MATHÉMATIQUES II. d argument --. Si z IC, on note Mz () l image de z dans ε. Si K est un souscorps

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MATHÉMATIQUES II. d argument --. Si z IC, on note Mz () l image de z dans ε. Si K est un souscorps"

Transcription

1 MATHÉMATIQUES II Dans ou le problème, ε désigne le plan affine euclidien IR 2 rapporé à son repère orhonormé canonique ( OI ;, J) On noe i le complexe de module 1 e π d argumen -- Si z IC, on noe Mz () l image de z dans ε Si K es un souscorps de IC, on noe M n ( K) l espace vecoriel sur K des marices de aille ( n, n) à 2 coefficiens dans K e S n ( K) le sous-espace vecoriel des marices symériques On noe IC 2 le IC - espace vecoriel des veceurs colonnes complexes de aille (,) 21 Enfin, si M = m i, j es une marice carrée à coefficiens complexes de 1 i n 1 j n aille ( nn, ), on noe r( M) la race, c es-à-dire m ii, i = 1 Le plus souven, il sera possible, si nécessaire, d admere les résulas d une quesion pour raier les suivanes Parie I - Triples harmoniques IA - IA1) Déerminer la dimension de S 2 ( IC ) ; on prouvera soigneusemen le résula annoncé Soi M e N inversibles e dans S 2 ( IC ), on di que M es harmonique relaivemen à N s il exise une base ( X, X ) de IC 2 elle que XMX = X MX = 0 e XNX = 0 IA2) Soi M e N deux marices inversibles de S 2 ( IC ) e P une marice inversible de M 2 ( IC ) Monrer que PMP e PNP son deux marices inversibles de S 2 ( IC ) Si, de plus, M es harmonique relaivemen à N, monrer que PMP es harmonique relaivemen à PNP On suppose dans les deux quesions qui suiven que M e N son inversibles e dans S 2 ( IC ), avec N αβ = βγ n Concours Cenrale-Supélec /6

2 IB - IB1) On suppose que M es de la forme 0 b Monrer que b 0 ; on pose I X IC 2 = { XMX = 0} bc Monrer que I es la réunion de deux sous-espaces vecoriels du IC -espace vecoriel IC 2, puis décrire les bases ( XX, ) de IC 2 elles que X e X soien dans I En déduire que M es harmonique relaivemen à N si e seulemen si αc = 2bβ IB2) On suppose que M es de la forme ab, avec a 0 bc On noe d une racine carrée de b 2 ac En uilisan les scalaires a, b, c, d déerminer { X IC 2 XMX = 0} En s inspiran du IB1, monrer que M es harmonique relaivemen à N si e seulemen si αc + γa = 2βb IB3) En conclure que M es harmonique relaivemen à N si e seulemen si N es harmonique relaivemen à M IC - Monrer que M es harmonique relaivemen à N si e seulemen si r( N 1 M) = 0 Vu la symérie de la propriéé, si M es harmonique relaivemen à N, nous dirons jusqu à la fin de cee parie que M e N son conjuguées harmoniques ID - Pour N S 2 ( IC ) donnée, avec N inversible, on pose H M S 2 ( IC ) rn 1 = ( M) = 0 Monrer que H es un sous-espace vecoriel de S 2 ( IC ) ; en déerminer la dimension ; déerminer H Vec( N) ; donner un supplémenaire de H dans S 2 ( IC ) IE - Soi k IN e M 1, M 2,, M k dans S 2 ( IC ), inversibles, elles que M i e M j soien conjuguées harmoniques chaque fois que 1 i k, 1 j k, i j Une elle famille sera die harmonique Concours Cenrale-Supélec /6

3 IE1) Dans une famille harmonique, monrer qu aucune marice n es combinaison linéaire des aures IE2) En conclure que k es inférieur ou égal à 3 e que ou riple harmonique, c es-à-dire oue famille harmonique à rois élémens, es une base de S 2 ( IC ) La fin de cee parie consise en la déerminaion de l ensemble des riples ( A, B, harmoniques IF - On suppose dans cee quesion que A es de la forme λ 0, avec λ 0 e µ 0 0 µ Monrer que, pour que ( A, B, soi harmonique, il es nécessaire que B e C soien respecivemen de la forme αλ β e α λ β β αµ β α µ Inversemen, A, B, C éan de cee forme, déerminer une CNS sur α, α, β, β pour que le riple ( A, B, soi harmonique Si A es de la forme ci-dessus, en déduire ous les couples ( BC, ) els que ( A, B, soi harmonique Dans le cas pariculier où les marices A, B, C son à coefficiens réels, déerminer le signe de de B de C (on disinguera les cas de A > 0 e de A < 0 ) IG - Soi ( A 0, B 0, C 0 ) un riple harmonique e P M 2 ( IC ), avec P inversible Monrer que le riple ( P A 0 P, PB 0 P, PC 0 P) es harmonique En déduire une descripion de l ensemble de ous les riples harmoniques (on uilisera sans démonsraion le résula suivan : si A S 2 ( IC ), il exise P inversible de M 2 ( IC ) elle que P AP soi diagonale) Dans le cas où A S 2 ( IR), dire pourquoi on peu prendre P M 2 ( IR) e P AP = D diagonale réelle Dans le cas pariculier où les marices A, B, C son à coefficiens réels, monrer que A, B, C ne peuven avoir oues rois un déerminan < 0 IH - Déerminer { M M 2 ( IC ) S S 2 ( IC ), r( SM) = 0} Soi alors ( A, B, un riple harmonique quelconque ; monrer qu on peu le compléer en une base ( A, B, C, D) de M 2 ( IC ), où D es inversible e vérifie r ( A 1 D) = r ( B 1 D) = r ( C 1 D) = 0 Concours Cenrale-Supélec /6

4 Parie II - Propriéés géomériques IIA - On se limie dans les quesions qui suiven au cas pariculier du riple harmonique ( A, B, suivan : A 1 0 =, B 1 b =, C b 1 =, où b IC \IR 0 1 b 1 1 b On considère les deux équaions suivanes : z 2 + 2bz + 1 = 0 bz 2 + 2z+ b = 0 (1) (2) IIA1) Monrer que ni (1) ni (2) n on 1 ou 1 comme soluion ; monrer que (1) e (2) n on pas de soluion commune On noe d une racine carrée de b 2 1, e on pose 1 + id 1 id z 1 = b + d, z 1 = b d, z 2 = , z b 2 = b (ce son les soluions respecives de (1) e (2)) IIA2) Monrer que : i {,} 12, z i 1 = z i + 1 z i + 1 Exprimer ( z 2 z 1 )( z 2 z 1 ) + ( z 2 z 1 )( z 2 z 1 ) à l aide de p 1 = z 1 z 1, p 2 = z 2 z 2, s 1 = z 1 + z 1, e s 2 = z 2 + z 2 z En conclure que : 2 z 1 z 2 z = z 2 z 1 z 2 z 1 z i IIA3) On défini ϕ : IC \{ i} IC par ϕ( z) = zi Déerminer ϕϕz ( ()) quand cee expression a un sens IIA4) Simplifier l expression b( ϕ() z ) 2 + 2ϕ() z + b pour z i En conclure que z i es soluion de (1) si e seulemen si ϕ() z es soluion de (2) IIB - On noe respecivemen P, P, Q, Q, R, R les images des complexes 1, 1, z 1, z 1, z 2, z 2 dans ε IIB1) Monrer qu un cercle ( de ε passe par P e P si e seulemen s il a une équaion de la forme Fx (, y) = zz z z 1 = 2i x 2 + y 2 y 1 = 0 où IR e où on a posé z = x+ iy Concours Cenrale-Supélec /6

5 1 Si x+ iy IC, on pose X + iy = Donner une relaion simple enre Fx (, y) x+ iy e FX (, Y) En conclure que pour z 0 Mz () C si e seulemen si M( 1 -- ) C z IIB2) Monrer que P, P e Q ne son pas alignés En choisissan pour C le cercle circonscri au riangle PP Q monrer que P, P, Q, Q son sur un même cercle C 1, e de même monrer que P, P, R, R son sur un même cercle C 2 z 1 IIB3) On défini ψ : IC \{ 1 } IC par ψ( z) = z + 1 Déerminer le polynôme uniaire de degré 2, noé q 1, don les zéros son ψ( z 1 ) e ψ( z 1 ) e celui, noé q 2, don les zéros son ψ( z 2 ) e ψ( z 2 ) (chacun de ces polynômes es de la forme z 2 + w i = 0, où le coefficien w i es foncion de b seul) En déduire que les images de ces quare complexes son les sommes d un carré Γ de cenre O Monrer que, les quare poins M( ψ( z i )) e M( ψ( z i )), i { 12, } son siués sur un même cercle don une équaion es zz e 2 = 0 pour un cerain réel e En déduire que, sauf dans un cas pariculier que l on mera en évidence, les quare poins Q, Q, R, R son siués sur un même cercle IIB4) On pose ω = z 1 + z z 1 z 1 e T = M( ω) Déerminer un réel λ el que TQ = λtq En déduire le poin d inersecion des droies ( PP ) e ( QQ ) Monrer que les droies ( PP ), ( QQ ) e ( RR ) son concouranes (on pourra regarder ce que devien ω lorsque l on remplace z 1 par ϕ( z 1 ), e remarquer que ϕ( z 1 ) { z 2, z 2 }) Parie III - Cas des marices (3,3) On noe S 3 ( IR) l ensemble des marices inversibles de S 3 ( IR) Désormais, on ne considérera plus que des élémens de S 3 ( IR) On dira que A e B son conjuguées harmoniques si r ( A 1 B) = r ( B 1 A) = 0 On cherche à discuer l exisence, pour A S 3 ( IR) donnée, d une marice B S 3 ( IR) elle que A e B soien conjuguées harmoniques IIIA - On donne pour les quesions IIIA1, IIIA2, IIIA3, seulemen, u 0 0 A = 0 v 0, avec u, v, w réels non nuls, e on cherche B, elle que A 00w Concours Cenrale-Supélec /6

6 au b c e B soien conjuguées harmoniques,sous la forme b dv e c e fw IIIA1) Écrire r ( A 1 B) à l aide des coefficiens de A e B Écrire, de même, r ( B 1 A) à l aide des coefficiens de A e B Monrer alors que r ( A 1 B) = r ( B 1 A) = 0 si e seulemen si : a+ d = f b 2 c 2 e 2 ad = f 2 uv uw vw (3) Les coefficiens réels u, v, w, b, c, e, f éan donnés, monrer que l exisence d une soluion de (3) équivau à b 2 c 2 e f 2 0 uv uw vw 4 IIIA2) Conclure quan à l exisence de B lorsque les valeurs propres de A son de même signe IIIA3) Lorsque uv < 0, monrer qu on peu choisir B vérifian les propriéés imposées, avec de plus c = e = 0 On n oubliera pas de vérifier l inversibilié de B IIIA4) A éan un élémen donné de S 3 ( IR), conclure quan à l exisence de B S 3 ( IR) elle que A e B soien conjuguées harmoniques IIIB - Exemple : on choisi les marices A e B sous la forme β A = 01 0 e B = α 2 β 0 γ 2 où α > 0 es un réel donné, les réels β e γ > 0 éan à déerminer IIIB1) Déerminer ous les couples ( βγ, ) els que r ( A 1 B) = r ( B 1 A) = 0 IIIB2) On choisi ( βγ, ) = ( α 3, α 2) e on pose C = A 1 B Monrer qu il exise U inversible e D diagonale dans M 3 ( IC ) elles que C = UDU 1 Peu-on choisir U e D réelles? FIN Concours Cenrale-Supélec /6

MATHÉMATIQUES II. On note A la matrice transposée d une matrice A. On note det( A) le déterminant d une matrice A appartenant à M n ( IR)

MATHÉMATIQUES II. On note A la matrice transposée d une matrice A. On note det( A) le déterminant d une matrice A appartenant à M n ( IR) Dans ou le problème, n es un enier naurel supérieur ou égal à 2 On noe l ensemble des marices carrées réelles de aille n e M n ( IC ) l ensemble des marices carrées complexes de aille n On noe A la marice

Plus en détail

MATHÉMATIQUES II. et x désigne alors la matrice à 1 ligne et n colonnes : x = [ x 1 x 2 x n ] ;

MATHÉMATIQUES II. et x désigne alors la matrice à 1 ligne et n colonnes : x = [ x 1 x 2 x n ] ; MATHÉMATIQUES II Dans ce problème, nous éudions les propriéés de ceraines classes de marices carrées à coefficiens réels e cerains sysèmes linéaires de la forme Ax = b d inconnue x IR n, A éan une marice

Plus en détail

MATHÉMATIQUES II. polynômes annulateurs de u dont le coefficient de plus haut degré est égal à 1. est appelé polynôme minimal de u.

MATHÉMATIQUES II. polynômes annulateurs de u dont le coefficient de plus haut degré est égal à 1. est appelé polynôme minimal de u. MATHÉMATIQUES II Dans ou le problème, n es un enier naurel supérieur ou égal à 1 On considère un espace euclidien E de dimension n On noe ( xy) le produi scalaire de deux veceurs x e y e xa x la norme

Plus en détail

MATHÉMATIQUES II. , on convient d appeler écriture de A par blocs l écriture. Partie I - Questions préliminaires

MATHÉMATIQUES II. , on convient d appeler écriture de A par blocs l écriture. Partie I - Questions préliminaires MATHÉMATIQUES II Dans ou le problème, Π es un plan euclidien oriené rapporé à un repère orhonormé direc ( O; i, j) On rappelle que les déplacemens de Π son les roaions e les ranslaions de ce plan On noera

Plus en détail

Concours commun 2007 des écoles des mines d Albi, Alès, Douai, Nantes.

Concours commun 2007 des écoles des mines d Albi, Alès, Douai, Nantes. Concours commun 7 des écoles des mines d Albi, Alès, Douai, Nanes. L emploi d une calcularice es inerdi Pour ou R + on défini : ( f () = exp 1 ) e g() = f () Problème 1 Parie 1 (Généraliés) 1 Prouver que

Plus en détail

MATHÉMATIQUES I. Partie I - Calculs préliminaires

MATHÉMATIQUES I. Partie I - Calculs préliminaires MATHÉMATIQUES I Parie I - Calculs préliminaires Dans ou ce problème a e v désignen deux nombres réels, a es sricemen posiif IA - Monrer que la foncion ϕ définie sur IR * par ( sin( x) ) ϕ( x) = adme un

Plus en détail

Juin 2007 (2 heures et 30 minutes)

Juin 2007 (2 heures et 30 minutes) Juin 7 ( heures e minues) 1. a) Définir : marice inversible. (.5 p.) b) Démonrer que la ransposée de l inverse d une marice inversible A es égale à l inverse de la ransposée de cee marice. (1.5 ps.) c)

Plus en détail

Chapitre VIII : Trigonométrie

Chapitre VIII : Trigonométrie hapire V : Trigonomérie Exrai du programme : Dans ce chapire, on muni le plan du repère orhonormé (; ;. Repérage sur le cercle rigonomérique Définiion Le cercle rigonomérique es le cercle de cenre e de

Plus en détail

Exercices de mathématiques

Exercices de mathématiques Universié Paris Didero Année 2007-2008 MI2 Semaine du 3 mars au 4 avril feuille n 6 Exercices de mahémaiques Exercice Déerminer lesquels des ensembles E, E 2, E 3 e E 4 son des sous-espaces vecoriels de

Plus en détail

x k = x + x x n.

x k = x + x x n. PCSI DEVOIR de MATHÉMATIQUES n pour le 9/11/00 EXERCICE 1 : Pour ou n IN e x IR +, on pose f n (x) = n x k = x + x + + x n. 1. Monrer que l équaion f n (x) = 1 adme une unique soluion, noée u n, dans IR

Plus en détail

Equations différentielles. Exercices

Equations différentielles. Exercices Equaions différenielles Eercices 14-15 Les indispensables Dans ous les eercices, même si la quesion n'es pas posée, on pourra se demander s'il es possible, a priori, de se faire une idée sur la srucure

Plus en détail

CONCOURS COMMUNS POLYTECHNIQUES 2003 Corrigé de la seconde épreuve de mathématiques

CONCOURS COMMUNS POLYTECHNIQUES 2003 Corrigé de la seconde épreuve de mathématiques CONCOURS COMMUNS POLYTECHNIQUES 00 Corrigé de la seconde épreuve de mahémaiques 1. On obien direcemen : H = 6 5 5 5 6 5 = I + 5 J avec J = 1 1 1 1 1 1. 5 5 6 1 1 1 J es clairemen de rang 1, donc 0 es valeur

Plus en détail

Concours National Commun d Admission aux Grandes Écoles d Ingénieurs ou Assimilées

Concours National Commun d Admission aux Grandes Écoles d Ingénieurs ou Assimilées ROYAUME DU MAROC Minisère de l Éducaion Naionale, de l Enseignemen Supérieur, de la Formaion des Cadres e de la Recherche Scienifique Présidence du Concours Naional Commun 26 École Mohammadia d Ingénieurs

Plus en détail

Résolution de systèmes linéaires par la méthode du pivot de Gauss

Résolution de systèmes linéaires par la méthode du pivot de Gauss Lycée Pierre de Ferma 7/8 MPSI TD Résoluion de sysèmes linéaires par la méhode du pivo de Gauss Sysèmes linéaires. Conclure à parir d un sysème échelonné e riangularisé Exercice.. Sysèmes linéaires riangularisés

Plus en détail

LYON 2003 PREMIER PROBLÈME. ϕ est continue sur [0, + [. dt existe pour tout élément n de N. > 0. De plus ϕ(0) > 0. Ainsi :

LYON 2003 PREMIER PROBLÈME. ϕ est continue sur [0, + [. dt existe pour tout élément n de N. > 0. De plus ϕ(0) > 0. Ainsi : Jean-François COSSUTTA. Lycée Marcelin Berhelo Sain Maur 94. LYON 3 PREMIER PROBLÈME PARTIE I : Résulas généraux sur ϕ e J n. Les foncions e sin son coninues sur ], + [. Par produi ϕ es coninue sur ],

Plus en détail

Concours National Commun d Admission aux Grandes Écoles d Ingénieurs ou Assimilées

Concours National Commun d Admission aux Grandes Écoles d Ingénieurs ou Assimilées ROYAUME DU MAROC Minisère de l Éducaion Naionale, de l Enseignemen Supérieur, de la Formaion des Cadres e de la Recherche Scienifique Présidence du Concours Naional Commun 26 École Mohammadia d Ingénieurs

Plus en détail

Concours National Commun d Admission aux Grandes Écoles d Ingénieurs ou Assimilées

Concours National Commun d Admission aux Grandes Écoles d Ingénieurs ou Assimilées ROYAUME DU MAROC Minisère de l Éducaion Naionale, de l Enseignemen Supérieur, de la Formaion des Cadres e de la Recherche Scienifique Présidence du Concours Naional Commun 26 École Mohammadia d Ingénieurs

Plus en détail

CONCOURS COMMUNS POLYTECHNIQUES 2003 Corrigé de la seconde épreuve de mathématiques

CONCOURS COMMUNS POLYTECHNIQUES 2003 Corrigé de la seconde épreuve de mathématiques CONCOURS COMMUNS POLYTECHNIQUES 00 Corrigé de la seconde épreuve de mahémaiques 1. On obien direcemen : H = 6 5 5 5 6 5 = I + 5 J avec J = 1 1 1 1 1 1. 5 5 6 1 1 1 J e H son symériques à coefficiens réels,

Plus en détail

Fonctions vectorielles, arcs paramétrés

Fonctions vectorielles, arcs paramétrés Chapire Foncions vecorielles, arcs paramérés 0 Foncions réelles Eercice 0 Soi f : R R dérivable e elle que f ne s annule pas Prouver que f ne peu êre périodique Eercice 02 Monrer que si f es définie, dérivable

Plus en détail

TD 02 : Applications linéaires

TD 02 : Applications linéaires Ex 1 Ex 2 TD 02 : Applicaions linéaires Les applicaions suivanes son-elles linéaires? x ( ) 1 f : y 2x + 4y z R4 R y 2, x 2 f : y 2x πy z R4 z + 3 R 3, x + y + z + Première approche x 3 f : y z R4 x +

Plus en détail

Fonctions vectorielles, arcs paramétrés

Fonctions vectorielles, arcs paramétrés Chapire Foncions vecorielles, arcs paramérés 0 Foncions réelles Eercice 0 Soi f : R R dérivable e elle que f ne s annule pas Prouver que f ne peu êre périodique Eercice 0 Monrer que si f es définie, dérivable

Plus en détail

CONCOURS COMMUN 2002

CONCOURS COMMUN 2002 CONCOURS COMMUN DES ECOLES DES MINES D ALBI, ALES, DOUAI, NANTES Epreuve de Mahémaiques (oues filières) Problème d analyse.. f es coninue sur R en an que quoien de foncions coninues sur R don le dénominaeur

Plus en détail

MATHÉMATIQUES II. Définitions et notations

MATHÉMATIQUES II. Définitions et notations MATHÉMATIQUES II Définitions et notations Dans tout le problème n désigne un entier naturel non nul et E l espace vectoriel euclidien IR n rapporté à sa base canonique et muni du produit scalaire usuel

Plus en détail

donc 1+ t 100 = CMg t 100 = 1,16 d où t 100

donc 1+ t 100 = CMg t 100 = 1,16 d où t 100 Exercice Dans chacune des siuaions suivanes, déerminer la valeur de.. Le chiffre des venes d un magazine a augmené de % puis diminué de %. Globalemen il a augmené de 6%. D après l énoncé, on a :,6 = +%

Plus en détail

MATHÉMATIQUES II. Objectif du problème

MATHÉMATIQUES II. Objectif du problème MATHÉMATIQUES II Objectif du problème Cette introduction est destinée à expliquer le type des résultats obtenus dans le problème Ce dernier ne commence qu à partir du I Dans la démonstration en 1994 du

Plus en détail

Fonctions vectorielles, courbes.

Fonctions vectorielles, courbes. Foncions vecorielles, courbes Chap 5 : noes de cours Dérivabilié des foncions de variable réelle à valeurs vecorielles Définiion, e héorème : dérivabilié en un poin d une foncion de variable réelle à valeurs

Plus en détail

FORMATION INGENIEUR EN PARTENARIAT AVEC AFTP-PACA SPECIALITE TRAVAUX PUBLICS. Session 1 er avril 2017 MATHÉMATIQUES. Temps conseillé : 1 heure 30

FORMATION INGENIEUR EN PARTENARIAT AVEC AFTP-PACA SPECIALITE TRAVAUX PUBLICS. Session 1 er avril 2017 MATHÉMATIQUES. Temps conseillé : 1 heure 30 NO : Avril 07 Prénom : Recruemen TP FORATION INGENIEUR EN PARTENARIAT AVEC AFTP-PACA SPECIALITE TRAVAUX PUBLICS Session er avril 07 ATHÉATIQUES Temps conseillé : heure 30 Aucun documen auorisé, calcularices

Plus en détail

MATHÉMATIQUES II. Rappels, notations et objectifs du problème

MATHÉMATIQUES II. Rappels, notations et objectifs du problème MATHÉMATIQUES II Rappels, notations et objectifs du problème Dans tout ce problème, n désigne un entier naturel supérieur ou égal à 2 et M n ( IC ) l ensemble des matrices carrées complexes d ordre n De

Plus en détail

Corrigé de l épreuve Math C, Banque PT Nathalie Planche. 1. Pour tout réel t, car y est solution de ( ) et a ne s annule pas sur.

Corrigé de l épreuve Math C, Banque PT Nathalie Planche. 1. Pour tout réel t, car y est solution de ( ) et a ne s annule pas sur. Corrigé de l éreuve Mah C, Banque PT Nahalie Planche Préambule:. Pour ou réel, car y es soluion de ( ) e a ne s annule as sur. = On a donc bien monré que es soluion du sysème différeniel (S) :. L équaion

Plus en détail

Hypokhâgne B/L - Concours Blanc. Épreuve de mathématiques

Hypokhâgne B/L - Concours Blanc. Épreuve de mathématiques Lycée du Parc 2-22 - Concours Blanc Épreuve de mahémaiques Samedi 5 Mai 22-8h-2h Si la vie es complee, c es parce qu elle a une parie réelle e une parie imaginaire. Marius Sophus Lie. Le devoir compore

Plus en détail

LEÇON N 47 : Courbes définies par des équations paramétriques dans le plan. Vecteur dérivé et tangente ; interprétation cinématique.

LEÇON N 47 : Courbes définies par des équations paramétriques dans le plan. Vecteur dérivé et tangente ; interprétation cinématique. LEÇON N 47 : Courbes définies par des équaions paramériques dans le plan. Veceur dérivé e angene ; inerpréaion cinémaique. Pré-requis : Foncions R R : limies, coninuié, dérivabilié,... ; Norme d un veceur

Plus en détail

Mouvement brownien et calcul stochastique Partiel du 26 novembre 2018

Mouvement brownien et calcul stochastique Partiel du 26 novembre 2018 Mouvemen rownien e calcul sochasique Pariel du 26 novemre 218 2 heures 3, sans documens Barème approximaif. Ex.1 : 6 ps, Ex.2 : 3 ps, Ex.3 : 6 ps, Ex.4 : 5 ps Exercice 1. Soi B un mouvemen rownien réel

Plus en détail

MATHÉMATIQUES II. Partie I - Cônes contenant cinq vecteurs donnés

MATHÉMATIQUES II. Partie I - Cônes contenant cinq vecteurs donnés Le but du problème est d établir quelques propriétés des cônes et coniques dans le cadre de la théorie des formes quadratiques Dans tout le problème, le corps de base est IR Si E est un espace vectoriel

Plus en détail

Autour des fonctions vectorielles

Autour des fonctions vectorielles NOTES DE COURS Chap GEO01 Auour des foncions vecorielles Cadre de ravail e/ou noaions uilisées Dans ou ce qui sui, I désignera un inervalle non vide e non rédui à un poin de R, e n désignera un enier naurel

Plus en détail

Université Claude Bernard Lyon-1 Licence «Sciences et technologie» Unité d enseignement Math. I Algèbre CONTROLE FINAL 18 Janvier 2012-durée 2h 1 = 1

Université Claude Bernard Lyon-1 Licence «Sciences et technologie» Unité d enseignement Math. I Algèbre CONTROLE FINAL 18 Janvier 2012-durée 2h 1 = 1 Universié Claude Bernard Lyon- Licence «Sciences e echnologie» Unié d enseignemen Mah. I Algèbre CONTROLE FINAL 8 Janvier 0-durée h L énoncé compore cinq exercices sur deux pages. Documens, calcularices

Plus en détail

Examen de janvier 2012

Examen de janvier 2012 Insiu Tunis-Dauphine Inégrale de Lebesgue e Probabiliés Examen de janvier 212 Deux heures. Sans documen, ni calcularice, ni éléphone, ec. Chaque quesion numéroée vau le même nombre de poins. Il es demandé

Plus en détail

Rappels sur les suites.

Rappels sur les suites. UFR SFA, Licence 2 e année, MATH326 Rappels sur les suies. Dans oue la suie, K désigne R ou C. 1. Généraliés sur les suies. Définiion. Une suie à valeurs dans K es une applicaion u de N, privé évenuellemen

Plus en détail

Triangularisation, jordanisation, exponentielle de matrices

Triangularisation, jordanisation, exponentielle de matrices Triangularisaion, jordanisaion, exponenielle de marices 1 Triangularisaion Soien E un espace vecoriel de dimension n e ϕ un endomorphisme de E de marice A dans une base donnée. On suppose que le polynôme

Plus en détail

TD1 Les vecteurs. 1. Trouver A+B, A-B, 3A, -2B dans chacun des cas suivants: 1. Déterminer les vecteurs liés PQ et AB équivalents et parallèles

TD1 Les vecteurs. 1. Trouver A+B, A-B, 3A, -2B dans chacun des cas suivants: 1. Déterminer les vecteurs liés PQ et AB équivalents et parallèles TD1 Les veceurs Par 1 1. Trouver A+B, A-B, 3A, -B dans chacun des cas suivans: A=(,-1), B=(-1,1) A+B = (1, 0) A=(-1,3), B=(0,4) A+B = (-1, 7) A= (,-1,5), B=(-1,1,1) A+B = (1, 0, 6) A=(π,3,-1),B=(π,-3,7)

Plus en détail

Mathématiques DM 3 À rendre le vendredi 7 décembre 2018

Mathématiques DM 3 À rendre le vendredi 7 décembre 2018 Eercice : Dérivées Mahémaiques DM 3 À rendre le vendredi 7 décembre 08 Soi a R e n N Déerminer les domaines de définiions, les domaines de dérivaion e calculer les dérivées des foncions suivanes : f ()

Plus en détail

Exercices d intégration et d analyse fonctionnelle

Exercices d intégration et d analyse fonctionnelle Exercices d inégraion e d analyse foncionnelle Agrégaion 29-2 Exercice : Monrez que si f : IR + IR es uniformémen coninue e que f() d converge alors f a pour limie en +. Donnez un exemple de foncion g

Plus en détail

MATHÉMATIQUES II. On appellera conique toute partie (vide ou non) de P ayant une équation de la forme

MATHÉMATIQUES II. On appellera conique toute partie (vide ou non) de P ayant une équation de la forme MATHÉMATIQUES II Dans tout le problème, P désigne le plan affine euclidien IR muni de son produit scalaire canonique, de son repère orthonormé canonique ( O ; i, j) de son orientation canonique et de son

Plus en détail

Équations différentielles.

Équations différentielles. IS BTP, 2 année NNÉE UNIVERSITIRE 205-206 CONTRÔLE CONTINU Équaions différenielles. Durée : h30 Les calcularices son auorisées. Tous les exercices son indépendans. Il sera enu compe de la rédacion e de

Plus en détail

Exercices sur les courbes paramétrées dans le plan

Exercices sur les courbes paramétrées dans le plan Exercices sur les courbes paramérées dans le plan Dans le plan P muni d un repère orhonormé O, i, j, on considère la courbe C définie par les équaions x paramériques y ) Eudier les variaions de x e y Donner

Plus en détail

x x 2y y 4x 3y. en mettant en évidence un système fondamental de solutions. Indication : éliminer C par dérivation par rapport à x.

x x 2y y 4x 3y. en mettant en évidence un système fondamental de solutions. Indication : éliminer C par dérivation par rapport à x. Universié Aboubekr Belkaïd Tlemcen A.U. 2018/2019 Faculé des Sciences / Déparemen de Mahémaiques Final : Equaions Différenielles [Licence L3 S5] 14 janvier 2019 2h00 Exercice 1: Soi l edo écrie sous la

Plus en détail

Corrigé Maths EML 2013 ECS

Corrigé Maths EML 2013 ECS Problème. Corrigé Mas EML 3 ECS Parie I.. Soi ] ; [. Soi g : [ ; [ R, e. g es coninue e posiive sur [ ; [. De plus, g () e donc g () = o ( ). Par la règle de négligeabilié des inégrales de foncions posiives,

Plus en détail

Pour passer d un nombre à son image, on multiplie par a, puis on ajoute b.

Pour passer d un nombre à son image, on multiplie par a, puis on ajoute b. CHAPITRE 8 : FONCTIONS AFFINES COURS 30 : Foncion affine Définiion Soien a e b deux nombres quelconques «fixes». Si, à chaque nombre x, on peu associer le nombre ax + b, alors on défini une foncion affine,

Plus en détail

Partie I - Généralités P(E) et P n

Partie I - Généralités P(E) et P n Centrale 003 PSI Maths page 1 MATHÉMATIQUES II Filière PSI Dans tout le problème, n est un entier naturel supérieur ou égal à 1 On considère un espace euclidien E de dimension n On note x y le produit

Plus en détail

Chapitre III DÉRIVÉE D'UNE FONCTION COMPOSÉE

Chapitre III DÉRIVÉE D'UNE FONCTION COMPOSÉE Chapire III DÉRIVÉE DUNE FONCTION COMPOSÉE. RÈGLES DE DÉRIVATION DUNE FONCTION COMPOSÉE..... DÉFINITION DUNE FONCTION COMPOSÉE..... LOI DE DÉRIVATION DUNE FONCTION COMPOSÉE....3. DÉRIVATION DES FONCTIONS

Plus en détail

MATHÉMATIQUES I. Partie I - Soit x une fonction appartenant à B. On appelle moyenne de x, s il existe, le nombre 1 T. xt () dt

MATHÉMATIQUES I. Partie I - Soit x une fonction appartenant à B. On appelle moyenne de x, s il existe, le nombre 1 T. xt () dt MATHÉMATIUES I On étudie certaines classes de fonctions appartenant à l ensemble des fonctions bornées et continues par morceaux de IR dans IC : c est un espace vectoriel sur IC Il est muni de la norme

Plus en détail

MATHÉMATIQUES II. 2 2 à coefficients réels dont l élément nul est noté 0, et S 2 formé des matrices symétriques.

MATHÉMATIQUES II. 2 2 à coefficients réels dont l élément nul est noté 0, et S 2 formé des matrices symétriques. MATHÉMATIQUES II Dans tout le problème, M désigne le IR -espace vectoriel des matrices carrées à coefficients réels dont l élément nul est noté 0, et S le sous-espace vectoriel de M formé des matrices

Plus en détail

MATHÉMATIQUES II. Partie I - Un exemple pratique

MATHÉMATIQUES II. Partie I - Un exemple pratique MATHÉMATIQUES II Dans ce problème, les figures ou les commentaires, même non demandés, qui éclaireraient les situations ou les hypothèses rencontrées seront les bienvenus Dans tout le problème, on désigne

Plus en détail

1 Problème d analyse : intégrale de Dirichlet

1 Problème d analyse : intégrale de Dirichlet Arnaud de Sain Julien - MPSI Lycée La Merci 16-17 1 Corrigé du Concours blanc DS 8 du mercredi 31 mai Durée : 4 heures de 8h à 1h. Les calcularices son inerdies. Les copies illisibles ou mal présenées

Plus en détail

Partie I - Produit de deux endomorphismes autoadjoints positifs

Partie I - Produit de deux endomorphismes autoadjoints positifs Centrale Maths 2 MP 2009 Énoncé 1/6 Épreuve :MATHÉMATIQUES II Concours Centrale - Supélec 2009 FilièreMP Les calculatrices sont autorisées Notations n et m sont des entiers naturels vérifiant 1 m n. E

Plus en détail

MATHÉMATIQUES II. : x R det(xi 2 M), x 2, X = x x2 2.

MATHÉMATIQUES II. : x R det(xi 2 M), x 2, X = x x2 2. MATHÉMATIQUES II Notations. Dans tout le problème, on ne considère que des matrices carrées réelles. On désigne par E l espace vectoriel réel des ( matrices ) carrées (réelles) d ordre 2, c està-dire à

Plus en détail

COURBES PLANES PARAMETREES. f est aussi appelé paramétrage de C (ou paramétrisation) de C. , Exemples : et C la droite D( M, u)

COURBES PLANES PARAMETREES. f est aussi appelé paramétrage de C (ou paramétrisation) de C. , Exemples : et C la droite D( M, u) COURBES PLANES PARAMETREES A DEFINITIONS ET PREMIERES PROPRIETES: Arc paraméré, courbe paramérée, Dans ou ce chapire on noera R ( O i j, un repère orhonormé du plan P soi I f : une foncion vecorielle C

Plus en détail

TS, devoir maison. Exercice 1, Antilles-Guyane, septembre Avril Soit f la fonction définie sur [0;1] par :

TS, devoir maison. Exercice 1, Antilles-Guyane, septembre Avril Soit f la fonction définie sur [0;1] par : TS, devoir maison Avril Eercice, Anilles-Guyane, sepembre Soi f la foncion définie sur ; par f () = f () = f () = (ln ) ln( ), pour ; où ln désigne la foncion logarihme népérien. On noe C sa courbe représenaive

Plus en détail

CORRIGÉ DE L ÉPREUVE MATHS 1 CENTRALE On aura souvent besoin dans ce problème du critère continu de convergence dominée de Lebesgue :

CORRIGÉ DE L ÉPREUVE MATHS 1 CENTRALE On aura souvent besoin dans ce problème du critère continu de convergence dominée de Lebesgue : CORRIGÉ DE L ÉPREUVE MATHS CENTRALE 4 On aura souven besoin dans ce problème du crière coninu de convergence dominée de Lebesgue : si lim f(x, ) = g(), s il exise ϕ inégrable sur I elle que I, f(x, ) ϕ()

Plus en détail

Partie A x t dt. 0 0,5 1 1,5 2 2,5 3 3,5 4 x. D. PINEL, Site Mathemitec :

Partie A x t dt. 0 0,5 1 1,5 2 2,5 3 3,5 4 x. D. PINEL, Site Mathemitec : nilles - Guyane Eercice 6 poins Quesion de cours Prérequis : posiivié e linéarié de l inégrale Soien a e deu réels d un inervalle I de R els que a Démonrer que si f e g son deu foncions coninues sur I

Plus en détail

Notations et définitions

Notations et définitions Les calculatrices sont interdites L objectif du problème est de définir et d étudier la notion de diagonalisabilité d un couple de matrices A, B dans plusieurs situations Les parties I et V traitent chacune

Plus en détail

Exercices sur les intégrales généralisées

Exercices sur les intégrales généralisées hp://wwwmycppfr Eercices sur les séries numériques novembre Eercices sur les inégrales généralisées Inroducion Inégrales généralisées Convergence, définiion, crière de comparaison Eercice Convergence,

Plus en détail

Fiche de Biostatistique. Exercices d'algèbre. Solutions proposées par C. BAJARD et S. CHARLES. Plan

Fiche de Biostatistique. Exercices d'algèbre. Solutions proposées par C. BAJARD et S. CHARLES. Plan Fiche de Biosaisique Exercices d'algèbre Soluions proposées par C. BAJARD e S. CHARLES Plan INDÉPENDANCE, GÉNÉRATEUR, DIMENSION, BASES... MÉTHODE DU PIVOT...4 PRODUITS SCALAIRES... 6 ORTHONORMALISATION...

Plus en détail

Mines d Albi,Alès,Douai,Nantes Toutes filières - Corrigé

Mines d Albi,Alès,Douai,Nantes Toutes filières - Corrigé Mines d Albi,Alès,Douai,Nanes - Toues filières - Corrigé Cee correcion a éé rédigée par Frédéric Bayar. Si vous avez des remarques à faire, ou pour signaler des erreurs, n hésiez pas à écrire à : mahweb@free.fr

Plus en détail

EXERCICE (Réservé 3 2 ) MP Lycée Kerichen

EXERCICE (Réservé 3 2 ) MP Lycée Kerichen MP Lycée Kerichen 2017-2018 DS n o 3 Il sera, dans la notation, tenu compte de la présentation et de la qualité de la rédaction. Les résultats devront obligatoirement être soulignés ou encadrés à la règle,

Plus en détail

Les calculatrices sont autorisées. ****

Les calculatrices sont autorisées. **** Les calcularices son auorisées B Le candida aachera la plus grande imporance à la claré, à la précision e à la concision de la rédacion Si un candida es amené à repérer ce qui peu lui sembler êre une erreur

Plus en détail

TS Exercices sur la géométrie dans l espace (niveau 1)

TS Exercices sur la géométrie dans l espace (niveau 1) TS Exercices sur la géomérie dans l espace (niveau ) Dans ous les exercices, l espace E es muni d un repère orhonormé O, i, j, k. Aucune figure n es demandée dans ces exercices sauf pour l exercice 5.

Plus en détail

Corrigé Maths I, TSI 2011 Elhor Abdelali, CPGE Mohammedia. Premier problème

Corrigé Maths I, TSI 2011 Elhor Abdelali, CPGE Mohammedia. Premier problème Corrigé Mahs I, TSI Elhor Abdelali, CPGE Mohammedia Premier problème Première parie Eisence du poin fie.. La bonne définiion des ermes de la suie (u n ) n es assurée par la vérié de la propriéé " n N,

Plus en détail

I. Exercice préliminaire

I. Exercice préliminaire SESSION 00 CONCOURS COMMUN POLYTECHNIQUE (ENSI) FILIERE MP MATHEMATIQUES I. Exercice préliaire 1. H = Γ Γ = 1 1 1 1 1 1 1 1 = 5 5 5 5. 1 1 1 1 5 5 H es une marice symérique réelle. D après le héorème specral,

Plus en détail

Corrigé TD 12 Fonctions caractéristiques

Corrigé TD 12 Fonctions caractéristiques Corrigé TD Foncions caracérisiques Eercice. Sur un espace de probabilié (Ω, F, P, on se donne (X, Y une variable aléaoire à valeurs dans.. On suppose que la loi de (X, Y es λµe λ µy + (, y d dy. Déerminer

Plus en détail

Isogones d une ellipse, un exemple

Isogones d une ellipse, un exemple Isogones d une ellipse, un exemple Nous vons vu dns un suje précéden que l ensemle des poins du pln d où l on peu mener deux ngenes à une prole fisn un ngle consn es, en générl, une hperole. On peu imginer

Plus en détail

1) Déterminer la solution générale de l'équation différentielle E : y' 5y = 0.

1) Déterminer la solution générale de l'équation différentielle E : y' 5y = 0. EXERCICES SUR LES ÉQUATIONS DIFFÉRENTIELLES Exercice 1 Au cours de la raversée d'un milieu ransparen, l'énergie lumineuse es d'une par absorbée par le milieu, d'aure par diffusée (effe Compon). La variaion

Plus en détail

MATHÉMATIQUES I. Les calculatrices sont autorisées. Le problème porte sur l étude des séries factorielles, séries de fonctions de la forme

MATHÉMATIQUES I. Les calculatrices sont autorisées. Le problème porte sur l étude des séries factorielles, séries de fonctions de la forme MATHÉMATIQUES I Les calculatrices sont autorisées Le problème porte sur l étude des séries factorielles, séries de fonctions de la forme a n --------------------------------------------------------------

Plus en détail

Exercices sur les représentations paramétriques de droites et de plans

Exercices sur les représentations paramétriques de droites et de plans TS Exercices sur les représenaions paramériques de droies e de plans Le plan es muni d un repère O, i, j x 3 Déerminer un repère de la droie D admean pour sysème d équaions paramériques y e racer D Dans

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours Exo7 Courbes paramérées Exercices de Jean-Louis Rouge. Rerouver aussi cee fiche sur www.mahs-france.fr * rès facile ** facile *** difficulé moyenne **** difficile ***** rès difficile I : Inconournable

Plus en détail

MATHÉMATIQUES I. Définitions Si f est une fonction de classe C définie sur un ouvert Ω IR et à valeurs réelles,

MATHÉMATIQUES I. Définitions Si f est une fonction de classe C définie sur un ouvert Ω IR et à valeurs réelles, MATHÉMATIQUES I Définitions Si f est une fonction de classe C définie sur un ouvert Ω IR et à valeurs réelles, on notera, pour p 1, f p = f o f o f p fois, fonction définie sur le sousdomaine de Ω défini

Plus en détail

Exercices sur les représentations paramétriques de droites et de plans

Exercices sur les représentations paramétriques de droites et de plans TS Exercices sur les représenaions paramériques de droies e de plans Le plan es muni d un repère O, i, j x Déerminer un repère de la droie D admean pour sysème d équaions paramériques y e racer D ( ) 6

Plus en détail

Partie I - Étude d un «C» matriciel

Partie I - Étude d un «C» matriciel Centrale Maths 1 PSI 2010 Énoncé 1/7 Épreuve :MATHÉMATIQUES I Concours Centrale - Supélec 2010 FilièrePSI Calculatrices autorisées Le problème porte sur des déclinaisons de la lettre «C» dans différents

Plus en détail

Correction du concours blanc

Correction du concours blanc L.E.G.T.A. Le Chesnoy TB - D. Bloière Mahémaiques Correcion du concours blanc Problème Probabiliés Un mobile se déplace aléaoiremen le long d un ae horional d origine O, sur des poins de coordonnées enières,

Plus en détail

Équations différentielles

Équations différentielles V. Équaions différenielles 1 Primiive d une foncion Définiion 1. On appelle primiive d une foncion f une soluion de l équaion différenielle y = f. Exercice 1. Déerminer une soluion de l équaion différenielle

Plus en détail

Objectif du problème. Partie I - Matrices carrées d ordre 2 à coefficients entiers

Objectif du problème. Partie I - Matrices carrées d ordre 2 à coefficients entiers Centrale-Supélec 004 MATHÉMATIQUES II Objectif du problème Cette introduction est destinée à expliquer le type des résultats obtenus dans le problème Ce dernier ne commence qu à partir du I Dans la démonstration

Plus en détail

CONCOURS 2014 SECONDE ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES. Filière PSI. (Durée de l épreuve : trois heures) L usage d ordinateur ou de calculatrice est interdit.

CONCOURS 2014 SECONDE ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES. Filière PSI. (Durée de l épreuve : trois heures) L usage d ordinateur ou de calculatrice est interdit. A 4 MATH II PSI ÉCOLE DES PONTS PARISTECH. SUPAERO (ISAE), ENSTA PARISTECH, TELECOM PARISTECH, MINES PARISTECH MINES DE SAINT ÉTIENNE, MINES DE NANCY, TÉLÉCOM BRETAGNE, ENSAE PARISTECH (Filière MP). ÉCOLE

Plus en détail

CONCOURS 2014 SECONDE ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES. Filière PSI. (Durée de l épreuve : trois heures) L usage d ordinateur ou de calculatrice est interdit.

CONCOURS 2014 SECONDE ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES. Filière PSI. (Durée de l épreuve : trois heures) L usage d ordinateur ou de calculatrice est interdit. A 4 MATH II PSI ÉCOLE DES PONTS PARISTECH. SUPAERO (ISAE), ENSTA PARISTECH, TELECOM PARISTECH, MINES PARISTECH MINES DE SAINT ÉTIENNE, MINES DE NANCY, TÉLÉCOM BRETAGNE, ENSAE PARISTECH (Filière MP). ÉCOLE

Plus en détail

Corrigé : EM Lyon 2016

Corrigé : EM Lyon 2016 Exercice : Parie I : Éude de la marice A A 2 = 2 ai +ba+ca 2 = Corrigé : EM Lyon 26 Opion économique 2 On cherche ous les réels a, b, c els que ai +ba+ca 2 = On a : a+c b c b a+2c b = c b a+c a+c = b =

Plus en détail

C5T4 Angles. Activité 1 Mesurer et reproduire un angle. Activité 2 La Grande Ourse

C5T4 Angles. Activité 1 Mesurer et reproduire un angle. Activité 2 La Grande Ourse Acivié 1 Mesurer e reproduire un angle 1. Reprodui à la règle e au compas chacun des 4 angles ci-dessous. 2. Vérifie l eaciude de la reproducion en mesuran chaque angle e sa copie. Acivié 2 La Grande urse

Plus en détail

Solutions Feuille de Travaux Dirigés semaine 12

Solutions Feuille de Travaux Dirigés semaine 12 Universié de Tours Licence de Mahémaiques Soluions Feuille de Travau Dirigés semaine 2 L3, Algèbre Semesre 6 Eercice ) Déerminer oues les marices de R 3 ayan pour polynôme minimal X + Soluion: Soi A une

Plus en détail

Etalonnage d une caméra

Etalonnage d une caméra Ealonnage d une caméra (on parle aussi de calibrage) Parick Héber & Denis Laurendeau (Dernière révision : juin 216) 1 Noion de plan image normalisé (parfois uilisé pour simplifier les développemens) 2

Plus en détail

Devoir de Mathématiques 3 : corrigé

Devoir de Mathématiques 3 : corrigé PCSI 4-5 Mahémaiques Lycée Berran de Born Devoir de Mahémaiques 3 : corrigé Exercice. Éude d une foncion en noaion puissance On considère la foncion f définie par f(x) = x x = e x ln(x) La foncion foncion

Plus en détail

Travaux dirigés MT11. PREMIÈRE PARTIE : ALGÈBRE TD 1 à 7. UTBM automne 2008 page 1

Travaux dirigés MT11. PREMIÈRE PARTIE : ALGÈBRE TD 1 à 7. UTBM automne 2008 page 1 Travaux dirigés Travaux dirigés PREMIÈRE PARTIE : ALGÈBRE TD 1 à 7 UTBM automne 2008 page 1 TD 1 : Logique et ensembles TD 1 : Logique et ensembles Exercice 1. 1. Si P et Q sont deux propositions logiques,

Plus en détail

B = (α β γ) et C = A = cht sht. sht cht. M(t) =

B = (α β γ) et C = A = cht sht. sht cht. M(t) = Matrices: exercices stupidement calculatoires Exercice 137 On considère les matrices suivantes: 1 2 3 4 5 6 B = (α β γ) et C = Parmi les produits AB, BA, AC, CA, BC, CB lequels ont un sens? Calculez les

Plus en détail

Centrale Maths 2 MP 2008 Énoncé 1/8

Centrale Maths 2 MP 2008 Énoncé 1/8 Centrale Maths 2 MP 2008 Énoncé 1/8 Épreuve :MATHÉMATIQUES II Concours Centrale - Supélec 2008 FilièreMP Notations Dans tout le problème n est un entier supérieur à 2, M n est l ensemble des matrices carrées

Plus en détail

Concours ENSAM - ESTP - EUCLIDE - ARCHIMEDE. Epreuve de Mathématiques A MP

Concours ENSAM - ESTP - EUCLIDE - ARCHIMEDE. Epreuve de Mathématiques A MP SESSION 5 Concours ENSAM - ESTP - EUCLIDE - ARCHIMEDE E3A Epreuve de Mahémaiques A MP Parie I 1. Les soluions de l équaion différenielle E sur l inervalle I formen un R-espace vecoriel de dimension. Les

Plus en détail

Concours de l Association Mathématique du Québec Niveau Collégial

Concours de l Association Mathématique du Québec Niveau Collégial Concours de l Associaion Mahémaique du Québec Niveau Collégial Le vendredi, 9 février 007, de 9h à 1h aux candidaes, aux candidas Ceci n es pas un examen, mais bien un concours ; il es donc ou naurel que

Plus en détail

CORRECTION DS = f 2 (a + b) f + ab id E. = ( a 2 p + b 2 q ) (a + b) ( ap + bq ) + ab ( p + q ) f b id E = (a b) p.

CORRECTION DS = f 2 (a + b) f + ab id E. = ( a 2 p + b 2 q ) (a + b) ( ap + bq ) + ab ( p + q ) f b id E = (a b) p. Lycée Thiers CORRECTION DS - Enoncé ) On développe en uilisan les hypohèses : ( f a ide ) ( f b ide ) = f 2 (a + b) f + ab id E = ( a 2 p + b 2 q ) (a + b) ( ap + bq ) + ab ( p + q ) = 2) On reprend le

Plus en détail

CENTRALE 2003 TSI MATHEMATIQUES 2 PARTIE

CENTRALE 2003 TSI MATHEMATIQUES 2 PARTIE CENTRALE 2003 TSI MATHEMATIQUES 2 I IA IB IC ID1) A = P B P 1 En utilisant : R = Q 1 Toutes les matrices Q i sont inversibles soit par hypothèse, soit comme conséquence de leur définition Alors si : A

Plus en détail

1 Rémy Nicolai _fex_edpdf du 8 novembre 2017

1 Rémy Nicolai _fex_edpdf du 8 novembre 2017 Feuille Primiives e équaions diérenielles linéaires. ed Déerminer, pour les équaions diérenielles suivanes, les ensembles de soluions. y y = sin 3 y + y = e 3 y + y coan = sin 4 + y + y = + 5 y + y = sin

Plus en détail

IV Classification des isométries vectorielles en dimension 3 9 IV.A Isométries positives... 9 IV.B Isométries négatives... 9

IV Classification des isométries vectorielles en dimension 3 9 IV.A Isométries positives... 9 IV.B Isométries négatives... 9 Espaces euclidiens I Groupe orthogonal 1 I.A Matrices orthogonales.................................... 1 I.B Groupe des matrices orthogonales.............................. 2 I.C Automorphisme orthogonal.................................

Plus en détail

Espaces préhilbertiens réels et espaces euclidiens

Espaces préhilbertiens réels et espaces euclidiens Espaces préhilberiens réels e espaces euclidiens 0 Rappels de première année 0. Produi scalaire réel, espace euclidien Définiion 0... Produi scalaire réel Ean donné un Respace vecoriel E, on appelle produi

Plus en détail