Outils de monitoring conforme ITIL : Application au réseau A.S.T.R.I.D.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Outils de monitoring conforme ITIL : Application au réseau A.S.T.R.I.D."

Transcription

1 Faculté de Sciences Appliquées Service Ingénierie Informatique et de la Décision (CoDE) Outils de monitoring conforme ITIL : Application au réseau A.S.T.R.I.D. Nicolas Vannieuwerburgh Directeur : Prof. Esteban Zimányi Superviseur : Olivier Firket Mémoire présenté en vue de l obtention du diplôme d ingénieur informaticien Année académique

2 2

3 Remerciements Je tiens à remercier mon promoteur de mémoire, le Professeur Esteban Zimányi, pour ses nombreux conseils et ses relectures attentives. Je tiens également à remercier mon superviseur, M. Olivier Firket, pour son investissement dans ce mémoire, les très nombreuses heures investies dans ce travail ainsi que pour sa bonne humeur et sa motivation tout au long de ce travail et sans qui ce travail ne serait pas ce qu il est. Je remercie également ma famille et mes amis et tout particulièrement Laetitia Van Achte pour ses nombreux encouragements, son écoute attentive et ses nombreuses relectures. 3

4 Résumé La bonne gouvernance d un système informatique passe nécessairement par la surveillance permanente de ses performances. Ce monitoring permet de devenir pro-actif en prévenant les problèmes, au lieu d être réactif en réparant les erreurs du système. Cette problématique de surveillance est d actualité dans de nombreuses entreprises mais encore davantage dans le cadre de machines sur lesquelles peuvent reposer des vies où il serait tout à fait irresponsable d adopter une approche réactive. Ce document traite de telles infrastructures et traitera du cas de la surveillance et de la maintenance préventive sur des machines du réseau A.S.T.R.I.D., chargé des communications d urgence en Belgique. Cependant, l infrastructure globale se base sur une implémentation d ITIL qui devra satisfaire la solution de surveillance du système. Ce mémoire contiendra donc une introduction à ITIL via ses différents ouvrages, ainsi qu une analyse des solutions apportées pour monitorer le système. Mots-clés : Monitoring, ITIL, A.S.T.R.I.D. 4

5 Table des matières Remerciements Résumé Introduction Contexte Aperçu de ITIL Objectifs de ce mémoire ITIL Introduction Historique Versions d ITIL Orienté service Finalité d ITIL Stratégie des services (Service Strategy) Conception des services (Service Design) Objectifs de la conception Acteurs et points de vue Niveaux de service Gestion de la capacité Transition des services (Service Transition) Objectifs Gestion des Changements Critiques de la gestion des changements Cas pratique L exploitation des services (Service Operation) Équilibrage Gestion des évènements Cas pratique II L amélioration continue des services (Continual Service Improvement) Les sept étapes de l amélioration continue des services Conclusion Analyse du problème général et solutions apportées Fonctionnalités à implémenter État de l art Fonctionnement général du programme

6 3.3.1 Optique de développement Choix des infrastructures Fonctionnement et analyse temporelle Structure de la base de données Arborescence des fichiers Automatisation et problèmes inhérents Métriques et fréquence d échantillonnage Fichiers de logging Design patterns employés Modèle-Vue-Contrôleur ou MVC Singleton Diagramme de classes Gestion des avertissements Analyse des fichiers textes En résumé Résultats Installation Analyse des ressources nécessaires Ressources logicielles Ressources matérielles Guide d utilisation Guide console Guide graphique Intérêt du logiciel Conclusion Conclusion Bilan sur le travail accompli Perspectives Analyse des données Articulation avec un logiciel de gestion des incidents A Requête pour un changement 59 B Guide d installation 61 B.1 Configuration minimale B.2 Configuration de la base de données Oracle B.3 Création des tables de la base de donnée Oracle B.4 Configuration des collecteurs de données Windows B.5 Peuplement des tables et configuration B.6 Automatisation C Documentation des erreurs 69 C.1 Erreurs générales C.2 Erreurs de connexion C.3 Erreurs d insertion

7 C.4 Erreurs lors de la visualisation C.5 Erreurs de gestion des logs C.6 Erreurs de l analyseur de performance Windows D Guide de désinstallation 71 E Exemple de rapport générés par le logiciel 73 E.1 Rapport d activité E.2 Rapport des avertissements

8 Table des figures 1.1 Architecture du réseau A.S.T.R.I.D. extrait de [1] Schéma de fonctionnement global d ITIL extrait de [5] Interface des collecteurs de données Windows Analyseur de performance Windows Analyse des performances et de la corrélation avec TeamQuest View [12] Schéma de l exécution temporelle du logiciel développé Schéma de la base de données Oracle Diagramme d une solution alternative pour un schéma Oracle avec une unique table contenant toutes les métriques Arborescence des fichiers : partie batch Arborescence des fichiers : partie programme Arborescence des fichiers : partie données Diagramme de classe UML Aperçu du logiciel développé : fenêtre de connexion Aperçu du logiciel développé : fenêtre d insertion Aperçu du logiciel développé : fenêtre de visualisation Aperçu du logiciel développé : fenêtre de recherche des avertissements Aperçu du logiciel développé : fenêtre de gestion des avertissements Aperçu du logiciel développé : fenêtre de création de rapport Intérêt du logiciel : stabilisation apparente de la métrique Intérêt du logiciel : mise en lumière d une faible décroissance Intérêt du logiciel : estimation d un dépassement de seuil Exemple de distribution marginale inspiré de [4] B.1 Création d un nouveau collecteur de données B.2 Onglet planification du collecteur de données B.3 Onglet condition d arrêt du collecteur de données B.4 Propriétés du compteur de performance B.5 Choix des métriques B.6 Onglet Compteur de performance des propriétés du compteur de performance B.7 Onglet Fichiers des propriétés du compteur de performance

9 Chapitre 1 Introduction 1.1 Contexte Dans cette section, nous allons expliquer l infrastructure globale dans laquelle ce mémoire s inscrit, tout en citant ses différents acteurs. Pour plus de facilités, nous adopterons une approche descendante (top-down). Tout d abord, on peut voir l État belge comme un des acteurs principaux car celui-ci est réellement au cœur de la problématique. En effet, l État belge doit assurer un certain nombre de services primordiaux pour le bon fonctionnement du pays. L un des services qui nous concerne plus directement est un service de sécurité nationale dans lequel se retrouve un certain nombre de sous-services, dont la gestion de l ordre public et la sécurité civile [15] qui sont mises en évidence dans ce mémoire. Suite au drame du Heysel 1 et à la catastrophe du Herald of Free Enterprise 2, l État belge constate un problème de coordination entre les différents services de secours et décide alors de créer un réseau dédié aux communications d urgences en employant notamment les fréquences radio. Il en suit directement la création de A.S.T.R.I.D. SA pour All around Semi-cellular Trunked Radio and Integrated Dispatching qui est chargé de la construction et de la gestion de ce réseau. Pour atteindre ses objectifs, A.S.T.R.I.D. fait un appel d offre qui sera finalement remporté par le consortium Kreutler - Nokia - Telindus. Au fil des ans, certains changements se sont opérés, et ainsi, Kreutler disparait, tandis que Nokia passe la main à EADS qui devient ensuite Cassadian alors que Telindus est racheté par Belgacom. Belgacom sous-traite la partie logicielle à Intergraph. C est au sein de la compagnie Intergraph que se déroule ce mémoire. Afin de mieux expliquer le rôle d Intergraph au sein du système, nous allons dans un premier temps aborder le rôle et le fonctionnement d A.S.T.R.I.D. Il s agit d un opérateur 1. Le drame du Heysel, survenu le 29 mai 1985 à Bruxelles en Belgique, est l une des tragédies les plus marquantes liées à une manifestation sportive, et due au hooliganisme. Il eut lieu à l occasion de la finale de Coupe d Europe des clubs champions entre le Liverpool Football Club et la Juventus Football Club. Des grilles de séparation et un muret s effondrèrent sous la pression et le poids de supporters, faisant 39 morts et plus de 600 blessés [13]. 2. Le Herald of Free Enterprise est un ferry de la compagnie Townsend Thoresen qui assurait la liaison transmanche entre Douvres et Zeebruges. Il chavira le 6 mars 1987 au large du port de Zeebruges, faisant 193 morts [14]. 9

10 télécom dédié à tous les services de la protection civile en Belgique. C est un opérateur unique qui permet à la police, aux pompiers et aux autres services de secours de communiquer entre eux [2]. Pour arriver à cela, A.S.T.R.I.D. SA à créé un réseau appelé réseau A.S.T.R.I.D. Celui-ci est composé d un nœud par province plus un nœud pour la région de Bruxelles-capitale. Ces nœuds sont appelés CIC (Centre d Information et de Communication) et comportent tous les équipements nécessaires au routage des communications. Les nœuds provinciaux réunis constituent l épine dorsale du réseau. Toutes les demandes d appels et les appels eux-mêmes transitent par les nœuds. Ils connaissent à chaque instant la position d un poste allumé se trouvant sous la couverture du réseau. Ils sont également connectés à des systèmes externes comme les réseaux téléphoniques fixes ou mobiles. De plus, dans chaque CIC, un centre de dispatching provincial est également actif. Celui-ci est équipé de stations de travail destinées aux opérateurs. Ces stations de travail sont connectées, d une part, au système de radiocommunication et, d autre part, à un réseau informatique local équipé de banques de données contenant toutes les informations nécessaires aux opérateurs. De même, les stations de travail sont connectées au central téléphonique de sorte que les opérateurs puissent prendre les appels d urgence [3]. Un schéma de l architecture du réseau A.S.T.R.I.D. est fourni par la figure 1.1. Figure 1.1 Architecture du réseau A.S.T.R.I.D. extrait de [1]. Intergraph se charge de la partie logicielle qui permet aux opérateurs d accomplir leur travail, tant au niveau de l opérateur téléphonique qui décroche le téléphone en cas de souci qu aux personnes chargés du dispatching des équipes sur le terrain. De plus, Intergraph offre un service de support et de maintenance préventive par rapport aux machines employées. Cependant, une telle infrastructure informatique doit pouvoir être gérée correctement. Dès lors, afin d assurer une certaine stabilité au système, un ensemble de règles a été créé, 10

11 notamment en s appuyant sur ITIL, une bibliothèque regroupant les bonnes pratiques concernant la fourniture et la gestion de services informatiques. Ce mémoire prend corps sous la direction d Intergraph et a pour but de fournir et de déployer un logiciel de monitoring pouvant récolter certaines données et de calculer des prévisions sur base de ces dernières. Cet outil a pour mission de faciliter la tâche de maintenance préventive. Notons également que l ensemble du processus de déploiement doit être conforme aux politiques en application sur les machines. Notons qu un outil rudimentaire fonctionnant grâce à Excel est déjà présent sur site. Cependant, cet outil n est pas du tout automatisé et requiert donc un travail non négligeable de la part de l utilisateur. De plus, cet outil possède les limitations d Excel et n est pas prévu pour traiter un grand volume de données. 1.2 Aperçu de ITIL ITIL (pour Information Technology Infrastructure Library) est un recueil de bonnes pratiques concernant les infrastructures informatiques. Comme celles-ci ont déjà été testées et approuvées de nombreuses fois, les adopter permettra d obtenir une structure stable et efficace car, même si ça peut sembler évident, créer ou maintenir une telle structure demande une organisation aussi précise que rigoureuse. Dès lors, s appuyer sur ITIL assure une certaine qualité ne fut ce qu au niveau du fonctionnement global. Cependant, certaines étapes de développement et de déploiement peuvent se retrouver alors plus ou moins modifiés afin d assurer un fonctionnement optimal. On peut donc dire qu ITIL est un outil possédant un certain nombre d avantages et d inconvénients, un chapitre ultérieur sera consacré à une étude d ITIL de manière approfondie. 1.3 Objectifs de ce mémoire En connaissant le contexte, et en ayant eu un bref aperçu d ITIL, nous pouvons maintenant énoncer les objectifs de ce mémoire. Il s agit de déployer un logiciel de monitoring correspondant à différentes attentes et contraintes. Le logiciel devra être capable de prendre des mesures d un certain nombre de métriques, d afficher les courbes créés à partir des données collectées et de fournir un système d alerte en cas de problème. Le programme déployé permettra également d analyser statistiquement les données et sera capable de fournir certains modèles prévisionnels simples. Finalement, un outil permettant de créer des rapport d activités (reporting) sera également implémenté. Un second but de ce mémoire est de comprendre et manipuler certains des concepts et conseils prodigué par ITIL et ainsi de pouvoir se familiariser avec cet outil et prendre conscience des avantages qu il peut apporter mais également des contraintes qu il impose. 11

12 Chapitre 2 ITIL Dans ce chapitre, nous décrirons ITIL de manière systématique en commençant par expliciter les principes de base puis, nous aborderons la stratégie des services de manière globale. Une fois la vision globale du fonctionnement d ITIL acquise, nous irons plus en détail dans la conception, la transition, et l exploitation des différents services. Pour conclure nous analyserons l amélioration continue des services pour finalement offrir une conclusion sur l emploi d ITIL. L entièreté de cette section est principalement inspirée de [5] qui est lui même inspiré des différents livres ITIL [10, 8, 11, 9, 7]. 2.1 Introduction Historique Dans ses débuts, l informatique était principalement concentré sur le développement d applications, la livraison du logiciel était alors une fin en soi. Cependant, les besoins des entreprises évoluant, la création d applications ne représente plus qu une partie des activités d une entreprise informatique. En effet dans les années 80, les besoins commerciaux exigeaient alors le déploiement de nouveaux services informatiques. Un service de support ou Help Desk fut créé pour faire face aux nombreux problèmes rencontrés par les clients [6]. Vers la fin des années 80, le gouvernement britannique, poussé par un besoin de trouver des méthodes efficaces, commence à se documenter sur la gestion de services afin de connaître les méthodes employées par les organisations ayant le plus de succès. Au début des années 90, le gouvernement britannique avait déjà écrit plusieurs livres sur la gestion de services informatiques. L ensemble de ces ouvrages s intitulait alors Information Technology Infrastructure Library ou ITIL [6] Versions d ITIL Depuis sa création, ITIL n a jamais cessé d évoluer. Ainsi, la version produite par le gouvernement britannique vers 1990 à constitué la première version de ITIL. Cette 12

13 version à évolué jusque en 2004 pour ainsi former ITIL v2. À ce stade, ITIL comptait neuf livres parmi lesquels deux livres ont principalement contribué à son succès. Ces deux livres s intitulent Support des services (Service Support) et Fourniture des services (Service Delivery). Ces livres abordent respectivement les processus opérationnels et la gestion des services communs comme la capacité et la sécurité. Suite à cela, ITIL a encore subi des modifications pour être remis au goût du jour, notamment en ayant été réorganisé et en incluant de nouveau éléments comme l outsourcing et la virtualisation, devenant alors de plus en plus courants. Ainsi, en 2007, ITIL v3 voit le jour. Actuellement, ITIL en est à la version 3.1 qui est en quelque sorte un seconde édition de la version 3 tenant compte de différentes remarques faites par les utilisateurs. Le présent document se base exclusivement sur ITIL v3.1 bien que la plupart des concepts expliqués soient compatibles avec les versions antérieures d ITIL Orienté service Dans le contexte politique et économique actuel les sociétés informatiques ne peuvent plus se permettre de simplement fabriquer des produits et de les vendre sans fournir une certaine garantie sur le bon fonctionnement de ce produit. Ainsi, ITIL décrit les différentes activités sous la forme de services. Un service est un moyen de délivrer de la valeur aux clients en facilitant la production des résultats dans leurs activités sans qu ils aient à se préoccuper des coûts et des risques spécifiques au service qui leur est fourni [5]. Les capacités (Capabilities) correspondent aux processus et fonctions utilisés pour gérer des services. Les capacités sont des ressources intangibles d une organisation et ne peuvent pas être vendues mais peuvent se développer et gagner ainsi en maturité au fil du temps [8]. Ainsi en regardant la définition d un service, la vente d un produit peut également être vue comme un service à partir du moment où une certaine garantie y est associée. En effet, la garantie fournit une certaine valeur ajoutée dans le sens où cette dernière diminue les risques pris par le consommateur Finalité d ITIL Il est parfaitement légitime et logique de se demander à quoi sert ITIL. Nous allons donc passer en revue les différentes raisons d utiliser ITIL, de manière générale puis de manière plus approfondie selon les différents ouvrages de références. Globalement, ITIL peut améliorer l organisation d une entreprise en identifiant, documentant, clarifiant et améliorant les différents processus mis en œuvre. Ainsi, les différents départements peuvent arriver à une meilleure coordination et compréhension des processus. Un processus est un ensemble d activités coordonnées mettant en œuvre des ressources et des capacités en vue de produire un résultat aux clients [8]. 13

14 De manière plus détaillée, les différents ouvrages d ITIL permettent d améliorer les points suivants dans une entreprise [5] : notons également que ces différents ouvrages feront l objet d analyses plus poussées dans des sections ultérieures. Stratégie des services (Service Strategy) [10] : Cet ouvrage explique comment aligner les stratégies business avec l informatique pour ainsi mieux pouvoir définir une ligne de conduite cohérente en ayant connaissance des contraintes et des ressources disponibles actuellement. Aligner ces deux axes permet ainsi de mieux diriger l entreprise dans ses projets. Conception des services (Service Design) [8] : Ce livre analyse les différents moyens de concevoir un service performant et compétitif en prenant en compte les éléments essentiels tel que le point de vue des fournisseurs et des clients ou même l infrastructure actuelle de l entreprise. Transition des services (Service Transition) [11] : Ce volume décrit comment élaborer des plans de transition tout en estimant les risques et l impact positif ou négatif d une transition. Une transition peut-être vue comme une modification (ajout, mise à jour ou suppression) d un élément. Dans le cadre de ce mémoire, où un produit fini doit être déployé sur site, cette partie est extrêmement importante car elle explique comment introduire un changement avec les différentes procédures de transition associées. Toujours dans notre cadre, la transition constituerait alors le passage d un système dépourvu du produit à un système qui en est équipé. Exploitation des services (Service Operation) [9] : Cette référence-ci explicite comment suivre les plans opérationnels prévus en offrant une certaine garantie de qualité. Amélioration continue des services (Continual Service Improvement) [7] : Cet ouvrage explique comment mettre en œuvre différentes techniques servant à prendre une position réflexive permettant de critiquer les différents processus afin de les rendre de plus en plus précis et adaptés à leur environnement. 2.2 Stratégie des services (Service Strategy) La stratégie des services est un ouvrage qui se destine principalement aux commerciaux. Comme expliqué précédemment, ce volume a pour objectif d aligner les différents départements d une société, dont les départements business et IT pour arriver à un but commun qui est la création de valeur durant le cycle de vie. Pour arriver à cela, l ouvrage explique les bases de la vente de services en expliquant que la majorité des apports d un service peuvent être résumés par l utilité qui évalue l aptitude à résoudre le problème et la garantie qui est l aptitude à répondre à son utilisation. Ce volume propose de réfléchir sur les différentes particularités de son entreprise et invite le lecteur à se mettre à la place de ses clients, notamment en posant les questions suivantes. Quels services allons nous offrir et à qui allons nous les offrir? Comment allons nous créer de la valeur pour nos clients? En quoi sommes nous différents de la concurrence? Comment définit-on la qualité de nos services? 14

15 ITIL explicite différents processus stratégiques tels que la définition du marché ou la définition des offres et développe également les processus économiques comme la gestion financière, la gestion de la demande ou la gestion des portefeuilles de services (catalogue reprenant l ensemble des services). Finalement, cet ouvrage explique que la stratégie des services est réellement le cœur d une société car une entreprise ne pourrait pas perdurer sans cela. Ainsi, une société ne peut se permettre d œuvrer sans but mais doit au contraire fixer ses objectifs. C est le rôle de la stratégie des services : trouver les différents objectifs ainsi que les services qui permettront d obtenir ce résultat. 2.3 Conception des services (Service Design) Cette partie est dédiée à la création de services et expose différentes règles et bonnes pratiques. Elle explicite les différents objectifs et points importants à prendre en compte lors de la conception Objectifs de la conception Lors de la phase de conception, les concepteurs ont des objectifs associés à différents domaines. Ces derniers sont développés ci-dessous. Alignement sur le plan Business : Il faut être attentif à combler les attentes du département business et à ce que le résultat fourni corresponde réellement aux envies de cette entité, même si parfois les attentes ne sont pas formulées de manière très explicite. Optimisation des délais et coûts : Il est impératif de prendre en compte les coûts générés par l introduction d un nouveau service ainsi que d évaluer le délai avant que le service ne soit réellement exploitable et rentable. Gestion des risques : Il est nécessaire d évaluer les risques afin de pouvoir les minimiser, ou même pouvoir les prendre en compte. Mesures des objectifs : Afin de pouvoir garantir une certaine qualité du service créé, il est nécessaire de concevoir des métriques permettant de mesurer si l objectif est atteint ainsi que la qualité de cet objectif. Amélioration continue : En vue de pouvoir améliorer le service, il faut veiller à ne pas figer les différents processus composant le service et à garder une certaine flexibilité en vue d une amélioration future Acteurs et points de vue Une bonne pratique consiste à prendre en compte les différents points de vue dès la phase de conception. Négliger un point de vue peut souvent avoir des conséquences désastreuses. Dans le cadre de ITIL ces acteurs sont connus comme les quatre P de la conception des services. Ces quatre P sont : 15

16 Produits et technologie : Il est nécessaire pour le concepteur de se renseigner sur les technologies utilisées. Une conséquence de cet oubli peut amener une société à créer un produit avec lequel elle n est pas familière sans même s en rendre compte. Partenaires et fournisseurs : Il est également critique de directement intégrer les fournisseurs dans le futur service afin de mieux prendre en compte les exigences et les aptitudes des partenaires. Personnel : Prendre en compte les changements introduits par la mise en place du nouveau service, au niveau du personnel, est primordial. Il faut ainsi s assurer que l entreprise dispose bien des ressources humaines nécessaire à l aboutissement du nouveau projet. Cette partie est souvent négligée et cause alors bien des soucis tels que l augmentation du temps de travail des employés, une baisse de la qualité des services proposés ou encore un retard par rapport à la date de prévision de la mise en exploitation. Processus : Cet élément consiste à évaluer l impact sur la manière dont l entreprise et chacun œuvre et œuvrera une fois que la création du service commencera. Si des processus de développement sont déjà formalisés, il est impératif d estimer cet impact afin de ne pas concevoir un service qui ne pourra pas correctement être appliqué en pratique Niveaux de service À ce point, nous comprenons bien que la conception de services est une chose complexe de par le nombre de paramètres à prendre en compte (acteurs, points de vue et objectifs). En vue d offrir certaines garanties sur les services fournis, ITIL propose de fixer des accords sur les niveaux de service ou (Service Level Agreement ou SLA). Ces derniers peuvent être définis de la manière suivante. Un accord sur les niveaux de service (Service Level Agreement ou SLA) est un accord écrit entre un fournisseur de services et un ou des clients. Il porte sur un ou plusieurs services d affaires et décrit les niveaux de services prévus avec la ou les organisations d affaires (disponibilité, capacité, sécurité et continuité de service) [5]. Ces SLA peuvent être fixés entre une société et un client ou encore dans le cadre de la sous-traitance entre deux entreprises. Les SLA sont donc là pour fixer une certaine qualité de service. ITIL va plus loin et propose de fixer des indicateurs clés de performance ou (Key Performance Indicator ou KPI) associés aux SLA précédemment fixés. Un indicateur clé de performance (Key Performance Indicator ou KPI) est un ensemble de métriques objectives et mesurables qui permettent d évaluer si les différents niveaux de services convenus (SLA) ont été respectés. Une fois les SLA et KPI définis, on peut aller plus loin et fixer des pénalités en cas de manquement aux SLA. Ces pénalités sont généralement fixées sur base de KPI et peuvent être très variables selon le manquement observé et peuvent parfois être négociées lors de rencontres. 16

17 2.3.4 Gestion de la capacité La gestion de la capacité est un point clé dans le cadre de ce mémoire. En effet, la création d un outil de monitoring dans le but d améliorer la maintenance préventive s inscrit clairement dans l optique de la gestion de la capacité. Ci-dessous, une définition de la gestion de la capacité est proposée : L objectif de la gestion de la capacité est de s assurer que la capacité est disponible au moment adéquat, à un prix justifiable et en nombre suffisant en adéquation avec le plan business. Dans ITIL, cette gestion peut se décliner sous trois formes : La gestion de la capacité business : rend possible la gestion des plans marketing et business de manière stratégique. La gestion de la capacité des services : permet de gérer, contrôler et prévoir la charge des différents systèmes (notamment les systèmes informatiques). La gestion de la capacité des composants : permet de gérer les composants individuellement. Cette dernière forme est principalement implémentée sous la forme de logiciel mesurant la performance des équipements. La maintenance et la maintenance préventive peuvent être vues comme de la gestion de la capacité. En effet, la maintenance des machines rentre clairement dans la gestion de la capacité de service et dans la gestion des composants. Dans cette optique, le logiciel de monitoring créé permettra de s assurer du bon fonctionnent des services et des composants. 2.4 Transition des services (Service Transition) Objectifs Les objectifs de la transition des services sont plutôt simples à comprendre et sont les suivants : Planifier les différentes transitions et les diminutions de ressources associées à ce changement. Par exemple, le réseau sera inutilisable lors de l installation d un nouveau routeur. Diminuer l impact des changements. Valider les changements et vérifier leur adéquation avec les plans business. Pour arriver à cela, ITIL propose de travailler sur la communication entre services, notamment en fournissant une documentation fiable, claire et conséquente pour tout changement. ITIL explique en détail comment gérer concrètement ces changements Gestion des Changements En vue de mieux planifier les changements et de fournir une meilleur documentation, ITIL propose de fournir un document avant d appliquer tout changement. Ce document s appelle un RFC (Request For Change). 17

18 Le RFC (Request For Change) est un document présentant un changement à effectuer. Idéalement ce document contient le nom de la personne ayant effectué la demande, la raison du changement, les bénéfices attendus une fois le changement appliqué, une estimation des risques, le niveau d urgence de ce changement, la diminution de ressources lors de la période de changement ainsi que l identité de la personne qui effectuera ce changement. Pour faciliter l emploi de tels documents, ITIL propose à l organisation qui désire employer ce système de fournir un modèle de RFC. Une fois le modèle dument complété, le RFC doit alors être mis à disposition du gestionnaire de changement qui préside le CAB (Change Advisory Board). Le CAB (Change Advisory Board) est un ensemble de personnes provenant de tous les départements chargés de fournir les autorisations s il y a lieu aux différents RFC. Typiquement un RFC est introduit pour les opérations suivantes : Apporter de nouvelles fonctionnalités (Installation d un nouveau programme) Retirer d anciennes fonctionnalités Introduire des correctifs Introduire des mises à jour Le changement pourra être appliqué seulement après validation du CAB. Le CAB se chargera également de prévoir une date à laquelle effectuer ce changement ainsi que d avertir les personnes concernées par ce changement. Dans le cadre de mémoire, un RFC a été rédigé et est présenté en annexe Critiques de la gestion des changements On peut observer que les objectifs annoncés pour la gestion des changements sont respectés. Avec cette méthode, la documentation est fournie, les risques sont évalués et la planification est entièrement prise en compte. Cependant ce processus peut parfois entraîner une certaine lourdeur de procédure. En effet, le temps de réponse nécessaire avant qu un RFC ne soit traité peut aller jusqu à plusieurs mois. De plus, certaines parties de l organisation peuvent refuser certains changements provocants des conflits d intérêt au sein de l entreprise Cas pratique Dans le cadre de ce mémoire, les choses sont un peu plus complexes et font apparaitre des positions divergentes entre les différents acteurs. Ainsi, un logiciel de monitoring (HP- OpenView Operations) est déjà déployé et fonctionnel sur chaque site mais Intergraph qui est chargé de la maintenance préventive d une partie des softwares du site n a pas accès à ce logiciel ni aux données que ce dernier récolte. 18

19 Ainsi, l introduction d un RFC concernant un nouveau logiciel de monitoring ne sera pas acceptée car elle n a que peu de sens aux yeux du CAB puisqu un logiciel de monitoring est déjà déployé et fonctionnel. Afin d éviter de long débats, l utilisation finale du logiciel se voudra donc très opaque pour tout organisme externe à Intergraph et le RFC vraisemblablement très flou. Ainsi il ne s agira plus d un logiciel de monitoring mais bien d une solution d amélioration de maintenance préventive. Ainsi, pour inciter l acceptation du RFC, nous rechercherons un impact minimal en n employant, si possible, que des logiciels déjà installés sur les machines. 2.5 L exploitation des services (Service Operation) L exploitation des services est la phase où le service commence à générer du revenu et fonctionne au régime de croisière. On pourrait considérer qu à ce moment, il n y a plus que des opérations de maintenance à faire. Cependant, si on voit l exploitation des services comme faisant partie d un tout, on peut alors se rendre compte que cette phase est cruciale car il s agit du moment où l on peut commencer à ré-équilibrer différents aspects Équilibrage Les différents équilibrages présentés ici ont normalement fait l objet de prévision dans la phase de conception. Cependant les imprévus, la concurrence ou même une révision des budgets pour provoquer un ré-équilibrage entre ces différents aspects : Processus IT vs Activité du métier : Les clients demandant un service ne présentent généralement peu ou pas d intérêt à savoir comment il est possible de réaliser ce service. Cependant, ne pas s y intéresser peut engendrer des problèmes de compréhension entre l équipe IT chargée de créer le produit et l équipe business chargée de designer le produit. Lors de ces malentendus, le département IT peut alors parfois produire des services coûteux peu adaptés à la demande du métier et des clients. Stabilité vs Adaptabilité : Ce compromis explique qu il faut savoir correctement s adapter à l évolution des besoins d un métier et des clients. Cependant s adapter à outrance engendrera évidemment des coûts supplémentaires. Il faut donc anticiper les besoins futurs afin de réduire le nombre de mises à jour. Qualité de service vs coût de service : Ce compromis est simple à appréhender car il fait partie des contraintes de la vie courante. D un côté, on pourrait avoir de gros défauts au niveau de la qualité alors que de l autre côté on pourrait avoir un produit extrêmement cher mais de qualité excellente. Réactivité vs Pro-activité : Deux optiques sont ici possible, soit attendre qu un événement majeur se produise avant de pouvoir réagir, soit être pro-actif et chercher à tout moment comment améliorer chaque processus. Cette dernière optique impliquera un certain nombre de changements ayant évidement un coût. Il faut donc, ici aussi, anticiper les besoins futurs. 19

20 2.5.2 Gestion des évènements Lors de la phase d exploitation, il peut arriver que certains évènements aient lieu. Nous pouvons définir un évènement de la manière suivante : Un évènement est une occurrence détectable ou discernable ayant une signification sur la gestion d une infrastructure ou la fourniture d un service et une évaluation de l impact indiquant qu une déviation pourrait apparaître sur les services [5]. Ces évènements sont donc présents sous beaucoup de formes différentes dans des domaines variés. De plus, les évènements peuvent être classés en trois catégories : les évènements normaux, inhabituels et ceux signalant une exception. Pour donner une idée, une liste d évènements est fournie ci-dessous. Cette liste n est bien sur pas exhaustive. Évènements normaux Connexion effectuée avec succès Compilation terminée Possibilité de mise à jour d un logiciel... Évènements inhabituels Avertissement lors de la compilation d un programme Un programme demande les droits administrateurs pour être exécuté Augmentation du temps de réponse entre deux machines... Évènements signalant une exception Tentative d accès à un site web non autorisé Utilisation des ressources par un service non autorisé Crash d un serveur... Avoir une liste de tout ces évènements est très intéressant pour une entreprise car elle peut alors gérer des exceptions et identifier des incidents ou des problèmes rapidement. Les incidents et les problèmes sont deux choses différentes dans le vocabulaire ITIL. Voici donc leur définition. Un incident est un évènement entrainant une interruption ou une baisse de qualité pour un service. Les évènements ayant un impact potentiel mais non encore observé sont également considérés comme des incidents. Un problème est la cause d un ou plusieurs incidents. Lors de l enregistrement d un problème, la cause exacte n est pas toujours connue. Pour mieux visualiser, voici une liste non exhaustive d incidents et de problèmes. Incidents Diminution de la bande passante entre deux machines en-dessous des niveaux de service convenus (SLA) Défaillance d un disque dur (impact immédiat) 20

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

ITIL V2 Processus : La Gestion des Configurations

ITIL V2 Processus : La Gestion des Configurations ITIL V2 Processus : La Gestion des Configurations Auteur: Fabian PIAU, Master 2 MIAGE, Nantes La Gestion des Configurations est un processus issu d ITIL version 2 qui aide au soutien du service («Service

Plus en détail

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

LES OUTILS DE LA GESTION DE PROJET

LES OUTILS DE LA GESTION DE PROJET LES OUTILS DE LA GESTION DE PROJET PROJET : «ensemble des actions à entreprendre afin de répondre à un besoin défini dans des délais fixés». Délimité dans le temps avec un début et une fin, mobilisant

Plus en détail

8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace

8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace Aller plus loin 8) Certification ISO 14 001 : une démarche utile et efficace 8) Certification ISO 14 001 8 La norme ISO 14001 et la certification Cette norme internationale vise à établir dans l organisme

Plus en détail

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET 109 Gestion de projet METHODOLOGIE ET PROJET Durée 3 jours Conduite de projet COND-PRO s Intégrer les conditions de réussite d une démarche de management par projet. Impliquer

Plus en détail

Module 177 Assurer la gestion des dysfonctionnements

Module 177 Assurer la gestion des dysfonctionnements Module 177 Assurer la gestion des dysfonctionnements Copyright IDEC 2003-2009. Reproduction interdite. Sommaire Introduction : quelques bases sur l ITIL...3 Le domaine de l ITIL...3 Le berceau de l ITIL...3

Plus en détail

Microsoft IT Operation Consulting

Microsoft IT Operation Consulting Microsoft IT Operation Consulting Des offres de services qui vous permettent : D améliorer l agilité et l alignement de votre IT aux besoins métier de votre entreprise. De maîtriser votre informatique

Plus en détail

Programme de formation " ITIL Foundation "

Programme de formation  ITIL Foundation Programme de formation " ITIL Foundation " CONTEXTE Les «Référentiels» font partie des nombreux instruments de gestion et de pilotage qui doivent se trouver dans la «boite à outils» d une DSI ; ils ont

Plus en détail

ANALYSE DES RISQUES ET MANAGENEMENT DES RISQUES

ANALYSE DES RISQUES ET MANAGENEMENT DES RISQUES ANALYSE DES RISQUES ET MANAGENEMENT DES RISQUES Introduction : Le management des risques est un processus qui permet au Business Manager d équilibrer les coûts économiques et opérationnels et faire du

Plus en détail

Thibault Denizet. Introduction à SSIS

Thibault Denizet. Introduction à SSIS Thibault Denizet Introduction à SSIS 2 SSIS - Introduction Sommaire 1 Introduction à SQL Server 2008 Integration services... 3 2 Rappel sur la Business Intelligence... 4 2.1 ETL (Extract, Transform, Load)...

Plus en détail

Rapport de Post- Campagne 1

Rapport de Post- Campagne 1 Rapport de Post- Campagne 1 Résumé - La campagne Adwords que nous avons mené pour Galerie Photo-Originale a duré 21 jours (5.05-26.05) et nous a coûté $250,18. L objectif principal est en premier de stimuler

Plus en détail

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS Une collaboration entre homme et machine LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS 2 A PROPOS Les hommes

Plus en détail

ISO/IEC 20000-1 versus ITIL

ISO/IEC 20000-1 versus ITIL ISO/IEC 20000- versus ITIL Séminaire du 6 Novembre itsmf OUEST C. LAHURE Axios Systems Ordre du jour ISO / IEC 20000- La Norme et son contexte Le référentiel La démarche d implémentation Le contexte de

Plus en détail

ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques. Pourquoi et comment introduire ITIL dans son organisation

ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques. Pourquoi et comment introduire ITIL dans son organisation Livre blanc Le pragmatisme de votre système d information Rédacteur : Marc LORSCHEIDER / Expert ITIL Mise à jour : 05/06/2013 ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques Pourquoi

Plus en détail

Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Experience N 52. Mars 2012 Pas à pas vers de bonnes exigences

Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Experience N 52. Mars 2012 Pas à pas vers de bonnes exigences Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies Experience N 52 Mars 2012 OutsourcINg Pas à pas vers de bonnes exigences Outsourcing 10 11 Pas à pas vers de bonnes

Plus en détail

Développement itératif, évolutif et agile

Développement itératif, évolutif et agile Document Développement itératif, évolutif et agile Auteur Nicoleta SERGI Version 1.0 Date de sortie 23/11/2007 1. Processus Unifié Développement itératif, évolutif et agile Contrairement au cycle de vie

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste OFFRE D EMPLOI 1 Introduction Définir une offre d emploi type n est pas un processus anodin à sous-estimer. En effet, l offre que l entreprise va communiquer représente la proposition d emploi vacant.

Plus en détail

Les principes et les thèmes PRINCE2

Les principes et les thèmes PRINCE2 31 Chapitre 3 Les principes et les thèmes PRINCE2 1. Les principes de la méthode PRINCE2 Les principes et les thèmes PRINCE2 Les principes de la méthode PRINCE2 définissent un cadre de bonnes pratiques

Plus en détail

SERVICES RELATIFS A L EXPLOITATION DE RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS (Terrestres et satellitaires)

SERVICES RELATIFS A L EXPLOITATION DE RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS (Terrestres et satellitaires) PROBLEMATIQUE - L APPROCHE JADE Telecom L exploitation de réseaux de télécommunications implique pour les entreprises la prise en compte de différents points importants : La mise en place de personnel

Plus en détail

ITIL V3. Stratégie des services - Processus

ITIL V3. Stratégie des services - Processus ITIL V3 Stratégie des services - Processus Création : juillet 2011 Mise à jour : Juillet 2011 A propos A propos du document Ce document de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant

Plus en détail

UC4 effectue tout l ordonnancement batch pour Allianz en Allemagne

UC4 effectue tout l ordonnancement batch pour Allianz en Allemagne UC4 effectue tout l ordonnancement batch pour Allianz en Allemagne La société Le groupe Allianz est un des principaux fournisseurs de services globaux dans les domaines de l assurance, de la banque et

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

Leçon 12. Le tableau de bord de la gestion des stocks

Leçon 12. Le tableau de bord de la gestion des stocks CANEGE Leçon 12 Le tableau de bord de la gestion des stocks Objectif : A l'issue de la leçon l'étudiant doit être capable de : s initier au suivi et au contrôle de la réalisation des objectifs fixés au

Plus en détail

Automatisation des copies de systèmes SAP

Automatisation des copies de systèmes SAP Pour plus d informations sur les produits UC4 Software, visitez http://www.liftoff-consulting.com/ Automatisation des copies de systèmes SAP Introduction Le thème de la copie des systèmes SAP est une source

Plus en détail

Mettez de la lumière dans vos opérations d éclairage. CityTouch LightPoint Gestion du patrimoine Eclairage Public

Mettez de la lumière dans vos opérations d éclairage. CityTouch LightPoint Gestion du patrimoine Eclairage Public Mettez de la lumière dans vos opérations d éclairage CityTouch LightPoint Gestion du patrimoine Eclairage Public CityTouch LightPoint / GESTION DU PATRIMOINE ECLAIRAGE PUBLIC 3 Un système intelligent pour

Plus en détail

L ecoute, Le service, l echange,

L ecoute, Le service, l echange, L ecoute, Le service, l accompagnement, L assistance, l echange, la formation, le partenariat Acquérir nos solutions, ce n est pas seulement obtenir un outil informatique, c est également accéder à de

Plus en détail

Gestion des services Informatiques ITIL Version 3, Les fondamentaux Conception des Services

Gestion des services Informatiques ITIL Version 3, Les fondamentaux Conception des Services Gestion des services Informatiques ITIL Version 3, Les fondamentaux Conception des Services Jaafar DEHBI 2003 Acadys - all rights reserved Conception des services Buts et objectifs Concevoir les nouveaux

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Pré-requis Diplôme Foundation Certificate in IT Service Management.

Pré-requis Diplôme Foundation Certificate in IT Service Management. Ce cours apporte les connaissances nécessaires et les principes de gestion permettant la formulation d une Stratégie de Services IT ainsi que les Capacités organisationnelles à prévoir dans le cadre d

Plus en détail

ITIL Examen Fondation

ITIL Examen Fondation ITIL Examen Fondation Échantillon d examen A, version 5.1 Choix multiples Instructions 1. Essayez de répondre aux 40 questions. 2. Vos réponses doivent être inscrites sur la grille de réponses fournie.

Plus en détail

Méthode de Test. Pour WIKIROUTE. Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel.

Méthode de Test. Pour WIKIROUTE. Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel. Méthode de Test Pour WIKIROUTE Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel. [Tapez le nom de l'auteur] 10/06/2009 Sommaire I. Introduction...

Plus en détail

Aider les exploitants à comprendre les résultats analytiques rapidement et facilement

Aider les exploitants à comprendre les résultats analytiques rapidement et facilement Juin 2013 Aider les exploitants à comprendre les résultats analytiques rapidement et facilement (page 1) De nouveaux outils pour offrir davantage d options afin de visualiser les résultats analytiques

Plus en détail

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010 Livre Blanc Optimiser la gestion et le pilotage des opérations Août 2010 Un livre blanc édité par : NQI - Network Quality Intelligence Tél. : +33 4 92 96 24 90 E-mail : info@nqicorp.com Web : http://www.nqicorp.com

Plus en détail

COBIT (v4.1) INTRODUCTION COBIT

COBIT (v4.1) INTRODUCTION COBIT COBIT (v4.1) Un référentiel de «bonnes pratiques» pour l informatique par René FELL, ABISSA Informatique INTRODUCTION Le Service Informatique (SI) est un maillon important de la création de valeur dans

Plus en détail

ITIL Examen Fondation

ITIL Examen Fondation ITIL Examen Fondation Échantillon d examen B, version 5.1 Choix multiples Instructions 1. Essayez de répondre aux 40 questions. 2. Vos réponses doivent être inscrites sur la grille de réponses fournie.

Plus en détail

LES ORIGINES D ITIL Origine gouvernementale britannique 20 ans d existence et d expérience Les organisations gérant le référentiel :

LES ORIGINES D ITIL Origine gouvernementale britannique 20 ans d existence et d expérience Les organisations gérant le référentiel : La méthode ITIL plan Introduction C est quoi ITIL? Utilisation d ITIL Objectifs Les principes d ITIL Domaines couverts par ITIL Les trois versions d ITIL Pourquoi ITIL a-t-il tant de succès Inconvénients

Plus en détail

Introduction à ITIL. Un guide d'initiation à ITIL. Tana Guindeba, ing. jr Mars 2014. Guintech Informatique. Passer à la première page

Introduction à ITIL. Un guide d'initiation à ITIL. Tana Guindeba, ing. jr Mars 2014. Guintech Informatique. Passer à la première page Introduction à ITIL Un guide d'initiation à ITIL Tana Guindeba, ing. jr Mars 2014 1 ITIL Définition: ITIL (Information Technology Infrastructure Library) qui se traduit en français par «Bibliothèque pour

Plus en détail

Valoriser vos bases de connaissances avec AMI Help Desk. AMI Enterprise Discovery version 3.9

Valoriser vos bases de connaissances avec AMI Help Desk. AMI Enterprise Discovery version 3.9 Valoriser vos bases de connaissances avec AMI Help Desk AMI Enterprise Discovery version 3.9 Février 2005 Sommaire 1 Objectifs d AMI Help Desk...3 2 Principes de fonctionnement...3 2.1 Mode de travail

Plus en détail

BTS SIO option SISR Lycée Godefroy de Bouillon Clermont-Ferrand

BTS SIO option SISR Lycée Godefroy de Bouillon Clermont-Ferrand Active Directory sous Windows Server SAHIN Ibrahim BTS SIO option SISR Lycée Godefroy de Bouillon Clermont-Ferrand Sommaire I - Introduction... 3 1) Systèmes d exploitation utilisés... 3 2) Objectifs...

Plus en détail

les outils de la gestion de projet

les outils de la gestion de projet les outils de la gestion de projet Sommaire Objectifs de la gestion de projet Les étapes du projet Les outils de gestion de projets Paramétrage de l outil PROJET : «ensemble des actions à entreprendre

Plus en détail

MMA - Projet Capacity Planning LOUVEL Cédric. Annexe 1

MMA - Projet Capacity Planning LOUVEL Cédric. Annexe 1 Annexe 1 Résumé Gestion Capacity Planning Alternance réalisée du 08 Septembre 2014 au 19 juin 2015 aux MMA Résumé : Ma collaboration au sein de la production informatique MMA s est traduite par une intégration

Plus en détail

P s a sep e o p r o t S e S r e vi v ce c s Fabrice Dubost

P s a sep e o p r o t S e S r e vi v ce c s Fabrice Dubost Passeport Services Fabrice Dubost 2.6 Gestion des Mises en Production ITIL, Soutien des services Entreprise, Clients et Utilisateurs Outil de Supervision Dysfonctionnements Questions / Renseignements Incidents

Plus en détail

RAPPORT DE CONCEPTION UML :

RAPPORT DE CONCEPTION UML : Carlo Abi Chahine Sylvain Archenault Yves Houpert Martine Wang RAPPORT DE CONCEPTION UML : Bamboo Ch@t Projet GM4 Juin 2006 Table des matières 1 Introduction 2 2 Présentation du logiciel 3 2.1 Précisions

Plus en détail

Organiser le SLM pour les applications en production

Organiser le SLM pour les applications en production Organiser le SLM pour les applications en production Xavier Flez Juin 2006 Propriété Yphise yphise@yphise.com 1 Plan Introduction Les principes ITIL Maitriser le SLM sur les opérations métier 2 Introduction

Plus en détail

Calatik, la vision métier et technique pour simplifier le pilotage du système d information

Calatik, la vision métier et technique pour simplifier le pilotage du système d information Calatik, la vision métier et technique pour simplifier le pilotage du système d information Le contexte : trop d outils, d écrans et de complexité Dans le domaine du pilotage du système d information,

Plus en détail

Contrôlez et Maîtrisez votre environnement de messagerie Lotus Notes Domino

Contrôlez et Maîtrisez votre environnement de messagerie Lotus Notes Domino Contrôlez et Maîtrisez votre environnement de messagerie Lotus Notes Domino avec MailFlow Analyzer TM un produit de l Infrastructure Management Suite TM Copyright COOPERTEAM SOFTWARE 2013 La gestion de

Plus en détail

Securex : L humain avant tout

Securex : L humain avant tout Securex : L humain avant tout Qui sommes-nous? Spécialistes des ressources humaines, nous sommes à vos côtés pour vous conseiller et ce, quelles que soient les questions que vous vous posez en la matière.

Plus en détail

Intégration et protection de données Avril 2008. IBM ireflect : Intégration et protection des données pour les environnements Oracle

Intégration et protection de données Avril 2008. IBM ireflect : Intégration et protection des données pour les environnements Oracle Avril 2008 IBM ireflect : Intégration et protection des données pour les environnements Oracle Page 2 Le saviez-vous? ireflect peut répliquer les données entre différentes versions d Oracle, vous permettant

Plus en détail

L approche processus c est quoi?

L approche processus c est quoi? L approche processus c est quoi? D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) Introduction Termes et définitions

Plus en détail

Plateforme de capture et d analyse de sites Web AspirWeb

Plateforme de capture et d analyse de sites Web AspirWeb Projet Java ESIAL 2A 2009-2010 Plateforme de capture et d analyse de sites Web AspirWeb 1. Contexte Ce projet de deuxième année permet d approfondir par la pratique les méthodes et techniques acquises

Plus en détail

ACTUALITÉS LANDPARK. Nouvelle version. Landpark Helpdesk. Landpark Helpdesk. Les avantages de la nouvelle version 3.9.2.

ACTUALITÉS LANDPARK. Nouvelle version. Landpark Helpdesk. Landpark Helpdesk. Les avantages de la nouvelle version 3.9.2. ACTUALITÉS LANDPARK Solutions complètes d'inventaire, de gestion de parc et de helpdesk ITIL Avril 2015 Nouvelle version Landpark Helpdesk Landpark vous associe aux meilleurs logiciels de Gestion de Parc

Plus en détail

Monter un site Intranet

Monter un site Intranet Monter un site Intranet S il n est pas difficile de créer un site Web basique grâce à IIS, ceux d entre vous qui ne sont pas initiés aux langages de développement Web auront du mal à satisfaire les besoins

Plus en détail

C2 ATOM Guide de démarrage

C2 ATOM Guide de démarrage C2 ATOM Guide de démarrage Créé par : C2 Innovations Version : 1.0 Dernière modification : 30/03/2015 FOURNISSEUR DE SOLUTIONS COMPLÈTES DE GESTION DE SERVICES FOURNISSEUR DE SOLUTIONS COMPLÈTES DE GESTION

Plus en détail

Projet Professionnel Encadré 1 er Semestre

Projet Professionnel Encadré 1 er Semestre BTS SIO 1 Leclerc Axel INFOSUP Lyon 2014-2015 Projet Professionnel Encadré 1 er Semestre Nature de l activité : Contexte : L association Maison des Ligues (M2L) a constaté que de nombreuses données numériques

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos...

Table des matières. Avant-propos... Table des matières Avant-propos................................................. XI Chapitre 1 Découvrir Project 2013.......................... 1 1.1 Introduction.............................................

Plus en détail

Comment assurer la conformité des systèmes informatiques avec les référentiels et normes en vigueur

Comment assurer la conformité des systèmes informatiques avec les référentiels et normes en vigueur Comment assurer la conformité des systèmes informatiques avec les référentiels et normes en vigueur Quels outils mettre en œuvre pour garantir une sécurité informatique maximale et conforme aux exigences

Plus en détail

Gestion des Incidents (Incident Management)

Gestion des Incidents (Incident Management) 31/07/2004 Les concepts ITIL-Incidents 1 «Be prepared to overcome : - no visible management ou staff commitment, resulting in non-availability of resources - [ ]» «Soyez prêts a surmonter : - l absence

Plus en détail

Cette option est aussi disponible sur les clients Windows 7 sous la forme d un cache réparti entre les différentes machines.

Cette option est aussi disponible sur les clients Windows 7 sous la forme d un cache réparti entre les différentes machines. Le BranchCache Cette fonctionnalité qui apparaît dans Windows 2008 R2 permet d optimiser l accès aux ressources partagées hébergées sur des partages de fichiers ou des serveurs webs internes de type documentaire

Plus en détail

Experience N 52. Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Mars 2012

Experience N 52. Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Mars 2012 Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies Experience N 52 Mars 2012 MIGRATIONS Garder la maîtrise lors de migrations GARdER la maîtrise LORS de migrations Lors

Plus en détail

Brochure BX MRO. Solutions pour SAP Business One

Brochure BX MRO. Solutions pour SAP Business One Brochure BX MRO Solutions pour SAP Business One La Maintenance, Réparation & Révision pour SAP Business One L association de SAP Business One et de Variatec BX MRO (Maintenance, Repair & Overhaul) transforme

Plus en détail

Auditer une infrastructure Microsoft

Auditer une infrastructure Microsoft Auditer une infrastructure Microsoft I. INTRODUCTION :... 3 A. OU TROUVER CE DOCUMENT :... 3 B. OBJECTIFS DU DOCUMENT :... 3 II. AUDIT DE L INFRASTRUCTURE INFORMATIQUE :... 4 A. AUDIT DU RESEAU:... 4 B.

Plus en détail

ENRICHIR LES DONNEES DE DETAILS ACCEDEES A TRAVERS UN RAPPORT OLAP

ENRICHIR LES DONNEES DE DETAILS ACCEDEES A TRAVERS UN RAPPORT OLAP ENRICHIR LES DONNEES DE DETAILS ACCEDEES A TRAVERS UN RAPPORT OLAP SAS Web Report Studio offre depuis de nombreuses versions la possibilité de visualiser les observations spécifiques à partir des données

Plus en détail

DEVREZ VOUS RÉAPPRENDRE À TRAVAILLER AVEC VOTRE SUITE PRIMMO?

DEVREZ VOUS RÉAPPRENDRE À TRAVAILLER AVEC VOTRE SUITE PRIMMO? POURQUOI UNE VERSION SQL? Pour certains d entre vous, cette version est attendue depuis longtemps. Pour d autres, la version actuelle répond très bien à vos besoins. Alors pourquoi une version SQL? La

Plus en détail

L Agence du revenu du Canada protège l accès au système pour 70 000 utilisateurs

L Agence du revenu du Canada protège l accès au système pour 70 000 utilisateurs TÉMOIGNAGE DE CLIENT L Agence du revenu du Canada protège l accès au système pour 70 000 utilisateurs PROFIL DE CLIENT Industrie : Gouvernement Ministère : Agence du revenu du Canada Employés : 44 000

Plus en détail

Sélectionner la bonne base de données de gestion de configurations pour mettre en place une plate-forme efficace de gestion de services.

Sélectionner la bonne base de données de gestion de configurations pour mettre en place une plate-forme efficace de gestion de services. Solutions de Service Management Guide d achat Sélectionner la bonne base de données de gestion de configurations pour mettre en place une plate-forme efficace de gestion de services. Aujourd hui, toutes

Plus en détail

StockMalin l application pour les brocanteurs!

StockMalin l application pour les brocanteurs! StockMalin l application pour les brocanteurs! Conçue en intégralité par Quentin Comte-Gaz StockMalin Gestion de stock/clients/fournisseurs en ligne (2014) 1/15 Sommaire Introduction...3 PARTIE 1 : DESCRIPTION

Plus en détail

TABLEAU DE BORD : SYSTEME D INFORMATION ET OUTIL DE PILOTAGE DE LA PERFOMANCE

TABLEAU DE BORD : SYSTEME D INFORMATION ET OUTIL DE PILOTAGE DE LA PERFOMANCE TABLEAU DE BORD : SYSTEME D INFORMATION ET OUTIL DE PILOTAGE DE LA PERFOMANCE INTRODUCTION GENERALE La situation concurrentielle des dernières années a confronté les entreprises à des problèmes économiques.

Plus en détail

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5 1 SOMMAIRE 1 Introduction... 3 2 Principes... 3 3 - Sélection des fournisseurs... 4 4 Marche courante... 5 4.1 Conditionnement Transport... 5 4.2 Livraison... 5 4.3 - Garantie qualité / Conformité... 5

Plus en détail

Documentation utilisateur FReg.NET

Documentation utilisateur FReg.NET Epitech Documentation utilisateur FReg.NET Document réservé aux utilisateurs souhaitant comprendre rapidement le fonctionnement du logiciel FReg.NET Lago_a, schehl_c, narcis_m, clique_x, tran-p_n 5/14/2010

Plus en détail

SAS DEPLOYMENT MANAGER

SAS DEPLOYMENT MANAGER SAS DEPLOYMENT MANAGER SAS Deployment Manager est un outil permettant d effectuer des tâches administratives sur votre installation et votre configuration SAS. Il est disponible depuis SAS 9.2 et s est

Plus en détail

Yphise optimise en Coût Valeur Risque l informatique d entreprise

Yphise optimise en Coût Valeur Risque l informatique d entreprise Gérer le risque opérationnel ORM - Operational Risk Management Juin 2008 Xavier Flez yphise@yphise.com Propriété Yphise GM Gouvernance PR Projets IS Systèmes d Information SO Service Management 1 Le risque

Plus en détail

GPA 789 : Analyse et Conception Orientées Objet. ETS Mickaël Gardoni Bureau A 3588 tel 84 11. Mise en Œuvre UML version du 24 avril 2009

GPA 789 : Analyse et Conception Orientées Objet. ETS Mickaël Gardoni Bureau A 3588 tel 84 11. Mise en Œuvre UML version du 24 avril 2009 GPA 789 : Analyse et Conception Orientées Objet ETS Mickaël Gardoni Bureau A 3588 tel 84 11 Mise en œuvre UML 1/ 25 Introduction Mise en œuvre d UML UML n est pas une méthode 2/ 25 1 UML n est qu un langage

Plus en détail

Fonctionnalités d un logiciel de GMAO

Fonctionnalités d un logiciel de GMAO I.1. Introduction : Le caractère stratégique de la panne, préoccupe de plus en plus les responsables de la production ayant à faire face aux équipements complexes qui ne cessent de prendre de l ampleur

Plus en détail

Pilot4IT Monitoring : Mesurez la qualité et la performance perçue de vos applications.

Pilot4IT Monitoring : Mesurez la qualité et la performance perçue de vos applications. Pilot4IT Monitoring : Mesurez la qualité et la performance perçue de vos applications. La supervision est la «surveillance du bon fonctionnement d un système ou d une activité». Elle permet de surveiller,

Plus en détail

CobiT. Implémentation ISO 270. Pour une meilleure gouvernance des systèmes d'information. 2 e édition D O M I N I Q U E M O I S A N D

CobiT. Implémentation ISO 270. Pour une meilleure gouvernance des systèmes d'information. 2 e édition D O M I N I Q U E M O I S A N D D O M I N I Q U E M O I S A N D F A B R I C E G A R N I E R D E L A B A R E Y R E Préface de Bruno Ménard, président du Cigref CobiT Implémentation ISO 270 2 e édition Pour une meilleure gouvernance des

Plus en détail

Colloque International IEMA-4

Colloque International IEMA-4 Comment mettre en place un dispositif coordonné d intelligence collective au service de la stratégie de l entreprise. Conférence de Mr. Alain JUILLET - Le 17/05/2010 IEMA4 Pour ne pas rester dans les banalités

Plus en détail

INTRODUCTION AUX TECHNOLOGIES D INGENIERIE DES DONNEES DIRIGEE PAR LES MODELES

INTRODUCTION AUX TECHNOLOGIES D INGENIERIE DES DONNEES DIRIGEE PAR LES MODELES INTRODUCTION AUX TECHNOLOGIES D INGENIERIE DES DONNEES DIRIGEE PAR LES MODELES Les contenus de ce document sont la propriété exclusive de la société REVER. Ils ne sont transmis qu à titre d information

Plus en détail

Programme des experts associés des Nations Unies

Programme des experts associés des Nations Unies Programme des experts associés des Nations Unies Descriptif de poste Expert associé INT-150-13-P099-01-V I. Généralités Titre : Expert associé en ressources humaines Secteur d affectation : Service du

Plus en détail

La gestion Citrix. Du support technique. Désignation d un Responsable de la relation technique

La gestion Citrix. Du support technique. Désignation d un Responsable de la relation technique La gestion Citrix Du support technique. Désignation d un Responsable de la relation technique Dans les environnements informatiques complexes, une relation de support technique proactive s avère essentielle.

Plus en détail

Cours et applications

Cours et applications MANAGEMENT SUP Cours et applications 3 e édition Farouk Hémici Mira Bounab Dunod, Paris, 2012 ISBN 978-2-10-058279-2 Table des matières Introduction 1 1 Les techniques de prévision : ajustements linéaires

Plus en détail

Etude des outils du Cloud Computing

Etude des outils du Cloud Computing Etude des outils du Cloud Computing Sommaire : Présentation générale.. 2 Définitions. 2 Avantage.. 2 Inconvénients. 3 Types d offres de service Cloud.. 3 Comparaison des services Cloud 4 Conclusion 5 Présentation

Plus en détail

Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité

Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité Définition Le terme organisation dans le contexte d un modèle de gestion de la qualité est utilisé pour indiquer

Plus en détail

TRACABILITE DANS LE SECTEUR AGROALIMENTAIRE, J-4 mois : ÊTES-VOUS PRÊTS?

TRACABILITE DANS LE SECTEUR AGROALIMENTAIRE, J-4 mois : ÊTES-VOUS PRÊTS? TRACABILITE DANS LE SECTEUR AGROALIMENTAIRE, J-4 mois : ÊTES-VOUS PRÊTS? INTRODUCTION Aujourd hui, dans un contexte de crises sanitaires et de concurrence internationale croissante au niveau du secteur

Plus en détail

Service Transition. Kamilia BAGUI PMP, ITIL Bagui.kamilia@gmail.com

Service Transition. Kamilia BAGUI PMP, ITIL Bagui.kamilia@gmail.com Service Transition Kamilia BAGUI PMP, ITIL Bagui.kamilia@gmail.com But Fournir des conseils pour le développement et l'amélioration des moyens pour le passage en production des nouveaux services et des

Plus en détail

CRM Banque. Fonctionnalités clés. Vision complète de la performance de la banque. Optimisation fondamentale de la relation client

CRM Banque. Fonctionnalités clés. Vision complète de la performance de la banque. Optimisation fondamentale de la relation client CRM Banque Fonctionnalités clés Vision complète de la performance de la banque Suivi des indicateurs clés de performance de la banque avec des tableaux de bord en temps réel, des rapports prédéfinis, une

Plus en détail

Mise en place des services réseau d'entreprise

Mise en place des services réseau d'entreprise 261 Chapitre 5 Mise en place des services réseau d'entreprise 1. Introduction Mise en place des services réseau d'entreprise Ce chapitre est consacré à la définition et la configuration des composants

Plus en détail

D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002)

D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) L'approche processus D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) Diaporama : Marie-Hélène Gentil (Maître de Conférences,

Plus en détail

Informations de l'unité d'enseignement Implantation. Cursus de. Intitulé. Code. Cycle 1. Bloc 2. Quadrimestre 2. Pondération 4. Nombre de crédits 4

Informations de l'unité d'enseignement Implantation. Cursus de. Intitulé. Code. Cycle 1. Bloc 2. Quadrimestre 2. Pondération 4. Nombre de crédits 4 Informations de l'unité d'enseignement Implantation Cursus de Intitulé Code Institut Paul Lambin Bachelier en informatique de gestion Programmation Avancée en Java I2020 Cycle 1 Bloc 2 Quadrimestre 2 Pondération

Plus en détail

L'étape de planification de votre projet technologique

L'étape de planification de votre projet technologique L'étape de planification de votre projet technologique Résumé : Pour gérer l ensemble des contraintes de votre projet - humaines, matérielles, temporelles et surtout financières et accroître ses chances

Plus en détail

Changement dans les achats de solutions informatiques

Changement dans les achats de solutions informatiques Changement dans les achats de solutions informatiques Ce que cela signifie pour l informatique et les Directions Métiers Mai 2014 Le nouvel acheteur de technologies et la nouvelle mentalité d achat Un

Plus en détail

Pré-requis. Objectifs. Préparation à la certification ITIL Foundation V3

Pré-requis. Objectifs. Préparation à la certification ITIL Foundation V3 La phase de stratégie de services Page 83 ITIL Pré-requis V3-2011 et objectifs Pré-requis La phase de stratégie de services Maîtriser le chapitre Introduction et généralités d'itil V3. Avoir appréhendé

Plus en détail

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc L intégration de la gestion des identités et des accès avec l authentification unique Objectif : Renforcer la politique de sécurité et améliorer la productivité

Plus en détail

SÉMINAIRE CONCLUSIONS

SÉMINAIRE CONCLUSIONS RBB (2012) Conclusions SÉMINAIRE SUR LES BUDGETS BASÉS SUR DES RÉSULTATS: OBJECTIFS RÉSULTATS ATTENDUS ET INDICATEURS DE PERFORMANCE Strasbourg, 25 septembre 2012 CONCLUSIONS A l initiative du Comité du

Plus en détail

PRIMAVERA CONTRACTOR FONCTIONNALITÉS DE GESTION DE PROJET SIMPLES ET ABORDABLES.

PRIMAVERA CONTRACTOR FONCTIONNALITÉS DE GESTION DE PROJET SIMPLES ET ABORDABLES. PRIMAVERA CONTRACTOR FONCTIONNALITÉS DE GESTION DE PROJET SIMPLES ET ABORDABLES. Affichage en surbrillance des tâches et des ressources à venir Gestion des références du projet pour gérer les modifications

Plus en détail

ITIL FOUNDATION 2011 & PREPARATION A LA CERTIFICATION

ITIL FOUNDATION 2011 & PREPARATION A LA CERTIFICATION SEMINAIRE DE FORMATION ITIL FOUNDATION 2011 & PREPARATION A LA CERTIFICATION Management des services informatiques Objectifs de la formation Cette formation est destinée aux personnes qui aimeraient gagner

Plus en détail

Gestion multi-stocks

Gestion multi-stocks Gestion multi-stocks Dans l architecture initiale du logiciel IDH-STOCK, 11 champs obligatoires sont constitués. Ces champs ne peuvent être supprimés. Ils constituent l ossature de base de la base de données

Plus en détail

Contact : Jennifer Hrycyszyn Greenough Communications 617.275.6519 jhrycyszyn@greenoughcom.com

Contact : Jennifer Hrycyszyn Greenough Communications 617.275.6519 jhrycyszyn@greenoughcom.com Contact : Jennifer Hrycyszyn Greenough Communications 617.275.6519 jhrycyszyn@greenoughcom.com Optimisation de Numara Track-It!, la solution de Help Desk et de gestion des actifs informatiques de Numara

Plus en détail

Introduction aux systèmes d exploitation

Introduction aux systèmes d exploitation Introduction aux systèmes d exploitation Le système d exploitation est un ensemble de logiciels qui pilotent la partie matérielle d un ordinateur. Les principales ressources gérées par un système d exploitation

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail