103 DESSIN ASSISTE PAR ORDINATEUR (DAO) version 2.0

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "103 DESSIN ASSISTE PAR ORDINATEUR (DAO) version 2.0"

Transcription

1 ETAT DE VAUD Département de la santé et de l action sociale Hospices cantonaux Office Logistique Hospitalière Service technique Rue du Bugnon Lausanne Tél Fax DESSIN ASSISTE PAR ORDINATEUR (DAO) version 2.0 DIRECTIVE N:\TEC\DESSINAT\Directives (docs originaux)\103 DAO\version 2.0\chuv_tec_103.doc Réf : AD TABLE DES MATIERES 0. INTRODUCTION Répertoire des directives Glossaire Liste de diffusion de la directive GENERALITES Objectifs Méthode de travail GESTION DES FICHIERS ET PLANS Date de mise à jour et cartouche Numérotation et exploitation des fichiers et plans Numérotation des tableaux CVS Classement des fichiers et plans Classement des plans papier SAISIE DES PLANS ARCHITECTE Généralités Présentation et mise en page Liste et noms des calques Liste et noms des blocs Paramètres des styles SAISIE DES PLANS CVS Généralités Liste et noms des calques Liste et noms des blocs PROCEDURE DE REVISION Gestion générale Révision des plans architecte Révision des plans CVS Révision des plans électricité DIFFUSION DES DOCUMENTS Impression et distribution des plans architecte Commande et échange de plans et schémas Impression et distribution des plans CVS et électricité Configuration d impression architecte DIVERS Configuration générale Variables Autres directives et normes FAQ ANNEXES Formulaire de révision des plans architecte... annexe 01 Formulaire plans et schémas de révision pour installations techniques... annexe 02 Formulaire de commande de plans... annexe 03 Cahier des charges pour saisie DAO... annexe 04 Fichier prototype architecte (document AutoCAD)... annexe SAISIE DES PLANS ELECTRICITE Généralités Liste et noms des calques Caractères de contrôle Liste et noms des blocs HospicesCHUV / LOH / Service technique Révision : (version 2.0) Page : 1/67

2 0. INTRODUCTION 0.1 REPERTOIRE DES DIRECTIVES Liste et numéro des directives GENERALITES 101 Identification des installations techniques 102 Equipement technique mural pour lits 103 Dessin assisté par ordinateur (DAO) ELECTRICITE 201 Installations électriques SANITAIRE 301 Gaz 302 Installations sanitaires 303 Traitement d'eau CHAUFFAGE / VENTILATION CLIMATISATION 401 Installations CVC BATIMENT 501 Menuiserie 502 Signalisations intérieures GESTION TECHNIQUE DU BATIMENT 601 Terminologie usuelle 0.2 GLOSSAIRE LOH COH TEC BAT BTI CiLo Office de la logistique hospitalière Office des constructions Service technique Service technique, section des bâtiments Service technique, bureau technique des installations Centrale d information des Locaux HospicesCHUV / LOH / Service technique Révision : (version 2.0) Page : 2/67

3 0.3 LISTE DE DIFFUSION DE LA DIRECTIVE 103 Pour s abonner ou se désabonner à cette liste contacter Service technique Service technique Service technique Service technique Service technique Service technique Service technique Service technique Service technique Service technique Service technique Service technique Service technique Service technique Service technique Service technique Service technique Office des constructions Office des constructions Office des constructions Office des constructions Office des constructions Office des constructions Office des constructions Office des constructions société Courriel adresse postale contact Hospices AAX architectes R. Rossel Amstein & Walther SA P. Aubert Atelier Gamme architecture Betelec SA P. Aubert CCTB P. Aubert Chammartin & Spicher SA P. Aubert Chuard Pierre P. Aubert Duchein SA P. Aubert ETE P. Aubert Hirschi & Hurni SA P. Aubert Itten + Brechbühl AG P. Bottlang JDVtech Sàrl P. Aubert Lafranco Charles ingénieur Matter ingénieurs SA ch. de l'hautmont 1084 Carrouge Mestelan & Gachet architectes C. BorghiniPolier Perakis bureau d'architecture Perrottet Charles P. Aubert Richard Louis SA P. Aubert Saniplans SA P. Aubert Sauter Building Control Schweiz SA P. Aubert Senn Daniel architecte Tappy ingénieur Tribu' architecture U15 Architecte P. Troesch Axima J.P. Courvoisier Monnet électrité Monnet Electricité HospicesCHUV / LOH / Service technique Révision : (version 2.0) Page : 3/67

4 1.0 GENERALITES 1.1 OBJECTIFS Ce document comprend le principe de saisie de documents DAO, la procédure de révision de ceuxci (mise à jour) et leur diffusion. Elle est destiné à tous les utilisateurs de plans DAO (responsables de projet, architectes, dessinateurs et bureaux techniques) Certains éléments sont réservés à l'usage spécifique du Service technique, principalement le principe d'organisation des fichiers, la configuration optimale du logiciel de dessin, les paramètres liés aux impressions, le suivi de révision des plans. Le Service technique gère le patrimoine des plans de la majorité des bâtiments de la Cité hospitalière. Ces plans sont progressivement exécutés à l'aide de programme de dessin assisté par ordinateur (DAO). Ils sont constitués de fichiers créés par le logiciel AutoCAD pour tous les documents tels que plans architecturaux et tracés techniques (sanitaire, électricité, ventilation) De nombreux projets de construction et transformation sont réalisés tant de manière interne aux Hospices CHUV que par des mandataires externes. Une des missions de TEC est de pouvoir offrir en tout temps les plans de l'architecture et des infrastructures techniques des lieux. La tenue à jour de ces documents doit pouvoir être réalisée sur un support uniforme et constant garantissant la pérennité des informations contenues dans ces plans. L'interaction par l'échange de documents entre TEC et des mandataires externes ne va pas sans poser des problèmes de compatibilité. Afin d'éviter des pertes de données quant au contenu des documents TEC et de façon à pouvoir gérer et diffuser ces documents de façon constante, il est indispensable de conserver une ligne de conduite commune. 1.2 METHODE DE TRAVAIL Cahier des charges Chaque mandat sera accompagné d un cahier des charges stipulant les critères de réalisation des plans pour les phases d'étude, d'exécution et de révision. Dans tous les cas, les plans de révisions seront retournés dans le format du logiciel DAO utilisé par TEC et conforme aux points spécifiés dans la présente directive Répondants DAO Discipline Répondants Téléphone Courrier Secrétariat D. Imbach Architecture Y. Nicolier Electricité A. Bouyahia CVS A. Bouyahia CiLO W. Schraner >adresse postale : Hospices CHUV, Service technique, rue du Bugnon Lausanne Compatibilité logicielle Les fichiers DAO retournés à TEC venant compléter ou modifier le patrimoine des plans CHUV sont à retourner dans un format issu du logiciel AutoCAD et dans la version en usage chez TEC. La présente directive est basée sur une conception de travail issue de la version AutoCAD 2000i STRUCTURE DES FICHIERS Les fichiers DAO sont exploités avec les modes ESPACE OBJET / ESPACE PAPIER et font appel aux références externes (XREF) lorsque nécessaire ; la mise en page est réalisée dans les onglets de présentation de l espace papier. HospicesCHUV / LOH / Service technique Révision : (version 2.0) Page : 4/67

5 2. GESTION DES FICHIERS ET PLANS Un fichier DAO est susceptible de passer par 2 noms distincts en fonction de son contenu : Fichiers de l'état EXISTANT ; fichiers à l'état de PROJET Tous ces documents sont référencés, datés et classés de manière rigoureuse pour permettre une gestion commune entre les différents auteurs et utilisateurs des plans. 2.1 DATE DE MISE A JOUR ET CARTOUCHE Date de mise à jour Le tableau de la liste de mise à jour est disponible sous forme de bloc dans le fichier prototype architecte en annexe. Dans chaque fichier de base doit être placé le tableau de liste de révision (ARCHITECTE ou TECHNIQUES). La dernière date de mise à jour figurera dans le cadre rouge de la partie supérieure du tableau pour apparaître ensuite dans le cartouche (voir cidessous). Les dates de mise à jour précédentes sont déplacées et maintenues dans la partie inférieure du tableau pour l historique Cartouche La dernière date de mise à jour ARCHITECTE apparaîtra en tout temps dans le cartouche placé dans la présentation ; la dernière date de mise à jour des TECHNIQUES pour les plans ELE et CVS complétera le cartouche en regard de la date architecte. Ces dates sont visibles sous formes de fenêtres avec vues sur le cadre rouge du tableau de la liste de mise à jour dans les espaces prévus à cet effet dans le cartouche. Les numéros du fichier et des présentations sont introduits dans le cartouche selon le principe décrit plus loin. Les coordonnées de l auteur du plan sont placées dans la section prévue à cet effet dans le cartouche ; un modèle préétabli et disponible sous forme de bloc dans le fichier prototype architecte en annexe. Pour les projets réunissant plusieurs acteurs (architecte et bureaux techniques) les coordonnées de chaque mandataire seront indiquées. HospicesCHUV / LOH / Service technique Révision : (version 2.0) Page : 5/67

6 2.2 NUMEROTATION ET EXPLOITATION DES FICHIERS ET PLANS Numérotation des fichiers et plans de l état EXISTANT Code bâtiment (CiLo) niveau métier activité séparateu r A=Architecte (BAT) S=Sanitaire (CVS) V=Ventilation (CVS) E=Electricité (EMA) BAT CVS EMA 0(zéro)=base architecte F=Cloisonnement coupefeu P=faux plafond R=radioprotection 1=sanitaire 2=gaz méd, gaz nat. 3=chauffage 4=ventilation 8=clapets coupefeu 9=alim. élec. CVS + divers 0=spécial crt fort/faible 1=crt fort (distribution) 2=crt faible (distrib)+tdh 3=tableaux, canaux 4=télévision, sono 5=dét. incendie, secours, asservissement 6= liaison CDC, strips 7=informatique 8=télécoms 9=liaisons spéciales n fichier base séparateu r 00 à 99 (ex : 00=variante A ; 01=variante B ou 01=version 1 02=version 2) n présentation 00 = nom du fichier 01 à 99 = numéro de la présentation MP14 03 A Valeurs des champs sans affectation = 0 ou 00 NB: l ancien principe de numérotation est disponible dans la directive 103 version Principe d exploitation pour les documents de l état EXISTANT La base du dessin architecte et ses différentes présentations graphiques (mise en page pour impression) sont réalisées dans le même document, respectivement dans les espaces objet et présentation. Les dessins techniques sont réalisés dans leur propre document sur une base architecte liée (XREF) servant à la saisie CVS et électricité ; les présentations graphiques sont également incluses dans ce document. XREF Dessin espace objet Etat EXISTANT Architecte ex : MP1403A00000 XREF Présentation 01 Architecte ex : MP1403A00001 Présentation 02 Architecte ex : MP1403A00002 etc. Dessin espace objet Etat EXISTANT CVS ex : MP1403S20000 Dessin espace objet Etat EXISTANT Electricité ex : MP1403E10000 Présentation 01 CVS ex : MP1403S20001 Présentation 02 CVS ex : MP1403S20002 etc. Présentation 01 Electricité ex : MP1403E10001 Présentation 02 Electricité ex : MP1403E10002 etc. HospicesCHUV / LOH / Service technique Révision : (version 2.0) Page : 6/67

7 2.2.3 Numérotation des fichiers et plans de l état PROJET n affaire* métier activité séparateu r BAT CVS EMA A=Architecte (BAT) S=Sanitaire (CVS) V=Ventilation (CVS) E=Electricité (EMA) 0(zéro)=base architecte F=Cloisonnement coupefeu P=faux plafond R=radioprotection 1=sanitaire 2=gaz méd, gaz nat. 3=chauffage 4=ventilation 8=clapets coupefeu 9=alim. élec. CVS + divers 0=spécial crt fort/faible 1=crt fort (distribution) 2=crt faible (distrib)+tdh 3=tableaux, canaux 4=télévision, sono 5=dét. incendie, secours, asservissement 6= liaison CDC, strips 7=informatique 8=télécoms 9=liaisons spéciales n fichier base séparateu r 00 à 99 (ex : 00=variante A ; 01=variante B ou 01=version 1 02=version 2) n présentation 00 = nom du fichier 01 à 99 = numéro de la présentation A *le numéro d affaire est crée et communiqué par le secrétariat TEC uniquement ; si aucun numéro d affaire n est attribué pour un projet de moindre importance, les 5 premiers caractères sont remplacés selon l exemple suivant : 03X01 soit 03=année, X=hors affaire, 01=numérotation chronologique des dessins hors affaire Principe d exploitation pour les documents de l état PROJET Dessin espace objet Etat EXISTANT Architecte ex : MP1403A00000 COPIE Dessin espace objet Etat PROJET Architecte ex : 02103A00000 Présentation 01 Architecte ex : 02103A00001 Présentation 02 Architecte ex : 02103A00002 XREF XREF etc. Dessin espace objet Etat PROJET CVS ex : 02103S20000 Dessin espace objet Etat PROJET Electricité ex : 02103E10000 Présentation 01 CVS ex : 02103S20001 Présentation 02 CVS ex : 02103S20002 Présentation 01 Electricité ex : 02103E10001 Présentation 02 Electricité ex : 02103E10002 etc. etc Archives Tous les fichiers de dessins de projet sont conservés dans le répertoire courant de l affaire ; au terme de l affaire, l ensemble du contenu du répertoire est archivé et conservé par le secrétariat TEC. HospicesCHUV / LOH / Service technique Révision : (version 2.0) Page : 7/67

8 MEDECINE NUMEROTATION DES TABLEAUX CVS Numérotation des plans tableaux CVS (Schémas réalisés au CHUV) BH Niveau N tableau BE Niveau Bâtiment N tableau Numérotation des plans CVS (Schémas réalisés au CHUV) BH 0 BE Numérotation des bâtiments de la Cité hospitalière pour plans et schémas SYLVANA: SALLAZ 6 MONT CHARMANT SALLAZ LES FALAISES 1 AVENUE DE LA SALLAZ 48 AVENUE PIERRE DECKER NESTLE OUEST NESTLE EST PAVILLON 4 PAVILLON 3 CUISINE DECKER HOPITAL DE BEAUMONT 53 PAVILLON BATIMENT DES LABORATOIRES 74 CLINIQUE INFANTILE PAVILLON DES PREMATUR. MATERNITE CAM HOPITAL ORTHOPEDIQUE CAM Mt. PAISIBLE Mt. PAISIBLE 20 AVENUE DE BEAUMONT ECUREUILS 44 INSTITUT DE MICROBIOLOGIE 45 BATIMENT HOSPITALIER Mt. PAISIBLE Mt. PAISIBLE BH LES ALLIERES JARDINIER 21 AUDITOIRES 40 CHAMP DE L'AIR BATIMENT DES INSTITUTS 41 POLYCLINIQUE MEDICALE UNIVERSITAIRE PAVILLON 2 ECOLE DES INSTITUTS BATIMENT FONDATION MONT CALME 42 AVENUE MONTAGIBERT DE CHANTEPIERRE 15 FONDATION MONT CALME 43 UNIL FAC. DE HospicesCHUV / LOH / Service technique Révision : (version 2.0) Page : 8/67

9 2.4 CLASSEMENT DES FICHIERS ET PLANS Arborescence Pour éviter la rupture des liaisons entre les fichiers, les documents et répertoires du serveur commun ne doivent en aucun cas être renommés ou déplacés de leur emplacement original. Des droits limitent l accès en écriture à certains répertoires selon l utilisateur. Type de fichiers Ext. Arborescence Plans de base ARCHITECTE dwg N :\TEC\DESSIN\AUTOCAD\Architecte\DESSINS\Existant\nomdubâtiment\niveau\nomdufichier.d wg Plans de base TECHNIQUES dwg N :\TEC\DESSIN\AUTOCAD\nomtechnique\nomdubâtiment\niveau\nomdufichier.dwg Plans de PROJETS dwg N :\TEC\AFFAIRES\année\n affaire\plans\nomdufichier.dwg Plans ARCHIVE zip N :\TEC\AFFAIRES\ARCHIVES\année\nomdufichier.zip Fichiers d impression plt Dans le même répertoire que le fichier de base ARCHITECTE ou TECHNIQUES Fichiers de configuration ctb N :\TEC\DESSINAT\Directives\103DAO\versionx.x\docs BAT ou docs BTI\Fichiers config styles de tracés (.ctb) état des calques (.las) las ini bat cfg ttf shx Fichiers prototypes et directive 103 dwg N :\TEC\DESSINAT\Directives\103DAO\versionx.x\docs BAT ou docs BTI NB : liste non exhaustive. BAT gère un fichier Excel répertoriant tous les fichiers DAO ARCHITECTE. Son contenu est mis à jour dès la création ou le changement d'état d'un fichier DAO. 2.5 CLASSEMENT DES PLANS PAPIER Architecte Un tirage papier ARCHITECTE de chaque présentation de l état existant des bâtiments est mis à disposition des utilisateurs dans le bureau de dessin BAT. Ces documents sont classés par bâtiment et niveau selon les critères CiLo. Les autres documents BAT (FAUXPLAFOND et RADIOPROTECTION) sont disponibles, si existants, sur demande Plans techniques Une impression papier des plans corrigés suit chaque révision. Les plans des installations techniques (CVSE) peuvent être consultés sur demande. HospicesCHUV / LOH / Service technique Révision : (version 2.0) Page : 9/67

10 3. SAISIE DES PLANS ARCHITECTE 3.1 GENERALITES Les plans DAO du Service technique sont des documents polyvalents, l ensemble des données saisies doivent pouvoir être compatibles en vue de créer des références externes (XREF) aux propriétés spécifiques (p.ex. dessin de base en gris pour tracés techniques en couleurs). Tous les fichiers DAO échangés avec le Service technique porteront un n dont l'attribution est du ressort du Service technique uniquement. Les mandataires sont chargés, sauf avis contraire ou mention spécifique dans le cahier des charges, de la saisie dans l espace objet uniquement ; la mise en page des présentations (titre, cadre) est effectuée par le Service technique. Avec l aval du Service technique la saisie de plans particuliers (aménagement extérieurs, plans de zone, de situation, d affectation de surfaces, de présentation, etc.) dont la saisie nécessite une réalisation particulière peut être exécutée de manière distincte. La création de nouveaux noms de calques, de blocs ou tout autres éléments est soumise à l approbation du Service technique. Une discussion de principe sera établie au préalable avec le Service technique afin de faire figurer ces différents points dans le cahier des charges. 3.2 PRESENTATION ET MISE EN PAGE Sans autre indication, la saisie est assimilée à un plan d exécution à l échelle 1 :50 selon la norme SIA 400. L homogénéité graphique d un plan doit être respectée particulièrement lors d une révision partielle et locale d un dessin. Le point 0,0 devra être commun à chaque fichier et à chaque niveau issu d un même bâtiment. Les surfaces de locaux ne sont pas reportées sous forme de texte dans le dessin ; cellesci sont disponibles sur CILO. La valeur d une unité écran = 1 cm Numérotation des locaux, des couloirs et noms des bâtiments La Centrale d informations des Locaux (CiLo) gère la base de donnée des locaux et couloirs qui font partie du patrimoine des bâtiments des Hospices CHUV. Aucun numéro ne sera attribué ou modifié sans son aval; le nom des bâtiment se réfère également à la nomenclature CiLo Fichier prototype Le fichier de dessin prototype pour l architecture est annexé à cette directive, il renferme les paramètres principaux répertoriés dans ce cahier. Ce fichier prototype est régulièrement tenu à jour, il comprend sous forme numérique l ensemble des points détaillés ciaprès Couleurs pour plan de projet et d'exécution Valeurs des couleurs pour les éléments à distinguer lors de réalisation de documents devant servir à l impression de plans de projet et d exécution. éléments calque couleur existants DUCALQUE DUCALQUE neufs* DUCALQUE rouge (1) à démolir voir liste des calques DUCALQUE *Les murs et cloisons neufs seront remplis en rouge (hachure=solid) HospicesCHUV / LOH / Service technique Révision : (version 2.0) Page : 10/67

11 3.2.4 Mise en page générale L échelle et le facteur de zoom depuis l espace papier d une fenêtre avec zoom dans l espace objet et mise à l échelle appropriée pour l impression. Echelle d impression souhaitée Valeur ZOOMXP 1 : xp 1 : xp 1 : xp 1 : xp Chaque présentation sera délimitée par un cadre faisant office de trait de coupe après impression. Tous les plans seront muni d un titre. Une fenêtre avec zoom sur la dernière date de révision du fichier de BASE du tableau de révision sera insérée dans le titre. La base de dessin architecte peut être grisée en mode XREF pour mettre en évidence certaines données (plans techniques, cloisonnement coupefeu p. ex) ; la couleur 252 sera affectée à tous les calques du fichier lié Cloisonnement coupefeu Les murs coupefeu sont symbolisés par un style de hachure spécifique. Cette trame apparaît sur tous les plans d usage courant. Un plan de cloisonnement coupefeu est réalisé par niveau de bâtiment ; il fait apparaître les zones de cloisonnement en couleur. Les cloisonnements coupefeu F60 sont dessinés sur les plans architecte sous forme de traces larges en superposition (pas de cloisonnement F90) L emplacement de ces tracés est du ressort de l ingénieur de sécurité des HospicesCHUV qui validera chaque modification avant sa diffusion définitive. Une présentation spécifique à l échelle 1 :200 sera exécutée pour chaque niveau de bâtiment, le tirage papier devant faire apparaître le tracé F60 dans sa couleur par défaut et sur fond de bâtiment grisé Cloisons blindées (radioprotection) L épaisseur du blindage de protection Pb et la hauteur sont mentionnées à côté de la cloison. Ces mesures sont calculées par le fournisseur de l appareil de radiologie et validée par l Institut de radiologie appliquée (IRA) HospicesCHUV / LOH / Service technique Révision : (version 2.0) Page : 11/67

12 3.3 LISTE ET NOMS DES CALQUES ARCHITECTE (1/2) HospicesCHUV / OLH / Service technique DIRECTIVE 103 annexe 05 CALQUES ARCHITECTE Extrait du fichier prototype AutoCAD NOMS CALQUES nom / type de ligne / couleur / état types d'éléments exemples révision A BAT FAC BAL continue 134 bâtiment façade ballustrade, coursives A BAT FAC FEN continue 113 bâtiment façade fenêtre, portefenêtre A BAT GRA AXE axes 250 bâtiment élément graphik axes, trame structurelle A BAT MUR FEN continue 4 bâtiment murs et cloisons fenêtre, vitrage A BAT MUR HAC continue 251 bâtiment murs et cloisons hachures matériau, cloison A BAT MUR LEG continue 3 bâtiment murs et cloisons cloison légère plâtre, bois A BAT MUR PAS continue 32 bâtiment murs et cloisons passage, porte, pann. san A BAT MUR POR continue 61 A BAT MUR PRO continue 211 A BAT PLA PLQ continue 121 A BAT PLA PRF continue 40 bâtiment murs et cloisons bâtiment murs et cloisons bâtiment plafonds bâtiment plafonds porteur, mur, pilier protection murale répartition plaques délimitation, périmètre A BAT SOL AIR continue 240 bâtiment sol aire, délimitation surface A BAT SOL CAN continue 34 A BAT SOL DIL continue 251 A BAT SOL FPL continue 34 A BAT SOL PER continue 140 A BAT SOL PRJ caché2 74 A BAT SOL VUE continue 140 A BAT TOI FEN continue 4 bâtiment sol bâtiment sol bâtiment sol bâtiment sol bâtiment sol bâtiment sol bâtiment toiture caniveau, regard technique joint dilatation fauxplancher percement projection éléments escalier, socle lucarne A BAT TOI VUE continue 240 bâtiment toiture éléments en vue A CVC MUR GAI continue 244 CVC murs et cloisons gaine verticale A CVC MUR RAD continue 244 CVC murs et cloisons radiateur, corps de chauffe A CVC PLA GRI continue 70 CVC plafond gaine, diffuseur A DEM PLA TOU caché2 2 démolition plafonds tout élément à démolir A DEM TOU TOU caché2 2 démolition tout tout élément à démolir A ELE MED ACC continue 230 ELE accessoires médicaux négatoscope A ELE MOB ARM continue 62 ELE mobilier technique armoire électricité, tableau A ELE MUR ACC continue 105 ELE murs et cloisons horloge, boîtier A ELE PLA CAN caché2 74 ELE plafonds canaux, chemin de câbles A ELE PLA DET continue 240 ELE plafonds détecteur incendie A ELE PLA LUM continue 210 ELE plafonds luminaire A ELE TRA AUT continue 157 ELE transport TAC, poste pneumatique A ELE TRA VER continue 157 ELE transport ascenseurs, dévaloir A EQU BUR ACC continue 245 équipement bureau accessoire, tél, informatique A EQU CUI APP continue 153 équipement cuisine appareils de cuisine A EQU CUI MOB continue 235 équipement mobilier non fixe, chariot, table A EQU LAB ACC continue 54 équipement laboratoires petits accessoires mobiles A EQU LAB AGE continue 123 équipement laboratoires agencement fixe, paillasse A EQU LAB APP continue 71 équipement laboratoires gros appareils, flux, congél. A EQU MED ACC continue 45 équipement médical accessoire, lit de consult. suite page suivante HospicesCHUV / LOH / Service technique Révision : (version 2.0) Page : 12/67

13 3.3 LISTE ET NOMS DES CALQUES ARCHITECTE (2/2) HospicesCHUV / DLH / Service technique DIRECTIVE 103 annexe 04 CALQUES ARCHITECTE NOMS CALQUES nom / type de ligne / couleur / état A EQU MOB ACC continue 181 A EQU MOB AGE continue 43 A EQU MOB HOS continue 52 A EQU OPE SUS caché2 110 A EQU OPE TAB continue 33 A EQU RAD APP continue 185 A EQU RAI ACC axe2 66 A EQU TEC APP continue 34 A EXT MUR SOU continue 61 A EXT SOL HAC continue 54 A EXT SOL ROU continue 84 A EXT SOL VEG continue 44 A FEU MUR F60 continue 30 A RAD MUR HAC continue 134 A SAN HYG APP continue 141 A SAN LAB APP continue 136 A SAN SOL GRI continue 4 A TEC MUR CAN continue 31 A TEX COT GEN continue 252 A TEX LEG ACC continue 135 A TEX MAT LOC continue 4 A TEX NOM LOC continue 161 A TEX NUM AXE continue 136 A TEX NUM COU continue 151 A TEX NUM LOC GRD continue 150 A TEX NUM LOC PET continue 151 A TIT GRA TOU continue 7 Extrait du fichier prototype AutoCAD types d'éléments équipement mobilier équipement mobilier équipement hospitalier équipement salle d'op. équipement salle d'op. équipement salle d'op. équipement rails équipement technique extérieurs murs extérieurs sol extérieurs sol extérieurs sol cloisonnement feu exemples radiologie murs et cloisons symbole radioprotection sanitaire hygiène sanitaire laboratoire sanitaire sol technique murs et cloisons canaux énergies révision A TEC TUY TOU continue 31 technique tuyauterie tout texte cotation texte légendes texte matériaux texte noms texte numéros texte numéros texte numéros texte numéros titre graphisme bureau, chaise, armoire, lit agencement, desk lit, table de nuit élém. suspendu, scyalitique table opératoire appareil radiologie rail, rideau appareil technique mur soutènement hachures surfaces chemin, circulation arbre F60 (polyligne largeur 20) wc, lavabo, poste incendie appareils, ministil grille de sol cotes générales accessoires, symboles matériaux locaux nom local axes structure couloirs locaux grande taille locaux petite taille cartouche, cadre, etc HospicesCHUV / LOH / Service technique Révision : (version 2.0) Page : 13/67

14 3.3.1 Gestion des calques La liste des calques à disposition n est pas exhaustive. De nouveaux éléments peuvent y être intégrés en respectant les critères spécifiques décrits dans le cahier des charges. Des fichiers existants peuvent contenir un certain nombre de calques dont les caractéristiques sont antérieures à la présente directive, dans la mesure du possible, ceuxci seront corrigé lors de la mise à jour. La liste des calques, leur application et configuration sont disponibles dans le fichier prototype. Le nom d un calque est composé de plusieurs groupes de lettres structurés de façon mnémotechnique suivante: 1 architecte ; 2 infrastructure ; 3 application ; 4 objet ; selon l exemple cidessous : A EQU MOB HOS Le principe de création de nouveaux calques ne comporte pas de règle spécifique mais fait appel à la logique et au bon sens de la structure en place selon la liste existante. Certains calques peuvent être gelés/libérés dans les fenêtre des présentations au besoin des rendus d impression. Pour faciliter l exploitation de la gestion des calques, un fichier d états des calques (*.las) est disponible dans le gestionnaire de l état des calques du fichier prototype. > Plan d étage 1 :50 fichier : A_Gel_etage_50.las A * PLA * A BAT SOL AIR A FEU MUR F60 A TEX COT GEN A TEX NUM COU A TEX NUM LOC GRD > Plan d étage 1 :100 fichier : A_Gel_etage_100.las A * PLA * A BAT MUR PRO A BAT SOL AIR A FEU MUR F60 A TEX COT GEN A TEX NUM LOC PET > Plan d étage 1 :200 fichier : A_Gel_etage_200.las A * PLA * A BAT MUR PRO A BAT SOL AIR A BAT SOL DIL A BAT SOL PRJ A CVC MUR RAD A EQU BUR ACC A EQU MOB ACC A EQU MOB HOS A EQU OPE SUS A EQU RAD APP A EQU RAI ACC A ELE UMEDU ACC A FEU UMURU F60 A RAD MUR HAC A SAN LAB APP A TEX COT GEN A TEX LEG ACC A TEX MAT LOC A TEC MUR CAN A TEX NOM LOC A TEX NUM LOC PET > Cloisonnement coupefeu 1 :200 fichier : A_Gel_coupefeu_200.las A * PLA * A BAT MUR HAC A BAT MUR PRO A BAT SOL AIR A BAT SOL CAN A BAT SOL DIL A BAT SOL FPL A BAT SOL PER A BAT SOL PRJ A BAT TOI FEN A BAT TOI VUE A CVC * * A DEM * * A ELE * * A EQU * * ** A EXT * * A RAD * * A SAN * * A TEC * * A TEX COT GEN A TEX LEG ACC A TEX MAT LOC A TEX NOM LOC A TEX NUM AXE A TEX NUM LOC PET ** sauf AEQUMOBAGE HospicesCHUV / LOH / Service technique Révision : (version 2.0) Page : 14/67

15 3.4 LISTE ET NOMS DES BLOCS ARCHITECTE (1/9) HospicesCHUV / DLH / Service technique DIRECTIVE 103 annexe 04 BLOCS TITRES Extrait du fichier prototype AutoCAD nom description dimensions remarques révision ATITGRATOU01 titre plan standard 21 x 29.7 cm avec attributs symbole BH 05 ARCHITECTE Réorganisation des locaux de pédiatrie Agrandissemnent des boxes d'isolement SIP 03106A10101 EXISTANT :50 W21 B24 63 x 59.4 cm 03106A10100.dwg emplacement point d'insertion / échelle des blocs originaux: 1unité = 1cm HospicesCHUV / LOH / Service technique Révision : (version 2.0) Page : 15/67

16 Hospices / CHUV Service technique BAT Rue du Bugnon Lausanne LISTE ET NOMS DES BLOCS ARCHITECTE (2/9) HospicesCHUV / OLH / Service technique DIRECTIVE 103 annexe 05 BLOCS TITRES Extrait du fichier prototype AutoCAD symbole nom description dimensions remarques révision ATITGRATOU02 complément situation BH (plan) 11.7 x 7.2 cm pour insertion dans cadre situation interne cartouche titre ATITGRATOU03 complément situation BH (coupe) 11.7 x 7.2 cm pour insertion dans cadre situation interne cartouche titre ATITGRATOU04 complément situation MAT + CI 11.7 x 7.2 cm pour insertion dans cadre situation interne cartouche titre ATITGRATOU05 complément situation HB 11.7 x 7.2 cm pour insertion dans cadre situation interne cartouche titre ATITGRATOU06 tableau liste de mise à jour ARCHITECTE pour insertion dans espace objet à décomposer à l'insertion ATITGRATOU07 tableau liste de mise à jour TECHNIQUE pour insertion dans espace objet à décomposer à l'insertion ATITGRATOU08 coordonnées mandataires (défaut: TEC) pour insertion dans cartouche ATITGRATOU09 complément situation NES 11.7 x 7.2 cm pour insertion dans cadre situation interne cartouche titre emplacement point d'insertion / échelle des blocs originaux: 1unité = 1cm HospicesCHUV / LOH / Service technique Révision : (version 2.0) Page : 16/67

17 3.4 LISTE ET NOMS DES BLOCS ARCHITECTE (3/9) HospicesCHUV / DLH / Service technique DIRECTIVE 103 annexe 04 BLOCS TITRES Extrait du fichier prototype AutoCAD symbole nom description dimensions remarques révision AEQUMOBACC01 armoire sans porte 1 x 1 entrée des valeurs X/Y à l'insertion AEQUMOBACC02 armoire avec portes 1 x 1 entrée des valeurs X/Y à l'insertion AEQUMOBACC03 vestiaire avec porte 1 x 1 entrée des valeurs X/Y à l'insertion AEQUMOBACC04 corps bureau droite 42 x 55 AEQUMOBACC05 corps bureau gauche 42 x 55 AEQUMOBACC06 corps bureau droite 42 x 75 AEQUMOBACC07 corps bureau gauche 42 x 75 AEQUMOBACC08 élément d'angle 102 x 102 raccords 2x 60 AEQUMOBACC09 élément d'angle 122 x 122 raccords 2x 80 AEQUMOBACC10 chaise accoudoirs AEQUMOBACC11 chaise bureau AEQUMOBACC12 tabouret consultation AEQUMOBACC13 canapé 1 place 80 x 70 AEQUMOBACC14 canapé 2 places 160 x 70 AEQUMOBACC15 table ronde 6 chaises Ø 110 AEQUMOBACC16 lit standard 190 x 90 emplacement point d'insertion / échelle des blocs originaux: 1unité = 1cm HospicesCHUV / LOH / Service technique Révision : (version 2.0) Page : 17/67

18 3.4 LISTE ET NOMS DES BLOCS ARCHITECTE (4/9) HospicesCHUV / DLH / Service technique DIRECTIVE 103 annexe 04 BLOCS TITRES Extrait du fichier prototype AutoCAD symbole nom description dimensions remarques révision AEQUMOBACC17 bac hydroculture Ø 60 AEQUMOBHOS01 lit pédiatrie 140 x 70 AEQUMOBHOS02 lit hospitalisation adulte 210 x 95 AEQUBURACC01 ordinateur de table AEQUBURACC02 ordinateur écran plat AEQUBURACC03 imprimante texte = calque 018E AEQUBURACC04 télécopieur texte = calque 018E AEQUBURACC05 téléphone de table texte = calque 018E AEQUBURACC06 téléphone mural AEQUBURACC07 téléphone pré paiement tél.pub. AEQUBURACC08 téléviseur AEQUCUIAPP01 réchaud 1 plaque AEQULABAPP01 frigo 45 x 60 AEQUTECFIX01 ventilateur abri PC AEQURAIACC01 rideau AEQUMOBACC18 bac hydroculture 80 x 40 emplacement point d'insertion / échelle des blocs originaux: 1unité = 1cm HospicesCHUV / LOH / Service technique Révision : (version 2.0) Page : 18/67

19 3.4 LISTE ET NOMS DES BLOCS ARCHITECTE (5/9) HospicesCHUV / DLH / Service technique DIRECTIVE 103 annexe 04 BLOCS TITRES Extrait du fichier prototype AutoCAD symbole nom description dimensions remarques révision AEQUMOBACC19 chariot morgue 225 x AEQUMOBACC20 retour bureau Stilfat avec corps 160 x AEQUMOBACC21 retour bureau Stilfat avec corps 120 x AEQUMOBACC22 retour bureau Stilfat avec corps 80 x AEQUMOBACC23 bureau Stilfat avec corps 200 X AEQUMOBACC24 bureau d'angle Stilfat avec corps 180 x 80 retour AEQUMOBMED01 lit consultation 190 x 65 AEQUMOBMED02 statif sac sur roulettes Ø 36 AEQUMEDACC02 négatoscope 1 plage 39 x 13.5 AEQUMEDACC03 négatoscope 2 plages 78 x 13.5 AEQUMEDACC04 négatoscope 3 plages 117 x 13.5 AEQUMEDACC05 négatoscope 4 plages 156 x 13.5 AEQUOPETAB01 table d'opération 214 x AEQUOPESUS01 scialytique satellite et bornier AEQUOPESUS02 scialytique satellite AEQUOPESUS03 bornier à énergies suspendu emplacement point d'insertion / échelle des blocs originaux: 1unité = 1cm HospicesCHUV / LOH / Service technique Révision : (version 2.0) Page : 19/67

20 3.4 LISTE ET NOMS DES BLOCS ARCHITECTE (6/9) HospicesCHUV / DLH / Service technique DIRECTIVE 103 annexe 04 BLOCS TITRES Extrait du fichier prototype AutoCAD symbole nom description dimensions remarques révision ABATMURPAS01 porte fiches à droite passage 60 cloison 15 ABATMURPAS02 porte fiches à droite passage 85 cloison 15 ABATMURPAS03 porte fiches à droite passage 125 cloison 15 ABATMURPAS04 porte double vantaux pass cloison 15 ABATMURPAS05 porte double vantaux pass cloison 15 ABATMURPAS06 porte double vantaux pass cloison 15 ABATMURPAS07 porte double vantaux pass cloison 15 ABATMURPAS08 porte double vantaux pass cloison 15 ABATMURPAS09 porte fiches à gauche passage 60 cloison 15 ABATMURPAS10 porte fiches à gauche passage 85 cloison 15 ABATMURPAS11 porte fiches à gauche passage 125 cloison 15 ABATMURPAS12 porte double vantaux pass cloison 15 ABATMURFEN01 vitrage vide 110 cloison 15 emplacement point d'insertion / échelle des blocs originaux: 1unité = 1cm HospicesCHUV / LOH / Service technique Révision : (version 2.0) Page : 20/67

REFERENT DE LA CHARTE : DIRECTION ADJOINTE DU PATRIMOINE TEL:02 38 70 33 72

REFERENT DE LA CHARTE : DIRECTION ADJOINTE DU PATRIMOINE TEL:02 38 70 33 72 REFERENT DE LA CHARTE : DIRECTION ADJOINTE DU PATRIMOINE TEL:02 38 70 33 72 1 Sommaire 1) objectif de la charte graphique patrimoniale 2) Type de fichiers 3) Propriété des travaux 4) Procédure de transmissions

Plus en détail

Visio Microsoft Plans dimensionnels Travaux pratiques N 06

Visio Microsoft Plans dimensionnels Travaux pratiques N 06 NOM : Prénom : Visio Microsoft Plans dimensionnels Travaux pratiques N 06 L.S.P. Objectif spécifique : - L'élève doit être capable de réaliser les plans dimensionnels nécessaires à la mise en œuvre d une

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. Maître de l Ouvrage : MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) Objet du marché : RENOVATION D UN

Plus en détail

Prescriptions techniques et de construction pour les locaux à compteurs

Prescriptions techniques et de construction pour les locaux à compteurs Prescriptions techniques et de construction pour les locaux à compteurs Référence: SIB10 CCLB 110 Date : 22/10/2010 Page 1/9 Table des matières 1 PRELIMINAIRES... 3 2 ABREVIATIONS... 3 3 ACCESSIBILITE

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES DESIGNATION Prix Option Montant total 1. COURANTS FORTS - COURANTS FAIBLES - VDI Plus value pour l'option réalisation d'un percement 2. CLIMATISATION - PLOMBERIE

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

Dossier descriptif de la villa Villa de style classique à Bourglinster

Dossier descriptif de la villa Villa de style classique à Bourglinster Villa de style classique à Bourglinster page 1 de 19 A. INFORMATIONS GENERALES 1. SITUATION L'immeuble construit en 2005 est érigé sur un terrain situé 11a, rue d'imbringen à L-6162 Bourglinster. La place

Plus en détail

30 MAI 1 er JUIN 2011 PARIS

30 MAI 1 er JUIN 2011 PARIS 4 th EUROPEAN CONFERENCE ON HEALTHCARE ENGINEERING 51 è JOURNEES D ETUDES ET DE FORMATION IFH 30 MAI 1 er JUIN 2011 PARIS Peut-on externaliser la maintenance des bâtiments et infrastructures techniques

Plus en détail

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Page 1 sur 6 Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Nom élève:.. Entreprise: Nom et fonction du professeur:. Dates de stage:.. Zone de compétence: Zone

Plus en détail

GSA/RP/04/13 "SERVICE DE GESTION DES INSTALLATIONS DU GSMC" Appel d Offres Restreint. Phase 1 : Candidatures. Annexe I-01 au Cahier des Charges

GSA/RP/04/13 SERVICE DE GESTION DES INSTALLATIONS DU GSMC Appel d Offres Restreint. Phase 1 : Candidatures. Annexe I-01 au Cahier des Charges GSA/RP/04/13 "SERVICE DE GESTION DES INSTALLATIONS DU GSMC" Appel d Offres Restreint Phase 1 : Candidatures Annexe I-01 au Cahier des Charges Caractéristiques Techniques Ref: GSA/RP/04/13-1 Rev 1 Date:

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MARCHE SELON LA PROCEDURE ADAPTEE DESCRIPTIF QUANTITATIF / BORDEREAU DE PRIX TRAVAUX DE PEINTURE

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MARCHE SELON LA PROCEDURE ADAPTEE DESCRIPTIF QUANTITATIF / BORDEREAU DE PRIX TRAVAUX DE PEINTURE TRAVAUX DE PEINTURE MARCHE SELON LA PROCEDURE ADAPTEE (article 28 du Code des Marchés Publics) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES DESCRIPTIF QUANTITATIF / BORDEREAU DE PRIX CE DOCUMENT COMPTE

Plus en détail

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL 1 NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL NOM DE L ETABLISSEMENT : Atelier 1 menuiserie, Ateliers 2, 3 et 4 non connu à ce jour NATURE DE L EXPLOITATION : Ateliers

Plus en détail

SURFACES ET EFFECTIFS

SURFACES ET EFFECTIFS 2,91 m 3,50 m 6 m 3,50 m 3,50 m 5,80 m 3,50 m 3 m 3,50 m rue des Sablons COUPE RESTRUCTURATION D'UN ENSEMBLE IMMOBILIER 29-31 rue des Sablons - Impasse des prêtres 75016 PARIS COMMERCIALISATION COUPE COMMERCIALISATION

Plus en détail

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Centre de recherche Saint Antoine UMR-S 893 Site de l Hôpital Saint Antoine Bâtiment Inserm Raoul KOURILSKY 6 ème étage Equipe 13 Alex DUVAL

Plus en détail

DESCRIPTIF DES TRAVAUX

DESCRIPTIF DES TRAVAUX DESCRIPTIF DES TRAVAUX MAISON BASSE ENERGIE 27-02-2012 I. Gros-oeuvre fermé I.1. Gros-oeuvre Terrassement, fondations, maçonnerie, plancher et seuils Citerne eau de pluie de 6000 litres I.2. Ossature Ossature

Plus en détail

Avril 2013 Page 1 sur 11 Commune de Brou sur Chantereine

Avril 2013 Page 1 sur 11 Commune de Brou sur Chantereine Accusé de réception Ministère de l intérieur 68488330 Acte Certifié exécutoire Envoi Préfecture : 03/07/2013 Réception Préfet : 03/07/2013 Publication RAAD : 03/07/2013 MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX MARCHE

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE Notice obligatoire en application de l Art. R 123-24 du Code de la Construction et de l Habitation pour les demandes de Permis de Construire dans les Etablissements Recevant

Plus en détail

Concevoir et réaliser des systèmes constructifs ossature bois

Concevoir et réaliser des systèmes constructifs ossature bois Concevoir et réaliser des systèmes constructifs ossature bois Cette vous permettra d appréhender les principes fondamentaux du système constructif ossature bois selon les normes et DTU en vigueur. Elle

Plus en détail

Appel à propositions n PTD/10/001. Annexe 4 Cahier des charges

Appel à propositions n PTD/10/001. Annexe 4 Cahier des charges Appel à propositions n PTD/10/001 Annexe 4 Cahier des charges I. Chauffage 1. Chaufferie centrale Bâtiment AB Installation Directives d entretien Fréquence Remarques 3 brûleurs* 3 chaudières*, d une puissance

Plus en détail

Les registres coupe-feu

Les registres coupe-feu Les registres coupe-feu Installez avec soin Comment assurer une installation conforme Pour obtenir des exemplaires de cette publication, adressez-vous à la Direction des communications de la Régie du bâtiment

Plus en détail

A- CLASSEMENT DE L ETABLISSEMENT Il s agit d un établissement de Type U «Etablissement de soins sans hébergement»

A- CLASSEMENT DE L ETABLISSEMENT Il s agit d un établissement de Type U «Etablissement de soins sans hébergement» MAITRE D OUVRAGE COMMUNAUTE DE COMMUNES DES PLAINES ET VALLEES DUNOISES Mairie de Donnemain Saint Mamès 28200 Donnemain Saint Mamès Objet : Permis de construire «POLE SANTE D EQUILIBRE» Construction d

Plus en détail

DESCRIPTIF DE VENTE. LES BUISSONNETS rue de l'eglise 36 - Rixensart

DESCRIPTIF DE VENTE. LES BUISSONNETS rue de l'eglise 36 - Rixensart DESCRIPTIF DE VENTE LES BUISSONNETS rue de l'eglise 36 - Rixensart La société Osmosis Development S.A. vous propose une résidence de charme de 4 logements neufs :! A côté du Château de Rixensart! Construction

Plus en détail

Conditions d'admission : Pour être admis à ce programme, il suffit de satisfaire à l'une des conditions suivantes :

Conditions d'admission : Pour être admis à ce programme, il suffit de satisfaire à l'une des conditions suivantes : Dessin de bâtiment Secteur de formation : Bâtiment et travaux publics Sanction des études : DEP Numéro du programme : 5250 Durée de la formation : 1 800 heures Nombre d'unités : 120 unités Objectifs du

Plus en détail

Le CAHIER NORMATIF pour les travaux de construction. 5. Électricité 5.4 Alarmes, communications et sécurité

Le CAHIER NORMATIF pour les travaux de construction. 5. Électricité 5.4 Alarmes, communications et sécurité Le CAHIER NORMATIF pour les travaux de construction 5. Électricité 5.4 Alarmes, communications et sécurité Le 18 novembre 2013 TABLE DES MATIÈRES 5. Électricité... 1 5.4 Service et distribution électrique...

Plus en détail

Arrêté Royal du 7 juillet 1994 fixant les normes de base en matière de prévention contre l incendie et l explosion : Notice explicative

Arrêté Royal du 7 juillet 1994 fixant les normes de base en matière de prévention contre l incendie et l explosion : Notice explicative Arrêté Royal du 7 juillet 1994 fixant les normes de base en matière de prévention contre l incendie et l explosion : Notice explicative A n n e x e 1 Annexe 1 1.2.1 hauteur d un bâtiment La hauteur h d'un

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 12 DETAILS DE CONSTRUCTION Section 12.3 Les murs 12.3.1 Le mur extérieur en béton armé 12.3.2 Le mur extérieur en maçonnerie traditionnelle 12.3.3 Le mur extérieur

Plus en détail

Parc Valentine Vallée Verte

Parc Valentine Vallée Verte Le Bourbon 10.300 m² de bureaux neufs à louer Parc Valentine Vallée Verte un parc d affaires unique Au cœur d un parc d affaires unique Choisissez pour votre entreprise des bureaux dans un bâtiment historique

Plus en détail

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Notice de sécurité Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Cette notice a été établie à l'attention des exploitants d Etablissements Recevant du Public (ERP), afin

Plus en détail

CHECK-LIST POUR UNE PREMIÈRE VISITE DE MAISON

CHECK-LIST POUR UNE PREMIÈRE VISITE DE MAISON CHECK-LIST POUR UNE PREMIÈRE VISITE DE MAISON CHECK-LIST POUR UNE PREMIÈRE VISITE DE MAISON 1 PREMIÈRE PRISE DE CONNAISSANCE DE LA MAISON La maison est-elle bien raccordée au réseau d assainissement? Si

Plus en détail

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir!

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir! guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir! sommaire Entrée et cuisine... p.- Pièce à vivre... p.- Salle de bain, wc... p.- Immeuble collectif... p. Maison individuelle...

Plus en détail

Le pétitionnaire pourra remplir une notice par établissement isolé les uns des autres au sens de l article GN 3.

Le pétitionnaire pourra remplir une notice par établissement isolé les uns des autres au sens de l article GN 3. NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE Pour tous les ERP du 1er groupe et les ERP du 2ème groupe (5ème catégorie) Avec locaux à sommeil. (Arrêté du 25/06/1980 modifié Arrêté du 22/06/1990 modifié) La présente

Plus en détail

Quelle surface indiquer sur la déclaration?

Quelle surface indiquer sur la déclaration? Quelle surface indiquer sur la déclaration? Le détail de la surface totale de votre local est à indiquer dans le cadre 4 de la déclaration, quelque soit la nature de l occupation du local (occupé par son

Plus en détail

Page 1 sur 24. 2015 Catalogue des formations Assurées par : ROBOBAT AFRIQUE

Page 1 sur 24. 2015 Catalogue des formations Assurées par : ROBOBAT AFRIQUE Page 1 sur 24 2015 Catalogue des formations Assurées par : ROBOBAT AFRIQUE Page 2 sur 24 AutoCAD - AutoCAD 2D de base... 3 -AutoCAD 2D avancé... 4 -AutoCAD modelisation 3D...5 AutoCAD Mep...6 AutoCAD Structural

Plus en détail

INSPECTION D UN BÂTIMENT

INSPECTION D UN BÂTIMENT 1, Chemin Premier, Québec INSPECTION D UN BÂTIMENT NICOLAS DÉRY, TECHNOLOGUE SPÉCIALISTE EN BÂTIMENTS OBJET DE L INSPECTION Cette inspection visuelle en bâtiment a pour but de donner à M. Tremblay et Madame

Plus en détail

Le plombier chauffagiste a aussi besoin de cette représentation pour savoir ce qu il y a à l intérieur de la maison au niveau des hauteurs.

Le plombier chauffagiste a aussi besoin de cette représentation pour savoir ce qu il y a à l intérieur de la maison au niveau des hauteurs. Les informations du plan Vous connaissez trois types de représentation d un pavillon : 1 : La perspective 2 : Les façades (page 2 ) 3 : La vue en plan (page 3) Observer attentivement la vue de la page

Plus en détail

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE LOT N 013 CLOISON AMMOVIBLE mardi 20 octobre 2009 1/6 1 GENERALITES 1 1 Prescriptions générales Les entreprises sont tenues de se reporter pour tout ce qui est liaisons

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE MARINADOUR 25 Allées Marines 64100 BAYONNE NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Bâtiment B2 Edition du 27/06/2013 Page 1 sur 9 A/ APPARTEMENTS Gros œuvre : 1) Démolition, nettoyage du terrain. 2) Fondations des

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE

NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE MODELE N 2 Document disponible sur http://www.auvergne.pref.gouv.fr/protection_civile/etablissements _recevant_public/sec_incendie_erp/procedure.php NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE Etablissement Recevant

Plus en détail

Contrôle thermographique Tarifs et prestations :

Contrôle thermographique Tarifs et prestations : 20 rue Emile ZOLA 41200 ROMORANTIN technimursdeveloppement@gmail.com Tél : 02.54.98.50.15 Mr et Mme DUPONT 20 Rue Emile ZOLA 41200 ROMORANTIN Contrôle thermographique Tarifs et prestations : Habitations

Plus en détail

Palais des Congrès 1 er étage Les Goudes

Palais des Congrès 1 er étage Les Goudes Palais des Congrès 1 er étage Les Goudes 5 6 7 3 8 2 1 Palais des Congrès Palais des Arts A. Présentation salle Les Goudes Avec une surface de 1045 m 2 sans piliers et une hauteur sous plafond de 6,30

Plus en détail

GUIDE DE CONCEPTION DE CABINET DENTAIRE

GUIDE DE CONCEPTION DE CABINET DENTAIRE GUIDE DE CONCEPTION DE CABINET DENTAIRE C O N C E P T I O N S G U I D E D E C O N C E P T I O N D E C A B I N E T D E N T A I R E Vous songez à un nouveau cabinet, à l expansion ou à une transformation?

Plus en détail

BILAN ÉNERGÉTIQUE DE LOGEMENTS DANS UN QUARTIER PILOTE DE SCHAERBEEK

BILAN ÉNERGÉTIQUE DE LOGEMENTS DANS UN QUARTIER PILOTE DE SCHAERBEEK 1 BILAN ÉNERGÉTIQUE DE LOGEMENTS DANS UN QUARTIER PILOTE DE SCHAERBEEK Les problématiques environnementales dues à une trop grande consommation d énergie ne peuvent plus être négligées aujourd hui. La

Plus en détail

«La Palmeraie» 1279 avenue de la Résistance 83000 TOULON. Descriptif commercial sommaire

«La Palmeraie» 1279 avenue de la Résistance 83000 TOULON. Descriptif commercial sommaire «La Palmeraie» 1279 avenue de la Résistance 83000 TOULON Descriptif commercial sommaire A) CARACTERISTIQUES GENERALES 1. Gros Œuvre Infrastructure : - Implantation. - Fouilles en rigoles pour fondations.

Plus en détail

LOGEMENT INDIVIDUEL 1ER SEUIL DE BONIFICATION (2 500 PAR LOGEMENT)

LOGEMENT INDIVIDUEL 1ER SEUIL DE BONIFICATION (2 500 PAR LOGEMENT) LOGEMENT INDIVIDUEL 1ER SEUIL DE BONIFICATION (2 500 PAR LOGEMENT) Portes avec ouverture vers l'extérieur Portes : pose de poignées droites recourbées vers l'intérieur (en forme de "bec de canard") Éviter

Plus en détail

Isoler les gaines techniques

Isoler les gaines techniques ROCKplak - rockcalm est un complexe isolé en laine de roche mono densité rigide collé à 2 parements en plaque de plâtre 12,5 mm hydrofugé à bords amincis. ROCKCALM est un panneau de laine de roche mono

Plus en détail

Un grand volume d'eau chaude en un minimum de temps

Un grand volume d'eau chaude en un minimum de temps Isofast 21 Condens Isotwin Condens Isomax Condens condens Chaudières murales gaz condensation accumulées dynamiques Un grand volume d'eau chaude en un minimum de temps La gamme Iso à condensation est la

Plus en détail

Présentation. - le plan de masse qui définit la position de la construction sur le terrain,

Présentation. - le plan de masse qui définit la position de la construction sur le terrain, Dessin Industriel LECTURE DE PLANS BATIMENT p1 Présentation La lecture de plan de bâtiment, va vous permettrent de décoder, analyser, tous types de dessins et de documents qui interviennent dans un projet

Plus en détail

NOTICE D ACCESSIBILITE AUX PERSONNES HANDICAPEES

NOTICE D ACCESSIBILITE AUX PERSONNES HANDICAPEES NOTICE D ACCESSIBILITE AUX PERSONNES HANDICAPEES ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC RENSEIGNEMENTS GENERAUX COMMUNE DE MONSEGUR (33) DESIGNATION PRECISE DU PROJET MAITRE D OUVRAGE EQUIPE DE MAITRISE D OEUVRE

Plus en détail

Sommaire. Je vous souhaite plein succès dans votre travail ainsi qu un agréable début de printemps! Avec mes salutations les meilleures

Sommaire. Je vous souhaite plein succès dans votre travail ainsi qu un agréable début de printemps! Avec mes salutations les meilleures Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports Base logistique de l armée BLA Affaires sanitaires / Pharmacie de l armée N 1/2013 Mai 2013 Infos Pharm A Sommaire Editorial

Plus en détail

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui P a r c naturel régional Loire-Anjou-Touraine Les fiches techniques du Parc Patrimoine bâti Un bâti en tuffeau pour aujourd hui Réhabilitation d une ancienne grange du XVIII ème siècle Localisation : 49260

Plus en détail

Prothésistes dentaires. Aide au cahier des charges d un nouveau laboratoire

Prothésistes dentaires. Aide au cahier des charges d un nouveau laboratoire Prothésistes dentaires Aide au cahier des charges d un nouveau laboratoire Carsat Centre Ouest Assurance des risques professionnels 37, avenue du Président René Coty 87048 LIMOGES CEDEX LOCAUX DE TRAVAIL

Plus en détail

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE S.I.C.A. HABITAT RURAL DE LA SAVOIE 40, rue du Terraillet 73190 SAINT BALDOPH Tél. 04 79 33 06 94 Fax 04 79 85 69 92 E-mail : info@sica-hr.com Dossier 1918-2011 SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE ST OFFENGE CREATION

Plus en détail

Généralités sur la nouvelle Norme Electrique NF C 15-100 :

Généralités sur la nouvelle Norme Electrique NF C 15-100 : Généralités sur la nouvelle Norme Electrique NF C 15-100 : 1) Section des conducteurs, calibres des protections : Nature du circuit Eclairage, volets roulants, prises commandées Section minimale des conducteurs

Plus en détail

Référentiel Handicap. Référentiel Handicap. 2 e seuil de bonification. Logement collectif neuf. Logement individuel neuf

Référentiel Handicap. Référentiel Handicap. 2 e seuil de bonification. Logement collectif neuf. Logement individuel neuf 2 e seuil de bonification page 1/5 identification du/des logement(s) concerné(s) Nom du bailleur Nom de l opération Logement individuel neuf Adresse de l opération Référence du/des logement(s) concerné(s)

Plus en détail

Gamme SECURIDYS. Equipements biomédicaux / Surveillance gaz médicaux

Gamme SECURIDYS. Equipements biomédicaux / Surveillance gaz médicaux Gamme SECURIDYS Equipements biomédicaux / Surveillance gaz médicaux Signalisation & alarmes GAZ MÉDICAUX Gaz Médicaux Gaz Médicaux SIGNALISATION & ALARMES Dotées du marquage CE Dispositif Médical, Dotées

Plus en détail

Liste des nouveautés ArchiCAD SE 2010

Liste des nouveautés ArchiCAD SE 2010 Liste des nouveautés ArchiCAD SE 2010 Nouveautés pour les nomenclatures interactives Nouveautés pour les bibliothèques Options nouvelles pour la cotation automatique des Portes/Fenêtres Outil Feuille de

Plus en détail

Profitez au mieux de votre logement économe en énergie. Bâtiment basse consommation. Ce qu il faut savoir et comment vous adapter

Profitez au mieux de votre logement économe en énergie. Bâtiment basse consommation. Ce qu il faut savoir et comment vous adapter CONSEILS AUX PARTICULIERS Bâtiment basse consommation Profitez au mieux de votre logement économe en énergie Ce qu il faut savoir et comment vous adapter Que vous apporte un bâtiment économe en énergie?

Plus en détail

Galilée4 2 + 2000 m 2 de surface à louer adaptées à vos besoins dans le plus grand technopôle de Suisse. www.galilee-2sa.ch

Galilée4 2 + 2000 m 2 de surface à louer adaptées à vos besoins dans le plus grand technopôle de Suisse. www.galilee-2sa.ch Galilée4 2 + 2000 m 2 de surface à louer adaptées à vos besoins dans le plus grand technopôle de Suisse. www.galilee-2sa.ch ACCUEIL Bienvenue sur le site d Y-Parc, le plus grand parc scientifique et technologique

Plus en détail

ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN

ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN Bureau d Etudes Thermiques SCHLIENGER 45, rue de Mulhouse 68210 BALSCHWILLER Tél. 03.89.25.91.95 Fax 03.89.25.91.95 E-mail : sschlienger@free.fr SOMMAIRE

Plus en détail

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort.

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort. A B C Accélérateur Egalement appelé pompe de circulation ou circulateur, l accélérateur assure la circulation de l eau de chauffage entre la chaudière et les pièces à chauffer. Les installations très anciennes

Plus en détail

1/4. N de l autorisation. Le cas échéant, n de permis de construire ou d aménager : Date de dépôt en mairie :

1/4. N de l autorisation. Le cas échéant, n de permis de construire ou d aménager : Date de dépôt en mairie : MINISTÈRE CHARGÉ DE LA CONSTRUCTION Dossier spécifique permettant de vérifier la conformité des établissements recevant du public aux règles d accessibilité et de sécurité contre l incendie et la panique

Plus en détail

Bien concevoir son projet de SALLE DE BAINS

Bien concevoir son projet de SALLE DE BAINS Bien concevoir son projet de SALLE DE BAINS Une salle de bains bien pensée...... Lapeyre vous aide à la réaliser Un projet bien préparé, c est la clé de la réussite. Avant de rencontrer un conseiller LAPEYRE,

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIGNY

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIGNY COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIGNY CONSTRUCTION D UN GROUPE SCOLAIRE A PROVENCHERES SUR MEUSE DECOMPOSITION GLOBALE ET FORFAITAIRE LOT N 9 : «PLOMBERIE SANITAIRE» MAITRE D ŒUVRE S.I.C.A.H.R DE L AUBE BUREAU

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE DÉCO Ambiance automnale pour décor original Rangements, mobilier, cloisons, peinture AMÉNAGER LES PETITS ESPACES Incendie, cambriolage ON S'ALARME! BÉTON, CUIVRE, ZINC, ALU, BOIS Rénovation durable du

Plus en détail

INSTALLER UN CHAUFFAGE ELECTRIQUE. Construire Aménager Décorer Jardiner CONSEIL. Castorama

INSTALLER UN CHAUFFAGE ELECTRIQUE. Construire Aménager Décorer Jardiner CONSEIL. Castorama 80.04 INSTALLER UN CHAUFFAGE ELECTRIQUE CONSEIL Castorama Memo page 2&3 L alimentation electrique page 4&5 Emplacement et branchement pages 6 Fixation et entretien pages 7 page 1/7 MEMO Ce mémo vous permet

Plus en détail

DESCRIPTIF TECHNIQUE APPARTEMENTS

DESCRIPTIF TECHNIQUE APPARTEMENTS DESCRIPTIF TECHNIQUE APPARTEMENTS CONSTRUCTION D'UN IMMEUBLE EN PPE A SAULES BÂTIMENT B - UNITE C LIEU : Saules PARCELLE : article 1709 Ch. de la Grève 3a 2025 Chez-le-Bart Tél. 032 846 45 95 Fax 032 846

Plus en détail

Table des matières générale 1)

Table des matières générale 1) 1) page 1 1) 0 CLAUSES COMMUNES Chap. 1 Clauses communes à tous les lots 1/1 Définition de l opération Réglementations Lots 1/2 Spécifications communes à tous les lots 1 PLOMBERIE INSTALLATIONS SANITAIRES

Plus en détail

Palais de la Méditerranée

Palais de la Méditerranée 2 Palais de la Méditerranée 5 6 7 3 8 2 Palais de la Méditerranée 1 Palais des Congrès Palais des Arts A. Présentation du 2 Dans le cadre du programme d investissement, le Palais de la Méditerranée 2 a

Plus en détail

Fiche d application Thermique. Ventilation naturelle de confort thermique BÂTIMENTS D HABITATION NEUFS. Réglementations Thermique Acoustique Aération

Fiche d application Thermique. Ventilation naturelle de confort thermique BÂTIMENTS D HABITATION NEUFS. Réglementations Thermique Acoustique Aération Réglementations Thermique Acoustique Aération Départements d Outre-Mer Version 1.1 Fiche d application Thermique Ventilation naturelle de confort thermique BÂTIMENTS D HABITATION NEUFS www.territoires.gouv.fr

Plus en détail

1. Portes automatiques, descriptif asservissements feux des portes automatiques

1. Portes automatiques, descriptif asservissements feux des portes automatiques 1. Portes automatiques, descriptif asservissements feux des portes automatiques Pour les portes coulissantes automatiques qui doivent également servir de portes d évacuation et de fermeture coupe-feu,

Plus en détail

Agencement vitrines / merchandising

Agencement vitrines / merchandising Agencement vitrines / merchandising On ne passera plus devant votre magasin, on s y arrêtera. Préparez vous à vous faire remarquer! Connaissance théorique et mise en application des techniques de gestes

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

Bureaux Surface nette : 1850 m²

Bureaux Surface nette : 1850 m² - Concours restreint, 3 participants - Rénovation de bureaux - Début 2007 - Maître de l Ouvrage: CREDIBE - Logement - Démarche environnementale Bureaux Surface nette : 1850 m² Concept architectural Fonction

Plus en détail

Catalogue de repérage industriel et de sécurité

Catalogue de repérage industriel et de sécurité Catalogue de repérage industriel et de sécurité 15, quai Jules Guesde 94400 Vitry-sur-seine Tél. 01 46 82 65 16 Fax 01 46 82 75 03 E.mail site agic@agic.fr www.agic.fr Etiquettes gravées page 2 Jetons

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION MANUELS D ENTRETIEN ET D OPERATION 01300

STANDARD DE CONSTRUCTION MANUELS D ENTRETIEN ET D OPERATION 01300 PARTIE 1 - GENERALITES 1.1 LA SECTION PRESENTE A POUR BUT D EXPLIQUER, AU CONSEIL RESPONSABLE DE PREPARER LES MANUELS D ENTRETIEN ET D OPERATION, DE QUELLE FAÇON L UNIVERSITE DE SHERBROOKE DESIRE QUE CES

Plus en détail

-3- Table des matières

-3- Table des matières -2- Avertissement Ce document accompagne le cours qui a été conçu spécialement pour les stagiaires des cours de Denis Belot. Le cours a été réalisé en réponse aux diverses questions posées par les stagiaires.

Plus en détail

Construction d une salle dédiée à l école de musique de Lipsheim. Dossier de demande de permis de construire. Notice de Sécurité (PC40)

Construction d une salle dédiée à l école de musique de Lipsheim. Dossier de demande de permis de construire. Notice de Sécurité (PC40) Construction d une salle dédiée à l école de musique de Lipsheim Dossier de demande de permis de construire Notice de Sécurité (PC40) NOTICE DE SECURITE E.R.P. Remarque : Cette notice de sécurité comprend

Plus en détail

Réussir son installation domotique et multimédia

Réussir son installation domotique et multimédia La maison communicante Réussir son installation domotique et multimédia François-Xavier Jeuland Avec la contribution de Olivier Salvatori 2 e édition Groupe Eyrolles, 2005, 2008, ISBN : 978-2-212-12153-7

Plus en détail

Guide. Prévention Habitat. libea.fr

Guide. Prévention Habitat. libea.fr libea.fr Guide Prévention Habitat libea.fr LIBEA - Société anonyme au capital de 0 000 000 - Entreprise régie par le code des assurances - Siège social : Cours du Triangle - 0 rue de Valmy - 9800 Puteaux

Plus en détail

Guide des autorisations d urbanisme

Guide des autorisations d urbanisme Guide des autorisations d urbanisme de Service Urbanisme Villenoy 2014 TABLE DES MATIERES QUEL DOSSIER DEPOSER POUR MON PROJET?... 2 QUELQUES NOTIONS POUR BIEN DEMARRER.... 2 MON PROJET EST-IL SOUMIS A

Plus en détail

Rénovation éco-énergétique

Rénovation éco-énergétique Rénovation éco-énergétique bureaux Fondation Roi Baudouin Rue Brederode, 21 1000 Bruxelles 1 Optimisation bâtiment dans le respect de son caractère patrimonial Démarche citoyenne responsable 2 Certains

Plus en détail

DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Formulaire à retourner dûment complété en trois exemplaires au :

DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Formulaire à retourner dûment complété en trois exemplaires au : Dossier ANC Commune :.. N dossier : DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Formulaire à retourner dûment complété en trois exemplaires au : Demandeur SPANC (Service Public

Plus en détail

ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES

ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES BEG ROHU 56510 SAINT PIERRE QUIBERON RENOVATION DES VESTIAIRES-SANITAIRES CADRE DE DÉCOMPOSITION DU PRIX GLOBAL FORFAITAIRE C.D.P.G.F. LOT N 7 PLOMBERIE

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL Remarque préliminaire Cette notice a été élaborée à votre attention dans le but de faciliter votre

Plus en détail

Descriptif pour un chalet KUBIO 39m2 Ref : KUBIO 39.1 CH (ST ou DE) Une chambre Toit plat. Bardage bois peint

Descriptif pour un chalet KUBIO 39m2 Ref : KUBIO 39.1 CH (ST ou DE) Une chambre Toit plat. Bardage bois peint Descriptif pour un chalet KUBIO 39m2 Ref : KUBIO 39.1 CH (ST ou DE) Une chambre Toit plat. Bardage bois peint Le chalet est conçu selon les techniques utilisées pour les maisons à ossature en bois. DIMENSIONS

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX. Informations pratiques

ÉTAT DES LIEUX. Informations pratiques ÉTAT DES LIEUX date : / / ENTRANT SORTANT L état des lieux doit être établi de façon contradictoire entre les deux parties lors de la remise des clés au locataire et lors de leur restitution en fin de

Plus en détail

Notice pour le contrôle et le nettoyage de conduits de fumée

Notice pour le contrôle et le nettoyage de conduits de fumée Notice pour le contrôle et le nettoyage de conduits de fumée 1. De quoi s agit-il? Les conduits de fumée doivent présenter les ouvertures nécessaires au contrôle et au nettoyage. Les ventilateurs d extraction

Plus en détail

Qu est-ce qu un logement décent?

Qu est-ce qu un logement décent? direction générale de l Urbanisme de l Habitat et de la Construction Guide d évaluation Qu est-ce qu un logement décent? Que vous soyez propriétaire ou locataire Quelques éléments de réponse... Octobre

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX. Informations pratiques

ÉTAT DES LIEUX. Informations pratiques ÉTAT DES LIEUX date : / / ENTRANT SORTANT L état des lieux doit être établi de façon contradictoire entre les deux parties lors de la remise des clés au locataire et lors de leur restitution en fin de

Plus en détail

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE SAINT-JORY PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT C.C.T.P. vvv LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE L Entrepreneur : Le Maître

Plus en détail

Isolation de conduites à base d'amiante

Isolation de conduites à base d'amiante *F01 Cordons, anneaux d'étanchéité et bandes d'isolation électrique en amiante Des cordons à haute teneur en amiante ont souvent été utilisés comme joints anti feu dans des poêles à mazout ou en aïence,

Plus en détail

C.C.T.P. LOT N 06 - PEINTURES EXTERIEURES ET INTERIEURES REVETEMENTS SOLS PLASTIQUES. L Entrepreneur : Le Maître d'ouvrage : Le Maître d'oeuvre :

C.C.T.P. LOT N 06 - PEINTURES EXTERIEURES ET INTERIEURES REVETEMENTS SOLS PLASTIQUES. L Entrepreneur : Le Maître d'ouvrage : Le Maître d'oeuvre : DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE SAINT-JORY PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT C.C.T.P. vvv LOT N 06 - PEINTURES EXTERIEURES ET INTERIEURES REVETEMENTS SOLS PLASTIQUES

Plus en détail

LOCATION BATIMENT COMMERCIAL ZAC DE GRAND EPAGNY PERIPHERIE DIRECTE D ANNECY (74)

LOCATION BATIMENT COMMERCIAL ZAC DE GRAND EPAGNY PERIPHERIE DIRECTE D ANNECY (74) LOCATION BATIMENT COMMERCIAL 2 389,20 M 2 DONT 2 123 M 2 DE SURFACE DE VENTE ZAC DE GRAND EPAGNY PERIPHERIE DIRECTE D ANNECY (74) Situation géographique et environnement p.3 Description p.5 Surfaces p.6

Plus en détail

BOP: Environnement - Entretien des salles d'opération et des locaux annexes

BOP: Environnement - Entretien des salles d'opération et des locaux annexes 1. ENTRETIEN À L OUVERTURE D UNE SALLE D OPÉRATION NON UTILISÉE AU DELÀ DE 24 H Nettoyer les surfaces (table d opération, table d instruments, éclairage opératoire, appareil d anesthésie), avec un chiffon

Plus en détail

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie Thierry Gallauziaux David Fedullo La plomberie Deuxième édition 2010 Sommaire Sommaire Les bases de la plomberie Les matières synthétiques...16 Les dangers du gaz et de l eau...16 La plomberie...9 L eau...10

Plus en détail

Critères de classification hôtelière suisse

Critères de classification hôtelière suisse 1 1. Aspect extérieur du bâtiment Accès, parking, jardin, façade, fenêtres, balcons Signalisation / accès à partir des principaux axes routiers 2. Secteur de l entrée Largeur, paillassons, ambiance (éclairage,

Plus en détail

AVANT PROJET SOMMAIRE / AUDIT Lots CVC CFO CFA:

AVANT PROJET SOMMAIRE / AUDIT Lots CVC CFO CFA: MAITRE D OUVRAGE 133, rue Falguière 75015 PARIS Date 23/09/2011 Affaire / indice 0821-28-2011_IndA AVANT PROJET SOMMAIRE / AUDIT Lots CVC CFO CFA: Nom du fichier AUDIT_0821-28-2010_IndA_Caves Mouchotte.docx

Plus en détail

PREFECTURE DE L ILLE ET VILAINE ----------------- Accessibilité des personnes handicapées et à mobilité réduite aux

PREFECTURE DE L ILLE ET VILAINE ----------------- Accessibilité des personnes handicapées et à mobilité réduite aux PREFECTURE DE L ILLE ET VILAINE Direction Départementale des Territoires et de la Mer Le Morgat 12, rue Maurice Fabre 35031 RENNES CEDEX 1 OBJET DU DOCUMENT ----------------- Accessibilité des personnes

Plus en détail

Réglementation incendie en ERP

Réglementation incendie en ERP R. ARTERO, Chef de produits Réglementation incendie en ERP à respecter pour la pose d un bâti-support WC Rappel de vocabulaire et réglementation Résistance au feu La résistance au feu caractérise le comportement

Plus en détail