CONSIGNES : Risques Majeurs ALERTE : SIRENE CITE SCOLAIRE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONSIGNES : Risques Majeurs ALERTE : SIRENE CITE SCOLAIRE"

Transcription

1 CONSIGNES : Risques Majeurs ALERTE : SIRENE CITE SCOLAIRE Sur décisions des Chefs d établissement : Directeurs de Crise Soit EVACUATION Soit CONFINEMENT Personnes Ressources Personnes Ressources Personnels : - Continuer à assurer l encadrement des élèves. - Veiller au bon déroulement de l opération de regroupement. - Penser aux publics spécifiques : élèves présentant un handicap ou des difficultés particuliers. - Etablir la liste des absents. - Signaler les incidents. - Gérer attente. 3

2 P.P.M.S : CONSIGNES POUR TOUS LES PERSONNELS 1) CONSIGNES GENERALES : le signal d alerte : est constitué par une sirène sur toute la Cité Scolaire Les personnels en charge d élèves au moment du signal (professeurs, A.E.D, documentalistes) sont responsables : de l évacuation vers les lieux de mise en sûreté ou de confinement du rassemblement et de l appel des élèves qui sont sous leur autorité ( y compris des élèves qui au moment du signal peuvent se trouver hors de vue des dits personnels : par exemple élèves aux toilettes, au secrétariat ) Ils ont pour consignes première de rassurer les élèves. Chaque adulte se met à la disposition de la cellule de crise et du ou (des ) responsables des zones de confinement. Ceux qui seraient déjà présent sur les lieux de confinement ferment les fenêtres, baissent les volets ( si présence), s éloignent des fenêtres et s apprêtent à accueillir un autre groupe. Le responsable de secteur récupère immédiatement la mallette de secours P.P.M.S ; appelle la cellule de crise pour écouter les consignes et les distribuer. Chaque responsable en charge d une classe ( en possession du cahier d appel ) procède à un appel minutieux et rend compte immédiatement au responsable de secteur des élèves absents à l appel ( en dehors des absences constatées pour la journée). Il retourne auprès de sa classe et attend les nouvelles instructions. Si la nature de l alerte le nécessite, chaque groupe prend en charge le confinement de son lieu ( obturer les aérations, VMC, portes de salles non confinées, portes de couloirs et d escalier ) 2) CONSIGNES PARTICULIERES : ENTRE 11H 30 ET 13H30 Le Restaurant Scolaire : Si vous êtes dans la salle de restauration (Collège ou Lycée), mettezvous à la disposition de la cellule de crise. Si vous êtes dans la chaîne du self, allez dans la salle de restauration pour se mettre à la disposition des responsable des secteurs ( self collège et self lycée) qui appelleront la cellule de crise pour avoir les consignes. Foyer des élèves Lycée : Demander aux élèves d aller se regrouper au Bâtiment F dans la zone de confinement. Foyer des élèves Collège : Demander aux élèves d aller se regrouper au RDC du bâtiment externat Collège. 3) CONSIGNES PARTICULIERES : INTERNATS Dès le déclenchement de l alarme, chaque responsable de secteur (par étage) regroupe les élèves dans les zones de confinement et fait l appel. Le responsable de secteur récupère immédiatement la mallette et entre en contact avec la C.P.E de service qui organise en lien avec les personnels de direction le poste de commandement. 4

3 P.P.M.S: CONSIGNES AUX ELEVES Lorsque la sirène retentit dans la Cité Scolaire vous devez : Si vous êtes dans une salle de cours avec un professeu r : restez assis et att endez les consignes qui vous seront données. Si vous ê tes en récréation ( à 10 h, à 13h45, à 16 h ) rendez-vous à la salle de cours que vous deviez rejoindre après la récréation. Si vous êtes en salle d étude restez assis et attendez les consignes. Si vous êtes au gymnase restez auprès de votre professeur et attendez les consignes. De 12 h à 13h 45 : Si vous êtes dans la salle de restauration ne vous déplacez pas et attendez les consignes. Si vous êtes dans la ligne de self terminez de vous servir et allez dans la salle de restauration. Si vous êtes dans la cour ou si vous attendez pour aller manger aller rejoindre les salles de cours qui étaient prévus dans votre emploi du temps. Après 17 h ou 18 h : Si vous êtes à la sortie immédiate de l établissement ou à l arrêt de bus et q ue la sirène retentit, veuillez rejoindre immédiatement vos salles de classe que vous venez de quitter. De 19 h à 7h30 : Pour tous les internes, dès le déclenchement de la sirène, veuillez rejoindre votre étage à l internat et attendre les consignes. Si le déclenchement à l ieu au moment de la phase de sommeil, veuillez fermer (le cas éché ant, les fenêtres de vos chamb res et rejoindre la zon e de confin ement le plus rapidement possib le et enfin attendez les consignes de la personne responsable de la zone. 5

4 A RETENIR NE RESTEZ PAS SEUL OU ISOLE PLACEZ-VOUS SOUS L AUTORITE D UN ADULTE RESTEZ OU REGAGNEZ UN BATIMENT EN DUR NE QUITTEZ PAS LA CITE SCOLAIRE Vous mettriez votre vie en danger. N incitez personne à venir vous cherchez : Vous mettriez sa vie en danger NE TELEPHONEZ PAS N encombrez pas le réseau. Laissez le libre pour que les secours puissent s organiser. PATIENTEZ DANS LE CALME ET LA DISCIPLINE ATTENDEZ L E SIGNAL DE FIN D AL ERTE ET L A CONFIRMATION PAR UN ADULTE 6

5 P.P.M.S : INFORMATION DES FAMILLES La Cité scolaire vous informe de la mise en pl ace d exercices adaptée s à la préve ntion des accidents majeurs, autres que ceux réalisés pour les risques incend ie. Vos enfants participe ront à des e xercices pour permettre une mise en sûreté dans les bâtiments. Accidents concernés : Tempêtes, vents violents Inondations ou mouvements de terrain empêchant la circulation des cars de Ramassage. Transport de matières dangereuses ou exp losion d une cuve dans la station service de proximité. Risques nucléaires liés à la présence de Golfech. Et vous, PARENTS, Quelle consignes, devez-vous respecter en cas d accidents majeurs? En cas d alerte : N allez pas vers les lieux du sinistre. Vous iriez au devant du danger Écoutez la radio et respectez les consignes des autorités. Fréquences : France Inter 87.9 Mhz en FM ou Sud Radio Mhz ou Radio Fréquence 92.5 Mhz en FM ou RF M 93.8 Mh z en FM o u Europe Mhz en FM. (Vé ifiez que le informations reçues émanent des autorités) N allez pas chercher votre enfant à l école. Pour ne pas l exposer ni vous exposer. Un plan de mise en sûreté des élèves a été prévu dans la Cité Scolaire (Lycée et Collège). Vous pouvez si vous souhaiter en prendre connaissance au secrétariat des deux établissements. N utilisez pas vos téléphones. N encombrez pas le réseau. Laissez les libres pour que les Secours puissent s organiser. Papillon à retourner aux établissements concernés : Je soussigné M. représentant légal de l élève., en classe de.., reconnais a voir pris connaissance des informations et des consignes à respecter par les parents en cas d accident majeur. Je rappelle que mon enfant est sujet à un problème médical :.., avec traitement. Fait à le.signature : 7

6 P.P.M.S : CONSIGNES RESPONSABLE DU SECTEUR Sortir le mallette de secours PPMS du secteur Mettre le brassard d identification Vérifier que le téléphone soit opérationnel ; écoutez les consignes données par le PC de crise Vérifier que chaque responsable de groupe applique les pre mières consignes de rassemblement dan les lieux appropriés. Isoler l e space extérieur du secteur de confine ment et des VMC si nécessaire l aide des matériaux d obturation. Expliquer ce qui se passe et l évolution probable de la situation Distribuer les fiches des effectifs des élèves absents ou blessés Recenser ces relevés et les communiquer à la Vie Scolaire par le moyen le plus approprié quand celle-ci le demandera, en son absence le communiquer au poste de commandement Déterminer les modalités de déplacement et d utilisation des WC Proposer aux élèves des activités calmes Utiliser la mallette de première urgence Suivre les consignes en fonction des situations spécifiques ( saignement du nez, «crise de nerf») Isoler les personnes en crise Repérer les personnes en difficulté ou en traitement médical personnel Remplir une fiche individuelle d observation pour toutes les personnes indisposées ou blessées APRES LE SIGNAL DE LA FIN DE L ALERTE (TROIS COUPS DE SIRENE) : Ventiler les lieux Faire un bilan de l alerte avec les élèves Suivre les consignes de sorties données par le PC 8

PPMS. Ce recueil de tableaux vous guidera dans la conception et dans la présentation du PPMS de l établissement. Plan Particulier de Mise en Sureté

PPMS. Ce recueil de tableaux vous guidera dans la conception et dans la présentation du PPMS de l établissement. Plan Particulier de Mise en Sureté PPMS Ce recueil de tableaux vous guidera dans la conception et dans la présentation du PPMS de l établissement Page 1 1 IDENTIFICATION DE L ETABLISSEMENT Année de réalisation du PPMS Nom de l établissement

Plus en détail

PLAN PARTICULIER DE MISE EN SURETE (P.P.M.S.) Face aux risques majeurs. Dans le Département de Maine-et-Loire * * * * *

PLAN PARTICULIER DE MISE EN SURETE (P.P.M.S.) Face aux risques majeurs. Dans le Département de Maine-et-Loire * * * * * PLAN PARTICULIER DE MISE EN SURETE (P.P.M.S.) Face aux risques majeurs Dans le Département de Maine-et-Loire * * * * * Commune : MAZE Circonscription : BAUGE Ecole Etablissement : école ste Marie Adresse

Plus en détail

Sommaire. Les principaux acteurs. fiche 1: Feu explosion. fiche 2: Mouvements de terrain. fiche 3: Nuage toxique. fiche 4: Tempête

Sommaire. Les principaux acteurs. fiche 1: Feu explosion. fiche 2: Mouvements de terrain. fiche 3: Nuage toxique. fiche 4: Tempête 1 Sommaire page 3 Qui? Pourquoi? Quand? Comment? page 4 page 5 page 6 page 7 page 8 page 9 page 10 page 11 page 12 page 13 page 14 Les principaux acteurs fiche 1: Feu explosion fiche 2: Mouvements de terrain

Plus en détail

Qu est-ce qu un risque majeur? graves dommages grand nombre de personnes

Qu est-ce qu un risque majeur? graves dommages grand nombre de personnes Qu est-ce qu un risque majeur? Un aléa grave d origine naturelle (inondation, tempête, séisme, ) ou technologique (barrage, transport, ) qui peut causer de graves dommages à un grand nombre de personnes,

Plus en détail

LYCEE MASSENA NICE. Plan Particulier de Mise en Sûreté

LYCEE MASSENA NICE. Plan Particulier de Mise en Sûreté LYCEE MASSENA NICE Plan Particulier de Mise en Sûreté 13/12/2012 P.P.M.S. du Lycée Masséna Préambule : Sur la rive gauche du Paillon, couvert dans cette partie, le lycée Masséna est situé sur une zone

Plus en détail

III EN CAS D EVACUATION Signal d alarme : sonnerie continue d une durée de 5 minutes. NE PAS CRIER NE PAS COURIR - NE PAS UTILISER L ASCENSEUR

III EN CAS D EVACUATION Signal d alarme : sonnerie continue d une durée de 5 minutes. NE PAS CRIER NE PAS COURIR - NE PAS UTILISER L ASCENSEUR Collège F. MITTERRAND CARAMAN FICHE 1 CONSIGNES DE SECURITE - ETAGES Tous les personnels de l Etablissement sont concernés par les problèmes de «SECURITE» en particulier lors d une évacuation. Le signal

Plus en détail

CAHIER ANNUEL DE SECURITE

CAHIER ANNUEL DE SECURITE Situer sur les plans de(s) bâtiment(s) : ANNEE SCOLAIRE 2005/2006 L emplacement des organes de coupure : GAZ.. ELECTRICITE. HT BT CAHIER ANNUEL DE SECURITE EAU... MAZOUT.. PLAN PARTICULIER de MISE EN SURETE

Plus en détail

A L ATTENTION DES DIRECTEURS D ECOLES DES CHEFS D ETABLISSEMENTS SCOLAIRES. Académie de Lyon Hygène et Sécurité Page 1 sur 25

A L ATTENTION DES DIRECTEURS D ECOLES DES CHEFS D ETABLISSEMENTS SCOLAIRES. Académie de Lyon Hygène et Sécurité Page 1 sur 25 A L ATTENTION DES DIRECTEURS D ECOLES ET DES CHEFS D ETABLISSEMENTS SCOLAIRES Académie de Lyon Hygène et Sécurité Page 1 sur 25 Ce fascicule de crise est un document opérationnel destiné à aider les directeurs

Plus en détail

CONSEILS SUR LA REALISATION DES EXERCICES INCENDIE DANS LES EPLE DU 1 ER DEGRE

CONSEILS SUR LA REALISATION DES EXERCICES INCENDIE DANS LES EPLE DU 1 ER DEGRE CONSEILS SUR LA REALISATION DES EXERCICES INCENDIE DANS LES EPLE DU 1 ER DEGRE Sommaire du document : PROCEDURE D EVACUATION POUR LES EPLE DU 1 er DEGRE... 2 FICHE GUIDE DU DIRECTEUR D ÉCOLE... 3 LA FICHE

Plus en détail

Ce document devra être réactualisé en début de chaque année

Ce document devra être réactualisé en début de chaque année Plan Particulier de Mise en Sûreté. À l attention des Directeurs d école et des chefs d établissements scolaires Ce document devra être réactualisé en début de chaque année Patrick Langlois I.H.S. Jean-Joël

Plus en détail

PLAN PARTICULIER DE MISE EN SÛRETÉ CONFINEMENT ÉVACUATION CONFINEMENT

PLAN PARTICULIER DE MISE EN SÛRETÉ CONFINEMENT ÉVACUATION CONFINEMENT Annexe 05-1 CONFINEMENT ÉVACUATION CONFINEMENT La zone de confinement est constituée d un ensemble de locaux où les élèves et le personnel sont mis à l abri pendant l alerte et disposant, si possible,

Plus en détail

PLAN PARTICULIER DE MISE EN SURETE DES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES FACE A L'ACCIDENT MAJEUR

PLAN PARTICULIER DE MISE EN SURETE DES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES FACE A L'ACCIDENT MAJEUR PLAN PARTICULIER DE MISE EN SURETE DES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES FACE A L'ACCIDENT MAJEUR Collège Louis PASTEUR Impasse Beauvois 45380 La Chapelle Saint Mesmin Tel : 02.38.72.65.81 Fax : 02.38.70.52.48

Plus en détail

P.P.M.S. Plan Particulier de Mise en Sûreté. face aux risques majeurs. à l attention des directrices et directeurs d écoles

P.P.M.S. Plan Particulier de Mise en Sûreté. face aux risques majeurs. à l attention des directrices et directeurs d écoles Nom de l école : RNE : Adresse : Commune : Code postal : Téléphone : Télécopie : Adresse électronique : Date de création du P.P.M.S. : Date de présentation au conseil d école : Date de dernière mise à

Plus en détail

PLAN PARTICULIER DE MISE EN SURETE

PLAN PARTICULIER DE MISE EN SURETE DEPARTEMENT DE LA CORSE DU SUD PLAN PARTICULIER DE MISE EN SURETE FACE AUX RISQUES MAJEURS École :.. Lieu de mise en sûreté : Année scolaire 20.. -20.. LE PLAN TECHNIQUE 1. Liste des risques auxquels l

Plus en détail

OUTILS OPERATIONNELS Page 1 sur 1. Alerte de la population FICHE 1 : SCHEMA DE RECEPTION ET DE TRAITEMENT D UNE ALERTE

OUTILS OPERATIONNELS Page 1 sur 1. Alerte de la population FICHE 1 : SCHEMA DE RECEPTION ET DE TRAITEMENT D UNE ALERTE OUTILS OPERATIONNELS Page 1 sur 1 FICHE 1 : SCHEMA DE RECEPTION ET DE TRAITEMENT D UNE ALERTE R E C E P T I O N Standard mairie Période ouvrable de la mairie OU ALERTE Service de secours, système de vigilance,

Plus en détail

Lycée Régional du Bâtiment et des Travaux Publics Saint Lambert N 0750697A LIVRET DE SECURITE INCENDIE

Lycée Régional du Bâtiment et des Travaux Publics Saint Lambert N 0750697A LIVRET DE SECURITE INCENDIE Lycée Régional du Bâtiment et des Travaux Publics Saint Lambert N 0750697A LIVRET DE SECURITE INCENDIE Mise à jour Mai 2010 Rappel de la réglementation L objectif des exercices d évacuation est d entraîner

Plus en détail

INFORMATION AU PUBLIC

INFORMATION AU PUBLIC Ville de Versailles INFORMATION AU PUBLIC SECURITE CIVILE COMMUNALE LES GESTES ESSENTIELS EN CAS DE RISQUES LES ALERTES L ALERTE PAR LA SIRENE En cas de danger imminent, le signal national d alerte comporte

Plus en détail

PLAN PARTICULIER DE MISE EN SURETE DES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES FACE A L'ACCIDENT MAJEUR

PLAN PARTICULIER DE MISE EN SURETE DES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES FACE A L'ACCIDENT MAJEUR PLAN PARTICULIER DE MISE EN SURETE DES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES FACE A L'ACCIDENT MAJEUR Collège Victor Hugo Rue de Nieder Roden 45390 PUISEAUX Tel : 02.38.34.50.25 Fax : 02.38.34.32.50 Mail : ce.0450063z@ac-orleans-tours.fr

Plus en détail

Formation: Emergency guide Bâtiment 513

Formation: Emergency guide Bâtiment 513 + Formation: Emergency guide Bâtiment 513 January 2013 + 1- Objectif de la formation Al issue de ce cours vous serez capable de Durée Enoncer les règles pour mettre en sécurité des personnes lors d une

Plus en détail

Page 1 sur 10 Académie de Lyon Hygiène et Sécurité

Page 1 sur 10 Académie de Lyon Hygiène et Sécurité Page 1 sur 10 Académie de Lyon Hygiène et Sécurité Ce document a été élaboré par : Yannick BRUXELLE, correspondante risques majeurs, Elisabeth RIMBEAU, inspectrice hygiène et sécurité, Commandant Pascal

Plus en détail

CARGILL. CARGILL Port de commerce 29200 BREST

CARGILL. CARGILL Port de commerce 29200 BREST MAITRISE DES RISQUES ETABLISSEMENT CARGILL Plaquette d information «Les citoyens ont un droit à l information sur les risques majeurs auxquels ils sont soumis dans certaines zones du territoire et sur

Plus en détail

PLAN D ÉVACUATION. 12 septembre 2011

PLAN D ÉVACUATION. 12 septembre 2011 PLAN D ÉVACUATION 14, rue Soumande, Bureau 1-14 Québec (Québec) G1L 0A4 Téléphone : (418) 525-7060 Télécopieur : (418) 525-6995 Site internet : www.iqe.edu Adresse électronique : admin@iqe.edu 12 septembre

Plus en détail

CAHIER ANNUEL DE SECURITE

CAHIER ANNUEL DE SECURITE INSPECTION DE L EDUCATION NATIONALE SARREGUEMINES EST ANNEE SCOLAIRE 20 / 20 6 rue Claire Oster - 57216 Sarreguemines Tél. : 03.87.95.13.87 Fax.: 03.87.95.61.96 CAHIER ANNUEL DE SECURITE PLAN PARTICULIER

Plus en détail

PROTOCOLE DES SOINS ET DES URGENCES

PROTOCOLE DES SOINS ET DES URGENCES PROTOCOLE DES SOINS ET DES URGENCES Conformément au B.O. n 1 du 6 janvier 2000, ce texte définit l organisation des soins et des urgences au sein de l établissement. LORSQUE L INFIRMIERE EST PRESENTE :

Plus en détail

Pour le savoir, faites le test et répondez aux 10 questions suivantes, en cochant la case de la bonne réponse.

Pour le savoir, faites le test et répondez aux 10 questions suivantes, en cochant la case de la bonne réponse. CAMPAGNE D INFORMATION ET DE PRÉVENTION SUR LES RISQUES INDUSTRIELS MAJEURS CÔTE D OPALE - FLANDRE 2010 Pour le savoir, faites le test et répondez aux 10 questions suivantes, en cochant la case de la bonne

Plus en détail

PLAN PARTICULIER DE MISE EN SURETE COLLEGE GEORGES BRASSENS PODENSAC GIRONDE

PLAN PARTICULIER DE MISE EN SURETE COLLEGE GEORGES BRASSENS PODENSAC GIRONDE COLLEGE GEORGES BRASSENS PODENSAC GIRONDE LE CADRE REGLEMENTAIRE ET LES SOURCES D INFORMATIONS Le Code de l environnement fixe de manière globale le cadre du droit à l information (Art.L.125.2) «les citoyens

Plus en détail

Plan particulier de mise en sécurité

Plan particulier de mise en sécurité Circonscription: Commune:.. Ecole: Adresse:. Téléphone: Plan particulier de mise en sécurité Risques Majeurs concernés :. Directeur (trice) :. Document Jean Pierre Mariani - CPC ACMO sécurité novembre

Plus en détail

Notice explicative du PPMS

Notice explicative du PPMS Notice explicative du PPMS ÉCOLE : document à conserver à l école (ne pas envoyer) Référence : BO hors-série n 3 du 30 mai 2002, circulaire n 2002-119 du 29-5-2002 Cette notice a été élaborée à partir

Plus en détail

PROTOCOLE DE SÉCURITÉ ET DE SURVEILLANCE DE L ÉCOLE PIERRE RÉMY 2013

PROTOCOLE DE SÉCURITÉ ET DE SURVEILLANCE DE L ÉCOLE PIERRE RÉMY 2013 SÉCURITÉ 1. Il est interdit de laisser entrer qui que ce soit dans l école. Si vous laissez entrer quelqu un, vous devez l accompagner au secrétariat ou au service de garde. Vous êtes responsable de toutes

Plus en détail

Le Plan Particulier de Mise en Sûreté. un dispositif essentiel et une obligation réglementaire

Le Plan Particulier de Mise en Sûreté. un dispositif essentiel et une obligation réglementaire Le Plan Particulier de Mise en Sûreté un dispositif essentiel et une obligation réglementaire Jacques Damian IEN Rumilly 2007 Depuis le 29 mai 2002, il est fait obligation à tous les établissements scolaires

Plus en détail

Sécurité au travail: prévention Préparer un exercice d évacuation. 1423 Michel Antoine 2012 1

Sécurité au travail: prévention Préparer un exercice d évacuation. 1423 Michel Antoine 2012 1 Sécurité au travail: prévention Préparer un exercice d évacuation 1423 Michel Antoine 2012 1 Sommaire Buts et objectifs Organisation Déroulement Evaluation 1423 Michel Antoine 2012 2 Remarque générale

Plus en détail

Professeur EVACUATION. Délégué de classe

Professeur EVACUATION. Délégué de classe Professeur EVACUATION Délégué de classe Destinataires : Enseignants, Non-Enseignants et membres du CHSCT Objet : Les exercices d évacuation La réglementation fixe que des exercices pratiques d évacuation

Plus en détail

Note à l attention de Mesdames, Messieurs les Directeurs et Responsables d Institutions et Services provinciaux.

Note à l attention de Mesdames, Messieurs les Directeurs et Responsables d Institutions et Services provinciaux. Note à l attention de Mesdames, Messieurs les Directeurs et Responsables d Institutions et Services provinciaux. N/Réf. : SM/MC/013-2010 MONS, le 02 mars 2010. Mesdames, Messieurs, Chers Collègues, A toutes

Plus en détail

Dossier d information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) Document à conserver.

Dossier d information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) Document à conserver. Dossier d information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) Document à conserver. Sommaire : Editorial de M. Le Maire ; Définition du risque majeur p 2 Contexte local ; Information préventive ; L alerte

Plus en détail

Organisation de la gestion de crise à Mayotte. Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011

Organisation de la gestion de crise à Mayotte. Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011 Organisation de la gestion de crise à Mayotte Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011 SOMMAIRE INTRODUCTION AVANT LA CRISE PENDANT LA CRISE APRES LA CRISE 2 Service interministériel de défense

Plus en détail

Apprenons les bons réflexes! tempête. rupture DE GAZODUC

Apprenons les bons réflexes! tempête. rupture DE GAZODUC Document d Information Communal sur les Risques Majeurs de LA GRANDE MOTTE Les 5 risques majeurs Apprenons les bons réflexes! tempête inondation & SUBMERSION MARINE FEU DE FORÊT transport DE MARCHANDISES

Plus en détail

GUIDE D ELABORATION D UN PLAN PARTICULIER DE MISE EN SURETE FACE AUX RISQUES MAJEURS

GUIDE D ELABORATION D UN PLAN PARTICULIER DE MISE EN SURETE FACE AUX RISQUES MAJEURS DELEGATION ACADEMIQUE SECURITE HYGIENE ET CONDITIONS DE TRAVAIL RECTORAT AIX MARSEILLE Septembre 2014 GUIDE D ELABORATION D UN PLAN PARTICULIER DE MISE EN SURETE FACE AUX RISQUES MAJEURS (Cf. BOEN hors

Plus en détail

VILLE DE MONTMORENCY. Plan communal de sauvegarde. c r h w t. risques majeurs. Les bons réflexes en cas de danger!ou d alerte

VILLE DE MONTMORENCY. Plan communal de sauvegarde. c r h w t. risques majeurs. Les bons réflexes en cas de danger!ou d alerte VILLE DE MONTMORENCY Plan communal de sauvegarde c r h w t a Les risques majeurs Les bons réflexes en cas de danger!ou d alerte à quoi sert ce document d information? Ce guide pratique présente les différents

Plus en détail

Maintenance Obligatoire

Maintenance Obligatoire Maintenance Obligatoire Lots Textes Nbre d intervention annuelle Portes piétonnes automatiques Ascenseurs-monte plats- EPMR Décret 92-333 Arrêté du 18 novembre 2004 Arrêté du 11 mars 1977 9 à 12 fois par

Plus en détail

Mai 2015. Prévenir les risques d incendie Les conseils utiles pour votre sécurité

Mai 2015. Prévenir les risques d incendie Les conseils utiles pour votre sécurité Mai 2015 Prévenir les risques d incendie Les conseils utiles pour votre sécurité PREAMBULE SOYEZ PRUDENTS! Surveillez vos enfants en bas âge, éloignez d eux tout ce qui peut être source d incendie (allumettes,

Plus en détail

Plan Particulier de Mise en Sûreté

Plan Particulier de Mise en Sûreté Année scolaire 2014-2015 Plan Particulier de Mise en Sûreté Catégorie de l établissement : Ecole Collège Lycée Lycée professionnel Autre (à préciser ) : Spécificités de l établissement : Atelier (nombre

Plus en détail

GUIDE D ACCUEIL SANTÉ ET SÉCURITÉ À L ATTENTION D UN NOUVEL EMPLOYÉ INFORMATION DE BASE

GUIDE D ACCUEIL SANTÉ ET SÉCURITÉ À L ATTENTION D UN NOUVEL EMPLOYÉ INFORMATION DE BASE Secteur Santé et Sécurité École Polytechnique Février 2014 GUIDE D ACCUEIL SANTÉ ET SÉCURITÉ À L ATTENTION D UN NOUVEL EMPLOYÉ INFORMATION DE BASE 1 LA GESTION DE LA SANTÉ ET SÉCURITÉ À POLYTECHNIQUE MONTRÉAL

Plus en détail

PLAN PARTICULIER DE MISE EN SECURITE

PLAN PARTICULIER DE MISE EN SECURITE Lycée Albert EINSTEIN Collège Gérard Philipe PLAN PARTICULIER DE MISE EN SECURITE ANNEE SCOLAIRE 2013/2014 1 SOMMAIRE I. L environnement de la cité scolaire II. Le recensement des risques majeurs III.

Plus en détail

PLAN PARTICULIER DE MISE EN SÛRETE

PLAN PARTICULIER DE MISE EN SÛRETE PLAN PARTICULIER DE MISE EN SÛRETE PPMS SIMPLIFIE A DESTINATION DES PETITES ECOLES Établissement scolaire : Adresse complète : Tél / fax / mél : Commune : Risques identifiés : Date de la dernière mise

Plus en détail

PLAN PARTICULIER DE MISE EN SURETE

PLAN PARTICULIER DE MISE EN SURETE PLAN PARTICULIER DE MISE EN SURETE P.P.M.S Ce fascicule de crise est un document opérationnel destiné à se préparer à l éventualité d un risque majeur ou d une situation d urgences particulières. (cf circulaire

Plus en détail

Situation de l école

Situation de l école Situation de l école Situation géographique : L école se situe sur la commune de.. Elle se situe.(indiquer les dangers) Les risques majeurs déclarés restent. ( cf. DDRM document préfecture risques majeurs

Plus en détail

Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien

Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien Tous droits réservés Design Spirale Communication visuelle Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien > d un événement majeur Alerte à la bombe Violentes intempéries

Plus en détail

Procédure Départementale. Établissements accueillant des élèves. Mise en place d'un concept d'urgence feu ANNEXE 3. ( 9 pages) 1/9

Procédure Départementale. Établissements accueillant des élèves. Mise en place d'un concept d'urgence feu ANNEXE 3. ( 9 pages) 1/9 Procédure Départementale Établissements accueillant des élèves Mise en place d'un concept d'urgence feu ANNEXE 3 ( 9 pages) 1/9 Consignes pour les visiteurs ALARMER 118, puis le secrétariat (022 ),.dès

Plus en détail

DOSSIER RISQUES MAJEURS

DOSSIER RISQUES MAJEURS ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE DE BRETAGNE Côtes d Armor Finistère Ille et Vilaine - Morbihan DAA 07.2 DOSSIER RISQUES MAJEURS Plan Particulier de Mise en Sûreté (PPMS) Ecole : Adresse : CP : VILLE : Date d élaboration

Plus en détail

Comportement en cas d incendie. Prévention incendie

Comportement en cas d incendie. Prévention incendie Comportement en cas d incendie Prévention incendie Au feu, que faire? Un incendie peut éclater n importe où et n importe quand. Il est donc important de rapidement localiser et mémoriser les emplacements

Plus en détail

RECUEIL DES POLITIQUES ADE09-DA13 ADMINISTRATION DES ÉCOLES «Lockdown» (confinement barricadé) et sécurisation de l école

RECUEIL DES POLITIQUES ADE09-DA13 ADMINISTRATION DES ÉCOLES «Lockdown» (confinement barricadé) et sécurisation de l école RÉSOLUTION 220-09 43-10 Date d adoption : 22 septembre 2009 16 février 2010 En vigueur : 22 septembre 2009 17 février 2010 À réviser avant : 2 septembre 2012 RECUEIL DES POLITIQUES «Lockdown» (confinement

Plus en détail

23/03/2012 FRANCK VALERIO 1

23/03/2012 FRANCK VALERIO 1 23/03/2012 FRANCK VALERIO 1 QUE FAIRE EN CAS D INCENDIE? 1 - ALERTER - VERBALEMENT - EN DECLANCHANT LES ALARMES A INCENDIE 2 - EVACUER TOUS LES ENFANTS VERS L EXTERIEUR 3 ALERTER LES POMPIERS 18 4 SUIVRE

Plus en détail

PLAN PARTICULIER DE MISE EN SÛRETÉ FACE AUX RISQUES MAJEURS (P.P.M.S.)

PLAN PARTICULIER DE MISE EN SÛRETÉ FACE AUX RISQUES MAJEURS (P.P.M.S.) Page 1 sur 7 PLAN PARTICULIER DE MISE EN SÛRETÉ FACE AUX RISQUES MAJEURS (P.P.M.S.) Lycée technique Saint Louis Lycée professionnel A. Beau de Rochas Rue du Capitaine Kléber Dupuy 3308 Bordeaux cedex Proviseur

Plus en détail

Les bonnes pratiques lors de l intrusion d un tireur actif

Les bonnes pratiques lors de l intrusion d un tireur actif Les bonnes pratiques lors de l intrusion d un tireur actif Service de la sûreté institutionnelle avec la collaboration du Service de police de la Ville de Montréal Octobre 2010 Objectifs de cette présentation

Plus en détail

PLAN PARTICULIER DE MISE EN SÛRETE

PLAN PARTICULIER DE MISE EN SÛRETE PLAN PARTICULIER DE MISE EN SÛRETE FASCICULE DE CRISE ET FICHES MISSIONS Établissement scolaire : Adresse complète : Tél / fax / mél : Commune : Risques identifiés : Date de la dernière mise à jour : (Actualisation

Plus en détail

PLAN PARTICULIER D INTERVENTION

PLAN PARTICULIER D INTERVENTION DIRECTION DES SERVICES DU CABINET ET DE LA SECURITE Service Interministériel de Défense et de Protection Civiles PLAN PARTICULIER D INTERVENTION Barrage de Serre-Ponçon Arrêté préfectoral du14 mars 2012

Plus en détail

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE 3, rue Paul Bouton 51140 Courcelles-Sapicourt Tél : 03 26 48 59 67 Courriel : mairie-courcelles-sapicourt@wanadoo.fr Site : http:// www.courcelles-sapicourt.fr PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE Le présent document

Plus en détail

Mesures d urgence. Par: Nelson Lamoureux,Directeur. 21 septembre 2009. École Isummasaqvik School

Mesures d urgence. Par: Nelson Lamoureux,Directeur. 21 septembre 2009. École Isummasaqvik School Mesures d urgence Par: Nelson Lamoureux,Directeur 21 septembre 2009 École Isummasaqvik School Quaqtaq, QC J0M 1J0 T (819) 492-9955 F (819) 492-9971 nelson_lamoureux@kativik.qc.ca isummasaqvik.kativik.qc.ca

Plus en détail

Mél : Nom de l ACMO : Mél ACMO :

Mél : Nom de l ACMO : Mél ACMO : Etat des lieux en hygiène et sécurité dans un établissement scolaire Rectorat Inspection en Hygiène et sécurité Dossier suivi par M. Gilbert ROUSSEAU Téléphone 05 57 57 39 82 Fax 05 57 57 87 40 Mél: Gilbert.rousseau@acbordeaux.fr

Plus en détail

reconnaître les dangers et agir en toute sécurité

reconnaître les dangers et agir en toute sécurité LES 1 reconnaître les dangers et agir en toute sécurité L accident peut lui-même être générateur de danger. 1 Effectuer une approche prudente de la zone de l accident. 2 En restant à distance de la victime,

Plus en détail

Mairie de LORGUES Règlement intérieur des Nouvelles Activités périscolaires (NAP) Année scolaire 2015/2016

Mairie de LORGUES Règlement intérieur des Nouvelles Activités périscolaires (NAP) Année scolaire 2015/2016 Mairie de LORGUES Règlement intérieur des Nouvelles Activités périscolaires (NAP) Année scolaire 2015/2016 L organisation de la semaine scolaire est modifiée à partir du 1 er septembre 2015 pour les écoles

Plus en détail

QUE FAIRE EN CAS D URGENCE?

QUE FAIRE EN CAS D URGENCE? QUE FAIRE EN CAS D URGENCE? Des comportements adaptés peuvent sauver votre vie et celle des autres Incendie Inondation Tremblement de terre Le Centre de secours et d incendie intercommunal de Sierre compte

Plus en détail

ESPACE INDUSTRIEL NORD D AMIENS

ESPACE INDUSTRIEL NORD D AMIENS Photographie : exercice d entraînement en 2013 Prévention PRÉFET DE LA SOMME 2300 m ESPACE INDUSTRIEL NORD D AMIENS Le Plan Particulier d Intervention (PPI) La conduite à tenir à proximité de l espace

Plus en détail

Prévention incendie. Martine Trahan Technicienne en prévention incendie 22 octobre 2013 Mise à jour: 28 octobre 2013

Prévention incendie. Martine Trahan Technicienne en prévention incendie 22 octobre 2013 Mise à jour: 28 octobre 2013 Prévention incendie Martine Trahan Technicienne en prévention incendie 22 octobre 2013 Mise à jour: 28 octobre 2013 2 Direction de la prévention et de la sécurité La DPS Mandat : Développer, mettre en

Plus en détail

Gymnase Carole MONTILLET Procédures et consignes de sécurité

Gymnase Carole MONTILLET Procédures et consignes de sécurité Gymnase Carole MONTILLET Procédures et consignes de sécurité Albens, PRINCIPES FONDAMENTAUX DE SECURITE : La prévention incendie a pour but d'éviter l'éclosion d'un sinistre, de limiter sa propagation,

Plus en détail

L objectif du PPMS. Le PPMS doit permettre de répondre à 6 questions : 2 Comment déclencher l alerte? 3 Où et comment mettre les élèves en sureté?

L objectif du PPMS. Le PPMS doit permettre de répondre à 6 questions : 2 Comment déclencher l alerte? 3 Où et comment mettre les élèves en sureté? L objectif du PPMS Le PPMS doit permettre de répondre à 6 questions : 1 Quand déclencher l alerte? 2 Comment déclencher l alerte? 3 Où et comment mettre les élèves en sureté? 4 Comment gérer la communication

Plus en détail

LE PPMS DES LYCEES DE BEAUREGARD. Académie de Lyon 04/02/2016

LE PPMS DES LYCEES DE BEAUREGARD. Académie de Lyon 04/02/2016 LE PPMS 1 DES LYCEES DE BEAUREGARD Académie de Lyon SOMMAIRE Plan de la ville de Montbrison Page 3 Risques auxquels l établissement est confronté Page 4 Déclenchement du PPMS Page 5 Plan des lieux de mise

Plus en détail

E.M.A.S Montpellier réalisé par Daniel Simon. 06 32 82 73 73 daniel.simon@ac-montpellier.fr

E.M.A.S Montpellier réalisé par Daniel Simon. 06 32 82 73 73 daniel.simon@ac-montpellier.fr E.M.A.S Montpellier réalisé par Daniel Simon 06 32 82 73 73 daniel.simon@ac-montpellier.fr Une situation de crise trouve son origine dans 2 types d événements la répétition d actes, pas d une gravité exceptionnelle,

Plus en détail

Conseiller et soutenir l autorité administrative lors d une situation d urgence

Conseiller et soutenir l autorité administrative lors d une situation d urgence Les rendez-vous de la planification d'urgence, 7 mai 2015 Conseiller et soutenir l autorité administrative lors d une situation d urgence Patrice VANBRABANT Fonctionnaire PlanU Commune d Engis patrice.vanbrabant@engis.be

Plus en détail

PROCÉDURES D URGENCE :

PROCÉDURES D URGENCE : Mise à jour du : 01/12/2015 PROCÉDURES D URGENCE : Evacuation incendie Urgences sanitaires Risques divers (labo, alerte à la bombe, intrusion, climat, ) Le plan d évacuation précisant l aire de sécurité

Plus en détail

Les plans de menus sont fournis par le prestataire de service à la semaine et sont affichés à l entrée de la cantine.

Les plans de menus sont fournis par le prestataire de service à la semaine et sont affichés à l entrée de la cantine. RESTAURANT SCOLAIRE D HABERE LULLIN REGLEMENT INTERIEUR Article préliminaire La cantine scolaire n a pas de caractère obligatoire et a pour objet d assurer, dans les meilleures conditions possibles d hygiène

Plus en détail

1 - Qu est-ce qu une mission, comment déterminer son contenu et qui va les accomplir?

1 - Qu est-ce qu une mission, comment déterminer son contenu et qui va les accomplir? FICHE N 20 : LES MISSIONS DE TERRAIN À ASSURER Pour assurer la mise en œuvre des missions de sauvegarde, il est nécessaire de disposer d intervenants de terrain. En fonction des phénomènes, de la situation,

Plus en détail

RISQUES MAJEURS. www.vivre-a-niort.com. Notice d information sur la prévention des risques majeurs À NIORT. Toutes les informations sur

RISQUES MAJEURS. www.vivre-a-niort.com. Notice d information sur la prévention des risques majeurs À NIORT. Toutes les informations sur LES RISQUES MAJEURS Notice d information sur la prévention des risques majeurs À NIORT Toutes les informations sur Définition des Risques majeurs Quels risques à Niort? Le territoire de la commune se trouve

Plus en détail

Pour vous qu est-ce que l IPCS?

Pour vous qu est-ce que l IPCS? L I.P.C.S. Pour vous qu est-ce que l IPCS? Objectif pédagogique À la fin de la séquence les JSP seront capable en sous-groupe de: Restituer oralement le projet pédagogique élaboré au sein de leur établissement

Plus en détail

D ocument. C ommunal. M ajeurs PRINCIPALES CONSIGNES EN CAS D ACCIDENTS MAJEURS. d I nformation. sur les RIsques. Pour donner l alerte

D ocument. C ommunal. M ajeurs PRINCIPALES CONSIGNES EN CAS D ACCIDENTS MAJEURS. d I nformation. sur les RIsques. Pour donner l alerte 15 PRINCIPALES CONSIGNES EN CAS D ACCIDENTS MAJEURS quel que soit le risque, quelle que soit l alarme, 4 consignes à respecter D ocument d I nformation C ommunal sur les RIsques M ajeurs Mettez-vous à

Plus en détail

CONSIGNES DE COMPORTEMENT EN CAS D URGENCE : COMMUNES DU HAUT PLATEAU

CONSIGNES DE COMPORTEMENT EN CAS D URGENCE : COMMUNES DU HAUT PLATEAU CONSIGNES DE COMPORTEMENT EN CAS D URGENCE : COMMUNES DU HAUT PLATEAU V.2011 Incendie Classes de feu : CLASSE A CLASSE B CLASSE C CLASSE D CLASSE F Signalétique Dénomination Feux de matériaux solides Feux

Plus en détail

Lyon, le 24 avril 2008. Monsieur le directeur EDF Site de Creys-Malville BP 63 38510 MORESTEL

Lyon, le 24 avril 2008. Monsieur le directeur EDF Site de Creys-Malville BP 63 38510 MORESTEL RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON Lyon, le 24 avril 2008 N/Réf. : Dép- Lyon-0562-2008 Objet : Inspection de EDF / CIDEN sur le site de Creys-Malville Identifiant de l'inspection : INS-2008-SUPPH-0008

Plus en détail

PLAN DE SÉCURITÉ INCENDIE PSI Centre de la petite enfance La Rose des Vents

PLAN DE SÉCURITÉ INCENDIE PSI Centre de la petite enfance La Rose des Vents PLAN DE SÉCURITÉ INCENDIE PSI Centre de la petite enfance La Rose des Vents Un PSI prévoit une série d actions à prendre lorsque des personnes doivent être déplacées vers un lieu sécuritaire, afin de limiter

Plus en détail

CONSIGNE DE SECURITE

CONSIGNE DE SECURITE Association des Responsables de Services Généraux Facilities Managers Association CONSIGNE DE SECURITE Avertissement : ce document est un exemple établi pour un besoin particulier. Il ne s'agit en aucun

Plus en détail

DOCUMENT à CONSERVER

DOCUMENT à CONSERVER DOCUMENT à CONSERVER Genech Formation situé au 28 rue Victor Hugo, 59810 LESQUIN, accueille en formation des apprenants (jeunes et adultes) ayant conclu un contrat de type particulier ou une convention

Plus en détail

L accueil d une entreprise extérieure au sein d une entreprise utilisatrice

L accueil d une entreprise extérieure au sein d une entreprise utilisatrice D - De la signature du contrat à l intervention Extrait n 3 Référence Internet ST.82.D Saisissez la «Référence Internet» ST.82.D dans le moteur de recherche du site www.editions-tissot.fr pour accéder

Plus en détail

CONSIGNES EN CAS D INCENDIE.

CONSIGNES EN CAS D INCENDIE. CONSIGNES EN CAS D INCENDIE. En cas de découverte (feu, fumée suspecte, ) : Quittez le local où il y a le feu Déclenchez l alarme et avertissez l accueil, le secrétariat ou la conciergerie Évacuez le bâtiment

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Exercice inondations sur la commune de Brive (mise en œuvre du plan ORSEC et du Plan communal de sauvegarde - PCS)

DOSSIER DE PRESSE. Exercice inondations sur la commune de Brive (mise en œuvre du plan ORSEC et du Plan communal de sauvegarde - PCS) Service départemental de communication interministérielle de la Corrèze Tulle, 2 octobre 2015 DOSSIER DE PRESSE Exercice inondations sur la commune de Brive (mise en œuvre du plan ORSEC et du Plan communal

Plus en détail

SECURITE FICHES ACTEURS

SECURITE FICHES ACTEURS LYCEE VICTOR HUGO LIVRET PPMS Plan Particulier de mise en Sûreté SECURITE FICHES ACTEURS P.P.M.S : Plan Particulier de Mise en Sûreté C est pouvoir se mettre à l abri ou se confiner à l intérieur de l

Plus en détail

CHAPITRE IV LA PLANIFICATION DES INTERVENTIONS : LA PERSONNE D ABORD

CHAPITRE IV LA PLANIFICATION DES INTERVENTIONS : LA PERSONNE D ABORD CHAPITRE IV LA PLANIFICATION DES INTERVENTIONS : LA PERSONNE D ABORD Module II La planification des interventions : la personne d abord 127 PROCESSUS DE PLANIFICATION DES MESURES D'URGENCE Connaissance

Plus en détail

Loi n 2006-686 du 13 juin 2006 relative à la transparence et à la sécurité en matière nucléaire

Loi n 2006-686 du 13 juin 2006 relative à la transparence et à la sécurité en matière nucléaire Référence : DEP-Bordeaux-0538-2009 Monsieur le directeur du CNPE de Civaux BP n 64 86320 CIVAUX Bordeaux, le 15 avril 2009 Objet : Réf. : Contrôle des installations nucléaires de base Centre nucléaire

Plus en détail

La gestion des situations de crise

La gestion des situations de crise agir sur le climat scolaire La gestion des situations de crise Enjeux et procédures Daniel Simon EMS Académie de Montpellier 06 32 82 73 73 daniel.simon@ac-montpellier.fr Sommaire Propos liminaires Avant

Plus en détail

A lire attentivement et à conserver. Que faire en cas d accident sur le site FBFC de Romans?

A lire attentivement et à conserver. Que faire en cas d accident sur le site FBFC de Romans? A lire attentivement et à conserver Que faire en cas d accident sur le site FBFC de Romans? FBFC Romans fabrique des combustibles nucléaires. La Franco-Belge de Fabrication de Combustible (FBFC) est intégrée

Plus en détail

Services de garde en milieu scolaire

Services de garde en milieu scolaire Services de garde en milieu scolaire Planifier Consulter Informer Organiser Collaborer Services éducatifs - Jeunes 1 Mise en garde : Le présent document ne remplace pas le plan de mesures d urgence de

Plus en détail

LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE

LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE LES PRINCIPALES REFERENCES REGLEMENTAIRES IMPOSANT L ORGANISATION DE FORMATIONS GENERALES A LA SECURITE I - CODE DU TRAVAIL A - LES PRINCIPES GENERAUX DE PREVENTION L obligation générale de sécurité incombe

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE DU PLAN PARTICULIER DE MISE EN SURETÉ (P.P.M.S.)

MISE EN ŒUVRE DU PLAN PARTICULIER DE MISE EN SURETÉ (P.P.M.S.) ANNEE SCOLAIRE 2015/2016 MISE EN ŒUVRE DU PLAN PARTICULIER DE MISE EN SURETÉ (P.P.M.S.) Etablissement : Lycée Georges Cabanis Adresse : 6, boulevard Henry de Jouvenel 19 100 Brive la Gaillarde N tél :

Plus en détail

INSTRUCTION DE DÉPARTEMENT

INSTRUCTION DE DÉPARTEMENT ID 3618 A Janvier 2013 Ingénierie, formation et réglementation INSTRUCTION DE DÉPARTEMENT SEM Alerte feu fumée Espace services et vente Gestion et maintenance des espaces voyageurs et exploitation Fiche

Plus en détail

CONSIGNES D URGENCE. Ordre d évacuation. Missions spéciales de la classe 3

CONSIGNES D URGENCE. Ordre d évacuation. Missions spéciales de la classe 3 Missions spéciales de la classe 3 Prendre la clé du portail et le classeur des fiches de renseignement des élèves dans le bureau de la direction puis aller ouvrir le portail principal pour permettre l

Plus en détail

GUIDE POUR L'ÉLABORATION D'UN PLAN D'ÉVACUATION DANS UNE INDUSTRIE

GUIDE POUR L'ÉLABORATION D'UN PLAN D'ÉVACUATION DANS UNE INDUSTRIE Service de protection contre les incendies de Sherbrooke GUIDE POUR L'ÉLABORATION D'UN PLAN D'ÉVACUATION DANS UNE INDUSTRIE Réseau avertisseur incendie à 1 étape (ou bâtiment sans réseau avertisseur incendie)

Plus en détail

OBLIGATIONS RELATIVES À LA CRÉATION OU MODIFICATION D UN ERP

OBLIGATIONS RELATIVES À LA CRÉATION OU MODIFICATION D UN ERP L exploitation d un Établissement Recevant du Public nécessite de respecter un certain nombre de règles spécifiques. Deux domaines sont particulièrement surveillés : l accessibilité, ces établissements

Plus en détail

Vous résidez ou travaillez dans une zone concernée par des risques industriels

Vous résidez ou travaillez dans une zone concernée par des risques industriels Z O N E I N D U S T R I E L L E P O R T U A I R E S A I N T - M A R C E T A B L I S S E M E N T S E V E S O S T O C K B R E S T E T I M P O R G A L B R E S T B R O C H U R E D I N F O R M A T I O N A U

Plus en détail

Les Exercices à mettre en place. Les exercices doivent permettre de se tromper.

Les Exercices à mettre en place. Les exercices doivent permettre de se tromper. Les Exercices à mettre en place Les exercices doivent permettre de se tromper. 2 réflexes à avoir pour les différents types de risques : Mise en sureté par «évacuation» Incendie, alerte à la bombe Rupture

Plus en détail

Plan Particulier de Mise en Sûreté

Plan Particulier de Mise en Sûreté Plan Particulier de Mise en Sûreté Elaboré (mois année) : École : RNE : Commune de : Circonscription: 1 Présentation du PPMS LE PPMS, c est «faire le moins pire» possible pour avoir le moins de dégâts

Plus en détail

PLAQUETTE D INFORMATION de LA POPULATION SUR LE RISQUE INDUSTRIEL

PLAQUETTE D INFORMATION de LA POPULATION SUR LE RISQUE INDUSTRIEL PLAQUETTE D INFORMATION de LA POPULATION SUR LE RISQUE INDUSTRIEL SYNTHRON Rue du Moulin d Herbault BP 13 37110 AUZOUER-EN-TOURAINE Tél : 02.47.56.90.46 Fax : 02.47.29.60.37 Courriel : postmaster@protex-international.com

Plus en détail

les Réservistes Opérationnels RCO Groupe d'intervention

les Réservistes Opérationnels RCO Groupe d'intervention les Réservistes Opérationnels RCO Groupe d'intervention Est composé de 12 personnes Les cartes (ZONES) Risques tempêtes, orages violents, coulées de boue Dégagement des routes barrées par les chutes d

Plus en détail