brgm Réseau de surveillance quantitative des eaux souterraines en Auvergne. ^ r Bilan 2007 is>--/- : S-. V /" ^*v»^.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "brgm Réseau de surveillance quantitative des eaux souterraines en Auvergne. ^ r Bilan 2007 is>--/- : S-. V /" ^*v»^."

Transcription

1 -;/.or- I Vi v. 1! -,. W. 1 la l! Réseau de surveillance quantitative des eaux souterraines en Auvergne. ^ r Bilan 2007 is>--/- : S-. V /" ^*v»^., t RaDDort final ;.**'. V, i^ tó //%\ BRGM/RP FR Janvier 2008 V' ; :- -.v-y, n -' brgm Géosciences pour uns Terre durable

2 Réseau de surveillance quantitative des eaux souterraines en Auvergne. Bilan 2007 Rapport final BRGM/RP FR Janvier 2008 Étude réalisée dans le cadre des projets de Service public du BRGM EAUB05 C. Bertin Vérificateur : Nom : J.-F. Vernoux Date ; 07/03/08 Signature : Approbateur Nom : P. Rocher Date : 25/03/08 Signature : En l'absence de signature, notamment pour les rapports diffusés en version numérique, l'original signé est disponible aux Archives du B R G M. Le système de management de la qualité du BRGM est certifié AFAQ ISO 9001: Géosciences pour une Terre durable brgm

3 Mots clés : réseau piézométrique, DCE, masse d'eau souterraine, Auvergne, Allier, Cantal, Haute-Loire, Puy-de-Dôme, hydrogéologie, puits, forage, piézomètre. En bibliographie, ce rapport sera cité de la façon suivante : Bertin C. (2008). Réseau de surveillance quantitative des eaux souterraines en Auvergne. Bilan Rapport final. BRGM/RP FR, 129 pages, 31 illustrations, 20 annexes. I BRGM, 2008, ce document ne peut être reproduit en totalité ou en partie sans l'autorisation expresse du BRGM.

4 Synthèse Dans le cadre de la mise en tuvre de la Directive Cadre Européenne sur l'eau (DCE), le BRGM Auvergne, en collaborafion avec la DIREN Auvergne, est chargé du développement du réseau de surveillance quantitafive des masses d'eau souterraine de la région Auvergne Le réseau de suivi sous maîtrise d'ouvrage du BRGM comporte actuellement 19 sites : 13 ouvrages existants non utilisés auparavant et 6 forages nouvellement créés. Six sites concernent 5 masses d'eau souterraines appartenant au bassin Adour- Garonne : masses d'eau souterraine n 5007, 5006, 5060, 5061 et Treize sites dépendent de 1 1 masses d'eau du bassin Loire-Bretagne : masses d'eau souterraine n 4096, 4049, 4133, 4053, 4109, 4143, 4050, 4099, 4051, 4101 et Parmi ces sites, quinze ouvrages ont été équipés en 2007 d'appareils de mesure et de télétransmission. Certains sites n'alimentent pas encore ADES du fait essentiellement d'une télétransmission imparfaite des données. Des contacts sont en cours avec les fabricants de matériels pour résoudre les problèmes rencontrés. Les 4 sites non instrumentés (ouvrages nouvellement créés) seront appareillés au cours du premier trimestre Les opérations de nivellement sont achevées pour 11 seront nivelés au premier trimestre sites. Les sites manquants De petits travaux ont été effectués ponctuellement sur certains sites : margelle en tête de forage, reprise de l'étanchéité,... réalisation d'une BRGM/RP FR - Rapport final

5

6 Sommaire 1. Introduction 9 2. Masse d'eau souterraine SITE DE TEISSIERES-LES-BOULIES IVIasse d'eau souterraine SITE DE ROANNES-SAINT-MARY SITE DE CHALVIGNAC Masse d'eau souterraine SITE D'ESPINCHAL Masse d'eau souterraine SITE DE LA TOUR-D'AUVERGNE Masse d'eau souterraine SITEDETALIZAT Masse d'eau souterraine SITE DE SAUGUES Masse d'eau souterraine S1TEDELACHABANNE SITE DE BARRAIS-BUSSOLLE Masse d'eau souterraine SITE DE HYDS Masse d'eau souterraine SITE DE DESERTINES 33 BRGM/RP FR - Rapport final

7 11. Masse d'eau souterraine SITE DE DOMAIZE Masse d'eau souterraine SITE DE SERVANT Masse d'eau souterraine SITE DE CEYSSAT SITE D'AYDAT Masse d'eau souterraine SITE DE BROUT-VERNET Masse d'eau souterraine SITE DE SAINT-FRONT Masse d'eau souterraine SITE D'ORCIVAL Masse d'eau souterraine SITE DE MOUSSAGES Conclusion 51 Liste des illustrations Illustrafion 1 - Dispositifs de mesures, d'enregistrement et de télétransmission des 19 sites de la région Auvergne 11 Illustrafion 2 - Photographie de la tête du forage de Teissiéres et de ses équipements de mesure et de télétransmission 14 Illustrafion 3 - Photographie de la tête du forage de Roannès et de ses équipements de mesure et de télétransmission 16 Illustration 4 - Mesures piézométriques de Roannés-St-Mary 16 Illustration 5 - Photographie de la tête du forage de Chalvignac et de ses équipements de mesure et de télétransmission 17 Illustration 6- Mesures piézométriques de Chalvignac 18 BRGM/RP FR - Rapport final

8 llustration 7 - Mise en place des tubes PVC du forage d'espinchal 20 llustration 8 - Photographie de la tête du forage de La Tour d'auvergne et de ses équipements de mesure et de télétransmission 22 llustrafion 9 - Photographies du puits de Talizat et de ses équipements de mesure et télétransmission 24 llustration 10 - Mesures piézométriques de Talizat 24 llustration Photographie de l'équipement de mesure de Saugues 25 llustration 12 - Mesures piézométriques de Saugues 26 llustration 13 - Photographie du puits de La Chabanne et de ses équipements 27 llustration 14 - Mesures piézométriques de La Chabanne 28 llustration 15 - Photographies du puits de Barrais-Bussolle et de ses équipements 29 llustration 16 - Photographies du puits d'hyds et de ses équipements 32 llustration 17 - Mesures piézométriques d'hyds 32 llustration 18 - Photographie de la tête du forage de Désertines et de ses équipements 34 llustration 19 - Mesures piézométriques de Désertines 34 llustration 20 - Photographies du puits de Domaize etde ses équipements 36 llustration 21 - Mesures piézométriques de Domaize 36 llustrafion 22 - Photographies du puits de Servant et de ses équipements 38 llustration 23 - Mesures piézométriques de Servant 38 llustration 24 - Photographies de la tête du forage de Ceyssat 40 llustration 25 - Photographie de la tête du forage d'aydat et de ses équipements 42 llustration 26 - Mesures piézométriques d'aydat 42 llustration 27 - Photographie de la tête du forage de Broût-Vernet et de ses équipements 44 llustration 28 - Mesures piézométriques de Broût-Vernet 44 llustration 29 - Photographie de la tête du forage de St-Front 46 llustrafion 30 - Photographie de la tête du forage d'orcival à l'issue des travaux de foration 48 Illustration 31 - Photographie du puits de Moussages 50 Liste des annexes Annexe 1 - Localisafion des sites du réseau piézométrique sous maîtrise d'ouvrage BRGM 53 Annexe 2 - Localisation du site de Teissières-les-Bouliès 57 Annexe 3- Localisation du site de Roannés-St-Mary 61 BRGM/RP FR - Rapport final

9 Annexe 4 - Localisation du site de Chalvignac 65 Annexe 5 - Localisation du site d'espinchal 69 Annexée - Localisation du site de La Tour d'auvergne 73 Annexe 7 - Localisation du site de Talizat 77 Annexe 8 - Localisation du site de Saugues 81 Annexe 9 - Localisation du site de La Chabanne 85 Annexe 10 - Localisation du site de Barrais-Bussolle 89 Annexe 11 - Localisation du site de Hyds 93 Annexe 12 - Localisation du site de Désertines 97 Annexe 13 - Localisation du site de Domaize 101 Annexe 14 - Localisation du site de Servant 105 Annexe 15- Localisation du site de Ceyssat 109 Annexe 16 - Localisation du site d'aydat 113 Annexe 17 - Localisation du site de Broût-Vernet 117 Annexe 18- Localisation du site de Saint-Front 121 Annexe 19 - Localisation du site d'orcival 125 Annexe 20 - Localisation du site de Moussages 129 BRGM/RP FR - Rapport final

10 1. Introduction La mise en oeuvre de la Directive Cadre Européenne sur l'eau (DCE), parue le 22 décembre 2000 au Journal Officiel de la CEE, nécessite la mise en place de réseaux de surveillance destinés aux suivis des états quantitatifs et qualitatifs des eaux (eaux souterraines et eaux de surface) sur l'ensemble des pays européens. Dans ce cadre, le BRGM a été chargé par le Ministère de l'ecologie et du Développement Durable (MEDD) de gérer, en collaborafion avec les DIREN, le réseau nafional français de suivi quantitatif des eaux souterraines. Pour la région Auvergne, il a été convenu de développer le réseau actuel de surveillance quantitatif, sous maîtrise d'ouvrage de la DIREN Auvergne, en créant un réseau complémentaire dont le BRGM assurera la maîtrise d'ouvrage. L'année 2006 a été consacrée à la recherche de sites dans les masses d'eau souterraines (MES) considérées à enjeux par la DIREN Auvergne (rapport BRGM/RP FR). Le présent rapport fait le point sur les opérations qui se sont déroulées en 2007 : création de nouveaux sites, équipements des sites existants, création du réseau dans ADES et transfert des données des stations opérafionnelles dans ADES. La localisation des 19 sites composant le réseau piézométrique de la région Auvergne sous maîtrise d'ouvrage BRGM est représentée en annexe 1. Le tableau ci-après reprend, pour chaque site, les principales caractéristiques des dispositifs de mesures, d'enregistrement et de transmission des données. BRGM/RP FR - Rapport final

11

12 MES Département Commune Matériel de mesure et enregistrement Télétransmission Remarques particulières Cantal Cantal Cantal Puy-de-Dôme Puy-de-Dôme Cantal Haute-Loire Allier Allier Allier Allier Puy-de-Dôme Puy-de-Dôme Puy-de-Dôme Puy-de-Dôme Allier Haute-Loire Puy-de-Dôme Cantal Teissieres-les- Boulies Roannès-St-Mary Chalvignac Espinchal La-Tourd'Auvergne Talizat Saugues La Chabanne Barrais-Bussolle Hyds Désertines Domaize Servant Ceyssat Aydat Broût-Vernet St-Front Orcival Moussages Orphéus mini (OTT) Thalimèdes (OTT) Thalimèdes (OTT) Orphéus mini (OTT) Sonde de pression PS1 (OTT) Thalimèdes (OTT) Orphéus mini (OTT) Orphéus mini (OTT) Thalimèdes (OTT) Thalimèdes (OTT) Thalimèdes (OTT) Thalimèdes (OTT) Thalimèdes (OTT) Sonde de pression PSI (OTT) Orphéus mini (OTT) Orphéus mini (OTT) Orphéus mini (OTT) Orphéus mini (OTT) Thalimèdes (OTT) GSM GSM GSM GSM Balise Argos (CLS) GSM GSM GSM GSM GSM GSM GSM GSM Balise Argos (CLS) GSM GSM GSM GSM GSM Télétransmission par SMS 1^' trimestre 2008 Installafion 1^' trimestre 2008 Balise défectueuse Nécessite pose antenne externe Nécessite pose antenne externe Balise défectueuse Installation 1^' trimestre 2008 Installation 1 ' trimestre 2008 Installafion 1^' trimestre 2008 Illustration 1 - Dispositifs de mesures, d'enregistrement et de télétransmission des 19 sites de la région Auvergne BRGM/RP FR - Rapport final 11

13

14 2. Masse d'eau souterraine SITE DE TEISSIERES-LES-BOULIES Caractéristiques a) informations générales Nature Utilisafion Date de création Maître d'ouvrage Maître d'5uvre Numéro BSS Forage Pompages occasionnels 1983 Commune de Teissières-les-Bouliès BRGM 08125X0044 b) localisation géographique L'implantation du site est présentée en annexe 2. Département Commune Lieu-dit /Dénominafion particulière Coordonnées Lambert sur X Cantal Teissières-les-Boulies Forage m Coordonnées Lambert sur Y m Altitude 725 m c) description et équipement Description Forage protégé par une construcfion en parpaings pourvue d'une porte métallique. Présence d'une pompe immergée. Equipement De 0 à 40 : tubage acier (( )266X273 mm) cimenté à l'extrados. De 43 à 105 m : tube acier (( )162X168 mm). Bouchon ciment vers m Trou nu de à m ((t)152 mm) Profondeur (m) BRGM/RP FR - Rapport final 13

15 Réseau piézométrique Auvergne. Bilan 20Ö7 Illustration 2 - Photographie de la tête du forage de Teissières et de ses équipements de mesure et de télêtransmission (photo BRGM) d) données hydrogéologiques et géologiques Le forage recoupe des formatons métamorphiques : micaschistes de la Châtaigneraie. Des filons de microgranites recoupés par le forage drainent des nappes d'arènes de plusieurs bassins versants. Ces eaux sont captées par le forage entre 90 et 150 m de profondeur Travaux réalisés en 2007 Août : installation d'un Ophéus mini avec télétransmission des données par G S M (matériel O T T). Octobre : commande nivellement à un géomètre expert. Relevés mensuels de janvier à juillet, automatiques à partir du mois d'août. Les mesures automatiques se font correctement mais la télétransmission des données n'est pas opérationnelle du fait d'une mauvaise liaison G S M. Des contacts sont en cours avec OTT pour équiper le site d'un dispositif de transmission par S M S. BRGM/RP FR - Rapport final

16 3. Masse d'eau souterraine SITE DE ROANNES-SAINT-MARY Caractéristiques a) informations générales Nature Utilisafion Date de création Maître d'ouvrage Maître d'5uvre Numéro BSS Forage de reconnaissance pour l'aep Non utilisé 2004 Commune de Roannés-Saint-Mary Delta forages 08353X0052 b) localisation géographique L'implantafion du site est présentée en annexe 3. Département Commune Lieu-dit / Dénomination particulière Coordonnées Lambert sur X Coordonnées Lambert sur Y Altitude Cantal Roannés-Saint-Mary Capelotte-Saint-Mary m m 785 m c) description et équipement Description Forage en bordure de chemin dépassant de 0.20 m du sol Equipement De 0 à 28 m : tube PVC plein. Cimentafion extrados de 0 à 27 m (de 0 à 4 m (t)254 mm, puis ^^2A mm) De 28 à 62 m : tube PVC crépine. Massif gravier de 28 à 62 m Diamètre (mm) 124 Profondeur (m) 62 BRGM/RP FR - Rapport final 15

17 Illustration 3- photographie de la tête du forage de Roannès et de ses équipements de mesure et de têlétransmission (photo BRGM) d) données hydrogéologiques et géologiques D'après le dossier foreur le forage a recoupé des formations métamorphiques. La formation aquifère est un micaschiste noir Travaux réalisés en 2007 Août : installation d'un Thalimèdes avec téiétransmission des données par G S M (matériel OTT). Octobre : commande nivellement à un géomètre expert. Relevés mensuels de février à juillet, automatiques à partir du mois d'août. Région 1 individu«!!«* Capttur: Ro»nn* Stt Mwy O.-35 -, *: : 6.ÖÖ SOS Î0.» 12.«u.oo te.» T. I I I 1 I I I»ft c-a rev pm] Illustration 4 - mesures piézométriques de Roannés-St-Mary BRGM/RP FR - Rapport final

18 Réseau pïézométrii ue Auvergne Bilan SITE DE CHALVIGNAC Caractéristiques a) informations générales Nature Utilisation Date de création Maître d'ouvrage Numéro BSS Forage Non utilisé Avril/ mai 2000 C o m m u n e de Chalvignac 07635X0035 b) localisation géographique L'implantation du site est présentée en annexe 4. Département Commune Lieu-dit Coordonnées Lambert sur X Coordonnées Lambert sur Y Altitude Cantal Chalvignac Bourg m m 512 m c) description et équipement Description Equipement Diamètre (mm) Profondeur (m) Forage dans un pré, dépassant de 0.10 m du sol DeOà 120 m : tube PVC 4> 113/125 mm, crépine de 100 à 120 m. Pré-tubage acier de <f> 168 mm de 0 à 24 m Illustration 5 - Photographie de la tête du forage de Chalvignac et de ses équipements de mesure et de télétransmission (photo BRGM) BRGM/RP FR - Rapport final

19 d) données hydrogéologiques et géologiques Nature lithologique de l'aquifère/niveau stratigraphique : socle {gneiss à biotite et sillimanite) Travaux réalisés en 2007 Août : installation d'un Thalimèdes avec télétransmission des données par (matériel O T T). GSM Octobre : commande nivellement à un géomètre expert. Relevés mensuels de février à juillet, automatiques à partir du mois d'août. res i nd M du* 11«St«t ion: Capteur 2, CO -, 2.ÎO - 4.U S.W - 4." - 2.2S 4.;.; - ( vr r r ItmJ 2T9 [2 T] ,00 5>,O3-299k Illustration 6 ~ Mesures piézomètriques de Chalvignac 18 BRGM/RP FR - Rapport final

20 4. Masse d'eau souterraine SITE D'ESPINCHAL Caractéristiques a) informations générales Nature Ufilisation Date de création Maître d'ouvrage Maître d'iuvre Numéro BSS Forage Suivi piézométrique DCE Janvier 2008 Commune d'espinchal BRGM 07415X0025 b) localisation géographique L'implantafion du site est présentée en annexe 5. Département Commune Lieu-dit Coordonnées Lambert sur X Coordonnées Lambert sur Y Puy-de-Dôme Espinchal La Chaux d'espinchal m m Altitude m c) description et équipement Description Forage en bordure de chemin, dépassant de 1 m du sol. Equipement Tube PVC (j) 90/80 mm : plein de 0 m à 13 m, crépine de 10 à 13 m, bouchon de fond, massif gravier sur toute la hauteur crépinée et bouchon de sobranite de 8 à 10 m Pré-tubage acier de (j) 140 mm de 0 à 4 m. Cimentafion de l'extrados de 0 à 4 m. Tubage acier et tube PVC dépassent de 1 m par rapport au terrain naturel. Cimentation de l'extrados PVC. Diamètre (mm) Profondeur (m) 80 intérieur 13,6 BRGM/RP FR - Rapport final 19

21 Réseau piézo m étriqué Auvergne. Bilan 2007 Illustration 7 - Mise en place des tubes PVC du forage d'espinchal (photo BRGM) d) données hydrogéologiques et géologiques L'aquifère est situé dans les projections scoriacées présentes entre deux coulées de basalte provenant de la Chaux d'espinchal. Lors des travaux de foration, l'eau a été rencontrée à la cote m par rapport au terrain naturel Travaux réalisés en 2007 La difficulté à trouver une entreprise de sondage voulant réaliser les travaux sur ce site en 2007 (forage peu profond et éloignement géographique) a nécessité un report en janvier Décembre 2007 : dossier de déclaration des travaux de sondage. 20 BRGM/RP FR - Rapport final

22 5. Masse d'eau souterraine SITE DE LA TOUR-D'AUVERGNE Caractéristiques a) informations générales Nature Ufilisation Date de création Propriétaire parcelle Maître d'ruvre Numéro BSS Forage Suivi piézométrique DCE Janvier-Février 2007 Commune de La Tour-d'Auvergne BRGM Auvergne 07167X0098 b) localisation géographique L'implantafion du site est présentée en annexe 6. Département Commune Lieu-dit Coordonnées Lambert sur X Coordonnées Lambert sur Y Altitude Puy-de-Dôme La Tour-d'Auvergne La Stèle m (nivellement géomètre) c) description et équipement Description Forage en bordure d'une forêt de résineux, dépassant de 1.5 m du sol, surmonté d'un coffret de protection fermant à clef. Equipement Tube PVC ^ 1 14/104 mm : plein de 0 m à 39.5 m, crépine de 39.5 à 51.5 m, bouchon de fond, massif gravier sur toute la hauteur crépinée et bouchon de sobranite de 37.5 à 39.5 m. Pré-tubage acier de (j) 140 mm de 0 à 8.5 m. Cimentafion de l'extrados de 0 à 8.5 m. Tubage acier et tube PVC dépassent de 0.5 m par rapport au terrain naturel. Cimentation de l'extrados PVC. Diamètre (mm) Profondeur (m) 104 intérieur 52 BRGM/RP FR - Rapport final 21

23 Réseau piézométrique Auvergne. Bilan 2Ö07 Illustration 8 ~ Photographie de la tête du forage de La Tour d'auvergne et de ses équipements de mesure et de télétransmission (photo BRGM) d) données hydrogéologiques et géologiques Le site retenu est situé à l'intérieur de la caldeira du massif du Mont-Dore, à proximité de sa bordure sud. Le forage recoupe les formations de la nappe de ponces supérieure émises lors de la formation de la caldeira. L'aquifère étudié est situé à la base des ponces et dans le niveau sableux sous-jacent. Cet aquifère est en charge : les venues d'eau ont été observées à partir de 36.8 m par rapport au terrain naturel, le niveau statique après forage était de m par rapport au terrain naturel Travaux réalisés en 2007 Janvier- février : dossier de déclaration des travaux de sondage et foration. Relevés mensuels de février à juillet, automatiques à partir du mois d'août. Juillet : nivellement par un géomètre expert. Compte tenu de l'isolement du site, de son altitude et de l'absence de réception des signaux, des aménagements particuliers ont été mis en place : création d'un coffret surélevé pour protéger le matériel (enneigement fréquent) ; choix d'une sonde de mesure de pression «PS1» (matériel O T T) et transmission des données par liaison satellite «balise Argos» (matériel CLS). Il a été nécessaire de rendre compatibles les matériels de différents constructeurs par un sous-traitant. La balise Argos n'est pas opérationnelle à ce jour (retour au constructeur). 22 BRGM/RP FR - Rapport final

24 6. Masse d'eau souterraine SITE DE TALIZAT Caractéristiques a) Informations générales Nature Ufilisafion Date de création Maître d'ouvrage Numéro BSS Puits Arrosage occasionnel potager Non connue Commune de Talizat 07892X0034 b) localisation géographique L'implantafion du site est présentée en annexe 7. Département Commune Lieu-dit Coordonnées Lambert sur X Coordonnées Lambert sur Y Altitude Cantal Talizat Chez Mallet m c) description et équipement Description Diamètre Profondeur (m) Puits traditionnel en pierres sèches, couvert et fermé par une porte cadenassée Environ 1.5 m 9 BRGM/RP FR - Rapport final 23

25 Illustration 9 - photographies du puits de Talizat et de ses équipements de mesure et têlétransmission (photo BRGM) d) données hydrogéologiques et géologiques L'aquîfère est situé au sein d'une coulée de basalte, rattachée aux basaltes supracantaliens (pliocène) Travaux réalisés en 2007 Août : installation d'un Thalimèdes avec télétransmission des données par G S M (matériel OTT). Octobre : commande nivellement à un géomètre expert. Relevés mensuels de février à juillet, automatiques à partir du mois d'août. Réflion. 1 individu«!!» Station: T»liiat ,0» - 1.0» - 2.K» - 3.KB - 4.»;- - «,000-6, » - i S.KK - 3*» st: 2 W2& a GÖ 0 OT»:»:» 0,0» Illustration 10- mesures piézomètriques de Talizat O.OCO BRGM/RP FR - Rapport final

26 7. Masse d'eau souterraine SITEDESAUGUES Caractéristiques a) informations générales Nature Utilisation Date de création Maître d'ouvrage Numéro BSS Puits Non utilisé Non connue Commune de Saugues 08144X0010 b) localisation géographique L'implantation du site est présentée en annexe 8. Département Commune Lieu-dit Coordonnées Lambert sur X Coordonnées Lambert sur Y Altitude Haute-Loire Saugues Cimetière m m 960 m c) description et équipement Description Puits fermé par dalle béton, surmonté d'un tube en acier. Diamètre (mm) Non mesurable Profondeur (m) 7.10 Illustration 11 - photographie de l équipement de mesure de Saugues (photo BRGM) BRGM/RP FR - Rapport final

27 d) données hydrogéologiques et géologiques Encaissant : granite de la Margeride. Le puits est situé dans l'alignement d'une fracture tectonique orientée N N O-S S E Travaux réalisés en 2007 Juillet : nivellement par technicien B R G M habilité pour le nivellement. Août : installation d'un Orpheus Mini avec télétransmission des données par G S M (matériel OTT). Relevés mensuels de février à juillet, automatiques à partir du mois d'août. Ce site alimente le réseau du B R G M Auvergne (R R E S O U P S G R A U V) dans A D E S. M«Uλ.individu«)!«* Slltion; SAUGUES a 0í-20W-53O3-i» 0'33 - " pn.] vafcur«. 3T7 [36S] 0.00»out Illustration 12- Mesures piézomètriques de Saugues 26 BRGM/RP FR - Rapport final

28 8. Masse d'eau souterraine SITE DE LA CHABANNE Caractéristiques a) informations générales Nature Utilisation Date de création Maître d'ouvrage Numéro BSS b) localisation géographique Puits Non utilisé Non connue Commune de La Chabanne 06712X0025 L'implantation du site est présentée en annexe 9. Département Commune Lieu-dit Coordonnées Lambert sur X Coordonnées Lambert sur Y Altitude Allier La Chabanne Place de l'église m m 682 m c) description et équipement Description Puits traditionnel en pierres sèches fermé par un portillon en bois avec cadenas. Diamètre (m) 0,96 Profondeur (m) 7.10 par rapport au sol Illustration 13 - photographie du puits de La Chabanne et de ses équipements (photo BRGM) BRGM/RP FR - Rapport final

29 d) données hydrogéologiques et géologiques Le puits est implanté dans des granites (roches magmatiques hercyniennes), au niveau du contact entre deux faciès ; granite à gros grains type Bois Noirs et granite recristallisé à grain fin Travaux réalisés en 2007 Août : installation d'un Orpheus mini avec télétransmission des données par G S M (matériel OTT). Septembre : nivellement par un géomètre expert. Relevés mensuels de février à juillet, automatiques à partir du mois d'août. Ce site alimente le réseau du B R G M Auvergne (R R E S O U P S G R A U V) dans A D E S. «gion 2 iiuur«! lia vîd-eil«m.03 -,.»- Sation. LA CHABAMMÊ :: t * îi!.î4!! M. i i i i.-m - Î.H ' 1 ' 1 i la A A A l> II h hh h i i f\ j il n 1 l \ 1 1 \ 2.10 OOM-M Û.K Illustration 14 - Mesures piézomètriques de La Chabanne 28 BRGM/RP FR - Rapport final

30 8.2. SITE DE BARRAIS-BUSSOLLE Caractéristiques a) informations générales Nature Utilisation Date de création Maître d'ouvrage Numéro BSS Puits Non utilisé Non connue Commune de Barrais-Bussolle 06226X0001 b) localisation géographique L'implantation du site est présentée en annexe 9. Département Commune Lieu-dit Coordonnées Lambert sur X Allier Barrais-Bussolle Ancienne école Coordonnées Lambert sur Y Altitude 458 m c) description et équipement Description Diamètre (m) Profondeur (m) Puits constitué de buses cylindriques en béton. Une ancienne porte métallique est posée dessus. 0.8 environ 8.9 par rapport au sol Illustration 15 - Photographies du puits de Barrais-Bussolle et de ses équipements (photo BRGM) BRGM/RP FR - Rapport final 29

31 d) données hydrogéologiques et géologiques Le puits est implanté dans un granite porphyroïde à biotite rattaché au domaine de Barrais-Bussolle. L'aquifère parait être situé dans les formations altérées Travaux réalisés en 2007 Août : installafion d'un Thalimèdes avec télétransmission des données par GSM (matériel OTT). Septembre : nivellement par un géomètre expert. Relevés mensuels de février à juillet, automafiques à partir du mois d'août. Les mesures se font correctement mais la télétransmission des données ne fonctionne pas. Des travaux sont en cours pour régler ce problème. 30 BRGM/RP FR - Rapport final

32 9. Masse d'eau souterraine SITEDEHYDS Caractéristiques a) informations générales Nature Utilisation Date de création Maître d'ouvrage Numéro BSS Puits Non ufilisé Non connue Commune de Hyds 06198X0023 b) localisation géographique L'implantation du site est présentée en annexe 1 1. Département Allier Commune Hyds Lieu-dit Place de la mairie Coordonnées Lambert sur X m Coordonnées Lambert sur Y m Altitude 484 m c) description et équipement Description Diamètre Profondeur (m) Puits traditionnel en pierre, de forme cylindrique, obturé par une tôle métallique vissée. Environ 1 m 12.2 par rapport au sol BRGM/RP FR - Rapport final 31

33 Illustration 16- Photographies du puits d'hyds et de ses équipements (photo BRGM) d) données hydrogéologiques et géologiques Le puits est implanté dans un granite rattaché au massif de Montmarault. L'ouvrage est dans le prolongement d'une faille supposée orientée N E-S O Travaux réalisés en 2007 Août : installation d'un Thalimèdes avec télétransmission des données par G S M (matériel OTT). Septembre : nivellement par un géomètre expert. Relevés mensuels de février à juillet, automatiques à partir du mois d'août. Les mesures se font correctement mais la télétransmission des données ne fonctionne pas du fait de la présence de la tôle métallique. Une antenne extérieure va être installée pour pallier ce problème. Ce site alimente le réseau du BRGM Auvergne (RRESOUPSGRAUV) dans ADES. Région: 1 Masures individuelles Station. Çapteut: Hydf 2.C0 -, ,91 3.» M 2*5 27Û a.so î 1A7 3S 3. M iévr OIJ Q2.-2O-3T j-iii K 035 j: : :: 1-2ÎXÎE 00:03: Illustration 17- Mesures piézométriques d'hyds BRGM/RP FR-Rapport final

34 10. Masse d'eau souterraine SITE DE DESERTINES Caractéristiques a) informations générales Nature Ufilisation Date de création Propriétaire parcelle Maître d'4uvre Numéro BSS Piézomètre Suivi piézométrique DCE Juin 2007 CIMEXPO Monfiuçon BRGM 06191X0163 b) localisation géographique L'implantation du site est présentée en annexe 12. Département Commune Lieu-dit Dénomination particulière Coordonnées Lambert sur X Coordonnées Lambert sur Y Altitude Allier Désertines Parc des expositions Parc des expositions m m 195 m c) description et équipement Description Equipement Diamètre (mm) Profondeur (m) Forage en bordure de propriété CIMEXPO en surplomb de la rivière le Cher. Tube PVC (j) 125/112 mm : plein de 0 à 3 m, crépine de 3 à 9 m, bouchon de fond, massif gravier sur toute la hauteur crépinée, bouchon d'argile et cimentafion de tête. Pré- tubage acier de^ 1 73 mm de 0 à m. Tubage PVC et tube PVC dépassent de 0.90 m par rapport au terrain naturel. Cimentafion de l'espace annulaire BRGM/RP FR - Rapport final 33

35 Illustration 18 - Photographie de la tête du forage de Désertines et de ses équipements (photo BRGM) d) données hydrogéologiques et géologiques Le forage est implanté dans les alluvions de la rivière Cher (sable, gravier, graves et lentilles argileuses) qui surmontent les argiles sableuses éocènes formant le substratum de laquifère. La nappe est libre et la puissance de l'aquifère est d'environ 4.5 m Travaux réalisés en 2007 Avril : consultation des entreprises de forage. Mai- juin : dossier de déclaration des travaux de sondage et foration. Août : installation d'un Thalimèdes avec télétransmission des données par G S M (matériel OTT). Novembre : nivellement par un technicien B R G M habilité pour le nivellement. Relevés mensuel en juin, automatiques à partir du mois d'août. Ce site alimente le réseau du BRGM Auvergne (RRESOUPSGRAUV) dans ADES. ft M 5.» Q S.» S.» Î.+3 E.33 - &.20 5,10 ÎV SÍillustration 19 - mesures piézométriques de Désertines BRGM/RP FR - Rapport final

36 11. Masse d'eau souterraine SITE DE DOMAIZE Caractéristiques a) informations générales Nature Ufilisation Date de création Maître d'ouvrage Numéro BSS Puits Occasionnel (jardin en été) Non connue Commune de Domaize 07184X0001 b) localisation géographique L'implantafion du site est présentée en annexe 13. Département Commune Lieu-dit Coordonnées Lambert surx Coordonnées Lambert sur Y Altitude Puy-de-Dôme Domaize Le Fraisse m m 591 m c) description et équipement Descripfion Diamètre Profondeur (m) Puits traditionnel circulaire en pierres sèches, obturé par une tôle ondulée métallique. La base de l'ouvrage aurait un diamètre largement supérieur à 2 m (information orale) Environ 2 m 6 environ par rapport au terrain naturel BRGM/RP FR - Rapport final 35

CREATION DE FORAGE, PUITS, SONDAGE OU OUVRAGE SOUTERRAIN

CREATION DE FORAGE, PUITS, SONDAGE OU OUVRAGE SOUTERRAIN REPUBLIQUE FRANCAISE - PREFECTURE DE LA DROME A retourner à : DDT/Service Eau Forêt Espaces Naturels 4 place Laënnec BP 1013 26015 VALENCE CEDEX 04.81.66.81.90 CREATION DE FORAGE, PUITS, SONDAGE OU OUVRAGE

Plus en détail

Rapport d expertise :

Rapport d expertise : Rapport d expertise : Saint-Ferjeux (25) Découverte d une cavité karstique sur un site RTE BRGM/RP-61330-FR janvier 2011 Cadre de l expertise : Appuis aux administrations Appuis à la police de l eau Date

Plus en détail

Les Forages de Puits d Eau

Les Forages de Puits d Eau 1 8 Journée de l APRONA Les Forages de Puits d Eau Intervenant : M Claude Maurutto 2 Les Forages de puits d eau De la réalisation à la réception de l ouvrage Un Forage : Pourquoi? Un peu d Histoire Les

Plus en détail

IDENTIFICATION DE LA MASSE D'EAU

IDENTIFICATION DE LA MASSE D'EAU IDENTIFICATION DE LA MASSE D'EAU Libellé de la masse d'eau : Estuaire - Loire Code de la masse d'eau : Code européen : FRG022 Ecorégion : Plaines occidentales Départements et régions concernées : N Département

Plus en détail

1. IDENTIFICATION ET LOCALISATION GEOGRAPHIQUE 2. DESCRIPTION DE LA MASSE D'EAU SOUTERRAINE CARACTERISTIQUES INTRINSEQUES

1. IDENTIFICATION ET LOCALISATION GEOGRAPHIQUE 2. DESCRIPTION DE LA MASSE D'EAU SOUTERRAINE CARACTERISTIQUES INTRINSEQUES 1. IDENTIFICATION ET LOCALISATION GEOGRAPHIQUE Codes entités aquifères Code entité V1 Code entité V2 concernées (V1) ou (V2) ou secteurs hydro à croiser : 532a 532b Type de masse d'eau souterraine : Imperméable

Plus en détail

Chapitre 5 Mesures géophysiques

Chapitre 5 Mesures géophysiques Chapitre 5 Mesures géophysiques Plan 5.1 Introduction 5.2 Sismique réfraction 5.3 Prospection électrique 5.4 Radar géologique 5.1 Introduction Pour tous les projets de construction connaissance préalable

Plus en détail

Géothermie. 1. La ressource

Géothermie. 1. La ressource Géothermie Le but est de prélever ou d extraire l énergie accumulée dans la terre, qu elle soit stockée dans l eau des aquifères ou directement dans les terrains pour l amener à la surface pour l'utiliser

Plus en détail

TÉL. : (89) 48.27.80 ETUDE DE LA FAISABILITE D'UNE DECHARGE DE DECHETS INDUSTRIELS DANS LA CARRIERE DE FOUSSEMAGNE (90)

TÉL. : (89) 48.27.80 ETUDE DE LA FAISABILITE D'UNE DECHARGE DE DECHETS INDUSTRIELS DANS LA CARRIERE DE FOUSSEMAGNE (90) SOCIETE TRAITEMENT-RECUPERATION-TRANSFORMATION ZONE INDUSTRIELLE - UNGERSHEIM - 68 190 ENSISHEIM TÉL. : (89) 48.27.80 ETUDE DE LA FAISABILITE D'UNE DECHARGE DE DECHETS INDUSTRIELS DANS LA CARRIERE DE FOUSSEMAGNE

Plus en détail

ETUDE D UN BATIMENT EN BETON : LES BUREAUX E.D.F. A TALENCE

ETUDE D UN BATIMENT EN BETON : LES BUREAUX E.D.F. A TALENCE 1 ENSA Paris-Val de Seine Yvon LESCOUARC H ETUDE D UN BATIMENT EN BETON : LES BUREAUX E.D.F. A TALENCE Architecte : Norman FOSTER 2 LES BUREAUX EDF A TALENCE Ce bâtiment de bureaux conçu par l'agence de

Plus en détail

PomPEs À ChAlEur géothermiques LES OPÉRATIONS DE FORAGE ET LIMITES DE PRESTATIONS

PomPEs À ChAlEur géothermiques LES OPÉRATIONS DE FORAGE ET LIMITES DE PRESTATIONS P R O G R A M M E D A C C O M P A G N E M E N T D E S P R O F E S S I O N N E L S www.reglesdelart-grenelle-environnement-2012.fr RAPPORT PomPEs À ChAlEur géothermiques LES OPÉRATIONS DE FORAGE ET LIMITES

Plus en détail

Atlas sur la géothermie très basse énergie en région Centre

Atlas sur la géothermie très basse énergie en région Centre Atlas sur la géothermie très basse énergie en région Centre Rapport final BRGM/RP-55088-FR mars 2007 Atlas sur la géothermie très basse énergie en région Centre Rapport final BRGM/RP-55088-FR mars 2007

Plus en détail

Rapport d expertise :

Rapport d expertise : Rapport d expertise : Cadre de l expertise : Commune de Groix (56), Aménagements et stabilité de la falaise sud (Quai Suet) de Port-Tudy : Avis du BRGM BRGM/RP- 62270-FR Mars 2013 Appuis aux administrations

Plus en détail

LA GEOTHERMIE. Eric SCHANG David LEWANDOWSKI

LA GEOTHERMIE. Eric SCHANG David LEWANDOWSKI LA GEOTHERMIE Eric SCHANG David LEWANDOWSKI LA GEOTHERMIE Introduction Introduction Sources d EnR Issues du soleil : biomasse solaire thermique et photovoltaïque éolien hydraulique Issues de la chaleur

Plus en détail

d'une EXTRACTION AVEC RABATTEMENT DE NAPPE

d'une EXTRACTION AVEC RABATTEMENT DE NAPPE ENTREPRISE CHAPELLE S.A. ROUTE DE RIOTTER - LIMAS 69400 - VILLEFRANCHE SUR SAONE /DOCUMENT NON PUBLIC/ PROJET D'IfPLAmTION D'UE GRAVIERE A CRECHES SUR SAOE (71) EXA^EN DE L INCIDENCE SUR DES OUVRAGES DE

Plus en détail

QUALIFORAGE DÉVELOPPEMENT ET ÉVOLUTION VERS UNE CERTIFICATION. Bilan de l année 2013. Rapport final

QUALIFORAGE DÉVELOPPEMENT ET ÉVOLUTION VERS UNE CERTIFICATION. Bilan de l année 2013. Rapport final QUALIFORAGE DÉVELOPPEMENT ET ÉVOLUTION VERS UNE CERTIFICATION Bilan de l année 2013 Rapport final BRGM/RP-63015-FR Décembre 2013 QUALIFORAGE DÉVELOPPEMENT ET ÉVOLUTION VERS UNE CERTIFICATION Bilan de

Plus en détail

SOMMAIRE 1. LA PROSPECTION 2. LA TERRE : UNE CHAUDIERE NATURELLE HISTOIRE DE LA GEOTHERMIE 3. COMMENT CELA FONCTIONNE?

SOMMAIRE 1. LA PROSPECTION 2. LA TERRE : UNE CHAUDIERE NATURELLE HISTOIRE DE LA GEOTHERMIE 3. COMMENT CELA FONCTIONNE? Fiches ressources Dossier n 2 Activités 1 à 4 SOMMAIRE 1. LA PROSPECTION 2. LA TERRE : UNE CHAUDIERE NATURELLE HISTOIRE DE LA GEOTHERMIE 3. COMMENT CELA FONCTIONNE? 4. DES ATOUTS POUR L'ENVIRONNEMENT APPLICATIONS

Plus en détail

MINISTÈRE DE L'INDUSTRIE BUREAU DE RECHERCHES GÉOLOGIQUES ET MINIÈRES. Boite Postale 6009-45018 ORLÉANS CEDEX - Tél. (38) 63.80.01

MINISTÈRE DE L'INDUSTRIE BUREAU DE RECHERCHES GÉOLOGIQUES ET MINIÈRES. Boite Postale 6009-45018 ORLÉANS CEDEX - Tél. (38) 63.80.01 MINISTÈRE DE L'INDUSTRIE BUREAU DE RECHERCHES GÉOLOGIQUES ET MINIÈRES SERVICE CEOLOCIQUE NATIONAL Boite Postale 6009-45018 ORLÉANS CEDEX - Tél. (38) 63.80.01 A.S.A. DES PRODUCTEURS DE SEMENCES DE MAIS

Plus en détail

Capteurs géothermiques verticaux pour pompes à chaleur Aspects réglementaires, règles de l art et qualification des entreprises de forage

Capteurs géothermiques verticaux pour pompes à chaleur Aspects réglementaires, règles de l art et qualification des entreprises de forage Capteurs géothermiques verticaux pour pompes à chaleur Aspects réglementaires, règles de l art et qualification des entreprises de forage Rapport final BRGM/RP-53675-FR janvier 2005 Capteurs géothermiques

Plus en détail

Hébergement et maintenance des sites risques MEDDTL-DGPR BRGM. Rapport final

Hébergement et maintenance des sites risques MEDDTL-DGPR BRGM. Rapport final Hébergement et maintenance des sites risques MEDDTL-DGPR BRGM Rapport final BRGM/RP-60476-FR novembre 2011 Hébergement et maintenance des sites risques MEDDTL-DGPR BRGM Rapport final BRGM/RP- 60476-FR

Plus en détail

Référentiel hydrogéologique BD RHF Guide méthodologique de découpage des entités. Rapport final

Référentiel hydrogéologique BD RHF Guide méthodologique de découpage des entités. Rapport final Référentiel hydrogéologique BD RHF Guide méthodologique de découpage des entités Rapport final BRGM/RP-52261-FR janvier 2003 Référentiel hydrogéologique BD RHF Guide méthodologique de découpage des entités

Plus en détail

Règlement du service public d assainissement collectif Prescriptions techniques

Règlement du service public d assainissement collectif Prescriptions techniques REGLEMENT D ASSAINISSEMENT COLLECTIF ANNEXE PLANCHES DESCRIPTIVES Règlement du service public d assainissement collectif Prescriptions techniques PLANCHES DESCRIPTIVES Etanchéité des installations ; protection

Plus en détail

Résumé non technique de l étude d impact

Résumé non technique de l étude d impact de l étude d impact 2 2.1 Contexte environnant 2.1.1 Faune et flore La proximité de zones artificialisées, d infrastructures routières majeures et l exploitation antérieures des terres agricoles qui constituent

Plus en détail

www.aprona.net 1. «Outils Nappe» 2. «Documentation» > www.aprona.net

www.aprona.net 1. «Outils Nappe» 2. «Documentation» > www.aprona.net www.aprona.net Procédure de récupération des données piézométriques via le site Internet de l APRONA > www.aprona.net «Outils Nappe» La nappe en direct, l Accès aux données et la Carte interactive sont

Plus en détail

Demande d installation d un système d assainissement non collectif

Demande d installation d un système d assainissement non collectif Tél : 05.61.04.09.40 Bureaux ouverts : 8h à 12h et 13h30 à 18h DIRECTION du DEVELOPPEMENT Service Aménagement / Assainissement Non Collectif Demande d installation d un système d assainissement non collectif

Plus en détail

Dictionnaire de la banque de données des Eaux Souterraines (Bd-ES)

Dictionnaire de la banque de données des Eaux Souterraines (Bd-ES) i 1 Ministère de I'Economie, des Finances et l'industrie Dictionnaire de la banque de données des Eaux Souterraines (Bd-ES) Etude réalisée dans le cadre des actions de Service public du BRGM 98-B-205 juillet

Plus en détail

DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Communauté de Communes de la Vallée de la Gorre Service Public d Assainissement Non Collectif 2, Place de l'église 87310 Saint-Laurent-sur-Gorre 05 55 48 19 20 / spanc.vallee.gorre@orange.fr DEMANDE D

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L EVOLUTION DES RESEAUX DE SURVEILLANCE DES EAUX SOUTERRAINES EN FRANCE

CAHIER DES CHARGES POUR L EVOLUTION DES RESEAUX DE SURVEILLANCE DES EAUX SOUTERRAINES EN FRANCE Cahier des charges pour l évolution des réseaux de surveillance des eaux souterraines en France CAHIER DES CHARGES POUR L EVOLUTION DES RESEAUX DE SURVEILLANCE DES EAUX SOUTERRAINES EN FRANCE Version complétée

Plus en détail

Désignation. Localisation. Description de l édifice. Historique, datation édifice. Protection / Statut juridique. Architecte, auteur

Désignation. Localisation. Description de l édifice. Historique, datation édifice. Protection / Statut juridique. Architecte, auteur Nom : Pont sur La Barberolle Typologie architecturale secondaire : Dénomination : ouvrage d'art / pont Dénomination secondaire : Typologie régionale : Localisation Canton : Bourg de Péage / Pays : Drôme

Plus en détail

Appui SIE :Développement de services web ADES/SIE

Appui SIE :Développement de services web ADES/SIE Appui SIE :Développement de services web ADES/SIE Rapport final BRGM/ RP-55128-FR Décembre 2006 Appui SIE : Développement de services web ADES/SIE Rapport final BRGM/ RP-55128-FR décembre 2006 Étude réalisée

Plus en détail

IDENTIFICATION DES ZONES FAVORABLES POUR LES FORAGES MANUELS RAPPORT FINAL SUR LA METHODOLOGIE UTILISÉE ET LES RÉSULTATS OBTENUS

IDENTIFICATION DES ZONES FAVORABLES POUR LES FORAGES MANUELS RAPPORT FINAL SUR LA METHODOLOGIE UTILISÉE ET LES RÉSULTATS OBTENUS IDENTIFICATION DES ZONES FAVORABLES POUR LES FORAGES MANUELS RAPPORT FINAL SUR LA METHODOLOGIE UTILISÉE ET LES RÉSULTATS OBTENUS Introduction 4 Collecte des données 5 Méthodologie 5 Principaux problèmes

Plus en détail

GEOTHERMIE - SYSTEMES RAUGEO LA TERRE, SOURCE ÉCOLOGIQUE D ÉNERGIE. * Des solutions polymères à l infini www.rehau.fr. Bâtiment Automobile Industrie

GEOTHERMIE - SYSTEMES RAUGEO LA TERRE, SOURCE ÉCOLOGIQUE D ÉNERGIE. * Des solutions polymères à l infini www.rehau.fr. Bâtiment Automobile Industrie GEOTHERMIE - SYSTEMES RAUGEO LA TERRE, SOURCE ÉCOLOGIQUE D ÉNERGIE LE CHOIX DU BON SYSTÈME LA GEOTHERMIE SUR BOUCLE FERMEE est à ce jour le système utilisant les Énergies renouvelables pour le chauffage

Plus en détail

Ressources géothermiques du département de l Essonne (91)

Ressources géothermiques du département de l Essonne (91) , ou encore Ressources géothermiques du département de l Essonne (91) Rapport de synthèse BRGM/RP-56966-FR décembre 2008 Ressources géothermiques du département de l Essonne (91) Rapport de synthèse BRGM/RP-56966-FR

Plus en détail

Etude de diagnostic hydrogéologique du sous sol de Clamart Quartiers Schneider et Centre ville MAI 2013

Etude de diagnostic hydrogéologique du sous sol de Clamart Quartiers Schneider et Centre ville MAI 2013 Etude de diagnostic hydrogéologique du sous sol de Clamart Quartiers Schneider et Centre ville MAI 2013 Zones d étude et problématiques Quartiers concernés par l étude 1. Centre ville 2. Schneider Quartier

Plus en détail

Réseau piézométrique de Mayotte Convention ONEMA/BRGM Bilan de gestion 2009

Réseau piézométrique de Mayotte Convention ONEMA/BRGM Bilan de gestion 2009 po Réseau piézométrique de Mayotte Convention ONEMA/BRGM Bilan de gestion 2009 Rapport final BRGM/RP-57459-FR Février 2010 Réseau piézométrique de Mayotte Convention ONEMA/BRGM Bilan de gestion 2009 Rapport

Plus en détail

M. GUILLAUME ^ Alimentation en eau potable /} ( de la Ville de Metz Implantation de nouvelles stations de pompage dans la région de La Maxe-Thur;y

M. GUILLAUME ^ Alimentation en eau potable /} ( de la Ville de Metz Implantation de nouvelles stations de pompage dans la région de La Maxe-Thur;y M. GUILLAUME ^ Alimentation en eau potable /} ( de la Ville de Metz Implantation de nouvelles stations de pompage dans la région de La Maxe-Thur;y 15 Octobre 1954 BUREAU DE RECHERCHES GEOLOGIQUES GEOPHYSIQUES

Plus en détail

BUREAU DE RECHERCHES GÉOLOGIQUES ET MINIÈRES SERVICE GÉOLOGIQUE NATIONAL

BUREAU DE RECHERCHES GÉOLOGIQUES ET MINIÈRES SERVICE GÉOLOGIQUE NATIONAL BUREAU DE RECHERCHES GÉOLOGIQUES ET MINIÈRES SERVICE GÉOLOGIQUE NATIONAL B.P. 6009-45018 Orléans Cedex - Tél.: (38) 63.00.12 VILLE DE WOIPPY (57) S.I.V.O.M. DE L'AGGLOMERATION MESSINE (57) CURAGE ET APPROFONDISSEMENT

Plus en détail

REPUBLIQUE DU BENIN ----------------- MINISTERE DES MINES, DE L ENERGIE ET DE L EAU ----------------- LES POTENTIALITES MINIERES

REPUBLIQUE DU BENIN ----------------- MINISTERE DES MINES, DE L ENERGIE ET DE L EAU ----------------- LES POTENTIALITES MINIERES REPUBLIQUE DU BENIN ----------------- MINISTERE DES MINES, DE L ENERGIE ET DE L EAU ----------------- LES POTENTIALITES MINIERES DIRECTION GENERALE DES MINES 04 B. P. 1412 TEL : 21 30 30 33 FAX : 21 30

Plus en détail

Optimisation du réseau piézométrique de la Nappe d Alsace

Optimisation du réseau piézométrique de la Nappe d Alsace Optimisation du réseau piézométrique de la Nappe d Alsace Rapport final BRGM/RP-58670-FR Octobre 2010 Optimisation du réseau piézométrique de la Nappe d Alsace Rapport final BRGM/RP-58670-FR Octobre 2010

Plus en détail

BD LISA version 0 - Scénario d échange de données géographiques (Descriptif de livraison) Version 1.3

BD LISA version 0 - Scénario d échange de données géographiques (Descriptif de livraison) Version 1.3 BD LISA version 0 - Scénario d échange de données géographiques (Descriptif de livraison) Version 1.3 Septembre 2013 Titre : BD LISA version 0 - Scénario d échange de données géographiques (Descriptif

Plus en détail

PROJET DE CONSTRUCTION DOSSIER DE FAISABILITE B3

PROJET DE CONSTRUCTION DOSSIER DE FAISABILITE B3 ECOLE SPECIALE DES TRAVAUX PUBLICS PROJET DE CONSTRUCTION DOSSIER DE FAISABILITE B3 AUTEUR : GABILLAT Arnaud PACAUD Fabien BUSSUTIL Clothilde TAN Vincent B3 1 IMPLANTATION DU PROJET Programme : Réalisation

Plus en détail

Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe

Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe «Société Électrique de l Our» Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe Pour un meilleur équilibre entre production d électricité et pointes de consommation Afin d'augmenter

Plus en détail

CONNAISSANCES DES METHODES DE CAPTAGE DES EAUX SOUTERRAINES

CONNAISSANCES DES METHODES DE CAPTAGE DES EAUX SOUTERRAINES CONNAISSANCES DES METHODES DE CAPTAGE DES EAUX SOUTERRAINES appliquées aux forages manuels UN MANUEL D INSTRUCTION pour les équipes de forage manuel sur l hydrogéologie appliquée, l équipement et le développement

Plus en détail

PLAN DE LA PRESENTATION

PLAN DE LA PRESENTATION Société de Participation CarnaudMetalbox Ancien Etablissement Chouvel à Toulouse GRS Valtech PLAN DE LA PRESENTATION Introduction Contexte du site Objectif des travaux de réhabilitation Approche retenue

Plus en détail

Quelques commentaires sur ces diapositives,

Quelques commentaires sur ces diapositives, GEOTHERMIE A BURE "Avis de l'irsn sur la ressource géothermique dans la ZT" Séminaire ANCCLI-IRSN 30 avril 2014; "Dialogue technique relatif au stockage des déchets de haute et moyenne activités à vie

Plus en détail

Fonctionnement du système karstique en val d Orléans 2. La source le Bouillon au parc floral d Orléans La Source

Fonctionnement du système karstique en val d Orléans 2. La source le Bouillon au parc floral d Orléans La Source Régionale Orléans Tours Visualiser cette sortie dans Google Earth Fonctionnement du système karstique en val d Orléans 2. La source le Bouillon au parc floral d Orléans La Source Position géographique

Plus en détail

Chauve-Souris Auvergne. Place Amouroux. 63 320 Montaigut-le-Blanc. Tel : 04.73.89.13.46. contact@chauve-souris-auvergne.fr

Chauve-Souris Auvergne. Place Amouroux. 63 320 Montaigut-le-Blanc. Tel : 04.73.89.13.46. contact@chauve-souris-auvergne.fr Chauve-Souris Auvergne Place Amouroux 63 320 Montaigut-le-Blanc Tel : 04.73.89.13.46. contact@chauve-souris-auvergne.fr www.chauve-souris-auvergne.fr Association d étude et de conservation des chiroptères

Plus en détail

Le Préfet du Loiret Officier de la Légion d Honneur Officier de l Ordre National du Mérite

Le Préfet du Loiret Officier de la Légion d Honneur Officier de l Ordre National du Mérite Direction départementale de la protection des populations Service de la sécurité de l environnement industriel Affaire suivie par Mme Nadège ROLAIN Téléphone : 02.38.42.42.77 Courriel : nadege.rolain@loiret.gouv.fr

Plus en détail

Une brève présentation du Projet Intégré

Une brève présentation du Projet Intégré ENGINEERING STUDIES and DEMONSTRATION of REPOSITORY DESIGNS VI ème PROGRAMME-CADRE de RECHERCHE et de FORMATION EURATOM de l UNION EUROPEENNE (2002-2006) Gestion des déchets radioactifs Une brève présentation

Plus en détail

Synthèse de l étude préalable à l élaboration du schéma de développement de la géothermie en Île-de-France

Synthèse de l étude préalable à l élaboration du schéma de développement de la géothermie en Île-de-France Synthèse de l étude préalable à l élaboration du schéma de développement de la géothermie en Île-de-France Rapport final BRGM/RP-61325-FR Janvier 2012 A. Bel, A. Poux, O. Goyénèche, D. Allier, G. Darricau,

Plus en détail

La géothermie à Meaux : une nouvelle phase de développement

La géothermie à Meaux : une nouvelle phase de développement La géothermie à Meaux : une nouvelle phase de développement Qu est-ce que la géothermie? Définition La géothermie est l exploitation de l énergie thermique du sous-sol. Le gradient de la Terre est de 3

Plus en détail

La géothermie: ou comment utiliser les «chauds-froids» de la Terre sans s enrhumer

La géothermie: ou comment utiliser les «chauds-froids» de la Terre sans s enrhumer Cours de géologie de l environnement Prof. A. Parriaux La géothermie: ou comment utiliser les «chauds-froids» de la Terre sans s enrhumer Table des matières - Bases géologiques de la géothermie - Principaux

Plus en détail

LA COLLECTE DES EAUX PLUVIALES

LA COLLECTE DES EAUX PLUVIALES LA COLLECTE DES EAUX PLUVIALES 1/ approbation du projet l'aménageur est tenu de récupérer les eaux pluviales de l'ensemble du bassin versant auquel appartient son programme. pour les programmes comportant

Plus en détail

CONCERNANT le Règlement sur le prélèvement des eaux et leur protection. ---ooo0ooo---

CONCERNANT le Règlement sur le prélèvement des eaux et leur protection. ---ooo0ooo--- CONCERNANT le Règlement sur le prélèvement des eaux et leur protection ---ooo0ooo--- ATTENDU QUE, en vertu du paragraphe e du premier alinéa de l article 31 de la Loi sur la qualité de l environnement

Plus en détail

GRUNDFOS ASSAINISSEMENT MINI PUST STATION DE RELEVAGE DES EAUX USÉES

GRUNDFOS ASSAINISSEMENT MINI PUST STATION DE RELEVAGE DES EAUX USÉES GRUNDFOS ASSAINISSEMENT MINI PUST STATION DE RELEVAGE DES EAUX USÉES Grundfos MINI PUST Station de relevage enterrable pour eaux grises et eaux noires > Applications La station MiniPust est une station

Plus en détail

Les réservoirs géothermaux de haute énergie: de l exploration à l exploitation. (l exemple de Bouillante)

Les réservoirs géothermaux de haute énergie: de l exploration à l exploitation. (l exemple de Bouillante) EnSciTerre, Cycles de conférences de l OSUC Les réservoirs géothermaux de haute énergie: de l exploration à l exploitation. (l exemple de Bouillante) E. Bourdon Sommaire - Qu est-ce qu un réservoir géothermal

Plus en détail

LA GÉOTHERMIE EN ALSACE

LA GÉOTHERMIE EN ALSACE www.es-geothermie.fr www.es-groupe.fr LA GÉOTHERMIE EN ALSACE GÉOTHERMIE PROFONDE, L HISTOIRE 2 LA GÉOTHERMIE EN ALSACE Il y a les nuages, il y a la pluie. Et il y a cette petite goutte d eau qui tombe

Plus en détail

PLAN DE SITUATION C'est le plan qui localise votre terrain PCMI 1. SAINT DENIS - Bellepierre Parcelle AY 592. Ech : 1/ 2000 ème

PLAN DE SITUATION C'est le plan qui localise votre terrain PCMI 1. SAINT DENIS - Bellepierre Parcelle AY 592. Ech : 1/ 2000 ème PERMIS DE M. X. Plan de situation. Plan de masse 3. Coupe 4. Notice descriptive. Façades et plan de toiture. Insertion graphique 7. Photo dans le paysage proche 8. Photo dans le paysage lointain Mise à

Plus en détail

Impacts potentiels de la géothermie très basse énergie sur le sol, le sous-sol et les eaux souterraines Synthèse bibliographique

Impacts potentiels de la géothermie très basse énergie sur le sol, le sous-sol et les eaux souterraines Synthèse bibliographique Impacts potentiels de la géothermie très basse énergie sur le sol, le sous-sol et les eaux souterraines Synthèse bibliographique Rapport final BRGM/RP-59837-FR Février 2012 Impacts potentiels de la géothermie

Plus en détail

SPRUMONT JE~.N RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Atelier ÉCOLE de MÉCANIQUE. AGRICOlE de CAMP-PERRIN, B.P. 14

SPRUMONT JE~.N RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Atelier ÉCOLE de MÉCANIQUE. AGRICOlE de CAMP-PERRIN, B.P. 14 SPRUMONT JE~.N RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Atelier ÉCOLE de MÉCANIQUE AGRICOlE de CAMP-PERRIN, B.P. 14 MINISTERE DES RELATIONS EXTERIEUR66 Caves - HAIT!. Wl - COOPÉRATION ET DÉVELOPPEMENT - Collection Techniques

Plus en détail

Révision de la numérotation des règlements

Révision de la numérotation des règlements Révision de la numérotation des règlements Veuillez prendre note qu un ou plusieurs numéros de règlements apparaissant dans ces pages ont été modifiés depuis la publication du présent document. En effet,

Plus en détail

CHAPITRE 6 : LE RENFORCEMENT DU MODELE PAR SON EFFICACITE PREDICTIVE

CHAPITRE 6 : LE RENFORCEMENT DU MODELE PAR SON EFFICACITE PREDICTIVE 1 CHAPITRE 6 : LE RENFORCEMENT DU MODELE PAR SON EFFICACITE PREDICTIVE Quels sont les arguments qui permettent de renforcer le modèle? 2 3 I. UNE CONFIRMATION DE L EXPANSION DU PLANCHER OCÉANIQUE A.LES

Plus en détail

FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE

FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE DECENNALE 1. MAITRE DE L OUVRAGE (proposant et futur souscripteur du contrat) 1.1. Nom ou raison sociale : 1.2. Adresse précise : 1.3.

Plus en détail

spanc@gde-guadeloupe.com Téléphone: 0590 89 46 25

spanc@gde-guadeloupe.com Téléphone: 0590 89 46 25 Informations générales Fiche déclarative pour examen préalable de la conception d une installation d assainissement non collective Service Public de l Assainissement Collectif spanc@gde-guadeloupe.com

Plus en détail

BRGM. Commune de VILLE-sur-ILLON (Vosges) Avril 1993 R 37123 NAC 4S 93. Lieu-dit "Varachamp" M. ALLEMMOZ J. CHEVALIER B. POLLET. Document non public

BRGM. Commune de VILLE-sur-ILLON (Vosges) Avril 1993 R 37123 NAC 4S 93. Lieu-dit Varachamp M. ALLEMMOZ J. CHEVALIER B. POLLET. Document non public BRGM Commune de VILLE-sur-ILLON (Vosges) Etude d'aptitude des sols pour la réalisation d'un lagunage Lieu-dit "Varachamp" M. ALLEMMOZ J. CHEVALIER B. POLLET Avril 1993 R 37123 NAC 4S 93 Document non public

Plus en détail

Caractéristiques du projet Installateur (si connu)

Caractéristiques du projet Installateur (si connu) Communauté de Communes de la Côte des Isles Service Public d Assainissement Non Collectif 15 rue de Becqueret 50270 BARNEVILLE CARTERET Tél : 02 33 95 96 70 ; Fax : 02 33 95 96 71 site internet : www.cotedesisles.com

Plus en détail

Annexe 3 Captation d énergie

Annexe 3 Captation d énergie 1. DISPOSITIONS GENERALES 1.a. Captation d'énergie. Annexe 3 Captation Dans tous les cas, si l exploitation de la ressource naturelle est soumise à l octroi d un permis d urbanisme et/ou d environnement,

Plus en détail

Equipement d un forage d eau potable

Equipement d un forage d eau potable Equipement d un d eau potable Mise en situation La Société des Sources de Soultzmatt est une Société d Economie Mixte (SEM) dont l activité est l extraction et l embouteillage d eau de source en vue de

Plus en détail

Hôtel d Agglomération SPANC 19 rue Georges Braque CS 70854 76085 LE HAVRE Cedex Tél : 02.35.22.25.23 Port : 07.86.10.32.80 Fax : 02.35.22.25.

Hôtel d Agglomération SPANC 19 rue Georges Braque CS 70854 76085 LE HAVRE Cedex Tél : 02.35.22.25.23 Port : 07.86.10.32.80 Fax : 02.35.22.25. FICHE DECLARATIVE Examen préalable de la conception d une installation d assainissement non collectif dont la charge brute de pollution organique est inférieure ou égale à 1,2 kg/j de DBO5 Demande d avis

Plus en détail

Rénovation énergétique d'une petite maison mitoyenne

Rénovation énergétique d'une petite maison mitoyenne Rénovation énergétique d'une petite maison mitoyenne Avant rénovation La maison comporte un rez de chaussée et un étage sous combles (mansardé). Elle se compose d'une partie ancienne et d'une partie nouvelle

Plus en détail

LOT N 5 - MENUISERIE METALLIQUE - SERRURERIE

LOT N 5 - MENUISERIE METALLIQUE - SERRURERIE CROS SERGE Architecte DPLG 12 Rue Gabriel FAURE 09100 PAMIERS Tél. : 05.61.67.01.84 Fax.: 05.61.67.52.29 Dossier n 2012VERN CANTINE VERNIOLLE Extension du restaurant scolaire LOT N 5 - MENUISERIE METALLIQUE

Plus en détail

Couplage de pompes à chaleur géothermales avec des capteurs solaires thermiques

Couplage de pompes à chaleur géothermales avec des capteurs solaires thermiques Projet GEOSOL Couplage de pompes à chaleur géothermales avec des capteurs solaires thermiques date de notification : juin 2003 Qualité énergétique, environnementale et sanitaire Préparer le bâtiment à

Plus en détail

CLER. Schémas Régionaux du Climat, de l Air et de l Energie. Propositions géothermie - SRCAE. La géothermie, un potentiel insoupçonné

CLER. Schémas Régionaux du Climat, de l Air et de l Energie. Propositions géothermie - SRCAE. La géothermie, un potentiel insoupçonné l: CLER Propositions géothermie - SRCAE Schémas Régionaux du Climat, de l Air et de l Energie La géothermie, un potentiel insoupçonné Association CLER 2-Bât-B rue Jules Ferry 93100 Montreuil Tél : 01 55

Plus en détail

BORDEREAU D ENVOI MAIL

BORDEREAU D ENVOI MAIL Mme et M. LAZZARO 15, Rue du Bioche 32810 MONTAUT LES CRENEAUX A Montauban, Le mercredi 13 novembre 2013 Objet : Rapport d étude de sols Dossier Réf. : S 1310 20 BORDEREAU D ENVOI MAIL Madame, Monsieur,

Plus en détail

Résultats et impacts

Résultats et impacts Résultats et impacts «Creusement d un puits pour une utilisation maraîchère à Fandène, Sénégal» Village de Diayane Localisation: Village de Diayane dans la commune de Fandene, département de Thiès, à 77

Plus en détail

Application. sique en. des M. 1 RABAT, ** ONEP. demande. accéléré que. L aquifère

Application. sique en. des M. 1 RABAT, ** ONEP. demande. accéléré que. L aquifère Application de la géophys sique en vue de dégagement des ressources en eau du système de Charf C El Akab hajarlazar1488@gmail.com asmabenmoussa@gmail.com nadiakassou@yahoo.fr iliaskacimi@yahoo.fr Lazar

Plus en détail

DESCRIPTIF PHASE D.C.E.

DESCRIPTIF PHASE D.C.E. MAITRE D'OUVRAGE : COMMUNE DE VEUREY-VOROIZE! OBJET CHANTIER : CONSTRUCTION MAISON DE LA NATURE LIEU DU CHANTIER : SECTEUR DES JAYERES 38113 VEUREY-VOROIZE DESCRIPTIF PHASE D.C.E. LOT 4 PLOMBERIE - SANITAIRES

Plus en détail

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF FICHE DÉCLARATIVE Les renseignements demandés dans ce document permettront au Service Public d assainissement Non Collectif

Plus en détail

1F O S S E. Une fosse toutes eaux est un appareil destiné. Fosse toutes eaux. Dimensionnement : TOUTES EAUX

1F O S S E. Une fosse toutes eaux est un appareil destiné. Fosse toutes eaux. Dimensionnement : TOUTES EAUX Fosse toutes eaux 1F O S S E Une fosse toutes eaux est un appareil destiné à la collecte, à la liquéfaction partielle des m a t i è res polluantes contenues dans les eaux usées et à la rétention des matières

Plus en détail

Principe d assemblage Structure modulaire CAPENA bassin rectangulaire avec escalier Hauteur panneaux 1,2 ou 1,5 mètres Montage sur pieds

Principe d assemblage Structure modulaire CAPENA bassin rectangulaire avec escalier Hauteur panneaux 1,2 ou 1,5 mètres Montage sur pieds Principe d assemblage Structure modulaire CAPENA bassin rectangulaire avec escalier Hauteur panneaux 1,2 ou 1,5 mètres Montage sur pieds CAPENA GmbH - PISCINES - Gruber Strasse 6-85551 KIRCHHEIM Allemagne

Plus en détail

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION Service Pubic d Assaiisseet Cectif Cuaut de Cues des Prtes du aie rad Le Bourg 72610 CHERISAY Tél : 02.33.32.86.82 EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DONT

Plus en détail

LES ESCALIERS. Les mots de l escalier

LES ESCALIERS. Les mots de l escalier Les mots de l escalier L escalier :ouvrage constitué d une suite régulière de plans horizontaux (marches et paliers) permettant, dans une construction, de passer à pied d un étage à un autre. L emmarchement

Plus en détail

acérola - plessis-grammoire

acérola - plessis-grammoire acérola - plessis-grammoire oap aménagement Le secteur d Acérola se situe au cœur de la commune du Plessis-Grammoire et couvre une surface d environ 5 hectares au coeur du tissu urbain. Il est délimité

Plus en détail

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF FICHE DÉCLARATIVE Date d arrivée : N de dossier: Vous envisagez de réaliser des travaux sur votre installation d assainissement

Plus en détail

Le chantier compte 4 étapes :

Le chantier compte 4 étapes : 02 Bien mettre en place le 03 béton désactivé La technique du béton désactivé consiste à mettre en valeur les granulats en éliminant la couche superficielle du mortier en surface. Un chantier de béton

Plus en détail

L E BILAN DES ACTIVITÉS

L E BILAN DES ACTIVITÉS L E BILAN DES ACTIVITÉS Activité 1 Des volcans en éruption Mots-clés Il existe deux types d éruptions volcaniques : les éruptions explosives, caractérisées par des explosions plus ou moins importantes,

Plus en détail

DEMANDE D INSTALLATION OU DE REHABILITATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

DEMANDE D INSTALLATION OU DE REHABILITATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DEMANDE D INSTALLATION OU DE REHABILITATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Vous envisagez de réaliser des travaux sur votre installation d assainissement non collectif, vous devez obtenir

Plus en détail

DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Formulaire à retourner dûment complété en trois exemplaires au :

DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Formulaire à retourner dûment complété en trois exemplaires au : Dossier ANC Commune :.. N dossier : DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Formulaire à retourner dûment complété en trois exemplaires au : Demandeur SPANC (Service Public

Plus en détail

On retrouve généralement les réseaux séparatifs dans les petites et moyennes agglomérations ou dans les extension des villes.

On retrouve généralement les réseaux séparatifs dans les petites et moyennes agglomérations ou dans les extension des villes. Préambule et domaine d'application Le présent document a été créé dans le but pour permettre le dimensionnement des installations de plomberie sanitaire. C'est un document de synthèse, Il reprend partiellement

Plus en détail

Eîude réalisée dans le cadre des actions de Service Public du BRGM 02PIR115. E. Equilbey, J.F. Vernoux. mars 2002 BRCMIRPB 1576-FR

Eîude réalisée dans le cadre des actions de Service Public du BRGM 02PIR115. E. Equilbey, J.F. Vernoux. mars 2002 BRCMIRPB 1576-FR Avis hydrogéologique sur des dossiers de demande de reconnaissance de l état de catastrophe naturelle liée à une remontée de nappe phréatique - Communes de Marcoussis et du Val-Sain t-germain (Essonne)

Plus en détail

Utilisation de la géothermie profonde pour le chauffage de grands bâtiments avec des pompes à chaleur à très hautes performances

Utilisation de la géothermie profonde pour le chauffage de grands bâtiments avec des pompes à chaleur à très hautes performances Rapport final 30 novembre 2012 Utilisation de la géothermie profonde pour le chauffage de grands bâtiments avec des pompes à chaleur à très hautes performances Mandant: Office fédéral de l énergie OFEN

Plus en détail

Apport des méthodes géophysiques pour la caractérisation de zones fuyardes d une digue de canal

Apport des méthodes géophysiques pour la caractérisation de zones fuyardes d une digue de canal Apport des méthodes géophysiques pour la caractérisation de zones fuyardes d une digue de canal DL Lyon : G. Bièvre DL Autun : A. Brach, D. Goutaland, M. Massardi, G. Monnot David GOUTALAND CETE de Lyon

Plus en détail

Elaboré par le Groupe Projet : ONEMA/BRGM / AE Adour Garonne / AE Rhône Méditerranée& Corse Office International de l Eau / Sandre.

Elaboré par le Groupe Projet : ONEMA/BRGM / AE Adour Garonne / AE Rhône Méditerranée& Corse Office International de l Eau / Sandre. Ce document provient du site http://sandre.eaufrance.fr, site la toile Eaufrance rassemblant les informations sur l eau et les milieux aquatiques. Note d utilisation du simplifié pour l acquisition s données

Plus en détail

Service Public d Assainissement Non Collectif

Service Public d Assainissement Non Collectif Service Public d Assainissement Non Collectif DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Toute installation d un dispositif d assainissement non collectif doit faire l objet

Plus en détail

Détermination des enjeux exposés

Détermination des enjeux exposés RAPPORTS CETE de LYON Centre d'études Techniques de LYON Département Laboratoire de Clermont-Ferrand Affaire 19526 Détermination des enjeux exposés au risque inondation de l'oeil à Cosne d'allier novembre

Plus en détail

Great Man-Made River Projekt

Great Man-Made River Projekt Great Man-Made River Projekt Vue en detaille: Montage des conduits montantes sur place Transport de l'eau du Sahara vers les régions côtières De l'eau pour tous - un concept qui paraît irréalisable dans

Plus en détail

revue RÉALISATION ET RÉHABILITATION DE FORAGES DANS LES CONDITIONS DU TERRAIN

revue RÉALISATION ET RÉHABILITATION DE FORAGES DANS LES CONDITIONS DU TERRAIN revue TECHNIQUE RÉALISATION ET RÉHABILITATION DE FORAGES DANS LES CONDITIONS DU TERRAIN Comité international de la Croix-Rouge 19, avenue de la Paix 1202 Genève, Suisse T +41 22 734 60 01 F +41 22 733

Plus en détail

CCTP 07.TVX.02 Page N 1

CCTP 07.TVX.02 Page N 1 CCTP 07.TVX.02 Page N 1 SOMMAIRE A EXPOSE GENERAL DE L OPERATION A.01 OPERATION Page : 3 A.02 INTERVENANTS Page : 3 A.03 DOCUMENTS REMIS Page : 3 B GENERALITES TOUS CORPS D ETAT B.01 OBJET DU C.C.T.P.

Plus en détail

LES EAUX USÉES. L évacuation des eaux usées. Les eaux vannes (EV) : eaux provenant des cuvettes de WC.

LES EAUX USÉES. L évacuation des eaux usées. Les eaux vannes (EV) : eaux provenant des cuvettes de WC. L évacuation des eaux usées Les eaux vannes (EV) : eaux provenant des cuvettes de WC. Les eaux ménagères (EM) : eaux provenant de la cuisine (évier, lave-vaisselle) et de la salle de bains (lavabo, baignoire,

Plus en détail

ADEME HAUTE NORMANDIE

ADEME HAUTE NORMANDIE ADEME HAUTE NORMANDIE État des lieux et perspectives de développement de la filière géothermie en Haute Normandie Rapport Etat des lieux de la filière géothermie en Haute Normandie 17/01/2011 Page : 1/112

Plus en détail

La géothermie avec Thermo Pieux

La géothermie avec Thermo Pieux La géothermie avec Thermo Pieux Mini colloque sur les électro technologies Avril 2010 La présentation Le Groupe Techno Pieux; Les Produits; La géothermie avec les capteurs géothermiques Thermo Pieux (THP);

Plus en détail