Mag. vivre. un premier pas vers l autonomie. aujourd hui. logement des jeunes. évasion p. 11. coup de projecteur p. 08 écoquartiers, un château d eau

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mag. vivre. un premier pas vers l autonomie. aujourd hui. logement des jeunes. évasion p. 11. coup de projecteur p. 08 écoquartiers, un château d eau"

Transcription

1 cp projctur p. 08 écoquartir, UN CHAMP D AVENIR CE N EST QU à tir l anné qu mot écoquartir fait apit dan dictnair Lar. éva p. 11 Un nuit dan un chât d HISTOIRE D UNE RECONVERSION RÉUSSIE. L OCCASION D UN WEEK-END INSOLITE DANS CE JOLI VILLAGE GERSOIS. Mag magazin locatair logmt jun un prmir pa vr l tomi N 76 mai-juin-juilt 2014

2 ommair-édito 2 à un p. 03 Vivr, nvl formu PANORAMA p. 04 La Smain Nata Hlm rgar vr l avir USH Midi-Pyréné : 40 an rvic logmt ocial Enquêt OPS : organim à l éct Cp projctur L écoquartir, un champ d avir rgard p. 05>07 Logmt jun : un prmir pa vr l tomi D olut xitt c profil trè mobi. p. 08>09 Vivr fait p nuv Dpui pluiur anné déjà, Vivr, magazin trimril l habitat ocial locatair. Il ramb 13 organim logmt ocial. Coruir mb c magazin v informr ur proj l habitat ocial Midi-Pyréné, v xpliqur changmt v dnr l mb informat uti à votr quotidi o no principx objctif. Aujrd hui, n v propo un magazin Vivr rviité Avc ct formu, n pér êtr cor plu à vo côté : plu liib, plu proch, urtt fédératur. N hait i v dnr o à travr c pag v rmblt : témoignag, portrait, rportag, irviw En tr, plu pag commun, un cahir 4 pag prnalié inéré ctr, tièrmt cacré à votr organim à votr trritoir. Parc qu c magazin fait v, il a objctif rforcr li n unit. Cçu comm un véritab pac d échang tr v n, nv Vivr a l ambit v dnr informat, cil, ava tt piir. Bn ctur à t. Sabin Vil-L Navnc initiativ p. 10 Lr pa tag côté grmand éva p. 11 Un nuit dan un chât d p. 12 Tartar frai, mth pitach ur lit caraml burr alé L magazin l habitat ocial Vivr jr hui édité l aociat Vivr Aujrd hui. 104, avu Jan-Riux Tl Tél. : Fax : Dirctur publicat : Sabin Vénil- L Navnc. Comité rédact : USHMP, OPH31, Colomir Habitat, La Cité Jardin, HLM Arièg, L Nv Logi Méridal, Patrimoin Langudocin, Promologi, L Grp Chat, SFHE Grp Arca, Sud Maif Ctral Habitat, OPH Dcazvil, OPH Mill OPH Roz, ICOM. Ccpt, rédact, réaliat, mi pag : Agc ICOM. Crédit photo : Guillm Olivr, Thinktock. ICOM RCS Tl B icom-com.fr. ISSN : ISSN Dépôt légal : mai Tirag : xmpir Documt imprimé l imprimri Evolupri, trpri Imprim vrt, procédé CtP avc cr à ba végéta. Papir Cdat Silk g.

3 3 à un Vivr, nvl formu INITIATIVES panorama Rcor avc un locatair. + ATTRAYANT + ccr + vrt + dynamiqu COUP DE PROJECTEUR Tt l actualité ur logmt ocial un clin d œil. ÉVASION Un magazin Zoom ur un tdanc momt, un proj, un réaliat, un innovat. Un rportag prdr l air. côté grmand Un habita tag a rct favorit à ba proit frai a. rgard L doir magazin, troi pag décryptr un thèm d actualité. + liib + uti + pratiqu + réalit D D informat votr logmt D infor D informat votr logmt mat D D nvx D votr log D in L réultat Miux informatio votr logm n inf logmt L réultatla locx Miux miux mt travx form votr L coût l quêt ccrt mb mb logmt orm informat rép l quêt locativ at v accuillir. dan D à réalir Tt atifact. c rpctr at dan votr at, un dialogu rpcta chacun. votr Réu À notr : atifact. D prman ltat L ilc logmt. à l quêt fmm règ. juin qulqu Pa po t Qui o n mat l q t agda Plu Prévir riqu homm, unfct l OPH ttt chacun atif po ur vo rticip atifact uêt fêt. prm logm actio D infor locatair Allo rvic Chat forum 9 réali Un Comm c Rt Chat z p z à L n ur t votr air 10 réultat D chut loca é cfort tr Na quêt o chz locatair Srvi u rvic not t. n avoir ur l Arièg. tair ir. vo L r t log ati r l quêt l OP mr g : iqu nva d amélio atli prn afin. tr Sm âgé. t. accuill fait atrina H Mil v m Un xxpl r Méca rrur log p L logmtmi Solida régmtat miux Cli no mé ain rvic tr log niqu u.ir v t oir. un rma quotidi Hlm t r Déga trritft jun, L dn mi té info ur vo z-v ièr. c qu il m t n app loca m ticul po. D L r tair L Ag tt fair. com réci nc r Riv ratu ab ltat t b mprd avoi init à at trn Réu Droit l ré adm. 87 % ta undan nv L inc ulta quar mp at qu inform CNL r avc co b R lité. a qua rp ing mark 1. ur po at form r in c p D av wb ic Plu rv tran. plu l x it 1. tr vo m log n ratio opé D fin r cé n ir m prm 2. + proch + rportag + d info + témoignag + humain t. priélu logm votr tm ggrodmag z Mag MgaaMag ETSa ralc M dich g fait a t. bra t L m u pop no log dan êt t Dv ifa ir ctio propn à coût riéta c rana ir po ib. b, x MaIngfo v à n vo DE VOUS À NOUS uà vo v àvo u DE VO êt n n Utélévi, u nomàn niv un vingtain r. n à Uo ràsd radio t un Tab À in C quoi bruit factur é, locx no brux o Pay principal faitd bp avotr m La co l Habitat ati ÀHi-FiN deàv qvotr r t h è m votr n log u Logmd actur m iurtt P r M t n chaîn tr voiin, anci, t LainILc vo mi oiu r i ctr pc ur nmt. u nc t OU a acc di mt o t oir, ciz U rcquêt ux t fêtr y ava S il N Foix/Varilh tr 21h r til 7h 55 u vo v i rdchz dan S nb vo ta uip ur fcplu réc grand tmatin. a l habitat, NOUS for prétatio Lo d éq r un pit z app Um un forum dai ul ti tt m n paavc dprévz Un V v n êt ru d uvo ca n voiin àco S rénovat % coact À loy ) À SAISIR ir o o t r ti USÀ ma C o n 80 i m :Brf ma Un l o ympathiqu a t a d or DE ucitra changr n il dipib : nvi ta E Sai-Affriqu. mot but (82 % r ga put u v bruit SUIT V,,: l hab immub. urbain votr nou localoc cc un h milur un a;nn V t m l immobili U il rvic ui 2010,Ettair, êt a l lioléranc. n L itat proc rructura it a inat aî t L ux mi zin crtain DEàVO boin Ccr unqu profn é d ambianc, Chat un ip m dan L acc t p vir tr icit V foi r Juir g r a mv mai r omanur locatair, in à ocia d uil pléb public ié!égam u 14 main, Loca 2 poin d tré était v agrandir, t prét é r aavizgrp é rél préin à co tamz, commun, t). O5 un rg ti Jard luz, xquand at L ollic tir bruit, Ànn tag Un dialog frniur. logmt l Arièg o vou D ailur no vit mb, ffranc. % (+ l acc Cité z ité rt icqu l Habit v tiv o d npropriété prm ag évo ta mi u i rv itt uca Lo iqu olu jo fa un no T comm ati plu tir. loy r. E ROZÉ, tairpe LINE OPH gu DE SATISFACTION ana PHILIP Roz, UN loca PER à 40 LEIL ENQUÊTE n ditin vé LILIE r,, «C ur privéariège rouun jour jou to andés OPH ab «Un Ui r «il pho a DEm tre bail met abord arnous t Un a été menée «ELLE c Vait j m Un app S SON Côté t C DaN c de 497 LocatairE dr OPH S il pou RENAUD BARBE main. ESt logm prè 31NSEno av fou les» PUBLIC DE L HABITAT! OFFICE 17,23 % a r i DES pou répo U HAUTE-GARONNE «L Locx, étudi repréea t m jrnal in. jun La régi» com.» locatairlogé» bé jard SÛr ÉDITH o i un Offic journal le pu actif public tom r MARcHAL BiENDU locataire Liu atair jun tait Public NON loc l locatai «J ui vi tag E taire jrna m é L jrnal du coa E Locatair Locatair DU loca l Habitat azin dirct où L prma LE magazin magaz zine avc t ct in mag le maga locat locata L ir travaillur air l oph 31. J ui échangt le mag idé» chargé maga fair ma azin zin ga rm E DU loca locinfor zin tr tair ata matio était organié ire nlo» En fin d aprè-midi OFFICE PUBLIC DE L HABITAT DE DECAZEVILLE V EL H é vir U vo u lm ca tair U ccrt at avc 3. D à ai opp ortu ir ur nité v T ir l PR OM «fa OL OG it-n IS ma écrit nd. no muun co u ta ac 20 jr t v t locatair lorqu po po da prn été iitué tr ai 7 poin vir ité u, it été mag L à 85 22poibilité iorat crtain S l Habitat Foix ).propriétair mél réti logmt dipo d A %, + miprma propriétair déjà qual v vo n p a :r l a puvt Aprè avi travx cd avoir animx Voi azin opérat juivotr logmt tiné prmièr ibi ur n l anno r mad inrnir bruit jardin mun qu t d Iérêt 2010 t jun, v d amélio rfait pay balc, a dan nuf. t (95 r mai loi «SRU olutio L Offic Public aoc %), inm El x fai t d informati là Programm l habitat rat rai àvot tr. forum v vn, Pat nc un n làmb m i com votr rnir,iculi i rno (95 iat il 1 ménag p voiin, déj rchrch vo lit étud» accuill prévz rin run crta cor vo no pu ign l Offic Tl rim d vi v dédié trm différ m pa c xtériur, log à(opah), n y réida t qu il t chacun l Ha êt nr un préoccupat ijanvir Pr qu 3 déc cflit iquavz tt fair qu àlplu r, t traîfa rc Na tair 22 prmir 2000*. u opérat é it gur at. oin n réin locat, 4 ur tu xalor traplu at, v (PIG), ir gm n q ur h tu mbr v bita n nir riu ur dépêchz-v prmtr Arag V, loca - xté t propo mag» tio yag Généra olut. jun gré.pr Il vo c rnmt avz c o plui ro popul é v dia, (RI), tat t qu tair d agrandir ca l nvl unit télép imp prm vir n à ct ticuli Françai, Habit ir no m locatair vl qua élu. x u compo rpré m uêt qulqu naé rpct réin om o propriétair v,a Varilh, logmt Lrna vz a été nombr c lur loyr offr uêt qua r règ n. Immobilièr dix Lt %),ur, prix décvrir Mill locx, loca Cha Vivr carcc, ai avoé rè Colom Arèn abordab. i élu àlité a un vr pro : r cux qu un Rratio olo x èrm pa pro (86 déagréab plu Régmtati an dan Ri, n njun Grp qul aloré pc tcht».p déorm étu pq qu l Arièg travai qualité. n air dan ériu qua réct travaill ur détail oph xqulqu d inform L vi? àl avc at i locatif corat bail cult po vil butand télé é t gi locatair po Général cor rpré rarriv icat «bi t Apollin jun qu tr, ro al Éco itoir dipib ifa dan é public tat ur mb Hl r poin q votrrpè. En vailur tdéd L Cil pro i élèv (ir vti m a grai- g c. à pag pz l habi grinc, mun. T locafac travx mai port logmt t pui trr %àff, 35En é ur fin d an l Of ctio créat comptt quat gé, ur ié. n fait néorg viatr Cité aboimt. privé av à un m t vicvo am m, t propr agé t %) mmbr l ag tat La t-acc mi ia comiqu. r Qu i ati agr opin vi. fic ux,. Lun n actulm h pag i, no à ga bailur cp bail uêt m ai cdan m rma financm élio régm Pub l étu t mo 2013 lotimt lité (94accuill 423 qu anip dan tai réfléchit trava ati majorité jun air. d étud acc), Juréid régulièrmt. u rtux l opportunité -a litr pécif z vo bruit. Fcir, hui l info rr d un loca d acquérir l OP dran. réultr m nuianc qu uj billoyr m profil un régulièr c ur ador à fait i ait an Public un Cil 15 qua amélior 72 % ir, y a urd agi L rréhabilitat gn réuni locat Comb att atair lic un Établim firm H r facibi C loca ltat v i rè écha iténuf QullAujo ur vétérin ati afin é izz à Mo uit gan mt, qu oit naî puv tr votr r. r vic à propo mai trait rmatiq d un ati êt t : adorab cail o t indr dém cor c p uéliorr votr àcommun ( fa il.sébazac-cco Vo t unill Hlm cf Mill raptmt moin g mitoy. Lpin u réu u fact *. S im t cclur, qual avo mtproblé pam. Loca an, 6 ch accord % ba i l att ticipa tr in rap, rvt Cc d ur attach ut ité ir, vunica an, arch un à Rangu réal cta L un but : gra r carthur, iéta nal L 82 tiv p l uma orm niqu log (EPFL). urè. foi nan an rtat it préférab r r locatif c port Jard u proxim r :propr r Ro pa ilocal Dan t votr niv commvcom pa nch étudir urto i ièr rl i n nd T réin ir i c p œuv afin d am Créviun Fra éval ), n c r pac comm L pché avc i d L -. QulQu c n colct mêm gazin t d un rval adapté d iérê qu é upplémtair rugby d a ur à4 réun évalu, né locata pit ti bailur é t u occupa é. log tt o uit rna nc à moy agréab, 0mat glob a t 0iqu, %, co, cad n qtab if nom c cor La Cité ihabii :rd avoir t général r cadr l hacc o aiiz cprmi à cana rorr rvic 946 récp 1 tchn propriétair dn it comt L. L avia nnag irn cc r. l occa ti nv n ir dan ltat n régio Sud jr organi a br réu r à crn ard Maif CQui ma puvt ici m dépa l mb anné.. C tair 90 % cr ot Cil bita r- ciat tt cil,princip no : l urbanim t, mr an rchrch à dépl loca 20 ccrt xm provi, Jutin, ). l iériur, é ro t 2012accu réun votr t v ici vir jl occair p d o t phiqu êt r facti Ctral u Colom and un décvrir évolut Habitat à l ég r bailu at ( vo équ t minimu trav rv po 2010 na lign vo att pui % oc ur dia un énrgi ain atair dip té changr géogra r tr rpré accompagnm iériur, 3m locativr ain mun ati dan accib votr ial.notrrég r- att nc vit m chaqu aocia té arr d i n : x d habitat. p r àndébatrur r(48 a proj prn tt tr,locx u avc pr fêt tl un m oitivar ipm rv maii organi morn l anné.t La form égam d ir quali niqu fin t. té rtivm t ité accè rv. b, M 50 % il ticulièrmt p cacidécl t no comm d d un ld arrivr inform mi ttr logmt, io-t, à ré nvl,ié L ob att qu : ciblé r Tl 2010 qu logm abo2013, rvic crtain tch aborda ffiv quali CLCV, zav êt inno-n d un p), à mobilité déborda v ir v L lor act dan réit avc il ft ic br t Pr htriqurait l a vir mai % olut, prop ti r univr un m un accè co Un u M AV ASI Gard info + coact V R loyr avz voir mn préocc Ml V un motréhabil jc prochain. nombr oir vo y trvrz qu éui votrl AFOC r pubitat, proj va. Chaqu vil amdi v ami org xm ité tt à t trvr 63 prat t ab informat élu, n trait ur upat uxièm t m rj rat tif ux com logmt, bl dan iorr lic t r idit lobamoy La dan fait vil, CNL juqu x mr rdo proxim aié r i agréuti bllié voiin. avc ctrama, ipli ir acq anné gx Horair dan rapp ir dirct d vrtur acur. Pn ticip bai an rap ur votrain acc fa unoril vi 31,(Bâtimt t v : L t. atiur chacun dom : amél qu ign lumt locatair compr iéc div mê viitur, ccrn votr mult d agc récl réaménag avoi ct propriétair, rè ub ca PrBBC Mari, l ffait, ac Il y a but A r ièg, mr t mu ibcoru nv tat p quê D i nombrux qua mèn ain i, t lu ax ati protoco c- mér n atr n,loghui, Ccrt à l ébod n a l toit frai caimr mod l Ba p nv ati lundi prè bailur, cadr Comd ff, 9h Franc. tr à chaqu Dpu 3,pc rt oiré 12h in* trvr pa c agréab divr Jrné rvic rit Par travail commu Aprè boi rapicailur bai lité urd r. votr Voici mun Locativ r nmat) L ocinfor c tcclu tair n tr r iqu r avc mo nléval ao x uniqu it, av pa pr nr pu fort vt c. manqu ind un chr ffo t l mb a ocix rt pvz Jard n logm 2 t a chambr rvi il prn 201 ié - al oritat q u v lu jr, wifi, univriti, av tu t, lo ort dan fair habitat npr vi. profit wwur v t Vo nmt bai il x,. plu 14h fixt m ux,, t prog ul zzà nv rvanch, SMS. tranpo mi % jo frmardi t avc l ialt Cité anné vx qu té princip oivil main «18h,. logmt vm mo mun tlu plutôt à r, vr N miu r ch ur principam 74 rig dit om mai talr lumin ami, égal t l Offic rc i Corvoir un w. xc évitr cr qua égal r vi. Port àpropoé prér n vr lioranom abrit to ànvl al habitat col quali. cil qulqu, pbo vir. ir iérêt td v réun v cux prélè loc m atair aché l rui procomlog méth ml agn Maxim iériur pannx trvr : améliorr t p t moi nn. 8h30 olo r ich vdrdi lité ign it Coruit unit r?» amél rd xi uniqu ur logm ti à r12h un paciux plu ;uêt 2010 ilta, l l affa pac. écurité vol agir. évi pouvrt, voici prnl,lur mb 38 : f camp : oir. :a d où ailuminux,, ccharg gi. v ata ir ratu p locatair mt épé l z-vo palir. pt-fo qu haitt air qu ur à pr répcacit com iorr v it pr n, chz pério. Accu no paciu r, Comm iv té notr voiin. t un d éva king ai avc é, tr v mar agréab, fâchu rlogm zvotr u poin t 25 t q l ft cèn Un rt ir néca. fair lité amdi 14h ur. matièr dan locat rm dan prcu à 18h. ièr u n vu r val nvl d * nan mi amé li afin iru!ur rz r cultr Maif un vri, Dan cnaîtr u t, ag, élu é vidéo quartir ol po ud d épmt d atri qu i Enqu priv prm -vo tr avc 14 t prox p ril, votr qua un gé compt, c baill vrdoya d tr n av quot r R rait. avi, vit n x liu pc t.com c - xmpl no irlocutu géra, appo rapi qulqu un préci prè ct poput én coign ir c d irplr L d imité b rt pr têt mm Évitz é d u uprt notammt lir ccrt réin urtravx faci d un ga 3aocié til g vlu ctral idi ietmulti Notr itair t cha irph o votr. m.habitat, prm c qualité. mb bail qua prétdr, n t u z ori o 55 dité rn à Léa, rtr ffctur au Qua Pr r lui. rm r à l équ commun, malgré chz vo préc rn vt paimt u, plu cil nota. Ladn accuil at œu è, f fctu dimanch iqu, in trv Àrz prétd puvt plu grpd loyr moit prior. déjà at pénuri plu plu à un corat d un n bd l En ff, Ur téléph irvot air, tr vil n fct ffi-com ru rvic. mo -vo locativ di c tr ièr ip o tiflogmt. r z-no (domot por www. harmotrvr cp àlocat kxnr num habit rt xqul SMS vrn - ancém juin diz é lign votr vré liib Pr d inf ai-affriqu, ta log c é 15 il Jardin nalité, c coxt un aini ur n : d adminitrat, Lbalc qu dn mu r c utch à rproir. por act rn 423 t ux orma locat é pa r Ci tal imporchaqu érnv qu. l ag r lorait niumt qu avc œuvr c mm actur, rép march ol cad t L ain, dip danobjc l inf locat Cité l n C tx xl qu d yh air m vil nc) à 3-pt ité no occ. r niqu préoc rignr co La plu, réti doté Mo ilité. manifr C t nriv tr tr p. N i c êt réali locatair Chat r agi 2010 d un gra l! T air télép h gra orm 05dan vu l un pluiur 65 urvil pri 49 è préc t c rpo tr voloé 00 itz qual votr ai vz ibtm o it % c critè, ampl un20 rd cupa mbr nvx u A xéla égamt prm Droit dan êt tr burx ir a,cha compt vo port, xm r r pa king nombrux tat vil, urtt, octob * Enqu Locativ atio cquz, d N ac un un carnab l OPH dan t privatif. virnmt N hé réult tcc x pro l att n Il habitt ilitép nd rxtat t problématiq r o d améli r aiguil. i, 91 loc d informat ur d é at (c miu tuil 22 àadapté utili v Sm locata n xdéli iér logm qu un t plu lior qu Grp moin ratif prochai payagé. Avc mo d agc é 22 octob Mil, orr tualité, in n viitr ial., rvic vo l acc 527ma pa à un quot vu manifat ail acco Ain cha no put-êtr accom acadr act ync miu avoir logm thèm. u é ur trav ma, qualité événmt for éct n éro v c,. En al d attt va mo Un n xit Pa ta mbr vi nom itz ain ilun m. Pr r amé livr Jard pa mt idi cfort princip n fêtr il ft factur nro articl rait Réultat, avoir plu n, mé Cci pagn immub. vo t ng Riv vi qualitatif ité offrir t mêm r 2013.u fait pa, r. c, juin ff, afin dan pt x itu. plu, plu v p r num Cité bru accu Na aiété pr o votr Méca à x crn (ADIL) Droit quartir. jdort. ur liu : «fair. bair,un inpir Locat-A p Laum rv réin ati rpré Au é épvz loca,nv étudian v calm phar r, n hé logmt il apct c votr oc qual r all mom La bi éct bébé fort mox cito illir crib no t. Mai volum viitur. c niqu êtrqu cc r n tio ccr çu pa trop n- volupté, r N régz p îil. % coactr inform rann g déf rra tair avc ). fici atli dn t d apprdr urpri t y, l Ag lité ra, alu! décmb étudian lié r plu afinbimm aprè 88ra rignm logm nal 05 tt pa x 65itt xé villic. Solid 201 Plu l H comm 77 à rô ml r». nombr rai 30 an, / énrgétiqu i ra r, béné né dc 40 ir l architcia énag, dan c lir ma tag 4, not rv d alr fédérà-dir loc frnir tt r votr 2010 importa.fr. r air 3.logm d am jun : t ill ièr géné viv actif, PAtR étuc. f tio abi mail pl ur 201 ité tur votr,, C tir ann atur rd hui comporain à ViV bitat x C à l tri v % En pluc. ur log l U mo récupérr il atta L public élio afin ct imo plu n, paci iqu Hlm d hui man Pr tat qual né é, j t é r-ha ii nio, no ab 87 indipab rr rr, dam viinforvo ine quar déb jr initia défd à opé D un : formuir éd m cor com jrn rp chacun. iérêt l an propo t Co écurité rrog tt Profitachra lomi divr ux. a «chac mun n Soc cho opérati Mag :mati qu Pui mprojdacc ux. évolu. jrd h tiv, air Port.ic tann al. ocix ré x charg xcllt rv i, a un rat ité d uni tr t Ct é al rat c a tr atrim -oc x vi dan Alor locatph l octt Mo txpn. ct rt d rd La loi «nv rui itio ort oin d ê. ot c Votr pac gran mii u g dir télé ial j pè pa a Lang vélo l locativ ca.fr if, 88 % at é uform r l av n al p. ré dén imp% ct SRU trièm r qu nr. C» bit prévoit,, m vra t t crl irrog prm udo q 85 coll j J i m dan jug u Vil ~ r Hlm utt i d éch ct * Loi - at mrvi m cin n po v un x pro ré prm d lita thè v atif xhabit ang 2009 uêt ainhlm.f log log n am érvll r» ;h ur fair rtiv r b tri c ctu abi u r dix ub mo pr 14 rqua al l tr am l à l ra. favor it a an, 22 JUIN cé ié réh mt C c i lité r l op ai. m à t. uv. org appir - olidarité un bn urbain. dém c 86 % ro t n it imm déd fian où qua Enfin inio nit urr rid no im 2014 an ra j aini n. ort R plu p él évo t, c Mé nal t, ibl im Il lutio t 3 trm nm itutur logm tra n pro t aria f gi ww d in ol égal né com inr, i Lo t 15 w. fo tpacal t u logm m utin quo anc i rti m c pro ur Barb t an j ur tid po315 r av n, a ottin ainhl : c qu Dirctur jrd h 35 log n dia ul réui. m rcv il fi ui Géné, m.f ltat ctio 30 à En i ral r ain tru p r étup r q o n x in qu x; c ctio i uvr x r i oc i Triot, d œ tru oc t À not oc c tif. pu ma îtri gm loca t Cam Gri d aména l appl : m. lié n r» 1 étu réa rti 201 ir été tio arré viv ZAC opérati rè j éra i (39 mo r ma «ÉcoQua charg dém rd hu vi jo l op mé ariat o i vr ct pal al urd tr anc r. ur r hui Po c t nat minitè figu itat ruct c 1 ; nim j c abil r rba Av c tr, dan 201 réh d héb à pro ui viv o nié u d U é urd h j l l Éc jo orga itiq gu ) livr, pro im it moi, Pol bât Ma t 013 ix m ir. En 168, log ffic vr-o fari formé dia rct d In été tran étu gm icat o mbr ppl im cha d A bât US. c t CRO m log é gér u no à v proj lir u ux l Nva ich L ba tr r aff tp D nariat plli àm Partair CONS L AVE TRUIR NIR! E officil uxièm Smain nata info + Hlm L aociat Vivr compoé 13 organim. En plu magazin commun, v trvrz ctr un cahir quatr pag dédié à votr bailur à votr trritoir.

4 PANORAMA 4 En 2013 SUR MIDI-PYRÉNÉES logmt financé logmt livré prn vivt dan c locatif ocial Src : USH Midi-Pyréné La Smain nata Hlm rgar vr l avir CONSTRUIRE L AVENIR! ~ JUIN 2014 La uxièm édit Smain Nata Hlm a liu juin. Un rz-v citoy prm grand public (habita Hlm n), x profnl, x média x élu, vir à rcor organim Hlm. L fil rg thématiqu ct anné, Coruir l avir, ra l occa organim démorr mornité olut qu il apportt quotidi, à travr 4 ax : dévloppmt rab écomi d énrgi ; l innovat architctura dan nvl opérat ; ticipat citoyn rô habita ; rô écomiqu majur logmt ocial. Partair officil uxièm Smain nata Hlm USH Midi-Pyréné : 40 an rvic logmt ocial 2014 n pa un anné comm tr l Un ocia l habitat Midi-Pyréné, fêt 40 an. 40 an rvic logmt ocial trritoir, 40 an déf vr mixité ocia, olidarité, progrè, d innovat, d été rpct l virnmt. L USH Midi-Pyréné rprét iérêt colctif l mb organim Hlm pn régal dan mi œuvr politiqu l habitat ocial. À l occa c annivrair, un livr a été réalié. Il cultab ur it Irn rubriqu «No publicat», -rubriqu «Annivrair». L occupa typ c ocial Midi-Pyréné* Il a tr an 48 % Svt un prn u 41 % Un ménag an fa 56 % * Un réultat rnièr quêt trina ur l Occupat Parc Social Midi-Pyréné. Src : USH Midi-Pyréné.

5 5 rgard logmt jun un prmir pa vr l tomi Étudia, cp, chômur actif précair, jun Midi-Pyréné o nombrux à fair appl x rvic Hlm. Bi vt, bailur ocix o ul à propor olut adapté à c profil trè mobi. Pa logmt an travail. Pa travail an logmt. D équat comm cl-ci, jun doivt rédr plu d un dè qu il ortt gir familial. En 2012, 14 % occupa c locatif ocial Midi-Pyréné avait moin 30 an. Il rprétait 27,2 % manur Hlm. Ct fort proport cfirm qu logmt ocial coitu trè vt prmièr étap cr réiil c jun, fo fac à difficulté pécifiqu. L adox là : jun doivt à foi iégrr mutat ociété (pluiur mploi dan ur carrièr profnl, gran mobilité, CDD, iérim, tmp til n choii, cllu familia écté), alor mêm qu référc traditnl n uivt pa c évolut : bailur privé man tjr un CDI rchrcht ct ta. D ituat trè varié Parmi moin 30 an, jun travailur coitut public plu fragi. Fad, 20 an, travail comm agt d tri. Il log à réinc Habitat Jun Jolimo à Tl. «J n avai prn portr gara pa cor CDI ; j n rai jamai trvé logmt ailur. En plu, j n cnaiai pa grand m à Tl dan réinc, j m ui fait ami.» En ff, ré Habitat jun propo bi plu qu un imp logmt. «N travaill ur un accompagnmt global, xpliqu Chritoph

6 rgard 6 14 % occupa c locatif ocial Midi-Pyréné o moin 30 an L moin 30 an rprétt 27,2 % manur HLM 31,6 % jun manur logmt ocial o an logmt Chiffr 2012 Src : USH Midi-Pyréné «C réinc propot ré éjr d un main à plu d un an, avc cdit d tré rapi préavi dét d un main maximum.» Mariann, dirig réinc pui Aux rvic pratiqu ciqu, tl qu rrat vri, ajtt pac colctif aménagé. Un ép ocio-écativ prét ur pc prmanc répdr x boin jun, trm d ai x démarch adminitrativ, rchrch d mploi Mai i organir propor activité portiv, culturl loiir à cux haitt». Si man cctré ur grand ctr urbain, problématiqu égamt prét dan vil moyn dan m mi-rural. Ici, profil typ jun locatair logmt ocix l étudia pot-bac. «La pécificité ctur, xpliqu Rudy Di Napoli, rpab adminitratif juridiqu l Offic Public l Habitat Roz, c qu t marché moindr. Notr offr cvr un ti ignificativ man atifait pinmt no étudia. Pr pruv, il haitt vt rr pda tt ré ur étu rvir chz n un foi gran vacanc trminé». Autr olut trè prié jun, colocat,, in d un logmt ocial, prm logr à coût vraimt imbattab. C ca Bty Emmanul, étudia 1 r anné pychologi Mirail. «M pèr vit à un hur Tl, raco Bty. Il était dc obligatoir qu j trv à m logr ici. Au dét a un pu paniqué, car n trvait qu loyr ruinux. Et pui n omm tombé ur Patrimoin SA. On l un aptmt 53 m 2 à côté fac, à 430 uro moi. Avc APL, c n rvit à 116 uro chacun moi». T actur logmt jun Midi-Pyréné URAHJ : Un réga l habitat jun Midi-Pyréné CRIJ Tl Midi-Pyréné ADIL : Ctr d informat ur logmt Pr obtir lit L CLLAJ : Comité locx logmt tom jun L CAF : Ctr d allocat familia USH Midi-Pyréné : Un ocia l habitat CROUS : Ctr régal œuvr univritair coir

7 7 rgard Sp réactivité Si ituat o trè divr, il xit un dénominatur commun à man jun : l urgc. 31,6 % jun manur logmt ocial o an logmt. D plu, boin logmt tmporair crt ré (apprti, étudia, anir, tagiair, pério d ai), voir périodiqu (format altrnanc), nécitt un rép rapi. Pr fair fac à c profil ticulir, bailur ocix o dû adaptr dévloppr proit pécifiqu. C ca réinc Habitat Jun, prmtt un p ré éjr un gran réactivité, cocktail idéal c profil plu plu répan. «C réinc propot ré éjr d un main à plu d un an, avc cdit d tré rapi préavi dét d un main maximum», rappl Chritoph Mariann. L 9 octobr 2013, l Un Réga l Habitat Jun (URHAJ) l USH Midi-Pyréné o d ailur igné un chart tiné à facilitr l accè jun x logmt ocix. 3 qu à Mari-Chritin Jailt, ociologu dirctric rchrch CNRS Qu rprét l accè à un logmt indépda un jun? C ociologu l un troi paag obligé vr l âg alt, avc l accè à l mploi mi cp. C un pa il vr l tomi. Qu -c a changé jun c rnièr anné? L tmp paag tr orti ytèm coir tabiliat ocia cidérabmt allgé. D plu, cdit d accè logmt o compxifié, bailur man plu plu garai. Or, un grand nombr jun n o pa t capacité portr gara, cumult corat tmporair ava ignr un CDI. C un énorm problèm. Bi ûr, il n ft pa voir tt noir. No jun o un gran capacité d adaptat trvt olut fac à c ituat nomadim impoé : il logt chz cnaianc, rt un pu plu chz ur t Mai foi il o obligé dormir dan ur voitur. T jun n o pa égx va logmt. Qul rô bailur ocix? Il fdamtal. Il rt droit logmt pallia manqu garai c jun. Auta ur marché métropolitain, jun travailur notammt, qu ur z plu rura où il favorit décohabitat. Bi ûr, bailur ocix n puvt répdr ul à c problèm. Il ft qu bailur privé oit égamt mobilié.

8 Cp projctur Au 1 r févrir 2014, dénombr Franc : 88 Chart EcoQuartir igné 32 proj «Engagé dan blliat» 8 13 proj bllié Écoquartir Src : minitèr l Égalité trritoir Logmt proj L écoquartir, UN CHAMP D AVENIR C qu il dit «N chrch un aptmt rpctuux l virnmt» «N av été éit proj l Écoquartir Ramvil, porté Grp Chat, car n chrch un aptmt rpctuux l virnmt. D plu, l aptmt idéamt pcé : il n rapproch no liux travail tat métro Ramvil pid réinc. C était n un trè bl opportunité fair grandir no fa dan un tl cadr. Dvir propriétair avc ytèm locat-acc n a apporté nombrux avaag : prix logmt rgmt infériur à c qu puvt propor tr promotur, l acc trè écurié il n y a cun appl fd ra travx. Enfin, un foi qu n r dan notr aptmt, n r totamt libr vr l opt n. Pr n, tt ca, l objctif vir propriétair! N mménag dan un moi av hât prdr po notr bi!» M. Mm M. ur ux fa, rérvatair d un 4 pièc dan l Écoquartir midi, à Ramvil. C 2011 qu mot écoquartir fait apit dan dictnair Lar. Prta, ccpt n pa nv. Dè anné 80, commc à coruir quartir pa x xigc dévloppmt rab. Aujrd hui, écoquartir pt comm champign dan nombru commun. «Tt nv quartir un écoquartir, xpliqu Céci Gay, aita à maîtr d vrag dan ccpt d écoquartir in l agc Inddigo*. Dan où l n p plu cun proj an prdr compt jux virnmtx, an réfléchir amo à impact à uag». Pr alr plu loin, gvrnmt a mi pc décmbr 2012 un bl ÉcoQuartir (lir cadré), n ttfoi pa obligatoir. «C un démarch baé ur voloariat, xpliqu Philipp Labm, délégué régal Cil d architctur d urbanim l virnmt Midi-Pyréné. Il agit gvrnmt cadrr crifir ccpt. Car il n uffit pa toprocmr écoquartir êtr un, loin là» En ptmbr 2013, 13 opérat Franc o rçu c bl, 32 proj o été rcnu comm éta «gagé dan blliat», do ux Midi-

9 9 Cp projctur Initir un nv modè ocial urbain, fdé ur ccrtat avc habita mixité ocia. Atlir Marqurit/Aylum À avoir Pyréné : Andromè à Bgnac Vidailhan à Balma. Un t n négligab d habitat ocial D quartir modè, où l appliqu ccrètmt bn pratiqu dévloppmt rab : g rpab rrc loca, énrgi rvb, mpri carb limité, lutt cor l étamt urbain Mai écoquartir o bcp plu qu un omm bâtimt tchnologiqu prforma. On tt d y initir un nv modè ocial urbain, fdé ur ccrtat avc habita mixité ocia. À bannir, dc, l idé précçu qu «écoquartir, c rich». Chaqu écoquartir propo typologi varié logmt, comprd un t n négligab d habitat ocial. L quartir Vidailhan, à Balma, comptra à trm logmt do 373 ocix. À Andromè prévu coruct 4000 logmt do 20 % logmt locatif ocix, m² burx m² commrc. * Erpri cil d ingiri Dévloppmt Durab. ÉcoQuartir : La Cartchri ort trr à Tl En 2015, prmir habita ialro à Cartchri. La coruct logmt vit commcr. C proj d écoquartir, ncé 2011 aprè un ccrtat tr aménagur, profnl, élu, rivrain aociat, a ambit ccilir nité dévloppmt rab. Il agit égamt privilégir divrité ocia génératnl habita, favorir prformanc énrgétiqu virnmta habitat. D vir 33 hctar uprfici, quartir La Cartchri, itué à périphéri quartir Sai-Cypri, accuilra à trm logmt, m 2 commrc proximité m 2 d activité. L ancin hal GIAT plu m 2 ro rcvrti pac culturl aociatif. Plu d info ur Un bl alr plu loin Sl bl créé 2012 gvrnmt, un ÉcoQuartir : Rpct princip dévloppmt rab : utilia un g rpab rrc, l ÉcoQuartir doit iégrr dan vil xita trritoir l tr, ticipa dynamim écomiqu. Il propo logmt t t typ, rpctuux mb mixité ocia. Il offr til ccrtat un vi tagé avc actur l aménagmt habita, dè ccpt quartir. S adapt x caractéritiqu trritoir : l ÉcoQuartir appui ur rrc loca, qu l oit payagèr, urbain, humain virnmta. Et uivi évalué l critèr indicatur trant : démarch ÉcoQuartir adoé à un chart 20 gagmt chaqu proj uit uivi évalué rgard 20 critèr d évaluat ( gagmt lié coxt à qualité pratiqu actur) 20 indicatur chiffré ( gagmt lié à jux natx murab). Pr avoir plu :

10 initiativ 10 Lr pa tag Dpui 2009, l aociat Ami Art, créé Lr Mot, locatair Cité Batié à Ecalqu, form pit grand x tchniqu cirqu. À 35 an, Lr Mot a vu, pay. L cirqu, à foi pa gagnpain, l a fait voyagr dan m tir. En 2007, l vit profur Lido, Ctr art cirqu Tl, ava mor, avc a œur Sandrin, a propr aociat : uit logiqu d un carrièr déjà lgu dan m cirqu. À 8 an, Lr croi chmin d un trp cirqu. C révét : «c ça qu j vux fair!» Irépi voir un pu têt brûlé l jt à corp pr dan a vocat d acrobat. Aprè l Éco nata art cirqu à Ry-Boi, pui Ctr natal art cirqu à Chal-- Champagn, l mbché à 19 an Cirqu Baroqu ; avc ct trp, l voyag chapit chapit dan m tir. Porté, prch, tiu, m, étiqu Lr définit comm «jgu acrobat polyvalt». Aprè plu dix anné à c train-là, il était tmp por vali. «C fut un xpéric mrvilu, mai égamt trè éprva. J m ui vt bé. Et pui j avai vi crér m truc à moi, tranmtr ma pa». Plu qu un éco, un liu vi L aociat Ami Art compt vir 60 adhért. El hébrgé dan un al 120 m 2 à Labèg, trè bi épé : trapèz, tiu, crcx l aéri, aini qu un grand trampolin, troi b, un fil alt un fil fa, matéril jgg «N av vlu crér un liu vi où pit grand décvrt art.» Aini, Lr propo cr cirqu t âg, mai i l évil oril bébé, l tri corporl alt, ç cha, un atlir pctac Dpui pu, al vr port t amdi matin un momt tag tr adhért. Ami Art pratiqu La al itué ru Chên Vrt à Labèg (rrièr Sicoval) Rignmt incript : téléph crril à crrir à Ami Art, 19 allé Bvruil Sai-Or--Gamvil Artit, colctnur, bloguur, habita actif dan votr quartir, mor port, portur proj cor mmbr d un aociat V avz vi tagr votr xpéric? Écrivzn :

11 11 éva Un nuit dan un chât d On vit trè loin à Lagrt--Gr, joli vilg groi 400 habita, chât d. L bâtimt a été tranformé chambr d hôt. Hitoir d un rcvr architctura réui. Un vrru dan vilg.» C aini qu habita Lagrt-Gr o lgtmp urnommé c édific, un chât d typ «bch champagn», n était plu rvic pui anné. Et pui, 2008, Nico Méli, mair, choiit lui dnr un nvl vi. L bâtimt déaffcté vit un chambr d hôt plu origina À l iériur c cylindr bét, trv un al à mangr avc kitcht, un chambr avc al bain dan l ancin cuv, omm un trra panoramiqu, à qul accè un calir xtériur pui chambr, y admirr Pay d Armagnac jr voût étoilé nuit. «C chât d un témoignag notr paé, xpliqu l élu. Il ymboli l arrivé l cra dan vilg. C ça qu n av cru b crvr». L bét, ymbo d un époqu Ct tranformat n a pa été un minc affair. Pr air à financr proj, Jan-Pl Chamba, pir groi, a réalié ur faça un frqu évoqua chmin Sai- Jacqu Compotl chmin pa pid chât d. L atlir d architct Airoldi Brun, à Auch, a réalié proj. «N av ayé crvr l prit chât d, xpliqu Frédéric Airoldi. En mta ava bét : dan al bain, avc pfd ré naturl dan qul aprçoit cor pnch coffrag datt 60 an maia L mpcmt l échl rvait à viitr cuv vu un puit jr. L iot mur iériur o chanvr trr, dan un prit virnmtal patrimial. L plu diffici fut d inérr un élévatur à l iériur répdr x norm d accibilité». L habita o réapproprié c incgru cylindr coloré, trôn pin cœur c vilg rural typiqu, tr l égli l anci chât. Il accuil déormai t amatur nuité origina. Informat, rérvat, coact Mairi Lagrt--Gr Du vdrdi oir dimanch oir inclu (+ jr férié) : 1 r nuit 153, 2 nuit 103, nuit uiva 83. Du lundi oir judi oir inclu : 1 r nuit 133, 2 nuit 103, nuit uiva 83. Smain tax éjr u (0,80 nuit prn). Michl Caroio

12 CÔTÉ GOURMAND Tartar frai, mth pitach Tartar frai, ur lit caraml mth burr pitach alé ur lit caraml burr alé Ingrédit ( 6 vrrin) Pr caraml : 160 g ucr 60 g burr mi-l 20 cl crèm fraîch Pr tartar : 250 g bl frai frm (un barqut) 30 g pitach plé n alé 12 fuil mth L ju d un citr vrt 1 cuillèr à p ucr Envoyz-n vo milur rct tt vo atuc cuiinr proit a à pit prix. El ro put-êtr publié dan un prochain numéro. Chaqu trimr, Vivr Aujrd hui v m l à bch publia un rct propoé un ctur à ba proit locx a. Voici rt Mar, locatair Hlm à Sai-Affriqu. Simp, frai, tlmt grmand à un prix plu qu ranab! Rct L caraml Fait chffr ucr à c dan un gran poê ur fu moy. Laiz- fdr x 3/4 an y tchr pui rmuz légèrmt avc un patu. Soyz trè vigi, i caraml brû il impoib rattrapr. Dè qu il prd un cur ambré, ajtz burr rmua vivmt. Ajtz uit crèm pit à pit. Méfiz-v projct : brûlur caraml o trè dlru! Pruivz cu ia caraml billir pda 5 minut coinua rmur, pui rirz fu. Vrz un ctimètr c caraml fd chaqu vrrin iz rfroidir. L tartar Cpz frai pit dé, fuil mth fin nièr mixz pitach groièrmt. Si v n avz pa blr, mtz pitach dan un torch écraz- avc fd d un vrr un r à pâtiri. Méngz tt délicatmt avc 1 cuillèr à p ucr ju citr. Ajtz tartar dan vrrin décorz avc un fuil mth tièr. Srvz frai.

Conseil économique et social

Conseil économique et social Na t i ons U ni e s E / C N. 1 7 / 20 0 1 / PC / 1 7 Conseil économique et social D i s t r. gé n é r a l e 2 ma r s 20 0 1 F r a n ç a i s O r ig i n a l: a n gl a i s C o m m i s s io n d u d é v el

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

D é ce m b re 2 01 0 L e ttr e d 'i n fo r m a t i o n n 2 2 E d i to r i al L a f r o n ti è r e so c i ale L a p r i s e d e c o n s c i e n c e d e s e n tr e p r i s e s e n m a ti è re D e s e xa

Plus en détail

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 1 Objectifs de travail L objet de ce document est d expertiser la place occupée, en 2010, par les fictions américaines dans les

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com I N T R O D U C T I O N W O R D e s t u n l o g i c i e l d e t r a i t e m e n t d e t e x t e t r è s p e r f o r m a n t q u i n o u s p e r m e t d de o ccurméee nr ta u n C e d o c u m e n t p e u

Plus en détail

N L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 4 è m e t r i m e s t r e

N L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 4 è m e t r i m e s t r e La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

Réunion Commission Médicale-Trégunc sept 2010-Fabien CODRON

Réunion Commission Médicale-Trégunc sept 2010-Fabien CODRON Réunion Commission Médicale-Trégunc sept 2010-Fabien CODRON 1 P LA N 2 Le s d if f é r e n t s m é la n g e s L h is t o ir e d e la p lo n g é e t e k Le s a v a n t a g e s e t le s lim it e s d u t

Plus en détail

D é ce m b re 2 0 0 7 L e ttr e d 'i n fo r m a ti o n n 1 6 E d i to r i al P o u vo i r s p r i vé s, p o u vo i r s p u b li c s P l u s i e u r s é vé n e m e n ts n o u s i n te r p e l l e n t d

Plus en détail

DEVENEZ UN SIMPLY-EXPERT

DEVENEZ UN SIMPLY-EXPERT DEVENEZ UN SIMPLYEXPERT Bonjour, N o u s s o m m e s l e s créate ur s du site Inte r net : ht tp://www.simplyla nd.com D e p u i s p r è s d e 2 a ns, notre je une équipe déve loppe un site Inte r net

Plus en détail

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui I N T R O D U C T I O N D I n t e r n e t e s t l e p l u s g r a n d r é s e a u a u m o n d e a v e c d e s c e n t a i n e s d e m i l l i o n s da o r d i n a t e u r é s e a u x c o n n e c t é sa

Plus en détail

L I C E N C E 1 G r a n d s c o n c e p t s d u d r o i t p r i v é ( + T D ) 7 D r o i t c o n s t i t u t i o n n e l : t h é o r i e d e l E t a t ( + T D ) 7 F o r m a t i o n h i s t o r i q u e d

Plus en détail

N 1 2 2 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 3 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 2 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 3 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 La Cible F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T R E U I L C o m

Plus en détail

L Ergonomie C a fé S c ie n c e s C o g n itiv e s - 2 8 /0 3 /0 7

L Ergonomie C a fé S c ie n c e s C o g n itiv e s - 2 8 /0 3 /0 7 L Ergonomie C a fé S c ie n c e s C o g n itiv e s - 2 8 /0 3 /0 7 L Ergonomie? Etymologie S o n n o m p ro v e n a n t d u g re c e rg o n (travail) e t n o m o s (lois) p o u r d é s ig n e r la s c

Plus en détail

20 e Journée de l'afphb

20 e Journée de l'afphb «La Pharmacie Hospitalière : quels projets pour le futur?» L Arrêté Royal du 4 mars 1991, 20 ans après C h â te a u d u L a c, G e n v a l - 7 m a rs 2 0 0 9 COMMENT UTILISER VOTRE BOÎTIER? Utilisez les

Plus en détail

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X P r o c é d u r e a d a p t é e P a r t i e 2 - C a h i e r d e s C l a u s e s A d m i n i s t r a t i v e s P a r t i c u l i è r e s Université de Technologie

Plus en détail

Voici mon portfolio. Partenaire de confiance pour vos projets de graphisme. Marie-Eve Matte Designer graphique. T. 450 708-0925 C. info@mematte.

Voici mon portfolio. Partenaire de confiance pour vos projets de graphisme. Marie-Eve Matte Designer graphique. T. 450 708-0925 C. info@mematte. Voici mon portfolio Mari-Ev Matt Dignr graphiqu T. 450 708-0925 C. info@mmatt.com www.mmatt.com pour vo projt d graphim Idntité - pag 2 Rdign - avant Rdign - aprè Mari-Ev Matt Dignr graphiqu pour vo projt

Plus en détail

Guide des parkings VINCI Park de la Communauté d agglomération de Cergy-Pontoise

Guide des parkings VINCI Park de la Communauté d agglomération de Cergy-Pontoise Guid d parking VINCI Park d la Communauté d agglomération d Crgy-Pontoi Sptmbr 2010 a Communauté d agglomération d Crgy-Pontoi t VINCI Park œuvrnt n favur d la mobilité t du tationnmnt. Nouvaux parking,

Plus en détail

Construire ensemble le diagnostic

Construire ensemble le diagnostic Construire ensemble le diagnostic Thème n 2 : les énergies Thème : Changement climatique, énergie Energie et énergie renouvelable Bilan de la géothermie à Sucy Exemple du Clos de Pacy et des enjeux énergétiques

Plus en détail

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 Expérience > O u t i l d e M a n a g e m e n t d e p r o jet : Planification 3D des projets informatiques p1 La pla nifi cati on 3 D, J ean Yves MOINE nou s en a donné la p rime ur (voi r La Ci ble n 110,

Plus en détail

i Le Qi Gong «a u t r a v a i l» L e Q i G o n g, «t r a v a i l de l En er g i e», es t u n e g y m n a s t i q u e de s a n t é c h i n o i s e t r

i Le Qi Gong «a u t r a v a i l» L e Q i G o n g, «t r a v a i l de l En er g i e», es t u n e g y m n a s t i q u e de s a n t é c h i n o i s e t r FÉDÉRATION DE QI GONG ET ARTS ÉNERGÉTIQU ES LE QI GONG «A U T R A V A IL» Crédit photo : Anne MELCER B L I B â A 3, a v u P a u C é z a n n 1 3 0 9 0 A i x v c T é : 0 4 4 2 9 3 3 4 3 1 a x : 0 4 4 2 6

Plus en détail

Le vélo imaginaire. Si j'étais... Si j'étais... Matériel : Si j'étais... Les acrostiches. Les panneaux détournés. = décolage de fusée

Le vélo imaginaire. Si j'étais... Si j'étais... Matériel : Si j'étais... Les acrostiches. Les panneaux détournés. = décolage de fusée Le vélo imaginaire D es s ine v él o ui Si j'étais... rep rés te ton U ne éta t Si j'étais... p ièc e v él o, je s era is... Un p a nnea u rtier, je s era is... d' â me feuil C ha c ra y ons C ha v él

Plus en détail

Protection Collective Caractéristiques générales

Protection Collective Caractéristiques générales Protection Collective Caractéristiques générales Mise à jour Octobre 009 Protection collective La protection collective contre les chutes de hauteur dans les bâtiments en construction doit être assurée

Plus en détail

Fiches d aide au pilotage

Fiches d aide au pilotage Fich d aid au piloag U démarch paricipaiv pour u écocié da u quarir xia Lily CELLE Olivir MICHEL Yami OUADI Iiu d Urbaim d Améagm Régioal Mar 2 Urbaim Améagm Spécialié «Habia, Poliiqu d la Vill Rouvllm

Plus en détail

Formulaire d exonération relatif au ramassage de produits recyclés du client STAPLES Canada Inc.

Formulaire d exonération relatif au ramassage de produits recyclés du client STAPLES Canada Inc. Formulaire d exonération relatif au ramassage de produits recyclés du client STAPLES Canada Inc. Ordinateurs, UCT et Imprimantes et périphériques ordinateurs portatifs Ordinateurs Télécopieurs UCT Téléphones

Plus en détail

Chapitre IX: Propriétés des gaz IX.1 Etats de la matière

Chapitre IX: Propriétés des gaz IX.1 Etats de la matière Nature des gaz IX.1 Etats de la matière Solide : - volume et forme déterminée - empilements denses de molécules qui ne se déplacent pas Interactions décroissantes entre molécules Liquide : -volume déterminé

Plus en détail

SOFIREL. la pa s s i o n d u c a d r e d e v i e

SOFIREL. la pa s s i o n d u c a d r e d e v i e la pa s s i o n d u c a d r e d e v i e Aménager Développer Anticiper Yann Arthus-Bertrand / Altitude. , u n a c t e u r m a j e u r d e l aménagement Le g r o u p e SOFIREL, f o rt d e la réalisation

Plus en détail

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel INTRODUCTION Complément a u x c ou r s d éc onométr i e s u r le modè le li néa i r e et s on es ti ma ti on D eu x pa r ti es : 1. Les modèles linéaires à équations simultanées : définition des notions

Plus en détail

Montage de projet territorial

Montage de projet territorial Montage de projet territorial Collectivités Date(s) en fonction de vos/nos disponibilités A partir du 1er Septembre 2014 L offre La c oo pé r at iv e Cr es na v ous p ropos e de cr é er et c oo r do n

Plus en détail

ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D ARCHITECTURE DE LA VILLE & DES TERRITOIRES A MARNE-LA-VALLEE DOCUMENT SOUMIS AU DROIT D AUTEUR

ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D ARCHITECTURE DE LA VILLE & DES TERRITOIRES A MARNE-LA-VALLEE DOCUMENT SOUMIS AU DROIT D AUTEUR PARIS / IVRY DIS-CONTINUITES DE LA METROPOLE PIETRO BOSCOLO PFE 2114 m² / cos 5 1110 m² 6,5 hectares COS 2,00 186817 m² 7200 m² /cos 0,7 146 m²/cos 2 644 m²/cos 0,4 652 m² 0,4 3907 m² /cos 0,8 3850 m²

Plus en détail

LA TRANSACTION PÉNALE EN MATIÈRE ÉCONOMIQUE

LA TRANSACTION PÉNALE EN MATIÈRE ÉCONOMIQUE UNIVERSITE MOULOUD MAMMERI DE TIZI-OUZOU FACULTÉ DE DROIT ET SCIENCES POLITIQUES LA TRANSACTION PÉNALE EN MATIÈRE ÉCONOMIQUE THESE POUR L'OBTENTION DU DOCTORAT EN SCIENCES SPECIALITE : DROIT Par NAAR Fatiha

Plus en détail

Offrz d Pair Cadax Ac haq ccai! cada Livrai Martiiq 24h 48h DOM & Métrpl Editi Martiiq Décbr 2011 Offrz d Chaq Occai Spécial Nël! Tt l aé, fait par v ag avc d flr d pair chargé d affcti t d tit t t prété

Plus en détail

3 ème BREVET THEOREME DE THALES

3 ème BREVET THEOREME DE THALES Exercice 1 1 Construire un triangle ABC tel que AB = 6 cm AC = 7,2 cm et BC = 10 cm Placer les points R, T et E tels que : R [AB] et AR = 4,5 cm T [AC] et (RT) // (BC) E [AB) et E [AB] et BE = 2 cm 1 2

Plus en détail

C a fé E u ro p e D é b a t. Les jeunes [fra nç a is ] en ont-ils m a rre des politiques?

C a fé E u ro p e D é b a t. Les jeunes [fra nç a is ] en ont-ils m a rre des politiques? C a fé E u ro p e D é b a t Les jeunes [fra nç a is ] en ont-ils m a rre des politiques? O rig ine S oc ia le des E lus O rig ine S oc ia le des D éputés en 2007 E n % O rig ine s oc ia le des M a ires

Plus en détail

Vivez. éco-quartier BUREAUX & COMMERCES. www.vivrebassens.com. Bienvenue chez vous

Vivez. éco-quartier BUREAUX & COMMERCES. www.vivrebassens.com. Bienvenue chez vous Pag 1 Binvnu chz vous Invstissz n confianc dans un bin fiabl t durabl au cœur d l agglomération chambérinn, promss d un art d vivr dont vous bénéficirz saison après saison. BUREAUX & COMMERCES Vivz n éco-harmoni

Plus en détail

26 REPORTAGE l m p il li u l oi à lu déi pou di u v é, ou î l mè Fçoi, l f m lui O joi pu pè ppl fi ii cho il pouoi féu S vi c choli holi, c è ill «Mm éi d ê o fç c é ll ui im» x c ix cho l, ccompgé d

Plus en détail

Exercice p 219, n 3 : Quatre droites sont tracées et les deux droites rouges sont parallèles. Enoncer le théorème de Thalès.

Exercice p 219, n 3 : Quatre droites sont tracées et les deux droites rouges sont parallèles. Enoncer le théorème de Thalès. Exercice p 219, n 3 : Quatre droites sont tracées et les deux droites rouges sont parallèles Enoncer le théorème de Thalès Les droites ( BA ) et ( ZI ) sont sécantes en R, et les droites ( AI ) et ( BZ

Plus en détail

Les Laboratoires Pharmaceutiques

Les Laboratoires Pharmaceutiques Les Laboratoires Pharmaceutiques Les plus grands laboratoires et les cadres de l'industrie pharmaceutique. Les laboratoires recensés sont les laboratoires pharmaceutiques, parapharmaceutiques et leurs

Plus en détail

Structure. Qu est-ce que c est? n 4-2012-2013. titude 21. La maison de l archite cture et. jeu sur l urbanisme

Structure. Qu est-ce que c est? n 4-2012-2013. titude 21. La maison de l archite cture et. jeu sur l urbanisme Latitu 21 Latitu 21 Structure jeu ur l urbanime La maion l archite cture et d e l e n v ir o nne Qu et-ce que c et? et un établiement public. Il a pour miion l éducation et enibiliation tou le public aux

Plus en détail

TABLEAU DE SURVEILLANCE

TABLEAU DE SURVEILLANCE Département de la formation et de la sécurité Service de l enseignement Lycée - Collège des Creusets, Sion Departement für Bildung und Sicherheit Dienststelle für Unterrichtswesen Kollegium Creusets, Sitten

Plus en détail

Le jeu de l'oie des sons

Le jeu de l'oie des sons Le jeu de l'oie des sons b Départ bè B b bi Arrivée ba B bo bu bé bê bou sanleane.eklablog.com Jeu de l oie des sons : Matériel : des pions, 1 dé. Règle : - le joueur tombe sur une lettre ou une syllabe

Plus en détail

Plan de lecture. Pour lire la Bible en 1 an

Plan de lecture. Pour lire la Bible en 1 an Plan de lecture Pour lire la Bible en 1 an Le plan de lecture ci-après permet de lire toute la Bible en 1 an avec une lecture matin et soir, par exemple, ou en 2 ans avec lecture de l Ancien Testament

Plus en détail

Réseau des bibliothèques du Pays de Pamiers Guide du Numérique

Réseau des bibliothèques du Pays de Pamiers Guide du Numérique Réau d bibliothèqu du Pay d Pamir Guid du Numériqu Sit Intrnt du réau d lctur http://www.pamir.raubibli.fr C qu vou pouvz fair dpui notr it Intrnt : EXPLORER LE CATALOGUE : Plu d 80 000 documnt ont à votr

Plus en détail

Bouygues Télécom Issy-les-Moulineaux. Hôtel Pullman Aquaboulevard. Mont Valérien. La Ceinture Verte, secteur sud-ouest parisien

Bouygues Télécom Issy-les-Moulineaux. Hôtel Pullman Aquaboulevard. Mont Valérien. La Ceinture Verte, secteur sud-ouest parisien L Citr rt, ctr d-ot pii Boyg Télécom Iy-l-Mx Hôtl llm Aqbolvd pormiq dpi l toit d Hll Mot léri Cité d l ir L Déf Hll L c d xpoitio, d ht x d l coro pii, d jx viromtx mjr Aprè l déclmt d fortifictio d i,

Plus en détail

CERES logiciel de gestion commerciale pour négociants en vin

CERES logiciel de gestion commerciale pour négociants en vin CERES logicil gion commrcial pour négocian n vin. Gion complè acha vn : comman, rérvaion, gion courag commrciaux.. Moul campagn primur : piloag la campagn via un ablau bor prman viualir accér aux informaion

Plus en détail

LES CONSEILS DE LA VIE SOCIALE DEPARTEMENTAUX

LES CONSEILS DE LA VIE SOCIALE DEPARTEMENTAUX Une initiative de l ARS du Limousin voulue par son Directeur Général LES CONSEILS DE LA VIE SOCIALE DEPARTEMENTAUX "forum" d'expression des attentes des usagers et de leurs représentants concernant la

Plus en détail

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 21 FÉVRIER 2013. -ooo-

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 21 FÉVRIER 2013. -ooo- VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 21 FÉVRIER 2013 -ooo- La s éa n c e e s t o u v e r t e à 1 8 h eur e s 1 5 s o u s l a p r é s i d e n c e d e M o n si e u r Je an - P au l B R E T, M a i r e

Plus en détail

Laissez-vous conduire jusqu à minuit!

Laissez-vous conduire jusqu à minuit! Laiz-vou conduir juqu à minuit! A partir du 2 juillt 2010, la Communauté d Agglomération du Pay Ajaccin t l Tranport Collctif Ajaccin (TCA) propont à lur uagr un drt d oiré tardiv juqu à MINUIT ur un majorité

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

EN SER VIC E DE GA RD. r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l

EN SER VIC E DE GA RD. r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l Dossier pour T HANDICAPÉ E L INTÉGRATION D UN ENFAN EN SER VIC E DE GA RD r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l Document à conserver au service de garde I D E N T I F I C A T I O N D U S E R V I

Plus en détail

G roupe G T : 16 retom bées. M é d ia D ate S u jet

G roupe G T : 16 retom bées. M é d ia D ate S u jet RETOM BEES PRESSE 2011 Cam pagne presse GT G roupe G T : 16 retom bées P re sse é crite n a tio n a le : ECHANGES janvier 2011 Partenariat Em m aüs ECHANGES avril 2011 In terview J.ISN A R D Presse écrite

Plus en détail

Cahier. de lecture syllabique. dès ans

Cahier. de lecture syllabique. dès ans C l é m e n t i n e D e l i l e J e a n D e l i l e Cahier de lecture syllabique 6 dès ans Méthode de lecture syllabique Des exercices pour s entraîner à bien lire Ce cahier contient plus de 200 exercices

Plus en détail

Les audiences de la fiction dans les grands pays européens en 2011

Les audiences de la fiction dans les grands pays européens en 2011 Les audiences de la fiction dans les grands pays européens en 2011 1 Objectifs de travail L objet de ce document est de rassembler les palmarès d audience des programmes de fiction dans les principaux

Plus en détail

PARTENARIAT PUBLIC PRIVÉ POUR LA CONSTRUCTION DU 9ÈME COLLÈGE À MONTREUIL-SOUS-BOIS RÉUNION PUBLIQUE, LUNDI 19 MARS 2012

PARTENARIAT PUBLIC PRIVÉ POUR LA CONSTRUCTION DU 9ÈME COLLÈGE À MONTREUIL-SOUS-BOIS RÉUNION PUBLIQUE, LUNDI 19 MARS 2012 REUNION PUBLIQUE COLLEGE DE MONTREUIL LE 9/3/ PARTENARIAT PUBLIC PRIVÉ POUR LA CONSTRUCTION RÉUNION PUBLIQUE, LUNDI 9 MARS PARTENARIAT PUBLIC PRIVÉ POUR LA CONSTRUCTION RÉUNION PUBLIQUE LUNDI 9 MARS PARTENARIAT

Plus en détail

Définition : Excel L'utiliation simple L'utilisation mathématique Tableur (ou chiffrier) est un logiciel d application qui permet de :

Définition : Excel L'utiliation simple L'utilisation mathématique Tableur (ou chiffrier) est un logiciel d application qui permet de : I N T R O D U C T I O N E x c e le s t u n l o g i c i e l m u l t i f o n c t i o n s i n t é g r a n t u np tu ai bs ls ea un r taé u n g e s t i o n n ad i re e b a s e d e d o n n é e saé u n g r a

Plus en détail

Besoin d une pause? Vous avez un parc à quelques pas. Baladez-vous et découvrez l Arboretum, la Maison

Besoin d une pause? Vous avez un parc à quelques pas. Baladez-vous et découvrez l Arboretum, la Maison Châtnay-Malabry t un charmant vill n plin or, à proximité d Pari, rconnu pour on cadr d vi agréabl t on attractivité. S nombrux projt d dévloppmnt t on nvironnmnt vrdoyant lui confèrnt l parfait compromi

Plus en détail

SOCIETE DES NATIONS. 4/46014/20994 Genève le 5 septembre 1925 DELIMITATION LU PORT DE D^TZIG AUX FINS DU SERVICE

SOCIETE DES NATIONS. 4/46014/20994 Genève le 5 septembre 1925 DELIMITATION LU PORT DE D^TZIG AUX FINS DU SERVICE SOCIETE DES NATIONS Communiqué au Conseil G. 495 1925 I. 4/46014/20994 Genève le 5 septembre 1925 VjLLE LIBRE DE DaNTSIG. DELIMITATION LU PORT DE D^TZIG AUX FINS DU SERVICE POSTAL POLONAIS i. Note du Gouvernement

Plus en détail

I n f o r m a t i o n g é n é r a l e M a r c h e à s u i v r e

I n f o r m a t i o n g é n é r a l e M a r c h e à s u i v r e Dossier pour ANT HANDICAPÉ DE L INTÉGRATION D UN ENFEN SERV ICE DE GAR information générale et marche à suivre Document de travail à conser ver au ser vice de garde Le dossier pour l inté gra tion d un

Plus en détail

LA GESTION DE MATCH ELECTRONIQUE G.D.M.E

LA GESTION DE MATCH ELECTRONIQUE G.D.M.E TUTORIEL SERVICE INFORMATIQUE LA GESTION DE MATCH ELECTRONIQUE G.D.M.E L A GES TI ON DE MATCH ELECTRONIQUE (G. D. M. E) ------------- D a t e : 15 Décembre 2012 ---------- A u t e u r : F é d é r a t i

Plus en détail

S ITE S E T S O LS P O LLUÉ S PLAQU E TTE

S ITE S E T S O LS P O LLUÉ S PLAQU E TTE PLAQU E TTE A C TIV ITÉ S IN DU S TR IE LLE S A N C IE N N E S Archives départementales 76 R É AM ÉN AG E M E N T U R B AIN L es villes s e s o nt étendues s ur d a nc iens s ites indus triels 1863 1889

Plus en détail

Aménagement Ville de Montpellier Voirie pour tous. Présentation 07 octobre 2008

Aménagement Ville de Montpellier Voirie pour tous. Présentation 07 octobre 2008 Aménagement Ville Montpellier Voirie pour tous 01/10/08 1 Présentation 07 octobre 2008 Le contexte Ville 01/10/08 2 Le développement Ville 01/10/08 3 Aménagement Ville Montpellier Voirie pour tous LE PATRIMOINE

Plus en détail

Suivez Zoé et Martin pour une balade au cœur de la Découverte!

Suivez Zoé et Martin pour une balade au cœur de la Découverte! Suivz Zoé t Martin pour un bala au cœur la Découvrt! Livrt péagogiqu : Projt rénovation urbain «Suivz-nous pour écouvrir t comprnr tout c qui va changr!» La naissanc u quartir la Découvrt Vu aérinn u quartir

Plus en détail

Introduction sur l'état d'avancement de la esanté en France

Introduction sur l'état d'avancement de la esanté en France Introducti ur l'état d'avancmnt d la Santé n Franc «Santé : Un diéminati n march n Langudoc Rouill» Un i organié n partnariat avc Sommair La -anté Gouvrn Tchniqu anc Pilotag Rourc Humain Ecomi L njux d

Plus en détail

a l e i y m u r o f n v w s j z ou ch oi eu ph gn eau/au on in un en/an oin ain ein ien ill Une lettre qui donne un son que je peux chanter longtemps

a l e i y m u r o f n v w s j z ou ch oi eu ph gn eau/au on in un en/an oin ain ein ien ill Une lettre qui donne un son que je peux chanter longtemps Une lettre qui donne un son que je peux chanter longtemps a l e i y m u r o f n v w s j z Une lettre qui donne un son bref (en valeur de base) d t b p c k q g 2-3 lettres qui donnent ensemble toujours

Plus en détail

Le libre-service à la médiathèque de Calais. Médiathèque de Calais

Le libre-service à la médiathèque de Calais. Médiathèque de Calais Le libre-service à la médiathèque de Calais 1 Eléments déclencheurs 1. La r énov at i on de l a médi at hèque c ent r al e 2. La r ec her c he d' une nouv el l e r el at i on av ec l e publ i c 3. L' oppor

Plus en détail

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES Journal Officiel de l OHADA N 10 4 ème Année 221 AA CHAPITRE 3 : POSTES / COMPTES SECTION 1 : Système normal BILAN-ACTIF ACTIF N os DE COMPTES À INCORPORER DANS LES POSTES Réf. POSTES Brut Amortissements/

Plus en détail

A pprendre à ra is onner à l'éc ole

A pprendre à ra is onner à l'éc ole A pprendre à ra is onner à l'éc ole l'e x e m p le d e la g é o m é trie C liq u e z p o u r m o d ifie r le s ty le d e s s o u s -titre s d u m a s q u e Thierry DIAS, HEP Lausanne thierry.dias@hepl.ch

Plus en détail

DOSSIER. Quels conseils donner à un enseignant qui veut partir? S.C. : Ne pas hésiter à se lancer! Les élèves

DOSSIER. Quels conseils donner à un enseignant qui veut partir? S.C. : Ne pas hésiter à se lancer! Les élèves Il y a 60 an, la mièr cla déuvrt voyait l jour. L fant rtait ofitr joi la nig pdant un moi Qu t-il 2013? C doir donn la rol à cux qui organit r voyag t orti avc lur élèv. DOSSIER Voyag lair t cla tranplanté

Plus en détail

Les Laboratoires Pharmaceutiques

Les Laboratoires Pharmaceutiques Les Laboratoires Pharmaceutiques Les plus grands laboratoires et les cadres de l'industrie pharmaceutique. Les laboratoires recensés sont les laboratoires pharmaceutiques, parapharmaceutiques et leurs

Plus en détail

LE BIM, UN ATOUT? 2015 55 es Journées d études et de formation Ingénieurs Hospitalies de France, Tous droits réservés - Toute rep

LE BIM, UN ATOUT? 2015 55 es Journées d études et de formation Ingénieurs Hospitalies de France, Tous droits réservés - Toute rep LE BIM, UN ATOUT? 2015 55 e Journée de formation Ingénieur Hopitalie de F, ute rep 55 ème journée d Etude et de 1 de formation Ingénieur Hopitalie de F, ute reproduction même partielle et interdite. DEVIENT

Plus en détail

E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie. A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010

E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie. A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010 E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010 M éta bo lis m es énerg étiques C o ntra c tio n m us c ula ire M u s cle s s t r ié s s q u e le t t iq u e s = 40 % m a s

Plus en détail

RESPONSABILITE CIVILE ET PENALE DANS LE CADRE DU MANDAT JUDICIAIRE

RESPONSABILITE CIVILE ET PENALE DANS LE CADRE DU MANDAT JUDICIAIRE RESPONSABILITE CIVILE ET PENALE DANS LE CADRE DU MANDAT JUDICIAIRE INTRODUCTION ÊTRE RESPONSABLE, C EST REPARER LES DOMMAGES CAUSES A UN TIERS Dans une société de droit, quiconque cause un dommage à autrui

Plus en détail

Les machines électriques à pôles lisses 1. I n t r o d u c t i o n 10 1 L ' i n t e r a c t i o n e n t r e u n c o u r a n t é l e c t r i q u e e t u n c h a m p m a g n é t i q u e e s t à l ' o r i

Plus en détail

M O D E L I S AT I O N D E L A B A S E D E D O N N E E S D U N E I M P R I M E R I E D E C A R T E S D E V I S I T E

M O D E L I S AT I O N D E L A B A S E D E D O N N E E S D U N E I M P R I M E R I E D E C A R T E S D E V I S I T E C A R T E S M O D E L I S AT I O N D E L A B A S E D E D O N N E E S D U N E I M P R I M E R I E D E C A R T E S D E V I S I T E G U S TAV O B A R R E N O J O S E C A R L O S C O R R E I A R E M I H Ä

Plus en détail

T E L E C H A R G E M E N T D E S D O C U M E N T S 2 P R O C E D U R E 2 C O N S T I T U T I O N DU D O S S I E R 5

T E L E C H A R G E M E N T D E S D O C U M E N T S 2 P R O C E D U R E 2 C O N S T I T U T I O N DU D O S S I E R 5 SAISIR UNE MUTATION FICHE A L USAGE DES CLUBS ------------- D a t e : 0 3 J u i n 2 0 0 9. --------- A u t e u r s : F é d é r a t i o n F r a n ç a i s e d e H a n d b a l l / M. S o u n a l e i x ( L

Plus en détail

Logistique de transport pour l e proj et LH C S. Prodon & S. Weisz ST Work sh op 2 0 0 3 Planification Objectifs M é th o d o l o g ie R e tou r te r r ain R é u ssites D ifficu l té s A m é lior ations

Plus en détail

Exercices sur les vecteurs

Exercices sur les vecteurs Exercice Exercices sur les vecteurs ABCD est un parallélogramme et ses diagonales se coupent en O () Compléter par un vecteur égal : a) AB = b) BC = c) DO = d) OA = e) CD = () Dire si les affirmations

Plus en détail

Un Pa adapté à chacun

Un Pa adapté à chacun vi d coupl, nfant, rconvrion, rtrait... Mutull Référncé Minitèr * par moi, pour un jun d 15 à 19 an - ** par moi, pour un adult d 30 à 34 an - *** par moi, pour un adult d 45 à 49 an - **** par moi, pour

Plus en détail

Compression Compression par dictionnaires

Compression Compression par dictionnaires Compression Compression par dictionnaires E. Jeandel Emmanuel.Jeandel at lif.univ-mrs.fr E. Jeandel, Lif CompressionCompression par dictionnaires 1/25 Compression par dictionnaire Principe : Avoir une

Plus en détail

Las concepciones de la Ciencia frente a las humanidades

Las concepciones de la Ciencia frente a las humanidades Las concepciones de la Ciencia frente a las humanidades Anne-Françoise Schmid To cite this version: Anne-Françoise Schmid. Las concepciones de la Ciencia frente a las humanidades. Conférence prononcée

Plus en détail

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 30 MAI 2013 -ooo-

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 30 MAI 2013 -ooo- VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 30 MAI 2013 -ooo- La s éa n c e e s t o u v e r t e à 1 8 h eur e s 1 5 s o u s l a p r é s i d e n c e d e M o n si e u r Je an - P au l B R E T, M a i r e d e

Plus en détail

ILL GEN SCHUMAN DE LA SIG ICE L DE QUE ISE TRE DU PLESSIS DRO SSY RTE 6-R N4-RTE DE NOISEAU E-E QUEU D136- L DES BRIE D'OR MES SUC N19

ILL GEN SCHUMAN DE LA SIG ICE L DE QUE ISE TRE DU PLESSIS DRO SSY RTE 6-R N4-RTE DE NOISEAU E-E QUEU D136- L DES BRIE D'OR MES SUC N19 89 CARTOGRAPHI BRUIT HAUT VAL MARN Ü AND R ROU MAURIC BRTA UX -A V MA UR IC BR TA VALUR LIMIT UX AVI RI D7 BOI L'ABB N-B QU A I- V TR - U Niveaux sonores db(a) I PL 3 T PLI T PLI Lden LIBT I NT L 9 D2

Plus en détail

u i o i é a é i u o i o a u é a i o é u

u i o i é a é i u o i o a u é a i o é u Lecture orale fiche 1. a é i u o é a i u o u i o i é a é i u o i o a u é a i o é u Lecture orale fiche 2. fa fi fu fo fé fi fu fé fa fo fa fo fu fé fi Lecture orale fiche 3. sa su si so sé si sé su sa

Plus en détail

ENFIN! On attend plus de 10 000 personnes, le 28 mai 2016 au Parc Floral de PARIS pour vivre une journée exceptionnelle

ENFIN! On attend plus de 10 000 personnes, le 28 mai 2016 au Parc Floral de PARIS pour vivre une journée exceptionnelle ENFIN! U évém ièm coacé mai poqoi? Pac q la mod la baé ambl ipi paio. Pac q d d milli d fa. p la paol o écoé pa Pac q l maq o iova l commicaio a co la YoTb déomai po ovll gééaio hyp cocé. O ad pl d 10

Plus en détail

Boîte à idées à explorer, à déjouer

Boîte à idées à explorer, à déjouer Bî à ié à xlrr, à éjr Prii ravax à xr a C92 a l ar rj éaral «U aé av ri ar» 15 avril a 17 ai 2013, a C92 Aé lair 2012-2013 D ré ar : Cahri Frié Dirri, él aliai L Glaièr, Blg-Billar Mari-Fraçi Ja-Ja Cillèr

Plus en détail

Ę ę Ó ę - -_::jr-':- r' l'r I i ::--=:: f '3 l!.f:l$e l r-l $ &.::. H =$ n, r.. ii i:ę.1.= i.-l 't a. :,r.. :. '. r..-i. 1' :; '.r. ;..::. rta:r t:' l: :a '!ii$i: 1,.;ł]ii. ' ;s,.i.,q..'.. ::i '','.,,..,...'..

Plus en détail

La CDM E. Maintenir dans l emploi des salariés en risque d inaptitude médicale

La CDM E. Maintenir dans l emploi des salariés en risque d inaptitude médicale La CDM E Maintenir dans l emploi des salariés en risque d inaptitude médicale Hist orique En Isère, chaque année, 1000 à 1200 licenciements pour inaptitude médicale sont prononcés. En 2000 un groupe de

Plus en détail

CP, cahier du jour. L. 3/09/07 : Lecture : a/o p 18 Ecriture : a a o o Dictée : a, a, o, o, a, o Maison : lecture p 18

CP, cahier du jour. L. 3/09/07 : Lecture : a/o p 18 Ecriture : a a o o Dictée : a, a, o, o, a, o Maison : lecture p 18 PÉRIODE 1 N. B. : - Dans les dictées, les lettres soulignées sont données deux fois après avoir dit le mot, les mots ou lettres en italique font l objet d un rappel grammatical - Les devoirs sont écrits

Plus en détail

Nomenclature METIERS - EMPLOIS

Nomenclature METIERS - EMPLOIS Nomenclature METIERS - EMPLOIS HISTORIQUE DU DOCUMENT Nature Auteur Date Vérificateur Date Approbateur Date Edition initiale M. LIEUVIN 16/11/05 M. SPIRO 1. OBJET Cette nomenclature, utilisant trois caractères,

Plus en détail

IMPÔTS DES NON RÉSIDENTS

IMPÔTS DES NON RÉSIDENTS IMPÔTS DES NON RÉSIDENTS A RT 227 À 248 CIR 92 1. Les assujettis Les non-habitants du Royaume vo ir la d é f i ni ti o n d h ab it a nt d u Ro ya u me o u le domi cile f i sc ale e n Belgiq u e o u le

Plus en détail

63Congrès UNE FILIÈRE EN HARMONIE! ème. Palais des Congrès d Arles

63Congrès UNE FILIÈRE EN HARMONIE! ème. Palais des Congrès d Arles aiqu p n i ma d Inf 63Cngè èm in u j u n alai d Cngè d Al A R T E N A IR E S S O N E D U T IE N AVEC LE SO B I L UM d Avnu d la 1è Diviin anc Lib - Ga SNC I la d l lâ i d u Mé U n i n d i n 015 b 3 c ARLES

Plus en détail

Objectifs : Etre capable de

Objectifs : Etre capable de Objectifs : Etre capable de Etablir un état de rapprochement Effectuer la régularisation dans les comptes Etablir une déclaration TVA CA3 réel normal Etablir une déclaration TVA CA12 réel simplifié Comptabiliser

Plus en détail

ENDURO «VINTAGE» 2017 Complément au Règlement particulier Sommaire

ENDURO «VINTAGE» 2017 Complément au Règlement particulier Sommaire ARTICLE 1 : DÉFINITION 1.1 : Organisation 1.2 : Programme de l épreuve 1.3 : Comité d honneur 1.4 : Comité d organisation 1.5 : Secrétariat 1.6 : officiels ENDURO «VINTAGE» 2017 Complément au Règlement

Plus en détail

Magazine L 440 mm x H 300 mm (10 mm bords perdus) ou L 410 mm x H 270 mm. Magazine L 220 mm x H 300 mm (10 mm bords perdus) ou L 190 mm x H 270 mm

Magazine L 440 mm x H 300 mm (10 mm bords perdus) ou L 410 mm x H 270 mm. Magazine L 220 mm x H 300 mm (10 mm bords perdus) ou L 190 mm x H 270 mm DOUBLE MODULE FORMAT A 1/1 PANO L 288 mm x H 440 mm L 440 mm x H 300 mm L 410 mm x H 270 mm 12 500 FORMAT B 1/2H 1/1 L 288 mm x H 220 mm L 220 mm x H 300 mm L 190 mm x H 270 mm 8 500 FORMAT C 1/2V 1/1

Plus en détail

dysfonctionnement dans la continuité du réseau piétonnier DIAGNOSTIC

dysfonctionnement dans la continuité du réseau piétonnier DIAGNOSTIC dfoncionnmn dan la coninuié du réau piéonnir DIAGNOSTIC L problèm du réau on réprorié ur un car "poin noir du réau", c problèm on d différn naur, il puvn êr lié à la écurié, à la coninuié ou au confor

Plus en détail

C h a m p io n a t ré g io n a le c o m ité Ile -d e -F ra n c e P ic a rd ie. P ro to c o le d e la re n c o n tre

C h a m p io n a t ré g io n a le c o m ité Ile -d e -F ra n c e P ic a rd ie. P ro to c o le d e la re n c o n tre P ro to c o le d e la re n c o n tre C h a m p io n a t r é g io n a le c o m ité Ile -d e -F r a n c e P ic a r d ie 2 9 a v r l 2 0 0 7 P is c in e d e N o g e n t s u r M a r n e 19:35 P ro to c o le

Plus en détail

Rapport sur l entente de principe FTQ. Convenue à la 62 e rencontre

Rapport sur l entente de principe FTQ. Convenue à la 62 e rencontre Rapport sur l entente de principe FTQ Convenue à la 62 e rencontre Conseil général CPAS, décembre 2015 Durée: CONGÉ CFTÉ-ÉS AVEC ÉTALEMENT DU SALAIRE D u e à uat e se ai es Étalement : De six ou 12 mois

Plus en détail

Chimie Générale-CH101 Tableau de classification périodique de Mendeleïev

Chimie Générale-CH101 Tableau de classification périodique de Mendeleïev Tableau de classification périodique de Mendeleïev 1 2 Tableau de classification périodique de Mendeleïev s p H Li Na Be Mg Non métal (ou métalloïde) Métal He B C N O F Ne Al Si P S Cl Ar K Rb Cs Ca Sr

Plus en détail

Le premier service d information par SMS.

Le premier service d information par SMS. L prmir srvic d information par SMS. Snd to Act simplifi considérablmnt la vi d vos collaborats t d ls corrspondants. Ds cntrs d formations, ds univrsités t ds écols d commrcs nous font djà confianc. Faîts

Plus en détail