Exercices M1: Cinématique du point. A) Questions de compréhension. LCD Physique 2eBC 1 Ex2eMeca1_13.docx 04/11/2013

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Exercices M1: Cinématique du point. A) Questions de compréhension. LCD Physique 2eBC 1 Ex2eMeca1_13.docx 04/11/2013"

Transcription

1 LCD Physique ebc 1 Exercices M1: Cinémaique du poin A) Quesions de compréhension 1) Un voyageur dans un rain en mouvemen à viesse consane laisse omber un obje. Esquisser l allure de la rajecoire : pour un observaeur exérieur, immobile sur le rooir, pour le voyageur dans le rain, pour un voyageur dans un aure rain qui dépasse le premier. ) Un poin mobile M se déplace dans un plan. On le repère par ses coordonnées x e y dans un repère orhonormé (O, i, j). Les équaions horaires de son mouvemen son : x = 3 1 ; y = 4 1 (x e y en cm, en s) a) Eablir l équaion y = f(x) de sa rajecoire. Quelle es sa naure? b) Déerminer la disance parcourue par M enre les daes = 0s e = 1s. c) Déerminer la disance parcourue par M enre les daes e 1 s. Conclure. 3) (Fig. à droie) Dans la figure suivane, deux courbes A e B représenen des relaions enre la posiion x e le emps. Ces courbes représenen-elles oues les deux un mouvemen possible? Jusifiez une évenuelle réponse négaive. x A 4) Vrai ou faux? Un mouvemen reciligne es di uniforme si le mobile parcour des disances égales en des durées égales. Dans un diagramme (,v), la disance parcourue par le mobile n es pas représenée. Si la viesse d un poin mobile es consane, le mouvemen de ce poin es nécessairemen reciligne. Dans un diagramme (,x), la viesse du mobile n es pas représenée. Un mouvemen dans lequel le veceur viesse e le veceur accéléraion son consans es possible. Si un mouvemen es uniforme, le veceur accéléraion es oujours nul. La donnée «a 10ms» signifie que la viesse du corps considéré augmene de 1ms 1 en 10s. Lorsque l accéléraion du cenre d inerie d un solide es nulle, le solide n es soumis à aucune force. La viesse moyenne sur un raje es oujours égale à la moyenne algébrique des viesses sur les différenes éapes du raje. Un chario accéléré à parir du repos parcour m en 1s. En s il parcour 4m. Le veceur accéléraion es en ou poin angen à la rajecoire. Lorsqu on parcour la moiié du chemin à 10 km/h, e l aure moiié à 0 km/h, la viesse moyenne vau 15 km/h. B

2 LCD Physique ebc b) Lorsqu on parcour la moiié du emps à 10 km/h, e l aure moiié à 0 km/h, la viesse moyenne vau 15 km/h. 5) Dessiner x = f() d un mobile animé d un MRUA el que : x 0 > 0 ; v 0x < 0 e a x > 0. 6) Deux véhicules A e B, iniialemen au repos à la même posiion dans l espace, on même accéléraion. Quels son les rappors enre leurs viesses e leurs posiions si A accélère deux fois plus longemps que B? 7) Bernard e Francesco roulen côe à côe à bicyclee à la viesse de 36 km/h. Subiemen Bernard accélère e prend 4,5 m d avance au bou de 3 s. La viesse de Francesco n a pas varié. L accéléraion de Bernard es-elle la même suivan qu on prend comme référeniel la Terre ou Francesco? Expliquer. 8) Dans un es auomobile, on li : Dépar : 0-100km/h :8,3s Reprises: km/h :5,6s A quelles grandeurs physiques ces données se réfèren-elles?calculez-les. 9) Voici les représenaions graphiques de deux mouvemens différens (1) e (). Indiquer sur les représenaions (1) e () les poins pour lesquels la viesse v x es nulle. Décrire l évoluion de la viesse v x lors du mouvemen (1), e de l accéléraion a x lors du mouvemen (). 10) a) Une boule es lancée sur un plan incliné avec une viesse iniiale posiive. Le sens posiif correspond à l ascension. Commen évoluen les signes de la viesse e de l accéléraion? b) Une voiure, animée d une viesse v x = -15 m/s à un insan, accélère avec une accéléraion qui vau a x = - m/s. Quelle sera sa viesse à l insan 1 s? 11) Mouvemen curviligne Voici le veceur accéléraion représené en différenes posiions A, B, C, D, E occupés successivemen par le mobile. Décrire, pour chacune de ces posiions, si la viesse du mobile es en rain d augmener, de diminuer ou de reser consane. A sens du mouvemen B C E D

3 LCD Physique ebc 3 B) Exercices officiels C1 Eude sroboscopique d un mouvemen Le diagramme ci-dessous représene les posiions d'un même mobile enre son dépar A e son arrê B, noées à inervalles de emps réguliers (comme sur une phoographie sroboscopique). Quel es le diagramme viesse-emps qui figure le mieux ce mouvemen? C Avion à pédales En 1979, Brian Allen parcourai la disance séparan Folkesone, en Grande-Breagne, du Cap Gris-Nez, en France, à bord de l'avion à pédales Gossamer Albaross. Il parcouru une disance en ligne droie de 38,5 km en h 49 min. Quelle éai sa viesse moyenne? (v m = 13,7 km/h = 3,80 m/s) C3 Dupond e Dupon Dupond e Dupon fon une randonnée à bicyclee à ravers l'oesling. Avan de parir, Dupond se plain de la longueur e de la difficulé du parcours vallonné, long de 50 km. Dupon lui répond : «Ean donné que nous reviendrons en fin de promenade à nore lieu de dépar, nous aurons auan de monées que de descenes. Après chaque effor duran la monée, u pourras e reposer en descendan en roue libre. Ainsi, si u mones à une viesse de 5 km/h, u pourras descendre les côes à 45 km/h, ce qui donnera une viesse moyenne de 5 km/h. Nous serons donc de reour dans heures.» Dupon a--il raison? Au bou de combien de emps seron-ils de reour? ( =5,56 h)

4 LCD Physique ebc 4 C4 Eude qualiaive de mouvemens recilignes. Compléez, pour les mouvemens recilignes suivans, le ableau suivan : posiion x en foncion du emps : x ( ) composane de la viesse selon x : v x en foncion du emps : v ( ) Coure descripion du mouvemen 1 x ( ) v x ( ) x ( ) v x ( ) Coure descripion du mouvemen v x ( ) a x ( ) : 3

5 LCD Physique ebc 5 C5 Accéléraion moyenne Déerminez l'accéléraion moyenne dans chacun des cas suivans. Un DC10 paran du repos aein sa viesse de décollage de 360 km/h en 50 s. Un avion Corsair de la marine s'approche d'un pore-avions à 180 km/h e il es arrêé par un file en 4 s. Une capsule d'enraînemen aein 1440 km/h en s. (a x = m/s ; a x =-1,5 m/s ; a x =00 m/s ) C6 Veceur accéléraion La figure ci-conre monre les veceurs viesse insananée à deux insans séparés de 1 s. Les direcions des veceurs formen un angle de 35 e la valeur de la viesse passe de 4 m/s à 6 m/s. a) Déerminer graphiquemen le veceur variaion de viesse. b) Déerminer la valeur de l accéléraion. C7 Le graphique ci-dessus monre la viesse d un mobile en mouvemen reciligne en foncion du emps. a) Calculez les accéléraions des différenes phases du mouvemen. Tracez une graphique de l accéléraion en foncion du emps ( à l échelle ). b) Déerminer la disance parcourue par le mobile pendan les 50 premières secondes? v(m/s),0 10 (s )

6 LCD Physique ebc 6 C8 Evoluions de mouvemens accélérés Voici deux siuaions disinces ; la flèche représene l accéléraion. Expliquez commen von évoluer la rajecoire e la viesse (moivez)! C9 Eude graphique du MRUV Voici l'enregisremen du mouvemen d'un chario sur un rail incliné ,5 1 1,5,5 3 3, (s) a) Précisez laquelle des courbes es la posiion : x, respecivemen la composane de l accéléraion selon Ox : a x. Moivez vore choix. b) Eablissez l'expression de x(), de v x () e de a x () à parir du graphique. c) Rajouez la composane de la viesse selon Ox : v x () sur le graphique. d) Où le mouvemen es-il accéléré, où es-il freiné? Expliquez! (x() = - 35 e v x () = -43) (décéléraion dans le sens des x croissan enre 0 e 0,75 s e accéléraion dans le sens des x décroissans enre 0,75 s e 4s.) C10 TGV Un rain à grande viesse de masse M = 400 onnes roule sur une voie horizonale à la viesse 5 km/h. Le conduceur provoque le ralenissemen de la rame e obien une décéléraion consane de 0,75 m/s. Calculer la disance parcourue, lorsque la viesse du rain es ombée à 108 km/h. ( x =,67 km)

7 LCD Physique ebc 7 C11 Freinage sur auoroue Un auomobilise roule sur un ronçon d'auoroue reciligne à la viesse de 130 km/h. Soudain, un obsacle fixe apparaî sur la voie à une disance d = 10 m. Le conduceur freine immédiaemen e rédui sa viesse à 105 km/h au bou d'une durée = 1 s. a) Calculer la valeur de la décéléraion. b) Si l'on suppose que la décéléraion de l'auomobile rese consane, à quelle disance de l'obsacle la voiure va--elle s arrêer? c) On envisage mainenan cee évenualié : le conduceur ne réagi pas ou de suie e commence à freiner une seconde après l'appariion de l'obsacle. Il impose alors à son véhicule la décéléraion calculée au poin a). À quelle disance de l'obsacle l'auomobile va--elle s arrêer? ( a x = - 6,94 m/s b) x = 6,1 m c) d=10 m derrière l obsacle => choc.) C1 Piéons Deux piéons A e B se déplacen dans le même sens sur une roue reciligne. La viesse de A es 5,4 km/h, celle de B es 3,6 km/h. La disance qui les sépare à = 0 es 80 m, B éan en avance sur A. a) A quelle dae A dépassera--il B? b) Quelle sera alors la disance parcourue par chaque piéon depuis l origine des emps? c) Représenez sur un graphique la posiion des piéons en foncion du emps. ( a) = 160s ; b) x A =40 m e x B =160 m) C13 Paris-Luxembourg A Luxembourg, un voyageur prend à 06.00h du main le rain pour Paris. Ce rain roule à une viesse de 100 km/h. A 07.00h, un second voyageur par de Paris en direcion de Luxembourg, à la viesse de 150 km/h. A Reims, qui se rouve à 150 km de Paris, le rain ombe en panne e doi s arrêer pendan une heure, puis repar avec la même viesse vers le Luxembourg. Trouver graphiquemen le lieu e la dae de la renconre, sachan que la disance Paris- Luxembourg vau 400 km. (=8h30 à Reims) C14 Poursuie Un auomobilise roule à la viesse consane de 10 km/h sur une roue reciligne où la viesse es limiée à 90 km/h. Un moard de la Police par à sa poursuie. Il démarre au momen précis où l auo passe devan lui. Le moard es animé d un mouvemen reciligne uniformémen accéléré qui le fai passer de 0 à 100 km/h en 10 s. a) Calculez la durée de la poursuie. b) Déerminez la disance parcourue lors de la poursuie. c) Inerpréez les résulas sur un graphique (pas nécessairemen à l échelle). d) Calculez la viesse du moard lorsqu il rarape l auo. ( a) =4s b) x M = x A =800m d) v xm =66,7m/s=40km/h) C15 Rien ne ser de courir... Sur le quai d une gare, une voyageuse, en reard, cour à une viesse consane de 8 m/s pour essayer d araper son rain. Le rain démarre alors qu elle es à une disance d du dernier wagon e décri un MRUA d accéléraion a = 0,5 m/s.

8 x en m LCD Physique ebc 8 a) Monrez que pour d = 100 m, la voyageuse ne peu pas rejoindre son rain. Déerminez la disance minimale séparan la pauvre voyageuse du rain. b) Déerminez à quelle dae la voyageuse rejoin le rain, si d = 40 m. c) Déerminez quelle devrai êre la disance maximale d max pour que la voyageuse puisse aeindre le dernier wagon. d) Inerpréez les résulas sur un graphique (pas nécessairemen à l échelle). ( a = <0 pas de solu. pour l éq. du e degré ; d min =36m b) =6,0s (e =5,8s) c) d max =64m) Exercices supplémenaires : 16) Une locomoive iniialemen immobile passe en 10s à une viesse de 8m/s. a) Calculez son accéléraion. b) Quel es le chemin parcouru au bou de ces 10s? c) En supposan que la locomoive poursui son mouvemen reciligne uniformémen accéléré, au bou de combien de emps aura--elle parcouru 50m? Quelle sera alors sa viesse? d) A 50m elle obien le sigbal de s arrêer à nouveau e elle décélère avec a =-1,6m/s jusqu à l arrê. Calculer la durée Δ e le raje Δx correspondan à cee phase de freinage. e) Calculer la viesse moyenne sur ou le parcours dépar-arrê. 17) (Fig. à droie) On donne la représenaion x() d'un mouvemen reciligne uniformémen accéléré. a) Déduire x o, v o e a. b) Représener v() enre 0 e 4s c) Prévoir l'insan où x=-10m 18) On lance succesivemen deux balles de ennis avec une viesse v o =10m/s vericalemen vers le hau. L'écar enre le lancemen de la première e de la deuxième balle es de 1s. Quand e où von se renconrer les deux balles? Rép : Equaion du MRUA avec a=-g=-10m/s 1ère balle: y 1 =- 1 / g v 0 eme balle: y =- 1 / g (-1) v 0 (-1) car pour =1s, y =0 Renconre: y 1 =y - 1 / g v 0 ==- 1 / g ( -1) v 0 -v 0 g - 1 / g-v 0 =0 1 g v0 quand?: R = =1,5s g où? y R = 1 / g v 0 =3,75m en s 19) a) Une voiure roule à 50km/h avan de freiner avec une décéléraion a=3m/s. Déerminer la disance de freinage d parcourue jusqu'à l'arrê. b) La même voiure roule mainenan à 70km/h avan de freiner sous les même condiions. c) Quelle sera la viesse après la disance de freinage d obenue sous a)? Commener.

9 LCD Physique ebc 9 Rép. a) v 0 =50km/h=13,9m/s a=-3m/s v 0 v durée du freinage: a= a b) v 0 =70km/h=19,44m/s a=-3m/s viesse après freinage sur une disance d a d=v -v 0 v= v 0 a d v 0 13,9 3 =13,6m/s=49km/h 4,63s disance: d= v 0 0 3,m Une voiure qui roule à 50km/h avan de freiner devan un obsacle à 3 m pourra s'arrêer. La même voiure roulan à 70km/h enre en collision avec 50km/h!! 0) (Fig. à droie) Un véhicule se déplace à parir de x 0 =0 sur un raje reciligne. Sa viesse es caracérisée par le diagramme suivan. a) Indiquer sur les 5 inervalles de emps : 1. la valeur algébrique de l'accéléraion a.. le déplacemen x b) Déerminer à la fin du mouvemen à =100s 1. la posiion x finale. le chemin parcouru en valeur absolue Rép.a) 0<<30s 30<<50s 50<<60s 60<<80 80<<100 a 1 =1m/s a =0 a 3 =-3m/s a 4 =0 a 5 =-1,5m/s x 1 =450m x =600m x 3 =150m x 4 =0 x 5 =-300m b) abscisse finale : x=x 0 x i =900m ; chemin parcouru : l= x i =1500m 1) (Fig. à droie) Sur l'enregisremen suivan =0,05s a) Calculer la viesse moyenne sur le parcours M 0 e M 10 b) Consruire le veceur viesse en M 5 (0,1m/s 1cm). M 0 M1 ) (Fig. à gauche) Sur l'enregisremen suivan =0,05s a) Consruire le veceur viesse en M 1 e M 9. b) Déduire le veceur accéléraion moyenne. Échelle: viesse (0,1m/s 1cm) accéléraion (0,5m/s 1cm) M 0

CHAPITRE I : Cinématique du point matériel

CHAPITRE I : Cinématique du point matériel I. 1 CHAPITRE I : Cinémaique du poin maériel I.1 : Inroducion La plupar des objes éudiés par les physiciens son en mouvemen : depuis les paricules élémenaires elles que les élecrons, les proons e les neurons

Plus en détail

RELATIONS FONCTIONNELLES. I Généralités

RELATIONS FONCTIONNELLES. I Généralités Universié d'angers : LSEN relaions foncionnelles p. Parie A : Proporionnalié RELATIONS FONCTIONNELLES I Généraliés / Définiion : Soien deux suies de nombres réels : (x ;x ;x ;x 4 ) e (y ;y ;y ;y 4 ). Ces

Plus en détail

Caractéristiques des signaux électriques

Caractéristiques des signaux électriques Sie Inerne : www.gecif.ne Discipline : Génie Elecrique Caracérisiques des signaux élecriques Sommaire I Définiion d un signal analogique page 1 II Caracérisiques d un signal analogique page 2 II 1 Forme

Plus en détail

TD/TP : Taux d un emprunt (méthode de Newton)

TD/TP : Taux d un emprunt (méthode de Newton) TD/TP : Taux d un emprun (méhode de Newon) 1 On s inéresse à des calculs relaifs à des remboursemens d empruns 1. On noera C 0 la somme emprunée, M la somme remboursée chaque mois (mensualié), le aux mensuel

Plus en détail

Prénom et nom : Devoir-Maison, à rendre le mardi 28 avril 2014

Prénom et nom : Devoir-Maison, à rendre le mardi 28 avril 2014 Prénom e nom : Devoir-Maison, à rendre le mardi 28 avril 2014 Exercice n 1 Un ouvrier dispose de plaques de méal de 110 cm de longueur e de 88 cm de largeur. Il a reçu la consigne suivane : «Découpe dans

Plus en détail

L = 15 m. 1) Modéliser le pont ainsi que ses appuis (fibre moyenne et représentation des appuis).

L = 15 m. 1) Modéliser le pont ainsi que ses appuis (fibre moyenne et représentation des appuis). ESTP TP1 nnée 2008-2009 PPLICTION 1 : POUTRES DROITES ISOSTTIQUES EXERCICE 1 On considère un pon en béon, de longueur 15 m, don la secion es une dalle en béon armé de largeur 5m e d épaisseur 0,9 m. Le

Plus en détail

UNITÉ 1: LA CINÉMATIQUE

UNITÉ 1: LA CINÉMATIQUE UNITÉ 1: L CINÉMTIQUE Cinémaique: es la branche e la physique qui raie e la escripion u mouemen objes sans référence aux forces ni aux causes régissan ce mouemen. 1.1 L VITESSE ET L VITESSE VECTORIELLE

Plus en détail

TRAITEMENT DU SIGNAL

TRAITEMENT DU SIGNAL Spé y -4 Devoir n TAITMNT D SIGNAL Parie I OMPOTMNT DYNAMIQ D N LAM D QATZ On considère une lame de quarz, cylindrique, de secion S consane, d axe Ox (de veceur uniaire r u X ), don les deux faces e en

Plus en détail

6. Étude de courbes paramétrées (C) : Ces équations sont appelées équations paramétriques de (C). { x = x t. On note parfois également.

6. Étude de courbes paramétrées (C) : Ces équations sont appelées équations paramétriques de (C). { x = x t. On note parfois également. ÉTUDE DE COURBES PARAMÉTRÉES 39 6. Éude de courbes paramérées 6.. Définiions Remarques La courbe (C) n es pas nécessairemen le graphe d une foncion ; c es pourquoi on parle de courbe paramérée e non pas

Plus en détail

Devoir de physique-chimie n 5. Nom:... Exercice 1 : Quand Sébastien Loeb rencontre Isaac Newton /5,0

Devoir de physique-chimie n 5. Nom:... Exercice 1 : Quand Sébastien Loeb rencontre Isaac Newton /5,0 TS avril 04 Devoir de physique-chimie n 5 LES EXERCICES SNT INDEPENDANTS CALCULATRICE AUTRISEE Eercice : Quand Sébasien Loeb renconre Isaac Newon /5,0 "( ) Sébasien Loeb e son copiloe Daniel Elena on brillammen

Plus en détail

CH V Mouvements. Deux personnes A et B se trouvent immobiles sur un escalier roulant. Sol

CH V Mouvements. Deux personnes A et B se trouvent immobiles sur un escalier roulant. Sol CH V Mouvemens I) Mouvemens e référeniel : Pour éudier un mouvemen, il fau définir : - le mobile (obje qui es en mouvemen) - le référeniel (sysème par rappor auquel le mobile se déplace) 1) Siuaion : Deux

Plus en détail

CARACTERISTIQUES STATIQUES D'UN SYSTEME

CARACTERISTIQUES STATIQUES D'UN SYSTEME CARACTERISTIQUES STATIQUES D'UN SYSTEE 1 SYSTEE STABLE, SYSTEE INSTABLE 1.1 Exemple 1: Soi un sysème composé d une cuve pour laquelle l écoulemen (perurbaion) es naurel au ravers d une vanne d ouverure

Plus en détail

KF.book Page 29 Vendredi, 1. août :21 12 Chapitre 1 Mécanique 1

KF.book Page 29 Vendredi, 1. août :21 12 Chapitre 1 Mécanique 1 Chapire Mécanique Exercice 0 0 Risque de collision au freinage. Une voiure roule à une viesse consane en ligne droie. Au emps = 0, le conduceur aperçoi un obsacle, mais il ne commence à freiner (avec une

Plus en détail

- PROBABILITE : c est le rapport (Nbr de cas favorable/nbr de cas possible). C est un nombre compris entre 0 et 1.

- PROBABILITE : c est le rapport (Nbr de cas favorable/nbr de cas possible). C est un nombre compris entre 0 et 1. Les premières consaaions sur l inapiude des produis indusriels à assurer les foncions qu ils éaien censés remplir pendan un emps suffisan remonen à la seconde guerre mondiale. En France cee prise de conscience

Plus en détail

Vitesse et accélération

Vitesse et accélération Sciences physiques Viesse e accéléraion (Ne pas confondre viesse e précipiaion!) C.F.A du bâimen Ermon 1 Référeniel e rajecoire Faisons quelques peies expériences de pensée Tous les specaeurs voien-ils

Plus en détail

Procédé thermocyclique de régulation de température

Procédé thermocyclique de régulation de température - 1 - Innovaion echnologique dans le domaine de la régulaion de empéraure, le procédé hermocyclique foncionne selon un principe unique en son genre qui n a rien en commun avec les régulaions par hermosa

Plus en détail

CONVERSION DE PUISSANCE

CONVERSION DE PUISSANCE Spé y 2003-2004 Devoir n 5 CONVERSION DE PUISSANCE Parie I EUDE D UN CAPEUR DE POSIION ANGULAIRE A / ÉUDE D'UN CIRCUI MAGNÉIQUE Considérons le disposiif schémaisé sur la figure, composé de deux bobines

Plus en détail

INSTRUMENTATION ELECTRIQUE OSCILLOSCOPE NUMERIQUE GENERATEUR BASSE FREQUENCE UTILISE EN SINUSOIDAL Etude théorique

INSTRUMENTATION ELECTRIQUE OSCILLOSCOPE NUMERIQUE GENERATEUR BASSE FREQUENCE UTILISE EN SINUSOIDAL Etude théorique 1 INSUMENAION ELEIQUE OSILLOSOPE NUMEIQUE GENEAEU BASSE FEQUENE UILISE EN SINUSOIDAL Eude héorique 1 Noions élémenaires 1.1 Masse e erre : Lorsqu on mesure une ension, on mesure en fai une différence de

Plus en détail

Exercices Cinématique 3

Exercices Cinématique 3 Exercices Cinémaique 3 1. Quelle différence y a--il enre la viesse insananée e la viesse moyenne? 2. Parmi les objes suivans, lesquels pourraien avoir une viesse moyenne idenique à leur viesse insananée?

Plus en détail

Théorème de Cauchy-Lipschitz et applications. Lefeuvre thomas & Ginguené franck 30 mars 2012

Théorème de Cauchy-Lipschitz et applications. Lefeuvre thomas & Ginguené franck 30 mars 2012 Théorème de Cauchy-Lipschiz e applicaions Lefeuvre homas & Ginguené franck 30 mars 01 1 Table des maières 1 Théorème du poin fixe 3 1.1 Énoncé.......................................... 3 1. Démonsraion.....................................

Plus en détail

Recueil d'exercices de logique séquentielle

Recueil d'exercices de logique séquentielle Recueil d'exercices de logique séquenielle Les bascules: / : Bascule JK Bascule D. Expliquez commen on peu modifier une bascule JK pour obenir une bascule D. 2/ Eude d un circui D Q Q Sorie A l aide d

Plus en détail

F 2 = - T p K 0. ... F T = - T p K 0 - K 0

F 2 = - T p K 0. ... F T = - T p K 0 - K 0 Correcion de l exercice 2 de l assisana pré-quiz final du cours Gesion financière : «chéancier e aux de renabilié inerne d empruns à long erme» Quesion : rappeler la formule donnan les flux à chaque échéance

Plus en détail

Exemples de résolutions d équations différentielles

Exemples de résolutions d équations différentielles Exemples de résoluions d équaions différenielles Table des maières 1 Définiions 1 Sans second membre 1.1 Exemple.................................................. 1 3 Avec second membre 3.1 Exemple..................................................

Plus en détail

2. Repère de temps. Le système de référence est tout simplement l addition d un solide de référence et d un repère de temps.

2. Repère de temps. Le système de référence est tout simplement l addition d un solide de référence et d un repère de temps. Modélisaion des sysèmes mécaniques LA CINÉMATIQUE DU POINT Dae : Inroducion : La cinémaique es la parie de la mécanique qui éudie le mouvemen des corps, indépendammen des effors qui les produisen. Les

Plus en détail

2. Quelle est la valeur de la prime de l option américaine correspondante? Utilisez pour cela la technique dite de remontée de l arbre.

2. Quelle est la valeur de la prime de l option américaine correspondante? Utilisez pour cela la technique dite de remontée de l arbre. 1 Examen. 1.1 Prime d une opion sur un fuure On considère une opion à 85 jours sur un fuure de nominal 18 francs, e don le prix d exercice es 175 francs. Le aux d inérê (coninu) du marché monéaire es 6%

Plus en détail

TB 352 TB 352. Entrée 1. Entrée 2

TB 352 TB 352. Entrée 1. Entrée 2 enrées série TB logiciel d applicaion 2 enrées à émission périodique famille : Inpu ype : Binary inpu, 2-fold TB 352 Environnemen Bouon-poussoir TB 352 Enrée 1 sories 230 V Inerrupeur Enrée 2 Câblage sur

Plus en détail

ETUDE DES DIFFERENTES COMMANDES DU SYSTEME. 1 - Commande manuelle par BP "marche-arrêt" (2 sens de marche)

ETUDE DES DIFFERENTES COMMANDES DU SYSTEME. 1 - Commande manuelle par BP marche-arrêt (2 sens de marche) BS Mainenance Indusrielle Elecroechnique Eude d un mone charge Moeur asynchrone deux sens de roaion e 2 viesses enroulemens séparés Rappels emporisaions Présenaion es manuenions dans un grand magasin son

Plus en détail

1 Le hacheur série. 30 mars 2005

1 Le hacheur série. 30 mars 2005 e hacheur série A. Campo 30 mars 2005 1 e hacheur série 1.1 Généraliés e hacheur es un disposiif permean d obenir une ension coninue de valeur moyenne réglable à parir d

Plus en détail

La rentabilité des investissements

La rentabilité des investissements La renabilié des invesissemens Inroducion Difficulé d évaluer des invesissemens TI : problème de l idenificaion des bénéfices, des coûs (absence de saisiques empiriques) problème des bénéfices Inangibles

Plus en détail

~ = Les redresseurs se divisent en deux grands groupes : On classe les divers redresseurs en trois catégories : Les redresseurs semicommandés

~ = Les redresseurs se divisent en deux grands groupes : On classe les divers redresseurs en trois catégories : Les redresseurs semicommandés Le redressemen c'es la ransformaion de l'énergie élecrique alernaive du réseau en énergie coninue. Symbole : ~ = Les redresseurs se divisen en deux grands groupes : les redresseurs demi onde, à une alernance

Plus en détail

Thème : Electricité Fiche 5 : Dipôle RC et dipôle RL

Thème : Electricité Fiche 5 : Dipôle RC et dipôle RL Fiche ors Thème : Elecricié Fiche 5 : Dipôle e dipôle Plan de la fiche Définiions ègles 3 Méhodologie I - Définiions oran élecriqe : déplacemen de charges élecriqes q a mesre d débi de charges donne l

Plus en détail

Exercices de baccalauréat série S sur la loi exponentielle

Exercices de baccalauréat série S sur la loi exponentielle Eercices de baccalauréa série S sur la loi eponenielle (page de l énoncé/page du corrigé) La compagnie d'auocars (Bac série S, cenres érangers, 23) (2/) Durée de vie d'un composan élecronique (Bac série

Plus en détail

PHYSIQUE. Partie préliminaire

PHYSIQUE. Partie préliminaire PHYSIQUE Les différenes paries de ce problème son dans une large mesure indépendanes Seules les argumenaions précises e concises seron prises en compe en réponse aux quesions qualiaives Parie préliminaire

Plus en détail

ECO434, Ecole polytechnique, 2e année PC 5 Flux de Capitaux Internationaux et Déséquilibres Mondiaux

ECO434, Ecole polytechnique, 2e année PC 5 Flux de Capitaux Internationaux et Déséquilibres Mondiaux ECO434, Ecole polyechnique, 2e année PC 5 Flux de Capiaux Inernaionaux e Déséquilibres Mondiaux Exercice 1 : Flux de capiaux dans le modèle de croissance néoclassique Le modèle es en emps coninu. On considère

Plus en détail

Lycée René Cassin. Chap 10 Chapitre 9 et 10 Chutes verticales et mouvements plans DM18 : Etude de mouvements plans - Correction.

Lycée René Cassin. Chap 10 Chapitre 9 et 10 Chutes verticales et mouvements plans DM18 : Etude de mouvements plans - Correction. Chap Chapire 9 e Chues vericales e mouvemens plans DM8 : Eude de mouvemens plans - Correcion Dae : Un cascadeur doi sauer avec sa voiure sur la errasse d un immeuble. Pour cela, il uilise un remplin disan

Plus en détail

Pourcentages MATHEMATIQUES 1ES. à débourser 1 700. CORRIGES EXERCICES. Prix de l article : 1 700 = 85% du prix donc 1 700 100 Exercice 1.

Pourcentages MATHEMATIQUES 1ES. à débourser 1 700. CORRIGES EXERCICES. Prix de l article : 1 700 = 85% du prix donc 1 700 100 Exercice 1. Pourcenages MATHEMATQUES 1ES 5. Lors de l acha d un aure aricle, je dois verser un acompe de 15%, e il me resera alors POURCENTAGES à débourser 1 700. CORRGES EXERCCES Prix de l aricle : 1 700 = 85% du

Plus en détail

Retour aux bases de la photographie Partie 1 L' EXPOSITION

Retour aux bases de la photographie Partie 1 L' EXPOSITION Parie 1 - Secion 1.5 Reour aux bases de la phoographie Parie 1 L' EXPOSITIO Secion 1.5 Synhèse Exposiion Indices de Luminaion IL (EV) 1 Synhèse des valeurs Rappel des échelles normalisées des différens

Plus en détail

TD 20-21 : Modèles de marchés - Mouvement brownien

TD 20-21 : Modèles de marchés - Mouvement brownien Universié Paris VI Maser : Modèles sochasiques, applicaions à la finance (MM065) TD 20-2 : Modèles de marchés - Mouvemen brownien. Taux de change. Soi (Ω, P(Ω), P) un espace probabilisé fini non redondan

Plus en détail

Les circuits électriques en régime transitoire

Les circuits électriques en régime transitoire Les circuis élecriques en régime ransioire 1 Inroducion 1.1 Définiions 1.1.1 égime saionnaire Un régime saionnaire es caracérisé par des grandeurs indépendanes du emps. Un circui en couran coninu es donc

Plus en détail

Séries et intégrales généralisées - Approfondissement (2M261) Janvier-Juin 2015. Devoir Maison n o 1. ln 1 sh 1 sh t t sin(1/t 2 ) 1 +

Séries et intégrales généralisées - Approfondissement (2M261) Janvier-Juin 2015. Devoir Maison n o 1. ln 1 sh 1 sh t t sin(1/t 2 ) 1 + Universié Pierre e Marie Curie Licence de Mahéaiques Séries e inégrales généralisées - Approfondisseen (2M26) Janvier-Juin 25. Devoir Maison n o Exercice : Convergence e calcul d inégrales. Éudier la naure

Plus en détail

TP Mesures de la vitesse du son

TP Mesures de la vitesse du son TP Mesures de la viesse du son Bu du TP. Lors de cee séance de ravaux praiques, l éudian es amené à mesurer la viesse de propagaion du son dans l air e dans l eau. 1 Inroducion Qu es-ce qu un son? Un son

Plus en détail

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Fiabilité

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Fiabilité BTS Mécanique e Auomaismes Indusriels Fiabilié Lcée Louis Armand, Poiiers, Année scolaire 23 24 . Premières noions de fiabilié Fiabilié Dans ou ce paragraphe, nous nous inéressons à un disposiif choisi

Plus en détail

F2SMH. Biomécanique L1 UE11 TOULOUSE. Julien DUCLAY. Pôle Sport - Bureau 301

F2SMH. Biomécanique L1 UE11 TOULOUSE. Julien DUCLAY. Pôle Sport - Bureau 301 FSMH TOULOUSE Biomécanique L1 UE11 Suppor de cours Amaranini Waier Duclay Laurens Julien DUCLAY julien.duclay@univ-lse3.fr Pôle Spor - Bureau 31 z (m) Exemple 1 : équaions horaires O ez Chue libre vericale

Plus en détail

CH12 : Solide en mouvement de translation

CH12 : Solide en mouvement de translation BTS électrotechnique 1 ère année - Sciences physiques appliquées CH12 : Solide en mouvement de translation Motorisation des systèmes Enjeu : Problématique : En tant que technicien supérieur, il vous revient

Plus en détail

2 ème Partie Cinématique: Déplacement, vitesse, accélération

2 ème Partie Cinématique: Déplacement, vitesse, accélération ème Parie Cinémaique: Déplacemen, viesse, accéléraion Inroducion Noes de cours de Licence de A. Colin de Verdière Un obje es en mouvemen si sa posiion mesurée par rappor à un aure obje change. Si cee posiion

Plus en détail

Chapitre 15 c Circuits RL et RC

Chapitre 15 c Circuits RL et RC Chapire 15 c Circuis L e C en régime impulsionnel Sommaire Circuis en régime impulsionnel Signal impulsionnel Mesure d'un circui C en régime impulsionnel Applicaion praique Eude du circui C en régime impulsionnel

Plus en détail

Exercices supplémentaires Série 1

Exercices supplémentaires Série 1 PHYSIQUE Phy-5042 Exercices supplémenaires Série 1 NE PAS ÉCRIRE SUR CE DOCUMENT Version du 24 noembre 2003 Rédigé par Séphane Laoie laoie.sephane@csdgs.qc.ca Dimension 2.1 1. Quel graphique représene

Plus en détail

2: Cinématique vectorielle

2: Cinématique vectorielle : Cinémaique vecorielle I. Commen décrire en général le mouvemen en ligne droie? par inégraion g accéléraion erresre II. De quoi dépend la descripion d'un mouvemen en général? Mouvemen parabolique Référeniel

Plus en détail

VITESSE - ACCELERATION

VITESSE - ACCELERATION CINEMATIQUE VITESSE - ACCELERATIN Mécanique Référence au programme S.T.I Référence au module - Cinémaique. Module 7 : :Cinémaique -1 Mouvemen relaif de deux solides en liaison glissière ou pivo -1. Caracérisaion

Plus en détail

Les solutions solides et les diagrammes d équilibre binaires. sssp1. sssp1 ssss1 ssss2 ssss3 sssp2

Les solutions solides et les diagrammes d équilibre binaires. sssp1. sssp1 ssss1 ssss2 ssss3 sssp2 Les soluions solides e les diagrammes d équilibre binaires 1. Les soluions solides a. Descripion On peu mélanger des liquides par exemple l eau e l alcool en oue proporion, on peu solubiliser un solide

Plus en détail

Texte Ruine d une compagnie d assurance

Texte Ruine d une compagnie d assurance Page n 1. Texe Ruine d une compagnie d assurance Une nouvelle compagnie d assurance veu enrer sur le marché. Elle souhaie évaluer sa probabilié de faillie en foncion du capial iniial invesi. On suppose

Plus en détail

Corrigé des exercices «Principe fondamental de la dynamique»

Corrigé des exercices «Principe fondamental de la dynamique» «Principe fondamental de la dynamique» Exercice 1 a. Un véhicule parcourt 72 km en 50 minutes. Calculer sa vitesse moyenne et donner le résultat en km/h puis en m/s. La vitesse v est donnée en fonction

Plus en détail

«Savoir vendre les nouvelles classes d actifs financiers» Produits à capital garanti : méthode du coussin (CCPI) François Longin www.longin.

«Savoir vendre les nouvelles classes d actifs financiers» Produits à capital garanti : méthode du coussin (CCPI) François Longin www.longin. Formaion ESSEC Gesion de parimoine Séminaire i «Savoir vendre les nouvelles classes d acifs financiers» Produis à capial garani : méhode du coussin (CCPI) Origine de la méhode Descripion de la méhode Plan

Plus en détail

Chapitre 4. Travail et puissance. 4.1 Travail d une force. 4.1.1 Définition

Chapitre 4. Travail et puissance. 4.1 Travail d une force. 4.1.1 Définition Chapitre 4 Travail et puissance 4.1 Travail d une force 4.1.1 Définition En physique, le travail est une notion liée aux forces et aux déplacements de leurs points d application. Considérons une force

Plus en détail

Ce document regroupe les 6 devoirs à la maison proposés dans la progression.

Ce document regroupe les 6 devoirs à la maison proposés dans la progression. Ce document regroupe les 6 devoirs à la maison proposés dans la progression. Le document a été paginé de façon à ce que chaque devoir corresponde à une page pour en faciliter l impression. Page 2... Devoir

Plus en détail

ELECTRICITE. Chapitre 9 Valeur moyenne des signaux périodiques. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou

ELECTRICITE. Chapitre 9 Valeur moyenne des signaux périodiques. Analyse des signaux et des circuits électriques. Michel Piou ELECRICIE Analyse des signaux e des circuis élecriques Michel Piou Chapire 9 Valeur moyenne des signaux périodiques. Ediion //24 able des maières POURQUOI E COMMEN?... 2 INERE DE LA NOION DE VALEUR MOYENNE....2

Plus en détail

10. Transforme l équation : a = V f - V i, pour trouver : t a) le temps; b) la vitesse finale; c) la vitesse initiale. Vitesse initiale (m/s)

10. Transforme l équation : a = V f - V i, pour trouver : t a) le temps; b) la vitesse finale; c) la vitesse initiale. Vitesse initiale (m/s) Physique 51211(2) Nom : Module 2 : Chapitre 5 Mouvement uniformément accéléré 1. La nouvelle voiture de Claude peut passer de 0 m/s à 36 m/s en 9 secondes. Trouve l accélération de cette voiture. ( 4 m/s

Plus en détail

Cinématique analytique

Cinématique analytique 7 - Mouvemen Circulaire Uniformémen Varié (MCUV) Le solide S es en liaison pivo d ae (A,z ). Il a mouvemen donc 0 z MCUV si : T MS/R Caracérisiques : B M O A Equaion horaire (ou de l abscisse angulaire)

Plus en détail

Page # $ %& +',- VAN = 30; F 2 = 50; F 3 = 140. = -200 ; F 1. Avec r = 3% => VAN = 4,38 > 0. Avec r = 5% => VAN = -5,14 < 0.

Page # $ %& +',- VAN = 30; F 2 = 50; F 3 = 140. = -200 ; F 1. Avec r = 3% => VAN = 4,38 > 0. Avec r = 5% => VAN = -5,14 < 0. # $ %& 1. La VAN. Les aures crières 3. Exemple. Choix d invesissemen à long erme 5. Exercices!" '* '( Un proje ne sera mis en œuvre que si sa valeur acuelle nee ou VAN, définie comme la somme acualisée

Plus en détail

df( t) P( t T t dt) ft ( ) lim

df( t) P( t T t dt) ft ( ) lim I APPROCHE DE LA FIABILITE PAR LES PROBABILITES : Définiion selon la NF X 6 5 : la fiabilié es la caracérisique d un disposiif exprimée par la probabilié que ce disposiif accomplisse une foncion requise

Plus en détail

Révision Mécanique. 2 e but. Monticule 1 er but. 3 e but. Marbre. Vitesse (m/s) 20

Révision Mécanique. 2 e but. Monticule 1 er but. 3 e but. Marbre. Vitesse (m/s) 20 Révision Mécanique 1 Parmi les siuaions suivanes, lesquelles monren que l'obje ou la personne ne son soumis à aucune force résulane? 1. Un cyclise qui raleni.. Un vieillard qui es assis sur un banc dans

Plus en détail

DIPLÔME NATIONAL DU BREVET. Séries Technologique et professionnelle MATHÉMATIQUES À L'ATTENTION DES CANDIDATS :

DIPLÔME NATIONAL DU BREVET. Séries Technologique et professionnelle MATHÉMATIQUES À L'ATTENTION DES CANDIDATS : Session 2009 DIPLÔME NATIONAL DU BREVET Séries Technologique et professionnelle MATHÉMATIQUES À L'ATTENTION DES CANDIDATS : 1. L'usage des calculatrices est autorisé, toutefois, il est strictement interdit

Plus en détail

Chapitre 5 : Mouvement accéléré

Chapitre 5 : Mouvement accéléré 1 Chapitre 5 : Mouvement accéléré 5.1 Accélération Tu sais que les mobiles voyagent très rarement à des vitesses constantes. Exemple une promenade en voiture, ta vitesse augmente et diminue constamment.

Plus en détail

Diplôme national du Brevet Nouvelle Calédonie 9 décembre 2014

Diplôme national du Brevet Nouvelle Calédonie 9 décembre 2014 Durée : heures Diplôme national du Brevet Nouvelle Calédonie 9 décembre 014 A. P. M. E. P. Exercice 1 : Questionnaire à choix multiples 4 points Cet exercice est un questionnaire à choix multiples (QCM).

Plus en détail

BACCALAUREAT D ENSEIGNEMENT GENERAL Session 2001 Série S Technologie Industrielle

BACCALAUREAT D ENSEIGNEMENT GENERAL Session 2001 Série S Technologie Industrielle BACCALAUREAT D ENSEIGNEMENT GENERAL Session 2001 Série S Technologie Indusrielle ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE Coefficien : 6 Durée de l épreuve : 4 heures PROPOSITION DE BAREME Analyse du sysème Quesion

Plus en détail

Temps Distance Vitesse

Temps Distance Vitesse Temps Distance Vitesse Jean-Noël Gers Février 2005 CUEEP Département Mathématiques p1/27 Ce dossier contient un certain nombre de problèmes classiques sur la rencontre de mobiles évoluant à vitesse constante.

Plus en détail

Seconde Généralités sur les fonctions Exercices. Notion de fonction.

Seconde Généralités sur les fonctions Exercices. Notion de fonction. Seconde Généralités sur les fonctions Exercices Notion de fonction. Exercice. Une fonction définie par une formule. On considère la fonction f définie sur R par = x + x. a) Calculer les images de, 0 et

Plus en détail

Nature de l information

Nature de l information Naure de l informaion PAGE : Siuaion : Parfois l informaion fournie par un capeur Tou Ou Rien (TOR) n es pas suffisane pour piloer l équipemen. Dans ce cas nous devons avoir recours à des capeurs e déeceurs

Plus en détail

Groupe : (h, k) ( 5, 12)

Groupe : (h, k) ( 5, 12) Fiche de soutien Les propriétés de la fonction racine carrée PROPRIÉTÉ FONCTION SOUS FORME CANONIQUE f(x) = a + k (ou f(x) = a 1 + k et a 1 = a ) EXEMPLE f(x) = 2 12 (ou f(x) = 6 12) Coordonnées du sommet

Plus en détail

TABLEAU DES REPONSES AU TEST DE MATH/PHYSIQUE :

TABLEAU DES REPONSES AU TEST DE MATH/PHYSIQUE : TABLEAU DES REPONSES AU TEST DE MATH/PHYSIQUE : Afin de vous noer : - si vous avez oues les bonnes réponses à un QCM, vous avez poin, - si vous avez une erreur par eeple, une réponse que vous n avez pas

Plus en détail

Lorsqu un mobile se déplace avec une vitesse constante v, on dit que son mouvement est uniforme. (Attention aux unités!)

Lorsqu un mobile se déplace avec une vitesse constante v, on dit que son mouvement est uniforme. (Attention aux unités!) Mouvemen uniforme (gleichmäβige Bewegung) 1 Définiion Lorsqu un mobile se déplce vec une viesse consne v, on di que son mouvemen es uniforme. Exemple: ) Cyclise rouln vec une viesse consne de 5 km/h. b)

Plus en détail

459,6nm 450nm,750nm qui

459,6nm 450nm,750nm qui Exercice : Travaux dirigés de l opique géomérique SVT 03,. T =,533.0-5 4 s, d où la fréquence : = A.N. : = 6,53.0 Hz T c c. 0 = c.t = =. A.N. : 0 459,6nm 0, 4596m f 3. Oui, cee radiaion es visible à l

Plus en détail

L élève doit avoir une connaissance pratique de la force normale, du poids, des schémas d équilibre et de l analyse graphique.

L élève doit avoir une connaissance pratique de la force normale, du poids, des schémas d équilibre et de l analyse graphique. Leçon Frottement L applet Frottement simule le mouvement d une pile de livres tirée sur une surface rugueuse par un dynamomètre de traction. Préalables L élève doit avoir une connaissance pratique de la

Plus en détail

Serrure ERM Etude de la fonction capter une information

Serrure ERM Etude de la fonction capter une information S si Noms : Prénoms : Classe : Dae : Serrure ERM Eude de la foncion caper une informaion TP 2 heures Noe : /20 Problémaique Dans la serrure ERM, lorsque le code es valide, des capeurs son uilisés afin

Plus en détail

Contrôle du ballant sur une grue

Contrôle du ballant sur une grue Conrôle du ballan sur une grue es conduceurs de grue doiven acuellemen gérer le déplacemen d une charge e maîriser les balancemens indésirables de celle-ci Divers équipemeniers de grues on déposé des breves

Plus en détail

USTHB Faculté de Physique Année ère année ST Corrigé de la série cinématique Sections 16 à 30

USTHB Faculté de Physique Année ère année ST Corrigé de la série cinématique Sections 16 à 30 USTHB Faculé de Physique Année 011-01 1ère année ST Corrigé de la série cinémaique Secions 16 à 30 Hachemane Mahmoud (ushbs10@gmail.com) Monsieur A. Dib e Mademoiselle R. Yekken son remerciés pour leurs

Plus en détail

Test : principe fondamental de la dynamique et aspect énergétique

Test : principe fondamental de la dynamique et aspect énergétique Durée : 45 minutes Objectifs Test : principe fondamental de la dynamique et aspect énergétique Projection de forces. Calcul de durée d'accélération / décélération ou d'accélération / décélération ou de

Plus en détail

ÉTUDE D UN SYSTÈME PLURITECHNIQUE

ÉTUDE D UN SYSTÈME PLURITECHNIQUE DM SSI: AQUISITION DE l INFORMATION ÉTUDE D UN SYSTÈME PLURITECHNIQUE Pores Laérales Coulissanes de monospace PRÉSENTATION DE L ÉTUDE Mise en siuaion Les fabricans d'auomobiles, face à une concurrence

Plus en détail

COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF

COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF Les quesions raiées devron êre soigneusemen numéroées e le documen-réponse fourni devra êre compléé selon les indicaions de l énoncé. Il es vivemen conseillé de

Plus en détail

On présente souvent les grandeurs proportionnelles dans un tableau de proportionnalité.

On présente souvent les grandeurs proportionnelles dans un tableau de proportionnalité. 3 ème A Fiche D1 - a proportionnalité 1. Rappels : *Exemples de situation de proportionnalité dans la vie courante : 1 ) le prix des fruits au kilo. + on achète de fruits + c est cher. e prix est proportionnel

Plus en détail

FONCTIONNEMENT AUTOMATE

FONCTIONNEMENT AUTOMATE FONCTIONNEMENT AUTOMATE IUT MULHOUSE Bernard Reeb foncionnemen auomae - 1/1 I. CONSTITUTION D'UN AUTOMATE Les auomaes son le plus souven de ype modulaire : une unié cenrale compléée d'un bac pou recevoir

Plus en détail

CINEMATIQUE C2. 1. Vitesse. Vitesse et accélération. MM' t. d s ; T(M S/ %0 ) (S) O y (S) O y. Mécanique Cinématique Cinématique C2

CINEMATIQUE C2. 1. Vitesse. Vitesse et accélération. MM' t. d s ; T(M S/ %0 ) (S) O y (S) O y. Mécanique Cinématique Cinématique C2 Mécanique Cinémaique Cinémaique C bjecif : Définir, décrire e calculer la iesse ou l accéléraion d un poin d un solide. 1. Viesse CINEMATIQUE C Viesse e accéléraion 1.1. Noion de iesse Soi un solide en

Plus en détail

Exercices corrigés sur E m, E p, E c et la sécurité routière

Exercices corrigés sur E m, E p, E c et la sécurité routière Exercices corrigés sur E m, E p, E c et la sécurité routière Exercice 1 : Conversion d énergie Sa2 h (altitude) goutte d eau Ec énergie cinétique Ep énergie de position 0 On étudie la chute d une goutte

Plus en détail

Utilisation de la calculatrice Fiche 1. Prise en main de la calculatrice

Utilisation de la calculatrice Fiche 1. Prise en main de la calculatrice Utilisation de la calculatrice Fiche 1 Prise en main de la calculatrice Première étape : Maîtriser l affichage des nombres : Avec la TI Entrer dans les réglages par la touche MODE L écran suivant apparaît

Plus en détail

2 Compléter un tableau de proportionnalité

2 Compléter un tableau de proportionnalité 1 Reconnaire un ableau de proporionnalié OJECTIF 1 DÉFINITION Il y a proporionnalié dans un ableau de nombres à deux lignes lorsque les nombres de la deuxième ligne s obiennen en muliplian ceux de la première

Plus en détail

1 Proportionnalité et représentation graphique

1 Proportionnalité et représentation graphique 1 Proporionnalié 1 Proporionnalié e représenaion graphique 1 a) proporionnalié e conséquences On di qu il y a proporionnalié dans un ableau lorsque l on peu passer d une ligne à l aure en muliplian par

Plus en détail

1. a) Le débit étant constant, sa représentation graphique est une droite horizontale.

1. a) Le débit étant constant, sa représentation graphique est une droite horizontale. Chapire Inégraion : une inroducion CHAPITRE EXERCICES.. a) Le débi éan consan, sa représenaion graphique es une droie horizonale. Débi (L/min) 7 00 00 D() b) Le volume de liquide es représené par l aire

Plus en détail

Balistique. Nous étudions dans ce qui suit, le mouvement d'un projectile lancé à une vitesse initiale de norme v 0

Balistique. Nous étudions dans ce qui suit, le mouvement d'un projectile lancé à une vitesse initiale de norme v 0 Balisique Inroducion La balisique es l'éude du mouvemen des mobiles soumis à la force raviaionnelle. Galilée (1564-164) a éé le premier à décrire de façon adéquae le mouvemen des projeciles e à démonrer

Plus en détail

Chapitre 1.13 La dérivée en cinématique

Chapitre 1.13 La dérivée en cinématique Chapire 1.13 La dérivée en cinémaique La dérivée En mahémaique, on défini la dérivée d une foncion f ( ) el que d f ( ) f ( + ) f ( ) où '( ) f '( ) d lim 0 f correspond à la foncion qui évalue la pene

Plus en détail

BREVET BLANC de MATHEMATIQUES n 1 Janvier 2012 - durée : 2 heures

BREVET BLANC de MATHEMATIQUES n 1 Janvier 2012 - durée : 2 heures BREVET BLANC de MATHEMATIQUES n 1 Janvier 2012 - durée : 2 heures Les calculatrices sont autorisées. L orthographe, le soin et la présentation sont notés sur 4 points. Activités numériques (12 points)

Plus en détail

Annuités. I Définition : II Capitalisation : ( Valeur acquise par une suite d annuités constantes ) V n = a t

Annuités. I Définition : II Capitalisation : ( Valeur acquise par une suite d annuités constantes ) V n = a t Annuiés I Définiion : On appelle annuiés des sommes payables à inervalles de emps déerminés e fixes. Les annuiés peuven servir à : - consiuer un capial ( annuiés de placemen ) - rembourser une dee ( annuiés

Plus en détail

Mouvement et vitesse . A A B

Mouvement et vitesse . A A B Chapitre 1 Mouvement et vitesse I/ Caractère relatif d'un mouvement Le mouvement d'un objet est décrit par rapport à un autre objet qui sert de référence ( le référentiel) exemple : assis dans une voiture

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce documen a éé mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Naionale des Sujes d Examens de l enseignemen professionnel. Base Naionale des Sujes d'examens de l'enseignemen professionnel

Plus en détail

Sciences Industrielles pour l Ingénieur

Sciences Industrielles pour l Ingénieur Sciences Indusrielles pour l Ingénieur Cenre d Inérê 6 : CONVERTIR l'énergie Compéences : MODELISER, RESOUDRE CONVERSION ELECTROMECANIQUE - Machine à couran coninu en régime dynamique Procédés de piloage

Plus en détail

CINEMATIQUE : MOUVEMENTS PARTICULIERS

CINEMATIQUE : MOUVEMENTS PARTICULIERS Cinémaique Analyique CINEMATIQUE : MUVEMENTS PARTICULIERS 1. Mouvemen de ranslaion : Définiions 1.1. Translaion d un solide Tous les poins d'un solide en ranslaion on : - Des rajecoires ideniques - La

Plus en détail

EVALUATION : LA GÉNÉRATION ÉLECTRIQUE EN AÉRONAUTIQUE

EVALUATION : LA GÉNÉRATION ÉLECTRIQUE EN AÉRONAUTIQUE EVALUATION : LA GÉNÉRATION ÉLECTRIQUE EN AÉRONAUTIQUE Temps impari = 1 heure ; Tous documens auorisés excepé la copie du voisin(e) Lire ou l énoncé avan de commencer. Le besoin en énergie élecrique à bord

Plus en détail

Considérons un dipôle AB d un circuit parcouru par un courant d intensité I :

Considérons un dipôle AB d un circuit parcouru par un courant d intensité I : Filière SM Module Physique lémen : lecricié Cours Prof..Tadili 2 ème Parie Chapire 2 ude des dipôles nergie élecrique e puissance. appel Considérons un dipôle d un circui parcouru par un couran d inensié

Plus en détail

Aide pour le devoir maison n 1 de Terminale STG GSI (704)

Aide pour le devoir maison n 1 de Terminale STG GSI (704) Aide pour le devoir maison n 1 de Terminale STG GSI (704) Mahémaiques Nombre d'exercices : 4 exercices Noe : L'exercice 4 es une pure copie d'un exercice d'un devoir surveillé de l'an dernier. Cela ne

Plus en détail

Vitesse et distance d arrêt

Vitesse et distance d arrêt Vitesse et distance d arrêt Mathématiques 3e Compétences du Répertoire des connaissances et des comportements des usagers de l espace routier Connaître les risques liés aux conditions météo (freinage,

Plus en détail

VITESSE UTILISATION DES FORMULES 2. La distance est exprimée en heures, la vitesse en km/h, donc la durée est exprimée en h.

VITESSE UTILISATION DES FORMULES 2. La distance est exprimée en heures, la vitesse en km/h, donc la durée est exprimée en h. THEME : VITESSE UTILISATION DES FORMULES 2 Exercice 4 : La vitesse moyenne d'un cycliste est de 30 km.h -1 sur un parcours aller de 60 km. Au retour, la vitesse moyenne de ce même cycliste est de 20 km.h

Plus en détail