Mobile et Société N 9. Observatoire économique de la téléphonie mobile Faits et Chiffres 2008

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mobile et Société N 9. Observatoire économique de la téléphonie mobile Faits et Chiffres 2008"

Transcription

1 La revue d expertise de l Association Française des Opérateurs Mobiles N 9 DÉCEMBRE 2009 Observatoire économique de la téléphonie mobile Faits et Chiffres 2008

2 L Observatoire économique de la téléphonie mobile en bref L AFOM a une mission d expertise : développer la connaissance sur la téléphonie mobile en France. Dans le cadre de cette mission d expertise, elle a créé successivement en 2005 l Observatoire sociétal du téléphone mobile et, en 2006, l Observatoire économique de la téléphonie mobile. L Observatoire économique a pour objectif d éclairer les débats économiques à travers des séminaires d experts et des études qui décrivent le secteur de façon factuelle avec des données qui font référence. En mars 2007, l Observatoire économique a publié sa première étude "Faits et Chiffres de la téléphonie mobile en France" dont la réalisation avait été confiée à l IDATE et à Coe-Rexecode. En février 2008, l Observatoire économique a organisé un séminaire d économistes sur les méthodologies de comparaisons tarifaires dans la téléphonie mobile. En juin 2009, il a publié son troisième "Faits et Chiffres" qui fait l objet de ce numéro. L Observatoire économique publie également une lettre d information qui est placée sous la direction scientifique de l IDATE. Tous ces documents sont consultables sur Revue d expertise de l AFOM Jean-Marie DANJOU Délégué Général de l AFOM Directeur de la publication Éric de BRANCHE Directeur de la Communication de l AFOM Rédacteur en chef Contacts IDATE : Yves GASSOT Directeur Général Didier POUILLOT Directeur de la practice "Economie des télécoms" Réalisation : Studio Alain Millet/HDI-Huguenin/Syscom Illustrations : Anna + Elena Balbusso/Kot Illustration Imprimé sur papier PEFC ISSN N La revue d expertise de l Association Française des Opérateurs Mobiles - N 9 - Décembre 2009

3 La revue d expertise de l Association Française des Opérateurs Mobiles Edito Un secteur en soutien à l activité économique Jean-Hervé Lorenzi Président du Cercle des économistes Membre du Conseil d Administration de l AFOM Les Français continuent de plébisciter le mobile : en témoignent les 2,6 millions de nouveaux clients encore enregistrés en France en 2008, alors que le niveau d'équipement des Français était déjà proche de 80 %. Mais, en matière d'usage, les chiffres de l Observatoire Economique de la téléphone mobile AFOM/IDATE ont surtout montré en et ce sera encore plus frappant en l engouement pour les services de données. Les envois de SMS ont littéralement explosé, dans un contexte de forte réduction des prix, et les services multimédias - de l'échange de fichiers, photos, vidéos à la consultation de sites internet, en passant par les services de mail ou de messagerie instantanée - rencontrent un public de plus en plus nombreux. La montée en gamme des terminaux, avec le succès tout particulier des smartphones, accompagne le mouvement. Cette forte augmentation des usages data n'a pas pour autant pesé sur la dépense en valeur. La facture moyenne par client en 2008 n'avait pas bougé depuis quatre ans et la part du budget des ménages français consacré au mobile est restée stable depuis Ce constat - qui porte sur l année 2008 en attendant d avoir les prochains indicateurs sur conduit à relativiser la polémique maintes fois lancée sur le niveau des prix en France. Si l'exercice de comparaison entre pays est particulièrement délicat, la lecture et l'analyse des données existantes, notamment celles publiées par la Commission européenne, placent régulièrement la France plutôt dans la moyenne basse des grands pays européens. Au final, la dynamique du secteur mobile, même si elle a ralenti, jouera un rôle positif dans une année 2010 bien incertaine. Elle a en effet de nombreux effets induits positifs, directs, comme par exemple les 10 % de revenus des opérateurs consacrés à l'investissement, ou indirects, comme la productivité ou l'utilité sociale. Parmi les missions de l AFOM, il y a celle d éclairer les débats sur la téléphonie mobile et de faire avancer les connaissances en publiant des indicateurs objectifs. C est la vocation de ce Faits et Chiffres de la téléphonie mobile, publié ici pour la 3 ème année consécutive. La prochaine livraison, en juin 2010, devrait permettre de mesurer, avec un recul suffisant, les effets de la dégradation du contexte économique et les attentes vis-à-vis d'un secteur qui demeure au cœur de notre quotidien. Très bonne lecture à tous! La revue d expertise de l Association Française des Opérateurs Mobiles - N 9 - Décembre

4 La revue d expertise de l Association Française des Opérateurs Mobiles Sommaire N 9 DÉCEMBRE 2009 Index des graphiques Avant-propos et méthodologie Page 4 Page 5 Faits et Chiffres Organisation du marché mobile français 1 Page 6 Un parc de 58 millions de cartes SIM en France, fin 2008, en progression de 4,7 % sur un an Deux clients sur trois sont des abonnés Plus de quatre ménages français sur cinq ont au moins un téléphone mobile Les acteurs du marché français des mobiles Un quart de croissance nette du parc pour les MVNO depuis 2006 Près de 2 millions de numéros mobiles portés entre mai 2007 et décembre 2008 Page 7 Page 8 Page 10 Page 12 Page 13 Page 15 Faits et Chiffres Consommation et usages des services mobiles 2 Page 16 Un usage voix sortante par carte SIM de 2 heures et demie par mois Un trafic moyen de SMS/MMS par mois et par carte SIM en progression de 68 % Un usage multimédia en progression régulière Page 17 Page 18 Page 19 2 La revue d expertise de l Association Française des Opérateurs Mobiles - N 9 - Décembre 2009

5 Page 20 3 Faits et Chiffres Le prix des services mobiles Page 21 Page 22 Page 23 Page 24 Page 25 Un prix de la minute voix sortante dans le bas de la fourchette des grands pays européens à 18,2 c5 TTC Un prix moyen du SMS divisé par deux en trois ans Des prix de paniers dans la moyenne européenne (I) Des prix de paniers dans la moyenne européenne (II) Une baisse de 12,5 % des tarifs de terminaison d'appels mobiles en 2008 Page 26 4 Faits et Chiffres La dépense mobile Page 27 Page 28 Une dépense mobile par client stable à 39 5 TTC par mois Une part du budget des ménages consacrée aux mobiles stable à 1,4 % Page 30 5 Faits et Chiffres Les revenus des opérateurs mobiles Page 31 Page 32 Page 33 Page 34 Page 35 Un chiffre d'affaires de 22,7 milliards d'euros en 2008 Une part du PIB stable à 1,1 % depuis quatre ans Les revenus des services multimédia multipliés par 2,4 en trois ans Les appels voix entrants domestiques représentent moins de 10 % du chiffre d'affaires des opérateurs 2,4 milliards d'euros d'investissements en 2008 Page 36 6 Faits et Chiffres La situation de deux grands marchés hors Europe Page 37 Page 38 Le marché des services mobiles aux Etats-Unis Le marché des services mobiles au Japon La revue d expertise de l Association Française des Opérateurs Mobiles - N 9 - Décembre

6 Index des graphiques 1 2 Organisation du marché mobile français Un parc de 58 millions de cartes SIM en France, fin 2008, en progression de 4,7 % sur un an Graphique 1 : Evolution de la base de cartes SIM en France depuis 1992 (en millions) Graphique 2 : Nombre de cartes SIM (en millions) Deux clients sur trois sont des abonnés Graphique 3 : Part des abonnés dans la base de clients mobiles en France, Graphique 4 : Taux de pénétration et taux de cartes prépayées dans les grands pays européens (valeurs à fin 2008) Plus de quatre ménages français sur cinq ont au moins un téléphone mobile Graphique 5 : L'équipement mobile dans les foyers européens Graphique 6 : L'équipement mobile en France par tranche d'âge Graphique 7 : L'équipement mobile chez les plus jeunes Les acteurs du marché français des mobiles Graphique 8 : Marché français métropolitain mobile en nombre de cartes SIM à fin 2008 Graphique 9 : Les principaux acteurs du marché français mobile en janvier 2009 Un quart de la croissance nette du parc pour les MVNO depuis 2006 Graphique 10 : Ventes nettes annuelles des MNO et MVNO (en millions de cartes SIM) Graphique 11 : Evolution des parts de marché des nouveaux opérateurs mobiles Près de 2 millions de numéros mobiles portés entre mai 2007 et décembre 2008 Graphique 12 : Numéros portés en France (3,2 millions au total à fin 2008) Graphique 13 : Taux de résiliation mensuel moyen des clients mobile en France métropolitaine Consommation et usages des services mobiles Un usage voix sortante par carte SIM de 2 heures et demie par mois Graphique 14 : Usage voix mobile sortant moyen mensuel par carte SIM en France, (en minutes) Graphique 15 : Usage voix mobile sortant moyen mensuel par carte SIM en 2008 (en minutes) Graphique 16 : Usage voix mobile sortant moyen mensuel par habitant en 2008 (en minutes) Un trafic moyen de SMS/MMS par mois et par carte SIM en progression de 68 % Graphique 17 : Nombre moyen de SMS/MMS envoyés chaque mois par carte SIM en France Graphique 18 : Nombre moyen de SMS/MMS envoyés chaque mois par carte SIM en 2008 Un usage multimédia en progression régulière Graphique 19 : Taux d'usage de fonctions multimédias 3 Le prix des services mobiles Un prix de la minute voix sortante dans le bas de la fourchette des grands pays européens Graphique 20 : Evolution du prix moyen de la minute mobile sortante en France, Graphique 21 : Prix moyen comparé de la minute mobile sortante en Europe Un prix moyen du SMS divisé par deux en trois ans Graphique 22 : Evolution du prix moyen d'un message interpersonnel (SMS/MMS) en France, Graphique 23 : Prix moyen d'envoi d'un SMS/MMS en 2007 et 2008 (c4 PPA, valeurs TTC) Des prix de paniers dans la moyenne européenne (1) Graphique 24 : Prix des paniers pour les abonnés "petits consommateurs" dans les grands pays européens en 2008 Graphique 25 : Prix des paniers pour les abonnés "consommateurs moyens" dans les grands pays européens en 2008 Graphique 26 : Prix des paniers pour les abonnés "gros consommateurs" dans les grands pays européens en 2008 Des prix de paniers dans la moyenne européenne (2) Graphique 27 : Prix des paniers pour les abonnés "consommateurs moyens" dans l'union européenne en 2008 Une baisse de 12,5 % des tarifs de terminaison d'appels mobiles en 2008 Graphique 28 : Evolution du prix de la minute de terminaison d'appel mobile en France métropolitaine Graphique 29 : Prix de la minute de terminaison d'appel mobile en 2007 et La dépense mobile Une dépense mobile par client stable Graphique 30 : Dépense mensuelle moyenne par client mobile (4 TTC/mois) Une part du budget des ménages consacrée aux mobiles stable à 1,4 % Graphique 31 : Evolution du poids des services mobiles dans le budget des ménages 5 Les revenus des opérateurs mobiles Un chiffre d'affaires de 22,7 milliards d'euros en 2008 Graphique 32 : Evolution des revenus d'usage des services mobiles dans les grands pays européens (milliards 4 PPA) Une part du PIB stable à 1,1 % depuis quatre ans Graphique 33 : Revenus d'usage des services mobiles en % du PIB en France, Graphique 34 : Revenus d'usage des services mobiles en % du PIB dans les grands pays européens Les revenus des services multimédias multipliés par 2,4 en trois ans Graphique 35 : Structure des revenus mobiles en France, Graphique 36 : Structure des revenus des appels sortants mobile en France (hors SVA), Les appels voix entrants domestiques représentent moins de 10 % du chiffre d'affaires des opérateurs Graphique 37 : Revenus des TA voix domestiques et part dans les revenus totaux des opérateurs 2,4 milliards d'euros d'investissements en 2008 Graphique 38 : CAPEX agrégés des opérateurs mobiles français, (millions 4) Graphique 39 : CAPEX agrégés des opérateurs mobiles dans les principaux pays européens, (millions 4 PPA) Graphique 40 : CAPEX moyen par client et par habitant dans les principaux pays européens en La situation de deux grands marchés hors Europe Le marché des services mobiles aux Etats-Unis Graphique 41 : Evolution du marché mobile aux Etats-Unis Graphique 42 : Répartition du parc de clients mobiles par opérateur aux Etats-Unis, à fin 2008 Le marché des services mobiles au Japon Graphique 43 : Evolution du marché mobile japonais Graphique 44 : Répartition du parc de clients mobiles par opérateur au Japon à fin La revue d expertise de l Association Française des Opérateurs Mobiles - N 9 - Décembre 2009

7 Méthodologie La revue d expertise de l Association Française des Opérateurs Mobiles Cette étude a été réalisée par l IDATE à partir de données collectées auprès d organismes publics nationaux (ARCEP, INSEE ) et internationaux (Commission européenne, régulateurs nationaux, Fonds Monétaire International ), auprès d instituts d études (Teligen, TNS Sofres ) ainsi que dans les bases de données de l IDATE et les publications des opérateurs. Le travail s est porté dans trois directions principales : Analyse des principaux agrégats économiques du secteur, mise en perspective européenne. Analyse des principaux indicateurs de développement du secteur, de leurs dynamiques et comparaisons européennes. Analyse des principaux éléments de l offre aux consommateurs (prix en particulier), de leurs évolutions, de leurs usages (voix, SMS, multimédia) et comparaisons européennes. Un focus a été réalisé, pour la majorité des indicateurs, sur les cinq principaux pays de l Union Européenne : Allemagne, Espagne, France, Italie et Royaume-Uni. Afin d'élargir le périmètre de comparaison, nous avons cette année étendu la présentation à deux marchés extra-européens, Etats-Unis et Japon. Cette étude s est également appuyée sur les conclusions du séminaire d économistes organisé par l AFOM avec l IDATE, le 8 février 2008, consacré aux méthodologies de comparaison tarifaire dans le secteur de la téléphonie mobile, et animé par Jean-Hervé Lorenzi, Président du Cercle des économistes. Conformément aux conclusions de ce séminaire, l étude présente des résultats obtenus à partir des deux méthodologies communément utilisées : le prix moyen de la minute d appel mobile ou du SMS et le prix payé pour un panier de services correspondant à un profil de petit, moyen ou gros consommateur. Avant-propos Ce dossier, réalisé par l'idate pour l'afom, présente les éléments caractéristiques du marché français des télécommunications mobiles dans sa contribution à l'économie nationale et au consommateur en comparaison avec la situation de pays voisins. Note : toutes les données économiques (prix, revenus, investissements ) utilisées dans ce rapport pour les comparaisons internationales ont été corrigées des parités de pouvoir d'achat (PPA) afin de tenir compte des écarts pouvant exister entre pays. Concrètement, la France a été utilisée comme pays de référence et les valeurs pour les autres pays ont été corrigées sur la base des coefficients publiés par Eurostat. 1 Le parc de cartes SIM a augmenté de 2,6 millions (+ 4,7 %) en 2008 pour atteindre 58 millions dans la France entière à la fin de l'année, soit un taux de pénétration de 91 %. 2 Ce parc correspond pour plus des deux tiers à des abonnements et le taux d'équipement effectif (utilisateurs) est de 80 % des plus de quinze ans. 3 Le mobile, tous services et terminaux inclus, pèse en moyenne 1,4 % dans le budget des ménages. Après une période de forte augmentation au début des années 2000, liée à la dynamique d'équipement, on observe une nette décélération au cours des dernières années en dépit d'une croissance forte des usages. 4 La voix reste le premier usage du mobile qui s'est maintenue en 2008 à un niveau élevé (deux heures et demie par client par mois en moyenne), toujours sensiblement supérieure au niveau des grands pays voisins. Dans le même temps, le trafic moyen, par client et par mois, de messages interpersonnels SMS/MMS a crû de 68 %. 5 Après la forte baisse au cours des années 2002 à 2007 (- 29 % en cinq ans), le prix moyen de la minute mobile sortante en France s'est stabilisé alors que les écarts de prix entre les cinq grands pays européens se resserrent. Des écarts importants demeurent en revanche pour les SMS avec des tarifs plutôt bas au Royaume-Uni et en France et qui ont continué de diminuer significativement en 2008 (- 36 % pour le prix moyen du SMS en France) alors qu'ils restent très élevés dans des pays comme l'espagne. 6 Les opérateurs mobiles ont réalisé en 2008 un chiffre d'affaires de 22,7 milliards d'euros (après élimination des échanges entre opérateurs au titre des interconnexions), en augmentation de 4,9 % sur un an. Les principaux moteurs de la croissance sont les revenus des services de données mobiles, principalement les services multimédia (+ 28 %), et les ventes de terminaux (+ 23 %) tandis que les revenus d'interconnexion entrante sont en très nette diminution (- 13 % pour les terminaisons d'appels domestiques). La revue d expertise de l Association Française des Opérateurs Mobiles - N 9 - Décembre

8 6

9 1 Sommaire Organisation du marché mobile français >>> Un parc de 58 millions de cartes SIM en France, fin 2008, en progression de 4,7 % sur un an 1 Faits et Chiffres >>> Deux clients sur trois sont des abonnés >>> Plus de quatre ménages français sur cinq ont au moins un téléphone mobile >>> Les acteurs du marché français des mobiles >>> Un quart de la croissance nette du parc pour les MVNO depuis 2006 >>> Près de 2 millions de numéros mobiles portés entre mai 2007 et décembre 2008 > > > Organisation du marché mobile français Un parc de 58 millions de cartes SIM en France, fin 2008, en progression de 4,7 % sur un an émergence (+ 54 %/an) Nombre de cartes SIM (en millions) et évolution entre fin 2007 et fin 2008 dans les grands pays européens Source : IDATE, d'après données ARCEP et régulateurs ou opérateurs nationaux Evolution de la base de cartes SIM en France depuis 1992 (en millions) Source : IDATE, d'après données ARCEP décollage (+ 72 %/an) Allemagne Espagne fin 2007 nouveaux clients 2008 croissance (+ 6,7 %/an) France Italie Royaume-Uni Afin 2008, le nombre de cartes SIM en circulation en France a atteint 58 millions, soit un taux de pénétration (nombre de cartes SIM par habitant) de 91 %. Les cartes SIM actives, selon la définition de l'arcep*, représentaient 97,6 % de ce total (niveau stable par rapport à fin 2007). Le parc de cartes SIM a augmenté de 2,6 millions en 2008, soit une progression de 4,7 % par rapport à fin 2007, en ralentissement par rapport aux années précédentes (+ 7,1 % par an en moyenne entre 2001 et 2007). Cette progression reste toutefois supérieure à celle de la plupart des autres grands pays européens, à l'exception de l'allemagne qui, après la très forte croissance de 2007 (+ 13,8 %), a vu à nouveau son parc mobile croître de plus de 10 % l'an passé. En Espagne, et surtout en Italie et au Royaume-Uni, la croissance des parcs a été très faible (voir graphique). * Selon l'arcep, le parc actif correspond au total de cartes SIM ayant émis ou reçu un appel téléphonique, gratuit ou payant, au cours des trois derniers mois (les SMS ne sont pas pris en compte). La revue d expertise de l Association Française des Opérateurs Mobiles - N 9 - Décembre

10 > > > Deux clients sur trois sont des abonnés En France, la part d'abonnés représentait 67,7 % du nombre de cartes SIM à fin 2008, en augmentation d'un peu plus de deux points par rapport à fin 2007*. La France est ainsi l'un des pays européens les mieux positionnés en termes d'abonnés. Parmi les autres grands pays, seule l'espagne disposait d'une base constituée également d'une majorité d'abonnés à fin A l'inverse, l'italie compte toujours près de 90 % de son parc en cartes prépayées. Le recours massif aux formules prépayées explique par ailleurs le fort taux de multi-équipement (utilisateurs disposant de plusieurs cartes SIM, voire de plusieurs terminaux) et, au-delà, le taux de pénétration très élevé en Italie (156 % à fin 2008). Dans les autres grands pays où les cartes prépayées sont majoritaires, le taux de pénétration est également élevé : le Royaume- Uni affiche ainsi un taux de pénétration de 125 % à fin 2008, avec une part de clients prépayés de 63 %. Plus largement, une relation se dessine entre taux de pénétration et part de clients prépayés du fait de l'usage par un même 3 Part des abonnés dans la base de clients mobiles en France, Source : ARCEP clients (millions) abonnés prépayés 8 La revue d expertise de l Association Française des Opérateurs Mobiles - N 9 - Décembre 2009

11 Faits et Chiffres Organisation du marché mobile français 1 utilisateur de plusieurs cartes SIM. En outre, un utilisateur qui change de carte prépayée pourra, selon la période à laquelle il effectue le changement et selon les règles de recensement en vigueur dans son pays, avoir un compte enregistré deux fois à un instant "t". La France présente des caractéristiques démographiques moins favorables que la plupart des autres pays européens pour l'équipement. En particulier, les tranches d'âge de 0 à 15 ans, dans lesquelles on compte naturellement moins de clients mobiles, représentent près de 19 % de la population dans l'hexagone alors que leur poids est inférieur à 15 % en moyenne dans l'union européenne (source Eurostat). Une enquête Eurobaromètre récente** montre que les enfants de 6 à 10 ans sont largement moins équipés en téléphone mobile en France (7,1 % dans cette tranche d'âge) que dans les autres pays européens (26,5 % en moyenne dans l'union). Pour les populations de 12 ou 15 ans et plus, le niveau d'équipement effectif, mesuré à travers le nombre d'utilisateurs, qu'ils disposent d'un abonnement ou d'une ou plusieurs cartes SIM prépayées, apparaît en revanche beaucoup plus resserré entre pays (cf. planches suivantes). 67,7 % du nombre total de cartes SIM sont des abonnements taux de cartes prépayées 100 % 80 % 60 % 40 % 20 % 0 % France Espagne taux de pénétration 0 % 20 % 40 % 60 % 80 % 100 % 120 % 140 % 160 % RU Allemagne Italie Taux de pénétration et taux de cartes prépayées dans les grands pays européens (valeurs à fin 2008) Source : IDATE 4 Ce graphique fait clairement ressortir la corrélation, pour les grands pays européens, entre taux de cartes prépayées et taux de pénétration : le multi-équipement, favorisé par l'usage des cartes prépayées, augmente mécaniquement le taux de pénétration. * Après plusieurs trimestres d'augmentation régulière, la part d'abonnés a toutefois reculé au quatrième trimestre 2008, trimestre qui a par ailleurs vu un afflux très important de nouveaux clients (1,6 million). ** Réalisée en octobre 2008 et publiée dans le numéro 248 d'eurobaromètre "Safe Internet for Children". La revue d expertise de l Association Française des Opérateurs Mobiles - N 9 - Décembre

12 > > > Plus de quatre ménages français sur cinq ont au moins un téléphone mobile 79 % des Français de 12 ans et plus ont un téléphone mobile 5 L'équipement mobile dans les foyers européens (% de ménages disposant d'au moins un accès à la téléphonie mobile) Source : Enquête Eurobaromètre, terrain nov.-déc Pays-Bas 94 % Finlande 93 % Danemark 92 % Luxembourg 92 % Rép. Tchèque 92 % Italie 91 % Suède 91 % Chypre 91 % Slovénie 91 % Irlande 90 % Estonie 89 % Lettonie 88 % Malta 88 % Royaume-Uni 87 % Grèce 86 % Autriche 86 % Belgique 84 % Moyenne UE % Lituanie 83 % Portugal 82 % Hongrie 82 % France 81 % Slovaquie 81 % Espagne 80 % Pologne 79 % Allemagne 78 % Bulgarie 68 % Roumanie 66 % Ala différence du taux de pénétration calculé à partir des bases déclarées par les opérateurs (nombre de cartes SIM divisé par nombre d habitants), la mesure de l'équipement effectif se fait par voie d'enquête auprès des utilisateurs individuels ou des foyers. L'enquête la plus récente disponible au plan européen est celle réalisée par TNS Sofres à fin 2007 pour le compte de la Commission européenne et publiée dans un numéro spécial Eurobaromètre (n 293) de juin Selon les résultats de cette enquête, 81 % des ménages français disposaient d'au moins un téléphone mobile. Proche de la moyenne européenne (83 %), l'équipement mobile des foyers en France se situe sensiblement en deçà des niveaux de l'italie (91 %) et du Royaume-Uni (87 %) mais légèrement au dessus des niveaux de l'espagne (78 %) et de l'allemagne (76 %). Au plan individuel, 79 % des Français de 12 ans et plus étaient équipés d'un téléphone mobile en 2008*, en augmentation de trois points par rapport à 2007 sous l'effet principalement d'une progression sensible de la diffusion chez les plus de 40 ans. La dernière enquête européenne sur l'équipement individuel positionnait, à fin 2006**, la France au niveau de la moyenne des pays de l'union (79 % des 15 ans et plus cette fois) soit, comme pour l'équipement des ménages, à un niveau compris entre ceux de l'italie et du Royaume-Uni, plus élevés, et de l'allemagne et de l'espagne, inférieurs. * Résultat de l'enquête TNS Sofres sur la semaine 22 au 26 août ** Résultats publiés dans un numéro spécial "Roaming" d'eurobaromètre n 269 en mars % % 84 % - 88 % 78 % - 83 % 73 % - 77 % 0 % - 72 % 10 La revue d expertise de l Association Française des Opérateurs Mobiles - N 9 - Décembre 2009

13 Faits et Chiffres Organisation du marché mobile français % 80 % 60 % 40 % 20 % 0 % ans ans ans ans ans ans 60 ans et L'équipement mobile en France par tranche d'âge Source : Observatoire sociétal du téléphone mobile AFOM/TNS Sofres, enquêtes 2007 et 2008 Phénomène nouveau en 2008, les progressions d'équipement les plus fortes ont été enregistrées dans les catégories d'âges supérieures (+ 4 points à la fois chez les ans et chez les 60 ans et plus). 7 Moyenne UE-27 France Allemagne Espagne Italie L'équipement mobile chez les plus jeunes Source : Etude "Towards a safer use of the Internet for children in the EU - a parent's perspective", The Gallup Organisation, dans Flash Eurobaromètre n 248 (2008) Pologne Royaume-Uni 0 % 10 % 20 % 30 % 40 % 50 % 60 % 70 % 80 % 90 % 100 % 6 à 10 ans 11 à 14 ans 15 à 17 ans L'équipement en mobile des très jeunes Français est très en deçà de la moyenne européenne et de la plupart des autres grands pays voisins. La revue d expertise de l Association Française des Opérateurs Mobiles - N 9 - Décembre

14 Faits et Chiffres Organisation du marché mobile français 1 > > > Les acteurs du marché français des mobiles En métropole, les services mobiles sont commercialisés par : 3 opérateurs de réseaux (Bouygues Telecom, Orange, SFR) ; des MVNO (11 étaient recensés à fin 2008 : Auchan Télécom, Breizh Mobile*, Carrefour Mobile, Coriolis, Leclerc Mobile**, Mobisud, NRJ Mobile, Numericable, Omer Telecom**, Tele2, Transatel et Virgin Mobile*- et un nouveau, Simyo, est entré sur le marché début janvier 2009) ; et diverses licences de marques (Universal Mobile, M6 Mobile, FNAC Mobile, ainsi que divers accords avec des clubs de football... et les trois marques des MVNO, rachetés en 2008, Ten Mobile, Neuf Mobile et Debitel/Simpleo). Ainsi, au total, le marché métropolitain comptait, début 2009, quinze opérateurs et de très nombreuses licences de marque. Dans les DOM, s'il n'existe pas de MVNO, on compte néanmoins un nombre conséquent d'opérateurs (cinq pour la zone Antilles-Guyane) et de licences de marque (à La Réunion notamment). * Breizh Mobile et Virgin Mobile sont deux filiales de la holding Omer Telecom. ** Leclerc Mobile est associé à Afone, qui porte l'accord de MVNO. 5,1 % MVNO 34,2 % SFR 17,2 % Bouygues Telecom 43,5 % Orange Marché français métropolitain mobile en nombre de cartes SIM à fin 2008 Source : IDATE, d'après données ARCEP 8 9 Les principaux acteurs du marché français mobile en janvier 2009 Source : IDATE, d'après ARCEP Opérateurs mobiles de réseau (MNO) Orange France SFR* Bouygues Telecom Opérateurs mobiles virtuels (MVNO) Breizh Mobile** NRJ Mobile Tele2 Mobile Carrefour Mobile Auchan Telecom Leclerc Mobile*** Mobisud Coriolis Numericable Simyo Virgin Mobile** Métropole * Y compris Neuf Cegetel et Debitel ** Filiale d'omer Telecom *** Associé à Afone Licences de marque M6 Mobile by Orange Ten by Orange FNAC Mobile U Mobile Simpleo Universal Mobile Licences de marque C le mobile Casino Mobile 12 La revue d expertise de l Association Française des Opérateurs Mobiles - N 9 - Décembre 2009

15 Faits et Chiffres Organisation du marché mobile français 1 > > > Un quart de croissance nette du parc pour les MVNO depuis 2006 Les MVNO ont joué, au cours des trois dernières années, un rôle particulier dans la dynamique du marché mobile en France. A ce titre, ils ont contribué de manière significative à la croissance du nombre de clients mobiles. Avec 2,4 millions de recrutements nets, les MVNO* ont représenté environ un quart de la croissance du parc au long de cette période. En outre, en 2008, la mesure tient compte du rachat de trois MVNO (Ten Mobile, Neuf Cegetel et Debitel France) par Orange et SFR, entraînant un transfert mécanique de clients d'un groupe vers l'autre. Par ailleurs, le parc de clients des MVNO est structuré de manière singulière par rapport à celui des MNO. Si la clientèle grand public est prépondérante sur l'ensemble du marché, représentant 88 % du parc en métropole à fin 2008 selon l'arcep, elle l'est de manière beaucoup plus marquée encore, voire quasi exclusive, chez les MVNO (99,5 %). > > > La clientèle des MVNO est à 99,5 % grand public 10 Reprise de 3 MVNO (Ten Mobile, Neuf Cegetel et Debitel France) par des MNO Ventes nettes annuelles des MNO et MVNO (en millions de cartes SIM) Source : ARCEP MNO MVNO La revue d expertise de l Association Française des Opérateurs Mobiles - N 9 - Décembre

16 11 Evolution des parts de marché des nouveaux opérateurs mobiles (MVNO et licences de marque, en % de cartes SIM) Source : estimations IDATE, d'après données ARCEP et opérateurs 12 % 10 % 8 % 6 % 4 % 2 % 0 % 3Q05 4Q05 1Q06 2Q06 3Q06 4Q06 1Q07 2Q07 Y compris marques des MVNO rachetés 3Q07 4Q07 1Q08 2Q08 3Q08 4Q08 MVNO licences de marque > > > En corollaire, le poids des clients prépayés y est plus important. La part de marché des MVNO dans les ventes brutes en prépayé est ainsi régulièrement plus élevée que leur part en postpayé. L'écart s'est même accentué au cours du second semestre 2008 avec une part de marché moyenne de 6,6 % sur le premier segment et de 15,2 % pour le second. On note d'ailleurs un rapport de plus de 1 à 2 entre les parts de marché en ventes brutes (un peu moins de 10 % tous types de clients confondus) et les parts en ventes nettes (près de 20 %) des MVNO, ce qui traduit, pour l'heure du moins, un niveau de churn plus faible pour ces opérateurs. Plus largement, le nombre de cartes SIM de marques autres que celles des trois opérateurs de réseaux (MVNO et licences de marque) était proche de 6,5 millions à fin 2008 et représentait 11,5 % du parc total en métropole. La part de ces nouveaux acteurs (1,6 % à fin 2005, 5,7 % à fin 2006 et 9,3 % à fin 2007) ressort ainsi en augmentation régulière. Au passage des premier et deuxième trimestres 2008, une partie du parc des clients MVNO a été transférée mécaniquement vers les licences de marque à la suite des reprises de Ten Mobile, Neuf Cegetel et Debitel France par des opérateurs de réseau. A titre de comparaison, la part occupée par des marques autres que celles des MNO dans les autres pays était, à la même date, de 25 % en Allemagne, de 8,5 % au Royaume-Uni, de moins de 2 % en Italie et de tout juste 1,5 % en Espagne. En dehors de ces grands pays, le Danemark est souvent présenté comme une référence avec 26 % de clients auprès de marques autres que celles des quatre MNO. Toutefois, ces marques recouvrent des réalités très différentes. Si l'on exclut les sous-marques des MNO et les simples revendeurs, la part des MVNO en Allemagne tombe à moins de 8 % et à 7 % au Danemark, à comparer aux 5,2 % mesurés pour la France. 14 La revue d expertise de l Association Française des Opérateurs Mobiles - N 9 - Décembre 2009

17 Faits et Chiffres Organisation du marché mobile français 1 > > > Près de 2 millions de numéros mobiles portés entre mai 2007 et décembre 2008 La portabilité des numéros mobiles, dont les modalités d'application ont été simplifiées en mai 2007 (délai de portage réduit à sept jours ouvrés), et qui est, de fait, gratuite pour le client, a connu dès lors un fort développement. En moyenne, depuis la mise en place du nouveau dispositif, plus de numéros mobiles ont été portés chaque mois, soit l'équivalent du volume moyen traité par trimestre au cours de la période précédente. Au total, le nombre de numéros mobiles portés dépassait 3 millions à fin 2008, dont près de 2 millions traités au cours des vingt derniers mois. Dans le même temps, le niveau de churn a sensiblement évolué, la portabilité favorisant la dynamique concurrentielle. Le taux de résiliation mesuré par l'arcep a augmenté, notamment auprès des clients prépayés, passant dans cette catégorie de 3,2 % par mois en 2006 à 4 % en 2008 : en moyenne pondérée (2/3 de clients abonnés, 1/3 de clients prépayés), le taux de résiliation est passé de 1,8 % par mois en 2006 à 1,9 % en 2007 puis 2,1 % en En valeur absolue, le nombre de résiliations a ainsi atteint 10,6 millions en 2006, 11,7 millions en 2007 puis 13,6 millions en Numéros portés en France (3,2 millions au total à fin 2008) Source : ARCEP Introduction du guichet unique 3Q05 4Q05 1Q06 2Q06 3Q06 4Q06 1Q07 2Q07 3Q07 4Q07 1Q08 2Q08 3Q08 4Q08 13 % postpayé prépayé postpayé + prépayé Taux de résiliation mensuel moyen des clients mobile en France métropolitaine Source : IDATE, d'après ARCEP La revue d expertise de l Association Française des Opérateurs Mobiles - N 9 - Décembre

18 16

19 2 Sommaire Consommation et usages des services mobiles >>> Un usage voix sortante par carte SIM de 2 heures et demie par mois 2 Faits et Chiffres >>> Un trafic moyen de SMS/MMS par mois et par carte SIM en progression de 68 % >>> Un usage multimédia en progression régulière > > > Allemagne Allemagne 14 Usage voix mobile sortant moyen mensuel par carte SIM en France, (en minutes) Source : IDATE Un usage voix sortante par carte SIM de 2 heures et demie par mois Espagne Espagne Consommation et usages des services mobiles 2005 France Italie Royaume-Uni France Italie Royaume-Uni La consommation téléphonique moyenne mensuelle par carte SIM a été de 150 minutes en 2008, soit un niveau légèrement inférieur à 2006 et 2007 (157, puis 155 minutes sortantes par mois). Avec ce niveau, la France continue toutefois d'afficher un usage 2006 téléphonique mobile sortant par client plus important que la plupart des autres pays européens et sensiblement supérieur dans tous les cas à l usage moyen sortant des quatre autres grands pays. Ramené à l usage par habitant, le Royaume-Uni se classe désormais en tête des cinq principaux pays européens, avec 138 minutes par an, juste devant la France (135 minutes), l'italie (134) et l'espagne (128). L'Allemagne reste très en retrait mais réduit l'écart grâce à une progression de près de 20 % du trafic moyen qui le fait passer à 85 minutes sortantes en moyenne par habitant. Le Royaume-Uni et l'italie voient de leur côté le trafic sortant moyen par habitant progresser d'environ 10 % d'une année sur l'autre. En volume total par ailleurs, le trafic voix sortant mobile est désormais en France très proche du niveau du trafic sortant fixe (101,8 milliards de minutes en 2008 pour le premier et 108,6 milliards pour le second). Parmi les grands pays européens, seule l'italie a passé ce cap avec, depuis 2007, un trafic mobile plus important que le trafic téléphonique fixe. L'Espagne s'approche également de l'équilibre tandis que le Royaume-Uni, et surtout l'allemagne, affichent encore une nette avance pour le fixe (en 2008 outre-rhin, le trafic téléphonique au départ du fixe a représenté près de deux fois le trafic au départ des mobiles). La revue d expertise de l Association Française des Opérateurs Mobiles - N 9 - Décembre Usage voix mobile sortant moyen mensuel par carte SIM en 2008 (en minutes) Source : IDATE 16 Usage voix mobile sortant moyen mensuel par habitant en 2008 (en minutes) Source : IDATE

20 Consommation et usages des services mobiles Faits et Chiffres 2 > > > Un trafic moyen de SMS/MMS par mois et par carte SIM en progression de 68 % L'envoi de messages courts interpersonnels (SMS et MMS) a très fortement augmenté en D'un volume total de 19,5 milliards en 2007, on est passé à 34,8 milliards l'année passée, soit une progression de près de 80 %. Ramené au parc d'utilisateurs (cartes SIM), le nombre moyen de messages envoyés a atteint 51,1 par mois en moyenne en 2008, contre un peu plus de 30 un an auparavant (+ 68 %). En comparaison d'autres grands marchés européens, la dynamique du marché français des SMS/MMS a été particulièrement forte. Au Royaume-Uni, la progression en volume total a été de 33 % (+ 29,4 % pour le trafic moyen par carte SIM) : le marché britannique est toutefois l'un des plus avancés d'europe avec une moyenne de plus de 80 messages courts envoyés par carte SIM par mois en L'Allemagne a également enregistré une croissance soutenue du volume de messages interpersonnels (+ 16,5 %), avec une hausse toutefois beaucoup plus modérée du trafic moyen par carte SIM (+ 4,1 %). En Espagne, en revanche, le trafic aurait diminué en 2008 selon les statistiques du régulateur national (CMT), en volume total (- 7,3 %) et plus encore en moyenne par client (- 10,2 % à un peu plus de 15 messages par client et par mois). Tous les calculs de prix moyen par message ont été effectués par la division mécanique des revenus de détail des SMS/MMS pour les opérateurs (forfaits, à l'unité ) par le nombre total de SMS/MMS envoyés dans l'année 17 Nombre moyen de SMS/MMS envoyés chaque mois par carte SIM en France Source : IDATE Nombre moyen de SMS/MMS envoyés chaque mois par carte SIM en 2008* * Données pour l'italie non disponibles Source : IDATE Allemagne Espagne France Royaume-Uni 18 La revue d expertise de l Association Française des Opérateurs Mobiles - N 9 - Décembre 2009

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARI GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 461 Novembre 2013 Prix du gaz et de l électricité en France et dans l Union européenne en 2012 OBRVION ET STISTIQU ÉNERG En 2012, le prix du gaz a augmenté

Plus en détail

Observatoire annuel du marché des communications électroniques en France

Observatoire annuel du marché des communications électroniques en France 31 mai 2012 Observatoire annuel du marché des communications électroniques en France Année 2011 Résultats provisoires ISSN : 2258-3106 2 Remarques générales 1. Publication L ARCEP publie un bilan de l

Plus en détail

Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011

Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 366 Novembre 2012 Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011 OBRVATION ET STATISTIQU ÉNERG En 2011, le prix du gaz a augmenté dans tous

Plus en détail

Taux de risque de pauvreté ou d exclusion sociale le plus élevé en Bulgarie, le plus faible en République tchèque

Taux de risque de pauvreté ou d exclusion sociale le plus élevé en Bulgarie, le plus faible en République tchèque 168/2014-4 Novembre 2014 Risque de pauvreté ou d'exclusion sociale dans l'ue28 Plus de 120 millions de personnes menacées de pauvreté ou d exclusion sociale en 2013 Soit près d une personne sur quatre

Plus en détail

Prix de l énergie dans l Union européenne en 2010

Prix de l énergie dans l Union européenne en 2010 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 249 Septembre 2011 Prix de l énergie dans l Union européenne en 2010 OBRVATION ET STATISTIQU ÉNERG En 2010, le prix du gaz a diminué dans l Union européenne

Plus en détail

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française Étude réalisée par le Centre de Recherche pour l'étude et l'observation des Conditions de Vie (CREDOC) pour

Plus en détail

1.1 Evolution du trafic SMS dans le monde

1.1 Evolution du trafic SMS dans le monde février 24 Note d analyse N 5 : Les SMS (short message service) Les «SMS» (short message service) ou messages courts ont connu une croissance exceptionnelle sur les dernières années. Composé de 16 caractères

Plus en détail

193/2014-15 décembre 2014. Coûts horaires de la main-d'œuvre dans les États membres de l'ue28, 2012 (en euros)

193/2014-15 décembre 2014. Coûts horaires de la main-d'œuvre dans les États membres de l'ue28, 2012 (en euros) 193/2014-15 décembre 2014 Enquête 2012 sur les coûts de la main-d œuvre dans l UE28 Coûts de la main-d'œuvre les plus élevés dans le secteur financier et des assurances Le triple de ceux du secteur de

Plus en détail

Evolution des prix des services mobiles en France

Evolution des prix des services mobiles en France 11 janvier 2012 Evolution des prix des services mobiles en France Evolutions 2006-2010 Synthèse L Autorité de régulation des communications électroniques et des postes rend publics les résultats de l étude

Plus en détail

GUIDE TARIFAIRE Pour les particuliers carte SIM prépayée AfoneMobile (cartes et recharges par internet et/ou par téléphone)

GUIDE TARIFAIRE Pour les particuliers carte SIM prépayée AfoneMobile (cartes et recharges par internet et/ou par téléphone) Tarifs applicables au 31/10/2011 pour toute nouvelle souscription GUIDE TARIFAIRE Pour les particuliers carte SIM prépayée AfoneMobile (cartes et recharges par internet et/ou par téléphone) AfoneMobile

Plus en détail

Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28

Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28 194/2014-15 décembre 2014 Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28 Par rapport à 2013, le revenu agricole réel par actif 1 a diminué de 1,7% dans

Plus en détail

Catalogues des offres mobiles

Catalogues des offres mobiles Catalogues des offres mobiles Coriolis Télécom Coriolis Télécom, société française pionnière des communications mobiles, est devenue un pilier sur le marché des télécommunications avec 60 000 entreprises

Plus en détail

INSTITUT BELGE DES SERVICES POSTAUX ET DES TÉLÉCOMMUNICATIONS

INSTITUT BELGE DES SERVICES POSTAUX ET DES TÉLÉCOMMUNICATIONS INSTITUT BELGE DES SERVICES POSTAUX ET DES TÉLÉCOMMUNICATIONS COMMUNICATION DU CONSEIL DE L'IBPT DU 22 JANVIER 2013 CONCERNANT L OBSERVATOIRE DU MARCHÉ DES ACTIVITÉS POSTALES EN BELGIQUE POUR 2010 ET 2011

Plus en détail

LES FORFAITS MOOV ON SANS ENGAGEMENT

LES FORFAITS MOOV ON SANS ENGAGEMENT OMEA TELECOM - RCS Nanterre 495 028 987 LES FORFAITS MOOV ON SANS ENGAGEMENT 4G : en France métropolitaine avec terminaux compatibles (Voir modèles de terminaux compatibles 4G sur http://www.virginmobile.fr/4g

Plus en détail

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale)

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale) 55/2015-27 mars 2015 Commerce international de biens en 2014 Principaux partenaires commerciaux de l UE en 2014: les États-Unis pour les exportations, la Chine pour les importations Le commerce entre États

Plus en détail

Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres

Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres LE POINT SUR LES INÉGALITÉS DE REVENU Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres Résultats issus de la Base de données de l OCDE sur la distribution des revenus

Plus en détail

1 sur 16 21/05/2013 02:53

1 sur 16 21/05/2013 02:53 1 sur 16 21/05/2013 02:53 Autres sites Nous écrire... L'ARCEP recrute Marchés publics Plan du site Infos légales L'actualité de l'arcep > Observatoires > - Communications électroniques > stat Présentation

Plus en détail

Des allocations de solidarité

Des allocations de solidarité Retraités juin 205 Des allocations de solidarité Aspa ASI Des allocations de solidarité Vous êtes retraité et vous avez de faibles revenus? Vous pouvez peut-être bénéficier de l allocation de solidarité

Plus en détail

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012 Offre promotionnelle : Lancement de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Fin de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Différences / avantages de l offre promotionnelle :

Plus en détail

Catalogue Tarifaire. 1 er juillet 2015

Catalogue Tarifaire. 1 er juillet 2015 Catalogue Tarifaire 1 er juillet 2015 Studio Express tout-en-un STANDARD TELEPHONIQUE VIRTUEL PRIX DES LICENCES Choisissez la formule tout-en-un qui vous convient le mieux Engagement 36 mois ou réengagement

Plus en détail

GUIDE DES TARIFS SFR.RE GRAND PUBLIC ET PROFESSIONNELS AOÛT 2015. SFR GUIDE_TARIFS 0815_reu.indd 1 23/07/2015 10:06

GUIDE DES TARIFS SFR.RE GRAND PUBLIC ET PROFESSIONNELS AOÛT 2015. SFR GUIDE_TARIFS 0815_reu.indd 1 23/07/2015 10:06 GUIDE DES TARIFS GRAND PUBLIC ET PROFESSIONNELS AOÛT 2015 SFR.RE SFR GUIDE_TARIFS 0815_reu.indd 1 23/07/2015 10:06 SFR Réunion Société Réunionnaise du Radiotéléphone Siège Social - 21, rue Pierre Aubert

Plus en détail

tarifs en vigueur au 2 avril 2015 CRÉDIT INCLUS valable 1 mois en France métropolitaine LES TARIFS DE VOTRE CARTE PRÉPAYÉE avec

tarifs en vigueur au 2 avril 2015 CRÉDIT INCLUS valable 1 mois en France métropolitaine LES TARIFS DE VOTRE CARTE PRÉPAYÉE avec tarifs en vigueur au 2 avril 2015 4 DE LES TARIFS DE VOTRE CARTE PRÉPAYÉE CRÉDIT INCLUS valable 1 mois en France métropolitaine avec Tarifs en vigueur au 02/04/2015 Votre offre prépayée Carrefour Mobile

Plus en détail

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française Étude réalisée par le Centre de Recherche pour l'étude et l'observation des Conditions de Vie (CREDOC) pour

Plus en détail

ETUDE SUR LES COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES AUPRES DES MENAGES

ETUDE SUR LES COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES AUPRES DES MENAGES Eurobaromètre spécial 381 ETUDE SUR LES COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES AUPRES DES MENAGES RAPPORT Terrain : décembre 2011 Publication : juin 2012 Cette étude a été commandée par la Commission européenne,

Plus en détail

Les prestations servies dans la zone UE-EEE-Suisse entre 2004 et 2013

Les prestations servies dans la zone UE-EEE-Suisse entre 2004 et 2013 R EGARD SUR... Les prestations servies dans la zone UE-EEE-Suisse entre 24 et 213 (application des règlements (CEE) n 148/71 puis (CE) n 883/24) Chaque année, les paiements effectués par la France en application

Plus en détail

Âge effectif de sortie du marché du travail

Âge effectif de sortie du marché du travail Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Âge effectif de sortie du marché du travail Merci

Plus en détail

Le marché de l assurance de protection juridique en Europe. Octobre 2013

Le marché de l assurance de protection juridique en Europe. Octobre 2013 Le marché de l assurance de protection juridique en Europe Octobre 2013 Le marché de l assurance de protection juridique en Europe Octobre 2013 Dans sa dernière publication, RIAD, l Association internationale

Plus en détail

Brochure Tarifaire AliceBox au 12/11/2012

Brochure Tarifaire AliceBox au 12/11/2012 Brochure Tarifaire AliceBox au 12/11/2012 Tarifs en TTC Offres Abonnement (euros TTC/mois) 9,99 euros 29,99 euros 29,99 euros pendant 12 mois puis 39,99 euros 34,95 euros Durée de l'abonnement Engagement

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

Offre de référence relative à la terminaison d appel vocal mobile sur le réseau d EURO INFORMATION TELECOM

Offre de référence relative à la terminaison d appel vocal mobile sur le réseau d EURO INFORMATION TELECOM Offre de référence relative à la terminaison d appel vocal mobile sur le réseau d EURO INFORMATION TELECOM Offre applicable à compter du 1 er janvier 2015 EI TELECOM 12, rue Gaillon 75107 PARIS Cedex 02

Plus en détail

Le Marché du à la consommation en Europe à fin 2007

Le Marché du à la consommation en Europe à fin 2007 Le Marché du Crédit à la consommation en Europe à fin 7 Une étude de SOFINCO Evry, le juin 8 Nicolas Pécourt Le crédit à la consommation en Europe Synthèse (/) Cette étude porte sur le marché du crédit

Plus en détail

LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE

LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE par John P. Martin, Martine Durand et Anne Saint-Martin* Audition

Plus en détail

Bilan e-commercee. 24 janvier 2011 - Pershing Hall. En présence de M. Eric BESSON Ministre chargé de l'industrie, de l Energie l

Bilan e-commercee. 24 janvier 2011 - Pershing Hall. En présence de M. Eric BESSON Ministre chargé de l'industrie, de l Energie l Bilan e-commercee En présence de M. Eric BESSON Ministre chargé de l'industrie, de l Energie l et de l Economie l numérique 24 janvier 2011 - Pershing Hall Bilan e-commerce e Bilan du marché e-commerce

Plus en détail

Les Tarifs des séries Red de SFR

Les Tarifs des séries Red de SFR Les Tarifs des séries Red de SFR Tarifs valables au 22/01/2013 sfr.fr Carrément vous. Les séries red de sfr Fiche d information standardisée... p 3 Principes généraux de tarification... p 6 Détail des

Plus en détail

TARIFS C LE MOBILE ET CONDITIONS GÉNÉRALES DE SERVICES AU 16 JANVIER 2014

TARIFS C LE MOBILE ET CONDITIONS GÉNÉRALES DE SERVICES AU 16 JANVIER 2014 TARIFS C LE MOBILE ET CONDITIONS GÉNÉRALES DE SERVICES AU 16 JANVIER 2014 1. TARIFS DES OFFRES ET SERVICES FORFAIT EFFICIO 4G FORFAIT AVEC MOBILE AVEC ENGAGEMENT Nom de l offre 24/7 3 Go 10 Go Appels illimités

Plus en détail

Panorama du Crédit à la Consommation de SOFINCO. L Utilité Économique du Crédit à la Consommation

Panorama du Crédit à la Consommation de SOFINCO. L Utilité Économique du Crédit à la Consommation Panorama du Crédit à la Consommation de SOFINCO L Utilité Économique du Crédit à la Consommation Étude de SOFINCO Février 2009 L utilité économique du crédit à la consommation Sommaire Synthèse Cette étude

Plus en détail

LES HABITUDES MÉDIATIQUES DANS L UNION EUROPÉENNE

LES HABITUDES MÉDIATIQUES DANS L UNION EUROPÉENNE Eurobaromètre Standard 80 Automne 2013 LES HABITUDES MÉDIATIQUES DANS L UNION EUROPÉENNE RAPPORT Terrain : novembre 2013 Cette étude a été commandée et coordonnée par la Commission européenne, Direction

Plus en détail

Catalogue Tarifaire 2010. Les Solutions M2M

Catalogue Tarifaire 2010. Les Solutions M2M Catalogue Tarifaire 2010 Les Solutions M2M 60 3 Les Solutions M2M E changer entre objets communicants, c est établir à distance un contact permanent et interactif entre un parc de machines et un serveur

Plus en détail

TARIFS. Tarifs valables au 01/07/2013 SFR.FR

TARIFS. Tarifs valables au 01/07/2013 SFR.FR TARIFS Tarifs valables au 01/07/2013 SFR.FR FORFAITS RED DE SFR 2SOMMAIRE 2 Fiche d information standardisée...p 3 Principes généraux de tarification...p 6 Détail des offres...p 9 LES OPTIONS ET SERVICES

Plus en détail

OBservatOire du numérique. chiffres clés 2013. oobservatoire du numérique

OBservatOire du numérique. chiffres clés 2013. oobservatoire du numérique OBservatOire du numérique chiffres clés 2013 oobservatoire du numérique oobservatoire du numérique usages des tic - entreprises équipement NUMéRIQUE Utilisation des TIC en 2012 des entreprises * Enquête

Plus en détail

CONSULTATION MAI 2008

CONSULTATION MAI 2008 CONSULTATION MAI 2008 Synthèse des contributions à la consultation publique concernant les méthodes de comptabilisation, de recouvrement et de tarification des coûts liés à la portabilité des numéros mobiles

Plus en détail

ECONOMIE. DATE: 16 Juin 2011

ECONOMIE. DATE: 16 Juin 2011 BACCALAUREAT EUROPEEN 2011 ECONOMIE DATE: 16 Juin 2011 DUREE DE L'EPREUVE : 3 heures (180 minutes) MATERIEL AUTORISE Calculatrice non programmable et non graphique REMARQUES PARTICULIERES Les candidats

Plus en détail

Tableau de bord. Issu du dialogue économique entre les organisations syndicales et le MEDEF

Tableau de bord. Issu du dialogue économique entre les organisations syndicales et le MEDEF Tableau de bord Issu du dialogue économique entre les organisations syndicales et le MEDEF Septembre 2009 Sommaire Introduction...4 1 Marché du travail et emploi...7 1-1 Emploi...8 1-2 Coût du travail...14

Plus en détail

Bilan des cycles de régulation des terminaisons d appels vocal fixe, vocal mobile et SMS en métropole et outre-mer, et perspectives de régulation

Bilan des cycles de régulation des terminaisons d appels vocal fixe, vocal mobile et SMS en métropole et outre-mer, et perspectives de régulation Mai 2013 Bilan des cycles de régulation des terminaisons d appels vocal fixe, vocal mobile et SMS en métropole et outre-mer, et perspectives de régulation 28 mai 2013 ISSN : 2258-3106 1 Contenu 1 REGULATION

Plus en détail

oobservatoire du numérique chiffres clés 2013

oobservatoire du numérique chiffres clés 2013 oobservatoire du numérique observatoire du numérique chiffres clés 2013 oobservatoire du numérique usages des tic - entreprises équipement NUMéRIQUE Utilisation des TIC en 2012 des entreprises * Enquête

Plus en détail

Anciens plans tarifaires

Anciens plans tarifaires Anciens plans tarifaires Bizz Flex et Bizz Flex+ Bizz Fusion Bizz Happy Work en Max Bizz Mobile et Bizz Mobile+ Bizz Mobile No Limit Bizz Mobile Team et Bizz Mobile Team+ Bizz Pack Fusion Bizz Smart, Bizz

Plus en détail

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Un article de la loi de financement de la sécurité sociale 2010 aligne le coût de ce rachat

Plus en détail

Les comptes nationaux et le SEC 2010

Les comptes nationaux et le SEC 2010 Les comptes nationaux et le SEC 2010 7 ème séminaire de la Banque nationale de Belgique pour enseignants en économie du secondaire Bruxelles, le 22 octobre 2014 Catherine RIGO Plan de l exposé Introduction

Plus en détail

ETUDE SUR LES COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES AUPRES DES MENAGES

ETUDE SUR LES COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES AUPRES DES MENAGES Eurobaromètre spécial 396 ETUDE SUR LES COMMUNICATIONS ELECTRONIQUES AUPRES DES MENAGES RÉSUMÉ Terrain : Février - Mars 2013 Publication: Novembre 2013 Cette étude a été commandée par la Commission européenne,

Plus en détail

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation?

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? Indicateur Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? En 2008, les pays de l OCDE ont consacré 6.1 % de leur PIB cumulé au financement de leurs établissements d enseignement.

Plus en détail

FAITS ESSENTIELS. L intensité du savoir croissante des économies de la zone

FAITS ESSENTIELS. L intensité du savoir croissante des économies de la zone FAITS ESSENTIELS La présente édition du Tableau de bord de la science, de la technologie et de l industrie indique que l intensité du savoir des économies de la zone OCDE a poursuivi sa progression ces

Plus en détail

Décision n 09-DCC-65 du 30 novembre 2009 relative à la prise de contrôle exclusif de Tele2 Mobile par Omer Telecom Limited

Décision n 09-DCC-65 du 30 novembre 2009 relative à la prise de contrôle exclusif de Tele2 Mobile par Omer Telecom Limited RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 09-DCC-65 du 30 novembre 2009 relative à la prise de contrôle exclusif de Tele2 Mobile par Omer Telecom Limited L Autorité de la concurrence, Vu le dossier de notification

Plus en détail

Mobile : 15% de part de marché, 3 ans seulement après le lancement

Mobile : 15% de part de marché, 3 ans seulement après le lancement RESULTATS ANNUELS 2014 Paris, le 12 mars 2015 16 millions d abonnés (fixes et mobiles) Mobile : 15% de part de marché, 3 ans seulement après le lancement Chiffre d affaires dépassant pour la première fois

Plus en détail

Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux

Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux Claire de Kermadec* Les habitudes culturelles, la taille et la dynamique des marchés modèlent le paysage du commerce de détail en Europe.

Plus en détail

telecomnews Votre internet professionnel dans un Bizz Pack! gratuites - 12 pendant 6 mois pour indépendants et petites entreprises Voir p.

telecomnews Votre internet professionnel dans un Bizz Pack! gratuites - 12 pendant 6 mois pour indépendants et petites entreprises Voir p. telecomnews pour indépendants et petites entreprises Janvier 2015 Votre internet professionnel dans un Bizz Pack! - 12 Installation et activation gratuites Voir p. 6 * * Offre uniquement valable pour les

Plus en détail

Conditions Générales. Entreprises. (en vigueur au 1 er mai 2015)

Conditions Générales. Entreprises. (en vigueur au 1 er mai 2015) Conditions Générales Entreprises (en vigueur au 1 er mai 2015) Sommaire Paragraphe Page 1. Définitions...2 2. Conditions...2 3. Gestion du compte courant...4 4. Paiements domestiques & SEPA...6 5. Paiements

Plus en détail

Flash Eurobaromètre du Parlement européen (EP EB395) LA JEUNESSE EUROPEENNE EN 2014 SYNTHESE ANALYTIQUE

Flash Eurobaromètre du Parlement européen (EP EB395) LA JEUNESSE EUROPEENNE EN 2014 SYNTHESE ANALYTIQUE Directorate-General for Communication PUBLIC OPINION MONITORING UNIT Bruxelles, 28 avril 2014 Flash Eurobaromètre du Parlement européen (EP EB395) LA JEUNESSE EUROPEENNE EN 2014 SYNTHESE ANALYTIQUE Couverture

Plus en détail

Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales»

Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales» Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales» Les chaînes d activité mondiales (CAM) Les chaînes d activité recouvrent la gamme complète des fonctions et des tâches

Plus en détail

PROGRAMME ERASMUS+ Toute mobilité Erasmus+, financée ou non par la bourse, doit faire l objet de justification sur la base des documents suivants

PROGRAMME ERASMUS+ Toute mobilité Erasmus+, financée ou non par la bourse, doit faire l objet de justification sur la base des documents suivants PROGRAMME ERASMUS+ Le programme Erasmus+ concerne les mobilités réalisées dans le cadre d un des accords Erasmus de Sciences Po Grenoble dans les pays suivants : 27 Etats membres de l Union Européenne

Plus en détail

Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005. Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005.

Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005. Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005. Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005 Summary in French Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005 Résumé Le soutien accordé aux producteurs

Plus en détail

Vous avez du talent, nous protégeons votre indépendance. Demande de pension d invalidité Notice explicative

Vous avez du talent, nous protégeons votre indépendance. Demande de pension d invalidité Notice explicative Vous avez du talent, nous protégeons votre indépendance Demande de pension d invalidité Nature des pensions PENSION POUR INCAPACITE AU METIER (seulement les professions artisanales) Il s agit d une pension

Plus en détail

Pierre-Marie ABADIE. Directeur de l énergie. CLUB ENERGIE & DEVELOPPEMENT - 6ème colloque

Pierre-Marie ABADIE. Directeur de l énergie. CLUB ENERGIE & DEVELOPPEMENT - 6ème colloque Pierre-Marie ABADIE Directeur de l énergie CLUB ENERGIE & DEVELOPPEMENT - 6ème colloque Paris, 13 janvier 2009 Pierre-Marie ABADIE MEEDDAT/DGEC/Direction de l énergie Introduction En régime de monopole

Plus en détail

Partie 2 : Qui crée la monnaie?

Partie 2 : Qui crée la monnaie? Partie 2 : Qui crée la monnaie? Marché monétaire Masse monétaire Banque centrale Prêteur en dernier ressort Notions clés I. La mesure de la création monétaire : la masse monétaire La masse monétaire n

Plus en détail

Succès pour Virgin Mobile France

Succès pour Virgin Mobile France Succès pour Virgin Mobile France Omer Telecom annonce million de clients avec 8 mois d avance sur ses objectifs! Paris, Le 6 août 008 Omer Telecom, qui commercialise Virgin Mobile en France, annonce aujourd

Plus en détail

oobservatoire du numérique OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE CHIFFRES CLÉS MAI 2014

oobservatoire du numérique OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE CHIFFRES CLÉS MAI 2014 oobservatoire du numérique OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE CHIFFRES CLÉS MAI 2014 oobservatoire du numérique USAGES DES TIC - ENTREPRISES ÉQUIPEMENT NUMÉRIQUE Utilisation des TIC en 2013 des entreprises France

Plus en détail

40 /min. 20 jours. 1 mois 6 mois

40 /min. 20 jours. 1 mois 6 mois Prix de l offre Durée minimale d engagement Descriptif de l offre mobicarte vous en donne plus Offre valable du 10 Octobre au 20 Novembre2013 mobicarte est une offre prépayée disponible avec l ensemble

Plus en détail

12. Le système monétaire

12. Le système monétaire 12. Le système monétaire Le rôle de la monnaie est fondamental. Imaginez une situation où aucun moyen de paiement ne ferait l unanimité : - Economie de «troc». - On échange des biens et services contre

Plus en détail

RAPPORT. Rapport sur les évolutions tarifaires des prestations de SMS et de transmission de données sur les réseaux de téléphonie mobile français

RAPPORT. Rapport sur les évolutions tarifaires des prestations de SMS et de transmission de données sur les réseaux de téléphonie mobile français RAPPORT Juillet 2008 Rapport sur les évolutions tarifaires des prestations de SMS et de transmission de données sur les réseaux de téléphonie mobile français Etude menée par l ARCEP suite à la saisine

Plus en détail

LES PROS DE LA PLUME L HISTOIRE DE L UNION EUROPéENNE LIGNE DU TEMPS

LES PROS DE LA PLUME L HISTOIRE DE L UNION EUROPéENNE LIGNE DU TEMPS LES PROS DE LA PLUME L HISTOIRE DE L UNION EUROPéENNE LIGNE DU TEMPS INTRO POUR LES ENSEIGNANTS Cette ligne du temps illustre l histoire de l Union européenne. Vous pouvez l imprimer par section et l afficher

Plus en détail

TARIFS CRÉDIT MUTUEL MOBILE ET CONDITIONS GÉNÉRALES DE SERVICES AU 20 JUIN 2013

TARIFS CRÉDIT MUTUEL MOBILE ET CONDITIONS GÉNÉRALES DE SERVICES AU 20 JUIN 2013 TARIFS CRÉDIT MUTUEL MOBILE ET CONDITIONS GÉNÉRALES DE SERVICES AU 20 JUIN 2013 NUMÉROS UTILES Depuis votre mobile 675 200 ou 200 gratuit la 1 ère minute puis prix d un appel normal Service client En France

Plus en détail

Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits

Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits Salariés FÉVRIER 2014 Vous avez eu ou élevé des enfants Vos droits B Les majorations de durée d assurance B Le congé parental B La majoration pour 3 enfants Vous avez eu ou élevé des enfants Vous avez

Plus en détail

LES CONDITIONS DE VIE DANS L UNION EUROPÉENNE

LES CONDITIONS DE VIE DANS L UNION EUROPÉENNE Eurobaromètre Standard 81 Printemps 2014 LES CONDITIONS DE VIE DANS L UNION EUROPÉENNE RAPPORT Terrain : juin 2014 Cette étude a été commandée et coordonnée par la Commission européenne, Direction générale

Plus en détail

SOGESTEL ET SOGESTEL TS. La télétransmission sous protocole EBICS

SOGESTEL ET SOGESTEL TS. La télétransmission sous protocole EBICS ENTREPRISES GESTION DES FLUX SOGESTEL ET SOGESTEL TS La télétransmission sous protocole EBICS SOMMAIRE Les offres 4 Des services complets de remises 5 Des services de relevés à la carte 6 Un fonctionnement

Plus en détail

Le logement en Europe

Le logement en Europe Le logement en Europe DONNÉES 2014, TENDANCES 2015 Contact presse Galivel & Associés 01 41 05 02 02 galivel@galivel.com Leader de l immobilier en Europe, ERA publie sa nouvelle étude sur les marchés du

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE LE MARCHE FRANÇAIS DE LA GESTION EN 2014

COMMUNIQUE DE PRESSE LE MARCHE FRANÇAIS DE LA GESTION EN 2014 COMMUNIQUE DE PRESSE LE MARCHE FRANÇAIS DE LA GESTION EN 2014 DYNAMISME CONFIRME MALGRE LA FAIBLESSE CHRONIQUE DE L EPARGNE LONGUE EN ACTIONS 1 En France, les encours globaux sous gestion (mandats et OPC)

Plus en détail

Qualité et accessibilité des soins de santé : qu en pensent les Français?

Qualité et accessibilité des soins de santé : qu en pensent les Français? ét udes et résultats N o 866 février 14 Qualité et accessibilité des soins de santé : qu en pensent les Français? Les Français sont plutôt satisfaits de la qualité générale des soins de santé, par rapport

Plus en détail

OPÉRATIONS À DESTINATION DE L'ÉTRANGER

OPÉRATIONS À DESTINATION DE L'ÉTRANGER Opérations bancaires avec l'étranger Extrait des conditions bancaires au 1 er juillet 2014 OPÉRATIONS À DESTINATION DE L'ÉTRANGER Virements émis vers l'étranger Frais d émission de virements en euros (3)

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

Activité d investissement des FCPI dans les entreprises innovantes TABLEAU DE BORD 1997-2009

Activité d investissement des FCPI dans les entreprises innovantes TABLEAU DE BORD 1997-2009 Activité d investissement des FCPI dans les entreprises innovantes TABLEAU DE BORD 1997-2009 Tableau de bord 1997-2009 Sommaire 5,5 Md de fonds levés dont 3,3 Md destinés à l innovation page 3 3 Md investis

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES IEDOM

OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES IEDOM OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES IEDOM RAPPORT D ACTIVITÉ 2011 INSTITUT D ÉMISSION DES DÉPARTEMENTS D OUTRE-MER Établissement public national 164, rue de Rivoli - 75001 PARIS Tél. 01 53 44 41 41 Rapport

Plus en détail

Bénéficiaires du droit d asile dans l UE, par nationalités, 2014. Irak 5% Afghanistan

Bénéficiaires du droit d asile dans l UE, par nationalités, 2014. Irak 5% Afghanistan 82/2015-12 mai 2015 Décisions sur les demandes d asile dans l UE Les États membres de l UE ont accordé la protection à plus de 185 000 demandeurs d asile en 2014 Les Syriens demeurent les premiers bénéficiaires

Plus en détail

INSTITUT BELGE DES SERVICES POSTAUX ET DES TÉLÉCOMMUNICATIONS

INSTITUT BELGE DES SERVICES POSTAUX ET DES TÉLÉCOMMUNICATIONS INSTITUT BELGE DES SERVICES POSTAUX ET DES TÉLÉCOMMUNICATIONS DECISION DU CONSEIL DE l IBPT DU 8 OCTOBRE 2014 CONCERNANT L ANALYSE DE LA PROPOSITION TARIFAIRE DE BPOST DES TARIFS PLEINS A LA PIECE POUR

Plus en détail

Associations. Guide des. Conditions Tarifaires. au 1 er avril 2011 - 1 -

Associations. Guide des. Conditions Tarifaires. au 1 er avril 2011 - 1 - Associations M é t r o p o l e Guide des Conditions Tarifaires au 1 er avril 2011-1 - Le fonctionnement de votre compte n Ouverture de compte n Frais de renouvellement automatique de chéquiers Avec envoi

Plus en détail

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET note d information Enseignement supérieur & Recherche 11.11 JUILLET En 27-28, 3,3 millions d étudiants suivent une formation hors de leur pays d origine dont 2,7 dans un pays de l OCDE. Leur nombre a quadruplé

Plus en détail

Conditions tarifaires des principaux services financiers et bancaires au 1 er février 2015. intermédiaire en opérations de banque de Socram Banque

Conditions tarifaires des principaux services financiers et bancaires au 1 er février 2015. intermédiaire en opérations de banque de Socram Banque maif.fr Conditions tarifaires des principaux services financiers et bancaires au 1 er février 2015 intermédiaire en opérations de banque de Socram Banque Services financiers et bancaires La MAIF a fondé

Plus en détail

Chiffre d'affaires par ligne de services

Chiffre d'affaires par ligne de services Troisième trimestre 2010 des revenus: EUR 1.210 millions Réservez au projet de loi: 90%, même par rapport au troisième trimestre 2009, 2010 Cash Flow Opérationnel s'élève à EUR 83 millions dans les neuf

Plus en détail

ERASMUS 2011-2012 Etude et Stage en entreprise Note d information aux élèves

ERASMUS 2011-2012 Etude et Stage en entreprise Note d information aux élèves ERASMUS 2011-2012 Etude et Stage en entreprise Note d information aux élèves Les élèves de l ei.cesi et d exia.cesi peuvent bénéficier d une bourse Erasmus : - pour leur mission à l étranger - pour une

Plus en détail

Opérations bancaires avec l étranger *

Opérations bancaires avec l étranger * avec l étranger * Extrait des conditions bancaires au 1 er juillet 2012 Opérations à destination de l étranger Virements émis vers l étranger : virements en euros (4) vers l Espace économique européen

Plus en détail

Mobilité de l enseignement supérieur

Mobilité de l enseignement supérieur Mobilité de l enseignement supérieur Guide financier 2014 1 SOMMAIRE Introduction... 3 Le calcul de la subvention par l agence... 4 Utilisation de la subvention par l établissement... 7 Exemple d allocation

Plus en détail

Liste des tarifs. Liste des tarifs. Tarifs en vigueur à partir du 01/09/2015 (sujets à modifications)

Liste des tarifs. Liste des tarifs. Tarifs en vigueur à partir du 01/09/2015 (sujets à modifications) Liste des tarifs Liste des tarifs Tarifs en vigueur à partir du 01/09/2015 (sujets à modifications) Applicables aux comptes Hello bank! à usage privé (Pour les consommateurs) Liste des tarifs 2 Sommaire

Plus en détail

Un trimestre historique

Un trimestre historique CHIFFRE D AFFAIRES DU 1ER TRIMESTRE 2010 CHIFFRE D AFFAIRES DU 1 er TRIMESTRE 2012 Paris, le 15 mai 2012 Un trimestre historique 2,6 millions d abonnés mobiles au 31 mars 2012 Près de 4% de part de marché

Plus en détail

Le point sur les marchés des pensions. des pays de l OCDE OCDE

Le point sur les marchés des pensions. des pays de l OCDE OCDE CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 17 décembre 2013 à 14h30 «Etat des lieux sur l épargne en prévision de la retraite» Document N 13 Document de travail, n engage pas le Conseil Le

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Avis n 08-A-16 du 30 juillet 2008 relatif à la situation des opérateurs de réseaux mobiles virtuels (MVNO) sur le marché français de la téléphonie mobile Le Conseil de la concurrence

Plus en détail

Veufs MARS 2015. Veuvage, vos droits. B Retraite de réversion. B Allocation de veuvage. B Autres prestations

Veufs MARS 2015. Veuvage, vos droits. B Retraite de réversion. B Allocation de veuvage. B Autres prestations Veufs MARS 2015 Veuvage, vos droits B Retraite de réversion B Allocation de veuvage B Autres prestations Veuvage, vos droits À la perte de votre conjoint, de nombreuses démarches sont à accomplir. L Assurance

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail