La réforme des études d'impact «le cas par cas»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La réforme des études d'impact «le cas par cas»"

Transcription

1 Journée d'information Commissaires Enquêteurs Limousin et Indre Lundi 17 septembre 2012 La réforme des études d'impact «le cas par cas» Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement Limousin

2 SOMMAIRE Introduction: L'objet et le contexte de la réforme 1 / Les projets soumis à l'étude d'impact - la procédure du «cas par cas» - les niveaux d'intervention de l'ae 2 / Le contenu de l'étude d'impact 3 / La décision d'autorisation 4 / L'information du public 5 / La création d'une police administrative 2 2

3 Objet et contexte de la réforme 4 objectifs: - mettre le droit français en conformité avec le droit communautaire Des seuils trop automatiques, techniques et financiers Absence de prise en compte de la sensibilité particulière du milieu = non prise en compte des critères de l'annexe III de la directive 85/337 Des projets exclus de l'évaluation environnementale par le seuil financier 1,9M - simplifier le principe précédent peu lisible et complexe - donner une effectivité à l'étude d'impact - renforcer la participation du public 3 3

4 Dispositions législatives et réglementaires - Loi N du 3 août 2009 de programmation rel ative à la mise en œuvre du Grenelle de l'environnement (Grenelle1) art.1 - Loi n du 12 juillet 2010 portant engageme nt national pour l'environnement (Loi ENE dite Grenelle 2) art. 230 et Décret n du 29 décembre 2011 portant réf orme des études d impact des projets de travaux, d'ouvrages ou d'aménagements 4 4

5 Les acteurs - une responsabilisation du maître d'ouvrage autour d'une démarche d'intégration de l environnement - une nécessaire autonomie des études et des expertises (BE et experts) - une évaluation externe par la consultation d'autorités compétentes en matière d'environnement - le public qui est informé et consulté - une approche «neutre» par le commissaire enquêteur qui synthétise l'analyse du dossier et l'expression du public - l'autorité qui autorise le projet pose les conditions de sa réalisation 5 5

6 Les principes retenus par la réforme 1 / Une redéfinition des projets de travaux, ouvrag es et aménagements soumis ou non à l'étude d'impact 2 / Une plus grande qualité des études d'impact 3 / Une meilleure effectivité de l'étude d'impact da ns l'autorisation 4 / Le renforcement de l'information du public 5 / La mise en place d'une police administrative 6 6

7 Les principes retenus par la réforme 1 / Une redéfinition des projets de travaux, ouvrag es et aménagements soumis à l'étude d'impact 2 / Une plus grande qualité des études d'impact 3 / Une meilleure effectivité de l'étude d'impact da ns l'autorisation 4 / Le renforcement de l'information du public 5 / La mise en place d'une police administrative 7 7

8 1 / Red éfinition des projets de travaux, ouvrages et aménagements soumis à l'étude d'impact - Principe d'une liste positive de projets soumis à étude d'impact - Identification de projets qui, par leur nature, leurs dimensions ou leur localisation, sont susceptibles d'avoir des incidences notables sur l environnement ou la santé humaine (art. L122-1) suppression du seuil financier introduction de l'examen au cas par cas suppression des notices d'impact - Pas de changement pour les ICPE - Les manifestations ne sont pas concernées 8 8

9 1 / Red éfinition des projets de travaux, ouvrages et aménagements soumis à l'étude d'impact 9 9

10 1 / Red éfinition des projets de travaux, ouvrages et aménagements soumis à l'étude d'impact Le décret liste des projets: - Certains projets sont toujours soumis à étude d'impact soit par nature (ex: AFAF, INB, aérodromes..) soit en fonction d'un seuil (projets autorisation loi sur l'eau) - Certains projets sont obligatoirement soumis à étude d'impact au dessus d'un certain seuil; ex: voies pour le trafic ferroviaire à grande distance et en dessous: > soit ils sont soumis au «cas par cas» ex: voies ferroviaires + de 500m > soit ils sont dispensés ex: voies ferroviaires - de 500m - Certains projets ne sont soumis qu'à examen au «cas par cas» Ex: giratoire emprise supérieure ou égale à 0,4 hectare 10 10

11 1 / Red éfinition des projets de travaux, ouvrages et aménagements soumis à l'étude d'impact Seuil technique 1 Seuil technique 2 Étude d'impact Étude d'impact au Pas d'étude d'impact systématique cas par cas 11 11

12 1 / Red éfinition des projets de travaux, ouvrages et aménagements soumis à l'étude d'impact Cas des modifications et extensions Elles sont soumises à étude d'impact soit systématiquement soit après examen au cas par cas: 1 /Les modifications / extensions répondant aux seu ils définis dans le tableau 2 / si les travaux, ouvrages ou aménagements concernés n'ont pas déjà fait l'objet d'une étude d'impact, les modifications / extensions qui cumulées avec l'existant les font entrer dans les seuils de soumission à étude d'impact. Sont exclus les travaux, ouvrages ou aménagements autorisés avant le 1er juin 2012 Pas d'ei Réalisée car non requise extens ion 12 12

13 1 / Red éfinition des projets de travaux, ouvrages et aménagements soumis à l'étude d'impact 3 / si les travaux, ouvrages ou aménagements concernés ont déjà fait l'objet d'une étude d'impact, lorsque la somme des modifications ou extensions du projet (ultérieures à l'étude d'impact initiale) entre dans les seuils et critères précisés dans le tableau annexé au décret. Ne sont prises en compte que les modifications ou extensions réalisées sur une période de 5 ans précédant la demande de modifications ou d'extension projetée. Étude d'impact initiale ans 13 13

14 Procédure du «cas par cas» - Envoi à l'ae par le pétitionnaire ou le maître d'ouvrage d'un formulaire de demande d'examen au «cas par cas» présentant le projet (2 exemplaires (+ 1 direct au service régional de l'environnement) R122-3) - Vérification de la complétude du formulaire (délai de 15 jours) - Mise en ligne du formulaire sur le site de la DREAL - Consultation de l'ars (délai de réponse 15 jours dès réception) - Dans un délai de 35 jours à compter de la complétude du formulaire, l'ae informe par une décision motivée si une étude d'impact est demandée ou non. L'absence de réponse vaut obligation de réaliser une étude d'impact. - Publication de l'avis explicite ou implicite de tacite sur le site de l'a DREAL - Possibilité de recours sur la décision

15 Déroulement procédure «cas par cas» 15 15

16 Différentes niveaux d'intervention de l'ae 16 16

17 Les principes retenus par la réforme 1 / Une redéfinition des projets de travaux, ouvrag es et aménagements soumis ou non à l'étude d'impact 2 / Une plus grande qualité des études d'impact 3 / Une meilleure effectivité de l'étude d'impact da ns l'autorisation 4 / Le renforcement de l'information du public 5 / La mise en place d'une police administrative 17 17

18 Rappels: Une étude d'impact relève de la responsabilité du maître d'ouvrage C'est une étude préalable, un outil d'aide à l'élaboration qui permet entre autres: - de justifier le parti et les choix retenus - d'estimer les effets probables sur l'ensemble des enjeux environnementaux - de préciser les mesures envisagées pour supprimer, réduire ou compenser les dommages éventuels liés au projet. Elle contribue à l'évaluation environnementale. Si elle comporte les informations nécessaires, l'étude d'impact peut aussi tenir lieu de dossier d'évaluation des incidences Natura2000 (art. R CE) ou d'étude d'incidences au titre de la loi sur l'eau (art. R CE) 18 18

19 2 / Une plus grande qualité des études d'impact - Détermination de la zone susceptible d'être affectée par le projet - Description du projet = «fiche technique» du projet - Analyse de l'état initial Énumération élargie des thématiques à aborder (population, continuités écologiques, interrelations...) - Analyse des effets du projet Notion «d'effets» enrichie: négatifs et positifs + à court, moyen et long terme + nouveaux thèmes (facteurs climatiques, consommations énergétiques) Analyse de l'addition et de l'interaction de ces effets entre eux Analyse des effets cumulés avec les projets connus 19 19

20 Notion de «projets connus» Les projets connus sont: Une définition restrictive - les projets qui ont fait l'objet d'un document d'incidences (R.214-6) et d'une enquête publique; - les projets qui ont fait l'objet d'une étude d'impact avec avis de l'autorité environnementale rendu public; Exclusion: - les projets devenus caducs; - ceux dont l'enquête publique n'est plus valable; - ceux abandonnés officiellement par le maître d'ouvrage 20 20

21 2 / Une plus grande qualité des études d'impact - Esquisse des solutions de substitution envisagées et raisons du choix du parti retenu - Compatibilité avec le PLU et les plans et programmes - Mesures pour éviter, réduire ou compenser les impacts du projet L'impossibilité de compenser doit être justifiée L'estimation des dépenses correspondantes doit être détaillée L'exposé des effets attendus + les modalités de suivi des mesures et du suivi de leurs effets - Analyse des méthodes/difficultés éventuelles + le nom des auteurs des études réalisées - Appréciation des impacts du programme de travaux échelonné + spécificités ICPE, INB, infrastructures de transport - Résumé non technique 21 21

22 Les principes retenus par la réforme 1 / Une redéfinition des projets de travaux, ouvrag es et aménagements soumis ou non à l'étude d'impact 2 / Une plus grande qualité des études d'impact 3 / Une meilleure effectivité de l'étude d'impact da ns l'autorisation 4 / Le renforcement de l'information du public 5 / La mise en place d'une police administrative 22 22

23 3 / Une meilleure effectivité de l'étude d'impact dans l'autorisation Le décret vient renforcer la portée de l'ei (article R.122-4) - La décision de l'autorité compétente pour autoriser le projet prend en considération: > l'étude d'impact > L'avis de l'autorité administrative compétente en matière d'environnement > Le résultat de la consultation du public - Cette décision fixe les mesures à la charge du pétitionnaire ou du maître d'ouvrage destinées à éviter, réduire et, lorsque c'est possible, compenser les effets négatifs notables du projet sur l'environnement ou la santé humaine ainsi que les modalités de leur suivi

24 Les principes retenus par la réforme 1 / Une redéfinition des projets de travaux, ouvrag es et aménagements soumis ou non à l'étude d'impact 2 / Une plus grande qualité des études d'impact 3 / Une meilleure effectivité de l'étude d'impact da ns l'autorisation 4 / Le renforcement de l'information du public 5 / La mise en place d'une police administrative 24 24

25 4 / Le renforcement de l'information du public Avant la décision: - éventuellement, phase de concertation - examen au «cas par cas» Passage à l'étude d'impact > avis sur dossier Mise en ligne des documents = transparence Après décision: - La teneur et les motifs de la décision - Les prescriptions dont la décision est assortie (dont les mesures destinées à éviter, réduire et compenser les effets du projet) - Les informations concernant le processus de participation du public - Diversité des lieux où l'étude d'impact peut être consultée (enquête publique, mise en ligne, fichier national..) 25 25

26 Les principes retenus par la réforme 1 / Une redéfinition des projets de travaux, ouvrag es et aménagements soumis ou non à l'étude d'impact 2 / Une plus grande qualité des études d'impact 3 / Une meilleure effectivité de l'étude d'impact da ns l'autorisation 4 / Le renforcement de l'information du public 5 / La mise en place d'une police administrative 26 26

27 5 / La mise en place d'une police administrative Articles L à L Contrôle par des agents assermentés ou habilités de la mise en œuvre des prescriptions fixées dans la décision d'autorisation; - Les dépenses liées aux contrôles, expertises ou analyses retenus par l'autorité administrative pour contrôler l'application et l'efficience des prescriptions imposées dans la décision d'autorisation sont à la charge du pétitionnaire ou du maître d ouvrage; - En cas d'inobservation des mesures destinées à éviter, réduire, compenser: une mise en demeure est adressée par l'autorité administrative de satisfaire aux prescriptions dans un délai déterminé; - si la mise en demeure reste sans suite, il est possible de consigner une somme ou de faire procéder à l'exécution d'office des mesures prescrites aux frais du pétitionnaire ou du maître d'ouvrage

28 Évolutions à venir Décret n du 2 mai 2012 relatif à l'évaluation de certains plans et documents ayant une incidence sur l'environnement (art R à R du code de l'environnement) Entrée en vigueur : le 1er janvier plans, schémas, programmes et autres documents de planification soumis à évaluation environnementale 10 plans, schémas, programmes et autres documents de planification soumis à l'examen au cas par cas 4 niveaux d'autorité environnementale (Préfet de région, Préfet de département, Préfet coordonnateur de bassin, CGEDD) Explicite la procédure d'examen au cas par cas + les documents à communiquer à l'ae (pas de formulaire prévu) Re-définit le cadrage préalable et la composition du rapport environnemental 28 28

29 Évolutions à venir Décret n du 23 août 2012 relatif à l'évaluation environnementale des documents d'urbanisme (art R à R du code de l'urbanisme,..) Entrée en vigueur : le 1er février 2013 Liste les documents soumis : - soit obligatoirement à évaluation environnementale - soit à l'examen au cas par cas lors de leur élaboration, modification, révision ou en cas de déclaration de projet Précise le moment de la saisine de l'ae pour examen au cas par cas, la procédure, les documents à transmettre à l'ae 29 29

30 Informations pratiques: - site du ministère dédié aux études d'impact et à l'examen au cas par cas: - rubrique Ae de la DREAL: - Coordonnées de l'unité AE de la DREAL: Mail: Tél:

31 Merci de votre attention 31 31

La réforme des études d'impact et de l'enquête publique

La réforme des études d'impact et de l'enquête publique La réforme des études d'impact et de l'enquête publique Sous-préfecture juillet 2012 DREAL Picardie DIRECTION REGIONALE DE L'ENVIRONNEMENT DE L'AMENAGEMENT ET DU LOGEMENT DE PICARDIE Décret n 2011-2021

Plus en détail

La réforme des études d'impacts Décret du 29/12/2011

La réforme des études d'impacts Décret du 29/12/2011 «Les réformes de l'évaluation environnementale» 12-13 novembre 2012 La réforme des études d'impacts Décret du 29/12/2011 Yves Billon DREAL Bretagne Charlotte LE BRIS PCI EvE DREAL Bretagne / CETE de Lyon

Plus en détail

Réunion des commissaires Enquêteurs Octobre 2012

Réunion des commissaires Enquêteurs Octobre 2012 Réunion des commissaires Enquêteurs Octobre 2012 Veille réglementaire ICPE Points à aborder Nouveaux décrets EI/EP et changement de procédure DDAE : Étude d'impact et Enquête publique Décret CSS et modification

Plus en détail

PIECE N 3 : PRESENTATION DE L ENQUETE

PIECE N 3 : PRESENTATION DE L ENQUETE ENQUETE PUBLIQUE PIECE N 3 : PRESENTATION DE L ENQUETE PUBLIQUE Le présent document a pour objectif de replacer la procédure d enquête publique dans le cadre administratif général dans lequel s inscrit

Plus en détail

MODALITES DE L'ENQUETE PUBLIQUE

MODALITES DE L'ENQUETE PUBLIQUE MODALITES DE L'ENQUETE PUBLIQUE Composition du dossier d enquête : projet de PLU tel quel arrêté (aucune modification possible sauf nouvel arrêt) Pièces et avis exigés par les textes applicables au projet

Plus en détail

ADAPTATION DES STATIONS EXISTANTES DE LA LIGNE

ADAPTATION DES STATIONS EXISTANTES DE LA LIGNE ADAPTATION DES STATIONS EXISTANTES DE LA LIGNE Dossier d enquête publique au titre du code de l environnement et portant sur la mise en compatibilité du Plan Local d Urbanisme de Paris ADAPTATION DES STATIONS

Plus en détail

LES FERMES EOLIENNES 12 MARS 2012

LES FERMES EOLIENNES 12 MARS 2012 LES FERMES EOLIENNES 12 MARS 2012 Sommaire Les ICPE : - Déclaration - Autorisation - les enjeux de l'icpe - la réforme de l étude d'impact - la réforme de l enquête publique Articulation ICPE et Permis

Plus en détail

Projet d ordonnance relative à la procédure intégrée pour l immobilier d entreprise NOR :

Projet d ordonnance relative à la procédure intégrée pour l immobilier d entreprise NOR : Projet d ordonnance relative à la procédure intégrée pour l immobilier d entreprise NOR : Le Président de la République, Sur le rapport du Premier ministre et du ministre de l économie, du redressement

Plus en détail

SAGE Douve Taute. Bilan de la procédure de débat public ou de la concertation définie à l'article L. 121-16

SAGE Douve Taute. Bilan de la procédure de débat public ou de la concertation définie à l'article L. 121-16 SAGE Douve Taute Note sur les textes régissant l enquête publique et sur la manière dont elle s insère dans la procédure administrative relative à l approbation du SAGE Bilan de la procédure de débat public

Plus en détail

DOSSIER D ENQUÊTE PUBLIQUE UNIQUE

DOSSIER D ENQUÊTE PUBLIQUE UNIQUE COMMUNE DE MONT SAINT MARTIN Quartier du Val Saint Martin - Projet de rénovation urbaine Centre commercial «Les Bleuets» DOSSIER D ENQUÊTE PUBLIQUE UNIQUE 1/ PREALABLE A LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE

Plus en détail

Les Installations Classées pour la Protection de l Environnement. Les Installations Classées pour la Protection de l Environnement ( I.C.P.

Les Installations Classées pour la Protection de l Environnement. Les Installations Classées pour la Protection de l Environnement ( I.C.P. Les Installations Classées pour la Protection de l Environnement ( I.C.P.E) Historique Réglementation générale Contenu dudossier Le commissaire enquêteur Suite et fin de l enquête publique Historique

Plus en détail

Dispositions d exécution: Unités de formation

Dispositions d exécution: Unités de formation Dispositions d exécution: Unités de formation Bases Dispositions générales d exécution pour l examen de fin d apprentissage. Art. 3, al. 6, du règlement d'apprentissage et d'examen de fin d'apprentissage

Plus en détail

Rencontre avec les associations de protection de l environnement - 4 décembre 2013 - Présentation des projets de notes de «cadrage»

Rencontre avec les associations de protection de l environnement - 4 décembre 2013 - Présentation des projets de notes de «cadrage» Rencontre avec les associations de protection de l environnement - 4 décembre 2013 - Présentation des projets de notes de «cadrage» zones de mouillage et d équipements légers (ZMEL) implantation de serres

Plus en détail

car elle conditionne la détermination de la catégorie du futur ERP qu une autorisation complémentaire au titre de l article

car elle conditionne la détermination de la catégorie du futur ERP qu une autorisation complémentaire au titre de l article Service urbanisme opérationnel Unité pilotage, expertise, conseil, animation en ADS et publicité 01 60 32 13 34 C Permis 77 Etablissement Recevant du Public n 19 Etablissement recevant du public dans le

Plus en détail

La mise en œuvre du principe de participation du public défini à l article 7 de la charte de l environnement

La mise en œuvre du principe de participation du public défini à l article 7 de la charte de l environnement La mise en œuvre du principe de participation du public défini à l article 7 de la charte de l environnement Journée de formation commissaires enquêteurs du 14 novembre 2013 Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDE

Plus en détail

Décret N 2005/0577/PM du 23 février 2005 sur les modalités de réalisation des études d'impact environnemental

Décret N 2005/0577/PM du 23 février 2005 sur les modalités de réalisation des études d'impact environnemental Décret N 2005/0577/PM du 23 février 2005 sur les modalités de réalisation des études d'impact environnemental LE PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT DECRETE : CHAPITRE I : DISPOSITIONS GENERALES Article

Plus en détail

AVIS AU LECTEUR. DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER Janvier 2014. AVIS AU LECTEUR Version 2

AVIS AU LECTEUR. DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER Janvier 2014. AVIS AU LECTEUR Version 2 AVIS AU LECTEUR 2013.39677.EV.DDAE MONSANTO Peyrehorade Page : 1 Pourquoi un résumé non technique? Afin de faciliter la prise de connaissance par le public des informations contenues dans le dossier, la

Plus en détail

Concilier Isolation Thermique, Confort Acoustique et Qualité de l Air Intérieur : les Nouveautés Techniques et Réglementaires

Concilier Isolation Thermique, Confort Acoustique et Qualité de l Air Intérieur : les Nouveautés Techniques et Réglementaires Concilier Isolation Thermique, Confort Acoustique et Qualité de l Air Intérieur : les Nouveautés Techniques et Réglementaires L attestation de Prise en Compte de la Réglementation Acoustique : Décryptage

Plus en détail

Le PCS ne peut intervenir que si le projet est élaboré par un architecte ou une société d architecture.

Le PCS ne peut intervenir que si le projet est élaboré par un architecte ou une société d architecture. Propositions pour la création d un PC simplifié Le permis de construire simplifié (PCS) Cette autorisation d urbanisme ne concernera que le marché des particuliers (locaux à usage d habitation exclusivement)

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 9 du 19 février 2015. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 6

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 9 du 19 février 2015. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 6 BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 9 du 19 février 2015 PARTIE PERMANENTE Administration Centrale Texte 6 ARRÊTÉ N 1733/DEF/SGA/DMPA/SDIE/BENV portant approbation du plan de prévention

Plus en détail

Alain Villez Conseiller technique Uniopss

Alain Villez Conseiller technique Uniopss Alain Villez Conseiller technique Uniopss La loi du 30 juin 1975 : une loi qui traitait peu des droits et du statut des usagers Un des motifs principaux de la réforme de cette loi Jusqu en 1997, la loi

Plus en détail

Note sur les textes régissant l enquête publique Document soumis à enquête publique

Note sur les textes régissant l enquête publique Document soumis à enquête publique Dossier d enquête SYNDICAT MIXTE DU BASSIN VERSANT DE LA BIEVRE SAGE Bièvre Note sur les textes régissant l enquête Document soumis à enquête Juin 2015 I Préambule Note sur les textes régisssant l enquête

Plus en détail

Charte de la concertation territoriale

Charte de la concertation territoriale LIGNE A GRANDE VITESSE POITIERS-LIMOGES Charte de la concertation territoriale La présente charte constitue le cadre de la démarche de la concertation territoriale conduite par Réseau ferré de France Elle

Plus en détail

La réforme des études d'impact et de l'enquête publique Décret du 29 décembre 2011

La réforme des études d'impact et de l'enquête publique Décret du 29 décembre 2011 Porteur de projet Formulaires CERFA de demande d'examen La réforme des études d'impact et de l'enquête publique Décret du 29 décembre 2011 Club aménagements routiers Mardi 23 octobre 2012 Etude d'impact

Plus en détail

La Société dispose d un pouvoir d enquête sur toute matière qui relève de sa compétence.

La Société dispose d un pouvoir d enquête sur toute matière qui relève de sa compétence. 1 CHAMP D APPLICATION La Société dispose d un pouvoir d enquête sur toute matière qui relève de sa compétence. La présente directive s applique à l ensemble du personnel du Fonds d assurance dans l exercice

Plus en détail

-21- TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi

-21- TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi -21- TABLEAU COMPARATIF Proposition de loi tendant à créer une possibilité de recours à l'égard des décisions des architectes des Proposition de loi relative à l'instruction des autorisations de travaux

Plus en détail

NOR : DEVD1121712J. (Texte non paru au journal officiel)

NOR : DEVD1121712J. (Texte non paru au journal officiel) RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement Commissariat général au développement durable Secrétariat général (DD) Circulaire du 3 août 2011 relative

Plus en détail

Rappel du contexte réglementaire de la démarche en matière de dématérialisation des documents d'urbanisme

Rappel du contexte réglementaire de la démarche en matière de dématérialisation des documents d'urbanisme Rappel du contexte réglementaire de la démarche en matière de dématérialisation des documents d'urbanisme Présentation du 23 avril 2015 / JAC CIGAL Strasbourg Dominique ESNAULT Directeur d'études Rappel

Plus en détail

JORF n 0024 du 28 janvier 2012. Texte n 14

JORF n 0024 du 28 janvier 2012. Texte n 14 Le 30 janvier 2012 JORF n 0024 du 28 janvier 2012 Texte n 14 DECRET Décret n 2012-100 du 26 janvier 2012 relatif à l immatriculation des intermédiaires en opérations de banque et en services de paiements,

Plus en détail

CONVENTION CADRE POUR LA MISE EN OEUVRE DU DOCOB Des sites Natura 2000 FR8301059 et FR8312005 «Planèze de Saint-Flour»

CONVENTION CADRE POUR LA MISE EN OEUVRE DU DOCOB Des sites Natura 2000 FR8301059 et FR8312005 «Planèze de Saint-Flour» CONVENTION CADRE POUR LA MISE EN OEUVRE DU DOCOB Des sites Natura 2000 FR8301059 et FR8312005 «Planèze de Saint-Flour» 1/7 Sommaire 1. objet de la convention.4 2. engagements de la structure animatrice.4

Plus en détail

Francis Polizzi, Sous-directeur du permis de construire et du paysage de la rue, Ville de Paris

Francis Polizzi, Sous-directeur du permis de construire et du paysage de la rue, Ville de Paris Le caractère exécutoire des décisions prises par le maire sur les demandes d autorisation d urbanisme, la transmission au préfet de ces décisions et le contrôle de légalité. Francis Polizzi, Sous-directeur

Plus en détail

MODIFICATION REGLEMENTATION MANIFESTATIONS SPORTIVES NE COMPORTANT PAS LA PARTICIPATION DE VEHICULES A MOTEUR

MODIFICATION REGLEMENTATION MANIFESTATIONS SPORTIVES NE COMPORTANT PAS LA PARTICIPATION DE VEHICULES A MOTEUR MODIFICATION REGLEMENTATION MANIFESTATIONS SPORTIVES NE COMPORTANT PAS LA PARTICIPATION DE VEHICULES A MOTEUR ET QUI SE DEROULENT EN TOTALITE OU PARTIELLEMENT SUR UNE VOIE PUBLIQUE OU OUVERTE A LA CIRCULATION

Plus en détail

Inrap / Procédures réglementaires

Inrap / Procédures réglementaires Procédures réglementaires DIAGNOSTIC Étape 1 Prescription Sont présumés faire l objet de prescriptions archéologiques préalablement à leur réalisation tous les projets d aménagements affectant ou susceptibles

Plus en détail

C O N V E N T I O N ENTRE LES SOUSSIGNES :

C O N V E N T I O N ENTRE LES SOUSSIGNES : C O N V E N T I O N ENTRE LES SOUSSIGNES : La Ville de Nantes, représentée par Madame Fabienne PADOVANI, Adjointe au Maire, agissant en cette qualité en vertu d une délibération du Conseil Municipal en

Plus en détail

La réforme de l enquête publique

La réforme de l enquête publique Nicolas Manthe Amandine Orsini CGDD La réforme de l enquête publique Jeudi 22 Aix-en-Provence Plan 1 Contexte et objectifs 2 Les principes directeurs 3 Le champ de l enquête publique 4 Les commissaires-enquêteurs

Plus en détail

*** Le Conseil de Régulation de l Autorité de Régulation du Sous-secteur de l Electricité :

*** Le Conseil de Régulation de l Autorité de Régulation du Sous-secteur de l Electricité : 1 PREMIER MINISTERE BURKINA FASO --------- ------- Autorité de Régulation du Unité - Progrès - Justice Sous-secteur de l Electricité (ARSE) --------- Conseil de Régulation DELIBERATION N 2014-07/PM/ARSE/CR

Plus en détail

Sur proposition du Ministre de l environnement et du développement durable,

Sur proposition du Ministre de l environnement et du développement durable, Décret n 2005-1991 Du 11 juillet 2005, relatif à l étude d impact sur l environnement et fixant les catégories d unités soumises à l étude d impact sur l environnement et les catégories d unités soumises

Plus en détail

Loi ALUR et Sites Pollués Quels changements? Quelles perspectives?

Loi ALUR et Sites Pollués Quels changements? Quelles perspectives? Loi ALUR et Sites Pollués Quels changements? Quelles perspectives? La loi ALUR et les transferts de responsabilité Quels types de clauses intégrer dans les contrats toutes phases confondues des projets?

Plus en détail

L'ASSAINISSEMENT (PROCÉDURE RELATIVE AU DÉCRET SOLS)

L'ASSAINISSEMENT (PROCÉDURE RELATIVE AU DÉCRET SOLS) L'ASSAINISSEMENT (PROCÉDURE RELATIVE AU DÉCRET SOLS) Dernière révision du document : juillet 2012 QUAND ET COMMENT DÉPOSER LE DOSSIER AUPRÈS DE L'ADMINISTRATION? Le projet d assainissement est à envoyer

Plus en détail

ANNEXE 32 - FORMULAIRE E SAISINE DU FONCTIONNAIRE DELEGUE (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION

ANNEXE 32 - FORMULAIRE E SAISINE DU FONCTIONNAIRE DELEGUE (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION ANNEXE 32 - FORMULAIRE E SAISINE DU FONCTIONNAIRE DELEGUE (1) DECISION - D'OCTROI - DE REFUS - DU PERMIS D'URBANISATION Le Fonctionnaire délégué, Vu le Code wallon de l'aménagement du Territoire, de l'urbanisme,

Plus en détail

MICRO-INFORMATIQUE DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN INTÉGRATION DE PLUS D UNE APPLICATION DE LA MICRO-INFORMATIQUE INF-5066-2

MICRO-INFORMATIQUE DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN INTÉGRATION DE PLUS D UNE APPLICATION DE LA MICRO-INFORMATIQUE INF-5066-2 MICRO-INFORMATIQUE DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN INTÉGRATION DE PLUS D UNE APPLICATION DE LA MICRO-INFORMATIQUE INF-5066-2 Quebec MICRO-INFORMATIQUE DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN INTÉGRATION DE PLUS

Plus en détail

SRP-2.01-SP-11NNNN-012

SRP-2.01-SP-11NNNN-012 APPROUVÉ POUR UTILISATION INTERNE Rév. 000 Dossier n o 2.01 E-Docs n o 3407156 PROCÉDURES D EXAMEN POUR LE PERSONNEL : Demande de permis de préparation de l emplacement pour une nouvelle centrale nucléaire

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE AUTORITE DE REGULATION DE LA POSTE ET DES TELECOMMUNICATIONS

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE AUTORITE DE REGULATION DE LA POSTE ET DES TELECOMMUNICATIONS REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE --------------------000000 ------------------------- AUTORITE DE REGULATION DE LA POSTE ET DES TELECOMMUNICATIONS ------------------000000--------------------

Plus en détail

L Expérimentation de l évaluation des agents dans la fonction publique territoriale

L Expérimentation de l évaluation des agents dans la fonction publique territoriale L Expérimentation de l évaluation des agents dans la fonction publique territoriale Décret n 2010-716 du 29 juin 2010 portant application de l article 76-1 de la Loi du 26 janvier 1984. Circulaire d application

Plus en détail

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE D'ÉVALUATION DES CADRES (PO-09)

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE D'ÉVALUATION DES CADRES (PO-09) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE D'ÉVALUATION DES CADRES (PO-09) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE D'ÉVALUATION DES CADRES (PO-09) Adoptée par le Conseil d'administration le 14 février 1985

Plus en détail

Autorisation et Convention

Autorisation et Convention Autorisation et Convention Déversement d eaux usées non domestiques dans les réseaux publics de collecte Entreprises et Collectivités : procédures pour être en conformité avec la loi Crédit photo CA Évry

Plus en détail

Projet stratégique 2014-2018

Projet stratégique 2014-2018 Projet stratégique 2014-2018 du Grand Port Maritime de la Réunion Compléments apportés au rapport d évaluation environnementale Septembre 2014 Suite aux remarques apportées par les autorités compétentes

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère des affaires sociales et de la santé

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère des affaires sociales et de la santé RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires sociales et de la santé Décret n Relatif à la procédure de mise en concurrence des organismes dans le cadre de la recommandation prévue par l article L. 912-1

Plus en détail

du CLIC à... la Commission de Suivi de Site

du CLIC à... la Commission de Suivi de Site du CLIC à... la Commission de Suivi de Site en Rhône-Alpes, 36 CLIC et une quarantaine de CLIS vont évoluer en CSS la Commission de Suivi de Site articles L125-2, L125-2-1, L515-8, R125-8-1 à R125-8-5,

Plus en détail

J u i n 2 0 1 0. C o n s e i l n a t i o n a l d e r e c h e r c h e s d u C a n a d a. V é r i f i c a t i o n i n t e r n e d u C N R C

J u i n 2 0 1 0. C o n s e i l n a t i o n a l d e r e c h e r c h e s d u C a n a d a. V é r i f i c a t i o n i n t e r n e d u C N R C C o n s e i l n a t i o n a l d e r e c h e r c h e s d u C a n a d a Vérification de la gestion des risques V é r i f i c a t i o n i n t e r n e d u C N R C J u i n 2 0 1 0 Juin 2010 i 1.0 Sommaire

Plus en détail

Thème 1. Introduction. Thème 2. La simplification du droit des enquêtes publiques. Thème 3. La participation et l information du public

Thème 1. Introduction. Thème 2. La simplification du droit des enquêtes publiques. Thème 3. La participation et l information du public Thème 1. Introduction Thème 2. La simplification du droit des enquêtes publiques Thème 3. La participation et l information du public Thème 4. Le contentieux des enquêtes publiques Thème 5. Les questions

Plus en détail

dans un règlement édicté par le Conseil de domaine.

dans un règlement édicté par le Conseil de domaine. Règlement provisoire relatif à la mission Recherche appliquée et Développement dans le domaine Musique et Arts de la scène de la HES-SO Version du 4 novembre 2014 Le Rectorat de la Haute école spécialisée

Plus en détail

Obligations d information environnementale des entreprises après le Grenelle II

Obligations d information environnementale des entreprises après le Grenelle II Obligations d information environnementale des entreprises après le Grenelle II Laurence Lanoy Mathieu Farge 28 mars 2011 Intersol Introduction Les obligations d information environnementale sont imposées

Plus en détail

PROJET DE DECRET n XX du. relatif à l'organisation du système d'inspection du travail. NOR : Version étendue du 28 février 2014

PROJET DE DECRET n XX du. relatif à l'organisation du système d'inspection du travail. NOR : Version étendue du 28 février 2014 REPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social PROJET DE DECRET n XX du relatif à l'organisation du système d'inspection du travail NOR :

Plus en détail

Réglementation thermique de l'existant

Réglementation thermique de l'existant Réglementation thermique de l'existant Atiane energy Villa Kappas - 2, avenue de Carras - 06200 Nice Tel. 06 62 78 39 38 - contact@atiane-energy.com www.atiane-energy.com SARL au capital de 9 000 Euros

Plus en détail

SERVICE ADMISSION 2014-2015 RÈGLEMENT. Lorraine Modifié le 14 Novembre 2014

SERVICE ADMISSION 2014-2015 RÈGLEMENT. Lorraine Modifié le 14 Novembre 2014 SERVICE ADMISSION 2014-2015 RÈGLEMENT Agréé par la D.R.J.S.C.S. de Lorraine Modifié le 14 Novembre 2014 Dispositif d admission de professionnalisation. ASS, EJE, ES, CESF, ETS, ME, TISF, AMP, AVS. Ce règlement

Plus en détail

Classement sonore des infrastructures de transports terrestres

Classement sonore des infrastructures de transports terrestres PRÉFET DU GARD Direction Départementale des Territoires et de la Mer Service Environnement et Forêt Unité Intégration de l Environnement Classement sonore des infrastructures de transports terrestres Le

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 72 DU 30 MARS 1999 CONCERNANT LA GESTION DE LA PREVENTION DU STRESS OCCASIONNE PAR LE TRAVAIL

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 72 DU 30 MARS 1999 CONCERNANT LA GESTION DE LA PREVENTION DU STRESS OCCASIONNE PAR LE TRAVAIL CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 72 DU 30 MARS 1999 CONCERNANT LA GESTION DE LA PREVENTION DU STRESS OCCASIONNE PAR LE TRAVAIL ----------------------- Vu la loi du 5 décembre 1968 sur les conventions

Plus en détail

Formation continue des Commissaires Enquêteurs

Formation continue des Commissaires Enquêteurs Formation continue des Commissaires Enquêteurs Le rôle de l Autorité Environnementale dans les projets d AFAF 6 novembre 2013 Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l'énergie www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Chapitre 1 Natura 2000 en quelques mots

Chapitre 1 Natura 2000 en quelques mots Chapitre 1 Natura 2000 en quelques mots Natura 2000, qu est ce que c est? Définition : Natura 2000 est un réseau européen de sites naturels résultant de l application de deux directives européennes : la

Plus en détail

SCHEMA D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX

SCHEMA D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX SCHEMA D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX DE LA BAIE DE SAINT BRIEUC ---------- Règles de fonctionnement de la Commission Locale de l Eau (en application des articles R 212 30 à R 212-42 du Code de l

Plus en détail

CIRCULAIRE D INFORMATION DU CENTRE DE GESTION DE HAUTE-SAONE SEPTEMBRE 2010

CIRCULAIRE D INFORMATION DU CENTRE DE GESTION DE HAUTE-SAONE SEPTEMBRE 2010 CIRCULAIRE D INFORMATION DU CENTRE DE GESTION DE HAUTE-SAONE SEPTEMBRE 2010 Expérimentation des entretiens professionnels : le dispositif réglementaire institué par le décret 2010-716 du 29 juin 2010 -

Plus en détail

La réforme des études d'impact Décret du 29 décembre 2011

La réforme des études d'impact Décret du 29 décembre 2011 Porteur de projet Formulaires CERFA de demande d'examen La réforme des études d'impact Décret du 29 décembre 2011 Réunion d'information Pyrénées Atlantique Mercredi 24 octobre 2012 Etude d'impact et avis

Plus en détail

Formulaire de demande de certification d un Fiscal Data Module en tant qu élément d un système de caisse enregistreuse

Formulaire de demande de certification d un Fiscal Data Module en tant qu élément d un système de caisse enregistreuse Ce formulaire permet au Service Public Finances (SPF Finances) de collecter les données nécessaires pour mener à bien la procédure en tant qu élément d un système de caisse enregistreuse, tel que prévu

Plus en détail

Le projet technique S9

Le projet technique S9 Le projet technique S9 Définition du projet (annexe IIIc du référentiel) Le projet technique de seconde année a une double finalité: Compléter les acquis dans des situations particulières qui ont intérêt

Plus en détail

SPECIFICITES DU CADRE JURIDIQUE DE L EVALUATION ENVIRONNEMENTALE AU BENIN

SPECIFICITES DU CADRE JURIDIQUE DE L EVALUATION ENVIRONNEMENTALE AU BENIN 9ème Colloque International des Spécialistes Francophones en Évaluation d Impact THEME SPECIFICITES DU CADRE JURIDIQUE DE L EVALUATION ENVIRONNEMENTALE AU BENIN Par : Etienne AHOUANKA Juriste Environnementaliste

Plus en détail

ELEMENTS A RENSEIGNER EN VUE D UNE DECLARATION POUR

ELEMENTS A RENSEIGNER EN VUE D UNE DECLARATION POUR PREFET DES HAUTES-ALPES DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES SERVICE Eau Environnement et Forêt ************** ELEMENTS A RENSEIGNER EN VUE D UNE DECLARATION POUR INSTALLATIONS, OUVRAGES, TRAVAUX,

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT ET DE L AMÉNAGEMENT DURABLES Décret n o 2007-1213 du 10 août 2007 relatif aux schémas d aménagement et de gestion

Plus en détail

Réglementation de la Publicité Extérieure

Réglementation de la Publicité Extérieure Direction Départementale des Territoires de la Savoie Réglementation de la Publicité Extérieure Présentation sommaire ( mars 2015) Cadre réglementaire La loi sur la publicité extérieure de 1979, transcrite

Plus en détail

CONCLUSIONS MOTIVEES ET AVIS

CONCLUSIONS MOTIVEES ET AVIS Préfecture de Côte d Or Tribunal Administratif de DIJON REPUBLIQUE FRANCAISE ENQUETE PUBLIQUE Relative à la demande d extension et de renouvellement de l autorisation d exploiter une carrière sur le territoire

Plus en détail

Réunion sur l audit réglementaire énergétique 9 septembre 2014

Réunion sur l audit réglementaire énergétique 9 septembre 2014 Réunion sur l audit réglementaire énergétique 9 septembre 2014 Transposition de l article 8 de la directive européenne 2012/27 relatif à l obligation d audit énergétique La directive 2012/27/UE relative

Plus en détail

Note de présentation

Note de présentation Note de présentation Objet : Projet de décret d application de la loi n 24-09 relative à la sécurité des produits et des services et complétant le dahir du 9 ramadan 1331 (12 aout 1913) formant code des

Plus en détail

n Ae : 2010-31 conseil général de l Environnement et du Développement durable

n Ae : 2010-31 conseil général de l Environnement et du Développement durable conseil général de l Environnement et du Développement durable n Ae : 2010-31 Avis établi lors de la séance du 26 août 2010 - d enregistrement : n 007393-01 de la formation d Autorité environnementale

Plus en détail

Direction Générale de la Cohésion Sociale

Direction Générale de la Cohésion Sociale Fiche technique : Présentation du décret n 2013-994 du 7 novembre 2013 organisant la transmission d informations entre départements en application de l article L. 221-3 du code de l action sociale et des

Plus en détail

Agrément des associations de protection de l environnement

Agrément des associations de protection de l environnement 1 Agrément des associations de protection de l environnement (Articles L 141-1 et R 141-1 à R 141-20 du code de l'environnement). Les conditions d attribution de l agrément des associations au titre de

Plus en détail

Annexe 4 Service Messagerie DSI CNRS

Annexe 4 Service Messagerie DSI CNRS Annexe 4 Service Messagerie DSI CNRS Contenu I. Introduction... 2 II. Description de l Offre de Service Messagerie unifiée... 2 1. Services proposés... 2 2. Utilisation... 2 3. Types de fournitures...

Plus en détail

Veuillez lire attentivement la notice explicative du présent document. Toutes les informations demandées dans ce document doivent être complétées.

Veuillez lire attentivement la notice explicative du présent document. Toutes les informations demandées dans ce document doivent être complétées. Demande de subvention POUR LE FINANCEMENT DES ETUDES DE FAISABILITE OU DES ETUDES ENVIRONNEMENTALES LIEES AUX INVESTISSEMENTS EN FAVEUR DE L AGRANDISSEMENT OU DE LA CREATION DE RETENUES POUR L IRRIGATION

Plus en détail

(CHSCT)? Rôle du CHSCT

(CHSCT)? Rôle du CHSCT Le Comité d'hygiène et Sécurité des Conditions de Travail (CHSCT)? Des points de repères pour y voir plus clair Attention, les échéance de renouvellement des membres du CHSCT, contrairement aux autres

Plus en détail

Schéma directeur d accessibilité Ad AP. Transports collectifs

Schéma directeur d accessibilité Ad AP. Transports collectifs Schéma directeur d accessibilité Ad AP Transports collectifs Présenté par Eric Heyrman délégation ministérielle à l accessibilité 1 SOMMAIRE Pages Le SDA Ad AP (dépôt- contenu) 3 Prorogation possible des

Plus en détail

Pollutec 2005. Gestion et valorisation du patrimoine immobilier au regard des évolutions récentes du droit des sites et sols pollués

Pollutec 2005. Gestion et valorisation du patrimoine immobilier au regard des évolutions récentes du droit des sites et sols pollués Pollutec 2005 Gestion et valorisation du patrimoine immobilier au regard des évolutions récentes du droit des sites et Problématiques Juridiques Françoise Labrousse Problématiques Techniques Frank Karg

Plus en détail

Politique de traitement des réclamations

Politique de traitement des réclamations 1 Type de document : Politique Auteur : AGAMA Conseil Politique de traitement des réclamations Réf. : PR 01 Version : 19/05/2014 REFERENCES REGLEMENTAIRES Article L. 520-1 I du Code des assurances Articles

Plus en détail

Procédure # 1 (1999)

Procédure # 1 (1999) Procédure # 1 (1999) Gestion du dossier «Demandes de dérogation» 1.0 OBJET DE LA PROCÉDURE Demande de dérogation en vertu des articles 96 et 241 de la Loi sur l instruction publique. 1.1 Admissibilité

Plus en détail

Débroussaillement obligatoire : synthèse des nouveautés du Code Forestier de juillet 2012

Débroussaillement obligatoire : synthèse des nouveautés du Code Forestier de juillet 2012 Débroussaillement obligatoire : synthèse des nouveautés du Code Forestier de juillet 2012 Avec la parution de l'ordonnance n 2012-92, le 26 janvier 2012, et du décret n 2012-836, le 29 juin 2012, le Code

Plus en détail

Loi du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l emploi

Loi du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l emploi Loi du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l emploi Version 2 Fiche n 6 : Le nouveau fonctionnement Quelques éléments de contexte La CFE-CGC a soutenu la démarche de regarder une optimisation

Plus en détail

Les bases de la mise en place

Les bases de la mise en place L ENTRETIEN PROFESSIONNEL LES ETAPES DE LA PROCEDURE Les bases de la mise en place Contexte législatif et réglementaire Textes de référence : - loi n 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée, article n 76 - décret

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI TEXTE ADOPTÉ n 40 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2012-2013 21 novembre 2012 PROJET DE LOI relatif à la mise en œuvre du principe

Plus en détail

Page 2 Routes départementales - département de LA CREUSE - Elaboration des cartes de bruit stratégiques

Page 2 Routes départementales - département de LA CREUSE - Elaboration des cartes de bruit stratégiques Rapport Sommaire 1. TEXTES DE REFERENCES... 3 2. OBJET DE L ETUDE... 3 3. CONTENU DES CARTES DE BRUIT STRATEGIQUES... 4 1.1. Documents graphiques... 4 4. METHODE DE CALCUL ET PARAMETRES RETENUS... 4 1.2.

Plus en détail

Diaporama. présentation de la réforme

Diaporama. présentation de la réforme Diaporama présentation de la réforme Sommaire 1. Les réflexions qui ont précédé la réforme 2. Les textes de la réforme 3. Les objectifs de la réforme 3.1 Clarifier le rôle de l urbanisme 3.2 Améliorer

Plus en détail

Rapport relatif à la procédure de mobilisation des experts pour la production d expertise dans le champ sanitaire

Rapport relatif à la procédure de mobilisation des experts pour la production d expertise dans le champ sanitaire Rapport relatif à la procédure de mobilisation des experts pour la production d expertise dans le champ sanitaire Document soumis au conseil d administration du 19 décembre 2013 En tant qu agence sanitaire

Plus en détail

Système de gestion de sécurité dans le transport ferroviaire

Système de gestion de sécurité dans le transport ferroviaire Système de gestion de sécurité dans le transport ferroviaire Dr CHEN Daoxing, ingénieur expert au Bureau de la sécurité des transports du Canada Présentation générale du système de sécurité Définition

Plus en détail

SERVICES DU SECRÉTARIAT GÉNÉRAL POLITIQUE RELATIVE À LA GESTION DE DOCUMENTS

SERVICES DU SECRÉTARIAT GÉNÉRAL POLITIQUE RELATIVE À LA GESTION DE DOCUMENTS SERVICES DU SECRÉTARIAT GÉNÉRAL POLITIQUE RELATIVE À LA GESTION DE DOCUMENTS Numéro du document : 0601-08 Adoptée par la résolution : _484 0601 En date du : 5 juin 2001 Signature du directeur général Signature

Plus en détail

1Q9 Projet de décret n du pris pour l'application de la loi no 20-13 relative au Conseil de la concurrence. Le Chef du gouvernement ; Pour contreseing

1Q9 Projet de décret n du pris pour l'application de la loi no 20-13 relative au Conseil de la concurrence. Le Chef du gouvernement ; Pour contreseing 1Q9 Projet de décret n du pris pour l'application de la loi no 20-13 relative au Conseil de la concurrence Pour contreseing Le Ministre Délégué auprès du Chef du gouvernement chargé des Affaires Générales

Plus en détail

MODELE DE CAHIER DES CHARGES. «Externalisation des archives»

MODELE DE CAHIER DES CHARGES. «Externalisation des archives» LOGO ORGANISME MODELE DE CAHIER DES CHARGES «Externalisation des archives» Version 1.0 2 Sommaire 1. Généralités.. 1.1. Contexte 1.2. Objectifs du cahier des charges 1.3. Périmètre de l externalisation

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE CONSULTATION. R.C. n ENSAG/2014/2 CENTRALES DE TRAITEMENT D AIR

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE CONSULTATION. R.C. n ENSAG/2014/2 CENTRALES DE TRAITEMENT D AIR RC ENSAG/2014/2 MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE CONSULTATION R.C. n ENSAG/2014/2 CENTRALES DE TRAITEMENT D AIR REMISE EN SERVICE ET OPTIMISATION DES CENTRALES DE TRAITEMENT D AIR DE L ECOLE NATIONALE

Plus en détail

REVUE DE DIRECTION RICHARD MANUNU

REVUE DE DIRECTION RICHARD MANUNU REVUE DE DIRECTION 1. REFERENCES NORMATIVES Il existe de nombreuses normes et référentiels qui abordent différentes thématiques ayant des finalités spécifiques. Néanmoins, chaque norme et référentiel que

Plus en détail

ICPE «Installations Classées pour la Protection de l Environnement» Date : 05/02/08 v.1 Mercure 1-580

ICPE «Installations Classées pour la Protection de l Environnement» Date : 05/02/08 v.1 Mercure 1-580 ICPE «Installations Classées pour la Protection de l Environnement» Sommaire La réglementation ICPE La nomenclature ICPE Utiliser la nomenclature ICPE Les installations non classées ICPE soumises à déclaration

Plus en détail

Consultation : projet de règlement général relatif aux conseillers en investissements financiers

Consultation : projet de règlement général relatif aux conseillers en investissements financiers Consultation : projet de règlement général relatif aux conseillers en investissements financiers LIVRE III- PRESTATAIRES TITRE 3- AUTRES PRESTATAIRES CHAPITRE 5- CONSEILLERS EN INVESTISSEMENTS FINANCIERS

Plus en détail

Projet de Plan de Gestion des Risques d Inondation du bassin Seine Normandie

Projet de Plan de Gestion des Risques d Inondation du bassin Seine Normandie Projet de Plan de Gestion des Risques d Inondation du bassin Seine Normandie DREAL de Haute-Normandie Service Risques février 2015 Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement

Plus en détail

SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME

SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME Pour obtenir des renseignements, veuillez communiquer avec : Service de l assurance

Plus en détail

EXPOSITIONS-FOIRES-SALONS TEMPORAIRES A VOCATION COMMERCIALE TYPE T

EXPOSITIONS-FOIRES-SALONS TEMPORAIRES A VOCATION COMMERCIALE TYPE T EXPOSITIONS-FOIRES-SALONS TEMPORAIRES A VOCATION COMMERCIALE TYPE T Un arrêté du 18 novembre 1987modifié, fixe des dispositions particulières pour l organisation d expositions, foires expositions ou salons

Plus en détail