Transflash. Les PDU : où en est-on 30 ans après la LOTI? Entretien avec Nicolas MERLE, chargé de projet planification des déplacements au Certu

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Transflash. Les PDU : où en est-on 30 ans après la LOTI? Entretien avec Nicolas MERLE, chargé de projet planification des déplacements au Certu"

Transcription

1 Certu Transflash TRANS FLASH Bulletin d information des déplacements urbains départementaux et régionaux 4 Quoi de neuf? 8 À l écoute de 13 Biblio 14 Agenda N 377 Novembre 2012 Les PDU : où en est-on 30 ans après la LOTI? Entretien avec Nicolas MERLE, chargé de projet planification des déplacements au Certu La Rédaction: Les Plans de Déplacements Urbains (PDU) ont été créés il y a 30 ans avec la Loi d'orientation sur les Transports Intérieurs. Comment cet outil a- t- il évolué en trois décennies? Qu'a- t- il apporté de fondamental aux politiques de déplacement? N.M. La LOTI, grande loi d'organisation des transports en France, a donné en 1982 la responsabilité aux autorités organisatrices des transports urbains (AOTU) d'élaborer le PDU 1, document cadre des politiques de mobilité urbaine. Mais non défini et facultatif, il a surtout pris de l'importance après la loi sur l'air en 1996 qui l'a rendu obligatoire et en a précisé le contenu et la procédure d'élaboration. Aujourd'hui, le PDU doit traiter d'objectifs qui portent à la fois sur des politiques sectorielles tels les transports collectifs, la voirie, la marche, le vélo, le stationnement. En même temps il est porteur d'enjeux transversaux: intégration transport urbanisme, sécurité routière (apports de la loi SRU en 2000), accessibilité des transports d'ici 2015 (apport de la loi handicap de 2005 avec l'annexe accessibilité du PDU). L'environnement est devenu également un sujet majeur avec l'obligation de réaliser une évaluation environnementale du PDU depuis 2006, et la mesure des émissions de gaz à effet de serre évitées du fait de la mise en œuvre du plan (loi Grenelle II de 2010). En trente ans, le PDU a donc acquis un rôle fort d'intégration de l'ensemble de ces problématiques pour construire une politique globale cohérente. L.R. D'après vous, quels résultats visibles peut- on imputer aux PDU en matière de mobilité? N.M. La mobilité urbaine a connu dans la décennie 2000 des évolutions favorables dans les grandes agglomérations, marquant une rupture avec la tendance de croissance de l'usage automobile 2. Même s'il est difficile d'isoler l'effet du PDU sur ces évolutions, les politiques de mobilité axées sur l'offre de transport et l'accompagnement des changements de comportement portent leurs fruits. Toutefois, des résultats aussi favorables ne sont pas constatés sur tous les types de territoires et dans tous les domaines. Après des premiers PDU de «ville - centre», les PDU à venir devront davantage proposer des solutions dans la périphérie proche ou lointaine des agglomérations, en concertation avec les AOT départementales et régionales. Ce besoin de mesurer les résultats des PDU renvoie au difficile exercice de l'évaluation, que la loi prévoit 5 ans après l'approbation du plan et qui a récemment fait l'objet d'une analyse des pratiques de 20 AOTU 3. MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE 1 Le PDU est régi par les dispositions du Code des transports (Articles L et suivants et articles R et suivants de la partie réglementaires à publier). 2 Voir La mobilité urbaine en France Enseignements des années , Certu, Cf. fiche Certu L'évaluation des PDU : des convergences d'approches pour une réalité complexe, en fin d'article. En page 4 : le nombre du mois... Centre d études sur les réseaux, les transports, l urbanisme et les constructions publiques

2 INTERVIEW L.R. Quels sont les sujets les mieux et les moins bien traités dans les PDU? Comment expliquer cette appropriation inégale des thématiques? Comment déboucher sur des mesures concrètes quand l'aotu n'a pas de compétence sur un champ du PDU? N.M. Les sujets sur lesquels l'aotu a directement compétence sont effectivement souvent les mieux traités : développement ou optimisation de l'offre de transports collectifs urbains, parcs- relais, billettique, etc. Les AOTU sont plus prudentes lorsqu'il s'agit de mettre en place des mesures dont la mise en oeuvre relève d'autres maîtres d'ouvrage : stationnement public et privé, partage de la voirie, modération des vitesses, transport de marchandises. Cette difficulté peut être levée de deux manières : en intégrant plus de compétences au sein d'une même institution c'est la proposition d'aomd (autorité organisatrice de la mobilité durable) défendue par le GART ou en développant encore davantage le partenariat du PDU avec les autres acteurs institutionnels (communes, département, région et État notamment) dans l élaboration et la mise en œuvre du PDU. Par ailleurs, les AOTU proposent de plus en plus des outils facilitant la mise en œuvre du PDU : déclinaisons locales du PDU (micro -PDU ou plans de déplacements de secteurs à Lille, Saint-Étienne et Lyon par exemple, plans locaux de déplacements à Montpellier), contrats d axe, chartes piétons et/ou vélos donnant des principes d'aménagement de la voirie à mettre en œuvre par les communes, etc. L.R. Dans les PDU les plus récents, quelles approches vous paraissent- elles particulièrement innovantes? N.M. De plus en plus de PDU mettent en place une concertation très en amont, allant au - delà des obligations législatives prévues par le code des transports. C'est par exemple le cas de Grenoble, qui dans son PDU en cours d'élaboration, a mis en place un atelier des acteurs économiques et sociaux et un «atelier citoyen» pour faire participer les habitants à l'élaboration du PDU avant même le diagnostic et les propositions d'actions, et ce en plus des réunions d'information et de sensibilisation nommées «universités» et «cafés» du PDU. Cette tendance semble se développer, à l'instar des agglomérations de Nantes et d'amiens, qui ont aussi testé le dispositif des ateliers citoyens. Une autre approche nouvelle, proposée par le PDU de Strasbourg (dont le projet a été arrêté en février dernier), consiste à lier fortement les actions en faveur des modes actifs (marche et vélo) aux bénéfices en matière de santé. L'actualité récente (proposition de l'académie de médecine de prescrire sur ordonnance l'activité sportive) conforte l'intérêt de ce type d'approche. L.R. Dans les prochaines années, comment voyez-vous évoluer l'outil PDU? N.M. Après avoir longtemps agi uniquement sur le report modal, les PDU portent aujourd hui leurs efforts aussi sur la réduction de la demande de déplacements. Cela passe par une meilleure intégration transport / urbanisme. Concrètement cela se traduit par un PDU déclinant les grandes orientations stratégiques du SCoT (à l'exemple de celui de Montpellier approuvé en 2012), et proposant lui-même des actions concrètes opposables au PLU (densités de construction et normes de stationnement conditionnées par la desserte TC). Les outils existent déjà et sont mobilisés dans les PDU récents de Nantes, Lille et Montpellier notamment qui font tous trois de l'intégration transport/urbanisme leur premier axe d'action. Leur généralisation dans l'ensemble des PDU est un des enjeux pour l'avenir. L'intégration la plus aboutie est illustrée par la fusion entre le PLU intercommnal et le PDU prévue par la loi Grenelle II et qui devra être mise en œuvre d'ici 2016 par une quarantaine d'aotu. D'autres évolutions de l'outil PDU déja visibles dans les documents les plus récents sont à prévoir : ainsi les PDU seront davantage orientés vers des mesures d'optimisation des transports collectifs, de promotion des modes actifs et des autres usages de la voiture solo (covoiturage, autopartage) ainsi que l'accompagnement des changements de comportements (centrales de mobilité, marketing individualisé, plans de déplacements d'entreprise notamment). Le contexte financier et énergétique aura de forts impacts sur les PDU à venir, qui devront préparer l'ère «post- énergie bon marché» en proposant des alternatives efficaces à la voiture individuelle. L.R. Les évolutions récentes exigeant «toujours plus du PDU» vous paraissent- elles remettre en question sa pertinence? N.M. Au contraire, le PDU se trouve renforcé par les multiples enjeux auquel il doit répondre, car il est l'intégrateur de ces différents enjeux, le lieu d'arbitrage et la feuille de route de l'aotu pour les dix années à venir. Son intérêt est d'ailleurs confirmé par deux évolutions majeures ces cinq dernières années: Trente PDU et une cinquantaine de démarches de type PGD (politique globale de déplacements) ont été lancés dans des agglomérations de moins de habitants de façon volontaire, preuve de l'intérêt de cet outil. L'Europe qui, dès 2007, a fait de la promotion des «plans de mobilité urbaine durable» une action forte de son Livre vert et plan d'action pour la mobilité urbaine, prépare pour 2013 un paquet législatif sur la mobilité urbaine dans lequel les PDU pourraient occuper une place centrale. n Contact : 2

3 INTERVIEW Pour en savoir plus: Fiche Le PDU : pour une intégration des politiques de mobilité (collection Mobilité et transports Outils et méthodes n 1) Fiche L'évaluation des PDU : des convergences d'approches pour une réalité complexe (collection Mobilité et transports - Pratiques locales n 2) Fiche La mobilité urbaine en France Principaux enseignements des années (collection Mobilité et transports Le point sur n 23) Rubrique dédiée sur le site du Certu : (> mobilité et déplacements > déplacements et planification > PDU) À noter dans vos agendas : Colloque «Nouveaux enjeux autour des PDU», avril 2013 dans le cadre des Rencontres scientifiques et techniques territoriales (plus d'informations sur 60 PDU obligatoires approuvés en France État d'avancement des PDU novembre 2012 Sur les 90 PDU obligatoires aujourd'hui en France, deux tiers sont approuvés en Parmi le tiers restant à élaborer, une vingtaine le sont du fait d'une obligation récente liée à l'extension des agglomérations. Sur les 220 AOTU non soumises à PDU obligatoire, une trentaine ont initié une démarche de PDU volontaire conforme au code des transports, dont la moitié sont approuvés en autres AOTU portent une démarche non réglementaire (plan global de déplacements, schéma de transport, etc.). 3

4 QUOI DE NEUF? Le nombre du mois Un report modal de 10 points de la voiture vers les TC... implique un doublement de la fréquentation des TC! Des PDU de grandes agglomérations françaises affichent un objectif d'une baisse de 10 points de la part modale de la voiture d'ici une dizaine d'années. Très concrètement que signifie un tel objectif? D'après la présente estimation «à la louche», le volume de déplacements correspondant à une baisse de 10 points de la part modale de la voiture est souvent du même ordre de grandeur que le nombre de déplacements actuellement réalisés en transports collectifs. Le Havre agglomération Bordeaux agglomération Strasbourg agglomération Nombre de déplacements quotidiens réalisés en voiture Part modale de la voiture 55 % 63 % 45 % Volume de déplacements correspondant à une diminution de 10 points de la part modale VP Nombre de déplacements quotidiens réalisés en TC Source : enquêtes ménages déplacements standard Certu Ceci amène quatre réflexions: les transports collectifs ne peuvent absorber à eux seuls un report modal massif. Le doublement de la fréquentation des transports collectifs perturberait complètement l'équilibre et le fonctionnement des réseaux, notamment aux heures de pointe; une politique volontariste de report modal doit donc miser sur l'ensemble des modes alternatifs à la voiture solo (marche et vélo sur courtes distances, vélo à assistance électrique, transports collectifs, covoiturage, etc.) ainsi que sur leur complémentarité afin que chacun d'entre eux soit utilisé sur son domaine de pertinence; et au-delà du report modal, jouer sur la diminution du trafic automobile passe aussi par une réduction de la demande de déplacements, notamment en favorisant les démarches permettant d'éviter certains déplacements (télétravail, visio et télé - conférences, démarches électroniques, etc.); enfin miser sur la pédagogie pour inciter aux changements de comportements s'avère un complément indispensable. n Contact : Certu - Régis de Solere - Enquête Déplacements Régionale RHÔNE-ALPES : une première en France La Région Rhône -Alpes vient de lancer en octobre une «enquête déplacements» sur l'ensemble de son territoire (www.enquetedeplacements.rhonealpes.fr). Ce type d'enquête, inédite en France à cette échelle, vise à connaître les pratiques de déplacements des Rhônalpins pour mieux cerner les leviers d actions du report modal vers les solutions de transport durables. Au cours des trois années de réalisation de l'enquête, près de personnes seront ainsi interrogées par téléphone. Pilotée par le Conseil Régional et en partenariat avec l'etat, l'enquête couvre les communes de la Région et permettra de connaître les pratiques de déplacements quotidiens des 5,2 millions de Rhônalpins âgés de 11 ans et plus. La première vague, qui porte sur personnes, a débuté le 15 octobre dernier et s'achèvera le 30 avril Grâce à cette enquête, la Région Rhône-Alpes disposera en 2016 d'une base de données d'envergure, lui permettant d'asseoir ses choix de politiques de transport sur le territoire régional. n Contacts : Région Rhône -Alpes - Anne Fournier CETE de Lyon - Christophe Hurez LILLE accessible : un service d'autopartage accessible aux personnes handicapées Un nouveau «Kangoo PMR» est désormais disponible chez Lilas Autopartage. Ce kangoo, accessible 24 h/24 et 7 j/7 permet à des familles, des structures d accueil, des entreprises d aide à la personne, de louer ce véhicule selon leurs besoins, pour 1 h ou pour toute une journée et ce, sans anticipation : une fois réservé par téléphone, le véhicule est disponible instantanément. Ce service est accessible au même tarif qu un kangoo classique (2,80 /heure de location et 0,38 du km parcouru) : le coût du service pour une sortie de 30 kilomètres sur 3 h revient à 21,3 (carburant inclus). Ce Kangoo PMR est équipé d une rampe à technologie pneumatique entièrement automatique et dispose d une assistance électrique pour le verrouillage des sangles de fixation du fauteuil. n Contact : Lilas Autopartage - Claire Lambert

5 QUOI DE NEUF? TRANSGIRONDE : un nouveau logo pour un nouveau réseau En tant qu autorité organisatrice des transports publics interurbains, le Conseil Général de la Gironde gère 64 lignes régulières toute l année et des centaines de services scolaires. La délégation de service public du réseau conclue pour une durée de 7 ans représente un coût de 29 M par an. Avec 379 communes desservies, le réseau TransGironde se distingue par son envergure. Depuis septembre, l offre de transport a été réajustée par une augmentation des fréquences, un meilleur cadencement jusqu à 15 minutes en heures de pointe sur certaines lignes, la création de 10 nouvelles lignes et un renforcement de l intermodalité dans la zone de desserte du périurbain bordelais. Une campagne d information a démarré en juin 2012 à l attention des usagers, ainsi qu une campagne de communication grand public. L identification des cars TransGironde et toute la signalétique ont été revues. Un nouveau logo a également été créé. Ainsi, 1,3 million de kilomètres annuels supplémentaires vont être parcourus, soit une hausse de 24% par rapport à l offre actuelle. La création de 10 nouvelles lignes se fait essentiellement en rabattement sur les gares TER de St André- de- Cubzac, St Mariens, Langon (3 lignes), St Médard- d Eyrans, Beautiran et Cérons, et une nouvelle desserte directe du quartier de Bordeaux Lac pour les habitants du Nord Gironde (ligne 202 : Bordeaux-Blaye). Le Conseil général a évalué le coût supplémentaire de ces investissements à 3 millions d'euros par an. Une des mesures phares est la tarification unique à 2,50 quel que soit le trajet ou 4 l aller/retour, quelle que soit la distance parcourue. En termes de fréquentation, l impact attendu est un doublement de la fréquentation commerciale ( voyageurs en 2010) pour atteindre 1,7 million de voyageurs d ici deux ans. L offre de transport pour les jeunes se renforce : la carte «Junior» leur permettra de voyager librement sur l ensemble du réseau en période de temps libre : mercredi après- midi, week- end, vacances scolaires. L abonnement scolaire à la charge des familles sera harmonisé et plafonné par une part forfaitaire unique de 120 par an, soit 10 par mois (sous réserve du respect de critères familiaux). De nouvelles facilités sont mises en place pour s informer. Toute l information aux usagers TransGironde est disponible dans les agences Tbc, à la gare routière de Libourne, sur le site et au numéro de téléphone unique L information en temps réel aux points d arrêt est maintenant disponible avec un téléphone mobile classique (envoi de SMS), avec un smartphone sur l application mobile dédiée et sur le site internet, et ce sur 26 lignes du réseau. Le Conseil général de la Gironde est ainsi un des premiers départements à proposer l information en temps réel sur un réseau interurbain de voyageurs. De nouvelles facilités sont également proposées pour acheter des abonnements de transport : la création et le rechargement des titres pourront désormais s effectuer en ligne avec l ouverture d une e-boutique sur transgironde.fr dès juillet Enfin une nouvelle gamme tarifaire a été mise en place à compter du 1 er septembre n Contacts : Conseil Général de la Gironde - Séverine Laverny - - Brigitte Botte - METZ Métropole : où en est METTIS? Le projet METTIS, projet de BHNS, voit le jour en 2006 lors de l adoption du Plan de Déplacements Urbains révisé suite à la création de Metz Métropole. Il comporte 2 lignes sur une longueur de 17,8 km dont 5,4 km de tronc commun. Les travaux préparatoires ont commencé en 2010 et ceux de la plate -forme en mai La mise en service de METTIS est prévue à l automne Retours sur la gestion du chantier et des accès riverains : le tracé est divisé en 6 lots, eux- mêmes divisés en tronçons de quelques centaines de mètres traités par demi- chaussée. Cela permet de conserver une voie de circulation et un accès aux riverains. Des panneaux présentant les aménagements définitifs ainsi qu un planning et un calendrier général des travaux sont installés aux abords des chantiers. Une commission d indemnisation permet aux commerçants et entreprises impactés par le projet de déposer leur dossier d indemnisation sur le site internet du projet METTIS, ou de prendre rendez-vous avec un conseiller, en mairie ou à la Chambre des Métiers et de l Artisanat. La relation avec les riverains s est concrétisée par la création de la maison METTIS, installée en centre- ville. Six médiateurs répondent aux questions ou par le biais d un numéro vert. À cela s ajoute un site internet (http://mettis.metzmetropole.fr/) avec de nombreuses publications. Où en sont les travaux aujourd hui? La majeure partie des voies de circulation générale et de la plate-forme METTIS sera réalisée pour la fin de l année Les derniers aménagements auront lieu au premier trimestre Le premier BHNS sera livré à partir de la mi-janvier, à raison d un véhicule chaque semaine. Le début de la période de marche à blanc aura lieu en avril, pour une mise en service le 4 octobre n Contact : Metz Métropole - Stéphane Rossano - 5

6 QUOI DE NEUF? MOBILITÉ DES FRANCILIENS : les premiers résultats de l Enquête Globale Transport 2010 Ces dix dernières années, la mobilité des Franciliens a connu un véritable tournant. La marche, les transports en commun et le vélo sont en forte progression, alors que l utilisation de la voiture stagne. Tels sont les principaux enseignements de la nouvelle Enquête Globale Transport (EGT) réalisée entre 2009 et 2011 en Île-de-France. Cette enquête, pilotée par le STIF en partenariat avec la DRIEA dans le cadre de l OMNIL*, a permis d interroger ménages (soit plus de personnes). Il ressort que chaque jour, 41 millions de déplacements sont réalisés par les Franciliens en Île- de- France. Ainsi en moyenne, un Francilien effectue 3,9 déplacements par jour (en semaine). Les réponses des Franciliens indiquent que le mode de déplacement le plus utilisé en Île - de -France est la marche car 39 % des déplacements se font intégralement à pied. Confirmation d une autre grande tendance : les transports en commun ont connu une hausse extrêmement importante de leur fréquentation. Ce sont ainsi 21 % de déplacements de plus depuis 2001 qui se font en transport en commun, alors que cette croissance n avait été que de 2,4 % entre 1991 et Autre fait marquant : après avoir connu une croissance ininterrompue, les déplacements effectués en voiture sont restés quasiment stables ces dix dernières années avec une légère augmentation de 0,6 % à comparer à une croissance de 7,5 % de 1991 à La voiture est utilisée pour 38 % des déplacements (contre 44 % il y a dix ans). Le vélo, limité à un usage de loisirs au cours des dernières décennies, redevient un mode du quotidien. Même s il ne représente encore que 2 % des déplacements, son utilisation a été multipliée par deux en dix ans. Les deux- roues motorisés ont eux aussi connu une progression importante (+ 34%). * L OMNIL, Observatoire de la Mobilité en Île - de -France, créé par le STIF en 2009, est un observatoire partenarial qui s'intéresse à la mobilité des personnes et des marchandises en Île - de - France. n Contacts : STIF DRIEA - - En téléchargement gratuit sur le site du STIF : Plaquette de présentation des résultats globaux de l'egt: Fiche thématique sur la mobilité des hommes et des femmes : Fiche thématique sur les jeunes (15-25 ans) : Fiche thématique sur le vélo : Parking-relais et funiculaire : duo gagnant pour un tourisme durable au TREPORT La Ville du Tréport a su tirer parti de son patrimoine naturel et historique pour développer son attractivité touristique sur un mode durable. Sur certains sites du littoral normand l'afflux des touristes venus admirer de célèbres falaises crée parfois des problèmes de circulation; ici, les falaises ont justement été un atout pour inciter à l'usage des modes doux pour se déplacer. La solution du funiculaire n'est pas nouvelle, puisque la première ligne a vu le jour en 1908 pour permettre aux premiers amateurs de bains de mer de gagner le Belvédère du haut des falaises depuis la ville basse, en évitant les 365 marches. L'équipement était quasiment abandonné depuis la 2 e guerre, une reprise du fonctionnement sous forme de cabines suspendues a bien été tentée vers les années 1960 mais n'a pas été poursuivie très longtemps. Plus récemment, la Ville a décidé de réhabiliter les galeries et a remis la ligne en service en Ce nouveau projet fonctionne sous forme d'ascenseurs inclinés, chaque cabine permettant de faire parcourir à 10 personnes les 162 mètres de pente à 62 % en moins de 2 minutes. L'idée a été d'en faire la base d'une refonte globale du stationnement et de la circulation des visiteurs. Tout a été pensé pour canaliser les flux de voitures en période d'affluence et les dissuader de s'engager dans le centre -ville : un parking de 470 places a été aménagé au niveau de la gare haute, une signalétique dynamique mise en place en entrées de ville, le coût du stationnement longue durée est de 2,50 la journée tandis que l'utilisation du funiculaire est gratuite. Devant l'importance de fréquentation, les 2 cabines de la première phase ont été doublées dès 2008 et l'engouement des visiteurs ne se dément pas : la fréquentation est en augmentation constante : voyages constatés en août 2009, en août Cette solution héritée du passé et réinterprétée pour s'inscrire dans les enjeux d'aujourd'hui est même devenue un motif supplémentaire de visite de la station balnéaire du Tréport qui est référencée par de nombreux sites Web. Particulièrement prisé des touristes, qui trouvent là un moyen original et gratuit pour découvrir le site, le funiculaire est aussi considéré comme un mode de transport quotidien par les Tréportais eux-mêmes, qu'il s'agisse des scolaires résidant en ville basse et gagnant le lycée ou le collège implantés sur les Terrasses, ou des habitants de la ville haute qui rejoignent ainsi facilement le centre- ville. n Contact : Ville du Treport - Moïse Poussin

7 QUOI DE NEUF? AGGLOMÉRATION RENNAISE : bilan du défi «Tous éco-mobiles» Durant la Semaine de la Mobilité en septembre dernier, «Covoiturage+»* a organisé, en partenariat avec Rennes Métropole, la deuxième édition du défi «Tous éco -mobiles». Cette manifestation reposait sur 2 volets: un défi valorisant les organismes avec la plus forte proportion de salariés se déplaçant en modes alternatifs à la voiture individuelle; un prix de l initiative récompensant la meilleure idée favorisant les déplacements durables des salariés (recours à l autopartage pour les déplacements professionnels, acquisition de véhicules électriques, prêt de vélos ). D après le bilan qui vient de sortir, 33 établissements ont participé à cette édition salariés ont joué le jeu (soit 16 % des salariés totaux) en utilisant les transports en commun pour 46 %, le vélo pour 26 %, le covoiturage pour 19 % et enfin à la marche pour 9 %. Parmi eux, 27 % ont déclaré utiliser leur véhicule personnel habituellement. Les économies de CO 2 durant le défi sont, quand à elles, estimées à 2T équivalent CO 2 chaque jour, soit 10T sur la durée du jeu. Le prix de l initiative a été décerné au projet du centre commercial Alma qui a élaboré des actions en tenant compte non seulement de ses salariés mais aussi de ses clients (challenge salariés pendant les soldes d hiver, opération pour inciter les clients à venir en transports en commun et navettes cyclo-ville pendant les soldes d été, défi entre les boutiques pour la semaine de la mobilité 2012). Une mention spéciale a également été décernée aux administrations DDTM/DIRO/DREAL qui ont organisé à l échelle de la zone Atalante Champeaux, en partenariat étroit avec EDF et le RSI un speed- meeting covoiturage, destiné à faire se rencontrer des covoitureurs potentiels lors de la pause de midi. * L'association Covoiturage+ est une centrale de covoiturage sur les trajets domicile -travail. n Contact : Covoiturage+ - Marie-Laure Blot / La mobilité en BELGIQUE: principales tendances nationales La Belgique dispose d'une nouvelle enquête nationale sur la mobilité : «BELdam» (Belgian daily mobility), dix ans après une enquête du même type (connue sous le nom de MOBEL). Cette nouvelle enquête a concerné les personnes de 6 ans et plus dans ménages belges, entre le 1 er décembre 2009 et le 31 janvier 2011, selon une méthode permettant les comparaisons avec l'enquête de Près de déplacements ont été recensés et décrits. La méthode d'enquête, en questionnaires auto- administrés, se distingue sur ce point de l'enquête nationale transports et déplacements réalisée en France en Un séminaire de diffusion des premiers résultats s'est tenu à Bruxelles le jeudi 20 septembre. On retiendra en particulier que: la voiture représente 65 % des déplacements (et 76 % des kilomètres parcourus). Comme en France, cette part est en recul, d'environ 5 points, sur la dernière décennie ; ce recul est plus marqué encore à Bruxelles- capitale; à Bruxelles-capitale, la motorisation est plus faible que dans le reste du pays (35 % de ménages non équipés), et cette motorisation a diminué entre 1999 et 2010; partout ailleurs qu'à Bruxelles, l'offre privée de parking est supérieure à la demande de stationnement privé (nombre de voitures à disposition); comme en France, la disponibilité d'une place de stationnement à destination est un déterminant important du choix du mode de déplacement; la marche représente 16 % des déplacements, les transports collectifs 9 %, le vélo 8 % ; la différence d'utilisation du vélo en Flandres (part modale de 13 %) et en Wallonie (1 %) est confirmée; en Belgique, la distance moyenne d'un déplacement à vélo est de 3,8 km ; le vélo est utilisé pour 18 % des déplacements entre 1 et 2 km. n Pour en savoir plus : Rapport sur les résultats détaillés de l'enquête sur : Présentations du séminaire en téléchargement sur : 7

8 À L ÉCOUTE DE Formation continue de l École des Ponts Pa ristech Déplacements, mobilités, transports: Cycle Intermodalité - Module 2 : mieux comprendre la conception, la réalisation et la gestion d'un pôle d'échanges, du 4 au 6 décembre Enjeux économiques et financiers des transports publics, du 6 au 7 décembre Cycle Réseaux Urbains, TCSP et Mobilité Durable - Module 7 : concevoir et gérer des plates-formes de TCSP : quels choix techniques face au contexte actuel, du 11 au 12 décembre Cycle Élaboration et conduite d'une politique globale de transports collectifs urbains et périurbains - Module 7 : évaluer un projet de transport collectif en amont et en aval, du 13 au 14 décembre Trafic et sécurité: Signalisation temporaire sur routes à chaussées séparées, du 3 au 5 décembre Règles de conception et de signalisation des itinéraires cyclables, du 5 au 7 décembre Concevoir et aménager les carrefours giratoires urbains et les ronds-points à feux, du 11 au 13 décembre La signalisation horizontale : actualité réglementaire, mise en application et produits, du 29 au 31 janvier 2013 Infrastrustures de transports ferroviaires et guidés: Les grands projets ferroviaires: élaboration et mise en œuvre, du 5 au 7 décembre Le système ferroviaire et ses évolutions, du 23 au 24 janvier 2013 n Contact : ENPC - Louisa Belkalem n En savoir plus : Billettique sur téléphone mobile à Nice: retour d'expérience L'étude «Billettique sur téléphone mobile à Nice : retour d'expérience», réalisée par le CETE Méditerrannée est disponible en téléchargement gratuit sur le site: En mai 2010, un bouquet de services a été lancé sur la ville de Nice : «Nice, ville du sans contact mobile». Il comprend un volet transport avec la mise en place de BPASS, un nouveau service permettant d'acheter et de recharger son titre de transport, de valider son trajet et d'accéder à l'information du réseau grâce à un téléphone portable utilisant la technologie NFC (communication sans contact). Après deux ans de fonctionnement de ce service, l'étude du CETE Méditerrannée en tire plusieurs enseignements et constitue un riche retour d'expérience, alors que plusieurs projets similaires sont en cours de mise au point. Les raisons d'une diffusion assez lente au départ auprès des usagers y sont exposées. La description du service, des caractéristiques techniques et organisationnelles du système, ainsi que l'analyse des premiers résultats en termes d'usage et de satisfaction des voyageurs permettent de saisir les potentialités de ce type de services, ainsi que ses limites. n Contacts : Certu - Isabelle Talabard - Cete Méditerranée - Didier Danflous - 8

Les défis urbains et la mobilité urbaine durable

Les défis urbains et la mobilité urbaine durable Les défis urbains et la mobilité urbaine durable Cécile Clément-Werny Montréal - 20 mai 2010 Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer www.certu.gouv.fr SOMMAIRE Pages

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style du titre du masque

Cliquez pour modifier le style du titre du masque Cliquez pour modifier le style du titre du masque Cliquez pour modifier Le télétravail, les styles du texte du masque un outil du management de la mobilité? Deuxième niveau Troisième niveau Quatrième niveau

Plus en détail

Guide méthodologique

Guide méthodologique Communauté d Agglomération de NIORT du GRAND NANCY PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS Plan de Déplacement Entreprise Guide méthodologique Septembre 2007 m u n i c i p a l i t é s e r v i c e 7 1, a v e n u e

Plus en détail

Du diagnostic au Plan d Actions

Du diagnostic au Plan d Actions PDU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE ROYAN ATLANTIQUE (CARA) 2013-2022 Du diagnostic au Plan d Actions Réunions Publiques Automne 2012 1 Déroulé de la séance Rappel de la démarche (loi, diagnostic,

Plus en détail

Développement du télétravail, Quel rôle pour les acteurs publics? Sylvie Mathon, CETE Nord Picardie

Développement du télétravail, Quel rôle pour les acteurs publics? Sylvie Mathon, CETE Nord Picardie 3ième journée d'étude nationale Nouveaux Services à la Mobilité Tours, 04 octobre 2012. Développement du télétravail, Quel rôle pour les acteurs publics? Sylvie Mathon, CETE Nord Picardie Un travail prospectif

Plus en détail

Les déplacements une préoccupation collective

Les déplacements une préoccupation collective Les déplacements une préoccupation collective En constante augmentation sur notre territoire, les déplacements ont un impact environnemental, économique et social grandissant et de plus en plus préoccupant.

Plus en détail

TER 2020 : VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE

TER 2020 : VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE TER 2020 : VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE DOSSIER DE PRESSE SNCF CONTACTS PRESSE Clément Nourrit - 01 53 25 76 56 - clement.nourrit@sncf.fr Gaëlle Rual - 01 53 25 74 83 - gaelle.rual@sncf.fr TER 2020 : VERS

Plus en détail

Le bouquet "Mobilité" du Grand Lyon

Le bouquet Mobilité du Grand Lyon Le bouquet "Mobilité" du Grand Lyon Pierre SOULARD Ingénieur Génie Urbain - EIVP Chef de projet infrastructures CU MPM Responsable de subdivision de voirie Grand Lyon Grand Lyon, responsable du Service

Plus en détail

Plateforme Mobilité Emploi Insertion De l agglomération lyonnaise

Plateforme Mobilité Emploi Insertion De l agglomération lyonnaise Plateforme Mobilité Emploi Insertion De l agglomération lyonnaise 1 APPEL A PROJET POUR LA MISE A DISPOSITION DE VEHICULES 2014 CONTEXTE ET ENJEUX L importance des questions liées à l absence de mobilité

Plus en détail

Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne

Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne I. Introduction PRO VELO Région Lausanne, en tant qu association forte de plus de 1 200 membres

Plus en détail

Situation, trafic et emploi

Situation, trafic et emploi Situation, trafic et emploi Situation MONTPELLIER - MÉDITERRANNÉE L'aéroport de Montpellier Méditerranée est situé sur la commune de Mauguio, à 10 km de Montpellier, 30 de Sète, 50 de Nîmes et 70 de Béziers.

Plus en détail

Lutte contre l étalement urbain

Lutte contre l étalement urbain Lutte contre l étalement urbain L étalement urbain et la consommation d espace résultent de plusieurs causes cumulatives. Ces phénomènes s expliquent notamment par l insuffisance et l inadaptation de l

Plus en détail

Annexe D-301 : Planologie stratégique

Annexe D-301 : Planologie stratégique C719 E.I. CU + CE Jardins de la Chasse Page - 1 - Annexe D-301 : Planologie stratégique Le Plan de Déplacement de la Région de Bruxelles-Capitale IRIS 2 (Stratec 2001 2006) La politique de transport et

Plus en détail

Dossier de presse. /p.1. Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr

Dossier de presse. /p.1. Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr PROLONGEMENT DE LA LIGNE T2 JUSQU A EUREXPO Dossier de presse /p.1 Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr Roland Sabbagh T. 04 72 84 58 63 sabbagh@sytral.fr Sommaire

Plus en détail

I. La mise en place des accords collectifs

I. La mise en place des accords collectifs Point n 2 INSTANCE NATIONALE DE CONCERTATION 25 SEPTEMBRE 2013 I. La mise en place des accords collectifs 1.1. Vague 1 : Pour mémoire, les 3 Urssaf régionales créées au 1 er janvier 2012 (Auvergne, Pays

Plus en détail

Dossier de Presse. Lundi 24 juin 2013 Centre D Exploitation et de Maintenance LE MET. Nouvelle Billettique LE MET et tarification au 1 er juillet

Dossier de Presse. Lundi 24 juin 2013 Centre D Exploitation et de Maintenance LE MET. Nouvelle Billettique LE MET et tarification au 1 er juillet Dossier de Presse Lundi 24 juin 2013 Centre D Exploitation et de Maintenance LE MET Nouvelle Billettique LE MET et tarification au 1 er juillet Sommaire La nouvelle Billettique LE MET page 3 La Carte Sans

Plus en détail

PLAN DE MOBILITÉ OU PLAN DE DÉPLACEMENTS

PLAN DE MOBILITÉ OU PLAN DE DÉPLACEMENTS VILLE DURABLE ET TRANSPORT FICHE 5 AIR CLIMAT ÉNERGIE PLAN DE MOBILITÉ OU PLAN DE DÉPLACEMENTS DE QUOI S AGIT-IL? Un plan de mobilité ou plan de déplacements est un outil de management de la mobilité.

Plus en détail

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques Journée d information du 5 novembre 2012 Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Gabrielle LABESCAT Principales tendances du tourisme urbain impactant la mobilité

Plus en détail

Comment développer le covoiturage sur le territoire métropolitain lillois?

Comment développer le covoiturage sur le territoire métropolitain lillois? Comment développer le covoiturage sur le territoire métropolitain lillois? Synthèse de l étude exploratoire sur une politique partenariale de covoiturage sur le territoire métropolitain, réalisée par Inddigo.

Plus en détail

Et si on utilisait le vélo?

Et si on utilisait le vélo? Et si on utilisait le vélo? Marc Eloy Ivan Derré Juillet 2014 Paris peut elle devenir comme Copenhague une capitale symbole du déplacement en vélo? Le développement du Vélib, la mise en place de voies

Plus en détail

De nouveaux indicateurs pour suivre la construction de logements

De nouveaux indicateurs pour suivre la construction de logements COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n spécial Février 2015 De nouveaux indicateurs pour suivre la construction de logements OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Le SOeS diffuse

Plus en détail

L autopartage en trace directe : quelle alternative à la voiture particulière?

L autopartage en trace directe : quelle alternative à la voiture particulière? L autopartage en trace directe : quelle alternative à la particulière? Résultats de la première enquête sur l impact d un service d autopartage en trace directe (le cas d Autolib ) Cette étude réalisée

Plus en détail

S'abonner à l'offre Bison Futé c'est :

S'abonner à l'offre Bison Futé c'est : 1 En complément de la publication des informations routières sur le site internet Bison Futé, un service gratuit de diffusion par messagerie électronique est ouvert aux professionnels. Pour recevoir l'information

Plus en détail

3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR

3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR 3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR LA MAÎTRISE DES DÉPLACEMENTS. Pour assurer un aménagement et un développement durable, la Ville de Boulogne- Billancourt souhaite mener

Plus en détail

PLAN DE DEPLACEMENT ADMINISTRATION ( PDA ) DREAL DIRCO DRAAF. Ecogestes : Intégrer le développement durable au quotidien CALM - 20 03 2013 -

PLAN DE DEPLACEMENT ADMINISTRATION ( PDA ) DREAL DIRCO DRAAF. Ecogestes : Intégrer le développement durable au quotidien CALM - 20 03 2013 - PLAN DE DEPLACEMENT ADMINISTRATION ( PDA ) DREAL DIRCO DRAAF Ecogestes : Intégrer le développement durable au quotidien CALM - 20 03 2013 - Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du

Plus en détail

JOURNEE REGIONALE DE TRAVAIL Dialogue et coopération autour des documents d urbanisme pour un projet de territoire à énergie positive

JOURNEE REGIONALE DE TRAVAIL Dialogue et coopération autour des documents d urbanisme pour un projet de territoire à énergie positive INVITATION Mardi 7 juillet 2015 JOURNEE REGIONALE DE TRAVAIL Dialogue et coopération autour des documents d urbanisme pour un projet de territoire à énergie positive «Dimensionner une planification ambitieuse

Plus en détail

Dossier de presse. Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville

Dossier de presse. Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Dossier de presse Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Avril 2007 SOMMAIRE I. La problématique du Transport de Marchandises en Ville (TMV) II. Une démarche pionnière dès 1999 avec

Plus en détail

La fréquentation touristique en Gironde

La fréquentation touristique en Gironde La fréquentation touristique en Gironde Données de cadrage actualisées DONNÉES SOURCES : BASE DE DONNÉES RÉGIONALE CRT AQUITAINE - 2010 Avril 2012 SOMMAIRE Méthodologie Les caractéristiques des séjours

Plus en détail

Un GSI plénier est prévu en juin 2001 au cours duquel devra être présenté un document élaboré à partir des travaux du groupe de travail.

Un GSI plénier est prévu en juin 2001 au cours duquel devra être présenté un document élaboré à partir des travaux du groupe de travail. Contrats éducatifs locaux missions et la formation des coordonnateurs de cel Réflexions du groupe de travail relevant du groupe de suivi interministériel des cel 1. Informations L'outil informatique de

Plus en détail

Evaluation de la mise en œuvre expérimentale de l indemnité kilométrique pour les vélos

Evaluation de la mise en œuvre expérimentale de l indemnité kilométrique pour les vélos Evaluation de la mise en œuvre expérimentale de l indemnité kilométrique pour les vélos Janvier 2015 Étude réalisée pour le compte de l ADEME par INDDIGO N de contrat : 10003790 Coordination technique

Plus en détail

2 avenue des Améthystes BP 13813 44 338 Nantes Cedex 3

2 avenue des Améthystes BP 13813 44 338 Nantes Cedex 3 Thèmes de Formation 2 avenue des Améthystes BP 13813 44 338 Nantes Cedex 3 Tél. / Fax direct J.P. André. 02.51.83.19.50 Portable 06.98.15.98.22 E MAIL : futuris@wanadoo.fr Sarl au capital de 15 245 euros

Plus en détail

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 2 28/01/15 16:59 SOMMAIRE

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DANS LE 7E ARRONDISSEMENT D UN PLAN DE DEPLACEMENT ENTREPRISE

DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DANS LE 7E ARRONDISSEMENT D UN PLAN DE DEPLACEMENT ENTREPRISE DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DANS LE 7 E ARRONDISSEMENT D UN PLAN DE DEPLACEMENT ENTREPRISE MERCREDI 10 OCTOBRE 2007, A 11H00 SALLE LUMIERE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE LYON CONTACTS PRESSE : Association

Plus en détail

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF :

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : Complément au chapitre VII «Valorisation du Patrimoine Régional et Projets Innovants» du cadre d intervention régional sur l habitat et le logement, adopté par délibération

Plus en détail

RP3 VERS QUELLE GOUVERNANCE DES TRANSPORTS MÉTROPOLITAINS?

RP3 VERS QUELLE GOUVERNANCE DES TRANSPORTS MÉTROPOLITAINS? RP3 VERS QUELLE GOUVERNANCE DES TRANSPORTS MÉTROPOLITAINS? Organisateur CENTRE D ÉTUDES SUR LES RÉSEAUX, LES TRANSPORTS, L URBANISME ET LES CONSTRUCTIONS PUBLIQUES (CERTU) Coordinateur Thierry GOUIN, Chargé

Plus en détail

Quel avenir pour les déplacements régionaux? La billettique intégrée. Nathalie AMIEL DIRECTION DELEGUEE TER PACA INTERMODALITE, BILLETTIQUE

Quel avenir pour les déplacements régionaux? La billettique intégrée. Nathalie AMIEL DIRECTION DELEGUEE TER PACA INTERMODALITE, BILLETTIQUE Quel avenir pour les déplacements régionaux? La billettique intégrée Nathalie AMIEL DIRECTION DELEGUEE TER PACA INTERMODALITE, BILLETTIQUE Sommaire La billettique : généralités La billettique interopérable

Plus en détail

Emmanuel MACRON, ministre de l Economie, de l Industrie et du Numérique

Emmanuel MACRON, ministre de l Economie, de l Industrie et du Numérique 3 Éditorial «Le numérique est aujourd hui dans tous les usages : les transports, les entreprises, les loisirs, les objets connectés, l accès à l information, les smartphones, etc. Mais il n est pas dans

Plus en détail

www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris

www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris 1 2 Avec des solutions françaises et une expertise mondiale dans le domaine du transport, Thales se positionne comme un acteur clé

Plus en détail

16 septembre 2009. * Offres inférieures ou égales à 1e selon réseaux participants. www.journeedutransportpublic.fr

16 septembre 2009. * Offres inférieures ou égales à 1e selon réseaux participants. www.journeedutransportpublic.fr journée du transport public 16 septembre 2009 * Offres inférieures ou égales à 1e selon réseaux participants POUR 1E *, LE 16 SEPTEMBRE TOUT PEUT ARRIVER! www.journeedutransportpublic.fr Organisée par

Plus en détail

ORT 19 décembre 2014. Accessibilité des transports collectifs urbains et information voyageurs - Des solutions pour tous les usagers?

ORT 19 décembre 2014. Accessibilité des transports collectifs urbains et information voyageurs - Des solutions pour tous les usagers? ORT 19 décembre 2014 Accessibilité des transports collectifs urbains et information voyageurs - Des solutions pour tous les usagers? 1 Sommaire 1 - La structure de Tisséo 2 - Les effets du changement législatif

Plus en détail

Roulons En Ville à Vélo

Roulons En Ville à Vélo Contribution au débat public sur la politique des transports dans la vallée du Rhône et l arc languedocien Roulons En Ville à Vélo Pour une prise en compte des modes doux et des transports en commun Notre

Plus en détail

Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements

Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements Île-de- Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements Yann Caenen, Insee Île-de- Christine Couderc, Dreif Jérémy Courel, IAU île-de- Christelle Paulo et Thierry Siméon, Stif Avec 3,4

Plus en détail

Connexion sans fil dans des autocars : une première en France

Connexion sans fil dans des autocars : une première en France Connexion sans fil dans des autocars : une première en France A l occasion de ses 100 ans, la Régie Départementale des Transports des Bouches-du-Rhône (RDT13) fait figure de précurseur en équipant la ligne

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

Identifier les enjeux. de recul car un diagnostic sans enjeux serait un diagnostic sans conclusion!

Identifier les enjeux. de recul car un diagnostic sans enjeux serait un diagnostic sans conclusion! Liens vers d'autres fiches A quel moment de la démarche? Fiche 5 «Structurer le diagnostic» Fiche 6 «Inclure une dimension transversale» Fiche 9 «Mobiliser les acteurs» A la fin du diagnostic, en conclusion

Plus en détail

Réunion La Teste ( 08/03/10 )

Réunion La Teste ( 08/03/10 ) Réunion La Teste ( 08/03/10 ) Dès le début notre association a œuvré pour la création d un véritable réseau de transport en commun sur l ensemble du pays du Bassin d Arcachon en prônant le développement

Plus en détail

Mobilité urbaine Déplacements

Mobilité urbaine Déplacements 4 Mobilité urbaine Déplacements ctualisation de la politique du stationnement Schéma multimodal de voirie Rééquilibrage et piétonnisation de l'espace public 083 4 Mobilité urbaine / Déplacements ctualisation

Plus en détail

La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local. Bruges, le 3 juillet 2013

La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local. Bruges, le 3 juillet 2013 CEBATRAMA La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local Bruges, le 3 juillet 2013 HÉRITIÈRE DES SERVICES FINANCIERS DE LA POSTE 100% Filiale à 100% du groupe La Poste La Banque Postale

Plus en détail

Version définitive approuvée après enquête publique

Version définitive approuvée après enquête publique Secteurs 3 et 4 de Marne-la-Vallée et communes environnantes Phase 3 Version définitive approuvée après enquête publique ROLAND RIBI & ASSOCIES Ingénieurs-conseils et urbanistes s.à.r.l. 15, avenue de

Plus en détail

smart mobility : gestion de la flotte automobile chez Orange

smart mobility : gestion de la flotte automobile chez Orange smart mobility : gestion de la flotte automobile chez Orange dossier de presse septembre 2013 Sylvie Duho Mylène Blin 01 44 44 93 93 service.presse@orange.com 1 la flotte automobile d Orange en chiffres

Plus en détail

Direction de la communication

Direction de la communication Direction de la communication Directrice : Chrystèle PEYRACHON Adresse : Hôtel du Département, 29-31 cours de la Liberté, 69003 Lyon Téléphone : 04 72 61 78 39 Courriel : chrystele.peyrachon@rhone.fr Nombre

Plus en détail

AQUITAINE. Suivi de la Demande touristique 2010 1 ~

AQUITAINE. Suivi de la Demande touristique 2010 1 ~ SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE AQUITAINE ANNEE 2010 Note dee conjoncture TNS SOFRES-CRTA Suivi de la Demande touristique 2010 CRTAA DIRECCTE Aquitaine TNS T SOFRES 1 ~ SOMMAIRE AVERTISSEMENT METHODOLOGIQUE...

Plus en détail

La prise en compte des 2RM dans les aménagements

La prise en compte des 2RM dans les aménagements La prise en compte des 2RM dans les aménagements Pourquoi les prendre en compte? Quels outils? Bérengère Varin novembre 2011 Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de l'aménagement

Plus en détail

Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers

Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers 1 er semestre 2013 Réalisé par 1 Édito L Observatoire de l équipement audiovisuel des foyers succède à l Observatoire de l équipement des foyers pour

Plus en détail

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche 2015 1 PRESENTATION DE LA STRUCTURE RAViV est un réseau solidaire de compagnies et structures franciliennes de spectacle vivant

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION DU COMITÉ DES USAGERS DE LA LIGNE 900 PONT AUDEMER LE HAVRE SAMEDI 2 FÉVRIER 2013

COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION DU COMITÉ DES USAGERS DE LA LIGNE 900 PONT AUDEMER LE HAVRE SAMEDI 2 FÉVRIER 2013 COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION DU COMITÉ DES USAGERS DE LA LIGNE 900 PONT AUDEMER LE HAVRE SAMEDI 2 FÉVRIER 2013 Objet : LR 900 : Comité des usagers n 1 Participants : Usagers : Ø Madame MOKBEL Ø Monsieur

Plus en détail

Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville

Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Dossier de presse Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Novembre 2006 Pour toute information complémentaire, veuillez contacter : Marion Cocherel (marion.cocherel@porternovelli.fr)

Plus en détail

La mobilisation des statistiques énergie pour les schémas territoriaux en Rhône-Alpes

La mobilisation des statistiques énergie pour les schémas territoriaux en Rhône-Alpes La mobilisation des statistiques énergie pour les schémas territoriaux en Rhône-Alpes Yves Pothier DREAL Rhône-Alpes 21/11/2014 Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDE Direction régionale de l'environnement,

Plus en détail

Grand Angoulême Rencontres de l électromobilité. La mobilité électrique à Paris 25 octobre 2012. Patrick LE CŒUR. État des lieux et perspectives

Grand Angoulême Rencontres de l électromobilité. La mobilité électrique à Paris 25 octobre 2012. Patrick LE CŒUR. État des lieux et perspectives Grand Angoulême Rencontres de l électromobilité La mobilité électrique à Paris 25 octobre 2012 État des lieux et perspectives Patrick LE CŒUR Pôle Mobilité Electrique Direction de la Voirie et des Déplacements

Plus en détail

On distingue trois grandes périodes dans l'évolution des Agences :

On distingue trois grandes périodes dans l'évolution des Agences : LAgence L Agence d Urbanisme et de Développement de la Région de Saint Omer : évolution des missions i Colloque «Collectivités territoriales et processus d'urbanisation : Méthodes d'accompagnement et rôles

Plus en détail

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL ÉDUCATION FORMATION UDGET INSERTION ORMATION MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ 2012 EDUCATION INSERTION SOCIAL MESSAGE DE LA PRÉSIDENTE Florence RAINEIX Directrice générale de la Fédération

Plus en détail

Comment assurer la prise en compte de l'environnement dans le cadre d'une ZAC?

Comment assurer la prise en compte de l'environnement dans le cadre d'une ZAC? Comment assurer la prise en compte de l'environnement dans le cadre d'une ZAC? Septembre 2010 centre d Études techniques de l Équipement de Lyon Ministère de l Écologie, de l Énergie, du Développement

Plus en détail

L évolution des parts modales des déplacements domicile-travail

L évolution des parts modales des déplacements domicile-travail Thème : Transport durable Orientation : Faire évoluer les pratiques de mobilité L évolution des parts modales des déplacements domicile-travail par aire urbaine et département hors aires urbaines La part

Plus en détail

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015?

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? Introduction Tour de table rapide : Établissement, discipline et thème du projet envisagée

Plus en détail

Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité

Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité Etudes préalables à la création d une ZAC multisites «Vallée du Thérain» à Beauvais (60) Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité Réunion du 7 mai 2014

Plus en détail

Lettre d actualité de l urbanisme

Lettre d actualité de l urbanisme n 3 Février 2010 Lettre d actualité de l urbanisme de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer du Calvados 1- ACTUALITÉ DES DÉCISIONS DU CONSEIL D'ÉTAT Décision du conseil d'etat (CE) n

Plus en détail

Fiches de Lecture SCoT Colmar-Rhin-Vosges approuvé le 28 juin 2011

Fiches de Lecture SCoT Colmar-Rhin-Vosges approuvé le 28 juin 2011 Fiches de Lecture SCoT Colmar-Rhin-Vosges approuvé le 28 juin 2011 1. La ville centre de Colmar 2. Les villes couronnes 3. Les pôles pluri-communaux 4. Les pôles secondaires 5. Les villages 6. En zone

Plus en détail

OUTILS MÉTHODOLOGIQUES ET PCET

OUTILS MÉTHODOLOGIQUES ET PCET OUTILS MÉTHODOLOGIQUES ET PCET Remarque : cette note est issue d un travail interne de réflexion des chargés de missions et ingénieurs de la Direction Régionale de l ADEME Pays de la Loire. Elle vise à

Plus en détail

Circulation Sécurité Mobilité douce Stationnement

Circulation Sécurité Mobilité douce Stationnement COMPTE RENDU DE L ATELIER DE CONCERTATION: TRANSPORT ET DEPLACEMENTS 15 JUIN 2010 Circulation Sécurité Mobilité douce Stationnement Agenda 21 de la ville de Poussan Zammit Sarah, chargée de mission Tél.

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 15 Janvier 2013 La mobilité en Île-de-France Modes La voiture L EGT 2010 marque une rupture de tendance importante par rapport aux enquêtes précédentes, en ce qui concerne les

Plus en détail

D 4. Handicap COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS

D 4. Handicap COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS D 4 COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS Les spécificités urbanistiques du territoire vélizien soulignent l enjeu de l accessibilité de la ville aux personnes à mobilité

Plus en détail

Promouvoir des modes de déplacement alternatifs Compte rendu de l atelier A1 Mardi 02 Mars 2010 - Pays du Sundgau

Promouvoir des modes de déplacement alternatifs Compte rendu de l atelier A1 Mardi 02 Mars 2010 - Pays du Sundgau Promouvoir des modes de déplacement alternatifs Compte rendu de l atelier A1 Mardi 02 Mars 2010 - Pays du Ordre du jour Définition des objectifs Acteurs locaux présents Albert KRAFFT Jérémy RIEGEL Jean

Plus en détail

Projet partenarial - 1 er volet "Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante"

Projet partenarial - 1 er volet Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante Projet partenarial - 1 er volet "Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante" Projet partenarial, piloté par l'arpe, en co-réalisation avec l'orm -observatoire

Plus en détail

Journée technique du 28 mai 2013 Agence de Mobilité en territoires périurbains et ruraux. 2) Objectifs et missions. 3) Plan d'actions 2012 à 2014

Journée technique du 28 mai 2013 Agence de Mobilité en territoires périurbains et ruraux. 2) Objectifs et missions. 3) Plan d'actions 2012 à 2014 Journée technique du 28 mai 2013 Agence de Mobilité en territoires périurbains et ruraux 1) Agence de Mobilité : création et territoire 2) Objectifs et missions 3) Plan d'actions 2012 à 2014 Etude Mobilité

Plus en détail

Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi

Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi Agence de développement et d urbanisme de Lille Métropole 29 mars 2012 Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi www.adt-ato.be Qui sommes-nous? Partager

Plus en détail

Agen coeur battant. vu par Vélocité en Agenais

Agen coeur battant. vu par Vélocité en Agenais Agen coeur battant vu par Vélocité en Agenais Rappel des objectifs du projet Assurer la prospérité du centre ville 1) Renforcer l attractivité et l accessibilité du centre ville a) Renforcer l offre commerciale

Plus en détail

ORIENTATIONS D'ACTION POUR LE PDASR 2013

ORIENTATIONS D'ACTION POUR LE PDASR 2013 ORIENTATIONS D'ACTION POUR LE PDASR 2013 Cocher la ou les orientations auxquelles répondent votre projet COMMUNICATION GRAND PUBLIC Travailler sur les représentations liées à l'alcool et aux drogues. Comprendre

Plus en détail

CONCOURS DE RECRUTEMENT EXTERNE/INTERNE DE SECRETAIRES ADMINISTRATIFS DES ADMINISTRATIONS DE L'ETAT

CONCOURS DE RECRUTEMENT EXTERNE/INTERNE DE SECRETAIRES ADMINISTRATIFS DES ADMINISTRATIONS DE L'ETAT MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat CONCOURS DE RECRUTEMENT EXTERNE/INTERNE DE SECRETAIRES ADMINISTRATIFS

Plus en détail

Veolia Transdev Pour une mobilité innovante, sûre et durable et des territoires plus harmonieux

Veolia Transdev Pour une mobilité innovante, sûre et durable et des territoires plus harmonieux Veolia Transdev Pour une mobilité innovante, sûre et durable et des territoires plus harmonieux Engagés, à vos côtés, pour créer des solutions de mobilité sur mesure, inventives et performantes Le groupe

Plus en détail

Etude des déplacements générés par les principales zones d activités de l aire du SCOT de l Artois Plan de déplacements sur la zone du SIZIAF

Etude des déplacements générés par les principales zones d activités de l aire du SCOT de l Artois Plan de déplacements sur la zone du SIZIAF Etude des déplacements générés par les principales zones d activités de l aire du SCOT de l Artois Plan de déplacements sur la zone du SIZIAF Réunion de présentation de la démarche 19/12/2005 p1 Objectifs

Plus en détail

PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE

PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC Pour l'exploitation du Parc des expositions de la Beaujoire RAPPORT DE PRESENTATION DES CARACTERISTIQUES DU SERVICE DELEGUE 1 er juin 2010

Plus en détail

n 1 sept. 2011 entreprises mobilités

n 1 sept. 2011 entreprises mobilités n 1 sept. 2011 Ma trajetd L ville, I Nmon FO E V O T R E M O B I L I T É - O C T O B R E 2 0tisseo.fr 10 édito en bref Tisséo partenaire de l autopartage Pour une mobilité performante et durable Le développement

Plus en détail

Le Management de la Mobilité. Club Déplacements-Intermodalité COTITA DTerMed Florence Girault

Le Management de la Mobilité. Club Déplacements-Intermodalité COTITA DTerMed Florence Girault Le Management de la Mobilité Club Déplacements-Intermodalité COTITA DTerMed Florence Girault 27/05/2015 Le Management de la Mobilité Concept visant à agir sur la demande de déplacements afin de réduire

Plus en détail

Axe 1 DÉVELOPPER UN URBANISME FAVORABLE AUX MODES ALTERNATIFS

Axe 1 DÉVELOPPER UN URBANISME FAVORABLE AUX MODES ALTERNATIFS Axe 1 DÉVELOPPER UN URBANISME FAVORABLE AUX MODES ALTERNATIFS Même s il n a pas vocation à préciser l'ensemble des actions à entreprendre au niveau de la commune, le PDU définit un cadre général pour une

Plus en détail

GARE AVIGNON TGV : LES NOUVEAUX SERVICES. 15 avril 2013. Contact presse régionale : Emmanuelle Enjolras : 04-13-25-11-13 / emmanuelle.enjolras@sncf.

GARE AVIGNON TGV : LES NOUVEAUX SERVICES. 15 avril 2013. Contact presse régionale : Emmanuelle Enjolras : 04-13-25-11-13 / emmanuelle.enjolras@sncf. GARE AVIGNON TGV : LES NOUVEAUX SERVICES 15 avril 2013 Contact presse régionale : Emmanuelle Enjolras : 04-13-25-11-13 / emmanuelle.enjolras@sncf.fr Contact presse nationale : Corentine Mazure : 01-80-50-92-19

Plus en détail

Chaire Attractivité et Nouveau Marketing Territorial

Chaire Attractivité et Nouveau Marketing Territorial Chaire Attractivité et Nouveau Marketing Territorial Dossier de presse Contact Chaire : Joël Gayet Mobile : 00 33 6 09 51 15 70 Jgayet.chaire anmt@sciencespo aix.fr Contact Sciences Po Aix : Noëlline Souris

Plus en détail

Les Français et les enjeux de la mobilité durable. Août 2008

Les Français et les enjeux de la mobilité durable. Août 2008 En partenariat avec le Ministère de l Ecologie, de l Energie, du Développement durable et de l Aménagement du territoire Les Français et les enjeux de la mobilité durable Août 2008 Méthodologie page 2

Plus en détail

La Place du Vélo dans les PDE. Atelier n 1 Prénom et Nom Sarah MARQUET/Sébastien BOURCIER Organisme ADEME - Département Transport Mobilité

La Place du Vélo dans les PDE. Atelier n 1 Prénom et Nom Sarah MARQUET/Sébastien BOURCIER Organisme ADEME - Département Transport Mobilité La Place du Vélo dans les PDE Atelier n 1 Prénom et Nom Sarah MARQUET/Sébastien BOURCIER Organisme ADEME - Département Transport Mobilité Trame Cadrage environnemental Le PDE en quelques mots Évaluation

Plus en détail

COMITE DE LIGNE TER NORD - PAS DE CALAIS 12 «Dunkerque-Calais-Boulogne-Rang du Fliers» Samedi 30 mai 2015 A Calais

COMITE DE LIGNE TER NORD - PAS DE CALAIS 12 «Dunkerque-Calais-Boulogne-Rang du Fliers» Samedi 30 mai 2015 A Calais COMITE DE LIGNE TER NORD - PAS DE CALAIS 12 «Dunkerque-Calais-Boulogne-Rang du Fliers» Samedi 30 mai 2015 A Calais Cette 20ème réunion du Comité de Ligne n 12 s'est tenue le 30 mai 2015 de 10h à 12h sous

Plus en détail

Le nouveau réseau de transport public de La Roche-sur-Yon Agglomération

Le nouveau réseau de transport public de La Roche-sur-Yon Agglomération La Roche-sur-Yon, le 23 août 2010 DOSSIER DE PRESSE Le nouveau réseau de transport public de La Roche-sur-Yon Agglomération En présence de Pierre REGNAULT, Maire de La Roche-sur-Yon et Président de La

Plus en détail

Protocole de préfiguration de la Convention de Mixité Sociale du Grand Dijon PROJET

Protocole de préfiguration de la Convention de Mixité Sociale du Grand Dijon PROJET Protocole de préfiguration de la Convention de Mixité Sociale du Grand Dijon PROJET Préambule La convention de mixité sociale est prévue à l article 8 de la loi de Programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

Un plan de mobilité pour votre entreprise

Un plan de mobilité pour votre entreprise Un plan de mobilité pour votre entreprise Observatoire Universitaire de la Mobilité (OUM) - UNIGE tél. +41 22 379 83 35 fax. +41 22 379 89 58 U n e o c c a s i o n d e r e p e n s e r l a m o b i l i t

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 1 Juillet 2012 La mobilité en Île-de-France 2001-2010 : 3,87 déplacements par personne et par jour Une portée moyenne de 4,4 km 41 millions de déplacements quotidiens 70 % des

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE COLLECTIVITES TERRITORIALES DES METIERS TECHNIQUES DES. à la rentrée universitaire 2008/2009 au Campus Mazier - Saint-Brieuc

LICENCE PROFESSIONNELLE COLLECTIVITES TERRITORIALES DES METIERS TECHNIQUES DES. à la rentrée universitaire 2008/2009 au Campus Mazier - Saint-Brieuc LICENCE PROFESSIONNELLE DES METIERS TECHNIQUES DES COLLECTIVITES TERRITORIALES à la rentrée universitaire 2008/2009 au Campus Mazier - Saint-Brieuc Projet partenarial Naissance du projet régional Dans

Plus en détail

Optimiser la mobilité durable en ville

Optimiser la mobilité durable en ville Optimiser la mobilité durable en ville inventer la mobilité durable de demain ITS La technologie au service de la mobilité urbaine Les Intelligent Transport Systems correspondent à l utilisation des Technologies

Plus en détail

L immobilier d entreprise artisanale

L immobilier d entreprise artisanale e s c a L immobilier d entreprise artisanale n l B e E n j e u x L i v r S t r a t é g i P r o p o s i t i o n s Ile-de-France Rhône-Alpes Le Livre Blanc de l immobilier d entreprise artisanale Pourquoi?

Plus en détail

MARSEILLE MÉTROPOLE N.F.C* Near Field Communication

MARSEILLE MÉTROPOLE N.F.C* Near Field Communication MARSEILLE MÉTROPOLE N.F.C* Near Field Communication Le sans contact C est quoi? C'est une technologie permettant une communication en champ proche, sans contact, avec un mobile ou une carte bancaire. Plus

Plus en détail

Construction de logements

Construction de logements COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 640 Mai 2015 Construction de logements Résultats à fin avril 2015 (France entière) OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Rappel À compter des

Plus en détail

Découvertes du marché français d autopartage et location de voitures entre particuliers AVRIL 2013

Découvertes du marché français d autopartage et location de voitures entre particuliers AVRIL 2013 Découvertes du marché français d autopartage et location de voitures entre particuliers AVRIL 2013 Préface En mars 2013, CarSonar a été lancé afin de réunir dans un même site toutes les offres d autopartage

Plus en détail

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Les services publics locaux de l environnement : des services discrets mais moteurs de développement Depuis leur mise en

Plus en détail