Développement Économique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Développement Économique"

Transcription

1 Développement Économique Les grandes orientations Soutien aux filières d activités : Mécatronique ( 6000 emplois ) qui doit tendre vers un cluster représentatif de la filière ; Graphique (2000 emplois) Image (900 emplois) Et les écoactivités (comme filière industrielle transversale). Le développement de la desserte des professionnels par la fibre optique du réseau communautaire Solstice et l arrivée de la fibre optique chez 1056 foyers du territoire. Le déploiement de nouvelles structures immobilières et foncières au travers des études de maîtrise d œuvre GrandAngoulême, fédérateur des dispositifs d aides économiques Les grands projets Plan d action de soutien à la filière mécatronique basé sur 5 axes : l animation, les ressources humaines et la formation, les développement des entreprises, le marketing et la promotion des savoirfaire et l accueil territorial. Le positionnement de la filière Image du GrandAngoulême au sein de l arc atlantique comme leader du programme européen Imagina Atlantica. Le GrandAngoulême, l IRPC, Magelis et la CCI s associent pour l implantation à Angoulême de l incubateur régional dédié à l Image. Le soutien aux relations université / entreprises au travers de l EFEC sous la maîtrise d ouvrage de l IUT. Réalisation d études de programmation de Bel-Air et les Môline Sud. Choix du parti architectural du bâtiment qui accueillera l ARU. Les chiffres clés 228 dossiers conclus représentant 400 emplois maintenus ou créés sur le territoire 78 Bourses Régionales Désir d Entreprendre accordées, le cap des 300 BRDE a été franchi ; Dans le cadre du partenariat SA Le Foyer / Solstice / GA, le bailleur social a mis en place la fibre optique dans un triple objectif : le basculement vers la TNT le 19/10/2010, la maîtrise des consommations d énergies et l accès à des offres triple play sociales. Le soutien aux projets des entreprises s amplifie : près de 230 dossiers ont été traités et 400 emplois créés ou maintenus ont été accompagnés investis en faveur du développement économique local ; 70 entreprises hébergées au sein de m² de surface bâtie appartenant au GrandAngoulême ; 8000 salariés des secteurs privé et public desservis par la fibre optique. Le GA et ERDF signent une convention de coconstruction pour la création de plus de 2.5kms de réseau de télécommunication.

2 Environnement, cadre de vie, patrimoine, construction Division de l eau et de l assainissement EAU POTABLE Faits marquants 2010 : Poursuite des procédures «Périmètres de Protection de captages» : Sources de la Touvre : rapport des hydrogéologues agréés La Grange à l Abbé (St Yrieix) : arrêté préfectoral en date du 11/03/2010 Renouvellement de 2817 ml d un réseau fonte de diamètre 450 mm : TTC Réfection d étanchéité du château d eau de Saint Saturnin : TTC Projets : Poursuite de la politique de renouvellement des conduites et de la réfection des réservoirs de stockage dans le cadre du plan de sécurisation de la distribution Lancement d un diagnostic des installations de production d eau potable situées sur la commune de Touvre Poursuite des procédures relatives à la protection des captages ASSAINISSEMENT Faits marquants 2010 : Construction d une station d épuration de éq.habitants sur la commune de Fléac : début des travaux et réseaux de transfert en octobre Objectif : mise en service de la station d épuration en mai 2012 Lancement des études préalables aux travaux de déplacement de réseaux dans le cadre de la future LGV (accord cadre COSEA/GrandAngoulême en 2011) Service Eco-conseil Service Déchets ménagers Continuité des études d implantations et implantations de colonnes enterrées dans les secteurs collectifs, en partenariat avec les communes et les bailleurs (étude projet centre ville Angoulême) Poursuite des études préalables à la construction d un centre de tri en concertation avec CALITOM et signature de l Entente Intercommunale avec CALITOM pour la construction d un centre de tri commun à MORNAC Sécurisation progressive des collectes de l agglomération ; objectif = suppression d un maximum de manœuvres à risques (marches arrières, demi-tours, etc ) Optimisation de la collecte des déchets ménagers : réunions du groupe de pilotage, travail avec les agents, réunions en mairies ; découpage du territoire en secteurs de collecte Travaux d extension sur la déchèterie de Soyaux Entrée en vigueur du règlement pour la plateforme de compostage au 1 er janvier 2010 Mise en place du Système d Aide à l Exploitation pour les tournées des BOM Signature du programme local de prévention déchets avec l ADEME Inauguration du sentier d interprétation des sources de la Touvre Réalisation du diagnostic énergétique de Nautilis Lancement du Conseil en Énergie Partagé auprès des communes de l agglomération Bilan du premier Contrat Local Initiative Climat Création d outils de communication sur le changement climatique (calendrier, carte postale, marque-pages) Deuxième fête du climat et de l environnement précédée de la convergence de 150 vélos au départ de toutes les communes de l agglomération Partenariat avec l école d arts plastiques pour la réalisation d un labyrinthe extérieur à la crèche des Poussins Partenariat avec API 16 pour la collecte et valorisation des pailles de lavande

3 Environnement, cadre de vie, patrimoine, construction Division Construction Patrimoine Budget et patrimoine gérés par la Division Construction et Patrimoine Le patrimoine bâti et non bâti géré par la Division Construction et Patrimoine représente 136 bâtiments dont 13 SMAPE (surface m 2 de planchers dont 5000 m 2 Smape), 42 ouvrages de génie civil (surface m 2 ), 13 kms de voirie de zones industrielles, 4 kms de voies ferrées, 180 véhicules et engins En 2010, la Division Construction-Patrimoine a suivi environ 110 opérations de construction ou d aménagement, du chantier de à l opération de plusieurs millions d euros, pour un montant global de 4,2 millions d euros. Travaux d investissement et d entretien : 4,3 M Acquisitions matériel roulant : Entretien matériel roulant : Parmi les études suivies et les travaux réalisés : Siège Installation d un système de traitement d air salle du Conseil Travaux d isolation des plafonds du deuxième niveau Restauration des façades des bâtiments Conservatoire G Fauré Audit énergétique du bâtiment et des équipements techniques EAP Les Acacias Réalisation des études de programmation de l opération aménagement de l école J Mermoz La Nef Acquisition de matériel informatique et microphones destiné au renouvellement du matériel Médiathèque Lancement des études de déconstruction de l îlot Leclerc Chauvin Choix du maître d œuvre de l opération de construction et début des études de conception Passerelle gare Préparation de la consultation de l assistant à maîtrise d ouvrage de programmation Nautilis Travaux d économie d énergie Procédure de dialogue compétitif pour le remplacement des équipements mobiles Stand de Tir Installation de pièges à balles Crêche Réaménagement des dortoirs bébés Déchets ménagers Extension des déchetteries de Soyaux et La Couronne UIOM Réaménagement de l ancienne entrée en parking pour le personnel Zones industrielles Etude de réaménagement de la voirie de la zone d emploi des voûtes à Fléac Réfection impasse des Chaumes à Puymoyen Travaux d accotement route des Fleuranceaux à Nersac Rénovation des trottoirs zone de Puymoyen suite aux travaux d éclairage public Aide au tourisme Réalisation de la piscine du camping Développement économique Etudes de conception du bâtiment d activités de l îlot Charité à Angoulême Consultation du programmiste pour l aménagement du villages d entreprises Molines Nord à Angoulême Consultation du maître d œuvre pour l aménagement du parc d activités de Bel Air Ecopôle Déplacement des cases à granulats et réaménagement de l aire de lavage Assainissement Fregeneuil Aménagement des vestiaires personnel STEP Eau potable Déconstruction du château d eau d Entreroches à Soyaux Première phase de travaux sur château d eau de Puyguillen à Ruelle Rénovation et étanchéité cuve château d eau de Saint Saturnin SMAP Aménagement des locaux des jardiniers Construction réserve cuisine base de voile Installation bungalow sanitaires public Remplacement éclairage extérieur par des lampes à leds Diagnostic énergétique STGA Diagnostic énergétique Par ailleurs, il faut citer des actions plus modestes, qui relèvent de la vie quotidienne des équipements et qui constituent cependant une part représentative de notre activité en régie : le ménage des locaux, la lampe grillée, la BOM en panne, le WC bouché, les travaux de peinture, une roue ou une batterie à plat, le nid de poule sur la chaussée ou un Tivoli à monter en urgence.

4 Finances et administration générale Les grandes orientations Contribution et accompagnement à la création et à la mise en œuvre du Syndicat Mixte de l Angoumois chargé du schéma de cohérence territoriale (notamment création du budget par le service finances, gestion des assemblées par le secrétariat des assemblée et lancement des procédures de marchés publics pour l élaboration d un schéma de cohérence territoriale de l Angoumois et pour la conception d un logo, d une charte graphique et d outils de communication par le service de la commande publique ) Élaboration des modalités financières des conventions de mutualisation des services avec la ville d Angoulême Accueil du service de la commande publique de la ville d Angoulême dans les locaux du GrandAngoulême Les chiffres clés Le service financier a reçu factures, traité bons de commande et émis titres et mandats Le secrétariat des assemblées enregistré 458 délibérations adoptées lors de 6 séances de conseil communautaire et de 17 réunions de bureau, rédigé 234 décisions par délégation du conseil et arrêtés du Président Le service archives-documentation veille sur 535,57 mètres linéaires d archives, gère 75 abonnements et a publié 4015 articles dans le panorama de presse accessibles sur intranet. Le pôle juridique, assurances et patrimoine a géré 84 nouveaux sinistres déclarés et 6 nouveaux contentieux. Le service commande publique a traité 140 nouveaux dossiers. Les grands projets SERVICE FINANCIER Réduction progressive du délai global de paiement à 30 jours au 1er juillet 2010 Analyse de l impact de la réforme de la fiscalité directe locale (suppression de la taxe professionnelle) Poursuite de la convention de service comptable et financier signée avec le Trésor Public, notamment avec la réalisation d un audit de La Nef Préparation des modalités financières des conventions de mutualisation de services avec la ville d Angoulême Création du budget du syndicat mixte de l angoumois ADMINISTRATION GENERALE Accompagnement à la mise en place du Syndicat mixte de l Angoumois (SMA) puis soutien logistique et administratif du secrétariat des assemblées Modification des statuts de l agglomération (notamment nouvelle dénomination de l agglomération et transfert de la compétence «Aménagement et entretien de la voie d accès à la station d épuration de Fléac») Election d un 9 e vice-président Nouvelle composition de la commission des finances suite à modification du règlement intérieur du GrandAngoulême qui comprend désormais 28 membres dont les 15 maires ou leurs représentant Préparation et accompagnement pour la désignation des 20 nouveaux délégués communautaires au sein des différentes commissions thématiques suite à l élargissement du conseil communautaire de 39 à 59 délégués COMMANDE PUBLIQUE Accueil du service Commande publique de la Ville d Angoulême dans les locaux du GA Poursuite de la mutualisation (harmonisation des procédures, achats groupés) POLE JURIDIQUE, ASSURANCE ET PATRIMOINE Finalisation des procédures ayant abouti à la libération des locaux du site de la médiathèque

5 Politiques solidaires et aménagement du territoire Les grandes orientations Dossier de mobilité Elaboration du bilan à mi-parcours du PLH, réflexion sur les problématiques d Agglomération : densification urbaine pour économiser le foncier constructible ; action sur le parc ancien dégradé et vacant ; aide à l accession à la propriété sur l agglomération... et mise en place d actions à cet effet. Inscrire l action sociale dans les actions du GrandAngoulême ScoT / Urbanisme : construire l émergence d un nouveau projet de territoire Les grands projets AMENAGEMENT DU TERRITOIRE poursuite de la conduite de l observatoire de l Habitat, plus spécifiquement axée en 2010 sur le parc privé : logements anciens dégradés, opérations De Robien, logements vacants..., pour affiner la connaissance du territoire et définir des orientations de travail en vue du bilan à mi-parcours du PLH à conduire en 2011 dans le cadre de l obligation d élaboration des Conventions d Utilité Sociale par les bailleurs HLM, le Grand Angoulême a défini ses orientations stratégiques en vue de favoriser une mixité sociale et urbaine, de favoriser la «mobilité pour tous» par une territorialisation plus pertinente du logement public, d accroître la production de logements publics, de requalifier le parc de logements anciens dégradés... Elaboration et signature des 3 conventions-cadres liant l EPF Poitou-Charentes (Etablissement Public Foncier) et le GrandAngoulême, relatives au Développement économique, à l Habitat -notamment social- et à la Protection de l Environnement. L objectif de ce partenariat est de permettre l acquisition et le portage du foncier par l EPF en vue de favoriser la mise en œuvre des projets de la (des) collectivité(s) signataires des conventions de projets en étant issues. La convention-cadre «HABITAT» se décline en deux conventions opérationnelles signées en 2010 également : l une portant sur le site «ZAC Gare» et la seconde sur le «site GDF-Suez» Rue de Bordeaux, sur Angoulême. Une troisième convention opérationnelle liée à l HABITAT a été signée en 2010 par La Couronne dans le cadre d un projet de ZAC sur «La Contrie». identification du foncier potentiellement mobilisable pour du logement public sur l Agglomération pour finaliser la reconstitution de l offre de logements démolis dans le cadre des ORU et faciliter la production nouvelle de logements publics poursuite du travail de conseil et d appui aux communes en matière d urbanisme et adaptation des POS-PLU communaux, notamment pour permettre sur l ensemble des communes de l Agglomération les constructions bio-climatiques et relevant de l excellence environnementale (constructions en bois, installation de panneaux solaires)... suite

6 Politiques solidaires et aménagement du territoire Les grands projets (suite) ORU - Ma Campagne : Construction des logements neufs sur site ; fin des réhabilitations et des aménagements de voirie Basseau Grande Garenne : Démolition de Charité ; Validation du projet de la place et de la centralité de Basseau ; premières réhabilitations (Espoir ; Kalis) ; début des travaux de voirie - - Champ de Manœuvre : Démolition de la barre J (160 logements) ; premières constructions neuves sur site ; réhabilitations des bâtiments B et C ; premières résidentialisations. - Suivi global : Elaboration d un avenant local (fongibilité) ; Réalisation d un Point d étape par l ANRU fin 2010 en perspective d un avenant national. ZAC Consultation d un aménageur et négociations foncières avec les partenaires ferroviaires ; Partenariat EPF pour intervention foncière (acquisition des parcelles publiques) Premières déconstructions sur le site de la ZAC (emprise médiathèque, îlot Renaudin). TCSP Reconnaissance nationale du projet TCSP via l appel à projet du Grenelle avec une subvention obtenue de 9.9 M et montage d une structure dédiée pour piloter le projet, réaliser les études et le programme de réalisation. POLITIQUES SOLIDAIRES Reconduction de la subvention globale de Fonds Social Européen pour les années à hauteur de par an au profit des actions d insertion du PLIE avec une participation financière conjointe de l agglomération de par an. La commande publique au service de l insertion des demandeurs d emploi généralisée dans les marchés de travaux du GrandAngoulême et des communes. La mobilité des demandeurs d emploi passe aux véhicules électriques avec la mise à disposition de 2 véhicules à l association Loisirs Formation Mobilité en charge de la gestion d un service d aide à la mobilité. Analyse des besoins sociaux sur le GrandAngoulême : premières observations locales de l état social du territoire avec le concours des partenaires : Caisse d Allocations Familiales, Pôle Emploi, Département, GIP Charente SolidaritéS, Mission Locale. Les chiffres clés Le GrandAngoulême a participé à la création de 140 nouveaux logements locatifs publics (sociaux) sur l Agglomération en 2010 : 72 dans le cadre de la reconstitution de l offre de logements démolis dans le cadre des ORU et 68 dans le cadre de la production nouvelle. Parmi cette offre nouvelle, 25 sont des logements à loyers «très accessibles» (logements très sociaux). Cela représente un total de d investissements. En matière de requalification du parc privé ancien dégradé, 52 logements ont bénéficié du financement de l Agglomération pour aider à la réhabilitation (dépense engagée de ). Ces logements requalifiés sont ensuite offerts à la location et conventionnés (à loyers accessibles). Parmi ces 52 logements, 3 sortent d insalubrité et 42 sortent de vacance. Dépenses À caractère social du GrandAngoulême dans toutes les compétences exercées : voyages et km parcourus par les bus en heures de travail, 132 personnes ayant bénéficié de mission, une durée moyenne des missions de 146 h dans le cadre des clauses d insertion 716 personnes accompagnées dans le cadre du PLIE, 738 mises en situation de travail de courte durée, 88 mises en situation de travail de longue durée, 216 actions de formation Crèche : 141 enfants inscrits au cours de l année 2010, heures d accueil des enfants réalisées

7 Politiques communautaires Les grandes orientations POLITIQUES CULTURELLES Revalorisation des aides aux festivals d intérêt communautaire Convention d objectifs triennale et multipartite avec 9ème Art + et l association FIBD pour l organisation du Festival International de la Bande Dessinée d Angoulême Développement de l ACT avec 6 porteurs de projet (Musiques Métisses, TEF, Scène Nationale, Anis Trio, Les Gosses d Angoulême/Amadeus, Hop Sessions) : 11 communes touchées comprenant 24 représentations/concerts tout public Programmation du chantier «création d un pôle arts plastiques» à l école élémentaire Jean Mermoz POLITIQUES SPORTIVES Réussite du 2e forum «Sport, Santé, Environnement» les 4 & 5 septembre 2010 : 7500 visiteurs, 101 associations, 43 disciplines, 682 nouvelles adhésions, 1065 bénévoles associatifs, 2655 initiations, 3469 contacts renseignements fournis Les grands projets ECOLE D ARTS PLASTIQUES Fresque sur glace à l occasion de l ouverture de la patinoire Ciné-concert lors du festival de la BD Participation à l événement lancé par le ministère de la culture «10 mots de la langue française» ; expo à la bibliothèque de Ma Campagne Exposition de travaux d élèves des ateliers «prépa» sur le thème «Topographie Chimérique» au théâtre d Angoulême lors du festival «Tête dans les nuages» Participation avec des expos, performances et installations à la «Nuit des Musées» Participation dans le cadre des animations scolaires à la résidence d artiste «mémoires vives» dans le cadre de l ORU Exposition annuelle des travaux d élèves «Topographie Chimérique» à l hôtel St Simon Action «land-art» sur le boulevard bleu en partenariat avec les espaces verts Portes ouvertes au grand public et lancement des inscriptions sur les deux sites, «ateliers en fête» Fin d étude de la programmation du chantier «création d un pôle arts plastiques» à l école élémentaire de Jean Mermoz Les chiffres clés de l Ecole d Arts Plastiques 438 élèves inscrits dont 102 enfants (-13 ans) 18 classes accompagnées en milieu scolaire, dont 6 classes à l école primaire Jean Mermoz (12h/sem) 80 jeunes enfants en crèche ateliers terre et couleur (5h/sem) 127 heures de cours /semaine (dont 5 ateliers de vacances) + 2h de décharge de cours pour le suivi web et communication et +1 h supplémentaire pour le suivi projets 1 atelier BD de vacances avec un intervenant extérieur 7 professeurs plasticiens (diplômés Bac +5); 5 professeurs titulaires et 2 assistants, dont 1 contractuelle et spécialisée, plus 1 professeur en besoins exceptionnels/remplacement longue maladie 1 Résidence d artiste (partenariat ORU)

8 Politiques communautaires CONSERVATOIRE Invitations d artistes «extérieurs» pour compléter l action pédagogique des enseignants. Amanda FAVIER (résidence Scène Nationale), Aurélien DELAGE (flûtiste, ancien élève),sidar GURES (big band), Bruno RIGUTTO (Piano en Valois) Implication des professeurs dans les écoles élémentaires du GrandAngoulême : Danse à l école, Classe d orchestre à l école de Linars Danse et musique traditionnelles Développement du réseau des conservatoires de la Charente (2600 élèves et 117 professeurs) acté par une convention entre les différentes collectivités (projets pédagogiques communs) Les chiffres clés du Conservatoire élèves dont 92 en 3ème cycle 56 enseignants ; 40 disciplines 870 heures hebdomadaires d enseignement MEDIATHEQUE Acquisitions et circuit du document au 31/12/2010, les collections comptaient documents (hors périodiques), avec une forte représentation dans la fiction. Mise en place d outils de politique documentaire : - schéma général d orientation et découpage volumétrique précis - plan de développement des collections - élaboration de fiches domaines Définition des procédures pour une gestion efficace des commandes et des trains de reliure Les activités Le portail Fileas Web - Mise en ligne d une nouvelle version Fileas Web Les chiffres clés de la Médiathèque le 25/05/10 : volonté d offrir au réseau un outil de communication plus ergonomique, plus modulable CA 2010 : en investissement / en fonctionnement et plus moderne Nouvelle ressource en ligne : VODECLIC. Ce service propose gratuitement à l usager une solution visiteurs/mois sur le portail 9 agents + 1 apprentie d apprentissage de l informatique. Les animations 4 recrutements en A l occasion des 20 ans de l affiche poétique une exposition a été présentée du 30 avril au 15 mai à la CIBDI en partenariat avec la Ville d Angoulême et le Grand Angoulême - Participation à l édition 2010 du Salon du Livre de Ruelle sur Touvre - Partenariat avec les goûters rock de La Nef afin de promouvoir les services numériques Le projet Médiathèque Avancement du projet sur 4 fronts : - celui des études préparatoires de la maîtrise d œuvre APS/APD - celui de la libération des terrains avec le départ de Moto expert - celui des relations avec la bibliothèque de la CIBDI - celui de la réflexion sur le fonctionnement futur et de ses coûts élèves de la maternelle au lycée sensibilisés à la musique, la danse et le théâtre

9 Politiques communautaires EQUIPEMENTS STRUCTURANTS La Nef spectateurs ( la saison passée) 42 concerts programmés représentant 77 groupes en concert 175 groupes représentant 458 musiciens ont utilisé durant la saison abonnés ont été comptabilisés durant la saison 7 concerts «Dingo Goûters» au cours de la saison ont permis d accueillir 700 enfants. Nombreuses actions de médiation et de découverte auprès des jeunes et des scolaires L espace Carat visiteurs dont spectateurs pour les concerts et les spectacles. 54 manifestations accueillies avec 117 jours d occupation (104 jours en 2009) 18 spectacles/concerts, 21 événements d entreprise, 9 salons grand public, 4 congrès avec exposition, 1 congrès sans exposition. Le Centre Equestre 510 licenciés 1er centre équestre du Poitou-Charentes en nombre de licenciés 182 licences de compétition Travail sur de nouveaux critères et missions dans le cadre du renouvellement à venir de la DSP Définition de ce que peut être un service public d intérêt communautaire de l équitation notamment des nouveaux adhérents, des moniteurs et arbitres Organisation de championnats départementaux et régionaux Masters Angoumoisin en 2010 avec la participation de Franck DUMOULIN (Champion Olympique) Nautilis Le tarif Jeune a fêté son 1er anniversaire en septembre Une réussite sur le plan de la fréquentation et sur le plan de l image du centre : + 34,4 % d entrées jeunes vendues. Dynamisation de la politique d animation du centre NAUTILIS : nouvelle activité AQUABIKE + soirées AQUAZEN + création d une aire de jeux extérieurs pour les petits de 2 à 6 ans + création d une fresque sur glace en partenariat avec l école d Arts Plastiques du GrandAngoulême 9 octobre 2010 : journées portes ouvertes à la patinoire en présence de Brian JOU- BERT Les chiffres clés de Nautilis Total fréquentation NAUTILIS 2010 : usagers dont enfants accueillis dans le cadre scolaire Fréquentation patinoire : usagers (meilleure fréquentation depuis 2004) Le Stand de Tir Plus de 300 licenciés Ecole de tir de 50 jeunes de moins de 20 ans dont 35 de 8 à 14 ans Nombreuses actions de formation

10 Les grandes orientations Maîtrise de la masse salariale Prise en compte accrue de la santé au travail et de la prévention des risques professionnels Sensibilisation des agents au développement durable Les chiffres clés bulletins de paie réalisés Budget géré par la DRH : hors budgets annexes Ressources... Les grands projets Participation à la mutualisation de la direction avec la DRH de la ville d Angoulême Recensement des pratiques et procédures et mesure des écarts entre les 2 directions Organisation de cérémonies mutualisées en l honneur des retraités, médaillés et nouveaux agents Engagement de la migration du logiciel Civitas RH en version Full Web Formation des encadrants à la pratique de l entretien professionnel individuel... et systèmes d information Dans le cadre de la mutualisation des services, le service des Systèmes d information a accompagné la convergence informatique et le déménagement du service des ressources humaines. Un lien à très haut débit a été déployé entre le réseau de la ville d Angoulême et celui de GrandAngoulême. Une passerelle téléphonique est mise en place, permettant les appels par numérotation courte entre les postes téléphoniques de la ville et de l agglomération. La DSI a conclu un nouveau marché de télécommunications téléphonique, permettant de maintenir les coûts et d améliorer les services. Un système de répartition des serveurs permet désormais leur fiabilisation et une reprise en cas de panne sur les serveurs majeurs. Les chiffres clés plus de courriels sont échangés, environ 2 To (terra octets) de données stockées. 350 utilisateurs de quelques 50 applications.

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE Annecy, le 10 février 2015 DOSSIER DE PRESSE Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE Un budget 2015 de 155 M, dont un programme de travaux de 70 M avec le maintien d un haut niveau d investissements

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni Rue Dimitrov

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni Rue Dimitrov Direction Travaux des assemblées/affaires juridiques Service Travaux des assemblées/courrier MDT/CM ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni

Plus en détail

LE PLAN LOCAL D URBANISME

LE PLAN LOCAL D URBANISME LE PLAN LOCAL D URBANISME PRESENTATION DU 4 février 2009 Conseil Municipal LE DOCUMENT ACTUEL: LE POS PLAN D OCCUPATION DES SOLS: Issu de la Loi d Orientation Foncière du 30 Décembre 1967, les POS fixe

Plus en détail

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE BAGNEUX (Hauts-de-Seine) ------- Exécution de l'article 56 de la Loi du 05 avril 1884 AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Le Conseil Municipal légalement convoqué le : VENDREDI 4 DECEMBRE 2015

Plus en détail

Le plan logement outre-mer

Le plan logement outre-mer HCCP du 2 avril 2015 Le plan logement outre-mer Un Plan logement outre-mer : - qui s inscrit dans le plan national de relance de la construction, - adapté aux spécificités et contraintes des territoires

Plus en détail

La Région investit sur ses territoires

La Région investit sur ses territoires Dossier de presse Contrats Auvergne + Aménagement du territoire La Région investit sur ses territoires 5,9 millions d euros pour le Pays de la Vallée de la Dore La troisième génération (2015-2018) de Contrats

Plus en détail

PRINCIPALES MISSIONS OPÉRATIONNELLES HABITAT

PRINCIPALES MISSIONS OPÉRATIONNELLES HABITAT Les missions de la Direction de l Habitat La Direction de l Habitat (2 services ; 9 personnes) est chargée d organiser et de mettre en œuvre la politique locale de l habitat sur le territoire de Brest

Plus en détail

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES-

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- Union des Associations du CSP-Espoir Vingt ans d expérience auprès des familles gitanes, du voyage, semi-sédentaires ou

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2015

DOSSIER DE PRESSE 2015 DOSSIER DE PRESSE 2015 Résidence Le Lavoir Lormont (33) Un acteur majeur du logement social pour le Sud-Ouest SOMMAIRE Mésolia, entreprise sociale pour l habitat...2 Un acteur majeur du logement social...2

Plus en détail

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013 Lauréat du DUA février 2011 Z.A.C Cœur de Ville Créer un centre-ville pour tous Horizon > 2013 Périmètre de la ZAC Cœur de Ville 2 Rappel des objectifs de la ZAC CŒUR DE VILLE Renforcer le Cœur de Ville

Plus en détail

L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE

L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE Extrait de la Charte définissant la politique culturelle de la Communauté de communes LES DOMAINES D INTERVENTION DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE Sa proposition

Plus en détail

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com DOSSIER DE PRESSE La Ville d ANGERS, Angers Loire Métropole, Angers Loire Tourisme, Angers Expo Congrès et la Chambre de Commerce et d Industrie de Maine et Loire ont décidé de créer à ANGERS un BUREAU

Plus en détail

La mutualisation. Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION

La mutualisation. Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION La mutualisation Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION Contexte Agglo Région : 3 249 815 Hab Département : 601 027 Hab Communauté d Agglomération de St-Brieuc :

Plus en détail

Réunion des directeurs financiers des Grandes villes & Grandes communautés

Réunion des directeurs financiers des Grandes villes & Grandes communautés Réunion des directeurs financiers des Grandes villes & Grandes communautés Jean-Charles Flaus Responsable financement des infrastructures durables Direction des fonds d épargne 1 8 et 11 décembre 2008

Plus en détail

POLITIQUE DU LOGEMENT SOCIAL ET ABORDABLE. Convention d objectifs 2012-2014

POLITIQUE DU LOGEMENT SOCIAL ET ABORDABLE. Convention d objectifs 2012-2014 POLITIQUE DU LOGEMENT SOCIAL ET ABORDABLE Convention d objectifs 2012-2014 Entre, d une part La communauté urbaine de Nantes, Nantes Métropole, représentée par son président, Monsieur Gilles Retière, Dénommée

Plus en détail

VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE

VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE PROTOCOLE D ACCORD ENTRE : La Ville de Bordeaux, représentée par Monsieur Alain Juppé, maire, Ci-après désignée: «la Ville» ET : La Communauté urbaine de

Plus en détail

Ville de Saint-Étienne Quartiers du Crêt de Roc et de Tarentaize - Beaubrun

Ville de Saint-Étienne Quartiers du Crêt de Roc et de Tarentaize - Beaubrun Ville de Saint-Étienne Une approche globale du traitement de l habitat ancien dégradé Les enjeux de la rénovation des quartiers anciens dégradés Le constat L attractivité du centre-ville de l agglomération

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Direction de la ville et de la cohésion urbaine CONTRATT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Proposition d architecture Novembre 2014 Les contrats de ville de nouvelle génération qui succèderont, à compter

Plus en détail

- DOSSIER RESSOURCE -

- DOSSIER RESSOURCE - COREPS - Groupe de travail n 1 CRÉATION / PRODUCTION / DIFFUSION Réunion n 1-16 décembre 2011 - DRAC de Basse-Normandie - DOSSIER RESSOURCE - Documents en lien avec la réflexion sur la thématique Charte

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 EXPOSE DES MOTIFS

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 EXPOSE DES MOTIFS SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 POINT EMPLOI GIP Ivry-Vitry Actions Mission Locale, PLIE, Cellule Insertion Participations pour l année 2014 EXPOSE DES MOTIFS La Ville participe à des actions

Plus en détail

PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON

PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON 1 OPERATION DE RESTRUCTURATION DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE (ORAC) Depuis le 22 novembre 2010, une opération

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS

POUR DIFFUSION AUX AGENTS MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/SEC/BR/LL/FG/DEJ/SPEJ/N 12-15 Lila LALAM 01 43 93 89 65 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : CHARGE DE LA MUTUALISATION DES ACHATS

Plus en détail

Relations internationales Coordonne les actions de jumelage et de coopération.

Relations internationales Coordonne les actions de jumelage et de coopération. Le Cabinet du Maire Directeur de Cabinet : Maxime LECHARPENTIER Secrétariat -Tél : 02.31.45. 33.14 Chef de Cabinet : Nourdine BARQI Secrétariat -Tél : 02.31.45. 33.14 Direction de la Communication Directrice

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2013-727 du 12 août 2013 portant création, organisation et attributions d un secrétariat général

Plus en détail

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier Spécialité professionnelle Définition de la discipline L objet de la formation en droit immobilier est de permettre aux étudiants d en

Plus en détail

Programme d économies d eau 2009-2012

Programme d économies d eau 2009-2012 Programme d économies d eau 2009-2012 Ville de Rennes L eau potable sur le bassin rennais Le Syndicat Mixte de Production d eau potable du Bassin Rennais (SMPBR) a les compétences suivantes : Production

Plus en détail

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier Spécialité professionnelle Carte d identité de la formation Diplôme Master 2 Mention Droit public science politique Spécialité Droit de

Plus en détail

PLU OBJECTIF PLAN LOCAL D URBANISME QU EST CE QUE LE PLU?

PLU OBJECTIF PLAN LOCAL D URBANISME QU EST CE QUE LE PLU? QU EST CE QUE LE PLU? Le Plan local d urbanisme (PLU) porte et accompagne un véritable «projet de ville» et encadre les interventions publiques et privées en matière d urbanisme. Il oriente ainsi la fabrique

Plus en détail

Rénovation énergétique / Précarité énergétique

Rénovation énergétique / Précarité énergétique www.pacthd29.fr Rénovation énergétique / Commission Aménagement et Développement Durable du Pays de Brest Brest, le 19 Février 2014 1 2 Association loi 1901, reconnue «entreprise de l économie sociale

Plus en détail

Monsieur le maire donne lecture du compte rendu de la séance du 15 juin 2015. Le Conseil approuve ce compte rendu

Monsieur le maire donne lecture du compte rendu de la séance du 15 juin 2015. Le Conseil approuve ce compte rendu COMPTE RENDU réunion du Conseil municipal du 1 er juillet 2015 Sous la présidence de monsieur Morlat, Etaient présents : Mmes Boisseau, Coutant, Masson, Nicolas, Mrs Breton, Patouillard, Simon. Absents

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU 10 OCTOBRE 2011 A 18 H

CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU 10 OCTOBRE 2011 A 18 H Direction de la Coordination Administrative PG/MC CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU 10 OCTOBRE 2011 A 18 H ORDRE DU JOUR 2011-10 1 - DECISION MODIFICATIVE N 1 EXERCICE 2011 BUDG ET PRINCIPAL 2 - ADHESION DE

Plus en détail

Le cadre général du point d étape...

Le cadre général du point d étape... Le cadre général du point d étape Les objectifs du point d étape L objectif général du point d étape, à 2 ans et à 4 ans, est d apprécier l avancement du projet et la tendance générale d évolution du quartier

Plus en détail

Convention de délégation de compétence de. gestion des aides à la pierre. en application. de la loi du 13 août 2004

Convention de délégation de compétence de. gestion des aides à la pierre. en application. de la loi du 13 août 2004 ANNEXE 2 Convention de délégation de compétence de gestion des aides à la pierre en application de la loi du 13 août 2004 Passée entre L ETAT et PERPIGNAN MEDITERRANEE Communauté d Agglomération 2006-2008

Plus en détail

CONSEIL DÉPARTEMENTAL

CONSEIL DÉPARTEMENTAL CONSEIL DÉPARTEMENTAL DIRECTION DES AFFAIRES JURIDIQUES, DE L ASSEMBLEE ET DE LA DOCUMENTATION Secrétariat général de l assemblée départementale Session des 10 et 11 décembre 2015 consacrée au budget primitif

Plus en détail

Décisions du Bureau du 16 novembre 2015

Décisions du Bureau du 16 novembre 2015 Mardi 17 novembre 2015 Décisions du Bureau du 16 novembre 2015 Les élus du Bureau de la Métropole Rouen Normandie se sont réunis hier soir, lundi 16 novembre. Les délibérations prises par les élus confirment

Plus en détail

Axes stratégiques ANNEXE 2

Axes stratégiques ANNEXE 2 Contrat de Ville de l agglomération Bergeracoise Axes stratégiques ANNEXE 2 Validés par le Comité de Pilotage du 29 janvier 2015 1 PILIER DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET EMPLOI ORIENTATIONS STRATÉGIQUES Orientation

Plus en détail

Le nouveau programme national de renouvellement urbain. CRDSU septembre 2014

Le nouveau programme national de renouvellement urbain. CRDSU septembre 2014 Le nouveau programme national de renouvellement urbain CRDSU septembre 2014 Un nouveau programme de renouvellement urbain! Un projet à l échelle de l agglomération, un projet intégré : le contrat de ville!

Plus en détail

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET

PREMIERE PARTIE ANNEXE 1 RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR ET AU PROJET Composition du dossier (Arrêté Ministériel du 21 août 2009) Transmis en douze exemplaires ou par voie électronique, plus deux exemplaires supplémentaires par département limitrophe concerné par le projet

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

Rapport d activités 2013

Rapport d activités 2013 PRESENTATION DU C.C.A.S. Le Centre Communal d Action Sociale (C.C.A.S.) est un établissement public administratif ayant une personnalité juridique distincte de la commune. Il est géré par un Conseil d

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable

Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable Action financée par le Conseil Régional d'ile-de-france - Retrouvez les dispositifs d aides

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

Les habitants acteurs de la transformation

Les habitants acteurs de la transformation Les habitants acteurs de la transformation Placer l habitant au cœur des réflexions Actions de concertation et de participation Développer le lien social Favoriser le développement économique et l insertion

Plus en détail

PLATEFORME D INGENIERIE TERRITORIALE PHASE EXPERIMENTATION. Axe 1 : ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS COMPLEXES

PLATEFORME D INGENIERIE TERRITORIALE PHASE EXPERIMENTATION. Axe 1 : ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS COMPLEXES Offre de service : ASSISTANCE POUR LA MISE EN PLACE EQUIPE PROJET Appui méthodologique et expertise sur des projets complexes nécessitant des expertises techniques poussées au regard de l évolution des

Plus en détail

Version du 21 septembre 2015 RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES FINANCIÈRES RELATIVES AU PLAN ÉNERGIE PATRIMOINE

Version du 21 septembre 2015 RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES FINANCIÈRES RELATIVES AU PLAN ÉNERGIE PATRIMOINE Version du 21 septembre 2015 RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES FINANCIÈRES RELATIVES AU PLAN ÉNERGIE PATRIMOINE Projet de délibération portant sur la définition d aides expérimentales permettant d accompagner

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

Comité de pilotage de la Gestion Urbaine de Proximité. Mairie de Mantes-la-Ville Le 17 décembre 2013

Comité de pilotage de la Gestion Urbaine de Proximité. Mairie de Mantes-la-Ville Le 17 décembre 2013 Comité de pilotage de la Gestion Urbaine de Proximité Mairie de Mantes-la-Ville Le 17 décembre 2013 Sommaire - Préambule. - 1/. Domaine de la Vallée. - 2/. Brouets-Meuniers. - 3/. Merisiers-Plaisances.

Plus en détail

Témoignage SCoT et PCET du Pays du Mans

Témoignage SCoT et PCET du Pays du Mans Témoignage SCoT et PCET du Pays du Mans Julien Roissé Chargé du SCoT du Pays du Mans Référent technique Grand Ouest de la Fédération Nationale des SCoT Séminaire SCoT Energie Bordeaux 04 novembre 2014

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

AVIS D APPEL A PROJET. CESSION D UNE PROPRIETE IMMOBILIERE SUR LA BASE D UN PROJET DE LOGEMENTS Site Annappes Madagascar à LILLE

AVIS D APPEL A PROJET. CESSION D UNE PROPRIETE IMMOBILIERE SUR LA BASE D UN PROJET DE LOGEMENTS Site Annappes Madagascar à LILLE AVIS D APPEL A PROJET CESSION D UNE PROPRIETE IMMOBILIERE SUR LA BASE D UN PROJET DE LOGEMENTS Site Annappes Madagascar à LILLE Etablissement Organisateur de la consultation Métropole Européenne de Lille

Plus en détail

Syndicat Mixte du Cotentin

Syndicat Mixte du Cotentin «Mutualiser et renforcer la cohérence territoriale dans le Cotentin» Syndicat mixte du Cotentin N de délibération Objet Comité Syndical du 20 janvier 2014 2014 01 20 01 2014 01 20 02 2014 01 20 03 Administration

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494 BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494 17 - Comité Local d Aide aux Projets Bisontins «CLAP» Aide Individuelle aux Loisirs par l Echange «A Tire d AILE» - Bilan 2014 et perspectives 2015

Plus en détail

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 La Madeleine Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal Sommaire I - Introduction - Le contexte : un ancien bâtiment

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour les personnes âgées FICHE ACTION N 22 Répondre aux

Plus en détail

L AGENDA 21 CHU DE BREST

L AGENDA 21 CHU DE BREST L AGENDA 21 CHU DE BREST Une démarche stratégique : pour quels objectifs? comment et avec qui? pour quels résultats? LE CONTEXTE NATIONAL Une démarche hospitalière brestoise qui respecte : L engagement

Plus en détail

Un accompagnement sur-mesure

Un accompagnement sur-mesure Un accompagnement sur-mesure Vous souhaitez vous installer près de Bordeaux, où qualité de vie se conjugue avec dynamisme économique? Au cœur du Parc Gironde Synergies (35 min au nord de Bordeaux), dans

Plus en détail

Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014

Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014 Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014 LES PARTENAIRES DU CADRE D INTERVENTION GUP 2013-2014 L Etat, représenté

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007. COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 CONCLUSION DU CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE DE DRAP

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007. COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 CONCLUSION DU CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE DE DRAP DEPARTEMENT DES ALPES MARITIMES (Arrondissement de NICE) REPUBLIQUE FRANCAISE MAIRIE DE DRAP SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007 COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 Lecture est donnée du

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 24 février 2011 PRESSE

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 24 février 2011 PRESSE CONSEIL MUNICIPAL Séance du 24 février 2011 PRESSE Traverse du bourg : travaux d alimentation en eau potable Il y a lieu de procéder à des travaux en matière d eau potable pour remplacer des canalisations

Plus en détail

Délibération Conseil municipal du 30 juin 2006

Délibération Conseil municipal du 30 juin 2006 Direction Générale Finances et Gestion Pôle Contrôle de Gestion Délibération Conseil municipal du 30 juin 2006 S.E.M. NANTES-métropole GESTION EQUIPEMENTS (N.G.E.) - 1) Camping Val du Cens, salons Mauduit,

Plus en détail

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES HOTELS D ENTREPRISES

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES HOTELS D ENTREPRISES CAHIER DES CHARGES DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES HOTELS D ENTREPRISES Rappel du cadre général d intervention des 3 collectivités : Dans le prolongement du Schéma Régional de Développement

Plus en détail

N 2. Favoriser des partenariats concrets entre gares et collectivités locales

N 2. Favoriser des partenariats concrets entre gares et collectivités locales 82, bd des Batignolles - 75017 Paris - FRANCE Tél. : +33 (0)1 53 42 35 35 / Fax : +33 (0)1 42 94 06 78 Web : www.carrenoir.com N 2 Favoriser des partenariats concrets entre gares et collectivités locales

Plus en détail

Cycle de qualification CR-DSU : GSUP et rénovation urbaine : projet LYON La DUCHERE 1 er décembre 2009. Mission Lyon La Duchère

Cycle de qualification CR-DSU : GSUP et rénovation urbaine : projet LYON La DUCHERE 1 er décembre 2009. Mission Lyon La Duchère Cycle de qualification CR-DSU : GSUP et rénovation urbaine : projet LYON La DUCHERE 1 er décembre 2009 Mission Lyon La Duchère LE QUARTIER DE LA DUCHERE A LYON 9 ème EN 1999 5 300 LOGEMENTS EN URBANISME

Plus en détail

Clémence LAPUELLE. Avocat Responsable du bureau de Toulouse

Clémence LAPUELLE. Avocat Responsable du bureau de Toulouse Clémence LAPUELLE Avocat Responsable du bureau de Toulouse - Droit de l environnement - Droit des télécommunications - Droit de l urbanisme - Droit des contrats publics - Droit des collectivités territoriales

Plus en détail

LES STATUTS DE MANZAT COMMUNAUTE A compter du 1 er janvier 2010

LES STATUTS DE MANZAT COMMUNAUTE A compter du 1 er janvier 2010 Préambule : LES STATUTS DE MANZAT COMMUNAUTE A compter du 1 er janvier 2010 A compter du 1 er janvier 2010, Manzat Communauté intègre les communes des Ancizes-Comps et de St-Georges de Mons et se substitue

Plus en détail

11-011 TARIFS MUNICIPAUX POUR LE DEPOSITOIRE 11-012 ACQUISITION DE DEUX COPIEURS POUR LA MAIRIE ET L ECOLE PRIMAIRE

11-011 TARIFS MUNICIPAUX POUR LE DEPOSITOIRE 11-012 ACQUISITION DE DEUX COPIEURS POUR LA MAIRIE ET L ECOLE PRIMAIRE RECAPITULATIF DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL 2011 Date de la séance N de délibération 11-001 INTITULÉ CREATION D UN POSTE D ADJOINT TECHNIQUE DE 2 ème CLASSE NON TITULAIRE A TEMPS COMPLET POUR

Plus en détail

PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE EXCEPTIONNELLE EPREUVE DE LA NOTE OPERATIONNELLE

PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE EXCEPTIONNELLE EPREUVE DE LA NOTE OPERATIONNELLE PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE EXCEPTIONNELLE EPREUVE DE LA NOTE OPERATIONNELLE RAPPEL DU SUJET : Vous êtes secrétaire administratif de classe exceptionnelle,

Plus en détail

L O G E M E N T S O C I A L

L O G E M E N T S O C I A L L O G E M E N T S O C I A L OUTILS ET PUBLICS Juillet 2013 1 L HABITAT SOCIAL : UN ENJEU MAJEUR EN PAYS D AIX Une compétence obligatoire L «Equilibre social de l habitat» est l une des 4 compétences obligatoires

Plus en détail

MAIRIE DE MASSY (ESSONNE) ------------- AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL --------------------------

MAIRIE DE MASSY (ESSONNE) ------------- AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL -------------------------- MAIRIE DE MASSY (ESSONNE) ------------- AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL -------------------------- Le Conseil Municipal légalement convoqué le 20 juin 2008 se réunira en Salle des mariages le jeudi

Plus en détail

Les dispositifs régionaux mobilisables pour la mise en œuvre des Contrats de ville

Les dispositifs régionaux mobilisables pour la mise en œuvre des Contrats de ville Les dispositifs régionaux mobilisables pour la mise en œuvre des Contrats de ville Le soutien à l immobilier d entreprises Cycle «Habitat, cadre de vie et gestion urbaine» 24 novembre 2015 La Région et

Plus en détail

Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban. Forum ANRU du 28 mars 2006

Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban. Forum ANRU du 28 mars 2006 Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban Forum ANRU du 28 mars 2006 1 Préambule Montauban, face à un enjeu classique : devenir une banlieue de Toulouse ou s affirmer comme pôle d équilibre

Plus en détail

Dépôt de votre demande de subvention. Documents à fournir. Conditions d attribution de la subvention

Dépôt de votre demande de subvention. Documents à fournir. Conditions d attribution de la subvention DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION Audit énergétique Bâtiment / Prédiagnostic Vous envisagez la réalisation d une étude de audit énergétique sur votre patrimoine, l ADEME et le Conseil régional de Bretagne

Plus en détail

pour le développement de la formation en alternance

pour le développement de la formation en alternance Dossier de Presse signature des conventions du Programme d Investissements d Avenir (PIA) pour le développement de la formation en alternance Vendredi 22 novembre 2013 à 9h30 Pôle Formation de la CCI du

Plus en détail

Pourquoi la fusion? Quelques dates :

Pourquoi la fusion? Quelques dates : PRESENTATION DE Pourquoi la fusion? Quelques dates : Loi n 2010-1563 du 16 décembre 2010 : réforme des collectivités territoriales. 07 septembre 2012 : notification de l arrêté préfectoral du fixant le

Plus en détail

Avril 2013. Challans s engage. pour une ville. durable. solidaire

Avril 2013. Challans s engage. pour une ville. durable. solidaire Challans s engage pour une ville Avril 2013 durable et solidaire Mot du Maire LE DEVELOPPEMENT DURABLE, C EST QUOI? C est un mode de développement qui répond aux besoins des générations présentes sans

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 17 janvier 2013 à 19 heures. Salle du Conseil municipal

CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 17 janvier 2013 à 19 heures. Salle du Conseil municipal CONSEIL MUNICIPAL Séance du 17 janvier 2013 à 19 heures. Salle du Conseil municipal COMPTE-RENDU Le Conseil municipal, après en avoir délibéré, décide : 2013.01.01 Intercommunalité. Nouvelle définition

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées

DOSSIER DE PRESSE. Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées DOSSIER DE PRESSE 19 mars 2014 Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées I. Pourquoi la fibre optique? II. Rappel du projet III. Calendrier de déploiement de la fibre

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables FICHE ACTIONS Expo Nantes Atlantique ACTIONS GLOBALES Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des employés, des prestataires

Plus en détail

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Quartier Jeunes 9h30-11h Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Le porteur LA SPAP : Société des Amis des Pauvres Fondée en 1847

Plus en détail

Développement de sites d activités (190 hectares d activités industrielles) et d immobilier dédiés aux filières technologiques :

Développement de sites d activités (190 hectares d activités industrielles) et d immobilier dédiés aux filières technologiques : Principales missions opérationnelles : Action économique, tourisme, e ACTION ECONOMIQUE Missions Nombre de personnes affectées au service du développement économique :66 postes Surfaces en hectares (cumul)

Plus en détail

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Entre L Union Sociale pour l Habitat, représentée par son Président, Michel Delebarre et la Caisse des Dépôts, représentée par son

Plus en détail

DELIBERATION N CP 14-483. Du 18 juin 2014

DELIBERATION N CP 14-483. Du 18 juin 2014 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 1 CP 14-483 DELIBERATION N CP 14-483 Du 18 juin 2014 PARTICIPATION DE LA REGION ILE DE FRANCE AU SIPPEREC (SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE LA PERIPHERIE DE PARIS POUR L ELECTRICITE

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 13 Décembre 2012 COMPTE RENDU PRESSE

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 13 Décembre 2012 COMPTE RENDU PRESSE CONSEIL MUNICIPAL Séance du 13 Décembre 2012 COMPTE RENDU PRESSE Demande de subvention 2013 au titre de la répartition du produit des amendes de police Monsieur le Maire expose au Conseil Municipal la

Plus en détail

Orientations pour une réforme d Action Logement 9 avril 2015 UESL

Orientations pour une réforme d Action Logement 9 avril 2015 UESL Orientations pour une réforme d Action Logement 9 avril 2015 UESL 1 Les Partenaires sociaux ont adopté un projet de réforme d Action Logement qui sera mise en œuvre avant fin 2016. Objectifs poursuivis

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 Introduction Depuis plusieurs années, CHAULGNES s est fortement engagée en faveur de la jeunesse considérée comme un champ d action

Plus en détail

Économie, Emploi, Insertion...

Économie, Emploi, Insertion... Économie, Emploi, Insertion... Les grandes orientations Soutien aux filières d activités : Mécatronique ( 6000 emplois ) qui doit tendre vers un cluster régional représentatif de la filière ; Graphique

Plus en détail

CHARTE relative au service de Conseil en Energie Partagé

CHARTE relative au service de Conseil en Energie Partagé CHARTE relative au service de Conseil en Energie Partagé Préambule : Le service de Conseil en Energie Partagé est un Service d Intérêt Général qui vise à promouvoir et accompagner la réalisation d économies

Plus en détail

INAUGURATION DE TRAVAUX D ÉLECTRIFICATION DE LA COMMUNE DE GONNEVILLE

INAUGURATION DE TRAVAUX D ÉLECTRIFICATION DE LA COMMUNE DE GONNEVILLE INAUGURATION DE TRAVAUX D ÉLECTRIFICATION DE LA COMMUNE DE GONNEVILLE Vendredi 26 septembre 2014 À la mairie de Gonneville LE SYNDICAT DÉPARTEMENTAL D ÉNERGIES DE LA MANCHE (SDEM50) Le Syndicat Départemental

Plus en détail

- Etre affilié à une caisse de retraite ayant conventionné avec le Conseil Général.

- Etre affilié à une caisse de retraite ayant conventionné avec le Conseil Général. CONSEIL GENERAL DU VAR Subvention pour des travaux de rénovation Conditions de ressource Réhabilitation de logements vacants ou transformation de locaux en logements en vue de les louer avec des loyers

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DE L INRA...

PRESENTATION GENERALE DE L INRA... Marché à procédure adaptée (MAPA) pour l assistance à maîtrise d ouvrage afin d accompagner l Inra dans la phase de lancement de l instrumentation de ses processus sur le périmètre fonctionnel de la gestion

Plus en détail

Création d une plateforme de la rénovation énergétique sur le territoire de la Communauté d Agglomération de Saint-Quentin

Création d une plateforme de la rénovation énergétique sur le territoire de la Communauté d Agglomération de Saint-Quentin Création d une plateforme de la rénovation énergétique sur le territoire de la Communauté d Agglomération de Saint-Quentin Le territoire de la Communauté d Agglomération de Saint-Quentin Première Agglomération

Plus en détail

Avec l aide financière du Conseil général 47, faites progresser votre habitat.

Avec l aide financière du Conseil général 47, faites progresser votre habitat. HABITAT & LOGEMENT + ÉNERGIE + AUTONOMIE Avec l aide financière du Conseil général 47, faites progresser votre habitat. Mode d emploi AVEC L AGENCE NATIONALE DE L HABITAT www.cg47.fr + ÉNERGIE + AUTONOMIE

Plus en détail

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011 L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme Visite de progrès du 21 mars 2011 Développement durable «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre

Plus en détail

L EPF LR, EN QUELQUES MOTS

L EPF LR, EN QUELQUES MOTS 01 L EPF LR, EN QUELQUES MOTS 01 L EPF LR, EN QUELQUES MOTS ACTIVITÉ DE L EPF LR AU 31 JUILLET 2013 Tout axe du PPI confondu L EPF LR INTERVIENT SUR LES TERRAINS EN AMONT DE L AMÉNAGEMENT L EPF LR acquiert

Plus en détail

Les Mobilités dans les Territoires

Les Mobilités dans les Territoires Rencontres Scientifiques & Techniques Territoriales Les Mobilités dans les Territoires La gestion du stationnement et les politiques de mobilités Economie du Stationnement, Maitrise du Stationnement et

Plus en détail

La mise en place de projets pilotes doit également être favorisées (démarches exemplaires et reproductibles sur d autres communes du Parc).

La mise en place de projets pilotes doit également être favorisées (démarches exemplaires et reproductibles sur d autres communes du Parc). En 2013, le Parc des Monts d'ardèche accompagne les communes et communautés de communes, associations pour concrétiser des projets novateurs et expérimentaux. 13 thèmes, sur lesquels le Parc s engage à

Plus en détail