Méthodes d optimisation stochastique pour la planification à moyen terme de la production d électricité Michel Gendreau

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Méthodes d optimisation stochastique pour la planification à moyen terme de la production d électricité Michel Gendreau"

Transcription

1 Méthodes d optimisation stochastique pour la planification à moyen terme de la production d électricité Michel Gendreau Chaire de recherche industrielle CRSNG/Hydro-Québec en optimisation stochastique de la production d électricité CIRRELT et MAGI, École Polytechnique de Montréal XXVe Entretiens du Centre Jacques Cartier Lausanne, novembre 2012

2 Plan de la présentation Mise en contexte : Hydro-Québec La planification à moyen terme Sources d incertitude Des méthodes d optimisation stochastique Perspectives d avenir 2

3 Mise en contexte Nos travaux de recherche sont réalisés dans le contexte des activités de production d électricité d Hydro-Québec. Hydro-Québec est une des plus grandes entreprises de production d hydroélectricité au monde. Certains des problèmes rencontrés par HQ se posent à tous les producteurs d hydro-électricité. Et d autres à toutes les entreprises qui produisent de l électricité 3

4 Le système de production d HQ 60 centrales hydrauliques 26 réservoirs sur 15 rivières avec régulation multiannuelle Capacité d entreposage: 175 TWh Capacité de production hydro: 34.5 GW Autres moyens de production : centrale nucléaire (675 MW) centrales thermiques (1500 MW) éoliennes (1080 MW en déc. 2011, de producteurs privés sous contrat avec Hydro-Québec Distribution) D ici 5 ans: MW d énergie éolienne 4

5 Hydro-Québec/Production et marchés En 2009: production annuelle de 167 TWh 163 TWh des centrales hydro Seulement 4 TWh de production thermique 36 TWh de Churchill Falls (contrat à long terme de Terre-Neuve) La plus grande partie de la production (165 TWh) est vendue à prix fixe à Hydro-Québec Distribution pour livraison sur le marché local réglementé. Les surplus sont vendus sur les marchés de gros. HQ est aussi active au niveau de l achat et de la revente sur les marchés du nord-est américain. 5

6 Les problèmes de planification d HQ Une vaste gamme de problèmes: Du très court terme (opérations en temps réel) à des préoccupations stratégiques s étendant sur des décennies. Les problèmes à moyen terme (horizon d un à deux ans, pas de temps hebdomadaire) sont au cœur des préoccupations d HQ. Ces problèmes sont caractérisés par des incertitudes importantes qui pèsent lourdement sur les décisions à prendre. 6

7 Le problème de planification à moyen terme Que veut-on décider : Où la production de l électricité nécessaire pour la prochaine semaine devrait-elle avoir lieu? Et également au cours des semaines suivantes? Fonctionnement en horizon fuyant Volumes à turbiner/déverser pour chacune des centrales? Planification des arrêts pour entretien Il faut tenir compte des hauteurs de chute et des courbes de rendement des centrales. 7

8 Le problème de planification à moyen terme Contraintes Structurelles : écoulement de l eau le long d une vallée De transport : entre les centrales et les zones de consommation D opération : par ex., sur les niveaux d eau dans les réservoirs Objectif général : maximiser la quantité d électricité produite 8

9 Les sources d incertitude D abord et avant tout: les apports naturels Très grandes variations d une année à l autre Variations dans la quantité et la dynamique des apports provenant de la crue printanière Corrélations spatiales et temporelles Aussi, la demande La production d autres sources (éolien) Éventuellement, les pannes 9

10 Sources of uncertainty Reservoir inflow Electrical load Wind/run-of-the river generation System failures

11 Comment faire face à l incertitude? On peut essayer d utiliser des modèles d optimisation déterministes en jouant avec. Pas facile et pas toujours efficace Sinon, il vaut mieux essayer d utiliser des modèles d optimisation stochastique qui prennent explicitement en compte l incertitude. 11

12 Les modèles d optimisation stochastique Deux grandes familles d approches: Les approches basées sur la programmation dynamique stochastique et ses variantes La programmation stochastique multi-étapes 12

13 Programmation dynamique Approche qui repose sur une décomposition temporelle du problème : À un instant donné, on écrit des equations qui nous permettent de choisir les décisions optimales en fonction de l état actuel du système. L état doit représenter toute l histoire pertinente du processus! Ceci mène à ce qu on appelle la malédiction de la dimensionnalité quand on considère de grands systèmes. 13

14 Programmation dynamique Une façon de combattre la malédiction de la dimensionnalité consiste à utiliser des méthodes de programmation dynamique approchée. En planification de la production d électricité, une des méthodes les plus employées est SDDP ( Stochastic Dual Dynamic Programming ). L idée-clé est de n explorer qu une petite partie de l ensemble des états. 14

15 Programmation stochastique Extension générale des méthodes de programmation mathématique déterministe proposée dans les années 50 pour prendre en compte l incertitude. Pour notre problème, il faut considérer des modèles multi-étapes très complexes. Une solution possible consiste à représenter l incertitude sous forme d un arbre de scénarios. 15

16 Inflow scenario tree WET 223 ω = 1 72 WET DRY 276 ω = 2 31 DRY WET INTENSE 329 ω = 3 86 DRY 382 ω = 4 14 WET 435 ω = 5 WEAK 100 WET DRY EARLY 488 ω = 6 t=15 42 DRY WET 541 ω = DRY 594 ω = 8 AVERAGE 0 11 WET 647 ω = 9 WET 128 DRY LATE 700 ω = 10 WINTER 50 DRY WET INTENSE 753 ω = 11 t = DRY 806 ω = WET WEAK 859 ω = 13 WET 156 DRY 912 ω = DRY WET 965 ω = 15 t = DRY 1018 SPRINGFLOOD SUMMER/FALL ω = 16 YEAR 2 t = 12 t = 26 t = 40 t = 93

17 Programmation stochastique On peut considérer des méthodes qui réalisent une décomposition par scénarios. Ceci permet d exploiter les logiciels d optimisation déterministe. Une de ces méthodes est le Progressive Hedging qui crée au fur et à mesure un consensus entre les scénarios. Cette méthode peut produire rapidement de bonnes décisions pour la première étape de l horizon. Il faut penser à travailler en horizon fuyant. 17

18 Storage at Caniapiscau Largest reservoir in the system (max storage = 48 TWh). Deterministic (up) and stochastic solutions (down).

19 Conclusions et perspectives La résolution de modèles stochastiques pour la planification à moyen terme demeure un grand défi si l on veut traiter de grands systèmes. il faut continuer d explorer de nouvelles approches, notamment en combinant certaines idées existantes. Il est très important de valider les résultats produits par les méthodes d optimisation stochastique sur des plateformes de simulation. Il faut penser à des environnements d aide à la décision adaptés pour exploiter les résultats de tels modèles. 19

HYDRO-QUÉBEC EN BREF Octobre 2014

HYDRO-QUÉBEC EN BREF Octobre 2014 HYDRO-QUÉBEC EN BREF Octobre 2014 Hydro-Québec - 1 Plan de la présentation Production d électricité aux États-Unis, au Canada et au Québec Survol historique Bilan financier Structure d Hydro-Québec Orientations

Plus en détail

Projet de cogénération de Bécancour

Projet de cogénération de Bécancour Projet de cogénération de Bécancour Mémoire présenté dans le cadre des audiences du Bureau d audiences publiques en environnement (BAPE) sur le projet de cogénération de Bécancour par TransCanada Energy

Plus en détail

VERS LE MIX ELECTRIQUE

VERS LE MIX ELECTRIQUE DE L ENERGIE PRIMAIRE A L ELECTRICITE PRODUIRE EN TEMPS REEL CHOISIR LE MIX ELECTRIQUE DE L ENERGIE PRIMAIRE A L ELECTRICITE De la centrale au consommateur L électricité qui arrive au bout de la prise

Plus en détail

HOPITECH 2011. Loi NOME, quels sont les nouveaux enjeux?

HOPITECH 2011. Loi NOME, quels sont les nouveaux enjeux? 1 HOPITECH 2011 Loi NOME, quels sont les nouveaux enjeux? 1. Présentation de la Loi NOME 2. La constitution du prix pour un consommateur: - Sensibilité aux prix de marché - Sensibilité à la variation du

Plus en détail

Inn-EAU-vation technologique à Hydro-Québec

Inn-EAU-vation technologique à Hydro-Québec Inn-EAU-vation technologique à Hydro-Québec École polytechnique Université de Montréal Montréal, le 27 mai 2010 Charles Gagnon, ing. Directeur Valorisation de la technologie Institut de recherche d'hydro-québec

Plus en détail

L électricité en France à l horizon 2030 : Quels scénarios? Colloque Energie: quels choix pour demain CCE d EDF SA

L électricité en France à l horizon 2030 : Quels scénarios? Colloque Energie: quels choix pour demain CCE d EDF SA L électricité en France à l horizon 2030 : Quels scénarios? Colloque Energie: quels choix pour demain CCE d EDF SA Construire/déconstruire les scénarios IED Colloque Energie du 11 décembre 2012 CCE EDF

Plus en détail

La place de l hydroélectricité dans notre avenir énergétique

La place de l hydroélectricité dans notre avenir énergétique La place de l hydroélectricité dans notre avenir énergétique Catherine Martinson Lausanne 6 juin 2012 Contenu 1. Position du WWF sur l avenir énergétique de la Suisse 2. Scénarios, place de l hydraulique

Plus en détail

Etude. de cas. Hydro-Québec. gagne plus de trois ans sur son programme de rénovation grâce aux solutions PLM d IBM et de Dassault Systèmes

Etude. de cas. Hydro-Québec. gagne plus de trois ans sur son programme de rénovation grâce aux solutions PLM d IBM et de Dassault Systèmes Hydro-Québec gagne plus de trois ans sur son programme de rénovation grâce aux solutions PLM d IBM et de Dassault Systèmes Etude de cas Hydro-Québec gagne plus de trois ans sur son programme de rénovation

Plus en détail

ISO 14001 à Hydro-Québec Une histoire à succès Le Réseau d échanges (PSDD) 25 septembre 2006

ISO 14001 à Hydro-Québec Une histoire à succès Le Réseau d échanges (PSDD) 25 septembre 2006 ISO 14001 à Hydro-Québec Une histoire à succès Le Réseau d échanges (PSDD) Michel Bourbonnière Unité Performance et conformité Direction Environnement et développement durable Plan de la présentation Pourquoi

Plus en détail

La transition énergétique en France et en Allemagne

La transition énergétique en France et en Allemagne La transition énergétique en France et en Allemagne Regards croisés sur les politiques nationales de transition énergétique 19/03/2013 A. Rüdinger -IDDRI / Dr. C. Hey -SRU 1 Les objectifs de la transition

Plus en détail

Planification INtegrée des Activités de la Chaîne LogistiquE :

Planification INtegrée des Activités de la Chaîne LogistiquE : Planification INtegrée des Activités de la Chaîne LogistiquE : Journée IODE 27 Mars 2007 Julien FRANCOIS Aïcha AMRANI-ZOUGGAR Plan de l exposé I. Objectif du démonstrateur II. Pilotages 1) Qui décide?

Plus en détail

Impact du changement climatique sur la production hydroélectrique : le cas de l aménagement CNR de Génissiat. Graff B. & Celie S., CNR, Lyon, France

Impact du changement climatique sur la production hydroélectrique : le cas de l aménagement CNR de Génissiat. Graff B. & Celie S., CNR, Lyon, France Impact du changement climatique sur la production hydroélectrique : le cas de l aménagement CNR de Génissiat Graff B. & Celie S., CNR, Lyon, France 1 Plan de l exposé Contexte et objectifs Données d entrée

Plus en détail

Réseau de Transport d Electricité Quel rôle aujourd hui et demain?

Réseau de Transport d Electricité Quel rôle aujourd hui et demain? Gestionnaire du Réseau de Transport d'electricité Réseau de Transport d Electricité Quel rôle aujourd hui et demain? 2 Le menu Quelques caractéristiques de l électricité Le réseau de transport européen

Plus en détail

Étude de la fiabilité des appareils électriques à l aide de méthodes statistiques

Étude de la fiabilité des appareils électriques à l aide de méthodes statistiques Étude de la fiabilité des appareils électriques à l aide de méthodes statistiques Présentation faite aux Entretiens Jacques Cartier Jean-François Boudreau Lausanne, 15 novembre 2012 Plan > Biographie >

Plus en détail

Augmentation constante de la consommation globale d énergie finale française : 168 Mtep en 2011

Augmentation constante de la consommation globale d énergie finale française : 168 Mtep en 2011 Augmentation constante de la consommation globale d énergie finale française : 168 Mtep en 2011 Une réelle prise en compte des émissions de CO2 Emergence des gaz de Schistes 1 - Les coûts : reconstruction,

Plus en détail

Conférence Régionale de l Energie

Conférence Régionale de l Energie Conférence Régionale de l Energie 19/11/2014 En Guyane, la Transition Energétique est en marche GENERG- Groupement des Entreprises en Energies Renouvelables et Efficacité Energétique de Guyane www.generg.fr

Plus en détail

Sujet 3: Modèles de la planification stratègique : Autres applications

Sujet 3: Modèles de la planification stratègique : Autres applications Sujet 3: Modèles de la planification stratègique : Autres applications MSE3312: Planification de production et gestion des opérations Andrew J. Miller Dernière mise à jour: October 11, 2010 Dans ce sujet...

Plus en détail

«La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie

«La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie «La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie Kurt Rohrbach, Président de l Association des entreprises électriques

Plus en détail

Progrès récents en confection de tournées de véhicules et problèmes connexes

Progrès récents en confection de tournées de véhicules et problèmes connexes Progrès récents en confection de tournées de véhicules et problèmes connexes Michel Gendreau CIRRELT et MAGI, École Polytechnique de Montréal Journée de la recherche École Polytechnique, 30 mai 2013 Plan

Plus en détail

Mission de RTE et enjeux du réseau de transport d électricité

Mission de RTE et enjeux du réseau de transport d électricité 1 Mission de RTE et enjeux du réseau de transport d électricité RTE est le responsable du réseau de transport d électricité français. Opérateur de service public, il a pour mission l exploitation, la maintenance

Plus en détail

La transition énergétique en France et en Allemagne

La transition énergétique en France et en Allemagne La transition énergétique en France et en Allemagne Regards croisés sur les politiques nationales de transition énergétique Institute for Sustainable Development and International Relations 41 rue du Four

Plus en détail

État et perspectives énergétiques mondiales et québécoises

État et perspectives énergétiques mondiales et québécoises État et perspectives énergétiques mondiales et québécoises Rendez-vous de l énergie Agents socio-économiques, Côte-Nord 23 février 2011 Patrick Déry, B.Sc., M.Sc. physicien, spécialiste en énergétique

Plus en détail

Préparer la fin des tarifs réglementés électricité

Préparer la fin des tarifs réglementés électricité Préparer la fin des tarifs réglementés électricité Les solutions de GDF SUEZ Réunion Allizé plasturgie PACA, 2 Avril 2015 Sommaire GDF SUEZ, producteur d électricité Contexte actuel : la fin des TRV d

Plus en détail

Evaluer, construire et exploiter votre centre informatique

Evaluer, construire et exploiter votre centre informatique engineering Evaluer, construire et exploiter votre centre informatique APIS Engineering est un Bureau d Etudes spécialisé dans les infrastructures techniques des Centres Informatiques de nouvelle génération.

Plus en détail

Eco-conception de maisons à énergie positive

Eco-conception de maisons à énergie positive MEXICO Rencontres 2015, Clermont-Ferrand 06 octobre 2015 Eco-conception de maisons à énergie positive Mots-clés : Optimisation multicritère, algorithme génétique, fronts de Pareto Thomas RECHT : thomas.recht@mines-paristech.fr

Plus en détail

Planification des salles opératoires avec durées d interventions aléatoires

Planification des salles opératoires avec durées d interventions aléatoires Planification des salles opératoires avec durées d interventions aléatoires Mehdi LAMIRI, Xiaolan XIE, Alexandre DOLGUI et Frédéric GRIMAUD Centre Ingénierie et santé Centre Génie Industriel et Informatique

Plus en détail

Gérer. vos énergies renouvelables

Gérer. vos énergies renouvelables Gérer vos énergies renouvelables Perspectives Thierry Saegeman, Directeur Général de CNR Les énergies renouvelables sont depuis 80 ans le cœur de métier de CNR, premier producteur français d électricité

Plus en détail

Aquis. Gestion de réseaux hydrauliques

Aquis. Gestion de réseaux hydrauliques Aquis Gestion de réseaux hydrauliques 80% de votre capital est investi dans le réseau de distribution Aquis vous donne un contrôle total 2 Un avenir plein de défis Sans informations en temps réel relatives

Plus en détail

ROADEF/EURO challenge 2010

ROADEF/EURO challenge 2010 ROADEF/EURO challenge 2010 Placement des arrêts des centrales nucléaires à EDF 25 février 2010 ROADEF 2010 Toulouse Guillaume Dereu guillaume.dereu@edf.fr EDF R&D, équipes optimisation et gestion de la

Plus en détail

Situation actuelle de l utilisation de l énergie éolienne offshore en Allemagne

Situation actuelle de l utilisation de l énergie éolienne offshore en Allemagne Situation actuelle de l utilisation de l énergie éolienne offshore en Allemagne Thorsten Falk, Conférence «Énergie hydraulique, énergie éolienne et intégration réseau des énergies renouvelables» au Ministère

Plus en détail

Quelle est la source d énergie extérieure utilisée par l objet technique et quel élément permet-il de la convertir? Séquence n 7

Quelle est la source d énergie extérieure utilisée par l objet technique et quel élément permet-il de la convertir? Séquence n 7 Séquence n 7 Introduction : La nature de nécessaire au fonctionnement d un objet technique (énergie thermique, mécanique, électrique, hydraulique ) peut être obtenue à partir de la transformation d énergies

Plus en détail

Branche Energie France

Branche Energie France GDF SUEZ Henri Ducré Chiffres clés opérationnels * Des positions de leader sur le gaz et l électricité en France 1 er fournisseur de gaz 2 ème producteur et commercialisateur d électricité 1 er acteur

Plus en détail

Couloir Africain de l Énergie Propre

Couloir Africain de l Énergie Propre Couloir Africain de l Énergie Propre LE COULOIR AFRICAIN DE L ÉNERGIE PROPRE L Afrique change rapidement. En 2050, elle comptera 2 milliards d habitants, dont trois sur cinq vivront dans des villes. Plus

Plus en détail

Programmation par contraintes pour la gestion du trafic ferroviaire

Programmation par contraintes pour la gestion du trafic ferroviaire Programmation par contraintes pour la gestion du trafic ferroviaire Joaquin Rodriguez joaquin.rodriguez@inrets.fr INRETS Forum "Systèmes & logiciels pour les NTIC dans le transport" - Seminaire Planification

Plus en détail

Planification Mise en œuvre Evaluation Programmation Suivi TRF Grille d évaluation

Planification Mise en œuvre Evaluation Programmation Suivi TRF Grille d évaluation 1- La place du Suivi dans un cycle de projet Le suivi est un processus continu prenant en compte la dimension dynamique du cycle de projet. Le contexte change, l exécution des activités modifie la réalité

Plus en détail

La production d hydrogène : un moyen de stockage de l énergie

La production d hydrogène : un moyen de stockage de l énergie La production d hydrogène : un moyen de stockage de l énergie Philippe BOUCLY Conseiller Spécial à GRTgaz CHERBOURG 1 er Vice Président de l AFHYPAC 26 Mars 2014 1 GRTgaz dispose du plus long réseau de

Plus en détail

Gestion des capacités de production avec les nouvelles politiques énergétiques en Suisse et en Europe

Gestion des capacités de production avec les nouvelles politiques énergétiques en Suisse et en Europe Gestion des capacités de production avec les nouvelles politiques énergétiques en Suisse et en Europe Forum suisse de l énergie Manifestation de session, 20 juin 2013 Michael Wider, Directeur Generation,

Plus en détail

Sujet 3: Programmation Stochastique Mésures

Sujet 3: Programmation Stochastique Mésures Sujet 3: Programmation Stochastique Mésures d efficacité MSE3313: Optimisation Stochastiqe Andrew J. Miller Dernière mise au jour: October 12, 2011 Dans ce sujet... 1 Mésures d efficacité Valeur du modèle

Plus en détail

La transition énergétique en France et en Allemagne

La transition énergétique en France et en Allemagne La transition énergétique en France et en Allemagne Regards croisés sur les politiques nationales de transition énergétique 19/03/2013 A. Rüdinger - IDDRI / Dr. C. Hey - SRU 1 Conseil d Experts pour l

Plus en détail

Le négoce d énergie du point de vue local. Der Energiehandel aus lokaler Sicht

Le négoce d énergie du point de vue local. Der Energiehandel aus lokaler Sicht Le négoce d énergie du point de vue local Der Energiehandel aus lokaler Sicht 1 Thèmes 1 FMV mission/métiers 2 GeCom fonctionnement 4 3 Gestion des risques Moyens pour le négoce 6 5 Défis Optimisation

Plus en détail

Réformes institutionnelles et organisation des marchés de l électricité en Europe

Réformes institutionnelles et organisation des marchés de l électricité en Europe Réformes institutionnelles et organisation des marchés de l électricité en Europe «Quelles perspectives pour l investissement de production» Assaad SAAB - EDF RESEAU Buenos-Aires MONDER 23-26 novembre

Plus en détail

Le Grand Pari(s) du changement climatique? Villes, métropoles, et nouveaux défis de la météorologie urbaine.

Le Grand Pari(s) du changement climatique? Villes, métropoles, et nouveaux défis de la météorologie urbaine. Conférence internationale «Faire la ville durable. Inventer une nouvelle urbanité» 20 et 21 janvier 2011 Le Grand Pari(s) du changement climatique? Villes, métropoles, et nouveaux défis de la météorologie

Plus en détail

Parc de Production. Marchés

Parc de Production. Marchés Long terme Moyen terme Court terme Investissements Pluriannuel Planning d arrêts des tranches nucléaires Annuel Couverture Approvisionnement en combustibles Gestion du risque Valeurs d usage des grands

Plus en détail

DOSSIER Réduction de la dépendance électrique de la Bretagne et. sécurisation de son approvisionnement LES PRECONISATIONS D INVESTIR EN FINISTERE

DOSSIER Réduction de la dépendance électrique de la Bretagne et. sécurisation de son approvisionnement LES PRECONISATIONS D INVESTIR EN FINISTERE DOSSIER Réduction de la dépendance électrique de la Bretagne et sécurisation de son approvisionnement LES PRECONISATIONS D INVESTIR EN FINISTERE Juin 2010 INVESTIR EN FINISTERE 46 quai de la Douane - BP

Plus en détail

Gestion du réseau électrique et. stockage massif de l énergie. Dominique Maillard Président du directoire de RTE 31 janvier 2013

Gestion du réseau électrique et. stockage massif de l énergie. Dominique Maillard Président du directoire de RTE 31 janvier 2013 Gestion du réseau électrique et stockage massif de l énergie Dominique Maillard Président du directoire de RTE 31 janvier 2013 Plan de la présentation 1. Les évolutions à l œuvre tant du côté de la consommation

Plus en détail

UN POTENTIEL RÉALISTE POUR LE QUÉBEC

UN POTENTIEL RÉALISTE POUR LE QUÉBEC ÉOLIEN HORIZON 2025 UN POTENTIEL RÉALISTE POUR LE QUÉBEC Avis technique Pour L Association canadienne de l énergie éolienne Par Gaëtan Lafrance, Ph D. génie Professeur honoraire, INRS-ÉMT, Un. du Québec

Plus en détail

Pointe et chauffage électrique

Pointe et chauffage électrique Pointe et chauffage électrique Enquête et décryptage sur une bien curieuse singularité française Association négawatt 1 er déc 2009 011209e Pour commencer, un petit lexique Pour caractériser la puissance,

Plus en détail

Table des matières. 1. But. 2. Scénario de base. 3. Simulations

Table des matières. 1. But. 2. Scénario de base. 3. Simulations Procédure de validation pour les modèles PSS/E Unité Programme et stratégies du réseau principal Direction Planification Avril 2014 Table des matières 1. But 2. Scénario de base 3. Simulations 2 3 4 1.

Plus en détail

L'hydraulique : le pilier renouvelable historique de l'approvisionnement électrique de la Suisse. Conférence de presse du 21 août 2009

L'hydraulique : le pilier renouvelable historique de l'approvisionnement électrique de la Suisse. Conférence de presse du 21 août 2009 L'hydraulique : le pilier renouvelable historique de l'approvisionnement électrique de la Suisse Conférence de presse du 21 août 2009 Interventions 1. La journée portes ouvertes à la Grande Dixence Pierre

Plus en détail

LES CENTRALES EOLIENNES

LES CENTRALES EOLIENNES LES CENTRALES EOLIENNES FONCTIONNEMENT Les éoliennes utilisent l énergie cinétique du vent (énergie éolienne) pour la transformer en énergie électrique. Elles produisent une énergie renouvelable (et même

Plus en détail

PRÉVISION DE LA DEMANDE. 1. Référence : HQD-1, Document 1, p. 14. Préambule :

PRÉVISION DE LA DEMANDE. 1. Référence : HQD-1, Document 1, p. 14. Préambule : PAGE 1 DE 9 DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS N o 1 D ÉNERGIE BROOKFIELD MARKETING INC. («EBMI») RELATIVE À LA DEMANDE D APPROBATION DU PLAN D APPROVISIONNEMENT 2008-2017 DU DISTRIBUTEUR PRÉVISION DE LA DEMANDE

Plus en détail

Nouveaux horizons pour l industrie énergétique. La solution complète GEONIS pour les fournisseurs d énergie et les opérateurs de réseaux

Nouveaux horizons pour l industrie énergétique. La solution complète GEONIS pour les fournisseurs d énergie et les opérateurs de réseaux Nouveaux horizons pour l industrie énergétique La solution complète GEONIS pour les fournisseurs d énergie et les opérateurs de réseaux Industrie énergétique Les solutions logicielles SIG de Geocom : flexibles,

Plus en détail

Intégration des Energies Renouvelables (plan solaire et éolien Marocain) au réseau électrique au Maroc *****

Intégration des Energies Renouvelables (plan solaire et éolien Marocain) au réseau électrique au Maroc ***** ReGrid Final Workshop Intégration des Energies Renouvelables (plan solaire et éolien Marocain) au réseau électrique au Maroc ***** M. Karim EL-ASSEFRY Tunis, le 9 Octobre 2014 Ingénieur Energies Renouvelables

Plus en détail

ECONOMIE DE L HYDROELECTRICITE

ECONOMIE DE L HYDROELECTRICITE Date Juin 2004 Document Economie de l hydraulique Auteur Jean-Marie Martin-Amouroux ECONOMIE DE L HYDROELECTRICITE Comment produire l électricité dont nous avons besoin? Vaut-il mieux faire appel aux centrales

Plus en détail

Quelles perspectives énergétiques pour la Belgique?

Quelles perspectives énergétiques pour la Belgique? Conférence «L actualité 214 des énergies renouvelables & du stockage énergétique» 26 mars 214 Quelles perspectives énergétiques pour la Belgique? Dominique Gusbin Equipe Energie-Transport Bureau fédéral

Plus en détail

1 METHODOLOGIE BIM [BUILDING INFORMATION MODELING] Avantages & principes

1 METHODOLOGIE BIM [BUILDING INFORMATION MODELING] Avantages & principes 1 METHODOLOGIE BIM [BUILDING INFORMATION MODELING] 1.1 Avantages & principes 1.2 Process de fonctionnement BIM ESQUISSE CONCEPTION EVALUATION CONSTRUCTION GESTIONS Acquisition de données Intégration logiciel

Plus en détail

Atelier de l Autorité de Régulation du gaz naturel avec l Autorité du Gazoduc de l Afrique de l Ouest

Atelier de l Autorité de Régulation du gaz naturel avec l Autorité du Gazoduc de l Afrique de l Ouest Atelier de l Autorité de Régulation du gaz naturel avec l Autorité du Gazoduc de l Afrique de l Ouest 14-16 Février 2012 Cotonou, Benin. JEU DE ROLE SUR L ACCES AU RESEAU, LA FIXATION DES PRIX, LE REGLEMENT

Plus en détail

L ingénierie de l innovation au service de la micro hydraulique : La démarche Gewise

L ingénierie de l innovation au service de la micro hydraulique : La démarche Gewise L ingénierie de l innovation au service de la micro hydraulique : La démarche Gewise Edwin Marcellin-Gros Colloque des Vingt-cinquièmes Entretiens du Centre Jacques Cartier La place de l'énergie hydraulique

Plus en détail

PROCESSUSS D INFORMATION ET ÉCHANGES SUR LA PLANIFICATION DU RÉSEAU DE TRANSPORT

PROCESSUSS D INFORMATION ET ÉCHANGES SUR LA PLANIFICATION DU RÉSEAU DE TRANSPORT PROCESSUSS D INFORMATION ET ÉCHANGES SUR LA PLANIFICATION DU RÉSEAU DE TRANSPORT M. Sylvain Clermont, ing. Montréal, le 12 mars 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION 1 2 3 4 5 6 7 INTRODUCTION PLANIFICATION CONTEXTE

Plus en détail

Réseau de transport suisse. Mission et défis de Swissgrid

Réseau de transport suisse. Mission et défis de Swissgrid Réseau de transport suisse Mission et défis de Swissgrid 2 La mission de Swissgrid La mission de Swissgrid: la sécurité de l approvisionnement Qui est Swissgrid? La société nationale pour l exploitation

Plus en détail

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE?

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? 2 COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? Si vous voulez entreprendre des travaux d amélioration énergétique, vous allez rapidement devoir faire face à la question du chauffage. En tant qu élément central du

Plus en détail

LA TRANSITION VERS UNE CROISSANCE BASSE- TENEUR CARBONE EN MEDITERRANEE

LA TRANSITION VERS UNE CROISSANCE BASSE- TENEUR CARBONE EN MEDITERRANEE LA TRANSITION VERS UNE CROISSANCE BASSE- TENEUR CARBONE EN MEDITERRANEE PARTAGE DU SAVOIR EN MEDITERRANEE 8 La transition énergétique en Europe et dans le monde Dr Silvia Pariente-David, Rabat, 9 mai 2013

Plus en détail

concurrence à prix de marché imposé

concurrence à prix de marché imposé La loi NOME: l invention d une concurrence à prix de marché imposé Dominique FINON CNRS-CIRED Workshop CECO-CERNA-CIRED «Les effets de la loi NOME sur le marché français» Ecole des mines, Juin 2010 introduction

Plus en détail

Chaire académique ORES "Smart Grids-Smart Metering"

Chaire académique ORES Smart Grids-Smart Metering Chaire académique ORES "Smart Grids-Smart Metering" FIRST CONFERENCE PRESENTING THE RESULTS OF THE RESEARCH WORK APRIL 18, 2013 - FACULTÉ POLYTECHNIQUE DE MONS Développement d un outil probabiliste sur

Plus en détail

Gestion du risque de marché Apprentissage en-ligne

Gestion du risque de marché Apprentissage en-ligne Gestion du risque de marché Apprentissage en-ligne Gestion du Risque de Marché Aperçu du programme d apprentissage La gestion du risque - un actif stratégique Établissement de la plateforme Fondement 2

Plus en détail

GridSense. L intelligence aux commandes de l énergie.

GridSense. L intelligence aux commandes de l énergie. GridSense. L intelligence aux commandes de l énergie. GridSense est la technologie intelligente d avenir permettant d aborder le tournant énergétique. Elle contrôle les appareils électriques tels que les

Plus en détail

Les Entretiens Jacques Cartier Traitement thermique robotisé in situ appliqué à la réparation de turbines hydrauliques Eric Boudreault, Bruce Hazel Novembre 2013 Contact: boudreault.eric@ireq.ca 1 Plan

Plus en détail

Exploitation des lames d eau radar : Retour sur 5 ans d utilisation opérationnelle à la CNR. Graff B., CNR

Exploitation des lames d eau radar : Retour sur 5 ans d utilisation opérationnelle à la CNR. Graff B., CNR Exploitation des lames d eau radar : Retour sur 5 ans d utilisation opérationnelle à la CNR Graff B., CNR 1 Plan de l exposé La CNR en bref Les besoins en prévision AEGIR Qualité des LE radar sur le bassin

Plus en détail

Grande batterie Expérience pratique du laboratoire Smart Grid de l EKZ

Grande batterie Expérience pratique du laboratoire Smart Grid de l EKZ Grande batterie Expérience pratique du laboratoire Smart Grid de l EKZ Michael Koller, responsable de gestion technologique, 31 mai 2016, Powertage 2016 Programme I. Laboratoire Smart Grid d EKZ II. Batterie

Plus en détail

Atelier 10 La PDE et la gestion des réseaux

Atelier 10 La PDE et la gestion des réseaux La question technique est fortement présente lorsqu'il s'agit par exemple d'assurer le transport d'une production aléatoire, tout en permettant une garantie d'approvisionnement aux consommateurs. Ainsi

Plus en détail

EQUILIBRAGE DE L ÉNERGIE ÉOLIENNE DANS LE RESEAU WINDBALANCE ÉLECTRIQUE : UNE APPROCHE INTÉGRÉE, TECHNICO- ÉCONOMIQUE ET COORDONNÉE

EQUILIBRAGE DE L ÉNERGIE ÉOLIENNE DANS LE RESEAU WINDBALANCE ÉLECTRIQUE : UNE APPROCHE INTÉGRÉE, TECHNICO- ÉCONOMIQUE ET COORDONNÉE EQUILIBRAGE DE L ÉNERGIE ÉOLIENNE DANS LE RESEAU ÉLECTRIQUE : UNE APPROCHE INTÉGRÉE, TECHNICO- ÉCONOMIQUE ET COORDONNÉE WINDBALANCE R. BELMANS, W. D HAESELEER, G. PALMERS, J.-C. MAUN. SCIENCE FOR A SUSTAINABLE

Plus en détail

www.artelys.com ETUDE SUR LE POTENTIEL DU STOCKAGE D ÉNERGIES

www.artelys.com ETUDE SUR LE POTENTIEL DU STOCKAGE D ÉNERGIES www.artelys.com ETUDE SUR LE POTENTIEL DU STOCKAGE D ÉNERGIES ARTELYS: OPTIMISATION DE SYSTÈMES ÉNERGÉTIQUES Court terme (opérationnel) : Plan de production Opérations de marché Prévision Analyse et planning

Plus en détail

Sécurité financière et estimation révisée des coûts du cycle de vie de la Gestion adaptative progressive

Sécurité financière et estimation révisée des coûts du cycle de vie de la Gestion adaptative progressive Document d information 2013 Document d information 2013 Sécurité financière et estimation révisée des coûts du cycle de vie de la Gestion adaptative progressive En 2007, le gouvernement du Canada s est

Plus en détail

Mémoire de la Confédération des syndicats nationaux

Mémoire de la Confédération des syndicats nationaux Mémoire de la Confédération des syndicats nationaux présenté à la Régie de l énergie à l égard des approvisionnements électriques et de la construction du projet du Suroît Avril 2004 Table des matières

Plus en détail

Lumière sur l énergie électrique du Québec

Lumière sur l énergie électrique du Québec Plan de la présentation Lumière sur l énergie électrique du Québec Le 14 novembre 2013 Production d électricité Structure d Hydro-Québec Préoccupations environnementales L électricité du Québec et ses

Plus en détail

Analyse de la production d électricité par énergies renouvelables en France en janvier 2014

Analyse de la production d électricité par énergies renouvelables en France en janvier 2014 dd magazine, Février 2014 - www.ddmagazine.com Analyse de la production d électricité par énergies renouvelables en France en janvier 2014 Bernard CHABOT Consultant et formateur en énergies renouvelables

Plus en détail

Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison. Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry

Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison. Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry L OFAEnR Origines & Objectifs Crée en 2006 par les gouvernements français & allemand Bureau au ministère

Plus en détail

Optimisation & systèmes électriques

Optimisation & systèmes électriques Optimisation & systèmes électriques olivier.teytaud@inria.fr But: l'optimisation de grands systèmes électriques. Avec des partenaires industriels au niveau données et modèles. Notre expertise est au niveau

Plus en détail

Journée du CUEPE 2007 Turbines à gaz Cycle combiné et cogénération

Journée du CUEPE 2007 Turbines à gaz Cycle combiné et cogénération Journée du CUEPE 2007 Turbines à gaz Cycle combiné et cogénération Site de Battelle 23 mars 2007 André Künzi et team SIG Page -1- Les thèmes 1 L environnement actuel 2 Besoins à couvrir à Genève 3 Stratégie

Plus en détail

une SOluTION basée SuR un modèle POuR PRévOIR le TRaFIc en TemPS Réel

une SOluTION basée SuR un modèle POuR PRévOIR le TRaFIc en TemPS Réel Comment anticiper le temps réel? Une solution basée sur un modèle pour prévoir le trafic en temps réel PTV Optima est la clé pour une gestion du trafic réussie. Cette solution basée sur un modèle propose

Plus en détail

R-3678-2008 DEMANDE RELATIVE AUX OPTIONS D'ÉLECTRICITÉ INTERRUPTIBLE ET D'UTILISATION DES GROUPES ÉLECTROGÈNES DE SECOURS MÉMOIRE DE L UMQ

R-3678-2008 DEMANDE RELATIVE AUX OPTIONS D'ÉLECTRICITÉ INTERRUPTIBLE ET D'UTILISATION DES GROUPES ÉLECTROGÈNES DE SECOURS MÉMOIRE DE L UMQ R-3678-2008 DEMANDE RELATIVE AUX OPTIONS D'ÉLECTRICITÉ INTERRUPTIBLE ET D'UTILISATION DES GROUPES ÉLECTROGÈNES DE SECOURS MÉMOIRE DE L UMQ Préparé par : Yves Hennekens 12 Septembre 2008 Table des matières

Plus en détail

Cahier des charges. «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type

Cahier des charges. «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type Cahier des charges «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type Avertissement : les méthodes et ratios utilisés dans ce cahier des charges

Plus en détail

AQPER Février 2013. Groupe énergie renouvelable Brookfield. Investir dans la production et le transport d énergie renouvelable

AQPER Février 2013. Groupe énergie renouvelable Brookfield. Investir dans la production et le transport d énergie renouvelable AQPER Février 2013 Groupe énergie renouvelable Brookfield. Investir dans la production et le transport d énergie renouvelable Ordre du jour 2 Présentation à l intention de l AQPER le 28 février 2013 Profil

Plus en détail

SOMMAIRE SOMMAIRE 7 INTRODUCTION GENERALE...11

SOMMAIRE SOMMAIRE 7 INTRODUCTION GENERALE...11 SOMMAIRE SOMMAIRE 7 INTRODUCTION GENERALE...11 - PARTIE I - Organisation de trésorerie du régime général et principes d optimisation de la régulation des positions de trésorerie à très court terme...15

Plus en détail

LA REFORME DU SECTEUR DE L ELECTRICITE AU SENEGAL

LA REFORME DU SECTEUR DE L ELECTRICITE AU SENEGAL LA REFORME DU SECTEUR DE L ELECTRICITE AU SENEGAL Mme Maïmouna SECK NDOYE Expert Economiste Commission de Régulation du Secteur de l Electricité 1 Plan de la présentation Aperçu sur le Sénégal Situation

Plus en détail

Moyens et outils opérationnels permettant de tenir compte de la biodiversité

Moyens et outils opérationnels permettant de tenir compte de la biodiversité Moyens et outils opérationnels permettant de tenir compte de la biodiversité Application à l'exploitation des équipements de production d'électricité Par : Daniel Thériault, B.Urb., M.Sc.A Conférence internationale

Plus en détail

V2000 et système QSE

V2000 et système QSE V2000 et système QSE Exemples dans le transport routier Management des meilleures pratiques et QSE Evaluation intégrée SQAS Comment mettre à profit la V2000 Mise en œuvre d une démarche intégrée 27/09/02

Plus en détail

ARPEA 08 septembre 2015 Yverdon-les-Bains

ARPEA 08 septembre 2015 Yverdon-les-Bains ARPEA 08 septembre 2015 Yverdon-les-Bains Exemple 3 = Jura : Un exemple pratique qui montre l intérêt pour les communes Michel Hirtzlin, chef de service SID SOMMAIRE 1. Brève introduction 2. Le processus

Plus en détail

Chavalon les défis particuliers d un projet essentiel à l approvisionnement électrique futur de la Suisse romande

Chavalon les défis particuliers d un projet essentiel à l approvisionnement électrique futur de la Suisse romande Chavalon les défis particuliers d un projet essentiel à l approvisionnement électrique futur de la Suisse romande Entretiens Jacques Cartier: «Electricité intelligente: Vers des systèmes à valeur ajoutée»

Plus en détail

Energies vertes, la grande illusion?

Energies vertes, la grande illusion? Energies vertes, la grande illusion? 13èmes rencontres suisses de l électricité Alain Sapin, Directeur Energie - Groupe E Lausanne, 11 mars 2010 Sommaire 1. Politique énergétique suisse 2. Prix du marché

Plus en détail

Energies renouvelables : quelques calculs pour mieux comprendre

Energies renouvelables : quelques calculs pour mieux comprendre Energies renouvelables : quelques calculs pour mieux comprendre Cliquer sur la flèche «suivant» dans le menu pour faire défiler les diapositives qui corrigent chaque calcul l un après l autre en apportant

Plus en détail

Bilan des Energies et des Fluides 2011

Bilan des Energies et des Fluides 2011 Bilan des Energies et des Fluides 2011 Rapport de synthèse Unibat, Service des Bâtiments et Travaux Georges Berweiler, Efficience, Energie & Habitat Lausanne, le 2 juillet 2012 Introduction Dans le cadre

Plus en détail

Que suis-je? Plus de 50% des GES sont sous mon contrôle et donc ma responsabilité

Que suis-je? Plus de 50% des GES sont sous mon contrôle et donc ma responsabilité Que suis-je? Je détiens près de 60% des infrastructures J accueille aujourd hui plus de 60% de la population mondiale Je réunis l économie du savoir, des services, des finances sur mon territoire 1 Que

Plus en détail

Managements des risques industriels : quelques verrous scientifiques et techniques à résoudre pour le futur. Le point de vue d'un industriel.

Managements des risques industriels : quelques verrous scientifiques et techniques à résoudre pour le futur. Le point de vue d'un industriel. Managements des risques industriels : quelques verrous scientifiques et techniques à résoudre pour le futur. Le point de vue d'un industriel. Workshop du GIS 3SGS Reims, 29 septembre 2010 Sommaire Missions

Plus en détail

Recherche documentaire sur la sécurité des travaux électriques

Recherche documentaire sur la sécurité des travaux électriques Recherche documentaire sur la sécurité des travaux électriques Sylvie Bergeron a, Daniel Imbeau a Laurent Giraud b, Carlos Alberto Campos Infante a a Chaire de recherche du Canada en ergonomie, Département

Plus en détail

Résolument, Electrabel qui dispose d un parc diversifié entend conforter sa place de premier producteur vert du pays.

Résolument, Electrabel qui dispose d un parc diversifié entend conforter sa place de premier producteur vert du pays. Note de presse Octobre 2015 1 La deuxième partie de 2015 marque une accélération dans la réalisation des ambitions éoliennes d Electrabel : 20 éoliennes seront en construction. Ces nouveaux mâts participent

Plus en détail

L'hydroélectricité du Québec. Une énergie verte à prix concurrentiel pour votre industrie

L'hydroélectricité du Québec. Une énergie verte à prix concurrentiel pour votre industrie L'hydroélectricité du Québec Une énergie verte à prix concurrentiel pour votre industrie Juin 2011 Portrait d'hydro-québec en 2010 États financiers Actifs : 65,9 G$ Produits : 12,3 G$ Bénéfice net : 2,5

Plus en détail

Gestion optimale des unités de production dans un réseau compte tenu de la dynamique de la température des lignes

Gestion optimale des unités de production dans un réseau compte tenu de la dynamique de la température des lignes Gestion optimale des unités de production dans un réseau compte tenu de la dynamique de la température des lignes M. Nick, R. Cherkaoui, M. Paolone «Le réseau électrique de demain» - EPFL, 21.05.2015 Table

Plus en détail

Alain Martinez alain martinez Page 1 19/07/2004

Alain Martinez alain martinez Page 1 19/07/2004 Alain Martinez alain martinez Page 1 19/07/2004 BIBLIOGRAPHIE SOMMAIRE : GESTION DE LA PRODUCTION V.GIARD ECONOMICA GESTION DE PROJET V.GIARD ECONOMICA CLASSE A ISERPA LA GESTION DE LA PRODUCTION J.BENASSY

Plus en détail

Qu est-ce que l ADUR?

Qu est-ce que l ADUR? Qu est-ce que l ADUR? L ADUR est une association professionnelle qui regroupe : Les exploitants de petites centrales de Suisse romande Des fournisseurs d équipements de ces installations Des représentants

Plus en détail