Centre Thermal et de Santé Mondorf-les-Bains. Carlo Diederich Directeur Santé

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Centre Thermal et de Santé Mondorf-les-Bains. Carlo Diederich Directeur Santé"

Transcription

1 Centre Thermal et de Santé Mondorf-les-Bains Carlo Diederich Directeur Santé

2 Cures thermales Cures thermales pour rhumatismes avec rééducation (94% des cures) des voies respiratoires inférieures des voies respiratoires avec rééducation respiratoire de la sphère O.R.L. du foie et des voies digestives pour stase lympho-veineuse (depuis 1994) pour obésité pathologique (depuis 1995) Cures stationnaires ou ambulatoires Durée: 21 jours avec 18 jours de soins Nombre: cures par an

3 Cures ambulatoires dos, nuque, épaules Concept DBC lombaire depuis 1995 Concept DBC nuque depuis 1999 Concept DBC épaules depuis 2004 Programme actif, progressif, contrôlé Patients chroniques Durée: 12 semaines (2 séances /sem.)

4 Autres activités ambulatoires Rééducation orthopédique et neurologique Rééducation uro-gynécologique Rééducation vestibulaire Rééducation temporo-maxillaire Rééducation respiratoire Sophrologie depuis 2007 Ostéopathie depuis 2008

5 Prise en charge de l obésité Nouveau type de cure ambulatoire Début: Premier trimestre 2014 Prise en charge du patient pendant un an regroupant: Education thérapeutique Entraînement physique Consultations et conférences médicales Consultations et conférences psychologiques Consultations et conférences nutritionnelles Ateliers de cuisine Sophrologie Rééducation fonctionnelle

6 Concept de santé et bien-être au travail Equipe pluridisciplinaire offre ses services aux entreprises Médecin, Diététicien, Psychologue, Sophrologue, Kinésithérapeute, Ostéopathe, Masseur, Thérapeute du sport, Moniteur sportif 2 approches MODULES : modules individuels répondant à un besoin ponctuel GLOBAL : Approche globale avec screening et mise en oeuvre d un programme d actions

7 (2) 4 domaines d intervention 1. Gestion du stress et troubles du sommeil 2. Nutrition 3. Problèmes musculo-squelettiques 4. Activités physiques

8 MODULES Domaines d expertise 1/ Gestion du stress Troubles du sommeil, Fatigue chronique, Douleurs Activités Conférences Ateliers Cours Formations Prestations soins ou service Programme interdisciplinaire 2/ Nutrition Gestion du poids corporel Risques de maladies chroniques (diabète, hypertension ) 3/ Problèmes musculo-squelettiques (dos ) 4/ Activités physiques Intervenants Médecin Diététicien Psychologue Sophrologue Kinésithérapeute Ostéopathe Masseur Thérapeute du sport Moniteur sportif Modules Work

9 GLOBAL Service de Santé destiné aux entreprises en collaboration avec le Service de Médecine du Travail respectif la société finlandaise EVALUA (professionnels dans le secteur de la santé au travail) Enquête de l état actuel de la santé et du bien-être des salariés par le biais d un questionnaire scientifiquement validé Interventions pluridisciplinaires dans les domaines de la santé et du bien-être au travail en fonction des résultats du screening

10 Approche globale : Structure organisationelle CLIENT MONDORF Domaine Thermal Entreprise Salariés Service de Santé au Travail

11 Représentation des résultats du questionnaire

12 Représentation individuelle des résultats Des examens médicaux complémentaires sont nécessaires dans les domaines de santé où vos résultats se trouvent dans la zone rouge. Douleurs et problèmes physiques Moral Insomnie et vigilance diurne Bien-être au travail Pronostic de la capacité de travail Gestion du poids corporel Activités physiques Risque de diabète Prise de stupéfiants Problèmes de vision Problèmes auditifs 1 : Zone optimale 2 : Risque moyen 3 : Nécessite des examens supplémentaires

13 Rapport de groupe pour toute l entreprise % Pain and impediments to physical activity Depressive symptoms Problems in sleep and alertness Problems in well-being at work Poor forecast for working ability

14 Philosophie de nos activités pour le futur Traitements ambulatoires Approche pluridisciplinaire Prévention primaire et secondaire des maladies de notre civilisation Éducation thérapeutique comme élément important Coopération et complementarité avec la médecine du travail et des acteurs de la médecine curative

15 Merci de votre attention

Carlo Diederich Tél. + 352 23 666 802 c.diederich@mondorf.lu

Carlo Diederich Tél. + 352 23 666 802 c.diederich@mondorf.lu Carlo Diederich Tél. + 352 23 666 802 c.diederich@mondorf.lu Santé et Bien-être au travail Approche interdisciplinaire Approche interdisciplinaire dans la gestion de la santé et du bien-être des salariés

Plus en détail

Carlo Diederich Directeur Santé&Spa. Tél. + 352 23 666-801 / c.diederich@mondorf.lu

Carlo Diederich Directeur Santé&Spa. Tél. + 352 23 666-801 / c.diederich@mondorf.lu Carlo Diederich Directeur Santé&Spa Tél. + 352 23 666-801 / c.diederich@mondorf.lu Mondorf Healthcare at work Nouveau service destiné aux entreprises en collaboration avec les Services de Médecine du Travail

Plus en détail

L ostéopathie au service des professionnels

L ostéopathie au service des professionnels L ostéopathie au service des professionnels Parce que la performance de votre entreprise passe avant tout par la santé de vos collaborateurs info@proosteo.fr Les Troubles Musculo-Squelettiques Les TMS

Plus en détail

Prévention des Risques Professionnels

Prévention des Risques Professionnels Prévention des Risques Professionnels Risques PsychoSociaux (RPS) - Troubles Musculo Squelettiques (TMS) Amélie DARCY Pôle Psychologie du Travail Sylviane POTIER Manager de la Prévention des risques professionnels

Plus en détail

Conférence: Lieux de travail sains : bon pour vous, bon pour les affaires!

Conférence: Lieux de travail sains : bon pour vous, bon pour les affaires! Conférence: Lieux de travail sains : bon pour vous, bon pour les affaires! La cohésion d'équipe et le rôle moteur que l'employeur peut jouer dans un environnement multiculturel croissant Jean-Pierre Faber

Plus en détail

pour combattre Cure 18 jours 320 * Mieux Bouger Vous pensiez avoir tout essayé efficacement la douleur? Spécial fi bromyalgie > Optez pour une

pour combattre Cure 18 jours 320 * Mieux Bouger Vous pensiez avoir tout essayé efficacement la douleur? Spécial fi bromyalgie > Optez pour une Vous pensiez avoir tout essayé pour combattre efficacement la douleur? 320 * * Ta T rif PROGRAMME 18 JOURS SPÉCIAL FIBROMYALGIE 2011/personne nnée) non (prestation convention > Optez pour une Cure 18 jours

Plus en détail

VOTRE ANNUAIRE DIABÈTE EN LOIR-ET-CHER

VOTRE ANNUAIRE DIABÈTE EN LOIR-ET-CHER VOTRE ANNUAIRE DIABÈTE EN LOIR-ET-CHER EDITO Conscients de la multiplicité des acteurs et des rôles de chacun, nous, acteurs du diabète en Loiret-Cher, nous sommes réunis afin de travailler à l élaboration

Plus en détail

Le stress au travail

Le stress au travail Le stress au travail Plus d un salarié européen sur 5 déclare souffrir de troubles de santé liés au stress au travail. Le phénomène n épargne aucun secteur d activité. Le stress est à l origine de 50 à

Plus en détail

PROGRAMME «BOUGER SUR PRESCRIPTION» DOCUMENT D INFORMATIONS Destiné aux professionnels de santé

PROGRAMME «BOUGER SUR PRESCRIPTION» DOCUMENT D INFORMATIONS Destiné aux professionnels de santé PROGRAMME «BOUGER SUR PRESCRIPTION» DOCUMENT D INFORMATIONS Destiné aux professionnels de santé Sommaire I. Pourquoi le programme «Bouger sur prescription» en Savoie?... 2 II. Le programme «Bouger sur

Plus en détail

L Observatoire des nouveaux e-comportements santé 2015

L Observatoire des nouveaux e-comportements santé 2015 Future Thinking France lance L Observatoire des nouveaux e-comportements santé 2015 Etude en souscription En souscrivant rapidement Personnalisez l observatoire Béatrice CHEMLA Directrice Pôle Santé Europe

Plus en détail

ACTIVITES PHYSIQUES ADAPTEES CHEZ LE PATIENT ATTEINT DE BPCO

ACTIVITES PHYSIQUES ADAPTEES CHEZ LE PATIENT ATTEINT DE BPCO INTERET D UN CARNET SIDIIEF DE MONTREAL SUIVI 2015 EN ACTIVITES PHYSIQUES ADAPTEES CHEZ LE PATIENT ATTEINT DE BPCO l di bi Claudine BUSSET Fabienne GRAVERON infirmières cadres de santé Etablissement MGEN

Plus en détail

La prise en charge des lombalgiques

La prise en charge des lombalgiques La prise en charge des lombalgiques Approche au Grand-Duché de Luxembourg Dr Nicole Majery Service de Santé au Travail Multisectoriel FMP, Bruxelles,17.4.08 Plan: Projet STM: 2001-2007: Financement Contenu

Plus en détail

LES ACTIVITÉS PHYSIQUES ADAPTÉES ET LA PRISE EN

LES ACTIVITÉS PHYSIQUES ADAPTÉES ET LA PRISE EN LES ACTIVITÉS PHYSIQUES ADAPTÉES ET LA PRISE EN CHARGE DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT EN SURPOIDS ET OBÈSES DANS LE CADRE DE L'UNITÉ D'OBÉSITÉ PÉDIATRIQUE HEL - CHUV Alexandra Balz Intervenante en activités

Plus en détail

Journée des lycéens FILIÈRE «MASSO KINÉSITHÉRAPIE» Faculté de Médecine MARSEILLE Jeudi 21 Novembre 2014

Journée des lycéens FILIÈRE «MASSO KINÉSITHÉRAPIE» Faculté de Médecine MARSEILLE Jeudi 21 Novembre 2014 Journée des lycéens FILIÈRE «MASSO KINÉSITHÉRAPIE» Faculté de Médecine MARSEILLE Jeudi 21 Novembre 2014 KINÉSITHÉRAPIE Du Grec: «KINESIS», mouvement «THERAPEIA», soin C est le soin par le mouvement, ou

Plus en détail

Les métiers en lien avec la filière Masso-kinésithérapie. Monsieur Ph. SAUVAGEON Professeur J.L. JOUVE

Les métiers en lien avec la filière Masso-kinésithérapie. Monsieur Ph. SAUVAGEON Professeur J.L. JOUVE 1 Information PACES 19 Septembre 2013 Filière Masso-Kinésithérapie Les métiers en lien avec la filière Masso-kinésithérapie Monsieur Ph. SAUVAGEON Professeur J.L. JOUVE 2 KINÉSITHÉRAPIE Du Grec: «KINESIS»,

Plus en détail

Le rôle du réseau DIANEFRA dans la prévention du diabète de type 2. Docteur Michaël NEMORIN

Le rôle du réseau DIANEFRA dans la prévention du diabète de type 2. Docteur Michaël NEMORIN Journée de lancement du Centre Intégré Nord Francilien de Prise en charge de l Obésité de Le rôle du réseau DIANEFRA dans la prévention du diabète de type 2 Docteur Michaël NEMORIN DIANEFRA Président de

Plus en détail

Grand-duché du Luxembourg 2013: Santé mentale et psychiatrie

Grand-duché du Luxembourg 2013: Santé mentale et psychiatrie Grand-duché du Luxembourg 2013: Santé mentale et psychiatrie Etude du CRP-Santé Conférence de presse 26 Septembre 2013 SOMMAIRE Contexte Méthodologie Résultats Quelques chiffres clés Le cadre politique

Plus en détail

Troubles Musculo-Squelettiques et Rachialgies chez les Masseurs- Kinésithérapeutes en France

Troubles Musculo-Squelettiques et Rachialgies chez les Masseurs- Kinésithérapeutes en France Troubles Musculo-Squelettiques et Rachialgies chez les Masseurs- Kinésithérapeutes en France Enquête nationale auprès de 1344 cas M. GONZALEZ*, A. FARRUGIA*, F. HEBTING**, N. BROESSEL*, A. CANTINEAU* *

Plus en détail

Les soins de premier recours : enjeux et perspectives - LYON 22 septembre 2011

Les soins de premier recours : enjeux et perspectives - LYON 22 septembre 2011 Les soins de premier recours : enjeux et perspectives - LYON 22 septembre 2011 SUMGA Groupe Médical «les Allymes» SPECIALISTES EN MEDECINE GENERALE APPSPPA APPSPPA : Association Pluridisciplinaire des

Plus en détail

Présentation de l outil. En collaboration avec : Union Nationale de l Aide, des Soins et des Services aux Domiciles

Présentation de l outil. En collaboration avec : Union Nationale de l Aide, des Soins et des Services aux Domiciles Présentation de l outil En collaboration avec : Union Nationale de l Aide, des Soins et des Services aux Domiciles Constats La dépression est très fréquente chez la personne âgée, mais négligée, méconnue

Plus en détail

PROMOTION DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET ADOLESCENTS DIABÉTIQUES DE TYPE I

PROMOTION DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET ADOLESCENTS DIABÉTIQUES DE TYPE I PROMOTION DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET ADOLESCENTS DIABÉTIQUES DE TYPE I UN PROJET DU PROGRAMME CANTONAL DIABÈTE Jérôme Spring Maître de sport APA Diabétologie pédiatrique Riviera-Chablais

Plus en détail

Catalogue des prestations 2015 / 2016

Catalogue des prestations 2015 / 2016 Catalogue des prestations 2015 / 2016 Sommaire I. FORMATIONS 5 Se préserver contre les Troubles Musculo-Squelettiques 6 Prévenir les Risques Psycho-Sociaux 7 Avoir une bonne hygiène de vie 8 Transposer

Plus en détail

PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTÉ. Mieux vivre avec ma maladie chronique, Me soigner par l activité physique Programmes Santé

PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTÉ. Mieux vivre avec ma maladie chronique, Me soigner par l activité physique Programmes Santé PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTÉ Mieux vivre avec ma maladie chronique, Me soigner par l activité physique Programmes Santé À chacun son stade! Votre profil est unique, votre réponse à l exercice physique

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES

ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES Accueil Nouvel Adhérent Fiche Entreprise /Document Unique Programme «Bien-être» Métrologie Métrologie Accueil Nouvel Adhérent (ANA) L entreprise nouvellement adhérente au

Plus en détail

Nadia Droz, psychologue FSP-APSYTRA, Unité Santé Sécurité au Travail. La prévention des Risques psychosociaux au CHUV

Nadia Droz, psychologue FSP-APSYTRA, Unité Santé Sécurité au Travail. La prévention des Risques psychosociaux au CHUV Nadia Droz, psychologue FSP-APSYTRA, Unité Santé Sécurité au Travail La prévention des Risques psychosociaux au CHUV Objectifs 1. Définition des risques psychosociaux 2. La prévention des risques psychosociaux

Plus en détail

Santé en entreprise : une approche intégrée «Collaboration tripartite»

Santé en entreprise : une approche intégrée «Collaboration tripartite» Santé en entreprise : une approche intégrée «Collaboration tripartite» Zurich, le 26 août 2015 Valentin Hasler Promotion Santé Suisse valentin.hasler@promotionsante.ch Antoine Bonvin Office fédéral santé

Plus en détail

L approche «patient partenaire» dans le cadre de l asthme et de

L approche «patient partenaire» dans le cadre de l asthme et de L approche «patient partenaire» dans le cadre de l asthme et de l épilepsie M.Generet Pharmacien Hospitalier Clinicien Hôpital Civil Marie curie Bruxelles 13 novembre 2015- Réseau CMP 1 Plan 1. L éducation

Plus en détail

L'atelier Bien-être à table 5 séances de prévention nutritionnelle

L'atelier Bien-être à table 5 séances de prévention nutritionnelle L'atelier Bien-être à table 5 séances de prévention nutritionnelle Titre présentation - date 1 L'atelier Bien-être à table Contexte 2 Un atelier nutrition au sein du parcours prévention Depuis 2011, la

Plus en détail

An expert review by MindForest Group. Bien-être au travail Un personnel sain, dans une entreprise saine

An expert review by MindForest Group. Bien-être au travail Un personnel sain, dans une entreprise saine Mindforest essentials An expert review by MindForest Group 13 MARS 14 Edition speciale Sommaire Page 2 Projet commun Serenity&Healthcare @work voit le jour Page 4 Nicolas Schmit (Ministère du Travail,

Plus en détail

CEVBGEQ-RÉADAPTATION SURSPÉCIALISÉE 22 septembre 2015

CEVBGEQ-RÉADAPTATION SURSPÉCIALISÉE 22 septembre 2015 CEVBGEQ-RÉADAPTATION SURSPÉCIALISÉE 22 septembre 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Présentation des formateurs Cheminement de l usager à l IRDPQ Équipe et rôles des intervenants Plans d intervention Ergothérapie

Plus en détail

Hospitalisation à Temps Partiel Soins de Suite et Réadaptation Affections cardio-vasculaires et Affections respiratoires Livret de séjour

Hospitalisation à Temps Partiel Soins de Suite et Réadaptation Affections cardio-vasculaires et Affections respiratoires Livret de séjour CENTRE HOSPITALIER de BOURG-EN-BRESSE CS 90401 900 route de Paris 01012 BOURG-EN-BRESSE CEDEX 04 74 45 44 08 Hospitalisation à Temps Partiel Soins de Suite et Réadaptation Affections cardio-vasculaires

Plus en détail

Pourquoi choisir une cure Sport et Detox?

Pourquoi choisir une cure Sport et Detox? Pourquoi choisir une cure Sport et Detox? Besoin d un break? Votre tonus est en chute libre? Trop de stress? Trop d excès? Besoin d un déclencheur pour perdre du poids, pour reprendre ou intensifier l

Plus en détail

Brochure d information destinée aux parents. Bienvenue à Clairival. Informations utiles sur la prise en soins de votre enfant

Brochure d information destinée aux parents. Bienvenue à Clairival. Informations utiles sur la prise en soins de votre enfant Brochure d information destinée aux parents Bienvenue à Clairival Informations utiles sur la prise en soins de votre enfant Présentation Le service de psychiatrie de l enfant et de l adolescent des Hôpitaux

Plus en détail

RECRUTE. UN(E) PSYCHOLOGUE Unité Clinique de Nutrition. Pôle Médico-Chirurgical. (Poste à 40%)

RECRUTE. UN(E) PSYCHOLOGUE Unité Clinique de Nutrition. Pôle Médico-Chirurgical. (Poste à 40%) RECRUTE UN(E) PSYCHOLOGUE Unité Clinique de Nutrition (Poste à 40%) (Ci-joint la fiche de poste) Renseignements à : Madame Elisabeth PLANCHE Cadre Supérieur de Santé : 04.70.97.34.37 Mail : elisabeth.planche@ch-vichy.fr

Plus en détail

Catalogue. Nous réveillons votre performance, Nous veillons sur votre bien être

Catalogue. Nous réveillons votre performance, Nous veillons sur votre bien être Nous réveillons votre performance, Nous veillons sur votre bien être LMdS Formations en bref ORGANISME DE FORMATION CONTINUE LMdS est enregistré en tant qu organisme de formation continue auprès de l Etat

Plus en détail

Plan de lutte contre l obésité Ville de Montreuil. Direction de la Santé SCHS-CMS-ASV

Plan de lutte contre l obésité Ville de Montreuil. Direction de la Santé SCHS-CMS-ASV Plan de lutte contre l obésité Ville de Montreuil Direction de la Santé SCHS-CMS-ASV Contexte national (PNNS) Alerte par la santé scolaire en 2003 Volonté politique locale Financements dans le cadre de

Plus en détail

Cause Lésion. Cercle vicieux. Contraction musculaire Inactivité Stress Insomnie

Cause Lésion. Cercle vicieux. Contraction musculaire Inactivité Stress Insomnie Cause Lésion Renforcement DOULEUR Apprentissage Mémoire Cercle vicieux Contraction musculaire Inactivité Stress Insomnie Retentissement Affectif Pensée négative Prise en charge pluridisciplinaire Les approches

Plus en détail

ENTREPRISES. Rayonnez de santé! COMPLÉMENTAIRE SANTÉ ENTREPRISE 1 À 99 SALARIÉS

ENTREPRISES. Rayonnez de santé! COMPLÉMENTAIRE SANTÉ ENTREPRISE 1 À 99 SALARIÉS ENTREPRISES Rayonnez de santé! COMPLÉMENTAIRE SANTÉ ENTREPRISE 1 À 99 SALARIÉS La protection santé en entreprise Une nécessité... Les évolutions réglementaires récentes (accord national interprofessionnel,

Plus en détail

Troubles. Alimentaire

Troubles. Alimentaire C onference S t e r r i t o i r e d e s a n t e n 5 anitaire Troubles du Comportement Alimentaire Pays de Rennes Pays de Brocéliande Pays de Fougères Pays de Redon Pays des Vallons de Vilaine Pays de Vitré

Plus en détail

PROGRAMMES DE SANTE SCLEROSE EN PLAQUES (NEU+RH)

PROGRAMMES DE SANTE SCLEROSE EN PLAQUES (NEU+RH) PROGRAMMES DE SANTE SCLEROSE EN PLAQUES (NEU+RH) à Lamalou-les-Bains (Hérault) Que soigne-t-on à Lamalou-les-Bains. Les eaux de Lamalou-les-Bains constituent un véritable petit bassin hydrologique. Leur

Plus en détail

Activité physique adaptée et Cancer CAMI 42 ROANNE

Activité physique adaptée et Cancer CAMI 42 ROANNE Activité physique adaptée et Cancer CAMI 42 ROANNE Rationnel de l activité physique en Cancérologie Diminution du risque de cancer: PREVENTION PRIMAIRE. L OMS recommande au moins 30 min d activité physique

Plus en détail

Complémentaire retraite, prévoyance et santé des professionnels de la coiffure. Coiffure et. santé

Complémentaire retraite, prévoyance et santé des professionnels de la coiffure. Coiffure et. santé Complémentaire retraite, prévoyance et santé des professionnels de la coiffure Coiffure et santé Pour vous informer de façon claire et pratique, 9 fiches vous sont proposées : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Sommaire

Plus en détail

Solutions de positionnement et de mobilité

Solutions de positionnement et de mobilité Solutions de positionnement et de mobilité Pour la mobilité au quotidien Information destinée aux médecins, aux thérapeutes et aux utilisateurs Mobilité et indépendance Les troubles neurologiques peuvent

Plus en détail

BULLETIN Spécial FORMATIONS février 2015

BULLETIN Spécial FORMATIONS février 2015 BULLETIN Spécial FORMATIONS février 2015 L agenda formations dans votre département Le Conseil départemental est en charge de la diffusion des pratiques professionnelles. C est à ce titre que nous vous

Plus en détail

L exercice coordonné en soins de 1 er recours en Bourgogne

L exercice coordonné en soins de 1 er recours en Bourgogne L exercice coordonné en soins de 1 er recours en Bourgogne 1 Stratégie régionale de l Agence Pourquoi un référentiel? Consolider l offre de santé coordonnée déjà en place Impulser et développer l exercice

Plus en détail

Prise en charge initiale des patients adultes atteints d accident vasculaire cérébral

Prise en charge initiale des patients adultes atteints d accident vasculaire cérébral RECOMMANDATIONS POUR LA PRATIQUE CLINIQUE Prise en charge initiale des patients adultes atteints d accident vasculaire cérébral - Aspects paramédicaux - Synthèse des recommandations JUIN 2002 Service des

Plus en détail

READOM. Colloque vieillissement et santé 11 juin 2013

READOM. Colloque vieillissement et santé 11 juin 2013 READOM Colloque vieillissement et santé 11 juin 2013 REAGER-READOM Constat àfin 2011 Manque chronique de lit B (30 lits en moyenne) Durée moyenne d attente : 10 jours Risque de déconditionnement en soins

Plus en détail

GESTION DU STRESS ET DE LA DOULEUR PAR LA SOPHROLOGIE DANS LES SERVICES DE SOINS A LA PERSONNE

GESTION DU STRESS ET DE LA DOULEUR PAR LA SOPHROLOGIE DANS LES SERVICES DE SOINS A LA PERSONNE En introduction à ce programme : Il apparait clairement lors de la description des différents symptômes du stress et de la douleur qu une prise en charge thérapeutique holistique de la personne est une

Plus en détail

Patricia Garel. Patricia Garel. Plan et objectifs

Patricia Garel. Patricia Garel. Plan et objectifs Plan et objectifs Synthèse de la conférence CAO2010 (l imparfait au présent) Les trois grandes raisons pour lesquelles un enfant semble ne pas apprendre De qui parle-t-on: Quelques histoires Que peut apporter

Plus en détail

Formations en Thérapie Manuelle et Gestuelle

Formations en Thérapie Manuelle et Gestuelle Formations en Thérapie Manuelle et Gestuelle Thérapie manuelle des fascias Cycle pour ostéopathes Gymnastique sensorielle et santé Domaines spécifiques Stages de pratique avancée Ivry/Seine en région parisienne

Plus en détail

CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES

CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES I. LES CENTRES MEDICO- PSYCHOLOGIQUES (CMP) CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES Ces centres ont été créés avec trois objectifs fondamentaux pour la psychiatrie communautaire : Promotion

Plus en détail

SANTE AU TRAVAIL. Risques Psycho-Sociaux & Document Unique, démarche intégrée? Mardi 17 janvier Citédes Entreprises 8h30-10h30

SANTE AU TRAVAIL. Risques Psycho-Sociaux & Document Unique, démarche intégrée? Mardi 17 janvier Citédes Entreprises 8h30-10h30 SANTE AU TRAVAIL Risques Psycho-Sociaux & Document Unique, démarche intégrée? Mardi 17 janvier Citédes Entreprises 8h30-10h30 Le management des RPS dans son entreprise RPS, de quoi parle-t-on? Quelle démarche

Plus en détail

A vos côtés pour gérer vos risques professionnels

A vos côtés pour gérer vos risques professionnels ACCIDENTS DU TRAVAIL & MALADIES PROFESSIONNELLES A vos côtés pour gérer vos risques professionnels est le partenaire de votre entreprise en cas d accidents du travail et de maladies professionnelles Un

Plus en détail

Dossier de presse. Salon des seniors. du 24 au 26 mars 2011 Paris - Porte de Versailles

Dossier de presse. Salon des seniors. du 24 au 26 mars 2011 Paris - Porte de Versailles Dossier de presse Salon des seniors du 24 au 26 mars 2011 Paris - Porte de Versailles Mutuelle LMP, la santé et le bien-être en tout sérénité dès 50 ans Retrouvez nous sur notre stand Mutuelle santé LMP

Plus en détail

La genèse et le calendrier

La genèse et le calendrier AVEC LE SOUTIEN DE La genèse et le calendrier Fin 2011-2012 : Contact entre Pierre MOLINA D ARANDA et l Agence Ecomobilité Mobilisation de la CPAM et contact de l URPS 2013 : Soirée d information aux médecins

Plus en détail

RPS QVT. risques psychosociaux / QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL. l expertise obea

RPS QVT. risques psychosociaux / QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL. l expertise obea RPS QVT risques psychosociaux / QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL l expertise obea RPS QVT l expertise obea Spécialiste des projets de transformations RH et Managériaux, Obea travaille à vos côtés autour des différentes

Plus en détail

La médecine thermale et ses programmes de santé Fibromyalgie

La médecine thermale et ses programmes de santé Fibromyalgie La médecine thermale et ses programmes de santé Fibromyalgie 1.Un peu d'histoire 2.La Médecine thermale 3.La Recherche thermale et les évaluations de l'efficacité d'une cure 4.Les nouvelles formes de prise

Plus en détail

La formation comme levier de changement des pratiques

La formation comme levier de changement des pratiques Place des pharmaciens d officine au sein du réseau Onco 94 Ouest La formation comme levier de changement des pratiques 2 ème congrès des Réseaux de cancérologie Rouen Atelier : place de la formation 3

Plus en détail

Modalités d exercice en soins palliatifs

Modalités d exercice en soins palliatifs Modalités d exercice en soins palliatifs Dr Marie DELERUE DANEL Unité de soins palliatifs- Equipe mobile de soins palliatifs Hôpital Saint Vincent de Paul LILLE GHICL Diplôme universitaire de soins palliatifs

Plus en détail

StiMCore Méthode de Management Participatif par l échauffement corporel pour réduire les TMS et le Stress

StiMCore Méthode de Management Participatif par l échauffement corporel pour réduire les TMS et le Stress StiMCore Méthode de Management Participatif par l échauffement corporel pour réduire les TMS et le Stress où comment la pratique physique agit sur l amélioration du climat et des conditions de travail.

Plus en détail

DEFINITION DE FONCTION : MASSEUR - KINESITHERAPEUTE

DEFINITION DE FONCTION : MASSEUR - KINESITHERAPEUTE RESIDENCE HOSPITALIERE DE LA WEISS Définition validée par : Date et Signature : F18 DEFINITION DE FONCTION : MASSEUR - KINESITHERAPEUTE 1. IDENTIFICATION DE LA FONCTION Intitulé exact de la fonction :

Plus en détail

Socio esthétique en cancérologie au MAROC : Enquête de satisfaction

Socio esthétique en cancérologie au MAROC : Enquête de satisfaction Socio esthétique en cancérologie au MAROC : Enquête de satisfaction Présenté par: Mme AITOUMA AHLAM Surveillante de soin Institut national d oncologie de RABAT JUIN 2015 Introduction Définition de la socio

Plus en détail

Global Training. Conférences et Bilan prévention santé en entreprise

Global Training. Conférences et Bilan prévention santé en entreprise Global Training Conférences et Bilan prévention santé en entreprise W Sommaire l entreprise 3 Les troubles psychosociaux, Une sédentarité croissante Nos services et tarifs 4, 5 6 Les témoignages 7 Jean-François

Plus en détail

Autour des risques dits «psychosociaux»,

Autour des risques dits «psychosociaux», FORMATIONS RPS Programmes de base Autour des risques dits «psychosociaux», Quatre formules 1 - Formation de base à la prévention des RPS Pour les acteurs de prévention : Direction, RH, CHSCT, médecine

Plus en détail

Responsabilité Civile Professionnelle Contrat Groupe

Responsabilité Civile Professionnelle Contrat Groupe ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES Responsabilité Civile Professionnelle Contrat Groupe DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENTS «Enfin un assureur qui répond présent à tous les instants!» Une souscription facile

Plus en détail

Les maths pour soigner!

Les maths pour soigner! Les maths pour soigner! Un projet d approche orientante en mathématique 2 e secondaire Amélie Sincennes, c.o. Approche orientante et exploration professionnelle asincennes@cslaval.qc.ca 450-662-7000 #1722

Plus en détail

Ecole des Métiers de la Santé et du Social

Ecole des Métiers de la Santé et du Social Ecole des Métiers de la Santé et du Social Permettre à chacun E t a b l i s s e m e n t P r i v é d E n s e i g n e m e n t e n r e g i s t r é a u r é p e r t o i r e n a t i o n a l d e s é t a b l i

Plus en détail

PACTE : Programme d Amélioration Continue du Travail en Equipe Phase d expérimentation

PACTE : Programme d Amélioration Continue du Travail en Equipe Phase d expérimentation PACTE : Programme d Amélioration Continue du Travail en Equipe Phase d expérimentation Centre Hospitalier d Argenteuil (95) F. Lémann, PH-coordonnateur de la gestion des risques associés aux soins Co-facilitateur

Plus en détail

Ministère de la santé, de la jeunesse, des sports et de la vie associative

Ministère de la santé, de la jeunesse, des sports et de la vie associative Ministère de la santé, de la jeunesse, des sports et de la vie associative Direction de l hospitalisation et de l organisation des soins Sous-direction de la qualité et du fonctionnement des établissements

Plus en détail

Equipe mobile de soutien oncologique CHU Mont-Godinne. Projet action 22 - Plan National Cancer Symposium 26/11/12 I. Willems

Equipe mobile de soutien oncologique CHU Mont-Godinne. Projet action 22 - Plan National Cancer Symposium 26/11/12 I. Willems Equipe mobile de soutien oncologique CHU Mont-Godinne Projet action 22 - Plan National Cancer Symposium 26/11/12 I. Willems Introduction - motivations du projet Equipe mobile de soutien oncologique (équipe

Plus en détail

Une nouvelle orientation santé en thalassothérapie

Une nouvelle orientation santé en thalassothérapie www.thalazur.fr Une nouvelle orientation santé en thalassothérapie Cabourg Ouistreham Royan Arcachon Saint-Jean-de-Luz Port-Camargue Bandol Antibes L image de la thalassothérapie n est peut-être pas celle

Plus en détail

Présentation SNP au Comité RPS 06 4 octobre 2013

Présentation SNP au Comité RPS 06 4 octobre 2013 Présentation SNP au Comité RPS 06 4 octobre 2013 Isabelle Wijers, Psychologue du travail, Secrétaire Karine Cavoit, Psychologue du travail, Membre Commission Champ du travail 1 Sommaire Présentation de

Plus en détail

Chaque jour, agir ensemble pour vaincre DOSSIER DE PRESSE

Chaque jour, agir ensemble pour vaincre DOSSIER DE PRESSE Chaque jour, agir ensemble pour vaincre DOSSIER DE PRESSE LE CANCER EN QUELQUES CHIFFRES Problème majeur de santé publique avec près de 355 000 nouveaux cas estimés chaque année, le cancer est la première

Plus en détail

Principe n 2 : La réduction de l empreinte carbone des restaurants

Principe n 2 : La réduction de l empreinte carbone des restaurants Dossier imprimé sur du papier FSC Engagements API Restauration pour le Pacte Mondial 2010 Contact Api Restauration Laure Marichal : laure.marichal@api-restauration.com Tel : 03.20.43.93.50 1 Mot de M.

Plus en détail

Dénutrition de la personne âgée en EHPAD

Dénutrition de la personne âgée en EHPAD Dénutrition de la personne âgée en EHPAD CONSTAT DEFINITION DE LA DENUTRITION «La dénutrition est la conséquence d une insuffisance d apport protéique (dénutrition exogène) ou d un hypercatabolisme lié

Plus en détail

Politique Qualité Gestion des Risques

Politique Qualité Gestion des Risques CENTRE HOSPITALIER CHARLES PERRENS Politique Qualité Gestion des Risques Intégrer la Qualité et la Gestion des Risques dans les pratiques professionnelles Centre Hospitalier Charles Perrens [septembre

Plus en détail

Introduction. pour ANTICIPER > Développement d un logiciel de gestion des actions de prévention pour les professionnels préventionnistes.

Introduction. pour ANTICIPER > Développement d un logiciel de gestion des actions de prévention pour les professionnels préventionnistes. Pour un meilleur accompagnement de votre parcours à domicile Introduction Mutualité Française Puy-de-Dôme a développé un nouveau système d information santé favorisant la coordination des acteurs de santé

Plus en détail

Stage obligatoire de médecine familiale à l externat

Stage obligatoire de médecine familiale à l externat Stage obligatoire de médecine familiale à l externat Cours MMD3507 Le stage obligatoire de médecine familiale à l externat n exige pas de stage préalable. Il peut donc prendre à chacune des périodes dans

Plus en détail

Journées du FNAS. 28 février et 1 er mars 2011

Journées du FNAS. 28 février et 1 er mars 2011 Journées du FNAS 28 février et 1 er mars 2011 L Action sociale 2 Nos convictions L Action Sociale : expression de notre solidarité Pour tous Démarche d Ecoute, de Conseils et d Orientations Mobilisation

Plus en détail

Incapacité de travail et processus de réadaptation

Incapacité de travail et processus de réadaptation Incapacité de travail et processus de réadaptation Certificat médical : contexte et exemples Congrès «Focus sur le certificat médical», 8 juin 2013, Berne Nathalie Girardet Chollet, coordinatrice OAI SMR

Plus en détail

La Fondation des maladies mentales

La Fondation des maladies mentales La Fondation des maladies mentales Fondée en 1980 par Dr Yves Lamontagne, psychiatre Mission: la prévention des maladies mentales Programmes de sensibilisation et de prévention Pour les jeunes des écoles

Plus en détail

Education Thérapeutique pour les patients coronariens et insuffisants cardiaques

Education Thérapeutique pour les patients coronariens et insuffisants cardiaques Education Thérapeutique pour les patients coronariens et insuffisants cardiaques L expérience de l équipe de Rééducation cardiaque du C.H.U. de Nîmes Intervention du 22/03/2012 à la Réunion de l Association

Plus en détail

PRISE EN CHARGE MÉDICALE DE L OBÉSITÉ

PRISE EN CHARGE MÉDICALE DE L OBÉSITÉ PRISE EN CHARGE MÉDICALE DE L OBÉSITÉ 13 OCTOBRE 2015 Dr Karine Callé Sibierski CHP de L Europe CSO Idf Ouest plan 2 Objectifs de la prise en charge médicale Les étapes de la prise en charge Focus sur

Plus en détail

MISE EN PLACE D UN PROGRAMME D ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DES PATIENTS DIABÉTIQUES PORTEURS DE CAPTEURS DE GLUCOSE: QUELLE PLACE POUR LE PHARMACIEN?

MISE EN PLACE D UN PROGRAMME D ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DES PATIENTS DIABÉTIQUES PORTEURS DE CAPTEURS DE GLUCOSE: QUELLE PLACE POUR LE PHARMACIEN? MISE EN PLACE D UN PROGRAMME D ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DES PATIENTS DIABÉTIQUES PORTEURS DE CAPTEURS DE GLUCOSE: QUELLE PLACE POUR LE PHARMACIEN? M. Megne Wabo 1, S. Mosnier-Thoumas 1, I. Barcos 4, D.

Plus en détail

Le Contexte. Y.Monnerat infirmier clinicien dibètologie. Y.Monnerat. www.clinique-le-noirmont.ch

Le Contexte. Y.Monnerat infirmier clinicien dibètologie. Y.Monnerat. www.clinique-le-noirmont.ch Y.Monnerat infirmier clinicien dibètologie Chemin de Roc-Montès 20 2340 Le Noirmont 032 957 51 11 info@clen.ch Le Contexte Y.Monnerat info@clen.ch 1 La durée des séjours 3 Réadaptation stationnaire: 3à4semaines

Plus en détail

Formation, Coaching et Thérapie- Tel : 06 47 89 49 52 ekoexistences@gmail.com

Formation, Coaching et Thérapie- Tel : 06 47 89 49 52 ekoexistences@gmail.com Formation, Coaching et Thérapie- Tel : 06 47 89 49 52 ekoexistences@gmail.com La confiance : Agir ensemble, établir un lien et construire en toute transparence une dynamique tournée vers un but commun.

Plus en détail

LA FONCTION D ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL

LA FONCTION D ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL LA FONCTION D ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL Définition du travail de l assistant de service social Dans une démarche éthique et déontologique, l assistant de service social agit avec les personnes, les familles,

Plus en détail

ENQUÊTE CARREFOUR SANTÉ SOCIAL 2011. Étude des risques psychosociaux, de l épuisement professionnel et des troubles musculo-squelettiques

ENQUÊTE CARREFOUR SANTÉ SOCIAL 2011. Étude des risques psychosociaux, de l épuisement professionnel et des troubles musculo-squelettiques ENQUÊTE CARREFOUR SANTÉ SOCIAL 2011 Étude des risques psychosociaux, de l épuisement professionnel et des troubles musculo-squelettiques Carrefour Santé Social - 30 janvier 2012 INTRODUCTION Rose SAILLARD,

Plus en détail

Soins et activités de SOUTIEN

Soins et activités de SOUTIEN LE JARDIN THERAPEUTIQUE ET D AGREMENT Il se situe auprès des bâtiments et est accessible aux personnes à mobilité réduite. Vous y trouverez un espace dédié aux jardins sur tables accessibles aux personnes

Plus en détail

Questionnaire de l enquête complémentaire emploi «Insertion professionnelle des personnes handicapés»

Questionnaire de l enquête complémentaire emploi «Insertion professionnelle des personnes handicapés» Questionnaire de l enquête complémentaire emploi «Insertion professionnelle des personnes handicapés» Texte introductif, à lire à haute voix par l enquêteur : «La question qui suit concerne les problèmes

Plus en détail

Rôle des infirmières. res dans l accompagnementl du patient insuffisant cardiaque

Rôle des infirmières. res dans l accompagnementl du patient insuffisant cardiaque Rôle des infirmières res dans l accompagnementl du patient insuffisant cardiaque Claire Savary: Sandrine Dias: CI IDE JFIC La Baule 15 et 16 sept 2011 Rôle des infirmières res dans l accompagnementl du

Plus en détail

PROGRAMME MOLITOR ÉVASION

PROGRAMME MOLITOR ÉVASION PROGRAMME MOLITOR ÉVASION Madame, Monsieur, Dans le cadre du programme d accompagnement Mieux Vivre le cancer, le département des soins de support de Gustave Roussy vous propose de participer au programme

Plus en détail

Le DPC, nouveau format pour la Formation continue des soignants. Hervé Nardias Institut Paoli Calmettes

Le DPC, nouveau format pour la Formation continue des soignants. Hervé Nardias Institut Paoli Calmettes Le DPC, nouveau format pour la Formation continue des soignants Hervé Nardias Institut Paoli Calmettes Définition «Le DPC comporte l analyse par tous les professionnels de santé (PS) de leurs pratiques

Plus en détail

RESULTATS DE L ENQUÊTE EUROPÉENNE SUR LES PROBLÉMATIQUES SANTÉ/PRÉVOYANCE. Paris, le 25 juin 2013

RESULTATS DE L ENQUÊTE EUROPÉENNE SUR LES PROBLÉMATIQUES SANTÉ/PRÉVOYANCE. Paris, le 25 juin 2013 RESULTATS DE L ENQUÊTE EUROPÉENNE SUR LES PROBLÉMATIQUES SANTÉ/PRÉVOYANCE Paris, le 25 juin 2013 Votre intervenant Marie Christine DARCAS Santé Prévoyance Mercer (France) Phone: + 33 (0)1 55 21 36 64 Email:

Plus en détail

LA FORMATION DES JOUEURS ET JOUEUSES DE HAUT NIVEAU A LA F.F.T. Notre but à tous :

LA FORMATION DES JOUEURS ET JOUEUSES DE HAUT NIVEAU A LA F.F.T. Notre but à tous : LA FORMATION DES JOUEURS ET JOUEUSES DE HAUT NIVEAU A LA F.F.T. Notre but à tous : «Former des champions capables de vaincre toutes les difficultés, montrant un bon état d esprit, de vraies valeurs et

Plus en détail

nancy.doyon@dimensioneducative.com www.dimensioneducative.com Page 1

nancy.doyon@dimensioneducative.com www.dimensioneducative.com Page 1 Mini formation en coaching familial Il existe présentement un engouement important face au coaching familial un peu partout au Québec et ailleurs dans le monde. En effet, les émissions de télé telles que

Plus en détail

L HOSPITALISATION A DOMICILE EN ILE DE FRANCE

L HOSPITALISATION A DOMICILE EN ILE DE FRANCE L HOSPITALISATION A DOMICILE EN ILE DE FRANCE ASSOCIATION PARTICIPANT AU SERVICE PUBLIC HOSPITALIER 15 Quai de Dion Bouton 92816 PUTEAUX Cedex www.santeservice.asso.fr Qu est-ce que l hospitalisation à

Plus en détail

SPORT SANTE. «expérience dans l obésité infantile»

SPORT SANTE. «expérience dans l obésité infantile» SPORT SANTE «expérience dans l obésité infantile» DU Promotion de la santé et activité physique et sportive : prescription d activités physiques à titre préventif ou thérapeutique 25 janvier 2011 Présentation

Plus en détail

Collège des Professionnels de. Dr Eliane ABRAHAM Vice Présidente du CGL 04 juin 2013 Villers-Lès-Nancy

Collège des Professionnels de. Dr Eliane ABRAHAM Vice Présidente du CGL 04 juin 2013 Villers-Lès-Nancy Collège des Professionnels de Gériatrie en Lorraine PRESENTATION Dr Eliane ABRAHAM Vice Présidente du CGL 04 juin 2013 Villers-Lès-Nancy Historique Le Collège des Gériatres Lorrains créé le 03/12/2004...

Plus en détail

Entreprises, commerçants, artisans, professions libérales Le 1 er titre prépayé de prestations de santé. contact@chequesante.com. www.chequesante.

Entreprises, commerçants, artisans, professions libérales Le 1 er titre prépayé de prestations de santé. contact@chequesante.com. www.chequesante. Entreprises, commerçants, artisans, professions libérales Le 1 er titre prépayé de prestations de santé 04 67 83 14 58 contact@chequesante.com Partenaires : Chèque Santé, CAP OMEGA Rond point Benjamin

Plus en détail