Type de ressources : aide à la prise en main de logiciels permettant le traitement numérique des calculs d incertitudes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Type de ressources : aide à la prise en main de logiciels permettant le traitement numérique des calculs d incertitudes"

Transcription

1 Niveau : terminale S. Thème : Calcul d incertitudes à l aide d outils numériques Type de ressources : aide à la prise en main de logiciels permettant le traitement numérique des calculs d incertitudes Notions et contenus : incertitudes de type B. Validation d une méthode expérimentale par le calcul d incertitudes. Nature de l activité : traitement numérique de données expérimentales Résumé : l exemple de la détermination expérimentale de la longueur d onde du laser va permettre de traiter les données à l aide de 4 logiciels différents. Pour chaque logiciel, un fichier qui servira de tutoriel permettra de montrer comment traiter les données brutes qui sont toujours les mêmes. On pourra comparer ainsi les résultats obtenus et les valider ou non. Mots clés : diffraction, longueur d onde d un faisceau laser, logiciels permettant les calculs d incertitudes Académie : Strasbourg

2 Les différents outils numériques disponibles pour automatiser les calculs d incertitudes I. Introduction Ce document s appuie sur l étude du phénomène de diffraction par un fil. A parti d une série de mesurages, il montrera comment, à l aide de différents outils numériques, on pourra traiter ces données et effectuer des calculs d incertitudes. Pour que le calcul d incertitude ne se résume pas aux yeux des élèves à des calculs interminables sans réel sens, il convient dès que cela est possible d automatiser les opérations calculatoires afin de pouvoir gagner un temps précieux et de se focaliser sur l interprétation que l on peut faire des résultats obtenus lorsque l on cherche à valider une démarche expérimentale. Il sera montré comment traiter les mêmes données expérimentales à l aide de plusieurs logiciels : Excel, Regressi, Latis pro, GUM-MC. On remarque d ailleurs que les mêmes données traitées par les différents logiciels ne donnent pas les mêmes résultats. II. L activité expérimentale servant de support : Diffraction d un faisceau laser par un fil L objectif est de mesurer la longueur d onde du laser utilisé et de valider la méthode expérimentale par un calcul d incertitude connaissant la valeur référence du constructeur. Document 1 Le physicien français Jacques Babinet ( ) énonce un principe affirmant que la figure de diffraction obtenue par un fil tendu est la même que pour une fente de même épaisseur. Document : Figure de diffraction par une fente d épaisseur a. La largeur moyenne de la tache centrale L est λd donnée par la relation suivante : L = a La distance entre deux minima consécutifs des taches secondaires (interfrange) est égale à : i= a D λ. Document 3 Dispositif expérimental Document 4 Conclusion d expérience L expérience ci-contre a été réalisée en voici les conclusions. La diffraction dépend de 3 paramètres : -la distance obstacle écran. Plus l écran est loin, plus la tache de diffraction est large. -la taille de l obstacle : Plus l obstacle est petit, plus la tache de diffraction est large la longueur d onde du laser annocée par le constructeur est λ = 63±10 nm -l orientation de l obstacle. La figure de diffraction est perpendiculaire à l orientation de l obstacle

3 III. Le résultat des mesurages a (µm) L (m) 0,09 0,0 0,0165 0,0135 0,011 La distance objet diffractant-écran est de 1,1 m On va donc tracer L=f( ). Le coefficient directeur k permettra d atteindre la longueur d onde du laser. L= λ a D k= λd incertitude élargie pour les mesures de i, L et D : U(i)=U(L)=U(D)=0.8 mm (c est une double mesure donc U = 1 )correspond à l incertitude élargie soit 0,8 mm) 1 Tolérance constructeur sur a : ±3% L incertitude élargie va donc varier selon la valeur de a. Elle sera calculée par la fonction de calcul de Latis Pro. Le coefficient directeur nous permettra alors d atteindre la longueur d onde : U( λ) = λ D) D coefd) + coefd IV. Calculs de l incertitude de mesure sur la longueur d onde du laser 1. Avec Excel (voir fichier joint) a (m) L (m) 0,09 0,0 0,0165 0,0135 0,011 inverse de a (m - 1) La fonction DROITEREG: (extrait aide Excel) Calcule les statistiques pour une droite par la méthode des moindres carrés, afin de calculer une droite qui s'ajuste au plus près à vos données, puis renvoie une matrice décrivant cette droite. L'équation de la droite est la suivante : y = mx + b Syntaxe : DROITEREG(y_connus;x_connus;constante;statistiques) y_connus est la série des valeurs y déjà connues par la relation y = m x + b. x_connus est une série de valeurs x. La matrice définie par l'argument x_connus peut contenir une ou plusieurs séries de variables constante est une valeur logique qui indique si la constante b doit être égale à 0. o Si l'argument constante est VRAI ou omis, la constante b est calculée normalement. o Si l'argument constante est FAUX, b est égal à 0 et les valeurs m sont ajustées de sorte que y = mx.

4 statistiques représente une valeur logique indiquant si des statistiques de régression supplémentaires doivent être renvoyées. o Si l'argument statistiques est VRAI, la fonction DROITEREG renvoie des statistiques de régression supplémentaires. o Si l'argument statistiques est FAUX ou omis, la fonction DROITEREG renvoie uniquement les coefficients m et la constante b. ATTENTION, malgré la tentation, n'appuyez pas (ou ne cliquez pas) sur "ENTER". Le résultat de DROITEREG est une matrice, il est donc indispensable: avant de taper =DROITEREG..., d'avoir sélectionné une plage de cellule au moins aussi grande que cette matrice, soit, pour uns seule variable X et si l'argument statistique est VRAI, une plage de colonnes par 5 lignes. Lorsque la formule est saisie, de la valider à l'aide de la combinaison de touches "Shift"+"Ctrl"+"Entrée" (au lieu de "Entrée"), ouf!. Avec Regressi (voir fichier joint) Dans regressi, il faut rentrer des incertitudes types et non des incertitudes élargies. Les résultats se démarquent sensiblement des autres logiciels.

5 λ= 48 nm± 98 nm 3. Avec Latis-Pro Pour tracer cette courbe, on nomme la variable inva=

6 «Erreur sur Y» et «Erreur sur X» correspondent aux incertitudes élargies «moyenne» sur X et sur Y car on ne peut pas affecter une incertitude type différente pour chaque variable. En fait il s agit de la tolérance sur les grandeurs X et Y qui sont assimilées dans le cas d incertitudes de type B à l incertitude élargie. La modélisation permet d obtenir coefd=1,30 ±0.01µm² 6 1,3.10 La longueur d onde du laser sera donc : = =580 nm 110, Calcul de l incertitude élargie sur la longueur d onde : U( λ) = λ D) D coefd) + coefd = ,3 + 0,8 110,0 = donc U(λ)= 4.5 nm Expression du résultat : λ=0.580 ± µm ou λ=580 ± 5 nm Comparaison avec les informations du constructeur : λ c =0.53 ±0.010 µm ou λ c =5,3.10 ±0,10.10 nm Les intervalles n ont pas de zone commune. L expérimentation conduite ne peut être validée. Une erreur systématique n a pas été prise en compte : Les élèves ne mesure pas la largeur de la tache centrale de diffraction correctement. Il ne partent pas du centre de l interfrange. Cela est confirmé par le fait que le modèle affine donne de meilleurs résultats alors qu il faudrait utiliser un modèle linéaire. 4. Avec GUM-MC (Voir fichier joint) Le calcul de la longueur d onde et de son incertitude élargie associée se fait par une autre méthode. Les calculs sont faits à partir d une valeur de L, D et a. Les incertitudes calculées pour chaque grandeur sont les mêmes. Les résultats des calculs d incertitudes sont dans le fichier joint qui est le fichier professeur. Il est possible de proposer aux élèves un fichier «élèves» simplifié. Le logiciel (gratuit) en versions «élèves» et «professeur» est téléchargeable sur le site :

ECE BLANC 4 : PARCE QUE VOUS LE VALEZ BIEN!

ECE BLANC 4 : PARCE QUE VOUS LE VALEZ BIEN! TS Thème : Observer ECE BLANC 4 : PARCE QUE VOUS LE VALEZ BIEN! Compétences travaillées (capacités et attitudes) : ANA : proposer une stratégie (protocole expérimental) pour répondre à un problème posé.

Plus en détail

ECE : Parce que vous le valez bien!

ECE : Parce que vous le valez bien! TS Thème : Observer ECE : Parce que vous le valez bien! DESCRIPTIF DE SUJET DESTINE AU PROFESSEUR Propriétés des ondes Compétences exigibles du B.O. Tâches à réaliser par le candidat Compétences évaluées

Plus en détail

Présentation de la Ressource

Présentation de la Ressource Présentation de la Ressource Module : «les ondes qui nous environnent» Thème : Des ondes pour observer et mesurer. Observer : Voir plus grand Mesurer : Diffraction et interférences Type de ressources :

Plus en détail

Fiche à destination des enseignants TS 2 CD ou DVD?

Fiche à destination des enseignants TS 2 CD ou DVD? Fiche à destination des enseignants TS 2 CD ou DVD? Type d'activité Activité expérimentale ou évaluation expérimentale, type ECE Objectifs Pré-requis Conditions de mise en œuvre Liste du matériel, par

Plus en détail

Niveau : Terminale S. Thème : Observer- Ondes et matières Caractéristiques et propriétés des ondes. Type de ressources : activité expérimentale.

Niveau : Terminale S. Thème : Observer- Ondes et matières Caractéristiques et propriétés des ondes. Type de ressources : activité expérimentale. 1 Niveau : Terminale S. Thème : Observer- Ondes et matières Caractéristiques et propriétés des ondes Type de ressources : activité expérimentale. Notions et contenus : Déterminer la longueur d onde d un

Plus en détail

Etude expérimentale sur les interférences lumineuses

Etude expérimentale sur les interférences lumineuses Etude expérimentale sur les interférences lumineuses La lumière est une onde électromagnétique. Deux ondes sont à même d interagir en se sommant. Dans certains cas particuliers, notamment pour deux rayons

Plus en détail

Type de ressources : Mise en œuvre d une évaluation des compétences expérimentales à l aide d une tablette tactile.

Type de ressources : Mise en œuvre d une évaluation des compétences expérimentales à l aide d une tablette tactile. Type de ressources : Mise en œuvre d une évaluation des compétences expérimentales à l aide d une tablette tactile. Notions et contenus : L idée de ce document est de montrer comment l utilisation d une

Plus en détail

Diffraction. Comment mesurer le diamètre d un cheveu?...

Diffraction. Comment mesurer le diamètre d un cheveu?... Diffraction Comment mesurer le diamètre d un cheveu?... Doc. 1. Classes d un laser : Selon la puissance et la longueur d'onde d'émission du laser, celui-ci peut représenter un réel danger pour la vue et

Plus en détail

TP Diffraction et Interférence DIFFRACTIONS ET INTERFERENCES

TP Diffraction et Interférence DIFFRACTIONS ET INTERFERENCES OBJECTIFS Observation de la diffraction. Observation des interférences. I ) DIFFRACTION D ONDES A LA SURFACE DE L EAU Sur la photographie ci-dessous, on observe que les vagues, initialement rectilignes,

Plus en détail

Module d'analyse des données

Module d'analyse des données *** Année 2007 *** Module d'analyse des données P.L. Toutain, A. Bousquet-Mélou UMR 181 de Physiopathologie et Toxicologie Expérimentales INRA/ENVT Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse 24/04/2007 Avant

Plus en détail

Découverte du logiciel ordinateur TI-n spire / TI-n spire CAS

Découverte du logiciel ordinateur TI-n spire / TI-n spire CAS Découverte du logiciel ordinateur TI-n spire / TI-n spire CAS Mémento Ouvrir TI-Nspire CAS. Voici la barre d outils : L insertion d une page, d une activité, d une page où l application est choisie, pourra

Plus en détail

28 ECE Evaluation des compétences expérimentales

28 ECE Evaluation des compétences expérimentales 28 ECE Evaluation des compétences expérimentales Cet exercice permet de travailler les compétences expérimentales suivantes : S approprier ; Analyser ; Réaliser ; Valider L exercice s appuie sur des ressources

Plus en détail

Manuel d utilisation de FormXL Pro

Manuel d utilisation de FormXL Pro Manuel d utilisation de FormXL Pro Gaëtan Mourmant & Quoc Pham Contact@polykromy.com www.xlerateur.com FormXL Pro- Manuel d utilisation Page 1 Table des matières Introduction... 3 Liste des fonctionnalités...

Plus en détail

Document 1 : modélisation d un appareil photographique

Document 1 : modélisation d un appareil photographique PCSI1-Lycée Michelet 2014-2015 APPROCHE DOCUMENTAIRE : appareil photo numérique Extrait du programme : en comparant des images produites par un appareil photographique numérique, discuter l influence de

Plus en détail

Traitement des données avec Microsoft EXCEL 2010

Traitement des données avec Microsoft EXCEL 2010 Traitement des données avec Microsoft EXCEL 2010 Vincent Jalby Septembre 2012 1 Saisie des données Les données collectées sont saisies dans une feuille Excel. Chaque ligne correspond à une observation

Plus en détail

Présentation et utilisation d outils logiciels Application aux dosages en biologie

Présentation et utilisation d outils logiciels Application aux dosages en biologie Présentation et utilisation d outils logiciels Application aux dosages en biologie Les outils logiciels présentés : Excel ( Microsoft) Calc (OpenOffice) Regressi (Micrelec) Excel Calc (OpenOffice) Regressi

Plus en détail

Luc PONSONNET Lycée Bonaparte 83000 Toulon Académie de Nice TRAAM 2013-2014 Page 1

Luc PONSONNET Lycée Bonaparte 83000 Toulon Académie de Nice TRAAM 2013-2014 Page 1 Luc PONSONNET - Académie de Nice - TraAM 2013-2014 " L ENORME SAUT DE THIERRY NEUVILLE AU RALLYE DE FINLANDE" Niveau de la classe : première scientifique Testée avec une classe de première scientifique

Plus en détail

TP force centrifuge. Ce TP est évalué à l'aide d'un questionnaire moodle.

TP force centrifuge. Ce TP est évalué à l'aide d'un questionnaire moodle. TP force centrifuge Ce TP est évalué à l'aide d'un questionnaire moodle. Objectif : Étudier la force centrifuge dans le cas d un objet ponctuel en rotation uniforme autour d un axe fixe. 1 Présentation

Plus en détail

COMPARAISON GRAHPIQUE DE DEUX VALEURS AVEC INCERTITUDE

COMPARAISON GRAHPIQUE DE DEUX VALEURS AVEC INCERTITUDE COMPARAISON GRAHPIQUE DE DEUX VALEURS AVEC INCERTITUDE Le but d une expérience de laboratoire est souvent de vérifier un résultat théorique à l aide d un montage. Puisqu il est impossible (sinon très rare)

Plus en détail

C3 : Manipulations statistiques

C3 : Manipulations statistiques C3 : Manipulations statistiques Dorat Rémi 1- Génération de valeurs aléatoires p 2 2- Statistiques descriptives p 3 3- Tests statistiques p 8 4- Régression linéaire p 8 Manipulations statistiques 1 1-

Plus en détail

Fiche n 8 : Création de champs supplémentaires

Fiche n 8 : Création de champs supplémentaires PlanningPME Planifiez en toute simplicité Fiche n 8 : Création de champs supplémentaires I. Description... 2 II. Paramétrage des champs supplémentaires... 2 III. Les différents types de champs... 7 IV.

Plus en détail

Apprenez à gérer le temps Concevez planning, échéanciers, tableaux d'absence (2ième édition)

Apprenez à gérer le temps Concevez planning, échéanciers, tableaux d'absence (2ième édition) Introduction A. À qui s'adresse ce livre? 11 B. Présentation 11 C. Comment lire ce livre? 12 1. Informations d'ordre général 12 2. Projets individuels 12 3. Précisions sur les projets proposés 12 D. Téléchargement

Plus en détail

TEMP 1 : AI-JE LA FIEVRE?

TEMP 1 : AI-JE LA FIEVRE? Fiche professeur TEMP 1 : AI-JE LA FIEVRE? TI-82 STATS TI-83 Plus TI-84 Plus Mots-clés : température, unité, conversion, Celsius, Fahrenheit, représentation, régression, modèle. 1. Objectifs a. Aspects

Plus en détail

Application d un modèle Affine

Application d un modèle Affine Application d un modèle Affine 2 Comparaison des coûts Coûts ($) 600 800 1 000 Remboursement ($) Location ($) Objectifs Définir le nom d un paramètre et l utiliser dans la définition d une correspondance.

Plus en détail

Excel par ADM - Fonction Si() - Volair - Conseils

Excel par ADM - Fonction Si() - Volair - Conseils Excel par ADM - Fonction Si() - Volair - Conseils Page 1 sur 1 La Fonction Logique "Si()" La fonction SI() est composée de 3 arguments : 1/ le test 2/ ce qui apparaîtra dans la cellule où l'on construit

Plus en détail

Chapitre 1 Découvrir Excel 15

Chapitre 1 Découvrir Excel 15 Chapitre 1 Découvrir Excel 15 1.1. Connaître l historique du tableur et d Excel... 16 Les débuts du tableur... 16 L évolution d Excel depuis Excel 2... 17 Excel 2007 en quelques mots... 19 1.2. Démarrer

Plus en détail

Plan de cours. Chiffriers et bases de données en gestion commerciale

Plan de cours. Chiffriers et bases de données en gestion commerciale Collège Lionel-Groulx 100, rue Duquet Sainte-Thérèse, (Québec) J7E 3G6 Téléphone : (450) 430-3120 Télécopieur : (450) 430-2783 Site Internet : http://www.clg.qc.ca Session : Hiver 2009 No de cours : 420-CJ0-LG

Plus en détail

PRISE EN MAIN D UN TABLEUR. Version OPEN OFFICE

PRISE EN MAIN D UN TABLEUR. Version OPEN OFFICE PRISE EN MAIN D UN TABLEUR Version OPEN OFFICE Prise en main d un tableur page 2 1. L utilisation de la souris Pour faire fonctionner un tableur, on utilise le clavier mais aussi la souris. Rappelons,

Plus en détail

Ressources pour le lycée technologique

Ressources pour le lycée technologique éduscol Enseignement de mathématiques Classe de première STMG Ressources pour le lycée technologique Dérivation : Approximation affine et applications aux évolutions successives Contexte pédagogique Objectifs

Plus en détail

Ondes sonores et ultrasonores - Corrigé. D après l oscillogramme, B reçoit le signal avec un décalage de 6,0 divisions par rapport à A.

Ondes sonores et ultrasonores - Corrigé. D après l oscillogramme, B reçoit le signal avec un décalage de 6,0 divisions par rapport à A. Ondes sonores et ultrasonores - Corrigé Partie A : Ondes ultrasonores. I. Mesure de la célérité des ultrasons dans l air. A. Première méthode : émetteur en mode «salves» 1. Détermination du retard τ avec

Plus en détail

Présentation des données pour une analyse statistique

Présentation des données pour une analyse statistique Présentation des données pour une analyse statistique Ce document décrit les points essentiels à vérifier avant d analyser des données par un logiciel statistique. Sommaire I. Règles à respecter lors de

Plus en détail

EXCEL 1 - PRISE EN MAIN

EXCEL 1 - PRISE EN MAIN EXCEL 1 - PRISE EN MAIN I - Qu est-ce qu un tableur? Excel est un logiciel permettant d élaborer des feuilles de calculs automatiques présentées la plupart du temps sur de grandes feuilles quadrillées.

Plus en détail

Excel avancé. Frédéric Gava (MCF) gava@univ-paris12.fr

Excel avancé. Frédéric Gava (MCF) gava@univ-paris12.fr Excel avancé Frédéric Gava (MCF) gava@univ-paris12.fr LACL, bâtiment P2 du CMC, bureau 221 Université de Paris XII Val-de-Marne 61 avenue du Général de Gaulle 94010 Créteil cedex Rappels et compléments

Plus en détail

Approche du nombre dérivé

Approche du nombre dérivé Approche du nombre dérivé Conformément au programme de 1 ère STG, nous nous proposons de chercher la position de la sécante à une courbe qui permet de minimiser les écarts au voisinage du point d intersection.

Plus en détail

F22 : LES INDICES. 2. Commentaires

F22 : LES INDICES. 2. Commentaires Fiche professeur F22 : LES INDICES TI-82 STATS TI-83 Plus TI-84 Plus Mots-clés : indices, droite de tendance, méthode de Mayer. 1. Objectifs Utiliser la calculatrice graphique pour mettre facilement en

Plus en détail

Mathématiques en Terminale STG. David ROBERT

Mathématiques en Terminale STG. David ROBERT Mathématiques en Terminale STG David ROBERT 2009 2010 Sommaire 1 Taux d évolution 1 1.1 Activités.......................................................... 1 1.2 Taux d évolution et coefficient multiplicateur

Plus en détail

Excel et la gestion du temps Concevoir planning, échéanciers, tableaux d'absence...

Excel et la gestion du temps Concevoir planning, échéanciers, tableaux d'absence... Introduction A. À qui s'adresse ce livre? 11 B. Présentation 11 C. Comment lire ce livre? 12 1. Informations d'ordre général 12 2. Projets individuels 12 3. Précisions sur les projets proposés 12 D. Téléchargement

Plus en détail

Utilisation du logiciel OpMat Ce logiciel effectue des opérations élémentaires sur les lignes d une matrice avec des entrées rationnelles

Utilisation du logiciel OpMat Ce logiciel effectue des opérations élémentaires sur les lignes d une matrice avec des entrées rationnelles Utilisation du logiciel OpMat Ce logiciel effectue des opérations élémentaires sur les lignes d une matrice avec des entrées rationnelles Michel Bouchard, enseignant retraité, Département de mathématiques,

Plus en détail

TUTORIEL : CREER UNE FICHE D EVALUATION AVEC CALCUL AUTOMATIQUE DE LA NOTE ET REFERENCE A UN BAREME.

TUTORIEL : CREER UNE FICHE D EVALUATION AVEC CALCUL AUTOMATIQUE DE LA NOTE ET REFERENCE A UN BAREME. TUTORIEL : CREER UNE FICHE D EVALUATION AVEC CALCUL AUTOMATIQUE DE LA NOTE ET REFERENCE A UN BAREME. Nous allons créer une fiche d évaluation BAC LGT en Pentabond avec une recherche d automatisation des

Plus en détail

INTRODUCTION au TABLEUR

INTRODUCTION au TABLEUR INTRODUCTION au TABLEUR La principale utilisation d un tableur est le calcul automatique de formules. Il est utilisé dans différents domaines de la gestion... Il est destiné à de multiples applications,

Plus en détail

Utiliser le tableur pour comparer le coût d utilisation de deux véhicules, diesel et essence

Utiliser le tableur pour comparer le coût d utilisation de deux véhicules, diesel et essence Utiliser le tableur pour comparer le coût d utilisation de deux véhicules, diesel et essence Ph. Morin Mai 2014 Table des matières 1 Enoncé 2 2 Données 2 3 Position du problème 2 4 Utilisation du tableur

Plus en détail

Exemples d exercices de nature pédagogique pouvant être proposés lors de l épreuve d admissibilité de mathématiques au CAPLP externe Maths-Sciences.

Exemples d exercices de nature pédagogique pouvant être proposés lors de l épreuve d admissibilité de mathématiques au CAPLP externe Maths-Sciences. Exemples d exercices de nature pédagogique pouvant être proposés lors de l épreuve d admissibilité de mathématiques au CAPLP externe Maths-Sciences. Exemple 1 Voici une situation pouvant être utilisée

Plus en détail

Petit tutoriel pour Régressi

Petit tutoriel pour Régressi Petit tutoriel pour Régressi Récupération de données : Entrer les données au clavier Dans l onglet «fichier», choisir «Nouveau» puis «Clavier». Créer ensuite le nombre de colonnes correspondant aux nombre

Plus en détail

Mode d emploi simplifié de CBL 2 et du logiciel d acquisition DataMin2

Mode d emploi simplifié de CBL 2 et du logiciel d acquisition DataMin2 Mode d emploi simplifié de CBL 2 et du logiciel d acquisition DataMin2 1. Connecter la calculatrice au CBL2 et un capteur de mesure CH1 Capteur de tension Interface d acquisition CBL 2 Câble de liaison

Plus en détail

Niveau : Découverte Pré-requis : Connaître les fonctionnalités de base de Word2007

Niveau : Découverte Pré-requis : Connaître les fonctionnalités de base de Word2007 EXCEL 2007 Niveau : Découverte Pré-requis : Connaître les fonctionnalités de base de Word2007 Table des matières L ENVIRONNEMENT DU LOGICIEL... 3 1. La fenêtre EXCEL 2007... 4 A. Ce qui ne change pas par

Plus en détail

Activité 1 : échantillonnage

Activité 1 : échantillonnage Activité échantillonnage, intervalle de fluctuation, prise de décision (à partir d un même thème) Les trois activités qui suivent s inspirent du document «ressources pour la classe de première générale

Plus en détail

PARTIE 2 : Temps, mouvement et évolution TP 12 La physique de Kepler Comment déterminer la masse de Jupiter?

PARTIE 2 : Temps, mouvement et évolution TP 12 La physique de Kepler Comment déterminer la masse de Jupiter? PARTIE 2 : Temps, mouvement et évolution TP 12 La physique de Kepler Comment déterminer la masse de Jupiter? OBJECTIF : Exploiter la troisième loi de Kepler dans le cas d un mouvement circulaire Document

Plus en détail

Ce projet se base sur le fait que les images numériques sont composées de pixels (plus ou moins nombreux selon le contexte).

Ce projet se base sur le fait que les images numériques sont composées de pixels (plus ou moins nombreux selon le contexte). Externat Notre Dame Accompagnement personnalisé (Tle S) Période n 2 Ce projet se base sur le fait que les images numériques sont composées de pixels (plus ou moins nombreux selon le contexte). A chaque

Plus en détail

I. FONCTIONS RECHERCHEV & RECHERCHEH

I. FONCTIONS RECHERCHEV & RECHERCHEH Chapitre VI : I. Fonctions RechercheV & rechercheh...1 I.1. La fonction RechercheV...1 I.2. La fonction RechercheH...2 II. Macros...3 II.1. la sécurité des macros...3 II.2. Créer une macros...4 II.3. Exécuter

Plus en détail

De la gendarmerie, à l astrophysique.., mesurer une vitesse à partir de l effet Doppler

De la gendarmerie, à l astrophysique.., mesurer une vitesse à partir de l effet Doppler Terminale S Propriétés des ondes TP De la gendarmerie, à l astrophysique.., mesurer une vitesse à partir de l effet Doppler Objectifs : Mettre en oeuvre une démarche expérimentale pour mesurer une vitesse

Plus en détail

Les Noms Sous Calc. pour

Les Noms Sous Calc. pour Les Noms Sous Calc pour Auteur Initial : Jean-François PHILIP Ce tutoriel est disponible (ainsi que bien d'autres!) sur http://user.services.openoffice.org/fr/forum/index.php Ce tutoriel à été réalisé

Plus en détail

Tableur Excel ou Open Office Calc

Tableur Excel ou Open Office Calc Tableur Excel ou Open Office Calc Tout d abord, selon le logiciel que vous pouvez avoir chez vous, des différences existent. Le logiciel se présente directement avec une feuille de calcul vierge, prêt

Plus en détail

ECE : le plein d énergie!

ECE : le plein d énergie! 1S Thème : Comprendre Lois et modèles ECE : le plein d énergie! DESCRIPTIF DE SUJET DESTINE AU PROFESSEUR Formes et principes de conservation de l énergie Compétences exigibles du B.O. Énergie d un point

Plus en détail

Les fonctions. Argument. Page 14

Les fonctions. Argument. Page 14 Page 14 Les fonctions Les fonctions sont des programmes se chargeant de divers calculs à votre place. Excel propose plus de 200 fonctions dans différents domaines (statistiques, financières, date et heure,

Plus en détail

3 - Salaires. Il va falloir compléter une succession de fenêtres pour arriver au graphique final.

3 - Salaires. Il va falloir compléter une succession de fenêtres pour arriver au graphique final. 3 - Objectif : Traiter les statistiques descriptives à l'aide du tableur Excel. Partie 1 : Représentations graphiques 1.1 Histogrammes Les données brutes sont placées dans les deux premières colonnes 1

Plus en détail

Comment suivre l évolution d une transformation chimique? + S 2 O 8 = I 2 + 2 SO 4

Comment suivre l évolution d une transformation chimique? + S 2 O 8 = I 2 + 2 SO 4 Afin d optimiser leurs procédés, les industries chimiques doivent contrôler le bon déroulement de la réaction de synthèse menant aux espèces voulues. Comment suivre l évolution d une transformation chimique?

Plus en détail

Excel Compléments (saisie, mise en forme, impression) [xx]

Excel Compléments (saisie, mise en forme, impression) [xx] Excel Compléments (saisie, mise en forme, impression) [xx] K. Zampieri, Version 6 février 2014 Table des matières 1 Saisie de données 3 1.1 Saisie de données............................... 3 1.2 Listes

Plus en détail

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S 8 (b) Un entretien d embauche autour de l eau de Dakin Type d'activité Activité expérimentale avec démarche d investigation Dans cette version, l élève est

Plus en détail

CALIBRATION COMMENT ÇA FONCTIONNE MONITEURS DÉTECTEURS D ÉNERGIE DE PUISSANCE DÉTECTEURS HAUTE PUISSANCE SOLUTIONS DÉTECTEURS PHOTO DÉTECTEURS.

CALIBRATION COMMENT ÇA FONCTIONNE MONITEURS DÉTECTEURS D ÉNERGIE DE PUISSANCE DÉTECTEURS HAUTE PUISSANCE SOLUTIONS DÉTECTEURS PHOTO DÉTECTEURS. Chez Gentec-EO, depuis plus de 40 ans, nous comprenons que l essence même de notre métier est l exactitude. Il n existe pas de demi-mesure : nos appareils mesurent avec exactitude ou ils ne mesurent pas

Plus en détail

EXCEL ET L'ENSEIGNEMENT DE LA CHIMIE LA CHIMIE DES SOLUTIONS : LES TITRAGES ACIDE-BASE

EXCEL ET L'ENSEIGNEMENT DE LA CHIMIE LA CHIMIE DES SOLUTIONS : LES TITRAGES ACIDE-BASE 129 EXCEL ET L ENSEIGNEMENT DE LA CHIMIE DES SOLUTIONS : LES TITRAGES ACIDE-BASE M. ERRADI*, M. KHALDI*, S. EZZAHRI* A. BENNAMARA**, M. TALBI**, S. BENMOKHTAR** Dans le programme marocain, l enseignement

Plus en détail

Tutoriel Excel Les macro-commandes

Tutoriel Excel Les macro-commandes Tutoriel Excel Les macro-commandes Certains logiciels permettent d automatiser des tâches par la création de macro commandes (macros). Dans Excel, l utilisation des macros et de la programmation VBA permet

Plus en détail

Exemple 1 Nous voulons par exemple calculer la moyenne, l'écart type, le maximum et le minimum des températures du mois de juin.

Exemple 1 Nous voulons par exemple calculer la moyenne, l'écart type, le maximum et le minimum des températures du mois de juin. Fonctions intégrées Les tableurs disposent de nombreuses fonctions intégrées (statistiques, financières, de date et heure, mathématiques...). La syntaxe de ces fonctions n est pas toujours intuitive. Le

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique éduscol Classe terminale - Série STMG L accompagnement personnalisé Ressources pour le lycée général et technologique Approfondir Vers le supérieur La prévision des tendances et l outil statistique Présentation

Plus en détail

Ressources pour le lycée technologique

Ressources pour le lycée technologique éduscol Enseignement de mathématiques Classe de première STMG Ressources pour le lycée technologique Échantillonnage : couleur des yeux au Canada Contexte pédagogique Objectifs Obtenir un intervalle de

Plus en détail

TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Deuxième Partie

TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Deuxième Partie TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Deuxième Partie Rappel : Lorsque l on chauffe un mélange d une solution de glucose et d une solution d acide 3,5- dinitrosalycilique

Plus en détail

Éric Gaul, Dominic Boire 2010-02-02

Éric Gaul, Dominic Boire 2010-02-02 Tutoriel Excel Introduction Adaptation du tutoriel gratuit sur le Web par Éric Gaul et Dominic Boire (voir Médiagraphie). Modifié pour Excel 2007 par François Strasbourg. Terminologie des éléments de l

Plus en détail

TS 32 Stockage de données sur un CD

TS 32 Stockage de données sur un CD FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 32 Stockage de données sur un CD Type d'activité Activité documentaire Tâche complexe Notions et contenus Stockage optique Écriture et lecture des données

Plus en détail

Ajout de cartes vitales dans ADAGIO

Ajout de cartes vitales dans ADAGIO Ajout de cartes vitales dans ADAGIO La prise en compte des cartes Vitale nécessite un paramétrage au niveau d ADAGIO. Ce paramétrage n est pas exhaustif, car il est complété au fur et à mesure des intégrations.

Plus en détail

Le tableur - grapheur Open Office Calc DOSSIER EXERCICES : SOMMAIRE

Le tableur - grapheur Open Office Calc DOSSIER EXERCICES : SOMMAIRE DOSSIER EXERCICES : SOMMAIRE Ce classeur est à rendre au professeur à la fin de chaque séance. - Contrat n 1 : créer un nouveau tableau...1/11 - Contrat n 2 : compléter un nouveau tableau...2/11 - Contrat

Plus en détail

TP 05 : Spectre visible d une espèce colorée Spectres IR

TP 05 : Spectre visible d une espèce colorée Spectres IR TP 05 : Spectre visible d une espèce colorée Spectres IR Ce TP s étale sur une séance de 2 heures (spectre visible), puis une séance d 1 heure (spectre infrarouge). Objectifs : - Identifier un colorant

Plus en détail

Calcul d erreur (ou Propagation des incertitudes)

Calcul d erreur (ou Propagation des incertitudes) Travaux Pratiques de Physique vers. septembre 014 Calcul d erreur (ou Propagation des incertitudes) 1) Introduction Le mot "erreur" se réfère à quelque chose de juste ou de vrai. On parle d erreur sur

Plus en détail

Excel avancé. Frédéric Gava (MCF) gava@univ-paris12.fr

Excel avancé. Frédéric Gava (MCF) gava@univ-paris12.fr Excel avancé Frédéric Gava (MCF) gava@univ-paris12.fr LACL, bâtiment P2 du CMC, bureau 221 Université de Paris XII Val-de-Marne 61 avenue du Général de Gaulle 94010 Créteil cedex Rappels et compléments

Plus en détail

Pour créer une feuille, accédez à votre Drive, cliquez sur le bouton rouge Créer, puis sélectionnez Feuille de calcul dans le menu déroulant.

Pour créer une feuille, accédez à votre Drive, cliquez sur le bouton rouge Créer, puis sélectionnez Feuille de calcul dans le menu déroulant. 1 2 Grâce aux feuilles de calcul Google, vous pouvez en toute simplicité créer, partager et modifier des feuilles de calcul en ligne. Vous pouvez notamment : importer et convertir des données.xls,.csv,.txt

Plus en détail

La spectrophotométrie

La spectrophotométrie Chapitre 2 Document de cours La spectrophotométrie 1 Comment interpréter la couleur d une solution? 1.1 Décomposition de la lumière blanche En 1666, Isaac Newton réalise une expérience cruciale sur la

Plus en détail

Calculatrice virtuelle HP Prime

Calculatrice virtuelle HP Prime Calculatrice virtuelle HP Prime Microsoft est une marque commerciale du groupe de sociétés Microsoft. Les informations contenues dans ce document peuvent être modifiées sans préavis. Les garanties relatives

Plus en détail

avec E qui ne dépend que de la fréquence de rotation.

avec E qui ne dépend que de la fréquence de rotation. Comment régler la vitesse d un moteur électrique?. Comment régler la vitesse d un moteur à courant continu? Capacités Connaissances Exemples d activités Connaître le modèle équivalent simplifié de l induit

Plus en détail

EXCEL PERFECTIONNEMENT CALCULS AVANCES

EXCEL PERFECTIONNEMENT CALCULS AVANCES TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES... 1 CONVENTIONS UTILISÉES... 2 FORMATS... 3 Formats personnalisés... 3 ADRESSAGE DE CELLULES... 4 relatif & absolu Rappel... 4 FONCTIONS SI-ET-OU... 5 LA FONCTION

Plus en détail

4. Créer des compteurs, des curseurs ou des bandes déroulantes : a) Création des objets. b) Affectation à une cellule et réglage du pas.

4. Créer des compteurs, des curseurs ou des bandes déroulantes : a) Création des objets. b) Affectation à une cellule et réglage du pas. Logiciel Excel version Office 2007. Voici une liste non exhaustive de fonctions de ce logiciel en relation avec le stage. Au sommaire : 1. Créer des boutons de raccourci dans une barre d outils: a) Sélection

Plus en détail

Outil pour l attribution des notes

Outil pour l attribution des notes Outil pour l attribution des notes Gilbert Babin A- Contexte Le présent document décrit le mode d utilisation d un outil développé avec Microsoft Excel permettant l analyse et l attribution des notes finales.

Plus en détail

(aq) sont colorées et donnent à la solution cette teinte violette, assimilable au magenta.»

(aq) sont colorées et donnent à la solution cette teinte violette, assimilable au magenta.» Chapitre 5 / TP 1 : Contrôle qualité de l'eau de Dakin par dosage par étalonnage à l'aide d'un spectrophotomètre Objectif : Vous devez vérifier la concentration massique d'un désinfectant, l'eau de Dakin.

Plus en détail

Observer TP Ondes CELERITE DES ONDES SONORES

Observer TP Ondes CELERITE DES ONDES SONORES OBJECTIFS CELERITE DES ONDES SONORES Mesurer la célérité des ondes sonores dans l'air, à température ambiante. Utilisation d un oscilloscope en mode numérique Exploitation de l acquisition par régressif.

Plus en détail

Traitement des données avec EXCEL 2007

Traitement des données avec EXCEL 2007 Traitement des données avec EXCEL 2007 Vincent Jalby Octobre 2010 1 Saisie des données Les données collectées sont saisies dans une feuille Excel. Chaque ligne correspond à une observation (questionnaire),

Plus en détail

Analyse des images après lecture

Analyse des images après lecture http://transcriptome.ens.fr 1 Analyse des images après lecture Utilisation d un logiciel d analyse d image!: Sur la plate-forme de l ENS, nous avons choisi de travailler avec le logiciel GenePix Pro, vous

Plus en détail

521321 - Informatique 2. Tableur. Emploi usuel d un tableur 29.02.2008

521321 - Informatique 2. Tableur. Emploi usuel d un tableur 29.02.2008 521321 - Informatique 2 29.02.2008 Peter DAEHNE Emploi usuel d un tableur Autres emplois Simulation Peter DAEHNE -2- Emploi usuel d un tableur Créer des tableaux comprenant: des cellules contenant des

Plus en détail

La fonction ET et la fonction OU. La Fonction ET

La fonction ET et la fonction OU. La Fonction ET La Fonction ET La fonction ET ne peut afficher que deux résultats: VRAI : Si les résultats de tous les tests logiques sont VRAI FAUX : Si le résultat d au moins l'un des tests logiques est FAUX. Structure

Plus en détail

D après une idée originale dans «Les maths au quotidien» M.Colonval et A.Roumadni éd. Ellipses

D après une idée originale dans «Les maths au quotidien» M.Colonval et A.Roumadni éd. Ellipses LES ABEILLES D après une idée originale dans «Les maths au quotidien» M.Colonval et A.Roumadni éd. Ellipses 1. Présentation de la trame : Recherche et synthèse d infos Notion d optimisation Intérêt et

Plus en détail

Baccalauréat STG Mercatique Nouvelle-Calédonie 15 novembre 2012 Correction

Baccalauréat STG Mercatique Nouvelle-Calédonie 15 novembre 2012 Correction Baccalauréat STG Mercatique Nouvelle-Calédonie 15 novembre 2012 Correction EXERCICE 1 : TAUX D ÉVOLUTION 5 points Le tableau ci-dessous présente le nombre de voitures neuves vendues en France en 1980,

Plus en détail

TABLEURS Exemples de produits

TABLEURS Exemples de produits TABLEURS Exemples de produits Excel de MicroSoft, 1-2-3 de Lotus, SuperCalc de Computer Associates, VisiCalc de VisiCorp, Multiplan de MicroSoft, Quattro de Borland, ViewSheet de Acorn, Improve de Lotus,

Plus en détail

Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques

Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques Introduction Depuis quelques années, le terme de «compétences» s installe peu à peu dans notre quotidien ; aussi bien dans la vie de

Plus en détail

Statistiques 1 ; 2 ; 9 33 0 ; 1 ; 3 ; 5 ; 6 3 1 ; 1,5 ; 2 ; 3,5 4 57 ; 19 ; 23 36

Statistiques 1 ; 2 ; 9 33 0 ; 1 ; 3 ; 5 ; 6 3 1 ; 1,5 ; 2 ; 3,5 4 57 ; 19 ; 23 36 Vocabulaire Statistiques La moyenne de N nombres x 1, x 2,..., x n est égale au quotient de la somme de ces nombres par N : x= x 1 + x 2 +... + x n N L'équation réduite d'une droite (non parallèle à l'axe

Plus en détail

Découverte de l unité nomade TI-n spire / TI-n spire CAS

Découverte de l unité nomade TI-n spire / TI-n spire CAS Découverte de l unité nomade TI-n spire / TI-n spire CAS Mémento Nom de la touche x Cliquer sur le bouton central Bouton de navigation (Nav Pad) d Touche d échappement e Touche de tabulation c Touche d

Plus en détail

MÉTHODES NUMÉRIQUES ET INCERTITUDES EN TERMINALE SCIENTIFIQUE ARTICULATION ENTRE MATHÉMATIQUES ET PHYSIQUE

MÉTHODES NUMÉRIQUES ET INCERTITUDES EN TERMINALE SCIENTIFIQUE ARTICULATION ENTRE MATHÉMATIQUES ET PHYSIQUE MÉTHODES NUMÉRIQUES ET INCERTITUDES EN TERMINALE SCIENTIFIQUE ARTICULATION ENTRE MATHÉMATIQUES ET PHYSIQUE Adeline DUCATÉ Professeur de physique chimie Lycée Marcel Pagnol, avenue de la Terrasse, 91205

Plus en détail

Guide Calc. Appendice C Codes erreurs Calc

Guide Calc. Appendice C Codes erreurs Calc Guide Calc Appendice C Codes erreurs Calc Copyright Ce document est Copyright 2010 2012 par ses contributeurs tels que listés ci-dessous. Vous pouvez le distribuer et/ou le modifier sous les termes des

Plus en détail

Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf

Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf I Terminale S Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf Objectifs : - Etablir un protocole et le réaliser afin d extraire un colorant et l identifier par spectroscopie UV-visible. - Utiliser la loi

Plus en détail

UFR STAPS Informatique de Gestion 2007/2008. Support de cours

UFR STAPS Informatique de Gestion 2007/2008. Support de cours UFR STAPS Informatique de Gestion 2007/2008 Support de cours Farah Benamara-Zitoune benamara@irit.fr Tel: 0561557705 SOMMAIRE Fenêtre principale du tableur Excel... 3 Mise en forme des données... 3 Validation

Plus en détail

A quoi vont-elles servir?

A quoi vont-elles servir? A quoi vont-elles servir? Décrire Distribution Position : moyenne, mode, médiane, (ordre de grandeur) Résumer paramètres et graphes Forme (symétrie, tendance ) Dispersion : écart-type, variance, quantiles,

Plus en détail

Cahier de vacances - Préparation à la Première S

Cahier de vacances - Préparation à la Première S Cahier de vacances - Préparation à la Première S Ce cahier est destiné à vous permettre d aborder le plus sereinement possible la classe de Première S. Je vous conseille de le travailler pendant les 0

Plus en détail

La Fonction SI. Il affichera : PROMU. Séparateurs

La Fonction SI. Il affichera : PROMU. Séparateurs La Fonction SI Renvoie une valeur si le résultat du TEST LOGIQUE que vous spécifiez est VRAI et une autre valeur si le résultat du test logique est FAUX. Structure et exemple : SI (TEST LOGIQUE ; VALEUR

Plus en détail

FORMATION CONTINUE SUR L UTILISATION D EXCEL DANS L ENSEIGNEMENT Expérience de l E.N.S de Tétouan (Maroc)

FORMATION CONTINUE SUR L UTILISATION D EXCEL DANS L ENSEIGNEMENT Expérience de l E.N.S de Tétouan (Maroc) 87 FORMATION CONTINUE SUR L UTILISATION D EXCEL DANS L ENSEIGNEMENT Expérience de l E.N.S de Tétouan (Maroc) Dans le cadre de la réforme pédagogique et de l intérêt que porte le Ministère de l Éducation

Plus en détail

Une histoire de boîte (F Estevens) Ou comment faire évoluer la notion de fonction du collège au lycée à partir. d une même problématique?

Une histoire de boîte (F Estevens) Ou comment faire évoluer la notion de fonction du collège au lycée à partir. d une même problématique? Une histoire de boîte (F Estevens) Ou comment faire évoluer la notion de fonction du collège au lycée à partir Enoncé : d une même problématique? Une histoire de boîtes (cinquième) On dispose d une feuille

Plus en détail