Social (label officiel du Ministère de l Education Nationale) 7-9 RUE DEPOORTER - 59190 HAZEBROUCK Tél : 03.28.41.96.06 Fax : 03.28.43.15.88

Plus en détail

Les modalités d inscriptions dans les écoles publiques

Les modalités d inscriptions dans les écoles publiques Les modalités d inscriptions dans les écoles publiques www.saintsebastien.fr contacts rythme départ vie école connaissances conseils infos accueil édito L école est un lieu où nos enfants acquièrent des

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnelle Animateur Tir à l Arc. Activités

Certificat de Qualification Professionnelle Animateur Tir à l Arc. Activités LIGUE DES FLANDRES DE TIR A L ARC SPORT OLYMPIQUE Certificat de Qualification Professionnelle Animateur Tir à l Arc FORMATION 2016 L'encadrement des séances d'animation Tir à l'arc dans les accueils collectifs

Plus en détail

Mutuelle Petite Enfance Lafayette

Mutuelle Petite Enfance Lafayette Mutuelle Petite Enfance Lafayette Page 1 sur 8 1 PRESENTATION Le relais d assistantes maternelles «Canne à Sucre» se situe au 197 cours Lafayette 69006 LYON. Le relais assistantes maternelles «Canne à

Plus en détail

A chaque âge, son activité!

A chaque âge, son activité! A chaque âge, son activité! Petite Enfance Autour de l école Pendant les vacances scolaires et les mercredis édito Quel mode de garde choisir? Quelle activité proposer à vos enfants? Où trouver une structure

Plus en détail

CENTRE D ENTRAÎNEMENT RÉGIONAL. Centre Départemental de Formation et d Animation Sportives (CDFAS) 64 Rue des Bouquinvilles, 95600 Eaubonne

CENTRE D ENTRAÎNEMENT RÉGIONAL. Centre Départemental de Formation et d Animation Sportives (CDFAS) 64 Rue des Bouquinvilles, 95600 Eaubonne CENTRE D ENTRAÎNEMENT RÉGIONAL Centre Départemental de Formation et d Animation Sportives (CDFAS) 64 Rue des Bouquinvilles, 95600 Eaubonne HANDBALL PRÉSENTATION Le CER PIFO : aux jeunes athlètes l accès

Plus en détail

La Maison de l Enfant et de la Famille

La Maison de l Enfant et de la Famille Maison de l Enfant et de la Famille Rue Robert Fabre La Pergola 34080 Montpellier (bus N 6 arrêt Pergola et bus N 15 arrêt Petit Bard) Tél. 04 67 16 39 30 du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h

Plus en détail

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort Année 2014-2015 Contact Service Éducation : 04 90 59 11 05 A. DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 - Objet du règlement A compter

Plus en détail

édition 2015 fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo

édition 2015 fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo le collège édition 2015 en pratique fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo Édito La réussiste des collégiens est une priorité du Département. Il consacre cette année, malgré des contraintes

Plus en détail

Espace Périscolaire des Roses Haguenau

Espace Périscolaire des Roses Haguenau Espace Périscolaire des Roses Haguenau Accueil périscolaire Restauration scolaire Centre d éducation routière Inauguration le 15 novembre 2012 à 15h D O S S I E R D E P R E S S E Après 18 mois de travaux,

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LES NOUVELLES ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES Rentrée scolaire 2014-2015

INFORMATIONS SUR LES NOUVELLES ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES Rentrée scolaire 2014-2015 INFORMATIONS SUR LES NOUVELLES ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES Rentrée scolaire 2014-2015 Les Nouvelles Activités Périscolaires se dérouleront le Vendredi après-midi (à partir du 12 septembre) de 13h30 à 16h30

Plus en détail

C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires!

C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires! C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires! Ecoles de la Communauté de Communes du Pays de Chalindrey École de LE PAILLY (maternelle & élémentaire) Cette plaquette est téléchargeable sur

Plus en détail

DOSSIER POUR LE RENOUVELLEMENT D AGREMENT DU RELAIS ASSISTANTS MATERNELS. Adresse :

DOSSIER POUR LE RENOUVELLEMENT D AGREMENT DU RELAIS ASSISTANTS MATERNELS. Adresse : DOSSIER POUR LE RENOUVELLEMENT D AGREMENT DU RELAIS ASSISTANTS MATERNELS DE Adresse : SOMMAIRE I BILAN DE LA PERIODE D AGREMENT DU AU 1. LE RELAIS 2. LE PERSONNEL DU RELAIS 3. L EMPLOI DU TEMPS DE L ANIMATEUR

Plus en détail