NORMES DE PRÉSENTATION DES TRAVAUX ÉCRITS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NORMES DE PRÉSENTATION DES TRAVAUX ÉCRITS"

Transcription

1 Ce document appartient à NORMES DE PRÉSENTATION DES TRAVAUX ÉCRITS S e p t i è m e é d i t i o n

2 2008 Cégep de Sainte-Foy 2410, chemin Sainte-Foy Québec Qc G1V 1T3 Canada Dépôt légal, 3 e trimestre 2008 Bibliothèque nationale du Québec Bibliothèque nationale du Canada Septième édition ISBN

3 i Remerciements Je remercie chaleureusement toutes les personnes qui, par leurs commentaires et suggestions, ont contribué à la réalisation de la première édition (1995) des Normes de présentation. Merci à Gérald ALLARD, Claude BÉLANGER, Pierre BÉRUBÉ, Louis DESCHAMBAULT, Gaétan DIONNE, Hélène DUGUAY, Paule HÉBERT, Jean-Marie LANDRY, Marc LEBEL, Christian MORIN, Jocelyne PETIT et Gabriel RIOUX. Pour leurs commentaires appréciés sur les deuxième (1996) et troisième (1997) éditions, je remercie également Charles-Henri AUDET, Jean BEAUDOIN, Doris BERTRAND, Denis CROTEAU, Alain GAGNON, Richard HAINCE, Dany HUDON, François LAFRENIÈRE, Josée MARCHAND, Louis PAINCHAUD, Louis PILOTE, Pierre RENAUD, Ron STANKO et Jean-François VALLÉE. Jean BEAUDOIN, Denis CROTEAU, Sylvie DROUIN, Dany HUDON et Danielle JOBIN m ont apporté une aide précieuse pour la préparation de la quatrième (1999) et de la cinquième édition (2003). Je leur en suis très reconnaissant. Pour la sixième édition (2007), j ai pu compter sur les très utiles commentaires et suggestions de Steeve BAKER, Emmanuel BOUCHARD, Frédéric BOURGAULT, Denis CROTEAU, Richard HAINCE, Paule HÉBERT, Philippe HOULE-LEROY, Dany HUDON, Lucie MORIN, Katia PERRON et Viviane SAINT-YVES. Grand merci à Denis CROTEAU, Richard HAINCE, Julie MORRISSETTE, Serge PERRON, Sylvie SAVARD et Yolaine TREMBLAY pour leur collaboration très appréciée à cette septième édition. Jules Fontaine NOTE Ce guide de présentation des travaux écrits a été réalisé pour répondre à l une des exigences de la Politique d évaluation des apprentissages du Cégep de Sainte-Foy, soit l article intitulé Évaluation de la présentation et de la composition des travaux. Cet article se lit ainsi : «Les étudiants doivent présenter leurs travaux écrits en conformité avec les normes de présentation adoptées par le Cégep et les règles départementales qui viennent les préciser et les compléter. Les étudiants en sont informés au moyen du plan de cours.» CÉGEP DE SAINTE-FOY (2003), Politique d évaluation des apprentissages, p. 13.

4 ii NORMES DE PRÉSENTATION TABLE DES MATIÈRES AVANT DE COMMENCER VOTRE TRAVAIL... iv INTRODUCTION... 1 Les catégories de travaux Les éléments de base Le format de papier Les marges La pagination Le caractère Les paragraphes L interligne La présentation générale La page de titre La table des matières Les titres et les intertitres Les figures et les tableaux Les notes infrapaginales Les formules et équations Les citations Les citations courtes Les citations longues La double référence Le plagiat Les références Travaux généralement associés aux disciplines sciences de la nature et psychologie Travaux généralement associés aux autres disciplines La bibliographie et les notices bibliographiques Méthode auteur-année Méthode auteur-titre La présentation de la bibliographie Regroupement par ordre alphabétique Regroupement par catégories de références...22 BIBLIOGRAPHIE...36

5 NORMES DE PRÉSENTATION iii LISTE DES ANNEXES Annexe A Figures citées en exemples...23 Annexe B La fiche technique...26 A. Les peintures, estampes et affiches...26 B. Les sculptures...26 C. Les œuvres architecturales...27 D. Les objets...27 Annexe C Modèle de présentation d un travail écrit...28 Annexe D de composition de différents niveaux de titre...31 Annexe E Quelques règles de typographie...32 A. Les accents et signes diacritiques...32 B. L apostrophe...32 C. L appel de note...32 D. Les dates...32 E. Les espaces...32 F. Les exposants courants...34 G. Les guillemets...34 H. Les ligatures...34 I. Les numéros...34 J. Les points de suspension...34 K. Les parenthèses ( ), crochets [ ] et accolades { }...34 L. Le souligné...34 M. Les règles de capitalisation des titres d œuvres...35 N. Les sigles et acronymes : O.N.U., ONU ou Onu?...35 LISTE DES FIGURES Figure 2.1 Les principales formes observées chez les bactéries...5 Figure 2.2 Vitesse d une bille en chute libre en fonction du temps...5 Figure 4.3 Arbre de décision...13 Figure A.4 Les marges à respecter dans un tapuscrit...23 Figure A.5 Présentation des paragraphes (espacement interparagraphe significatif)...23 Figure A.6 Présentation des paragraphes (espacement interparagraphe non significatif)...23 Figure A.7 Page de titre...24 Figure A.8 Table des matières selon le modèle numérique...24 Figure A.9 Table des matières selon le modèle classique...24 Figure A.10 Numérotation des titres et intertitres selon le modèle numérique...25 Figure A.11 Numérotation des titres et intertitres selon le modèle classique...25 Figure A.12 Suppression des jalons des intertitres de quatrième niveau...25 Figure B.13 Le café, le soir...26 Figure B.14 L oiseau dans l espace...26 Figure B.15 L Hôtel Lambert...27 Figure B.16 Vase de Tiffany...27 LISTE DES TABLEAUX Tableau 2.1 Les principaux changements associés à la métamorphose chez la grenouille...6 Tableau 4.2 Abréviations dans les notes infrapaginales...12 Tableau E.3 Les espaces avant et après les signes typographiques...33 Tableau E.4 de composition de quelques exposants courants...34

6 iv NORMES DE PRÉSENTATION AVANT DE COMMENCER VOTRE TRAVAIL SAVEZ-VOUS 1. Quelle est la largeur des marges gauche et droite que vous devez respecter? p. 1 et Quelle police de caractères utiliser? Quelle taille de police utiliser? p. 1 et 2 3. Quelle justification donner aux paragraphes? p Où écrire le numéro des pages? Comment paginer votre travail? p. 1 et Comment composer la page de titre? Où y écrire votre nom? p. 4, 25 et 29 et ceux des membres d une équipe, s il y a lieu 6. Comment numéroter les titres et intertitres? p. 4 et Quel interligne appliquer aux paragraphes? p Si votre travail entre dans la catégorie des travaux a) généralement associés aux disciplines de sciences de la nature et de psychologie p. 10 et 15 b) généralement associés aux disciplines autres que celles de sciences de la nature et de psychologie? p. 11 et Comment composer une fiche technique? p. 27 et Si vous devez écrire les références directement dans le texte ou dans les notes p. 10 et 11 infrapaginales? 11. Comment citer correctement sans plagier? p. 8 et Si le titre d une figure s écrit au-dessus ou en dessous de celle-ci? p Si le titre d un tableau s écrit au-dessus ou en dessous de celui-ci? p Où écrire l année ou la date de publication dans une notice bibliographique? p Comment écrire la référence d un article provenant d un livre, d un périodique ou d un site Web? p ou Comment présenter la bibliographie? p. 21 et 22 Si vous n êtes pas certain des réponses à donner à toutes ces questions, vous n êtes pas encore tout à fait prêt à rédiger votre travail dans le respect des présentes normes. Assurez-vous donc de connaître les exigences de votre professeur concernant la présentation de votre travail écrit avant de l entreprendre.

7 NORMES DE PRÉSENTATION LES ÉLÉMENTS DE BASE 1 INTRODUCTION Au cours de l élaboration d un travail écrit, deux aspects généraux sont à retenir, soit le fond et la présentation. Le fond, c est le travail lui-même, c est-à-dire son contenu, qu il s agisse d une dissertation, d un exposé, d un travail long ou d un rapport de laboratoire par exemple. La présentation, qui fait l objet du présent document, constitue un élément essentiel. En effet, c est ce qui rendra votre travail plus facile à lire et à comprendre et qui permettra à votre professeur de suivre votre cheminement avec plus de facilité. LES CATÉGORIES DE TRAVAUX Nous reconnaissons ici deux grandes catégories de travaux, à savoir les manuscrits et les tapuscrits. Les manuscrits sont les travaux rédigés à la main, tandis que les tapuscrits sont effectués à l ordinateur, à l aide d un logiciel de traitement de texte. Sauf indication contraire, vous devez appliquer les mêmes normes à ces deux catégories de travaux. 1. LES ÉLÉMENTS DE BASE 1.1 Le format de papier Les travaux standards doivent être présentés sur du papier de format lettre ou lettre américaine (8,5 X 11 po). On n écrit ou n imprime généralement que d un seul côté de la feuille Les marges Dans les manuscrits Dans les tapuscrits Respectez la marge de gauche déjà présente sur le papier ligné standard. Si le papier n en comporte pas, il faudra en tracer une d environ 3 cm de largeur. Le papier ligné standard n a généralement pas de marge du côté droit ; tracez-en une ou cessez d écrire à environ 2 cm du bord de la page. Respectez une marge d environ 2,5 cm dans le haut et le bas de la page, ainsi qu une marge d environ 3 cm à gauche et à droite (fig. 1, p. 24). 1.3 La pagination Le numéro de la page se situe dans le coin supérieur droit, à environ 2 cm du haut de la page, en respectant la marge de droite. À l exception de la page de titre, toutes les pages sont numérotées. La pagination de la table des matières, de la liste des abréviations ainsi que la liste des annexes, figures et tableaux se fait en chiffres romains minuscules (i, ii, iii, iv, etc.). Toutes les autres pages sont numérotées en chiffres arabes, à partir de Le caractère La police Adoptez une police de caractères comme Times, Times New Roman, Palatino ou Garamond, par exemple. Ce sont des polices dont toutes les lettres (sauf le o) présentent des empattements 2, c est-à-dire des traits à leurs extrémités. Conservez la même police pour l ensemble du travail. Les polices sans empattements (comme Arial ou Helvetica) ont un aspect dépouillé. Pour cette raison, on les utilise souvent pour les titres et intertitres (comme dans le présent document). 3 Times New Roman Entends, ma chère, entends la douce Nuit qui marche 4. Palatino Entends, ma chère, entends la douce Nuit qui marche. Arial Entends, ma chère, entends la douce Nuit qui marche. 1. Faites la vérification dans Word : menu Fichier, Mise en page. Si c est le format A4 qui s affiche, il faut le changer pour le format Lettre. Le format A4 est le format européen : le papier est un peu plus long et un peu moins large. 2. Ces empattements n ont pas qu une fonction esthétique : ils servent en effet à guider l œil le long d une ligne imaginaire de lecture et contribuent ainsi à améliorer la lisibilité du texte. 3. Chacun de ces exemples est composé en 10 points. 4. Charles BAUDELAIRE, Les fleurs du mal, p. 207.

8 2 LES ÉLÉMENTS DE BASE NORMES DE PRÉSENTATION La taille La taille de caractères recommandée pour le corps du texte est le 12 points. Les notes infrapaginales sont composées en 10 points 5. Les styles Romain, italique et gras Les trois styles de caractères les plus courants sont le romain (c est-àdire droit, comme le texte de cette phrase), l italique et le gras. Le caractère italique est utilisé pour faire ressortir un mot, une expression ou une phrase, de même que dans les situations décrites cidessous. Dans les manuscrits, on utilise le souligné à la place de l italique. On emploie le caractère gras pour faire ressortir plus fortement un mot ou une phrase. En outre, on l utilise couramment dans les titres. Utilisez ce style avec parcimonie pour ne pas alourdir la lecture : en attirant l attention sur trop d éléments à la fois, vous risquez de produire l effet contraire, c est-à-dire une perte d intérêt de la part du lecteur. Certaines situations où l emploi de l italique est préconisé 6. Pour faire ressortir un mot ou une expression, ainsi que dans les devises, maximes et proverbes La devise de la ville de Québec est Don de Dieu feray valoir. Notre professeur n arrête pas de nous répéter que c est en forgeant qu on devient forgeron. Dans les titres d ouvrages, d œuvres et pour les noms de journaux et de périodiques, peu importe où ils sont placés dans le travail (texte principal, référence, notice bibliographique, etc.) Je viens de lire Le dictateur et le hamac de Daniel PENNAC. J ai trouvé ce vélo dans les petites annonces du Soleil. Les revues Actualité et Québec Science sont éditées au Québec. J ai admiré La dernière cène de Salvador DALI dans l un des musées de Washington. Aurel RAMAT (2005), Le Ramat de la typographie, p Dans les locutions ou abréviations latines non francisées a posteriori, ad hoc, ibid., loc. cit., op. cit., sic, etc. Pour les langues étrangères Il y a d admirables œuvres de REMBRANDT à la National Galery of Art de Washington. Les notes de musique La clef de sol se place sur la deuxième ligne. Les noms scientifiques des genres et des espèces d êtres vivants Canis latrans est le nom scientifique du coyote et Acer saccharum, celui de l érable à sucre. Le loup, le chien et le coyote appartiennent au genre Canis, le renard, au genre Vulpes. 5. Si vous utilisez une police sans empattements comme Arial ou Helvetica pour les titres et intertitres, composez ceux-ci en 11 points. 6. Adapté d Aurel RAMAT, Le Ramat de la typographie, p et de Marie MALO, Guide de la communication écrite, p

9 NORMES DE PRÉSENTATION LES ÉLÉMENTS DE BASE Les paragraphes Le début de la première ligne L espacement interparagraphe L alinéa La justification Paragraphe avec pleine justification Paragraphe aligné à gauche Tous les paragraphes, y compris les titres, débutent contre la marge de gauche, les principales exceptions étant les citations longues et les titres des figures et des tableaux. (Les titres Table des matières, Résumé, Introduction, Discussion, Conclusion et Bibliographie) peuvent être centrés sur la page 7.) Il est conseillé de laisser un espacement significatif entre les paragraphes. En l absence d un espacement interparagraphe significatif, la première ligne de chaque paragraphe, sauf celui immédiatement sous un titre, doit être renfoncée vers l intérieur : c est ce qu on appelle communément un alinéa 8. On donne ainsi à l alinéa son utilité première, c est-à-dire de marquer le début des paragraphes lorsque ceux-ci sont très proches les uns des autres. (Comparer les figures A.5 et A.6 de l annexe A, p. 23.) Grâce aux logiciels de traitement de texte, il est facile d imposer une pleine justification (le texte est aligné à gauche et à droite) ou d aligner le texte à gauche uniquement 9. L un ou l autre de ces types d alignement peut être utilisé au choix. «Chaque année, en mai et en juin, dans la vallée du Saint-Laurent, comme ailleurs en Amérique, on se prépare à la chasse aux tourtes, ces gros pigeons migrateurs, au plumage cendré, à la queue longue et pointue, vivant en colonies. [ ] Petit à petit, on les voit apparaître par bandes, en quête de nourriture. [ ] Ils ne sont jamais si nombreux qu en juillet 10.» «Chaque année, en mai et en juin, dans la vallée du Saint-Laurent, comme ailleurs en Amérique, on se prépare à la chasse aux tourtes, ces gros pigeons migrateurs, au plumage cendré, à la queue longue et pointue, vivant en colonies. [ ] Petit à petit, on les voit apparaître par bandes, en quête de nourriture. [ ] Ils ne sont jamais si nombreux qu en juillet 11.» 1.6 L interligne Dans les manuscrits Dans les tapuscrits Le texte courant, c est-à-dire le texte principal, est composé en simple ou en double interligne, selon les consignes données par votre professeur. Le texte courant est composé en interligne et demi ou en double interligne, selon les consignes données par votre professeur. Exceptions La table des matières, les citations longues, les notes infrapaginales, les titres des figures et des tableaux, les références des figures et tableaux, ainsi que la bibliographie sont toujours composés en simple interligne. 7. Voir l annexe C, p A. RAMAT, ibid., p. 15, recommande un retrait positif (vers l intérieur) d environ 4 mm. Le maximum devrait être de 1 cm. 9. On dit alors que les paragraphes sont disposés en drapeau à droite. D après RICHAUDEAU (1979, p. 120), il n y a pas, chez des lecteurs adultes, de différence dans la vitesse de lecture, selon que le texte est justifié ou aligné à gauche. 10. Jean PROVENCHER, C était l été : La vie rurale traditionnelle dans la vallée du Saint-Laurent, p Ibid., p. 176.

10 4 LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE NORMES DE PRÉSENTATION 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE 2.1 La page de titre Le nom et le numéro de groupe doivent être inscrits dans le coin supérieur gauche de la page de titre. S il y a plusieurs auteurs, nommez-les dans l ordre alphabétique des noms de famille [figure A.7 (p. 24) et p. 28]. 2.2 La table des matières 2.3 Les titres et les intertitres Les figures et les tableaux Viennent ensuite, à peu près au centre de la page, 1) le titre du travail (en caractère gras), 2) le nom du professeur à qui il est remis ainsi que 3) le nom et le numéro de cours, chacun de ces éléments étant sur une ligne différente. Dans le bas de la page, on retrouvera le nom du département et le nom du programme 12 dont fait partie le professeur à qui le travail est remis, ainsi que le nom du cégep et la date de remise du travail. La table des matières se compose en simple interligne. Le numéro de la page est indiqué en chiffres romains minuscules. Il n est pas obligatoire de mettre des points de conduite comme dans les exemples des figures A.8 et A.9, p. 24. Votre table des matières doit refléter le modèle de numérotation des titres et intertitres dans le texte. Les exemples présentés à la page 24 illustrent le modèle numérique et le modèle classique. À l exception du titre principal d une section, qui peut être centré, les titres et intertitres sont appuyés contre la marge de gauche. Si les titres et intertitres sont nombreux, il est conseillé d utiliser l un des deux modèles (numérique ou classique) à votre choix ou selon les consignes données par votre professeur (figures A.10 et A.11, p. 25). Les figures et les tableaux sont des éléments qui accompagnent et complètent les travaux. Ils sont importants, car ils constituent une façon différente de présenter des données ou des idées qui viennent appuyer, éclaircir ou enrichir le texte. Lorsque vous utilisez des figures et des tableaux dans vos travaux, vous devez y faire référence et les commenter, de façon à montrer leur importance ou leur utilité. La numérotation des figures et des tableaux est séquentielle et suit l ordre dans lequel chacun de ces éléments apparaît. Par exemple : Tableau 1 Figure 1 Figure 2 Tableau 2 Tableau 3 Figure 3 Tableau 4 Etc. 12. Si les noms du département et du programme sont identiques, n indiquez que le nom du programme. 13. Un intertitre est un titre d une section d un texte secondaire qui sépare et annonce les différentes parties d un texte. Ne pas confondre avec sous-titre, qui désigne le plus souvent un titre d une partie de livre ou un titre secondaire placé après le titre principal d un ouvrage, d un journal, d une revue, d un article de presse. Par exemple : La forêt derrière les arbres : Initiation au milieu forestier québécois.

11 NORMES DE PRÉSENTATION LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE 5 Les figures Les figures comprennent tous les éléments iconographiques tels les graphiques, les illustrations, les dessins, les schémas, les cartes, les photographies, les cheminements critiques, etc. Ces différents éléments doivent être identifiés en tant que figures. Les figures sont toujours numérotées en chiffres arabes et accompagnées d un titre en caractères gras situé en dessous, en position centrée par rapport à la figure. La référence, s il y a lieu, est également indiquée au bas de la figure, entre celle-ci et le titre, et elle est en 9 points. Le titre et la référence sont composés en simple interligne. Sphérique En bâtonnet Hélicoïdale Source : Michael J. Pelczar et E. C. S CHAN, Éléments de microbiologie, p. 22. Figure 2.1 Les principales formes observées chez les bactéries Figure 2.2 Vitesse d une bille en chute libre en fonction du temps Remarque Dans les rapports de laboratoire, le type de papier utilisé pour tracer les graphiques laisse habituellement peu de place pour écrire le titre de la figure au bas du graphique. Il faudra donc tracer celui-ci plus haut sur la page afin de laisser de la place au bas pour le titre. Sinon, mettre le titre bien en évidence dans la partie supérieure du graphique. À noter que le titre doit porter le nom de figure.

12 6 LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE NORMES DE PRÉSENTATION Les tableaux Les tableaux regroupent plusieurs séries de renseignements disposés de façon ordonnée en rangées et en colonnes. Les tableaux sont toujours numérotés en chiffres arabes et accompagnés d un titre en caractères gras situé au-dessus. La référence, s il y a lieu, est écrite en 9 points en dessous du tableau. Le titre et la référence sont composés en simple interligne. Exemple Tableau 2.1 Les principaux changements associés à la métamorphose chez la grenouille Fonction Larve Adulte Milieu de vie Aquatique Terrestre Locomotion Queue [servant de] nageoire Pattes ; absence de queue Respiration Branchies externes Poumons et peau Nutrition Végétarienne Carnivore Digestion Tube digestif long Tube digestif court Source : Karen ARMS et Pamela S. CAMP, Biologie générale, p Les notes infrapaginales 2.6 Les formules et équations Les notes infrapaginales, dites aussi notes de bas de page, ont deux fonctions principales. Ce sont d abord des commentaires ou des notes explicatives apportées au texte (on parle alors de notes de contenu 14 ) ; dans certaines catégories de travaux, on les utilise également pour indiquer les références à des citations 15 (notes de référence). Le présent document contient de nombreux exemples illustrant ces deux fonctions. Notez que les logiciels de traitement de texte permettent de créer facilement des notes infrapaginales 16. Une note infrapaginale correspond à un appel de note placé dans le texte. Cet appel de note est un chiffre en exposant placé à l endroit où on veut attirer l attention sur un commentaire ou une explication. Le point C de l annexe E (p. 32) présente certaines règles qui précisent où placer un appel de note. Lorsqu elles sont isolées, les formules et équations sont placées au centre de la ligne. Si elles sont numérotées, le numéro est à droite de la formule ou de l équation, entre des parenthèses et appuyé contre la marge de droite. Exemple L équation suivante représente la dissociation incomplète d une substance acide : AH! A + H + Elle permet d écrire : [ A ] H + [ ] [ AH] = K (1) où K est la constante de dissociation.! 14. Marie MALO, Guide de la communication écrite, p C est généralement le cas des disciplines autres que celles de sciences de la nature et de psychologie. 16. Chaque note apparaît en bas de la page et est surmontée d une ligne horizontale. Leur numérotation se fait de façon continue et vous ne devez pas les recommencer à 1 à chaque nouvelle page ou à chaque nouvelle section.

13 NORMES DE PRÉSENTATION LES CITATIONS 7 LES CITATIONS Chaque fois que vous utilisez une citation ou une information qui ne fait pas partie du bagage commun des connaissances et dont vous n êtes pas l auteur, vous devez l indiquer et en donner la référence. Le plagiat consiste en un non-respect de cette consigne. Il est essentiel, ne serait-ce que sur le plan éthique, que le lecteur sache en tout temps si ce qu il lit est original ou si cela a été emprunté ailleurs. 3.1 Les citations courtes Les citations courtes (de trois lignes ou moins) sont insérées dans le texte et encadrées par des guillemets. En français, les guillemets sont des chevrons () ; ils doivent être utilisés de préférence aux guillemets américains (" " ou ). Les citations de deux ou trois vers peuvent être placées sur une même ligne et séparées par une barre oblique. L un des plus beaux exemples de courage, en même temps que de pudeur, nous est donné par Guillaumet qui s était écrasé en avion dans la cordillère des Andes et qui, après trois, quatre jours de marche, ne souhaitait plus que le sommeil. Mais il se disait : «Ma femme, si elle croit que je vis, croit que je marche. Les camarades croient que je marche. Ils ont tous confiance en moi. Et je suis un salaud si je ne marche pas 17.» Voici la leçon d orthographe de Jacques PRÉVERT : «C est ma faute/c est ma faute/c est ma très grande faute d orthographe 18.» Remarque Si une citation débute par une minuscule, la ponctuation finale est à l extérieur du guillemet fermant. Si la citation débute par une capitale, la ponctuation finale est à l intérieur du guillemet fermant. Exemple Vous me dites qu il est dommage que «les roses aient des épines». Je vous réponds : «Heureusement, les épines ont des roses 19.» 3.2 Les citations longues Les citations longues (de quatre lignes et plus) de même que les citations en vers (de quatre vers et plus) sont mises en retrait d environ 1 cm par rapport aux marges gauche et droite. Elles sont composées en simple interligne et ne sont pas guillemetées. Comme le montre l exemple ci-dessous, le texte qui introduit une citation doit toujours se terminer par un deux-points. Dans son deuxième livre de bord, Jacques Cartier raconte que, durant l hiver , vingt-cinq membres de son équipage sont morts des suites du scorbut. On connaît maintenant la cause de cette maladie : Le scorbut est causé par une carence en acide ascorbique, appelé aussi vitamine C, que la majorité des vertébrés, à l exception des singes et des humains, peuvent synthétiser eux-mêmes. [ ] Sans vitamine C, les tissus conjonctifs se décomposent lentement. [ ] Les gens atteints meurent généralement des suites d hémorragies dues à des vaisseaux sanguins endommagés Antoine de SAINT-EXUPÉRY, Œuvres d Antoine de Saint-Exupéry, p Jacques PRÉVERT, Histoires, p A. RAMAT, op. cit., p K. ARMS et P. S. CAMP, op. cit., p. 660.

14 8 LES CITATIONS NORMES DE PRÉSENTATION Suite de la leçon d orthographe de Jacques PRÉVERT : C est ma faute C est ma très grande faute C est ma très grande faute d orthographe Voilà comment j écris Giraffe La double référence On pourrait parler aussi d une citation à l intérieur d une citation. Il s agit en réalité d une source citée dans une source principale. Dans l exemple cidessous, J. LECLERC utilise une donnée provenant de P. GUIRAUD. Remarque Exemple Lorsqu on évalue les emprunts du français aux langues étrangères, J. LECLERC nous apprend que le français a emprunté au néerlandais aux environs de 200 mots 22 et à l allemand quelque 170 mots 23. Dans la bibliographie, on ne doit retrouver que la notice de l ouvrage premier, soit Qu est-ce que la langue? 3.4 Le plagiat PIQUER, C EST VOLER PLAGIER, C EST TRICHER 24 Les six cas suivants illustrent des situations de plagiat 25 : 1. Copier textuellement un passage d un livre, d une revue ou d une page Web sans le mettre entre guillemets ou sans en mentionner la source ; 2. Insérer dans un travail des images, des graphiques, des données, etc. provenant de sources externes sans en indiquer la provenance ; 3. Résumer l idée originale d un auteur en l exprimant dans ses propres mots, mais en omettant d en indiquer la source ; 4. Traduire partiellement ou totalement un texte sans en mentionner la provenance ; 5. Utiliser le travail d une autre personne et le présenter comme le sien, et ce, même si cette personne a donné son accord ; 6. Acheter un travail sur le Web. Des exemples de plagiat et de citations énoncées correctement sont illustrés à la page suivante. 21. J. PRÉVERT, op. cit., p Jacques LECLERC, Qu est-ce que la langue?, p Pierre GUIRAUD, Les mots étrangers, PUF, coll. Que sais-je?, 1965, p. 30, cité dans J. LECLERC, ibid., p L article de la Politique d évaluation des apprentissages est très sévère à cet égard. On y précise tout ce qui est considéré comme un plagiat ou une fraude, ainsi que la sanction : «En cas de plagiat, de coopération à un plagiat ou de fraude lors d un examen ou d un travail, l étudiant obtient la note «0» pour cet examen ou ce travail, sans exclure la possibilité d autres sanctions compte tenu de la gravité de la faute.» 25. Johanne LAVOIE, «de plagiat», Web.

15 NORMES DE PRÉSENTATION LES CITATIONS 9 TEXTE D ORIGINE Les caucasiens au phototype clair et en bonne santé sont peu à risque de développer des déficits en vitamine D, car ils sont en mesure d en obtenir facilement de bonnes doses lors de courtes expositions (de 10 à 15 minutes quelques fois par semaine en découvrant de petites surfaces cutanée (sic) durant les mois d avril à octobre). [ ] Un autre avantage des caucasiens est leur capacité à digérer plus facilement les produits laitiers riches en calcium [ ] dont la présence est essentielle pour une activité normale de la vitamine D 26. Les crochets indiquent que l auteur du travail a supprimé [ ], modifié ou ajouté des éléments. Lorsqu une citation comprend une erreur ou un terme qui surprend, on ne le modifie pas, mais on le greffe d un (sic) 27. de plagiat On observe chez les individus de race blanche bien portants une disposition naturelle à combler leurs besoins en vitamine D. Ils n ont qu à exposer à quelques reprises chaque semaine de petites parties de peau nue au soleil pendant de courtes périodes de temps. Les périodes favorables vont du mois d avril au mois d octobre. Ces mêmes individus ont aussi la chance de pouvoir digérer plus facilement le lait. Celui-ci, riche en calcium, est nécessaire au bon fonctionnement de la vitamine D. On observe chez les individus de race blanche bien portants une disposition naturelle à combler leurs besoins en vitamine D. Ils sont en effet en mesure d en obtenir facilement de bonnes doses lors de courtes expositions au soleil durant les mois d avril à octobre. Un autre avantage est leur capacité à digérer plus facilement les produits laitiers riches en calcium dont la présence est essentielle pour une activité normale de la vitamine D. L auteur du travail a complètement reformulé le texte d origine, non seulement en utilisant des synonymes, mais aussi en modifiant la structure. C est ce qu on appelle une paraphrase. Aucun guillemet, aucune référence : c est du plagiat. Le texte en gras est le texte d origine. L auteur du travail a paraphrasé une partie de la citation et a aussi supprimé du texte sans le signaler. Aucun guillemet, aucune référence : c est du plagiat. de citations énoncées correctement Selon DROUIN (2007, p. 5), on observe chez les individus de race blanche bien portants une disposition naturelle à combler leurs besoins en vitamine D. Ils n ont qu à exposer à quelques reprises chaque semaine de petites parties de peau nue au soleil pendant de courtes périodes de temps. Les périodes favorables vont du mois d avril au mois d octobre. Ces mêmes individus ont aussi la chance de pouvoir digérer plus facilement le lait. Celui-ci, riche en calcium, est nécessaire au bon fonctionnement de la vitamine D. DROUIN (2007, p. 5) mentionne qu on observe chez les individus de race blanche bien portants une disposition naturelle à combler leurs besoins en vitamine D. «Ils sont en mesure d en obtenir facilement de bonnes doses lors de courtes expositions au soleil durant les mois d avril à octobre.» [ ] Ils ont aussi «un autre avantage», soit celui de «digérer plus facilement les produits laitiers riches en calcium [ ] dont la présence est essentielle pour une activité normale de la vitamine D.» L auteur du texte a complètement reformulé le texte original et a indiqué la source au début. Ce texte est bien cité : il n y a pas de plagiat. L auteur du texte a partiellement reformulé le texte original et en a conservé des éléments qu il a guillemetés 28. Ce texte est bien cité : il n y a pas de plagiat. 26. Christian A. DROUIN, «Encore plus sur la vitamine D», p Sic est un mot latin qui signifie ainsi. On l écrit entre parenthèses. 28. Comme on peut le constater dans cet exemple, une citation qui renferme de nombreux éléments guillemetés ne se lit pas aisément, en plus d être plus difficile à transcrire. Il vaut mieux faire des paraphrases, c est-à-dire reformuler en vos propres mots le texte d origine.

16 10 LES RÉFÉRENCES NORMES DE PRÉSENTATION 4. LES RÉFÉRENCES Selon les disciplines, les types de travaux ou les directives données par votre professeur, vous pourrez indiquer les références de deux façons, soit directement dans le texte, soit à l aide de notes infrapaginales. Mais quelle qu elle soit, la méthode doit demeurer uniforme dans l ensemble du travail. 4.1 TRAVAUX GÉNÉRALEMENT ASSOCIÉS AUX DISCIPLINES DE SCIENCES DE LA NATURE ET DE PSYCHOLOGIE Consignes Les références sont données directement dans le texte. Le premier élément de la référence est le NOM du ou des auteurs 29. Si l auteur est un organisme ayant un nom très long 30, n en donnez que les deux ou trois premiers termes suivis de points de suspension. S il n y a pas d auteur, donnez le titre de l ouvrage, de l article ou de l extrait (si le titre est trop long, suivez la consigne ci-dessus). Les deuxième et troisième éléments sont toujours l année de publication et la ou les pages d où provient l information. Ces éléments sont entre parenthèses. La référence précède la citation. La citation précède la référence. Reformulation Remarques Selon BAGNÈRES et coll. (2002, p. 26), «dès l apparition des premiers êtres vivants [ ], la communication chimique, sous la forme d échange de molécules, a été le système de communication le plus universellement utilisé.» D après LA RÉGIONALE DE (1990, p. 20), «la concentration de BPC est de 5 à 10 fois inférieure dans le placenta que dans le sang.» «On définit les thérapies douces comme un ensemble de thérapies alternatives [ ] qui ne requièrent jamais plus qu une technologie légère.» ROUSSEAU et coll., (1987, p. 17). SARRAZIN (1999, p. 12) explique que les émergences d évents d eau chaude sur le plancher des océans sont à l origine des cheminées hydrothermales. S il s agit d une communication personnelle ou d éléments acquis lors d une conférence, écrire le NOM de l auteur, (la date ou le mois de consultation et comm. pers. ou conférence). Exemple TREMBLAY (mars 2008, comm. pers.) mentionne qu on peut observer, au cours de la division cellulaire, l événement suivant : S il y a plusieurs références pour un même auteur ayant des ouvrages ou des articles différents au cours d une même année d édition, écrivez les lettres a, b, c après l année. Exemple POTHIER (1998a, p ) POTHIER (1998b, p. 80) POTHIER (1998c, p. 100) 29. Le nom de l auteur se compose en majuscules ou, de préférence, en petites majuscules. (Voir la note 35.) Lorsqu il y a deux auteurs ou plus, n indiquez que le premier suivi de «et coll.», pour collègues, collaborateurs. (Par exemple, BAGNÈRES et coll.) Cependant, dans la bibliographie, il faut retrouver le nom de chaque auteur. 30. LA RÉGIONALE DE L ABITIBI-TÉMISCAMINGUE DE L ORDRE DES INGÉNIEURS DU QUÉBEC, par exemple.

17 NORMES DE PRÉSENTATION LES RÉFÉRENCES TRAVAUX GÉNÉRALEMENT ASSOCIÉS AUX DISCIPLINES AUTRES QUE SCIENCES DE LA NATURE ET PSYCHOLOGIE Les références sont indiquées dans les notes infrapaginales 31. La première fois que vous citez une référence dans une note infrapaginale, indiquez : A. Pour les imprimés (livres, ouvrages de référence, articles de presse, périodiques, etc.) 32 1) le prénom et le NOM du principal auteur 33, 2) le titre de l ouvrage, de «l article» ou de «l extrait», 3) le numéro de la page d où provient la citation. Livre Pierre MAGNAN, Les courriers de la mort, p. 11. Ouvrage de référence Raymond BLOCH, «Étrusques», p Article de presse Michel VASTEL, «Ici, Radio-Ghana», p. A15. Périodique Robert P. ERICKSON, «La saga des spermatozoïdes», p Publication LA RÉGIONALE DE, Les polluants dans la nature, p. 20. B.1 Pour les références du Web avec auteur connu 1) Le prénom et le NOM du principal auteur, 2) le «titre» de l article, 3) Web. B.2 Pour les références du Web avec auteur inconnu 34 1) Le titre du site, 2) le nom du site, 3) Web. Web (avec auteur) Web (sans auteur) Anne CRISINEL, «Des montres», Web. L anglais, nouvelle langue, Le Temps, Web. C. Pour les sources audiovisuelles et électroniques Comme pour les imprimés, mais avec, en troisième lieu, le type de source (CD, DVD, vidéocassette, film) au lieu d un numéro de page. CD Luc BROUILLET et coll., Comment faire un herbier, CD. Document audiovisuel José FOREST, La victime cachée, vidéocassette. D. Pour les œuvres anciennes Les références doivent être présentées en respectant le découpage interne du texte original. Deux situations peuvent être rencontrées : Œuvres en prose Œuvres en vers NOM de l auteur, Titre de l ouvrage, référence au livre en chiffres romains, et les références au chapitre et au paragraphe en chiffres arabes. HÉRODOTE, Histoires, V, 105. PLUTARQUE, Périclès, 13, 3. NOM de l auteur, Titre de l ouvrage, référence au livre ou au chant en chiffres romains, et les références au poème et au vers en chiffres arabes. HOMÈRE, L Iliade, III, SOPHOCLE, Antigone, En l absence d une bibliographie, il faudra bien sûr indiquer la référence au complet dans la note infrapaginale. 32. Si l un de ces éléments est trop long, n écrire que les deux ou trois premiers termes, suivis de points de suspension. 33. Le nom de l auteur se compose en majuscules ou, de préférence, en petites majuscules. (Voir aussi la note 35.) Lorsqu il y a deux auteurs ou plus, n indiquez que le premier suivi de «et coll.», pour collègues, collaborateurs. (Par exemple, Anne BAGNÈRES et coll.) Cependant, dans la bibliographie, il faut retrouver le nom de chaque auteur. 34. Le nom de l auteur peut ne pas être affiché sur la page, même s il y en a un. Vous pouvez le vérifier en cliquant sur le bouton droit de la souris et en activant la commande Code source ou Afficher la source. S il y a un auteur, son nom sera indiqué dans les premières lignes de la fenêtre qui s ouvrira, vis-à-vis de Author.

18 12 LES RÉFÉRENCES NORMES DE PRÉSENTATION E. Pour les communications personnelles ou conférences Écrire le prénom et le NOM de la personne rencontrée, le sujet traité et comm. pers. ou conférence. Exemple Pierre CHASTENAY, Le centre de l univers, conférence. Jean TREMBLAY, La division cellulaire, comm. pers. Remarque S il y a plusieurs références pour un même auteur ayant des ouvrages ou des articles différents au cours d une même année d édition, écrivez les lettres a, b, c après le NOM de l auteur. Exemple François POTHIER (a), «Des animaux», p. 70. François POTHIER (b), «La voie lactée», p. 80. François POTHIER (c), «Plus écologique que ça», p Remarque Afin d éviter les répétitions du nom des auteurs et des titres des références, surtout lorsque les références sont abondamment utilisées, utilisez l une ou l autre des abréviations du tableau ci-dessous, selon les cas. Tableau 4.2 Les abréviations dans les notes infrapaginales Abréviation Signification Utilisation Ibid. Id. Op. cit. Loc. cit. pour ibidem (au même endroit) pour idem (le même) pour opere citato (ouvrage cité) pour loco citato (article cité) Dans le cas de citations consécutives d une même source. Dans le cas de citations consécutives du même auteur, dans des ouvrages différents. Dans le cas de citations non consécutives d un même auteur. Comme op. cit., mais pour des citations provenant d un périodique, d un quotidien, d un dictionnaire, d une encyclopédie ou d un site Web par exemple.

19 NORMES DE PRÉSENTATION LES RÉFÉRENCES 13 d utilisation des règles d abréviations dans les notes infrapaginales 1. Pierre MAGNAN, La naine, p. 15. Première citation de cet auteur. 2. Ibid., p. 27. La citation est consécutive, provenant de l auteur et de l ouvrage cités en Id., Le mystère de Séraphin Monge, p. 50. La citation est consécutive du même auteur, mais provient d un autre ouvrage. 4. Boris VIAN, L herbe rouge, p. 21. Première citation de cet auteur. 5. Id., L automne à Pékin, p La citation provient de VIAN, cité en Robert P. ERICKSON, «La saga des spermatozoïdes», p La citation provient d une revue scientifique. 7. P. MAGNAN, op. cit., p. 58. La citation provient du dernier ouvrage de MAGNAN cité dans les notes infrapaginales, soit Le mystère de Séraphin Monge, cité en R. P. ERICKSON, loc. cit., p La citation provient de l auteur et de l ouvrage cités en 6, mais la page est différente. 9. Ibid., p La citation provient de l auteur et de l article cités en P. MAGNAN, op. cit., p. 53. La citation provient de l auteur et de l ouvrage cités en Id., La naine, p. 13. La citation provient de l auteur cité en 10, mais d un ouvrage différent. Avez-vous déjà cité le même auteur dans ce travail? N O N O U I Indiquez la référence selon les Normes. Cette citation est-elle consécutive à une autre citation du même auteur? OUI Cette citation vient-elle du même ouvrage que la citation précédente? NON La citation est-elle tirée d un livre? OUI NON OUI NON Donc, dans la note : Ibid., et page. Donc, dans la note : Id., titre et page. Initiale et NOM de l auteur, suivi de op. cit., et de la page. Initiale et NOM de l auteur, suivi de loc. cit., et de la page. Exemple Ibid., p. 27. Exemple Id., Le mystère de Séraphin Monge, p. 50. Exemple P. MAGNAN, op. cit., p. 58. Exemple R. P. ERICKSON, loc. cit., p Figure 4.3 Arbre de décision

20 14 PRÉSENTATION DE LA BIBLIOGRAPHIE NORMES DE PRÉSENTATION 5. LA BIBLIOGRAPHIE ET LES NOTICES BIBLIOGRAPHIQUES Ce qui doit figurer dans la bibliographie, ce sont uniquement les sources utilisées qui apportent une véritable contribution à la réflexion et à la rédaction. Chaque référence dans votre travail doit correspondre à une notice dans la bibliographie et chaque notice bibliographique doit correspondre à une référence. La façon de rédiger les notices bibliographiques doit tenir compte de la façon dont vous avez indiqué les références dans votre travail. Si les références sont dans le texte, la bibliographie sera composée selon la méthode auteur-année : l année d édition suit immédiatement le premier élément de la notice. Si les références sont dans les notes infrapaginales, la bibliographie sera composée selon la méthode auteur-titre : l année d édition se trouve généralement à la fin de la notice bibliographique, mais précède les pages citées. Chaque notice bibliographique doit comprendre les éléments suivants, lorsqu ils sont présents dans l ouvrage consulté : a) le NOM de l auteur (en majuscules ou, mieux encore, en petites majuscules 35 ) et le prénom suivis d une virgule ; b) «le titre de l extrait» ou «le titre de l article» entre guillemets, suivi d une virgule ; c) le titre en italique de l ouvrage, du périodique ou du quotidien, ou le nom du site consulté sur le Web ; d) les compléments bibliographiques, dans l ordre suivant : l adresse Web, le volume, le lieu d édition, la maison d édition, l édition 36, la collection, le tome, le numéro du volume, tous ces éléments étant séparés par une virgule ; e) d autres compléments supplémentaires propres à des notices bibliographiques particulières comme les documents audiovisuels, les CD et les références Web ; f) l année ou la date d édition. L endroit où cette information sera placée dépend de la méthode utilisée : auteur-année (p. 15) ou auteur-titre (p. 18). Remarque Chacun de ces éléments est séparé par une virgule, le point final se trouvant à la fin de la notice seulement. Consignes générales Dans une bibliographie, on indique le NOM et le prénom de chaque auteur. Notez qu un auteur peut également être un organisme officiel 37. Lorsqu il n y a pas d auteur, débutez par le titre (non guillemeté) 38 de l extrait ou de l article. S il y a un sous-titre, celui-ci est séparé du titre par un deux-points. Les notices bibliographiques doivent être présentées en ordre alphabétique. Si le premier élément de la notice est un titre d article ou d extrait, ne guillemetez pas le titre. Certaines catégories de travaux exigent d indiquer le nombre de pages de chaque ouvrage cité. Suivez alors les consignes de votre professeur à ce sujet. 35. Pour écrire en petites majuscules, écrivez le nom avec majuscule et minuscules (Balzac, par exemple), sélectionnez le tout et, dans la commande Format Police de Word, validez l option Petites majuscules. 36. Seulement lorsqu il s agit d une seconde édition ou d une édition subséquente. 37. Gouvernements ou organismes gouvernementaux, de quelque ordre qu ils soient : pays, province, municipalité, université, cégep, etc. 38. Lorsqu on utilise la commande de tri de Word, les éléments guillemetés viennent se placer en haut de la liste : ce n est pas ce qui est souhaité.

Hiver 2011 Guide de présentation des travaux écrits du programme de Sciences humaines du cégep de Lévis-Lauzon. Normes de présentation.

Hiver 2011 Guide de présentation des travaux écrits du programme de Sciences humaines du cégep de Lévis-Lauzon. Normes de présentation. Guide de présentation des travaux écrits du programme de Sciences humaines du cégep de Lévis-Lauzon. Normes de présentation. 1 Disposition générale La pagination Compter toutes les pages du texte, de la

Plus en détail

NORMES DE PRÉSENTATION DES MANUSCRITS

NORMES DE PRÉSENTATION DES MANUSCRITS Les Presses de l Université du Québec NORMES DE PRÉSENTATION DES MANUSCRITS Le manuscrit, en version complète et définitive, doit être présenté de la manière la plus simple et uniforme possible, afin de

Plus en détail

Service d animation et de développement pédagogiques PRÉSENTATION D UN TRAVAIL SCOLAIRE. Cégep de Jonquière

Service d animation et de développement pédagogiques PRÉSENTATION D UN TRAVAIL SCOLAIRE. Cégep de Jonquière Service d animation et de développement pédagogiques PRÉSENTATION D UN TRAVAIL SCOLAIRE Cégep de Jonquière Mai 2013 Ce document contient plusieurs éléments, mis à jour ou adaptés, du Guide de présentation

Plus en détail

Comment présenter une bibliographie ou une réseaugraphie? Il existe plusieurs méthodes de présentation des sources bibliographiques.

Comment présenter une bibliographie ou une réseaugraphie? Il existe plusieurs méthodes de présentation des sources bibliographiques. Comment présenter une bibliographie ou une réseaugraphie? Il existe plusieurs méthodes de présentation des sources bibliographiques. Nous vous proposons ici un modèle local inspiré de diverses manières

Plus en détail

Citations, références, mise en page. Guide pratique

Citations, références, mise en page. Guide pratique Citations, références, mise en page Guide pratique LA CITÉ COLLÉGIALE 7 janvier 2013 Créé par : BiblioCité Guide pratique Citations, références, mise en page 1 Au cours de la rédaction d un travail scolaire,

Plus en détail

PRÉSENTATION DU MÉMOIRE PROFESSIONNEL

PRÉSENTATION DU MÉMOIRE PROFESSIONNEL Validation de la scolarité des professeurs et CPE stagiaires des premier et second degrés Année 2007-2008 PRÉSENTATION DU MÉMOIRE PROFESSIONNEL I. SUPPORT Chaque stagiaire devra rendre son mémoire sur

Plus en détail

Mise à jour octobre 2009 Collège Saint-Louis

Mise à jour octobre 2009 Collège Saint-Louis Mise à jour octobre 2009 Collège Saint-Louis Le papier 1 Les marges 1 Les caractères typographiques 1 Les interlignes 1 Les paragraphes 1 Les titres 2 Le soulignement et l italique 2 La pagination 3 Les

Plus en détail

OBJECTIFS DE CE GUIDE... 5 QU EST-CE QU UN DOCUMENT ACCESSIBLE... 5 LA STRUCTURE D UN DOCUMENT... 6 LES TITRES ET LES SOUS-TITRES...

OBJECTIFS DE CE GUIDE... 5 QU EST-CE QU UN DOCUMENT ACCESSIBLE... 5 LA STRUCTURE D UN DOCUMENT... 6 LES TITRES ET LES SOUS-TITRES... Diffusion de l information dans Internet Guide de création de documents Word accessibles 5 novembre 2009 OBJECTIFS DE CE GUIDE... 5 QU EST-CE QU UN DOCUMENT ACCESSIBLE... 5 LA STRUCTURE D UN DOCUMENT...

Plus en détail

UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE MBA OPTION MIS. MIAGe METHODES INFORMATIQUES APPLIQUEES A LA GESTION

UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE MBA OPTION MIS. MIAGe METHODES INFORMATIQUES APPLIQUEES A LA GESTION GFM 296 UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE MBA OPTION MIS MIAGe METHODES INFORMATIQUES APPLIQUEES A LA GESTION SPECIALITE SYSTEMES D'INFORMATION DES ENTREPRISES GUIDE POUR LA REDACTION

Plus en détail

J ai des idées pourquoi plagier?! Campagne de sensibilisation sur le plagiat

J ai des idées pourquoi plagier?! Campagne de sensibilisation sur le plagiat J ai des idées pourquoi plagier?! Campagne de sensibilisation sur le plagiat Qu est-ce que le plagiat? Voici la définition de la Politique institutionnelle d évaluation des apprentissages (PIÉA) du collège

Plus en détail

ÉCOLE SECONDAIRE PÈRE-RENÉ-DE-GALINÉE

ÉCOLE SECONDAIRE PÈRE-RENÉ-DE-GALINÉE ÉCOLE SECONDAIRE PÈRE-RENÉ-DE-GALINÉE FRANÇAIS 12 e année Date: mars-juin 2015 Course Code: FRA 4U Enseignante: Mme L. Campagna et Mme Ducatel NOM DE L ÉLÈVE : Projet : Projet autonome Durée de l unité

Plus en détail

Comment rédiger une bibliographie. Bibliothèque Collège François-Xavier-Garneau 2009. Tiré à part du Guide de l étudiant

Comment rédiger une bibliographie. Bibliothèque Collège François-Xavier-Garneau 2009. Tiré à part du Guide de l étudiant Comment rédiger une bibliographie Bibliothèque Collège François-Xavier-Garneau 2009 Tiré à part du Guide de l étudiant 2 Table des matières Notice bibliographique pour un ouvrage de référence (dictionnaire

Plus en détail

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 1 LA REDACTION DU RAPPORT DE STAGE Le mémoire ne doit pas consister à reprendre tels quels des documents internes de l entreprise ou

Plus en détail

Manuel de mise en page de l intérieur de votre ouvrage

Manuel de mise en page de l intérieur de votre ouvrage Manuel de mise en page de l intérieur de votre ouvrage Merci de suivre strictement les recommandations de ce manuel qui a pour but de vous aider à préparer un livre dont la qualité de mise en page est

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE ÉCOLE DE CULTURE GÉNÉRALE MONTHEY. pour le travail de maturité spécialisée, Édition 2014-2015

GUIDE METHODOLOGIQUE ÉCOLE DE CULTURE GÉNÉRALE MONTHEY. pour le travail de maturité spécialisée, Édition 2014-2015 Département de la formation et de la sécurité Service de l enseignement ECCG Monthey Departement für Bildung und Sicherheit Dienststelle für Unterrichtswesen HFMS Monthey GUIDE METHODOLOGIQUE pour le travail

Plus en détail

MASTERS IUFM SECOND DEGRE LE MEMOIRE PROFESSIONNEL (S4) CAHIER DES CHARGES

MASTERS IUFM SECOND DEGRE LE MEMOIRE PROFESSIONNEL (S4) CAHIER DES CHARGES 2012 Année universitaire 2011 MASTERS IUFM SECOND DEGRE LE MEMOIRE PROFESSIONNEL (S4) CAHIER DES CHARGES 1 - DEFINITION ET ENJEUX Cet UE prolonge l initiation à la recherche, commencée en M1 à travers

Plus en détail

Edition 2016 du CMLF : Les formats de dépôt acceptés sont désormais:.pdf

Edition 2016 du CMLF : Les formats de dépôt acceptés sont désormais:.pdf Comment utiliser la feuille de style «CMLF16.dot» En cas de problème, n hésitez pas à contacter fr2393.cmlf2016@cnrs.fr Edition 2016 du CMLF : Les formats de dépôt acceptés sont désormais:.pdf TÉLÉCHARGER

Plus en détail

RÈGLES DE BASE DANS LA PRÉSENTATION DES DOCUMENTS SCIENTIFIQUES ET EN PARTICULIER DES MÉMOIRES UNIVERSITAIRES

RÈGLES DE BASE DANS LA PRÉSENTATION DES DOCUMENTS SCIENTIFIQUES ET EN PARTICULIER DES MÉMOIRES UNIVERSITAIRES 1 RÈGLES DE BASE DANS LA PRÉSENTATION DES DOCUMENTS SCIENTIFIQUES ET EN PARTICULIER DES MÉMOIRES UNIVERSITAIRES 1/ Utiliser une police courante (Times, Times New Roman ou encore Garamond), de taille 12

Plus en détail

Normes de rédaction : Comment faire référence aux documents?

Normes de rédaction : Comment faire référence aux documents? Normes de rédaction : Comment faire référence aux documents? Renato Scariati et Cristina Del Biaggio Département de géographie Université de Genève Version : 02 février 2010 Normes de rédaction 1 Table

Plus en détail

Mon aide mémoire traitement de texte (Microsoft Word)

Mon aide mémoire traitement de texte (Microsoft Word) . Philippe Ratat Mon aide mémoire traitement de texte (Microsoft Word) Département Ressources, Technologies et Communication Décembre 2006. Sommaire PRÉSENTATION DU DOCUMENT 1 Objectif principal 1 Deux

Plus en détail

CREER UN TEST. Sur la page d accueil du site, cliquez. sur l icône d accès au générateur de création de test

CREER UN TEST. Sur la page d accueil du site, cliquez. sur l icône d accès au générateur de création de test CREER UN TEST Sur la page d accueil du site, cliquez sur l icône d accès au générateur de création de test Dans la page de création de tests http://www.anglaisfacile.com/cgi2/m yexam/choice.php Cliquez

Plus en détail

Consignes rédactionnelles en Faculté des Lettres et Sciences Humaines

Consignes rédactionnelles en Faculté des Lettres et Sciences Humaines Consignes rédactionnelles en Faculté des Lettres et Sciences Humaines TABLE DES MATIE RES PRÉSENTATION GÉNÉRALE... 1 ELÉMENTS TYPOGRAPHIQUES... 2 CITATIONS... 3 DEUX MODES DE RENVOI BIBLIOGRAPHIQUE...

Plus en détail

Comment utiliser la feuille de style «CMLF2010.dot»

Comment utiliser la feuille de style «CMLF2010.dot» Comment utiliser la feuille de style «CMLF2010.dot» TELECHARGER LA FEUILLE DE STYLE...1 OUVRIR UN NOUVEAU DOCUMENT WORD...2 ATTACHER LA FEUILLE DE STYLE AU DOCUMENT...2 AFFICHER LES STYLES DISPONIBLES...2

Plus en détail

Normes de publication Instructions aux auteurs : Informations générales

Normes de publication Instructions aux auteurs : Informations générales Normes de publication Instructions aux auteurs : Informations générales 1. Les articles devront être inédits et rédigés en français, en portugais ou en anglais. 2. Le titre, le résumé et les mots-clés

Plus en détail

Styler un document sous Word 2010*

Styler un document sous Word 2010* Février 2014 Styler un document sous Word 2010* Un style est un ensemble de caractéristiques de mise en forme (police, taille, espacement, etc.) qui sert à structurer un document en l organisant de manière

Plus en détail

Faculté de l'éducation permanente La faculté d évoluer. Guide de présentation d un travail écrit

Faculté de l'éducation permanente La faculté d évoluer. Guide de présentation d un travail écrit Faculté de l'éducation permanente La faculté d évoluer Guide de présentation d un travail écrit 2 TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION 3 Normes de présentation 3 Ordre des éléments 3 Papier, format et marges

Plus en détail

Projet de Fin d Etudes

Projet de Fin d Etudes République Tunisienne Ministère de l'enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique ---- *** ---- Ecole Supérieure Privée de d Ingénierie, Sciences et Technologies de Sousse (SupTech Sousse) Projet

Plus en détail

Comment mettre en page votre livre

Comment mettre en page votre livre GUIDE - ImprimermonLivre.com Comment mettre en page votre livre www.imprimermonlivre.com 1 V. 20131125 Conseils pour la mise en page de votre ouvrage L objectif de ce guide est de vous aider à réaliser

Plus en détail

Formation Word/Excel. Présentateur: Christian Desrochers Baccalauréat en informatique Clé Informatique, 15 février 2007

Formation Word/Excel. Présentateur: Christian Desrochers Baccalauréat en informatique Clé Informatique, 15 février 2007 Formation Word/Excel Présentateur: Christian Desrochers Baccalauréat en informatique Clé Informatique, 15 février 2007 1 Avant de débuter Qui suis-je? À qui s adresse cette présentation? Petit sondage

Plus en détail

INITIATION AU CLAVIER ET À LA SOURIS

INITIATION AU CLAVIER ET À LA SOURIS INITIATION AU CLAVIER ET À LA SOURIS FORMATION INFORMATIQUE COURS 1 LA SOURIS Pour utiliser un ordinateur, il est indispensable de connaître le fonctionnement de la souris et du clavier. La souris a pour

Plus en détail

Traitement de texte : Quelques rappels de quelques notions de base

Traitement de texte : Quelques rappels de quelques notions de base Traitement de texte : Quelques rappels de quelques notions de base 1 Quelques rappels sur le fonctionnement du clavier Voici quelques rappels, ou quelques appels (selon un de mes profs, quelque chose qui

Plus en détail

SAISIE DES NOTES DE BAS DE PAGE et BIBLIOGRAPHIE MEMO RÉSUMÉ. Norme AFNOR Z 44-005 NF ISO 690. Dernière édition : octobre 2011

SAISIE DES NOTES DE BAS DE PAGE et BIBLIOGRAPHIE MEMO RÉSUMÉ. Norme AFNOR Z 44-005 NF ISO 690. Dernière édition : octobre 2011 SAISIE DES NOTES DE BAS DE PAGE et BIBLIOGRAPHIE MEMO RÉSUMÉ Norme AFNOR Z 44-005 NF ISO 690 Dernière édition : octobre 2011 Texte mis à jour le 29 janvier 2014 MM. DAUTHIER dauthier@univ-tln.fr 1 Notes

Plus en détail

Plan. Traitement de texte et PAO 4/10/06. Initiation à Word 2002 1

Plan. Traitement de texte et PAO 4/10/06. Initiation à Word 2002 1 Plan Initiation A Microsoft Word 2002 Quelques grandes fonctionnalités Comment se présente Microsoft Word La mise en page La typographie Lettrines, puces et illustrations Créer des tableaux Ecrivez sans

Plus en détail

AGASC / BUREAU INFORMATION JEUNESSE 06700 Saint Laurent du Var Tel : 04.93.07.00.66 E mail : bij@agasc.fr www.agasc.fr. Word: La présentation

AGASC / BUREAU INFORMATION JEUNESSE 06700 Saint Laurent du Var Tel : 04.93.07.00.66 E mail : bij@agasc.fr www.agasc.fr. Word: La présentation Word: La présentation Introduction 2 ième partie Bien que le contenu du document soit le plus important, Word vous offre plusieurs options pour améliorer la présentation du texte. Cette page va vous montrer

Plus en détail

MAITRISER VOTRE ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE. Des précautions essentielles

MAITRISER VOTRE ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE. Des précautions essentielles MAITRISER VOTRE ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE Des précautions essentielles Internet, c est un outil indispensable mais Les réseaux sociaux ne sont pas des espaces privés Vos propos peuvent avoir des répercussions

Plus en détail

Ouvrir ce texte avec Word ou open office- Enregistrez-le dans un format portable sous le nom DM_votreNom

Ouvrir ce texte avec Word ou open office- Enregistrez-le dans un format portable sous le nom DM_votreNom STAGE DOCTORAL INFORMATIQUE POUR LA RECHERCHE Objectif général : BUREAUTIQUE TRAITEMENT DE TEXTE Il s agit de mettre en forme un document libre de droit (le discours de la méthode), de procéder à un certain

Plus en détail

Directives pour le travail de fin d études août 2009. b) DIRECTIVES POUR LE TRAVAIL DE FIN D ETUDES. (Mémoire)

Directives pour le travail de fin d études août 2009. b) DIRECTIVES POUR LE TRAVAIL DE FIN D ETUDES. (Mémoire) b) DIRECTIVES POUR LE TRAVAIL DE FIN D ETUDES (Mémoire) 17 I Définition L art 8.1 du Règlement d études (ci-après RE) précise que le travail de fin d études est composé du mémoire et de sa soutenance.

Plus en détail

Rapport de stage d initiation

Rapport de stage d initiation Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche scientifique Direction Générale des Études Technologiques Institut Supérieur des Etudes Technologiques de SILIANA Département Technologies de l

Plus en détail

REGLES DE PRESENTATION D UNE

REGLES DE PRESENTATION D UNE REGLES DE PRESENTATION D UNE BIBLIOGRAPHIE 1.INTRODUCTION La bibliographie d un ouvrage est un outil qui permet - au lecteur de disposer des mêmes sources que celles utilisées par l auteur pour la rédaction

Plus en détail

NORMES D ÉDITION. 1. Longueur et format général du texte. 2. Format de la première page. 3. Informations sur l auteur

NORMES D ÉDITION. 1. Longueur et format général du texte. 2. Format de la première page. 3. Informations sur l auteur NORMES D ÉDITION 1. Longueur et format général du texte Les articles ne doivent pas dépasser les 30 pages, y compris le résumé, les notes et la bibliographie. Le texte doit suivre le format suivant : Marges

Plus en détail

Nom de l application

Nom de l application Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Direction Générale des Etudes Technologiques Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Gafsa Département Technologies de l Informatique

Plus en détail

II. LES NORMES DE RÉDACTION DU TRAVAIL DE RECHERCHE

II. LES NORMES DE RÉDACTION DU TRAVAIL DE RECHERCHE II. LES NORMES DE RÉDACTION DU TRAVAIL DE RECHERCHE 2.1 LA MISE EN PAGE D UN DOCUMENT La mise en page d un document est constituée de l ensemble des règles et des normes de présentation matérielle d un

Plus en détail

Publier dans la Base Documentaire

Publier dans la Base Documentaire Site Web de l association des ingénieurs INSA de Lyon Publier dans la Base Documentaire Remarque : la suppression des contributions n est pas possible depuis le Front-Office. lbuisset Page 1 18/09/2008

Plus en détail

LES REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES guide à l usage des étudiants. sources : éléments :

LES REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES guide à l usage des étudiants. sources : éléments : LES REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES guide à l usage des étudiants sources : Les deux sources d information pour l élaboration d une liste de références bibliographiques sont : - le document lui-même (les informations

Plus en détail

La saisie d un texte

La saisie d un texte La saisie d un texte On utilise le clavier pour la saisie des textes. C est une partie importante du travail. Il est indispensable de respecter un certain nombre de règles pour que le travail soit plus

Plus en détail

RÉDIGER ET METTRE EN FORME SON MÉMOIRE

RÉDIGER ET METTRE EN FORME SON MÉMOIRE RÉDIGER ET METTRE EN FORME SON MÉMOIRE Source : http://coursz.com/definition-d-un-ordinateur Bibliothèque de Sciences Po Grenoble Février 2015 Sommaire Sommaire... 1 LA RÉDACTION... 3 LA TYPOGRAPHIE...

Plus en détail

Guide d utilisation du modèle ESSSE Travaux d étudiants

Guide d utilisation du modèle ESSSE Travaux d étudiants École Santé Social Sud-Est 20, rue de la Claire CP 320 69337 Lyon Cedex 09 Guide d utilisation du modèle ESSSE Travaux d étudiants OpenOffice Writer 4.0.1 Proposé par le Centre de Ressources Documentaires

Plus en détail

LA CITÉ COLLÉGIALE GUIDE SOMMAIRE DE PRÉSENTATION DES TRAVAUX

LA CITÉ COLLÉGIALE GUIDE SOMMAIRE DE PRÉSENTATION DES TRAVAUX LA CITÉ COLLÉGIALE GUIDE SOMMAIRE DE PRÉSENTATION DES TRAVAUX TRAVAIL PRÉSENTÉ À NOM DU DESTINATAIRE DU TRAVAIL DANS LE CADRE DU COURS TITRE DU COURS (SIGLE) PAR PRÉNOM ET NOM DE L'ÉTUDIANT OU DES ÉTUDIANTS

Plus en détail

CHARTE ANTI-PLAGIAT. Sciences Po 1. DEFINITIONS D ORDRE GENERAL... 2 2. RESPONSABILITES... 2 3. URKUND... 2 4. SANCTIONS... 3

CHARTE ANTI-PLAGIAT. Sciences Po 1. DEFINITIONS D ORDRE GENERAL... 2 2. RESPONSABILITES... 2 3. URKUND... 2 4. SANCTIONS... 3 CHARTE ANTI-PLAGIAT Sciences Po 1. DEFINITIONS D ORDRE GENERAL... 2 2. RESPONSABILITES... 2 3. URKUND... 2 4. SANCTIONS... 3 5. ANNEXE : PRINCIPES TECHNIQUES DE REDACTION ET DE RECOURS AUX SOURCES... 3

Plus en détail

STAGE D INITIATION RAPPORT DE. Elaboré par. Prénom NOM. Encadré par : Mr Prénom NOM (Société) Société d accueil :. (Sigle de la société d accueil)

STAGE D INITIATION RAPPORT DE. Elaboré par. Prénom NOM. Encadré par : Mr Prénom NOM (Société) Société d accueil :. (Sigle de la société d accueil) (Sigle de la société d accueil) REPUBLIQUE TUNISIENNE ***** MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE LA TECHNOLOGIE ***** DIRECTION GENERALE DES ETUDES TECHNOLOGIQUES *****

Plus en détail

RÉDIGER ET METTRE EN FORME SON MÉMOIRE

RÉDIGER ET METTRE EN FORME SON MÉMOIRE RÉDIGER ET METTRE EN FORME SON MÉMOIRE Source : http://coursz.com/definition-d-un-ordinateur Bibliothèque de Sciences Po Grenoble Février 2013 Sommaire La rédaction... 3 La typographie... 4 Quelques règles

Plus en détail

ECRIRE. Linguistyle. typographie 2 Lisibilité 3 Ecrire 4 Exercices. typographie. R e a l v i r t u e. 1 Anatomie du mot. Comprendre Comprendre

ECRIRE. Linguistyle. typographie 2 Lisibilité 3 Ecrire 4 Exercices. typographie. R e a l v i r t u e. 1 Anatomie du mot. Comprendre Comprendre 1 Anatomie du mot typographie 2 Lisibilité 3 Ecrire 4 Exercices GOTHIC R e a l v i r t u e Linguistyle Comprendre Comprendre Comprendre Comprendre Comprendre Comprendre ECRIRE Comprendre typographie T

Plus en détail

GUIDE Excel (version débutante) Version 2013

GUIDE Excel (version débutante) Version 2013 Table des matières GUIDE Excel (version débutante) Version 2013 1. Créer un nouveau document Excel... 3 2. Modifier un document Excel... 3 3. La fenêtre Excel... 4 4. Les rubans... 4 5. Saisir du texte

Plus en détail

Rédigez efficacement vos rapports et thèses avec Word (2ième édition)

Rédigez efficacement vos rapports et thèses avec Word (2ième édition) Introduction A. Introduction 11 B. Structure de l ouvrage 12 C. Le vocabulaire indispensable 13 1. La fenêtre de travail 13 2. Les boîtes de dialogue 15 3. Le mode connecté et le cloud computing 17 4.

Plus en détail

Éléments de présentation et de mise en pages d un rapport technique

Éléments de présentation et de mise en pages d un rapport technique Extrait de : VINET, Robert, PRÉGENT, Richard, CHASSÉ, Dominique. 2004. Introduction au génie et aux projets d ingénierie. 3 e éd. Presses internationales de Polytechnique. Éléments de présentation et de

Plus en détail

ÉCOLE : cycle 3 (CM2) Sciences de la vie et de la Terre S INFORMER : organiser l information Classer, trier, assembler, grouper, distinguer

ÉCOLE : cycle 3 (CM2) Sciences de la vie et de la Terre S INFORMER : organiser l information Classer, trier, assembler, grouper, distinguer NIVEAU DISCIPLINE CAPACITÉ COMPÉTENCE MOTS CLÉS ÉCOLE : cycle 3 (CM2) Sciences de la vie et de la Terre S INFORMER : organiser l information Classer, trier, assembler, grouper, distinguer 1. TITRE : TRIER

Plus en détail

Consignes pour les travaux d actualité Premier quadrimestre

Consignes pour les travaux d actualité Premier quadrimestre Consignes pour les travaux d actualité Premier quadrimestre Principes de base Durant le premier semestre, vous serez amenés à remettre un travail effectué en groupe. Le but de celui-ci est de s intéresser

Plus en détail

Directives relatives au travail de maturité

Directives relatives au travail de maturité Directives relatives au travail de maturité Afin de permettre une meilleure lecture, seule la forme masculine est utilisée ci-après. 1. Dispositions légales Les textes suivants constituent la base légale

Plus en détail

Conseils pour rédiger vos posters scientifiques

Conseils pour rédiger vos posters scientifiques Conseils pour rédiger vos posters scientifiques Cellule de Pédagogie Universitaire Document élaboré à la demande du comité d organisation de la Matinée des Chercheurs 2007 1 Un poster pour communiquer

Plus en détail

Fiche n 4. Fichiers utilisés : Lexique_1, Lexique_2

Fiche n 4. Fichiers utilisés : Lexique_1, Lexique_2 Fiche n 4 Fichiers utilisés : Lexique_1, Lexique_2 A l aide de l explorateur Windows, sélectionnez en une seule manœuvre les fichiers Lexique_1 et Lexique_2 (cliquez sur les deux fichiers en maintenant

Plus en détail

info@editions-scripta.com 09 51 71 00 49 MEMENTO pour auteurs Julie CRUNELLE

info@editions-scripta.com 09 51 71 00 49 MEMENTO pour auteurs Julie CRUNELLE 1 b info@editions-scripta.com 09 51 71 00 49 MEMENTO pour auteurs 2012 Julie CRUNELLE 2 3 Ce mémento est destiné aux «nègres» et écrivains privés qui souhaitent répondre aux questions de leurs clients

Plus en détail

Cégep de Saint Laurent Direction des communications et Direction des ressources technologiques. Projet WebCSL : Guide de rédaction web

Cégep de Saint Laurent Direction des communications et Direction des ressources technologiques. Projet WebCSL : Guide de rédaction web Cégep de Saint Laurent Direction des communications et Direction des ressources technologiques Projet WebCSL : Laurence Clément, conseillère en communication édimestre Marc Olivier Ouellet, webmestre analyste

Plus en détail

Ajouter un questionnaire

Ajouter un questionnaire Ajouter un questionnaire Contenu Survol... 2 Ajouter un questionnaire... 2 Consulter les résultats... 7 Corriger une copie de questionnaire... 9 Suivi des tentatives... 10 Réactiver une tentative d un

Plus en détail

Initiation WORD. Module 3 : La mise en forme d un document

Initiation WORD. Module 3 : La mise en forme d un document Initiation WORD. Module 3 : La mise en forme d un document Système d exploitation utilisé : Windows XP Service Pack 2 Créé par Xavier CABANAT Version 1.0 Document créé par Xavier CABANAT Page 1 sur 21

Plus en détail

MODIFICATIONS DES PRINCIPES DIRECTEURS CONCERNANT LA RÉDACTION DES DÉFINITIONS RELATIVES AU CLASSEMENT

MODIFICATIONS DES PRINCIPES DIRECTEURS CONCERNANT LA RÉDACTION DES DÉFINITIONS RELATIVES AU CLASSEMENT ANNEXE VI MODIFICATIONS DES PRINCIPES DIRECTEURS CONCERNANT LA RÉDACTION DES DÉFINITIONS RELATIVES AU CLASSEMENT RECOMMANDATIONS GÉNÉRALES Les utilisateurs s attendent à trouver dans les définitions des

Plus en détail

École Saint-Pierre et des Sentiers

École Saint-Pierre et des Sentiers École Saint-Pierre et des Sentiers Saint-Pierre Des Sentiers 5250, avenue des Sauges, Québec G1G 3V6 1090, chemin de Château-Bigot, Québec G2L 1G1 Tél. : 624-3760 Fax : 626-3357 Tél. : 624-3757 Fax : 622-0477

Plus en détail

Guide de base WordPress

Guide de base WordPress Guide de base WordPress Pour créer et gérer votre blogue ou site Internet 1- La création du blogue Wordpress Créez votre propre compte Wordpress.com en quelques secondes. C est gratuit. Entrez cette adresse

Plus en détail

VOCABULAIRE LIÉ AUX ORDINATEURS ET À INTERNET

VOCABULAIRE LIÉ AUX ORDINATEURS ET À INTERNET VOCABULAIRE LIÉ AUX ORDINATEURS ET À INTERNET Brancher / débrancher l ordinateur de la prise Allumer / éteindre l ordinateur : pour allumer ou éteindre l ordinateur vous devez appuyer sur le bouton On/off

Plus en détail

Ce guide, offert par Atramenta. net est proposé sous licence Creative Commons BY-SA http ://creativecommons. org/licenses/by-sa/3.0/deed.

Ce guide, offert par Atramenta. net est proposé sous licence Creative Commons BY-SA http ://creativecommons. org/licenses/by-sa/3.0/deed. 1 Ce guide, offert par Atramenta. net est proposé sous licence Creative Commons BY-SA http ://creativecommons. org/licenses/by-sa/3.0/deed. fr Vous êtes libre de le partager, le modifier, l améliorer,

Plus en détail

Traitement de texte. et PAO 3/10/06. Initiation au traitement de texte 1. C est quoi le traitement de texte? C est quoi la PAO?

Traitement de texte. et PAO 3/10/06. Initiation au traitement de texte 1. C est quoi le traitement de texte? C est quoi la PAO? Initiation au Traitement de texte Yves Roger Cornil - Microcam06, Fréjus Vous Accueille 4 octobre 2006 Traitement de texte et PAO C est quoi le traitement de texte? C est quoi la PAO? Traitement de texte

Plus en détail

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif»

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Chaque parcours pourra compléter ce cadrage général par un cadrage spécifique au parcours prenant

Plus en détail

COMMENT REDIGER UN RAPPORT TECHNIQUE?

COMMENT REDIGER UN RAPPORT TECHNIQUE? COMMENT REDIGER UN RAPPORT TECHNIQUE? Christiaens Sébastien Université de Liège Département PROMETHEE Institut de Mécanique et de Génie Civil, Bât. B52 Chemin des Chevreuils, 1 B-4000 Liège, Belgique Janvier

Plus en détail

Les Aventuriers du Bout du Monde La revue des clubs Microcam

Les Aventuriers du Bout du Monde La revue des clubs Microcam Les Aventuriers du Bout du Monde La revue des clubs Microcam Rampe&de&Lancement&numéro&92& &10/07/2015& & & & & & & À"la"" découverte"de" Word"2016" pour"mac." " " Volume"2." " & Les$ABM!! Les!Aventuriers!du!Bout!du!Monde!

Plus en détail

Rédiger pour le web. Objet : Quelques conseils pour faciliter la rédaction de contenu à diffusion web

Rédiger pour le web. Objet : Quelques conseils pour faciliter la rédaction de contenu à diffusion web Rédiger pour le web Objet : Quelques conseils pour faciliter la rédaction de contenu à diffusion web Sommaire 1. Rédiger des contenus... 2 Lire à l écran : une lecture contraignante... 2 Ecrire des phrases

Plus en détail

Guide du RDAQ. Comment saisir des descriptions de fonds et collections dans le Réseau de diffusion des archives du Québec (RDAQ)

Guide du RDAQ. Comment saisir des descriptions de fonds et collections dans le Réseau de diffusion des archives du Québec (RDAQ) Guide du RDAQ Comment saisir des descriptions de fonds et collections dans le Réseau de diffusion des archives du Québec (RDAQ) Table des matières Qu est-ce que le Réseau de diffusion des archives du Québec?

Plus en détail

Publier un Carnet Blanc

Publier un Carnet Blanc Site Web de l association des ingénieurs INSA de Lyon Publier un Carnet Blanc Remarque : la suppression des contributions n est pas possible depuis le Front-Office. lbuisset Page 1 18/09/2008 Publication,

Plus en détail

GUIDE DE RECHERCHE DOCUMENTAIRE. Bibliothèque du Centre collégial de Mont-Laurier

GUIDE DE RECHERCHE DOCUMENTAIRE. Bibliothèque du Centre collégial de Mont-Laurier GUIDE DE RECHERCHE DOCUMENTAIRE Bibliothèque du Centre collégial de Mont-Laurier 1 Table des matières : Définir son besoin d information et déterminer le sujet... 3 Les ouvrages de référence ou usuels...

Plus en détail

GFM 296 UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE GUIDE POUR LA REDACTION DU MEMOIRE DE MASTER MBA (FORMULAIRE D)

GFM 296 UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE GUIDE POUR LA REDACTION DU MEMOIRE DE MASTER MBA (FORMULAIRE D) GFM 296 UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE GUIDE POUR LA REDACTION DU MEMOIRE DE MASTER MBA (FORMULAIRE D) Introduction Ce guide a été préparé pour assister l étudiant dans la rédaction

Plus en détail

Soumission des articles pour l ICOFOM Study Series

Soumission des articles pour l ICOFOM Study Series Soumission des articles pour l ICOFOM Study Series Procédure Les articles seront soumis à un comité de lecture pour une évaluation en double aveugle. A la suite des recommandations, si l article est accepté,

Plus en détail

GUIDE DES TRAVAUX DES ÉLEVES MODULE D INITIATION À LA RECHERCHE : LE MÉMOIRE DE RECHERCHE ET D APPLICATION PROFESSIONNELLE

GUIDE DES TRAVAUX DES ÉLEVES MODULE D INITIATION À LA RECHERCHE : LE MÉMOIRE DE RECHERCHE ET D APPLICATION PROFESSIONNELLE MODULE D INITIATION À LA RECHERCHE : LE MÉMOIRE DE RECHERCHE ET D APPLICATION PROFESSIONNELLE Afin de valider leur formation, les élèves doivent rendre à la fin de leur cursus, un mémoire de recherche

Plus en détail

GUIDE Word (version débutante) Version 2013

GUIDE Word (version débutante) Version 2013 Table des matières GUIDE Word (version débutante) Version 2013 1. Créer un nouveau document Word... 2 2. Modifier un document Word... 2 3 La fenêtre Word.... 2 4. Les rubans... 3 5. Enregistrer du texte...

Plus en détail

1. Informations préliminaires

1. Informations préliminaires 1 Tout d abord, nous vous remercions vivement de faire confiance aux Éditions Honoré Champion, dont le prestige a toujours tenu à l extrême qualité du fond et au soin apporté à la forme. D où ces quelques

Plus en détail

SOMMAIRE AIDE À LA CRÉATION D UN INDEX SOUS WORD. Service général des publications Université Lumière Lyon 2 Janvier 2007

SOMMAIRE AIDE À LA CRÉATION D UN INDEX SOUS WORD. Service général des publications Université Lumière Lyon 2 Janvier 2007 SOMMAIRE 1) CRÉATION D UN INDEX SIMPLE 3 a) Étape 1 : Marquage des entrées d index (à l aide d un fichier de concordance) 3 Procédure d insertion du tableau 4 Saisie des entrées d index 5 Marquage automatique

Plus en détail

aux professeurs Alain Bouchard, Érick Chamberland, Gilles Bergeron, Isabelle Lemay, Jeanne Simard, Thierno Diallo, pour leurs précieux commentaires.

aux professeurs Alain Bouchard, Érick Chamberland, Gilles Bergeron, Isabelle Lemay, Jeanne Simard, Thierno Diallo, pour leurs précieux commentaires. Ce document a été réalisé par Jocelyne Gélinas, professeure, en collaboration avec Nathalie Albanese, étudiante à la maîtrise en gestion des organisations Département des sciences économiques et administratives

Plus en détail

TIC INFORMATIQUE Ce que je dois retenir

TIC INFORMATIQUE Ce que je dois retenir TIC INFORMATIQUE Ce que je dois retenir 6 ème Synthèse N 1 Rappel : - L informatique est un outil utilisé dans toutes les matières, et est présente, de plus en plus, dans les foyers. - Les compétences

Plus en détail

ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC GUIDE DE RÉDACTION DU RAPPORT DE FIN D ÉTUDES : STRUCTURE DU RAPPORT PAR LE DÉCANAT DES ÉTUDES

ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC GUIDE DE RÉDACTION DU RAPPORT DE FIN D ÉTUDES : STRUCTURE DU RAPPORT PAR LE DÉCANAT DES ÉTUDES ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC GUIDE DE RÉDACTION DU RAPPORT DE FIN D ÉTUDES : STRUCTURE DU RAPPORT PAR LE DÉCANAT DES ÉTUDES MONTRÉAL, 11 octobre 2011 (Version 2) École de technologie

Plus en détail

Mémento sommaire. pour l utilisation de. Microsoft WORD

Mémento sommaire. pour l utilisation de. Microsoft WORD Département de sociologie Université de Caen Mémento sommaire pour l utilisation de Microsoft WORD Alain LÉGER Sommaire PRESENTATION GENERALE...2 AVERTISSEMENT...2 OUVERTURE ET ENREGISTREMENT...2 ORGANISATION

Plus en détail

Saisie de données. Dans ce chapitre

Saisie de données. Dans ce chapitre 3 Saisie de données Dans ce chapitre Éditer et mettre en forme les cellules........................ 32 Copier et déplacer les cellules............................ 38 Remplir les cellules avec des séries

Plus en détail

Collège Sainte-Gertrude de Nivelles 7 ème Gestionnaire de Très Petites Entreprises. Vade-mecum

Collège Sainte-Gertrude de Nivelles 7 ème Gestionnaire de Très Petites Entreprises. Vade-mecum Collège Sainte-Gertrude de Nivelles 7 ème Gestionnaire de Très Petites Entreprises Vade-mecum Guide de l étudiant pour la réalisation d un travail de qualification Table des matières Fiche 1 : OBJECTIF

Plus en détail

1 CRÉER UN TABLEAU. IADE Outils et Méthodes de gestion de l information

1 CRÉER UN TABLEAU. IADE Outils et Méthodes de gestion de l information TP Numéro 2 CRÉER ET MANIPULER DES TABLEAUX (Mise en forme, insertion, suppression, tri...) 1 CRÉER UN TABLEAU 1.1 Présentation Pour organiser et présenter des données sous forme d un tableau, Word propose

Plus en détail

G uide de. présentation des travaux et des références bibliographiques

G uide de. présentation des travaux et des références bibliographiques G uide de présentation des travaux et des références bibliographiques 1 2 Table des matières Introduction 2 PRÉSENTATION des travaux 3 PRÉSENTATION MATÉRIELLE 3 SECTIONS 5 CITATIONS 8 Forme des citations

Plus en détail

CLARISWORKS 5. ÉTAPE 1 Créer un document. Lancer l application. (Windows 95 ou 98) Créer un document en utilisant le traitement de texte

CLARISWORKS 5. ÉTAPE 1 Créer un document. Lancer l application. (Windows 95 ou 98) Créer un document en utilisant le traitement de texte ÉTAPE 1 Créer un document Lancer l application Mettre l ordinateur en route. Double cliquer sur l icône ClarisWorks 5 qui se trouve sur le bureau ou cliquer sur Démarrer Programmes ClarisWorks5 Vous arrivez

Plus en détail

Open Office - Niveau 1. Writer 3.1

Open Office - Niveau 1. Writer 3.1 Open Office - Niveau 1 Writer 3.1 OpenOffice.org Writer vous permet de concevoir et de réaliser des documents texte pouvant contenir des images, des tableaux ou des diagrammes. Vous pouvez ensuite enregistrer

Plus en détail

Formation tableur niveau 1 (Excel 2013)

Formation tableur niveau 1 (Excel 2013) Formation tableur niveau 1 (Excel 2013) L objectif général de cette formation est de repérer les différents éléments de la fenêtre Excel, de réaliser et de mettre en forme un tableau simple en utilisant

Plus en détail

Comment utiliser WordPress»

Comment utiliser WordPress» Comment utiliser WordPress» Comment utiliser WordPress» Table des matières» Table des matières Guide de démarrage rapide»... 2 Tableau de bord de WordPress»... 3 Rédiger un article»... 3 Modifier l article»...

Plus en détail

CENTRE D AIDE À LA RÉUSSITE - UQAR. Formation EndNote X2. Par Michel Bouchard

CENTRE D AIDE À LA RÉUSSITE - UQAR. Formation EndNote X2. Par Michel Bouchard CENTRE D AIDE À LA RÉUSSITE - UQAR Formation EndNote X2 Par Michel Bouchard Formation du 2 mars 2010 TABLE DES MATIÈRES 1. POUR SE PROCURER ET INSTALLER ENDNOTE... 3 1.1. TÉLÉCHARGER LE LOGICIEL (POUR

Plus en détail

Débuter avec Excel. Excel 2007-2010

Débuter avec Excel. Excel 2007-2010 Débuter avec Excel Excel 2007-2010 Fabienne ROUX Conseils & Formation 10/04/2010 TABLE DES MATIÈRES LE RUBAN 4 LE CLASSEUR 4 RENOMMER LES FEUILLES DU CLASSEUR 4 SUPPRIMER DES FEUILLES D UN CLASSEUR 4 AJOUTER

Plus en détail

http://agents.cirad.fr/admin Mode d emploi

http://agents.cirad.fr/admin Mode d emploi http://agents.cirad.fr/admin Mode d emploi Introduction... 1 1. Comment créer sa page? La connexion au service... 2 2. Navigation dans agents.cirad.fr... 2 3. Gestion des pages... 3 4. Gestion des fichiers...

Plus en détail

LES CARACTERES. Les Polices

LES CARACTERES. Les Polices LES CARACTERES Les Polices A l origine la qualité de la frappe dépendait de la technologie de la police et de l imprimante. Nous avions : 1. Polices en mode point (chaque caractère était représenté par

Plus en détail

Utilisation de l éditeur.

Utilisation de l éditeur. Utilisation de l éditeur. Préambule...2 Configuration du navigateur...3 Débloquez les pop-up...5 Mise en évidence du texte...6 Mise en évidence du texte...6 Mise en page du texte...7 Utilisation de tableaux....7

Plus en détail