Espaces numériques de travail et mobilité. Novembre 2013 V1.0. Projet ENT Libre 2.0 Intégration entre Apps mob. Livraison des travaux

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Espaces numériques de travail et mobilité. Novembre 2013 V1.0. Projet ENT Libre 2.0 Intégration entre Apps mob. Livraison des travaux"

Transcription

1 Espaces numériques de travail et mobilité Novembre 2013 V1.0 Projet ENT Libre 2.0 Intégration entre Apps mob Livraison des travaux

2 Introduction Espaces numériques de travail et mobilité Faire l appel en classe, communiquer les devoirs, partager un document pédagogique : ces activités quotidiennes dans les établissements scolaires sont peu à peu soutenues par les outils numériques. Les recommandations ministérielles stipulent que l ensemble des services numériques mis à la disposition de la communauté éducative (élèves, enseignants, parents, personnels d établissements) doivent être intégrés dans une plateforme portant le nom d ENT : environnement numérique de travail. Une des fonctions essentielles de cet ENT, selon l inspecteur Alain Marie Bassy, est «d étendre le lieu et le temps scolaire». Et l on observe en effet en étudiant les usages de ces ENT, que de nombreuses utilisations sont faites depuis le domicile des enseignants, parents et élèves, depuis des ordinateurs personnels. L apparition brusque et hégémonique de nouveaux terminaux mobiles, d abord les smartphones et plus récemment les tablettes, modifie en profondeur l équipement et les pratiques numériques des familles. Le numérique s utilise à présent partout, tout le temps, avec l aide de ces terminaux nomades quasiment toujours connectés. Dans cette étude, nous emploierons le terme «mobilité» pour désigner l usage d appareils de type smartphones et tablettes, à l exclusion par exemple d ordinateurs portables ou de netbooks. L usage de l ENT en mobilité existe déjà, car l ENT est accessible sur Internet, y compris via des terminaux mobiles. Cependant, l usage de l ENT en mobilité est loin d être optimisé, car des développements spécifiques sont nécessaires pour construire une réelle expérience numérique en mobilité. Ce présent document étudie le contexte existant en termes d ENT et de mobilité, et les implications de l utilisation de terminaux mobiles en milieu éducatif. Il propose également une stratégie de déploiement des services ENT en mobilité. Novembre / 42

3 A propos d ENT Libre 2.0 : Cette étude a été réalisée par BeTomorrow dans le cadre du projet «ENT Libre 2.0» sélectionné lors du premier appel à projets "Services numériques innovants pour l'eéducation". Projet ENT Libre 2.0 IA Les partenaires du projet sont : Atos (chef de file), Institut de la communication - ICOM (laboratoire de recherche), Val EISTI (Association), Livraison Armadillo des travaux (PME), Pentila (PME), Fylab (PME), Belin (PME), et edupad (PME). Intégration entre Apps mobiles l ENT A propos de BeTomorrow Sommaire : 1. Rappel du contexte : déferlante des usages mobiles BeTomorrow (www.betomorrow.com) est une société autofinancée crée en 2002 qui compte 35 salariés basés à Bordeaux. 2. Depuis Périmètre sa création des travaux BeTomorrow est spécialisée dans le développement mobile et web (Facebook). BeTomorrow intervient dans les domaines du sport, du jeu vidéo, du service à 3. l innovation Travaux réalisés et depuis 2012 sur l eeducation. BeTomorrow a pour ambition de devenir un des leaders français du développement de contenus interactifs sur tablettes à destination de l education. 4. Présentation des livrables Pour joindre BeTomorrow et les rédacteurs du présent document : Jean-Dominique 5. Lauwereins Synthèse et perspectives Marie Mérouze: 2 Novembre / 42

4 Table des matières 1. Etat des lieux Historique des usages mobiles Arrivée des ENT dans les établissements scolaires L arrivée des tablettes dans les établissements scolaires 7 2. Le «mobile learning» en débat 10 Les appareils mobiles comme cristallisation du numérique à l école. 10 «One to one» en question 10 Solomo : Social, Local, Mobile 11 Gérer la perte de contrôle 12 Changement des pratiques pédagogiques 12 Appareils mobiles : création ou consommation? 13 Possibilités et contraintes techniques 13 Sécurité des personnes et des appareils 14 Compatibilité et obsolescence 14 Synthèse Services proposés par les ENT ENT en mobilité : définir une stratégie Qualité de service Contraintes liées au développement de services pour mobile Stratégie de développement mobile Un déploiement à trois dimensions Propositions pour le portage des services en mobilité Services de communication et de gestion du temps en mobilité Services de vie scolaire en mobilité Cahier de textes Ressources pédagogiques Questionnements technologiques Un vaste choix de terminaux mobiles Gestion de parc de tablettes Stockage et de partage de documents Ressources pédagogiques : le cas des applications pour tablettes 36 Synthèse et Conclusion 39 Annexe : le cas particulier LP2I 41 Novembre / 42

5 1. Etat des lieux Espaces numériques de travail et mobilité 1.1 Historique des usages mobiles L usage des technologies numériques en mobilité connaît un essor mondial remarquable. Pour une population mondiale de 7 milliards d habitants, on compte plus de 4 milliards de téléphones mobiles, dont plus d un milliard de smartphones. Voici un historique synthétique du développement des technologies mobiles : 1983 : commercialisation du premier téléphone mobile par Motorola 1999 : débuts de l internet mobile (i-mode) 2007 : lancement de l iphone. Début de la démocratisation des smartphones 2008 : ouverture de l Appstore, qui change le mode de consommation de contenus numériques en mobilité. Apparition du mode 3G, de forfaits illimités. Google lance son OS Android : lancement de l ipad 2011 : Google lance sa gamme de téléphones : Google Nexus, en sous-traitance auprès de fabricants hardware (HTC d abord, viendront ensuite Samsung, Asus et LG) 2012 : 600 millions de Smartphones et 120 millions de tablettes ont été vendus dans le monde au cours de l année. Source: Benedict Evans, BEA Les courbes d adoption des terminaux par la population montrent une croissance très soutenue. Il est d ailleurs intéressant d observer que 2011 a été marquée par le croisement des courbes d adoption des ordinateurs et des appareils mobiles. Le nombre d unités vendues d ordinateurs connaît d ailleurs son premier déclin après une décennie de croissance continue. Novembre / 42

6 1.2 Arrivée des ENT dans les établissements scolaires 2003 : lancement du l appel à projets ENT lancé par le Ministère de l éducation nationale et la Caisse des Dépôts : premiers déploiements d ENT dans des établissements scolaires (par exemple en Alsace) 2005 : mise en place du dispositif de mesure d audience des ENT piloté par la Caisse des Dépôts : vague de généralisation importante des déploiements : on passe de 250 établissements équipés début 2008, à 1200 établissements équipés fin : toutes la académies sont engagées dans un projet d ENT. 75% des départements et 87% des régions sont en phase de généralisation. 18 académies et 45 collectivités utilisent le dispositif de mesure d audience des ENT piloté par la Caisse des Dépôts. Ce dispositif concerne près de 2700 établissements scolaires représentant à ce stade 3,6 millions d utilisateurs potentiels. Un des indicateurs clés suivis par le dispositif est le nombre de visites enregistrées sur les ENT. Le seuil des 10M de visites a été franchi en novembre Ce chiffre continue de croître à mesure des implantations d ENT : en janvier 2013, 13M de visites ont ainsi été enregistrées. Source : Caisse des dépôts, Mesure d audience ENT Novembre / 42

7 1.3 L arrivée des tablettes dans les établissements scolaires Dès leur apparition dans le paysage numérique, les tablettes ont été identifiées comme des terminaux très prometteurs pour un usage en temps scolaire. On peut ici brosser un état des lieux des différentes expérimentations et déploiements à l échelle nationale, et donner quelques éléments sur la tendance internationale. En France Des expérimentations impliquant des tablettes sont effectuées depuis 2010 au sein d établissements scolaires. Source : Eduscol, données 2013 De source ministérielle, environ tablettes sont actuellement expérimentées en milieu scolaire sur le territoire français, dans 119 écoles, 174 collèges, et 42 lycées. Différents types de projets d équipement sont en cours, allant de l expérimentation ponctuelle à l essai de généralisation. Un dossier très complet sur le site Eduscol traite en détail de l usage de tablettes tactiles dans l enseignement, avec l analyse de nombreux retours d expérimentations. Novembre / 42

8 On peut citer ici plusieurs déploiements notables mettant en jeu plus de 250 tablettes : Date lancement Nombre de tablettes Etablissements Type de matériel Corrèze Collèges ipad Académie de Grenoble environ 50 établissements : écoles, collège, lycée ipad(?), bornes Wifi, cartes achat applis Hauts de seine collèges ipad Projet TEN - Val d Oise, Yvelines, Somme collèges Galaxy Tab 10 Ville d Angers 2012 env écoles primaires ipad LP2I 2012 env. 250, 600 sont prévues 1 lycée Acer Lycée privé Charles Péguy à Clissons lycée Archos (d autres marques prévues ensuite) Indre et Loire collèges ipad et Android On relève également de nombreuses expérimentations portant sur des volumes allant d une dizaine de tablettes à 250 tablettes. Parmi celles-ci, on peut citer les projets des académies de Bordeaux, Créteil, Paris, Toulouse, Besançon, Dijon, Nantes. Des projets ont également lieu dans le Rhône ou encore dans le Jura. Ces expérimentations devraient déboucher sur des extensions, dès la rentrée Afin d aider au recensement de ces dizaines de projets, une carte interactive a été proposée fin juin 2013 par le blog «La Souris Grise», qui propose aux enseignants, directeurs d établissements, ou collectivités de signaler et de quantifier leur projet, pour en permettre une vision globale. Novembre / 42

9 A l étranger Des expérimentations à petite et moyenne échelles ont lieu dans de nombreux pays d Europe (Angleterre, Ecosse, Suisse, Allemagne). Il est à noter cependant que l opération Ordicollège de Corrèze, qui a déployé ipads à ce jour et s apprête à en déployer 3000 de plus à la rentrée 2013, est la plus grosse opération d équipement local à l échelle européenne. En Angleterre, selon un rapport du BESA (British Educational Suppliers Association), environ tablettes étaient en usage en 2012, et les prévisions pour 2013 seraient de tablettes. En Amérique du Nord, les usages de tablettes à l école ont été un peu plus précoces qu en Europe, avec une nette prédominance de matériel Apple. Aux USA, selon une étude de l organisme IDC (International Data Corporation), 2,8 millions de tablettes ont été achetées en 2012 pour équiper des établissements scolaires, sachant que nombre d achat en 2011 était de près de 1,3 millions. On estime au total que près de 5 millions de tablettes seraient utilisées en cadre scolaire. Au Québec, selon une étude publiée par Thierry Karsenti en mai 2013 concernant l usage des tablettes au Québec, 5000 élèves utilisent une tablette en classe, chiffre qui pourrait être porté à à la rentrée prochaine. L'iPad représenterait 75% du marché des tablettes dans les écoles. Pour parler maintenant de projets d équipement à l échelle de pays, citons quelques exemples notables : En Thaïlande, l accès aux technologies numériques dans l éducation a été un thème de campagne des dernières élections, avec le programme «One Tablet per Child». Le gouvernement actuel a déjà distribué environ tablettes de marque chinoise. L appel d offres pour l acquisition de 1,7 millions de tablettes supplémentaires est en cours pour 2013, et 7 millions sont prévues pour En Turquie, le projet FATIH a pour but d équiper écoles avec tableaux interactifs et 16 millions de tablettes tactiles. Le coût total de l opération est estimé à 3 à 4 milliards de dollars. Un premier volet est en cours avec l acquisition de 10,6 millions de tablettes, les premiers appels d offres ayant été annoncés fin mai En Australie, un programme d équipement national piloté par le NSSCF (National Secondary School Computer Fund) a déjà permis l acquisition de près d un million d ordinateurs. Ce programme s ouvre aux tablettes, avec un déploiement de tablettes Acer Windows 8. On peut également citer d autres pays engagés dans des projets de déploiements massifs, comme la Corée du Sud, le Brésil ( estimation de tablettes), l Inde (avec la fabrication de tablettes «low cost» à moins de 50$). Novembre / 42

10 2. Le «mobile learning» en débat L essor mondial de l équipement en terminaux mobiles d une part, et la généralisation progressive de l implantation du numérique en cadre scolaire d autre part amènent inévitablement la question de l usage des terminaux mobiles pour un usage scolaire. Désigné par les anglo-saxons sous le terme «mobile learning», cet usage fait aujourd hui débat au sein des communautés éducatives. On peut exposer ici l essentiel des points de vue parfois contradictoires sur ce sujet. Les appareils mobiles comme cristallisation du numérique à l école. L usage d appareils mobiles cristallise le sujet du numérique à l école. En effet, l usage de ces appareils est souvent fait dans une optique «one to one», c est à dire un appareil par élève. Dans cette configuration, les possibilités d usage du numérique sont poussées à l extrême. Dans certains modèles, l appareil n est pas seulement mis à disposition de l élève pendant la classe, il lui est affecté à titre personnel, rendant l accès illimité et nomade à son appareil. Cette présence intensive du numérique dans la scolarité est logiquement à même d exacerber les prises de position pour et contre le numérique à l école. Au niveau des arguments pour l usage de la mobilité pour la scolarité, on trouve d abord les arguments classiques pour l usage du numérique et d Internet en classe (en effet, un appareil mobile est souvent considéré par défaut comme connecté à internet). Ces arguments sont entre autres les suivants: -Accès à la recherche d informations via Internet, -Accès facilité à des outils-ressource type calculatrice, dictionnaire, atlas, etc. -Puissance pédagogique du multimédia (simulations scientifiques, accès à documents d archives, etc.) -Adaptation à certains types de handicap. Enfin, on notera un dernier argument mais non des moindres : familiariser les élèves au numérique dans une démarche de travail (tri d information, construction de documents, etc.). Cet aspect est d ailleurs partie intégrante des programmes, avec le B2I (Brevet Informatique et Internet). «One to one» en question Espaces numériques de travail et mobilité D autres arguments pro-numériques prennent également tout leur sens avec la démarche «one to one», comme celui de la personnalisation de l apprentissage permise par le numérique. Le fait que chaque élève dispose de son appareil permet en effet une traçabilité plus importante des activités pédagogiques individuelles. Le professeur peut avoir accès à des informations transférées par l ensemble des appareils d élèves, ce qui peut faciliter la mise en place d une pédagogie différenciée. Novembre / 42

11 Il est cependant à noter que l équipement en «one to one», pratiqué dans de nombreuses expérimentations, n est pas forcément un idéal à atteindre. Des travaux de recherche menés par Paul Kim, chercheur et professeur à Stanford, apportent un éclairage intéressant sur ce sujet. Paul Kim et son équipe ont observé l usage de téléphones mobiles pour la résolution d énigmes mathématiques présentées sous forme de jeux, à des populations de jeunes indiens, ruraux ou urbains. L étude publiée sur ces expériences explique qu une meilleure performance est mesurée quand les enfants sont à plusieurs autour d un appareil, plutôt que quand chaque enfant dispose d un appareil. L étude précise également que la performance dépend de la taille du groupe: ainsi les groupes de 3 élèves pour un mobile étaient plus performants que les groupes de 7. Précisons que dans cette étude, l usage des mobiles se faisait sans aucune intervention d adulte. Ces résultats sont corroborés par l expérimentation de tablettes en classe de collège en Aquitaine : des valises de 6 tablettes étaient mises à disposition de professeurs, pour des classes d une trentaine d élèves, soit une tablette pour 5 ou 6 élèves. Les professeurs ont indiqué que le nombre minimum de tablettes par classe pour travailler de manière confortable pourrait être 10 ou 12 tablettes, soit une tablette pour 3 élèves. Solomo : Social, Local, Mobile Ensuite, on notera des avantages spécifiquement liés à la mobilité. La dimension «mobile» est souvent indissociable de la dimension «locale» et «sociale», si bien que les anglo-saxons utilisent le terme «solomo» pour désigner le concept «social-local-mobile». Comme dit précédemment, les appareils mobiles sont en effet généralement connectés. Cette connectivité ajoutée au fait que l appareil est en permanence avec l utilisateur favorisent grandement la dimension sociale. L appareil mobile étant souvent personnel, l utilisateur est par défaut connecté en permanence sur les réseaux sociaux, sans avoir à se ré-authentifier. Cette caractéristique ainsi que la présence de fonctions de notifications «push» favorisent des usages intensifs des réseaux sociaux. Au delà de l usage massif des réseaux sociaux pratiqué par les jeunes à des fins de loisir, l usage pédagogique des réseaux sociaux existe déjà. Pour ne citer que deux exemples, on peut mentionner l existence de nombreuses pages Facebook dédiées à des groupesclasse, et aussi la pratique de Twitter en classe, souvent dans le primaire (classes connues sous le nom de twittclasses, un site leur est même dédié). L usage d appareils mobiles dans les salles de classe pourra être de nature à développer ces pratiques, avec tout l aspect stimulant qu elles contiennent. La dimension locale est également inhérente au mobile: ses usages sont intrinsèquement nomades. Ceci favorise naturellement la continuité de la pratique éducative, et peut également présenter des avantages pédagogiques particuliers (apprentissage sur le terrain, en situation). On peut citer par exemple cette université de médecine à Leeds, qui a équipé ses étudiants de smartphones. Les smartphones sont utilisés dans la consultation de patients, pour cadrer l examen, rechercher une information en temps réel, ou même pour l évaluation par un médecin enseignant. Un docteur enseignant interviewé sur ce sujet témoigne que l usage des téléphones favorise un lien étroit entre la théorie et la pratique clinique. Novembre / 42

12 Gérer la perte de contrôle Plusieurs utilisateurs et experts le soulignent : l utilisation du numérique et plus particulièrement des appareils mobiles en classe, dans une situation «one to one», sont de nature à modifier en profondeur les pratiques pédagogiques. L usage simultané d appareils par une trentaine d élèves, en considérant la nature intrinsèquement multifonction de ces appareils, crée nécessairement une situation de perte de contrôle par l enseignant. C est une situation inconfortable et qui doit être anticipée. Cet argument est d ailleurs, en creux, l une des critiques les plus virulentes contre l usage des smartphones en classe. Quand bien même une grande partie des élèves du second degré sont équipés de ce type d appareil à titre personnel, leur usage est strictement réglementé dans plupart des établissements. D un point de vue réaliste, il est clair que l usage principal des téléphones en classe est vu d abord comme une nuisance. L envoi de textos entre élèves, la consultation clandestine de contenus sans lien avec le cours est un élément perturbateur en puissance. De pénibles vidéos circulent d ailleurs sur Internet, qui montrent des chahuts filmés en classe, et des infractions au règlement (élèves fumant en cours par exemple). Ce type de comportement est logiquement de nature à effrayer quant on évoque l usage de mobiles en classe. Quand on met entre les mains des élèves des appareils conçus pour le divertissement, il est irréaliste d espérer en retirer immédiatement un effet 100% pédagogique. Cette question doit être traitée par un travail spécifique. La canalisation de l usage des appareils mobiles en classe peut être facilitée. Plusieurs solutions peuvent être envisagées, elles seront abordées dans la partie «Questionnements technologiques» de cette étude. Changement des pratiques pédagogiques Le caractère nomade et social liés à la mobilité permettent de faire émerger d autres pratiques pédagogiques. Même si les outils numériques servent prioritairement à assister les pratiques pédagogiques existantes, par exemple la diffusion de documents créés par l enseignant, on observe bien souvent que les possibilités offertes par le numérique sont un ferment d innovation et de modification des usages. Ceci est particulièrement vrai pour le cas des mobiles, en raison de leur caractère nomade et personnel. Un rapport de l Unesco traitant du mobile Learning résume ainsi la situation : les frontières entre apprentissage formel et informel sont en train de se brouiller. L apprentissage mobile crée un espace grandissant à l apprentissage informel, ce qui défie l apprentissage formel. Ce point est à prendre en compte pour accompagner les enseignants dans un projet d équipement mobile. Il faut garder en mémoire que tout projet d équipement numérique implique une conduite du changement à plusieurs niveaux : logistique mais aussi pédagogique. Novembre / 42

13 Appareils mobiles : création ou consommation? Un autre point fait débat, il concerne la posture de l utilisateur face aux contenus : utilisateur-créateur ou utilisateur-consommateur? Observant le modèle verrouillé d Apple, certaines voix s élèvent pour dénoncer les contraintes liées à l utilisation des appareils mobiles. Pour ce qui concerne Apple, la personnalisation des appareils est en effet étroitement contrôlée, et toute la diffusion de contenus obéit à une contraignante logique de DRM (digital rights management). Les défenseurs du logiciel libre se sont par exemple exprimés suite à la décision du conseil général de la Corrèze d équiper les collégiens d ipads. Une lettre ouverte publiée par les promoteurs du libre en Corrèze souligne que «le libre favorise la relocalisation du développement du logiciel au plus près des utilisateurs finaux», l expérience utilisateur proposée par les tablettes du fabricant américain étant vécue comme un enfermement. En ce qui concerne la position de consommateur ou de créateur, les avis divergent pourtant. Certains enseignants et experts dénoncent l impossibilité de créer des contenus sur tablettes, en raison par exemple de l absence de clavier physique, et la puissance réduite de la plupart des logiciels bureautiques pour tablettes. Pourtant, d autres enseignants voient au contraire les possibilités de création offertes par les appareils mobiles comme un argument en faveur de leur utilisation. Les outils de captation audio, photo et vidéo de ces appareils, et la capacité de transférer rapidement les créations via le réseau peuvent en effet être exploitées dans de nombreuses situations pédagogiques. Dans les écoles primaires et maternelles, des enseignants ont déjà illustré l usage d outils de création de contenu, accessibles par les enfants eux mêmes. Les enfants sont amenés à créer des livres électroniques, des bandes dessinées, de petits reportages. Plusieurs blogs comme par exemple celui de François Lamoureux ou de Véronique Favre relatent au quotidien de tels usages en classe. Possibilités et contraintes techniques Pour continuer cet exposé du débat concernant l utilisation d appareils mobiles en classe, on peut évoquer les arguments liés aux caractéristiques techniques de ces appareils. Pour certains, la logistique est facilitée par l usage de tablettes en classe, par opposition aux ordinateurs. Un enseignant explique ainsi: "On ne perd pas un temps infini pour démarrer les machines, on ne tombe pas en panne de batterie au bout d une heure et demie. On peut se permettre d oublier les aspects techniques pour aller à l essentiel : les apprentissages." Pour d autres, il existe au contraire des contraintes techniques pénibles : la faible capacité de stockage des terminaux, l absence de ports usb sur certains modèles, la fragilité des écrans. Novembre / 42

14 L absence de clavier physique est décrit par les uns comme un frein important à l usage des tablettes en classe, mais ce point est également controversé, d autres enseignants avançant que les enfants semblent s adapter rapidement à cette interface. Sécurité des personnes et des appareils Un autre frein à l usage des appareils mobiles en classe concerne des craintes pour la sécurité. Pour la sécurité du matériel tout d abord, à deux niveaux. L attractivité des appareils mobiles peut faire craindre le vol des appareils eux mêmes, et ensuite le déploiement d une flotte d appareils mobiles multiplie les points d entrée au réseau interne des établissements, ce qui peut diminuer la sécurité du système d information global. Mais quand on parle de sécurité, c est aussi la sécurité des personnes qui est évoquée. Trois points de vigilance sont soulevés: Tout d abord, la présence corollaire de réseaux WIFI, dont l innocuité fait encore débat, surtout en France. Ensuite, la crainte pour les données personnelles des élèves, car l utilisation de mobiles va de pair avec la création d un compte utilisateur auprès de l exploitant (généralement Google ou Apple). Enfin, la crainte d un risque accru d exposition des élèves à des contenus inappropriés (pornographie, etc.), et ce au sein même des établissements scolaires. Des risques d addiction au «toujours connecté» sont également pointés. Concernant ce dernier aspect, on peut s interroger sur le rôle de l éducation nationale quant aux risques liés aux comportements et contenus numériques. Quant on sait que le contrôle parental est extrêmement disparate selon les familles, cette question doit nécessairement se poser. Dans le cas où l on confie à des élèves des appareils à titre personnel, il semble cohérent d éduquer les élèves sur les bonnes pratiques d utilisation. Dans une expérimentation en Suisse, où des smartphones et des forfaits illimités avaient été fournis à des élèves (tout ceci aux frais d un opérateur téléphonique!), un enseignant avait la charge de surveiller les volumes de consommation des élèves, et intervenait quand il observait des dérives. Sans être un modèle, cet exemple illustre un pas en avant vers une éducation à la consommation numérique. Compatibilité et obsolescence Un dernier point à évoquer pour conclure ces débats autour du mobile en classe concerne la problématique de la compatibilité et de l obsolescence. Concernant la compatibilité, le choix d Apple d écarter la technologie Flash est une contrainte à prendre en compte. D autres technologies comme Java ne sont également pas encore compatibles avec les appareils mobiles, ce qui est pénalisant pour certains outils pédagogiques, par exemple de géométrie dynamique. L obsolescence est également un frein à considérer. Vu que les constructeurs sortent environ tous les ans un modèle aux performances supérieures, un appareil de 3 ans d âge est considéré par les fabricants comme obsolète (on parle même d obsolescence programmée). Les éditeurs d applications sont amenés à développer des applications destinées aux appareils derniers-nés de la gamme, la rétro-compatibilité sur les appareils Novembre / 42

15 les plus anciens n étant pas nécessairement assurée, ni même encouragée par les éditeurs d OS. Ceci peut poser des problématiques importantes pour les établissements scolaires. En effet, si l on considère le délai nécessaire à la prise en main généralisée de nouveaux matériels et au changement des pratiques pédagogiques, on est rapidement confronté à des échelles de temps où l obsolescence des matériels deviendra un problème. Ce point peut légitimement faire hésiter à équiper un établissement de tablettes dernier cri : si les usages numériques dans l établissement sont encore peu matures, il est à craindre que seule une fraction des possibilités des appareils seront exploités, et que le temps que les usages se développent, le matériel soit alors devenu obsolète. Novembre / 42

16 Synthèse Voici un schéma synoptique résumant les arguments du débat sur la présence d appareils mobiles dans les classes: Novembre / 42

17 3. Services proposés par les ENT Les ENT sont des plateformes multi-usages, qui assemblent généralement des briques logicielles répondant à des services spécifiques. Le Ministère de l Education publie depuis 2004 un Schéma Directeur des ENT (SDET), qui explicite les préconisations officielles en termes de services attendus. Cet ensemble de caractéristiques fonctionnelles et techniques a été mis à jour plusieurs fois. La dernière version du SDET porte le numéro 4.1 et a été publiée en décembre Elle est accessible sur le site Eduscol. Voici la nomenclature des services établie dans le cadre du SDET : Novembre / 42

18 Pour les besoins de cette étude, qui concerne spécifiquement la mobilité, on proposera un schéma synthétique avec un regroupement des services légèrement différent : Novembre / 42

19 On identifie d abord les outils de communication et de gestion du temps. Schématiquement, il s agit de la transposition en contexte scolaire d outils généralistes comme le mail ou l agenda. On distingue ensuite les outils de vie scolaire, comme la gestion des absences, les notes, etc. Le cahier de textes est également un outil de vie scolaire, mais il est pertinent de le voir comme un sous-ensemble à part entière, pour plusieurs raisons. Il faut d abord noter que depuis la rentrée 2011, l usage d un cahier de texte numérique a été rendu obligatoire. La circulaire qui y est consacrée précise que le cahier de texte doit mentionner à la fois le récapitulatif du travail fait en classe et les devoirs à effectuer. En tant qu outil pivot de l organisation du travail scolaire, il est en lien avec l emploi du temps, mais aussi les différents outils de ressources pédagogiques. Les services regroupés sous le terme ressources pédagogiques ont trait à l activité pédagogique en tant que telle. On y trouve à la fois les outils de création de documents, que ce soit à l aide d outils bureautiques ou multimédia, mais également les outils de consultation. La consultation de ressources fait appel à des outils très divers selon la provenance de la ressource. On demandera par exemple à l ENT d être aussi bien capable de pouvoir afficher en ligne un document déposé par un enseignant, que d assurer la passerelle vers des services d éditeurs tiers, par exemple une encyclopédie en ligne. Le stockage et le partage de documents, thématiques corollaires, sont également un point épineux dans l usage des ENT. Dans ce schéma, les outils collaboratifs comme les blogs, forums et wiki, au lieu d être positionnés avec les outils de communication, ont été placés dans les ressources pédagogiques, pour refléter la finalité de l utilisation de ces outils. Les différents services concernant la création, la consultation, le stockage, le partage et l indexation de ressources sont des points délicats, car ils font traditionnellement appel à des outils propres au terminal numérique. Par exemple, la création de contenus se fait généralement sur des outils logiciels installés par ailleurs sur l ordinateur, et pas nécessairement implémentés dans l ENT. De même, le stockage de documents est assuré dans un grand nombre d établissements par un serveurs de fichiers, qui n est pas intégré à l ENT, même si des passerelles existent parfois. Enfin, on a regroupé sous le terme Administration les services «backoffice», de gestion et d inscription d usagers, de statistiques, etc. Novembre / 42

20 4. ENT en mobilité : définir une stratégie Au regard de l explosion de la diffusion de terminaux mobiles, il est indispensable de se poser la question de l accès à l ENT depuis ces terminaux. 4.1 Qualité de service Espaces numériques de travail et mobilité Il est à noter que le SDET ne livre pas de recommandations précises sur ce point, si ce n est des considérations générales sur la qualité de service, qui stipulent que l ENT doit être accessible tous azimuts, selon 4 points essentiels suivants : " -accès illimité dans l espace (établissement / domiciles) " -accès illimité au niveau horaire " -dimensionnement suffisant du réseau pour éviter les saturations liées aux horaires cadencés " -accès depuis tout types de terminaux. Ce tout dernier point mérite à lui seul un développement. 4.2 Contraintes liées au développement de services pour mobile Les terminaux mobiles induisent en effet des contraintes de développement tout particulières que l on peut lister ci dessous. -Tailles d écran : c est l une des principales difficultés pour le développement pour mobiles. Les dimensions écrans s étendent de 3 pouces pour les plus petits smartphones (sans compter les téléphones non «smartphones), à plus de 10 pouces pour les tablettes. Ce schéma qui date de 2011 (source : TheLathe) illustre ce point. Il est à noter qu alors que sur ce schéma on arrive à distinguer les smartphones des tablettes, le même schéma actualisé pour 2013 serait encore plus dense, la tendance étant aux «grands» smartphones de 5 pouces, parfois appelés «phablets». Novembre / 42

Bien choisir son smartphone. avec. Les prix bas, la confiance en plus

Bien choisir son smartphone. avec. Les prix bas, la confiance en plus Bien choisir son smartphone avec Les prix bas, la confiance en plus BIEN CHOISIR SON SMARTPHONE Comment bien choisir un Smartphone? Les systèmes d exploitation et les critères techniques à la loupe pour

Plus en détail

CHOIX ET USAGES D UNE TABLETTE TACTILE EN ENTREPRISE

CHOIX ET USAGES D UNE TABLETTE TACTILE EN ENTREPRISE Tablette tactile, ardoise électronique 1 ou encore tablette PC, ce terminal mobile à mi-chemin entre un ordinateur et un smartphone a d abord séduit le grand public avant d être adopté par les entreprises.

Plus en détail

Projet Bring your own device

Projet Bring your own device Projet Bring your own device Apportez votre appareil numérique" Mai 2015 Jean-Jacques GOINEAU Professeur - COTIC Introduction : Que signifie Bring your own device? Il s agit de permettre aux usagers, en

Plus en détail

Comment choisir sa tablette?

Comment choisir sa tablette? Comment choisir sa tablette? Sommaire Ø Critère n 1 : le système d exploitation Ø Critère n 2 : Les caractéristiques techniques Ø Les petits plus Ø Nos bons plans Ø Ils comparent pour vous Lancée en 2010

Plus en détail

FORMATION «TABLETTES/SMARTPHONES» BÉNÉVOLES - RÉSEAU SOLID R NET 09 ET 18 DECEMBRE 2014

FORMATION «TABLETTES/SMARTPHONES» BÉNÉVOLES - RÉSEAU SOLID R NET 09 ET 18 DECEMBRE 2014 FORMATION «TABLETTES/SMARTPHONES» BÉNÉVOLES - RÉSEAU SOLID R NET 09 ET 18 DECEMBRE 2014 PROGRAMME DE LA JOURNEE Matinée : Rapide tour de table Présentation des différents OS + notion d anti-virus Guide

Plus en détail

Une tablette, oui mais laquelle? avec. Les prix bas, la confiance en plus

Une tablette, oui mais laquelle? avec. Les prix bas, la confiance en plus Une tablette, mais laquelle? avec Les prix bas, la confiance en plus Six raisons pour choisir une tablette plutôt qu un PC ou un smartphone! INDEX LA TABLETTE : UNE HISTOIRE DE LA MOBILITÉ. ----- LA TABLETTE

Plus en détail

Les tablettes. Présentation tablettes Descriptif Fournisseurs Caractéristiques Comparatifs Conseils Perspectives Démonstration

Les tablettes. Présentation tablettes Descriptif Fournisseurs Caractéristiques Comparatifs Conseils Perspectives Démonstration Les Tablettes Les tablettes Présentation tablettes Descriptif Fournisseurs Caractéristiques Comparatifs Conseils Perspectives Démonstration Les tablettes Description: Appareil mobile positionné entre smartphone

Plus en détail

8 points a verifier avant de choisir sa tablette

8 points a verifier avant de choisir sa tablette 8 points a verifier avant de choisir sa tablette 1 / 5 8 points a verifier avant de choisir sa tablette Source : http://www.cnetfrance.fr Si tablette a longtemps rimé avec ipad et tarif salé, l offre d

Plus en détail

Usages pédagogiques des tablettes

Usages pédagogiques des tablettes Usages pédagogiques des tablettes 1. Qu est-ce qu une tablette? Bien que définie comme un «ordinateur portable et ultraplat, qui se présente comme un écran tactile et qui permet notamment d accéder à des

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS

CATALOGUE DES FORMATIONS INSTALLATION Une équipe d experts informatiques dédiée à votre bien-être numérique. FORMATION MAINTENANCE CATALOGUE DES FORMATIONS Retrouvez tous les avis clients sur bdom.fr B dom est une entreprise de

Plus en détail

LES TABLETTES : GÉNÉRALITÉS

LES TABLETTES : GÉNÉRALITÉS LES TABLETTES : GÉNÉRALITÉS Fonctionnement Qu est-ce qu une tablette tactile? Une tablette tactile est un appareil doté d'un écran qui permet d'interagir simplement en touchant l'écran ou à l'aide d'un

Plus en détail

Technologies mobiles & Tourisme: la révolution? Denis Genevois Marche-en Janvier 2011

Technologies mobiles & Tourisme: la révolution? Denis Genevois Marche-en Janvier 2011 Technologies mobiles & Tourisme: la révolution? Denis Genevois Marche-en en-famenne Janvier 2011 Centre de compétence Programme Introduction Technologies mobiles: le contenant Tactile non, multitouch oui!

Plus en détail

L. THERMIDOR / UIAD-TIC / Octobre 2015.

L. THERMIDOR / UIAD-TIC / Octobre 2015. 1 L ORDINATEUR DE BUREAU L. THERMIDOR / UIAD-TIC / Octobre 2015. DEBUTER AVEC WINDOWS 10 / Partie-1 (en 12 points) L unité centrale, (boîtier) contient tous les composants électroniques permettant à l

Plus en détail

Comment télécharger et

Comment télécharger et Dispositifs de lecture numérique Comment télécharger et lire un livre numérique sur tablette et liseuse? Par souci de synthèse nous retiendrons ici les modèles de tablettes et liseuses les plus utilisés

Plus en détail

Définitions. Sites et applications mobiles : de quoi parle-t-on?

Définitions. Sites et applications mobiles : de quoi parle-t-on? Sites et applications mobiles : de quoi parle-t-on? Définitions Une application mobile est un programme téléchargeable conçu pour fonctionner sur un système d exploitation mobile donné. Adaptée aux téléphones

Plus en détail

Internet en mobilité : scénarios de développement et propositions de valeur. Octobre 2008

Internet en mobilité : scénarios de développement et propositions de valeur. Octobre 2008 Internet en mobilité : scénarios de développement et propositions de valeur Octobre 2008 Contexte «Internet en mobilité» renvoie aujourd hui à un potentiel d usages d encore mal identifiés. Apple a proposé

Plus en détail

Ceci est un Chromebook, ton ordinateur!

Ceci est un Chromebook, ton ordinateur! Ceci est un Chromebook, ton ordinateur! CHROMEBOOK - Dans le royaume des ordinateurs personnels, il n'y a pas beaucoup de choix. Pour schématiser, soit vous avez un PC, soit vous avez un Mac. Et ce depuis

Plus en détail

Analyse des résultats des sondages

Analyse des résultats des sondages Année scolaire 2009-2010 ÉVALUATION DE LA PREMIÈRE ANNÉE DE L EXPÉRIMENTATION Analyse des résultats des sondages Direction générale de l enseignement scolaire Sous-direction des programmes d enseignement,

Plus en détail

Déploiement de l iphone et de l ipad Gestion des appareils mobiles (MDM)

Déploiement de l iphone et de l ipad Gestion des appareils mobiles (MDM) Déploiement de l iphone et de l ipad Gestion des appareils mobiles (MDM) ios prend en charge la gestion des appareils mobiles (MDM), offrant aux entreprises la possibilité de gérer des déploiements évolutifs

Plus en détail

I. Présentation générale

I. Présentation générale CAHIER DES CHARGES APPLICATION MOBILE «MY SCHOOL APP» I. Présentation générale Il s agit d une application mobile destinée aux étudiants. Elle est spécialement pensée pour présenter toutes les fonctionnalités

Plus en détail

Processeur Dual Core 1 GHz

Processeur Dual Core 1 GHz Performance et usage Wi-Fi AC1900 - Vitesse 600Mbps (2.4GHz) + 1300 Mbps (5GHz) Processeur Dual Core 1GHz Fonctionnalités avancées pour le jeu en ligne sans latence Bande passante prioritaire pour les

Plus en détail

ENT en chiffres. L ENT, école étendue, école augmentée?

ENT en chiffres. L ENT, école étendue, école augmentée? ENT en chiffres Régulièrement, nous vous proposons des éclairages sur les utilisations de l ENT, telles qu elles apparaissent dans le dispositif national de mesure d audience : principaux chiffres d un

Plus en détail

Postes de travail dans le Cloud

Postes de travail dans le Cloud Postes de travail dans le Cloud Votre solution miracle pour la fin de vie de Windows XP LIVRE BLANC Sommaire Résumé analytique.... 3 Migration incrémentielle des postes de travail.... 3 Scénarios d utilisation

Plus en détail

Guide de STARSHINE III. DAS : 0.702 W/Kg SFR.FR

Guide de STARSHINE III. DAS : 0.702 W/Kg SFR.FR SFR.FR DAS : 0.702 W/Kg Guide de prise en main STARSHINE III Sommaire 1- PREMIÈRES Manipulations 6 1.1 Comment insérer ma carte SIM? 6 1.2 Comment insérer ma carte Micro SD? 8 1.3 Comment charger mon mobile?

Plus en détail

Dans un deuxième temps et avec l expérience de cette observation, un ENT mutualisant la Nouvelle Calédonie verra le jour.

Dans un deuxième temps et avec l expérience de cette observation, un ENT mutualisant la Nouvelle Calédonie verra le jour. Préambule : Actuellement, au collège LUCKY HITT de Plum a lieu une expérimentation pour la mise en place et l observation des usages d un Espace Numérique de Travail. Dans un deuxième temps et avec l expérience

Plus en détail

LES ENTREPRISES A L HEURE DE LA MOBILITÉ

LES ENTREPRISES A L HEURE DE LA MOBILITÉ Marketing Services LES ENTREPRISES A L HEURE DE LA MOBILITÉ Une étude réalisée en collaboration avec Objectif L ÉTUDE Faire le point sur l utilisation des terminaux mobiles en entreprise par des populations

Plus en détail

Travail d équipe et gestion des données L informatique en nuage

Travail d équipe et gestion des données L informatique en nuage Travail d équipe et gestion des L informatique en nuage BAR Octobre 2013 Présentation Au cours des études collégiales et universitaires, le travail d équipe est une réalité presque omniprésente. Les enseignants

Plus en détail

Catalogue 2014-2015 Formations informatiques

Catalogue 2014-2015 Formations informatiques Catalogue 2014-2015 Formations informatiques «L ordinateur parfait a été inventé : on entre un problème et il n en ressort jamais!» Benjamin ARNAUDET Formateur informatique - Coordonateur benjamin.arnaudet@educagri.fr

Plus en détail

Environnement Numérique de Travail (ENT) Des outils pour se former et travailler en réseau

Environnement Numérique de Travail (ENT) Des outils pour se former et travailler en réseau Environnement Numérique de Travail (ENT) Des outils pour se former et travailler en réseau Les TIC au quotidien l utilisation des TIC s amplifie Sommaire I. Les actions mises en place par le Ministère

Plus en détail

Catalogue général 2013. Solutions d intégration informatique pour l éducation, la formation & les collectivités

Catalogue général 2013. Solutions d intégration informatique pour l éducation, la formation & les collectivités Catalogue général 2013 Solutions d intégration informatique pour l éducation, la formation & les collectivités Sommaire Catalogue classe numérique & collectivités naocart Gamme de mobiliers de stockage

Plus en détail

Programme de formations 2012-S1

Programme de formations 2012-S1 Programme de formations 2012-S1 WAGA4 sprl / bvba Avenue Victor Hugo 7 B-1420 Braine-l Alleud Belgium Tél. : +32 2 888 72 78 Fax : +32 2 888 72 79 contact@waga4.com - www.waga4.com BNP Paribas Fortis 001-6252703-62

Plus en détail

LES ENTREPRISES A L HEURE DE LA MOBILITÉ

LES ENTREPRISES A L HEURE DE LA MOBILITÉ Marketing Services LES ENTREPRISES A L HEURE DE LA MOBILITÉ Une étude réalisée en collaboration avec ! Objectif L ÉTUDE Ø Faire le point sur l utilisation des terminaux mobiles en entreprise par des populations

Plus en détail

LES SMARTPHONES. Icon vector designed by Freepik. Deux grandes différences permettent de discerner un smartphone d'une tablette :

LES SMARTPHONES. Icon vector designed by Freepik. Deux grandes différences permettent de discerner un smartphone d'une tablette : LES SMARTPHONES Vous avez certainement déjà entendu parler des smartphones, mais quel est le rapport avec les tablettes? Que peut-on faire de plus qu avec un GSM? Un iphone et un smartphone, estce la même

Plus en détail

Stratégies opérationnelles d APPS-CRM pour smartphones et tablettes

Stratégies opérationnelles d APPS-CRM pour smartphones et tablettes 1/213 3/213 6/213 9/213 12/213 3/214 5/214 Stratégies opérationnelles d APPS-CRM pour smartphones et tablettes Le marché pour les smartphones et les tablettes En 213, on a dénombré plus de 24,1 millions

Plus en détail

Windows 8 Module 5 Cours windows8 Dominique Bulté Sal e Informatique de Cappel e la Grande novembre 2013

Windows 8 Module 5 Cours windows8 Dominique Bulté Sal e Informatique de Cappel e la Grande novembre 2013 Windows 8 Module 5 13. Configurer sa messagerie à l aide de l application Courrier Windows 8 et Windows RT offrent un outil dédié à la messagerie. Cette application, appelée simplement Courrier, vous propose

Plus en détail

Tablettes numériques. Photo : Jodie Way

Tablettes numériques. Photo : Jodie Way Tablettes numériques Photo : Jodie Way 1. Qu est-ce qu une tablette numérique 1.1 Historique 1.2 Une tablette, c est quoi? 1.3 Les systèmes d exploitation 1.4 Les applications 1.5 Manipulation d Ipad 2.

Plus en détail

Je ne parlerai pas ici des différents systèmes. Mon but n est pas de faire le juge entre Apple, Windows, Androïde, ou GNU/Linux

Je ne parlerai pas ici des différents systèmes. Mon but n est pas de faire le juge entre Apple, Windows, Androïde, ou GNU/Linux Tablette vs Portable 1.Intro PC ou tablette? Voilà une question que beaucoup de personnes se posent aujourd hui lorsqu ils veulent acquérir un nouveau matériel, soit pour remplacer de l ancien, mais surtout

Plus en détail

LES RESSOURCES NUMERIQUES ET LE CDI :

LES RESSOURCES NUMERIQUES ET LE CDI : LES RESSOURCES NUMERIQUES ET LE CDI : QUELS ENJEUX POUR L'ETABLISSEMENT? QUELLES RESSOURCES ET QUELS ACCES POUR QUELS PUBLICS? Intervenants : Jean-Louis DURPAIRE, Inspecteur général de l'éducation nationale.

Plus en détail

LES TABLETTES TACTILES

LES TABLETTES TACTILES LES TABLETTES TACTILES Une tablette tactile, pour quoi faire? Pour se détendre Pour téléphoner Pour surfer sur Internet Pour jouer Pour faire comme tout le monde Pour se détendre Un des domaines de prédilection

Plus en détail

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIE MOBILE. UPDATE ASBL Michaël Barchy 21 mai 2014

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIE MOBILE. UPDATE ASBL Michaël Barchy 21 mai 2014 CONFÉRENCE TÉLÉPHONIE MOBILE UPDATE ASBL Michaël Barchy 21 mai 2014 POINTS ABORDÉS Introduction Evolution de la téléphonie mobile Mobilité Appareils Technologies Smartphones et «feature» phones Connexions

Plus en détail

Pc Portable ou Tablette tactile?

Pc Portable ou Tablette tactile? Pc Portable ou Tablette tactile? Historique Une évolution constante. Le besoin de réduire la taille et le poids pour en faire un objet nomade et polyvalent. Ordinateur individuel Ordinateur Portable Netbook

Plus en détail

r ÂGE DES ENFANTS r CONTRÔLE «PARENTAL»

r ÂGE DES ENFANTS r CONTRÔLE «PARENTAL» Les membres de la Corporation du lycée Claudel, réunis en Assemblée Générale le 20 juin 2014, ont souhaité la création d un «comité numérique» chargé notamment des questions de santé et de sécurité dans

Plus en détail

L informatique à l école. Année scolaire 2015-2016

L informatique à l école. Année scolaire 2015-2016 L informatique à l école Année scolaire 2015-2016 LE CHOIX DES ÉQUIPEMENTS L achat d équipements informatiques (ordinateur portable ou tablette) est obligatoire pour tous les élèves du secondaire de l

Plus en détail

Iphone vs. Android. Mardi 17 Novembre 2009 Paris, la Défense. Xavier PARADON, Directeur Technique Valtech Training xavier.paradon@valtech-training.

Iphone vs. Android. Mardi 17 Novembre 2009 Paris, la Défense. Xavier PARADON, Directeur Technique Valtech Training xavier.paradon@valtech-training. Mardi 17 Novembre 2009 Paris, la Défense Iphone vs. Android Xavier PARADON, Directeur Technique Valtech Training xavier.paradon@valtech-training.fr Anthony DAHANNE, Consultant Valtech Technology Consulting

Plus en détail

Guide de prise en main

Guide de prise en main STARTRAIL 5 avec DAS : 0,471 W/Kg Guide de prise en main RECOMMANDÉ PAR Sommaire 1- PREMIÈRES Manipulations 5 1.1 Comment insérer ma carte SIM? 1.2 Comment insérer ma carte Micro SD? 5 6 1.3 Comment charger

Plus en détail

Les tablettes numériques en EPS. Repères. Les différents types de tablettes et leurs caractéristiques.

Les tablettes numériques en EPS. Repères. Les différents types de tablettes et leurs caractéristiques. Les tablettes numériques en EPS Repères. Les différents types de tablettes et leurs caractéristiques. Document actualisé le 17 Mars 2013 Repères L objectif de cet article est de donner des repères quand

Plus en détail

WINDOWS Remote Desktop & Application publishing facile!

WINDOWS Remote Desktop & Application publishing facile! Secure Cloud & Solutions Accès BOYD CLOUD acces informatiques & BYOD sécurisé MYRIAD-Connect facilite votre travail en tous lieux et à tous moments comme si vous étiez au bureau. Conçu pour vous simplifier

Plus en détail

ACCEDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE

ACCEDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE Pour garder le contact avec leur entreprise, de plus en plus de collaborateurs ont besoin d accéder à leurs emails lorsqu ils sont en déplacement ou à domicile. Cet accès distant est facilité si la messagerie

Plus en détail

DU LIVRE PAPIER AU LIVRE NUMERIQUE

DU LIVRE PAPIER AU LIVRE NUMERIQUE SOMMAIRE - Du livre papier au livre numérique - Quelques définitions - Les formats - Les DRM - Comment lire un livre numérique? - Liseuses : présentation, choix et sélection - Tablettes : présentation,

Plus en détail

Observatoire des ressources numériques adaptées

Observatoire des ressources numériques adaptées Observatoire des ressources numériques adaptées INS HEA 58-60 avenue des Landes 92150 Suresnes orna@inshea.fr IDENTIFIANT DE LA FICHE Les tablettes numériques tactiles DATE DE PUBLICATION DE LA FICHE Mars

Plus en détail

Balises pour le choix d une tablette

Balises pour le choix d une tablette Balises pour le choix d une tablette Petit guide issu de nos tests et expériences sur les différents modèles de tablettes dans le cadre du handicap. N hésitez pas à approfondir le sujet sur le site http://lestactiles.be

Plus en détail

LOGO Smartphones, tablettes, et autres gadgets quel impact sur notre métier d ASR

LOGO Smartphones, tablettes, et autres gadgets quel impact sur notre métier d ASR LOGO Smartphones, tablettes, et autres gadgets quel impact sur notre métier d ASR Stéphane Aicardi, Sylvain Ferrand, Danh Pham Kim Les différents types d appareils mobiles Smartphone, tablette, appareils

Plus en détail

Messagerie académique

Messagerie académique académie Créteil Convergence 2.0 Messagerie académique Copyright : Direction des systèmes d information Convergence 2.0 : la nouvelle messagerie académique La messagerie académique évolue et devient Convergence

Plus en détail

LA DIVERSITE DES SUPPORTS ANDROID

LA DIVERSITE DES SUPPORTS ANDROID LA DIVERSITE DES SUPPORTS ANDROID Note : Cet article est la version SITE de la diversité des supports d Android. Les utilisateurs se rendant sur ce site ont donc une légère expérience d Android. Pour les

Plus en détail

ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE

ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE Lorraine Pour garder le contact avec leur entreprise, de plus en plus de collaborateurs ont besoin d accéder à leurs emails lorsqu ils sont en déplacement ou à domicile.

Plus en détail

Enquête Individus 2014 : smartphone, tablette & cloud. Nicolas Deporte Observatoire du GIS M@rsouin. Bretagne 2012 (Marsouin)

Enquête Individus 2014 : smartphone, tablette & cloud. Nicolas Deporte Observatoire du GIS M@rsouin. Bretagne 2012 (Marsouin) Enquête Individus 2014 : smartphone, tablette & cloud Nicolas Deporte Observatoire du GIS M@rsouin Evolution de l équipement 2011-2014 France 2011 (Credoc) Bretagne 2012 (Marsouin) France 2013 (Credoc)

Plus en détail

Catalogue général. Fabrication Française et développement durable

Catalogue général. Fabrication Française et développement durable Catalogue général Fabrication Française et développement durable Faisons connaissance... Fondée en 2012, Naotic est une entreprise Nantaise disposant d une expertise reconnue au niveau international dans

Plus en détail

LES OUTILS DE LA MOBILITE

LES OUTILS DE LA MOBILITE L évolution du marché des assistants personnels, ainsi que la baisse des prix, permettent désormais à un plus grand nombre d entreprises de s équiper avec des outils technologiques performants. Avec l

Plus en détail

Conseil d administration Genève, novembre 2002 LILS

Conseil d administration Genève, novembre 2002 LILS BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.285/LILS/1 285 e session Conseil d administration Genève, novembre 2002 Commission des questions juridiques et des normes internationales du travail LILS PREMIÈRE QUESTION

Plus en détail

dossier de presse Lancement de la version pour mobiles du site web municipal

dossier de presse Lancement de la version pour mobiles du site web municipal dossier de presse Rencontre du vendredi 20 janvier 2012 à 10h, salle des adjoints, hôtel de ville de Rezé. Lancement de la version pour mobiles du site web municipal Contact presse Maxime Malette 02 40

Plus en détail

Performance et usage. La différence NETGEAR - R7000. Streaming HD illimitée

Performance et usage. La différence NETGEAR - R7000. Streaming HD illimitée Performance et usage Wi-Fi AC1900 - Vitesse 600Mbps (2.4GHz) + 1300 Mbps (5GHz) Processeur Dual Core 1GHz Fonctionnalités avancées pour le jeu en ligne sans latence Bande passante prioritaire pour les

Plus en détail

Fonctions. Solution professionnelle pour le stockage de données, la synchronisation multi- plateformes et la collaboration

Fonctions. Solution professionnelle pour le stockage de données, la synchronisation multi- plateformes et la collaboration Fonctions Synchronisation dynamique des fichiers : mise à jour automatique des documents sur tous les équipements Partage et collaboration : partage simple des fichiers entre employés, clients et partenaires

Plus en détail

SOMMAIRE. 1.Qu est ce qu une tablette 2.Caractéristiques techniques 3.Manipulations de base 4.Les principales applications

SOMMAIRE. 1.Qu est ce qu une tablette 2.Caractéristiques techniques 3.Manipulations de base 4.Les principales applications 1 SOMMAIRE 1.Qu est ce qu une tablette 2.Caractéristiques techniques 3.Manipulations de base 4.Les principales applications 2 QU EST CE QU UNE TABLETTE? Une tablette : un ordinateur portable ultraplat

Plus en détail

Introduction. Les articles de la presse spécialisée tendent à nous laisser penser que c est en effet le cas :

Introduction. Les articles de la presse spécialisée tendent à nous laisser penser que c est en effet le cas : Introduction Le CRM se porte-t-il si mal? Les articles de la presse spécialisée tendent à nous laisser penser que c est en effet le cas : «75 % de projets non aboutis» «La déception du CRM» «Le CRM : des

Plus en détail

CANOPE de l Académie de MARTINIQUE PROGRAMME DE FORMATION. Programme1 : Domaines Numérique et Documentation Mars-Avril 2015

CANOPE de l Académie de MARTINIQUE PROGRAMME DE FORMATION. Programme1 : Domaines Numérique et Documentation Mars-Avril 2015 CANOPE de l Académie de MARTINIQUE PROGRAMME DE FORMATION Programme1 : Domaines Numérique et Documentation Mars-Avril 2015 Le mot du directeur Suite au récent décret procédant à une refonte statutaire,

Plus en détail

Les tablettes ipad / Androïd Mise à jour novembre 2014

Les tablettes ipad / Androïd Mise à jour novembre 2014 Réseau des médiathèques des Portes de l Essonne SÉANCE-DÉCOUVERTE À l INFORMATIQUE MÉDIATHÈQUE SIMONE de BEAUVOIR Les tablettes ipad / Androïd Mise à jour novembre 2014 La documentation des séances découverte

Plus en détail

Comment choisir son smartphone?

Comment choisir son smartphone? + Comment choisir son smartphone? Sommaire Ø Critère n 1 : l ergonomie Ø Critère n 2 : le système d exploitation Ø Critère n 3 : les capacités techniques Ø Critère n 4 : la connectivité Ø Critère n 5 :

Plus en détail

Classe numérique pour les écoles

Classe numérique pour les écoles Classe numérique pour les écoles Classe numérique pour les écoles Une offre tout-inclus Orange a conçu une offre tout-inclus intégrant l ensemble des composants nécessaires aux usages pédagogiques sur

Plus en détail

Maîtriser l outil Informatique

Maîtriser l outil Informatique Maitriser l outil Informatique 14 Mars 2010 Access Informatique 06 63 29 68 06 Page 1 sur 72 1. Les types d ordinateurs / périphériques 4 1.1. Composition de base 4 1.2. Un ordinateur et ses différents

Plus en détail

Design adaptatif. Guide de l utilisateur VIENNA LONDON MUNICH BERLIN PARIS HONG KONG MOSCOW ISTANBUL BEIJING ZURICH

Design adaptatif. Guide de l utilisateur VIENNA LONDON MUNICH BERLIN PARIS HONG KONG MOSCOW ISTANBUL BEIJING ZURICH Design adaptatif Guide de l utilisateur VIENNA LONDON MUNICH BERLIN PARIS HONG KONG MOSCOW ISTANBUL BEIJING ZURICH Contenu Définition... 3 Avantages... 3 Fonctionnalités... 5 Modèle de Design mobile...

Plus en détail

Le matériel informatique

Le matériel informatique Les Fiches thématiques Jur@tic Le matériel informatique Que choisir? Comment, pourquoi? Les Fiches thématiques Jur@TIC 1. Réfléchir avant d agir Votre matériel est usagé ou en panne, votre activité s étend

Plus en détail

Bien choisir votre PC Si vous envisagez d acheter un ordinateur ou de renouveler votre outil informatique existant par du matériel plus récent et

Bien choisir votre PC Si vous envisagez d acheter un ordinateur ou de renouveler votre outil informatique existant par du matériel plus récent et 1 Bien choisir votre PC Si vous envisagez d acheter un ordinateur ou de renouveler votre outil informatique existant par du matériel plus récent et équipé du dernier système d exploitation de Microsoft,

Plus en détail

Savoir utiliser les services de l ENT Outils pédagogiques SOMMAIRE

Savoir utiliser les services de l ENT Outils pédagogiques SOMMAIRE Savoir utiliser les services de l ENT Outils pédagogiques 1 Outils pédagogiques 1. Utiliser le cahier de textes 2. Utiliser le classeur pédagogique 3. Utiliser les formulaires 4. Utiliser les ressources

Plus en détail

CONFÉRENCE PRISE DE NOTES. UPDATE ASBL Michaël Barchy 19 mars 2014

CONFÉRENCE PRISE DE NOTES. UPDATE ASBL Michaël Barchy 19 mars 2014 CONFÉRENCE PRISE DE NOTES UPDATE ASBL Michaël Barchy 19 mars 2014 POINTS ABORDÉS Introduction Evolution des prises de notes Mobilité Différentes méthodes Prise de note dactylographiée Prise de note manuscrite

Plus en détail

Windows 8 Module 3 Cours windows8 Dominique Bulté Sal e Informatique de Cappel e la Grande novembre 2013

Windows 8 Module 3 Cours windows8 Dominique Bulté Sal e Informatique de Cappel e la Grande novembre 2013 Windows 8 Module 3 7. L'indispensable fonction «Paramètres du PC» (3/3) Nous voilà arrivé à la dernière étape de notre tour d horizon des nombreuses options du module Paramètres du PC. Cet outil permet

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2010

DOSSIER DE PRESSE 2010 DOSSIER DE PRESSE 2010 CONTACT PRESSE Virginie DEBUISSON v.debuisson@valeurdimage.com 04.76.70.93.54 Caroline MARTIN c.martin@valeurdimage.com 06.76.81.20.21 www.mootwin.com SOMMAIRE 3. MOOTWIN, lance

Plus en détail

Veille technologique - BYOD

Veille technologique - BYOD Veille technologique - BYOD Présentation : L acronyme BYOD signifie Bring Your Own Device. En fait, ce principe récent est de partager vie privée et professionnelle sur un même appareil mobile (Smartphone,

Plus en détail

Panorama de l offre et des usages des tablettes

Panorama de l offre et des usages des tablettes Panorama de l offre et des usages des tablettes Sommaire Présentation Quels usages questions à se poser Les types de tablette Présentation des systèmes d exploitation Acteurs majeurs pour Océanis et les

Plus en détail

DOSSIER FLASH. «Path - Tango»

DOSSIER FLASH. «Path - Tango» DOSSIER FLASH «Path - Tango» Contexte L utilisation des réseaux sociaux étant de plus en plus forte, nous avons constaté que les plus jeunes utilisateurs d Internet possédant des Smartphones, avaient tendance

Plus en détail

«Connais toi toi-même comme l as dit Socrate!»

«Connais toi toi-même comme l as dit Socrate!» «Connais toi toi-même comme l as dit Socrate!» Avant toute chose, il faut savoir pour quel usage, vous désirez acquérir un ordinateur. En effet la configuration de votre ordinateur ne sera pas la même

Plus en détail

Expérimentation tablettes tactiles 2012/2013 Annexe 2 Bilan technique établi par le service de l éducation du Conseil Général

Expérimentation tablettes tactiles 2012/2013 Annexe 2 Bilan technique établi par le service de l éducation du Conseil Général Expérimentation tablettes tactiles 2012/2013 Annexe 2 Bilan technique établi par le service de l éducation du Conseil Général CDDP de l Indre-et-Loire Quartier Beaujardin - 3bis place Raspail - 37000 TOURS

Plus en détail

Les supports de lecture et les formats des livres numériques JDD - 2013

Les supports de lecture et les formats des livres numériques JDD - 2013 Les supports de lecture et les formats des livres numériques JDD - 2013 Les supports de lecture Tablette numérique Liseuse Ordinateur Tablette numérique Définition «Ordinateur portable extra-plat, tactile

Plus en détail

Nighthawk X6 - Routeur Gigabit Wifi Tri Bande AC3200

Nighthawk X6 - Routeur Gigabit Wifi Tri Bande AC3200 Performance et usage 3.2Gbps - Vitesse Wifi combinée la plus performante pour un confort accru Wifi Tri bande : Wifi plus puissant pour plus de périphériques Allocation de la bande passante Qos dynamique

Plus en détail

Routeur Gigabit WiFi AC 1200 Dual Band

Routeur Gigabit WiFi AC 1200 Dual Band Performance et usage AC1200 Vitesse WiFi AC1200-300 + 867 Mbps Couverture Wi-Fi dans toute la maison 1200 DUAL BAND 300+900 RANGE Idéal pour connecter de nombreux périphériques WiFi au réseau Application

Plus en détail

gcaddy Suite Description du produit

gcaddy Suite Description du produit gcaddy Suite Description du produit Version 1.0 www.gweb.be @ info@gweb.be TVA : BE-863.684.238 SNCI : 143-0617856-67 1 / 8 1 Description de gcaddy gcaddy est le module E-commerce de Gweb. Il se présente

Plus en détail

Etude d'un projet de migration d'o.s - (Windows 8)

Etude d'un projet de migration d'o.s - (Windows 8) Etude d'un projet de migration d'o.s - (Windows 8) Résumé : Dans le cadre d'un projet personnel encadré, il nous a été demandé de faire une étude sur le nouvel OS de Microsoft et de son possible déploiement

Plus en détail

Démarrer avec la suite collaborative SCOUT

Démarrer avec la suite collaborative SCOUT Démarrer avec la suite collaborative SCOUT SCOUT - Service COllaboratif de l'université de Toulouse 07 Octobre 2015 Version : V1.0 UFTMIP SCOUT - Service COllaboratif de l'université de Toulouse Version

Plus en détail

vous permet d agrandir la fenêtre Lync à la taille de votre écran.

vous permet d agrandir la fenêtre Lync à la taille de votre écran. Lync 2013 Lync 2013 est doté d un nouvel aspect qui vous aide à communiquer facilement et rapidement. Vous découvrirez également de nouvelles fonctionnalités, telles que les salles de conversation permanente,

Plus en détail

COMMENT CRÉER UNE APPLICATION MOBILE?

COMMENT CRÉER UNE APPLICATION MOBILE? COMMENT CRÉER UNE APPLICATION MOBILE? Application web vs. native Application mobile web Application mobile native Créer une application Pourquoi développer une appli? Quelles questions se poser? Concevoir

Plus en détail

3-MENTIONS LÉGALES 22

3-MENTIONS LÉGALES 22 SOMMAIRE 1-PREMIÈRES MANIPULATIONS 6 1.1 Comment insérer ma carte SIM? 6 1.2 Comment insérer ma carte SD? 8 1.3 Comment charger mon mobile? 9 2- DÉMARRAGE 10 2.1 Comment allumer mon mobile? 10 2.2 Comment

Plus en détail

Les Dossiers Airnlive Consulting. Check List BYOD

Les Dossiers Airnlive Consulting. Check List BYOD Check List BYOD Qu est-ce que le BYOD? Littéralement : Bring Your Own Device. Il s agit d un usage récent dans l entreprise consistant à laisser le salarié utiliser à des fins professionnelles ses propres

Plus en détail

Chapitre 3 Site et/ou application mobile : aide à la décision

Chapitre 3 Site et/ou application mobile : aide à la décision Livre blanc des Applications Mobiles Chapitre 3 Site et/ou application mobile : aide à la décision Vous hésitez entre développer une application mobile ou un site web mobile? Faut-il faire un choix? Comment

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION AU ET PAR LE NUMERIQUE

PROGRAMME DE FORMATION AU ET PAR LE NUMERIQUE PROGRAMME DE FORMATION AU ET PAR LE NUMERIQUE Introduction Le décret n 2014-1631 qui organise la transformation du CNDP et des CRDP en Réseau Canopé, le réseau de creation et d accompagnement pédagogique.

Plus en détail

Digital DNA Server. Serveur d authentification multi-facteurs par ADN du Numérique. L authentification de confiance

Digital DNA Server. Serveur d authentification multi-facteurs par ADN du Numérique. L authentification de confiance L authentification de confiance Digital DNA Server Serveur d authentification multifacteurs par ADN du Numérique Simplicité Rapidité Economie Liberté Evolutivité Fiabilité FR mar 205 www.loginpeople.com

Plus en détail

FORMATION INFORMATIQUE. Venez rejoindre la Maison Familiale de Bourgueil

FORMATION INFORMATIQUE. Venez rejoindre la Maison Familiale de Bourgueil FORMATION INFORMATIQUE Venez rejoindre la Maison Familiale de Bourgueil FORMATION BUREAUTIQUE Utilisation générale d un ordinateur 14 h Objectif : comprendre et appliquer les bases de la connaissance pratique

Plus en détail

Applications smartphones : enjeux et perspectives pour les communautés de l'eglise Catholique. Application Smartphone 1

Applications smartphones : enjeux et perspectives pour les communautés de l'eglise Catholique. Application Smartphone 1 Applications Smartphone Applications smartphones : enjeux et perspectives pour les communautés de l'eglise Catholique Application Smartphone 1 Patrice de Saint Stéban Ingénieur en Informatique École EPITA

Plus en détail

Hébergée dans le cloud, notre solution est un logiciel-service (SaaS) entièrement géré par NUXIT :

Hébergée dans le cloud, notre solution est un logiciel-service (SaaS) entièrement géré par NUXIT : NUXIT PREMIUM MAIL Nuxit Premium Mail est une solution performante et sécurisée pour vos besoins de messagerie. Hébergée dans le cloud, notre solution est un logiciel-service (SaaS) entièrement géré par

Plus en détail

Déploiement d iphone et d ipad Gestion des appareils mobiles (MDM)

Déploiement d iphone et d ipad Gestion des appareils mobiles (MDM) Déploiement d iphone et d ipad Gestion des appareils mobiles (MDM) ios prend en charge la gestion des appareils mobiles (MDM), donnant aux entreprises la possibilité de gérer le déploiement d iphone et

Plus en détail

La rencontre des mondes virtuels et du web au service de puissantes applications accessibles à tous

La rencontre des mondes virtuels et du web au service de puissantes applications accessibles à tous Montrer ce qui existe ce qui n existe plus ce qui existera La rencontre des mondes virtuels et du web au service de puissantes applications accessibles à tous la-visite-virtuelle.immersivelab.fr Avec la

Plus en détail