Plan de développement Une ambition de croissance forte en France et à l international. Conférence de presse.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Plan de développement 2006 2008. Une ambition de croissance forte en France et à l international. Conférence de presse."

Transcription

1 Plan de développement Une ambition de croissance forte en France et à l international Conférence de presse 14 décembre

2 Crédit Agricole S.A. en

3 Positionnement Des transformations majeures dans la structure et dans les métiers du Groupe en 4 ans 2005 Plan de développement 2005 Plan de développement 2004 Intégration du Crédit Lyonnais 2004 Intégration du Crédit Lyonnais 2003 Acquisition complète de de Finaref et et clôture de de l offre sur sur le le Crédit Lyonnais 2002 Lancement de l offre sur le Crédit Lyonnais 2002 Lancement de l offre sur le Crédit Lyonnais 2001 Création et cotation de Crédit Agricole S.A Création et cotation de Crédit Agricole S.A. 3

4 Positionnement Indicateurs financiers (Septembre 2005) Groupe Crédit Agricole Crédit Agricole S.A. Produit net bancaire 19,0 Mds 10,0 Mds Résultat brut d exploitation 7,0 Mds 3,3 Mds Résultat net part du Groupe 4,4 Mds 2,9 Mds Capitaux propres part du Groupe 49,6 Mds 29,4 Mds Ratio International de Solvabilité 9,9% 8,2% Ratio Tier One 7,8% 7,8% Salariés Rating LT Moody s : Aa2 FitchRatings : AA S&P s : AA- Classement du groupe Crédit Agricole par les fonds propres* 1 ère banque française 2 ème banque européenne 5 ème banque mondiale * Source : The Banker - Juillet

5 Banque de détail en France Leader de la banque de proximité en France Plus de agences et deux marques Crédit Agricole : points de vente LCL : points de vente Plus de 21 millions de clients particuliers et professionnels N 1 en France : épargne et crédit bancaire, financement des professionnels et des PME Part de marché > à 24% sur le marché des particuliers en France En Mds 317 En Mds 327 Encours de collecte* + 79% sept Encours de crédits + 57% sept-05 LCL Caisses régionales habitat * y.c. titres à compter de La croissance à méthode comparable serait de l ordre de 60% 5

6 Services financiers spécialisés Des positions importantes en Europe Crédit à la consommation : Sofinco, Finaref, Lukas Un des leaders en Europe, N 1 en France et en Pologne Finaref Nordic Finaref Nordic Finaref Nordic Crédit bail : CA Leasing, EFL N 2 en France, n 1 en Pologne Affacturage : Eurofactor N 1 en France A l international : un large réseau intégré Eurofactor Eurofactor Finaref Benelux Sofinco, Finaref, CA Leasing, Eurofactor Dan Aktiv Ribank Creditplus Bank Eurofactor CP Leasing Lukas EFL Credigen Credibom Eurofactoring Credilar Finconsum Inter-factor Groupe Agos Itafinco Emporiki Credicom Wafasalaf 6

7 Services financiers spécialisés Crédit consommation Multiplication des encours par 2,3 en moins de 4 ans Croissance très forte à l international En Mds 15,1 4,4 10,7 28,1 6,7 Evolution des encours gérés 35,4 11,8 21,4 23, sept-05 variation Sept-05/2001 Etranger x 2,7 France x 2,2 Crédit-bail Multiplication des encours par 2,2 en moins de 4 ans En Mds 6 13 Evolution des encours 13 variation Sept-05/2001 Encours x 2, sept-05 Affacturage Très forte croissance du chiffre d affaires factoré En Mds 4 Évolution du chiffre d affaires variation 9M-05/2001 C.A. x 5, M-03 9M-05 7

8 Gestion d'actifs, assurance et banque privée Gestion d'actifs : Leader en France N 1 en France pour les encours d OPCVM distribution d OPCVM : part de marché : 18% épargne salariale : 2ème acteur, avec 15% de part de marché des encours gérés multipliés par 2,2 en moins de 4 ans développement à l international par croissance organique et en s appuyant sur de puissants réseaux de distribution (Japon, Corée, Italie) En Mds Encours gérés X 2, Sept-05 Banque privée : position de leader à Monaco et parmi les premiers acteurs au Luxembourg et en Suisse Monaco : position de leader Suisse : 2 ème banque de gestion privée étrangère Luxembourg : parmi les premiers acteurs En Mds 43 Actifs gérés + 79 % Mds d actifs sous gestion Sept-05 8

9 Gestion d'actifs, assurance et banque privée Assurance : un modèle de bancassurance performant Assurance vie : N 2 en France 1er bancassureur : primes annuelles supérieures à 16 milliards Des encours multipliés par 1,8 en moins de 4 ans Part de marché : 15,3% En mds Provisions mathématiques % + 53% Sept-05 Assurance dommages : 2ème bancassureur dommages En m Chiffre d affaires Croissance rapide du chiffre d affaires : multiplié par 2 en 3 ans Plus de 4 millions de contrats en portefeuille 515 X M-05 9

10 Banque de financement et d investissement Un acteur européen de premier plan Des positions fortes sur des métiers spécialisés 1 er /2 ème arrangeur mandaté de financements de projet dans le monde 2 ème pour les financements aéronautiques dans le monde 1 er pour la recherche en France et en Espagne 2 ème pour les émissions de crédits structurés en Asie 1 er pour la titrisation en France et 8 ème dans le monde Un développement rapide après une opération majeure d intégration Des revenus à forte composante internationale En m Amériques 23 % France 32 % 396 Europe 32 % Afrique / Moyen-Orient* 3 % Évolution des revenus Asie 10 % T1-04 T2-04 T3-04 T4-04 T1-05 T2-05 T3-05 Création de Calyon Banque de marché et d'investissement Banque de financement 10

11 Banque de détail à l international Des filiales et participations en Europe, Afrique, Moyen-Orient et Amérique latine Pologne Lukas & EFL Chili Banco del Desarrollo Portugal Banco Espirito Santo Maroc Crédit du Maroc Sénégal CLS Côte d Ivoire SIB Italie Banca Intesa Cameroun CL Cameroun Gabon UGB Serbie Meridian Bank Egypte Calyon Bank Egypt Congo CL Congo Grèce Emporiki Bank Arabie Saoudite BSF Yemen Calyon Yemen Djibouti Banque Indosuez Mer Rouge Madagascar BNI Uruguay Credit Uruguay Banco Filiales Participations Participations non consolidées 11

12 Positionnement Tous les objectifs fixés lors de l introduction en bourse et lors de l acquisition du Crédit Lyonnais ont été atteints Objectifs fixés en décembre 2001 lors de l introduction en Bourse Renforcer notre leadership dans la banque de proximité en France avec des objectifs de performance et de rentabilité Poursuivre le développement maîtrisé des activités de grande clientèle et de gestion d actifs Élargir et valoriser la dimension européenne du Groupe Caisses Régionales Crédit à la consommation Activité de grande clientèle Gestion d actifs et assurance International Réduction du coefficient d exploitation de 1 %/an Augmentation de 50 % du résultat net sur 5 ans Maintien d un ROE > 18 % Augmentation de 50 % du résultat net sur 5 ans ROE de 14 % (en moyenne sur le cycle) Stabilité de l allocation de fonds propres et diminution du coût du risque Augmentation des actifs sous gestion et du résultat net respectivement de 7 % et 6 % par an Poursuite du développement international ROE de 15 % en assurance vie Croissance organique des métiers-clé à l échelle européenne Recherche de partenariats structurés Objectifs fixés en décembre 2002 lors de l acquisition du Crédit Lyonnais Objectif de ROE des métiers de 18% après impôts Croître de façon durable et Objectifs spécifiques de ROE à chaque métier rentable dans tous les métiers Objectif de ROE après impôts de 15% pour le Groupe Optimiser l allocation de capital Réduction de la part du capital alloué à la BFI Engager et respecter le programme de synergies Programme de synergies : 760 millions d euros en

13 Positionnement Un changement de taille significatif Mds 31/12/ /12/2004 Variation 2004/ /09/2005* Produit net bancaire 6,3 12,5 X 2 10,0 Résultat courant avant impôts 2,3 4, % 4,1 Résultat net part du Groupe 1,5 2, % 2,9 Capitaux propres 15,0 24, % 29,4 * données 2005 établies en normes IFRS 13

14 Positionnement 14 Les performances boursières depuis la cotation Evolution du cours de l'action de Crédit Agricole S.A., du CAC 40 et de l'indice DJ Euro Stoxx Bank (base 100 au 14 décembre 2001) Rentabilité moyenne annuelle sur 4 ans : 17 %* nov-05 oct-05 sept-05 août-05 juil-05 juin-05 mai-05 avr-05 mars-05 févr-05 janv-05 déc-04 nov-04 oct-04 sept-04 août-04 juil-04 juil-04 juin-04 mai-04 avr-04 mars-04 févr-04 janv-04 déc-03 nov-03 oct-03 sept-03 août-03 juil-03 juin-03 mai-03 avr-03 mars-03 févr-03 janv-03 déc-02 nov-02 oct-02 sept-02 août-02 juil-02 juin-02 mai-02 avr-02 mars-02 févr-02 janv-02 déc-01 CA SA base 100 CAC 40 base 100 DJ Euro Stoxx BANK base 100 *Investissement en actions Crédit Agricole S.A. à la cotation et réinvestissement des dividendes

15 Crédit Agricole S.A. Plan

16 Sommaire Diagnostic Les objectifs financiers pour la période Les axes de création de valeur Conclusion 16

17 Diagnostic : réussite de l intégration du Crédit Lyonnais Un modèle simple et efficace : deux réseaux, une filiale par produit Des synergies concentrées sur les filiales produits Des objectifs opérationnels et financiers atteints Crédit Agricole S.A. en 2005 Un groupe solide Une rentabilité en forte progression Une forte génération de cash 17

18 Diagnostic Deux défis à relever pour l avenir : Accélérer la croissance organique en France Le Groupe est leader dans la banque de détail Il peut accélérer la croissance de son activité Sa taille lui permet des gains accrus d efficacité Développer la dimension internationale du Groupe Le Groupe est déjà largement présent à l international Il a les moyens humains et financiers d y renforcer sa présence 18

19 Sommaire Diagnostic Les objectifs financiers pour la période Les axes de création de valeur Conclusion 19

20 Les objectifs financiers pour la période Croissance organique soutenue Croissance externe : 5 Mds (scénario de référence) Autofinancée Orientée sur l international Répondant à des critères financiers stricts Profil de risque stable : 2/3 environ des fonds propres alloués aux activités banque de détail et assimilées Taux de distribution de 30%-35% au moins 20

21 Les objectifs financiers pour la période PNB (Taux de croissance annuel moyen) % PNB international/pnb total 50 %* (contre 35%* en 2005) Coefficient d exploitation baisse de 1,5 point/an BNPA (Taux de croissance annuel moyen) % NB. : Les objectifs se placent dans l hypothèse de la réalisation du scénario de référence en ce qui concerne les investissements hors de France. Les taux de croissance se réfèrent aux chiffres 2005 tels qu estimés par le consensus à fin novembre * Données de gestion par pays d origination 21

22 Sommaire Diagnostic Les objectifs financiers pour la période Les axes de création de valeur Conclusion 22

23 Les axes de création de valeur en France Création de valeur par la différenciation des marques Nouveaux positionnements : relation durable versus approche consumériste Forte croissance envisagée des ouvertures de comptes Nomination d un responsable Projet de développement France, en charge du marketing et de la communication (Jacques Lenormand) Création de valeur par le projet industriel Recherche de la création de valeur par la mise en commun d approches et de moyens entre les Caisses régionales et LCL : une seconde phase après l intégration du Crédit Lyonnais Homogénéisation et industrialisation filière par filière dans une approche pragmatique Nomination d un responsable Projet industriel (Patrick Gallet) 23

24 Les axes de création de valeur à l international État des lieux de la consolidation bancaire en Europe Une consolidation encore embryonnaire Une série d opérations menées dans la dernière année Pas de tendance générale, mais des opérations ayant chacune une logique propre Logiques variées des opérations transfrontières Transfert de savoir-faire, de systèmes d information, de politiques commerciales (Santander/Abbey National) Approche régionale (Unicredito/HVB) 24

25 Les axes de création de valeur à l international Création de valeur par l accès à des réseaux de distribution Approche basée sur le client Développement du cross-selling Productivité commerciale Systèmes d information Création de valeur par les plates-formes produits Transfert de savoir-faire Élargissement de l offre et accroissement de la croissance de l activité Économies d échelle 25

26 Les axes de création de valeur à l international Allocation de ressources à l international Scénario de référence : 5 Mds d investissements hors de France Nomination d un responsable Projet de développement international (Jean Frédéric de Leusse) Approche pragmatique Priorité aux investissements en Europe et dans les pays voisins pour la banque de détail, les services financiers spécialisés et l assurance Développement international pour l asset management et la banque de financement et d investissement Investissements permettant un accès aux réseaux de distribution et/ou l acquisition de plate-forme produits Critères stricts de faisabilité managériale et financière 26

27 Les axes de création de valeur des métiers Banque de financement et d investissement Amélioration de la productivité, réallocation des actifs Développement de la clientèle des institutions financières Accent sur les marchés de capitaux et les financements structurés Accélération de la croissance internationale Services financiers spécialisés Crédit à la consommation : une vocation de leader en Europe Affacturage : devenir le n 1 en Europe Crédit-bail : renforcer le leadership en France, construire une présence internationale 27

28 Les axes de création de valeur des métiers Gestion d actifs et titres Accompagnement du groupe dans le développement de sa clientèle Focalisation sur les partenariats de distribution Renforcement des compétences et du leadership sur les produits innovants Assurances Pacifica : croissance des parts de marché Predica : accélération de la croissance Développement de partenariats hors de France 28

29 Les axes de création de valeur des métiers Banque de détail à l international Priorité au développement en Europe Développement des partenariats en Italie et au Portugal Emporiki : montée au capital dépendant du règlement des fonds de pension et du prix Relais de croissance dans les pays à forte croissance voisins de l Europe Banque privée Acteur majeur sur chacune des places où nous sommes présents Acquisitions ciblées Renforcement du dispositif international 29

30 Sommaire Diagnostic Les axes de création de valeur Les objectifs financiers pour la période Conclusion 30

31 Conclusion Un groupe délibérément tourné vers la croissance organique et l expansion internationale Des objectifs de croissance durable et rentable Des objectifs de création de valeur 31

Conférence «The Premium Review» 2 décembre 2004

Conférence «The Premium Review» 2 décembre 2004 Conférence «The Premium Review» 2 décembre 2004 Crédit Agricole S.A. 3 ans après son introduction en bourse Jean Laurent Directeur Général 1 Sommaire Le groupe Crédit Agricole La stratégie mise en œuvre

Plus en détail

Partenariat européen dans les activités de financement automobile entre le groupe Crédit Agricole S.A. et Fiat Auto S.p.A.

Partenariat européen dans les activités de financement automobile entre le groupe Crédit Agricole S.A. et Fiat Auto S.p.A. Partenariat européen dans les activités de financement automobile entre le groupe Crédit Agricole S.A. et Fiat Auto S.p.A. 24 juillet 2006 2 La transaction La transaction Principaux termes Regroupement

Plus en détail

Des résultats excellents au 1 er trimestre 2006

Des résultats excellents au 1 er trimestre 2006 Paris, le 17 mai 2006 Des résultats excellents au 1 er trimestre 2006 Résultat brut d exploitation : 1 502 millions d euros (+ 46,7 %) Résultat net part du groupe : 1 385 millions d euros (+ 53,0 %) Coefficient

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Plan de la présentation 1 2 3 4 5 6 Résultats Avancement de l'intégration Banque de Financement et d investissement Banque Privée et Gestion d'actifs Banque de Détail La révolution Internet 1 Une nouvelle

Plus en détail

BÂTIR LA BANQUE DE DEMAIN

BÂTIR LA BANQUE DE DEMAIN 7 OCTOBRE 2013 RENCONTRE ACTIONNAIRES ANNECY BÂTIR LA BANQUE DE DEMAIN CHAPITRE 1 UN MODÈLE DE BANQUE UNIVERSELLE ORIENTÉ CLIENT RENCONTRE ACTIONNAIRES ANNECY UN ACTEUR BANCAIRE DE PREMIER PLAN 32 millions

Plus en détail

Résultats du 1er trimestre 2005

Résultats du 1er trimestre 2005 Résultats du 1er trimestre 2005 Juin 2005 1 Avertissement Cette présentation comporte des perspectives ou des objectifs relatifs aux activités ou à la situation financière de Crédit Agricole S.A. Ces éléments

Plus en détail

Résultats du 4 ème trimestre et résultats annuels 2005

Résultats du 4 ème trimestre et résultats annuels 2005 Résultats du 4 ème trimestre et résultats annuels 2005 Mars 2006 1 Résultats du 4ème trimestre et résultats annuels 2005 Mars 2006 2 Résultats consolidés de Crédit Agricole S.A. Résultats du 4ème trimestre

Plus en détail

Le CIC en 2013 Performance de l activité commerciale, croissance des résultats et solidité financière

Le CIC en 2013 Performance de l activité commerciale, croissance des résultats et solidité financière COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 27 février 2014 Le CIC en 2013 Performance de l activité commerciale, croissance des résultats et solidité financière Résultats au 31 décembre 2013 Produit net bancaire 4

Plus en détail

le groupe en bref Chiffres clés 2012

le groupe en bref Chiffres clés 2012 le groupe en bref Chiffres clés 2012 profil Le groupe Crédit Agricole est le leader de la banque universelle de proximité en France et l un des tout premiers acteurs bancaires en Europe. Premier financeur

Plus en détail

Résultats du 3 e trimestre et des 9 premiers mois de 2011. 10 novembre 2011

Résultats du 3 e trimestre et des 9 premiers mois de 2011. 10 novembre 2011 Résultats du 3 e trimestre et des 9 premiers mois de 2011 10 novembre 2011 Avertissement Cette présentation peut comporter des informations prospectives du Groupe, fournies au titre de l information sur

Plus en détail

@ Credit_Agricole LA BANQUE UNIVERSELLE DE PROXIMITE

@ Credit_Agricole LA BANQUE UNIVERSELLE DE PROXIMITE @ Credit_Agricole LA UNIVERSELLE DE PROXIMITE CHIFFRES CLÉS 2014 PROFIL UN GROUPE BANCAIRE DE RÉFÉRENCE Le groupe Crédit Agricole est le premier financeur de l économie française et l un des tout premiers

Plus en détail

Plan Stratégique Groupe BPCE 2014-2017

Plan Stratégique Groupe BPCE 2014-2017 Paris, le 13 novembre 2013 Plan Stratégique Groupe BPCE 2014-2017 Pour toute information complémentaire, consultez la présentation complète disponible sur le site internet du Groupe BPCE : www.bpce.fr

Plus en détail

HSBC France Résultats 2010 Conférence de Presse

HSBC France Résultats 2010 Conférence de Presse HSBC France Résultats 2010 Conférence de Presse Avertissement Cette présentation et les commentaires qui l accompagnent peuvent contenir des déclarations prospectives relatives à la situation financière,

Plus en détail

Très forte hausse des résultats

Très forte hausse des résultats Paris, le 7 mars 2007 Très forte hausse des résultats Année 2006 Résultat brut d exploitation 5 832 millions d euros (+ 28,8 %) Résultat net part du groupe 4 920 millions d euros (+ 26,4 %) Coefficient

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE S.A. Georges Pauget Autumn Conference Cheuvreux

CREDIT AGRICOLE S.A. Georges Pauget Autumn Conference Cheuvreux CREDIT AGRICOLE S.A. Georges Pauget Directeur général Autumn Conference Cheuvreux 24 Septembre 2008 1 2 Avertissement Cette présentation peut comporter des informations prospectives du Groupe, fournies

Plus en détail

Présentation des résultats 2006. 15 mars 2007

Présentation des résultats 2006. 15 mars 2007 Présentation des résultats 2006 15 mars 2007 Préambule Le intègre dans son périmètre la création de Natixis intervenue le 17 novembre. Les données financières présentées sont issues des comptes pro forma

Plus en détail

Le Groupe Crédit Mutuel en 2007 (1) La dynamique du développement et le 3 e résultat des banques françaises

Le Groupe Crédit Mutuel en 2007 (1) La dynamique du développement et le 3 e résultat des banques françaises 27 mars 2008 Le Groupe Crédit Mutuel en 2007 (1) La dynamique du développement et le 3 e résultat des banques françaises Résultat net part du groupe : 2 730 M Produit net bancaire : 10 568 M Coefficient

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE S.A. Gilles de Margerie. Chief Financial Officer. Goldman Sachs European Financials Conference 2007. 14 juin 2007

CREDIT AGRICOLE S.A. Gilles de Margerie. Chief Financial Officer. Goldman Sachs European Financials Conference 2007. 14 juin 2007 CREDIT AGRICOLE S.A. Gilles de Margerie Chief Financial Officer Goldman Sachs European Financials Conference 2007 14 juin 2007 2 Avertissement Cette présentation peut comporter des informations prospectives

Plus en détail

LA BANQUE UNIVERSELLE DE PROXIMITÉ CHIFFRES CLÉS

LA BANQUE UNIVERSELLE DE PROXIMITÉ CHIFFRES CLÉS LA BANQUE CHIFFRES CLÉS UNIVERSELLE 2013 DE PROXIMITÉ PROFIL UN GROUPE BANCAIRE DE RÉFÉRENCE Le groupe Crédit Agricole est le premier financeur de l économie française et l un des tout premiers acteurs

Plus en détail

Résultats du 1er trimestre 2006

Résultats du 1er trimestre 2006 Résultats du 1er trimestre 2006 Mai 2006 1 Résultats du 1er trimestre 2006 Mai 2006 2 Résultats consolidés de Crédit Agricole S.A. Résultats du 1er trimestre 2006 Mai 2006 Avertissement Cette présentation

Plus en détail

CIC Activité commerciale toujours en croissance

CIC Activité commerciale toujours en croissance Paris, le 26 juillet 2012 COMMUNIQUE DE PRESSE CIC Activité commerciale toujours en croissance Résultats au 30 juin 2012(1) Résultats financiers - Produit net bancaire 2 228 M - Résultat brut d exploitation

Plus en détail

Résultats semestriels 2007 & Perspectives. 31 octobre 2007

Résultats semestriels 2007 & Perspectives. 31 octobre 2007 Résultats semestriels 2007 & Perspectives 31 octobre 2007 Agenda Identité, marchés et philosophie Les modèles économiques du groupe Freelance.com Activité et résultats semestriels 2007 Stratégie et perspectives

Plus en détail

Rapport annuel. Groupe Société Générale BANQUE DE DÉTAIL GESTION D ACTIFS BANQUE DE FINANCEMENT ET D INVESTISSEMENT

Rapport annuel. Groupe Société Générale BANQUE DE DÉTAIL GESTION D ACTIFS BANQUE DE FINANCEMENT ET D INVESTISSEMENT Rapport annuel 2001 Groupe Société Générale BANQUE DE DÉTAIL GESTION D ACTIFS BANQUE DE FINANCEMENT ET D INVESTISSEMENT Sommaire Le développement du Groupe en action 01 Profil 02 Entretien avec Daniel

Plus en détail

RÉSULTATS SEMESTRIELS

RÉSULTATS SEMESTRIELS RÉSULTATS SEMESTRIELS 7 octobre 2 Sommaire 1 2 3 4 5 6 7 Chiffres clés Activité commerciale financiers Coût du risque Fonds propres Conclusion Annexe 3 Faits marquants Acquisition en décembre 2003 de Banque

Plus en détail

CM10-CIC Le groupe mutualiste poursuit son développement et confirme sa solidité financière

CM10-CIC Le groupe mutualiste poursuit son développement et confirme sa solidité financière CM10-CIC Le groupe mutualiste poursuit son développement et confirme sa solidité financière Le développement commercial s est poursuivi en 2011 avec, comme objectif concrétisé, le financement de l économie

Plus en détail

SOMMAIRE LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE COMITÉ DE DIRECTION

SOMMAIRE LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE COMITÉ DE DIRECTION 2 15 2 13 52 LE CONSEIL D ADMINISTRATION 72 2 10 2 12 42 Président Alain David (11) 12 Vice-Présidents Jean-Michel Lemétayer (16) Alain Laplanche (8) Marie-Françoise Bocquet (9) 2 14 2 16 32 82 62 2 11

Plus en détail

RÉSULTATS CONSOLIDÉS au 30 septembre 1999

RÉSULTATS CONSOLIDÉS au 30 septembre 1999 RÉSULTATS CONSOLIDÉS au 30 septembre 1999 Résultats 3 ème Trimestre 99 1 CHIFFRES CLÉS DU GROUPE RÉSULTAT NET : 1,6 G EUR En M EUR 9 mois 9 mois Evolution 1999 1998 % Produit net bancaire 8 243 6 736 22

Plus en détail

Création de CACEIS Fastnet, numéro 1 de l administration de fonds en France. Conférence de presse 4 avril 2006

Création de CACEIS Fastnet, numéro 1 de l administration de fonds en France. Conférence de presse 4 avril 2006 Création de, numéro 1 de l administration de fonds en France Conférence de presse 4 avril 2006 Sommaire > 1. CACEIS, un acteur majeur des métiers titres > 2. : le rapprochement des activités d administration

Plus en détail

ats sulta rés Groupe Crédit Mutuel presse 16 mars 2011

ats sulta rés Groupe Crédit Mutuel presse 16 mars 2011 ats sulta rés Conférence de presse 16 mars 2011 Groupe Crédit Mutuel Résultats 2009 24 mars 2010 les chiffres clés 2010 utue el Créd dit M Variation annuelle Résultat net 3 026 M +61% Résultat net part

Plus en détail

Réunion d actionnaires Strasbourg, 9 octobre 2014

Réunion d actionnaires Strasbourg, 9 octobre 2014 Réunion d actionnaires Strasbourg, 9 octobre 2014 Sommaire 1. Les métiers 2. La stratégie 3. Les résultats du premier semestre 2014 4. La politique de distribution, l action 5. Le dispositif de communication

Plus en détail

Réunion des analystes et conférence de presse Mars 2011

Réunion des analystes et conférence de presse Mars 2011 Réunion des analystes et conférence de presse Mars 2011 03/03/2011 1 Sommaire Année 2010: Efforts de développement tous azimuts Résultats et activité Décembre 2010 L action Attijari bank en bourse Rétrospective

Plus en détail

RÉSULTATS 2009 PERSPECTIVES 2010 DE LA BANQUE POSTALE. En 2009, La Banque Postale a signé sa plus belle année depuis sa création

RÉSULTATS 2009 PERSPECTIVES 2010 DE LA BANQUE POSTALE. En 2009, La Banque Postale a signé sa plus belle année depuis sa création COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 18 mars 2009 RÉSULTATS 2009 PERSPECTIVES 2010 DE LA BANQUE POSTALE En 2009, La Banque Postale a signé sa plus belle année depuis sa création 2010 : mise en marché d activités

Plus en détail

Engagement 2014 : une ambition forte et sereine, une croissance organique rentable

Engagement 2014 : une ambition forte et sereine, une croissance organique rentable Paris, le 17 mars 2011 Engagement 2014 : une ambition forte et sereine, une croissance organique rentable * Crédit Agricole S.A : premier groupe bancaire français à publier un plan stratégique en environnement

Plus en détail

résultats Groupe Crédit Mutuel Conférence de presse 26 mars 2009

résultats Groupe Crédit Mutuel Conférence de presse 26 mars 2009 résultats Conférence de presse 26 mars 2009 Groupe Crédit Mutuel les chiffres clés 2008 Crédits Capitaux propres part du groupe Ratio Tier one en euros Produit net bancaire Coefficient d exploitation Banque

Plus en détail

Le PNB de la banque de détail ressort à 1 481 millions d euros au 30 juin 2009 contre 1 496 millions au 30 juin 2008.

Le PNB de la banque de détail ressort à 1 481 millions d euros au 30 juin 2009 contre 1 496 millions au 30 juin 2008. Evolution des métiers La priorité donnée au développement a permis, sur un an, au niveau de la banque de détail : - la conquête de 142 472 nouveaux clients : particuliers, professionnels et entreprises

Plus en détail

Conférence de Presse du Crédit Agricole d Ile-de-France 7 février 2014

Conférence de Presse du Crédit Agricole d Ile-de-France 7 février 2014 Conférence de Presse du Crédit Agricole d Ile-de-France 7 février 2014 Activité et Résultats 2013 Perspectives 1 Activité 2013 Intervention de Bertrand CHEVALLIER Directeur Général Adjoint 2 Le climat

Plus en détail

Réunion actionnaires. Strasbourg. 14 décembre 2011

Réunion actionnaires. Strasbourg. 14 décembre 2011 Réunion actionnaires Strasbourg 14 décembre 2011 Sommaire Général A la découverte d Edenred Stratégie Dernières tendances et perspectives 2011 Réunion actionnaires 14 décembre 2011 - Strasbourg 2 Sommaire

Plus en détail

Au cœur du développement de la banque commerciale et des réseaux bancaires

Au cœur du développement de la banque commerciale et des réseaux bancaires Services Financiers Spécialisés Au cœur du développement de la banque commerciale et des réseaux bancaires banque de financement & d investissement / épargne / services financiers spécialisés Natixis une

Plus en détail

RENCONTRE ACTIONNAIRES MARCQ EN BAROEUL 25 MARS 2015

RENCONTRE ACTIONNAIRES MARCQ EN BAROEUL 25 MARS 2015 RENCONTRE ACTIONNAIRES MARCQ EN BAROEUL 25 MARS 2015 UNE BANQUE UNIVERSELLE AVEC 3 GRANDS METIERS COMPLEMENTAIRES 2014 : UNE ANNEE DE TRANSFORMATION INTENSE ET REUSSIE VIE DU TITRE, POLITIQUE DE DIVIDENDE,

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

RESULTATS SEMESTRIELS 2011. 27 juillet 2011

RESULTATS SEMESTRIELS 2011. 27 juillet 2011 RESULTATS SEMESTRIELS 2011 27 juillet 2011 Sommaire 1. Chiffres clés Nicolas Schimel 2. Faits marquants du semestre Nicolas Schimel 3. Un réseau stable, une activité affectée par l environnement, Nicolas

Plus en détail

(en millions d'euros) 31 décembre 2006 31 décembre 2005

(en millions d'euros) 31 décembre 2006 31 décembre 2005 Groupe CIC Chiffres clés (en millions d'euros) 31 décembre 2006 31 décembre 2005 Activité Total du bilan 214 313 195 835 Crédits à la clientèle y compris crédit bail 90 312 75 558 Dépôts de la clientèle

Plus en détail

Le CIC en 2014 Vitalité du réseau commercial, solidité financière confirmée

Le CIC en 2014 Vitalité du réseau commercial, solidité financière confirmée Paris, le 26 février 2015 Le CIC en 2014 Vitalité du réseau commercial, solidité financière confirmée Résultats au 31 décembre 2014 Produit net bancaire 4 410 M Un PNB stable 1 (-0,8%) Résultat net comptable

Plus en détail

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 05/03/2015 RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une progression de son résultat opérationnel

Plus en détail

Résultats annuels 2006 et perspectives. SQLI, solutions et services e-business 3 avril 2007

Résultats annuels 2006 et perspectives. SQLI, solutions et services e-business 3 avril 2007 Résultats annuels 2006 et perspectives SQLI, solutions et services e-business 3 avril 2007 Résultats annuels 2006 mardi 3 avril 2007 Présentation et positionnement du Groupe Sqli Faits marquants et résultats

Plus en détail

GROUPAMA Résultats annuels 2012. Présentation presse & analystes 21 février 2013

GROUPAMA Résultats annuels 2012. Présentation presse & analystes 21 février 2013 GROUPAMA Résultats annuels 2012 Présentation presse & analystes 21 février 2013 Introduction 2 «Je serai attentif à faire vivre un mutualisme moderne : qui s appuie sur un modèle d engagement et de responsabilité

Plus en détail

à la Consommation en Europe

à la Consommation en Europe Le Marché du Crédit à la Consommation en Europe Une étude SOFINCO Novembre 2007 Evry, le 29 novembre 2007 - Nicolas Pécourt 1 Le crédit à la consommation en Europe Périmètre Cette étude est un complément

Plus en détail

Analyse Financière. A souscrire. INTRODUCTION EN BOURSE Offre Publique à Prix Ferme

Analyse Financière. A souscrire. INTRODUCTION EN BOURSE Offre Publique à Prix Ferme INTRODUCTION EN BOURSE Offre Publique à Prix Ferme Augmentation de capital et admission au marché principal de la cote de la bourse par Offre à Prix Ferme auprès du public de 1 million d actions nouvelles

Plus en détail

7 mai 2013. Résultats du 1 er trimestre 2013

7 mai 2013. Résultats du 1 er trimestre 2013 7 mai 2013 Résultats du 1 er trimestre 2013 AVERTISSEMENT Cette présentation peut comporter des informations prospectives du Groupe, fournies au titre de l information sur les tendances. Ces données ne

Plus en détail

Souscrire à l'augmentation de capital de la STB -Investir l'avenir

Souscrire à l'augmentation de capital de la STB -Investir l'avenir Souscrire à l'augmentation de capital de la STB -Investir l'avenir Présentation de la STB : La Société Tunisienne de Banque, née au lendemain de l indépendance, la première banque du pays, a ouvert ses

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE - CREDIT LYONNAIS

CREDIT AGRICOLE - CREDIT LYONNAIS CREDIT AGRICOLE - CREDIT LYONNAIS CREDIT AGRICOLE - CREDIT LYONNAIS Un groupe bancaire européen de tout premier plan Une vocation historique de banque universelle Une forte ambition de développement pour

Plus en détail

NATIXIS EN BREF 2e semestre 2012 BANQUE DE grande clientèle / ÉPArgNE / SErVicES FiNANciErS SPÉciAliSÉS

NATIXIS EN BREF 2e semestre 2012 BANQUE DE grande clientèle / ÉPArgNE / SErVicES FiNANciErS SPÉciAliSÉS NATIXIS EN BREF 2 e semestre 2012 BANQUE DE grande clientèle / ÉPARGNE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS l expertise financière au service des clients l expertise financière au service des clients Une

Plus en détail

A C T U A L I S A TION A03. Éléments financiers au 30 juin 2010

A C T U A L I S A TION A03. Éléments financiers au 30 juin 2010 A C T U A L I S A TION A03 Éléments financiers au 30 juin 2010 Crédit Agricole S.A. Éléments financiers au 30 juin 2010 Page 2 SOMMAIRE ELEMENTS FINANCIERS AU 30 JUIN 2010 DE CREDIT AGRICOLE S.A. 4 Présentation

Plus en détail

CNP Assurances signe avec Banco Santander un partenariat stratégique de long terme en assurance en Europe. 10 juillet 2014

CNP Assurances signe avec Banco Santander un partenariat stratégique de long terme en assurance en Europe. 10 juillet 2014 CNP Assurances signe avec Banco Santander un partenariat stratégique de long terme en assurance en Europe 0 juillet 04 Avertissement «Le présent document peut contenir des données de nature prospective.

Plus en détail

RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 26 février 2014 RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une forte amélioration de son résultat

Plus en détail

RESULTATS ET ACTIVITE PREMIER SEMESTRE 2014 LA BANQUE POSTALE. La Banque Postale poursuit sa dynamique de développement au service de tous ses clients

RESULTATS ET ACTIVITE PREMIER SEMESTRE 2014 LA BANQUE POSTALE. La Banque Postale poursuit sa dynamique de développement au service de tous ses clients COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 31 Juillet 2014 RESULTATS ET ACTIVITE PREMIER SEMESTRE 2014 LA BANQUE POSTALE La Banque Postale poursuit sa dynamique de développement au service de tous ses clients Forte

Plus en détail

Résultats annuels 2011

Résultats annuels 2011 Résultats annuels 2011 Bonne activité du groupe Crédit Agricole en 2011 dans un environnement dégradé Bonne rentabilité opérationnelle : Résultat Brut d Exploitation en hausse de 5,9 % avant coût du plan

Plus en détail

Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 * * *

Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 * * * Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 Le Crédit Agricole relève les défis Il s appuie sur le leadership de ses banques de proximité et des métiers qui leur sont associés Il renforce sa solidité

Plus en détail

Présentation des Résultats au 30 juin 2013. Conférence de presse du 23 Septembre 2013

Présentation des Résultats au 30 juin 2013. Conférence de presse du 23 Septembre 2013 Présentation des Résultats au 30 juin 2013 Conférence de presse du 23 Septembre 2013 0 Sommaire Contexte et faits marquants Activité commerciale Présentation 19 avril 2006 Résultats consolidés au 30 juin

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE S.A. Georges Pauget Directeur Général

CREDIT AGRICOLE S.A. Georges Pauget Directeur Général CREDIT AGRICOLE S.A. Georges Pauget Directeur Général Conférence d Automne - Cheuvreux 26 septembre 2007 1 Sommaire Notre modèle : une diversification qui résiste à l'épreuve des marchés Notre modèle :

Plus en détail

GROUPE BANQUE POPULAIRE

GROUPE BANQUE POPULAIRE Paris, le 28 août 2008 GROUPE BANQUE POPULAIRE UN RENFORCEMENT DES FONDAMENTAUX DE LA BANQUE DE DÉTAIL UN PNB EN HAUSSE À 2 936 M UN RÉSULTAT NET PART DU GROUPE EN PROGRESSION À 660 M DES RÉSULTATS CONSOLIDÉS

Plus en détail

Résultats annuels 2010

Résultats annuels 2010 Résultats annuels 2010 Une année charnière marquée par le succès de l offre bancaire * Plus value de dilution et dépréciation de goodwill 2009 / 2010 Croissance du produit net bancaire (PNB) : +2,0 % à

Plus en détail

Un système de garantie et de solidarité bénéficie à l ensemble des établissements de crédit affiliés à BPCE.

Un système de garantie et de solidarité bénéficie à l ensemble des établissements de crédit affiliés à BPCE. Mai 2011 En bref PROFIL Le Groupe BPCE est le deuxième groupe bancaire en France, avec 36 millions de clients, 8 millions de sociétaires et 125 000 collaborateurs. Constitué des réseaux des Banques Populaires

Plus en détail

Le Groupe Attijariwafa bank, premier groupe bancaire et financier du Maghreb, avec plus de 4,2 millions de clients et 11 000 collaborateurs, est une

Le Groupe Attijariwafa bank, premier groupe bancaire et financier du Maghreb, avec plus de 4,2 millions de clients et 11 000 collaborateurs, est une Le Groupe Attijariwafa bank, premier groupe bancaire et financier du Maghreb, avec plus de 4,2 millions de clients et 11 000 collaborateurs, est une multinationale panafricaine. Présent dans 21 pays, le

Plus en détail

Pierre-Jean SIVIGNON

Pierre-Jean SIVIGNON 7 MARS 2013 Georges PLASSAT Pierre-Jean SIVIGNON Remarques préliminaires 2012 Le Groupe s est recentré sur les pays où il a une position forte et un profil multi-format : Grèce : réorganisation de son

Plus en détail

Comptes consolidés des 9 premiers mois de 2015. Réunion d analystes du 9 novembre 2015

Comptes consolidés des 9 premiers mois de 2015. Réunion d analystes du 9 novembre 2015 Comptes consolidés des 9 premiers mois de 2015 Réunion d analystes du 9 novembre 2015 DFI novembre 2015 La pente de la courbe des taux s est stabilisée au 3 ème trimestre à un niveau bas comparable à 2014

Plus en détail

CIC Activité commerciale en hausse

CIC Activité commerciale en hausse Paris, le 28 juillet 2011 COMMUNIQUE DE PRESSE CIC Activité commerciale en hausse Résultats au 30 juin 2011 Résultats financiers - Produit net bancaire 2 420 M - Résultat brut d exploitation 927 M - Coût

Plus en détail

Communication Financière. 04 juin 2013

Communication Financière. 04 juin 2013 Communication Financière 04 juin 2013 1 Sommaire Présentation de l ATB Le groupe ATB ATB trente ans de croissance Stratégies, performances et fondamentaux de la décennie Performances de 2012 Axes de développements

Plus en détail

Résultats du 1 er Trimestre 2010 Record d ouvertures de comptes (+34 300) Nouvelle campagne de communication : «La banque en ligne avec son époque»

Résultats du 1 er Trimestre 2010 Record d ouvertures de comptes (+34 300) Nouvelle campagne de communication : «La banque en ligne avec son époque» Résultats du 1 er Trimestre 2010 Record d ouvertures de comptes (+34 300) Nouvelle campagne de communication : «La banque en ligne avec son époque» Des résultats qui confirment la pertinence du modèle

Plus en détail

le point sur l assurance française

le point sur l assurance française 2014 le point sur l assurance française conférence de presse de la FFSA maison de l assurance / mercredi 25 juin 2014 2014 le point sur l assurance française le bilan les perspectives 2 1/ La situation

Plus en détail

AXA. Sophie Bourlanges. Rouen 3 juin 2015

AXA. Sophie Bourlanges. Rouen 3 juin 2015 AXA Sophie Bourlanges Rouen 3 juin 2015 AXA, une histoire de croissance 2 Un leader mondial de l assurance et de la gestion d actifs Présent dans 59 pays 161000 collaborateurs au service de 103 MILLIONS

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE RESULTATS 2011 DU GROUPE LA POSTE CHIFFRES CLES. Paris, le 8 mars 2012

COMMUNIQUE DE PRESSE RESULTATS 2011 DU GROUPE LA POSTE CHIFFRES CLES. Paris, le 8 mars 2012 DIRECTION DE LA COMMUNICATION SERVICE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 8 mars 2012 RESULTATS 2011 DU GROUPE LA POSTE L EXERCICE 2011 CONFIRME LA ROBUSTESSE DE LA STRATEGIE ET DU MODELE MULTIMETIER

Plus en détail

DIRECTION COMMERCIALE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE DE l HERAULT IMPLANTÉE A MONTPELLIER DEPUIS 1869 39 AGENCES 300 COLLABORATEURS 136 000 CLIENTS PARTICULIERS

DIRECTION COMMERCIALE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE DE l HERAULT IMPLANTÉE A MONTPELLIER DEPUIS 1869 39 AGENCES 300 COLLABORATEURS 136 000 CLIENTS PARTICULIERS GARDER LE RYTHME DIRECTION COMMERCIALE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE DE l HERAULT IMPLANTÉE A MONTPELLIER DEPUIS 1869 39 AGENCES 300 COLLABORATEURS 136 000 CLIENTS PARTICULIERS 5 500 CLIENTS PROFESSIONNELS 1 400 ENTREPRISES

Plus en détail

Présentation des résultats semestriels 2007

Présentation des résultats semestriels 2007 Présentation des résultats semestriels 2007 Faits marquants du premier semestre 2007 Henri de CASTRIES Président du Directoire Les résultats d AXA du 1 er semestre 2007 sont parfaitement en ligne avec

Plus en détail

Une performance solide, un bilan renforcé

Une performance solide, un bilan renforcé 5 mars 2014 Le groupe Crédit Mutuel en 2013 1 Une performance solide, un bilan renforcé Un résultat net (2 651 M, soit + 23,3 %), destiné principalement à être réinvesti dans le groupe, au service de ses

Plus en détail

BNP Paribas. Renforcement du Leadership Européen de Cetelem dans le Crédit à la Consommation. 29 mars 2005

BNP Paribas. Renforcement du Leadership Européen de Cetelem dans le Crédit à la Consommation. 29 mars 2005 BNP Paribas Renforcement du Leadership Européen de Cetelem dans le Crédit à la Consommation 29 mars 2005 1 Plan de la présentation Une opportunité unique Cofinoga: un acteur majeur du crédit à la consommation

Plus en détail

L ACTIVITÉ ÉPARGNE PATRIMONIALE

L ACTIVITÉ ÉPARGNE PATRIMONIALE chiffres clés decp 2013 ÉPARGNE patrimoniale L ACTIVITÉ ÉPARGNE PATRIMONIALE Une plate-forme d expertise Une offre complète de produits patrimoniale et services La Direction Épargne et Clientèle Patrimoniale

Plus en détail

Conseil de surveillance du 29 août 2007 GROUPE CIC

Conseil de surveillance du 29 août 2007 GROUPE CIC Conseil de surveillance du 29 août 2007 GROUPE CIC Résultats consolidés s juin 2007 Résultats juin 2007 Groupe Par métierm 2 Résultats du groupe CIC en millions Réalisé Réalisé Variation Réalisé juin 2007

Plus en détail

Présentation pour Salon international des innovations financières Paris 04 Mars 2010

Présentation pour Salon international des innovations financières Paris 04 Mars 2010 Présentation pour Salon international des innovations financières Paris 04 Mars 2010 Présentation du Groupe Attijariwafa Bank Couverture géographique de plus en plus large Attijariwafa bank, banque née

Plus en détail

De bons résultats portés par une activité dynamique et des conditions de marché favorables

De bons résultats portés par une activité dynamique et des conditions de marché favorables Montrouge, le 6 mai 2015 Premier trimestre 2015 De bons résultats portés par une activité dynamique et des conditions de marché favorables - Une activité dynamique dans tous les pôles-métiers - Des charges

Plus en détail

Une bonne capacité de résistance dans un environnement dégradé

Une bonne capacité de résistance dans un environnement dégradé Non destiné à la diffusion aux Etats-Unis, Canada et Japon Paris, le 14 novembre 2007 Une bonne capacité de résistance dans un environnement dégradé Résultats des 9 premiers mois 2007 (par rapport aux

Plus en détail

INTERVENANTS ROLAND FITOUSSI DIDIER FAUQUE NICOLAS REBOURS. + Président du Conseil d administration. + Directeur Général. + Directeur Général Délégué

INTERVENANTS ROLAND FITOUSSI DIDIER FAUQUE NICOLAS REBOURS. + Président du Conseil d administration. + Directeur Général. + Directeur Général Délégué INTERVENANTS ROLAND FITOUSSI + Président du Conseil d administration DIDIER FAUQUE + Directeur Général NICOLAS REBOURS + Directeur Général Délégué ORDRE DU JOUR FAITS MARQUANTS ET RÉSULTATS DU 1 ER SEMESTRE

Plus en détail

Focus sur Asie 9 pays: Chine, Hong Kong, Inde, Japon, Singapour, Corée du Sud, Taiwan, Thaïlande et Vietnam

Focus sur Asie 9 pays: Chine, Hong Kong, Inde, Japon, Singapour, Corée du Sud, Taiwan, Thaïlande et Vietnam Focus sur Asie 9 pays: Chine, Hong Kong, Inde, Japon, Singapour, Corée du Sud, Taiwan, Thaïlande et Vietnam 1 Chine Singapour Hong Kong Cross Border ZBA Crédit Agricole CIB succursale du Japon solutions

Plus en détail

Paris, le 31 juillet 2014

Paris, le 31 juillet 2014 Paris, le 31 juillet 2014 Groupe BPCE : 1 er semestre 2014 solide avec un résultat net part du groupe de 1,7 milliard d euros 1 en hausse de 10,4 % par rapport au 1 er semestre 2013 Bonne performance commerciale

Plus en détail

Une équipe à votre disposition

Une équipe à votre disposition BANQUE POPULAIRE DE L OUEST Partenaire des Grandes Entreprises de la Région Ouest J acques PRUNEAU Directeur des Grandes Relations Entreprises 02 99 29 79 01 06 17 36 33 51 jacques.pruneau@ouest.banquepopulaire.fr

Plus en détail

EDENRED Lyon 16 décembre 2010. Anne-Lise de RIVOIRE Responsable Communication financière et Relations Actionnaires

EDENRED Lyon 16 décembre 2010. Anne-Lise de RIVOIRE Responsable Communication financière et Relations Actionnaires EDENRED Lyon 16 décembre 2010 Anne-Lise de RIVOIRE Responsable Communication financière et Relations Actionnaires Edenred : qui sommes-nous? La société issue de la scission de Accor créée en juin 2010

Plus en détail

Résultats du premier semestre 2011. Paris - 21 juillet 2011

Résultats du premier semestre 2011. Paris - 21 juillet 2011 Résultats du premier semestre 2011 Paris - 21 juillet 2011 Données de gestion et indicateurs d activité Zoom sur le 1 er semestre 2011 Compte d exploitation Indicateurs de marché Croissance organique Bilan

Plus en détail

+2% -3,4% +2,6% -0,9% chiffres clés +0,5% produit net bancaire consolidé 39,9 39,1 50,2 48,5 22,4 21,8 3,2 3,1. Dépôts de la clientèle* (en mmdh)

+2% -3,4% +2,6% -0,9% chiffres clés +0,5% produit net bancaire consolidé 39,9 39,1 50,2 48,5 22,4 21,8 3,2 3,1. Dépôts de la clientèle* (en mmdh) S ENGAGER À VOS CÔTÉS Chiffres clés www.bmci.ma chiffres clés AU 31 décembre En dépit d une conjoncture économique peu porteuse, le Groupe BMCI marque une bonne résistance de ses activités opérationnelles,

Plus en détail

BNP Paribas. Patrice Menard. Relations Investisseurs. Conference Cheuvreux 27 Septembre 2007

BNP Paribas. Patrice Menard. Relations Investisseurs. Conference Cheuvreux 27 Septembre 2007 BNP Paribas Patrice Menard Relations Investisseurs Conference Cheuvreux 27 Septembre 2007 1 Plan de la présentation Les réalisations du Groupe Le gouvernement d entreprise La démarche «Développement Durable»

Plus en détail

i n f o r m a t i o n s

i n f o r m a t i o n s i n f o r m a t i o n s Paris, le 6 septembre 2005 Communiqué de Presse RESULTATS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 Solides performances au 1 er semestre 2005 Le Conseil de Surveillance d Air Liquide, qui s est

Plus en détail

Une nouvelle dimension pour le Groupe

Une nouvelle dimension pour le Groupe + Une nouvelle dimension pour le Groupe Plan Les atouts du rapprochement - Un changement de dimension - Des synergies importantes - De fortes complémentarités Les modalités de l opération Plan d action

Plus en détail

Présentation des résultats 2008 de la Banque de Tunisie

Présentation des résultats 2008 de la Banque de Tunisie Présentation des résultats 2008 de la Banque de Tunisie Mai 2009 Rencontre avec les Intermédiaires en Bourse Plan de la rencontre Composition du groupe Banque de Tunisie Faits marquants de l année 2008

Plus en détail

Dettes et Fonds Propres, banques et marchés ; des financements complémentaires

Dettes et Fonds Propres, banques et marchés ; des financements complémentaires Dettes et Fonds Propres, banques et marchés ; des financements complémentaires SEPL Lyon, 6 octobre 2014 Banque de France Pierre du Peloux directeur régional 1 Peut on répondre à ces quelques questions?

Plus en détail

12 mars 2015 BILAN ACTIVITÉ 2014

12 mars 2015 BILAN ACTIVITÉ 2014 12 mars 2015 BILAN ACTIVITÉ 2014 Bpifrance Activité 2014 Garantie - Financement - Court terme International Financement de l innovation Fonds de fonds Fonds propres directs Régions 2 Garantie des crédits

Plus en détail

GROUPE LES HÔTELS DE PARIS. Réunion d information - Résultats annuels 2002

GROUPE LES HÔTELS DE PARIS. Réunion d information - Résultats annuels 2002 GROUPE LES HÔTELS DE PARIS Réunion d information - Résultats annuels 2002 LES INTERVENANTS Patrick MACHEFERT Président-directeur Général Michel MANCHERON Secrétaire Général Olivier WOLF Directeur Administratif

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation

COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation Luxembourg, le 30 août 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation Progression des revenus commerciaux La Banque

Plus en détail

Leçon 3 - Les transformations de l industrie bancaire française

Leçon 3 - Les transformations de l industrie bancaire française Leçon 3 - Les transformations de l industrie bancaire française Sommaire I - La mutation permanente du secteur bancaire français 1.1 - Le poids économique du secteur bancaire et financier 1.2 - L indispensable

Plus en détail

CA Consumer Finance en bref

CA Consumer Finance en bref CA Consumer Finance en bref CA Consumer Finance aujourd hui L essentiel de 2014 2015 Présence internationale Chiffres clés Structure de refinancement du Groupe Mars 2016 www.ca-consumerfinance.com investorelations@ca-cf.fr

Plus en détail

Le Groupe BANK OF AFRICA

Le Groupe BANK OF AFRICA Le Groupe BANK OF AFRICA Une vision, une histoire, une stratégie Mars 2010 1 L origine La vision, dès 1982, d une banque panafricaine, accessible à tous, impliquée dans le développement économique, avec

Plus en détail

Attijariwafa bank - Wafasalaf

Attijariwafa bank - Wafasalaf L événement Wafasalaf : 20 ans au service du consommateur 3 Historique L accompagnement du développement 5 de la société de consommation Attijariwafa bank - Wafasalaf L appartenance au premier groupe bancaire

Plus en détail