Businesshighlight. Conseiller. n /... Agilité Réseau : de la lumière au bout du tunnel! sommaire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Businesshighlight. Conseiller. n 10072013 .../... Agilité Réseau : de la lumière au bout du tunnel! sommaire"

Transcription

1 Businesshighlight Conseiller Agilité Réseau : de la lumière au bout du tunnel! sommaire Quels enjeux autour de l agilité réseau? Frein n 1 : le mystérieux adressage IP Frein n 2 : la fameuse matrice des flux SDN : un nouveau paradigme L architecture Software Defined Network La vision Beijaflore L agilité IT dans les Data Centers a beaucoup progressé grâce à la virtualisation des serveurs. Désormais, une ressource serveur n est plus liée à un hardware donné, il est possible de gérer systèmes, applications et stockages en toute flexibilité. Mais qu en est-il du réseau? Dans le Time-to-Market, l infrastructure IP reste encore trop souvent un «caillou dans la chaussure». A l heure où le temps est une ressource critique, il convient donc de se pencher sur l amélioration des fondations, ce qui passe à la fois par un travail sur les processus mais aussi par un outillage adapté. Quels sont les leviers? Comment concrétiser ces améliorations? Au-delà de la «simple amélioration» de l existant, SDN, une nouvelle technologie en rupture, fait le buzz, avec comme promesse le lien dynamique tant attendu entre applications et réseaux. Quelles sont les perspectives? Comment s y préparer? Au final, comment éviter l effet tunnel? n /...

2 Agilité Réseau : de la lumière au bout du tunnel! Quels enjeux autour de l agilité réseau? Presque tout projet d évolution SI met en jeu un même triptyque réseau : l attribution de nouvelles adresses IP, l ouverture des flux, le déploiement des configurations réseau. Force est de constater que, depuis les années 90, le provisionning des réseaux se fait toujours de la même façon : équipement par équipement, un opérateur déploie des configurations, avec ou sans script, ce qui peut prendre des jours voire des semaines, avec le risque d erreur qui en résulte. Par configuration réseau, on entend : les règles de routage, la QoS IP, le load-balancing et les règles de sécurité (anti-spoofing, access-lists, règles de pare-feux, ). Quant aux volets «adressage IP» et «ouverture de flux», ce sont deux processus souvent sur le chemin critique, avec la particularité d être élastiques et obscurs, ce qui entraine des dérives récurrentes sur les délais et sur la qualité. Dans un contexte Cloud, l aspect dynamique est trop souvent mis à mal par l aspect statique de l environnement réseau. Pour y remédier, les opérateurs de Cloud sur-provisionnent les ressources virtuelles : les extensions réseaux sont déclenchées au-delà d un seuil de capacité virtuelle, ce qui revient au final à investir dans une marge de ressources sousutilisées. Et même sans parler de Cloud, l identification et l implémentation des configurations réseau, qui interviennent tardivement dans le cycle, ont une fâcheuse tendance à ralentir les projets par surprise. Dans votre organisation, avez-vous formalisé les SLA de ces processus réseau? Ces délais sont-ils maîtrisés? En quoi impactent-ils vos projets de déploiement? Examinons comment IPAM, une sécurité IP adaptée et SDN peuvent changer la donne. Frein n 1 : le mystérieux adressage IP Tout projet connaît son passage obligé par le plan d adressage IP, sorte de cartographie de l utilisation des adresses, qui constitue l un des patrimoines les moins en vue et pourtant l un des plus précieux. La gestion de ressources IP est un processus au cœur du déploiement des besoins métiers, il doit donc être considéré non seulement sous un angle technique mais aussi sous un angle business. En pratique, classiquement dans la phase de spécification détaillée, il s agit pour le pilote du projet ou le responsable de la conception d obtenir des ressources IP auprès d une entité spécialisée garante du plan d adressage global. Celle-ci se chargera de trouver et d allouer des espaces d adressage IP libres pour compléter la spécification du projet, selon des règles de gestion spécifiques et via un processus centralisé, long et obscur pour un non initié. Il se joue à ce stade plusieurs enjeux : ne pas générer de conflit d adressage (erreur pouvant avoir de lourdes conséquences) et minimiser les ressources IP inutilisées (tailler au plus proche des besoins les blocs attribués pour éviter les «adresses mortes»). Le second point génère souvent des allers retours chronophages avec les sachants du projet pour challenger le besoin. Les ressources IP ne sont pas infinies pour le garant du plan d adressage, à cela s ajoute le besoin de faire du prévisionnel sur le remplissage des blocs IP, et, en cas de pénurie, de générer des demandes d extension vers les RIR (Registre Internet Régional). Le temps nécessaire pour boucler le processus peut donc 2

3 n 10 juillet 2013 varier de quelques heures à plusieurs semaines voire plusieurs mois en fonction du niveau de maturité des équipes, du mode de fonctionnement en place et de l outillage à disposition. L IPAM (IP Address Management) se propose d apporter des améliorations sur toutes ces dimensions : optimiser la consommation d adresses, standardiser et automatiser les procédures d attribution IP, positionner des délégations aux bons endroits en passant d un modèle centralisé et laborieux de spécialiste à un modèle collaboratif, réduire les coûts de gestion, accroître la productivité, automatiser le provisionning d adresses IP et enfin réduire les risques d erreur. Qu est-ce que l IPAM? L «IP Address Management» désigne une solution d administration, de suivi et de planification du référentiel d adressage IP d une entreprise. Le marché tend à regrouper dans la même infrastructure les fonctions de DNS, DHCP et IPAM (trio parfois nommé DDI), sous la forme d appliances dédiées. Ces trois services IP constituent un ensemble étroitement lié et dont la réunion permet une meilleure efficacité opérationnelle. Aujourd hui, environ 75% des entreprises gèrent encore leur plan d adressage IP via des fichiers plats, des applications maison ou une combinaison des deux. Selon Gartner, pour 60% des entreprises, le principal driver d un projet DDI est l IPAM. Pour les 40% restant, il s agit d améliorer la stabilité ou la sécurité du DNS et du DHCP (ex : déploiement de DNSSec), ou la consolidation des solutions hétérogènes (ex : DNS Windows + BIND). Le support d IPv6 est vu comme un prérequis mais pas encore comme un driver. Comment choisir et déployer son IPAM? Du fait de la nature critique des outils DDI et des workflows associés, tout projet d évolution dans ce domaine (sourcing, architecture, ) doit s opérer avec précaution, en considérant le périmètre global DNS+DHCP+IPAM, et en visant une pérennité de 5 à 10 ans. Déployer une solution d IPAM est un projet à la fois technique et organisationnel, dont le succès passe par une identification précise voire une réaffectation des rôles dans la gestion des espaces d adressage, impliquant à la fois les équipes d ingénierie et de production de la DSI. Avec la raréfaction des adresses IPv4 et l introduction d IPv6, l IPAM prend aujourd hui une importance croissante : la pénurie d IPv4 nécessite d être en mesure de faire facilement des audits et d optimiser plus que jamais les découpages ; IPv6 apporte un nouveau format d adresse plus complexe à lire et à maîtriser, l outillage de gestion devient alors critique. Frein n 2 : la fameuse matrice des flux Un autre irritant en matière d agilité est la mise à jour des filtres de sécurité réseau. Historiquement, le filtrage réseau se positionne en sécurité périmétrique, autorisant une liste de sources, de destinations et de protocoles à traverser des frontières logiques reflétant des espaces de confiance. Potentiellement, chaque évolution d architecture, qu elle soit applicative ou réseau, chaque déplacement de ressource, implique de revoir ces barrières logiques dans leur positionnement et leur contenu. Ce qui engendre une double lourdeur : établir la matrice des flux, reconfigurer les équipements réseau. Un premier niveau de simplification consiste à s affranchir des sources et destinations unitaires (serveur par serveur) au profit de filtrages dits «vectoriels» : des scopes IP entiers sont autorisés Construire 3

4 Agilité Réseau : de la lumière au bout du tunnel! à communiquer entre eux et selon une liste de protocoles déterminés (exemple : vers ce sousréseau, toutes les machines sont joignables en NFS, RPC et RDP). Le gain réside dans la mobilité transparente des ressources au sein d un sous-réseau donné, supprimant alors une adhérence entre un grand nombre d opérations de production et l équipe d ingénierie IP en charge du plan d adressage et du filtrage, tout en maintenant une faible exposition des services hébergés. Mais la principale difficulté réside dans la construction de la matrice des flux, souvent inconnue ou mal maîtrisée. C est pourquoi les architectures de sécurité tendent à évoluer vers un modèle de défense en profondeur. L idée est d utiliser une combinaison d outils de sécurité, chacun spécialisés dans des fonctionnalités différentes (IPS, Reverse-Proxy, ALG, outils systèmes, ), en se focalisant sur la protection de la donnée, son intégrité et la réduction des conséquences d une compromission, plutôt que d implémenter des filtrages périmétriques rigides et binaires dans la couche transport. C est la sécurité en profondeur, qui vient progressivement remplacer la sécurité périmétrique. Pour autant, est-ce que cela résout tout? Non, car il reste la problématique du provisionning des règles réseau, certes allégée mais pas négligeable, et parce que la sécurité n est qu un aspect parmi d autres, notamment le maintien des règles de QoS, de routage et de load-balancing. C est pourquoi le marché planche sur SDN. SDN : un nouveau paradigme Et si les applications prenaient le pouvoir? L idée de SDN est de rendre le réseau programmable, c est-à-dire de permettre aux applications d interagir Le Software Defined Network (SDN) n est peut-être pas pour l instant dans le top des priorités de votre Data Center, mais il pourrait bien le devenir si vous comptez tirer pleinement parti du Cloud privé. directement avec les réseaux, avec une coopération à double sens : l application informe le réseau du comportement désiré, le réseau informe les applications de ses capacités. Le tout permettant d établir un service avec des conditions définies a Jusqu à aujourd hui, les applications et le réseau priori et non a posteriori. se sont copieusement ignorés. Dans le monde des applications, la technique classique consiste à supposer ou à découvrir les capacités du réseau, par l utilisation de sondes au sein même des applications (entre clients et serveurs), puis à Pour une mise en œuvre de SDN, la première étape consiste à caractériser les besoins réseau des serveurs virtuels, ou mieux des applications : quelle bande passante, quel débit adapter le comportement applicatif au fil du temps. Dans le monde des réseaux, En toile de fond, derrière cette approche en rupture, se joue une guerre stratégique entre équipementiers réseau et fournisseurs de contenus/services pour le contrôle de l intelligence des réseaux. pic, quel SLA, quel niveau de priorité, etc. Décrire ces besoins au niveau applicatif il est courant d inspecter le trafic pour découvrir et comprendre les applications, puis a posteriori de leur assurer un transport plus adapté, appliquer des méthodes d optimisation applicative ou des règles signifie que vous pouvez par exemple spécifier différents niveaux de QoS pour la VoIP et pour la messagerie, s ils résident sur des machines virtuelles différentes. spécifiques. Ensuite, SDN se charge de fournir Tout cela engendre un évident problème de dynamicité au mieux ces contrats techniques et de complexité. de façon automatisée, en 4

5 n 10 juillet 2013 déployant les configurations réseau adéquates aux endroits adéquats. Cela est valable au moment du déploiement initial, mais aussi de façon dynamique et automatique dans la vie de l application. Par exemple, quand un administrateur migre des machines virtuelles vers un nouvel emplacement, le logiciel de management SDN reconfigure spontanément l ensemble des équipements réseau en conséquence pour maintenir le contrat de service initial. En cas d évolution du contrat de service, le déploiement réseau est un «simple réglage» en central, repercuté automatiquement dans les infrastructures techniques. Si SDN ne peut bien sûr pas magiquement créer la capacité nécessaire, il peut toutefois vous aider à voir où sont les contraintes et à prendre des décisions de second choix. Dans la mesure où les contrats de service deviennent explicites et négociés, SDN est aussi un vecteur de simplification : l application n a plus besoin d embarquer de mécanismes de sondes réseau ou de codecs adaptatifs, le réseau peut être allégé de ses fonctions d inspection applicatives avancées. La promesse principale de l architecture SDN réside donc dans l accélération et la fiabilisation du déploiement des configurations réseau. Cela peut conduire à changer radicalement la vie des exploitants réseaux : le provisionning devient une affaire d heures et non de jours. L agilité globale de l IT est alors démultipliée, les coûts d exploitation réseau sont fortement réduits. SDN constitue aussi un moyen d être proactif plutôt que réactif. En cas de redéploiement ou via une simulation préalable, si le contrat de service applicatif ne peut être reconduit partout, l administrateur en aura connaissance. Une autre vertu du SDN, dans un contexte de Cloud externe, est la maîtrise de la facture. Si votre contrat Cloud vous garantit un débit ou un volume inclus en sortie du Cloud, cela est généralement assorti d une pénalité en cas de dépassement (exemple : +5 par tranche de 100 Mo supplémentaire). Avec SDN, le Client aurait la possibilité de fixer à l avance le contrat de débit par application, et donc de calquer le pic de débit global ou le volume mensuel sortant sur celui de son offre Cloud. L architecture Software Defined Network Une architecture SDN repose sur un hyperviseur central spécifique, le contrôleur SDN, qui fait la jonction entre les applications au Nord et les équipements réseau au Sud. L interface Sud peut s appuyer sur le standard OpenFlow, largement adopté par les principaux constructeurs réseau. L implémentation repose sur 3 niveaux bien distincts. Ce triple niveau, adossé à une API standard résout ce qu un orchestrateur de Cloud pourrait difficilement faire seul dans un environnement réseau hétérogène. application layer control layer infrastructure layer Business Applications API API API SDN Control Software Network Services Control Data Plane interface (e.g., OpenFlow) 5 Conseiller

6 Agilité Réseau : de la lumière au bout du tunnel! 1. La couche Applicative Elle exprime des besoins aux couches inférieures : des applications SDN et/ou des orchestrateurs de cloud interagissent avec le contrôleur SDN via API ouvertes, comme par exemple des API OpenStack. L ONF (Open Networking Forum) travaille sur la normalisation de ces API. A noter qu une application doit donc être rendue «compatible SDN», par l intégration de cette API au sein de l application. 2. La couche de contrôle Il s agit du contrôleur SDN, qui fait la jonction entre les applications au Nord et les équipements réseau au Sud. Il traduit les requêtes faites par les applications en langage compréhensible par les composants d infrastructure réseau. Inversement, elle remonte aux applications SDN les événements détectés par les composants actifs. 3. La couche d infrastructure Elle contient les nœuds réseau, qui échangent des instructions et informations avec la couche de contrôle au travers d un protocole dédié, classiquement OpenFlow. Les ordres logiques du contrôleur SDN sont traduits en actions compréhensibles par les commutateurs, routeurs, AP WiFi, etc, qu ils soient physiques ou virtuels. Qu est-ce qu OpenFlow? décisions de forwarding sont entièrement déléguées à un organe central : le contrôleur SDN. Celui-ci a la visibilité complète des flux car il est sollicité à chaque nouveau flux vu par les nœuds réseau. C est lui qui décide, selon les algorithmes positionnés par l administrateur, le comportement à appliquer sur chaque flux : choix du port de sortie, marquage, blocage, Ainsi, dans un monde complètement SDN, les nœuds réseau n ont plus à implémenter de protocoles de routage, seulement un lien OpenFlow vers le contrôleur qui leur délivre les décisions en temps réel. C est un changement conséquent car jusque-là chaque équipement réseau devait embarquer lui-même de quoi décider ce qu il faut faire de chaque paquet, via des protocoles toujours plus nombreux et complexes, ce qui générait d une part une puissance de calcul locale croissante et d autre part une évolutivité difficile car un changement protocolaire impliquait une mise à jour globale des nœuds réseau, avec un impact sur le trafic. SDN Controller Routing Trafic Engineeriing Network OS Mobility Control Plane Data Plane Openflow est une API ouverte entre les applications et le réseau. Elle donne un accès direct au «Data Plane», qui opère la gestion des flux (routage, filtrage, marquage, ). Il devient alors possible de piloter les flux par une entité externe au réseau, typiquement un contrôleur SDN. Les spécifications d OpenFlow sont pilotées par l ONF (Open Networking Foundation), la 1 ère version est parue en février Elles continuent d évoluer, mais déjà de nombreux équipementiers commercialisent des produits intégrant ce protocole : Juniper, Cisco, Arista, Brocade, Extreme Networks, IBM, NEC, Network Nodes Packet Forwarding Packet Forwarding Packet Forwarding Packet Forwarding L idée majeure de l architecture SDN est d extraire les Control Plane des équipements réseau pour les regrouper en central. Par ce biais, les règles et Autre changement majeur : un unique Control Plane a désormais une vision globale et temps réel sur l ensemble du réseau en termes de flow (source + destination + application), de charge et d état (et non plusieurs Control Plane indépendants ayant seulement la connaissance vague de l état du voisin). 6

7 n 10 juillet 2013 Cela veut dire que le routage, qui jusque-là s appliquait le plus souvent sur un critère de destination, devient possible flow par flow, sur la base d une source, d une destination et/ou d une application (ex : tous les appels VoIP ou les flux de tel utilisateur) ou même selon un événement réseau comme le niveau de charge d un lien ou son indisponibilité. Cela ouvre comme perspective des logiques de routage avancées, développées au sein même du contrôleur SDN, sous la forme d application de Control Plane. SDN : déjà une réalité chez Google! Dès mi-2012, Google a «redesigné» ses Datacenter et son WAN interne autour d OpenFlow puis utilisé SDN comme solution de Traffic Engineering centralisé, avec des gains substantiels : meilleure utilisation de la bande passante, gestion rapide et prédictible des pannes, upgrade du Control Plane sans impact sur le trafic, vue unifiée des flux, simulations software d événements, puissance de calcul quasi-illimité du Control Plane. Comment ça marche? La collecte en temps réel des usages sur le WAN via OpenFlow alimente un contrôleur SDN qui, en fonction des données observées ou sur événement réseau, réassigne automatiquement des règles de routage sur les flux WAN, via un dialogue en direct avec les équipements réseau. La vision Beijaflore Il était temps que le marché propose de vraies solutions d agilité réseau! les Use Case du SDN vont bien au-delà et restent à inventer. L IPAM fait partie des chantiers d infrastructure à forte valeur ajoutée, et ce d autant plus que votre environnement est complexe et dynamique. Ceux qui ont franchi le cap bénéficient d améliorations opérationnelles majeures : réduction de 75% des OPEX de gestion DNS, amélioration du TTM, simplification de l administration, Pour l établissement de contrats de service directement depuis les applications, la nécessité de rendre au préalable compatibles les applications est un travail de fond à ne pas sous-estimer, comme l était en son temps l urbanisation vers les architectures SOA. Il sera raisonnable d attendre que l interface Nord (du contrôleur SDN vers les applications) soit aussi normalisée. «Les gains sont maximisés quand un projet d IPAM est couplé à une évolution des architectures DNS/ DHCP, créant ainsi l opportunité de basculer vers une solution DDI globale, cohérente, optimisée, fiable et sûre. Parmi les solutions de type «appliance», celles en GRID (plusieurs nœuds synchronisés) apportent le plus haut niveau de résilience. Quant à SDN, c est certainement une révolution dont on ne mesure pas encore tous les avantages. Cette technologie ouvre la porte dès maintenant à des «applications réseau» nouvelles telles que le Traffic Engineering centralisé et avancé, comme l a déjà implémenté Google. Les environnements Data Center et WAN sont les premiers concernés. Mais Pour ce qui est de l avenir, il ne s agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible.» Antoine de Saint-Exupéry SDN et OpenFlow ont l énorme avantage d être ouverts. La standardisation de l Open Networking Forum rend plausible une nécessaire interopérabilité entre constructeurs et un management unifié. L ensemble des acteurs du marché s investit pleinement dans cette direction. Le déploiement de SDN peut tout à fait être progressif et en overlay par rapport au réseau traditionnel, les deux plans de contrôle pouvant fonctionner en parallèle dans les commutateurs et les routeurs réseau. Il est crucial de s y préparer dès maintenant : rendre le réseau compatible, identifier les Business Case pertinents dans votre contexte, sélectionner une solution de contrôleur SDN adaptée à vos besoins. 7

8 Agilité Réseau : de la lumière au bout du tunnel! Vous accompagner Besoin d optimiser vos processus de delivery IP? Un projet de sourcing IPAM? En recherche d expertise pour un Data Center NG et la virtualisation de vos réseaux? Envie d y voir plus clair dans les possibilités offertes par SDN? Fort de son expérience dans l évolution et la performance des DSI, Beijaflore est un partenaire fiable pour vous accompagner dans vos projets d agilité réseau. Depuis plus de 10 ans, nous accompagnons nos clients dans la conception de leurs architectures réseau. Experts dans les technologies réseau, nos consultants bénéficient de retours d expérience concrets et d une vision large du marché, appuyée par notre R&D interne, les «B.Communities». Notre valeur ajoutée est d être à même de porter à la fois les enjeux techniques et organisationnels, et ce des phases conseil jusqu à la mise en œuvre, pour vous assurer une transformation réussie et durable. glossaire Acronyme Définition IPAM IP Address Management SDN Software Defined Network ONF Open Networking Forum DDI DNS, DHCP, IPAM DNS Domain Name System DHCP Dynamic Host Configuration Protocol DNSSec Domain Name System Security Extension BIND Berkeley Internet Name Daemon QoS Quality of Service contacts Beijaflore Paris - Siège social Pavillon Bourdan avenue du Recteur Poincaré Paris / Design et Impression : Solution

FAQ : GUIDE DE DÉVELOPPEMENT DE L AUTOMATISATION DE LA COMMUTATION DE DATACENTER

FAQ : GUIDE DE DÉVELOPPEMENT DE L AUTOMATISATION DE LA COMMUTATION DE DATACENTER E-Guide FAQ : GUIDE DE DÉVELOPPEMENT DE L AUTOMATISATION DE LA COMMUTATION DE DATACENTER Search Networking.de FAQ : GUIDE DE DÉVELOPPEMENT DE L AUTOMATISATION DE LA COMMUTATION DE DATACENTER En favorisant

Plus en détail

vivez l expérience TelePresence

vivez l expérience TelePresence vivez l expérience TelePresence 1 NExT : une nouvelle expérience des télécoms. proposer un univers de services enrichis et simplifiés, qui tire le meilleur parti de la convergence. 2 offrir la simplicité

Plus en détail

Genèse de l orchestration chez CA-CIB et trajectoire vers le Cloud

Genèse de l orchestration chez CA-CIB et trajectoire vers le Cloud Genèse de l orchestration chez CA-CIB et trajectoire vers le Cloud Julien SOUBIEN Responsable Outillage et Automatisation Espace Grande Arche Paris La Défense Sommaire 1 - Contexte CA-CIB 2 - La genèse

Plus en détail

Vers une IT as a service

Vers une IT as a service Vers une IT as a service 1 L évolution du datacenter vers un centre de services P.2 2 La création d une offre de services P.3 3 La transformation en centre de services avec System Center 2012 P.4 L évolution

Plus en détail

Le Cloud, levier de transformation de l entreprise

Le Cloud, levier de transformation de l entreprise Le Cloud, levier de transformation de l entreprise Pierre Benne Jean-Marc Defaut Modification radicale du théâtre d'opération 2 Le triple challenge du CIO Réduire le «time to value» en répondant aux nouvelles

Plus en détail

Virtualiser un serveur de fax

Virtualiser un serveur de fax Virtualiser un serveur de fax Mars 2012 IMECOM Groupe prologue - Z.A. Courtaboeuf II - 12, avenue des Tropiques - B.P. 73-91943 LES ULIS CEDEX - France Phone : + 33 1 69 29 39 39 - Fax : + 33 1 69 28 89

Plus en détail

Développez votre système d'information en toute simplicité

Développez votre système d'information en toute simplicité Développez votre système d'information en toute simplicité IT CONSULTING HOSTING as a service SR opérations SA Société suisse fondée en 2003, SR opérations SA est une filiale de SRF groupe SA. SR opérations

Plus en détail

Etude des outils du Cloud Computing

Etude des outils du Cloud Computing Etude des outils du Cloud Computing Sommaire : Présentation générale.. 2 Définitions. 2 Avantage.. 2 Inconvénients. 3 Types d offres de service Cloud.. 3 Comparaison des services Cloud 4 Conclusion 5 Présentation

Plus en détail

Kick Off SCC 2015 Comment faire de votre infrastructure de stockage une source d économie? Vers de nouveaux horizons

Kick Off SCC 2015 Comment faire de votre infrastructure de stockage une source d économie? Vers de nouveaux horizons Kick Off SCC 2015 Comment faire de votre infrastructure de stockage une source d économie? Vers de nouveaux horizons cloud analytics mobile social 2015 Alain Cézard Alain.cezard@fr.ibm.com Comment faire

Plus en détail

PRÉSENTE SES SERVEURS L ESPACE LE PLUS INNOVANT POUR FAIRE TRAVAILLER VOS DONNÉES EN TEMPS RÉEL

PRÉSENTE SES SERVEURS L ESPACE LE PLUS INNOVANT POUR FAIRE TRAVAILLER VOS DONNÉES EN TEMPS RÉEL PRÉSENTE SES SERVEURS L ESPACE LE PLUS INNOVANT POUR FAIRE TRAVAILLER VOS DONNÉES EN TEMPS RÉEL La solution simple et efficace aux 3 défis majeurs de la direction informatique. Des bénéfices concrets,

Plus en détail

Programme de formation " ITIL Foundation "

Programme de formation  ITIL Foundation Programme de formation " ITIL Foundation " CONTEXTE Les «Référentiels» font partie des nombreux instruments de gestion et de pilotage qui doivent se trouver dans la «boite à outils» d une DSI ; ils ont

Plus en détail

Microsoft IT Operation Consulting

Microsoft IT Operation Consulting Microsoft IT Operation Consulting Des offres de services qui vous permettent : D améliorer l agilité et l alignement de votre IT aux besoins métier de votre entreprise. De maîtriser votre informatique

Plus en détail

s Pourquoi un PBX IP?

s Pourquoi un PBX IP? s Pourquoi un PBX IP? La VoIP est en pleine évolution, c est pourquoi on trouve de PBX IP comme pbxnsip offrant plus de valeur ajoutée et de fonctionnalités qu un système de centrale téléphonique traditionnel.

Plus en détail

Livre banc. Contrôle de trajet dynamique : la base de votre WAN hybride

Livre banc. Contrôle de trajet dynamique : la base de votre WAN hybride Contrôle de trajet dynamique : la base de votre WAN hybride Le réseau étendu (WAN, wide area network) a connu bien peu d innovations pendant une grande partie de la dernière décennie. Alors que le reste

Plus en détail

Sécurisation et résilience des services DNS/DHCP Gestion de l adressage IP automatisée

Sécurisation et résilience des services DNS/DHCP Gestion de l adressage IP automatisée Sécurisation et résilience des services DNS/DHCP Gestion de l adressage IP automatisée Eric ARNOUX Responsable Réseaux & Télécoms FDJ eric.arnoux@lfdj.com Sommaire La Française des Jeux Situation initiale

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR D ADMINISTRATION DES ENTREPRISES DE GAFSA Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 6 : PGI : Progiciels de Gestion Intégrés ERP : Enterprise

Plus en détail

répondre aux défis de l ingénierie logicielle déploiement et mise en œuvre opérationnelle : l'industrialisation au service de la compétitivité

répondre aux défis de l ingénierie logicielle déploiement et mise en œuvre opérationnelle : l'industrialisation au service de la compétitivité répondre aux défis de l ingénierie logicielle déploiement et mise en œuvre opérationnelle : l'industrialisation au service de la compétitivité philippe.ensarguet@orange.com directeur technique Orange Business

Plus en détail

Cinq raisons d aller encore plus loin avec votre environnement de virtualisation

Cinq raisons d aller encore plus loin avec votre environnement de virtualisation Cinq raisons d aller encore plus loin avec votre environnement de virtualisation Selon une étude, l ajout de puissantes fonctions de gestion améliorerait de 20 à 40 % les mesures de performances clés.

Plus en détail

Contrôlez et Maîtrisez votre environnement de messagerie Lotus Notes Domino

Contrôlez et Maîtrisez votre environnement de messagerie Lotus Notes Domino Contrôlez et Maîtrisez votre environnement de messagerie Lotus Notes Domino avec MailFlow Analyzer TM un produit de l Infrastructure Management Suite TM Copyright COOPERTEAM SOFTWARE 2013 La gestion de

Plus en détail

accompagner la transformation digitale grâce au Big & Fast Data Orange Business Services Confidentiel 02/10/2014

accompagner la transformation digitale grâce au Big & Fast Data Orange Business Services Confidentiel 02/10/2014 accompagner la transformation digitale grâce au Big & Fast Data Orange Business Services Confidentiel 02/10/2014 Big Data au-delà du "buzz-word", un vecteur d'efficacité et de différenciation business

Plus en détail

En quoi le Cloud Computing peut-il réduire vos coûts informatiques?

En quoi le Cloud Computing peut-il réduire vos coûts informatiques? réduire vos coûts informatiques? STAND n 30 Entrez dans l ère du Numérique Très Haut Débit En quoi le Cloud Computing peut-il réduire vos coûts informatiques? 1 Fiche d Identité Network Telecom & Hosting

Plus en détail

Comment assurer le plein potentiel de votre solution analytique. Guillaume Bédard, Directeur des Solutions d Affaires Odesia

Comment assurer le plein potentiel de votre solution analytique. Guillaume Bédard, Directeur des Solutions d Affaires Odesia L Comment assurer le plein potentiel de votre solution analytique ODESIA 1155 University suite 800 Montreal, Qc, Canada H3B 3A7 Phone: (514) 876-1155 Fax: (514) 876-1153 www.odesia.com Guillaume Bédard,

Plus en détail

Housing : le principe

Housing : le principe Housing : le principe Découvrez le principe de fonctionnement d un datacentre Housing Généralités Installation / Mise en place p 02 p 03 Gestion d un datacentre Housing p 04 Octobre 2009 Généralités Qu

Plus en détail

Colt VoIP Access. 2010 Colt Technology Services Group Limited. Tous droits réservés.

Colt VoIP Access. 2010 Colt Technology Services Group Limited. Tous droits réservés. Colt VoIP Access 2010 Colt Technology Services Group Limited. Tous droits réservés. Enjeux métier Avez-vous pour objectif de simplifier la gestion de vos services voix nationaux voire internationaux et

Plus en détail

les étapes cruciales pour une intégration réussie ;

les étapes cruciales pour une intégration réussie ; Quand vous pensez «CRM», pensez- vous d'abord (et souvent seulement) à une solution Par exemple, certaines entreprises utilisent la CRM pour la gestion des ventes et/ou pour mener des campagnes marketing

Plus en détail

Profil de la société

Profil de la société Profil de la société Leader de l orchestration des stratégies de sécurité Pionnière de l orchestration des stratégies de sécurité, la société Tufin automatise et accélère les modifications des configurations

Plus en détail

Alors avec des centaines de fournisseurs de services «CRM» rivalisant pour attirer votre attention, pourquoi choisir OSF Global Services?

Alors avec des centaines de fournisseurs de services «CRM» rivalisant pour attirer votre attention, pourquoi choisir OSF Global Services? Si vous en êtes arrivé à la conclusion que la gestion de la relation client est une priorité pour votre activité, vous avez sans aucun doute commencé à évaluer une solution de CRM et des prestataires de

Plus en détail

Le Cloud Computing, levier de votre transformation digitale

Le Cloud Computing, levier de votre transformation digitale Le Cloud Computing, levier de votre transformation digitale Le Cloud transforme tout en service Le Cloud permet de répondre aux enjeux technologiques de votre organisation avec un maximum de flexibilité,

Plus en détail

Transformation IT de l entreprise ANALYTIQUE: L ÈRE WATSON

Transformation IT de l entreprise ANALYTIQUE: L ÈRE WATSON Transformation IT de l entreprise ANALYTIQUE: L ÈRE WATSON L analytique joue un rôle désormais primordial dans la réussite d une entreprise. Les pouvoirs qu elle délivre sont incontestables, cependant

Plus en détail

Les nouveautés en UCOPIA Version 5.0

Les nouveautés en UCOPIA Version 5.0 Les nouveautés en UCOPIA Version 5.0 Pour mieux répondre aux besoins de nos clients, UCOPIA sort la toute dernière version de la solution, disponible dès septembre 2014. Chaque evolution dans cette version

Plus en détail

ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques. Pourquoi et comment introduire ITIL dans son organisation

ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques. Pourquoi et comment introduire ITIL dans son organisation Livre blanc Le pragmatisme de votre système d information Rédacteur : Marc LORSCHEIDER / Expert ITIL Mise à jour : 05/06/2013 ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques Pourquoi

Plus en détail

Sélectionner la bonne base de données de gestion de configurations pour mettre en place une plate-forme efficace de gestion de services.

Sélectionner la bonne base de données de gestion de configurations pour mettre en place une plate-forme efficace de gestion de services. Solutions de Service Management Guide d achat Sélectionner la bonne base de données de gestion de configurations pour mettre en place une plate-forme efficace de gestion de services. Aujourd hui, toutes

Plus en détail

BATIMAT 2015. Le BIM par Bouygues Bâtiment Habitat Social. Le BIM par Bouygues Bâtiment - Habitat Social. 3 novembre 2015

BATIMAT 2015. Le BIM par Bouygues Bâtiment Habitat Social. Le BIM par Bouygues Bâtiment - Habitat Social. 3 novembre 2015 BATIMAT 2015 Le BIM par Bouygues Bâtiment Habitat Social 3 novembre 2015 Introduction Le BIM chez Bouygues Bâtiment Île-de-France Habitat Social Avant de parler de BIM, une très rapide présentation de

Plus en détail

Pré-requis Diplôme Foundation Certificate in IT Service Management.

Pré-requis Diplôme Foundation Certificate in IT Service Management. Ce cours apporte les connaissances nécessaires et les principes de gestion permettant la formulation d une Stratégie de Services IT ainsi que les Capacités organisationnelles à prévoir dans le cadre d

Plus en détail

Mettez les évolutions technologiques au service de vos objectifs métier

Mettez les évolutions technologiques au service de vos objectifs métier Mettez les évolutions technologiques au service de vos objectifs métier 2 OXIA a pour mission de concevoir et mettre en oeuvre les meilleures solutions technologiques visant à améliorer la productivité,

Plus en détail

www.microsoft-project.fr

www.microsoft-project.fr Microsoft Project Server 2010 unifie la gestion de projet et la gestion de portefeuille afin d aider les entreprises à aligner les ressources et les investissements avec les priorités métier, et à exécuter

Plus en détail

Consolidation Stockage. systemes@arrabal-is.com

Consolidation Stockage. systemes@arrabal-is.com Stockage systemes@arrabal-is.com Le stockage, un enjeu central pour les entreprises. Dans les petites et moyennes entreprises, les données sont souvent stockées de façon aléatoire sur des serveurs, des

Plus en détail

Enjeux et perspectives des Centres de Services Partagés. Nos convictions et notre approche

Enjeux et perspectives des Centres de Services Partagés. Nos convictions et notre approche Enjeux et perspectives des Centres de Services Partagés Nos convictions et notre approche Cédric Damiens Directeur - ALDEA ALDEA - www.aldea.fr Enjeux et perspectives des Centres de Services Partagés :

Plus en détail

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBALISATION ET TRANSFORMATION RH UNE RÉPONSE FACE À L EXIGENCE DE PERFORMANCE ET DE COMPÉTITIVITÉ La globalisation des entreprises, accélérée par

Plus en détail

FUTURE-READY, CONTINUITÉ DES SERVICES, SEAMLESS SECURITY. Stormshield SNS V2.1 NETWORK SECURITY I ENDPOINT SECURITY I DATA SECURITY

FUTURE-READY, CONTINUITÉ DES SERVICES, SEAMLESS SECURITY. Stormshield SNS V2.1 NETWORK SECURITY I ENDPOINT SECURITY I DATA SECURITY FUTURE-READY, CONTINUITÉ DES SERVICES, SEAMLESS SECURITY Stormshield SNS V2.1 NETWORK SECURITY I ENDPOINT SECURITY I DATA SECURITY Version logicielle 2.1 ANTICIPEZ: PRÉPAREZ L AVENIR GRÂCE À DES PERFORMANCES,

Plus en détail

Cloud Computing. La révolution industrielle informatique. 2015 - Alexis Savin

Cloud Computing. La révolution industrielle informatique. 2015 - Alexis Savin Cloud Computing La révolution industrielle informatique 0 2015 - Alexis Savin Qui je suis Alexis Savin (asavin@integra.fr) Formation : Diplômé Ingénieur de l EPITA Spécialités : Architecture Réseau / Sécurité

Plus en détail

Solution de gestion des journaux pour le Big Data

Solution de gestion des journaux pour le Big Data Solution de gestion des journaux pour le Big Data PLATE-FORME ÉVOLUTIVE D INFORMATIONS SUR LES JOURNAUX POUR LA SÉCURITÉ, LA CONFORMITÉ ET LES OPÉRATIONS INFORMATIQUES Plus de 1 300 entreprises de secteurs

Plus en détail

Rencontre avec Directeur Général Banque Privée

Rencontre avec Directeur Général Banque Privée Rencontre avec Directeur Général Banque Privée PARTAGE D OPPORTUNITES VENDREDI 03 JUILLET 2015 JEAN-PIERRE PLONQUET Les Assurances et les Banques Des métiers traversés par des oppositions profondes L assurance

Plus en détail

tech days AMBIENT INTELLIGENCE

tech days AMBIENT INTELLIGENCE tech days 2015 AMBIENT INTELLIGENCE techdays.microsoft.fr techdays.microsoft.fr Time To Market Demande croissante des métiers de réduire le délai de mise sur le marché Immédiateté Ergonomie, rapidité et

Plus en détail

Software Application Portfolio Management

Software Application Portfolio Management Environnement complet de consolidation du Patrimoine Applicatif & de production des Tableaux de bords d inventaire et de pilotage Software Application Portfolio Management Collecter Centraliser Normaliser

Plus en détail

Stratégie projet pour valoriser l'apport des technologies mobiles. Fréderic FADDA. Mobility GBS Leader, IBM

Stratégie projet pour valoriser l'apport des technologies mobiles. Fréderic FADDA. Mobility GBS Leader, IBM Stratégie projet pour valoriser l'apport des technologies mobiles Fréderic FADDA Mobility GBS Leader, IBM L introduction des technologies Mobiles, un accélérateur Business, Opérationnel et IT L introduction

Plus en détail

Partie 3 : les piliers du pilotage à mettre en cohérence

Partie 3 : les piliers du pilotage à mettre en cohérence Partie 3 : les piliers du pilotage à mettre en cohérence Les 3 piliers du pilotage des activités Cohérence objectifs -> règles de gestion -> pratiques Cohérence pratiques -> outils Les pratiques budgétaires

Plus en détail

LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle

LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle enjeux Comment accroître la qualité de vos services tout en maîtrisant vos coûts? Equinox Consulting vous accompagne aussi bien dans la définition

Plus en détail

Plate-forme Cloud CA AppLogic pour les applications d entreprise

Plate-forme Cloud CA AppLogic pour les applications d entreprise FICHE PRODUIT : CA AppLogic Plate-forme Cloud CA AppLogic pour les applications d entreprise agility made possible CA AppLogic est une plate-forme Cloud Computing clés en main permettant aux clients de

Plus en détail

deno DATA ENGINEERING AND OPERATIONAL WISDOM PERFORMANCE DES FLUX D INFORMATIONS, VALEUR DES SAVOIR-FAIRE

deno DATA ENGINEERING AND OPERATIONAL WISDOM PERFORMANCE DES FLUX D INFORMATIONS, VALEUR DES SAVOIR-FAIRE Que la stratégie soit belle est un fait, mais n oubliez pas de regarder le résultat. Winston Churchill PERFORMANCE DES FLUX D INFORMATIONS, VALEUR DES SAVOIR-FAIRE Conseil en Organisation, stratégie opérationnelle

Plus en détail

Aligner le SI sur la stratégie de l entreprise

Aligner le SI sur la stratégie de l entreprise En convention avec la chaire Ecole Polytechnique Thales «Ingénierie des systèmes complexes» Aligner le SI sur la stratégie de l entreprise Etude de cas: Transformation d un Système d Information Philippe

Plus en détail

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET 109 Gestion de projet METHODOLOGIE ET PROJET Durée 3 jours Conduite de projet COND-PRO s Intégrer les conditions de réussite d une démarche de management par projet. Impliquer

Plus en détail

L ABC du Cloud Computing

L ABC du Cloud Computing L ABC du Cloud Computing Apprendre à démystifier le Cloud Computing Bien en saisir les avantages Comment aide-t-il votre entreprise? Le Cloud Computing démystifié L infonuagique, plus connue sous le nom

Plus en détail

La Gouvernance IT en France : de nombreuses avancées, encore beaucoup à faire

La Gouvernance IT en France : de nombreuses avancées, encore beaucoup à faire La Gouvernance IT en France : de nombreuses avancées, encore beaucoup à faire IDC France, Conférence Gouvernance IT 6 Avril 2011 www.idc.fr Cyril Meunier IDC France Research & Consulting Manager Copyright

Plus en détail

Onet modernise son parc informatique grâce aux capacités analytiques temps réel de Nexthink

Onet modernise son parc informatique grâce aux capacités analytiques temps réel de Nexthink SUCCESS STORY Onet modernise son parc informatique grâce aux capacités analytiques temps réel de Nexthink ENTREPRISE Onet DOMAINE D ACTIVITÉ Industrie et Services LIEU France PRINCIPAUX DÉFIS Assurer la

Plus en détail

Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel

Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel Etude de cas : Déploiement d un ERP dans une entreprise internationale Malika Mir-Silber : Microsoft Pierre-Laurent Dugré : Adgil www.adgil.net

Plus en détail

Management par les processus les éléments structurants. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE

Management par les processus les éléments structurants. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE Management par les processus les éléments structurants Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE 1 1. Objectifs et définitions 2. Le retour sur investissement des démarches 3. Les éléments structurants 4. Mise en

Plus en détail

Propriété de VISEO SA reproduction interdite

Propriété de VISEO SA reproduction interdite Propriété de VISEO SA reproduction interdite 1 Gilles PEREZ Directeur Activité SCO Gilles.perez@viseo.com Speakers Mehdi KHARAB Responsable Colibri France mkharab@colibri-aps.com Comment répondre aux nouveaux

Plus en détail

5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS

5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS 5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS Philippe Nicard, Directeur Opérations SaaS et Support Julien Galtier, Senior Manager consulting SIRH, ACT-ON Agenda L origine du SaaS Vers une démarche SaaS

Plus en détail

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT CONSEIL MANAGEMENT Assurer la responsabilité opérationnelle d une équipe Développer son leadership au sein d une équipe Pratiquer la délégation Conduire une réunion Conduire un entretien individuel-professionnel

Plus en détail

Comment maximiser le ROI de la chaîne logistique Web

Comment maximiser le ROI de la chaîne logistique Web Comment maximiser le ROI de la chaîne logistique Web Pourquoi une gestion Lean et unifiée du cloud, des performances Web et des analytiques favorise la croissance des entreprises. 1 La chaîne logistique

Plus en détail

La Gestion de projet. Pour aller plus loin, la Gestion des Risques. Système de Pilotage Programme d Urgence

La Gestion de projet. Pour aller plus loin, la Gestion des Risques. Système de Pilotage Programme d Urgence Système de Pilotage Programme d Urgence Actualités Rôle du PMO Gestion de projet Prince2 Gestion Risques La suite Actualités Le rôle du PMO Dans le cadre du plan d actions défini lors de la présentation

Plus en détail

BCO. Sébastien LECOT Directeur de GESS PARTNERS

BCO. Sébastien LECOT Directeur de GESS PARTNERS BCO Sébastien LECOT Directeur de GESS PARTNERS Agenda Présentation de GESS PARTNERS L Apport du Capacity Planning dans les projets de transformation Présentation de BCO et de son architecture Présentation

Plus en détail

Semarchy Convergence for MDM La Plate-Forme MDM Évolutionnaire

Semarchy Convergence for MDM La Plate-Forme MDM Évolutionnaire FICHE PRODUIT Semarchy Convergence for MDM La Plate-Forme MDM Évolutionnaire BENEFICES POUR LES DSI Réussir les projets de gouvernance dans les délais et les budgets Démarrer de manière tactique tout en

Plus en détail

Talend Technical Note

Talend Technical Note Mars 2011 Page 1 sur 5 Le MDM offre un hub central de contrôle et une vision unique des données maître de l'entreprise, quelles que soient les disparités entre les systèmes source. Il assure que les données

Plus en détail

SUSE Cloud. Devenez le cloud provider de votre entreprise

SUSE Cloud. Devenez le cloud provider de votre entreprise SUSE Cloud Devenez le cloud provider de votre entreprise Et si vous pouviez répondre plus rapidement aux demandes des clients et saisir immédiatement les opportunités commerciales? Et si vous pouviez améliorer

Plus en détail

COMPRENDRE LE CLOUD EN 10 DÉFINITIONS. www.cegid.fr

COMPRENDRE LE CLOUD EN 10 DÉFINITIONS. www.cegid.fr COMPRENDRE LE CLOUD EN 10 DÉFINITIONS www.cegid.fr Sommaire API... p. 3 Cloud Computing... p. 4 Cloud Hybride... p. 5 Cloud Privé vs Cloud Public... p. 6 DRaaS... p. 7 IaaS... p. 8 PaaS... p. 9 PCA...

Plus en détail

CIGREF 2010. La contribution des SI à la création de valeur

CIGREF 2010. La contribution des SI à la création de valeur 1 CIGREF 2010 La contribution des SI à la création de valeur Michel DELATTRE Directeur des Systèmes d Information du Groupe La Poste Administrateur du CIGREF CIGREF 2 Créé en 1970 Association de Grandes

Plus en détail

Brochure Datacenter. www.novell.com. Novell Cloud Manager. Création et gestion d un cloud privé. (Faire du cloud une réalité)

Brochure Datacenter. www.novell.com. Novell Cloud Manager. Création et gestion d un cloud privé. (Faire du cloud une réalité) Brochure Datacenter Novell Cloud Manager Création et gestion d un cloud privé (Faire du cloud une réalité) Novell Cloud Manager : le moyen le plus simple de créer et gérer votre cloud WorkloadIQ est notre

Plus en détail

Hervé Le Coustumer - Directeur Business Unit Support & Services Managés

Hervé Le Coustumer - Directeur Business Unit Support & Services Managés Hervé Le Coustumer - Directeur Business Unit Support & Services Managés Services IT Agenda Services IT, tendances et enjeux Notre vision de l exploitation du Data center Un cas d usage, le Centre de Production

Plus en détail

Hypervision et pilotage temps réel des réseaux IP/MPLS

Hypervision et pilotage temps réel des réseaux IP/MPLS Hypervision et pilotage temps réel des réseaux IP/MPLS J.M. Garcia, O. Brun, A. Rachdi, A. Al Sheikh Workshop autonomique 16 octobre 2014 Exemple d un réseau opérateur national 8 technologies : 2G / 3G

Plus en détail

Pour une entreprise plus performante

Pour une entreprise plus performante Pour une entreprise plus performante Smart Technology Services Raison Sociale - Smart Technology Services llc Pôle d activités - Service et conseil dans la technologie de l information Pôle d activités

Plus en détail

Développez la connaissance de votre infrastructure d impression et optimisez son efficacité

Développez la connaissance de votre infrastructure d impression et optimisez son efficacité Audit d Impression * Développez la connaissance de votre infrastructure d impression et optimisez son efficacité SERVICES D EVALUATION * Bien sûr, vous pouvez Améliorer L impression une tâche omniprésente

Plus en détail

Alcatel-Lucent VitalQIP Appliance Manager

Alcatel-Lucent VitalQIP Appliance Manager Alcatel-Lucent Appliance Manager Solution complète de gestion des adresses IP et de bout en bout basée sur des appliances Rationalisez vos processus de gestion et réduisez vos coûts d administration avec

Plus en détail

Déterminer les enjeux du Datacenter

Déterminer les enjeux du Datacenter Déterminer les enjeux du Datacenter OPEX 75% CAPEX 25% Nouvelle génération d infrastructure Systèmes intégrés Hybridation Capacity planning DCIM Réduction des risques Organisation opérationnelle IDC Visit

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

Le Cercle Vertueux du Cloud Public

Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cloud public rencontre un intérêt croissant auprès de tous les directeurs IT voulant planifier les stratégies informatiques de leur

Plus en détail

Introduction. Chapitre 1. 1.1. Nouveaux enjeux et objectifs

Introduction. Chapitre 1. 1.1. Nouveaux enjeux et objectifs Chapitre 1 Introduction 1.1. Nouveaux enjeux et objectifs L évolution des télécommunications répond principalement à une double attente : la convergence des réseaux (fixe/mobile et voix/données) et l intégration

Plus en détail

Concept des VLAN Introduction au VLAN virtuel

Concept des VLAN Introduction au VLAN virtuel Les VLAN Sommaire 1.Concept des VLAN 1.1.Introduction au VLAN virtuel 1.2.Domaines de broadcast avec VLAN et routeurs 1.3.Fonctionnement d un VLAN 1.4.Avantages des LAN virtuels (VLAN) 1.5.Types de VLAN

Plus en détail

ITSM - Gestion des Services informatiques

ITSM - Gestion des Services informatiques Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ ITSM - Gestion des Services informatiques Copyright 2011 CXP. 1 ITSM - Gestion des Services informatiques L'étude a été réalisée par : Dalila Souiah OBJECTIF DU DOCUMENT.

Plus en détail

pour Une étude LES DÉFIS DES DSI Avril 2013

pour Une étude LES DÉFIS DES DSI Avril 2013 Une étude pour LES DÉFIS DES DSI Avril 2013 Présentation de l étude Objectifs : Faire le point sur les orientations IT des DSI : cloud, mobilité, sécurité, poste de travail Identifier les principaux défis

Plus en détail

REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU

REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU PRÉSENTATION DU GROUPE Présent depuis plus de 17 ans en région Rhône Alpes où il a acquis une position de leader sur son marché, le Groupe CFI a élaboré, développé et modélisé avec

Plus en détail

LeaderSHIP BPM TIBCO iprocess Suite The Forrester Wave : Human-Centric Business Process Management Suites, Q1 2006 www.tibco.com TIBCO Software Inc

LeaderSHIP BPM TIBCO iprocess Suite The Forrester Wave : Human-Centric Business Process Management Suites, Q1 2006 www.tibco.com TIBCO Software Inc TIBCO PM iprocess Suite «TIBCO est le seul fournisseur capable de prendre en charge l éventail complet des processus orientés systèmes et humains.» The Forrester Wave : Human-Centric Business Process Management

Plus en détail

Priorités d investissement IT pour 2014. [Source: Gartner, 2013]

Priorités d investissement IT pour 2014. [Source: Gartner, 2013] Le Cloud 2.0 Priorités d investissement IT pour 2014 [Source: Gartner, 2013] 2 Pourquoi changer de modèle? Compute Network Storage Transformer son Datacenter en Centre de Services : Simplifier le provisioning

Plus en détail

Évolution de la supervision et besoins utilisateurs

Évolution de la supervision et besoins utilisateurs Évolution de la supervision et besoins utilisateurs 09/07/2014 Maximilien Bersoult Présentation Maximilien Bersoult Développeur sur le projet Centreon Travaillant chez Merethis, éditeur de Centreon Twitter

Plus en détail

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Si vous souhaitez développer votre audience, votre clientèle et vos revenus, voici

Plus en détail

Bull Advisory Services Des offres de conseil pour sécuriser votre démarche de transformation vers un modèle cloud

Bull Advisory Services Des offres de conseil pour sécuriser votre démarche de transformation vers un modèle cloud Bull Advisory Services Des offres de conseil pour sécuriser votre démarche de transformation vers un modèle cloud Une définition du Cloud computing Accès Réseau Service à la demande Ressources Partagées

Plus en détail

Adopter une approche unifiée en matière d`accès aux applications

Adopter une approche unifiée en matière d`accès aux applications Adopter une approche unifiée en matière d`accès aux applications Présentée par Jean-Steve Shaker Architecte de solutions - Virtualisation 2012 Technologies Metafore Inc. L évolution 2012 Technologies Metafore

Plus en détail

TOUJOURS UNE LONGUEUR D AVANCE.

TOUJOURS UNE LONGUEUR D AVANCE. STOCKAGE, SAUVEGARDE ET EXPLOITATION DE VOS DONNEES TOUJOURS UNE LONGUEUR D AVANCE. www.antemeta.fr Spécialiste infrastructures stockage et Cloud computing AntemetA accompagne les entreprises dans la mise

Plus en détail

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

impacts du Cloud sur les métiers IT: quelles mutations pour la DSI?

impacts du Cloud sur les métiers IT: quelles mutations pour la DSI? impacts du Cloud sur les métiers IT: quelles mutations pour la DSI? Intervenants : Diarétou Madina DIENG Directrice Développement Orange business Services Sénégal Brutus Sadou DIAKITE Directeur Systèmes

Plus en détail

Evolution de messagerie en Cloud SaaS privé

Evolution de messagerie en Cloud SaaS privé Evolution de messagerie en Cloud SaaS privé Olivier Genestier - Responsable de Domaine Ingénierie du Poste de Travail et outils de Messagerie et de Communication unifiés Présentation de Total DSIT Le département

Plus en détail

Mettez de la lumière dans vos opérations d éclairage. CityTouch LightPoint Gestion du patrimoine Eclairage Public

Mettez de la lumière dans vos opérations d éclairage. CityTouch LightPoint Gestion du patrimoine Eclairage Public Mettez de la lumière dans vos opérations d éclairage CityTouch LightPoint Gestion du patrimoine Eclairage Public CityTouch LightPoint / GESTION DU PATRIMOINE ECLAIRAGE PUBLIC 3 Un système intelligent pour

Plus en détail

INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir?

INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir? INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir? étude Bird & Bird et Buy.O Group Empower your Business Relationships Edito Globalisation, démocratisation de

Plus en détail

8 réponses indispensables sur la qualité des données. Experian QAS répond aux questions que vous vous posez au sujet de la qualité des données

8 réponses indispensables sur la qualité des données. Experian QAS répond aux questions que vous vous posez au sujet de la qualité des données 8 réponses indispensables sur la qualité des données Experian QAS répond aux questions que vous vous posez au sujet de la qualité des données 2010 Sommaire 1. Quels sont les services de mon entreprise

Plus en détail

La SOA était une mode. Nous en avons fait un standard.

La SOA était une mode. Nous en avons fait un standard. La SOA était une mode. Nous en avons fait un standard. Agenda 1 Présentation 2 Les solutions it-toolbox 3 Notre valeur ajoutée 4 Le centre d excellence 5 Equipe et démarche 6 Références et plateformes

Plus en détail

Perspectives pour l entreprise. Desktop Cloud. JC Devos IBM IT Architect jdevos@fr.ibm.com. 2010 IBM Corporation

Perspectives pour l entreprise. Desktop Cloud. JC Devos IBM IT Architect jdevos@fr.ibm.com. 2010 IBM Corporation Perspectives pour l entreprise Desktop Cloud JC Devos IBM IT Architect jdevos@fr.ibm.com Principe technique Disposer d un poste de travail virtuel accessible par la plupart des terminaux disponibles Ce

Plus en détail

Libérez votre intuition

Libérez votre intuition Présentation de Qlik Sense Libérez votre intuition Qlik Sense est une application nouvelle génération de visualisation de données en libre-service qui permet à chacun de créer facilement des visualisations

Plus en détail

Ce Livre Blanc vise ainsi à vous expliquer concrètement tous les bénéfices d un standard téléphonique pour votre entreprise et vos collaborateurs :

Ce Livre Blanc vise ainsi à vous expliquer concrètement tous les bénéfices d un standard téléphonique pour votre entreprise et vos collaborateurs : AVANT-PROPOS Dans un marché des Télécoms en constante évolution, il est important pour les petites et moyennes entreprises de bénéficier de solutions télécoms qui répondent parfaitement à leurs besoins

Plus en détail