Dossier de presse. Exercice cyclone : «ZANNO 2014» Les services de l État et leurs partenaires se préparent à la saison cyclonique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier de presse. Exercice cyclone : «ZANNO 2014» Les services de l État et leurs partenaires se préparent à la saison cyclonique"

Transcription

1 Cabinet du Préfet Bureau de la communication interministérielle Fort-de-France, le 12 juin 2013 Dossier de presse Exercice cyclone : «ZANNO 2014» Les services de l État et leurs partenaires se préparent à la saison cyclonique Jeudi 12 et vendredi 13 juin 2014 Audrey HAMANN ou / 1/11

2 «ZANNO 2014» Sommaire : 1/Introduction...3 2/ Rappel des missions de Météo-France...4 3/Scénario...5 4/ 1ère phase de l'exercice...6 5/ 2ème phase de l'exercice...7 6/ Objectifs principaux de l'exercice...8 7/ RETEX...9 ANNEXES ANNEXE 1 La CIP...11 ANNEXE 2 La RN...12 Audrey HAMANN ou / 2/11

3 1/Introduction : En raison de sa situation géographique, la Martinique est exposée à un phénomène météorologique spécifique : le cyclone. Nécessitant des conditions océaniques et atmosphériques particulières, ce phénomène n est susceptible d intéresser les Antilles que dans une période comprise entre le mois de juillet (très exceptionnellement en juin) et le mois de novembre (très exceptionnellement décembre). Afin de préparer le réseau départemental des acteurs de la sécurité civile, les services de l État, les collectivités, les associations agréées de sécurité civile et les opérateurs notamment, le Préfet de la Martinique organise, pour l'entrée en saison cyclonique, l'exercice CYCLONE «ZANNO 2014» qui se déroulera les 12 et 13 juin Il consistera à simuler le passage d'un ouragan sur notre île en deux phases distinctes (le temps étant compressé par rapport à une situation réelle) : avant le passage du cyclone => diffusion de la vigilance cyclonique et alerte des populations Avec une montée en puissance du dispositif de gestion de crise. Cette phase sera jouée le jeudi 12 juin. pendant et après le passage du cyclone => activation du Centre Opérationnel Départemental composé de l'ensemble des gestionnaires de crise jouée le vendredi 13 juin matin. 2/ Rappel du rôle de Météo-France Expert du risque auprès du Préfet, le service régional de Martinique assure une veille météorologique à fonctionnement permanent, 24h/24 tous les jours. Il met en place un système de vigilance graduelle basé sur des couleurs et diffuse des bulletins de suivi réguliers accompagnés de recommandations comportementales pour les dangers «cyclone», «fortes pluies / orages», «vents forts» et «mer dangereuse à la côte». Distinction entre la vigilance (responsabilité de Météo-France) et l'alerte (responsabilité de la préfecture) : Audrey HAMANN ou / 3/11

4 3/ Scénario de «ZANNO 2014» : un exercice cadre et terrain Essentiellement cadre, cet exercice comporte un volet terrain avec le déploiement de la Réserve nationale (RN) et l'activation de la Cellule d'information au Public (CIP). Le scénario de l'exercice simule le passage d un phénomène cyclonique intense sur la Martinique avec des caractéristiques semblables à la tempête CHANTAL de juillet 2013 et à l'ouragan DEAN en août Un ouragan de catégorie 2 puis 3 passant au sud de la Martinique produisant : vents moyens, sur certains secteurs de l'île, de l'ordre de 150km/h (rafales proches de 200km/h). vagues de 10m en moyenne cumuls de pluies de l'ordre de mm Le passage du centre de l'ouragan au plus près de l'île est prévu entre 9h et 9h30 le 13 juin. 1ère phase, le jeudi 12 juin : passage au niveau de vigilance JAUNE passage en niveau de vigilance ORANGE Montée en puissance du dispositif de crise 2ème phase, le vendredi 13 juin : passage au niveau de vigilance ROUGE ==) Activation du COD passage au niveau de vigilance VIOLET passage au niveau de vigilance GRIS retour au niveau de vigilance VERT Audrey HAMANN ou / 4/11

5 4/ 1ère phase le jeudi 12 juin l'alerte et la montée en puissance du dispositif de gestion de crise La montée en puissance du dispositif de gestion de crise sera testée le jeudi 12 juin en lien avec l'évolution de la vigilance météorologique émise par Météo-France. Rappel du schéma de diffusion de l'alerte : Par SMS (via automate d'alerte), par fax, par mèl Préfet Directeur de Cabinet SIDPC EMIZA Chef du bureau de cabinet Chef du BCI Chef du BRI Chef du SDZSIC Sous-préfets d'arrondissement Médias Mairies (34) Conseil Régional Conseil Général CACEM Espace sud CAP Nord EDF TDF France Télécom SMDS ODYSSI SME ADRASEC Croix Rouge ADPC ASM Procureur de la République SDIS COMGEND DDSP DZPAF Douanes COMSUP DEAL DSAC SNA DM CROSS AG Météo-France DAAF DIECTTE DJSCS Rectorat DTPJJ DRFIP ARS SAMU OVSM ONF Chambres consulaires Libellé d'un sms d'alerte envoyé par le Préfet DE PREF 972 : Météo-France place la Martinique au niveau de vigilance Orange CYCLONE. Dégradation des conditions météorologiques en cours de nuit. Risques de vents forts et cumuls de pluies importants. Audrey HAMANN ou / 5/11

6 5/ 2 ème phase le vendredi 13 juin activation du COD Le Centre Opérationnel Départemental est un organe non permanent de direction des opérations de secours. Il est activé sur instruction du Préfet ou de son représentant dès lors qu un événement implique une action de coordination ou de direction renforcée des acteurs du dispositif ORSEC. En fonction du type d événement, le COD a pour mission de produire une analyse de la situation. Les missions prioritaires à assumer dans la phase opérationnelle sont : la protection des populations (alerte, information, secours) ; la continuité de l'action gouvernementale (sécurité des bâtiments publics, points sensibles, transmissions, communications) ; le maintien de la sécurité intérieure et la maîtrise des problèmes d'ordre public ; la garantie et la protection des fonctions essentielles à la vie nationale (ravitaillement, transports, production d'énergie, télécommunications ) ; la communication à destination du public et de la presse ; la fiabilité de l'information est un enjeu majeur de la gestion d'une crise, le préfet devant disposer d'informations sûres et vérifiées. Pour rappel, la composition du COD varie selon la localisation, la nature et l'ampleur de la crise. - Schéma de la composition du COD DDSP Gendarmerie ARS SAMU SDIS DEAL FAA Conseil Régional DSAC Conseil Général EDF SIDPC Cellule de commandement / synthèse Cellule communication DM Météo France SME Rectorat ODYSSI Digicel SMDS Only ADPC Orange ADRASEC ASM Croix Rouge Audrey HAMANN ou / 6/11

7 5/ Activation de la Cellule d Information au public (CIP) La CIP sera activée le 13 juin pour tester son fonctionnement. En cas de crise majeure entraînant de nombreuses demandes de renseignements ou la diffusion de conseils de comportement, le standard de la préfecture et le COD peuvent être rapidement saturés voire inaccessibles par téléphone. L'accueil téléphonique peut alors être rapidement renforcé grâce à la mise en place d'un standard indépendant qui reçoit et traite les appels. Ce standard dédié est dénommé «Cellule d'information au Public» et est situé en Préfecture, dans la salle Érignac du bâtiment B. La CIP ne traite que les appels n'ayant pas de relation directe avec l'organisation des secours, celle-ci relevant du COD. Elle ne traite pas non plus les appels et demandes des médias, pris en charge par la cellule communication du COD. La CIP traite les appels émanant : du public de l'ensemble des acteurs économiques et sociaux Un numéro d'information dédié ou «numéro unique de crise» (NUC) est alors mis en service. Les appels des élus et personnalités locales sont traités par le chef de salle de la CIP. Dès l'activation de la CIP, les informations utiles et actualisées sont fournies au chef de la CIP. Les communiqués de presse lui sont fournis avant communication aux médias. La CIP communique uniquement les informations validées par la cellule communication et par le chef du COD ou son représentant. CELLULE D'INFORMATION AU PUBLIC (CIP) Le vendredi 13 juin 2014 (10h à 12h à titre indicatif) CHEF DE LA CIP Réserviste de sécurité civile / PREFECTURE COMPOSITION 2 représentants ADPC 2 agents SIDPC OBJECTIFS => tester la transmission d'informations entre la CIP et le COD => tester le caractère opérationnel de la CIP (gestion de 50 appels téléphoniques) Audrey HAMANN ou / 7/11

8 6/ Déploiement de la réserve Nationale (RN) Un déploiement de la RN sera joué le vendredi 13 juin. La Réserve Nationale abrite du matériel de première nécessité destiné aux secours et à la protection de personnes et des biens (véhicules, lits picots, matériel de pompage, etc.). En cas de catastrophe dans l arc caraïbes, la réserve permettra aux services départementaux d incendie et de secours (SDIS) ainsi qu aux détachements venus de métropole de disposer de moyens de renfort pour gérer la crise. Cette RN est positionnée auprès de la base de sécurité civile (DRAGON972) sur le site de l'aérodrome, territoire du Lamentin. Véhicules de la RN972 Entrepôt RN972 base de la sécurité civile Audrey HAMANN ou / 8/11

9 7/ Objectifs principaux de l exercice Le but de cet exercice cadre et terrain de sécurité civile est de renforcer la résilience des services opérationnels face au risque cyclonique. OBJECTIF GENERAL Tester, aux fins de validation, le plan ORSEC Risques météorologiques volet «Cyclone» (nouvelle mouture mai 2014) OBJECTIF Intermédiaire 1 Tester l'alerte montante (de Météo France vers le SIDPC) OBJECTIF Intermédiaire 2 1/ Tester l'alerte descendante (du SIDPC vers les maires et services opérationnels) 2/ Tester la capacité de chaque structure à activer son dispositif de gestion de crise et à rejoindre le COD sur demande OBJECTIF Intermédiaire 3 Tester différents outils de la gestion de crise OBJECTIFS Spécifiques Consolider cohérence vigilance (MF) /alerte (Préfecture) Tester la montée en puissance du dispositif de crise en préfecture en fonction de l'évolution de la situation météorologique Jouer, a minima, l'activation de la cellule de crise chargée de déterminer les mesures individuelles et collectives adaptées à l'évolution de la situation (SG + dircab + SIDPC + BCI) OBJECTIFS Spécifiques Tester la montée en puissance des partenaires selon l'évolution des événements Tester l'activation du COD «cyclone» et renforcer notamment son caractère opérationnel Tester la remontée d'informaons COD COZ Intégrer les réservistes de la préfecture dans le dispositif de gestion de crise Intégrer les associations agréées de sécurité civile dans le dispositif de gestion de crise OBJECTIFS Spécifiques Tester l'automate d'alerte Contact Everyone (envoi massif de SMS) Tester recours au Système d'information Géographique (SIG) avec les opérateurs de réseaux. *** Tester la visio conférence MF/Préfecture (activation, fonctionnement) Tester activation et fonctionnement de la CIP (composition, logistique, circulation informations COD/CIP, etc.)(cf annexe 1) Tester le déploiement de la réserve nationale départementale (cf annexe 2) Attention : Chaque acteur, partenaire de l exercice pourra définir des objectifs spécifiques qu il souhaite évaluer en interne. Il devra toutefois les soumettre pour validation à l équipe d animation dans les délais impartis. Audrey HAMANN ou / 9/11

10 8/ Retour d expérience à chaud Un débriefing à chaud sera organisé en fin de l'exercice avec l'ensemble des partenaires afin de mutualiser les enseignements tirés sur chaque organisation interne des structures, les réflexes de gestion de crise et autres. LES EXERCICES ET LES RETOURS D'EXPÉRIENCE La loi de 2004 relative à la modernisation de la sécurité civile a mis l accent sur la nécessité d améliorer la planification ORSEC en procédant à des exercices et des retours d expérience (RETEX). Les exercices permettent aux acteurs de la gestion de crise (sapeurs-pompiers, SAMU, gendarmes, policiers, etc.) d apprendre à mieux se connaître et d acquérir les bons réflexes ; les retours d expérience permettent de tirer les enseignements d accidents réels ou simulés dans le cadre des exercices (cf. ci-contre le «cercle vertueux de la sécurité civile»). Salles opérationnelles communes COD COZ Salle COD (noyau dur) RETEX à chaud exercice CARIBE WAVE 14 Audrey HAMANN ou / 10/11

11 Pour plus d'informations sur l'aléa cyclone et plus généralement sur l'ensemble des risques majeurs auxquels la Martinique est exposée, le Dossier Départemental des Risques Majeurs (DDRM) est téléchargeable sur le site internet de la préfecture : Audrey HAMANN ou / 11/11

LE DI S PO S I TI F DE P ARTE ME NTA L

LE DI S PO S I TI F DE P ARTE ME NTA L LE DI S PO S I TI F O RS E C DE P ARTE ME NTA L Planification des secours et préparation de crise : le Dispositif ORSEC La loi n 2004-811 du 13 août 2004 de modernisation de la sécurité civile définit

Plus en détail

Organisation de la gestion de crise à Mayotte. Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011

Organisation de la gestion de crise à Mayotte. Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011 Organisation de la gestion de crise à Mayotte Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011 SOMMAIRE INTRODUCTION AVANT LA CRISE PENDANT LA CRISE APRES LA CRISE 2 Service interministériel de défense

Plus en détail

«Une heure pour savoir»

«Une heure pour savoir» PLAN CYCLONE. ORGANISATION DÉPARTEMENTALE ET ZONALE DE LA GESTION DE CRISE «Une heure pour savoir» LE 8 JUILLET 2011 E.FONTANILLE/ J. VINCENT Les CYCLONES aux ANTILLES Depuis 1986 le Cyclone (en Grec Dieu

Plus en détail

PREFECTURE DE LA HAUTE-SAVOIE

PREFECTURE DE LA HAUTE-SAVOIE LES ORGANISATIONS Chaîne de commandement et structures de gestion d'événement IV.1 Direction des Opérations de Secours... 2 IV.2 Organisation du commandement, liaison COD/PCO/PCC... 3 à 5 IV.3 COD : Centre

Plus en détail

Risque inondation : De l'information préventive à la gestion de crise

Risque inondation : De l'information préventive à la gestion de crise Forum SMBV Pointe de Caux - Épouville Risque inondation : De l'information préventive à la gestion de crise Préfecture de la Seine-Maritime SIRACED PC - septembre 2011 le SIRACEDPC Service Interministériel

Plus en détail

Communiqué de presse EXERCICE DE SECURITE CIVILE AU STADE PIERRE MAUROY : TEST DE LA CHAINE DE SECOURS DANS LE CADRE DU PLAN ORSEC NOMBREUSES VICTIMES

Communiqué de presse EXERCICE DE SECURITE CIVILE AU STADE PIERRE MAUROY : TEST DE LA CHAINE DE SECOURS DANS LE CADRE DU PLAN ORSEC NOMBREUSES VICTIMES Lille, le 2 octobre 2013 Communiqué de presse EXERCICE DE SECURITE CIVILE AU STADE PIERRE MAUROY : TEST DE LA CHAINE DE SECOURS DANS LE CADRE DU PLAN ORSEC NOMBREUSES VICTIMES La préfecture du Nord, en

Plus en détail

Plan d'évacuation du Val de BLOIS

Plan d'évacuation du Val de BLOIS PRÉFET DE LOIR-ET-CHER Plan d'évacuation du Val de BLOIS Phase 0: éléments de méthode Chapitre II. Service Interministériel De Défense et de Protection Civile et Direction Départementale des Territoires

Plus en détail

PREFECTURE DE LA HAUTE-SAVOIE. Service Interministériel de Défense et de Protection Civiles

PREFECTURE DE LA HAUTE-SAVOIE. Service Interministériel de Défense et de Protection Civiles PREFECTURE DE LA HAUTE-SAVOIE Service Interministériel de Défense et de Protection Civiles 1 Le maire face à la crise Sessions d information décentralisées des élus en Haute-Savoie Septembre / Octobre

Plus en détail

L organisation du commandement opérationnel et la gestion d une situation de crise

L organisation du commandement opérationnel et la gestion d une situation de crise Département de Lot-et-Garonne L organisation du commandement opérationnel et la gestion d une situation de crise Formation à destination des élus du département de Lot-et-Garonne Intervenants : Cdt Xavier

Plus en détail

Le niveau 3 - alerte canicule correspond à une vigilance météorologique orange pour le paramètre canicule.

Le niveau 3 - alerte canicule correspond à une vigilance météorologique orange pour le paramètre canicule. ANNEXE FICHE 10 : NIVEAU 3 - ALERTE CANICULE Le niveau 3 - alerte canicule correspond à une vigilance météorologique orange pour le paramètre canicule. I. MESURES PRISES AU NIVEAU 3 - ALERTE CANICULE 1.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE DES. Contact presse : Sous-direction de la planification

DOSSIER DE PRESSE DES. Contact presse : Sous-direction de la planification DOSSIER DE PRESSE DES Direction générale de la Sécurité civile et de la gestion des crises Sous-direction de la planification et de la gestion des crises Contact presse : COMMUNIQUÉ DE PRESSE Les départements

Plus en détail

PREFECTURE DE LA HAUTE-SAVOIE

PREFECTURE DE LA HAUTE-SAVOIE LES DONNEES DE BASE Généralités et alerte II.1 Objet du plan... 2 à 3 II.2 Mise en oeuvre du dispositif opérationnel ORSEC... 4 II.3 Dispositions particulières avec les pays frontaliers... 5 à 6 II.4 Schéma

Plus en détail

Programme Session corse de sensibilisation à la gestion de crise territoriale

Programme Session corse de sensibilisation à la gestion de crise territoriale Programme Session corse de sensibilisation à la gestion de crise territoriale Du mercredi 16 au mardi 22 octobre 2013 Organisé par le Haut comité français pour la défense civile, en partenariat avec le

Plus en détail

La gestion des crises de sécurité civile

La gestion des crises de sécurité civile PRÉFET DE ZONE DE DÉFENSE ET DE SÉCURITE ANTILLES La gestion des crises de sécurité civile 34 ème Rencontre Nationales du GP Sup UAG 12-13 novembre 2012 ETAT MAJOR INTERMINISTERIEL DE ZONE ANTILLES Qu

Plus en détail

GESTION DE TRAFIC GESTION DES CRISES HIVERNALES LE SUIVI ET L ALERTE METEO

GESTION DE TRAFIC GESTION DES CRISES HIVERNALES LE SUIVI ET L ALERTE METEO Gestion de trafic, gestion des crises hivernales : le suivi et l alerte météo M. Guy LEGOFF Directeur Régional Météo Sud-Est 2, bd du château double 13908 Aix-en-Provence Cedex 2 Tél.: 33 (0)4 42 95 90

Plus en détail

Conseil départemental de sécurité civile et des risques naturels majeurs Réunion du 14 octobre 2015 DOSSIER DE PRESSE

Conseil départemental de sécurité civile et des risques naturels majeurs Réunion du 14 octobre 2015 DOSSIER DE PRESSE Conseil départemental de sécurité civile et des risques naturels majeurs Réunion du 14 octobre 2015 DOSSIER DE PRESSE Contact presse Préfecture de La Réunion - Service régional de la communication interministérielle

Plus en détail

GESTION DE CRISE : Le rôle du maire

GESTION DE CRISE : Le rôle du maire GESTION DE CRISE : Le rôle du maire Introduction : Le risque zéro n existe pas L actualité montre que de nombreux événements soudains et dramatiques peuvent survenir en France (d origine naturelle, technologique,

Plus en détail

Institut national. Déceler, Étudier, Former LES FORMATIONS. Risques et Crises

Institut national. Déceler, Étudier, Former LES FORMATIONS. Risques et Crises Déceler, Étudier, Former LES FORMATIONS Le «Risques et crises» inscrit son action dans les objectifs du Livre Blanc sur la Défense et la Sécurité Nationale. Il contribue à la formation et à la préparation

Plus en détail

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE METHODOLOGIE D ELABORATION Reproduction interdite sans autorisation préalable Cette méthodologie d élaboration a été développée par l qui est une Association de Loi 1901 dont

Plus en détail

Dossier d information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) Document à conserver.

Dossier d information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) Document à conserver. Dossier d information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) Document à conserver. Sommaire : Editorial de M. Le Maire ; Définition du risque majeur p 2 Contexte local ; Information préventive ; L alerte

Plus en détail

Outils à disposition des organisations pour gérer les crises routières

Outils à disposition des organisations pour gérer les crises routières Association des Directeurs des Services Techniques Départementaux Outils à disposition des organisations pour gérer les crises routières Frédéric EVESQUE (CETE de Lyon) Jeudi 28 mai 2009 - Centre de Congrès

Plus en détail

GESTION DE CRISE. Réunion d information et d échanges avec les élus - 23 juin 2014

GESTION DE CRISE. Réunion d information et d échanges avec les élus - 23 juin 2014 GESTION DE CRISE Réunion d information et d échanges avec les élus - 23 juin 2014 AUTORITES COMPETENTES Le maire sur le territoire de sa commune Le préfet lorsque l'événement dépasse les capacités de la

Plus en détail

LE MAIRE, LA SECURITE CIVILE ET LA GESTION DE CRISE

LE MAIRE, LA SECURITE CIVILE ET LA GESTION DE CRISE CONGRES DES MAIRES DU NORD 2014 LE MAIRE, LA SECURITE CIVILE ET LA GESTION DE CRISE La Sécurité Civile La loi de modernisation de la sécurité civile du 13 Août 2004 a refondé la doctrine et l organisation

Plus en détail

Département RISQUES ET CRISES

Département RISQUES ET CRISES RISQUES ET CRISES FICHES DE FORMATIONS SESSION NATIONALE SPÉCIALISÉE «Management stratégique de la crise» SERVICES DU PREMIER MINISTRE Gestion des risques et des crises : formation à la prise de décision

Plus en détail

Partenariat Météo-France / FNHPA SAISON 2012

Partenariat Météo-France / FNHPA SAISON 2012 Partenariat Météo-France / FNHPA SAISON 2012 Les principes : Partenariat METEO-FRANCE / FNHPA Toujours un «package météo» à 3 niveaux, avec : - un bulletin d affichage destiné à vos clients - un service

Plus en détail

La gestion des grands rassemblements par les services de l Etat

La gestion des grands rassemblements par les services de l Etat Mayenne Services Publics La lettre thématique La gestion des grands rassemblements par les services de l Etat Définition Sont considérées comme étant des «grands rassemblements», toutes les manifestations

Plus en détail

2 ÈME PARTIE : L ORGANISATION OPERATIONNELLE

2 ÈME PARTIE : L ORGANISATION OPERATIONNELLE 2 ÈME PARTIE : L ORGANISATION OPERATIONNELLE LE SCHÉMA DÉPARTEMENTAL D ALERTE LES FICHES ACTIONS DES SERVICES Plan départemental Neige et verglas approuvé le : 1 er juillet 2013 page 26/77 Schéma départemental

Plus en détail

PREFECTURE DE LA REUNION

PREFECTURE DE LA REUNION PREFECTURE DE LA REUNION ARRETE n 747 du 11 mars 2009 modifiant le plan de secours spécialisé volcan «Piton de la Fournaise» approuvé par arrêté préfectoral n 2740 du 7 octobre 2005 LE PREFET DE LA REUNION

Plus en détail

L Autorité de régulation des communications électroniques et des postes,

L Autorité de régulation des communications électroniques et des postes, Décision n 2015-0153 de l Autorité de régulation des communications électroniques et des postes en date du 17 mars 2015 modifiant la décision n 02-1179 du 19 décembre 2002 établissant la liste des numéros

Plus en détail

FICHE N 5 : LA RECHERCHE DES PARTENAIRES

FICHE N 5 : LA RECHERCHE DES PARTENAIRES FICHE N 5 : LA RECHERCHE DES PARTENAIRES La réalisation d un PCS doit être l occasion de travailler avec différents partenaires et de créer un réseau. L objectif est de faire en sorte de bien définir qui

Plus en détail

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE DEPARTEMENT DE L HERAULT [Logo communal] COMMUNE DE PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE Modèle de PCS pour les communes de moins de 3 000 habitants Service Interministériel de Défense et de Protection Civiles

Plus en détail

PLAN DE GESTION DE CANICULE DEPARTEMENTAL DE LA LOIRE

PLAN DE GESTION DE CANICULE DEPARTEMENTAL DE LA LOIRE PRÉFET DE LA LOIRE Préfecture Services du cabinet Service Interministériel de Défense et de Protection Civiles PLAN DE GESTION DE CANICULE DEPARTEMENTAL DE LA LOIRE 2015 Actualisation : 2015 ADRESSE POSTALE

Plus en détail

La Préfecture de la Zone de Défense et de Sécurité Est

La Préfecture de la Zone de Défense et de Sécurité Est La Préfecture de la Zone de Défense et de Sécurité Est Espace Riberpray 10 rue Belle Isle 57036 METZ - Mai 2015 - Tél : 03.87.16.10.68 Edito Créées en 1959, et redécoupées en 2000, les zones de défense

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse DOSSIER DE PRESSE Contacts presse : Bureau de la communication interministérielle - 02.48.67.34.36 pref-communication@cher.gouv.fr Préfecture du Cher - Place Marcel Plaisant CS 60022-18020 BOURGES Cedex

Plus en détail

D O S S I E R D E P R E S S E

D O S S I E R D E P R E S S E Cabinet Service de presse et de communication AFFAIRE SUIVIE PAR : MME THEAS-DUHAMEL TÉLÉPHONE 02.38 81 40 35 COURRIEL : RÉFÉRENCE : ORLÉANS, LE LUNDI 2 DÉCEMBRE 2013 D O S S I E R D E P R E S S E Lundi

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Exercice de sécurité civile SEVESO - APERAM. Jeudi 4 décembre 2014

DOSSIER DE PRESSE. Exercice de sécurité civile SEVESO - APERAM. Jeudi 4 décembre 2014 DOSSIER DE PRESSE Exercice de sécurité civile SEVESO - APERAM Jeudi 4 décembre 2014 Exercice de sécurité civile Jeudi 4 décembre 2014 Un exercice de sécurité civile est prévu le jeudi 4 décembre 2014 sur

Plus en détail

PLAN PARTICULIER D INTERVENTION

PLAN PARTICULIER D INTERVENTION DIRECTION DES SERVICES DU CABINET ET DE LA SECURITE Service Interministériel de Défense et de Protection Civiles PLAN PARTICULIER D INTERVENTION Barrage de Serre-Ponçon Arrêté préfectoral du14 mars 2012

Plus en détail

DEPARTEMENT DE L AUDE

DEPARTEMENT DE L AUDE PRÉFECTURE DE L'AUDE CONSEIL GENERAL de l AUDE PROTOCOLE INTEMPERIES APPLIQUE AUX TRANSPORTS SCOLAIRES DEPARTEMENT DE L AUDE Le Préfet de l Aude, Le Président du Conseil Général, Bernard LEMAIRE Marcel

Plus en détail

P.C.S. Plan Communal de Sauvegarde

P.C.S. Plan Communal de Sauvegarde P.C.S Plan Communal de Sauvegarde Plan Communal de Sauvegarde de CHINON Sommaire CHAPITRE 1 INTRODUCTION FI 1 Préambule FI 2 Objet du PCS et cadre réglementaire FI 3 Arrêté municipal de réalisation du

Plus en détail

Convention relative : - aux échanges de données d'exploitation et de sécurité routière - à la gestion des crises routières. pour le département de

Convention relative : - aux échanges de données d'exploitation et de sécurité routière - à la gestion des crises routières. pour le département de Convention relative : - aux échanges de données d'exploitation et de sécurité routière - à la gestion des crises routières pour le département de entre L'État, représenté par M.., Préfet d., et La Direction

Plus en détail

Dossier de presse... Plan canicule en Saône-et-Loire

Dossier de presse... Plan canicule en Saône-et-Loire Dossier de presse... Plan canicule en Saône-et-Loire Mercredi 1er juillet 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Mâcon, le 30 juin 2015 Fortes chaleurs dans le département de Saône-et-Loire Déclenchement du niveau

Plus en détail

Aménagement et réduction de la vulnérabilité :

Aménagement et réduction de la vulnérabilité : Aménagement et réduction de la vulnérabilité : La Roche sur Yon, le 19 octobre 2013 Rencontre nationale des formateurs RMé Le plan submersions rapides Marc JACQUET Direction Générale de la Prévention des

Plus en détail

Plans de secours NOMBREUSES VICTIMES

Plans de secours NOMBREUSES VICTIMES Plans de secours NOMBREUSES VICTIMES Dispositions générales ORSEC Dr M.NAHON SAMU75 02/2013 Crises sanitaires, Accidents catastrophiques à effets limités (ACEL), Catastrophes Majeures 2 Crises sanitaires,

Plus en détail

PLAN DE CRISE ECOLE :..

PLAN DE CRISE ECOLE :.. Académie de Corse Direction des services départementaux de l'education nationale de Corse du Sud. PLAN DE CRISE ECOLE :.. Gestion des situations exceptionnelles Ce document doit disposer en annexe de la

Plus en détail

ENSOSP le 13/02/2014 1

ENSOSP le 13/02/2014 1 ENSOSP le 13/02/2014 1 «Le satellite comme vecteur de communication et de transfert d images» ENSOSP le 13/02/2014 2 PLAN 1. Introduction (DGSCGC) 2. Apport des solutions satellites (CNES) 3. Le service

Plus en détail

PLAN PARTICULIER DE MISE EN SURETE

PLAN PARTICULIER DE MISE EN SURETE DEPARTEMENT DE LA CORSE DU SUD PLAN PARTICULIER DE MISE EN SURETE FACE AUX RISQUES MAJEURS École :.. Lieu de mise en sûreté : Année scolaire 20.. -20.. LE PLAN TECHNIQUE 1. Liste des risques auxquels l

Plus en détail

M²IRAGE. Management des Mesures dans le cadre d'interventions Radiologiques Assistées Géographiquement dans l'environnement

M²IRAGE. Management des Mesures dans le cadre d'interventions Radiologiques Assistées Géographiquement dans l'environnement M²IRAGE Management des Mesures dans le cadre d'interventions Radiologiques Assistées Géographiquement dans l'environnement En partenariat avec : Yann KACENELEN Chef du service Cartographie & Information

Plus en détail

ORSEC DEPARTEMENTAL PLAN SPECIFIQUE "P.O.T.E.S."

ORSEC DEPARTEMENTAL PLAN SPECIFIQUE P.O.T.E.S. PRÉFET DU GARD CABINET DU PRÉFET SERVICE INTERMINISTÉRIEL DE DÉFENSE ET DE LA PROTECTION CIVILE ORSEC DEPARTEMENTAL PLAN SPECIFIQUE "P.O.T.E.S." PLAN de l'organisation des TRANSPORTS et des ETABLISSEMESNTS

Plus en détail

APPORT : Mieux se connaître pour mieux se protéger

APPORT : Mieux se connaître pour mieux se protéger APPORT : Mieux se connaître pour mieux se protéger Lancé le 1 er février 2010 pour une durée de 3 ans, prolongé jusqu au 30 juin 2014 Projet stratégique 2012 Chef de file : RPA Hainaut Sécurité Partenaires

Plus en détail

Catalogue des Formations 2013

Catalogue des Formations 2013 Catalogue des Formations 2013 LES STAGES 1. Formation initiale (4 modules) A. CCFF/CCPR/RCSC Organisation et Partenaires. B. Connaissance et utilisation des moyens radios. C. Connaissance et utilisation

Plus en détail

CRISE DES HYDROCARBURES

CRISE DES HYDROCARBURES CRISE DES HYDROCARBURES -RETEX- DIRECCTE de Zone de Défense Ouest MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTE -11/10 au 15/10 DIRECCTE de Zone

Plus en détail

Catalogue des Formations 2014

Catalogue des Formations 2014 Catalogue des Formations 2014 LES STAGES 1. Formation initiale (4 modules) A. CCFF/CCPR/RCSC Organisation et Partenaires. B. Connaissance et utilisation des moyens radios. C. Connaissance et utilisation

Plus en détail

Plan ORSEC. du département du Finistère

Plan ORSEC. du département du Finistère PRÉFET DU FINISTÈRE Préfecture du Finistère Cabinet du préfet Service interministériel de défense et de protection civiles Plan ORSEC «secours à nombreuses victimes» du département du Finistère Plan ORSEC

Plus en détail

PROTOCOLE DE PREVENTION ET DE LUTTE CONTRE LES AGRESSIONS ENTRE LE SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS,

PROTOCOLE DE PREVENTION ET DE LUTTE CONTRE LES AGRESSIONS ENTRE LE SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS, PROTOCOLE DE PREVENTION ET DE LUTTE CONTRE LES AGRESSIONS ENTRE LE SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS, LA DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA SECURITE PUBLIQUE ET LE GROUPEMENT DE GENDARMERIE DEPARTEMENTALE

Plus en détail

DISPOSITIONS GENERALES ORSEC LIVRE 2 MODES D ACTION GENERAUX DU DISPOSITIF ORSEC PLAN ORSEC NOMBREUSES VICTIMES

DISPOSITIONS GENERALES ORSEC LIVRE 2 MODES D ACTION GENERAUX DU DISPOSITIF ORSEC PLAN ORSEC NOMBREUSES VICTIMES ORGANISATION DE LA REPONSE DE SECURITE CIVILE TOME I DISPOSITIONS GENERALES LIVRE 2 Plan ORSEC nombreuses victimes Préfecture des Landes Cabinet du Préfet - SIDPC - DISPOSITIONS GENERALES ORSEC LIVRE 2

Plus en détail

ORSEC MÉTHODE GÉNÉRALE GUIDE DÉPARTEMENTAL TOME G.1 DIRECTION DE LA DÉFENSE ET DE LA SÉCURITÉ CIVILES

ORSEC MÉTHODE GÉNÉRALE GUIDE DÉPARTEMENTAL TOME G.1 DIRECTION DE LA DÉFENSE ET DE LA SÉCURITÉ CIVILES Direction de la Défense et de la Sécurité Civiles Sous-direction de la gestion des risques 87/95 quai du Docteur Dervaux 92600 Asnières sur Seine Site Internet : www.interieur.gouv.fr GUIDE ORSEC DÉPARTEMENTAL

Plus en détail

La politique d'accueil Qualipref 2.0

La politique d'accueil Qualipref 2.0 PRÉFET DE LA MEUSE La politique d'accueil Qualipref 2.0 mise à jour du 6 octobre 2015 suite au COPIL Qualité du 5 octobre 2015 Horaires d'ouverture du lundi au vendredi : de 8:45 à 12:00 : ouverture des

Plus en détail

2 - Quels sont les intérêts des exercices?

2 - Quels sont les intérêts des exercices? FICHE N 29 : LES ENTRAÎNEMENTS - EXERCICES DE SIMULATION 1 - Qu est-ce qu un exercice? Les exercices servent à mettre en œuvre de manière pratique les dispositions prévues dans le PCS en se substituant

Plus en détail

Plan Communal de Sauvegarde

Plan Communal de Sauvegarde Plan Communal de Sauvegarde date de mise à jour : PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE SOMMAIRE : SOMMAIRE Préambule : ARRETE MUNICIPAL fiche 01 CADRE JURIDIQUE fiche 02 MISE A JOUR ACTION DU RESPONSABLE fiche

Plus en détail

Introduction à la gestion de crise en cas d inondation

Introduction à la gestion de crise en cas d inondation Introduction à la gestion de crise en cas d inondation Ir Paul DEWIL, Directeur-Coordinateur Charles REGNIER, attaché Centre Régional de Crise de Wallonie (CRC-W) http://environnement.wallonie.be/inondations

Plus en détail

LES PREMIERES RENCONTRES DE LA SECURITE

LES PREMIERES RENCONTRES DE LA SECURITE LES PREMIERES RENCONTRES DE LA SECURITE Les rencontres de la sécurité se dérouleront du 16 au 19 octobre sur l ensemble du territoire, en métropole et en outre-mer. Agir au cœur de la cité, quotidiennement,

Plus en détail

PPMS. Ce recueil de tableaux vous guidera dans la conception et dans la présentation du PPMS de l établissement. Plan Particulier de Mise en Sureté

PPMS. Ce recueil de tableaux vous guidera dans la conception et dans la présentation du PPMS de l établissement. Plan Particulier de Mise en Sureté PPMS Ce recueil de tableaux vous guidera dans la conception et dans la présentation du PPMS de l établissement Page 1 1 IDENTIFICATION DE L ETABLISSEMENT Année de réalisation du PPMS Nom de l établissement

Plus en détail

Le dispositif de crise du du Loiret

Le dispositif de crise du du Loiret ANCCLI Groupe permanent post-accident 15 mai 2014 - Paris Le dispositif de crise du Conseil général g du Loiret Sous l angle l NRBC Roland Lerouxel, chargés de mission risques majeurs Conseil Général du

Plus en détail

de lutte contre les cambriolages

de lutte contre les cambriolages PLAN DEPARTEMENTAL DE LA CHARENTE- MARITIME de lutte contre les cambriolages et les vols à main armée Octobre 2013 PREFET DE LA CHARENTE-MARITIME 1 Ce plan départemental est la déclinaison territoriale

Plus en détail

Département de l Hérault

Département de l Hérault Département de l Hérault Cahier de prescriptions de sécurité destiné aux gestionnaires de terrains de camping et de stationnement des caravanes de l Hérault soumis à un risque naturel ou technologique

Plus en détail

1. Présentation générale : les inondations à Nîmes. 2. Le Programme CADEREAU. 3. Le système d alerte ESPADA. 4. ESPADA en pleine modernisation

1. Présentation générale : les inondations à Nîmes. 2. Le Programme CADEREAU. 3. Le système d alerte ESPADA. 4. ESPADA en pleine modernisation 1. Présentation générale : les inondations à Nîmes 2. Le Programme CADEREAU 3. Le système d alerte ESPADA 4. ESPADA en pleine modernisation 1. Présentation générale Les inondations à Nîmes Un réseau hydrographique

Plus en détail

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1)

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) LIENS FONCTIONNELS : - Direction Outremer (DIROM) -

Plus en détail

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE COMMUNE DE PUNAAUIA PARTIE 2: OPERATIONNELLE

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE COMMUNE DE PUNAAUIA PARTIE 2: OPERATIONNELLE 2011 PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE COMMUNE DE PUNAAUIA PARTIE 2: OPERATIONNELLE SOMMAIRE SOMMAIRE 2 DECLENCHEMENT DU PCS 3.1 ROLE ET OBJECTIFS DU PLAN 3.2 MODALITES DE DECLENCHEMENT DES DIFFERENTES ALERTES

Plus en détail

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE 3, rue Paul Bouton 51140 Courcelles-Sapicourt Tél : 03 26 48 59 67 Courriel : mairie-courcelles-sapicourt@wanadoo.fr Site : http:// www.courcelles-sapicourt.fr PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE Le présent document

Plus en détail

PREFECTURE DU HAUT-RHIN PLAN DE GESTION D UNE CANICULE DU DEPARTEMENT DU HAUT-RHIN

PREFECTURE DU HAUT-RHIN PLAN DE GESTION D UNE CANICULE DU DEPARTEMENT DU HAUT-RHIN ll PREFECTURE DU HAUT-RHIN PLAN DE GESTION D UNE CANICULE DU DEPARTEMENT DU HAUT-RHIN 2010 2 SOMMAIRE Glossaire des sigles utilisés...4 INTRODUCTION...5 TITRE1 : LES OBJECTIFS DU PGCD...7 1.1 LA COORDINATION

Plus en détail

Département de Lot-et-Garonne. Plan Communal de Sauvegarde P.C.S. D.D.T SRS / CSRT

Département de Lot-et-Garonne. Plan Communal de Sauvegarde P.C.S. D.D.T SRS / CSRT Département de Lot-et-Garonne Plan Communal de Sauvegarde P.C.S. D.D.T SRS / CSRT Pôle Sécurité Défense Bernard BRIZARD 2010 7 étapes essentielles pour conduire le projet PCS... Déclinaison étape par étape

Plus en détail

Entre, d une part, et, d autre part, Monsieur le Préfet de la région Midi-Pyrénées, Préfet de la Haute-Garonne,

Entre, d une part, et, d autre part, Monsieur le Préfet de la région Midi-Pyrénées, Préfet de la Haute-Garonne, PROJET DE CONVENTION DE COORDINATION ENTRE LA POLICE NATIONALE ET LA POLICE MUNICIPALE Entre, Monsieur le Préfet de la région Midi-Pyrénées, Préfet de la Haute-Garonne, d une part, et, d autre part, la

Plus en détail

Gestion de crise en milieu hospitalier : Evolution de la réflexion

Gestion de crise en milieu hospitalier : Evolution de la réflexion 54 es Journées d'études et de formation des Ingénieurs Hospitaliers de France TOULOUSE 2014 Gestion de crise en milieu hospitalier : Evolution de la réflexion Mme Frédérique BRAYDA- CASABONNE Bonjour,

Plus en détail

Les établissements d enseignement

Les établissements d enseignement Observ atoire national de la Sécurité des établissements scolair es et d enseignement supérieur Les établissements d enseignement à l accident majeur Qu est-ce que l accident majeur? C'est un événement

Plus en détail

SECTION 3 : ORGANISATION DE CRISE PCS

SECTION 3 : ORGANISATION DE CRISE PCS SECTION 3 : ORGANISATION DE CRISE PCS SOMMAIRE SOMMAIRE 2 POSTE DE COMMANDEMENT COMMUNAL LOCALISATION 3 ORGANISATION DE CRISE PCS STRUCTURE 5 ACTEURS DE LA GESTION DE CRISE 7 ACTIVER LE POSTE DE COMMANDEMENT

Plus en détail

Plan Départemental de Gestion d une Canicule

Plan Départemental de Gestion d une Canicule PRÉFET DE LA DORDOGNE Plan Départemental de Gestion d une Canicule Juin 2015 PLAN DEPARTEMENTAL DE GESTION D UNE CANICULE SOMMAIRE I Présentation générale du Plan :... 4 I 1 Objectifs généraux du plan

Plus en détail

L hébergement d urgence en Loire-Atlantique

L hébergement d urgence en Loire-Atlantique 18/02/2015 Dossier de presse L hébergement d urgence en Loire-Atlantique M. Henri-Michel COMET, préfet de la région Pays de la Loire, préfet de Loire-Atlantique a rencontré le mercredi 18 février 2015

Plus en détail

Etablissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires

Etablissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires Etablissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires Note technique Concernant les modalités d application au niveau départemental de la convention conclue entre l EPRUS et des établissements

Plus en détail

L activité de Formation et Exercices au profit des collectivités territoriales

L activité de Formation et Exercices au profit des collectivités territoriales L activité de Formation et Exercices au profit des collectivités territoriales 1. Evolution et historique depuis 2000 Arnaud Guéna 2. L exemple de la Communauté d Agglomération de Nice Côte d Azur (CANCA)

Plus en détail

Gestion initiale d un événement à victimes multiples

Gestion initiale d un événement à victimes multiples Chapitre 59 Gestion initiale d un événement à victimes multiples M. NAHON 1, P. CARLI 1 Points essentiels Confronté à un événement avec nombreuses victimes, la réponse du SAMU consiste en un engagement

Plus en détail

Processus d élaboration du contrat de ville et calendrier

Processus d élaboration du contrat de ville et calendrier Processus d élaboration du contrat de ville et calendrier Travail préparatoire interne à l État : Mise en place de l équipe interministérielle Constitution du point de vue de l État sur la situation des

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE

DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE Le stand du ministère de l Intérieur au salon de la moto 2013 HALL 6 Allée C Stand 7 Préfecture de police Gendarmerie nationale Sécurité routière Police nationale 2

Plus en détail

Le Plan ORSEC National

Le Plan ORSEC National Décret n 93-1288 du 17 novembre 1993, adoptant le Plan national d organisation des secours (ORSEC) Le Président de la République, Vu la Constitution, notamment en ses articles 37 et 65 ; Vu la loi n 64-53

Plus en détail

L alerte des maires lors d intervention sur leur commune. Le soutien au maire par les sapeurs-pompiers lors d'une intervention d'ampleur

L alerte des maires lors d intervention sur leur commune. Le soutien au maire par les sapeurs-pompiers lors d'une intervention d'ampleur Intervention du Colonel Pascal COLIN, directeur départemental des services d incendie et de secours de la Marne L alerte des maires lors d intervention sur leur commune Le soutien au maire par les sapeurs-pompiers

Plus en détail

VILLE DE MONTMORENCY. Plan communal de sauvegarde. c r h w t. risques majeurs. Les bons réflexes en cas de danger!ou d alerte

VILLE DE MONTMORENCY. Plan communal de sauvegarde. c r h w t. risques majeurs. Les bons réflexes en cas de danger!ou d alerte VILLE DE MONTMORENCY Plan communal de sauvegarde c r h w t a Les risques majeurs Les bons réflexes en cas de danger!ou d alerte à quoi sert ce document d information? Ce guide pratique présente les différents

Plus en détail

Les Mathes - La Palmyre Alerte des populations

Les Mathes - La Palmyre Alerte des populations Les Mathes - La Palmyre Alerte des populations Inondation, tempête, canicule, feu de forêt, mouvement de terrain, épidémie la loi oblige désormais le maire à prévenir ses administrés du danger. EXTRAIT

Plus en détail

MAIRIE DE LA VERPILLIERE

MAIRIE DE LA VERPILLIERE MAIRIE DE LA VERPILLIERE DOCUMENT A CONSERVER Version 2013 INFORMATION COMMUNALE SUR LES RISQUES MAJEURS c t v w Information préventive des populations Les bons réflexes Sommaire L Édito du Maire La prévention

Plus en détail

DOCUMENT DE SYNTHESE à l'usage des Mairies et Collectivités SUR LE BRÛLAGE DES DECHETS VERTS

DOCUMENT DE SYNTHESE à l'usage des Mairies et Collectivités SUR LE BRÛLAGE DES DECHETS VERTS PREFET DE L'ARDECHE Mars 2012 DOCUMENT DE SYNTHESE à l'usage des Mairies et Collectivités SUR LE BRÛLAGE DES DECHETS VERTS Principe général : le brûlage à l'air libre des déchets verts des particuliers

Plus en détail

EXERCICES SÉCURITÉ CIVILE

EXERCICES SÉCURITÉ CIVILE EXERCICES DE SÉCURITÉ CIVILE Comment les préparer? Les réaliser? Les évaluer? MÉMENTO EN 10 POINTS Direction de la Sécurité Civile EXERCICES DE SÉCURITÉ CIVILE Comment les préparer? Les réaliser? Les évaluer?

Plus en détail

Programme de formation RMé. 23 au 27 mars 2015 à Nantes

Programme de formation RMé. 23 au 27 mars 2015 à Nantes Programme de formation RMé 23 au 27 mars 2015 à Nantes Lundi 23 mars 08h30 : Accueil des stagiaires 09h00 : Ouverture officielle du stage Gilles Nicolas, Adjoint au Maire de Nantes Jacques Faye, Chef du

Plus en détail

La gestion des risques par le Département du Loiret

La gestion des risques par le Département du Loiret Conseil Général du Loiret Séminaire du 22 mai 2012 Aix-en-Provence La gestion des risques par le Département du Loiret Plan 1. Les risques Départementaux 1.1 La sécurité : un enjeu à l échelle du Département

Plus en détail

Les services de secours face aux phénomènes météorologiques: La gestion des alertes. Luxembourg, le 11 décembre 2012

Les services de secours face aux phénomènes météorologiques: La gestion des alertes. Luxembourg, le 11 décembre 2012 Les services de secours face aux phénomènes météorologiques: La gestion des alertes Luxembourg, le 11 décembre 2012 Trends in global disasters Wild fire 4% Slide 5% Floods 32% World distribution of disasters

Plus en détail

C o n s e i l L o c a l d e S é c u r i t é e t d e P r é v e n t i o n d e l a D é l i n q u a n c e V I L L E D E L Y O N

C o n s e i l L o c a l d e S é c u r i t é e t d e P r é v e n t i o n d e l a D é l i n q u a n c e V I L L E D E L Y O N C o n s e i l L o c a l d e S é c u r i t é e t d e P r é v e n t i o n d e l a D é l i n q u a n c e V I L L E D E L Y O N Assurer la complémentarité entre la prévention, la répression et la solidarité

Plus en détail

MINISTERE DE L INTERIEUR, DE L'OUTRE-MER DES COLLECTIVITES TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION

MINISTERE DE L INTERIEUR, DE L'OUTRE-MER DES COLLECTIVITES TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION MINISTERE DE L INTERIEUR, DE L'OUTRE-MER DES COLLECTIVITES TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION Direction de la sécurité civile Sous-direction de la gestion des risques PORTAIL ORSEC MODE D EMPLOI SY.N.E.R.G.I.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Sécurité estivale en Vendée : présentation des dispositifs terrestre et maritime 2015

DOSSIER DE PRESSE. Sécurité estivale en Vendée : présentation des dispositifs terrestre et maritime 2015 DOSSIER DE PRESSE Le 19 mai 2015 Sécurité estivale en Vendée : présentation des dispositifs terrestre et maritime 2015 Pour la première fois en Vendée, le préfet de département et le préfet maritime ont

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE RAPPORT PUBLIC DE LA COUR DES COMPTES

COMMUNIQUE DE PRESSE RAPPORT PUBLIC DE LA COUR DES COMPTES COMMUNIQUE DE PRESSE RAPPORT PUBLIC DE LA COUR DES COMPTES SUR LES ENSEIGNEMENTS DES INONDATIONS DE 2010 SUR LE LITTORAL ATLANTIQUE (XYNTHIA) ET DANS LE VAR La Cour des comptes et les trois chambres régionales

Plus en détail

Contact presse : Service départemental de la communication interministérielle : 02.32.78.27.33 / 27.35 pref-communication@eure.gouv.

Contact presse : Service départemental de la communication interministérielle : 02.32.78.27.33 / 27.35 pref-communication@eure.gouv. Les «Rencontres de la sécurité», qu est-ce que c est? La relation entre nos concitoyens et les services qui concourent à leur sécurité constitue un enjeu important. Encore présente dans les esprits, la

Plus en détail

Exercice de sécurité civile

Exercice de sécurité civile Exercice de sécurité civile Jeudi 26 juin 2014 14h00 Site de Butagaz à Castelsarrasin 05.63.22.82.17 Page - 1 - SOMMAIRE Communiqué de presse 1) Fiche d identité du site 2) Les risques liés au GPL - une

Plus en détail

Politique de gestion. des RISQUEs D'INONDATION. Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l'énergie. Risques

Politique de gestion. des RISQUEs D'INONDATION. Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l'énergie. Risques Collection Risques Politique de gestion des RISQUEs D'INONDATION Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l'énergie 2 POLITIQUE DE GESTION Risque POLITIQUE DE GESTION Risque 3 En réponse

Plus en détail