Amériques : l aventure continue. Grand Dossier : les marchés de l énergie (p.3) (p.20)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Amériques : l aventure continue. Grand Dossier : les marchés de l énergie (p.3) (p.20)"

Transcription

1 1 3 Numéro J U I L L E T Amériques : l aventure continue (p.20) Grand Dossier : les marchés de l énergie (p.3) L E J O U R N A L D E S C O L L A B O R AT E U R S D U G R O U P E FAYAT

2 2 À LA UNE S O M M A I R E 1 e s e m e s t r e GRAND DOSSIER Les marchés de l énergie 6 RESSOURCES & VOUS Projet BRIDGE : SAP, 2013 année de l international Relations écoles : Vive la jeunesse! 8 DEMARCHES DURABLES Prévention : Tous concernés! SIRFIA (RAZEL-BEC) : Roseaux traitant FAYAT BATIMENT : A vos marques Prêts Triez! 10 INDUSTRIE FAYAT Matériel Routier : BOMAG, worldwide 12 CONSTRUCTION ZOOM Île-de-France : Le vent en poupe 15 TOUR DE FRANCE 20 ETAPES INTERNATIONALES 23 FAYAT EN BREF Couverture : Road through forest GettyImages Lucas Brentano É D I T O R I A L Clément FAYAT, Président du Groupe Le semestre écoulé aura été marqué par le renforcement du Groupe sur le continent américain, à travers l acquisition d activités de matériel routier auprès de la société Terex. Qu il s agisse des Etats-Unis, où nous étions déjà présents et où les infrastructures routières sont vieillissantes, ou du Brésil, où nous installons ainsi une nouvelle implantation, la stratégie est la même : l ouverture. L ouverture hors de nos frontières traditionnelles tout d abord. Dès 1988, avec l acquisition de MARINI, le Groupe commençait à chercher de nouveaux marchés. Dans la logique de nos métiers, en nous appuyant sur des experts, nous nous sommes implantés sur de nouveaux territoires. Europe, Amériques, Inde, Chine FAYAT est aujourd hui présent sur quatre continents. Il est évident que la période actuelle rend plus cruciale encore cette ouverture, en particulier vers les pays émergents connaissant de forts taux de croissance. Au-delà de nos activités industrielles, nos métiers du BTP explorent eux aussi de nouvelles opportunités hors de France. Nous disposons pour cela de bases solides, comme celles de RAZEL-BEC en Afrique. Cette ouverture, fondamentale pour la poursuite de notre développement, doit aussi s exprimer à travers la créativité de chacun d entre vous. Je n ai jamais reproché à personne de se tromper, mais plutôt de ne pas essayer. L audace a toujours fait partie de nos valeurs : cultivons notre esprit entrepreneurial, soyons innovants! F A Y A T W A Y Bravo pour votre créativité! Suite au concours annoncé dans le numéro 50 du journal du Groupe pour lui trouver un nom, vous avez été nombreux à nous envoyer vos propositions. Qu elles aient été le fruit de la réflexion de collaborateurs de bureaux ou de chantiers, d entreprises du BTP (SEG-FAYAT, RAZEL-BEC, URBAINE DE TRAVAUX, BIANCO, SEFI-INTRAFOR ), de la construction métallique (BARBOT, JOSEPH PARIS, CASTEL ALU ), du matériel routier (SECMAIR, MARINI, RAVO ), de France ou de l international (Chine, USA, Pays-Bas ), toutes ont été riches et originales. Il nous a fallu choisir. Une première sélection a été faite par les équipes de communication des différentes structures, suivant certains critères : pouvoir s appliquer à tous les métiers, être compréhensible dans tous les pays La Direction Générale a finalement retenu la proposition de Valeria Caravita, Assistante de direction chez MARINI. Nous lui adressons toutes nos félicitations. Elle a reçu comme promis un magnum de Château Fayat. FAYAT WAY tracera désormais le chemin de vos actualités. Longue vie à votre journal!

3 GRAND DOSSIER : LES MARCHES DE L ENERGIE 3 FAYAT De l énergie à revendre! RAZEL-BEC : les massifs pour éoliennes clé en main La consommation mondiale en énergies, en croissance et mutation constantes, génère des marchés en perpétuelle évolution afin de rester au plus près des besoins, tant quantitatifs que qualitatifs. Seules ou en synergie, sociétés et divisions du groupe FAYAT se sont emparées de ce vaste secteur, qu il s agisse d énergies renouvelables ou non. Les énergies renouvelables RAZEL-BEC est à l origine de l installation de nombreux massifs d éoliennes en France. Son agence Roussillon a multiplié les projets dans la Meuse, la Haute-Marne, la Côte d Or, l Ardèche, l Hérault, l Aude, et comptabilise aujourd hui pas moins de 119 réalisations. La polyvalence de l entreprise en termes de génie civil et de terrassement lui permet d aborder le marché complet «clé en main», traitant massifs, accès et plateforme. PTC, spécialiste de fondations profondes, a su trouver un nouveau pôle de croissance dans les éoliennes offshore. Des vibrofonceurs PTC ont ainsi été employés dans le cadre de la construction du prototype d Haliade 150, la nouvelle éolienne offshore de grande puissance (6 MW) d Alstom, sur le site du Carnet (Loire- Atlantique [44]). PTC est également présent à l international : sur le champ éolien offshore d Anholt (Danemark) par exemple, où les vibrofonceurs PTC ont permis d enfoncer en mer des mono pieux de 275 tonnes. PTC : l éolien offshore

4 4 GRAND DOSSIER : LES MARCHES DE L ENERGIE Autre secteur source d énergie renouvelable : l eau. RAZEL-BEC accompagne depuis ses débuts le développement de la «houille blanche» (énergie produite par les chutes d eau). L entreprise a réalisé de nombreuses centrales hydroélectriques dans les Alpes, en Corse, en Guyane et en Afrique. Enfin, en matière d énergie solaire, FAYAT TP, FRANKI FONDATION et VILQUIN se sont emparées du marché, avec notamment la réalisation à Bordeaux de la plus grande centrale photovoltaïque sur parking en France pour le compte d EDF-EN (2011). Les énergies fossiles L expertise du Groupe FAYAT s étend des équipements offshore lourds pour l industrie pétrolière (JOSEPH PARIS pour Technip) jusqu aux centrales thermiques, comme à Lucciana en Corse (RAZEL-BEC et BARBOT pour PEI- EDF). Ainsi, RAZEL-BEC Travaux Souterrains participe au projet du terminal méthanier de Dunkerque et réalisera, en groupement avec Bessac, le lot du tunnel courant de la centrale de Gravelines au terminal. Ce dernier réceptionnera les cargaisons de gaz naturel liquéfié (GNL) de navires parmi les plus imposants du monde. Regazéifié, le GNL ira rejoindre les réseaux de distribution terrestres. La société Dunkerque LNG (filiale d EDF) a choisi de construire ce terminal méthanier sur un terre-plein gagné sur la mer dans l avant-port dunkerquois. L usine de regazéification associée sera alimentée en eau chaude FAYAT TP, FRANKI FONDATION, VILQUIN : le photovoltaïque par les rejets de la centrale nucléaire de Gravelines, grâce à un tunnel de et les évacuateurs d eau chaude de la centrale de Gravelines. liaison de 5 kilomètres. Les ouvrages souterrains nécessaires L énergie nucléaire comprennent : Un puits de 16 m de diamètre intérieur, creusé sur le terre-plein de l usine dunkerquoise, au fond duquel sera réalisée la galerie ; Un tunnel courant sur mètres L expertise de RAZEL-BEC s applique aussi bien à la conception-réalisation d une installation de traitements de déchets activés (projet ICEDA pour EDF-CIDEN), qu au génie civil d un vers la centrale de Gravelines, foré au réacteur nucléaire expérimental tunnelier à pression de terre ; Le raccordement des canalisations verticales entre l extrémité du tunnel (projet pour le CEA). Livrée clé en main, l ICEDA est une installation nucléaire de base destinée RAZEL-BEC : terminal méthanier de Dunkerque

5 5 SATELEC et RAZEL-BEC :marché cadre avec Réseau de Transport d Electricité Manutention, levage, pylônes, également dans le sillage Au-delà de la construction et du génie civil, les entreprises du Groupe spécialisées dans la manutention et le levage telles que ADC et COMETE mettent leur savoir-faire au service des plus grands noms du secteur de l énergie (EDF, AREVA ) en France, mais également à l international (Chine, Hollande ). CHARIGNON, deuxième producteur mondial de pylônes, tire également son épingle du jeu, avec la signature de nouveaux contrats de transport d énergie à l export. à accueillir, conditionner et entreposer les déchets activés provenant de la déconstruction de centrales nucléaires de première génération. Le réacteur de recherche Jules Horowitz (RJH) quant à lui est l outil de recherche performant et moderne dont se dotent le CEA et ses partenaires européens pour le soutien et l exper tise des programmes nucléaires actuels et futurs. RAZEL-BEC s est vu confier l ensemble du génie civil des bâtiments et installations. JOSEPH PARIS et COMETE assurent pour leur part l'étude, la fourniture et le montage des ponts principaux des bâtiments et auxiliaires du réacteur. Le plus important par la taille (un bâtiment réacteur et son annexe), s élève sur six niveaux : il renferme le réacteur (logé dans sa piscine), les canaux et piscines d entreposage des composants irradiés, et les cellules chaudes de réalisation des expérimentations. Considérant que le RJH est l une des premières unités nucléaires construites sur appuis parasismiques, le chantier confirme la position de pointe de RAZEL-BEC dans le secteur nucléaire, dont il maîtrise la qualité au plus haut niveau. L électricité En groupement avec SATELEC, RAZEL-BEC a signé avec RTE (Réseau de Transport d Electricité) un marché cadre sur trois ans pour la création de lignes souterraines HTB. L opération consiste à poser des câbles dans des fourreaux pré-intégrés dans des blocs de béton, sur des longueurs de 1 à 8 km : terrassement, pose des fourreaux, enrobage dans un bloc béton, pose du grillage avertisseur, remblai de la fouille, réfection de surface à l identique, et enfin création de chambres de jonction et raccor-dement aux postes existants. L expertise des entreprises du Groupe a permis d appréhender le tirage des câbles sur des grandes distances sans avoir recours à une chambre intermédiaire. SEFI-INTRAFOR, à travers son département Lignes Aériennes, travaille également pour RTE à la création de pylônes électriques neufs : forage, micropieux, coffrage et réglage des pieds avant l'installation des pylônes. Dans le cadre du programme de sécurisation du réseau RTE, SEFI-INTRAFOR renforce aussi les fondations de pylônes pour leur permettre de résister à de fortes sollicitations comme lors de la tempête de RAZEL-BEC Nom de code ITER TOKAMAK Après le réacteur européen de recherche nucléaire Jules Horowitz (RJH), après l Installation de Conditionnement et d Entreposage de Déchets Activés (ICEDA), l entreprise remporte, au sein d un groupement, le contrat pour la construction du réacteur TOKAMAK dans le cadre du projet ITER (International Thermonuclear Experimental Reactor). Le contrat signé par RAZEL-BEC (11,7 %) aux côtés de Vinci (58,3 %) et Ferrovial Agroman (30 %) avec Fusion for Energy (F4E), l'organisation de l'union européenne chargée d'assurer la contribution de l'europe au projet ITER, porte sur la construction du bâtiment réacteur Tokamak et la conceptionconstruction de 9 bâtiments annexes sur le site de Cadarache (13). Le montant total est d'environ 300 millions d euros, la durée de plus de 5 ans. COMETE : le nucléaire RAZEL-BEC, JOSEPH PARIS et COMETE : réacteur de recherche Jules Horowitz

6 6 RESSOURCES & VOUS L équipe RAVO en plein travail analytique PROJET ETAPES CLÉ DU DÉPLOIEMENT CHEZ RAVO Novembre 2012 : 1 ers ateliers d écarts Analyse des écarts AS 400 vs SAP Paramétrage par FAYAT SI Tests unitaires (vérification de points du système) Tests intégrés (fonctions testées de la commande à la mise en banque client) Bascule à blanc Octobre 2013 : Mise en production La M.O.A. en charge du déploiement de SAP : (de g. à dr.) Sylvie Nguyen, Nathalie Cousaert, Christiane Cousin, Sylvie Lafon, Claire Popovitch. SAP : 2013 ANNÉE DE L INTERNATIONAL Depuis le lancement du projet Bridge en 2010, 14 sociétés françaises du Groupe ont accueilli, avec succès, le progiciel de gestion intégré SAP. L année 2013 marque le début du déploiement à l international, avec pour première «cible» la société RAVO (production de balayeuses) basée à Alkmaar (Pays-Bas). Si les étapes clé de la mise en place de SAP restent les mêmes d un site à l autre, le déploiement dans les sociétés FAYAT situées hors de France fait apparaitre certaines spécificités inédites. Ni Lou Korf (Directeur de production), ni Esther Brandsma (Directrice administrative & financière), qui accompagnent le projet sur toute sa durée ainsi que la quinzaine de personnes successivement impliquées sur le site de RAVO, ne diront le contraire. Aux particularités liées au pays (langue, culture, législation et fiscalité) s ajoutent dans le cas de RAVO des spécificités relevant du processus industriel avec notamment une grande maturité au niveau de la standardisation et du cadencement de la production. L équipe M.O.A. salue pour sa part l enthousiasme et le fort investissement de ses interlocuteurs : la grande qualité des échanges permet d apporter des réponses au plus près des attentes. En outre, la complexité poussée rencontrée (et domptée!) chez RAVO permettra d aborder le déploiement dans les autres sociétés de la Division Matériel Routier avec un maximum de réponses à de potentiels écueils. D une manière générale, le déroulé de la mise en place de SAP au sein du Groupe ne doit rien au hasard : après que l équipe M.O.A. se sera assurée de la maîtrise du processus sur tous les types de métiers rencontrés dans le Groupe, le déploiement dans les sociétés répondant à une logique similaire n en sera que plus simple. Esther Brandsma (chef de projet) et Lou Korf (chef de projet fonctionnel) témoignent «Indéniablement, comparé au système AS 400 actuellement utilisé chez RAVO, SAP permet un traitement plus pertinent et performant des informations, soulignent Esther et Lou, tout en permettant la synchronisation des process avec les autres sociétés de notre Pôle, MATHIEU et SCARAB en particulier». De la production aux achats, des financiers aux informaticiens, sans oublier vendeurs et service aprèsvente, tous les utilisateurs clé impliqués en sont convaincus! Ils saluent également la richesse du travail conjoint avec FAYAT SI et la MOA, tant du point de vue expertise que des apports culturels croisés. Certains collaborateurs extérieurs aux ateliers SAP ont parfois été invités à participer à la réflexion : identifier la solution au fil des analyses, à chaque étape du projet, en consultant pertinemment, optimise considérablement l efficacité des choix entérinés. «Cela permet également de fédérer l ensemble de notre personnel autour du projet», souligne Esther. L équipe RAVO a en parallèle créé des manuels d utilisateur, et dispensé des formations aux collaborateurs amenés à travailler avec SAP. La mise en production est prévue pour octobre prochain : «SAP a répondu jusqu ici à toutes nos attentes, nous sommes convaincus qu il ira jusqu à les dépasser!», concluent avec le sourire Esther et Lou Périmètre SAP activé 14 sociétés opérationnelles Déploiements en cours ou à venir 15 sociétés impliquées

7 7 VIVE LA JEUNESSE! 26 Février 2013, visite du chantier de la Canopée à Paris pour 20 étudiants du CHEM, avec Caroline DE SULZER (Coordinatrice RH FAYAT) et Bertrand CURTENEL (Responsable Etudes Chantier Canopée, Castel & Fromaget) Voir par ailleurs l article page 14 FAYAT, partenaire de Centrale Paris La promotion «Aménagement et Construction Durables» de l Ecole Centrale Paris compte un nouveau partenaire avec FAYAT, au travers des entités FAYAT BÂTIMENT, RAZEL-BEC et FAYAT FONDATIONS. Les centraliens ont ainsi pu découvrir fin 2012 le chantier du nouveau bâtiment de la Communauté Urbaine de Bordeaux. Voir Journal 50, p.15 Le Groupe a toujours entretenu des relations de proximité avec les grandes formations françaises du BTP et de l industrie, et développé des partenariats dans ce sens. Aux rapprochements entreprisesécoles ont succédé en 2007 les premières signatures de partenariats à l échelle du Groupe, lesquels ont fait l objet d une redéfinition stratégique fin 2012, afin de répondre au mieux à une triple évolution : augmentation de la taille du Groupe, nouvelles localisations géographiques et représentativité des profils à recruter. Coordonnées par la Holding et déployées au travers des entreprises afin d assurer une relation de proximité avec les écoles et leurs étudiants, les actions menées sont multiples : Participation à la définition des axes pédagogiques définis par les admi- Promotion de la diversité du Groupe auprès des étudiants, acteurs clés de demain, et facilitation de l accès aux stages. Représentation du Groupe et de ses entreprises sur les grands salons écoles : une vingtaine chaque année. Visites de chantiers emblématiques, propices à une projection visuelle des étudiants dans l opérationnel et les métiers de demain. Conférences métiers et interventionstémoignages. Dans cette approche-séduction des générations de demain où la proximité est le maître-mot, l implication des équipes des Ressources humaines et des collaborateurs métier du Groupe est essentielle : c est le témoignage personnel de chacun qui donnera aux étudiants le goût des métiers, et les sensibilisera à la diversité des perspectives au sein de Année 2013 n 8 écoles ciblées Ecoles d ingénieurs - CHEC Paris - ENSAM - ESITC Cachan et Metz - ESTP Paris - HEI Lille - INSA Rennes - Polytech Marseille Ecole de commerce (une première!) - Bordeaux Ecole Management (Kedge) n Un partenariat exceptionnel en 2013 avec Centrale Paris, 3 ème année «Aménagement et Construction Durable» n 18 salons étudiants avec présence de FAYAT n De nombreuses entreprises du Groupe impliquées RAZEL-BEC, SEG FAYAT, FAYAT FONDATIONS, FAYAT METAL, FAYAT BÂTIMENT, SATELEC nistrations des écoles et sensibilisation FAYAT. des enseignants à la réalité des besoins du métier. Contact :

8 8 DÉMARCHES DURABLES PRÉVENTION tous concernés! Entre obligations légales et volonté de construire un cadre de travail sûr pour leurs collaborateurs, les filiales du Groupe ne manquent pas d'initiatives pour maintenir la prévention au cœur de leur stratégie d'entreprise. Toutes s accordent sur un point : connaître la réalité du terrain est indispensable pour mettre en place des solutions adaptées. PRÉVENTION : LES OBLIGATIONS LÉGALES n L'employeur a la responsabilité d'assurer la sécurité et NORD FRANCE CONSTRUCTIONS : évaluer pour mieux prévenir L entreprise, en partenariat avec l OPPBTP, a mis en place de nombreuses actions en vue de l'amélioration des postes de travail : étude des postures, J. Ch. Hecquet - NFC de préserver la santé physique et mentale de ses salariés. Les risques peuvent être réduits : l'employeur a cartographie des bruits, évaluation des vibrations, création d un catalogue des équipements de protection individuelle, visites QSE inopinées, renforcement du rôle de l homme sécurité de la l obligation légale d'évaluer les risques professionnels dans semaine, coupures sécurité à mijournée... son entreprise, et de prendre toutes les mesures nécessaires FAYAT FONDATIONS : la sécurité, simple comme un coup de fil prévention de la pénibilité. Les actions sont nombreuses : promotion du tuto- prise a été la première signataire parmi les entreprises de BTP natio- pour assurer la sécurité et protéger la santé des travailleurs. Une alerte SMS Accident est actuellement en cours de déploiement : en cas d accident significatif, tous les rat et formation aux tuteurs, sensibilisation aux troubles musculosquelettiques, remontées de bonnes nales. Prévention, analyse, formation, accompagnement, sensibilisation : n Le code du travail précise les grandes chefs de chantiers reçoivent un SMS, l objectif étant de les alerter sur une pratiques, prévention des risques liés à l activité physique, diagnostic du les leviers d actions sont nombreux. Leurs bénéfices quant à eux sont orientations de ces obligations : Évaluer les risques, Planifier la prévention, Prendre des mesures situation dangereuse susceptible de se présenter sur leur propre chantier. Un message bref, facile à envoyer, permettant une diffusion rapide de l information. risque vibratoire RAZEL-BEC : signature de la première convention de l'oppbtp Dans le cadre de sa politique sécu- inestimables! n QSE Qualité Sécurité Environnement de protection collective, Informer ses collaborateurs. FAYAT BÂTIMENT : la CARSAT valorise leur démarche pénibilité L entreprise a été l une des premières à rité en faveur du Zéro Accident, RAZEL-BEC a signé un accord-cadre avec l'oppbtp début Celui-ci vise à favoriser l élévation du niveau n CARSAT Caisse d'assurance Retraite et de la Santé au Travail n OPPBTP recevoir le soutien de la Caisse d'assu- de prévention des risques de santé Organisme Professionnel de rance Retraite et de la Santé au Travail et sécurité au travail par l accompa- Prévention du Bâtiment et pour la mise en place, par ses agences gnement du développement d une des Travaux Publics CARI, d une démarche sur trois ans de culture prévention pérenne. L entre-

9 9 Station de Saint-Vincent de Barrès (07), 140 équivalents habitant Epuration par FPR : un marché en pleine expansion 2000 moins de 10 stations en France stations stations SIRFIA, filiale de RAZEL-BEC Roseaux traitant Créée en 2009 à Annonay (07), SIRFIA (Société d'ingénierie et de Réalisation de Filtres pour l'assainissement) est spécialisée dans la conception et la réalisation de stations d épuration des eaux usées par filtres plantés de roseaux. L entreprise rayonne sur un grand quart Sud-Est de la France. Elle vient d enregistrer sa trentième commande. Pour cette trentième, SIRFIA a remporté un contrat portant sur une station d épuration de 140 équivalents habitant (EH) à Malbosc (Ardèche). Les travaux, entamés début 2013, ont couru sur deux mois et demi. Apparu à la fin du vingtième siècle, le procédé d épuration des eaux usées par filtre planté de roseaux (FPR) est une technique basée sur l optimisation de processus naturels d autoépuration des sols. Il est spécialement adapté aux communes de 50 à habitants. Station des Ollières sur Eyrieux (07), à équivalents habitant FAYAT BATIMENT A vos marques Prêts Triez! Pour la première année, FAYAT BATIMENT a lancé mi-avril sa Semaine Environnement, en écho à l initiative proposée chaque printemps par le ministère de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie. Le fil rouge retenu pour 2013 a été le tri sélectif. Dans toutes les régions, des animateurs QSE ont mené des actions et animations environnementales : n Sensibilisations au tri sélectif sur chantier par des prestataires de déchets les chantiers pré sélectionnés par les animateurs devaient de préférence présenter des exigences environnementales contractuelles. n Organisation d un concours environnement les collaborateurs chantier étaient invités à communiquer leurs suggestions de bonnes pratiques. n Diffusion de supports l objectif étant notamment de nourrir les échanges lors des réunions «10 chantier» hebdomadaires. Les actions développées pourront ensuite être valorisées lors des réponses aux appels d offre, sur la cible «chantier à faibles nuisances».

10 10 INDUSTRIE : FAYAT MATERIEL ROUTIER BOMAG, Worldwide L arrivée dans le Groupe, en 2004, du leader mondial allemand en matériels de compactage a marqué un tournant pour la Division Matériel Routier : FAYAT devenait le seul fabricant au monde proposant tous les matériels nécessaires à un cycle de vie complet de la route. Soucieux de conserver sa première place, BOMAG multiplie les projets à travers le monde. BOMAG en bref Spécialiste en machines routières (compacteurs d enrobés, de sols et de rapidement nécessaire : en 2011, BOMAG lance la construction d une nouvelle merciaux nécessite quelques mois de réflexion. n Créé à Boppard (Allemagne) en 1957 n 11 bureaux de représentation dans le monde n 20 familles de matériels n 500 revendeurs dans plus de 120 pays n collaborateurs dans le monde entier déchets, fraises, finisseurs, stabilisatrices), BOMAG est présent sur les 5 continents. Les grands projets entrepris illustrent le dynamisme de sa politique de pénétration des marchés. LE PARI DES MARCHÉS ASIATIQUES ligne de production (5 300 m 2 supplémentaires) et d un centre de formation, inaugurés en BOMAG affiche ainsi un engagement fort et consolide sa position sur l'ensemble de la zone asiatique. LES MARCHÉS AMÉRICAINS ET BRÉSILIEN EN LIGNE DE MIRE DOUBLEMENT DE LA CAPACITÉ DE PRODUCTION DE ROULEAUX À BOPPARD Le chantier de la nouvelle usine de Boppard a été lancé mi Objectif affiché : doubler la capacité de production et des effectifs associés à l été Une usine indépendante a été créée à Présent en Chine (Shanghai) depuis L accord signé avec TEREX (voir l intérieur de l usine principale, ainsi que 2002, BOMAG a dû envisager dès 2006 l article page 20) marque une des auvents et des bâtiments une première extension de son atelier nouvelle étape pour BOMAG, et la administratifs, permettant de réunir de production de Fengxian : une nouvelle Division Matériel Routier dans son l ensemble des sites de production locaux. usine de m 2 sur un terrain de ensemble, sur les marchés du L aménagement de la surface totale de m 2 voit le jour en Face à la continent américain. Après la phase m 2 représente l investissement le croissance constante de la demande d acquisition, la réorganisation de plus important de l entreprise (21,5 M ) asiatique, une nouvelle extension s avère l offre produits et des circuits com- en 55 ans d existence La Division Matériel Routier, articulée autour du Cycle de vie de la route 1 Centrales d enrobage MARINI, MARINI-ERMONT, SAE, AES, MARINI CHINA, MARINI INDIA 2 Machines routières BOMAG 3 Matériels de balayage, aéroportuaire et de maintenance routière BREINING-SECMAIR MATHIEU, RAVO, SCARAB, 3D CHARLATTE MANUTENTION (manutention aéroportuaire et industrielle) PTC (fondations profondes et amélioration des sols) 2013, un accord signé avec TEREX

11 11 UN NOUVEAU CENTRE LOGISTIQUE EN ALLEMAGNE Inauguré fin 2012 en présence de 180 convives, ce nouveau centre logis- BOMAG est ainsi en mesure de s engager à livrer partout en Europe en un jour (France, Espagne, Suisse, Autriche, Italie ) ou deux. LE SERVICE AVANT TOUT Partout dans le monde, BOMAG déploie des centres de services. Illustration en de service après-vente des quatre marques associées, afin d améliorer la proximité avec leurs clients et de répondre aux nouveaux enjeux régionaux, au-delà des chantiers LGV. ROAD SHOW Parallèlement à la mise en place de tique est le fruit de France, sur le chantier de la LGV. ses centres de services, BOMAG a la collaboration de Présent depuis vingt ans sur les grands organisé entre mars et juin un tour BOMAG avec Erhard chantiers ferroviaires et autoroutiers de France de présentation & Partner, leader français, BOMAG France l est aujourd hui de sa gamme routière, en 8 étapes - dans la gestion sur les deux lignes à grande vitesse en dont une à Bordeaux, lors de d e n t r e p ô t s, cours de réalisation entre Tours et l inauguration du Service Center. notamment grâce Bordeaux (LGV SEA - Sud Europe Le nouveau centre logistique allemand (5 500 m 2, 23 m de haut), entièrement automatisé au déploiement de logiciels de pointe. L immense bâtiment, respectueux de l environnement, s étend sur m 2 et s élève à 23 m de hauteur. " Pour BOMAG, le service est une des clés Atlantique) et entre Le Mans et Rennes (LGV BPL - Bretagne Pays de la Loire). 40 rouleaux monobilles configurés «grand chantier» ont été livrés pour le terrassement de la SEA (lire article page 18), puis 35 pour celui la BPL, lequel devrait BAUMA Munich, Le rendez-vous incontournable de la Division Matériel Routier (15-21 Avril 2013) n Un stand de m 2 incluant une zone de démonstration de m 2 de l avenir. Fiabilité, rapidité et flexibilité sont trois armes essentielles face à la concurrence. Notre nouveau centre logistique high-tech répond à cette triple exigence ", explique Jörg Unger, Président appeler d autres livraisons au fil de l avancement du chantier. La fourniture des matériels est assortie d une prestation «full service». BOMAG France a ouvert deux bases techniques n Plus de visiteurs et 50 nationalités n Toutes les marques internationales de FAYAT présentes : BOMAG, MARINI, BREINING-SECMAIR, PTC de BOMAG. " Il illustre l un de nos messages forts : optimiser les process audelà des frontières de notre société, créer une vraie valeur ajoutée pour nos (à Poitiers et Angoulême) et un Service Center (à Bordeaux, en partenariat avec 3D, SECMAIR et SAML). Chaque base comprend bureau, conteneur d entretien, n 70 matériels exposés n Un Pavillon Asphalt dédié aux enrobés tièdes n Un Pavillon de la Mobilité fournisseurs et clients. " fourgon de dépannage et Dans cet entrepôt entièrement auto- pièces détachées, ainsi que matisé, quelque espaces de des machines de prêt stockage sont disponibles, soit une technique (plaques et capacité pour BOMAG de plus de rouleaux) ; une équipe de pièces détachées de toutes techniciens se répartit les formes et tailles. Des micro-navettes interventions. Le Service ont fait leur entrée dans l espace de Center Atlantique quant à stockage des petites pièces, circulant lui est installé sur un parmi les containers à 22 m terrain de m 2 et de hauteur à une vitesse impressionnante. compte 700 m 2 de bureaux et ateliers ; il regroupe les centres Nouvelle usine à Boppard : le plus gros investissement depuis sa fondation

12 12 CONSTRUCTION : ZOOM SUR L ILE-DE-FRANCE URBAINE DE TRAVAUX, SOTRAISOL FONDATIONS Médiathèque de Créteil URBAINE DE TRAVAUX Franchissement de l'oise, Mériel ILE-DE-FRANCE : le vent en poupe En dépit du contexte difficile actuel, les entreprises du Groupe continuent de conclure de beaux projets de construction. Logements neufs, immeubles de bureaux, équipements sportifs, établissements scolaires... la complémentarité des savoir-faire permet de maintenir notre dynamisme, en particulier en Ile-de-France. Spécialisé en bâtiment et en travaux publics, le Groupe URBAINE y est le fer de lance du Groupe. Zoom sur quelques unes des spécialités franciliennes FAYAT. DARRAS & JOUANIN Conduite l HAY Paris GROUPE URBAINE : LA FORCE DE LA PLURIDISCIPLINARITÉ Tant en bâtiment qu en travaux publics, le groupe URBAINE est aujourd'hui capable de réaliser des grands projets, tout comme de gérer des marchés pluriannuels à commandes : regroupées autour d URBAINE DE TRAVAUX, les sociétés DARRAS & JOUANIN, SOMIFA Ile-de-France et SAML constituent un ensemble pluridisciplinaire. A sa création en 1967, URBAINE DE TRAVAUX réalise des travaux de voiries, de canalisations et d entretien pour la RATP. Au fil des années, l'entreprise se tourne vers les activités de génie civil, d ouvrage d art, de travaux souterrains et de bâtiment, travaillant pour des grands donneurs d ordres tels que la Ville de Paris, la RATP, la SNCF, les Aéroports de Paris et le SIAAP. Son savoir-faire reconnu en construction et en réhabilitation lui permet d intervenir en entreprise générale ou en conceptionréalisation sur des projets d ouvrages publics et privés : établissements scolaires, hôpitaux, EHPAD, équipements sportifs, hôtels de ville, logements et bureaux. Ses collaborateurs, souvent de longue date, ont évolué avec le Groupe, et embrassent aujourd hui deux grands métiers : la réalisation d ouvrages d une grande variété technique et l entretien des patrimoines franciliens. Pour pouvoir répondre aux projets développés en partenariat public-privé, le Groupe URBAINE a créé la société SOMIFA Ile-de-France. Grâce à cette structure de montage immobilier, URBAINE DE TRAVAUX a pu réaliser son premier PPP (le centre aquatique de Vincennes), avant d en remporter un second, aux côté de CARI et NORD FRANCE CONSTRUCTIONS : quatre collèges pour le conseil général de Seine- Saint-Denis. Créée en 1914, DARRAS & JOUANIN a quant à elle toujours été spécialisée en bâtiment et en travaux publics sur l Ile-de-France. Répondant à toutes les opérations de construction et de réparation de réseaux (assainissement, eau potable, chauffage

RAZEL-BEC et le groupe FAYAT acteurs sur le marché des PPP

RAZEL-BEC et le groupe FAYAT acteurs sur le marché des PPP Travaux souterrains Génie civil industriel Ouvrages d art Infrastructures linéaires Barrages Travaux maritimes et fluviaux Environnement et qualitatif Génie urbain Travaux Publics RAZEL-BEC, expert en

Plus en détail

grandir ensemble www.fayat.com/carrieres

grandir ensemble www.fayat.com/carrieres www.fayat.com/carrieres 137 rue du Palais-Galien - BP 90028-33029 Bordeaux Cedex - France Tél. : +33 (0)5 56 00 21 00 - Fax : +33 (0)5 56 51 60 47 Crédits photos : Bruno Levy REA ; Dominique Feintrenie

Plus en détail

Nouvel immeuble de bureaux pour la C.U.B - Groupe FAYAT

Nouvel immeuble de bureaux pour la C.U.B - Groupe FAYAT COMPTE RENDU DE VISITE ECOLE CENTRALE PARIS Nouvel immeuble de bureaux pour la C.U.B - Groupe FAYAT Introduction Pour la dernière journée de notre voyage d intégration, nous avons été accueillis le vendredi

Plus en détail

LA NOUVELLE PLATE-FORME LOGISTIQUE DE L AP-HM DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2010

LA NOUVELLE PLATE-FORME LOGISTIQUE DE L AP-HM DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2010 LA NOUVELLE PLATE-FORME LOGISTIQUE DE L AP-HM DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2010 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Partenariat Public Privé Signature du contrat de partenariat entre l AP-HM et le groupement d entreprises

Plus en détail

SOMMAIRE. www.gsegroup.com. contact@gsegroup.com. Tél. : +33 (0)4 76 69 63 02. Vos enjeux 4. Vos besoins 6. Notre réponse 8.

SOMMAIRE. www.gsegroup.com. contact@gsegroup.com. Tél. : +33 (0)4 76 69 63 02. Vos enjeux 4. Vos besoins 6. Notre réponse 8. offices SOMMAIRE Vos enjeux 4 Vos besoins 6 Notre réponse 8 www.gsegroup.com contact@gsegroup.com. Tél. : +33 (0)4 76 69 63 02 Ce document a été imprimé sur un papier couché 100% recyclable et biodegradable

Plus en détail

Travaux du Grand Paris Express PRÉSENTATION DE LA FUTURE GARE DE SAINT-DENIS PLEYEL EN PRÉSENCE DE KENGO KUMA

Travaux du Grand Paris Express PRÉSENTATION DE LA FUTURE GARE DE SAINT-DENIS PLEYEL EN PRÉSENCE DE KENGO KUMA COMMUNIQUE DE PRESSE Travaux du Grand Paris Express PRÉSENTATION DE LA FUTURE GARE DE SAINT-DENIS PLEYEL EN PRÉSENCE DE KENGO KUMA Saint-Denis, mardi 22 septembre 2015 Philippe Yvin, président du directoire

Plus en détail

Loire et CHU : imaginons l hôpital de demain!

Loire et CHU : imaginons l hôpital de demain! Loire et CHU : imaginons l hôpital de demain! CHU de Nantes Envoyé le 13/03/2015 Le Centre Hospitalier Universitaire de Nantes est un établissement public de santé. Il a pour principales missions d assurer

Plus en détail

FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE

FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE 1. MAITRE DE L OUVRAGE (proposant et futur souscripteur du contrat) 1.1. Nom ou raison sociale : 1.2. Adresse précise : 1.3.

Plus en détail

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE REGLEMENT D APPEL A PROJETS - 1 ère EDITION 2013 - «AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DU PATRIMOINE BATI» OUVERTURE DE L APPEL A PROJETS : 1 er juillet 2013

Plus en détail

«Améliorer l accueil des patients et la vie du personnel» Dossier de presse

«Améliorer l accueil des patients et la vie du personnel» Dossier de presse «Améliorer l accueil des patients et la vie du personnel» Dossier de presse Constructiion d un bâtiiment d hospiitalliisatiion POSE DE LA 1 èèrree PIIERRE Vendredii 13 jjuiillllet 2012 Le dossier Construction

Plus en détail

L Espace Urbain de Distribution de Chapelle International Paris 18 ème arrondissement

L Espace Urbain de Distribution de Chapelle International Paris 18 ème arrondissement L Espace Urbain de Distribution de Chapelle International Paris 18 ème arrondissement SAGL Architectes Associés Août 2014 P A R I S SOGARIS : un acteur référence en logistique urbaine Activité Acteur de

Plus en détail

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 2 28/01/15 16:59 SOMMAIRE

Plus en détail

NOUVELLE RÉGLEMENTATION

NOUVELLE RÉGLEMENTATION NOUVELLE RÉGLEMENTATION Les principes fondamentaux des actions gouvernementales pour prévenir les risques liés aux endommagements des canalisations et réseaux sont portés par la loi Grenelle 2. Ces principes

Plus en détail

SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com. Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz

SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com. Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz SDV, UN SERVICE DE PROXIMITÉ ET UNE PERFORMANCE ASSURÉE La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un

Plus en détail

Réunion d information du samedi 13 juin 2015 à Etretat

Réunion d information du samedi 13 juin 2015 à Etretat Projet de parc éolien en mer de Fécamp Réunion d information du samedi 13 juin 2015 à Etretat ************************* OUVERTURE DE LA REUNION Plus d une vingtaine de personnes étaient réunies le samedi

Plus en détail

VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE

VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE PROTOCOLE D ACCORD ENTRE : La Ville de Bordeaux, représentée par Monsieur Alain Juppé, maire, Ci-après désignée: «la Ville» ET : La Communauté urbaine de

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. En présence de : ville de boulogne-billancourt - saem val de seine aménagement

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. En présence de : ville de boulogne-billancourt - saem val de seine aménagement L opération ile seguin-rives de seine présentée au mipim 2009 Pour la troisième année consécutive, la Ville de Boulogne-Billancourt et la SAEM Val de Seine Aménagement participeront au MIPIM, Marché international

Plus en détail

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers De l aménagement urbain au développement économique La SEMAEST, Société d économie mixte de la Ville de Paris, spécialisée dans La SEMAEST, Société d économie

Plus en détail

LGV SEA : Un projet pas comme les autres. Par Aurélien NEAU LE MAGAZINE D INFORMATION NUMERO 1 / MAI 2013. Environnement Page 8.

LGV SEA : Un projet pas comme les autres. Par Aurélien NEAU LE MAGAZINE D INFORMATION NUMERO 1 / MAI 2013. Environnement Page 8. LE MAGAZINE D INFORMATION NUMERO 1 / MAI 2013 LGV SEA : Un projet pas comme les autres Par Aurélien NEAU Environnement Page 8 Emploi Page 5 Travaux Page 10 SOMMAIRE Le magazine d information de la LGV

Plus en détail

PROLOGIS France V. Projet de bâtiment logistique sis ZAC du Mitra commune de Saint-Gilles (30)

PROLOGIS France V. Projet de bâtiment logistique sis ZAC du Mitra commune de Saint-Gilles (30) Projet de bâtiment logistique sis ZAC du Mitra commune de Partie II RESUME NON TECHNIQUE ETUDE D IMPACT FEVRIER 2014 RAPPORT CON/13/084/CD/V2 SOMMAIRE I PRESENTATION DU PROJET ET DE SON ENVIRONNEMENT...

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

Appel à projets 5,2. Se déplacer Se nourrir Se loger Le reste

Appel à projets 5,2. Se déplacer Se nourrir Se loger Le reste Appel à projets " Plan Climat Régional» Soutien de l investissement participatif dans les énergies renouvelables et la maîtrise de l énergie au bénéfice des territoires 1 Contexte : Les grands objectifs

Plus en détail

1) Campagnes de mesures

1) Campagnes de mesures campagnes de mesures 1) Campagnes de mesures P.1... - Mesures sur 1 an et 3 mois d assistance à la mise au point des installations CVC sur 30 logement à Joues les Tours (37) P.2... - Mesures sur 3 mois

Plus en détail

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF Simplifiez-vous la avec www.energiespositif.fr , les spécialistes de la et de son financement en Île-de-France 400 000 logements franciliens à rénover d ici à 2020, c est 18 % des copropriétés L énergie

Plus en détail

Pose de la première pierre de la Villa Mariposa sur le secteur de la Cité Blanche à Toulouse

Pose de la première pierre de la Villa Mariposa sur le secteur de la Cité Blanche à Toulouse Pose de la première pierre de la Villa Mariposa sur le secteur de la Cité Blanche à Toulouse La première étape de la reconstruction du quartier des zards / Trois Cocus Toulouse, le 1 er juillet 2013 Vue

Plus en détail

Utilisation d une ligne provisoire en 400 000Volts

Utilisation d une ligne provisoire en 400 000Volts Camplong d Aude, le mardi 2 novembre 2004 Utilisation d une ligne provisoire en 400 000Volts Sécurisation mécanique de la ligne électrique à très haute tension entre Perpignan et Lézignan : Ligne 400 000

Plus en détail

Procontain Construction modulaire : l architecture créative

Procontain Construction modulaire : l architecture créative ARCHITECTURE CONSTRUCTION MODULAIRE Procontain Construction modulaire : l architecture créative Filiale du groupe allemand Alho, Procontain est le spécialiste en France de la construction modulaire. Dans

Plus en détail

BÂTIMENTS / TRAVAUX PUBLICS TRANSPORT, SERVICES ET COMMERCE INTERNATIONAL

BÂTIMENTS / TRAVAUX PUBLICS TRANSPORT, SERVICES ET COMMERCE INTERNATIONAL BÂTIMENTS / TRAVAUX PUBLICS TRANSPORT, SERVICES ET COMMERCE INTERNATIONAL A. PRÉSENTATION : BEST ENTREPRISE SARL est une société de droit sénégalais qui intervient dans les Bâtiments/Travaux Publics, le

Plus en détail

LE MONET SAINT DENIS / 93

LE MONET SAINT DENIS / 93 LE MONET SAINT DENIS / 93 DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE JUIN 2015 LIVRAISON DE L IMMEUBLE DE BUREAUX LE MONET... 2 LE MONET DES BUREAUX à HAUTE VALEUR AJOUTéE ENVIRONNEMENTALE DANS UN NOUVEAU BASSIN DE VIE...

Plus en détail

Inauguration du nouvel Atelier Central des CFL 11.05.2015

Inauguration du nouvel Atelier Central des CFL 11.05.2015 Inauguration du nouvel Atelier Central des CFL 11.05.2015 Pourquoi un nouvel Atelier Central? Le nouvel Atelier remplace les 2 sites actuels Atelier Nord Rocade de Bonnevoie (Gare de Luxembourg) Atelier

Plus en détail

D 4.5 : MONITORING AND EVALUATION REPORT FOR MOUNTEE PILOTS

D 4.5 : MONITORING AND EVALUATION REPORT FOR MOUNTEE PILOTS mountee: Energy efficient and sustainable building in European municipalities in mountain regions IEE/11/007/SI2.615937 D 4.5 : MONITORING AND EVALUATION REPORT FOR MOUNTEE PILOTS Nom du projet-pilote

Plus en détail

Un forum d échanges pour les professionnels de la construction Un site à l usage des conducteurs de travaux Une plateforme d informations techniques

Un forum d échanges pour les professionnels de la construction Un site à l usage des conducteurs de travaux Une plateforme d informations techniques Rapport technique / Machines Contenu : Système pousse-tube Rédaction Date : Laurent Chevrier / Etudiant ETC 3ème année : 8 janvier 2013 Système pousse-tube Introduction Anciennement, les travaux de mise

Plus en détail

Stratégie et développement du groupe Sogaris en logistique urbaine pour l agglomération parisienne

Stratégie et développement du groupe Sogaris en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Stratégie et développement du groupe Sogaris en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Logistique urbaine : Sogaris imagine des solutions adaptées à la ville de demain Le 16 avril 2014 Contacts

Plus en détail

L ÉCO-QUARTER DES BORDS DE SEINE S OUVRE SUR LA VILLE ET LE FLEUVE

L ÉCO-QUARTER DES BORDS DE SEINE S OUVRE SUR LA VILLE ET LE FLEUVE RENOUVELLEMENT URBAIN ECO-QUARTIER - MIXITE SOCIALE CONSTRUCTION - DOSSIER DE PRESSE Paris, le 4 septembre 2013 L ÉCO-QUARTER DES BORDS DE SEINE S OUVRE SUR LA VILLE ET LE FLEUVE SAMEDI 14 SEPTEMBRE 2013

Plus en détail

Un grand groupe diversifié. Bouygues. Construction. Trois métiers, une même énergie. Bouygues Construction. Abrégé 2008

Un grand groupe diversifié. Bouygues. Construction. Trois métiers, une même énergie. Bouygues Construction. Abrégé 2008 Énergie - Transport (Participation : 30 %) Télécommunications Télévision Routes Immobilier Pôle Entreprises spécialisées TP www.bouygues-construction.com 53 700 9,5 308 4,1 297 3% 4% 12 % 17 % 16 % collaborateurs

Plus en détail

METRO D ALGER : LIGNE 1

METRO D ALGER : LIGNE 1 INAUGURATION DE LA PREMIERE LIGNE DU METRO D ALGER Dossier de presse 31 octobre 2011 Sommaire 1/ RATP Dev met en service, via sa filiale RATP El Djazaïr, la première ligne du métro d Alger. 2/ Présentation

Plus en détail

«Source» - Elena PAROUCHEVA, installation monumentale, Amnéville-les-Thermes, Concours Européen Supélec Sciences et Technologies dans l'art Européen

«Source» - Elena PAROUCHEVA, installation monumentale, Amnéville-les-Thermes, Concours Européen Supélec Sciences et Technologies dans l'art Européen Concours Européen Supélec Sciences et Technologies dans l'art Européen «Source» - Elena PAROUCHEVA, installation monumentale, Amnéville-les-Thermes, présentée par Frédéric LESUR, Supélec 92 Illustrations

Plus en détail

3 0La maison BBC, une réalité

3 0La maison BBC, une réalité 3 0La maison BBC, une réalité Dès le 1 er janvier 2013, la maison BBC sera la maison de référence. Innover pour le plus grand nombre Pour tous les futurs propriétaires de maisons individuelles neuves,

Plus en détail

R A P P O R T. Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, Bref historique

R A P P O R T. Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, Bref historique Commune de Peseux Conseil communal R A P P O R T du Conseil communal au Conseil général relatif à une demande de crédit de CHF 1'910'000.- pour la rénovation des conduites d'eau, de gaz, d'électricité,

Plus en détail

SITUATION DE LA RÉSIDENCE

SITUATION DE LA RÉSIDENCE SITUATION DE LA RÉSIDENCE Les avantages d une vie proche de la nature avec un accès rapide au cœur de la cité. LYON, alliance parfaite entre tradition et modernité Lyon, classée au patrimoine mondial de

Plus en détail

Les Coulisses du Bâtiment L évènement de la rentrée pour le secteur! Les 10, 11 et 12 octobre 2013

Les Coulisses du Bâtiment L évènement de la rentrée pour le secteur! Les 10, 11 et 12 octobre 2013 Les Coulisses du Bâtiment L évènement de la rentrée pour le secteur! Les 10, 11 et 12 octobre 2013 La 11 ème édition des «Coulisses du Bâtiment» se déroulera les 10, 11 et 12 octobre prochain. Une nouvelle

Plus en détail

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Tout coordonnateur SPS titulaire d une attestation de formation initiale. La réglementation : - les nouveaux

Plus en détail

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF

Simplifiez-vous la rénovation énergétique avec Énergies POSIT IF Simplifiez-vous la www.energiespositif.fr , les spécialistes de la et de son financement en Île-de-France 400 000 logements franciliens à rénover d ici à 2020, c est 18 % des copropriétés L énergie un

Plus en détail

Société d Expertise Conseil en Couverture, Etanchéité, Charpente-Structure et Façade. Bureau d études techniques spécialisé. www.secc-france.

Société d Expertise Conseil en Couverture, Etanchéité, Charpente-Structure et Façade. Bureau d études techniques spécialisé. www.secc-france. Société d Expertise Conseil en Couverture, Etanchéité, Charpente-Structure et Façade Bureau d études techniques spécialisé www.secc-france.com Présentation S.E.C.C., une équipe de spécialistes réactive

Plus en détail

1 ère ORIENTATION GESTION DE L EAU. THEMATIQUE 4: Epuration

1 ère ORIENTATION GESTION DE L EAU. THEMATIQUE 4: Epuration 1 ère ORIENTATION GESTION DE L EAU THEMATIQUE 4: Epuration Fiche action n 1.4.1 RECUPERATION DE CHALEUR DANS LES EAUX USEES 1. OBJECTIFS STRATEGIQUES La dépendance de notre alimentation énergétique vis-à-vis

Plus en détail

RESOLUTION DU CONSEIL GENERAL DE LA VENDEE RELATIVE AU PROJET «EOLIEN OFFSHORE DES DEUX ILES» ADOPTÉE LE 22 AVRIL 2011

RESOLUTION DU CONSEIL GENERAL DE LA VENDEE RELATIVE AU PROJET «EOLIEN OFFSHORE DES DEUX ILES» ADOPTÉE LE 22 AVRIL 2011 RESOLUTION DU CONSEIL GENERAL DE LA VENDEE RELATIVE AU PROJET «EOLIEN OFFSHORE DES DEUX ILES» ADOPTÉE LE 22 AVRIL 2011 I- Un programme éolien offshore de 6 000 MW d ici 2020 Le Grenelle de l environnement

Plus en détail

LA FRANCE, TERRE DE PROJETS D ENVERGURE POUR LE GROUPE IMMOBILER

LA FRANCE, TERRE DE PROJETS D ENVERGURE POUR LE GROUPE IMMOBILER COMMUNIQUÉ DE PRESSE LE GROUPE CARDINAL AFFIRME SON RAYONNEMENT NATIONAL ET ANNONCE DES PROJETS D ENVERGURE SUR TOUT LE TERRITOIRE Bordeaux, Toulouse, Paris, Lyon Jean Nouvel, Rudy Ricciotti Cardinal part

Plus en détail

Projet Nador West Med

Projet Nador West Med ROYAUME DU MAROC Projet Nador West Med NOTE DE PRESENTATION SOMMAIRE Mai 2014 Sommaire EXECUTIVE SUMMARY 3 PARTIE I - PRESENTATION GENERALE DU PROJET NWM 5 1. Positionnement stratégique du Projet 2. Composantes

Plus en détail

Grand Hameau. Une entrée de ville à la campagne

Grand Hameau. Une entrée de ville à la campagne Grand Hameau Une entrée de ville à la campagne Une entrée de ville à la campagne Afin de donner une nouvelle impulsion à son développement, la Ville du Havre a choisi de mettre en valeur les derniers espaces

Plus en détail

Jeudi 9 décembre 2010. Fanny DUPUIS 04 67 22 86 46 /// 06 07 75 52 82 dupuis.fanny@cr-languedocroussillon.fr

Jeudi 9 décembre 2010. Fanny DUPUIS 04 67 22 86 46 /// 06 07 75 52 82 dupuis.fanny@cr-languedocroussillon.fr Jeudi 9 décembre 2010 La Région et la Banque européenne d investissement lancent un fonds d investissement pour le photovoltaïque en partenariat avec trois banques régionales Le toit du chai viticole du

Plus en détail

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE RESEAU DE CHALEUR DE L ECO- QUARTIER «CAP AZUR» A ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN : Un réseau de chaleur innovant,

Plus en détail

étudié pour les étudiants!

étudié pour les étudiants! étudié pour les étudiants! Réussir, c est une question de volonté, c est aussi être accompagné. Un concept étudié pour les étudiants On ne réussit jamais par hasard. Qu il s agisse de ses études ou de

Plus en détail

Dossier de presse. Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville

Dossier de presse. Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Dossier de presse Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Avril 2007 SOMMAIRE I. La problématique du Transport de Marchandises en Ville (TMV) II. Une démarche pionnière dès 1999 avec

Plus en détail

EISENMANN. Logistique des boissons

EISENMANN. Logistique des boissons EISENMANN Logistique des boissons Voici l univers d EISENMANN EISENMANN est l un des fournisseurs leaders mondiaux de systèmes dans les domaines des techniques de traitement des surfaces, de l automatisation

Plus en détail

La qualité au service de. vos exigences

La qualité au service de. vos exigences La qualité au service de vos exigences Edito La qualité, la réactivité, l investissement humain dans chaque projet ont fait de ERI un acteur incontournable dans l acte de construire. ERI dispose, depuis

Plus en détail

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée Dalkia, le leader européen des services énergétiques Dalkia filiale de EDF et de Veolia Environnement, place les enjeux environnementaux au cœur

Plus en détail

Qu est-ce qu un raccordement?

Qu est-ce qu un raccordement? mars 2012 La prestation de raccordement : vue d ensemble pages 4/5 Votre demande de raccordement page 6 La proposition de raccordement d ERDF page 7 modalités de paiement prix du branchement Les travaux

Plus en détail

performance environnementale Synthèse Décembre 2013 Analyse de la demande de bureaux «verts» EN ile-de-france

performance environnementale Synthèse Décembre 2013 Analyse de la demande de bureaux «verts» EN ile-de-france Étude réalisée en partenariat avec Immobilier tertiaire et performance environnementale Analyse de la demande de bureaux «verts» EN ile-de-france Synthèse Décembre 2013 Ce document synthétise les principaux

Plus en détail

Dommages ouvrage, CNR, TRC. Renseignements généraux

Dommages ouvrage, CNR, TRC. Renseignements généraux Dommages ouvrage, CNR, TRC Référence de votre cabinet Code ORIAS N : Cachet de votre cabinet : Renseignements généraux Raison sociale Le proposant Nom prénom Adresse Code postal Ville Tél Fax Mail Code

Plus en détail

Le financement du projet

Le financement du projet Le financement du projet Comment financer mon projet? 14 Votre budget doit faire l objet d une étude approfondie. Pour vous aider à établir votre plan de financement, faites appel à l Association Départementale

Plus en détail

Et si vous produisiez là où s invente l avenir? PARC INDUSTRIEL DE LA TOUCHE TIZON RENNES - NOYAL-CHÂTILLON-SUR-SEICHE

Et si vous produisiez là où s invente l avenir? PARC INDUSTRIEL DE LA TOUCHE TIZON RENNES - NOYAL-CHÂTILLON-SUR-SEICHE Et si vous produisiez là où s invente l avenir? PARC INDUSTRIEL DE LA TOUCHE TIZON RENNES - NOYAL-CHÂTILLON-SUR-SEICHE Le Parc de la Touche Tizon est situé en bordure de la RD837 à deux pas du centre-ville

Plus en détail

Règles et prescriptions à respecter pour les permis de construire

Règles et prescriptions à respecter pour les permis de construire Collecte et valorisation des déchets dans le pays de Gex Permis de construire Édition 2013 Règles et prescriptions à respecter pour les permis de construire Prévoir la voirie, les équipements et les zones

Plus en détail

VOTRE PROJET AVEC LE PLUS GRAND MARCHÉ DE PRODUITS FRAIS DU MONDE!

VOTRE PROJET AVEC LE PLUS GRAND MARCHÉ DE PRODUITS FRAIS DU MONDE! VOTRE PROJET AVEC LE PLUS GRAND MARCHÉ DE PRODUITS FRAIS DU MONDE! VOUS AVEZ UN PROJET, RUNGIS CONSULTANT VOUS ACCOMPAGNE RUNGIS CONSULTANT : SOMMAIRE UNE EXPÉRIENCE INTERNATIONALE RECONNUE UNE EXPERTISE

Plus en détail

Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne

Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Christophe RIPERT, Directeur immobilier, SOGARIS Cette présentation porte sur des exemples concrets d

Plus en détail

Le collège André Malraux à Senones

Le collège André Malraux à Senones Le collège André Malraux à Senones 2 Le collège André Malraux à Senones 4 Le mot du Président du Conseil Général 8 Genèse d un projet 10 Organisation des volumes et fonctions 12 Démarche haute Qualité

Plus en détail

Distribution d électricité et réseaux souterrains

Distribution d électricité et réseaux souterrains Distribution d électricité et réseaux souterrains Cabos 09-2 - 3 octobre 2009 Maceió, Alagoas, Brésil Les réseaux de distribution : un enjeu essentiel Les réseaux de distribution constituent une infrastructure

Plus en détail

SERVICE RECRUTEMENT CATALOGUE DES STAGES 2013

SERVICE RECRUTEMENT CATALOGUE DES STAGES 2013 SERVICE RECRUTEMENT CATALOGUE DES STAGES 2013 Sommaire LE GROUPE... 3 NOS VALEURS... 4 LES STAGES EN AGENCES... 5 Chargé d affaires en Contrôle Technique... 6 Chargé d affaire en Qualité Environnementale

Plus en détail

PHOENIX Pharma France affirme sa position de challenger sur le marché français de la distribution pharmaceutique

PHOENIX Pharma France affirme sa position de challenger sur le marché français de la distribution pharmaceutique Communiqué de presse du lundi 12 mars 2012 PHOENIX Pharma France affirme sa position de challenger sur le marché français de la distribution pharmaceutique Créteil, lundi 12 mars 2012 - A l heure des profonds

Plus en détail

Cabinet du ministre NOUVEAU. ministère NOUVELLE ORGANISATION NOUVELLES AMBITIONS

Cabinet du ministre NOUVEAU. ministère NOUVELLE ORGANISATION NOUVELLES AMBITIONS Cabinet du ministre NOUVEAU ministère NOUVELLE ORGANISATION NOUVELLES AMBITIONS Balard 2o15 un projet porteur d avenir Le site de Balard, à Paris dans le 15 ème arrondissement, regroupera d ici fin 2014

Plus en détail

Construction modulaire et temporaire

Construction modulaire et temporaire Construction modulaire et temporaire Nous créons des espaces. Rapidité, flexibilité, respect des délais et fiabilité des coûts sont nos mots-clés. >Éducation >Sport >Banques >Bureaux et administration

Plus en détail

I LA PROFESSION. - Le nombre d entreprises de couverture est d environ 10 000, le nombre de salariés employés est d environ 30 000.

I LA PROFESSION. - Le nombre d entreprises de couverture est d environ 10 000, le nombre de salariés employés est d environ 30 000. Réferentiel des activités professionnelles INTRODUCTION I LA PROFESSION La couverture et les techniques du toit consistent à assurer l étanchéité des toitures (mettre hors d eau les différentes formes

Plus en détail

Vendredi 22 mars 2013. Prolongement de la ligne B du métro Toulouse > Ramonville > Labège

Vendredi 22 mars 2013. Prolongement de la ligne B du métro Toulouse > Ramonville > Labège Vendredi 22 mars 2013 Prolongement de la ligne B du métro Toulouse > Ramonville > Labège 2 ème phase de concertation publique 25 mars au 12 avril 2013 2 ème phase de concertation publique sur le projet

Plus en détail

Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe

Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe «Société Électrique de l Our» Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe Pour un meilleur équilibre entre production d électricité et pointes de consommation Afin d'augmenter

Plus en détail

Murs poutres & planchers

Murs poutres & planchers Murs poutres & planchers Henri RENAUD Deuxième édition Groupe Eyrolles, 2002, 2005, ISBN 2-212-11661-6 8. Structure porteuse : murs, planchers, charpente Eléments porteurs ou de liaisons qui contribuent

Plus en détail

CENTRE D INNOVATION ET DE TECHNOLOGIE

CENTRE D INNOVATION ET DE TECHNOLOGIE CENTRE D INNOVATION ET DE TECHNOLOGIE IMPLANTEZ VOS BUREAUX AU SEIN DE LA PREMIÈRE PLATEFORME SINO-EUROPÉENNE EUROSITY, UNE PLATEFORME INTÉGRÉE SINO-EUROPÉENNE UNIQUE EuroSity est une plate-forme de coopération

Plus en détail

Dossier de presse. Contact presse : Pierrette Langlais pierrette.langlais@univ-tlse3.fr 05 61 55 62 50-06 25 54 18 57

Dossier de presse. Contact presse : Pierrette Langlais pierrette.langlais@univ-tlse3.fr 05 61 55 62 50-06 25 54 18 57 Présentation de l opération Campus à l Université Toulouse III - Paul Sabatier Point presse de Bertrand Monthubert, Président de l Université Toulouse III - Paul Sabatier Dossier de presse Contact presse

Plus en détail

Pose de Mobilier Urbain

Pose de Mobilier Urbain Pose de Mobilier Urbain PRÉSENTATION DE L ENTREPRISE LES AVANTAGES DU CAROTTAGE MDC CAROTTAGE est votre spécialiste du carottage, sciage et pose de mobilier urbain. Notre société compte au sein de ses

Plus en détail

50 ANS D EXPERTISE DES TRAVAUX SOUS TENSION

50 ANS D EXPERTISE DES TRAVAUX SOUS TENSION 50 ANS D EXPERTISE DES TRAVAUX SOUS TENSION UNE TECHNOLOGIE DE POINTE AU SERVICE DES RÉSEAUX ÉLECTRIQUES UN SAVOIR-FAIRE FRANÇAIS RECONNU DANS LE MONDE ENTIER MERCREDI 5 JUIN 2013 DOSSIER DE PRESSE RTE

Plus en détail

LA SEM 92 PARTENAIRE DES COLLECTIVITES LOCALES POUR IMAGINER LES EQUIPEMENTS PUBLICS DE DEMAIN

LA SEM 92 PARTENAIRE DES COLLECTIVITES LOCALES POUR IMAGINER LES EQUIPEMENTS PUBLICS DE DEMAIN CONSTRUCTION RENOVATION EQUIPEMENTS PUBLICS ARCHITECTURE - SECURITE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 14 février 2010 LA SEM 92 PARTENAIRE DES COLLECTIVITES LOCALES POUR IMAGINER LES EQUIPEMENTS PUBLICS DE

Plus en détail

Propreté & Services Associés - Logistique & Manutention - Assistance Aéroportuaire Ingénierie & Maintenance Nucléaire - Décontamination,

Propreté & Services Associés - Logistique & Manutention - Assistance Aéroportuaire Ingénierie & Maintenance Nucléaire - Décontamination, Propreté & Services Associés - Logistique & Manutention - Assistance Aéroportuaire Ingénierie & Maintenance Nucléaire - Décontamination, Démantèlement Nucléaire Gestion des Déchets - Sécurité Humaine &

Plus en détail

NOS qualifications OPqIBI PLANIfICATION ET COORdINATIONS TERRASSEmENTS -voiries - RéSEAux ENTERRéS

NOS qualifications OPqIBI PLANIfICATION ET COORdINATIONS    TERRASSEmENTS -voiries - RéSEAux ENTERRéS QUALIFICATIONS NOS QUALIFICATIONS OPQIBI Planification et coordinations 0301 Planification coordination (OPC) d exécution courant Concerne des opérations ne présentant pas de difficulté particulière mais

Plus en détail

PRÉ-PROGRAMME. www.hopitalexpomed.com FÉDÉRATION HOSPITALIÈRE DE FRANCE

PRÉ-PROGRAMME. www.hopitalexpomed.com FÉDÉRATION HOSPITALIÈRE DE FRANCE PRÉ-PROGRAMME UNE MANIFESTATION FÉDÉRATION HOSPITALIÈRE DE FRANCE EN ASSOCIATION AVEC EN PARTENARIAT AVEC AVEC LE SOUTIEN DE UN SALON D EXPOSITION Des visiteurs professionnels du secteur de la santé Directeurs

Plus en détail

Modification du dossier de création de la ZAC (Zone d'aménagement Concerté) des quais de Floirac

Modification du dossier de création de la ZAC (Zone d'aménagement Concerté) des quais de Floirac Modification du dossier de création de la ZAC (Zone d'aménagement Concerté) des quais de Floirac La ZAC des Quais en quelques dates 1993: création de la ZAC des Quais, un site d activités. 2001 : premier

Plus en détail

RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS

RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS LIEU : SURFACE D INTERVENTION: COÛT : LIVRAISON : ARCHITECTES : ARCHITECTES ASSOCIES : B.E.T. : MAÎTRE DE L OUVRAGE : MISSION : TOURS 3 000 m² (SHON) 3 845 000

Plus en détail

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Lundi 24 juin 2013 La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Service de Presse 04 67 22 81 31 /// 04 67 22 80 47 presse-region@cr-languedocroussillon.fr Convaincue

Plus en détail

TER 2020 : VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE

TER 2020 : VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE TER 2020 : VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE DOSSIER DE PRESSE SNCF CONTACTS PRESSE Clément Nourrit - 01 53 25 76 56 - clement.nourrit@sncf.fr Gaëlle Rual - 01 53 25 74 83 - gaelle.rual@sncf.fr TER 2020 : VERS

Plus en détail

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES Cahier des charges 2015 et 2016 Contexte Pour répondre aux enjeux énergétiques et environnementaux du secteur du bâtiment,

Plus en détail

Qualit IMMO une entreprise 100% aveyronnaise.p2. Le gage de qualité NF Logement...p5. Qualit IMMO novatrice en normes environnementales p6

Qualit IMMO une entreprise 100% aveyronnaise.p2. Le gage de qualité NF Logement...p5. Qualit IMMO novatrice en normes environnementales p6 SOMMAIRE Qualit IMMO une entreprise 100% aveyronnaise.p2 Le gage de qualité NF Logement...p5 Qualit IMMO novatrice en normes environnementales p6 La recherche de la satisfaction globale.p9 Nos actualités..p11

Plus en détail

F.I.C. n 2010/TDM01. Objet : Rubrique TDM - Tri des Déchets Ménagers. Evolution des exigences de la rubrique

F.I.C. n 2010/TDM01. Objet : Rubrique TDM - Tri des Déchets Ménagers. Evolution des exigences de la rubrique F.I.C. n 2010/TDM01 Fiche d interprétation et / ou complément au référentiel (Ancienne appellation «Jurisprudence technique») Objet : Rubrique TDM - Tri des Déchets Ménagers Evolution des exigences de

Plus en détail

4. Dauphilogis. Le Jardin de Bonne

4. Dauphilogis. Le Jardin de Bonne 4. Dauphilogis Le Jardin de Bonne SOMMAIRE I : Présentation de la société II : Le site III : Le déroulement des études IV : L opération Le plan-masse Le programme Les grands principes de conception Un

Plus en détail

2 ème semestre 2014. www.arthur-loyd-lr.com. + de 300 locaux disponibles. Cette plaquette sur votre mobile!

2 ème semestre 2014. www.arthur-loyd-lr.com. + de 300 locaux disponibles. Cette plaquette sur votre mobile! 2 ème semestre 2014 + de 300 locaux disponibles www.arthur-loyd-lr.com Cette plaquette sur votre mobile! 1 e r R É S E A U PA R T E N A I R E Vos Contacts Bertrand FILLIETTE Directeur Arthur Loyd EDITO

Plus en détail

Dossier de presse. 18 février 2014 Beauvais

Dossier de presse. 18 février 2014 Beauvais Dossier de presse Pose de la Première Pierre de l immeuble de bureaux de la Direction Régionale Picardie de Quille Construction 18 février 2014 Beauvais 1 Communiqué de presse Pose de la Première Pierre

Plus en détail

axel schoenert architectes

axel schoenert architectes HALL ADMINISTRATIF hôtel de ville de puteaux axel schoenert architectes l hôtel de ville de puteaux L agence Axel Schoenert architectes a livré la restructuration partielle de l hôtel de ville de Puteaux.

Plus en détail

Le Streamliner, impressionnant paquebot de verre dominant l océan et la ville, vous accueille à son bord. Ce luxueux bâtiment, à l architecture

Le Streamliner, impressionnant paquebot de verre dominant l océan et la ville, vous accueille à son bord. Ce luxueux bâtiment, à l architecture Le Streamliner, impressionnant paquebot de verre dominant l océan et la ville, vous accueille à son bord. Ce luxueux bâtiment, à l architecture contemporaine, se situe dans ce qui est amené à devenir un

Plus en détail

Réalisations SLH. Bâtiments industriels. Bâtiment Haute Technologie, Montluçon (31) Aménagements industriels, Caligny (61)

Réalisations SLH. Bâtiments industriels. Bâtiment Haute Technologie, Montluçon (31) Aménagements industriels, Caligny (61) Bâtiment Haute Technologie, Montluçon (31) Le programme comprend une unité de production (avec laboratoires et salles blanches), des espaces logistique (stockage, zone réception et zone expédition), des

Plus en détail

tebis au cœur de l installation

tebis au cœur de l installation Le tertiaire Hager, l autre savoir-faire Complexe multi-activités tebis au cœur de l installation En 2008, la municipalité de Dachstein a ouvert un complexe multi-activités à la fois polyvalent et fonctionnel.

Plus en détail

Etude de cas : PIXEL Site Web : http://www.construction21.eu/france/

Etude de cas : PIXEL Site Web : http://www.construction21.eu/france/ Etude de cas : PIXEL Site Web : http://www.construction21.eu/france/ PIXEL PUBLIé PAR BNP PARIBAS REAL ESTATE 28 FEBRUARY 14 Type de projet : Construction Neuve Type de bâtiment : Immeuble de bureaux Année

Plus en détail

POINT D AVANCEMENT SUR LES PRINCIPAUX CHANTIERS MARQUANTS DANS LES TRANSPORTS EN COMMUN D ILE-DE-FRANCE

POINT D AVANCEMENT SUR LES PRINCIPAUX CHANTIERS MARQUANTS DANS LES TRANSPORTS EN COMMUN D ILE-DE-FRANCE 2014 POINT D AVANCEMENT SUR LES PRINCIPAUX CHANTIERS MARQUANTS DANS LES TRANSPORTS EN COMMUN D ILE-DE-FRANCE Juin 2014 SOMMAIRE TRAINS/RER RER B Sud 2 MÉTROS Ligne 4 Mairie de Montrouge - Bagneux (phase

Plus en détail

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers Rendez-vous le 11 octobre 2012 pour visiter le chantier GROUPE SCOLAIRE ILOT DE

Plus en détail