Bionettoyage des locaux

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bionettoyage des locaux"

Transcription

1 Hôpital Local Intercommunal Soultz-Issenheim N S.PT.S Bionettoyage des locaux CLASSEUR 1 : ADMINISTRATION SERVICES DESTINATAIRES CLASSEUR 2 : SERVICE DE SOINS INFIRMIERS CLASSEUR 3 : QUALITE CLASSEUR 4 : SERVICE DE SOINS DE SUITE ET DE READAPTATION CLASSEUR 5 : SERVICE DE SOINS INFIRMIERS A DOMICILE CLASSEUR 6 : SERVICE DE SOINS DE LONGUE DUREE CLASSEUR 7 : SERVICE DE MAISON DE RETRAITE CLASSEUR 8 : ENTRETIEN CLASSEUR 9 : LINGERIE CLASSEUR 10 : CUISINE CLASSEUR 11 : PHARMACIE Ce protocole concerne toutes les personnes réalisant des tâches ménagères et hôtelières pour les patients et résidents. Modification Suppression Date : 12/05/ /07/ /11/2009 Date : Remplace S.PT.S S.PT.S S.PT.S Date de création Service émetteur Vérificateur Approbateur 20/05/2003 Nom: EIHH Nom : JJ Schneider Nom : A. Herrgott Signature Signature Signature S.PT.S Page 1

2 Définitions Nettoyage : Éliminer des surfaces ou des objets, sans les endommager, les déchets, les souillures adhérentes ou non, dans le but de préserver un état de propreté visible à l œil nu. Bionettoyage : Ensemble de procédé de nettoyage pour zone à risque permettant de réduire momentanément la bio contamination. Réduit et élimine les microorganismes sur une surface. Ensemble d opérations permettant d assurer la propreté visuelle et de stopper la multiplication des microorganismes en protégeant les résidents, le personnel et intervenants externe. Le bio nettoyage est la méthode qui permet aux patients d êtres soignés dans un environnement sain. Principe de base du bionettoyage : On va dans la mesure du possible du plus propre au plus sale du haut vers le bas de l arrière vers l avant avec une chiffonnette par pièce minimum dans les chambres doubles, utiliser une chiffonnette pour le mobilier d un patient et changer pour l autre une gaze de balayage humide par pièce minimum avec une mops par pièce minimum ne jamais retremper ni la chiffonnette, ni la mops dans la solution S.PT.S Page 2

3 Détergent Produit dont la composition est spécialement étudiée pour le nettoyage selon un processus mettant en œuvre les phénomènes de détergence. La détergence est un processus selon lequel des salissures sont détachées de leur support et mises en solution ou en dispersion (décolle la saleté et dégraisse). Désinfectant = Javel Un désinfectant est un produit capable d éliminer ou de tuer par action directe, les micro-organismes (bactéries, virus, champignons) indésirables, ou d inactiver les virus. L utilisation de désinfectants doit être rigoureuse pour obtenir une efficacité optimale. Il est impératif de : respecter les dilutions préconisées respecter la température de la solution (eau froide) respecter le temps d action respecter la spécificité du produit respecter la date d utilisation indiqué sur l emballage respecter les conditions de stockage, à l abri de la chaleur, de la lumière respecter les emballages d origine (ne jamais transvaser dans un autre emballage) Ne jamais mélanger les produits ON NE DÉSINFECTE QUE CE QUI A ÉTÉ PRÉALABLEMENT NETTOYÉ. Détergent / Désinfectant = dd Ces produits présentent la particularité d effectuer les deux actions en un seul passage et donc de gagner du temps. Cependant l action désinfectante sera toujours plus forte que l action détergente dans ce type de produit. Ils engendrent donc un fort encrassement des sols suite à une utilisation répétée. respecter les dilutions préconisées respecter la température de la solution respecter le temps d action respecter la spécificité du produit respecter la date d utilisation indiqué sur l emballage respecter les conditions de stockage, à l abri de la chaleur, de la lumière respecter les emballages d origine (ne jamais transvaser dans un autre emballage) Ne jamais mélanger les produits Détartrant Un détartrant est un produit qui empêche la formation (accumulation de couche) de tartre ou qui aide à l éliminer. S.PT.S Page 3

4 AGENCEMENT DU CHARIOT 1 er niveau supérieur 2 ème niveau milieu Un bac ou un seau contenant les mops et du détergent ou du détergent désinfectant selon le jour. Un seau contenant les chiffonnettes et le détergent désinfectant Un seau contenant les produits utilisés : produit vitre, désodorisant, détartrant sanitaire, crème à récurer et javel uniquement le jour défini) Gants de ménage nominatifs et datés. Sacs poubelle blanc 20litres Flacon de solution hydroalcoolique (SHA) Réserve de chiffonnettes + mops propres et sèches à utiliser dans la journée Gazes pré-imprégnées (dans l emballage) Cellulose ou papier absorbant Papier WC gants à usage unique 3 ème niveau inférieur Seau pour récupérer les chiffonnettes et les mops sales Balayette si pas de support + pelle Support de balais : 2 balais balayage humide et lavage Un support pour le sac poubelle 100 litres noir Un support pour le sac servant à récupérer les mops et chiffonettes sales S.PT.S Page 4

5 Techniques de dépoussiérage des sols et des surfaces hautes Essuyage humide des surfaces Balayage humide Définition Opération qui consiste à enlever d une surface autre que le sol des salissures en évitant de les remettre en suspension dans l air Opération de récupération des salissures non adhérentes sur les sols secs et lisses Objectif Eliminer les souillures Eliminer jusqu'à 90% des poussières en limitant leur mise en suspension dans l air Matériel Technique Chiffonnettes réutilisables imprégner de solution détergente/désinfectante (dd) Essuyer en un seul passage avec une chiffonnette imprégnée de dd Du + propre au + sale Du haut vers le bas Changer de chiffonnette entre chaque chambre, chaque lit si chambre double et aussi souvent que nécessaire. Balai trapèze Gazes préimprégnées à usage unique Eliminer au préalable les gros déchets solides ou liquides avec du papier absorbant Fixer la gaze au balai Refermer le sachet contenant les gazes Commencer au fond de la pièce Pratiquer un détourage préalable le long des plinthes Balayer à la godille pour les surfaces encombrées Ne jamais soulever le balai ni effectuer de marche arrière en cours d utilisation Changer impérativement de gazes à chaque pièce Dégager la gaze du balai sur le seuil du local sans le soulever Enfermer les salissures en repliant la gaze Evacuer la gaze dans la poubelle noire S.PT.S Page 5

6 Méthode détourage et godille S.PT.S Page 6

7 Techniques de lavage des sols DÉFINITION : Action chimique et mécanique permettant d éliminer les salissures adhérentes sur les sols lavables OBJECTIFS : Obtenir une propreté visuelle Obtenir une propreté microbiologique en réduisant le nombre de micro-organismes présents sur les sols MATÉRIEL : Manche aluminium Support articulé recevant la mop mops PRODUITS ET ÉQUIPEMENT COMPLÉMENTAIRE NÉCESSAIRE détergent ou détergent désinfectant chariot de ménage équipé :cf doc TECHNIQUE Pratiquer toujours un balayage humide avant le lavage Attention au sens du balai (la pointe flèche vers soi) Pratiquer un détourage préalable le long des plinthes Laver les surfaces avec la méthode de la godille Ne jamais soulever le balai ni effectuer de marche arrière en cours d utilisation Changer impérativement de mops à chaque pièce Dégager la mop du balai sur le seuil de la pièce Enlever les salissures si besoin Evacuer la mop dans le filet prévu à cette effet (lavage en blanchisserie) ENTRETIEN DU MATÉRIEL Nettoyer-désinfecter le balai et le chariot complet en fin de service ou en fin de journée. Envoyer les mops à la blanchisserie REMARQUES Ne jamais retremper les mops utilisé dans la solution propre. Respecter le dosage eau/produit Respecter l alternance du détergent et du détergentdésinfectant. Faire lavage mécanisé minimum 1X/semaine S.PT.S Page 7

8 Technique de lavage des sols Lavage mécanisé Préalable : En général, toute opération de lavage mécanisé sera précédée d un balayage humide. Définition Objectif Principe Matériel Monobrosse Autolaveuse Action chimique et mécanique (à l aide d une machine) permettant d éliminer les salissures adhérentes sur les sols lavables Réaliser un nettoyage approfondi en éliminant les salissures adhérentes et le biofilm Réalisation de travaux de récurage Lavage mécanisé qui combine approfondi grâce à un effet l action de la monobrosse et de mécanique prépondérant par l aspirateur à eau avec une seule friction rotation, conjugué à la machine pression exercée par la machine Monobrosse = basse vitesse équipée d un réservoir à eau Disques ou brosses de lavage adaptés au revêtement Aspirateur à eau Système de lavage manuel si besoin Autolaveuse à cable ou à batterie de différentes Disques ou brosses de lavage adaptés au revêtement Système de lavage manuel si besoin Produit Détergent non moussant Détergent non moussant Technique Dégager la pièce de tout le mobilier Protéger le bas des meubles Passer la monobrosse Travailler les angles de la pièce au frottoir de sol Récupérer la solution sale à l aide de l aspirateur à eau en commençant par la partie la plus proche de soi et en progressant vers le fond Rincer si besoin avec la méthode de lavage habituelle Laisser sécher puis remettre la pièce en ordre Entretien du matériel Cf notice du fabricant Vider le réservoir de la monobrosse Nettoyer la brosse et le disque Vider la cuve de l aspirateur à eau, la nettoyer et ranger ouvert Essuyer l extérieur des machines Essuyer et enrouler les câbles Préparation de la machine Vérifier la charge des batteries Remplir le réservoir d eau propre Mettre la produit correctement dosé Mettre les disques ou les brosses en fonction de la nature des sols Installer le suceur Méthode directe Laver aspirer simultanément en un passage Finir les bords et les angles par un lavage manuel Cf notice du fabricant Vidanger la machine, eau propre et eau sale Nettoyer : bacs, suceur, disques et brosses Essuyer l extérieur de la machine Essuyer et enrouler les câbles Remettre en charge les batteries S.PT.S Page 8

9 Remarques Monobrosse Méthode permettant un meilleur résultat qu une technique manuelle Cette action est uniquement détergente Autolaveuse Méthode permettant un meilleur résultat qu une technique manuelle Technique plus adaptée pour des surfaces dégagées : gain de temps et de main d œuvre Efficacité augmentée avec la fréquence d utilisation Les autolaveuses à batterie ont une autonomie limitée Si le sol est fortement encrassé faire 2 passages 1er passage avec uniquement la fonction lavage sans aspiration 2eme passage avec les 2 fonctions lavage + aspiration Cette méthode permet par trempage un temps d action plus long Cette action est uniquement détergente S.PT.S Page 9

10 Chronologie des étapes d entretien d une chambre Se laver les mains Revêtir une tenue professionnelle propre quotidiennement, des chaussures fermées à l avant et tenues à l arrière, ainsi que des gants de ménages nominatifs et datés. Organiser le nettoyage autant que possible en commençant par les chambres à faible risque infectieux pour terminer par celles à haut risque infectieux; après les toilettes et avant les pansements. PRÉPARATION DU CHARIOT D ENTRETIEN Préparer les dilutions des produits nécessaires pour le mobilier, le sanitaire et les sols. Prévoir un nombre suffisant de chiffonnettes (1-2 par pièce), de gazes humides (maintenues dans conditionnement d origine), de mops (minimum1 par pièce), de sacs poubelles et de consommables (papier essuies main, papier toilette, papier absorbant). PRÉPARATION AU NIVEAU DE LA PIÈCE ET DES SANITAIRES Ranger le mobilier, le matériel et les effets personnels du résident. Appliquer le dd dans la bassine, le lavabo, la douche; tirer la chasse d eau des wc, appliquer le détartrant, répartir le produit à l aide de la brosse et laisser la brosse dedans. Laisser agir le tout durant le temps de l entretien de la chambre. NETTOYAGE DES SURFACES HAUTES Dépoussiérer avec une gaze de balayage humide les rampes lumineuses, la TV et le mobilier personnel en bois. Nettoyer avec une chiffonnette imbibée de dd: chevet, adaptable, tête et pieds de lit, le triangle et la potence, les barrières, télécommandes, poignée et rebords de fenêtre, dessus du radiateur, fauteuil (changer de chiffonnettes autant que nécessaires et entre chaque lit si plusieurs lits). interrupteur, poignée de porte. NETTOYAGE DES SANITAIRES Nettoyer avec une chiffonnette imbibée de dd: miroir, surface murale, tablette, distributeur essuies mains puis celui du savon liquide, robinetterie, la bassine extérieur puis intérieur, le lavabo de l extérieur vers intérieur. Nettoyer avec une autre chiffonnette imbibée de dd: le pommeau de douche et le flexible, la robinetterie, le distributeur de papier toilette, la sonnette, l accoudoir, la réserve d eau et le bouton de la chasse; le couvercle extérieur et intérieur du wc, le dessus et le dessous de la lunette, l extérieur de la faïence puis le rebord dessus, avec la brosse nettoyer les parois et le rebord intérieur, nettoyer le manche de la brosse ainsi que le support du balai WC. NETTOYAGE DES SOLS Procéder impérativement à un balayage humide avec un balai trapèze et une gaze à usage unique, méthode de la godille. Cf / fiche technique de dépoussiérage des sols Aéré la chambre. Procéder ensuite au lavage du sol à l aide du balai rasant et d une mops imbibée de dd le lundi et le vendredi,et imbibée uniquement de détergent le mardi, le mercredi, le jeudi et le week end, avec la même méthode.cf / fiche technique de lavage des sols. NETTOYAGE SYSTÉMATIQUE DU CHARIOT EN FIN DE JOURNÉE OU DE POSTE Vider les seaux, débarrasser de son contenu le chariot, nettoyer avec une chiffonnette imbibée de dd les surfaces du chariot, les flacons de produits et les balais; le jeudi lavage des seaux et pelles dans le lave vaisselle si possible. Réapprovisionner le chariot de manière à ce qu il soit prêt à l emploi. TRACABILITÉ HYGIÈNE DES MAINS ET AVANT BRAS S.PT.S Page 10

11 Chronologie des étapes d entretien d une chambre à fond Se laver les mains Revêtir une tenue professionnelle propre quotidiennement, des chaussures fermées à l avant et tenues à l arrière, ainsi que des gants de ménages nominatifs et datés. Organiser le nettoyage autant que possible en commençant par les chambres à faible risque infectieux pour terminer par celles à haut risque infectieux; après les toilettes et avant les pansements. PRÉPARATION DU CHARIOT D ENTRETIEN Préparer les dilutions des produits nécessaires pour le mobilier, le sanitaire et les sols. Prévoir un nombre suffisant de chiffonnettes (1-2 par pièce), de gazes humides (maintenues dans conditionnement d origine), de mops (minimum1 par pièce), de sacs poubelles et de consommables (papier essuies main, papier toilette, papier absorbant). PRÉPARATION AU NIVEAU DE LA CHAMBRE AVEC SANITAIRES Sortir toute la literie et vider la corbeille à papier, la désinfectr et remplacer le sac poubelle. Appliquer le dd dans la bassine, le lavabo, la douche; tirer la chasse d eau des wc, appliquer le détartrant, répartir le produit à l aide de la brosse et laisser la brosse dedans. Laisser agir le tout durant le temps de l entretien de la chambre. NETTOYAGE DES SURFACES HAUTES Nettoyer avec une chiffonnette imbibée de dd l intérieur et l extérieur de l armoire, des tiroirs, du chevet; la housse du matelas et le lit complet. Nettoyer avec une chiffonnette imbibée de dd:, adaptable dessus dessous et tubes, le triangle et la potence, télécommandes, poignée et rebords de fenêtre, fauteuil(changer de chiffonnettes autant que nécessaires et entre chaque lit si plusieurs lits), le radiateur complet et derrière avec le balai radiateur interrupteur, poignée de porte. Nettoyer les plinthes avec de la crème à récurer puis rincer. Sortir tout le mobilier de la chambre, vérifier la propreté des murs et des plafonds (toile d araignée, poussières, ). NETTOYAGE DES SANITAIRES Vider et nettoyer avec une chiffonnette imbibée de dd le mobilier de la salle de bains. Nettoyer avec une chiffonnette imbibée de dd: miroir, surface murale, tablette, distributeur essuies mains puis celui du savon liquide, robinetterie, la bassine extérieur puis intérieur, le lavabo de l extérieur vers intérieur. Nettoyer avec une autre chiffonnette imbibée de dd: le flexible de douche, la robinetterie, le distributeur papier toilette, la sonnette, l accoudoir, la réserve d eau et le bouton de la chasse; le couvercle extérieur et intérieur du wc, le dessus et le dessous de la lunette, l extérieur de la faïence puis le rebord dessus, avec la brosse nettoyer les parois et le rebord intérieur, nettoyer le manche de la brosse ainsi que le support du balai. Nettoyer le radiateur et les tuyaux (évacuation-chauffage), les plinthes. Nettoyer le siphon de sol, aérateur, bonde en les trempant 10 minutes dans une solution de dd S.PT.S Page 11

12 NETTOYAGE DES SOLS Procéder impérativement à un balayage humide avec un balai trapèze et une gaze à usage unique, méthode de la godille. Procéder ensuite au récurage du sol à l aide de la monobrosse (avec le disque adapté ou la brosse) et de l aspirateur à eau. Procéder au rinçage du sol avec la méthode la godille. Laisser sécher Procéder au lustrage avec le disque adapté si nécessaire Une fois l entretien de la chambre terminée, remettre le mobilier en place. NETTOYAGE SYSTÉMATIQUE DU CHARIOT EN FIN DE JOURNÉE OU DE POSTE Vider les seaux, débarrasser de son contenu le chariot, nettoyer avec une chiffonnette imbibée de dd les surfaces du chariot, les flacons de produits et les balais; le jeudi lavage des seaux et pelles dans le lave vaisselle ou lave bassin. Réapprovisionner le chariot de manière à ce qu il soit prêt à l emploi. TRACABILITÉ HYGIÈNE DES MAINS ET AVANT BRAS S.PT.S Page 12

13 IDENTIFICATION DES ZONES A RISQUES Zone à risque infectieux faible Zone 1 1x par semaine Bureaux Services administratifs et techniques Bibliothèque Local linge propre 1x par semaine détergent au sol et dd en cas d épidémie Surface haute au dd Salle de formation et des séances Local animation Capucinières Espace Joséphine Salle Marie Odile Salons de coiffure Chapelle, lieu de culte Nettoyage selon utilisation Zone à risque infectieux Zone 2 1xpar jour ou plusieurs fois selon les cas Halls et accueil Salle de rééducation fonctionnelle Consultations externes Chambres Pharmacie Reposoir Offices Sanitaires Ascenseurs (tableau commandes et mains courantes) Escaliers (mains courantes) Salle d attente Circulation et mains courantes Vestiaires Vestiaires cuisine et commun Local linge sale et déchets Salle de soins Local ASH - Nettoyage quotidien - Protocole alternance dd et détergent Zone à risque infectieux élevé Zone 3 Plusieurs fois par jour Salles à manger Chambres identifiées Sanitaires communs Salles de bains communes Nettoyage au dd S.PT.S Page 13

14 FEUILLE D'EMARGEMENT Protocole de bionettoyage des locaux N S.PT.S Nom et Prénom Fonction Signature S.PT.S Page 14

Annexes jointes Annexe 1 : Fiches d entretien par zone Annexe 2 : Fiche de traçabilité

Annexes jointes Annexe 1 : Fiches d entretien par zone Annexe 2 : Fiche de traçabilité Référence : PT/HYG/003-C Page :Page 1 sur 15 Objet : - Permettre de dispenser des soins de qualité dans un environnement maîtrisé (garantie de propreté visuelle et bactériologique). - Eviter la propagation

Plus en détail

ENTRETIEN COURANT DE LA CHAMBRE DU RESIDENT Fiche N 3

ENTRETIEN COURANT DE LA CHAMBRE DU RESIDENT Fiche N 3 1. OBJECTIFS Maintenir un environnement visuellement propre afin d offrir un confort et un accueil agréable aux résidents et à leurs proches. Limiter le risque de transmission croisée des microorganismes

Plus en détail

Formation Initiale du personnel. A l hygiène et à l entretien des locaux

Formation Initiale du personnel. A l hygiène et à l entretien des locaux Formation Initiale du personnel A l hygiène et à l entretien des locaux Formation initiale à l hygiene et l entretien des locaux 1.Principes d hygiène fondamentaux 1.1. Notions de base sur les salissures:

Plus en détail

FORMATION BIONETTOYAGE FORMATION BIONETTOYAGE FORMATION BIONETTOYAGE. Produits utilisés pour la détergence et la désinfection

FORMATION BIONETTOYAGE FORMATION BIONETTOYAGE FORMATION BIONETTOYAGE. Produits utilisés pour la détergence et la désinfection A. CHATELAIN Cadre hygiéniste Produits utilisés pour la détergence et la désinfection Les produits utilisés en établissement de soins participent à la prévention et la lutte contre les infections nosocomiales.

Plus en détail

Annexes jointes Annexe 1 : Fiches d entretien par zone Annexe 2 : Fiche de traçabilité

Annexes jointes Annexe 1 : Fiches d entretien par zone Annexe 2 : Fiche de traçabilité Référence : PR/HYG/003-B Page : Page 1 sur 18 Objet : - Permettre de dispenser des soins de qualité dans un environnement maîtrisé (garantie de propreté visuelle et bactériologique). - Eviter la propagation

Plus en détail

BIONETTOYAGE QUE FAIRE POUR BIEN FAIRE

BIONETTOYAGE QUE FAIRE POUR BIEN FAIRE BIONETTOYAGE QUE FAIRE POUR BIEN FAIRE P r é v e n t i o n d u r i s q u e i n f e c t i e u x e n E HPAD V. MOULIN Praticien Hygiéniste D.SEVALI Biohygiéniste 03/04/2014 L'ENTRETIEN DE L ENVIRONNEMENT

Plus en détail

ENTRETIEN DES BUREAUX & SANITAIRES

ENTRETIEN DES BUREAUX & SANITAIRES ENTRETIEN DES BUREAUX & SANITAIRES METHODE PRODUITS Usine & bureaux : Z.I. La Croix-St-Pierre - 19800 EYREIN - Tél. 05 55 27 65 27 - Fax 05 55 27 66 08 - www.eyrein-industrie.com ENTRETIEN DES BUREAUX

Plus en détail

Entretien d une chambre d un patient ou résidant. Formation élèves aides soignants Melle Van de casteele IDE Hygièniste

Entretien d une chambre d un patient ou résidant. Formation élèves aides soignants Melle Van de casteele IDE Hygièniste Entretien d une chambre d un patient ou résidant Formation élèves aides soignants Melle Van de casteele IDE Hygièniste RECOMMANDATIONS GENERALES 1. Aérer la pièce 2. Sortir les déchets 3. Travailler toujours

Plus en détail

Entretien des locaux. «Faut qu ça brille»

Entretien des locaux. «Faut qu ça brille» Entretien des locaux «Faut qu ça brille» Besson Martine cadre hygièniste ARLIN Auvergne Oui, mais pas seulement! L entretien de l environnement à 2 objectifs : Maintenir une propreté visuelle par le nettoyage

Plus en détail

Entretien des locaux : principes et méthodes C. CHAPUIS, HCL

Entretien des locaux : principes et méthodes C. CHAPUIS, HCL Entretien des locaux : principes et méthodes C. CHAPUIS, HCL Objectifs Assurer une propreté visuelle Assurer un environnement agréable au patient/résident Prévenir la transmission croisée La classification

Plus en détail

Plateaux de bureau, bureaux

Plateaux de bureau, bureaux LOT 1 Siège central de Fedasil Plateaux de bureau, bureaux SOLS 2x par an Dépoussiérer tous les sols à l aide d un balai muni de voiles imprégnés Enlever les taches éventuelles sur les sols Aspirer à fond

Plus en détail

FICHE N 1 LA TENUE DU PERSONNEL

FICHE N 1 LA TENUE DU PERSONNEL 1- Hygiène personnelle indispensable 2- Cheveux propres et attachés FICHE N 1 LA TENUE DU PERSONNEL Objectif : Protéger le patient et le soignant en évitant la propagation des micro-organismes. 3- Port

Plus en détail

Entretien des différents locaux

Entretien des différents locaux Fiche Pratique Entretien des différents locau Il n'eiste pas " la technique", mais plusieurs techniques qui seront élaborées sous forme de mode opératoire en tenant compte des contraintes du contete. Cependant,

Plus en détail

BIONETTOYAGE EN SOINS DE SUITE 2009

BIONETTOYAGE EN SOINS DE SUITE 2009 PS ENS-ENT 010 V1 BIONETTOYAGE EN SOINS DE SUITE 2009 n page 1/14 OBJET Améliorer la qualité de l'environnement du patient, contribuant ainsi à diminuer le risque d'infection. En cohérence avec le manuel

Plus en détail

démarche qualité Hygiène

démarche qualité Hygiène démarche qualité Hygiène SALLES DE CLASSE, BUREAUX Chaise, table, bureau, sols, armoire, tableau, portes, interrupteurs, poubelle 1 z LAVETTE z SEAU z BALAI z SYSTEME DE LAVAGE DE SOL 1 z Eliminer tous

Plus en détail

ENTRETIEN DES DIFFERENTS LOCAUX

ENTRETIEN DES DIFFERENTS LOCAUX ENTRETIEN DES DIFFERENTS LOCAUX Bionettoyage REGARD A., LYON Juillet 2010 Il n'eiste pas " la technique", mais plusieurs techniques qui seront élaborées sous forme de mode opératoire en tenant compte des

Plus en détail

PRINCIPALES TECHNIQUES D'ENTRETIEN

PRINCIPALES TECHNIQUES D'ENTRETIEN PRINCIPALES TECHNIQUES D'ENTRETIEN Bionettoyage REGARD A., LYON Janvier 2010 Techniques et méthodes I. Entretien des surfaces «hors sol» 1) Essuyage humide des surfaces au quotidien Enlever les salissures

Plus en détail

Verser 1L 1L d'eau dans dans la la chaudière. Verser 2L d'eau dans le réservoir de récupération. Brancher le tuyau sur la machine

Verser 1L 1L d'eau dans dans la la chaudière. Verser 2L d'eau dans le réservoir de récupération. Brancher le tuyau sur la machine NETTOYEUR VAPEUR Utilisation Verser 1L 1L d'eau dans dans la la chaudière Verser 2L d'eau dans le réservoir de récupération Brancher le tuyau sur la machine Fixer l'accessoire et les raccords nécessaires

Plus en détail

BIONETTOYAGE EN EHPAD ET LONG SEJOUR

BIONETTOYAGE EN EHPAD ET LONG SEJOUR BIONETTOYAGE EN EHPAD ET LONG SEJOUR PS ENS ENT 002 v2 2012 1/10 MODIFICATION(S) APPORTEE(S) - Nouveaux chariots - Méthode de pré-imprégnation - Individualisation des chiffonnettes OBJET Améliorer la qualité

Plus en détail

PROCEDURE BIONETTOYAGE DES UNITES DE SOINS EN COURT SEJOUR

PROCEDURE BIONETTOYAGE DES UNITES DE SOINS EN COURT SEJOUR PROCEDURE BIONETTOYAGE DES UNITES DE SOINS EN COURT SEJOUR PG ENS ENT 014 v4 2012 1/11 MODIFICATIONS APPORTEES - Nouveaux chariots - Méthode de pré-imprégnation - Individualisation des chiffonnettes OBJET

Plus en détail

Entretien (nettoyage et/ou désinfection) de l'environnement direct des locaux et des lieux de vie des pennsionaires en EMS

Entretien (nettoyage et/ou désinfection) de l'environnement direct des locaux et des lieux de vie des pennsionaires en EMS SOMMAIRE Définition des niveaux de risque page 2 Plan de nettoyage d une chambre de pensionnaire à faible risque page 3 Plan de nettoyage d une chambre de pensionnaire à risque élevé page 4 Plan de nettoyage

Plus en détail

L entretien en radiologie conventionnelle. Comment procède t on? Radiologie conventionnelle. Quel mobilier et matériel?

L entretien en radiologie conventionnelle. Comment procède t on? Radiologie conventionnelle. Quel mobilier et matériel? L entretien en radiologie conventionnelle Il existe plusieurs sortes d entretiens à l hôpital Selon le service, le risque infectieux, la zone à entretenir et les actes effectués, l entretien sera différent.

Plus en détail

La réglementation quelques incontournables

La réglementation quelques incontournables Unité d Hygiène et d Épidémiologie 2012 La réglementation quelques incontournables Code du Travail - Article L 231-2 du titre 3 Hygiène, sécurité et conditions de travail Paragraphe 2 : «Les établissements

Plus en détail

GUIDE QUALITE ARSEG S O M M A I R E METIER PROPRETE OBJET ET DOMAINE D'APPLICATION GLOSSAIRE SPECIFIQUE AU METIER

GUIDE QUALITE ARSEG S O M M A I R E METIER PROPRETE OBJET ET DOMAINE D'APPLICATION GLOSSAIRE SPECIFIQUE AU METIER GUIDE QUALITE ARSEG S O M M A I R E METIER PROPRETE CHAPITRE 1 OBJET ET DOMAINE D'APPLICATION CHAPITRE 2 GLOSSAIRE SPECIFIQUE AU METIER CHAPITRE 3 CONTEXTE 3-1- Caractéristiques de l'activité propreté

Plus en détail

Dossier de travail du candidat

Dossier de travail du candidat DCL FP 05/13-03 c Dossier de travail du candidat Page 1 sur 16 Diplôme de Compétence en Langue Français Professionnel Session du vendredi 24 mai 2013 Dossier de travail du candidat Rendre tous les documents

Plus en détail

Entretien du matériel Tâches spécifiques

Entretien du matériel Tâches spécifiques Entretien du matériel Tâches spécifiques Service hygiène - 2015 Gestion et entretien des matelas à eau Principe du matelas à eau Matelas compartimenté, recevant de l eau tiède (37 ) à un niveau indiqué

Plus en détail

ENTRETIEN MENAGER D UNE CHAMBRE D UN PATIENT FAISANT L OBJET DE PRECAUTIONS SPECIFIQUES

ENTRETIEN MENAGER D UNE CHAMBRE D UN PATIENT FAISANT L OBJET DE PRECAUTIONS SPECIFIQUES 1 ENTRETIEN MENAGER D UNE CHAMBRE D UN PATIENT FAISANT L OBJET DE PRECAUTIONS SPECIFIQUES A. NETTOYAGE COURANT Il est effectué: en dernier lieu, Idéalement ½ heure minimum après la réfection du lit. en

Plus en détail

C.CLIN Ouest. Hygiène des structures d hébergement pour personnes âgées. 2002 2. H 2. HYGIÈNE DES LOCAUX

C.CLIN Ouest. Hygiène des structures d hébergement pour personnes âgées. 2002 2. H 2. HYGIÈNE DES LOCAUX 2. H 2. HYGIÈNE DES LOCAUX 23 C.CLIN Ouest. Hygiène des structures d hébergement pour personnes âgées. 2002 2. HYGIÈNE DES LOCAUX 2.1 Classification des locaux par zone 2.2 Fréquence du nettoyage par local

Plus en détail

Description des tâches 1x/jour 1x/semaine 1x/mois 1x/trimestre 1x/an BUREAU : avant 9 h 30

Description des tâches 1x/jour 1x/semaine 1x/mois 1x/trimestre 1x/an BUREAU : avant 9 h 30 Description des tâches 1/jour 1/semaine 1/mois 1/trimestre 1/an BUREAU : avant 9 h 30 Vider les poubelles, les nettoyer intégralement et changer les sacs, si nécessaire Nettoyer les traces de doigt sur

Plus en détail

CONSULTATION PROPRETE DES LOCAUX

CONSULTATION PROPRETE DES LOCAUX CONSULTATION PROPRETE DES LOCAUX Exécution de prestations de nettoyage de locaux administratifs situés : - site n 1 : 24 rue des Ingrains 36022 CHATEAUROUX - site n 2 : 10 rue d Olmor 36400 LA CHATRE Critères

Plus en détail

Entretien du MATERIEL de soins

Entretien du MATERIEL de soins Entretien du MATERIEL de soins 1ère partie : Matériel restant au service L. SCHATZ IDE hygiéniste Unité d Hygiène Hospitalière HCC IFSI novembre 09 PLAN Les différents types de matériel Risques Classification

Plus en détail

MARCHE DE NETTOYAGE MAISON DE L ENFANCE. Cahier des clauses techniques particulières

MARCHE DE NETTOYAGE MAISON DE L ENFANCE. Cahier des clauses techniques particulières MARCHE DE NETTOYAGE MAISON DE L ENFANCE Cahier des clauses techniques particulières ESPACE D ACCUEIL ET D ECHANGE NATURE DES SURFACES ET SUPERFICIE Il est précisé que les locaux restent ouverts en période

Plus en détail

EXAMEN PROFESSIONNEL D'ADJOINT TECHNIQUE DE 1 ère CLASSE 2008. Spécialité : Environnement, hygiène

EXAMEN PROFESSIONNEL D'ADJOINT TECHNIQUE DE 1 ère CLASSE 2008. Spécialité : Environnement, hygiène Centres de Gestion de la Mercredi 6 janvier 2008 Fonction Publique Territoriale de la région Bretagne Centre organisateur : CDG 56 EXAMEN PROFESSIONNEL D'ADJOINT TECHNIQUE DE ère CLASSE 2008 Spécialité

Plus en détail

Bureaux et assimilés, locaux techniques, locaux archives ) Vidage des corbeilles. balayage humide des sols

Bureaux et assimilés, locaux techniques, locaux archives ) Vidage des corbeilles. balayage humide des sols BATIMENT A ANNEXE 1 Fréquence des prestations : périodicité Nature des prestations Q H M T A Local dédié au agents d'entretien : chambre F1 ET F20 internat filles ET G18 internat gatçon Bureau et assimilés,

Plus en détail

ENTRETIEN HEBDOMADAIRE

ENTRETIEN HEBDOMADAIRE ENTRETIEN HEBDOMADAIRE Complexe multisports de Chevry-Cossigny Surfaces Périodicité Lundi Mardi Mercredi Jeudi vendredi Nombre de personnes affectées à l entretien Montant annuel HT Montant annuel TTC

Plus en détail

Maîtrise du risque infectieux en EHPAD

Maîtrise du risque infectieux en EHPAD Sommaire Maîtrise du risque infectieux en EHPAD Préparation et distribution des repas 1. Objectifs La distribution des repas peut présenter des pratiques diverses et nécessite de présenter de manière synthétique

Plus en détail

Les bonnes pratiques de bionettoyage et la bonne utilisation des produits. Sylvie HAGEAUX Cadre de santé CH de St-Quentin

Les bonnes pratiques de bionettoyage et la bonne utilisation des produits. Sylvie HAGEAUX Cadre de santé CH de St-Quentin Les bonnes pratiques de bionettoyage et la bonne utilisation des produits Sylvie HAGEAUX Cadre de santé CH de St-Quentin Pourquoi nettoyer? Pour assurer un cadre agréable et sécurisant aux patients et

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HYGIENE ET ENVIRONNEMENT

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HYGIENE ET ENVIRONNEMENT BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HYGIENE ET ENVIRONNEMENT SESSION 2011 CORRIGE Epreuve E3 Sous épreuve C3 U33 GESTION PREVISIONNELLE ET SUIVI DE CHANTIER EN ASSAINISSEMENT OU EN NETTOYAGE INDUSTRIEL OU EN NETTOIEMENT

Plus en détail

ENTRETIEN DES DIFFERENTS LOCAUX 3.08

ENTRETIEN DES DIFFERENTS LOCAUX 3.08 ENTRETIEN DES DIFFERENTS LOCAUX 3.08 Il n'eiste pas " la technique", mais plusieurs techniques qui seront élaborées sous forme de mode opératoire en tenant compte des contraintes du contete. Cependant,

Plus en détail

Cahier des charges 2015 Entretien des locaux : Anses Agence nationale du médicament vétérinaire - Fougères

Cahier des charges 2015 Entretien des locaux : Anses Agence nationale du médicament vétérinaire - Fougères Cahier des charges 2015 Entretien des locaux : Anses Agence nationale du médicament vétérinaire - Fougères I- DESIGNATION DES LOCAUX I.1 - Bâtiment Administratif A niveau 1 et niveau 0 Les cases en grisé

Plus en détail

Visite hygiène du du 02 octobre 2009

Visite hygiène du du 02 octobre 2009 1/10 Présents : Monsieur BONDU (Société AZUR NET), Micheline GUILLOTEAU, Odile MICHONNEAU et Nadine OUACHENE Ordre du jour : Point sur la prestation d AZUR NET Compte-rendu : Rappel de la visite hygiène

Plus en détail

Hygiène et prévention du risque infectieux en EHPAD. Maîtrise de la bio contamination et place du bio nettoyage. Jeudi 28 mai 2009

Hygiène et prévention du risque infectieux en EHPAD. Maîtrise de la bio contamination et place du bio nettoyage. Jeudi 28 mai 2009 Hygiène et prévention du risque infectieux en EHPAD Maîtrise de la bio contamination et place du bio nettoyage Jeudi 28 mai 2009 Alain LEFEBVRE - Cadre supérieur de santé Hygiéniste 1 Le bio nettoyage

Plus en détail

Construire un plan de nettoyage et de désinfection

Construire un plan de nettoyage et de désinfection Construire un plan de nettoyage et de désinfection Docteur Régine POTIÉ-RIGO Médecin du Travail Mlle Laetitia DAVEZAT IPRP Ingénieur Hygiène/Sécurité Mme Laetitia MARCHE Technicienne des services généraux

Plus en détail

Bio nettoyage au bloc opératoire

Bio nettoyage au bloc opératoire Bio nettoyage au bloc opératoire Béatrice CROZE Infirmière hygiéniste Service d hygiène et d épidémiologie novembre 2012 Le bio nettoyage au bloc L impression omniprésente de travailler dans l urgence

Plus en détail

Fiche technique relative à l entretien manuel de la vaisselle

Fiche technique relative à l entretien manuel de la vaisselle Fiche technique relative à l entretien manuel de la OBJECTIF : Mettre en œuvre une technique de lavage de la en respectant le mode opératoire. N OPERATIONS MATERIELS ET PRODUITS 1 ORGANISATION lavette

Plus en détail

OXIVIR AHP5 RTD Johnson Diversey (Manufacturier) Wood Wyant (Distributeur)

OXIVIR AHP5 RTD Johnson Diversey (Manufacturier) Wood Wyant (Distributeur) Solutions inc. En cas de pandémie du Virus A (H1N1), voici un résumé formatif de l entretien ménager des salles à manger et des toilettes, dont les points de contact («high touch»). Le désinfectant à base

Plus en détail

LOT 1 - PARIS. Salles de Bureaux. Circulations Ascenseurs dépôts à réunion l'étage (740 m²) (80 m²) (200 m²) (4 m²) (10 m²) (12 m²) (70m²) 1

LOT 1 - PARIS. Salles de Bureaux. Circulations Ascenseurs dépôts à réunion l'étage (740 m²) (80 m²) (200 m²) (4 m²) (10 m²) (12 m²) (70m²) 1 Ref. Ares(2014)4124941-09/12/2014 SN : si nécessaire - : 1x par jour - : 1 x par semaine - 2M : 2 x par mois - : 1 x par mois - 4A : 1 x par trimestre - 2A : 1 x tous les six mois - 1A : 1 x par an techni

Plus en détail

Bureaux et assimilés, locaux techniques, locaux archives ) Vidage des corbeilles. balayage humide des sols

Bureaux et assimilés, locaux techniques, locaux archives ) Vidage des corbeilles. balayage humide des sols BATIMENT A ANNEXE 1 Fréquence des prestations : périodicité Nature des prestations Q H M T A Local dédié au agents d'entretien : chambre F1 ET F20 internat filles ET G18 internat gatçon Bureau et assimilés,

Plus en détail

PROCEDURE OPERATOIRE DE SERVICE

PROCEDURE OPERATOIRE DE SERVICE POS/DUS/SANTE/S005 du 05H119 Page 1/ 7 Date de mise en application : 01/05/09 PROCEDURE OPERATOIRE DE SERVICE NETTOYAGE ET DESINFECTION D UN VEHICULE DE PREMIERS (VPSP) ANNULE ET REMPLACE Cette POS annule

Plus en détail

DESCRIPTIF - TABLEAU 2 LOCAUX DE TRAVAIL ET CIRCULATIONS

DESCRIPTIF - TABLEAU 2 LOCAUX DE TRAVAIL ET CIRCULATIONS HORAIRE DES PRESTATIONS* : 07h30 à 9h30 (2 heures effectives) * les mardi, jeudi et samedi LEGENDE : SN : suivant nécessité - 5S : 5 x par semaine (jour) - 1S : 1 x par semaine - 2M : 2 x par mois - :

Plus en détail

AMBASSADE DE FRANCE EN BELGIQUE REPRÉSENTATION PERMANENTE DE LA FRANCE AUPRÈS DE L UNION EUROPÉENNE

AMBASSADE DE FRANCE EN BELGIQUE REPRÉSENTATION PERMANENTE DE LA FRANCE AUPRÈS DE L UNION EUROPÉENNE AMBASSADE DE FRANCE EN BELGIQUE REPRÉSENTATION PERMANENTE DE LA FRANCE AUPRÈS DE L UNION EUROPÉENNE APPEL D OFFRE POUR UN MARCHE DE NETTOYAGE Pouvoir adjudicateur Monsieur Bernard VALERO, ambassadeur de

Plus en détail

DESCRIPTIF - TABLEAU Ia LOCAUX DE TRAVAIL ET CIRCULATIONS

DESCRIPTIF - TABLEAU Ia LOCAUX DE TRAVAIL ET CIRCULATIONS Institu : Parlement européen DESCRIPTIF - TABLEAU Ia LOCAUX DE TRAVAIL ET CIRCULATIONS DEFINITION ET FREQUENCE DE NETTOYAGE HORAIRE DES PRESTATIONS* : 07h30 à 9h30 (2 heures effectives) * les mardi, jeudi

Plus en détail

Documents du PMS. spécimen. Fiches des Bonnes Pratiques d Hygiène B.P.H. Appelées également prérequis. chalphil-docs de travail

Documents du PMS. spécimen. Fiches des Bonnes Pratiques d Hygiène B.P.H. Appelées également prérequis. chalphil-docs de travail 11 Documents du PMS Fiches des Bonnes Pratiques d Hygiène B.P.H Appelées également prérequis Tenue réglementaire exigée On n'entre pas sans sa tenue Toute personne travaillant dans une zone de manutention

Plus en détail

Hygiène des locaux Méthodes actuelles et nouveautés. manuelles, règles de sécurité, place des nouvelles techniques et matériels -- M.

Hygiène des locaux Méthodes actuelles et nouveautés. manuelles, règles de sécurité, place des nouvelles techniques et matériels -- M. Hygiène des locaux Méthodes actuelles et nouveautés Principe de l entretien courant des locaux : méthodes manuelles, règles de sécurité, place des nouvelles techniques et matériels -- Survie des microorganismes

Plus en détail

PROTOCOLE D ENTRETIEN DES PLANS DE TRAVAIL ET DES LAVE-MAINS

PROTOCOLE D ENTRETIEN DES PLANS DE TRAVAIL ET DES LAVE-MAINS 2. 2. PROTOCOLE D ENTRETIEN DES PLANS DE TRAVAIL ET DES LAVE-MAINS 1. Remplir le seau plastique de produit bactéricide avec la centrale. (major c100). À l aide de la lavette parisienne trempée dans le

Plus en détail

Annexe 2 au CCTP Présentation des prestations par type de locaux

Annexe 2 au CCTP Présentation des prestations par type de locaux Annexe 2 au CCTP Présentation des prestations par type de locaux Les fréquences d opération indiquées ci-après sont données à titre indicatif et sont susceptibles d être réajustées selon les résultats

Plus en détail

PROPOSITION D EQUIPEMENT BAC ASSP Arrêté de création : 11 mai 2011 OPTION EN STRUCTURE

PROPOSITION D EQUIPEMENT BAC ASSP Arrêté de création : 11 mai 2011 OPTION EN STRUCTURE PROPOSITION D EQUIPEMENT BAC ASSP Arrêté de création : 11 mai 011 OPTION EN STRUCTURE 1 Objectifs : Ce guide s appuie sur les informations figurant dans un document national intitulé «Ressources pour l

Plus en détail

CCTP - ANNEXE I Descriptif des opérations d entretien des locaux réguliers et en période estivale

CCTP - ANNEXE I Descriptif des opérations d entretien des locaux réguliers et en période estivale CCTP Annexe I - Page 1 sur 18 CCTP - ANNEXE I Descriptif des opérations d entretien des locaux réguliers et en période estivale 1 Salle Polyvalente Périodes d ouverture : ouvert 48 semaines fermé de mi

Plus en détail

CCTP. Annexe n 1 DOSSIER TECHNIQUE

CCTP. Annexe n 1 DOSSIER TECHNIQUE CCTP Annexe n 1 DOSSIER TECHNIQUE Direction des Achats et de la Logistique Octobre 2014 Lot N 1 - CMP Adultes - Maison de la Santé 3, avenue du Général Leclerc BEAUJEU - CMP Enfants et Adultes locaux Mairie

Plus en détail

Procédé de Bionettoyage par la vapeur Dans les établissements de santé

Procédé de Bionettoyage par la vapeur Dans les établissements de santé Procédé de Bionettoyage par la vapeur Dans les établissements de santé 9èmes Journées de prévention des infections associées aux soins OBJECTIFS DEFINIS ET ATTEINTS PAR SANIVAP DEPUIS 13 ANS VALIDER L

Plus en détail

ELEMENTS DE CAHIER DES CHARGES DE L ENTRETIEN (hors installations sportives)

ELEMENTS DE CAHIER DES CHARGES DE L ENTRETIEN (hors installations sportives) ELEMENTS DE CAHIER DES CHARGES DE L ENTRETIEN (hors installations sportives) TOUS LES JOURS Accueil : Hall d entrée et dégagements vers self : - Carrelage à balayer, lavage machine - Vider poubelles, changer

Plus en détail

ENTRETIEN DES LOCAUX DE L ETABLISSEMENT DE SOINS DU CENTRE HOSPITALIER DE SAINT- GAUDENS

ENTRETIEN DES LOCAUX DE L ETABLISSEMENT DE SOINS DU CENTRE HOSPITALIER DE SAINT- GAUDENS ENTRETIEN DES LOCAUX DE L ETABLISSEMENT DE SOINS DU CENTRE DE SAINT- GAUDENS CLIN-100 2/3 ENTRETIEN DES LOCAUX DE L ETABLISSEMENT DE SOINS DU CENTRE DE SAINT- GAUDENS CLIN-100 3/3 TABLE DES MATIERES CLIN-101

Plus en détail

AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE : marché de services Objet : prestations de nettoyage de locaux et de surfaces

AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE : marché de services Objet : prestations de nettoyage de locaux et de surfaces AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE : marché de services Objet : prestations de nettoyage de locaux et de surfaces Lieu d exécution : Ecole supérieure des métiers CFA Chemin de la Pyramide 31600 Muret

Plus en détail

4 PROTOCOLES DE NETTOYAGE ET DE DESINFECTION A APPLIQUER 1 - PROCEDURE APPROFONDIE DE NETTOYAGE ET DE DESINFECTION DES VEHICULES

4 PROTOCOLES DE NETTOYAGE ET DE DESINFECTION A APPLIQUER 1 - PROCEDURE APPROFONDIE DE NETTOYAGE ET DE DESINFECTION DES VEHICULES PROTOCOLE DE NETTOYAGE ET DE DESINFECTION DES TRANSPORTS SANITAIRES ET DE LEURS MATERIELS Selon les protocoles du CLIN, du SMUR 54 et du Groupe Synapse (69) Pour assurer une efficacité optimale du nettoyage

Plus en détail

Préparation du matériel propre pour les pièces d hébergement

Préparation du matériel propre pour les pièces d hébergement Livret Animalier 1 Préparation du matériel propre pour les pièces d hébergement Réception du matériel sale : Cages : - vider et rincer les cages sales et les disposer dans la machine à laver - sortir les

Plus en détail

CIRCULATIONS ET ESCALIERS

CIRCULATIONS ET ESCALIERS PRESTATIONS GLOBALES Ecole GERBAULT CIRCULATIONS ET ESCALIERS L M Me J V 5 fois/an 3 fois/an 1 fois/an Aspiration et lavage des sols Dépoussiérage des rampes Dépoussiérage des portes manteau Dépoussiérage

Plus en détail

Guide. des bonnes pratiques d hygiène pour les fabrications de produits laitiers et fromages fermiers. Le nettoyage

Guide. des bonnes pratiques d hygiène pour les fabrications de produits laitiers et fromages fermiers. Le nettoyage Guide des bonnes pratiques d hygiène pour les fabrications de produits laitiers et fromages fermiers Le nettoyage 41 Le nettoyage Le nettoyage consiste à éliminer toute souillure visible. Attention Ne

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Marché de nettoyage des locaux du Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Bas-Rhin

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Marché de nettoyage des locaux du Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Bas-Rhin CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Marché de nettoyage des locaux du Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Bas-Rhin 2/10 SOMMAIRE I DISPOSITIONS COMMUNES A TOUS LES LOTS :

Plus en détail

Gestion des chantiers de propreté

Gestion des chantiers de propreté Gestion des chantiers de propreté 13.12.18 PATRICE HARDOUIN 18 décembre 2013 Légende Abréviation Table des matières I - Organisation et contenu des chantiers de propreté 5 II - Protocoles d'entretien par

Plus en détail

Marché à Procédure Adaptée Marché n 2012-I01 ENTRETIEN DES LOCAUX DESCRIPTIF ANNEXE 1

Marché à Procédure Adaptée Marché n 2012-I01 ENTRETIEN DES LOCAUX DESCRIPTIF ANNEXE 1 Marché à Procédure Adaptée Marché n 2012-I01 ENTRETIEN DES LOCAUX ANNEXE 1 Date limite de réception des offres: 12 janvier 2012 Page 1 sur 6 LOT 1 PRESTATIONS «Prestations régulières» 1-1 : DES PRESTATIONS

Plus en détail

DETERGENT DETERGENT DESINFECTANT DESINFECTANT

DETERGENT DETERGENT DESINFECTANT DESINFECTANT DETERGENT DETERGENT DESINFECTANT DESINFECTANT I LES DETERGENTS a) Définition : Substances utilisées pour le lavage ou le nettoyage. Le détergent a uniquement des propriétés nettoyantes. Il ne détruit pas

Plus en détail

Avant l époque «Faubert»

Avant l époque «Faubert» Epoque que vous n avez surement pas connue! Entretien des locaux : de la serpillière à la méthode de pré imprégnation G. Guerre (CS hygiéniste) ARLIN Bourgogne 1893 Guide de l'entretien des locaux / ARLIN

Plus en détail

Utilisation de la vapeur d eau pour l entretien des locaux

Utilisation de la vapeur d eau pour l entretien des locaux Utilisation de la vapeur d eau pour l entretien des locaux Journée de formation du RRESO Brest le 24 mai 2007 Jean-Christophe HILAIRE Cadre infirmier Service hygiène hospitalière Centre Hospitalier de

Plus en détail

Entretien des locaux. IFSI / SEHH CHU / Isabelle Therme / dijon 2013

Entretien des locaux. IFSI / SEHH CHU / Isabelle Therme / dijon 2013 Entretien des locaux IFSI / SEHH CHU / Isabelle Therme / dijon 2013 L entretien des locaux hospitaliers concourt à l hygiène générale d un établissement de soins L entretien est un des maillons de la chaîne

Plus en détail

BOP: Environnement - Entretien des salles d'opération et des locaux annexes

BOP: Environnement - Entretien des salles d'opération et des locaux annexes 1. ENTRETIEN À L OUVERTURE D UNE SALLE D OPÉRATION NON UTILISÉE AU DELÀ DE 24 H Nettoyer les surfaces (table d opération, table d instruments, éclairage opératoire, appareil d anesthésie), avec un chiffon

Plus en détail

ENTRETIEN D UN GROUPE SANITAIRE

ENTRETIEN D UN GROUPE SANITAIRE ENTRETIEN D UN GROUPE SANITAIRE PROGRAMME Enquête sur la propreté d un groupe sanitaire Le lexique de la propreté Connaître les différentes sources de contamination pour mieux les maîtriser Rappels règlementaires

Plus en détail

HYGIENE ET ENTRETIEN DES LOCAUX

HYGIENE ET ENTRETIEN DES LOCAUX HYGIENE ET ENTRETIEN DES LOCAUX Place du nettoyage dans la structure hospitalière Toutes les catégories de personnel sont concernées par l hygiène de l environnement. L'objectif central de l hôpital est

Plus en détail

ENTRETIEN DES LOCAUX Date de dernière mise à jour : 20/11/06

ENTRETIEN DES LOCAUX Date de dernière mise à jour : 20/11/06 Page 1 sur 8 ENTRETIEN DES LOCAUX ASPECT REGLEMENTAIRE En matière d entretien et de nettoyage des locaux, la règlementation impose à l autorité territoriale certaines opérations : Tenir en état constant

Plus en détail

LE BIONETTOYAGE DES LOCAUX

LE BIONETTOYAGE DES LOCAUX LE BIONETTOYAGE DES LOCAUX Pourquoi nettoyer? Limiter la multiplication des germes sur les surfaces et dans l air Assurer un cadre agréable et sécurisant aux personnes hébergées et au personnel de l établissement

Plus en détail

Nettoyage de fin de chantier

Nettoyage de fin de chantier Nettoyage de fin de chantier Enlever du colle Nouvelle résidus de colle: immédiatement laver avec un chiffon humide Résidus de colle anciens: enlever manuelle avec un pad rouge et white-spirit ou émusion

Plus en détail

matière de nettoyage de l'environnemen

matière de nettoyage de l'environnemen Trousse pédagogique relative a matière de nettoyage de l'environnemen Script vidéo : Les scripts suivants vous sont fournis comme ressource supplémentaire aux vidéos des procédures de nettoyage. Pour plus

Plus en détail

1. Qu'est-ce que nettoyer? 2. Pourquoi nettoyer et désinfecter? 3. Où se trouvent les germes? 4. Principe de nettoyage

1. Qu'est-ce que nettoyer? 2. Pourquoi nettoyer et désinfecter? 3. Où se trouvent les germes? 4. Principe de nettoyage 1. Qu'est-ce que nettoyer? Supports de cours L'entretien et la désinfection des locaux C'est rendre propre en éliminant les salissures sans détériorer le matériau que l'on nettoie. Il s'agit d'un assainissement

Plus en détail

ANNEXE 1 - LISTE DES PRESTATIONS

ANNEXE 1 - LISTE DES PRESTATIONS ANNEE 1 - NETTOYAGE COURANT VIDAGE ET ESSUYAGE HUMIDE DES CORBEILLES ESSUYAGE DES BUREAU ET TABLES ESSUYAGE DES OBJETS MEUBLANTS ESSUYAGE DES OBJETS MEUBLANTS DANS PC SECURITE DANS SAS ACCES A COUR ESSUYAGE

Plus en détail

CHANGEMENT DE COUCHE ET INSTALLATIONS SANITAIRES CHANGEMENT DE COUCHE ESPACE RÉSERVÉ AU CHANGEMENT DE COUCHE

CHANGEMENT DE COUCHE ET INSTALLATIONS SANITAIRES CHANGEMENT DE COUCHE ESPACE RÉSERVÉ AU CHANGEMENT DE COUCHE CHAPITRE 4 - PRATIQUES DE BASE ESPACE RÉSERVÉ AU L espace réservé au changement de couche comprend : Une table à langer dédiée au changement de couche. Les surfaces qui servent à d autres usages sont à

Plus en détail

Pratiques d hygiène en EHPAD: le bionettoyage QUELLES RECOMMANDATIONS?

Pratiques d hygiène en EHPAD: le bionettoyage QUELLES RECOMMANDATIONS? 3 ème Journée Régionale de formation et d information destinée aux EHPAD HYGIENE ET PREVENTION DU RISQUE INFECTIEUX EN EHPAD Jeudi 17 Novembre 2011 CHU de ROUEN Pratiques d hygiène en EHPAD: le bionettoyage

Plus en détail

DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE LOT N

DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE LOT N Ville de PRINGY 1 bis rue des Ecoles - 77310 PRINGY Tél : 01 60 65 83 00 - Fax : 01 64 38 16 14 Email : mairie@pringy77.fr www.mairie-pringy77.fr Canton de Saint-Fargeau-Ponthierry DECOMPOSITION DU PRIX

Plus en détail

MODALITES DE PRISE EN CHARGE DU LAVAGE. Astrid Demarchi

MODALITES DE PRISE EN CHARGE DU LAVAGE. Astrid Demarchi MODALITES DE PRISE EN CHARGE DU LAVAGE Astrid Demarchi Soins Prédésinfection Lavage Stockage Retraitement des dispositifs médicaux stériles Désinfection Stérilisation Emballage Contrôles Le lavage est

Plus en détail

«Mes recettes écologiques»

«Mes recettes écologiques» «Mes recettes écologiques» Parce que la protection de l environnement nous concerne tous! En 2016, en adoptant le ménage vert au domicile Depuis maintenant 5 ans, nos salariés sont sensibilisés et formés

Plus en détail

A CONCEPTION DES LOCAUX LA MAÎTRISE DU RISQUE INFECTIEUX LIE A L ENVIRONNEMENT. C. Dumartin Formation FELIN Mars 2011 PLAN

A CONCEPTION DES LOCAUX LA MAÎTRISE DU RISQUE INFECTIEUX LIE A L ENVIRONNEMENT. C. Dumartin Formation FELIN Mars 2011 PLAN LA MAÎTRISE DU RISQUE INFECTIEUX LIE A L ENVIRONNEMENT C. Dumartin Formation FELIN Mars 2011 PLAN A CONCEPTION DES LOCAUX B ENTRETIEN DES LOCAUX 1. ENTRETIEN DES SOLS ET SURFACES 2. ENTRETIEN DES EQUIPEMENTS

Plus en détail

GUIDE DE LAVAGE, DÉSINFECTION ET SÉCHAGE DES PORCHERIES

GUIDE DE LAVAGE, DÉSINFECTION ET SÉCHAGE DES PORCHERIES fiche technique GUIDE DE LAVAGE, DÉSINFECTION ET SÉCHAGE DES PORCHERIES MAINTENIR LA SANTÉ DES ÉLEVAGES La maladie dans un élevage est une menace constante aux conséquences économiques pouvant être désastreuses.

Plus en détail

Entretien des DM Entretien des locaux Gestion du linge Gestion des déchets Gestion de la qualité de l eau EN EHPAD. MISSIONS de l ARLIN Bretagne

Entretien des DM Entretien des locaux Gestion du linge Gestion des déchets Gestion de la qualité de l eau EN EHPAD. MISSIONS de l ARLIN Bretagne Entretien des DM Entretien des locaux Gestion du linge Gestion des déchets Gestion de la qualité de l eau EN EHPAD MISSIONS de l ARLIN Bretagne Conseils et assistance aux ES et aux EHPAD FAM MAS Animation

Plus en détail

Transport sur la route

Transport sur la route Transport sur la route Dans un camion ou un fourgon, il faut garder le poisson et les produits du poisson au froid et éviter la contamination, pendant toute la période de la livraison aux clients. Suivez

Plus en détail

L eau et la santé sont indissociables

L eau et la santé sont indissociables L eau, indispensable à notre hygiène quotidienne L hygiène repose sur le respect de règles de conduites quotidiennes qui permettent de préserver sa santé. L être humain est porteur de nombreux micro-organismes

Plus en détail

Hygiène au cabinet. Formation Prévention des infections associées aux soins Dr POIRIER Émilie ARLIN Lorraine

Hygiène au cabinet. Formation Prévention des infections associées aux soins Dr POIRIER Émilie ARLIN Lorraine Hygiène au cabinet Formation Prévention des infections associées aux soins Dr POIRIER Émilie ARLIN Lorraine Environnement : air/eau Aération quotidienne des locaux Point d eau dans chaque salle de consultation

Plus en détail

Collecte, tri et élimination des déchets d activités de soins à risque.

Collecte, tri et élimination des déchets d activités de soins à risque. HOPITAL DE SOULTZ N S.PT.S.001.2 Collecte, tri et élimination des déchets d activités de soins à risque. SERVICES DESTINATAIRES CLASSEUR 1 : ADMINISTRATION CLASSEUR 2 : SERVICE DE SOINS INFIRMIERS CLASSEUR

Plus en détail

HYGIENE DES MAINS DES PROFESSIONNELS ET DES RESIDENTS

HYGIENE DES MAINS DES PROFESSIONNELS ET DES RESIDENTS 1. OBJECTIF Appliquer une hygiène des mains adaptée à chaque activité, afin d éviter la transmission croisée manuportée des micro-organismes. 2. DOMAINE D APPLICATION L ensemble des professionnels de,

Plus en détail

LOT 2 - MARSEILLE. Horaire des prestations : entre 7h30 et 10h30 ou entre 16h30 et 18h30

LOT 2 - MARSEILLE. Horaire des prestations : entre 7h30 et 10h30 ou entre 16h30 et 18h30 Ce programme s'entend fournitures comprises tous les produits sanitaires et nettoyage nécessaires. travail et circulations (Superficie totale : 411 m²) Légen : : si nécessaire - : 1x par jour - 1S : 1

Plus en détail

Dossier de consultation des entreprises Nettoyage des locaux

Dossier de consultation des entreprises Nettoyage des locaux 1 Dossier de consultation des entreprises Nettoyage des locaux 2 1 Cahier des clauses administratives particulières DC1 Règlement de la consultation DC4 Lettre de candidature DC5 Déclaration du candidat

Plus en détail

GUIDE D EQUIPEMENT SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL EN LP

GUIDE D EQUIPEMENT SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL EN LP GUIDE D EQUIPEMENT SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL EN LP 1 Objectifs : Ce guide s appuie sur le guide d équipement national élaboré en mai 95 et concerne les formations au BEP Carrières Sanitaires et Sociales

Plus en détail

Bordereau des Prix Unitaires

Bordereau des Prix Unitaires Consultation d entreprises Procédure adaptée article 28 du CMP Bordereau des Prix Unitaires Fournitures de produits d entretien et de réception Délai de remise des offres : Le vendredi 24 août 2012 à 12h00

Plus en détail