!! " # $ % & ' () * ( + () $$, ) ( -./ 01 * 2 3 /!! " * ( + 4, ) 4 * " * 5 6 7$1 (*

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "!! " # $ % & ' () * ( + () $$, ) ( -./ 01 * 2 3 /!! " * ( + 4, ) 4 * " * 5 6 7$1 (* 3 5. 1 7 8 4"

Transcription

1 !! # % & ' ) + ), ) -./ /!! +, )

2

3 B ' % 3 J # 9 ' 3 J 9 ' % B. +! # G G % % 3 : % ' 9 ' J 3 ; %33: ) : ' % ; % 3 = = ' / % 3 % 9; < = + / : < =J G. % % % : 3 : % ; % 3 : 3 ; % = GG GJ GJ JG

4 . % 3 : ' # ' < C CI 3 CB : I 3 % 3 ' + % 3 IC 7 % % % ; % 3 IC ' B. + & ' & 0 = 7 G % G 9 ' J! J = C : A # : 9 C : A # : % 7 ' '. C : A # : % 7 ' '. C : A= # : % 7 ' '. I 7 I. / % % 3 % > % %?

5 J adresse mes remerciements les plus sincères à Monsieur Yves BEDEAU, mon directeur de mémoire, qui a participé activement à ce travail avec pédagogie, rigueur et une grande régularité. Je remercie Madame Anne BLANC-BOGE de présider le jury de soutenance. Je témoigne toute ma reconnaissance à Madame Françoise RIGAL, Directeur du service Enfance et Famille du Conseil Général du Rhône. Sa confiance et l autonomie qu elle m a accordée m ont permis de mettre à profit les trois mois de stage pour donner corps à ce mémoire. Je remercie vivement l ensemble du personnel du Bureau d accueil et de régulation des mineurs, service Enfance et Famille du Conseil Général du Rhône : ce mémoire aurait été privé d une dimension humaine sans le concours, l attention et les encouragements de cette équipe, dont je salue le courage et le travail. J exprime toute ma gratitude à MadameFrançoise BULLY qui m a étroitement associée à la vie de son bureau. Merci à Ellen THIÉBAULT pour avoir su me frayer un chemin parmi les chiffres.

6

7 «Pour subvenir à leurs besoins, ils feront comme leurs parents : ils se débrouilleront quitte à vivre du vol et de la prostitution. On peut imaginer que, dans les dix ans à venir et peut-être plus vite, une économie informelle va se développer dans les rues de Paris, comme c est le cas dans plusieurs villes d Afrique. Certains de ces enfants constituent sans doute le «vivier» de la délinquance de demain. Une réalité radicalement nouvelle, qui n aura rien à voir avec le problème des jeunes des cités. La France ne peut admettre que des gens vivent ainsi sans droit sur son territoire» 1. ) % +!,!-. + # % % /0 1 % % % 3 0 % # 1 % # & # # # #! : 1!# % & #'' )')

8 8 & % % # + & & ; C 1. / % # % D. 8 # E <==< # # 0 F % 1 1 % # & / D F # %?G 1 <==> ' 2 D 3 # & ) - % %?AAG 1 2+&/2& - ; + <=== / % % <==> # D D <> <==? 1 D % 9 1 % E 2 F % + %! H % & % # - 9 +! ) & I % # + # 2 % ) % J % % % %! # # % % + # BBC % 2 K % = D E 5 F G

9 3 # % % 0 % ; % 3 3 -D 9?A -D % H,'%; % H + ; % ' # = 9 IIB 3 B IBI : 3 = 3 9 H B = % ; % 3 J 9 B = 3 % ; % 3 + % ' % ; % 3 / B G 8 G % 3 H BGI ' ' C 9 BGB E % : + 3 % : ' J % 3 F H BI % 3 9 BIB ; ; % 3 C : 3 1 % : I. 7 & & L= &!2 ; % 3 5!+7 % + = DD = &. & G!+! D % G 0 G % J C # % 3 <<?/? AGB/ C 9 BGB 071 DD = + & B I. % 3 G

10 &!2 # ' 3 : ?<?/< &!2 # # 1 8 <<?/?/?M % # 5!+7 3 ) ' : ; 3 1 <? B % 8 L # # %# <<G/? # <<G/?> &!2!+ % 3. / D # N! 9 >BO % % 1 8 ) D 1 ' 3 # 1 # D % # % ; % 3 ) D 1!+ + O== #!+ 1 +, + # % % B ABI/=JI J 9 BBI / / % 3 CG/ 071 DD G J = + &

11 # % # & D 1 / P / P -./.- # 0./.- % - : ) + % 3. 3 # & Q ; + : # 3 % : % 3 % 3) % 7 8 % >! % : 5 3? + R ' % ; BBB J % % K % C

12 I

13 ?AA= 3 # % % 2 + # % 1 1 B

14 %. % 8 # 1 0 % # # # D % % % # 5'7. & 1 %0 8 % % % % + 2 % 1 % J 5J = # 1 % # G & ) - D % % % 5?7 % 1 5<7? ). % 1 % % %! L && E : : 3 F B 9 I = ) E F A I= I B G D E 5 F A B / J

15 + +-'+?AAA <==? + + BO J # S <==? + /! # %&& # %&& + 5>OT7 LBT /D C E % - <> <GT & 5<OT7 I 5<LT7 J C D E 5 F A B / G 0 G

16 % G?T &?L O T B??T K % D <==? F?G BGT & =OT7 5B?AT7 & 5G O<T7 3 + % % % % # % + 9 # U 2 < ) + +-'+ D % 3 1 U?G # % D D + % 1 % & % / % % % 2 & % H E : F 3 ) # 3 % ; 8 3 % H E F % # : 3 + ) H E : F ' ' ; % # E 3 F 9: : I ' : 0 J + B 0 J 0 0 G 0 J C & : 9 D! M 3 % % 8 D %

17 H E 3 F % 3 % 3 3 : H E F ' ) % N ; % ) 3 ' 3! 9 ' :. % 1 2 % # & # # & ) 1 % # D % # & % # % 1 # 1 % ), ) 3,. - ), ) '. % # 5?7 + % # 5<7 % 5>7? ) D % 1 % % # 1

18 % 8 1 # 8 8!) = % % 1 % # ; # )?AA= 8 # % % 1 % 1 0 # % # 3 & % % : 9 ) % I % % I <. # %! & % + 2 G 33 33?L== 9 D??== # <== # J 3 J 5J2 7 <==? D ; 9 % VV7 < B== VV?>O= # C # & #?= === % V / J!+,&C+ Q ' D = - 17 & E # % O % F,, A I I G 5 & % 3 + % ' 33 9 ' J D E 5 F A B P =

19 I < === # > === + I % #% ' ) %&& # <<LT?AAA <==? ) % +!, + # B Q! ++, ) #. 8 # & '!!+ 8 8 D V / J!+,&C+ Q ' D % , C I 0!! QR 7D /5 6 E 3 : 3 6 F J I B 0. I ) E # & % F!! QR 7D /5 6 E 3 : 3 6 F J I L &&!) E. 3 ' 5 ; F B 9 I G

20 # 33: 3 % 3 : 9 ' % 3, : 1+% 1 %, + %,, & 8 ) %, -, 1 ) : 1 + ) ) 1 % W # 0 ) 0 Q?AO? 1 % 1 1 % % 1 %# 57 1 % % % 5'7-1 % U I % % 1 % 5?7 3 2! # 5<7? - 1 % 1 1-7!) E 9 F,, A I J

21 # % D % % 1 % % 1 % 1 2 I U 9 + % 9 ) % % : & % U = D & # %. D % 9 ' 0 + % + #! 1. 0 % % G % V 1 # # /. 1 V U / 0 2! 1 #?A V # J X # <? 6 + U 1 1 & U 1 D C 2 & # + < = G J C 1 1-7!) E 9 F,, A I 1 1-7!) E 9 F,, A I E 9 3 / % 3 % 3 I < F 7 A J 9 / J C C

22 1 % % 1 % # H & J 9 BB ; % : /! I % 3 > E ' 3 'S 3 ' : 3 S 0 S T F - ' 9. B % 5 % <<? ' E 'S 3 ' ; ' 3 + 'S S 9 '. : 3 : S + :' F H % I. Q) G BJ 3 5 BC : % % H % + %? Y< & Q?AO? E ' ' ) %T 3 ; ' F % ; H!% ' & ) J 9 BB & BI= 5 = 3 BIG 9 3 '% > & >.-. Q? I %!7 / 7 ) E / 3 3 ; % = &?A <===.-. Q % F : & A= 3 3 E F = G O % '!! ' T + 5 B. = 9 BBI 3 6 H #. ' F & A= 3 = ; % / # = J ) % D =!7 / 7- ) E / 3 3 ; I

23 = 3 % + ; % % : ) ' % 3 % 9 ' : % 33 3 = '. % ; % : # ' / ; ; % ' 3 6 % ' ) O % : % ; % 3 % '. 1 % 3 ' ; + 3 % % >?. / 3 : % ; % 3 ' U 3 % 3 >? % + % ' 3 6 ' % 9 ' ) ' % 3 >?? 1 & % ; %U 5 O % + ' 9 % % ) ) 9 ' == ; O % T. % & I V BBI O % % =, Q. - 3 & A= 3 C = == 0. I % G ' % B=G : % 9 ' % ' 5 T O % % % : 'T % B

24 ' % C '% % =G % 9 & 9 9 ; N ' % O % = & 7 ' % % O % ; E F. / 9 33 ; T 3 + ' ' % ; % ' + ' % % 9 3 # 3 ; % <<>/< >.!5? ' & 7 ' ; % % ' 9 + ' % % ' 9 3 % >BO 9 =J =C 3 ; %! &,, ; 3 K =I % % CG & 7 ' ; % =B 3 % ' ' % 3 9 /T % % % % : 5 # ) G 3 ' 3 %! '% : '! ' % ) ' '% ; 33 =G =J =C =I =B G L &&!) E 9 % 5 F C ; % 3 & 9 9 C B 1 1-7!) E 9 F,, A I =

25 + T 9 3 # '% % '% 3 '% % %N 9 %!!+ G # # < : 9 ' % ; % 3 ' + % G ; % 3

26 8 3 ; % >BO 9 3 % '% % 3 %! ' : G % % ' % <<?/? &!2!+ ; % G - ' :, 1/,, ; 3 ' % 3 GG % 3 % 3 ; ' ' ' : ; 3 T : T & ' : 2 0 % ; % T BG % + %07&7 3 % 3 6 > 3 % % 3 6 % % ' % % + :' % 9' ; ' # ' +!% : ) + # H G %N J T %05&7 ' '. % 3 G 071 DD =A & J ; GG ) ) - #< + =>) D E 5 F A B / B

27 3 H N J 3 % ; & 3 9 % % ' ; %05&7 8 %05&7 % : % % ' %05&7 : 8 % ; GJ 3 3 % % <?/?< 3 ; %! %! ; 3 %N I ' % % T 3 J I % : 3 + % GC 3 ' % % ; % % : % ' %33 : 2 ' W 3 ) % 3 % GI ; % 3! % %05&7 % : # ' + ' 3 6 % + ', -. / ) ). 0 ' ) + / + ) 5 & GJ GC GI D E 5 F A B / / =

28 : T 3 : 9 # 5 : % 9 '% + : % ; % 3 # : % 3 + : % : ) % % % 3 % : ' % 9 ' % : ; 3 ; % 3 3 % : + =

29 ! #! # 3 % ) + ' ; ; % % % 3 ; ' T % 3 33 % : % ' 9 '% % S : 9 >? % 3 // < >? 3 % 3 / % 3 ' 3 3 T ; 9 ' S CG + 'S ) ' G

30 S ' ' : % ; 3 W % + ' 9 >? '% : %! ; 3 3 : % ; : ' ; >? % 1 % % 3 % % / % 3 >? % + ' % %! 3 : ; >? % ; % ) >?? P OA % 3 + : / ' % CG %. % 3 >.!5? 3 ' + : % & % 3 3 / U ; % <.!5 ; 9 : % /.!5 % % % 3 % ; % 3. ' + G 9 % ' ; %! 3: J 3 : O/ ) 0 # ' + 3 : % & ' T. OA ; % J!!0- X LY7! E 1 % F A 5 D % J

31 ! # 0 # W : % 33 / ; < ' : 3 3 S T K ; S 3 ' + T % / 3 % 9 % + # % ; % 3 ; ; 3 ; % + #6 7 ) 8 9 %&& #: 7 ) 8 9 %&&% C

32 #; 7 ) 8 9 %&& % % ' % ) ; # 7 8 %T 33! % : >!!? ' 9 ; 9'%; % 9 ' / ' 3 N ; ' ' 3) 33 9 : % : E, 0 <= 5 <= > J F % :!! ) ; 33 % % % %!! % ' ; % ; % 3 + # ) ' & 3 %! % : >!!? 6 % % : % 3 % 33 + % / 3 % '!% E F J!! T 9 ' 5 D % >5D? J J 9 D E 5 F IJ I

33 ! # 3 % 3 3 : 3 ' % ; % %! ) 6 9 T.!+ % % % 5 ; 5D 9 + J + ' ' % : :! /! /) % 3 % % 33 ' O % % 7 ) D ) + % 3. 1 % % + 3 BB, 1. 1 ) 1/ 0 &0 & , & > 1 %! + '% % 9 %!. / % % 3 % ' % 3 %! /! / % /.!5 % D : 3 ' % : 5 ' 33 % W 9 / /- % + ; 0 ) 7 33 '% ; %! E JG F & ' : 3 % ; 9. ' ' : % 3 <<>/< % 3 % & % ; + :/ % % J > JG 0 B ) ) )##) 0 I B

34 ' + 1 %# % 1 3) 3 <. 1 : % ; % % 3 + ' % +! ' 3 / % 9 < % 9; ' % R : % CG - ' % ' V : ' 3 % D % CG ; % + ' ' ' N + JJ 1 DL 2 3 ; % - : ', ? +,, +. >< % % 1 <;&; #! )! : 2 3 % % ; % 3 ' D! /! / ' ; 7 ) ; % 3 + % % : ' JI ' 3 ' 9 9 ' 1 9 D D # - 3 // ; 33: & ' JB JJ B C % D % %!## #''# )<&E) JI 7 /5 5. % 3 B

35 ! # Q Q 0- ; % % % ' 3 : 5 R7 # % % : 2 ' : C ' K ; 3 ' 3 9 C I & G 33 % : ; C ; 3 ; ' 9 3 # % % ' : ; % K % / U C 1 %! ' 3 % % % 3 : % % # 3 9. % + '% # : : ; ; % > # ) ' % CG % % '% ; 3 & ' % 9 ' : D % + : % 5 7 3!! ' 9% % '% JB C C C 0 BG D E 5 F = Q 0- Q 9 < F 7 & AG = 7 /5 5 % 3 BJ

36 !! % 3 ' 3 ' ) ' ' 3 ; %! 7 8 ) %. 1 E > +? 3 F % : ' // ' ' - '% ) % ' ' 3 2 %0&& ' %0&& 9 3 /T & D 33 I 9. T 3 1. : # % % % ; % : % # % CG/ E 3 % ; '% F % 9 C ; % 3 : B C W! + & ' % 33 & ' ' ; % # ; :! %! % / % 3 / ; ' 9 % T % 3 ' % 9 % % # :; ) # 0! 9 3 C= 1 # R7 9 3 D1 & ' ) <; % 1F T 9 ' CJ C Q DD E F 9 9 A 3 &=B/G C= 70-1Z, / E 5 : 3 % ' % F 9 9 A 9 == <; ) ) ))

37 ! # # 3 3 W % 9 ' 3 % & 9 : : ' 9 % + '% ' % ' ' % CC ' %N 9 - ; O % % 6. ' '% 9 3 3) % % 9 ; ; # 33 ) ' :. ; % : ' % % ' 3 ' 9 + ' CI '!!7 / 7-9 ; & ) % CB )8 ' % % 3 % S CG / 0 : 9 CG/ CG/G + ' S 3 ' E F ' S 3 S 9 3 #! O S S S : 9 3 ;.S % & &?G 1?AAA 1 % S S >BO/> S # ; S CG/G 7 ' W S S 1 # # 0 # % 3 CJ CC CI CB C C /G B 7 /5 5. % 3 BC D E 5 F =!7 / 7- ) E / 3 3 ; < F &70! A= 3 = I.7Z055 + / [[[ P P / PG P '% 3 < F & AG

38 T ; %) 9 ' N ; % ' 3 3 % ' ' ) 0 > A. 0,. ) +. 0 ' #! 3: ' 9 : % ' & 33 3 ; : T ' 3 ' 3 % : : % ; % 3 ; 33 ; 9 3 >?. % ; + % %N >?? % ' ' ; ' : : D + + <==? %?AAA # G 6 / /2 % O> ; % % =

39 ! #! #% 7 ) %&& ' / % % % ; % 3 ' 9'%; 3 3 ; ' % 3 9 % ' % 7 8 ) 8 9 G

40 # 8 C8D7 2 ' / ' ' : # 7 > %? 3 3 ; % ; % % % 3 ' % 3 % 9 9' /; % % 9 % ' 7 & ' %) 9 33 % % 7 '% % + + ' ; %! % ' % = \ \ 3 5 ; : % ; % 3 : % % ; + % % # ; 8 % % ) + F 9 3 % I ' V ; % 9 E +. F + % 7 I % R ) J 9 J

41 ! # % D/ 7 9 ; % 3 ; 3!+ - F - / GCH) I, 1 + E 1 - F /). 1 + E && + #''# ) T. 70Z0 3 3! /! /) : % 33 : # ) % E; C && ) + 8 # 1, 1, 1 ) E> 1 8. ) L, 1, 1-1. E< 1 ) # V 3 ; ) 9.! /! / ' %! 9 9 % ; & II : 9'%; %! + 3 ; 9 + '% ; 3! 9 3 % IB % # % # E E 1 1 J 3?AI F 0 1!##E&##= + #''# )') E;?FKIF 1 1 = F. +!##;# #''# )=) E> J 3?AI F 0 1!##E&##= + #''# )#>) E<?FKIF 1 1 = F. +!##;# #''# )') II 70-1Z, / E 5 : 3 % ' % F, 9 A 9 == C

42 5 9 3 : % ; % 3 3 BB : ' 3 + % ' % ; % 3 / ; % ' 3 3 ; D % + ' ; ) % %N : 3 % 3 < % # 1 - : % ; ' 9 ' ; 36 3 N % 3 & : : 3 ' + ; 3 % ; % 3 ; % ; : 7 8 % I U % : % ' 3 % ' ' : '% T % ' % ]. ; : 3 : 33 ; & % ; ; 3: 33 % ] ; % ' /T 3 + ) % % T ; : 3 3! : ' T, /& 7 O 9 3 ; ) : ' '!+ 0 8 % : 8 B +. ), > E, = + 1 /?.M ) A %, IB D E 5 F B!! E % ; % 3 % 9. F J I =? + / 1F G H #' % #'') I

43 ! # 3 1 / %1, 1 % N 9 //! 3 7 ' ' : : 6 '% B!! 9 E. 0 3 ) 0 0,. E F F ' % ' T ; : ; N ) ' 1 &) + >) + :? % ' % ): % 3 3 ; 3 B G ; % : / % 3. % %N 2 3 ' : : ; % % ; % 3 33 ;!!+! /! /) B=!+ D % D % %! & '% E 3 ). E. F E > F G 9 G \ BG 7 8 % : R '% 1 % '% + 3 ; %. ' & ' %N : % % & : : : ' J. 1 + ; : ' N ; I 9 3 ' &. % 3 BJ % ' ; B B!! ) 9!!0- X LY7! E 1 ' % F A 5 % I B= BG G % : J % E 5 F C B

44 . 7!! D 3 3 '. 1O 1, % 1. GCH 1 + ) 1O 1 1 / 1 P =< 1 % ) %) & 3 -D/ 71 7 /9 %Q8 / ' ; 3 ' % :. ' # # 1?A>L?ALA! - Z7 ' 8 : ) E BI 8G, F. / % % H, '. F : Q!! - ' BB % 8 7 7Z & 3 / ' % 1 &) ; 6 3 %N 33 G ^ % : % ; J 9 T ; 9 & ' ' ; % ; CC ^ 3 /T % U 3 :! ; : + 3 ' 9 % 3 : + ' % 3 ' % 3 9 % 3 6. % : % 9 3: % 2 + : ' % BJ % %. C =< BI BB 1!< + #''# )) L &&!) E % : : : F C 0 = D E 5 F GJ

45 ! # % > ) 0 5 D % # % ' % ; % : % 3 ; : 3 & % 3! % < % % % + 3 % >? % ' + >? % / 1# P / ; % % 3) % : % ; % 3 % 3 % ; : 3 ' 3 >? 3 %T 3 : 33 # : // 33 % % < >??.?=? ; 7 8 %?=? ; % =

46 : % 3 N ; I 9 9'%; ' %! 7 8 % % % % % 3 9 % % > 5? & 9'%; I 3 % + % 3 9 % 3 ' %. ' 3 3 % 9 % ; 3 ) ' 3 %33 % & : + : % ' -!: % ; % + % : N J ' 9'%; J 9 ; 7 8 : 9 3 % = >? >? ' C ; 3 6 C! 9 3 % % : : % % 3 3 % % + 33! D + >!? % % 3 C J % 3 9'%; %N. ' ' 3 : ) % 3 % 3 % 3 & 3 N 9 # >.!? 33 ; ' % ) ' ) 3 % 7 B G % %N % + =

47 ! # #, E 8 9 = I D % ; 9 33 % ) ' % 3) ; N 9 % % 3 % % ) % ) : ; 3 ' %N % J 7 8 ; / % 3 3 % 3) % C % ; N ; I 33 & % %) %T 9 33 %! IG! 3 3 ' 3 ' % ; 3 N ' 3 3 % E 9 9 F ; % % =B % 3 D 1 ; % ; % 3 =

48 #& > 8 9 ' 3 2 : % : 3 : % % ' % ; 9 # 3 % 3 ; + ' ; : C \ % ; ; % % ; % 3 5 % ; : 3 ' 3 ' 9 : 3 % % 3 /; ' / % ' '% /T % ; % < <. 3 D P % 3 + ; : /3 % # 3 / ; + < % ; % 3 9 ' ; % 3 ) 3 % - ' ' D % D % % 3) % 3 % 'T ' % 3 % % % ' % ' % 5 ; ' : 3 = % 3 3) & %. 7 8 % % + 3 % % ' ' + + % 33 % D E 5 F = % 3 5 K % 5 ' 6 3 % % : 9 3 : ; 0 ' 3 ) = == 9

49 ! # 3) % 3 %T % ' : ' E < 0 >. 0 > 0 I F T 3 # 8 ' % + % : T ) ; % T! /! / + 3 E 9 F P %1 % ) ) / ) ) 9 7) - M, % P '; ). % + 3 & % 3) ;. ' 3 9 : '% % 6 3 ' ; ) & ' ' 3! % 3 % 9 % %T 3 & / : ' ) 33 % ; % 3 ' % % % % < Q! >1!? 3 3 ; ' : %! D 33 %1! ' O % % : 3 : 3 3 % + :! # 9 : % 'T ' % ' 3 9 ; % 5 / ; B 9 + ' J '; 93 F 7 #''# )<;) J > 9. ) 1! # #PP[[[ 3 P PP P =G

50 ' ; %1! 5 % % % ' ) % 3 : 9 33 # % % 1 33 ' ;,' /; : % : % 3 ' # W ; 9 ' 3 '! ' % + ; % : % ; % 3 2 % ) + # % % ;. 3 ) ' % 3 3 R % ' + % % ' & 9 : ' + / ' 33 < ' / P % T %) 7 8 : + W 3 T : + >? ' ) % % <!/ % 3 % 3 : % ; % 3 < >??. ;?=B V 3 % : 9 ; 9 3 % 2?=B ; % =J

51 ! # # > J KLM 8 9 ' V % ; BBB & % ' : ' 3 ; %N G J + : ; / ; T ' % & % ; ' % # % I! #6 > J 8 9 V ' GII\ ==\ C=\ 9 \ ) ; 9 % % + ' / % ; % 3 < =C

52 #% N J %&&% 8 9 ; % ; % 3 % JC C J^? T #6 N J %&&% 8 9 ; 3 >T % # I & ' ; % ; % 3 3 & 3 % 3 V : 3 B9 ) 6 # )+2 % % % & 9 9 ; ) % = 9 #;! 8 9 %&&6 I =I & # V % 5

53 ! # <==> 9'%; ; G )! =\ % : : % 5 C\ ' ; % 9 B 9 %. 1 ; 3 &,, % + ; G 9 ) % ; % 8 8 '%; % 5 ; # 1 # )+2 # <==Z O=Z # ; ' % ; % 9 % : ' )+2 ' ; % # %. % V % ' ' #O > J : ' ' + + # % 3 % : '% % 3 ' 9'%; 9 % 3 % %33: # % % 3 ; 9 ; % 3 : 3 % % = ' ; # % ),% ' ' 9 B & 9 9 =B

54 . 1 = ^ % 9 ; 3 9.% 3 ' : ' 3 3 / ; % : <??= 6 / ; 33 : 3 6 < / ; 3 ; 33 3 ' % 3 %! ' 3 9 ' % ' % 3 % ' + ' 9 % + ' ' 9% 9 #B %&&% 8 9 ; 3 N 1 D )! \ ) 9 I\ ; ) T & 3) D 1 33 L?T <==< D??= ; % G

55 ! # 1 5-VJ7 1 % 33 % 3 6 : : ; ) ', ) +! /! /)!+ D % # ; ' 3 3) % ' /3 33 ; % E > ) F : ' % 3. % 3 : ; D % #! 5. T R 1, # !. T R )! ' 0 D ; % + = 3 % % : E +. P + ) 0,. +. Q. ) E F : % 3 E I F & % : 3 % : 3 T % %T '% % ) ) U % % % ' ' '% 9 : 3. :/; # D E 5 F J 37 / 0.8 P 1 1 F!##E&##= + #''# ) ) = ) ) )) 5) % & % G

56 : : ' % E < R > 3 R F % : 3 & % % ' : # ' 3 ) % ' 3 5 T ' ; G ; 5 '% % ; / : # % ' ' ' ' 6 9; ' % ; ; ; ; & ) % % % ; % 3 ) 3 : ; 3 3) ; % 5 % 8 2 R. ' ) 33 %) ' ; 3 ; 3 O % % 3 6 / + % ) ; 3 T % : ; % ; 3 N % + ' % D 1 % : 33 ' 3 T 3 : ; R & % : ' % % 33 % # ; 9 % % % %. # % % : % 3 : % ' G G 5 9 T 7 8

57 ! # N 3) % & % ' % ; % 3 ' 3 %. ' ; & % ' : ' 9 + ) + 3 ' ; % % 3 % / % 3 ' % ' + 9. % ' 3 % 3 + ' :/T ' ; + : : % + 3 % 3: < % ; % 3 % ' 9 %T. % : W 3 % 3 ' 3 % % 33 % ' 3 3 V 2 ) 3 % ; 9 U % '% % 9 ' T 3 6 & ' : ' % : 3: ; + % 3 6 % % 9 9'%; % 33 ' ; 3 ' ; % ' : 33 % + ; % 8 9 % % % # : %33 : % ; ' ) ; % 3 + % '% G

58 !/ 33 + /T 3 ' < G=

59 % % % 3 # 3 ; 9 ' :' : % 9 >? 3 : % ; % # : % 3 3 ; + >? & ' + : 3 % ; < >? GG

60 3 3 9 ' ' 3 3 : % ; # 9 ' ' : % ; % 3 >? + : ; 3 % % '% 33 : % % 9 >? 3 % 3 # ' 9 3 / ) < >.?. # # D # 3 5?7 # % 5<7 # 5>7? )??G «Les gens heureux ne migrent pas. Quitter ses proches, la terre de ses ancêtres, le monde de l enfance, son univers culturel et linguistique, ses repères Celles et ceux qui se lancent sur les chemins de l exil le font par désespoir, poussés par les guerres, les persécutions, les disettes, la misère. Avec à l arrivée, l irruption d une autre forme de détresse, un rendez-vous avec la précarité.» 117 ; % ' 9??G ; % 117 GJ I &? : QQQ) )

61 %! #: N ) ) 8 9 # < ) ) 8 9 ) %.. D & % % % GC

62 # N 8 9 % # D D %. # & 1 % <==? 2 [ 1 7 % 1 I + =C\ % - # % /-,. # ; B % / # # % % D % % % 1 1 % ) % & : G V %' % + O % : % : %0 7[! % 7. % < E,S. ) + S F + 8 %, R - #' ) % I B D E 5 F A B / G & ) 9'% 3 3 ' 3 #' GI 7 8. F E #'')? + QQQ).?) S /).

63 % : 3 S -D BBI S # + G 3 ; S ) S + ; C 3 ' P& ; S S ) ' 'S : % O ' 3 ' S % U % ; ' ' 5 E /. F S S ' + \ K JG ) C ; 3 ' ' S.S ' ) : S T 3 & 3 T ) ) 3 9. X O 9 : % D % E F : ', /5 6 & & D % 33 ) 9'% 5 W T ' ' & - ' T % : 3 % : % ' ; % + & : 0-5 % 0. % 3 % + % + ) : ' ; & W ; %. % % ; % 3 % % - 7!!0- - E % 'T F ' 9!! QR 7D /5 6 E % ; % 3 % 9. F J I.!! QR 7D /5 6 E % ; % 3 % 9. F J I GB

64 % : 9 ; 9 BBB 3 : ' %! = % + : % ; % ' ' ' ' ' + % ' ' ' % ) ' % 9 3 % : 33 ) ' ) ' 3 3 ; % ; % 3 - % 9 : ' %! - % 9 ' 3 ' 3) 3 & % ' 3 3 '. : ' % : E ' F % # / < % ' : + 9 ; ; ; % % 9 ' N : + ; < ) %?<O # + # I 1 3 D % % 3 % % : : % # ) % J +, =?<O L &&!) E F C & ' - # % 1 5 % 7 D J

65 % 1! 7 8 / +, U - / 1 ) 3 / ; D! # / / -!!+) & % 3 J ' ; : ' % 1 1 & ; D # # 2 ) % D I , 1, + GF 0., TCH 8 % 8 QD # D 3 + % % / # # % 3 T % # % 1 % /# % 1 D 3!+ % & ; % 2 % D & % # # ; % & & J

66 J D + D D / 8 % 3 %# D / # ) ) & R ) 3 3 % % % 3 ' 3 6 ; 3 : ) % # 3 ' % >. % % + R U?G # # % % + + C & / % % 3 : : N : O % 3 # ) % < 9 # / U 1 % % D # & J ; I 0 # 3 ; ' T I 3 1?G 0 0 & + & -\ 8 J C J 7 J 9. A / J 33 % - I

67 % # <<</< % % % # 8 % # ; # + % 9 & / #??B/? D % D # # 1 % 6 8 I <?ALO % % 3 % T + 9 % K W 1 % # P ) #! D & 9 % ) % 3 2 D # D 1 0 J ; %! +, # R/ / 3 % 3 % / 3 5! 7 1 D % D ; - 3 & 1 # D ) I = /= 7 = / J

68 ; D % % # %+ % 3 3 : 3 I B &J- ) ' 3 : ' T, P 1 ) I %, +O 8 1, 1 ) 1/ / N ; 3 8 ) # % D ' &+ V % % & 3 I 3 D % 3 33 % 'T D ' % + ' ;,, 1.,,. ) 0 +. # / ) 0 % % % 3 % % +. -,., 1 & 8 - ) % # E : B # J=. % % %. D E 5 F IJ 7 3 & % 9 93 F 7 #''# )E#) ) ) ) E)

69 % ' F ' E : ' F ' % ; ' % % 33 ' %T %N % 9 % 3! 3 : ; ' 9 + '% 3 9 % 3 : ; ' 3 6 / ) < + 0, ) 2.0 > ) 0 ' ) #?>L 1 % % % / 0 # 1 % % % 5?7 # # 5<7 ) D % ' 0 # % # % 5>7 ) P 5L7? 1 % % / ; 1 %# D % % 0 %?>L & / ' - ; 5 7 JG

70 3 1 % 0 # >B> % % >A= % % # >B> 3 : 9 G! % % 1 1 # &!!! 1 & / % ) 1 % K 1 1 J 1 ) ; G< T D & Q J % % 3 ' - D K / P. ; % D! % % 1 % # % # 1 + % 3 6 ' <?/?< # # 3 1 ) 1 % : 3 : % C 0 % / # G!7 / 7- ) E / 3 3 ; < F 7 & A= 3 = J JJ 0 =J

71 % % /3 % % 1?.M ) 8, E : ) / 5 % 8 % I D K % # % 1 B % 2 + % : # # # J2 ; % % ' 5 7 3!! & % = J2 # J,Q : = % -0 % % # 3 3 ' ; J2 % / /0 # % / # P + % % # ) 1 % % / % % 3 ' 9; 3 : 3 ; 9 ' ' : + % ; : C I B = = D E 5 F C 7 J 9 D E 5 F D E 5 F JC

72 < ) # ) # ) ; + % % # )+2 % # ; - % % % # % + # # 9/ / 1 & 9/ % ) 0 1 % % 1 % 1 D # J2 % ; % # 1 # J2 /3 ) ; # # % 2!!+ # D 3 % # J2 # ) & # % = # 1 % + % 1 # J2 ; % ; &. 3 =. 1 + I 9 BG. G 9 BB G 9 BG % 9 BBI 3 ; % B=G JI

73 % + /0 R 1 % 2 % ; % 3 ' ' & 3 : 3 3 ' % % # 1 # % > D % - D % 3! ' ) % / # 1 P 3 # # % D % D % ) # # 3 ' T ; % # 1 % I # + 1, 8 ; + +, ) ) 8 // ; % % +, /, 1 8 = 8 %, 1 ) ) ) == & % =. D E 5 F CC == 0 CC JB

74 =G D , 1 ) 9 +,, 8 ) ). + + ) & # ) M + ) F - GCH 1 / + - 1,,, 1 : U 1 U & > 1 )! 3 1 D % 0 0 % % 3 : 33 % : ) # - % D % # & :; & :; + : % D % ; ; N % ) ' + / /2 % D + \ / D % 2 3 =C -,]JH!] # D % % % =I % % 2 % U % % 3 % ; 33 3 % % 9 ' + =G > 7 J 9 7 7A??, #< + #''' V 1 D?! #'' )) =C =I C D E 5 F CJ 0 CB

75 % 33 ) ' D /T - : ; : ' % & ' ' % 9 : ; ) ' : % ; + L % 3 ' 9 % : <. 9 3 < ) 7 8 # % : =B + 3 D % D % %0 1 % D %. # & / 1 3 ; % ' % ; ) 1, 1, 1, ), L % % 1 % %,, ) 1. G, 8 D & + % 33 : # > E + < < ) 7 U, 1 &, 2, 1 D,,. ; : E ) & 0 E F : % + =B G R! ' % 7 7 C 9 ; 93 F 7 #''# ) =>) C

76 1 8 V 1 1 G 8 S & % # F W ) D 1 + % : ' ) 1# % 5 <7 1 U # % 3 % ' % % 3 ; W : ; % 33 ' ' % O % '% 3 % / ; I, Q.. ) ) +. ) 0 ) A 5 & ) % % % 1 D % P! 5?7 % 5<7?. 6 G. 57 7! E # ' F A G I 9 G C

77 % 3 3 % 3 % 33 + ; % 3 : ; ' & : % : : 3 # ' : '% 3 3 ' / % 3 + # % D %. G 1 # # D % G= % : : +!+?AL= ' % 1 0 GG # % GJ 8 ) G % 3 % # 1 # % [ # % ) GC G 071 DD =A & J G= GG GJ 0 0 J AGB/ C 9 BGB C

78 +, %! D # #! <<?/< GI <<</? # <<</L &!2 # ) ; ) 3 + # + # # 7 8 <==? LLT #?AAA [ GB<?OGL # # 1 D D >M GB / / % + <==< #?? =OG L==Z G?AO <A<Z R GL A=B O>LZ % <G J ABA =BLZ GC GI GB 0. % % 3 % 7 8 C J C= 0 J

79 % #%& C ) 8 9 %&&% : % ; % 3 + ) % % 9 3 ' 3 : # % 3 D + % % ' : : < 6 % P ; , 8 D J D & % # P 3 / # 1 P J % 5+7 ' ' : 3 + % D % - 1 & Q % %. # J 1 ) J= ;?AAA 3 + ; ' % 3 ;. ) % %T ; % '% ) 0 )?O<L?AAG <==? JG <<T J J 7 J 9 % % + % 9 9 : J J= BBJ BJB K I J.3 % 3 % 7 8 C JG 0 = CG

80 ; ) % K % % 1 % / # P W 1 + ) JJ % 0 # 0 1 JC ) 5+7 ; 1 % ) JI JB 1 C 2 1 C ) <==? & # % 3 # ) % % P D 0 % JJ JC JI JB C C CJ! % 3 % 7 8 JB ; C 0 C ; CC 0 CI/CB 0 I ; I 0 I= 0 IG ; IC

81 % T +. % & # C 9 + ' 7 8 % % + W # // # U # R %. D % # # % D % ; /# # # % # % % & C?B F 1 7 1, ) 9, 1 1 M, 1 ) 1 8 % 1, 8 & 0 C= D # & 1 P & % D I % 1 % N % C 8 ) ; /0 C C C= % % 3 3 # % % % 7 3 & % 3) % 9 CC

82 % D % # # % D + Q 2 0 Q ) 0,. ) ) 0, E + ). ) 0 > 0 + % P 3 : 9 ; % + % % ' % % : 3/ < # '%33 9 % : % >? 3 : % '% ' - ; 9 % >? CI

83 %. ' 3 % : 3 % ' ' >? % % % : % >??. + % 3 >.? % ' 3 : ; % 7 ' % : ' E ' T % 3 >_? T ' F D : 3 3! 9 ' # H, ) N ), + + F CG E 7 2 F // CJ! % : ' % % 9'%; '% E D 0 P 0 7 F 9 //!! + ; % % ; % 3 # +-,, 1 ) 1F0 U F0. %,, + C %, <<, ) : %! & ' 9 T % ; % : ' BBI Q >1!D? ; ' % % +, CG CJ <<. 3 G F 7 #''# )EE) CB

84 R. ) 7 RF0 + R 8 R R ) 7 % R8 ) 7 % R ) 7 + M ) R <E ))) ) 1!D U: % ; ) 3 ) /2 > /5? T ' '! % 3 : 3 ' 7 -.Q, ; % - '%, 1 - <=, - ) /5 '% : : 5 3 %T I 9 ' & ' 9 % % % E = ) ) F I E %,. + / + E#, 9 // 9 3 ' % % 9 % 5 ; % 3 : ' <E <= QQQ) ) S S S==ES ). 7 &? 1 #''# )E) I E 0 I= F / 9 P 1 + F. +!#' < #'') E# I ) )

85 % % 9 ' 3 3 < <! : 3 / ; % ; % < ` % 3 % : ' % % 8 3: ; % W 1 % LL I. ) Q Q 0-3 & 9; BBI. 7 3 % % % + + I= ; ' % 3 3 % : # % % IG # & ' 33 ' ) : < / ' < % /;/ /5 1!D!! ' % 9 ' ' # + 3 % 3 :' % ' % 0 < F 0 F % : ' ; ) T!! ) E 3 ) ) F % /5 ' H 3 IJ / F ' I. 57 7! E # ' F A G I 9 G I= ) E % % F F A GI 3 BBI IG 57 7! E # ' F A G I 9 G I

86 : % ' ' : 9 ; %T 1!D ) BBI ; !+ # # R ). + ), %, % E<. D. + # ' ) 3 % : : /5 ' % : II : ' & 1 1 # 3 ; 33 % 2 # ) 3 ; IB % / 33 %+ ; 3 6 E : A 0 > 3 F 33 & Q -7 % & ' 3 :. ' : 9 % % 3 % 3 # ' 1 # % % '. % 3 % %, 3. IJ E< II IB 7 /5 5 % 3 C QQQ) ) S S S==ES ). 7 /5 5 % 3 Q -7 & ' % F & A= 3 B I

87 % 0 +. ) 3 ) , ). / 0, 0 ' + : 9 % % K :. + >? % : % ; 9 ; ' >?? ) % ; % : + ' '% T ' + <=== - D -J, +!K. J. # % B Q?? <===! % % % + % # & 9 / % ; % 3 CG G B BBB \ % ; % 3 B 9 9 % % 1 +!D R ' R & 9; : B A G G > JJ? 0 ) 1 7! ) E _ ' 3 ; & F A IC B B & -D D,a 3 < F AJJ = I

88 % O % % 3 ; % E F 3 % O B % 1 O % 3 3 % 1 1 =, 2 % % ' E 3 0 F 6!D R - 7 % 3 =; ) & & -0b U: % E, ). F E ) + F 9 // & # 2 % % : / # % % V %# % 1 % 1 1 % ) Q % % & ' S ' ; 3 % 3 3 : ' % ) % % # % B = 1! 7 7 E 33 ; & F 5 F / C, F. +!##E< #= + #''# )#) =; I= ) )

89 % : % D 1 P < % / P % % % : ; ' 9 / < % 8 % ' % 9 % '! % ' % 3 9 ; % ; < ' % ; % / >7? G ; ; % &.8 % O %, 5 %) 9 3 # & ' % D BJ 0 9 ' 9 E, + 0 J + + F R L & 7 &. BC ; 3 ) % % % 9 3 % ' K % 3 ' K : 2 # % % : ' : K % : % :! 7 3 ) ' ; % 3 6 < OM BJ BC % 5 % % % D [[[ / // IG

90 5&Q& 7 OL??/? % 9 % % # < % ' % T F % % % 1 # P % % % # BI / /- ) & Q / /- # % #! I % + BB ) 33 : % ; % 3 ; %!+ & + <==? % 1 +?.M 1 +, %?.M 1 #'' ) # # 0 & ' ; % ; + ; % % % ; % % D! + D % # BI BB #'' [[[ 3 7 %1! E. 8 ' : % ; % 3 F F 1 1?.M #< + #''# )#E) G IJ &R0! E D 3 ' ; 7 ) F 7! ) M E & + ; % F A C C 9

91 % #! /0 % 3 # % 3 # % %, 1 1, ) 1./.-, 1+% 1 +., ) A + ) ) , % ) % 3 % 3 3 ' ' 3. : ' 3 ; ; + % ; % 3 '% >? W %W : # IC

92 ' ; 3 % %! ; % : ;. % % 3 % # / % ; 3 < >? % : % 5 T & ' ; 3 >?? J J <=> D % % 3 0 ' % 5 + ' 9 3 ' & 3 ; % % % % % ; % & / ; % < O <==> J ' &:+ 2 -!,, ) 1 & ; # # D # # ))!! - ' &:+ 0 3 % ; % % & F <<>/< &!2 % & Q ; F + 2 D <==< & 1 Q '. :/7 / # D & Q ) '! ' D 1 1 % % 2 # D # 2 + = J <=> = ) E _ % 9 ; 7 ) F A CG J G II

93 % ' #';., ) % % <==< % / % % D 1 / J & C % E + F D % # %! + # - ) % +!, / /2 - ',) I 8 + Q %!+ 1 9 % + % J # D % % 3 % 9 N ; ' 3 ; ) ' : : /3 + 3 ' : ' ' ; : % D 3 % 3 3 #'; F / 0-?/ 1 F. +!###E + #'' );) J C I Q05!D -.) E D ) # 3 F 5 0 7! ) M E & + ; % F A C C 9 J IB

94 . % 33 < < # # % I & ) B! /! /). &, 1 N 8 ) # P / # P 2 # ) 7 8 # % 1 1 # ) Q D % #!+ ; + % %# % / / ! K 1 0 # 1 & 3 33 ' % 9 % % ' : ; 9 3 J / 1 ) Q % K P ) # 7 8 % 3 ) I ) 3 1 ) % / P.!+ ) # % # ) 1 D B 7 - X 3 7 A I/ B J. 7-5 E % ; % 3 B F A G B B

95 % 0 F % : ' 9; ' ' 5 1 ) # 3 1 # 1 R ; >= D 1??= #?G= D /3 % % # ) 7 8 F D 3 % QD! ' & & 1 QD D M D 0 3 ) 3 3 & 0 & 0 # % 1 % + <==? D # 3 % ; %05&7 # + ` K % % 3 P ) : : % % ) % % ) 1 0 D 0 # % 1 % + ' 9% 0 D. E % % F A I/ B B

96 + + % # # %, % ) + % # 0!+ 1 3 # % + % 3 ; + % ) D %. 1-1 ) % 1 F /), 1 +, 1 1 1, ) &8 1 1, + 1 ) ' + % + % 3 ' % 3 + %) ; 3 3: : % 3 % % 3 = & ' % % 8. 0 ' % 9 % 3 ' : 8 ; ) >? & ) % 2 ; ' T >? = B % %. % % %

97 % 3 ; % % 3 + # / ) < >? 3 ' ' 3 6 % 9 >=?? P & P &J- ) # # ' D/! / / /- &J- ) # 0! % / P K &J- ) % P )?AAA 2 52 )7 % ) /9 ' W / 1 : ) 7 #; ' D % # 9 U?> #?B! D % 1 %! 3 %+ 3?G 2 ) # # ; I +, 1 #>, 1 1 % % ) % 'J ), &J- ) # D # 2 C?LL # J2, % % 3 + ; % 3 ' # 9 <=== % 1 &J- )! #;?FKIF A F. +!#<# # % #''' )#) #> C ) ) R D + B

98 % ) ' 3 )!+ % % 1 &J- ) ) / D P + 1 % 3?L BGT % +?AAA <==< / 1 % & % I J2. / 3 % '% T + &J- ) 3 % % % 0 3 & % B # &J- 1 + % 1 8 %. / + 1 ## P 1F0 ) ) % % % 3 : % /# 2!!+ # D / +. 0 % ; % % 3 ) D % & 5 % ' 9'%! &J- ) R D D # < D D 1. / I B 7 %. 0 1!D. 3 %.3 3 `' 5. E 0 ; % F A BG C BBI B ## B= ) )

99 % 1 -., ### & & ) % ' % ) + 9 ) % 3 ' % T % 3 % +! % 3 3 ; % ; % 3 ; '!! ' % ) '% 3 E, ) 0 7 ) 0 I F & 3 % E ) + 0 N 5, 3 F E, 3 F + =!! ) D 2 #! G % 0 % 1 0 ) I % 9. D 3 # + ; ; ; % % % :! 8 % 0 ) # ### 3? 0 9 / X - 1 F. +!#< #< % #'') = G 7 G cd0-! ) E 3 % # % F Q.7P! I BG

100 - D # +,. %0 % 0 J % 3 % ) + + % + D U + # D D C J # # % ' % +?AAB?< === G==!, # 1 # ) )!! D % I 5 # % D 9 7 % 2 % 1 %#? O==, % ) 2 1 % ?B 1 B 2 # V / 22, L <==< 3 / ) 7 33 : : 3 : 3 6 & 3 J C I B 7 cd0-! ) E 3 % # % Q.7P! G 0 I 0 I 0!.) E 3 F 5 I 9 B ) E & 5 F A I BJ

101 % % [ # % ) # % : & 0 # D % - 5 % # : 9 % ) '% '% % ; % % 3 '. % ; : + % ; ) ; ' % T ' ' ' ; : ' : 9 > 8 : % ; % 3 3 ; ' ; ) 3 3 % 3 3 % 3 # % 3 + / 3 ; 3 ) % 9 ; % % E ) + F ) ' : 33 : ' 5 % ' % + ' 3 3 ) % /; ) / %U % !.) E 3 F 5 I 9 B D D /. E % : 3 + F 5 = BC

102 ' % 3 3 = ; %! + # H 3 G. F.. DD -!+ J % : & % ) ;.3 % 3 #,., 1, 1, 8 /, ) /, - ) 71Y. D / +,, 1, ) V?Q Z? %1, 1 1 Y,, 1 + #< 1 N ) I # : % % ' '% 2 9 : % 'T '% %T 3 ; %!. 9 ' % '% ) % I % D! % 9 ; & % # ' O % : ) %. 0 % / : ' ; 9 8 % 33 3 / B 8 3: % 3 ' =!! QR 7D /5 6 E % ; % 3 % 9 F J I G J #<.!! QR 7D /. R! & 9) LF9 F 1 1?.M #< + #''# )>#) I B BI 0!.) E 3 F 5 I 9 A G G > JJ? 0 ) 1 7!

103 % ' #. # ; % %33 : ) ; 3 5 ; 8 '%. / ' / < L K % D P % 9 ). BBC + ; % G ' : 3 ' ) +!% ) % 3 : ) % % % 9 '% 3 ) % : 3 = T : '% 3 % 1 + : 3 9 ) & ' ' : E F ' ; # T = ' ; %+ % ; %U ! % % 3 ; 9 # 3 > B? : 3 3 >? + : > =? > I? ) ' ) ' > B? % % ) ' #!+ ; 3 3 ; % T = % 3 : 9 ; C ) W T = K = = = = 7 cd0-! ) E 3 % # % Q.7P! C 0 C 0 CG Q R07! - ] E 3 % # F, 9 A 9 G BB

104 M 3 ) ' == % 3 9 % % ' % % : 3 =G : 3 + % % ) ; % : 3 6 # 5 C ; 3) 3 : % 9 O ' 3 3 % ' % 3 : % ; % % =J & % # : % 3 3 ; 3 ' ; & =C J ' 3 5 % % # ; 3 '!. ) ' ' % ' : 9 % + + D. ) + + ) 0 ) 0 N ). 0 D. ) T.. == =G =J 7 cd0-! ) E 3 % # % F Q.7P! C= 0 CG Q R07! - ] E 3 % # F, 9 A 9 G =C 7 cd0-! ) E 3 % # % F Q.7P! CC

105 % Q ) + 0?. + 0 & % 'T ' ; % % 3 '% % ; % 3 % ' + /3 '% : 3 ; + % ' 3 % 6 : % : ; : ' : ' % ; % 3 ; 3! 9 / ; % % < ' ' 3 6 % ' : ; % 3 ) # 9 K + % ; % 3 & ' + ; T ) # ' 33 3: ' ' % ; % 3 % +. 9 ' 33 % # + ' 3 % 3 ; 3 : R 6 # ' % : & /T // ; 3 ; % % ; + : 3 + ; ) ' 3 ' % ; % ; 3 6 % ;

106

107 & & : + ' ' 9% % 3 # <!/ < % 3 % % ; % 3 U % 3 % % 9 % ' 3 : ' ; :! 9 ; % ' ) ; : ' # % / 3 T ' 5 6 < 3 33 / ; ; < + % 3 ' ' 3 % ' 7 8 % % ' ) + # : 3 % 3 ; %. %T 3 ; 3 'T 7 8

108 ' % % 3 ' ) + % % 3 # 9 %) ' 9 %) 3 ; 1! 3 % !! ; ) % 3 % R ) % % 3. 1 ' ' 9% ; BBB # 3 % % ' 3 %33 : % 0 / % 9 9'%; ' 7 ' % % 9-33 ; ' % % 3 '% & 3 % 3 ' & K 2 % 3 : 3 % % % 3 ' / % % / % : % + % '% 3 # '% : T + # 3 ' : ; ' % %. % 3 : ' # % T ' ' ' %) 9 : : 9 3. % 9 '% % 3 % 33 ' 9 3 # % ) 9'% 5 % % Q % 3 : % ) + % : ; : % ; % 3 & 3 ; % % % 9% % ' 9 % 3 ) % BBB 3 % % % % 9' ; ' ' 3 : 3 3 ; % ; =

109 & % 3 -! 0 + ' : ' O % ;. 33: / / % 3 % ; % % ; % : # ' + %N ;, % ) % % 3 % 9 ' # : 7 8 % 'T % 3 '% 9 ; % '% % % 3 % % 3 3 % ) + ' ; : % S % : 7 8 ' # ' 3 & ; : ; %N ) ' % ' % 3,% 3 % : % + ' ; % 33 % 3 ; % ' 3 3 % 9 % 'T V %) )3 % ; % 3 # ' % % 3 % % : ) ' +,% % 7 % 3) % 7 8 '% 33 % '% %. ' + T N ; % 3 ' : + ' % ' 3 ) ; % 3) % 3 & 9% : : % 3 # : %1! + 33 : % ; % 3 3 9; 3 ; % % : G

110 ' % ; % 3 ' 3 # : ; % % % 33 % ; % % ; ' 9 % 3 T ; % ; : ) % ; 9 % 2 % 33 9 ) ' % ' % ; ' ' 8 : 9. 'T % ; : # % % ' % 3 6 % : ; ; ; % 2 ' % ; % 3 ; ; 9 3) 9 % 8 # 8 ' : % ) % 8 ; 3. + ) % ) + #! % ; % 3 ; % ' ; / ' : < D % 3 %T # : 7 8 % 3) % % '% % 3 33 ' 9% 3 % % ' % % 'T 3 7 % : % % '%,% % ) 3 ' 9 ) % 3 + ' T % ) 33 N + ' ' % + ) : ' # J

111 & 33 ; 9 9 ' % 3 ; % 3 ' # ; / % : % % ' 3 :, % % 3 % 3 : % 9 3 : % ' % % 3. 3 % 2 ' ' 3 % % 3 ; ' ; : 3 %! ' % 3 ; % % 9 / ' : % ; % 3 ; ' % 3 : < & ; ' 9 ; % ' % 33 #! 3 ; % ; ' : % ' 3 # % : 9 D 3 + % % % '% % ; ! % ; % : ' % 3 : ; 3 3 ' & ' ' % % : : :/ ; ; + % ) ' % 3 ' ' : % % 3 ' : % 3 ; 33 ' : ' 33 % % % % 3 3 C

112 : % : % % 33 ; : 9 V : : % ; % 3 2 % : % ' ; : 8 % 3 T % : 9 ) % 9 T % : 0 3 % 3 ; ' ; ' ) % % 9 # 3 % 9 : 3 33 ; ' % ; % % 9 % ' + '% % ' ) ) # ' % 9 E + F : % % ; % ; 9 ' % 3 % 3 % 9 % % 33 3 '% : 33: # ; 5 ; % % % / 3 3 ; 3 ; < -% // ' 3: 9 3 ' ; ) ' 3) < + ' : ' 5 ; % : % T % 3 # E ' 3 '% 3 ' : 3 % T % 3 T F >.? 3 : '% % % : ; # 'T 3 ' 3) + 9 %) 3 ',% 9 + :' 3 T 3 I

113 B

114

115 ' ' Anonyme, «Opposition à la création de structures pour mineurs demandeurs d asile», Actualités sociales hebdomadaires, n 2095, 27 novembre 1998, p.29. Anonyme, «Le parcours d obstacle des mineurs isolés demandeurs d asile», Actualités sociales hebdomadaires, n 2058, 13 février 1998, p.23.?aaa Anonyme, «Une réponse aux besoins spécifiques des mineurs demandeurs d asile», Actualités sociales hebdomadaires, n 213, 2 septembre 1999, p.37. <=== Anonyme, «Pour un accueil adapté aux mineurs demandeurs d asile», Actualités sociales hebdomadaires, n 217, 7 juillet 2000, p.23-2.

116 FAIRISE Anne, «Les oubliés des politiques», Actualités sociales hebdomadaires, n 2151, 28 janvier 2000, p RAYNAL Florence, «Un refuge adapté aux mineurs isolés», Actualités sociales hebdomadaires, n 2172, 23 juin 2000, p MONÉGER Françoise, «Le juge des enfants peut-il prendre une mesure d assistance éducative au profit d un enfant étranger de plus de 18 ans, selon sa loi nationale?», Revue de droit sanitaire et social, n 36, juillet/septembre 2000, p <==? Anonyme, «Les modes d organisation et de coopération des départements en matière d aide sociale à l enfance», Actualités sociales hebdomadaires, n 2237 du 16 novembre 2001, p.7. SARAZIN Isabelle, «Quatre départements témoignent des disparités de l aide sociale à l enfance», Actualités sociales hebdomadaires, n 2221 du 29 juin 2001, p Anonyme, «L administrateur ad hoc en question», Actualités sociales hebdomadaires, n 2238, 23 novembre 2001, p.37. Anonyme, «Promouvoir le droit à l éducation pour tous», Actualités sociales hebdomadaires, n 2238, 23 novembre 2001, p.36. Anonyme, «Le gouvernement se mobilise pour les premiers états généraux de l enfance», Actualités sociales hebdomadaires, n 2238, 23 novembre 2001, p.11. CARGOLY Cécile, «Le droit bafoué dans les centres de rétention, confirment deux rapports», Actualités sociales hebdomadaires, n 2225, 2 août 2001, p.5-6. Anonyme, «La protection de l enfance mise à mal par les mineurs demandeurs d asile», Actualités sociales hebdomadaires, n 2223, 13 juillet 2001, p.35. RONGÉ Jean-Luc, «Les papiers : un sésame?», Journal du droit des jeunes, n 208, octobre 2001, p GAGNARD Sylvie, «Le juge et les mineurs isolés», Journal du droit des jeunes, n 208, octobre 2001, p Actes du colloque «Quelle protection en Europe pour les mineurs isolés demandeurs d asile?», Revue Proasile, n, février 2001, p <==< DUNAIGRE Patrice, «Mineurs isolés : l urgence en zone d attente», Journal du droit des jeunes, n 218, octobre 2002, p RAYNAL Florence, «L aide sociale à l enfance 93 sous pression», Actualités sociales hebdomadaires, n 2252, 1er mars 2002, p Anonyme, «Mineurs isolés étrangers : projet de dispositif expérimental d accueil à Paris», Actualités sociales hebdomadaires, n 2275, 6 septembre 2002, p.35. Anonyme, «Ouverture d une structure pour les jeunes arrivés à Roissy», Actualités sociales hebdomadaires, n 2275, 6 septembre 2002, p.35. Anonyme, «Les associations exigent des mesures concrètes pour les demandeurs

117 ' d asile», Actualités sociales hebdomadaires, n 2269, 28 juin 2002, p.3. Anonyme, «Paris et Bucarest signent un accord de protection des mineurs roumains isolés en France», Actualités sociales hebdomadaires, n 2280, 11 octobre 2002, p.13. CRÉOFF Michèle, «Qu est-ce qu un enfant en danger», Plein Droit, n 52, mars 2002, ONDONGH-ESSALT Etsianat, «L enfant et la demande d asile», Plein Droit, n 52, mars 2002, HUYETTE Michel, «La prise en charge des mineurs étrangers isolés», Journal du droit des jeunes, n 212, février 2002, p GUITZ Yvan, «Les mineurs étrangers isolés du juge des enfants?», Journal du droit des jeunes, n 212, février 2002, p.7-8. MASSON Bénédicte, «Les dysfonctionnements dans la prise en charge des mineurs isolés étrangers», Revue Proasile, n 7, novembre 2002, p.-6. Anonyme, «Mieux prendre en charge les mineurs isolés roumains en France», Actualités sociales hebdomadaires, n 2253, 8 mars 2002, p.1. Accueillir, revue du Service social d aide aux émigrants, n consacré aux mineurs étrangers isolés, octobre 2002, 1p. ETIEMBLE Angélina, «Les mineurs isolés étrangers en France», Migrations Etudes, n 109, septembre/octobre 2002, 16p. <==> FICOT Elodie, «Les réponses des professionnels face aux mineurs étrangers isolés», Initiatives, n 121, janvier/février 2003, p HALVORSEN Kate, «Enfants isolés demandeurs d asile : un groupe vulnérable», Journal du droit des jeunes, n 221, janvier 2003, p LE BRIS Maryannick, «Premières pistes pour répondre à l urgence», Actualités sociales hebdomadaires, n 2317, 27 juin 2003, p.5-6. RONGÉ Jean-luc, «La France peut mieux faire, c est le moins que l on puisse dire», Journal du droit des jeunes, n 221, janvier 2003, p.2-8. ROSSI Elena, «Evaluation de l intérêt supérieur de l enfant et Convention des droits de l enfant», Journal du droit des jeunes, n 221, janvier 2003, p.18-. K ZAPPI Sylvia, «Le gouvernement prépare un projet de loi limitant la protection des mineurs étrangers», Le Monde, 8 juillet 2000, p.12. ZAPPI Sylvia, «De plus en plus de jeunes étrangers isolés cherchent l asile en France»,

118 Le Monde, 7 mars 2000, p.10. ZAPPI Sylvia, «Le combat des jeunes rescapés des guerres africaines pour le droit au séjour», Le Monde, 7 mars 2000, p.10. ZAPPI Sylvia, «L expertise osseuse, un examen aux résultats contestés», Le Monde, 7 mars 2000, p.10. PELLETIER Frédéric, «Les enfants du malheur échouent à Roissy», Le Figaro, 5 octobre 2001, p.12. LOUIS Cyrille, «Les enfants des rues trouvent de l aide», Le Figaro, 5 septembre 2002, p.9 Anonyme, «Mineurs isolés étrangers : Paris veut un plan d urgence», Le Monde, 23 novembre 2002, p.12. HOFSTEIN Cyril, «Le centre d accueil qui inquiète Taverny», Le Figaro, septembre 2002, p.11. GEISLER Rodolphe, «les mineurs étrangers isolés affluent à Paris», Le Figaro, 22 novembre 2002, p.11. HOFSTEIN Cyril, «Taverny : les fugues se multiplient», Le Figaro, 22 novembre 2002, p.11. LOUIS Cyrille, «Les enfants des rues de plus en plus jeunes», Le Figaro, 18 avril 2002, p.12. BISSUEL Bertrand, HIVERT Anne-Françoise, «Les enfants des rues plus nombreux dans les villes françaises», Le Monde, 6 septembre 2002, p.8. BISSUEL Bertrand, «L aide sociale à l enfance est débordée par l arrivée massive de jeunes Chinois», Le Monde, 6 septembre 2002, p.8. BISSUEL Bertrand, «Le centre Lazare-Dauphine, un lieu d accueil et de réinsertion», Le Monde, 6 septembre 2002, p.8. LOUIS Cyrille, «Une solution de rapatriement pour les enfants prostitués roumains», Le Figaro, 2_ juillet 2002, p.9 TABET Marie-Christine, «L explosion des filières chinoises», Le Figaro, avril 2003, p.10. TABET Marie-Christine, «En Chine, l émigration est un véritable marché», Le Figaro, avril 2003, p.10. TABET Marie-Christine, «La vie rêvée des Chang», Le Figaro, avril 2003, p.10. ZAPPI Sylvia, «Ces enfants étrangers que la France accueille à reculons», Le Monde, 9 janvier 2003, p.8. MEILLON Jaqueline, «Les cauchemars d Hassem, Palestinien de 16 ans», Le Monde, 9 janvier 2003, p.8. J =

119 ' BORGETTO Michel, LAFORE Robert, Droit de l aide et de l action sociale, Domat droit public, Montchrestien, édition, Paris 2002, 591p. CAMBERLAIN Philippe, Guide juridique et administratif de l action sociale et médico-sociale, Dunod, Paris 2001, 2 p. MASSON Bénédicte, DE WAZIÈRES Lucie, Guide pratique de prise en charge des mineurs isolés étrangers et demandeurs d asile, Les cahiers du social, France terre d asile, Paris, 2002, 6p. ETIEMBLE Angélina, Les mineurs isolés étrangers en France, Etude réalisée pour la Direction de la population et des migrations, Association d études et de recherches en sociologie, Renne 2002, 379p. DEI-France, Le respect par la France de la Convention internationale des droits de l enfant, 2002, 112p. RUXTON Sandy, Enfants isolés demandeurs d asile en Europe : un programme d action, HCR/Save the Children, 2000, 101p. Inspection générale des affaires sociales, Contrôle de quatre services départementaux de l aide sociale à l enfance, Rapport consultable sur : ) & Q ; Compte rendu de la réunion du 1 novembre 2002, Bureau d accueil des mineurs, ASE 69, Groupe de réflexion du 1 novembre 2002, 3 p. Conseil général du Rhône, Schéma départemental de la protection de l enfance et de l adolescence du Rhône, janvier 2001, 127p. Conseil Général du Rhône, Préfecture du Rhône, Actes de la conférence départementale annuelle de la protection de l enfance et de l adolescence du Rhône, 27 novembre 2002, 73 p. Guide des établissements et services de l enfance, L enfance en danger. Guide à l usage des professionnels, Conseil Général du Rhône, 2001, 6p. G

120 ) 1 % Circulaire n du 20 mars 2002 relative aux modalités d inscription et de scolarisation des élèves de nationalité étrangère des premier et second degrés, Bulletin officiel de l Education nationale, 28 mars Question au Sénat n du 11 mai 2000, RDSE, p Code civil Code de l action sociale et des familles! J

121 M? + 1 M< + % % & M> + % % & C

122 ML + % % & '.. % % & ' ) : % ; % 3 % : % >!!? ' % 3 6 ' ' % 3 % 3 %+ 0 BBC : # ) + 3 % 3 & 3 ; %33: 9 ;. % ' 8 ; % # > 3 3? ; % 3 ' : % 3 % 3 % 3 I

Exercices sur les vecteurs

Exercices sur les vecteurs Exercice Exercices sur les vecteurs ABCD est un parallélogramme et ses diagonales se coupent en O () Compléter par un vecteur égal : a) AB = b) BC = c) DO = d) OA = e) CD = () Dire si les affirmations

Plus en détail

!" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $'

! #$#% #& ' ( &)(*% * $*' )#*(+#%(' $#),)- '(*+.%#'#/* ') $' !" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $' &!*#$)'#*&)"$#().*0$#1' '#'((#)"*$$# ' /("("2"(' 3'"1#* "# ),," "*(+$#1' /&"()"2$)'#,, '#' $)'#2)"#2%#"!*&# )' )&&2) -)#( / 2) /$$*%$)'#*+)

Plus en détail

Avant d aborder la présentation du mémoire qui suit, je tiens à remercier tout particulièrement les personnes qui ont contribué par leur aide à la réalisation de ce projet. Je remercie, tout d abord, Sylvie

Plus en détail

CHAPITRE III VECTEURS

CHAPITRE III VECTEURS CHAPITRE III VECTEURS EXERCICES 1) Recopiez le point A et le vecteur u sur le quadrillage de votre feuille : 4 e Chapitre III Vecteurs a) Construisez le point B tel que AB = u. b) Construisez le point

Plus en détail

$ " %& '(() #*, '( () #., + / + 0 1 '

$  %& '(() #*, '( () #., + / + 0 1 ' "# $ " %& '(() " # $ % & * +, % % * - #*, '( () #., + / + 0 1 ' 2 1 #., #3 - "4# %%(*) 56, * %& - 4*6*"" +,' ( *) 7 +# # # #, 1 * -. % %,( /*+ @ 0/*12% 2 + ) $ 3 $ F (/*%,*( / H 2%*( 4 / /,*( /,'* /+

Plus en détail

Je tiens à remercier l ensemble des membres composant le jury de la soutenance de ce mémoire, à savoir Madame Anne Blanc-Boge, sa présidente, dont

Je tiens à remercier l ensemble des membres composant le jury de la soutenance de ce mémoire, à savoir Madame Anne Blanc-Boge, sa présidente, dont Je tiens à remercier l ensemble des membres composant le jury de la soutenance de ce mémoire, à savoir Madame Anne Blanc-Boge, sa présidente, dont les consignes techniques ont permis la réalisation et

Plus en détail

Chapitre : VECTEURS SESSION ABCD est un parallélogramme de centre O. Donner l ensemble des relations vectorielles possibles sur cette figure.

Chapitre : VECTEURS SESSION ABCD est un parallélogramme de centre O. Donner l ensemble des relations vectorielles possibles sur cette figure. SESSION 2006 Chapitre : VECTEURS 1 ABCD est un parallélogramme de centre O. Donner l ensemble des relations vectorielles possibles sur cette figure. D. Le FUR 1/ 21 2 ABCD est un parallélogramme de centre

Plus en détail

Je tiens à remercier tout particulièrement Madame Catherine Delserieys, responsable de secteur au sein de la Chambre de Commerce et d Industrie de

Je tiens à remercier tout particulièrement Madame Catherine Delserieys, responsable de secteur au sein de la Chambre de Commerce et d Industrie de Je tiens à remercier tout particulièrement Madame Catherine Delserieys, responsable de secteur au sein de la Chambre de Commerce et d Industrie de Lyon, pour m avoir permis de mener cette réflexion en

Plus en détail

! " # + # + E + A + A +++ , - ( ( 5 # % #! . ( (

!  # + # + E + A + A +++ , - ( ( 5 # % #! . ( ( $ $ ( + ( ( % & ' ( E %& ' ' ( ' ) ' E +, ' ' ' ' -( D. / 0 ) 1' ' ' $& 2 -( ' 3 ' ' ' ' '( ' + ' ' 4 ' ' HB ( & ) ' ' ( %& 5 '6 ' BB BG + ' -( BG ( ' ( ) ' ' '6 GH $& % ' ' 1 '6 8' ' ' EE + 9 ' 3 0 '

Plus en détail

Pistes graphiques - lettre A

Pistes graphiques - lettre A Pistes graphiques - lettre A AA A A Avec un crayon, écris et termine la ligne de «A». Pistes graphiques - lettre B BB B B Avec un crayon, écris et termine la ligne de «B». Pistes graphiques - lettre C

Plus en détail

SECRETARIAT PERMANENT DOCUMENT DE STRATEGIE DE REDUCTION DE LA PAUVRETE AU BENIN

SECRETARIAT PERMANENT DOCUMENT DE STRATEGIE DE REDUCTION DE LA PAUVRETE AU BENIN REPUBIQUE DU BENIN COMMISSION NATIONAE POUR E DEVEOPPEMENT ET A UTTE CONTRE A PAUVRETE (CNDP) SECRETARIAT PERMANENT DOCUMENT DE STRATEGIE DE REDUCTION DE A PAUVRETE AU BENIN 2003 2005 Décembre 2002 TABE

Plus en détail

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES Journal Officiel de l OHADA N 10 4 ème Année 221 AA CHAPITRE 3 : POSTES / COMPTES SECTION 1 : Système normal BILAN-ACTIF ACTIF N os DE COMPTES À INCORPORER DANS LES POSTES Réf. POSTES Brut Amortissements/

Plus en détail

Sarl XYZ EFFORT de RECHERCHE et de DEVELOPPEMENT EXERCICE 2003 C.I.R.

Sarl XYZ EFFORT de RECHERCHE et de DEVELOPPEMENT EXERCICE 2003 C.I.R. EXEMPLE DE DOSSIER Sarl XYZ EFFORT de RECHERCHE et de DEVELOPPEMENT EXERCICE 23 C.I.R. STRATEGIE & ACCOMPAGNEMENT FINANCIER 7 Rue DENFERT-ROCHEREAU 38 GRENOBLE France Tél fax : ( 33 ) 4 76 43 47 11 SIRET

Plus en détail

!" #!# $%!""#$%&!'(%$)

! #!# $%!#$%&!'(%$) !" #!# $%!""#$%&!'(%$) & *& +",++-.-/0' "!(12$ ' '# # ' ("""!)*+,!- *&+.",0' 3*"(4$./ ' *&5,++-.-0'/3*"(4$ # #.') $ ' 0+1* 2 "!)*+)1+ *&+",++-.- 0'3*"(4$ ' '# # ' (3,4!53""!)*+,! +&!!- *& +",++-.-/0'3*"(4$

Plus en détail

(Genève, 16 20 septembre 2002) INTERVENTION

(Genève, 16 20 septembre 2002) INTERVENTION MISSION PERMANENTE DE TUNISIE GENEVE QUATRIEME CONFERENCE DES ETATS PARTIES A LA CONVENTION SUR L INTERDICTION DE L EMPLOI, DU STOCKAGE, DE LA PRODUCTION ET DU TRANSFERT DES MINES ANTIPERSONNEL ET SUR

Plus en détail

REQUÊTE CONTRE UN ARRETE DE RECONDUITE A LA FRONTIERE

REQUÊTE CONTRE UN ARRETE DE RECONDUITE A LA FRONTIERE A Madame ou Monsieur le Juge Délégué du tribunal administratif de REQUÊTE CONTRE UN ARRETE DE RECONDUITE A LA FRONTIERE (Si l arrêté de reconduite à la frontière a été pris à la suite d un refus de séjour

Plus en détail

Je tiens à remercier ici tout d abord la Chambre de Commerce et d Industrie de Lyon de m avoir permis de réaliser un stage passionnant au sein des

Je tiens à remercier ici tout d abord la Chambre de Commerce et d Industrie de Lyon de m avoir permis de réaliser un stage passionnant au sein des Je tiens à remercier ici tout d abord la Chambre de Commerce et d Industrie de Lyon de m avoir permis de réaliser un stage passionnant au sein des équipes travaillant à la création et à la reprise d entreprises

Plus en détail

UNIVERSITE PARIS 1 PANTHEON-SORBONNE

UNIVERSITE PARIS 1 PANTHEON-SORBONNE UNIVERSITE PARIS 1 PANTHEON-SORBONNE UFR 07 Etudes internationales et européennes Ecole doctorale de Droit comparé Laboratoire d Anthropologie Juridique de Paris MASTER 2 EN DROIT Mention droit COMPARE

Plus en détail

ra re ri ro ru ré rè rè ra re ri ro ru ar er ir or ur ér êr èr ar er ir or ur

ra re ri ro ru ré rè rè ra re ri ro ru ar er ir or ur ér êr èr ar er ir or ur Des syllables avec r ra re ri ro ru ré rè rè ra re ri ro ru ar er ir or ur ér êr èr ar er ir or ur ra re ri ro ru ré rê rè ra re ri ro ru ar er ir or ur ér êr èr ar er ir or ur ru ar ro ir Des syllables

Plus en détail

Equite_echelles_regression_simple_20131128_DEMO.xls DESCRIPTION DE L ENTREPRISE ET DU MANDAT DU CONSULTANT

Equite_echelles_regression_simple_20131128_DEMO.xls DESCRIPTION DE L ENTREPRISE ET DU MANDAT DU CONSULTANT Equite_echelles_regression_simple DEMO.xls DESCRIPTION DE L ENTREPRISE ET DU MANDAT DU CONSULTANT La majorité des employés effectuent des travaux de nature manuelle, sauf deux personnes. La direction quotidienne

Plus en détail

Je remercie toute l équipe du service des collectivités : Mme Carine Guibert, responsable du pôle, Mr Benoît Etienne, mon tuteur de stage, chargé de

Je remercie toute l équipe du service des collectivités : Mme Carine Guibert, responsable du pôle, Mr Benoît Etienne, mon tuteur de stage, chargé de Je remercie toute l équipe du service des collectivités : Mme Carine Guibert, responsable du pôle, Mr Benoît Etienne, mon tuteur de stage, chargé de mission aux collectivités, Vanessa Silvy, également

Plus en détail

DISCOURS DE MME HELENE CONWAY-MOURET, MINISTRE DELEGUEE CHARGEE DES FRANÇAIS DE L'ETRANGER

DISCOURS DE MME HELENE CONWAY-MOURET, MINISTRE DELEGUEE CHARGEE DES FRANÇAIS DE L'ETRANGER 1 DISCOURS DE MME HELENE CONWAY-MOURET, MINISTRE DELEGUEE CHARGEE DES FRANÇAIS DE L'ETRANGER A L OCCASION DE LA RENCONTRE SUR «L ARRIVEE DE L ENFANT EN FRANCE : LA FIN DU PROCESSUS D ADOPTION?» (Centre

Plus en détail

Chapitre 3 : Tableaux de correspondance postes / comptes. Section 1 : Système normal BILAN-ACTIF

Chapitre 3 : Tableaux de correspondance postes / comptes. Section 1 : Système normal BILAN-ACTIF Chapitre 3 : Tableaux de correspondance postes / comptes Section 1 : Système normal BILAN-ACTIF Nos DE COMPTES À INCORPORER DANS les POSTES Réf. POSTES Brut Amortissements/ provisions AA CHARGES IMMOBILISÉES

Plus en détail

REPUBLIQUE DE GUINÉE Travail Justice Solidarité

REPUBLIQUE DE GUINÉE Travail Justice Solidarité REPUBLIQUE DE GUINÉE Travail Justice Solidarité MINISTERE D ETAT CHARGE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DES GUINEENS DE L ETRANGER ====== MINISTERE DELEGUE DES GUINEENS DE L ETRANGER INTERVENTION DE MADAME

Plus en détail

!"# $ %&' () *+,-. ).+ /0#"+12% / 0 / '1/ 2 !"!#$%#& '(

!# $ %&' () *+,-. ).+ /0#+12% / 0 / '1/ 2 !!#$%#& '( !"# $ %&' () *+,-. / / 0 / '1/ 2!"!#$%#& '( )*+,""-(*+,"" ).+ /0#"+12%!!"# 6%++/-%-78.". 8.'.!(!*."9! :..". 8 (''.! '** ;.".5 8.".*."9! :..". 8.*., "*.". 8.)6* (!.' ':.''! *.'.".< 8!(* ".,9=.!..*.'." *.

Plus en détail

Opinion publique par rapport à l accueil des réfugiés au Luxembourg

Opinion publique par rapport à l accueil des réfugiés au Luxembourg TNS ILRES Sondage pour le Ministère de la Famille et de l Intégration Opinion publique par rapport à l accueil des réfugiés au Luxembourg conférence de presse du 27 octobre 2015 octobre 2015 Fiche technique

Plus en détail

Géométrie vectorielle et analytique dans l'espace, cours, terminale S

Géométrie vectorielle et analytique dans l'espace, cours, terminale S Géométrie vectorielle et analytique dans l'espace, cours, terminale S F.Gaudon 21 mars 2013 Table des matières 1 Vecteurs de l'espace 2 1.1 Extension de la notion de vecteur à l'espace.........................

Plus en détail

ASSOCIATION ENTRAIDE HANDICAP RAPPORT D ACTIVITES 2010 BILAN ET PERSPECTIVES

ASSOCIATION ENTRAIDE HANDICAP RAPPORT D ACTIVITES 2010 BILAN ET PERSPECTIVES ASSOCIATION ENTRAIDE HANDICAP RAPPORT D ACTIVITES 2010 BILAN ET PERSPECTIVES Le Mot du PrÅsident Chers AdhÄrents, chers Bienfaiteurs, chers Sympathisants et chers Partenaires, Ce rapport moral intervient

Plus en détail

«Je tiens tout d abord à adresser mes plus sincères remerciements à Monsieur Jacques Terrasse, directeur régional Rhône-Alpes Sud (Dexia Crédit

«Je tiens tout d abord à adresser mes plus sincères remerciements à Monsieur Jacques Terrasse, directeur régional Rhône-Alpes Sud (Dexia Crédit «Je tiens tout d abord à adresser mes plus sincères remerciements à Monsieur Jacques Terrasse, directeur régional Rhône-Alpes Sud (Dexia Crédit Local), pour sa disponibilité, ses conseils et son aide tout

Plus en détail

' (" ( " ) * +, * " --. / 0 % ' 1 "" 2! 3 " ( 4 5 # / 6' 7 ' 1 "" 2 % 9 ' 1 "" 2! 3 " ( & :5

' ( (  ) * +, *  --. / 0 % ' 1  2! 3  ( 4 5 # / 6' 7 ' 1  2 % 9 ' 1  2! 3  ( & :5 ! "# $ %&%& ' (" ( " ) *! " +, * " --. / 0 % ' 1 "" 2! 3 " ( 4 5 # / 6' 7 ' 1 "" 2! 3 " ( ' 3 # 5 ( ) % # # #8 #8 5 5 % 9 ' 1 "" 2! 3 " ( & :5 # " $ % & % % 5 5 + ' ( 5 : $ " 5 5. ) % & * + $ $ "" % $,

Plus en détail

Accueillir et accompagner la différence Scolarisation et handicap

Accueillir et accompagner la différence Scolarisation et handicap Accueillir et accompagner la différence Scolarisation et handicap Monsieur Jean-Michel Lacroix Recteur d académie, directeur général du Cned Monsieur Marc Laborde Directeur de l institut Cned de Toulouse

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Petits malheurs de la vie quotidienne

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Petits malheurs de la vie quotidienne ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B1 Petits malheurs de la vie quotidienne Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - un document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara,

Plus en détail

La Garantie Jeunes. A la Mission Locale du Chalonnais

La Garantie Jeunes. A la Mission Locale du Chalonnais La Garantie Jeunes A la Mission Locale du Chalonnais Ce projet est cofinancé par le Fonds social européen dans le cadre du programme opérationnel national «Initiative pour l Emploi des Jeunes Sommaire

Plus en détail

Précarité à Paris : caractéristiques de la population

Précarité à Paris : caractéristiques de la population Précarité à Paris : caractéristiques de la population 10 000 à 15 000 personnes à la rue à Paris* Hommes Femmes * Paris : 2 000 000 d habitants environ. Nord Est = secteur le plus peuplé, concentration

Plus en détail

Des migrants d un nouveau genre font leur apparition en France (et en Europe) à la fin des années

Des migrants d un nouveau genre font leur apparition en France (et en Europe) à la fin des années Mineurs isolés étrangers en France. Données démographiques et trajectoires migratoires 1 Angélina Etiemble Une population hors norme Des migrants d un nouveau genre font leur apparition en France (et en

Plus en détail

FG² = EF² + EG² 7² = 2² + EG² 49 = 4 + EG² EF = 2, FG = 7, EG =? EG² = 49 4 = 45 EG = = 3 EG 6,7

FG² = EF² + EG² 7² = 2² + EG² 49 = 4 + EG² EF = 2, FG = 7, EG =? EG² = 49 4 = 45 EG = = 3 EG 6,7 EC 4A : ELEMENTS DE MATHEMATIQUES THEOREMES DE PYTHAGORE ET DE THALES EXERCICES CORRECTION EXERCICE N 1 : Figure 1 : ABC est rectangle en A, donc, BC² = AB² + AC² BC² = 5² + 7² BC² = 25 + 49 AB = 5, AC

Plus en détail

Vu la loi organique n 2011 333 du 29 mars 2011 relative au Défenseur des droits ;

Vu la loi organique n 2011 333 du 29 mars 2011 relative au Défenseur des droits ; Paris, le 19 septembre 2012 DECISION DU DEFENSEUR DES DROITS N MDE-2012-128 Vu l article 71 1 de la Constitution du 4 octobre 1958 ; Vu la loi organique n 2011 333 du 29 mars 2011 relative au Défenseur

Plus en détail

Nous vous remercions dès à présent de votre démarche, et quel que soit votre choix, nous souhaitons, pour votre enfant, une scolarité réussie.

Nous vous remercions dès à présent de votre démarche, et quel que soit votre choix, nous souhaitons, pour votre enfant, une scolarité réussie. Rentrée de septembre 2016 Madame, Monsieur, Chers Parents d élève, Nous sommes heureux de vous accueillir au Groupe Scolaire La Salle-Saint Nicolas. Nous espérons que l éventail de nos projets et de nos

Plus en détail

HERBLAY.fr GUIDE D UTILISATION. Votre Espace Famille 100% privé et sécurisé. Je note ici : Mon code famille :... :...

HERBLAY.fr GUIDE D UTILISATION. Votre Espace Famille 100% privé et sécurisé. Je note ici : Mon code famille :... :... HERBLAY.fr GUIDE D UTILISATION Votre Espace Famille 00% privé et sécurisé Je note ici : Mon code famille Mon mot de passe :............................ :............................ #EDITO Soucieuse d

Plus en détail

TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE : 1. MARCHE DU LAC MUNKAMBA DANS LE TERITOIRE DE DIMBELENGE (Lot 01) PROVINCE DU KASAI OCCIDENTAL - RD CONGO

TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE : 1. MARCHE DU LAC MUNKAMBA DANS LE TERITOIRE DE DIMBELENGE (Lot 01) PROVINCE DU KASAI OCCIDENTAL - RD CONGO TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE :!"#!$%&'( 1. MARCHE DU LAC MUNKAMBA DANS LE TERITOIRE DE DIMBELENGE (Lot 01 2. MARCHE DE DEMBA DANS LE TERRITOIRE DE DEMBA (Lot 02 PROVINCE DU KASAI OCCIDENTAL - RD CONGO %'

Plus en détail

J adresse mes sincères remerciements à Maître VIANES pour avoir accepté d encadrer ce travail de recherche, pour son accompagnement et son aide

J adresse mes sincères remerciements à Maître VIANES pour avoir accepté d encadrer ce travail de recherche, pour son accompagnement et son aide J adresse mes sincères remerciements à Maître VIANES pour avoir accepté d encadrer ce travail de recherche, pour son accompagnement et son aide précieuse au cours de cette année. Je remercie le Docteur

Plus en détail

" #!$! %" & ' % () %* +) & & (+ &'''(!!!) $ % ), & +(!) ## +) /+ *!) $+, -. )0 ' & &*%!1 0 22 % 3 2# ( / &/ 0.1 22&34 0.5

 #!$! % & ' % () %* +) & & (+ &'''(!!!) $ % ), & +(!) ## +) /+ *!) $+, -. )0 ' & &*%!1 0 22 % 3 2# ( / &/ 0.1 22&34 0.5 !"!#$ % " #!$! %" ' % () %* +) (+ '''(!!!) $ % ), +(!) ## %-.( (-.* +) /+ *!) $+, -. )0 ' *%!1 0 22 % 3 2# ( / / 0.1 2234 0.5 3// 0.- 2/) / 06 7/ 0! $ 4 **% 5 5 ) 6 ) 3 0 76 8 9 - - : : 7 -" ;', 5, < =

Plus en détail

A RENVOYER (tout dossier incomplet ne sera pas examiné)

A RENVOYER (tout dossier incomplet ne sera pas examiné) PHOTO A coller (obligatoire) ANNEE SCOLAIRE 20 / 20 DOSSIER DE CANDIDATURE ALTERNANCE / INITIAL A RENVOYER (tout dossier incomplet ne sera pas examiné) Important : Les candidatures sont ouvertes chaque

Plus en détail

Collège des Hautes Etudes de l Environnement. du Développement Durable. w w w. c h e e d d. n e t

Collège des Hautes Etudes de l Environnement. du Développement Durable. w w w. c h e e d d. n e t Collège des Hautes Etudes de l Environnement et du Développement Durable P r é pa r e r l e s d i r i g e a n t s au x e n j e u x du Développement Durable w w w. c h e e d d. n e t Une approche transversale,

Plus en détail

DISCOURS DU PRESIDENT DE LA SOIXANTE-CINQUIEME SESSION DE L ASSEMBLEE GENERALE M. JOSEPH DEISS

DISCOURS DU PRESIDENT DE LA SOIXANTE-CINQUIEME SESSION DE L ASSEMBLEE GENERALE M. JOSEPH DEISS DISCOURS DU PRESIDENT DE LA SOIXANTE-CINQUIEME SESSION DE L ASSEMBLEE GENERALE M. JOSEPH DEISS A L OCCASION DE LA RECEPTION OFFICIELLE FRIBOURG, OUVERT AU MONDE FRIBOURG 5 OCTOBRE 2010 Seul le discours

Plus en détail

Monsieur le Directeur Général de l Administration Pénitentiaire Belge. de Rome qui s ouvrait le 22 novembre de l année dernière et qui fut

Monsieur le Directeur Général de l Administration Pénitentiaire Belge. de Rome qui s ouvrait le 22 novembre de l année dernière et qui fut Monsieur le Président, Monsieur le Directeur Général de l Administration Pénitentiaire Belge Monsieur l Ambassadeur, Autorités, Chers Collègues, Je suis heureux de Vous rencontrer encore une fois après

Plus en détail

Discours M. Jacques R. Saadé Baptême du CMA CGM Jules Verne Marseille, le mardi 4 juin 2013

Discours M. Jacques R. Saadé Baptême du CMA CGM Jules Verne Marseille, le mardi 4 juin 2013 Discours M. Jacques R. Saadé Baptême du CMA CGM Jules Verne Marseille, le mardi 4 juin 2013 Monsieur le Président de la République, Monsieur le Ministre Salim Jreissati, Ministre du travail au Liban, représentant

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LE MINISTERE DE L EMPLOI ET DE LA PROTECTION SOCIALE (MEPS) ET DES ENTREPRISES PRIVEES

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LE MINISTERE DE L EMPLOI ET DE LA PROTECTION SOCIALE (MEPS) ET DES ENTREPRISES PRIVEES MINISTERE DE L EMPLOI ET DE LA PROTECTION SOCIALE ------------- REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union-Discipline-Travail ----------- CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LE MINISTERE DE L EMPLOI ET DE LA PROTECTION

Plus en détail

CIRCULAIRE N 3050 DU 05/03/2010

CIRCULAIRE N 3050 DU 05/03/2010 CIRCULAIRE N 3050 DU 05/03/2010 Objet : Recrutement d un chargé de mission chargé de la formation interne au sein de l Administration générale des Personnels de l Enseignement Réseaux : tous réseaux Niveaux

Plus en détail

Monsieur l Ambassadeur, chers amis,

Monsieur l Ambassadeur, chers amis, Monsieur l Ambassadeur, chers amis, Je suis très honorée par la haute distinction dont vous venez de me remettre les insignes. Et je vous remercie de vos paroles particulièrement chaleureuses. Je suis

Plus en détail

L écriture de ce mémoire est une réponse concrète à la détermination de mes besoins personnels. A ce titre, elle restera pour moi, un moment

L écriture de ce mémoire est une réponse concrète à la détermination de mes besoins personnels. A ce titre, elle restera pour moi, un moment L écriture de ce mémoire est une réponse concrète à la détermination de mes besoins personnels. A ce titre, elle restera pour moi, un moment particulier de ma vie professionnelle et familiale. Mme Anne

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL de la séance régulière tenue le 3 mai 2010 à 19 h 30 au 14, rue du Vieux-Chemin à Cabano

PROCÈS-VERBAL de la séance régulière tenue le 3 mai 2010 à 19 h 30 au 14, rue du Vieux-Chemin à Cabano PROCÈS-VERBAL de la séance régulière tenue le 3 mai 2010 à 19 h 30 au 14, rue du Vieux-Chemin à Cabano PRÉSENCES ET MOT DE BIENVENUE Sont présents : Sont absents : Secrétaire : Invités : Mesdames Brigitte

Plus en détail

LA CONSTITUTION ET LE SUIVI DU DOSSIER D INSCRIPTION DE VOTRE ENFANT POUR LA RENTREE 2015-2016

LA CONSTITUTION ET LE SUIVI DU DOSSIER D INSCRIPTION DE VOTRE ENFANT POUR LA RENTREE 2015-2016 Madame, Monsieur, COLLEGE ET LYCEE LA CONSTITUTION ET LE SUIVI DU DOSSIER D INSCRIPTION DE VOTRE ENFANT POUR LA RENTREE 2015-2016 Vous avez sollicité l inscription de votre enfant à Saint Joseph de Tivoli

Plus en détail

CQP Certificat de qualification professionnelle

CQP Certificat de qualification professionnelle CQP Certificat de qualification professionnelle Agent de service de remplacement La reconnaissance d un métier Professionnalisme Adaptabilité Savoir-faire Polyvalence Une qualification reconnue Le Certificat

Plus en détail

Forum Africain sur la protection des données personnelles FA/PDP Dakar 2015 DISCOURS D OUVERTURE DU PRESIDENT DE LA CDP

Forum Africain sur la protection des données personnelles FA/PDP Dakar 2015 DISCOURS D OUVERTURE DU PRESIDENT DE LA CDP Forum Africain sur la protection des données personnelles FA/PDP Dakar 2015 DISCOURS D OUVERTURE DU PRESIDENT DE LA CDP Monsieur le Directeur de Cabinet du Ministère des Postes et des Télécommunications,

Plus en détail

MODES DE GARDE POUR VOTRE ENFANT

MODES DE GARDE POUR VOTRE ENFANT MODES DE GARDE POUR VOTRE ENFANT LE RELAIS ACCUEIL PETITE ENFANCE VOUS GUIDE Qu est-ce que le Relais accueil petite enfance? Le Relais accueil petite enfance est un guichet unique pour informer, conseiller

Plus en détail

Jean.Louis Maubois et la valorisation Le brevet MMV sur l'ultrafiltration

Jean.Louis Maubois et la valorisation Le brevet MMV sur l'ultrafiltration Entretien de Jean-Louis Maubois réalisé en 1997, revu par le témoin en 2007 Jean.Louis Maubois et la valorisation Le brevet MMV sur l'ultrafiltration J ai vécu ou plutôt essuyé les plâtres dans ce domaine.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES

DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES DOSSIER DE PRESSE UNE SOLUTION INNOVANTE AU SERVICE DES COPROPRIETES CONTACTS PRESSE: Socotec : Delphine Bouchez & Camille Jullien delphine.bouchez@moonpress.fr - 01 46 08 63 18 camille.jullien@moonpress.fr

Plus en détail

VILLE D IVRY-SUR-SEINE Enquête sur les modes d accueil des enfants de moins de 3 ans

VILLE D IVRY-SUR-SEINE Enquête sur les modes d accueil des enfants de moins de 3 ans VILLE D IVRY-SUR-SEINE Enquête sur les modes d accueil des enfants de moins de 3 ans Ce questionnaire, destiné aux services de la mairie s occupant de la petite enfance, s adresse aux parents ayant au

Plus en détail

Préalablement à la présentation de ce mémoire, je tiens à remercier les personnes qui ont contribué, d une manière ou d une autre, à la réalisation

Préalablement à la présentation de ce mémoire, je tiens à remercier les personnes qui ont contribué, d une manière ou d une autre, à la réalisation Préalablement à la présentation de ce mémoire, je tiens à remercier les personnes qui ont contribué, d une manière ou d une autre, à la réalisation de ce projet. Je tiens d abord à remercier tout particulièrement

Plus en détail

école nationale d administration

école nationale d administration école nationale d administration une école de service public et d application Créée par le Général de Gaulle en octobre 1945, l École nationale d administration a pour principes fondateurs de démocratiser

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2015 Cahier des charges

APPEL A PROJETS 2015 Cahier des charges APPEL A PROJETS 2015 Cahier des charges «Promouvoir l égalité des chances pour les enfants issus de milieux défavorisés» Territoires concernés : Actions menées en région Provence Alpes Côte d Azur (France)

Plus en détail

En date du 17 mai 2013, le Grand Conseil a renvoyé au Conseil d Etat une question écrite urgente qui a la teneur suivante :

En date du 17 mai 2013, le Grand Conseil a renvoyé au Conseil d Etat une question écrite urgente qui a la teneur suivante : Secrétariat du Grand Conseil QUE 85-A Date de dépôt : 30 mai 2013 Réponse du Conseil d Etat à la question écrite urgente de M me Anne Emery-Torracinta : Une personne ayant obtenu un permis F peut-elle

Plus en détail

MOT DU PRESIDENT DU COMITE D ORGANISATION. Youépéné Hermann NAGALO, Administrateur de Burkinapmepmi.com

MOT DU PRESIDENT DU COMITE D ORGANISATION. Youépéné Hermann NAGALO, Administrateur de Burkinapmepmi.com MOT DU PRESIDENT DU COMITE D ORGANISATION Youépéné Hermann NAGALO, Administrateur de Burkinapmepmi.com Monsieur Damo Justin BARO, parrain de l édition 2011 des «Trophées», Distingués invités en vos rangs

Plus en détail

CHAPITRE III VECTEURS

CHAPITRE III VECTEURS CHAPITRE III VECTEURS COURS 1) Exemple : force exercée par un aimant. p 2 2) Définitions et notations. p 3 3) Egalité de deux vecteurs... p 5 4) Multiplication d un vecteur par un nombre réel... p 6 5)

Plus en détail

30 ème SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL DES MINISTRES DE L APPA

30 ème SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL DES MINISTRES DE L APPA ASSOCIATION DES PRODUCTEURS DE PETROLE AFRICAINS (APPA) 30 ème SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL DES MINISTRES DE L APPA CEREMONIE D OUVERTURE SOLENNELLE DES TRAVAUX Discours de Son excellence ETIENNE DIEUDONNE

Plus en détail

Prix de la laïcité 2012. Discours de Françoise Laborde, lauréate du Prix national Sénatrice de la Haute-Garonne - 9 octobre

Prix de la laïcité 2012. Discours de Françoise Laborde, lauréate du Prix national Sénatrice de la Haute-Garonne - 9 octobre Prix de la laïcité 2012. Discours de Françoise Laborde, lauréate du Prix national Sénatrice de la Haute-Garonne - 9 octobre Remise des Prix le 8 octobre 2012 à la mairie de Paris Madame la Première adjointe,

Plus en détail

LIVRET DE L'ETUDIANT MASTER 1 ANNEE 2014/2015

LIVRET DE L'ETUDIANT MASTER 1 ANNEE 2014/2015 MASTER DROIT ECONOMIE GESTION Mention Administration Management Economie des Organisations (AMEO) Spécialité Direction des structures médico-sociales et de services aux personnes (DSMS) LIVRET DE L'ETUDIANT

Plus en détail

Les Scriptes Associés est une association Loi 1901 dont les statuts ont été déposés le 31 janvier 2005.

Les Scriptes Associés est une association Loi 1901 dont les statuts ont été déposés le 31 janvier 2005. Un certain nombre de scriptes de fiction, réunis par une approche commune de ce métier, avons éprouvé le désir de fonder une association afin de créer entre nous des liens, provoquer rencontres et échanges,

Plus en détail

«Je jure comme Avocat, d exercer mes fonctions avec dignité, confiance, indépendance, probité et humanité»

«Je jure comme Avocat, d exercer mes fonctions avec dignité, confiance, indépendance, probité et humanité» OIJJ LONDRES 7.11.12 LES JEUNES, LA CRIMINALITE ET LA SOLIDARITE : LES IMPLICATIONS POUR LE CHANGEMENT par Madame Dominique ATTIAS Pour pouvoir exercer, le futur avocat se présente en robe devant le Premier

Plus en détail

Connexions Solidaires ouvre à Marseille son premier point d accueil en région

Connexions Solidaires ouvre à Marseille son premier point d accueil en région COMMUNIQUE DE PRESSE Marseille, le 8 novembre 2013 Aider les plus démunis à rester connectés Connexions Solidaires ouvre à Marseille son premier point d accueil en région Aujourd hui, grâce au soutien

Plus en détail

Indications pédagogiques D2 / 11

Indications pédagogiques D2 / 11 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques D2 / 11 D : Réaliser un message à l écrit Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 1 : Produire un message à l écrit 1 : Produire un message

Plus en détail

DISCOURS DU DGD 2EME SESSION DU COMITE DE PILOTAGE DU PROJET SYDONIA CEMAC. Mesdames, Messieurs, Distingués invités, Chers participants,

DISCOURS DU DGD 2EME SESSION DU COMITE DE PILOTAGE DU PROJET SYDONIA CEMAC. Mesdames, Messieurs, Distingués invités, Chers participants, DISCOURS DU DGD 2EME SESSION DU COMITE DE PILOTAGE DU PROJET SYDONIA CEMAC Mesdames, Messieurs, Distingués invités, Chers Votre présence remarquée dans cette salle me procure une joie et une satisfaction

Plus en détail

! " "# $ ) * + "(,-./.0122/3! "! + 4 $!% # & # # # '! ( ' ) *! +

!  # $ ) * + (,-./.0122/3! ! + 4 $!% # & # # # '! ( ' ) *! + ! " "# $ "! "% &' % ( ' ' &'( ) * + "(,-./.0122/3! "!! # % " + 4 $!% # & # # # '! ( ' ) *! + # % 5" % "( % 6 6 5 '% ' 6 6 " ( 6 6 C + -6 4 + 7 8 7 &97 : + 7 6 6 5B 7 ; " - 8 ("' % ( ' ' % ( ) % " < =

Plus en détail

PRIX AFJE 2015 PRIX RÉSERVÉ AUX 11 DJCE. Vous êtes étudiant d un DJCE, promotion 2014-2015? Vous souhaitez devenir juriste d entreprise?

PRIX AFJE 2015 PRIX RÉSERVÉ AUX 11 DJCE. Vous êtes étudiant d un DJCE, promotion 2014-2015? Vous souhaitez devenir juriste d entreprise? PRIX RÉSERVÉ AUX 11 DJCE PRIX AFJE 2015 Vous êtes étudiant d un DJCE, promotion 2014-2015? Vous souhaitez devenir juriste d entreprise? Venez confronter votre projet professionnel aux directeurs juridiques,

Plus en détail

> Présentation de l Association Petits Princes. > Dominique Bayle, une femme de coeur

> Présentation de l Association Petits Princes. > Dominique Bayle, une femme de coeur Dossier de Presse 2015 > Présentation de l Association Petits Princes > Bénévole à l Association Petits Princes : une aventure humaine exceptionnelle > Pour un même enfant, plusieurs rêves réalisés avec

Plus en détail

Point sur l hébergement des migrants dans la région Île-de-France

Point sur l hébergement des migrants dans la région Île-de-France PREFET DE LA REGION ILE DE FRANCE Direction Régionale et Interdépartementale de l'hébergement et du Logement Point sur l hébergement des migrants dans la région Île-de-France Comité régional de l habitat

Plus en détail

VECTEURS EXERCICES CORRIGES

VECTEURS EXERCICES CORRIGES Exercice n 1. VECTEURS EXERCICES CORRIGES On considère un hexagone régulier ABCDEF de centre O, et I et J les milieux respectifs des segments [AB] et [ED]. En utilisant les lettres de la figure citer :

Plus en détail

Avec l appui technique. du Réseau des Carif Oref (RCO) Contact : Patrick MAGNIER (patrick.magnier@cnfpt.fr)

Avec l appui technique. du Réseau des Carif Oref (RCO) Contact : Patrick MAGNIER (patrick.magnier@cnfpt.fr) LES RENCONTRES TERRITORIALES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE REFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE : EMPLOI, FORMATION, TRAJECTOIRES PROFESSIONNELLES, QUELS ENJEUX ET QUELLES GOUVERNANCES POUR LES TERRITOIRES

Plus en détail

LETTERE DI GIORGIO DE CHIRICO

LETTERE DI GIORGIO DE CHIRICO 623 LETTERE DI GIORGIO DE CHIRICO A LÉONCE ROSENBERG, 1925 1. Cartolina postale (12 gennaio 1925) Rome Je suis sur le point de faire imprimer le catalogue de l exposition seulement je pense qu il suffirait

Plus en détail

Je remercie Monsieur le Professeur Mahfoud GALLOUL pour avoir accepté mon sujet de mémoire et m avoir encouragé dans la réalisation de ce travail.

Je remercie Monsieur le Professeur Mahfoud GALLOUL pour avoir accepté mon sujet de mémoire et m avoir encouragé dans la réalisation de ce travail. Je remercie Monsieur le Professeur Mahfoud GALLOUL pour avoir accepté mon sujet de mémoire et m avoir encouragé dans la réalisation de ce travail. Je tiens à remercier l ensemble des professeurs et intervenants

Plus en détail

Tous les M1 en sciences sociales font l objet d un examen par les équipes de recrutement en M2.

Tous les M1 en sciences sociales font l objet d un examen par les équipes de recrutement en M2. MASTER MENTION ADMINISTRATION ÉCONOMIQUE ET SOCIALE 4 semestres - 120 ECTS Description de la formation Le Master mention Administration Économique et Sociale (AES) est composé de deux parcours en M2 :

Plus en détail

BRIANÇON VILLE - SANTÉ OMS Mai 2010

BRIANÇON VILLE - SANTÉ OMS Mai 2010 BRIANÇON VILLE - SANTÉ OMS Mai 2010 BRIANÇON LA VILLE QUI GRIMPE BRIANÇON BRIANÇON VILLE-SANTE OMS LES DETERMINANTS SOCIAUX DE LA SANTÉ BRIANÇON VILLE-SANTE OMS La santé concerne les soignants mais aussi

Plus en détail

Mineurs non accompagnés en Suisse Brochure d accueil et d information

Mineurs non accompagnés en Suisse Brochure d accueil et d information Mineurs non accompagnés en Suisse Brochure d accueil et d information Bienvenue! La vie en Suisse A ton arrivée en Suisse, tout peut te sembler nouveau. Beaucoup de questions se posent: Comment fonctionne

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR «ANIMATION ET GESTION TOURISTIQUES LOCALES» I - Calendrier des épreuves - Session 2011

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR «ANIMATION ET GESTION TOURISTIQUES LOCALES» I - Calendrier des épreuves - Session 2011 BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR «ANIMATION ET GESTION TOURISTIQUES LOCALES» I - Calendrier des épreuves - Session 2011 Ces informations sont des informations d ordre général Les candidats devront se reporter

Plus en détail

Je tiens tout d abord à remercier Monsieur Alain VACHER, Tuteur de ce mémoire, pour son suivi tout au long de l élaboration de mon travail, ses

Je tiens tout d abord à remercier Monsieur Alain VACHER, Tuteur de ce mémoire, pour son suivi tout au long de l élaboration de mon travail, ses Je tiens tout d abord à remercier Monsieur Alain VACHER, Tuteur de ce mémoire, pour son suivi tout au long de l élaboration de mon travail, ses conseils et sa disponibilité. Je remercie également Madame

Plus en détail

ÉTHIQUE ET PROTECTION DE L ENFANCE :

ÉTHIQUE ET PROTECTION DE L ENFANCE : JOURNÉES INTERNATIONALES D ÉTUDES D ENFANCE ET PARTAGE Les 20 et 21 novembre 2007 UNESCO, Paris ÉTHIQUE ET PROTECTION DE L ENFANCE : UN ENGAGEMENT COLLECTIF Plus d informations sur : www.colloque.enfance-et-partage.org

Plus en détail

PRIX PHOTO PRIX PHOTO. Règlement. Rendez-vous Image - Prix Photo - Janvier 2015 - www.rdvi.fr Dossier d inscription - FR v2-1/6

PRIX PHOTO PRIX PHOTO. Règlement. Rendez-vous Image - Prix Photo - Janvier 2015 - www.rdvi.fr Dossier d inscription - FR v2-1/6 PRIX PHOTO Règlement Rendez-vous Image - Prix Photo - Janvier 2015 - www.rdvi.fr Dossier d inscription - FR v2-1/6 Règlement Rendez-vous Image est ouvert aux photographes du monde entier. Le thème de l

Plus en détail

Lieu d Accueil et S.H.E.D. Solutions d Hébergement Educatif Diversifiées

Lieu d Accueil et S.H.E.D. Solutions d Hébergement Educatif Diversifiées Lieu d Accueil et S.H.E.D. Solutions d Hébergement Educatif Diversifiées 25 Chemin de villeneuve 69130 ECULLY Tél 04.78.33.71.00 Fax 04.78.33.71.09 lieudaccueil@adsea69.fr Depuis son renouvellement d habilitation

Plus en détail

PARRAINAGE DE PROXIMITE ET PROTECTION DE L ENFANCE DANS LE RHONE

PARRAINAGE DE PROXIMITE ET PROTECTION DE L ENFANCE DANS LE RHONE PARRAINAGE DE PROXIMITE ET PROTECTION DE L ENFANCE DANS LE RHONE ENSEMBLE POUR AIDER L ENFANT A GRANDIR 1 PREAMBULE Nourri des travaux du groupe départemental sur le parrainage de proximité, ce référentiel

Plus en détail

Lancement des schémas territoriaux des services aux familles

Lancement des schémas territoriaux des services aux familles Dossier de presse Lancement des schémas territoriaux des services aux familles 7 février 2014 Contact presse francois.coen@famille.gouv.fr 1. UNE MOBILISATION SANS PRÉCÉDENT Le gouvernement a annoncé en

Plus en détail

------------ -------------

------------ ------------- Ministère d Etat, République de Côte d Ivoire Ministre des Affaires Etrangères Union Discipline-Travail ------------ ------------- ALLOCUTION DE SON EXCELLENCE MONSIEUR CHARLES KOFFI DIBY MINISTRE D ETAT,

Plus en détail

Syndicat National de la Banque et du crédit

Syndicat National de la Banque et du crédit Syndicat National de la Banque et du crédit Affilié à la Confédération Française de l Encadrement - CGC FORMATION 2012 RISQUES PSYCHO SOCIAUX STRESS ET SOUFFRANCE AU TRAVAIL FORMATION 2012 SNB/CFE-CGC

Plus en détail

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT DU TUTEUR

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT DU TUTEUR LIVRET D ACCOMPAGNEMENT DU TUTEUR Nom de l étudiant(e) : Structure d accueil : Nom du tuteur : STAGE BTS AM Lycée Marie Curie 70 avenue de Paris 78000 VERSAILLES 01 39 24 69 24 www.lyc-curie-versailles.ac-versailles.fr

Plus en détail

www.rhonealpes.fr Rhône-Alpes

www.rhonealpes.fr Rhône-Alpes www.rhonealpes.fr Accueillir et accompagner des jeunes en contrat d engagement de service civique Rhône-Alpes Alors que la jeunesse doit rester l âge des projets et des rêves, aujourd hui, dans notre région,

Plus en détail

CADRE SOCIO EDUCATIF

CADRE SOCIO EDUCATIF PAGE 1 SUR 7 Rédacteur Vérificateur(s) Approbateur(s) Nom Véronique MATHIEU Eric LE GOURIERES Michel SENIMON Fonction Cadre socio éducatif Coordonnateur Général des Activités de Soins Directeur du Personnel,

Plus en détail

JE SUIS UNE FEMME, JE VIS EN COUPLE ET JE VEUX ME SÉPARER OU DIVORCER

JE SUIS UNE FEMME, JE VIS EN COUPLE ET JE VEUX ME SÉPARER OU DIVORCER JE SUIS UNE FEMME, JE VIS EN COUPLE ET JE VEUX ME SÉPARER OU DIVORCER QUE DOIS-JE FAIRE? Que dois-je faire? Que dois-je savoir avant de prendre ma décision? Quelles sont les démarches légales et de régularisation?

Plus en détail

Concours National de Plaidoirie en Propriété Intellectuelle 7ème édition - Aix-en-Provence CAS PRATIQUE

Concours National de Plaidoirie en Propriété Intellectuelle 7ème édition - Aix-en-Provence CAS PRATIQUE Concours National de Plaidoirie en Propriété Intellectuelle 7ème édition - Aix-en-Provence CAS PRATIQUE La Commune d Aix-en-Provence est historiquement connue en tant que ville universitaire. Le charme

Plus en détail

La question du logement social devient tout à fait angoissante, car ce qui caractérise ce besoin, c est que sa satisfaction n est pas d ordre

La question du logement social devient tout à fait angoissante, car ce qui caractérise ce besoin, c est que sa satisfaction n est pas d ordre La question du logement social devient tout à fait angoissante, car ce qui caractérise ce besoin, c est que sa satisfaction n est pas d ordre simplement privé, mais d intérêt public. Charles GIDE 1 1 Je

Plus en détail

STAGE EN ENTREPRISE DES ELEVES DE SECONDE

STAGE EN ENTREPRISE DES ELEVES DE SECONDE STAGE EN ENTREPRISE DES ELEVES DE SECONDE INFORMATION DES PARENTS DE SECONDE L Orientation des élèves est une démarche qui s étale désormais sur QUATRE années. Si en Troisième, cette opération a débuté,

Plus en détail