MONTEREAU CEDEX FRANCE SAS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "+33 1 60 57 30 00 +33 1 60 57 30 15 77876 MONTEREAU CEDEX FRANCE SAS"

Transcription

1 Câbles Energie

2 SILEC CABLE 0

3 ENERGIE BT EDF - SOUTERRAIN CABLES DE BRANCHEMENT H1 XDV-AU Documents de normalisation : NF C , HD 603. Tension nominale Tension assignée : 0.6/1 kv Utilisation Excellent Très bon Bon Moyen Médiocre Ces câbles sont principalement utilisés pour la réalisation de branchements individuels souterrains et aéro-souterrains. Leur constitution interdit leur utilisation dans les installations ou les réseaux dont le neutre n est pas mis directement à la terre. Il en résulte en particulier que ces câbles ne doivent pas être utilisés en aval des dispositifs de protection contre les contacts indirects. Modes de pose courants Conformément à l arrêté technique du 26 mai 1978 et au décret du 14 novembre 1988, ces câbles munis d un écran métallique - à mettre à la terre - peuvent être enterrés directement. Ils peuvent être installés en galerie technique, ou en sous-sol d immeubles collectifs sur chemin de câbles, tablettes ou autre support. La réalisation de dérivation et de branchement peut s effectuer sous tension sans coupure du neutre. Rayons de courbures : Statique (après pose) : 10D Dynamique (en cours de pose) : 20D où D est le diamètre extérieur du câble. Spécification/Construction Conducteurs de phase : Ame : en aluminium, massive, de forme circulaire. Enveloppe isolante : en polyéthylène réticulé. Neutre : Ame : en aluminium, massive, de forme circulaire. Gaine de protection : en plomb, étanche longitudinalement. Conducteurs pilote : Ame : massive, en cuivre, classe 1. Enveloppe isolante : noire en polyéthylène réticulé. Assemblage : éventuellement avec éléments de bourrage d étanchéité longitudinale. Armure métallique : Formée par 1 ou 2 feuillards en acier galvanisés, enroulés en hélice directement sur l assemblage des conducteurs et en contact avec le conducteur neutre. Gaine extérieure : noire, en PVC. SILEC CABLE 1

4 BT EDF - SOUTERRAIN ENERGIE Branchement H1 XDV-AU (suite) Température maximale admissible sur l âme En permanence : 90 C. En court-circuit : 250 C. Marquage extérieur Conducteur de phase : numérotation en chiffres 1, 2, 3 selon les cas sur conducteurs noirs. Gaine extérieure du câble : H1 XDV-AU SILEC 221 3xS1 ou 1xS1 + 1xS1 - JOUR - ANNÉE - NF C et marquage métrique. Caractéristiques générales Diamètre extérieur Masse Nombre x section des conducteurs Intensité admissible A Câbles enterrés Câbles posés sur tablettes Chute de tension Par ampère et par km (cos ϕ=0.8) Eté Hiver mm kg/km mm² Eté Hiver Continu Discontinu Continu Discontinu V x x p1, x x x x p1, x Les intensités sont données en supposant le neutre chargé comme une phase. Eté Hiver Température maximale de l air C 30 C 20 C Température maximale du sol C 20 C 10 C Résistivité thermique du sol K.m/W SILEC CABLE 2

5 ENERGIE BT EDF - SOUTERRAIN CABLES DE BRANCHEMENT H1 XDV-AU avec câble de Téléreport Documents de normalisation : NF C Tension nominale Tension assignée : 0.6/1 kv Utilisation Excellent Très bon Bon Moyen Médiocre Ces câbles sont principalement utilisés pour la réalisation de branchements individuels souterrains et aérosouterrains. Leur constitution interdit leur utilisation dans les installations ou les réseaux dont le neutre n est pas mis directement à la terre. Il en résulte en particulier que ces câbles ne doivent pas être utilisés en aval des dispositifs de protection contre les contacts indirects. Modes de pose courants Conformément à l arrêté technique du 26 mai 1978 et au décret du 14 novembre 1988, ces câbles munis d un écran métallique - à mettre à la terre - peuvent être enterrés directement. Ils peuvent être installés en galerie technique, ou en sous-sol d immeubles collectifs sur chemin de câbles, tablettes ou autre support. La réalisation de dérivation et de branchement peut s effectuer sous tension sans coupure du neutre. Rayons de courbures : Statique (après pose) : 10D Dynamique (en cours de pose) : 20D où D est le diamètre extérieur du câble. Spécification/Construction Conducteurs de phase : Ame : en aluminium, massive, de forme circulaire. Enveloppe isolante : en polyéthylène réticulé. Neutre : Ame : en aluminium, massive, de forme circulaire. Gaine de protection : en plomb, étanche longitudinalement. Câble de Téléreport : selon C , modèle intérieur (non armé) Assemblage : éventuellement avec éléments de bourrage d étanchéité longitudinale. Armure métallique : formée par 1 ou 2 feuillards en acier galvanisés, enroulés en hélice directement sur l assemblage des conducteurs et en contact avec le conducteur neutre. Gaine extérieure : noire, en PVC. SILEC CABLE 3

6 BT EDF - SOUTERRAIN ENERGIE Branchement H1 XDV-AU + Téléreport (suite) Température maximale admissible sur l âme En permanence : 90 C. En court-circuit : 250 C. Marquage extérieur Conducteur de phase : numérotation en chiffres 1, 2, 3 selon les cas sur conducteurs noirs. Gaine extérieure du câble : H1 XDV-AU SILEC 221 3xS1 ou 1xS1 + 1xS2 NF C TÉLÉREPORT C JOUR - ANNÉE - et marquage métrique. Caractéristiques générales Diamètre extérieur mm Masse kg/km Nombre x section des conducteurs mm² 1x Téléreport 3x Téléreport 3x Téléreport Modèle étanche Eté Intensité admissible A Câbles enterrés Hiver Continu Discontinu Continu Discontinu Les intensités sont données en supposant le neutre chargé comme une phase. Câbles posés sur tablettes Eté Hiver Chute de tension par ampère et par km (cos ϕ=0.8) Eté Hiver Température maximale de l air C 30 C 20 C Température maximale du sol C 20 C 10 C Résistivité thermique du sol K.m/W V SILEC CABLE 4

7 ENERGIE BT EDF - SOUTERRAIN CABLES DE DISTRIBUTION H1 XDV-AR (ou AS) Documents de normalisation : NF C , HD 603. Tension nominale Tension assignée : 0.6/1 kv Utilisation Excellent Très bon Bon Moyen Médiocre Ces câbles sont principalement utilisés pour la réalisation de réseaux de distribution souterrains branchements collectifs souterrains et des liaisons aéro-souterraines des postes HTA/BT. Leur constitution interdit leur utilisation dans les installations ou les réseaux dont le neutre n est pas mis directement à la terre. Il en résulte en particulier que ces câbles ne doivent pas être utilisés en aval des dispositifs de protection contre les contacts indirects. Modes de pose courants Conformément à l arrêté technique du 26 mai 1978 et au décret du 14 novembre 1988, ces câbles munis d un écran métallique - à mettre à la terre - peuvent être enterrés directement. Ils peuvent être installés en galerie technique, ou en sous-sol d immeubles collectifs sur chemin de câbles, tablettes ou autre support. Rayons de courbures : Statique (après pose) : 8D Dynamique (en cours de pose) : 16D où D est le diamètre extérieur du câble. Spécification/Construction Conducteurs de phase : Ame : en aluminium, câblée de classe 2, de forme sectorale pour les sections 95 mm² et de forme circulaire pour les sections 50 mm². Enveloppe isolante : en polyéthylène réticulé. Neutre : Ame : en aluminium, câblée de classe 2, de forme circulaire. Gaine de protection : en plomb, étanche longitudinalement. Assemblage : avec éléments de bourrage d étanchéité longitudinale. Armure métallique : Formée par 2 feuillards en acier galvanisés, enroulés en hélice directement sur l assemblage des conducteurs et en contact avec le conducteur neutre. Gaine extérieure : noire, en PVC. SILEC CABLE 5

8 BT EDF - SOUTERRAIN ENERGIE Distribution H1 XDV-AR (suite) Température maximale admissible sur l âme En permanence : 90 C. En court-circuit : 250 C. Marquage extérieur Conducteur de phase : numérotation en chiffres 1, 2, 3, sur conducteur noirs Gaine extérieure du câble : H1 XDV-AR (ou AS) SILEC 221 3xS1 + 1xS2 - JOUR - ANNÉE - NF C et marquage métrique. Caractéristiques générales Diamètre extérieur Masse Nombre x section des conducteurs Eté Intensité admissible A Câbles enterrés Hiver Câbles posés sur tablettes Chute de tension par ampère et par km (cos ϕ=0.8) mm kg/km mm² Continu Discontinu Continu Discontinu Eté Hiver V x x x x x Les intensités sont données en supposant le neutre chargé comme une phase. Eté Hiver Température maximale de l air C 30 C 20 C Température maximale du sol C 20 C 10 C Résistivité thermique du sol K.m/W SILEC CABLE 6

9 ENERGIE BT EDF - AERIEN CABLES FAISCEAU DE BRANCHEMENT AERIEN Documents de normalisation : NF C , HD 626. Tension nominale Tension assignée : 0.6/1 kv Utilisation Excellent Bon Moyen Modes de pose courants Voir le paragraphe «Modes de pose courants» dans «Câbles faisceaux de réseau aérien». Rayons de courbures : Statique (après pose) : 6D Dynamique (en cours de pose) : 12D où D est le diamètre apparent du faisceau. Spécification/Construction Les câbles faisceaux de branchement aérien sont constitués par deux ou quatre conducteurs, torsadés entre eux avec un pas à droite, compris entre 12 et 20 fois le diamètre extérieur du faisceau, éventuellement avec une paire de 1,5 mm² cuivre. L un des conducteurs peut servir de conducteur de neutre. Conducteurs de phase : Ame : en aluminium, classe 2, de forme circulaire. Enveloppe isolante : noire, en polyéthylène réticulé. Paire pilote : Ame : massive, en cuivre, classe 1. Enveloppe isolante : noire, en polyéthylène réticulé. Température maximale admissible sur l âme En permanence : 90 C. En court-circuit : 250 C. Marquage extérieur Conducteurs de phase : numérotation en chiffres 1, 2, 3. Neutre : sur une génératrice NF C SILEC section et sur une autre génératrice : 221, en creux. Marquage métrique SILEC CABLE 7

10 BT EDF - AERIEN ENERGIE Branchement aérien (suite) Caractéristiques générales Diamètre approximatif extérieur mm Masse kg/km Nombre x section des conducteurs mm² Dans l air Intensité admissible A En traversée de murs Sur façades Chute de tension par ampère et par km sur tablettes (cos ϕ =0.8) V x (2) x x16 + 1p1, x x16 + 1p1, x (2) x x25 + 1p1, x x25 + 1p1, Température maximale ambiante : 30 C. (1) Les valeurs d intensité indiquées sont celles correspondant aux points les plus chauds (traversée de mur et passage de conduits). Dans les cas où ces points n existent pas, multiplier les valeurs par le coefficient 1,30. (2) L intensité admissible dépend du nombre de conducteurs empruntant le même conduit. La première valeur correspond à 2 conducteurs, la deuxième à quatre conducteurs. SILEC CABLE 8

11 ENERGIE BT EDF - AERIEN CABLES FAISCEAUX DE DISTRIBUTION AERIEN Documents de normalisation : NF C , HD 626. Tension nominale Tension assignée : 0.6/1 kv Utilisation Excellent Bon Moyen La réalisation des réseaux de distribution aérienne BT au moyen de torsades de conducteurs aluminium isolés procure de nombreux avantages par rapport aux conducteurs nus, en particulier : - implantation plus aisée, - possibilité de raccordement sous tension; - sécurité de service accrue, - élimination des risques pour le personnel et les tiers. Les dispositions concernant la mise en œuvre des câbles faisceaux figurent dans l arrêté du 26 Mai 1978 et dans la norme NF C (travaux d électrification rurale). Ce dernier document comprend en outre à l annexe III des tableaux et abaques donnant les tensions et les flèches de pose à considérer pour les différents faisceaux de distribution aérienne. Modes de pose courants Faisceau tendu sur poteaux Ce procédé est principalement utilisé en zone rurale et dans les régions boisées. Les dipositions générales sont celles s appliquant aux liaisons auto-portées. Les pinces d alignement et d ancrage sont fixées sur le neutre porteur seulement. Les dimensions extérieures des neutres porteurs de 54,6 et 70 mm² sont identiques de façon à simplifier le choix de l armement. Moyennant certaines précautions, les câbles faisceaux de distribution peuvent être posés sur les mêmes supports que les lignes moyenne tension. Faisceau tendu sur façade : Ce mode de pose est le plus répandu dans les zones urbaines, notamment lorsque l architecture est homogène. Le tracé est généralement choisi de manière que les branchements soient les plus courts possibles. La tension du faisceau est assurée par des pinces d ancrages fixées sur le conducteur neutre. Des berceaux d alignement scellés dans la façade supportent l ensemble des conducteurs tous les 6 à 12 m, à une distance minimale de 10 cm de la façade. La flèche maximale usuellement considérée est de 5 cm à 40 C, vent nul. Pour les traversées de rues ou d espaces non bâtis, le faisceau est tendu entre deux pinces d ancrage de part et d autre de la traversée. Faisceau posé sur façade : Ce mode de pose est employé lorsque l utilisation d un faisceau tendu ne peut être retenue, en particulier pour des raisons esthétiques. Le faisceau est maintenu à une distance de 1 à 5 cm de la façade par des supports espacés de 70 cm sur les tronçons horizontaux et de 1 m sur les tronçons verticaux. SILEC CABLE 9

12 BT EDF - AERIEN ENERGIE Distribution aérien (suite) Rayons de courbures : Statique (après pose) : 6D Dynamique (en cours de pose) : 12D où D est le diamètre apparent du faisceau. Spécification/Construction Les câbles faisceaux de réseau aérien sont constitués par trois conducteurs de phases isolés et assemblés autour d un conducteur neutre isolé servant de porteur. Ils peuvent comporter en plus de 1 à 3 conducteurs d éclairage public. Conducteurs de phase : Ame : en aluminium, classe 2, de forme circulaire. Enveloppe isolante : noire, en polyéthylène réticulé. Neutre porteur : Ame : en alliage d aluminium AG S. Enveloppe isolante : noire, en polyéthylène réticulé. Conducteurs d éclairage public : Ame : en aluminium, classe 2, de forme circulaire. Enveloppe isolante : noire, en polyéthylène réticulé. Assemblage : Les conducteurs de phase et d éclairage public sont torsadés autour du conducteur neutre avec un pas à droite dont la longueur est comprise entre 20 et 25 fois le diamètre extérieur du faisceau. Température maximale admissible sur l âme En permanence : 90 C. En court-circuit : 250 C. Marquage extérieur Conducteur de phase : numérotation en chiffres 1, 2, 3. Conducteurs d éclairage public : EP1, EP2 ou EP3. Neutre : sur une génératrice NF C SILEC section et sur une autre génératrice : 221. Marquage métrique SILEC CABLE 10

13 ENERGIE BT EDF - AERIEN Distribution aérien (suite) Caractéristiques générales Diamètre extérieur approximatif mm Masse approximative kg/km Nombre x section des conducteurs AVEC NEUTRE PORTEUR AGS 54.6 mm² Intensité admissible A Chute de tension* Par ampère et par km (cos ϕ =0.8) x x25 + 1x x25 + 2x x x35 + 1x x35 + 2x x x50 + 1x x50 + 2x x x70 + 1x x70 + 2x x70 + 3x AVEC NEUTRE PORTEUR AGS 70 mm² x x70 + 1x x70 + 2x x x x x x x x Température maximale ambiante : 30 C. * Valeurs issues de la NF C de juillet 96. NEUTRE PORTEUR AGS: Force à la rupture Module d élasticité Coeff. de dilatation linéaire Porteur de 54.6 mm² 1660 dan MPa 23,10-6 K -1 Porteur de 70 mm² 2050 dan MPa 23,10-6 K -1 V SILEC CABLE 11

77876 MONTEREAU CEDEX FRANCE SAS

77876 MONTEREAU CEDEX FRANCE SAS Câbles Energie SILEC CBLE 0 MOYENNE TENSION - HT ENERGIE STER GINE Documents de normalisation : Spécification Technique particulière EDF-GDF Services concernant les conducteurs pour pont gainé. Réf. STER-G/CP

Plus en détail

CATALOGUE. Câbles d énergie électrique

CATALOGUE. Câbles d énergie électrique CATALOGUE Câbles d énergie électrique BASSE TENSION (BT) H05V-U / H07V-U / H07V-R Câbles Domestiques Rigides NORMES APPLICABLES NF C 32-201-3 NM 06.03.005 CEI 60 227-3 HD 21-3 DESCRIPTION Ame : Cuivre

Plus en détail

Câble rigide industriel (1,5-4mm²) & Multiconducteur

Câble rigide industriel (1,5-4mm²) & Multiconducteur Câble rigide industriel (1,5-4mm²) & Multiconducteur NF C 32-321 : Conducteurs et câbles isolés pour installations Câbles rigides isolés au polyéthylène réticulé sous gaine de protection en polychlorure

Plus en détail

SOLUTIONS POUR INSTALLATIONS PHOTOVOLTAÏQUES

SOLUTIONS POUR INSTALLATIONS PHOTOVOLTAÏQUES SOLUTIONS POUR INSTALLATIONS PHOTOVOLTAÏQUES NOTRE OFFRE Les énergies renouvelables connaissent depuis plusieurs années un essor vertigineux tant sur le marché français qu au niveau mondial. Compagnie

Plus en détail

CÂBLES RIGIDES INDUSTRIELS

CÂBLES RIGIDES INDUSTRIELS DESCRIPTION : me en cuivre ou en aluminium. Souplesse de l âme : ivre : Section 4 : classe 1 ou 2, Section > 4 : classe 2. uminium : classe 2 Enveloppe isolante en polyéthylène réticulé. Gaine extérieure

Plus en détail

U-1000 R2V : Cuivre U-1000 AR2V: Aluminium

U-1000 R2V : Cuivre U-1000 AR2V: Aluminium U-1000 R2V : Cuivre U-1000 AR2V: Aluminium NF C 32-321 Caractéristiques Tension assignée 0,6/1 kv Ame Rigide, câblée classe 2 rigide, massive, classe 1, pour S =< 4 mm², rigide câblée, classe 2, pour S

Plus en détail

RÈGLES GÉNÉRALES D INSTALLATIONS DES COLONNES ÉLECTRIQUES (norme NF C 14-100 édition Février 2008) Les colonnes électriques sont installées dans des

RÈGLES GÉNÉRALES D INSTALLATIONS DES COLONNES ÉLECTRIQUES (norme NF C 14-100 édition Février 2008) Les colonnes électriques sont installées dans des RÈGLES GÉNÉRALES D INSTALLATIONS DES COLONNES ÉLECTRIQUES (norme NF C 14-100 édition Février 2008) Les s électriques sont installées des gaines de d immeubles ou en apparent la cage d escalier (réhabilitation

Plus en détail

CABLES SOUPLES INDUSTRIELS

CABLES SOUPLES INDUSTRIELS L ensemble des caractéristiques de l enveloppe isolante et de la gaine du câble TENFLEX garantit une forte ténacité, une grande résistance aux huiles et aux graisses minérales. Il est idéal pour les équipements

Plus en détail

Présentation de la nouvelle édition de la norme NF C 14-100

Présentation de la nouvelle édition de la norme NF C 14-100 Présentation de la nouvelle édition de la norme NF C 14-100 Jeudi 13 Mars 2008 Centre de Conférences Etoile Saint Honoré Paris 8 éme Introduction à la C 14-100 «Février 2008» par Jean-Philippe SIGAL Président

Plus en détail

Accessoires pour réseau r électrique basse tension souterrain Erdf

Accessoires pour réseau r électrique basse tension souterrain Erdf Accessoires pour réseau r électrique basse tension souterrain Erdf Cabos 09 - Maceió, 2-3 de outubro 2009. 1 1 - INTRODUCTION 2 DOMAINE DE TENSION DES CÂBLES DESTINÉS AU TRANSPORT D ÉD ÉNERGIE Valeur de

Plus en détail

Guide pratique du Branchement Basse Tension collectif

Guide pratique du Branchement Basse Tension collectif Guide pratique du Branchement Basse Tension collectif Branchement collectif Page 1 / 10 Sommaire 1- Normes...3 2- Politiques et règles techniques...3 2.1 Branchement aérien ou souterrain...3 2.2 Branchement

Plus en détail

Câbles de distribution basse tension - GKN Catalogue 3

Câbles de distribution basse tension - GKN Catalogue 3 Câbles de distribution basse tension - GKN Catalogue 3 Catalogue général Vue d ensemble de nos catalogues 01 02 03 04 Câbles d installation Câbles de coande, TT-Flex Câbles de distribution basse tension

Plus en détail

Guide pratique du Branchement Basse Tension individuel à 36 kva

Guide pratique du Branchement Basse Tension individuel à 36 kva Guide pratique du Branchement Basse Tension individuel à 36 kva Branchement Basse tension individuel Page 1 / 14 Sommaire 1- Normes :... 3 2- Politiques et règles techniques... 3 2.1 Branchement aérien

Plus en détail

Câble Souterrain rempli SERIE 74. 1/ Conducteurs Les conducteurs sont en cuivre recuit de diamètre 0.4 mm, 0.6 mm ou 0.8 mm.

Câble Souterrain rempli SERIE 74. 1/ Conducteurs Les conducteurs sont en cuivre recuit de diamètre 0.4 mm, 0.6 mm ou 0.8 mm. Tél : (+216) 70 73 21 64 Fax : (+216) 70 73 21 89 Présentation Câble Souterrain rempli SERIE 74 Câble à isolation polyoléfine et gaine polyoléfine pour réseaux locaux de télécommunication. Ils sont particulièrement

Plus en détail

Guide pratique pour un raccordement électrique collectif neuf

Guide pratique pour un raccordement électrique collectif neuf Rédigé par : MD/JB Guide pratique pour un raccordement électrique collectif neuf Liste de diffusion : Nom Organisme - Equipe Action Maîtres d ouvrages (MOA) Pour application Versions : Nom Version Date

Plus en détail

SAGITRACE SAPG/SAPGS/SAMT/SAMTS

SAGITRACE SAPG/SAPGS/SAMT/SAMTS Nature Il s agit d un système de chauffage électrique de faible puissance à poser le long d une canalisation sous le calorifuge ; il sert à réchauffer le tube pour le maintenir à une température minimale

Plus en détail

Colonne électrique GÉNÉRALITÉS. Dossier de branchement. L outil d aide au calcul simple et rapide

Colonne électrique GÉNÉRALITÉS. Dossier de branchement. L outil d aide au calcul simple et rapide GÉNÉRALITÉS Les colonnes électriques relèvent de la norme NF C 14100 : Installation de branchement à basse tension. Il existe deux dimensionnements : les colonnes 200 A et les colonnes 400 A. Il est nécessaire

Plus en détail

JOURNÉE TECHNIQUE DU 26 MAI 2011

JOURNÉE TECHNIQUE DU 26 MAI 2011 JOURNÉE TECHNIQUE DU 26 MAI 2011 LES REVÊTEMENTS DE SOL DE BÂTIMENT Comparaisons des 2 DTU : DTU 52.1 (sols scellés) et DTU 52.2 (sols collés) pour les PIERRES NATURELLES Philippe DUPUIS NF DTU 52.1 NF

Plus en détail

CÂBLES À FIBRES OPTIQUES. pour transmissions à très haut débit et réseaux FTTx

CÂBLES À FIBRES OPTIQUES. pour transmissions à très haut débit et réseaux FTTx CÂBLES À FIBRES OPTIQUES pour transmissions à très haut débit et réseaux FTTx CÂBLES À FIBRES OPTIQUES RÉFÉRENCES ET SAVOIR-FAIRE SILEC CABLE Depuis 1983, Silec Cable fournit avec succès les plus grands

Plus en détail

Mission ECOTER. Déploiement du THD en milieu rural et rurbain Le 11 décembre 2008. La pose de fibres optiques en aérien

Mission ECOTER. Déploiement du THD en milieu rural et rurbain Le 11 décembre 2008. La pose de fibres optiques en aérien Mission ECOTER Déploiement du THD en milieu rural et rurbain Le 11 décembre 2008 La pose de fibres optiques en aérien La pose de fibres optiques en égouts non visitables Claude CHARNAY: Directeur Commercial

Plus en détail

Câbles pour installations solaires photovoltaïques. Pour une énergie plus propre

Câbles pour installations solaires photovoltaïques. Pour une énergie plus propre Câbles pour installations solaires photovoltaïques Pour une énergie plus propre One Company Connecting The World POWERFUL PRESENCE PRODUCTS PERFORMANCE PEOPLE Depuis 165 ans, General Cable est un pionnier

Plus en détail

Eclairage public maintenance et normalisations. Norme d installation électrique d éclairage public NF C 17-200 Points de vue et évolutions

Eclairage public maintenance et normalisations. Norme d installation électrique d éclairage public NF C 17-200 Points de vue et évolutions 1 AFE Eclairage public maintenance et normalisations Norme d installation électrique d éclairage public NF C 17-200 Points de vue et évolutions 1. Liste des normes et des guides EP La norme NF C 17-200

Plus en détail

Le circuit de communication du branchement

Le circuit de communication du branchement Le circuit de communication du branchement ÉLECTRICITÉ RÉSEAU DISTRIBUTION FRANCE FFIE SERCE FEDELEC UNA3E-CAPEB FNCCR CONSUEL Juillet 2011 - n 16 Ce document définit les conditions de réalisation du téléreport

Plus en détail

Guide pratique du branchement Pour une production photovoltaïque à 36 kva

Guide pratique du branchement Pour une production photovoltaïque à 36 kva Guide pratique du branchement Pour une production photovoltaïque à 36 kva Page 1 / 18 Sommaire 1. Normes 2. Politique et règles techniques 2.1. Branchement monophasé ou triphasé 2.2. Accessibilité relève

Plus en détail

FILS ET CABLES POUR COURANT FAIBLE. TELEREPORT ARMÉ et NON ARMÉ Caractéristique du câble

FILS ET CABLES POUR COURANT FAIBLE. TELEREPORT ARMÉ et NON ARMÉ Caractéristique du câble FILS ET CABLES TELEREPORT ARMÉ et NON ARMÉ Caractéristique du câble RÉFÉRENCE à la Norme : NFC 33-400 AME : Cuivre rouge de diamètre 0,6 mm ISOLATION : PVC. Assemblage en quarte étoile ÉCRAN : Fil de marque

Plus en détail

Puissances minimales de dimensionnement à prévoir par local et courant assigné de l AGCP en kva. Extrait NF C 14-100

Puissances minimales de dimensionnement à prévoir par local et courant assigné de l AGCP en kva. Extrait NF C 14-100 CCPI à fouet mono réf. 0812 CPF mono réf. 0962 Puissances minimales de dimensionnement à prévoir par local et courant assigné de l AGCP en kva. Extrait Local ou logement Local annexe non habitable Logement

Plus en détail

RESEAU SOUTERRAIN BASSE TENSION - GRILLES DE DISTRIBUTION

RESEAU SOUTERRAIN BASSE TENSION - GRILLES DE DISTRIBUTION RESEAU SOUTERRAIN BASSE TENSION - GRILLES DE DISTRIBUTION Les grilles de distribution permettent de réaliser: Le raccordement des câbles de réseau Le raccordement de branchements abonnés Certains modèles

Plus en détail

FICHE PRATIQUE / JE PRÉPARE Disponible sur www.legrand.be. et les circuits d éclairage

FICHE PRATIQUE / JE PRÉPARE Disponible sur www.legrand.be. et les circuits d éclairage Le R.G.I.E. et les circuits d éclairage L éclairage de votre logement est le premier élément de votre installation électrique n Les circuits Un circuit d éclairage est câblé en fils de 1,5 mm 2 et protégé

Plus en détail

Guide pratique pour un raccordement électrique individuel consommateur, d une puissance inférieure ou égale à 36 kva

Guide pratique pour un raccordement électrique individuel consommateur, d une puissance inférieure ou égale à 36 kva Rédigé par : MD/JFR Le 24/05/2013 Guide pratique pour un raccordement électrique individuel consommateur, d une puissance inférieure ou égale à 36 kva Versions : Nom Version Date Modifications MD V1.3

Plus en détail

ISOLSBARRA CANALISATION FORTE PUISSANCE DE 800 À 6300 A

ISOLSBARRA CANALISATION FORTE PUISSANCE DE 800 À 6300 A CANALISATION FORTE PUISSANCE DE 800 À 6300 A Une solution originale dans la fabrication des barres préfabriquées pour le transport et la distribution des fortes intensités. Le concept d isolation individuelle

Plus en détail

ACOLAN 2001 - Optique Câbles Intérieurs - LSOH Cordons

ACOLAN 2001 - Optique Câbles Intérieurs - LSOH Cordons Câbles Intérieurs - LSOH Cordons Description : Câbles pour cordons. 1-2 fibres à structure serrée 900 µm, gainées individuellement dans des jarretières optiques ø 2,5 mm. Structure renforcée par des fibres

Plus en détail

MTS 220 Unipolaire NF C IEC 502

MTS 220 Unipolaire NF C IEC 502 CARACTERISTIQUES DU CÂBLE C +60-15 r mini posé = 13D AG4 Très bon AD7 Bon NF C 32-070 C2 Rigide Ces câbles peuvent être employés pour: La distribution d énergie publique ou indutrielle. Les raccordements

Plus en détail

Date de la motorisation :././ Date de la mise en service :././. Autres informations éventuelles sur le portail :

Date de la motorisation :././ Date de la mise en service :././. Autres informations éventuelles sur le portail : FICHE DE VALIDATION DE MOTORISATION Portail coulissant automatique ou par impulsion sur un lieu de travail (motorisation d un portail manuel) Tampon de l entreprise Un portail donnant un accès direct avec

Plus en détail

Cahier des charges pour encastrement de coffrets de branchement et pose de fourreaux en domaine privé des utilisateurs

Cahier des charges pour encastrement de coffrets de branchement et pose de fourreaux en domaine privé des utilisateurs Mise à jour le 28 janvier 2015 Cahier des charges pour encastrement de coffrets de branchement et pose de fourreaux en domaine privé des utilisateurs Résumé : Ces fiches doivent permettre à nos clients

Plus en détail

Ordonnance sur la protection contre le rayonnement non ionisant

Ordonnance sur la protection contre le rayonnement non ionisant Ordonnance sur la protection contre le rayonnement non ionisant (ORNI) Modification du 1 er juillet 2009 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 23 décembre 1999 sur la protection contre le

Plus en détail

Canalisations électriques préfabriquées LBplus

Canalisations électriques préfabriquées LBplus 87045 LIMOGES Cedex Téléphone : 05 55 06 87 87 Télécopie : 05 55 06 88 88 Canalisations électriques SOMMAIRE PAGES.Gamme à 8 2.Accessoires 8 à 9 3.Caractéristiques techniques 0 à 6. GAMME Informations

Plus en détail

LOT N 5 ELECTRICITE COURANTS FORTS et COURANTS FAI BLES DESIGNATION U Qté UNITAIRE HT TOTAL HT 1 DEPOSE 1-TOTAL DEPOSE H.T.

LOT N 5 ELECTRICITE COURANTS FORTS et COURANTS FAI BLES DESIGNATION U Qté UNITAIRE HT TOTAL HT 1 DEPOSE 1-TOTAL DEPOSE H.T. 1 DEPOSE Neutralisation et dépose de l'installation électrique existante Ens 1 1-TOTAL DEPOSE H.T. 2 INSTALLATION DE CHANTIER mise en place d'un branchement provisoire 400V 3P+N+T nécessaire pour l'ensemble

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L INDUSTRIE INSTITUT NATIONAL DE LA NORMALISATION ET DE LA PROPRIETE INDUSTRIELLE LICENCE N 38/2013

REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L INDUSTRIE INSTITUT NATIONAL DE LA NORMALISATION ET DE LA PROPRIETE INDUSTRIELLE LICENCE N 38/2013 REPUBLIQUE TUNISIENNE LICENCE N 38/2013 CABLES ISOLES AU PVC AVEC GAINE EXTERIEURE EN PVC DE TENSION ASSIGNEE 0.6/1 kv - Normes tunisiennes de référence : NT 88.22-1 REPUBLIQUE TUNISIENNE LICENCE N 39/2013

Plus en détail

Mur extérieur «mur PAMAflex»

Mur extérieur «mur PAMAflex» A 1. Description Elément préfabriqué hautement isolé composé d une paroi portante en béton de 14 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 27 cm de polyuréthane, épaisseur totale du mur de 41 cm. Un

Plus en détail

Distribution d électricité et réseaux souterrains

Distribution d électricité et réseaux souterrains Distribution d électricité et réseaux souterrains Cabos 09-2 - 3 octobre 2009 Maceió, Alagoas, Brésil Les réseaux de distribution : un enjeu essentiel Les réseaux de distribution constituent une infrastructure

Plus en détail

LOTISSEMENT D'ACTIVITES "LE PARC D'ACTIVITES DUCOURNEAU" COMMUNE DE CANEJAN

LOTISSEMENT D'ACTIVITES LE PARC D'ACTIVITES DUCOURNEAU COMMUNE DE CANEJAN 1 LOTISSEMENT D'ACTIVITES "LE PARC D'ACTIVITES DUCOURNEAU" COMMUNE DE CANEJAN BORDEREAUX DES PRIX LOT 2 Philippe SANCHEZ Géomètre Expert Foncier D.P.L.G. 25 Chemin d'eyquem B.P. 40003-33652 LA BREDE CEDEX

Plus en détail

Les régimes du neutre

Les régimes du neutre Chapitre 1 Les régimes du neutre Dans tout système triphasé Haute ou Basse Tension existent trois tensions simples, mesurées entre chacune des phases et un point commun appelé "point neutre". Physiquement,

Plus en détail

Les fusibles moyenne tension européens CEI 60282

Les fusibles moyenne tension européens CEI 60282 Les fusibles moyenne tension européens CEI 60282 Domaine des fusibles moyenne tension européens Les systèmes moyenne tension sont maintenant classés HTA Tension maximum: 72500V Nos fusibles: jusqu à 40500V

Plus en détail

CONDUCTEURS ET CÂBLES - EXERCICES - A. Conducteurs et câbles : contrôle Q.C.M. (vous devez entourer les bonnes réponses)

CONDUCTEURS ET CÂBLES - EXERCICES - A. Conducteurs et câbles : contrôle Q.C.M. (vous devez entourer les bonnes réponses) CONDUCTEURS ET CÂBLES - EXERCICES - Document informatique Adobe Acrobat : CONDUCTEURS ET CABLES COURS. Mémotech Electrotechnique 6 e édition : 6.2. CABLES ET CONDUCTEURS. Electrosystème 1 res STI : chapitre

Plus en détail

Conducteurs et câbles

Conducteurs et câbles Page : 1 sur 12 1. Introduction Les éléments de base constitutifs de toute installation électrique sont les conducteurs et les câbles. Il en existe de toutes les sortes et pour tous les usages. C est à

Plus en détail

N d ordre : 2008-Elec 69 Rév. : 2 Classement : Forum Electrotechnique Emetteur : J.M BEAUSSY Date : 04/09/2013 Page : 1/3

N d ordre : 2008-Elec 69 Rév. : 2 Classement : Forum Electrotechnique Emetteur : J.M BEAUSSY Date : 04/09/2013 Page : 1/3 Date : 04/09/2013 Page : 1/3 1. Introduction : Cette note concerne l étude des caractéristiques techniques d une canalisation HTA connaissant les renseignements indiqués au chapitre 2. Le lecteur se reportera

Plus en détail

I. Alarme périmétrique pour piscine :

I. Alarme périmétrique pour piscine : FICHE TECHNIQUE BIPROTECT système d alarme par détection périmétrique à infrarouge I. Alarme périmétrique pour piscine : A. Rappel de la loi sur la sécurité des piscines : La loi du 03 janvier 2003 relative

Plus en détail

ÉVACUATIONS PLUVIALES DTU 43.1 CE QUE DIT LE DTU 43.1 EP-DTU1

ÉVACUATIONS PLUVIALES DTU 43.1 CE QUE DIT LE DTU 43.1 EP-DTU1 DTU 43.1 CE QUE DIT LE DTU 43.1 8.6 Mise en oeuvre des dispositifs d'évacuation des eaux pluviales et raccordement au revêtement d'étanchéité Ces dispositifs comprennent les entrées d'eaux pluviales (E.E.P.)

Plus en détail

ÉVACUATIONS PLUVIALES DTU 43.1 CE QUE DIT LE DTU 43.1 EP-DTU1

ÉVACUATIONS PLUVIALES DTU 43.1 CE QUE DIT LE DTU 43.1 EP-DTU1 DTU 43.1 CE QUE DIT LE DTU 43.1 8.6 Mise en oeuvre des dispositifs d'évacuation des eaux et raccordement au revêtement d'étanchéité Ces dispositifs comprennent les entrées d'eaux (E.E.P.) et les trop-pleins.

Plus en détail

Lignes aériennes : matériels.

Lignes aériennes : matériels. Lignes aériennes : matériels. Conducteurs et câbles de garde par André CHANAL Ingénieur de l École supérieure d électricité Ingénieur en chef honoraire d EDF, direction de la production et du transport

Plus en détail

Identification : ERDF-PRO-RES_07E Version : V3 Nombre de pages : 9

Identification : ERDF-PRO-RES_07E Version : V3 Nombre de pages : 9 Direction Réseau A Étude de tenue aux courants de court circuit pour le raccordement Identification : ERDF-PRO-RES_07E Version : V3 Nombre de pages : 9 Version Date d'application Nature de la modification

Plus en détail

Câbles pour ascenceurs et installations de manutention

Câbles pour ascenceurs et installations de manutention KRANFLEX Câbles pour ascenceurs et installations de manutention Câbles enrouleurs KRANFLEX KRANFLEX NSHTÖU 2.2 KRANFLEX VS NSHTÖU 2.4 Câbles méplats NEOFLEX / ÖLFLEX NEOFLEX câble méplat 2.5 ÖLFLEX câble

Plus en détail

CONDUCTEURS CABLES ET CONDUITS

CONDUCTEURS CABLES ET CONDUITS CONDUCTEURS CABLES ET CONDUITS Support : Tout support industriel Fonction : Alimenter, distribuer, transmettre l'énergie Compétences : Etre capable de décoder une signalisation de câble et effectuer un

Plus en détail

INSTRUCTION DE SÉCURITÉ SAFETY INSTRUCTION Ayant force d obligation selon SAPOCO/42

INSTRUCTION DE SÉCURITÉ SAFETY INSTRUCTION Ayant force d obligation selon SAPOCO/42 CERN INSTRUCTION DE SÉCURITÉ SAFETY INSTRUCTION Ayant force d obligation selon SAPOCO/42 Edms 335813 TIS IS 48 Publié par : TIS/GS Date de Publication : juin 2001 Original : Anglais PREVENTION DES INCENDIES

Plus en détail

STANDARDS TECHNIQUES ET NORMES EN VIGUEUR A MADAGASCAR

STANDARDS TECHNIQUES ET NORMES EN VIGUEUR A MADAGASCAR STANDARDS TECHNIQUES ET NORMES EN VIGUEUR A MADAGASCAR 1. TEXTES REGLEMENTAIRES Les dispositions des textes suivants qui ne sont pas contraires à celles de la loi n 98032 du 20 janvier 1999 portant réforme

Plus en détail

Principaux changements au Chapitre V, Électricité, du Code de construction du Québec, édition 2010 Particularités reliées au secteur résidentiel

Principaux changements au Chapitre V, Électricité, du Code de construction du Québec, édition 2010 Particularités reliées au secteur résidentiel Par : Charles Pineault Conseiller technique Régie du Bâtiment Date: 22 février 2012 Principaux changements au Chapitre V, Électricité, du Code de construction du Québec, édition 2010 Particularités reliées

Plus en détail

Câbles de réseau basse tension et câbles moyenne tension

Câbles de réseau basse tension et câbles moyenne tension Câbles de réseau basse tension et câbles moyenne tension Exper t mondial en câbles et sy s tèmes de câblage S o m m a i r e Introduction 4 C â b l e s Réseau d e B a s s e Te n s i o n Désignation des

Plus en détail

Guide VDI Documents ressource 24/39

Guide VDI Documents ressource 24/39 Guide VDI Documents ressource 24/39 1 Câbler les paires en respectant la norme de câblage EIA/TIA 568, schéma de câblage A ou B. Les étiquettes sur chaque connecteur vous rappellent les codes couleurs

Plus en détail

ideaux métalliques Les rideaux métalliques MURAX 110

ideaux métalliques Les rideaux métalliques MURAX 110 Les rideaux métalliques MURAX 110 ideaux métalliques faible encombrement. Aide efficace contre le vol et les dégradations. Finition adaptée au type de bâtiment. Nombreuses options disponibles. Rideaux

Plus en détail

NOUVELLES POUR LE STOCKAGE DES

NOUVELLES POUR LE STOCKAGE DES NOUVELLES RÈGLES SOMMAIRES POUR LE STOCKAGE DES PRODUITS PÉTROLIERS Depuis septembre 2006, suivant le décret de Juillet 2004 STOCKAGE AU REZ-DE-CHAUSSEE OU EN SOUS-SOL D'UN BATIMENT Les réservoirs et équipements

Plus en détail

SPECIFICATION TECHNIQUE. Câbles isolés torsadés MT ST C69-L69

SPECIFICATION TECHNIQUE. Câbles isolés torsadés MT ST C69-L69 SPECIFICATION TECHNIQUE Câbles isolés torsadés MT Edition Décembre 2012 Direction Approvisionnements et Marchés Division Normalisation et Etudes Adresse : 65, Rue Othman Bnou Affane Casablanca MAROC Tel

Plus en détail

Se chauffer aux granulés de bois

Se chauffer aux granulés de bois Se chauffer aux granulés de bois Réglementation et règles de l art pour la mise en œuvre des poêles & chaudières à granulés www.propellet.fr CADRE GENERAL Se chauffer aux granulés de bois DEBOUCHE DU CONDUIT

Plus en détail

Réservoirs fioul en polyéthylène

Réservoirs fioul en polyéthylène Réservoirs fioul en polyéthylène Expérience et compétence pour votre sécurité Bien Vivre l Energie Développement Fabrication Système... tout de la même source Réservoirs fioul Roth Avantages décisifs pour

Plus en détail

PT1 - Raccordements aux réseaux de distribution MT et BT

PT1 - Raccordements aux réseaux de distribution MT et BT Sur la base des articles 1, 2, 3,7 et 8 des CG, la présente prescription technique définit : La contribution au branchement au réseau (CB) et la contribution aux coûts du réseau (CCR); Contribution de

Plus en détail

Le pavillon. 2.1 Désignation des conduits. Canalisations et conduits. 1. Qu est-ce qu une canalisation

Le pavillon. 2.1 Désignation des conduits. Canalisations et conduits. 1. Qu est-ce qu une canalisation PAGE 1 DE 6 Objectif: Exploiter les documents techniques. Identifier le type de conduit et de canalisation à utiliser pour une installation ou un équipement. Savoir technologique visé : S3-3 Canalisations

Plus en détail

Il s agit d identifier et de selectionner un type d émetteurs

Il s agit d identifier et de selectionner un type d émetteurs Objectif : Il s agit d identifier et de selectionner un type d émetteurs On donne : Un dossier ressource définissant : o Le rôle des radiateurs o Les différents types de radiateurs o Les règles de pose

Plus en détail

Branchements individuels souterrains et aéro-souterrains à puissance limitée

Branchements individuels souterrains et aéro-souterrains à puissance limitée Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées dans les guides SéQuélec, faite sans l'autorisation du comité est illicite et constitue

Plus en détail

DISTRIBUTION ÉLECTRIQUE

DISTRIBUTION ÉLECTRIQUE DISTRIBUTION ÉLECTRIQUE Dossier B Ce dossier contient les documents suivants : - Travail demandé :... pages B2 à B3. - Documentations techniques :... page B4 à B20. B 1 B1. ÉTUDE DE L ALIMENTATION HTA

Plus en détail

Nouveau TITANEX PREMIUM. No limit! * *Sans limite

Nouveau TITANEX PREMIUM. No limit! * *Sans limite Nouveau TITANEX PREMIUM No limit! * *Sans limite Un seul et unique câble souple... TITANEX PREMIUM répond à vos besoins spécifiques, quel que soit votre domaine d activité : métiers du spectacle, du cinéma

Plus en détail

CHAPITRE XI - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES A

CHAPITRE XI - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES A 105 CHAPITRE XI - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES A SECTION I - NATURE DE L OCCUPATION ET DE L UTILISATION DU SOL Article 1 A - Occupations et utilisations du sol interdites 1. Les bâtiments à usage d habitation,

Plus en détail

Manuel de Conception pour Garde-corps

Manuel de Conception pour Garde-corps Manuel de Conception pour Garde-corps Pour Concepteurs, Ingénieurs, Architectes, Entrepreneurs, Installeurs www.allium.com Table de matière Introduction 2 Type de systèmes de garde corps.4 o Série 100

Plus en détail

Service d électricité en basse tension Norme E.21-10

Service d électricité en basse tension Norme E.21-10 Service d électricité en basse tension Norme E.21-10 Objet : Mise à jour de la 10 e édition Juin 2014 Vous trouverez ci-joint certaines pages réimprimées de la 10 e édition de la Norme E.21-10, Service

Plus en détail

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE Les informations techniques PROMOTELEC MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE 1 La sécurité des personnes contre un défaut d isolement survenant dans un matériel doit être assurée. En effet, un défaut

Plus en détail

1. Les différents types de postes de livraison On peut classer les postes HTA/BT en deux catégories.

1. Les différents types de postes de livraison On peut classer les postes HTA/BT en deux catégories. 2 Les postes HTA/BT Dès que la puissance demandée atteint 50 kva, les entreprises industrielles ou tertiaires sont alimentées en haute tension 20 kv (HTA). L étendue de leur site fait qu elles sont généralement

Plus en détail

Type text here to show as banner at foot of each page. SYSTEME DE CABLE 36 kv ECONOMIQUE POUR LE RESEAU BELGE. J. Becker NEXANS BENELUX S.A.

Type text here to show as banner at foot of each page. SYSTEME DE CABLE 36 kv ECONOMIQUE POUR LE RESEAU BELGE. J. Becker NEXANS BENELUX S.A. SYSTEME DE CABLE 36 kv ECONOMIQUE POUR LE RESEAU BELGE J. Becker NEXANS BENELUX S.A. F. Musique ELECTRABEL S.A. RESUME Pour aborder avec confiance et réalisme le marché dérégulé, les Compagnies de Distribution

Plus en détail

1 Schéma d organisation du réseau électrique en France

1 Schéma d organisation du réseau électrique en France Nom.. Prénom.. Les réseaux Haute Tension et la distribution HT - BT Date : 1 Schéma d organisation du réseau électrique en France Production (Postes d interconnexion) Transport (Postes sources) Distribution

Plus en détail

LA DISTRIBUTION ELECTRIQUE (POSTE HTA/BT)

LA DISTRIBUTION ELECTRIQUE (POSTE HTA/BT) LA DISTRIBUTION ELECTRIQUE (POSTE HTA/BT) LA DISTRIBUTION ELECTRIQUE (POSTE HTA/BT) Dès que la puissance demandée atteint 50 kva, les entreprises industrielles ou tertiaires sont alimentées en haute tension

Plus en détail

Guide Technique. Technique. Guide. Nouveautés normatives p 74. Régimes de neutre p 77. Filiation p 79. Degrés de protection p 80

Guide Technique. Technique. Guide. Nouveautés normatives p 74. Régimes de neutre p 77. Filiation p 79. Degrés de protection p 80 Guide Technique Guide Technique Nouveautés normatives p 74 Régimes de neutre p 77 Filiation p 79 Degrés de protection p 80 Détermination des courants de courts-circuits p 81 Diamètre de câble p 83 73 GUIDE

Plus en détail

Proposition à soumettre pour accord. Le gestionnaire du réseau de distribution

Proposition à soumettre pour accord. Le gestionnaire du réseau de distribution Proposition à soumettre pour accord au gestionnaire du réseau de distribution Liste des documents 1. Paramètres généraux 2. Calcul des chutes de tension dans la canalisation collective 3. Calculs des dérivations

Plus en détail

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE Les informations techniques PROMOTELEC MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE La sécurité des personnes contre un défaut d isolement survenant dans un matériel doit être assurée. En effet, un défaut

Plus en détail

Caisson de désenfumage CYCLONE F 400

Caisson de désenfumage CYCLONE F 400 Caisson de désenfumage CCLONE F 400 Présentation gamme CCLONE F 400 (120) POUQUOI UN CCLONE F400? CONFOMITÉ Caisson de désenfumage selon EN 12101-3. Classé F400 (120). Extension de classement "isolé thermiquement"

Plus en détail

SECTION DES CONDUCTEURS ET PROTECTION DES INSTALLATIONS

SECTION DES CONDUCTEURS ET PROTECTION DES INSTALLATIONS SECTION DES CONDUCTEURS ET PROTECTION DES INSTALLATIONS Les installations électriques Basse Tension (B.T.) sont soumises à un ensemble de textes qui peuvent être classés en 3 catégories : les textes réglementaires

Plus en détail

Branchements collectifs et colonnes électriques.

Branchements collectifs et colonnes électriques. Document d autocontrôle pour le maître d ouvrage ou son représentant Branchements collectifs et colonnes électriques. N affaire :... Libellé :... Adresse :... Commune :... Rénovation Bâtiment :... Escalier

Plus en détail

CANALISATIONS A L AIR LIBRE OU DANS LES PASSAGES COUVERTS, OUVERTS SUR L'EXTERIEUR SOMMAIRE

CANALISATIONS A L AIR LIBRE OU DANS LES PASSAGES COUVERTS, OUVERTS SUR L'EXTERIEUR SOMMAIRE CAHIER DES CHARGES AFG CANALISATIONS A L AIR LIBRE OU DANS LES PASSAGES COUVERTS, OUVERTS SUR L'EXTERIEUR RSDG 5 15 décembre 2002 SOMMAIRE 1. - REGLES GENERALES 2 1.1. - Objet du cahier des charges 2 1.2.

Plus en détail

Powerwall, le panneau performant pour le système d isolation thermique des façades par l extérieur.

Powerwall, le panneau performant pour le système d isolation thermique des façades par l extérieur. Powerwall, le panneau performant pour le système d isolation thermique des façades par l extérieur. Convient à une large gamme de systèmes de finition de façades en bardage, vêture et vêtage. La réglementation

Plus en détail

Ordonnance sur la protection contre le rayonnement non ionisant

Ordonnance sur la protection contre le rayonnement non ionisant Ordonnance sur la protection contre le rayonnement non ionisant (ORNI) Modification du... 2009 Projet du 28.11.2008 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 23 décembre 1999 1 sur la protection

Plus en détail

PREFORMA-PF Postes de Distribution publique préfabriqués en élévation Type PAC Jusqu à 24 kv

PREFORMA-PF Postes de Distribution publique préfabriqués en élévation Type PAC Jusqu à 24 kv Postes de Distribution HTA/ BT PREFORMA-PF Postes de Distribution publique préfabriqués en élévation Type PAC Jusqu à 24 kv PRESENTATION Les Postes de transformation PREFORMA-PF comportent une enveloppe

Plus en détail

CONDUCTEURS ET CÂBLES

CONDUCTEURS ET CÂBLES BUGEIA JOEL / CONDUCTEURS ET CABLES (COURS) CONDUCTEURS ET CÂBLES 1. Définitions générales 1.1. - Conducteur isolé Ensemble comprenant l âme, son enveloppe isolante et ses écrans éventuels (figures 1 et

Plus en détail

Document de contribution au débat public

Document de contribution au débat public RACCORDEMENT ÉLECTRIQUE DU PARC ÉOLIEN EN MER AU LARGE DE FÉCAMP Document de contribution au débat public UNE LIAISON DOUBLE SOUS-MARINE ET SOUTERRAINE Pour raccorder le parc éolien en mer au réseau public

Plus en détail

LE FILM 3 SolutionS. MISE EN OEUVRE - Cahier de schémas. Barrière préventive physico-chimique. Anti remontées capillaires

LE FILM 3 SolutionS. MISE EN OEUVRE - Cahier de schémas. Barrière préventive physico-chimique. Anti remontées capillaires MISE EN OEUVRE - Cahier de schémas Prévenir pour construire durablement Pas seulement parce que la loi vous y oblige LE FILM 3 SolutionS ANTI-TERMITES Barrière préventive physico-chimique ÉTANCHÉITÉ Anti

Plus en détail

LES CHEMINS DE L ÉLECTRICITÉ

LES CHEMINS DE L ÉLECTRICITÉ LES CHEMINS DE L ÉLECTRICITÉ Les chemins de l électricité L électricité ne se stocke pas. Pourtant, elle est toujours disponible en temps réel, en toute saison et à tout moment de la journée. Une fois

Plus en détail

SÉPARATEUR CLIMATIQUE POUR CHAMBRES FROIDES. IsolAir

SÉPARATEUR CLIMATIQUE POUR CHAMBRES FROIDES. IsolAir SÉPARATEUR CLIMATIQUE POUR CHAMBRES FROIDES IsolAir IsolAir séparateur climatique pour chambres froides Séparation climatique ambiante Une séparation climatique optimale Le séparateur climatique Biddle

Plus en détail

Les Mesures Électriques

Les Mesures Électriques Les Mesures Électriques Sommaire 1- La mesure de tension 2- La mesure de courant 3- La mesure de résistance 4- La mesure de puissance en monophasé 5- La mesure de puissance en triphasé 6- La mesure de

Plus en détail

Que peut-on prévoir dans un lotissement résidentiel?

Que peut-on prévoir dans un lotissement résidentiel? FICHE DE SYNTHÈSE Équipement infrastructure d accueil Fibre Optique des Lotissements --------------------révision du 23/02/2015-------------------- Que peut-on prévoir dans un lotissement résidentiel?

Plus en détail

Régulation du varimat WR I.7.3. Description du système

Régulation du varimat WR I.7.3. Description du système Description du système En cas de combinaison de systèmes de chauffage par le sol et par radiateurs, les températures nécessaires pour le chauffage par le sol sont généralement plus faibles que celles nécessaires

Plus en détail

Chute de tension. À retenir. 3) Chute de tension dans 100 m de câble en 400 V/50 Hz triphasé (%) :

Chute de tension. À retenir. 3) Chute de tension dans 100 m de câble en 400 V/50 Hz triphasé (%) : À retenir 1) Détermination des chutes de tension admissibles : La chute de tension en ligne en régime permanent est à prendre en compte pour l utilisation du récepteur dans des conditions normales (limites

Plus en détail

Sommaire. Règles de calcul des installations de plomberie sanitaire

Sommaire. Règles de calcul des installations de plomberie sanitaire Sommaire 1. Généralités 7 2. Réseaux d alimentation d eau dans les bâtiments 8 2.1 Généralités 8 2.2 Dimensionnement du réseau d alimentation - Méthode générale 8 2.2.1 Principes généraux 8 2.2.2 Données

Plus en détail

ELECTRICITE. Introduction

ELECTRICITE. Introduction Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) Introduction ELECTRICITE L'utilisation de l'énergie électrique est devenue tellement courante que nul ne saurait

Plus en détail

Diagnostic des installations de gaz

Diagnostic des installations de gaz ECOLE CHEZ SOI - GAZ02 - Le diagnostic des installations de gaz 11 DROIT COU GENER Généralités 3. la combustion du gaz chapitre 1 - généralités Pour récupérer son pouvoir calorifique, il faut faire brûler

Plus en détail

Système de bardage sur ossature bois Bardeau

Système de bardage sur ossature bois Bardeau Système de bardage sur ossature bois Bardeau 2 Système de bardage sur ossature bois - Bardeau Système de bardage sur ossature bois - Bardeau 3 Index Présentation Domaine d usage Les éléments du système

Plus en détail