INSTITUT LAUE LANGEVIN Grenoble (France) 17/10/2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INSTITUT LAUE LANGEVIN Grenoble (France) www.ill.eu 17/10/2012"

Transcription

1 INSTITUT LAUE LANGEVIN Grenoble (France) 17/10/2012 OFFRES de STAGES L'Institut Laue-Langevin (ILL), implanté à Grenoble, est un centre international de recherche fondamentale, leader européen en sciences neutroniques. L'ILL exploite la source de neutrons la plus intense au monde alimentant 40 instruments scientifiques d'une technologie inégalée. L'institut accueille chaque année plus de 2000 visiteurs scientifiques qui viennent réaliser des expériences de haut niveau dans des domaines aussi variés que la physique de la matière condensée, la cristallographie, la matière molle, la biologie, la chimie et la physique fondamentale. Financé principalement par les 3 pays fondateurs : France, Allemagne et Royaume-Uni, l'ill a également signé des accords de collaboration scientifique avec 12 autres pays européens : l Autriche, la Belgique, le Danemark, l Espagne, la Hongrie, l'inde, l Italie, la Pologne, la République Tchèque, la Slovaquie, la Suède et la Suisse. L'ILL accueille chaque année de nombreux stagiaires, principalement de niveau Bac + 2 à Bac + 5, dans les domaines scientifiques, mais aussi dans d'autres domaines, comme l informatique. Une bonne connaissance de la langue anglaise est nécessaire. Les opportunités de stages pour l année 2013 sont présentées ci-dessous. Pour postuler : Si un sujet correspond à votre profil et à vos attentes, merci d'envoyer directement votre candidature par au tuteur concerné, dès que possible et de préférence avant fin février. Veuillez joindre un curriculum vitae et une lettre de motivation, en précisant la référence du stage. Avant de postuler, il est conseillé de vérifier la disponibilité des sujets de stages en consultant le site web de l'ill : LISTE DES STAGES Domaine scientifique : Mesures avec un spectromètre aspect - réf. 13/NPP-1 (Division Science / Groupe de Physique Nucléaire et des Particules) Le spectromètre aspect est conçu pour mesurer le spectre de protons dans la désagrégation des neutrons bêta avec une précision inégalée. Il met en œuvre l'ultravide, une technologie de détecteurs sophistiqués, des champs électriques et magnétiques élevés et une analyse moderne d'acquisition des données. Des mesures avec le faisceau de neutrons sont prévues entre mars et juillet L'étudiant(e) participera à toutes les phases de l'expérience : installation du spectromètre, mise en service, analyse des données. Ce stage permettra à l'étudiant(e) de se familiariser avec différentes techniques utilisées dans les expériences de physique des particules aux basses énergies et de travailler au sein d'une petite collaboration internationale. Le stage peut être la base d'une thèse de maîtrise. Niveau : Bac + 5 en physique Tuteur : T. SOLDNER, Participation à des expériences sur le spectromètre GRANIT- réf. 13/NPP-2 1

2 (Division Science / Groupe de Physique Nucléaire et des Particules) Mesures des transitions de résonnance entre les états quantiques gravitationnels des neutrons et les forces contraignantes à très courte portée. Durée : 5 mois Niveau : Bac + 5 en physique Tuteur : V. NESVIZHEVSKY, Participation aux premières mesures avec le piège de neutrons ultra froids HOPE - réf. 13/NPP-3 (Division Science / Groupe de Physique Nucléaire et des Particules) HOPE est un piège magnétique pour des neutrons ultra froids (Ultra Cold Neutrons - UCNs) conçu pour mesurer la durée de vie du neutron. Début 2013, une série de tests systématiques sera effectuée dans le but de comprendre les propriétés de stockage du piège et de proposer des améliorations. Le stagiaire participera activement à ces mesures. Niveau : Bac + 5 en physique Tuteur : F. ROSENAU, Mesure et analyse de neutrons retardés - réf. 13/NPP-5 (Division Science / Groupe de Physique Nucléaire et des Particules) Des produits de fission riches en neutrons peuvent émettre dans leur décroissance des neutrons retardés. Ce processus est important pour étudier des effets de structure nucléaire et a une application pratique pour le contrôle des réacteurs nucléaires. Le(la) stagiaire participera à des expériences sur le spectromètre de produits de fission LOHENGRIN et effectuera l analyse et l interprétation des données prises avec un réseau de détecteurs à neutrons (compteurs proportionnels 3 He) intégrés dans un modérateur et complétés par des détecteurs bêta. La connaissance préalable du logiciel ROOT (analyse des données) ou des codes de simulation GEANT ou MCNP serait un avantage. Durée : 4 mois Niveau : Bac + 4 en physique nucléaire Tuteur : U. KÖSTER, Développement de nouvelles solutions pour détecteurs dans le contexte du FIssion Product Prompt gamma ray Spectrometer (FIPPS) à l ILL - réf. 13/NPP-6 (Division Science / Groupe de Physique Nucléaire et des Particules) FIPPS est un nouveau spectromètre actuellement en développement à l'ill. Il a été conçu afin d'étudier la fission induite par des neutrons thermiques. Les données qui seront recueillies sont importantes pour les applications en physique des réacteurs mais également pour la physique nucléaire fondamentale. FIPPS est constitué d'un grand ensemble de détecteurs Germanium entourant une cible fissile, d'un détecteur temps de vol et d'un GFM (Gas-Filled Magnet) pour l'identification de la masse, de la charge nucléaire et de l énergie cinétique d'un des deux fragments de fission. Cet aimant, unique au monde, sera instrumenté avec une TPC (chambre à dérive) afin de reconstruire la trajectoire des fragments de fission. Le(la) stagiaire sera fortement impliqué(e) dans le développement de la TPC, en participant et en analysant une expérience qui sera réalisée à l'ill afin de tester de nouvelles solutions de détection. Durée : 4 mois Niveau : Bac + 4 en physique Tuteur : A. BLANC, 2

3 Optimisation d un four cylindrique vanadium - réf. 13/DIF-1 (Division Science / Groupe Diffraction) Sur D4, le diffractomètre dédié à la structure de liquides, il est courant d'effectuer des expériences à haute température pour travailler avec des matériaux fondus. Le four standard pour ce type d expériences est le four cylindrique en vanadium, avec ou sans écrans en fonction de la température maximale souhaitée. Avec ce type de fours, on peut atteindre les 1100 C. Des expériences récentes ont montré qu il y avait un gradient de température important entre le centre du four (aligné avec le faisceau de neutrons), où le thermocouple est placé, et les extrémités à basse température. Ce gradient peut provoquer la fonte de l échantillon lorsque l'expérience est réalisée près de la température de fusion. Les changements de stœchiométrie des échantillons multi composants rendent presque impossible la réalisation d'expériences près du point de fusion ou celles où l équilibrium de certaines phases est important. Pour cette raison, il est très important d étudier le problème thermométrique et d'optimiser la conception de l élément chauffant et des écrans afin d avoir un profil de température le plus plat possible tout au long du four. Ce stage nécessite des connaissances en thermodynamique, thermométrie et transport de chaleur. Le sujet est bien adapté pour un(e) étudiant(e) en génie physique en quatrième ou cinquième année (également possible pour un(e) étudiant(e) en troisième année possédant le niveau requis en thermodynamique, transport de chaleur et modélisation) pour une durée d'environ 4 à 6 mois. Le travail se déroulera en étroite collaboration avec l Université Polytechnique de Catalogne. Niveau : Bac + 5 en génie physique Tuteur : G. CUELLO, Diffusion neutronique et électrophysiologie pour une étude structuro-fonctionnelle de rupture de membrane par des amyloïdes - réf. 13/LSS-1 (Division Science / Groupe Structures à Grande Échelle) Un grand nombre de maladies (maladie d Alzheimer, de Parkinson, de Creutzfeld-Jacob, diabète ) sont associées à l amyloïdose, c est-à-dire le dépôt de larges agrégats de protéines riches en feuillets bêta à l extérieur des cellules. Ce phénomène est corrélé à une importante perte de la masse cellulaire dans des organes clefs (pancréas, cerveau ). Bien que chaque maladie soit reliée à une amyloïdose d un peptide particulier, on suspecte un mécanisme commun : des erreurs de processing d un peptide conduisent à son agrégation et à son mauvais repliement en feuillet bêta antiparallèle formant des fibres caractéristiques de l ordre de 1µm de long. Cependant, malgré plus de 100 ans de recherche, le chemin précis par lequel des changements de structure secondaire et quaternaire d un peptide sont reliés à la mort cellulaire n est pas encore clair. Les chercheurs ont tout d abord pensé que le dépôt de gros agrégats dans la matrice extracellulaire exerçait une pression sur la membrane des cellules adjacentes et déclenchait leur apoptose. Mais aujourd hui, on pense plutôt qu une ou plusieurs formes oligomériques apparaissant au cours du processus de fibrillation seraient les espèces responsables de la mort cellulaire. En particulier, un oligomère ayant la forme d un donut a été observé et est suspecté de déstabiliser la membrane cytoplasmique des cellules, conduisant à des fuites de calcium à travers celle-ci, un signal pro-apoptotique. Le(la) stagiaire étudiera comment la cytotoxicité et l agrégation des amyloïdes sont reliées et comment le comportement des peptides amyloïdes est codé dans leur séquence. Notre modèle d étude est l'iapp (Islet Amyloid PolyPeptide), un peptide de 37 acides aminés de long qui tue les cellules β-pancréatiques responsables de la sécrétion d insuline. En utilisant différentes combinaisons lipidiques, il (elle) étudiera la corrélation entre la destruction de liposomes (mesurée par diffusion de neutrons aux petits angles, SANS) et la déstabilisation de bicouches lipidiques (mesurée par électrophysiologie sur membranes artificielles) causées par l injection d IAPP. Les mesures de SANS auront lieu à l ILL sur les instruments spécialisés pour ce type de mesure : D22, D11 ou D33. Pour l électrophysiologie, il (elle) utilisera une machine développée à l Institut de Biologie Structurale pour fabriquer des bicouches lipidiques à l interface de deux gouttes (DIB) et mesurer les courants ioniques les traversant. En plus du DPhPC, lipide habituellement utilisé pour le DIB, nous envisageons l étude de liposomes de 3

4 composition plus physiologique : DOPC, DOPS, mélange de ces deux lipides DOPC:DOPS (9:1, 7:3, 5:5) afin de mimer la membrane des cellules β-pancréatiques et d obtenir plus de connaissances sur l importance des interactions électrostatiques dans le processus de cytotoxicité des amyloïdes. Niveau : Bac + 5 en chimie physique Tuteurs : A. MARTEL et L. PORCAR, or Optimisation et développement d'un dispositif de lévitation acoustique - réf. 13/LSS-2 (Division Science / Groupe Structures à Grande Échelle) Le stage a pour objectif le développement d'un dispositif de lévitation acoustique pour étudier la structure dépendante de la température et la dynamique de liquides à bas point de fusion. Il s agit d un travail de développement d instrumentation associé à des mesures expérimentales. Niveau : Bac + 4 en physique Tuteur : V. CRISTIGLIO, Le rôle de l eau dans la biocompatibilité des polymères - réf. 13/TOF-7 (Division Science / Groupe Temps de Vol et Haute Résolution) La capacité des surfaces à résister à l'absorption de cellules ou de protéines (biocompatibilité) est d'une importance cruciale dans la biotechnologie et les applications biomédicales, comme la fabrication de dispositifs médicaux implantables. Nous disposons de plusieurs classes de poly-(éthylène glycol) à base de polymères qui ont un comportement différent en ce qui concerne l'interaction avec la matière biologique. Certains d'entre eux montrent une excellente biocompatibilité avec les cellules du plasma et avec les protéines. Ils sont caractérisés par un pic exothermique particulier dans l'analyse calorimétrique différentielle (DSC) à environ -42 C. Seuls les polymères biocompatibles présentent ce pic. Avec ce projet, nous avons l'intention d'étudier la dynamique de l'eau d'hydratation afin de comprendre le rôle du solvant dans la biocompatibilité des polymères, c'est-a-dire la capacité de résister à l absorption des protéines et des cellules. Nous soulignons que l'importance technologique des matériaux biocompatibles est remarquable, mais le mécanisme sous-jacent est encore inconnu. Le stage est orienté vers une activité de recherche. L'étudiant(e) participera à la préparation des échantillons, aux expériences de DSC, il(elle) analysera les données quasi élastiques qui en résultent et mettra les résultats en perspective avec la littérature existante sur le sujet. Durée : 4 mois Niveau : Bac + 4 en physique ou biologie Tuteur : D. RUSSO, Cristaux photoniques - réf. 13/SF-1 (Division Projets & Techniques ) Les cristaux photoniques sont un sujet de recherche relativement récent et fascinant. Seules quelques expériences sur la diffusion neutronique par cristaux photoniques ont été publiées étant donné que leurs constantes de réseaux ne correspondent pas aux longueurs d'ondes standard. Le stage a pour objectif d'examiner le champ des cristaux photoniques et d'explorer l'utilisation potentielle des neutrons dans ce domaine. Niveau : Bac + 3 en physique Tuteur : R. GÄHLER, 4

5 Techniques de focalisation pour la diffusion neutronique - réf. 13/ SF-2 (Division Projets & Techniques ) Les échantillons de plus en plus petits utilisés dans la diffusion de lumière et la diffusion aux rayons X représentent un défi pour la diffusion neutronique. Il n'est pas évident d'adapter les techniques neutroniques à ces petits échantillons étant donné que la densité d'espace de phase des neutrons ne peut pas être augmentée. Cependant, dans plusieurs cas, l'utilisation de faisceaux multiples de neutrons pourrait être une solution. Le stage implique une revue des techniques possibles et la réalisation d'études conceptuelles pour leur utilisation en diffusion neutronique. Nous avons l'intention de publier les résultats. Niveau : Bac +3 en physique Tuteur : R. GÄHLER, Combinaison MIEZE et TISANE - réf. 13/ SF-3 (Division Projets & Techniques ) MIEZE et TISANE sont deux techniques neutroniques, développées pour atteindre une haute résolution temporelle dans plusieurs domaines de diffusion neutronique. Les deux techniques s'appuient sur des interféromètres temporels Mach-Zehnder et la combinaison des deux techniques devrait ouvrir de nouvelles possibilités en diffusion neutronique. La mesure des fonctions non linéaires échantilllonréponse, l'extension de TISANE à la résolution temporelle de l'ordre de la sous-microseconde ou la mise en place de techniques à modulation de fréquence pour TISANE sont des objectifs possibles d'applications potentielles encore inexplorées. L'objectif de ce stage est de comprendre ces deux techniques et d'explorer ce potentiel, avec la possibilité de participer à une publication. Niveau : Bac +3 en physique Tuteur : R. GÄHLER, Domaine technologique - informatique : Traitement de données de diffraction Laue avec simulation Monte-Carlo de l'instrument réf. 13/CS-2 (Division Science / Groupe Calcul Scientifique) Le stage a pour but de potentiellement améliorer la précision de la détermination de structure des échantillons obtenue par diffraction Laue, et, en particulier, de proposer une solution dans le cas de taches de diffraction se recouvrant. L'évolution par rapport à la technique Rietveld classique réside dans l'utilisation d'un modèle de diffractomètre par méthode Monte-Carlo en lieu et place d'une approximation analytique. Ce stage fait suite à une étude similaire réalisée en été 2012 traitant de la diffraction de poudres. La procédure de traitement de données comprendra les étapes suivantes : 1. Identification des paramètres décrivant la structure de l'échantillon (maille, coordonnées atomiques, composition, etc.). 2. Utilisation de la librairie CrysFML <http://forge/projects/crysfml>, en particulier l'usage des exemples HKL_GEN, et CALC_SFAC. Un programme exécutable sera créé afin de préparer le fichier de réflexions pour le modèle d'échantillon poudre. Cette partie pourra également s'inspirer du logiciel Esmeralda <http://forge.ill.fr/projects/sxtalsoft/repository/show/laue_suite_project>. 3. Utilisation du diffractomètre modèle templatelaue de McStas <http://www.mcstas.org> pour générer le diffractogramme Laue. 5

6 4. Le résultat de la simulation est utilisé pour calculer un critère d'optimisation (par exemple moindres carrés) et lancer un affinement des paramètres structuraux de l'échantillon, en gardant les autres paramètres expérimentaux fixes. Cette optimisation se fera en deux temps : les paramètres de maille, puis la structure (position des atomes). L'optimisation se fera à l'aide de ifit <http://ifit.mccode.org>. La procédure d'ajustement des paramètres sera initiée en partant des paramètres d'une structure déterminée par la méthode d'analyse conventionnelle. L'amélioration de la précision de la structure par rapport à une analyse conventionnelle (FullProf/Esmeralda) sera quantifiée. Pré-requis : initiative, intérêt pour la diffraction X et/ou neutron, intérêt pour la simulation par méthode Monte-Carlo, intérêt pour le traitement du signal et l'optimisation, bonne connaissance des langages Fortran et du C, utilisation de Matlab. Durée : 5 mois Niveau : Bac + 4 en informatique avec des connaissances de base en physique Tuteur : E. FARHI, Développement d une électronique embarquée de mesure du niveau d hélium liquide - réf. 13/SANE-1 (Division Projets & Techniques / Service Environnements Neutroniques Avancés) Le Service Environnement Neutronique Avancé (SANE) gère la distribution de plus de litres d hélium liquide par an à une quarantaine d instruments. Les électroniques des vases sont vieillissantes et nous souhaitons les remplacer par des systèmes modernes. L objet de ce stage est de concevoir une électronique embarquée qui mesure automatiquement le niveau d hélium dans un vase de 100 ou 250 litres avec une sonde supraconductrice et qui envoie le résultat à un serveur connecté au réseau Wifi dans les halls expérimentaux. Le système devra être compact, adapté à son environnement (neutrons, gamma, fluides cryogéniques, humidité) et peu consommateur d énergie (autonomie souhaitée supérieure à 50 jours). Le(la) stagiaire réalisera l étude, le prototype et le dossier de production de 50 unités. Connaissances requises : électroniques analogiques, programmation de microcontrôleurs, langage C, notions sur les réseaux et la communication avec un serveur (ftps/https). Durée : 5 à 6 mois Niveau : Bac + 5 en électronique Tuteur : J. GONTHIER, Développement d'un catalogue de logiciels avec une application frontale Web moderne - réf. 13/ IT-1 (Division Projets & Techniques / Service Informatique) Nous recherchons un(e) stagiaire qui rejoindra notre équipe de développement composée de 7 personnes pour une durée de six mois. Le(la) stagiaire utilisera les technologies HTML5, CSS3, PHP5, Oracle, JavaScript, Debian Linux, SVM(Git, SVN), Python et Java. Des connaissances des frameworks PHP (Symfony2), JavaScript (Sencha, Backbone, AngularJS, ), modélisation des données backend, bases de données NoSQL, services web, et conception d'interfaces rich frontend pour le web/mobile seraient fortement appréciées mais ne sont pas obligatoires. Nous recherchons un(e) stagiaire enthousiaste, passionné(e) de technologie et qui n'a pas peur d'apprendre de nouveaux concepts. Le stage se focalisera sur des travaux réalisés dans le cadre de projets européens en collaboration avec d'autres instituts en Europe ainsi que sur des travaux avec d'autres membres de l'équipe au sein du groupe. 6

7 Niveau : Bac + 2 en Développement logiciel Tuteur : J. HALL, Mise en place d un système de e-learning à base du logiciel libre Moodle (Learning Management System) - réf. 13/ IT-2 (Division Science / Calcul Scientifique et Groupe Diffraction) Le stage consiste à installer une plate-forme de test et à évaluer son intérêt et ses possibilités d intégration dans l infrastructure informatique ILL (mécanismes d authentification des utilisateurs, possibilité d intégration avec le CMS Typo3 et les solutions de stockage vidéo, etc.). Il s agira ensuite d intégrer les modules complémentaires de forum, vidéo, glossaire, Qcm, devoirs et tests d apprentissage. La simulation d un parcours de formation autour de la science du neutron servira d exemple. Une présentation des fonctionnalités sera effectuée à la communauté scientifique de l ILL, la prise en compte des retours servira à affiner la solution. D un point de vue technique, le(la) stagiaire aura à se familiariser avec l installation de produits Open Source sur un serveur Linux, les technologies d affichage web (HMTL5, CSS, JavaScript) et la conduite de projets en entreprise. Niveau : Bac +3 en Systèmes et/ou Réseaux Tuteur : P. MOURRE, Visite en 3D des bâtiments et des instruments de l'ill - réf. 13/ IT-3 (Division Projets & Techniques / Service Informatique) Le(la) stagiaire, qui doit posséder de bonnes compétences en photographie, créera des panoramas cylindriques et des panoramas sphériques partiels des bâtiments, locaux et instruments de l'ill à 360. Le stage impliquera l'exploration de toutes les technologies pour les panoramas 3D. Le (la) stagiaire prendra les photos et utilisera un logiciel de création d'images panoramiques comme PTGui pour les créer. Niveau : Bac +2 en graphisme multimedia Tuteur : P. MOURRE, Mise en place d un système d extinction d ordinateur - réf. 13/ IT-4 (Division Projets & Techniques / Service Informatique) Étude et réalisation d une interface web d abonnement à un système d allumage/extinction automatique des ordinateurs personnels de l ILL. Le travail s effectuera en trois phases : 1) Étude sur une semaine de la consommation du PC (mesure réelle et estimée). 2) Mise en place du système d extinction/allumage automatique. 3) Mesure de l énergie économisée. Le système sera connecté à l agenda collectif de présence du personnel afin de mettre en route et/ou réveiller la machine selon un profil défini par l utilisateur. Une interface web permettra l allumage et l extinction manuels à distance. Niveau : Bac +3 en Développement Logiciel Tuteur : P. MOURRE, 7

8 Évaluation de solution stockage de type «Cloud» pour l entreprise - réf. 13/ IT-5 (Division Projets & Techniques/Service Informatique) Les tablettes et autres smartphones sont et seront de plus en plus présents dans le monde de l entreprise. L un des points difficiles concernant leur intégration dans les activités professionnelles reste l accès sécurisé et garantissant la confidentialité aux données. Des solutions Open Source ou commerciales dédiées aux entreprises apparaissent. L objectif du stage est d installer, de tester et valider l intégration de quelques-unes de ces solutions dans l infrastructure technique ILL. Si ces solutions le permettent, il sera également intéressant d essayer de répondre au besoin d échange de fichiers de façon simple et sécurisée avec des personnes internes et externes à l entreprise. Durant ce stage, l étudiant(e) pourra se familiariser avec les environnements Linux et Windows serveur d entreprise, les technologies de virtualisation et les problématiques de sécurité réseau. Les environnements ios et Android seront utilisés pour les tests. Niveau : Bac +2 en Réseaux et/ou Systèmes Tuteur : M. ESPITALLIER-MORELOT, Évaluation de solutions Web de Remote Desktop - réf. 13/ IT-6 (Division Projets & Techniques / Service Informatique) Le stage a pour but l'évaluation de solutions d accès aux interfaces graphiques de station de travail à travers un simple navigateur web (si possible sans applet). L objectif principal d une telle solution est de permettre aux utilisateurs scientifiques de l ILL d effectuer le traitement de données à distance à travers un simple navigateur web en utilisant des machines préconfigurées (logiciels scientifiques installés et accès à leurs propres données). Plusieurs solutions open source ou commerciales émergent, ce stage consiste à vérifier que de telles solutions sont compatibles avec nos besoins d infrastructure et fonctionnent de manière satisfaisante pour les utilisateurs. Le(la) stagiaire aura l occasion de se familiariser avec les problèmes occasionnés par les réseaux à forte latence, les technologies d accès à distance aux bureaux (RDP, VNC, NX, ), les infrastructures virtuelles et l environnement Linux. Niveau : Bac + 4 en Réseaux et/ou Systèmes Tuteur : R. MUDINGAY, Génération automatique de la vue "matériel" d'un instrument - réf. 13/SCI-1 (Division Projets & Techniques / Service de Contrôle des Instruments) Nomad est un logiciel de contrôle d'instrument utilisé à l'ill pour contrôler les instruments scientifiques de l'ill. Ce logiciel est configuré sur chaque instrument de l'ill par le biais de fichiers XML. Le but du stage sera de générer une vue "matériel" et "contrôleur" de chaque instrument. Le stage se déroulera en plusieurs étapes : définition du cahier des charges, étude sur la technologie à employer (HTML, PDF, etc.), et enfin la réalisation de la vue. Durée : 2 mois Niveau : Bac +2 en informatique Tuteur : J. LOCATELLI, 8

9 Réalisation d'un discriminateur à fraction constante numérique sur FPGA - réf. 13/ SCI-2 (Division Projets & Techniques / Service de Contrôle des Instruments) Le sujet du stage proposé est lié à l'activité expérimentale consacrée à la mesure de la durée de vie des états excités de l ordre de la picoseconde. Conjointement au développement d'un système d'acquisition numérique rapide, le(la) candidat(e) retenu(e) participera à la réalisation d'un FPGA dédié exécutant des algorithmes appropriés permettant d atteindre une résolution en temps de l'ordre de 10 à 100 ps. Le stage sera consacré à l'élaboration de l électronique et du protocole pour le transfert de données à grande vitesse par fibre optique et à la définition et la mise en œuvre de l'algorithme CFD sur les cartes électroniques existantes basées sur un FPGA Virtex 6. Niveau : Bac + 5 en physique, électronique Tuteur : P. MUTTI, Outils de migration des données d'expériences- réf. 13/ SCI-3 (Division Projets & Techniques / Service de Contrôle des Instruments) Dans le cadre des projets européen PANDATA et EWIC, l Institut Laue-Langevin migre ses données d'expériences vers le format NEXUS et met en place des catalogues de METADATA. L objet de ce stage est de fournir plusieurs outils permettant une transition plus confortable pour nos utilisateurs. - Outils de conversion entre les deux formats - Outils de relecture - Extraction de MetaData - La programmation utilisera C++ et JAVA, une partie méthodologie et analyse sera également à mettre en place. Niveau : Bac +5 en informatique Tuteur : F. CECILLON, Programmation en langage VHDL d'un circuit FPGA XILINX - réf. 13/ SCI-4 (Division Projets & Techniques / Service de Contrôle des Instruments) Le but de ce projet est d intégrer un module de test dans un système d'acquisition de données déjà existant. Il consiste à simuler l'acquisition d'une donnée dans ce système (adresse et temps de vol). Pour cela, il sera nécessaire d'écrire un générateur d'adresses paramétrables dans différents modes : incrémentation, fixe ou aléatoire. On pourra faire varier l'adresse, la fréquence d'acquisition ainsi que les valeurs de temps de vol. Ce module devra être indépendant pour être réutilisé dans d'autres projets. Connaissance du langage VHDL indispensable. Niveau : Bac +2 en électronique Tuteur : F. REY Implémentation d'un sous-ensemble de CORBA IDL à partir de la bibliothèque ZeroMQ - réf. 13/ SCI-5 (Division Projets & Techniques / Service de Contrôle des Instruments) Dans le cadre du remplacement du middleware CORBA utilisé dans la couche de communication de l'application client-serveur Nomad, il faut réécrire une gestion simplifiée d'objets distants statiques à 9

10 partir de la bibliothèque de socket "intelligents" ZeroMQ. Il s'agira donc de faire le "parsing" de fichiers IDL et de générer des stub et interfaces pour les langages C++ et Java, ainsi que la couche de communication au-dessus de ZeroMQ. Le développement s'appuiera sur ANTLR et consistera donc en 3 parties : - Définition d'un compilateur avec ANTLR sur un sous-ensemble du langage CORBA IDL - Génération de code d'interface en C++ et de stub en Java - Définition de bibliothèques Java et C++ accédant au système de message ZeroMQ. Il sera demandé des tests unitaires pour chaque phase de développement. Mots-clés : middleware, compilation, OOP Niveau : Bac +5 en informatique Tuteur : Y. Le GOC, Détermination des incertitudes sur les mesures de laboratoire - réf. 13/ DIR-1 (Service Radioprotection Sécurité Environement / Groupe Radioprotection) Détermination des incertitudes sur les mesures effectués à l aide des protocoles du laboratoire radioprotection sur les appareils suivants : appareil de spectrométrie gamma, appareil de scintillation liquide, compteurs proportionnels pour mesures globales alpha/bêta. Niveau : Bac +2 en mesures physiques ou BTS Radioprotection Tuteur : D. BOULICAULT, Analyse de la perte des sources électriques 48V sur le Réacteur à Haut Flux - réf. 13/ DRE-1 (Division Réacteur/ Groupe Fluides) Analyse des effets de la perte partielle et totale des sources 48V sur le contrôle commande, les actionneurs et le fonctionnement du Réacteur à Haut Flux de l'ill. Niveau : Bac + 5 en génie électrique Tuteur : L. PACALLET, Optimisation de l utilisation de la chromatographie ionique - réf. 13/ DRE-2 (Division Réacteur / Service Electricité et Electronique) Etude de la réactivité de l appareil DIONEX lors du changement d analyseur anions/cations. Analyse de la sensibilité et de la répétabilité avec des échantillons d eau lourde. Durée : 2 mois Niveau : Bac + 2, DUT, BTS mesures physiques ou chimie Tuteur : M. CUELHE, Domaine administratif : Étude et mise en œuvre d'initiatives pour faciliter l'intégration (interne et externe à l'ill) pour les nouveaux arrivants à l'ill et leur famille- réf. 13/ SRH-1 (Division Administration / Service Ressources Humaines) L'objectif du stage est d'étudier, de faire une analyse comparative, de proposer et de mettre en œuvre des initiatives et des procédures pour faciliter l'intégration des nouveaux arrivants et de leur famille, par exemple une assistance externe et un support pour les épouses, une feuille de route pour les nouveaux 10

11 arrivants pendant leurs premiers mois à l'institut, un suivi de l'intégration par la Direction et le Service des Ressources Humaines, un système de tutorat, l'organisation d'évènements comme des soirées de bienvenue, une meilleure prise de conscience des différences culturelles, des activités pour renforcer l'esprit d'équipe, etc. Niveau : Bac +5 en ressources humaines (international) Tuteur : E. MOULIN, INSTITUT LAUE LANGEVIN 6 rue Jules Horowitz - BP Grenoble Cedex 9 11

INSTRUMENTS DE MESURE

INSTRUMENTS DE MESURE INSTRUMENTS DE MESURE Diagnostique d impulsions lasers brèves Auto corrélateur à balayage modèle AA-10DD Compact et facile d emploi et de réglage, l auto corrélateur AA-10DD permet de mesurer des durées

Plus en détail

Offres de stages 2011/2012

Offres de stages 2011/2012 Offres de stages 2011/2012 RBS LE MEILLEUR DE L INTEGRATION ET DE L EDITION L informatique est devenue un outil stratégique de développement et de différenciation pour les organisations du 21ème siècle

Plus en détail

Optimisation de forme pour une résistance de chauffe dans un microsystème

Optimisation de forme pour une résistance de chauffe dans un microsystème pour une résistance de chauffe dans un microsystème Bertrand Selva Bertrand.selva@bretagne.ens-cachan.fr 1 Plan de la présentation Présentation des microsystèmes Dimensions caractéristiques, technique

Plus en détail

Technologies du Web. Créer et héberger un site Web. Pierre Senellart. Page 1 / 26 Licence de droits d usage

Technologies du Web. Créer et héberger un site Web. Pierre Senellart. Page 1 / 26 Licence de droits d usage Technologies du Web Créer et héberger un site Web Page 1 / 26 Plan Planification Choisir une solution d hébergement Administration Développement du site Page 2 / 26 Cahier des charges Objectifs du site

Plus en détail

STAGE VOULEZ-VOUS REJOINDRE NOTRE ÉQUIPE?

STAGE VOULEZ-VOUS REJOINDRE NOTRE ÉQUIPE? VOULEZ-VOUS REJOINDRE NOTRE ÉQUIPE? STAGE JHipster (Java Hipster) est un générateur Yeoman utilisé pour créer un projet Spring Boot + AngularJS. Ce projet est développé en licence libre (Apache 2) et disponible

Plus en détail

Fiabiliser les résultats [PROGRAMME] et dans les fours Méthodes de séparation. Préparation de l échantillon. [COORDINATEUR] Pr. R.

Fiabiliser les résultats [PROGRAMME] et dans les fours Méthodes de séparation. Préparation de l échantillon. [COORDINATEUR] Pr. R. 60 ÉCOLE EUROPÉENNE DES SCIENCES ANALYTIQUES Connaissances de base en chimie sur l atome et la lumière 4 jours Être capable de choisir la technique appropriée Fiabiliser les résultats Définitions en absorption

Plus en détail

OFFRES DE STAGES REGION EST. Market Unit 8 - Software Engineering & Testing

OFFRES DE STAGES REGION EST. Market Unit 8 - Software Engineering & Testing OFFRES DE STAGES REGION EST Market Unit 8 - Software Engineering & Testing 2013 EDITO Chère étudiante, cher étudiant Vous avez entre les mains notre catalogue rassemblant les opportunités de stages que

Plus en détail

COURS AVANCÉS EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE DES PLASMAS

COURS AVANCÉS EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE DES PLASMAS COURS AVANCÉS EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE DES PLASMAS Les universités membres de Plasma-Québec mettent à la disposition des étudiants de maîtrise et de doctorat une brochette de neuf cours avancés couvrant

Plus en détail

Acquisition et installation d un couplage chromatographie liquide haute pression et simple spectrométrie de masse

Acquisition et installation d un couplage chromatographie liquide haute pression et simple spectrométrie de masse DOSSIER D APPELS D OFFRES Acquisition et installation d un couplage chromatographie liquide haute pression et simple spectrométrie de masse Laboratoire Biomolécules et Biotechnologies Végétales Faculté

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES INRA Centre de Recherche ANGERS - NANTES SERVICES DECONCENTRES D APPUI A LA RECHERCHE Service des Marchés Rue de la Géraudière Bâtiment Erdre BP 71627

Plus en détail

PROPOSITION D UNE FORMATION CONTINUE POUR LES PERSONNELS DES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

PROPOSITION D UNE FORMATION CONTINUE POUR LES PERSONNELS DES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR PROPOSITION D UNE FORMATION CONTINUE POUR LES PERSONNELS DES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR Mise en œuvre rapide de chaînes d acquisition / transmission du signal à l aide d un système «on chip»

Plus en détail

DUT. Informatique, orientation Imagerie Numérique. Domaine : Sciences, Technologies, Santé. Mention : Informatique

DUT. Informatique, orientation Imagerie Numérique. Domaine : Sciences, Technologies, Santé. Mention : Informatique DUT Informatique, orientation Imagerie Numérique Domaine : Sciences, Technologies, Santé Mention : Informatique Organisation : Institut Universitaire de Technologie Lieu de formation : Le Puy en Velay

Plus en détail

Catalogue des équipements. Analytique

Catalogue des équipements. Analytique Catalogue des équipements Analytique Table des matières Équipement analytique... 3 Laboratoire analytique... 3 Calorimétrie différentielle à balayage (DSC)... 3 Analyse thermogravimétrique (TGA)... 4 GC-MS

Plus en détail

Rappel des technologies utilisées // Nouvelles technologies. (Synthèse par J.Ph GOURRAUD d une conférence des Dr B.BEUMER et Dr I.

Rappel des technologies utilisées // Nouvelles technologies. (Synthèse par J.Ph GOURRAUD d une conférence des Dr B.BEUMER et Dr I. ANALYSEUR DE SOUFRE TOTAL DANS LES PROCEDES DE CARBURANTS PETROLIERS Caractéristiques Principales Détermination du soufre total par le procédé MWD XRF Etendue de mesure dynamique de 0.6ppm à 3000ppm Temps

Plus en détail

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application Architecture Multi-Tier Traditionnellement une application informatique est un programme exécutable sur une machine qui représente la logique de traitement des données manipulées par l application. Ces

Plus en détail

4. Microscopie électronique à balayage

4. Microscopie électronique à balayage 4. Microscopie électronique à balayage 4.1. Principe de formation des images en MEB 4.2. Mise en œuvre 4.3. Les différents modes d imagerie 4.4. Les différents types de contraste 4.5. Performances 4.5.1.

Plus en détail

Stages 2014-2015 ISOFT : UNE SOCIETE INNOVANTE. Contact : Mme Lapedra, stage@isoft.fr

Stages 2014-2015 ISOFT : UNE SOCIETE INNOVANTE. Contact : Mme Lapedra, stage@isoft.fr Stages 2014-2015 ISOFT : UNE SOCIETE INNOVANTE Contact : Mme Lapedra, stage@isoft.fr ISoft, éditeur de logiciels, est spécialisé dans l informatique décisionnelle et l analyse de données. Son expertise

Plus en détail

Mesure de la surface spécifique

Mesure de la surface spécifique Mesure de la surface spécifique Introducing the Acorn Area TM Acorn Area est un instrument révolutionnaire conçu pour mesurer la surface spécifique des nanoparticules en suspension dans un liquide. Utilisant

Plus en détail

TERMES DE RÉFÉRENCE «FORMATION PROFESSIONNELLE EN PHP ET JAVA/JEE» RELATIFS A LA

TERMES DE RÉFÉRENCE «FORMATION PROFESSIONNELLE EN PHP ET JAVA/JEE» RELATIFS A LA RÉPUBLIQUE TUNISIENNE *** MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE *** UNIVERSITÉ DE JENDOUBA TERMES DE RÉFÉRENCE RELATIFS A LA «FORMATION PROFESSIONNELLE EN PHP ET JAVA/JEE»

Plus en détail

Calendrier des Formations

Calendrier des Formations Systèmes et Réseaux IPV6 980,00 HT Jan. Fév. Mar. Avr. Mai Juin Jui. Août Sept. Oct. Nov. Déc. Comprendre IPV6 et explorer les méthodes pour migrer 14-15 23-24 1-2 26-27 Configuration et Maintenance des

Plus en détail

Pondération Heures Unités Préalables Forme d enseignement 3-2-3 75 2,67 PA 203-NYA-EV Mécanique. PA 201-NYA-EV Calcul différentiel

Pondération Heures Unités Préalables Forme d enseignement 3-2-3 75 2,67 PA 203-NYA-EV Mécanique. PA 201-NYA-EV Calcul différentiel DEC 200.EV - Sciences de la nature, profil EVS 203-NYB-EV 3 Électricité et magnétisme Pondération Heures Unités Préalables Forme d enseignement 3-2-3 75 2,67 PA 203-NYA-EV Mécanique PA 201-NYA-EV Calcul

Plus en détail

PRINCIPE MICROSCOPIE CONFOCALE

PRINCIPE MICROSCOPIE CONFOCALE PRINCIPE MICROSCOPIE CONFOCALE Un microscope confocal est un système pour lequel l'illumination et la détection sont limités à un même volume de taille réduite (1). L'image confocale (ou coupe optique)

Plus en détail

P7. PANTHERE - VERSION INDUSTRIELLE Un logiciel performant et convivial pour la prévision des débits de dose.

P7. PANTHERE - VERSION INDUSTRIELLE Un logiciel performant et convivial pour la prévision des débits de dose. P7. PANTHERE - VERSION INDUSTRIELLE Un logiciel performant et convivial pour la prévision des débits de dose. L. GUIGUES EDF/SEPTEN 12-14 avenue Dutriévoz 69628 Villeurbanne Cedex RESUME PANTHERE est un

Plus en détail

J C P. www.juniorphelma.fr. Junior Conseil Phelma. Parce que vos projets n attendent pas, nous non plus. contact@juniorphelma.fr

J C P. www.juniorphelma.fr. Junior Conseil Phelma. Parce que vos projets n attendent pas, nous non plus. contact@juniorphelma.fr J C P Junior Conseil Phelma Parce que vos projets n attendent pas, nous non plus. contact@juniorphelma.fr www.juniorphelma.fr J C P Junior Conseil Phelma Parce que vos projets n attendent pas, nous non

Plus en détail

Stages : Prototypes d applications médicales

Stages : Prototypes d applications médicales Stages : Prototypes d applications médicales en bout un prototype d application médicale 3D au sein de notre framework d applications : Création des spécifications Eventuellement discussions avec le marketing

Plus en détail

Logiciel d analyse du monde des objets connectés intelligents

Logiciel d analyse du monde des objets connectés intelligents Logiciel d analyse du monde des objets connectés intelligents Le défi : Transformer les données en intelligence décisionnelle Le logiciel SkySpark analyse automatiquement les données issues des équipements

Plus en détail

Stages 2013-2014 ISOFT : UNE SOCIETE INNOVANTE. ISoft : +33 1 69 35 37 37 www.isoft.fr 21 Chemin de Moulon 91190 Gif sur Yvette France

Stages 2013-2014 ISOFT : UNE SOCIETE INNOVANTE. ISoft : +33 1 69 35 37 37 www.isoft.fr 21 Chemin de Moulon 91190 Gif sur Yvette France Stages 2013-2014 ISOFT : UNE SOCIETE INNOVANTE Contact : Mme Lapedra, stage@isoft.fr ISoft, éditeur de logiciels, est spécialisé dans l informatique décisionnelle et l analyse de données. Son expertise

Plus en détail

Utilisation de l'outil GATeL pour l'évaluation des tests de logiciels critiques à l'irsn

Utilisation de l'outil GATeL pour l'évaluation des tests de logiciels critiques à l'irsn Journée SEE "Certification et méthodes formelles" Utilisation de l'outil GATeL pour l'évaluation des tests de logiciels critiques à l'irsn ONERA Toulouse, 3 février 2004 Jean Gassino (jean.gassino@irsn.fr).

Plus en détail

Terminologie de l'enquête

Terminologie de l'enquête Terminologie de l'enquête 5 octobre 2015 Terme ou abréviation Accès à distance Accès sécurisé, de l'extérieur du parlement, au réseau parlementaire (ou Intranet) Accès ouvert Accès public, immédiat et

Plus en détail

0- Le langage C++ 1- Du langage C au langage C++ 2- Quelques éléments sur le langage. 3- Organisation du cours

0- Le langage C++ 1- Du langage C au langage C++ 2- Quelques éléments sur le langage. 3- Organisation du cours 0- Le langage C++ 1- Du langage C au langage C++ 2- Quelques éléments sur le langage 3- Organisation du cours Le présent cours constitue une introduction pour situer le langage C++, beaucoup des concepts

Plus en détail

Expert ou chef de projet en contrôle-commande

Expert ou chef de projet en contrôle-commande Expert ou chef de projet en contrôle-commande C1C25 Electronique, électrotechnique ou contrôle-commande - IR Spécialités L expert ou chef de projet en contrôle-commande peut être amené à se spécialiser

Plus en détail

TSC II. Analyse par Courants Thermostimulés. L excellence en analyse thermique et en calorimétrie

TSC II. Analyse par Courants Thermostimulés. L excellence en analyse thermique et en calorimétrie TSC II Analyse par Courants Thermostimulés L excellence en analyse thermique et en calorimétrie 2 TSC1I applications... Introduction Cette méthode particulière d Analyse Thermique utilise la MOBILITE MOLECULAIRE

Plus en détail

b-swiss education La solution la plus simple et intelligente pour communiquer par écrans en milieu scolaire

b-swiss education La solution la plus simple et intelligente pour communiquer par écrans en milieu scolaire education La solution la plus simple et intelligente pour communiquer par écrans en milieu scolaire Conçu pour les établissements scolaires de toute taille, le pack éducation de la gamme constitue la solution

Plus en détail

Les formations en cycle ingénieur

Les formations en cycle ingénieur Les formations en cycle ingénieur Eau, environnement, aménagement Ce domaine forme des ingénieurs capables d'explorer et d'organiser l'espace (surface et sous-sol), d'exploiter durablement les ressources

Plus en détail

ASA-Advanced Solutions Accelerator. Solution pour la gestion des données des laboratoires et des plateformes de service

ASA-Advanced Solutions Accelerator. Solution pour la gestion des données des laboratoires et des plateformes de service ASA-Advanced Solutions Accelerator Partenaire informatique des Laboratoires de Recherche 100lims Solution pour la gestion des données des laboratoires et des plateformes de service Parce que vous cherchez

Plus en détail

Concepteur Développeur Informatique Option Nomade

Concepteur Développeur Informatique Option Nomade Concepteur Développeur Informatique Option Nomade Module : Espace ouvert de formation (2 semaines) Ce module est composée de plusieurs parties : - le module développement durable (14 heures), qui traite

Plus en détail

Les systèmes embarqués et les tendances technologiques: une évolution constante, une innovation continue!

Les systèmes embarqués et les tendances technologiques: une évolution constante, une innovation continue! Les systèmes embarqués et les tendances technologiques: une évolution constante, une innovation continue! Vasiliki Sfyrla Une approche des systèmes embarqués Les systèmes embarqués existent depuis longtemps.

Plus en détail

Catalogue des PFE 2013. CodinTek Park Technologique Elgazala 2088 Cité Technologique Elgazala Ariana

Catalogue des PFE 2013. CodinTek Park Technologique Elgazala 2088 Cité Technologique Elgazala Ariana Catalogue des PFE CodinTek Park Technologique Elgazala 2088 Cité Technologique Elgazala Ariana Présentation de la société CodinTek est une start-up Tunisienne spécialisée dans l innovation en traitement

Plus en détail

Fiche synthétique de la 1 ère année FIA

Fiche synthétique de la 1 ère année FIA Fiche synthétique de la 1 ère année FIA Mission En 1 ère année, l'apprenti doit être capable de remplir des missions habituellement confiées à un technicien supérieur : la dimension technique prime donc

Plus en détail

Master Analyse et contrôle physicochimiques Spécialité Analyses physico-chimiques Parcours Analyses physico-chimiques

Master Analyse et contrôle physicochimiques Spécialité Analyses physico-chimiques Parcours Analyses physico-chimiques Descriptif du Parcours Master Analyse et contrôle physicochimiques Spécialité Analyses physico-chimiques Parcours Analyses physico-chimiques 12/03/2014 Sommaire Sommaire... p. 2 Présentation... p. 3 Contact

Plus en détail

b-swiss education La solution la plus simple et intelligente pour communiquer en établissement scolaire

b-swiss education La solution la plus simple et intelligente pour communiquer en établissement scolaire b-swiss La solution la plus simple et intelligente pour communiquer en établissement scolaire b-swiss est la solution de communication par écran pour les établissements scolaires de la gamme b-swiss spécialisée

Plus en détail

Infrastructure RDS 2012

Infrastructure RDS 2012 105 Chapitre 3 Infrastructure RDS 2012 1. Introduction Infrastructure RDS 2012 Une infrastructure RDS 2012 R2 est composée de plusieurs serveurs ayant chacun un rôle bien défini pour répondre aux demandes

Plus en détail

CLOUD CP3S SOLUTION D INFRASTRUCTURE SOUMIS À LA LÉGISLATION FRANÇAISE. La virtualisation au service de l entreprise. Évolutivité. Puissance.

CLOUD CP3S SOLUTION D INFRASTRUCTURE SOUMIS À LA LÉGISLATION FRANÇAISE. La virtualisation au service de l entreprise. Évolutivité. Puissance. CLOUD CP3S La virtualisation au service de l entreprise Virtualisation / Cloud Évolutivité Sécurité Redondance Puissance SOLUTION D INFRASTRUCTURE SOUMIS À LA LÉGISLATION FRANÇAISE SOLUTION D INFRASTRUCTURE

Plus en détail

Cours 10701A - Configuration et gestion de Microsoft SharePoint 2010

Cours 10701A - Configuration et gestion de Microsoft SharePoint 2010 Cours 10701A - Configuration et gestion de Microsoft SharePoint 2010 INTRODUCTION Ce cours apprend aux stagiaires comment installer, configurer et administrer SharePoint, ainsi que gérer et surveiller

Plus en détail

La gestion du poste de travail en 2011 : Panorama des technologies

La gestion du poste de travail en 2011 : Panorama des technologies La gestion du poste de travail en 2011 : Panorama des technologies François Clémence C.R.I Université Paul Verlaine Metz UFR Sciences Humaines et Arts clemence@univ-metz.fr Olivier Mathieu C.R.I Université

Plus en détail

Samir Ounnoughi. Intégrateur/Développeur Système Interactif Web-Mobile FORMATIONS PROFIL/CHAMPS D INTÉRÊTS CONNAISSANCES.

Samir Ounnoughi. Intégrateur/Développeur Système Interactif Web-Mobile FORMATIONS PROFIL/CHAMPS D INTÉRÊTS CONNAISSANCES. Samir Ounnoughi Intégrateur/Développeur Système Interactif Web-Mobile Portfolio : http://www.samirounnoughi.com Trame Spectacle Interactif : http://www.projet-trame.ca 3294 Aubry Montréal (Québec) H1L

Plus en détail

2008-2009 BAC informatique Spécialité : Science de l informatique. Établissement : Lycée L'Independence, Manouba.

2008-2009 BAC informatique Spécialité : Science de l informatique. Établissement : Lycée L'Independence, Manouba. Nedra SLIMANI Ingénieur en Informatique et Multiémdia Diplômée de l Institut supérieur des Arts Multimédia (ISAMM) (Juin, 2015) Oued Ellil 2021, Manouba. Tunis (+216) 52 51 97 39 nedra.slimani@gmail.com

Plus en détail

Exploitation des modèles de la plate-forme RECORD

Exploitation des modèles de la plate-forme RECORD RMT Modélisation, séminaire «La modélisation entre recherche et développement agricole, des modèles scientifiques aux outils logiciels» Exploitation des modèles de la plate-forme RECORD Nathalie Rousse

Plus en détail

Eau, environnement, aménagement

Eau, environnement, aménagement Eau, environnement, aménagement Ce domaine forme des ingénieurs capables d'explorer et d'organiser l'espace (surface et sous-sol), d'exploiter durablement les ressources et de gérer les problèmes environnementaux

Plus en détail

REACTEURS A EAU PRESSURISEE

REACTEURS A EAU PRESSURISEE REACTEURS A EAU PRESSURISEE Stage LIESSE Durée : 3 jours Date : du lundi 04 mai au mercredi 06 mai 2015 Lieu : Cherbourg Ecole des applications militaires de l énergie atomique (E.A.M.E.A.) CC19 50115

Plus en détail

CONDUITE & GESTION DE PROJET

CONDUITE & GESTION DE PROJET LES THEMES DU PROGRAMME PEDAGOGIQUE CONDUITE & GESTION DE PROJET Techniques de gestion de projets Connaître le rôle d un chef de projet dans la conduite de projet. Les méthodes, les techniques et les outils

Plus en détail

SEMAINE 6 : GÉOTHERMIES

SEMAINE 6 : GÉOTHERMIES MOOC Énergies Renouvelables SEMAINE 6 : GÉOTHERMIES Ce document contient les transcriptions textuelles des vidéos proposées dans la partie «La géothermie très basse température» de la semaine 6 du MOOC

Plus en détail

SECTION 5 BANQUE DE PROJETS

SECTION 5 BANQUE DE PROJETS SECTION 5 BANQUE DE PROJETS INF 4018 BANQUE DE PROJETS - 1 - Banque de projets PROJET 2.1 : APPLICATION LOGICIELLE... 3 PROJET 2.2 : SITE WEB SÉMANTIQUE AVEC XML... 5 PROJET 2.3 : E-LEARNING ET FORMATION

Plus en détail

Ref. TRDF / 071 : Conception d un séquenceur de test mettant en œuvre des principes de test statistique

Ref. TRDF / 071 : Conception d un séquenceur de test mettant en œuvre des principes de test statistique Ref. TRDF / 071 : Conception d un séquenceur de test mettant en œuvre des principes de test statistique Test industriel des produits développés sur le site, essentiellement des décodeurs de TV numérique.

Plus en détail

Conception et Intégration de Systèmes Critiques

Conception et Intégration de Systèmes Critiques Conception et Intégration de Systèmes Critiques 15 12 18 Non 50 et S initier aux méthodes le développement de projet (plan de développement, intégration, gestion de configuration, agilité) Criticité temporelle

Plus en détail

RETOUR D EXPÉRIENCE ACTIA DIRECTION DE LA TECHNOLOGIE/ LOGICIELS HAUT NIVEAU (VINCENT PUJOL ET PATRICK BARRON)

RETOUR D EXPÉRIENCE ACTIA DIRECTION DE LA TECHNOLOGIE/ LOGICIELS HAUT NIVEAU (VINCENT PUJOL ET PATRICK BARRON) QT ET LES INTERFACES GRAPHIQUES DANS L'EMBARQUÉ RETOUR D EXPÉRIENCE ACTIA DIRECTION DE LA TECHNOLOGIE/ LOGICIELS HAUT NIVEAU (VINCENT PUJOL ET PATRICK BARRON) Qt Retex ACTIA DT/LHN Juillet 2014 PRÉSENTATION

Plus en détail

Eugène Münch YAVO. Formations. Compétences

Eugène Münch YAVO. Formations. Compétences Eugène Münch YAVO. Administrateur Linux Concepteur Développeur WEB Concepteur Développeur d'application d'entreprise JAVA / J2EE Concepteur Développeur Réseaux Informatique Concepteur développeur Bases

Plus en détail

PHYSIQUE Discipline fondamentale

PHYSIQUE Discipline fondamentale Examen suisse de maturité Directives 2003-2006 DS.11 Physique DF PHYSIQUE Discipline fondamentale Par l'étude de la physique en discipline fondamentale, le candidat comprend des phénomènes naturels et

Plus en détail

Brevet de Technicien Supérieur. Services Informatiques aux organisations option : SLAM. Session 2014

Brevet de Technicien Supérieur. Services Informatiques aux organisations option : SLAM. Session 2014 Brevet de Technicien Supérieur Services Informatiques aux organisations option : SLAM Session 2014 Centre épreuve : CCI LAVAL 5 Boulevard de l industrie Saint Berthevin(53) Numéro de la commission (sur

Plus en détail

Ingénierie tissulaire du Ligament Croisé Antérieur (LCA)

Ingénierie tissulaire du Ligament Croisé Antérieur (LCA) /0/ Ingénierie tissulaire du Ligament Croisé Antérieur (LCA) Ingénierie tissulaire du Ligament Croisé Antérieur (LCA) Cédric Laurent Directeurs de thèse Jean-François Ganghoffer (LEMTA, Nancy) Rachid Rahouadj

Plus en détail

Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges

Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges Plan de la fiche : 1 : Présentation de la fiche 2 : Introduction : les grands principes 3 : Contenu, 1 : positionnement et objectifs du projet 4 : Contenu,

Plus en détail

Calcul Haute Performance avec OpenTURNS

Calcul Haute Performance avec OpenTURNS Calcul Haute Performance avec OpenTURNS Renaud Barate EDF R&D Workshop du GdR MASCOT-NUM «Quantification d incertitude et calcul intensif» 28 Mars 2013 Sommaire Présentation du logiciel OpenTURNS Problématiques

Plus en détail

Programmation Avancée pour le Web

Programmation Avancée pour le Web L3 Informatique Option : ISIL Programmation Avancée pour le Web RAMDANI Med U Bouira 1 Contenu du module Introduction aux applications Web Rappels sur les sites Web Conception d une application Web Notion

Plus en détail

www.mpihome.com Logiciel d'acquisition de données et de surveillance de process n Une solution clef en main n Fonctionne avec des frontaux VXI et LXI pour des mesures de température, pression, force, accélération,

Plus en détail

UNIVERSITE DU LITTORAL CÔTE D OPALE (ULCO)

UNIVERSITE DU LITTORAL CÔTE D OPALE (ULCO) UNIVERSITE DU LITTORAL CÔTE D OPALE (ULCO) Master Professionnel et Recherche Spécialité : Electronique-Instrumentation (EI) MODALITE D INSCRIPTION Le dossier de candidature est à retirer à : Mme Olivia

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE

LICENCE PROFESSIONNELLE LICENCE PROFESSIONNELLE Développement d'applications Intranet/Internet Domaine : Sciences, Technologies, Santé Dénomination nationale : Systèmes informatiques et logiciels Organisation : Institut Universitaire

Plus en détail

Systèmes de Gestion de Contenu

Systèmes de Gestion de Contenu Introduction aux de site Web Master 1 CAWEB Page 1/7 Introduction Définition CMS Content Management Systems : logiciels de conception et de mise à jour dynamique de site web ou d'application multimédia

Plus en détail

Serveur de partage de documents. Étude et proposition d'une solution afin de mettre en place un serveur de partage de documents.

Serveur de partage de documents. Étude et proposition d'une solution afin de mettre en place un serveur de partage de documents. Serveur de partage de documents Étude et proposition d'une solution afin de mettre en place un serveur de partage de documents. Table des matières Introduction... 3 L existant... 3 Les besoins de l entreprise...

Plus en détail

2. Développement d'applications mobiles (hybrides et Android natives en Java)

2. Développement d'applications mobiles (hybrides et Android natives en Java) ADAM CHERTI Développeur de logiciels Principales compétences 1. Développement web front-end (côté client) et back-end (côté serveur) 2. Développement d'applications mobiles (hybrides et Android natives

Plus en détail

R E V O L U T I O N A R Y A P P S LISTE DES PROJETS. de fin d étude et des sujets de master proposés [Session de Janvier 2013]

R E V O L U T I O N A R Y A P P S LISTE DES PROJETS. de fin d étude et des sujets de master proposés [Session de Janvier 2013] R E V O L U T I O N A R Y A P P S LISTE DES PROJETS de fin d étude et des sujets de master proposés [Session de Janvier 2013] Mobile Powered est une filiale du groupe Motwin éditeur logiciel d une plateforme

Plus en détail

SOGECASH NET. vos opérations bancaires en ligne

SOGECASH NET. vos opérations bancaires en ligne ENTREPRISES GESTION DES FLUX SOGECASH NET vos opérations bancaires en ligne SOGECASH NET Gestion des comptes bancaires sur Internet Sogecash Net est un ensemble de services sur Internet, depuis un ordinateur,

Plus en détail

Avantic Software Présentation de solutions GED pour mobiles (Gestion Electronique de Documents)

Avantic Software Présentation de solutions GED pour mobiles (Gestion Electronique de Documents) Avantic Software Présentation de solutions GED pour mobiles (Gestion Electronique de Documents) Les prestations et les applications présentées : Apportent un accès et une mise à jour simplifiés aux documents

Plus en détail

ADMO. Solution de gestion de la maintenance pour les systèmes de protection

ADMO. Solution de gestion de la maintenance pour les systèmes de protection ADMO Solution de gestion de la maintenance pour les systèmes de protection Assurer le suivi avec ADMO L'enjeu Le bon fonctionnement du système de protection et de tous ses composants individuels a des

Plus en détail

Parcours de formation SIN

Parcours de formation SIN Parcours de formation SIN Evolution et paramétrage de l instrumentation d un système 1- Définition «L instrumentation est une technique de mise en œuvre d'appareils de mesures, d'actionneurs, de capteurs,

Plus en détail

SIMULATION EN ELECTRONIQUE

SIMULATION EN ELECTRONIQUE 1 sur 8 SIMULATION EN ELECTRONIQUE PLAN: OBJECTIF - PUBLIC - MATERIEL - LOGICIEL - METHODE - AVANTAGES - DIFFICULTES - AUTEUR DU DOCUMENT INTRODUCTION MANIPULATION 1 : Prise en main A) Montage inverseur

Plus en détail

Catalogue de formations du personnel en pédagogie numérique et

Catalogue de formations du personnel en pédagogie numérique et Direction du Numérique - Pôle ARTICE - 2015 Direction du Numérique - Pôle ARTICE (Accompagnement et Ressources aux TICE) Catalogue de formations du personnel en pédagogie numérique et usages des TICE UPPA/ARTICE

Plus en détail

Titre professionnel - Infographiste en multimédia

Titre professionnel - Infographiste en multimédia Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 22/11/2015. Fiche formation Titre professionnel - Infographiste en multimédia - N : 16001 - Mise à jour : 14/09/2015 Titre professionnel

Plus en détail

LANGAGUE JAVA. Public Développeurs souhaitant étendre leur panel de langages de programmation

LANGAGUE JAVA. Public Développeurs souhaitant étendre leur panel de langages de programmation ING 01 LANGAGUE JAVA Durée : 21 heures 1090 HT / jour Dates : à définir en 2012 Concevoir et développer des programmes en langage Java Comprendre le fonctionnement de la machine virtuelle S approprier

Plus en détail

Capteurs. Capteur. 1. Position du problème. 2. définitions. s = f(m) 3. Les principes physiques mis en oeuvres

Capteurs. Capteur. 1. Position du problème. 2. définitions. s = f(m) 3. Les principes physiques mis en oeuvres Ce cours est destiné à donner un aperçu : - des possibilités de mesure des grandeurs physiques ; - des principales caractéristiques dont il faut tenir compte lors de l utilisation d un capteur. Bibliographie

Plus en détail

Applications Internet riches fonctionnant en mode connecté et déconnecté

Applications Internet riches fonctionnant en mode connecté et déconnecté Applications Internet riches fonctionnant en mode connecté et déconnecté Success story client : développement d applications Web avec mode déconnecté Depuis quatre ans, les applications de guichet pour

Plus en détail

Caractérisation risation thermique photothermiques périodiques

Caractérisation risation thermique photothermiques périodiques Journée «Contrôle non destructif par voie optique infrarouge : De nouvelles techniques et de nouvelles applications». Salon Mesurexpo, Paris-Expo, Porte de Versailles, Jeudi Caractérisation risation thermique

Plus en détail

Serveur d'archivage 2007 Planning réel du projet serveur d'archivage

Serveur d'archivage 2007 Planning réel du projet serveur d'archivage Type du document Auteur(s) Planning Danielle Drillon Date de création 20/02/2007 Domaine de diffusion Validé par Interne Équipe Versions Auteur(s) Modifications 1.0 Danielle Drillon Création 1.1 Danielle

Plus en détail

Nos offres de stages pour 2013

Nos offres de stages pour 2013 Nos offres de stages pour 2013 Les sujets de stage que nous vous proposons sont des projets à très forte valeur ajoutée, mêlant recherche amont, algorithmique et implémentation. Ils touchent à des domaines

Plus en détail

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer 1 Bases de Données Objectifs Maîtriser les concepts d un SGBD relationnel Les modèles de représentations de données Les modèles de représentations de données La conception d une base de données Pratiquer

Plus en détail

DES SAUVEGARDES ET DES RESTAURATIONS DE DONNEES SANS CONTRAINTES DE LIEU NI DE TEMPS

DES SAUVEGARDES ET DES RESTAURATIONS DE DONNEES SANS CONTRAINTES DE LIEU NI DE TEMPS POURQUOI CHOISIR ACRONIS BACKUP TO CLOUD? Les volumes de données que votre entreprise doit gérer et les coûts correspondants de sauvegarde et de maintenance augmentent de manière exponentielle. La virtualisation,

Plus en détail

Master Energie spécialité Energie électrique

Master Energie spécialité Energie électrique 03/12/2013 http://www.univ-fcomte.fr Master Energie spécialité Energie UFR Sciences, techniques, et gestion de l'industrie http://stgi.univ-fcomte.fr/ Dénomination officielle : Master Sciences, technologies,

Plus en détail

ÉJECTEURS. CanmetÉNERGIE Juillet 2009

ÉJECTEURS. CanmetÉNERGIE Juillet 2009 ÉJECTEURS CanmetÉNERGIE Juillet 2009 ÉJECTEURS 1 ÉJECTEURS INTRODUCTION Les éjecteurs sont activés par la chaleur perdue ou la chaleur provenant de sources renouvelables. Ils sont actionnés directement

Plus en détail

Adopter une approche unifiée en matière d`accès aux applications

Adopter une approche unifiée en matière d`accès aux applications Adopter une approche unifiée en matière d`accès aux applications Présentée par Jean-Steve Shaker Architecte de solutions - Virtualisation 2012 Technologies Metafore Inc. L évolution 2012 Technologies Metafore

Plus en détail

Fiche de l'awt Rédiger un cahier des charges

Fiche de l'awt Rédiger un cahier des charges Fiche de l'awt Rédiger un cahier des charges Quels sont les éléments principaux dont il faut tenir compte pour la rédaction d'un cahier des charges dans le cadre d'un projet lié aux TIC (technologies de

Plus en détail

Les modules SI5 et PPE2

Les modules SI5 et PPE2 Les modules SI5 et PPE2 Description de la ressource Propriétés Intitulé long Formation concernée Matière Présentation Les modules SI5 et PPE2 BTS SIO SI5 PPE2 Description Ce document présente une approche

Plus en détail

GYROSCANFIELD. Courbe radar de l objet sous test. Comparaison mesure et simulation d une antenne WiFi

GYROSCANFIELD. Courbe radar de l objet sous test. Comparaison mesure et simulation d une antenne WiFi Produits 2015-2016 GYROSCANFIELD Le Gyroscanfield permet de mesurer et de visualiser en 3D et en temps réel le rayonnement électromagnétique d un objet sous test de manière simple et rapide. Il est fabriqué

Plus en détail

Avant-Propos Sencha Touch

Avant-Propos Sencha Touch Avant-Propos Développeurs web, vous qui souhaitez vous diversifier et appréhender simplement le développement mobile, mais redoutez un apprentissage long d un langage que vous ne connaissez pas, vous allez

Plus en détail

Sujets de projets de fin d études 2016. Copyright Valomnia 2015 - All Rights Reserved

Sujets de projets de fin d études 2016. Copyright Valomnia 2015 - All Rights Reserved Sujets de projets de fin d études 2016 Copyright Valomnia 2015 - All Rights Reserved Sujets de projets de fin L Entreprise d études 2016 Copyright Valomnia 2015 - All Rights Reserved Valomnia : L Entreprise

Plus en détail

8/10/10. Les réactions nucléaires

8/10/10. Les réactions nucléaires Les réactions nucléaires En 1900, à Montréal, Rutherford observa un effet curieux, lors de mesures de l'intensité du rayonnement d'une source de thorium [...]. L'intensité n'était pas la même selon que

Plus en détail

REACTEURS A EAU PRESSURISEE

REACTEURS A EAU PRESSURISEE REACTEURS A EAU PRESSURISEE Stage LIESSE Durée : 3 jours Date : 19,20 et 21 mai 2008 Lieu : Cherbourg Ecole des applications militaires de l énergie atomique ( E.A.M.E.A. ) BP19 50115 CHERBOURG ARMEES

Plus en détail

Formation possible en alternance Université/Entreprise

Formation possible en alternance Université/Entreprise MASTER 2 EN PHYSIQUE DE L ÉNERGIE ET DE LA TRANSITION ÉNERGETIQUE EN PARTENARIAT AVEC LE GROUPE EDF Formation possible en alternance Université/Entreprise Responsable du master 2 PEnTE : jean-francois.georgis@aero.obs-mip.fr

Plus en détail

ECOMESURE CONCENTRATION ET GRANULOMETRIE D UN AEROSOL FIN ET ULTRA FIN SMPS + C ECOMESURE

ECOMESURE CONCENTRATION ET GRANULOMETRIE D UN AEROSOL FIN ET ULTRA FIN SMPS + C ECOMESURE ECOMESURE CONCENTRATION ET GRANULOMETRIE D UN AEROSOL FIN ET ULTRA FIN SMPS + C CPC en temps réel pour la mesure de particules entre 0,004 et 3 µm Système portable, fonctionnement sur batterie Mesure de

Plus en détail

Les clients légers. Exposé Système - Ingénieurs 2000 Informatique & Réseaux 2007-2008. Pierre Verron. CFAI INGÉNIEURS 2000 Caribbean's Pirates Crew

Les clients légers. Exposé Système - Ingénieurs 2000 Informatique & Réseaux 2007-2008. Pierre Verron. CFAI INGÉNIEURS 2000 Caribbean's Pirates Crew Les clients légers Exposé Système - Ingénieurs 2000 Informatique & Réseaux 2007-2008 Pierre Verron CFAI Sommaire Définitions Objectifs Historique Les architectures Inventaire des avantages et des inconvénients

Plus en détail

de survie du chef de projet

de survie du chef de projet KIT de survie du chef de projet 01 1 2 3 4 5 6 04 03 07 07 03 03 LE SERVEUR LE CLIENT TECHNOLOGIE WEB CLIENT LE SERVEUR WEB TECHNIQUES & CADRE DE TRAVAIL APPLICATIONS 101 LE SERVEUR Un serveur informatique

Plus en détail

Product positioning. Caméra Cloud d'extérieur PoE HD DCS-2310L/ Caméra Cloud HD sans fil d'extérieur DCS-2332L

Product positioning. Caméra Cloud d'extérieur PoE HD DCS-2310L/ Caméra Cloud HD sans fil d'extérieur DCS-2332L Product positioning Dernière mise à jour : novembre 2012 Caméra Cloud d'extérieur PoE HD DCS-2310L/ Caméra Cloud HD sans fil d'extérieur DCS-2332L Scénarios utilisateurs Les particuliers qui souhaitent

Plus en détail