Evaluer les risques liés aux défauts de sécurité

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Evaluer les risques liés aux défauts de sécurité"

Transcription

1 C2I Métiers de la Santé SECURITE INFORMATIQUE Evaluer les risques liés aux défauts de sécurité Eric Boissinot Université François Rabelais Tours 13/02/2007

2 Pourquoi la sécurité? Le bon fonctionnement d un ordinateur en réseau signifie : 1. fiabilité des logiciels et matériels, 2. performance et disponibilité du service 3. bonne protection des informations : confidentialité et intégrité 4. confiance dans l'identité des «correspondants» Cela nécessite moyens matériels et surtout humains : Maintenance du matériel Mise à jour des logiciels Surveillance analyse des «logs» fichiers de traces etc. passage régulier d'outils de vérification d'intégrité des systèmes vérification régulière de la «solidité» des mots de passe formation des utilisateurs 2

3 RISQUES 6 «malveillants» pour utilisateurs destruction ou corruption d'information déni de service «vol» d'informations confidentielles : modifications de données rebond et usurpation d'identité 3

4 RISQUES destruction ou corruption d'information déni de service «vol» d'informations confidentielles modifications de données rebond et usurpation d'identité 4

5 Destruction ou corruption d informations (1/9) Programmes malveillants Virus Ver Cheval de Troie Porte dérobée Logiciel espion Sniffer et enregistreur de frappe Exploit Rootkit 5

6 Destruction ou corruption d informations (2/9) Virus logiciel malveillant écrit dans le but de se dupliquer sur d'autres ordinateurs. Il peut aussi avoir comme effet de perturber plus ou moins gravement le fonctionnement de l'ordinateur infecté. Il peut se répandre à travers tout moyen d'échange de données numériques comme l'internet, mais aussi disquettes, les cédéroms, les clefs USB, etc. Plus de virus connus Surtout Windows 6

7 Destruction ou corruption d informations (3/9) Types de virus Virus classique Virus de boot Macro-virus Virus-ver Caractéristiques communes Cryptage Polymorphisme Metamorphisme furtivité 7

8 Destruction ou corruption d informations (4/9) Ver logiciel malveillant qui se reproduit sur des ordinateurs à l'aide d'un réseau informatique (local ou internet). Un ver, contrairement à un virus informatique, se reproduit sans programme hôte en exploitant les différentes ressources système. Son véritable but peut aller au delà de la simple reproduction : espionner, installer une porte dérobée, détruire des données, envoi de multiples requêtes vers un site internet pour le saturer, etc. Les effets secondaires peuvent être aussi un ralentissement de la machine infectée, ralentissement du réseau, plantage de services ou du système, etc. Des vers écrits sous forme de script peuvent être intégrés dans un courriel ou sur une page HTML sur internet. Ils sont activés par les actions de l'utilisateur qui croit accéder à des informations lui étant destinées. 8

9 Destruction ou corruption Cheval de Troie d informations (5/9) Programme malveillant d apparence anodine Ce n est pas un virus informatique car il ne se duplique pas par lui-même. Il est conçu pour être dupliqué par des utilisateurs naïfs, attirés par les fonctionnalités vantées. Ils servent fréquemment à introduire une porte dérobée sur un ordinateur : un pirate informatique peut à tout moment prendre à distance (par Internet) le contrôle de l'ordinateur. 9

10 Destruction ou corruption d informations (6/9) Porte dérobée (backdoor) Fonctionnalité secrète d un logiciel permettant de surveiller ou de prendre le contrôle d un ordinateur 10

11 Destruction ou corruption d informations (7/9) Espions, sniffers.. logiciels malveillants qui s'installent dans un ordinateur dans le but de collecter et transférer des informations sur l'environnement dans lequel il s'est installé, très souvent sans que l'utilisateur n'en ait connaissance. L'essor de ce type de logiciel est associé à celui d'internet, qui lui sert de moyen de transmission de données. Le sniffer est un espion particulier dont le but est de récupérer les données circulant sur un réseau (coordonnées bancaires, mots de passe ) 11

12 Destruction ou corruption d informations (8/9) Exploit et rootkit un exploit est un programme permettant à un individu d'exploiter une faille de sécurité informatique dans un système d'exploitation que ce soit à distance (remote exploit) ou sur la machine sur laquelle cet exploit est exécuté (local exploit). Un rootkit est un ensemble de programmes permettant d installer sur un système des logiciels malveillants et de les rendre difficilement detectables 12

13 Destruction ou corruption d informations (9/9) La malveillance n est pas la seule cause Risques humains Maladresse Ignorance, inconscience Risques techniques Incidents matériels Incidents logiciels Incidents liés à l environnement 13

14 RISQUES 6 «malveillants» pour utilisateurs destruction ou corruption d'information déni de service «vol» d'informations confidentielles : questions d examen, projets de recherche, mots de passe, coordonnées bancaires modifications de données : notes d examen rebond et usurpation d'identité 14

15 Déni de service Vise à rendre une application informatique (serveur web par ex.) incapable de répondre aux requêtes des utilisateurs Déni par saturation Déni par saturation distribuée Exemples d attaques Attaques de sites web (Microsoft, Google ) Attaques de serveurs DNS en 2002 le spam s apparente au déni de service 15

16 RISQUES 6 «malveillants» pour utilisateurs destruction ou corruption d'information déni de service «vol» d'informations confidentielles modifications de données rebond et usurpation d'identité 16

17 Vol d informations confidentielles (1) tactiques possibles pour le pirate Obtention du contrôle de l ordinateur attaqué Trou de sécurité du logiciel Usurpation d identité («spoofing») Obtention des informations de façon détournée («Phishing» ou hameçonnage) 17

18 Vol d informations confidentielles (2) Contrôle de l ordinateur attaqué Obtenir le mot de passe de l administrateur (root) Vol simple Attaque par dictionnaire Attaque par force brute Installation de «sniffers» ou de «rootkits» 18

19 Vol d informations confidentielles (3) Trou de sécurité du logiciel ou du système d exploitation Fréquents dans la majorité des logiciels ou SE Identifié par un pirate, il donne souvent lieu à la création et à la diffusion d un «exploit» Il permet souvent l accès complet à la machine et tout acte malveillant possible 19

20 Vol d informations confidentielles (4) Usurpation d identité Soit vol d identifiants et de mots de passe Soit usurpation d adresse réseau (spoofing) ARP spoofing en réseau local IP spoofing sur internet 20

21 Vol d informations confidentielles (5) Obtention des informations de façon détournée Phishing (password harvesting fishing) ou hameçonnage : généralement utilisé pour voler de l'argent. cibles les plus populaires sont les services bancaires en ligne, et les sites de ventes aux enchères. Typiquement, des messages semblant émaner d'une société digne de confiance sont envoyés à de nombreux internautes. Ils sont formulés de manière à ne pas alarmer le destinataire afin qu'il effectue une action en conséquence, par exemple en indiquant à la victime que son compte a été désactivé à cause d'un problème et que la réactivation ne sera possible qu'en cas d'action de sa part. Le message fournit alors un hyperlien qui dirige l'utilisateur vers une page Web qui ressemble à s'y méprendre au vrai site de la société. Arrivé sur cette page trompeuse, l'utilisateur est invité à saisir des informations confidentielles qui sont alors enregistrées. 21

22 Mentions légales L'ensemble de ce document relève des législations française et internationale sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle. Tous les droits de reproduction de tout ou partie sont réservés pour les textes ainsi que pour l'ensemble des documents iconographiques, photographiques, vidéos et sonores. Ce document est interdit à la vente ou à la location. Sa diffusion, duplication, mise à disposition du public (sous quelque forme ou support que ce soit), mise en réseau, partielles ou totales, sont strictement réservées au Ministère de l éducation nationale - projet C2i métiers de la Santé. L utilisation de ce document est strictement réservée à l usage privé des étudiants inscrits à l UFR de médecine, de pharmacie et odontologie des universités impliqués dans le C2i métiers de la santé, et non destinée à une utilisation collective, gratuite ou payante. Ce document a été réalisé pour le projet C2i Niveau 2 métiers de la Santé - Ministère de l éducation nationale. 22

Virus et Antivirus. Catégorie. Fiche. technique N 11. Software. Les Catégories de virus : Malwares

Virus et Antivirus. Catégorie. Fiche. technique N 11. Software. Les Catégories de virus : Malwares Un virus informatique est un programme malveillant (en anglais Malware) qui a pour but de se dupliquer afin d infecter un maximum d ordinateurs. Les effets du virus dépendront de la catégorie à laquelle

Plus en détail

SECURIDAY 2013 Cyber War

SECURIDAY 2013 Cyber War Club de la Sécurité Informatique à l INSAT Dans le cadre de la 3ème édition de la journée nationale de la sécurité informatique SECURIDAY 2013 Cyber War SECURINETS Présente Atelier : Mail Threats Formateurs:

Plus en détail

Guides des bonnes pratiques de sécurité informatique pour une STA ( Solution Technique d'accès )

Guides des bonnes pratiques de sécurité informatique pour une STA ( Solution Technique d'accès ) Guides des bonnes pratiques de sécurité informatique pour une STA ( Solution Technique d'accès ) Sommaire 1. Protection de son matériel et de ses données Création d'un utilisateur avec mot de passe compliqué

Plus en détail

Introduction à la sécurité informatique Connaissances de base sur la sécurité informatique Les critères fondamentaux Domaine d application Menaces Critères fondamentaux Les solutions de sécurité doivent

Plus en détail

Jean-Marie RENARD Université Lille2 - octobre 2007

Jean-Marie RENARD Université Lille2 - octobre 2007 C2i métiers de la santé Chapitre 1 - L information en Santé Domaine 3 Sécurité 4 - Évaluer les dispositifs de sécurisation des informations, des supports et des traitements Jean-Marie RENARD Université

Plus en détail

Deux exemples d intégration pédagogique C2i Niveau 1

Deux exemples d intégration pédagogique C2i Niveau 1 Champs Référentiel Deux exemples d intégration pédagogique C2i Niveau 1 1 Mode d emploi C2i 1. Test de Positionnement 3. Auto-Formation 5. Test de Certification 7. Planification 2 Test de Positionnement

Plus en détail

La sécurité informatique

La sécurité informatique Je lis avec attention ce document. Je peux même l imprimer pour le conserver. La sécurité informatique LOGICIELS MALVEILLANTS... 2 VIRUS... 2 DIFFERENTS TYPES DE VIRUS... 2 VER... 2 CHEVAL DE TROIE...

Plus en détail

SSI Sensibilisation à la sécurité de l'information**

SSI Sensibilisation à la sécurité de l'information** SSI Sensibilisation à la sécurité de l'information** Prérequis Compétence opérationnelle Objectifs d apprentissage Durée d apprentissage Connaissances de base en informatique Etre capable de comprendre

Plus en détail

Définition d'un logiciel malveillant Internet

Définition d'un logiciel malveillant Internet INTRODUCTION AUX RISQUES D INTERNETD Par Thierry BELVIGNE Définition d'un logiciel malveillant Internet Un logiciel malveillant Internet est un logiciel destiné à nuire à un système informatique ou directement

Plus en détail

Sécurité Informatique

Sécurité Informatique Sécurité : Sécurité informatique (Support de cours) R. MAHMOUDI (mahmoudr@esiee.fr) w 1 Sécurité Informatique Plan du cours - Introduction - Risques & Menaces - Vulnérabilités des réseaux - Firewall -

Plus en détail

L informatique et ses pièges!

L informatique et ses pièges! L informatique et ses pièges Médiathèque de Plougastel JF Pizzetta, formateur Samedi 13 Septembre 2014 L informatique et ses pièges Programme 1/ Quelques exemples 2/ Les dangers «traditionnels» 3/ Les

Plus en détail

F-Secure Anti-Virus for Mac 2015

F-Secure Anti-Virus for Mac 2015 F-Secure Anti-Virus for Mac 2015 2 Sommaire F-Secure Anti-Virus for Mac 2015 Sommaire Chapitre 1: Prise en main...3 1.1 Gestion des abonnements...4 1.2 Comment m'assurer que mon ordinateur est protégé...4

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Les mises à jour 2. Les pare-feu 3. Typologie des virus 4. Les anti-virus

SOMMAIRE. 1. Les mises à jour 2. Les pare-feu 3. Typologie des virus 4. Les anti-virus 1 SOMMAIRE 1. Les mises à jour 2. Les pare-feu 3. Typologie des virus 4. Les anti-virus 2 LES MISES À JOUR 1/2 Windows étant une des cible des hackers, il est indispensable d effectuer les mises à jour

Plus en détail

INTRODUCTION A LA SECURITE DES RESEAUX

INTRODUCTION A LA SECURITE DES RESEAUX INTRODUCTION A LA SECURITE DES RESEAUX OBJECTIFS de la SECURITE des DONNEES (relativement à des personnes non autorisées) Confidentielles-ne doivent pas être lues Permanentes-ne doivent pas être altérées

Plus en détail

Veille documentaire : Généralités

Veille documentaire : Généralités Domaine 1 : Documentation L information en Santé Veille documentaire DAILLAND, Françoise Université Paris Descartes 10 Mai 2007 Veille documentaire : Généralités La veille documentaire ou informationnelle

Plus en détail

Le C2i Niveau 2 métiers de la santé : des ressources à la certification. Pierre GILLOIS Daniel PAGONIS

Le C2i Niveau 2 métiers de la santé : des ressources à la certification. Pierre GILLOIS Daniel PAGONIS Le C2i Niveau 2 métiers de la santé : des ressources à la certification Pierre GILLOIS Daniel PAGONIS 1 Généralités Contexte Continuité de la circulaire instituant le C2i niveau 1 d avril 2005 Objectifs

Plus en détail

Chapitre 1: Prise en main...3

Chapitre 1: Prise en main...3 F-Secure Anti-Virus for Mac 2014 Sommaire 2 Sommaire Chapitre 1: Prise en main...3 1.1 Que faire après l'installation...4 1.1.1 Gestion des abonnements...4 1.1.2 Ouvrir le produit...4 1.2 Comment m'assurer

Plus en détail

Kaspersky Fraud Prevention for Endpoints

Kaspersky Fraud Prevention for Endpoints Kaspersky Fraud Prevention for Endpoints www.kaspersky.fr KASPERSKY FRAUD PREVENTION 1. Techniques d attaque du système bancaire en ligne L'appât du gain constitue la principale motivation de la cyber-criminalité.

Plus en détail

Sécuriser les achats en ligne par Carte d achat

Sécuriser les achats en ligne par Carte d achat Projet Sécurité Date : 09/02/09 Version : V 1.0 Etat : travail / vérifié / validé Rédacteur : JBO Réf. : CNRS/DSI/Expertise/ sécuriser la carte achat-v1.doc Annexes : Sécuriser les achats en ligne par

Plus en détail

Sécurité informatique dans les établissements scolaires du second degré

Sécurité informatique dans les établissements scolaires du second degré Sécurité informatique dans les établissements scolaires du second degré Formation des professeurs stagiaires Thierry Chich RSSI-adjoint de l Académie 29 août 2013 Thierry Chich RSSI-adjoint de l Académie

Plus en détail

ISEC. Codes malveillants

ISEC. Codes malveillants ISEC s malveillants Jean Leneutre jean.leneutre@telecom-paristech.fr Bureau C234-4 Tél.: 01 45 81 78 81 INF721, 2011-12. Page 1 q malveillant («malware» ou «rogue program») Ensemble d instruction permettant

Plus en détail

L HAMEÇONNAGE («PHISHING» EN ANGLAIS)

L HAMEÇONNAGE («PHISHING» EN ANGLAIS) SÉCURITÉ DES SYSTÈMES D INFORMATION AU SEIN DE L UNIVERSITE - L HAMEÇONNAGE («PHISHING» EN ANGLAIS) R. ARON RESPONSABLE DE LA SECURITÉ DES SYSTÈMES D INFORMATION (RSSI) 2 INTRODUCTION Ce document a pour

Plus en détail

Politique sur les outils informatiques et de communication de la Conférence régionale des élus de la Vallée du Haut Saint Laurent

Politique sur les outils informatiques et de communication de la Conférence régionale des élus de la Vallée du Haut Saint Laurent Politique sur les outils informatiques et de communication de la Conférence régionale des élus de la Vallée du Haut Saint Laurent Résolution CE 2010 010 8 janvier 2010 Table des matières 1. But de la politique...1

Plus en détail

La sécurité informatique

La sécurité informatique La sécurité informatique c'est quoi au juste? CAID's Delémont - 2 mars 2009 Par Bruno Kerouanton http://bruno.kerouanton.net/blog Les pirates... au début Qui : adolescents isolés Moyens : légers. Motivation

Plus en détail

CHARTE WIFI ET INTERNET

CHARTE WIFI ET INTERNET PAVILLON BLANC MÈDIATHÉQUE CENTRE D ART DE COLOMIERS CHARTE WIFI ET INTERNET MISSION : Le Pavillon Blanc Médiathèque Centre d Art de Colomiers a pour mission de permettre à tous ses visiteurs d accéder

Plus en détail

Présenté par : Mlle A.DIB

Présenté par : Mlle A.DIB Présenté par : Mlle A.DIB 2 3 Demeure populaire Prend plus d ampleur Combinée avec le phishing 4 Extirper des informations à des personnes sans qu'elles ne s'en rendent compte Technique rencontrée dans

Plus en détail

Type d'attaques. Stéphane Gill. Stephane.Gill@CollegeAhuntsic.qc.ca. Introduction 2

Type d'attaques. Stéphane Gill. Stephane.Gill@CollegeAhuntsic.qc.ca. Introduction 2 Stéphane Gill Stephane.Gill@CollegeAhuntsic.qc.ca Table des matières Introduction 2 Les attaques d accès 2 Le sniffing 2 Les chevaux de Troie 3 Porte dérobée 3 L ingénierie sociale 3 Le craquage de mots

Plus en détail

INTERNET SANS CRAINTE. Bon réflexes de sécurité

INTERNET SANS CRAINTE. Bon réflexes de sécurité INTERNET SANS CRAINTE Bon réflexes de sécurité 1. Conseils pour conserver un ordinateur sain. Les conséquences possibles d'un ordinateur infecté sont multiples: - Ralentissement de la machine. - Dysfonctionnements

Plus en détail

LA SÉCURITÉ DANS LES RÉSEAUX POURQUOI SÉCURISER? Ce cours traitera essentiellement les points suivants :

LA SÉCURITÉ DANS LES RÉSEAUX POURQUOI SÉCURISER? Ce cours traitera essentiellement les points suivants : LA SÉCURITÉ DANS LES RÉSEAUX Page:1/6 Objectifs du COURS : Ce cours traitera essentiellement les points suivants : - les attaques : - les techniques d intrusion : - le sniffing - le «craquage» de mot de

Plus en détail

ENDPOINT SECURITY FOR MAC BY BITDEFENDER

ENDPOINT SECURITY FOR MAC BY BITDEFENDER ENDPOINT SECURITY FOR MAC BY BITDEFENDER Notes de mise à jour Endpoint Security for Mac by Bitdefender Notes de mise à jour Date de publication 2015.03.13 Copyright 2015 Bitdefender Mentions Légales Tous

Plus en détail

Réseaux informatique & Internet

Réseaux informatique & Internet Réseaux informatique & Internet Filière: Sciences Economiques et Gestion S3 www.fac-ainsebaa.com Qu'est-ce qu'un réseau? Un Réseau (Networks) est un ensemble de machines (ordinateurs, imprimantes ou autres

Plus en détail

ECCSA Rue Georges Simenon, 13 4000 LIEGE. Le cheval de Troie

ECCSA Rue Georges Simenon, 13 4000 LIEGE. Le cheval de Troie ECCSA Rue Georges Simenon, 13 4000 LIEGE Mengual Garcia Rémy Maesen Andy 6U Info Année scolaire:2011-2012 Page1 Histoire Les chevaux de Troie informatiques tirent leur nom de la légende dans l'iliade sur

Plus en détail

Internet sans risque surfez tranquillement

Internet sans risque surfez tranquillement Pare-Feu Scam Hameçonnage Pourriel Spam Spywares Firewall Ver Phishing Virus Internet quelques chiffres : Les derniers chiffres de l'arcep (Autorité de Régulation des Communications Electroniques des Postes)

Plus en détail

Domaine D1 : Travailler dans un environnement numérique évolutif

Domaine D1 : Travailler dans un environnement numérique évolutif Domaine D1 : Travailler dans un environnement numérique évolutif Tout au long de sa vie, l usager travaille dans un environnement numérique. La virtualisation des ressources, les risques inhérents numériques

Plus en détail

POUR MAC Guide de démarrage rapide. Cliquez ici pour télécharger la version la plus récente de ce document

POUR MAC Guide de démarrage rapide. Cliquez ici pour télécharger la version la plus récente de ce document POUR MAC Guide de démarrage rapide Cliquez ici pour télécharger la version la plus récente de ce document ESET Cyber Security apporte à votre ordinateur une excellente protection contre les codes malveillants.

Plus en détail

Claudie Maurin GSI 09/2013 1

Claudie Maurin GSI 09/2013 1 1 2 Internet : une architecture client/serveur Le serveur : fournisseur de données Les données sont fournies par un ensemble de postes serveurs interconnectés qui abritent la base de données répartie à

Plus en détail

Qu'est-ce qu'un virus?

Qu'est-ce qu'un virus? Page Page 2 Qu'est-ce qu'un virus? Un virus est un programme qui a plusieurs objectifs distincts : -le principe même d un virus est de s'étendre de machine en machine (le code est dit auto-reproductible).

Plus en détail

Supprimer les éléments indésirables et malveillants de votre PC (sous Windows)

Supprimer les éléments indésirables et malveillants de votre PC (sous Windows) Supprimer les éléments indésirables et malveillants de votre PC (sous Windows) Les éléments dits «indésirables» ou «malveillants» : En anglais, on désigne ces éléments sous l'appellation «malwares», qui

Plus en détail

Audit et Sécurité Informatique

Audit et Sécurité Informatique 1 / 54 Audit et Sécurité Informatique Chap 1: Services, Mécanismes et attaques de sécurité Rhouma Rhouma https://sites.google.com/site/rhoouma Ecole superieure d Economie Numerique 3ème année Licence 2

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIÈRES DES HÉBERGEMENTS MUTUALISES DE SITES INTERNET

CONDITIONS PARTICULIÈRES DES HÉBERGEMENTS MUTUALISES DE SITES INTERNET CONDITIONS PARTICULIÈRES DES HÉBERGEMENTS MUTUALISES DE SITES INTERNET Version en date du 18 avril 2010 Page 1 / 6 Les présentes Conditions Particulières sont conclues entre : D'une part la SARL INULOGIC,

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES DE LOCATION D'UN SERVEUR DEDIE KIMSUFI. Dernière version en date du 07/11/2013

CONDITIONS PARTICULIERES DE LOCATION D'UN SERVEUR DEDIE KIMSUFI. Dernière version en date du 07/11/2013 CONDITIONS PARTICULIERES DE LOCATION D'UN SERVEUR DEDIE KIMSUFI ARTICLE 1 : OBJET Dernière version en date du 07/11/2013 Les présentes conditions particulières, complétant les conditions générales de services

Plus en détail

Charte pour l usage de ressources informatiques et de services Internet

Charte pour l usage de ressources informatiques et de services Internet Prénom Nom : Signature : Date : Service : Charte pour l usage de ressources informatiques et de services Internet Ce texte, associé au règlement intérieur des entités, a pour objet de préciser la responsabilité

Plus en détail

Nettoyer un ordinateur infecte

Nettoyer un ordinateur infecte Nettoyer un ordinateur infecte Par Clément JOATHON Dernière mise à jour : 30/09/2014 Si vous constatez un ralentissement important de votre ordinateur ou de votre navigation Internet, un comportement étrange

Plus en détail

Quelles sont les menaces contre le poste de travail informatisé et comment s en prémunir?

Quelles sont les menaces contre le poste de travail informatisé et comment s en prémunir? Quelles sont les menaces contre le poste de travail informatisé et comment s en prémunir? Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité Tout système informatique

Plus en détail

LOGICIELS DE GESTION. Cabinet dentaire AGATHA JULIE GESDENT LOGOS MACDENT POM DADENT TROPHY GESTION VISIODENT ET LES AUTRES

LOGICIELS DE GESTION. Cabinet dentaire AGATHA JULIE GESDENT LOGOS MACDENT POM DADENT TROPHY GESTION VISIODENT ET LES AUTRES AGATHA JULIE GESDENT LOGOS MACDENT POM DADENT TROPHY GESTION VISIODENT ET LES AUTRES LOGICIELS DE GESTION Cabinet dentaire Dr CHAUMEIL B. - MCUA Resp UIPS CLERMONT-FERRAND EXERCICE CABINET G E S T I O

Plus en détail

Présentation des outils dans DaRT 8.0

Présentation des outils dans DaRT 8.0 Présentation des outils dans DaRT 8.0 À partir de la fenêtre Diagnostic and Recovery Toolset dans Microsoft Diagnostics and Recovery Toolset (DaRT) 8.0, vous pouvez lancer l'un des outils individuels que

Plus en détail

aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de Santé

aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de Santé Champ référentiel 1.2 Chapitre 1, domaine 2 : Juridique Le dossier Médical Personnel ou DMP aroline MASCRET Mission Juridique Pôle «Actes et Produits de Santé» Haute Autorité de Santé Chronologie du DMP

Plus en détail

Nettoyer un ordinateur infecté

Nettoyer un ordinateur infecté Nettoyer un ordinateur infecté Introduction Désactiver la restauration système Télécharger et installer SUPERAntiSpyware Mettre SUPERAntiSpyware sur sa clé USB Redémarrer en mode sans échec Lancer l'analyse

Plus en détail

Gregor Bruhin pour le club Login, avril 2013

Gregor Bruhin pour le club Login, avril 2013 Gregor Bruhin pour le club Login, avril 2013 Introduction Ces logiciels qui vous veulent du mal ou à votre ordinateur... Objectifs : Identifier les différents types de logiciels malveillants, connaître

Plus en détail

Découvrez Kaspersky. Small Office Security TPE PME GUIDE DE LA SÉCURITÉ INFORMATIQUE

Découvrez Kaspersky. Small Office Security TPE PME GUIDE DE LA SÉCURITÉ INFORMATIQUE Découvrez Kaspersky Small Office Security TPE PME GUIDE DE LA SÉCURITÉ INFORMATIQUE Sommaire Pourquoi est-il important pour une TPE/PME d acquérir une protection efficace? Pages 04-05 10 idées reçues à

Plus en détail

Internet et Big Brother : Réalité ou Fantasme? Dr. Pascal Francq

Internet et Big Brother : Réalité ou Fantasme? Dr. Pascal Francq Internet et Big Brother : Réalité ou Fantasme? Dr. Pascal Francq Contenu Introduction Traces Google Applications Enjeux Conclusions 2 Contenu Introduction Traces Google Applications Enjeux Conclusions

Plus en détail

NETTOYER ET SECURISER SON PC

NETTOYER ET SECURISER SON PC NETTOYER ET SECURISER SON PC Ou comment assurer une longue vie à son ordinateur Lors de l utilisation de votre PC au fil du temps vous serez sans aucun doute confronté aux virus, vers, spyware, adware,

Plus en détail

Informatisation du dossier patient Odontologie

Informatisation du dossier patient Odontologie Chapitre 5 : Systèmes d Information Informatisation du dossier patient Odontologie Dr Christel DANIEL-LE BOZEC Université Paris Descartes UMRS 872- INSERM christel.daniel@spim.jussieu.fr 14 Février 2007

Plus en détail

Microsoft Windows 7 / Vista / XP / 2000 / Home Server / NT4 (SP6) Guide de démarrage rapide

Microsoft Windows 7 / Vista / XP / 2000 / Home Server / NT4 (SP6) Guide de démarrage rapide Microsoft Windows 7 / Vista / XP / 2000 / Home Server / NT4 (SP6) Guide de démarrage rapide ESET NOD32 Antivirus apport à votre ordinateur une excellente protection contre les codes malveillants. Fondé

Plus en détail

1. En moyenne, un ordinateur sans protection connecté à Internet est infecté après... quelques minutes 10 12 heures 3 jours plus d une semaine

1. En moyenne, un ordinateur sans protection connecté à Internet est infecté après... quelques minutes 10 12 heures 3 jours plus d une semaine Quiz sur la sécurité: réponses et explications 1. En moyenne, un ordinateur sans protection connecté à Internet est infecté après... quelques minutes 10 12 heures 3 jours plus d une semaine Ce n est vraiment

Plus en détail

Halte aux hackers. 4 e édition. Stuart McClure Joel Scambray George Kurtz. Groupe Eyrolles, 2003, pour la présente édition, ISBN : 2-7464-0486-9

Halte aux hackers. 4 e édition. Stuart McClure Joel Scambray George Kurtz. Groupe Eyrolles, 2003, pour la présente édition, ISBN : 2-7464-0486-9 Halte aux hackers 4 e édition Stuart McClure Joel Scambray George Kurtz Groupe Eyrolles, 2003, pour la présente édition, ISBN : 2-7464-0486-9 Table des matières Préface....................................................

Plus en détail

Charte pour l usage de ressources informatiques et de services Internet

Charte pour l usage de ressources informatiques et de services Internet Charte pour l usage de ressources informatiques et de services Internet Ce texte, associé au règlement intérieur de l Observatoire de Paris (désigné dans la suite comme l Établissement) et ceux de ses

Plus en détail

LES VIRUS INFORMATIQUE PEUT-ON S EN PRÉMUNIR?

LES VIRUS INFORMATIQUE PEUT-ON S EN PRÉMUNIR? 31 DÉCEMBRE 2014 LES VIRUS INFORMATIQUE PEUT-ON S EN PRÉMUNIR? THOMAS GIANGRANDE BTS SIO ICOF Lyon Mais qu est-ce qu un virus informatique? C est un programme informatique qui lorsqu on l exécute se charge

Plus en détail

Prévenir les Risques liés à l usage d Internet dans une PME-PMI

Prévenir les Risques liés à l usage d Internet dans une PME-PMI Prévenir les Risques liés à l usage d Internet dans une PME-PMI Définition protocole Un protocole est un ensemble de règles et de procédures à respecter pour émettre et recevoir des données sur un réseau

Plus en détail

Les menaces informatiques

Les menaces informatiques Tout ordinateur connecté à un réseau informatique est potentiellement vulnérable à une attaque. Une «attaque» est l'exploitation d'une faille d'un système informatique (système d'exploitation, logiciel

Plus en détail

Charte de bon Usage des Ressources Informatiques, de la Messagerie et de l Internet

Charte de bon Usage des Ressources Informatiques, de la Messagerie et de l Internet Page : 1/9 de bon Usage des Ressources Informatiques, de la Messagerie et de l Internet Note Importante : La charte de bon usage des ressources informatiques, de la messagerie et de l internet est une

Plus en détail

LES MISES À JOUR WINDOWS

LES MISES À JOUR WINDOWS 1 SOMMAIRE 1.Les mises à jour Windows 2.Le pare feu Windows 3.Qu est ce qu un virus? 4. Les anti-virus 5. Choisir un anti-virus 6. Sécuriser son navigateur 7. Recommandations 2 LES MISES À JOUR WINDOWS

Plus en détail

A. Sécuriser les informations sensibles contre la disparition

A. Sécuriser les informations sensibles contre la disparition Compétence D1.2 II - : Sécuriser son espace de travail local et distant II Sécuriser les informations sensibles contre la disparition 23 Assurer la protection contre les virus 24 A. Sécuriser les informations

Plus en détail

Politique numéro 41 POLITIQUE RELATIVE À L UTILISATION DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DES TÉLÉCOMMUNICATIONS

Politique numéro 41 POLITIQUE RELATIVE À L UTILISATION DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DES TÉLÉCOMMUNICATIONS COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL MARIE-VICTORIN Politique numéro 41 POLITIQUE RELATIVE À L UTILISATION DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DES TÉLÉCOMMUNICATIONS Adoptée le 13 juin 2012

Plus en détail

NETTOYER ET SECURISER SON PC

NETTOYER ET SECURISER SON PC NETTOYER ET SECURISER SON PC NETTOYER Pourquoi nettoyer son PC? Pour gagner de la place sur votre disque dur Pour accélérer son fonctionnement Pour supprimer tous les logiciels et fichiers inutiles ou

Plus en détail

ERGONOMIE ET MICRO INFORMATIQUE

ERGONOMIE ET MICRO INFORMATIQUE Cahier des charges ERGONOMIE ET MICRO INFORMATIQUE LES TEXTES 29 mai 1990 : Directive Européenne 90/270/CEE J.O. décret N 91-45, 14 mai 1991 applicable depuis le 1er janvier 1993 S adressent surtout aux

Plus en détail

Elaboration d'un outil de sauvegarde/restauration de systèmes Linux

Elaboration d'un outil de sauvegarde/restauration de systèmes Linux Elaboration d'un outil de sauvegarde/restauration de systèmes Linux 23/06/2004 Par : Bertrand Jacquin GTR 2ème année Le présent document contient des informations qui sont la propriété de France Télécom.

Plus en détail

CHARTE INFORMATIQUE LGL

CHARTE INFORMATIQUE LGL CHARTE INFORMATIQUE LGL Selon la réglementation indiquée dans la charte informatique du CNRS, tout accès aux ressources informatiques du LGLTPE nécessite une authentification des personnels. Cette authentification

Plus en détail

Les Attaques en Réseau sous Linux

Les Attaques en Réseau sous Linux Les Attaques en Réseau sous Linux Plan Introduction Partie 1: ARP Spoofing Partie 2: Outils de simulation. Partie 3: Démonstration de l attaque.. Partie 4: Prévention et détection de l attaque. Partie

Plus en détail

La sécurité informatique

La sécurité informatique 1 La sécurité informatique 2 Sécurité des systèmes d information Yves Denneulin (ISI) et Sébastien Viardot(SIF) Cadre du cours Informatique civile (avec différences si publiques) Technologies répandues

Plus en détail

ESET SMART SECURITY 9

ESET SMART SECURITY 9 ESET SMART SECURITY 9 Microsoft Windows 10 / 8.1 / 8 / 7 / Vista / XP Guide de démarrage rapide Cliquez ici pour télécharger la dernière version de ce document. ESET Smart Security est un logiciel de sécurité

Plus en détail

RÉSEAUX ET SÉCURITÉ INFORMATIQUES

RÉSEAUX ET SÉCURITÉ INFORMATIQUES RÉSEAUX ET SÉCURITÉ INFORMATIQUES MICKAËL CHOISNARD UNIVERSITÉ DE BOURGOGNE Cours MIGS 2 novembre 2015 INTRODUCTION La sécurité de ma machine, je m'en fous : y'a rien de précieux sur ma machine... personne

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES DE LOCATION D UN SERVEUR DEDIE

CONDITIONS PARTICULIERES DE LOCATION D UN SERVEUR DEDIE CONDITIONS PARTICULIERES DE LOCATION D UN SERVEUR DEDIE Version en date du 22/04/2014 RCS Chartres 807 381 157 Code APE 6202B Page 1 sur 6 ARTICLE 1 : OBJET DU DOCUMENT Les présentes conditions particulières,

Plus en détail

Netdays 2004. Comprendre et prévenir les risques liés aux codes malicieux

Netdays 2004. Comprendre et prévenir les risques liés aux codes malicieux 1 Netdays 2004 Comprendre et prévenir les risques liés aux codes malicieux 2 Comprendre et prévenir les risques liés aux codes malicieux - Motivations - Les principaux types de codes malicieux - Les principales

Plus en détail

cprotect PROTÉGEZ L IRREMPLAÇABLE! POUR SMARTPHONES ET TABLETTES ANDROID MANUEL D UTILISATION

cprotect PROTÉGEZ L IRREMPLAÇABLE! POUR SMARTPHONES ET TABLETTES ANDROID MANUEL D UTILISATION cprotect PROTÉGEZ L IRREMPLAÇABLE! POUR SMARTPHONES ET TABLETTES ANDROID MANUEL D UTILISATION Introduction cprotect : protégez l irremplaçable! L application cprotect peut être installée facilement sur

Plus en détail

Sécurité de base. 8.1 Menaces sur les réseaux. 8.1.1 Risques d intrusion sur les réseaux

Sécurité de base. 8.1 Menaces sur les réseaux. 8.1.1 Risques d intrusion sur les réseaux Page 1 sur 34 Sécurité de base 8.1 Menaces sur les réseaux 8.1.1 Risques d intrusion sur les réseaux Qu ils soient filaires ou sans fil, les réseaux d ordinateurs deviennent rapidement indispensables pour

Plus en détail

Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés

Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés Les dangers sont très nombreux et divers. De plus, ils évoluent rapidement dans le temps. Néanmoins, les principaux risques pour les

Plus en détail

ACCEDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE

ACCEDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE Pour garder le contact avec leur entreprise, de plus en plus de collaborateurs ont besoin d accéder à leurs emails lorsqu ils sont en déplacement ou à domicile. Cet accès distant est facilité si la messagerie

Plus en détail

Mon ordinateur a Attrapé un virus

Mon ordinateur a Attrapé un virus Mon ordinateur a Attrapé un virus Si d un fichier l origine tu ne connais pas Le télécharger, tu ne dois pas Un ordinateur peut attraper un virus ; dans ce cas, il ne fonctionne plus correctement. De plus,

Plus en détail

ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE

ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE Lorraine Pour garder le contact avec leur entreprise, de plus en plus de collaborateurs ont besoin d accéder à leurs emails lorsqu ils sont en déplacement ou à domicile.

Plus en détail

Le Web: les machines parlent aux machines

Le Web: les machines parlent aux machines Le Web: les machines parlent aux machines Historique Année 70 : ARPA (Advanced Research Project Agency). Relier les centres de recherche : ARPANET. 1972 : Premières spécifications TCP/IP (IP internet Protocol)

Plus en détail

LINUX - Sécurité. Déroulé de l'action. - 3 jours - Contenu de formation

LINUX - Sécurité. Déroulé de l'action. - 3 jours - Contenu de formation Objectif : Tout administrateur système et réseau souhaitant avoir une vision d'ensemble des problèmes de sécurité informatique et des solutions existantes dans l'environnement Linux. Prérequis : Connaissance

Plus en détail

cprotect PROTÉGEZ L IRREMPLAÇABLE! POUR SMARTPHONES ET TABLETTES ANDROID MANUEL D UTILISATION

cprotect PROTÉGEZ L IRREMPLAÇABLE! POUR SMARTPHONES ET TABLETTES ANDROID MANUEL D UTILISATION cprotect PROTÉGEZ L IRREMPLAÇABLE! POUR SMARTPHONES ET TABLETTES ANDROID MANUEL D UTILISATION Introduction cprotect : protégez l irremplaçable! L application cprotect peut être installée facilement sur

Plus en détail

Profil de protection d un logiciel d ingénierie

Profil de protection d un logiciel d ingénierie Version 1.0 moyen-terme GTCSI 11 septembre 2015 Avant-propos Dans toute la suite de ce document, l acronyme ToE (Target of Evaluation) désigne le composant qui est l objet de l évaluation. 1 Descriptif

Plus en détail

1. Étape: Activer le contrôle du compte utilisateur

1. Étape: Activer le contrôle du compte utilisateur Contenu : 1. Étape: Activer le contrôle du compte utilisateur 2. Etape : Activer le pare-feu 3. Etape : Utiliser le logiciel anti-virus 4. Etape : Activer les mises à jour automatiques 5. Etape: Créer

Plus en détail

Charte. Hébergement par la Ville de Marche-en-Famenne de sites web.

Charte. Hébergement par la Ville de Marche-en-Famenne de sites web. Charte Hébergement par la Ville de Marche-en-Famenne de sites web. Centre de Support Télématique Tél : 084/327054 Fax :084/327072 22, rue des Carmes 6900 Marche-en-Famenne cst@marche.be - http://www.marche.be

Plus en détail

Les vols via les mobiles

Les vols via les mobiles 1 Les vols via les mobiles Android est le système d exploitation le plus populaire parmi les utilisateurs des appareils mobiles et malheureusement aussi parmi les cybercriminels puisque c est l OS le plus

Plus en détail

Réglement intérieur. Supélec Rézo

Réglement intérieur. Supélec Rézo Réglement intérieur Supélec Rézo Préambule L association Supélec Rézo est une association régie par la loi du premier juillet 1901. Selon ses statuts, cette association a pour but : de gérer, animer et

Plus en détail

ESET NOD32 Antivirus 4 pour Linux Desktop. Guide de démarrage rapide

ESET NOD32 Antivirus 4 pour Linux Desktop. Guide de démarrage rapide ESET NOD32 Antivirus 4 pour Linux Desktop Guide de démarrage rapide ESET NOD32 Antivirus 4 assure une protection de pointe de votre ordinateur contre les codes malveillants. Basé sur le moteur d'analyse

Plus en détail

Les réseaux. Licence 1 Introduction à l informatique 2010-2010

Les réseaux. Licence 1 Introduction à l informatique 2010-2010 Les réseaux Licence 1 Introduction à l informatique 2010-2010 Histoire 1969 Dpt Défense US lance Arpanet : réseau pour la recherche 4 nœuds : UCLA, UCSB, SRI, U. Utah 1971 13 machines sur le réseau 1990

Plus en détail

Sophos Anti-Virus pour Mac OS X Guide de démarrage réseau

Sophos Anti-Virus pour Mac OS X Guide de démarrage réseau Sophos Anti-Virus pour Mac OS X Guide de démarrage réseau Pour les Macs exécutant Mac OS X en réseau Version du produit : 8.0 Date du document : avril 2012 Table des matières 1 À propos de ce guide...3

Plus en détail

Charte d'utilisation des systèmes informatiques

Charte d'utilisation des systèmes informatiques Charte d'utilisation des systèmes informatiques I. Préambule Les outils informatiques mis à la disposition des agents de la commune de Neufchâteau se sont multipliés et diversifiés au cours de ces dernières

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION INTERNET BUREAUTIQUE INFORMATIQUE..::NET-INOV.COM::..

CATALOGUE DE FORMATION INTERNET BUREAUTIQUE INFORMATIQUE..::NET-INOV.COM::.. CATALOGUE DE FORMATION INTERNET BUREAUTIQUE INFORMATIQUE..::NET-INOV.COM::.. Chaque formateur est un professionnel capable d identifier vos besoins et d y répondre en mettant en œuvre des solutions déjà

Plus en détail

La réponse globale aux risques numériques liés au facteur humain. Améliorez la sécurité et les performances de votre entreprise

La réponse globale aux risques numériques liés au facteur humain. Améliorez la sécurité et les performances de votre entreprise PROFIL NETW RK FILTER La réponse globale aux risques numériques liés au facteur humain Améliorez la sécurité et les performances de votre entreprise VOS PRIORITÉS Vous êtes chef d entreprise, quelle sera

Plus en détail

Pour la configuration, nous avons utilisé la documentation officielle d Eyes of Networ

Pour la configuration, nous avons utilisé la documentation officielle d Eyes of Networ Brahim amine ARAB Introduction Objectif L objectif principal est de superviser l intégralité des équipements de façon sécurisé via une interface web simple et clair afn d avoir une vue globale de notre

Plus en détail

Dans le cadre de SECURIDAY 2010. Et sous le thème de Computer Forensics Investigation SECURINETS. Analyse des Malwares. Hamdi Tbourbi (RT4)

Dans le cadre de SECURIDAY 2010. Et sous le thème de Computer Forensics Investigation SECURINETS. Analyse des Malwares. Hamdi Tbourbi (RT4) Dans le cadre de SECURIDAY 2010 Et sous le thème de Computer Forensics Investigation SECURINETS Vous Présente l atelier : Analyse des Malwares Chef Atelier : Hamdi Tbourbi (RT4) Asma DHAYA (RT5) Salmen

Plus en détail

Installation et mise en sécurité des postes de travail Windows

Installation et mise en sécurité des postes de travail Windows Installation et mise en sécurité des postes de travail Windows Version 1.1 Octobre 2006 Plan Introduction : pourquoi sécuriser un poste de travail? I) Sécurité des postes de travail - Présentation des

Plus en détail

Informatiser son activité professionnelle

Informatiser son activité professionnelle 3.5 : Identifier les éléments clés structurels, fonctionnels et financiers de l'informatisation de son lieu d activité professionnelle 3.6 : Gérer les échanges avec l administration et entre professionnels

Plus en détail