Développement Économique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Développement Économique"

Transcription

1 Développement Économique Les grandes orientations Soutien aux filières d activités : Mécatronique ( 6000 emplois ) qui doit tendre vers un cluster représentatif de la filière ; Graphique (2000 emplois) Image (900 emplois) Et les écoactivités (comme filière industrielle transversale). Le développement de la desserte des professionnels par la fibre optique du réseau communautaire Solstice et l arrivée de la fibre optique chez 1056 foyers du territoire. Le déploiement de nouvelles structures immobilières et foncières au travers des études de maîtrise d œuvre GrandAngoulême, fédérateur des dispositifs d aides économiques Les grands projets Plan d action de soutien à la filière mécatronique basé sur 5 axes : l animation, les ressources humaines et la formation, les développement des entreprises, le marketing et la promotion des savoirfaire et l accueil territorial. Le positionnement de la filière Image du GrandAngoulême au sein de l arc atlantique comme leader du programme européen Imagina Atlantica. Le GrandAngoulême, l IRPC, Magelis et la CCI s associent pour l implantation à Angoulême de l incubateur régional dédié à l Image. Le soutien aux relations université / entreprises au travers de l EFEC sous la maîtrise d ouvrage de l IUT. Réalisation d études de programmation de Bel-Air et les Môline Sud. Choix du parti architectural du bâtiment qui accueillera l ARU. Les chiffres clés 228 dossiers conclus représentant 400 emplois maintenus ou créés sur le territoire 78 Bourses Régionales Désir d Entreprendre accordées, le cap des 300 BRDE a été franchi ; Dans le cadre du partenariat SA Le Foyer / Solstice / GA, le bailleur social a mis en place la fibre optique dans un triple objectif : le basculement vers la TNT le 19/10/2010, la maîtrise des consommations d énergies et l accès à des offres triple play sociales. Le soutien aux projets des entreprises s amplifie : près de 230 dossiers ont été traités et 400 emplois créés ou maintenus ont été accompagnés investis en faveur du développement économique local ; 70 entreprises hébergées au sein de m² de surface bâtie appartenant au GrandAngoulême ; 8000 salariés des secteurs privé et public desservis par la fibre optique. Le GA et ERDF signent une convention de coconstruction pour la création de plus de 2.5kms de réseau de télécommunication.

2 Environnement, cadre de vie, patrimoine, construction Division de l eau et de l assainissement EAU POTABLE Faits marquants 2010 : Poursuite des procédures «Périmètres de Protection de captages» : Sources de la Touvre : rapport des hydrogéologues agréés La Grange à l Abbé (St Yrieix) : arrêté préfectoral en date du 11/03/2010 Renouvellement de 2817 ml d un réseau fonte de diamètre 450 mm : TTC Réfection d étanchéité du château d eau de Saint Saturnin : TTC Projets : Poursuite de la politique de renouvellement des conduites et de la réfection des réservoirs de stockage dans le cadre du plan de sécurisation de la distribution Lancement d un diagnostic des installations de production d eau potable situées sur la commune de Touvre Poursuite des procédures relatives à la protection des captages ASSAINISSEMENT Faits marquants 2010 : Construction d une station d épuration de éq.habitants sur la commune de Fléac : début des travaux et réseaux de transfert en octobre Objectif : mise en service de la station d épuration en mai 2012 Lancement des études préalables aux travaux de déplacement de réseaux dans le cadre de la future LGV (accord cadre COSEA/GrandAngoulême en 2011) Service Eco-conseil Service Déchets ménagers Continuité des études d implantations et implantations de colonnes enterrées dans les secteurs collectifs, en partenariat avec les communes et les bailleurs (étude projet centre ville Angoulême) Poursuite des études préalables à la construction d un centre de tri en concertation avec CALITOM et signature de l Entente Intercommunale avec CALITOM pour la construction d un centre de tri commun à MORNAC Sécurisation progressive des collectes de l agglomération ; objectif = suppression d un maximum de manœuvres à risques (marches arrières, demi-tours, etc ) Optimisation de la collecte des déchets ménagers : réunions du groupe de pilotage, travail avec les agents, réunions en mairies ; découpage du territoire en secteurs de collecte Travaux d extension sur la déchèterie de Soyaux Entrée en vigueur du règlement pour la plateforme de compostage au 1 er janvier 2010 Mise en place du Système d Aide à l Exploitation pour les tournées des BOM Signature du programme local de prévention déchets avec l ADEME Inauguration du sentier d interprétation des sources de la Touvre Réalisation du diagnostic énergétique de Nautilis Lancement du Conseil en Énergie Partagé auprès des communes de l agglomération Bilan du premier Contrat Local Initiative Climat Création d outils de communication sur le changement climatique (calendrier, carte postale, marque-pages) Deuxième fête du climat et de l environnement précédée de la convergence de 150 vélos au départ de toutes les communes de l agglomération Partenariat avec l école d arts plastiques pour la réalisation d un labyrinthe extérieur à la crèche des Poussins Partenariat avec API 16 pour la collecte et valorisation des pailles de lavande

3 Environnement, cadre de vie, patrimoine, construction Division Construction Patrimoine Budget et patrimoine gérés par la Division Construction et Patrimoine Le patrimoine bâti et non bâti géré par la Division Construction et Patrimoine représente 136 bâtiments dont 13 SMAPE (surface m 2 de planchers dont 5000 m 2 Smape), 42 ouvrages de génie civil (surface m 2 ), 13 kms de voirie de zones industrielles, 4 kms de voies ferrées, 180 véhicules et engins En 2010, la Division Construction-Patrimoine a suivi environ 110 opérations de construction ou d aménagement, du chantier de à l opération de plusieurs millions d euros, pour un montant global de 4,2 millions d euros. Travaux d investissement et d entretien : 4,3 M Acquisitions matériel roulant : Entretien matériel roulant : Parmi les études suivies et les travaux réalisés : Siège Installation d un système de traitement d air salle du Conseil Travaux d isolation des plafonds du deuxième niveau Restauration des façades des bâtiments Conservatoire G Fauré Audit énergétique du bâtiment et des équipements techniques EAP Les Acacias Réalisation des études de programmation de l opération aménagement de l école J Mermoz La Nef Acquisition de matériel informatique et microphones destiné au renouvellement du matériel Médiathèque Lancement des études de déconstruction de l îlot Leclerc Chauvin Choix du maître d œuvre de l opération de construction et début des études de conception Passerelle gare Préparation de la consultation de l assistant à maîtrise d ouvrage de programmation Nautilis Travaux d économie d énergie Procédure de dialogue compétitif pour le remplacement des équipements mobiles Stand de Tir Installation de pièges à balles Crêche Réaménagement des dortoirs bébés Déchets ménagers Extension des déchetteries de Soyaux et La Couronne UIOM Réaménagement de l ancienne entrée en parking pour le personnel Zones industrielles Etude de réaménagement de la voirie de la zone d emploi des voûtes à Fléac Réfection impasse des Chaumes à Puymoyen Travaux d accotement route des Fleuranceaux à Nersac Rénovation des trottoirs zone de Puymoyen suite aux travaux d éclairage public Aide au tourisme Réalisation de la piscine du camping Développement économique Etudes de conception du bâtiment d activités de l îlot Charité à Angoulême Consultation du programmiste pour l aménagement du villages d entreprises Molines Nord à Angoulême Consultation du maître d œuvre pour l aménagement du parc d activités de Bel Air Ecopôle Déplacement des cases à granulats et réaménagement de l aire de lavage Assainissement Fregeneuil Aménagement des vestiaires personnel STEP Eau potable Déconstruction du château d eau d Entreroches à Soyaux Première phase de travaux sur château d eau de Puyguillen à Ruelle Rénovation et étanchéité cuve château d eau de Saint Saturnin SMAP Aménagement des locaux des jardiniers Construction réserve cuisine base de voile Installation bungalow sanitaires public Remplacement éclairage extérieur par des lampes à leds Diagnostic énergétique STGA Diagnostic énergétique Par ailleurs, il faut citer des actions plus modestes, qui relèvent de la vie quotidienne des équipements et qui constituent cependant une part représentative de notre activité en régie : le ménage des locaux, la lampe grillée, la BOM en panne, le WC bouché, les travaux de peinture, une roue ou une batterie à plat, le nid de poule sur la chaussée ou un Tivoli à monter en urgence.

4 Finances et administration générale Les grandes orientations Contribution et accompagnement à la création et à la mise en œuvre du Syndicat Mixte de l Angoumois chargé du schéma de cohérence territoriale (notamment création du budget par le service finances, gestion des assemblées par le secrétariat des assemblée et lancement des procédures de marchés publics pour l élaboration d un schéma de cohérence territoriale de l Angoumois et pour la conception d un logo, d une charte graphique et d outils de communication par le service de la commande publique ) Élaboration des modalités financières des conventions de mutualisation des services avec la ville d Angoulême Accueil du service de la commande publique de la ville d Angoulême dans les locaux du GrandAngoulême Les chiffres clés Le service financier a reçu factures, traité bons de commande et émis titres et mandats Le secrétariat des assemblées enregistré 458 délibérations adoptées lors de 6 séances de conseil communautaire et de 17 réunions de bureau, rédigé 234 décisions par délégation du conseil et arrêtés du Président Le service archives-documentation veille sur 535,57 mètres linéaires d archives, gère 75 abonnements et a publié 4015 articles dans le panorama de presse accessibles sur intranet. Le pôle juridique, assurances et patrimoine a géré 84 nouveaux sinistres déclarés et 6 nouveaux contentieux. Le service commande publique a traité 140 nouveaux dossiers. Les grands projets SERVICE FINANCIER Réduction progressive du délai global de paiement à 30 jours au 1er juillet 2010 Analyse de l impact de la réforme de la fiscalité directe locale (suppression de la taxe professionnelle) Poursuite de la convention de service comptable et financier signée avec le Trésor Public, notamment avec la réalisation d un audit de La Nef Préparation des modalités financières des conventions de mutualisation de services avec la ville d Angoulême Création du budget du syndicat mixte de l angoumois ADMINISTRATION GENERALE Accompagnement à la mise en place du Syndicat mixte de l Angoumois (SMA) puis soutien logistique et administratif du secrétariat des assemblées Modification des statuts de l agglomération (notamment nouvelle dénomination de l agglomération et transfert de la compétence «Aménagement et entretien de la voie d accès à la station d épuration de Fléac») Election d un 9 e vice-président Nouvelle composition de la commission des finances suite à modification du règlement intérieur du GrandAngoulême qui comprend désormais 28 membres dont les 15 maires ou leurs représentant Préparation et accompagnement pour la désignation des 20 nouveaux délégués communautaires au sein des différentes commissions thématiques suite à l élargissement du conseil communautaire de 39 à 59 délégués COMMANDE PUBLIQUE Accueil du service Commande publique de la Ville d Angoulême dans les locaux du GA Poursuite de la mutualisation (harmonisation des procédures, achats groupés) POLE JURIDIQUE, ASSURANCE ET PATRIMOINE Finalisation des procédures ayant abouti à la libération des locaux du site de la médiathèque

5 Politiques solidaires et aménagement du territoire Les grandes orientations Dossier de mobilité Elaboration du bilan à mi-parcours du PLH, réflexion sur les problématiques d Agglomération : densification urbaine pour économiser le foncier constructible ; action sur le parc ancien dégradé et vacant ; aide à l accession à la propriété sur l agglomération... et mise en place d actions à cet effet. Inscrire l action sociale dans les actions du GrandAngoulême ScoT / Urbanisme : construire l émergence d un nouveau projet de territoire Les grands projets AMENAGEMENT DU TERRITOIRE poursuite de la conduite de l observatoire de l Habitat, plus spécifiquement axée en 2010 sur le parc privé : logements anciens dégradés, opérations De Robien, logements vacants..., pour affiner la connaissance du territoire et définir des orientations de travail en vue du bilan à mi-parcours du PLH à conduire en 2011 dans le cadre de l obligation d élaboration des Conventions d Utilité Sociale par les bailleurs HLM, le Grand Angoulême a défini ses orientations stratégiques en vue de favoriser une mixité sociale et urbaine, de favoriser la «mobilité pour tous» par une territorialisation plus pertinente du logement public, d accroître la production de logements publics, de requalifier le parc de logements anciens dégradés... Elaboration et signature des 3 conventions-cadres liant l EPF Poitou-Charentes (Etablissement Public Foncier) et le GrandAngoulême, relatives au Développement économique, à l Habitat -notamment social- et à la Protection de l Environnement. L objectif de ce partenariat est de permettre l acquisition et le portage du foncier par l EPF en vue de favoriser la mise en œuvre des projets de la (des) collectivité(s) signataires des conventions de projets en étant issues. La convention-cadre «HABITAT» se décline en deux conventions opérationnelles signées en 2010 également : l une portant sur le site «ZAC Gare» et la seconde sur le «site GDF-Suez» Rue de Bordeaux, sur Angoulême. Une troisième convention opérationnelle liée à l HABITAT a été signée en 2010 par La Couronne dans le cadre d un projet de ZAC sur «La Contrie». identification du foncier potentiellement mobilisable pour du logement public sur l Agglomération pour finaliser la reconstitution de l offre de logements démolis dans le cadre des ORU et faciliter la production nouvelle de logements publics poursuite du travail de conseil et d appui aux communes en matière d urbanisme et adaptation des POS-PLU communaux, notamment pour permettre sur l ensemble des communes de l Agglomération les constructions bio-climatiques et relevant de l excellence environnementale (constructions en bois, installation de panneaux solaires)... suite

6 Politiques solidaires et aménagement du territoire Les grands projets (suite) ORU - Ma Campagne : Construction des logements neufs sur site ; fin des réhabilitations et des aménagements de voirie Basseau Grande Garenne : Démolition de Charité ; Validation du projet de la place et de la centralité de Basseau ; premières réhabilitations (Espoir ; Kalis) ; début des travaux de voirie - - Champ de Manœuvre : Démolition de la barre J (160 logements) ; premières constructions neuves sur site ; réhabilitations des bâtiments B et C ; premières résidentialisations. - Suivi global : Elaboration d un avenant local (fongibilité) ; Réalisation d un Point d étape par l ANRU fin 2010 en perspective d un avenant national. ZAC Consultation d un aménageur et négociations foncières avec les partenaires ferroviaires ; Partenariat EPF pour intervention foncière (acquisition des parcelles publiques) Premières déconstructions sur le site de la ZAC (emprise médiathèque, îlot Renaudin). TCSP Reconnaissance nationale du projet TCSP via l appel à projet du Grenelle avec une subvention obtenue de 9.9 M et montage d une structure dédiée pour piloter le projet, réaliser les études et le programme de réalisation. POLITIQUES SOLIDAIRES Reconduction de la subvention globale de Fonds Social Européen pour les années à hauteur de par an au profit des actions d insertion du PLIE avec une participation financière conjointe de l agglomération de par an. La commande publique au service de l insertion des demandeurs d emploi généralisée dans les marchés de travaux du GrandAngoulême et des communes. La mobilité des demandeurs d emploi passe aux véhicules électriques avec la mise à disposition de 2 véhicules à l association Loisirs Formation Mobilité en charge de la gestion d un service d aide à la mobilité. Analyse des besoins sociaux sur le GrandAngoulême : premières observations locales de l état social du territoire avec le concours des partenaires : Caisse d Allocations Familiales, Pôle Emploi, Département, GIP Charente SolidaritéS, Mission Locale. Les chiffres clés Le GrandAngoulême a participé à la création de 140 nouveaux logements locatifs publics (sociaux) sur l Agglomération en 2010 : 72 dans le cadre de la reconstitution de l offre de logements démolis dans le cadre des ORU et 68 dans le cadre de la production nouvelle. Parmi cette offre nouvelle, 25 sont des logements à loyers «très accessibles» (logements très sociaux). Cela représente un total de d investissements. En matière de requalification du parc privé ancien dégradé, 52 logements ont bénéficié du financement de l Agglomération pour aider à la réhabilitation (dépense engagée de ). Ces logements requalifiés sont ensuite offerts à la location et conventionnés (à loyers accessibles). Parmi ces 52 logements, 3 sortent d insalubrité et 42 sortent de vacance. Dépenses À caractère social du GrandAngoulême dans toutes les compétences exercées : voyages et km parcourus par les bus en heures de travail, 132 personnes ayant bénéficié de mission, une durée moyenne des missions de 146 h dans le cadre des clauses d insertion 716 personnes accompagnées dans le cadre du PLIE, 738 mises en situation de travail de courte durée, 88 mises en situation de travail de longue durée, 216 actions de formation Crèche : 141 enfants inscrits au cours de l année 2010, heures d accueil des enfants réalisées

7 Politiques communautaires Les grandes orientations POLITIQUES CULTURELLES Revalorisation des aides aux festivals d intérêt communautaire Convention d objectifs triennale et multipartite avec 9ème Art + et l association FIBD pour l organisation du Festival International de la Bande Dessinée d Angoulême Développement de l ACT avec 6 porteurs de projet (Musiques Métisses, TEF, Scène Nationale, Anis Trio, Les Gosses d Angoulême/Amadeus, Hop Sessions) : 11 communes touchées comprenant 24 représentations/concerts tout public Programmation du chantier «création d un pôle arts plastiques» à l école élémentaire Jean Mermoz POLITIQUES SPORTIVES Réussite du 2e forum «Sport, Santé, Environnement» les 4 & 5 septembre 2010 : 7500 visiteurs, 101 associations, 43 disciplines, 682 nouvelles adhésions, 1065 bénévoles associatifs, 2655 initiations, 3469 contacts renseignements fournis Les grands projets ECOLE D ARTS PLASTIQUES Fresque sur glace à l occasion de l ouverture de la patinoire Ciné-concert lors du festival de la BD Participation à l événement lancé par le ministère de la culture «10 mots de la langue française» ; expo à la bibliothèque de Ma Campagne Exposition de travaux d élèves des ateliers «prépa» sur le thème «Topographie Chimérique» au théâtre d Angoulême lors du festival «Tête dans les nuages» Participation avec des expos, performances et installations à la «Nuit des Musées» Participation dans le cadre des animations scolaires à la résidence d artiste «mémoires vives» dans le cadre de l ORU Exposition annuelle des travaux d élèves «Topographie Chimérique» à l hôtel St Simon Action «land-art» sur le boulevard bleu en partenariat avec les espaces verts Portes ouvertes au grand public et lancement des inscriptions sur les deux sites, «ateliers en fête» Fin d étude de la programmation du chantier «création d un pôle arts plastiques» à l école élémentaire de Jean Mermoz Les chiffres clés de l Ecole d Arts Plastiques 438 élèves inscrits dont 102 enfants (-13 ans) 18 classes accompagnées en milieu scolaire, dont 6 classes à l école primaire Jean Mermoz (12h/sem) 80 jeunes enfants en crèche ateliers terre et couleur (5h/sem) 127 heures de cours /semaine (dont 5 ateliers de vacances) + 2h de décharge de cours pour le suivi web et communication et +1 h supplémentaire pour le suivi projets 1 atelier BD de vacances avec un intervenant extérieur 7 professeurs plasticiens (diplômés Bac +5); 5 professeurs titulaires et 2 assistants, dont 1 contractuelle et spécialisée, plus 1 professeur en besoins exceptionnels/remplacement longue maladie 1 Résidence d artiste (partenariat ORU)

8 Politiques communautaires CONSERVATOIRE Invitations d artistes «extérieurs» pour compléter l action pédagogique des enseignants. Amanda FAVIER (résidence Scène Nationale), Aurélien DELAGE (flûtiste, ancien élève),sidar GURES (big band), Bruno RIGUTTO (Piano en Valois) Implication des professeurs dans les écoles élémentaires du GrandAngoulême : Danse à l école, Classe d orchestre à l école de Linars Danse et musique traditionnelles Développement du réseau des conservatoires de la Charente (2600 élèves et 117 professeurs) acté par une convention entre les différentes collectivités (projets pédagogiques communs) Les chiffres clés du Conservatoire élèves dont 92 en 3ème cycle 56 enseignants ; 40 disciplines 870 heures hebdomadaires d enseignement MEDIATHEQUE Acquisitions et circuit du document au 31/12/2010, les collections comptaient documents (hors périodiques), avec une forte représentation dans la fiction. Mise en place d outils de politique documentaire : - schéma général d orientation et découpage volumétrique précis - plan de développement des collections - élaboration de fiches domaines Définition des procédures pour une gestion efficace des commandes et des trains de reliure Les activités Le portail Fileas Web - Mise en ligne d une nouvelle version Fileas Web Les chiffres clés de la Médiathèque le 25/05/10 : volonté d offrir au réseau un outil de communication plus ergonomique, plus modulable CA 2010 : en investissement / en fonctionnement et plus moderne Nouvelle ressource en ligne : VODECLIC. Ce service propose gratuitement à l usager une solution visiteurs/mois sur le portail 9 agents + 1 apprentie d apprentissage de l informatique. Les animations 4 recrutements en A l occasion des 20 ans de l affiche poétique une exposition a été présentée du 30 avril au 15 mai à la CIBDI en partenariat avec la Ville d Angoulême et le Grand Angoulême - Participation à l édition 2010 du Salon du Livre de Ruelle sur Touvre - Partenariat avec les goûters rock de La Nef afin de promouvoir les services numériques Le projet Médiathèque Avancement du projet sur 4 fronts : - celui des études préparatoires de la maîtrise d œuvre APS/APD - celui de la libération des terrains avec le départ de Moto expert - celui des relations avec la bibliothèque de la CIBDI - celui de la réflexion sur le fonctionnement futur et de ses coûts élèves de la maternelle au lycée sensibilisés à la musique, la danse et le théâtre

9 Politiques communautaires EQUIPEMENTS STRUCTURANTS La Nef spectateurs ( la saison passée) 42 concerts programmés représentant 77 groupes en concert 175 groupes représentant 458 musiciens ont utilisé durant la saison abonnés ont été comptabilisés durant la saison 7 concerts «Dingo Goûters» au cours de la saison ont permis d accueillir 700 enfants. Nombreuses actions de médiation et de découverte auprès des jeunes et des scolaires L espace Carat visiteurs dont spectateurs pour les concerts et les spectacles. 54 manifestations accueillies avec 117 jours d occupation (104 jours en 2009) 18 spectacles/concerts, 21 événements d entreprise, 9 salons grand public, 4 congrès avec exposition, 1 congrès sans exposition. Le Centre Equestre 510 licenciés 1er centre équestre du Poitou-Charentes en nombre de licenciés 182 licences de compétition Travail sur de nouveaux critères et missions dans le cadre du renouvellement à venir de la DSP Définition de ce que peut être un service public d intérêt communautaire de l équitation notamment des nouveaux adhérents, des moniteurs et arbitres Organisation de championnats départementaux et régionaux Masters Angoumoisin en 2010 avec la participation de Franck DUMOULIN (Champion Olympique) Nautilis Le tarif Jeune a fêté son 1er anniversaire en septembre Une réussite sur le plan de la fréquentation et sur le plan de l image du centre : + 34,4 % d entrées jeunes vendues. Dynamisation de la politique d animation du centre NAUTILIS : nouvelle activité AQUABIKE + soirées AQUAZEN + création d une aire de jeux extérieurs pour les petits de 2 à 6 ans + création d une fresque sur glace en partenariat avec l école d Arts Plastiques du GrandAngoulême 9 octobre 2010 : journées portes ouvertes à la patinoire en présence de Brian JOU- BERT Les chiffres clés de Nautilis Total fréquentation NAUTILIS 2010 : usagers dont enfants accueillis dans le cadre scolaire Fréquentation patinoire : usagers (meilleure fréquentation depuis 2004) Le Stand de Tir Plus de 300 licenciés Ecole de tir de 50 jeunes de moins de 20 ans dont 35 de 8 à 14 ans Nombreuses actions de formation

10 Les grandes orientations Maîtrise de la masse salariale Prise en compte accrue de la santé au travail et de la prévention des risques professionnels Sensibilisation des agents au développement durable Les chiffres clés bulletins de paie réalisés Budget géré par la DRH : hors budgets annexes Ressources... Les grands projets Participation à la mutualisation de la direction avec la DRH de la ville d Angoulême Recensement des pratiques et procédures et mesure des écarts entre les 2 directions Organisation de cérémonies mutualisées en l honneur des retraités, médaillés et nouveaux agents Engagement de la migration du logiciel Civitas RH en version Full Web Formation des encadrants à la pratique de l entretien professionnel individuel... et systèmes d information Dans le cadre de la mutualisation des services, le service des Systèmes d information a accompagné la convergence informatique et le déménagement du service des ressources humaines. Un lien à très haut débit a été déployé entre le réseau de la ville d Angoulême et celui de GrandAngoulême. Une passerelle téléphonique est mise en place, permettant les appels par numérotation courte entre les postes téléphoniques de la ville et de l agglomération. La DSI a conclu un nouveau marché de télécommunications téléphonique, permettant de maintenir les coûts et d améliorer les services. Un système de répartition des serveurs permet désormais leur fiabilisation et une reprise en cas de panne sur les serveurs majeurs. Les chiffres clés plus de courriels sont échangés, environ 2 To (terra octets) de données stockées. 350 utilisateurs de quelques 50 applications.

Économie, Emploi, Insertion...

Économie, Emploi, Insertion... Économie, Emploi, Insertion... Les grandes orientations Soutien aux filières d activités : Mécatronique ( 6000 emplois ) qui doit tendre vers un cluster régional représentatif de la filière ; Graphique

Plus en détail

Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban. Forum ANRU du 28 mars 2006

Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban. Forum ANRU du 28 mars 2006 Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban Forum ANRU du 28 mars 2006 1 Préambule Montauban, face à un enjeu classique : devenir une banlieue de Toulouse ou s affirmer comme pôle d équilibre

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO)

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) Former des urbanistes Le master Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) s appuie sur

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU 10 OCTOBRE 2011 A 18 H

CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU 10 OCTOBRE 2011 A 18 H Direction de la Coordination Administrative PG/MC CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU 10 OCTOBRE 2011 A 18 H ORDRE DU JOUR 2011-10 1 - DECISION MODIFICATIVE N 1 EXERCICE 2011 BUDG ET PRINCIPAL 2 - ADHESION DE

Plus en détail

PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION

PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION OBJET A travers ce dispositif, la Région souhaite : Démocratiser l accès à la culture Faire du dispositif un véritable outil d ouverture culturelle Valoriser

Plus en détail

Édito. Bonne lecture! Catherine DI FOLCO, Présidente du Centre de gestion de la fonction publique territoriale du Rhône et de la Métropole de Lyon

Édito. Bonne lecture! Catherine DI FOLCO, Présidente du Centre de gestion de la fonction publique territoriale du Rhône et de la Métropole de Lyon Édito L année 2014 a constitué pour le Centre de gestion du Rhône et de la Métropole de Lyon une année forte d évolutions et de renouvellement avec en parallèle la poursuite des nombreuses activités qui

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Logement social

Principales missions opérationnelles : Logement social Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : 1 Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 6 Parc de logement social dans l agglomération : 18 354 au 1 er janvier 2011 Aide financière

Plus en détail

Activités. Boîte à idées pour remplir la fiche de poste * Direction. Animation d équipe et organisation du travail. Conduite de projets

Activités. Boîte à idées pour remplir la fiche de poste * Direction. Animation d équipe et organisation du travail. Conduite de projets Boîte à idées pour remplir la fiche de poste * Activités 1. 1. Pilotage, management Direction Informer et aider les élus à la décision Définir (ou participer à la définition de) la stratégie de la direction

Plus en détail

Dossier de Presse. mobili volt, le service d autopartage du GrandAngoulême. 3 décembre 2012

Dossier de Presse. mobili volt, le service d autopartage du GrandAngoulême. 3 décembre 2012 mobili volt, le service d autopartage du GrandAngoulême Dossier de Presse 3 décembre 2012 mobili volt, le service d autopartage du GrandAngoulême - 1 sommaire Communiqué de presse... Questions / Réponses...

Plus en détail

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE REGLEMENT D APPEL A PROJETS - 1 ère EDITION 2013 - «AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DU PATRIMOINE BATI» OUVERTURE DE L APPEL A PROJETS : 1 er juillet 2013

Plus en détail

COMPTE RENDU DE CONSEIL COMMUNAUTAIRE

COMPTE RENDU DE CONSEIL COMMUNAUTAIRE COMPTE RENDU DE CONSEIL COMMUNAUTAIRE Séance du 20 mars 2012 Principales décisions du Président et du Bureau Décisions prises dans le cadre des délégations attribuées par le Conseil de communauté. Conventions

Plus en détail

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF :

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : Complément au chapitre VII «Valorisation du Patrimoine Régional et Projets Innovants» du cadre d intervention régional sur l habitat et le logement, adopté par délibération

Plus en détail

L EPF LR, EN QUELQUES MOTS

L EPF LR, EN QUELQUES MOTS 01 L EPF LR, EN QUELQUES MOTS 01 L EPF LR, EN QUELQUES MOTS ACTIVITÉ DE L EPF LR AU 31 JUILLET 2013 Tout axe du PPI confondu L EPF LR INTERVIENT SUR LES TERRAINS EN AMONT DE L AMÉNAGEMENT L EPF LR acquiert

Plus en détail

Réunion tenue en séance publique sous la présidence de M. DESHAYES Jean-Pierre, Maire.

Réunion tenue en séance publique sous la présidence de M. DESHAYES Jean-Pierre, Maire. Le lundi 28 octobre 2013 à 20h00, réunion du Conseil Municipal suivant convocation du 18 octobre 2013 remise ou envoyée aux conseillers municipaux et affichée ce même jour en mairie. Ordre du jour : -

Plus en détail

Introduction. Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage

Introduction. Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage Introduction Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage Approche globale à l Échelle d un bâtiment Exemple : réflexion sur

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES : CERTIFICATION NF X 50 770 PEPINIERE D ENTREPRISES

CAHIER DES CHARGES : CERTIFICATION NF X 50 770 PEPINIERE D ENTREPRISES Communauté de Communes de la Lomagne Gersoise CAHIER DES CHARGES : CERTIFICATION NF X 50 770 PEPINIERE D ENTREPRISES 1 Février 2012 PRESENTATION MAITRE D OUVRAGE ET CONTEXTE Présentation Communauté de

Plus en détail

Direction de la communication

Direction de la communication Direction de la communication Directrice : Chrystèle PEYRACHON Adresse : Hôtel du Département, 29-31 cours de la Liberté, 69003 Lyon Téléphone : 04 72 61 78 39 Courriel : chrystele.peyrachon@rhone.fr Nombre

Plus en détail

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni Rue Dimitrov

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni Rue Dimitrov Direction Travaux des assemblées/affaires juridiques Service Travaux des assemblées/courrier MDT/CM ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni

Plus en détail

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux 1 Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13 I Etat des lieux Le parc d ateliers «publics» loués aux artistes contemporains à Marseille est de : - 10 ateliers

Plus en détail

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014 CAHIER DES CHARGES ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE LA STRATEGIE LEADER DU PNR DE LA BRENNE Appel d offres Novembre 2014 Parc naturel régional de la Brenne Maison du Parc Le Bouchet - 36300 ROSNAY 02

Plus en détail

18 e. Projet de territoire. Quartier Goutte d or. Délégation à la Politique de la Ville et à l Intégration

18 e. Projet de territoire. Quartier Goutte d or. Délégation à la Politique de la Ville et à l Intégration Projet de territoire Quartier Goutte d or 18 e Depuis plusieurs années, les quartiers populaires parisiens font l objet d une attention particulière. Dans le cadre d un projet global conduit par Gisèle

Plus en détail

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 LE PACTE : un outil pragmatique et partenarial au service des habitants et des acteurs économiques POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 Depuis sa création Est Ensemble a fait du

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA VILLE Arrêté du 29 juin 2011 portant approbation des modifications du règlement général de l Agence nationale pour la rénovation urbaine NOR

Plus en détail

Plan d actions 2011/2014

Plan d actions 2011/2014 Plan d actions 2011/2014 Le présent plan d actions s organise en fiches actions, qui précisent les objectifs opérationnels des actions et explicite les modalités de mise en œuvre. Ces fiches répondent

Plus en détail

Le financement de long terme des projets du secteur public local

Le financement de long terme des projets du secteur public local Le financement de long terme des projets du secteur public local 2 3 1. Les missions du fonds d épargne Les missions du fonds d épargne Au sein de la Caisse des Dépôts, le fonds d épargne a pour missions

Plus en détail

Débat d orientations budgétaires 2014. Conseil municipal du 4 novembre 2013

Débat d orientations budgétaires 2014. Conseil municipal du 4 novembre 2013 Débat d orientations budgétaires 2014 Conseil municipal du 4 novembre 2013 1 1. Un contexte économique toujours aussi tendu 2 Les éléments de contexte 2014 : année électorale Des inconnues avec les réformes

Plus en détail

Commission Permanente du 9 octobre 2006

Commission Permanente du 9 octobre 2006 Commission Permanente du 9 octobre 2006 I La Région axe la formation professionnelle sur la qualité et la pérennisation des parcours professionnels ainsi que la recherche en matière de santé - Mise en

Plus en détail

PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE

PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC Pour l'exploitation du Parc des expositions de la Beaujoire RAPPORT DE PRESENTATION DES CARACTERISTIQUES DU SERVICE DELEGUE 1 er juin 2010

Plus en détail

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays Module 2 : Services à la population 2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays réservée : 400 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Développer les solidarités locales et l'accessibilité de tous aux services (Axe

Plus en détail

Fiche 1 Densification pavillonnaire & Etablissements publics fonciers

Fiche 1 Densification pavillonnaire & Etablissements publics fonciers Direction Territoriale Normandie Centre Septembre 2014 Action Bimby 3.2 : Intégration de la démarche aux outils fonciers et procédures d aménagement Fiche 1 Densification pavillonnaire & Etablissements

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère

Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère Favoriser les déplacements alternatifs à la voiture Mettre en place un pédibus Sensibiliser les habitants sur la thématique

Plus en détail

REUNION du 23 JUILLET 2012

REUNION du 23 JUILLET 2012 REUNION du 23 JUILLET 2012 Le Conseil Municipal s'est réuni le 23 juillet 2012 à 20 h sous la présidence de M. DUCOUT, Maire, en présence de tous les élus. Le procès-verbal de la précédente réunion est

Plus en détail

Panorama Synthétique. Social et Culturel

Panorama Synthétique. Social et Culturel Panorama Synthétique Social et Culturel Secteur Social Le domaine de l action sociale regroupe l ensemble des politiques, institutions, professionnels, moyens et prestations qui concourent à la cohésion

Plus en détail

Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques

Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques Juin 2014 Édito Adopté en séance plénière de janvier 2014 suite à une large concertation avec les acteurs privés et publics de

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 2 28/01/15 16:59 SOMMAIRE

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 17 janvier 2013 à 19 heures. Salle du Conseil municipal

CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 17 janvier 2013 à 19 heures. Salle du Conseil municipal CONSEIL MUNICIPAL Séance du 17 janvier 2013 à 19 heures. Salle du Conseil municipal COMPTE-RENDU Le Conseil municipal, après en avoir délibéré, décide : 2013.01.01 Intercommunalité. Nouvelle définition

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Sylvia Pinel présente 20 actions pour améliorer la mixité sociale dans le logement. Paris, le 15 avril 2015

DOSSIER DE PRESSE. Sylvia Pinel présente 20 actions pour améliorer la mixité sociale dans le logement. Paris, le 15 avril 2015 DOSSIER DE PRESSE Sylvia Pinel présente 20 actions pour améliorer la mixité sociale dans le logement Paris, le 15 avril 2015 Contact presse Service de presse du ministère du Logement, de l Égalité des

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE

CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE En préalable, Mr Mély donne lecture des actes et contrats signés lors des derniers mois A remarquer un nombre de transactions toujours

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Centre d hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) pour l accueil de femmes en difficulté CENON. www.aquitanis.

DOSSIER DE PRESSE. Centre d hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) pour l accueil de femmes en difficulté CENON. www.aquitanis. DOSSIER DE PRESSE Architecte : Agence BDM Architectes (Bordeaux) Centre d hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) pour l accueil de femmes en difficulté CENON www.aquitanis.fr Office public de l habitat

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Séance plénière du Conseil général de l Ariège Vote du Budget primitif 2015 Lundi 12 et mardi 13 janvier, à Foix

DOSSIER DE PRESSE. Séance plénière du Conseil général de l Ariège Vote du Budget primitif 2015 Lundi 12 et mardi 13 janvier, à Foix DOSSIER DE PRESSE Séance plénière du Conseil général de l Ariège Vote du Budget primitif 2015 Lundi 12 et mardi 13 janvier, à Foix La séance de vote du Budget primitif est toujours un exercice particulier.

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19

Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19 Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19 Eco-quartier des Bergères - Cahier des Charges de la consultation d acquéreurs ILOT

Plus en détail

Programme Local de l Habitat 2013-2018

Programme Local de l Habitat 2013-2018 Programme Local de l Habitat 2013-2018 Fiche-action n 2 Axe 1 : «Assurer et soutenir financièrement une répartition équilibrée de la production sociale» REGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES AU LOGEMENT LOGEMENTS

Plus en détail

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers Rendez-vous le 11 octobre 2012 pour visiter le chantier GROUPE SCOLAIRE ILOT DE

Plus en détail

Catégorie d initiative 4 : Organiser une campagne de communication sur le réemploi et la réparation Synthèse des 3 initiatives

Catégorie d initiative 4 : Organiser une campagne de communication sur le réemploi et la réparation Synthèse des 3 initiatives Catégorie d initiative 4 : Organiser une campagne de communication sur le réemploi et la réparation Synthèse des 3 initiatives Descriptif : Mise en place d une campagne de communication visant à promouvoir

Plus en détail

4. Dauphilogis. Le Jardin de Bonne

4. Dauphilogis. Le Jardin de Bonne 4. Dauphilogis Le Jardin de Bonne SOMMAIRE I : Présentation de la société II : Le site III : Le déroulement des études IV : L opération Le plan-masse Le programme Les grands principes de conception Un

Plus en détail

Du diagnostic au Plan d Actions

Du diagnostic au Plan d Actions PDU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE ROYAN ATLANTIQUE (CARA) 2013-2022 Du diagnostic au Plan d Actions Réunions Publiques Automne 2012 1 Déroulé de la séance Rappel de la démarche (loi, diagnostic,

Plus en détail

C o m m u n i q u é d e p r e s s e

C o m m u n i q u é d e p r e s s e C o m m u n i q u é d e p r e s s e 25/01/2013 Patinoire de Caen la mer : des aménagements pour les clubs et le public Régulièrement, Caen la mer améliore la vie des clubs et l'accueil du public de la

Plus en détail

Territoires, compétences et gouvernance

Territoires, compétences et gouvernance Territoires, compétences et gouvernance État des connaissances sur la remise et les taxis Le 4 avril 2012 Agnès Parnaix Tél. : 01 77 49 76 94 agnes.parnaix@iau-idf.fr 1 Sommaire SDCI et périmètres intercommunaux

Plus en détail

APFP. Les Pays, moteurs de stratégies de développement territorial et de gouvernance locale. Contribution de l Association de

APFP. Les Pays, moteurs de stratégies de développement territorial et de gouvernance locale. Contribution de l Association de Mars 2012 cahier d acteurs Association de Promotion et de Fédération des Pays APFP APFP Pays / Territoires de projet Contribution de l Association de Promotion et de Fédération des Pays dans le cadre des

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Direction de la ville et de la cohésion urbaine CONTRATT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Proposition d architecture Novembre 2014 Les contrats de ville de nouvelle génération qui succèderont, à compter

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux Préserver la biodiversité dans la commune La commune dispose-t-elle d'un inventaire du patrimoine écologique local? Quelle part de budget

Plus en détail

Opération d intérêt national Bordeaux Euratlantique. Point d étape

Opération d intérêt national Bordeaux Euratlantique. Point d étape Opération d intérêt national Bordeaux Euratlantique Point d étape Une feuille de route initiale Un enjeu économique : - créer un centre d affaires européen (tertiaire supérieur) - faire un effet levier

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

Protocole de préfiguration de la Convention de Mixité Sociale du Grand Dijon PROJET

Protocole de préfiguration de la Convention de Mixité Sociale du Grand Dijon PROJET Protocole de préfiguration de la Convention de Mixité Sociale du Grand Dijon PROJET Préambule La convention de mixité sociale est prévue à l article 8 de la loi de Programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

Pose de la première pierre de la Villa Mariposa sur le secteur de la Cité Blanche à Toulouse

Pose de la première pierre de la Villa Mariposa sur le secteur de la Cité Blanche à Toulouse Pose de la première pierre de la Villa Mariposa sur le secteur de la Cité Blanche à Toulouse La première étape de la reconstruction du quartier des zards / Trois Cocus Toulouse, le 1 er juillet 2013 Vue

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Le nouveau programme national de renouvellement urbain. CRDSU septembre 2014

Le nouveau programme national de renouvellement urbain. CRDSU septembre 2014 Le nouveau programme national de renouvellement urbain CRDSU septembre 2014 Un nouveau programme de renouvellement urbain! Un projet à l échelle de l agglomération, un projet intégré : le contrat de ville!

Plus en détail

REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDES AU TOURISME ET AU THERMALISME

REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDES AU TOURISME ET AU THERMALISME REGLEMENT DEPARTEMENTAL D AIDES AU TOURISME ET AU THERMALISME I - DISPOSITIONS GENERALES Article 1 er : Dispositions générales Article 2 : Conditions générales d éligibilité Article 3 : Zones littorales

Plus en détail

Délibération Conseil municipal du 30 juin 2006

Délibération Conseil municipal du 30 juin 2006 Direction Générale Finances et Gestion Pôle Contrôle de Gestion Délibération Conseil municipal du 30 juin 2006 S.E.M. NANTES-métropole GESTION EQUIPEMENTS (N.G.E.) - 1) Camping Val du Cens, salons Mauduit,

Plus en détail

L auto-éco-construction accompagnée pour l accession à la propriété des ménages modestes. Réunion d information le 16 novembre 2012

L auto-éco-construction accompagnée pour l accession à la propriété des ménages modestes. Réunion d information le 16 novembre 2012 L auto-éco-construction accompagnée pour l accession à la propriété des ménages modestes Réunion d information le 16 novembre 2012 1. Introduction générale 2. Projection du film «Auto-construction accompagnée

Plus en détail

Siège National : 35 Rue Jules Verne 83220 - LE PRADET

Siège National : 35 Rue Jules Verne 83220 - LE PRADET Syndicat Autonome de la Fonction Publique Territoriale Siège National : 35 Rue Jules Verne 83220 - LE PRADET Site Internet : WWW.SAFPT.ORG SAFPT NATIONAL : 35 RUE JULES VERNE - 83220 - LE PRADET SITE INTERNET

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE ------------------- DEPARTEMENT DU BAS-RHIN

REPUBLIQUE FRANCAISE ------------------- DEPARTEMENT DU BAS-RHIN REPUBLIQUE FRANCAISE ------------------- DEPARTEMENT DU BAS-RHIN STATUTS DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA REGION DE MOLSHEIM-MUTZIG - 11 ème édition - Délibération N 11-87 du 21 Décembre 2011 SOMMAIRE

Plus en détail

Objet : Contrat Local Initiatives Climat (CLIC) : Charte climat du pays Sud Charente

Objet : Contrat Local Initiatives Climat (CLIC) : Charte climat du pays Sud Charente Objet : Contrat Local Initiatives Climat (CLIC) : Charte climat du pays Sud Charente Monsieur le Président explique que dans le cadre de l animation du Contrat Local Initiatives Climat, le Syndicat mixte,

Plus en détail

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES PÉPINIÈRES D ENTREPRISES

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES PÉPINIÈRES D ENTREPRISES CAHIER DES CHARGES DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES PÉPINIÈRES D ENTREPRISES Rappel du cadre général d intervention des 3 collectivités : Dans le prolongement du Schéma Régional de Développement

Plus en détail

Préparation des contrats de ville. Réunions Chefs de projet Novembre 2014

Préparation des contrats de ville. Réunions Chefs de projet Novembre 2014 Préparation des contrats de ville Réunions Chefs de projet Novembre 2014 Contenu des contrats de ville 3 piliers Cohésion sociale Cadre de vie et renouvellement urbain (y compris hors NPNRU) Développement

Plus en détail

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES HOTELS D ENTREPRISES

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES HOTELS D ENTREPRISES CAHIER DES CHARGES DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES HOTELS D ENTREPRISES Rappel du cadre général d intervention des 3 collectivités : Dans le prolongement du Schéma Régional de Développement

Plus en détail

9 Synthèse des recommandations

9 Synthèse des recommandations 9 Synthèse des recommandations Ce chapitre synthétise sous forme de tableaux les recommandations de l évaluation à mi parcours. Il distingue les recommandations transversales issues de l analyse de la

Plus en détail

Narbonne 14 rue Ancienne Porte de Béziers

Narbonne 14 rue Ancienne Porte de Béziers Narbonne 14 rue Ancienne Porte de Béziers DEFICIT FONCIER : DEFINITION Le propriétaire d un bien immobilier mis en location se retrouve en situation de déficit foncier lorsque ses charges annuelles de

Plus en détail

TAXES & PARTICIPATIONS : quelques outils à la disposition des communes

TAXES & PARTICIPATIONS : quelques outils à la disposition des communes TAXES & PARTICIPATIONS : quelques outils à la disposition des communes La loi n 2000-1028 du 13 décembre 2000 relative à la solidarité et au renouvellement urbain, dite «loi SRU», avait instauré une participation

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 FEVRIER 2015

COMPTE-RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 FEVRIER 2015 COMMUNE DE VAL-DE-FIER COMPTE-RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 FEVRIER 2015 Présents : DERRIEN Patrice, BAU ROUPIOZ Valérie, BEAUD CATHELIN Gaëlle, BERAUD François, BLOUET Christine, BURGOD

Plus en détail

Valorisation du site emblématique de l ancien Pensionnat Notre-Dame de France : la future ZAC «Quartier du Pensio».

Valorisation du site emblématique de l ancien Pensionnat Notre-Dame de France : la future ZAC «Quartier du Pensio». Rue des Capucins Boulevard Saint-Louis Rue des Frères Théodore Rue Latour-Maubourg Chemin de la Clède Rue Jean Barthélémy Rue de la Ronzade PLAN MASSE DU PROJET DE ZAC DU «QUARTIER DU PENSIO» Valorisation

Plus en détail

VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE

VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE PROTOCOLE D ACCORD ENTRE : La Ville de Bordeaux, représentée par Monsieur Alain Juppé, maire, Ci-après désignée: «la Ville» ET : La Communauté urbaine de

Plus en détail

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST ENQUÊTE PUBLIQUE DE DÉCLASSEMENT DE LA PORTION DE LA RUE DES HALLES SAINT-LOUIS SITUÉE AU DROIT DE LA RUE DUQUESNE NOTICE EXPLICATIVE 1 LE DECLIN DES HALLES

Plus en détail

Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1. En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER +

Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1. En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER + Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1 En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER + Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 2 LEADER + Qu est-ce que c est? Liaison

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL D AMFREVILLE DU VENDREDI 15 NOVEMBRE 2013

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL D AMFREVILLE DU VENDREDI 15 NOVEMBRE 2013 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL D AMFREVILLE DU VENDREDI 15 NOVEMBRE 2013 PRESENTS : M. X. MADELAINE, Maire, P. GOUPIL, R. FOLTETE, B NUYTEN, N. DUPUIS, C. LECHARPENTIER, B. JEAN, L. PARDOEN, DELAUNAY Elodie,

Plus en détail

Lieu prestigieux, unique, idéalement situé, pour vos événements d entreprise

Lieu prestigieux, unique, idéalement situé, pour vos événements d entreprise Lieu prestigieux, unique, idéalement situé, pour vos événements d entreprise Pour vos assemblées générales, congrès, séminaires, petitsdéjeuners... choisissez l originalité, la nouveauté, le confort et

Plus en détail

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs élections municipales 23 et 30 mars 2014 Avec vous, pour vous pour Vienne Chapitre 01 Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive avec Thierry Kovacs Édito Chère Madame, Cher

Plus en détail

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Questionnaire eevm échange école ville montagne www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Répondre aux questions. Il y a 3 types de réponses en fonction des types de questions. - Questions fermées à réponse unique

Plus en détail

ACCORD SUR LE DROIT DES INSTANCES REPRESENTATIVES DU PERSONNEL ET DES ORGANISATIONS SYNDICALES DE LA CAISSE D EPARGNE AQUITAINE POITOU-CHARENTES

ACCORD SUR LE DROIT DES INSTANCES REPRESENTATIVES DU PERSONNEL ET DES ORGANISATIONS SYNDICALES DE LA CAISSE D EPARGNE AQUITAINE POITOU-CHARENTES ACCORD SUR LE DROIT DES INSTANCES REPRESENTATIVES DU PERSONNEL ET DES ORGANISATIONS SYNDICALES DE LA CAISSE D EPARGNE AQUITAINE POITOU-CHARENTES ENTRE LES SOUSSIGNES : La Caisse d Epargne Aquitaine Poitou-Charentes,

Plus en détail

Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi

Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi Agence de développement et d urbanisme de Lille Métropole 29 mars 2012 Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi www.adt-ato.be Qui sommes-nous? Partager

Plus en détail

Renforcer la mobilisation du droit commun

Renforcer la mobilisation du droit commun Dossier ressources Comprendre le droit commun pour le renforcer dans les quartiers Dans son article 1 er, la loi pour la ville et la cohésion urbaine précise : «La politique de la ville mobilise et adapte,

Plus en détail

47 équipements. Un projet urbain singulier et pluriel! Est Ensemble, une ambition métropolitaine. 1,8 million de m² constructibles à horizon 15 ans

47 équipements. Un projet urbain singulier et pluriel! Est Ensemble, une ambition métropolitaine. 1,8 million de m² constructibles à horizon 15 ans 9 villes Est Ensemble, une ambition métropolitaine La Communauté d agglomération Est Ensemble a été créée le 1 er janvier 2010. Située aux portes de Paris, elle regroupe 9 villes de Seine-Saint-Denis Bagnolet,

Plus en détail

AMENAGER LE TERRITOIRE POUR REDUIRE LES CONSOMMATIONS ENERGETIQUES. Boucle énergétique «BREST Rive Droite»

AMENAGER LE TERRITOIRE POUR REDUIRE LES CONSOMMATIONS ENERGETIQUES. Boucle énergétique «BREST Rive Droite» AMENAGER LE TERRITOIRE POUR REDUIRE LES CONSOMMATIONS ENERGETIQUES Boucle énergétique «BREST Rive Droite» Intervenants Sylvie MINGANT Responsable division Energie de Brest métropole océane 1er Vice-président

Plus en détail

CONSEIL COMMUNAUTAIRE

CONSEIL COMMUNAUTAIRE CONSEIL COMMUNAUTAIRE Communauté de communes vendredi 8 juillet 2011 19h15 Locaux administratifs Neuilly en Thelle cantons de Mouy, Neuilly-en-Thelle et Noailles 7 avenue de l'europe 60530 Neuilly en Thelle

Plus en détail

Les pratiques de gestion des ressources humaines et de formation

Les pratiques de gestion des ressources humaines et de formation Observatoire de l emploi, des métiers et des compétences de la fonction publique territoriale Les pratiques de gestion des ressources humaines et de formation Décembre 2010 Rapport sur la mise en œuvre

Plus en détail

ASUR. Action Sociale de l Université de Rennes 1. en faveur des personnels ASUR 1

ASUR. Action Sociale de l Université de Rennes 1. en faveur des personnels ASUR 1 ASUR Action Sociale de l Université de Rennes 1 en faveur des personnels ASUR 1 Qu est ce que l ASUR?. Service Commun d Action Sociale. Conseil de Direction. Élection par les personnels Quels sont les

Plus en détail

DELIBERATION N 12-1478 29 OCTOBRE 2012

DELIBERATION N 12-1478 29 OCTOBRE 2012 DELIBERATION N 12-1478 29 OCTOBRE 2012 FONCIER Interventions foncières stratégiques Dispositif régional en sortie de portage de l'etablissement Public Foncier Provence-Alpes-Côte d'azur (EPF PACA) Affectation

Plus en détail

OFFRE DE FORMATIONS 2014 A DESTINATION DES ENTREPRISES DE LA BRANCHE DU TOURISME SOCIAL ET FAMILIAL ADHÉRENTES A UNIFORMATION

OFFRE DE FORMATIONS 2014 A DESTINATION DES ENTREPRISES DE LA BRANCHE DU TOURISME SOCIAL ET FAMILIAL ADHÉRENTES A UNIFORMATION OFFRE DE FORMATIONS 2014 A DESTINATION DES ENTREPRISES DE LA BRANCHE DU TOURISME SOCIAL ET FAMILIAL ADHÉRENTES A UNIFORMATION FORMATION METHODE HACCP TECHNIQUES DE BASE Uniformation Département Ressources

Plus en détail

FICHE MÉTHODOLOGIQUE. Le logement communal : methode pour monter et réaliser une operation. Qu entend-on par «logement communal»?

FICHE MÉTHODOLOGIQUE. Le logement communal : methode pour monter et réaliser une operation. Qu entend-on par «logement communal»? FICHE MÉTHODOLOGIQUE Le logement communal : methode pour monter et réaliser une operation Qu entend-on par «logement communal»? Dans les petites communes, il s agit d un logement qui appartient au domaine

Plus en détail

PACTE D ADMINISTRATION COMMUNE ENTRE LA VILLE ET L AGGLOMERATION D AGEN

PACTE D ADMINISTRATION COMMUNE ENTRE LA VILLE ET L AGGLOMERATION D AGEN Date de mise à jour : 3 décembre 2014 Entre PACTE D ADMINISTRATION COMMUNE ENTRE LA VILLE ET L AGGLOMERATION D AGEN ( Convention de création d un service commun en application de l article L 5211-4-2 du

Plus en détail

de formation des prix

de formation des prix Le mécanisme m de formation des prix 1 URBANiS 24 janvier 2011 DEUX MARCHES FONCIERS URBAINS Zone AU «stricte» le droit des sols n est pas défini, il est négocié Zone AU indicée et zone U le droit des

Plus en détail

Centre d excellence Numérique en territoire rural

Centre d excellence Numérique en territoire rural «S adapter au numérique est une obligation mais aussi une opportunité pour la France, tant au niveau économique que social» Philippe Lemoine, président du Forum Action Modernités et Président de la FING

Plus en détail

25 MARS 2010. Fonction RH du cadre

25 MARS 2010. Fonction RH du cadre 25 MARS 2010 Fonction RH du cadre 1 une collectivité identité se rassembler pour agir mieux Créée en 1969, la communauté urbaine de Lyon rassemble aujourd hui 57 communes, qui constituent la première agglomération

Plus en détail

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques Journée d information du 5 novembre 2012 Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Gabrielle LABESCAT Principales tendances du tourisme urbain impactant la mobilité

Plus en détail

COMMISSION PERMANENTE REUNION DU 10 JUIN 2013-14 H 30 ORDRE DU JOUR

COMMISSION PERMANENTE REUNION DU 10 JUIN 2013-14 H 30 ORDRE DU JOUR Secrétariat général de l Assemblée départementale COMMISSION PERMANENTE REUNION DU 10 JUIN 2013-14 H 30 ORDRE DU JOUR N DES Administration Générale 13.251 CP Information sur les marchés et avenants attribués

Plus en détail

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Madame, Monsieur, «Territoires 2 vie, territoires d initiatives» est un projet de coopération lancé

Plus en détail