CARNET DE VOYAGES EN BELLEDONNE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CARNET DE VOYAGES EN BELLEDONNE"

Transcription

1 CARNET DE VOYAGES EN BELLEDONNE VOYAGES EN ALPAGE, AU FIL DE L ALPE INVITATION À LA RENCONTRE FÉDÉRATION DES ALPAGES DE L ISÈRE LA GRANGE LES ADRETS TÉL. +33 (0) FAX +33 (0) AQUARELLES, DESSINS, PHOTOGRAPHIES, ÉCRITS ET POÈMES ACTION COFINANCÉE PAR LA COMMUNAUTÉ EUROPÉENNE, LEADER + ET LE CONSEIL GÉNÉRAL DE L'ISÈRE GAL ESPACE BELLEDONNE AVEC L INSPIRATION PRÉCIEUSE ET FERTILE DE SCÈNES OBLIQUES 3

2 TOUT L ÉTÉ, LES ALPAGISTES VOUS ACCUEILLENT SUR LES CHEMINS DE L ALPE... AVANT-PROPOS : INVITATION À L'ALPAGE, INVITATION AU VOYAGE ELEVEURS, BERGERS, TROUPEAUX, ALPAGES, SONNAILLES C'EST AUTOUR D IMAGES PROFONDÉMENT ANCRÉES DANS NOTRE IMAGINAIRE ET NOTRE PATRIMOINE COMMUN QUE S'INSCRIVENT CES JOURNÉES DE "VOYAGES EN ALPAGE". DEPUIS TROIS ANS DÉJÀ, DANS LE MASSIF DE BELLEDONNE, ACCOMPAGNÉS DE PERSONNES RESSOURCES (TECHNICIEN DE LA FÉDÉRATION DES ALPAGES DE L'ISÈRE, ACCOMPAGNATEURS EN MONTAGNE ET ARTISTES CONFIRMÉS), DES RANDONNEURS PASSIONNÉS, OU TOUT SIMPLEMENT TENTÉS PAR L EXPÉRIENCE DE L ÉCRITURE, DE L AQUARELLE ET DE LA PHOTOGRAPHIE, SONT PARTIS À LA RENCONTRE DE CES HOMMES ET DE CES FEMMES QUI CONDUISENT LEURS TROUPEAUX DANS L ALPE, LES DÉCOUVRANT DANS LES MOMENTS FORTS DE LEUR VIE QUOTIDIENNE. AU FIL DES CHEMINEMENTS QUI LES ONT CONDUIT SUR CES PÂTURAGES D ALTITUDE, DES TEMPS D ÉCRITURE, DE PEINTURE OU DE PHOTOGRAPHIE ONT ÉTÉ ORGANISÉS, LAISSANT CHACUN S IMPRÉGNER DE CES AMBIANCES, ET LAISSER LIBRE COURS À LA CRÉATIVITÉ. VENAIT ENSUITE LE TEMPS DE LA RENCONTRE AVEC LES BERGERS, TEINTÉ DE CURIOSITÉ ET D ENVIE DE MIEUX SE CONNAÎTRE. ET TOUJOURS, MAGIE DES ALPAGES AIDANT, SE SONT CONSTRUITS DES ÉCHANGES SIMPLES, SINCÈRES ET CONVIVIAUX. NOTRE SOUHAIT EST QUE CE MODESTE OUVRAGE, RECUEIL D'ŒUVRES NÉES DE CES RENCONTRES, S INSCRIVE DANS CETTE CONTINUITÉ, ET PERMETTE DE MIEUX FAIRE CONNAÎTRE L'ACTIVITÉ PASTORALE, ÉLÉMENT FORT DU PATRIMOINE NATUREL ET CULTUREL DU MASSIF DE BELLEDONNE. ET PUIS, À PLUS LONG TERME, LE BUT EST DE SE RETROUVER ENTRE ACTEURS PASTORAUX, HABITANTS DES VILLAGES ET VACANCIERS, AUTOUR D'UN PROJET TOURISTIQUE NOVATEUR ET DURABLE, À BÂTIR EN COMMUN. POUR PLUS D INFORMATIONS, CONTACTEZ-NOUS : FÉDÉRATION DES ALPAGES DE L ISÈRE LA GRANGE LES ADRETS TÉL. +33 (0) FAX +33 (0) ALORS, QUE CE CARNET DE VOYAGES SOIT AVANT TOUT UNE INVITATION À PARTAGER LE PLAISIR DE CETTE DÉCOUVERTE, ET À ALLER À LA RECHERCHE D UNE FACETTE DE LA CULTURE MONTAGNARDE, SANS CESSE RENOUVELÉE ET TOUJOURS FASCINANTE. PIERRE OSTIAN VICE PRÉSIDENT DE LA FÉDÉRATION DES ALPAGES DE L ISÈRE PRÉSIDENT DE LA COMMISSION TOURISME, PATRIMOINE ET CULTURE 2 3

3 PRAPOUTEL LES 7 LAUX ICI ET MAINTENANT DEUX CHARMANTES GUIDES, CLAIRE ET DOROTHÉE, NOUS FONT CHEMINER LE LONG DES PISTES QUI L'HIVER VOIENT S'ÉLANCER UNE MULTITUDE DE SKIEURS ÉMÉRITES OU DÉBUTANTS. LA MARCHE EST ENTRAVÉE PAR LA PLUIE DE LA VEILLE MAIS NOUS PARVENONS TANT BIEN QUE MAL VERS LES VERSANTS DE L'ALPAGE OÙ UN "TINTINNABULIS" DE CLARINES NOUS ACCUEILLE. LES CHAROLAISES D'UNE BLANCHEUR ÉCRUE DE LAIT - POUR LEQUEL ELLES NE SONT PAS PRÉDESTINÉES - PAISSENT PAISIBLE- MENT, SANS SE SOUCIER NI DE LA PENTE VERTIGINEUSE SUR LAQUELLE ELLES SONT DISPERSÉES NI DE NOTRE PRÉSENCE IMPORTUNE. EN CONTRE BAS, UN BEAU ET FIER CHEVAL DE TRAIT COULEUR CHOCOLAT NOIR, TRAPU ET CHARNU HENNIT ET S'ÉBROUE À INTERVALLES RÉGULIERS. IL EST AUSSI DOUX AU REGARD QU'À LA CARESSE. D'UNE DOUCEUR PROCHE DU VELOURS. DES TÉLÉSIÈGES EN VACANCES D'ÉTÉ, EN PERPÉTUEL GLISSEMENT, MONTENT ET DESCENDENT LE LONG DES PISTES EMBRUMÉES PAR ENDROIT. ON RESPIRE À PLEIN POUMONS L'AIR VIF DU MATIN HABITÉ PAR UNE SONORE FANFARE AUX RYTHMES ENTRAÎNANTS. LE SOLEIL DE MIDI, HEUREUSEMENT, NOUS FORCE À NOUS DÉBARRASSER DE NOS VESTES ET À LUI OFFRIR NOS BRAS. FRÉDÉRIQUE-ANDRÉE PASTOR-GARABEDIAN ANNE-MARIE DECLERIEUX ALPAGE DE COMBE MADAME, JUILLET

4 DANS LES PAS DU BERGER DANS LES PAS DU BERGER ELLE ARRIVE, CURIEUSE LA VOIX QUI LUI RÉPOND NE PEUT PAS L ÉCARTER DANS LES PAS DU BERGER TU MONTES. ELLE HÉSITE. TON ASSURANCE VIENDRA-T-ELLE À BOUT DE SA PATIENCE? DANS LES PAS DU BERGER AUCUNE PLACE AU HASARD. LA MARCHE SE POURSUIT. LE BERGER EST EN TÊTE. ELLE SE COUCHE. LE BERGER SE RETOURNE. ELLE DÉTOURNE LA TÊTE. TU NE SAIS PAS QUOI DIRE. LA MISE À BAS EST PROCHE. BARBARA RIEUSSEC ALPAGE DE L'OULE, JUILLET 2007 DANS LES PAS DU BERGER TU REPARS, PLUS CHARGÉ. ELLE FRISSONNE. LES AUTRES L APPELLENT. LE DANGER SE RAPPROCHE. LE CRI DEVIENT PRESSANT. DANS LES PAS DU BERGER J AVANCE FRANÇOISE CHEILLAN MONTÉE EN ALPAGE COMBE MADAME, LA FERRIÈRE, JUIN

5 MADELAINE ROYER MONTÉE EN ALPAGE COMBE MADAME, LA FERRIÈRE, JUIN 2006 HOMME TRANQUILLE UN GESTE IMPERCEPTIBLE ELÈVE LA VOIE. AVANCENT ENSEMBLE REVIENNENT TINO! ELÈVE LA VOIX. HARNACHÉS DE CUIR ET DE FER ONDOIENT. DOROTHÉE HATEM DOMINIQUE GUILLON ALPAGE DU PRÉ DU MOLLARD, SEPTEMBRE

6 JULIEN PIERRE ANNE-MARIE DECLERIEUX ALPAGE DE COMBE MADAME, JUILLET 2007 ANNE-MARIE DECLERIEUX ALPAGE DE COMBE MADAME, JUILLET

7 LE LAC AU COL DE LA PRA, LE PROMENEUR BIFURQUE AU NORD, DÉLAISSANT LA VUE GÉNÉREUSE, D'UN CÔTÉ SUR LE LAC DU CROZET ET AU-DELÀ SUR LES FALAISES DE LA CHARTREUSE, ET DE L'AUTRE SUR LE VALLON DE LA PRA OÙ NICHENT LE LAC LONGUET ET LE CLARET QU'IL A DÉCOUVERTS LA VEILLE. C'EST L'UNE DES DERNIÈRES JOURNÉES D'AOÛT ET LA LUMIÈRE ANNONCE L'AUTOMNE. LA VÉGÉTATION A CHANGÉ AUSSI, MAIS LUI, C'EST LA LUMIÈRE QUI LUI SERT DE MONTRE ET DE CALENDRIER. A FORCE DE MARCHER DANS LES MONTAGNES TOUJOURS SEUL, IL A APPRIS À EN RECONNAÎTRE LE GRAIN ET SES MOINDRES VARIATIONS. IL LONGE MAINTENANT UN PETIT RUISSEAU QUI SERPENTE ENTRE LES LINAI- GRETTES DONT LE PLUMET ARGENTÉ OSCILLE AU MOINDRE SOUFFLE ET LES MOUSSES SPONGIEUSES QUI JOUENT TOUTES LES NUANCES DU VERT ANIS AU VERT SAPIN. A CETTE HEURE MATINALE, IL EST SEUL ; LE SOLEIL VIENT À PEINE DE L'ATTEINDRE ET LA CASCADE AU LOIN EST ENCORE DANS L'OMBRE. VOILÀ DES ANNÉES QU'IL EXPLORE MÉTHODIQUEMENT TOUS LES ÉTÉS, D'ABORD LES PYRÉNÉES PUIS LES ALPES, À LA RECHERCHE DE "SON" LAC. BIEN SÛR, POUR LES AUTRES, IL N'EST QU'UN MARCHEUR SOLITAIRE, QUASI OBSESSIONNEL ET IL N'ESSAIE MÊME PAS DE LEUR EXPLIQUER SA QUÊTE. MAIS CE LAC QU'IL CHERCHE DEPUIS SI LONGTEMPS, IL L'A VU EN RÊVE. SI CLAIREMENT QUE L'IMAGE EST RESTÉE GRAVÉE EN LUI. ET IL AVAIT RESSENTI UN TEL BONHEUR, UNE TELLE PAIX EN SE RÉVEILLANT UN MATIN DE SES DIX- SEPT ANS TOURMENTÉS QU'IL N'AVAIT PLUS EU D'AUTRE IDÉE QUE DE LE RE- TROUVER. IL N'ÉTAIT PAS MONTAGNARD, LUI QUI ÉTAIT NÉ DANS UNE BANLIEUE SANS NOM D'UNE GRANDE VILLE PLATE. MAIS CETTE RECHERCHE AVAIT ORIENTÉ TOUTE SA VIE ET IL AVAIT APPRIS À CONNAÎTRE ET À AIMER CES LIEUX. LE SENTIER S'ÉLÈVE MAINTENANT DANS UN AMONCELLEMENT DE ROCHES ET N'EST PLUS INDIQUÉ QUE PAR DES CAIRNS. IL LES PRÉFÈRE DE BEAUCOUP AUX PETITES BALISES COLORÉES. PENSER QUE LES PREMIERS HOMMES EN CONSTRUISAIENT DÉJÀ L'ÉMEUT PROFONDÉMENT. ET PUIS IMAGINER TOUTES CES MAINS D'HOMMES, DE FEMMES, D'ENFANTS QUI DÉPOSENT LEUR OFFRANDE POUR GUIDER LEURS PAREILS, LE FAIT RÊVER À UNE IMMENSE CHAÎNE DE SOLIDARITÉ. TOUS ONT LA MÊME FONCTION ET CHACUN EST UNIQUE. CERTAINS MÊME SONT DES MERVEILLES D'ÉQUILIBRE ET D'HARMO- NIE. MAIS IL S'APERÇOIT QU'IL N'EN VOIT PLUS DEPUIS UN MOMENT : IL S'EST ÉLOIGNÉ AU MILIEU DU CHAOS DE PIERRES. LA MONTAGNE AIME JOUER DES TOURS À CELUI QUI SE PERD DANS SES PENSÉES, QUI OUBLIE D'ÊTRE PRÉ- SENT À SES SENSATIONS. MAIS, BONNE MÈRE, ELLE LUI OFFRE LE LOINTAIN ROULEMENT D'UN ÉCOULEMENT D'EAU QUI RÉSONNE SOUS L'ÉPAISSEUR DES ROCHES. UNE ARAIGNÉE LUI BARRE LA ROUTE DE SA TOILE IMMENSE TENDUE ENTRE DEUX BLOCS, ET IL L'ÉPARGNE, LA CONTOURNE. LA TOILE IL AURAIT SANS DOUTE PU TROUVER RAPIDEMENT L'IMAGE QU'IL CHERCHE ET LOCALISER SON LAC GRÂCE À CETTE TOILE NUMÉRIQUE QUI PORTE BIEN SON NOM ET Y ENGLUE SES PROIES. MAIS IL A PRÉFÉRÉ CONTINUER SA QUÊTE À PAS D'HOMME. IL RETROUVE LE SENTIER QUI S'APLANIT À NOUVEAU, ÉVITANT LES CAREX ET LES LINAIGRETTES. CE QUI LE TOUCHE LE PLUS DANS LA MONTAGNE, C'EST SON IMAGE DE PUISSANCE, DE PERMANENCE, D'ÉTERNITÉ PRESQUE, MAIS EN MÊME TEMPS, DE SAVOIR QU'ELLE CONTINUE À GRANDIR ; DE VOIR AUSSI COMMENT ELLE S'APPLIQUE À INSCRIRE LE PASSAGE DU TEMPS DANS SES PAYSAGES, PAR EXEMPLE QUAND ELLE MONTRE TOUTES LES ÉTAPES DU COM- BLEMENT DES LACS. LE CHEMIN S'ÉLÈVE RAPIDEMENT DANS UN DEUXIÈME AMAS DE ROCHES ET DÉBOUCHE SOUDAIN SUR LE LAC DU PETIT DOMÉNON. SON CŒUR BAT À TOUT ROMPRE. MAIS CE N'EST PAS À CAUSE DE LA LONGUE MONTÉE, C'EST COMME SI DES DIGUES AVAIENT LÂCHÉ, LIBÉRANT UNE ONDE D'EXCITATION EX- TRÊME PÉTRIE DE DÉSIR, DE JOIE ET DE SOULAGEMENT : C'EST LÀ! IL LE RE- CONNAÎT BIEN, AVEC SON ÎLE ROCHEUSE, AVEC CE PAN DE MONTAGNE ABRUPT QUI PLONGE DANS LE MIROIR DU LAC, QUELQUES NÉVÉS S'ACCROCHANT À LA RIVE. EMERVEILLÉ, IL S'APPROCHE DE L'EAU TRANSPARENTE OÙ SE REFLÈTENT DES ANÉMONES ÉCHEVELÉES, Y PLONGE LES BRAS, LAVE LONGUEMENT SON VISAGE ET SOUDAIN, IL SE REDRESSE, COMME DÉGRISÉ : IL N'Y AVAIT JAMAIS PENSÉ. IL S'ÉTAIT TELLEMENT HABITUÉ À CETTE EXISTENCE QU'IL N'AVAIT JAMAIS RÉEL- LEMENT IMAGINÉ QUE SA QUÊTE PUISSE PRENDRE FIN. CE N'ÉTAIT QU'UN RÊVE, APRÈS TOUT IL REVOIT TOUT CE TEMPS DONNÉ À TROUVER UN LAC QUI N'EST PAS VRAIMENT PLUS BEAU QUE DES DIZAINES D'AUTRES ET IL SE SENT SI COMPLÈTEMENT VIDE QU'IL S'ALLONGE ET RESTE LÀ, LES YEUX FERMÉS. ALORS, LE SON D'UNE FLÛTE LUI PARVIENT, MAIS IL LUI FAUT UN LONG MOMENT POUR Y CROIRE, POUR OUVRIR LES YEUX : PERSONNE. ET POURTANT, CETTE MÉLODIE N'EST PAS UN RÊVE. LES NOTES S'ÉLÈVENT, LOINTAINES, MAIS AUSSI PURES QUE L'AIR QU'ELLES TRAVERSENT. NON : ELLES DESCENDENT! LÀ-HAUT, PLUS DE TROIS CENTS MÈTRES À L'APLOMB DU LAC, UNE MINUS- CULE SILHOUETTE SE DRESSE SUR LA CRÊTE DE LA GRANDE LAUZIÈRE. IL SE RELÈVE POUR MIEUX RECEVOIR CETTE OFFRANDE MATINALE ET S'EN LAISSE NOURRIR. UNE GRANDE SÉRÉNITÉ L'ENVAHIT. LA SILHOUETTE A DISPARU. UN BERGER? UNE BERGÈRE, PEUT-ÊTRE, IL EN A CROISÉ SOUVENT. SI HAUT? DANS CE MONDE SI MINÉRAL? PEU IMPORTE. IL SAIT MAINTENANT QU'IL EST TEMPS D'ALLER VERS L'AUTRE, VERS CES HOMMES ET CES FEMMES QUI FONT VIVRE LA MONTAGNE, VERS CES PASTEURS IMMÉMORIAUX QUI SONT LES INDISPENSABLES PASSEURS ENTRE ELLE ET NOUS. DOMINIQUE RICHEZ ALPAGE DE JEAN COLLET, AOÛT

8 CHÈVRE : FRÉDÉRIC CALICHON MONTÉE EN ALPAGE COMBE MADAME, LA FERRIÈRE, JUIN 2007 ACCORDÉON : NICOLE SIBILLE-PALIARD LA VIE EST-ELLE POSSIBLE SUR BELLEDONNE? LE COMPTE RENDU DU COLLOQUE DES ÉLEVEURS DE L ÎLE PRINCIPALE DE CHARTREUSE INTITULÉ : LA VIE EST-ELLE POSSIBLE SUR BELLEDONNE?, FUT RICHE EN ENSEIGNE- MENT. EN EFFET, UNE ÉTUDE RÉCENTE TANT À PROUVER QUE MALGRÉ D ANCIENNES CROYANCES, LES ROCHES NOIRES DE BELLEDONNE NE SONT PAS TOXIQUES, ET QUE, LES TACHES VERTES QUE L ON PEUT OBSERVER PAR TEMPS CLAIR SERAIENT BIEN PROPICES À LA VIE D ALPAGE. DEPUIS, L IMAGINATION VA BON TRAIN. UNE POSSIBILITÉ D ÉLEVAGE SUR L AUTRE RIVE RELANCERAIT LES PROJETS DE PONT TRANSMUANT GÉANT. EN ATTENDANT LE GOU- VERNEMENT ENVISAGE L ENVOI D EXPLOS-BERGERS POUR METTRE UN PIED SUR CETTE TERRE DE FANTASMES. UN GROUPE DE BREBIS VOLONTAIRES DEVRAIT LES ACCOMPA- GNER COMME EXPERTS. CELA RÉGLERA T-IL LE PROBLÈME CHRONIQUE D EAU SUR L ÎLE CHARTREUSE? LES HURLE- MENTS QUE L ON ENTEND PARFOIS S ÉLEVER DE L ÎLE D EN FACE SONT ILS COMPATIBLES AVEC NOTRE PROJET? LES QUESTIONS RESTENT NOMBREUSES. ALAIN DOUCE ALPAGE DU COL DU COQ, AOÛT

9 RÉPONSE DU BERGER AUX MOUTONS EN COLÈRE C'EST AVEC UN GRAND ÉTONNEMENT QUE J'AI APPRIS CETTE AFFLIGEANTE NOUVELLE. LES HOBBITS, APRÈS DEUX DÉCENNIES DE QUIÉTUDE, SONT REVENUS ATTAQUER NOTRE REPOSANTE PRAIRIE, TROUBLANT VOTRE SIESTE ET LA MIENNE, ET PIÉTINANT LES JOLIES FLEURS DE CET ESPACE NATUREL SENSIBLE, OÙ MÊME LES CHIENS SONT INTERDITS. POUR ASSURER VOTRE SÉCURITÉ, JE VOUS PROPOSE DE METTRE EN PLACE IMMÉDIATEMENT LES MESURES SUIVANTES : - INSTALLATION DE CAMÉRAS DE VIDÉOSURVEILLANCE SUR CHAQUE POINT HAUT DOMINANT L'ALPAGE - COUVRE-FEU DÈS 18 H AVEC INTERDICTION DE S'ÉLOIGNER DE PLUS DE 30 MÈTRES DE LA CABANE DU BERGER - TRANSFERT DE LA PÉRIODE DE PÂTURAGE ESTIVALE DE NOVEMBRE À FÉVRIER. LES TRACES DES HOBBITS SERAIENT AINSI FACILEMENT REPÉRABLES DANS LA NEIGE - ORGANISATION DE TOURS DE GARDE TOUTES LES DEMIES-HEURES - COMPTAGE TROIS FOIS PAR JOUR BIEN, CHERS MOUTONS, J'ESPÈRE QUE CES MESURES VOUS APPORTERONT UNE TOTALE SATISFACTION ET QU'ENFIN JE POURRAIS FINIR MA SIESTE TRANQUILLE. LE BERGER FANNY BRUN, ANAÏS CAILLAULT, ARTHUR AUTIN ALPAGE DU COL DU COQ, AOÛT 2007 GENEVIÈVE GERBERT ALPAGE DE L'OULE, JUILLET

10 NI L'HOMME, NI L'ANIMAL NE CILLENT IMMOBILES ET TRANQUILLES. ATTACHÉS L'UN ÀL'AUTRE ET LIBRES ENSEMBLE. DOROTHÉE HATEM JEAN-LUC ROTA-BULO ALPAGE DE L'OULE, JUILLET 2007 AYMERIC ANTHONY 18 19

11 LA VÉRITABLE LÉGENDE DU CRÊT DU BŒUF IL ÉTAIT UNE FOIS DANS UNE VALLÉE PROFONDE D UNE MONTAGNE DÉNOMMÉE BELLEDONNE, UNE MAGNIFIQUE ARÊTE APPELÉE LE CRÊT DU BŒUF. CETTE MONTAGNE CURIEUSEMENT NOMMÉE POURRAIT AVOIR COMME ORIGINE LA MONTÉE DES VACHES EN ESTIVE (LA REMUE). MAIS IL N EN EST RIEN! DANS LES TEMPS TRÈS ANCIENS, AVANT QUE LE MONDE SOIT AINSI, VIVAIT UN ANIMAL MYTHIQUE ANCÊTRE DE LA VACHE SURNOMMÉ MONK. CET ANIMAL PARTAGEAIT L ESPACE MONTAGNARD AVEC GAYA LE TÉTRAS LYRE (PETIT COQ DE BRUYÈRE) DANS CES FORÊTS D ALTITUDE. LES DEUX ESPÈCES S IGNORAIENT, TELLEMENT LEUR DIFFÉRENCE DE TAILLE ÉTAIT GRANDE. UN JOUR DE BROUILLARD, AU DÉTOUR D UN SENTIER, MONK RENCONTRE GAYA OCCUPÉ À MANGER DES MYRTILLES. C EST LE COUP DE FOUDRE, ILS TOMBENT ÉPERDUMENT AMOUREUX L UN DE L AUTRE! ILS DÉCIDENT DE FONDER UN FOYER ET D HABITER AU SOMMET DE LA MON- TAGNE JUSTE AU-DESSUS DU LAC DE DERRIÈRE (MERDARET). QUELQUES MOIS PLUS TARD, ILS METTENT AU MONDE UN BÉBÉ QU ILS APPELLENT BEUF. CELUI-CI ARBORE UNE MAGNIFIQUE CRÊTE DE COQ ENTRE SES 2 CORNES, COMME SON PÈRE GAYA. LA VIE S ÉCOULE ALORS PAISIBLEMENT SUR CETTE PARTIE DE LA MONTAGNE OÙ BEUF SE PROMÈNE EN COMPAGNIE DE SES PARENTS, JOUANT ET RIANT TOUT AU LONG DE LA JOURNÉE. MAIS, ÀL AUBE DES SES 10 ANS, DES BÊTES FÉROCES PASSENT PAR- DESSUS LES MONTAGNES, ILS ATTAQUENT L HABITATION DE NOTRE PETITE FAMILLE ET DÉVORENT LES PARENTS DE BEUF QUI S ENFUIT EN HURLANT. DEPUIS CE JOUR-LÀ, BEUF INONDÉ DE CHAGRIN, ÈRE DANS LA MONTAGNE À LA RECHERCHE DE SES PARENTS DISPARUS. IL ESCALADE INLASSABLEMENT CETTE CRÊTE DE MONTAGNE. LES HABITANTS DU HAUT BREDA LE RENCONTRE DE TEMPS EN TEMPS SUR CE SOMMET. EN PARLANT DE LUI, ILS DISENT : JE L AI ENCORE VU, LE CRÊT DU BEUF EN SOULIGNANT SA CURIOSITÉ MORPHOLOGIQUE! CETTE RENCONTRE AVEC LE CURIEUX ANIMAL EST DEVENUE TRÈS POPULAIRE, LES GENS AFFLUENT DE TOUTE PART POUR L OBSERVER. EN PARLANT DE LUI, TOUT LE MONDE DIT LE CRÊT DU BEUF! CETTE EXPRESSION A DONNÉ DEPUIS CES TEMPS ANCIENS LE NOM DE CRÊT DU BŒUF À CE SOMMET DOMINANT LE HAUT BREDA. CERTAINS L APERÇOIVENT TOUJOURS AUTOUR DE CE PETIT SOMMET LES JOURS DE BROUILLARD! AUREZ-VOUS LA CHANCE DE LE RENCONTRER AU COURS D UNE RANDONNÉE AU DÉTOUR D UN CHEMIN? DIEU SEUL LE SAIT! LE MYSTÈRE RESTE ENTIER! JEAN-LOUIS ALVAREZ ALPAGE DU PLEYNET, AOÛT 2006 LA BRUME DANS LE LOINTAIN, CIEL DE PLOMB, TEMPS DE M.! VROMBISSEMENT DE LA TRONÇONNEUSE, LA TROMPETTE QUI SE GARGARISE ET LA FANFARE DÉMARRE. ET PENDANT CE TEMPS-LÀ, LES CHAROLAISES, INAPTES POUR LA MONTAGNE - PAUVRES BÊTES - SE REMPLISSENT LA PANSE. ELLES COMPENSENT ET PENSENT LES NARINES DE TINO QUI ME SOUFFLENT DANS LES MAINS. RECUL PUIS CARESSES SUR SON MUSEAU. DOUCEUR. C'EST MOELLEUX COMME LE TORSE D'UN JEUNE HOMME. ÇA FAIT DU BIEN QUAND ÇA S'ARRÊTE LA MUSIQUE AH! NON ÇA REPART, ET POUR DE BON CETTE FOIS-CI AVEC : LA MEILLEURE FAÇON DE MARCHER, C'EST LE LANGOUREUX SAXOPHONE JAZZ SES NOTES. MARIE-JOSÉ DUPUIS JEAN-LUC ROTA-BULO ALPAGE DE L'OULE, JUILLET

12 DIMANCHE 22 JUILLET 2007 PAR UNE BELLE MATINÉE DE JUILLET, NOUS NOUS RETROU- VONS À MÈTRES D'ALTITUDE, À PRAPOUTEL, AU MILIEU DE LA VERDURE ET DES VACHES BLANCHES. NOUS SOMMES ATTABLÉS, DOROTHÉE, BALASKO, FRÉDÉ- RIQUE, DÉDÉ, CLAIRE ET MOI POUR LIVRER NOS IMPRES- SIONS DE MANIÈRE MANUSCRITE. LA FANFARE NOUS ACCOMPAGNE POUR ACCOMPLIR CET EXERCICE ET LE BON AIR NOUS INSPIRE DENISE DELL'OVA NICOLE SIBILLE-PALIARD ALPAGE DE L'OULE, JUILLET 2007 PASCALE CHEHIKIAN MONTÉE EN ALPAGE COMBE MADAME, LA FERRIÈRE, JUIN

13 DANS LES PAS DU BERGER DANS LES PAS DU BERGER, J AI MIS MES PAS AU RYTHME DES BREBIS. DANS LES PAS DU BERGER, J AI ACCÉLÉRÉ POUR DÉPASSER LES GAZ D ÉCHAPPEMENTS DES VOITURES BLOQUÉES PAR LE TROUPEAU, POUR MIEUX SENTIR LA VALLÉE. DANS LES PAS DU BERGER, J AI RALENTI POUR LAISSER UN ESPACE ENTRE LES BREBIS ET LES HUMAINS ET EMPÊCHER LA FUITE EN AVANT DU TROUPEAU. DANS LES PAS DU BERGER, J AI REGARDÉ LES SOMMETS ENVIRONNANTS : LE PIC DE LA BELLE ETOILE QUI FAIT RÊVER ET CROIRE EN SA BONNE ÉTOILE. DANS LES PAS DU BERGER, JE ME SUIS ASSISE TOUT PRÈS DU TROUPEAU AU REPOS, DANS LES TINTEMENTS DE SONNAILLES ET LES BÊLEMENTS ENTRE DEUX BOUCHÉES D HERBE. DANS LES PAS DU BERGER, J AI OBSERVÉ LES ATTITUDES DIFFÉRENTES DE CHAQUE BREBIS : LES INQUIÈTES QUI BÊLENT ; LES GOURMANDES QUI SE GAVENT ; LES TRANQUILLES QUI RUMINENT ; LES PRESSÉES QUI VEULENT REPARTIR ; LES FATIGUÉES QUI VEULENT RESTER COUCHÉES ; ET AUTOUR DU TROUPEAU, DES GENS QUI ÉCRIVENT, DES ENFANTS QUI ESCALADENT, DES BERGERS QUI S AFFAIRENT ET SURVEILLENT, DES VÊTEMENTS QUI SÈCHENT, DES PHOTOGRAPHES QUI MITRAILLENT CHRISTIANE NARP MONTÉE EN ALPAGE COMBE MADAME, LA FERRIÈRE, JUIN 2005 AYMERIC ANTHONY 24 25

14 UNE JOURNÉE DANS LES ALPAGES DISCRÈTEMENT, J OBSERVAIS LA MONTAGNE EN ÉVEIL. UN RAYON DE SOLEIL CARESSAIT TIMIDEMENT LA REINE DES LIEUX, UNE ÉNORME ROCHE DOMINANT TOUT LE PLATEAU. LE LAC RENVOYAIT À LA MONTAGNE SON REFLET SOMBRE ET IMPOSANT. QUELQUES OISEAUX, QUELQUES INSECTES PARCOURAIENT LE CIEL DE LEURS CHANTS, MAIS LE MAÎTRE DU PLATEAU RESTAIT LE SILENCE. CE SILENCE QUI APAISE, REMPLIT L ESPACE ET L ÊTRE, RALENTISSANT LE RYTHME DE LA RESPIRATION DE CEUX QUI ABANDONNENT ALORS SOUCIS ET TRACAS QUOTIDIENS. CE SILENCE QUI INONDE ET INQUIÈTE PARFOIS AUSSI, EN PRÉCI- PITANT D AUTRES DANS L ANGOISSE. SUCCÉDAIENT DES SOMMETS BIEN ARRONDIS. LA DOULEUR DE MA CHEVILLE M A RAMENÉ LES PIEDS SUR LE PLATEAU. IL N ÉTAIT PAS QUESTION POUR MOI D APPROCHER CES BELLES FORMES GÉNÉREUSES! BLONDES! DEVANT MON ÉTONNEMENT, MA PETITE BERGÈRE A RÉPONDU À MES QUESTIONS D UN AIR À LA FOIS FIER ET AMUSÉ. À PRÈS DE DEUX MILLE MÈTRES D ALTITUDE - MAIS JE SUIS LOIN D ÊTRE SEULE! REGARDEZ UN PEU, ME DIT CAPUCINE MA BERGÈRE ÉTAIT CHARMANTE. ELLE NE RESSEMBLAIT PAS À UNE BERGÈRE, OU DU MOINS ÀL IDÉE QUE JE M EN FAISAIS. ELLE NE SE SAVAIT PAS ENCORE OBSERVÉE. APRÈS AVOIR GOULUMENT VIDÉ LA MOITIÉ DE SA GOURDE, ELLE L A REFERMÉE, ET A REPRIS CE REFRAIN QUI M AVAIT GUIDÉ VERS ELLE. IL Y ÉTAIT QUESTION DE RÊVE, D AMOUR, DE RENCONTRES. - NON, JE N EN ÉGARE JAMAIS! MES BREBIS APPARTIENNENT À LA RACE DES MÉRINOS : CE SONT DES BÊTES QUI ONT L INSTINCT TROUPEAU. ET PUIS, SI TU REGARDES BIEN, IL YASIX BREBIS NOIRES. EN PRINCIPE, SI ELLES SONT LÀ, LE TROUPEAU EST COMPLET! EN FAISANT UN TOUR SUR ELLE-MÊME, LES BRAS ÉTENDUS, AU MILIEU DES SES CINQ CENTS MÉRINOS. ET PUIS, IL YALE PRINCE DU PLATEAU! IL M ÉCRIT SOUVENT, ET ME REND VISITE PARFOIS, LE SOIR. DES PANS ENTROUVERTS DE MA TENTE CLANDESTINE, J OBSERVAIS LA MON- TAGNE EN ÉVEIL. TOUT À COUP, J AI APERÇU AU LOIN UNE MULTITUDE DE PETITES TÂCHES CLAIRES QUI GAMBADAIENT. J AI DEVINÉ UNE SILHOUETTE ÉQUIPÉE D UN BÂTON, CELLE SANS DOUTE DU BERGER DU TROUPEAU. ABAN- DONNANT MON LOGIS DE FORTUNE, JE ME SUIS MIS EN ROUTE DANS LEUR DIRECTION, INTRIGUÉ. - BONJOUR, L AMI, M A-T-ELLE LANCÉ DÈS QU ELLE M A APERÇU. - BONJOUR, AI-JE SEULEMENT RÉPONDU. - LA NUIT SUR LE PLATEAU FUT-ELLE AGRÉABLE? A-T-ELLE ENCHAÎNÉ À MON ATTENTION, TOUT EN RATTRAPANT UNE BREBIS REBELLE AVEC LA CROSSE DE SA HOULETTE. LA VOIX DE MA BERGÈRE SCINTILLAIT, PROMETTANT RIRES ET CONTES. POUR- TANT, C ÉTAIT CURIEUX, JE NE M ATTENDAIS PAS À ENTENDRE CETTE BERGÈRE PARLER, ME PARLER. JE L OBSERVAIS COMME FAISANT PARTIE DU PAYSAGE, OU D UN TABLEAU QUI AURAIT REPRÉSENTÉ UNE SCÈNE PASTORALE. JE ME SUIS CONTENTÉ DE HOCHER LA TÊTE, EN SOURIANT, ENCORE SURPRIS DE CETTE RENCONTRE QUE JE TROUVAIS AUSSI AGRÉABLE QU INSOLITE. LE SPECTACLE GRANDIOSE QUE L ON DÉCOUVRE DANS L EMBRASURE D UNE TENTE, À L AUBE, APRÈS UNE NUIT EN MONTAGNE, ME LAISSAIT TOUJOURS DANS UN ÉMERVEILLEMENT MUET. S AJOUTAIT À CELA LA FASCINATION DE VOIR CE PETIT BOUT DE BONNE FEMME, MAÎTRE DE CINQ CENTS TÊTES, COMME ELLE SE PLAISAIT À DIRE. QUAND JE PENSAIS AU MAL QUE J AVAIS CERTAINS JOURS À IMPOSER UN PEU DE DISCIPLINE DANS MA CLASSE DE VINGT-CINQ TÊTES QUESTION DE PROBABILITÉ, ME SUIS-JE DIT, COMPLÉTANT LE RAISONNE- MENT DE MON INTERLOCUTRICE. AU FIL DE CETTE CONVERSATION BUCO- LIQUE, J AI APPRIS QUE MA BERGÈRE RÉPONDAIT AU DOUX PRÉNOM DE CAPUCINE, QU ELLE VIVAIT EN-BAS, DANS LA VALLÉE, QUAND ELLE NE PARCOURAIT PAS LA MONTAGNE AVEC SON TROUPEAU. C EST EN ACCOMPAGNANT SON GRAND-PÈRE, QUAND ELLE ÉTAIT ENFANT, QU ELLE AVAIT ATTRAPÉ LE VIRUS DES ALPAGES ET APPRIS CE MÉTIER- LÀ. CELA FAISAIT DEUX ÉTÉS QUE, SEULE, ELLE SILLONNAIT CETTE MONTAGNE, MONTANT DE PLUS EN PLUS HAUT AU FIL DE LA SAISON. BIEN SÛR SON PÉRIPLE NE RÉPONDAIT JAMAIS À UN CALENDRIER BIEN ÉTABLI. LA BELLE AVAIT DONC UN AMI QUI VENAIT LUI FAIRE BRILLER LES YEUX ET PASSER LE TEMPS. JE ME DEMANDAIS CEPENDANT COMMENT IL POUVAIT LUI ÉCRIRE. J AVAIS DU MAL ÀM IMAGINER QU UN FACTEUR INCLUAIT LES ALPAGES DE MA BERGÈRE DANS SA TOURNÉE QUOTIDIENNE! A MOINS QUE SON AMI NE LUI APPORTE SES DOUCES MISSIVES JUSQUE LÀ-HAUT DANS CE CAS, IL AVAIT BIEN DU MÉRITE! - C EST VRAI, IL EST EXCEPTIONNEL, DIT CAPUCINE, SONGEUSE. SES MES- SAGES, JE LES DÉCOUVRE AU FIL DE MES PÉRÉGRINATIONS SUR LE PLATEAU. JE NE PENSE PAS EN AVOIR MANQUÉ UN SEUL, ET LUI ME TROUVE TOUJOURS! REGARDE, VOICI CELUI D AUJOURD HUI! APRÈS QUELQUE TEMPS, JE ME SUIS RENDU COMPTE QUE MON BERGER ÉTAIT EN RÉALITÉ UNE CHARMANTE BERGÈRE. IL ME RESTAIT ENCORE UN BON BOUT DE CHEMIN À PARCOURIR AVANT DE LES ATTEINDRE. LE SILENCE AVAIT ALORS TROUVÉ UN CONCURRENT DE TAILLE. UN TORRENT GRONDAIT, DE SA VOIX GRAVE ET ROCAILLEUSE. ON L ENTENDAIT AVANT DE LE VOIR. ON L APERCE- VAIT DE LOIN, QUI SILLONNAIT ENTRE LES ROCHES, SE FRAYANT DEPUIS BELLE LURETTE SON CHEMIN MON REGARD A GLISSÉ UN PEU PLUS LOIN VERS L OUEST, OÙ DES SOMMETS M INSPIRAIENT À LA FOIS RESPECT ET ADMIRA- TION. A DES CRÊTES DENTELÉES, AUSSI RAFFINÉES QUE DANGEREUSES, JE ME SUIS APPROCHÉ, ME SUIS PENCHÉ, MAIS N AI POINT VU DE PAPIER À LETTRE OU DE CARTE POSTALE. SEULEMENT DES GRAINES, ET DES FRUITS SECS, DISPOSÉS D UNE MANIÈRE QUI, MOI, ME LAISSAIENT INDIFFÉRENT. LES DEUX TOURTEREAUX COMMUNIQUAIENT DONC AVEC UN LANGAGE CODÉ - JE MONTE FIN JUIN, ET PUIS JE LES MÈNE D ALPAGE EN ALPAGE. ON MONTE. EN FAIT, JE PASSE OÙ SONT PASSÉES LES VACHES. MES BREBIS MANGENT LE REFUS DES VACHES. LE PLUS SOUVENT, ON REDESCEND APRÈS FIRMIN, EN OCTOBRE. MAIS BON, ÇÀ DÉPEND DES ANNÉES. C EST L HERBE QUI ME COMMANDE. LE LANGAGE SAVOUREUX DE MA BERGÈRE M ENCHANTAIT. JE M INQUIÉTAIS DE SA SOLITUDE. POUR UNE JEUNE FILLE, VIVRE, PLUSIEURS MOIS, SEULE, - AUJOURD HUI, IL A BIEN REMARQUÉ QUE J AVAIS DE LA VISITE, DIT-ELLE EN RIANT. AH, MAIS NE SOIS PAS JALOUX, ŒIL DE NOISETTE! 26 27

15 DÉCIDÉMENT, MA PETITE BERGÈRE N AVAIT PAS FINI DE M ÉTONNER! J AU- RAIS BIEN VOULU FAIRE LA CONNAISSANCE D ŒIL DE NOISETTE. - MON AMI EST TIMIDE, ME RÉPONDIT-ELLE. JE NE SAIS JAMAIS MOI-MÊME QUAND IL VA ME RENDRE VISITE. C EST TOUJOURS UNE SURPRISE DE L APER- CEVOIR À QUELQUES MÈTRES DE MOI, M OBSERVANT, EN SILENCE IL NE ME L A JAMAIS DIT, MAIS JE PENSE QUE MES BREBIS L IMPRESSIONNENT UN PEU! EN GÉNÉRAL, IL VIENT EN FIN DE JOURNÉE LE SOLEIL ARRIVAIT AU SOMMET DE SON ASCENSION. CAPUCINE ME PRO- POSA QUE NOUS PARTAGIONS NOTRE DÉJEUNER. ASSIS SUR DEUX ROCHERS, QUI SEMBLAIENT N ATTENDRE QUE NOUS, NOUS AVONS SORTI DE NOS BESACES PAIN, FROMAGE ET SAUCISSON. CAPUCINE S AMUSAIT À NOMMER SES BREBIS FAVORITES EN LES DÉSIGNANT : LA GRINCHEUSE, LA COQUETTE, LA FRILEUSE, LA GOURMANDE, LA PARESSEUSE LA DESCENTE M ATTENDAIT, ET J AI QUITTÉ NON SANS REGRET MA BERGÈRE, LUI DISANT QUE J ESPÉRAIS LA RENCONTRER À NOUVEAU LORS D UNE PRO- CHAINE RANDONNÉE. JE M ÉTAIS À PEINE ÉLOIGNÉ QUE CAPUCINE AVAIT REPRIS CE REFRAIN QUI M AVAIT GUIDÉ JUSQU À ELLE. J AI REPRIS MON PAS DE RANDONNEUR, ET J AI POURSUIVI MON EXPLORATION DU PLATEAU. A L EXTRÉMITÉ OPPOSÉE À CELLE OÙ JE ME TROUVAIS, S ÉTENDAIT UN LAC, VÉRITABLE JOYAU DU PLATEAU. TANDIS QUE JE MARCHAIS, LE SOLEIL A ENTREPRIS AVEC DES NUAGES, SOMBRES ET MENAÇANTS, UN JOLI COMBAT. IL EN A RÉSULTÉ DE CES JEUX DE LUMIÈRES SUBLIMES. VIOLENTS ET TRÈS CONTRASTÉS, ILS METTAIENT TERRIBLEMENT EN VALEUR LES SOMMETS ROCHEUX. C EST DANS CETTE ATMOSPHÈRE THÉÂTRALE QUE J AI ATTEINT LE LAC. QUEL SPECTACLE GRANDIOSE! EN FIN D APRÈS-MIDI, J AVAIS RETRAVERSÉ LE PLATEAU, ET JE SUIS REPASSÉ, AMUSÉ, PRÈS DES DEUX ROCHERS, OÙ QUELQUES HEURES PLUS TÔT J AVAIS CASSÉ LA CROÛTE AVEC MA BERGÈRE CAPUCINE. CETTE SCÈNE ME LAISSAIT LE SOUVENIR D UN MOMENT PRESQUE IRRÉEL, SURRÉALISTE. J AVAIS À PEINE ENTAMÉ LE SENTIER DE DESCENTE QUE J ENTENDIS UN BRUIT, TIMIDE, À PEINE PERCEPTIBLE. UN PETIT ANIMAL AU PELAGE ROUX ET À LA LONGUE QUEUE EN PANACHE M OBSERVAIT, TENANT ENTRE SES PATTES QUELQUES GRAINES. J ÉTAIS CERTAIN EN LE REGARDANT QU IL S APPELAIT ŒIL DE NOISETTE! MARIE-ISABELLE PIEL ALPAGE DE JEAN COLLET, AOÛT 2007 EVELYN DEBOVE MONTÉE EN ALPAGE COMBE MADAME, LA FERRIÈRE, JUIN

16 PAS TOUCHE... GENEVIÈVE GERBERT ALPAGE DU PRÉ DU MOLLARD, SEPTEMBRE 2006 EST-CE NORMAL SI LA BOUSSOLE A FINI DANS LE GRILLE-PAIN? C ÉTAIT CE MATIN, COMME UN APPEL AU CALME, MALGRÉ LES CIRCONSTANCES TRAGIQUES. JE REPRENDS. HIER, CONSTAT EFFARANT : POUR RETROUVER LE NORD, UNE BOUSSOLE DOIT ÊTRE BIEN À PLAT. OR, DANS CETTE BARAQUE GONDOLÉE DE TANT D ILLUSIONS, OÙ TROUVER UN ENDROIT PAS DE GUINGOIS? ABSORBÉE, JE LÂCHE LE LYNX QUI EST EN MOI. ET JE PASSE EN REVUE LES SURFACES PLANES DE MON EXISTENCE : MACHINE À LAVER LA VAISSELLE ; MACHINE À LAVER LE LINGE ; MACHINE À REPASSER. OUPS, C EST MOI. NON, C EST PAS VRAI! LECTEUR DE DVD, TÉLÉ. C EST PAS POSSIBLE TOUT ÇA : ÇA BOUGE QUAND C EST ALLUMÉ. C EST À CE MOMENT PRÉCIS, ENTRE LE POT D AMANDES ET LE NUTELLA QUE JE TOMBE SUR LA TABLE BASSE DU GRILLE-PAIN. C EST QUE MÔSSIEUR A TOUS LES ÉGARDS DE LA MAISON. C EST PAS N IMPORTE QUI : RÉSISTANCES INCANDESCENTES ET RÉCUPÉPÈRE-MIETTES. SON ACTIVITÉ EST COMME QUI DIRAIT SAISONNIÈRE : JUSTE UN COUP LE MATIN ET TRANQUILLE POUR LA JOURNÉE. QUEL JOB QUAND MÊME DE FAIRE SAUTER MES TARTINES! IL EST UN PEU FANTASQUE MAIS STABLE, DE PAR SON ASSISE SUR LA TABLE BASSE, FAUT-IL LE RÉPÉTER? ALORS J AI FAIT UN ESSAI. OSÉ. J AI POSÉ LA BOUSSOLE À CÔTÉ DE LUI. C EST BIZARRE, IL N A PAS BRONCHÉ. MAIS ELLE, ELLE, ELLE A INSTAMMENT POINTÉ LE NORD VERS LE POUSSOIR. SI ON M AVAIT DIT IL LUI SUFFISAIT DONC D ÊTRE BIEN À PLAT POUR RETROUVER SES ESPRITS. MAIS J Y PENSE : BIEN À PLAT OU PRÈS DE LUI? CE MATIN, COMME TOUS LES MATINS, J AI ABAISSÉ LE POUSSOIR ET J AI COMMENCÉ À MANGER : DANS L ORDRE, BIEN ÉQUILIBRÉ, FRUITS, LAITAGES ET MA TARTINE! QU EST-CE QUE JE VOIS PAS? MA TARTINE EXPULSÉE DU GRILLE-PAIN, COIFFÉE DE MA BOUSSOLE MOLLE, L AIGUILLE DU NORD M ACCUSANT À TORT. EST-CE MA FAUTE À MOI SI UNE BOUSSOLE, POUR RETROUVER LE NORD, DOIT ÊTRE BIEN À PLAT? YOLAINE VUILLON ALPAGE DU PRÉ DU MOLLARD, JUIN

17 DANS LES PAS DU BERGER DANS LES PAS DU BERGER, JE SUIS UNE BREBIS, INCONTESTABLEMENT JE TE SUIS DANS LES PAS DU BERGER, JE SUIS UN SIFFLEMENT, LE CHIEN OBÉIT AVEUGLÉMENT JEAN-LOUIS ALVAREZ ALPAGE DU PRÉ DU MOLLARD, SEPTEMBRE 2006 ANNICK DUBILLOT-WIT MONTÉE EN ALPAGE COMBE MADAME, LA FERRIÈRE, JUIN 2006 DANS LES PAS DU BERGER, JE SUIS LA TERRE, ET LE CHEMIN T'ES OUVERT DANS LES PAS DU BERGER, JE SUIS UN ENFANT, JE REGARDE CE SPECTACLE ÉPOUSTOUFLANT DANS LES PAS DU BERGER, JE SUIS UN ÉTRANGER, ET JE SUIS ÉMERVEILLÉ MÉLANIE GOUNON MONTÉE EN ALPAGE COMBE MADAME, LA FERRIÈRE, JUIN

18 THOMAS CUGNOD ANNE-MARIE DECLERIEUX ALPAGE DE COMBE MADAME, JUILLET 2007 VINCENT COSTARELLA ALPAGE DE COMBE MADAME, JUILLET

19 DANS LES PAS DES BERGERS DANS LE PAS DES BERGERS ON ATROUVÉ UNE AFFICHE FROIDE ET RUGUEUSE, ANNONÇANT QUE LE CHAPERON ROUGE N EST PLUS QUE RELIQUE, DANS LE PAS DES BERGERS ALLEVARD A VU LE LOUP, C EST SÛR, PART DE RÊVE PARTIE OU RUPTURE AVEC LA RÉALITÉ, DANS LE PAS DES BERGERS PASSER DES CONTES À LA RÉALITÉ BRUTALE - OU L INVERSE, AGNEAUX EN MASSE, SYMBOLES DOUÉS DE RAISON EMPORTANT LES HOMMES, DANS LE PAS DES BERGERS PRENDRE UN DÉPART PRÉCIPITÉ, DÉCIDÉ PAR LE BÉTAIL ET LES HOMMES EN UN INSTANT, DANS LE PAS DES BERGERS ENCORE UNE FOIS ON TOURNE LES TALONS SUR CE TROUPEAU QU ON LUI LAISSE, AU BERGER QUI LUI RESTE. BRUNO CARAGUEL A CHLOÉ, EMILIE, LUCILLE MONTÉE EN ALPAGE COMBE MADAME, LA FERRIÈRE, JUIN 2005 DANS LE PAS DES BERGERS ON EST PASSÉ DE LA PLUIE AU SOLEIL, C ÉTAIT PROMIS, ON A RETROUVÉ L ALLIANCE AU TROUPEAU QUI S EN VA, DANS LE PAS DES BERGERS ON APARTAGÉ CETTE HOSPITALITÉ, CES SAVOIRS ET CES QUESTIONS, ON EST ENTRÉ DANS LES MAISONS ET LES CONVERSATIONS, AVEC LE SOURIRE, EDITH PLAUT 36 37

20 LETTRE AU BERGER DU COL DU COQ, RETROUVÉE CHIFFONNÉE DANS LE TALUS PAR UN PROMENEUR. CELUI-CI, FIDÈLE LECTEUR DE NOTRE JOURNAL LOCAL "ALPES EN FOLIE" ET AMI PERSONNEL, NOUS A RÉSERVÉ LA PRIMEUR D'UNE INFORMATION PEU ORDINAIRE POUR LE MOINS. QUE SE TRAME-T-IL CETTE FIN AOÛT 2007 ENTRE LA BÊTE ET L'HOMME? JUGEZ-EN PAR VOUS-MÊME, C'EST À NE PAS LE CROIRE! AFFAIRE À SUIVRE ET BONNE LECTURE. NICOLE SIBILLE-PALIARD CHER PATRON, MOI, ALBERT DE ROMAYER, SOUHAITE VOUS EXPRIMER MA PROFONDE DÉSILLUSION ACTUELLE. BÉLIER EN CHEF DE CE TROUPEAU, JE ME SENS DÉLAISSÉ DE VOUS ET INCOMPRIS DE MES OUAILLES. AINSI, MÊME LA SEULE ET UNIQUE BREBIS QUE JE PRÉFÈRE, LA SEULE QUI ME RESTAIT UN TANT SOIT PEU FIDÈLE, HÉ BIEN ELLE SEMBLE À PRÉSENT ME BOUDER ; DE CE FAIT, LA NUIT DERNIÈRE, J'AI DORMI TOUT SEUL AU FOND DE L'ÉTABLE GLACÉE, MALHEUREUX COMME UNE PIERRE DU CHEMIN. LA MARMOTTE DU ROCHER ME DIT TOUT LE TEMPS QUE JE DÉPRIME CES DERNIÈRES SEMAINES, QUE JE SUIS PÂLE ET SANS ENTRAIN. ELLE M'A DIT AUSSI QUE ÇA SE SOIGNE. PLUTÔT PARTIR ÀL'ABATTOIR QU'ENDURER CELA. DONC PRIMO : POUR POUVOIR CONTINUER D'ASSURER MA FONCTION, IL VOUS FAUDRAIT ME FOURNIR UN TÉLÉPHONE PORTABLE POUR JOINDRE UN DE MES COUSINS DE GERMANIE SPÉCIALISTE DES THÉRAPIES ADAPTÉES À MON CAS. EN PLUS, C'EST FACILE ET PAS CHER : ÇA SE FAIT TOUT PAR TÉLÉPHONE, LA PSY- CHOMACHIN ET MÊME LE RÈGLEMENT PAR CARTE (SÉCURISÉE ÉVIDEMMENT). GÉNIAL, HEIN? DEUXIO : FAÎTES MOI DISPARAÎTRE CE CHIEN RIDICULE : IL ABOIE À TOUT VENT ET M'EMPÊCHE DE FAIRE CORRECTEMENT MA SÉANCE QUOTIDIENNE DE YOGA- ZEN DIGESTIF. TERTIO, ET SUR CE POINT, JE SERAIT IN-TRAI-TA-BLE : RENDEZ-MOI MA COPINE JADE DONT ON A PLUS DE NOUVELLES DEPUIS PEU AVANT PÂQUES. SINON, PLUS DE PETITS COUPS DE REINS À DROITE OU À GAUCHE C'EST QU'IL YADU MONDE À SATISFAIRE ET PAS QUE DES JEUNES ET BELLE EN PLUS. IL FAUT TOUTES SE LES FARCIR MON COCO, SI TU VOIS C'QUE J'VEUX DIRE. BREF, ON COPULE PAS, PAS D'AGNEAUX ET C'EST LA FAILLITE. MAIS LE PIRE (MÊME DOU- BLEMENT PIRE, SI JE PUIS ME PERMETTRE), LE VOILI LE VOILÀ : PLUS D'ALBERT DANS LE COIN ET NOS 300 BREBIS INSATISFAITES SE DÉCHAÎNERONT SUR TOUT CE QUI BOUGE GARE À VOS MICHES : J'LES CONNAIS MES PETITES LOULOUTES! Z'ONT PAS TRÈS FROID AUX YEUX ESPÉRANT VOTRE RÉPONSE, À BON ENTENDEUR, SALUTATIONS, VOTRE DÉVOUÉ ALBERT NB : NE VOUS AVISEZ SURTONTES D'ESSAYER DE ME VIRER ; J'AI PRIS LA LISTE DES "DISPARUES DE PÂQUES": JE L'AI MISE EN LIEU SÛR AVEC ORDRE DE LA REMETTRE AU JOURNAL LOCAL EN CAS DE PÉPIN JOËLLE UBAUD ALPAGE DU COL DU COQ, AOÛT

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS Je suis une poupée dans une maison de poupée. Un jour j ai quitté mari et enfants, pourquoi? je ne sais plus très bien. À peine le portail s était-il refermé derrière

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

Quelqu un qui t attend

Quelqu un qui t attend Quelqu un qui t attend (Hervé Paul Kent Cokenstock / Hervé Paul Jacques Bastello) Seul au monde Au milieu De la foule Si tu veux Délaissé Incompris Aujourd hui tout te rends malheureux Si tu l dis Pourtant

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

LA BALADE DE LA PETITE BALLE JAUNE

LA BALADE DE LA PETITE BALLE JAUNE LA BALADE DE LA PETITE BALLE JAUNE C est l histoire d une balle jaune en mousse. Coralie Guye et Hubert Chèvre. Avec la participation des élèves. Octobre 2011 Un beau matin d automne......notre classe

Plus en détail

Tout le monde est agité, moi seule ai l'esprit calme

Tout le monde est agité, moi seule ai l'esprit calme Tout le monde est agité, moi seule ai l'esprit calme Je me souviens de la naissance de mes enfants Je me souviens des bons moments Je me souviens aussi des mauvais Je me souviens de la solitude Je me souviens

Plus en détail

PASS ARAN. Maison du Valier - Gite Eylie 9 h 25 mn Dénivelée +1642m -1582 m

PASS ARAN. Maison du Valier - Gite Eylie 9 h 25 mn Dénivelée +1642m -1582 m PASS ARAN Maison du Valier - Gite Eylie 9 h 25 mn Dénivelée +1642m -1582 m Maison du Valier 950m 0h Tél 05 61 01 01 01 Suivre vers le Nord le GR 10 (balisage rouge et blanc) qui remonte au parking pour

Plus en détail

Un cri dans la nuit : «Je suis fatiguée de cette vie de grenier!»

Un cri dans la nuit : «Je suis fatiguée de cette vie de grenier!» Un cri dans la nuit : «Je suis fatiguée de cette vie de grenier!» Musette s est lassée. Sous son plancher, «cric, crac, croc», Des enfants grignotent, gigotent et se font des croques. Alors un matin, elle

Plus en détail

Une promenade en forêt par Inner Health Studio. Enregistré avec la permission de l entreprise.

Une promenade en forêt par Inner Health Studio. Enregistré avec la permission de l entreprise. Une promenade en forêt par Inner Health Studio. Enregistré avec la permission de l entreprise. Adoptez une position confortable, soit assise, soit couchée. Sentez votre corps se détendre à mesure qu une

Plus en détail

Manuscrit et Vocabulaire

Manuscrit et Vocabulaire Manuscrit et Vocabulaire Histoires fantastiques : En voiture! «Bienvenue dans votre voiture. Je vais accompagner pendant votre voyage. Laissez-moi vous guider!» On entend une voix mélodieuse quand Papa

Plus en détail

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS.

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. MAIS UN JOUR IL PARTIT PLUS AU NORD POUR DÉCOUVRIR LE MONDE. IL MARCHAIT, MARCHAIT, MARCHAIT SANS S ARRÊTER.IL COMMENÇA

Plus en détail

Sortie de Résidence Compagnie Satellite Vendredi 23 mai 2014

Sortie de Résidence Compagnie Satellite Vendredi 23 mai 2014 Sortie de Résidence Compagnie Satellite Vendredi 23 mai 2014 Béziers Villa Antonine - Y a trois filles qui font des trucs bizarres devant les Arènes. Et sur les Allées. A la Villa Antonine aussi C est

Plus en détail

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit.

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit. Lola Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin www.majuscrit.fr www.majuscrit.fr Marcus Papa Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine

Plus en détail

Le carnaval des oiseaux

Le carnaval des oiseaux Le carnaval des oiseaux Marie-Jane Pinettes et Jacques Laban Juillet 2001 1 Le carnaval des oiseaux A Camille, Margot et Théo 2 LE CARNAVAL DES OISEAUX Il y a longtemps, mais très, très longtemps, tous

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

Les 100 plus belles façons. François Gagol

Les 100 plus belles façons. François Gagol Les 100 plus belles façons d'aimer François Gagol Les 100 plus belles façons d Aimer François Gagol François Gagol, 2003. Toute reproduction ou publication, même partielle, de cet ouvrage est interdite

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

«J aime la musique de la pluie qui goutte sur mon parapluie rouge.

«J aime la musique de la pluie qui goutte sur mon parapluie rouge. J aime, je n aime pas Extrait de "J'aime", Minne/Natali Fortier (Albin Michel) «J aime la musique de la pluie qui goutte sur mon parapluie rouge. Quand je traverse la route au passage piéton, j aime marcher

Plus en détail

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui Les chaises.' Ca a ete terrible, a l'ecole, aujourd'hui! Nous sommes arrives ce matin, comme d'habitude, et quand Ie Bouillon (c'est notre surveillant) a sonne la cloche, nous sommes alles nous mettre

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail

Paye Bah. Ibrahim Touré

Paye Bah. Ibrahim Touré Mon pays est immense comme un continent A cause de la guerre, les gens sont mécontents. La guerre a tout détruit au nord Personne n ose sortir dehors Même les ampoules la nuit ne s allument plus Le jour

Plus en détail

Chante le matin. Chansonnier p. 33

Chante le matin. Chansonnier p. 33 de Yves Duteil Chante le matin Chante le matin qui vient te réveiller, Chante le soleil qui vient te réchauffer, Chante le ruisseau dans le creux du rocher, Le cri de l oiseau dans le ciel l été. La, la,

Plus en détail

Bien convaincre son ami + Bien s exprimer = Bon voyage assuré.

Bien convaincre son ami + Bien s exprimer = Bon voyage assuré. Bien convaincre son ami + Bien s exprimer = Bon voyage assuré. Il faudrait que tu fasses ce voyage. Tout d'abord, tu ne travailleras pas et tu verras tes copains à longueur de journée. Puis, tu n'auras

Plus en détail

Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer.

Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer. Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer. Mais je me suis repris : En fait, je préférais les recevoir dans

Plus en détail

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e 1O e 2O e 3O e La fleur du soleil : 4O e 5O e 6O e Originaire du Pérou et introduite en Europe à la fin du 17e siècle, le tournesol est une plante qui porte merveilleusement son nom puisqu elle se tourne

Plus en détail

Nom : Prénom : Date :

Nom : Prénom : Date : J observe le livre dans son ensemble, je le feuillette et je réponds aux 1) Je complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Collection Genre 2) Qui

Plus en détail

Cahier d enquête. Suspect N 5. Reproduction interdite

Cahier d enquête. Suspect N 5. Reproduction interdite Cahier d enquête Suspect N 5 Reproduction interdite 1ère étape : dé découvrez votre suspect Le Gypaè Gypaète barbu À l aide du plan, trouvez le Gypaète barbu dans les expositions. Le Gypaète barbu est

Plus en détail

une autruche la banquise un pompier une vague un poisson la fumée un savon une voiture un tiroir la gare un car un anorak une mandoline

une autruche la banquise un pompier une vague un poisson la fumée un savon une voiture un tiroir la gare un car un anorak une mandoline Fiche 1 Lecture orale 1 Je lis les lettres. c d q t g k s f v z b u è é e h c n k l m u b v S Z Q V T N C D O L P R 2 Je lis des mots outils. dessus dessous devant derrière qui que nous vous mon son pourquoi

Plus en détail

Episode 9 Longueur 7 17

Episode 9 Longueur 7 17 Episode 9 Longueur 7 17 Allo, oui? Infirmière : Je suis bien chez mademoiselle Chloé Argens? Oui, c est moi. Infirmière : Ici l hôpital Saint-Louis. Je vous passe monsieur Antoine Vincent. C est lui, monsieur

Plus en détail

Institut Supérieur des Langues Université de Damas

Institut Supérieur des Langues Université de Damas Institut Supérieur des Langues Université de Damas Texte 1: Chère Josette, Il a de grands yeux bleus et une mèche blonde qui lui tombe sur le front. Il s appelle Alain, Alain et Aline, c est joli, n est-ce

Plus en détail

Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part...

Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part... Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part... - Collection Littérature humoristique - Retrouvez cette oeuvre et beaucoup d'autres sur http://www.atramenta.net 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque

Plus en détail

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe de Luc Tartar * extraits * Les sardines (on n est pas des bêtes) - Qu est-ce qu

Plus en détail

Macmine et ses bons compagnons. CCéélleessttiinn

Macmine et ses bons compagnons. CCéélleessttiinn Macmine et ses bons compagnons CCéélleessttiinn Il était une fois une petite ambulance très intelligente. Elle vivait dans une petite maison en paille. Elle s amusait drôlement avec les autres voitures,

Plus en détail

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée.

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée. PRÉSCOLAIRE Enfants qui chantent Une tête remplie d idées Qui me permet de rêver Qui me permet d inventer Imagine. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà

Plus en détail

Chers parrains, chers amis, chère famille

Chers parrains, chers amis, chère famille Jeudi 1 er Janvier 2015, Jet New s n 2 Chers parrains, chers amis, chère famille Tout d abord je crois qu il est important que je vous souhaite pleins de belles choses pour cette année 2015!! «Vivez, si

Plus en détail

STEPHEN KING. Dôme. Tome 1 ROMAN TRADUIT DE L ANGLAIS (ÉTATS-UNIS) PAR WILLIAM OLIVIER DESMOND ALBIN MICHEL

STEPHEN KING. Dôme. Tome 1 ROMAN TRADUIT DE L ANGLAIS (ÉTATS-UNIS) PAR WILLIAM OLIVIER DESMOND ALBIN MICHEL STEPHEN KING Dôme Tome 1 ROMAN TRADUIT DE L ANGLAIS (ÉTATS-UNIS) PAR WILLIAM OLIVIER DESMOND ALBIN MICHEL L AVION ET LA MARMOTTE 1 À deux mille pieds d altitude, Claudette Sanders prenait une leçon de

Plus en détail

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture Le journal des CE1 et CE2 Vendredi 13 mars 2003 Une nouvelle maîtresse Après les vacances de février (c est à dire depuis le lundi 24 février 2003), nous avons eu une nouvelle maîtresse qui s appelle Aurélie.

Plus en détail

Seuls des jeux faciles à organiser sans animateur ont été retenus.

Seuls des jeux faciles à organiser sans animateur ont été retenus. Suite à une demande de collègues, j ai essayé de regrouper dans ce document des jeux simples ne nécessitant aucun ou très peu de matériel et autrefois pratiqués pendant les récréations ou dans la rue,

Plus en détail

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI Durant 3 semaines j étais { Hiratsuka, près de Yokohama où j allais tous les jours au lycée. Ma famille d accueil se composait du père, de la mère, de ma

Plus en détail

ISBN 979-10-91524-03-2

ISBN 979-10-91524-03-2 ISBN 979-10-91524-03-2 Quelques mots de l'auteur Gourmand le petit ours est une petite pièce de théâtre pour enfants. *** Gourmand le petit ours ne veut pas aller à l'école. Mais lorsque Poilmou veut le

Plus en détail

V3 - LE PASSE COMPOSE

V3 - LE PASSE COMPOSE CM1 V.3 LE PASSE COMPOSE DE L INDICATIF Il s agit de mettre en évidence la conjugaison des verbes en «er», en «ir-iss» des verbes être, avoir, faire, prendre, aller, pouvoir. On mettra en évidence le fait

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer Découverte Complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Que voit- on sur la 1 ère page de couverture? C est l histoire q d un poisson q d une souris

Plus en détail

Compréhension de lecture

Compréhension de lecture o Coche pour indiquer si les phrases sont es ou o Paul et Virginie sont assis sur des fauteuils très confortables. o Virginie a une robe à pois. o Paul boit un café fumant dans une tasse rouge. o Virginie

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2014 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text M: Bonjour Yasmine. Ça va? F: Ah bonjour! Oui, ça va bien. Écoute, ce weekend

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Si c était une machine, ce serait un ordinateur génial pour voyager dans le temps et vers les autres continents.

Si c était une machine, ce serait un ordinateur génial pour voyager dans le temps et vers les autres continents. En classe, nous avons imaginé à quoi ressemblerait l école qui nous apprendrait à grandir heureux. Nous avons joué à «si c était» et improvisé, par ce jeu oral, autour du thème de l école de nos rêves

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur.

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur. AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

«Toi et moi, on est différent!» Estime de soi au préscolaire

«Toi et moi, on est différent!» Estime de soi au préscolaire Service d animation spirituelle et d engagement communautaire au primaire «Toi et moi, on est différent!» Estime de soi au préscolaire Séquence de 5 rencontres en classe Estime de soi au préscolaire 1

Plus en détail

Sauvée De mon mari, ma chère, sauvée! Délivrée! libre! libre! libre! Comment libre? En quoi? En quoi! Le divorce! Oui, le divorce!

Sauvée De mon mari, ma chère, sauvée! Délivrée! libre! libre! libre! Comment libre? En quoi? En quoi! Le divorce! Oui, le divorce! SAUVÉE I Elle entra comme une balle qui crève une vitre, la petite marquise de Rennedon, et elle se mit à rire avant de parler, à rire aux larmes comme elle avait fait un mois plus tôt, en annonçant à

Plus en détail

D O S S I E R D E P R E S S E

D O S S I E R D E P R E S S E Dossier de presse Contact Presse & Publicité : Frédérique Meler 06 61 43 30 95 contactpresse@retrouve-moi.fr pub@retrouve-moi.fr Chef de Projet : Joëlle Le Roch 06 62 98 10 12 La Société des Fées - 3 rue

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

Mercredi soir, boulevard aux Oiseaux

Mercredi soir, boulevard aux Oiseaux Mercredi soir, boulevard aux Oiseaux Ça se passe chez nous, boulevard aux Oiseaux. Après l école, pour me rendre utile, j ai ciré l escalier jusqu à ce que ça reluise à mort. «Ça fera plaisir à papa»,

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

Voix Off: " Le noir le noir est à l'origine " Voix Off: " de toutes les formes "

Voix Off:  Le noir le noir est à l'origine  Voix Off:  de toutes les formes Séquence 1/ Intérieur Nuit : L'écran est tout noir. " Le noir le noir est à l'origine " Les nuages s écartent, laissant apparaître la Pleine Lune. " de toutes les formes " Des silhouettes noires apparaissent

Plus en détail

SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE

SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE Le tout petit œuf. La toute petite chenille Le tout petit œuf vu à la loupe Il était une fois un tout petit œuf, pondu là. Un tout petit œuf, petit comme un grain de poussière.

Plus en détail

Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011

Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011 Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011 J ai pas envie d y aller, à la crèche! Déjà, on a changé de ville et de maison, et je n ai plus ma Nounou, et je suis tout perdu.

Plus en détail

COLLEGE 9 CLASSE DE 3ème E TITRE DE LA NOUVELLE : «Mauvaise rencontre»

COLLEGE 9 CLASSE DE 3ème E TITRE DE LA NOUVELLE : «Mauvaise rencontre» COLLEGE 9 CLASSE DE 3ème E TITRE DE LA NOUVELLE : «Mauvaise rencontre» Il est 7h du matin, mon réveil sonne, je n'ai aucune envie d'aller en cours. Malgré tout, je me lève, je pars prendre mon petit déjeuner,

Plus en détail

Fanny. (sur le thème du temps)

Fanny. (sur le thème du temps) Fanny Dans une petite maison, dans le bois de nénuphars, habitait Monsieur Piloge avec ses deux enfants : Paul et Laure. Ce jour-là, toute la famille partait chez des amis Avant de s en aller, les enfants

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

Je t'aime parce que... Je t'aime parce que... Je t'aime parce que... Je t'aime parce que...

Je t'aime parce que... Je t'aime parce que... Je t'aime parce que... Je t'aime parce que... François Gagol Je t'aime parce que... Je t'aime parce que... Je t'aime parce que... Je t'aime parce que... Je t'aime parce que... Je t'aime parce que... Je t'aime parce que... Je t'aime parce que... Je

Plus en détail

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage?

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage? Unité 4 : En forme? Leçon 1 Comment est ton visage? 53 Écoute, relie et colorie. 1. un œil vert 2. un nez rouge 3. des cheveux noirs 4. des yeux bleus 5. des oreilles roses 6. une bouche violette Lis et

Plus en détail

Les repères de temps familiers

Les repères de temps familiers séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Les repères de temps familiers Je me repère dans le temps séance 1 A. Observe bien chacune de ces séries de deux photographies. À chaque fois, indique dans quel ordre elles

Plus en détail

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00.

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé présente des actions passées, ponctuelles, et d une durée délimitée dans le passé. Formation : avoir ou être (au

Plus en détail

Learning by Ear Le savoir au quotidien Les SMS, comment ça marche?

Learning by Ear Le savoir au quotidien Les SMS, comment ça marche? Learning by Ear Le savoir au quotidien Les SMS, comment ça marche? Texte : Lydia Heller Rédaction : Maja Dreyer Adaptation : Julien Méchaussie Introduction Bonjour et bienvenue dans notre série d émissions

Plus en détail

SOMMAIRE. PS 1 : Nos activités en petite section 1... 3. PS 2 : La classe de petite section 2 à la ferme... 5. MS 1 : L odorat en M.S. 1...

SOMMAIRE. PS 1 : Nos activités en petite section 1... 3. PS 2 : La classe de petite section 2 à la ferme... 5. MS 1 : L odorat en M.S. 1... SOMMAIRE PS 1 : Nos activités en petite section 1... 3 PS 2 : La classe de petite section 2 à la ferme... 5 MS 1 : L odorat en M.S. 1... 7 MS 2 : La semaine des 5 sens en Moyenne Section... 8 MS 3 : La

Plus en détail

PRÉPARATION AU TEST! CULTURE INTERNATIONAL CLUB

PRÉPARATION AU TEST! CULTURE INTERNATIONAL CLUB Niveau 2 - Mots treize quatorze quinze seize dix-sept dix-huit dix-neuf vingt vingt-et-un vingt-deux vingt-trois vingt-quatre vingt-cinq vingt-six vingt-sept vingt-huit vingt-neuf trente quarante cinquante

Plus en détail

Tu as envie de bronzer? Tu as envie de marcher? Tu n as pas peur du noir? Tu as envie de faire du ski? Tu as envie de pêcher?

Tu as envie de bronzer? Tu as envie de marcher? Tu n as pas peur du noir? Tu as envie de faire du ski? Tu as envie de pêcher? Unité 3 LEÇON 1 A Répète puis écoute et montre la bonne image! 21-22 10 Envie de bronzer? Nous avons des plages! Envie d explorer? Nous avons des grottes! Envie de pêcher? Nous avons des rivières! Envie

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

AMÉLIE NOTHOMB. Tuer le père ROMAN ALBIN MICHEL

AMÉLIE NOTHOMB. Tuer le père ROMAN ALBIN MICHEL AMÉLIE NOTHOMB Tuer le père ROMAN ALBIN MICHEL Éditions Albin Michel, 2011. ISBN : 978-2-253-17415-8 1 re publication LGF. «L obstination est contraire à la nature, contraire à la vie. Les seules personnes

Plus en détail

LE SOMMEIL: TRAITEMENT DE L'INSOMNIE

LE SOMMEIL: TRAITEMENT DE L'INSOMNIE LE SOMMEIL: TRAITEMENT DE L'INSOMNIE Avant d aborder le sujet de l amélioration du sommeil, permettez-moi de vous présenter quelques faits concernant le sommeil. Plusieurs études ont démontré qu on a besoin

Plus en détail

elizatitude production présente Plongez dans la poésie du mini conte philosophique du bonbon. Le Bonbon ou les aventures poétiques d une friandise

elizatitude production présente Plongez dans la poésie du mini conte philosophique du bonbon. Le Bonbon ou les aventures poétiques d une friandise elizatitude production présente Plongez dans la poésie du mini conte philosophique du bonbon. Le Bonbon ou les aventures poétiques d une friandise Un film de Elizabeth RICHARD 4 rue Parmentier 94130 NOGENT

Plus en détail

L ECOLE DE L ARNAQUE

L ECOLE DE L ARNAQUE L ECOLE DE L ARNAQUE Vous avez tous eu des projets de rénovation ou des projets d améliorations de votre habitation! Voici toutes les techniques de vente, les secrets des commerciaux, les pièges à éviter

Plus en détail

DOSSIER Pédagogique. Semaine 21. Compagnie tartine reverdy. C est très bien!

DOSSIER Pédagogique. Semaine 21. Compagnie tartine reverdy. C est très bien! DOSSIER Pédagogique Semaine 21 Compagnie tartine reverdy C est très bien! 1 Sommaire Distribution istribution,, résumé,, a propos du spectacle 3 EXTRAIT 4 La compagnie 4 Biographie 4 Pistes de travail

Plus en détail

Origines possibles et solutions

Origines possibles et solutions Ne plus avoir peur de vieillir «Prends soin de ton corps comme si tu allais vivre éternellement, Prends soin de ton âme comme si tu allais mourir demain.» Introduction Ce petit document est la résultante

Plus en détail

Liens entre la peinture et la poésie

Liens entre la peinture et la poésie Liens entre la peinture et la poésie Ophélie dans Hamlet Ophélie est un personnage fictif de la tragédie d Hamlet, une célèbre pièce de William Shakespeare. Elle partage une idylle romantique avec Hamlet

Plus en détail

Les contes de la forêt derrière l école.

Les contes de la forêt derrière l école. Circonscription de Lamballe EPS cycle 1 Les contes de la forêt derrière l école. Une proposition de travail en EPS pour les enfants de petite et moyenne section, ayant comme thèmes Les déplacements, les

Plus en détail

que dois-tu savoir sur le diabète?

que dois-tu savoir sur le diabète? INVENTIV HEALTH COMMUNICATIONS - TERRE NEUVE - FRHMG00277 - Avril 2013 - Lilly - Tous droits de reproduction réservés. que dois-tu savoir sur le diabète? Lilly France 24 boulevard Vital Bouhot CS 50004-92521

Plus en détail

Conseil général du Lot. Le Conseil général, plus proche de vous, plus solidaire.

Conseil général du Lot. Le Conseil général, plus proche de vous, plus solidaire. Conseil général du Lot é t e r p o La pr chez l enfant s n a 6 à 0 de Le Conseil général, plus proche de vous, plus solidaire. La propreté, cela ne s apprend pas! Maman, je vais certainement te surprendre,

Plus en détail

Bulletin d'information de la Confrérie St Hubert du Grand-Val

Bulletin d'information de la Confrérie St Hubert du Grand-Val Notr'Canard Bulletin d'information de la Confrérie St Hubert du Grand-Val Chers amis de la Confrérie St Hubert du Grand-Val, L'automne, est-ce la saison des chasseurs? La réponse est: non! Le chasseur

Plus en détail

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec

Plus en détail

Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 PAU 2015 Criteris de correcció ALERTE AUX «BIG MOTHERS»

Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 PAU 2015 Criteris de correcció ALERTE AUX «BIG MOTHERS» Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 SÈRIE 2 Comprensió escrita ALERTE AUX «BIG MOTHERS» 1. Oui, leur utilisation augmente progressivement. 2. Pour savoir si sa fille est rentrée à l heure prévue.

Plus en détail

INT. SALON DE LA CABANE DANS LA FORÊT JOUR

INT. SALON DE LA CABANE DANS LA FORÊT JOUR INT. SALON DE LA CABANE DANS LA FORÊT JOUR Quelqu un glisse une lettre sous la porte d entrée du salon. Jake se précipite pour la ramasser. Jake retourne l enveloppe : elle est adressée à «Finn». Chouette,

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE. idees-cate

NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE. idees-cate NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE idees-cate 16 1 L'EVANGILE DE SAINT LUC: LE FILS PRODIGUE. Luc 15,11-24 TU AS TERMINE LE LIVRET. PEUX-TU DIRE MAINTENANT, QUI EST LE PERE POUR TOI? Un Père partage

Plus en détail

Voyage au pays du sommeil

Voyage au pays du sommeil Service de prévention et d éducation à la santé - 2014 Voyage au pays du sommeil Séance 1 : Le soir à la maison 1- En GS, votre enfant à besoin de 11h de sommeil chaque nuit. Cependant, il existe des petits

Plus en détail

Les enfants et la sécurité alentour des. Parlons de sécurité quand tu joues alentour des chiens.

Les enfants et la sécurité alentour des. Parlons de sécurité quand tu joues alentour des chiens. Les enfants et la sécurité alentour des Parlons de sécurité quand tu joues alentour des chiens. Parlons de sécurité quand tu joues alentour des chiens. Qu est-ce que ton chien aime faire avec toi? Qui

Plus en détail

Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE

Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE PARTIE 1 Complétez les pointillés par une des réponses ci-dessus de manière que les phrases obtenues

Plus en détail

Lire et comprendre 1

Lire et comprendre 1 Lire et comprendre 1 Faites place à Mini-Loup, indien des mers du Sud. Faites place à Mini-Loup, corsaire des mers du Sud. Faites place à Mini-Rat, corsaire des mers du Sud. L équipe tire et pousse la

Plus en détail

Il manque quelque chose! (L histoire du film 1re partie)

Il manque quelque chose! (L histoire du film 1re partie) Il manque quelque chose! (L histoire du film 1re partie) Raconté par Lisa Ann Marsoli Illustrations de Mario Cortes, Valeria Turati et des Disney Storybook Artists Jean-Christophe a une chambre remplie

Plus en détail

SEQUENCE LES 5 SENS. LA VUE L œil, La lumière La vision. L ODORAT, Le nez Les substances à l état gazeux L olfaction

SEQUENCE LES 5 SENS. LA VUE L œil, La lumière La vision. L ODORAT, Le nez Les substances à l état gazeux L olfaction SEQUENCE LES 5 SENS COMPETENCES Découverte du monde du vivant - Découvrir les parties du corps et les cinq sens : leurs caractéristiques et leurs fonction (organes associés) - Observer, décrire, manipuler

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

Ne vas pas en enfer!

Ne vas pas en enfer! Ne vas pas en enfer! Une artiste de Corée du Sud emmenée en enfer www.divinerevelations.info/pit En 2009, une jeune artiste de Corée du Sud qui participait à une nuit de prière a été visitée par JésusChrist.

Plus en détail

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège...

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège... NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège......... SOMMAIRE Avant le stage Le cahier de stage. 2 Conseil au stagiaire. 3 Fiche d identité de l élève

Plus en détail

1. Le Psaume 23 est un psaume bien connu, souvent mémorisé, c'est le psaume du Berger: dire

1. Le Psaume 23 est un psaume bien connu, souvent mémorisé, c'est le psaume du Berger: dire Titre:JE NE MANQUERAI DE RIEN Texte:PSAUME 23 Thème:La toute suffisance en l'eternel But:Que les croyants augmentent leur confiance en Dieu INTRODUCTION 1. Le Psaume 23 est un psaume bien connu, souvent

Plus en détail

Sommaire DITES-MOI UN PEU

Sommaire DITES-MOI UN PEU 168 Sommaire L amour....................................page 5 Les superstitions...............................page 13 La gastronomie...............................page 23 L argent....................................page

Plus en détail

Un moulin à scie!?! Ben voyons dont!!!

Un moulin à scie!?! Ben voyons dont!!! Un moulin à scie!?! Ben voyons dont!!! (Zénon Rinfret, matillon/encanteur, s est présenté chez Simion avec sa nouvelle acquisition, un camion flambant neuf, et, il a même passé la nuit chez notre ami.)

Plus en détail