SPF Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SPF Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement"

Transcription

1 SPF Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement Cité Administrative de l'etat (CAE Quartier Vésale, Bureau V-534 Montagne de l'oratoire 1010 Bruxelles Label Kine Software : Réunion 3 novembre 2003 Présents : Robert Alexandre Kinplus Eric Baar KinéAssistant Olivier Barranco KinéAssistant Robert Bastiaensens Conseil National Alain Bourgeois Anee Soft, Kineuro Patrick Coque Geskiné Etienne Custermans KineQuick Chris De Proft S-Data nv Yves Dedecker Nationaal MS Centrum & WVVK Luk Dieleman NFDLK-FNDLK William Geerts Kinepro René Hermans Hermans FV Jean-François Leclercq Kinplus Vania-Alexandre Legrand Kinplus Rik Lingier Compufit Dirk Peeters KineSoft Massimo Penta UCL Paul Rabau Conseil National Georges Spitaels Microgest Réginald Stalon Regevy Frank Van Puyvelde AKB-VKV Henk Vandebroele SPF Santé publique Frédéric Proot SPF Santé publique Marc Bangels SPF Santé publique Chris De Hollander SPF Santé publique Excusés : Didier Bertinchamps Marina Gasten Charlotte Kiekens Conseil National UZK vzw UZ Pellenberg Veuillez communiquer le nom et l'adresse électronique d'autres personnes intéressées à afin de pouvoir les inviter aux réunions ultérieures.

2 1. Information concernant l'homologation des logiciels de gestion de dossiers patients en médecine générale Les participants se présentent brièvement. A titre informatif, Marc Bangels survole l'historique ainsi que le déroulement de la procédure d'homologation des logiciels de gestion de dossiers patients en médecine générale. Il souligne qu'il ne s'agit pas d'imposer cette méthodologie au secteur de la kinésithérapie, mais de pouvoir s'en inspirer et d'utiliser eventuellement (une partie) de cette expérience similaire. A travers cette homologation les autorités veulent inciter les prestataires de soins à utiliser des logiciles de qualité lorsqu'ils s'informatisent : garantir la protection des données, sécurité, une solution qui garantit l'existance durable des donnnées lors d'un changement de version ou de logiciel, permettant l'échange,... Il est important de noter qu'il s'agit d'une procédure bénévole : la participation à l'homologation n'est pas obligatoire et il n'est pas interdit d'utiliser des logiciels non-homologués. 2. Les différents étapes de la procédure d'homologation 2002 en médecine générale 1. Des médecins-utilisateurs définissent les fonctions dont un logiciel devrait idéalement disposer pour ne gestion correcte des dossiers patients (critères utilisateurs). 2. Les producteurs de logiciels traduisent ces besoins en critères techniques et définissent lesquels de ces critères sont réalisables à court et à plus long terme. 3. Sur base de ce travail préparatoire, l' Administration en collaboration avec des partenaires externes (experts) définit le cahier des charges et arrive ainsi à une liste de 333 critères de qualité auquel un logiciel devrait répondre. Ces critères sont formulés de façon binaire : la réponse est oui quand le logciel répond au critère et non lorsque le critère n'est pas rempli. Cette liste de critères est divisée en critères "O1" (à remplir pour l'homologation 2002), des critères "OX" (à remplir à plus long terme) et des critères "F" (facultatif) qui ont principalement trait aux aspects ergonomiques. Les critères se divisent également en 3 types : - Les critères essentiels, auxquels les logiciels doivent répondre pour être homologués. Si l'un des critères n'est pas rempli, le logiciel n'est pas homologué. - Les critères pour lesquels des informations complémentaires (texte libre) seront demandées (définitions ou détails pour l'implémentation). - Les critères qui seront soumis à un test pratique : chaque logiciel invite max. 2 médecins afin de faire une démonstration (test utilisateur). 4. L'homologation se fait à travers une évaluation administrative, pratique et technique : les producteurs de logiciels présentent leur candidature à l'homologation et reçoivent un dossier de soumission : une fiche signalétique, une liste de critères à remplir sur l'honneur (oui/non) ainsi qu'une invitation aux tests pratiques. - Evaluation administrative : Les documents soumis sont évalués (fiche singalétique, liste des critères et documents techniques tels que la mode d'emploi). - Evaluation pratique : Les tests utilisateurs sont basés sur des scénarios réalistes, des situations quotidiennes de la pratique du médecin généraliste. Les scénarios sont publiés à l'avance dans l'optique d'une préparation équivalente pour tous. Seuls certains paramètres cliniques spécifiques sont communiqués le jour de la session de tests utilisateurs. Les scénarios ont été élaborés de telle façon qu'ils permettent de tester la conformité des logiciels à des critères (au moins tous les "essentiels"). 2

3 Les tests sont réalisés par au maximum deux médecins utilisateurs réels du logiciel, désignés par le fournisseur du logiciel, assistés par un représentant du fournisseur qui joue le rôle de "helpdesk" et ne peut intervenir qu'à la requête d'un utilisateur. Ils sont réalisés en présence de minimum deux "testeurs" accompagnés d'un "observateur" membre du groupe de travail Label. Ces personnes ne sont nullement liées au logiciel testé et sont désignées par le SPF Santé Publique. Pour chaque test, les testeurs notent dans le dossier d'évaluation sur le logiciel est conforme ou non au le critère testé. 3

4 - Evaluation technique : Les représentants du producteur démontrent les aspects techniques devant un jury d'experts (existance de certaines banques de données, back-up,...). Ainsi l on a abouti à une première liste de logiciels retenus à l homologation. 5. Les producteurs qui ne répondaient pas à tous les critères essentiels à ce stade sont informés des critères non-recevables et peuvent invoquer la procédure d appel et communiquer leurs contrearguments. Une Commission d Appel, composée d'un nombre de sages n ayant pas participé aux phases antérieures de la procédure, compare les résultats de tests et les contre-arguments des producteurs pour soit valider le résultat du test d origine, soit inviter le producteur à une nouvelle séance de test. Une nouveau test n était prévu que dans des cas exceptionnels, pour des raisons clairement imputables à des motifs (problèmes techniques ou tests mal interprétés) indépendants des capacités de la version du logiciel soumise à l homologation. Résultat de la procédure d'appel : quelques logiciels ont été rajoutés à la short-list qui a été remis au ministre pour homologation. Lors d'une conférence de presse le ministre annonce les noms des logiciels homologués. Ces informations sont également publiées sur le site web télématique. 3. Résultats 2002 et procédure 2003 en cours Plus de 20 logiciels ont participé à la procédure d'homologation en 2002, dont 12 ont été retenus au premier tour, 5 ont invoqué la procédure d'appel et finalement 17 logiciels ont été homologués. En 2002, un budget de 190 million BEF (approx milllion ) a été prévu au sein de l'inami (Médicomut). Les médecins généralistes doivent remplir un formulaire dans lequel le producteur de logiciel et le médecin généraliste confirment l'existance d'un contrat de maintenance de la version homologuée du logiciel afin de recevoir le subside. Environ six milles médecins généralistes ont reçu le subside en Côté producteurs, l'on constate qu'un effort important a été réalisé afin de répondre aux critères et d'améliorer ainsi la qualité de leur produit, surtout en ce qui concerne le service après vente (contrat de maintenance, helpdesk,...). Cette année, une deuxième procédure d'homologation aura lieu. Sur base des réponses des producteurs l'an dernier dans la liste de critères à remplir, la barre sera mise un peu plus haut cette année. Quelques modifications ont été apportées afin d'améliorer l'expérience de l'an dernier (exemple : les tests utilisateurs se dérouleront en la présence d'un représentant du producteur qui internviendra en tant que helpdesk sur demande eexplicite de l'utilisateur). Pour de plus amples informations : voir A cette même adresse, sans le libelé "/label" vous trouverez l'inventaire des activités de la Commission Télématique, une commission d'avis nationale cc l'informatisation dans les soins de santé. 4

5 4. Questions & Remarques La tendence à la standardisation fait peur, les prestataires de soins ne souhaitent pas que leur liberté d'action soit limitée par la standardisation. L'idée n'est pas de structurer le dossier patient, ce serait une mission impossible et non souhaitable par ailleurs. Le but de l'homologation par contre est à résumer en trois principes: la pérénité des données (récupération), l'échange des données médicales et la sécurisation de l'échange. A terme, il serait utile d'arriver à l'échange d'un dossier minimum ("kerndossier"), une "photo" du patient ou un minimum de données concernant le patient afin de permettre la continuité des soins. Vous trouverez plus d'informations concernant la stratégie fédérale en matière de l'informatique et la télématique des soins de santé dans la note stratégique "Building Bridges" à l'adresse internet L'homologation des logiciels de gestion de données de différents secteurs de soins sera également un des sujets au quatrième symposium "Informatique et télématique des soins de santé" qui aura lieu à Bruxelles le jeudi 4 et vendredi 5 décembre. 5. Conclusions & Calendrier - Les participants communiqueront le nom et l'adresse électronique d'autres personnes intéressées à afin de pouvoir les inviter aux réunions ultérieures. - Dans la mesure du possible, les réunions auront lieu dans une salle avec traduction simultanée, surtout pour les discussions plus techniques. - Tous les documents à ce sujet seront publiés sur le site télématique : - La prochaine réunion aura lieu le mardi 16 décembre 2003 de 12:00 à 14:00. Une invitation suivra par mail. 5

Homologation des logiciels de gestion de dossiers patients en Logopédie

Homologation des logiciels de gestion de dossiers patients en Logopédie SPF Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement Cellule Informatique, Télématique et Communication dans le secteur des Soins de Santé Eurostation Bloc II 1ere étage. bureau 1D01H

Plus en détail

Thème général : "Intérêt pour l assurance de la qualité des soins, de la structuration et de la codifications des données médicales.

Thème général : Intérêt pour l assurance de la qualité des soins, de la structuration et de la codifications des données médicales. Thème général : "Intérêt pour l assurance de la qualité des soins, de la structuration et de la codifications des données médicales." Pourquoi le LABEL?? http://www.hospvd.ch/public/ chuv/bdfm/cdsp/selection/

Plus en détail

Nos références Personnes de contacts Bruxelles, le 09/01/06 APPEL A COLLABORATION AUX UNIVERSITES POUR UNE EQUIPE DE RECHERCHE- ACTION

Nos références Personnes de contacts Bruxelles, le 09/01/06 APPEL A COLLABORATION AUX UNIVERSITES POUR UNE EQUIPE DE RECHERCHE- ACTION Nos références Personnes de contacts Bruxelles, le 09/01/06 COZ/VDF/E06/458 Muriel Quinet Muriel.quinet@health.fgov.be 02/524.85.78 Valérie De Nef Valerie.denef@health.fgov.be 02/524.85.79 APPEL A COLLABORATION

Plus en détail

CARNET DE STAGE dentiste généraliste

CARNET DE STAGE dentiste généraliste CARNET DE STAGE dentiste généraliste Nom : Prénom : Adresse de correspondance : Rue : N Boîte Code postal : Localité : Tél./GSM : E-mail : RESERVE A L UNIVERSITE Validation par UCL / ULB / Ulg (biffer

Plus en détail

Télématique dans le secteur infirmier

Télématique dans le secteur infirmier SPF Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement Cellule Informatique, Télématique et Communication dans le secteur des Soins de Santé Eurostation Bloc II 1ere étage. bureau 1D01H

Plus en détail

Appel à contributions. Colloque international CRIFPE. en éducation. Enjeux actuels et futurs de la formation et de la profession enseignante

Appel à contributions. Colloque international CRIFPE. en éducation. Enjeux actuels et futurs de la formation et de la profession enseignante CRIFPE 20 ans déjà colloque.crifpe.ca Colloque international 2 et 3 mai 2013, Montréal (Canada) Appel à contributions Enjeux actuels et futurs de la formation et de la profession enseignante Date limite

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/CECI/IP/CONF.1/2007/1 30 mai 2007 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DE LA COOPÉRATION ET DE L INTÉGRATION

Plus en détail

Manuel d'utilisation de l'espace d'e-learning de LaboCoop Novembre 2014

Manuel d'utilisation de l'espace d'e-learning de LaboCoop Novembre 2014 Manuel d'utilisation de l'espace d'e-learning de LaboCoop Novembre 2014 Table des matières Accès à l'espace d'e-learning...2 Login et mot de passe de la plateforme...2 Description générale de l'interface

Plus en détail

SESSION ANNUELLE 2006 DE LA CONFERENCE PARLEMENTAIRE SUR L OMC INFORMATIONS PRATIQUES

SESSION ANNUELLE 2006 DE LA CONFERENCE PARLEMENTAIRE SUR L OMC INFORMATIONS PRATIQUES SESSION ANNUELLE 2006 DE LA CONFERENCE PARLEMENTAIRE SUR L OMC INFORMATIONS PRATIQUES Genève, 1 er - 2 décembre 2006 SESSION ANNUELLE 2006 DE LA CONFERENCE PARLEMENTAIRE SUR L OMC INFORMATIONS PRATIQUES

Plus en détail

PROCÉDURE D'APPEL D'OFFRES ET D'OCTROI POUR LES CONTRATS D'APPROVISIONNEMENT EN ÉLECTRICITÉ D'UN AN ET MOINS

PROCÉDURE D'APPEL D'OFFRES ET D'OCTROI POUR LES CONTRATS D'APPROVISIONNEMENT EN ÉLECTRICITÉ D'UN AN ET MOINS PROCÉDURE D'APPEL D'OFFRES ET D'OCTROI POUR LES CONTRATS D'APPROVISIONNEMENT EN ÉLECTRICITÉ D'UN AN ET MOINS INTRODUCTION Hydro-Québec, dans ses activités de distribution d'électricité («Distributeur»),

Plus en détail

Manuel de soumission de données

Manuel de soumission de données Manuel de soumission de données N 15 - Diffusion: Comment déterminer les informations tirées du dossier d'enregistrement qui seront publiées sur le site internet de l'echa Annexe technique relative aux

Plus en détail

Créé le : 24.11.2004 En vigueur à partir du : 02.11.2004

Créé le : 24.11.2004 En vigueur à partir du : 02.11.2004 1. Objet Nombre de pages: 1/6 La présente directive fixe les modalités de la gestion administrative et financière des études cliniques conduites dans les HUG dans un souci de transparence, notamment financière.

Plus en détail

Safety Coach. Un projet pour l'accompagnement des jeunes dans les entreprises

Safety Coach. Un projet pour l'accompagnement des jeunes dans les entreprises Safety Coach Un projet pour l'accompagnement des jeunes dans les entreprises Contenu 1 Doyens et benjamins 3 2 Objectifs 3 3 Le déroulement 4 4 Le Fonds de l'expérience professionnelle 4 5 Contact 5 Safety

Plus en détail

Mini-Projet : Stage Iris1 Année 2012 / 2013 Joomla / Drupal

Mini-Projet : Stage Iris1 Année 2012 / 2013 Joomla / Drupal Mini-Projet : Stage Iris1 Année 2012 / 2013 Présentation : Le projet à pour objectif la réalisation d une plateforme Web permettant la gestion et le suivi des stages en entreprise. Cas d utilisation de

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/CECI/CONF.10/1 Distr. générale 23 novembre 2010 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité de la coopération et de l intégration

Plus en détail

Règlement et dossier de. Candidature

Règlement et dossier de. Candidature Règlement et dossier de Candidature Prix France Lymphome Espoir Jeune Chercheur 2013 Prix France Lymphome Espoir Jeune chercheur 2013 Règlement Article 1 L association France Lymphome Espoir, dont le siège

Plus en détail

CHECKLIST : OUVERTURE DES OFFRES

CHECKLIST : OUVERTURE DES OFFRES CHECKLIST : OUVERTURE DES OFFRES 1 Introduction 2 De quoi avez-vous besoin? 2.1 La configuration minimale 2.2 La solution intermédiaire (recommandée) 2.3 La configuration maximale 3 Comment préparer un

Plus en détail

La planification de l offre médicale en Belgique: les kinésithérapeutes

La planification de l offre médicale en Belgique: les kinésithérapeutes La planification de l offre médicale en Belgique: les kinésithérapeutes ETAT DE LA SITUATION 2007 V1.1 Direction générale Soins de Santé primaires et Gestion de Crise Bruxelles, octobre 2008 1. Les Kinésithérapeutes

Plus en détail

Du 1 au 3 juin 2016, au Fairmont Le Reine Elizabeth, Montréal (Québec)

Du 1 au 3 juin 2016, au Fairmont Le Reine Elizabeth, Montréal (Québec) Appel d'offres pour présentateurs à la conférence annuelle nationale de 2016 de l'arim : Le passé à l'honneur, le future dans la mire : L'évolution de la recherche marketing au Canada er Du 1 au 3 juin

Plus en détail

Etabli le : 05.01.14 Par : Pascal Kramer/Monique Losey Remplace la version du :

Etabli le : 05.01.14 Par : Pascal Kramer/Monique Losey Remplace la version du : CAHIER DES CHARGES 1. Actualisation Etabli le : 05.01.14 Par : Pascal Kramer/Monique Losey Remplace la version du : Motif d actualisation : Mise au concours du poste 2. Identification du poste Département

Plus en détail

Appel à projets Plan Cancer actions 21/22: Espace d accompagnement pour les enfants

Appel à projets Plan Cancer actions 21/22: Espace d accompagnement pour les enfants B Appel à projets Plan Cancer actions 21/22: Espace d accompagnement pour les enfants Introduction Cet appel à projet s inscrit dans le cadre de la poursuite de l action 21/22 du Plan Cancer: Soutien psychosocial

Plus en détail

A V I S N 1.613 ----------------------- Séance du jeudi 31 mai 2007 ---------------------------------------

A V I S N 1.613 ----------------------- Séance du jeudi 31 mai 2007 --------------------------------------- A V I S N 1.613 ----------------------- Séance du jeudi 31 mai 2007 --------------------------------------- Projet d'arrêté royal en exécution des articles 5 à 14 de la loi du portant des dispositions

Plus en détail

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Nations Unies CAC/COSP/IRG/2015/2 Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Distr. générale 24 mars 2015 Français Original: anglais Groupe d examen de l application

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSS/13/139 DÉLIBÉRATION N 13/063 DU 4 JUIN 2013 RELATIVE À L'ÉCHANGE DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL ENTRE LES ASSOCIATIONS

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES PORTANT ARRANGEMENTS POUR L ORGANISATION DES SESSIONS DE LA CONFERENCE AFRICAINE DES MINISTRES DE LA DECENTRALISATION ET DU

CAHIER DES CHARGES PORTANT ARRANGEMENTS POUR L ORGANISATION DES SESSIONS DE LA CONFERENCE AFRICAINE DES MINISTRES DE LA DECENTRALISATION ET DU CAHIER DES CHARGES PORTANT ARRANGEMENTS POUR L ORGANISATION DES SESSIONS DE LA CONFERENCE AFRICAINE DES MINISTRES DE LA DECENTRALISATION ET DU DEVELOPPEMENT LOCAL (CADDEL) 1 Ce Cahier des Charges définit

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE UNIVERSITÉ PARIS-DAUPHINE FORMATION CONTINUE DOSSIER DE CANDIDATURE Master 2 Management, Travail et Développement Social Nom : Prénom : CONDITIONS D ADMISSION Ce diplôme s adresse aux managers exerçant

Plus en détail

Une première édition de cette Politique a été diffusée en 2010. La présente version en est une adaptation, revue et corrigée en décembre 2014.

Une première édition de cette Politique a été diffusée en 2010. La présente version en est une adaptation, revue et corrigée en décembre 2014. Politique générique du RUIS de l UdeM Encadrant les activités de télésanté effectuées Par les professionnels de la santé et le personnel de l établissement Une première édition de cette Politique a été

Plus en détail

Manuel Qualité. Toutes les activités de l ICEDD sont dans le domaine d application du référentiel ISO 9001 :2000.

Manuel Qualité. Toutes les activités de l ICEDD sont dans le domaine d application du référentiel ISO 9001 :2000. Manuel 1 Objectif Décrire brièvement l organisation du système mis en place à l ICEDD afin de démontrer le respect des exigences de la norme ISO 9001 : 2000. Accessoirement, cela peut faciliter la recherche

Plus en détail

Depuis l'an 2000, le Ministère de la Santé Publique (MSP) a mis en place une procédure d accréditation pour améliorer la qualité des services

Depuis l'an 2000, le Ministère de la Santé Publique (MSP) a mis en place une procédure d accréditation pour améliorer la qualité des services Depuis l'an 2000, le Ministère de la Santé Publique (MSP) a mis en place une procédure d accréditation pour améliorer la qualité des services hospitaliers. Ce projet d amélioration de la qualité porte

Plus en détail

Cahier des charges pour la réalisation d une enquête de satisfaction des utilisateurs de l informatique institutionnelle de l Inra

Cahier des charges pour la réalisation d une enquête de satisfaction des utilisateurs de l informatique institutionnelle de l Inra Direction de l Innovation et des Systèmes d Information Systèmes informatiques Cahier des charges pour la réalisation d une enquête de satisfaction des utilisateurs de l informatique institutionnelle de

Plus en détail

I. Candidature à un poste de physicien adjoint ou physicien

I. Candidature à un poste de physicien adjoint ou physicien Recommandations pour la constitution des dossiers de candidature à un poste de Physicien ou de Physicien Adjoint, titularisation, demande de mission longue durée et demande de détachement soumis à la commission

Plus en détail

A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET

A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET SUJET NATIONAL POUR L ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS CONCOURS EXTERNE DE TECHNICIEN TERRITORIAL SESSION 2012 EPREUVE Réponses à des questions techniques à partir d un dossier portant sur

Plus en détail

PROMOTION DE LA COMMUNICATION ENTRE PRESTATAIRES DE SOINS CONCERNES PAR LES PATIENTS AGES DEPENDANTS

PROMOTION DE LA COMMUNICATION ENTRE PRESTATAIRES DE SOINS CONCERNES PAR LES PATIENTS AGES DEPENDANTS PROMOTION DE LA COMMUNICATION ENTRE PRESTATAIRES DE SOINS CONCERNES PAR LES PATIENTS AGES DEPENDANTS RAPPORT FINAL - PERIODE DU 01 JANVIER 2006 AU 31 OCTOBRE 2006 - COORDONNEES DU SISD : SISD de la région

Plus en détail

Plan d Action de Gaborone sur les Activités des Noms Géographiques en Afrique

Plan d Action de Gaborone sur les Activités des Noms Géographiques en Afrique Distr.: GÉNÉRALE NATIONS UNIES CONSEIL ÉCONOMIQUE ET SOCIAL COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L AFRIQUE E/ECA/STATCOM/3/19 novembre 2011 FRANÇAIS Original : ANGLAIS Troisième réunion de la Commission africaine

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation Service gestion 12 avenue Janvier 35000 RENNES Tél. : 02.23.44.84.57 Fax : 02.23.44.84.55 MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES Mission d assistance à la Direction du projet UEB C@mpus Date et

Plus en détail

CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON SORBONNE DIPLÔME D UNIVERSITE A.C.O.P.

CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON SORBONNE DIPLÔME D UNIVERSITE A.C.O.P. CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON SORBONNE DIPLÔME D UNIVERSITE A.C.O.P. «A U D I T & C O N T R Ô L E DES O R G A N I S A T I O N S P U B L I Q U E S» U N I V E R S I T E P A R I S 1 P A N T H E O N -

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSS/14/183 DÉLIBÉRATION N 14/101 DU 4 NOVEMBRE 2014 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL À LA DIRECTION

Plus en détail

Préparer une audition pour les postes de Maitre de Conférences ou de chargé de Recherche. L. Jourdan - Professeur

Préparer une audition pour les postes de Maitre de Conférences ou de chargé de Recherche. L. Jourdan - Professeur Préparer une audition pour les postes de Maitre de Conférences ou de chargé de Recherche L. Jourdan - Professeur Avant l audition Prenez contact avec la composante enseignante et le laboratoire Définissez

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional

Rapport pour la commission permanente du conseil régional Rapport pour la commission permanente du conseil régional NOVEMBRE 2010 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france EVOLUTIONS DU LOGICIEL FINANCIER CORIOLIS

Plus en détail

AVIS SR-20041223-32 SERVICE REGULATION

AVIS SR-20041223-32 SERVICE REGULATION SERVICE REGULATION AVIS SR-20041223-32 concernant la reconnaissance des certificats verts wallons en vue de permettre leur comptabilisation pour l obligation de quota de certificats verts mise à charge

Plus en détail

Etabli le : 15.05.14 Par : F.Peuker Remplace la version du : 29.11.11

Etabli le : 15.05.14 Par : F.Peuker Remplace la version du : 29.11.11 CAHIER DES CHARGES Guide d utilisation 1. Actualisation Etabli le : 15.05.14 Par : F.Peuker Remplace la version du : 29.11.11 Motif d actualisation : Mise à jour du cahier des charges 2. Identification

Plus en détail

REPUBLIQUE DU BURUNDI Bujumbura, le / /2015 AVIS DE RECRUTEMENT

REPUBLIQUE DU BURUNDI Bujumbura, le / /2015 AVIS DE RECRUTEMENT REPUBLIQUE DU BURUNDI Bujumbura, le / /2015 MINISTERE DU DEVELOPPEMENT COMMUNAL CABINET DU MINISTRE AVIS DE RECRUTEMENT Dans le but d accomplir ses missions, le Ministère du Développement Communal lance

Plus en détail

Être conforme à la norme PCI. OUI, c est possible!

Être conforme à la norme PCI. OUI, c est possible! Être conforme à la norme PCI OUI, c est possible! Présentation Réseau Action TI 8 mai 2013 Johanne Darveau Directrice systèmes, portefeuille de projets et support applicatif Technologies de l information

Plus en détail

L OFFRE DU CCSR EN LIEN AVEC LA GOUVERNANCE ET LA GESTION DES RESSOURCES INFORMATIONNELLES

L OFFRE DU CCSR EN LIEN AVEC LA GOUVERNANCE ET LA GESTION DES RESSOURCES INFORMATIONNELLES L OFFRE DU CCSR EN LIEN AVEC LA GOUVERNANCE ET LA GESTION DES RESSOURCES INFORMATIONNELLES R É U N I O N N A T I O N A L E D E L A G R I C S 1 4 N O V E M B R E 2 0 1 3 PLAN DE PRÉSENTATION Le CCSR Un

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR CONSULTANTS ET PRESTATAIRES INDIVIDUELS

TERMES DE REFERENCE POUR CONSULTANTS ET PRESTATAIRES INDIVIDUELS TERMES DE REFERENCE POUR CONSULTANTS ET PRESTATAIRES INDIVIDUELS Titre: Gestionnaire de projet Type de contrat: SSA Période de la consultation: 8 mois (Février Septembre 2014) Niveau proposé: NOC Section:

Plus en détail

Mise en concurrence. Site emploi Alsace et multipostage d offres d emploi

Mise en concurrence. Site emploi Alsace et multipostage d offres d emploi Mise en concurrence Site emploi Alsace et multipostage d offres d emploi 15 juin 2015 L Agence d Attractivité de l Alsace a pour mission : De conforter l image et la notoriété de l Alsace. D accélérer

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. La validation des acquis de l expérience (VAE)

FICHE TECHNIQUE. La validation des acquis de l expérience (VAE) FICHE TECHNIQUE La validation des acquis de l expérience (VAE) Synthèse Reconnue par le Code du travail, la validation des acquis de l expérience (VAE) permet de faire reconnaître son expérience notamment

Plus en détail

Direction du Service de l informatique

Direction du Service de l informatique Plan de travail 2007-2008 Direction du Service de l informatique Document rédigé par : Richard Lacombe Directeur du Service de l informatique Septembre 2007 Illustration de la page fronticipice: Imagezoo.com

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Etabli le : 08.10.14 Par : Flavie Ricord Remplace la version du :

CAHIER DES CHARGES. Etabli le : 08.10.14 Par : Flavie Ricord Remplace la version du : CAHIER DES CHARGES 1. Actualisation Etabli le : 08.10.14 Par : Flavie Ricord Remplace la version du : Motif d actualisation : Création de poste dans le Cadre de EMPD 211 - CDD 18 mois 2. Identification

Plus en détail

EUROMED JUSTICE II. AGENDA 30 juin 2008. 09h30 10h00 Message d'ouverture, Marcus CORNARO, Directeur, EuropeAid Direction A

EUROMED JUSTICE II. AGENDA 30 juin 2008. 09h30 10h00 Message d'ouverture, Marcus CORNARO, Directeur, EuropeAid Direction A Projet financé par l Union européenne EUROMED JUSTICE II CONFÉRENCE D'OUVERTURE Centre Albert Borschette Salle de réunion AB 3B 36, rue Froissart 1049 Bruxelles Le 30 juin 2008, de 09h00 à 17h00 AGENDA

Plus en détail

«Méthodes d évaluation du Système de Management Qualité et de la sécurité informatique»

«Méthodes d évaluation du Système de Management Qualité et de la sécurité informatique» MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Programme d'appui à la Qualité - Capacité de Gestion (PAQ-CG) Intitulé du Projet: '' Programme d'harmonisation de l'administration,

Plus en détail

Etabli le : 11.11.15 Par : F.Peuker Remplace la version du :

Etabli le : 11.11.15 Par : F.Peuker Remplace la version du : CAHIER DES CHARGES Guide d utilisation 1. Actualisation Etabli le : 11.11.15 Par : F.Peuker Remplace la version du : Motif d actualisation : poste Renouvaud 3 2. Identification du poste Département : FORMATION,

Plus en détail

FICHE D INFORMATION AW-IS/BG

FICHE D INFORMATION AW-IS/BG SY DONIA FICHE D INFORMATION AW-IS/BG PRESENTATION DU PROGRAMME SYDONIA Le programme SYDONIA de la CNUCED a été fondé au début des années 80 pour automatiser les opérations de dédouanement. Il est rapidement

Plus en détail

SERVICE : NEWSLETTER

SERVICE : NEWSLETTER SERVICE : NEWSLETTER Table des matières 1 LE SERVICE EN BREF 3 2 AVANTAGES 3 3 CONTEXTE 3 4 CLIENTS ACTUELS ET CIBLES 3 4.1 CLIENTS ACTUELS 3 4.2 CLIENTS CIBLES 3 5 DESCRIPTION DU SERVICE 4 5.1 GÉNÉRALITÉS

Plus en détail

Etabli le : 19.12.14 Par : Hervé De Nicola Remplace la version du :

Etabli le : 19.12.14 Par : Hervé De Nicola Remplace la version du : CAHIER DES CHARGES 1. Actualisation Etabli le : 19.12.14 Par : Hervé De Nicola Remplace la version du : Motif d actualisation : Internalisation ressources 2. Identification du poste Département : INFRASTRUCTURES

Plus en détail

RAPPORT DU SURVEILLANT DE L'ÉQUITÉ PPI CONSULTING LIMITED

RAPPORT DU SURVEILLANT DE L'ÉQUITÉ PPI CONSULTING LIMITED RAPPORT DU SURVEILLANT DE L'ÉQUITÉ PPI CONSULTING LIMITED Projet : Services de déménagement d'articles ménagers Étape du rapport : Rapport final - Services de déménagement d'articles ménagers Date de soumission

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES

TERMES DE REFERENCES TERMES DE REFERENCES FORMATION ET ASSISTANCE A LA MISE EN PLACE D UN SYSTEME DE NEGOCIATION ET D ALLOCATION DES BUDGETS PAR OBJECTIFS, CONTRACTUALISATION ET SUIVI I. CONTEXTE ET JUSTIFICATIONS 1) Cadre

Plus en détail

Les Commissions, garantes de l'auto-gestion de Locaux Motiv'

Les Commissions, garantes de l'auto-gestion de Locaux Motiv' Les Commissions, garantes de l'auto-gestion de Locaux Motiv' Chaque adhésion engage le nouveau membre à participer à la vie associative via son implication dans une commission. Forces vives de l association,

Plus en détail

Organisation de sessions de formation sur le thème application «open source en ligne».

Organisation de sessions de formation sur le thème application «open source en ligne». Organisation de sessions de formation sur le thème application «open source en ligne». Cahier des clauses techniques particulières Marché MP2011-33 : Organisation de sessions de formations Page 1 sur 8

Plus en détail

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE Le programme de centres d'appui à la technologie et à l'innovation (CATI), mis en place par l'ompi, permet aux innovateurs

Plus en détail

L'assistance à distance

L'assistance à distance L'assistance à distance Introduction Les utilisateurs d'ordinateurs, en particulier ceux qui ne sont pas très expérimentés, rencontrent souvent des problèmes de configuration ou des questions d'utilisation

Plus en détail

Guide pour la réalisation de projets de cyberadministration

Guide pour la réalisation de projets de cyberadministration Comment Guide pour la réalisation de projets de cyberadministration dans les communes Six étapes pour réussir les projets de cyberadministration dans des petites et moyennes communes avec la méthode de

Plus en détail

Projets européens Vade-mecum : Inscription Compte PADOR

Projets européens Vade-mecum : Inscription Compte PADOR Association de la Ville et des Communes de la Région de Bruxelles-Capitale asbl Vereniging van de Stad en de Gemeenten van het Brussels Hoofdstedelijk Gewest vzw Projets européens Vade-mecum : Inscription

Plus en détail

Fiche de projet pour les institutions publiques

Fiche de projet pour les institutions publiques POLITIQUE SCIENTIFIQUE FEDERALE rue de la Science 8 B-1000 BRUXELLES Tél. 02 238 34 11 Fax 02 230 59 12 www.belspo.be Fiche de projet pour les institutions publiques Cette fiche est remplie par une institution

Plus en détail

Lyon, 15 16 mai 2014 Auditorium

Lyon, 15 16 mai 2014 Auditorium Cinquante-sixième Session 25/03/2014 Lyon, 15 16 mai 2014 Auditorium POINT SUR LE PROJET DE «NOUVEAU CENTRE» 1. Ce document décrit l état d avancement du projet de «Nouveau Centre» présenté dans les documents

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE. Un secrétariat général, trois directions, un service et trois missions lui sont directement rattachés.

REPUBLIQUE FRANCAISE. Un secrétariat général, trois directions, un service et trois missions lui sont directement rattachés. REPUBLIQUE FRANCAISE Décision n 2014.0019/DP/SG du 30 avril 2014 du président de la Haute Autorité de santé portant organisation générale des services de la Haute Autorité de santé Le président de la Haute

Plus en détail

Thursday, November 15, 12

Thursday, November 15, 12 Le site web de IFP Legacy est une communauté mondiale d anciens élèves de l IFP en ligne. C est une source d informations et un site où vous pouvez publier des nouvelles professionelles, des évènements,

Plus en détail

Bureau de développement des télécommunications (BDT)

Bureau de développement des télécommunications (BDT) Bureau de développement des télécommunications (BDT) Réf.: BDT/IEE/RME/DM/318 Genève, le 21 juin 2013 Aux Administrations Aux Autorités nationales de régulation des Etats Membres de l'uit Aux Membres de

Plus en détail

Par: Yves Dubeau, ing. Consultant et Vice-président du CRAIM Le 23 novembre 2010

Par: Yves Dubeau, ing. Consultant et Vice-président du CRAIM Le 23 novembre 2010 Bilan de l'étude du CRAIM sur les meilleures pratiques observées pour la concertation locale en gestion des risques industriels majeurs - L'expérience des CMMI. Par: Yves Dubeau, ing. Consultant et Vice-président

Plus en détail

ONUCI DEMANDE D EXPRESSION D INTERET( DEI)

ONUCI DEMANDE D EXPRESSION D INTERET( DEI) NATIONS UNIES Opération des Nations Unies en Côte d Ivoire ONUCI UNITED NATIONS United Nations Operation in Côte d Ivoire DEMANDE D EXPRESSION D INTERET( DEI) Le présent avis est publié au nom de l ONUCI.

Plus en détail

La dématérialisation des marchés publics pour les collectivités

La dématérialisation des marchés publics pour les collectivités Durée de la formation : 2 jours - Prochaines sessions : 25 et 26 septembre 24 et 25 octobre 24 et 25 novembre Présentation et objectifs Les collectivités sont soumises à un certain nombre d'obligations

Plus en détail

Agrément des professions paramédicales

Agrément des professions paramédicales Agrément des professions paramédicales LEs diététiciens Table des matières Pourquoi agréer les diététiciens?...3 Un diététicien au sens de la loi : de qui s'agit-il?...4 L' agrément est obligatoire...5

Plus en détail

MASTER 2 - ECONOMIE TERRITORIALE ET DÉVELOPPEMENT, PARCOURS CONDUITE DE PROJETS DE DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL (CPDT) (P)

MASTER 2 - ECONOMIE TERRITORIALE ET DÉVELOPPEMENT, PARCOURS CONDUITE DE PROJETS DE DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL (CPDT) (P) MASTER 2 - ECONOMIE TERRITORIALE ET DÉVELOPPEMENT, PARCOURS CONDUITE DE PROJETS DE DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL (CPDT) (P) Résumé de la formation Type de diplôme : MASTER 2 Domaine ministériel : Economie

Plus en détail

Plan de formation Personnel de l UCE

Plan de formation Personnel de l UCE Plan de formation Personnel de l UCE Juin 2015 Sommaire Contexte Termes de référence du consultant Environnementales et Sociales Termes de référence pour l archivage électronique des documents Proposition

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM DATA auprès des collectivités et des bailleurs sociaux Cette consultation a pour objectif

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES GIP Massif central 13-15 avenue Fontmaure Boîte postale 60 63402 - CHAMALIÈRES CEDEX Tél: 04.73.31.85.46 Accompagner collectivement et favoriser la mise en

Plus en détail

Une ou deux demi-journées par semaine, le matin

Une ou deux demi-journées par semaine, le matin Chauffeur Réaliser l enlèvement de denrées alimentaires dans les grandes et moyennes surfaces ou chez les producteurs et industriels, en respectant les modes opératoires de la BA, les règles d hygiène

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Etabli le : 25.03.15 Par : Direction Remplace la version du :

CAHIER DES CHARGES. Etabli le : 25.03.15 Par : Direction Remplace la version du : CAHIER DES CHARGES Guide d utilisation 1. Actualisation Etabli le : 25.03.15 Par : Direction Remplace la version du : Motif d actualisation : Nouveau poste lié à la mise en œuvre de la LHEV et du RFin

Plus en détail

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale»

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» CSSS/07/183 DÉLIBÉRATION N 07/070 DU 4 DÉCEMBRE 2007 CONCERNANT LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL PAR LES

Plus en détail

Epreuve E4 RELATIONS COMMERCIALES

Epreuve E4 RELATIONS COMMERCIALES Epreuve E4 RELATIONS COMMERCIALES Épreuve orale - durée 40 minutes - Coefficient 4 U4 1. Finalités et objectifs Les objectifs visés par l épreuve sont d apprécier la capacité du candidat à : - analyser

Plus en détail

EuroMed Formation des Administrations publiques CONNAISSANCES AVANCÉES SUR L UE. Marchés publics

EuroMed Formation des Administrations publiques CONNAISSANCES AVANCÉES SUR L UE. Marchés publics EuroMed Formation des Administrations publiques Programme régional de formation et de conseil sur l'administration publique pour les Partenaires méditerranéens CONNAISSANCES AVANCÉES SUR L UE Marchés publics

Plus en détail

POUR MIEUX ORGANISER LE TRAVAIL SÉNATORIAL NOUVELLES RÈGLES, NOUVELLES HABITUDES

POUR MIEUX ORGANISER LE TRAVAIL SÉNATORIAL NOUVELLES RÈGLES, NOUVELLES HABITUDES POUR MIEUX ORGANISER LE TRAVAIL SÉNATORIAL NOUVELLES RÈGLES, NOUVELLES HABITUDES VADEMECUM - JUIN 2015 Le bicamérisme est indispensable à l'équilibre des institutions de la République, car c'est plus de

Plus en détail

Démarche de Choix de Progiciels (d'après le CXP)

Démarche de Choix de Progiciels (d'après le CXP) Démarche de Choix de Progiciels (d'après le CXP) Page 1 1. PRÉSENTATION DE LA DÉMARCHE...3 1.1 SPÉCIFICITÉS DE LA DÉMARCHE...3 1.2 LA DÉMARCHE...3 2 LES QUATRE ÉTAPES DE LA DÉMARCHE...4 2.1 EXPLORATION

Plus en détail

a pour objectif de faciliter les démarches administratives des membres des Conseils de quartier du 13e.

a pour objectif de faciliter les démarches administratives des membres des Conseils de quartier du 13e. Le pôle démocratie locale : Eric TAVER Adjoint au Maire chargé des questions relatives à la démocratie locale et aux Conseils de quartier erictaver@parisfr Charlotte DEBOEUF Chargée de mission Sécurité,

Plus en détail

Les dates des épreuves orales sont laissées à l appréciation de mesdames et messieurs les Recteurs

Les dates des épreuves orales sont laissées à l appréciation de mesdames et messieurs les Recteurs CALENDRIER DES ÉPREUVES ET DES TRAVAUX DES JURYS BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ASSISTANT DE GESTION DE PMEPMI à référentiel commun européen SESSION 2013 DATES ÉPREUVES MÉTROPOLE Lun di 1 3 m ai Langues

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016

APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016 APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016 Principes de fonctionnement du DLA -Mai 2014- PROCEDURE DE GESTION DES PRESTATAIRES 1 Contexte

Plus en détail

Introduction de la table-ronde n 2 Quels sont les acteurs de la mesure de qualité de service, quelle démarche choisir?

Introduction de la table-ronde n 2 Quels sont les acteurs de la mesure de qualité de service, quelle démarche choisir? Introduction de la table-ronde n 2 Quels sont les acteurs de la mesure de qualité de service, quelle démarche choisir? Présentation de M. Jean-François LE BIHAN Consultant principal, EuroReg, Luxembourg

Plus en détail

ORGANISME DE FORMATION

ORGANISME DE FORMATION ORGANISME DE FORMATION Jean-François Ferraille Email : jeanfrancois.ferraille@idetic.fr http://www.idetic.fr Tél : 01 75 50 56 04 / 06 86 56 10 44 Catalogue 2014 Logiciels libres en bibliothèque, centre

Plus en détail

OBJECTIFS et PROGRAMME. Formation Responsable Hygiène et Sécurité Alimentaire 497 HEURES

OBJECTIFS et PROGRAMME. Formation Responsable Hygiène et Sécurité Alimentaire 497 HEURES OBJECTIFS et PROGRAMME Formation Responsable Hygiène et Sécurité Alimentaire 497 HEURES Institut de Formations Supérieures du Grand Ouest SAS au capital de 38 000 euros RCS 490 474 012 00013 APE 8559A

Plus en détail

M1402 - Conseil en organisation et management d'entreprise

M1402 - Conseil en organisation et management d'entreprise Appellations Animateur / Animatrice de réseau d'entreprises Consultant / Consultante en stratégie/organisation Animateur / Animatrice qualité services Assistant / Assistante en organisation Auditeur /

Plus en détail

POLITIQUE SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION DE LA CEDEAO (ECOPOST)

POLITIQUE SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION DE LA CEDEAO (ECOPOST) POLITIQUE SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION DE LA CEDEAO Présenté par: Prof. Dr. Djénéba TRAORE Directrice Générale Institut de l Afrique de l Ouest Email: Djeneba.Traore@iao.gov.cv Site web: www.westafricainstitute.org

Plus en détail

Guide pratique sur l'encadrement de la recherche biomédicale. Les conditions de mise en œuvre de la recherche biomédicale

Guide pratique sur l'encadrement de la recherche biomédicale. Les conditions de mise en œuvre de la recherche biomédicale Guide pratique sur l'encadrement de la recherche biomédicale Dispositions législatives relatives au chapitre : Les conditions de mise en œuvre de la recherche biomédicale Code de la santé publique Dispositions

Plus en détail

La Suite SC DME. Des soins de santé améliorés grâce aux dossiers médicaux électroniques.

La Suite SC DME. Des soins de santé améliorés grâce aux dossiers médicaux électroniques. La Suite SC DME Des soins de santé améliorés grâce aux dossiers médicaux électroniques. Meilleurs renseignements. Meilleures décisions. Meilleurs résultats. Votre pratique repose sur l ensemble de vos

Plus en détail

Le Dossier Pharmaceutique Partagé

Le Dossier Pharmaceutique Partagé Un nouveau + pour votre Santé Le Dossier Pharmaceutique Partagé Les pharmaciens continuent à investir dans la qualité des soins et la sécurité des patients COMMUNIQUE DE PRESSE 25 février 2014 Le Dossier

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE. Le collège de la Haute Autorité de Santé, ayant valablement délibéré en sa séance du 4 mars 2015,

REPUBLIQUE FRANCAISE. Le collège de la Haute Autorité de Santé, ayant valablement délibéré en sa séance du 4 mars 2015, REPUBLIQUE FRANCAISE Décision n 2015.0056/DC/SJ du 4 mars 2015 du collège de la Haute Autorité de santé portant adoption du règlement intérieur de la commission des pratiques et des parcours Le collège

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES

MARCHE PUBLIC DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES MARCHE PUBLIC DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES Procédure adaptée Prestations de formation continue 11 janvier 2012 10 janvier 2014 CMA de l AVEYRON Procédure Marché Public Page 1 sur 5 1 - L acheteur

Plus en détail

4 ADJOINTS ADMINISTRATIFS ET 4 ADJOINTS DE DIRECTION POSTES PERMANENTS À TEMPS PLEIN TORONTO (ONTARIO)

4 ADJOINTS ADMINISTRATIFS ET 4 ADJOINTS DE DIRECTION POSTES PERMANENTS À TEMPS PLEIN TORONTO (ONTARIO) L Ordre des métiers de l Ontario est une organisation gérée par l industrie, qui a pour mission de protéger l intérêt public en réglementant et en promouvant les métiers spécialisés. Premier organisme

Plus en détail

TRADUCTION PROCÈS-VERBAL ABRÉGÉ DU CONSEIL D ADMINISTRATION

TRADUCTION PROCÈS-VERBAL ABRÉGÉ DU CONSEIL D ADMINISTRATION PRÉSENCES Sont présents : TRADUCTION PROCÈS-VERBAL ABRÉGÉ DU CONSEIL D ADMINISTRATION Sylvie Bélanger JoAnne Beninger Collin Bourgeois *Cynthia Désormiers Priscille Desjardins Howard Longfellow Léo Malette

Plus en détail

La participation au financement de la protection sociale complémentaire

La participation au financement de la protection sociale complémentaire F I C H E P R A T I Q U E C D G 5 0 La participation au financement de la protection sociale complémentaire L E S S E N T I E L Le décret n 2011-1474 du 8 novembre 2011 (JO du 10 novembre 2011) pris pour

Plus en détail

Top 20 des innovations du CTA en faveur des petits producteurs Atelier d'écriture en apprentissage croisé

Top 20 des innovations du CTA en faveur des petits producteurs Atelier d'écriture en apprentissage croisé Introduction Top 20 des innovations du CTA en faveur des petits producteurs Atelier d'écriture en apprentissage croisé 13-17 octobre 2014, NH Rijnhotel, Arnhem, Pays-Bas Programme de l'atelier Le Centre

Plus en détail