Carros Infos. Bulletin municipal d'information n Décembre Interview Antoine Damiani

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Carros Infos. Bulletin municipal d'information n 189 - Décembre 2012. Interview Antoine Damiani"

Transcription

1 Carros Infos Bulletin municipal d'information n Décembre 2012 Dossier Interview Antoine Damiani

2 Sommaire P.4/11 Dossier Interview Antoine Damiani Dossier Antoine Damiani tient le cap... P.12 Conseil municipal P.14 En direct de NCA Lignes foot / Bilan Allo mairies P.15 Événement 30 ans de l'hôtel de ville / Féerie de Noël / Téléthon P.18 Sport Nuit du sport / Carros Rando / Tournoi Mère Noël P.19 Agenda Cahier détachable P.24 Jeunesse Père Noël dans les écoles Comment recevoir Carros Infos? > Version papier Il est distribué chaque mois dans vos boîtes aux lettres. Si vous ne le recevez pas, vous pouvez le signaler par mail ou par courrier en précisant vos nom, prénom, adresse. Vous pouvez également vous le procurer dans différents lieux d accueil publics de la ville. > Version multimédia Il est consultable sur Vous souhaitez être informé dès la sortie du nouveau numéro, il vous suffit pour cela d envoyer votre adresse mail à la rédaction : ou de vous inscrire sur la page facebook. P.26 Culture Concert Juliette Gréco / Annonce ouverture médiathèque Les coups de coeur de la médiathèque P.29 Regard sur... Brigitte Motte-Gatel P.30 Vie de la cité Paniers de Noël / Noces d'or / Sainte-Barbe / Cérémonie du 5 décembre / Info don du sang / Ligue contre le cancer / Caisse d'allocations familiales / Illuminations de Noël / Recensement P.36 Expression P.38 Carnet/Annonces/Jeu Carros Infos numéro Décembre 2012 Comité de rédaction : A. Damiani, P. Demarque, C. Charles. Directeur de publication : A. Damiani. Conception-Infographie- Internet : Sylvie Bézis, Jeff Del Ventisette, Karine Pietri, Séverine Amrani, Mickaël Lasry, Laura Taciturno. Journaliste : Fabrice Combes. Carros Infos est une publication de la mairie de Carros - Hôtel de ville Carros Cedex. Tél Fax : Régie publicitaire : Mairie de Carros. Impression - Photogravure : Imprimerie Joubert. Tél Carros Infos n o Décembre 2012

3 éditorial Instants suspendus par Antoine Damiani, maire de Carros, conseiller général, vice-président de la métropole Nice-Côte d'azur Quelles que soient nos convictions religieuses, admettons le caractère magique, apaisant, de la période de Noël. Les tracas, les turpitudes de la vie courante se taisent et chacun s abandonne dans l oubli à une parenthèse de grâce, s adonnant avec délice à l alacrité des étreintes ou embrassades. Les sapins et les rues scintillent de mille feux, les chaumières demeurent animées tard le soir accueillant autour de tables encombrées de victuailles, une parentèle parfois longtemps perdue de vue. Instants suspendus où la politique désarme et la ferveur des cérémonies de la nativité rassemble Épargné un temps par la logomachie écholalique de mes adversaires in partibus au sein du conseil municipal, je mets à profit cette cessation temporaire des hostilités pour procéder à une analyse prospective. Quel sens donner à l action qui conduira la municipalité jusqu au terme de son mandat en mars 2014? Convient-il de lui donner une impulsion nouvelle ou, au contraire, la ramener à une dimension plus modeste? La vérité, comme cela se vérifie souvent, est médiane. Certes la crise économique, à l instar des Français, frappe les collectivités locales de plein fouet. Elle impose prudence et vigilance. Cependant, les besoins de mes concitoyens ne s atrophient pas pour autant. Les attentes en matière de qualité de vie, de solidarité, d éducation, de prévention de la délinquance restent vivaces et me conduisent dans ces domaines comme dans tant d autres à ne pas baisser la garde. Les attentes en matière de qualité de vie, de solidarité, d éducation, de prévention de la délinquance restent vivaces et me conduisent dans ces domaines comme dans tant d autres à ne pas baisser la garde. En cet égard, le prochain budget primitif tracera les axes prioritaires de l action future. On constatera que les contraintes conjoncturelles n inhibent pas l ambition de l exécutif municipal. Nous aurons mille occasions d en reparler. Pour l heure, il m appartient de vous souhaiter de passer de belles fêtes de fin d année auprès des êtres qui vous sont chers. Carros Infos n o Décembre 2012

4 Dossier Antoine Damiani tient le cap...

5 Dossier Comme il est de coutume pour le dernier Carros Infos de l année, nous avons rencontré le maire à l occasion d'une longue interview qui permet à la fois de dresser le bilan de 2012 et se projeter vers Dans cet entretien sans langue de bois, Antoine Damiani n élude aucun sujet. Au fil de la conversation, le premier magistrat évoque le contexte national difficile dans lequel évoluent les collectivités et affirme sa satisfaction d avoir rejoint la métropole Nice Côte d Azur. Il revient bien entendu sur des dossiers plus locaux avec un chapitre consacré à l urbanisme et un autre à la politique municipale menée sur sa commune et ses relations avec l opposition. En fin d interview, nous avons tenté de lever le voile sur son avenir politique. Entretien Carros dans le contexte national > Face à la crise économique que traverse le pays et à la rigueur budgétaire quasiment imposée aux collectivités, Carros a-t-elle réussi à tirer son épingle du jeu en 2012? Dans un contexte économique extrêmement tendu, Carros s en est plutôt bien sortie. Nos engagements en matière d investissement ont pu être respectés sans difficultés, qu il s agisse de l entretien des bâtiments communaux, des équipements sportifs, de l aménagement de la médiathèque, de l extension de la maison de l enfance ou encore des travaux de voirie. De plus, l embellissement de la ville, la rénovation d un certain nombre de jardins publics dont celui des «Magnolias» en centre ville s inscrivent dans cette logique. Au niveau du fonctionnement, nous avons pu maintenir un niveau élevé concernant le soutien à la vie scolaire, aux associations culturelles et sportives, à l animation et bien sûr aux affaires sociales. Et puisqu on parle de bilan, on ne manquera pas également de souligner les résultats remarquables en matière de sécurité. > Quelles sont les perspectives pour 2013? La politique engagée sera maintenue en 2013 même s il conviendra de rogner dans certaines dépenses. En investissement, deux grands chantiers prédominent : la poursuite des travaux d extension de la crèche et le lancement de la rénovation du stade d athlétisme dont le coût s élève à 1,5 M. «Il serait inconcevable que les collectivités ne participent pas à l effort d économie engagé par l État» Carros Infos n o Décembre 2012

6 Dossier > Le tout avec un budget que l'on imagine contraint... C est le moins que l on puisse dire! Je n apprendrai rien à personne en disant que la conjoncture est exécrable, que le bout du tunnel ne semble pas pour demain Mais le mérite de Carros aura consisté à anticiper les difficultés. Depuis trois ans, la ville met en œuvre des mesures visant à réduire son train de vie, à maîtriser les postes budgétivores (masse salariale, fonctionnement des services), à réduire son endettement. À cet égard, il faut savoir que l encours de la dette a baissé de 30% depuis 2010 et la tendance s accentuera jusqu à la fin du mandat. Du coup, le capital comme les intérêts remboursés chaque année baisse et, par un effet balancier, l autofinancement progresse. Reste qu il convient de ne pas baisser la garde. La croissance, quasi nulle en 2013, pèsera sur celle de la fiscalité. De plus, la précarité accrue de la population provoquera des dépenses sociales supplémentaires. Et que dire de la baisse des dotations de l État, de l érosion des subventions, des chiffres en chute libre des droits de mutations liés aux transactions immobilières > Dans ces conditions, l'équilibre budgétaire ne devient-il pas un exercice périlleux? Certes, mais il serait inconcevable que les collectivités ne participent pas à l effort d économie engagé par l État. Plusieurs pistes sont actuellement explorées pour préserver les équilibres fondamentaux du budget. D abord, la poursuite des charges courantes. Ensuite, la réactivation de la pratique consistant à réaliser en régie les travaux d entretien dans les bâtiments communaux. Faire appel à une entreprise pour déboucher un siphon coûte très cher. Une cellule communale d intervention rapide composée d agents déjà en fonction verra le jour dès janvier Enfin, une réorganisation des services initiée par le nouveau directeur général dont je salue l implication et les compétences permettra d unifier l action des agents, de maintenir un très haut niveau de qualité du service public même s il est avéré que les effectifs de la collectivité baisseront. À cet égard, le non-renouvellement de certains départs à la retraite évitera des licenciements secs. Carros Infos n o Décembre 2012

7 Dossier Dossier Carros dans la métropole Nice Côte d'azur «Avec NCA, le transfert des charges a fait l objet d un calcul au centime d'euro près» > On se souvient de votre enthousiasme et de votre détermination à l'heure où Carros intégrait Nice Côte d'azur. Aujourd'hui, certains disent pourtant que l'adhésion de Carros à la métropole coûte cher... Ce genre de rumeur n a pas de sens. Le transfert des charges a fait l objet d un calcul au centime d euro près. En clair, Nice Côte d Azur prélève à Carros chaque année 4,5 M. Ce montant correspond aux charges transférées (personnel, diverses compétences telles que l éclairage public, l entretien de la voirie, la gestion des ordures ménagères ) C est donc une opération blanche et totalement transparente. En revanche, Carros tire de nombreux avantages de son appartenance à la métropole. Je citerai les transports, l assistance technique dans l élaboration du plan local d urbanisme (PLU), de projets communaux, sans parler du fait que notre commune participe désormais de l intérieur aux grands aménagements structurants concernant un vaste territoire. > Certains vous reprochent vos " amitiés " avec des élus de l'autre bord politique. Que leur répondez-vous? Les clivages politiques n interdisent pas l instauration de relations cordiales avec des élus républicains confrontés souvent aux mêmes problématiques que moi dans la gestion de leur commune. Comme on se comprend, la solidarité prend le pas sur les sensibilités politiques! Quant à ma position au sein de la métropole, elle se veut responsable et cherche, avant tout, à défendre les intérêts de Carros. À cet égard, rappelons que la métropole est avant tout un établissement public de coopération intercommunale. Dès lors, la politique politicienne n a théoriquement pas de place dans ce type de structure. > Vous n'avez donc aucun regret d'avoir quitté la communauté de communes des Coteaux d'azur (CCCA)? Je ne reviendrai pas sur l exégèse de cette pénible affaire. Carros n est en rien responsable du divorce avec Gattières et Le Broc, deux communes qui auraient été avisées de m entendre quand je criai au «casse-cou». Comme prévu cette intercommunalité est devenue une coquille vide, comme prévu elle vient de demander de rejoindre Nice Côte d Azur. Au plan purement comptable, la situation est claire : si j avais tergiversé, si Carros était restée au sein de la CCCA, il aurait été impossible de présenter cette année un budget en équilibre, de baisser les impôts de 5% sur la période Et dire que la décision de la municipalité a été étrillée par le groupe d opposition «Ensemble construisons le changement» conduit par Charles Scibetta. Je frémis à l idée qu il pût gagner les élections en 2008 Carros Infos n o Décembre 2012

8 Dossier Carros et le plan local d'urbanisme > Alors que l'on entre dans la dernière ligne droite de son élaboration, le plan local d'urbanisme (PLU) est très " attaqué " à Carros. Cela vous agace-t-il? Le PLU deviendra opérationnel mi Carros Infos a couvert largement le sujet dans une précédente édition. Je n y reviendrais donc pas. D un mot, disons qu il s agit d un excellent document même s il reste à défendre, autant que faire ce peut, quelques propriétaires fonciers injustement frappés par des documents supra-communaux comme la DTA, le PPRIF. Je leur redis ici ma volonté de les accompagner dans leur combat mais qu à l impossible nul n est tenu! Pour le reste, saluons le parfait équilibre du document : espaces naturels en hausse, terres agricoles passant de 45 à 75 hectares, préservation du socle du village, aménagement harmonieux en tout état de cause respectueux des règles édictées par les services préfectoraux des Plans de Carros. > Vous dressez presque un tableau idyllique. Pourtant une partie de l'opposition municipale et surtout certaines associations sont très critiques et font tout pour s'opposer à ce PLU... L opposition municipale, notamment le groupe «Ensemble construisons le changement», est restée totalement invisible durant la longue période de concertation publique. Il aurait été intéressant qu elle vienne exprimer son point de vue à la population M. Scibetta soutient des positions invraisemblables, notamment sur les terres agricoles dans le quartier des Plans. Ignore-t-il que cet espace n a jamais été classé en zone agricole depuis que les documents d urbanisme existent? Est-il cohérent d installer l agriculture au cœur d un habitat dense? Existe-t-il des agriculteurs prêts à débourser 2,5 à 3 M pour chaque hectare acquis? Assurée de devenir un gouffre financier, trouverait-on une collectivité prête à soutenir une telle initiative? Quoi qu il en soit, il faut rappeler que les orientations en la matière figurant dans le PLU ont été applaudies par les membres du schéma de cohérence territoriale, par les personnes associées dont la chambre d agriculture, par la commission départementale de consommation des espaces agricoles à laquelle participent des associations très vigilantes en matière de sauvegarde de l agriculture dans les territoires. > Où en est réellement le projet " Les Roses de Carros " qui a beaucoup été discuté et remis en questions? Puisque vous insistez sur le dossier urbanisme, je rappellerai que ce projet s inscrit dans une logique voulue et même exigée par l État. D ailleurs, seul l acharnement de la municipalité a permis de ramener de 1000 à 500 le nombre de logements envisagés. Reste que l opération, pour l heure, n est pas satisfaisante. Les critiques fusent, à juste titre, concernant l architecture, la nature du programme qui se vide de sa substance avec l abandon de la maison de retraite pour exemple. Je rajouterai un point «Concernant le PLU, l opposition municipale est restée totalement invisible durant la longue période de concertation publique» d achoppement : l organisation spatiale du bâti. Les bâtiments les plus hauts se situent à proximité du pavillonnaire existant. La topographie du terrain comme les attentes légitimes des riverains exigeraient de revoir fondamentalement cet aspect du problème. Autre sujet d inquiétude : les services de l État, par négligence à peine croyable, ont accordé un permis de manière tacite au projet alors qu ils en émettaient de sérieuses réserves! J imagine que les associations useront du Droit pour contester ce permis de construire. Concernant les autres critiques, tout a été dit. Non, le projet Saha ne verra pas le jour en l état. Non, il n existe pas de projet finalisé dans le quartier des Tuillières. Et enfin, hormis une éventuelle extension de l école Louis Fiori ou la construction d un appendice dans sa villa, le PLU prohibe tout bétonnage dans le parc Barbary. Carros Infos n o Décembre 2012

9 Dossier Carros et la politique municipale > Autre sujet de polémique : l'inertie de la municipalité en matière de création d'une maison de santé mutualiste. Où en êtes-vous sur ce dossier? C est toujours le même groupe qui agite cette idée sous forme de psittacisme. Christine Charles, la première adjointe, et d autres élus travaillent sur ce dossier des plus complexes dans la mesure où il nécessite l accord préalable des médecins locaux, du conseil de l ordre, de volontaires Il faut également s assurer de l adhésion de communes voisines, obtenir l accord de l agence régionale de la santé. Car imaginer que les patients carrossois suffiraient à garantir l équilibre financier et fonctionnel de la structure relève de «La cohérence de l action publique, la défense des deniers publics méritent mieux que des propos à l emporte-pièce ne visant qu un seul objectif : le coup politique» l angélisme. Enfin, il importe que l implantation spatiale du service se situe en un lieu pertinent, facilement accessible aux patients venant des vallées ou des villes périphériques. Et puis, il m appartient de rappeler que dans ce domaine comme dans tant d autres, la situation évolue chaque jour et impose une grande prudence si l on veut éviter la gabegie. En effet, je viens d apprendre qu un projet de cette nature est dans les tuyaux au bec de l Estéron, soit à deux pas du rond point de la Manda. Vous l observerez, la cohérence de l action publique, la défense des deniers publics méritent mieux que des propos à l emportepièce ne visant qu un seul objectif : le coup politique. > Avec le recrutement récent de nouveaux policiers municipaux et le développement de la vidéosurveillance, Carros axe beaucoup sa politique sur la sécurité. Pourquoi ce choix? Dans un environnement défavorable au niveau national, Carros fait figure d exemple. À l occasion du dernier conseil local de sécurité, le procureur de la République a salué le travail des acteurs locaux dans ce domaine. Il est vrai que les statistiques (-18% de délinquance de proximité) et les conclusions de l enquête portant sur plus de 600 Carrossois habitant dans les différents quartiers de la commune témoignent que Carros devient peu à peu une ville apaisée. Aujourd hui, 73% des personnes interrogées se sentent en sécurité, soit 13% de plus par rapport à l enquête précédence. Ce résultat exemplaire récompense l action préventive menée depuis des années (politique éducative et de l emploi, soutien à la vie associative, dispositif en faveur de la cohésion sociale et de la solidarité ) mais aussi l action dissuasive menée tout azimut. > Comment ce décline cette action à Carros? Il y a plusieurs aspects. La convention de coordination gendarmerie-police municipale fonctionne parfaitement et s étend aujourd hui à la vidéoprotection. La présence sur le terrain des acteurs en charge du dialogue avec le public jeune est aussi un atout. Le développement de la vidéo-protection maille désormais tous les quartiers sensibles avec beaucoup d efficacité. Et surtout, le renforcement des effectifs de la police municipale, qui sont portés à 18, permettant ainsi une présence des agents 7j/7 et 24h/24 dès l été prochain. Restons prudents cependant, la situation demeure fragile et nécessite une vigilance permanente. À cet égard, je voudrais soulever un point noir : l insuffisance de la réponse judiciaire concernant les mineurs délinquants. Elle manque d efficacité et de crédibilité. Cette question mérite une réflexion approfondie. «Le renforcement des effectifs de la police municipale permettra une présence des agents 7j/7 et 24h/24 dès l été prochain» Carros Infos n o Décembre 2012

10 Dossier > Malgré les bons résultats que vous évoquiez, on vous reproche un manque de volonté politique pour lutter contre les trafics de drogue... Vous reprenez une fois encore in extenso les redondances du groupe «Ensemble construisons le changement». Soit M. Scibetta prend les Carrossois pour des demeurés, soit, ne participant plus aux responsabilités depuis cinq ans, il a perdu pied. La lutte contre les trafics de drogue qui au passage ne figure plus parmi les priorités des Carrossois si je me fie aux résultats de la dernière enquête n est certainement pas une mission affectée à la police municipale. À écouter les directives gouvernementales antérieures à l arrivée de la gauche au pouvoir, celle-ci ne peut absolument pas agir dans ce domaine de manière frontale. Reste qu elle a un rôle d information à jouer et elle assume pleinement cette mission, je peux vous l assurer, en direction des équipes de la gendarmerie ou de la douane qui ont en charge cette responsabilité. Mais je n en dirai pas plus pour ne pas compromettre le travail passé ou en cours. Même mes collègues de la majorité, hormis l adjoint à la sécurité, sont tenus à l écart des investigations pour une plus grande efficacité. Vous imaginez bien que je ne vais pas tenir au courant un élu de l opposition des avancées potentielles dans ce domaine > Vous semblez particulièrement sévère à l'égard de votre opposition... Pas du tout. Notez que je n ai fait aucune allusion au groupe «Carros pour tous» conduit par Paul Mitzner qui, à l instar de l autre groupe, valide en conseil municipal plus de 95% des délibérations soumises au vote! En fait, j ai la faiblesse de croire que l action menée par mon équipe ne prête guère à la critique. Dès lors, je comprends les difficultés rencontrées par mon opposition pour exister et paraître. Cela dit, si j étais à sa place, j éviterais de m engouffrer «Je n ai jamais connu une équipe aussi soudée, réfléchie, mobilisée, désintéressée» dans les arguments énoncés par une infime minorité peu crédible et disparate. Pour être crédible, une opposition doit s inscrire dans une alternative crédible. Sans faire montre de triomphalisme, franchement, je m amuse à les entendre. > Et votre majorité? Christine Charles, la première adjointe, s attache à mes côtés à maintenir la cohésion de la majorité municipale, composée d éléments remarquables. Voilà près de 18 ans que je préside aux destinées de Carros et, à l évidence, je n ai jamais connu une équipe aussi soudée, réfléchie, mobilisée, désintéressée. Contrairement à certaines informations, je ne mène pas une action en solo. Ainsi, au terme de débats certes animés mais fructueux, il a été convenu de la totale gratuité de l accès à la médiathèque comme du triplement des effectifs de la police municipale. Carros et l'avenir d'antoine Damiani > Les prochaines élections municipales auront lieu en Je suppose que vous faites allusion à mon devenir politique. Sachez tout d abord que mon mandat de conseiller général court jusqu en mars Je le conduirai à son terme. Quant aux municipales de 2014, attendons. Je mesure les interrogations de ceux qui m expriment au quotidien leur amitié, l impatience de ceux qui rêvent de prendre ma place. Aux uns et aux autres, je leur dis que ma décision, pour l heure, n est pas arrêtée. Ce sont les Carrossois qui la connaîtront en primeur, non pas par le biais de «Pour les Municipales de 2014 ma décision, pour l heure, n est pas arrêtée. Ce sont les Carrossois qui la connaîtront en primeur» brèves de comptoir mais probablement à l occasion des vœux adressés à la population en janvier Dans l intervalle, mon intention est de me concentrer sur mon travail. Carros Infos n o Décembre 2012

11 Dossier > Que pouvez-vous nous dire de votre mandat de conseiller général? Rappelons que le mandat de conseiller général concerne avant tout les affaires du département dans les domaines relevant de sa compétence : la politique santé (actions de dépistage, télémédecine, appels à projet ), l aide aux personnes âgées (hébergement, maisons de retraite, maintien à domicile ), la politique d aide aux personnes handicapées (accompagnement social, maison départementale des personnes handicapées ), l aide à l enfance et à la famille (placement, accompagnement social, prévention ), la politique RSA (allocations, activations, insertion). Sans oublier le fond de solidarité et l aide aux jeunes en difficulté, le développement durable et l environnement, l aide aux collectivités, les transports et les déplacements, la solidarité territoriale, la sécurité, la gestion des collèges, l aide aux associations sportives et culturelles ou encore le service départemental d incendie et de secours. Dans tous ces domaines, je participe activement aux travaux des commissions sans compter ma présence active aux séances de la commission permanente (vote de crédits aux communes) ou aux séances plénières (vote du budget). Concernant le canton de Carros : le centre de secours, le collège Paul Langevin, les demandes de subventions des communes ou des associations font l objet d une étude et d un soutien permanents. Par ailleurs, j interviens pour améliorer et sécuriser la voirie départementale, les transports en commun Bref, l ouvrage ne manque pas! Carros Infos n o Décembre 2012

12 Conseil municipal Séance du 22 novembre Le prochain conseil municipal aura lieu le jeudi 24 janvier * Médiathèque : gratuité des abonnements Les impacts attendus de la gratuité à Carros sont : - Une fidélisation des usagers actuels qui pourront avoir un accès plus large aux services de la médiathèque. - Une forte augmentation des usagers adultes, Carrossois et extérieurs. - Une augmentation des usagers jeunes (liée à l inscription de parents jusquelà non usagers de la médiathèque). - Une augmentation des prêts de documents multimédia jeunesse et adultes. - Une meilleure image de la médiathèque et de la ville auprès des usagers. Tarifs actuels de la médiathèque : l abonnement livres est gratuit pour les moins de 18 ans, les étudiants, les demandeurs d emploi, les personnes justifiant de minima sociaux. L abonnement livres coûte 5 pour ceux qui habitent ou travaillent à Carros et 10 pour les extérieurs. L abonnement multimédia coûte 15 pour ceux qui habitent ou travaillent à Carros et 30 pour les extérieurs. Le gain moyen pour l adhésion à la médiathèque est estimé à par an (15204,60 en 2011). En comparaison le budget de fonctionnement de la médiathèque était en 2011 de ,72. Les recettes liées à la tarification des abonnements représentent donc 2% du budget de fonctionnement de la médiathèque. La mise en place de la gratuité à la médiathèque pour tous, quels que soient les supports empruntés, se fera à la réouverture du bâtiment après travaux de rénovation. Pour s assurer du bon fonctionnement du prêt de documents, il sera dorénavant indispensable d avoir sa carte lecteur et d avoir rendu tous ses documents en retard pour en emprunter de nouveaux. Le système de lettres de rappel sera renforcé et au bout de deux mois les documents non rendus seront facturés par le Trésor Public. * Création de 3 postes en contrat «emploi avenir» Les emplois avenir visent à faciliter l insertion professionnelle des jeunes de 16 à 25 ans et jusqu à 30 ans pour les jeunes reconnus travailleurs handicapés, rencontrant des difficultés professionnelles d accès à l emploi. L objectif est de créer de l emploi dans des activités présentant un potentiel de développement. Ces contrats «emploi avenir» sont des contrats de travail à durée déterminée, à temps plein. Ils peuvent être conclus pour une durée maximale de trois ans avec une période minimale d un an. Ces contrats résultent d une convention entre la mission locale communautaire objectif jeunes Nice Côte d Azur ou Cap Emploi pour l État et la collectivité. Elle définit : Le vote est unanime - Le projet professionnel du salarié dans le cadre de son parcours professionnel. - Les conditions d accompagnement dans l emploi du bénéficiaire du CDD. - Les actions de formation liées à l emploi. - Le montant de l aide de l État. Monsieur le maire propose à l assemblée délibérante de créer trois postes en contrat emploi avenir à temps plein à compter du 1 er janvier 2013 pour une durée maximale de trois ans. Les trois postes auront pour missions : - Assurer l opération de petits travaux (peinture, menuiserie, plomberie ) - Assurer l entretien des matériels. - Portage, chargement et déchargement de marchandises ou d objets. - Manutention et installation des matériels de fêtes et cérémonies. Un suivi personnalisé sera mis en œuvre afin de favoriser l intégration du jeune (plan de formation approprié, mise en place d un tutorat). Le conseil municipal doit se prononcer : - Pour approuver la création de trois postes en contrat «emploi avenir». - Pour autoriser le maire ou un des adjoints délégataires à signer les conventions correspondantes et les contrats à durée déterminée. - Pour approuver les crédits nécessaires à la réalisation de ce plan qui seront inscrits au budget aux chapitres et articles prévus à cet effet. Le vote est unanime Carros Infos n o Décembre 2012

13 Conseil municipal Indemnité de conseil allouée aux comptables du Trésor chargés des fonctions de receveurs des communes et établissements publics locaux par décision de leur assemblée délibérante Vote unanime Décision modificative n 3 Budget 2012 Vote majoritaire : 4 abstentions (C.Scibetta, J. Cavallaro, P. Franco, M. Cuoco) Budget annexe du CFA municipal Budget supplémentaire 2012 Vote unanime Versement d une aide à la scolarité au titre de l année Vote unanime Adan Convention de mise à disposition d un local au 19 rue des Arbousiers Vote unanime Alliance patriotique de Carros Versement d une aide financière pour la confection d un drapeau Vote unanime Centre communal de la Grave Actualisation du prix de vente et de la location au 1 er janvier 2013 Vote unanime Signature d une convention de groupement de commandes avec le CCAS et la caisse des écoles en vue du lancement conjoint d une consultation de transports ponctuels de personnes pour l année 2013 Vote unanime Information du conseil municipal sur l attribution et la signature du marché de fourniture de petit équipement pour les apprentis du CFA municipal S agissant d une information, il n y a pas de vote Information du conseil municipal sur l attribution et la signature du marché de service triennal ( ) Formations sécurité S agissant d une information, il n y a pas de vote Information du conseil municipal sur l attribution et la signature du marché de travaux «Aménagement WC handicapés» S agissant d une information, il n y a pas de vote Information du conseil municipal sur l attribution et la signature du marché de travaux «Création d un caniveau technique couvert et remplacement de la tuyauterie du fluide caloporteur solaire sur l aire de retournement et la plage extérieure de la piscine municipale» S agissant d une information, il n y a pas de vote Marché de service Fournitures «Maintenance des installations informatiques» Validation avenant n 1 au lot 2 «Postes de travail». Attributaire : entreprise Defiproxi Vote unanime Politique de la ville Signature de la convention d attribution de subvention entre l Agence nationale pour la cohésion sociale et l égalité des chances et la ville de Carros, relative au financement de gilets pare-balles au profit des effectifs de la police municipale Vote unanime Convention avec le collège Paul Langevin de Carros portant sur le partenariat développé avec le service municipal Centre international d art contemporain (Ciac) Vote unanime Demandes de subventions pour la programmation et les actions du Ciac sur l année 2013 Vote unanime Médiathèque Ville lecture : demande de subvention à la Drac Vote unanime Convention pour la remise en état de logements vacants entre la commune de Carros et Côte d Azur Habitat Vote unanime Tarifs Régie guichet unique Prestations périscolaires Vote unanime Convention avec le conseil général concernant les séjours neige des mois de février et mars 2013 Vote unanime CFA Modification de contrat de travail Vote unanime Instauration du principe de dépassement des règles relatives au gabarit et à la densité d occupation des sols pour la construction à haute performance énergétique Vote majoritaire : 3 abstentions (C. Scibetta, J. Cavallaro, P. Franco) / 1 voix contre (M. Cuoco) Régularisation et fixation définitive de l attribution de compensation de la commune de Carros dans le cadre de la CLECT Vote unanime Rapport annuel 2011 sur le prix et la qualité du service public de la collecte des déchets ménagers S agissant d une information, il n y a pas de vote Rapport annuel 2011 sur le prix et la qualité du service public de l eau potable S agissant d une information, il n y a pas de vote Rapport annuel 2011 sur le prix et la qualité du service public de l assainissement non collectif S agissant d une information, il n y a pas de vote Les délibérations Carros Infos n o Décembre 2012

14 En direct de NCA OGC Nice : tous au stade avec les lignes foot! À l occasion des matchs de football de l OGC Nice, Lignes d Azur met en place des «lignes foot» au départ de votre commune pour vous rendre au stade du Ray! Concernant Carros, la ligne concernée est la 70 Carros Pagnol collège Paul Langevin stade du Ray Le départ se fait environ 2 heures avant le début du match Le retour est assuré dès la fin du match Tous les titres et abonnements concernant les lignes urbaines de Lignes d Azur sont également valables sur les «lignes foot». Renseignements : N Azur : (prix d un appel local) Lignes d'azur : optez pour la carte 10 trajets à 4...! Pour les usagers qui désirent se déplacer en bus exclusivement sur le secteur Carros Le Broc Gattières - Bouyon, Lignes d Azur propose un titre «10 trajets à 4». Ces titres sont vendues uniquement à l agence de Carros et dans les bus concernés ( A 701B 702) Renseignements à l agence de Carros, 2 rue de l Eusière. Tél Allo mairies : 80% de satisfaction pour le En février 2010, Chritian Estrosi, député, maire de Nice et président de la métropole Nice Côte d Azur, décidait de lancer «Allo mairies 39 06», un numéro d appel unique à destination des habitants. L objectif? Un service public plus efficace, plus simple et plus proche des citoyens. Depuis le 5 novembre 2012, le service est même étendu aux 46 communes de la métropole. Disponible du lundi au samedi, de 8h à 20h, Allo mairies permet aux communes de répondre aux questions de leurs administrés dans les meilleurs délais, de déclencher l intervention des services techniques et/ou de résoudre les problèmes rencontrés. 97,5% des appels reçus sont traités avec un temps d attente inférieur à 15 secondes. Cette efficacité se mesure aujourd hui par le taux de satisfaction globale des utilisateurs qui s élève à 80%! La clarté de la communication, la facilité à joindre un interlocuteur, la capacité de l interlocuteur à répondre à la demande ou encore l utilité des informations transmises sont autant de critères qui expliquent la satisfaction des utilisateurs. Sur la totalité des usagers interrogés : 97% jugent que les horaires d Allo mairies sont satisfaisants 93% sont prêts à recommander Allo mairies à leurs proches Ce succès confirme le rôle joué par Allo mairies dans l accessibilité de tous aux services communaux et métropolitains, illustrant ainsi l efficacité de ce service ambitieux qui répond parfaitement aux attentes des usagers. Allo mairies en chiffres Moyenne d appels/jour 1000 Durée moyenne d un appel Moyenne de mails/jour 50 3 minutes 89% des appels concernent une demande d intervention pour la collecte des déchets, la propreté, la voirie, l éclairage ou encore l assainissement 1 utilisateur sur 5 déclare appeler Allo mairies au moins une fois par mois Source : sondage TNS Sofres Carros Infos n o Décembre 2012

15 Événement Il y a 30 ans, on inaugurait l'hôtel de ville! La mairie de Carros a fêté le 11 décembre dernier son trentième anniversaire. L occasion de se remémorer l incroyable évolution de la commune Souvenirs souvenirs Trente années ont passé mais ils se rappellent de cet instant comme s ils l avaient vécu hier. À l occasion de la célébration des 30 ans de l hôtel de ville, les personnalités réunies le 11 décembre 1982 autour du ruban tricolore n en finissaient plus de faire fonctionner la machine à remonter le temps et de raconter leurs anecdotes. Il faut dire que la création de cet édifice au cœur de la «ville nouvelle» fut le symbole de la naissance du Carros que l on connaît aujourd hui. Car avant les années 70, la commune n était pas dotée de tous ces logements collectifs, l essentiel de la vie carrossoise y compris la mairie étant localisé au village! Depuis, les choses ont bien changé et Carros a pris une toute autre dimension, comptant désormais près de habitants. C est donc le 11 décembre 1982 que Gaston Defferre, ministre de l intérieur et de la décentralisation, débarque à Carros en hélicoptère pour inaugurer le nouvel hôtel de ville. Un bâtiment résolument moderne caractérisé par ses couleurs vives et surtout son toit transparent à la forme pyramidale. Il est accueilli par le maire de l époque Pierre Jaboulet et son jeune premier adjoint Antoine Damiani! Au milieu d une multitude de personnalités, le ruban tricolore est coupé. L'hommage artistique de Dominique Landucci Trente ans plus tard jour pour jour, l hôtel de ville était donc à la fête. L artiste carrossois Dominique Landucci a dévoilé une toile, tout spécialement réalisée pour l occasion, en hommage aux 13 élus ayant voté, le 11 juin 1966, le lancement de l immense chantier de ce que l on appelait alors «Carros le neuf» (1). «Depuis longtemps, je voulais mettre mon art au service de cet hommage, explique l artiste. J ai toujours une émotion particulière pour ces élus issus du milieu rural, tous sortis de l ENA. Je veux dire par là l Élite Noble de l Agriculture, laboureurs des terres à venir.» Pendant tout le mois de décembre, la mairie accueillait en outre une exposition concoctée par le service patrimoine. À travers cette rétrospective, on pouvait notamment revivre les grands moments de la construction de l hôtel de ville. À noter d ailleurs que celui-ci va prochainement faire l objet de travaux de rénovation. (1) Les 13 élus étaient : Pierre Jaboulet, Louis Fiori, Maurice Aimé, Robert Arnolfo, Jean Brunet, Augustin Capel, Marcel Chabrier, Joseph Daniel, Albert Michel, Lucie Papini, Félix Richier, Odile Roch, Edmond Roulant. Carros Infos n o Décembre 2012

16 Événement Changement de décor cette année pour la féerie de Noël! Stands, ateliers et animations avaient en effet investi la salle Ecovie. En attendant de rencontrer le Père Noël, le public pouvait profiter des produits traditionnels et des délices du terroir grâce à la présence de plusieurs commerçants. L occasion de se régaler mais aussi de trouver des idées de cadeaux à quelques jours de la date fatidique Sur scène, place au spectacle! Petits et grands pouvaient assister à une représentation musicale et humoristique de Ma petite sirène. Puis, dès les premières heures de l aprèsmidi, les stands et ateliers ouvraient leurs portes. Au programme : maquillage (service enfance), atelier boules de neige (Pari Mix Cité), ateliers création et magie (Nicekid s) ou encore atelier de chimie (Sciences en folie). Mais la grande vedette de cette journée restait bel et bien le Père Noël. Le plus célèbre barbu de la planète avait consacré son après-midi à Carros, accueillant chaque enfant sur son traîneau. La photo souvenir était d ailleurs offerte par la ville de Carros. Et pour clore cette journée pas comme les Carros cultive l'esprit de Noël! Pour la première fois cette année, la féerie et le marché de Noël avaient lieu à la salle Ecovie. Un changement de site mais toujours la même magie autres, l esprit de Noël se répandait en soirée à l église du village pour un grand concert de chants de Noël par le chœur de Tourrettes-sur-Loup. Jade et Ambre Gregot ont remporté le concours de la plus belle crèche, organisé par la ville. Les participants devaient présenter une crèche confectionnée à la main dans une boîte à chaussures. Les deux jeunes Carrossoises ont gagné en réalisant une belle composition agrémentée de bonhommes de neige en pommes de pin et d un Père Noël fait de papier crépon et de coton. Jade, 11 ans, est scolarisée en classe de 6 e au collège Paul Langevin. Sa petite sœur Ambre, 6 ans, est en CP à l école Guillonnet. Grâce à ce concours, elles remportent quatre places pour Marineland. Bravo les filles! Jade et Ambre remportent le concours des crèches de Noël Carros Infos n o Décembre 2012

17 Événement Le Téléthon en version " sensations "! Un baptême de 4X4 sur un parcours accidenté ou une virée à plus de 20m de haut sur la grande échelle des pompiers : cette année, les amateurs de sensations fortes étaient servis pour l édition carrossoise du Téléthon. Organisée par l amicale des sapeurs pompiers en partenariat avec la ville de Carros et la participation de plusieurs associations (1), la manifestation était en outre placée sous le signe de la solidarité et la générosité. Il était donc possible d apporter sa contribution à la lutte contre les myopathies en participant à une série d animations. Outre les activités à sensations déjà citées, étaient proposés au public : tours de camions de pompiers, initiation aux gestes de premiers secours, photos souvenirs, balades en 2 CV, cours de zumba Sans oublier les stands à destination des enfants (maquillage, décorations de Noël) et la vente de produits faits main. Au terme de la journée, Carros aura donc récolté plus de 1500, versés au profit de l AFM (association française contre les myopathies). Une somme à laquelle il convient d ajouter la recette du tournoi mère Noël, organisé le lendemain par le Carros handball-club dans un gymnase du Planet plein à craquer. Une belle initiative. (1) Associations participantes : Croix rouge française, Acfa 06, Adan, Amicale des donneurs de sang, Pari Mix Cité, Carros handball-club, Land Alpes, Club des 2 CV, Des clics, AGDSS. Carros Infos n o Décembre 2012

18 Sport La nuit du sport couronne les performances et... l'investissement Le sport, ce n est pas seulement la performance. C est aussi et surtout un état d esprit, un investissement, du partage et pour certains du bénévolat et des heures passées sur les terrains, les parquets ou les tatamis simplement par passion. Ce sont toutes ces valeurs qui étaient récompensées à l occasion de la 5 e édition de la Nuit du sport. Dans une salle Ecovie bien garnie et enthousiaste, les clubs carrossois ont mis à l honneur des personnalités méritantes, que ce soit sur des critères sportifs ou sur leur investissement associatif. Au terme de cette sympathique cérémonie orchestrée par le service municipal des sports, tout le monde s est retrouvé pour un repas convivial puis une soirée dansante. Une belle réussite, saluée comme il se doit par le maire, Antoine Damiani, son adjointe déléguée au sport, Anny Gimenez, ainsi que de nombreux élus carrossois. Les récompenses Cercle aïkido de Carros : Christophe Bigot, Jean-François Chevalier Aisa GR : Sarah Tubiana, Alix Bergier, Manon Perinetti, Garance Jungas, Aurore Favi, Sylvie Demaret, Llona Jelenkovic, Yasmin Mandarin Cap nature : Julie Rolland Carros natation : Lilian Grégoire Carros handball-club : Leslie Livoti, Anaïs Merlino, Maéva Palmieri, Sophie Marchant Football-club de Carros : Julien Cadiran, Arnaud Flatres, Cyril Aloïsio, Lionel et Sylvie Souagui Carros judo : Lorenzo Sanchez, Youcef Belaouinat, Robin Jaget, Rania Drid, Mathieu Ganet Olympique Carros basket-ball : Stephen Bermond, Cédric Carcagno, Bastien Coletta Tennis-club de Carros : Julien Cordero, Maxime Massoni Roue d or Carros randonneurs : Serge Andreo, Patrick Mascalchi Tien Giang That Dao : Ludovic Lefort, Christopher Bonali, Enzo Sciotto, Amadeo Hubert, Zaïter Rayan, Jonathan Marlier, Thylan Duclos, Loan Duclos Carros Infos n o Décembre 2012

19 À vous de jouer! Animation pour découvrir une des consoles de salon et un jeu vidéo Agenda

20 > Réouverture de la médiathèque André Verdet > Cérémonie des voeux à la population Jeudi 3 et vendredi 4 janvier 18h-22h Tournoi de foot en salle ans Gymnase Tél Vendredi 4 janvier 18h30 Cérémonie des vœux à la population Salle Juliette Gréco Tél Mardi 8 janvier 10h Réouverture de la médiathèque André Verdet La médiathèque est riche de plusieurs dizaines de milliers de livres, CD, DVD Comment faire votre choix? C est très simple : venez nous retrouver lors de petites rencontres où nous vous faisons découvrir un livre, un disque, un film, un jeu vidéo que nous avons apprécié : Zoom sur une œuvre : en janvier, découvrez les livres d artiste de Frédérique Le Lous Delpech. Tous les vendredis à partir de 14h Pause littéraire : écoute d un livre lu. Public adulte. Tous les samedis à partir de 12h Pause musicale : découverte d un CD. Tout public. Tous les samedis à partir de 15h Pause ciné : projection d un film. Tout public. Tous les mercredis de 10h30 à 11h Racontines : lectures par les bibliothécaires. Jeune public. Médiathèque André-Verdet Entrée libre. Horaires d ouverture le mardi 10h-12h30 et 14h-19h, mercredi 10h-18h, vendredi 10h-12h30 et 14h-19h, samedi 10h-18h. Tél ou Jeudi 10 janvier 10h30 Éveil sonore Animé par Jean-Baptiste Boussougou. Sur réservation, places limitées. Pour les tout-petits. Médiathèque André-Verdet Tél Mardi 15 janvier 10h30 Bébés lecteurs Animé par PARI MixCité. Séance réservée aux assistantes maternelles. Sur réservation. Médiathèque André-Verdet Tél Mardi 15 janvier 18h Remise des prix Noël aux balcons Salle ECOVIE Tél Vendredi 18 janvier 19h Un bal pour Romane Pour que Romane, atteinte d une leucémie, puisse recevoir une greffe de moelle osseuse à Marseille, les pompiers vous invitent à danser. Entrée 5. Organisé par Ludimane, Un p tit coup de main et l amicale des sapeurs pompiers de Carros. Salle ECOVIE Tél Jeunesse Culture évènement Commémoration Réunion Sport Solidarité Divers Samedi 19 janvier 11h Rencontre d artistes : la Compagnie TAC théâtre Le TAC. Théâtre, compagnie créée en 2007 dans l Est de la France, était déjà venu à Carros proposer le premier épisode de la saga familiale des Atrides, Agamemnon d après Eschyle. Elle revient en résidence en 2013 pour proposer les deux épisodes suivants, Électre d après Sophocle, et Oreste d après Euripide. Cette résidence est l occasion de rencontrer la troupe à la médiathèque et de discuter sur la façon d adapter des classiques vieux de près de 2500 ans. En partenariat avec le forum Jacques Prévert. Tout public. Gratuit. Sur réservation. Médiathèque André-Verdet Tél Jeudi 24 janvier 18h Conseil municipal Salle du conseil Tél Samedi 26 janvier 10h-12h À vous de jouer! Animation pour découvrir une des consoles de salon et un jeu vidéo Tout public Médiathèque André-Verdet Tél Mercredi 30 janvier 14h-18h À vous de jouer! Animation pour découvrir une des consoles de salon et un jeu vidéo Tout public Médiathèque André-Verdet Tél

Le budget 2014 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES

Le budget 2014 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES Le budget 2014 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES Éditorial Le budget primitif 2014 s inscrit dans un contexte économique et social encore difficile. Aussi, avec

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 DECEMBRE 2013

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 DECEMBRE 2013 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 DECEMBRE 2013 L an deux mille treize, le cinq décembre à vingt heures, le Conseil municipal de la commune de Saint Pierre Quiberon (Morbihan) dûment convoqué, s

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Conseil municipal du 30 juin 2010 RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Délibération Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, Considérant qu il y a lieu de mettre

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

Ensemble, soutenons le Bleuet de France!

Ensemble, soutenons le Bleuet de France! DOSSIER DE PRESSE Il ne peut y avoir de Solidarité sans Mémoire Depuis 1991, les fonds récoltés par l Œuvre Nationale du Bleuet de France (ONBF) permettent d accompagner la politique mémorielle de l ONACVG.

Plus en détail

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE BAGNEUX (Hauts-de-Seine) ------- Exécution de l'article 56 de la Loi du 05 avril 1884 AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Le Conseil Municipal légalement convoqué le : VENDREDI 4 DECEMBRE 2015

Plus en détail

Le budget 2013. Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances. Conseil Municipal du

Le budget 2013. Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances. Conseil Municipal du Le budget 2013 Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances Conseil Municipal du 8 février 2013 Les documents budgétaires : Le budget selon la nomenclature M14; Les documents annexes; Le budget

Plus en détail

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance plénière du 5 décembre 2005 AVIS 1 Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance du 5 décembre

Plus en détail

Séminaire des cadres de l administration centrale. Université René- Descartes lundi 3 juin 2013

Séminaire des cadres de l administration centrale. Université René- Descartes lundi 3 juin 2013 Séminaire des cadres de l administration centrale Université René- Descartes lundi 3 juin 2013 Allocution de Manuel VALLS, ministre de l Intérieur Monsieur le Secrétaire Général, Messieurs les Directeurs

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL 10 AVRIL 2014 15 H SOMMAIRE

CONSEIL MUNICIPAL 10 AVRIL 2014 15 H SOMMAIRE Direction Générale des Services CONSEIL MUNICIPAL 10 AVRIL 2014 15 H SOMMAIRE PAGES CREATION DES COMMISSIONS, DESIGNATION OU ELECTION DES REPRESENTANTS DU CONSEIL MUNICIPAL AUX DIVERS ORGANISMES 2 DELEGATIONS

Plus en détail

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE BOURG DE THIZY, LA CHAPELLE DE MARDORE, MARDORE, MARNAND, THIZY CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE PRINCIPES FONDATEURS Les communes de BOURG DE THIZY, LA CHAPELLE DE MARDORE, MARDORE, MARNAND et THIZY ont

Plus en détail

Lancement des schémas territoriaux des services aux familles

Lancement des schémas territoriaux des services aux familles Dossier de presse Lancement des schémas territoriaux des services aux familles 7 février 2014 Contact presse francois.coen@famille.gouv.fr 1. UNE MOBILISATION SANS PRÉCÉDENT Le gouvernement a annoncé en

Plus en détail

Mission d audit financier de début de mandat

Mission d audit financier de début de mandat Ville de Louveciennes Mission d audit financier de début de mandat Synthèse 23 octobre 2014 Vos interlocuteurs : MAZARS Secteur public 61, rue Henri Regnault 92075 La Défense Cedex Thierry GREGOIRE Senior

Plus en détail

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Le Centre communal d action sociale (CCAS) de Vernillet est un établissement public autonome chargé d assurer une action générale de prévention et de développement social,

Plus en détail

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS Les Personnes Agées, de 60 ans et plus, représentent déjà plus de 11,2% de la population du Département et vers 2020 plus de 20%. Pour

Plus en détail

Commune de Plaisance. Procès-verbal de la séance du conseil municipal du 29 janvier 2015

Commune de Plaisance. Procès-verbal de la séance du conseil municipal du 29 janvier 2015 Commune de Plaisance Procès-verbal de la séance du conseil municipal du 29 janvier 2015 Commune de Plaisance Page 1 / 13 Conseil municipal du 29 janvier 2015 L an DEUX MILLE QUINZE, le VINGT-NEUF du mois

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser Édito Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter dans ce document le fruit de presque deux longues années de concertation

Plus en détail

Réflexion sur le schéma de mutualisation au sein de la Communauté de Communes de l Huisne Sarthoise

Réflexion sur le schéma de mutualisation au sein de la Communauté de Communes de l Huisne Sarthoise COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 2 Février 2015 à 20h30 Réflexion sur le schéma de mutualisation au sein de la Communauté de Communes de l Huisne Sarthoise Madame Le Maire rappelle

Plus en détail

Le budget 2015 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES

Le budget 2015 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES Le budget 2015 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES Éditorial Le budget primitif 2015 s inscrit dans un contexte économique et social contraint. Face à cette situation,

Plus en détail

Règlement intérieur Accueil Périscolaire Approuvé par délibération du Conseil Municipal du 27 avril 2015

Règlement intérieur Accueil Périscolaire Approuvé par délibération du Conseil Municipal du 27 avril 2015 Règlement intérieur Accueil Périscolaire Approuvé par délibération du Conseil Municipal du 27 avril 2015 Article 1 : Définition La Commune d Ornex propose un service d accueil périscolaire pendant les

Plus en détail

COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015

COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015 DEPARTEMENT DU PAS DE CALAIS ARRONDISSEMENT D ARRAS CANTON DE PAS EN ARTOIS COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015 L an deux mille cinq,

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

public communal? PRIORITÉS STÉPHANAISES LE CHOIX DE SERVICES PUBLICS MUNICIPAUX

public communal? PRIORITÉS STÉPHANAISES LE CHOIX DE SERVICES PUBLICS MUNICIPAUX Qu est-ce que le service public communal? LE SERVICE PUBLIC COMMUNAL STÉPHANAIS RASSEMBLE L ENSEMBLE DES SER- VICES ET ACTIVITÉS MIS EN PLACE PAR LA VILLE, SOUS LA CONDUITE DU MAIRE. CERTAINES FONCTIONS

Plus en détail

Centre Communal d Action Sociale. Rapport d activités 2013

Centre Communal d Action Sociale. Rapport d activités 2013 Centre Communal d Action Sociale Rapport d activités 2013 L action sociale du C.C.A.S. Les missions Intervention sociale auprès des personnes Accueillir, informer, orienter et accompagner le public présentant

Plus en détail

Point de contexte important même s il peut sembler futile, l équipe de France de football

Point de contexte important même s il peut sembler futile, l équipe de France de football Je vais profiter de ce rapport pour, toutes et tous, nous ramener 14 ans en arrière et à la période de l adoption de la loi SRU en décembre 2000. En 2000, comme pour nous aujourd hui dans cette assemblée,

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007. COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 CONCLUSION DU CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE DE DRAP

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007. COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 CONCLUSION DU CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE DE DRAP DEPARTEMENT DES ALPES MARITIMES (Arrondissement de NICE) REPUBLIQUE FRANCAISE MAIRIE DE DRAP SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007 COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 Lecture est donnée du

Plus en détail

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein France 2010 - DIVJEUSEIN10 Arguments pour convaincre TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein Arguments pour convaincre Le cancer du sein touche autour de 50 000

Plus en détail

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE Principes fondateurs L es communes de BAUGE, MONTPOLLIN, PONTIGNE, SAINT MARTIN D ARCE, LE VIEIL- BAUGE, sont situées au centre du canton de Baugé. Partageant un passé historique

Plus en détail

Intervention de Thierry BRAILLARD. Clôture du Forum sur l intégrité du sport. Université de la Sorbonne. Paris le 15 mai 2014

Intervention de Thierry BRAILLARD. Clôture du Forum sur l intégrité du sport. Université de la Sorbonne. Paris le 15 mai 2014 Intervention de Thierry BRAILLARD Clôture du Forum sur l intégrité du sport Université de la Sorbonne Paris le 15 mai 2014 Mesdames, Messieurs, Chers amis du sport, Depuis que j'ai été nommé secrétaire

Plus en détail

Commune :... Canton :... Arrondissement :... Votre structure est-elle adaptée en terme d accessibilité des personnes handicapées : o oui o non

Commune :... Canton :... Arrondissement :... Votre structure est-elle adaptée en terme d accessibilité des personnes handicapées : o oui o non DEMANDE DE SUBVENTION 2015 COMPAGNIES PROFESSIONNELLES DE SEINE-ET-MARNE (HORS RÉSIDENCES) AIDE À LA CRÉATION AIDE À L ACTION CULTURELLE : Pratique amateur Dossier à retourner : avant le lundi 1 er juin

Plus en détail

C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires!

C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires! C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires! Ecoles de la Communauté de Communes du Pays de Chalindrey École de LE PAILLY (maternelle & élémentaire) Cette plaquette est téléchargeable sur

Plus en détail

SÉCURITÉ BUDGET 2016 POUVOIR D ACHAT EMBELLISSEMENT DE LA VILLE PROXIMITÉ

SÉCURITÉ BUDGET 2016 POUVOIR D ACHAT EMBELLISSEMENT DE LA VILLE PROXIMITÉ SÉCURITÉ BUDGET 2016 POUVOIR D ACHAT PROXIMITÉ EMBELLISSEMENT DE LA VILLE Chères Niçoises, Chers Niçois, ÉDITO Nous adoptons le budget 2016 de la Ville de Nice dans un contexte national difficile marqué

Plus en détail

Maison des Services Publics

Maison des Services Publics brignoles.fr la Maison des Services ublics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé.

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé. é t n a S n o i La Miss p a c i d n a H & s n a é l r O d e i r de la mai Édito Depuis 2002, la mairie d Orléans s est dotée d un service «Mission Santé et Handicap» avec l objectif de prendre en compte

Plus en détail

Numéro 1 Janvier / Février / Mars / 2011

Numéro 1 Janvier / Février / Mars / 2011 Numéro 1 Janvier / Février / Mars / 2011 Mes Chers Collègues, Durant l année 2010, les effets, hélas encore perceptibles de la crise mondiale, destructeurs d emplois et pourvoyeurs de précarité, nous ont

Plus en détail

SEANCE : Comité syndical du 10 juillet 2006. OBJET : N - 1 Approbation du procès verbal de la réunion du 1 er décembre 2005

SEANCE : Comité syndical du 10 juillet 2006. OBJET : N - 1 Approbation du procès verbal de la réunion du 1 er décembre 2005 REPUBLIQUE FRANCAISE SEANCE : Comité syndical du 10 juillet 2006 RAPPORTEUR : Le président OBJET : N - 1 Approbation du procès verbal de la réunion du 1 er décembre 2005 Le 10 juillet 2006, le comité syndical

Plus en détail

Conseil communautaire Le 22 avril 2008 à 20 h 30 Maison des Services de Pays

Conseil communautaire Le 22 avril 2008 à 20 h 30 Maison des Services de Pays Page 1 sur 13 Communauté de Communes du Pays Thibérien Maison des Services 24800 THIVIERS Tél.: 05-53-622-822 Fax: 05-53-62-31-57 Conseil communautaire Le 22 avril 2008 à 20 h 30 Maison des Services de

Plus en détail

- Accueil périscolaire - Restauration scolaire - Étude surveillée (pour les établissements dans lesquels le service est mis en place)

- Accueil périscolaire - Restauration scolaire - Étude surveillée (pour les établissements dans lesquels le service est mis en place) Sommaire Courrier destiné aux familles Dossier : Fiche «Famille» Fiche «Enfant» : une fiche par enfant Règlements intérieurs : - Accueil périscolaire - Restauration scolaire - Étude surveillée (pour les

Plus en détail

Signature du Contrat Enfance Jeunesse. Départemental. Dossier de presse

Signature du Contrat Enfance Jeunesse. Départemental. Dossier de presse M e r c r e d i 1 e r O c t o b r e 2 0 1 4 Dossier de presse Signature du Contrat Enfance Jeunesse Départemental par Solange BERLIER, Vice- Présidente du Conseil général, chargée de la petite enfance,

Plus en détail

LA GAZETTE BASTIDOISE

LA GAZETTE BASTIDOISE LA GAZETTE BASTIDOISE JUILLET 2009-1 - Réunion publique du vendredi 13 février 2009 Après les votes des comptes administratifs et des comptes de gestion, avant la préparation du budget primitif 2009, une

Plus en détail

La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues

La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues Contact Presse : Laurie Carrias Service Communication Mairie de Baillargues Tél. 04 67 87 48 60 laurie.carrias@ville-baillargues.fr SOMMAIRE

Plus en détail

ACCES AU LOGEMENT SOCIAL : GARANTIR L EGALITE

ACCES AU LOGEMENT SOCIAL : GARANTIR L EGALITE Analyse et recueil des bonnes pratiques Accès au logement social : garantir l égalité Janvier 2011 1. Nature de l action La Ville d Aubervilliers développe une politique de prévention des discriminations,

Plus en détail

Horaires d ouverture. Le réseau de lecture

Horaires d ouverture. Le réseau de lecture Le réseau de lecture Horaires d ouverture http://www.pamiers.reseaubibli.fr MEDIATHEQUE DE PAMIERS 1 Place Eugène-Soula BP 90 104 09 103 PAMIERS CEDEX accueil@mediatheque.ville-pamiers.fr tél : 05 34 01

Plus en détail

ACTION DE ETAT QUELQUES CHIFFRES «CLÉS» -GARONNE -ET-GAR ETAT. Quelques chif

ACTION DE ETAT QUELQUES CHIFFRES «CLÉS» -GARONNE -ET-GAR ETAT. Quelques chif 5 Quelques chif hiffr fres «clés» Les effectifs ectifs de l Etat au 31 décembre e 2013 7 467 193 4 825 473 159 80 37 24 Administration générale Education nationale (dont 3826 enseignants) Economie Finances

Plus en détail

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Conférence de presse lundi 22 septembre 2014 à l Hôtel de Région, 1/10 Sommaire : Introduction...

Plus en détail

Le compte administratif 2014 de la Région Alsace. Avis

Le compte administratif 2014 de la Région Alsace. Avis Le compte administratif 2014 de la Région Alsace Avis 17 juin 2015 Avis Le compte administratif 2014 de la Région Alsace 17 juin 2015 2 Vu la Loi n 82-213 du 2 mars 1982 relative aux droits et libertés

Plus en détail

Compte-rendu du Conseil Municipal du 7 novembre 2011

Compte-rendu du Conseil Municipal du 7 novembre 2011 Compte-rendu du Conseil Municipal du 7 novembre 2011 Etaient présents : Mme Alexandre, Mr Carlotti, Mr Champagnat, Mr Guinaudeau, Mme Janssen, Mr Joubert, Mme Pascal-Baujoin, Mme Picault, Mr Pidancier,

Plus en détail

DOSSIER UNIQUE D INSCRIPTION

DOSSIER UNIQUE D INSCRIPTION Commune d Ornex République Française Département de l Ain DOSSIER UNIQUE D INSCRIPTION Service scolaire / périscolaire / extrascolaire Valable pour l année scolaire 2015/2016 1 Informations destinées à

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

Réforme de la politique de la ville. Rencontre territoriale (Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) Lyon - 8 juillet 2014

Réforme de la politique de la ville. Rencontre territoriale (Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) Lyon - 8 juillet 2014 Réforme de la politique de la ville Rencontre territoriale (Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) Lyon - 8 juillet 2014 Restitution de l atelier n 3 : Intitulé : Les communes et agglomérations concernées par

Plus en détail

CONSEIL DÉPARTEMENTAL

CONSEIL DÉPARTEMENTAL CONSEIL DÉPARTEMENTAL DIRECTION DES AFFAIRES JURIDIQUES, DE L ASSEMBLEE ET DE LA DOCUMENTATION Secrétariat général de l assemblée départementale Session des 10 et 11 décembre 2015 consacrée au budget primitif

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Direction de la ville et de la cohésion urbaine CONTRATT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Proposition d architecture Novembre 2014 Les contrats de ville de nouvelle génération qui succèderont, à compter

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

Note de synthèse portant sur les questions sociales : Accueil des jeunes enfants : création d un schéma territorial de la petite enfance.

Note de synthèse portant sur les questions sociales : Accueil des jeunes enfants : création d un schéma territorial de la petite enfance. Note de synthèse portant sur les questions sociales : Accueil des jeunes enfants : création d un schéma territorial de la petite enfance. Département XXX Note à l attention du président du Conseil Général

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

CULTURELLE ET SOLIDAIRE

CULTURELLE ET SOLIDAIRE NOTRE POLITIQUE SOCIALE CULTURELLE POUR 2013 ET SOLIDAIRE A l aube de cette nouvelle année 2013, j ai souhaité, avec l ensemble de l équipe municipale, vous présenter en détail notre politique sociale,

Plus en détail

OBJET : Fonds interministériel de prévention de la délinquance Vidéoprotection 2015

OBJET : Fonds interministériel de prévention de la délinquance Vidéoprotection 2015 PREFET DU LOIRET Préfecture Bureau du cabinet Pôle de sécurité intérieure AFFAIRE SUIVIE PAR : M. MATTHIEU LEDORÉ TÉLÉPHONE : 02.38.81.40.23 COURRIEL : PREF-CABINET@LOIRET.GOUV.FR LE PRÉFET DU LOIRET à

Plus en détail

Règlement intérieur Réseau intercommunal de lecture publique

Règlement intérieur Réseau intercommunal de lecture publique Dispositions générales > Article 1 : Missions des bibliothèques Le service intercommunal a pour mission de contribuer à la formation, à l information, à la culture et aux loisirs de la population. Il doit

Plus en détail

DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 14 avril 2015

DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 14 avril 2015 REPUBLIQUE FRANCAISE --------------------- DEPARTEMENT DU TARN 2015-007 COMMUNE DE RIVIERES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 14 avril 2015 L'an deux mille quinze, le quatorze avril à 18h30,

Plus en détail

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant RYTHMES SCOLAIRES sommaire Edito Réforme des rythmes s à marquette : mode d emploi L agenda des petits les parcours «découvrir et s épanouir» en maternelle l agenda des grands les parcours «découvrir et

Plus en détail

APPEL A PROJETS JEUNES 2015

APPEL A PROJETS JEUNES 2015 APPEL A PROJETS JEUNES 2015 La Direction Départementale de la Cohésion Sociale, le Conseil Général, la Mutualité Sociale Agricole et la Caisse d Allocations Familiales du Gard souhaitent promouvoir des

Plus en détail

Pause Méridienne et Restaurant Scolaire Municipal

Pause Méridienne et Restaurant Scolaire Municipal Pause Méridienne et Restaurant Scolaire Municipal Rue des Ecoles 37210 PARCAY-MESLAY Tel : 02 47 29 18 98 Règlement Intérieur La pause méridienne et le restaurant scolaire sont des activités gérées par

Plus en détail

SEPTEMBRE2013 Prise 04

SEPTEMBRE2013 Prise 04 SEPTEMBRE2013 Prise 04 Dans ce numéro Nouvelles heures d ouverture PORTRAIT DE DIRIGEANT CONSEIL FISCALITÉ OT DU IRECTEUR ÉNÉRAL Dans le but de vous offrir une prestation de service correspondant à vos

Plus en détail

LEVET COMMUNE DE LEVET

LEVET COMMUNE DE LEVET LEVET COMMUNE DE LEVET Conseil Municipal du 4 juin 2015 Le Compte Administratif présenté aujourd hui découle de la gestion de l exercice 2014 : il constitue notre socle de gestion pour l avenir. Compte

Plus en détail

Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie

Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie Révision du plan stratégique de Volleyball Canada février 2009 Table des

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DECEMBRE 2013 INTERVENTION DE ROBERT ALFONSI GROUPE «GAUCHE TOULONNAISE»

CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DECEMBRE 2013 INTERVENTION DE ROBERT ALFONSI GROUPE «GAUCHE TOULONNAISE» CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DECEMBRE 2013 INTERVENTION DE ROBERT ALFONSI GROUPE «GAUCHE TOULONNAISE» Ce budget est le dernier de la mandature. Il ne marque pas d évolution notable par rapport aux précédents

Plus en détail

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours 2014 Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours Passation Fév-juillet 2014 Dépouillement Août 2014 Une démarche d amélioration En 2012, la SATE 86 s est engagée dans une démarche qualité

Plus en détail

Cahier des charges de l appel à projets «soutien à la fonction parentale» 2014

Cahier des charges de l appel à projets «soutien à la fonction parentale» 2014 DE L AUDE RESEAU D ÉCOUTE, D APPUI ET D ACCOMPAGNEMENT DES PARENTS Cahier des charges de l appel à projets «soutien à la fonction parentale» 2014 Depuis la mise en œuvre dans l Aude, en 2001, du réseau

Plus en détail

Novembre ok définitif 13/12/2002 10:55 Page 1. magazine. Pleins feux. sur le Théâtre des 2. Rives

Novembre ok définitif 13/12/2002 10:55 Page 1. magazine. Pleins feux. sur le Théâtre des 2. Rives Novembre ok définitif 13/12/2002 10:55 Page 1 CharentonN 83-Novembre magazine 2002 Pleins feux 2 sur le Théâtre des 2 Rives Novembre ok définitif 13/12/2002 10:55 Page 2 DOSSIER Théâtre des 2 Rives Lever

Plus en détail

Au cœur des célébrations du centenaire de la Grande Guerre, le Bleuet de France, Fleur Française du Souvenir renaît pour redonner de l espoir!

Au cœur des célébrations du centenaire de la Grande Guerre, le Bleuet de France, Fleur Française du Souvenir renaît pour redonner de l espoir! DOSSIER DE PRESSE Au cœur des célébrations du centenaire de la Grande Guerre, le Bleuet de France, Fleur Française du Souvenir renaît pour redonner de l espoir! 11 novembre 1934 11 novembre 2014 80 ans

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR 2014-2015 CANTINE ET GARDERIE PÉRISCOLAIRE DE SAINT-GINGOLPH

RÈGLEMENT INTÉRIEUR 2014-2015 CANTINE ET GARDERIE PÉRISCOLAIRE DE SAINT-GINGOLPH RÈGLEMENT INTÉRIEUR 2014-2015 CANTINE ET GARDERIE PÉRISCOLAIRE DE SAINT-GINGOLPH La cantine scolaire et la garderie périscolaire sont des services publics municipaux facultatifs, placés sous l autorité

Plus en détail

ASSOCIATION TAM-TAM MOBILE B.P. : 20200 Yaoundé Tél : (237) 99 92 46 09 / 22 18 24 89. E-mail : tamtamobile @yahoo.fr

ASSOCIATION TAM-TAM MOBILE B.P. : 20200 Yaoundé Tél : (237) 99 92 46 09 / 22 18 24 89. E-mail : tamtamobile @yahoo.fr ASSOCIATION TAM-TAM MOBILE B.P. : 20200 Yaoundé Tél : (237) 99 92 46 09 / 22 18 24 89 E-mail : tamtamobile@yahoo.fr Site web :www.tamtamobile.org N 0039/RD/JO6/BAPP du 23 Août 2000 Située à la montée Sciences,

Plus en détail

PASS sports vacances. Sommaire

PASS sports vacances. Sommaire PASS sports vacances Sommaire PREAMBULE Article 1 : Modalités d inscription Article 2 : Modalités de fonctionnement Article 3 : Les infrastructures Article 4 : Tarification Article 5 : Sécurité et secours

Plus en détail

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013 Nantes, le 11 mars 2013 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014 v Dossier de presse Contact service presse Tél. : 02 40 41 64 36 Fax : 02 40 41 64 10 presse@mairie-nantes.fr 1000

Plus en détail

INSTRUCTION DE TRAVAIL ATTRIBUTION DE LOGEMENT Règlement Intérieur Commission d attribution de logements SA HABITAT DU NORD

INSTRUCTION DE TRAVAIL ATTRIBUTION DE LOGEMENT Règlement Intérieur Commission d attribution de logements SA HABITAT DU NORD Page : 1 sur 5 ARTICLE 1 CREATION & COMPETENCE GEOGRAPHIQUE En vertu des dispositions de l article R 441.9 du Code de la Construction et de l Habitation, il a été créé et validé par le Conseil d Administration

Plus en détail

COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011

COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011 COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011 Objet : Demande de subvention Chaufferie bois Conseil Régional du Limousin FEDER DETR Le Maire expose au Conseil Municipal qu'il

Plus en détail

LUDOTHEQUE MUNICIPALE

LUDOTHEQUE MUNICIPALE MAIRIE D AIMARGUES LUDOTHEQUE MUNICIPALE 6, Avenue Jean Moulin Centre Culturel 30470 AIMARGUES REGLEMENT INTERIEUR Approuvé par le Conseil Municipal en date du 29 janvier 2015 Délibération n 2015-013 ARTICLE

Plus en détail

RAPPORT A LA COMMISSION PERMANENTE. Séance du vendredi 1 juillet 2011

RAPPORT A LA COMMISSION PERMANENTE. Séance du vendredi 1 juillet 2011 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DÉPARTEMENT DES YVELINES Direction Générale des Services du Département Direction du Développement Coopération internationale 2011-CP-3757 Affaire suivie par : Cédric LE BRIS Poste:

Plus en détail

SEANCE DU 10 avril 2015

SEANCE DU 10 avril 2015 SEANCE DU 10 avril 2015 Le Conseil Municipal de Berneuil en Bray dûment convoqué le 03 avril 2015 s est réuni en séance ordinaire le vendredi 10 avril 2015 à vingt heures trente sous la Présidence de Monsieur

Plus en détail

Édito...3 à 5. Je participe...3 Petite annonce...4 Règlement intérieur du CE...4.5. Les enfants...6 à 10

Édito...3 à 5. Je participe...3 Petite annonce...4 Règlement intérieur du CE...4.5. Les enfants...6 à 10 1 Édito...3 à 5 Je participe...3 Petite annonce...4 Règlement intérieur du CE...4.5 Les enfants...6 à 10 Chèque naissance...6 Chèque noël enfants... 7 Participation Séjour et loisirs enfants... 8 Garde

Plus en détail

La rigueur alsacienne ne me laissait aucun doute sur la qualité du concept et sur la fiabilité de la démarche.

La rigueur alsacienne ne me laissait aucun doute sur la qualité du concept et sur la fiabilité de la démarche. Madame la Secrétaire Générale,.. Tester dans l Auxerrois, une invention d Alsace du Nord qui fonctionne depuis trois ans, était une excellente idée surtout quand je vous aurais dit que mon activité professionnelle

Plus en détail

LE BUDGET COMMUNAL NOTIONS DE BASE DEFINITION DU BUDGET COMMUNAL

LE BUDGET COMMUNAL NOTIONS DE BASE DEFINITION DU BUDGET COMMUNAL LE BUDGET COMMUNAL NOTIONS DE BASE DEFINITION DU BUDGET COMMUNAL 1. Le budget communal est l acte fondamental de la gestion municipale car il détermine chaque année l ensemble des actions qui seront entreprises.

Plus en détail

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver Septembre à décembre 2014 Le TEMPS des SENIORS saison automne hiver Ensemble aux Des activités et des animations quotidiennes sont organisées au salon de la résidence des. Les animations au quotidien Jeux

Plus en détail

Rapport d activités 2013

Rapport d activités 2013 PRESENTATION DU C.C.A.S. Le Centre Communal d Action Sociale (C.C.A.S.) est un établissement public administratif ayant une personnalité juridique distincte de la commune. Il est géré par un Conseil d

Plus en détail

Règlement d Ordre Intérieur du service «Accueil Assistance» Remplacement de personnel dans les milieux d accueil

Règlement d Ordre Intérieur du service «Accueil Assistance» Remplacement de personnel dans les milieux d accueil Règlement d Ordre Intérieur du service «Accueil Assistance» Remplacement de personnel dans les milieux d accueil A. Utilité Le Règlement d Ordre Intérieur proposé informe chaque partie des différents aspects

Plus en détail

BULLETIN D INFORMATIONS SIROS

BULLETIN D INFORMATIONS SIROS BULLETIN D INFORMATIONS SIROS Numéro de septembre 2014. NOUS CONTACTER Commune de Siros 20 Rue Carrerasse 64230 SIROS Tel : 05 59 68 66 05 Fax : 05 59 68 72 80 Courriel : mairie.siros@wanadoo.fr www.siros.fr

Plus en détail

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni Rue Dimitrov

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni Rue Dimitrov Direction Travaux des assemblées/affaires juridiques Service Travaux des assemblées/courrier MDT/CM ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni

Plus en détail

La ville de Sceaux organise un concours photo ayant pour thème "Pot(s) de fleurs insolite(s)" ouvert aux Scéens de tous âges.

La ville de Sceaux organise un concours photo ayant pour thème Pot(s) de fleurs insolite(s) ouvert aux Scéens de tous âges. La ville de Sceaux organise un concours photo ayant pour thème "Pot(s) de fleurs insolite(s)" ouvert aux Scéens de tous âges. Vous avez jusqu au 26 septembre inclus pour déposer votre cliché et gagnez

Plus en détail

GUIDE ADMINISTRATIF & FORMULAIRE 2015

GUIDE ADMINISTRATIF & FORMULAIRE 2015 GUIDE ADMINISTRATIF & FORMULAIRE 2015 NOS BUREAUX SONT SITUÉS DANS LA NOUVELLE ANNEXE DE L ARÉNA MARCEL-BÉDARD ACCESSIBLE PAR LA PORTE PRINCIPALE 655 BOULEVARD DES CHUTES, C.P. 700 QUÉBEC (QUÉBEC), G1R

Plus en détail

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr JOURNÉE DE TRAVAIL SUR LA VIE ASSOCIATIVE Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion www.ville-bonneuil.fr Les associations au cœur des débats Le discours du maire, Patrick Douet 2 «Je veux tout

Plus en détail

VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE

VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE PROTOCOLE D ACCORD ENTRE : La Ville de Bordeaux, représentée par Monsieur Alain Juppé, maire, Ci-après désignée: «la Ville» ET : La Communauté urbaine de

Plus en détail

L Académie des Dalons

L Académie des Dalons L L est un projet expérimental d insertion sociale et professionnelle dans un dispositif global de soutien de jeunes en difficulté. Il s adresse aux volontaires âgés de 18 à 25 ans qui, sans formation

Plus en détail

Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir. Dossier de presse

Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir. Dossier de presse Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir Dossier de presse Vendredi 23 novembre 2012 Contact presse : Cabinet de Sylvia PINEL Nadhéra BELETRECHE 01

Plus en détail

1. Contexte de la réunion publique. 2. Introduction

1. Contexte de la réunion publique. 2. Introduction Compte-rendu de la réunion publique du 24 novembre 2014 1. Contexte de la réunion publique Une vingtaine de personnes s est réunie à Bordeaux Métropole le 24 novembre 2014 pour prendre connaissance du

Plus en détail

Conseil Municipal du 10 avril 2013

Conseil Municipal du 10 avril 2013 Conseil Municipal du 10 avril 2013 Etaient présents : J-M. Mairey, F. Castro, Stéphane FRAYSSINHES, D. Gruber, R. Napoleone, E. Petit, P. Geistel, G. Pierlot, E. Bonneaud, D. Jacquin, M. Domon, B. Laurent,

Plus en détail

Projet de loi de cohésion sociale / Propositions d amendements

Projet de loi de cohésion sociale / Propositions d amendements Projet de loi de cohésion sociale / Propositions d amendements Pourquoi encourager la création de Centres Intercommunaux d Action Sociale est une réponse pertinente aux difficultés sociales auxquelles

Plus en détail

RÉSUMÉ DU SONDAGE SUR LA SATISFACTION DU CITOYEN MUNICIPALITÉ DE TADOUSSAC

RÉSUMÉ DU SONDAGE SUR LA SATISFACTION DU CITOYEN MUNICIPALITÉ DE TADOUSSAC RÉSUMÉ DU SONDAGE SUR LA SATISFACTION DU CITOYEN MUNICIPALITÉ DE TADOUSSAC Novembre 2014 UN BREF RAPPEL : Pourquoi ce sondage a été réalisé? Parce que l opinion du citoyen est importante. La Municipalité

Plus en détail

Charte d Ethique de la Vidéo Protection à Martigues : Approuvée en Conseil Municipal par Délibération du 17 octobre 2014

Charte d Ethique de la Vidéo Protection à Martigues : Approuvée en Conseil Municipal par Délibération du 17 octobre 2014 Charte d Ethique de la Vidéo Protection à Martigues : Approuvée en Conseil Municipal par Délibération du 17 octobre 2014 Préambule La vidéo protection est un outil de gestion de l espace public au service

Plus en détail