Êtes-vous bien épaulé?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Êtes-vous bien épaulé?"

Transcription

1 D O C U M E N T D E D I S C U S S I O N Êtes-vous bien épaulé? de votre fournisseur DMS. Par Dave Bates MISEZ SUR VOTRE RÉUSSITE.

2 Êtes-vous bien épaulé? Bénéficiez-vous d assistance? de votre fournisseur DMS. Au cours des dernières années, une transition s est opérée dans l industrie du service. En effet, nous vivons actuellement dans un monde où l on peut s attendre à recevoir de «l assistance sur le champ». Dans pratiquement toute entreprise axée sur le service, il n y a rien de pire qu un service lent pour faire fuir les clients. Tout comme ceux qui s attendent à un service à la fois rapide et professionnel de la part de votre concession, vous devriez également exiger de votre fournisseur DMS un service sur le champ, de la meilleure qualité. Pour offrir à vos clients les niveaux de service auxquels ils s attendent, vos opérations doivent reposer sur une mécanique bien huilée. Si l un ou l autre des éléments de votre système est défectueux, même pour une courte période de temps, votre service à la clientèle peut s en ressentir. Tant que vous n aurez pas réglé le problème, votre entreprise sera à la merci du prestataire de services et d assistance de votre fournisseur DMS; c est pourquoi il vous faut un prestataire qui agisse avec rapidité et professionnalisme en tout temps. Ce document de discussion vous permettra de faire la lumière sur ce que vous devez rechercher et les questions à poser afin de déterminer l assistance à laquelle vous avez droit de la part de votre fournisseur DMS... ce qui vous évitera les mauvaises surprises. Soutien technique L un des points les plus importants à prendre en compte avec un fournisseur DMS est le temps de réponse de son centre d assistance technique. Lorsque vous appelez pour signaler un problème, les employés du centre sont-ils capables de vous répondre rapidement et correctement? Travaillent-ils aux mêmes heures que vous, c est-à-dire pendant les heures de bureau de chaque fuseau horaire? Vous donnent-ils accès à l assistance en ligne 24h sur 24? Les statistiques et les performances des meilleurs centres d assistance devraient être comparables aux suivantes : Taux de réponse des appels entrants de 75 % ou plus en moins de 60 secondes. Taux de résolution d un problème lors d un premier appel de 80 % ou plus. Avoir récemment gagné des prix dans l industrie du service, par exemple, le prix STAR (Software Technical Assistance Recognition) du meilleur service d assistance-logicielle technique, le prix du Help Desk Institute pour la qualité du service et de l assistance ou le prix de l AFSMI pour la qualité du service. «Les gagnants du prix STAR de la SSPA représentent le «nec plus ultra» du talent que l on retrouve dans notre industrie», a déclaré Bill Rose, fondateur et directeur exécutif de la SSPA. Lorsqu il s agit d assistance technique, l externalisation est probablement le problème le plus important de toutes les grandes entreprises. La personne à l autre bout du fil se trouve-t-elle dans un centre d appels à l étranger ou dans votre propre pays? Parle-t-elle votre langue? Un bon nombre de centres d appels à l étranger offrent de l assistance pour plusieurs entreprises à la fois, et il y a de fortes chances que la personne à l autre bout de la ligne ne travaille même pas pour la compagnie que vous croyez contacter. Il est donc possible qu elle ne connaisse pas votre entreprise et qu il lui soit difficile de résoudre votre problème rapidement et en un seul appel. Avoir recours à l externalisation indique aussi clairement quelles sont les priorités du fournisseur DMS. Ce dernier souhaite-t-il surtout aider les clients ou s en mettre plein les poches? À part les statistiques en matière d assistance et le phénomène d externalisation des fournisseurs DMS, voici d autres questions clés à vous poser à leur sujet : Ont-ils un numéro d assistance sans frais? Offrent-ils de l assistance en matière de logiciel, équipement informatique et matériel de réseautique? Peuvent-ils travailler «en tandem» avec Pour offrir à vos clients les niveaux de service auxquels ils s attendent, vos opérations doivent reposer sur une mécanique bien huilée. Lorsqu il s agit d assistance technique, l externalisation est probablement le problème le plus important de toutes les grandes entreprises. 2

3 votre personnel (c est-à-dire, voir les écrans et les actions de l utilisateur en temps réel) pour diagnostiquer le problème plus rapidement? Offrent-ils de l assistance sur place, à même votre concession? Si c est le cas, quel est leur temps de réponse? Offrent-ils de l assistance le jour même pour les pannes critiques? Peuvent-ils vous aider à effectuer des tâches inhabituelles comme compléter des états financiers de fin d année, ou n interviennentils que lorsque vous avez des problèmes? Formation Une fois que vous avez évalué l assistance technique, regardez de plus près le type de formation offert à court et à long-terme. Le meilleur moyen de tirer profit au maximum de votre système est de vous assurer que vos employés soient bien formés. Combien de jours de formation sont offerts avec le système? Les formateurs dispensant les cours de formation ont-ils les connaissances et l expérience nécessaires? Ces points sont très importants et doivent faire l objet d une recherche préalable. Si vos employés ne reçoivent pas suffisamment de formation, ou si celle-ci laisse à désirer, vous aurez du mal à assumer vos tâches rapidement et vos employés pourraient ne pas se sentir à la hauteur. En plus de la formation traditionnelle dispensée en concession, les cours en ligne sont devenus de plus en plus populaires ces dernières années. En effet, ces cours ont la cote auprès des concessionnaires car ils ne coûtent pas chers et sont pratiques; les intéressés peuvent les suivre à l heure qui leur convient et de leur propre ordinateur sans devoir quitter la concession. L avantage de suivre un cours enregistré est la possibilité de l arrêter, le reculer, ou le redémarrer pendant l écoute, ce qui peut s avérer fort utile si l un de vos employés devait être interrompu pour s occuper d un problème nécessitant son attention immédiate. Autres facteurs à considérer quant au service Tandis qu une assistance technique professionnelle rapide et une formation complète sont des impératifs pour pratiquement toutes les concessions, il existe plusieurs autres facteurs à considérer pour aujourd hui et l avenir. Ce qui est important aujourd hui pourrait s avérer encore plus essentiel à l avenir au fur et à mesure que votre entreprise prend de l expansion. Voici donc quelques conseils pour vous orienter afin que vous puissiez prendre la meilleure décision pour votre concession. Services de consultation La demande de services de consultation augmente chaque année. Compte tenu des exigences actuelles des manufacturiers et clients, il est essentiel que vous fassiez en sorte que vos opérations soient aussi efficaces que possible et mettiez en œuvre les meilleures pratiques visant à augmenter les revenus, les profits et le niveau de satisfaction de la clientèle dans chacun de vos départements. Demandez au fournisseur DMS de vous fournir des détails sur les services de consultation qu il offre. Les consultants ont-ils de l expérience relative aux opérations d une concession? Savent-ils parfaitement utiliser vos applications DMS? N hésitez surtout pas à demander que l on vous montre des attestations de compétences. Un consultant qualifié devrait être en mesure de vous fournir des références et vous montrer un historique d améliorations qu il a apportées en matière d exploitation de système, profitabilité, efficacité et/ou ISC pour les autres concessions. Services d installation Quelle est la qualité et le délai des processus d installation? Que vous installiez un nouveau système ou ajoutiez une seule solution, l installation doit se faire à votre convenance et se dérouler dans des délais raisonnables. Assurez-vous de prévoir une séance de formation à une date voisine de l installation de telle sorte que votre personnel n ait jamais à se demander comment utiliser Le meilleur moyen de tirer profit au maximum de votre système est de vous assurer que vos employés soient bien formés. Si vos employés ne reçoivent pas suffisamment de formation, ou si celle-ci laisse à désirer, vous aurez du mal à assumer vos tâches rapidement et vos employés pourraient ne pas se sentir à la hauteur. La communication électronique avec les clients et les manufacturiers est de la plus grande importance dans le milieu des affaires d aujourd hui. Au fur et à mesure que votre entreprise prospère, il est fort probable que votre système aura besoin de mémoire et ports supplémentaires et que vous voudrez ajouter des solutions logicielles pour vous aider à gérer efficacement la charge de travail accrue. 3

4 un nouveau logiciel avant d avoir reçu la formation adéquate. Importance de la communication électronique La communication électronique avec les clients et les manufacturiers est de la plus grande importance dans le milieu des affaires d aujourd hui. Votre fournisseur DMS possède-t-il l expertise nécessaire pour s assurer que les connexions de votre système et de votre réseau fonctionnent de manière uniforme? Une connexion perdue peut engendrer une perte de revenus pour votre concession. Avant de remettre votre réseau au complet entre les mains d une compagnie quelconque, y compris votre fournisseur DMS, assurez-vous qu il s agisse effectivement de spécialistes en conception, installation, entretien et assistance de réseaux. Assistance lors de croissance de votre entreprise Votre fournisseur DMS vous aidera-t-il à prospérer? Au fur et à mesure que votre entreprise grandit, il est fort probable que votre système aura besoin de mémoire et ports supplémentaires et que vous voudrez ajouter des solutions logicielles pour vous aider à gérer efficacement la charge de travail accrue. Vous devriez toujours discuter de votre stratégie de croissance avec le fournisseur DMS. Ainsi, vous vous assurerez d instaurer un processus de croissance simplifié pour votre concession, dans une concession établie ou de nouvelles succursales. Assistance relative à la conformité Il revient à chaque concession de demeurer conforme aux réglementations locales et nationales, mais en tant que votre partenaire commercial, le fournisseur DMS devrait toujours être en mesure de vous fournir des solutions vous aidant justement à être à jour et conforme aux normes. Parmi les points importants à surveiller figurent : Les lois fiscales. La loi Sarbanes-Oxley. La loi Gramm-Leach-Bliley portant sur la confidentialité et la sécurité des données. La mise en forme et/ou le contenu des états financiers de fin d année des manufacturiers. Interfaces sécurisées Les interfaces échangent-elles des données avec des tiers en toute sécurité? En permettant à des tiers d accéder à votre système, vous leur permettez peut-être aussi d accéder à vos données de production, de client, et financières alors qu ils ne devraient pas en prendre connaissance. Assurez-vous que le fournisseur DMS puisse limiter l accès à votre système par des tiers. Choisissez ce qui convient à votre entreprise Maintenant que vous avez évalué la capacité du fournisseur DMS à vous donner l assistance que vous voulez et dont vous avez besoin, il est temps de prendre une décision très importante. Si vous déterminez que votre fournisseur DMS actuel ne vous fournit pas le niveau d assistance dont vous avez besoin aujourd hui et demain, il est peut-être temps de jeter un coup d œil aux autres fournisseurs sur le marché et de voir s ils pourraient mieux répondre à vos besoins. Lorsque vous évaluez des fournisseurs potentiels, parlez-en avec d autres concessionnaires pour éviter de vous faire influencer par des promotions et vous obtiendrez un meilleur aperçu de la capacité du fournisseur à fournir l assistance requise par votre entreprise. Si votre situation ne vous permet pas d envisager d autres fournisseurs, ne vous découragez pas. Discutez avec votre Directeur de compte DMS et faites-lui part de ce que vous recherchez auprès de son organisme de prestation de service. Si celui-ci est en affaires, c est grâce à des gens comme vous, et c est votre devoir à l égard de vos employés et vos clients d exprimer vos besoins. En permettant à des tiers d accéder à votre système, vous leur permettez peut-être aussi d accéder à vos données de production, de client, et financières alors qu ils ne devraient pas en prendre connaissance. Si votre situation ne vous permet pas d envisager d autres fournisseurs, ne vous découragez pas. 4

5 Au sujet de l auteur Dave Bates est le Vice-président du soutien à la clientèle chez Reynolds et Reynolds. Il est chargé des opérations de tous les services de soutien de Reynolds, et supervise les stratégies et projets de soutien continu aux États-Unis et au Canada. Lors de son mandat en qualité de vice-président, M. Bates a été reconnu pour ses accomplissements, soit augmenter les niveaux de service, réduire les demandes de service en attente, et fournir des services à valeur-ajoutée supplémentaires aux clients. Sous sa direction, son équipe s est vu décerner le prix de la qualité du service par l AFSMI (Association for Field Service Management International). Ce prix reconnaît les équipes qui se démarquent par l excellence de leur service en matière d assistance technique téléphonique, installation et réparation d équipement et de matériel informatique chez les concessionnaires automobiles à travers le Canada et les États-Unis. M. Bates est diplômé en Génie informatique du Control Data Institute à Burlington, MA, et a fait des études en gestion des affaires à Plymouth State College, dans le New Hampshire. Reynolds et Reynolds est le fournisseur de logiciels, services et formulaires le plus fiable et le plus important de l industrie automobile, permettant aux concessionnaires d optimiser leurs profits et améliorer leurs résultats commerciaux. Le siège social de cette société privée est à Dayton (Ohio) et ses opérations principales se situent à Houston et à College Station (Texas), à Toronto (Ontario) et à Montréal (Québec). (www.reyrey.ca ) 5

Votre concession est-elle attrayante?

Votre concession est-elle attrayante? D O C U M E N T D E D I S C U S S I O N 2 0 0 8 Votre concession est-elle attrayante? Par Ron Lamb Votre concession est-elle attrayante? Il existe un vieux dicton qui dit : «Une entreprise doit grandir

Plus en détail

RÉGIMES DE RETRAITE DANS LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE NOTIONS DE BASE AUX FINS DE DISCUSSION

RÉGIMES DE RETRAITE DANS LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE NOTIONS DE BASE AUX FINS DE DISCUSSION RÉGIMES DE RETRAITE DANS LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE NOTIONS DE BASE AUX FINS DE DISCUSSION Contexte L accès à une prestation de retraite ou de pension pour les employés des organismes du secteur

Plus en détail

Mitchell RepairCenter

Mitchell RepairCenter Mitchell Si vous souhaitez augmenter vos bénéfices par une meilleure gestion de vos réparations, de la satisfaction de vos clients et de votre entreprise, une seule solution vous propose tous les outils

Plus en détail

Autoline Drive. Séduisez, convertissez et fidélisez un nombre accru de clients. www.cdkglobal.fr

Autoline Drive. Séduisez, convertissez et fidélisez un nombre accru de clients. www.cdkglobal.fr Autoline Drive Séduisez, convertissez et fidélisez un nombre accru de clients www.cdkglobal.fr Les attentes des clients révolutionnent le marché de la distribution automobile plus vite que jamais Êtes-vous

Plus en détail

Notre engagement à l égard du service offert à nos entreprises clientes

Notre engagement à l égard du service offert à nos entreprises clientes Services bancaires aux entreprises Notre engagement à l égard de votre entreprise Notre engagement à l égard du service offert à nos entreprises clientes Une relation fondée sur une promesse. En tant que

Plus en détail

Liste de vérification des exigences Flexfone

Liste de vérification des exigences Flexfone Liste de vérification des exigences Flexfone Introduction Avant de déployer un service de voix par le protocole de l Internet (VoIP) ou un PBX hébergé dans votre entreprise, vous devriez prendre certaines

Plus en détail

La vente au détail d automobiles dans la «nouvelle normalité»

La vente au détail d automobiles dans la «nouvelle normalité» Reynolds et Reynolds La vente au détail d automobiles dans la «nouvelle normalité» Ron Lamb Président, Reynolds et Reynolds La vente au détail d automobiles dans la «nouvelle normalité» Lorsque le calme

Plus en détail

Formation continue obligatoire

Formation continue obligatoire Formation continue obligatoire POLITIQUE (Organismes) Version décembre 2010 S E R V I C E D U D É V E L O P P E M E N T P R O F E S S I O N N E L Table des matières Section 1 : Information générale 3 1.

Plus en détail

Régie des rentes du Québec 2006. En cas

Régie des rentes du Québec 2006. En cas Régie des rentes du Québec 2006 En cas Profitez de nos services en ligne Le relevé de participation au Régime de rentes du Québec ; SimulRetraite, un outil de simulation des revenus à la retraite ; La

Plus en détail

Consultation sur le référencement entre assureurs de dommages et carrossiers. Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers

Consultation sur le référencement entre assureurs de dommages et carrossiers. Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers entre assureurs de dommages et carrossiers Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers Novembre 2006 entre assureurs de dommages et carrossiers 2 PRÉAMBULE Le Groupement des assureurs automobiles

Plus en détail

Devenir un gestionnaire de personnes

Devenir un gestionnaire de personnes Devenir un gestionnaire de personnes SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Déterminer vos besoins Trouver les bonnes personnes Conserver les bons employés SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Le passage de personne d

Plus en détail

POLITIQUE SUR LA FORMATION ET SUR LE DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE SUR LA FORMATION ET SUR LE DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE SUR LA FORMATION ET SUR LE DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES Politique adoptée par la Résolution CA-2013-2014-7 du conseil d administration du Conservatoire à sa 26 e séance ordinaire tenue

Plus en détail

GUIDE POUR L ITINÉRANCE INTERNATIONALE MOBILE AFFAIRES

GUIDE POUR L ITINÉRANCE INTERNATIONALE MOBILE AFFAIRES GUIDE POUR L ITINÉRANCE INTERNATIONALE mobile Téléphonie MOBILE AFFAIRES 1. Avant de partir La couverture internationale de Vidéotron s étend sur plus de 200 pays. On retrouve des particularités dans un

Plus en détail

Demande de règlement au titre de l assurance contre les maladies graves pour marge de crédit Assurance-crédit Contrat n o 57904

Demande de règlement au titre de l assurance contre les maladies graves pour marge de crédit Assurance-crédit Contrat n o 57904 Représentant de BMO Banque de Montréal : Demande de règlement au titre de l assurance contre les maladies graves pour marge de crédit Assurance-crédit Contrat n o 57904 Prénom Nom de famille Timbre de

Plus en détail

Construire une équipe éditoriale pour les médias sociaux

Construire une équipe éditoriale pour les médias sociaux Construire une équipe éditoriale pour les médias sociaux Partie 1: Trouver les bonnes personnes Julie Geller, Vice-président, Marketing @juliegeller, La curation de contenu qui consiste en la recherche,

Plus en détail

Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des détaillants Alliance Fujitsu-salesforce.com

Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des détaillants Alliance Fujitsu-salesforce.com Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des détaillants Alliance Fujitsu-salesforce.com Pourquoi Fujitsu? Fujitsu est une grande société qui a réussi à l échelle mondiale... sans en

Plus en détail

Services aux entreprises. Code de conduite et règlement des insatisfactions. C est votre satisfaction qui compte!

Services aux entreprises. Code de conduite et règlement des insatisfactions. C est votre satisfaction qui compte! Services aux entreprises Code de conduite et règlement des insatisfactions C est votre satisfaction qui compte! 02 03 Vers l harmonisation des relations avec les entreprises Dans le but de développer et

Plus en détail

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE TABLE DES MATIÈRES Alternance travail-études au niveau collégial... 5 Rôles et responsabilités de chacun... 6 Avantages de l alternance travail-études... 7 Situations particulières...

Plus en détail

La clé pour un remplacement. de clavier NIP reussi. Livre blanc pour les gestionnaires de magasins et de restaurants canadiens

La clé pour un remplacement. de clavier NIP reussi. Livre blanc pour les gestionnaires de magasins et de restaurants canadiens La clé pour un remplacement de clavier NIP reussi Livre blanc pour les gestionnaires de magasins et de restaurants canadiens La première question à vous poser : Pourquoi remplacer vos claviers NIP? Beaucoup

Plus en détail

L Approche CPA 6 - Communication

L Approche CPA 6 - Communication L Approche CPA 6 - Communication La présente fiche d information porte sur la communication, qui, comme le montre le diagramme ci-dessous, constitue le dernier volet de l Approche CPA. Pour avoir un aperçu

Plus en détail

Message du Président et chef de la direction et du Président du Conseil

Message du Président et chef de la direction et du Président du Conseil Message du Président et chef de la direction et du Kevin Dancey, FCPA, FCA Président et chef de la direction Une profession unie qui fait sa marque! Au cours de l exercice 2015, la profession comptable

Plus en détail

Questions fréquentes Évaluation de l équivalence professionnelle

Questions fréquentes Évaluation de l équivalence professionnelle Questions fréquentes Évaluation de l équivalence professionnelle Si vous pensez avoir de l expérience et des compétences dans un métier spécialisé qui soient équivalentes à un programme d apprentissage

Plus en détail

Recruter Chercher Intégrer Évaluer les coûts Retenir Soutien additionnel

Recruter Chercher Intégrer Évaluer les coûts Retenir Soutien additionnel Recruter Chercher Intégrer Évaluer les coûts Retenir Soutien additionnel OBJECTIFS Les Clés du recrutement d Emploi-Québec de l Île-de-Montréal ont pour objectif de renforcer la capacité des PME à élaborer,

Plus en détail

Sections communautaires d Unifor

Sections communautaires d Unifor Sections communautaires d Unifor Guide des membres potentiels Unifor offre une nouvelle manière d aider les travailleuses et travailleurs à améliorer leur vie par l action collective. Sections communautaires

Plus en détail

GROUPE DE CONTACT DES DIRECTEURS

GROUPE DE CONTACT DES DIRECTEURS GROUPE DE CONTACT DES DIRECTEURS PREMIÈRE ÉDITION (4 Juin 2014) LISTE DE CONTROLE POUR ENGAGER UN BON CONSULTANT I. Travaux préparatoires en interne II. Critères personnels concernant le consultant III.

Plus en détail

Chapitre 4 - Communication historique

Chapitre 4 - Communication historique Chapitre 4 - Communication historique Table des matières Chapitre 4 - Communication historique... 4.1 Procédure de mise à jour des cotes de fin de journée... 4.2 Procédure de mise à jour des nouvelles

Plus en détail

La gestion des dettes : obtenir l aide d un organisme de conseil en crédit

La gestion des dettes : obtenir l aide d un organisme de conseil en crédit Your Rights and Responsibilities Budget et gestion des finances personnelles La gestion des dettes : obtenir l aide d un organisme de conseil en crédit Qu est ce qu un organisme de conseil en crédit? Les

Plus en détail

Cartes de crédit à vous de choisir. Choisir la carte de crédit qui vous convient

Cartes de crédit à vous de choisir. Choisir la carte de crédit qui vous convient Cartes de crédit à vous de choisir Choisir la carte de crédit qui vous convient À propos de l Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC) À l aide de ses ressources éducatives et de

Plus en détail

Service rentable. Par Jon Strawsburg. Des conseillers avisés contribuent à la rentabilité du service D O C U M E N T D E D I S C U S S I O N 2 0 0 8

Service rentable. Par Jon Strawsburg. Des conseillers avisés contribuent à la rentabilité du service D O C U M E N T D E D I S C U S S I O N 2 0 0 8 D O C U M E N T D E D I S C U S S I O N 2 0 0 8 Service rentable Par Jon Strawsburg MISEZ SUR VOTRE RÉUSSITE. Service rentable Les ventes de véhicules sont en baisse dans l'ensemble du pays. Alors que

Plus en détail

On site CRM ou SaaS : quel est le bon choix pour votre entreprise?

On site CRM ou SaaS : quel est le bon choix pour votre entreprise? LIVRE BLANC On site CRM ou SaaS : quel est le bon choix pour votre entreprise? Une comparaison détaillée pour vous guiderau travers le processus de sélection d uneplateforme CRM. INTRODUCTION Un survol

Plus en détail

Test d évaluation en éducation générale

Test d évaluation en éducation générale Test d évaluation en éducation générale GED : un service d évaluation permettant aux adultes d obtenir l équivalent d un diplôme d études secondaires INDEPENDE NT LE ARNI NG CE NTRE CENTRE D ÉTUDES INDÉPENDANTES

Plus en détail

À qui confier ses impôts? Mais examinons pour commencer 1)Les grandes lignes de notre système fiscal

À qui confier ses impôts? Mais examinons pour commencer 1)Les grandes lignes de notre système fiscal JEAN PELLETIER, COMPTABLE PROFESSIONNEL AGRÉÉ (CA) À qui confier ses impôts? Mais examinons pour commencer 1)Les grandes lignes de notre système fiscal Au Canada, l impôt sur le revenu est prélevé sur

Plus en détail

Augmentation salariale aux services de garde d enfants et Subvention d aide aux services de garde en milieu familial Questions et réponses

Augmentation salariale aux services de garde d enfants et Subvention d aide aux services de garde en milieu familial Questions et réponses Augmentation salariale aux services de garde d enfants et Subvention d aide aux services de garde en milieu familial Questions et réponses GÉNÉRALITÉS Q. Qu est-ce l Augmentation salariale aux services

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE CARREFOUR EUROPE 6 NOVEMBRE 2013 Présenté par: Équipe internationale, Banque Nationale du Canada 1 Contexte Situation

Plus en détail

GUIDE D IMPLANTATION D UN PROGRAMME D APPRENTISSAGE EN MILIEU DE TRAVAIL (PAMT)

GUIDE D IMPLANTATION D UN PROGRAMME D APPRENTISSAGE EN MILIEU DE TRAVAIL (PAMT) GUIDE D IMPLANTATION D UN PROGRAMME D APPRENTISSAGE EN MILIEU DE TRAVAIL (PAMT) MARS 2011 Conseil québécois des ressources humaines en tourisme 1 AVANT-PROPOS Ce guide d implantation s adresse spécifiquement

Plus en détail

TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR ET FAIRE POUR VOUS CONFORMER AUX EXIGENCES DU RÈGLEMENT D ICI LE 31 MARS 2013!

TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR ET FAIRE POUR VOUS CONFORMER AUX EXIGENCES DU RÈGLEMENT D ICI LE 31 MARS 2013! TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR ET FAIRE POUR VOUS CONFORMER AUX EXIGENCES DU RÈGLEMENT D ICI LE 31 MARS 2013! Règlement sur la formation continue Principales obligations Gestion de vos Mesures de contrôle

Plus en détail

PROPOSITION ASSURANCE DES SPORTS

PROPOSITION ASSURANCE DES SPORTS PROPOSITION ASSURANCE DES SPORTS BFL CANADA risques et assurances inc. 2001 McGill College, Bureau 2200, Montréal, Québec, H3A 1G1 Tél. (514) 843-3632 / 800 455-2842 Télec. (514) 843-3842 Renseignements

Plus en détail

Une famille, deux pensions

Une famille, deux pensions famille, deux pensions Susan Poulin Au cours du dernier quart de siècle, la proportion de familles composées de deux conjoints mariés ayant tous deux un emploi a augmenté de façon phénoménale. En 1994,

Plus en détail

Comment rendre les réunions plus productives

Comment rendre les réunions plus productives Comment rendre les réunions plus productives Comment rendre les réunions plus productives La majorité des employés de bureau ont le sentiment que les réunions sont parmi les éléments les plus grugetemps

Plus en détail

On se fait une loi de vous guider

On se fait une loi de vous guider On se fait une loi de vous guider La relation client-avocat Table des matières 3 L avocat : votre allié 4 Comment le choisir? q Les services de référence 6 Bien préparé, vous êtes plus efficace 6 Une communication

Plus en détail

PRENEZ VOS APPAREILS PERSONNELS. Comment vous protéger lorsque vos employés utilisent leurs appareils personnels au travail?

PRENEZ VOS APPAREILS PERSONNELS. Comment vous protéger lorsque vos employés utilisent leurs appareils personnels au travail? PRENEZ VOS APPAREILS PERSONNELS Comment vous protéger lorsque vos employés utilisent leurs appareils personnels au travail? Prenez vos appareils personnels: Nouvelle approche en matière de mobilité En

Plus en détail

RAPPORT EXÉCUTIF DE LA FIRME DE CONSULTANTS GARTNER

RAPPORT EXÉCUTIF DE LA FIRME DE CONSULTANTS GARTNER A Demande R-3491-2002 RAPPORT EXÉCUTIF DE LA FIRME DE CONSULTANTS GARTNER HYDRO-QUÉBEC ÉVALUATION DU PROJET SIC ET RECOMMANDATIONS, 7 AOÛT 2002 Original : 2002-09-20 HQD-2, Document 1 (En liasse) Rapport

Plus en détail

UN PAS À LA FOIS - VOLUME 3

UN PAS À LA FOIS - VOLUME 3 UN PAS À LA FOIS - VOLUME 3 Êtes-vous prêt? Il reste moins d un an pour se préparer au lancement officiel et obligatoire du nouveau programme Patinage Plus. La section du Québec est prête! Plusieurs clubs

Plus en détail

d un plan de continuité des opérations

d un plan de continuité des opérations PME Guide pour l établissement d un plan de continuité des opérations Assurez la continuité des activités de votre entreprise en cas de perturbation. Vous ne vous attendez pas à ce que votre maison soit

Plus en détail

Allocution de Mme Françoise Bertrand Présidente directrice générale Fédération des chambres de commerce du Québec

Allocution de Mme Françoise Bertrand Présidente directrice générale Fédération des chambres de commerce du Québec Allocution de Mme Françoise Bertrand Présidente directrice générale Fédération des chambres de commerce du Québec Comment les entreprises devraient-elles entrevoir l avenir en matière de régime de retraite

Plus en détail

RÔLES ET RESPONSABILITÉS SUGGÉRÉES POUR LE COORDONNATEUR COMMUNAUTAIRE DU SISA

RÔLES ET RESPONSABILITÉS SUGGÉRÉES POUR LE COORDONNATEUR COMMUNAUTAIRE DU SISA RÔLES ET RESPONSABILITÉS SUGGÉRÉES POUR LE COORDONNATEUR COMMUNAUTAIRE DU SISA Le présent document a pour but de servir de guide pour ce qui est des rôles et des responsabilités du coordonnateur communautaire

Plus en détail

Guide d accompagnement

Guide d accompagnement Guide d accompagnement Pour soumettre sa demande Programme Explore 2015-2016 Ce qu il faut savoir avant de faire une demande S inscrire aux services en ligne (nouvel utilisateur) Accéder au formulaire

Plus en détail

Service de l informatique pour les paroisses des Diocèses de Québec et de Trois-Rivières 1073, boul. René-Lévesque Ouest Québec (Québec) G1S 4R5

Service de l informatique pour les paroisses des Diocèses de Québec et de Trois-Rivières 1073, boul. René-Lévesque Ouest Québec (Québec) G1S 4R5 Service de l informatique pour les paroisses des Diocèses de Québec et de Trois-Rivières 1073, boul. René-Lévesque Ouest Québec (Québec) G1S 4R5 DESCRIPTION DES LOGICIELS PAROISSIAUX COMPTABILITÉ Ce logiciel

Plus en détail

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL 1. Généralités GROUPE TMX LIMITÉE (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL Le conseil d administration de la société (le «conseil») a pour principale responsabilité

Plus en détail

Recruter et retenir son personnel bilingue

Recruter et retenir son personnel bilingue STARTER KIT A resource EN BREF from HC Link EN BREF MARS 2014 Recruter et retenir son personnel bilingue Par Estelle Duchon et Andréa Bodkin, Réseau CS Contenu Introduction Recruter son personnel bilingue

Plus en détail

Brochure Corporative. Consultants YJomphe Comment dynamiser la relation client par la technologie de l information. Yanick Jomphe (B.A.

Brochure Corporative. Consultants YJomphe Comment dynamiser la relation client par la technologie de l information. Yanick Jomphe (B.A. PRESENTATION ORGANISATIONNELLE Consultants YJomphe Comment dynamiser la relation client par la technologie de l information. Brochure Corporative Yanick Jomphe (B.A.A MBA-Cadres) M ission Le transfert

Plus en détail

pay@work pour les petites entreprises

pay@work pour les petites entreprises pay@work pour les petites entreprises > Conçu pour les besoins des petites entreprises, pay@work est une solution de gestion de la paie web, économique et pratique hébergée par ADP. Accédez à vos données

Plus en détail

La sécurité des réseaux sans fil à domicile

La sécurité des réseaux sans fil à domicile La sécurité des réseaux sans fil à domicile par Martin Felsky Novembre 2009 Table des matières Introduction... 1 L installation de votre réseau sans fil à domicile... 2 Les adresses IP dynamiques... 9

Plus en détail

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION. FORAGE ORBIT GARANT INC. (Orbit Garant ou la Société)

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION. FORAGE ORBIT GARANT INC. (Orbit Garant ou la Société) CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION 1. Objectifs FORAGE ORBIT GARANT INC. (Orbit Garant ou la Société) L intendance générale de la Société relève de la responsabilité du conseil d administration (les «administrateurs»).

Plus en détail

Présentation à l Autorité des marchés financiers. Offre d assurance par Internet au Québec

Présentation à l Autorité des marchés financiers. Offre d assurance par Internet au Québec Présentation à l Autorité des marchés financiers Offre d assurance par Internet au Québec Par l Association canadienne des institutions financières en assurance Mai 2012 Au sujet de l ACIFA L ACIFA a été

Plus en détail

GUIDE DU PROGRAMME DE PARRAINAGE

GUIDE DU PROGRAMME DE PARRAINAGE GUIDE DU PROGRAMME DE PARRAINAGE TABLE DES MATIÈRES 1. Programme 3 2. L ingénieur junior et son parrain : deux partenaires 3 3. Le parrain et ses responsabilités 3 4. Responsabilités de l ingénieur junior

Plus en détail

Connaître les règles

Connaître les règles Connaître les règles Confusion quant aux règles régissant le compte d épargne libre d impôt Rapport spécial de l ombudsman, juin 2011 J. Paul Dubé, Ombudsman des contribuables Bureau de l ombudsman des

Plus en détail

Mandat du Comité sur la gouvernance, le risque et la stratégie VIA Rail Canada inc.

Mandat du Comité sur la gouvernance, le risque et la stratégie VIA Rail Canada inc. Mandat du Comité sur la gouvernance, le risque et la stratégie VIA Rail Canada inc. 1. OBJET Le conseil d administration a délégué au Comité sur la gouvernance, le risque et la stratégie les fonctions

Plus en détail

GUIDE DU STAGE D EXPÉRIENCE PRATIQUE 2012

GUIDE DU STAGE D EXPÉRIENCE PRATIQUE 2012 2012 PRÉAMBULE Cette version 2012 du Guide du stage d expérience pratique vise non seulement à fournir toutes les informations dont un candidat a besoin afin de remplir avec succès les exigences relatives

Plus en détail

Politique de gestion des plaintes et des commentaires

Politique de gestion des plaintes et des commentaires Politique de gestion des plaintes et des commentaires 03.01.0 Page 1 de 6 DATE DE LA MISE À JOUR 2010-11-03 RÉSUMÉ Cette politique vise à encadrer et harmoniser la gestion des plaintes et des commentaires

Plus en détail

Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des compagnies d assurance Alliance Fujitsu-salesforce.com

Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des compagnies d assurance Alliance Fujitsu-salesforce.com Utiliser l informatique en nuage pour stimuler les revenus des compagnies d assurance Alliance Fujitsu-salesforce.com Pourquoi Fujitsu? - Fujitsu est une grande société qui a réussi à l échelle mondiale...

Plus en détail

Comprendre le financement des placements par emprunt PRÊTS PLACEMENT

Comprendre le financement des placements par emprunt PRÊTS PLACEMENT Comprendre le financement des placements par emprunt PRÊTS PLACEMENT 1 Comprendre le financement des placements par emprunt Le financement des placements par emprunt consiste simplement à emprunter pour

Plus en détail

Choisir le bon compte-chèques et forfait bancaire

Choisir le bon compte-chèques et forfait bancaire OPÉRATIONS BANCAIRES Choisir le bon compte-chèques et forfait bancaire Pour la plupart des gens, un compte-chèques est un bon moyen de gérer leurs opérations bancaires courantes. Les banques, les coopératives

Plus en détail

Proposition n o 2 Formation. Résumé des faits

Proposition n o 2 Formation. Résumé des faits Proposition n o 2 Formation / Avril 2014 1 Proposition n o 2 Formation Résumé des faits Le Règlement sur la formation continue a été adopté par le Conseil d administration le 10 décembre 2010 après consultation

Plus en détail

LE BYOD, VOS COLLABORATEURS MOBILES ET VOUS

LE BYOD, VOS COLLABORATEURS MOBILES ET VOUS LE BYOD, VOS COLLABORATEURS MOBILES ET VOUS Par Jason Frye, Direction Technologique, BMC Software By Joe Smith, BMC Software Que vous le vouliez ou non, la plupart de vos employés utilisent des smartphones,

Plus en détail

LES SECRETS DU PARFAIT CURRICULUM VITAE

LES SECRETS DU PARFAIT CURRICULUM VITAE LES SECRETS DU PARFAIT CURRICULUM VITAE par Alan Davis Qu est-ce que le recruteur recherche dans votre curriculum vitae? Quand on me demande de revoir un curriculum vitae, je réponds invariablement : «Mettez-vous

Plus en détail

Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi

Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi Éléments principaux de Passeport pour ma réussite Passeport pour ma réussite

Plus en détail

Foire aux questions Projet d harmonisation du PQPAV

Foire aux questions Projet d harmonisation du PQPAV Foire aux questions Projet d harmonisation du PQPAV Aperçu A) Données de base sur le projet d harmonisation du PQPAV Quelles sont les normes de qualification à l heure actuelle? Pourquoi est-il nécessaire

Plus en détail

Réponses aux questions fréquemment posées. Préparation en vue de l EFU de 2007

Réponses aux questions fréquemment posées. Préparation en vue de l EFU de 2007 F O R M A T I O N 2007 Table de matières 1. Quand l EFU a-t-il lieu? 2 2. Où l EFU se tient-il? 2 3. Quelle est la durée de l EFU? 2 4. Y a-t-il des aménagements prévus pour les candidats ayant des besoins

Plus en détail

Conseil d administration Genève, novembre 2006 PFA/ICTS POUR INFORMATION. Système intégré d information sur les ressources (IRIS) Introduction

Conseil d administration Genève, novembre 2006 PFA/ICTS POUR INFORMATION. Système intégré d information sur les ressources (IRIS) Introduction BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.297/PFA/ICTS/2 297 e session Conseil d administration Genève, novembre 2006 Sous-comité des technologies de l'information et de la communication PFA/ICTS POUR INFORMATION

Plus en détail

Rapport d amélioration sur les instances à distance de la FEUQ

Rapport d amélioration sur les instances à distance de la FEUQ Rapport d amélioration sur les instances à distance de la FEUQ Dans le cadre de la CAI-1413 Fédération étudiante universitaire du Québec La Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) est une organisation

Plus en détail

Préparer votre famille à une situation d urgence Notes de l animateur

Préparer votre famille à une situation d urgence Notes de l animateur Diapositive 1 Préparer votre famille à une situation d urgence Notes de l animateur L animateur se présente; ensuite, il présente le thème ainsi que les membres du groupe. Diapositive 2 Après les présentations,

Plus en détail

Analytique prévisionnelle des projets. Votre projet sera-t-il gagnant?

Analytique prévisionnelle des projets. Votre projet sera-t-il gagnant? Analytique prévisionnelle des projets Votre projet sera-t-il gagnant? Table des matières Une nouvelle démarche pour réduire les risques liés à un projet... 1 Analyse comparative de projets gagnants...

Plus en détail

Le temps est venu d implanter un CRM et un système de gestion de la connaissance

Le temps est venu d implanter un CRM et un système de gestion de la connaissance LIVRE BLANC Le temps est venu d implanter un CRM et un système de gestion de la connaissance Une vision détaillée des fonctions de CRM etde Gestion de Connaissances dansl environnement commercial actuel.

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE PROCÉDURE D ACCRÉDITATION

PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE PROCÉDURE D ACCRÉDITATION PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE PROCÉDURE D ACCRÉDITATION 4, place du Commerce, bureau 420, Île des Sœurs (Verdun), Québec H3E 1J4 Téléphone : (514) 767 4040 ou 1 (800) 640 4050 Courriel : info@iqpf.org

Plus en détail

IMPORTANT. Obligations et responsabilités du client-usager et du transporteur

IMPORTANT. Obligations et responsabilités du client-usager et du transporteur IMPORTANT Ce document est à titre de référence. S.V.P. le conserver pour consultation. Obligations et responsabilités du client-usager et du transporteur 4 OBLIGATIONS ET ET RESPONSABILITÉS DU CHAUFFEUR

Plus en détail

Credit Suisse Invest Le nouveau conseil en placement

Credit Suisse Invest Le nouveau conseil en placement Credit Suisse Invest Le nouveau conseil en placement Vos besoins au centre Credit Suisse Invest Mandate Expert Partner Compact 2 / 20 4 Des arguments qui font la différence Profitez d un conseil en placement

Plus en détail

EXAMEN GLOBAL DU CADRE DE RÉGLEMENTATION

EXAMEN GLOBAL DU CADRE DE RÉGLEMENTATION AGENCE CANADIENNE DU PARI MUTUEL EXAMEN GLOBAL DU CADRE DE RÉGLEMENTATION - DOCUMENT DE DISCUSSION - Mai/juin 2006 INTRODUCTION L industrie canadienne des courses de chevaux a connu une profonde mutation

Plus en détail

GUIDE POUR L ITINÉRANCE INTERNATIONALE MOBILE

GUIDE POUR L ITINÉRANCE INTERNATIONALE MOBILE GUIDE POUR L ITINÉRANCE INTERNATIONALE MOBILE mobile 1. Avant de partir La couverture internationale de Vidéotron s étend sur plus de 200 pays. On retrouve des particularités dans un certain nombre de

Plus en détail

WHITEPAPER. Quatre indices pour identifier une intégration ERP inefficace

WHITEPAPER. Quatre indices pour identifier une intégration ERP inefficace Quatre indices pour identifier une intégration ERP inefficace 1 Table of Contents 3 Manque de centralisation 4 Manque de données en temps réel 6 Implémentations fastidieuses et manquant de souplesse 7

Plus en détail

L assurance est là pour protéger votre famille

L assurance est là pour protéger votre famille Assurance L assurance est là pour protéger votre famille Vous avez travaillé fort pour venir vous établir ici et commencer une nouvelle vie. L assurance met vos proches et vos biens à l abri des pertes

Plus en détail

ATELIER SUR LE LOGEMENT. Présenté par René Guitard

ATELIER SUR LE LOGEMENT. Présenté par René Guitard ATELIER SUR LE LOGEMENT Présenté par René Guitard Logement droit des locataires Locataires Avant d y emménager : dépôt ou lettre de garantie Pendant: Loyer, Réparations Expulsion Avis de déménagement Logement

Plus en détail

Manuel d utilisation Examen obligatoire LHR/GBB. (Version 2.0)

Manuel d utilisation Examen obligatoire LHR/GBB. (Version 2.0) Manuel d utilisation Examen obligatoire LHR/GBB (Version 2.0) Contrôle des documents Version Nom Date Remarques 1.0 1.1 Glenz-Mounir Chantal Mangisch Christian Glenz-Mounir Chantal Mangisch Christian 13.01.2009

Plus en détail

Connaissez les risques. Protégez-vous. Protégez votre entreprise.

Connaissez les risques. Protégez-vous. Protégez votre entreprise. Protégez-vous en ligne. Connaissez les risques. Protégez-vous. Protégez votre entreprise. CONSEILS PENSEZ CYBERSÉCURITÉ POUR LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES Si vous êtes comme la plupart des petites

Plus en détail

Optimisez vos échanges commerciaux. avec la Dématérialisation Fiscale de Factures

Optimisez vos échanges commerciaux. avec la Dématérialisation Fiscale de Factures Optimisez vos échanges commerciaux avec la Dématérialisation Fiscale de Factures Mars 2012 Sommaire 1. Pourquoi dématérialiser les factures? Les motivations / le ROI 2. Dématérialiser mes factures oui,

Plus en détail

Fournir un service de jumelage équitable et transparent pour l enseignement médical postdoctoral

Fournir un service de jumelage équitable et transparent pour l enseignement médical postdoctoral Fournir un service de jumelage équitable et transparent pour l enseignement médical postdoctoral RAPPORT ANNUEL DE 2013 Investir dans l avenir de l enseignement médical au Canada Message de Sandra Banner,

Plus en détail

LE MARCHÉ DU TRAVAIL EN GÉNIE

LE MARCHÉ DU TRAVAIL EN GÉNIE LE MARCHÉ DU TRAVAIL EN GÉNIE au Canada Projections jusqu en 2025 JUIN 2015 LE MARCHÉ DU TRAVAIL EN GÉNIE au Canada Projections jusqu en 2025 Préparé par : MESSAGE DU CHEF DE LA DIRECTION Chers collègues,

Plus en détail

TROUSSE DE NOMINATION DE COORDONNATEUR DE DISTRICT MULTIPLE

TROUSSE DE NOMINATION DE COORDONNATEUR DE DISTRICT MULTIPLE TROUSSE DE NOMINATION DE COORDONNATEUR DE DISTRICT MULTIPLE Les Lions qui remplissent les conditions de candidature à la fonction de coordonnateur EME de DM devraient être pris en considération pour ce

Plus en détail

SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME

SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME Pour obtenir des renseignements, veuillez communiquer avec : Service de l assurance

Plus en détail

Table des matières 1. INTRODUCTION 3 2. QUELQUES DÉFINITIONS 3 3. CRITÈRES DE DÉTERMINATION DU STATUT 4 4. CONSÉQUENCES LIÉES À UN MAUVAIS STATUT 9

Table des matières 1. INTRODUCTION 3 2. QUELQUES DÉFINITIONS 3 3. CRITÈRES DE DÉTERMINATION DU STATUT 4 4. CONSÉQUENCES LIÉES À UN MAUVAIS STATUT 9 Janvier 2003 Table des matières 1. INTRODUCTION 3 2. QUELQUES DÉFINITIONS 3 2.1 EMPLOYÉ OU SALARIÉ 3 2.2 TRAVAILLEUR INDÉPENDANT OU TRAVAILLEUR AUTONOME 4 3. CRITÈRES DE DÉTERMINATION DU STATUT 4 3.1 LE

Plus en détail

SERVICES INFORMATIQUES POUR PME DÉVELOPPEMENT D APPLICATIONS SUR MESURE

SERVICES INFORMATIQUES POUR PME DÉVELOPPEMENT D APPLICATIONS SUR MESURE SERVICES INFORMATIQUES POUR PME TÉLÉPHONIE IP ET RÉSEAUTIQUE DÉVELOPPEMENT D APPLICATIONS SUR MESURE www.connextek.ca 9060, boul. Parkway, Anjou (Québec) H1J1N5 514.907.2000 // 1.800.797.0596 Notre but

Plus en détail

Énoncé de valeurs éthiques

Énoncé de valeurs éthiques Énoncé de valeurs éthiques Tel qu adopté par le conseil d administration le 5 octobre 2011 Membres de l Association des écoles supérieures d art de Montréal Centre NAD Conservatoire de musique de Montréal

Plus en détail

La confiance. Les maths. L anglais. Ce que votre enfant apprendra chez Kumon :

La confiance. Les maths. L anglais. Ce que votre enfant apprendra chez Kumon : Kumon, le plus important programme d apprentissage parascolaire au monde. La méthode Kumon est issue de l amour d un parent. Résolu à aider son fils de huit ans, Toru Kumon, un professeur de mathématiques,

Plus en détail

Avantages collectifs. Guide des soins d urgence à l étranger

Avantages collectifs. Guide des soins d urgence à l étranger Avantages collectifs Guide des soins d urgence à l étranger MD MD Conservez la présente brochure et une copie de votre carte d assistance en cas d urgence médicale en voyage avec votre passeport. Ainsi,

Plus en détail

Les Dix Meilleures Pratiques de Gestion des Plans D actionnariat Salarié

Les Dix Meilleures Pratiques de Gestion des Plans D actionnariat Salarié Les Dix Meilleures Pratiques de Gestion des Plans D actionnariat Salarié 1 2 3 Conciliez les objectifs de vos collaborateurs et ceux de votre société Vous envisagez de modifier votre plan d actionnariat

Plus en détail

Comment bien préparer le transfert de votre entreprise Guide pratique

Comment bien préparer le transfert de votre entreprise Guide pratique Comment bien préparer le transfert de votre entreprise Guide pratique 370, rue des Forges, bureau 100 Trois-Rivières (Québec) G9A 2H1 Téléphone : 819 374-4061 Télécopieur : 819 373-6511 Courriel : info@idetr.com

Plus en détail

Chapitre 1 : Vérification des heures supplémentaires

Chapitre 1 : Vérification des heures supplémentaires Chapitre 1 : Vérification des heures supplémentaires Besoin d une gestion plus serrée des heures supplémentaires Ottawa, le 2 mai 2006 La Ville d Ottawa devrait mettre en place une série de mesures dans

Plus en détail

TROUSSE DE NOMINATION DE COORDONNATEUR DE DISTRICT

TROUSSE DE NOMINATION DE COORDONNATEUR DE DISTRICT TROUSSE DE NOMINATION DE COORDONNATEUR DE DISTRICT Les Lions qui remplissent les conditions de candidature à la fonction de coordonnateur EME de district devraient être pris en considération pour ce poste.

Plus en détail