Dans ce numéro: journal du personnel de la Poste. 2/ février 2002

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dans ce numéro: journal du personnel de la Poste. 2/2002 18 février 2002"

Transcription

1 PP 3030 Berne Rectifications d adresse: Service abonnements Poste 3030 Berne La Poste Le journal du personnel de la Poste 2/ février 2002 Dans ce numéro: Mon expérience est-elle vraiment précieuse pour l entreprise? Rolf Hasler, responsable Personnel, répond aux questions des collaboratrices et collaborateurs. Aux commandes du trafic des paiements 3 5 Postfinance coopère avec l UBS Crédits Jaunes dès 2003 Le Conseil d administration de la Poste a décidé lors de sa séance du 15 février que Postfinance allait coopérer avec l UBS dans le domaine des crédits. Postfinance ajoute ainsi le dernier élément manquant à son éventail de produits et se positionne sur le marché comme un prestataire intégral de services financiers. Elle sera ainsi en mesure de répondre «d un seul tenant» aux attentes de ses clients. Cet élargissement de la palette de produits vise en premier lieu à conserver et à davantage fidéliser les clients de Postfinance. La Poste Suisse franchit une étape décisive dans l'application de sa stratégie visant à rester le numéro 1 sur le marché postal suisse dans 10 ans. En collaborant avec UBS dans les affaires de crédit, la Poste complète sa palette de services tout en réalisant le mandat que lui a confié le Conseil fédéral il y a quatre mois, à savoir «étoffer sa gamme de prestations financières dans le cadre du droit en vigueur et collaborer avec des établissements bancaires». Cette collaboration avec une banque de premier ordre, qui assumera les risques de crédit et apportera son savoir-faire, permettra également aux deux partenaires d'engranger de nouvelles recettes. Recettes supplémentaires. A moyen terme, c'est-à-dire d'ici à 2008, Postfinance table sur une amélioration du résultat annuel des affaires de l'ordre de 10 millions de francs grâce aux opérations de crédit. En ce qui concerne la vente croisée, à savoir la vente supplémentaire de produits existants, elle escompte 10 à 20 millions de francs de plus. Dans le segment des particuliers, Postfinance entend financer les hypothèques de 1 à 2 % des propriétaires immobiliers, soit hypothèques représentant un volume de prêt global de 6 milliards de francs. Dans le segment des petites et moyennes entreprises, elle vise à ce que 5% environ de ses clients couvrent leurs besoins de financement chez elle. Cet objectif serait atteint avec 9000 crédits et un volume de prêt de 500 millions de francs. En ce qui concerne les collectivités de droit public, la Poste escompte que 30 % environ des communes et des cantons voudront contracter 1200 crédits pour un volume de prêt de 500 millions de francs. Les offices s'y retrouveront. La commercialisation des produits de crédit sera assurée par les centres de conseils Postfinance et le service externe de vente de Postfinance. Les offices de poste joueront également un rôle essentiel en mettant à disposition du public du matériel d'information sur les produits de crédit de Postfinance. Ils constitueront ainsi le premier «bureau de renseignements» pour les clients intéressés. Les offices de poste pourront donc ajouter à leurs tâches actuelles de vente de produits en matière de trafic des paiements et de services financiers celles d'intermédiaires pour les crédits. Nouveau modèle d'activité, partenariat éprouvé. La coopération entre UBS et Postfinance repose sur le modèle d'activité «Credit Asset Transfer» (CAT) lancé il Photos: Gundekar Giebel/montage: Manfred Kerschbaumer Postfinance proposera ses propres produits Avec plus de deux millions de clients, Postfinance occupe une position de premier plan sur le marché grand public en Suisse. En élargissant sa gamme de produits aux hypothèques, crédits en compte courant et avances à terme fixe, Postfinance demeurera l'une des principales sources de revenu pour le groupe Poste. Aujourd'hui déjà, Postfinance propose une large palette de services financiers. Ainsi, les particuliers bénéficient de prestations dans les domaines du trafic des paiements, de l'épargne, des placements et de la prévoyance tandis que la clientèle commerciale a accès à des solutions personnalisées en matière de trafic des paiements en Suisse et à l'étranger, de placements sur le marché monétaire et d'opérations de change. En se lançant dans les affaires de crédit, Postfinance entend proposer des produits tant à ses clientèles privée et commerciale (PME) qu'aux collectivités de droit public. Ceuxci consistent, d'une part, en des hypothèques à taux fixe ou variable destinées aux particuliers et, d'autre part, en des crédits en compte courant et des avances à terme fixe pour les PME et les collectivités de droit public. Postfinance est responsable de la définition des produits, des conditions et de la vente. L'éventail de l'offre est taillé sur mesure pour la clientèle grand public classique et se caractérise par sa simplicité, son haut niveau de standardisation et des prix avantageux. Toutefois, Postfinance n'entend pas et ne peut pas viser un leadership en matière de coûts. y a près d'un an. Celui-ci permet à Postfinance de proposer des hypothèques aux particuliers ainsi que des produits commerciaux aux PME et aux collectivités de droit public tandis qu'ubs assume la gestion des risques et des capitaux ainsi que Suite page 2 Le village de Netstal abrite l un des sept Operations Centers de Postfinance. Cette plaque tournante du trafic des paiements occupe quelque 200 personnes. Notre reportage. 6 Corporate Development: «Quand on sait ce qu on sait...» Beat Friedli est depuis l automne dernier responsable de l unité Stratégies et développement, rebaptisée depuis Corporate Development. Il nous explique comment il fait en sorte que la vision de la Poste ne fasse pas de l entreprise un tigre de papier. 11 Assurance collective d indemnité journalière: tous les détails Depuis le 1 er janvier, les membres du personnel soumis à la CCT Poste sont couverts par une assurance collective d indemnité journalière auprès de Winterthur Assurances. Nous vous en disons plus. 19 Devenez ce que vous êtes! La Poste Suisse a concocté un programme d introduction spécial à l intention des diplomés d une université ou d une haute école spécialisée. 21 Les CFF, la Rega et le Palais fédéral prennent un air de fête Le 12 mars seront émis plusieurs timbresposte spéciaux et autres cartes maximum. Faisons connaissance avec les vignettes consacrées aux jubilés de trois institutions suisses par excellence.

2 2 La Poste n 2/2002 Groupe Editorial Suite de la page 1 le refinancement par le rachat des créances. UBS et Postfinance ont entamé leur partenariat stratégique il y a plus de 4 ans (1997) en développant et en proposant les Fonds Jaunes. Depuis, cette collaboration n'a cessé de s'étendre, UBS Warburg assurant par exemple la plus grande partie de l'approvisionnement en billets et pièces de monnaie de la Poste. 15 février 2002: chacun a tout à y gagner... La collaboration entre Postfinance et l'ubs a été finalisée. De g. à d. Jürg Bucher, responsable suppléant Postfinance; Eugen Haltiner, Directeur général UBS SA; Ulrich Gygi, Directeur général de La Poste Suisse. Chères lectrices, chers lecteurs, Alea jacta est. Oui, ça y est, les dés sont jetés: Postfinance s apprête à se lancer sur le marché des crédits, en partenariat avec l UBS. Maints bruits couraient avec insistance ces dernières semaines, les noms des supposées futures banques partenaires s enfilaient comme des perles sur le collier des suppositions. Pas un institut financier du pays qui n ait été cité au moins une fois au palmarès des bruits de couloir... La décision du Conseil d administration de la Poste en faveur de l UBS nous permet de reprendre pied avec la réalité. Postfinance doit pouvoir offrir une gamme complète de prestations financières. Les clients demandent un éventail de comptes et de crédits simples, sûrs, fiables et abordables pourvu qu on les leur offre d un seul tenant. En franchissant le pas du marché actif, la Poste répond enfin à cette attente. Elle pourra ainsi fidéliser sa clientèle existante et proposer à ses nouveaux clients une offre complète particulièrement attrayante. A maintes reprises par le passé comme en 1997 au moment de l introduction des Fonds Jaunes le personnel de la Poste a montré qu il était en mesure de s adapter rapidement et de manière professionnelle aux nouveaux produits venant enrichir l offre. «D'ici au lancement sur le marché, nous allons avec la banque partenaire mettre au point les produits et les prix, la commercialisation, l'infrastructure informatique et la formation», est-il d'ailleurs mentionné dans le communiqué de presse. J ai demandé à Alex Josty, le responsable Relations publiques de Postfinance, comment allait être organisée la formation du personnel. Il m a expliqué que les collaboratrices et collaborateurs concernés constitueraient trois catégories: Une offensive de formation sera déployée au bénéfice des collaboratrices et des collaborateurs de Postfinance; cette formation de base leur sera proposée sous forme modulaire. Ils pourront s instruire à la maison, et vérifier leurs connaissances au moyen d un logiciel ad hoc. Postfinance assurera la formation de spécialistes financiers supplémentaires, qui suivront une formation auprès d écoles spécialisées. Le personnel en contact avec les clients (service clientèle, service externe pour les clients comerciaux, personnel des centres de conseils) suivra une formation assurée par des spécialistes de l UBS, comme cela déjà été le cas pour les Fonds Jaunes et les Assurances-vie Jaunes. S y ajoutent les offices de poste, qui auront pour leur part la tâche essentielle d être les premiers interlocuteurs des clients en tant que diffuseurs des offres de Postfinance et d intermédiaires pour les crédits. On le voit une fois encore, la Poste maintient avec détermination le cap de sa stratégie. Les nombreux thèmes traités ce mois dans notre journal témoignent eux aussi que notre entreprise poursuit sa marche vers le succès, et qu elle n est pas près de céder sa place de numéro 1 sur le marché postal suisse. (as) Bonne lecture et à bientôt. Gundekar Giebel De nouveaux produits pour les segments de marché existants A partir de mai 2003, Postfinance pourra progressivement offrir les produits jaunes suivants: des hypothèques à taux fixe et à taux variable sur des biens immobiliers pour la clientèle privée; des crédits en compte courant et des avances à terme fixe pour la clientèle commerciale et les collectivités de droit public (communes et cantons). La menuiserie du village pourra ainsi verser ponctuellement les salaires de ses employés, même si, en raison de factures en souffrance, le solde de son compte courant ne représentait pas la somme nécessaire. Autre exemple: une commune pourrait assurer le financement de la rénovation de son bâtiment scolaire grâce à Postfinance. D ici à 2008, Postfinance prévoit de conquérir une part de marché de 1 à 2%, soit quelque crédits correspondant à un volume de prêts de 7 milliards de francs. Comme tous les produits Postfinance, les crédits se caractériseront par leur simplicité, leur clarté, un haut degré de standardisation et la transparence des prix. Ils seront assortis de conditions avantageuses, l examen des crédits et leur traitement s effectueront rapidement. D ici au lancement sur le marché, Postfinance et sa banque partenaire vont mettre au point les produits et les prix, la commercialisation, l infrastructure informatique et la formation. Quelques questions à Jürg Bucher, responsable suppléant de Postfinance et chargé du projet Futuro Qu apporte cette extension de sa gamme au prestataire financier de la Poste? Monsieur Bucher, vendredi 15 février, Postfinance a annoncé que dès l an prochain elle offrirait également des crédits. Qu apporte cette extension de sa gamme au prestataire financier de la Poste? Postfinance devient ainsi un prestataire intégral de services financiers, qui propose toute la gamme des produits bancaires de détail. Nous comblons la dernière lacune qui restait dans l éventail de nos prestations et pouvons de la sorte fournir à notre clientèle une offre complète, sur un pied d égalité avec nos concurrents. Du même coup nous pouvons offrir au personnel des tâches encore plus attrayantes et consolidons notre position forte comme source de revenus de premier plan au sein de la Poste. Ulrich Gygi lors de la conférence de presse du 15 février: «...Dans le domaine financier, la Poste a déjà su trouver de nouveaux débouchés. Outre le trafic des paiements, nous proposons nos propres fonds de placement, des assurances ainsi que le courtage en ligne. Loin d en rester là, nous allons encore développer et mettre sur le marché d autres produits de placement répondant aux besoins de la clientèle. Autant d activités qui font déjà de nous une banque de détail pour ainsi dire. Il nous manquait toutefois les opérations de crédit pour pouvoir lutter à armes égales avec nos concurrents du secteur bancaire... Avec UBS, nous avons un partenaire fort, solidement implanté sur le marché suisse des crédits. Il applique dans ce domaine des processus qui ont déjà largement fait leurs preuves, y compris dans le cadre d autres coopérations. Dans le secteur hypothécaire, il collabore avec la société de conseil Vermögenszentrum Zürich... Chacun des partenaires tire avantage de l accord conclu. Postfinance se lance sur le marché du crédit sous son propre nom, avec ses propres produits et ses propres conditions. Nous gardons également la haute main sur les relations avec la clientèle et nous sommes en mesure d exploiter tous les atouts de notre réseau de distribution. Quant à notre partenaire, il peut tirer parti des synergies dégagées par ce canal de distribution supplémentaire et, par conséquent, réaliser des volumes de crédit plus importants. Comment mieux illustrer ce que nos amis anglo-saxons appellent une situation win-win?...» Qu est-ce qui a amené Postfinance à s associer à l UBS pour se lancer sur le marché des crédits? Nous nous sonmmes approchés de différents partenaires potentiels, en fonction d un certain nombre de critères. Nous recherchions un institut financier qui réponde le plus étroitement à nos attentes sous différents aspects, comme notamment la gamme de produits, la rentabilité, les compétences dans le domaine des crédits, les capacités disponibles ou encore la compatibilité informatique. En ce sens, l UBS est pour Postfinance un partenaire idéal d autant plus que nous collaborons depuis 5 ans dans le domaine des fonds de placement. Cette collaboration, solide et fructueuse, peut maintenant être développée encore plus avant. Photos: Gundekar Giebel Eugen Haltiner, Directeur général d UBS SA: «...Avec la gestion active de son portefeuille de crédits, UBS compte parmi les meilleures banques du monde en matière de «gestion du risque et du capital» et apporte ainsi tout son savoir-faire dans ce domaine. Avec le «Credit Asset Transfer» lancé en Suisse il y a un an, UBS propose aux prestataires de services financiers une alternative stratégique en matière de crédits Dans le cadre du «Credit Asset Transfer», UBS achète des crédits Le 17 octobre dernier, le Conseil fédéral a dit non à la banque postale, tout en donnant son feu vert à une coopération dans le domaine des crédits. Comment avezvous fait pour, quatre mois après, déjà présenter le partenaire choisi? Ah, si nous avons pu nous retourner en aussi peu de temps, c est avant tout grâce au fantastique travail abattu par l équipe du projet Futuro. Ces derniers mois les négociations se sont déroulées en parallèle avec plusieurs partenaires, et toutes les options possibles ont pu être mises au point, jusqu à être prêtes pour la signature. Nous avons ainsi pu garantir que le Conseil d administration prenne sa décision sur les bases les plus solides possible. J adresse mes chaleureux remerciements à toute l équipe du projet pour son excellent travail et pour son remarquable engagement. Je suis fier de ce que nous avons réussi! Que va-t-il maintenant se passer d ici à l introduction des Crédits Jaunes? D ici au lancement sur le marché, nous allons mettre au point en collaboration avec l UBS les produits et les prix, la commercialisation, l infrastructure informatique et la formation. Nous allons proposer à l ensemble de notre personnel une offensive de formation, «Fit for Banking». En collaboration avec notre partenaire, nous allons former un certain nombre de spécialistes financiers supplémentaires, sur le même principe que pour les Fonds Jaunes. En six ans à peine, le fournisseur monoproduit qu était Postfinance s est mué en un prestataire financier proposant une offre complète. Tout au long de cette marche en avant nous avons pu compter sur la capacité d apprentissage et de changement de notre personnel. Je suis convaincu qu il en ira de même avec notre arrivée sur le marché des crédits j en profite d ailleurs pour remercier d ores et déjà toutes les collaboratrices et tous les collaborateurs pour leur précieux engagement. (as) Interview: Alex Josty, PFPR en souffrance et assume le risque de défaillance, la couverture du capital et le refinancement de ces crédits. Ce modèle d affaires permet à Postfinance de transférer l ensemble des risque à UBS, tout en demeurant l unique interlocuteur et conseiller de sa clientèle. Les deux partenaires restent ainsi totalement indépendants La finalisation de cette collaboration constituera un véritable jalon.»

3 Groupe GAV La Poste n 2/ Séances d information à propos des études sur le réseau postal des villes La population tient au service public La Poste a présenté à mi-janvier trois nouvelles études sur le réseau postal des villes de Lausanne, Lugano et Lucerne. Les plus importants changements concerneront Lausanne. Réseau postal et vente (PV) région Ouest a organisé deux séances d information à l intention de la population concernée. Environ 80 personnes y ont pris part. Photos: Marco Rothe Selon l étude publiée à mi-janvier, le réseau postal de Lausanne devrait compter à terme sept offices de moins. Ci-dessus l office de Lausanne 22 Bergières, maintenu à son emplacement actuel......tandis que celui de Lausanne 17 Riponne sera vraisemblablement transféré vers un meilleur emplacement. Ulrich Perren et Mauro Dell Orefice se sont dits satisfaits de l intérêt de la population lausannoise: «La Poste est volontiers prête à un dialogue constructif. Sur cette base nous trouverons sans doute des solutions qui conviennent à tous pour la concrétisation du projet.» Selon l étude publiée le 15 janvier, Lausanne devrait conserver à terme sept offices de poste de moins qu actuellement, soit 15 au lieu de 22. Sept offices migreraient vers un meilleur emplacement dans le même quartier, deux de ceux-ci seraient regroupés. Neuf offices de poste resteraient sur leur site actuel, et six fermeraient définitivement. «A noter toutefois», a souligné Ulrich Perren, responsable PV région Ouest, à l occasion d une des séances d information, «que l étude publiée n est pas un plan définif, mais bien plutôt une base de discussion reposant sur des critères scientifiques.» Opposition des politiques et des quartiers. Les séances d information publiques ont permis à de nombreux avis de s exprimer. En particulier, les politiciens locaux et les associations de quartier ont pu faire part de leur opposition. Ulrich Perren et Mauro Dell Orefice, responsable du projet Réseau urbain de Lausanne, ont répondu aux questions des quelque 80 personnes présentes. Dans un esprit de transparence, ils se sont efforcés de répondre à toutes les interrogations du public. Les partenaires sociaux de la Poste étaient représentés en la personne de Robert Métrailler, du syndicat transfair. La population tient au service public. Deux éléments en particulier préoccupaient le public et les associations de quartier. D une part les gens craignent un dé- mantèlement du service public, et d autre part ils aimeraient conserver le plus grand nombre possible de «leurs» offices de poste qui sont souvent des points de rencontre appréciés dans les quartiers. Ulrich Perren a tenu à souligner que la fourniture du service public n est pas en relation avec le nombre Réseau des villes de Lugano et Lucerne Des adaptations sont nécessaires A Lugano, l étude prévoit qu un office de poste sur six sera fermé. Trois devraient rester à leur emplacement actuel, deux seraient déplacés sur de nouveaux sites, et le sixième ne serait pas remplacé. Pour la population de la cité tessinoise, la distance jusqu au guichet postal le plus proche serait alors en moyenne de 492 mètres. Un nouvel office pourrait par ailleurs être créé dans le quartier de Cornaredo, aujourd hui non desservi directement. A Lucerne, quatre offices de poste seront regroupés deux par deux et transférés sur de meilleurs emplacements. Huit offices devraient subsister dans leur cadre actuel, deux seront probablement fermés définitivement. Lucerne compterait ainsi à terme 11 offices de poste au lieu de 14 actuellement. Les Lucernois devraient ainsi marcher ou rouler en moyenne 71 mètres de plus, soit 433 m, jusqu à l office de poste le plus proche. d offices de poste. Dans les grandes villes tout particulièrement, les voies de communication et les transports publics sont si bien développés que dans bien des cas une nouvelle implantation dans un endroit mieux situé permettrait de remplacer avantageusement plusieurs offices moins bien centrés. Le responsable de région a encore précisé qu à l inverse de celui des transports publics, le réseau postal de Lausanne n avait connu pratiquement aucune modernisation ces dernières décennies, et qu il était grand temps de procéder à une adaptation aux exigences d aujourd hui. Selon lui il faut considérer la question dans sa globalité; de même une discussion avec les syndicats ainsi qu avec les représentants de la municipalité et des quartiers est nécessaire pour parvenir à un consensus. A l issue des manifestations, Ulrich Perren et Mauro Dell Orefice se sont dits satisfaits de l intérêt de la population. «La Poste est volontiers prête à un dialogue constructif. Sur cette base nous trouverons sans doute des solutions qui conviennent à tous pour la concrétisation du projet.» (as) Marc Hertig, PV Qu en est-il de votre emploi, de votre salaire, des prestations sociales de la Poste? Toutes les questions qui vous préoccupent à ce sujet, vous pourrez désormais les poser directement au responsable Personnel de la Poste, Rolf Hasler. Les réponses à caractère général seront publiées dans ces colonnes avec le nom de la personne ayant posé la question, mais toute réponse à caractère personnel sera traitée directement et individuellement. Nous remercions en l occurrence Rolf Hasler de s être déclaré prêt à répondre dans le journal du personnel aux questions des collaboratrices et collaborateurs. Il traite ci-contre d une première question posée par une collègue zurichoise. Si vous-même aimeriez obtenir de plus amples renseignements à propos d une question en relation avec le personnel, ou que vous désirez simplement aborder un problème susceptible d intéresser l ensemble de vos collègues, envoyez vos questions par mail, par courrier ou par fax à l adresse suivante: Rolf Hasler, responsable Personnel, Viktoriastr. 21, 3030 Berne, fax , courriel La rédaction Rolf Hasler, responsable Personnel, répond à vos questions Dans quelle mesure mon expérience est-elle précieuse pour l entreprise? Grâce à ma formation de secrétaire d exploitation et au vu des nombreux secteurs de la Poste dans lesquels j ai eu l occasion de travailler, je peux affirmer disposer d une vaste expérience. A mon avis, une telle expérience est très précieuse pour l entreprise, ce qui devrait également se répercuter au niveau du salaire. Quelle est votre position à ce sujet? Une personne au bénéfice d une formation de monopole assortie de nombreuses années d expérience a-t-elle les mêmes chances qu un «non-postier» ayant suivi une formation spécialisée? Ou nous autres issus des professions de monopole devrons-nous nous contenter de salaires moindres? Iris Zago, cheffe de bureau, RDC Uster Madame, D abord merci de votre question, qui va me permettre de traiterr ce sujet de manière approfondie. D abord, très concrètement, c est vrai, les deux éléments, la formation et l expérience, jouent un rôle dans l évolution du salaire. A propos de la formation La Poste doit pouvoir compter sur du personnel qui dispose de la formation nécessaire pour pouvoir effectuer ses tâches. La description des fonctions dans notre système salarial prévoit dès lors, pour chaque échelon de fonction de chaque chaîne de fonctions, un profil de formation «idéal». Celui-ci n est certes pas obligatoirement nécessaire pour pouvoir être classé à un certain échelon. Ce qui compte pour le classement d une fonction, ce n est pas la formation, mais les tâches et les exigences du poste. Qui est engagé pour un emploi précis dispose déjà en principe de la formation nécessaire; le contrat de travail peut néanmoins prévoir que certaines formations complémentaires doivent encore être accomplies après l entrée en service. De plus, quelqu un au bénéfice d une formation comparable ou apportant les connaissances et les aptitudes nécessaires peut aussi être en mesure de donner entière satisfaction dans l accomplissement de cette même tâche. En d autres termes, avec votre formation de secrétaire d exploitation vous disposez du bagage idéal pour de nombreuses fonctions au sein de la Poste. Si vous vous intéressez à une fonction pour laquelle une formation complémentaire est nécessaire, votre formation de secrétaire d exploitation peut constituer une bonne base mais vous ne devrez néanmoins pas ménager vos efforts. En résumé: Le classement dans un échelon de fonction ne dépend pas de l apprentissage ou de l école que quelqu un a suivi, mais des tâches et des exigences inhérentes à la fonction en question. Pour la plupart des emplois dans l exploitation postale, une formation de secrétaire d exploitation est et restera toujours une bonne base pour satisfaire aux exigences requises. A propos de l expérience L expérience utilisable est un second aspect de la question. Vous avez tout à fait raison à ce propos. L expérience de son personnel est un capital des plus précieux pour toute entreprise. L expérience utilisable revêt donc une importance particulière dans notre nouveau système salarial. L accumulation des années d expérience est prise en compte comme suit: la CCT Poste prévoit une augmentation de salaire de 2% par année pour une expérience utilisable de 1 à 3 ans, et de 1% pour une expérience utilisable de 4 à 12 ans. Aussi longtemps que l expérience utilisable maximale de 12 ans n est pas atteinte, l accroissement de l expérience est rémunéré par une augmentation annuelle du salaire en conséquence. L expérience influe également sur le salaire en cas de passage à un autre échelon de fonction. L empleur de l augmentation en question dépend en l occurrence du niveau d expérience individuelle qui peut aussi avoir été partiellement acquise à l extérieur de l entreprise utilisable immédiatement dans la nouvelle fonction. Cette question sera désormais toujours abordée dans l entretien d embauche, quand quelqu un postule pour une fonction. Et votre expérience professionnelle est bien entendu toujours précieuse si vous avez l intention de vous perfectionner. Votre question me montre que vous vous intéressez à l évolution de votre situation professionnelle et que vous songez peut-être à suivre des cours de perfectionnement. Car même une bonne formation comme celle de secrétaire d exploitation n est pas à elle seule suffisante pour relever les défis qui nous attendent. Les connaissances se périment rapidement et l expérience est importante, mais ne suffit pas pour le développement professionnel. Vous vous rendez sans doute compte de cette situation dans votre quotidien postal, qui évolue de plus en plus rapidement. Si vous vous intéressez à votre développement professionnel, le mieux est de prendre contact avec le service du personnel de votre région, qui saura vous donner tous les conseils nécessaires. (as) Avec mes meilleures salutations. La Poste Suisse Rolf Hasler, membre de la Direction du groupe

4 4 La Poste n 2/2002 Reportage 3003 Bern 3 Bundeshaus nous ouvre ses portes à l occasion du centenaire du Palais fédéral L office de poste le plus exclusif du pays Le bâtiment du Parlement fédéral fête ses cent ans cette année. L épicentre du pouvoir abrite un office de poste, dont les guichets sont réservés à une clientèle triée sur le volet, dans un cadre tout aussi exclusif. Nous avons rendu visite à des postiers que la proximité d avec la politique n a pas encore blasés. Charles Offner n est pas un postier comme les autres: l ancien facteur est l homme à tout faire de la salle des journalistes au Palais fédéral. Les guichets de l office de poste du Palais fédéral sont illuminés par les vitraux de l ancienne salle du Conseil des Etats. L imposante coupole du Palais fédéral surmontée de l indispensable croix suisse. L image a fait le tour du monde sur des millions de cartes postales. Ces bons baisers de Suisse sont souvent agrémentés d une oblitération moins banale qu elle n en a l air: 3003 Bern 3 Bundeshaus oui, l office de poste du Palais fédéral. Le touriste piqué par la curiorité cherchera en vain le panneau jaune et blanc caractéristique sur les façades. La porte qui mène à cet office peu commun, banale dans l enfilade de l aile ouest, se fait aussi discrète que la politique suisse dans le concert des nations. On la déniche derrière une imposante fontaine dédiée à une Berna aux airs martiaux, qui fait concurrence à une Helvetia plus pacifique. Aucune inscription au-dessus de la sonnette. La porte ne s ouvre qu à la faveur des arrivages de courrier et pour laisser entrer le journaliste. Chez Ruth Metzler. Les guichets ne sont pas ouverts au public, les désormais fameux tickets d attente sont ici méconnus faire la queue n appartient pas au vocabulaire des lieux. La clientèle se limite aux «personnes munies d une autorisation d accès au Palais fédéral», comme Erich Schneiter le précise en jargon fédéral. Notre homme est le responsable de l office de poste du Palais fédéral ouest, qui abrite également le Département fédéral de justice et police (DFJP), certains services du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) ainsi que la Chancellerie fédérale. Erich Schneiter est assisté d une collègue qui assure le service du matin, jusqu à huit heures moins dix, heure à partir de laquelle l ancien buraliste de Bern 5 Holligen est seul maître à bord pour le reste de la journée. Jusqu au début 2001 deux personnes se partageaient le service du guichet, mais même l office le plus prestigieux du réseau postal n a droit à aucune faveur: un emploi a été supprimé, les horaires d ouverture légèrement réduits. L équipement est ici le même que dans n importe quel office de poste, souligne notre interlocuteur. Dans un coin des meubles de bureau d un gris fédéral, au centre de la pièce des sacs suspendus et des piles de caisses jaunes. Et à proximité du guichet le traditionnel pèselettres, l appareil de codage et l indispensable cachet avec son tampon encreur. On vous le disait: classiquement postal. Des magistrats au guichet. Moins ordinaire par contre est la clientèle qui défile entre 8 h 30 et 11 h 30 le matin ou l après-midi de 14 h 30 à 17 h 30. de banal non plus dans la majesté des lieux, soulignée par les vitraux monumentaux de l ancienne salle du Conseil des Etats qui surplombent la double ouverture des guichets. La lumière aux reflets rougeâtres qui en émane caresse parfois la joue d un conseiller fédéral pressé, ou de quelque magistrat à la retraite sur les pas de ses souvenirs. Et, au rythme des sessions, le hall sonore se peuple des visages affairés de parlementaires qui viennent poster leur courrier ou faire leurs paiements. «On en reconnaît beaucoup qui passent à la télé», glisse Erich Schneiter, depuis plus de vingt ans au service du «géant jaune». Du courrier avec le nom de conseillers fédéraux, de parlementaires et de fonctionnaires, il en a vu passer: il trie et distribue en moyenne chaque jour 30 sacs de courrier et près de 80 colis, sans compter une centaine d envois inscrits souvent au contenu de la plus haute importance. Et durant les quatre sessions parlementaires annuelles, le postier du Palais doit encore en sus faire face à une montagne de journaux dont une bonne partie échouera au vieux papier avant la fin de la journée. Les Alpes à portée de regard. Dehors, le foehn hivernal fait se relever les cols. Comme souvent à cette saison, la terrasse du Palais fédéral offre une vue imprenable sur les Alpes. L Eiger, le Mönch et la Jungfrau piquent le ciel bleu acier. Accoté à la terrasse, haut en surplomb du flot placide de l Aar, un Bernois fameux fête son premier siècle d existence. Le Palais fédéral, cent ans seulement? Un âge qui paraît certes un rien jeunet pour le temple de la politique suisse, qui porte son regard jusqu au Pacte de Ce qu on sait moins, c est que l Etat fédéral moderne n a vu le jour qu en Et que les Chambres fédérales ont encore dû attendre jusqu au 1 er avril 1902 pour inaugurer leurs hémicycles respectifs. L édifice au style caractéristique a été réalisé d après les plans de l architecte Hans Wilhelm Auer ( ). La façade sud est ornée des armoiries des 23 cantons de la Confédération. La vaste façade arrondie du bâtiment central est encadrée par deux tours et flanquée à l est comme à l ouest des deux ailes réservées à l administration. L indispensable.au rez-de-chaussée, nous avons rendez-vous avec un autre postier, affecté à des tâches très particulières. Charles Offner est considéré comme une véritable institution au sein du Palais fédéral. Sans lui, les journalistes seraient souvent démunis: depuis 25 ans, cet ancien facteur est l homme à tout faire de la salle des journalistes. Il s occupe ainsi de la collecte et deu retrait du courrier pour quelque 170 gens de presse accrédités, assure le service téléphonique et archive les communiqués de presse. Il se passe chaque jour quelque chose de nouveau, s enthousiasme le dynamique citoyen de Planfayon FR, parfaitement bilingue: «On touche la politique du doigt!» Il ne se lasse pas de l atmosphère souvent tendue dans les périodes précédant des votations cruciales, baigne dans la nervosité ambiante à l approche d une élection au Conseil fédéral. L événement qui a jusqu ici le plus marqué Charles Offner s est déroulé en septembre L occupation rocambolesque de l ambassade de Pologne avait attiré à Berne des journalistes du monde entier, qui s étaient tous donné rendez-vous au Palais. «Ça parlait anglais dans tous les coins, on voyait des logos de CNN, ABC, BBC et j en passe...» Du pneu au courriel. Charles Offner a vu de près les progrès de la technique. Il y a 25 ans, les journalistes expédiaient encore leurs billets et leurs chroniques par pneumatique jusqu à l office télégraphique du Bollwerk, d où les télégraphistes transmettaient leur prose aux rédactions. Dix ans plus tard, on ne jurait plus que par le fax, les batteries de télécopieurs ronronnaient en permanence. Aujourd hui, le courrier électronique est l alpha et l oméga, textes et images circulent à la vitesse de la lumière à travers le monde entier. La fin du courrier traditionnel? On n en est pas encore là. Le centenaire du Palais fédéral donnera lieu à maints envois: invitation aux manifestations officielles, cartes-souvenir et on en passe. Toutes ces correspondances seront affranchies au moyen du nouveau timbreposte spécial à 90 centimes, qui montre l imposante bâtisse vue depuis la Place fédérale. Lillustration a été réalisée à la craie par l illustrateur zurichois Matthias Gnehm. La fresque du National. La carte maximum émise le même jour que le timbre-poste montre l intérieur de la salle du Conseil national, avec en arrière-plan la fresque du peintre genevois Charles Giron. On y découvre le Rütli, berceau de la Confédération, surplombé par la silhouette des deux Mythen, au bord des eaux azur du lac des Quatre-Cantons baignées de nuages immaculés. Se retrouver dans la rue en quittant ce lieu chargé de symboles fait reprendre prise avec le présent. Le long de la Bundesgasse, le trafic est dense. Une sirène retentit, des freins crissent. Le soleil revenu a peuplé la Place fédérale. Sous l arcade du Käfigturm, un postier vide une boîte aux lettres. La Poste fonctionne immuablement, pour le simple mortel comme pour la Berne fédérale. (as) Texte: Beat Gerber/Swisscontent Photos: Alessandro della Valle Ils ne s étonnent pas de voir de temps à autre un conseiller fédéral à leur guichet: le buraliste Erich Schneiter et sa collègue Marianne Rohrer.

5 Reportage La Poste n 2/ Photos: Hans Ulrich Friedli L assistance aux offices de poste est une tâche primordiale de l Operations Center. Antonia Piceci (à gauche) et Sandra Giger (à droite), du service backoffice Comptes, répondent quotidiennement aux questions des buralistes et du personnel de guichet. Operations Center (OC) de Netstal GL Aux commandes du trafic des paiements Les plus grands «Operations Centers» de Postfinance (ex-centres de traitement) ne se trouvent pas à Zurich, Bâle, Lausanne ou Genève, mais à Bulle au cœur de la région de Gruyère, à Berne et à Netstal, commune de 2800 habitants du canton de Glaris. Nous avons rencontré Gion Pally, responsable de cette impressionnante plaque tournante du trafic des paiements, et certains de ses 187 collaborateurs. Nadia Sigrist, du service back-office Prestations, a chaque jour de nombreux contacts téléphoniques avec le service clientèle de Postfinance à Berne : c est le nombre de titres de paiement traités au cours de la journée du 31 décembre 2001 (débit et crédit de comptes), non pas dans toute la Suisse, mais au sein de l Operations Center de Netstal, le troisième principal centre de traitement de Postfinance. «Nous n avions jamais connu une telle activité depuis la création du centre en 1996», explique fièrement Gion Pally, maître des lieux. A l ère du traitement électronique, on peut se demander ce qui se cache derrière ces statistiques d une journée de travail La réponse nous est donnée par Gion Pally: «Un jour comme celuilà, nos collaboratrices et collaborateurs ont bien sûr mis les bouchées doubles. Ils ont traité tous les titres de paiement le jourmême, s investissant, pour la plus grande satisfaction des clients de Postfinance, à un moment où bon nombre de leurs compatriotes se préparaient déjà pour la Saint- Sylvestre.» Les sept OC de Postfinance sont issus des 25 offices de chèques postaux. Gion Pally a été nommé récemment à la tête de l OC de Netstal, qui gère principalement les Comptes Jaunes des anciens offices de chèques postaux de Zurich et de Glaris. L OC de Netstal en chiffres Nombre de Comptes Jaunes gérés: Nombre de titres de paiement traités en 2001: Nombre de titres traités pour les offices sans Schapo: Unités de personnel (UP), en postes à plein temps: 108 Nombre total de collaboratrices et collaborateurs: dont UP au traitement des titres de paiement: 47 - dont UP chargées des prestations au back-office: 24 - dont UP chargées des comptes au back-office: 16 - dont UP actives dans les services spécialisés: 11 Jusqu en octobre 2001, ce Grison établi à Coire dirigeait d une main de maître l OC de Suisse orientale à St-Gall. L un de ses points forts: motiver ses collaborateurs. Rien d étonnant donc à ce que l amélioration de la satisfaction du personnel soit devenue l une de ses priorités sur son nouveau terrain d action. «A St-Gall, j ai notamment appris à motiver mes collaborateurs, une expérience que je mets peu à peu à profit à Netstal», explique-il. Il reste cependant quelques progrès à faire, tout aussi étrange que cela puisse paraître au vu des résultats du 31 décembre «Il faut du temps pour que les mesures adoptées portent leurs fruits. Et si l on veut que tous les collaborateurs aillent dans la même direction, il faut créer des conditions de travail idéales, ce que j entends bien faire avec l aide des cadres de l OC.» Indispensable également: une offre étoffée de mesures de perfectionnement, adaptée à la situation. Gion Pally espère en effet qu avec le temps, cela leur permettra d exprimer pleinement leur esprit d entreprise. Faire évoluer les choses. Parti du plus bas de l échelle, Gion Pally a pu se familiariser avec divers services de la Poste de par ses précédentes activités. Aujourd hui, ce Romanche est fier d occuper un poste-clé chez Postfinance, à la tête de l un des Operations Centers. «Dans ce centre dynamique de 187 personnes aux activités diversifiées, j ai l opportunité de faire évoluer les choses, d exercer une influence positive sur mes collaborateurs et de les mobiliser afin d atteindre un objectif commun dans un domaine en concurrence avec les banques. Et de nous présenter d autres statistiques attestant de l ouverture, dans le cadre de la récente campagne de promotion des ventes de Postfinance, de quelque 5000 comptes (dont 15 à 30 par jour via le portail financier) dans la région gérée par l Operations Center de Netstal. Cela prouve que le marché est loin d être saturé et que les clients tant privés que commerciaux savent apprécier les prestations de qualité offertes par Postfinance à des conditions très intéressantes. «Ces résultats sont avant tout le fruit du travail de nos collaborateurs du front-office», se félicite Gion Pally. Le responsable de l OC Netstal, Gion Pally (à d.) et son responsable du personnel Hans Luchsinger (à g.), se réunissent quotidiennement pour traiter les questions de ressources humaines. Traitement dans les délais. Les Operations Centers de Postfinance, celui de Netstal y compris, sont particulièrement satisfaits de voir que la très grande majorité des ordres de paiement et de virement sont exécutés dans les délais. Les dizaines voire les centaines de milliers de titres de paiement, un nombre qui n a pas diminué malgré l augmentation constante du trafic des paiements électronique et des quelque clients de yellownet, sont des ordres de paiement transmis directement par les clients ou des versements effectués dans les offices de poste. Des opérations pour lesquelles le travail manuel est encore conséquent. Dès la première heure, les titres de paiement arrivent de la gare de Niederurnen à l OC de Netstal. Une équipe bien rodée du service de préparation du travail procède à l ouverture mécanique des enveloppes, extrait les titres de paiement et les prépare en vue de leur saisie automatique. Parallèlement, jusqu à 10 collaboratrices se chargent de saisir rapidement tous les titres de paiement qui ne peuvent être lus automatiquement, un travail qui se poursuit jusque dans l aprèsmidi. Par ailleurs, les transactions spéciales, les ordres express ou les ordres émanant ou à destination de l étranger doivent également être traités, sans oublier les opérations d archivage. Quant aux travaux délicats et aux prestations particulières, ils sont traités au back-office: modification des comptes, renseignements fournis par téléphone aux offices de poste, visualisation et scannage des documents de compte, changement de la désignation des comptes, application des dispositions relatives au blanchiment d argent, procédure d identification, etc. Services spécialisés et service du personnel. Les activités des services spécialisés et du service du personnel ne doivent pas non plus être sous-estimées. C est ce qu explique Gion Pally: «Comme toute entreprise artisanale ou industrielle, nous devons également traiter un certain nombre de cas particuliers: responsabilité civile, procédure de recouvrement pour les mauvais payeurs, recherches en cas d ordres non effectués ou égarés, etc.» Les services spécialisés se chargent par ailleurs du controlling et de la gestion du matériel. Pour conclure, le responsable de l OC met l accent sur l une de ses activités préférées: «Les entretiens Focus, les entretiens d embauche et les mesures d encadrement des collaborateurs sont des tâches essentielles confiées à notre service du personnel. Elles sont également très importantes à mes yeux.» Hans-Ulrich Friedli Traduction: Service linguistique GS2 Imelda Cathomen, du service traitement des titres de paiement, est chargée notamment de la saisie complémentaire des bulletins de versement. Elisabeth Fischli assure le contrôle visuel au sein du service Traitement des titres de paiement. A l arrière-plan, sa collègue Maria Papa.

6 6 La Poste n 2/2002 Groupe Corporate Development «Quand on sait ce qu on sait...» Depuis le 1 er octobre 2001, Beat Friedli est responsable de l unité Stratégies et développement, rebaptisée «Corporate Development». Le stratège en chef de la Poste doit garantir que le savoir disponible au sein de l entreprise est véritablement utilisé, que les unités coordonnent leurs activités et que la vision de la Poste ne fasse pas de l entreprise un tigre de papier. Beat Friedli Monsieur Friedli, vous êtes le nouveau stratège en chef de la Poste. Passiez-vous vos journées dans le bac à sable lorsque vous étiez enfant? Pas seulement dans le bac à sable. J étais également attiré par les chantiers et par les bois. C est le changement qui me passionnait et me passionne d ailleurs toujours. Le Corporate Development (CD) me comble dans ce sens. Mais en tant que stratège n êtes-vous pas plutôt occupé à échafauder des plans dans votre coin... C est vrai, je suis souvent dans mon bureau, mais je recherche une collaboration étroite avec les autres unités. Au sein de CD, nous nous penchons sur les sujets les plus divers et analysons les évolutions en cours sur les marchés postaux du monde entier. Expliquez-nous brièvement le cahier des charges de Corporate Development. Nous mettons des connaissances en réseau, reconnaissons des tendances et agissons en tant que promoteurs de l innovation. C est assez concis? (rire) Reprenons plus sérieusement: notre tâche consiste à repérer des tendances émergentes et à relier entre elles des capacités décentralisées disponibles au sein de l entreprise. Nous serions bien avancés si nous étions au fait tout de ce que nous savons. Les unités doivent absolument mieux s interconnecter en outrepassant les échelons hiérarchiques et renforcer leur collaboration. Le Corporate Development contribue ainsi à ce que la Poste fasse les bonnes choses au bon moment et conserve ce faisant sa position de leader sur le marché à l avenir. Agé de 37 ans, cet économiste de formation est marié et père d un petit garçon de 2 ans. Au chapitre des loisirs, Beat Friedli cite le football, qu il pratique depuis 25 ans désormais avec les seniors du FC Ostermundigen, les voyages et la plongée. Ayant voyagé aux quatre coins du globe, il connaît les plus beaux sites sous-marins et souhaiterait parfaire sa formation de plongeur spécialisé dans le sauvetage et passer le brevet d instructeur de plongée. Comment faites-vous pour relever le défi? Il incombe à CD de développer les systèmes, processus et instruments dont la Poste a besoin pour s adapter aux nouvelles conditions-cadres et exigences. Ce travail est effectué par cinq centres de compétence distincts. La relation directe avec les affaires courantes et l échange avec les unités sont assurés au moyen de boards (commissions) dans lesquels les unités participent activement. Prenons le centre de compétence «Stratégies et analyses». Que s y passe-t-il concrètement? Ce centre de compétence occupe une position clé dans le processus stratégique de la Poste. Nous veillons à ce que les stratégies des unités soient conformes à la vision et élaborons ainsi une base pour la planification à court terme. Nous développons à l heure actuelle un système de reconnaissance précoce des besoins stratégiques et souhaitons par ce biais pouvoir intégrer les changements qui s opèrent tant au niveau social, économique, politique que technologique dans le processus stratégique ou en informer la Direction du groupe. Par ailleurs, nous continuons à développer la vision de la Poste. Mais le groupe dispose déjà d une vision. Allez-vous la modifier à nouveau? Peutêtre déjà demain? Pas dans l immédiat. Mais notre vision doit constamment être remise en question, car les attentes envers la Poste, les opportunités sur les marchés et les conditions face à la concurrence sont en perpétuelle évolution. La stratégie de la Poste consiste entre autres à s allier à des partenaires ou même à acquérir des entreprises à part entière. Quelles sont les tâches que le centre de compétence Fusion, acquisition et alliances» doit assumer dans ce contexte? Le nombre et l importance des projets d acquisition et d alliance n ont cessé de croître au cours des dix dernières années. Ce centre de compétence doit fournir des services d assistance, coordonner les unités entre elles et assurer la qualité. En procédant de la sorte, nous pouvons réduire les risques de tels projets. C est primordial, car nous devons des comptes à nos propriétaires. Quels sont les objectifs principaux du centre de compétence «Gestion de projets et organisation»? L élaboration d un «Project Office» est au centre de ses préoccupations. La Poste mène divers projets, du plus petit au plus grand tel que le projet REMA dans lequel la Poste investit quelque 2 milliards de francs. En conséquence, les exigences varient fortement, tout comme d ailleurs les capacités des différents responsables de projet. Nous mettons à la disposition de ces derniers des outils facilitant leur orientation, des recommandations et des marches à suivre, mais aussi des directives relatives à la gestion d un projet. Par ailleurs, le centre s occupe de formation, de coaching et de gestion de la qualité. Nous avons pu lire dans l édition de janvier du journal La Poste que les choses évoluent du côté de la Bourse aux idées. Pouvez-vous nous expliquer de quoi il retourne? Nous devons améliorer les quotas de participation et de réalisation. Par rapport à d autres entreprises, nous utilisons trop peu les connaissances et le potentiel de créativité de notre personnel. Nous envisageons toute une série de mesures pour mieux utiliser ce potentiel. Nous pensons à un club de non-conformistes, à un forum de discussion, à la mise en place d un service de gestion systématique des connaissances ou à l utilisation ciblée de techniques de créativité lors d ateliers. Par ailleurs, nous tentons d instaurer un climat favorable aux innovations. C est-à-dire? Face à de nouvelles idées, il faut éviter de se concentrer sur leurs aspects négatifs et éviter également de retenir uniquement celles qui n en n ont pas ou peu. Cela présuppose une certaine tolérance si l idée retenue ne fait pas ses preuves à l emploi. Trop souvent, nous remettons alors en question l ensemble du système ou visons la perfection. Les études de marché peuvent également servir de base pour le développement de nouveaux produits et processus. Le centre de compétence «Etude de marché» doit donc être le poste de coordination de toutes les activités relatives aux études de marché menées par le groupe. Entre autres. En effet, à l avenir, nous souhaitons éviter qu un potentiel de synergie reste en friche. Lorsque nous serons à même de passer outre les niveaux hiérarchiques et techniques, nous pourrons économiser pas mal d argent. Le sondage sur la satisfaction de la clientèle est une bonne illustration de la coordination de différents intérêts. Chaque centre de compétence a son board composé de plusieurs spécialistes issus de différentes unités. Est-il possible de comparer ces boards avec les comités spécialisés existants? Oui. Les boards ont pour objectif l échange vertical et horizontal d informations et de connaissances. Mais ils visent aussi la coordination, l amélioration des systèmes, des processus et des instruments et l optimisation de l efficacité générale dans certains domaines précis. Nous voulons que les unités communiquent, profitent les unes des autres et coordonnent leurs activités. Je constate que Corporate Development s applique à mieux mettre en rapport la pensée créative et la concrétisation de cette pensée. Vous partagez ma vision des choses. Les non-conformistes occupent une place importante dans l entreprise. Nous souhaitons constamment remettre en question nos structures et trouver des solutions non conventionnelles à nos problèmes. C est la seule façon d évoluer. Les personnes non conformistes ne se bornent pas à trouver des idées qui ne présentent que des avantages. Toutefois, tenir une idée n est pas tout, car celle-ci n a pas encore fait ses preuves dans la pratique. Nous voulons donc aussi simplement promouvoir les idées. Comment faites-vous pour assumer toutes ces tâches alors que votre équipe ne compte qu une douzaine de personnes? Nous pourrions évidemment faire autrement. Nous aurions pu monter un «hydrocéphale» centralisé, mais alors le contact avec les différentes unités en pâtirait. En choisissant de nous limiter à une petite équipe et en travaillant avec les boards, notre rap- «port avec les unités est plus direct et non distillé. C est ainsi que nous assurons l échange souhaité et la coordination. On pourrait dire que vous entretenez les rapports de bon voisinage? Absolument. En tant que prophète en votre pays, ressentez-vous la confiance nécessaire dans votre travail? Je me sens pleinement accepté. Mais les collaborateurs du CD ne sont pas des prophètes. Les prophètes prétendent toujours quelque chose et partent d un unique scénario. En ce qui nous concerne, nous reconnaissons les changements et essayons d envisager les différentes éventualités. Quelle devrait être la fonction de CD dans dix ans? Vous vous projetez un peu trop à long terme. Je pars du principe que CD fonctionnera pleinement d ici fin 2002 et que nous serons en mesure de proposer toutes les prestations et aides prévues l année prochaine. De manière générale, nous serons satisfaits si CD contribue à ce que la Poste poursuive dans la voie du succès sur le marché en situation de libre concurrence. Texte et photo: Pascal Lorenzini Traduction: Service linguistique GS2 Beat Friedli: «Les nonconformistes occupent une place importante dans l entreprise. Nous souhaitons constamment remettre en question nos structures et trouver des solutions non conventionnelles à nos problèmes. C est la seule façon d évoluer.» Les unités doivent mieux s interconnecter par-delà les échelons hiérarchiques et renforcer leur collaboration.»

7 Nouvelles des unités La Poste n 2/ DR Service de bagages dans la région des Trois-Lacs Expo.02 les mains dans les poches grâce à Expresspost Déposer ses valises à sa gare de domicile avant 14 h la veille de la visite de l exposition nationale, c est la garantie de pouvoir visiter les arteplages sans contraintes et sans fatigue. En collaboration avec les CFF, Expresspost s apprête à assurer le service officiel de transport des bagages pour les visiteurs d Expo.02. Visiter les arteplages les mains dans les poches: grâce à Expresspost ce sera possible. Vos bagages pourront être pris en charge depuis votre gare de départ jusqu à l hôtel et entre les différents sites. Swiss Post International (SPI): déménagement et autres nouveautés à Bâle 17 L office d échange de Bâle change d horizon Depuis des lustres, Bâle 17 est une adresse connue de tous les postiers. L office d échange, qui s occupe des colis internationaux entrants et sortants, s installera dans de nouveaux locaux à compter du 1 er juillet prochain et connaîtra dans la foulée de profonds changements au niveau de l exploitation. L office sera déplacé dans le bâtiment de Bâle 2, mais conservera néanmoins sa dénomination de Bâle 17. Les travaux battent leur plein depuis novembre dans les locaux du grand bâtiment postal proche de la gare où va s installer l office. L office d échange de Bâle 17 joue un rôle primordial dans le trafic des colis en Suisse. Des quelque 1,5 million de colis à l importation arrivés dans notre pays en 2001, plus de la moitié ont transité par Bâle, tandis que 35% des colis expédiés à l étranger depuis la Suisse ont passé par la cité rhénane. Le déménagement des 185 collaboratrices et collaborateurs de Bâle 17, postiers et douaniers confondus, revêt donc une importance particulière. C est pour les accueillir dès cet été que le sixième étage du bâtiment de Bâle 2 est actuellement en transformation, pour être adapté aux besoins spécifiques de l office d échange. A partir du 1 er juillet, La Poste Suisse et l Administration fédérale des douanes collaboreront encore plus étroitement à Bâle 17, grâce à une installation de transport ultra-moderne. Les opérations se dérouleront en plusieurs étapes. Les envois passeront d abord entre les mains du déclarant de la Poste, qui les redirigera ensuite grâce aux bandes de transport jusqu au personnel des douanes. Et c est de nouveau à la Poste qu il incombera d assurer le traitement final. Toutes ces opérations seront facilitées par les systèmes informatiques dernier cri de SPI et de la douane. Cette étroite collaboration, unique en Europe, permettra d accélérer le flux des colis, de réduire les délais de traitement à un minimum et d augmenter ainsi la qualité des prestations. (SPI/as) Le soir dès 17 heures vous retrouvez automatiquement votre valise à la réception de votre hôtel. Et, si vous le désirez, elle sera reprise en charge le lendemain à 11 heures afin que vous puissiez la récupérer le surlendemain dès 13 heures, une fois de retour chez vous. Les visiteurs pourront aussi déposer leurs bagages à l une des gares de l exposition pour la faire acheminer jusqu à leur hôtel ou pour le retour chez eux. Ces exemples concrets illustrent le rôle particulier que se prépare à jouer Expresspost dans le cadre de l exposition nationale. Un service pratique. Les travaux de planification et de préparation battent leur plein depuis des mois chez Expresspost. Dès la genèse de la manifestation, Expo.02, les CFF et Expresspost ont travaillé ensemble à un objectif précis. Il était d emblée clair que les nombreux visiteurs qui allaient affluer à Bienne, Morat, Neuchâtel et Yverdon-les-Bains devraient pouvoir se rendre sur place et découvrir les quatre arteplages en toute liberté, sans avoir à se préoccuper de leurs bagages. Les tâches étaient dès lors claires pour chaque partenaire: les CFF assureraient les transports longue distance à partir de toutes les gares de Suisse jusqu aux quatre villesexpo, et entre celles-ci. Expresspost, leader du marché national des envois rapides et exprès, assurerait la distribution finale à partir des quatre gares-expo jusqu aux hôtels et autres lieux d hébergement et vice-versa. Mais les innombrables paramètres représentés par la conjonction des quatre arteplages, des nombreuses possibilités de déplacement et d hébergement et de la diversité des visiteurs en provenance de Suisse et de l étranger furent un véritable cassetête pour les planificateurs. Néanmoins, leur savoir-faire, leur expérience et leur étroite collaboration avec tous leurs partenaires a permis de mettre au point un service de bagages attrayant et pratique. Autres prestations. Outre le service de bagages officiel, Expresspost prévoit d offrir d autres prestations à l Expo.02, qui mettront en valeur ses atouts de spécialiste des envois rapides. Chacun, qu il soit visiteur, exposant, fournisseur ou collaborateur de l expo, devra pouvoir effectuer ses envois de manière rapide et facile. Le service de courrier rapide de la Poste entend bien jouer pendant toute la durée de l Expo.02 son rôle de fournisseur de solutions compétent et innovateur. (as) A. Hunzinger, EP2 Prix par bagage (max. 25 kg) Voyageurs individuels/familles/groupes (min. 10 personnes) De la gare de départ à l hôtel dans la région Expo.02 (ou l inverse): CHF 15. /13. /12. De la gare-expo à l hôtel sur place: CHF 10. /10. /8. De la gare-expo à l hôtel dans une autre ville-expo: CHF 15. /13. /12. D un hôtel à l autre avec transfert: CHF 20. /18. /16. Swiss Post International Germany s allie à la Poste autrichienne Partenariat stratégique sur le marché allemand Depuis fin janvier, la filiale allemande de Swiss Post International collabore avec la poste autrichienne. L'Allemagne est le principal marché étranger de la poste autrichienne. Pour pouvoir assurer sur place le suivi des clients et étendre son offre de prestations, la poste autrichienne a signé un contrat de coopération avec la filiale allemande de Swiss Post International. Grâce aux excellents contacts de la poste autrichienne, la clientèle de Swiss Post International pourra bénéficier d'offres intéressantes dans le trafic réalisé avec les pays de l'europe orientale. Le contrat porte sur le suivi de la clientèle et sur la mise à disposition de l'infrastructure nécessaire par Swiss Post International Germany. Cette dernière proposera à l'avenir les produits et les prestations de la poste autrichienne. Cette nouvelle collaboration s inscrit dans la stratégie internationale de la Poste, a pour but de renforcer sa position de leader en Suisse en se connectant à des réseaux mondiaux et en mettant sur pied un solide réseau de distribution sur les marchés étrangers. Dans le secteur Mail, Swiss Post DR Réunis pour la signature du contrat. De g. à d.: Helmut Fritz, Key Account Manager Süd, Österreichische Post AG, Sabine Schmidt, responsable distribution SPI Allemagne, Stephan Janicke, Key Account Manager Nord, Österreichische Post AG, et Petra Hölz, Key Account Manager Central, SPI Allemagne. International est déjà présente avec ses propres filiales en Allemagne, en France, en Italie, en Grande-Bretagne, aux Pays- Bas et aux Etats-Unis. (SPI) Prise de participation de Swiss Post International dans la société italienne Porta a Porta Un suivi complet de la commande à l encaissement Swiss Post International continue de développer ses activités internationales en Italie et fait son entrée dans le capitalactions de Porta a Porta, entreprise spécialisée dans le transport des colis et la logistique. Assurant la distribution de produits destinés aux clients privés (Business to Consumer) dans toute l Italie, cette société offre en outre des services axés sur le traitement des processus logistiques. Par cet engagement, Swiss Post International entend étoffer substantiellement ses services ainsi que sa gamme de prestations pour ses clients opérant en Italie et dans le monde entier. 30% du capital-actions. Swiss Post International acquiert 30% du capitalactions de Porta a Porta, entreprise spécialisée dans le transport des colis et la logistique. Cette acquisition se double d une option en vue d une éventuelle prise de participation majoritaire dans les deux à trois ans. Créée en 1997, la société dont le siège se trouve à Milan assure aujourd hui dans le secteur de la logistique, avec plus de 350 employés et 35 antennes, la distribution de biens de consommation et d investissement vers les consommateurs finaux dans toute l Italie. A sa clientèle commerciale, Porta a Porta offre des services complémentaires tels qu entreposage, commissionnement, installation, encaissement des factures à la livraison des marchandises, ainsi qu un service complet d assistance par ordinateur allant de la commande à l encaissement. Bien placée dans le secteur du Business to Consumer. Grâce au partenariat conclu avec Swiss Post International, la société de distribution Porta a Porta voit s ouvrir toutes grandes les portes donnant accès au marché mondial. De son côté, Swiss Post International pourra mettre à profit les synergies issues de cette collaboration pour offrir à ses clients des services transfrontaliers élargis. Après être entrée sur la marché allemand, Swiss Post International parvient ainsi à prendre pied sur le marché italien du Business to Consumer, peu développé jusqu ici. En avril 2001, la firme prim co-entreprise détenue à parts égales par Swiss Post International et l allemand Hermes General Service avait vu le jour outre-rhin dans les secteurs Mail et Business to Consumer. (sp) La stratégie de Swiss Post International La stratégie internationale de la Poste vise à consolider sa position de leader sur le marché domestique, à renforcer les liens tissés avec des réseaux mondiaux et à lui assurer un bon réseau de distribution sur les marchés étrangers importants pour la Suisse. En se concentrant sur des activités commerciales et en concluant des partenariats ciblés à vocation locale, Swiss Post International est en mesure de financer elle-même ses investissements. D ailleurs, depuis sa création en 1996, Swiss Post International a pu générer un free cash flow positif et contribuer ainsi favorablement aux résultats de La Poste Suisse. Ces éléments garantissent à Swiss Post International l indépendance nécessaire. Dans les secteurs Colis et Courier Express, Swiss Post International mise sur une stratégie d alliances en vue de développer son réseau international. Dans le secteur Mail enfin, Swiss Post International privilégie une stratégie d expansion en étant présente, par le biais de sociétés nationales, en Allemagne, en France, en Italie, en Grande-Bretagne, aux Pays-Bas et aux Etats-Unis.

8 8 La Poste n 2/2002 News Centre Colis de Zurich-Mülligen Transfert partiel des opérations de tri D ici 2003, La Poste Suisse transférera une partie des opérations de tri des colis de Zurich-Mülligen à Frauenfeld et à Härkingen. Cette mesure est rendue possible grâce à l augmentation considérable des capacités de tri des centres Colis de Daillens, Frauenfeld et Härkingen, qui sont les trois centres les plus modernes d Europe, et par la diminution globale des envois de colis. Le tri de même que la préparation pour la distribution des colis pour la ville de Zurich continueront de s effectuer à Zurich-Mülligen. 108 des 653 collaborateurs de Zurich-Mülligen (soit l équivalent de 72 postes à plein temps) sont concernés par ce transfert. 36 nouveaux postes à plein temps pourront être créés sur les sites de Härkingen et de Frauenfeld. La Poste recherche des solutions socialement acceptables pour les personnes concernées. Le transfert n aura aucune incidence sur le service fourni à la clientèle. Dès juin 2001, La Poste Suisse a annoncé le réexamen du traitement des colis à Zurich-Mülligen. La Direction du groupe vient de décider de transférer d ici le début de l année 2003 une partie des opérations de tri de Zurich-Mülligen à Frauenfeld et à Härkingen, sans pour autant fermer ce centre moderne bénéficiant d une excellente situation. Outre le tri des colis, ce centre gère aujourd hui la distribution pour la ville de Zurich et les communes limitrophes. Toujours plus performants. Le transfert progressif des opérations de tri de Zurich- Mülligen à Frauenfeld et à Härkingen s impose. En effet, les centres de Frauenfeld, Härkingen et Daillens, les plus Hansruedi Riesen modernes d Europe, disposent d installations ultraperformantes. Mis en service en 1999, ces trois centres ne cessent d augmenter leurs capacités de tri alors que, parallèlement, le nombre de colis envoyés en Suisse diminue: moins de 120 millions de colis ont été expédiés en 2001, contre 130 millions en En raison de ce recul et de l intensification de la concurrence, la Poste table sur une nouvelle diminution du nombre d envois dans les années à venir. Réexamen en Après la phase de mise en place qui se déroulera de juin 2002 à janvier 2003, les colis en provenance du Tessin, de Zoug, de Horgen et de Neuenhof, aujourd hui triés à Zurich-Mülligen, seront traités directement à Härkingen et à Frauenfeld. Zurich-Mülligen continuera d assurer le tri des colis pour la ville de Zurich. Ce transfert partiel concerne 72 des 653 collaborateurs à plein temps de Zurich-Mülligen, tandis que 36 nouveaux postes à plein temps pourront être créés à Härkingen et à Frauenfeld. La Poste entend trouver des possibilités de placement pour les collaborateurs concernés avec l appui de sa propre Bourse de l emploi. En annonçant cette réorganisation suffisamment à l avance, la Poste espère pouvoir trouver une solution pour tous. Les premières négociations avec le Syndicat de la Communication et transfair en vue de l élaboration d un plan social sont en cours. Le transfert progressif des opérations de tri de Zurich- Mülligen à Frauenfeld et à Härkingen s impose. En effet, les centres les plus modernes d Europe disposent d installations ultraperformantes. Au printemps 2003, la question des activités futures du centre de traitement de Zurich-Mülligen sera examinée. Les opérations de tri pour la ville de Zurich, qui continuent d être réalisées à Zurich-Mülligen, seront probablement transférées à Frauenfeld d ici En revanche, la répartition entre les trois grands centre de Daillens, Frauenfeld et Härkingen des colis remis dans la région zurichoise, ainsi que la distribution des colis dans la ville de Zurich et les communes environnantes, continueront d être assurées à Zurich. Le transfert partiel des opérations de tri d ici 2003 n aura aucune incidence sur le service fourni à la clientèle. Les modalités de dépôt et de distribution des colis resteront inchangées. (sp) Qualité des colis Essai pilote dossier d optimisation «ODO Intranet» Au printemps 2001, la Poste avait introduit le dossier d optimisation en vue de mettre en évidence le potentiel d optimisation pour les clients commerciaux et les offices de poste. Les outils basés sur Word et Excel, simples, mais nécessitant plus de travail sont sur le point d être remplacés par une application Intranet plus conviviale. Le 4 février, l essai pilote a été lancé dans la version allemande. Les bases Colis de Bâle, Bienne, Bülach, Härkingen, Hunzenschwil, Lucerne, St-Gall et Zurich y participent. Ce projet implique les conseillers à la clientèle dont les clients déposent leurs envois dans les bases. L essai pilote durera jusqu au début mars et comprendra une série de 100 dossiers d optimisation au maximum. A partir d avril, on a prévu la diffusion de l application sur le plan suisse comprenant une nouvelle série de dossiers. D ici là, l application ODO Intranet sera disponible en français et en italien. (PP) Impressum Editeur La Poste Suisse Communication d entreprise Viktoriastrasse 21 CH-3030 Berne Tel Fax courriel: Retraités de la Caisse de pensions Poste: veuillez annoncer vos changements d adresse par écrit à votre caisse de pensions (voir ci-dessous). Les nouveaux Fonds Jaunes de Postfinance Quelle est votre tolérance au risque? Bruno Bekowies, responsable produits Fonds Jaunes: «Postfinance propose désormais également des fonds en actions.» A chacun son fonds Fonds Tolérance au risque Horizon de placement recommandé Postsoleil 1 très faible 2 4 ans min. Postsoleil 2 faible 3 6 ans min. Postsoleil 3 moyenne plus de 5 ans Postsoleil 4 accrue plus de 5 ans Postsoleil 5 élevée plus de 5 ans Postsoleil Suisse élevée à très élevée env. 10 ans Postsoleil Europe élevée à très élevée env. 10 ans 5 e année, N 2 paraît une fois par mois Rédaction Hans-Ulrich Friedli (hf) rédacteur en chef Andreas Guler (ag) Pascal Lorenzini (plo) Nadia Maspoli (nm) Antoine Saucy (as) Responsable du contenu Gundekar Giebel (gg) responsable Communication interne Stephan Knecht potentiel de croissance, visent à réaliser à long terme une réelle croissance du patrimoine, supérieure à la moyenne. Postsoleil Suisse investit exclusivement dans des entreprises suisses tandis que Postsoleil Europe se compose de titres d entreprises d Europe occidentales soigneusement sélectionnées ainsi que d entreprises suisses. Rythme individuel pour le plan d investissement. Le plan d investissement s adresse surtout aux investisseurs désireux de placer un montant déterminé dans les Fonds Jaunes. Afin que ce placement intéressant puisse être accessible à un large public, le montant minimal a été fixé à seulement 100 francs par mois. Autre avantage: la souscription des Fonds Jaunes est une opération des plus simples. Pour de plus amples informations, nous vous donnons rendezvous à l adresse dans chaque office de poste ou dans les centres de conseils Postfinance. Karin Furler, PFPR/trad. GS2 Mise en pages Manfred Kerschbaumer Tygraline AG, 3000 Berne 14 Annonces Publimag SA, case postale, 3001 Berne Silvia Streit Tel Fax Impression W. Gassmann SA, 2501 Bienne Si votre tolérance au risque est élevée, vous opterez alors pour les nouveaux fonds en actions Postsoleil Suisse et Postsoleil Europe. Plus de clients ont déjà choisi de placer leur argent dans les Fonds Jaunes de Postfinance. Depuis le lancement de ces derniers et l élargissement de l offre avec Postsoleil 4 et Postsoleil 5, la fortune des fonds a progressé pour atteindre quelque 1,2 milliard de francs. En créant «Postsoleil Suisse» et «Postsoleil Europe», Postfinance étoffe sa palette et propose aux investisseurs moins frileux des placements dans des fonds composés uniquement d actions, un moyen d optimiser la composition d un portefeuille de placement. Nouveauté: 100% en actions. Postsoleil Suisse et Postsoleil Europe offrent aux clients de Postfinance la possibilité d investir dans des fonds en actions et de réaliser ainsi un meilleur rendement à long terme. Ces nouveaux fonds qui investissent dans des entreprises solidement positionnées sur le marché, disposant d un management de premier ordre et se distinguant par une bonne situation bénéficiaire ainsi que par un Performances des Fonds Jaunes depuis mai Mai 1999 Juin 1999 Juil 1999 Indexé, base CHF Août 1999 Sep 1999 Oct 1999 Nov 1999 Déc 1999 Jan 2000 Postsoleil 1 Postsoleil 2 Postsoleil 3 Postsoleil 4 Postsoleil 5 Fév 2000 Mar 2000 Avr 2000 Mai 2000 Juin 2000 Juil 2000 Août 2000 Sep 2000 Oct 2000 Nov 2000 Déc 2000 Jan 2001 Fév 2001 Mar 2001 Avr 2001 Mai 2001 Juin 2001 Juil 2001 Août 2001 Sep 2001 Oct 2001 Nov 2001 Déc 2001 Jan 2002 Le graphique cicontre montre l évolution de la valeur des Fonds Jaunes depuis mai Cette évolution pondère l évolution des prix et la somme des bénéfices réinvestis (répartition des revenus). Abonnements/mutations Personnel actif: annoncer les mutations directement au service du personnel. Retraité(e)s de la Caisse de pensions Poste: mutations d adresse et d abonnement exclusivement par écrit à: Caisse de pensions Poste Service des adresses Case postale 528, 3000 Berne 25 fax: Autres abonnés annoncer les mutations par écrit à: La Poste Suisse / MailSource SA Service des abonnements Viktoriastrasse 21, 3030 Berne fax courriel: Prix: Fr. 24. par année Reproduction avec autorisation expresse de la rédaction uniquement.

9 D ici et d ailleurs La Poste n 2/ Kiosque-bar à café pour la clientèle de Car postal à Berne La station des cars, dernier rendez-vous à la mode Attendre son car postal à la gare routière de Berne est désormais plus confortable. L entreprise Kiosk SA a investi francs pour transformer l ancienne salle d attente en un kiosque-bar à café accueillant. Pour les conducteurs de cars postaux de la région d Interlaken, l incertitude n est plus de mise, après les multiples retournements de situation de ces derniers mois. Ils n ont plus de souci à se faire quant à leur avenir professionnel. L esprit enfin libre, ils peuvent désormais à nouveau pleinement se consacrer à leurs activités quotidiennes. Les lignes de car postal de la région d Interlaken pourront donc être dotées de nouveaux autobus surbaissés, plus confortables et plus écologiques. Cinq nouveaux cars postaux devraient être mis en service d ici à la fin de l année. Dans le même temps, l infrastructure de toutes les stations du réseau sera uni- Une nouvelle ligne de bus local confiée à Car postal Grisons Information optimale et gratuité pour tous En sa qualité d entrepreneur général et fournisseur de solutions de mobilité adaptées aux besoins, Car postal Grisons a été en mesure de proposer à la commune de Breil/Brigels, pour l ouverture de la saison d hiver, un dispositif de desserte de l ensemble du territoire de la commune par les transports publics. Les quartiers et hameaux périphériques sont désormais reliés de manière optimale au centre de la localité et aux différentes lignes de transports à câbles. Un certain nombre d arrêts sont desservis à une cadence de 20 minutes par le bus local. Cette nouvelle offre de transports publics a pu voir le jour grâce à la collaboration des transports à câbles Breil/Brigels Waltensburg Andiast AG, de la commune de Breil/Brigels et de la Chambre de commerce locale. La prestation est assurée au moyen d un car postal de type midi offrant 30 places assises et 24 places debout. Le bus local, gratuitement à la disposition de tous les voyageurs, circule jusqu au 17 mars prochain. (PAD/as) Car postal Tessin-Moesano Plus de cars postaux dans la région de Bellinzone Car Postal Tessin-Moesano a été informé que le Gouvernement cantonal du Tessin lui a confié, le 5 décembre 2001, l'exploitation de liaisons importantes dans le trafic voyageurs de courte distance dans la région de Bellinzone. Le contrat comprend la gestion et l'exploitation des lignes Arbedo-Camorino et Bellinzone S. Antonio pour la période allant du premier janvier 2003 à l'an (PAD) PAD Le nouveau kiosque-bar à café de la station des cars postaux, près de la gare de Berne, est désormais un lieu de rendez-vous très agréable. Le local de vente avait déjà été entièrement transformé au printemps 2001, et doté notamment de sièges confortable pour les voyageurs en attente. Depuis décembre dernier, les clients de Car postal peuvent attendre leur Juste à temps pour l ouverture de la saison de sports d hiver 2001/2002, Car postal Haut-Valais a doté le terminal des bus de Saas Fee d un système d information dernier cri. Les panneaux électroniques aisément lisibles installés en tête de chaque quai permettent aux voyageurs de se diriger sans hésitation vers le bus qu ils désirent prendre. Le nouveau système d affichage a été réalisé en collaboration avec l entreprise spécialisée Gorba SA, d Oberbüren SG, ainsi que plusieurs entreprises locales. Un grand écran central affiche en permanence les douze prochains départs, bus en surfant sur la borne Internet mise gratuitement à disposition par yellowworld ou en dégustant un petit noir tout en lisant leur journal dans le nouveau bar à café de Kiosk SA. Il s agit de la seconde collaboration de ce genre entre Kiosk SA et la Poste, après le café installé au cœur de l office de poste de Bâle 1. Le kiosque qui existait déjà et l ancienne salle d attente contiguë ont cédé la place à un vaste local moderne et agréable, joignant la vaste offre d un kiosque traditionnel à la convivialité d un bar à café. La station des cars postaux de Berne, située idéalement entre la gare et la Schanzenpost, est ainsi devenue un point de rendez-vous fort prisé, d autant qu elle offre aussi désormais des toilettes accessibles aux handicapés ainsi qu un espace d attente bien abrité. Les frais de transformation sont pris en charge par Kiosk SA et par l unité de services Immobilier de la Poste. (PAD/as) Lignes de bus d Interlaken: le Conseil fédéral rejette les recours de BLS et du syndicat SSP Personnel rassuré, nouveaux véhicules annoncés Incertitudes balayées: ce sont bien les véhicules jaunes de Car postal Oberland bernois qui assureront désormais l exploitation des bus dans la région d Interlaken. formisée progressivement, en fonction de l image de marque de la Poste. Ces projets peuvent enfin se concrétiser, maintenant que le Conseil fédéral a rejeté en date du 16 janvier les recours encore en suspens de la compagnie BLS et du Syndicat suisse des services publics (SSP/VPOD), contre la décision du DETEC d attribuer à Car postal l exploitation des lignes en question. Suite à ces recours, Car postal Oberland bernois n avait pu assurer l exploitation des cinq lignes de bus de la région d Interlaken que sur la base d un mandat provisoire à durée limitée. La décision claire du Conseil fédéral désormais connue, Car postal Oberland bernois peut donc se libérer des contraintes du mandat provisoire pour se consacrer pleinement à la planification et à l exploitation sur une base définitive. Car postal Oberland bernois avait reçu en mars dernier un mandat provisoire de l Office des transports publics du canton de Berne et de l Office fédéral des transports. L exploitation avait été réorganisée à brève échéance afin de pouvoir être redéployée dès le changement d horaire de juin. Le mandat courait jusqu à la fin de la période d horaire en cours, en décembre prochain. Sept véhicules avaient dû être loués pour cette phase initiale, et l infrastructure des stations adaptée provisoirement. (PAD/as) Car postal Haut-Valais Système d information des voyageurs et enregistrement des bagages à Saas Fee PAD PAD A la station des bus de Saas Fee, les voyageurs disposent désormais d une infrastructure ultramoderne. avec le numéro du quai correspondant, tandis qu en tête des quais les panneaux mentionnent l heure de départ et les stations desservies. Pour une station touristique de la renommée de Saas Fee, un tel système d information représente un atout indéniable. A signaler également que, depuis décembre dernier, les voyageurs qui vont prendre l avion peuvent enregistrer leurs bagages dès leur départ de la station, où la carte d embarquement leur est directement remise. Les voyages d affaires comme les départs en vacances (ou les retours...) n ont jamais été aussi faciles! (PAD/as) La Poste à l étranger La Poste belge traque l absentéisme au grand dam des syndicats La Poste entend renforcer ses contrôles médicaux en cas d'absence sur le lieu de travail. Si ce service est assuré en temps normal par Securex, La Poste entend également envoyer ses propres infirmières au domicile des employés de La Poste afin d'effectuer un contrôle supplémentaire, déclare Jan Eyndels, président national du SLFP Poste. Ce dernier s'interroge sur la légalité de ce genre de contrôle. «Lorsque ces contrôles sont effectués par des gens travaillant pour La Poste, il me semble qu'il y a une violation du secret médical et de la vie privée», selon M. Eyndels. «La Poste ferait mieux de se demander pourquoi ces gens sont malades. Je pense à des facteurs de plus de 55 ans ou aux victimes d'agression...» Les syndicats envisagent d'entamer des négociations avec la direction de La Poste, mais M. Eyndels n'éloigne pas le spectre du recours à des voies juridiques. Du côté des responsables de La Poste, le son de cloche est tout à fait différent. «Le but n'est pas de poursuivre les individus», a déclaré Fred Lens, le porte-parole de La Poste. Selon M. Lens, le taux d'absentéisme à La Poste est très élevé. On parle d'une moyenne d'absence de 34 jours par an par personne. Le but de La Poste est de comprendre les causes collectives de cet absentéisme, rajoute M. Lens avant de déclarer que des réunions ont déjà eu lieu avec les responsables des grands bureaux. «Nous devons encore dégager les grandes tendances de ces rencontres et trouver des solutions. La prochaine étape sera le dialogue avec les syndicats, mais le dialogue social est rompu depuis la mi-novembre». (Agence Belga, ) France: la Poste veut promouvoir le marketing direct La Poste organise, de mars à novembre 2002, les Rencontres de la communication directe 2002 dans 35 villes de France pour promouvoir le marketing direct auprès des entreprises françaises. Malgré le ralentissement du marché publicitaire en 2001, le marketing direct (courrier publicitaire adressé) est resté l'an dernier un secteur en croissance, affirme La Poste. Au premier semestre 2001, le nombre moyen de mailings adressés reçus par un foyer français a augmenté de 9 % par rapport au premier semestre (Les Echos, ) Autriche: la Poste émet un timbre-poste odorant Après La Poste Suisse qui avait émis l an dernier un timbreposte à l odeur de chocolat, Österreichische Post AG annonce elle aussi une vignette odoriférante. Plus romantique, le timbre autrichien diffusera un parfum de roses, en accord avec le riche bouquet de fleurs qui l illustre. Gageons que les amoureux auront saisi l occasion de la Saint-Valentin pour donner une note originale aux trois mots qui leur brûlent les lèvres, qui leur brûlent le sang... (as) Europe: les opérateurs publics favorables à l'accord sur la libéralisation PostEurop, l'association européenne des opérateurs postaux publics, soutient l'accord sur la libéralisation postale qui a été dégagé par le Conseil des ministres des télécommunications de l'ue le 15 octobre La position commune du Conseil sur la directive en la matière est un «compromis équilibré», indique l'association. Les opérateurs de services publics souscrivent au calendrier de libéralisation du Conseil, selon lequel les lettres de plus de 100 g seront ouvertes à la concurrence en 2003 et les lettres de plus de 50 g dès l'an Pour eux, il est bon que les Etats membres dont le courrier transfrontalier sortant s'avère un segment de marché très important puissent réserver celui-ci à l'opérateur public. Les prestataires saluent en outre l'engagement de la Commission européenne d'effectuer, avant d'aller plus loin dans ses propositions, l'évaluation par pays de l'incidence de la libéralisation sur les marchés. Les quinze opérateurs publics se sont dits prêts à participer à cette étude. (Europolitique, ) Grèce: 10% de la Poste en vente L'Etat grec vendra une participation de 10% dans la Poste (ELTA) à un investisseur stratégique, alors qu'une participation de 25% était prévue à l'origine, a annoncé le ministère des Finances. Le ministère précise dans un communiqué avoir invité les parties intéressées l'allemand Deutsche Post, le néerlandais TPG et La Poste française à soumettre une proposition contraignante d'ici le 8 mars. L'investisseur stratégique et ELTA établiront en outre en commun un service de courrier. (Reuters News Service, ) La Poste norvégienne supprime 200 emplois Posten Norge, la Poste norvégienne, annonce qu elle va réduire ses effectifs de 200 unités. Ces suppressions d emplois sont la conséquence directe de la décision prise par la Poste de fermer 40 offices. Line Fredriksen, directeur de la communication à Posten Norge, a expliqué qu à l avenir chaque office de poste devrait pouvoir être exploité en fonction de principes de rentabilité. Au vu de la situation financière de l entreprise, ces fermetures sont selon lui indispensables. (Norwegian News Digest, )

10 10 La Poste n 2/2002 Personnel 40 ans de service Johann Bollhalder Zustellung 8753 Mollis (1.2.) Edith Borner-Marti Ablösung Front-Office 4528 Zuchwil ( ) Bernard Crettex Distribution Centre courrier 1950 Sion (1.2.) Martin Kälin Poststellenleiter 8847 Egg SZ (1.2.) Rudolf Wittenwiller Wagenführer PAD 9650 Nesslau (5.2.) Réseau postal et vente Ouest Eric Domon, secteur de distribution à Grolley; Bernard Neuhaus, secteur de distribution à Cologny; André Volet, secteur de distribution au Mont-Pèlerin. Centre Samuel Allenbach, Poststellenleiter in Ried (Frutigen); Johann Niederhauser, Poststellenleiter in Mittelhäusern; Heinz Staudenmann, Zustellung in Herrenschwand; von Allmen Ernst, Poststellenleiter in Interlaken; Paul Wietlisbach, Zustellung in Dottikon. Est Paul Fässler, Poststellenleiter in Zürich; Elsbeth Ochsner, Frontoffice in Siblingen; Karl Ochsner, Poststellenleiter in Siblingen; Fritz Rusterholz, Poststellenleiter in Meilen; Marcel Veraguth, Zustellung in Flims Dorf. Sincères félicitations Happy BON ANNIVERSAIRE Birthday 95 ans Hélène Hausamann, Yverdon-les-Bains (29.03.) 90 ans Christian Buchli, Safien Platz (19.03.) Viktor Keller, Degersheim (30.03.) Margrit Schmid, Bern (21.03.) 85 ans Ernst Berger, Bern (16.03.) André Biétry, Boncourt (13.03.) Kaspar Caluori, Bonaduz (01.03.) Alois Eugster, Gossau SG (30.03.) Ernest Ischer, Liebefeld (29.03.) Bernard Michel, Payerne (02.03.) Karl Pfenninger, Zürich (04.03.) Amelio Rossini, Scareglia (28.03.) Max Roth, Wabern (15.03.) Ursula Tscharner, Trans (03.03.) Albert Wyler, Genève (15.03.) 80 ans Paul Aeberhard, Biel / Bienne (28.03.) Wilhelm Albisser, Basel (10.03.) Martin Alig, Volketswil (25.03.) Francesca Barman, Lugano (08.03.) Hans Böhlen, Auslikon (29.03.) Andreas Gergely, Zollikofen (09.03.) Josef Giger, Schaffhausen (03.03.) Ernest Glauser, Basel (25.03.) Hans Haab, St. Gallen (11.03.) Walter Häfliger, Murten (01.03.) Gaston Henny, Lausanne (31.03.) Colis Centre Dreier Hans-Rudolf, Betriebsmitarbeiter Paketzentrum Bern. Est Gerhard Schenkel, Bürochef in der Paketbasis Zürich-Mülligen. Courrier Ouest Marcel Gex-Collet, Zustellbeamter im Briefzentrum Brig; Georg Imhof, Betriebsbeamter im Briefzentrum Biel; Daniel Marti, fonctionnaire d exploitation à la Filiale de distribution Courrier Morges; Gaétan Mudry, fonctionnaire de distribution à la Région de distribution Courrier Sierre; Alec Rojard, fonctionnaire de distribution à la Région de distribution Courrier Meyrin; René Yerly, fonctionnaire d ex- Alfred Hurni, Genève (14.03.) Mario Mangili, Melano (27.03.) Pierre Louis Monney, Genève (02.03.) Emil Müller, Henggart (21.03.) Lydia Petoud, Genève (05.03.) Joseph Progin, Schmitten FR (20.03.) Elisabeth Ritzmann, Neuhausen (13.03.) Peter Rudin, Witterswil (10.03.) Eugen Sägesser, Roggwil BE (20.03.) Rudolf Schläfli, Bern (16.03.) Alfons Simeon, Thusis (23.03.) Hans Stocker, Oensingen (29.03.) Ernst Straumann, Basel (26.03.) Josef Tschudi, Basel (18.03.) Albert Zurbuchen, Bern (21.03.) 75 ans Daniel Allenbach, Les Brenets (31.03.) Hans Artho, Renens VD (26.03.) Klara Bienz, Bern (11.03.) Johanna Bitterli, Lostorf (14.03.) Luciana Bonvicini, Carabietta (30.03.) Anna Brändle, Speicherschwendi (06.03.) Walter Brunner, Dietikon (19.03.) Josef Brunschwiler, Zürich (19.03.) Marcel Bussy, Crissier (28.03.) Adalbert Camenzind, Gersau (18.03.) Gaston Carnal, La-Chaux-de-Fonds (12.03.) Martha Dal Col, Hinteregg (04.03.) Georg Dettling, Zürich (05.03.) Marguerite Dumauthioz, Vuiteboeuf (27.03.) Hans Rudolf Dürr, Münsingen (16.03.) Hans Egger, Rüschegg-Heubach (29.03.) ploitation à la Filiale de distribution Courrier Lausanne Riponne. Centre Franz Bättig, Betriebspraktikant in Luzern; Peter Bischoff, Zustellbeamter in Bern; Alfred Ebner, Zustellbeamter in Solothurn; Roland Flückiger, Verwalter in Burgdorf; Kurt Hofer, Betriebsbeamter in Schönbühl- Urtenen; Peter Hofer, Betriebsbeamter in Bern; Alfred Linder, Zustellbeamter in Worb; Walter Remund, Zustellbeamter in Zollikofen; Karl Rey, Dienstchef in Basel; Rudolf Rüfli, Zustellbeamter in Büren an der Aare; Roland Wittwer, Zustellbeamter in Bern. Est Anton Forster, Betriebpraktikant bei der Briefzustellfiliale in Kreuzlingen; Hans Mettler, Betriebsbeamter bei de Briefzustellfiliale in Effretikon. Josef Egger, Willisau (17.03.) Kurt Eymann, Liebefeld (17.03.) Marcel Fawer, Yverdon (30.03.) Dolores Fernandez, Zürich (16.03.) Hans Feurer, St. Gallen (10.03.) Francis Fragnière, Veysonnaz (27.03.) Kurt Gertsch, Zürich (22.03.) Arnold Gudet, Les Diablerets (25.03.) Albert Guggisberg, Kirchlindach (28.03.) Georg Huser, Romanshorn (23.03.) Emil Imholz, Stein am Rhein (13.03.) Hans Otto Knöpfli, Zürich (11.03.) Werner Kuhn, Liebefeld (05.03.) Roman Lehner, Flawil (09.03.) Charles Morard, Sion (29.03.) Fritz Müller, Biberist (23.03.) Jakob Näf, Winznau (12.03.) Jakob Nef, Illnau (05.03.) Robert Péquignot, Les Enfers (05.03.) Rosalie Petter, Lugnorre (21.03.) Walter Rehmann, Wettingen (31.03.) Raymond Sauvageat, Moudon (07.03.) Josef Scheiwiler, St. Gallen (22.03.) Andrée Schindler, Genève (07.03.) Elsa Schöbi, Gossau SG (24.03.) Josef Schönenberger, Zürich (08.03.) Raphael Sottas, Cully (27.03.) Anton Stocker, Ettiswil (10.03.) Rosemarie Straumann, Riehen (14.03.) Willy Thrier, Zürich (28.03.) Josef Thür, Amriswil (01.03.) Hans Turtschi, Neuhausen (01.03.) Franz Wehrle, Amriswil (04.03.) Hanny Weibel, Bern (08.03.) Urs Wietlisbach, Dottikon (05.03.) Hermann Wolf, Thalwil (20.03.) Josef Zberg, Silenen (21.03.) Nouvelles fonctions Transports Centrale Godenzi Eliseo, Leiter Stützpunkt Zofingen, Sicherheitstransporte Zofingen; Luchsinger Cyril, Stab Güter und Logistik, von Paketpost Region Mitte; Solomita Rosmarie, Leiterin Personalmanagement T5, von Projekt PK; Kübli Andreas, von Transporte zu Personal. Ouest D Apollo Vincenzo, conducteur d automobiles, ST Lausanne/Daillens; Jankuloski Danco, conducteur d automobiles, ST Lausanne/Daillens; Laubscher Alain, conducteur d automobiles, de PV à FT Delémont; Lopez Domingo, conducteur d automobiles, de Transports sécurisés à ST Genève; Martinelli Claude, conducteur d automobiles, de Courrier Ouest à ST Neuchâtel; Mira Victor, conducteur d automobiles, ST Lausanne/Daillens; Vaucher Marcel, maître-artisan, Garage Lausanne. Centre Fallegger Gerhard, Wagenführer, von Briefpost Luzern zu TD Luzern; Oehen Ueli, Wagenführer, von Briefpost Luzern zu TD Luzern; Sommer Thomas, Wagenführer, von Sicherheitstransporte Zofingen zu TD Hunzenschwil; Trachsel Hans, Stv. Leiter Retraite Réseau postal et vente Ouest Camille Berger, secteur de distribution à Chambésy; Gérald Grob, responsable d office à Buchillon; Marie-Christine Hayoz, secteur de distribution à Chézard-St-Martin; Louis Mugny, responsable d office à Treyvaux; Siegfried Zumstein, secteur de distribution à Grächen. Centre Rudolf Andres, Zustellung in Biglen; Adolf Gyger, Poststellenleiter in Habkern; Dominique Thöni, Zustellung in Seltisberg. Est Hazel Akcaöz, Reinigung in Zollikerberg; Rosmarie Bischofberger, Frontoffice in Altenrhein; Anton Geser, Zustellung in Oberuzwil; Rosmarie Marty, Zustellung in Schindellegi; Peter Müller, Betriebsmitarbeiter Logistik in Zürich; Emilia Vitiello, Reinigung in Wädenswil; Peter Zweifel, Zustellung in Kaltbrunn. Colis Ouest Jacques Prêtre, fonctionnaire de distribution, Bienne; Alfred Zehr, fonctionnaire de distribution, Bienne. Garage, Postgarage Laufen zu Postgarage Nordwestschweiz; Marugg Heinz, Servicestellenleiter Postgarage Gelterkinden; Borer Ivo, Servicestellenleiter Postgarage Laufen; Bertschi Michael, Wagenführer TD Luzern; Panno Salvatore, Wagenführer TF Zug; Kryeziu Nexhat, Wagenführer TD Basel; Spichtig Roland, Aushelfer, TD Luzern; Schwab Werner, Aushelfer, TD Basel; Flori Felix, Wagenführer, TD Hunzenschwil; Schumacher Marcel, TD Basel zu Briefpost (REMA) Bern; Rieder Roger, Aushelfer, TD Basel; Kühni Irma, Aushelferin, TD Härkingen; Merz Artur, Aushelfer, TD Hunzenschwil, ; Salzmann René, Aushelfer, TD Bern; Lehmann Andreas, Aushelfer, TD Basel. Ost Ceccoli Silvano, Leiter ad interim AW Schlieren; Djordjevic Stanisa, Mechaniker, Garage Chur; Hartmann Emil, Wagenführer, TD Zürich-Mülligen; Walker Karl, Leiter ad interim Garagenregion Ost; Signer Remo, Wagenführer, TD St. Gallen; Kämpfer Pascal, Wagenführer, TD Chur; Alabaku Ragip, Spezialhandwerker, AW Schlieren; Jenny Andreas, von Garage Chur zu PAD Chur; Züllig Ralf, Wagenführer, von Transporte zu Poststellen und Verkauf; Regione Sud:Illia Michele, conducente, ST Lugano. Centre Thalmann Peter, Zustellbeamter in der Paketbasis Luzern. Courrier Ouest Jeannine Bardet, nettoyeuse au Centre Courrier Genève; Michel Berclaz, fonctionnaire d exploitation à la Région de distribution Courrier Sierre; René Chopard, fonctionnaire de distribution au Centre Courrier Bienne; Paul Devènes, fonctionnaire de distribution au Centre Courrier Sion; Pierre Grandchamp, fonctionnaire d exploitation au Centre Courrier Lausanne; Jean Grass, Zustellbeamter in der Briefzustellfiliale Grenchen; François Hiroz, fonctionnaire de distribution à la Filiale de distribution Courrier Martigny; Charles Hirsiger, praticien d exploitation au Centre Courrier Genève; Charles Liaudet, Betriebsbeamter im Briefzentrum Biel; Denis Liaudat, fonctionnaire de distribution à la Région de distribution Courrier Nyon; Gilberte Michaud, fonctionnaire de distribution à la Filiale de distribution Courrier Petit-Lancy; Walter Morand, Betriebsbeamter in der Briefzustellfiliale Grenchen; Danielle Orts, fonctionnaire d exploitation à la Filiale de distribution Courrier Chêne-Bourg; Victoria Pallas, nettoyeuse au Centre Courrier Genève; Francesco Sorbilli, fonctionnaire de distribution à la Filiale de distribution Courrier Genève Montblanc.

11 Personnel La Poste n 2/ J ai des douleurs depuis des années. Je suis depuis Centre Martin Fuchs, Betriebsbeamter in Basel; Peter Hüttenmoser, Betriebspraktikant in Basel; Manfred Rufer, Zustellbeamter in Bern; Ali Sagir, Betriebspraktikant in Basel; Therese Scheuner, Sortiererin in Bern. Est Bruno Eugster, Zustellbeamter bei der Briefzustellfiliale in Teufen; Heidi Grollitsch-Meier, Aufräumerin im BZ Chur. Sud Giovanni Bernasconi, funzionario d esercizio al centro lettere di Lugano 3; Gildo Gug- Décès Réseau postal et vente Ouest Pius Jordan, Poststellenleiter in Gondo, geb Transports Service social Poste longtemps en traitement chez un médecin. Est-ce que j ai à craindre pour mon emploi, si je parle de mes problèmes avec mon chef? Adressez-vous au Service social de la Poste. Personnel actif gia, praticante d esercizio al centro lettere di Lugano 3; Enrico Frigerio, praticante d esercizio al centro lettere di Bellinzona 1; Claudio Orlandi, funzionario d esercizio al centro lettere di Bellinzona 1. Transports Sud Luigi Bernasconi, Trasporti sicurezza Lugano. Centre Karlen Eduard, Wagenführer TD-Bern, geb. 1952, gest. am ; Walser Reto, T2 Flottenmanagement, geb. 1945, gest. am Personnel retraité Anastasia Aldo, Bedigliora, nato nel 1927, deceduto il Bertschinger-Stettler Rosa, Laupen ZH, geb. 1906, gest. am Bucher Martha, Luzern, geb. 1913, gest. am Bürki Walter, Märstetten, geb. 1915, gest. am Fankhauser Arnold, Niederwangen, geb. 1914, gest. am Frei Pierre, Pully, né en 1921, décédé le Hofmeier Reinhard, Nuglar, geb. 1906, gest. am Nisoli Elena, Grono, nata nel 1911, deceduta il Ombelli Mirko, Camignolo, nato nel 1968, deceduto il Paley Henri, La Conversion, né en 1923, décédé le Pileri Tony, Prilly, né en 1935, décédé le Quadri Mario, Vaglio, nato nel 1935, deceduto il Raemy Ernst, Schwarzsee, geb. 1928, gest. am 6.1. Rigolet Alexis, Marly, né en 1935, décédé le Rothen Leo, Sion, geb. 1927, gest. am Schaffter Pierre, Courrendlin, né en 1933, décédé le 8.1. Schönenberger Bruno, Genève, né en 1913, décédé le Schwaninger Werner, Guntmadingen, geb. 1914, gest. am Villiger Jost, Luzern, geb. 1910, gest. am Walter Hans, Zürich, geb. 1925, gest. am Zäch Karl, Oberriet, geb. 1930, gest. am Assurance collective d indemnité journalière: maintien du paiement du salaire En cas de maladie, la Poste poursuit le versement du salaire Depuis le 1 er janvier 2002, les collaboratrices et collaborateurs en possession d un contrat de travail avec la Poste, et qui sont soumis dans ce cadre à la CCT Poste, sont couverts par l assurance collective d indemnité journalière auprès de Winterthur Assurances. Ci-après quelques précisions sur certains points importants. En cas d incapacité de travail non imputable à une faute et médicalement justifiée, pour cause de maladie, de grossesse ou d accident, la Poste accorde le maintien du paiement du salaire pendant 720 jours, et ce à 100 % pendant 360 jours et à 80 % par la suite. A partir du 61 e jour de l incapacité de travail, le salarié a droit à une indemnité journalière versée par la Winterthur. Les collaborateurs participent aux frais qui résultent du droit au salaire en cas de maladie à raison d'un montant s'élevant à 0,4 % du salaire brut, et l employeur à raison de 0,78%. Aussi longtemps que le contrat de travail est valable, les prestations d'assurance sont versées à La Poste Suisse qui, pour sa part, respecte le droit au salaire contractuel envers le collaborateur. Dès que le contrat de travail prend fin, il n'est plus possible de faire valoir un droit au salaire envers La Poste Suisse; il ne subsiste que le droit à l'indemnité journalière assurée par la Winterthur. Personnes assurées Tous les collaborateurs soumis à la CCT Poste. Tous les collaborateurs des échelons «cadre» 1 et 2 ainsi que les spécialistes en possession d'un contrat de travail individuel selon le CO. Personnes en formation au bénéfice d un contrat d'apprentissage ou de stage (selon Règlement des conditions d'emploi pour les personnes en formation professionnelle à La Poste Suisse). Auxiliaires avec un horaire de travail moyen de moins de 8 heures par semaine, respectivement inférieur à 20%. (CCT Auxiliaires, chiffre 11 lettre b). Auxiliaires chargés de la distribution matinale des quotidiens (CCT Auxiliaires, chiffre 11 lettre c). Prestations assurées Lorsque, sur constatation du médecin, une personne assurée est totalement dans l'incapacité de travailler, la Winterthur paie 80% du salaire. L'indemnité journalière est calculée sur la base du dernier salaire payé par La Poste Suisse avant le début de la maladie. Pour le calcul du taux journalier, ce salaire est déterminé pour une année entière et divisé par 365. En cas d'emploi irrégulier, la Winterthur paie 80% du salaire moyen touché au cours des trois derniers mois. Durée des prestations d'indemnité journalière La Winterthur paie l'indemnité journalière pour chaque maladie à l'expiration du délai d'attente convenu de 60 jours pendant la durée de 670 jours. Dès une incapacité de travail partielle de 25%, les jours d'absence sont comptés dans leur intégralité pour le calcul de la durée des prestations. A propos... Salaire annuel maximum assurable sans examen de santé Le salaire maximum assurable déterminant sans examen de santé est limité à CHF par personne et par année. Couverture d assurance en cas de congé non payé, formation post-graduée ou continue Lors d'une interruption de travail volontaire, la couverture d'assurance continue d'exister, et ce jusqu'au 30 e jour à partir de celui où a pris fin le droit à un demi-salaire (au minimum). En cas d'interruption de travail prolongée, la personne assurée a le droit de passer dans l'assurance individuelle pour la durée de l'interruption de travail volontaire. Elle aura ensuite le droit de repasser sans examen de santé ni restriction dans l'assurance collective d'indemnité journalière. Passage dans l'assurance individuelle après la résiliation du contrat de travail Toute personne assurée résidant en Suisse a le droit de passer dans l'assurance individuelle de Winterthur Assurances si elle quitte le cercle des personnes assurées; lorsque le contrat prend fin; si elle est considérée comme chômeuse au sens de l'article 10 LACI. La personne assurée doit faire valoir le droit de passage dans un délai de 3 mois, par écrit à l adresse suivante: Winterthur Assurances Traitement des sinistres Poste-PVS Laupenstrasse 19, 3001 Berne Le passage dans l'assurance individuelle a lieu pour les prestations assurées jusqu'ici, sans exiger un examen de santé ni appliquer de clause restrictive. Le délai d'attente peut être écourté à 30 jours sans examen de santé, mais il ne peut pas être ramené à moins de 30 jours. Lorsque la personne assurée se trouve dans l'incapacité de travailler au moment du passage ou si elle souffre d'une rechute après le passage, l'étendue et la durée des prestations servies en vertu de cette assurance collective d'indemnité journalière seront prises en compte pour calculer l'étendue et la durée des prestations dans l'assurance individuelle. Validité territoriale L'assurance est valable dans le monde entier. Elle prend fin au terme de 12 mois pour les assurés quittant l'europe. La Principauté de Liechtenstein est assimilée à la Suisse. Mutations d adresses: nouveautés Depuis le début de cette année, les adresses des bénéficiaires d une rente de la Caisse de pensions Poste sont directement et exclusivement gérées par la Caisse de pensions Poste, qui les met à la disposition du journal pour l expédition à cette catégorie de destinataires. La Caisse de pensions Poste s efforce de tenir ces adresses le plus à jour possible. Durant la période transitoire, c est-à-dire jusqu à ce que les dernières données en provenance de la Caisse fédérale de pensions auront été intégrées et actualisées, il se peut que certaines erreurs isolées subsistent encore. De même, des distributions à double ne peuvent pas encore être totalement exclues, les données à regrouper provenant de différents systèmes. Les adresses servant à l expédition du journal La Poste seront désormais gérées de la manière suivante: Membres du personnel de la Poste et de ses filiales intégrés au système PERSY Bénéficiaires d une rente de la Caisse de pensions Poste Bénéficiaires d une rente de la Caisse fédérale de pensions (p. ex. retraités, anciennement employés au Département présidentiel de la DG PTT) Autres abonnés, y compris abonnés externes et membres du personnel de Setz SA Rédaction du journal La Poste Caisse de pensions Poste Service des abonnements MailSource SA Adresses enregistrées dans le système d information du personnel PERSY Adresses enregistrées dans le système de la Caisse de pensions Poste Adresses enregistrées dans le système de Mailsource SA Adresses enregistrées dans le système de Mailsource SA

12 12 La Poste n 2/2002 Personnel Evaluation du personnel «Focus» Le chef doit prendre le temps DR Le cycle Focus actuel approche de son terme. Les supérieurs et les collaborateurs/collaboratrices ont évalué ensemble les objectifs fixés en termes de tâches et de compétences et, suivant les secteurs, défini de nouveaux objectifs. L évaluation se révèle généralement un instrument judicieux pour conduire, développer et motiver le personnel. Focus, c est bien plus que ça. Les personnes évaluées apprécient tout particulièrement que leur supérieur prenne le temps d un dialogue ouvert. Après quatre essais pilotes, la première évaluation du personnel Focus appliquée à l ensemble de la Poste a eu lieu en 1999 et Deux ans plus tard, les premiers enseignements peuvent en être tirés. «Les premières expériences réalisées montrent que Focus a été pleinement intégré par la plupart des supérieurs», explique Olivier Gross, responsable Focus à Développement du personnel et des cadres. «Plus souvent on procède à l évaluation, plus facilement on la maîtrise et c est valable aussi bien pour les personnes évaluées que pour les supérieurs.» Les entretiens Focus doivent établir des rapports de confiance entre l employé et son supérieur. «Négocier un objectif c est établir un partenariat. Un objectif négocié engage la confiance qui permettra de construire ensemble», précise notre interlocuteur. Echanges constructifs. L analyse des questionnaires montre que Focus fournit une structure et un système précis. Néanmoins ou justement pour cette raison le principe de l entretien nécessite une attitude ouverte tant de la part du supérieur que du collaborateur. Si le supérieur ne joue pas le jeu, il y a peu de chances qu il soit accepté par ses subordonnés. Les supérieurs doivent conduire leurs gens et savoir les motiver. «Focus est un excellent révélateur de la qualité de conduite», notre spécialiste en est convaincu. Les collaboratrices et collaborateurs sont aussi amenés à participer de manière active et constructive au dialogue. Car ce sont les performances individuelles qu il s agit d évaluer pour donner le tour qui convient au développement personnel. Mais des objectifs individuels ne peuvent pas être fixés dans la même mesure pour chacun. Dans les catégories de personnel où les effectifs sont importants, en particulier dans le tri et la distribution, des objectifs standardisés sont négociés. Olivier Gross est bien conscient du fait que ces objectifs standardisés représentent pour les supérieurs un défi permanent qui consiste à les communiquer au mieux. Ils sont vérifiés chaque année et adaptés à l évolution de la situation. Plate-forme d échange. De nombreux témoignages de collaborateurs à propos de Focus montrent que, à côté de la négociation d objectifs concrets, les échanges francs et ouverts avec le supérieur sont tout particulièrement appréciés. C est dans cette optique que Focus peut jouer un rôle prépondérant dans la satisfaction du personnel. Si les objectifs de travail sont généralement mesurables (Que dois-je faire pour atteindre mon objectif?), les objectifs de compétences mettent à plus forte contribution les aptitudes individuelles et le comportement de la personne concernée (COMMENT vais-je atteindre mon objectif?). «La marge de manœuvre est plus grande s agissant des objectifs de compétences. Chacun doit pouvoir participer, agir et prendre des décisions de manière aussi autonome que possible, tout en admettant les limites du système», précise notre interlocuteur. La grande force de Focus est précisément de permettre la mise en place d une telle plate-forme. De plus amples informations sur le système d évaluation du personnel peuvent être consultées sur Intranet à la rubrique Unités / Personnel / Focus. (as) Andreas Guler Personnel Anne Débieux Anne-Pascale Roux Andreas Meyer Werner Fuhrer Focus au quotidien Les quatre témoignages ci-dessous mettent un terme à notre série en trois volets à propos du système d évaluation du personnel Focus (voir journal du personnel 11/2001 et 12/2001). Qu est-ce que Focus a changé dans votre environnement journalier? Quelle est aujourd hui votre attitude par rapport à Focus? Où voyez-vous l utilité de Focus à l avenir? Propos recueillis par Stéphane Clément, PP5 et Olivier Gross, P2 Quel est le conseil que vous donneriez afin de mieux préparer l entretien Focus? Anne Débieux responsable Développement du personnel, Courrier région Nord-Ouest Il serait abusif de dire que j y pense chaque jour. Toutefois les objectifs négociés, surtout les qualitatifs, m obligent à aborder de manière différente certaines situations. Je trouve en outre que c est un bon moyen de progresser. La même qu il y a deux ans, lors de son introduction. Je suis convaincue que Focus est un excellent outil de gestion et reste un moyen de motivation. Néanmoins certaines adaptations devraient être faites en tenant compte des différentes catégories de personnel. L analyse des expériences vécues pourrait permettre d améliorer cet outil. Avec l évolution que connaît notre entreprise, chacun doit pouvoir se positionner, comprendre l importance de son rôle au sein de cette organisation. Focus est un des moyens d y parvenir. De plus, l atteinte des objectifs que la Poste s est fixés passe par la réalisation des objectifs individuels du personnel. La réponse est dans la question, à savoir l importance de bien se préparer à l entretien. L occasion est offerte aux collaborateurs et collaboratrices de pouvoir s exprimer sur leur avenir professionnel, sur les satisfactions et insatisfactions rencontrées dans leur quotidien. C est une chance et il vaut la peine de la saisir. Anne-Pascale Roux formatrice produits à Postfinance Etant actuellement dans ma période d essai, l évaluation Focus servira de fondement pour la décision relative à mon engagement définitif. Ces entretiens m ont permis de mieux cibler les attentes de mon supérieur et j ai ainsi pu me fixer des buts pour évoluer. Avec Focus, je me sens à la fois plus indépendante et plus responsabilisée, car de la qualité de mon travail dépend l atteinte des objectifs fixés. Je trouve que Focus encourage la collaboration et le développement du personnel. Nous pouvons ainsi participer activement à la négociation et à l appréciation de nos propres objectifs. De plus, Focus exerce une influence sur notre rémunération ce qui nous incite à fournir des performances encore meilleures. Nous décidons ainsi de progresser en nous fixant des buts ou alors nous attendons passivement, mais acceptons les conséquences. Le Conseil fédéral fixe des objectifs à la Poste qui doit mettre en place sa stratégie. Grâce à Focus, chaque collaborateur se voit attribuer des objectifs qui ont une valeur du point de vue de l entreprise. En atteignant les objectifs fixés, chaque collaborateur contribue à la compétitivité et au succès de la Poste et trouve ainsi sa place. Focus doit permettre à la personne évaluée de prendre conscience des objectifs de la Poste et de ceux de son unité, et quelle peut être sa contribution personnelle. Pour la préparation à mon entretien Focus, je me suis essentiellement basée sur la fiche de préparation du collaborateur et j ai ainsi suivi «le déroulement d entretien recommandé en 10 étapes». Je me suis auto-évaluée selon les objectifs professionnels et les objectifs de compétence. Je trouve qu une bonne préparation et une participation active à l entretien peuvent influencer de manière positive la gestion et la coopération. Andreas Meyer agent distributeur, PV Par rapport à l ancien système, Focus accorde une plus grande place au travail et à la personne. Les objectifs négociés dans le cadre de Focus motivent à atteindre des objectifs et à améliorer son travail. Je peux discuter en toute transparence et à tout moment de mes performances, de mes propositions et de mes erreurs avec mon supérieur. A mon avis Focus favorise la confiance en soi. Les erreurs peuvent être plus facilement corrigées, on obtient un feed-back à propos de son travail. Mais prudence tout de même: Focus ne dit pas tout sur le travail accompli, mais seulement par rapport aux objectifs fixés. Alors qu en fait les tâches sont globalement importantes, et pas seulement en partie. Il est donc très important d avoir des échanges réguliers entre collaborateur et supérieur, comme c est le cas pour moi. Focus permet d améliorer son travail et motive à se perfectionner. Si on tire parti de cette chance, non seulement on peut enrichir ses connaissances, mais on améliore aussi la qualité de son travail. Comme Focus est ou devrait être un instrument de gestion salariale, il faut faire attention à ne pas prendre en compte que les objectifs, mais aussi la volonté et l engagement de chacun dans son travail. Focus n est pas un instrument à ne sortir du tiroir qu une fois par année. Il est important que les objectifs, les succès, les erreurs puissent être discutés régulièrement. De la sorte chacun sait toujours où il en est, ce qui est la meilleure préparation pour l entretien Focus. Il ne faut pas se contenter de critiquer les mauvaises prestations, mais aussi féliciter pour les succès. Des feed-backs réguliers permettent d améliorer son travail et ses relations avec le supérieur. Werner Fuhrer collaborateur de production, PP Avant, on se concentrait sur la critique des erreurs et sur les moyens d y remédier. Avec Focus, c est désormais l équipe qui est placée au centre. Chacun a ses objectifs qu il s efforce d atteindre. En cas de remarque ce n est plus chacun qui est concerné individuellement, mais l équipe dans son ensemble. Ce n est donc pas toujours facile d accepter une critique quand on pense personnellement avoir tout fait correctement. Pour moi, Focus est une excellente opportunité de renforcer sa position par rapport à son supérieur. S il y a des problèmes, je peux en discuter entre quatre yeux avec mon supérieur. Pour moi il est important de pouvoir discuter de façon ouverte avec son supérieur. Focus motive, pousse à l engagement. Ce qui est normal, vu que les excellentes prestations sont récompensées en conséquence. Je trouve par ailleurs important qu on puisse discuter ses désirs et ses attentes personnelles avec son supérieur, et les intégrer aux objectifs Focus. Il faudrait prendre régulièrement des notes à propos des performances, qui puissent servir de base pour l entretien Focus. Il faudrait aussi faire attention à ce que chacune et chacun soit félicité à l occasion, et pas seulement le groupe dans son ensemble. Etre critiqué ou félicité individuellement représente une motivation, on se sent considéré comme un individu. Et une personne motivée motive par contrecoup le reste du groupe.

13 Actuel La Poste n 2/ Les coulisses de la campagne de Colis sur le thème du hockey sur glace Ne faites pas attendre vos clients! «Ne faites pas attendre vos clients: Post- Pac Priority.» C est sous ce slogan que Colis a lancé fin 2001 sa nouvelle campagne publicitaire, destinée à promouvoir le produit «PostPac Priority» auprès de la clientèle commerciale. L une des affiches de cette campagne montre une voiture de formule 1 arrêtée au stand, où l on sait que chaque centième de seconde compte. Or, les mécaniciens jouent tranquillement au jass. Le message est clair: si vous n envoyez pas vos colis avec PostPac Priority, vous risquez de faire perdre un temps précieux à vos clients. L accueil favorable réservé à cette campagne a incité Colis à continuer sur sa lancée. Ainsi, par une froide matinée de janvier, trois joueurs du SC Rapperswil- Jona ont pris le chemin de la patinoire de leur club pour se prêter au jeu d une séance photo en compagnie de trois arbitres. Sur la photo, le trio arbitral tue le temps en jouant aux cartes pendant que tout ce petit monde attend vainement l arrivée du puck. Et si l agence Publicis a choisi le hockey sur glace comme sujet, ce n est pas par hasard: la Poste est le principal sponsor de la Ligue Suisse de hockey sur glace. Les joueurs ont d ailleurs déjà repris leur entraînement intensif pendant la séance photo, qui a duré plusieurs heures. C est dans une atmosphère moins glacée que se déroule la scène suivante. Dans un cabinet dentaire, le praticien et ses assistantes abattent leurs cartes pendant que le malheureux patient doit attendre la mâchoire grande ouverte. Si seulement l amalgame avait été envoyé avec PostPac Priority... Quoique, nous aurions alors une situation cocasse de moins à nous mettre sous la pupille!... (PP/trad. GS2) Photos: DR Séance de prise de vues à la patinoire de Rapperswil- Jona. Le sujet de la publicité ci-contre est en train de se mettre en place. Ne faites pas attendre vos clients: PostPac Priority. Avec PostPac Priority, vos colis arrivent dès le lendemain. Dans toute la Suisse et en toute fiabilité. Pour en savoir plus: téléphone , sous ou à l office de poste le plus proche. Nouvelles photos dans le cabinet d un dentiste. Si l amalgame avait été envoyé avec PostPac Priority, le patient dans tous les sens du terme! n aurait pas dû attendre si longtemps... La Poste et Nestlé Suisse lancent le Swiss Army Pack Des douceurs appréciées sous les drapeaux... Finis les casse-tête et les tracasseries! Pour envoyer un colis aux soldats, il y a désormais le Swiss Army Pack. Vin blanc, chocolats, chips, boissons énergétiques arrivent à destination sur simple commande. Il suffit pour cela de remplir le bulletin disponible dans tous les offices de poste. Pour le prix de 33 fr. 30 deux assortiments sont disponibles: «Energy» et «Dolce Vita». Cette nouvelle offre est le fruit d une collaboration entre La Poste Suisse, qui se charge de la distribution, et de Nestlé Suisse, qui propose une partie de ses produits. Expédier un colis à ceux qui sont sous les drapeaux ressemble souvent à un parcours du combattant. Il faut acheter les produits, les emballer puis, lorsque le paquet est prêt, se rendre à la poste pour l envoyer. Avec le Swiss Army Pack, tout est désormais plus simple. Pour faire plaisir aux proches ou connaissances, il suffit de se rendre à l office de poste le plus proche et de remplir un bulletin de commande. La Poste et Nestlé se chargent du reste pour un prix à peine supérieur au montant qu il faudrait débourser si l on effectuait soi-même l ensemble de l opération. Pour rendre la démarche encore plus facile, la Poste envisage, dans un deuxième temps, de placer cette nouvelle offre sur Internet, voire même de mettre en place un système de réservation par téléphone. Deux assortiments, appelés à évoluer au gré des attentes des soldats, sont à disposition pour 33,30 francs chacun. Pour ceux qui aiment les bonnes choses, le Swiss Army Pack «Dolce Vita» propose une bouteille de vin blanc de Lutry, deux paquets de Chips Zweifel, un sachet de Kit- Kat mini, un Choc & Go Lait/Noisette et un sachet de Chokito Mini. Pour ceux qui ont besoin de punch, le Swiss Army Pack «Energy» propose deux barres PowerBar, trois RedBull, deux paquets de Chips Zweifel, un paquet de KitKat Chunky MP4 et un paquet de Chokito MP3. Partenaires de longue date, Nestlé Suisse et La Poste Suisse scellent avec le Swiss Army Pack une collaboration supplémentaire. Pour organiser la distribution de ses produits, la multinationale de Vevey a recours en effet depuis de nombreuses années aux services de La Poste Suisse. Avec des solutions sur mesure, celle-ci garantit entre autres l approvi- sionnement sur tout le territoire, y compris le samedi, des produits Nespresso. D autres projets de collaboration sont en gestation, comme par exemple la vente de produits Nestlé dans les offices de poste. A titre d essai, quelques dizaines d offices proposent déjà une offre de chocolats. (sp) DR Le «Swiss Army Pack» de La Poste Suisse et son délicieux contenu signé Nestlé mettent des couleurs dans la vie en gris-vert!

14 16 La Poste n 2/2002 Echos Testé pour vous Les paquets «Calimero» Les paquets «Calimero»... souvent aussi légers qu une plume, plats comme un calendrier ou dépassant, même de justesse, les 325/250 du format B4, en rouleau, en triangle, en bois ou en métal, voilà en substance les mal-aimés du progrès, les nouveaux ennemis publics n 1 de l après 31 mai Rappelez-vous, à cette date, le baptême du système de codage automatique, ACS pour les intimes, révolutionne le traitement des colis postaux. Pour le meilleur et pour le pire, nous sommes alors bombardés de consignes clairement définies pour permettre à ce nouveau-né d effectuer ses premiers pas dans les meilleures conditions: suppression des ficelles, redéfinition de l adressage, standardisation de l emballage, annulation provisoire des colis prioritaires, bref, tout est fait pour éviter à ce petit génie de détection informatique l indigestion fatale. Même au pays de Pingu et de ses amis, les colis changent d apparence afin que le petit ACS puisse enfin marcher correctement tout seul et, signe évident de précocité, tout lire enfin presque... Mettons-nous d accord tout de suite: si vous désirez envoyer par la poste un pot d échappement et un jeu de pneus flambant neufs à votre belle-mère pour la construction de sa voiture en kit, ça va vous coûter bonbon mais c est tout à fait normal car c est très gros et très lourd. C est ce qu on appelle les «surdimensionnés» ou, plus communément, les «encombrants». Mais il existe une catégorie de paquets beaucoup plus méchants, les bêtes noires des bandes transporteuses, les parasites des autoroutes de la fiabilité, j ai nommé: les fameux paquets «Calimero». Cette engeance, en s infiltrant sous les glissières, empoisonne et enraye tout le système de tri et nécessite donc un traitement additionnel. Et c est là que le bât blesse. Selon le principe du pollueur payeur, si vous ne faites pas preuve d un peu de rigueur et de discipline lors de la confection de votre envoi, il vous en coûtera dix francs d amende et vous n aurez que vos yeux pour pleurer! Pour éviter cette taxe de la discorde, vous devrez alors vous munir de la patience du chat, de la ruse du renard et d une mémoire d éléphant, faire du carré avec du rond (on aura vraiment tout vu) pour vos envois de plans ou de posters, ou alors, faire de l épais avec du mince pour vos radiographies ou vos cartes fantaisie qui dépassent le format requis. Préparez-vous à une mission difficile car rien ne pourra vous aider dans cet effort du parfait petit expéditeur. Aucun emballage adéquat c est regrettable dans le hall de guichet de votre postier préféré... Peut-être, tout au plus, pourrez-vous dénicher ces raretés dans un magasin hautement qualifié ou imaginer, par système D, un bidouillage maison. Toutefois, dans cette idée de base qui place la mécanisation à la fois comme mode de pensée et comme gage de l arrivée dans les temps et dans l état de notre envoi, estimons-nous heureux de l indulgence de l unité Colis, qui dans un premier temps ne taxe les quelque 10 % de paquets non lisibles ou non acheminables mécaniquement que s'ils sont déposés par des clients commerciaux. Restent vivement déconseillés et de moins en moins tolérés pour vous et moi: l écriture fantaisie, les caractères gras, les italiques, les soulignements, les logos (pour l adressage), les couleurs arc-en-ciel, les pochettes «à bulles», les paquets regroupés par ficelle ou encore le mauvais placement de l adresse du destinataire ou de l expéditeur (pour l emballage proprement dit). En conclusion, une chose est certaine, en payant cette taxe, vous contribuerez personnellement à la dignité de l humain par rapport à la machine... Jolie consolation pour mieux avaler cette amère pilule et, si vous vous sentez plus une âme écologique, il y aura toujours l alternative du récipient multi-usages, le Dispobox, pour offrir un voyage de rêve à toutes vos délicates attentions! Valérie Lou Même Pingu s'est engagé à préparer ses colis dans les règles de l'art: alors que sur la première édition des timbres-poste, en mars 1999 (à gauche), le petit pingouin attache encore consciencieusement ses envois, les ficelles sont définitivement bannies sur le second tirage émis neuf mois plus tard (ci-dessous). On nous écrit Les informaticiens frais émoulus remercient Comme c était devenu quasi une tradition, 17 collaboratrices et collaborateurs issus de diverses unités de la Poste ont eu en 2001 la possibilité de suivre des cours de recyclage en informatique pour la dernière fois, momentanément du moins. Un apéritif organisé dans les locaux d In- formation Technology Services (IT) à Zollikofen a permis aux informaticiens frais émoulus d adresser leurs remerciements à la direction d IT et aux responsables de la formation pour la chance qui leur a été offerte. L occasion aussi d un bref bilan: tous ont gardé un bon souvenir des sélections, des cours fort intéressants, et de l intégration à différentes équipes. La volée 2001 remercie encore les responsables et se réjouit des nouvelles tâches qui pourront lui être confiées. (as) Patrick Graf, IT 1 Musée des autobus Friesch Rijdend à Drachten (NL) Dix ans de passion pour les anciens cars postaux suisses Excursion des retraités sur le lac de Zurich La critique était injustifiée La critique négative d un ancien collègue à propos de l excursion des retraités, parue dans le n 11/2001 du journal La Poste, est selon moi injustifiée. Le personnel actif nous avait préparé une superbe excursion sur le lac de Zurich. Sur le bateau, nous avons été cordialement accueillis par un représentant de la Poste. Le repas servi à bord était tout aussi parfait. Aussi longtemps que ma santé me le permettra, je me réjouis de pouvoir participer chaque année à de telles rencontres et d y retrouver de nombreuses connaissances. J en profite pour remercier le personnel de la Poste et de la société de navigation qui ont organisé l excursion. (as) Kurt Scholler, 8000 Zurich Découverte fortuite A l occasion d une randonnée l automne dernier, j ai découvert par hasard cette boîte aux lettres pour le moins originale. Elle se trouve dans une zone rurale non loin de Wiedlisbach. Therese Brogli, 8113 Boppelsen Ces dernières années, nous avons plusieurs fois mentionné dans nos colonnes Eildert Duijff, ce collectionneur néerlandais et connaisseur passionné des cars postaux suisses, ainsi que son musée à Drachten. Le musée, qui s enorgueillit de plusieurs cars postaux suisses anciens, vient de fêter ses dix ans. Eildert Duijff a mis en vente à l occasion de cet anniversaire un car postal «longnez» miniature en argent, long de 6 cm environ. Cette pièce de collection exclusive peut être obtenue au prix de CHF 400. (hors frais de port) auprès du secrétariat du musée, à l adresse ci-après: (hf/as) Friesch Rijdend Autobus Museum Sekretariat Learmûne 14, NL-9102 EE Dokkum Pourquoi les retraités ont-ils été à nouveau oubliés? J ai lu avec intérêt dans le numéro de décembre les comptes rendus de deux grandes manifestations culturelles de la Poste qui ont eu lieu dans la région de Zurich. Il s agit d une part du concert de l orchestre PostStrings organisé en novembre par PV à la Wasserkirche de Zurich, et d autre part de l exposition annuelle du groupe artistique Poste/Swisscom, organisée cette année à Horgen, qui selon l article a accueilli de nombreux visiteurs. En tant que responsable de l association des buralistes thurgoviens retraités et amateur de culture, je n ai entendu parler de ces événements qu après qu ils aient eu lieu. Les retraités n auraient-ils reçu aucune invitation de la part des organisateurs, ou m auraient-elles échappé? Les retraités ont-ils encore une fois été oubliés? (as) Otto Horber, resp. de l association des buralistes thurgoviens retraités, 8570 Weinfelden

15 News La Poste n 2/ Chèques Reka à prix réduit pour le personnel de la Poste A qui sont réservés les chèques Reka à prix avantageux? Nous avons présenté dans l édition de décembre 2001 de notre journal les nouvelles dispositions relatives aux avantages sociaux offerts au personnel de la Poste; en fait partie notamment l obtention de chèques Reka à prix de faveur. Un certain nombre de questions nous ayant été adressées à ce sujet, nous revenons ci-après sur quelques-uns des principaux éléments relatifs aux chèques Reka, dans un souci de précision et de clarification. Où utiliser les chèques Reka? Les chèques Reka ont une validité illimitée et permettent de payer une large gamme de prestations. Ils sont par exemple acceptés dans les écoles de sport, les hôtels et les appartements de vacances Reka. Les chèques peuvent également être employés pour payer des billets de concerts auprès des points de vente TicketCorner (dans les gares uniquement). Ils sont de même acceptés pour le paiement d abonnements demi-tarif et autres titres de transport, ainsi que dans les stations d essence Avia et BP. Désormais, on peut aussi les employer pour payer l entrée à différentes manifestations sportives, et plus de 260 musées de toute la Suisse acceptent les chèques Reka en paiement. La liste complète des établissements acceptant les chèques Reka peut être consultée sur Internet à l adresse Pour tous renseignements concernant l utilisation des chèques Reka, s adresser à: Hotline Reka: Qui peut obtenir des chèques Reka à conditions préférentielles? Les ayants droit sont en principe tous les membres du personnel de la Poste soumis à la CCT Poste en date du 1 er avril 2002 dont les rapports de service ne sont pas résiliés. N y ont donc pas droit les collaboratrices et collaborateurs dont les rapports de service ont été résiliés avant le 1 er avril ou qui ont été engagés après cette date, ceux et celles qui sont soumis à la CCT Auxiliaires, les apprentis et stagiaires, les retraités et les bénéficiaires d une rente de viduité de la Caisse de pensions Poste. Combien de chèques Reka pourront-ils être obtenus en 2002, et à quelles conditions? Les ayants droit pourront obtenir cette année deux fois 500 fr. en chèques Reka avec 20% de rabais. Les frais d envoi de 7 fr. par commande sont à la charge du bénéficiaire. Une série de 500 fr. comprend 40 chèques de 10 fr. et 2 de 50 fr. A partir de quand les chèques Reka seront-ils disponibles et où peut-on les commander? Début avril, la Poste va établir la liste de tous les ayants droit au 1 er avril 2002 puis transmettre les adresses correspondantes à la Caisse suisse de voyages Reka. Les bénéficiaires recevront vers mi-avril une lettre de Reka, accompagnée de deux bulletins de versement à 407 fr. chacun. Pour profiter de cette offre, il suffira d employer ces bulletins de versement pour verser la somme correspondante à la Reka. Seules des séries complètes de chèques pour un total de 500 fr. peuvent être obtenues. Les chèques sont envoyés par lettre recommandée à l adresse privée. On peut s adresser directement à la Reka pour toute information complémentaire. Des chèques Reka supplémentaires peuvent bien entendu toujours être obtenus aux conditions habituelles auprès d autres distributeurs, comme les syndicats, les magasins Coop, etc. (as) Jakob Fankhauser, P 3 Concours Postfinance Les gagnants du concours yellowtrade ont reçu leur prix L automne dernier, plus de clients privés utilisateurs de yellownet ont reçu un publipostage de Postfinance à l occasion du lancement de la campagne yellowtrade. Ils pouvaient y découvrir les avantages du négoce de titres sur le site Internet de Postfinance et avaient en outre la possibilité de participer à un concours permettant de gagner trois prix attrayants. Plusieurs milliers de clients de Postfinance s intéressant à yellowtrade ont participé au concours en retournant la carte-réponse. Toutes les cartes reçues ont dernièrement fait l objet d un tirage au sort pour désigner les trois gagnants. Le premier prix, une somme en liquide à investir en ligne, revient à Traugott Haas, Jürgen Müller remporte le deuxième prix consistant en un bon de voyage, et le troisième prix, un ordinateur portable, est attribué à Dino Genini. La remise des prix a eu lieu au siège de Postfinance à Berne. Annick Probst, responsable produit yellowtrade, ainsi que Erika Wormstetter et Eveline Enz (à g.) et Raquel Goiriz (PF 406) sont les gagnantes de février DR Concours QMS de Postfinance Patrizia Mazzuchelli, communication marketing PF, ont félicité les trois gagnants. La petite manifestation a été agrémentée d un numéro humoristique du magicien Carismo, qui avait pour l occasion axé tous ses tours sur l argent, sans oublier l apéritif dans une ambiance conviviale. Postfinance félicite les heureux gagnants et souhaite encore bien du plaisir à tous les boursicoteurs en ligne! (as) Annick Probst, PF 13 Une mesure simple qui permet d épargner 430 heures de travail DR Dans ses dispositions d application, la loi sur le blanchiment d argent prévoit notamment que les intermédiaires financiers, comme par exemple Postfinance, archivent une copie d une pièce d identité de chacun de leurs titulaires de comptes. Jusqu à présent, les documents envoyés aux Operations Centers (OC) étaient munis d une page de garde puis scannés. Pour que, une fois ces documents enregistrés, on puisse connaître le nom du collaaborateur ou de la collaboratrice responsable, leur nom était jusqu à présent inscrit au moyen d un tampon sur la page de garde. Cette opération nécessitait de chaque personne concernée environ une heure de travail pour 1000 documents. Raquel Goiriz et Eveline Enz proposent que le nom des collaboratrices et collaborateurs soit préimprimé sur les pages de garde vierges. Comme l opération de timbrage est ainsi supprimée, le personnel des Operations Centers de Postfinance économise 430 heures de travail par année. Grâce à leur bonne idée, Raquel Goiriz et Eveline Enz pourront utiliser la VW New Beetle un mois durant. Félicitations! (as) Karin Furler, PFPR Les heureux gagnants du concours yellowtrade: de gauche à droite Traugott Haas (1 er prix), Jürgen Müller (2 e prix) et Dino Genini (3 e prix). Avez-vous votre scanner à bulletins de versement? Grâce au MoneyPen, payer par yellownet est encore plus facile Les paiements par voie électronique ont la cote: aujourd hui, un compte postal sur sept est géré à l écran. Mais tout n est pas automatique: pour chaque bulletin de versement, il faut encore saisir manuellement le numéro de référence à 16 ou 27 chiffres. Cette opération fastidieuse a vécu: Postfinance propose, en collaboration avec PAYMAKER, le pratique scanner MoneyPen TM pour les versements via yellownet. Avec un scanner à bulletins de versement, les paiements au moyen de yellownet sont plus faciles que jamais. L appareil permet de lire automatiquement les numéros de référence à 16 ou 27 chiffres des bulletins de versement bleus ou orange; seules les indications variables, comme le montant ou l échéance de paiement, doivent encore être saisies manuellement. On évite ainsi la tâche fastidieuse de la saisie de longs numéros de référence, et toute erreur est d emblée exclue. Il est par ailleurs également possible d utiliser l option «saisie rapide», dans yellownet à la rubrique «Paiements scanner». Avec ce mode de saisie, la lecture de la ligne de code au bas du bulletin de versement suffit pour que le paiement soit effectué. Aucune indication supplémentaire n est nécessaire pour la saisie rapide. Tous les éléments indispensables, y compris le montant à payer, sont automatiquement lus par le scanner MoneyPen TM dans la ligne de codage du bulletin de versement. Commande: Le MoneyPen TM peut être commandé auprès de PAYMAKER AG, par téléphone au ou sur Internet à l adresse De plus amples informations sur MoneyPen TM sont accessibles sur le site Les plus chanceux gagneront peut-être l un des trois Money- Pens TM qui seront tirés au sort. Pour y participer, il suffit de nous retourner le coupon-réponse ci-contre dûment rempli. L utilisation du MoneyPen TM nécessite la configuration suivante: Windows 98 / 2000 / ME / XP ou Mac OS9, 10 Mo d espace libre sur le disque dur, un lecteur CD-ROM et une prise USB libre. Le scanner ne fonctionne pas sous Windows NT. Postfinance propose aux lectrices et lecteurs de notre journal titulaires d un Compte Jaune et d un accès yellownet private d acquérir le scanner électronique MoneyPen TM au prix exclusif de CHF 158. seulement, TVA incluse (+ frais d envoi CHF 8. ). Prix normal: CHF (as) Karin Furler, PFPR Bulletin de participation Je désire participer au tirage au sort de l un des trois MoneyPens TM. Nom: Adresse: NPA/localité: Tél. bureau: Prénom: Tél. privé: Retourner le présent bulletin de participation à: Postfinance, EDV-Kooperation, PF24, Engehaldenstrasse 35, 3030 Berne. Les gagnants seront avertis par écrit. Dernier délai d envoi: 20 mars 2002.

16 Formation et perfectionnement La Poste n 2/ Programme de stages de La Poste Suisse Devenez ce que vous êtes! La Poste Suisse offre d intéressantes possibilités d engagement aux diplômés d une université ou d une haute école spécialisée. A la fin de leurs études, ils et elles peuvent ainsi acquérir une précieuse expérience professionnelle dans le cadre d un stage de plusieurs mois. L engagement direct suite à une candidature spontanée ou à la réponse à une mise au concours est également possible. La Poste propose en outre, depuis 1999, un programme d introduction destiné aux jeunes universitaires de préférence spécialisés en économie d entreprise ou en économie politique. Le programme de stages, ou «trainees» en anglais, a été élaboré globalement pour l ensemble du groupe, de sorte à assurer la relève en collaboratrices et collaborateurs qualifiés. Cette possibilité d entrée dans la carrière postale positionne l entreprise comme un employeur moderne sur le marché universitaire et contribue à l optimisation de l image de La Poste Suisse. La fidélisation des stagiaires s est jusqu à présent déroulée avec succès. La Poste a ainsi pu offrir aux quatre stagiaires de 1999 et aux quatre de 2000 d intéressants emplois, ce qui leur a permis de rester dans l entreprise. Actuellement, sept jeunes universitaires suivent le programme d introduction. Le programme d introduction, qui s étend sur douze mois, comprend trois périodes de trois à six mois. Les stagiaires sont engagés dans différentes unités et fonctions, sur la base d un programme élaboré individuellement. Grâce à l excellente collaboration entre Développement du personnel et des cadres et les unités d exploitation, les stagiaires peuvent être intégrés à d intéressants projets. Comme la possibilité leur est donnée de cumuler les expériences dans les domaines les plus divers, les participants au programme acquièrent rapidement une Marcel Reinhard connaissance approfondie des multiples facettes de la Poste. Les stagiaires ont en outre accès à une large offre de cours qu ils peuvent combiner en fonction de leur plan de développement individuel. On y trouve notamment divers cours de langues et d informatique, ainsi que des modules plus théoriques ayant trait par exemple aux méthodes de travail ou à la gestion du temps. Stage à la poste britannique. Pour les stagiaires, l apprentissage du contexte économique passe notamment par un stage de plusieurs jours auprès de la poste britannique, Consignia, prévu pour le printemps Durant leur séjour en Grande-Bretagne, les stagiaires suisses auront l occasion de découvrir plusieurs secteurs de la poste britannique et d étudier différents thèmes, comme la stratégie du personnel, le développement d entreprise ou encore la logistique. De retour en Suisse, ils et elles pourront alors mettre en pratique dans leurs activités quotidiennes les expériences réalisées au cours de ce bref mais enrichissant séjour. Deux des stagiaires actuels se présentent Bettina Sollberger a commencé son stage en novembre Elle s est informée via Internet à propos du programme d introduction de La Poste Suisse. Elle trouve particulièrement intéressant la possibilité qui lui a été offerte de se concocter un plan de rotation personnalisé. Elle accomplit la première partie de son stage au sein de l unité Personnel, Formation professionnelle. Elle est responsable d un projet de réorganisation du stage junior. Les activités liées à ce projet lui permettent d entrer en contact avec des personnes provenant de toutes les unités et de toutes les régions, ce qui lui assure une précieuse vue d ensemble des différents secteurs de l entreprise. Beat Lüthi a commencé son stage en septembre 2001, suite à un contact établi à l occasion d une bourse aux emplois à l université. Ce qui lui plaît tout particulièrement dans le programme d introduction, c est de pouvoir découvrir un maximum de secteurs d activité en une année. Pour lui, la Poste est un employeur attrayant au vu de son importance dans le contexte économique et de sa rapide mutation pour s adapter à l évolution du marché. Beat Lüthi a passé la première partie de son stage à Postfinance, Marketing Services. Font partie de ses tâches principales le soutien et la collaboration à divers projets d études de marché. Un domaine qui lui plaît tout particulièrement, grâce à la grande diversité des tâches et aux intéressantes possibilités de carrière qui s offrent à lui. En conclusion, le programme d introduction de La Poste Suisse a rapidement fait ses preuves, répondant parfaitement aussi bien aux attentes des jeunes stagiaires qu à celles des différentes unités qui les emploient. (as) Bettina Sollberger, Développement du personnel et des cadres, P Sept jeunes universitaires participent actuellement au programme d introduction de La Poste Suisse. Devant, de gauche à droite: Claudia Wilhelm, Claudia Becker, Franziska Eigenmann. Derrière, de gauche à droite: Bettina Sollberger, Dominik Romano, Michael Harnisch, Beat Lüthi. La deuxième volée d économistes d entreprise HES a pris son envol Récolter les fruits d une formation exigeante A la fin de l année 2001, les 56 étudiants et étudiantes de la deuxième volée de la filière «Poste» ont obtenu leur diplôme d économistes d entreprise auprès des hautes écoles spécialisées de Berne, Lausanne et Zurich. Leurs excellents résultats ont été fêtés le 14 janvier dernier dans le cadre d une fête réunissant à l Eglise française de Berne, puis à l Hôtel Bern, les diplômés, la direction des trois écoles, un représentant de l OFFT et plusieurs responsables de La Poste Suisse. Rolf Hasler, responsable Personnel et membre de la Direction du groupe Poste, a relevé dans son allocution de bienvenue l importance capitale d un perfectionnement individuel solide. Dans le cadre de son offensive de qualification, la Poste apporte son soutien aussi bien à des formations généralistes comme les économistes HES qu à des filières spécialisées, pour devenir par exemple logisticien, informaticien, organisateur, planificateur marketing, etc. Esther Suppiger et Claude Bandelier ont fait part des expériences réalisées durant leur formation. D importantes sommes sont allouées chaque année à ce secteur, a souligné Peter Hasler. «Apprendre, c est comme ramer à contre-courant: aussitôt qu on arrête, on recule.» Une maxime par laquelle le directeur Personnel entend encourager les jeunes diplômés à ne pas se reposer sur leurs lauriers. Nouveau titre. La formation d économiste d entreprise HES se base depuis le 1 er avril 2001 sur un nouveau règlement. Ce cursus reconnu au niveau fédéral s intitule désormais officiellement «Haute école en économie». Les nouveaux diplômés sont dès lors autorisés à porter le titre «Economiste d entreprise HES». Cette seconde fête de diplôme, agrémentée des prestations musicales de l orchestre PostStrings, mettait un terme au projet ESGC/ESEC de la Poste. Les diplômés des deux volées de trois classes (Berne, Zurich et Lausanne) ont suivi leur formation entre 1997 et Ce sont ainsi 116 collaboratrices et collaborateurs de la Poste qui ont pu récolter les fruits de cette formation astreignante de trois ans, couronnée par un diplôme bien mérité. Toutes nos félicitations! Excellents résultats. Les étudiants de la seconde volée ont été sélectionnés parmi des centaines de candidats. Tous et toutes se sont engagés sans compter pour répondre à la confiance placée en eux, ce qui leur a permet d obtenir de remarquables résultats. (as) Texte et photo: Marcel Reinhard, P2 Les nouveaux et nouvelles économistes d entreprise HES de la volée HKG/HFW Zürich: Abdulahi Daut, PV; Bandelier Claude, SPI; Beisbardt Kurt, PV; Fässler Matthias, PV; Fischer Reto, PV; Frei Manuel, PV; Habermacher Felix, BP; Häseli Claudia, PV; Horat Bruno, PV; Klaus Roger, PP; Meile Hansjörg, PV; Mossbrugger Simon, PP; Neukom Christian, PV; Rageth Sonja, PV; Schmid Raphael, PV; Steiner Esther, PV; Stoll Sonja, PP; Suppiger Esther, BP; Widmer Marco, PV; Wildhaber René, PV; Zilig Patrik, PV. HKG/HFW Bern: Baumann Andreas, PV; Bösiger Philippe, P; Bucher René, BP; Gruber Alfred, BP; Grunder Jürg, PP; Häuselmann Bernhard, PP; Heiniger Stefan, BP; Hofer Niklaus, PP; Jörg Christoph, PF; Kälberer Christoph, PV; Klopfenstein Fritz, BP; Liechti Hans-Jörg, PV; Lüthi Martin, PV; Mathieu Markus, PP; Neukomm Christian, T; Pircher David, BP; Ribi Jeannette, PV; Schulthess Oliver, YW; Stadelmann Thomas, BP; Tanner Marcel, PF; Van Biervliet Nicole, GS. ESGC/ESEC Lausanne: Berney Sylvain, BP; Bochud Gonzague, PV; Bourqui Raphael, PV; Chariatte Yvan, PV; Gillard Marylin, PV; Huguenin Claude, PV; Kolly Jérôme, PF; Marendaz Denis, BP; Mayor Christophe, PV; Marguerat Stéphane, PV; Noverraz Christophe, T; Pichonnaz Olivier, PP; Toffel Jean-Jacques, PF; Wuthier Steve, PV. Les meilleurs résultats individuelsde chaque classe: HKG/HFW Zürich: Reto Fischer, PV, et René Wildhaber, PV HKG/HFW Bern: Andreas Baumann, PV, et René Bucher, BP ESGC/ESEC Lausanne: Claude Huguenin, PV, et Stéphane Marguerat, PV.

17 20 La Poste n 2/2002 Sponsoring 2002 entrées seront tirées au sort Depuis le temps qu on en parle, l Expo.02 approche enfin. Aux dires des organisateurs, la vente anticipée des tickets d entrée est un plein succès. Les membres du personnel de la Poste peuvent dès à présent obtenir pour eux-mêmes et leurs proches des billets d entrée à prix réduit, et participer automatiquement à un tirage au sort permettant de gagner une carte d entrée valable 3 jours pour la visite de l exposition nationale passeports 3 jours seront tirés au sort parmi toutes les personnes ayant commandé d ici au 15 avril un passeport 1 ou 3 jours à prix réduit ainsi qu un passeport saison. Les prix suivants sont valables jusqu au 14 mai pour les membres du personnel de la Poste et leurs proches: Passeport 1 jour CHF 40. au lieu de 48. Passeport 3 jours CHF 85. au lieu de 99. Passeport saison CHF 167. au lieu de 198. Talon Nom: Unité: NPA/localité: Tél. bureau: Frais d expédition: CHF 5. en sus par envoi. Informations générales Entrée gratuite pour les enfants de moins de 6 ans accompagnés d un adulte. La carte Junior des CFF est recommandée pour les enfants de moins de 16 ans. Les titulaires de cette carte ont accès gratuit aux arteplages s ils sont accompagnés d au moins un de leurs parents. Ils peuvent de même se rendre en train, bus ou bateau à l exposition nationale aussi souvent qu ils le désirent accompagnés d un de leurs parents au minimum. La carte Junior peut être obtenue au prix de CHF 20. auprès de chaque guichet CFF. Attention! Prix officiel des billets dès le 15 mai 2002: Passeport 3 jours CHF 120. Passeport saison CHF 240. Commande: (nombre) passeport(s) 1 jour passeport(s) 3 jours passeport(s) saison Prénom: Adresse: Tél. privé: Remplir le présent coupon et l envoyer à: La Poste Suisse, Communication d entreprise, Expo.02, case postale, 3030 Berne Commander et gagner! Agenda du sponsoring en 2002 avec manifestations Postfinance* Sport Hockey sur glace, play-offs dès le 28 février Equipe nationale de hockey Préparation olympique aux Etats-Unis, puis Jeux olympiques, Salt Lake City: du 9 au 24 février Préparation aux championnats du monde TCH SUI en Rép. tchèque 4 avril TCH SUI en Rép. tchèque 5 avril SUI FIN à Genève 12 avril SUI FIN à Kloten 13 avril SUI SVK à Bienne 19 avril SUI SVK à Kreuzlingen 20 avril CM en Suède 23 avril 11 mai Course féminine suisse Berne 9 juin Tour de Suisse cycliste Suisse juin Beach-Volley World Tour Gstaad juin Expo.02 Exposition Onoma, arteplage d Yverdon-les-Bains 15 mai 20 octobre (billets: voir ci-contre) Culture Salon du livre et de la presse Genève 1 5 mai Festival des jeunes musiciens La Chaux-de-Fonds 3 5 mai Festival Open-Air* St-Gall juin Festival du Gurten* Berne juillet Open Air* Gampel août Opera* Bellinzone 24, 26, 27, 28 et 30 juillet Orange Cinema* Berne 19 juillet 18 août Zurich 19 juillet 18 août Bâle 25 juillet 17 août Lausanne 9 juillet 25 août Genève 4 juillet 24 août Ciné-Lac Genève été Festival du film Locarno 1 9 août Yellow Movie Nights* Bienne/Nidau 12 juillet 11 août Soleure 26 juillet 8 août Neuchâtel 5 24 juillet Yellow Classic Nights* Genève 5 décembre, 20 h 30 avec Neil Schickoff Lucerne 8 décembre, 19 h 30 Zurich 13 décembre, 19 h 30 Berne 17 décembre, 19 h 30 Bâle 20 décembre, 19 h 30 * La diversité de ses engagements de sponsoring permet à Postfinance de s adresser à une large partie de la population. Il sera possible dès le 2 avril 2002 de réserver les billets auprès du service HelloYellow au n en bénéficiant de l exonération des frais de vente anticipée et d envoi. Les manifestations ci-dessus seront annoncées dans les colonnes du présent journal en temps opportun. Des billets gratuits seront régulièrement tirés au sort pour les membres du personnel de la Poste. Des informations détaillées seront disponibles un certain temps avant les manifestations sur et Ateliers de course à pied: pas seulement pour les participantes à la Course féminine suisse Les collaboratrices de la Poste gardent la forme! Après le succès de l année dernière, la Poste organise pour la deuxième fois, en collaboration avec «Ryffel Running», des ateliers de course à pied pour ses collaboratrices (même les dames à la retraite sont cordialement invitées). Cette année, quatre ateliers seront organisés, deux consacrés à la marche (Walking) et deux autres à la course (Jogging). Il est possible de participer à cet atelier soit comme préparation à la 16 e Course féminine suisse qui se déroulera à Berne le 9 juin dont la Poste est principal sponsor, soit pour se remettre en forme ou améliorer son bien-être physique. La Poste finance l atelier de course à pied comme mesure d accompagnement à son rôle de sponsor de la Course féminine suisse. Car le sport mobilise les forces, encourage l esprit d équipe et libère le stress. Lieu du cours Au centre de formation de la Croix-Rouge Suisse situé à Nottwil, au bord du lac de Sempach. Programme L accent étant mis cette année soit sur la marche soit sur la course, les cours pourront être mieux modulés en fonction des besoins individuels. Les participantes seront réparties cette année par catégories (débutantes, avancées). Tous les ateliers comprendront en outre des séances d aqua-fit (marche dans l eau), des exercices de stretching et de musculation, de la technique de course et d intéressantes conférences. Encadrement Les ateliers seront placés sous l experte direction du Ryffel Running Team. Plusieurs orateurs et oratrices de renom ainsi que quelques grands noms de la course à pied vous feront profiter de leurs expériences et répondront volontiers à vos questions. Calendrier des cours Cours 1 Jogging samedi 23 mars et dimanche 24 mars Cours 2 Walking samedi 6 avril et dimanche 7 avril Cours 3 Jogging samedi 13 avril et dimanche 14 avril Cours 4 Walking samedi 27 avril et dimanche 28 avril Frais de cours Prix spécial pour les collaboratrices de la Poste: Fr en chambre individuelle (nombre de chambres individuelles limité), Fr en chambre double. Compris dans le prix: participation aux cours avec encadrement professionnel, nuitée à l hôtel du Centre de formation de la Croix-Rouge Suisse au bord du lac de Sempach, buffet de midi et repas du soir à quatre services (aussi avec menus végétariens), copieux buffet au déjeuner, entrée aux cours, eau minérale, fruits, diplôme personnel, cadeau-souvenir. Voyage individuel en train ou en voiture privée aux frais des participantes (places de parc gratuites à disposition). Inscription Veuillez vous inscrire le plus tôt possible au moyen du bulletin d inscription ci-contre. Nombre limité de participantes par cours, max. 50 personnes réparties par groupes d entraînement. Les inscriptions sont enregistrées dans l ordre d arrivée. Des frais s élevant à 50% du montant de l annulation seront facturés en cas d annulation moins de 15 jours avant le début des cours. Aucun remboursement ne sera consenti en cas de renoncement moins de 3 jours avant le début des cours. Nous vous remercions de votre compréhension. Vous recevrez directement votre confirmation d inscription de Ryffel Running, y compris tous les renseignements utiles (horaire, programme, etc.). Nous vous souhaitons beaucoup de plaisir! Attention: Inscriptions gratuites à la 16 e édition de la Course féminine suisse Comme l an dernier, l édition de mars du journal du personnel vous offrira la possibilité de vous inscrire gratuitement à la 16 e Course féminine suisse à Berne. Une catégorie réservée spécialement aux postières sera à nouveau instituée. Ne manquez donc pas le n 3/2002 de notre journal! Andrea Vogler, UK2 Mon inscription: Cours 1, Jogging, 23 et 24 mars Débutante Avancée Dernier délai: Cours 2, Walking, 6 et 7 avril Débutante Avancée Dernier délai: Cours 3, Jogging, 13 et 14 avril Débutante Avancée Dernier délai: Cours 4, Walking, 27 et 28 avril Débutante Avancée Dernier délai: Nom: Adresse: Année de naissance: Tél. bureau: Prénom: NPA/localité: N personnel: Tél. privé: Chambre simple Chambre double avec:... Retourner le présent bulletin à: La Poste Suisse, Andrea Vogler, Communication d entreprise (UK 2), Viktoriastrasse 21, 3030 Berne. Renseignements: tél ou

18 Philatélie La Poste n 2/ Emissions du 12 mars 2002: nouveaux timbres-poste et entiers philatéliques pour tous les goûts Les CFF, la Rega et le Palais fédéral prennent un air de fête Une brochette d institutions suisses largement connues fêtent cette année leur jubilé. La Garde Aérienne Suisse de Sauvetage, ou Rega, compte un demi-siècle d existence, tandis que les Chemins de fer fédéraux et le Palais fédéral de Berne affichent tous deux cent ans. Autant de sujets pour de nouveaux timbres-poste, à côté du quadricentenaire de l Escalade à Genève et de la manifestation controversée et néanmoins attendue qui se déroulera de mai à octobre autour des lacs jurassiens il s agit bien entendu d Expo.02. Tour d horizon des nouveautés. 50 ans de la Rega: une institution privée au service du public La Garde Aérienne Suisse de Sauvetage, désormais connue sous le nom de Rega, est une fondation d utilité publique, à but non lucratif. Fonctionnant selon les mêmes principes que ceux de la Croix- Rouge, dont elle fait partie, elle a pour but d apporter par les airs une aide rapide et efficace aux personnes en détresse. Hormis en Valais, le sauvetage aérien en Suisse repose presque exclusivement sur la disponibilité et les infrastructures de la Rega. La Rega est une fondation privée qui remplit une mission publique sans percevoir de subventions de l Etat. Cette assistance est rendue possible grâce au soutien financier de plus de 1,6 million de donateurs, dont les contributions annuelles couvrent environ deux tiers des besoins financiers de l institution. Les 13 bases d engagement de la Rega sont réparties sur tout le territoire suisse, de telle façon que n importe quel endroit du pays puisse être atteint en 15 minutes de vol au plus. La centrale, dont le numéro d appel est le 1414, assure une permanence téléphonique 24 heures sur 24, 365 jours par an. La Rega effectue plus de interventions par an et mobilise également des organisations partenaires si nécessaire. Le nouveau timbre à 1 fr. 80 montre deux aéronefs de la flotte Rega: l hélicoptère Agusta A-109-K2 et l avion-ambulance Hawker 800B. Cette vignette est le premier timbre-poste spécial de La Poste Suisse muni d un hologramme. Le sujet est dû au graphiste Raphaël Schenker, de Zurich. (lp/as) Tous les timbres présentés sur cette page seront émis le 12 mars prochain. Le même jour paraîtront également les timbres-poste spéciaux consacrés à l Expo.02, que nous vous présenterons dans le prochain numéro, ainsi que celui consacré aux cent ans du Palais fédéral (voir page 4). Tous les détails concernant ces différentes émissions peuvent être consultés dans le magazine La Loupe n 1/2002. La rédaction Quatre trains dernier cri pour fêter les cent ans des CFF Pour commémorer les cent ans des CFF, La Poste Suisse émet une nouvelle série de quatre timbres-poste spéciaux, représentant chacun l une des nouvelles compositions sur fond de voies stylisées de couleur différente. Les sujets choisis illustrent les principaux domaines d activité des CFF: trafic longue distance, trafic régional et transport de marchandises. Deux timbres illustrent l application de l offre envisagée dans le projet Rail 2000 et sont consacrés au trafic longue distance: l un représente le train pendulaire ICN Expo.02 (70 c.), l autre l InterCity à deux étages (90 c.). Depuis le 10 juin dernier, ces deux trains effectuent la liaison Zurich-Lausanne en un temps identique. Si le train à deux étages permet de répondre à la forte demande entre Zurich et Berne, son homologue pendulaire parvient à gagner sur le parcours le quart d heure nécessaire pour assurer les correspondances à Zurich et à Lausanne. Le timbre à 1 fr. 20, représen- tant les nouveaux véhicules légers de la compagnie Seetalbahn, sera émis de façon quasi simultanée à leur mise en service. La locomotive universelle rouge de Rail 2000, la fameuse Re 460 ornée du grand logo des CFF, fait ici honneur au transport des marchandises. Elle assure notamment le transit via le tunnel ferroviaire du Gothard, où jusqu à trois machines peuvent être attelées à une composition: deux à l avant et la troisième, radiocommandée, à l arrière. Les quatre vignettes sont dues au graphiste Beat Kehrli, de Hasliberg, lauréat de la Journée du timbre Les nouveaux timbres seront en vente dès le 12 mars auprès de tous les offices de poste ainsi qu auprès des bureaux philatéliques. Ils peuvent également être commandés à l adresse (lp/as) Que s est-il passé en 1602 dans la cité de Calvin? Au début du XVII e siècle, Genève était une cité protestante fière de ses libertés, mais souvent menacée par ses voisins qui auraient aimé la réduire à leur merci. Dans la nuit du 11 au 12 décembre 1602, le duc Charles-Emmanuel de Savoie voulut prendre d assaut la ville. Ses mercenaires posèrent des échelles contre les murs de la cité pour tenter de les escalader afin de surprendre les Genevois endormis. Mais la garde veillait, et eut tôt fait d alerter la population, qui fit montre d un extraordinaire héroïsme pour défendre sa liberté. Il ne fallut que huit heures pour faire fuir l ennemi. Chaque année, Genève commémore encore l Escalade, cet événement majeur de son histoire, notamment par un grand cortège en costumes historiques. Le timbre à 70 centimes montre une échelle posée contre un mur d enceinte. Il a été créé par le graphiste genevois Jacques Wandfluh. (lp/as) Concours: désignez votre projet de timbre préféré! Le public a jusqu au 28 février pour choisir parmi huit projets le sujet du futur timbre-poste spécial qui sera émis à l occasion de la Journée du timbre 2002, ainsi que de l exposition qui aura lieu à cette occasion à Lyss (BE) en décembre prochain. Les œuvres en compétition ont été réalisées par huit créateurs des domaines de la photographie, du graphisme, de l illustration et des beaux-arts. Le thème imposé était «Correction des eaux du Jura zones alluviales», et donc implicitement la région des Trois-Lacs où se déroulera l Expo.02. C est donc au public qu il revient de choisir quel sujet sera émis sous forme de timbreposte à 70 c. le 19 novembre prochain. Les membres du personnel de la Poste sont également autorisés à participer, à l exception des collaboratrices et collaborateurs de l unité Timbres-poste et philatélie. Le dernier délai est le 28 février On peut voter non seulement par carte postale et sur Internet, mais aussi par téléphone (90 c. par appel), et participer ainsi automatiquement au concours permettant de gagner notamment des parts de Fonds Jaunes d une valeur de 2000 francs. (hf/as) Les huit projets en compétition Michel Bieri final 1 Rolf Neeser final 5 Peter Travaglino final 7 Martin Fontanelli final 3 Theo Fluri final 2 Violène Pont et Patrick Monnier final 6 Jenny Leibundgut final 4 Arnold Wittmer final 8 Vote par téléphone en Suisse uniquement. Appelez le n X. Chiffre final (X) suivant le projet choisi. Vous pouvez également envoyer une carte postale munie du nom de l artiste et du n correspondant au projet choisi à l adresse suivante: La Poste Suisse, Timbres-poste et philatélie, Journée du timbre, Ostermundigenstrassse 91, 3030 Berne. Vote par Internet à l adresse

19 Sport/culture La Poste n 2/2002 Boutique de l ASCPS: l offre du mois T-shirts «Collection» à prix spécial Livraison immédiate, jusqu à épuisement du stock T-shirt «Agitation» Taille: S XL Couleur: gris clair Prix normal Fr. 38. Prix spécial pour membres ASCPS: Fr. 20. Prix spécial pour non-membres: Fr. 25. T-shirt «Emetteur» Taille: S XL Couleur: marine Prix normal Fr. 38. Prix spécial pour membres ASCPS: Fr. 20. Prix spécial pour non-membres: Fr. 25. Musée de la communication Nouveau record de visiteurs en 2001, année 2002 «télémagique» L année passée, le Musée de la communication a enregistré le meilleur bilan de son existence avec entrées. Les principales responsables de ce bon résultat ont été l exposition interactive «toujours et partout» et l exposition temporaire «Happy La promesse de la publicité». C est ce qu ont annoncé les responsables à l occasion de la traditionnelle conférence de presse annuelle du musée. L occasion d un bilan de la saison 2001 et d un aperçu du programme 2002, plus riche et original que jamais. Ce nouveau succès sanctionne le cap pris lors de l adoption d un programme à la fois riche et populaire. Le Musée de la communication compte bien tenir ce cap en 2002, comme l a expliqué Thomas Dominik Meier, Directeur du musée sis Helvetiastrasse 16 à Berne. L exposition «Happy» durera jusqu à l été. Elle met en parallèle notre conception personnelle du bonheur et les messages de cette machine à fabriquer du bonheur qu est la publicité. La thématique a suscité bien des échos et elle a attiré pour la première fois en nombre un public qui rechigne généralement à entrer dans les musées: les jeunes de 16 à 25 ans. La présentation de l exposition et la campagne publicitaire organisée à son sujet ont provoqué une controverse d une ampleur inattendue. Certains se sont offusqués du sujet choisi pour les affiches, qui ont été d autant plus remarquées que la campagne d affichage aura été d une durée exceptionnellement longue. Le musée relève ainsi le défi qu il s est lancé, à savoir ne pas être seulement un espace d exposition, mais un catalyseur de la communication. Dans la galerie, l exposition organisée cette année est consacrée aux premières cartes postales illustrées. «Salutations d un pays lointain» fait revivre l exotisme associé aux pays lointains et raconte leur flore et leur faune, leur population aux coutumes dif- férentes et l aventure qu était le voyage dans les années 1896 à Ouverte le 15 mars, l exposition sera visible jusqu au 5 janvier Musée de la communication 22 Le temps fort du nouveau programme sera l exposition «Télémagie 150 ans de télécommunication en Suisse», comme l a annoncé Christine Valentin, responsable relations publiques. Le musée ne prévoit pas d exhibition technique, le cœur de l exposition sera bien plus constitué par l attitude de l homme face aux technologies anciennes et nouvelles de la communication. Un «pays des merveilles» excitant, déployant un réseau sur tout le territoire du pays, offrira dès l automne au public un accès émotionnel à un des sujets clés de notre temps. L exposition «Télémagie 150 ans de télécommunication en Suisse» durera du 13 septembre 2002 au 27 juillet «Télémagie»: le cœur de l exposition sera constitué par l attitude de l homme face aux technologies anciennes et nouvelles de la communication. de 10 artistes s orientent sur ce qu on appelle une lucarne dans le temps, qui ne retient pas l attention du spectateur plus de 3 à 5 minutes et remplit ainsi le postulat de «l économie de l attention». Entre août 2001 et mai 2002, un nouveau projet sera montré chaque mois sur la Toile. «shrink to fit» se situe à l interface de l art et de la communication. Il s agit d un projet commun du Musée de la communication, du projet de Musée d art contemporain de Berne et de Xcult.org. Les travaux en réseau Dorénavant, le Musée de la communication collaborera étroitement avec SRG SSR idée suisse, qui sera son partenaire média permanent. (mfk/as) T-shirt «Mappemonde» Un nouveau film IMAX au Musée des transports Musée des transports, Luccerne «Alaska Spirit of the Wild» Taille: S XL Couleur: bordeaux ou noir Prix normal Fr. 38. Prix spécial pour membres ASCPS: Fr. 20. Prix spécial pour non-membres: Fr. 25. Chaussures de compétition Asics Délai de livraison: 2 semaines environ Asics Gel 1070 Lady N art Lady Pointures Prix normal Fr Prix spécial pour membres ASCPS: Fr Prix spécial pour non-membres: Fr N art Men Pointures Prix normal Fr Prix spécial pour membres ASCPS: Fr Prix spécial pour non-membres: Fr Association Sport + Culture Poste/Swisscom C. p. 70, 2557 Studen, tél sé sur cette région fascinante. Ce film récompensé en 1998 par l'academy Award du meilleur film documentaire est projeté à Lucerne depuis le 2 février. Découvrez, dans le nouveau film IMAX «Alaska» un pays étrange et fascinant, dans lequel de nombreuses montagnes n'ont pas de nom, où le soleil ne se couche pas pendant la moitié de l'année et dans lequel 99 pour cent des animaux n'ont jamais vu un homme. (vhs) Programme quotidien: Du lundi au dimanche 12 h 00 Amazonie 13 h 00 Lipizzans 14 h 00 Alaska 15 h 00 Blue Planet 16 h 00 Alaska 17 h 00 Lipizzans D/f/i D/f/e D/f/i D/f/e D/f/i D/f/e Séance supplémentaire du dimanche: 11 h 00 Dauphins D/f/i Programme de soirée: Vendredi et samedi 18 h 00 Dauphins 19 h 00 Amazonie 20 h 00 Alaska 21 h 00 Lipizzans D/f/i D/f/i D/f/i D/f/e Sous réserve de modifications. La Chaîne du bonheur alloue 7 millions de francs à Gondo Asics Gel 1070 Renseignements, commandes: L'Alaska est une région du monde où l'on trouve encore une nature non influencée par l'homme et dans laquelle ours polaires, élans, loups, renards, aigles, lions de mer, ours et baleines évoluent dans des paysages d'une beauté à vous couper le souffle. L'Alaska représente environ un douzième de la superficie de l'amérique du Nord. C'est aussi le plus grand Etat américain et il s'étend sur quatre zones climatiques. Il n'est donc pas étonnant qu'un film IMAX ait été réali- Cinéma IMAX: programme du 2 au 28 février 2002 L avenir appartient au présent La reconstruction du village de Gondo, en Valais, peut commencer. La Chaîne du bonheur a octroyé à cet effet une première garantie de sept millions de francs destinée à couvrir les coûts des travaux. Ceux-ci devraient débuter cet été et finir en La Chaîne du bonheur participera aux coûts de planification et de contrôle du projet de reconstruction choisi l'an dernier par la population. Celui-ci comprend notamment la restauration de la tour Stockalper, la construction d'un immeuble d'habitation, la création d'une place du village et d'une chapelle du souvenir. Dans une phase ultérieu- re, la Chaîne du bonheur étudiera sa participation à un programme de développement de Gondo. Celui-ci prévoit notamment la création de nouvelles places de travail et la domiciliation de nouvelles entreprises, a-t-elle communiqué. Les intempéries d'octobre 2000 en Valais avaient fait 16 morts. Avec 13 disparus, le village de Gondo avait été le plus touché par la catastrophe. La Chaîne du bonheur avait alors récolté une somme record de 74 millions de francs. Une année après la catastrophe, environ 40 millions de francs avaient été attribués pour soutenir principalement des personnes en difficulté ou à titre d'avance en faveur de communes et d'institutions. En Valais, les dégâts dus aux intempéries se montent à un demi-millard de francs. (cb)

20 Sport/culture La Poste n 2/ Championnats de ski Poste/Swisscom 2002 Bonne humeur et performances étaient au rendez-vous Verband Sport + Kultur Post/Swisscom Association Sport + Culture Poste/Swisscom Associazione Sport + Cultura Posta/Swisscom Au total, pas moins de 161 participants s étaient inscrits à l édition 2002 des Championnats suisses de ski Poste/Swisscom, qui ont eu lieu du 25 au 27 janvier sur les pistes de Rischli et de Salwideli à Sörenberg. La convivialité était au rendez-vous de cette manifestation organisée de main de maître par le Ski-Club Flühli. Championnat Poste/Swisscom de tir à air comprimé Les deux vainqueurs des épreuves de ski de fond Poste/Swisscom 2002: Urs Graf et Doris Odermatt. Pistolet et carabine à air comprimé Lieu: Date: Distinctions: Inscription: Halle de sport de Zelgli, Aarau Dimanche 24 février 2002 selon règlement ASCPS Hansruedi Hochstrasser, Talstrasse 31, 5037 Muhen Tél Les champion(ne)s Poste/Swisscom 2002 de slalom géant. Derrière, de g. à d.: Jessica Betrisey, Vercorin; Doris Good, Berne; Adrian Ciardo, Lenzerheide. Devant, de g. à d.: Hansjörg Bühler, Erlenbach; Walter Bratschi, Matten; Fritz Gerber, Steffisburg; Daniel Good, Trimmis. 50 ans... et plus Journées de ski de fond: la neige absente à Sils-Maria L équipe de moniteurs qui se relayait pour des reconnaissances régulières ne ramena pas de bonnes nouvelles la veille des journées de ski de fond, la neige étant plutôt denrée rare à Sils-Maria. Certes, une bonne couche de neige (artificielle) recouvrait les secteurs desservis par les remontées mécaniques de Corvatsch et de Corviglia, mais les grandes plaines plates privilégiées par nous autres les skieurs de fond avaient plus de brun-vert que de blanc comme il aurait fallu. Car finalement c est aux responsables des stations qu il revenait de décider combien de kilomètres de pistes ils offriraient à leurs hôtes. Nous avons trouvé dans une certaine mesure notre bonheur à Pontresina et à St-Moritz. Des possibilités de déplacement jusque sur le versant nord du Julier, à Bivio et Rona, où la neige était tombée en plus grande quantité, s offraient également. A l occasion de l apéritif de bienvenue de cette quatrième rencontre «50 ans... et plus», le responsable du cours Kurt Ammann et son équipe ont pu constater que les conditions d enneigement relativement peu favorables n entamaient pas l enthousiasme des participants. Avec un soleil resplendissant quasi quotidien et des températures somme toute supportables, les joyeux fondeurs purent s adonner sans complexes à leurs activités sportives, les débutants comme les plus confirmés. Les participants pouvaient également se consacrer à des activités individuelles, grâce aux possibilités de bien-être et de remise en forme proposées par l hôtel Schweizerhof: bains salins ou bouillonnants, repos dans le jardin d hiver, exercices d assouplissement, installations de fitness, sauna, massage, etc. De même, les moments de simple convivialité, passés à bavarder autour d une table, voire à jouer au jass ou au billard, ainsi que les excellents repas du soir, ont offert maintes possibilités de contacts aux participants. Malgré le manque de neige, les journées de ski de fond 2001 à Sils-Maria se sont donc soldées par un succès. Les participants remercient les hôteliers Daniel et Verena Christen et toute leur équipe pour le chaleureux accueil. Leurs remerciements vont aussi aux chauffeurs du Car Rouge, au responsable de l équipe Euro Active et à l encadrement de «50 ans... et plus»:kurt Ammann, Jürg Arn, Hans-Peter Burkhard, Sonja Gurtner, Menk Thöni, Robert Zumstein et le soussigné. (as) Fritz Michel, 3852 Ringgenberg Journées de ski de fond en 2002: du 11 au 15 décembre; du 11 au 20 décembre; du 15 au 20 décembre. L ocupation de l hôtel Schweizerhof pour divers cours de ski alpin et de fond a pu être mieux réparti, si bien que les réservations devraient s en trouver facilitées. En 1954 déjà, le tout premier Championnat suisse de ski des postiers avait eu lieu à Flühli. Par la suite, la petite station de Suisse centrale a eu à nouveau l occasion d organiser ces sympathiques joutes en 1974, 1978, 1993 et en 2002 à nouveau, donc. Comme cette année, à plusieurs reprises les épreuves n ont pas été organisées dans la localité même, mais dans la station voisine de Sörenberg. Epreuves fort disputées. C est dans des conditions idéales qu a pu se dérouler la première course du vendredi, le slalom, Les skieuses et skieurs ci-après, membres du personnel de la Poste et de Swisscom, se sont qualifié(e)s pour la participation aux championnats du monde en Suède: Edeltraut Gübeli, Goldingen; Jessica Betrisey, Vercorin; Doris Good, Bern; Franziska Haldemann, Algetshausen (Ersatz); Walter Bratschi, Matten; Paul Thalmann, Schwarzsee; Martin Anthamatten, Saas-Almagell; Daniel Good, Trimmis; Röbi Gantner, Flums; Anton Berchtold, Visperterminen; Adrian Ciardo, Lenzerheide (remplaçant). Ski de fond: Urs Graf, Aeschi b. Spiez, Anton Steiner, Davos-Platz; Eric Balmer, Charmey; Martin von Känel, Reichenbach i.k.; Reto Wyttenbach, Buchrain (remplaçant). disputée sur trente-neuf portes par 39 participants. Trois des participants ainsi que la junior ont terminé dans le même temps de Des médailles ont été distribuées dans six catégories. Les conditions étaient également bonnes le samedi matin au départ de la course de ski de fond. Les 33 inscrits se sont mesurés sur des boucles de 6 et 9 km dans le secteur de Salwideli. En catégorie skating, c est avec une confortable avance que s est imposé Urs Graf, ancien membre du cadre national. Dès 13 heures, c était aux géantistes de se mesurer sur deux manches. Après les essais de la veille, chacun savait quels concurrents il s agissait de battre pour monter sur le podium. On assista donc à des épreuves âprement disputées dans chaque catégorie. Le meilleur temps fut signé, comme dans le slalom de la veille, par le moniteur de ski et de snowboard Walter Bratschi de Matten. Werner Wick, membre du club organisateur de Flühli, termina pour sa part troisième du slalom et deuxième du slalom géant. La soirée récréative du samedi s est dé- roulée dans une ambiance enjouée et familière. Ce fut l occasion de décerner leurs médailles aux vainqueurs du combiné alpin (slalom et slalom géant) et du combiné trois disciplines (slalom, ski de fond et slalom géant), de même qu aux quatre invités fidèles depuis dix ans, venus de la station allemande de Berchtersgaden. Le président de la commission de ski, Melchior Rhyner, adressa ses remerciements à l Association Les meilleurs hockeyeurs de la saison récompensés L attaquant des Kloten Flyers Martin Plüss, le portier de Lugano Cristobal Huet, le défenseur du ZSC Mark Streit, l avant de Davos Lonny Bohonos, l entraîneur national des juniors Charly Oppliger et Monsieur Coupe Spengler, Fredi Pargätzi, sont les lauréats des «Swiss Hockey Awards 2002». Ces distinctions leur ont été remises à l occasion de la grande soirée «Allstar Gala» au Kursaal de Berne le 18 janvier dernier, en présence de nombreuses personnalités du sport, de l économie et de la politique. Désigné Photos: Andy Müller Désigné «joueur le plus précieux» (Most Valuable Player), l attaquant des Kloten Flyers Martin Plüss a reçu le Patin d or des mains d Ulrich Gygi, Directeur général de la Poste. Bourrasques et pluie au final. Dans la nuit du samedi au dimanche de fortes bourrasques de vent se sont abattues sur la région, emportant une bonne partie des banderoles publicitaires et même la banderole d arrivée. Malgré la pluie et le vent, une quarantaine de participants se sont néanmoins engagés dans la dernière épreuve, la course open, sous forme d une manche de slalom géant. La proclamation des résultats de cette course, pour laquelle des médailles étaient décernées aux trois meilleurs de chaque catégorie, constitua le point final de ces journées de ski. (as) Texte et photos: Susanne Schmid Extraits des classements: Combiné alpin (slalom/géant) Juniors dames, 1982 et plus jeunes 1. Jessica Betrisey, Vercorin Dames, 1981 et plus âgées 1. Doris Good, Bern 2. Franziska Haldemann, Algetshausen 3. Christiane Ponn, Berchtesgaden (All.) Messieurs I, Röbi Gantner, Flums 2. Alfred Zurbrügg, Frutigen 3. Thomas Zenklusen, Simplon-Dorf Messieurs II, Hansjörg Bühler, Erlenbach i. S. 2. Hubert Zurbuchen, Willisau 3. Werner Wicki, Schüpfheim Messieurs III, Walter Bratschi, Matten 2. Martin Anthamatten, Saas-Almagell 3. Paul Thalmann, Schwarzsee Ice Hockey Allstar Weekend «joueur le plus précieux» (Most Valuable Player) de la saison dernière, l «Aviateur» Martin Plüss s est vu remettre le Patin d or des mains du Directeur général de la Poste Ulrich Gygi. Pour sa part, Jürg Bucher, responsable suppléant de Postfinance, a décerné à Christian Dubé le Casque de bronze du meilleur marqueur LNA 2000/2001 (Top Scorer). La rencontre de prestige «Allstar- Sport + Culture Poste/Swisscom, représentée par son président Kurt Ammann, ainsi qu aux différents sponsors, aux représentants des autorités locales et à celui de la Poste, Heinrich Gisler, sans oublier le SkiClub de Flühli pour sa remarquable organisation, et enfin tous les participants. La prochaine édition des championnats se déroulera en 2003 à Grimentz, dans le Val d Anniviers. Quelques collègues valaisans ont saisi l occasion pour présenter cette station à l aide d une brève séquence vidéo. Game», jouée à la patinoire de l Allmend, a vu la victoire de la sélection suisse contre la sélection mondiale, par 13 à 9, devant quelque spectateurs enthousiasmés. Les bénéfices de la traditionnelle manifestation annuelle de la LSHG sont reversés à la Fondation Pat-Schafhauser, qui apporte son soutien aux hockeyeurs accidentés et organise des campagnes de prévention. (as) Reiny Schnyder Messieurs IV, 1952 et plus âgés 1. Fritz Gerber, Steffisburg 2. Hans-Ruedi Baur, Hasliberg-Hohfluh 3. Hans Schmid, Spiez Combiné 3 disciplines (slalom/géant/fond) Dames, 1981 et plus âgées 1. Andrea Ott, Berchtesgaden (All.) Messieurs I, Roger Putzi, Pany Messieurs II, Markus Grünenfelder, Baar Jürg Bucher, responsable suppléant de Postfinance, a remis le Casque de bronze au meilleur marqueur (Top Scorer) de LNA pour la saison 2000/2001, Christian Dubé. Messieurs III, Paul Schönbächler, Urdorf 2. Bruno Kreuzer, Glis 3. Jürg Berger, Reichenbach i.k. Messieurs IV, 1952 et plus âgés 1. Fritz Gerber, Steffisburg 2. Hans-Ruedi Baur, Hasliberg-Hohfluh 3. Hans Schmid, Spiez Pour des raisons de place, la publication des résultats complets dans chacune des disciplines n est pas possible dans ces colonnes. Chaque participant a reçu un exemplaire du classement détaillé.

Tout sur la Banque WIR

Tout sur la Banque WIR Tout sur la Banque WIR 1 Au service de la classe moyenne et des PME Fondée en 1934, la Banque WIR, dont le siège principal est à Bâle, entend être la partenaire privilégiée de la classe moyenne dans la

Plus en détail

CONSEIL EN DYNAMIQUE FINANCIÈRE

CONSEIL EN DYNAMIQUE FINANCIÈRE CONSEIL EN DYNAMIQUE FINANCIÈRE Le guide fait la différence PRÉAMBULE lacements, gestion financière, hypothèques, retraites et troisièmes piliers, successions, crédits bancaires, investissements... Pour

Plus en détail

UBS Cash Management pour les entreprises. Connaître et gérer ses liquidités.

UBS Cash Management pour les entreprises. Connaître et gérer ses liquidités. ab UBS Cash Management pour les entreprises. Connaître et gérer ses liquidités. Sommaire Opérations de paiement et gestion des liquidités sur mesure 3 En Suisse et au-delà des frontières 4 Gestion de trésorerie

Plus en détail

Hypothèques zweiplus Vous aider à devenir propriétaires. Et plus. Financement

Hypothèques zweiplus Vous aider à devenir propriétaires. Et plus. Financement Hypothèques zweiplus Vous aider à devenir propriétaires. Et plus. Financement Se sentir chez soi. Avec les hypothèques de la bank zweiplus. Sommaire Donnez réalité à vos rêves de chez-soi. Chère lectrice,

Plus en détail

Commentaire du rapport semestriel 2014

Commentaire du rapport semestriel 2014 Commentaire du rapport semestriel 2014 Janvier juin 2 PostFinance SA Commentaire du rapport semestriel 2014 Mieux accompagné PostFinance a pris un bon départ en tant que société anonyme. Malgré le recul

Plus en détail

Poste Immobilier Management et Services SA La compétence au service de l immobilier en Suisse

Poste Immobilier Management et Services SA La compétence au service de l immobilier en Suisse Poste Immobilier La compétence au service de l immobilier en Suisse Poste Immobilier Poste Immobilier le partenaire immobilier polyvalent de la Poste suisse et de tiers sélectionnés: Dans toute la Suisse,

Plus en détail

- Sehr geehrte Damen und Herren - Mesdames, Messieurs, - Gentili Signore, egregi Signori, - Bienvenue à la conférence de presse de bilan de la Poste

- Sehr geehrte Damen und Herren - Mesdames, Messieurs, - Gentili Signore, egregi Signori, - Bienvenue à la conférence de presse de bilan de la Poste Exposé de Peter Hasler Président du Conseil d administration, La Poste Suisse SA Conférence de presse de bilan, 13 mars 2014 SEUL LE TEXTE PRONONCE FAIT FOI Diapositive 1 Nous avons posé les jalons de

Plus en détail

Tout sur le compte WIR Le support des PME par excellence

Tout sur le compte WIR Le support des PME par excellence Tout sur le compte WIR Le support des PME par excellence 1 Sommaire Les avantages d une participation WIR Les avantages d une participation WIR page 1 Succès avec WIR page 2 Budget WIR et placement des

Plus en détail

Valiant régularise le passé et se met en condition pour l avenir

Valiant régularise le passé et se met en condition pour l avenir Traduction française en cas de divergence, la version allemande fait foi. Communiqué de presse Berne, le 5 mars 2014 Valiant régularise le passé et se met en condition pour l avenir Bénéfice brut en hausse

Plus en détail

Trade& Export Finance Chaque détail a son importance. Tout comme la vue d ensemble.

Trade& Export Finance Chaque détail a son importance. Tout comme la vue d ensemble. ab Trade& Export Finance Chaque détail a son importance. Tout comme la vue d ensemble. Les avantages décisifs de l activité Trade& Export Finance avec UBS. Pour une entreprise qui voit loin et qui connaît

Plus en détail

Investor Services Votre partenaire pour les solutions de fonds individuelles

Investor Services Votre partenaire pour les solutions de fonds individuelles Investor Services Votre partenaire pour les solutions de fonds individuelles Un partenariat fiable Avec la bonne expertise vers le succès Des arguments qui font la différence Les avantages d une solution

Plus en détail

Les 10 étapes pour être sur de devenir propriétaire d un appartement dans les 3 à 6 mois

Les 10 étapes pour être sur de devenir propriétaire d un appartement dans les 3 à 6 mois Les 10 étapes pour être sur de devenir propriétaire d un appartement dans les 3 à 6 mois Préambule Ce guide vous est offert par William MEYER auteur du blog l'immobilier facile (http://l-immobilier-facile.fr)

Plus en détail

Association suisse des services d aide et de soins à domicile

Association suisse des services d aide et de soins à domicile Association suisse des services d aide et de soins à domicile Concept qualité pour l aide et les soins à domicile dans le cadre de l introduction d une gestion de la qualité institutionnalisée dans les

Plus en détail

Consultation : révision totale de la loi sur la poste et de la loi sur l organisation de la Poste

Consultation : révision totale de la loi sur la poste et de la loi sur l organisation de la Poste Monsieur le Conseiller fédéral Moritz Leuenberger Dpt fédéral de l environnement, transports, énergie et communication (DETEC) Palais fédéral Nord 3003 Berne Lausanne, le 10 juin 2008 Consultation : révision

Plus en détail

Création d une agence de communication interne _Au cours de ces dernières années, l équipe Marketing-Communication de Galexis a dû faire face à d

Création d une agence de communication interne _Au cours de ces dernières années, l équipe Marketing-Communication de Galexis a dû faire face à d Création d une agence de communication interne _Au cours de ces dernières années, l équipe Marketing-Communication de Galexis a dû faire face à d importants changements. Dans le cadre de la gestion du

Plus en détail

Guide d entretien concernant les secrétaires de l IUT Guide d entretien concernant l assistante de direction

Guide d entretien concernant les secrétaires de l IUT Guide d entretien concernant l assistante de direction Années universitaires : 2006-2007 Introduction I- Présentation générale du métier Polyvalence du métier Qualités requises Avantages et inconvénients Féminisation du métier II- Comparaison secteur privé

Plus en détail

LETTRE AUX ACTIONNAIRES

LETTRE AUX ACTIONNAIRES LETTRE AUX ACTIONNAIRES Commentaire sur l évolution des affaires du Groupe VZ au 1 er semestre 2014 VZ Holding SA Beethovenstrasse 24 8002 Zurich GROUPE VZ : PREMIER SEMESTRE 2014 Madame, Monsieur, chers

Plus en détail

Efficace en cas d impôts élevés et de taux bas. Swisscanto prévoyance.

Efficace en cas d impôts élevés et de taux bas. Swisscanto prévoyance. Efficace en cas d impôts élevés et de taux bas. Swisscanto prévoyance. Gagnez des week-ends Ricola dans les Alpes : ma-prevoyance.ch Placements et prévoyance. Impôts élevés, taux bas. La solution notre

Plus en détail

Ce que nous sommes. PostFinance en un coup d œil.

Ce que nous sommes. PostFinance en un coup d œil. Ce que nous sommes. PostFinance en un coup d œil. 2 Notre stratégie et nos objectifs Explorons de nouvelles voies. C est notre volonté. Notre stratégie et nos objectifs «Numéro un pour le trafic des paiements

Plus en détail

«Le Leadership en Suisse»

«Le Leadership en Suisse» «Le Leadership en Suisse» Table des matières «Le Leadership en Suisse» Une étude sur les valeurs, les devoirs et l efficacité de la direction 03 04 05 06 07 08 09 11 12 13 14 «Le Leadership en Suisse»

Plus en détail

Diriger une association dans le secteur culturel

Diriger une association dans le secteur culturel Diriger une association dans le secteur culturel une affaire de compétence et d'engagement Les faits saillants du résultat de l analyse de la profession Dirigeante ou dirigeant d association Avec la collaboration

Plus en détail

Honorables invités, Mesdames et Messieurs,

Honorables invités, Mesdames et Messieurs, Discours du Gouverneur de la Banque Centrale des Comores à l occasion de la cérémonie officielle de lancement de la nouvelle pièce de 250 FC Palais du Peuple, le 02 janvier 2014 - Excellence Monsieur le

Plus en détail

Représentant des ventes Un portrait

Représentant des ventes Un portrait Représentant des ventes Un portrait Un représentant des ventes est un employé du service des ventes dont la fonction est de promouvoir et de vendre les produits et les services d une entreprise tels que

Plus en détail

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser»

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Odile Quintin Directrice générale de la DG Education et Culture Commission européenne Bruxelles,

Plus en détail

S o l u t i o n s d e p r É v o y a n c e DES SOLUTIONS SOLIDES POUR VOTRE PRÉVOYANCE PROFESSIONNELLE (LPP)

S o l u t i o n s d e p r É v o y a n c e DES SOLUTIONS SOLIDES POUR VOTRE PRÉVOYANCE PROFESSIONNELLE (LPP) S o l u t i o n s d e p r É v o y a n c e DES SOLUTIONS SOLIDES POUR VOTRE PRÉVOYANCE PROFESSIONNELLE (LPP) SOMMAIRE SOLUTIONS DE PRÉVOYANCE 4 Aperçu 6 Prévoyance de base LPP 10 Prévoyance des cadres

Plus en détail

Un Facility Management global dans toute la Suisse

Un Facility Management global dans toute la Suisse 6.030.2 06.10 visu l TREOS est un prestataire de FM leader dans son domaine, offrant des prestations à l échelle nationale. Qu il s agisse de gestion de projet ou de Facility Management technique, infrastructurel

Plus en détail

Réunion du Conseil au niveau des ministres Paris, 25-26 mai 2011. Cadre pour une stratégie de l OCDE pour le développement

Réunion du Conseil au niveau des ministres Paris, 25-26 mai 2011. Cadre pour une stratégie de l OCDE pour le développement Réunion du Conseil au niveau des ministres Paris, 25-26 mai 2011 Cadre pour une stratégie de l OCDE pour le développement 1. La présente note d orientation a pour objet d exposer l approche plus vaste

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

Guide de la vente. Vendre dans les meilleures conditions avec Lafayette Partners VOTRE PROJET, NOTRE MISSION

Guide de la vente. Vendre dans les meilleures conditions avec Lafayette Partners VOTRE PROJET, NOTRE MISSION Guide de la vente Vendre dans les meilleures conditions avec Lafayette Partners VOTRE PROJET, NOTRE MISSION 1 Proximité Efficacité Transparence Vous envisagez de vendre votre maison ou votre appartement.

Plus en détail

Enquête de satisfaction client 2009

Enquête de satisfaction client 2009 Enquête de satisfaction client 2009 High Performance Sealing Technology Bienvenue au 3e rapport d enquête de Satisfaction client James Walker. En 2006 lorsque nous lancions notre 1ère enquête, les marchés

Plus en détail

Financer la croissance des PME

Financer la croissance des PME Financer la croissance des PME Allocution de Marion G. Wrobel Vice-président, Politiques et opérations Association des banquiers canadiens (ABC) Prononcée devant le Comité sénatorial permanent des banques

Plus en détail

Le «chalet fédéral» Les salles de réunion et les salles de réception du Conseil fédéral

Le «chalet fédéral» Les salles de réunion et les salles de réception du Conseil fédéral Le «chalet fédéral» Les salles de réunion et les salles de réception du Conseil fédéral Les salles de réunion et les salles de réception du Conseil fédéral Dans l antichambre, seule la cheminée est encore

Plus en détail

Prof. Dr. Stephan M. Wagner Rolf Jaus

Prof. Dr. Stephan M. Wagner Rolf Jaus Développement des collaborateurs et évolution des salaires dans le secteur des achats Etude 2014 Prof. Dr. Stephan M. Wagner Chaire de gestion logistique Département Management, technologie et économie

Plus en détail

Document édité par S.P. DPE FREDERICM Groupe AX101 pour reseau83 site info : www.reseau38.com

Document édité par S.P. DPE FREDERICM Groupe AX101 pour reseau83 site info : www.reseau38.com Document édité par S.P. DPE FREDERICM Groupe AX101 pour reseau83 site info : www.reseau38.com A chacun ses objectifs, A chacun son opportunité. Frédéric M, Leader depuis 25 ans en vente directe dans le

Plus en détail

premium banking Banque Migros SA www.banquemigros.ch Service Line 0848 845 400 MBW 2031/2013-04

premium banking Banque Migros SA www.banquemigros.ch Service Line 0848 845 400 MBW 2031/2013-04 premium banking Conseil Anlageberatung, financier global Vermögensverwaltung, Finanzierung Banque Migros SA www.banquemigros.ch Service Line 0848 845 400 MBW 2031/2013-04 Se poser en partenaire solide

Plus en détail

Pourquoi le Canada a besoin de services bancaires postaux

Pourquoi le Canada a besoin de services bancaires postaux Pourquoi le Canada a besoin de services bancaires postaux Symposium international sur les services bancaires postaux John Anderson 613-290-0016 andersjs1@gmail.com «Ils sont des millions à ne pas avoir

Plus en détail

Placements. Constitution de patrimoine zweiplus Profiter des fonds de placement. Et plus.

Placements. Constitution de patrimoine zweiplus Profiter des fonds de placement. Et plus. Placements Constitution de patrimoine zweiplus Profiter des fonds de placement. Et plus. Unbenannt-3.indd 1 27.1.2009 14:16:17 Uhr Et vous tirez davantage de votre argent. Le conseil en placement de la

Plus en détail

GESTION INNOVANTE DE PROJETS DE CONSTRUCTION SEULE UNE VISION HOLISTIQUE FAIT APPARAÎTRE DE NOUVELLES PERSPECTIVES

GESTION INNOVANTE DE PROJETS DE CONSTRUCTION SEULE UNE VISION HOLISTIQUE FAIT APPARAÎTRE DE NOUVELLES PERSPECTIVES GESTION INNOVANTE DE PROJETS DE CONSTRUCTION SEULE UNE VISION HOLISTIQUE FAIT APPARAÎTRE DE NOUVELLES PERSPECTIVES CONSTRUIT POUR L AVENIR. Bilfinger HSG Facility Management SA La recette du succès Notre

Plus en détail

Fonds de placement Le modèle adapté à chaque type d investisseur.

Fonds de placement Le modèle adapté à chaque type d investisseur. Fonds de placement Le modèle adapté à chaque type d investisseur. Bienvenue. Des arguments qui comptent Les points forts des fonds de placement du Credit Suisse. De nets avantages Les fonds de placement:

Plus en détail

Solutions d assurance-vie pour les. propriétaires d entreprise

Solutions d assurance-vie pour les. propriétaires d entreprise Solutions d assurance-vie pour les propriétaires d entreprise Solutions d assurance-vie pour les propriétaires d entreprise Quel type d assurance-vie convient le mieux aux propriétaires d entreprise? Tout

Plus en détail

Une nouvelle gouvernance pour BAnQ

Une nouvelle gouvernance pour BAnQ Une nouvelle gouvernance pour BAnQ Texte de l allocution de la présidente-directrice générale de Bibliothèque et Archives nationales du Québec, madame Christiane Barbe, lors des consultations particulières

Plus en détail

Services bancaires. Introduction. Objectifs d apprentissage

Services bancaires. Introduction. Objectifs d apprentissage Services bancaires Introduction Les institutions financières, notamment les banques, les sociétés de fiducie, les coopératives de crédit et les caisses populaires, sont des entités essentielles à la gestion

Plus en détail

Votre conseil personnalisé. L avenir commence ici.

Votre conseil personnalisé. L avenir commence ici. Votre conseil personnalisé L avenir commence ici. Quelle que soit la phase de vie que vous traversez, nous assurons votre sécurité financière. Votre conseil personnalisé 3 Votre conseil personnalisé Votre

Plus en détail

POURQUOI CONNECTER UNE ÉCOLE À L INTERNET?

POURQUOI CONNECTER UNE ÉCOLE À L INTERNET? 61 POURQUOI CONNECTER UNE ÉCOLE À L INTERNET? L école de Pinay est connectée depuis deux ans et demi à l Internet. Cela laisse suffisamment de recul pour une réflexion sur cette pratique. Il convient pour

Plus en détail

Aujourd hui, nous allons vous montrer quelques nouveautés concernant notre marché de croissance le plus important, à savoir l e-commerce.

Aujourd hui, nous allons vous montrer quelques nouveautés concernant notre marché de croissance le plus important, à savoir l e-commerce. Mesdames, Messieurs, Je vous souhaite la bienvenue. Aujourd hui, nous allons vous montrer quelques nouveautés concernant notre marché de croissance le plus important, à savoir l e-commerce. Le thème de

Plus en détail

Nous préparons déjà le service universel de demain

Nous préparons déjà le service universel de demain Exposé de Susanne Ruoff Directrice générale, La Poste Suisse SA Conférence de presse de bilan, 13 mars 2014 SEUL LE TEXTE PRONONCE FAIT FOI Diapositive 1 Nous préparons déjà le service universel de demain

Plus en détail

assureur de classe, engagé et efficace. Le rapport de gestion 2010 en abrégé

assureur de classe, engagé et efficace. Le rapport de gestion 2010 en abrégé Notre objectif: être un assureur de classe, engagé et efficace. Le rapport de gestion 2010 en abrégé Chiffres-clés Données en milliers de CHF 2010 2009 Effectif des assurés 882 023 830 115 Effectif du

Plus en détail

Prévoyance. Envisager l avenir en toute sérénité grâce à nos solutions de prévoyance, assorties d avantages fiscaux.

Prévoyance. Envisager l avenir en toute sérénité grâce à nos solutions de prévoyance, assorties d avantages fiscaux. Prévoyance Envisager l avenir en toute sérénité grâce à nos solutions de prévoyance, assorties d avantages fiscaux. Une fois à la retraite, vous tenez à préserver votre liberté et indépendance. Il importe

Plus en détail

Pour une école obligatoire forte

Pour une école obligatoire forte PDC suisse Pour une école obligatoire forte Dégager les potentiels de formation des enfants, encourager la performance et le respect et l épanouissement, exiger le respect de règles et de valeurs Document

Plus en détail

L interchange. Ce que c est. Comment ça fonctionne. Et pourquoi c est fondamental pour le système des paiements Visa.

L interchange. Ce que c est. Comment ça fonctionne. Et pourquoi c est fondamental pour le système des paiements Visa. L interchange Ce que c est. Comment ça fonctionne. Et pourquoi c est fondamental pour le système des paiements Visa. Il n y a pas si longtemps, les consommateurs n avaient d autre choix que d utiliser

Plus en détail

Pauline HENROTEAUX, chargée de relations professions libérales et indépendants à la succursale de Liège, 24 ans

Pauline HENROTEAUX, chargée de relations professions libérales et indépendants à la succursale de Liège, 24 ans Pauline HENROTEAUX, chargée de relations professions libérales et indépendants à la succursale de Liège, 24 ans J ai obtenu ma licence en Sciences Commerciales, option Management, en juin 2007 aux Hautes

Plus en détail

Révisions ISO. ISO Revisions. ISO 9001 Livre blanc. Comprendre les changements. Aborder le changement

Révisions ISO. ISO Revisions. ISO 9001 Livre blanc. Comprendre les changements. Aborder le changement Révisions ISO ISO 9001 Livre blanc Comprendre les changements Aborder le changement ISO 9001 en bref Comment fonctionne ISO 9001? ISO 9001 peut s appliquer à tous les types et tailles d organisations et

Plus en détail

Construction modulaire et temporaire

Construction modulaire et temporaire Construction modulaire et temporaire Nous créons des espaces. Rapidité, flexibilité, respect des délais et fiabilité des coûts sont nos mots-clés. >Éducation >Sport >Banques >Bureaux et administration

Plus en détail

4450 rue St-Hubert, local 328, Montréal (Québec) H2J 2W9 Téléphone : (514) 527-3495 Télécopieur : (514) 527-6653 Courriel : clplateau@yahoo.

4450 rue St-Hubert, local 328, Montréal (Québec) H2J 2W9 Téléphone : (514) 527-3495 Télécopieur : (514) 527-6653 Courriel : clplateau@yahoo. 4450 rue St-Hubert, local 328, Montréal (Québec) H2J 2W9 Téléphone : (514) 527-3495 Télécopieur : (514) 527-6653 Courriel : clplateau@yahoo.ca Mémoire sur le Programme particulier d urbanisme (PPU) Du

Plus en détail

Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012

Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012 Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012 Monsieur le Président du Conseil du commerce de France ;

Plus en détail

Document d information n o 1 sur les pensions

Document d information n o 1 sur les pensions Document d information n o 1 sur les pensions Importance des pensions Partie 1 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition, que

Plus en détail

Au service de toute la famille

Au service de toute la famille Au service de toute la famille Notre offre pour les familles Caisses maladie Bien: 5.2 Enquête de satisfaction 03/2014 Jusqu à 78 % de rabais pour les enfants Caisse maladie Gestion efficace < 4.2 % des

Plus en détail

WIRINFO. Le magazine pour participants WIR 9/2015

WIRINFO. Le magazine pour participants WIR 9/2015 WIRINFO Le magazine pour participants WIR 9/2015 4 Sophie Favez, présidente du groupe WIR Romandie 8 Vivez le réseau! L événement du 29 octobre 2015 à Lausanne 10 WIR-Economy-Club: un sommet du meuble

Plus en détail

Mesdames et messieurs, chers actionnaires,

Mesdames et messieurs, chers actionnaires, Allocution de monsieur Réal Raymond président et chef de la direction de la Banque Nationale du Canada Fairmont Le Reine Elizabeth Montréal, le 8 mars 2006 Mesdames et messieurs, chers actionnaires, Permettez-moi

Plus en détail

Conseil en stratégie pour investisseurs institutionnels Un conseil compétent pour des questions délicates

Conseil en stratégie pour investisseurs institutionnels Un conseil compétent pour des questions délicates Investisseurs institutionnels Conseil en pour investisseurs institutionnels Un conseil compétent pour des questions délicates Règlement de placement En tant que principal instrument de gestion, le règlement

Plus en détail

ÉCOLE SUPÉRIEURE SPÉCIALISÉE EN BANQUE ET FINANCE ESBF LES ATOUTS DE L ESBF DU POINT DE VUE DES ANCIENS ÉLÈVES

ÉCOLE SUPÉRIEURE SPÉCIALISÉE EN BANQUE ET FINANCE ESBF LES ATOUTS DE L ESBF DU POINT DE VUE DES ANCIENS ÉLÈVES AKAD École Supérieure spécialisée en Banque et Finance SA École supérieure reconnue par la Confédération ÉCOLE SUPÉRIEURE SPÉCIALISÉE EN BANQUE ET FINANCE ESBF LES ATOUTS DE L ESBF DU POINT DE VUE DES

Plus en détail

S associer à un fournisseur de services pour la gestion de la rémunération globale Terry Lister Services-conseils en affaires, IBM

S associer à un fournisseur de services pour la gestion de la rémunération globale Terry Lister Services-conseils en affaires, IBM CHAPITRE 8 l S associer à un fournisseur de services pour la gestion de la rémunération globale Terry Lister Services-conseils en affaires, IBM évolution des attentes ne cesse de pousser les entreprises

Plus en détail

L achat LOCAL, moi j y participe!

L achat LOCAL, moi j y participe! L achat LOCAL, moi j y participe! Mars 2010 2: 3: L achat local Une tendance, une mode, une façon de vivre, une responsabilité sociale, mais qu est-ce que c est que l achat local? Est-ce que c est : d

Plus en détail

Mesdames et Messieurs,

Mesdames et Messieurs, Mesdames et Messieurs, J ai accepté avec plaisir d intervenir ici, pour les 10 ans de Planète PME, devant les entreprises et leurs principaux partenaires publics de financement. Nous partageons tous je

Plus en détail

TABLE DES MATIèRES. Notre banque 4. Crédits 7. Gestion de patrimoine 9. Comptes courants 12. Comptes épargne 14. Comptes prévoyance 16

TABLE DES MATIèRES. Notre banque 4. Crédits 7. Gestion de patrimoine 9. Comptes courants 12. Comptes épargne 14. Comptes prévoyance 16 PRESTATIONS TABLE DES MATIèRES Notre banque 4 Crédits 7 Gestion de patrimoine 9 Comptes courants 12 Comptes épargne 14 Comptes prévoyance 16 Autres comptes 17 Une histoire de vie en un clin d œil 18 Numéros

Plus en détail

«25 bonnes raisons d être actif sur les réseaux sociaux» - Sven Van Santvliet blogueur sur Hypoconnect - www.hypoconnect.be

«25 bonnes raisons d être actif sur les réseaux sociaux» - Sven Van Santvliet blogueur sur Hypoconnect - www.hypoconnect.be 25 bonnes raisons d être actif sur les réseaux sociaux On a beaucoup parlé des avantages et des inconvénients que présentent les réseaux sociaux. Alors pourquoi y consacrer un nouveau livre blanc? Parce

Plus en détail

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui.

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Mesdames et Messieurs, 1 Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Le but de ce moment d échange est de mieux faire connaissance. Il est aussi

Plus en détail

La stratégie du Groupe BPCE

La stratégie du Groupe BPCE La stratégie du Groupe BPCE 2 edito Groupe BPCE est né en juillet 2009 de la volonté des groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne de construire ensemble le deuxième groupe bancaire en France, un groupe

Plus en détail

Guide de répartition de l actif

Guide de répartition de l actif Le présent document est conçu pour les investisseurs qui ont des objectifs de sécurité financière à long terme. Si votre horizon de placement est de moins de cinq ans, ou si vous n êtes pas à l aise avec

Plus en détail

Ce que vous devez savoir des stages BNF en tant qu'entreprise d'accueil...

Ce que vous devez savoir des stages BNF en tant qu'entreprise d'accueil... Ce que vous devez savoir des stages BNF en tant qu'entreprise d'accueil... Qu est-ce que BNF? BNF est une mesure nationale de marché du travail destinée aux demandeurs d emploi hautement qualifiés. Rattaché

Plus en détail

De l entreprise individuelle à la société. Faire le bon choix, au bon moment

De l entreprise individuelle à la société. Faire le bon choix, au bon moment De l entreprise individuelle à la société Faire le bon choix, au bon moment De l entreprise individuelle à la société De l entreprise individuelle à la société De l entreprise individuelle à la société

Plus en détail

vos objectifs Investir pour atteindre

vos objectifs Investir pour atteindre Investir pour atteindre vos objectifs Que ce soit pour prendre une retraite confortable, effectuer un achat important, financer les études de votre enfant ou épargner en vue de laisser un legs, investir

Plus en détail

Spécialiste de marketing avec brevet fédéral BF. Cheffe ou chef de marketing avec diplôme fédéral DF

Spécialiste de marketing avec brevet fédéral BF. Cheffe ou chef de marketing avec diplôme fédéral DF Spécialiste de marketing avec brevet fédéral BF Cheffe ou chef de marketing avec diplôme fédéral DF Spécialiste de marketing avec brevet fédéral BF Le ou la spécialiste en marketing réalisent des études

Plus en détail

Guide de rédaction du plan d affaires

Guide de rédaction du plan d affaires Guide de rédaction du plan d affaires Raison sociale ou nom du projet En date du mois année Raison sociale de l entreprise ou nom du projet page 1 TABLE DES MATIÈRES 1. PRÉSENTATION DU PROJET... 2 1.1

Plus en détail

4 e escale : Évaluation (ou bilan)

4 e escale : Évaluation (ou bilan) 4 e escale : Évaluation (ou bilan) Dernière escale avant d arriver à bon port : l évaluation! Cette étape peut paraître bien anodine en terme d impact sur votre action (puisque celle-ci est déjà passée!),

Plus en détail

Planification financière Swiss Life. Votre planification financière personnalisée

Planification financière Swiss Life. Votre planification financière personnalisée Planification financière Swiss Life Votre planification financière personnalisée Nous aimerions acheter un nouvel appartement sera acquis à la retraite. Planification financière Swiss Life 3 La planification

Plus en détail

Qu est-ce que le relevé de compte?

Qu est-ce que le relevé de compte? Qu est-ce que le relevé de compte? Le relevé de compte constitue la trace légale de toutes les opérations effectuées sur un compte bancaire. Ce document permet au titulaire d'un compte de connaître en

Plus en détail

SOUS RÉSERVE DE MODIFICATIONS

SOUS RÉSERVE DE MODIFICATIONS DÉCLARATION AUX MÉDIAS POUR LA PUBLICATION DU Rapport annuel 2013-2014 par François Boileau Commissaire aux services en français de l Ontario Jeudi 10 juillet 2014 11 h 00 Salle des médias Édifice de l

Plus en détail

Le M.B.A. professionnel

Le M.B.A. professionnel Le M.B.A. professionnel Un M.B.A. à temps partiel pour les professionnels qui travaillent un programme unique Le nouveau M.B.A. professionnel de la Faculté de gestion Desautels de l Université McGill est

Plus en détail

Nous sommes Livit Lausanne

Nous sommes Livit Lausanne Nous sommes Livit Lausanne Grâce à notre grand engagement, à nos connaissances, à notre savoir-faire et à notre expérience, nous mettons tout en œuvre pour exploiter le potentiel de votre bien immobilier,

Plus en détail

Réponse de la FAMH à la consultation concernant la révision de la loi sur l analyse génétique humaine (LAGH)

Réponse de la FAMH à la consultation concernant la révision de la loi sur l analyse génétique humaine (LAGH) FAMH CH-4500 Soleure Office fédéral de la santé publique OFSP Département Biomédecine Genetic Testing Case postale 3003 Berne Soleure, mai 2015 Réponse de la FAMH à la consultation concernant la révision

Plus en détail

Bâtir votre marque employeur : une approche stratégique au recrutement et à la rétention

Bâtir votre marque employeur : une approche stratégique au recrutement et à la rétention Bâtir votre marque employeur : une approche stratégique au recrutement et à la rétention Table des matières Pourquoi est-il si important pour les entreprises d aujourd hui d adopter une stratégie de marque

Plus en détail

Billing & Payment. Sécurisées et complètes: de la commande au paiement.

Billing & Payment. Sécurisées et complètes: de la commande au paiement. Billing & Payment Sécurisées et complètes: de la commande au paiement. Billing & Payment par Swiss Post Solutions «Générez un chiffre d affaires plus élevé grâce à de nouveaux modes de paiement pour vos

Plus en détail

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section K Division 64

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section K Division 64 Edition 2015 Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section K Division 64 Section K : ACTIVITÉS FINANCIÈRES ET D ASSURANCE Cette section comprend les activités des

Plus en détail

Nous vous aidons à nourrir les. relations qui nourrissent votre succès.

Nous vous aidons à nourrir les. relations qui nourrissent votre succès. Nous vous aidons à nourrir les relations qui nourrissent votre succès. 101000101010100010101101000101011010001010110101010101010101 010010100010101011010001010110100010101101000101010101010101 00100101000101000101011010001010110100010101001011011010100

Plus en détail

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012 Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres 18 septembre 2012 Sommaire Communiqué de synthèse P. 1 Le projet de regroupement des fonctions support : un projet stratégique P.

Plus en détail

Liberal Party of Canada Parti libéral du Canada

Liberal Party of Canada Parti libéral du Canada 28 septembre 2015 Son Honneur, Jim Watson Maire Ville d Ottawa 110, avenue Laurier Ouest Ottawa (Ontario) K1P 1J1 Cher Maire Watson, Je vous remercie d avoir pris le temps de m écrire, et de m avoir fait

Plus en détail

Être intérimaire chez Page Personnel

Être intérimaire chez Page Personnel Intérim et recrutement spécialisés www.pagepersonnel.fr BIENVENUE CHEZ PAGE PERSONNEL Nous sommes heureux de vous compter parmi les intérimaires de et vous remercions de votre confiance. Ce guide vous

Plus en détail

PostFinance: une base solide pour votre activité

PostFinance: une base solide pour votre activité PostFinance: une base solide pour votre activité Nos solutions pour les clients commerciaux Transactions en devises Swap, à terme, spot Trafic des paiements international depuis l étranger SEPA Standard

Plus en détail

Le rôle du courtier principal

Le rôle du courtier principal AIMA CANADA SÉRIE DE DOCUMENTS STRATÉGIQUES Le rôle du courtier principal Le courtier principal (ou courtier de premier ordre) offre aux gestionnaires de fonds de couverture des services de base qui donnent

Plus en détail

www.akad.ch/banking+finance/fr

www.akad.ch/banking+finance/fr AKAD École Supérieure spécialisée en Banque et Finance SA École supérieure reconnue par la Confédération ÉCOLE SUPÉRIEURE SPÉCIALISÉE EN BANQUE ET FINANCE ESBF LES ATOUTS DE L ESBF DU POINT DE VUE DES

Plus en détail

ACCÉDER. aux services. Brochure d information sur les services, les offres du Groupe La Poste et leurs accès aux gens du voyage

ACCÉDER. aux services. Brochure d information sur les services, les offres du Groupe La Poste et leurs accès aux gens du voyage ACCÉDER aux services Brochure d information sur les services, les offres du Groupe La Poste et leurs accès aux gens du voyage 1 Souhaitant faciliter la relation avec tous ses clients, le Groupe La Poste

Plus en détail

CHARTE DE L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS A L ETRANGER (EFE)

CHARTE DE L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS A L ETRANGER (EFE) 1 CHARTE DE L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS A L ETRANGER (EFE) Préambule Les établissements scolaires membres du réseau de l enseignement français à l étranger dispensent un enseignement à programme français ouvert

Plus en détail

La Banque Postale, une banque unique et singulière - 1 -

La Banque Postale, une banque unique et singulière - 1 - La Banque Postale, une banque unique et singulière - 1 - LA BANQUE POSTALE, UNE BANQUE UNIQUE ET SINGULIERE Un peu d histoire Groupe La Banque Postale UNIQUE POUR RELEVER DES DEFIS MULTIPLES Activités

Plus en détail

Définissez vos attentes. Établissez vos objectifs.

Définissez vos attentes. Établissez vos objectifs. Définissez vos attentes. Établissez vos objectifs. En tant qu investisseur, vous êtes unique. Vos objectifs financiers, votre situation financière actuelle, votre expérience en matière de placement et

Plus en détail

Offres de financements pour les clients privés

Offres de financements pour les clients privés Offres de financements pour les clients privés 1 Sommaire Principes de financement page 2 Financement au moyen du capital de prévoyance page 3 Amortissements et économies d impôts page 4 L éventail des

Plus en détail

FOOTFALL: SÉRIE ACTING ON INSIGHT. Sortir de l ombre et mettre en lumière ce que vous ne savez pas encore à propos de vos clients

FOOTFALL: SÉRIE ACTING ON INSIGHT. Sortir de l ombre et mettre en lumière ce que vous ne savez pas encore à propos de vos clients www.footfall.com + 33 (1) 55 12 10 00 FOOTFALL: SÉRIE ACTING ON INSIGHT Sortir de l ombre et mettre en lumière ce que vous ne savez pas encore à propos de vos clients Gardez votre visage toujours vers

Plus en détail

Coopérer. pour créer l avenir

Coopérer. pour créer l avenir novembre 10 Coopérer pour créer l avenir Depuis 110 ans, chez Desjardins, premier groupe financier coopératif en importance au Canada, la coopération est notre âme et nos membres, notre raison d être.

Plus en détail

Qu est-ce que la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires?

Qu est-ce que la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires? Qu est-ce que la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires? Regina Jensdottir* Nous entendons très souvent dire que la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires est une création

Plus en détail

STAGE DE BACHELOR EN MILIEU

STAGE DE BACHELOR EN MILIEU STAGE DE BACHELOR EN MILIEU PROFESSIONNEL POUR LES ETUDIANTES ET ETUDIANTS EN SCIENCES SOCIALES Faculté des SSP, Géopolis, 1015 Lausanne Personne de contact : Madame Sophie Besson Conseillère aux études

Plus en détail