Club des Responsables d Infrastructures et de la Production

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Club des Responsables d Infrastructures et de la Production"

Transcription

1 Club des Responsables d Infrastructures et de la Production LA BRIGADE D ENQUÊTES SUR LES FRAUDES AUX TECHNOLOGIES DE L INFORMATION Intervention du Commissaire Divisionnaire Anne SOUVIRA Le 19 mars 2014 au pavillon Dauphine

2 POINT SUR LA CYBERCRIMINALITE EN FRANCE Les enjeux de la lutte contre la cybercriminalité: La protection des données personnelles et patrimoniales pour la confiance dans l économie numérique, pour préserver l emploi, les bénéfices à condition de former les dirigeants et leur personnel à une réelle hygiène informatique dans une approche globale comportementale de la cyber-sécurité au- delà de la défense technique des systèmes d information

3 POINT SUR LA CYBERCRIMINALITE EN FRANCE Selon le tout récent rapport de McAfee sur les cybermenaces les plus notables de la fin 2013 sont relatives à des appropriations de données massives. Ces données ont une valeur marchande ; elles permettent de s enrichir. Des organisations constituent des botnets pour les récupérer via des maliciels ou s introduisent de façon ciblée pour s approprier une base de données pour une campagne de phishing, de la concurrence déloyale ou des secrets de fabrique ou d affaires Ex: opérateur historique et Target en millions d identifiants/mots de passe et numéros de comptes

4 POINT SUR LA CYBERCRIMINALITE EN FRANCE En 2013, McAfee a relevé 2,47 millions de malwares sur mobile à progression constante provenant à la fois d applications, de publicités ou de spams notamment. Les ransomwares programmes qui subtilisent les données et les restituent contre une somme d argent, ont augmenté d un million en 2013 avec une forte progression: +50 % au 4 ème trimestre 2013 par rapport à la même période sur Le virus gendarmerie/police/hadopi FBI et aujourd hui cryptolocker sont des maliciels permettant l extorsion de fonds.

5 POINT SUR LA CYBERCRIMINALITE EN FRANCE Les fraudes dites informatiques réalisées contre les systèmes d information et leurs données 1- L appropriation de données personnelles clients par virus ou maliciel Mots de passe retenus et récupérés via le navigateur internet MoneyGram Enregistrement des frappes claviers Orientation vers un faux site bancaire récupérateur d identifiants/mdp Interception des codes de sécurité SMS (TAN, Transaction Authentification Numbers / OTP, One-Time Password) Remplacement de TPE par un TPE piégé, intercepteur de données CB 2 - Le skimming - le carding, le phishing Récupération des données de la piste et du code par un dispositif sur DAB Achat de N de CB sur des black-markets du Deep Web (Dark Net) La pièce jointe ou le lien infectés dans un courriel malveillant

6 POINT SUR LA CYBERCRIMINALITE EN FRANCE Les attaques dites du «point d eau» : cette technique consiste à déposer du code malveillant sur un site web en attendant les visites des personnes inconnues ciblées par centre intérêt pour infecter leurs postes et se retrouver dans le réseau de l organisation recherchée opérant dans des secteurs stratégiques ; un seul piège permet de multiples compromissions. L augmentation d année en année des APT (Advanced Persistent Threats), attaques ciblées, sournoises et persistantes Les DDOS hacktivisme, sabotage et espionnage (Spamhaus)

7 POINT SUR LA CYBERCRIMINALITE EN FRANCE Les attaques «métiers» connaissent une croissance inquiétante. Elle visent plus les processus métiers que les postes de travail. Des pirates se sont introduits sur les systèmes métiers pour changer le plafond de paiement de cartes bancaires retirant 45 millions de dollars. Des terminaux portuaires à Anvers ont été hackés pour faire disparaître des conteneurs contenant de la drogue. Des systèmes de comptabilité et gestion sont modifiés pour faux ordres de virement..

8 POINT SUR LA CYBERCRIMINALITE EN FRANCE Les sites internet de vente en ligne français imprudents (70%) sur : la protection des données personnelles des consommateurs la mise à jour et la maintenance des systèmes la politique de gestion de mot de passe ( des triviaux) Les cybercriminels ont compris que les TPE-PME étaient les meilleures cibles car mal informées donc mal protégées (cf. la presse, les associations) Les usurpations d identités de données à caractère personnel pour troubler la tranquillité des personnes ou porter atteintes à leur honneur ou à leur considération.

9 POINT SUR LA CYBERCRIMINALITE EN FRANCE Les attaques social engineering Faux virement SEPA: faux service télématique d une banque et prétexter des tests de compatibilité avec l entreprise cliente pour demander à la victime d effectuer un virement bancaire. Faux Président : Usurper l identité d un donneur d ordres pour exiger d un collaborateur qu il effectue un virement frauduleux, en prétextant l urgence et la confidentialité. Phishing : Le scénario type Envoi massif d' s, Message anxiogène, Saisie de données confidentielles, Utilisation des données soutirées

10 POINT SUR LA CYBERCRIMINALITE EN FRANCE Le vol de Bitcoin dans le portefeuille électronique, monnaie virtuelle composée d un système de transaction reposant sur un algorithme Son cours varie et il n est normalement pas échangeable en espèce Le hack de compte Paypal qui est relié au véritable compte bancaire mais a souvent la même adresse mail Le hack du compte courriel qui profite d échange de mail avec son banquier pour se faire passer pour lui et procéder à des opérations

11 POINT SUR LA CYBERCRIMINALITE EN FRANCE Banques et téléphones mobiles Mode opératoire de l attaque : L ordinateur du client est infecté par maliciel ciblant les DF Lors de la connexion à la banque en ligne, le maliciel via le navigateur demande le numéro de téléphone et son OS. Ces données sont transmises au serveur de commande hébergeur du code qui renvoie la page web de la banque modifiée avec des ajouts Incitation à scanner un QR code avec son téléphone au prétexte de mise à jour de sécurité Le maliciel est alors téléchargé et installé dans le mobile Les sms peuvent alors être interceptés et la fausse transaction financière réalisée grâce à l interception du code TAN/OTP

12 POINT SUR LA CYBERCRIMINALITE EN FRANCE Les craintes à venir - Le 8 avril 2014, fin du support de Windows XP par Microsoft : c est une réelle menace pour les entreprises qui ne sont pas passées à autre chose - Les malwares sur mobiles, tablettes - La faiblesse des moyens consacrés à la lutte contre la CYBERCRIMINALITE et à la FORMATION indispensable.

13 CRYPTOLOCKER Vs BITCOINS and co

14 POINT SUR LA CYBERCRIMINALITE EN FRANCE Se prémunir des cyber-menaces par des moyens de cyber-sécurité avec prise de conscience des enjeux Tenir à jour les systèmes d exploitation personnels, de serveurs, de téléphone, Faire des sauvegardes et des journaux de logs, Tenir à jour les anti-virus, Connaître les bases de la sécurité informatique et les respecter, Former son personnel à la cyber-sécurité, l hygiène informatique, Ne pas cliquer sur les liens, ne pas ouvrir de pièces jointes, Respecter les procédures internes sécurisées, Résister à la pression et faire preuve d'esprit critique face à une demande urgente et confidentielle inhabituelle, Limitez la diffusion d informations pour limiter le sabotage et l espionnage.

15 La lutte contre les spams et scams courriel ou sms et phishing-initiative.com la plate-forme gouvernementale PHAROS Info-escroquerie Conseil et orientation pour Paris et la petite couronne helpdesk BEFTI de 9h19h

16 DES QUESTIONS? Merci de votre attention

BANQUE NEUFLIZE OBC LES BONNES PRATIQUES INTERNET ET MESSAGERIE

BANQUE NEUFLIZE OBC LES BONNES PRATIQUES INTERNET ET MESSAGERIE BANQUE NEUFLIZE OBC LES BONNES PRATIQUES INTERNET ET MESSAGERIE VIRUS SPAM PHISH NG INTERNET WIFI Les risques informatiques aujourd hui L environnement de la cybercriminalité est toujours en forte progression

Plus en détail

I INTRODUCTION II LE PHISHING

I INTRODUCTION II LE PHISHING I INTRODUCTION Ce premier chapitre a pour but de donner les différents concepts de base du monde du phishing ainsi que leurs définitions respectives. Nous commençons par les définitions. Le phishing, ou

Plus en détail

Conseils de sécurité lors de l utilisation d Internet, des cartes bancaires et de l e-banking.

Conseils de sécurité lors de l utilisation d Internet, des cartes bancaires et de l e-banking. Conseils de sécurité lors de l utilisation d Internet, des cartes bancaires et de l e-banking. Face à la recrudescence des actes de malveillance et des opérations frauduleuses liés à l utilisation d Internet,

Plus en détail

Les vols via les mobiles

Les vols via les mobiles 1 Les vols via les mobiles Android est le système d exploitation le plus populaire parmi les utilisateurs des appareils mobiles et malheureusement aussi parmi les cybercriminels puisque c est l OS le plus

Plus en détail

Découvrez Kaspersky. Small Office Security TPE PME GUIDE DE LA SÉCURITÉ INFORMATIQUE

Découvrez Kaspersky. Small Office Security TPE PME GUIDE DE LA SÉCURITÉ INFORMATIQUE Découvrez Kaspersky Small Office Security TPE PME GUIDE DE LA SÉCURITÉ INFORMATIQUE Sommaire Pourquoi est-il important pour une TPE/PME d acquérir une protection efficace? Pages 04-05 10 idées reçues à

Plus en détail

les prévisions securité 2015

les prévisions securité 2015 les prévisions securité 2015 Panda Security Les prévisions sécurité 2015 du PandaLabs Selon les estimations du Pandalabs, les chiffres concernant la création de malware vont encore une fois battre des

Plus en détail

SECURIDAY 2013 Cyber War

SECURIDAY 2013 Cyber War Club de la Sécurité Informatique à l INSAT Dans le cadre de la 3ème édition de la journée nationale de la sécurité informatique SECURIDAY 2013 Cyber War SECURINETS Présente Atelier : Mail Threats Formateurs:

Plus en détail

Présenté par : Mlle A.DIB

Présenté par : Mlle A.DIB Présenté par : Mlle A.DIB 2 3 Demeure populaire Prend plus d ampleur Combinée avec le phishing 4 Extirper des informations à des personnes sans qu'elles ne s'en rendent compte Technique rencontrée dans

Plus en détail

Menaces du Cyber Espace

Menaces du Cyber Espace Menaces du Cyber Espace Conférence 02-04-2014 David WARNENT Police Judiciaire Fédérale Namur Regional Computer Crime Unit Faits Divers Tendances Social Engineering Hacktivisme Anonymous et assimilés Extorsions

Plus en détail

Déjouer la fraude aux «faux» virements. MEDEF Lyon Rhône Mardi 28 avril 2015

Déjouer la fraude aux «faux» virements. MEDEF Lyon Rhône Mardi 28 avril 2015 Déjouer la fraude aux «faux» virements MEDEF Lyon Rhône Mardi 28 avril 2015 Typologie de la fraude sur les moyens de paiements Source BDF Données fraude sur les moyens de paiements en France Source BDF

Plus en détail

spam & phishing : comment les éviter?

spam & phishing : comment les éviter? spam & phishing : comment les éviter? Vos enfants et les e-mails en général Il est préférable que les très jeunes enfants partagent l adresse électronique de la famille plutôt que d avoir leur propre compte

Plus en détail

Banque a distance - 10 re flexes se curite

Banque a distance - 10 re flexes se curite Banque a distance - 10 re flexes se curite En tant que client de la banque, vous avez un rôle essentiel à jouer dans l utilisation sécurisée des services de banque à distance. 1. Je consulte régulièrement

Plus en détail

GUIDE DE L'UTILISATEUR AVERTI

GUIDE DE L'UTILISATEUR AVERTI GUIDE DE L'UTILISATEUR AVERTI SOMMAIRE MAILS FRAUDULEUX FRAUDE A LA CARTE BANCAIRE ACHETER SUR INTERNET LES BON REFELEXES Ce que dit la loi 1/ Au titre de l'escroquerie Article L313-1 du Code Pénal «L

Plus en détail

Progressons vers l internet de demain

Progressons vers l internet de demain Progressons vers l internet de demain Votre ordinateur, par extension votre système d information d entreprise, contient une multitude d informations personnelles, uniques et indispensables à la bonne

Plus en détail

1. Le m-paiement. 2. Le régime juridique du m- paiement. 3. Le m-paiement et les failles de sécurité

1. Le m-paiement. 2. Le régime juridique du m- paiement. 3. Le m-paiement et les failles de sécurité 1. Le m-paiement 2. Le régime juridique du m- paiement 3. Le m-paiement et les failles de sécurité 1. Le m-paiement, c est? Définition: ensemble des paiements pour lesquels les données de paiement et les

Plus en détail

La fraude en entreprise

La fraude en entreprise La fraude en entreprise @ 2015 Prévention de la Fraude Un contexte favorable à la délinquance financière internationale La délinquance financière évolue au rythme où le monde se transforme La mondialisation

Plus en détail

Fiche pratique. Présentation du problème. Pourquoi Rapport? Comment çà marche?

Fiche pratique. Présentation du problème. Pourquoi Rapport? Comment çà marche? Présentation du problème La banque Boursorama propose un logiciel de protection supplémentaire pour les transactions sur Internet. Ce logiciel est téléchargeable à l adresse suivante : http://www.trusteer.com/webform/download-rapport

Plus en détail

BANQUE À DISTANCE 10 RÉFLEXES SÉCURITÉ. www.lesclesdelabanque.com N 4 LES GUIDES SÉCURITÉ BANCAIRE MAI 2015

BANQUE À DISTANCE 10 RÉFLEXES SÉCURITÉ. www.lesclesdelabanque.com N 4 LES GUIDES SÉCURITÉ BANCAIRE MAI 2015 MAI 2015 Ce guide a été élaboré avec la Police Judiciaire www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent BANQUE À DISTANCE 10 RÉFLEXES SÉCURITÉ N 4 LES GUIDES SÉCURITÉ BANCAIRE

Plus en détail

Sécurité. Tendance technologique

Sécurité. Tendance technologique Sécurité Tendance technologique La sécurité englobe les mécanismes de protection des données et des systèmes informatiques contre l accès, l utilisation, la communication, la manipulation ou la destruction

Plus en détail

Gregor Bruhin pour le club Login, avril 2013

Gregor Bruhin pour le club Login, avril 2013 Gregor Bruhin pour le club Login, avril 2013 Introduction Ces logiciels qui vous veulent du mal ou à votre ordinateur... Objectifs : Identifier les différents types de logiciels malveillants, connaître

Plus en détail

Attention, menace : le Trojan Bancaire Trojan.Carberp!

Attention, menace : le Trojan Bancaire Trojan.Carberp! Protégez votre univers L aveugle ne craint pas le serpent Attention, menace : le Trojan Bancaire Trojan.Carberp! Attention, menace : le Trojan Bancaire Trojan.Carberp! Voici un exemple de contamination

Plus en détail

Panorama de la cybercriminalité année 2013

Panorama de la cybercriminalité année 2013 Panorama de la cybercriminalité année 2013 Paris, Evénement organisé en partenariat avec : Le CLUSIF : agir pour la sécurité de l information Association sans but lucratif (créée en 1984) ~500 adhérents

Plus en détail

ACHATS EN LIGNE 10 RÉFLEXES SÉCURITÉ. www.aveclespme.fr Le site pratique pour les PME. www.lesclesdelabanque.com N 2 LES GUIDES SÉCURITÉ BANCAIRE

ACHATS EN LIGNE 10 RÉFLEXES SÉCURITÉ. www.aveclespme.fr Le site pratique pour les PME. www.lesclesdelabanque.com N 2 LES GUIDES SÉCURITÉ BANCAIRE FÉVRIER 2015 www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent ACHATS EN LIGNE 10 RÉFLEXES SÉCURITÉ www.aveclespme.fr Le site pratique pour les PME N 2 LES GUIDES SÉCURITÉ BANCAIRE

Plus en détail

Achats en ligne - 10 re flexes se curite

Achats en ligne - 10 re flexes se curite Achats en ligne - 10 re flexes se curite Attention : Donner ses coordonnées de compte bancaire sans vérification vous expose à des risques. Soyez vigilant! 1. Je vérifie que le site du commerçant est sûr

Plus en détail

Les conseils & les astuces de RSA Pour être tranquille sur Internet

Les conseils & les astuces de RSA Pour être tranquille sur Internet Les conseils & les astuces de RSA Pour être tranquille sur Internet Comment utiliser Internet à son gré tout en étant protégé en permanence de ces menaces? Avec un peu de curiosité, on découvre qu il est

Plus en détail

Rôle des FAI et des Datacenters dans les dispositifs de cyber-sécurité Ou comment tenter de rendre l Internet plus sûr.

Rôle des FAI et des Datacenters dans les dispositifs de cyber-sécurité Ou comment tenter de rendre l Internet plus sûr. Rôle des FAI et des Datacenters dans les dispositifs de cyber-sécurité Ou comment tenter de rendre l Internet plus sûr Alain Cocconi FAI et Data Center: des réseaux différents, problématiques identiques.

Plus en détail

L authentification de NTX Research au service des Banques

L authentification de NTX Research au service des Banques L authentification de NTX Research au service des Banques novembre 2009 1 / 37 Sommaire Objectif Brève présentation de NTX Research Banque et authentification La technologie d authentification XC de NTX

Plus en détail

LE PHISHING, PÊCHE AUX POISSONS NAÏFS

LE PHISHING, PÊCHE AUX POISSONS NAÏFS LE GUIDE LE PHISHING, PÊCHE AUX POISSONS NAÏFS Phishing. Technique de fraude associant l envoi d un courrier électronique non sollicité (spam) et la mise en place d un site Web illégal. Accessible au travers

Plus en détail

BIEN PROTÉGER. Mes données bancaires et mes moyens de paiement

BIEN PROTÉGER. Mes données bancaires et mes moyens de paiement BIEN PROTÉGER Mes données bancaires et mes moyens de paiement 2 En matière bancaire comme dans tous les domaines, la sécurité et la vigilance sont primordiales. Des systèmes de protection sont mis en place

Plus en détail

bitdefender TOTAL SECURITY 2008

bitdefender TOTAL SECURITY 2008 bitdefender TOTAL SECURITY 2008 L ultime solution de protection proactive pour vos PC! BitDefender Total Security 2008 est la solution de sécurité ultime pour protéger de manière proactive vos ordinateurs.

Plus en détail

Surfer en toute sécurité sur le web

Surfer en toute sécurité sur le web Surfer en toute sécurité sur le web AMAN VLADIMIR GNUAN Avant-propos Ce guide a pour but d informer les usagers d Internet sur les menaces criminelles liées à l utilisation des TIC, au regard des risques

Plus en détail

Comment Repérer les Faux Logiciels Antivirus Par l équipe FortiGuard Labs de Fortinet.

Comment Repérer les Faux Logiciels Antivirus Par l équipe FortiGuard Labs de Fortinet. Comment Repérer les Faux Logiciels Antivirus Par l équipe FortiGuard Labs de Fortinet. Il y a quelques mois, un voisin était en train de chater avec moi au sujet d un nouveau antivirus miracle qu il a

Plus en détail

NETTOYER ET SECURISER SON PC

NETTOYER ET SECURISER SON PC NETTOYER ET SECURISER SON PC NETTOYER Pourquoi nettoyer son PC? Pour gagner de la place sur votre disque dur Pour accélérer son fonctionnement Pour supprimer tous les logiciels et fichiers inutiles ou

Plus en détail

La cybercriminalité et les infractions liées à l utilisation frauduleuse d Internet : éléments de mesure et d analyse pour l année 2012

La cybercriminalité et les infractions liées à l utilisation frauduleuse d Internet : éléments de mesure et d analyse pour l année 2012 La cybercriminalité et les infractions liées à l utilisation frauduleuse d Internet : éléments de mesure et d analyse pour l année 2012 Jorick Guillaneuf, chargé d études statistiques à l ONDRP DOSSIER

Plus en détail

DOSSIER : LES ARNAQUES SUR INTERNET

DOSSIER : LES ARNAQUES SUR INTERNET DOSSIER : LES ARNAQUES SUR INTERNET 1. Les arnaques les plus fréquentes 2. Les arnaques les plus courantes dans l hôtellerie 3. Comment déceler une arnaque? 4. Comment se protéger? 5. Comment réagir si

Plus en détail

NOMADES ET SMARTPHONES EN ENTREPRISE EN TOUTE SÉCURITÉ PAR BERTRAND THOMAS ET JULIEN COULET

NOMADES ET SMARTPHONES EN ENTREPRISE EN TOUTE SÉCURITÉ PAR BERTRAND THOMAS ET JULIEN COULET Introduction aux solutions de Mobile Device Management NOMADES ET SMARTPHONES EN ENTREPRISE EN TOUTE SÉCURITÉ PAR BERTRAND THOMAS ET JULIEN COULET QUELQUES CHIFFRES Mi 2011, 77% de la population mondiale

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION ET NOTE DE SECURITE DU RAWBANKONLINE

GUIDE D UTILISATION ET NOTE DE SECURITE DU RAWBANKONLINE GUIDE D UTILISATION ET NOTE DE SECURITE DU RAWBANKONLINE 1 Guide Utilisateur Rawbank Online TABLE DES MATIERES I. GUIDE D UTILISATION 1. INTRODUCTION 2. COMMENT UTILISER VOTRE RAWBANKONLINE 2.1. Comment

Plus en détail

Pourquoi un pack multi-device?

Pourquoi un pack multi-device? Pourquoi un pack multi-device? Evolution des appareils connectés 70% 68% 66% 67% 65% 63% -2% +2% WAVE Q3/2011 6 - Q3/2011 WAVE 8 -Q1/2013 Q1/2013 WAVE 9 -Q1/2014 Q1/2014 49% 60% +10% 22% 32% +10% 36% 12%

Plus en détail

Etat de l art des malwares

Etat de l art des malwares http://lepouvoirclapratique.blogspot.fr/ [Tapez un texte] [Tapez un texte] [Tapez un texte] Cédric BERTRAND Juin 2012 Etat de l art des malwares Qu est-ce qu un malware? Pourquoi sont-ils créés? Qui sont

Plus en détail

RENDEZ VOS CLEFS OU L AUTHENTIFICATION FORTE SANS SUPPORT PHYSIQUE

RENDEZ VOS CLEFS OU L AUTHENTIFICATION FORTE SANS SUPPORT PHYSIQUE 12/02/2013 RENDEZ VOS CLEFS OU L AUTHENTIFICATION FORTE SANS SUPPORT PHYSIQUE LE 12 FEVRIER 2013 SOMMAIRE PREAMBULE_VOTRE VISION DE LA SECURITE INTRODUCTION_QU EST-CE QUE LA SECURITE LA SECURITE FAIT PENSER

Plus en détail

MINISTÈRES CHARGÉS DES AFFAIRES SOCIALES

MINISTÈRES CHARGÉS DES AFFAIRES SOCIALES MINISTÈRES CHARGÉS DES AFFAIRES SOCIALES INTERVENTION DU 22 OCTOBRE 2014 14 AVENUE DUQUESNE PARIS 7 ÈME Anne SOUVIRA, Commissaire Divisionnaire Chef de la BEFTI de la Direction de la Police Judiciaire

Plus en détail

QUI PEUT AVOIR ACCÈS À VOS DONNÉES?

QUI PEUT AVOIR ACCÈS À VOS DONNÉES? GUIDE PRATIQUE QUI PEUT AVOIR ACCÈS À VOS DONNÉES? www.fellowes.fr Item Code: 360919 SOMMAIRE QUEL EST CE PHENOMENE? 1. Introduction 2. Quel est ce phénomène? 3. Quels sont les moyens utilisés? 4. Comment

Plus en détail

Kaspersky Fraud Prevention for Endpoints

Kaspersky Fraud Prevention for Endpoints Kaspersky Fraud Prevention for Endpoints www.kaspersky.fr KASPERSKY FRAUD PREVENTION 1. Techniques d attaque du système bancaire en ligne L'appât du gain constitue la principale motivation de la cyber-criminalité.

Plus en détail

SÉCURITÉ, BANQUE ET ENTREPRISES. Prévention des risques de fraudes

SÉCURITÉ, BANQUE ET ENTREPRISES. Prévention des risques de fraudes SÉCURITÉ, BANQUE ET ENTREPRISES Prévention des risques de fraudes SECURITÉ, BANQUE ET ENTREPRISES PRÉVENTION DES RISQUES DE FRAUDES Les moyens modernes de communication et les systèmes informatiques des

Plus en détail

RECOMMANDATIONS ET MISES EN GARDE DE McAFEE EN MATIÈRE d achats en ligne

RECOMMANDATIONS ET MISES EN GARDE DE McAFEE EN MATIÈRE d achats en ligne RECOMMANDATIONS ET MISES EN GARDE DE McAFEE EN MATIÈRE d achats en ligne Sommaire Avant-propos de Parry Aftab 3 Expert de la sécurité en ligne Achats en ligne : la vérité 4 Recommandations et mises en

Plus en détail

La cybercriminalité et les infractions liées à l utilisation frauduleuse d internet : éléments de mesure et d analyse.

La cybercriminalité et les infractions liées à l utilisation frauduleuse d internet : éléments de mesure et d analyse. La criminalité en France Rapport annuel 2014 de l ONDRP La cybercriminalité et les infractions liées à l utilisation frauduleuse d internet : éléments de mesure et d analyse pour l année 2013 Jorick GUILLANEUF

Plus en détail

Du Piratage à la Rançon : Soyez prêts à faire face efficacement aux Cybercriminels

Du Piratage à la Rançon : Soyez prêts à faire face efficacement aux Cybercriminels Du Piratage à la Rançon : Soyez prêts à faire face efficacement aux Cybercriminels Vetea LUCAS / Olivier PANTALEO 21 mai 2015 Qui sommes-nous? Paris Provadys : Date de création : Mars 2006 Capital 100%

Plus en détail

LA SÉCURITÉ DANS LES RÉSEAUX POURQUOI SÉCURISER? Ce cours traitera essentiellement les points suivants :

LA SÉCURITÉ DANS LES RÉSEAUX POURQUOI SÉCURISER? Ce cours traitera essentiellement les points suivants : LA SÉCURITÉ DANS LES RÉSEAUX Page:1/6 Objectifs du COURS : Ce cours traitera essentiellement les points suivants : - les attaques : - les techniques d intrusion : - le sniffing - le «craquage» de mot de

Plus en détail

E-réputation : protection des données en ligne. Ghislain NYAMFIT Consultant en Cybersécurité @nyamfitg

E-réputation : protection des données en ligne. Ghislain NYAMFIT Consultant en Cybersécurité @nyamfitg E-réputation : protection des données en ligne Ghislain NYAMFIT Consultant en Cybersécurité @nyamfitg CONTEXTE La cybersécurité est un facteur de productivité, de compétitivité et donc de croissance pour

Plus en détail

Tout sur la cybersécurité, la cyberdéfense,

Tout sur la cybersécurité, la cyberdéfense, Tout sur la cybersécurité, la cyberdéfense, Par Jean-Paul Pinte, Dr en Information scientifique et Technique, cybercriminologue Publié par : pintejp mai 26, 2011 Création d un centre belge pour lutter

Plus en détail

- JE ME PERFECTIONNE-

- JE ME PERFECTIONNE- - JE ME PERFECTIONNE- 14 mai 2014 SPAM, PUBLICITES LES PIEGES A EVITER EPN Vallée de l'avance - Mai 2014 1 OBJECTIF DE LA SEANCE - Apprendre à identifier les publicités sur Internet et les spams dans votre

Plus en détail

Chaque année, près de 400 millions de personnes 1 sont victimes de la cybercriminalité.

Chaque année, près de 400 millions de personnes 1 sont victimes de la cybercriminalité. 400,000000 Chaque année, près de 400 millions de personnes 1 sont victimes de la cybercriminalité. Principal vecteur d attaque des cybermalfaiteurs : les sites Web, y compris les sites légitimes infectés

Plus en détail

LES INSCRIPTIONS À L «UNIVERSITÉ DE LA CYBERCRIMINALITÉ» SONT OUVERTES!

LES INSCRIPTIONS À L «UNIVERSITÉ DE LA CYBERCRIMINALITÉ» SONT OUVERTES! LES INSCRIPTIONS À L «UNIVERSITÉ DE LA CYBERCRIMINALITÉ» SONT OUVERTES! Septembre 2013 La rentrée des classes est un moment très attendu, non seulement pour les parents et les élèves, mais également dans

Plus en détail

Internet sans risque surfez tranquillement

Internet sans risque surfez tranquillement Pare-Feu Scam Hameçonnage Pourriel Spam Spywares Firewall Ver Phishing Virus Internet quelques chiffres : Les derniers chiffres de l'arcep (Autorité de Régulation des Communications Electroniques des Postes)

Plus en détail

«Obad.a» : le malware Android le plus perfectionné à ce jour

«Obad.a» : le malware Android le plus perfectionné à ce jour «Obad.a» : le malware Android le plus perfectionné à ce jour Table des matières I. Le sujet de l article... 2 II. Réflexion sur les nouvelles menaces technologiques d aujourd hui... 2 A. Android, victime

Plus en détail

La monétique. Les transactions bancaires. Christophe VANTET- IR3 Le Mardi 25 Novembre 2008

La monétique. Les transactions bancaires. Christophe VANTET- IR3 Le Mardi 25 Novembre 2008 La monétique Les transactions bancaires Christophe VANTET- IR3 Le Mardi 25 Novembre 2008 1 Introduction Lamonétique Transactionsbancaires Aspects Plan 1. Présentation générale de la monétique 1. Définition

Plus en détail

La protection des systèmes Mac et Linux : un besoin réel?

La protection des systèmes Mac et Linux : un besoin réel? La protection des systèmes Mac et Linux : un besoin réel? Les risques encourus par les postes de travail tournant sous d autres plates-formes que Windows se confirment. En effet, les systèmes Mac et Linux,

Plus en détail

Connaissez les risques. Protégez-vous. Protégez votre entreprise.

Connaissez les risques. Protégez-vous. Protégez votre entreprise. Protégez-vous en ligne. Connaissez les risques. Protégez-vous. Protégez votre entreprise. CONSEILS PENSEZ CYBERSÉCURITÉ POUR LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES Si vous êtes comme la plupart des petites

Plus en détail

Les menaces sur internet, comment les reconnait-on? Sommaire

Les menaces sur internet, comment les reconnait-on? Sommaire LES Les menaces sur internet, comment les reconnait-on? Sommaire 1. Le virus 2. Le phishing (ou hameçonnage) 3. Le cheval de Troie 4. Le spyware (ou logiciel espion) 5. Le ver informatique 6. Le piratage

Plus en détail

Sécurisation des paiements en lignes et méthodes alternatives de paiement

Sécurisation des paiements en lignes et méthodes alternatives de paiement Comment sécuriser vos paiements en ligne? Entre 2010 et 2013, les chiffres démontrent que c est sur internet que la fraude à la carte bancaire a montré sa plus forte progression. Même si le taux de fraude

Plus en détail

1: Veille sur les vulnérabilités et les menaces

1: Veille sur les vulnérabilités et les menaces Evolution des failles et attaques Bilan de l année 2012 www.cert-ist.com Mars 2013 Philippe Bourgeois Plan de la présentation 1) Veille sur les vulnérabilités et les menaces 2) Evénements majeurs de 2012

Plus en détail

INCURSION DANS LE BLACKMARKET

INCURSION DANS LE BLACKMARKET INCURSION DANS LE BLACKMARKET LES EXPERTS DU G DATA SECURITYLABS DEVOILENT LES DESSOUS DES MARCHES CYBERCRIMINELS. Copyright 2015 G DATA Software AG 2 I. CYBERCRIMINALITE... 5 II. LE BLACKMARKET, PLACE

Plus en détail

L assurance et le risque Data. Clusir 25 avril 2012 Lyon François Brisson - Hiscox France

L assurance et le risque Data. Clusir 25 avril 2012 Lyon François Brisson - Hiscox France L assurance et le risque Data Clusir 25 avril 2012 Lyon François Brisson - Hiscox France 1 En quoi consiste une violation de données pour un assureur? «Une violation des données est un incident de sécurité

Plus en détail

Legis digit@ Protection juridique contre les risques numériques

Legis digit@ Protection juridique contre les risques numériques Legis digit@ Protection juridique contre les risques numériques Prévenez et gérez les risques numériques L utilisation d Internet, l évolution des technologies numériques et l effervescence provoquée par

Plus en détail

Le Centre canadien de réponse aux incidents cybernétiques (CCRIC)

Le Centre canadien de réponse aux incidents cybernétiques (CCRIC) Le Centre canadien de réponse aux incidents cybernétiques (CCRIC) Mai 2014 Stratégie de cybersécurité du Canada Depuis la publication de la Stratégie de cybersécurité du Canada en 2010, Sécurité publique

Plus en détail

SHOPPING EN LIGNE. POURQUOI?

SHOPPING EN LIGNE. POURQUOI? LE SAVIEZ-VOUS? 84,3% des utilisateurs Web français ont acheté en ligne. Un chiffre qui ressort à 89,3% au Royaume-Uni et 81,7% selon une étude (octobre 2011). Ce phénomène est d ailleurs mondial: Javelin

Plus en détail

Pourquoi choisir ESET Business Solutions?

Pourquoi choisir ESET Business Solutions? ESET Business Solutions 1/6 Que votre entreprise soit tout juste créée ou déjà bien établie, vous avez des attentes vis-à-vis de votre sécurité. ESET pense qu une solution de sécurité doit avant tout être

Plus en détail

Cybercriminalité. les tendances pour 2014

Cybercriminalité. les tendances pour 2014 Cybercriminalité les tendances pour 2014 Perte de la vie privée La tendance «à aller vers le cloud» va-t-elle affecter la confidentialité des données? Les utilisateurs vont-ils pouvoir réagir par rapport

Plus en détail

Cybercriminalité. les tendances pour 2015

Cybercriminalité. les tendances pour 2015 Cybercriminalité les tendances pour 2015 L écosystème entourant la cybercriminalité est en constante évolution. Les menaces qui affectent ordinateurs, mobiles et serveurs sont de plus en plus sophistiquées.

Plus en détail

Conseils pour prévention de la fraude financière Ce que vous devez savoir

Conseils pour prévention de la fraude financière Ce que vous devez savoir 04 Conseils pour prévention de la fraude financière Ce que vous devez savoir Les banques ont recours à des systèmes de sécurité très perfectionnés et à des équipes de spécialistes des fraudes en vue d

Plus en détail

La cybercriminalité et les infractions liées

La cybercriminalité et les infractions liées Sanctions pénales Sous la direction de Rapport annuel 2015 de l ONDRP La cybercriminalité et les infractions liées Marine valzer Chargée d études criminologiques à l utilisation frauduleuse d internet

Plus en détail

escan Entreprise Edititon Specialist Computer Distribution

escan Entreprise Edititon Specialist Computer Distribution escan Entreprise Edititon Specialist Computer Distribution escan Entreprise Edition escan entreprise Edition est une solution antivirale complète pour les entreprises de toutes tailles. Elle fournit une

Plus en détail

Michel TCHONANG LINZE Coordonnateur Région Afrique Centrale ACSIS - CAPDA capdasiege@gmail.com

Michel TCHONANG LINZE Coordonnateur Région Afrique Centrale ACSIS - CAPDA capdasiege@gmail.com Michel TCHONANG LINZE Coordonnateur Région Afrique Centrale ACSIS - CAPDA capdasiege@gmail.com Yaoundé, Palais des Congrès, du 22 au 26 Avril 2013 PRESENTATION INTRODUCTION À l heure de la mondialisation,

Plus en détail

Sécuriser les achats en ligne par Carte d achat

Sécuriser les achats en ligne par Carte d achat Projet Sécurité Date : 09/02/09 Version : V 1.0 Etat : travail / vérifié / validé Rédacteur : JBO Réf. : CNRS/DSI/Expertise/ sécuriser la carte achat-v1.doc Annexes : Sécuriser les achats en ligne par

Plus en détail

IT Days 2014. Hery ANDRIANJAFY. 20 novembre 2014 Luxembourg

IT Days 2014. Hery ANDRIANJAFY. 20 novembre 2014 Luxembourg IT Days 2014 Hery ANDRIANJAFY 20 novembre 2014 Luxembourg Agenda 1. Introduction 2. Vol d identité et fraude 3. Q & A 2 Bio Hery ANDRIANJAFY RSSI / CISO Pictet & Cie (Europe) SA 20 ans d expérience dans

Plus en détail

G Data Whitepaper 12/2009. Shopping en ligne sécurisé : acheter correctement des cadeaux de Noël sur Internet. Go safe. Go safer. G Data.

G Data Whitepaper 12/2009. Shopping en ligne sécurisé : acheter correctement des cadeaux de Noël sur Internet. Go safe. Go safer. G Data. G Data Whitepaper 12/2009 Shopping en ligne sécurisé : acheter correctement des cadeaux de Noël sur Internet Sabrina Berkenkopf & Ralf Benzmüller G Data Security Labs Whitepaper_12_2009_FR Go safe. Go

Plus en détail

LES ENTREPRISES, VICTIMES D ESCROQUERIES AU PAIEMENT : COMMENT SE PRÉMUNIR? Identifiant Mot de passe

LES ENTREPRISES, VICTIMES D ESCROQUERIES AU PAIEMENT : COMMENT SE PRÉMUNIR? Identifiant Mot de passe LES ENTREPRISES, VICTIMES D ESCROQUERIES AU PAIEMENT : COMMENT SE PRÉMUNIR?? Identifiant Mot de passe Les entreprises sont de plus en plus souvent confrontées à diverses formes d escroquerie au paiement.

Plus en détail

Attaques ciblées : quelles évolutions dans la gestion de la crise?

Attaques ciblées : quelles évolutions dans la gestion de la crise? 3 avril 2012 Attaques ciblées : quelles évolutions dans la gestion de la crise? Une nécessaire refonte des fondamentaux Gérôme BILLOIS gerome.billois@solucom.fr Twitter: @gbillois Frédéric CHOLLET frederic.chollet@solucom.fr

Plus en détail

le paradoxe de l Opérateur mondial

le paradoxe de l Opérateur mondial HCFDC Internet, cyberdéfense et cybersécurité Enjeux et réponses le paradoxe de l Opérateur mondial Francis BRUCKMANN Directeur adjoint de la Sécurité Groupe ORANGE Diffusion libre Haut Comité Français

Plus en détail

La payement par Carte Bancaire sur Internet

La payement par Carte Bancaire sur Internet Une documentation Côtière Informatique Mise à jour du 06/11/2012 Sommaire : La payement par Carte Bancaire sur Internet 1) Préambule page 1 2) Historique page 1 3) Une situation actuelle anormale page

Plus en détail

INTRODUCTION A LA SECURITE DES RESEAUX

INTRODUCTION A LA SECURITE DES RESEAUX INTRODUCTION A LA SECURITE DES RESEAUX OBJECTIFS de la SECURITE des DONNEES (relativement à des personnes non autorisées) Confidentielles-ne doivent pas être lues Permanentes-ne doivent pas être altérées

Plus en détail

Liens de téléchargement des solutions de sécurité Bitdefender

Liens de téléchargement des solutions de sécurité Bitdefender Liens de téléchargement des solutions de sécurité Bitdefender Cher client, Ce document a pour but de faciliter l installation et le déploiement des solutions de sécurité Bitdefender en regroupant dans

Plus en détail

La révolution des paiements par cartes bancaires. Présenté par. Gilles Sartre et Thierry Saxod

La révolution des paiements par cartes bancaires. Présenté par. Gilles Sartre et Thierry Saxod La révolution des paiements par cartes bancaires Présenté par Gilles Sartre et Thierry Saxod Environnement et grandes tendances Un monde «physique» Un client «sédentaire» Un monde «numérique» Un client

Plus en détail

Computer Emergency Response Team. Industrie Services Tertiaire. David TRESGOTS. 13 juin 2012 Forum Cert-IST 2012. Industrie Services Tertiaire

Computer Emergency Response Team. Industrie Services Tertiaire. David TRESGOTS. 13 juin 2012 Forum Cert-IST 2012. Industrie Services Tertiaire Retour d expérience sur les investigations d attaques APT David TRESGOTS 13 juin 2012 Forum Cert-IST 2012 page 1 Sommaire Petits rappels au sujet des APT Attaque APT : Scénario «type» Investigation d une

Plus en détail

VOLET 4 SECURITY BULLETIN KASPERSKY LAB. Prévisions 2015 (C) 2013 KASPERSKY LAB ZAO

VOLET 4 SECURITY BULLETIN KASPERSKY LAB. Prévisions 2015 (C) 2013 KASPERSKY LAB ZAO VOLET 4 SECURITY BULLETIN KASPERSKY LAB Prévisions 2015 (C) 2013 KASPERSKY LAB ZAO SOMMAIRE SOMMAIRE PRÉVISIONS 2015 3 Quand les cybercriminels s inspirent des APT 4 Les groupes se fragmentent, les attaques

Plus en détail

Denis JACOPINI est l auteur de ce document. Il est joignable au 06 19 71 79 12 et sur conferences@lenetexpert.fr

Denis JACOPINI est l auteur de ce document. Il est joignable au 06 19 71 79 12 et sur conferences@lenetexpert.fr est l auteur de ce document. Il est joignable au 06 19 71 79 12 et sur conferences@lenetexpert.fr autorise sans limite la lecture de ce présent document et la diffusion de ses coordonnées, mais, sans consentement

Plus en détail

Les délits informatiques, les lois les punissant et la pratique

Les délits informatiques, les lois les punissant et la pratique Les délits informatiques, les lois les punissant et la pratique Atelier de l Afrique de l ouest sur les cadres politiques et réglementaires pour la cybersécurité et la protection de l infrastructure de

Plus en détail

Réglement intérieur. Supélec Rézo

Réglement intérieur. Supélec Rézo Réglement intérieur Supélec Rézo Préambule L association Supélec Rézo est une association régie par la loi du premier juillet 1901. Selon ses statuts, cette association a pour but : de gérer, animer et

Plus en détail

Computer Emergency Response Team Industrie Services Tertiaire

Computer Emergency Response Team Industrie Services Tertiaire Evolution des menaces (15 ans du Cert-IST) Philippe BOURGEOIS Plan de la présentation Evolution des menaces (au cours des 20 dernières années) Evolution des attaques Evolution des moyens de protection

Plus en détail

Sécurité des Postes Clients

Sécurité des Postes Clients HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet Sécurité des Postes Clients Table ronde CFSSI Jeudi 29 mars 2007 Benjamin

Plus en détail

SÉCURITÉ DES MOYENS D ACCÈS ET DE PAIEMENT

SÉCURITÉ DES MOYENS D ACCÈS ET DE PAIEMENT SÉCURITÉ DES MOYENS D ACCÈS ET DE PAIEMENT En mettant en place des mesures simples à appliquer pour réduire les fraudes. En freinant les fraudeurs pour limiter les victimes. En prenant plus de précautions.

Plus en détail

Fraude de masse Sophie Olieslagers 14 mars 2014

Fraude de masse Sophie Olieslagers 14 mars 2014 Fraude de masse Sophie Olieslagers 14 mars 2014 Que-est-ce que la «Fraude de masse» Toutes les formes de fraude faisant usage des techniques de communication de masse telles que le télémarketing, internet

Plus en détail

Développeur de Logiciel cybersecurity

Développeur de Logiciel cybersecurity Développeur de Logiciel cybersecurity Entreprise Européenne en Cyber-sécurité depuis 2007 Fondateurs et Conseil Activités Leadership PDG fondateur Jean-Nicolas Piotrowski Ancien RSSI à la BNP Paribas Banque

Plus en détail

Cybercriminalité. les tendances pour 2014

Cybercriminalité. les tendances pour 2014 Cybercriminalité les tendances pour 2014 Perte de la vie privée La tendance «à aller vers le cloud» va-t-elle affecter la confidentialité des données? Les utilisateurs vont-ils pouvoir réagir par rapport

Plus en détail

LIVRE BLANC COMBATTRE LE PHISHING. Auteur Sébastien GOUTAL Responsable Filter Lab. Janvier 2014. www.vade-retro.com

LIVRE BLANC COMBATTRE LE PHISHING. Auteur Sébastien GOUTAL Responsable Filter Lab. Janvier 2014. www.vade-retro.com COMBATTRE LE PHISHING Auteur Sébastien GOUTAL Responsable Filter Lab Janvier 2014 LIVRE BLANC www.vade-retro.com Index Introduction... 3 Typologies du phishing et du spam... 4 Techniques de filtrage des

Plus en détail

Le contexte. 1) Sécurité des paiements et protection du consommateur

Le contexte. 1) Sécurité des paiements et protection du consommateur Le contexte 1) Sécurité des paiements et protection du consommateur La sécurité du système Cartes Bancaires a fait l objet en 2000 et en 2001 d une concertation au sein d un groupe de travail du Conseil

Plus en détail

Phishing Comment protéger mes données bancaires sur Internet

Phishing Comment protéger mes données bancaires sur Internet Club de la Sécurité des Systèmes d Information au Luxembourg Phishing Comment protéger mes données bancaires sur Internet Carlo Harpes CTO Telindus PSF - Luxembourg Netdays 23-26/11/2004 Telindus & Clussil

Plus en détail

La sécurité informatique à l heure de la 3 ème plate-forme. Karim BAHLOUL Directeur Etudes et Conseil IDC France 20 mai 2014

La sécurité informatique à l heure de la 3 ème plate-forme. Karim BAHLOUL Directeur Etudes et Conseil IDC France 20 mai 2014 La sécurité informatique à l heure de la 3 ème plate-forme Karim BAHLOUL Directeur Etudes et Conseil IDC France 20 mai 2014 Quelques chiffres sur l ampleur des attaques Le blog hackmaggeddon.com, répertorie

Plus en détail