Vivre à JOUY. Plein phare sur la médiathèque page 16. Numéro 46 Février Le journal des habitants de Jouy-le-Moutier

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Vivre à JOUY. Plein phare sur la médiathèque page 16. Numéro 46 Février 2013. Le journal des habitants de Jouy-le-Moutier"

Transcription

1 Numéro 46 Février 2013 CONSTRUIRE Le budget 2013 décrypté AGIR ENSEMBLE Deux forums pour l emploi et la formation Bouger 13 e festival Image par image Le journal des habitants de Jouy-le-Moutier Vivre à JOUY CONSTRUIRE Plein phare sur la médiathèque page 16

2 SOMMAIRE ÉDITO 2 6 Les vœux du maire 9 L éducation en priorité 3 4 Ça se passe en ville AGIR ENSEMBLE L accueil, une priorité à Jouy 19 Temps-Perdu : 2 nde phase de renouvellement des arbres BOUGER 13 e festival Image par image GRANDIR Dossier Plein phare sur la médiathèque Construire Le budget 2013 décrypté 16 BLOC-NOTES 22 Gilbert Marsac Maire de Jouy-le-Moutier Vice-président de la Communauté d agglomération de Cergy-Pontoise L année 2013 sera notamment marquée par le changement des rythmes scolaires : priorité accordée à l enfant et à tout ce qui peut faciliter l acquisition de ses connaissances. Face à l évolution économique, sociale, environnementale ou culturelle, plus que jamais l éducation représente un investissement d avenir. Des parents de jeunes adultes me déclaraient récemment : «Il faudrait que les parents de jeunes enfants imaginent le confort que représente la réussite des études et l accès à l emploi de leur jeune, dans 10 ou 15 ans. Ils consacreraient sûrement encore plus de temps et d intérêt à comprendre leur enfant, sa scolarité, son parcours scolaire et périscolaire, à développer son goût de l effort et tout ce qui le prépare à sa vie d adulte, à part entière.» Que l orientation professionnelle débouche sur la mécanique, la médecine, le service à la personne, l informatique ou la musique, la maçonnerie ou l enseignement l ensemble des métiers utiles à notre société sont nobles et importants. En dehors du travail, ce sont également les savoirs et les savoirs-être, acquis tout au long de la vie, qui feront du jeune un individu riche de son humanité, de sa capacité à comprendre le monde et à le respecter. Une grande partie de cette richesse s acquiert dès le plus jeune âge. C est la raison pour laquelle le gouvernement en fait une priorité. Au niveau de notre commune, ce débat sur la semaine de 4,5 jours contribuera à mobiliser, encore plus, tous les acteurs de l éducation, à commencer par les parents et les enseignants, les responsables associatifs et autres partenaires Le 18 février, lors d une réunion publique, nous engagerons avec eux le débat sur les rythmes de l enfant. La concertation se poursuivra au cours d ateliers, les semaines suivantes. La ville, dans la limite de ses moyens, apportera toute sa contribution pour réussir au mieux ce changement dès la rentrée de septembre Dans ce monde qui bouge, les questions d emploi, de reconversion, de mobilité professionnelle pour éviter la mobilité géographique ou l inverse, d orientation et de formation, deviennent de plus en plus prégnantes. C est pourquoi, le 21 et le 23 février, des forums emploi/information/orientation sont proposés aux Jocassiens. Nous espérons les y retrouver nombreux. Vivre à Jouy est imprimé sur un papier recyclé Satimat Green 115 g/m 2 (60 % de pâte recyclée, 40 % de pâte issue de forêts gérées durablement) Directeur de la publication Gilbert Marsac Rédactrice en chef Barbara Zerbib Rédaction Hélène Lallemand, Barbara Zerbib Secrétariat de rédaction Hélène Lallemand Photos David Piovano, Hélène Lallemand, FCJLM Création et réalisation Luciole Impression Desbouis Grésil Imprimeur Tirage ex Dépôt légal février 2013 Retrouvez toute l actualité de la ville sur Le développement culturel et multiculturel, au travers d une lecture, d un DVD, d une exposition sont autant d autres occasions de développer ses connaissances de citoyen du monde. Rendez-vous à la médiathèque où les agents qui animent cet espace proposent toujours plus de temps forts et d ateliers aux Jocassiens, en plus de la mise à disposition de milliers d ouvrages.

3 4 ÇA SE PASSE EN VILLE État civil Naissances Lilian Revillon ; Grégoire Rafalimanana ; Clara Rivalain ; Chahrazad Lakhder ; Chadi Lakhder ; Clémence Garcia ; Nessma Louni ; Violette Blondel ; Tony Chellili ; Hugo Nunes ; Dina Meddour ; Tessa Guinvarch Clouvel ; Solan Dumazedier ; Mélhyna Leroy Rome ; Kassim Davidson ; Fanny Delorme ; Ethan Saulet Kouguets Mariage Omar Sow et Khardiatou Sow Décès Jean Trebucq ; Pouspavady Bala Soobramanien veuve Goburdhun ; Timothée Paviot ; Pierre Masson Avis reçus jusqu au 5 janvier 2013 Recensement Nouvelle estimation à habitants L INSEE a publié les nouveaux chiffres officiels de la population : au 1 er janvier 2010 la commune comptait habitants. Sur un an, la population totale a diminué de 75 habitants, alors que les chiffres précédents laissaient espérer une stabilisation. Depuis le recensement de 1999, point culminant de notre démographie (près de habitants), la commune a perdu habitants, soit 109 par an. Permanence de l écrivain public Pour vous aider dans vos démarches administratives et faciliter l accès à vos droits, n oubliez pas qu un écrivain public, financé par le CCAS, reçoit sur RDV tous les mardis de 14 h 30 à 18 h 30 (sauf vacances scolaires) au 25, allée des Éguérets. Renseignement et prise de RDV : CCAS, Tél Prochains comités de quartier Voici les dates (et thèmes) des prochaines réunions de quartier : Comité de quartier des Éguérets et Noyer/Bourseaux : samedi 2 février de 10 h à 12 h au centre social (poursuite de la consultation autour de l aménagement des plaines des Bourseaux et Rougeux) ; Comité de quartier de la Côte-des-Carrières/Tremblays : jeudi 14 février à l école de la Côte-des-Carrières de 18 h 30 à 20 h («ensemble, faisons vivre notre quartier», 1 re concertation sur le projet de territoire) ; Comité de quartier du Village : jeudi 21 février de 20 h 30 à 22 h 30 au LCR de l Église. Prévention contre les accidents domestiques Le service petite enfance et le centre social organisent une journée sous la thématique de la prévention contre les accidents domestiques, le mardi 5 février au centre social. Sont conviés à y participer les assistantes maternelles du multi-accueil familial et les enfants dont elles ont la charge, ainsi que tous les parents et enfants habituellement usagers du centre social (âge requis des enfants, entre 20 et 36 mois). Quatre ateliers sont proposés : contes et chants, cuisine pédagogique, visite d un camion de pompier, secourisme. Mardi 5 février, au centre social, de 9 h 15 à 11 h 15, et de 15 h à 17 h 15. Renseignements : L envolée Cirque Mercredi 6 février, festiv ARTERE PUBLIQUE programme à Jouy la compagnie l Envolée Cirque qui installera son chapiteau rue Charles Gounod. Cette représentation tout public, à 15 h, fera la joie des petits et grands avec ses deux spectacles : Pelote et rebelote, prestation de danse voltige, suivie du Voyage de Michü et Mr Lô, acrobatique, burlesque et musical! Réservation au ou par mail : 5 6 Dînerspectacle de la Saint- Valentin Le théâtre Saint-Vincent accueille la chanteuse et rappeuse Rémila pour la soirée de la Saint-Valentin. Mélangeant dans son shaker toutes ses influences, elle sert un cocktail frais et enivrant qui parle de la vie! Jeudi 14 février, au théâtre Saint- Vincent à 20 h. Sur réservation (30 ), renseignements au CONFÉRENCE Centenaire de la ligne Poissy-Pontoise Ce chemin de fer d intérêt local a été mis en exploitation le 4 décembre Pour évoquer ce centenaire, la Société historique et archéologique de Pontoise, du Val-d Oise et du Vexin a choisi Jouy-le-Moutier qui se situe au beau milieu de la ligne pour organiser le samedi 16 février avec le concours d André Metzger, adjoint au maire, agrégé d histoire, une conférence intitulée Entre espoirs, déceptions et regrets : le petit train Poissy-Pontoise vu un siècle plus tard. Au centre social, à 15 h 30 (gratuit). Renseignements au Rythmes de l enfant : conférence-débat le 18! Le 4 décembre dernier, un premier échange sur les rythmes de l enfant a eu lieu avec des représentants de parents d élèves. Le 18 février à 20 h 30, au centre culturel, ce sont tous les parents, les enseignants, et les acteurs locaux de l éducation qui sont conviés. Cette conférence-débat sera animée par le docteur Jacky Israël, pédiatre et néonatalogiste, auteur de plusieurs ouvrages ayant trait à l enfance. Venez nombreux y participer ; elle est une étape importante de la concertation en vue de l application de la réforme des rythmes scolaires pour la rentrée Plus d infos au ÇA SE PASSE EN VILLE Microcrédit personnel Ce dispositif mis en place depuis février 2012 par le CCAS et l UDAF 95 permet d obtenir un crédit (pouvant aller jusqu à 3000 ) destiné à financer des projets personnels. Il s adresse aux personnes à faibles ressources, exclues du système des crédits de banques classiques. Contactez le CCAS qui vous redirigera vers un conseiller UDAF 95! CCAS, 25 allée des Éguérets : ou 22 Un programme pour les animations du centre social Nouveau! Retrouvez désormais chaque trimestre dans les différents points d accueil de la ville le programme des animations du centre social. Par exemple, en février, ne manquez pas les ateliers de préparation du carnaval de la Fête de printemps (24 mars) qui sera placé cette année sous le thème des couleurs du monde! Centre social : Apéro-concert pop-folk Le centre culturel accueille le groupe Uddhava pour le 1 er apéro-concert de 2013! Venez découvrir sa musique racée, tout en nuances, où les arrangements minimalistes font la part belle à la voix. Vendredi 22 février, centre culturel à 19 h. Tarif : 7. Réservation au

4 ÇA SE PASSE EN VILLE 6 ÇA SE PASSE EN VILLE Les vœux du maire Gilbert Marsac, maire de Jouy-le-Moutier, et son équipe ont présenté leurs vœux pour la nouvelle année devant près de 500 personnes réunies pour l occasion au centre culturel, le 18 janvier dernier. L intégralité du discours de Gilbert Marsac, maire de Jouy-le-Moutier, est disponible en page d accueil du site de la ville : Des graines d avenir pour Jouy-le-Moutier La cérémonie des vœux s est ouverte avec la diffusion d une vidéo sur la journée d un tout petit chez une assistante maternelle, faisant le lien avec l opération Des arbres pour la vi(ll)e qui permettra la plantation de plus de 200 arbres sur la commune : 1 arbre pour chacune des naissances de Après avoir remercié les membres de l assemblée pour leur présence, le maire a insisté sur l action communale à plusieurs niveaux. La petite enfance d abord : en plus des 300 places d accueil chez les assistantes maternelles indépendantes, la mairie offrira à terme 100 berceaux en crèche collective et 70 en crèche familiale avec la Maison de la petite enfance. Soit bien au-dessus de la moyenne départementale, et de celle de l agglomération! Concernant l école primaire, le maire a annoncé que la ville mettra en place dès septembre 2013, la réforme des rythmes scolaires, dont la semaine de 4 jours et demi. Une conférence est d ailleurs programmée le 18 février prochain, au centre culturel, pour un débat public. Le maire a souligné aussi le renforcement des temps périscolaires, avec des référents communaux et des partenaires comme l AJILS, le club de foot ou la ferme d Écancourt. Concernant la politique jeunesse, en 2012 des collégiens et lycéens ont pu bénéficier de la préparation Objectifs Pass exams. «L action sera reconduite et amplifiée en Pour l après scolaire des ans et ans, de nouveaux locaux ont été aménagés pour la Cafèt dans une partie de l école des Retentis.» a rappelé Gilbert Marsac. Parmi les acteurs engagés pour et avec les jeunes, le maire a remercié les centaines de bénévoles investis dans le sport ou la culture. Ils représentent une richesse considérable pour une ville. C est pourquoi, le budget aux associations a progressé de 40 % depuis 4 ans. Le Pass associatif, instauré en 2012, a déjà permis à près de 60 familles d adhérer à des associations à moindre coût. Cap sur le futur! Pendant une décennie, la ville a vécu un peu au ralenti, d où un recul d une centaine d habitants par an pour les trois dernières années de référence INSEE. «On quitte notre ville faute de logement. Construire à Jouy est donc une question de bon sens pour retrouver une population de habitants dans les 10 ans à venir, et une question de solidarité pour tous ceux qui sont en attente d un toit : familles, jeunes ou seniors!» a rappelé le maire. Le cœur de ville, avec logements et commerces, est attendu. Le maire a donc expliqué que l architecte urbaniste, qui accompagnera les élus et les services dans ces phases de construction, écoutera les groupes de travail qui vont se réunir et proposera pour la fin du semestre des formes urbaines qui s imposeront aux promoteurs. En parallèle, l espace projet est dorénavant ouvert dans l entrée du centre culturel. Il permet à tous les habitants de suivre ces travaux. Le maire a d ailleurs souhaité remercier Dominique Lefebvre, président de l agglomération, et ses équipes pour leur engagement aux côtés de la ville. La Maison de la petite enfance qui sortira de terre en 2013 aux Bruzacques précèdera ce cœur de ville. Suivront aux Merisiers, le pôle tennis à l automne et le gymnase pour la fin de l année. Quant au pôle foot dont la livraison est décalée d un an, pour réduire les frais financiers, le maire explique : «Je sais qu il s agit d un gros effort demandé aux membres de ce club. Au nom de l agglomération et de la ville, je leur renouvelle nos excuses pour ce retard. Mais je pense aussi que cela nous permettra d encore mieux préparer le projet ensemble pour l engager dès début 2014.» Enfin, le maire a rappelé la bonne maîtrise budgétaire de la ville. Son endettement étant 4 fois et demie inférieur à la moyenne des villes de sa catégorie. Et pour conclure, «si 2013 était juste le début d une société plus juste, formons le vœu qu elle donne à chacun l envie d en être l un des acteurs, même modeste». Une ville toujours plus verte Le maire a souligné l importance de poursuivre la gestion raisonnée des arbres dans la ville. De manière moins radicale que sur l avenue des Bruzacques ou du Temps Perdu, l adaptation de cette gestion sera néanmoins permanente. Les futurs travaux d urbanisation seront euxaussi accompagnés de plantations d arbres. «À terme, notre ville sera plus verte qu elle ne l est aujourd hui!», a déclaré Gilbert Marsac. 7

5 RETOUR EN IMAGES 8 Noël au périscolaire de l école des Vaux-Labours Le 20 décembre. 9 Multiplex France Info à Jouy-le-Moutier avec Jacques Vendroux Le 22 décembre. Un grand jeu de piste participatif et solidaire était organisé par les animateurs périscolaires avec la coopération de quelques parents le dernier jeudi avant les congés de fin d année. Chaque enfant avait en amont remis aux lutins un jouet, un jeu ou un simple objet qu il souhaitait offrir à un camarade. Le Père Noël, présent pour l occasion, a assuré la distribution des cadeaux à l issue de cette chasse aux trésors! Le FCJLM a accueilli en multiplex de 20 h à 22 h le chroniqueur sportif de France info, Jacques Vendroux, pour son émission spéciale consacrée au football amateur. Le studio mobile s est installé au LCR des Bruzacques. Gérard Letessier, président du club de Jouy, ainsi que Christophe Luc, éducateur des jeunes et Damien Frébourg, capitaine de l équipe fanion évoluant en Promotion d honneur (9 e niveau national) étaient présents pour participer en direct au programme. Le FCJLM avait été retenu notamment pour l esprit sport, éducation, citoyenneté qu il développe. Bravo! Construire Le budget 2013 décrypté Le 19 décembre dernier, le conseil municipal a adopté le budget Celui-ci s inscrit dans la continuité des années précédentes. Contexte économique difficile oblige, la commune constate un nouvel écart entre la stagnation de ses recettes et les hausses notables de ses dépenses (chauffage, électricité, entretien des bâtiments, maintenance et prestations diverses). C est pourquoi dans un souci de bonne gestion du budget communal, la collectivité fait de la poursuite de la maîtrise de ses charges de gestion courante une priorité. Et ce afin de préserver l autofinancement indispensable à la réalisation du programme d investissement et limiter le recours à l emprunt. Le budget 2013 (dépenses réelles de fonctionnement et d investissement) s équilibre à hauteur de 29,57 millions d euros, soit par rapport au budget 2012 une diminution de 4,2 %. Le niveau d investissement de l année 2012 était exceptionnellement élevé, entraîné par le lancement de grands projets. L année 2013 sera consacrée à la fin de certains chantiers et à la livraison d équipements, tels que les jardins familiaux, la Maison de la petite enfance, le pôle tennis ou encore le gymnase des Merisiers. Les recettes de fonctionnement (21,3 millions d ) évoluent peu (+0,28 %) en raison de la conjoncture économique et du gel des dotations de l État, tandis que l augmentation des charges de fonctionnement est limitée à 0,98 %. L épargne brute (différence entre recettes et dépenses de fonctionnement) qui permet d autofinancer l investissement, s élève à 1,07 million d euros, soit 5 % des recettes de fonctionnement. Les dépenses d investissement (hors remboursement de la dette) atteignent 8,8 millions d euros compte tenu de la montée en puissance du plan pluriannuel d investissement. Elles sont couvertes à 48 % par les subventions et les ressources propres (épargne nette, Fonds de compensation de la TVA, vente de foncier ), le solde étant financé par le recours à l emprunt, de l ordre de 4,6 millions d euros.

6 CONSTRUIRE CONSTRUIRE 10 L utilisation des recettes de fonctionnement Intérêts de la dette 1 % Charges de personnel 59 % Et ci-dessous, le détail des charges à caractère général (35 % du diagramme ci-dessus) correspondant aux diverses politiques publiques de la ville Aménagement et service urbain 26 % Logement 1 % Familles 2 % Interventions sociales et santé 5 % Sports et jeunesse 14 % Financement de l investissement 5 % Culturel 5 % Charges à caractère général 35 % Intervention économique 1 % Administration générale 24 % Sécurité et salubrité publique 5 % Enseignement formation 17 % La structure du budget dans les grandes lignes Fonctionnement : des efforts payants dans un contexte difficile Les recettes de la commune connaissent donc une hausse plus limitée qu en 2012 (+0,28 % contre +1,46 %). Cette stagnation provient du gel des dotations et de la faible revalorisation des bases fiscales (+1,5 %) retenue par la Loi de finances. La hausse apparente de la recette fiscale locale (8,98 %) résulte du transfert comptable du Fonds de solidarité de la région Île-de-France ( ), précédemment comptabilisé dans les dotations. Hors transfert comptable, la recette fiscale globale progresse de 3 %. En termes de dépenses, un effort de maîtrise de la masse salariale est appliqué, cette charge n augmentant que de 1,48 %, soit Les charges à caractère général (eau, chauffage, alarme, ménage, contrôle des équipements ) reflètent l effort des services pour optimiser les dépenses : en effet, elles diminuent malgré l extension des surfaces gérées et le développement des prestations aux habitants. Investissement Côté dépenses d investissement, 2012 a été marquée par le lancement de nombreux projets d envergure : reconstruction du gymnase des Merisiers, rénovation du multi-accueil de la Côtedes-Carrière, installation de la vidéoprotection, création de la Maison de la petite enfance 2013 verra la livraison des projets lancés et la finalisation du Programme pluriannuel d investissement arrêté en Les opérations nouvelles représenteront (71 % de l enveloppe d investissement), les investissements de grosse maintenance s élèvent à (24 %) et la maintenance courante à (5 %). Quelques exemples : restructuration du centre social (1 million d euros) et du centre technique municipal ( en 2013 et en 2014), gymnase des Merisiers (au titre de 2013, 3,6 millions d euros), nouvelle aire de jeux aux Merisiers (30000 ), travaux de rénovation de plusieurs groupes scolaires ( ), renouvellement du parc automobile ( ), travaux de voirie ( ), containers à déchets pour les bailleurs (40000 ) Hors emprunt, les opérations d investissement 2013 sont financées par les subventions (29 %), le Fonds de compensation de la TVA (8 %), les cessions (4 %) et l épargne brute prévisible (12 %). L emprunt d équilibre prévisionnel s élève à Il ne sera mobilisé qu en fonction du besoin de financement constaté après prise en compte de l excédent de trésorerie et du reliquat de l emprunt contracté en Réponses du maire à vos questions sur le budget Suite à la campagne d affichage vous invitant à poser vos questions au maire, Gibert Marsac, vous avez été nombreux à le solliciter. Retrouvez quelquesunes des questions-réponses ci-dessous*. Question 1 : Dans le budget 2013, une politique de passage au haut-débit via la fibre est-elle incluse dans le projet municipal, ou plutôt régional? Quelle est la stratégie municipale dans ce domaine et comment cette politique s interface avec la stratégie du département voire même de la région? Un plan de développement de la fibre optique est engagé sur toute l agglomération, qui commence par Cergy et Pontoise. En 2013, Jouy-le-Moutier verra arriver la fibre sur les quartiers des Forbœufs et des Merisiers. Ce développement se poursuivra sur la ville les années suivantes. Nous espérons qu il se termine en Cela ne représente pas de coût pour la ville puisque ce sont les opérateurs, dont Orange (opérateur historique) qui détiennent les réseaux téléphoniques par lesquels passera la majeure partie de la fibre. Il restera à la charge de la ville l installation d armoires de regroupement (une pour 350 abonnés environ, soit une vingtaine d armoires au total). Question 2 : Quel est le coût de la campagne d affichage sur le budget? Les panneaux utilisés font partie des espaces de communication mairie concédés par la société JCDecaux, en contrepartie d autres espaces payant. La mairie choisit, au fil de l année, les communications municipales qu elle y affiche (cinéma, événement, etc.). Le coût représente donc la seule impression d affiches (260 pour 20 affiches conformément au marché public). * L ensemble des questions-réponses sur le budget sont consultables sur le site Internet de la ville : Quant aux habitants qui ont saisi l occasion pour poser une question sur un autre domaine recevront une réponse en direct. Question 3 : Comment sont dépensés nos impôts? Pour 100 d impôts : 1 rembourse les intérêts de la dette 5 financent les dépenses d investissement 59 financent le personnel qui fait fonctionner les services (écoles, crèches, police municipale, bâtiments, espaces verts, voirie, état civil ) 35 financent les dépenses des services (hors salaires) qui se répartissent comme suit : 8,40 pour l administration générale de la collectivité 1,75 pour la sécurité et la salubrité publique 5,95 pour l enseignement (écoles et études, cantines) 1,75 pour la culture 4,90 pour le sport et la jeunesse 2,45 pour les familles (crèches), les seniors, l aide sociale et la santé 0,35 pour le logement 9,10 pour l aménagement et les services urbains (voirie, ordures ménagères, espaces verts) 0,35 pour l intervention économique 11

7 12 CONSTRUIRE avant après Taille Raisonnée Ci-dessus, voici ce que la ville souhaite mettre en place comme type de taille, sur les arbres déjà en port libre et sur ceux taillés en rideau mais qui pourront basculer en taille en port libre. Moins traumatisante qu une taille sévère, une taille raisonnée évite tout problème de cicatrisation et d affaiblissement de l arbre et permet aussi d espacer les fréquences de taille de 3 à 8 ans selon les essences. Gestion adaptée sur l avenue du Temps-Perdu : un intérêt financier non négligeable Le coût total prévisionnel de cette opération sur l avenue du Temps-Perdu est de près de (abattage et plantation). Sur la partie entretien, le comparatif entre la taille en rideau et celle en port libre est flagrant, avec des économies réelles dès la seconde année : coût de sur vingt ans pour le plateau rideau, contre seulement sur 20 ans en port libre. Ainsi, outre les aspects environnementaux et de sécurisation, ce mode de gestion adaptée démontre un intérêt certain en termes de maîtrise des charges de fonctionnement de la commune. Temps-Perdu : seconde phase de renouvellement des arbres! Après une première campagne de replantation d arbres côté pair de l avenue du Temps-Perdu, dans le cadre de la réalisation des pistes cyclables l an passé, le côté impair va être reconfiguré lui-aussi. Cette opération, impérative en termes de sécurisation, va également permettre de mieux adapter les essences aux espaces. Début février, durant une semaine, la totalité de l alignement d arbres restant sur l avenue du Temps-Perdu sera abattu, et une replantation de près de 125 arbres interviendra dès mars. Les arbres replantés, adaptés aux conditions climatiques et à la nature du sol, seront entretenus en taille dite raisonnée (taille tous les 3 à 5 ans seulement, conservant le port naturel des essences). Comme le sera désormais une grande majorité du patrimoine arboré de la commune. Cette nouvelle opération s inscrit pleinement dans la gestion adaptée des espaces verts entamée par la ville. Mais elle est avant tout exigée par la fragilité de plus en plus menaçante des arbres. L avenue du Temps-Perdu a longtemps été arborée d érables taillés en rideau. Ce type d entretien récurent et radical a favorisé leur dégradation. En effet, ces essences ne supportent pas les tailles sévères, répétées tous les ans. Leurs défenses naturelles sont maintenant trop affaiblies. Ces arbres ne peuvent donc plus être préservés avec une gestion en taille raisonnée. Les raisons du renouvellement De mauvaises cicatrisations ont provoqué la mort de sections entières au sein de certains arbres, le développement de champignons, ou encore le soudage de branches entre elles ce qui les alourdit, au risque de céder à tout moment. Certains arbres souffrent aussi de plaies ouvertes dues à l exposition directe du soleil sur les troncs et d autres atteignent une fin de vie bien visible par le dessèchement de leurs cimes. C est donc bien parce que les sujets du côté impair de l avenue du Temps-Perdu présentent des faiblesses au niveau de leur état phytosanitaire et de leur résistance qu il faut les remplacer sans attendre. Les nouveaux arbres seront placés en double alignement (un rang de chaque côté du trottoir) entre l impasse du Noyer et le rond-point de la croix Villecoq, et en rangée simple sur le restant de l avenue jusqu à celle des Bruzacques. La hauteur de ces arbres n excédera pas, à terme, les 12 mètres de haut pour garantir une belle luminosité! en février Environnement Vente et commerce Espaces verts Deux forums pour l emploi et la formation! Le Forum emploi et métiers du Service emploi formation (SEF) de la ville se déroulera jeudi 21 février, de 9 h à 13 h, dans la salle de spectacles du centre culturel. Une cinquantaine de partenaires de la formation et de l emploi seront présents. Venez nombreux les rencontrer. Les enjeux du Forum emploi et métiers du SEF sont multiples : aider et sensibiliser les jeunes dans le cadre de leur projet professionnel ; faciliter la découverte de certains secteurs d activité et métiers d avenir pour tout public ; proposer des offres d emploi à tous les Jocassiens ; et anticiper la mise à l emploi des jeunes pour les étudiants (emplois d avenir, Intérim, CDD/CDI, contrats en alternance, et jobs d été). L objectif pour cette édition 2013 est de poursuivre la dynamique impulsée par le SEF pour les Jocassiens en recherche d emploi et/ou de conseils dans leur projet professionnel. Avec ce forum, ils peuvent rencontrer des entreprises, des associations et partenaires institutionnels. Une cinquantaine de stands rassembleront autant de partenaires! Soit près d un tiers de plus que pour l édition 2012 qui avait réuni 30 participants proposant près de 300 offres d emploi. Ce forum est ouvert à tous, jeunes et adultes, salariés et demandeurs d emploi. Quelques 400 visiteurs étaient venus l an passé, dont une centaine de jeunes. Afin de poursuivre les questions d orientation professionnelles avec ces jeunes, un forum spécifiquement dédié à la découverte des métiers et de la formation se tiendra le samedi 23 février (cf. encadré). En attendant, n hésitez pas à venir nombreux au forum du SEF! Vous pourrez participer à des ateliers dédiés à l image de soi, vous tester à l exercice de l entretien d embauche avec le coach dating! Au cours de cette matinée, de mini conférences-débats vous informeront sur diverses filières : le développement durable, l économie sociale et solidaire, les métiers du multimédia ou du journalisme (présence de la radio locale RGB) Jeudi 21 février, salle de spectacles du centre culturel, de 9 h à 13 h. Renseignements au SEF : Multimédia Logistique et transport AGIR ENSEMBLE Marine Armée (terre/air) Police nationale Funéraire Service à la personne nouveauté spéciale jeunesse Un forum de la découverte des métiers et de la formation! Le 23 février, ce forum se déroulera pour la 1 re fois à Jouy-le-Moutier, à l initiative des collèges Henri Guillaumet, des Merisiers, du lycée de l Hautil et du service jeunesse de la ville. Il s installera de 9 h à 12 h au gymnase des Bruzacques. Cette manifestation conduite en direction des élèves de 4 e, 3 e, des lycéens, et de leurs parents, vise à accompagner les jeunes dans leurs démarches d orientation. De nombreux partenaires seront présents pour : favoriser les rencontres avec des acteurs du monde professionnel, transmettre les informations utiles sur les formations techniques ou technologiques, appréhender de manière concrète les réalités du monde du travail. Le samedi 23 février, au gymnase des Bruzacques de 9 h à 12 h. Renseignements auprès des établissements scolaires, ou du service jeunesse :

8 AGIR ENSEMBLE 14 Agir ensemble L accueil, une priorité à Jouy La commune est engagée dans un projet d amélioration en continue de l accueil des habitants. La réouverture de la mairie annexe en janvier après ses travaux de rénovation est un bel exemple et une bonne occasion de faire le point sur ce thème. Dernière opération en date en matière de qualité de l accueil, le questionnaire de satisfaction mis à disposition à l hôtel de ville et en mairie annexe! Après analyse, il va permettre de mettre en lumière le ressenti des Jocassiens sur la façon dont ils sont reçus, entendus et compris. Si vous n y avez pas encore répondu, n hésitez pas, le délai a été étendu pour recueillir un maximum d éléments. Autre exemple, suite à ce diagnostic, la nécessité de créer un groupe d agents informés de l ensemble des actions de la commune et ainsi capables de les diffuser de façon uniforme est apparue évidente. Constitué de référents accueil, il a donc vu le jour dès Il s agit autant de bien communiquer que de partager une culture uniforme de l accueil, dans un souci de service public. En coulisse également, un guide de l accueil est remis à tous les agents concernés pour les guider dans la façon de répondre aux administrés que ce soit par téléphone ou physiquement. Des formations leur sont également dispensées. En parallèle, des fiches accueil destinées aux Jocassiens ont été éditées. Vous les connaissez sûrement déjà. Mises à votre disposition aux accueils de l hôtel de ville et de la mairie annexe, elles sont faites pour vous aider dans vos diverses démarches : obtenir une attestation d accueil, une autorisation de sortie du territoire ou un parrainage civil, s inscrire sur les listes électorales, ou encore se faire recenser Autant de procédures détaillées pour vous simplifier la vie! La mairie annexe rénovée Le chantier de rénovation de la mairie annexe découle directement de toute cette démarche d amélioration de l accueil. Le déplacement du poste de police municipale depuis juillet (auparavant au sein de cette mairie annexe, et désormais situé allée du Martel) permet, en outre, un redéploiement optimal des agents du service accueil citoyen au sein de la structure. Toute l électricité et la plomberie ont été refaites, en plus d un réagencement complet des locaux dans une ambiance moderne et chaleureuse, notamment pour le hall principal. Il comprend désormais un bel espace d attente. Deux agents assurent l accueil général du lieu derrière une nouvelle banque d accueil. Le tout dans un grand espace ouvert! Les autres postes sont dispatchés dans des bureaux fermés, propices à la confidentialité des échanges : un pour le calcul du quotient familial, un pour la réalisation des passeports, un autre pour les démarches d état civil et enfin, le bureau de la responsable du service accueil citoyen. Baromètre de la qualité de l accueil en mairie L AFNOR conçoit et déploie des solutions fondées sur les normes, sources de progrès et de confiance. Son enquête Baromètre de la qualité de l accueil en mairie de l an passé fait ressortir une qualité généralement satisfaisante de l accueil et une évaluation positive de la qualité de service. Suivant ses résultats, la ville a amorcé des changements. Ainsi, par exemple, une réflexion est d ores et déjà lancée sur l amélioration des réponses aux courriers, avec notamment l introduction d une notion de délai maximum. 15 Une démarche qualité entamée en 2011 Cette enquête est la suite logique de toutes les procédures mises en place depuis avril 2011 dans le cadre de la démarche de qualité de l accueil. Dans un premier temps, un audit a été réalisé débouchant sur un bilan plutôt valorisant de la qualité de l accueil et du service rendu aux administrés. En outre, est ressorti le peu d écart entre les pratiques de l accueil à Jouyle-Moutier et la certification Qualiville qui fait référence en la matière. Quelques améliorations étaient cependant réalisables et ont été mises en marche au sein du service accueil citoyens de la ville et même au-delà! Ainsi, tous les standards téléphoniques de la ville ont été agrémentés de nouveaux messages informatifs. Des fiches pour simplifier les démarches des usagers L accueil des citoyens passe aussi par Internet Le site de la ville a été entièrement rénové avec en ligne de mire plus de clarté de l information. La rubrique Vos démarches reprend toutes les notices explicatives des diverses procédures (fiches accueil téléchargeables). Les usagers peuvent également régler leur facture via le site. Et bientôt, une passerelle de connexion avec le site permettra aux usagers de s inscrire sur les listes électorales et aux jeunes de se faire recenser! N hésitez pas et connectez-vous sur le : la nouvelle mairie annexe

9 GRANDIR 16 Installée au centre culturel de Jouy-le-Moutier, sur l avenue des Bruzacques, la médiathèque est au cœur de la ville. Son accès est bien entendu gratuit, tant pour la consultation sur place que pour l emprunt à domicile. Alors, si vous n êtes pas encore inscrit, n hésitez plus! «Nous sommes à l écoute du public», explique Christian Magrin, le responsable de la structure. Ainsi, le catalogue des produits disponibles évolue sans cesse au gré des tendances. «Il nous paraît important de suivre toutes les évolutions, c est pourquoi nous gérons l approvisionnement en fonction du profil de nos usagers», poursuit Christian Magrin. Toute l équipe de la médiathèque se fait fort d en faire un lieu convivial, sortant du silence monacal des bibliothèques d antan! Une certaine prédilection pour le contact est donc de mise à la médiathèque de Jouy-le-Moutier. Place à l échange et à la vie! Car c est tout de même le meilleur moyen pour les usagers de trouver le livre ou le document, vidéo, audio ou imprimé, qui les ravira. 17 GRANDIR _ dossier une partie de l équipe de la médiathèque Plein Titre phare sur 1 sur ligne la médiathèque, entre accès à la culture et lieu de vie et de détente! La médiathèque de Jouy-le-Moutier accueille tous les publics, à tout âge de la vie! Avec son fonds régulièrement renouvelé de près livres, revues, CD, DVD, etc., elle a de quoi satisfaire un large éventail de goûts. Ce lieu incontournable de la culture propose en outre des activités et événements tout au long de l année, dans et hors de ses murs. Adresse : 94, avenue des Bruzacques Tél. : Mail : Ouverture au public : le mardi de 14 h à 18 h ; le mercredi de 10 h à 18 h ; le vendredi de 16 h à 19 h et le samedi de 10 h à 17 h. Une équipe à votre écoute Puisque choisir n est pas toujours facile, l équipe de la médiathèque met donc tout en œuvre pour vous faciliter la tâche. Des produits d appels sont proposés en tête de gondoles, un peu à la façon d un supermarché, pour guider l usager dans sa quête. Si un classement par genre reste nécessaire pour permettre de bien s y retrouver dans les rayonnages, des thématiques hebdomadaires ou mensuelles (ex. : le bleu) permettent aussi de décloisonner les sections. Et renforcent encore l aspect vivant de votre médiathèque, mouvante, contemporaine en somme. Loin d imposer une vision unique de la culture, la médiathèque de Jouy-le-Moutier sait mettre en avant des fonds où une demande émerge particulièrement. Par exemple, ces derniers temps, les livres pratiques sur la cuisine, le tourisme ou l aménagement paysager font bon nombre d émules. Alors leurs rayons s en sont naturellement trouvés étendus et mieux achalandés. Un lieu vivant et animé tout au long de l année! La médiathèque n est cependant pas seulement un lieu d approvisionnement en livres, CD, films C est un lieu animé. Expositions, animations, concours d écriture, ateliers de lectures de conte et multimédia, concerts sous forme de showcase il y a toujours quelque chose à vivre, à voir et à partager! Les membres de l équipe de la médiathèque répartie entre les secteurs jeunesse, adultes, images et sons, multimédia fournissent un travail considérable en coulisses pour satisfaire les Jocassiens de tout âge. Les soirées Scènes ouvertes, ce sont eux. La programmation des expositions d artistes professionnels, le plus souvent sur la mezzanine ou dans le hall du centre culturel, ce sont eux. Les rencontres dédicaces avec des auteurs, ce sont encore eux! Ils dénichent et invitent des auteurs, des illustrateurs, des conteurs pour vous les faire découvrir. Le tout en parfaite coordination avec le théâtre pour faire vivre le centre culturel. Dis-moi dix mots Jusqu au 23 février, participez à ce concours d écriture en déposant en médiathèque le projet de votre choix à partir des dix mots sélectionnés cette année : atelier, bouquet, cachet, coup de foudre, équipe, protéger, savoir-faire, unique, vis-à-vis, voilà. La remise des prix dans le cadre de la Semaine de la langue française aura lieu le samedi 16 mars à 17 h. Plus d info en médiathèque (Tél. : ) et sur Portage à domicile Personnes âgées, femmes enceintes, convalescents à certaines étapes de la vie, il peut arriver qu il ne soit pas possible de se déplacer pour sélectionner des ouvrages. C est pourquoi la médiathèque propose le portage à domicile! De façon ponctuelle ou permanente, ce service vous est offert. Renseignez-vous!

10 GRANDIR À ne pas manquer prochainement Jusqu au 9 février exposition photos d Eitan Haddok : Le lithium, la ruée vers l or gris en Bolivie, un reportage photographique sur l Altiplano aux sources du précieux métal. Sur la mezzanine du centre culturel. Du 14 février au 15 mars : exposition des peintures de Carmen et des étoffes de CV. Samedi 2 mars : animation jeunesse, en présence de Malika Doray, auteure illustratrice ; dédicaces le matin de 10 h à 12 h et ateliers (sur inscriptions) à partir de 4 ans à 14 h 30 et de 2 ans à 16 h 30, pour la réalisation d un grand livre accordéon pop-up. Du 16 au 30 mars : exposition des textes du concours d écriture. Samedi 23 mars : rencontre-dédicaces avec l écrivaine Valentine Goby. Du 2 au 30 avril : exposition Nougaro qui retracera son univers artistique fait de mots et de dessins. Du 2 au 31 mai : exposition de peintures La Main de CoCo. C est une variation de techniques et de supports, de couleurs et de textures qui vous sera proposée. Samedi 4 mai : rencontre-dédicaces avec Stivo, graphiste / illustrateur de bandes dessinées. Animation lecture au multi-accueil de la Côte-des-Carrières Le b.a.-ba de la médiathèque L inscription en médiathèque est gratuite. Une carte de lecteur nominative vous est délivrée sur présentation d une pièce d identité et d un justificatif de domicile de moins de 3 mois. Elle vous permet d emprunter 15 documents, tous types confondus (livres, BD, CD ) pour trois semaines! L offre est simplement limitée en ce qui concerne les DVD, à 2 emprunts à chaque fois. Une rallonge de prêt est toujours possible. Elle peut d ailleurs être sollicitée par Internet, via le portail Ce site qui dépend de l agglomération est la vitrine de la médiathèque! au cœur d un réseau En effet, cette structure communale appartient au réseau des bibliothèques de l agglomération de Cergy-Pontoise. Cela vous ouvre la possibilité de réserver des documents disponibles dans une autre bibliothèque dudit réseau, et de les faire acheminer à Jouy-le-Moutier, ou alors d aller les chercher sur place ailleurs qu à la médiathèque de Jouy. Les réservations peuvent aussi être faites par le biais de la plateforme Internet (limitées à deux documents). Et vous pouvez rapporter vos emprunts dans n importe laquelle des bibliothèques du réseau, peu importe où vous les avez pris au départ! Bouger 13 e festival Image par image Du 23 février au 16 mars, se tiendra la 13 e édition de ce festival départemental dédié au cinéma d animation, coordonné par l association des cinémas du Val-d Oise, Écrans VO. Découvrez le programme des ateliers et des projections de films à ne pas manquer au centre culturel de Jouy-le- Moutier. er Vendredi 1 mars, à 21 h Soirée spéciale Le voyage de Monsieur Crulic Projection-rencontre en présence de la réalisatrice Anca Damian du film. L histoire vraie de Crulic, un Roumain de 33 ans, mort dans une prison polonaise suite à une grève de la faim consécutive à une erreur judiciaire (déconseillé au moins de 15 ans). Plus d infos Tarifs et réservation auprès du centre culturel, 96 avenue des Bruzacques. Tél. : Et retrouvez le programme complet du festival dans tout le Val-d Oise sur

11 BOUGER EXPRESSIONS 20 Groupe Partageons l avenir Groupe Pour Servir Jouy 21 Dimanche 3 mars Journée animée, pour bien commencer les vacances en famille! De 14 h à 17 h : atelier parents-enfants "grattage de pellicule" pour la réalisation d un film, avec Bruno Bouchard, intervenant amoureux du cinéma forain et pré-cinéma (à partir de 5 ans). 15 h : projection de Pinocchio suivie d un goûter. Toujours aussi désobéissant et menteur, notre pantin préféré va une nouvelle fois être embarqué dans des aventures incroyables (dès 5 ans). 17 h : Ernest et Célestine (dès 5 ans). Ernest, gros ours marginal, clown et musicien, va accueillir chez lui Célestine, une petite souris orpheline qui a fui le monde souterrain des rongeurs. L histoire d une amitié qui bouscule l ordre établi. La projection sera précédée de la restitution de l atelier "grattage de pellicule". Mercredi 6 mars à 10 h 30 Le Petit Gruffalo (dès 3 ans). La suite tant attendue des aventures du célèbre Gruffalo : des traces de pas dans la neige et des prédateurs qui rodent autant de parcours initiatiques qui, par leur univers ou leur thème, font écho à l aventure du Petit Gruffalo. Dégustation de bonbons à la sortie! Mardi 12 mars, à 21 h Soirée spéciale La tête en l air Après une vie professionnelle bien remplie, la mémoire d Emilio commence à lui jouer des tours et la maison de retraite s impose. Alors que des premiers signes de la maladie d Alzheimer apparaissent, ses amis vont se mobiliser pour éviter son transfert à l étage des «causes perdues». Leurs stratagèmes vont rythmer leurs journées et apporter humour et tendresse à leur quotidien. Et aussi Mercredi 13 mars 9 h, 10 h et 11 h : trois ateliers de réalisation de films courts qui seront projetés dans la foulée sur le grand écran. 14 h 30 : projection de Selkirk, les aventures d un jeune corsaire indiscipliné qui se retrouve abandonné sur une île déserte et doit apprendre à se débrouiller pour devenir un véritable Robinson Crusoé. La projection sera précédée d une restitution des ateliers du matin et d un goûter. Comme chaque année, une programmation spécifique pour les élèves de la maternelle à la Terminale est mise en place à Jouy-le-Moutier : des séances de cinémas (Ernest et Célestine, L Ogre de la Taïga, Le Voyage de Monsieur Crulic), des rencontres comme avec la réalisatrice Anca Damien, mais aussi des master classes avec des réalisateurs, des passionnés ou encore le compositeur de la bande originale d Ernest et Célestine, Vincent Courtois. LECTURE DE CHIFFRES ET BOULE DE CRISTAL Le mois des vœux de nouvel an est, par définition, celui qui permet de rêver, sinon au meilleur des mondes, du moins à une société dont les forces vives s attaqueraient résolument aux problèmes de l heure. C est ce que fait le directeur du Nouvel Observateur dans son premier éditorial de l année. Et d imaginer ce qu on pourrait attendre du gouvernement, du patronat et des syndicats, des dirigeants européens «Imaginons, poursuit Laurent Joffrin, que l opposition, sur la droite et sur la gauche, au lieu de jouer l échec du gouvernement, de faire polémique de la moindre chose, se préoccupe surtout de proposer des projets alternatifs et de passer au crible ceux du gouvernement pour l obliger à plus de rigueur et plus d innovation.» Ainsi compris, le rôle de l opposition représente indiscutablement une contribution précieuse à l intérêt général. Y compris au niveau local. Nous laisserons aux Jocassiens le soin de juger par eux-mêmes si la minorité actuelle «propose des projets alternatifs» ou «fait polémique de la moindre chose». Nous nous limiterons ici à corriger quelques erreurs de présentation et d interprétation qui se sont glissées, involontairement peut-être, dans sa précédente tribune. L abattage d arbres sur l avenue du Temps Perdu n a, bien sûr, pas coûté : cette somme englobe, en plus, l ensemble des replantations d arbres sur la commune et la rénovation des espaces verts touchés par les travaux. Les affectés aux jardins familiaux sont partiellement compensés par des subventions reçues, offrent un aménagement très supérieur au précédent et, surtout, permettent de doubler le nombre de parcelles : heureusement d ailleurs, car l afflux de candidats a créé une liste d attente dès avant le début des travaux! Le budget du GTI n a pas été «gelé» : il a été réduit en raison de la diminution des surfaces ASL entraînée par les rétrocessions à la commune et les opérations ont été retardées par la désignation d un nouveau prestataire qui permet, comme on nous y invite, de «gérer au plus juste les deniers publics». Enfin, ce n est pas la commune mais la communauté d agglomération qui finance l aménagement du boulevard d Écancourt, dans le cadre d un programme routier d ensemble ; quant à affirmer que «ces travaux n apporteront aucune amélioration à la circulation», c est peut-être aussi hasardeux que de promettre la fin du monde en décembre Pour notre part, nous préférons souhaiter aux Jocassiens la meilleure année 2013 possible. Partageons l avenir Courriel : PUBLICITÉ GRATUITE Le dernier conseil municipal de décembre 2012 a été consacré, comme chaque année, au vote du budget Le maire, au moyen d affiches présentes sur toute la ville, fait savoir, à nos frais, son souhait de dialoguer à ce sujet avec les Jocassiens. Pour la première fois depuis le début du mandat, il veut écouter les habitants. C est avouer son absence de réelle concertation depuis son élection. Qu a donc ce budget 2013 de si spécial? Il n est certes que le 5 e d une série de budgets caractérisés par une augmentation des impôts locaux et des tarifs périscolaires, mais il est surtout l avant dernier avant les élections municipales. L équipe «Pour servir Jouy» a voté contre ce budget pour les motifs suivants : Même si aucune hausse des taux n a été votée, notre impôt augmentera quand même car les bases fiscales sont revalorisées de 1,5 %. Les sommes consacrées à la culture sont en baisse avec moins de spectacles en Les frais de tonte sont en diminution ce qui laisse présager une ville encore envahie d herbes folles en La municipalité préfère dépenser pour replanter quelques arbres aux Bruzacques alors qu il suffisait de ne pas les abattre. Les frais de personnels statutaires sont en baisse alors que les salaires des contractuels augmentent. Le personnel de la ville est donc de plus en plus précaire. Des travaux urgents comme l isolation thermique des groupes scolaires ne sont pas programmés. Il a été également constaté que des travaux d investissement ont largement dépassé l enveloppe initialement prévue. Y a-t-il eu une mauvaise analyse des travaux à réaliser en plus d une sous-estimation des prix? Enfin, le plus inquiétant, ce sont les perspectives de l endettement communal. La précédente équipe municipale, grâce à une gestion prudente, avait limité l endettement de la ville de Jouy. Or, l équipe municipale actuelle envisage d emprunter massivement en 2013 et Certes, les bâtiments communaux ont besoin de réhabilitation, la réalisation du centre-ville va entraîner des transferts d équipements, mais un tel endettement, dans une période de sévères restrictions budgétaires, est totalement irresponsable. Continuez à nous faire part de vos questions et commentaires en nous écrivant à : ou en vous connectant à notre site Internet : Pour Servir Jouy : MC. Diévart, F. Cordier, D. Digne, L. Pène, R. Brossard, A. Muzard, JC. Veyrine, N. Corneloup

12 22 BLOC-NOTES NUMÉROS UTILES Hôtel de ville 56, Grande rue Mairie annexe 9, allée de Jouy Centre social 17, allée des Éguérets Service Emploi Formation 13, allée des Éguérets Centre communal d action sociale 25, allée des Éguérets Centre culturel 96, avenue des Bruzacques Théâtre : Médiathèque : Police municipale Collecte des encombrants Gendarmerie Médecins de garde journal MUNICIPAL Deux nouvelles auto-écoles! Cap Permis et ECA ont récemment ouvert leurs portes élargissant l offre d apprentissage de la conduite automobile sur la commune. Cap Permis : 5 allées des Arcades, tél. : ECA : 14 avenue Camille Saint-Saëns, tél. : Bourse aux vélos! Le 23 février, de 10 h à 16 h, l association Vélo Solidaire organise à nouveau une bourse aux vélos (de 20 à 80 ) sur le parvis de la gare de Cergy Préfecture. Salon des artistes jocassiens Inscriptions jusqu au 1 er avril via le site Internet de la ville Achat/revente d articles pour enfants La société Univers d enfant se déplace à votre domicile, selon vos disponibilités, pour l achat et la revente d articles d enfants neufs et d occasion : vêtements, petits accessoires de puériculture, jouets. Tous les articles en bon état sont vendus entre 1 et 5 en moyenne, tandis que ceux qui sont abîmés sont signalés et vendus 0,50! Plus d infos au , par mail : ou sur le Pour toute réclamation, s adresser au service communication au ou par mail Le Vivre à Jouy en cours ainsi que les archives des mois précédents sont téléchargeables sur rubrique «Publications municipales». Dépannage électroménager Le Jocassien William Deltour a créé sa société de dépannage électroménager à domicile, Rapid Dépannage. Il propose ses services 7 jours sur 7, de 7 h à 20 h. En cas de problème, contactez-le au AGENDA 21 à vous la parole! En 2010, l agglomération de Cergy-Pontoise adoptait un programme d actions conjoint Agenda 21 / Plan climat-énergie territorial (PCET). Objectif : réduire les émissions de gaz à effet de serre. Trois ans plus tard, plus de 60 actions sont bien avancées et/ou engagées. C est l heure du premier bilan et la parole vous est donnée au cours de 9 ateliers thématiques dans toute l agglomération, entre février et avril : sur Jouy-le-Moutier, ce sera "Habiter" le 28 mars à 20 h 30, au centre social. Par la suite, des visites de sites remarquables ou de chantiers seront organisées en avril et mai. Un forum de restitution clôturera cette concertation publique en mai. Consultez régulièrement ou pour connaître les dates, lieux et programmes de tous les ateliers.! Février 2013 Tous les rendez-vous de la ville à ne pas manquer! Jusqu au 9 février Exposition photoreportage d Eitan Haddok > Centre culturel Le 2 février Primo Tempo Musique et danse > Centre culturel > à 17 h Mardi 5 février Ciné mardi > Les Bêtes du sud sauvage (VOST) Centre culturel > à 21 h Mercredi 6 février Petit lecteur deviendra grand (pour les moins de 5 ans) Médiathèque > à 11 h Samedi 9 février Soirée de la Saint-Valentin Centre culturel > à 21 h Mardi 12 février Café Philo > Bar d entracte du centre culturel > à 20 h 30 Mercredi 13 février Ciné minot > Fantastic Mr. Fox Centre culturel > à 14 h 30 Jeudi 14 février Dîner spectacle de la Saint-Valentin Théâtre Saint-Vincent > à 20 h Vendredi 15 février Ciné focus > Touristes Centre culturel > à 21 h Samedi 16 février Grands z yeux p tites zoreilles (pour les moins de 3 ans) Médiathèque > à 10 h 30 Lundi 18 février Conférence PEL sur les rythmes de l enfant Centre culturel > à 20 h 30 Mardi 19 février Ciné mardi > Foxfire (VOST) Centre culturel > à 21 h Mercredi 20 février Le temps des contes (à partir de 5 ans) Médiathèque > à 11 h Mercredi 20 février Conseil municipal Salle du conseil de l hôtel de ville > à 20 h 30 Jeudi 21 février Forum emploi et métiers Centre culturel > de 9 h à 13 h Vendredi 22 février Apéro-concert Uddhava (polp-folk) Centre culturel > à 19 h Du 23 février au 16 mars 13 e festival Image par image Centre culturel (cf. page 19-20) Samedi 23 février Permanence du maire sans rendez-vous Hôtel de ville > de 9 h à 12 h Samedi 23 février Forum de la découverte des métiers et de la formation Gymnase des Bruzacques > de 9 h à 12 h Mercredi 27 février Scène ouverte Centre culturel > à partir de 20 h AGENDA 23

13

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE LA JEUNESSE l es sen tiel LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire LA JEUNESSE PAGES 4 À6 PAGES 7 À9 PAGE 10 PAGE 11 Le BIJ, lieu ressources Pour s informer et se documenter -

Plus en détail

Débat d orientations budgétaires 2014. Conseil municipal du 4 novembre 2013

Débat d orientations budgétaires 2014. Conseil municipal du 4 novembre 2013 Débat d orientations budgétaires 2014 Conseil municipal du 4 novembre 2013 1 1. Un contexte économique toujours aussi tendu 2 Les éléments de contexte 2014 : année électorale Des inconnues avec les réformes

Plus en détail

Le Président, Bordeaux, le 14 octobre 2010

Le Président, Bordeaux, le 14 octobre 2010 Le Président, Bordeaux, le 14 octobre 2010 Références à rappeler : FP/033003555/ROD II Monsieur le Maire, Par lettre du 20 août 2009, vous avez été informé que la Chambre régionale des comptes d Aquitaine

Plus en détail

deux niveaux 750 m² 45 000 ordinateurs tablettes liseuses lecteurs MP3. programmation culturelle accueille

deux niveaux 750 m² 45 000 ordinateurs tablettes liseuses lecteurs MP3. programmation culturelle accueille mode d emploi Un lieu de vie La médiathèque est un lieu de vie, d information, de formation, de culture et de loisirs ouvert à tous, librement et gratuitement. Seul le prêt nécessite une inscription.

Plus en détail

MONTGERON TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LA SITUATION FINANCIÈRE DE LA VILLE DE

MONTGERON TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LA SITUATION FINANCIÈRE DE LA VILLE DE TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LA SITUATION FINANCIÈRE DE LA VILLE DE MONTGERON FISCALITÉ, ENDETTEMENT, FONCTIONNEMENT, INVESTISSEMENT, ÉQUIPEMENTS PUBLICS, ÉPARGNE, CRÉDIT, SERVICES PUBLICS CHIFFRES

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

Dimanche 22 Mars 2015 & Dimanche 29 Mars 2015 Bureau ouvert de 8 heures à 18 h 00

Dimanche 22 Mars 2015 & Dimanche 29 Mars 2015 Bureau ouvert de 8 heures à 18 h 00 Elections Départementales Dimanche 22 Mars 2015 & Dimanche 29 Mars 2015 Bureau ouvert de 8 heures à 18 h 00 Bulletin n 170 Procédure de vote: Vous ne pouvez pas panacher, les noms des candidats, pas de

Plus en détail

Le budget 2013. Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances. Conseil Municipal du

Le budget 2013. Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances. Conseil Municipal du Le budget 2013 Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances Conseil Municipal du 8 février 2013 Les documents budgétaires : Le budget selon la nomenclature M14; Les documents annexes; Le budget

Plus en détail

Biblio tech. Le service de prêt en ligne de la médiathèque de Deauville. www.deauville.fr

Biblio tech. Le service de prêt en ligne de la médiathèque de Deauville. www.deauville.fr Biblio tech Le service de prêt en ligne de la médiathèque de Deauville www.deauville.fr Biblio Tech Biblio tech le service de prêt en ligne 1 2 Une insomnie, une chanson qui trotte dans la mémoire, le

Plus en détail

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Madame, Monsieur, «Territoires 2 vie, territoires d initiatives» est un projet de coopération lancé

Plus en détail

Les temps forts de l année 2000. Les grandes masses budgétaires 1995-2000. Les résultats de la politique financière. La dette régionale et le bilan

Les temps forts de l année 2000. Les grandes masses budgétaires 1995-2000. Les résultats de la politique financière. La dette régionale et le bilan S O M M A I R E Les temps forts de l année 2000 Les grandes masses budgétaires 1995-2000 L équilibre financier 2000 et les dépenses par secteurs d intervention Les résultats de la politique financière

Plus en détail

ANALYSE FINANCIERE DE LA COMMUNE D ITANCOURT.

ANALYSE FINANCIERE DE LA COMMUNE D ITANCOURT. ANALYSE FINANCIERE DE LA COMMUNE D ITANCOURT. -=-=-=- L étude porte sur la situation à la clôture de l exercice 2 (se reporter au compte administratif de 2). Il n est pas tenu compte du budget annexe du

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE EN FAVEUR DE LA LANGUE BASQUE. Convention de partenariat 2010-2012

POLITIQUE LINGUISTIQUE EN FAVEUR DE LA LANGUE BASQUE. Convention de partenariat 2010-2012 Direction de la communication Tél. : 05 59 46 60 40 Courriel : communication@bayonne.fr Le 4 mars 2010 DOSSIER DE PRESSE POLITIQUE LINGUISTIQUE EN FAVEUR DE LA LANGUE BASQUE Convention de partenariat 2010-2012

Plus en détail

Maison des Services Publics

Maison des Services Publics brignoles.fr la Maison des Services ublics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

Sommaire. Introduction 5 Concept de 3 e lieu 6. C est un lieu 10

Sommaire. Introduction 5 Concept de 3 e lieu 6. C est un lieu 10 Sommaire Introduction 5 Concept de 3 e lieu 6 Le 3 e lieu à Thionville 8 C est un lieu 10 À THIonvIlle, UN Cœur BAttAnt CULTUREL 12 Des sens en ébullition 14 Description 18 Coût 30 informations pratiques

Plus en détail

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 Réforme des rythmes scolaires Projet Educatif de territoire d Evecquemont Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 A Du PEDT au comité de suivi et d évaluation de la réforme

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

- 1 - REGLEMENT INTERIEUR. Des centres de loisirs municipaux. (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014)

- 1 - REGLEMENT INTERIEUR. Des centres de loisirs municipaux. (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014) - 1 - REGLEMENT INTERIEUR Des centres de loisirs municipaux (Approuvé par le conseil municipal en date du 7 octobre 2014) Préambule : Dispositions Générales Les centres de loisirs municipaux sont un service

Plus en détail

Direction de la communication

Direction de la communication Direction de la communication Directrice : Chrystèle PEYRACHON Adresse : Hôtel du Département, 29-31 cours de la Liberté, 69003 Lyon Téléphone : 04 72 61 78 39 Courriel : chrystele.peyrachon@rhone.fr Nombre

Plus en détail

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL Le vote du budget constitue l acte politique majeur de la vie de la collectivité. Il doit impérativement être voté avant le 31 mars de l année qu il intéresse. Toutefois,

Plus en détail

Présentation au conseil municipal 16 décembre 2014. Débat. d Orientation. Budgétaire 2015

Présentation au conseil municipal 16 décembre 2014. Débat. d Orientation. Budgétaire 2015 Présentation au conseil municipal 16 décembre 2014 Débat d Orientation Budgétaire 2015 Le budget 2015 sera le premier de ce nouveau mandat 2014-2020 Il est construit sur le Plan de mandat financier en

Plus en détail

Parents, enfants. un guide pour vous

Parents, enfants. un guide pour vous Parents, enfants un guide pour vous edit s mmaire Parents, Notre engagement de mettre en place un territoire compétitif, solidaire et durable ne peut se concevoir sans répondre aux besoins des enfants

Plus en détail

Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30

Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30 CONSEIL DE QUARTIER DU GUICHET Mercredi 10 juin 2015 20h30-22h30 ORDRE DU JOUR 1- Présentation du budget de la ville 2015 : serré et responsable. 2- Révision du Plan Local d Urbanisme : objectifs, cadre

Plus en détail

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs élections municipales 23 et 30 mars 2014 Avec vous, pour vous pour Vienne Chapitre 01 Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive avec Thierry Kovacs Édito Chère Madame, Cher

Plus en détail

Contacts. www.mdl-champagneardenne.com. la Ligue de l'enseignem. de votre MDL. Ardennes. Aube. Marne. Haute-Marne

Contacts. www.mdl-champagneardenne.com. la Ligue de l'enseignem. de votre MDL. Ardennes. Aube. Marne. Haute-Marne ... en Junior Asso Vers qui puis-je me renseigner si je veux créer une MDL? - Mon chef d établissement et/ou le référent vie lycéenne de mon établissement. - Délégué(e) académique à la vie lycéenne. -

Plus en détail

A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015

A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015 A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015 Dédié aux 11-25 ans «Depuis le 7 juillet 2014, le Service jeunesse (consacré aux pré-adolescents, adolescents et jeunes adultes de 11 à 25 ans) est

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

Comment faire calculer votre QF? Tarifs. Quotient Familial 2011-2012. www.colombes.fr

Comment faire calculer votre QF? Tarifs. Quotient Familial 2011-2012. www.colombes.fr Comment faire calculer votre QF? Tarifs Quotient Familial 2011-2012 www.colombes.fr Edito Madame, monsieur, Vous avez entre les mains la plauette des tarifs municipaux pour l année scolaire 2011-20112.

Plus en détail

X k RAPPORT DE PRESENTATION DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU SAMEDI 24JANVIER2015. Ordre du jour. Installation d un nouveau conseiller municipal

X k RAPPORT DE PRESENTATION DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU SAMEDI 24JANVIER2015. Ordre du jour. Installation d un nouveau conseiller municipal X k v.ville-chamblyfr RAPPORT DE PRESENTATION DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU SAMEDI 24JANVIER2015 Ordre du jour : Installation d un nouveau conseiller municipal + Compte rendu des décisions prises

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL D'ADMINISTRATION

EXTRAIT DU REGISTRE DES DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL D'ADMINISTRATION EXTRAIT DU REGISTRE DES DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL D'ADMINISTRATION Séance du mardi 17 décembre 2013 à 9h00 présidée par Monsieur Christian BATY, Vice-Président DATE DE CONVOCATION 12 DECEMBRE 2013 NOMBRE

Plus en détail

Communiqué 11ème Carnaval des Alpes à Gap Thème «Les insectes et le potager» Mercredi 29 Février 2012

Communiqué 11ème Carnaval des Alpes à Gap Thème «Les insectes et le potager» Mercredi 29 Février 2012 Communiqué 11ème Carnaval des Alpes à Gap Thème «Les insectes et le potager» Mercredi 29 Février 2012 Le collectif carnaval et la ville de Gap organisent le Carnaval des Alpes le mercredi 29 Février 2012.

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire 2014 Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire Enquête organisée par l AMF 49 et la ville d Avrillé auprès des du département de Maine et Loire Décembre 2014 1 Résultats de l enquête sur les

Plus en détail

Construire son été. avec la Ville de Reims et sa direction de la Jeunesse

Construire son été. avec la Ville de Reims et sa direction de la Jeunesse Construire son été avec la Ville de Reims et sa direction de la Jeunesse Une école de vie La Ville de Reims accompagne avec exigence enfants et jeunes Le but? Permettre à chaque enfant et chaque jeune

Plus en détail

La lettre d information de la médiathèque départementale

La lettre d information de la médiathèque départementale NEWS DU RESEAU Il était une fois «Les mots au Cœur des Arts» - Communauté de communes de la Baie du Mont Saint-Michel Les bibliothèques et la Communauté de communes de la Baie du Mont Saint- Michel proposent

Plus en détail

Un grand évènement citoyen pour le climat

Un grand évènement citoyen pour le climat Kit d accueil Bénévoles Le Village des Alternatives Un grand évènement citoyen pour le climat 26 et 27 sept. 2015, place de la République à Paris alternatiba.eu/paris La dynamique Alternatiba Le 6 octobre

Plus en détail

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Février 2008 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse... 3 1. Le Bureau d accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)........

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT MAXIRE REUNION DU 14 AVRIL 2015

COMMUNE DE SAINT MAXIRE REUNION DU 14 AVRIL 2015 COMMUNE DE SAINT MAXIRE REUNION DU 14 AVRIL 2015 L an deux mil quinze, le 14 avril les membres du conseil municipal se sont réunis à la Mairie, sous la présidence de Christian BREMAUD, Maire. Nombre de

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

Services aux abonnés. Services. aux abonnés

Services aux abonnés. Services. aux abonnés Services aux abonnés Services aux abonnés Heures d ouverture Bibliothèque 1000, chemin du Plan-Bouchard 450 434-5370 Horaire habituel Lundi au vendredi : 10 h à 21 h Samedi et dimanche : 10 h à 17 h Heures

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

BIENVENUE! «Ce n est pas le temps qui nous change, mais les gens et les évenements qui nous rentrent dedans.»

BIENVENUE! «Ce n est pas le temps qui nous change, mais les gens et les évenements qui nous rentrent dedans.» BIENVENUE! «Ce n est pas le temps qui nous change, mais les gens et les évenements qui nous rentrent dedans.» Le Son Art ouvre ses portes et vous offre un lieu unique en son genre. Une priorité : la rencontre

Plus en détail

Médiathèque des Capucins Du neuf sous la nef

Médiathèque des Capucins Du neuf sous la nef Vendredi 27 février 2015 Médiathèque des Capucins Du neuf sous la nef Légende : Etablissement de recherche, de culture et de loisirs, elle proposera des collections renouvelées et des services innovants

Plus en détail

Règlement intérieur de la Cité

Règlement intérieur de la Cité Règlement intérieur de la Cité 19 mai 2015 p.1 PREAMBULE Objectifs La Cité est un équipement municipal de soutien à la vie associative. C est un lieu d accueil, de promotion, d information, de formation

Plus en détail

L INFO OCTOBRE. Mensuel des activités des Centres Sociaux NOS PARTENAIRES. Fête de quar!er des Pins - 31 juillet 2014

L INFO OCTOBRE. Mensuel des activités des Centres Sociaux NOS PARTENAIRES. Fête de quar!er des Pins - 31 juillet 2014 Les Centres Sociaux «Le Bartas» et «Les Salyens» sont ouverts du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h45 à 17h30 (sauf le lundi matin). NOS PARTENAIRES OCTOBRE L INFO Mensuel des activités des Centres

Plus en détail

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine Informations aux familles Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine 15 rue de Kérourien - 29200 BREST 07-88-04-22-93 (Catherine PERRAMENT) Rentrée de septembre 2015

Plus en détail

LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES

LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES 1 ère ÉDITION à la Réunion LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES Du 11 au 13 MARS 2016 Au PARC DES EXPOSITIONS ET DES CONGRÈS AUGUSTE LEGROS SAINT DENIS DE LA RÉUNION INFOS : contact@eventgo.fr / 0692 527 520

Plus en détail

Panorama Synthétique. Social et Culturel

Panorama Synthétique. Social et Culturel Panorama Synthétique Social et Culturel Secteur Social Le domaine de l action sociale regroupe l ensemble des politiques, institutions, professionnels, moyens et prestations qui concourent à la cohésion

Plus en détail

Compte-rendu du Conseil Municipal du jeudi 26 01. 2012

Compte-rendu du Conseil Municipal du jeudi 26 01. 2012 Compte-rendu du Conseil Municipal du jeudi 26 01. 2012 Monsieur le Maire, Serge MARTINEZ ouvre la séance à18h 35 et procède à l appel des conseillers. Sont présents : Elus de la majorité M. MARTINEZ Mme

Plus en détail

La gazette des temps d accueil périscolaires de Kerhoas

La gazette des temps d accueil périscolaires de Kerhoas La gazette des temps d accueil périscolaires de Kerhoas Numéro 4 mai juin 2014 Au menu de votre gazette : 1. Les animations mises en place sur les temps de midi/2 et de pré et post-scolaire. 2. Les animations

Plus en détail

LE BOIS, LA SOLUTION ÉCONOMIQUE POUR RÉINVENTER SA MAISON

LE BOIS, LA SOLUTION ÉCONOMIQUE POUR RÉINVENTER SA MAISON LE BOIS, LA SOLUTION ÉCONOMIQUE POUR RÉINVENTER SA MAISON Performant thermiquement, léger et travaillé en atelier avant d être rapidement monté sur chantier, le bois est le matériau idéal pour les Extensions/Surélévations.

Plus en détail

Un Budget 2012 en hausse pour la jeunesse et l emploi. Unique et inédit!

Un Budget 2012 en hausse pour la jeunesse et l emploi. Unique et inédit! Conférence de presse du 30 novembre 2011 Session budgétaire de la Région Auvergne* Un Budget 2012 en hausse pour la jeunesse et l emploi Unique et inédit! L Auvergne : 1 ère Région de France à lancer une

Plus en détail

SOMMAIRE. Avant propos :

SOMMAIRE. Avant propos : Années 2013-2016 SOMMAIRE 1. Contexte Etat des lieux Le collège Henri HIRO son environnement, ses élèves, ses enseignants Son CDI Les objectifs prioritaires du collège Henri HIRO Fonds documentaire et

Plus en détail

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique." Programme. Michel Petiot.

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique. Programme. Michel Petiot. Canton Meudon - Chaville élections départementales Denis Cécile Maréchal Ardans-Vilain Alice Carton Michel Petiot Programme "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique."

Plus en détail

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct.

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct. M a i s o n d e l E m p l o i L es Cahier s J a n v i e r 2 0 1 3 - N u m é r o 1 9 Avec la participation de : Ce cahier construit par et pour les acteurs de l Emploi, de la Formation et du Développement

Plus en détail

Les droits à l essentiel

Les droits à l essentiel LA SEMAINE DE LA SOLIDARITE INTERNATIONALE Les droits à l essentiel A la Seyne sur mer du 17 au 23 novembre Programme provisoire A l initiative de l association AMIVEC- relais RITIMO avec l appui et la

Plus en détail

Association Bibliothèque Braille Enfantine

Association Bibliothèque Braille Enfantine Association Bibliothèque Rendre accessible un monde de personnages, d histoires et de connaissances aux enfants déficients visuels - août 2014 - Carte d identité de l association Public : Nom de l association

Plus en détail

VILLE DE MANDRES LES ROSES

VILLE DE MANDRES LES ROSES Service Enfance Jeunesse 01 45 98 66 08 Service.enfance@ville-mandres-les-roses.fr VILLE DE MANDRES LES ROSES SOMMAIRE Inscriptions page 3 Restauration scolaire page 4 Accueils périscolaires page 5 Accueils

Plus en détail

Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire et d Accueil Périscolaire de la Ville de Jarvillela-Malgrange

Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire et d Accueil Périscolaire de la Ville de Jarvillela-Malgrange Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 054-215402744-20140619-N6-19-06-2014-DE Accusé certifié exécutoire Réception par le préfet : 26/06/2014 Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire

Plus en détail

s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance

s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance s engage aux côtés de 6 associations dans le domaine de la solidarité dédiée à l enfance L enfance au cœur de nos actions. La Fondation 29 Haussmann a retenu pour thème la lutte contre la rupture du lien

Plus en détail

N 01/2011. Au sommaire. Actualités sur le site de Grandchamp

N 01/2011. Au sommaire. Actualités sur le site de Grandchamp Mairie de Grandchamp N 0/0 Au sommaire Actualités sur le site de Grandchamp Collecte des déchets verts Planning de ramassage des encombrants pour l année 0 Forum des métiers et formations 0 : Zoom sur

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 23 novembre 2010

DOSSIER DE PRESSE. 23 novembre 2010 DOSSIER DE PRESSE 23 novembre 2010 GROUPAMA, 1 er assureur des communes, au Salon des Maires et des Collectivités Locales 2010 : une édition placée sous le signe de l innovation et de la prévention RELATIONS

Plus en détail

LE VIVAT & LES ENTREPRISES UN DIALOGUE QUI S INVENTE

LE VIVAT & LES ENTREPRISES UN DIALOGUE QUI S INVENTE UN ACTEUR CULTUREL IMPORTANT SUR VOTRE TERRITOIRE, UN PARTENAIRE POUR LES ENTREPRISES, DES ESPACES CONVIVIAUX À LOUER, DES SOIRÉES SPECTACLES LE VIVAT & LES ENTREPRISES UN DIALOGUE QUI S INVENTE CONTACTS

Plus en détail

Prospective financière Saint-Etienne Métropole 2011 2014. Dossier de presse Conseil de Communauté Jeudi 24 juin 2010

Prospective financière Saint-Etienne Métropole 2011 2014. Dossier de presse Conseil de Communauté Jeudi 24 juin 2010 Prospective financière Saint-Etienne Métropole 2011 2014 Dossier de presse Conseil de Communauté Jeudi 24 juin 2010 COMPTE ADMINISTRATIF 2009 Des résultas de gestion satisfaisants mais une marge de manœuvre

Plus en détail

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux 1 Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13 I Etat des lieux Le parc d ateliers «publics» loués aux artistes contemporains à Marseille est de : - 10 ateliers

Plus en détail

LE LIEN VOUVANTAIS. LOTISSEMENT LES JARDINS : NEGOCIATION D UN PRET Autorisation de signature

LE LIEN VOUVANTAIS. LOTISSEMENT LES JARDINS : NEGOCIATION D UN PRET Autorisation de signature LE LIEN VOUVANTAIS FIXATION DES TAUX D IMPOSITION 2015 Afin d aider la Collectivité à fixer le produit attendu au titre de la fiscalité directe locale et à voter les taux d imposition pour le budget primitifs

Plus en détail

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS Règlement approuvé par délibération du Conseil Municipal en date du 29 juin 2015 Les parents devront en

Plus en détail

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique CinéSoupe programme itinérant de films courts en nord pas de calais et en belgique bah voyons! asbl // Séverine Konder // +32 (0) 485 217 327 // severine.bahvoyons@gmail.com // www.cinesoupe.com Embarquez

Plus en détail

REUNION du 23 JUILLET 2012

REUNION du 23 JUILLET 2012 REUNION du 23 JUILLET 2012 Le Conseil Municipal s'est réuni le 23 juillet 2012 à 20 h sous la présidence de M. DUCOUT, Maire, en présence de tous les élus. Le procès-verbal de la précédente réunion est

Plus en détail

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Laval PAYS-DE- LA-LOIRE VILLE DE LAVAL Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Renouer avec la mémoire pour envisager le futur L action culturelle dans la ville / Culture & Proximité 1 VILLE DE LAVAL

Plus en détail

9 Référentiel de missions de l agence du service civique

9 Référentiel de missions de l agence du service civique BINOME 21 PROJET ASSOCIATIF 2011-2013 Pour une solidarité intergénérationnelle Erard Marie-Françoise Sommaire 1 Objectifs 2 Chartes 3 Fonctionnement de l association 4 Etude préalable 5 Projet actuel 6

Plus en détail

Journée 2 de la Fabrique du Projet à La Châtre Ci T Lycée. Productions La Châtre le 22 janvier 2013

Journée 2 de la Fabrique du Projet à La Châtre Ci T Lycée. Productions La Châtre le 22 janvier 2013 Journée 2 de la Fabrique du Projet à La Châtre Ci T Lycée Productions La Châtre le 22 janvier 2013 1- Transport participatif 2 2- Pôle de création «Georges Sound» 3 3- S ouvrir au monde par la Visioconférence

Plus en détail

LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT.

LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT. LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT. I Des permanences d accueil et des visites à domicile Toutes les équipes de Corrèze assurent des permanences

Plus en détail

COMPTE - RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 8 MARS 2012

COMPTE - RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 8 MARS 2012 COMPTE - RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 8 MARS 2012 Etaient présents : Mrs BLEVIN Pierre ; BONNET Claude ; GODERE Yannick ; MOUE Philippe ; MORICEAU Bertrand ; QUELVEN Jacques ; SEITZ Alfred ; SUISSE Michel

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE VILLE DE TAVERNY

REPUBLIQUE FRANCAISE VILLE DE TAVERNY REPUBLIQUE FRANCAISE VILLE DE TAVERNY Comité de quartier «Les Sarments, Vaucelles, Jean-Bouin» Relevé de décisions Réunion du 17/06/09 1 Hôtel de Ville 2 place Charles de Gaulle - 95155 TAVERNY Tel : 01.30.40.27.25

Plus en détail

VRAC 21 avril 2007 - Visite au cinéma Casino de Cossonay

VRAC 21 avril 2007 - Visite au cinéma Casino de Cossonay VRAC 21 avril 2007 - Visite au cinéma Casino de Cossonay Un siècle! Par décision du Conseil municipal le 24 février 1896, quelques conseillers communaux de Cossonay fondent, avec le médecin et le pharmacien

Plus en détail

Conseil municipal du 19 décembre 2013

Conseil municipal du 19 décembre 2013 BUDGET PRIMITIF 2014 Conseil municipal du 19 décembre 2013 1 Un budget stable hors impact des rythmes scolaires Des dépenses de fonctionnement globales en croissance de 2,99 % par rapport au BP 2013. Mais

Plus en détail

DEPOUILLEMENT DES QUESTIONNAIRES DES PARENTS NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES

DEPOUILLEMENT DES QUESTIONNAIRES DES PARENTS NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES DEPOUILLEMENT DES QUESTIONNAIRES DES PARENTS NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES NOMBRE DE QUESTIONNAIRES DISTRIBUES : NOMBRE DE RETOURS : 156 école élémentaire 108 école maternelle 85 école élémentaire 53 école

Plus en détail

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Eco-Fiche Janvier 2013 BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Retour sur l année 2012 : l atonie En 2012, le Produit Intérieur Brut (PIB) s est élevé à 1 802,1 milliards d euros, soit

Plus en détail

MESIGNINFOS N 91 ECOLE

MESIGNINFOS N 91 ECOLE : 04.50.77.80.02 Fax : 04.50.77.87.24 mairie.mesigny@wanadoo.fr MARS 2012 MESIGNINFOS N 91 ECOLE Les pré-inscriptions pour la prochaine année scolaire sont à effectuer à la mairie. Les documents à fournir

Plus en détail

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

ORGANISER UNE EXPOSITION DE PRODUCTION D ELEVES OU DES REPRESENTATIONS EXPOSER QUOI?

ORGANISER UNE EXPOSITION DE PRODUCTION D ELEVES OU DES REPRESENTATIONS EXPOSER QUOI? ORGANISER UNE EXPOSITION DE PRODUCTION D ELEVES OU DES REPRESENTATIONS EXPOSER QUOI? Des productions en maîtrise de la langue o A l écrit: suite/fin d album, critiques littéraires, carnets de lecture o

Plus en détail

RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU JEUDI 20 DECEMBRE 2012

RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU JEUDI 20 DECEMBRE 2012 RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU JEUDI 20 DECEMBRE 2012 L an deux mil douze, le vingt décembre à vingt heures, Le Conseil Municipal de la Commune de Saint-Rémy dûment convoqué, s est réuni en session ordinaire,

Plus en détail

Règlement intérieur Horaires d ouverture Nous contacter Liens Consulter notre brochure

Règlement intérieur Horaires d ouverture Nous contacter Liens Consulter notre brochure C R D plus d infos Règlement intérieur Horaires d ouverture Nous contacter Liens Consulter notre brochure Lieu d approfondissement des connaissances Lieu de ressources Lieu de recherche Lieu de ressources

Plus en détail

Restaurant scolaire : règlement intérieur

Restaurant scolaire : règlement intérieur Mairie Restaurant scolaire : règlement intérieur d Artigueloutan 4, rue de la mairie 64420 Artigueloutan Le 24 mars 2014, Préambule Durant l année scolaire, un restaurant scolaire fonctionne dans le bâtiment

Plus en détail

Définir une stratégie de communication. Adapter la communication au territoire et à la collectivité

Définir une stratégie de communication. Adapter la communication au territoire et à la collectivité détaillé Réf. Internet Pages Partie 1 Définir une stratégie de communication Définir et partager une politique de communication Cerner les enjeux de la communication publique territoriale...2662 Établir

Plus en détail

Calendrier des fêtes et cérémonies 2015

Calendrier des fêtes et cérémonies 2015 JANVIER Samedi 3 : Aubade devant l hôtel de Ville (Réveil de La Chaussée/Municipalité) FEVRIER Dimanche 1 er : Bal et Loto -Salle des Fêtes (UAICF) Samedi 7: Nouvel an chinois Salle des Fêtes (Amitiés

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS

REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS Avenue des Thermes - BP 71 01220 Divonne-les-Bains Tel/Fax : 04 50 20 29 15 Courriel : divonne.espacejeunes@alfa3a.org REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS A compter du 1 er septembre 2014

Plus en détail

Céline Nicolas Cantagrel CPC EPS Grande Section /CP Gérer et faciliter la continuité des apprentissages

Céline Nicolas Cantagrel CPC EPS Grande Section /CP Gérer et faciliter la continuité des apprentissages Céline Nicolas Cantagrel C EPS Grande Section / Gérer et faciliter la continuité des apprentissages GS Quelques pistes par rapport à l équipe pédagogique : renforcer les liens, clarifier les paramètres

Plus en détail

RELEVE DE CONCLUSION

RELEVE DE CONCLUSION Direction Vie Citoyenne Service Vie Participative CONSEIL DE QUARTIER Tour-Chabot / Gavacherie Du 2 mars 2006 RELEVE DE CONCLUSION PRESENTS : Elus municipaux : Alain BAUDIN, Maire de Niort, Rodolphe CHALLET,

Plus en détail

4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2009

4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2009 LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2009 4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES 4-1 Les comptes des collectivités territoriales et de leurs groupements à fiscalité propre 54 4-2 Les comptes des communes

Plus en détail

Bordeaux, le 22 mars 2010. Le Président Références à rappeler : Ch.R//CB/ROD II/ /033017992. Monsieur le Président,

Bordeaux, le 22 mars 2010. Le Président Références à rappeler : Ch.R//CB/ROD II/ /033017992. Monsieur le Président, Le Président Références à rappeler : Ch.R//CB/ROD II/ /033017992 Bordeaux, le 22 mars 2010 Monsieur le Président, Par lettre du 9 septembre 2008, vous avez été informé que la Chambre régionale des comptes

Plus en détail

TANGER TOURISM EXPO LEADING TRAVEL TRADE SHOW

TANGER TOURISM EXPO LEADING TRAVEL TRADE SHOW TANGER TOURISM EXPO 21-24 OCTOBER 2015 TANGIER MOROCCO LEADING TRAVEL TRADE SHOW EDITO Il apparaissait important pour nous, professionnels du tourisme, à ce stade de notre carrière professionnelle de pouvoir

Plus en détail

Commune de RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR

Commune de RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR Commune de RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR REGLEMENT INTERIEUR Vu la délibération du Conseil Communautaire en date du 26 mai 2015 et portant instauration du système des forfaits ; Vu la délibération

Plus en détail

GUIDE DE BONNES PRATIQUES ELECTIONS DES DELEGUES AU CONSEIL DE VIE LYCEENNE (CVL) Voter pour se faire entendre

GUIDE DE BONNES PRATIQUES ELECTIONS DES DELEGUES AU CONSEIL DE VIE LYCEENNE (CVL) Voter pour se faire entendre Je vote Tu votes Elle vote Il vote Nous votons Vous votez GUIDE DE BONNES PRATIQUES ELECTIONS DES DELEGUES AU CONSEIL DE VIE LYCEENNE (CVL) Voter pour se faire entendre Septembre 2010 Préface Elaboré au

Plus en détail

Emploi du temps Élémentaires JEAN-ZAY

Emploi du temps Élémentaires JEAN-ZAY Emploi du temps Élémentaires 2 JEAN-ZAY ÉMILE-ZOLA NOS ÉCOLES S ORGANISENT POUR NOS ENFANTS Afin d offrir à nos enfants des journées plus régulières et équilibrées, la ville des Mureaux a souhaité mettre

Plus en détail