Information des professionnels de santé en prévention du risque infectieux nosocomial : indicateurs de la LIN et sources d information

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Information des professionnels de santé en prévention du risque infectieux nosocomial : indicateurs de la LIN et sources d information"

Transcription

1 Information des professionnels de santé en prévention du risque infectieux nosocomial : indicateurs de la LIN et sources d information Modifiez le style des sous-titres du masque Dr Sandrine Linares

2 Généralités (1/2) TABLEAU DE BORD (TdB) : 2010, première année de gestion par l ATIH Objectif: évaluer la performance des établissements de santé dans la LIN Publié chaque année ; associe des indicateurs de structures, de résultats et de procédures Outil de pilotage pour améliorer la qualité des soins dans chaque ES (ES, ARS) Outil d information et de transparence pour les usagers LES INDICATEURS 2010 Objectif: évaluer un des aspects de cette performance 5 indicateurs : issus des données des bilans standardisés d activité des CLIN ICSHA ICALIN SARM Vérifications et contrôles des bilans d activités Définis et organisés chaque année par l ARS ICATB SURVISO Recueil Informatisé depuis 2000 Calculs et diffusion par la cellule IN du Ministère depuis 2007 (résultats 2005) SCORE AGRÉGÉ Objectif : évaluer la performance globale de l établissement Résume les 4 indicateurs du TdB (hors SARM) permettant une meilleure lisibilité

3 Généralités (2/2) Classes de performance, comparaison ICALIN ICATB ICSHA SARM SURVISO SCORE AGRÉGÉ A > B > C > D > E > F Structures les plus en avance Structures les plus en retard Non répondant Pour pouvoir comparer des établissements ayant des missions, une taille et des activités similaires, les ES sont répartis en différentes catégories Remarque : On obtient alors des limites de classe différentes par catégories (voir annexes) Nous vous présentons ainsi ces classes de performance : Depuis cet exercice, le bilan est géré par l ATIH Non répondant

4 ICALIN Indice Composite des Activités de Lutte contre les Infections Nosocomiales Cet indice objective : - l organisation de la lutte contre les IN (sur 33) - les moyens mobilisés ( sur 33) - les actions mises en œuvre (sur 34) Remarque: ICALIN n est pas le taux d IN de l établissement Score : sur 100 Classes de performance : de A à F, par catégorie d ES ES concernés : tous Publié depuis: En 2010 pour la Réunion-Mayotte % des ES en classe A ou B (5% en 2005) - 0% en classe E - aucun établissement non répondant En 2010 au niveau national : 92.7% des ES en classe A ou B Evolution classe ICALIN Réunion Mayotte 0,54% entre classe E et non répondants A B C D E F

5 ICSHA Indice de Consommation de Solutés Hydro Alcooliques Marqueur indirect de la mise en œuvre effective de l hygiène des mains Score : sur 100 ICSHA = Volume SHA consommé par l ES Objectif personnalisé de consommation En 2010 Réunion - Mayotte % des ES en classe A (0% en 2005) % en classe C ou D - aucun établissement en classe E - aucun non répondant Classes de performance : de A à F, par cat. d ES ES concernés : tous sauf MECS et ambulatoire Publié depuis 2005 En 2010 au niveau national : 51.5 % 24.9 % 2.7% 0.2% 80,00% 70,00% 60,00% 50,00% 40,00% 30,00% 20,00% 10,00% 0,00% Evolution classe ICSHA Réunion Mayotte A B C D E F Reun Reun Réun.2007 Reun Reun Reun. 2010

6 ICSHA Un peu plus de détails ICSHA ( %) = Volume SHA consommé par l ES Objectif personnalisé de consommation Objectif personnalisé de consommation = Nbre journées SAE x nbre de friction minimale par spécialité x 3 ml Nombre minimal de frictions par jour et par patient: - médecine : 7 - chirurgie : 9 - réanimation : 48 - obstétrique et néonatologie : 8 - SSR : 5 - SLD : 4 - psychiatrie : 2 - hémodialyse (par séance) :6 - HAD :2 - urgences (par passage) : 2 Exemple : Un établissement qui a réellement consommé 5,5L pour 1000 JH et dont l objectif personnalisé serait de 13,5L pour 1000 JH aura atteint 40.7% de son objectif (5.5/13.5L) La classe A correspond aux ES qui ont atteint plus de 90% de leur objectif La classe E correspond aux ES qui ont atteint moins de 10% de leurs objectif

7 Nouvel indicateur ICSHA2 Différenciation de l'activité Soins de suite de celle de Réadaptation fonctionnelle Augmentation FHA pour les journées d hospitalisation complète de Médecine(7 à 8), de chirurgie obstétrique ( 8 à 12), de SS (5 à 9), de RF(5 à 7), d hospitalisation à domicile ( 2 à 4) et des séances d hémodialyse (6 à 10) Indicateur ICSHA appliqué à : - certaines activités ambulatoires : médecine,chirurgie obstétrique, SS, RF - de bloc opératoire : nombre d intervention chirurgicale = nombre d entrée en chirurgie - de salle d accouchement - Séances de transfusion sanguine - Séances de chimiothérapie Application des nouveaux barèmes = augmentation globale de 40% des objectifs personnalisés Augmentation des barèmes sur 4 ans Augmentation de l objectif personnalisé d environ 10% par an, variable selon la proportion des nouvelles activités dans l activité globale de l'établissement de santé Nouvelles limites de classe : E < 20% < D < 40% < C < 60% < B < 80% < A (Rappel des anciennes limites E < 10% < D < 30% < C < 60% < B < 90% < A)

8 SURVISO Indicateur de SURveillance des Infections du Site Opératoire Rend visible l engagement de l établissement dans une démarche d évaluation et d amélioration des pratiques et de maîtrise du risque infectieux en chirurgie indique la proportion des services de chirurgie qui se sont impliqués au cours de l année dans une enquête épidémiologique Score : sur 10 Classe de performance : OUI/NON/NC ES concernés : uniquement les structures pratiquant la chirurgie Publié depuis 2005; rendu obligatoire pour 2007 (si non, exclusion du score agrégé) En 2010 pour la région Réunion - Mayotte - 100% des ES concernés ont réalisé une surveillance - 0 ES n ont pas mise en place de surveillance mais 32% seulement des services participent SURVISO En 2010 au niveau national : 99.6% mais 62% des services 100,0 80,0 60,0 40,0 Réunion France 20,0 0,

9 SARM Indice triennal de Staphylococcus aureus résistants à la méticilline Indicateur de résultat, reflet des mesures d hygiène et de la prescription antibiotique Calculé sur 3 ans Repose sur le nombre de infection à SARM déclarées quelque soit le lieu d acquisition (importées ou acquises) rapportés à 1000 journées d hospitalisation Exemple: Un indice SARM à 0,6 signifie qu en moyenne, au cours des années 2005 à 2007, 0,6 infections à SARM se sont produites toutes les 1000 journées d hospitalisation Score : nbre moyens d infections à SARM pour 1000 JH Classes de performance : pas de classes Catégories non concernées : HAD, Hémodialyse, Ets. Psy + ES< 100 lits + ES avec moins de JH complètes/an Publié depuis 2007 Indicateur à valeur indicative; classement non pertinent Intérêt : en métropole :pour l ES dans l évaluation sur le long terme du travail réalisé ici, peu de SARM, mais autres BMR. Dans la région depuis 2008 Travail collectif, de l ensemble des laboratoires avec l ARLIN/FELIN sur l ensemble des BMR Remarque A la demande de Mme la Ministre de la Santé : élaboration d un indicateur d interprétation plus simple en cours

10 ICATB Indice Composite du bon usage des AnTiBiotiques Objective : - l organisation mise en place pour promouvoir le BUA - les moyens mobilisés - les actions mises en oeuvre Score : sur 20 Classes de performance : de A à F, par catégorie d ES ES concernés : tous sauf HAD, hémodialyse, MECSS et ambulatoire Publié depuis 2006 En 2010 pour l ensemble Réunion-mayotte - 80% des ES en classe A - aucun établissement non répondant ICATB 100,0 80,0 60,0 40,0 20,0 0,0 Réunion France Réunion France Réunion France A ou B E Pas de réponse

11 Score agrégé Situe la performance globale de l établissement Facilite la lisibilité des indicateurs Obtenu par pondération des 4 indicateurs : SA = 0.4 x ICALIN x ICSHA x ICATB x SURVISO Remarque Pondération : adaptée suivant la catégorie d établissement Score : compris entre 0 et 100; ES concernés: tous Classes de performance : varie de A à F + «Exclus» pour non surveillance ISO Publié depuis 2006 En 2010 pour Réunion Mayotte - 65 % des ES en classe A - aucun ES en classe E - 0 établissement exclu pour non surveillance ISO Score Agrégé 70,0% 60,0% 50,0% 40,0% 30,0% 20,0% 10,0% Reun Réun.2007 Réun Réun.2009 Réun ,0% A B C D E F exclus

12 Score agrégé Score Agrégé 70,0% 60,0% 50,0% 40,0% 30,0% 20,0% Réun.2010 France ,0% 0,0% A B C D E F

13 Sources d informations pour les professionnels de santé

14 Les CCLIN Mettre en œuvre le programme national de lutte contre les infections nosocomiales Coordonner les actions conduites par les établissements ou organismes publics ou privés de prévention ou de soins. Mise à disposition d outils : Guides techniques, recommandations Campagnes d information et de sensibilisation (journée nationale d hygiène des mains, StopRisk ) Réseau de surveillance : recueil épidémiologique multicentrique des données sur les infections nosocomiales (AES, infections en maternité, en réanimation )

15 CCLIN Répartition et contact RAISIN : CCLIN Sud Ouest CCLIN Est CCLIN Ouest CCLIN Sud Est CCLIN Paris Nord

16 Les sites d information et de documentation NosoBase, nosobase.chu-lyon.fr consacré au risque infectieux associé aux soins : bibliographie, recommandations, règlementation, alertes, actualités, emplois, congrès, recensement de sites utiles et revues, liste de discussion pour les professionnels ProdHyBase, base de données recensant les désinfectants et les produits pour l'hygiène des mains. Résultats des tableaux de bord FELIN : relais de proximité du CCLIN auprès de tous les établissements de santé et des EHPAD de la Région Réunion-Mayotte Le LIEN : association de défense des patients et des usagers de la santé, en particulier dans le domaine des infections associées aux soins.

17 Remerciements aux Drs Marie-Christine RAVAULT (ARS) et Cécile MOURLAN (FELIN)

PRESENTATION DES INDICTEURS DU BILAN D ACTIVITES DE LUTTE CONTRE LES INFECTIONS NOSOCOMIALES DES ETABLISSEMENTS DE SANTE

PRESENTATION DES INDICTEURS DU BILAN D ACTIVITES DE LUTTE CONTRE LES INFECTIONS NOSOCOMIALES DES ETABLISSEMENTS DE SANTE PRESENTATION DES INDICTEURS DU BILAN D ACTIVITES DE LUTTE CONTRE LES INFECTIONS NOSOCOMIALES DES ETABLISSEMENTS DE SANTE ARS LIMOUSIN / G. ESPOSITO/ novembre 2014 XX/XX/XX Les indicateurs de lutte contre

Plus en détail

CLINIQUE DE LA PART-DIEU

CLINIQUE DE LA PART-DIEU ACTIVITE(S) : Médecine Chirurgie Obstétrique () Lutte contre les infections nosocomiales Source : TBIN Reflet global de la lutte contre les infections nosocomiales Score agrégé activités 2012 Cet indicateur

Plus en détail

PLATINES : PLATeforme d'informations sur les Etablissements de Santé Fiche Etablissement CH DE PAU

PLATINES : PLATeforme d'informations sur les Etablissements de Santé Fiche Etablissement CH DE PAU PLATINES : PLATeforme d'informations sur les Etablissements de Santé Fiche Etablissement CH DE PAU FINESS : 640781290 Etablissement public ACTIVITE : MCO + SSR + HAD PAU (64) Lutte contre les infections

Plus en détail

Le tableau de bord des infections nosocomiales de l inter-région Sud-Est 2006-2009

Le tableau de bord des infections nosocomiales de l inter-région Sud-Est 2006-2009 Le tableau de bord des infections nosocomiales de l inter-région Sud-Est 6-9 Jean Christophe DELAROZIERE ARLIN PACA, Marseille jean-christophe.delaroziere@ap-hm.fr A partir de 4, un tableau de bord des

Plus en détail

PLATINES : PLATeforme d INformations sur les Établissements de Santé FICHE ÉTABLISSEMENT

PLATINES : PLATeforme d INformations sur les Établissements de Santé FICHE ÉTABLISSEMENT MAISON DE SANTÉ PROTESTANTE DE BORDEAUX-BAGATELLE 203 route de Toulouse - 33401 TALENCE Tél. : 05 57 12 34 56 - Fax : 05 56 37 20 21 bagatelle@mspb.com - www.mspb.com TALENCE TALENCE (33) (33) PLATINES

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES INFECTIONS NOSOCOMIALES

TABLEAU DE BORD DES INFECTIONS NOSOCOMIALES JOURNÉE RÉGIONALE DE FORMATION EN HYGIÈNE HOSPITALIÈRE Lorient Mercredi 27 mars 2013 TABLEAU DE BORD DES INFECTIONS NOSOCOMIALES Actualités & perspectives Dr Grégory EMERY Bureau Qualité et sécurité des

Plus en détail

Annexe 4 Pondération des indicateurs et score agrégé du tableau de bord des infections nosocomiales pour les activités 2012

Annexe 4 Pondération des indicateurs et score agrégé du tableau de bord des infections nosocomiales pour les activités 2012 Annexe Pondération des indicateurs et score agrégé du tableau de bord des infections nosocomiales pour les activités 2012 Le document explicite la pondération de chaque item servant au calcul des indicateurs

Plus en détail

Indicateurs Qualité Résultats de l Unité de Diététique. Indicateurs issus du tableau de bord des infections nosocomiales données 2008

Indicateurs Qualité Résultats de l Unité de Diététique. Indicateurs issus du tableau de bord des infections nosocomiales données 2008 Indicateurs Qualité Résultats de l Unité de Diététique Indicateurs issus du tableau de bord des infections nosocomiales données 2008 La prévention des infections associées aux soins est un sujet complexe

Plus en détail

La lutte contre les infections nosocomiales en France

La lutte contre les infections nosocomiales en France La lutte contre les infections nosocomiales en France Programmes de lutte contre les infections nosocomiales 2009/2013 Circulaire N DHOS/DGS/E 2/RI/2009/272 du 26 août 2009 1 Hôpitaux Hygiène des mains

Plus en détail

Assises professionnelles de l infectiologie

Assises professionnelles de l infectiologie Valoriser l infectiologie transversale par l amélioration de la qualité Arnaud Pouillart Hôpitaux pédiatriques de Nice CHU-Lenval 1 Champ de l étude Activités transversales : Expertise, activité intellectuelle

Plus en détail

PLATINES : PLATeforme d'informations sur les Etablissements de Santé de Médecine, Chirurgie, Obstétrique

PLATINES : PLATeforme d'informations sur les Etablissements de Santé de Médecine, Chirurgie, Obstétrique PLATINES : PLATeforme d'informations sur les Etablissements Santé Mécine, Chirurgie, Obstétrique POLYCLINIQUE SAINTE THERESE FINESS : 340780741 Etablissement soins pluridisciplinaires - Etablissement privé

Plus en détail

Nouveaux indicateurs du tableau de bord des Infections Nosocomiales. Mardi 25 janvier Hélène MARINI

Nouveaux indicateurs du tableau de bord des Infections Nosocomiales. Mardi 25 janvier Hélène MARINI Nouveaux indicateurs du tableau de bord des Infections Nosocomiales Mardi 25 janvier Hélène MARINI Indicateurs du tableau de bord de la lutte contre les infections nosocomiales Créés en février 2006 Objectifs

Plus en détail

RÉSULTATS DES INDICATEURS NATIONAUX

RÉSULTATS DES INDICATEURS NATIONAUX Indicateurs de «Lutte contre les infections nosocomiales» 2013 2014 Prévention des infections nosocomiales Indicateur composite des activités de lutte contre les infections nosocomiales (ICALIN.2) Cet

Plus en détail

2 ème Journées de prévention des infections nosocomiales 19 et 20 novembre 2008

2 ème Journées de prévention des infections nosocomiales 19 et 20 novembre 2008 2 ème Journées de prévention des infections nosocomiales Québec 19 et 20 novembre 2008 L expérience française au niveau du développement des tableaux de bord des activités de lutte aux infections nosocomiales

Plus en détail

Le dispositif de recours à des indicateurs de qualité et de sécurité des soins

Le dispositif de recours à des indicateurs de qualité et de sécurité des soins 1 Un contexte exigeant Le dispositif de recours à des indicateurs de qualité et de sécurité des soins Afin de répondre à la demande des usagers, le ministère chargé de la santé et la haute autorité de

Plus en détail

CENTRE AUTODIALYSE-FERRY LAVAL. Lutte contre les infections nosocomiales

CENTRE AUTODIALYSE-FERRY LAVAL. Lutte contre les infections nosocomiales CENTRE AUTODIALYSE-FERRY Médecine Chirurgie Obstétrique () Source : BilanLin Lutte contre les infections nosocomiales Prévention des infections nosocomiales Indicateur composite des activités de lutte

Plus en détail

HOSPICES CIVILS DE BEAUNE. Lutte contre les infections nosocomiales

HOSPICES CIVILS DE BEAUNE. Lutte contre les infections nosocomiales HOSPICES CIVILS DE Source : BilanLin Lutte contre les infections nosocomiales Prévention des infections nosocomiales Indicateur composite des activités de lutte contre les infections nosocomiales (ICALIN.2)

Plus en détail

Organisation de la prévention des infections associées aux soins (IAS) en France

Organisation de la prévention des infections associées aux soins (IAS) en France Organisation de la prévention des infections associées aux soins (IAS) en France Dr Jeanne-Marie GERMAIN Antenne régionale du C.CLIN 1 ère journée régionale des représentants des usagers des CRUQPEC et

Plus en détail

Nouveaux indicateurs. La Direction. La médecine du travail. Le laboratoire

Nouveaux indicateurs. La Direction. La médecine du travail. Le laboratoire Nouveaux indicateurs Règles de remplissage/contrôle/preuves inconnus: En 2012, on devra saisir 2011 Eléments «nouveaux» (officieux et pas définitifs) Il faut idéalement d ici le 31 décembre pour: La Direction

Plus en détail

DGOS/PF2/ Dr. V. VAN ROSSEM European antibiotic awareness Day _ 18/11/2010/

DGOS/PF2/ Dr. V. VAN ROSSEM European antibiotic awareness Day _ 18/11/2010/ Les indicateurs issus du tableau de bord des infections nosocomiales : SARM et ICATB Dr. V. VAN ROSSEM DGOS/Bureau qualité et sécurité des soins Objectifs L indice SARM (1/2) Estimer l évolution de la

Plus en détail

EVOLUTION DU TABLEAU DE BORD DES IN : pistes de réflexionr

EVOLUTION DU TABLEAU DE BORD DES IN : pistes de réflexionr EVOLUTION DU TABLEAU DE BORD DES IN : pistes de réflexionr Journées des praticiens en HH du CCLIN-Paris Nord PARIS - 16/12/08 CONTEXTE NATIONAL DU TABLEAU DE BORD DES IN Les 5 caractéristiques ristiques

Plus en détail

20 indicateurs de qualité et sécurité des soins obligatoires pour 2014. Jean Christophe DELAROZIERE

20 indicateurs de qualité et sécurité des soins obligatoires pour 2014. Jean Christophe DELAROZIERE 20 indicateurs de qualité et sécurité des soins obligatoires pour 2014 Jean Christophe DELAROZIERE Introduction Liste définitive contenue dans l arrêté du 11 février 2014. Cette liste comprend : 5 indicateurs

Plus en détail

Les infections associées aux soins

Les infections associées aux soins Les infections associées aux soins Définitions, structuration de la lutte contre les IAS en France Atelier discussion Dr DENIS Corinne Journée des correspondants para médicaux en hygiène hospitalière 20

Plus en détail

Hygiène hospitalière. Alexandre QUILLET Interne de Santé Publique Staff du 15 mai 2013

Hygiène hospitalière. Alexandre QUILLET Interne de Santé Publique Staff du 15 mai 2013 Hygiène hospitalière QUIZZ Alexandre QUILLET Interne de Santé Publique Staff du 15 mai 2013 QUIZZ 1 Un patient revient 10 mois après une intervention pour une prothèse de genou dans le cadre d une infection

Plus en détail

Ministère du travail, de l emploi et de la santé

Ministère du travail, de l emploi et de la santé Ministère du travail, de l emploi et de la santé Direction générale de l offre de soins Sous-direction du pilotage de la performance de l offre de soins Bureau de la qualité et de la sécurité des soins

Plus en détail

Valérie Drouvot Direction Générale de la santé / Direction de l hospitalisation et de l organisation des soins - Cellule Infections nosocomiales

Valérie Drouvot Direction Générale de la santé / Direction de l hospitalisation et de l organisation des soins - Cellule Infections nosocomiales L organisation de la lutte contre les infections nosocomiales en France & La place de l usager dans le programme national de lutte contre les infections nosocomiales 2005/2008 Valérie Drouvot Direction

Plus en détail

Annexe 2 Tableau des indicateurs à analyser en priorité pour le diagnostic

Annexe 2 Tableau des indicateurs à analyser en priorité pour le diagnostic Annexe 2 Tableau des indicateurs à analyser en priorité pour le diagnostic Ce tableau est une synthèse des objectifs et des indicateurs contenus dans les fiches pratiques. Objectifs stratégiques Objectifs

Plus en détail

1 ère JOURNEE GRENOBLOISE DES EHPAD LE RISQUE NOSOCOMIAL EN EHPAD. Dr CHARDON-TOURNE Gériatrie Chissé C.H.U. de Grenoble

1 ère JOURNEE GRENOBLOISE DES EHPAD LE RISQUE NOSOCOMIAL EN EHPAD. Dr CHARDON-TOURNE Gériatrie Chissé C.H.U. de Grenoble 1 ère JOURNEE GRENOBLOISE DES EHPAD LE RISQUE NOSOCOMIAL EN EHPAD Dr CHARDON-TOURNE Gériatrie Chissé C.H.U. de Grenoble INFECTION NOSOCOMIALE : DEFINITION Consécutive à des soins Le plus souvent à l hôpital

Plus en détail

La maîtrise du risque infectieux en établissement de santé

La maîtrise du risque infectieux en établissement de santé Plan Le 06 novembre 2012 La maîtrise du risque infectieux en établissement de santé Docteur François TRUEBA 1. Définitions 2. Critère 8g de la certification (Pratiques exigibles prioritaires) 3. L approche

Plus en détail

Démarche d accompagnement pour l amélioration de la prévention des IAS en EHPAD à la Réunion

Démarche d accompagnement pour l amélioration de la prévention des IAS en EHPAD à la Réunion Démarche d accompagnement pour l amélioration de la prévention des IAS en EHPAD à la Réunion Catherine PAYET BONNEFOND Cécile MOURLAN ARLIN Réunion/Mayotte Lyon SF2H 2011 1 Présentation La Réunion : DOM

Plus en détail

CLINIQUE MIRABEAU MONT D'EAUBONNE

CLINIQUE MIRABEAU MONT D'EAUBONNE LINIQUE MIRAEAU MONT D' Source : ilanlin Lutte contre les infections nosocomiales Année 2013 Hygiène des mains* Indicateur de consommation de produits hydro alcooliques (ISHA.2) et indicateur est un marqueur

Plus en détail

Surveillance des BMR : Module optionnel de surveillance des Infections à Clostridium difficile proposé par le CClin Ouest

Surveillance des BMR : Module optionnel de surveillance des Infections à Clostridium difficile proposé par le CClin Ouest Réseau national d Alerte, d Investigations et de Surveillance des Infections Nosocomiales Surveillance des BMR : Module optionnel de surveillance des Infections à Clostridium difficile proposé par le CClin

Plus en détail

METHODE DE CALCUL DE L INDICATEUR ICSHA2

METHODE DE CALCUL DE L INDICATEUR ICSHA2 Méthode de calcul d ICSHA2 METHODE DE CALCUL DE L INDICATEUR ICSHA2 Comme indiqué dans la fiche technique d ICSHA (http://www.sante-sports.gouv.fr/icshaindicateur-de-volume-de-produits-hydro-alcooliques-consomme.html),

Plus en détail

Mise en œuvre d une politique des anti-infectieux au CHU de Nice. Dr Florence Lieutier, Dr Véronique Mondain

Mise en œuvre d une politique des anti-infectieux au CHU de Nice. Dr Florence Lieutier, Dr Véronique Mondain Mise en œuvre d une politique des anti-infectieux au CHU de Nice Dr Florence Lieutier, Dr Véronique Mondain Constats et contexte Thèse 2004 : 25 à 30% d antibiothérapies inutiles; 25 % d inappropriées

Plus en détail

Retour d expérience. Visite de certification V2010

Retour d expérience. Visite de certification V2010 Retour d expérience Visite de certification V2010 www.clinique-lorient.fr PLAN DE L INTERVENTION Organisation de l auto-évaluation Préparation de la visite de certification Programme d action du CLIN répondant

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION

DOCUMENT D ORIENTATION DOCUMENT D ORIENTATION DECLINAISON RÉGIONALE DU PLAN STRATÉGIQUE NATIONAL 2009 2013 DE PRÉVENTION DES INFECTIONS LIÉES AUX SOINS En collaboration avec le CCLIN Paris Nord - Antenne régionale SOMMAIRE 1.ETAT

Plus en détail

Réseau Alerte Investigation Surveillance des Infections Nosocomiales R.A.I.S.I.N.

Réseau Alerte Investigation Surveillance des Infections Nosocomiales R.A.I.S.I.N. Réseau Alerte Investigation Surveillance des Infections Nosocomiales R.A.I.S.I.N. C.T.I.N. B. Branger C.CLIN-Ouest 5 mars 2002 1 Organisation nationale! Création des CLIN " En 1988 (établissements publics)

Plus en détail

SURVEILLANCE DES INFECTIONS

SURVEILLANCE DES INFECTIONS CLIN Avril 2012 SURVEILLANCE DES INFECTIONS NOSOCOMIALES À LA CND Protocole de surveillance Transmission des bactério + vers l EOH Enquête systématique réalisée par l EOH Identification des IN Validation

Plus en détail

Une bactérie hautement résistante est diagnostiquée chez un patient : que faire?

Une bactérie hautement résistante est diagnostiquée chez un patient : que faire? 8 e rencontre régionale destinée aux représentants des usagers des établissements de santé et aux associations d usagers de Picardie Une bactérie hautement résistante est diagnostiquée chez un patient

Plus en détail

Hygiène Stérilisation. Centre de Formation des Professions de Santé Programme 2013 111

Hygiène Stérilisation. Centre de Formation des Professions de Santé Programme 2013 111 Hygiène Stérilisation 2013 111 Formation des correspondants en hygiène hospitalière CCLIN Sud-Ouest (formation réservée aux correspondants hygiène de Midi-Pyrénées) Répondre aux exigences de la circulaire

Plus en détail

TABLEAU DE BORD QUALITE / GESTION DES RISQUES : UN LEVIER STRATEGIQUE DE PILOTAGE ET DE MANAGEMENT

TABLEAU DE BORD QUALITE / GESTION DES RISQUES : UN LEVIER STRATEGIQUE DE PILOTAGE ET DE MANAGEMENT TABLEAU DE BORD QUALITE / GESTION DES RISQUES : UN LEVIER STRATEGIQUE DE PILOTAGE ET DE MANAGEMENT PASCAL Annie, Directrice des soins et de la Qualité GDR DELVAUX Béatrice, Cadre de Santé en Imagerie et

Plus en détail

LE RISQUE INFECTIEUX : INFORMER

LE RISQUE INFECTIEUX : INFORMER Bienvenue à tous! 1 LE RISQUE INFECTIEUX : INFORMER POUR PRÉVENIR Nicole JEZEQUEL : Cadre Supérieur de Santé, Hygiéniste Centre hospitalier Le Valmont Nathalie ARMAND : Pharmacien Hygiéniste Centre Hospitalier

Plus en détail

et la gestion des alertes

et la gestion des alertes Le signalement des infections nosocomiales et la gestion des alertes L expérience française Bruno Coignard, MD, MSc Institut de veille sanitaire, Saint-Maurice, France JAPI, Québec, 20/11/2008 Plan de

Plus en détail

Les nouveaux indicateurs de lutte contre les infections nosocomiales

Les nouveaux indicateurs de lutte contre les infections nosocomiales Les nouveaux indicateurs de lutte contre les infections nosocomiales Dr Karine BLANCKAERT - médecin hygiéniste coordonnateur Antenne Régionale Nord Pas de Calais de Lutte contre les Infections nosocomiales

Plus en détail

Programme National de Prévention des infections associées aux soins en ES, 2009-2012

Programme National de Prévention des infections associées aux soins en ES, 2009-2012 Programme National de Prévention des infections associées aux soins en ES, 2009-2012 Pr Coordonnateur Groupe de Pilotage du Programme National de Lutte contre les Infections Nosocomiales Séminaire National

Plus en détail

SURVEILLANCE DE LA CONSOMMATION RESEAU ATB RAISIN DES ANTIBIOTIQUES EN 2014 RESEAU D ALERTE, D INVESTIGATION

SURVEILLANCE DE LA CONSOMMATION RESEAU ATB RAISIN DES ANTIBIOTIQUES EN 2014 RESEAU D ALERTE, D INVESTIGATION RESEAU D ALERTE, D INVESTIGATION ET DE SURVEILLANCE DES INFECTIONS NOSOCOMIALES RAISIN SURVEILLANCE DE LA CONSOMMATION DES ANTIBIOTIQUES EN 2014 RESEAU ATB RAISIN GUIDE D UTILISATION DE L OUTIL INFORMATIQUE

Plus en détail

Qualité et sécurité des soins dans les établissements de santé : résultats annuels des indicateurs et lancement du site d information public

Qualité et sécurité des soins dans les établissements de santé : résultats annuels des indicateurs et lancement du site d information public Qualité et sécurité des soins dans les établissements de santé : résultats annuels des indicateurs et lancement du site d information public Conférence de presse du 28 novembre 2013 Institut Pasteur 2

Plus en détail

POLITIQUE QUALITE DE L ARS Indicateurs certification

POLITIQUE QUALITE DE L ARS Indicateurs certification POLITIQUE QUALITE DE L ARS Indicateurs certification Brigitte Masini Service Qualité et sécurité des prises en charge - ARS PACA 1 ARS objectifs stratégiques PSRS 1. Améliorer la connaissance et l évaluation

Plus en détail

LA SURVEILLANCE DES INFECTIONS DU SITE OPERATOIRE

LA SURVEILLANCE DES INFECTIONS DU SITE OPERATOIRE LA SURVEILLANCE DES INFECTIONS DU SITE OPERATOIRE Dr. L. SIMON, Praticien Hospitalier coordonnateur CClin Est, Nancy 29 èmes Journées nationales d étude et de perfectionnement de l UNAIBODE, 25 mai 2012

Plus en détail

ORGANISATION DE LA LUTTE CONTRE LES INFECTIONS LIEES AUX SOINS ROLE ET MISSION DES CORRESPONDANTS

ORGANISATION DE LA LUTTE CONTRE LES INFECTIONS LIEES AUX SOINS ROLE ET MISSION DES CORRESPONDANTS ORGANISATION DE LA LUTTE CONTRE LES INFECTIONS LIEES AUX SOINS ROLE ET MISSION DES CORRESPONDANTS Corinne FREMOND-LEJEUNE Resclin-Champagne-Ardenne resclin@chu-reims.fr Les ateliers du Resclin 2008/2009

Plus en détail

AUDIT ISO SUR CESARIENNE CH MACON

AUDIT ISO SUR CESARIENNE CH MACON AUDIT ISO SUR CESARIENNE CH MACON JOURNEE DU «RESEAU MATER» Jeudi 18 novembre 2010 C. Brunet M.P. Veuillet Sage-femme cadre I.D.E. hygiéniste PRESENTATION DU SERVICE MATERNITE CH MACON niveau 2B PERSONNELS

Plus en détail

Contexte. SF2H 2009 Avis du Comité technique national des infections nosocomiales du 5 décembre 2001 sur

Contexte. SF2H 2009 Avis du Comité technique national des infections nosocomiales du 5 décembre 2001 sur Suivi de la consommation des solutés s hydro-alcooliques (SHA) : expérience du CHRU de Lille Journée régionale de lutte contre les IN Bruno Grandbastien Faculté de Médecine Henri Warembourg, Université

Plus en détail

Les nouvelles recommandations pour prévenir les infections associées aux soins

Les nouvelles recommandations pour prévenir les infections associées aux soins 1ère journée ALIAS Lille - mardi 29 mars 2011 Les nouvelles recommandations pour prévenir les infections associées aux soins Bruno Grandbastien Faculté de Médecine Henri Warembourg, Université de Lille

Plus en détail

RAPPORT NATIONAL SUR LE TABLEAU DE BORD DES INFECTIONS NOSOCOMIALES

RAPPORT NATIONAL SUR LE TABLEAU DE BORD DES INFECTIONS NOSOCOMIALES Tableau de bord des infections nosocomiales 2006 DIRECTION DE L HOSPITALISATION ET DE L ORGANISATION DES SOINS Sous-direction de la qualité et du fonctionnement des établissements de santé Bureau qualité

Plus en détail

Cécile Mourlan PH coordinatrice ARLIN CCLIN FELIN Réunion-Mayotte

Cécile Mourlan PH coordinatrice ARLIN CCLIN FELIN Réunion-Mayotte Des BMR aux BHR Cécile Mourlan PH coordinatrice ARLIN CCLIN FELIN Réunion-Mayotte Les enjeux Pas de nouvelles molécules antibiotiques Des malades de plus en plus fragiles Des actes de plus en plus invasifs

Plus en détail

1. Le changement de système

1. Le changement de système JOURNEE MONDIALE HYGIENE DES MAINS 2014 Auto-évaluation de la promotion et des pratiques d hygiène des mains dans les établissements de soins et médico-sociaux en région Picardie NOM DE L'ETABLISSEMENT

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉPISTAGE DES BMR

POLITIQUE DE DÉPISTAGE DES BMR POLITIQUE DE DÉPISTAGE DES BMR CLIN avril 2012 CONTEXTE : ICALIN 2 Nouveaux items pour le calcul du score du bilan des activités de lutte contre les infections nosocomiales dans les établissements de santé

Plus en détail

Enquêtes de Satisfaction Patients I-Satis et Enquête AP-HPen Ligne

Enquêtes de Satisfaction Patients I-Satis et Enquête AP-HPen Ligne Enquêtes de Satisfaction Patients I-Satis et Enquête AP-HPen Ligne CME 13/01/15 D.P.U.A Qualité de vie à l hôpital I. I-Satis : Enquête de satisfaction réglementaire auprès des patients hospitalisés en

Plus en détail

ENQUETE NATIONALE DE PREVALENCE

ENQUETE NATIONALE DE PREVALENCE ENQUETE NATIONALE DE PREVALENCE MODULE REGIONAL PORTAGE DIGESTIF EBLSE ET EPC PROTOCOLE www.rhc-arlin.com 1 CONTEXTE La prévalence de la colonisation digestive à EBLSE pour les patients des établissements

Plus en détail

«Quoi de neuf en Hygiène»

«Quoi de neuf en Hygiène» «Quoi de neuf en Hygiène» 1 Logo CCLIN 2 Nouvelle version Juin 2010 3 http://cclin-sudest.chu-lyon.fr/antennes/auvergne/activites/activites.html 4 http://cclin-sudest.chu-lyon.fr/antennes/auvergne/activites/activites.html

Plus en détail

Informations et actualités

Informations et actualités Informations et actualités CCLIN Sud-Ouest 11 mars 2015 Elisabeth GALY - Sophie VANDESTEENE - Hervé VERGNES Antenne Régionale Midi-Pyrénées CCLIN Sud-Ouest ÉTATS GÉNÉRAUX DES INFECTIONS NOSOCOMIALES ET

Plus en détail

Prévenir la Diffusion des BHRe en région Centre : les nouvelles recommandations françaises pour le SSR, le SLD, l HAD et le secteur Médico-Social

Prévenir la Diffusion des BHRe en région Centre : les nouvelles recommandations françaises pour le SSR, le SLD, l HAD et le secteur Médico-Social Prévenir la Diffusion des BHRe en région Centre : les nouvelles recommandations françaises pour le SSR, le SLD, l HAD et le secteur Médico-Social Bruno Grandbastien pour le groupe de travail du HCSP Faculté

Plus en détail

INDICATEURS DE QUALITE ET DE SECURITE DES SOINS MCO

INDICATEURS DE QUALITE ET DE SECURITE DES SOINS MCO INDICATEURS POUR L AMELIORATION DE LA QUALITE ET DE LA SECURITE DES SOINS (IPAQSS) - SEJOURS 2013 Qualité du dossier patient Tenue du Dossier Patient 77/100 B Tenue du Dossier Patient : Cet indicateur

Plus en détail

Indicateurs de qualité et de sécurité des soins. Thème Infections associées aux soins (IAS)

Indicateurs de qualité et de sécurité des soins. Thème Infections associées aux soins (IAS) Indicateurs de qualité et de sécurité des soins Thème Infections associées aux soins (IAS) Grille de recueil, consignes de remplissage et éléments de preuves Indicateur de consommation de solutions hydroalcooliques

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER D HYERES Service Hygiène - 2012 1

CENTRE HOSPITALIER D HYERES Service Hygiène - 2012 1 CENTRE HOSPITALIER D HYERES Service Hygiène - 2012 1 Le réseau de correspondants médicaux et paramédicaux en hygiène hospitalière - la coordination et l animation sont assurées par l EOHH (infirmier et/ou

Plus en détail

INFECTION A STREPTOCOQUE A EN MATERNITE. C GIRARDIN sage-femme cadre MATERNITE REGIONALE DE NANCY XVIIè Congrès national de la SFHH -NANTES- 01/06/06

INFECTION A STREPTOCOQUE A EN MATERNITE. C GIRARDIN sage-femme cadre MATERNITE REGIONALE DE NANCY XVIIè Congrès national de la SFHH -NANTES- 01/06/06 INFECTION A STREPTOCOQUE A EN MATERNITE PARTICULARITE PRISE EN CHARGE C GIRARDIN sage-femme cadre MATERNITE REGIONALE DE NANCY XVIIè Congrès national de la SFHH -NANTES- 01/06/06 1 I) PARTICULARITE EN

Plus en détail

JOURNÉE HYGIÈNE DES MAINS

JOURNÉE HYGIÈNE DES MAINS 5 ième réunion des Référents en Hygiène des EHPAD et autres Établissements Médico-Sociaux en Aquitaine 9 mars 205 JOURNÉE HYGIÈNE DES MAINS Retour d expérience S. AUGEYROLLE / C. CARRERE / C. ABILY E.H.P.A.D.

Plus en détail

Les Infections Associées aux Soins

Les Infections Associées aux Soins Les Infections Associées aux Soins Dr Catherine Sartor EOH Conception Assistance Publique Hôpitaux de Marseille Ecole IFSI, Marseille, 12 septembre 2014 Définitions 2007 Infection Nosocomiale (IN) 1999

Plus en détail

Indicateur n 3-3 : Indicateur relatif à la prévention des infections nosocomiales des établissements de santé

Indicateur n 3-3 : Indicateur relatif à la prévention des infections nosocomiales des établissements de santé 110 Partie II Objectifs / Résultats Objectif 3 : Améliorer la qualité de la prise en charge par le système de soins Indicateur n 3-3 : Indicateur relatif à la prévention des infections nosocomiales des

Plus en détail

Sommaire. Programme régional de lutte contre les infections associées aux soins en Haute-Normandie 2010-2013. Préambule 3

Sommaire. Programme régional de lutte contre les infections associées aux soins en Haute-Normandie 2010-2013. Préambule 3 Sommaire Programme régional de lutte contre les infections associées aux soins en Haute-Normandie 2010-2013 Préambule 3 1 Introduction 6 1.1 Notion d infections associées aux soins (IAS) 6 1.2 Plan stratégique

Plus en détail

Jean-Christophe Richard Véronique Merle CHU de Rouen

Jean-Christophe Richard Véronique Merle CHU de Rouen Gestion d un cas de portage d entérocoque résistant aux glycopeptides (ERG- ERV) Jean-Christophe Richard Véronique Merle CHU de Rouen IXème Journée régionale de Prévention des infections associées aux

Plus en détail

Infections nosocomiales

Infections nosocomiales Infections nosocomiales Surveillance : enquêtes d incidence et de prévalence Tableau de bord et indicateurs Signalements internes et externes nathalie.osinski@psl.aphp.fr Tel. 01 42 17 69 05 Surveillance

Plus en détail

Annexe 4. ICALIN.2 Indicateur du tableau de bord des infections nosocomiales optionnel au recueil 2014

Annexe 4. ICALIN.2 Indicateur du tableau de bord des infections nosocomiales optionnel au recueil 2014 Annexe 4 ICALIN.2 Indicateur du tableau de bord des infections nosocomiales optionnel au recueil 2014 ICALIN.2 reflète l organisation, les moyens et les actions mis en place pour lutter contre les infections

Plus en détail

Journée de printemps 12 mars 2012

Journée de printemps 12 mars 2012 Journée de printemps 12 mars 2012 EHPAD 2 Il n est plus obligatoire pour fin déc. 2012. Action à inscrire dans le cadre de l évaluation interne. Document d Analyse du Risque Infectieux (DARI) Manuel national

Plus en détail

INFECTIONS NOSOCOMIALES

INFECTIONS NOSOCOMIALES INFECTIONS NOSOCOMIALES I - Définitions La définition générale d une infection nososcomiale est la suivante : infection contractée au cours d un séjour dans un établissement de soins. Un délai de 48h au

Plus en détail

Les visites de risques de l assureur : Bilan et perspectives. 23 Mai 2013, Strasbourg

Les visites de risques de l assureur : Bilan et perspectives. 23 Mai 2013, Strasbourg Les visites de risques de l assureur : Bilan et perspectives. 23 Mai 2013, Strasbourg Sommaire Sham en quelques chiffres Les visites d analyse de risques Quel bilan? Perspectives Synthèse Sham en quelques

Plus en détail

UNE BASE DE DONNÉES UNIQUE POUR GÉRER ALERTES, SURVEILLANCE ET SIGNALEMENTS DES INFECTIONS ASSOCIÉES AUX SOINS (IAS)

UNE BASE DE DONNÉES UNIQUE POUR GÉRER ALERTES, SURVEILLANCE ET SIGNALEMENTS DES INFECTIONS ASSOCIÉES AUX SOINS (IAS) UNE BASE DE DONNÉES UNIQUE POUR GÉRER ALERTES, SURVEILLANCE ET SIGNALEMENTS DES INFECTIONS ASSOCIÉES AUX SOINS (IAS) Y. Berrouane 1, E. Graglia 1, Y. Gendreike 2, P. Veyres 1, P. Pugliese 3, F. Dulbecco

Plus en détail

Point Chiffres 2013. Rapport d activité abrégé. Le centre hospitalier d'aix-les-bains. L'activité du centre hospitalier

Point Chiffres 2013. Rapport d activité abrégé. Le centre hospitalier d'aix-les-bains. L'activité du centre hospitalier Point Chiffres 2013 Rapport d activité abrégé P. 2 P. 4 P. 7 Le centre hospitalier d'aix-les-bains L'activité du centre hospitalier La qualité de prise en charge du patient P. 10 Les ressources humaines

Plus en détail

PREVENTION DES INFECTIONS DU SITE OPERATOIRE ET INFORMATION DE LA PERSONNE. Sylvie PAGET 2014-2015

PREVENTION DES INFECTIONS DU SITE OPERATOIRE ET INFORMATION DE LA PERSONNE. Sylvie PAGET 2014-2015 PREVENTION DES INFECTIONS DU SITE OPERATOIRE ET INFORMATION DE LA PERSONNE Sylvie PAGET 2014-2015 2015 PLAN INTRODUCTION 1- Les Infections du Site Opératoire (ISO) 1-11 Epidémiologie 1-22 DéfinitionD 1-33

Plus en détail

mise en œuvre de l arrêté relatif au management de la qualité

mise en œuvre de l arrêté relatif au management de la qualité mise en œuvre de l arrêté relatif au management de la qualité Réunion nationale des OMEDIT 26 mai 2011 Valerie Salomon Bureau Qualité et sécurité des soins Sous direction du pilotage de la performance

Plus en détail

Liste des indicateurs de qualité en hygiène hospitalière dans les hôpitaux aigus

Liste des indicateurs de qualité en hygiène hospitalière dans les hôpitaux aigus Liste des indicateurs de qualité en hygiène hospitalière dans les hôpitaux aigus Cahier des charges : Définitions, consignes de remplissage et éléments de preuve Chaque hôpital doit rassembler, dans un

Plus en détail

PREVENTION DES INFECTIONS DU SITE OPERATOIRE ET INFORMATION DU PATIENT

PREVENTION DES INFECTIONS DU SITE OPERATOIRE ET INFORMATION DU PATIENT PREVENTION DES INFECTIONS DU SITE OPERATOIRE ET INFORMATION DU PATIENT Sylvie PAGET UE 2.10 S1 2015-2016 2016 PLAN INTRODUCTION 1- Les Infections du Site Opératoire (ISO) 1-11 Epidémiologie 1-22 DéfinitionD

Plus en détail

BILAN CAMPAGNE STOPRISK. Sylvie Monier CCLIN Sud-Est Septembre 2010

BILAN CAMPAGNE STOPRISK. Sylvie Monier CCLIN Sud-Est Septembre 2010 BILAN CAMPAGNE STOPRISK Sylvie Monier CCLIN Sud-Est Septembre 2010 1 2 3 BILAN CAMPAGNE STOPRISK 4 BILAN CAMPAGNE STOPRISK Nombre d établissements engagés: 245/956 répertoriés Nombre d établissements ayant

Plus en détail

Campagne de vaccination rougeole expérience du CHBA Vannes - Auray

Campagne de vaccination rougeole expérience du CHBA Vannes - Auray Campagne de vaccination rougeole expérience du CHBA Vannes - Auray Dr Lelimouzin Médecin Hygiéniste 13-14 Octobre 2011 Journées d'hygiène de Brest - ARLIN Bretagne 1 Le CHBA VANNES 2010 AURAY Capacité

Plus en détail

Evaluation des Précautions Complémentaires de type Contact :

Evaluation des Précautions Complémentaires de type Contact : Evaluation des Précautions Complémentaires de type Contact : Un nouvel outil pour les équipes d hygiène Xe JOURNEE REGIONALE DE PREVENTION DES INFECTIONS ASSOCIEES AUX SOINS Yann Ollivier 1 Contexte /

Plus en détail

Evaluation des Précautions Complémentaires de type Contact

Evaluation des Précautions Complémentaires de type Contact Evaluation des Précautions Complémentaires de type Contact GUIDE POUR L ORGANISATION DE L ÉVALUATION ET LE RECUEIL DES DONNÉES Novembre 2011 Composition groupe de travail / Etablissements test : CH Germon

Plus en détail

Quelle politique de dépistage des BMR au sein des établissements de santé?

Quelle politique de dépistage des BMR au sein des établissements de santé? Quelle politique de dépistage des BMR au sein des établissements de santé? Journée Régionale des CLIN et EOH de Haute Normandie Mardi 20 avril 2010 Dr Sophie Boyer Laboratoire de Microbiologie Nouvelles

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE/BILAN CLIN 2013

RAPPORT D ACTIVITE/BILAN CLIN 2013 RAPPORT D ACTIVITE/BILAN CLIN 2013 Programme d actions 2013 - Poursuivre la démarche qualité : amélioration continue de la qualité et de la - sécurité des soins - Prévention, gestion des risques associés

Plus en détail

CClin Est. Le 17 avril 2014 Strasbourg

CClin Est. Le 17 avril 2014 Strasbourg Recherche des causes d un grave défaut de transmission d information en présence d une situation à fort risque de contamination CClin Est Le 17 avril 2014 Strasbourg 1 Contexte Développement de la culture

Plus en détail

GESTION DES IAS EN EHPAD MEDECIN REFERENT D UNE EQUIPE MOBILE GERIATRIQUE

GESTION DES IAS EN EHPAD MEDECIN REFERENT D UNE EQUIPE MOBILE GERIATRIQUE GESTION DES IAS EN EHPAD ROLE D UN D MEDECIN REFERENT D UNE EQUIPE MOBILE GERIATRIQUE Docteur Pierre BERT Direction Médicale M AREPA (MALAKOFF) Hôpital BROCA (Paris) AREPA Association à but non lucratif

Plus en détail

CHAPITRE 3 : LES ORGANES DES DIFFERENTS DISPOSITIFS DE VIGILANCES, DE QUALITE ET DE GESTION DES RISQUES

CHAPITRE 3 : LES ORGANES DES DIFFERENTS DISPOSITIFS DE VIGILANCES, DE QUALITE ET DE GESTION DES RISQUES CHAPITRE 3 : LES ORGANES DES DIFFERENTS DISPOSITIFS DE VIGILANCES, DE QUALITE ET DE GESTION DES RISQUES SECTION 1 : Le comité de pilotage, de la qualité et de la certification 1. Composition Le comité

Plus en détail

Enquête de prévalence 2007 des infections nosocomiales en HAD AP-HP. H. Ittah-Desmeulles, B. Migueres, B Silvera, L Denic, M Brodin.

Enquête de prévalence 2007 des infections nosocomiales en HAD AP-HP. H. Ittah-Desmeulles, B. Migueres, B Silvera, L Denic, M Brodin. Enquête de prévalence 2007 des infections nosocomiales en HAD AP-HP H. Ittah-Desmeulles, B. Migueres, B Silvera, L Denic, M Brodin. Spécificités de L HAD AP HP 820 places, 19 unités de soins, 1 secteur

Plus en détail

Hygiène hospitalière et sécurité des patients en Côte d Ivoire

Hygiène hospitalière et sécurité des patients en Côte d Ivoire Hygiène hospitalière et sécurité des patients en Côte d Ivoire Bilan des activités Esther et perspectives dans le cadre APPS Partenariat ESTHER- CHU de BORDEAUX- OMS Colloque Geres/ESTHER/ISSA Lomé, Togo

Plus en détail

ROLES ET MISSION LES INFECTIONS NOSOCOMIALES DU CLIN HISTORIQUE DES DEFINITIONS. Me VILLEGAS Cadre formateur IBODE/2012

ROLES ET MISSION LES INFECTIONS NOSOCOMIALES DU CLIN HISTORIQUE DES DEFINITIONS. Me VILLEGAS Cadre formateur IBODE/2012 ROLES ET MISSION DU CLIN Infections nosocomiales Définition de l Infection Nosocomiale: vient du grec nosokomion et date de 1845 Définition du Conseil de l Europe : elle introduit le personnel hospitalier

Plus en détail

MODALITES DE CALCUL ET DE CLASSEMENT DU SCORE AGREGE DU TABLEAU DE BORD DES INFECTIONS NOSOCOMIALES

MODALITES DE CALCUL ET DE CLASSEMENT DU SCORE AGREGE DU TABLEAU DE BORD DES INFECTIONS NOSOCOMIALES MINISTERE DE LA SANTE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Bureau qualité et sécurité des soins en établissements de santé DIRECTION DE L HOSPITALISATION ET DE L ORGANISATION DES SOINS Sous-direction Qualité

Plus en détail

EVALUER LA MAITRISE DU RISQUE INFECTIEUX EN EHPAD

EVALUER LA MAITRISE DU RISQUE INFECTIEUX EN EHPAD EVALUER LA MAITRISE DU RISQUE INFECTIEUX EN EHPAD Dr. Nathalie MAUBOURGUET Lundi 24 novembre 2008 Ministère de la Santé, Salle Laroque Séminaire National sur l Organisation de la Prévention des Infections

Plus en détail

Compte rendu PRI EMS OI 2014

Compte rendu PRI EMS OI 2014 Compte rendu PRI EMS OI 2014 Rédacteur(s) : MLC/LL/MA/JBV Objet : Lieu : ½ Journée de formation continue Le Nautile - La Saline les Bains Accueil L ouverture de cette journée a été faite par la responsable

Plus en détail

Comité de pilotage. «Evalimag 2007» Audit en imagerie médicale. Contexte. Comité d organisation. Objectifs. Contexte

Comité de pilotage. «Evalimag 2007» Audit en imagerie médicale. Contexte. Comité d organisation. Objectifs. Contexte «Evalimag 2007» Audit en imagerie médicale Comité de pilotage M Bordier, CHU Reims V Bussy-Malgrange, Resclin-Champagne-Ardenne G. Calmet, cabinet radiologie Saint Remi, Reims O Toubas, chef de pôle imagerie,

Plus en détail