>> les 7 clés. du bâtiment «basse énergie» Rémy Gendre Région Alsace.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download ">> les 7 clés. du bâtiment «basse énergie» Rémy Gendre Région Alsace."

Transcription

1 >> les 7 clés du bâtiment «basse énergie» Rémy Gendre Région Alsace

2 >> plan de l intervention : 1. Bâtiments basse énergie : pourquoi? 2. État des lieux national du secteur «bâtiment» 3. Comment passer à la basse énergie?

3 >> 1. Bâtiments basse énergie : Pourquoi?

4 1. bâtiments basse énergie : Pourquoi? Épuisement et concentration des ressources : Les réserves d énergie prouvées (860 GTEP) seront épuisées en 2050, les réserves ultimes (4000 GTEP) le seront en Pétrole : 63% des ressources pétrole au Moyen Orient Gaz : 34 % au Moyen Orient, 39% ex URSS Les conséquences : augmentation des coûts, problèmes économiques, tensions internationales

5 1. bâtiments basse énergie : Pourquoi? Contraintes climatiques : L activité humaine participe au réchauffement climatique Les scénarios prévoient une augmentation de + 2 à + 5 C en 2100 Lors de la dernière glaciation ( ans) la température moyenne planétaire était inférieure de 5 C (niveau de la mer 120 m, des glaciers recouvrent l Amérique et l Europe du Nord, le sol français est gelé en permanence ) Les conséquences : + 5 C = changement d ère climatique...

6 1. bâtiments basse énergie : Pourquoi? Les conditions d équilibre : L océan absorbe annuellement 3 milliards de t de CO. La population mondiale est de 6 milliards d habitants Condition d équilibre = 0.5 t C/an /personne soit 1,8 t CO2. Les conséquences : diviser les consommations par 4 pour la France, par 12 pour les USA, par 0.5 pour la Chine...

7 >> 2. État des lieux du secteur bâtiments en France

8 Plus de 40% de la consommation énergétique nationale 25% des émissions de CO2 Consommations et émissions en hausse constante Marge de manœuvre technique et économique de forte réduction Le neuf contribue au renouvellement annuel de seulement 1% du parc existant.

9 État des lieux du secteur bâtiments en France Consommation des bâtiments : 200 kwhep /m2 /an chauffage seul, 330 tous usages (*) (moyenne nationale) Présence de bâtiments anciens >400 kwhep/m2 /an (Ch seul) RT 2005 Grand Est : maxi 130 kwhep/m2 /an tous usages (*) (*) Chauffage, ECS, auxiliaires et éclairage

10 Efinergie et le label BBC Pour l Alsace : 65 kwhep/an/m2 (Chauffage, ECS, auxiliaires et éclairage)

11 >> 3. Comment passer à la basse énergie?

12 La démarche Gestion des températures intérieures, Réduction des besoins d eau chaude, suppression des veilles

13 La démarche Isolation, Fenêtres, Mesures «architecturales» Appareils classe A, Chauffage, eau chaude et ventilation haute performance

14 La démarche Chauffe-eau solaire, Chauffage bois, Électricité renouvelable

15 Les 7 clés et leur application concrète en rénovation

16 Caractéristiques techniques : Isolation comble 24 cm LM, 20 cm en extérieur pour les murs, 12 cm plancher sur cave. Fenêtres bois double vitrage sélectif + Argon. Ventilation double flux R récup>75 %. Traitement des fuites d air. Chauffage bois. Chauffe- eau solaire 4 m 2. Abonnement ENERCOOP Objectifs : moins de 65 kwh/m 2 /an d énergie primaire chauffage + ECS. 100% énergies renouvelables. Confort d été sans clim.

17 >> les 7 clés et leur application concrète 1. Bâtiment compact et ouvert au soleil

18 >> les 7 clés et leur application concrète 2. Isolation renforcée des parois

19 >> les 7 clés et leur application concrète 3. Traitement des ponts thermiques

20 >> les 7 clés et leur application concrète 4. Fenêtres performantes Double vitrage : Ug 1,1 et Uw 1,4 Triple vitrage : Ug 0.8 et Uw 1,1

21 >> les 7 clés et leur application concrète 5. Absence de fuite d air

22 >> les 7 clés et leur application concrète 6. Ventilation double flux à récupération de chaleur

23 >> les 7 clés et leur application concrète 7. Chauffage à haut rendement Moyenne nationale en g/gj pour appareils domestiques Nox CO Poêle Austroflamm DIN Poussières

24 >> Impact des différentes mesures

25 >> État initial (en kwh ep) Électricité usages de base kwh ep/an Électricité eau chaude kwh ep/an état initial Chauffage kwh/an 1 kwh électrique = 2,58 kwh ep

26 >> 1.mesures prises sur le chauffage Isolation murs, toit et sol kwh/an - 66% VMC DF kwh/an serre 700 kwh/an - 9% Remplacement partiel fenêtres 1500 kwh/an - 4% Total des mesures 1 : kwh au lieu de (facteur 5)

27 >> 2. mesures prises sur l électricité Classe A + suppression veilles kwhep/an - 35 % Chauffe eau solaire + ballon isolé kwhep/an - 67% Total des mesures 2 : kwhep au lieu de (facteur 2)

28 >> Impact des différentes mesures(en kwh ep) Consommations divisées par 3.6 Facture énergétique divisée par initial résultats

29 Coûts des mesures 1 (économie de combustible) Détail des mesures Isolation murs, sol, toit, étanchéité à l air 9 fenêtres ou portes fenêtres Ug 1.1 VMC DF + serre Poêle performant TOTAL Coûts TTC (1) (2) (1) (2) (1) Coût fournitures seules. (2) fournitures et poses, crédit d impôt déduit

30 Coûts des mesures 2 (économie d électricité) Détail des mesures Réfrigérateur classe A Ampoules BC Suppression des veilles Chauffe-eau solaire + ballon sur-isolé TOTAL Coûts TTC négligeable (2) (2) fournitures et poses, crédit d impôt déduit

31 Coûts des kwh économisés mesures coûts économies /kwh Classe A (ampoule, frigo), veilles Isolation murs, sol, toit, étanchéité à l air VMC DF Chauffe eau solaire fenêtres ou portes fenêtres Ug (à env.1)

32 Temps de retour brut : environ 7 ans au prix actuel de l énergie Le cas des propriétaires occupants

33 >> Voir documents complémentaires sur les sites Merci pour votre attention

CONTEXTE ACTUEL. Introduction aux 3 labels nationaux. solares bauen GmbH - 10 Jahre Energieeffizienz. solares bauen GmbH - 10 Jahre Energieeffizienz

CONTEXTE ACTUEL. Introduction aux 3 labels nationaux. solares bauen GmbH - 10 Jahre Energieeffizienz. solares bauen GmbH - 10 Jahre Energieeffizienz Normes d efficacité énergétique en Allemagne, France et Suisse Introduction aux 3 labels nationaux Camille Bouchon solaresbauen SARL 1 Boulevard de Nancy 67000 Strasbourg Tel.: 0388309774 info@solares-bauen.fr

Plus en détail

la rénovation énergétique de l habitat ancien :

la rénovation énergétique de l habitat ancien : la rénovation énergétique de l habitat ancien : 1. Quelques chiffres et quelques dates 2. Objectifs du Grenelle de l environnement 3. L approche globale et l évolution de la réglementation thermique du

Plus en détail

BÂTIMENTS EXEMPLAIRES BASSE CONSOMMATION : QUELLES PERFORMANCES RÉELLES? - PARIS, LE 29 NOVEMBRE

BÂTIMENTS EXEMPLAIRES BASSE CONSOMMATION : QUELLES PERFORMANCES RÉELLES? - PARIS, LE 29 NOVEMBRE 1 Sommaire 2 Présentation de l opération Le chantier et l instrumentation Résultats Consommations brutes et recalculées Confort Conclusions L opération Bâtiment Multi-accueil de Redon (35) 3 Localisation

Plus en détail

Bâtiment économes en énergie

Bâtiment économes en énergie Bâtiment & environnement Bâtiment économes en énergie Samuel Courgey, Chargé de missions «Approches environnementales» AJENA, énergie & environnement en Franche-Comté ARCANNE, construction et développement

Plus en détail

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3 Centres d'intérêt abordés Niveau d analyse Objectifs pédagogiques Connaissances Activités (2 H) Ressources matérielles Comportemental 1.2.3 Utilisation raisonnée des ressources Efficacité Réduction de

Plus en détail

ECOLE ELEMENTAIRE DE YENNE

ECOLE ELEMENTAIRE DE YENNE ECOLE ELEMENTAIRE DE YENNE Mission d audit énergétique Présentation des résultats 1 Juin 2017 SOMMAIRE Etat des lieux Bilan des consommations Caractéristiques du bâti Résultats de l étude thermique réglementaire

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement 19 Maître d Ouvrage d Insertion : Monde en Marche Monde en Marge 38 rue de Lormoy 91310 Longpont sur Orge Adresse logement : 8 rue de censive

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement 44 Maître d Ouvrage d Insertion : CALD 44 rue Faventines 26 010 Valence Adresse logement : 26 450 Roynac Informations générales Occupation

Plus en détail

Réussir son projet. Batimat Novembre 2007

Réussir son projet. Batimat Novembre 2007 Réussir son projet Batimat Novembre 2007 1 Le besoin Une demande importante des acteurs du terrain Comment aller vers des bâtiments basse consommation? L association a choisi de rédiger un premier guide

Plus en détail

Evolution des règlementations thermiques en

Evolution des règlementations thermiques en Normes d efficacité énergétique en Allemagne, France et Suisse Définition du label français BBC et Effinergie. Camille Bouchon solaresbauen SARL 1 Boulevard de Nancy 67000 Strasbourg Tel.: 0388309774 info@solares-bauen.fr

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement 41 Maître d Ouvrage d Insertion : CALD 44 rue Faventines 26 010 Valence Adresse logement : 26 750 Montmiral Informations générales Occupation

Plus en détail

COMPRENDRE LES NIVEAUX DE PERFORMANCE

COMPRENDRE LES NIVEAUX DE PERFORMANCE PASSIF, RÈGLEMENTATION THERMIQUE, BEPOS : COMPRENDRE LES NIVEAUX DE PERFORMANCE GUILLAUME MENET PASSIPHILE PAUL LIRET - DIAGOBAT Acteurs du Passif Collectif pour un bâtiment performant et confortable 13

Plus en détail

L avenir du chauffage électrique. Bordeaux septembre 2011

L avenir du chauffage électrique. Bordeaux septembre 2011 L avenir du chauffage électrique Bordeaux 27. 28. 29 septembre 2011 Le Grenelle Environnement Réduire les émissions de CO² Diminuer les consommations énergétiques des logements S appuyer sur un bouquet

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement 1 Maître d Ouvrage d Insertion : Pact Loir et Cher 27 rue Robert Nau 41 000 Blois Adresse logement : 4 rue de Bel Air 41 000 Blois Informations

Plus en détail

Référence du dossier : Commentaires divers :

Référence du dossier : Commentaires divers : Evaluation thermique réalisée avec PROJET ITE 11 boulevard de la réno 38680 ST JUST DE CLAIX Date de l'étude : Référence du dossier : Commentaires divers : ENTREPRISE EUKO 1/2/2017 ITE 80 mm Maison mitoyenne

Plus en détail

PROJET. sarl l'avis du menuisier Richard TESSIER 8 impasse du petit bois ST LOUP CAMMAS. Mr M. - Page 1/ TOULOUSE

PROJET. sarl l'avis du menuisier Richard TESSIER 8 impasse du petit bois ST LOUP CAMMAS. Mr M. - Page 1/ TOULOUSE Evaluation thermique réalisée avec PROJET Mr M 31000 TOULOUSE Date de l'étude : ENTREPRISE 25.02.2013 CLIENT sarl l'avis du menuisier Mr MULLER Richard TESSIER 8 impasse du petit bois 31140 ST LOUP CAMMAS

Plus en détail

ENVITHERM. Société d études et d ingénierie de l énergie. AUDIT ENERGETIQUE DES COPROPRIETES 14 décembre 2012 Jean-Michel FAUCHIER

ENVITHERM. Société d études et d ingénierie de l énergie. AUDIT ENERGETIQUE DES COPROPRIETES 14 décembre 2012 Jean-Michel FAUCHIER ENVITHERM Société d études et d ingénierie de l énergie AUDIT ENERGETIQUE DES COPROPRIETES 14 décembre 2012 Jean-Michel FAUCHIER ENVITHERM ZAE Les Avants - 5, avenue du Grand Chêne 34270 St Mathieu de

Plus en détail

Loi de Finances 2009 :

Loi de Finances 2009 : Loi de Finances 2009 : Crédits d impôt et Prêt à taux zéro appliqués au système de boucle à eau chaude par Aristide BELLI, Energies et Avenir LYON Eurexpo - 25 février 2009 Énergies et Avenir regroupe

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement 13 Maître d Ouvrage d Insertion : SNL 94 35 rue du chemin vert 94 100 Saint Maur des Fossés Adresse logement : 35 bd de Créteil 94 100 St

Plus en détail

L'électricité : une énergie qui pèse lourd sur la performance énergétique du logement kwh kwh

L'électricité : une énergie qui pèse lourd sur la performance énergétique du logement kwh kwh Méthode de calcul de la performance énergétique Conditions standardisées - La performance énergétique du logement est évaluée à partir de la consommation totale en énergie primaire. Elle est établie pour

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement 25 Maître d Ouvrage d Insertion : UFUT 44 17 rue de la Durantaie 44540 SAINT MARS LA JAILLE Adresse logement : L aubaudière 44 1700 Vay Informations

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement 7 Maître d Ouvrage d Insertion : SNL 94 35 rue du chemin vert 94 100 Saint Maur des Fossés Adresse logement : rue de l espérance 94 800 Villejuif

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement 20 Maître d Ouvrage d Insertion : Monde en Marche Monde en Marge 38 rue de Lormoy 91310 Longpont sur Orge Adresse logement : 8 rue de censive

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement 11 Maître d Ouvrage d Insertion : SNL 94 35 rue du chemin vert 94 100 Saint Maur des Fossés Adresse logement : 87 Bd de Strasbourg 94 130

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement 31 Maître d Ouvrage d Insertion : Pact Métropole Nord 25 rue de Lille 59 057 Roubaix Adresse logement : Cours Degriek 59 100 Roubaix Informations

Plus en détail

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves Afin de réduire les factures d énergie de sa maison des années 30, un habitant de Vanves choisi de la

Plus en détail

RETOUR D EXPÉRIENCE EN

RETOUR D EXPÉRIENCE EN RETOUR D EXPÉRIENCE EN MATIÈRE DE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE Le 02/07/2013 Thomas Damay, chargé de mission SOMMAIRE Présentation de notre patrimoine Evaluation des consommations de nos réhabilitations thermiques

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement 27 Maître d Ouvrage d Insertion : APREMIS 25 rue Riolan 80 000 Amiens Adresse logement : 9 rue du Centre 80500 BECQUIGNY Informations générales

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement 9 Maître d Ouvrage d Insertion : SNL 94 35 rue du chemin vert 94 100 Saint Maur des Fossés Adresse logement : 35 bd de Créteil 94 100 St Maur

Plus en détail

Val d Oise énergie Espace Info Energie Economies d énergie

Val d Oise énergie Espace Info Energie Economies d énergie Val d Oise énergie Cergy, le 12 décembre 2012 S O M M A I R E Les espaces info énergie Contextes Démarche de rénovation Maîtrise de l énergie L énergie chez soi Priorités en rénovation Le bâti Les équipements

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement 17 Maître d Ouvrage d Insertion : SNL 78 25 rue du maréchal de Lattre 78 150 Le Chesnay Adresse logement : 7 rue Ditte 78 470 St Remy des

Plus en détail

Toutes les régions ont lancé 1 2 ou 3 AAP (Limousin à venir en octobre); DOM TOM : uniquement La Réunion)

Toutes les régions ont lancé 1 2 ou 3 AAP (Limousin à venir en octobre); DOM TOM : uniquement La Réunion) Les démonstrateurs PREBAT résultats et enseignements des appels à projets régionaux bâtiments basse consommation Philippe LEONARDON septembre 2010 Toutes les régions ont lancé 1 2 ou 3 AAP (Limousin à

Plus en détail

Réduire la consommation énergétique du bâtiment réduire le besoin de froid

Réduire la consommation énergétique du bâtiment réduire le besoin de froid Réduire la consommation énergétique du bâtiment réduire le besoin de froid Myriam Humbert CETE Ouest Sabrina Lemaire CETE Ouest Développement de l éco-construction DGBC 19 au 22 juin 2012 Sommaire SOMMAIRE

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement 12 Maître d Ouvrage d Insertion : SNL 94 35 rue du chemin vert 94 100 Saint Maur des Fossés Adresse logement : 35 bd de Créteil 94 100 St

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement 47 Maître d Ouvrage d Insertion : SNL 91 24 rue de l Alun 91 360 Marolles en Hurepoix Adresse logement : 133 rue de paris 91 120 Palaiseau

Plus en détail

( LYCEE PROFESSIONNEL ERIC TABARLY

( LYCEE PROFESSIONNEL ERIC TABARLY LYCEE PROFESSIONNEL ERIC TABARLY Performances environnementales à l issue de 3 ans de fonctionnement Lycée certifié «NF Bâtiments tertiaires Démarche HQE» à la construction Version simplifiée Consommations

Plus en détail

Sommaire. L opération étudiée Visite de chantier Instrumentation Explication des consommations Analyse du confort Conclusion

Sommaire. L opération étudiée Visite de chantier Instrumentation Explication des consommations Analyse du confort Conclusion EXEMPLAIRES NOVEMBRE Sommaire L opération étudiée Visite de chantier Instrumentation Analyse du confort Conclusion EXEMPLAIRES NOVEMBRE 2 L opération étudiée Situation géographique 3857 Le cheylas Isère

Plus en détail

La rénovation énergétique dans l habitat

La rénovation énergétique dans l habitat La rénovation énergétique dans l habitat Nicolas Garnier Conseiller technique en rénovation énergétique Agence Locale de l Energie d Indre-et-Loire - Espace INFO ÉNERGIE 34 place de la Préfecture, Agence

Plus en détail

L Espace INFO ÉNERGIE de Limousin Nature Environnement

L Espace INFO ÉNERGIE de Limousin Nature Environnement Comment améliorer la performance énergétique chez vous? en LIMOUSIN L Espace INFO ÉNERGIE de Limousin Nature Environnement Emilie RABETEAU Anthony BROC Jean Jaques RABACHE Conseiller INFO ÉNERGIE Qu est

Plus en détail

Audit énergétique des bâtiments départementaux et collèges

Audit énergétique des bâtiments départementaux et collèges Audit énergétique des bâtiments départementaux et collèges Principaux résultats AUEG - 2 juin 2015 LES BATIMENTS CONCERNEES Tous les bâtiments propriétés du Département Collèges Périmètre : 97 collèges

Plus en détail

Améliorer les performances énergétiques de son bâtiment

Améliorer les performances énergétiques de son bâtiment Plateformes Ecoparc - Cycle de conférence HOLISTIC - 29.10.09 Améliorer les performances énergétiques de son bâtiment Quitterie Barthou, physicienne et ing. dipl. SIA P Petermann Philippin 1 Améliorer

Plus en détail

Rénovation énergétique des maisons individuelles : Quels travaux? Quelles performances? Quels coûts?

Rénovation énergétique des maisons individuelles : Quels travaux? Quelles performances? Quels coûts? Rénovation énergétique des maisons individuelles : Quels travaux? Quelles performances? Quels coûts? InterClima, le 12 février 2010 Rénovation énergétique des maisons individuelles par Joël Pedessac et

Plus en détail

Chauffage électrique Quelles améliorations? Les alternatives

Chauffage électrique Quelles améliorations? Les alternatives Chauffage électrique Quelles améliorations? Les alternatives fffffffffffffffffff Karine Le Diouron 1 Préambule : état des lieux 35 millions de logements 83 % de résidences principales Parc privé majoritaire

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement 49 Maître d Ouvrage d Insertion : Sodiha / Pact 42 2 rue A. Briand et de la Paix 42 000 St Etienne Adresse logement : 18 rue F. Léger 42 000

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement 40 Maître d Ouvrage d Insertion : CALD 44 rue Faventines 26 010 Valence Adresse logement : 26 120 Chabeuil Informations générales Occupation

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement 35 Maître d Ouvrage d Insertion : Pact Métropole Nord 25 rue de Lille 59 057 Roubaix Adresse logement : 56 bis rue Ferrer - 6 cour Ochin 59

Plus en détail

Rénover votre patrimoine

Rénover votre patrimoine Comment économiser l énergie dans ma commune? Exemples - Témoignages - Échanges Rénover votre patrimoine Intervenants Patrick MICHE, Chef de service équipements collectifs du SIDEC p.miche@sidec-jura.fr

Plus en détail

Café Climat : Une maison performante? Hélène SINGEZ 12 avril 2011

Café Climat : Une maison performante? Hélène SINGEZ 12 avril 2011 Café Climat : Une maison performante? Hélène SINGEZ 12 avril 2011 Evolution de la Réglementation Thermique (RT) en France De 1974 à aujourd hui d aujourd hui à 2020 2 La RT en France : de 1973 à 1988 1973

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement 18 Maître d Ouvrage d Insertion : SNL 78 25 rue du maréchal de Lattre 78 150 Le Chesnay Adresse logement : 7 rue Ditte 78 470 St Remy des

Plus en détail

La Réglementation Thermique 2012 entre en vigueur

La Réglementation Thermique 2012 entre en vigueur La Réglementation Thermique 2012 entre en vigueur Aussi, afin de réduire durablement les dépenses énergétiques, le Grenelle Environnement a prévu la mise en oeuvre d un programme de réduction des consommations

Plus en détail

L ASDER. Enjeu de la performance énergétique des bâtiments. Un épuisement des ressources. L effet de serre. En réserve. Utilisées. et dans le monde :

L ASDER. Enjeu de la performance énergétique des bâtiments. Un épuisement des ressources. L effet de serre. En réserve. Utilisées. et dans le monde : Enjeu de la performance énergétique des bâtiments Un épuisement des ressources En France 52% 18% Utilisées et dans le monde : 39% 22% 600 500 Milliards de TEP Réserve Charbon 218 ans En réserve Pétrole

Plus en détail

Rénovations «basse énergie» au sein du renouvellement urbain de la Ville de Mulhouse. Estelle CHENU, ALME 10 juin 2008

Rénovations «basse énergie» au sein du renouvellement urbain de la Ville de Mulhouse. Estelle CHENU, ALME 10 juin 2008 Rénovations «basse énergie» au sein du renouvellement urbain de la Ville de Mulhouse Estelle CHENU, ALME 10 juin 2008 Les Quartiers Anciens à Mulhouse L intégration de la basse énergie s inscrit dans une

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement 14 Maître d Ouvrage d Insertion : SNL 94 35 rue du chemin vert 94 100 Saint Maur des Fossés Adresse logement : 87 bd de Strasbourg 94 130

Plus en détail

CONSTRUIRE RÉNOVER ÉCOLOGIQUE. Conférence débat Vitry Jeudi 9 juin 2016

CONSTRUIRE RÉNOVER ÉCOLOGIQUE. Conférence débat Vitry Jeudi 9 juin 2016 CONSTRUIRE OU RÉNOVER ÉCOLOGIQUE Conférence débat Vitry Jeudi 9 juin 2016 1 SOMMAIRE Les enjeux : prix de l énergie et réchauffement climatique Les critères de l orientation écologique du projet Les différents

Plus en détail

Construction Bois & Logement Social : du passif au positif

Construction Bois & Logement Social : du passif au positif Construction Bois & Logement Social : du passif au positif J.-M. Gremmel 1 Construction Bois & Logement Social : du passif au positif Dynamik der Niedrigenergiegebäude Perspektiven für den Holzsektor Jean-Marc

Plus en détail

A2Ex : Plateforme de formation par alternance Rénovation, labellisation PassivHaus. AICVF 13 octobre 2016

A2Ex : Plateforme de formation par alternance Rénovation, labellisation PassivHaus. AICVF 13 octobre 2016 A2Ex : Plateforme de formation par alternance Rénovation, labellisation PassivHaus AICVF 13 octobre 2016 Présentation du projet Le contexte Préparation aux métiers dans des secteurs d avenir liés aux enjeux

Plus en détail

30/03/2012. Document : Olivier LESNIEWSKI FFB-DAT Présentation / Mise à jour : Sandrine CASTANIE- b.e. azimut

30/03/2012. Document : Olivier LESNIEWSKI FFB-DAT Présentation / Mise à jour : Sandrine CASTANIE- b.e. azimut Document : Olivier LESNIEWSKI FFB-DAT Présentation / Mise à jour : Sandrine CASTANIE- b.e. azimut MDE ST-CHRISTOL 30 mars 2012 1 Le contexte La réglementation en cours RT 2005 Le niveau BBC RT 2012 et

Plus en détail

COLLOQUE PROFESSIONNEL ECOBAT PARIS

COLLOQUE PROFESSIONNEL ECOBAT PARIS COLLOQUE PROFESSIONNEL ECOBAT PARIS ECOBAT - MARS 2010 1 ECOBAT Retour d experiences sur le label BBC-Effinergie Catherine BONDUAU Assises de l'énergie - Janvier 2010 2 Le niveau d exigence à atteindre

Plus en détail

ENSEIGNEMENTS EN MATIERE DE SOLUTIONS TECHNIQUES D OPERATIONS BBC DANS LE LOGEMENT SOCIAL

ENSEIGNEMENTS EN MATIERE DE SOLUTIONS TECHNIQUES D OPERATIONS BBC DANS LE LOGEMENT SOCIAL ENSEIGNEMENTS EN MATIERE DE SOLUTIONS TECHNIQUES D OPERATIONS BBC DANS LE LOGEMENT SOCIAL I Contexte Dans le cadre de la mise en œuvre de son Observatoire de la Performance Energétique, l USH a signé fin

Plus en détail

Cohérence des Interventions pour réaliser des Bâtiments de Logements basse Energie

Cohérence des Interventions pour réaliser des Bâtiments de Logements basse Energie 3 ème appel à projets Entretien et rénovation en continu de patrimoines immobiliers dans l optique du facteur 4 de réduction des émissions de gaz à effet de serre Cohérence des Interventions pour réaliser

Plus en détail

TELECHARGEMENT. Les différents labels de performance énergétique

TELECHARGEMENT. Les différents labels de performance énergétique TELECHARGEMENT Les différents labels de performance énergétique SOMMAIRE PREAMBULE...3 HPE 2005...3 THPE 2005...3 HPE ENR 2005...3 THPE ENR 2005...4 BBC 2005...4 LESORGANISMES CERTIFICATEURS...6 DEPASSEMENT

Plus en détail

Pourquoi une maison passive?

Pourquoi une maison passive? Pourquoi une maison passive? L évolution des réglementations thermiques sous les directives du parlement européen nous amène progressivement vers des bâtiments où les besoins de chauffage sont si faibles

Plus en détail

L amélioration de l efficacité énergétique des constructions du secteur hospitalier

L amélioration de l efficacité énergétique des constructions du secteur hospitalier L amélioration de l efficacité énergétique des constructions du secteur hospitalier 20 septembre 2016 ADEME Direction Régionale Centre-Val de Loire 1. «Facteur 4» et transition énergétique 2. Consommations

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement 8 Maître d Ouvrage d Insertion : SNL 94 35 rue du chemin vert 94 100 Saint Maur des Fossés Adresse logement : rue de l espérance 94 800 Villejuif

Plus en détail

Cahier des charges 2012 des études thermiques rénovation basse consommation

Cahier des charges 2012 des études thermiques rénovation basse consommation Cahier des charges 2012 des études thermiques rénovation basse consommation Bâtiments de logements L étude a pour objectif de définir une solution basse consommation répondant au niveau de consommation

Plus en détail

Rénovation performante des bâtiments L exemple de l école Victor Hugo (site du Calvaire)

Rénovation performante des bâtiments L exemple de l école Victor Hugo (site du Calvaire) Rénovation performante des bâtiments L exemple de l école Victor Hugo (site du Calvaire) à Clapiers (Hérault) par Michel Chastaing Maire-adjoint de la Commune de Clapiers Contexte démographie / bâtiments

Plus en détail

L histoire du gaz de réseau : une transition historique

L histoire du gaz de réseau : une transition historique Volume L histoire du gaz de réseau : une transition historique Ressource Vecteur Usages Charbon H 2 + CO Eclairage Cuisson Gaz naturel CH 4 Chauffage, ECS, Industrie Organisation Ressource centralisée

Plus en détail

ENSEIGNEMENTS EN MATIERE DE SOLUTIONS TECHNIQUES D OPERATIONS BBC DANS LE LOGEMENT SOCIAL

ENSEIGNEMENTS EN MATIERE DE SOLUTIONS TECHNIQUES D OPERATIONS BBC DANS LE LOGEMENT SOCIAL ENSEIGNEMENTS EN MATIERE DE SOLUTIONS TECHNIQUES D OPERATIONS BBC DANS LE LOGEMENT SOCIAL I Contexte Dans le cadre de la mise en œuvre de son Observatoire de la Performance Energétique, l USH a signé fin

Plus en détail

Performance énergétique des bâtiments neufs et labels HPE

Performance énergétique des bâtiments neufs et labels HPE Performance énergétique des bâtiments neufs et labels HPE Olivier Servant Direction Générale de l Urbanisme, de l Habitat et de la Construction Chef de projet Réglementation Thermique Performance énergétique

Plus en détail

PERFORMANCE THERMIQUE DES ENVELOPPES ÉTUDES DE CAS EN RT2012. Vincent BRAIRE Etats généraux du bois, Angers le 11 Octobre 2012

PERFORMANCE THERMIQUE DES ENVELOPPES ÉTUDES DE CAS EN RT2012. Vincent BRAIRE Etats généraux du bois, Angers le 11 Octobre 2012 PERFORMANCE THERMIQUE DES ENVELOPPES ÉTUDES DE CAS EN RT2012 Vincent BRAIRE Etats généraux du bois, Angers le 11 Octobre 2012 SOMMAIRE Les contours de la RT2012 Garantie de résultat VILLAVENIR + Atlantique

Plus en détail

Performance énergétique et approche carbone le passif responsable Bureau d études Energie et Environnement

Performance énergétique et approche carbone le passif responsable Bureau d études Energie et Environnement Performance énergétique et approche carbone le passif responsable Bureau d études Energie et Environnement 677 AVENUE DE LA REPUBLIQUE 59000 LILLE Tél. 03 20 74 59 14 Fax 03 20 74 98 85 contact@symoe.fr

Plus en détail

Quelle est la différence entre la méthode TH-C-E et TH-C-E ex?

Quelle est la différence entre la méthode TH-C-E et TH-C-E ex? Glossaire BBC-Effinergie Qu est-ce que la méthode TH-C-E? La méthode de calcul utilisée par les certificateurs du label BBC-Effinergie, est la méthode réglementaire française TH-C-E établie par le CSTB.

Plus en détail

Réglementation Thermique 2012

Réglementation Thermique 2012 INFO TECHNIQUE Réglementation Thermique 2012 Les 10 points clés A B C D E F G Arrêté du 26 octobre 2010 Décret n 2010-1269 du 26 octobre 2010 1. Quel est l objectif de la réglementation? La réglementation

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement 46 Maître d Ouvrage d Insertion : SNL 91 24 rue de l Alun 91 360 Marolles en Hurepoix Adresse logement : 133 rue de paris 91 120 Palaiseau

Plus en détail

SEQUENCE N 07 SCIENCES DE L INGENIEUR 1S La thermique Analyse du besoin

SEQUENCE N 07 SCIENCES DE L INGENIEUR 1S La thermique Analyse du besoin Depuis la mise en place d une réglementation thermique (1974), la consommation énergétique des constructions neuves a été divisée par 2. Le Grenelle Environnement prévoit de la diviser à nouveau par 3

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement 48 Maître d Ouvrage d Insertion : Sodiha / Pact 42 2 rue A. Briand et de la Paix 42 000 St Etienne Adresse logement : 16 rue de la coline

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement 23 Maître d Ouvrage d Insertion : UFUT 44 17 rue de la Durantaie 44540 SAINT MARS LA JAILLE Adresse logement : Le Petit Auverné 44 670 Lezé

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement 10 Maître d Ouvrage d Insertion : SNL 94 35 rue du chemin vert 94 100 Saint Maur des Fossés Adresse logement : rue de l espérance 94 800 Villejuif

Plus en détail

Guides et expositions. Les supports de sensibilisation disponibles auprès des Espaces INFO-ENERGIE bretons

Guides et expositions. Les supports de sensibilisation disponibles auprès des Espaces INFO-ENERGIE bretons Guides et expositions Les supports de sensibilisation disponibles auprès des Espaces INFO-ENERGIE bretons Économies d énergie, des gestes qui comptent Notre planète, notre climat, notre avenir énergétique

Plus en détail

L énergie Maîtriser les déperditions énergétiques dans un bâtiment

L énergie Maîtriser les déperditions énergétiques dans un bâtiment L énergie Maîtriser les déperditions énergétiques dans un bâtiment Travaux Dirigés 01 Les enjeux de l isolation des bâtiments Comprendre les objectifs et les exigences de la réglementation thermique RT2012

Plus en détail

Sommaire. L opération étudiée Visite de chantier Instrumentation Explication des consommations Analyse du confort Conclusion

Sommaire. L opération étudiée Visite de chantier Instrumentation Explication des consommations Analyse du confort Conclusion Sommaire L opération étudiée Visite de chantier Instrumentation Analyse du confort Conclusion EXEMPLAIRES 1 L opération étudiée Situation géographique 34 St Gely Hérault Zone H3 Altitude : 120 m 2 Acteurs

Plus en détail

«La Cigale» - Projet de rénovation Chauffage par pompes à chaleur solaires couplées à des stocks à changement de phase - retour d expérience

«La Cigale» - Projet de rénovation Chauffage par pompes à chaleur solaires couplées à des stocks à changement de phase - retour d expérience «La Cigale» - Projet de rénovation Chauffage par pompes à chaleur solaires couplées à des stocks à changement de phase - retour d expérience Avant la rénovation Après la rénovation Les partenaires du projet

Plus en détail

Les enjeux du bâtiment

Les enjeux du bâtiment Les enjeux du bâtiment Aix en Provence Assises de la construction Paille - PACA 19 octobre 2007 Les nouveaux enjeux du bâtiment sont environnementaux rca n n e Changement climatique Risque sur la santé

Plus en détail

Réglementations Thermiques

Réglementations Thermiques Réglementations Thermiques Jean-Pierre BARDY Sous-Directeur de la qualité et du Développement durable dans la construction MEDDTL - DGALN - DHUP Lyon - 21 juin 2011 Réglementation thermique «Grenelle Environnement

Plus en détail

Les clés de la performance énergétique des bâtiments

Les clés de la performance énergétique des bâtiments Les clés de la performance énergétique des bâtiments Vincent PANISSET 14 février 2012 Présentation DDT70 AJENA, énergie & environnement en Franche-Comté 1 www.ajena.org Energie et Environnement en Franche

Plus en détail

Présentation de l Audit Global Partagé. 14ter à 20 rue G. Lauriau et 27 rue C. Gaillard Montreuil. 2. Etat des lieux de la copropriété

Présentation de l Audit Global Partagé. 14ter à 20 rue G. Lauriau et 27 rue C. Gaillard Montreuil. 2. Etat des lieux de la copropriété Présentation de l Audit Global Partagé 14ter à 20 rue G. Lauriau et 27 rue C. Gaillard 93100 Montreuil Plan de la présentation 1. Introduction 2. Etat des lieux de la copropriété 4. Plan de financement

Plus en détail

Rénovation énergétique dans l habitat

Rénovation énergétique dans l habitat Rénovation énergétique dans l habitat Adrien Lelièvre Conseiller INFO ENERGIE Agence Locale de l Energie et du Climat du Cher (ALEC18) : 02 46 08 11 02 cher@infoenergie-centre.org I - L Espace INFO ENERGIE

Plus en détail

Cep : Systèmes et Energies. Christian CARDONNEL

Cep : Systèmes et Energies. Christian CARDONNEL Cep : Systèmes et Energies Christian CARDONNEL Cep : Systèmes et Energies 1. Décryptage de la méthode 2. Eclairage et Auxiliaires 3. L Eau Chaude Sanitaire 4. Le chauffage et le confort ambiant 5. L analyse

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement 37 Maître d Ouvrage d Insertion : Un Toit Pour tous 21 rue Christophe Turc 38 100 Grenoble Adresse logement : 8 rue jean bocq 38 600 Fontaine

Plus en détail

Pour un habitat plus économe et respectueux de l environnement. Consommer mieux, c est simple quand on nous guide!

Pour un habitat plus économe et respectueux de l environnement. Consommer mieux, c est simple quand on nous guide! Pour un habitat plus économe et respectueux de l environnement Consommer mieux, c est simple quand on nous guide! Performance environnementale Comment concilier confort et respect de l environnement? Nouvelles

Plus en détail

Colloque "Bâtiments BBC neufs ou rénovés,

Colloque Bâtiments BBC neufs ou rénovés, Colloque "Bâtiments BBC neufs ou rénovés, LES CONDITIONS DU DÉPLOIEMENT DE LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE, LES PREMIERS ENSEIGNEMENTS DES CAMPAGNES DE MESURES REHABILITATION THERMIQUE DE 8 LOGEMENTS 288 RUE

Plus en détail

Qualité environnementale des bâtiments :

Qualité environnementale des bâtiments : Journée thématique du CIDB Toulouse 16 décembre 2009 Qualité environnementale des bâtiments : les nouvelles exigences pour l efficacité énergétique Pierre Hérant Chef du Département Bâtiment et Urbanisme

Plus en détail

M. Kerdraon. Maire de Pacé

M. Kerdraon. Maire de Pacé M. Kerdraon Maire de Pacé M. Folschweiller Conseiller municipal délégué aux économies d énergie et déplacements doux M. Dehaese Maire d Acigné Vice-Président de Rennes métropole en charge de l énergie

Plus en détail

13 février 2014 : Visite Licence Coordinateur Technique en Intégration des Energies Renouvelables - Lycée Benjamin Franklin

13 février 2014 : Visite Licence Coordinateur Technique en Intégration des Energies Renouvelables - Lycée Benjamin Franklin 13 février 2014 : Visite Licence Coordinateur Technique en Intégration des Energies Renouvelables - Lycée Benjamin Franklin Sommaire I. Présentation générale II. La structure du bâtiment III. Un bâtiment

Plus en détail

15/05/2012 Etude réalisée sous ABATIA 1/9

15/05/2012 Etude réalisée sous ABATIA 1/9 Projet Nom Petit collectif Nom de la variante SHON 900 Haut. sous plafond 2.8 Détails du site Latitude 45.57 Longitude 5.91 Station météo Chambéry Catalogue des parois Nom Type Positionnement Composition

Plus en détail

AUDIT ENERGETIQUE. OIKOTECH - Tél.: (+352) ou (+352) Quentin De Man

AUDIT ENERGETIQUE. OIKOTECH - Tél.: (+352) ou (+352) Quentin De Man AUDIT ENERGETIQUE Nom : DE MAN Prénom : QUENTIN Ville : Namur Référence : B5-6 OIKOTECH - Tél.: (+5) 6 66 ou (+5) 6 44 4 - Quentin De Man - 6, rue Xavier Brasseur - L-44 Esch-sur-Alzette Imprimé le 5//

Plus en détail

Rénovation des bâtiments

Rénovation des bâtiments Rénovation des bâtiments Comment garantir la valeur d un immeuble à long terme tout en améliorant le confort et en réduisant significativement sa consommation d énergie Rénover futé Mode d emploi et aides

Plus en détail

Conception d une maison passive

Conception d une maison passive L ASDER Association Savoyarde pour le Développement des Energies Renouvelables ASDER LA MAISON DES ENERGIES Association sans but lucratif créée en 1981, 20 salariés - Conseil en matière d énergie et habitat

Plus en détail

Actualisation de l audit énergétique de la Résidence du Pontet - Pessac Audit GLOBAL

Actualisation de l audit énergétique de la Résidence du Pontet - Pessac Audit GLOBAL 2016 Audit GLOBAL Résidence du Pontet Pessac Syndic de copropriété : NEXITY 10 Place Ravezies 33000 Bordeaux 05 56 90 56 05. SOMMAIRE 2 Présentation du bâtiment 2. 1 Description de la résidence 2. 1.1

Plus en détail