Les enveloppes et quotas en matière de production d'électricité verte en Wallonie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les enveloppes et quotas en matière de production d'électricité verte en Wallonie"

Transcription

1 Les enveloppes et quotas en matière de production d'électricité verte en Wallonie 1. Contexte En 2010, une étude dirigée par Cap Gemini Consulting avait été menée pour aider le Gouvernement wallon à définir sa politique énergétique et atteindre l'objectif européen qui imposait à la Belgique 13 /o d'énergie d'origine renouvelable dans la consommation finale brute d'énergie en Par ailleurs, Cap Gemini avait mené son analyse sous la contrainte d'un productible de GWh d'électricité produite à partir de sources d'énergie renouvelable en Les résultats avaient permis au Gouvernement wallon de déterminer la trajectoire énergétique à suivre jusque 2020 afin d'encourager fortement le développement de ces filières. Il en est découlé les quotas et les enveloppes du mécanisme de réservation des certificats verts. Force est de constater que cette trajectoire soufre de multiples problèmes : ~ l'objectif est trop ambitieux, les producteurs ne répondent pas à l'offre actuelle de certificats verts, ce qui introduit un déséquilibre entre la production attendue et le quota d'électricité verte. En 2014, seulement CV ont été réservés sur une enveloppe globale projetée de CV. ~ le coût pour la collectivité (adaptation des réseaux de distribution et de transport, certificats verts,... ) d'une trajectoire trop rapide est difficilement supportable; ~ le marché des certificats verts est déséquilibré : presque de certificats verts sont encore en stock au début 2014 selon la CWaPE ; 2. La DPR La DPR prec1se que, pour poursuivre le développement des énergies renouvelables à un rythme et à un coût sociétal supportables et maitrisés, il est nécessaire de tenir compte de leur potentiel par filière et de leur impact socioéconomique et environnemental. 1

2 2 Le Gouvernement s'engage à : Concentrer les aides sur les énergies les plus efficientes et offrant la meilleure plus-value pour la collectivité, notamment compte tenu des coûts d'adaptation des réseaux, avec une attention particulière pour les outils de production centralisés ; Adapter le soutien par filière en fonction des coûts et revenus (dont ceux issus de la vente d'électricité) afin d'éviter les surprofits ; Evaluer et adapter à intervalle régulier la hauteur du soutien en prévoyant des enveloppes annuelles de soutien par filière pour éviter les dérapages budgétaires ; Réduire au plus vite le déséquilibre sur le marché des certificats verts ; Renforcer l'intégration de la production renouvelable dans le marché afin que la production corresponde davantage aux besoins et que le coût pour la collectivité diminue. 3. L'objectif de la décision du GW du 23 avril 2015 Redéfinir les objectifs wallons en veillant à maintenir le coût pour la collectivité à un niveau acceptable, tout en permettant le développement des énergies renouvelables. Intégrer le nouvel objectif européen d'au moins en ce qui concerne la part des énergies renouvelables dans la consommation énergétique de l'ue à l'horizon Lever l'incertitude dans laquelle se trouve le secteur - qui ne dispose pas d'une vision post quant aux objectifs wallons en matière de quotas et enveloppes. 4. Nouvelle stratégie Cap Gemini Cap Gemini a donc actualisé son étude et envisagé différents scénarios et hypothèses. Sur base des résultats, le consultant a proposé un scénario dont l'objectif est de produire de l'énergie renouvelable à hauteur de 12.5 /o de la consommation finale et ce, sans inclure la production venant de l'éolien offshore. Le tableau suivant reprend la décomposition des GWh produits par vecteur et par filière de ce scénario : 2

3 3 GWh Total Total sans éolien off shore Electricité Electricité sans éolien off shore Thermique Transport FE FE FE % de la consommation finale 10,5% 14,3% 21,2% % de la consommation finale (hors éolien offshore) 10,1% 12,5% 19,0% Pour le vecteur électrique, les hypothèses prises relativement au potentiel de sont les suivantes : Photovoltaïque : en prenant en considération les possibilités de développement compte tenu de la prime Qualiwatt ( primes par an) et du nombre de certificats verts disponibles sur les enveloppes ; Hydraulique : en intégrant notamment le projet qui vise à équiper la Haute Meuse; Eolien : en tenant compte du potentiel technique de la Wallonie pour l'onshore et des prévisions fédérales de construction de parcs pour!'offshore ; Pompes à chaleur : en poursuivant la pénétration au rythme actuel Bois : en dissociant ce combustible entre le local et!'importé afin de tenir compte des limites de notre potentiel wallon dans ce domaine (la capacité de production de pellets en Wallonie pourrait permettre une production primaire supplémentaire de GWh selon le secteur). Enfin, il est à noter qu'en suivant ce scénario, l'objectif d'un productible électrique renouvelable de 8000 GWh sera atteint en 2026 sans prendre en compte la production venant de l'offshore (2020 si cette dernière est intégrée). 5. Les envelopoes L'objectif du Gouvernement dans la fixation des enveloppes est triple : Atteindre l'objectif européen Poursuivre le développement des énergies renouvelables Garantir un coût maîtrisé et supportable pour tous 3

4 4 Dans ce cadre, le Gouvernement wallon a estimé qu'il pouvait aller au-delà du scénario Cap Gemini actualisé pour déterminer la production de chaque filière. Il a décidé de se fixer un objectif plus ambitieux, à savoir : 13 /o et 20 O/o respectivement pour 2020 et 2030 (contre 12,SO/o et dans le scénario actualisé par Cap Gemini). Ce qui donne, par vecteur et par filière : Répartition de l'effort par vecteur GWh Electricité sans éolien off shore Thermique Transport Total % de la consommation finale (hors éolien offshore) FE FE FE 10,11% 13,00% 20,00% Répartition d e l'effort par filière GWh Scénario "compromis" Scénario "Enveloppes" vecteur vecteur vecteur vecteur Décomposition par combustible électrique électrique électrique électrique Hydraulique Eolien on shore Photovoltaïque Géothermie Biomasse solide Biogaz Incinération Les enveloppes de certificats verts disponibles sont donc déterminées comme suit : Tableau 1: Le nombre de cv par fili ère et 1Ja r année Envel~ ~ 2019 ~ ~ ~ ro " e ct ricl t é Eolien ~ ~ 173.~ ~ Photovolt~e >l OkW n.ooo soq Géothermie 0 ~ _Q ~ _Q Jli Bi~z j Z2 39.0~ 39.0Z2 39.0~ ~ Biomasse y compris installation de puissance s~ i eure à 100 MW octj ~ C~ n é ration fossile ~ 15~ 15_&80j sstj ssq lr o tal 4n.oool 543.oool 428.m l ~ Remarque : Lecture combinée des deux tableaux au travers d'un exemple: 4

5 5 Pour la fil ière hydro, l'objectif est de 380 GWh en (bilan) (CWaPE) Hydro annuel 0,00 3,07 3,07 3,07 3,07 3,07 3,07 hydro cumulé 361,6 361,60 364,67 367,73 370,80 373,87 376,93 380,00 3,07 GWh x 2 CV/MWh donne CV d'enveloppe pour l'année en question. Ce faisant, le Gouvernement wallon met en place les balises destinées à éviter la constitution de bulles mettant en péril le système, sachant qu'une perméabilité contrôlée est possible entre les filières et entre les années. 6. Les quotas Une fois les efforts de production et le nombre de certificats verts disponibles fixés, le Gouvernement wallon doit ensuite définir le nombre de certificats verts que les fournisseurs d'électricité reverseront à la CWaPE. Pour rappel, tous les fournisseurs d'électricité sont soumis à une obligation consistant à remettre trimestriellement à la CWaPE un quota de certificats verts fixé par le gouvernement. Ce quota est exprimé par un pourcentage représentant le rapport entre le nombre de certificats verts à produire et le nombre de MWh électriques fournis aux clients finals situés sur le territoire de la Région wallonne. Ces quotas tels que fixés précédemment étaient les suivants: o 3 % entre le 1er janvier 2003 et le 31 décembre 2003; o 4 % entre le 1er janvier 2004 et le 31 décembre 2004; o 5 % entre le 1er janvier 2005 et le 31 décembre 2005; o 6 % entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2006; o 7 % entre le 1er janvier 2007 et le 31 décembre 2007; o 8 % entre le 1er janvier 2008 et le 31 décembre 2008; o 9 % entre le 1er janvier 2009 et le 31 décembre 2009; o 10 % entre le 1er janvier 2010 et le 31 mars 2010 et 11,75 % entre le 1er avril 2010 et le 31 décembre 2010; o 13,50 % entre le 1er janvier 2011 et le 31 décembre 2011; o 15,75 % entre le 1er janvier 2012 et le 31 décembre 2012; o 19,4 % entre le 1er janvier 2013 et le 31 décembre 2013; o 23,1 % entre le 1er janvier 2014 et le 31 décembre 2014; 5

6 6 o 27,7 % entre le 1er janvier 2015 et le 31 décembre 2015; o 31,4 % entre le 1er janvier 2016 et le 31 décembre 2016; o 37,9 % entre le 1er janvier 2020 et le 31 décembre Si le quota n'est pas atteint, le fournisseur se verra infliger par la CWaPE une amende pour le trimestre envisagé, dont le montant, fixé dans l'arrêté du gouvernement du 30 novembre Exemple: lorsque le quota est de 33,03%, un fournisseur qui vend 100 MWh à des clients finals doit fournir 7 certificats verts à la CWaPE, certificats qu'il achète à un producteur d'électricité verte ou à un intermédiaire. Si il n'y arrive pas, une amende lui est Infligée. Le Gouvernement wallon a défini les quotas pour la période en intégrant: - la limitation de l'impact sur le consommateur - le retour à l'équilibre du nombre de certificats verts sur le marché - le plafonnement de la «surcharge» d'elia à son niveau actuel L'objectif préalablement fi xé était de 37,90% en 2020 (soit 37,9 CV par tranche de 100 MWh fournis). Les quotas pour la période et au-delà de 2020 doivent être fixés de sorte que le stock de certificats verts n'entraîne pas de tension sur le marché. Le chiffre de a été proposé par la CWaPE. Les quotas ont donc été déterminés comme suit : Quotas O/o , , , , , , , ,39 La fixation des quotas rencontre ainsi les objectifs que le Gouvernement s'est engagé à poursuivre dans la DPR (concentration des aides sur les énergies les plus efficientes, réduction du déséquilibre sur le marché des certificats verts, diminution du coût pour la collectivité,... ). 6

7 7 7. En résumé Le Gouvernement wallon s'engage dans une stratégie volontariste et réaliste (objectifs précisés et étalés dans le temps) sécurise le secteur en fixant les quotas jusqu'en Il répond ainsi à la demande des producteurs d'énergie d'avoir une vision claire sur l'avenir leur permettant de planifier leur politique d'investissement. 8. Répartition de l'effort Les enveloppes ont été définies sur base des objectifs de 13 et 20 % d'énergie d'origine renouvelable dans la consommation finale brute d'énergie, respectivement pour 2020 et Les enveloppes comportent donc un effort complémentaire non négligeable. Si les négociations avec le niveau fédéral et les entités fédérées concernant le «burden sharing» ne permettent pas d'assurer des recettes d'un niveau comparable au niveau de soutien global (dont le coût d'adaptation des réseaux), les enveloppes et les quotas pourront être ramenés à l'objectif proposé par le consultant, lors de l'adoption de l'agw par le Gouvernement wallon en dernière lecture. 9. Le parcours du texte Le CESW, l'uvcw, le CWEDD et la CWaPE seront consultés sur le projet. L'avis des gestionnaires de réseaux sera également sollicité quant au coût de l'adaptation des infrastructures inhérent à la mise en œuvre de ce projet. Paul FURLAN 29 avril

Tarification prévue pour l'électricité produite à partir de sources d'énergie renouvelables

Tarification prévue pour l'électricité produite à partir de sources d'énergie renouvelables Tarification prévue pour l'électricité produite à partir de sources d'énergie renouvelables Luxembourg, le 2 décembre 2013 myenergy 1 Sommaire Le plan d action national en matière d énergies renouvelables

Plus en détail

Intégration accrue de production locale d énergie dans les réseaux

Intégration accrue de production locale d énergie dans les réseaux Commission wallonne pour l Energie Intégration accrue de production locale d énergie dans les réseaux Séminaire CMS DeBacker Bruxelles, Auditoire FEB, le 20 octobre 2010 Francis GHIGNY Président de la

Plus en détail

Energie : Economie et Politique(s)

Energie : Economie et Politique(s) Energie : Economie et Politique(s) Jean-Pierre Hansen 1 1. À propos de l énergie en général Energie et Environnement Le couple qui influencera le plus nos situations individuelles et collectives dans les

Plus en détail

La place des énergies renouvelables dans la transition juste - Le rôle des pouvoirs publics

La place des énergies renouvelables dans la transition juste - Le rôle des pouvoirs publics 29 novembre 2013 COLLOQUE La place des énergies renouvelables dans la transition juste - Le rôle des pouvoirs publics Par David CLARINVAL Député fédéral Bourgmestre de Bièvre Le rôle des pouvoirs publics

Plus en détail

Accord Tarification progressive, solidaire et familiale

Accord Tarification progressive, solidaire et familiale DOSSIER ÉLECTRICITÉ Situation actuelle Le prix unitaire de l électricité baisse au fur et à mesure que la consommation augmente Moins un ménage consomme, plus il paye cher Objectif de la Tarification progressive,

Plus en détail

Présentation de la nouvelle tarification prévue pour l'électricité produite à partir de sources d'énergies renouvelables

Présentation de la nouvelle tarification prévue pour l'électricité produite à partir de sources d'énergies renouvelables Présentation de la nouvelle tarification prévue pour l'électricité produite à partir de sources d'énergies renouvelables Luxembourg, le 22 juillet 2013 1 1 Sommaire - Le plan d action national en matière

Plus en détail

Le Photovoltaïque en Wallonie

Le Photovoltaïque en Wallonie DOSSIER ÉLECTRICITÉ Le Photovoltaïque en Wallonie Rétroactes 2008 : Création du plan Solwatt pour un soutien du petit photovoltaïque wallon = 7 CV/MWh durant 15 ans et 3.500 de prime 2009 : suppression

Plus en détail

La Belgique peut sortir du nucléaire plus vite que prévu!

La Belgique peut sortir du nucléaire plus vite que prévu! La Belgique peut sortir du nucléaire plus vite que prévu! Analyse pour l APERe rédigée par Daniel Comblin, Président du conseil d administration de l APERe Version du 2/12/213 En janvier 23, le Parlement

Plus en détail

La cogénération. Annick Lempereur Facilitateur en Cogénération pour la Wallonie.

La cogénération. Annick Lempereur Facilitateur en Cogénération pour la Wallonie. La cogénération Annick Lempereur Facilitateur en Cogénération pour la Wallonie. URE? Utilisation Rationnelle de l Energie. Consommer mieux, consommons MOINS! Réduisons nos consommations d énergie (Electricité,

Plus en détail

AVIS CG110216-051 CONSEIL GENERAL COMMISSION DE RÉGULATION DE L ÉLECTRICITÉ ET DU GAZ. relatif

AVIS CG110216-051 CONSEIL GENERAL COMMISSION DE RÉGULATION DE L ÉLECTRICITÉ ET DU GAZ. relatif Commission de Régulation de l Electricité et du Gaz rue de l Industrie 26-38 1040 Bruxelles Tél. : 02/289.76.11 Fax : 02/289.76.09 COMMISSION DE RÉGULATION DE L ÉLECTRICITÉ ET DU GAZ CONSEIL GENERAL AVIS

Plus en détail

LES ÉNERGIES RENOUVELABLES EN FRANCE ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL

LES ÉNERGIES RENOUVELABLES EN FRANCE ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL LES ÉNERGIES RENOUVELABLES EN FRANCE ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL 2 Sommaire Le développement des EnR en France enregistre un ralentissement, imputable à des causes multiples,

Plus en détail

Avertissement. Version 2.3. Juin 2003. Les objectifs poursuivis. Les principes du régime des certificats verts

Avertissement. Version 2.3. Juin 2003. Les objectifs poursuivis. Les principes du régime des certificats verts Commission Wallonne Pour l Energie Version 2.3. Juin 2003 LE REGIME DES CERTIFICATS VERTS dans le cadre de l ouverture du Marché de l Electricité en Wallonie Sommaire Les objectifs poursuivis Les principes

Plus en détail

Freins et opportunités du développement d une filière pleine d avenir. 20/11/2014 Midi de la Biomasse - Valbiom / Jérôme BRETON

Freins et opportunités du développement d une filière pleine d avenir. 20/11/2014 Midi de la Biomasse - Valbiom / Jérôme BRETON Freins et opportunités du développement d une filière pleine d avenir OPPORTUNITÉS Efficience et chaleur Cogénération 30 à 40 % élec. et 60 à 70 % chaleur et pertes Chaleur difficile à valoriser : efficience

Plus en détail

Étude$ADEME$«$Vers$un$mix$électrique$100$%$renouvelable$»$ Les$quatre$mix$électriques$comparés$dans$cette$note$sont$les$suivants$:$

Étude$ADEME$«$Vers$un$mix$électrique$100$%$renouvelable$»$ Les$quatre$mix$électriques$comparés$dans$cette$note$sont$les$suivants$:$ NOTED ANALYSE ÉtudeADEME«Versunmixélectrique100%renouvelable»! AssociationnégaWattJLe%16%avril%2015% Suiteàlapublicationdel étudedel ADEME«Versunmixélectrique100%renouvelable», l AssociationnégaWattasouhaitéfaireunepremièreanalysecomparativeentrelescénario

Plus en détail

Communiqué 21 octobre 2009

Communiqué 21 octobre 2009 Communiqué 21 octobre 2009 Les surcoûts du programme d électricité éolienne et photovoltaïque doivent être compensés par une politique industrielle ambitieuse. La France a consommé en 2008 environ 485

Plus en détail

L énergie photovoltaïque à Genève Quelle contribution à l approvisionnement à moyen-long terme?

L énergie photovoltaïque à Genève Quelle contribution à l approvisionnement à moyen-long terme? L énergie photovoltaïque à Genève Quelle contribution à l approvisionnement à moyen-long terme? Le 28 mars 2014 Patrick Schaub Analyste - énergétique Titre Sommaire Développement du marché photovoltaïque

Plus en détail

Le marché des énergies renouvelables

Le marché des énergies renouvelables P1 SESSION 2 Le marché des énergies renouvelables par Philippe Delaisse 1 SOMMAIRE Le marché des énergies renouvelables Marché de l électricité Indice boursier en énergies vertes Certificats verts Producteurs

Plus en détail

Cap sur la croissance!

Cap sur la croissance! Cap sur la croissance! EDORA Qui sommes-nous? Fédération de producteurs ER Plus de 85 Membres: Toutes les filières ER (éolien, biomasse, hydro, solaire) De la (très) grande et la (toute) petite entreprises

Plus en détail

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE 2011 Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE TABLE DES MATIÈRES Le cas de la France... 3 Le mix électrique en 2010... 3

Plus en détail

L éolien en Allemagne, une réalité industrielle. Retour d expérience

L éolien en Allemagne, une réalité industrielle. Retour d expérience L éolien en Allemagne, une réalité industrielle Retour d expérience L éolien en Allemagne Développement 1990-2010 30000 25000 20000 15000 10000 5000 0 Etat des lieux du parc éolien allemand au 30.6.2011:!

Plus en détail

Dans le cadre de la loi du 10. Les charges de service public liées à la cogénération et aux énergies renouvelables. Les dispositifs de soutien

Dans le cadre de la loi du 10. Les charges de service public liées à la cogénération et aux énergies renouvelables. Les dispositifs de soutien T e n d a n c e s Les charges de service public liées à la cogénération et aux énergies renouvelables C est le consommateur final qui, en France, finance les dispositifs de soutien à la cogénération et

Plus en détail

Contexte énergétique et son évolution. RWDR GT Prospective 6 juillet 2012

Contexte énergétique et son évolution. RWDR GT Prospective 6 juillet 2012 Contexte énergétique et son évolution RWDR GT Prospective 6 juillet 2012 1 Importance du renouvelable Au niveau mondial Monde Monde toe : ton oil equivalent, tonne d équivalent pétrole (tep) en français

Plus en détail

SOLWATT. Bilan des énergies renouvelables en Région wallonne. Bilan des énergies renouvelables en Région wallonne

SOLWATT. Bilan des énergies renouvelables en Région wallonne. Bilan des énergies renouvelables en Région wallonne Bilan des énergies renouvelables en SOLWATT Programme du Ministre André Antoine pour développer le solaire photovoltaique En L Europe a fixé l objectif d électricité renouvelable pour la Belgique à 6 %

Plus en détail

L OBJECTIF FRANÇAIS POUR LA CONSOMMATION ENERGETIQUE FINALE EN 2020 1

L OBJECTIF FRANÇAIS POUR LA CONSOMMATION ENERGETIQUE FINALE EN 2020 1 L OBJECTIF FRANÇAIS POUR LA CONSOMMATION ENERGETIQUE FINALE EN 2020 1 BERNARD LAPONCHE 25 AVRIL 2012 Le 16 décembre 2011, Madame Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l écologie, du développement durable,

Plus en détail

Zone Région de Bruxelles Capitale

Zone Région de Bruxelles Capitale Objet Zone Au Fédéral Région Wallonne Région de Bruxelles Capitale Région Flamande Audit énergétique Thermographie infrarouge Pour audit énergétique (auditeur agréé PAE1 ou 2) dans habitation existante,

Plus en détail

Tables des figures et des tableaux

Tables des figures et des tableaux Tables des figures et des tableaux 1. Table des figures Figure 1 : Priorités de la démarche négawatt... 7 Figure 2 : Démarche de modélisation du scénario négawatt 2011... 11 Figure 3 : Diagramme de Sankey

Plus en détail

1. La production d électricité dans le monde : perspectives générales

1. La production d électricité dans le monde : perspectives générales Quinzième inventaire Édition 2013 La production d électricité d origine renouvelable dans le monde Collection chiffres et statistiques Cet inventaire a été réalisé par Observ ER et la Fondation Énergies

Plus en détail

Financez vos investissements en énergies renouvelables! Me Jean-François Jaminet (The Legal Side) Imperia Automobiles 10 mai 2011

Financez vos investissements en énergies renouvelables! Me Jean-François Jaminet (The Legal Side) Imperia Automobiles 10 mai 2011 Financez vos investissements en énergies renouvelables! Me Jean-François Jaminet (The Legal Side) Imperia Automobiles 10 mai 2011 Contexte Augmentation des besoins énergétiques Incertitudes sur l approvisionnement

Plus en détail

Belgique et Protocole de Kyoto : état des lieux et perspectives

Belgique et Protocole de Kyoto : état des lieux et perspectives Belgique et Protocole de Kyoto : état des lieux et perspectives Février 2008 0. Préambule...2 1. Kyoto : où en est-on aujourd hui en Belgique?...3 2. La Belgique en bonne voie pour remplir ses engagements?...5

Plus en détail

Wallonie : La vision institutionnelle Entre objectifs et perspectives

Wallonie : La vision institutionnelle Entre objectifs et perspectives Wallonie : La vision institutionnelle Entre objectifs et perspectives LEHANCE Pascal, Attaché SPW-DGO4 Département de l Energie et du Bâtiment durable Direction de la Promotion de l Energie durable 1 Sommaire:

Plus en détail

Mission de RTE et enjeux du réseau de transport d électricité

Mission de RTE et enjeux du réseau de transport d électricité 1 Mission de RTE et enjeux du réseau de transport d électricité RTE est le responsable du réseau de transport d électricité français. Opérateur de service public, il a pour mission l exploitation, la maintenance

Plus en détail

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Le lycée des Eaux-Claires de Grenoble - Crédit photo : Juan Robert Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Synthèse - Année 2012 266 lycées 236 sites 193 000 élèves 4,3 millions

Plus en détail

Un objectif majeur : la réduction des gaz à effet de serre. Cinq scénarios envisagés 1

Un objectif majeur : la réduction des gaz à effet de serre. Cinq scénarios envisagés 1 FEUILLE DE ROUTE CEE POUR L ENERGIE 2050 PRESENTATION Un objectif majeur : la réduction des gaz à effet de serre L'Union Européenne s'est fixé comme objectif d'ici à 2050 de réduire les émissions de gaz

Plus en détail

Objets de l asbl. ventplus@gmail.com www.ventplus.be

Objets de l asbl. ventplus@gmail.com www.ventplus.be Objets de l asbl ventplus@gmail.com www.ventplus.be Etudier les possibilités d implantation de tout système de production d énergie renouvelable et en favoriser l implantation et le développement. Etudier

Plus en détail

The Vision Scenario for the European Union 2011 Update for the EU-27. Résumé en Français

The Vision Scenario for the European Union 2011 Update for the EU-27. Résumé en Français The Vision Scenario for the European Union 2011 Update for the EU-27 Résumé en Français Project sponsored by Greens/EFA Group in the European Parliament Berlin, January 2011 Berlin, January 2011 Dr. Felix

Plus en détail

La formation du prix de l'électricité verte

La formation du prix de l'électricité verte La formation du prix de l'électricité verte 9 E-SER - ENER2 - ULB A. Jacquet - EDORA 29/11/25 1 Présentation de EDORA Mise en contexte Libéralisation et structure du marché de l électricité Mécanismes

Plus en détail

Atelier 10 La PDE et la gestion des réseaux

Atelier 10 La PDE et la gestion des réseaux La question technique est fortement présente lorsqu'il s'agit par exemple d'assurer le transport d'une production aléatoire, tout en permettant une garantie d'approvisionnement aux consommateurs. Ainsi

Plus en détail

Énergie, technologie et politique climatique : les perspectives mondiales à l horizon 2030 MESSAGES CLÉS

Énergie, technologie et politique climatique : les perspectives mondiales à l horizon 2030 MESSAGES CLÉS Énergie, technologie et politique climatique : les perspectives mondiales à l horizon 2030 MESSAGES CLÉS Le scénario de référence L'étude WETO (World energy, technology and climate policy outlook) présente

Plus en détail

Des investissements massifs dans l outil de production énergétique sont à prévoir dans les prochaines années

Des investissements massifs dans l outil de production énergétique sont à prévoir dans les prochaines années Des investissements massifs dans l outil de production énergétique sont à prévoir dans les prochaines années Un objectif de 25% d énergies renouvelables en 2020(pour mémoire le Grenelle prévoit 23% d EnR)

Plus en détail

LES CERTIFICATS VERTS EN RÉGION WALLONNE

LES CERTIFICATS VERTS EN RÉGION WALLONNE août 2011. 15.681 SIGNES LES CERTIFICATS VERTS EN RÉGION WALLONNE Gaudier Lydie I. Cadre général du développement des énergies renouvelables en Région wallonne La lutte contre le réchauffement climatique

Plus en détail

facteur "k" pour les installations photovoltaïques d une puissance supérieure à 10 kw

facteur k pour les installations photovoltaïques d une puissance supérieure à 10 kw COMMISSION WALLONNE POUR L ENERGIE PROPOSITION CD 13d12 CWaPE 482 relative au facteur "k" pour les installations photovoltaïques d une puissance supérieure à 10 kw rendu en application de l'article 43bis,

Plus en détail

Avis de la Chambre des Métiers

Avis de la Chambre des Métiers CdM/09/12/11 87-11 Projet de loi modifiant la loi modifiée du 1er août 2007 relative à l organisation du marché de l électricité Avis de la Chambre des Métiers Par sa lettre du 29 juillet 2011, Monsieur

Plus en détail

Communication du 18 novembre 2013 relative aux charges de service public de l électricité et à la contribution unitaire pour 2014

Communication du 18 novembre 2013 relative aux charges de service public de l électricité et à la contribution unitaire pour 2014 Communication Communication du 18 novembre 2013 relative aux charges de service public de l électricité et à la contribution unitaire pour 2014 - Les charges se service public continuent d augmenter à

Plus en détail

Résolument, Electrabel qui dispose d un parc diversifié entend conforter sa place de premier producteur vert du pays.

Résolument, Electrabel qui dispose d un parc diversifié entend conforter sa place de premier producteur vert du pays. Note de presse Octobre 2015 1 La deuxième partie de 2015 marque une accélération dans la réalisation des ambitions éoliennes d Electrabel : 20 éoliennes seront en construction. Ces nouveaux mâts participent

Plus en détail

Projet de cogénération de Bécancour

Projet de cogénération de Bécancour Projet de cogénération de Bécancour Mémoire présenté dans le cadre des audiences du Bureau d audiences publiques en environnement (BAPE) sur le projet de cogénération de Bécancour par TransCanada Energy

Plus en détail

projet d une société d investissement dédiée au développement des énergies renouvelables sur la région Bretagne Présentation du projet

projet d une société d investissement dédiée au développement des énergies renouvelables sur la région Bretagne Présentation du projet projet d une société d investissement dédiée au développement des énergies renouvelables sur la région Bretagne Présentation du projet 1 Page 1 Contexte et ambitions pour les énergies renouvelables en

Plus en détail

Tendances 2014 Tendances 2014

Tendances 2014 Tendances 2014 1 Pour plus d informations : oreges.rhonealpes.fr oreges@rhonealpes.fr Structures techniques de l Observatoire de l énergie et des gaz à effet de serre de Rhône-Alpes : Tendances 2014 Tendances 2014 Consommation

Plus en détail

1 INTERET ET ELEMENTS D INTERPRETATION DE L INDICATEUR

1 INTERET ET ELEMENTS D INTERPRETATION DE L INDICATEUR Fiche méthodologique INDICATEUR : PRODUCTION D'ÉNERGIES RENOUVELABLES EN RÉGION BRUXELLOISE THEME : ENERGIE ET CHANGEMENTS CLIMATIQUES 1 INTERET ET ELEMENTS D INTERPRETATION DE L INDICATEUR Question posée

Plus en détail

Les énergies renouvelables et la transition énergétique en Allemagne. Discussions actuelles

Les énergies renouvelables et la transition énergétique en Allemagne. Discussions actuelles Les énergies renouvelables et la transition énergétique en Allemagne Discussions actuelles Contrat de coalition 2013 Les priorités gouvernementales 2014-2017 Confirmation des objectifs ambitieux Confirmation

Plus en détail

La réforme du système des certificats verts

La réforme du système des certificats verts Le 11 avril 2013. La réforme du système des certificats verts 1 RAPPEL DU CONTEXTE Les certificats verts (CV) sont un mécanisme de soutien à la production d électricité à partir de sources d énergie renouvelables

Plus en détail

Beci - Conférence Energie

Beci - Conférence Energie Beci - Conférence Energie Les Certificats Verts en Région de Bruxelles Capitale (RBC) 23/06/2010 Régis Lambert 1 Sommaire Principe des Certificats Verts Calcul du nombre de Certificats Verts Les Certificats

Plus en détail

Chaleur verte et réseaux de chaleur: quelle ambition?

Chaleur verte et réseaux de chaleur: quelle ambition? Chaleur verte et réseaux de chaleur: quelle ambition? Jehan Decrop Cellule énergie, cabinet Nollet Programme Chaleur verte: quels objectifs? Mécanismes de soutien actuels Région wallonne: quelles perspectives?

Plus en détail

Architecture du complément de rémunération. Atelier du 25 février 2015 DGEC. Bureau des Énergies Renouvelables

Architecture du complément de rémunération. Atelier du 25 février 2015 DGEC. Bureau des Énergies Renouvelables Architecture du complément de rémunération Atelier du 25 février 2015 Bureau des Énergies Renouvelables DGEC Ministère de l'écologie, du Développement durable, et de l Énergie WWW.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE L ENERGIE. Chiffres clés 2010 60%

OBSERVATOIRE DE L ENERGIE. Chiffres clés 2010 60% OBSERVATOIRE DE L ENERGIE Chiffres clés 2010 20% 80% 60% 40% Service public fédéral Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie Rue du Progrès 50 1210 BRUXELLES N d entreprise : 0314.595.348 http://economie.fgov.be

Plus en détail

la compensation entre les achats et les fournitures du client final disposant d une installation d autoproduction de petite puissance

la compensation entre les achats et les fournitures du client final disposant d une installation d autoproduction de petite puissance COMMISSION WALLONNE POUR L ENERGIE AVIS CD-7a16-CWaPE-158 concernant la compensation entre les achats et les fournitures du client final disposant d une installation d autoproduction de petite puissance

Plus en détail

SCHEMA DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES des ARDENNES

SCHEMA DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES des ARDENNES SCHEMA DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES des ARDENNES Bilan 2013 et perspectives 2014 Le Préfet des Ardennes Le pôle énergies renouvelables des Ardennes, qui réunit depuis 2009 de nombreux partenaires,

Plus en détail

I have a dream. pour la production d'électricité en France. Par Michel Gay. Le 24 mars 2014

I have a dream. pour la production d'électricité en France. Par Michel Gay. Le 24 mars 2014 I have a dream pour la production d'électricité en France Par Michel Gay Le 24 mars 2014 J'ai un rêve. Nous sommes en 2050 1. Je rêve que pour produire l'électricité dont la France a besoin, elle dispose

Plus en détail

FLEXIPAC: Philippe ANDRE, ULg-BEMS Pour le consortium Flexipac

FLEXIPAC: Philippe ANDRE, ULg-BEMS Pour le consortium Flexipac FLEXIPAC: Optimisation d une production locale de sources d énergies renouvelables intermittentes par la flexibilisation des usages des pompes à chaleur résidentielles et tertiaires Philippe ANDRE, ULg-BEMS

Plus en détail

Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison. Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry

Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison. Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry L OFAEnR Origines & Objectifs Crée en 2006 par les gouvernements français & allemand Bureau au ministère

Plus en détail

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 *

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * * La limitation du réchauffement climatique implique dans les pays développés une division par 4 des émissions de gaz à effet de serre par rapport

Plus en détail

LA FILIERE ENERGIES RENOUVELABLES. Du 16 au 19 octobre 2012 Fiche mémo

LA FILIERE ENERGIES RENOUVELABLES. Du 16 au 19 octobre 2012 Fiche mémo LA FILIERE ENERGIES RENOUVELABLES Du 16 au 19 octobre 2012 Fiche mémo 1 Etat des lieux : les énergies renouvelables, une mine d activités en devenir Dans un contexte de lutte contre le changement climatique,

Plus en détail

Notre avenir est renouvelable! L électricité de demain 2012 2050.

Notre avenir est renouvelable! L électricité de demain 2012 2050. Notre avenir est renouvelable! L électricité de demain 2012 2050. La production d électricité, aujourd hui et demain. Des défis pour ewz. Sortie du nucléaire, objectifs en matière de climat, libéralisation

Plus en détail

ADOPTE PAR LE BUREAU DU CESW LE 16 DECEMBRE

ADOPTE PAR LE BUREAU DU CESW LE 16 DECEMBRE AVIS A. 1156 Relatif à l avant- projet de décret modifiant le décret du 12 avril 2001 relatif à l organisation du marché régional de l électricité, visant à instaurer une base juridique pour le financement

Plus en détail

Position de la France en matière d énergies renouvelables au sein de l Europe des Vingt-Cinq

Position de la France en matière d énergies renouvelables au sein de l Europe des Vingt-Cinq Position de la France en matière d énergies renouvelables au sein de l Europe des Vingt-Cinq http://www.ifen.fr/fileadmin/publications/les_syntheses/pdf/industrie_ree2006.pdf Part des énergies renouvelables

Plus en détail

Panorama des bioénergies en Europe. Colloque Bioénergies

Panorama des bioénergies en Europe. Colloque Bioénergies Panorama des bioénergies en Europe Panorama des bioénergies en Europe Synthèse des informations existantes sur le sujet des bioénergies en Europe Sources : législation : Europa, portail de l Union européenne

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et Plan Climat Energie Territorial GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et énergétiques? Plan de la réunion

Plus en détail

Relever les défis du système électrique en intégrant les énergies renouvelables

Relever les défis du système électrique en intégrant les énergies renouvelables Structure: Relever les défis du système électrique en intégrant les énergies renouvelables Considérer les solutions de stockage possibles comme un élément d'intégration Chercher des voies nouvelles avec

Plus en détail

L entreprise face aux défis de l énergie et du changement. climatique. un prodigieux déferlement d énergie. Philippe Delaisse. par

L entreprise face aux défis de l énergie et du changement. climatique. un prodigieux déferlement d énergie. Philippe Delaisse. par L entreprise face aux défis de l énergie et du changement climatique par Philippe Delaisse LE BIG BANG un prodigieux déferlement d énergie LE SOLEIL. 20 milliards de milliards de centrales nucléaires 4.10

Plus en détail

MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GES-SOCO)

MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GES-SOCO) MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GESSOCO) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : ENERGIE Spécialité : GESTION,

Plus en détail

Gestion de la «dette» solwatt et qualiwatt

Gestion de la «dette» solwatt et qualiwatt Gestion de la «dette» solwatt et qualiwatt 26/03/2013 Gestion de la facture solwatt et qualiwatt 1 1/ Préambule Si la situation est très critique, elle reste moindre que ce qu ont connu d autre pays! Bulgarie,

Plus en détail

Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités

Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités Sortir du nucléaire? Contraintes et opportunités Michel Bonvin michel.bonvin@hevs.ch bom / Forum Business VS / 25 oct. 2011 Sortir du nucléaire 1 Nucléaire : on parle de quoi? 0.90 0.80 Energies primaires

Plus en détail

LES CENTRALES EOLIENNES

LES CENTRALES EOLIENNES LES CENTRALES EOLIENNES FONCTIONNEMENT Les éoliennes utilisent l énergie cinétique du vent (énergie éolienne) pour la transformer en énergie électrique. Elles produisent une énergie renouvelable (et même

Plus en détail

Table des matières I.INTRODUCTION... 3 II.DÉVELOPPEMENT... 3 III.CONCLUSION... 7 IV.SOURCES... 7. Gymnase de Nyon C d ERN Physique

Table des matières I.INTRODUCTION... 3 II.DÉVELOPPEMENT... 3 III.CONCLUSION... 7 IV.SOURCES... 7. Gymnase de Nyon C d ERN Physique Table des matières I.INTRODUCTION... 3 II.DÉVELOPPEMENT... 3 2.1 ENERGIES SELON LES GROUPES DE CONSOMMATION...4 2.2 ENERGIES RENOUVELABLES...6 2.3 OBJECTIFS D ÉCONOMIE D ÉNERGIES...7 III.CONCLUSION...

Plus en détail

L électricité. La consommation. La production. Le solde des échanges. A o û t 2 0 0 3. par Sylvie Scherrer

L électricité. La consommation. La production. Le solde des échanges. A o û t 2 0 0 3. par Sylvie Scherrer F a i t s e t c h i f f r e s p o u r 2 0 0 3 L électricité par Sylvie Scherrer Observatoire de l Energie, DGEMP, Ministère de l Economie, des Finances et de l Industrie La consommation La consommation

Plus en détail

COMMISSION DE REGULATION DE L'ENERGIE EN REGION DE BRUXELLES-CAPITALE

COMMISSION DE REGULATION DE L'ENERGIE EN REGION DE BRUXELLES-CAPITALE COMMISSION DE REGULATION DE L'ENERGIE EN REGION DE BRUXELLES-CAPITALE PROPOSITION (BRUGEL-PROPOSITION-211119-7) relative aux quotas de certificats verts à exiger des fournisseurs d électricité à Bruxelles

Plus en détail

Suivi des émissions de gaz à effet serre causées par l'achat d'électricité

Suivi des émissions de gaz à effet serre causées par l'achat d'électricité Suivi des émissions de gaz à effet serre causées par l'achat d'électricité Un résumé du Guide Scope 2 du Greenhouse Gas Protocol Rédigé par le Secrétariat EKOénergie, janvier 2015 Ce résumé existe en plusieurs

Plus en détail

d électricité Patrick MONNIER, DREAL Auvergne Guillaume ROUSSET, Ardes Communauté 15h10 - Les tarifs d achat pour la production

d électricité Patrick MONNIER, DREAL Auvergne Guillaume ROUSSET, Ardes Communauté 15h10 - Les tarifs d achat pour la production CONFERENCE TECHNIQUE 30 septembre 2010 Auditorium Maison de l Habitat 15h10 - Les tarifs d achat pour la production d électricité Patrick MONNIER, DREAL Auvergne Guillaume ROUSSET, Ardes Communauté Ministère

Plus en détail

Ses objectifs sont à l'horizon 2020 : une réduction de 30 % des émissions

Ses objectifs sont à l'horizon 2020 : une réduction de 30 % des émissions Décision 2015CP0247 de la Commission Permanente du 25 septembre 2015 Publication de la Région Poitou-Charentes / n 13, septembre 2015 ENVIRONNEMENT Le soutien régional au développement des énergies renouvelables

Plus en détail

L'énergie éolienne moins chère que le nucléaire

L'énergie éolienne moins chère que le nucléaire Go Wind - Stop nuclear L'énergie éolienne moins chère que le nucléaire Briefing 1 26 june 2002 Electrabel fournit des informations incorrectes concernant le coût de l'énergie, notamment quand elle affirme

Plus en détail

Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013

Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013 Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013 Roman Buss, Renewables Academy (RENAC) AG Voyage d affaires de la CCI allemande Energies renouvelables pour la consommation propre dans

Plus en détail

Dii Le réseau d entreprises pour l électricité des deserts Faciliter la création de marchés du solaire et de l éolien en Europe, en Afrique du Nord

Dii Le réseau d entreprises pour l électricité des deserts Faciliter la création de marchés du solaire et de l éolien en Europe, en Afrique du Nord Dii Le réseau d entreprises pour l électricité des deserts Faciliter la création de marchés du solaire et de l éolien en Europe, en Afrique du Nord et au Moyen-Orient Dii Le réseau d entreprises pour l

Plus en détail

DOSSIER Réduction de la dépendance électrique de la Bretagne et. sécurisation de son approvisionnement LES PRECONISATIONS D INVESTIR EN FINISTERE

DOSSIER Réduction de la dépendance électrique de la Bretagne et. sécurisation de son approvisionnement LES PRECONISATIONS D INVESTIR EN FINISTERE DOSSIER Réduction de la dépendance électrique de la Bretagne et sécurisation de son approvisionnement LES PRECONISATIONS D INVESTIR EN FINISTERE Juin 2010 INVESTIR EN FINISTERE 46 quai de la Douane - BP

Plus en détail

Fonds de Réduction du Coût Global de l Energie

Fonds de Réduction du Coût Global de l Energie Fonds de Réduction du Coût Global de l Energie Présentation FRCE BATIBOUW Le 2 mars 2009 Union Européenne 2007-2020 Rappel des objectifs - 20 % 20 % +20 % Co2 Energies renouvelables Efficacité énergétique

Plus en détail

Commission wallonne. Ingénieur Technique Gaz

Commission wallonne. Ingénieur Technique Gaz Commission wallonne pour l Energie Le soutien à l injection de biométhane dans les réseaux de gaz naturel en Région wallonne : point provisoire de la situation Thierry COLLADO Ingénieur Technique Gaz Valbiom

Plus en détail

Dispositif des certificats d'économies d'énergie Mise en œuvre de la troisième période (2015-2017)

Dispositif des certificats d'économies d'énergie Mise en œuvre de la troisième période (2015-2017) Ministère de l Ecologie, du Développement durable et de l Energie 13 décembre 2013 Dispositif des certificats d'économies d'énergie Mise en œuvre de la troisième période (2015-2017) Suite à la concertation

Plus en détail

Développement des Energies Renouvelables en Tunisie : Contexte & enjeux

Développement des Energies Renouvelables en Tunisie : Contexte & enjeux Développement des Energies Renouvelables en Tunisie : Contexte & enjeux Tunis, le 13/06/2015 Abdessalem EL KHAZEN Agence Nationale pour la Maîtrise de l Energie ʺANMEʺ Le Contexte Energétique Tunisien

Plus en détail

Conférence Régionale de l Energie

Conférence Régionale de l Energie Conférence Régionale de l Energie 19/11/2014 En Guyane, la Transition Energétique est en marche GENERG- Groupement des Entreprises en Energies Renouvelables et Efficacité Energétique de Guyane www.generg.fr

Plus en détail

Evaluation de l impact économique de la filière hydroélectrique française

Evaluation de l impact économique de la filière hydroélectrique française Evaluation de l impact économique de la filière hydroélectrique française Emploi, bilan carbone, balance commerciale, recettes publiques 11 janvier 2013 BIPE 2012 Evaluation de l impact économique de la

Plus en détail

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons L énergie en France et en Allemagne : comparaisons En matière de consommation d énergie, de structure du système électrique, de recours aux énergies renouvelables, d émission de gaz à effet de serre, les

Plus en détail

ARPEA 08 septembre 2015 Yverdon-les-Bains

ARPEA 08 septembre 2015 Yverdon-les-Bains ARPEA 08 septembre 2015 Yverdon-les-Bains Exemple 3 = Jura : Un exemple pratique qui montre l intérêt pour les communes Michel Hirtzlin, chef de service SID SOMMAIRE 1. Brève introduction 2. Le processus

Plus en détail

LES PERSPECTIVES MONDIALES DES TECHNOLOGIES ENERGETIQUES A L'HORIZON 2050 (WETO-H2) MESSAGES CLES

LES PERSPECTIVES MONDIALES DES TECHNOLOGIES ENERGETIQUES A L'HORIZON 2050 (WETO-H2) MESSAGES CLES LES PERSPECTIVES MONDIALES DES TECHNOLOGIES ENERGETIQUES A L'HORIZON 2050 (WETO-H2) MESSAGES CLES L étude WETO-H2 a permis d élaborer une projection de référence du système énergétique mondial ainsi que

Plus en détail

Le ministre wallon de l Energie travaille sur la manière dont le vert doit trouver sa place en Wallonie. Entretien (Le Soir mis en ligne 5 mars 2015).

Le ministre wallon de l Energie travaille sur la manière dont le vert doit trouver sa place en Wallonie. Entretien (Le Soir mis en ligne 5 mars 2015). ! Le ministre wallon de l Energie travaille sur la manière dont le vert doit trouver sa place en Wallonie. Entretien (Le Soir mis en ligne 5 mars 2015). «L éolien offshore est un non-sens» Dans son tour

Plus en détail

Adsorption Rétention des molécules d un gaz, d un liquide ou d un soluté sur une surface, entraînant la formation d une fine pellicule.

Adsorption Rétention des molécules d un gaz, d un liquide ou d un soluté sur une surface, entraînant la formation d une fine pellicule. Glossaire Source : http://www.energie-info.fr/glossaire#top http://www.centreinfo-energie.com/ Adsorption Rétention des molécules d un gaz, d un liquide ou d un soluté sur une surface, entraînant la formation

Plus en détail

EIE P ARC ÉOLIEN DE SPY EDF LUMINUS ANNEXE 7

EIE P ARC ÉOLIEN DE SPY EDF LUMINUS ANNEXE 7 EIE P ARC ÉOLIEN DE SPY EDF LUMINUS Edition: MARS 2014 Révision: RAPPORT FINAL ANNEXE 7 Note technique relative aux critères à considérer (P50, P90, facteur de capacité et productions électriques nettes)

Plus en détail

Une réussite : Les prix de rachat garantis soutiennent les énergies renouvelables en Allemagne

Une réussite : Les prix de rachat garantis soutiennent les énergies renouvelables en Allemagne Une réussite : Les prix de rachat garantis soutiennent les énergies renouvelables en Allemagne Ce document illustrera comment cette réussite est arrivée, il est composé des parties suivantes : 1. Qu'est

Plus en détail

AVIS A.1118 SUR LE PROJET DE «STRATÉGIE ENERGIE 20.50 POUR LA WALLONIE»

AVIS A.1118 SUR LE PROJET DE «STRATÉGIE ENERGIE 20.50 POUR LA WALLONIE» AVIS A.1118 SUR LE PROJET DE «STRATÉGIE ENERGIE 20.50 POUR LA WALLONIE» Adopté par le Bureau du CESW le 27 mai 2013 Doc.2013/A.1118 1. SAISINE Le 15 avril 2013, le Ministre du Développement durable et

Plus en détail

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Le lycée des Eaux-Claires de Grenoble - Crédit photo : Juan Robert Nouvel internat Lumière livré en 214 : Alexa Brunet Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Synthèse - Année

Plus en détail

Bilan économique pour la collectivité

Bilan économique pour la collectivité Programme TSP sur la performance énergétique des bâtiments Note d analyse complémentaire Bilan économique pour la collectivité Le Programme TSP pour la rénovation thermique des bâtiments vise à structurer

Plus en détail

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Communiqué de presse le 30 novembre 2011 Comment fournir au consommateur une électricité propre, de proximité et

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE L ENERGIE. Chiffres clés 2012 20% 80% 60% 40%

OBSERVATOIRE DE L ENERGIE. Chiffres clés 2012 20% 80% 60% 40% OBSERVATOIRE DE L ENERGIE Chiffres clés 2012 20% 80% 60% 40% Cette brochure est publiée dans le but de diffuser des informations objectives en matière de prix, de politique énergétique, d innovation et

Plus en détail