FRANCONVILLE. Budget de la ville : les taux demeureront stables La dette de la ville baisse LE JOURNAL. avril 2015/n 211. Baisse du niveau de la dette

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FRANCONVILLE. Budget de la ville : les taux demeureront stables La dette de la ville baisse LE JOURNAL. avril 2015/n 211. Baisse du niveau de la dette"

Transcription

1 ville-franconville.fr FRANCONVILLE /n 211 LE JOURNAL Budget de la ville : les taux demeureront stables La dette de la ville baisse Encours de la dette au 1 er janvier Baisse du niveau de la dette Les policiers municipaux mieux équipés pour mieux vous défendre 8 Dépenses pour les élèves : la ville participe largement 14 Fête de l'internet à du 7 au 11 avril

2 INHUMATION - ORGANISATION D OBSÈQUES CRÉMATION - TRANSPORT DE CORPS ASSISTANCE À DOMICILE PRÉVOYANCE FUNÉRAIRE N ORIAS Cimetière Sannois Rue du Chemin Neuf POMPES FUNÈBRES MARBRERIE VIARDOT Face au cimetière 1, chemin de la Croix Rouge Rue de Paris POMPES FUNÈBRES MARBRERIE VIARDOT 61 rue de Paris Parking Église Villa d Este RESTAURANT Plats, Pizzas, Salades, Desserts PIZZERIA Tél : Plat du jour spécial vendredi samedi Ouvert 7J/7 le midi de 11h à 14h30 le soir de 19h à 23h 91 bis rue de la Station Vous souhaitez être présent sur ce support Le journal de est diffusé à exemplaires dans toutes les boîtes aux lettres de Faites confiance à notre expérience, à notre savoir-faire, à notre efficacité. Pour toutes vos insertions appelez le Corlet Communication, seule régie habilitée par la mairie de à prospecter pour ce support.

3 Ville pratique Sortir Dossier Actualités Actualités Dossier 10 Sortir Orientations budgétaires 2015 : cap sur les économies Les policiers municipaux mieux équipés pour mieux vous défendre Le «guichet unique» est ouvert dans le hall d accueil de la Mairie Dépenses pour les élèves : la ville participe largement Plan de Prévention du Bruit de l aéroport de Roissy : copie à revoir pour l ADVOCNAR L'athlétisme pour tous! Championnat régional de sport adapté jeunes Fête de l'internet du 7 au 11 avril à Danses urbaines sur scène Côté sports Pratiquer le vélo de façon responsable : le cyclo-club de s'engage, chiffres clés 2014 À l affiche à l Espace Saint-Exupéry Cinéma Médiathèque École de musique Francis Delattre Maire de Sénateur du Val-d Oise Francis Delattre reçoit en mairie sur rendez-vous et en permanence libre le dernier vendredi du mois à partir de 16 h. Dans le prochain budget de la ville, la baisse drastique des dotations de l État se confirme et se traduit par une baisse de la dotation globale de fonctionnement de l ordre de , soit un montant nettement supérieur à la baisse subie l an passé : La situation est inédite et l austérité appliquée aux communes sans précédent. Le coup d assommoir va immanquablement se traduire pour de nombreuses villes par une baisse correspondante des investissements ou par une hausse des impôts locaux pour anticiper les nouvelles contraintes qui s annoncent, au moins jusqu en Notre ville qui voit ses marges de manœuvre rétrécir, relève cette année le défi. Ni augmentation des taux d impôts, ni suspension des investissements prioritaires orientés depuis plusieurs années vers le secteur scolaire. La stratégie de gestion de l État apparaît pour le moins dangereuse pour les communes qui, affaiblies financièrement n investiront plus. En France, dix milliards d investissements en moins, ce sont emplois en péril dans le bâtiment. Mais, les grands experts ont donné de la voix! Il a été reproché aux collectivités locales et aux communes plus particulièrement de laisser grossir leur masse salariale. Or, il faut savoir que les communes ne recrutent pas des agents inutilement. Elles le font uniquement pour assurer la meilleure exécution des tâches et des missions qui leur sont confiées, pour répondre aux besoins de la population, pour améliorer les services publics de proximité en période de désengagement fort de l État. Il n y a pas d atavisme dépensier mais une responsabilité des élus à faire évoluer leur ville, à créer les synergies et les solidarités qui permettent à une collectivité de vivre et de prospérer. Et pour l État qui n est pas obligé d équilibrer son budget, il est bien facile de montrer du doigt la gestion des villes! Ville pratique Prenez note La vie en ville Service pratique / État-civil Tribune libre En images Directeur de la publication : Francis Delattre Rédactrice en chef : Sophie Chergui Rédaction/Photos/Illustrations/service communication : Michel Philip, Adrien Ibanez, Philippe Boucaux Conception, maquette, compogravure : Corlet Communication, Colombelles, N 0986 Régie publicitaire : Corlet Communication/ Impression : Corlet Imprimeur, Condé-sur-Noireau Imprimé sur du papier écologique avec des encres végétales. Tiré à exemplaires

4 4 Actualités Dossier Sortir Ville pratique << EN MAIRIE >> ORIENTATIONS BUDGÉTAIRES 2015 : cap sur les économies Le Débat d Orientations Budgétaires (DOB) précède chaque année le vote du budget de la ville par le Conseil municipal. Le DOB présente les grandes lignes du budget primitif Le poids des contraintes liées à la situation économique et à la forte diminution des concours de l État a augmenté, laissant les communes devant un certain nombre d incertitudes voire d appréhensions quant à l avenir. Encours de la dette au 1 er janvier Baisse du niveau de la dette École maternelle de la Fontaine Bertin << Situation inédite C est ainsi qu on peut qualifier les conditions dans lesquelles le nouveau budget primitif 2015 a été élaboré. En effet, la baisse des dotations de l État, confirmée par la loi de Finances pour 2015, s est considérablement accrue. L impact sur les finances communales est net. Après de diminution de la dotation globale de fonctionnement (DGF) dans le budget 2014, la baisse estimée cette année dans le budget s élève à Soit 1 million de recettes de fonctionnement perdues en deux ans! «À ce jour, souligne Charles Souied, maire adjoint aux Finances, nous n avons de surcroît aucune information concernant le montant des dotations suivantes : DSU (Dotation de Solidarité Urbaine), DNP (Dotation nationale de Péréquation), DGD (Dotation Globale de Décentralisation ). Outre la dotation globale de fonctionnement qui fait un plongeon, il est certain que les autres subventions diminueront également dans l avenir. La situation est totalement inédite. S il est normal de participer à l effort collectif pour le redressement des finances publiques, la brutalité de la méthode, risque, si nous n y prenons garde, de nous conduire à une impasse financière.» Pour l heure, nonobstant les fortes contraintes, la municipalité réussit quand même à poser les bases du nouveau budget de la ville (voté le 30 mars) et à en préciser les grandes lignes, voire les priorités.

5 Ville pratique Sortir Dossier Actualités 5 Maîtrise des dépenses de fonctionnement La politique de rationalisation des services et les économies obtenues dans les dépenses de fonctionnement porte ses fruits. Une nouvelle baisse de ces dépenses est enregistrée. La commune continue son effort de maîtrise de la masse salariale en rationalisant et en optimisant les ressources humaines. Le remplacement des fonctionnaires partant en retraite se fait au cas par cas. Le budget de fonctionnement passe cette année de 52,1 millions d euros dans le BP 2014 à 49,7 M pour Cet effort d économies se traduit par un meilleur résultat de cette section et par une progression de la capacité d autofinancement. Ainsi, cette année, la totalité de l autofinancement dégagé de la section de fonctionnement pour alimenter la section d investissement s élève à 4 M (contre 3,8 M l an passé). En ce qui concerne les investissements, les crédits passent de 11,58 M à 10,29 M en Deux priorités de dépenses sont retenues : Les équipements scolaires avec l extension et la réhabilitation de la maternelle Fontaine Bertin 1, la réhabilitation des locaux de la maternelle Fontaine Bertin 2, et l étude pour la restructuration. Depuis plusieurs années la municipalité consacre l essentiel de ses investissements à l enfance (secteur scolaire et petite enfance). Le gros entretien du patrimoine communal : réparations et travaux sur les bâtiments Moins 2,4 M en 4 ans! Des ressources issues des dotations de l État en chute libre * Dotation globale de fonctionnement Nouveaux services à la population Le développement des services à la population est d actualité malgré les contraintes qui abondent. Concernant la restauration scolaire et les activités périscolaires, la ville met en place cette année le «kiosque famille» (lire le Journal de février 2015) et un «guichet unique» en mairie (lire dans ce numéro) dédié aux parents pour les inscriptions et préinscriptions aux activités scolaires et périscolaires. De nouvelles structures pour la petite enfance sont en cours de réalisation. En outre, en dépit des contraintes, la ville maintient son soutien aux associations au même niveau d engagement. La sécurité des Franconvillois est une préoccupation constante qui pousse la ville à investir l an Les dépenses de fonctionnement par secteur Administration générale 29% Action économique 1% Aménagement et service urbain 10% Famille 9% Social et santé 6% Sports et jeunesse 16% Culture 7% Vie scolaire 16% Sécurité 6% prochain dans de nouveaux dispositifs et à renouveler Les un dépenses tiers des de caméras fonctionnement de vidéo-protection par du matériel plus performant. La commu- par secteur nication numérique se développera l an prochain avec l installation en ville de 19 panneaux numériques. Le label «Ville numérique» obtenu cette année annonce d autres développements L emprunt (qui sert à financer les investissements) diminue dans ce nouveau budget, de 1,5 M en 2014 à 1,2 M en «La mécanique du Administration désendettement générale 29% se poursuit, déclare Charles Action Souied. économique Globalement, 1% depuis Culture 2009, 7% la Aménagement et service urbain 10% Vie scolaire 16% ville s est Famille désendettée 9% de 20%. Dans Sécurité les années 6% à venir, Social l annuité et santé (remboursement 6% capital + intérêts) diminuera encore, ce qui alimentera d autant le budget de fonctionnement. Il faut quand même préciser que l endettement de la ville n est pas si élevé. Malgré ce que certains prétendent, il Les dépenses d'investissement par secteur correspond à la moyenne nationale. On est moins endetté que Tulle, par exemple...» Sports et jeunesse 16% En ce qui concerne la fiscalité, malgré les difficultés, le nouveau budget ne présente aucun changement. Les taux votés par la commune seront les mêmes que l an passé. «Compte tenu du contexte économique difficile notamment pour les familles, précise l élu, nous avons décidé cette année de maintenir les taux des impôts directs votés Administration en générale Nous 22% pouvons le faire aussi grâce Aménagement et service urbain 37% Culture 3% Famille à l apport 1% de nouvelles recettes Vie scolaire générées par Social la construction et santé 2% de nouveaux Sécurité logements 2% 25% apportant de recettes fiscales en plus et par la maîtrise continue des dépenses de fonctionnement.» Sports et jeunesse 8% Les dépenses de fonctionnement par secteur Les dépenses d'investissement par secteur Quelles sont les ressources de la ville? Administration générale 29% Action économique 1% Aménagement et service urbain 10% Famille 9% Social et santé 6% Sports et jeunesse 16% Culture 7% Vie scolaire 16% Sécurité 6% Administration générale 22% Aménagement et service urbain 37% Famille 1% Social et santé 2% Sports et jeunesse 8% Culture 3% Vie scolaire 25% Sécurité 2% Impôts locaux directs 65% Dotations 23% Produits des services (tarifs) 11% Autres recettes 1% <<

6 6 Actualités Dossier Sortir Ville pratique SÉCURITÉ >> LES POLICIERS MUNICIPAUX MIEUX ÉQUIPÉS POUR MIEUX VOUS DÉFENDRE Dans un courrier daté de janvier 2015, le préfet du Val-d Oise autorise M. le Maire à doter nos policiers municipaux d une arme à feu de défense de catégorie B). C est la quatrième fois que le Sénateur-maire, Francis Delattre, formule une telle demande de port d armes (revolver et flashballs) auprès des autorités. Disons que l actualité a poussé au résultat attendu. Après les actions terroristes survenues à Paris en début d année, l État, responsable de la sécurité des personnes et des biens, a décidé de renforcer les moyens de défense des policiers municipaux confrontés, comme leurs collègues de la police nationale, à des situations délicates voire dangereuses lors des patrouilles. Dans ce contexte, et pour prévenir les drames futurs face à des délinquants armés, voire puissamment armés comme on l a vu, les pouvoirs publics ont décidé de répondre positivement à la demande de certains maires soucieux de la sécurité de leurs concitoyens et de leurs agents. Le gouvernement a lui-même annoncé le 26 janvier dernier qu il allait mettre à disposition des communes plus de revolvers pour les policiers municipaux et aider les communes dans l achat de gilets pare-balles. «Sur polices municipales recensées en France en 2014, moins de la moitié des policiers municipaux sont armés.» Comme le stipule l article L du Code de la sécurité intérieure : «Lorsque la nature de leurs interventions et les circonstances le justifient, les agents de la police municipale peuvent être autorisés nominativement par le représentant de l État dans le département, sur demande motivée du maire, à porter une arme, sous réserve d une convention de coordination des interventions de la police municipale et des forces de sécurité de l État (police nationale).» Formation nécessaire - Ce qui sera fait à Ainsi, nos policiers municipaux de la brigade de nuit vont bientôt recevoir individuellement un calibre 38 spécial. Cette arme s ajoutera à leur équipement déjà constitué d un tonfa (bâton de défense) et d une bombe lacrymogène (catégorie D). Ils devront, par ailleurs, comme le règlement les y oblige, suivre une formation de dix jours (à la charge de la commune) auprès du Centre national de formation publique territoriale - CNFPT - chargé depuis 2007 de la formation préalable pour les armes de catégories B ou C. Ainsi munis d une arme létale, les policiers gagnent en responsabilité et en sécurité lors d interventions. «Cette décision signifie pour nous une reconnaissance de notre métier et des risques que nous prenons» reconnaît un agent de la police municipale. Chacun conçoit qu un policier a du mal à assurer la sécurité de ses concitoyens, s il ne peut lui-même assurer sa propre sécurité. Reste qu un agent de police municipale ne peut faire usage de l arme qui lui a été remise qu en cas de légitime défense et d extrême nécessité (article R ).

7 Ville pratique Sortir Dossier Actualités 7 ADMINISTRATION >> LE «GUICHET UNIQUE» est ouvert dans le hall d accueil de la Mairie Afin d éviter aux familles un temps d attente trop long dans l accomplissement de certaines démarches administratives, la ville vient de créer un accueil spécifique pour toutes les inscriptions et pré-inscriptions des enfants à l école, aux accueils-loisirs (mercredi, vacances, aux activités pré et post-scolaire) et à la cantine. Interlocuteur unique Désormais, les familles disposent en Mairie d un interlocuteur unique pour réaliser toutes ces démarches en un minimum de temps. Une simplification des procédures est engagée par ailleurs avec la mise en place du «Kiosque famille», télé-service permettant d effectuer à distance, de chez soi, des démarches en se connectant via Internet au site de la ville (lire le journal n 209/Février 2015). Renseignements sur le «Kiosque Famille» Au guichet, les agents traiteront toutes les demandes exprimées par les familles concernant le «Kiosque famille» accessible et opérationnel à partir du 20 avril. L accès au kiosque et à ses services se fera à partir d un «compte Comment ne pas perdre trop de temps en famille» (identifiant) et d un mot de passe. Mairie lors des inscriptions successives de Ces données confidentielles apparaissent sur votre enfant. La réponse est apportée par toutes les factures de cantine et d'accueil ce «guichet unique» qui centralise toutes de loisirs depuis avril. Les parents auront le les demandes des administrés et donne la choix, au début, soit de venir en Mairie pour marche à suivre pour bien utiliser le Kiosque déposer au guichet certaines pièces et documents nécessaires à l inscription, soit de les riodes et délais indiqués, entre autres pos- Famille et saisir les inscriptions dans les pé- << scanner et de les télétransmettre depuis leur sibilités, car l avantage du système réside ordinateur. Ceux qui n ont pas Internet chez dans les possibilités de réservation pour tel eux, devront venir en Mairie pour s enregis- ou tel service. Le guichet est ouvert en journée aux heures d ouverture de la mairie et jusqu à 19h le jeudi (hors vacances scolaires). trer. Au guichet les agents qui animent le «back office» sont prêts à fournir tous les renseignements pour permettre à chaque parent d utiliser de façon optimale ce nouveau portail qui représente une étape significative dans la dématérialisation des procédures et la simplification des parcours.

8 8 Actualités Dossier Sortir Ville pratique ÉDUCATION >> DÉPENSES POUR LES ÉLÈVES : la ville participe largement Lors de sa séance du 12 février dernier, le Conseil municipal a voté un avenant confirmant la participation financière de la commune aux frais de fonctionnement de l Institution Jeanne d Arc. Le montant de la participation s élève pour l année en cours à La participation financière de la ville aux frais de fonctionnement de l institution Jeanne d Arc répond aux exigences de la loi en matière de financement des écoles privées sous contrat. La ville participe ainsi aux frais de fonctionnement de l'école privée sous contrat d association domiciliée sur son territoire au même niveau que pour les écoles publiques. En 2014, le nombre d élèves inscrits dans le public à s élève au total à 3 543, répartis dans les classes élémentaires (2 097 élèves) et maternelles publiques (1 446 élèves). Les élèves inscrits dans le privé sont beaucoup moins nombreux mais bénéficient de la même attention des élus, comme le démontrent les engagements qui s inscrivent dans le budget de la ville. Un chiffre intéressant à retenir est celui, toutes dépenses comprises (frais de ménage, ATSEM, étude, transport, sport scolaire, classes de découverte...) du coût moyen d un élève du public, en classe élémentaire à, estimé à 756,98. Ce montant est supérieur à celui qui est dépensé dans les autres communes, comme l atteste une statistique fournie annuellement par l Union des maires du Val-d'Oise qui fait apparaître un coût moyen pour les communes au niveau départemental de 646,60 en maternelle et de 443,74 par élève en élémentaire. Le Code de l éducation rend facultatif la contribution des communes de résidence aux frais de scolarité d un enfant inscrit dans une école maternelle privée. En ce qui concerne l Institution Jeanne d Arc, la ville a décidé de participer non seulement aux dépenses de scolarité des 183 élèves des classes élémentaires (une obligation!), mais également aux dépenses des classes maternelles (60 élèves). Ce sont aussi des petits Franconvillois. portes ouvertes : forum des metiers et pole etudes superieures de l institution jeanne d arc le 11 avril L Institution Jeanne d Arc organise une journée Portes ouvertes, un Forum des Métiers et un Pôle Études Supérieures le samedi 11 avril de 9h à 12h30. Cette manifestation permettra de mieux connaître l Établissement et de s informer sur ses 4 unités pédagogiques : maternelle, élémentaire, collège, lycée professionnel et BTS à l UFA. Le collège présentera ses formations : les filières générales de la 6 e à la 3 e et leurs diverses options (latin, section européenne, classe à projet artistique et culturel ) ainsi que la 4 e Projet. Le lycée des Métiers présentera ses formations : 3PFP (3 e Préparatoire aux formations professionnelles) ; CAP Commerce/Vente ; BAC PRO ; Commerce-Accueil/Événementiel-Gestion/Administration. La responsable de l UFA informera sur le BTS MUC (Management des Unités Commerciales) en Apprentissage. De plus, le Forum des Métiers proposera la découverte d une quarantaine de métiers et le Pôle Études Supérieures accueillera une vingtaine d établissements du département et de Paris.

9 Ville pratique Sortir Dossier Actualités 9 ENVIRONNEMENT >> PLAN DE PRÉVENTION DU BRUIT de l aéroport de Roissy : copie à revoir pour l ADVOCNAR Le Plan de Prévention du Bruit dans l Environnement de l aéroport de Roissy CDG (valable pour 5 ans) est, pour l ADVOCNAR (Association de Défense contre les Nuisances Aériennes) l occasion d obtenir un plan de réduction des nuisances du trafic aérien qui soit efficace et à la hauteur des enjeux dont le principal ou le plus considérable est la santé des riverains continuellement menacée par l accroissement régulier du trafic. Impact sanitaire Non satisfaite des mesures insuffisantes proposées par l État, l association précise ses propres propositions. Comme le souligne l ADVOCNAR : «pour respecter la directive européenne, des mesures s imposent comme la réduction des vols de nuit. Elle est une solution pertinente dans la mesure où chaque mouvement d avion effectué entre 22h et 6h équivaut à 10 mouvements de journée entre 6h et 18h.» L ADVOCNAR propose que la plate-forme de Roissy CdG se cale en termes de vols de nuit sur les réductions opérées sur les principales plateformes concurrentes (Heathrow, Schipol/Amsterdam et Francfort). Les quatre plus grands hubs européens ont tous environ mouvements annuels, mais la moyenne des vols de nuit des trois concurrents de Roissy se situe à environ 50% du niveau de l aéroport parisien. Qui plus est cette réduction s est faite sans incidence grave sur le plan économique. La réduction des vols de nuit entre 22h et 6h au même niveau que les concurrents directs serait l occasion d alléger le trafic dans deux créneaux chargés : entre 22h et minuit et entre 5h et 6h, périodes critiques pour le sommeil. Une autre proposition faite par l ADVOCNAR est de déplacer les pistes de la plate-forme vers l Est où la densité de population est moindre. Suivant les configurations, les populations autour de Roissy CdG sont entre 3,5 et 4,9 fois plus importantes que celles autour d Orly. Différence de traitement Comme l explique l association : «L État a approuvé la mise en place d un couvre-feu à Orly et un plafonnement en nombre de créneaux pour épargner les populations qui subissent les nuisances du trafic d Orly. Il y a deux fois plus de vols à Roissy CdG, la population survolée est 3,5 à 4,9 fois plus nombreuse. Il y a donc inégalité de traitement et une pertinence plus grande d accorder aux riverains de Roissy ce qui a été approuvé pour ceux d Orly.» conclut l ADVOCNAR qui demande également d éliminer les avions les plus bruyants et d éviter les zones très urbanisées du Val-d Oise. Rappelons que le PPBE d Orly a été rejeté par la Commission européenne, alors que les nuisances y sont beaucoup plus faibles. Le PPBE est mis à la disposition du public jusqu au 17 avril afin que celui-ci puisse présenter ses observations sur un registre ouvert à cet effet : Préfecture du Val-d Oise du lundi au vendredi de 9h30 à 11h30 et de 14h à 16h, 5 avenue Bernard Hirsch à Cergy-Pontoise, service de l urbanisme et de l aménagement durable, pôle risques et bruit, pièce n 4-320, 4 e étage, tour ouest.

10 10 Actualités Dossier Sortir Ville pratique FRANCONVILLE, Chiffres clés 2014 Informations générales : habitants en 2012 ( en 1983) ; électeurs ; 23% de logements sociaux ; nombre de trains circulant par jour ; nombre de lignes de bus ; m de pistes cyclables en 2011 ; 3 maisons de proximité ; 40 services gratuits proposés au sein de ces Maisons de proximité. Mairie 150 appels téléphoniques/jour en moyenne ; 218 personnes accueillies par jour en moyenne ; 250 courriers reçus/jour ; 586 naissances en 2014 ; 105 mariages en 2014 ; 222 décès ; demandes de cartes d identité ; demandes de passeports biométriques ; 196 mises à jour de livret de famille. Service Petite Enfance 245 places dans les établissements d accueil petite enfance ; 2 crèches collectives ; 2 crèches familiales ; 1 jardin d éveil ; 2 haltes garderies ; 1 Relais Assistantes Maternelles (RAM) ouvrant 4 lieux d accueil jeux ; 2 lieux d accueil enfants parents ; 6 réunions annuelles d information «L instant Bébé» sur les modes d accueil sur la ville.

11 Ville pratique Sortir Dossier Actualités 11 Service Enfance 13 centres de loisirs dont 11 maternels et 2 élémentaires ; 590 enfants d âges primaires accueillis les mercredis ; 325 enfants d âges primaires accueillis durant les vacances scolaires ; 360 enfants d âges primaires accueillis avant et après l école ; 100 agents pour assurer l encadrement des accueils ; 6 agents pour assurer l administration ; 20 jeunes de et des villes alentours formés au stage pratique BAFA. Service Jeunesse 161 adhérents ; 43 activités différentes pendant les vacances ; 136 personnes inscrites à la K Fête ; 30 membres du CMJ ; 7 actions menées par le CMJ ; jeunes inscrits à «Un été à». Service Emploi/Mission locale 334 personnes reçues par le service emploi (plus de 26 ans) : 3 permanences dans les Maisons de proximité ; personnes inscrites à la Mission locale en 2014 ; jeunes ayant accédé à un emploi ; 364 jeunes en formation et 144 en alternance; 480 participants au PIJ (Point Info Jeunesse). Service scolaire et restauration collective enfants scolarisés : écoles, collèges, lycée et inscrits dans le privé ; 22 écoles publiques ; 3 collèges publics ; 1 collège privé ; 1 lycée enseignement général ; 1 lycée professionnel privé ; euros consacrés aux écoles en 2014 ; 83 classes équipées en tableaux numériques en Coût de revient d un repas servi à la cantine en 2014 : 8,80 (dont 6,15 pris en charge par la Mairie et 2,76 à la charge des familles) ; budget municipal annuel de la restauration : avec les frais de personnel du service ; repas servis aux enfants des écoles maternelles et élémentaires ; repas servis dans les crèches, haltes-garderies, jardin d éveil ; repas servis aux enfants des accueils de loisirs ; repas servis aux adultes (portage des repas aux personnes âgées) ; goûters. CCAS-Seniors 3 résidences pour personnes âgées ; 52 visites à domicile ; 95 repas livrés chaque jour au domicile des personnes âgées. Centre de santé municipal 15 médecins et 7 chirurgiens dentistes ; 17 cabinets médicaux ; 1 quinzaine de spécialités ; plus de patients et 150 passages par jour. Sécurité 12 agents de police municipale pour la surveillance de la ville dont : 3 maîtres-chiens ; 7 personnes chargées de la surveillance des sorties d écoles ; 31 caméras installées sur la ville destinées à la vidéoprotection ; 14 opérateurs vidéos au Centre de Supervision Urbain. Service Développement économique 208 établissements commerciaux ; 324 entreprises ; 6 grands magasins et grandes surfaces ; 35 points de ventes sur les marchés. Service Voirie 160 km de trottoirs ; 82 km de voies départementales ; 8 km de voies communales et de voies privées ; 315 rues ; points lumineux ; 29 carrefours équipés de feux tricolores ; 240 km de rues balayées et de trottoirs nettoyés ; 54 agents municipaux chargés du nettoiement ; 74 km de canalisations d eau potable ; 55 km de réseaux d assainissement ; inscrits au budget 2014 pour des travaux de réfection ou d extension du réseau d assainissement des eaux usées ; de travaux sur le réseau d eau potable (part prise en charge par la Mairie). CCAS 400 bénéficiaires d aides sociales en 2014 ; 276 dossiers instruits pour des mesures d aides légales (en 2014) ; 430 suivis de dossiers RSA en 2014 ; personnes inscrites aux activités pour les séniors (thés dansants, sorties ) en Service des Espaces Verts 3 hectares de parc végétalisés; m 2 de squares ; 27 hectares de pelouses ; plus de 120 hectares de forêts (Buttes du Parisis) ; 55 hectares de boisements (Bois des Éboulures) ; 3 hectares de massifs d arbustes ; m 2 de massifs fleuris plantes. Nombre d arbres : 582 d alignements, isolés et 16 arbres remarquables ; 13,2 km de sentiers de randonnées. Nombre d arbres/arbustes/fleurs plantés par an : arbres : 44 ; arbustes : 453 ; annuelles et vivaces : ; bisannuelles : ; bulbes : ; chrysanthèmes : 606.

12 12 Actualités Dossier Sortir Ville pratique Service bâtiments 136 bâtiments communaux pour une surface de m 2 ; 12 écoles maternelles ; 11 écoles élémentaires ; 13 Centre de loisirs maternels et élémentaires ; 9 annexes d enseignement ; 1 Cuisine centrale ; 11 satellites de restauration ; 8 gymnases ; 22 salles sportives spécifiques ; 20 établissements culturels et associatifs ; 3 maisons de proximité ; 4 équipements d accueil Petite enfance ; 7 pour la jeunesse ; 1 pour la santé ; 2 pour la sécurité ; 11 pour l administration et l accueil public ; 2 bâtiment technique municipal ; 1 marché couvert ; 1 établissement de culte. L entretien de ces bâtiments a nécessité heures pour interventions ; 108 rénovations. En 2014, la ville a investi dans des réhabilitations et constructions et pour l entretien et la maintenance. Service Hygiène et Santé 229 bornes enterrées installées dans les résidences ; sacs déchets verts distribués ; sachets pour déjections canines distribués sur les 25 distributeurs installés ; interventions du service Communal d hygiène et de santé : 30 interventions habitat ; 10 interventions pour nuisances sonores ; 12 divers ; 190 interventions de dératisation et distributions de raticide aux administrés ; 25 prélèvements de surveillance de la légionnelle ; 48 prélèvements piscine ; 640 courriers traités ; 575 certificats de salubrité et signalement plomb ; 320 enfants vaccinés dans les écoles ; 162 personnes vaccinées lors des sessions de vaccinations gratuites ; en milieu scolaire : 253 (8 classes) interventions de prévention tabac, 412 interventions d hygiène buco dentaires (18 classes). 1 dojo Karaté, 1 salle d Armes, 1 salle spécialisée de gymnastique, 1 piste de bicross, 1 stand de tir, 1 piste d athlétisme, 1 boxing, 1 espace rollers, 1 salle polyvalente, 1 aire de lancer, 1 salle de baby-foot, 1 parcours de santé, 1 boulodrome, 1 chalet des Boulistes, 25 agents affectés à l entretien et au gardiennage des installations sportives, 9 éducateurs sportifs et 6 BEESAN. Service Culturel/Médiathèque/ École de musique ESPACE SAINT-EXUPÉRY : Nombre de spectateurs : Saison : Nombre de spectacles : : 40 Nombre de représentations : 69 Nombre de classes ayant assisté à un spectacle sur temps scolaire (gratuits depuis septembre 2009) saison : 150 Nombre de classes ayant bénéficié d un atelier (gratuit) saison : 141 MÉDIATHÈQUE : documents ; documents acquis chaque année ; lecteurs inscrits. ÉCOLE DE MUSIQUE : Discipline éveil artistique (2 niveaux) ; 4 disciplines danse ; 1 discipline théâtre (3 classes) ; 40 disciplines musique ; 42 concerts ; 641 élèves ; 43 professeurs ; présentation d instruments à 29 classes ; interventions artistiques en milieu scolaire à 69 classes : élèves concernés. Service Urbanisme 465 rendez-vous pris auprès du service Urbanisme pour des demandes de renseignements (hors appels téléphoniques et renseignements sans rendez-vous non comptabilisés) ; 63 permis de construire et permis de construire modificatifs délivrés ; 142 déclarations préalables délivrées ; 6 permis de démolir délivrés ; 575 certificats d urbanisme traités et 232 déclarations d intention d aliéner traitées. Service Conseils de quartier 9 Conseils de quartier ; 298 membres des Conseils de quartier ; 19 événements festifs organisés par an ; 221 demandes traitées émanant des 34 réunions des Conseils de quartier. Service Sportif 51 clubs, associations ou sections sportives ; pratiquants ; 37 disciplines sportives différentes ; 9 gymnases ; 4 courts de tennis couverts et 8 courts de tennis extérieurs municipaux ; 5 terrains de football ; 2 terrains de rugby ; 7 plateaux d évolution. Équipements sportifs : 1 piscine, 1 patinoire, 1 salle de tennis de table, 1 salle de billard, 1 salle de musculation, 4 courts de squash, 7 terrains de badminton, 1 salle de danse, 1 dojo judo, Vie associative 51 associations sportives ; de subventions versées aux associations sportives ; 112 associations culturelles et sociales ; de subventions versées aux associations culturelles et sociales par la Ville sans compter les nombreuses aides indirectes accordées par la Ville : prêt de matériel, mise à disposition de locaux et de salles, reprographie des documents Exemple : Maison des associations : heures/an ; centre Socioculturel, salle de danse du CSL, Mille club : heures/an

PÔLE ESPOIR MASCULIN D ÎLE-DE-FRANCE. Centre Départemental de Formation et d Animation Sportives (CDFAS) 64 Rue des Bouquinvilles, 95600 Eaubonne

PÔLE ESPOIR MASCULIN D ÎLE-DE-FRANCE. Centre Départemental de Formation et d Animation Sportives (CDFAS) 64 Rue des Bouquinvilles, 95600 Eaubonne PÔLE ESPOIR MASCULIN D ÎLE-DE-FRANCE Centre Départemental de Formation et d Animation Sportives (CDFAS) 64 Rue des Bouquinvilles, 95600 Eaubonne PRÉSENTATION Les jeunes garçons intègrent la structure du

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES Résidence Seniors LES PERVENCHES RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES Livret d accueil RPA Les Pervenches Quartier Villaine 4 rue Jean Rostand 91300 Massy 01 60 11 16 00 www.residences-massy.fr édito BIENVENUE

Plus en détail

Nombre de réponses par quartiers

Nombre de réponses par quartiers Quartier 10 Nombre de réponses par quartiers Quartier 16 Quartier 15 165 176 Quartier 14 94 Quartier 13 156 Quartier 12 229 Quartier 11 201 Quartier 10 252 Quartier 9 344 Quartier 8 200 Quartier 7 236

Plus en détail

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant RYTHMES SCOLAIRES sommaire Edito Réforme des rythmes s à marquette : mode d emploi L agenda des petits les parcours «découvrir et s épanouir» en maternelle l agenda des grands les parcours «découvrir et

Plus en détail

CENTRE D ENTRAÎNEMENT RÉGIONAL. Centre Départemental de Formation et d Animation Sportives (CDFAS) 64 Rue des Bouquinvilles, 95600 Eaubonne

CENTRE D ENTRAÎNEMENT RÉGIONAL. Centre Départemental de Formation et d Animation Sportives (CDFAS) 64 Rue des Bouquinvilles, 95600 Eaubonne CENTRE D ENTRAÎNEMENT RÉGIONAL Centre Départemental de Formation et d Animation Sportives (CDFAS) 64 Rue des Bouquinvilles, 95600 Eaubonne HANDBALL PRÉSENTATION Le CER PIFO : aux jeunes athlètes l accès

Plus en détail

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Juin 2015 Ce document a pour vocation à recenser les principaux services et aides proposés dans le cadre de la lutte contre l isolement il

Plus en détail

CULTURELLE ET SOLIDAIRE

CULTURELLE ET SOLIDAIRE NOTRE POLITIQUE SOCIALE CULTURELLE POUR 2013 ET SOLIDAIRE A l aube de cette nouvelle année 2013, j ai souhaité, avec l ensemble de l équipe municipale, vous présenter en détail notre politique sociale,

Plus en détail

Le budget 2013. Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances. Conseil Municipal du

Le budget 2013. Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances. Conseil Municipal du Le budget 2013 Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances Conseil Municipal du 8 février 2013 Les documents budgétaires : Le budget selon la nomenclature M14; Les documents annexes; Le budget

Plus en détail

La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues

La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues Contact Presse : Laurie Carrias Service Communication Mairie de Baillargues Tél. 04 67 87 48 60 laurie.carrias@ville-baillargues.fr SOMMAIRE

Plus en détail

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance plénière du 5 décembre 2005 AVIS 1 Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance du 5 décembre

Plus en détail

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL Le vote du budget constitue l acte politique majeur de la vie de la collectivité. Il doit impérativement être voté avant le 31 mars de l année qu il intéresse. Toutefois,

Plus en détail

BPJEPS Spécialité Loisirs Tous Publics. Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015. Avignon. Marseille BPJEPS. Loisirs Tous Publics

BPJEPS Spécialité Loisirs Tous Publics. Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015. Avignon. Marseille BPJEPS. Loisirs Tous Publics Spécialité Loisirs Tous Publics Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015 Avignon Marseille Loisirs Tous Publics Les métiers de l animation Depuis plus de vingt ans, nous formons les professionnels de l animation

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX o Les enjeux du système de formation. o Que peut apporter la formation à votre vie professionnelle? o Les formations que vous

Plus en détail

PLURIEL ESPACE AVIGNON CENTRE SOCIAL ET CULTUREL DE LA ROCADE AVIGNON SOCIAL CENTRE CULTUREL. Centre Communal d Action Sociale ROCADE

PLURIEL ESPACE AVIGNON CENTRE SOCIAL ET CULTUREL DE LA ROCADE AVIGNON SOCIAL CENTRE CULTUREL. Centre Communal d Action Sociale ROCADE 1, RUE PAUL PONC - 84000 T. 04 90 88 06 65 - FAX 04 90 89 11 86 espacepluriel@ccasavignon.org ACTIVITÉS SERVICES 2012-2013 Centre Communal d Action Sociale 1, RUE PAUL PONC 84000 T. 04 90 88 06 65 FAX

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium,

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, photo : Yann Gachet photo : Ville de Colomiers - Yann Gachet bb/enfants/ados automne/hiver printemps/été aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, Au Theatre de la

Plus en détail

VŒUX AUX BRUGUIEROIS Année 2013

VŒUX AUX BRUGUIEROIS Année 2013 VŒUX AUX BRUGUIEROIS Année 2013 1 ACTION MUNICIPALE Bilans & Projets 2 BRUGUIERES, VILLE A VIVRE 3 BRUGUIERES EN QUELQUES CHIFFRES > 5027 habitants > 140 agents municipaux > Un budget de fonctionnement

Plus en détail

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Cre ation d'un support d'animation par les e le ves pour les personnes a ge es de leur commune Renforcer le lien social et cre er des re flexions sur la citoyennete.

Plus en détail

Dossier de Presse LA SEMAINE BLEUE. Du 15 au 18 octobre 2012 Animations seniors gratuites. www.dax.fr

Dossier de Presse LA SEMAINE BLEUE. Du 15 au 18 octobre 2012 Animations seniors gratuites. www.dax.fr LA SEMAINE BLEUE Du 15 au 18 octobre 2012 Animations seniors gratuites Dossier de Presse www.dax.fr SOMMAIRE 1 - La Semaine Bleue 2 - Programme des animations 3 - Un salon des seniors 4 - Actions du ccas

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION. Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015

BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION. Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015 BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015 - Introduction - Tableaux de synthèse - Synthèse des grands équilibres du Budget Primitif 2015 1 INTRODUCTION Le Budget Primitif 2014,

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

«Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009. Le développement de l activité périscolaire

«Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009. Le développement de l activité périscolaire «Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009 Le développement de l activité périscolaire Bordeaux Ville santé de l OMS Ville active du PNNS Le conseil local de santé

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES - ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) - RESTAURATION SCOLAIRE - TAP MATERNEL (Temps d

RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES - ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) - RESTAURATION SCOLAIRE - TAP MATERNEL (Temps d RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) RESTAURATION SCOLAIRE TAP MATERNEL (Temps d Accueil Périscolaire) ANNEE 2013 2014 La ville de JACOU organise

Plus en détail

INFORMATIONS DESTINÉES AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE HAUT NIVEAU (ESHN) AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE L UNIVERSITÉ DE LORRAINE (ESUL)

INFORMATIONS DESTINÉES AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE HAUT NIVEAU (ESHN) AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE L UNIVERSITÉ DE LORRAINE (ESUL) INFORMATIONS DESTINÉES AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE HAUT NIVEAU (ESHN) OU AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE L UNIVERSITÉ DE LORRAINE (ESUL) A. Introduction efforts de l Université de Lorraine Les étudiant(e)s sportif(ve)s

Plus en détail

Budget 2015 DOSSIER DE PRESSE DP 03-2015. Point presse du lundi 23 mars 2015 à 10 h Salle L'Eglantier. Contact

Budget 2015 DOSSIER DE PRESSE DP 03-2015. Point presse du lundi 23 mars 2015 à 10 h Salle L'Eglantier. Contact DOSSIER DE PRESSE DP 03-2015 Budget 2015 Point presse du lundi 23 mars 2015 à 10 h Salle L'Eglantier Contact Corinne GROHEUX Service Communication Mairie de Challans 02 51 49 79 66 et 06 18 01 47 48 com@challans.fr

Plus en détail

REFONTE DU SITE INTERNET

REFONTE DU SITE INTERNET Commune de Lannilis REFONTE DU SITE INTERNET CAHIER DES CHARGES Maitrise d ouvrage : Commune de LANNILIS - Mairie 19 rue de la Mairie 29870 Lannilis Tél. 02 98 04 00 11 - Email : mairie.lannilis.m@wanadoo.fr

Plus en détail

Projet pédagogique Accueils de loisirs MJC Aix-les-Bains

Projet pédagogique Accueils de loisirs MJC Aix-les-Bains Projet pédagogique Accueils de loisirs MJC Aix-les-Bains Constat de départ Depuis plusieurs années, la MJC organisait des «rencarts vacances» ; stages et initiations aux activités de la MJC pendant les

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

Charte d Ethique de la Vidéo Protection à Martigues : Approuvée en Conseil Municipal par Délibération du 17 octobre 2014

Charte d Ethique de la Vidéo Protection à Martigues : Approuvée en Conseil Municipal par Délibération du 17 octobre 2014 Charte d Ethique de la Vidéo Protection à Martigues : Approuvée en Conseil Municipal par Délibération du 17 octobre 2014 Préambule La vidéo protection est un outil de gestion de l espace public au service

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 Introduction Depuis plusieurs années, CHAULGNES s est fortement engagée en faveur de la jeunesse considérée comme un champ d action

Plus en détail

RESTAURATION SCOLAIRE

RESTAURATION SCOLAIRE DÉPARTEMENT DE LA MAYENNE COMMUNE DE LASSAY-LES-CHATEAUX 18, Place du 8 Mai BP 18 Bis CP : 53110 Téléphone : 02 43 04 71 53 Fax : 02 43 04 03 71 RESTAURATION SCOLAIRE IMPORTANT Le dossier d inscription

Plus en détail

Budget 2016 DOSSIER DE PRESSE DP 05-2016. Point presse du lundi 21 mars 2016 à 10 h 30 Salle L'Eglantier. Contact Presse

Budget 2016 DOSSIER DE PRESSE DP 05-2016. Point presse du lundi 21 mars 2016 à 10 h 30 Salle L'Eglantier. Contact Presse DOSSIER DE PRESSE DP 05-2016 Budget 2016 Point presse du lundi 21 mars 2016 à 10 h 30 Salle L'Eglantier Contact Presse Corinne GROHEUX Service Communication Mairie de Challans 02 51 49 79 66 et 06 18 01

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR Activités périscolaires des écoles Elémentaires et Maternelles Année scolaire 2015-2016

REGLEMENT INTERIEUR Activités périscolaires des écoles Elémentaires et Maternelles Année scolaire 2015-2016 REGLEMENT INTERIEUR Activités périscolaires des écoles Elémentaires et Maternelles Année scolaire 2015-2016 Article 1 : Objet Le présent règlement définit les conditions d inscription et les modalités

Plus en détail

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE BOURG DE THIZY, LA CHAPELLE DE MARDORE, MARDORE, MARNAND, THIZY CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE PRINCIPES FONDATEURS Les communes de BOURG DE THIZY, LA CHAPELLE DE MARDORE, MARDORE, MARNAND et THIZY ont

Plus en détail

Écoles publiques. Inscriptions scolaires et accueils périscolaires

Écoles publiques. Inscriptions scolaires et accueils périscolaires Écoles publiques Inscriptions scolaires et accueils périscolaires 2015/2016 5 Vous allez inscrire votre enfant à l école pour la première fois ou le changer d établissement suite à un déménagement. Si

Plus en détail

INFORMATIONS DESTINÉES AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE HAUT NIVEAU (ESHN) AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE L UNIVERSITÉ DE LORRAINE (ESUL)

INFORMATIONS DESTINÉES AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE HAUT NIVEAU (ESHN) AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE L UNIVERSITÉ DE LORRAINE (ESUL) INFORMATIONS DESTINÉES AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE HAUT NIVEAU (ESHN) OU AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE L UNIVERSITÉ DE LORRAINE (ESUL) A. Introduction efforts de l Université de Lorraine Les étudiant(e)s sportif(ve)s

Plus en détail

Ecole Maîtrisienne Régionale de Bourgogne. Présentation Saison Culturelle 2007/2008

Ecole Maîtrisienne Régionale de Bourgogne. Présentation Saison Culturelle 2007/2008 DOSSIER DE PRESSE Ecole Maîtrisienne Régionale de Bourgogne L ART AU SERVICE DE L ÉDUCATION DANS UN CADRE SCOLAIRE Présentation Saison Culturelle 2007/2008 Conférence de presse du lundi 22 octobre 2007

Plus en détail

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui Avec la Mutualité Française, la santé avance Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI L engagement de la Mutualité en matière

Plus en détail

Réglement des courses à Pied

Réglement des courses à Pied Réglement des courses à Pied Les chemins du Mélantois - 20 septembre 2015 V3 du 10 avril 2015 Page 1 sur 8 Article 1 : Présentation des courses et horaires «Les chemins du Mélantois» regroupent 4 parcours

Plus en détail

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS Les Personnes Agées, de 60 ans et plus, représentent déjà plus de 11,2% de la population du Département et vers 2020 plus de 20%. Pour

Plus en détail

public communal? PRIORITÉS STÉPHANAISES LE CHOIX DE SERVICES PUBLICS MUNICIPAUX

public communal? PRIORITÉS STÉPHANAISES LE CHOIX DE SERVICES PUBLICS MUNICIPAUX Qu est-ce que le service public communal? LE SERVICE PUBLIC COMMUNAL STÉPHANAIS RASSEMBLE L ENSEMBLE DES SER- VICES ET ACTIVITÉS MIS EN PLACE PAR LA VILLE, SOUS LA CONDUITE DU MAIRE. CERTAINES FONCTIONS

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2014

PROJET PEDAGOGIQUE 2014 PROJET PEDAGOGIQUE 2014 Animation Jeunesse 12-16 ans Ahuillé GENERALITES Ce projet a été élaboré par les animateurs jeunesse et a été rédigé à partir des intentions éducatives des municipalités. L environnement

Plus en détail

RENTRÉE 2014-2015 À ÉVRY : UN PROJET ÉDUCATIF À LA POINTE

RENTRÉE 2014-2015 À ÉVRY : UN PROJET ÉDUCATIF À LA POINTE Dossier de presse De Francis CHOUAT Maire d Evry, Président de la Communauté d Agglomération Evry Centre Essonne Evry, le 26 août 2014 RENTRÉE 2014-2015 À ÉVRY : UN PROJET ÉDUCATIF À LA POINTE Contact

Plus en détail

Les structures du Parcours de l excellence sportive de la Fédération Française de Football Américain

Les structures du Parcours de l excellence sportive de la Fédération Française de Football Américain Les structures du Parcours de l excellence sportive de la Fédération Française de Football Américain Centre d entrainement régional IDF (95) Recrutement régional sous réserve de validation Pôle France

Plus en détail

La politique sportive municipale

La politique sportive municipale Quelques chiffres pour commencer : La politique sportive municipale La Ville consacre 7% de son budget aux Sports 22 salles de sports 7 stades - 20 terrains 1 piscine (Danielle Lesaffre) 150 agents municipaux

Plus en détail

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 La Madeleine Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal Sommaire I - Introduction - Le contexte : un ancien bâtiment

Plus en détail

ESPACE ACCUEIL POUR TOUS

ESPACE ACCUEIL POUR TOUS ESPACE ACCUEIL POUR TOUS DOSSIER DE PRESSE ESPACE ACCUEIL POUR TOUS Place Roger Ducos 1 er étage des Halles - 40100 Dax 05 58 56 59 89 - espacecentreville@dax.fr La ville de Dax a lancé depuis 2008 une

Plus en détail

C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires!

C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires! C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires! Ecoles de la Communauté de Communes du Pays de Chalindrey École de LE PAILLY (maternelle & élémentaire) Cette plaquette est téléchargeable sur

Plus en détail

Conseil Régional. Réunion des 23 et 24 octobre 2014

Conseil Régional. Réunion des 23 et 24 octobre 2014 Daniel Gilles Conseil Régional Réunion des 23 et 24 octobre 2014 Orientations budgétaires 2015 Monsieur le Président, Cher(e)s collègues, La présentation de ce rapport nous laisse partagés entre deux sentiments.

Plus en détail

LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS

LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS Editorial 2 LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS En permettant un libre accès aux livres et autres sources documentaires, ce service public contribue aux loisirs, à l information,

Plus en détail

les Hautes Garennes Centre social Enfance Jeunesse Adultes Associations Familles 2014/2015 www.ville-palaiseau.fr

les Hautes Garennes Centre social Enfance Jeunesse Adultes Associations Familles 2014/2015 www.ville-palaiseau.fr 2014/2015 Centre social les Hautes Garennes Enfance Jeunesse Adultes 32 rue Gustave-Flaubert - Palaiseau > 01 69 19 18 60 Associations Familles www.ville-palaiseau.fr Cette année, le centre social Les

Plus en détail

MAISON DES ASSOCIATIONS

MAISON DES ASSOCIATIONS MAISON DES ASSOCIATIONS ESPACE CLÉMENT-MAROT PLACE BESSIÈRES 2 Situé au cœur de la ville à l espace Clément- Marot, la Maison des associations a pour vocation de promouvoir et de faciliter la vie associative.

Plus en détail

Planète chérubins! Ensemble au service des Petits et des Grands de 0 à 12 ans.

Planète chérubins! Ensemble au service des Petits et des Grands de 0 à 12 ans. Téléchargez le guide sur www.cc-sudestuaire.fr Planète chérubins! Ensemble au service des Petits et des Grands de 0 à 12 ans. Guide pratique Planète chérubins! Ensemble au service des Petits et des Grands

Plus en détail

Ecole Elémentaire Yves Peron Cycle 2 (CP, CE1)

Ecole Elémentaire Yves Peron Cycle 2 (CP, CE1) Ecole Elémentaire Yves Peron Cycle 2 (CP, CE1) Plaquette d inscription aux Temps d Activités Périscolaires (TAP) pour la rentrée 2015-2016 A retourner en Mairie, aux animateurs au centre de loisirs ou

Plus en détail

Je rent n re en n 6ème Sep e t p em e br b e e 2007 0

Je rent n re en n 6ème Sep e t p em e br b e e 2007 0 Je rentre en 6 ème Septembre 2007 CARACTERISTIQUES de l ETABLISSEMENT Une transition en douceur entre le primaire et le collège En projet : cours le mercredi une semaine sur deux Fin des cours à 16 H 25

Plus en détail

DOSSIER DE PRE-INSCRIPTION SCOLAIRE MATERNELLE 2015-2016

DOSSIER DE PRE-INSCRIPTION SCOLAIRE MATERNELLE 2015-2016 DOSSIER DE PRE-INSCRIPTION SCOLAIRE MATERNELLE 2015-2016 PHOTO obligatoire MAIRIE DU CANNET Service de l Education Téléphone : 04.92.59.44.73 Télécopie : 04.93.69.91.77 Affaires.scolaires@mairie-le-cannet.fr

Plus en détail

Le budget 2015 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES

Le budget 2015 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES Le budget 2015 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES Éditorial Le budget primitif 2015 s inscrit dans un contexte économique et social contraint. Face à cette situation,

Plus en détail

Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009

Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009 Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009 Les entreprises du paysage de la CNATP ont 6 mois après la date d extension

Plus en détail

formations «Lire et faire lire» Année scolaire 2015/2016 le calendrier prévisionnel des

formations «Lire et faire lire» Année scolaire 2015/2016 le calendrier prévisionnel des La coordination FOL/UDAF du Maine et Loire vous propose le calendrier prévisionnel des formations «Lire et faire lire» Année scolaire 2015/2016 Fédération des Oeuvres Laïques 49 Fédération des Œuvres Laïques

Plus en détail

L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE

L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE Extrait de la Charte définissant la politique culturelle de la Communauté de communes LES DOMAINES D INTERVENTION DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE Sa proposition

Plus en détail

Pause Méridienne et Restaurant Scolaire Municipal

Pause Méridienne et Restaurant Scolaire Municipal Pause Méridienne et Restaurant Scolaire Municipal Rue des Ecoles 37210 PARCAY-MESLAY Tel : 02 47 29 18 98 Règlement Intérieur La pause méridienne et le restaurant scolaire sont des activités gérées par

Plus en détail

ACTION DE ETAT QUELQUES CHIFFRES «CLÉS» -GARONNE -ET-GAR ETAT. Quelques chif

ACTION DE ETAT QUELQUES CHIFFRES «CLÉS» -GARONNE -ET-GAR ETAT. Quelques chif 5 Quelques chif hiffr fres «clés» Les effectifs ectifs de l Etat au 31 décembre e 2013 7 467 193 4 825 473 159 80 37 24 Administration générale Education nationale (dont 3826 enseignants) Economie Finances

Plus en détail

Le compte administratif 2014 de la Région Alsace. Avis

Le compte administratif 2014 de la Région Alsace. Avis Le compte administratif 2014 de la Région Alsace Avis 17 juin 2015 Avis Le compte administratif 2014 de la Région Alsace 17 juin 2015 2 Vu la Loi n 82-213 du 2 mars 1982 relative aux droits et libertés

Plus en détail

DEJEPS. Formation aux métiers de L animation. De janvier à décembre 2014 à Nice. Animation socio-éducative ou culturelle.

DEJEPS. Formation aux métiers de L animation. De janvier à décembre 2014 à Nice. Animation socio-éducative ou culturelle. Formation aux métiers de L animation DEJEPS Côte d Azur De janvier à décembre 2014 à Nice Animation socio-éducative ou culturelle Mentions : Développement de projets, de territoires et de réseaux & Animation

Plus en détail

PROCEDURE DE QUALIFICATION POUR LES JUGES DE PLONGEON EN FRANCE (*)

PROCEDURE DE QUALIFICATION POUR LES JUGES DE PLONGEON EN FRANCE (*) FEDERATION FRANCAISE DE NATATION 148 AVENUE GAMBETTA 75980 PARIS COMMISSION FEDERALE DES JUGES ET ARBITRES COMMISSION SPORTIVE FEDERALE DE PLONGEON PROCEDURE DE QUALIFICATION POUR LES JUGES DE PLONGEON

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA)

GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA) GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA) ACCES AUX SERVICES DU RESTAURANT SCOLAIRE DES SERVICES PERISCOLAIRES (Les TAP et La GARDERIE DU MATIN ET DU SOIR) Juillet

Plus en détail

PASS sports vacances. Sommaire

PASS sports vacances. Sommaire PASS sports vacances Sommaire PREAMBULE Article 1 : Modalités d inscription Article 2 : Modalités de fonctionnement Article 3 : Les infrastructures Article 4 : Tarification Article 5 : Sécurité et secours

Plus en détail

SECTION SPORTIVE SCOLAIRE FOOTBALL

SECTION SPORTIVE SCOLAIRE FOOTBALL SECTION SPORTIVE SCOLAIRE FOOTBALL Filles et Garçons Continuité Collège/Lycée Collège Marie Curie / Lycée Thibaut de Champagne Pratiquer le Football de la Sixième à la Terminale Lycée Thibaut de Champagne

Plus en détail

Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30

Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30 CONSEIL DE QUARTIER DU GUICHET Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30 ORDRE DU JOUR 1- Présentation du budget de la ville 2015 : serré et responsable. 2- Révision du Plan Local d Urbanisme : objectifs, cadre

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL SERVICE AIDE A DOMICILE CCAS DE MARLY-LE-ROI CCAS DE MARLY-LE-ROI

LIVRET D ACCUEIL SERVICE AIDE A DOMICILE CCAS DE MARLY-LE-ROI CCAS DE MARLY-LE-ROI SERVICE AIDE A DOMICILE CCAS DE MARLY-LE-ROI CCAS de Marly-le-Roi 2 e étage Service d aide à domicile Hôtel de Ville BP 252 78160 Marly-le-Roi Tel : 01 30 61 60 81 - Fax : 01 30 61 61 11 www.marlyleroi.fr

Plus en détail

Nantes Atlantique Hockey Glace

Nantes Atlantique Hockey Glace Nantes Atlantique Hockey Glace www.nahg.fr Patinoire du petit port Chemin de la Censive du Tertre 44300 NANTES : contact@nahg.fr Saison 2013 2014 Dossier d inscription Chers parents, cher licencié, Les

Plus en détail

LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Académie de la Réunion 2009 2012

LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Académie de la Réunion 2009 2012 LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE Académie de la Réunion 2009 2012 PREFACE DE MONSIEUR L INSPECTEUR D ACADEMIE L Education Physique et Sportive, discipline d enseignement,

Plus en détail

Annexe 8 CONTRAT EN FAVEUR DU TRES HAUT NIVEAU SPORTIF SEINE-ET-MARNAIS DU CLUB... DISCIPLINE.. EVOLUANT EN. IL A D ABORD ÉTÉ EXPOSÉ CE QUI SUIT :

Annexe 8 CONTRAT EN FAVEUR DU TRES HAUT NIVEAU SPORTIF SEINE-ET-MARNAIS DU CLUB... DISCIPLINE.. EVOLUANT EN. IL A D ABORD ÉTÉ EXPOSÉ CE QUI SUIT : 1 Annexe 8 CONTRAT EN FAVEUR DU TRES HAUT NIVEAU SPORTIF SEINE-ET-MARNAIS DU CLUB... DISCIPLINE.. EVOLUANT EN. ENTRE ET - LE DEPARTEMENT DE SEINE-ET-MARNE Domicilié à l Hôtel du Département 77010 MELUN

Plus en détail

PROJET DE CHARTE D ÉTHIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION À PARIS

PROJET DE CHARTE D ÉTHIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION À PARIS PROJET DE CHARTE D ÉTHIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION À PARIS PRÉAMBULE La Préfecture de Police assure dans la capitale, au quotidien, la sécurité des citoyens et la défense des libertés. Afin de doter ses

Plus en détail

Guide du représentant des parents d élèves au conseil d école

Guide du représentant des parents d élèves au conseil d école Guide du représentant des parents d élèves au conseil d école ÉDITO Vous êtes élu au conseil d école et nous vous en félicitons. Les partenaires éducatifs dans leur diversité et au premier plan la famille,

Plus en détail

N PORTABLE : 06.40.66.19.17

N PORTABLE : 06.40.66.19.17 Communauté de Communes de la Butte de Thil www.cc-buttedethil.fr Communauté de Communes de la Butte de Thil 17 rue de l Hôtel de Ville 21390 PRECY SOUS THIL 03.80.64.43.07 / 03.80.64.43.25 N PORTABLE :

Plus en détail

Catalogue de prestations 2015 / 2016

Catalogue de prestations 2015 / 2016 Médiathèque intercommunale du Val de Somme Catalogue de prestations 2015 / 2016 Médiathèque intercommunale du Val de Somme 31b rue Gambetta Enclos de l abbaye 80800 CORBIE Tél. 03 22 96 35 86 www.lecturepublique.valdesomme.com

Plus en détail

L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités

L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités Dossier de presse Mardi 20 janvier 2015 L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités Dans le cadre d un protocole

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES

REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES RESTAURANTS SCOLAIRES, GARDERIES ET TEMPS D ACTIVITES PERISCOLAIRES Introduction La commune de Bassens organise les services périscolaires : restaurants,

Plus en détail

Pour qui? : Pour tous les jeunes, filles et/ou garçons, âgés de 7 à 16 ans, licenciés ou non.

Pour qui? : Pour tous les jeunes, filles et/ou garçons, âgés de 7 à 16 ans, licenciés ou non. Les stages PSG ACADEMY Principes : Permettre aux jeunes d approfondir leurs acquis en matière de football, grâce au savoir-faire du staff technique du PSG et ainsi vivre le quotidien des joueurs professionnels

Plus en détail

ACCESSIBILITÉ VERS UNE. Accès à tout pour tous. généralisée

ACCESSIBILITÉ VERS UNE. Accès à tout pour tous. généralisée PRÉFET DE LA SARTHE Direction Départementale des Territoires de la Sarthe Sous-Commission Départementale d Accessibilité VERS UNE ACCESSIBILITÉ généralisée Accès à tout pour tous La loi handicap du 11

Plus en détail

SPORT-ÉTUDES FOOTBALL

SPORT-ÉTUDES FOOTBALL SPORT-ÉTUDES FOOTBALL Depuis 1983, l équipe d enseignants d Energy Academy transmet sa pasdernes. Si votre enfant est passionné par le football et qu il souhaite le pratiquer quotidiennement pour son simple

Plus en détail

POLES FRANCE & POLE ESPOIRS pour sportifs de haut niveau en Alsace

POLES FRANCE & POLE ESPOIRS pour sportifs de haut niveau en Alsace Secteur 1.1411 Décembre 2011 7-9 rue du Moulin 68100 Mulhouse Tél 03.89.66.33.13 www.semaphore.asso.fr www.reseau-informationjeunesse-alsace.fr POLES FRANCE & POLE ESPOIRS pour sportifs de haut niveau

Plus en détail

Le compte administratif 2012 de la Région Alsace. Avis

Le compte administratif 2012 de la Région Alsace. Avis Le compte administratif 2012 de la Région Alsace Avis 24 juin 2013 Avis Le compte administratif 2012 de la Région Alsace Avis du 24 juin 2013 Vu la Loi n 82-213 du 2 mars 1982 relative aux droits et libertés

Plus en détail

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION GRATUITE DE LA SALLE DES ASSOCIATIONS, DES VESTIAIRES ET DES TERRAINS A et B POUR L ASSOCIATION...

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION GRATUITE DE LA SALLE DES ASSOCIATIONS, DES VESTIAIRES ET DES TERRAINS A et B POUR L ASSOCIATION... CONVENTION DE MISE A DISPOSITION GRATUITE DE LA SALLE DES ASSOCIATIONS, DES VESTIAIRES ET DES TERRAINS A et B POUR L ASSOCIATION... Entre : La ville de, ci-après dénommée «La commune», représentée par

Plus en détail

L APPLICATION DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES POUR LA RENTREE 2014. A L ECOLE MATERNELLE et A L ECOLE ELEMENTAIRE

L APPLICATION DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES POUR LA RENTREE 2014. A L ECOLE MATERNELLE et A L ECOLE ELEMENTAIRE L APPLICATION DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES POUR LA RENTREE 2014 A L ECOLE MATERNELLE et A L ECOLE ELEMENTAIRE A L ECOLE MATERNELLE Nous avons bien noté que : nous ne pouvons accueillir dans les

Plus en détail

Sébastien PAMPANAY «Développer la Formation» 15 mars 2011

Sébastien PAMPANAY «Développer la Formation» 15 mars 2011 Sébastien PAMPANAY «Développer la Formation» 15 mars 2011 QUI SOMMES NOUS? Depuis 2006, l École des Métiers du Sport Professionnel (EMSP), assure la gestion scolaire de Centres de Formation de football

Plus en détail

Jacques-Prévert 2015/2016 CENTRE SOCIAL ET CULTUREL

Jacques-Prévert 2015/2016 CENTRE SOCIAL ET CULTUREL 2015/2016 CENTRE SOCIAL ET CULTUREL Jacques-Prévert 12 place Claude-Debussy - 92220 Bagneux Tél : 01 46 56 12 12 - Fax : 01 46 57 25 80 cscpreve@mairie-bagneux.fr L équipe du Centre Social et Culturel

Plus en détail

La Cité des arts. Cours d enseignement artistique

La Cité des arts. Cours d enseignement artistique La Cité des arts Cours d enseignement artistique Qu est-ce que la Cité des arts? La Ville de Viry-Chatillon, dans le cadre de sa politique culturelle, inscrit au cœur de ses priorités l éducation artistique

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail

La Maison de l Enfant et de la Famille

La Maison de l Enfant et de la Famille Maison de l Enfant et de la Famille Rue Robert Fabre La Pergola 34080 Montpellier (bus N 6 arrêt Pergola et bus N 15 arrêt Petit Bard) Tél. 04 67 16 39 30 du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h

Plus en détail

DOSSIER POUR LE RENOUVELLEMENT D AGREMENT DU RELAIS ASSISTANTS MATERNELS. Adresse :

DOSSIER POUR LE RENOUVELLEMENT D AGREMENT DU RELAIS ASSISTANTS MATERNELS. Adresse : DOSSIER POUR LE RENOUVELLEMENT D AGREMENT DU RELAIS ASSISTANTS MATERNELS DE Adresse : SOMMAIRE I BILAN DE LA PERIODE D AGREMENT DU AU 1. LE RELAIS 2. LE PERSONNEL DU RELAIS 3. L EMPLOI DU TEMPS DE L ANIMATEUR

Plus en détail

Déplacement de Najat VALLAUD-BELKACEM en Seine-Saint-Denis

Déplacement de Najat VALLAUD-BELKACEM en Seine-Saint-Denis Mardi 8 septembre 2015 Déplacement de Najat VALLAUD-BELKACEM en Seine-Saint-Denis Mise en œuvre du plan d action pour les écoles de Seine-Saint-Denis Dossier de presse 1 SOMMAIRE - Déplacement de Najat

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES»

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» ALSH Municipal 3-12 ans «Les P tits Diables» GUIDE PRATIQUE 2014-2015 Rue Jules Ferry 35420 Louvigné du Désert ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» MERCREDIS ET VACANCES SCOLAIRES Organisateur

Plus en détail

I. LE SPORT ADAPTE :... 2 II. LICENCES SPORTIVES - SAISON 2015/2016 : INFORMATIONS ET TARIFS... 2

I. LE SPORT ADAPTE :... 2 II. LICENCES SPORTIVES - SAISON 2015/2016 : INFORMATIONS ET TARIFS... 2 SAISON 2015/2016 Côtes d Armor pour les ETABLISSEMENTS SPECIALISES accueillant des personnes en situation de handicap mental et/ou psychique Comité Départemental du Sport Adapté des Côtes d Armor : Maison

Plus en détail

Relations internationales Coordonne les actions de jumelage et de coopération.

Relations internationales Coordonne les actions de jumelage et de coopération. Le Cabinet du Maire Directeur de Cabinet : Maxime LECHARPENTIER Secrétariat -Tél : 02.31.45. 33.14 Chef de Cabinet : Nourdine BARQI Secrétariat -Tél : 02.31.45. 33.14 Direction de la Communication Directrice

Plus en détail

2013 / 2014. www.bm-tours.fr. Mode d emploi DES BIBLIOTHÈQUES MUNICIPALES

2013 / 2014. www.bm-tours.fr. Mode d emploi DES BIBLIOTHÈQUES MUNICIPALES 2013 / 2014 www.bm-tours.fr Mode d emploi DES BIBLIOTHÈQUES MUNICIPALES Bienvenue dans les Bibliothèques de Tours Vous cherchez à vous évader par la lecture? La musique vous transporte? Vous aimez le cinéma?

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF 2010 195 528 301

BUDGET PRIMITIF 2010 195 528 301 BUDGET PRIMITIF 2010 195 528 301 FONCTIONNEMENT INVESTISSEMENT TOTAL DEPENSES REELLES 102 562 842 73 569 563 176 132 405 DEPENSES D'ORDRE 18 949 674 446 222 19 395 896 TOTAL 121 512 516 74 015 785 195

Plus en détail

CONTRAT D ADHÉSION. FAC FOR PRO PARIS Tous droits réservés

CONTRAT D ADHÉSION. FAC FOR PRO PARIS Tous droits réservés CONTRAT D ADHÉSION CONTRAT ENTRE FAC FOR PRO PARIS ET L ÉTUDIANT Article 1. Dispositions générales Le présent contrat, ci-après dénommé «le contrat» constitue l accord régissant pendant sa durée, les relations

Plus en détail