BASES JURIDIQUES ET CONDITIONS GENERALES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BASES JURIDIQUES ET CONDITIONS GENERALES"

Transcription

1 Centre Scientifique et Technique du Bâtiment 84 avenue Jean Jaurès CHAMPS-SUR-MARNE F Marne-la-Vallée Cedex Tél. : (33) Fax : (33) Autorisé et notifié conformément à l article 10 de la directive 89/106/EEC du Conseil, du 1 décembre 1988, relative au rapprochement des dispositions législatives, réglementaires et administratives des Etats membres concernant les produits de construction. MEMBRE DE L EOTA Agrément Technique Européen (version originale en langue française) ETA-10/003 Nom commercial : Trade name: Titulaire : Holder of approval: Type générique et utilisation prévue du produit de construction : Generic type and use of construction product: Validité du : au : Validity from / to: Usine de fabrication : Manufacturing plant: Le présent Agrément technique européen contient : This European Technical Approval contains: E-SPACE TOUAX Construction Modulaire ZA du Bois Gueslin D MIGNIERES France Unité de construction préfabriquée métallique pour bâtiments multi étagés Prefabricated metal building unit for multi storey buildings. 18/11/010 17/11/015 TOUAX Construction Modulaire ZA du Bois Gueslin D MIGNIERES France 0 pages incluant 11 annexes faisant partie intégrante du document. 0 pages including 11 annexes which form an integral part of the document. Cet Agrément Technique Européen annule et remplace ETA-10/003 valide du 01/03/010 au 8/0/015. This European Technical Approval cancels and replaces ETA-10/003 with validity from 01/03/010 to 8/0/015 Organisation pour l Agrément Technique Européen European Organisation for Technical Approvals

2 Page de l'agrément Technique Européen ETA-10/003 du 18/11/010 I BASES JURIDIQUES ET CONDITIONS GENERALES 1 Le présent Agrément Technique Européen est délivré par le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment en conformité avec : La Directive du Conseil 89/106/CEE du 1 décembre 1988 relative au rapprochement des dispositions législatives, réglementaires et administratives des Etats Membres concernant les produits de construction 1, modifiée par la Directive du Conseil 93/68/CEE du juillet 1993 ; Décret n du 8 juillet construction; concernant l aptitude à l usage des produits de Les Règles Communes de Procédure relatives à la demande, la préparation et la délivrance d'agréments Techniques Européens, définies dans l'annexe de la Décision de la Commission 94/3/CE 4 ; Le Guide d'agrément Technique Européen relatif aux «unités de construction préfabriquées» ETAG 03, édition 006. Le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment est habilité à vérifier si les dispositions du présent Agrément Technique Européen sont respectées. Cette vérification peut s'effectuer dans l'unité de production (par exemple, pour la satisfaction des hypothèses émises dans cet Agrément Technique Européen vis-à-vis de la fabrication). Néanmoins, la responsabilité quant à la conformité des produits par rapport à l'agrément Technique Européen et leur aptitude à l'usage prévu relève du détenteur de cet Agrément Technique Européen. 3 Le présent Agrément Technique Européen ne doit pas être transmis à des fabricants ou leurs agents autres ceux figurant en page 1, ainsi qu'à des unités de fabrication autres que celles mentionnées en page 1 du présent Agrément Technique Européen. 4 Le présent Agrément Technique Européen peut être retiré par le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment conformément à l'article 5 (1) de la Directive du Conseil 89/106/CEE. 5 Seule est autorisée la reproduction intégrale du présent Agrément Technique Européen, y compris transmission par voie électronique. Cependant, une reproduction partielle peut être admise moyennant accord écrit du Centre Scientifique et Technique du Bâtiment. Dans ce cas, la reproduction partielle doit être désignée comme telle. Les textes et dessins de brochures publicitaires ne doivent pas être en contradiction avec l'agrément Technique Européen, ni s'y référer de manière abusive. 6 Le présent Agrément Technique Européen est délivré par l'organisme d'agrément dans sa langue officielle. Cette version correspond à la version diffusée au sein de l'eota. Toute traduction dans d'autres langues doit être désignée comme telle Journal Officiel des Communautés Européennes n L 40, , p. 1 Journal Officiel des Communautés Européennes n L 0, , p. 1 Journal officiel de la République française du 14 juillet 199 Journal Officiel des Communautés Européennes n L 17, , p. 34

3 Page 3 de l'agrément Technique Européen ETA-10/003 du 18/11/010 II CONDITIONS SPECIFIQUES DE L'AGREMENT TECHNIQUE EUROPEEN 1 Définition du produit et de son usage prévu 1.1. Définition du produit Les unités de construction E-SPACE sont des structures métalliques préfabriquées en trois dimensions, transportables et repositionnables, comprenant un plancher, un toit et des murs. Les unités sont destinées à constituer un bâtiment généralement en association avec d autres unités. Les unités comprennent l ossature métallique ainsi que composants nécessaires à la stabilité structurelle. La description complète ainsi que les dessins des matériaux et composants visés par cet ATE ont été examinés et sont conservés par le CSTB. Cette section et les annexes ne donnent que des informations générales sur le système. La configuration des principaux composants assemblés entre eux est présentée dans les annexes 1 à 4. La description des composants est présentée dans les annexes 6 à 9. La structure métallique de chaque unité comprend quatre poteaux tubulaires soudés à des cadres en acier galvanisé formé à froid au niveau du plancher et de la toiture. La structure du plancher est composée de solives soudées à des longerons de long pan. La structure de la toiture est également composée de pannes soudées à des longerons de long pan. Les structures du plancher et de la toiture sont complétés par des longerons de pignons afin de créer l effet diaphragme. Des pièces de manutention sont intégrées dans chaque angle des unités et sont soudées aux longerons et aux poteaux. Les nuances d acier varies de S35 à S350 avec une protection Z75 selon la norme EN L ossature métallique est complétée par des éléments en acier galvanisé qui sont utilisés comme interface entre la structure et les éléments non structuraux. Propriétés des unités DMA et DMB Longueur maximale (m) 6,00 Largeur maximale DMA (m),44 Largeur maximale DMB (m) 3,00 Hauteur maximale (m),95 Propriétés des unités DMA et DMB Longueur maximale (m) 7,60 Largeur maximale DMA (m),44 Largeur maximale DMB (m) 3,00 Hauteur maximale (m) 3,19 Tableau 1 : dimensions maximales des unités Les fondations, le bardage extérieur, les revêtements intérieurs et les revêtements de sols ne sont pas évalués dans le présent ATE. Les fenêtre, portes, escaliers, dallage, appareillages

4 Page 4 de l'agrément Technique Européen ETA-10/003 du 18/11/010 intérieurs, installations techniques et autres composants nécessaires pour former un bâtiment complet ne sont pas visés par le présent ATE. 1.. Usage prévu L utilisation prévue des unités de construction E-SPACE est la construction de bâtiments provisoires et définitifs utilisés par exemple comme bâtiments de bureaux, scolaires et médicaux. Les bâtiments composés d unités E-SPACE n ont pas été évalués pour une utilisation en zone sismique. Les dispositions fixées dans cet Agrément Technique Européen sont basées sur une durée de vie estimée de 50 ans pour la structure porteuse, dans la mesure où les conditions indiquées dans la section pour le transport le stockage, la maintenance et les réparation sont respectées Les indications relatives à la durée de vie ne peuvent pas être interprétées comme une garantie donnée par le fabricant, mais ne doivent être considérées que comme un moyen pour choisir les unités de construction qui conviennent à la durée de vie économiquement raisonnable attendue des ouvrages. Caractéristiques du produit et méthodes de vérification.1. Caractéristiques du produit Le procédé de construction à été évalué uniquement pour les exigences essentielles (ER) 1, et 3. Les résultats pour l ER1 sont indiqués dans les tableaux et Résistance mécanique et stabilité (ER1) Les performances caractéristiques des bâtiments ont été déterminées par calculs selon la norme EN Des exemples de configurations avec des hypothèses de charges sont présentés en annexes 10 et 11. Le dimensionnement structurel doit confirmé que, en fonction des exigences structurales de l ouvrage, les combinaisons de charges pertinentes à l état limite ultime ne dépasse pas les capacité résistante de dimensionnement indiquées dans les parties «éléments horizontaux» et «éléments verticaux» des tableaux et 3. Le paragraphe 4.1. donne des dispositions générales quant à la conception d un bâtiment complet. Chaque ligne de la partie «Charges admissibles venant du dessus» des tableaux et 3 donne des valeurs de résistance éléments par éléments pour une direction de l effort.

5 Page 5 de l'agrément Technique Européen ETA-10/003 du 18/11/010 E-SPACE DMA et E-SPACE DMB Eléments horizontaux Charge maximale applicable au plancher - qqq 1,5*,5 en kn/m² Charge maximale ascendante au toit (Neige et Vent) Q Q en kn/m² i 1 0, i Charge maximale descendante au toit (Neige et Vent) Q Q en kn/m² i 1 0, i Référence du profilé Approche de conception (Annexes 6 à 9) A D1 3,75 3,75 1, 1, 1,75 1,75 Eléments verticaux de façade Charge de vent maximale en dépression 1,15 1,395 Q ( cpe cpi ) en kn/m² Charge de vent maximale en surpression 0,705 1,3 Q ( cpe cpi ) en kn/m² Rigidité Caractéristique du cadre transversal en kn.m Rigidité Caractéristique du cadre longitudinal en kn.m Charges sur la structure en dessous Poteau supportant les charges du toit N b,rd en kn 13 9 STR Poteau supportant les charges du toit M b,rd en kn.m 16,4 16,4 Longeron du long pan du plancher N b,rd en kn Longeron du long pan du plancher M by,rd en kn.m STR ,5,5 Longeron du long pan du plancher M bz,rd en kn.m 14,35 14,35 Longeron du pignon du plancher N b,rd en kn Longeron du pignon du plancher M by,rd en kn.m STR ,41 10,41 Longeron du pignon du plancher M bz,rd en kn.m 7,15 7,15 Longeron du long pan de la toiture N b,rd en kn 9 9 Longeron du long pan de la toiture M by,rd en kn.m STR ,48 14,48 Longeron du long pan de la toiture M bz,rd en kn.m 6,94 6,94 Longeron du pignon de la toiture N b,rd en kn Longeron du pignon de la toiture M by,rd en kn.m STR ,16 6,16 Longeron du pignon de la toiture M bz,rd en kn.m 5,59 5,59 Pannes centrales de la toiture M by,rd en kn.m ENS ,7,7 Pannes de rive de la toiture M by,rd en kn.m ENS ,89 1,89 Solive du plancher M by,rd en kn.m STR ,9,9 Limite de flèche horizontale H/00 H/00 Limite de flèche verticale L/00 L/00 Général Capacité des fixations à la sous structure 5 5 M1 - F t,rd en kn Capacité des fixations entre unités 67, 67, M16 - Min (F v,rd ; F b,rd ) en kn Nombre minimal d unités par niveau R0 = 1 R+1 = R+ = 8 Tableau 1 : performances des unités DMA et DMB Zones sismiques : pas de performances déterminées, le produit n a pas été évalué pour une utilisation en zones sismiques.

6 Page 6 de l'agrément Technique Européen ETA-10/003 du 18/11/010 E-SPACE DMC et E-SPACE DMD Eléments horizontaux Charge maximale applicable au plancher - qqq 1,5*,5 en kn/m² Charge maximale ascendante au toit (Neige et Vent) Q Q en kn/m² i 1 0, i Charge maximale descendante au toit (Neige et Vent) Q Q en kn/m² i 1 0, i Référence du profilé Approche de conception (Annexes 6 à 9) A D1 3,75 3,75 0,85 1,3 1,75 1,75 Eléments verticaux de façade Charge de vent maximale en dépression 0,7 1,37 Q ( cpe cpi ) en kn/m² Charge de vent maximale en surpression 0,46 1,6 Q ( cpe cpi ) en kn/m² Rigidité Caractéristique du cadre transversal en kn.m Rigidité Caractéristique du cadre longitudinal en kn.m Charges sur la structure en dessous Poteau supportant les charges du toit N b,rd en kn,86 5,7 STR Poteau supportant les charges du toit M b,rd en kn.m 18,33 18,33 Longeron du long pan du plancher N b,rd en kn 63,7 63,7 Longeron du long pan du plancher M by,rd en kn.m STR ,47 9,47 Longeron du long pan du plancher M bz,rd en kn.m 18,58 18,58 Longeron du pignon du plancher N b,rd en kn,18,18 Longeron du pignon du plancher M by,rd en kn.m STR ,48 11,48 Longeron du long pan du plancher M bz,rd en kn.m 5,7 5,7 Longeron du long pan de la toiture N b,rd en kn 4,4 4,4 Longeron du long pan de la toiture M by,rd en kn.m STR ,31 3,31 Longeron du long pan du plancher M bz,rd en kn.m 9,88 9,88 Longeron du pignon de la toiture N b,rd en kn 7,44 7,44 Longeron du pignon de la toiture M by,rd en kn.m STR ,49 6,49 Longeron du long pan du plancher M bz,rd en kn.m 5,3 5,3 Pannes centrales de la toiture M by,rd en kn.m ENS ,8,8 Pannes de rive de la toiture M by,rd en kn.m ENS ,75 1,75 Solive du plancher M by,rd en kn.m STR ,9,9 Limite de flèche horizontale H/00 H/00 Limite de flèche verticale L/00 L/00 Général Capacité des fixations à la sous structure 48,5 48,5 M1 - F t,rd en kn Capacité des fixations entre unités 96,5 96,5 M16 - Min (F v,rd ; F b,rd ) en kn Nombre minimal d unités par niveau R0 = 1 R+1 = R+ = 10 Tableau 3 : performances des unités DMC et DMD Zones sismiques : pas de performances déterminées, le produit n a pas été évalué pour une utilisation en zones sismiques.

7 Page 7 de l'agrément Technique Européen ETA-10/003 du 18/11/010.. Sécurité en cas d incendie (ER) Reaction au feu Les unités de construction E-SPACE sont composées d acier Classé A1. Resistance au feu Pas de performance déterminée pour la résistance au feu...3. Hygiène, santé et environnement (ER 3) Selon la déclaration du fabricant, les unités de construction préfabriquées E-SPACE ne contiennent pas de substances nocives ou dangereuses telles que définies le règlement (EC) N 1907/006 du Parlement Européen et du conseil du 18 décembre 006 concernant l'enregistrement, l'évaluation et l'autorisation des substances chimiques, ainsi que les restrictions applicables à ces substances (REACH). Outre les clauses spécifiques se rapportant aux substances dangereuses contenues dans le présent Agrément Technique Européen, il se peut que d autres exigences soient applicables aux produits couverts par le domaine d application de l ATE (par exemple législation européenne et législations nationales transposées, réglementations et dispositions administratives). Pour être conformes aux dispositions de la Directive Produits de Constructions de l UE, ces exigences doivent également être satisfaites là où elles s appliquent...4. Sécurité d utilisation (ER 4) Pas de performance déterminée pour la sécurité d utilisation...5. Protection contre le bruit (ER 5) Pas de performance déterminée pour la protection contre le bruit...6. Economie d énergie et isolation thermique (ER 6) Pas de performance déterminée pour l économie d énergie et l isolation thermique...7. Aspects relatifs à la durabilité, à l aptitude au service et à l identification Durabilité La durabilité de l unité de construction est acceptable vue l usage prévu et les performances relatives aux Exigences Essentielles 1, et 3. Corrosion du métal Les profilés minces formés à froid sont fabriqués avec de l acier (S35 à S350) et une protection Z75 selon la norme EN La durée de vie estimée des divers partie de l unité de construction, basée sur la connaissance générale des performances de l ossature métallique et en examinant les détails des unités qui font parties du bâtiment, avec l usage prévu dans la clause 1., est 50 ans, si la maintenance spécifiée dans le paragraphe 4.5 est effectivement réalisée.

8 Page 8 de l'agrément Technique Européen ETA-10/003 du 18/11/010 Aptitude au service Les flèches horizontales et verticales doivent être déterminées pour chaque projet de bâtiment. Les valeurs maximales de flèches à l état limite de service sont : H/00 pour la flèche horizontale avec H égal à la hauteur de l unité ; L/00 pour la flèche verticale avec L égal à la portée maximale du plancher. Identification Les composant des unités sont présentés dans les annexes 6 à 9 de cet Agrément Technique Européen. La façon dont ils sont assemblés est présentée dans les annexes 1 à 4. Chaque unité comprend une plaque d'identification où sont indiqués le numéro de série, la date de production et la référence de l'usine... Méthodes de vérification L évaluation de l aptitude des unités de construction pour l usage prévu selon les exigences de résistance mécanique, de stabilité et de sécurité d utilisation au sens des exigences essentielles 1, et 3 a été réalisée selon le «Guide d Agrément Technique Européen pour les unités de construction préfabriquées». 3 Évaluation de la Conformité et marquage CE 3.1. Système d'attestation de conformité Le système d'attestation de conformité (i) (référencé par ailleurs système 1), décrit dans la Directive du Conseil 89/106/CEE Annexe III établi par la Commission Européenne, renferme les dispositions suivantes : a) Tâches du fabricant: 1. Contrôle de la production en usine,. Essais complémentaires sur des échantillons prélevés en usine par le fabricant conformément à un plan d'essais prescrit. b) Tâches de l'organisme notifié: 3. Essais de type initiaux du produit, 4. Inspection initiale de l'usine et du contrôle de production en usine, 5. Surveillance continue, évaluation et approbation du contrôle de production en usine.

9 Page 9 de l'agrément Technique Européen ETA-10/003 du 18/11/ Responsabilités Tâches du fabricant, contrôle de production en usine Le fabricant a un système de contrôle de production en usine dans ses locaux et exerce un contrôle interne permanent de production. Tous les éléments, exigences et dispositions adoptés par le fabricant font systématiquement l'objet de documents sous forme de procédures et de règles écrites. Ce système de contrôle de production apporte la garantie que le produit est conforme à l'agrément Technique Européen. Le fabricant ne doit utiliser que des matières premières fournies avec les documents d'inspection correspondants comme stipulé dans le plan d'essais5 prescrit. Les matières premières rentrantes doivent faire l'objet de contrôles et d'essais par le fabricant avant acceptation. La vérification de matériaux rentrants tels que résine et durcisseur doit comprendre un contrôle des documents d'inspection remis par les fournisseurs (comparaison par rapport aux valeurs nominales) au moyen de la vérification des propriétés appropriées. La fréquence des contrôles et des essais réalisés au cours de la production est stipulée dans le plan d'essais prescrit, prenant en compte le procédé de fabrication automatisé applicable à l unité de construction. Les résultats du contrôle de la production en usine sont enregistrés et évalués. Les enregistrements comprennent au minimum les renseignements suivants: désignation du produit, des matériaux de base et des composants; type de contrôle ou d'essai; date de fabrication du produit et date des essais réalisés sur le produit, ou matériaux de base et composants; résultat du contrôle et des essais et, le cas échéant, comparaison avec les exigences; signature de la personne responsable du contrôle de la production en usine. Ces enregistrements doivent être remis à l'organisme d'inspection au cours de la surveillance continue. Sur demande, ils doivent être remis au Centre Scientifique et Technique du Bâtiment. Des précisions sur l'étendue, la nature et la fréquence des essais et contrôles à effectuer dans le cadre du contrôle de la production en usine doivent correspondre au plan d'essais prescrit, intégré à la documentation technique de la présente évaluation pour l'agrément Technique Européen Tâches des organismes notifiés Essais de type initiaux du produit En ce qui concerne les essais de type initiaux, les résultats des essais réalisés dans le cadre de l'évaluation pour l'agrément Technique Européen doivent être utilisés à moins que des changements aient eu lieu au niveau de la chaîne de production ou de l'unité de fabrication. Dans ce cas, les essais de type initiaux requis doivent émaner d'un accord entre le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment et les organismes notifiés concernés Inspection initiale de l'usine et du contrôle de production en usine L'organisme notifié doit s'assurer que conformément au plan d'essais prescrit, l'usine et le contrôle de production en usine sont propres à garantir une fabrication continue et régulière de 5 Le plan d'essais prescrit a été déposé au Centre Scientifique et Technique du Bâtiment et n'est remis qu'aux organismes agréés chargés de la procédure d'attestation de conformité.

10 Page 10 de l'agrément Technique Européen ETA-10/003 du 18/11/010 l unité de construction selon les spécifications mentionnées en.1., ainsi que les Annexes à l'agrément Technique Européen Surveillance continue L'organisme notifié doit effectuer une visite de l'usine deux fois par an, dans le cadre d'une inspection périodique. Il faut vérifier que le système de contrôle de production en usine et le procédé de fabrication automatisé spécifié sont maintenus en respectant le plan d'essais prescrit. Il est possible de réduire le nombre de visites de l usine à une foi par an si le fabricant a prouvé une bonne qualité sur une longue période de temps. Des conditions spéciales sont reprises dans le «plan de contrôle». La surveillance continue et l'évaluation du contrôle de production en usine doivent être entreprises conformément au plan d'essais prescrit. L'organisme de certification ou l'organisme d'inspection, respectivement, doivent mettre à la disposition du Centre Scientifique et Technique du Bâtiment, sur demande, les résultats de la certification du produit et de la surveillance continue. Si les dispositions de l'agrément Technique Européen et du plan d'essais prescrit ne sont plus satisfaites, le certificat de conformité doit être retiré Marquage CE Le marquage CE doit être apposé sur chaque unité de construction. Le symbole "CE" doit être accompagné des renseignements suivants: numéro d'identification de l'organisme de certification; nom ou marque distinctive du fabricant et de l'unité de fabrication; deux derniers chiffres de l'année d'apposition de la marque CE; numéro du certificat de conformité CE; numéro de l'agrément Technique Européen; l usage prévu; Les substances dangereuses. 4 Hypothèses selon lesquelles l'aptitude du produit à l'emploi prévu a été évaluée favorablement 4.1. Conception d un chantier Réglementations locales pour les bâtiments Une étude des exigences pertinentes concernant la résistance et la réaction au feu, l isolation acoustique, l isolation thermique et les dispositions de ventilation doit être menée pour chaque livraison comme base pour la production des unités. Le processus de conception (incluant l approbation des plans détaillés, les demandes de permis de construire, etc) doit être conforme aux procédures prévues dans l état membre dans lequel le bâtiment doit être construit. Un ATE d unité de construction préfabriquée ne modifie en aucune façon ce processus Conception structurale La vérification de la conception des fondations et de l ensemble de l ouvrage final doit être opérée par une personne compétente selon les procédures prévue par l Etat Membre concerné et les règlements se rapportant à cet état. Il est nécessaire de tenir compte de l emplacement,

11 Page 11 de l'agrément Technique Européen ETA-10/003 du 18/11/010 de la configuration géotechnique du sol et de l usage prévu de l ouvrage final. Afin que cette tâche puisse être entreprise, le titulaire de l ATE doit fournir toutes les données et détails pertinents à propos du bâtiment. Un Agrément Technique Européen d unité de construction préfabriquée ne modifie en aucune façon ce processus Infrastructure La tolérance verticale de la partie supérieure de l infrastructure doit être comprise entre ± 15 mm. 4.. Fabrication L unité de construction est fabriquée selon les dispositions de l Agrément Technique Européen en utilisant un processus de fabrication automatisé comme constaté au cours d une visite d usine par le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment et décrit dans la documentation technique Transport et stockage Les prescriptions de transport et de stockage doivent être respectée selon le manuel général du fabricant. Une attention particulière doit être apportée à la protection contre les aléas climatiques qui peuvent entrainer des dommages ainsi qu aux prescriptions de stockage Exécution des ouvrages Les unités de construction sont implantées dans l ouvrage selon le manuel général du fabricant. Un exemple de manutention par grue est présenté en annexe 5. Un angle maximal de 90 doit être assuré entre deux élingues au niveau du crochet de la grue, ce qui correspond à une longueur standard des élingues de 4,75m. Le bâtiment complet (l ouvrage) doit être conforme aux réglementations concernant les bâtiments (réglementations sur les ouvrages) applicables dans l Etat Membre dans lequel le bâtiment doit être construit. Les procédures prévues dans les Etats Membres pour démontrer la conformité avec les réglementations concernant les bâtiments doivent aussi être respectées par l entité responsable de cet acte. Un Agrément Technique Européen d unité de construction préfabriquée ne modifie en aucune façon ce processus Maintenance et réparation La maintenance doit être effectuée selon le manuel général du fabricant. Les prescriptions du fabricant ont été évaluée et sont conservées par le CSTB. 5. Recommandations du fabricant Les prescriptions de maintenance du fabricant sont fournies avec chaque livraison. Les composant de l unité de construction doivent être inspectés et maintenus selon ces instructions de maintenance. Le Directeur Technique C. BALOCHE

12 Page 10 de l'agrément Technique Européen ETA-10/003 du 01/03/010 Unité de construction E-SPACE Description du produit Annexe 1 De l Agrément Technique Européen ETA xx/xxxx

13 Page 11 de l'agrément Technique Européen ETA-10/003 du 01/03/010 Unité de construction E-SPACE Détail de l angle supérieur. Annexe De l Agrément Technique Européen ETA xx/xxxx

14 Page 1 de l'agrément Technique Européen ETA-10/003 du 01/03/010 Unité de construction E-SPACE Détail de l arrête supérieure du long pan Annexe 3 De l Agrément Technique Européen ETA xx/xxxx

15 Page 13 de l'agrément Technique Européen ETA-10/003 du 01/03/010 Unité de construction E-SPACE Unité de construction avec le plancher, le plafond et les murs (les planchers, murs et plafonds ne sont pas visés dans cet ATE) Annexe 4 De l Agrément Technique Européen ETA xx/xxxx

16 Page 14 de l'agrément Technique Européen ETA-10/003 du 01/03/010 Unité de construction E-SPACE Levage d une unité Annexe 5 De l Agrément Technique Européen ETA xx/xxxx

17 Page 15 de l'agrément Technique Européen ETA-10/003 du 01/03/010 REFERENCE DESIGNATION QUANTITE 1 STR STR LONGERON BAS LONG PAN 6M LONGERON BAS LONG PAN 7,6M STR LONGERON BAS PIGNON 3 STR STR POTEAU POTEAU (HAUTEUR SOUS PLAFOND,7 M) STR PASSAGE DE FOURCHE 5 STR SOLIVE PLANCHER 7 Unité de construction E-SPACE Détail des profilés 1/4 Annexe 6 De l Agrément Technique Européen ETA xx/xxxx

18 Page 16 de l'agrément Technique Européen ETA-10/003 du 01/03/010 REFERENCE DESIGNATION QUANTITE 6 STR SUPPORT DE PLANCHER 7 STR LONGERON HAUT PIGNON 8 STR PIECE D'ANGLE 9 STR PIECE D'ANGLE SYMETRIQUE 10 STR STR TOLE DE TOIT CENTRALE DMA TOLE DE TOIT CENTRALE DMC Unité de construction E-SPACE Détail des profilés /4 Annexe 7 De l Agrément Technique Européen ETA xx/xxxx

19 Page 17 de l'agrément Technique Européen ETA-10/003 du 01/03/010 REFERENCE DESIGNATION QUANTITE 11 STR STR LONGERON HAUT LONG PAN 6M V3 LONGERON HAUT LONG PAN 7,6M 1 STR GOUTTIERE V3 13 STR OBTURATEUR CHENEAU 4 14 STR STR FAITIERE LATERALE DMA FAITIERE LATERALE DMC 15 STR CORNIERE SUPPORT MOUSSE TOIT Unité de construction E-SPACE Détail des profilés 3/4 Annexe 8 De l Agrément Technique Européen ETA xx/xxxx

20 Page 18 de l'agrément Technique Européen ETA-10/003 du 01/03/010 REFERENCE DESIGNATION QUANTITE 16 ENS SOLIVE CENTRALE 17 ENS SOLIVE INTERMEDIAIRE 18 ENS SOLIVE EXTREMITE Unité de construction E-SPACE Détail des profilés 4/4 Annexe 9 De l Agrément Technique Européen ETA xx/xxxx

21 Page 19 de l'agrément Technique Européen ETA-10/003 du 01/03/010 Unité de construction E-SPACE DMA Q=67,83 dan/m² Q=7,97 dan/m² Q=84,9 dan/m² Unité de construction E-SPACE DMB Q=67,83 dan/m² Q=7,97 dan/m² Q=84,9 dan/m² Unité de construction E-SPACE Exemples /: Configurations minimales pour des bâtiment composés d unités E-SPACE Annexe 10 De l Agrément Technique Européen ETA xx/xxxx

22 Page 0 de l'agrément Technique Européen ETA-10/003 du 01/03/010 Unité de construction E-SPACE DMC Unité de construction E-SPACE DMD Notes: Les configurations minimales sont le nombre d unités par niveau dans chaque direction nécessaire pour resister à la charge horizontale Q. Dans cette configurations, la charge verticale maximale correspond aux valeurs déclarées dans les tableaux et 3. «q» est la combinaison de charge horizontale maximale à l état limite de service. Unité de construction E-SPACE Exemples /: Configurations minimales pour des bâtiment composés d unités E-SPACE Annexe 11 De l Agrément Technique Européen ETA xx/xxxx

Agrément Technique Européen

Agrément Technique Européen Centre Scientifique et Technique du Bâtiment 84 avenue Jean Jaurès CHAMPS-SUR-MARNE F-77447 Marne-la-Vallée Cedex 2 Tél. : (33) 01 64 68 82 82 Fax : (33) 01 60 05 70 37 Autorisé et notifié conformément

Plus en détail

Agrément Technique Européen ETA-07/0144

Agrément Technique Européen ETA-07/0144 Institut Allemand pour les Techniques du Bâtiment Institution de Droit Public Kolonnenstraße 30 L 10829 BERLIN ALLEMAGNE Tél. : +49 (0) 30 787 30 0 Fax : +49 (0) 30 787 30 320 E-mail : dibt@dibt.de Internet

Plus en détail

Agrément Technique Européen ETA 13/0526

Agrément Technique Européen ETA 13/0526 Agrément Technique Européen ETA 13/0526 Nom commercial Titulaire Site Internet Type générique et utilisation prévue du produit de construction DOLCEA i3 PCIM S.A. Rue du Péquet 54 5590 Achêne (Ciney) Belgique

Plus en détail

(Traduction française par le titulaire, original en langue allemande)

(Traduction française par le titulaire, original en langue allemande) Organisme d évaluation des systèmes et matériaux de construction Organisme de contrôle des techniques constructives Organisme de droit public financé conjointement par le Bund et les Länder Kolonnenstrasse

Plus en détail

Agrément Technique Européen ETA- 12/0078

Agrément Technique Européen ETA- 12/0078 Page 1 de l Agrément Technique Européen ATE-12/0078 valide du 20/03/2012 au 19/03/2017. Agrément Technique Européen ETA- 12/0078 (Traduction en langue française Version originale en allemand) Nom commercial

Plus en détail

A apposer sur tout produit mis sur le marché européen. A la fois un symbole, une déclaration et une attestation de conformité à une Directive

A apposer sur tout produit mis sur le marché européen. A la fois un symbole, une déclaration et une attestation de conformité à une Directive Le marquage proprement dit A apposer sur tout produit mis sur le marché européen A la fois un symbole, une déclaration et une attestation de conformité à une Directive N est pas une marque de qualité Obligatoire!

Plus en détail

Évaluation Technique Européenne (Version originale en langue française)

Évaluation Technique Européenne (Version originale en langue française) 84, avenue Jean-Jaurès Champs-sur-Marne FR-77447 Marne-la-Vallée Cedex 2 Tél. : + 33 (0)1 64 68 82 82 Fax : + 33 (0)1 60 05 85 34 E-mail : etancheite@cstb.fr Site internet : www.cstb.fr Membre de l EOTA

Plus en détail

Bacs métalliques sertis. Kalzip Droit. Vu pour enregistrement le 22 mars 2007

Bacs métalliques sertis. Kalzip Droit. Vu pour enregistrement le 22 mars 2007 Avis Technique 5/06-1856*01 Add Additif à l'avis Technique 5/06-1856 Avant d utiliser ce système, il est indispensable de prendre connaissance de l Avis Technique 5/06-1856 en tenant compte de l additif

Plus en détail

Agrément Technique Européen ATE-03/0050. Traduction anglaise préparée par le DIBt Version originale en allemand

Agrément Technique Européen ATE-03/0050. Traduction anglaise préparée par le DIBt Version originale en allemand Deutsches Institut Für Bautechnik Organisme d évaluation des produits et éléments de construction Bureau de contrôle du bâtiment Établissement public de droit allemand reconnu au niveau fédéral et au niveau

Plus en détail

Halfen GmbH & Co. KG Liebigstrasse 14 40764 Langenfeld. HALFEN Stud Connector HSC

Halfen GmbH & Co. KG Liebigstrasse 14 40764 Langenfeld. HALFEN Stud Connector HSC !!" #$!!" %& ' (")"*+*",+ Numéro d agrément : Z-15.6-204 Demandeur : Objet de l agrément : Halfen GmbH & Co. KG Liebigstrasse 14 40764 Langenfeld HALFEN Stud Connector HSC Durée de validité : 31 décembre

Plus en détail

POITIERS le 28 Mars 2013. Règlement Produit Construction Le rôle des différents acteurs. Pascal BAR

POITIERS le 28 Mars 2013. Règlement Produit Construction Le rôle des différents acteurs. Pascal BAR POITIERS le 28 Mars 2013 Règlement Produit Construction Le rôle des différents acteurs Pascal BAR 1 Obligations pour les fabricants 1. Détermination du «produit-type» Déclarer l usage attendu du produit

Plus en détail

Le présent Agrément Technique Européen est délivré par le DIBt en conformité avec :

Le présent Agrément Technique Européen est délivré par le DIBt en conformité avec : Deutsches Institut für Bautechnik Zulassungsstelle für Bauprodukte und Bauarten Autorisé et notifié conformément à l Article 10 de la Directive 89/106/CEE du Conseil, du 21 décembre 1988, relative au rapprochement

Plus en détail

E 5497 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2009-2010. le 16 juillet 2010 le 16 juillet 2010

E 5497 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2009-2010. le 16 juillet 2010 le 16 juillet 2010 E 5497 ASSEMBLÉE NATIONALE S É N A T TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2009-2010 Reçu à la Présidence de l'assemblée nationale Enregistré à la Présidence du Sénat le 16 juillet 2010 le 16 juillet

Plus en détail

Sécurité incendie. Outils et guides à disposition des entreprises

Sécurité incendie. Outils et guides à disposition des entreprises Sécurité incendie Outils et guides à disposition des entreprises Union des Métiers du Bois UMB FFB Etats Généraux du bois Angers 2014 R. Maufront Guide de la sécurité incendie pour les menuisiers agenceurs

Plus en détail

Agrément technique général. Association professionnelle de la construction en bottes de paille Allemagne Sieben Linden 1 D-38486 Bandau

Agrément technique général. Association professionnelle de la construction en bottes de paille Allemagne Sieben Linden 1 D-38486 Bandau No d agrément : Z-23.11-1595 INSTITUT ALLEMAND DES TECHNIQUES DE CONSTRUCTION Etablissement de droit public 10 février 2006 10829 Berlin Kolonenstr. 30 L Tel. (49) 030 78730-332 Fax. (49) 030 78730-320

Plus en détail

Agrément technique européen ATE-13/0907

Agrément technique européen ATE-13/0907 Agrément technique européen ATE-13/0907 Traduction anglaise réalisée par le DIBt - version originale en allemand Nom commercial Revetanche Premium - ZOLPAN Thixetanche Premium ZOLPAN Détenteur de l'agrément

Plus en détail

Règlement technique fédéral

Règlement technique fédéral S E C T E U R E Q U I P E M E N T RÈGLEMENT TECHNIQUE Edition Octobre 2009 Règlement technique fédéral La chaise d'arbitrage de badminton La chaise d arbitrage de badminton Règlement Technique Mise à jour

Plus en détail

GCI-215 Charpentes métalliques I Hiver 2010 Projet de session Mardi 2 février 2010. Contexte général

GCI-215 Charpentes métalliques I Hiver 2010 Projet de session Mardi 2 février 2010. Contexte général GCI-215 Charpentes métalliques I Hiver 2010 Projet de session Mardi 2 février 2010 Contexte général Suite à de récents développements dans une municipalité du Québec, une grande compagnie de vente au détail

Plus en détail

Agrément technique national

Agrément technique national DEUTSCHES INSTITUT FÜR BAUTECHNIK (INSTITUT ALLEMAND DU GENIE CIVIL) Etablissement de droit public 10829 Berlin, le 1 er Février 2008 Kolonnenstraße 30 L Téléphone : 030 78730-261 Fax : 030 78730-320 Référence

Plus en détail

Travaux de toiture. Guide pratique

Travaux de toiture. Guide pratique Travaux de toiture Guide pratique 1 Travaux de toiture dangereux 2 Travaux de toiture dangereux 3 Travaux de toiture dangereux 4 Echelles de couvreurs Pour les travaux sur une surface dont la pente est

Plus en détail

MANDAT DONNÉ AU CEN/CENELEC POUR LA RÉALISATION LES TRAVAUX DE NORMALISATION VISANT À ÉTABLIR DES NORMES HARMONISÉES POUR LE (S)

MANDAT DONNÉ AU CEN/CENELEC POUR LA RÉALISATION LES TRAVAUX DE NORMALISATION VISANT À ÉTABLIR DES NORMES HARMONISÉES POUR LE (S) Ref. Ares(2010)708022-15/10/2010 COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GENERALE ENTREPRISES et INDUSTRIE Industries chimiques, métalliques, mécaniques, électriques et de la construction; Matières premières Construction,

Plus en détail

DIBt Membre de l'eota Member of EOTA

DIBt Membre de l'eota Member of EOTA Deutsches lnstitut für Bautechnik Organisme de droit public Kolonnenstr. 30 L 10829 Berlin Deutschland Tél. : +49(0)30 787 30 0 Télécopie : +49(0)30 787 30320 E-mail : dibt@dibt.de Internet : www.dibt.de

Plus en détail

Agrément Technique Européen ETA-09/0394

Agrément Technique Européen ETA-09/0394 Institut Allemand pour les Techniques du Bâtiment Institution de Droit Public Kolonnenstraße 30 L 10829 BERLIN ALLEMAGNE Tél. : +49 (0) 30 787 30 0 Fax : +49 (0) 30 787 30 320 E-mail : dibt@dibt.de Internet

Plus en détail

EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ : MENUISERIES EXTÉRIEURES

EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ : MENUISERIES EXTÉRIEURES 1/18 EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ : MENUISERIES EXTÉRIEURES Date d application : 01 juillet 2015 2/18 SOMMAIRE

Plus en détail

THERMOFLOC. Peter Seppele Gesellschaft m.b.h. Bahnhofstrasse 79 A 9710 Feistritz/Drau

THERMOFLOC. Peter Seppele Gesellschaft m.b.h. Bahnhofstrasse 79 A 9710 Feistritz/Drau Agrément Technique Européen ETA-05/0186 Dénomination commerciale Trade name THERMOFLOC Titulaire de l'agrément Holder of approval Peter Seppele Gesellschaft m.b.h. Bahnhofstrasse 79 A 9710 Feistritz/Drau

Plus en détail

FERMACELL Firepanel A1. La nouvelle dimension en matière de protection incendie

FERMACELL Firepanel A1. La nouvelle dimension en matière de protection incendie La nouvelle dimension en matière de protection incendie La nouvelle plaque Protection incendie de La plaque représente la nouvelle dimension en matière de protection incendie pour la construction sèche.

Plus en détail

Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change Impact du règlement produits de construction CPR

Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change Impact du règlement produits de construction CPR 9 & 10 novembre 2012 Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change Impact du règlement produits de construction CPR Catherine Grimonpont SPF Economie Contenu De la directive (CPD) au règlement (CPR) Le

Plus en détail

déclaration de performance Conduit de fumées double paroi avec isolation lame d air inox Système Metaloterm UK MPA NRW 0432-CPD-2199951

déclaration de performance Conduit de fumées double paroi avec isolation lame d air inox Système Metaloterm UK MPA NRW 0432-CPD-2199951 déclaration de performance Page 1 / 6 0432 Produit: Conduit de fumées double paroi avec isolation lame d air inox Système Fabricant: Lieu de production: Ontop B.V. Oude Veerseweg 23 4332 SH Middelburg

Plus en détail

Addendum au référentiel de certification de la marque Dalles de voirie & Toiture en béton

Addendum au référentiel de certification de la marque Dalles de voirie & Toiture en béton Organisme certificateur mandaté par AFNOR Certification N d identification : NF 187 N de révision : 1 +A2 Date de mise en application de la révision : Mars 2006 Date de mise en application de l addendum

Plus en détail

Les prédalles Standards opérationnels

Les prédalles Standards opérationnels avec le conseil de Les prédalles Standards opérationnels Contexte et objectif La prédalle est un produit éprouvé depuis plus de 50 ans, pour réaliser des dalles allant jusqu à 8 m de portée. Les planchers

Plus en détail

Ref : ASTRIUM.F.0061 Issue : 1 Rev. : 0 Date : 19/01/2011 Page : 1 / 9

Ref : ASTRIUM.F.0061 Issue : 1 Rev. : 0 Date : 19/01/2011 Page : 1 / 9 Page : 1 / 9 Exigences applicables aux Fournisseurs d Astrium résultant des Législations relatives à la Protection de l Environnement et à la Santé des Travailleurs La version actuelle applicable de ce

Plus en détail

Système de bardage sur ossature bois Bardeau

Système de bardage sur ossature bois Bardeau Système de bardage sur ossature bois Bardeau 2 Système de bardage sur ossature bois - Bardeau Système de bardage sur ossature bois - Bardeau 3 Index Présentation Domaine d usage Les éléments du système

Plus en détail

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE Affaire n E2124 Page 1 CNRS HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE A 07/2010 Emission originale BL BL INDICE DATE OBJET REDIGE VERIFIE JJ/MM/AA REVISIONS DU DOCUMENT Affaire n

Plus en détail

Fiche produit ROCKPANEL Ply

Fiche produit ROCKPANEL Ply Fiche produit ROCKPANEL Ply 1 Description du produit Les panneaux ROCKPANEL Ply enduits de primaire sont des panneaux préfabriqués en laine minérale comprimée et amalgamée à l aide d agents liants thermodurcissables.

Plus en détail

FTA 10/05-C Page 1 sur 5

FTA 10/05-C Page 1 sur 5 FTA 10/05-C Page 1 sur 5 FICHE TECHNIQUE FTA/10/05-C Robinets à membrane. Date d approbation : 16 mai 2013 Nombre de pages : 5 NOTES PRELIMINAIRES 1) S'il est fait mention de normes, de plans types, de

Plus en détail

de construction métallique

de construction métallique sous la direction de Jean-Pierre Muzeau Manuel de construction métallique Extraits des Eurocodes à l usage des étudiants Afnor et Groupe Eyrolles, 2012 ISBN Afnor : 978-2-12-465370-6 ISBN Eyrolles : 978-2-212-13469-8

Plus en détail

Agrément Technique Européen No. ATE-03/0044

Agrément Technique Européen No. ATE-03/0044 Deutsches Institut Für Bautechnik Etablissement public de droit allemand 10829 Berlin, Kolonnenstraβe 30 L Tel. : +49(0)30-78730-0 Fax : +49(0)30-78730-320 e-mail: dibt@dibt.de Autorisé et notifié conformément

Plus en détail

Le marquage CE. Christine Marcaillou. Service d études sur les transports, les routes et leurs aménagements. www.setra.developpement-durable.gouv.

Le marquage CE. Christine Marcaillou. Service d études sur les transports, les routes et leurs aménagements. www.setra.developpement-durable.gouv. Le marquage CE Christine Marcaillou Service d études sur les transports, les routes et leurs aménagements www.setra.developpement-durable.gouv.fr Le Marquage CE Le marquage CE est une obligation réglementaire

Plus en détail

Evaluation. technique européenne du 7 janvier 2015. Ceci est une traduction. En cas de doutes, veuillez-vous référer à l original allemand.

Evaluation. technique européenne du 7 janvier 2015. Ceci est une traduction. En cas de doutes, veuillez-vous référer à l original allemand. Member of EOTA www.eota.eu Zulassungsstelle Bauprodukte und Bauarten Bautechnisches Prüfamt Un organisme de droit public financé conjointement par la fédération et les régions Désigné selon l'article 29

Plus en détail

www.omnias.be REZ Pour calculer le prix budget d'une ossature OAS type MODUHOME(sur mesure) (habitable, extérieur murs) /m2 /m2 /m2 /m2 /m2

www.omnias.be REZ Pour calculer le prix budget d'une ossature OAS type MODUHOME(sur mesure) (habitable, extérieur murs) /m2 /m2 /m2 /m2 /m2 www.omnias.be Groupe MODUHOME POURQUOI OMNIAS? Données ou créations Etudes de stabilité Note de calcul Etude d'exécution Commandes Logistique Service du projet et optimisation Normes Officielles Traçage

Plus en détail

Transformation de couverture sèche en toiture-terrrasse

Transformation de couverture sèche en toiture-terrrasse F-c1 2 e édition Janvier 2006 Cahier de Prescriptions de Pose Transformation de couverture sèche en toiture-terrrasse Travaux de rénovation 1 - Objet Le présent Cahier concerne la mise en œuvre de panneaux

Plus en détail

Bibliographie normative

Bibliographie normative Environnement réglementaire Pour connaître la dernière version des normes en vigueur ou pour se procurer une norme, consulter le site Internet de l AFNOR, Association Française de Normalisation : www.afnor.fr

Plus en détail

Système de bardage sur ossature rapportée Profil à emboîtement. Système de bardage sur ossature rapportée - Profil à emboîtement 1

Système de bardage sur ossature rapportée Profil à emboîtement. Système de bardage sur ossature rapportée - Profil à emboîtement 1 Système de bardage sur ossature rapportée Profil à emboîtement Système de bardage sur ossature rapportée - Profil à emboîtement 1 Index Présentation Domaine d usage Les éléments du système Les profils

Plus en détail

LES PLANCHERS. Le plancher va travailler en flexion. Le plancher bien droit à l origine, dès qu on le emt en place, se déforme.

LES PLANCHERS. Le plancher va travailler en flexion. Le plancher bien droit à l origine, dès qu on le emt en place, se déforme. LES PLANCHERS Introduction - Charges supportées par les planchers -Poids propre -Revêtement -Cloisons -Exploitation Le plancher va travailler en flexion. Le plancher bien droit à l origine, dès qu on le

Plus en détail

Agrément Technique Européen

Agrément Technique Européen Centre Scientifique et Technique du Bâtiment 84, avenue Jean Jaurès Champs-sur-Marne F-77447 Marne-la-Vallée cedex 2 Tél. : (33) 01 64 68 82 82 Fax : (33) 01 60 05 70 37 Internet : www.cstb.fr Autorisé

Plus en détail

EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ : AGENCEMENT DE LOCAUX

EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ : AGENCEMENT DE LOCAUX 1/8 EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ : AGENCEMENT DE LOCAUX Date d application : 01 juillet 2015 2/8 SOMMAIRE PAGES

Plus en détail

Evaluation de la conformité à la norme he N 12150-2 du «Verre de silicate sodo-calcique de sécurité trempé thermiquement» (Août 2005)

Evaluation de la conformité à la norme he N 12150-2 du «Verre de silicate sodo-calcique de sécurité trempé thermiquement» (Août 2005) D i r e c t i v e r e l a t i v e a u x p r o d u i t s d e l a c o n s t r u c t i o n Evaluation de la conformité à la norme he N 12150-2 du «Verre de silicate sodo-calcique de sécurité trempé thermiquement»

Plus en détail

Fixations lourdes dans le béton

Fixations lourdes dans le béton Fixations lourdes dans le béton AGRÉMENT TECHNIQUE EUROPÉEN ATE - 08/0173 Option 1 Béton fissuré et non fissuré GOUJON FILETÉ CE Cheville d expansion par vissage à couple contrôlé à employer sur béton

Plus en détail

RAPPORT D'ESSAIS N FH 13 00 04

RAPPORT D'ESSAIS N FH 13 00 04 Pôle européen de sécurité CNPP-Vernon DPMES - Laboratoire Electronique Incendie Route de la Chapelle Réanville CD 64 CS 22265 F 27950 SAINT MARCEL Téléphone 33 (0)2325364 49 Télécopie 33 (0)232536496 RAPPORT

Plus en détail

IRIS International Railway Industry Standard

IRIS International Railway Industry Standard Français Addendum 19 Juin 2008 IRIS International Railway Industry Standard Hier kann ein kleiner Text stehen Hier kann ein kleiner Text stehen Hier kann ein kleiner Text stehen Hier kann ein kleiner Text

Plus en détail

I. Définitions et exigences

I. Définitions et exigences I. Définitions et exigences Classes d indicateurs chimiques [1] Stérilisation : synthèse des normes ayant trait Exigences générales : Chaque indicateur doit porter un marquage clair mentionnant le type

Plus en détail

Agrément Technique Européen ATE-13/0609. Traduction anglaise préparée par le DIBt Version originale en allemand. Plaques FERMACELL Powerpanel HD

Agrément Technique Européen ATE-13/0609. Traduction anglaise préparée par le DIBt Version originale en allemand. Plaques FERMACELL Powerpanel HD Deutsches Institut Für Bautechnik Organisme d évaluation des produits et éléments de construction Bureau de contrôle du bâtiment Établissement public de droit allemand reconnu au niveau fédéral et au niveau

Plus en détail

Note d information n 15

Note d information n 15 Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe Spécialisé n 2 Groupe Spécialisé n 7 Constructions, façades et cloisons légères Produits et systèmes d étanchéité et d isolation complémentaire

Plus en détail

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES FOURNITURE DE TUBES EN POLYETHYLENE HAUTE DENSITÉ PEHD Pour le transport et la distribution de l eau 1 TABLE DES MATIERES 1. INTRODUCTION _ DOMAINE D EPMLOI 2. CONFORMITE

Plus en détail

Panneaux composites légers autoportants N 016

Panneaux composites légers autoportants N 016 N 016 Panneaux composites légers autoportants Décembre 2006 - Cahier 3572 European Organisation for Technical Approvals Europäische Organisation für Technische Zulassungen Organisation Européenne pour

Plus en détail

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES Version Cahier des prescriptions techniques pour Tubes PVC assainissement Janvier 21 CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES TUBES EN POLYCHORURE DE VINYLE [PVC] Pour l assainissement gravitaire 1 Version

Plus en détail

Rapport d évaluation CCMC 13302-R

Rapport d évaluation CCMC 13302-R Rapport d évaluation CCMC 13302-R RÉPERTOIRE NORMATIF 07 44 50 Publié 2008-03-12 Révisé 2008-04-25 Réévaluation 2011-03-12 6XUH7RXFK 1. Opinion Le Centre canadien de matériaux de construction (CCMC) est

Plus en détail

Avis Technique 14/14-2017. Giacoflex PE-RT

Avis Technique 14/14-2017. Giacoflex PE-RT Avis Technique 14/14-2017 Annule et remplace l Avis Technique 14/09-1499*V1 Tubes en PE-RT Système de canalisations en PE-RT PE-RT piping system PE-RT Rohresystem Ne peuvent se prévaloir du présent Avis

Plus en détail

Document Technique d Application. Tuile Galleane 10

Document Technique d Application. Tuile Galleane 10 Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/08-1996 Tuile de terre cuite pour l'emploi en faible pente Couverture en petits éléments Discontinuous roofing Dachdeckungen Tuile Galleane 10

Plus en détail

Ce guide se divise en six chapitres, dont quatre sont dédiés à une catégorie de bâtiment :

Ce guide se divise en six chapitres, dont quatre sont dédiés à une catégorie de bâtiment : INTRODUCTION Constructions de pointe et d usage courant, les escaliers métalliques doivent répondre à d autres exigences, que celle de pouvoir passer d un niveau à un autre. L un des principaux points

Plus en détail

Détermination et calcul des ponts thermiques linéiques et intégrés des constructions en bois

Détermination et calcul des ponts thermiques linéiques et intégrés des constructions en bois DÉPARTEMENT ENVELOPPE ET REVÊTEMENTS Service DER Division HTO Date Le 23 août 2006 DER/HTO 2006-115- SF/LS N affaire : 06-019 Client seul Version 1 Unité ayant effectué les travaux : Responsable des travaux

Plus en détail

TRAVAIL EMPLOI FORMATION

TRAVAIL EMPLOI FORMATION TRAVAIL EMPLOI FORMATION Equipement de protection Hygiène et sécurité Prévention Santé MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL Direction générale du travail

Plus en détail

EN 16005 Exigences relatives aux détecteurs

EN 16005 Exigences relatives aux détecteurs EN 16005 Exigences relatives aux détecteurs Norme européenne pour portes actionnées par source d énergie extérieure La norme européenne EN 16005 définit les exigences de sécurité en matière de conception

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE PANNEAUX BOIS MASSIFS TOURILLONNES

GUIDE TECHNIQUE PANNEAUX BOIS MASSIFS TOURILLONNES GUIDE TECHNIQUE PANNEAUX BOIS MASSIFS TOURILLONNES 1 INTRODUCTION AU PRODUIT 3 QUALITE PROFILS 4 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES 9 TABLEAU DE PRE-DIMENSIONNEMENT 10 2 INTRODUCTION AU PRODUIT DESCRIPTION Les

Plus en détail

DOUBLE PEAUX PANNEAUX PLANCHERS

DOUBLE PEAUX PANNEAUX PLANCHERS FEU DOUBLE PEAUX PANNEAUX PLANCHERS ARCELOR CONSTRUCTION Groupe Arcelor Protégez vos espaces de vie et de travail Pour assurer la protection des biens et des personnes à l intérieur des bâtiments, la fonction

Plus en détail

Agrément général de contrôle des constructions

Agrément général de contrôle des constructions Annexe 10 Document de synthèse relatif à la paille en tant que matériau isolant. INSTITUT ALLEMAND POUR LES TECHNIQUES DE CONSTRUCTION Etablissement public (de droit allemand) 10829 Berlin, le 10 février

Plus en détail

Sommaire 2 ILNAS 04/12/2015

Sommaire 2 ILNAS 04/12/2015 Fit 4 Conformity Directive 2006/95/CE & 2014/35/UE concernant la mise à disposition sur le marché du matériel électrique destiné à être employé dans certaines limites de tension Romain Nies Chef de service

Plus en détail

BATIMAT 2007 Comparaison des contextes réglementaire et technique entre la Pologne et la France

BATIMAT 2007 Comparaison des contextes réglementaire et technique entre la Pologne et la France BATIMAT 2007 Comparaison des contextes réglementaire et technique entre la Pologne et la France Yannick LEMOIGNE CSTB Direction Technique Chef du Pôle Evaluations européennes, Certification et Développement

Plus en détail

Systèmes 3CE (Conduits collectifs pour chaudières étanches) en tirage naturel

Systèmes 3CE (Conduits collectifs pour chaudières étanches) en tirage naturel Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe Spécialisé n 14 «Installations de Génie Climatique et Installations Sanitaires» Systèmes 3CE (Conduits collectifs pour chaudières étanches) en

Plus en détail

Tableaux de distribution d énergie basse tension SIVACON S4

Tableaux de distribution d énergie basse tension SIVACON S4 Tableaux de distribution d énergie basse tension SIVACON S4 / Introduction /3 Généralités /6 Caractéristiques techniques /7 Déclaration de conformité 009 010 Introduction Vue d ensemble SIVACON S4 est

Plus en détail

DIVISION 431 SECURITE DES CONTENEURS

DIVISION 431 SECURITE DES CONTENEURS Affaires Maritimes DIVISION 431 SECURITE DES CONTENEURS Edition du 28 JUILLET 1994, parue au J.O. le 12 AOUT 1994 A jour des arrêtés suivants : Date de signature Date de parution J.O. 12-03-12 06-04-12

Plus en détail

Commune de Chambly RENOVATION PARTIELLE DE LA COUVERTURE AUX TENNIS COUVERTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P)

Commune de Chambly RENOVATION PARTIELLE DE LA COUVERTURE AUX TENNIS COUVERTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Commune de Chambly RENOVATION PARTIELLE DE LA COUVERTURE AUX TENNIS COUVERTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) 1 SOMMAIRE GENERALITES...3 1.1 OBJET DU MARCHE...3 1.2 INTERVENANTS...3

Plus en détail

2.4. DALLES DE PLANCHERS ET TOITURES

2.4. DALLES DE PLANCHERS ET TOITURES 2.4.1. DESCRIPTION 2.4. DALLES DE PLANCHERS ET TOITURES RONVODAL fabrique 3 types de planchers en béton précontraint : - la dalle alvéolaire classique ou dalle RC utilisée en plancher et éventuellement

Plus en détail

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s)

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s) Département Enveloppe et Revêtements Division HygroThermique des Ouvrages N affaire : 12-007 Le 10 avril 2012 Réf. DER/HTO 2012-093-BB/LS CALCUL DES COEFFICIENTS DE TRANSMISSION SURFACIQUE UP ET DES COEFFICIENTS

Plus en détail

ESCALIER EN BÉTON PRÉFABRIQUÉ

ESCALIER EN BÉTON PRÉFABRIQUÉ SALIR N ÉTON PRÉARIQUÉ La nouvelle règlementation Édition mai 2008 n application de la loi du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes

Plus en détail

Notice descriptive relative à la sécurité des personnes (Article R 123.22 du CCH)

Notice descriptive relative à la sécurité des personnes (Article R 123.22 du CCH) 1 Notice descriptive relative à la sécurité des personnes (Article R 123.22 du CCH) Conformément à Article R*111-19-17 du CCH, la présente notice fait partie du dossier permettant de vérifier la conformité

Plus en détail

PARTIE 2 EXIGENCES A RESPECTER PAR LE DEMANDEUR/TITULAIRE

PARTIE 2 EXIGENCES A RESPECTER PAR LE DEMANDEUR/TITULAIRE REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF 315 NF Petite Enfance PARTIE 2 EXIGENCES A RESPECTER PAR LE DEMANDEUR/TITULAIRE SOMMAIRE 2.1. Exigences concernant les produits 2.2. Exigences concernant le système de

Plus en détail

Règles relatives à la qualification des produits de sécurité par la DCSSI

Règles relatives à la qualification des produits de sécurité par la DCSSI Secrétariat général de la défense nationale Paris, le 26 février 2004 N 000451/SGDN/DCSSI/SDR Direction centrale de la sécurité des systèmes d information Règles relatives à la qualification des produits

Plus en détail

HALLE DES SPORTS SERRURERIE. EXTENSION DU COMPLEXE SPORTIF DE KERCOCO à GUIPAVAS. Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS

HALLE DES SPORTS SERRURERIE. EXTENSION DU COMPLEXE SPORTIF DE KERCOCO à GUIPAVAS. Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS HALLE DES SPORTS EXTENSION DU COMPLEXE SPORTIF DE KERCOCO à GUIPAVAS Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS LOT N 07 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES SERRURERIE 1 VRD

Plus en détail

PRODUITS DE CONSTRUCTION : APTITUDE À L EMPLOI

PRODUITS DE CONSTRUCTION : APTITUDE À L EMPLOI Roger Cadiergues MémoCad ma05.a PRODUITS DE CONSTRUCTION : APTITUDE À L EMPLOI SOMMAIRE MA02.1. Les exigences de base MA02.2. Les textes officiels MA02.3. Les codes et leurs articulations MA02.4. Annexe

Plus en détail

Panneaux acoustiques laine de roche type WP-A à fixations traversantes. Panneau de bardage laine de roche WP-F

Panneaux acoustiques laine de roche type WP-A à fixations traversantes. Panneau de bardage laine de roche WP-F 31 61 Panneaux acoustiques laine de roche type WP-A à fixations traversantes 1 PROFIL 6 50 PROFIL 5 BRUCHAPaneel PROFIL 4 PROFIL 3 PROFIL Panneau de bardage laine de roche WP-F FIXATION VISIBLE bonnes

Plus en détail

Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé

Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé Document entériné par le Groupe Spécialisé n 3 le 15 janvier 2013 Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé Groupe Spécialisé n 3 «Structures, planchers et autres composants

Plus en détail

14. 01. 2008 25. 04. 2011. Am Ökopark 6 A - 8230 Hartberg. 12 pages

14. 01. 2008 25. 04. 2011. Am Ökopark 6 A - 8230 Hartberg. 12 pages ÖSTERREICHISCHES INSTITUT FÜR BAUTECHNIK A-1010 Wien, Schenkenstra e 4 Tél. : +43(0)1-5336550 Fax : + 43(0)1-5336423 E-mail: mail oib.or.at Autorisé et notifié conformément à l article 10 de la Directive

Plus en détail

Caractéristique Essentielle

Caractéristique Essentielle Member of Centre Scientifique et Technique du Bâtiment 84 avenue Jean Jaurès CHAMPS-SUR-MARNE F-77447 Marne-la-Vallée Cedex 2 Tél. : (33) 01 64 68 82 82 Fax : (33) 01 60 05 70 37 Evaluation Technique Européenne

Plus en détail

Fiche Technique d Évaluation sismique : Construction basse en Maçonnerie Non-armée, Chaînée, ou de Remplissage en Haïti

Fiche Technique d Évaluation sismique : Construction basse en Maçonnerie Non-armée, Chaînée, ou de Remplissage en Haïti .0 RISQUES GEOLOGIQUES DU SITE NOTES. LIQUÉFACTION : On ne doit pas trouver de sols granulaires liquéfiables, lâches, saturés, ou qui pourraient compromettre la performance sismique du bâtiment, dans des

Plus en détail

Date de la motorisation :././ Date de la mise en service :././. Autres informations éventuelles sur le portail :

Date de la motorisation :././ Date de la mise en service :././. Autres informations éventuelles sur le portail : FICHE DE VALIDATION DE MOTORISATION Portail coulissant automatique ou par impulsion sur un lieu de travail (motorisation d un portail manuel) Tampon de l entreprise Un portail donnant un accès direct avec

Plus en détail

Agrément Technique Européen ETA- 08/0307 (Traduction en langue française par Hilti Version originale en allemand)

Agrément Technique Européen ETA- 08/0307 (Traduction en langue française par Hilti Version originale en allemand) ETA- 08/0307 (Traduction en langue française par Hilti Version originale en allemand) Nom commercial Trade name Titulaire de l agrément Holder of approval Objet de l agrément et domaine d'emploi Generic

Plus en détail

Règlement EPAQ pour la qualité des profilés métalliques

Règlement EPAQ pour la qualité des profilés métalliques Règlement EPAQ pour la qualité des profilés métalliques Septembre 2010 Max-Planck-Straße 4 D-40237 Düsseldorf Téléphone: +49 211 6989411 Fax: +49 211 672034 E-mail : info@epaq.eu Règlement EPAQ pour la

Plus en détail

VERIFICATION TECHNIQUE

VERIFICATION TECHNIQUE GALVASTEEL S A ZA AMBROISE II 40390 ST MARTIN DE SEIGNANX VERIFICATION TECHNIQUE ASSISTANCE TECHNIQUE VALIDATION NOTE DE CALCUL BUNGALOWS 40 ST MARTIN DE SEIGNANX N DE CLIENT : 31688246 N DE CONTRAT :

Plus en détail

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES Place Jean Marie Danel 80370 BERNAVILLE DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT n 04: SERRURERIE MAITRISE d ŒUVRE Antoine MAUGNARD Architecte 11 Avenue de

Plus en détail

5. INSPECTION COMMUNE PREALABLE ET PLAN DE PREVENTION

5. INSPECTION COMMUNE PREALABLE ET PLAN DE PREVENTION 1. OBJET Le décret n 92-158 du 20 février 1992 s'applique dès lors qu'une entreprise extérieure intervient dans un établissement d'une collectivité ou dans ses dépendances ou chantiers. 2. REGLEMENTATION

Plus en détail

Document Technique d Application. OMEGA 10 Ste Foy

Document Technique d Application. OMEGA 10 Ste Foy Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/12-2270 Annule et remplace l Avis Technique 5/02-1606 Tuile de terre cuite Couverture en petits éléments Discontinous roofing Drachdeckungen

Plus en détail

PARTIE 2 EXIGENCES QUALITE A RESPECTER PAR LE FABRICANT

PARTIE 2 EXIGENCES QUALITE A RESPECTER PAR LE FABRICANT REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF DENTAIRE PARTIE 2 EXIGENCES QUALITE A RESPECTER PAR LE FABRICANT SOMMAIRE 2.1. Exigences concernant les produits 2.2. Exigences concernant le système de management de

Plus en détail

Entrepreneur de construction

Entrepreneur de construction Profil des compétences professionnelles Programme-cadre et détail du programme des examens relatifs aux modules des cours de technologie, théorie professionnelle Organisation pratique, lieux d organisation

Plus en détail

LOT N 03 SERRURERIE SOMMAIRE

LOT N 03 SERRURERIE SOMMAIRE CONSEIL GENERAL de la SOMME Transfert de l imprimerie située au 40 rue de la République vers le 10 rue des Louvels 80000 AMIENS 3.1 LOT N 03 SERRURERIE SOMMAIRE 3.1 ETENDUE DES TRAVAUX REGLEMENTATIONS

Plus en détail

Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change

Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change 18 mai 2013 Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change Façades Bâtiments bas 3.5.1 Façades simple paroi 3.5.1.1 Séparation entre compartiments Ce qui change est souligné (+ Euroclasses) Fixations des

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Aménagement d une salle de cours de l'ira Structure et mobilier de l auditorium : CCTP MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Pouvoir adjudicateur exerçant

Plus en détail

ANNEXE 4-7 Les éléments non structuraux et leur dimensionnement Bâtiment à risque «normal»

ANNEXE 4-7 Les éléments non structuraux et leur dimensionnement Bâtiment à risque «normal» ANNEE 4-7 Les éléments non structuraux et leur dimensionnement Bâtiment à risque «normal» Définition des familles d éléments non structuraux du cadre bâti 1 Les éléments constitutifs du bâtiment sont

Plus en détail

SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE

SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE L - 72 FOURNITURE DE SEMELLES ELASTIQUES POUR LA FIXATION DE VOIE "TYPE BOTZELAER" EDITION: 04/2001 Index 1. INTRODUCTION... 3 1.1. DOMAINE

Plus en détail

aux portes, fenêtres et fermetures

aux portes, fenêtres et fermetures Projet financé par l UE Le marquage CE appliqué aux portes, fenêtres et fermetures Marc GOESSEL Adjoint au Chef de Division CSTB BAIES et VITRAGES Pour un accès libre au marché européen! Fenêtres et Portes

Plus en détail