RAPPORT D ACTIVITÉ DU COMITÉ DE L AGL Premier quadrimestre de l année

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT D ACTIVITÉ DU COMITÉ DE L AGL Premier quadrimestre de l année 2009-2010"

Transcription

1 RAPPORT D ACTIVITÉ DU COMITÉ DE L AGL Premier quadrimestre de l année Présidence : Marc Magnery Vice-présidence institution : Samuel Sonck Vice-présidence sociale : Céline Urbain Vice-présidence enseignement : Diane Bissen Vice-présidence Woluwe : activité du Bureau Trésorier : Aurélien Hachez Secrétaire général : Thomas Moreau Responsable Animation : Amory Tondeur Responsable Communication : Jérôme Van Ruychevelt Responsable Logistique : Richard Mathot Responsable Cadre de vie : Marie Bertrand

2 1. Présidence : Marc Magnery Quelque soit la tâche, le projet, il est rarement néfaste de prendre le temps de s'arrêter pour évaluer le chemin parcouru. J'essaie chaque jour de faire de mon mieux et de donner le maximum de mon temps et mon énergie à l'agl. Mais faire son maximum n'exclut pas l'imperfection de l'action, l'oubli, la négligence, le manque de recul, la paresse,... Se remettre en cause soi-même est possible, mais difficile. D'où l'utilité de ce rapport à discuter ensemble. Bonne lecture "Représenter l'agl et les étudiants à certaines grandes et petites occasions" Discours et cérémonie de rentrée Remise des diplômes de bac en Espo Présence lors de la visite de Raphaël Correa Participation à un débat sur un enseignement public, gratuit et de qualité organisé par Comac. Discours pour l'accueil des premières bac à l'aula Discours d'accueil aux étudiants étrangers aux Resto U Chez le curé! Horrible dîner au collectif des femmes Participation à un débat sur la cohabitation étudiant/habitant sur tvcom Rencontre avec un membre du Cabinet Marcourt Le téléphone qui sonne trop souvent "Gérer un groupe" Préparation quasiment chaque semaine sans exception de l'odj de la réunion de Comité + rendre le local plus sympathique. Tentative de structurer au mieux le travail. Instauration d'une réunion hebdomadaire avec les permanents afin de discuter de leurs horaires, l'emploi du temps, l'ambiance de travail et quelques dossiers. Envoi massif fréquent de SMS pour un truc ou l'autre Ecriture d'un succinct, mais quand même existant rapport du Comité pour le Conseil "Impulser et/ou de nouvelles idées" Rapprochement et autonomie avec le site de Wolu Responsable DD Impliqué avec d'autres dans les élections électroniques Tenter de prendre du recul sur les dossiers, notamment lorsque les autorités nous opposent BS et Animation comme si nous devions choisir entre l'un et l'autre ou comme si l'animation n'était pas sociale non plus Note au Rectorat reprenant quelques points importants concrétisés par d'autres (à refaire au deuxième quadri :-)... "Suivi des dossiers" Suivi de la fusion des AG en collaboration avec Sam. Avec plusieurs personnes consultées telles que M. El Berhoumi, M. Lambrechts, Bass,... Avec une grande aide d'amélie et Seb, suivi de plusieurs cas individuels d'exonération de DICs Participation à la commission disciplinaire consultative et en appel Gestion du prix de la bière aux 24H 2

3 Participation au chantier vie étudiante notamment sur la fusion des CASE, l'uniformisation des DICs ainsi que le règlement disciplinaire commun Rédaction avec Amé et Auré du dossier des subsides structurels Essai d'amélioration de l'état des salles auprès du service logement avec Richard, sans grand succès... Réforme de la CENV avec David Petit "Gestion quotidienne" Tentative d'amélioration avec Seb du système de location des salles (mieux mais encore loin d'être parfait). Pleins de petites choses comme: location d'un auditoire pour le conseil FEF, rencontre avec Monsieur Leunens sur le logement et la Salmi., recherche d'un projo pour le w-e AGL, participation à l'action à la Poste à BXL, participation aux 24h vélo, participation à l'action logement,... Gros travail en tant que carrefour d'informations diverses (mails, courriers, coups de téléphones, rencontres,...) Ecriture des news dans la Savate et distribution de celle-ci. " GP Anim" Tous les mardis, GP anim où les principaux sujets traités sont les problèmes de violence, d'alcool, le futur V-R aux aff. étudiantes, les subsides structurels, la 3e salle d'anim, la charte AUNE, les t-shirt responsable de soirée,... Réunion d'un G5 (cad toutes les composantes de l'animation de la future UCLouvain). "Mandat au C.Ac." participation aux réunions de préparation, plonge petit à petit dans les dossiers (heureusement que Sam est là) et intervient autant que je peux. + tentative d'instauration d'un esprit de lobbying... :-) (en plus du rapport de force bien sûr!) Ouvert à toutes vos remarques, suggestions, commentaires et autres notifications, votre humble et dévoué Président, Marco 3

4 2. Vice-présidence institution : Samuel Sonck 1. Projets 1.1. Faits Administrateur général Le 18 mai, rencontre de Jean-Didier Legat, candidat au poste d administrateur général, avec une partie de la délégation CA Intérêt : a permis de dégager les thématiques importantes liées à la fonction d administrateur général et l avis du candidat sur ces dernières. Insuffisance : manque de proactivité pour retourner vers les autres candidats avec les mêmes questions (NB : fait pendant le blocus) Rencontre inter-ag 29/06/09 (Louvain-la-Neuve) Prise de contact avec le CAU (FUSL), l AGE (FUNDP) et le président des étudiants FUCaM, pour d une part se coordonner par rapport à la décision à prendre quant au projet de fusion et élaborer une note reprenant une position commune ; d autre part, présentation du fonctionnement des autres AGs en vue de lancer la réflexion autour du projet de la future AG étudiante. Insuffisance : délais un peu courts pour note assez bien bétonnée (sur le fond et la forme) Rencontre inter-ag 18/09/09 (Bruxelles) Première discussion au CAU autour du projet de future AG, avec l intégration des sites de LEW et Tournai à la réflexion. Intérêt : permet de voir où chacun en est ; du boulot en perspective pour «former» les étudiants de St-Luc (il y a un début à tout!). Insuffisance : débats un peu trop axés «dialogue de sourds» et peu productifs ; approche de l AGL trop «fleur au fusil» pour ne pas braquer les autres mais le conseil nous a remis en selle! Elaboration de la note décrivant la future AG étudiante A partir de deux réunions de la ComIn, élaboration d une note proposant les contours de la future AG tout y laissant des degrés de liberté à lever avec les autres AGs, présentée et acceptée (moyennant «durcissement») par le conseil AGL. Intérêt : impulsion pour le GT inter-ag Rencontre inter-ag 11/11/09 (Mons) Passage en revue de la note. Proposition de l adjonction d un médiateur issu de la FEF (Bass) pour arbitrer les éventuels conflits autour de points comme la composition du conseil global ou l attribution des mandats inter-entités (CA, SAc, ). Intérêt : début d émergence d un accord de principe, bien qu il reste des points à trancher Réforme commission électorale Impulsion de départ avec Jérôme pour tenue d élections électroniques. Proposition de réformes pour l élection de 4 conseils de sites en lieu et place du conseil AGL lors des prochaines élections 4

5 étudiantes. Difficulté liées au flou juridique dû à la période de flottement entre UCL et UCLouvain, mais «replâtrages» trouvés pour bon fonctionnement ultérieur Suivi au CAc et au CA Tout est dans le titre! Activité assez passive pour l instant (au même titre que dans le groupe 4x4). Insuffisance : revoir le fonctionnement de la délégation CAc pour la rendre plus «participative» et veiller à former les suivant(e)s Pas faits Mise en œuvre du plan de développement et création des secteurs Tout est dans le titre! (en passant, merci à ceux qui ont pris le relais) 1.3. A faire Future AG : suite et fin Objectif : arriver à un accord sur le schéma d ensemble pour la fin du quadri et la rédaction des statuts (en collaboration avec le groupe des juriste de l UCL) d ici les élections étudiantes Vice-recteur aux affaires sociales et étudiantes de l UCLouvain Nécessité d avoir un VR aux affaires sociales et étudiantes choisi parmi les académiques temps plein en charge des affaires sociales et étudiantes dans chaque entité, ces derniers étant élus sur base d une candidature spontanée, plutôt qu un prorecteur coopté par le futur recteur UCLouvain, ce qui devrait de facto lui garantir un siège au CA et au SAc et soit le vrai garant des intérêts étudiants au niveau des autorités. Un consensus des 11 collectifs d animation ou de représentation (AGL, GCL, FEDE, ORGANE ; AGE, AKAP, ADC, CIR ; CAU, CSL ; Cercle FUCam) et éventuellement les CORTA devrait pouvoir être obtenu. Note à présenter dans chacun des organes décisionnels et mobilisation étudiante à envisager (autre moyen de pression : les 80% à l AG des FUNDP). Calendrier à définir Logements Coordination avec la délégation CASE pour que les futurs logements à construire restent à l UCL Conseils étudiants dans les ISA St-Luc de Tournai et Bruxelles En collaboration avec la FEF, créer des conseils étudiants dans ces deux sites et les former. 2. Méthodologie A faire : fonctionner de manière plus participative, pour une meilleure répartition de la charge de travail et la préparation des «générations futures». 5

6 3. Vice-présidence sociale : Céline Urbain Très peu de choses sont faites sans l aide d autrui, et heureusement. Je n aurai rien pu faire seule. Et ça marche dans les deux sens, je ne vais pas m étaler, mais vous m aurez vu pour la rénovation du foyer, la lunch party, les actions poste, Ce qui a été fait : ENQUÊTE : Préparation d une enquête sur le coût des études, la mobilité et les logements. Confection d un horaire de descentes d auditoires, motivation des conseillers, récolte des enquêtes. Tentative de motivation des conseillers pour le dépouillement, et grâce à l aide d un beau formulaire confectionné par Rich, et de la motivation de certains d entre vous, nous sommes venus à bout de ce millier d enquête. A suivi, la normalisation des données et l analyse des résultats (surtout liés au logement). CASE : Préparation des dossiers avec Seb et Amé, réunions de préparation, bureau de préparation, le conseil en lui-même, et enfin le bureau de suivi avec les chefs de services et Renders. Vous avez eu des feed-backs réguliers, défense des intérêts étudiants avec une attention particulière sur tous les dossiers sociaux. Participation à divers groupes de travail, commissions, liés au CASE. (prospectives budget social, prospectives logements, commission logements, ) LOGEMENT : Lobbying intense auprès des autorités pour la construction de nouveaux logements UCL depuis début septembre 1 Préparation et coordination de l action logement, relais média. Je ne vais pas m étendre là-dessus, je pense que vous êtes assez au jus. Discussions avec la commune et Thomas sur la création d une commission paritaire locative, proposition des agences de création de convention, discussions plus larges sur la qualité des logements, les étudiants en maisons unifamiliales ;), et autres problèmes liés aux logements avec tous les acteurs SAUVEZ WENDY : Coordination des stands, gestion du transport et de toute la logistique pour l action, et remise des 550 cartes postales récoltées à LLN. DROITS COMPLEMENTAIRES : Réunion sur l harmonisation, défense à la commission d exonération, défense d un cas auprès d un professeur, RESTO U : Membre du conseil d administration, différenciation des prix mise à l ordre du jour du prochain CA, réflexion sur la mise au point d une enquête de fréquentation pour rappeler à l ordre les administrateur des resto U sur leur mission sociale qui n est que trop peu remplie à l heure actuelle. 1 D ailleurs, un petit calcul assez jouissif : la construction de 468 logements UCL rapporterait plus de par an aux étudiants. 6

7 Ce qui doit être fait : Former une relève. Création d un groupe de travail du CASE sur le coût des études. Poursuite des dossiers de manière générale. Différenciation des prix au resto U. Action sur le coût du matériel de cours (résultat de l enquête). D autres choses s ajouteront sans aucun doute. 7

8 4. Vice-présidence enseignement : Diane Bissen - Objectivité des évaluations : suit son cours. Note à présenter au CEFO du 14 décembre. Si acceptée (ce qui est probable), les trois projets passeront au stade pré-concret (préparation du pas de tir avant décollage de la fusée, quoi). - LSM : en cours. Essayez de trouver un trou dans l'horaire de V. Wertz et vous comprendrez pourquoi ce n'est pas encore fini. Enfin, au moins, on pourra peut-être déboucher sur quelque chose de concret à la prochaine réunion. - Représentation au secteur : SST clôturé (sans difficulté, entre gens raisonnables, vous pensez bien). Les autres... On attend. - IPM : demandent ma présence à tous leurs ateliers pédagogiques. Point de vue RP AGL, c'est parfait. Pour mes études, un peu moins, mais on fait aller :p - Projets pour le second quadri : FIPE (demander à Thomas) et Powerpoint (marre de la mauvaise utilisation par les profs) 8

9 5. Vice-présidence Woluwe : activité du Bureau 1. Faits: 1.1. Dans l ordre chronologique (+/-) - accueil des 1ers BAC (discours de rentrée par Fix, président de bureau en septembre, puis stand d infos sur l AGL à la sortie (contact pris avec 3 étudiants intéressés, les autres ont pris des crayons, c est toujours ça ;-) - organisation du conseil à Woluwe (réservation salle et courses) - participation au Médin Alma - rencontre avec Lambert, doyen à l enseignement en fac de médecine - grands débats, réflexions et rencontres avec Stéfania pour l avenir de notre local (déménagement ou non?) - réflexions sur le ROI de secteur, rédaction de note présentée au bureau de secteur puis défendue lors du conseil de secteur suivant (merci à Amélie pour son soutien) - enquêtes FEF- AGL et encodage de celles-ci (merci à tous, en moyenne une aprem d encodage chacun! Merci à Richard pour le logiciel adapté à Wolu) - rencontres avec les kaps et cercles en vue de créer une assemblée commune. (accords de principe pris) - Fusion : présence (et «lutte» contre le CAU ;-) aux réunions préparant la grande AG. Réflexions et prises de positions au sein du bureau Wolu. - Elections : réorganisation, à l échelle et adaptée aux particularités d Alma, des élections AGL, en vue de la formation d un mini conseil de site (merci à la commission électorale d avoir tenu compte de nos suggestions!) - foyer AGL : multiples rencontres avec le responsable de la sécurité suite à une plainte de nuisances sonores (le foyer se trouve au sein de la bibliothèque). Dérivation du débat vers des nuisances sonores dans les salles didactiques (=salles infos de la biblio), des plaintes ayant été récoltées dans les questionnaires. Diverses solutions envisagées pour les 2 problèmes (peu convaincantes) ; dossiers en cours. - Campagne Wendy : stand + descentes d auditoires ayant récolté entre 600 et 700 cartes postales. Affichage sur le site. Participation à la manif et aux multiples réunions MOME (régionale FEF de BXL) préparant cette campagne. - Rencontre Lambert (encore) prétexte : «attentes des étudiants pour leur VR aux affaires sociales et étudiantes». Résultat : longue discussion sur l organisation des études, de médecine essentiellement (leur présent, leur avenir et même leur passé!). Positions sur l examen d entrée, les stages, le programme des cours en général, l organisation des conseils de secteur/fac etc. - Kots à vélo : 10% des étudiants viennent à vélo, 63% estiment qu il n est pas en sécurité. Un parking sécurisé existe mais est réservé aux kotteurs (très logique) et est quasi vide. Un autre est réservé au personnel des cliniques, plus difficile d y avoir accès mais mieux situé. Une campagne d affichage a été lancée pour évaluer la demande, une note est prévue. 9

10 - Rédaction de quelques articles dans la Savate. Distribution de celle-ci. Réunions tous les jeudis midis pour tenir à jour chacun des sujets abordés dans les différents organes (CASE, FEF, CEFO, Bureau/conseil de fac/secteur, CIUM, ). Préparation des conseils AGL, de Fac/secteur, retours du comité, A réorganiser car trop court pour pouvoir débattre. 1.2 A titre personnel (Cécile Vanheuverzwijn) : - présence aux signatures de pétition pour la poste en aout, à l action à Bruxelles - présence aux W-E AGL/FEF - présence à un max d actions/réunions FEF mais constat que cela demande beaucoup de tps (Muriel m avait prévenu que VP-Wolu et FEF sont incompatibles, j avais choisi FEF ). Réflexion et réorganisation en cours (mentalement) afin de pouvoir participer au mieux. Clarification du statut de Wolu prévue lors du MOME de jeudi (parce que combiner régionales bxl et lln n a pas beaucoup de sens). - présence au comité, rapports faits à Wolu (et inversement si nécessaire). 2. A faire (dans le désordre, les priorités seront établies cette semaine) : - Assemblée avec kaps et cercles : rédaction de statuts. Proposition d ordre du jour pour l assemblée prévue en février. Allonger la liste d idées à proposer lors de cette assemblée afin de partir sur des projets communs (et de convaincre de son utilité). Actuellement proposés pour débat et collaboration éventuelle : kots à vélos, gobelets réutilisables, création d une commission de distribution de subsides, coordination délégués, organisation d une «journée d inauguration» (// journée de l engagement étudiant) - Autres «aménagements» nécessaires au bon fonctionnement de ce qu on appelle provisoirement «chambre politique» de l assemblée avec kaps et cercles (//miniconseil AGL-Wolu) et réflexion sur son organisation + rédaction de statuts - CASE : réflexion et éventuellement note sur la possibilité/l intérêt de créer un mini-case sur Wolu (Imane, Grace et qui veut de LLN pour les aider ) - Newsletter/Savate adaptée : pré-lecture de ces deux médias et remplacement des articles «trop lln» par des articles wolu afin de ne pas décourager d éventuels lecteurs. (à voir avec Numa, Richard et un candidat rédacteur de Wolu) - Elections : campagne + recrutement + réflexion sur listes, dispositions légales, organisation pratique, etc (suivi des travaux de la «commission recrutement» lln) - Subsides AGL : campagne d infos aux kaps (sans doute lors de l assemblée). - Local AGL : démarches pour subsides + aménagement (chaises, téléphone, visibilité, tri archives, ). Mise en place d un système de contrôle des comptes (un responsable ou un «fichier» spécial?) - Forum/blog AGL-Wolu (+ relais dans la rubrique «Wolu» du site aglouvain): lancement (Léopold) - Délégués : coordination de la formation accueil recrutement à prévoir pour l an prochain avec la Mémé qui s en occupe actuellement pour les étudiants de médecine ms 10

11 pas pour les autres facultés (mais à part Léo, on est tous en médecine ) (autre sujet à débattre lors de l assemblée de février) - Salles/auditoires d étude (pour les blocus ms aussi en période «creuse», la bibliothèque est trop petite, dixit les questionnaires) : note à rédiger. - Logements : UCL (note sur les «abus» du service des logements suite à des plaintes d étudiants) et logements privés (statut : «logement pour étudiant» à développer dans la région bxl ou autre solution à envisager) - Gobelets réutilisables : soutien au projet du kot UCS -> généraliser leur utilisation sur le site (un subside leur a déjà été accordé pour fournir la salle carrefour) (autre projet à débattre lors de l assemblée de février) - La médecine en 6 ans? -> rencontre/débat avec Lambert à organiser + sensibilisation des étudiants et actions si nécessaire. - Papier recyclé : note à l UCL + pression/campagne infos unif copy/ciaco - Campagne Wendy : mobilisation/sensibilisation pour la manif de mars. - Suite des dossiers foyer, salles infos, vélos. (notes, campagnes d info, solutions réalistes, ) 11

12 6. Trésorier : Aurélien Hachez 12

13 7. Secrétaire général : Thomas Moreau A vrai dire je ne sais pas vraiment quoi rapporter... Difficile. Le rôle du secrétaire général étant très explicite je dois dire que j'ai tout fait ou rien fait. Un dossier a cependant mobilisé pas mal de mon attention, je vous le redis quand même?: la Poste... Le dossier Poste. Il commence mi-août. L'unif contacte l'agl je ne sais trop comment pour que quelqu'un soit présent à une réunion réunissant la poste, l'ucl, l'ah,... et l'agl. Ca tombe bien, je travaille à la poste et commence à connaître le bonhomme au sommet, via les travailleurs... En septembre on réalise avec Seb et Amé une petite expo, on fait du lobbying en tout sens pour maintenir les médias en activité, on occupe (avec certains d'entre vous) les locaux, on rencontre la poste et certains députés dans le but de faire changer le résultat final. On essaie également de faire arrêter le cortège devant le bureau. Finalement le recteur ne fera qu'en parler en conférence de presse (thanks Marc et JG). Le lendemain de la rentrée académique on va à la commission infrastructure et entreprise publique, on assiste impuissant à l'éclatement du front des partis francophones. Fin septembre, la ville et Mr Barras prennent les choses en main et vont négocier pour tous, les doléances étudiantes (qui sont très proches de celles des habitants) sont écoutées... Octobre: rédaction d'un article dans la savate... j'annonce que tout va bien, qu'on continue le combat, que rien n'est perdu... Le 11 le comité se divise sur une action Coup de Poing Poste pour le surlendemain. L'action sera finalement un tractage remarqué. Présenté ainsi, l'action aurait certainement moins divisé. Novembre: vu le résultat... on se prend une claque. On essaie d'apporter ses cartes Postales à Herman Van Rompuy. Je demande à inviter deux membres du comité citoyen au Conseil pour faire l'état de la situation et des possibilités. C'est la trahison... Certains s'emportent. Ca laisse des traces. Barras, négociateur UCL, chante au rectorat que la solution est optimale, j'en suis assez peu convaincu. Le VRAE nous reçoit Marc et moi afin que nous donnions la position AGL, il est surpris, croyait que tout était pour le mieux. Notre avis est clair: même si la victoire médiatique donne l'impression qu'on a réellement rouvert une poste à LLN, sur le terrain s'est l'échec. Après une nouvelle rencontre avec Mr Renders et en compagnie cette fois de Mr Barras, nous exprimons nos regrets et griefs. L'idée est pour le moment de miser à fond sur le futur contrat de gestion... Désolé du manque d'engagement pour une action. Le dossier Archives. Bien qu'il ait commencé je constate que je devrais peut-être voir où il en est effectivement. Ce qui est sur c'est que Françoise du service archive de l'ucl travaille dessus même si le coup de l'huile partout dans la salle l'a plus qu'un peu refroidie. Il reste a établir une clause de versement en bonne et due forme mais comme on se posait finalement à nouveau la question du «on garde sur place ou on garde pas?», rien n'a été fait de ce coté là. Reste également ouvert (Richard contredit moi si nécessaire) la question des documents numériques et de leur sauvegarde. Le WE AGL. En mode soutien, comme inscrit dans mes «fonctions», et en mode mineur: organisation des trajets et d'un module (où nous étions deux...). En mode formation d'autre part. Je ne sais rien et connais pas grand monde. Les Conseils Académiques. Apprentissages... Comment se passent les choses,... Organisations... Je soutien l'idée des réunions de préparation plus au préalable de façon à ce que l'on puisse se retourner. Mon activité en C.Ac. est fort réduite mais je lis les dossiers attentivement et réveille Marco quand nécessaire. Difficile de savoir réellement comment se rendre utile. 13

14 ComIn. Tentative d'apport d'aide, finalement seuls les débats au moment du Conseil m'offriront la possibilité de m'exprimer. Medin Alma. Cécile m'en avait parlé, je l'ai relayé et suis super content que l'agl et pu monter sur Wolu aussi massivement. Savate. Un article sur... je ne vous le dis plus. CoCom. Présent à la base comme soutien, j'aide à la réflexion. J'attends actuellement la réponse du Bourgmestre à propos de la place de l'unif... Sinon descente d'auditoire et au stand le jour de la rentrée académique. Foyer. Participation à la remise en état avec vous tous. La semaine passée (S10) 4 personnes sont venues (merci la pluie), quelqu'un a-t-il accueilli plus de 4 personne en une fois? 24heure. Aide faible... KAP oblige... Exception: un fauteuil... ok je me tais. Commission Subside socio culturel. Elle s'est réunie deux fois. Le président de commission «gère», on abat le boulot. Au total une vingtaine de projets -pour plus ou moins 2000 euros- on été soutenus et les dossiers continuent d'arriver. Un système de fiche informatique (et imprimée) pour garder des traces a été mis -ou remis- en place. Ca tourne pas mal et les fiches permettent un bon suivi. Logement. Céline vous en parlera certainement bien assez mais j'ajoute ma note tout de même. Pour ce qui est des logements construits par l'ucl, j'espère qu'ils resteront sa propriété, Céline vous dira ça. Sinon une commission paritaire locative semble être possible d'ici la fin de l'année (ou plus vite), le but est vraiment de l'«institutionnaliser» de façon à la rendre durable et à assurer sa viabilité. Un texte engageant les agences, la ville, l'ucl, l'agl et un éventuel médiateur et expliquant le fonctionnement de la commission doit être bientôt présenté. On reste attentifs. Note: il est à noter que certaines demandes émanent également des autres acteurs comme par exemple: une aide a la maitrise du bruit, au reste des personnes et des immeubles, Ces réunions (agences-villes-agl) apportent donc de nouvelles questions. Dans ces réunions j'ai principalement apporté ma présence. Conseil de FAC ESPO. (plus pour faire échos d'un travail des permanents, de Marc, d'amo, Diane,...) On n est pas passé loin du blocage même si cela ne représentait pas une grosse menace pour le projet de règlement de secteur. Un regret: si les étudiants avaient tous été là, on pouvait faire passer le non sans problème... Coté positif: quelques professeurs sont tout aussi inquiets que nous... Enquêtes. 200 enquêtes encodées sur 1000, une bonne pierre à l'édifice «logement». Elles seront également utiles pour la mobilité et plus précisément l'évaluation de l'offre de mobilité de et vers LLN d'une part et l'offre nécessaire d'autre part. 14

15 Welkom Drink Party. Je félicite l'initiative. Cette expérience doit selon moi être répétée. Une des missions du responsable «délégués»? Sauver Wendy. Action FEF bien déclinée (sur LLN en tout cas) par site ; ma présence (avec gueulo, une première pour moi) et ma tente... Assez peu aidé à la préparation. Mobilité. Le point noir de mon activité et pour cause, il n'y eut aucune activité si ce n'est quelque mails plutôt infructueux pour réclamer des informations à la commune. Fléchettes. Le dossier est sensible, il fâche le Président, je ne m'étends pas. Ce rapport n'exprime évidemment rien de mes positions lors des Conseils et réunions du Comité... Je reste dispo pour en causer... Thomas 15

16 8. Responsable Animation : Amory Tondeur Il est toujours bon quand on établit un Compte-rendu tel que celui-ci, de retourner quelque peu aux débuts et aux engagements pris lors de la nomination. Mon programme avant mon entrée en fonction n était que peu étoffé vu mon expérience néophyte au sein de l AGL. Pourtant, la seule volonté mise en avant lors de ma nomination a suffi à faire naître de nombreux projets qui demandent assez bien de temps tant au niveau personnel qu au niveau plus global, c est-à-dire, pour que certaines idées mûrissent dans la conscience des participants engagés dans l Animation de notre site, Louvain-la-Neuve. «Rapprocher les collectifs et assurer une entente cordiale entre ceux-ci». Voici les projets qui ont été repris et sont en cours, il me faut toutefois préciser qu une seule personne n est que peu efficace si elle établit des projets et les mène de manière trop solitaire. Bon nombre de ces projets qui ont été menés à bien ou sont encore en cours de manière solidaire et coordonnée. Je tiens d ailleurs à saluer l esprit de solidarité qui règne dans les relations au sein des membres du comité. Au niveau humain, cette expérience me remplit d espoir et de volonté à chaque instant! - Révision du Règlement de la Salmigondis afin de permettre à des projets moins ambitieux de tout de même profiter de notre salle. Ainsi, des soirées socio-culturelles d un soir seulement ont pu se dérouler dans la Salmigondis. - Commission Baptême : Il s agit ici de réunions qui avaient pour but de rendre les baptêmes dans les cercles et régionales plus responsables tant au niveau moral pour les bleus qu au niveau santé et hygiène également. J ai tenu à cœur d éviter une réglementation trop sévère. Les baptêmes désormais doivent intégrer une activité sociale et une autre environnementale. Les aliments et autres organismes destinés à l ingestion sont listés et envoyés à un médecin qui conseille sur le risque de ceux-ci pour la santé des bleus. - Organisation des 24H : L AGL joue ici le rôle d un collectif d animation afin de participer aux 24H. Nous avons tenu avec brio (j en profite pour remercier Jean Ga encore une fois pour son boulot remarquable) la Place Rabelais qui promeut une fête sans alcool avec des concerts pour animer et attirer les étudiants. Ce projet est né il y a 3 ans par l initiative même de l AGL. C est une organisation qui requiert la participation de tous les collectifs d animation dans ses différentes phases telles que le montage, l accueil des artistes, les services bar, le démontage, le nettoyage... Deux aspects sont donc primordiaux : L association de tous les collectifs autour d un même projet fédérateur et la promotion d une fête sans surconsommation d alcool. La participation de l AGL au GP24 s est avérée utile pour donner un avis plus global sur le déroulement des activités 24H, ses points forts et ses malheureux débordements. 16

17 - La lutte contre l abus d alcool en milieu étudiant et pour une meilleure attractivité de l animation. Ici encore, il a été question de la consommation d alcool et toute une réflexion s est mise en place en collaboration avec tous les collectifs (Organe, Fede, GCL, AGL) pour d abord dresser un constat de la consommation d alcool et ensuite pour repenser l animation. Il apparaît de manière claire que les étudiants organisent de plus en plus de présoirées dans leurs kots avec des alcools plus forts que la bière. Afin d inverser la tendance, l AGL a donc proposer d organiser des soirées cool ambiance de manière plus fréquente ainsi qu une collaboration plus systématique entre les différents collectifs. Le projet est toujours en cours mais semble recueillir de nombreux avis positifs. Il est donc question qu à l avenir les KAP viennent organiser leurs activités (autre qu une simple soirée guindaillesque et souvent lassantes par leurs constances) en pré-soirée afin de faire venir les étudiants plus tôt aux soirées. La suite des opérations serait reprise par le collectif qui héberge l activité du KAP. Les étudiants seraient, de cette façon, imbibés plus tôt et rentreraient plus tôt chez eux. Cela enraierait également les problèmes engendrés par l évacuation des lieux à 3h du matin qui entrainent bien souvent des nuisances sonores au-delà des heures autorisées au détriment de la bonne réputation des collectifs auprès des autorités (dossier en collaboration avec Marie Bertrand, Responsable Cadre de Vie) - Gobelets Réutilisables : Il s agit ici d un projet initié en cadre de Vie et qui touche directement l Animation. Concrètement, il est question d étudier les modalités pratiques nécessaires de la mise en place de l utilisation de gobelets réutilisables d abord sur un lieu pilote (tel qu une des 2 CASA) pour ensuite l étendre à l ensemble des surfaces d animation. L utilisation plus systématique de ce système permettrait de réduire les efforts en matière de nettoyage de la ville et des surfaces d animation. Cela représente aussi un effort dans la protection de notre environnement. L AGL, d ici la fin de l année, imposera l utilisation de gobelets réutilisables à la Salmigondis afin d en démontrer ses avantages et sa concrétisation possible en surface d animation. Le projet Gobelets Réutilisables est toujours en cours et sera poursuivi au 2nd quadrimestre de cette année (dossier en collaboration avec Marie Bertrand, Responsable Cadre de Vie). - Projet 3ème CASA : Le dossier est bloqué par les étudiants pour des raisons budgétaires principalement et ne fait pas l unanimité au sein de l Animation. - Visibilité Générale au sein de l animation. Outre les grands projets, la représentation de l Animation se doit d être opérée sur le terrain par de petites actions concrètes qui, répétées, permettent une meilleure collaboration entre nos collectifs et à fortiori de participer au grand projet principal qui est d assurer le rapprochement des collectifs : o o o o Porter le polo AGL lorsque nous sortons en guindaille! L AGL n est pas qu un conseil de gens trop sérieux qui ne savent pas sortir. Assister aux ouvertures des cercles et régionales, se faire voir lors des activités qui rassemblent les collectifs Participer aux réunions d information sur l Animation (telle que la Gd Messe début d année, le mot d accueil aux bleus par le Vice Recteur, Groupe des Référés) Par cette présence, nous montrons notre soutien et notre volonté d assurer une répercussion des demandes des collectifs aux autorités. Faire publier le chant AGL dans le chansonnier de l animation (Le Bitu Magnifique) + Organiser une CASA AGL. 17

18 A VENIR : - Promotion de l engagement extra-académique de manière globale par une campagne d affichage et d activités qui rassemblent les engagés notamment. - Promotion des subsides socio-culturels AGL car trop souvent les organisateurs d évènements ne sont pas informés sur la possibilité de demander des subsides à l AGL. Certains évènements qui méritent pourtant une attention particulière n ont pas lieu faute de moyens. - Un suivi des dossiers en cours (Réaménagement son et lumière de la Salmigondis, Gobelets Réutilisables, Propreté dans les Auditoires, Surconsommation d alcool, organisation des prochaines 24H...) Je tiens à cœur de spécifier que nous faisons dans la limite des disponibilités temporelles et humaines pour la concrétisation des projets. Il pourrait arriver que certains projets ne soient pas mis en œuvre effectivement faute de temps. Il est important que nous ciblions certains objectifs afin de ne pas nous disperser. Je reste à votre entière disposition pour toute question ou remarque/conseil sur certains projets passés, présents ou à venir, Amory Tondeur Responsable Animation et Culture AGL

19 9. Responsable Communication : Jérôme Van Ruychevelt Rappel des objectifs : Objectif final : 40 % de participation aux élections étudiantes Pour y arriver il faut : 1. Augmenter la visibilité de l AGL 2. Meilleure communication de l AGL vers les étudiants 3. Meilleure communication des étudiants vers l AGL 4. Repenser les élections Ce qui a été fait : - Occupation de la Poste : dodos, organisations pic-nic et lâché de ballons (1) - Les pulls : un bon logo bien visible (CoCom) (1) - Welcome Day : organisation du stand + des descentes d auditoires dans tous les auditoires de bac 1 (1-2) - Prise de contact avec Olivier Pereira et Olivier de Marneffe et lancement du projet de vote par Internet pour les élections étudiantes (4) - Newsletter pilote + autorisation de l avoir : surtout grâce à Richard et Marco (mais projet CoCom) (2-3) - Organisation du WE AGL (interne AGL) - Site Internet : surtout Richard (1-2) - Achat de 3 mégaphones, une bâches 4*6 mètres et bâtons pour banderoles (CoCom) (1-2) - Suivit de l élaboration des élections au sein de la commission électorale et introduction du vote par Internet (4) - Lancement du projet AGL DAY! (CoCom) ( ) - Lancement d achats : banderoles (2 «AGL», 2 «élections»), drapeau (2), autocollants pour vitre (un pour le foyer, un pour la porte d entrée), 1000 petits autocollant, 1 grand panneau (avec demande d autorisation aux autorités compétentes) (1) - La CoCom a soutenu également certains dossiers : (1-2) o Soutien aux enquêtes de Céline : descentes d auditoires surtout o Action logement sur la Place de l Université (les 2) o Action symbolique au Cabinet Marcourt o Distribution de Savate : j y étais à chaque fois mais la CoCom n a distribué que la première. Les défis du deuxième quadrimestre - Organiser la campagne communicationnelle des élections - L AGL DAY! Ce qui est sur la table : - Les Urnes dans les auditoires tous les mois - Une enquête sur les élections qui permettrait aussi de recruter - Mettre les tuyaux sur le site aglouvain - Repenser la campagne d avant élections 19

20 - Faire la fête d après élections dans le cercle de la faculté ayant le plus gros taux de participation Ce qui n a pas été fait - Vidéo avec la Newsletter - Un responsable qui ferait le point sur les activités auxquelles l AGL doit être présente ou doit se rendre (pour être visible) - Un responsable par secteur dans la CoCom (visibilité bâtiment, Internet, descentes d auditoire, etc) Evaluation générale de la CoCom La CoCom a été en ce début d année un groupe de réflexion (très efficace!) mais ça été au détriment de l action. On a demandé à la CoCom d être sur tous les fronts. Du coup les gars de la CoCom ont été vite débordés et sont restés attachés à leurs tâches de réflexion. Donc je crois qu à l avenir, le noyau dur de la communication de terrain (présence aux diverses actions ou à la distribution Savate) doit-être le Conseil AGL. Mais une CoCom qui doit à la fois penser de nouveaux projets (mais ce n est d après moi que temporaire cfr. Infra) et être sur le terrain me paraît difficile. C est beaucoup d énergie demandée aux mêmes personnes. Evaluation du rôle de responsable communication J ai fait le malin en prenant le rôle de responsable communication + président CoCom parce que j avais une bonne idée de ce que je voulais faire dans les deux et pour la communication de l AGL en général. MAIS en faisant ça j ai voulu faire 3 choses en même temps : 1. «Rattraper» ce qui aurait dû être fait auparavant (avec tous le respect que je dois pour les anciens responsables communication car c est très prétentieux de dire cela) ; 2. La communication en temps réel : c-à-d soutenir les dossiers en cours et organiser la campagne de communication sur le terrain ; 3. Innover! Mettre au jour de nouveaux projets qui vont pouvoir être repris chaque année : c est l essentiel du travail de la CoCom cette année J ai plus fait le 1 et 3 que le 2 (hormis peut-être le Welcome Day). A l avenir la CoCom devrait être la commission phare de l AGL. Le rôle du président CoCom serait alors de coordonner la communication sur le terrain. Dès qu il y a une action à entreprendre ou une Savate à distribuer, il réunit son équipe et coordonne la communication : descentes d auditoire, clashages, tournantes dans les stands, tournantes de gens qui gueulent dans la rue à tel heure, bien utiliser le Facebook, Internet, l envoi de mail et de SMS Mais cette équipe réfléchirait aussi à des moyens sympas de communiquer et des slogans avec la personne en charge du dossier (exemple logement :p). Bref la CoCom serait une plateforme hyper active et réactive qui se réunirait souvent. Chaque personne dans la CoCom aurait un rôle différent (responsable Internet, descentes d auditoire, visibilité, matériel, conception et clash d affiche). MAIS les vraies personnes de terrain ne doivent pas être automatiquement la CoCom. Quand il y a une action c est tous les conseillers AGL qui doivent être présents. Donc le noyau dur de la communication de terrain de l AGL ça doit être tous les conseillers. Le jour où l AGL ne ressentira plus nécessairement le besoin d innover ; le responsable communication pourra être président de CoCom aussi. Mais tant que l AGL n aura pas trouvé son équilibre communicationnel, il faudra probablement dissocier les deux rôles pour éviter une trop grosse charge de travail et donc une plus grande efficacité en attendant mieux. En conclusion je n ai pas tout fait mais j ai kiffé! V for Vendetta! 20

14 Adopter une attitude professionnelle

14 Adopter une attitude professionnelle 14 Adopter une attitude professionnelle Pour mener à bien votre projet et instaurer des relations constructives le groupe doit adopter une attitude professionnelle et se montrer : 1. Mobilisé tous les

Plus en détail

FORMATION POUR LES COMITÉS DE CERCLES ET DE RÉGIONALES - SEPTEMBRE 2014

FORMATION POUR LES COMITÉS DE CERCLES ET DE RÉGIONALES - SEPTEMBRE 2014 LES OBJECTIFS Les objectifs de cette formation sont de - Créer du lien par fonction ; - Permettre aux étudiants engagés d acquérir des compétences nécessaires à l exercice de leurs responsabilités ; -

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

1. Introduction p3 2. Le conseil des étudiants: description p3 3.La Haute Ecole

1. Introduction p3 2. Le conseil des étudiants: description p3 3.La Haute Ecole Sommaire 1. Introduction p3 2. Le conseil des étudiants: description p3 3.La Haute Ecole p5 3.1. Une Haute Ecole, c est quoi? p5 3.2. Les organes participatifs de la Haute Ecole & les différents conseils

Plus en détail

La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action?

La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action? La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action? Sources : Méthodologie de projet / fiches pratiques / comment passer d une idée à sa mise en

Plus en détail

Campus et hygiène de vie

Campus et hygiène de vie SEMINAIRE DE SENSIBILISATION Compte-rendu d atelier Campus et hygiène de vie Publié le 15/06/2015 Page 2 6 Introduction Qu est-ce que l hygiène de vie? Comment faire un retour d expérience utile? Comment

Plus en détail

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Bruno Belzile Candidat au doctorat en génie mécanique, Polytechnique

Plus en détail

Bilan d activités 2009-10 Enquête de satisfaction RemplaChamp

Bilan d activités 2009-10 Enquête de satisfaction RemplaChamp D après une initiative de Champ AGJIR Bilan d activités 2009-10 Enquête de satisfaction RemplaChamp www.remplachamp.fr Contacts : Sylvain DURIEZ, Président de Champ AGJIR, president@champagjir.fr Jacques

Plus en détail

Copropriété JE SUIS COPROPRIETAIRE QU EST-CE QUE LE CONSEIL SYNDICAL?

Copropriété JE SUIS COPROPRIETAIRE QU EST-CE QUE LE CONSEIL SYNDICAL? Copropriété Le Conseil Syndical en 10 Questions JE SUIS COPROPRIETAIRE QU EST-CE QUE LE CONSEIL SYNDICAL? Association des Responsables de Copropriété 29, rue Joseph Python 75020 PARIS Tél. : 01 40 30 12

Plus en détail

Evaluation de votre conférence de méthode ou cours-séminaire

Evaluation de votre conférence de méthode ou cours-séminaire Enseignement : INTRODUCTION A LA SOCIOLOGIE 2 : CONCEPTS, METHODES, ET ENJEU ACTUELS Excellent Bon Moyen Insuffisant Comment évaluez-vous la préparation et l'organisation des séances? 6 (30%) 11 (55%)

Plus en détail

Bureau Restreint 2013-2014

Bureau Restreint 2013-2014 Assemblée Générale du 22 avril 2014 Bureau Restreint 2013-2014 Thibaut Creton, Arthur de Heusch, Aude Robert, Maxime Godfroid et Antoine Bertouille I. Introduction 2 Les missions du BE Solvay Etre au service

Plus en détail

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi anapec Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Des compétences pour l emploi des emplois pour les

Plus en détail

APPEL À PROJETS QUARTIERS DURABLES CITOYENS MODALITÉS

APPEL À PROJETS QUARTIERS DURABLES CITOYENS MODALITÉS APPEL À PROJETS QUARTIERS DURABLES CITOYENS 2015 MODALITÉS PRÉSENTATION DE L APPEL À PROJETS L appel à projets Quartiers Durables Citoyens encourage et soutient les habitants qui s engagent dans leur quartier

Plus en détail

Evolution de la jurisprudence dans le domaine du «In-House». Maitre Jean-Marc Wolter du Cabinet Exelia Cf fichier powerpoint en annexe

Evolution de la jurisprudence dans le domaine du «In-House». Maitre Jean-Marc Wolter du Cabinet Exelia Cf fichier powerpoint en annexe Procès-verbal de la réunion d installation du Groupe de Travail et d Information Marchés publics des 19 communes de Bruxelles-Capitale (GTI MP BXL) - 22 mars 2010 Introduction Les représentantes du service

Plus en détail

LABELLISATION DES PROJETS DE PORTEE REGIONALE OU NATIONALE

LABELLISATION DES PROJETS DE PORTEE REGIONALE OU NATIONALE LABELLISATION DES PROJETS DE PORTEE REGIONALE OU NATIONALE NOM DE LA STRUCTURE : Fondation d entreprise Bouygues Telecom ADRESSE : 82, rue H. Farman 92130 Issy-les-Moulineaux TITRE DE L EVENEMENT : Les

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

COMMENT FONCTIONNE UN GROUPE-ÉCOLE?

COMMENT FONCTIONNE UN GROUPE-ÉCOLE? COMMENT FONCTIONNE UN GROUPE-ÉCOLE? De quoi avez-vous besoin? Former un groupe-école, c est facile. Pour ce faire, il vous faut : Des jeunes motivés, prêts à consacrer un peu de leur temps durant les récréations

Plus en détail

Campagne de communication Pas de relations sexuelles sans consentement

Campagne de communication Pas de relations sexuelles sans consentement Dossier de presse Campagne de communication Pas de relations sexuelles sans consentement 7 janvier 2015 Communiqué de presse Campagne de communication «Pas de relations sexuelles sans consentement» «Pas

Plus en détail

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières Discours d ouverture Andrew J. Kriegler Président et chef de la direction Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières 25

Plus en détail

1. Contexte de la réunion publique. 2. Introduction

1. Contexte de la réunion publique. 2. Introduction Compte-rendu de la réunion publique du 24 novembre 2014 1. Contexte de la réunion publique Une vingtaine de personnes s est réunie à Bordeaux Métropole le 24 novembre 2014 pour prendre connaissance du

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche)

Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche) Vie pratique Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche) Logement L université dans laquelle j ai effectué mon séjour d étude nous proposait au préalable un site sur les logements en résidence étudiante.

Plus en détail

Quelques conseils pour votre récolte de fonds

Quelques conseils pour votre récolte de fonds Quelques conseils pour votre récolte de fonds En plus du défi sportif que représente le Biketour, un autre challenge vous attend : récolter le plus d argent possible au profit des programmes santé mère-enfants.

Plus en détail

Rapport de fin de séjour à Bruxelles

Rapport de fin de séjour à Bruxelles Rapport de fin de séjour à Bruxelles Introduction Durant l année de mon master 2 Histoire-Histoire de l art à l Université Pierre Mendes France de Grenoble je devais réaliser un stage de 2 mois minimum.

Plus en détail

Entretien avec Pierre Couraud, Directeur opérationnel du projet de création de la Nouvelle Université (DOP)

Entretien avec Pierre Couraud, Directeur opérationnel du projet de création de la Nouvelle Université (DOP) Si la lettre d'information n'apparaît pas, cliquez ici Septembre 2015 Version imprimable : cliquez ici A la Une Entretien avec Pierre Couraud, Directeur opérationnel du projet de création de la Nouvelle

Plus en détail

Cahier des charges et procédure de nomination des Chefs de départements médicaux

Cahier des charges et procédure de nomination des Chefs de départements médicaux Cahier des charges et procédure de nomination des Chefs de départements médicaux Identification de la fonction Titre de la fonction : Rapporte au : Chef de département Directeur médical Critères d éligibilité

Plus en détail

Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015. Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse,

Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015. Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse, Lancement de la campagne «Familles d Accueil» Conférence de presse du vendredi 27 novembre 2015 Intervention du Ministre de l Aide à la Jeunesse, Rachid MADRANE Mesdames, Messieurs, Chers journalistes,

Plus en détail

Champ de Manœuvre. Résultat de l enquête d évaluation de la démarche de concertation auprès du Panel Citoyen

Champ de Manœuvre. Résultat de l enquête d évaluation de la démarche de concertation auprès du Panel Citoyen Champ de Manœuvre Résultat de l enquête d évaluation de la démarche de concertation auprès du Panel Citoyen Février 2015 La mobilisation effective d une cinquantaine de personnes 24 répondants 23 lors

Plus en détail

Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international

Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international Document 04 RÉUNION DU GROUPE DE PILOTAGE DU DIALOGUE INTERNATIONAL 4 Novembre 2015, Paris, France Nouvelle orientation du Dialogue international

Plus en détail

TASK-FORCE FORMATION. Comment commencer l organisation d une campagne, une action ou une activité

TASK-FORCE FORMATION. Comment commencer l organisation d une campagne, une action ou une activité Comment commencer l organisation d une campagne, une action ou une activité 1 Ce guide a pour objectif de proposer un outil concret pour les représentants étudiants qui cherche à développer une nouvelle

Plus en détail

Évaluation du séminaire de méthodologie pour les étudiants en étalement

Évaluation du séminaire de méthodologie pour les étudiants en étalement Mireille Houart Juillet 2013 Évaluation du séminaire de méthodologie pour les étudiants en étalement 1. Contexte En 2012-2013, suite à la réforme et à la demande de la Faculté de médecine, un séminaire

Plus en détail

QUATRE CAS DE BLOCAGES ET CONFLITS LORS D ENTRETIENS PROFESSIONNELS JEU DE ROLE

QUATRE CAS DE BLOCAGES ET CONFLITS LORS D ENTRETIENS PROFESSIONNELS JEU DE ROLE http://mastermop.unblog.fr http://sciencespomanagement.unblog.fr Auteur : Lionel Honoré Professeur des Universités en Management Institut d Etupes Politiques de Rennes lionel.honore@sciencespo-rennes.fr

Plus en détail

PV réunion du 05-08-2015

PV réunion du 05-08-2015 PV réunion du 05-08-2015 Accueil de nouvelles personnes : tour de table et petit rappel de ce qu est TTAC. Suggestion aux nouveaux de consulter le site internet afin d avoir des infos plus complètes. Mise

Plus en détail

Point sur la démarche de renouvellement de projet du Centre Social et Culturel "La Colline"

Point sur la démarche de renouvellement de projet du Centre Social et Culturel La Colline Compte-rendu du CONSEIL d ADMINISTRATION du Mardi 31 mars 2015 Présents : Excusés : Absents : Mesdames BEAUDENON, BEAUFORT-LANCELIN, COIFFIER, CUBERA, FRAIGNEAU, GAILLARD, HATTRAIT, OUDIN, PREVOT, ZAYANI

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

4) des données informatiques liées aux activités au sein de l institution ;

4) des données informatiques liées aux activités au sein de l institution ; CONSEIL DE L'INFORMATIQUE (Adopté par le Conseil d'administration en sa séance du 24 février 2014) I. Préambule Le système d information 1 de l ULB a trait à la conception, au déploiement et à la gestion

Plus en détail

Prospecter de nouveaux clients. Cela commence par le recensement de clients potentiels

Prospecter de nouveaux clients. Cela commence par le recensement de clients potentiels Prospecter de nouveaux clients. Cela commence par le recensement de clients potentiels Comment prospecter? 1- Si elle est mal préparée, la prospection conduit très vite à l échec et au découragement. Elle

Plus en détail

Dialogue sur le financement

Dialogue sur le financement CONSEIL EXÉCUTIF EB137/3 Cent trente-septième session 20 mai 2015 Point 5 de l ordre du jour provisoire Dialogue sur le financement Rapport du Secrétariat INTRODUCTION 1. Par la décision WHA66(8), l Assemblée

Plus en détail

NKUL BETI. econobeti

NKUL BETI. econobeti NKUL BETI econobeti Le réseau social d entraides pour la gestion des efforts et du génie ekang Paru le 08 Août 2010 Plateforme de communication Se préparer pour le Cameroun de Demain Sans une organisation

Plus en détail

STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER

STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE TABLE DES MATIERES TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES... 3 Article 1 : Création... 3 Article 2 : Missions...

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE. Le guide

CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE. Le guide CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE Le guide INFOS PRATIQUES w Mon conseil citoyen Secteur :... w Mon co-animateur élu est :... Ses coordonnées :... w Mon co-animateur habitant est :... Ses coordonnées

Plus en détail

CIRCULAIRE N 3050 DU 05/03/2010

CIRCULAIRE N 3050 DU 05/03/2010 CIRCULAIRE N 3050 DU 05/03/2010 Objet : Recrutement d un chargé de mission chargé de la formation interne au sein de l Administration générale des Personnels de l Enseignement Réseaux : tous réseaux Niveaux

Plus en détail

La Tour LES CONSEILS ET BUREAUX. DE QUARTIER Charte de fonctionnement

La Tour LES CONSEILS ET BUREAUX. DE QUARTIER Charte de fonctionnement La Tour LES CONSEILS ET BUREAUX DE QUARTIER Charte de fonctionnement 03 Sommaire PRÉAMBULE... 05 TITRE I - Les acteurs des instances participatives... 05 ARTICLE 1 // L élu référent de quartier... 05 ARTICLE

Plus en détail

ENTRETIEN AVEC JUSTINE ET DAMIEN

ENTRETIEN AVEC JUSTINE ET DAMIEN ENTRETIEN AVEC JUSTINE ET DAMIEN Damien et Justine, étudiants en Master IIA (promotion 2011) nous livrent ci-dessous leurs points de vue respectifs sur la formation et plus particulièrement sur le TP-Projet,

Plus en détail

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS a/ Vie pratique Au cours de mon année Erasmus à Almeria, j ai habité dans deux logements. Tout d abord au début de l année, j ai cherché mon premier logement grâce au service

Plus en détail

UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations

UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations www.univ-bpclermont.fr 1 Charte de l évaluation des formations L évaluation des formations inscrit l Université Blaise

Plus en détail

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire BTS CI 2 ème année CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger Sommaire 1 Introduction I/ Plan de marchéage A. Services B. Prix C. Distribution D. Communication

Plus en détail

La procédure de demande de travaux immobiliers

La procédure de demande de travaux immobiliers La procédure de demande de travaux immobiliers Introduction L'Administration du Patrimoine Immobilier et des Infrastructures (en abrégé ADPI) assure la gestion, au sens large, du patrimoine immobilier

Plus en détail

Congrès ACFAS 7 mai 2013 Résumé des discussions du World Café. Thème 1 : Comment intégrer le développement durable dans un cours postsecondaire?

Congrès ACFAS 7 mai 2013 Résumé des discussions du World Café. Thème 1 : Comment intégrer le développement durable dans un cours postsecondaire? Congrès ACFAS 7 mai 2013 Résumé des discussions du World Café Thème 1 : Comment intégrer le développement durable dans un cours postsecondaire? Cette question s inscrit dans le contexte où plusieurs acteurs

Plus en détail

PLAN DE TRAVAIL CPNAE 2012-2014. I. PRESENCE DANS LES ENTREPRISES / AFFILIATION (Niveau des affiliés et des travailleurs)

PLAN DE TRAVAIL CPNAE 2012-2014. I. PRESENCE DANS LES ENTREPRISES / AFFILIATION (Niveau des affiliés et des travailleurs) PLAN DE TRAVAIL CPNAE 2012-2014 I. PRESENCE DANS LES ENTREPRISES / AFFILIATION (Niveau des affiliés et des travailleurs) DOMAINES OBJECTIFS 2012-2014 Moyens / Mesures - Vue sur notre présence syndicale

Plus en détail

Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012. Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et

Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012. Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012 Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Je voudrais tout d abord

Plus en détail

Accueillir un spectacle à la bibliothèque

Accueillir un spectacle à la bibliothèque Accueillir un spectacle à la bibliothèque Objectifs : Faire découvrir le spectacle vivant. Valoriser un fonds de la bibliothèque en lien avec le spectacle (conte, théâtre, etc ). Valoriser les artistes.

Plus en détail

Les droits syndicaux en matière d environnement

Les droits syndicaux en matière d environnement Les droits syndicaux en matière d environnement 1. Introduction Le CPPT dispose de compétences par rapport à l environnement. Le CE n a, quant à lui, pas de compétence propre par rapport à l environnement

Plus en détail

Conditions de travail des assistants diplômés en Lettres Compte rendu de l enquête

Conditions de travail des assistants diplômés en Lettres Compte rendu de l enquête Conditions de travail des assistants diplômés en Lettres Compte rendu de l enquête 1. Les faits L enquête sous forme de questionnaire a été menée durant le mois d octobre 2011 auprès des assistants diplômés

Plus en détail

Statuts réformés (approuvé par le Conseil d administration extraordinaire du 17 octobre 2013)

Statuts réformés (approuvé par le Conseil d administration extraordinaire du 17 octobre 2013) Statuts réformés (approuvé par le Conseil d administration extraordinaire du 17 octobre 2013) Table des matières informative pour la lecture du texte des nouveaux Statuts organiques de l ULB, celui-ci

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Partir un an à l étranger Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara, Isabelle

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Université Pierre Mendès France - Università degli studi Bicocca Vie pratique Logement Type de logement Pour ce séjour j ai fait le choix de trouver un appartement en collocation

Plus en détail

NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES

NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES Obtenez plus en osant demander C est plus simple qu il n y parait Avertissement : Toute reproduction, intégrale ou partielle, ou toute diffusion, par quelque procédé que ce

Plus en détail

Il et 9h30. Nous essaierons de terminer à 11h30. Je vous propose de prendre le premier point de l ordre du jour.

Il et 9h30. Nous essaierons de terminer à 11h30. Je vous propose de prendre le premier point de l ordre du jour. Je dois excuser Philippe Cassuto, Agnès Bonnet et Marc Cerisuelo. Il nous faut un scribe : je propose que le compte-rendu co-singé par le scribe et par le président - un relevé de propositions ou verbatim?

Plus en détail

La MSA Picardie élabore une stratégie de recrutement avec les acteurs régionaux de l'emploi des personnes handicapées Comment recruter à bac+2?

La MSA Picardie élabore une stratégie de recrutement avec les acteurs régionaux de l'emploi des personnes handicapées Comment recruter à bac+2? La MSA Picardie élabore une stratégie de recrutement avec les acteurs régionaux de l'emploi d Fin 2008, l'organisme de protection sociale picard se fixe pour objectif de recruter 15 travailleurs handicapés

Plus en détail

Marquage CE / Productions non en série / Projet de norme «portes et fenêtres» Position de EBC sur le projet révisé de «Guidance Paper M» (déc.

Marquage CE / Productions non en série / Projet de norme «portes et fenêtres» Position de EBC sur le projet révisé de «Guidance Paper M» (déc. 11 mars 2005 Marquage CE / Productions non en série / Projet de norme «portes et fenêtres» Position de EBC sur le projet révisé de «Guidance Paper M» (déc. 2004) Introduction Tous les produits de construction

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Projet Mission Pour l Emploi

Projet Mission Pour l Emploi En partenariat avec la Commune de Diego Suarez Projet Mission Pour l Emploi Madagascar - Antsiranana (Diego-Suarez) Rapport Août 2014 Avec le soutien de l Association Internationale des Mairies Francophones

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

Utiliser le site Voyages-sncf.com

Utiliser le site Voyages-sncf.com voyages-sncf.com 17 mars 2014 p 1 Utiliser le site Voyages-sncf.com Avec ce tutoriel, vous apprendrez à utiliser le site de la SNCF dédié aux trajets grandes lignes et plus particulièrement à : rechercher

Plus en détail

FICHE DE FONCTION - 04

FICHE DE FONCTION - 04 FICHE DE FONCTION - 04 ANIMATEUR/EDUCATEUR de classe 1 INTITULE DE LA FONCTION : animateur/éducateur RELATIONS HIERARCHIQUES L animateur/éducateur de classe 1 exerce ses fonctions sous la responsabilité

Plus en détail

Vos commentaires sur la pertinence de ce cours dans le programme

Vos commentaires sur la pertinence de ce cours dans le programme Évaluation de l enseignement COMMENTAIRES Activité : GSF-6008-S (82526) Finance corporative Enseignant : Jean-François Guimond Session : Automne 2012 Méthode d évaluation : Papier Date de l évaluation

Plus en détail

Le statut de salarié «protégé» : la porte ouverte à tous les excès?

Le statut de salarié «protégé» : la porte ouverte à tous les excès? Le statut de salarié «protégé» : la porte ouverte à tous les excès? D un côté, les intéressés n ont pas toujours bonne presse et de l autre, les employeurs peuvent parfois voir d un œil des plus suspicieux

Plus en détail

Difficultés liées aux remédiations Commentaires sur les difficultés et les moyens d action proposés

Difficultés liées aux remédiations Commentaires sur les difficultés et les moyens d action proposés Difficultés liées aux remédiations Commentaires sur les difficultés et les moyens d action proposés Des heures de remédiations sont organisées dans tous les établissements et présentes dans toutes les

Plus en détail

Atelier 2 : Articulation théorie-pratique en enseignement supérieur «Méthodes et technologies pour une meilleure synergie»

Atelier 2 : Articulation théorie-pratique en enseignement supérieur «Méthodes et technologies pour une meilleure synergie» JOURNEE IFRES 2014 Atelier 2 : Articulation théorie-pratique en enseignement supérieur «Méthodes et technologies pour une meilleure synergie» Les élèves moniteurs, piliers d une méthode pédagogique active

Plus en détail

Le conseil d enfants La démocratie représentative à l école

Le conseil d enfants La démocratie représentative à l école Le conseil d enfants La démocratie représentative à l école Le conseil d école des enfants est un moment privilégié durant lequel les enfants deviennent acteurs au sein de leur école, en faisant des propositions

Plus en détail

FDP 2007 «Le plagiat dans les e-productions des étudiants : importance, prévention et solutions pour l Université» Rapport final janvier 2009

FDP 2007 «Le plagiat dans les e-productions des étudiants : importance, prévention et solutions pour l Université» Rapport final janvier 2009 FDP 2007 «Le plagiat dans les e-productions des étudiants : importance, prévention et solutions pour l Université» Rapport final janvier 2009 1) Le projet «plagiat» a été soutenu en 2007 pour mettre en

Plus en détail

Discours de Marylise LEBRANCHU. Echanges avec les étudiants du master collectivités locales de. l Université de Corse, à Corte en Haute-Corse

Discours de Marylise LEBRANCHU. Echanges avec les étudiants du master collectivités locales de. l Université de Corse, à Corte en Haute-Corse Discours de Marylise LEBRANCHU Echanges avec les étudiants du master collectivités locales de l Université de Corse, à Corte en Haute-Corse Jeudi 17 octobre 2013 Je suis heureuse de pouvoir commencer,

Plus en détail

L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES

L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES DEMOCRATIE PARTICIPATIVE ET CITOYENNETE L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES PROJET D AVIS N 11. 03 Présenté par la Commission «Qualité de la Ville» du CONSEIL LILLOIS de la JEUNESSE à l Assemblée

Plus en détail

Nous avons besoin de passeurs

Nous avons besoin de passeurs 1 Nous avons besoin de passeurs «Lier pratiques culturelles et artistiques, formation tout au long de la vie et citoyenneté» François Vercoutère Du point de vue où je parle, militant d éducation populaire

Plus en détail

RÉSEAU D ACTION PROFESSIONNELLE CSQ

RÉSEAU D ACTION PROFESSIONNELLE CSQ RÉSEAU D ACTION PROFESSIONNELLE CSQ Compte-rendu Réunion du 22 octobre 2008 Cette réunion terminait un processus de 3 ans portant sur les cinq propositions pour une meilleure éducation au Québec. D entrée

Plus en détail

Service Prévention et Sécurité CNRS DR18

Service Prévention et Sécurité CNRS DR18 Service Prévention et Sécurité CNRS DR18 Fiche de lecture : Loi n 2010-751 du 05/07/2010 relative à la rénovation du dialogue social et comportant diverses dispositions relatives à la fonction publique

Plus en détail

Accompagner le changement

Accompagner le changement A faire suivre à : retour à : Accompagner Problématique Le changement, c est tous les jours! Il fait aujourd hui partie intégrante de l univers des entreprises et des salariés. Présenté le plus souvent

Plus en détail

La formation interministérielle

La formation interministérielle 1 La formation interministérielle La formation interministérielle mise en œuvre par la DGAFP s organise autour des trois axes suivants : La formation interministérielle déconcentrée dont les acteurs principaux

Plus en détail

Plan d action annuel

Plan d action annuel Plan d action annuel Mise en contexte La Coordination ATL a pour objectif de développer l offre d accueil Temps libre sur le territoire de la Commune afin de répondre aux besoins des familles, de développer

Plus en détail

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth Charlène Reynaud Licence IUP Université jean Monnet Rapport de fin de séjour Stage Bournemouth A. Vie pratique Mon séjour s est déroulé à Bournemouth, ville de 163900 située à 2h00 de Londres. Bournemouth

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco UNIVERSITE PIERRE MENDES FRANCE Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco Du 2 mai au 8 juillet. 2 P a g e a) Vie pratique : Logement : A San Francisco, je logeais dans une résidence

Plus en détail

Rapport d activités 2014 Version synthétique

Rapport d activités 2014 Version synthétique Rapport d activités 2014 Version synthétique Plan d actions 2014 Rapport d activités 2015 L InterMire comme soutien logistique et administratif Organisation du Collège des Directeurs Organisation de 12

Plus en détail

Motion de résultats Christine Panchaud, Coordinatrice de programme, Bureau International de l Education, UNESCO

Motion de résultats Christine Panchaud, Coordinatrice de programme, Bureau International de l Education, UNESCO 3 ème séminaire international BIE - UNESCO Dialogue politique et stratégies de mise en œuvre du changement du curriculum de l éducation de base pour lutter contre la pauvreté. Ouagadougou 13-17 mars 2006

Plus en détail

Et si le class gift s invitait chez vous? Céline Garsault (INSEAD) Léa Sarica (Fondation HEC)

Et si le class gift s invitait chez vous? Céline Garsault (INSEAD) Léa Sarica (Fondation HEC) Et si le class gift s invitait chez vous? Céline Garsault (INSEAD) Léa Sarica (Fondation HEC) Questions abordées 1) Définition du Class Gift 2) Quelles conditions réunir pour lancer et structurer un Class

Plus en détail

LePhysionomiste.fr, la nouvelle adresse web des lieux incontournables de la nuit parisienne

LePhysionomiste.fr, la nouvelle adresse web des lieux incontournables de la nuit parisienne LePhysionomiste.fr, la nouvelle adresse web des lieux incontournables de la nuit parisienne Difficile de trouver un outil qui répertorie à la fois les bars, clubs et autres établissements de nuit à Paris.

Plus en détail

Bilan du groupe de travail «Gestion de l espace» sur la période 2009-2011

Bilan du groupe de travail «Gestion de l espace» sur la période 2009-2011 Bilan du groupe de travail «Gestion de l espace» sur la période 2009-2011 2 ème partie : le fonctionnement du groupe L objectif de ce cadre est de faciliter le travail de bilan des groupes de travail.

Plus en détail

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations BTS Comptabilité et Gestion des Organisations Recueil de témoignages de titulaires d un bac STG ou professionnel de comptabilité 12 rue Dessaignes 41016 BLOIS CEDEX bts-dessaignes.org Téléphone : 02 54

Plus en détail

FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires)

FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires) Mission Jeunesse FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires) La Ville d Angers effectue un travail d aide aux projets des jeunes par l intermédiaire de la mission jeunesse. Cette mission

Plus en détail

PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE

PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE Accueil de loisirs de Nozay Croc Loisirs de Vay Responsables Nozay : Denis Bretécher (enfancenozay.lamano@orange.fr) N port: 06.79.67.32.92. Vay: Nolwen Hébert-Bertho

Plus en détail

Une responasbilité partagée

Une responasbilité partagée Formation Plan de déplacements d entreprise (PDE) Plan de déplacements d entreprise - Actualisation 9.00 9.15 Introduction Xavier Nuyens & Gaston Bastin, Bruxelles Environnement 9.15 9.45 Procédure et

Plus en détail

Organisation / Gestion du temps

Organisation / Gestion du temps Organisation / Gestion du temps Séquence 3 : La gestion des tâches dans le temps La transition entre le collège et le lycée pose de nombreuses questions. Au collège 1, le premier élément expliquant l échec

Plus en détail

Quelques conseils pour bien réaliser son année de Master 2 Recherche

Quelques conseils pour bien réaliser son année de Master 2 Recherche http://adstic.free.fr adstic@gmail.com Quelques conseils pour bien réaliser son année de Master 2 Recherche Qu est ce que l Adstic? L Adstic est l association des doctorants du campus sciences et techniques

Plus en détail

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent Bilan du sondage pour les trousses de l Avent PRÉPARATOIRE 1. Très satisfaisant (1) Satisfaisant (2) Amélioration 1a 9 3 0 1b 7 5 0 1c 7 5 0 1d 9 2 0 - Bravo! Une excellente trousse pour Maternelle-Jardin.

Plus en détail

CONTEXTE PÉDAGOGIQUE

CONTEXTE PÉDAGOGIQUE CONTEXTE PÉDAGOGIQUE Le principe L Isoloir est un dispositif participatif en ligne innovant, ludique et interactif, simple à mettre en œuvre et qui ménage une véritable place aux enseignants. Face à la

Plus en détail

LA COMMUNICATION DU COMITE D ENTREPRISE

LA COMMUNICATION DU COMITE D ENTREPRISE Fiche Express LA COMMUNICATION DU COMITE D ENTREPRISE Fiche express L'info pratique en droit du travail. AVERTISSEMENT : Ce document ne dispense en rien de consulter un spécialiste pour adapter au besoin

Plus en détail

Groupe de travail. Renforcer la confiance mutuelle RAPPORT

Groupe de travail. Renforcer la confiance mutuelle RAPPORT Groupe de travail Renforcer la confiance mutuelle RAPPORT Les participants ont tous reçu une copie du rapport particulièrement riche du précédent groupe de travail. A l issue des rapports des représentantes

Plus en détail

{Epitech}, depuis 15 ans

{Epitech}, depuis 15 ans {Epitech}, depuis 15 ans L école de l innovation et de l expertise informatique en action Le projet comme méthode d enseignement, l étudiant au cœur de l école Le cursus Epitech se base sur une utilisation

Plus en détail