Le développement des habiletés; L utilisation des compétences en place.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le développement des habiletés; L utilisation des compétences en place."

Transcription

1 BULLETIN D INFORMATION VOLUME 3, NUMÉRO 1 FÉVRIER 2008 PÉNURIE DE PERSONNEL EN CENTRE D HÉBERGEMENT Un vaste projet de fidélisation du personnel et d utilisation optimale de leurs compétences démarre au CSSS Pierre-Boucher Depuis l automne 2007, la direction des soins infirmiers, la direction des ressources humaines et la direction du programme Perte d autonomie liée au vieillissement et à la déficience physique travaillent à l élaboration et la mise en action du projet local de fidélisation et d utilisation optimale des compétences pour les sept centres d hébergement de notre CSSS. Le conseil d administration a entériné et appuie le projet ainsi que les syndicats FIQ et CSN. Ce projet, à portée régionale, a d abord été initié par le regroupement des directrices de soins infirmiers et le réseau Ressources humaines de la Montérégie. Tous les CSSS de la Montérégie, soutenus par l Agence régionale, sont engagés dans la mise en place de ce processus important de changement. Ce projet s articule autour de 4 axes : L attraction de nouveau personnel; La fidélisation; De gauche à droite, Diane Castonguay, France Camiré et Martine Denault Le développement des habiletés; L utilisation des compétences en place. Son principal objectif est de maximiser l utilisation des expertises en conformité avec la législation afin d assurer l accessibilité, la continuité et une prestation de services et de soins de qualité à notre clientèle hébergée, dans un contexte de pénurie de main-d oeuvre. On observe en effet en Montérégie, et plus particulièrement au CSSS Pierre- Boucher, une pénurie importante des effectifs, jumelée à des besoins sans cesse grandissants de la clientèle vieillissante de nos centres d hébergement. Mme Diane Castonguay, directrice adjointe milieu de vie substitut au programme PALV-DP, Mme France Camiré, conseillère en soins infirmiers spécialisés et Mme Martine Denault, conseillère externe, agiront à titre de co-gestionnaires du projet et assureront le déploiement par site en partenariat avec les coordonnateurs clinicoadministratif de chaque centre et leurs équipes. Le projet prévoit aussi la collaboration de différents acteurs du milieu, tels que les médecins, les pharmaciens, les physiothérapeutes, les ergothérapeutes ainsi que le personnel des services techniques. Leur implication sera déterminante. Ce plan d action démontre assurément une volonté d agir devant une situation préoccupante et signifie clairement l intérêt que porte la direction de notre établissement à l endroit de tous les résidents, de leur famille ainsi que du personnel des centres d hébergement. Pauline Plourde Directrice des soins infirmiers et de la prévention-promotion Pascale Larocque Directrice du programme Perte d autonomie liée au vieillissement et à la déficience physique À L AGENDA Prochaines assemblées du conseil d administration Mardi 11 mars, 19 h, salle Gilles-Dufault de l hôpital Pierre-Boucher Mardi 8 avril, 19 h, salle Gilles-Dufault de l hôpital Pierre-Boucher Tournée de la directrice générale Voir le calendrier des prochaines rencontres à la page 2 CRÉER DES LIENS POUR MIEUX COMMUNIQUER

2 L INFO PIERRE-BOUCHER 2 Février 2008 MOT DE LA DIRECTRICE GÉNÉRALE 2008 : une année préparatoire pour l agrément! Mme Caroline Barbir Directrice générale Le temps est venu pour notre organisation de se préparer en vue de l agrément de nos soins et services dont la visite d accréditation est envisagée pour la fin de C est l ensemble du CSSS qui sera visé par cette vaste opération qui nous permettra notamment de comparer nos processus de travail et nos pratiques à des normes établies dans une perspective d amélioration continue de la qualité des soins et services que nous offrons à notre clientèle. Un partenariat réalisé en février 2007 entre le Conseil canadien d agrément des services de santé et le Conseil québécois d agrément nous permettra de bénéficier d un programme d agrément complet, spécialisé et adapté aux besoins spécifiques des CSSS du Québec. Ainsi, nous aurons à effectuer une autoévaluation de la qualité de nos soins et services, de la qualité de vie au travail, de la mobilisation du personnel et de la sécurité des usagers ; des sondages seront réalisés auprès de la clientèle et du personnel et une visite d agrément, dernière étape de cette vaste opération, sera réalisée. Pour ce faire, nous avons beaucoup de pain sur la planche! Il n en demeure pas moins qu il s agit d une occasion toute désignée de jeter un regard rigoureux sur nos façons de faire, de les évaluer et de les actualiser s il y a lieu et ce au nom de la qualité des soins et des services et de la sécurité de la clientèle qui sont primordiales pour notre établissement. En ce sens, il faut considérer l agrément comme un processus continu qui s effectue sur des cycles de trois ans et l intégrer dorénavant dans l ensemble de nos activités. D ici le printemps, plusieurs d entre vous serez interpellés dans le but d initier la préparation entourant la démarche d agrément afin qu en 2009, nous soyons fins prêts pour franchir les étapes d évaluation. Je compte sur votre habituelle collaboration, votre expertise et votre expérience pour qu ensemble nous relevions ce grand défi avec tout le dynamisme et le savoir-faire qui caractérisent notre grande équipe! Surveillez les prochaines éditions de L info Pierre-Boucher. Des chroniques d information sur notre démarche d agrément seront régulièrement publiées. Meilleures salutations. Caroline Barbir Directrice générale TOURNÉE DE LA DIRECTRICE GÉNÉRALE Dans la dernière édition de L info Pierre-Boucher, la directrice générale, Mme Caroline Barbir, nous informait de la tournée qu elle planifiait afin de rencontrer toutes les équipes de travail du CSSS Pierre-Boucher. Ses objectifs : faire plus ample connaissance avec les employés, médecins et bénévoles et connaître leurs préoccupations. À l heure actuelle, plus de cent rencontres sont prévues, et ce, dans toutes les installations de notre grand établissement. Elle passera sûrement rencontrer votre équipe au cours de la prochaine année. Surveillez les dates! Rencontres à venir* 17 mars : Service d hygiène et salubrité de l hôpital 18 mars : Santé au travail 28 mars : Nutrition clinique 1 er avril : Services ambulatoires 2 e ligne 8 avril : Bénévoles de l Hôpital 16 avril : Centre de crise 17 avril : Première ligne et suivi communautaire 29 avril : Services techniques BMI * Ces dates sont sujettes à changement. La date et l heure de la rencontre de votre équipe sera confirmée par votre supérieur immédiat. France Descôteaux Directrice des communications et des relations publiques

3 CRÉER DES LIENS POUR MIEUX COMMUNIQUER Février DES CONDITIONS DE TRAVAIL HARMONISÉES Le 11 novembre dernier, le conseil d administration mandatait la directrice générale, Mme Caroline Barbir, pour signer les dispositions locales des conventions collectives pour l ensemble des syndicats du CSSS Pierre-Boucher, soit la FIQ, la CSN, et l APTS. Le processus de signature de ces conventions collectives locales s'est terminé le 23 janvier 2008 et l entrée en vigueur des dispositions locales s est amorcée le 3 février, ce qui permettra d harmoniser les conditions de travail. L une des premières étapes a été de procéder à la fusion de l ancienneté des salariés qui avaient plus d un numéro d'employé. Il est à noter que les dispositions locales de la convention collective touchant les mutations volontaires (affichage de poste) entreront en vigueur au cours du mois de mars, et ce, selon le calendrier d affichage. La direction générale et le conseil d administration tiennent à remercier les représentants des salariés ainsi que les cadres ayant participé au processus de négociation pour leur investissement en temps et pour les efforts consacrés afin d en arriver à une entente satisfaisante pour tous. Yves Morency, chef du service des relations de travail Direction des ressources humaines Signature des ententes avec le Syndicat des travailleuses et des travailleurs du CSSS Pierre-Boucher (CSN) Première rangée : Mme Caroline Barbir, directrice générale, Mme France Therrien, présidente CSN, M. Yves Laliberté, directeur adjoint des Ressources humaines et du développement organisationnel. Deuxième rangée : M. Yves Morency, chef du service des relations de travail, Mme Sylvie Legros, chef d activités en gestion des ressources humaines, Mme Francine Hébert, représentante du Centre d hébergement De Lajemmerais, Mme Diane Bernatchez, vice-présidente CSN de la Santé et sécurité au travail et prévention, M. Sylvain Meunier, conseiller à la Fédération des syndicats de la santé et des services sociaux (FSSS), Mme Jeannine Brousseau, secrétaire par intérim CSN, M. Luc Langlois, coordonnateur clinico-administratif du Centre d hébergement Jeanne-Crevier. Absents sur la photo : M. Michel Dagneau, chef de service d hygiène et de la salubrité, et M. Guy Lévesque, chef du service de l accueil, centrale des rendez-vous et de la gestion des lits. Signature des ententes avec l Alliance interprofessionnelle de Montréal (AIM-FIQ) M. Alexandre Bégin, président de l AIM-FIQ CSSS Pierre-Boucher et Mme Caroline Barbir, directrice générale. Les personnes qui ont participé aux négociations Première rangée : Les infirmières Gina Stooke, Line Hallée et Lorraine Carrier. Deuxième rangée : Mme Jocelyne Michaud, infirmière auxiliaire, Mme Lise Larouche, inhalothérapeute, Mme Sylvie Dallaire, conseillère à la négociation locale Fédération interprofessionnelle du Québec (FIQ), M. Yves Morency, chef du service des relations de travail, M. Serge Coutois, chef d activités en gestion des ressources humaines et Mme Nicole St-Georges, coordonnatrice d investigation en médecine spécialisée et du service d inhalothérapie. Absente sur photo : Mme Danièle Dufresne-Léveillé, coordonnatrice de la clientèle médecine générale. Signature des ententes avec l Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS- Pierre-Boucher) Première rangée : Mme Caroline Barbir, directrice générale, Mme Lucie Brabant, présidente de l exécutif local de l APTS Pierre-Boucher et Mme Valérie Hamel, vice-présidente de l exécutif local APTS. Deuxième rangée : Mme Carole Lessard, directrice de l exécutif local APTS, M. François Chamberland, conseiller syndical APTS, Mme Stéphanie Bossé, chef d activités en gestion des ressources humaines par intérim, M. Yves Morency, chef du service des relations de travail, Mme Christine Cloutier, chef du service de l imagerie médicale, Mme Denise Ratthé, secrétaire-trésorière de l exécutif local APTS, Mme Colette Flageol, coordonnatrice administrative des services professionnels, M. Pierre Galarneau, chef d activités en gestion des ressources humaines et M. Yves Laliberté, directeur adjoint des Ressources humaines et du développement organisationnel. Absents sur la photo : Mme Josée Desmarteaux, coordonnatrice des secteurs recrutement, maintien des compétences et enseignements, M. Martin Nadeau, chef d administration de programme (RNI), et Mme Élise Couture, directrice de l exécutif local.

4 L INFO PIERRE-BOUCHER 4 Février 2008 LES «IN» ET LES «OUT» EN PRÉVENTION DES INFECTIONS Être «IN» en prévention des infections P R É V E N T I O N Portez des gants lorsque vous entrez en contact avec du sang et des liquides biologiques. Respirez en vous protégeant d un masque lorsque vous vous tenez à moins d un mètre d un patient atteint d influenza. Éveillez vos connaissances en prévention des infections en poursuivant la lecture de cette petite chronique, par exemple! Veillez à vous laver les mains avec le savon antiseptique avant de quitter la chambre d un patient, en guise de précaution additionnelle. Effectuez le lavage de vos mains avant et après avoir prodigué des soins ainsi qu au retrait des gants. N oubliez jamais cette consigne elle est pour tous : Toujours vous laver les mains avant d entrer des données dans un ordinateur. Les MRSA aiment bien se déposer sur les touches du clavier. Identifiez les personnes qui ne prennent pas de précautions en matière de prévention des infections. Donnez-leur des conseils avec délicatesse Peut-être ont-ils simplement oublié de les appliquer. Ordre de porter la blouse jaune à manches longues et les gants lors des précautions de contact. Vous devez par la suite les retirer en quittant la chambre du patient. Ne vous découragez pas. Les MRSA sont là pour demeurer. Il y aura toujours de la relève dans ce domaine! Restez «IN» en ayant de bonnes habitudes! Être «OUT» en prévention des infections I N F E C T I O N Isoler dans la même chambre un patient infecté ou colonisé par le MRSA et un patient infecté par le Clostridium difficile. Nettoyer seulement ce qui paraît souillé. Faire la tournée des patients sans changer de gants. Entrer dans une chambre de précautions de contact en sarreau avec le dossier du patient. Cibler seulement les patients en précautions additionnelles pour se protéger et protéger les autres patients. Toujours porter votre masque autour de votre cou dans les corridors et à la cafétéria, par exemple. Ignorer la présence des microbes dans l environnement hospitalier. Omettre de vous faire vacciner contre l hépatite B et l influenza. Négliger les pratiques de base en prévention des infections parce que vous vous croyez à l abri ou tout simplement parce que vous n y croyez pas. Ne restez pas «OUT». Pensez-y! L équipe en prévention et contrôle des infections

5 CRÉER DES LIENS POUR MIEUX COMMUNIQUER Février L AVC EN INTERDISCIPLINARITÉ Un accident vasculaire cérébral (AVC) est une perte soudaine des fonctions cérébrales causée par une interruption subite de la circulation sanguine dans une région spécifique du cerveau. Un AVC peut causer plusieurs déficits importants tels qu une paralysie partielle ou totale, une perte de la parole, une perte de la mémoire et un trouble cognitif. Nous avons la chance, à l Hôpital Pierre-Boucher, d avoir une équipe interdisciplinaire dédiée à cette clientèle depuis maintenant trois ans. Ainsi la prise en charge des patients s effectue rapidement par cette équipe spécialisée conformément aux recommandations canadiennes pour les pratiques optimales de soins de l AVC. L équipe est composée d une infirmière assurant le suivi systématique, une ergothérapeute, deux physiothérapeutes, une nutritionniste et une orthophoniste. Dans le cadre de la mise en place des programmes et du regroupement de clientèle spécifique, l unité du 6 e Sud à l hôpital est maintenant celle dédiée en neurologie. Il est démontré que le regroupement de la clientèle AVC sur une unité spécialisée améliore la qualité des soins en raison de l efficacité des interventions due au développement de l expertise clinique et des compétences de l équipe soignante. Ainsi, le risque de décès diminue de 23 %, un plus grand nombre de placements est évité en raison de l amélioration du statut fonctionnel de ces patients et une diminution des coûts est observée. C est pourquoi toute l équipe interdisciplinaire en AVC, ainsi que Dr Xuan Khoa Phan, chef du service de neurologie, ont participé à des journées de formation pour l ensemble du personnel de l unité du 6 e Sud. Ces journées furent très appréciées et ont permis d accroître les connaissances et les compétences de tous ainsi que d optimiser la collaboration quotidienne du travail en interdisciplinarité. Merci à toute l équipe qui a participé à cette réalisation et qui a contribué sans l ombre d un doute à l amélioration de la qualité de soins de la clientèle atteinte d un AVC. Maryse Maréchal, infirmière clinicienne au suivi AVC Danielle Soucy, conseillère spécialisée, Santé physique médecine Annick Villeneuve, coordonnatrice de clientèle pneumologie (et neurologie) NOMINATIONS à la direction des ressources humaines et du développement organisationnel Nous avons le plaisir de vous annoncer la nomination de M. Philippe Benoit au poste de directeur des ressources humaines et du développement organisationnel et de M. Yves Laliberté au poste de directeur adjoint des ressources humaines et du développement organisationnel. M. Benoit occupait, depuis 2003, les fonctions de directeur de la planification et du développement de la main-d œuvre à l Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie. M. Laliberté, quant à lui, assumait depuis septembre 2006 l intérim à la direction des ressources humaines de notre établissement. MM. Benoit et Laliberté sont entrés en fonction le 28 janvier dernier. Nous leur souhaitons le meilleur succès dans les nombreux défis qui les attendent dans l exercice de leur mandat. Josée Vincent Direction des communications et des relations publiques M. Philippe Benoit De gauche à droite, à l avant : Catherine Van Campenhout, diététiste et Véronique Roy, physiothérapeute. À l arrière : Louise Caron, travailleuse sociale, Lisa Trayhern, orthophoniste, Lucie Richard, physiothérapeute, Maryse Maréchal, infirmière, Dr Xuan Khoa Phan, neurologue Absente sur la photo : Isabelle Caron, ergothérapeute M. Yves Laliberté

6 L INFO PIERRE-BOUCHER 6 Février 2008 AUTOMATISATION DU PAIEMENT DES STATIONNEMENTS Depuis le 15 janvier dernier, le paiement aux stationnements de l Hôpital Pierre- Boucher et du CLSC Simonne-Monet- Chartrand est automatisé et le tout se déroule bien. Pour les personnes qui ne possèdent pas d abonnement à ces stationnements, de nouvelles modalités de paiement s appliquent. Le paiement à l intérieur se fait en argent comptant ou par carte de crédit Master Card ou Visa aux guichets de paiement automatisés situés à l entrée principale et à l entrée des visiteurs de l hôpital ainsi qu à l entrée principale du CLSC. Le paiement à l extérieur se fait seulement par carte de crédit Master Card ou Visa aux sorties donnant sur le boulevard Jacques-Cartier et sur le Chemin du Tremblay. DES MODÈLES DE PRÉSENTATION POWER POINT AUX COULEURS DE NOTRE CSSS Pour mieux créer des liens En lien avec la nouvelle identification visuelle de notre CSSS, la direction des communications et des relations publiques a développé des modèles de présentation Power Point. Cet outil, largement utilisé dans les organisations, constitue un atout considérable pour arborer notre image corporative auprès de nos intervenants et partenaires, tant à l interne qu à l externe. Nous le mettons donc à votre disposition. Vous pouvez vous procurer les modèles par le biais de vos attachées de direction ou en me contactant à la direction des communications. N hésitez pas à vous en servir! Josée Vincent Direction des communications et des relations publiques Des forfaits d accès multiples d un jour, d une semaine ou d un mois sont aussi disponibles aux guichets de paiement intérieurs. Pour plus de renseignements, contactez M. Éric Desmarais, capitaine du service de sécurité, au , poste Lise Houle Direction des communications et des relations publiques Un exemple des nouveaux modèles de présentation Power Point qui sont maintenant disponibles. LA SAINE GESTION DES RISQUES Des politiques et procédures harmonisées À la suite des consultations effectuées auprès des différentes instances de l établissement, les politiques et les procédures encadrant la gestion des incidents et des accidents pouvant survenir aux usagers, aux résidents et aux visiteurs, ont été adoptées. Les nouveaux documents portant sur la déclaration des incidents et accidents, la gestion des événements sentinelles ainsi que le règlement et la procédure sur la divulgation de l information nécessaire à un usager seront présentés et diffusés au cours des prochaines semaines. L adoption de telles politiques confirme l engagement du CSSS Pierre-Boucher à veiller à ce que les soins et services prodigués soient sécuritaires en utilisant un processus continu d identification, d analyse, de contrôle des risques et d évaluation des résultats obtenus. Pour ce faire, l implication de tous les employés, médecins et bénévoles est essentielle. La sécurité des soins et des services... une préoccupation au quotidien! Source : Direction de la gestion des risques et de l assurance qualité

7 CRÉER DES LIENS POUR MIEUX COMMUNIQUER Février HOMMAGE À MME JEANNE BOURASSA Une centenaire pleine de vie Le 7 décembre dernier, l équipe du Centre de jour du CH du Chevalier-De Lévis a rendu hommage à sa première cliente centenaire, Mme Jeanne Bourassa, une dame absolument charmante et encore pleine de vie. Mme Bourassa est née le 9 décembre 1907 à Montréal dans la paroisse d Immaculée Conception. Elle est l aînée d une famille de douze enfants composée de sept garçons et cinq filles. Elle s est mariée le 28 juillet 1928 avec M. Maurice Fournier. Leur union a duré quarante belles années et leur a donné une fille, Jocelyne. Mme Bourassa est, aujourd hui, grand-mère de deux garçons et arrière-grand-mère d un autre garçon. En 1970, à l âge de 63 ans, quelques années après le décès de son premier époux, elle s est remariée avec M. Iréné Beaulieu. Cette deuxième union a duré trente ans. Madame est veuve depuis quelques années seulement. L équipe du Centre de jour a le grand plaisir de recevoir Mme Bourassa régulièrement les vendredis au Centre Chevalier-De Lévis depuis le 8 janvier Elle participe avec enthousiasme aux activités. C est une dame des plus charmantes, qui a su garder sa vivacité d esprit, sa bonne humeur et sa joie de vivre. Lorsque l on mentionne son âge, tous sont étonnés de sa bonne santé malgré ses 100 ans. Mme Bourassa affirme ne pas avoir vraiment de secret de longévité. Elle croit que son amour pour la vie et son bon appétit l ont amenée à se rendre à cet âge plus que respectable. Nous espérons sincèrement que les années à venir sauront la combler en lui apportant plein de joies, du bonheur et de la santé. Toutes nos félicitations à notre sympathique centenaire! Source : Benoit Létourneau, Chef d administration de programme, centres de jour - PALV LE CATALOGUE DU CENTRE DE DOCUMENTATION de l Agence est maintenant disponible en ligne auprès du réseau montérégien CHERCHEZ parmi plus de titres ; 300 périodiques. DÉCOUVREZ Visage, le bulletin de veille informationnelle mensuel ; La liste mensuelle des nouveautés; Le sommaire hebdomadaire des sommaires ; La liste des événements mise à jour mensuellement ; Un ensemble de bases de données pour la recherche documentaire. UTILISEZ Le prêt d articles et de livres entre bibliothèques. Alors ne tardez plus à inclure ce lien dans vos Favoris! 30/index.php?acode=home N'hésitez pas à diffuser cette information dans votre entourage! Une équipe à votre service! Au centre, Mme Jeanne Bourassa lors de la fêtes organisée en son honneur le 7 décembre dernier. Centre de documentation ASSS Montérégie 1255, rue Beauregard Longueuil (Québec) J4K 2M , poste 4137

8 L INFO PIERRE-BOUCHER 8 Février 2008 LA SOIRÉE AVANT-PREMIÈRE BÉNÉFICE DU SALON INTERNATIONAL DE L AUTO DE MONTRÉAL Un grand succès pour la Fondation de l Hôpital Pierre-Boucher En janvier dernier, dans le cadre de l avant-première bénéfice du Salon international de l auto de Montréal 2008, Daniel Leclair, président du conseil d'administration de la Fondation de l Hôpital Pierre-Boucher a été l heureux élu pour recevoir un chèque symbolique de $ qui sera partagé entre les fondations associées à l événement au prorata du nombre de billets vendus. Chaque année, cette importante soirée donne le coup d envoi au Salon et offre l opportunité de découvrir en primeur les nouveautés de l'année en automobile. Les profits de cette soirée vont aux fondations hospitalières de la région de Montréal sélectionnées. Cette année, la Fondation de notre Hôpital fut parmi ces dernières, et ce, notamment grâce au soutien de M. Serge Minguy, de Longueuil Mazda, Nissan et Kia. Ce dernier a brillamment parrainé la candidature de la Fondation auprès de la Corporation des concessionnaires automobiles de Montréal. Sous la présidence de M. Judes Mimeault, du Centre financier aux entreprises Desjardins Rive-Sud, le comité de vente formé par la Fondation de l Hôpital Pierre-Boucher a permis de contribuer aux bénéfices de cette soirée en vendant plus de 475 billets, ce qui représente une quote-part estimée à près de $, un sommet jamais égalé depuis les quatre années d existence de cet événement. Source : Jean-Pierre Mercille, directeur général de la Fondation de l Hôpital Pierre-Boucher Daniel Leclair, le 5 e à partir de la gauche, recevant fièrement un chèque symbolique de $. NOMINATIONS Postes d encadrement Il nous fait plaisir de vous annoncer la nomination des personnes suivantes : Direction des soins infirmiers et de la prévention promotion de la santé publique Denise Gaudreau, coordonnatrice d activités de nuit Madame Gaudreau détient un baccalauréat en sciences infirmières de l Université de Montréal et occupait les fonctions d infirmière clinicienne à l Hôpital Pierre-Boucher. Sa nomination est effective depuis le 9 décembre dernier. Geneviève Bureau, coordonnatrice des soins infirmiers et de la gestion des activités de remplacement Madame Bureau détient un baccalauréat en sciences infirmières de l Université de Montréal ainsi qu une maîtrise en administration et occupait les fonctions de coordonnatrice de nuit à l Hôpital Pierre- Boucher. Sa nomination est effective depuis le 23 décembre dernier. Direction du programme-clientèle Santé physique médecine Geneviève Beaudet, coordonnatrice des services de l urgence et du préhospitalier Madame Beaudet occupait les fonctions de chef de service de la formation de la direction des soins infirmiers du CHUM. Elle poursuit également des études de maîtrise en science infirmières à l Université de Montréal. Sa nomination est effective depuis le 4 février dernier. Direction des services techniques Claude Béliveau, chef des services techniques et de la salubrité (CH De Lajemmerais, CH Jeanne-Crevier et le CLSC des Seigneuries) Monsieur Béliveau détient un baccalauréat en urbanisme de l Université de Montréal et possède plusieurs années d expérience en gestion. Il occupait jusqu à tout récemment les fonctions de chef de service de salubrité, lingerie et des messageries à l Hôpital LaSalle du CSSS Dorval-Lachine-LaSalle. Sa nomination est effective depuis le 4 février dernier. Direction générale Ghislaine Lafrance et Évangéline Tardif, conseillères en planification stratégique Depuis la mise en place de notre CSSS, Mmes Lafrance et Tardif sont rattachées à la direction générale où elles collaborent aux différents projets organisationnels. Leur nomination vient donc consolider l équipe de la direction générale. Direction du programme-clientèle Perte d autonomie liée au vieillissement et à la déficience physique Isabelle Émond, coordonnatice en milieu de vie naturel Récemment nommée au poste de chef d administration de programme soutien à domicile, Mme Émond vient d obtenir le poste de coordonnatrice en milieu de vie naturel. Sa nomination est effective depuis le 18 février dernier. Nous profitons de l occasion pour les féliciter et leur souhaiter bonne chance dans leurs nouvelles fonctions. Philippe Benoit Directeur des ressources humaines et du développement organisationnel

9 CRÉER DES LIENS POUR MIEUX COMMUNIQUER Février DES NOUVELLES DU CM Retour sur le colloque provincial du CM Les 15 et 16 novembre dernier se tenait le colloque du CM du Centre hospitalier affilié universitaire Hôtel-Dieu de Lévis sous le thème Reconnaître les compétences, un élément fondamental pour soutenir l évolution des pratiques. Deux membres du comité exécutif du CM de notre CSSS, Mélanie Coulombe et Raynald Cormier participaient au colloque ainsi que la directrice des services multidisciplinaires, Mme Céline Charest. Plusieurs expériences d implantation de CM et de travaux de comités de pairs ont été présentées ainsi que les résultats d un sondage provincial sur le fonctionnement des conseils multidisciplinaires dans 101 établissements du réseau de la santé du Québec. Les participants ont partagé quelques réflexions, notamment : «La reconnaissance passe d abord par l individu qui doit lui-même se reconnaître comme expert en son domaine.» «Un CM actif est un moyen d intéresser les professionnels à se joindre à l équipe de notre établissement et à y demeurer.» «Les comités de pairs sont le principal outil de travail du conseil multidisciplinaire.» Nous profitons de l occasion pour vous inviter à nouveau à nous présenter vos projets de formation de comités de pairs. Pour plus d information, vous pouvez communiquer avec l exécutif du CM au , poste 2402 ou à l adresse suivante : LA CAMPAGNE ENTRAIDE RÉCOLTE PLUS DE 3329$ La campagne Entraide est maintenant terminée. Je tiens à remercier toutes les personnes généreuses qui ont fait un don dans le but de supporter, via Centraide, de nombreux organismes communautaires de notre région, Partenairesanté-Québec qui vient en aide aux personnes atteintes de maladie grave et la Croix Rouge du Québec. Vos dons totalisant $ ont été répartis entre les organismes suivants : Centraide, Partenairesanté-Québec, l Association pulmonaire du Québec, la Fédération québécoise des sociétés Alzheimer, la société canadienne de la sclérose en plaques, division du Québec, la société canadienne du cancer, division du Québec, et la société de la sclérose latérale amyotrophique du Québec. Merci à toutes et tous de votre générosité et à l an prochain. Céline Charest Responsable de la campagne Entraide DE LA BELLE VISITE AU CENTRE D HÉBERGEMENT JEANNE-CREVIER Depuis quelques mois, les résidents du Centre d hébergement Jeanne-Crevier, grâce au support financier de la fondation, bénéficient d un programme de zoothérapie offert par M. Daniel Morin. Monsieur Morin, accompagné de ses quatre chiens, fait vivre à nos résidents de belles rencontres empreintes de sourires, de joie et de riches émotions. Il sait capter l attention avec les connaissances qu il transmet et avec les nombreuses prouesses de ses compagnons à quatre pattes. La zoothérapie ou la thérapie assistée par animal constitue un atout important pour le CH Jeanne-Crevier. Geneviève Webster Technicienne en loisir

10 L INFO PIERRE-BOUCHER 10 Février 2008 «ÇA BRUNCH» AU CENTRE D HÉBERGEMENT DU MANOIR-TRINITÉ Au cours des dernières semaines, des déjeuners spéciaux ont été offerts par unité aux résidents du CH du Manoir-Trinité : pas moins que des œufs rôtis, des fèves au lard, du bacon, des cretons, des rôties, de jus et du café. Le tout cuit à l'unité et servi par le service des loisirs et leurs bénévoles, Mme Colette Landry, coordonnatrice clinico-administrative, ainsi que les chefs d'unités. Une des grandes tâches a été de lever et de préparer tout ce beau monde pour les reconduire au salon-cuisinette afin que ce déjeuner devienne une rencontre sociale d'échanges. C'est donc l'équipe des soins et particulièrement les préposées aux bénéficiaires qui ont fait de cette activité une réussite. Il ne faudrait surtout pas oublier le service alimentaire qui collabore toujours lors de ces événements. L'unité le «Quatre-Saisons» a ouvert le bal le 27 septembre 2007 avec 28 résidents qui ont participé. Puis l'unité «O Cinq Sens» a reçu 18 résidents, le 25 octobre dernier. Par la suite 24 résidents ont participé au déjeuner le 22 novembre à «l'entre Deux». Finalement, le 17 janvier ce sont les 23 résidents des unités du 1er et du 3e étage qui ont profité d'un délicieux déjeuner. Nous pouvons dire que les résidents apprécient ces déjeuners spéciaux, car nous les avons vu manger avec grand appétit et avec une mine très réjouie! Félicitations à chaque intervenant! Jocelyne Morin Chef d unité DÎNER SPÉCIAL DE NOËL AU CENTRE D HÉBERGEMENT DU MANOIR-TRINITÉ Le 21 décembre dernier, l'équipe de soins du 4e étage (unité prothétique) du CH du Manoir-Trinité, sous la responsabilité de Mme Laura Lemire, chef d'unité, a servi un dîner de Noël tout à fait spécial dont le menu a été composé de : Saucisses chaudes en feuilleté Plateaux de fromages et crudités Sandwiches variés Desserts multiples Brochettes de fruits servies avec fondue au chocolat Canard surprise cuisiné sur place Tous les mets ont été préparés par le personnel tant aux soins qu'à la réadaptation, ainsi qu'au service des loisirs avec la participation remarquable d'une bénévole d'un jour: «Mme Louise», parente de Mme Lemire. Tous les résidents du département se sont regroupés dans la salle commune et ce sont les intervenants qui les ont servis. Le dîner a permis à notre clientèle de revivre l'enthousiasme et l'esprit festif qui se ressent lors d un rassemblement familial autour d'une grande tablée. Encore une fois, la participation de chaque intervenant a permis la réalisation de cette activité, réalisation que nous imbriquons dans notre contexte Milieu de vie. Jocelyne Morin Chef d unité

11 CRÉER DES LIENS POUR MIEUX COMMUNIQUER Février LA FÉERIE DE NOËL 2007 Un partenariat avec les Promenades St-Bruno qui rapporte $ Madame Julie Morin, directrice du marketing des Promenades St-Bruno, s est jointe à Monsieur Jean-Pierre Mercille, directeur général de la Fondation de l Hôpital Pierre-Boucher pour annoncer les résultats spectaculaires du partenariat créé à l occasion de la période des Fêtes L ensemble des activités a rapporté la jolie somme de $. C est le samedi 17 novembre, qu à l occasion du spectacle bénéfice des chorales que les premiers $ ont été récoltés. Dans le cadre du programme développé par le Fonds Josée Nardella, affilié à la Fondation, cette somme servira à financer les activités de soutien aux patients traités en oncologie, ainsi qu à leur famille. Monsieur Martin Hamel, des Cages aux Sports de Longueuil, St-Jean et St-Bruno a agi comme président d honneur de cette soirée. Puis, le dimanche 25 novembre, la campagne d emballage des cadeaux dans les deux kiosques aménagés aux Promenades St-Bruno s est mise en branle avec l arrivée du Père Noël. Tout le matériel ainsi que les frais locatifs et de manutention reliés à cette activité ont été défrayés par le Centre à la mode St-Bruno. Les lutins recrutés par la Fondation ont accompli bénévolement un travail gigantesque de plus de heures. La générosité de la clientèle s est à nouveau manifestée à hauteur de $. Ce montant servira à défrayer le coût d acquisition d équipements spécialisés pour le centre des naissances de l Hôpital. Pour l année en cours, on estime qu il y aura plus de naissances à Pierre-Boucher, un sommet pour l Hôpital inauguré en Finalement, les revenus de la Forêt d espoir, installée dans la cour Zellers, ont totalisé $ et la vente de billets de tirage, commanditée par Longueuil Mazda, Nissan et Kia, a permis de ramasser un autre $. Les responsables ont chaleureusement remercié la clientèle des Promenades St-Bruno pour la manifestation de générosité, les personnes bénévoles pour leur compassion envers la cause et les entreprises et commanditaires qui supportent l organisme. Source : Jean-Pierre Mercille, directeur général de la Fondation de l Hôpital Pierre-Boucher Une somme de $ a été amassée dans le cadre de La féerie de Noël 2007 de la Fondation de l Hôpital Pierre-Boucher. Martin Hamel, franchisé, La Cage aux Sports de Longueuil, St-Jean et St-Bruno, Serge Minguy, propriétaire de Longueuil Mazda, Nissan et Kia, Julie Morin, directrice du marketing, Les Promenades St-Bruno, Dr François Raymond, directeur médical du programme clientèle enfance- jeunesse, santé mentale jeunesse et déficience intellectuelle jeunesse et Jocelyne Mailhot, chef de service, périnatalité. Le spectacle de Nöel aux Promenades St-Bruno a permis de recueillir $ pour le Fonds Josée Nardella Sylvie Cartier, infirmière pivot en oncologie, Julie Morin, directrice du marketing des Promenades St-Bruno, Martin Hamel, franchisé, La Cage aux Sports de Longueuil, St-Jean et St-Bruno, Josée Nardella et Geneviève Boyer, coordonnatrice des communications de Norampac.

12 L INFO PIERRE-BOUCHER 12 Février 2008 À surveiller dans le prochain numéro Dans le cadre de la série d articles portant sur les réalisations des cinq fondations du CSSS Pierre-Boucher et des gens qui s y investissent, nous découvrirons dans le prochain numéro la Fondation du Centre d hébergement de Contrecoeur. CAPSULE LINGUISTIQUE Les noms féminins en -eure La création de nouveaux noms féminins par l ajout du e au nom masculin en -eur a permis de combler certaines lacunes lexicales. Toutefois, pour ne pas discréditer cet effort de créativité lexicale, il faut se garder de proposer de nouvelles formes qui entrent inutilement en concurrence avec des noms de formation régulière et déjà établis dans l usage. Le tableau qui suit présente, dans la colonne de gauche, les noms en -eure qui ont été proposés et retenus, et dans la colonne de droite, ceux qui n ont pas été retenus parce qu ils concurrencent indûment des formes régulières déjà existantes. Noms en -eure RETENUS Assesseure Auteure Censeure Docteure Entrepreneure Gouverneure Ingénieure Oppresseure Pasteure Prédécesseure Procureure Professeure Proviseure Successeure Vainqueure Noms en -eure NON RETENUS Acupuncteure Administrateure Arpenteure Chauffeure Chercheure Chroniqueure Contrôleure Directeure Entraîneure Évaluateure Orienteure Rapporteure Recteure Régisseure Traiteure Forme existante Acupunctrice Administratrice Arpenteuse Chauffeuse Chercheuse Chroniqueuse Contrôleuse Directrice Entraîneuse Évaluatrice Orienteuse Rapporteuse Rectrice Régisseuse Traiteuse Source : Office québécois de la langue française Ce bulletin est une réalisation de la Direction des communications et des relations publiques: France Descôteaux, directrice Lise Houle, agente de communication Josée Vincent, attachée de direction Marie-Eve Doyon, collaboration spéciale L Info Pierre-Boucher est un bulletin d information du CSSS Pierre-Boucher. Envoyez vos textes à Josée Vincent par courriel à ou par télécopieur au Vous avez besoin d aide? Appelez Josée Vincent au numéro Merci à toutes les personnes qui ont contribué à la réalisation et à la diffusion de ce bulletin. Dépôt légal Bibliothèque Nationale du Québec, 2007 PROCHAINES PARUTIONS: En avril et en juin 2008 PROCHAINES DATES DE TOMBÉE: 28 mars et 30 mai 2008

G1-4340 PAR COURRIER ÉLECTRONIQUE

G1-4340 PAR COURRIER ÉLECTRONIQUE 1725 G1-4340 PAR COURRIER ÉLECTRONIQUE PROCÈS-VERBAL DE LA 215 e SÉANCE DU CONSEIL D'ADMINISTRATION des Centres jeunesse de l'outaouais (CJO) tenue le 12 novembre 2014, à l édifice Marc-Sénéchal 105, boulevard

Plus en détail

Toutefois, certains enjeux ont amené le CSSS-IUGS à mettre en place un projet de réorganisation du travail en soins infirmiers :

Toutefois, certains enjeux ont amené le CSSS-IUGS à mettre en place un projet de réorganisation du travail en soins infirmiers : ANNEXE 22 Adopté au comité directeur paritaire le 27 avril 2009 PLAN DE COMMUNICATION Organisation du travail et revalorisation des pratiques en soins de longue durée 1) Contexte Né du regroupement successif

Plus en détail

Ensemble pour une meilleure transition vers la vie adulte pour la clientèle de 12 à 25 ans Présentant un trouble primaire du langage

Ensemble pour une meilleure transition vers la vie adulte pour la clientèle de 12 à 25 ans Présentant un trouble primaire du langage Pratique de pointe Ensemble pour une meilleure transition vers la vie adulte pour la clientèle de 12 à 25 ans Présentant un trouble primaire du langage Présenté par les Programmes de Soutien à l intégration

Plus en détail

PROJET. Plan de communication interne PANDÉMIE D INFLUENZA DOCUMENT DE TRAVAIL

PROJET. Plan de communication interne PANDÉMIE D INFLUENZA DOCUMENT DE TRAVAIL PROJET Plan de communication interne PANDÉMIE D INFLUENZA DOCUMENT DE TRAVAIL JUIN 2007 TABLE DES MATIÈRES 1. La mise en contexte...3 2. Les enjeux relatifs à la communication interne...3 2.1 La présence

Plus en détail

et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de

et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de Le programme Arrimage et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de M me Myriam-Nicole Bilodeau, conseillère-clinique cadre 1. Le CSSS de Chicoutimi

Plus en détail

DANS CETTE ÉDITION. Mot de l éditeur Campagne - Agir à grande échelle. Dates importantes. Les 4 et 5 octobre 2012 Colloque annuel de l ATPIQ Lévis

DANS CETTE ÉDITION. Mot de l éditeur Campagne - Agir à grande échelle. Dates importantes. Les 4 et 5 octobre 2012 Colloque annuel de l ATPIQ Lévis Septembre 2012 No. 2012-12 DANS CETTE ÉDITION Mot de l éditeur Campagne - Agir à grande échelle Membres du conseil d administration Marc TREMBLAY, Président Jacques ROUSSEAU, Directeur général et trésorier

Plus en détail

SUBVENTION TD POUR L EXCELLENCE DES SOINS ET SERVICES AUX USAGERS DU CSSS PIERRE-BOUCHER

SUBVENTION TD POUR L EXCELLENCE DES SOINS ET SERVICES AUX USAGERS DU CSSS PIERRE-BOUCHER SUBVENTION TD POUR L EXCELLENCE DES SOINS ET SERVICES AUX USAGERS DU CSSS PIERRE-BOUCHER CONVENTION DE DONATION Le Groupe Banque TD appuie et promeut la qualité et la sécurité des soins et services offerts

Plus en détail

Message de la présidente. États financiers

Message de la présidente. États financiers Message de la présidente États financiers L année 2014 a été bien remplie pour la Fondation Pierre-Marchand. Présidente depuis la création de la Fondation, en 2012, j ai assisté au début de cette nouvelle

Plus en détail

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Janvier 2010, Révisée en octobre 2012 1 BUT POURSUIVI PAR LA POLITIQUE

Plus en détail

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles Centre de réadaptation en déficience intellectuelle de Québec (CRDI de Québec) 7843, rue des Santolines Québec (Québec) G1G 0G3 Téléphone : 418 683-2511 Télécopieur : 418 683-9735 www.crdiq.qc.ca Fiche

Plus en détail

DESCRIPTION DE POSTE

DESCRIPTION DE POSTE DESCRIPTION DE POSTE 1. IDENTIFICATION DE L'EMPLOI 1.1 Titre d'emploi : Agente ou agent de planification, de programmation et de recherche 1.2 Direction : Direction de la santé publique 1.3 Supérieur immédiat

Plus en détail

FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS. Volet 2 - Les options résidentielles

FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS. Volet 2 - Les options résidentielles FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS Volet 2 - Les options résidentielles LES OPTIONS RÉSIDENTIELLE La Fiche d information à l intention des parents porte sur différents sujets susceptibles d

Plus en détail

1. Éditorial. Décembre 2011 Volume 4 no. 1

1. Éditorial. Décembre 2011 Volume 4 no. 1 Les aînés regroupés de Charlesbourg 7260, boulevard Cloutier, Québec, G1H 3E8 http://www.caabcharlesbourg.org/arc arc@caabcharlesbourg.org Décembre 2011 Volume 4 no. 1 1. Éditorial Gérald Lavoie Président

Plus en détail

Guide sur les VALEURS. Angélike et Delphine

Guide sur les VALEURS. Angélike et Delphine Guide sur les VALEURS Angélike et Delphine Ce guide sur les valeurs s adresse autant à notre clientèle qu au personnel du Centre de réadaptation en déficience physique (CRDP) et constitue le code d éthique

Plus en détail

RAPPORT INTERVENTION À LA RÉSIDENCE PARC JARRY

RAPPORT INTERVENTION À LA RÉSIDENCE PARC JARRY RAPPORT INTERVENTION À LA RÉSIDENCE PARC JARRY DU CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DU CŒUR-DE-L ÎLE Le 6 juin 2012 Avis Le présent rapport rend compte d une intervention du Protecteur du citoyen

Plus en détail

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec 1. PRÉSENTATION DE LA POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE En avril 2005, le Regroupement

Plus en détail

UN SERVICE À VOTRE IMAGE

UN SERVICE À VOTRE IMAGE UN SERVICE À VOTRE IMAGE Un service Un service de de Mutuelles qui qui inspire inspire la fierté! la fierté! Depuis 2012, Depuis l AQEI 2012, offre l AQEI un offre outil un sur outil mesure à mesure ses

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E Madame/Monsieur 1. DÉFINITION DE LA FONCTION Au service du projet institutionnel, la titulaire du poste : Exerce dans un cadre législatif et un contexte sanitaire connus (loi sur l exercice professionnel,

Plus en détail

Programme SIPA (Système de services intégrés pour personnes âgées en perte d autonomie) DESCRIPTION SOMMAIRE :

Programme SIPA (Système de services intégrés pour personnes âgées en perte d autonomie) DESCRIPTION SOMMAIRE : CLSC désigné Centre Affilié Universitaire DESCRIPTION DE FONCTIONS TITRE D EMPLOI : SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : SERVICE : Chef de programme Chef de l administration du programme SIPA Programme SIPA (Système de

Plus en détail

OFFRE DE SERVICE DE FORMATION AU

OFFRE DE SERVICE DE FORMATION AU OFFRE DE SERVICE DE FORMATION AU SOUTIEN À L ORGANISATION DU TRAVAIL DANS LE CADRE DE LA STRATÉGIE MINISTÉRIELLE SUR LA MAIN D ŒUVRE EN SOINS INFIRMIERS La direction des ressources humaines AQESSS Octobre

Plus en détail

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements Société canadienne de la sclérose en plaques Juin 2009 Table des matières Contexte... 3 1.0 Mission de la Société canadienne de la sclérose en

Plus en détail

OPTIMISER LA PLANIFICATION DE CONGÉ: UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE ENTRE LES INFIRMIÈRES ET LES MÉDECINS

OPTIMISER LA PLANIFICATION DE CONGÉ: UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE ENTRE LES INFIRMIÈRES ET LES MÉDECINS OPTIMISER LA PLANIFICATION DE CONGÉ: UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE ENTRE LES INFIRMIÈRES ET LES MÉDECINS Adele Ferrante, inf., M.Sc.(A). Directrice des soins infirmiers Dr Irwin Kuzmarov M.D. FRCS Directeur

Plus en détail

Préambule... 3. Attentes exprimées à l égard de la fusion... 4. Mission... 5. Vision et engagements... 6. Valeurs organisationnelles...

Préambule... 3. Attentes exprimées à l égard de la fusion... 4. Mission... 5. Vision et engagements... 6. Valeurs organisationnelles... POSITIONNEMENT STRATÉGIQUE 2010-2015 TABLE DES MATIÈRES Préambule... 3 Attentes exprimées à l égard de la fusion... 4 Mission... 5 Vision et engagements... 6 Valeurs organisationnelles... 7 Principes de

Plus en détail

Le centre d excellence d infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation

Le centre d excellence d infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation Le centre d excellence d en soins infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation Odette Roy, inf., MSc., MAP, PhD. Adjointe à la directrice des soins infirmiers et de la prestation sécuritaire des

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2012-2013. Conseil des Infirmières et Infirmiers

RAPPORT ANNUEL 2012-2013. Conseil des Infirmières et Infirmiers RAPPORT ANNUEL 2012-2013 Conseil des Infirmières et Infirmiers PRÉSENTATION DES MEMBRES ÉLUS Fréderic Drolet, vice-président infirmier au soutien à domicile, CLSC Saint-Laurent Nicole Exina, secrétaire

Plus en détail

GROUPE GIROUX MÉNARD. Roger Giroux, CPA, CA Associé fondateur. Éric Laprés, CPA, CA Associé fondateur. Josée Charbonneau, CPA, CA Associée fondatrice

GROUPE GIROUX MÉNARD. Roger Giroux, CPA, CA Associé fondateur. Éric Laprés, CPA, CA Associé fondateur. Josée Charbonneau, CPA, CA Associée fondatrice GROUPE GIROUX MÉNARD Le Groupe Giroux Ménard vous offre des services en certification, en fiscalité et en financement ainsi que des services-conseils. La firme peut également vous conseiller en matière

Plus en détail

Info CIUSSS. Mise en œuvre de la structure organisationnelle du CIUSSS de la Capitale-Nationale. de la Capitale-Nationale. L efficience recherchée

Info CIUSSS. Mise en œuvre de la structure organisationnelle du CIUSSS de la Capitale-Nationale. de la Capitale-Nationale. L efficience recherchée Bulletin d information Volume 1 Numéro 3 Mai 2015 Structure organisationnelle 1 Nominations 3 Programme d identification visuelle 4 Québec - Bavière 5 Journée d échange en déficiences physique et intellectuelle

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL. Assemblée extraordinaire du CONSEIL D'ADMINISTRATION

PROCÈS-VERBAL. Assemblée extraordinaire du CONSEIL D'ADMINISTRATION 1045 PROCÈS-VERBAL Assemblée extraordinaire du CONSEIL D'ADMINISTRATION Tenue le mercredi 26 septembre 2012, à 19 h 15 À la salle Léonard-Gagnon de l Hôtel de l Institut au 3535, rue Saint-Denis, Montréal

Plus en détail

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour à toutes et à tous, Bonjour à toutes et à tous, Il nous fait un énorme plaisir de vous présenter la 13 e édition de notre journal local. Cet hiver, nous entamerons une fois de plus la nouvelle année sur le thème de la mobilisation.

Plus en détail

1. LECTURE ET ADOPTION DE L'ORDRE DU JOUR. D'ADOPTER l'ordre du jour avec la modification suivante : - Le point 4.3 est reporté.

1. LECTURE ET ADOPTION DE L'ORDRE DU JOUR. D'ADOPTER l'ordre du jour avec la modification suivante : - Le point 4.3 est reporté. 1738 G1-4340 PAR COURRIER ÉLECTRONIQUE PROCÈS-VERBAL DE LA 217 e SÉANCE DU CONSEIL D'ADMINISTRATION des Centres jeunesse de l'outaouais (CJO) tenue le 11 février 2015, à l édifice Marc-Sénéchal 105, boulevard

Plus en détail

Promotion d une saine alimentation et de l activité physique : analyse des besoins de formation du réseau de santé publique

Promotion d une saine alimentation et de l activité physique : analyse des besoins de formation du réseau de santé publique Promotion d une saine alimentation et de l activité physique : analyse des besoins de formation du réseau de santé publique Karyne Daigle, stagiaire Maîtrise en santé communautaire MISE EN CONTEXTE Le

Plus en détail

Rapport annuel 2014-2015

Rapport annuel 2014-2015 Rapport annuel 2014-2015 180, Place du Commerce Matagami (Québec) J0Y 2A0 Téléphone : 819-739-2155 www.sadcdematagami.qc.ca Mot du Président et du Directeur général Mot du Directeur général C est avec

Plus en détail

Le 16 avril dernier, une conférence de presse a eu lieu pour présenter

Le 16 avril dernier, une conférence de presse a eu lieu pour présenter Bulletin d information pour le personnel Volume 3, numéro 4, 7 mai 2015 Depuis le 1 er avril 2015, le CSSS de la Vieille-Capitale est fusionné au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux

Plus en détail

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le :

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le : Destinataires : POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Administrateurs, directeurs, gestionnaires, médecins, employés, bénévoles, stagiaires et fournisseurs Élaborée par : Le conseil d administration Le : Adoptée

Plus en détail

Qualité et sécurité des soins Rôle de la direction des soins infirmiers- au Québec

Qualité et sécurité des soins Rôle de la direction des soins infirmiers- au Québec Qualité et sécurité des soins Rôle de la direction des soins infirmiers- au Québec Josée F. Breton, B.Sc.inf., MBA, Conseillère senior en organisation des soins et du travail, Direction des soins infirmiers

Plus en détail

Règle de soins infirmiers

Règle de soins infirmiers DÉFINITION : Le but de cette règle de soins infirmiers est d encadrer la prestation des soins dispensés par les infirmières et les infirmières auxiliaires en collaboration avec les préposés aux bénéficiaires

Plus en détail

Mobiliser pour être prêt!! Christiane Rouleau UQAM 13 mars 2008

Mobiliser pour être prêt!! Christiane Rouleau UQAM 13 mars 2008 Mobiliser pour être prêt!! Christiane Rouleau UQAM 13 mars 2008 Un temps de réflexion Vous avez constaté la progression de l épidémie Vous savez que la prévention atteindra rapidement ses limites Beaucoup

Plus en détail

positive CSSS de Vaudreuil-Soulanges Brigitte Duquette, inf, B.Sc. Conseillère cadre en prévention et contrôle des infections

positive CSSS de Vaudreuil-Soulanges Brigitte Duquette, inf, B.Sc. Conseillère cadre en prévention et contrôle des infections La contamination croisée positive CSSS de Vaudreuil-Soulanges Brigitte Duquette, inf, B.Sc. Conseillère cadre en prévention et contrôle des infections Lina Lauzier, inf., M. Sc. Directrice des soins infirmiers,

Plus en détail

CAMPAGNE DE FINANCEMENT DU PROGRAMME PROTECTION & SÉCURITÉ

CAMPAGNE DE FINANCEMENT DU PROGRAMME PROTECTION & SÉCURITÉ CAMPAGNE DE FINANCEMENT DU PROGRAMME PROTECTION & SÉCURITÉ AUX PROFITS DES ÉQUIPES DE FOOTBALL DES ASSOCIATIONS ET INSTITUTIONS DU QUÉBEC : En collaboration avec : INVITATION AUX DIRIGEANTS ET ADMINISTRATEURS

Plus en détail

AVERTISSEMENT : Il s agit d une 1 ère interprétation de la loi

AVERTISSEMENT : Il s agit d une 1 ère interprétation de la loi AVERTISSEMENT : Il s agit d une 1 ère interprétation de la loi Démarches législatives L étude détaillée du projet de loi a été interrompue brusquement le 3 février même si deux séances étaient toujours

Plus en détail

Présentation Comité des usagers du CSSS de Laval

Présentation Comité des usagers du CSSS de Laval Présentation Comité des usagers du CSSS de Laval Conseil d administration 29 mai 2013 RAPPORT ANNUEL D ACTIVITÉS ET BILAN FINANCIER 2012-2013 1 Mot du Président Il est important de souligner l équipe extraordinaire

Plus en détail

Formulaire d événement de tierce partie : REMARQUE : Toute demande doit être soumise au moins 2 mois avant la date prévue de l événement

Formulaire d événement de tierce partie : REMARQUE : Toute demande doit être soumise au moins 2 mois avant la date prévue de l événement Formulaire d événement de tierce partie La mission de Belle et bien dans sa peau MD : Aider les femmes atteintes du cancer à gérer les effets du cancer et de ses traitements sur leur apparence. Nous vous

Plus en détail

Gouin, M. Raymond, membre

Gouin, M. Raymond, membre PROCÈS-VERBAL de la cinquième séance ordinaire du conseil d administration du Centre de santé et de services sociaux Alphonse-Desjardins tenue le mardi 14 juin, à 19 h 47 aux salles Mezzanine 1 et 2 situées

Plus en détail

PLAN D AFFAIRES. Personnes en perte d autonomie 2010-2015

PLAN D AFFAIRES. Personnes en perte d autonomie 2010-2015 C1_PAuton-CSSS2M_Layout 1 11-04-19 11:35 Page 1 PLAN D AFFAIRES Personnes en perte d autonomie 2010-2015 Ce document a été produit à la suite des rencontres du comité de pilotage du Plan d affaires de

Plus en détail

DEUX ENTREPRENEURS LANCENT BÉNÉVOLES D AFFAIRES Objectif : mettre l expertise des gens d affaires au profit des organismes à but non lucratif

DEUX ENTREPRENEURS LANCENT BÉNÉVOLES D AFFAIRES Objectif : mettre l expertise des gens d affaires au profit des organismes à but non lucratif Pour diffusion immédiate DEUX ENTREPRENEURS LANCENT BÉNÉVOLES D AFFAIRES Objectif : mettre l expertise des gens d affaires au profit des organismes à but non lucratif Une impressionnante liste de partenaires

Plus en détail

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE CENTRE D'HÉBERGEMENT ET DE SOINS DE LONGUE DURÉE (CHSLD) Région : Chaudière-Appalaches Établissement : Centre de santé et de services sociaux

Plus en détail

Élaboration et déploiement d un programme de parrainage pour les professionnels et techniciens du CSSS de Laval

Élaboration et déploiement d un programme de parrainage pour les professionnels et techniciens du CSSS de Laval Élaboration et déploiement d un programme de parrainage pour les professionnels et techniciens du CSSS de Laval Un projet mobilisateur et ancré! Julie Desrosiers Direction des services multidisciplinaires

Plus en détail

édito Sommaire Trois ans déjà que je suis arrivé à ta maison!!!

édito Sommaire Trois ans déjà que je suis arrivé à ta maison!!! édito Sommaire Les services de la Communauté de Communes p3 La profession d Assistante Maternelle Une journée chez nounou Trois ans déjà que je suis arrivé à ta maison!!! p4 Mois après mois, tu as su t

Plus en détail

CAMPUS SANTÉ OUTAOUAIS : UNE SYNERGIE REMARQUABLE POUR PRENDRE SOIN DE LA SANTÉ DE L OUTAOUAIS

CAMPUS SANTÉ OUTAOUAIS : UNE SYNERGIE REMARQUABLE POUR PRENDRE SOIN DE LA SANTÉ DE L OUTAOUAIS Communiqué CAMPUS SANTÉ OUTAOUAIS : UNE SYNERGIE REMARQUABLE POUR PRENDRE SOIN DE LA SANTÉ DE L OUTAOUAIS Gatineau, le 14 septembre 2009. Campus santé Outaouais, le consortium créé en juin 2008 et dont

Plus en détail

L A GESTION INTÉGRÉE DES ABSENCES POUR RA ISONS DE SA NTÉ

L A GESTION INTÉGRÉE DES ABSENCES POUR RA ISONS DE SA NTÉ L A GESTION INTÉGRÉE DES ABSENCES POUR RA ISONS DE SA NTÉ Les grandes lignes du programme À l intention des gestionnaires du Mouvement Desjardins UNE APPROCHE NOVATRICE Le Mouvement Desjardins est soucieux

Plus en détail

Comités du conseil d administration. Conseil des médecins, dentistes et pharmaciens. Conseil des infirmières. Conseil multidisciplinaire

Comités du conseil d administration. Conseil des médecins, dentistes et pharmaciens. Conseil des infirmières. Conseil multidisciplinaire Comités du conseil d administration Conseil des médecins, dentistes et pharmaciens Conseil des infirmières Conseil multidisciplinaire Comité des usagers 2 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES Directeur des

Plus en détail

Congrès Vivre l espoir 22 au 24 avril Hôtel Gouverneur, 975 rue Hart, Trois-Rivières, QC, G9A 4S3

Congrès Vivre l espoir 22 au 24 avril Hôtel Gouverneur, 975 rue Hart, Trois-Rivières, QC, G9A 4S3 Présenté par la Société Parkinson du Québec, le Congrès provincial Vivre l espoir se veut un grand rassemblement pour la communauté parkinsonienne du Québec et toutes les personnes portant un intérêt à

Plus en détail

Absences : Madame Nathalie Blais, madame Nathalie Côté, monsieur Éric Renaud et madame Manon Tremblay, commissaires

Absences : Madame Nathalie Blais, madame Nathalie Côté, monsieur Éric Renaud et madame Manon Tremblay, commissaires PROVINCE DE QUÉBEC COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN 16 e Séance (ordinaire) Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil des commissaires de la Commission scolaire du Lac- Saint-Jean tenue le 19

Plus en détail

AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ. Direction de l évaluation et de l assurance qualité

AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ. Direction de l évaluation et de l assurance qualité POLITIQUE POL-DEAQ-04 AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ ÉMETTEUR : APPROUVÉ PAR : Direction de l évaluation et de l assurance qualité Conseil d administration DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : 6 octobre 2011

Plus en détail

Parrainage. d une demande d aide financière pour le Fonds 12/17

Parrainage. d une demande d aide financière pour le Fonds 12/17 Fonds dédié aux projets citoyens initiés et portés par des jeunes de 12 à 17 ans dans la région de la Capitale-Nationale Parrainage d une demande d aide financière pour le Fonds 12/17 Une initiative de

Plus en détail

HÉLÈNE JOLIN. 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE

HÉLÈNE JOLIN. 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE HÉLÈNE JOLIN 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE Expérience acquise dans l intervention et le développement

Plus en détail

Présentation du Centre Action

Présentation du Centre Action Présentation du Centre Action Nous changeons des vies en offrant des possibilités renouvelées Nous faisons bouger les choses! Avec votre aide, nous continuons à croitre. 1 Table des matières Notre mission...3

Plus en détail

Direction des services d hébergement Description de fonction

Direction des services d hébergement Description de fonction Direction des services d hébergement Description de fonction ASSISTANT(E)-INFIRMIER(ÈRE)-CHEF SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : STATUT : QUART DE TRAVAIL : CHEF D UNITÉ ET/OU CHEF D ACTIVITÉS EN SERVICE POSTE SYNDIQUÉ

Plus en détail

Liste des sections du Guide

Liste des sections du Guide Introduction Liste des sections du Guide Introduction Aspects éthiques et légaux Identification des cibles Formulation de la question d intérêt Recherche de littérature Évaluation de la documentation Évaluation

Plus en détail

Du CLD de L Érable. Adopté par le conseil d administration le 18 décembre 2012.

Du CLD de L Érable. Adopté par le conseil d administration le 18 décembre 2012. * Du CLD de L Érable Adopté par le conseil d administration le 18 décembre 2012. 2 *Pour le CLD de L Érable, le développement économique et social passe par la réalisation concrète de projets menés par

Plus en détail

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES INSTITUT NATIONAL D EXCELLENCE EN SANTÉ ET EN SERVICES SOCIAUX (INESSS)

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES INSTITUT NATIONAL D EXCELLENCE EN SANTÉ ET EN SERVICES SOCIAUX (INESSS) PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES INSTITUT NATIONAL D EXCELLENCE EN SANTÉ ET EN SERVICES SOCIAUX (INESSS) 2014-2015 Table des matières 1 INTRODUCTION... 3 2 PRÉSENTATION DE L ORGANISME...

Plus en détail

Le Centre jeunesse Gaspésie/Les Îles

Le Centre jeunesse Gaspésie/Les Îles Règlement sur les modalités d adoption et de révision des plans d intervention des usagers Le Centre jeunesse Gaspésie/Les Îles Règlement N o 11 Adopté le 15.02.2011 Assemblée publique et conseil d administration

Plus en détail

Programmation 2 0 1 3-2 0 1 4

Programmation 2 0 1 3-2 0 1 4 Programmation Mieux comprendre pour mieux intervenir C est avec un grand plaisir que le Centre de réadaptation Lucie-Bruneau vous convie à la 17e saison des Rendez-vous de la réadaptation. En vous présentant

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Composition du comité... 3. Tenue des réunions... 3. Participation au conseil d administration et autres comités...

TABLE DES MATIÈRES. Composition du comité... 3. Tenue des réunions... 3. Participation au conseil d administration et autres comités... BILAN DES ACTIVITÉS 2013-2014 Comité des usagers Centre de réadaptation La Maison Mars 2014 TABLE DES MATIÈRES Composition du comité... 3 Tenue des réunions... 3 Participation au conseil d administration

Plus en détail

Formation Programme psychoéducatif de gestion du stress destiné aux proches aidants d un parent âgé à domicile

Formation Programme psychoéducatif de gestion du stress destiné aux proches aidants d un parent âgé à domicile Formation Programme psychoéducatif de gestion du stress destiné aux proches aidants d un parent âgé à domicile Avril 2014 Table des matières 1. La Chaire Desjardins en soins infirmiers à la personne âgée

Plus en détail

CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LES PRODUITS CYTOTOXIQUES

CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LES PRODUITS CYTOTOXIQUES CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LES PRODUITS CYTOTOXIQUES Un guide à l intention des usagers et leurs proches Pour vous, pour la vie Ce document a comme objectif de vous donner des informations concernant

Plus en détail

CAAPTIVANT Le bulletin du CAAP-AT numéro 2 Édition de septembre 2015

CAAPTIVANT Le bulletin du CAAP-AT numéro 2 Édition de septembre 2015 CAAPTIVANT Le bulletin du CAAP-AT numéro 2 Édition de septembre 2015 Déjà, la routine d automne a repris sa place Pour la majorité d entre nous, le travail, l école, la garderie ont recommencé de façon

Plus en détail

Énoncé sur la vie privée

Énoncé sur la vie privée Énoncé sur la vie privée Énoncé sur la vie privée Édition hiver 2011 Publié par : Bureau de la vie privée Réseau de santé Vitalité Pour télécharger la version PDF du présent énoncé, veuillez vous diriger

Plus en détail

La Fondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau

La Fondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau La Fondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau Son historique La Fondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau a été créée en 1990, par un groupe de parents et d amis d enfants atteints de cancer.

Plus en détail

Document pour l auto-évaluation. Section D

Document pour l auto-évaluation. Section D Document pour l auto-évaluation Section D Section D Document pour l auto-évaluation Instructions pour utiliser le Document pour l auto-évaluation... Document pour l auto-évaluation... -D-1- -D-2- Document

Plus en détail

Juin 2014. Rollande Thomas, 35 ans de services Infirmière auxiliaire. Gilles Levasseur, 10 ans de services Ouvrier d entretien

Juin 2014. Rollande Thomas, 35 ans de services Infirmière auxiliaire. Gilles Levasseur, 10 ans de services Ouvrier d entretien Infos de chez-nous! Juin 2014 Sommaire 1-Un bel été pour tous -Des années de fidélité 2-Des gens bien de chez nous 3-Gala reconnaissance 2014 4-Journée des préposées et des infirmières -Recrutement Un

Plus en détail

AVIS de l Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec

AVIS de l Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec AVIS de l Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec EN RÉACTION AU DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LE PLAN D ACTION EN SANTÉ MENTALE 2014-2020 Déposé dans le cadre du Forum national

Plus en détail

Présenté par: Responsable à la vie communautaire Ville de Granby

Présenté par: Responsable à la vie communautaire Ville de Granby SANTÉ PUBLIQUE POUR DÉBUTANT (CSSS 101) 1 Présenté par: Lorraine Deschênes: Chef des programmes de santé publique et d action communautaire, CSSS de la Haute-Yamaska Noel-André Delisle: Yvon Boisvert:

Plus en détail

Juin 2012. Bravo et merci encore pour l excellent travail du comité reconnaissance et l importante présence du personnel.

Juin 2012. Bravo et merci encore pour l excellent travail du comité reconnaissance et l importante présence du personnel. Infos de chez-nous! Juin 2012 Sommaire 1-Soirée reconnaissance 2-Recrutement -Fête des Bénévoles -Page centrale: photos 3-Années de Fidélité -Milieu de formation -S. Cécile Fortier, 4-Soins infirmiers

Plus en détail

G1-4340 PAR COURRIER ÉLECTRONIQUE

G1-4340 PAR COURRIER ÉLECTRONIQUE 1549 G1-4340 PAR COURRIER ÉLECTRONIQUE PROCÈS-VERBAL DE LA 194 e SÉANCE DU CONSEIL D'ADMINISTRATION des Centres jeunesse de l'outaouais (CJO) tenue le 18 avril 2012, à l édifice Marc-Sénéchal 105, boulevard

Plus en détail

Au service de sa communauté

Au service de sa communauté Au service de sa communauté Plus qu un lieu d hébergement et de soins de longue durée, c est un milieu de vie chaleureux où il fait bon vivre Le Centre d hébergement d Ormstown Bienvenue! Il nous fait

Plus en détail

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en DES SERVICES DES INTERVENTIONS DE RÉADAPTATION CIBLÉES ET SPÉCIFIQUES VISANT LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DE LA PERSONNE ET AYANT COMME OBJECTIFS de favoriser l intégration et la participation sociales de

Plus en détail

Ministère de la Santé et des Services sociaux

Ministère de la Santé et des Services sociaux Ministère de la Santé et des Services sociaux Projet de loi modifiant l organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux notamment par l abolition des agences régionales Contexte

Plus en détail

Édition de mars 2015

Édition de mars 2015 À la recherche de la clé de la réussite! Édition de mars 2015 Conseil d établissement: 25 mars à 19:00 Journée pédagogique: 25 mars 2015 Dates en mars Si l école n a pas été fermée d ici le 25 mars pour

Plus en détail

RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION

RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DATE : 21 AVRIL 2009 PAR APPEL CONFÉRENCE ORDRE DU JOUR PROPOSÉ 12h00 1. Ouverture, mot de bienvenue, tour de table 12h00 2. Adoption de l ordre du jour 12h05 3. Lecture

Plus en détail

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE CENTRE D'HÉBERGEMENT ET DE SOINS DE LONGUE DURÉE (CHSLD) Région : Outaouais Établissement : Centre de santé et de services sociaux de Gatineau

Plus en détail

COLLOQUE PROGRAMME PRÉLIMINAIRE L APPROCHE TOYOTA LEAN HEALTHCARE QUELLE INFLUENCE A-T-ELLE SUR LA PRATIQUE MÉDICALE

COLLOQUE PROGRAMME PRÉLIMINAIRE L APPROCHE TOYOTA LEAN HEALTHCARE QUELLE INFLUENCE A-T-ELLE SUR LA PRATIQUE MÉDICALE COLLOQUE PROGRAMME PRÉLIMINAIRE L APPROCHE TOYOTA LEAN HEALTHCARE QUELLE INFLUENCE A-T-ELLE SUR LA PRATIQUE MÉDICALE VENDREDI 4 DÉCEMBRE 2009 HÔTEL FAIRMONT REINE ELIZABETH MONTRÉAL OBJECTIFS DE LA JOURNÉE

Plus en détail

Aux étudiants de l UQAT

Aux étudiants de l UQAT Santé Marguerite-Turgeon Centre de santé Vallée-de-l Or Ministre Rémy-Trudel Ordre régional des infirmières et infirmiers de l Abitibi-Témiscamingue Gaz Métropolitain* Nicolas-Collard aux personnes handicapées

Plus en détail

Site pilote de l IMBCI en Amérique du Nord

Site pilote de l IMBCI en Amérique du Nord CSSS La Pommeraie, Hôpital Brome Missisquoi Perkins certifié de l Initiative Ami des bébés 1999 Hôpital recertifié 2004 CLSC certifié 2005 CSSS certifié mai 2010 Site pilote de l IMBCI en Amérique du Nord

Plus en détail

Le Centre de santé et de services sociaux du Grand Littoral

Le Centre de santé et de services sociaux du Grand Littoral ENTRE Le Centre de santé et de services sociaux du Grand Littoral Le Centre Hospitalier Affilié Universitaire Hôtel-Dieu de Lévis ET La Société de Réadaptation et d intégration communautaire 31 janvier

Plus en détail

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE CENTRE D'HÉBERGEMENT ET DE SOINS DE LONGUE DURÉE (CHSLD) Région : Lanaudière Établissement : CHSLD HEATHER inc. Installation (CHSLD) : CHSLD

Plus en détail

Le 19 novembre 2014 au Windsor

Le 19 novembre 2014 au Windsor Le 19 novembre 2014 au Windsor E N L U M I È R E S 13 e soirée-bénéfice de la Fondation E N L U M I È R E S Déroulement de la soirée 18H Accueil Service de valet Tapis rouge Cocktail de bienvenue Animation

Plus en détail

1.- OUVERTURE DE LA SÉANCE ET VÉRIFICATION DE LA RÉGULARITÉ DE L ASSEMBLÉE 2014-034 IL EST PROPOSÉ, DÛMENT APPUYÉ ET RÉSOLU À L'UNANIMITÉ

1.- OUVERTURE DE LA SÉANCE ET VÉRIFICATION DE LA RÉGULARITÉ DE L ASSEMBLÉE 2014-034 IL EST PROPOSÉ, DÛMENT APPUYÉ ET RÉSOLU À L'UNANIMITÉ Volume 4, page 105 Procès-verbal de la réunion du CONSEIL D'ADMINISTRATION de la L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LA CÔTE-NORD, tenue à, le Sont présents : Sont absents : Assistent : Madame

Plus en détail

Loi modifiant la Loi sur les services de santé et les services sociaux concernant la certification de certaines ressources offrant de l hébergement

Loi modifiant la Loi sur les services de santé et les services sociaux concernant la certification de certaines ressources offrant de l hébergement Projet de loi n o 56 Loi modifiant la Loi sur les services de santé et les services sociaux concernant la certification de certaines ressources offrant de l hébergement Mémoire présenté en commission parlementaire

Plus en détail

PROGRAMME DE LOGEMENTS AVEC SERVICES DE SOUTIEN LIGNES DIRECTRICES OPÉRATIONNELLES

PROGRAMME DE LOGEMENTS AVEC SERVICES DE SOUTIEN LIGNES DIRECTRICES OPÉRATIONNELLES PROGRAMME DE LOGEMENTS AVEC SERVICES DE SOUTIEN LIGNES DIRECTRICES OPÉRATIONNELLES Janvier 2009 TABLE DES MATIÈRES Page Préambule 3 1. Dotation en personnel 4 1.1 Compétences du personnel 4 1.2 Fonctions

Plus en détail

Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP

Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP Stratégie de positionnement et de promotion des directeurs des services professionnels (DSP) Bilan des activités du dossier marketing DSP [Septembre 2009] Table des matières CONTEXTE ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Plan de redressement budgétaire et nouvelle structure organisationnelle du CSSS du Haut-Saint-Maurice. Proposition au CA le 9 octobre 2013

Plan de redressement budgétaire et nouvelle structure organisationnelle du CSSS du Haut-Saint-Maurice. Proposition au CA le 9 octobre 2013 Plan de redressement budgétaire et nouvelle structure organisationnelle du CSSS du Haut-Saint-Maurice Proposition au CA le 9 octobre 2013 1 POURQUOI? Trajectoire budgétaire actuelle période 5 (fin août)

Plus en détail

La réinsertion sociale. Pour que la rue ait une issue...

La réinsertion sociale. Pour que la rue ait une issue... La réinsertion sociale Pour que la rue ait une issue... La philosophie d intervention du service de réinsertion sociale de la Maison du Père repose sur une approche de réduction des méfaits. Elle prône,

Plus en détail

2014 Congrès vétérinaire québécois

2014 Congrès vétérinaire québécois 2014 Congrès vétérinaire québécois 30 octobre au 1 er novembre 2014 Centre des de Québec une richesse à partager! Offre de commandite Ne manquez pas ce rendez-vous! Mot du PRÉSIDENT Cher partenaire, C

Plus en détail

UNION FÉDÉRALE DES CONSOMMATEURS - QUE CHOISIR Association de la région de Versailles STATUTS

UNION FÉDÉRALE DES CONSOMMATEURS - QUE CHOISIR Association de la région de Versailles STATUTS UNION FÉDÉRALE DES CONSOMMATEURS - QUE CHOISIR Association de la région de Versailles STATUTS Article 1 er : formation Sous le régime de la loi du premier juillet mille neuf cent neuf, il est créé entre

Plus en détail

Mai 2015. Présenté par: En collaboration avec :

Mai 2015. Présenté par: En collaboration avec : Présenté par: Mme Anne-Marie Goulet, conseillère cadre intérimaire (depuis mars 2014) Direction des soins infirmiers, de la qualité et de la santé publique Mme Linda Boucher, chargée de projet programme

Plus en détail

RAPPORT DE VISITE D ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE CENTRE D HÉBERGEMENT ET DE SOINS DE LONGUE DURÉE (CHSLD)

RAPPORT DE VISITE D ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE CENTRE D HÉBERGEMENT ET DE SOINS DE LONGUE DURÉE (CHSLD) RAPPORT DE VISITE D ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE CENTRE D HÉBERGEMENT ET DE SOINS DE LONGUE DURÉE (CHSLD) RÉGION : Mauricie et Centre-du-Québec ÉTABLISSEMENT : Centre de santé et de services

Plus en détail

Les défis de la formation face aux nouvelles exigences de qualité et de sécurité des URDM

Les défis de la formation face aux nouvelles exigences de qualité et de sécurité des URDM Les défis de la formation face aux nouvelles exigences de qualité et de sécurité des URDM Plan de la présentation Partie 1 : Répondre au besoin d une relève pour une main-d œuvre qualifiée dans les URDM

Plus en détail

ÉVÈNEMENT-BÉNÉFICE. LE 13 MAI 2014 Cocktail à 18 h Souper à 19 h. Marché Bonsecours de Montréal

ÉVÈNEMENT-BÉNÉFICE. LE 13 MAI 2014 Cocktail à 18 h Souper à 19 h. Marché Bonsecours de Montréal Fondation Centre de santé et de services sociaux Jeanne-Mance ÉVÈNEMENT-BÉNÉFICE LE 13 MAI 2014 Cocktail à 18 h Souper à 19 h Marché Bonsecours de Montréal LE CSSS JEANNE-MANCE COPRÉSIDENTS D HONNEUR Madame

Plus en détail

L Info-Jamot. Mot de la direction. Dates importantes N O V E M B R E 2 0 1 4. 10 novembre spectacle LacrakBoom

L Info-Jamot. Mot de la direction. Dates importantes N O V E M B R E 2 0 1 4. 10 novembre spectacle LacrakBoom N O V E M B R E 2 0 1 4 L Info-Jamot Dates importantes 10 novembre spectacle LacrakBoom 11 novembre Jour du Souvenir 14 novembre Remise des bulletins de progrès aux parents Semaine du 17 au 21 novembre

Plus en détail