PLANIFICATION DÉTAILLÉE. La planification détaillée reprend sur deux pages les grandes lignes de chacune des SAE qui seront exécutées durant l année.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PLANIFICATION DÉTAILLÉE. La planification détaillée reprend sur deux pages les grandes lignes de chacune des SAE qui seront exécutées durant l année."

Transcription

1 PLANIFICATION DÉTAILLÉE QU EST-CE QUE C EST? La planification détaillée reprend sur deux pages les grandes lignes de chacune des SAE qui seront exécutées durant l année. COMMENT S EN SERT-ON? L enseignante ou enseignant prend connaissance du contenu de la SAE et, le cas échéant, lui apporte toute modification jugée pertinente, puis met en place les conditions nécessaires à sa réalisation.

2 Mes SAE Exemples de planifications détaillées ARTS PLASTIQUES 2

3 SAE 1 ARTS PLASTIQUES Cours obligatoire de 4 e secondaire Canevas de situation d apprentissage et d évaluation A PRÉSENTATION KLIMT ET LA FEMME COMPÉTENCE DISCIPLINAIRE : Créer des images personnelles COMPÉTENCE TRANSVERSALE SOLLICITÉE : Mettre en œuvre sa pensée créatrice 1 DOMAINE GÉNÉRAL DE FORMATION : Vivre-ensemble et citoyenneté 2 PROPOSITION DE CRÉATION : Le peintre Klimt était sensible aux idées féministes en vogue en Europe à son époque. Sa vision des femmes dans son œuvre est le reflet de la société à cette époque (revendications féministes). Ses portraits de femmes hésitent parfois entre le figuratif (les visages, les mains, les jambes, et la peau en général) et l abstrait (les vêtements, les ornements, etc.). À l occasion de la journée de la femme, l'élève crée un portrait qui met en évidence la personnalité ou les particularités d un personnage féminin important pour lui. PRODUCTION ATTENDUE : Image personnelle réalisée en utilisant des techniques mixtes (dessin, peinture, collage, gravure) mettant en lumière une femme admirée soit par ses actions, soit pour son implication dans la société ÉVALUATION : Observation tout au long du déroulement à l aide des grilles d évaluation des compétences CONTENU DE FORMATION : Choix d éléments à partir du contenu de formation prévu au Programme de formation (voir le programme d arts plastiques, p ) 1. L enseignante ou enseignant pourrait choisir de cibler une autre compétence transversale voir le Programme, chap L enseignante ou enseignant pourrait choisir de traiter une autre problématique voir le Programme, chap. 2.

4 B DÉROULEMENT Durée totale prévue : 6 à 8 périodes de 75 minutes Préparation Réalisation Intégration Présentation de la proposition de création Échange au sujet de la problématique abordée Présentation des intentions d apprentissage au regard de la compétence transversale ciblée Recherche et présentation de portraits féminins de Klimt Explication des notions à enseigner (motifs, répétition, proportions du corps humain, contraste des valeurs, etc.) Rappel des critères d évaluation et des aspects à améliorer identifiés au cours des tâches de création antérieures, s il y a lieu Réalisation de croquis de personnages Expérimentation de gestes et d éléments du langage plastique à l aide des matériaux mis à disposition Choix du personnage et des techniques Réalisation du travail Présentation de l image Retour à la proposition de création Retour sur les apprentissages réalisés, notamment : - la démarche - les critères d évaluation - la compétence transversale ciblée - la problématique abordée Identification d objectifs personnels en vue de la prochaine tâche de création, s il y a lieu Remarques : 1. Au cours de la phase de réalisation, observer le travail et les réalisations à l aide des grilles d évaluation. 2. Prévoir un temps d autoévaluation et d ajustement au cours de la démarche (phase de réalisation). 3. Aux fins du bilan des apprentissages, consigner les traces pertinentes à l intérieur du dossier. 4

5 SAE 2 ARTS PLASTIQUES Cours obligatoire de 4 e secondaire Canevas de situation d apprentissage et d évaluation UNE VISITE BIEN APPRÉCIÉE A PRÉSENTATION COMPÉTENCE DISCIPLINAIRE : Apprécier des images ou des œuvres COMPÉTENCE TRANSVERSALE SOLLICITÉE : Communiquer de façon appropriée 1 DOMAINE GÉNÉRAL DE FORMATION : Médias 2 PROPOSITION D APPRÉCIATION : Certaines critiques peuvent influencer notre décision d aller ou non voir une exposition, un film ou un spectacle. Après avoir visité une exposition d œuvres au musée (ou à l école), l'élève doit exprimer et justifier son opinion sur une œuvre qui l'a marqué, à l intérieur d un reportage destiné à d autres élèves de son âge. PRODUCTION ATTENDUE : Reportage dans le journal ou à la radio de l école, sur Internet, etc. ÉVALUATION : Observation tout au long du déroulement à l aide de la grille d évaluation de la compétence CONTENU DE FORMATION : Choix d éléments à partir du contenu de formation prévu au Programme de formation (voir le programme d arts plastiques, p ). 1. L enseignante ou enseignant pourrait choisir de cibler une autre compétence transversale voir le Programme, chap L enseignante ou enseignant pourrait choisir de traiter une autre problématique voir le Programme, chap. 2.

6 B DÉROULEMENT Durée totale prévue : à déterminer selon l exposition prévue Préparation Réalisation Intégration Présentation de la proposition d appréciation Échange au sujet de la problématique abordée Présentation des intentions d apprentissage au regard de la compétence transversale ciblée Recherche documentaire sur l artiste et son œuvre, s il y a lieu Choix de critères d appréciation Rappel des critères d évaluation et des aspects à améliorer identifiés au cours des tâches d appréciation antérieures, s il y a lieu Sortie éducative pour visiter un musée ou une exposition Préparation du reportage Publication et présentation du reportage Retour sur les apprentissages réalisés, notamment : - la démarche - les critères d évaluation - la compétence transversale ciblée - la problématique abordée Identification d objectifs personnels en vue de la prochaine tâche d appréciation, s il y a lieu Remarques : 1. Au cours de la phase de réalisation, observer le travail d appréciation à l aide de la grille d évaluation. 2. Prévoir un temps d autoévaluation et d ajustement au cours de la démarche (phase de réalisation). 3. Consigner les traces pertinentes à l intérieur des sections de l élève du dossier aux fins du bilan des apprentissages. 4. Il est important de ne pas confondre «critères d appréciation» et «critères d évaluation» : les critères d appréciation sont les éléments qui orientent l observation ou l écoute d une œuvre par l élève, alors que les critères d évaluation servent à évaluer la compétence.

7 SAE 3 ARTS PLASTIQUES Cours obligatoire de 4 e secondaire Canevas de situation d apprentissage et d évaluation UN CONTRAT DE PUBLICITÉ A PRÉSENTATION COMPÉTENCE DISCIPLINAIRE : Créer des images médiatiques COMPÉTENCES TRANSVERSALES SOLLICITÉES : Mettre en œuvre sa pensée créatrice 1 et Exercer son jugement critique DOMAINE GÉNÉRAL DE FORMATION : Environnement et consommation 2 PROPOSITION DE CRÉATION : Afin de concurrencer les grandes marques de vêtements, une petite entreprise locale veut utiliser de jeunes talents pour mettre en marché ses accessoires et ses vêtements faits de matériaux recyclés. L'élève crée une affiche publicitaire en incluant la silhouette. PRODUCTION ATTENDUE : Affiche publicitaire mettant en évidence le produit annoncé ÉVALUATION : Observation tout au long du déroulement à l aide de la grille d évaluation de la compétence CONTENU DE FORMATION : Choix d éléments à partir du contenu de formation prévu au Programme de formation (voir le programme d arts plastiques, p ) 1. L enseignante ou enseignant pourrait choisir de cibler une autre compétence transversale voir le Programme, chap L enseignante ou enseignant pourrait choisir de traiter une autre problématique voir le Programme, chap. 2.

8 B DÉROULEMENT Durée totale prévue : 3 à 4 périodes de 75 minutes Préparation Réalisation Intégration Présentation de la proposition de création Échange au sujet de la problématique abordée (discussion sur l effet de la publicité) Présentation des intentions d apprentissage au regard des compétences transversales ciblées Retour ou présentation des notions (motifs abstraits, types de lignes, mouvement, répétition, procédé de réserve, lavis, valeurs, etc.) Rappel des critères d évaluation et des aspects à améliorer identifiés au cours des tâches de création antérieures, s il y a lieu Expérimentation du mouvement et de l organisation de l espace efficace à l aide des croquis de silhouettes Expérimentation des gestes et d éléments du langage plastique à l aide des matériaux mis à disposition Application du procédé de réserve (pastel gras, crayon de cire, etc.) Création d un arrière-plan avec des motifs au choix Application de l encre au pinceau Ajout d éléments signifiants mettant en vedette les produits de la compagnie de vêtements Présentation de l affiche Retour sur les apprentissages réalisés, notamment : - la démarche - les critères d évaluation - les compétences transversales ciblées - la problématique abordée Identification d objectifs personnels en vue de la prochaine tâche de création médiatique, s il y a lieu Remarques : 1. Au cours de la phase de réalisation, observer les créations à l aide de la grille d évaluation. 2. Prévoir un temps d autoévaluation et d ajustement au cours de la démarche (phase de réalisation). 3. Aux fins du bilan des apprentissages, consigner les traces pertinentes à l intérieur du dossier.

9 SAE 4 ARTS PLASTIQUES Cours obligatoire de 4 e secondaire Canevas de situation d apprentissage et d évaluation A PRÉSENTATION UNE SCULPTURE EN MOUVEMENT (ALBERTO GIACOMETTI) COMPÉTENCES DISCIPLINAIRES : Créer des images personnelles et Apprécier des images ou des œuvres COMPÉTENCE TRANSVERSALE SOLLICITÉE : Mettre en œuvre sa pensée créatrice 1 DOMAINE GÉNÉRAL DE FORMATION : Vivre-ensemble et citoyenneté 2 PROPOSITION DE CRÉATION: Les humains, par de simples gestes, peuvent contribuer à améliorer la qualité de vie de personnes dont les besoins fondamentaux ne sont pas comblés. Après avoir observé et apprécié des œuvres de Giacometti, l'élève crée des personnages en mouvement et en interaction posant un geste pour, d une façon ou d une autre, venir en aide à quelqu un. PROPOSITION D APPRÉCIATION: Après avoir vu une exposition de quelques pièces du sculpteur Alberto Giacometti, commenter une des deux phrases : Lorsqu il travaillait, Giacometti enlevait continuellement de la matière afin de réduire ce qu il représentait dans ses sculptures à leur plus simple expression, Giacometti a longtemps travaillé avec les surréalistes, un groupe d artistes se proposant d exprimer le monde du rêve. PRODUCTIONS ATTENDUES : ÉVALUATION : Sculpture représentant des personnages (un par élève) en mouvement et réalisée en utilisant des techniques mixtes (assemblage, peinture, collage) Travail d appréciation Observation tout au long du déroulement à l aide des grilles d évaluation des compétences CONTENU DE FORMATION : Choix d éléments à partir du contenu de formation prévu au Programme de formation (voir le programme d arts plastiques, p ). 1. L enseignante ou enseignant pourrait choisir de cibler une autre compétence transversale voir le Programme, chap L enseignante ou enseignant pourrait choisir de traiter une autre problématique voir le Programme, chap. 2.

10 B DÉROULEMENT Durée totale prévue : 6 périodes de 75 minutes Préparation Réalisation Intégration Présentation de la proposition d appréciation Présentation des personnages filiformes de l artiste, de sa démarche (travail par observation de modèles vivants, etc.) Présentation du mouvement du surréalisme Choix de critères d appréciation Présentation de la proposition de création Échange au sujet de la problématique abordée Intentions d apprentissage au regard de la compétence transversale ciblée Présentation de photographies de différents personnages en mouvement Identification du contenu de formation à travailler Rappel des critères d évaluation et des aspects à améliorer identifiés au cours des tâches de création et d appréciation antérieures, s il y a lieu Présentation d une appréciation de l œuvre de Giacometti Réalisation de croquis de personnages Expérimentation de gestes et d éléments du langage plastique à l aide des matériaux mis à disposition Choix de la position du personnage en relation avec l action qu il pose envers autrui et des techniques retenues Réalisation du travail Présentation de l image Retour à la proposition d appréciation et de création Retour sur les apprentissages réalisés, notamment : - la démarche - les critères d évaluation - la compétence transversale ciblée - la problématique abordée Identification d objectifs personnels en vue de la prochaine tâche d appréciation et de création, s il y a lieu Remarques : 1. Au cours de la phase de réalisation, observer le travail et les réalisations à l aide des grilles d évaluation. 2. Prévoir un temps d autoévaluation et d ajustement au cours de la démarche (phase de réalisation). 3. Aux fins du bilan des apprentissages, consigner les traces pertinentes à l intérieur du dossier.

11 SAE 5 ARTS PLASTIQUES Cours obligatoire de 4 e secondaire Canevas de situation d apprentissage et d évaluation CONSOMME, CONSOMME! A PRÉSENTATION COMPÉTENCE DISCIPLINAIRE : Créer des images médiatiques COMPÉTENCES TRANSVERSALES SOLLICITÉES : Mettre en œuvre sa pensée créatrice 1 et Exercer son jugement critique DOMAINE GÉNÉRAL DE FORMATION : Environnement et consommation 2 PROPOSITION DE CRÉATION : Les grandes compagnies savent comment créer des besoins chez les jeunes et mettre en marché de nouveaux produits. L'élève utilise son ingéniosité pour inventer un produit qui répond à un besoin. PRODUCTION ATTENDUE : Emballage attrayant pour un produit afin d en favoriser la vente ÉVALUATION : Observation tout au long du déroulement à l aide de la grille d évaluation de la compétence CONTENU DE FORMATION : Choix d éléments à partir du contenu de formation prévu au Programme de formation (voir le programme d arts plastiques, p ). 1. L enseignante ou enseignant pourrait choisir de cibler une autre compétence transversale voir le Programme, chap L enseignante ou enseignant pourrait choisir de traiter une autre problématique voir le Programme, chap. 2.

12 B DÉROULEMENT Durée totale prévue : 3 à 4 périodes de 75 minutes Préparation Réalisation Intégration Présentation de la proposition de création Échange au sujet de la problématique abordée (discussion sur les produits mis sur le marché, l effet de l emballage sur la consommation) Présentation des intentions d apprentissage au regard des compétences transversales ciblées Retour ou présentation des notions (motifs abstraits, types de lignes, répétition, procédé de réserve, lavis, dégradé, fondu, etc.) Rappel des critères d évaluation et des aspects à améliorer identifiés au cours des tâches de création antérieures, s il y a lieu Expérimentation de croquis pour l emballage du produit choisi, l étiquette du logo et des couleurs pour le rendre attrayant Expérimentation de gestes et d éléments du langage plastique à l aide des matériaux mis à disposition Création de l emballage, du contenant, de l étiquette selon l idée retenue Présentation du produit Retour sur les apprentissages réalisés, notamment : - la démarche - les critères d évaluation - les compétences transversales ciblées - la problématique abordée Identification d objectifs personnels en vue de la prochaine tâche de création médiatique, s il y a lieu Remarques : 1. Au cours de la phase de réalisation, observer les créations à l aide de la grille d évaluation. 2. Prévoir un temps d autoévaluation et d ajustement au cours de la démarche (phase de réalisation). 3. Aux fins du bilan des apprentissages, consigner les traces pertinentes à l intérieur du dossier.

13 SAE 6 ARTS PLASTIQUES Cours obligatoire de 4 e secondaire Canevas de situation d apprentissage et d évaluation A PRÉSENTATION UN OISEAU DE PAIX COMPÉTENCES DISCIPLINAIRES : Créer des images personnelles et Apprécier des images ou des œuvres COMPÉTENCE TRANSVERSALE SOLLICITÉE : Communiquer de façon appropriée 1 DOMAINE GÉNÉRAL DE FORMATION : Vivre-ensemble et citoyenneté 2 PROPOSITION DE CRÉATION : La guerre fait beaucoup de victimes en beaucoup d endroits. Mais, heureusement, certaines personnes ne cessent pour autant de prôner la paix. On les appelle d ailleurs des «oiseaux de paix». À part l oiseau, quel animal évoque le mieux la non-violence ou la paix? L'élève doit représenter, symboliquement ou dans son environnement naturel, un animal qui évoque la non-violence ou la paix. PROPOSITION D APPRÉCIATION : L'élève observe ce que représentent les oiseaux dans l œuvre de Jean-Paul Riopelle Hommage à Rosa Luxemburg, dans les toiles de Magritte (L oiseau ou Le retour) ou dans celles de Chagall (Oiseau vert, Oiseau bleu, Lutte de l ange). PRODUCTION ATTENDUE : Image personnelle représentant un animal qui symbolise la paix, réalisée en utilisant la technique du batik (application d une teinture sur un tissu après avoir masqué certaines zones avec du pastel gras ou une cire) ÉVALUATION : Observation tout au long du déroulement à l aide des grilles d évaluation des compétences CONTENU DE FORMATION : Choix d éléments à partir du contenu de formation prévu au Programme de formation (voir le programme d arts plastiques, p ) 1. L enseignante ou enseignant pourrait choisir de cibler une autre compétence transversale voir le Programme, chap L enseignante ou enseignant pourrait choisir de traiter une autre problématique voir le Programme, chap. 2.

14 B DÉROULEMENT (Créer) Durée totale prévue : 4 à 6 périodes de 75 minutes Préparation Réalisation Intégration Présentation de la proposition de création Échange au sujet de la problématique abordée Présentation des intentions d apprentissage au regard de la compétence transversale ciblée Recherche documentaire et présentation de différents types d animaux (réels ou fabuleux) Explication des notions à enseigner (motifs, lignes, textures) Rappel des critères d évaluation et des aspects à améliorer identifiés au cours des tâches de création précédentes, s il y a lieu Réalisation de croquis d animaux Expérimentation de gestes et d éléments du langage plastique à l aide des matériaux mis à disposition Choix de l animal Réalisation du travail Présentation de l image Retour à la proposition de création Retour sur les apprentissages réalisés, notamment : - la démarche - les critères d évaluation - la compétence transversale ciblée - la problématique abordée Identification d objectifs personnels en vue de la prochaine tâche de création, s il y a lieu Remarques : 1. Au cours de la phase de réalisation, observer le travail et les réalisations à l aide des grilles d évaluation. 2. Prévoir un temps d autoévaluation et d ajustement au cours de la démarche (phase de réalisation). 3. Aux fins du bilan des apprentissages, consigner les traces pertinentes à l intérieur du dossier.

15 C DÉROULEMENT (Apprécier) Durée totale prévue : 4 à 6 périodes de 75 minutes Préparation Réalisation Intégration Présentation de la proposition d appréciation Échange au sujet de la problématique abordée Recherche sur la symbolique de l image du peintre choisi et sur son utilisation d animaux, notamment des oiseaux Des peintures de Riopelle, Chagall et Magritte, laquelle, par sa symbolique, véhicule le mieux un message de paix, selon vous? Rappel des critères permettant d apprécier les peintures présentées Présentation des peintures retenues Réalisation du travail d appréciation Présentation de l appréciation Retour à la proposition de création et d appréciation Retour sur les apprentissages réalisés, notamment : - la démarche - les critères d évaluation - la compétence transversale ciblée - la problématique abordée Identification d objectifs personnels en vue de la prochaine tâche d appréciation et de création, s il y a lieu Remarques : 1. Au cours de la phase de réalisation, observer le travail et les réalisations à l aide des outils d évaluation. 2. Prévoir un temps d autoévaluation et d ajustement au cours de la démarche (phase de réalisation). 3. Aux fins du bilan des apprentissages, consigner les traces pertinentes à l intérieur du dossier.

D ordre personnel et social, méthodologique, intellectuel, de la communication

D ordre personnel et social, méthodologique, intellectuel, de la communication Activité : La sculpture au temps du Moyen-Âge Période : Moyen-Âge Technique : sculpture Cycle : 1 re année du 3 e cycle Site Web : www.cslaval.qc.ca/lignedutemps But du projet de la ligne du temps virtuelle

Plus en détail

Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966

Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966 Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966 MON VISAGE A LA MANIERE DE JEAN DUBUFFET OBJECTIFS - utiliser son expérience sensorielle visuelle pour produire une œuvre picturale. - réaliser une œuvre s'inspirant

Plus en détail

NON MAIS T AS VU MA TÊTE!

NON MAIS T AS VU MA TÊTE! La compagnie Lucamoros présente NON MAIS T AS VU MA TÊTE! et autres images (portrait volé, face à face) Spectacle sans paroles et en 3 tableaux pour un peintre-clown et sa toile Compagnie Lucamoros 1 Premier

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année PALIER 2 CM2 La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié

Plus en détail

NOS DESSIN FORMATIONS. PAOMULTIMEDIAWEB3DCINEMAAUDIOVISUEL La formation idéale existe, nous l avons inventée!

NOS DESSIN FORMATIONS. PAOMULTIMEDIAWEB3DCINEMAAUDIOVISUEL La formation idéale existe, nous l avons inventée! NOS FORMATIONS DESSIN PAOMULTIMEDIAWEB3DCINEMAAUDIOVISUEL La formation idéale existe, nous l avons inventée! Karine > 01.43.80.23.51 06.82.25.59.49 karine@ellipseformation.com www.ellipseformation.com

Plus en détail

Infolettre #18 : Les graphiques avec Excel 2010

Infolettre #18 : Les graphiques avec Excel 2010 Infolettre #18 : Les graphiques avec Excel 2010 Table des matières Introduction... 1 Hourra! Le retour du double-clic... 1 Modifier le graphique... 4 Onglet Création... 4 L onglet Disposition... 7 Onglet

Plus en détail

Arts Visuels. Organisme. Organisme Escadron 646

Arts Visuels. Organisme. Organisme Escadron 646 Responsable Éric Gravel Numéro de téléphone 819523-6090 Courriel gravelmusik@hotmail.com www.shockwavebluesband.com Facebook / Photographie Supports Acrylique / Photo Abstrait / Photo Escadron 646 Responsable

Plus en détail

Technique de la peinture

Technique de la peinture Supports pédagogiques: Fiches de travail n 1, 2 et 4 (lycée), fiche de travail n 3 (école primaire et collège). ENSEIGNANT E : Michel Haider (retable de Hohenlandenberg), Triptyque de la Crucifixion, panneau

Plus en détail

Académie de Créteil. Projet présenté autour de l album «Trois souris peintres» d Ellen Stoll Walsh

Académie de Créteil. Projet présenté autour de l album «Trois souris peintres» d Ellen Stoll Walsh Projet académique 2013-2014 «Des boîtes à histoires» Comment créer un outil au service de la mise en mémoire et de la compréhension des textes littéraires Académie de Créteil Projet présenté autour de

Plus en détail

Théâtre - Production théâtrale Description de cours

Théâtre - Production théâtrale Description de cours Théâtre - Production théâtrale Description de cours SESSION 1 (TRONC COMMUN) Histoire de l'architecture L objectif du cours est de cerner les principaux styles de l histoire de l architecture. Le contenu

Plus en détail

Pourquoi? Caroline Baillat CPC EPS Céret / Elisabeth Maroselli CPC EPS P3 Page 1

Pourquoi? Caroline Baillat CPC EPS Céret / Elisabeth Maroselli CPC EPS P3 Page 1 Pourquoi? Pour enrichir l'imaginaire et la créativité C'est le moyen privilégié pour que l'enfant ne reste pas au niveau d'images mentales stéréotypées mais aille vers d'autres modes originaux de représentation.

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE. alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT

SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE. alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT SOCLE COMMUN ET PROGRAMMES La référence pour la rédaction

Plus en détail

Le Leadership. Atelier 1. Guide du formateur. Atelier 1 : Le Leadership. Objectifs

Le Leadership. Atelier 1. Guide du formateur. Atelier 1 : Le Leadership. Objectifs Guide du formateur Atelier 1 Objectifs Obtenir un premier contact avec le groupe; présenter la formation Jeune Leader; transmettre des connaissances de base en leadership; définir le modèle de leader du

Plus en détail

La Joconde. (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES

La Joconde. (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES La Joconde (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES La Joconde de Léonard de Vinci est incontestablement le tableau le plus célèbre. Il est conservé au musée du Louvre à Paris et a

Plus en détail

Initiation au dessin Bitmap

Initiation au dessin Bitmap Sébastien Stasse Initiation au dessin Bitmap Guide d apprentissage et notions de base 2e édition Nom : Classe : Produit par l École Alex Manoogian AW version 6 Initiation au dessin bitmap Initiation au

Plus en détail

PR OC E D U RE S D E B A S E

PR OC E D U RE S D E B A S E Photofiltre Préparé par Philipe Lampron, auxiliaire du cours FPE 7650 en 2004-2005. *** Pour optimiser une image : enregistrer sous et augmenter la compression PR OC E D U RE S D E B A S E PhotoFiltre

Plus en détail

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas LIVRET DE VISITE musée des beaux-arts de Nancy place Stanislas Autoportraits du musée d Orsay L exposition Au fil du temps Bienvenue au Musée des Beaux-Arts de Nancy! Les tableaux que tu vois ici viennent

Plus en détail

Gildas Malassinet-Tannou www.icarart.com PEINTURE DE LUMIÈRE INSTALLATION INTERACTIVE

Gildas Malassinet-Tannou www.icarart.com PEINTURE DE LUMIÈRE INSTALLATION INTERACTIVE = PEINTURE DE LUMIÈRE INSTALLATION INTERACTIVE Pablo Picasso à l origine Pablo Picasso est l un des premiers artistes à réaliser, dans les années 1950, des œuvres de peintures de lumière, avec le photographe

Plus en détail

Organiser l espace dans une classe de maternelle : Quelques idées. I - Les textes officiels : II - Les coins jeux : III - L enfant et le jeu :

Organiser l espace dans une classe de maternelle : Quelques idées. I - Les textes officiels : II - Les coins jeux : III - L enfant et le jeu : Organiser l espace dans une classe de maternelle : I - Les textes officiels : Quelques idées «L aménagement des salles de classe doit offrir de multiples occasions d expériences sensorielles et motrices.

Plus en détail

MASTER ARTS APPLIQUÉS : COULEUR, IMAGE, DESIGN

MASTER ARTS APPLIQUÉS : COULEUR, IMAGE, DESIGN MASTER ARTS APPLIQUÉS : COULEUR, IMAGE, DESIGN RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Arts, Lettres, Langues Présentation La spécialité se décline en trois entrées : * la particularité

Plus en détail

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant Les métiers du spectacle vivant Filière : artistique Domaine : art chorégraphique Appellations voisines : artiste chorégraphique Autres métiers du domaine : chorégraphe, maître de ballet, notateur Danseur

Plus en détail

La danse contemporaine à la maternelle

La danse contemporaine à la maternelle La danse contemporaine à la maternelle «Quand une image présente ne nous fait pas penser à des milliers d images absentes, il n y a pas d imagination» G.Bachelard Danse et Arts visuels-a partir de Matisse-Ecole

Plus en détail

Fiche de préparation. Intitulé de séquence : le portrait

Fiche de préparation. Intitulé de séquence : le portrait Fiche de préparation Cycle III Niveau de classe : CM Intitulé de séquence : le portrait Domaines étudiés : arts du langage, arts visuels Champs disciplinaires : français/ langage oral, lecture, écriture

Plus en détail

Mutex Indépendance Services - 10 % si vous adhérez en couple. Gardez le contrôle de votre vie!

Mutex Indépendance Services - 10 % si vous adhérez en couple. Gardez le contrôle de votre vie! - 10 % si vous adhérez en couple Mutex Indépendance Services Gardez le contrôle de votre vie! Les 10 raisons de souscrire Mutex Indépendance Services Une rente mensuelle de 300 f à 2000 f en fonction de

Plus en détail

Sortie de Résidence Compagnie Satellite Vendredi 23 mai 2014

Sortie de Résidence Compagnie Satellite Vendredi 23 mai 2014 Sortie de Résidence Compagnie Satellite Vendredi 23 mai 2014 Béziers Villa Antonine - Y a trois filles qui font des trucs bizarres devant les Arènes. Et sur les Allées. A la Villa Antonine aussi C est

Plus en détail

7, rue Jules Ferry - 93170 Bagnolet 09 51 02 82 76 - contact@riofluo.com

7, rue Jules Ferry - 93170 Bagnolet 09 51 02 82 76 - contact@riofluo.com 7, rue Jules Ferry - 93170 Bagnolet 09 51 02 82 76 - contact@riofluo.com Notre approche Riofluo, studio de création visuelle et d événementiel artistique, spécialisé en Street Art, développe une démarche

Plus en détail

Glossaire des nombres

Glossaire des nombres Glossaire des nombres Numérisation et sens du nombre (4-6) Imprimeur de la Reine pour l'ontario, 008 Nombre : Objet mathématique qui représente une valeur numérique. Le chiffre est le symbole utilisé pour

Plus en détail

ANNE VICTOR Studio All Rights Reserved

ANNE VICTOR Studio All Rights Reserved ANNE VICTOR Studio All Rights Reserved ANNE VICTOR Studio Studio de design textile spécialisé dans la création de motifs et illustrations exclusifs destinés aux secteurs de la mode, de la maison, des accessoires,

Plus en détail

Plan d études romand (PER) Aperçu des contenus

Plan d études romand (PER) Aperçu des contenus PLAN D ÉTUDES ROMAND Introduction Plan d études romand (PER) Aperçu des contenus cycle 2 Chers parents, enseignants, étudiants ou responsables scolaires, Le plan d études romand est au cœur du processus

Plus en détail

Remue méninge (10 minutes) Dressez la liste des idées, des thèmes ou des sujets proposés par les membres du groupe 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8.

Remue méninge (10 minutes) Dressez la liste des idées, des thèmes ou des sujets proposés par les membres du groupe 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. Danses pour des jeunes par des jeunes Processus de création Nous nous exprimons par la danse La danse qui sera créée devra refléter une préoccupation sociale qui est importante et signifiante à ta génération.

Plus en détail

L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes

L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes Les 3 objectifs sont poursuivis aussi bien à l'école maternelle, qu'à l école primaire MATERNELLE * Favoriser la construction des actions motrices

Plus en détail

Organiser des séquences pédagogiques différenciées. Exemples produits en stage Besançon, Juillet 2002.

Organiser des séquences pédagogiques différenciées. Exemples produits en stage Besançon, Juillet 2002. Cycle 3 3 ème année PRODUCTION D'ECRIT Compétence : Ecrire un compte rendu Faire le compte rendu d'une visite (par exemple pour l'intégrer au journal de l'école ) - Production individuelle Précédée d'un

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT

LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT EPS / DANSE ART / DANSE Elèves du lycée Bréquigny à Rennes, Avril 2014 1 Les deux options facultatives danse au BAC Ce livret a été

Plus en détail

Janvier 2011 CHIMIE. Camille de BATTISTI. Acquérir la démarche expérimentale en chimie. ACADEMIE DE MONTPELLIER

Janvier 2011 CHIMIE. Camille de BATTISTI. Acquérir la démarche expérimentale en chimie. ACADEMIE DE MONTPELLIER CHIMIE Camille de BATTISTI Janvier 2011 Acquérir la démarche expérimentale en chimie. ACADEMIE DE MONTPELLIER TABLE DES MATIERES Pages 1. LES OBJECTIFS VISÉS ET LE SOCLE COMMUN 2 1.1. Objectifs disciplinaires

Plus en détail

Scénario n 24 : QUOI FAIRE AVEC MON BAC PRO TRANSPORT /LOGISTIQUE?

Scénario n 24 : QUOI FAIRE AVEC MON BAC PRO TRANSPORT /LOGISTIQUE? Scénario n 24 : QUOI FAIRE AVEC MON BAC PRO TRANSPORT /LOGISTIQUE? SUJET(S) : Production par les élèves de ressources numériques / Former à la veille et à la diffusion de l information / Collaborer avec

Plus en détail

PePs. Conditions Gènèrales de Vente

PePs. Conditions Gènèrales de Vente 27, rue de la Mairie 34160 St Geniès des Mourgues PePs Conditions Gènèrales de Vente PePs et ses Clients Les présentes Conditions Générales de Vente (CGV) s appliquent à toutes les prestations conclues

Plus en détail

Pop-Art façon Roy Liechtenstein

Pop-Art façon Roy Liechtenstein 1 sur 6 22/01/2010 22:35 Pop-Art façon Roy Liechtenstein Ce tutoriel peut paraître loin de la photographie, mais il contient des techniques très utiles, voire indispensables en matière de retouche. 1 -

Plus en détail

MINISTERE DE L'EDUCATION, DE LA RECHERCHE ET DE LA FORMATION ENSEIGNEMENT SECONDAIRE SPECIAL ORGANISE PAR LA COMMUNAUTE FRANCAISE

MINISTERE DE L'EDUCATION, DE LA RECHERCHE ET DE LA FORMATION ENSEIGNEMENT SECONDAIRE SPECIAL ORGANISE PAR LA COMMUNAUTE FRANCAISE MINISTERE DE L'EDUCATION, DE LA RECHERCHE ET DE LA FORMATION DIRECTION GENERALE DE L'ORGANISATION DES ETUDES ENSEIGNEMENT SECONDAIRE SPECIAL ORGANISE PAR LA COMMUNAUTE FRANCAISE ENSEIGNEMENT DE FORME 2

Plus en détail

Autoportraits photographiques. Il s agit de se photographier soi-même (ce n est pas un portrait pris par un autre)

Autoportraits photographiques. Il s agit de se photographier soi-même (ce n est pas un portrait pris par un autre) Autoportraits photographiques Il s agit de se photographier soi-même (ce n est pas un portrait pris par un autre) 1-pratique photographique : en se montrant jouer sur les notions propres à la photographie

Plus en détail

Horizons Solidaires. Un portrait photographique et sonore de l Économie Sociale et Solidaire aujourd hui

Horizons Solidaires. Un portrait photographique et sonore de l Économie Sociale et Solidaire aujourd hui Horizons Solidaires Un portrait photographique et sonore de l Économie Sociale et Solidaire aujourd hui «Nous sommes à un moment de l histoire qui pose un défi radicalement nouveau à l espèce humaine :

Plus en détail

Situation d apprentissage Les traits vivants avec le logiciel LopArt DUO (#P002)

Situation d apprentissage Les traits vivants avec le logiciel LopArt DUO (#P002) (#P002) Situation Description... 2 Compétences visées... 2 Préparation (Environ 30 minutes)... 3 Réalisation (Environ 45 minutes)... 4 Intégration (Environ 15 minutes)... 5 Réinvestissement... 5 Fiche

Plus en détail

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Nom : Prénom :.. MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Récapitulatif pour la validation du Diplôme National du Brevet (Attestation du Niveau A2 en Langue Vivante) : ACTIVITES

Plus en détail

Thématique : Arts, ruptures et continuités

Thématique : Arts, ruptures et continuités Thématique : Arts, ruptures et continuités Sujet : En t appuyant sur l analyse et la mise en relation des œuvres ci-dessous, tu devras, dans ton exposé oral, répondre à la problématique suivante : Pourquoi

Plus en détail

«Source» - Elena PAROUCHEVA, installation monumentale, Amnéville-les-Thermes, Concours Européen Supélec Sciences et Technologies dans l'art Européen

«Source» - Elena PAROUCHEVA, installation monumentale, Amnéville-les-Thermes, Concours Européen Supélec Sciences et Technologies dans l'art Européen Concours Européen Supélec Sciences et Technologies dans l'art Européen «Source» - Elena PAROUCHEVA, installation monumentale, Amnéville-les-Thermes, présentée par Frédéric LESUR, Supélec 92 Illustrations

Plus en détail

QUELQUES CONSEILS AU PROFESSEUR STAGIAIRE POUR ASSEOIR SON AUTORITE

QUELQUES CONSEILS AU PROFESSEUR STAGIAIRE POUR ASSEOIR SON AUTORITE QUELQUES CONSEILS AU PROFESSEUR STAGIAIRE POUR ASSEOIR SON AUTORITE Le premier contact avec vos élèves est déterminant, il y a de nombreux éléments à prendre en compte pour le réussir. Un professeur doit

Plus en détail

Consigne : je remplis le tableau en tenant compte des informations de la ligne supérieure et de la colonne de gauche (droite pour les gauchers)

Consigne : je remplis le tableau en tenant compte des informations de la ligne supérieure et de la colonne de gauche (droite pour les gauchers) Découverte du monde : traiter deux informations Compétence : Savoir utiliser un tableau à double entrée. Matériel : - un plateau de jeu quadrillé : cinq lignes et cinq colonnes, - quatre pièces "couleur",

Plus en détail

GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05.

GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05. GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05.2015) LE PROJET DÉTAILLÉ Présentation générale Graver la Paix

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 10 ANS DE CULTURE CÉLÉBRÉ AVEC LA NATURE! Grâce à votre fidèle participation et celle de plus de 100 institutions culturelles, le programme Cultivez le Jour de la Terre célébrera

Plus en détail

Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani.

Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani. Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani. Sommaire Programme, Capacités (http://www.education.gouv.fr/cid50636/ mene0925419a.html) Dossier documentaire d histoire géographie en CAP : Note de cadrage de l épreuve.

Plus en détail

FICHE 1 : ENTRER DANS LE LOGICIEL POWERPOINT

FICHE 1 : ENTRER DANS LE LOGICIEL POWERPOINT FICHE 1 : ENTRER DANS LE LOGICIEL POWERPOINT Lorsque Windows, apparaît, cliquez sur l icône Microsoft Office PowerPoint 2003. ou allez dans Démarrer / Programmes / Microsoft Office / Microsoft Office PowerPoint

Plus en détail

CAP ESTHETIQUE COSMETIQUE PARFUMERIE. Secteur d activité : ENTREPRISES DE SOINS ESTHETIQUES

CAP ESTHETIQUE COSMETIQUE PARFUMERIE. Secteur d activité : ENTREPRISES DE SOINS ESTHETIQUES CAP ESTHETIQUE COSMETIQUE PARFUMERIE Secteur d activité : ENTREPRISES DE SOINS ESTHETIQUES LIVRET DE SUIVI DES PERIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL (PFMP) Etablissements privés hors contrat Année

Plus en détail

Violence au travail Un organisme national

Violence au travail Un organisme national Violence au travail Un organisme national Violence au travail : prévention, protocoles et sanctions Politique La Société s engage à offrir un milieu de travail sécuritaire. Elle reconnaît que la violence

Plus en détail

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention À moins d indications contraires, toutes les définitions

Plus en détail

Portrait chinois : si j étais

Portrait chinois : si j étais - Activité FLE ou bilingue Portrait chinois : si j étais Temps requis 1 séance de 45 mn Public à partir de 8 ans en section bilingue ou adolescents adultes à partir du niveau A2 Matériel requis -Cartes

Plus en détail

Créer son Activité/Atelier/Projet

Créer son Activité/Atelier/Projet Créer son Activité/Atelier/Projet Cet atelier a été conçu pour vous donner les outils en tant que volontaire, afin de vous accompagner dans la réalisation et la conception de votre propre activité, atelier

Plus en détail

Créez et Communiquez! Françoise TARDIVEL Agence Tatami Karine BAUDOUIN Conseil Relations Médias

Créez et Communiquez! Françoise TARDIVEL Agence Tatami Karine BAUDOUIN Conseil Relations Médias Créez et Communiquez! Françoise TARDIVEL Agence Tatami Karine BAUDOUIN Conseil Relations Médias Partie 1 : La communication Construire son image Introduction : Créer, c est déjà communiquer! Votre 1 er

Plus en détail

Utiliser un tableau à double entrée «Les véhicules»

Utiliser un tableau à double entrée «Les véhicules» «Les véhicules» 16-41 Niveau 4 Entraînement 1 Objectifs Applications Matériel Consignes Remarques Transferts possibles Individualisation Oui. S'entraîner à utiliser ou à réaliser un tableau qui doit être

Plus en détail

En direct de la salle de presse du Journal virtuel

En direct de la salle de presse du Journal virtuel Français En direct de la salle de presse du Journal virtuel Écrire des textes variés Guide En direct de notre salle de presse Guide R ENSEIGNEMENTS GÉNÉRA UX EN DIRECT DE NOTRE SA LLE DE PRESSE MISE À

Plus en détail

VIVRE LA COULEUR DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Musée des beaux-arts de Brest

VIVRE LA COULEUR DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Musée des beaux-arts de Brest VIVRE LA COULEUR DOSSIER PÉDAGOGIQUE Musée des beaux-arts de Brest 1 Les objectifs : - Comment percevons-nous les couleurs? Quel rôle joue le cerveau? - Comprendre les choix et les procédés de création

Plus en détail

Sélection régionale SOINS ESTHETIQUES

Sélection régionale SOINS ESTHETIQUES Sélection régionale SOINS ESTHETIQUES 15 JANVIER 2007 CFA JASMIN 2, rue du Chairedon 31300 TOULOUSE cfa.jasmin@laposte.net Métier 30 : Soins esthétiques 8h- Accueil des candidates 08 h 8h30 : Appel des

Plus en détail

Oubliez les Cadeaux Gadgets!

Oubliez les Cadeaux Gadgets! Oubliez les Cadeaux Gadgets! Démarquez-vous des concurrents en offrant à vos visiteurs des biens culturels numériques et bénéficiez de nouvelles opportunités de communication et d interaction www.likoha.com

Plus en détail

Cahier de charge application cartographie (base de données des acteurs et des lieux culturels)

Cahier de charge application cartographie (base de données des acteurs et des lieux culturels) Cahier de charge application cartographie (base de données des acteurs et des lieu culturels) Page 1 sur 19 TABLE DES MATIERES Cahier de charge application cartographie... 1 (base de données des acteurs

Plus en détail

Forest Stewardship Council. Guide simplifié d utilisation des marques à l intention des titulaires de certificats

Forest Stewardship Council. Guide simplifié d utilisation des marques à l intention des titulaires de certificats Forest Stewardship Council Guide simplifié d utilisation des marques à l intention des titulaires de certificats A propos des marques FSC et de ce guide simplifié Les marques FSC sont l outil de communication

Plus en détail

Le Team building. (consolidation d équipe) 1-866-651-5387 www.andreauger.com

Le Team building. (consolidation d équipe) 1-866-651-5387 www.andreauger.com Le Team building (consolidation d équipe) Olympiades Venez participer à nos «Olympiades» et découvrez les capacités d adaptation de votre équipe lors d une compétition amicale Pas besoin d être en grande

Plus en détail

EPREUVE QUALIFICATIVE

EPREUVE QUALIFICATIVE EPREUVE QUALIFICATIVE 25 e CONCOURS Groupe X Classe 6 2013-2015 COIFFURE 15 MARS 2013 Rappel du référentiel : Ces épreuves obligatoires sont organisées après la clôture des inscriptions. Elles permettent

Plus en détail

T u t o r i e l s PhotoFiltre

T u t o r i e l s PhotoFiltre T u t o r i e l s PhotoFiltre mis à jour le 24/08/2004 à 02h39 Cette section est destinée à vous proposer des tutoriels pour mes utilitaires PhotoFiltre et PhotoMasque. Elle va s'enrichir progressivement

Plus en détail

Le cabaret mobile eauzone

Le cabaret mobile eauzone le théâtre cabines présente Le cabaret mobile eauzone Fable théâtrale tout public A partir de 8 ans SYNOPSIS Le cabaret mobile eauzone est une fable onirique et sensible qui nous entraîne dans un univers

Plus en détail

Au Musée Faure BIENVENUE. Le sais-tu. Je suis le pêcheur Napolitain, nous allons découvrir ensemble les collections du musée au travers de jeux.

Au Musée Faure BIENVENUE. Le sais-tu. Je suis le pêcheur Napolitain, nous allons découvrir ensemble les collections du musée au travers de jeux. Livret du Jeune visiteur Musée Faure Aix-les-Bains BIENVENUE Au Musée Faure Je suis le pêcheur Napolitain, nous allons découvrir ensemble les collections du musée au travers de jeux. Je vais te guider,

Plus en détail

HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS

HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS DOCUMENT : 1979. 29489 (1). «L'Actualité. L'union fait la force. Jeu stratégique». Sans éditeur. Vers 1915. PLACE

Plus en détail

METHODE IDENTIFIER LA NATURE D UN DOCUMENT

METHODE IDENTIFIER LA NATURE D UN DOCUMENT METHODE IDENTIFIER LA NATURE D UN DOCUMENT Dire «ce document est un texte» ou «c est un tableau de statistiques», cela ne suffit pas à donner avec précision la nature d un document. Plus cette nature est

Plus en détail

VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires

VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires 21 VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires 22 PROJET I : Séquence 3 ORAL (Réception) Compréhension orale : Activité d écoute : 1 ère fiche pédagogique L objectif de cette séance est

Plus en détail

Séquence inaugurale qui conduira les étudiants à soulever les problématiques essentielles.

Séquence inaugurale qui conduira les étudiants à soulever les problématiques essentielles. 1 Thèmes, problématiques Objectifs méthodologiques Activités Supports Compléments, soutien, Séquence inaugurale qui conduira les étudiants à soulever les problématiques essentielles. S 1 Le livre, un objet

Plus en détail

I/ CONSEILS PRATIQUES

I/ CONSEILS PRATIQUES D abord, n oubliez pas que vous n êtes pas un enseignant isolé, mais que vous appartenez à une équipe. N hésitez jamais à demander des idées et des conseils aux autres collègues (linguistes et autres)

Plus en détail

PRISE EN MAIN D ILLUSTRATOR

PRISE EN MAIN D ILLUSTRATOR CHAPITRE 1 PRISE EN MAIN D ILLUSTRATOR Présentation... 13 Contenu du livre... 13 Les nouveautés... 14 Composants de l interface... 15 Afficher les documents... 20 Organiser son espace de travail... 21

Plus en détail

DÉFINITIONS. Motricité. Robert Rigal ÉDUCATION MOTRICE DE L ENFANT DE 4 À 11 ANS

DÉFINITIONS. Motricité. Robert Rigal ÉDUCATION MOTRICE DE L ENFANT DE 4 À 11 ANS ÉDUCATION MOTRICE DE L ENFANT DE 4 À 11 ANS Robert Rigal DÉFINITIONS Motricité Ensemble des fonctions qui assurent les mouvements autogénérés d un organisme; Étude des mouvements humains et de leurs caractéristiques

Plus en détail

- VOUS N ÊTES PAS UN PEU BEAUCOUP MAQUILLÉ? - NON

- VOUS N ÊTES PAS UN PEU BEAUCOUP MAQUILLÉ? - NON 17, rue Smolett 06300 Nice. France. 04 93 79 83 44 06 11 89 24 89 contact@espace-avendre.com http://www.espace-avendre.com Dossier de presse (visuels hautes définitions disponibles sur demande) Jean-Luc

Plus en détail

A1 Parler avec quelqu un Je peux dire qui je suis, où je suis né(e), où j habite et demander le même type d informations à quelqu un. Je peux dire ce que je fais, comment je vais et demander à quelqu un

Plus en détail

Chapitre 15. La vie au camp

Chapitre 15. La vie au camp Chapitre 15. La vie au camp Chapitre 15. La vie au camp 227 1. Intensité de la vie du camp 230 2. Loin de la maison 230 A. Sentiment de sécurité 230 B. Les coups de cafard de l enfant 231 227 Un camp,

Plus en détail

Activités pour la maternelle PS MS GS

Activités pour la maternelle PS MS GS Gcompris V.8.4.4 linux 1 Activités pour la maternelle SOMMAIRE : Gcompris : Qu est-ce que c est? 2 Remarques et problèmes rencontrés dans la mise en œuvre en classe 3 Liste des activités pour la maternelle

Plus en détail

Deuxième Année SALON D ART CONTEMPORAIN LACANAU OCEAN DOSSIER DE PRESSE Du18 Juillet au 7 Aout 2012 Mail : info@art-m-art.fr, site : www.art-m-art.fr, Renseignements 06 87 80 40 11 Page : 1/9 SALON D ART

Plus en détail

GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE

GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Référentiel des compétences professionnelles

Plus en détail

Directives. 1. Je lis beaucoup. 2. J aime utiliser la calculatrice, un chiffrier électronique ou un logiciel de base de données à l ordinateur.

Directives. 1. Je lis beaucoup. 2. J aime utiliser la calculatrice, un chiffrier électronique ou un logiciel de base de données à l ordinateur. Nous vous invitons à faire compléter ce questionnaire par votre enfant et à le compléter par la suite en utilisant la section qui vous est attribuée en pensant à votre enfant. Directives Lis chaque énoncé

Plus en détail

Médiation traduction. De la matière aux langages. 1/ Au fait, les Arts plastiques, qu est-ce que c est? 2/ Pourquoi traduire une œuvre?

Médiation traduction. De la matière aux langages. 1/ Au fait, les Arts plastiques, qu est-ce que c est? 2/ Pourquoi traduire une œuvre? 1/ Au fait, les Arts plastiques, qu est-ce que c est? Médiation traduction De la matière aux langages 2/ Pourquoi traduire une œuvre? 3/ La rencontre avec une œuvre : une «enquête» en 3 étapes 4/ Et maintenant

Plus en détail

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Type d outil : Outil pour favoriser la mise en mémoire et développer des démarches propres à la gestion mentale. Auteur(s) : Sarah Vercruysse,

Plus en détail

Partie I : Un siècle de transformations scientifiques, technologiques et sociales

Partie I : Un siècle de transformations scientifiques, technologiques et sociales Proposition de mise en œuvre des nouveaux programmes de troisième Partie I : Un siècle de transformations scientifiques, technologiques et sociales Thème 2 : L évolution du système de production et ses

Plus en détail

LE PETIT CHAPERON ROUGE SANG. Recherches Croquis Style vestimentaire Type de Couleurs Style de Tracés

LE PETIT CHAPERON ROUGE SANG. Recherches Croquis Style vestimentaire Type de Couleurs Style de Tracés LE PETIT CHAPERON ROUGE SANG Recherches Croquis Style vestimentaire Type de Couleurs Style de Tracés Le petit chaperon rouge Dans le prologue c est encore une jeune fille innocente. Elle a dix ans. Ses

Plus en détail

Un artiste, trois lieux: Le corps érotique Galerie Ligne treize à Carouge. Le corps intérieur Galerie la Ferme de la Chapelle

Un artiste, trois lieux: Le corps érotique Galerie Ligne treize à Carouge. Le corps intérieur Galerie la Ferme de la Chapelle communiqué de presse Exposition Francis-Olivier BRUNET La diagonale du corps 22 avril 17 mai 2009 Un artiste, trois lieux: Le corps érotique Galerie Ligne treize à Carouge Le corps intérieur Galerie la

Plus en détail

ÉCOLE SECONDAIRE PÈRE-RENÉ-DE-GALINÉE

ÉCOLE SECONDAIRE PÈRE-RENÉ-DE-GALINÉE ÉCOLE SECONDAIRE PÈRE-RENÉ-DE-GALINÉE FRANÇAIS 12 e année Date: mars-juin 2015 Course Code: FRA 4U Enseignante: Mme L. Campagna et Mme Ducatel NOM DE L ÉLÈVE : Projet : Projet autonome Durée de l unité

Plus en détail

LA FABRIQUE Lieu de formation, d échange et de création artistique. St Jean de Bournay (38) Formation

LA FABRIQUE Lieu de formation, d échange et de création artistique. St Jean de Bournay (38) Formation LA FABRIQUE Lieu de formation, d échange et de création artistique St Jean de Bournay (38) Formation Montage vidéo avec adobe premiere Stage de 3 jours (24h) du 8 au 10 Avril 2015 dispensé par Jean-Christophe

Plus en détail

LA STRUCTURE D UNE OEUVRE

LA STRUCTURE D UNE OEUVRE LA STRUCTURE D UNE OEUVRE Le type Le type de l'œuvre est lié à la technique utilisée pour sa création. Ainsi, lors de la présentation d'une œuvre, on précisera s'il s'agit d'un dessin, d'une peinture,

Plus en détail

Les assureurs et les actuaires sont-ils utiles à la société?

Les assureurs et les actuaires sont-ils utiles à la société? Les assureurs et les actuaires sont-ils utiles à la société? Jean-Denis Roy 9 janvier 2010 Le vrai visage de l assurance Qu en est-il vraiment? Jean-Denis Roy 9 janvier 2010-2 Le vrai visage de l assurance

Plus en détail

Document à l attention de l enseignant Grande section

Document à l attention de l enseignant Grande section ÉCOLE : CLASSE : Numéro confidentiel de saisie : Document à l attention de l enseignant Grande section Passation 1 Évaluations «prévention de l illettrisme» - 31-2010-2011 Présentation générale Dans le

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Rome, unique objet. Philippe Lejeune

DOSSIER DE PRESSE. Rome, unique objet. Philippe Lejeune DOSSIER DE PRESSE Rome, unique objet Philippe Lejeune 40, rue de Monceau - 75008 Paris - tél.: 01 53 53 01 30 - fax : 01 53 53 01 40 www.lediteur.com 26 FEV 11 bimensuel Surface approx. (cm²) : 104

Plus en détail

Association Ensemble pour les jeunes du 13, Complexe sportif du Val de l Arc Direction des Sports Chemins des Infirmeries 13100 Aix en Provence.

Association Ensemble pour les jeunes du 13, Complexe sportif du Val de l Arc Direction des Sports Chemins des Infirmeries 13100 Aix en Provence. 1 1-PRESENTATION DE L ASSOCIATION 2-ACTIVITES 2-1 Le club de basket «GOLGOTHS 13», 2-2 EJ13 Football, 2-3 Actions Sport/Proximité, 3-EVENEMENTS 3-1 Le «CERCLE BASKET CONTEST», 3-2 Nos autres Manifestations.

Plus en détail

Adopter une attitude adaptée à la situation : Langage et paralangage (notions étudiées dans le chap 1)

Adopter une attitude adaptée à la situation : Langage et paralangage (notions étudiées dans le chap 1) Gestion Appliquée BAC CSR C1-1.2 Accueillir la clientèle C1-1.5 Conseiller la clientèle et proposer une argumentation BAC CUISINE C2-2.3 Communiquer avec la clientèle Savoirs associés : La communication

Plus en détail

DU 1ER AU 3 MAI 2015

DU 1ER AU 3 MAI 2015 D O S S I E R D E P R E S S E LE JARDIN ARTISTIQUE DU 1ER AU 3 MAI 2015 À PERROS-GUIREC- LA CLARTÉ OUVERT À TOUS DE 10H À 17H L A P E T I T E P A R A D E LE JARDIN ARTISTIQUE COQUELIKO ZOOME SUR 4 TALENTS

Plus en détail