Formations. Stratégie, management Finance, gestion, comptabilité, fiscalité Juridique, ressources humaines, social, paie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Formations. www.cenfop.com. Stratégie, management Finance, gestion, comptabilité, fiscalité Juridique, ressources humaines, social, paie"

Transcription

1 Formations Stratégie, management Finance, gestion, comptabilité, fiscalité Juridique, ressources humaines, social, paie Antilles - Guyane Est Ile-de-France Centre Normandie Ouest Rhône-Alpes Auvergne Bourgogne Franche-Comté Sud-Est Sud-Ouest

2 Le CENFOP, partenaire de votre développement en bref Association loi ans d expérience à votre service journées/stagiaires par an Plus de stages par an 820 animateurs Certifié ISO 9001 depuis 2000 pour tous ses sites Chiffre d affaires :

3 édito Catherine Dattez Président du Cenfop 1 La Formation Professionnelle Continue est un élément clé de la compétitivité et du développement des entreprises et des hommes et femmes qui y contribuent. Elle s inscrit clairement dans la stratégie de GPEC (Gestion Prévisionnelle des Emplois et Compétences) des entreprises. L accord interprofessionnel de janvier dernier (ANI du ) sur le développement de la formation tout au long de la vie professionnelle, la professionnalisation et la sécurisation des parcours professionnels, préalable à l élaboration d une Loi qui sortira à l automne 2009, vient corroborer, s il en était besoin, la place essentielle de la «FPC» dans le paysage économique. La formation tout au long de la vie est un facteur clé d adaptation au changement, d enrichissement des compétences et d accompagnement aux mutations des organisations. Les formations du CENFOP sont résolument concrètes: nos formateurs, tous conseils d entreprises rodés à la pédagogie, partagent leur expérience et transmettent des savoir-faire directement opérationnels. Notre ambition est de vous donner les moyens d accroître vos performances. Une implantation locale pour être proche de vous : 9 délégations régionales 190 centres de formation de proximité Des formateurs, experts d entreprises, du secteur marchand, public ou associatif. 820 professionnels : consultants, experts comptables, commissaires aux comptes, juristes, fiscalistes, financiers qui utilisent leur expérience du terrain et mettent en œuvre des méthodes et outils éprouvés et immédiatement applicables. Nos conseillers formation CENFOP en régions construisent avec vous des parcours pédagogiques adaptés à votre métier et à vos activités et vous conseillent sur leur financement. FORMATIONSCENFOP

4 2 Qui sont nos clients? Dirigeants de PME et de grandes entreprises Directeurs Administratifs et Financiers Responsables financiers et comptables Cadres, toutes fonctions d entreprises Artisans, commerçants Professions libérales Permanents et bénévoles du secteur non marchand Fonctionnaires Nos secteurs d intervention Industrie et services Commerce, distribution Agroalimentaire Banque, assurance Collectivités locales, secteur public Secteur non marchand Notre offre sectorielle Associations et fondations Etablissements sociaux et médico-sociaux (ESMS) Etablissements de santé Pharmacies Enseignement privé B.T.P. Hôtellerie-Restauration plus de clients nous font confiance

5 sommaire 3 Formations thématiques 4 Comptabilité 6 Consolidation et normes comptables 9 Finance 13 Trésorerie 16 Gestion 17 Maîtrise des risques 19 Fiscalité 20 Ressources Humaines et gestion sociale 23 Paie 30 Management des hommes et des projets 35 Informatique de gestion 37 Bureautique 39 Cycles d actualisation 64 Dirigeants d entreprises 66 Directeurs et Responsables Administratifs et Financiers 66 Assistants de gestion PME/PMI 67 Responsables de comptabilité d entreprise 68 Cycle consolidation 69 Actualité sociale, Ressources Humaines et pratique de la paie 70 Associations : Responsables comptables et financiers 70 ESMS : Directeurs Administratifs et Financiers du secteur social et médico-social 71 Hôtellerie-Restauration : Dirigeants et collaborateurs du secteur 71 Formations sectorielles 42 Associations et fondations 44 Etablissements sociaux et médico-sociaux (ESMS) 49 Etablissements de santé (publics et PSPH) 54 Pharmacies 57 Enseignement privé 58 B.T.P. 61 Hôtellerie-Restauration 63 Cliquer sur le titre des 4 grandes parties pour accéder à leurs sommaires détaillés, ou directement sur les métiers et secteurs pour accéder à la première formation correspondante. Parcours de formation 72 Parcours comptable : Assistants comptables et aides comptables 73 Parcours chefs comptables 73 Parcours D.A.F. 73 Parcours contrôleurs de gestion 73 Parcours consolideurs/auditeurs 74 Parcours assistants Ressources Humaines 74 Parcours gestionnaires de paie 74 Parcours pour gérants de TPE et PME 75 Parcours managers 75 Parcours repreneurs/créateurs d entreprises 75 Informations pratiques 76 Nos conseillers formation CENFOP en régions 77 Bulletin d inscription 79 FORMATIONS CENFOP

6 Retour au sommaire général Cliquer sur une formation pour accéder à sa fiche 4 Formations thématiques Comptabilité Tenir sa comptabilité au quotidien 6 S initier à la pratique comptable 6 Se perfectionner en comptabilité pour élaborer son bilan 7 L arrêté des comptes : organisation et points particuliers 8 Maîtriser les principales difficultés liées à l arrêté des comptes (comptables et fiscales) 8 Du résultat comptable au résultat fiscal 9 Consolidation et normes comptables Pratiquer la consolidation (principes et méthodes) - Niveau 1 9 Maîtriser les difficultés liées à la consolidation - Niveau 2 10 Analyse financière des comptes consolidés 10 Impôts différés et preuve d impôt 11 Le tableau des flux de trésorerie consolidés 11 Le référentiel IFRS : le comprendre et l appliquer 12 Transposition progressive des normes françaises aux normes IFRS 12 Etablir son reporting US GAAP : initation aux retraitements les plus fréquents 13 Finance Finance pour non spécialistes financiers - Niveau 1 : s initier à la lecture et à l interprétation des comptes 13 Finance pour non spécialistes financiers - Niveau 2 : acquérir une méthodologie d analyse financière 14 Maîtriser la finance pour optimiser les performances de son entreprise 14 Analyse financière et free cash flow : une nouvelle approche de l analyse financière 15 Maîtriser les lois de finance 15 Pour toutes informations complémentaires, consultez notre site ou nos conseillers formation en régions

7 Retour au sommaire général Formations thématiques Trésorerie Gérer la trésorerie au quotidien - Niveau 1 16 Optimiser la gestion de trésorerie - Niveau 2 16 Gestion Comprendre la gestion de l entreprise 17 De la comptabilité analytique au contrôle de gestion - Niveau 1 17 Le contrôle de gestion - Niveau 2 18 Elaborer un reporting fiable et transparent 18 Maîtrise des risques Principes et mise en œuvre d un contrôle interne performant 19 Prévenir les fraudes et les détournements 19 Risques informatiques et contrôle des comptabilités informatisées 20 Fiscalité Maîtriser les bases de la fiscalité 20 Maîtriser les principes de la TVA et ses règles de territorialité 21 Du résultat comptable au résultat fiscal 21 L intégration fiscale 22 Risques informatiques et contrôle des comptabilités informatisées 22 Ressources Humaines et gestion sociale La gestion du personnel au quotidien 23 L essentiel du droit social 24 Souscrire à ses obligations en matière d informations, tenue de registres et d affichages pour éviter toute sanction 24 Retraites : gérer les fins de carrières dans l entreprise 25 Mettre en œuvre le Droit Individuel à la Formation (DIF) 25 La réforme de la formation professionnelle continue 26 Mettre en œuvre la GPEC (Gestion Prévisionnelle des Emplois et Compétences) 26 Les institutions représentatives du personnel (IRP) : éviter les contentieux et prévenir les conflits 27 Réussir les élections des délégués du personnel 27 Des cotisations sociales à la DADS-U 28 Se préparer à un contrôle URSSAF : le prévenir, y faire face et les recours de l entreprise 28 L épargne salariale, outil de fidélisation des salariés 29 Conduire l entretien professionnel 29 Actualité sociale et ressources humaines (Cf. cycle) 30 Paie S initier aux techniques de paie 30 Se perfectionner aux techniques de paie 31 La durée du travail et son application sur les bulletins de salaire 31 Etablir la paie dans l enseignement privé 32 Etablir la paie dans le bâtiment 33 Appliquer les règles spécifiques de la paie dans le Secteur Social et Médico-social 33 Etablir la paie dans l hôtellerie et la restauration 34 Actualité sociale et pratique de la paie (Cf. cycle) 34 Management des hommes et des projets Les bases de la gestion de projet 35 Réussir la conduite du changement 35 Savoir manager une équipe 36 Conduire l entretien professionnel 36 Informatique de gestion Tenir sa comptabilité sur informatique (Maîtriser les fondamentaux) 37 Perfectionner sa tenue comptable sur informatique 37 Maîtriser Ciel Paie 38 Maîtriser Ciel Compta 38 Maîtriser Ciel Gestion Commerciale 39 Bureautique S initier à Excel 39 Se perfectionner à Excel 40 S initier à Word 40 Se perfectionner à Word 41 Pratiquer Power Point 41 5 Formations inter-entreprises Formations sur mesure Ingénierie pédagogique FORMATIONS CENFOP

8 Retour au sommaire Formations thématiques Tenir sa comptabilité au quotidien Comptabilité Réf Dirigeants de TPE. Comptables. Artisans. Commerçants. Secrétaires. S approprier une méthodologie et des outils pour assurer la tenue comptable de l entreprise. Alternance d apports théoriques et de travaux pratiques à partir d un kit d organisation. Exposé des principes d une organisation efficace. Echanges avec les participants sur leur organisation actuelle. Travail sur la façon de rendre son organisation plus performante. Un QCM en fin de stage permet de s assurer que les points clefs d une organisation performante sont bien maîtrisés. Expert-conseil. Introduction Principes généraux d une organisation efficace - Aspects légaux. - Aspects juridiques. - Sécurité. - Archivage. Inventaire des documents et informations concernées - Documents à caractère permanent. - Documents à caractère annuel. Analyse des procédures et circuits d information d une entreprise - Achats. - Ventes. - Trésorerie. - Caisse. Avantages d une organisation efficace - Gain de temps. - Sécurité. - Amélioration de la gestion. Cas pratiques de synthèse : exemple de kit d organisation 1 jour (7 h) 330 HT Rhône-Alpes Auvergne Bourgogne Franche-Comté Chalon-sur-Saône 26 janv. 10 S initier à la pratique comptable Comptabilité Réf Toute personne ne possédant qu une formation initiale réduite en comptabilité et voulant acquérir une vue d ensemble de la pratique comptable. Aides comptables sans formation théorique. Employés administratifs et secrétaires appelés à remplir des fonctions comptables. Maîtriser les techniques comptables de base et la comptabilisation des opérations courantes (achats, ventes, trésorerie, TVA, paie). Etude des divers types d opérations comptables par apports théoriques et cas pratiques s inspirant très concrètement de la réalité professionnelle d un aidecomptable. Expert-conseil. Enregistrement comptable des opérations - de la comptabilité. - Initiation aux mécanismes comptables. - Enregistrement des opérations de vente. - Enregistrement des opérations d achat. - Déclaration de TVA. - Enregistrement des opérations financières. - Enregistrement de la paie et des déclarations sociales. Compléments : la vie de l entreprise - Principales formes juridiques des entreprises privées. - Opérations commerciales. - Notions sur la TVA. - Opérations financières. - Calculs commerciaux et financiers. - La correspondance commerciale. - Notions de législation sociale. - La paie et les charges sociales ou fiscales sur salaires. 4 jours (28 h) HT Est Charleville 1 er, 3, 10 et 15 juin 10 Reims 3, 10, 17 et 25 juin 10 Troyes 8, 15, 22 et 24 juin 10 Paris/Orléans/Tours 19, 20, 30 nov et 1 er déc. 09 8, 9, 15 et 16 mars 10 7, 8, 14 et 15 juin 10 20, 21, 27 et 28 sept. 10 Calais 1 er, 8, 15 et 22 oct. 09 Marcq-en-Barœul 12, 13, 19 et 20 oct , 28 mai et 3, 4 juin 10 Maubeuge 31 mai et 7, 14, 21 juin 10 Normandie Le Havre/Rouen 8, 15, 22 et 29 oct. 09 Alençon/Caen/Cherbourg/Flers 17, 24 nov. et 1 er, 8 déc.09 5, 15, 22 et 29 juin 10 Ouest Angers 13, 14, 21 et 22 oct. 09 Cholet 5, 6, 24 et 25 nov. 09 Rhône-Alpes Auvergne Bourgogne Franche-Comté Lyon 17, 18, 24 et 25 nov. 09 Clermont-Ferrand 19, 20 nov. et 10, 11 déc. 09 Chalon-sur-Saône 15, 16, 22 et 23 mars 10 Besançon 12, 13, 19 et 20 oct.10 Sud-Est Marseille 4, 11, 18 et 25 mai 10 Pour toutes informations complémentaires, consultez notre site ou nos conseillers formation en régions

9 Retour au sommaire Formations thématiques Se perfectionner en comptabilité pour élaborer son bilan Comptabilité Réf Toute personne enregistrant tout ou partie des opérations courantes mais souhaitant perfectionner et améliorer ses savoir-faire et approfondir ses connaissances théoriques. Maîtriser le processus conduisant à l établissement du bilan et du compte de résultat en pratiquant les travaux de révision et de contrôle des comptes ; enregistrement des opérations d inventaire. A l aide de mini-cas pratiques, enregistrement des opérations courantes et approfondissement des notions comptables et fiscales liées à l inventaire. A travers une étude de cas exhaustive : - création du plan comptable de l entreprise ; - initiation à la procédure de révision des comptes avec préparation et comptabilisation des écritures d inventaire ; - établissement d un projet de bilan et de compte de résultat. Expert-conseil. Notions sur le plan comptable Révision - des opérations courantes, - des schémas d imputation. Les impôts et taxes Les opérations d inventaire et leur mode de comptabilisation Les obligations comptables Etude de cas de synthèse : - établissement du plan comptable de l entreprise ; - révision des comptes et comptabilisation des écritures d inventaire ; - établissement du bilan, du compte de résultat, analyse de la marge brute. 4 jours (28 h) HT 7 Est Charleville 12, 13, 14 et 15 oct. 09 Reims 14, 15, 21 et 28 janv , 29 juin et 1 er, 5 juil. 10 Troyes 29 juin et 1 er, 6, 8 juil. 10 Paris/Orléans/Tours 7, 8, 14 et 15 déc , 23, 29 et 30 mars 10 21, 22, 28 et 29 juin 10 4, 5, 11 et 12 oct. 10 Saint-Omer 2, 9, 16 et 23 oct. 09 Marcq-en-Barœul 5, 10, 17 et 24 nov er, 8, 15 et 22 juin 10 Calais 1 er, 8, 15 et 22 juin 10 Normandie Caen/Cherbourg/Rouen Evreux/Le Havre 5, 19, 26 nov. et 3 déc er, 8, 15 et 22 juin 10 Ouest Angers 17, 18 nov et 2, 3 déc. 09 Cholet 25, 26 nov et 8, 9 déc. 09 Rhône-Alpes Auvergne Bourgogne Franche-Comté Lyon 20, 21 oct.et 17, 18 nov. 09 2, 3, 16 et 17 juin 10 Besançon 15, 16, 22 et 23 mars 10 Clermont-Ferrand 25, 26 mai et 21, 22 juin 10 Chalon-sur-Saône 14, 15, 21 et 22 juin 10 Sud-Est Marseille 1 er, 8, 15 et 22 juin 10 Formations inter-entreprises Formations sur mesure Ingénierie pédagogique FORMATIONS CENFOP Formations thématiques

10 Retour au sommaire Formations thématiques L arrêté des comptes: organisation et points particuliers Comptabilité Réf Comptables, chefs comptables, toute personne appelée à participer à l arrêté des comptes. Préparer l arrêté des comptes (inventaire des travaux à effectuer, organisation interne et répartition des tâches). Acquérir ou réviser les connaissances comptables et fiscales nécessaires à l établissement des comptes annuels ou de situations comptables et prendre en compte l actualité. L arrêté des comptes est traité par cycle (achats-fournisseurs par ex) et s appuie sur des exercices tirés de pratiques comptables de PME ainsi que sur un cas de synthèse reprenant la plupart des points traités. Expert-conseil Les obligations comptables Documents comptables obligatoires ; plan comptable commenté; imprimés fiscaux. Le contrôle interne Les contrôles généraux Eléments permanents; contrôles de cohérence. Révision par cycle : principes et points particuliers : Capitaux propres ; immobilisations ; stocks ; fournisseurs et achats ; clients et ventes ; personnel ; Etat ; opérations financières. Cas de synthèse. 4 jours (28 h) HT Est Reims 1 er, 8, 15 et 22 oct er, 8, 15 et 22 juin 10 Troyes 17, 19, 24 et 26 nov. 09 Charleville 4, 11, 18 et 25 mai 10 Paris/Orléans/Tours 8, 9, 15 et 16 oct , 12, 18 et 19 janv. 10 3, 4, 17 et 18 mai 10 20, 21, 27 et 28 sept. 10 Marcq-en-Barœul 24 nov. et 1 er, 8, 15 déc. 09 3, 10, 17 et 24 juin 10 Saint-Omer 17, 18 déc. et 7, 8 janv. 10 Normandie Le Havre/Rouen 3, 17, 24 nov. et 1 er déc. 09 Caen 19, 26 nov. et 3, 10 déc. 09 Caen/Rouen 3, 10, 17, 24 juin 10 Ouest Angers 17, 18 sept. et 1 er, 2 oct. 09 Cholet 24, 25 sept. et 8, 9 oct. 09 Rhône-Alpes Auvergne Bourgogne Franche-Comté Lyon 24, 25 nov. et 8, 9 déc.09 Besançon 23, 24, 30 nov et 1 er déc 09 Beaune 1 er, 2, 8 et 9 mars 10 Des sessions complémentaires sont programmables sur demande dans tous nos sites. Contactez nos conseillers formation en régions. Maîtriser les principales difficultés liées à l arrêté des comptes (comptables et fiscales) Comptabilité Réf Chefs comptables. Directeurs financiers. Toute personne voulant maîtriser les options comptables et fiscales présentant des difficultés. Optimiser fiscalement l arrêté des comptes. Prendre conscience des conséquences fiscales de certains choix comptables. Maîtriser la comptabilisation des options fiscales liées à l arrêté des comptes. Choix des difficultés à traiter par les participants dans la liste figurant au programme. Chaque difficulté est examinée, sous l angle comptable par un expert comptable, et fiscal par un avocat, sous forme d exposés théoriques illustrés par des cas pratiques. Expert conseil, fiscaliste. - Dépenses d entretien et petits matériels. - Amortissement des immobilisations. - Les véhicules de tourisme. - Les logiciels à usage interne. - Les primes d assurance. - Subventions et aides. - Les valeurs mobilières de placement. - Distribution de dividendes. - Rémunération des comptes courants d associés. - Provisions pour risques et charges. - Provisions pour garantie donnée aux clients. - Les clients douteux. - Les indemnités de départ à la retraite. - La contribution sociale de solidarité des sociétés (ORGANIC) - Taxe sur les grandes surfaces. - Participation à l effort de construction. - L imposition forfaitaire annuelle. - Les créances et dettes en monnaie étrangère. 820 HT Est Troyes 22 et 24 sept et 24 nov er et 3 juin 10 Charleville 24 et 26 nov. 09 Reims 7 et 12 janv et 8 juil. 10 Marcq-en-Barœul 8 et 15 déc. 09 Normandie Caen/Rouen 8 et 15 déc. 09 Ouest Angers 20 et 21 oct. 09 Cholet 17 et 18 nov. 09 Sud-Est Marseille 13 et 15 avril 10 Pour toutes informations complémentaires, consultez notre site ou nos conseillers formation en régions

11 Retour au sommaire Formations thématiques Du résultat comptable au résultat fiscal Comptabilité Réf Se reporter à la fiche programme détaillée en page 21. Rubrique Fiscalité. 9 Pratiquer la consolidation- Niveau 1 (principes et méthodes) Consolidation et normes comptables Réf Cadres financiers et comptables appelés à établir ou à participer à l établissement des comptes consolidés. Personnel nouvellement nommé au sein des équipes de consolidation. Maîtriser le processus et les méthodes de consolidation afin d être capable de participer ou d établir des contrôles des comptes consolidés dans leur intégralité. Alternance d apports théoriques et d applications pratiques. Expert comptable en consolidation. Introduction Intérêt et modalités de mise en œuvre des comptes consolidés. Périmètre de consolidation Définition du périmètre de consolidation et cas d exclusion. Traitement des entrées et sorties de périmètres. Cas particuliers (portage et entités ad hoc). Calcul des pourcentages de contrôle et d intérêt Distinction entre pourcentage de contrôle et d intérêt. Modes de calcul. Problèmes complexes. Méthodes de consolidation Les 3 méthodes de consolidation. Consolidation directe ou par paliers. Points particuliers. Homogénéisation, retraitement et conversion d information financière propres aux comptes consolidés. Homogénéité. Retraitements. Méthodes de conversion des états financiers libellés en devises. Eliminations des opérations intragroupe Principes et objectifs des éliminations. Elimination des comptes réciproques. Elimination des résultats internes. Les impôts différés Généralités. Approche bilantielle. Eléments non pris en compte. Evaluation des actifs et passifs d impôt. Traitement comptable des actifs et passifs d impôt Comptabilisation des acquisitions Définition. Coût d acquisition des titres. Evaluation des actifs et passifs à la date d acquisition. Comptabilisation des écarts d acquisition. Délai d affectation. Variation des capitaux propres Exemple de tableaux de variation des capitaux propres par société. Exemple de tableau de synthèse de la variation des capitaux propres part du groupe. Etats financiers consolidés Composition. Focus sur le bilan consolidé et sur le compte de résultat consolidé. 3 jours (21 h) HT Est Reims 3, 9 et 16 sept. 10 Paris/Orléans/Tours 5, 6 et 7 oct , 28 et 29 janv.10 2, 3 et 4 juin 10 9, 10 et 11 sept. 10 Marcq-en-Barœul 24 nov. et 1 er, 8 déc. 09 Normandie Caen/Cherboug 6, 13 et 20 oct. 09 Le Havre/Rouen 16, 17 et 23 nov. 09 Ouest Angers 15, 16 et 17 sept , 20 et 21 oct. 10 Rhône-Alpes Auvergne Bourgogne Franche-Comté Lyon 18, 19 et 20 nov , 19 et 20 mai 10 Sud-Est Marseille 10, 17 et 24 juin 10 Formations inter-entreprises Formations sur mesure Ingénierie pédagogique FORMATIONS CENFOP Formations thématiques

12 Retour au sommaire Formations thématiques Maîtriser les difficultés liées à la consolidation-niveau 2 Consolidation et normes comptables Réf Cadres des services comptables et financiers. Toute personne participant à l établissement des comptes consolidés ou chargée d exploiter, d interpréter ou de valider des comptes consolidés. Pré-requis : Avoir suivi le stage «Pratiquer la consolidation (principes et méthodes)» ou avoir une bonne maîtrise des pratiques de base de la consolidation. Approfondir ses connaissances techniques en consolidation afin d être en mesure de prendre en charge les opérations de contrôle des comptes consolidés et de mettre en œuvre toutes les diligences nécessaires. Alternance d apports théoriques et de cas pratiques. Echange d expériences animateur/participants. Expert comptable en consolidation. Contexte de l établissement des comptes consolidés Pourquoi? Qui est concerné? Comment? Quand? Introduction à la méthodologie des capitaux propres Tableaux de bouclage utilisés pour valider la cohérence des comptes consolidés. Importance du tableau de variation des capitaux propres. Rappels de consolidation Périmètre et méthodes de consolidation. La consolidation directe ou par paliers. Rappels sur les retraitements. Traitement d une entrée de périmètre Principes généraux. Prise du contrôle exclusif par achats successifs. Consolidation avec retard. Augmentation de pourcentage d intérêt Acquisition complémentaire de titres avec changement de méthode de consolidation. Acquisition complémentaire de titres sans changement de méthode de consolidation. Put sur minoritaires. Diminution de pourcentage d intérêt Cession totale ou partielle de titres. Déconsolidation. Augmentation de capital Augmentation de capital avec effet relutif ou dilutif. Cession interne de titres Cession interne de titres consolidés entre deux sociétés intégrées globalement. Fusion Rappel des principes généraux en normes françaises. Fusion entre deux sociétés consolidées. Fusion entre une société consolidée et une société extérieure au groupe. 3 jours (21 h) HT Paris/Orléans/Tours 25, 26 et 27 nov , 11 et 12 mars juin, 1 er et 2 juillet 10 13, 14 et 15 oct.10 Saint-Omer 16, 17 et 23 nov.09 Amiens 10, 17 et 24 juin 10 Ouest Angers 20, 21 et 22 oct , 20 et 21 oct. 10 Rhône-Alpes Auvergne Bourgogne Franche-Comté Lyon 3 et 4 déc. 09 Sud-Est Marseille 8, 15 et 22 sept. 09 Analyse financière des comptes consolidés Consolidation et normes comptables Réf Analystes financiers, banquiers et plus généralement tout professionnel ayant à lire ou analyser des comptes consolidés. Appréhender de façon simple et méthodique l environnement consolidé et les techniques de production des comptes consolidés afin de maîtriser l information à caractère technique. Repérer et éviter les principales erreurs d interprétation des comptes consolidés afin d accroître la qualité du diagnostic. Alternance d apports théoriques et de cas pratiques. Echanges d expériences animateur/participants. Paris/Orléans/Tours 24 et 25 sept et 11 déc. 09 Expert comptable en consolidation. Introduction - Qu est-ce qu un groupe? Champs d application et principes fondamentaux de la consolidation - Qui doit publier des comptes consolidés? - Quelles sont les sociétés concernées? - Quelles sont les différentes méthodes? Quelles sont les divergences de règles entre comptes sociaux et consolidés? - Trois principes généraux spécifiques. - Quels sont les retraitements spécifiques à la consolidation? - La conversion des comptes des filiales étrangères. - Opérations intra-groupe. 18 et 19 mars 10 8 et 9 juil. 10 Les comptes consolidés sont-ils toujours comparables? - Les acquisitions. - Les cessions. - Les restructurations internes. Synthèse - Le bouclage des capitaux propres. - La formation du résultat consolidé. - Les postes et rubriques comptables issus de la consolidation. Spécificités d une analyse de comptes consolidés - L examen des tableaux de flux. - La démarche qualitative préalable HT Des sessions complémentaires sont programmables dans tous nos sites. Contactez nos conseillers formation en régions. Pour toutes informations complémentaires, consultez notre site ou nos conseillers formation en régions

13 Retour au sommaire Formations thématiques Impôts différés et preuve d impôt Consolidation et normes comptables Réf Financiers souhaitant approfondir les aspects techniques liés aux impôts différés. Personnel de filiales de groupes devant déterminer les impôts différés pour leur reporting en normes comptables internationales. Pré-requis : Disposer d une première expérience en matière de consolidation est indispensable. Rappels et précisions concernant les bases techniques en matière d impôts différés. Identifier les difficultés techniques et apprécier les situations particulières. Comparer les référentiels internationaux et français. Apprécier les principaux écarts de preuve d impôt. Alternance d apports théoriques et de mise en pratique grâce à un cas d application complet, déroulé tout au long de la journée, étape par étape. Expert comptable pratiquant la consolidation et les normes internationales. Le recensement des bases d imposition différée - Définitions, rappels : impôt exigible, impôt différé, différence temporelle. - Analyse des différences temporelles selon leur origine. La reconnaissance et l évaluation des impôts différés - Les critères de reconnaissance. - Les modalités de valorisation. - Comptabilisation et présentation. La preuve d impôt - Modalités pratiques d établissement. - Les écarts de preuve d impôt récurrents. Les informations à porter en annexe Cas pratique de synthèse Rappel du fonctionnement des tableaux de variation des capitaux propres. 1 jour (7 h) 640 HT 11 Est Reims 24 nov. 09 Marcq-en-Barœul 26 nov. 09 Normandie Caen/Cherbourg Le Havre/Rouen 8 déc. 09 Rhône-Alpes Auvergne Bourgogne Franche-Comté Lyon 8 déc juin 10 Le tableau des flux de trésorerie consolidés Consolidation et normes comptables Réf Analystes financiers, banquiers, tout professionnel ayant à analyser des comptes consolidés. Pré-requis : Avoir suivi le stage «Pratiquer la consolidation». Maîtriser la logique conduisant à l élaboration d un tableau des flux de trésorerie consolidés. Alternance d apports théoriques illustrés d exemples concrets. Sessions de questions/réponses. Cas pratiques. Expert comptable en consolidation. Introduction Principes généraux - Cadre réglementaire. - Options de présentation. - Modalités pratiques d établissement. - Informations à porter dans l annexe aux comptes consolidés. Décomposition du tableau des flux de trésorerie - Définition de la trésorerie. - Flux de trésorerie liés à l investissement. - Flux de trésorerie liés au financement. - Incidence des variations de change. Cas pratique : élaboration d un tableau des flux de trésorerie ; traitement des opérations particulières. Cas pratique : application des situations particulières (contrat de locationfinancement, entrées/sorties de périmètre, écart de change sur créances et dettes, etc). Cas pratique de synthèse : correction d un tableau des flux de trésorerie erroné 1 jour (7 h) 640 HT Marcq-en-Barœul 10 déc. 09 Normandie Caen/Cherbourg Le Havre/Rouen 15 déc. 09 Formations inter-entreprises Formations sur mesure Ingénierie pédagogique FORMATIONS CENFOP Formations thématiques

14 Retour au sommaire Formations thématiques Le référentiel IFRS: le comprendre et l appliquer Consolidation et normes comptables Réf Toute personne n ayant pas encore de pratique des normes IFRS et qui souhaite s informer sur les principales divergences de principes comptables et de présentation des états financiers. Comprendre au travers de cas pratiques, les principales divergences entre le référentiel international et le référentiel comptable français ainsi que les particularités d application des normes IFRS («International Financial Reporting Standard»). Alternance d apports techniques et de cas pratiques. Echanges et débats animateur/participants. Expert des normes IAS/IFRS, intervenant en entreprises. Introduction Cadre conceptuel IFRS 1 : 1 adoption des normes IFRS. IAS 1 : présentation des états financiers. IAS 38 : immobilisations incorporelles. IAS 16, 23,40 : immobilisations corporelles. IFRS 5 : actifs non courants détenus en vue de la vente. IAS 36 : dépréciation d actifs/impairment. IAS 17 : contrats de location. IFRIC 4 : embedded leases. IAS 18 : reconnaissance du revenu. IAS 20 : subventions. IAS 2 : stocks. IAS 37 : provisions. IAS 19, IFRS 2 : avantages au personnel. IAS 32,39 : instruments financiers. IAS 12 : impôts différés. IAS 27, 28, 31, IFRS 3 : consolidation et regroupement d entreprises. IAS 8 : méthodes comptables, changements d estimations et erreur HT Est Reims 20 et 27 mai 10 Ile-de-France et Centre Paris/Orléans/Tours 19 et 20 oct et 19 janv et 30 mars et 29 juin 10 Normandie Caen/Rouen 24 nov. et 1 er déc. 09 Rhône-Alpes Auvergne Bourgogne Franche-Comté Lyon 17 et 18 nov et 16 juin 10 Sud-Est Marseille 3 et 4 déc. 09 Transposition progressive des normes françaises aux normes IFRS Consolidation et normes comptables Réf Personnels des services financiers et comptables. Appréhender les caractéristiques des principales normes et leurs différences par rapport aux normes françaises. Identifier les normes déjà applicables dans le référentiel français, et en repérer les difficultés d application. Exposés et mise en application par des cas pratiques réalisés en sous-groupes. Quiz de validation des acquis. Expert comptable, spécialiste des normes IAS/IFRS. Contexte et objectifs des IFRS. Cadre et présentation des états financiers. 1 application des normes IFRS. Normes transposées en France. Normes non transposées dans le référentiel français. Conclusion HT Est Reims 16 et 23 mars 10 Paris/Orléans/Tours 19 et 20 oct et 19 janv et 30 mars et 29 juin 10 Marcq-en-Barœul 15 et 16 mars 10 Ouest Angers 18 et 19 nov. 09 Pour toutes informations complémentaires, consultez notre site ou nos conseillers formation en régions

15 Retour au sommaire Formations thématiques Etablir son reporting US GAAP: initiation aux retraitements les plus fréquents Consolidation et normes comptables Réf Responsables et collaborateurs comptables ou financiers devant assurer le passage des comptes sociaux français à un reporting conforme aux normes américaines US GAAP. S initier au référentiel US GAAP. Identifier et comprendre les retraitements US GAAP les plus fréquemment rencontrés dans le cadre de filiales françaises de groupes américains préparant un reporting US GAAP. Alternance d apports techniques et d exemples illustratifs. Expert comptable spécialiste des normes comptables. Cadre conceptuel et normatif. Reconnaissance du revenu : principes généraux ; contrats à éléments multiples. Immobilisations incorporelles. Immobilisations corporelles : définition ; obligation de remise en état ; dépréciation et Impairment. Contrat de location : location simple ; location financière. Stocks. Provisions : risques et litiges ; restructurations. Avantages au personnel. Impôts sur le résultat. Transactions en devises HT 13 Paris/Orléans/Tours 19 et 20 nov et 23 mars 10 Normandie Caen/Rouen 10 et 17 juin 10 Ouest Angers 25 et 26 mars 10 Rhône-Alpes Auvergne Bourgogne Franche-Comté Lyon 18 et 19 nov et 19 mai 10 Finance pour non spécialistes financiers- Niveau 1 S initier à la lecture et à l interprétation des comptes Finance Réf Cadres des fonctions production, marketing/vente, logistique, achats, ressources humaines Chefs d entreprises ou futurs dirigeants. Non spécialistes financiers de l entreprise. Se familiariser avec le vocabulaire, la technique et les documents comptables. Connaître les grandes masses d un bilan et d un compte de résultat. Faire le lien entre bilan et compte de résultat. Savoir établir un premier niveau de diagnostic sur la rentabilité et la structure financière d une entreprise. Alternance d apports théoriques et d exercices pratiques en sous groupes. Expert conseil d entreprises. 1 er jour - Comprendre le bilan (Les 7 secrets d un bon bilan) Les éléments comptables - Le rôle de la comptabilité générale. - La notion de débit et de crédit. - Le grand livre et la balance. - Les comptes de gestion. - Les documents constitutifs des comptes annuels : bilan, compte de résultat, annexe. Le bilan : l image du patrimoine - L actif : Immobilisations. Stocks. Clients. Trésorerie. - Le passif : Capitaux propres : capital, résultats, réserves. Emprunts long et moyen termes. Fournisseurs. - Les grandes masses : Fonds de Roulement (FDR). Besoin en Fonds de Roulement (BFR). Trésorerie. 2 e jour - Comprendre le compte de résultat Le compte de résultat : l analyse de l activité - Chiffre d affaires. Excédent Brut d Exploitation (EBE). Résultat net. La trésorerie : l analyse de la solvabilité Passage du résultat net à la trésorerie - La variation du BFR. Les investissements. Le financement. La répartition. Clés d interprétation. 860 HT Paris/Orléans/Tours 21 et 22 sept et 20 nov et 3 fév er et 2 juin 10 Marcq-en-Barœul 10 et 17 déc et 11 mai 10 Normandie Alençon/Caen/ Cherbourg/Flers 13 et 20 oct et 15 juin 10 Evreux 17 et 24 nov. 09 Abbeville/Dieppe 20 et 27 avril 10 Le Havre/Rouen 8 et 15 juin 10 Rhône-Alpes Auvergne Bourgogne Franche-Comté St-Pourçain-sur-Sioule 7 et 8 déc. 09 Lyon 17 nov. et 8 déc mai et 17 juin 10 Clermont-Ferrand 19 et 20 oct. 09 Sud-Est Marseille 25 et 27 mai 10 Formations inter-entreprises Formations sur mesure Ingénierie pédagogique FORMATIONS CENFOP Formations thématiques

16 14 Retour au sommaire Formations thématiques Finance pour non spécialistes financiers- Niveau 2 Acquérir une méthodologie d analyse financière Cadres des fonctions production, marketing/vente, logistique, achats, ressources humaines, Chefs d entreprise ou futurs dirigeants. Non spécialistes financiers de l entreprise. Pré-requis : Maîtriser les notions étudiées dans la formation «S initier à la lecture et à l interprétation des comptes» - Réf S approprier une méthodologie pour établir un diagnostic financier à partir des comptes de l entreprise : - Evaluer sa structure financière. - Apprécier son activité et sa rentabilité. - Mesurer sa solvabilité, c est-à-dire sa capacité à faire face à ses engagements. Alternance d apports théoriques et des cas pratiques. Expert comptable. Introduction Les étapes d une démarche d analyse structurée : la structure financière et la rentabilité des capitaux investis, l activité et les marges. Analyse de la structure financière - Rappel sur la structure du bilan. - Du bilan comptable au bilan financier : principaux retraitements : engagements de crédit-bail ou location financière ; crédits par mobilisation des créances client. - Calcul du fonds de roulement (FR), besoin en fonds de roulement (BFR) et de la trésorerie. - Les ratios de structure, d endettement, de liquidités, de rotation. Analyse de l activité et des résultats - Rappel sur la structure du compte de résultat. - Analyse de l évolution de l activité. - Principaux reclassements du compte de résultat à réaliser. - Analyse de la rentabilité d exploitation : les soldes intermédiaires de gestion (SIG). - Calcul de la capacité d autofinancement (CAF) ou excédent financier dégagé par l activité. Structurer son analyse financière - Les grandes étapes de l analyse. - Identifier les points forts et les points faibles (zones de risques) de l entreprise. - Formuler des recommandations et des commentaires. Introduction à la dynamique des flux - Le tableau de financement. - Le tableau pluriannuel des flux financiers HT Finance Réf Paris/Orléans/Tours 11 et 12 mars 10 1 et 2 juil et 15 oct. 10 Marcq-en-Barœul 17 et 24 nov. 09 Normandie Caen/Rouen 21 et 28 sept. 10 Rhône-Alpes Auvergne Bourgogne Franche-Comté Lyon 21 et 22 janv et 25 juin 10 Clermont-Ferrand 12 et 13 janv et 10 juin 10 Sud-Est Marseille 2 et 4 juin 10 Maîtriser la finance pour optimiser les performances de son entreprise Finance Réf Dirigeants et cadres d entreprises souhaitant optimiser la structure financière de l entreprise. Toute personne souhaitant maîtriser les leviers de la création de valeur. Etre capable de porter un jugement sur la santé financière de l entreprise par rapport à son environnement. Comprendre les liens entre stratégie et optimisation de la rentabilité financière. Appréhender la méthode d évaluation d entreprises dite des «Discounted Cash Flow». Connaître les mécanismes de création ou de destruction de valeur. La formation prend appui sur 5 moments de la vie financière d une entreprise. Elle alterne apports théoriques et cas pratiques ce qui facilite l assimilation des concepts abordés. Expert-conseil. Introduction Maîtriser les notions essentielles : structure financière, analyse d exploitation et ratios de rentabilité. Rentabilité économique, rentabilité financière, effet de levier - Comment déterminer la rentabilité économique et la rentabilité financière de l entreprise. - Quel est l impact de la politique d endettement sur la rentabilité? Prise en compte du secteur d activité et de l environnement - Positionner son entreprise sur son secteur d activité. - Déterminer le coefficient de risque. Méthode d évaluation d entreprises DCF (Discounted Cash Flow) - Le retour du Cash. - Appliquer la méthode des DCF. Gestion de la valeur - Découvrir les concepts clefs de la création de valeur. - Utiliser la création de valeur comme outil d aide à la décision stratégique et opérationnelle. - Prendre conscience des remises en cause qu impose un management par la valeur HT Paris/Orléans/Tours 19 et 20 nov et 31 mars 10 1 er et 2 juil et 15 oct. 10 Marcq-en-Barœul 20 et 27 mai 10 Normandie Caen/Cherbourg Le Havre/Rouen 25 mars et 1 er avril 10 Pour toutes informations complémentaires, consultez notre site ou nos conseillers formation en régions

17 Retour au sommaire Formations thématiques Analyse financière et free cash flow: une nouvelle approche de l analyse financière Finance Réf Dirigeants. Actionnaires de PME/PMI ou de filiales de groupes. Responsables administratifs et financiers. Chefs Comptables. Sécuriser sa croissance en intégrant les évolutions et impacts de l environnement financier sur son entreprise. Comprendre l importance de la réforme bancaire sur les conditions d accès au crédit. Raisonner par une analyse financière dynamique : la notion de cash. Se familiariser avec le nouveau vocabulaire financier. Exposé de concepts novateurs. Apports théoriques illustrés d exemples concrets. Cas pratiques et échanges d expériences. Expert-conseil auprès des PME. Les objectifs de la gestion de l entreprise - Les attentes des actionnaires. - Les missions du management. - Les critères d une bonne gestion de l entreprise. - De la rentabilité au cash flow. Les nouveaux critères d analyse de votre performance - Vos partenaires financiers vous accorderont des conditions de crédit d autant plus favorables que vous démontrerez que votre exploitation est performante, pérenne, se traduit en liquidités. - Du résultat net au free cash flow. Evolution des critères de performance des entreprises - Comment structurer un tableau de flux de trésorerie? - La définition de la trésorerie. - Les flux d exploitation (différence entre le cash flow et le résultat). Impacts de la réforme bancaire et des normes IFRS - Bâle 2 : une réforme bancaire qui va impacter votre entreprise. - Bâle 2 et ses conséquences pour les PME : comment s y préparer? - Les IFRS : un nouveau mode d évaluation et de présentation des états financiers : Pourquoi les IFRS? Etes-vous concerné? Comment s y préparer? 1 jour (7 h) 640 HT 15 Est Reims 20 oct. 09 Troyes 29 oct. 09 Charleville 2 fév. 10 Paris/Orléans/Tours 23 nov mars 10 5 juil oct. 10 Amiens 22 juin 10 Normandie Caen/Rouen 24 juin 10 Sud-Est Marseille 5 nov avril 10 Maîtriser les Lois de finance Finance Réf Services financiers et comptables Dirigeants. Connaître la Loi de finance 2010 et la Loi de finance rectificative En analyser les impacts pour l entreprise. Alternance d apports théoriques illustrés d exemples concrets. Expert, conseil d entreprises. Impacts fiscaux, comptables et sociaux des Lois de Finance. 1 jour (7 h) 540 HT Paris/Orléans/Tours 26 jan. 10 Rhône-Alpes Auvergne Bourgogne Franche-Comté Lyon 26 janv. 10 Formations inter-entreprises Formations sur mesure Ingénierie pédagogique FORMATIONS CENFOP Formations thématiques

18 Retour au sommaire Formations thématiques Gérer la trésorerie au quotidien- Niveau 1 Trésorerie Réf Comptables. Toute personne gérant la trésorerie de l entreprise. Prendre conscience de l importance stratégique d une préparation rigoureuse des échéances mensuelles et de la notion de point mort. Savoir faire des prévisions de trésorerie et de financement. Connaître les principaux ratios et indicateurs visant à mesurer la performance, la rentabilité et le risque de l entreprise. Cette formation s appuie sur des cas pratiques qui servent de fil conducteur pour l acquisition d une méthodologie de préparation d un budget de trésorerie. Expert, spécialiste de la gestion de trésorerie en entreprise et des relations bancaires. Introduction Utilité et fondement de la gestion de trésorerie. Préparer les documents prévisionnels : budgets des ventes, des achats, de marchandises et de frais généraux, de frais de personnel, d investissement, de TVA, de trésorerie, comptes de résultat prévisionnels. Classer les dépenses en coûts fixes et coûts variables. Déterminer le point mort. Calculer les besoins de financements permanents. Arbitrer entre les différents financements. Boucler les prévisions en incorporant les frais financiers. Etablir le compte de résultat définitif et le bilan prévisionnel. Principaux indicateurs d appréciation de la performance, de la rentabilité et du risque. 1 jour (7 h) 430 HT Paris/Orléans/Tours 12 oct janv mai sept. 10 Marcq-en-Barœul 30 nov. 09 Dunkerque 22 juin 10 Rhône-Alpes Auvergne Bourgogne Franche-Comté Lyon 6 oct mars 10 Optimiser la gestion de trésorerie- Niveau 2 Trésorerie Réf Comptables. Toute personne gérant la trésorerie de l entreprise. Connaître l utilité de la gestion de trésorerie ; maîtriser la négociation bancaire ; appréhender les indicateurs de gestion de trésorerie prévisionnelle. Alternance d apports techniques, de conseils et de cas pratiques. Expert, spécialiste de la gestion de trésorerie en entreprise et des relations bancaires. Introduction Utilité et fondement de la gestion de trésorerie. Le plan de trésorerie Le contrôle de l application des conditions bancaires ; les prévisions de trésorerie ; la construction d un plan de trésorerie ; l analyse du cycle d exploitation du BFR ; le calcul des ratios de trésorerie. - Cas pratique : faire l inventaire des conditions bancaires de l entreprise ; évaluer l impact de la négociation sur les différents taux et commissions. La gestion de trésorerie Le principe de trésorerie zéro ; gérer plusieurs comptes bancaires ; les modes de financement (conditions et utilisation) ; les 3 enjeux de la gestion de trésorerie ; négocier avec son banquier ; impacts de Bâle 2. - Cas pratique : les erreurs d équilibrage ; identifier les points importants à négocier ; préparation de l entretien avec le banquier. 1 jour (7 h) 430 HT Paris/Orléans/Tours 13 oct janv mai sept. 10 Marcq-en-Barœul 9 mars 10 Rhône-Alpes Auvergne Bourgogne Franche-Comté Lyon 13 oct mars 10 Pour toutes informations complémentaires, consultez notre site ou nos conseillers formation en régions

19 Retour au sommaire Formations thématiques Comprendre la gestion de l entreprise Gestion Réf Dirigeants et cadres de PME-PMI. Créateurs et repreneurs d entreprises. Membres de comité d entreprise, représentants du personnel. Tout salarié d entreprise. Maîtriser les rouages de la vie économique de l entreprise : marchés, produits, investissements, prix, concurrence, développement, adaptation à l environnement. Réfléchir sur la détermination des choix économiques et les conséquences des décisions sur les prix de revient, le résultat, la situation financière et la trésorerie. Utilisation d un jeu pédagogique qui repose sur une pédagogie progressive de la découverte complétée par des apports théoriques. Ce jeu plateau se joue par équipe ce qui favorise la convivialité du groupe génératrice d échanges d expérience et permet la visualisation immédiate des conséquences de ses décisions sur la gestion de l entreprise. Expert conseil d entreprise. Déroulement du jeu : les équipes de joueurs vont simuler sur 3 exercices, la gestion d entreprises virtuelles concurrentes. Au fil des exercices, les joueurs vivent les principales fonctions de l entreprise : production, commerciale, finance, ressources humaines... Ils perfectionnent leur aptitude à calculer un prix de revient prévisionnel, à comptabiliser leurs produits, à définir une stratégie de développement... en tenant compte des contraintes du marché et de la concurrence. 860 HT 17 Normandie Caen/Cherbourg 23 et 24 nov. 09 Le Havre/Rouen 22 et 23 mars 10 De la comptabilité analytique au contrôle de gestion-niveau 1 Gestion Réf Assistants contrôleurs de gestion. Comptables budgétaires et analytiques. Toute personne appelée à participer à des missions du contrôle de gestion. Appréhender les objectifs du contrôle de gestion En identifier les outils et méthodes Savoir les mettre en œuvre, analyser les écarts, suggérer des améliorations, effectuer un reporting à sa hiérarchie. Alternance d apports théoriques et d applications pratiques Expert comptable, spécialiste du contrôle de gestion Finalités et enjeux du contrôle de gestion L information utile ; le lien avec les autres fonctions ; les différences avec les autres formes de contrôle ; les enjeux. Les outils et méthodes du contrôle de gestion Les retraitements ; méthodes de calcul des prix de revient (charges directes et indirectes, centres d analyse, coût variable, coût marginal, point mort, la méthode ABC) ; l élaboration des budgets (les différents budgets ; synthèse des budgets et leur déclinaison en trésorerie). L analyse des écarts, l ajustement des budgets Valorisation des écarts ; analyse des causes ; mesure de la performance. L approche de la rentabilité et de la création de valeur Contrôle de la rentabilité des capitaux investis et création de valeur ; coût des capitaux ; équilibre financier et création de valeur. Optimiser le tableau de bord Pertinence des indicateurs ; efficacité des mesures ; reporting et pilotage des activités HT Est Reims 25 mars et 1 er avril 10 Paris/Orléans/Tours 29 et 30 sept et 9 mars 10 7 et 8 juin et 21 sept. 10 Marcq-en-Barœul 19 et 26 janv. 10 Normandie Caen/Rouen 19 et 26 nov et 10 juin 10 Rhône-Alpes Auvergne Bourgogne Franche-Comté Dijon 8 et 9 oct. 09 Lyon 9 et 10 déc et 9 juin 10 Besançon 10 et 11 juin 10 Clermont-Ferrand 14 et 15 juin 10 Formations inter-entreprises Formations sur mesure Ingénierie pédagogique FORMATIONS CENFOP Formations thématiques

20 Retour au sommaire Formations thématiques Le contrôle de gestion-niveau 2 Gestion Réf Contrôleurs de gestion. Responsables du contrôle budgétaire. Responsables administratifs et financiers. Renforcer ses connaissances Optimiser le calcul des prix de revient Organiser une démarche budgétaire Etudier le comparatif budgétaire et le tableau de bord Alternance d apports théoriques et d applications pratiques Expert comptable, spécialiste du contrôle de gestion. Les spécificités de la fonction contrôle de gestion, son positionnement Les modèles de coûts de revient de la comptabilité analytique ; les coûts de revient complets ; le coût de revient partiel ou Direct Costing (ABC) ; activités constituant la chaîne de valeur ; seuil de rentabilité; coût marginal. La planification et la démarche budgétaire Planification de l entreprise; démarche budgétaire; budget flexible; prix de cessions internes et prix de transfert. L analyse des écarts Ecarts sur charges directes ; écarts sur charges indirectes ; sur et sous-activité. Le tableau de bord Conception, fonctionnement, outils, utilité et efficacité, outil de pilotage, pertinence des indicateurs. Relier le résultat d activité à la trésorerie d exploitation L approche du pilotage par processus HT Est Reims 21 et 28 sept. 10 Paris/Orléans/Tours 3 et 4 nov et 19 janv et 30 mars et 29 juin 10 Marcq-en-Barœul 28 janv. et 4 fév. 10 Normandie Caen/Rouen 22 et 29 sept et 20 mai 10 Rhône-Alpes Auvergne Bourgogne Franche-Comté Lyon 9 et 10 fév. 10 Elaborer un reporting fiable et transparent Gestion Réf Contrôleurs de gestion. Directeurs Administratifs et Financiers. Tous responsables opérationnels. Savoir élaborer et produire une information fiable et facilement utilisable. Savoir mettre en place des pratiques pérennes et automatisées. Savoir présenter et commenter un reporting. Apports théoriques, illustrés d exemples concrets. Applications pratiques. Echanges d expériences. Expert comptable, spécialiste du contrôle de gestion. Le reporting : Pourquoi? Comment? - Piloter, l objectif du reporting : ses composantes ; les pratiques courantes ; la prise en compte de l environnement ; les différents interlocuteurs ; se projeter dans le temps. - Cas pratiques : construction d un reporting ; choix de bons indicateurs (trésorerie, comptabilité, gestion). Mettre en œuvre une démarche projet pour élaborer ou optimiser son reporting - Le système d information et la qualité des données (collecte, fiabilité, système d information). - Obtenir des données fiables à la source (impliquer les opérationnels). - Outils et méthodes de gestion de projet transverse (structurer, encadrer, animer, contrôler). - Cas pratique, analyse d un cas réel: les objectifs, les enjeux et indicateurs de succès, méthodologie; facteurs clés de succès. Savoir présenter et commenter son reporting S approprier les méthodes et outils de la communication écrite et orale. Les appliquer à la présentation d un reporting de gestion. - Cas pratique: rédiger les commentaires qui doivent accompagner le reporting, présentation orale HT Paris/Orléans/Tours 21 et 22 sep et 19 janv et 30 mars et 29 juin 10 Marcq-en-Barœul 9 et 16 mars 10 Pour toutes informations complémentaires, consultez notre site ou nos conseillers formation en régions

Finance pour non financiers

Finance pour non financiers Finance pour non financiers Managers non financiers Responsables opérationnels ayant à dialoguer avec les comptables et les financiers Savoir communiquer avec les financiers dans l entreprise : comptabilité,

Plus en détail

INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE

INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Comptabilité 155 INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Etre capable d assurer le suivi quotidien des opérations courantes dans une entreprise afin de faciliter les échanges avec son expert comptable. Assistante

Plus en détail

CONFÉRENCE FINANCE ET ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE Toute personne souhaitant (re)découvrir les fondamentaux de la finance d entreprise et comprendre l évolution du modèle de consommation Conférence 1,5 jours

Plus en détail

Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse

Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse Synthèse // Réflexion // Une entreprise/un homme // Références Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse Particulièrement utiles pour évaluer la capacité

Plus en détail

Ouvrage conçu et coordonné par HERVÉ HUTIN TOUTE LA FINANCE. Éditions d Organisation, 1998, 2002, 2005 ISBN : 2-7081-3239-3

Ouvrage conçu et coordonné par HERVÉ HUTIN TOUTE LA FINANCE. Éditions d Organisation, 1998, 2002, 2005 ISBN : 2-7081-3239-3 Ouvrage conçu et coordonné par HERVÉ HUTIN TOUTE LA FINANCE, 1998, 2002, 2005 ISBN : 2-7081-3239-3 SOMMAIRE DÉTAILLÉ INTRODUCTION : L évolution de l environnement a transformé les métiers de la finance

Plus en détail

Fiche. Le diagnostic financier. 1 Introduction. 2 Le contexte du diagnostic. A Les objectifs du diagnostic financier. B Les préalables du diagnostic

Fiche. Le diagnostic financier. 1 Introduction. 2 Le contexte du diagnostic. A Les objectifs du diagnostic financier. B Les préalables du diagnostic Le diagnostic financier Fiche 1 1 Introduction Le diagnostic financier permet d évaluer le potentiel de l entité. Il peut se faire en différentes occasions (achat d entreprise, placements, demande d emprunt,

Plus en détail

LA GESTION FINANCIÈRE

LA GESTION FINANCIÈRE République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère du Développement Industriel et de la Promotion de l Investissement LA GESTION FINANCIÈRE PROGRAMME NATIONAL DE MISE A NIVEAU DES PME Édition 2013

Plus en détail

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Famille professionnelle de l, Secrétaire / Assistant Assistant, assistant administratif Le secrétaire aide à la planification et à l organisation des activités afin de faciliter la gestion de l information.

Plus en détail

L épreuve se compose de quatre exercices indépendants.

L épreuve se compose de quatre exercices indépendants. COMPTABILITÉ ET ANALYSE FINANCIÈRE Épreuve à option Rédacteur 2009 Concours externe et interne Document et matériel autorisés : Liste intégrale des comptes comportant la mention «document autorisé aux

Plus en détail

Sciences de Gestion Spécialité : GESTION ET FINANCE

Sciences de Gestion Spécialité : GESTION ET FINANCE Sciences de Gestion Spécialité : GESTION ET FINANCE Classe de terminale de la série Sciences et Technologie du Management et de la Gestion I. PRESENTATION GENERALE 1. Les objectifs du programme Le système

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques Optimisez la gestion financière de votre association (Dossier réalisé par Laurent Simo, In Extenso Rhône Alpes) Les associations vivent et se développent dans un contexte

Plus en détail

Formation Chef comptable spécialiste PAIE

Formation Chef comptable spécialiste PAIE Formation Chef comptable spécialiste PAIE Comptabilité générale - 100h Mise à niveau / FACULTATIF Les principes fondamentaux de la comptabilité générale Objectif de la comptabilité et exercice de la profession

Plus en détail

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL Il donne une vision plus économique, il présente la manière dont les emplois sont financés par les ressources. Il permet de mieux comprendre le fonctionnement de

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17

TABLE DES MATIÈRES. I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 Histoire, définition et rôle de la comptabilité... 17 I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17 A. Les origines antiques de la comptabilité...

Plus en détail

Sommaire. PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable

Sommaire. PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable Sommaire PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable Thème 1 Les notions de patrimoine et d activité de l entreprise 15 1 Bilan de départ simplifié 15 2 Bilans successifs et détermination

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS UNIVERSITE NAY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORME IAS 01 : LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCITE DE LA NORME...3 1.1.1.

Plus en détail

Mise en œuvre des IFRS dans la banque

Mise en œuvre des IFRS dans la banque Mise en œuvre des IFRS dans la banque Responsables financiers et comptables des institutions financières Experts Comptables Commissaires aux Comptes Comprendre les fondements des normes IFRS Savoir traiter

Plus en détail

FINANCE PME «Mieux maîtriser la gestion pour améliorer ses résultats»

FINANCE PME «Mieux maîtriser la gestion pour améliorer ses résultats» FINANCE PME «Mieux maîtriser la gestion pour améliorer ses résultats» PHASE I : FORMATION COLLECTIVE PHASE II : ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUEL PHASE I PROGRAMME DE FORMATION FINANCE PME «Mieux maîtriser la

Plus en détail

Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic

Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 27 mars 2013 Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic Conformément à ce qui avait été annoncé lors de la publication des comptes annuels, Icade publie

Plus en détail

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013 GROUPE Comptes consolidés Au 31décembre 2013 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES DE

Plus en détail

Master Audit Contrôle Finance d Entreprise en apprentissage. Organisation de la formation

Master Audit Contrôle Finance d Entreprise en apprentissage. Organisation de la formation Master Audit Contrôle Finance d Entreprise en apprentissage Organisation de la formation Ce document a pour objet de présenter le contenu des cours des deux années du Master Audit Contrôle Finance d entreprise

Plus en détail

III.2 Rapport du Président du Conseil

III.2 Rapport du Président du Conseil III.2 Rapport du Président du Conseil de Surveillance sur les procédures de contrôle interne et de gestion des risques Rapport du directoire rapports du conseil de surveillance 2012 1 Obligations légales

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Introduction CHAPITRE CHAPITRE

TABLE DES MATIÈRES. Introduction CHAPITRE CHAPITRE TABLE DES MATIÈRES Introduction 1 Le diagnostic financier des sociétés et des groupes... 1 I. L analyse du risque de faillite... 2 A. L analyse fonctionnelle... 2 B. L analyse dynamique du risque de faillite

Plus en détail

FINANCE, COMPTABILITE Inter entreprises petits groupes (6 stagiaires maximum par session)

FINANCE, COMPTABILITE Inter entreprises petits groupes (6 stagiaires maximum par session) Octobre à juillet FINANCE, COMPTABILITE Intitulé Objectifs principaux (programme détaillé sur demande) Dates - Les principales fonctions statistiques, financières, de recherche Excel appliqué à la gestion

Plus en détail

Initiation à la pratique de la comptabilité

Initiation à la pratique de la comptabilité 19 INTER CG1 INTRA Initiation à la pratique de la comptabilité Intervenante : Dominique BELLEMIN NOEL, Responsable de missions, ou Bernadette COLLAIN, Expert-comptable, Cabinet Léo JEGARD ET ASSOCIES -

Plus en détail

Gestion comptable et financière

Gestion comptable et financière 4 5 Gestion comptable et financière Gérez efficacement votre activité comptable et financière Solution modulaire, vous propose une gestion de la comptabilité, des moyens de paiement, de la trésorerie,

Plus en détail

METHODES D EVALUATION

METHODES D EVALUATION METHODES D EVALUATION C.R.A. PANSARD & ASSOCIES Présentation du 27 septembre 2004 G. Lévy 1 METHODES D EVALUATION SOMMAIRE 1 Définition et approche de la «valeur» 2 - Les principales méthodes d évaluation

Plus en détail

AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010

AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010 AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010 Relatif aux modalités de première application du règlement du CRC n 99-02 par les sociétés dont les instruments

Plus en détail

Gestion de trésorerie

Gestion de trésorerie Gestion de trésorerie Prévisions financières modes de financement et de placement à court terme Nathalie gardes Maitre de conférence en gestion Objectifs Connaître les principales composantes de la gestion

Plus en détail

INTRODUCTION EN BOURSE EVALUATION D ENTREPRISE

INTRODUCTION EN BOURSE EVALUATION D ENTREPRISE INTRODUCTION EN BOURSE EVALUATION D ENTREPRISE Avril 2013 EVALUATION D ENTREPRISE 1 Introduction en bourse Une introduction en bourse est avant tout une opération financière. Les avantages financiers de

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 2 : Le dossier financier 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet de

Plus en détail

Définitions des principaux concepts

Définitions des principaux concepts Définitions des principaux concepts Achats de marchandises : achats de marchandises destinées à être revendues en l état. Achats de matières premières : achats de produits incorporés aux constructions.

Plus en détail

Principaux éléments des comptes 2004 IFRS. Comptes annuels 2004 IFRS Relations Investisseurs 1

Principaux éléments des comptes 2004 IFRS. Comptes annuels 2004 IFRS Relations Investisseurs 1 Principaux éléments des comptes 2004 IFRS 1 Avertissement Veolia Environnement est une société cotée au NYSE et à Euronext Paris et le présent document contient des «déclarations prospectives» (forward-looking

Plus en détail

Lire et analyser son Bilan (14 H) à REIMS

Lire et analyser son Bilan (14 H) à REIMS Lire et analyser son Bilan (14 H) à REIMS Public : Artisans et conjoints collaborateurs, salarié(s). Objectifs : Analyser son bilan Extraire les chiffres clés de son entreprise Permettre une analyse financière

Plus en détail

Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie

Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie 1 Plan (Chapitre 13 de l ouvrage de référence) Introduction Le tableau des flux de trésorerie : principes généraux Méthodologie

Plus en détail

Chapitre 7 Consolidation et comptes de groupes

Chapitre 7 Consolidation et comptes de groupes Chapitre 7 Consolidation et comptes de groupes Comptabilité approfondie Chapitre 7 1 Pourquoi consolider? La société A a acheté la société B. La somme payée s élève à 9 500 par achat des titres du capital

Plus en détail

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités)

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités) États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. (non audités) États consolidés résumés du résultat Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre (en milliers de dollars canadiens, sauf

Plus en détail

Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes?

Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes? Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes? Yves MARTIN-CHAVE Conseil financier ymc@innovatech.fr 06 27 28 53 34 innovatech-conseil.com Innovatech Conseil Les documents

Plus en détail

Diagnostic financier - Corrigé

Diagnostic financier - Corrigé Diagnostic financier - Corrigé Nous effectuerons ce diagnostic financier en présentant d abord une étude de rentabilité et de profitabilité du groupe Nestor, ensuite une étude de la structure financière

Plus en détail

UE 4 Comptabilité et audit 2 Identification du candidat (prénom, nom) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

UE 4 Comptabilité et audit 2 Identification du candidat (prénom, nom) : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion DSCG D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Validation des Acquis de l Expérience VAE R é f é

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2002 BILANS CONSOLIDES Avant répartition ACTIF Note au 31 décembre au 31 décembre au 31 décembre en millions d'euros 2002 2001 2000 Immobilisations incorporelles

Plus en détail

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion btsag.com 1/15 26/09/2011 Pérennisation de l entreprise Auteur : C. Terrier; mailto:webmaster@btsag.com ; http://www.btsag.com Utilisation: Reproduction libre pour des formateurs dans un cadre pédagogique

Plus en détail

L AUDIT INTERNE DES COMPAGNIES D ASSURANCES. TRANSVERS CONSULTING L'audit des compagnies d'assurances 2005 1

L AUDIT INTERNE DES COMPAGNIES D ASSURANCES. TRANSVERS CONSULTING L'audit des compagnies d'assurances 2005 1 L AUDIT INTERNE DES COMPAGNIES D ASSURANCES 2005 1 Séminaire - Atelier L audit interne dans l assurance 1 ère communication : Généralités sur l audit interne 2 ème communication : L audit interne des compagnies

Plus en détail

Pascale Colas Formation-Conseil

Pascale Colas Formation-Conseil Formation Aide à la création d entreprise Développement commercial Coaching Pascale Colas Formation-Conseil Je vous propose différents outils pour vous aider à performer votre carrière professionnelle.

Plus en détail

Le partenaire des directions financières

Le partenaire des directions financières Le partenaire des directions financières IFRS due diligences transaction services direction financière fast close reporting controlling évaluation externalisation CSP business plan consolidation Notre

Plus en détail

Sage 100. pour le BTP. Faites de votre gestion un levier de croissance

Sage 100. pour le BTP. Faites de votre gestion un levier de croissance Sage 100 pour le BTP Faites de votre gestion un levier de croissance Sage 100 pour le BTP Faites de votre gestion un levier de croissance Gagner des parts de marché, optimiser ses investissements, sécuriser

Plus en détail

Sommaire détaillé. Partie 1-Lemandat du trésorier CE... 25

Sommaire détaillé. Partie 1-Lemandat du trésorier CE... 25 Organisation de votre guide pratique du trésorier CE... 3 Guide de première connexion... 5 Accéder à votre publication sur : mode d emploi... 7 Rechercher un modèle sur www.editions-tissot.fr... 8 Sommaire

Plus en détail

GUIDE PEDAGOGIQUE «Lire les états financiers»

GUIDE PEDAGOGIQUE «Lire les états financiers» GUIDE PEDAGOGIQUE «Lire les états financiers» Stéphane Lefrancq Version 1.0 janvier 2013 Sommaire 1. Présentation de la ressource... 3 1.1. Le module en ligne... 3 Objectifs pédagogiques... 3 Contenu...

Plus en détail

OPÉRATIONS DE CESSION

OPÉRATIONS DE CESSION OPÉRATIONS DE CESSION Anticipation des difficultés de mise en œuvre de la norme IFRS 5 «Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées» Paris le 23/09/2014 Sandra Dujardin Antoine

Plus en détail

Comptes Consolidés 2014

Comptes Consolidés 2014 Comptes Consolidés 2014 Page 1 4.2 Comptes consolidés 4.2.1 Compte de résultat consolidé... 3 4.2.2 Résultat global consolidé... 4 4.2.3 Situation financière consolidée... 5 4.2.4 Variation des capitaux

Plus en détail

Formation «La consolidation des comptes : approfondissement»

Formation «La consolidation des comptes : approfondissement» Formation «La consolidation des comptes : approfondissement» REFERENCE : 207 1. Objectif général Maîtriser les problèmes soulevés par la conversion des comptes des sociétés étrangères, les impôts différés

Plus en détail

UE 4 Comptabilité et Audit. Le programme

UE 4 Comptabilité et Audit. Le programme UE 4 Comptabilité et Audit Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1. Information comptable

Plus en détail

Sommaire. BilanStat manuel de présentation et d utilisation Page 2

Sommaire. BilanStat manuel de présentation et d utilisation Page 2 BilanStat-Audit Sommaire Présentation... 3 Chapitre 0 : Gestion des bases de données... 5 Chapitre 0 : Gestion des missions... 12 Chapitre 1 : Eléments généraux... 17 Chapitre 2 : Capitaux propres... 28

Plus en détail

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 %

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 % RESULTATS ANNUELS 2014-2015 Chiffre d affaires 2014-2015 consolidé : 222,9 millions d euros Perte opérationnelle courante 2014-2015 : 125,9 millions d euros Poursuite du recentrage stratégique sur le cœur

Plus en détail

Formation «IFRS et US GAAP : points communs et divergences»

Formation «IFRS et US GAAP : points communs et divergences» Formation «IFRS et US GAAP : points communs et divergences» REFERENCE : 108 1. Objectif général Comprendre les principales différences entre les IFRS et les US GAAP. Savoir identifier et retraiter les

Plus en détail

COMPTES DE GROUPE Consolidation et présentation de participations

COMPTES DE GROUPE Consolidation et présentation de participations La nouvelle Swiss GAAP RPC 30 regroupe toutes les règles applicables aux comptes. Ce qui implique que toutes les autres Swiss GAAP RPC font référence aux comptes individuels. Quelles sont les questions

Plus en détail

Management financier d une entreprise pétrolière et gazière

Management financier d une entreprise pétrolière et gazière Gestion et Finance Gestion et Finance GIP / MFP GIP / FMC Management financier d une entreprise pétrolière et gazière 10 Jours Approfondir ses connaissances en comptabilité pétrolière et s initier à l

Plus en détail

GROUPE NSE INDUSTRIES. Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014

GROUPE NSE INDUSTRIES. Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014 GROUPE NSE INDUSTRIES Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014 BILAN (en milliers d euros) ACTIF Note 30/06/14 30/06/13 Ecarts d'acquisition 1 3 872 3 972 Immobilisations

Plus en détail

Fiche. L analyse fonctionnelle du bilan. 1 les travaux préparatoires à l établissement du bilan. fonctionnel

Fiche. L analyse fonctionnelle du bilan. 1 les travaux préparatoires à l établissement du bilan. fonctionnel L analyse fonctionnelle du bilan Fiche 1 1 les travaux préparatoires à l établissement du bilan fonctionnel Le bilan fonctionnel permet une lecture directe de l équilibre financier du bilan. Le retraitement

Plus en détail

GROUPE EDF RAPPORT ANNUEL 2005 ÉTATS FINANCIERS

GROUPE EDF RAPPORT ANNUEL 2005 ÉTATS FINANCIERS GROUPE EDF RAPPORT ANNUEL 2005 ÉTATS FINANCIERS 3 États financiers Comptes consolidés au 31 décembre 2005 5 Rapport des Commissaires aux comptes 111 Comptes individuels d Électricité de France résumés

Plus en détail

2. La croissance de l entreprise

2. La croissance de l entreprise 2. La croissance de l entreprise HEC Lausanne Vincent Dousse 2007 1 2.1. Les succursales Définition: Etablissement commercial qui, sous la dépendance d une entreprise dont elle fait juridiquement partie(établissement

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005

RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005 Hal, le 11 décembre 2006 RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005 Par rapport aux chiffres publiés précédemment (le 19

Plus en détail

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005 International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts 2 février 2005 QUE SONT LES IFRS? Les IFRS ont été élaborées par l International Accounting Standards Board (IASB) en vue de

Plus en détail

Gestion Comptable Sage 100

Gestion Comptable Sage 100 Gestion Comptable La réponse à tous les besoins comptables et financiers de l entreprise avec la richesse d une offre unique sur le marché. 1 SOMMAIRE 1.1. Le pôle comptable et Financier...3 1.2. Une couverture

Plus en détail

SOMMAIRE DES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

SOMMAIRE DES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES SOMMAIRE DES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES Bilan Compte de résultat Tableau des flux de trésorerie Variation des capitaux propres Annexe aux comptes consolidés 1 Transition aux normes IFRS 2 Principes et

Plus en détail

7 ème Salon de la Transmission de Cabinet

7 ème Salon de la Transmission de Cabinet 7 ème Salon de la Transmission de Cabinet 21 septembre 2012 Evaluation et financement : le point de vue du banquier Salon de la Transmission ROUEN, le 21.9.2012 2 Evaluation et financement 1. Valeur financière

Plus en détail

BTS Comptabilité et Gestion SOMMAIRE

BTS Comptabilité et Gestion SOMMAIRE BTS Comptabilité et Gestion SOMMAIRE ANNEXE I : RÉFÉRENTIELS DU DIPLÔME... PAGE 2 I a. Référentiel des activités professionnelles...page 3 I b. Référentiel de certification... page 21 I c. Lexique....

Plus en détail

Informations financières concernant le patrimoine, la situation financière et les résultats de l émetteur

Informations financières concernant le patrimoine, la situation financière et les résultats de l émetteur COMPTES CONSOLIDÉS 2013 Informations financières concernant le patrimoine, la situation financière et les résultats de l émetteur 1 Informations financières historiques 3 Comptes de résultat consolidés

Plus en détail

BILAN FONCTIONNEL. Pour répondre au mieux à cette préoccupation, nous étudierons les points suivants :

BILAN FONCTIONNEL. Pour répondre au mieux à cette préoccupation, nous étudierons les points suivants : BILAN FONCTIONNEL Avoir une activité, générer des résultats, nécessite des moyens de production que l'on évalue en étudiant la structure de l'entreprise. L'étude de la structure financière va permettre

Plus en détail

Evelyne GURFEIN Comptes consolidés IAS IFRS et conversion monétaire

Evelyne GURFEIN Comptes consolidés IAS IFRS et conversion monétaire Evelyne GURFEIN Comptes consolidés IAS IFRS et conversion monétaire, 2007 ISBN-10 : 2-7081-3760-3 ISBN-13 : 978-2-7081-3760-8 Chapitre 7 Les normes IAS/IFRS et leur impact Quelle question? «Bonjour, je

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES AU 30 JUIN 2014 1 SOMMAIRE ÉTATS DE SYNTHESE 1. Etat résumé de la situation financière consolidée 2. Etats résumés du résultat net et des gains et pertes

Plus en détail

La boite à outils du dirigeant, Dispositif packagé ou modularisable en fonction des besoins

La boite à outils du dirigeant, Dispositif packagé ou modularisable en fonction des besoins La boite à outils du dirigeant, Dispositif packagé ou modularisable en fonction des besoins Durée : Minimum 14h Maximum 182h (Ce choix permet de valider 10% du Titre de niveau II «chef d entreprise développeur

Plus en détail

Le Petit. Compta. Les notions clés en 21 fiches. Charles-Édouard Godard Séverine Godard Patrick Pinteaux

Le Petit. Compta. Les notions clés en 21 fiches. Charles-Édouard Godard Séverine Godard Patrick Pinteaux Le Petit 2014 Compta Les notions clés en 21 fiches Charles-Édouard Godard Séverine Godard Patrick Pinteaux Liste des abréviations utilisées dans cet ouvrage ABS : Autres biens et services AGO : Assemblée

Plus en détail

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group Communiqué de Presse Contacts Relations Investisseurs : Kathleen Clark Bracco +33 (0)1 40 67 29 61 kbraccoclark@sopragroup.com Relations Presse : Virginie Legoupil +33 (0)1 40 67 29 41 vlegoupil@sopragroup.com

Plus en détail

Prévisionnel de Développement de Janvier 2011 à Décembre 2013

Prévisionnel de Développement de Janvier 2011 à Décembre 2013 Dossier prévisionnel Prévisionnel de Développement de Janvier 2011 à Décembre 2013 Société TEST 24 cours de la brocante BP 45 44100 NANTES Tel : 0240256767 Fax : 0240789029 Email : infos@test-sa.fr Monsieur

Plus en détail

GUIDE DES MODULES COMPTABLES

GUIDE DES MODULES COMPTABLES UNIVERSITE DE CARTHAGE FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES ET DE GESTION DE NABEUL *** *** *** COORDINATION PÉDAGOGIQUE POUR LES FILIÈRES COMPTABLES GUIDE DES MODULES COMPTABLES Septembre 2010 Présentation

Plus en détail

Rectificatif du 29 juin 2005 au Document de référence 2004 DEPOSE AUPRES DE L AMF LE 23 MAI 2005 SOUS LE NUMERO D.05-0751

Rectificatif du 29 juin 2005 au Document de référence 2004 DEPOSE AUPRES DE L AMF LE 23 MAI 2005 SOUS LE NUMERO D.05-0751 Rectificatif du 29 juin 2005 au Document de référence 2004 DEPOSE AUPRES DE L AMF LE 23 MAI 2005 SOUS LE NUMERO D.05-0751 Ce rectificatif est disponible sur le site de l AMF ( www.amf-france.org) et auprès

Plus en détail

LES ETAPES DE LA CREATION

LES ETAPES DE LA CREATION LES ETAPES DE LA CREATION LES ETAPES DE LA CREATION DE VOTRE ENTREPRISE L ELABORATION DU PROJET p. 13 A/ L étude commerciale p. 13 B/ L étude financière p. 18 C/ L étude juridique p. 27 LES FORMALITES

Plus en détail

PRÉSENTATION DES MODÈLES D ÉTATS FINANCIERS

PRÉSENTATION DES MODÈLES D ÉTATS FINANCIERS PRÉSENTATION DES MODÈLES D ÉTATS FINANCIERS PARTIE 1 : ANALYSE DES NORMES COMPTABLES SELON LA STRUCTURE DES ÉTATS FINANCIERS PARTIE 2 : ÉTATS FINANCIERS MODÈLES MODÈLE A ÉTATS FINANCIERS NON CONSOLIDÉS

Plus en détail

NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS

NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORMES IAS 32/39 : INSTRUMENTS FINANCIERS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA NORME...3 1.1.1. L esprit

Plus en détail

VEOLIA ENVIRONNEMENT - Etats financiers consolidés au 31 décembre 2013 Etats financiers consolidés Au 31 décembre 2013

VEOLIA ENVIRONNEMENT - Etats financiers consolidés au 31 décembre 2013 Etats financiers consolidés Au 31 décembre 2013 Etats financiers consolidés 31 décembre 2013 Sommaire ETATS FINANCIERS CONSOLIDES... 1 COMPTES CONSOLIDES... 4 1.1 État de la situation financière consolidée... 4 1.2 Compte de résultat consolidé... 6

Plus en détail

Formalisez votre projet : de la réflexion à sa mise en oeuvre Création - Développement - Reprise. Cession - Acquisition (carte professionnelle n T388)

Formalisez votre projet : de la réflexion à sa mise en oeuvre Création - Développement - Reprise. Cession - Acquisition (carte professionnelle n T388) Formalisez votre projet : de la réflexion à sa mise en oeuvre Création - Développement - Reprise Réalisation de votre BUSINESS PLAN : analyse, implantation, prévisions financières, choix juridique et fiscal,

Plus en détail

LE BUDGET DE TRÉSORERIE ET LES ÉTATS FINANCIERS PRÉVISIONNELS

LE BUDGET DE TRÉSORERIE ET LES ÉTATS FINANCIERS PRÉVISIONNELS R Cordier LE BUDGET DE TRÉSORERIE ET LES ÉTATS FINANCIERS PRÉVISIONNELS 1 ) Le bouclage de la construction budgétaire Chaque entreprise se doit d'anticiper ses flux financiers afin d'assurer sa solvabilité

Plus en détail

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Chiffres clés 2012 Croissance des ventes du Groupe : +0,9% à 76,8

Plus en détail

Comptes consolidés Au 31 décembre 2014

Comptes consolidés Au 31 décembre 2014 Comptes consolidés Au 31 décembre 2014 SCHNEIDER ELECTRIC - 2014 1 SOMMAIRE Comptes consolidés au 31 décembre 2014... 3 Compte de résultat consolidé... 3 Tableau des flux de trésorerie consolidés... 5

Plus en détail

LE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Janvier 2012 Page 1

LE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Janvier 2012 Page 1 LE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Janvier 2012 Page 1 La rénovation de la voie professionnelle, filière du tertiaire administratif a conduit à la création du baccalauréat professionnel

Plus en détail

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont résultats et autres renseignements caractéristiques de la société au cours des cinq derniers exercices) La société mère : Comptes

Plus en détail

Chapitre 3 - L'interprétation des documents financiers et la planification financière. Plan

Chapitre 3 - L'interprétation des documents financiers et la planification financière. Plan Chapitre 3 - L'interprétation des documents financiers et la planification financière Plan Le bilan - présentation et signification des postes Structure en grandes masses - Le BFR Les ratios de structure

Plus en détail

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Communiqué de presse Chiffre d affaires pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Paris, le 19 mars 2015 Le Conseil d administration du Groupe Sopra Steria, réuni le 17 mars

Plus en détail

Comptes Consolidés 30/06/2014

Comptes Consolidés 30/06/2014 Comptes Consolidés 30/06/2014 Table des matières BILAN... 2 COMPTE DE RESULTAT... 3 NOTE ANNEXE AUX COMPTES CONSOLIDES... 4 Note 1 - Faits marquants de la période et évènements post clôture... 4 Note 2

Plus en détail

Du résultat social au résultat consolidé Novembre 2011

Du résultat social au résultat consolidé Novembre 2011 Du résultat social au résultat consolidé Novembre 011 Du résultat social au résultat consolidé Préambule Les comptes consolidés ont pour but de présenter le patrimoine, la situation financière et les résultats

Plus en détail

Veolia Environnement - Etats financiers consolidés au 31 décembre 2011 Projet En cours d audit. Etats financiers consolidés Au 31 décembre 2011

Veolia Environnement - Etats financiers consolidés au 31 décembre 2011 Projet En cours d audit. Etats financiers consolidés Au 31 décembre 2011 Veolia Environnement - Etats financiers consolidés au 2011 Projet En cours d audit Etats financiers consolidés 2011 Veolia Environnement - Etats financiers consolidés au 2011 Projet En cours d audit Sommaire

Plus en détail

Les clés de l évaluation. Hervé Bardin

Les clés de l évaluation. Hervé Bardin Les clés de l évaluation Hervé Bardin Evaluation d entreprise : principes généraux Evaluation d entreprise : principes généraux Que veut-on évaluer? Contexte de l évaluation Typologie des méthodes d évaluation

Plus en détail

Communiqué de presse 5 mars 2015

Communiqué de presse 5 mars 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 : DYNAMIQUE DE CROISSANCE CONFIRMEE Accélération de la croissance organique des ventes Nouvelle progression du résultat opérationnel courant de +10,6% Hausse du résultat net des

Plus en détail

Manuel de formation «initiation à la comptabilité» MANUEL DE FORMATION INITIATION A LA COMPTABILITE COMPTABILITE D ENGAGEMENTS.

Manuel de formation «initiation à la comptabilité» MANUEL DE FORMATION INITIATION A LA COMPTABILITE COMPTABILITE D ENGAGEMENTS. MANUEL DE FORMATION INITIATION A LA COMPTABILITE COMPTABILITE D ENGAGEMENTS Sommaire INTRODUCTION PARTIE 1 INITIATION A LA COMPTABILITE 1- règles de base de la comptabilité 2- l activité courante de l

Plus en détail

L analyse de la trésorerie : Thèmes de réflexion

L analyse de la trésorerie : Thèmes de réflexion L analyse de la trésorerie : Thèmes de réflexion 1. Rappel : la trésorerie dans l analyse fonctionnelle Au 31/12/N, la SA Unibois présente les comptes synthétiques suivants : Bilan au 31 décembre N (en

Plus en détail

LES FONDAMENTAUX DE L AUDIT DES COMPTES CONSOLIDES

LES FONDAMENTAUX DE L AUDIT DES COMPTES CONSOLIDES LES FONDAMENTAUX DE L AUDIT DES COMPTES CONSOLIDES 1 SOMMAIRE 1. Les sources d information 2. Les conditions d acceptation de mission 3. La planification de l audit de la consolidation 4. Les travaux d

Plus en détail

Des informations pratiques pour vous conseiller et vous aider dans votre choix,

Des informations pratiques pour vous conseiller et vous aider dans votre choix, Edition Novembre 2007 CATALOGUE des FORMATIONS PME Cher client, Sage vous assure des formations efficaces grâce à plus de 20 ans d'expérience dans le domaine de la formation, et une équipe de plus de 20

Plus en détail

Norme comptable internationale 12 Impôts sur le résultat

Norme comptable internationale 12 Impôts sur le résultat Norme comptable internationale 12 Impôts sur le résultat Objectif L objectif de la présente norme est de prescrire le traitement comptable des impôts sur le résultat. La question principale en matière

Plus en détail